Derniers sujets

Création d'une boutiqueparRébéna Té Ra
Aujourd'hui à 14:30
[Conquête] - Premier pasparElyvia Belrain
Hier à 21:14
[Présent] - Trait d'union [Pv : Ligue]parRébéna Té Ra
Mar 16 Avr - 22:29
[FB] L'or Qui Déchante [FT : Rébéna Té Ra]parRébéna Té Ra
Mar 16 Avr - 21:12
Création d'une ArmeparAslan Moore
Mar 16 Avr - 16:02
Ellipse Ghetis Archer parGhetis Archer
Lun 15 Avr - 16:35
Tu veux que je sois le roi des pirates? [FB Feat Logan]parSuzuran Akira
Lun 15 Avr - 0:08
Tops Sites ! parSakuga Keigo
Dim 14 Avr - 12:47
Fate's CityparMaître-Jeu
Sam 13 Avr - 14:47
Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
L'injustice, toujours présente. [PV: Loyckh]
Daisuke Aurola
Colonel
Daisuke Aurola
Messages : 1300
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
L'injustice, toujours présente. [PV: Loyckh] Left_bar_bleue39/75L'injustice, toujours présente. [PV: Loyckh] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
L'injustice, toujours présente. [PV: Loyckh] Left_bar_bleue315/350L'injustice, toujours présente. [PV: Loyckh] Empty_bar_bleue  (315/350)
Berrys: 201.598.000 B
Colonel
Dim 12 Mai - 18:44


Une menace toujours présente




Il avait changé. Non seulement son caractère, mais son physique aussi. Il devenait clairement une nouvelle personne, mais son identité restait la même. Daisuke Aurola. Tiraillé entre son passé révélé et son présent bien encombrant, il ne savait pas quel choix s'offrait à lui. Son passé de révolutionnaire, aux ordres de son grand frère le poussait à détruire le gouvernement, qui lui avait tant fait mal durant sa jeunesse, mais, alors qu'il avait vécu plus d'une année sans s'en souvenir, il s'était fait une nouvelle opinion. Le gouvernement était pourri, c'était clairement visible, mais il y avait des gens bien, qui vouaient leurs vies aux autres. Le commandant Serk, par exemple, ses collègues dans l'équipage, tous ceux qui l'avait vu mourir contre les attaques de ses anciens alliés. Ceux-là ne faisaient que protéger le gouvernement. Pour beaucoup, ils ne voyaient pas le mal qui rongeait leurs rangs et c'est ce qui faisait tant mal au blond.
Il s'était encore éloigné du bateau où se trouvait encore Kazuma et le reste de l'équipage. Il avait pris la fuite, comme on dit et il n'aurait pas voulu avouer à quiconque ce qui lui arrivait. C'était trop dur à expliquer. Qui pourrait le croire, de toute façon. Pour ne pas répéter une erreur passée, dans la taverne, il ne buvait que du jus de payus. Dans ses deux 'vies', il adorait. C'était une des rares choses qui semblaient avoir le même goût. Tout autour de lui, les gens étaient calme et rien ne présageait de chose terrible, mais il était sur Grand Line et tout peut arriver sur cette mer. Lentement, il buvait son dernier verre servi. Il s'était décidé à sortir lorsqu'il l'aurait terminé. Pour aller où, il ne le savait pas, marcher une ou deux heures lui ferait du bien. Il pourrait voir d'autres visages, respirer l'air libre, voir le ciel et sentir le vent le caresser. Il serait bien, c'est ce qu'il s'imaginait, mais la réalité l'aurait rendu morose car il n'y avait aucun vent et les nuages obstruaient totalement le ciel. Personne n'osait se balader dans les rues avec ce temps et les seuls qu'on pouvait croiser alors se dépêchaient de rentrer et n'avait aucune intention de vous aborder pour parler, comme espérait le jeune homme. Il buvait une gorgée lorsque le cri de la femme se fit entendre. Un bruit à la fois strident et aigu. Il venait d'assez loin et peu de monde dans la taverne l'avait perçu. Son ouïe était bien plus développée que la moyenne et allait savoir pourquoi.
Il se leva alors précipitamment et se dirigea vers l'extérieur. Le barman le regarda alors avec des yeux de grondement, mais ceux de Daisuke était clairement plus significatif et l'homme le laissa partir. Le marine reviendrait de toute manière payer son dû. Il ne terminerait jamais son jus de payus qui finirait plus tard, dans le lavabo qui servait à nettoyer la vaisselle.

Dehors, personne. Les volets étaient clos et beaucoup attendaient une tempête qui ferait voler les arbustes. Le vent serait sans doute capable de faire des dégâts, mais c'était les coulés de boue qui inquiétaient le plus les villageois. Les marécages étaient capables de se rapprochaient dangereusement lorsque les tempêtes étaient fortes et étaient craints par tous le monde ici.
Daisuke se dirigeait en direction de là où semblait venir le bruit, mais il ne pu retrouver l'endroit exact. Il continuait à chercher, en courant, à travers les rues d'où il croyait que le bruit venait. La femme semblait s'être égosiller lorsqu'elle avait hurlée, pourquoi il ne l'entendait plus. Il cherchait, mais l'espoir de la retrouver se faisait de moins en moins présent, pourtant...



_________________
L'injustice, toujours présente. [PV: Loyckh] 1382813805-daisuke

Ao Haruya:


Domination:
Daisuke Aurola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: