Partagez
 

 L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 533
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Left_bar_bleue39/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Left_bar_bleue235/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty_bar_bleue  (235/350)
Berrys: 230.532.000 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Icon_minitimeVen 9 Aoû - 20:02

Never give up



Finalement, les efforts finissaient par payer. Grâce à un travail d’équipe plus que “ passable “, finalement le chasseur devenait chassé et cela se termina de façon détonante. La balle fut renvoyé au lanceur et il explosa dans un véritable feu d’artifice dantesque. Protégeant tant bien que mal mon collègue via ma carrure une fois retombé au sol, j’attendais que l’onde de choc passe et qu’on soit enfin “ libre “ de nos mouvements.

Cherchant à comprendre ce qui se passait autour de nous, la surprise fut en “ admirant “ le combat entre deux amiraux de légende... Du moins... Admirer était un bien grand mots. Seul les chocs se faisaient ressentir, jusqu’à ce que finalement les choses semblent ralentir. Ainsi donc... Tel était le don d’un homme tant redouté ? Seul des mots m’étaient venus aux oreilles à l’époque, pourtant, il était facile de reconnaitre l’ancien amiral en chef. La charmante amirale en face ne semblait pas avoir de chance face à lui, mais elle tentait sa chance.
Ce n’est que tardivement que je compris qu’il ne s’agissait pas d’un combat à mort mais autre chose et quand la main s’extirpa du buste de l’amirale pour en sortir une orbe, mes yeux s’ouvrirent en grand. Les pions ont-ils tous ce genre de dispositif ? Bouche-bée, j’observais l’homme de renom sans piper mot, alors que mon compagnon prenait la parole et entamait la discussion.

Ce qui se disait était terrifiant. D’un côté, la bataille semblait être officiellement terminée, mais de l’autre, de terribles conséquences viendraient au grand jour. Ce que l’homme avait retiré du corps de l’Amirale, lui ne pouvait pas le retirer et cela le condamnais. Son don retardait l’inévitable et ...
Non... Je refusais ce constat, alors que Mark semblait chercher du réconfort ou un constat différent de l’actuel, je vins à m’approcher, ou du moins, faire un premier pas.

“ Il y a forcément un autre moyen... A... Amiral... Vous devez survivre ! “


Approchant via un deuxième pas, je réfléchissais à cent à l’heure. Sans doute qu’extraire la bombe serait impossible, alors ouvrir le corps serait la seule solution... L’idée était tout simplement folle pour ne pas dire illogique, mais je me refusais à laisser cet homme ici. Mais à mon tour, je cherchais une aide en regardant mes collègues. Personne ici ne pouvaient gagner encore plus de temps ? Personne ne pouvais aller contre la destiné que l’homme semble accepter ? Tentant malgré tout de négocier une quelconque méthode, la réponse était la même : inutile. Son sort était figé dans le temps.
Je ne connaissais l’homme que de vue et de renom, pourtant, cette vérité me blessait. Moi qui rêvais de sauver des gens et protéger mes semblables, je me trouvais incapable de pouvoir faire mon devoir. Je comprenais malheureusement la situation et ce que cela implique : ni moi, ni personne ici ne peut aider l’Amiral. Il est condamné.

Serrant fortement le poing ainsi que la mâchoire, je me retenais de hurler ma frustration actuelle. Cet homme était un exemple pour chacun de nous et pour preuve, il faisait ce que chaque marine devrait être prêt à faire : se sacrifier pour la justice. Un héros... Cet homme est un héros.
Bien des gens avaient du mérite dans la marine, mais lui plus que les autres, il faisait ce que tout véritable héros devait faire. Faire son travail sans rien attendre en retour. La gloire, l’admiration, le respect... Tout ça n’est que broutille quand au final on fait ça par soit-même.  
Cet homme était de loin une des personnes que je respectais désormais le plus au monde. Mon souhait était donc d’atteindre ce degré de loyauté envers ses propres convictions.
Rejoignant donc l’Amiral Sorafuka quant à sa façon de dire adieu, je me contentais de briser le possible silence, cachant au passage cette colère qui m’envahissait et cette frustration que j’avais. L’impossibilité de le sauver serait une amertume qui me restera longuement en bouche pour ne pas dire jamais. Une cicatrice, voilà ce qu’était cette perte plus que lourde pour note faction. La marine prenait un coup dur...




“ Nous ne vous décevrons pas !!! “

Car son sacrifice ne doit pas être vain. Non... Il fallait saisir toutes les chances que nous avions, profiter et grandir de cette épreuve. Faire la part des choses serait clairement la plus difficile des choses, mais cette guerre - qui semblait toucher à sa fin - m’avait énormément apprit. Tant sur moi-même que sur autrui. Dure est la vie.
Bien sûr que je voulais en apprendre plus sur lui, discuter, et bien entendu le sauver, mais le plus dur était de passer à autre chose. Accepter et avancer... Pourtant, j’avais déjà fait cela, lors de la mort de mes parents. Un chemin long et périlleux s’annonçait prochainement et les dires de l’homme temporel prendraient tout leurs sens.

Reprenant mes esprits donc, si personne d’ici là ne s’y était rendu, j’irais vers l’ex Amiral aquatique et la saisirais avec ma queue reptilienne. Serrant suffisamment sa taille, je la prendrais en charge jusqu’à la brèche afin de retourner chez nous, à Marinford où j’espérais que tout se soit bien déroulé. Car ne l’oublions pas... Il s’agissait là d’une bataille sur deux tableaux.

Une pensée me glaça le sang en pensant à ma soeur, l’Amiral-en-chef, John Pacifique ou même Camille Elkens. L’Archer avait prit le partit prit de jouer le rôle d’ace, mais l’avait-il assumé ? Ou bien des pertes seraient à plaindre ? Je mourrais d’envie de savoir autant que je craignais les réponses... Nous quittions un cauchemar pour en rejoindre un autre.



Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

Sypher Wenham
Messages : 384
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Left_bar_bleue40/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Left_bar_bleue242/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty_bar_bleue  (242/350)
Berrys: 64.968.521 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Icon_minitimeDim 11 Aoû - 17:25

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Tumblr_p10yqeMrxA1wzb0pfo2_500

L'Histoire est écrite par les vainqueurs

Feat Event - Expédition Mars

Ce n’était pas possible. Une cavité venait à nouveau de s’ouvrir au sein de la dimension de Mars, laissant aisément sortir une silhouette bien connue de nous tous : il s’agissait ni plus ni moins de l’Ex Général des Armées, Winch Alucard. Cet homme était une pointure inimaginable au sein du Gouvernement Mondial et sa renommée était des plus incroyables. Les capacités accordées par sa malédiction, notamment, le rendaient particulièrement difficile à défaire. Autant dire qu’en ces lieux, personne ne devait pouvoir être en mesure de le mettre hors d’état de nuire. Alors, qu’est-ce qui nous attendait ? La mort, peut-être ? Le regardant fixement, le corps totalement immobile et la peur absente, je cherchais à comprendre, à déceler le moindre détail qui pourrait aller en notre faveur. Je n’avais strictement plus peur de finir mes jours, cela pouvait donc constituer un certain avantage en cas de situation critique. Toutefois, nous pûmes comprendre assez vite que les intentions du Winch n’étaient pas malsaines, bien au contraire. Un liquide carmin s’écoulait de ses oreilles, indiquant tout simplement que ses tympans étaient percés. Quel homme…

Apparemment, il souhaitait en découdre aussi rapidement que possible avec nos assaillants et plus particulièrement l’Ex-Amirale Aokiji. Sans plus attendre, il se plongea dans ce que l’on pouvait aisément qualifier de « no match » puisqu’il se débarrassa de la jeune femme sans aucun problème. Sur le moment, je restai bouche-bée, ne sachant trop comment réagir face à une performance aussi démentielle que celle-ci.

« Incroyable… »

Une fois ceci fait, il nous demanda de les récupérer elle et Nala afin de les sortir de là. A ce moment, j’eus comme une hésitation. Pourquoi nous demandait-il de faire ça ? Ne pouvait-il pas simplement les amener avec lui, sur Marine Ford, en notre compagnie ? L’explication à cette situation ne tarda alors pas à arriver, le Winch nous indiquant de façon claire et nette qu’il représentait l’ultime arme de Centes. Une bombe humaine aux capacités effroyables, qui pourrait réduire Merveille en cendres en cas de pépin. Heureusement qu’il n’avait pas été utilisé sur Marine Ford sinon tout le monde serait certainement mort sans plus de cérémonie…

L’Ex Général des Armées avait décidé de donner sa vie, ici et maintenant, pour nous permettre de partir de mettre un terme à toutes ces histoires. C’était encore une personne qui perdrait la vie dans une guerre emplie de sang-froid. Je ne pouvais plus supporter ce genre d’événement, c’en était bien trop pour moi. Lançant donc un regard attristé en direction du Winch, je ne pus m’empêcher de frapper du poing contre l’un des murs de la pièce avant de tourner la tête. Une fine gouttelette s’écoula le long de ma joue, même si je n’avais jamais eu l’honneur de connaître réellement ce grand homme.

Puis, je fis en sorte de m’approcher du second membre de la Couronne, avec une allure lente et une mine peinée.


« Cali… Lorsque nous serons revenus à Marine Ford et si l’on ne se recroise pas, promets-moi de dire à Ghetis que je suis désolé. »

Je n’avais pas besoin d’en dire plus. A première vue, ces simples mots pouvaient annoncer une terrible nouvelle, mais je ne comptais pas mettre fin à mes jours comme un « lâche ». J’aurais voulu mourir en combat, comme un soldat, pour protéger les miens. Mais je n’en avais malheureusement pas eu l’occasion. A présent, je n’avais plus la force de continuer mon chemin et tout oublier. Non, c’était tout bonnement impossible. Tout ce dont j’avais besoin, c’était d’arrêter toutes ces choses, ces guerres, ces meurtres.

M’évader et me faire aider par quelqu’un qui pourrait comprendre mes problèmes ainsi que mes traumatismes afin de, peut-être un jour, pouvoir à nouveau croquer la vie à pleines dents comme à mes débuts.

« Je suis persuadé que tu continueras à le rendre fier. Et surtout… Deviens Amiral, petit frère. »

Un léger sourire confiant et familial vint se dessiner sur mon visage. Une bienveillance sans faille qui refléterait parfaitement l’amour qu’il éprouvait à l’égard de son cadet.
awful pour Epicode


Résumé:
 

Techniques utilisées:
 


Dernière édition par Sypher Wenham le Mer 14 Aoû - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

Caligula Spown
Messages : 477
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Left_bar_bleue39/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Left_bar_bleue234/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty_bar_bleue  (234/350)
Berrys: 8.528.849.498 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Icon_minitimeMer 14 Aoû - 13:47



Acte final : Expédition Mars

Un plan tout bonnement fou, mais il s'agissait là de leur seule option avant l'arrivée d'un héros. L'ex-général des Armées Winch Alucard fit une apparition soudaine au sein de Mars et provoqua chez la plupart d'entre eux un sentiment de surprise et de peur. Caligula qui ne connaissait cet homme que de nom ne le reconnut pas forcément lorsqu'il le vit, mais l'aura et la prestance dégagées par le maudit lui fit comprendre que cet homme ne jouait pas du tout dans la même cour qu'eux.

Si l'on avait pu penser qu'il s'en prendrait à ses anciens soldats, ce ne fut pas tout à fait le cas : sa cible fut l'ex-amiral Aokiji, une personne ayant bien été affiliée à la Marine auparavant. Et la manière avec laquelle il se débarrassa d'elle sans le moindre souci laissa l'ensemble du groupe stupéfait, dont le shandia qui n'en revint pas. Ce n'était pas un combat, mais plus une correction voire un massacre. Un ennemi qui leur paraissait à eux si dangereux n'était qu'une simple formalité pour quelqu'un comme lui, et c'est pour cela qu'il inspirait le respect même parmi ceux qui n'avait jamais eu la chance de le côtoyer.
Malheureusement, tout ne pouvait pas se finir aussi bien. L'annonce de l'Alucard qui s'apprêta à donner sa vie pour le bien du Gouvernement Mondial fut une énième surprise pour le groupe. Caligula commençait quant à lui à saturer avec la fatigue accumulée mais il comprit bien une chose, la mort de Winch Alucard représentait une énorme perte mais aussi un grand tournant pour la Marine. Et plus encore, les gouvernementaux ici présents constituaient ici les derniers espoirs de ce grand homme.

Caligula s'approcha alors de la bombe humaine et le remercia avec une petite courbette comme le firent ses camarades avant lui. Il n'était pas réellement attristé, ni énervé mais il ne pouvait non plus feindre l'insensibilité face à un tel sacrifice.

– Merci à vous monsieur, je tacherais de faire de mon mieux. Je vous souhaite, un bon repos dans l'au-delà.  
Suite de ces mots, il allongea son bras pour récupérer et saisir le corps de Nala fermement et se dirigea avec les autres vers leur sortie. Sypher vint alors à lui et lui délivra quelques mots qui effrayèrent le shandia : comptait-il se suicider ? Depuis leur arrivée dans Mars, le contre-amiral avait agi bizarrement mais Caligula ne pensait pas que cela prendrait une telle tournure. Il posa alors sa main sur l'épaule de son camarade et lui répondit avec assurance, comme s'il était son ainé.

– Arrête tes bêtises. Tu lui diras toi-même à Ghetis, nous sommes tous les deux ses gosses, nous nous devons tous les deux de le rendre fier et enfin, nous finirons tous les deux Amiraux !  
Il ne comprenait pas très bien les intentions de son collègue et frère d'équipage, mais au fond de lui Caligula savait lui-même que ses mots n'atteindraient surement pas celui qui avait été son ainé.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars] - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Expédition Mars]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» AGATE ♣ L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» Musique et Histoire...
» Les génies précoces de l'Histoire...
» 08. Histoire Triste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars-