Partagez | 
 

 Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanael Armstrong
ColonelColonel

avatar
Messages : 136
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
142/200  (142/200)
Berrys: 32.560.000 B

MessageSujet: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Dim 21 Mai - 18:45



Why am I better than you ? Because I am like a machine, flawless.



Un long et profond soupir s’échappa de la bouche du colonel, disparaissant dans la cacophonie générée par la danse des instruments à l’œuvre sur son propre corps. Le colosse ne soupirait pas par fatigue mais en repensant aux récents événements qui avaient modifié sa vision des choses. Le vieillard s'en était allé et avait laissé sa place à une demoiselle dont les manières ne faisaient guère l'unanimité, il avait de nouveau été blessé et aujourd'hui il s'interrogeait quant à la direction que devait prendre son équipage. Devraient-ils rester sur les blues et sécuriser les positions de la marine ou, au contraire, devraient-ils aller de l'avant de plonger dans le grand bain ? Cette perspective avait beau le ramener à de douloureux souvenirs, il ne pouvait guère s'y soustraire.
Au beau milieu de ce brouhaha émergea une voix qui ne lui était pas encore si familière que cela.

« Qu'y a t-il ? »


Tournant les yeux vers l'origine de la voix, le gouvernemental jeta un œil vers l'ingénieur qui s'affairait à réparer son bras endommagé, manipulant une tripotée d'outils étalés devant lui comme autant de cartes qu'il avait en main. Cela ne faisait qu'un seul jour que le jeune Ryder était sur le navire et il n'avait pas hésité à presque sauter sue Nathanael pour le soigner, évitant de peu un cri étranglé d'effroi en voyant dans quel état était son corps, faisant fi du respect de la hiérarchie militaire pour se concentrer sur la raison de sa présence ici : retaper le boxeur autant de fois qu'il en aurait besoin.
À vrai dire Nathanael aurait très bien pu se réparer tout seul, il l'avait déjà fait par le passé mais avait eu besoin de mains supplémentaires et d'un accès aux fichiers détaillés de son corps pour comprendre ce qu'il faisait, c'était assez sommaire mais efficace. Mais le jeune ingénieur semblait marcher à l'instinct car il n'avait regardé qu'une seul fois les plans avant de se mettre à l'ouvrage, il semblait parfaitement savoir ce qu'il faisait ce qui rassurait d'autant plus son patient du moment.

Second la tête de gauche à droite pour signifier que son soupir ne représentait rien de particulier, le boxeur se renferma dans un mutisme afin de laisser l’ingénieur se concentrer sur sa tâche jusqu'à l'accomplissement de celle-ci. Entre son bras et le reste de son corps était au moins la troisième séance de réparation que l'officier subissait mais il ne s'en plaignait pas, il ne sortit alors de ses pensées que lorsque l'ingénieur s'arrêta pour lui demander :

« Allez-y. Essayez pour voir. »


Posant un regard sur son bras posé sur une petite table surélevée, Nathanael se concentra et fut soulagé de voir le bras se soulever selon sa volonté, fermant le poing sans qu'il ne ressente aucune gêne ou aucun crissement particulièrement alarmant. Se concentrant un moment il fit jaillir une lame du dessus de son poignet, ce qui ne manqua pas de faire sursauter le jeune ingénieur, avant de ranger la lame dans son emplacement originel.

« C'est du bon boulot, merci. Vous pouvez vous reposer maintenant.»


Désactivant ses inhibiteurs de douleur, ressentant enfin pleinement son corps jusque dans les moindres circuits, Nathanael s'appuya sur son siège et se leva avant de sortir de la pièce allouée à l'ingénieur et transformée en laboratoire. D'un pas assuré il se dirigea sur le pont afin de montrer à ses hommes qu'il était de nouveau en pleine formée, approchant du pont du navire il put observer la petite île qui se profilait à l'horizon. Quel était son nom ? Il ne s'en rappelait plus mis il savait que c'était une petite île commerciale vivant dans l'ombre de Trader, cela tombait bien car il n'avait pas plus que cela envie de faire des vagues avant son départ pour Grand Line. Un départ des plus imminents.
Que faisait-il ici alors ? Un dernier ravitaillement avant le grand bain.

Étalant une carte du monde connu sur une caisse en bois, se servant d'un tonneau comme siège de fortune, Nathaenel commença à observer la carte et les différentes îles avant de demander à deux soldats non-loin de lui :

« Martins, Kolia, allez me chercher le sergent-chef et Miss Olsen. Préparez les hommes à aller ravitailler le navire quand le navire aura accosté.»


Claquant leurs bottes l'une contre l'autre en un salut militaire un peu trop zélé, les deux soldats prirent deux directions différentes afin d'exécuter les ordres de leur supérieur. Celui-ci allait devoir récolter les avis de ses officiers avant de décider de la voie à prendre.

Now would be a good time to be scared.




Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 78

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
7/120  (7/120)
Berrys: 14.700.000 B

MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Mer 24 Mai - 15:03



Gambit Decima
Avec Jugement et MJ.


Leurs bokens s'entrechoquèrent avec violence, poussant l'adolescent à déployer toute la force qu'il était capable de canaliser pour rivaliser avec l'aisance de la commandante. Peu satisfaite à l'idée de ce bras de fer qui commençait à s'engager, Amélia brisa promptement l'échange en repoussant l'épée de bois de son adversaire avant de répliquer d'un geste ample et horizontal pour le cueillir au niveau des côtes. Un brin moins rapide mais néanmoins concentré, Ito interposa vivement sa propre arme d'entraînement sur la trajectoire de l'attaque ennemi puis, tout en se baissant, laissa l'épée de la commandante passer au-dessus de sa chevelure. Il répliqua d'un coup d'estoc vif et précis que la jeune femme dévia sans la moindre difficulté, en prenant le luxe de l'écarte d'un coup sec du dos de la main sur le plat de la lame. Perdant son équilibre face à cette réaction désarçonnante, le garnement manqua de s'effondrer en avant et remarqua du coin de l’œil le retour de l'assaut adverse qui menaçait de le cueillir au niveau des mollets. Il bondit au moment opportun, preste et agile, pour passer légèrement au-dessus de l'arme et se réceptionner via une roulade experte, lui arrachant toutefois une grimace. Il s'était remis de la plupart de ses blessures, mais sa jambe, notamment, continuait à lui faire souffrir le martyr lorsqu'il se surmenait. Cette brève douleur le déconcentra au point de totalement manquer le coup de pied qui lui expédia sa maître d'arme, lequel l'envoya valser un ou deux mètres en arrière après l'avoir cueilli en plein front. Tout en grommelant, l'élève d'Ericken entreprit par la suite de se redresser, le tout sous les remontrances de sa supérieure.

-Tu dois connaître ton propre corps ! Si tu n'es pas capable de t'appuyer sur cette jambe ou d'agir trop vivement, tu dois y préférer la prudence ! L'audace ne sera pas toujours récompensée, au combat !
-Je... Oui !

Il aurait voulu y exposer tout un tas de répliques acerbes et agressives, songeant qu'il était encore trop tôt, après la déconvenue qu'il avait enduré face à Irvein et Ajax, pour se remettre dès à présent à l'exercice... Mais il se retint, songeant que la Satochi connaissait son travail et qu'elle était mieux placée que lui pour prendre ce genre de décisions. Il comprenait aisément l'urgence de la situation, après tout : tant qu'il n'était pas susceptible de contrôler le vampire qui grandissait en son sein, il devait impérativement s'entraîner de sorte à ne plus perdre pied aussi brutalement qu'il n'avait pu le faire sur Toroa et sur le navire des hors-la-loi. Après tout, le Nabeshima avait jusque-là eut une chance inouïe : celle de ne s'en prendre à aucun autre innocent que le colonel Armstrong, lequel était largement assez robuste et puissant pour s'occuper de lui dans de telles situations. Mais si par malheur ses crocs en venaient à terrasser des civils, il n'aurait jamais pu se le pardonner...

De facto, il lui fallait se perfectionner au plus vite afin de pouvoir devenir un gouvernemental digne de ce nom, un véritable parangon de la justice. Il savait que d'innombrables capacités latentes sommeillaient en son corps, et que son alter ego vampirique était apparemment en mesure d'y puiser toute sa force. Il devait donc apprendre à l'imiter, pour qu'il n'ait plus à céder à sa nature bestiale sur un champ de bataille où sa perte de contrôle pourrait finir par s'avérer redoutable.

Soucieux d'agir de manière à progresser, le jeune soldat se remit donc à fondre en direction de la commandante tout en prenant garde à ne pas trop malmener son corps et ses diverses blessures qui le tiraillaient encore. Ce qu'il prenait pour une avancée prudente s'avéra finalement être plus un aveu de faiblesse qu'autre chose : en témoigna le regard acerbe et froid que lui porta la commandante avant qu'elle ne passe violemment à l'action. Lorsqu'elle tenta de le frapper en pleine tête d'un assaut vertical, le sergent-chef décida de brandir sa propre lame pour l'interposer. Il y parvint grossièrement, mais passa complètement à côté de la véritable menace qui planait sur sa personne : un coup de pied vint le cueillir au niveau des tibias et l'expédier au sol avec virulence. Ito, incompréhensif, s'écrasa lourdement avant de sentir le boken adverse percuter son abdomen avec violence, lui arrachant une quinte de toux surprise et endolorie. Là-dessus, Amélia poussa un soupir las et, considérant que la démonstration de force avait été bien suffisante pour que l'adolescent puisse en tirer les conclusions qui s'imposaient, retourna calmement se remettre en garde dans un coin de la salle. Elle n'eut toutefois pas le loisir de poursuivre à malmener son nouvel apprenti : un mousse pénétra dans la petite cale réhabilitée en pièce d'entraînement et prit la parole à l'intention du sergent-chef.

-Ito ? Le colonel t'appelle. Il est sur le pont.
-Vas-y. On continuera plus tard.
-Très bien...

Endolori, le jeune homme se délesta de son boken et enfila le haut de son uniforme rapidement, couvrant son buste parsemé de bleus et de cicatrices, avant de s'en aller en direction du pont. Dès lors qu'il s'y trouverait, il ne manquerait pas de se mettre au garde-à-vous, annonçant sa présence d'une voix claire et décidée.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
 

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans un grand bol de strychnine, délayez de la morphine
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» Dernier bilan de choléra
» Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres.
» [rp]-Dans la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-