Partagez
 

 Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

Nathanael Armstrong
Messages : 165
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue31/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue169/250Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (169/250)
Berrys: 95.931.000 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeMer 2 Mai - 20:40



Why am I better than you ? Because I am like a machine, flawless.




Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Kurotaki.Ichika.full.1832342Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Ernest.Cantoni.full.1697108
Gina , Kruze


La demoiselle n'était clairement pas enjouée à l'idée de faire face à deux opposants au lieu d'un seul, elle n'était pas assez stupide ou confiance pour penser pouvoir s'occuper des deux et s'en sortir indemne. Au pire des cas elle pouvait toujours recourir à quelques explosifs pour créer assez de chaos pour prendre le dessus sur ses opposants, l'espace d'un instant, mais rien n'était moins sûr pour le moment. Pour le moment elle ne pouvait donc que mitrailler dans la direction des deux sabreurs afin de garder la distance comme seul avantage qu'elle possédait encore, si l'un de ses deux opposants parvenait à à portée de sabre alors ses chances de s'en sortir s'en trouveraient grandement amoindries. Intriguée par l'agilité dont faisait preuve le plus jeune des deux sabreurs et de ses techniques de déplacement, la demoiselle reprit rapidement ses esprits et expédia deux rafales automatiques dans la lame d'air afin de disperser celle-ci avant l'impact. Forcée à recharger, bondissant une nouvelle fois sur le côté, la tireuse fouilla dans ses poches pour y sortir deux chargeurs avant de lever les yeux vers la blanchette. Celle-ci était restée immobile dans un coin de la salle depuis l'intervention du patron, observant mais ne levant pas le petit doigt. Fronçant les sourcils, c'est avec véhémence que le tireuse cracha à l'encontre de son camarade :

Oh tu fous quoi, blanchette ? Ramène tes miches ici !


Malheureusement le majeur droit levé du jeune homme fut la seule réponse qu'elle reçut, accompagnée d'un petit sourire narquois dont il avait le secret. Oh non il ne bougerait pas pour elle, il ne bougerait pas...pas encore tout du moins.

Tu me le paieras plus tard, enfoiré !


Que faire ? Elle ne pouvait pas s'en aller, pas devant son patron, : elle allait donc devoir improviser. Une fois ses deux armes rechargées la demoiselle piocha dans ses réserves pour y sortir une grenade fumigène qu'elle jeta entre elle et ses deux opposants, créant en quelques instants un épais nuage de fumée pour masquer sa position. Que ferait-elle ainsi ? Elle mitraillerait en direction du jeune Ito ou, du moins, en direction du dernier endroit où elle l'avait vu.
Si son crétin de partenaire ne voulait pas l'aider, elle devrait faire avec les moyens du bord.

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 1524403222-furyou-michi-gang-road-full-1618826Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 1524403223-oogawara-tsuguo-full-1697113
Shen, Lu Wong

De son côté le jeune Shen avait la charge de s'occuper de ce rigolo au costume tape à l’œil car il était un gêneur de plus dont son patron ne voulait pas s'occuper. Qu'à cela ne tienne, rien n'était trop bon pour le boss Wong ! Laissant ses chaînes cliqueter et traîner sur le sol devant lui, se préparer à sa prochaine attaque, le jeune criminel écouta la plaidoirie du danseur qui le jurait ne pas avoir voulu draguer la tireuse. Mensonge ! Shen avait vu la main tendue !

Mon cul, oui ! Tu ne la toucheras pas !


Il était de notoriété commune au sein du groupe que Shen avait toujours eu des vues sur la charmante tireuse mais avait été rejeté au moment de lui confesser ses sentiments, mais ce râteau n'avait pas enterré ses profondes sentiments pour autant. Au contraire. Et aujourd'hui il se trouvait face à un rigolo qui pensait pouvoir draguer celle qu'il convoitait depuis plusieurs mois ? Il ne le laisserait pas faire ! Hors de question ! Mais non content de draguer sa future dulcinée ce guignol osait en plus déranger le patron concernant...un gamin ? Était-il sérieux ?

Eh oh, à qui tu crois t'adresser ? C'est moi ton adversaire !


Joignant les gestes à la parole, les deux chaînes se levèrent d'un sec mouvement de poignet et se dirigèrent chacune vers le chasseur de prime. Quel était le but de cet assaut ? De labourer les deux flancs du Ike ou, à défaut, de le faire prisonnier entre ces deux solides chaînes d'acier. Sa dulcinée et maintenant son patron ? Qu'allait-il lui prendre de plus la prochaine fois ? De l'autre côté, à une dizaine de mètres de là, la voix rauque et sèche de Lu Wong s'extirpa de sa mâchoire taillée au couteau.


Est-ce là tout ce que le fleuron de la marine a à offrir ? C'est pathétique.


Le colosse faisait face à un marine dont la peau métallique était enfoncée en plusieurs endroits, là où chacun de ses coups avait porté pour être précis, sans que le nouveau contre-amiral ait été capable de lui porter le moindre coup en retour. Était-ce tout ce dont un homme cybernétiquement amélioré était capable, contre un individu ayant dédié sa vie au combat au corps à corps ? L'Armstrong avait troqué son humanité contre des artifices qui, aujourd'hui, se révélaient inefficaces contre le Wong. Quand comprendrait-il que la triche n'apportait jamais la victoire ? Seule la puissance absolue comptait.
Alignant un peu après l'autre devant un adversaire semblant chancelant, le colosse arma son poing et, se ruant vers le cyborg, lui télescopa son coup droit dans le ventre afin de lui couper ce qui lui servait de souffle. Plié en deux devant la force du coup, Nathanael rassembla ses esprits jusqu'à ce qu'il sente un picotement jaillir depuis son cerveau et s'étendre à tout son corps. Comment était-ce possible alors que ses inhibiteurs de douleur étaient activés ? Il était supposé ne plus rien sentir et pourvoir ce picotement était bien palpable. Quelle était la source de cette sensation ? Lorsque Nathanael se tourna vers l'intelligence artificielle pour une analyse complète, le résultat déclencha une réponse qui ne lui plut pas du tout.

Erreur...Erreur...Erreur...Erreur...Erreur...Erreur...


Coupant ce message sans attendre, regagnant sa concentration, l'Armstrong se redressa brusquement tout en expédiant un coup de tête surprise à son adversaire, ce dernier reculant de plusieurs pas tout en se tenant son nez dont coulait à présent quelques gouttes rougeâtres. Les poings fermés et leva de chaque côté de sa tête en une position de garde de boxe standard, c'est avec conviction que le jeune marine cracha :

A...mène...toi !


Était-ce cela que son père lui avait décrit comme le haki de l'armement ? Ou tout du moins son éveil ? Cela y ressemblait en théorie, la sensation était similaire à celle qui lui avait été décrite plus de dix ans plus tôt, mais il était impossible d'en avoir la certitude. Après tout ce n'était pas un phénomène physique qu'une machine pouvait clairement identifier, tout comme le haki de l'observation d'ailleurs, aussi le marine devrait-il se fier son instinct de guerrier afin de découvrir cela plus tard. Pour le moment il avait une brute à terrasser.

Now would be a good time to be scared.







Lu Wong lvl 35
Shen lvl 32
Kruze lvl 30
Gina lvl 29
Nathanael
Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

Nabeshima Ito
Messages : 140
Race : Humain-Vampire
Équipage : Le Jugement

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue30/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue53/200Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (53/200)
Berrys: 31.500.000 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Mai - 11:21



Gambit Decima
Avec Jugement et MJ.



Comme prévu, sa lame d'air ne fut pas suffisamment robuste pour mettre en danger la jeune tireuse : celle-ci se contenta de la briser en lui expédiant quelques projectiles avant de reprendre les devants. Toutefois, le mouvement du jeune vampire avait touché à son but, en fin de compte... Il avait réussi à gagner quelques précieux instants pour permettre à Amelia de se remettre de ses émotions et avait lui-même pu retrouver une posture plus stable, prêt à retourner à l'assaut de leur ennemie dès que l'ordre lui en serait donné. Il demeurait aux aguets, pour l'heure, et sa supérieure le scrutait avec une attention toute particulière. Il avait mûri, depuis leur première rencontre... Mais ce ne serait pas suffisant pour venir à bout de la tireuse. Les conditions souriaient trop à cette dernière : certes, la taverne était un lieu clos et les deux bretteurs pouvaient compter sur cette topographie, additionnée au surnombre, pour tenter de l'encercler, de réduire drastiquement ses options de fuite et de la lacérer enfin... Toutefois, pour l'heure, elle parvenait à les tenir à distance et à les arroser si allégrement qu'ils ne pouvaient pas l'atteindre en fonçant rectilignement sur elle. Ils devaient ruser, user davantage encore du terrain qui leur était propice... Ou compter sur la maturité du Nabeshima. La commandante, de son côté, en avait pleinement et froidement conscience : elle-même n'était pas suffisamment puissante pour tenir tête à l'inconnue, pas seule. En revanche, elle restait persuadée que son élève ne lui avait pas tout montré, idée profondément ancrée en elle et cultivée longuement par les différents rapports qu'elle avait pu éplucher à son sujet. Il évoluait, petit-à-petit, s'imprégnait de réflexes bienheureux sans pour autant oublier d'être totalement à l'écoute de son corps... Il devenait un combattant aguerri, en somme. Mais il lui manquait toujours quelque chose pour marquer les esprits et atteindre les hautes strates de la Marine... Et quelque chose qui lui bloquerait cet accès aussi longtemps qu'il ne parviendrait pas à surmonter cette faiblesse. Lui, sergent-chef ? Même le premier des abrutis aurait pu se rendre compte que sa puissance, sa vélocité et sa réactivité étaient proprement disproportionnés pour un grade aussi bas... La vérité derrière la lenteur de l'évolution de sa carrière, malgré son potentiel prodigieux, se trouvait effectivement ailleurs...

-Ito ! Tu dois le faire ! Tu dois faire appel à tes gênes !
-De... Quoi ?

Elle l'avait interloqué, mais elle n'avait pas eu l'occasion, pour l'heure, d'approfondir le champ de sa pensée : elle se jeta donc sur lui et le plaqua au sol peu de temps après qu'une détonation eut projeté un lot conséquent de fumée dans les environs. Ce fut toutefois un brin trop tardif, et l'une des balles que l'inconnue destinait en réalité à l'adolescent lui pénétra le bras droit, la forçant à grogner puissamment avant d'en revenir à l'instant présent. La blessure n'était pas assez grave pour l'incapaciter, pour l'heure... Aussi entreprit-elle de rassurer son jeune élève avant d'en revenir à l'idée qui venait de la traverser, et que d'aucuns auraient sans doute pu qualifier d'insensée.

-Ce n'est rien, ne t'en fais pas... Concentre-toi plutôt sur tes gênes ! Ce vampire, ça n'est pas quelqu'un d'autre ! C'est toi ! C'est parce que tu refoulais cette partie de ton être que tu perdais conscience à l'instant où elle prenait le pas ! Mais être un vampire, ça ne se résume pas à devenir une bestiole assoiffée de sang !
-Je... Je ne comprends pas...
-Arrête de jouer à l'abruti, Ito ! Pour l'amour de... Tu as accepté que cette créature habite en toi. Maintenant, tu dois accepter le fait qu'elle est toi ! Les rapports font écho d'une vitesse et d'une agilité remarquables ! Dans ces conditions, la fille ne pourra pas t'opposer résistance bien longtemps ! Alors cède, maintenant !
-Je ne sais pas comment faire ! Je ne sais pas...

Il était déboussolé... C'était peine perdue. Elle n'allait pas pouvoir en tirer grand chose, dans les faits. Ils allaient devoir reprendre cette discussion à plat, un peu plus tard... A moins que. Une idée, fugace, brutale et impitoyable, se fit soudain vivace dans l'esprit de la commandante. Elle avait peut-être un moyen de forcer le Nabeshima à céder le pas au démon dont il recelait... C'était complètement suicidaire. Fou, dans le meilleur des cas. Elle risquait d'y passer, si elle commettait un impair ou que la conclusion n'était pas celle escomptée... Tant pis. Elle n'avait pas d'autre choix que de s'y essayer, en l'état des choses... Le contre-amiral semblait déjà déguster fameusement et le chasseur de primes, de son côté, avait été expédié en dehors de la taverne sans crier gare... Sans parler du dernier des lascars, toujours immobile et inactif, qui ne semblait pas très enjoué à l'idée de se mêler aux festivités. Ces types étaient des monstres... Et tant que le sergent-chef demeurait un gamin certes plein d'énergie et de bonne volonté mais aux capacités émoussées par la crainte, les justiciers ne pourraient triompher. Aussi, sourde aux protestations du garnement, elle entreprit de se redresser et se mit à courir en direction de la tireuse, profitant du couvert que lui prodiguait le nuage de fumée. Elle ne fut pas totalement stupide, toutefois : sachant que ses bruits de pas risquaient d'être audibles, malgré le chaos qui régnait alentour, et qu'elle risquait de se fait de se changer en passoire, étant incapable de percevoir les mouvements que réalisait son ennemie, elle prit la peine de dévier son attention en empoignant une chaise et en la balançant puissamment à l'opposée de sa propre position, dans l'optique de lui faire croire à du mouvement rendu plus compliqué par la cécité dont ils étaient momentanément frappé. Sauf que ça n'était pas le cas : la commandante n'était pas une amatrice et dès lors que ses yeux s'étaient posés sur l'intérieur de la taverne, mobilier y compris, elle avait fait en sorte d'en enregistrer les principales aspérités afin d'en tenir compte, durant ses mouvements...

Si elle parvenait à ses fins, elle ne tarderait guère à surgir de la fumée, épée brandie, pour tenter de perforer l'abdomen de l'inconnue furieusement. Elle le savait : elle n'y parviendrait pas. Toutefois, Ito, sur ses talons, allait peut-être obtenir des résultats plus concluants... A fortiori si elle était directement mise en danger par la riposte de l'étrangère. Car elle s'en était finalement rendue compte sans peine : le geppou sec et soudain du garnement, qui l'avait tirée in extremis d'un sort bien peu enviable, n'avait rien à voir avec les capacités dont il disposait habituellement. Ce mouvement avait été à la fois trop brusque et trop prompt pour correspondre à ce qu'elle avait déjà pu distinguer de lui par le passé. Se pouvait-il qu'il soit plus efficace lorsqu'il était en proie à l'angoisse ? Possible... Et il était même probable que ses gênes vampiriques tendent à se manifester dans ce genre de situations. Si c'était le cas, elle n'avait plus qu'à les provoquer dûment...

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1188
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue128/200Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Juin - 22:51





"Un dernier pas avant

de rentrer dans le grand bain."



Yep. Il avait touché dans le mille ! C'était tout lui ça, les deux pieds dans le plat... Sa plaidoirie foireuse n'avait pas atténué la haine du petit copain jaloux, aussi le super héros en herbe avait soupiré un bref instant, avant d'alpaguer le gros malabar. Malgré sa claire demande de justice face à l'attaque déloyale de Spooki, Ike n'eut pas gain de cause. Non seulement l'autre colosse ne lui répondit même pas, trop occupé à échanger des salutations viriles avec Nathan, mais en plus un autre problème de taille se présenta à lui ! Une fois de plus trop distrait, il ne vit pas l'attaque arriver. Le bougre qui lui servait d'adversaire était rapide ! Et armé !

La galère.

Avant qu'il ne puisse réagir, Ike se fit ligoter par les chaines ! Fort heureusement, un réflexe salvateur... Hum. Un coup de sang face à l'absence de réaction, l'avait poussé à pointer du doigt une nouvelle fois le gros baraqué. Ainsi, il avait gardé un membre de libre. C'était déjà ça. Mais c'était pas fameux, quand même ! Ses flancs éraflés lui signifièrent à grand coup de douleur qu'eux aussi auraient espéré une meilleure réaction de sa part. Fort heureusement, le cuir des Kroks était solide ! Ça avait un peu atténué l'attaque. Mais ainsi prisonnier, Ike sut qu'il était temps de tester ses petits gadgets de super héros tout droit sortis de l'imagination et de l'ingéniosité des Reines de la mode ! Ni une ni deux, il claqua trois fois de suite dans ses talons et scanda :


- DOROTHÉE-CHAAAAAN !


Le chasseur de primes garda son doigt pointé en l'air, comme pour déclencher une transformation fantastique qui ne vint jamais. Un corbeau croassa en arrière plan, alors que seuls les bruits de la baston à l'intérieur du bâtiment retentissaient. Ah oui, ça ne le transformait pas en héroïne dotées de super pouvoirs... ça activait juste ses ventouses aux pieds. Ventouses qui, à présent, semblaient le coller au plancher des vaches aussi surement qu'un bigorneau sur son rocher.


« C'est quoi le plan, au juste ? », demanda pour la forme Wilson en pensée.
« On lui pête la gueule et on venge Spooki ! », répliqua Wade de la même manière.
« Et dans les détails ? »
« C'est encore un peu flou dans ma tête, mais ça va venir ! »


Dans tous les cas, un duel de force venait inévitablement de s'entamer entre les deux protagonistes. Tel le jeu de la corde, chacun allait devoir tirer pour tenter de prendre l'ascendant sur son adversaire. Ou alors l'un d'entre eux allait-il contourner les règles ? Pour sa part, Ike tira. Trois fois. Alors que Wade partait encore et toujours dans ses délires à n'en plus finir, Wilson avait pris les choses en main. L'ex mercenaire avait dégainé, vif comme l'éclair, avant d'user de ses Desert Eagles sur l'affreux jojo appelé "Shen". Les deux premières balles tentèrent de fuser directement sur sa cible, mais la troisième sembla s'égarer.

Sembla seulement.

À force de pratiquer l'art du tir, Wilson avait finit par faire une découverte accidentelle. S'il tirait d'une certaine manière et selon un angle précis sur une surface solide, la balle pouvait ricocher et atteindre sa cible par surprise ! Aussi, la dernière petite munition allait tenter de se frayer un chemin par le sol jusqu'au petit copain jaloux. Pendant ce temps, Ike tenterait de résister de son mieux grâce à sa force et à ses ventouses pour ne pas se faire projeter de nouveau comme un fétu de paille !





Ike se fait avoir ! La chaine s'enroule autour de lui et coince un de ses bras. De l'autre, il fait le con alors qu'il actionne ses ventouses, puis tire trois balles vers Shen. Deux en frontale, une autre par voie détournée (via le sol).

Technique utilisée :
Ricochet shoot’ : (lvl 30)
Ike commence à toucher sa bille avec les flingues. Il est capable de faire ricocher ses balles sur les murs ou les surfaces dures, en utilisant la forme effilée de ces dernières pour pénétrer la matière sous un certain angle, avant d’en ressortir rapidement !
Spoiler:
 

_________________
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

Nathanael Armstrong
Messages : 165
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue31/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue169/250Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (169/250)
Berrys: 95.931.000 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeDim 10 Juin - 23:16



Why am I better than you ?  Because I am like a machine, flawless.




Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Kurotaki.Ichika.full.1832342Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Ernest.Cantoni.full.1697108
Gina , Kruze


Grâce à son intelligence couplée à son instinct de survie lui indiquant quand foncer dans le tas et surtout quand il était nécessaire de fuir, la demoiselle avait réussi à se créer une réputation de voleuse et chapardeuse sur North Blue sans jamais être inquiétée par qui que ce soit. Elle n'avait jamais été la plus forte ou la plus agile des filles de son âge mais, en plus de toucher sa bille en maîtrise des armes à feu, elle avait surtout une bonne capacité d'analyse lui permettant de savoir si ce qu'elle voulait tenter était trop risquée pour elle ou non. Contrairement à certains autres de ses collègues elle n'avait jamais été une tête brûlée et avait réussi à empocher un petit pactole à force de petits coups à droite et à gauche, rien de trop gros pour ne pas qu'elle attire trop les autorités sur son cas. La survie avant tout, tel avait été son credo jusqu'à présent mais celui-ci avait été jeté aux orties lorsqu'elle avait rencontré l'un de ses supérieurs, quelques mois plus tôt. Comment en était-elle arrivée là ? Comment avait-elle fini par se battre pour quelqu'un d'autre, par participer à un conflit qui n'était pas le sien simplement pour la promesse de quelques berries en plus ? En faisant face à ces épéistes qui commençaient vraiment à l'emmerder elle sentit son instinct de survie tapi au fond de son âme, il avait été réduit au silence pendant si longtemps qu'elle avait presque fini par oublier sa présence.
Cet instinct lui criait de se barrer d'ici pendant qu'il était encore temps car, si son boss était une force de la nature, sa propre situation était beaucoup plus bancale. Dans un espace clos comme celui-ci elle ne pourrait pas les retenir bien longtemps mais, au delà de ce constat évident, c'était surtout l'absence d'autre option qui l'emmerdait davantage. Elle pourrait mitrailler à travers le mur pour se créer une sortie et se battre à l'air libre, mais la supériorité numérique serait toujours là. Elle ne pouvait pas non plus fuir car se faire rattraper par ses collègues lui vaudrait un sort bien pire que la mort. Elle était définitivement coincée entre la peste et la choléra, entre deux choix aussi peu enviables l'un que l'autre.

Elle mitraillait donc à tout va, consommant ses munitions à un rythme effréné en espérant toucher sa cible avec un peu de chance, mais les résultats semblaient bien piètres pour le moment. Subitement elle vit une marine foncer face à elle et, malgré toute son agilité naturelle, elle ne put que dévier le coup pour que celui-ci évite l'abdomen au profit de son bras gauche. Cela lui évitait peut-être une mort certaine mais à présent son bras labouré laissait son arme tomber à terre, diminuant de moitié ses chances de survie.

Blanchette ! J'ai vraiment besoin d'un coup de main ici !


Bondissant de nouveau pour s'éloigner du duo de glandus, la tireuse balaya la pièce de son regard mais, à sa grande surprise, la silhouette criarde et immaculée de l'autre con n'était visible nulle part. Mais bordel il était dans un coin de la pièce à peine quelques secondes plus tôt, qu'était-il encore parti foutre ?

Blanchette ?



Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 1524403222-furyou-michi-gang-road-full-1618826Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 1524403223-oogawara-tsuguo-full-1697113
Shen, Lu Wong


Comment cet homme avait-il découvert son secret ? Comment avait-il pu découvrir qu'il était amoureux de sa collègue après seulement quelques secondes ? Lisait-il dans les pensées ? Non, s'il lisait dans ses pensées cela voudrait dire que le criminel n'allait pas pourvoir surprendre son opposant haut en couleurs. Comment faire pour le prendre de court si l'autre rigolo savait à l'avance ce que l'amoureux allait faire ? Ses pensées finirent par s'emmêler dans un brouhaha incompréhensible, sapant tout ce qui restait de sa concentration jusqu'au moment où son prisonnier commença à se rebeller. Alors comme ça il pensait qu'en attirant à lui le maître des chaînes tout irait pour le mieux ? Quel idiot

Tu veux la jouer comme ça ? Très bien !


Ne pouvant pas enlever les chaînes de sa victime qui se rebellait toujours, le jeune Shen commença à enrouler son côté des chaînes tout autour de ses mains et bras pour en faire autant une arme qu'une protection pour son attaque à venir. S'il ne pouvait pas surprendre son adversaire, il pouvait au moins foncer tête baissée en espérant que sa force suffise à inverser la tendance. Bloquant les deux premières balles qui lui furent envoyées avec ses chaînes, Shen commença à amorcer sa course lorsqu'un projectile vint percer son pied droit par en-dessous, le poussa à extirper sa rage dans un grognement sourd. Se servant de cette vive douleur comme d'une motivation supplémentaire, laissant l'adrénaline s'insinuer en lui pour l'atténuer, Shen bondit en direction de son prisonnier toujours enchaîné. Le but ? Frapper son visage de ses deux poings bardés de chaînes pour voir s'il était toujours capable de jouer le mariole avec le crâne réduit en milles morceaux.

Ignorant totalement ce que ses subordonnés étaient en train de faire, intrigué par le revirement de situation qu'il venait juste de subir, Lu Wong sentit son corps s'éveiller et le piquer suite à la contre-attaque inattendue du marine. Quel était ce regain de puissance sorti de nulle part ? Le criminel n'avait peut-être pas la réponse mais ce coup lui donnait une raison supplémentaire de repartir à la charge, une raison de plus de vouloir écraser cette mouette pour cet affront. Il bondit donc et ses larges poings vinrent successivement s'écraser sur la solide garde du cyborg qui, même s'il semblait décidé à tenir bon, ne pouvait s'empêcher de reculer sous la puissance phénoménales de chacun de ces coups. À quoi bon pouvait bien lui servir le haki de l'armement s'il n'était pas en mesure d'attaquer ? Cela aurait sans doute été l'avis de la brute si elle avait compris que c'était ce que le marine venait d'éveiller en lui, mais pour heure cette brute était plus préoccupée par l'idée d'écraser l'insecte que de se demander comment il avait réussi à lui résister.
Ce fut au moment où il arma son plus gros coup que le colosse fut stoppé dans sa course, plus précisément par le pic de douleur qui jaillit de sa poitrine. Ce fut en baissant son regard jusqu'à cette zone qu'il remarqua que la source de cette douleur provenait d'une lame jaillissant de sa poitrine. Qui donc ? Un autre marine qu'il n'avait pas vu ? Crachant une gerbe de sang sous le regard médusé du contre-amiral, Lu Wong tenta de tourner sa tête sur le côté et, lorsque ses yeux se posèrent sur cette raclure au costume criard, il comprit ce qu'il s'était passé.

Qu'est-ce que … ?  
Ce dont tu t'empare est tien. T'as déjà oublié la règle ?  
Fils de... 


Le colosse ne put terminer sa phrase car une seconde lame, la jumelle de la première, vint se planter directement en travers de sa gorge. Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, l'immaculé extirpa sa première lame et s'en servir afin de trancher dans la chair en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. Ce fut le dernier râle étouffé du colosse qui imposa le silence sur ce champ de bataille, Shen et Gina tournèrent la tête vers le corps sans vie de leur boss qui s'écroula à terre. Si la surprise était de mise, aucun d'entre eux n'eut besoin de réelle explication en voyant la tête de leur boss, le visage figé dans une expression de stupeur et de dégoût, fermement maintenue dans la main du Kruze.

Qu'est-ce que t'as fait ? Pauvre taré !  
Non ! Patron !  
Boucle-là ou je te défonce. Tu sais très bien ce que j'ai fait. On a assez traîné ici, c'est l'heure de plier bouger.


Les règles de cette organisation étaient très claire, si vous parveniez à battre ou tuer votre boss vous aviez tous les droits de prendre sa place car sa défaite signifiait son évidente faiblesse. La demoiselle et le Shen auraient très bien pu se rebeller mais, compte tenu de leur situation précaire et du fait que le Kruze était meilleur qu'eux, ils furent forcés de ravaler leur fureur afin de la garder pour plus tard.

Vous avez entendu ? C'est moi le patron, maintenant ! On dégage !


Shen abandonna subitement ses chaînes tandis que la tireuse rengaina son arme orpheline dans sa ceinture avant de bondir hors de cette bâtisse. Aujourd'hui était une journée marquée par la trahison mais ce crime ne resterait pas impuni. Le Kruze était peut-être devenu l'officier supérieur mais il ne perdait rien pour attendre. Ils allaient rapidement quitter cette île et, plus tard, Shen et Gina auraient leur vengeance. Il ne pouvait en être autrement.

 

Now would be a good time to be scared.







Lu Wong lvl 35

Shen lvl 32

Kruze lvl 30

Gina lvl 29

Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

Nabeshima Ito
Messages : 140
Race : Humain-Vampire
Équipage : Le Jugement

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue30/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue53/200Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (53/200)
Berrys: 31.500.000 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Juin - 17:57



Gambit Decima
Avec Jugement et MJ.



Lorsque l'épée d'Amelia parvint à lacérer l'un des deux bras de leur opposante en la forçant à relâcher son arme momentanément, ce fut la stupéfaction qui gagna la commandante plus que la satisfaction ou le contentement. Bien sûr, elle était fière et heureuse d'avoir pu atteindre directement la tireuse mais elle ne s'attendait pas le moins du monde à parvenir à un résultat si concluant... Et, d'une certaine manière, la chose ne l'arrangeait que très modérément. Certes, avoir privé leur adversaire de l'une de ses deux armes, c'était restreindre son champ d'action et de riposte et, de ce fait, fournir aux deux bretteurs une marge de manœuvre plus vaste pour l'oppresser et prendre l'ascendant durablement... Mais cela n'allait pas aider Ito à prendre pleinement et dûment conscience de ses compétences, des capacités de son corps et des limites que son esprit imposait tristement à sa propre évolution. Il ne pourrait pas surpasser l'être qu'il était et qu'il incarnait s'il ne prenait pas conscience des miracles qu'il était susceptible de réaliser en usant l'entièreté de son potentiel... Et plus elle y songeait, plus la commandante estimait que le fait de le confronter à une situation extrême était la méthode la plus fiable de provoquer ce changement, cette prise de conscience subite et fructueuse. Or, ce type de situations ne se présentaient pas journalièrement, y compris pour des marines de leur envergure... Certes, Grand Line leur fournirait des péripéties colossales bien assez tôt, elle en avait l'intime conviction, mais elle aurait franchement préféré voir son jeune élève parfaire ses compétences et s'épanouir avant de se retrouver confronté à quelques Supernovas sanguinaires et hors de contrôle. Enfin, tout n'était pas gagné et achevé même si la tireuse avait été blessée : la commandante, elle aussi, avait été légèrement blessée lors de sa ruée héroïque. Quelques projectiles l'avaient frôlé et l'un d'entre eux avait même pénétré sa chaire pour s'y ficher violemment... Elle aurait grand besoin de repos une fois que tout cela serait terminé pour de bon. Et elle n'était à l'évidence pas la seule dans ce cas de figure...

Car si elle s'attendait à devoir bondir pour s'extirper de la riposte imminente de la tireuse, finalement, rien ne vint. Ito parvint à ses côtés et s'enquit de son état d'un regard inquiet qu'elle balaya d'un revers de la main nonchalant tout en reportant son attention sur le conflit qui opposait le contre-amiral au boss de cette troupe de désaxés, et qui semblait obnubiler leur propre adversaire. Lorsqu'elle comprit ce qui venait de se passer, la commandante fut contrainte d'écarquiller les paupières et de lorgner la scène en silence, incompréhensive. Une mutinerie ? Le boss venait de se faire trahir et s'effondrait tout juste, en proie aux actions morbides et imprévisibles de l'un de ses sous-fifres resté jusque-là figé et tranquille... Il attendait juste une opportunité en or pour l'éliminer ? Manifestement, oui : il ne tarda pas à ordonner à ses deux désormais larbins de prendre la poudre d'escampette, considérant apparemment qu'il n'était guère nécessaire de s'attarder au contact des représentants de la justice plus longtemps. Sage décision, en effet : ils venaient de renoncer à l'équilibre numérique, et risquaient de ce fait d'être annihilés promptement s'ils s'attardaient de trop...

-Ito ! Ne les laisse pas s'enfuir ! Ne t'en fais pas pour moi !
-Bien !

L'adolescent, à la suite de l'ordre de la commandante, n'hésita pas l'ombre d'un instant. Il n'était pas certain de pouvoir tenir le rythme, et encore moins sur le long terme, considérant sa jambe porteuse encore des séquelles de ses blessures passées. Néanmoins, il ne pouvait décemment pas se permettre de laisser leurs opposants s'enfuir alors qu'ils semblaient avoir une chance inouïe de réaliser un coup de filet... Et comme l'autre vampire avait grand besoin de se remettre de ses émotions et de s'occuper des balles qui s'étaient invitées dans son corps, il n'avait d'autre choix que de prendre le problème à bras le corps pour le résoudre par ses propres moyens. Ainsi, épée dégainée, le Nabeshima se mit-il à se ruer sur la tireuse qui, de son côté, avait pris la peine de s'extraire de la bâtisse sans plus tarder. Si cette vision ne put pas suffire à le déconcentrer ou à le griser, elle eut néanmoins un quelque chose de plaisant, sinon de délectable : c'était la toute première fois, depuis qu'il était marine, que des opposants digne de ce nom tâchaient de s'enfuir après une confrontation directe. En règle générale, c'étaient plutôt les marines qui passaient un bien sale quart d'heure : ils se faisaient malmener et lorsque, par miracle, ils parvenaient à triompher de leurs opposants, c'était généralement au terme d'une lutte fastidieuse et pénible dont personne ne s'extirpait véritablement indemne. Sur le navire de la Guilde Marchande, face aux Révolutionnaires, ou face aux autres membres de cette organisation sinistre qu'était Nemesis, par exemple, le jeune bretteur élève d'Ericken avait strictement toujours été soufflé comme un vulgaire fétu de paille... Était-ce là la résultante de leurs progrès ? Une preuve que la persévérance finissait toujours pas payer ? Il avait néanmoins eu besoin du soutien d'Amelia et de ses conseils pour seulement incommoder légèrement leur ennemie... Il le savait : il était encore bien loin de pouvoir se targuer d'avoir un niveau proche du contre-amiral Armstrong.

Comprenant qu'il n'allait pas pouvoir maintenir son rythme de course effréné bien longtemps et qu'il était à ce titre condamné à voir Gina s'éloigner comme un point à l'horizon, le jeune sabreur préféra s'éviter cette frustration en misant sur une autre stratégie : il décida de ne pas se rapprocher davantage et se contenta d'user d'Uzu, sa lame d'air projetée, qu'elle dirigea horizontalement, droit vers les jambes de la jeune femme. Si celle-ci n'esquivait pas, ses cuisses allaient être percutées de plein fouet et allaient l'empêcher de prolonger sa fuite... C'était tout ce dont les justiciers avaient besoin pour appréhender ces criminels : les immobiliser. Il jouait donc sur cette méthode, pour l'heure...

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1188
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue128/200Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juin - 21:05





"Un dernier pas avant

de rentrer dans le grand bain."



Alors ça, il n'y aurait jamais pensé ! Le chasseur de primes siffla d'admiration devant l’ingéniosité de son adversaire. Il s'était servi de ses chaines non seulement pour l'attaque, mais également pour contrer deux de ses balles ! La classe, quoi. Néanmoins, l'aura de prestige s'écroula - comme un château de carte sous la frappe d'un bambin adipeux - une fraction de seconde plus tard. La balle cachée eut l'effet escompté et surprit l'homme à la chaîne ! Ce dernier continua pourtant son assaut en grognant et décida de se lancer dans une confrontation « mano a mano » comme Ike les aimait. Un sourire naquit sous la combinaison de cuir et bientôt l'ahuris se laissa prendre au jeu !


- Amène toi, beau gosse !


En voyant le gugusse s'apprêter à sauter, Wilson plia ses genoux et rengaina son arme à feu pour répondre au mieux à l'attaque qui ne tarderait pas à venir. Il analysa les mouvements de son adversaire pour y répondre de la manière la plus adaptée : comme un bourrin fini. L'ancien mercenaire poussa un rugissement guttural, plein de hargne et de joie de combattre un mec, un vrai ! Il lança son poing en avant, à la rencontre des deux mains bardées de chaines de son adversaire, et cria de toutes ses forces :


- SONIC BLAST !


Le choc brutal des deux combattants fut encore amplifié par la technique du super héros en herbe : une véritable onde de choc finit par les séparer. Dans le chaos qui s'ensuivit, le chasseur de primes effectua plusieurs rouler-bouler en arrière... avant de se rendre compte brutalement qu'il ne s'était toujours pas extirpé de ses chaines ! L'arrêt sur place fut rude, et lui laissa toutes ses cotes endolories. Sur et certain que l'amoureux ne se laisserait pas étaler pour si peu, le fêlé du bocal se releva tout de même avec un air ravi : enfin un adversaire sympa avec qui échanger des droites de cow-boy ! Même s'il était en piteuse posture, il ne s'avouerait pas vaincu !

Malheureusement, sa joie fut de courte durée. Depuis le bâtiment qu'il avait quitté avec un vol plané, des hurlements et des cris de surprises s'élevèrent. De ce qu'il put apercevoir du coin de l'oeil, le mastodonte qui avait fait du mal à Spooki était à terre - bien fait pour lui ! - et les autres s'engueulaient. Soudain, alors qu'il s'apprêtait à lancer une bonne vieille vanne bien conne à son adversaire du jour... le drame. Le vrai. Le gars qu'il prenait pour un vrai gentleman de la castagne l'abandonna ! Lui et ses compères se tirèrent aussi sec, comme si une super promos pour tacos venait de leur intimer de se carapater en mode Speedy Gonzalez !


- What the... commença Wilson, avant d'être coupé par Wade.
- EYH ! Mais... MAIS REVIENS ! J'AI ENCORE DE SUPER TECHNIQUES A TE MONTRER ! Fais pas ta...
- Chut, le coupa à son tour Chuu. Pas devant les enfants !


Et effectivement, Ike se rendit compte que Masao le regardait avec de grands yeux. Au lieu de courir après les troufions qui avaient fui comme des fils de lâches, le super héros soupira. Il se débarrassa des chaines qui l'entravaient, puis fit un signe au gamin qu'il avait fait descendre d'un arbre un peu plus tôt. Il s'approcha du bonhomme et lui posa une main sur la tête avec un sourire amical, avant de prendre la parole :


- Spooki est vengé, Masao. Maintenant fais moi plaisir et retourne voir ta mère. Elle doit être folle d'inquiétude avec tous les méchants qui traînent pas loin.


Mais le petit garçon en avait décidé autrement :


- Je veux venir avec toi ! Je veux devenir un super héros, moi aussi ! Et venger mon papa !
- Shit... C'était pas au programme ça, laissa échapper Wilson.


Faisant fi de la vulgarité de son colocataire mental devant un enfant, Wade s'agenouilla et reprit d'une voix sérieuse que peu de personnes lui connaissaient :


- Masao-kun, les héros ne vengent personne. Ils ne sont pas des héros pour eux, mais pour les autres. Un vrai héros s'occupe de ceux qu'il peut aider à sa façon et n'abandonne personne.


Comme le gosse semblait mécontent et avait l'air de vouloir persévérer, Wade lui mit une main sur l'épaule et lui dit en souriant :


- Tu n'as pas besoin de t'enfuir sur les mers et de te battre pour être un héros. Tous les héros ne se battent pas avec leurs poings. Certains utilisent leur tête et leurs mains pour construire et rendre heureux ceux qu'ils aiment.


Ici il pointa du doigt Spooki, avant de reprendre :


- Tu as la chance d'avoir eu un père qui savait construire. Moi, je ne sais que détruire ; alors je vise les méchants pour permettre aux gens comme ton papa de créer. S'il n'y avait que des destructeurs sur les mers, le monde tournerait mal, Masao. Si tu veux vraiment être un héros, sois le à ta manière et pas à la mienne.


Comme le garçon semblait douter, Ike donna quelques petits coups de coudes dans les cotes de Masao et reprit d'une voix plus légère :


- Et puis, qui sait, dans quelques années tu te trouveras peut être une copine qui t'enlèvera de la tête toutes ces idées !
- Qu... Quoi ?! JAMAIS ! Les filles c'est trop nul !
- Ah mais tu peux aimer les garçons aussi, hein. Tu fais ce que tu veux, Masao-kun !
- Mais... Non, c'est pas... je...


Devant la tête rougissante du gamin, Ike se releva en éclatant de rire et lui tapota gentiment la tête avant de lui sourire de plus belle.


- Allez, mon gars. Va rendre ta mère et ton papa fiers de toi. Je suis sûr que tu trouveras un moyen, à ta façon !


Rouge pivoine, le gosse s'enfuit mais sembla retrouver le sourire au coin de la rue, juste avant de lancer un signe d'adieu au super héros fêlé qui venait de lui retourner le cerveau. De son coté, Ike se tourna vers les marines et leur lança :


- Sacré baston, hein ? Bon ça a fini comme un pet sur une toile cirée, mais au moins ça s'est bien terminé ! On va se faire une bouffe ?






Ike tente de mettre du plomb dans la tête du petit garçon qu'il a sauvé. Puis il se tourne vers les marines et fait l'andouille en les invitant à manger un morceau !

_________________
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

Nathanael Armstrong
Messages : 165
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue31/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue169/250Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (169/250)
Berrys: 95.931.000 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Juin - 9:54



Why am I better than you ?  Because I am like a machine, flawless.




Le père Armstrong n'avait pas entraîné son fils afin qu'il devienne le meilleur mais pour qu'il puisse remplir son devoir et devenir un bon marine comme lui même l'avait été et l'était potentiellement encore. Ce n'était donc pas un désir d'excellence qui avait rythmé les entraînements du futur cyborg mais une volonté de faire ses preuves, une volonté d'acquérir de solides bases avant de tourner son esprit vers d'autres objectifs plus lointains et difficilement atteignables. Bien entendu pour vaincre les pires racailles de ce monde l'officier ne devrait jamais donner moins que son maximum, mais il ne s'était jamais vu comme le meilleur dans sa catégorie :  la vie s'était assurée de le lui rappeler, quelques années plus tôt. Cependant si son père ne lui avait pas distillé une once d'arrogance ou d'assurer au cours de leurs sessions, afin que le petit se créé lui-même et devienne celui qu'il voulait être, le commandant s'était assuré que la volonté d'abandonner ne fasse nullement partie du vocabulaire de son aîné.
C'était pour cela que Nathanael se relevait encore même lorsqu'il était humilié et plus bas que terre, c'était pour cela qu'il se relevait encore et encore même lorsque son corps artificiel était en morceaux et que la raison lui hurlait de rester à terre. Il n'était peut-être pas le marine le plus talentueux de sa catégorie, assurément pas, mais il était sans aucun doute  le mental parmi les plus solides et inébranlables de tous les officiers en charge de faire respecter la Loi et l'Ordre. Il pouvait au moins être fier de cela.

Il s'était tenu debout face à cet homme plus massif que lui et avait encaissé ses assauts encore et encore, sans broncher, car encaisser à la place des autres était ce qu'il savait faire de mieux. Vint alors cette sensation étrange dans tout son corps artificiel qui, étrangement, lui donna un regain d'énergie et de motivation lorsque l'un de ses assauts porta enfin ses fruits. En effet s'il était capable de mettre à mal à la brute cela voulait dire qu'elle pouvait être vaincu, qu'elle n'était en rien inébranlable. Les points fermés et les dents serrés, l'Armstrong repartit donc à l'assaut avec l'évidente intention de finir le travail, mais l'une des racailles lui coupa l'herbe sous le pied en trahissant son patron dans la foulée.
Ces pourceaux n'avaient-ils donc pas une once d'honneur ? Ce constat ne pouvait que donner la nausée à l'Armstrong qui, impuissant, voyait son colossal adversaire s'écrouler à terre sans qu'il n'ait eu aucun rôle à jouer dans son trépas. D'abord il avait été vaincu et maintenant on lui enlevait même de la bouche le goût sucré de la victoire ? Décidément chaque nouvelle expérience lui laissait un arrière-goût de plus en plus désagréable dans la bouche, bientôt il lui faudrait une victoire absolue et écrasante pour redorer sa confiance en ses propres capacités.


Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Kurotaki.Ichika.full.1832342
Gina

Alors que la demoiselle courrait à toutes jambes en direction du navire tout en observant son camarade et admirateur secret, Shen, se tenant le bras douloureusement brisé après son dernier assaut contre l'autre énergumène, elle ne put desserrer les dents de rage face à l'homme au costume immaculé quelques mètres devant lui. Il n'avait jamais eu l'intention de se battre avec eux, il n'avait jamais souhaité s'opposer aux marines ou suivre les ordres du patron. Tout ce qu'il avait souhaité était d'avoir une opportunité de la leur mettre à l'envers et de gagner en pouvoir grâce à une méthode typique de leur organisation. C'était pour cela qu'il fuyait comme un chien à présent, car il savait que sans le patron il ne pouvait pas gagner, car il savait que la marine n'était pas son véritable adversaire aujourd'hui mais pourrait peut-être l'être dans un futur proche.
Il avait eu ce qu'il souhaitait aujourd'hui et, plutôt que de jouer les têtes brûlées, il avait fait preuve de tempérance en reconnaissant le bon moment pour se retirer. C'en était à gerber !

Qu'il est collant !


Tels furent les mots de la demoiselle lorsqu'elle observa une lame d'air se diriger vers elle, tel le désir inébranlable de ce jeune épéiste de faire ses preuves en la capturant. Mais non elle ne se laisserait pas faire, elle ne pouvait pas mourir ici ou être réduise en servitude par ces défenseurs de la bien-pensance. Elle bondit donc pour esquiver l'assaut avant de pousser davantage sur ses douloureuses jambes, accroissant considérablement la distance entre elle et le jeune épéiste pour bientôt disparaître du champ de vision des mouettes.

On se reverra bientôt, petit !  


Se redressant malgré son corps qui portait les marques évidentes du combat précédent, le contre-amiral posa les yeux sur son subordonné très volontaire avant de lui donner un ordre sur un ton bien moins sec et autoritaire que d'habitude.

C'est fini, sergent-chef. Vous avez fait du bon travail.


Bien entendu les marines et le chasseur de primes auraient pu repartir à l'assaut de ces racailles mais pour l'heure ils devraient se contenter de cette petite victoire, ils devraient se restreindre et ne pas être trop gourmands. Ils avaient rétablis la paix sur cette île en parvenant à vaincre le chef d'un groupuscule criminel et en faisant fuir le reste de ses subordonnés : telle était la façon dont Nathanael aurait aimé pouvoir se souvenir de cette journée. Il espérait que ses compagnons puisse également en faire autant.

Tout le monde va bien ? Rien de cassé ?


Attendant une quelconque réponse des deux autres marines et du chasseur de prime, ce fut avec une démarche lente et lourde que Nathan s'approcha du corps massif dépourvu de tête avant de s'accroupir juste à côté, pour l'observer en silence tout en se demandant comment le combat aurait pu finir sans l'intervention de l'autre traître. S'il aimait à penser qu'il aurait pu ressortir vainqueur de cet affrontement, grâce à son haki de l'armement nouvellement éveillé, une partie de lui n'était clairement pas aussi confiante et, malheureusement, jamais il ne trouverait de réponse.

Bientôt ils rentreraient tous au navire après avoir fait le plein de provisions, pour se diriger ensuite vers Grand Line. Bientôt ils affronteraient d'autres adversaires de la même trempe que celui qui gisait à terre, très bientôt.

 

Now would be a good time to be scared.




Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

Nabeshima Ito
Messages : 140
Race : Humain-Vampire
Équipage : Le Jugement

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue30/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue53/200Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (53/200)
Berrys: 31.500.000 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Juin - 13:56



Gambit Decima
Avec Jugement et MJ.



Une nouvelle fois, son offensive s'était soldée par un échec : sa lame d'air avait été évitée prestement par ses adversaires et le vampire grogna sa hargne, s'apprêtant à forcer sur son talon pour se projeter droit vers les ennemis afin de les attaquer directement dans le dos. S'ils s'évertuaient à fuir, il n'avait d'autre solution que de les confronter de face... S'il ne savait pas réellement si sa jambe allait tenir le coup et si sa blessure n'allait pas simplement le contraindre à l'impuissance, voir le forcer à calmer l'allure au risque de s'effondrer bêtement, il songeait qu'il n'avait d'autre choix que de recourir à une approche aussi insouciante et frontale. Dans le cas contraire, ces types allaient réellement réussir à prendre la tangente... Malheureusement, Ito n'eut jamais l'occasion de mettre son propre corps au défi : à l'instant même où il s'apprêtait à forcer l'allure pour user de toute la vélocité dont il était capable, il fut interpellé sèchement par son supérieur qui, autoritaire, lui ordonna de ne pas pousser la traque au-delà du raisonnable. S'il rechigna sérieusement, il en vint finalement à obéir à cette directive, envers et contre la frustration qui ne tarda guère à l'accabler : il marqua l'arrêt, tout d'abord, puis rengaina son sabre en scrutant les ennemis qui s'en allaient, libres comme l'air après avoir causé moult dégâts et dommages. De combien de crimes et de délits étaient-ils responsables ? Les laisser s'enfuir de la sorte, et donc leur permettre de poursuivre leurs méfaits à l'avenir, c'était proprement intolérable du point de vue du sergent-chef... Néanmoins, ce dernier n'avait pas l'influence nécessaire pour contredire l'opinion du contre-amiral Armstrong qui devait, de son côté, posséder une vision de la chose plus lucide et plus globale. Ça n'en était pas moins pénible, mais cela lui suffisait au moins à décharger un brin de la culpabilité qui tourmentait sa conscience : si ces criminels-ci agissaient à nouveau, à l'avenir, il risquait fort de se sentir responsable des maux qu'ils généreraient... Comme ils disparaissaient déjà à l'horizon, empressés, et qu'il n'aurait plus la chance de les rattraper avant belle lurette, le Nabeshima jeta finalement totalement l'éponge et pivota sèchement, s'en retournant auprès de la commandante qui avait profité de cette interlude pour se redresser et se rapprocher quelque peu du contre-amiral. Comme ce dernier commençait à s'enquérir de leurs états respectifs, la gradée fut la première à répondre, promptement suivie par son subordonné et élève vampire.

-Tout va bien, de mon côté. Ce n'est rien de sérieux. Je m'en sortirai avec une courte convalescence.
-Même chose.

Il ne se sentait pas de commenter ou de tergiverser davantage : il ruminait encore cet échec, d'autant plus sardonique qu'il avait bien failli se transformer en une réussite éclatante. Les envoyés de la justice n'avaient même pas été capables de mettre à profit la trahison surprenante et conséquente de l'un des hors-la-loi... Lors même qu'ils s'étaient retrouvés en un instant en nette supériorité numérique, ils avaient été contraints de laisser leurs adversaires fuir, puisqu'ils étaient trop désorganisés pour en tirer un ascendant net et indéniable. C'était agaçant... Ito avait bien cru que la victoire pouvait leur sourire : il avait failli s'en enorgueillir, malgré tous les conseils qu'on lui avait donné au sujet de la patience, de la tempérance et de la distanciation avec son environnement immédiat et les actions qu'il entreprenait. Vivre à la manière d'un grand épéiste n'était pas toujours chose aisée, surtout pas pour un garnement tel que lui, plein de bonne volonté et d'une envie palpable de bien faire... Devinant sans difficulté la rage qui l'habitait alors, Amelia ne tarda guère à se rapprocher de lui pour lui poser une main sur l'épaule, s'attirant ainsi son attention. Sans plus tarder et sans laisser un silence pesant s'installer, elle s'expliqua et tâcha de chasser de son esprit embrumé les germes de sentiments néfastes qui auraient pu le conduire à trop d'engouement ou d'empressement, sur leurs prochains champs de bataille.

-Tu t'es très bien conduit. La victoire n'est pas toujours ce que l'on souhaite obtenir. Et l'impatience peut transformer un coup d'éclat en instrument d'une défaite déplorable. Tu étais encore blessé. Tu t'en sortiras mieux la prochaine fois...

S'il répondit, ce ne fut que par le biais d'un hochement de la tête sans grande conviction. Il espérait, effectivement, qu'il n'aurait plus jamais à pâlir de honte de ses compétences et capacités... Qu'il allait, tôt ou tard, réussir à réaliser quelques exploits. Il commençait, petit-à-petit, à se décourager... Et il savait tristement que Grand Line ne serait pas forcément l'endroit le plus propice à lui rendre un soupçon de courage et de témérité. Peut-être l'océan de tous les périls allait-il devenir leur tombeau... Pouvait-il sérieusement et sereinement considérer qu'il était capable d'y exceller, et de faire parler de lui ? Il n'était qu'un sergent-chef. On disait bien volontiers que ses capacités martiales excédaient largement celles des personnes qu'on trouvait habituellement affublées de ces responsabilités, mais il n'avait d'autre choix que celui d'en douter sérieusement. Jusqu'à présent, il n'avait jamais réussi à obtenir une victoire digne de ce nom... Il lui semblait a contrario que leur parcours n'avait jamais été qu'un amoncellement de bévues et d'échecs. Comment conserver foi en ses propres capacités, dans de telles circonstances ? Il ne pouvait rien faire d'autre que s'en remettre au jugement d'autrui... Et ce éternellement. Avec un soupir de lassitude, le jeune Ito replaça donc son regard dans celui de son supérieur d'acier et d'airain. Pour l'heure, il n'avait pas à revêtir d'autre préoccupations que celles d'obéir à ses ordres... Le reste viendrait bien assez tôt. Il ne doutait pas, en effet, du fait que les vagues les porteraient vers davantage d'ennuis encore...


Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1188
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue128/200Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Juil - 17:09





"Un dernier pas avant

de rentrer dans le grand bain."



Ike avait l'oreille qui le grattait. C'était peut être un des seuls points négatifs de son costume de super héros : lorsque ça le démangeait... il devait souffrir en silence ! Ou alors se gratter comme un ours chantonnant contre un arbre, dans l'espoir d'atteindre la zone inconfortable. Autant dire qu'il choisissait souvent la seconde solution. Seulement, aujourd'hui, il se devait de se tenir un minimum. Un homme était mort, un petit garçon le voyait comme un vrai super héros et les marines n'étaient pas connus pour avoir le sens de l'humour. Damn it !

Laissant son picotement l'enquiquiner de plus en plus, le chasseur de primes loufoque répondit présent lorsque Cable tenta de dresser la liste des survivants en un seul morceau. De son coté, le gamin, qui était en fait un sergent chef, semblait broyer du noir d'avoir loupé sa cible... et une bombe en uniforme tentait de le réconforter ! Si Wade avait voulu, dans un premier temps, remonter le moral du jeunot, le voir jouir d'une si charmante compagnie le désintéressa totalement de ce sale chançard ! Où était sa Kana-chan quand il en avait besoin ? On se le demandait ! Ainsi, l'énergumène se dirigea donc plutôt vers Nathan qui s'était agenouillé à coté de la pauvre tache qui avait violenté Spooki. Néanmoins... la punition était un peu sévère, là ! M'enfin, faisant fi de ces divagations, Ike posa une main virile sur l'épaule de son compère et lui lança d'une voix sobre :


- T'en verras d'autres dans la vie, tu sais ?
« Mais lui, de toute évidence, non ! », termina-t-il en pensée.


Se raclant la gorge, il reprit d'un air calme et posé qui lui allait comme une paire de chaussettes à un chat :


- Même si c'était un ennemi et un criminel, tu veux qu'on l'enterre, Nathan ? Ou alors on l'emballe juste dans un drap et on le laisse à la mer ? Dans tous les cas, on peut pas le laisser là... au milieu des civils et surtout des gosses.


Car non content de tenter de sauver les petits chiens en bois et l'avenir des gamins locaux, Ike souhaitait également les préserver de cette vision d'horreur d'un gugusse de deux mètres de haut décapité sauvagement. Préserver la jeunesse, ça aussi c'était le job d'un super héros ! En tout cas, il laissa au marine le soin de décider du sort de cet homme. Une fois que ce serait acté, l'imbécile sur pattes lui lancerait d'un ton un peu plus guilleret :


- J'vais t'aider ! Et après ça, on ira s'en jeter un godet pour oublier... mais aussi pour fêter notre petite victoire ! Après tout, Spooki a été vengé et les civils sont en sécurité, maintenant !


N'étant pas certain que Cable comprendrait, ni même n'accepterait son offre, le chasseur de primes se fendit d'un air hésitant d'une dernière question :


- Enfin... si je peux venir, hein ?


Et sur le chemin, il allait tenter de trouver un arbre à l'écorce sacrément dure pour faire passer ces foutues démangeaisons qui gagnaient toute son oreille !




Désolé pour le retard !

Ike propose à Nathan d'enterrer ou de mettre à la mer le corps Lu Wong, afin d'éviter aux civils le spectacle peu ragoutant d'un mec gisant dans son sang et sa tête se baladant dans son coin.

Une fois que Nathan lui aura éventuellement répondu, il lui propose d'aller boire un verre pour terminer cette journée ! Il ignore totalement Ito, cet enfoiré qui a déjà une gonzesse à ses pieds !

_________________
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

Nathanael Armstrong
Messages : 165
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue31/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue169/250Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (169/250)
Berrys: 95.931.000 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Juil - 18:49



Why am I better than you ?  Because I am like a machine, flawless.



Le colosse d'acier ne pouvait peut-être pas ressentir le vent sur sa peau à proprement parler et encore moins le soleil réchauffer sa peau bronzée, le tout  n'était rien de plus qu'une information transmise par son cerveau, dernier bastion de son humanité, mais il pouvait ressentir la souffrance de son corps artificiel ce qui était une expérience très déroutante. Depuis qu'il avait désactivé ses inhibiteurs de douleur, dés que le combat fut terminé quelques instants plus tôt, le jeune colosse put de nouveau ressentir les capables à travers son corps comme autant de veines le traversant des pieds à la tête. Dans ses oreilles tournait le léger et régulier vrombissement de ses générateurs le maintenant en vie, comme un rappel constant qu'il fonctionnait sur piles comme  un vulgaire jouet mais, en vérité, le plus déroutante dans cette vie mécanique était de sentir tous les petits rouages et câbles bouger à chacun de ses mouvements.
Il sentait les plaques métalliques tordues qui semblaient pleurer à chaque fois qu'il se mouvait, il sentait ses muscles artificiels qui hurlaient sous l'effort et, plus globalement, il avait une plus grande compréhension de son corps tout entier qu'aucun autre être vivant n'en aurait jamais. C'était l'une de ses plus grandes forces, mais aussi d'une certaine façon sa plus grande faiblesse. À chaque instant de sa vie des colonnes de données chiffrées passaient devant ses yeux comme le résultat de l'analyse de son environnement et l'état général de son corps, concernant aussi bien l'état de son armement que des différents tronçons de sa personne. À chaque instant il était donc tenté de laisser le côté cartésien de sa personne prendre le relais en voyant les chiffres dégringoler en flèche, au lieu de se le relever et de poursuivre le combat. Cette intelligence artificielle le poussait régulièrement à faire preuve de tempérance pour garder ce corps intact, mais c'était un luxe qu'il ne pouvait pas s'offrir,  il ne pouvait pas se laisser déconcentrer par ses chiffres car seul ce qu'il y avait dans ses tripes importait réellement.

Il resta donc là immobile pendant un instant, sentant ses plaques tordues grincer alors que ses yeux se posaient sur le corps sans vie de cette crapule, alors qu'il regardait le résultat de son échec comme leader autant que comme simple soldat. On pourrait croire que cela importait peu de savoir qui avait tué cette racaille pourvu qu'elle soit morte mais, pour un homme aussi désireux de faire ses preuves afin de pouvoir assouvir sa vengeance, un tel détail faisait toute la différence. Il y avait une nette différence entre arriver à résister à un individu et le terrasser, entre être un punching-ball et un vainqueur.

Se redressant en écoutant la réponse de ses camarades, Nathanael capta la proposition de l'individu loufoque qui ne semblait pas être la moitié d'un idiot, contrairement à ce que son accoutrement pouvait le laisser penser. Hochant la tête en passant outre cette familiarité, était trop fatigué pour se montrer pointilleux, l'officier se redressa et contacta ses hommes restés sur le navire.

Descendez du navire et ramenez des pelles, direction le centre-ville . On a un corps à enterrer.



Inutile d'en dire plus quant à la nature de la victime, une fois détaché de sa tête un criminel restait un cadavre comme un autre. Le marine désirait enterrer cet individu pour trois raisons. Par respect pour ses évidentes capacités guerrières, pour protéger les civils d'une vue aussi morbide et, enfin, pour masquer le résultat de son échec comme expliqué précédemment. Posant ensuite son regard sur les quelques curieux qui avaient osé sortir des bâtisses, rassurés par la présence des marines, il tenta de disperser la foule d'une vie puissante mais néanmoins calme.

Vous pouvez vous disperser, mesdames et messieurs. Il n'y a plus rien à voir.


Se tournant vers le loufoque en écoutant sa proposition d'aller se rincer le gosier, chose inutile pour Nathanael qui ne pouvait plus vraiment être ivre grâce à sa composition hors du commun, il hocha la tête et croisa quelques idées qui vagabondaient dans sa tête. Cela faisait deux fois que cet homme se mettait sur son chemin et, même si Nathan ne faisait confiance à personne ne portant pas un uniforme bleu et blanc, force était de constater que cet homme s'était avéré utile. Il avait donc gagné au pire le bénéfice du doute et au mieux une seconde chance, une opportunité d'accomplir quelque chose de plus grand que lui.
Braquant ses prunelles froides et sans vie sur l'homme au costume criard, ce fut à voix haute que l'Armstrong dévoila sa proposition.

Il y a tout ce qui faut à boire, dans le navire. D'ailleurs, en parlant de ça, pourquoi tu ne nous rejoins pas ? Tu fais de l'assez bon boulot, tout bien considéré. Nous nous dirigeons sur Grand Line, un combattant de plus ne serait pas de trop.


Nathan commençait à comprendre que pour réussir il allait de voir faire certains compromis et celui-ci était le premier d'une longueur liste. Alors que les marines arrivaient avec des pelles, traînant le corps un peu plus loin pour l'enterrer proprement, l'officier tendit une puissante et large main au chausseur de prime en espérant qu'il accepte la proposition. En espérant ne pas regretter cette décision plus tard.



 

Now would be a good time to be scared.




Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

Nabeshima Ito
Messages : 140
Race : Humain-Vampire
Équipage : Le Jugement

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue30/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue53/200Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (53/200)
Berrys: 31.500.000 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Juil - 13:40



Gambit Decima
Avec Jugement et MJ.



Grand Line s'annonçait plus tangible que jamais : les dires du contre-amiral le rappelèrent sinistrement à tous ceux qui auraient pu en douter et le garnement en frissonna brièvement, incapable de songer que tout allait s'y dérouler paisiblement et que la gloire et le triomphe allaient joncher leur chemin. Il y avait encore tant à faire, sur les Seas Blues, et il se sentait personnellement encore si démuni qu'il avait peine à croire, avec le recul, que cette décision était la plus judicieuse et la plus pertinente possible. Combien d'entre eux seraient capables d'offrir un coup de main conséquent à l'homme d'acier lorsque les batailles éclateraient, et les opposeraient à des criminels de la pire engeance, aux pouvoirs dantesques et insurmontables ? Le sergent-chef, selon les conseils de la commandante, pouvait éventuellement tenter d'être un élément fiable et stable sur lequel le contre-amiral pourrait axer certaine de ses stratégies... Mais cela s'arrêtait là. Ito n'avait rien d'un meneur d'homme inspirant ou d'un combattant charismatique capable de rallier les foules à une cause perdue d'avance, de manière à renverser totalement la tendance en un claquement de doigts. On le percevait plus comme un enfant égaré et qui n'avait su trouver sa place plutôt que comme un gradé irréprochable, à l'esprit acéré et aux compétences respectables. Cela allait-il changer, à terme ? Le chemin parcouru depuis son recrutement, sur la mer lointaine d'East Blue, semblait vertigineux... Et pourtant, le vampire avait l'impression qu'un périple au moins aussi interminable lui faisait face avec un entêtement déroutant. La justice était une lutte inlassable. Sans cesse ils parvenaient à terrasser des hors-la-loi ou à empêcher des exactions... Et sans cesse leurs ennemis se démultipliaient, se montraient plus robustes que la veille, mieux organisés parfois. La discipline n'était pas toujours l'apanage des forces du Gouvernement Mondial, même si c'était là leur plus grande marque de fabrique... Les organisations et les équipages qu'ils auraient à affronter sur Grand Line risquaient de n'avoir plus grand chose en commun avec les amateurs désinvoltes qu'ils avaient croisé jusqu'à présent et qui, pourtant, avaient déjà su leur donner du fil à retordre. S'il s'était écouté, donc, le bretteur aurait sûrement pris la tangente : il aurait fui cette perspective désastreuse, celle de la tragédie de leur naufrage qu'il semblait déjà pouvoir toucher du doigt. Pourtant, quelque chose lui soufflait d'adresser sa pleine confiance à Nathanael Armstrong qui, jusque-là, n'avait jamais réellement eu l'occasion de le décevoir : c'était là un type qui prenait ses responsabilités très à cœur et qui œuvrait dans l'intérêt du plus grand nombre avec un dévouement indéniable. S'il n'était pas capable d'offrir sa loyauté à ce type de soldats, avait-il une raison, quelle qu'elle fut, de demeurer au sein de l'armée du Gouvernement Mondial ?

-Bienvenue dans l'équipage. On ne s'est jamais présentés réellement, je crois. Ito. Je suis sergent-chef.

C'est tout ce qu'il avait trouvé à dire pour agrémenter le sourire timide qu'il avait destiné au chasseur de primes qui allait, semblait-il, parcourir un bout de leur périple à leurs côtés. Le savoir avec eux pouvait légèrement rassurer le Nabeshima, mais ne suffisait pas pour autant à l'enthousiasmer au plus haut point. Bien sûr, comme le contre-amiral l'avait souligné, une paire de bras était toujours une sécurité supplémentaire... mais cela ne changeait guère le fait que l'épéiste allait compter sur autrui pour assurer sa propre défense. C'était une idée intolérable qui, pourtant, lui collait à la peau constamment depuis quelques temps. Les progrès que la commandante entrapercevait quant aux entraînements âpres auxquels il était soumis n'étaient pas suffisants, à ses yeux : et dire qu'il s'était juré d'atteindre les plus hautes strates de la Marine afin de faire respecter la justice et l'ordre... Il ne manquait ni d'ambition, ni de persévérance, bien sûr : à la vérité, il manquait d'orgueil. Ito ne parvenait toujours pas à comprendre pourquoi des pointures du calibre d'Hato ou d'Ericken avaient décidé de le prendre sous son aile. Il ne voyait pas ces mentors comme une preuve indubitable du potentiel latent qu'il hébergeait encore mais plutôt comme une pression, comme une lourde obligation de s'améliorer sans cesse. De tels combattants émérites avaient décide de perdre du temps à lui enseigner quelques arcanes et quelques astuces pour livrer bataille plus efficacement... Ne pas briller, c'était, par défaut, leur manquer de respect et bafouer tous les efforts qu'ils avaient pu déployer à son encontre. Et cela lui était de plus en plus désagréable...

Distrait et songeur, il posa inconsciemment une main sur le pommeau de son katana tout en songeant au temps qu'il leur restait avant de gravir Red Line et de s'élancer à la rencontre de la Mer de Tous les Périls. De combien de temps allaient-ils pouvoir bénéficier avant de passer à l'assaut de ces innombrables dangers ? Quelques jours ? Une généreuse semaine, tout au plus ? C'était peu. Suffisamment pour récupérer pleinement et pour ne plus avoir à souffrir des quelques blessures qui l'émoussaient encore, mais pas assez, assurément, pour gommer l'ensemble de ses défauts et pour tirer parti de la puissance bestiale que son sang, selon Amelia, hébergeait encore secrètement. User de ses capacités vampiriques, notamment de sa vitesse, sans faire appel à l'animosité sauvage qui y était intrinsèquement liée, c'était un exercice périlleux d'équilibriste qui allait lui demander un temps fou et, à nouveau, bien de la persévérance... Il s'autorisait à ce sujet, toutefois, un brin d'optimisme : c'était un pouvoir que son corps contenait, et qu'il n'avait qu'à apprendre à contrôler, à mettre à profit lors des situations les plus désespérées. Quant à savoir si cela allait suffire à rendre honneur à ceux qui lui avaient tant appris, en revanche, c'était une toute autre histoire... Qu'il n'allait pas tarder à rédiger. De gré ou de force.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1188
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Left_bar_bleue128/200Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Juil - 22:00





"Un dernier pas avant

de rentrer dans le grand bain."



L'enterrement fut géré de manière propre et rapide par les troufions, au final. Sage décision que celle ci de la part de Nathan car, après tout, si les grouillots ne servaient pas à ça... qu'est ce qu'ils foutaient de leur journée, au juste ? Libérant la place et évacuant les curieux comme un pro, le cyborg finit par se tourner vers le sociopathe pour une proposition pour le moins étonnante ! Faire équipe ? Et béh... ils le faisaient pas déjà ? Surement un problème de « storyline ». Du coup, c'était sans doute que Barry avait encore merdé à vouloir trafiquer le continuum espace temps ! Bordel... Où en était il ? Ah oui ! Faire équipe ? Check. Quant à la proposition d'un coup à boire sur le navire, elle était clairement tentante, d'autant plus qu'il avait lancé l'idée lui-même à vrai dire ! Seulement voilà : y'avait un hic. Si le prix à payer pour partager un godet ou deux était de se saper de leur costume à deux balles, alors que lui-même s'en était fait confectionner un par les Reines de la mode elles-mêmes... c'était cher payé le verre de tequila !


« Et dieu sait qu'on paye déjà assez cher les lendemains de soirées à la Tequila... », marmonna Wilson en pensée.
« Tu marques un point. », déclara Wade de la même manière, son esprit divaguant en repensant à ce fameux réveil en compagnie d'un flamant rose.


Une jeune voix le tira de ses pensées. C'était l'adolescent reluqueur de bombe sexuelle qui venait se présenter en bonne et due forme. Décidément, ces marines là étaient bien plus sympas que ceux de Saint Urea qui l'avaient laissé boiter comme un éclopé sur tout le trajet sans même se fendre d'un "Au fait, merci pour le coup de main, mon gars !" ni même d'un "Je peux avoir un autographe ? Ma fille est fan !" et... Hum.

Bref.


- Et moi c'est Ike, répondit l'idiot sur pattes. Shigo Ike. Super héros à la manque... Euh non ! Super héros dont tout le monde manque !


Damn it ! Il avait encore foiré son intro' ! Il tenta de serrer de gré ou de force la paluche traînant le long du corps du jeunot et lui adressa un sourire enthousiaste. Puis, une fois les présentations faites, il lui asséna une bonne claque sur le dos et le taquina comme il adorait le faire :


- Par contre, j'en connais un qui ne manque de rien, hein ? Haha !


Ce faisant, il lança quelques petits coups de têtes insistants - et bien lourds - en direction de la demoiselle très pneumatique qui servait de coach à Ito. "Coach"... entre autre imaginait-il ? Bah ! Il aurait le temps de le découvrir ! Sans attendre l'éventuelle réponse du sergent-chef, le trublion prit la tangente et se redressa fièrement avant de leur annoncer :


- Sinon, concernant votre proposition je n'aurais qu'un mot : Nope.


Il laissa un petit blanc, pour l'effet de style, avant de se fendre la poire tout seul en se tapant sur la cuisse, comme si c'était là la meilleure blague au monde... Une fois sa courte hilarité calmée d'un raclement de gorge fort viril, l'énergumène se rattrapa aussitôt :


- Nan, plus sérieusement, ça me dit bien d'aller sur Grand Line avec vous les gars, mais clairement je ne me vois pas marine. Les repas sont dégueux, j'ai un - léger - problème avec l'autorité, vos costumes sont nazes comparés au mien et j'ai déjà un job à plein temps en tant que super héros ! Alors avec le cumul des mandats qui est interdit... tout ça tout ça...


Sentant qu'il commençait à se perdre autant qu'à perdre son public, le couillon de première se gratta la tête un court moment, avant de reprendre d'une voix claire et intelligible :


- Bref ! Je vous suis sur ma Ike-O-Mobil' avec mes fidèles disciples et j'vous filerai un coup de main pour botter des culs pour le bien ! Par contre, gardez pas toutes les gonzesses ou les trucs funs pour vous... et dans les moments calmes je chapeaute les jeux à boire pour détendre l'atmosphère ! Deal ? Deal ! Très bien. Sur ce je vous laisse les copains, j'ai deux disciples à retrouver ! See ya !


Sans même attendre une éventuelle réaction, le chasseur de primes le plus taré de ces mers tourna les talons et s'en alla en sautillant, à la manière d'un petit chaperon rouge gambadant dans les bois. Sauf que le chaperon pouvait casser la gueule du loup tout seul. Et qu'il était complètement con, aussi.

Anyway.

De retour au port, Ike retrouva Tic et Tac en train de bronzer au soleil au lieu de garder le navire. Leurs retrouvailles mouvementées passées, et deux bosses sur le cranes des Kung Fu Dugongs plus loin, le super héros sapé de rouge put enfin larguer les amarres ! Et il avait hâte - oh oui, hâte ! - d'arpenter Grand Line pour trouver à Tara quelqu'un qui l'aiderait à vivre sa sexualité de la manière la plus épanouissante possible. Car après tout, c'était là officiellement la toute première mission de super héros qu'il avait acceptée...

L'échec n'était pas permis.





Petite réponse pour conclure de mon coté. Thx les poulets et désolé pour les multiples retards !

_________________
Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]   Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un dernier pas avant de rentrer dans le grand bain [PV le Jugement & Shigo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres.
» INZY, femelle Bichon frisé de 14 ans...
» Le Dernier Bar avant la Fin du Monde
» Amber • Plus on essaie de rentrer dans le moule, plus on ressemble à une tarte
» Nos premiers pas dans ce grand monde . [ Pv Keila Douyouni]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-