Partagez | 
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1279

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Dim 18 Oct - 10:27



Hors-la-loi, Cronia
Les vagues frappant avec férocité la coque, la pluie battante heurtant le pont sans répit, la foudre déchirant à l'occasion le ciel... Quoi d'autre ? L'occasionnel croassement de Silver sur son épaule et le brouhaha de plus en plus fort au bout du fil. C'était à peu près tout ce que pouvait entendre la jeune hors-la-loi en cette nuit orageuse. Prenant le temps d'apprécier le son clapotement des gouttes l'entourant, la voleuse prenait le temps de doucement définir son environnement à chaque bruit parvenant à ses longues oreilles. Pour le moment tout se passait comme prévu, la météo, ses partenaires d'affaire, leur flotte... Les cibles. Si le plan échouait le groupe ne pourrait s'en prendre qu'à lui-même au final.

-Bon alors ?! On est tous prêts ici, tu vas te décider à dire quelque chose gamine ?!

-...

Se faisant de plus en plus pressant, les pirates s'excitant à travers le den den mushi posé sur sa barque semblaient en avoir assez de patienter. C'était peut-être à prévoir en faisant affaire avec des individus aussi incontrôlables après tout... Faisant preuve de silence pour encore quelques secondes, la jeune Cronia se décida finalement à saisir le combiné afin d'entrer dans le vif du sujet.

-Est-ce que vous avez tout les trois compris le plan au moins ?





Capitaines pirates : Finn,Haidi,Oba Nusashi

-Heu, à vrai dire je faisais des galipettes à ce moment-là donc seulement pris les coordonnés tu vois...

-Mon jouet était trop bruyant...

-Mes hommes et moi l'avons appris par cœur pour le peu que vous nous ayez confié...

Trois réponses aussi différentes l'une que l'autre de la part de trois capitaines aussi disparates les uns que les autres. Finn l'alcoolique fourbe et fêtard, Haidi la sanguinaire et Oba Nusashi... Ce dernier avait beau faire preuve d'un sérieux commandable, il fallait bien admettre que son petit numéro de fan d'Oda était peut-être poussé un peu trop loin pour avoir l'air crédible...

-Je vais donc me répéter ne serait-ce que pour les nouveaux ayant rejoints temporairement vos groupes respectifs. Nous savons tous pertinemment que Toroa à la réputation d'être l'île la plus imprenable de tout West Blue. De ce fait il est également logique de considérer que c'est probablement l'endroit abritant le plus de richesse sous l'égide du gouvernement mondial. Ce soir vous avez chacun rassemblé une petite flotte sous votre commandement, il vous suffit d'attaquer vos ports respectifs et de les piller...

-Woah minute gamine ! C'est bien beau le petit rassemblement de pirates, mais c'est totalement loin d'être suffisant pour prendre une île bourrée de marines !

-Je n'ai jamais parlé de prendre l'île... Le colonel local base son système de défense en deux temps. Vous ne vous attaquerez qu'à la ligne de défense primaire, les ports possédants toutes une base marine en leur centre. Prendre ceux-ci reste simple, le problème de la ligne primaire est le transfert de forces entre les bases. Pour faire simple, Haidi et Oba vous serez chargez de liquider les bases voisines avant de retrouver Finn à la base se dressant entre vos deux groupes. Libre à vous de piller comme vous le sentez, du moment que ça ne se dresse pas devant le plan...

-Hum, ouais pas mal...

-On va faire un massacre ! Yay !

-Parfait...

Le plan avait beau être simple, il fallait bien admettre qu'il était difficile de l'expliquer à l'aide de simples mots. Dans tout les cas la jeune voleuse semblait avoir fait du bon travail au vu des réponses de ses partenaires. Dans son cas il ne lui restait plus qu'à respecter sa part du contrat, si elle restait relativement confiante, il ne faisait toutefois aucun doute qu'un quelconque imprévu affecterait grandement ses chances de réussite...

-Bien, laissez-moi au moins vous rappeler qu'en aucun cas vous ne devez attaquer une autre cible que celles qui vous sont attribués. Oubliez les ports voisins et surtout la base centrale. Ce sera tout, vous pouvez lancer l'attaque...

À peine eut-elle raccroché le combiné que la fête commença à l'autre bout du fil. Les bateaux avaient dépliés les voiles et fonçaient maintenant droit vers leurs cibles respectives.



Pour nos charmants criminels ici, Cronia à lancé ce petit appel de recrutement en vrac dans le milieux underground. Libre à vous de vous choisir un des trois groupes pour l'attaque ou de simplement être là ''par hasard''. L'île est grande alors choisissez bien ! Évidemment la ligne est sécurisé.

carte:
 

Ordre de passage : Kiru - Yao - Nathanael - Ito
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2737
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Lun 19 Oct - 16:14


Agitation à Toroa!


Kiru regardait l'Île de Toroa qu'il avait tant songé à attaquer par le passé se profiler à l'horizon tandis qu'ils s'en rapprochaient. Venir détruire les installations du Gouvernement Mondial et réduire à néant la présence de celui-ci sur cette île aurait été une grande joie pour l'ex-Révolutionnaire mais ce n'était pas la raison de sa présence. Les événements se succédaient rapidement depuis Las Camp et s'il s'était remis de ses blessures il lui restait encore un long chemin de croix à faire pour règler ses affaires. Il avait perdu énormèment lors de la défense catastrophique de son île mais ses navires de guerre avaient été mis à l'abri comme ses richesses, le fait de retrouver Ningen vivant à la base de Powder Island avait été un plus important. Le Golem n'avait pas tardé à faire ses recherches, sur ceux qui l'avaient attaqués, sur ceux qui l'avaient sauvés mais sur lui-même surtout. Officiellement il était mort, tué par la Révolution lors de la prise de Las Camp. Son ancienne organisation avait semblé si fière de cette réussite qu'elle n'avait pas hésité à en répandre l'information via tous les réseaux, à tel point qu'il semblait même que le Gouvernement Mondial le considère désormais comme tel. Dans un sens cela l'arrangeait, on ne recherchait pas un mort. Ses quelques mois d'absence nécessaires à la guérison de ses blessures et sa rééducation avaient appuyés l'hypothèse de sa disparition. Et désormais même s'il s'apprêtait à reprendre les affaires il devait tenter de le faire de manière relativement discrète, plus longtemps sa couverture tiendrait et mieux ce serait.

Néanmoins malgré toutes les bonnes résolutions qu'il pouvait prendre un travail s'imposait à lui, une mission personnelle qu'il ne pouvait pas annuler. Il ne connaissait pas l'identité de tous ceux qui avaient pris part à l'assaut de Las Camp et ainsi causé la mort de ses proches, certes les Révolutionnaires responsables lui étaient tous connus cependant il semblait que des mercenaires aient été engagés pour l'occasion. Et il comptait bien faire regretter à ceux là de s'être engagés dans un combat qui ne les concernaient pas. Le bon point avec le milieu underground des Hors-La-Loi était que la définition de secret pouvait varier de manière assez importante en fonction de la quantité d'argent que vous posiez sur la table. Le travail de prise de renseignement effectué par Ningen ou des soldats de Dead-End avait été long, le maudit ne sachant en réalité que peu de choses sur ces intrus, n'ayant qu'entendu leur voix grâce à son haki, un homme et une femme c'était les seules choses qu'il savait, autant chercher une aiguille dans une meule de foin. Cependant leurs recherches avaient fait un grand bond en avant lorsqu'un détail leur avait été révélé, la femme était aveugle! Depuis ils avaient déjà suivis trois pistes différentes, toutes infructueuses. Ils avaient presque abandonner la piste de cette femme pour le moment, la piste d'aujourd'hui mentionnant la possible présence d'un homme ayant récemment travaillé avec La Révolution sur une mission importante parmi les mercenaires s'apprêtant à attaquer Toroa. Autant dire qu'ils ne savaient quasiment rien alors que commençaient d'ores et déjà à se faire entendre des bruits de combat en provenance de l'île. Se tournant vers Ningen l'homme de pierre l'interrogea du regard avant que celui-ci ne lui réponde :

Il semble que les navires se soient dispersés en trois groupes, chacun d'entre eux attaquant une base différente, impossible d'identifier qui que ce soit à cette distance.

Kiru reposa son regard sur l'île d'où commençaient à s'élever quelques nuages de fumées par endroit, la tactique utilisée était assez simple à comprendre, attaquer à plusieurs endroits en même temps pour disperser les forces de défense. Cependant les trois groupes restaient proches, l'attaque semblait ne se dérouler que d'un seul côté, lancer une attaque du côté opposé de l'île dans la dizaine de minutes qui allait suivre permettrait très certainement de créer une brèche dans la première ligne de défense. Pour autant même s'il ne connaissait pas encore l'identité des chefs de file de l'attaque en question les effectifs semblaient insuffisants pour qu'il s'agisse d'une tentative de prise de l'île, quelque chose se cachait dessous cette mission. Plus le maudit y réfléchissait et plus l'idée de leurre, de détournement d'attention, lui venait à l'esprit. Tandis que tous les yeux étaient concentrés sur ce point précis quelque chose d'autre se préparait, quelque chose qu'ils ne remarqueraient que trop tard s'ils se lançaient à corps perdu dans la bataille. Sans quitter des yeux l'île dont ils étaient encore assez loin le Golem reprit la parole :

On reste en retrait pour le moment, envoies un galion sur la droite et l'autre sur la gauche, qu'ils nous signalent le moindre mouvement!

La flotte de quatre galions de l'ancien Commandant n'était certes pas très impressionante mais il aurait mis sa main à couper que s'ils venaient à intervenir dans les affrontements qui avaient lieu à quelques kilomètres d'eux ils pourraient poser de vrais problèmes à ceux qui leur ferait face




Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Lun 19 Oct - 22:17



L'heure du changement.
★ "Face à un monde qui change, il faut mieux penser le changement que de changer le pansement." -Francis Blanche




Feat
MJ, Kiru, Nathaël, Ito
...
Après le casse, la casse. île de Toroa - West Blue - Présent.



- Haaaaaaawn ! J'adooooooore ! Merci grand-frère ! ♥
- Ne te réjouis pas trop Aliyah, ce ne sont que des bouquins.


Fraîchement revenu de Grandline, Yao accompagné de sa très cher et tendre était méconnaissable. Effectivement, il portait un déguisement : une simple moustache qui changeait toutes les formes de son visage. La raison : l'île ou était les deux criminels était sous l'emprise de la marine ... Et pas que, car c'était purement et simplement le QG du Gouvernement sur West Blue : Toroa. Une base fortifiée dite imprenable ...

Alors qu'ils sortaient tranquillement de la grande bibliothèque national en plein centre-ville de la capitale, les deux hors-la-loi marchaient en toute discrétion. Leur présence sur cette île était plus ou moins obscure pour Aliyah, qui ne fit pas tarder de son mécontentement après avoir traversée plusieurs rues, lassée de cette marche sans but d'après elle.

- Dit Yao qu'est ce qu'on fou la en faite ?! Je sais bien qu'on doit retrouver Mark et Billy, mais je me sens pas trop à l'aise ici ... Y'a trop de marines ! Et puis leur comportement carré et droit m'insupporte vraiment !
- C'est pour cette raison qu'on doit rester discret Aliyah, alors ne parle pas trop fort s'il te plait. Puis cette raison est simple, je t'en ai déjà parler à notre retour sur West Blue, dans la cabine il y a quelques jours ...


Ce que Yao cherchait à éviter de répéter était ceci : à leur arrivée sur la mer de l'ouest, il avait reçut un étrange coup de fil. Cet appel provenait d'une hors-la-loi, tout comme lui, reconnu à travers le monde : Cronia la voleuse, primée à 80.000.000B.
Et cet appel, Yao ne semblait pas être le seul à l'avoir reçu. Cette mystérieuse criminelle semblait préparer une attaque en masse sur l'île de Toroa. D'après ses dires, l'île regorgeait de richesses à voler. Bien que le voyou n'avait ni répondu oui ni répondu non à sa requête, le motif de sa présence ici était donc un simple abus de curiosité et de cupidité.

- Bien, comme prévu nous nous séparons ici, Aliyah. Gardes ton Den Den prêt de toi et transmet mes cadeaux à ces chers Mark et Billy !
- Roh, t'es nul de me laisser toute seule. Puis je vais me perdre sans toi !
- Arrêtes tes enfantillages bordel. Et puis, un génie comme toi ne risque pas de se perdre voyons ...
- Soit, comme tu voudras.
- Et n'oublie pas, restez discret, c'est très important pour la sécurité de tout le monde ...


Maintenant qu'il avait la responsabilité de plusieurs hommes, Yao avait bien mûri. Ce choix de se séparer en était la preuve. Il s'était rendu compte qu'Aliyah aurait put très vite y rester sur Shabondy quand elle rencontra Abraham le chef de la garde. Et ce genre d'erreur, il ne voulait plus en commettre, lui qui considérait cette jeune fille comme sa sœur, ne voulait pas voir sa proche décéder sans qu'il ne puisse rien y faire. C'était pour cette raison qu'il préférait les laisser de côté, pendant qu'il allait jeter un œil à ce soit disant pillage orchestrée par cette énigmatique voleuse qui cachait bien des mystères...

Au carrefour de deux avenues, Yao tendit alors les sacs qu'il avait en mains. Il contenait des armes aux capacités étonnantes qu'il avait acheté sur la dernière archipel de Grandline. Aliyah les saisit, puis d'un air boudeur, tourna le dos à son grand-frère et s'en alla. Faisant un léger soupir, le voyou espérait vraiment qu'elle, et même qu'ils ne fassent pas de bêtises. Rester discret était vital, et avec ces trois la réunis, ça allait être très dur...

~~~


- Arrêtes de fumer tant que ça boule de billard tu vas finir par te transformer en grosse cigarette ! Mwahaha !!
- Fermes la bordel ! Et te moque pas de ma coupe minot ! Tu verras quand tu auras mon âges et que tu auras une calvitie, bordel !
- Tu as bien dis coupe ? Pour avoir une coupe, faudrait déjà avoir des cheveux boule de pétanque Mwahaha !!
- Grrrrrh vient la petit garnement !


Comme à leur habitude, les deux hommes ce chamaillaient. Cela faisait presque plaisir à les voir comme ça, plein de vie et d'énergie à dépenser, alors qu'il y avait quelques mois, ces deux la étaient aux portes de la mort ou de la prison à vie ... Mais tout ça, ce n'était désormais plus qu'un mauvais souvenirs. Maintenant qu'ils travaillaient pour Yao, ils se sentaient beaucoup plus en sécurité.

Un peu trop même, car avec l'agitation qu'ils occasionnaient, les regards des passants commençaient à plonger sur eux. C'est vrai que deux hommes aux silhouettes plutôt atypiques n'étaient pas vraiment courant ici. Et dans leur attitude, il n'était pas difficile pour un passant pour de deviner que ces énergumènes n'avaient rien de marine, loin de la. Et plus ils continuaient, plus ils attiraient les soupçons ....

- VOUS JOUEZ A QUOI BANDE D'ABRUTIS !

Mettant deux gros coups derrière leur crâne respectif, Aliyah venait de sauver la situation dans une entrée fracassante. La gothique lolita avait sue faire fermer leurs bouches en les frappant, seul remède contre le bordel qu'ils faisaient. Et comme ça, ça les calmait. Heureusement qu'elle venait de les retrouver au bon moment, d'ailleurs.
C'est dans un unissons parfait, une bosse chacun sur son crâne, que les deux hommes s'excusèrent d'un léger "Désolé ...".

- Bien, Yao ne pourra pas venir tout de suite. Il ne vous à pas prévenu pour ne pas vous inquiéter, mais vous à tout de même ramener quelques cadeaux de Grandline.

Les deux hommes totalement excités ouvrèrent les sacs que l’adolescente venait de leur tendre. Et c'était avec des yeux emplies d'étoiles et bouche bée qu'ils fixèrent les nouveaux joujous qu'on venait de leur offrir. Aliyah accompagna son geste avec une brève explication du fonctionnement de leur nouveau gadget et de leur puissance respective.
Alors que Mark posait une question à la jeune fille, Billy fut le premier à sortir son bazooka à la vue de tous, en pleine rue, devant tous les passants et sans aucune pression particulière.

- Ahah minot mate moi l'engin ! Avec ça je vais tous les dégommer ! Pan ! Pan ! Attend je vais le tester voir ce que ça fait !
- MAIS TU JOUES A QUOI BORDEL RANGES MOI CA PUTAIN !


Refrappant Billy sur son crâne brillant au soleil, la lolita rangea alors très vite les armes dans les sacs, évitant un accident des plus grave. Soupire. Bordel ... Qu'est ce qu'ils pouvaient être con des fois ces types la ... Restez discret que Yao disait, restez discret ... Avec eux, cela n'allait pas être gagné d'avance, pour sur ...


To be continued ...


© Never-Utopia



Indications particulières : Aliyah, Billy et Mark ce trouvent tous au seins de la capital centrale de l'île. Yao est en marche vers les villes portuaires qui vont se faire attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 147
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
63/250  (63/250)
Berrys: 50.931.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Mar 20 Oct - 0:50

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 5



Je ne vais certainement pas vous refaire le petit topo sur le fait que la vie des représentants du gouvernement mondial n’était clairement pas de toute repos et que bien rares étaient les moments où ils pouvaient se permettre de se la couler douce, surtout que c’était leur boulot que de trimer afin que les « faibles » de ce monde puissent se la couler douce, mais ce speech reste valable encore aujourd’hui. Non je ne vais pas vous faire ce petit speech aujourd’hui car cette journée était assez différente des autres, car après avoir enchaîné les missions le petit équipage était enfin de retour de Military Island et se dirigeait vers Toroa Island. Pourquoi un tel changement de mer, me demanderez-vous, à cela je répondrais : et pourquoi pas ?
Le petit équipage avait fait relativement du bon travail sur Military Island – et cela malgré leur déculottée surprise – en emprisonnant le maire pour avoir enfreint les lois et en chassant tous les criminels de cette île. Enfin les habitants pouvaient dormir sur leurs deux oreilles et il était temps pour les hommes de quitter cet endroit. Oh bien sûr ils auraient pu rester sur South Blue, comme c’était le cas depuis plusieurs mois déjà, mais le commandant avait décidé de retourner sur Toroa Island afin de mettre ses forces au service du colonel qui était en charge de la base dont la réputation n’était plus à faire.

Assis sur une chaise quelconque au milieu du pont, à éplucher des rapports d’activité, le colosse était clairement perdu dans ses pensées et ne remarqua même pas le jeune soldat s’approcher de lui. Ce dernier, engoncé dans un uniforme qui semblait parfaitement neuf et n’ayant jamais servi, s’immobilisa et effectua un salut militaire en règle avant de s’adresser à Nathanael en lançant :

« Nous arrivons en vue de Toroa, commandant. »

Ce dernier, toujours le nez dans les rapports, ne prit même pas la peine de lever les yeux mais sourit malgré tout à la phrase de ce jeune élément. Finissant de lire un énième paragraphe relatant les actions d’autres équipages, le boxeur finit tout de même par lâcher :

« Le commandant est dans son bureau, soldat. J’apprécie le geste, mais tu ne devrais pas surestimer mon importance.»

Le gouvernemental était conscient que sa proximité avec ses camarades était telle que beaucoup le voyaient comme celui qui gérait véritablement l’équipage, contrairement au leader officiel qui ne pointait que rarement le bout de son nez et qui préférait éplucher des rapports que de mettre la main à la pâte. Mais malgré cette proximité il restait important de respecter l’échelle de la hiérarchie et, pour le moment, Nathanael n’était qu’un simple lieutenant et n’était donc pas le premier à prévenir en cas d’arrivée sur une île. Le jeune homme, incrédule et décontenancé, lâcha le plus simplement du monde :

« Mais monsieur…vous êtes également commandant. »

Il fallut tout de même quelques secondes au colosse en fer blanc pour enregistrer cette information et, une fois le processus achevé, il resta silencieux pendant un moment. Non, ce n’était pas comme si ce jeune homme venait de lui apprendre la nouvelle de sa promotion, il le savait depuis quelques jours maintenant, mais il ne s’était tout simplement pas fait à cette idée. Il était content, content que ses récents efforts payent enfin, mais il n’avait tout simplement pas encore réalisé qu’il venait de franchir un échelon et qu’il était désormais l’égal de son père en terme hiérarchique. Cela semblait si irréel qu’il lui arrivait encore d’être surpris quand on s’adressait à lui par son nouveau grade.
Laissant tomber les feuilles de rapports sur ses jambes, le nouveau commandant se tourna vers son jeune collègue et répondit alors :

« Ah oui, tiens, j’avais oublié. Je ne m’y ferais jamais. »

Autorisant son camarade à retourner à ses activités, le colosse se prépara donc et, quelques minutes plus tard, une fois le navire enfin amarré au port de Toroa, il put se tourner vers le sergent Nabeshima et lui lancer un souriant :

« Bienvenue chez moi, sergent. »

Chez lui…cette île n’était plus son chez lui depuis qu’il l’avait quitté pour s’installer ailleurs avec sa femme, enfin son ex-femme à vrai dire, autant dire que cela lui faisait tout drôle de revenir ici pour le boulot. S’arrêterait-il à la maison où il avait grandi, pour voir ses géniteurs qu’il n’avait pas vus depuis une éternité ? Non, cela faisait trop longtemps, il avait bien trop changé pour être encore le petit garçon qu’ils avaient mis au monde…et ne parlons même pas de ses frères et sœurs qui étaient les derniers êtres sur ces mers à vouloir voir Nathanael.
Non, il était ici pour le boulot uniquement et c’était tout ce qu’il avait besoin de se dire, s’il venait à croiser son père alors ils s’adresseraient l’un à l’autre de commandant de la marine à commandant de la marine, si cela était possible, mais ça s’arrêterait là.

Descendant la rampe qui reliait le navire au port, Nathanael invita le sergent à le suivre avant de l’informer que :

« Bon, on va au moins aller saluer le colonel, pour respecter le protocole. Ensuite, sauf avis contraire de sa part, vous aurez sans doute le droit à un peu de repos, alors profitez-en. »




Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 98

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
78/200  (78/200)
Berrys: 21.000.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Jeu 22 Oct - 19:17



L'heure est aux changements.
Avec MJ, Kiru, Yao et Nathanael.


Military Island semblait être enfin sortie du guêpier dans lequel elle s'était fourrée suite à la désertion malheureuse de toute autorité locale et à l'implantation de puissants réseaux criminels, sévèrement enracinés. Après avoir mené divers assauts, dont un raid conséquent avec l'aide de quelques autres bas gradés de South Blue, les troupes de Nathanael avaient enfin pu s'en retourner sur West Blue, où le désormais nouveau commandant semblait vouloir rencontrer un ancien supérieur. Et Ito, de son côté ? Il suivait le mouvement. S'il était arrivé aux côtés de l'homme cyborg par le pur fruit du hasard, dégoté par les services de la marine en guise de premiers renforts apportés à l'action de l'Armstrong, il avait rapidement décidé que cet homme-là méritait d'être servi : comme il n'avait nul part d'autre où aller, et nulle autre personne à contacter, le vampire avait donc tout naturellement décidé de poursuivre un bout de chemin à ses côtés. L'idée de retourner sur West, notamment, lui plaisait : bien évidemment, ils n'allaient certainement pas s'en aller jusqu'à Nighty Town où il avait pourtant effectué quelques missions sous les ordres du contre-amiral Ericken, mais voguer sur des eaux qui lui étaient plus ou moins familières pourrait être un exercice reposant et revigorant suite aux confrontations qui l'avaient éprouvé les jours précédents. Mais surtout, le jeune épéiste, même s'il n'avait pas conscient de sa nature de vampire, savait plus que quiconque que le soleil était l'équivalent d'une faiblesse dramatique, pour lui : retourner sur des eaux aux chaleurs moins estivales et moins brutales ne pourrait être qu'un bon point pour son état de santé global. En d'autres termes : oui, le Nabeshima pensait que retourner sur West Blue pourrait être l'occasion de se refaire une santé avant de repartir en direction de péripéties toujours plus palpitantes. Restait à naïvement espérer que tout serait aussi simple...

L'équipage, mené d'une main de fer par leur nouveau commandant et par les quelques soldats possédant des compétences en terme de navigation, parvint bien rapidement à trouver la porte de West Blue et celle, plus modeste, du port de Toroa. Le sergent, spontanément, joignit ses forces à celles de ses subordonnés pendant les manœuvres de positionnement, au niveau du port : il ne manquait jamais d'une paire de bras pour s'occuper d'un bâtiment aussi massif, après tout ! Suite à cela, le commandant l'interpella, lui souhaitant la bienvenue sur cette île où il avait manifestement vécu bien des expériences. Après une légère courbette, le tout jeune adulte remercia son supérieur chaleureusement, comme il se devait de le faire :

-Merci, commandant !

Formel et sérieux, Ito l'était comme d'habitude. Malgré les événements qu'ils avaient pu vivre ensemble, il ne s'estimait pas encore assez proche de l'homme d'acier pour se permettre quelques familiarités à son égard. Par extension, il considérait qu'il devait, en tant que bas gradé, montrer l'exemple aux matelots, aussi bien en terme de courage et d'agilité qu'en politesse et en respect d'autrui. Néanmoins, plus important encore, le talentueux sabreur savait que la majorité des mousses ne le considéraient pas encore comme un supérieur digne de ce nom : trop jeune, trop inexpérimenté, trop mou peut-être même. Il ne s'en faisait pas particulièrement, songeant qu'ils avaient raison sous bien des aspects mais qu'il aurait l'occasion par la suite de prouver ses qualités... Ça n'était toutefois qu'une excellente raison d'agir aussi brillamment que possible. Aussi, quand le commandant le prévint qu'ils allaient tenter de joindre le colonel de l'île et de profiter de quelques heures voire jours de répits, le sergent hocha la tête une fois de plus, sans trop savoir quoi en penser. Il n'avait plus eu de véritable liberté depuis un bout de temps, quand il y repensait... Et le Nabeshima n'avait même pas de passe-temps digne de ce nom. Il n'avait jamais été un grand lecteur ou un bon poète, ne s'intéressait pas particulièrement à l'actualité à la politique, n'avait pas d'admiration particulière pour les médecins ou les charpentiers... En bref, rien ne semblait pouvoir l'écarter de la voie du sabre. C'était donc d'ores et déjà décidé : si temps libre il y avait, il tenterait de se dénicher un autre sabre, et s'entraînerait encore et toujours afin d'atteindre un niveau dont il serait enfin pleinement fier. Dans tous les cas, le marine poursuivit Nathanael jusqu'à le rattraper et continua à progresser, sur ses talons, laissant son regard dériver à droit à gauche, sur les boutiques et immeubles qui se présentaient devant lui. Après la morne et triste ambiance qui régnait sur Military Island, après les campements vétustes et sales qu'il avait pu y observer, il faisait bon de se plonger au milieu d'une ville qui, à première vue, semblait plus ou moins normale... Suffisait d'espérer qu'elle le resterait encore un temps !

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1279

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Dim 25 Oct - 11:46


Émissaire ??? & colonel Hornigold

-Non non, je vous le répète il n'y a aucun danger, je devrais le savoir j'ai été nommé directeur régional du projet...

Écrasant son cigare dans le cendrier de marbre noir qui avait été posé devant lui, l'homme corpulent semblait relativement exaspéré par sa discussion. Le colonel était un homme obstiné, à croire que sa perception des choses était aussi fermé et difficile à pénétrer que son armure. «Il a la tête dure dans tout les sens du terme» c'était peu dire, mais bon rien de ce qu'avait pu dire Finley n'aurait pu le préparer à de tels enfantillages.

-Je n'aime pas ça, les hommes de West Blue on suffisamment de compétence pour se débrouiller sans aide !

-Pfffffh, pour la enième fois colonel, ce n'est pas une critique de vos performances, c'est une nouvelle initiative s'appliquant à toutes les mers...

Expulsant à nouveau toute la fumée contenu dans ses poumons, l'émissaire s’enfonçât dans son fauteuil afin de mieux soutenir ses lombaires abîmés par l'âge. Il était certes reconnaissant de l'accueil chaleureux que lui avait accordé son interlocuteur, mais à ce rythme il serait encore coincé à Toroa pendant une semaine. Enfin tant qu'à être coincé à l'étranger, autant passer ce temps perdu dans un environnement luxueux. C'était bien pour ça qu'il faisait son possible pour éviter d'énerver Hornigold avec toute cette histoire, l'idée de passer du succulent steak qu'on lui avait servi ce soir aux rations demain ne lui plaisait guère. Toujours faire preuve de politesse avec l'hôte, c'est comme ça que l'émissaire pouvait généralement se retrouver dans une belle salle à manger comme celle dans laquelle il était assis en ce moment et c'est aussi comme ça qu'il s'assurait de ne jamais être à court de cigare. Mais il devait tout de même admettre que son interlocuteur poussait le bouchon un peu loin à la fin.

-Ça... Ça ferait de Toroa une cible !

-Ridicule, vous le savez aussi bien que moi. Pour être tout à fait honnête avec vous colonel je commence à penser que vous cherchez des raisons de refuser cette offre...

Et pourquoi il portait son armure à table ? Est-ce qu'il pouvait seulement l'enlever ? Je n'était pas exactement le genre d'accoutrement dans lequel il pouvait se nourrir de toute façon. Caressant sans s'en rendre compte la boîte en titane qu'il transportait, le fonctionnaire corpulent commençait lentement, mais sûrement à s'échapper à travers ces questions sans intérêt lui traversant la tête. Enfin ces rêveries se dissipèrent rapidement lorsqu'il aperçut le jeune marine venant de pénétrer la pièce par la grande porte situé derrière le colonel.

-Boss !... Boss !!!... BOSS !!!

Bien entendu le colonel n'entendait absolument rien des sons provenant dans son dos à l'intérieur d'une boîte de conserve aussi massive. C'était un autre point particulièrement énervant à propos de l'homme, ça et sa voix qui résonnait sans arrêt contre la protection buccale de son casque...

-Hein ? Qu'est-ce qu'il y a ? Je vous ai prévenu que cette rencontre devait être tenu top-secrète !

-Le flanc nord-ouest est attaqué par une foule de pirate monsieur !

Finn le fêtard & Haidi la sanguinaire[/center]

-Arrête de te frapper, arrête de te frapper, arrête de te frapper, BAM sa tête est fracassé !

Se relevant de la carcasse de marine lui servant de tabouret, Finn se marra un bon coup avant d'exploser la tête d'un passant à l'aide de son coude. La ville était déjà à feu et à sang, mais les marines de la base semblaient à peine commencer à s'organiser pour lancer une riposte. C'était plutôt pathétique à regarder, plus pathétique encore que ce jeune soldat se faisant éventrer par un pirate haut comme trois pommes. Enfin il était peut-être temps de calmer un peu la fête au moins le temps de gérer les forces de l'ordre, ils auraient tout le temps du monde pour piller la ville après ça ! Sifflant un coup le pirate observa rapidement ses hommes se regrouper autour de lui, tous prêts à en découdre avec ce qui restait de résistance dans cette misérable ville

-Alors les gars ! Celui qui me ramène le plus de... Voyons voir... Celui qui me ramène le pouce de marines pourras garder deux pourcent de plus du butin ! Oh allons c'est la fête, je lui paye les putes en prime !

De son côté Haidi semblait gérer la situation encore plus facilement que son voisin de la ville d’à côté. En effet, un peu moins concentré sur le plaisir de torturer et terroriser les civils, la gamine de douze ans avait presque déjà nettoyé la moitié des forces marine de la ville sans le moindre problème. En même temps le manque de résistance de la part des forces gouvernementales apeurés par l'équipage sanguinaire, rendait les choses relativement faciles. Les tripes répandues dans les rues et la gamine dansant dans le sang des hommes qu'elle venait de décapiter avec sa hache donnait un spectacle relativement morbide pour ce qui restait de la population.

-Il pleut il pleut sur ma robe bleu ! Je bouge je bouge sous le sang rouge !

Chantonnant comme à son habitude dans le carnage, la gamine ne se souciait même pas des attaques qui pourraient éventuellement venir dans sa direction. Personne n'osait approcher pour ainsi dire.


Hors-la-loi, Cronia

-Bien... On peut commencer...

À peine le «toc» de la pointe de sa barque frappant le port était-il parvenu aux oreilles de Cronia que la voleuse s'était déjà élancé dans les rues de la ville. Ayant déjà enfilé une capuche pour camoufler ses oreilles et son apparence générale, la jeune femme semblait totalement ignorer la confusion et la tension commençant à se répandre dans la ville où elle avait accosté. Les marines ici attendaient une flotte et commençaient à s'agiter, mais ironiquement cette vigilance accentué ne faisait que rendre la voleuse davantage invisible à leurs yeux. Ils la classait dans la catégorie des passants en panique, qu'importe si une femme courait dans les rues, ça n'avait pas d'importance face à soi-disant attaque de masse qui allait peut-être arriver d'ici peu. Et pourtant rien n'allait frapper cette ville, c'était bien le but d'une diversion, faire du boucan d'un côté pour passer subtilement de l'autre. C'était précisément la manœuvre que venait d'exécuter la jeune femme et en un rien de temps elle avait traversé la ville pour en quitter le périmètre. Son objectif ? La capitale évidemment. Silver quant à lui la suivait depuis le ciel, son fidèle corbeau prêt à l'alerter en cas d'imprévu à l'horizon. Malheureusement voler par un temps pareil n'était ni facile, ni pratique en terme de visibilité. Mais il n'y avait pas à s'inquiéter, tout se passerait comme prévu pas vrai ? Rien n'allait vraiment pouvoir empêcher sa mission de réussir...



La défense se prépare ! Un complot dans l'ombre ! Une diversion pour mieux s'infiltrer ! De l'action ! Des trucs ! Yay !

carte:
 

Ordre de passage : Kiru - Yao - Nathanael - Ito
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2737
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Lun 26 Oct - 1:32


Agitation à Toroa!


Quelque chose ne collait pas dans les événements qui se déroulaient devant les yeux du maudit. Les intentions des trois groupes de pirates et mercenaires qui venaient de débarquer sur l'île étaient certes très claires mais pour autant cela ne rimait à rien. Plus le Golem y réfléchissait et plus il était persuadé que l'aspect intéressant de l'attaque allait se dérouler du côté opposé de l'île, s'il n'avait pas d'ores et déjà commencé. Dans un sens il n'avait en réalité pas grand chose à faire des réelles motivation de cet assaut, l'unique raison de sa présence ici étant la recherche d'informations sur sa quête personnelle. Cependant sa déformation professionnelle faisait qu'il ne pouvait s'empêcher de vouloir connaître chaque détail des événements en cours avant de se lancer dans la bataille. Il avait trop longtemps combattu ceux qui envoyaient leurs soldats se battre sans explications pour ne pas faire de même. Tournant la tête en direction des deux Galions qui s'étaient écartés de la flotte il questionna ensuite Ningen du regard, celui-ci lui faisant non de la tête, confirmant ainsi que rien d'anormal ne semblait avoir lieu sur les flancs de l'île. Tiraillé par le choix qu'il devait désormais prendre Kiru grimaça légèrement, se faisant violence avant de lancer à son équipage d'une voix forte et puissante :

On débarque à droite les gars! Et on fous le bordel!!!

Aussitôt sa phrase fut-elle finie qu'une grande clameur s'éleva spontanèment dans son dos, ces hommes n'étaient peut-être pas les plus loyaux qui soient mais si vous leur promettiez de l'or et une bonne grosse bataille ils seraient prêt à vous suivre au bout du monde. Faisant alors signe à Ningen de la main de prévenir le reste des navires le Golem se reconcentra sur l'île devant eux, les pirates semblaient à peine accoster, ils ne manqueraient pas grand chose de la fête. Certes l'objectif initial de l'ex-Révolutionnaire était la récolte d'informations mais autant allier l'utile à l'agréable, enfoncer une base marine sur le point de s'écrouler ne pouvait pas faire de mal, au pire il aviserait sur place en fonction des événements. L'idéal serait bien sûr de ne pas se faire reconnaître, à West Blue plus qu'ailleurs la nouvelle de sa mort s'était répandue et dans un sens ce statut avantageait l'homme de pierre, mieux valait le conserver aussi longtemps que possible. Mais si jamais son identité venait à être compromise il se lancerait alors à fond dans la bataille, après tout il avait beaucoup de colère à évacuer. Se reconcentrant sur le moment présent tandis que ses navires se mettaient à converger vers le groupe droit de l'attaque il se rapprocha de Ningen, posant sa main sur son épaule avant de plonger son regard dans le sien, il était visiblement temps de retourner en piste.


Kiru fut le premier à poser le pied sur l'Île de Toroa, rapidement suivi par Ningen qui ne comptait pas le lâcher d'une semelle cette fois-ci. Ils avaient sautés de leur Galion dès que l'île avait été assez proche, ainsi ils anticipaient les réactions des pirates rendus nerveux par l'apparition soudaine des quatre navires. Le Golem ignorait si les mercenaires leur donneraient un accueil amical ou hostile, tout dépendrait certainement de l'attitude qu'adopteraient rapidement les hommes du nouvel arrivant. Nul doute que si ses hommes se mettaient à piller la ville à leur tour ils seraient vus comme des alliés, à moins que l'intrusion ne dérange trop leur chef. Cherchant alors celle-ci des yeux le regard du maudit se posa alors sur une jeune gamine dansant et chantant dans une véritable mare de sang et de cadavres. Si l'aspect chétif et angélique de la petite fille aurait pu tromper n'importe qui le fait de la voir agir ainsi faisait vite comprendre à ceux qui l'observaient sa véritable nature, sanguinaire. L'homme de pierre ne s'étonna pas pour autant de son apparence, il avait appris depuis longtemps désormais à ne plus s'étonner de tout les étranges phénomènes rencontrées sur ces mers, se contentant d'en prendre note et parfois d'en déplorer l'existence. S'avançant alors un peu en prenant soin de rester sur ses gardes il fit un signe de main à Ningen qui passa alors devant lui. Kiru allait rester en retrait, histoire de ne pas trahir son identité mais aussi de surveiller les pirates, si Haidi semblait imprévisible les hommes qui l'entouraient pouvaient aussi s'avérer dangereux si les deux hommes ne faisaient pas suffisamment attention. Progressant ainsi quelques mètres le duo s'arrêta finalement à une trentaine de mètres de la jeune fille avant que Ningen ne lance à son intention :

Hey petite! Dis-moi tu saurais pas où trouver la chef de l'opération par hasard?




Résumé:
 

_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Jeu 5 Nov - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Mer 28 Oct - 18:37



L'heure du changement
★ "Face à un monde qui change, il faut mieux penser le changement que de changer le pansement." -Francis Blanche




Feat
Kiru, Nath', Ito.
...
Une attaque qui cache bien des mystères ! Quel est le véritable but de cette mystérieuse Cronia ?



Les coups de canons et de bataille retentissaient jusqu'aux portes de la capitale. Les rues commençaient vraiment à s'agiter ici, même loin de toute cette anarchie. Les gens avaient peur que les pirates remontent jusqu'ici. Les marines quand à eux couraient dans tous les sens et essayaient de trouver la meilleure organisation possible pour contenir tant bien que mal l'assaut des pirates. Et vue leur réaction, cela ne semblait pas très bien ce passer la bas, car le visage de tous les officiers qu'il croisa étaient tendus et crispés, comme s'ils redoutaient le pire.

Cela n'était qu'une motivation en plus pour que Yao découvre ce qu'il ce passait réellement ! Cronia était réputé pour être une des plus grandes voleuses de ce monde, et qu'elle le veuilles ou non, Yao allai prendre sa part sur son butin, voir la totalité s'il en avait occasion ! Après tout, même si le casse de Shabaondy avait plutôt pas mal renfloué son porte-feuille, le voyou restait un criminel avant tout et ne pouvait pas louper une occasion de faire une entourloupe ! Et ceux, même si il devait prendre la part du gâteau d'autres hors-la-loi comme lui. Puis, après tout, ce n'était pas comme ci il avait un quelconque lien avec elle, il s'en ferait peut être une ennemie, ou peut être pas, allez savoir.

En tout cas, le jeune bandit continuait sa course en direction des ports du nord-ouest. Sur sa route il croisait bon nombres de civils faisant le chemin inverse de l'homme : eux allaient se réfugier dans la capitale qui n'allait pas tarder à être blindée si la marine ne gérait pas bien son flux de migrants. Il croisait aussi des escouades de marines ce dirigeant vers la bataille. Certains n'étaient que des mousses et on pouvait lire la peur sur leur yeux. Cela fit presque de la peine à Yao. Après tout, ils risquaient fortement de finir en chair à canon, mais bon, des bleu-bites en moins, c'était toujours ça de prit. Un léger sourire se décrocha même sur les lèvres de Yao quand il pensait que cet endroit était soit disant le mieux gardé de tout West Blue ! Enfin bref ...

Arrivé à mi-chemin, traversant les petites campagnes qui séparaient les villes portuaires de la capitale, Yao aperçut alors un énorme chêne sur une petite colline. De tout la haut, il pouvait surement avoir une vue sur toute la côte, y comprit sur les ports. S'écartant alors du sentier il grimpa unes par unes les branches de l'arbre et se mit à observer le champs de bataille : de la fumée noire recouvrait une partie du ciel. Les trois ports étaient en feu. Bien qu'il soit à une certaine distance de villes, Yao pouvait entendre les coups de canons et les hurlements des civils, le bruits des fracas et des pleurs ainsi que celui du sang qui déversait à flot.

- Bordel ... Mais à quoi ça rime ?!

~~~

Pendant ce temps la, on fond d'un bar rempli d'ivrognes et de commères en tout genre ...

- Bwahaha ! T'avais bien raison Aliyah ! Quel est le meilleur moyen de tuer le temps si ce n'est s'empifrer la tronche d'alcool fort ?!
- Pour une fois le vieux n'a pas tort ! Tu devrais boire un verre toi aussi !
- ...


Et oui, la seule solution que la jeune fille avait trouvé pour contenir ces deux la étaient de les foutre dans un endroit ou ils n'y avaient que des gens comme eux. Et ce bar était surement la meilleure idée qu'elle pouvait bien avoir.

S'éloignant de la table de Mark et Billy, Aliyah s'approcha alors du comptoir. Elle commanda un simple jus d'orange et attendit l'appel fatidique de son grand-frère, qui paraissait super long ... Et c'est à ce moment la qu'une conversation entre la tavernière et ce qui semblait être un soldat en congé ce glissa dans ses fines oreilles.

- Dit moi mon petit Pierrot, tu devrais pas travailler toi par hasard !
- Woh Jeanne laisse moi tranquille c'est mon jour de repos aujourd'hui ! Allez, ressert moi une autre bière pardi !
- Ah d'accord ! Autant pour moi ... Mais Franki ma dit qu'il avait aperçut un éminent emissaire au port tout à l'heure, je comprend pas pourquoi ils te laissent en congé alors que tu devrais être payé pour protéger ce genre de personne !
- Chuuuuuut Jeanne chuuuuuut ! C'est censé être top-secret ! Roh sacré Franki, je lui avais bien dit d'aller en parler à personne !
- Hu ?




To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 147
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
63/250  (63/250)
Berrys: 50.931.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Mer 28 Oct - 22:59

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 5



Rien qu’en mettant les pieds sur cette île depuis deux minutes, de nombreux souvenirs d’enfance rejaillirent de l’esprit du commandant qui se rappelait ce qu’il aimait dans cette ville. Bien entendu il y avait l’évident sentiment de sécurité directement lié au fait que cette île soit la capitale de la marine sur cette mer, grandir dans un lieu aussi sécurisé ne pouvait être que bénéfique pour un individu, mais au-delà de ça il faisait bon vivre dans cette île où l’activité et l’effervescence étaient permanentes. Autour vous dire que le colosse était assez content de venir ici alors qu’un évident sentiment de nostalgie s’emparait de lui petit à petit, mais il ne pouvait pas oublier la raison première de sa présence ici : le boulot.
Aussi, accompagné par son nouveau sergent dont il ne savait encore pas grand-chose si ce n’est l’évidente prédisposition au maniement du sabre qu’il portait avec lui, le marine se dirigea vers la base de la marine qui était inhabituelle active. Certes il y avait toujours un peu d’activité dans une base de la marine, c’était un peu le boulot qui voulait ça, mais voir de la bleusaille courir dans tous les sens pour aller prévenir leurs supérieurs acheva de convaincre le commandant que quelque chose clochait par ici. Bien sûr il aurait été incapable de devenir quoi, puisqu’il n’était pas capable de lire dans les pensées des gens, mais il accosta le premier marine venu pour en avoir le cœur net.

Une fois les présentations faites, le jeune élément révéla au commandant que les ports et avant-postes du nord-ouest étaient attaqués par plusieurs groupes de pirates, ce qui expliquait l’activité dans la base. Des rapports étaient en train d’être transmis aux bases alentours, sans doute, des renforts devaient même être en train d’être mobilisés mais le jeune marine n’eut pas besoin d’en dire plus : Nathanael savait parfaitement ce qui lui restait à faire. Congédiant ce marine lambda d’un simple mouvement de la marine, le colosse se tourna vers son camarade et lui lâcha :

« Bon, je crois que notre entrevue avec le colonel va devoir être reportée. Retour au navire, sergent, direction le nord-ouest. »

Ne perdant pas de temps, se dirigeant d’un pas très rapide vers le navire, c’est durant la course que Nathanael pensa à voix haute

« Je ne sais pas ce qu’ils espèrent accomplir en attaquant les alentours, mais peu importe. Nous leur ferons face et les repousserons. »

Bien sûr il lâchait cette interrogation aussi bien pour lui que pour son petit camarade qui lui emboitait probablement le pas, mais il ne pouvait s’empêcher de s’interroger sur la raison de cette attaque soudaine. Était-ce simplement pour attirer les forces de Toroa hors de leur île, pour épuiser leurs forces ou y avait-il un objectif plus global que Nathanael ne pouvait voir ? Dire que tout ça l’intriguait était sans doute l’euphémisme de l’année.
Décidément tout ça ne lui plaisait guère, mais en tout cas il ne perdit pas de temps en explications et ordonna à ses hommes de faire cap sur le nord-ouest, ils auraient droit à un topo en cours de route mais il fallait se dépêcher.



Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 98

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
78/200  (78/200)
Berrys: 21.000.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Ven 30 Oct - 22:17



L'heure est aux changements.
Avec MJ, Kiru, Yao et Nathanael.


S'ils avaient espéré jouir de quelques jours de repos sur un océan à la géopolitique globalement moins mouvementée que celle de South Blue, les deux gradés se rendirent rapidement compte que l'affaire n'allait pas se dérouler aussi pacifiquement qu'ils ne l'espéraient : en effet, le sergent n'avait pas encore eu le temps de s'en laisser aller à la contemplation des lieux qu'il se rendit compte des divers mouvements des troupes du Gouvernement Mondial local. Ito ne broncha toutefois pas, laissant son supérieur prendre les devants, docilement, craignant que l'affaire ne requiert une aide immédiate tant elle semblait importante... Et il ne fut pas déçu ! Le soldat que le commandant se décida à aborder leur rapporta brièvement la situation, tout haletant qu'il était, manifestement d'ores et déjà épuisé par les diverses courses qu'il avait à réaliser. L'effervescence était effectivement née d'une offensive ennemie, ici, sur Toroa... Et ces bougres n'avaient pas froid aux yeux, à en croire le matelot ! Plusieurs groupes ennemis en même temps, probablement une attaque préparée et coordonnée, qui visait à faire autant de dégâts que possible... Pourquoi ? Le bas-gradé avait, malgré son manque flagrant d'expérience, eu l'occasion de croiser quelques pourritures à travers le monde... Mais de là à imaginer une offensive préparée et groupée destinée à semer le chaos et le sang, c'était une autre histoire ! Généralement, les crapules agissaient par intérêt, pour une cause qui leur était propre, qu'elle fut légitime ou tout simplement puérile... Si ces types agissaient vraiment de concert, alors la raison les surpassait probablement, à moins qu'ils n'agissent simplement par goût du combat... Et si tel était le cas, ils n'allaient pas tarder à être servi : quand Nathanael transmit quelques ordres au Nabeshima, celui-là acquiesça d'un mouvement de la tête sec et déterminé. Même s'il aurait probablement préféré couler quelques jours paisibles pour perfectionner son style à l'épée, tant il avait nombre de progrès à faire, ils ne pouvaient pas tourner le dos à une bataille sanglante lorsqu'elle éclatait non loin d'eux. Leur devoir les poussa donc à prendre immédiatement la direction de leur navire pour aller chercher quelques soldats avant que leurs pas ne les guident en direction de l'un des avants-postes attaqués.

Si, à la base, les deux soldats transpiraient de conviction et de détermination, le jeune adolescent ne tarda pas à être frappé par l'horreur de la scène lorsqu'ils s'approchèrent enfin du port attaqué et qu'ils souhaitaient soutenir. Des hurlements déchirants, aussi bien ceux d'enfants angoissés que ceux de mères apeurées, des coups de feux et des éclats d'acier, un spectacle de flammes, de fumées et d'explosion... L'endroit revêtait presque un vêtement de guerre, comme si ce conflit-là n'avait rien d'une rixe entre marines et pirates, comme il y en avait des dizaines chaque jour. Non, cela avait presque des allures de génocides, de massacres, aussi inhumains et bestiaux que l'être humain n'en était capable. La sensation de nausée, complexe à abordée, fut toutefois balayée par Ito qui ferma les paupières, inspira profondément et secoua la tête, reprenant son esprit bien en main. Il n'avait pas le droit de fléchir et c'était précisément pour ce genre de situations qu'Ericken avait appuyé sa montée en grade, parce qu'il le pensait digne de tenir tête à quelques malfrats. Cela aurait très certainement été un honteux crime d'orgueil que de dire que la sécurité de Toroa et de West Blue dépendait de lui, mais le sergent avait toutefois pleinement conscience que son rôle n'allait pas être aussi anodin que l'on ne pouvait l'imaginer : tout bas-gradé, en tant que figure représentante de l'ordre et de la justice, se devait par conséquent d'être aussi inébranlable que ses supérieurs, à défaut d'être aussi solide et puissant. Certes, l'épéiste en herbe avait encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir seulement égaler le cyborg qui le guidait littéralement d'une main de fer à ce moment précis, mais s'il ne faisait qu'esquisser un dixième de la volonté et du cran de celui-là, il aurait probablement de quoi être fier. Ainsi, décidé, l'adolescent tira son katana de son fourreau et progressa encore et toujours, légèrement en retrait par rapport à Nathanael mais comme toujours prêt à prendre les devants si la situation l'exigeait. Et les marines n'eurent guère le temps de s'égarer au sein de la petite ville portuaire que les cris et les jurons les plus audibles les guidèrent droit vers un groupe de malfrat plus conséquent qu'ils n'auraient pu l'imaginer, au sein duquel se trouvait un mystérieux homme portant chemise et lunettes de soleil, avec une attitude physique qui semblait très clairement évoquer celle d'un cador. Pour le Nabeshima, il n'y avait aucun doute : ce type n'était pas aussi banal que ses comparses. Faisant confiance au désormais commandant à son sujet, le débutant sabreur préféra reporter son attention sur l'un des sbires ennemis non loin, entamant les hostilités en se propulsant dans sa direction et en essayant d'abattre un coup d'épée vertical au niveau de son épaule. S'il n'allait pas retenir ses coups et se montrer aussi froid que son rôle ne le lui ordonnait, le jeunot allait en tout cas tout faire pour éviter de tuer ses opposants... Aussi bien parce qu'il était de son devoir de fournir des opposants vivants à Impel Down que parce qu'il n'était pas encore habitué à trancher impitoyablement jusqu'à la mort d'autrui.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


Donc Nath et moi arrivons près de Finn et j'entame les hostilités en attaquant un péquenaud ennemi !
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1279

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Jeu 5 Nov - 11:43


Émissaire ??? & colonel Hornigold
-Hmm...

Fixant les ports des environs depuis sont balcon, le colonel arrivait à laisser transparaître un air préoccupé malgré l'énorme casque de fer recouvrant son visage. Comme pour ses subordonnés, une foule de questions se heurtaient présentement dans sa tête. Quel était le but d'une telle offensive ? Devait-il s'attendre à des renforts ennemis ? Mais surtout la vrai question restait...

-Hoy hoy, ça ne peux pas être une coïncidence pas vrai ?! L'information aurait filtré ?

-Hmmm... Restons calme, peu importe la raison je doute que ces forces soit suffisantes pour nous poser problème... Et c'est bien ce qui m'inquiète.

Jetant son regard sur le port ouest dans lequel quelques navires en retard venaient tout juste d’amarrer, Hornigold tentait de considérer toutes les options. Ses forces étaient déjà en mouvement, en effet la cavalerie de défense venait de quitter les villes encore intactes et ne mettrait maintenant plus que quelques dizaines de minutes à atteindre leurs cibles respectives. Malheureusement malgré la hauteur de son perchoir le marine n'arrivait absolument pas à discerner l'horizon et encore moins la venue d'éventuels navires au large, la pluie ne facilitait certainement pas les opérations. La main posé sur son den den mushi, l'homme cherchait le bon moment pour lancer le plan B, en avait-il seulement besoin ?

-Dois-je vous rappeler que vous avez l'obligation de m'évacuer si vous percevez le moindre réel danger colonel ? Et pourquoi ne pas demander du renfort des îles voisines ?

-Tsk, vous vous énervez pour trop peu. Il n'y a aucun réel danger pour le moment et je peu vous assurer que même si c'était le cas je n'aurais certainement pas besoin de demander l'aide de qui que ce soit ! Toroa est imprenable ! Cette île n'a pas acquise cette réputation pour rien !


Finn le fêtard

-Tss, pas très fair-play d'attaquer un mec désarmé avec un sabre senõr ! J'en attendais plus d'un marine plein d'honneur se battant pour la veuve et l'orphelin !

Le vieux commandant chargé de défendre la base nord-ouest semblait déjà épuisé à force de se défendre contre les assauts répétés des pirates. Bien à l'aise au milieu de ses sous-fifres, Finn s'amusait à laisser de bonnes grosses ouvertures à son adversaire histoire de l'inciter à s'approcher un peu, il avait le temps après tout, tant que les autres n'étaient pas arrivés il pouvait se permettre de s'amuser. En attendant le champ de bataille avait pris des allures de foutu mêlé chaotique à souhait, ceux qui avaient une arme à feu dans les deux camps s'étaient rapidement dispersés pour se trouver une planque et commencer la fusillade. Au final seul ceux qui voulaient une vrai bonne baston étaient encore présent sur la grande place, pas de risque de devoir se taper un sniper avec une visibilité pareille, le pirate pouvait s'y donner à cœur joie. D'ailleurs, voyant que son adversaire s’apprêtait maintenant à faire voler sa tête, le capitaine, peu intimidé, ne s'était pas gêné pour bloquer le coup de lame en utilisant l'un de ses subordonnés comme bouclier humain. En contrepartie le commandant s'était quant à lui rapidement fait péter le nez d'un grand coup de boule de la part du fêtard, juste de quoi lui apprendre à ne plus tuer ses hommes par mégarde.

-La moustache ensanglanté c'est dépassé mon vieux. Les gamins vont se moquer de toi avec un style pareil !

Lui enfonçant son poing en plein ventre à répétition comme s'il essayait d'exploser une pinãta, le pirate ne tarda pas à forcer son adversaire à tomber à genoux devant lui. On aurait dit ce qu'il faisait les vendredi soir à la différence près que cette fois il avait son pantalon et il n'avait pas eu à dépenser 500 berrys. Enfin, la fête n'était pas encore terminée pour autant, il restait encore suffisamment de bleus à exploser pour tout le monde, d'ailleurs il n'était pas prêt d'en manquer puisque apparemment les renforts venaient d'arriver ! Minute... Normalement les renforts n'étaient pas censés passer par les villes voisines avant ? Il y avait peut-être un petit imprévu là... Balançant de toutes ses forces le commandant bien amoché sur le samouraï venant de s'attaquer à un de ses hommes, le pirate préféra prendre ses précaution et s'enquérir de la situation de ses voisins. Décrochant son escargophone, Finn tentait tant bien que mal de se faire entendre au milieu des bruits du champ de bataille.

-Yo, vous vous êtes occupés de votre part du boulot au moins ? On reçoit déjà des invités de mon côté !

Oba Nusashi & Haidi la sanguinaire

Rangeant son sabre sous les yeux ébahis de la population encore présente, l'épéiste se retourna devant sa petite armée parfaitement coordonné. Le groupe n'avait pas subit la moindre perte, en soit ça relevait de l'exploit, prendre une ville pleine à craquer de marines et terminer avec un score parfait, n'importe qui aurait été impressionné devant un tel spectacle. Chaque civil avait été épargné et seul la base militaire avait été pillé, en somme le samouraï était resté fidèle à sa parole en lançant l'attaque. D'ailleurs, étant donné la vitesse à laquelle il avait réussi à nettoyer les lieux sans le moindre problème, il avait déjà une avance considérable sur les renforts se dirigeant de sont côté. Répondant à l'appel de son partenaire du jour, le capitaine n'eut donc qu'à le rassurer rapidement avant de se mettre en route.

-C'est fait de notre côté. On arrive.

De son côté la sanguinaire avait plutôt ignoré l'appel au milieux de son léger emportement. En effet, s'étant faite interrompre sa célébration la petite n'avait malheureusement pas pu enfoncer sa hache dans le crâne du cadavre à ses pieds. Bien au contraire celle-ci avait plutôt été prise de court par la voix l'interrogeant derrière elle. Trop loin pour qu'elle se retourne et leur tranche la tête, coup de chance pour le chef du groupe venant de la questionner. Cette réalisation lui donna juste assez de temps pour réaliser que les inconnus n'étaient pas des ennemis. Enfin ils n'en avaient pas l'air du moins... Se retournant vers son subordonné en costume d'ours ne sachant pas trop quoi répondre à l'inconnu, la jeune fille pointa la ville voisine avec une expression des plus joviale. Elle se plantait, évidemment Finn ne dirigeait en rien l'opération, mais ne sachant pas trop où et même qui était Cronia, elle s'était contenté de donner la deuxième meilleure réponse lui venant en tête. Après tout elle savait que Finn en saurait un peu plus sur toute cette histoire que elle, et même si ce n'était pas le cas et bien... Qu'importe !

-Dites vous êtes venus vous amuser avec nous ? Ça va être marrant !

Sur ces mots la jeune fille s'était contenter de gambader en direction de la base marine déjà dans un sale état. Ils en avaient presque déjà terminé avec cette ville, plus qu'une touche finale et elle pourrait passer à la prochaine.


Hors-la-loi, Cronia

La voleuse quant à elle était finalement arrivée à destination, enfin c'est ce que les bruits d'agitation et les voix paniqués des passants lui indiquaient. À peine avait-elle mise les pieds dans la rue principale de la ville quelle s'était déjà engouffrée dans la première ruelle disponible. L'odeur nauséabonde d'urine et d'humidité s'en dégageant l'aidait étrangement à s'orienter dans l'espace étroit dans lequel elle venait de s'engager. À peine quelques sauts bien placés plus tard et la voleuse arriva rapidement sur les toit d'un des deux bâtiments. Elle ne pouvait certes pas voir l'énorme base similaire à un château fort planté au milieux de la ville, mais même sans cela elle pouvait aisément sentir à quel point le bâtiment était imposant. Pas moyen d'entrer là-dedans en passant par la porte principale évidemment, elle allait devoir trouver un autre chemin et croiser les doigts pour que les forces à l'intérieur se soit concentrés autour du mur ouest. Pour le moment elle était encore trop loin pour déterminer l'emplacement des gardes, mais dans tout les cas elle espérait bien passer inaperçue au moins le temps d'atteindre son objectif... Écoutant Silver battre des ailes non-loin de sa position la jeune voleuse s'élança à nouveau dans sa course effréné, sautant de toit en toit avec une agilité déconcertante. Avec un peu de chance elle aurait pénétré le mur extérieur du château d'ici moins de dix minutes, arrivée à ce point elle n'aurait plus à se soucier des passants, mais seulement des gardes.



Du coup Oba se dirige vers Finn, Finn balance le commandant sur Ito, Haidi poursuit son massacre et Cronia est arrivé à la ville centrale ! (Sinon l'obtention de l'info sur l'émissaire pour Yao c'est cool même si pour le coup j'avoue que ça me fait un peu marrer la manière dont c'est amené... brusquement. xD)

Sinon Finn est niveau 25 et est plus fort que l'humain moyen (sans pour autant avoir une force surhumaine). Voilà c'est à peu près tout ! Désolé du retard au fait !

carte:
 

Ordre de passage : Kiru - Yao - Nathanael - Ito
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2737
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Dim 8 Nov - 5:07


Agitation à Toroa!


La réaction de la jeune fille aux allures inquiétantes n'avait pas réellement rassuré le Golem quant à sa santé mentale mais il y avait bien longtemps que cela ne le choquait plus. La volonté de vouloir tuer ceux qui interrompaient sa folie meurtrière avait pu se lire sur son visage au moment où elle s'était retournée. Cependant rapidement son visage avait repris un air plus joyeux, lui redonnant ainsi un air enfantin, si on occultait le sang tout autour d'elle. Le regard du maudit ainsi que celui de son compagnon suivirent rapidement la direction pointée par le bras de la jeune inconnue, Kiru demeurant immobile quelques secondes à observer la ville à leur gauche positionnée au centre de l'attaque. Il paraissait effectivement logique que la personne en charge se trouve au centre des affrontements afin de tout coordonner. Néanmoins l'instinct de l'ancien Révolutionnaire lui disait qu'il ne trouverait rien d'intéressant à cet endroit, après tout il ne s'agissait que de pirates et de mercenaires. Même si son objectif initial était la recherche d'informations parvenir à trouver quoi que ce soit dans les conditions actuelles, au sein d'un véritable capharnaüm, allait être quasiment impossible. Replaçant son regard sur le centre de l'île qui les surplombait tandis que la fillette repartait visiblement joyeuse de pouvoir encore tuer, Kiru laissa apparaître un léger sourire sous sa capuche. Après tout tant qu'à être ici autant en tirer partie, une occasion pareille de frapper un grand coup sur Toroa et de réduire les défenses de l'île ne se reproduirait pas de sitôt, et puis il demeurait persuadé que le véritable intérêt d'un tel assaut se trouvait au centre de la base, certainement pas ici à la portée de tous. Continuant de fixer le centre de l'île il lança à Ningen :

Qu'en dis-tu?

Le compagnon de l'homme de pierre n'eut pas à se retourner pour savoir ce que signifiait la question de son capitaine, portant à son tour son regard vers la base centrale qui les surplombait au loin il soupira doucement avant de jeter un coup d'oeil rapide à l'endroit que leur avait désignée la jeune fille. Se retournant finalement face au Golem tandis que leurs hommes commençaient à mettre pied à terre il lui répondit simplement :

C'est faisable, mais si on veut faire ça il faudra certainement dévoiler nos couvertures.

Grimaçant à cette idée Kiru serra les dents, il s'était dit qu'il ferait son possible pour rester dans l'ombre tant qu'il le pouvait mais il savait pertinemment que ce n'était pas dans sa nature. Sans prétendre avoir plus l'habitude de briller que de se cacher il savait pertinemment que ses méthodes avaient tendance à laisser suffisemment de traces pour que la discrétion ne soit pas une option. Le problème était que tant qu'on le croyait mort on ne le recherchait pas, dès lors que l'information de sa survie aurait été dévoilée la marine se mettrait de nouveau à sa chasse, et la Révolution ferait peut-être de même. Les quelques informations dont il disposait au sujet de l'état de son ancienne organisation montraient que ses anciens collègues avaient autre chose à faire que de lui courir après. Cependant il ne voulait pas avoir à se battre contre ses anciens alliés, à quelques exceptions prêts, et s'il venait à les rencontrer il ne pouvait être certain de leur réaction. Se reconcentrant finalement sur le moment présent il se retourna vers ses hommes qui commençaient à s'avancer derrière lui, prenant une longue inspiration il leur lança finalement d'une voix forte :

Alors les gars il semble que ces pirates soient un peu trop fébriles pour rentrer dans le vif du sujet! Et si on leur montrait ce que savent faire des vrais combattants?! Allons finir ce qu'ils ont commencés! Tous au centre de l'île!!!

En prononçant ces mots il avait sorti son arme, la brandissant finalement en l'air à la fin de son discours comme pour motiver ses hommes. Il savait pertinemment qu'en agissant ainsi ils allaient foncer tout droit sur les renforts qui ne tarderaient pas à arriver en masse désormais. Leur progression serait probablement ralentie par les marines dès lors qu'ils auraient quittés la zone sécurisée par les pirates jusque là. De plus il semblait que les attaquants n'aient pas réellement pour objectif d'attaquer le centre de l'île, se contentant du bord de mer, peut-être que la vision de leur percée les ferait changer d'avis mais il valait mieux ne pas compter sur des renforts. Se retournant alors vers un Ningen qui soupira avant de se mettre à courir vers la capitale le Golem lança un cri en guise de signe de départ pour ses hommes avant de partir à la suite de son compagnon. Passant rapidement à côté de la base marine de la ville portuaire qui semblait dans un bien mauvais état Ningen lança d'une voix puissante à l'intention de tous les pirates qui se trouvaient dans les alentours :

Tous à la capitale!!!

Il ne savait pas si les pirates les suivraient, après tout ils ne se connaissaient pas, mais même si un seul homme se joignait à leur attaque cela pourrait leur être utile, et peut-être même que l'équipage entier se joindrait à eux. Après tout la jeune fille semblait être particulièrement attirée par le combat et la perspective de tuer des marines, après avoir nettoyé cette base la capitale serait probablement très attrayante à ses yeux.




Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Mer 11 Nov - 23:17



L'heure du changement
★ "Face à un monde qui change, il faut mieux penser le changement que de changer le pansement." -Francis Blanche




Feat
Kiru, Nath', Ito.
...
Les choses s'éclaircissent ... Yao compte-il la doubler ou s'en faire une alliée ?!



La jeune Aliyah avait-elle bien entendue ?! Un émissaire ?! mais qui pouvait donc être cet homme, et à quoi pouvait-il bien servir ?! Une chose était certaine, d'après la serveuse c'était quelqu'un d'important et d'influent qui méritait une protection particulière. De plus, les informations le concernant semblaient être secrète, ce qui confirmait les soupçons de l'adolescente ...

Tendant ses fines oreilles se rapprochant un peu plus, la fille se pencha alors jusqu'au point critique ou elle devenait suspecte. D'un coup, les deux interlocuteurs ce retournèrent alors vers elle. Prise de court, elle fit mine de refaire son lacet. Se sentant un brin gênée elle empoigna alors le verre de jus d'orange sanguine et le vampire sortie alors dehors.

Une fois à l'extérieur, Aliyah bue son verre et fouilla dans sa poche. Elle en sortie un Den Den Mushi qu'elle décrocha directement, d'un air pressé.

- Allo Yao ?! J'ai peut être dégoté une information qui pourrait t'intéresser ...


- Ah oui ? Dit moi tout ...
- Apparemment un émissaire important et influant ce trouverait en ville, assez en tout cas pour que ce soit du genre protégé et top-secret ...
- Hmm je vois ... Reste dans la capitale à surveiller Mark et Billy pour l'instant, je te donnerai mes instructions plus tard.
-Bien reçu.


A l'écoute de cette nouvelle, les pensées de Yao s'éclaircissaient de plus en plus. Bien qu'il ne saches toujours pas la véritable raison de cette attaque, les indices menaient à cet homme, ce fameux émissaire, qui était sans doute plus ou moins lié à la cible de Cronia. Mais qu'est ce qui pouvait être si intéressant pour que cette voleuse organise tout ça ? Il n'en avait aucunes idées, mais une chose était sur : vue l'ampleur de l'attaque, le jeu devait certainement en valoir la chandelle.

Cependant, une autre question trottinait dans sa tête. Pourquoi avait-elle donc organisée cette attaque simultanée des ports du nord-ouest ? le voyou y réfléchit plusieurs minutes, jusqu'au moment ou une brigade de la marine passa non loin d'un air pressé de rejoindre le champs de bataille un peu plus loin. Et ce fut à ce moment la qu'il tilta : une diversion.
Grâce à cette foutue attaque en masse, tous les yeux étaient tournés vers le nord-ouest, ce qui laissait le champs libre à Cronia d'agir n'importe ou, et même dans la capitale !

Comprenant qu'il 'navait rien à gagner en se dirigeant vers les combats, Yao décida alors de rebrousser chemin et de rejoindre la ville centrale : il n'y avait pas de doutes possibles : c'était bel et bien la-bas que le réel enjeu de toute cette bataille ce trouvait !


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 147
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
63/250  (63/250)
Berrys: 50.931.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Mer 11 Nov - 23:20

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 5




Le marine colossale avait toujours eu un avantage psychologique par rapport à ses camarades et aux jeunes éléments qui le suivaient aveuglément, contrairement à eux il avait toujours été conscient de la cruauté de ce monde car on l’y avait préparé dès son plus jeune âge. Si son père lui avait présenté le métier de marine sous le meilleur angle possible, il lui avait aussi présenté la nécessité d’avoir des hommes tels que lui pour faire barrage face à la cruauté des rebuts de la société afin de défendre ceux qui ne le pouvaient pas et, au fil du temps, l’expérience lui avait donné raison. Bien sûr les marines ne faisaient pas l’unanimité partout dans le monde, mais Nathanael avait été suffisamment souvent spectateur des exactions perpétrées par les criminels de tous poils pour savoir de quoi ils étaient vraiment capables.
Quand il fut averti de l’attaque d’équipages pirates, le colosse sut immédiatement à quoi s’attendre et il en allait de même pour les vétérans de l’équipage, il sut que ce qu’il allait trouver sur place ne serait certainement pas très joli mais il y était préparé. Oh non, n’allez pas croire que sa transformation avait fini par le priver de toute émotion humaine, il était encore capable de ressentir la colère, la frustration et le dégout face au carnage qui se déroulait sous ses capteurs optiques, il était simplement devenu un peu plus habitué à ces sanglants spectacles qui ne lui soulevaient plus l’estomac autant qu’avant.

Le navire ne mit pas bien longtemps à arriver sur place et dès qu’il posa un pied à terre, le colosse put ressentir l’atmosphère pesant qui régnait sur cet endroit. Il était en train de s’y passer des choses terribles et le sol s’en trouverait gorgé de sang à tout jamais. Faisant signe à ses petits camarades de se déployer autour de lui pour sécuriser la zone, pas à pas, Nathanael capta la direction des coups de feu avec ses capteurs auditifs. Faisant signe à la troupe de le suivre d’un simple signe de la main, le colosse en fer blanc évolua au milieu d’une scène qu’on croirait tout droit sortie d’un mauvais documentaire sur la guerre. Outre l’odeur de poudre à canon qui embaumait l’air, les environs semblaient avoir subits les ravages de plusieurs années d’affrontements alors que cela ne faisait que quelques minutes tout au plus. Les bâtiments étaient détruits, des femmes perdues couraient en pleurant toutes les larmes de leurs corps, des enfants terrorisés hurlaient en appelant leur parent et, au milieu de tout ce carnage, deux individus s’affrontaient. Si le premier était aisément identifiable à son uniforme qui pointait du doigt son statut d’officier, le cyborg fut forcé de faire appel à son ami cybernétique pour identifier le second individu. En l’espace de quelques secondes des lignes d’informations se déversèrent devant les capteurs optiques du colosse qui sut immédiatement à qui il avait affaire. Un pirate, amicalement nommé Finn le fêtard, dont les mœurs douteuses étaient le reflet de la voie qui était la sienne. Hein ? Oui bon, d’accord, tous les pirates n’étaient pas aussi pourris que lui mais il n’était pas non plus dans le haut du panier à ce compte-là.

Adepte du corps à corps, de ce que pouvait en juger le boxeur, le fêtard fit sa fête au vieux commandant et le jeta sans ménagement vers le jeune bretteur. Ni une ni deux, prenant en compte le caractère assez frêle de son nouveau subordonné, Nathanael se jeta sur la trajectoire et intercepta le commandant avant de le reposer au sol aussi délicatement que possible.

« Reposez-vous, commandant. Nous prenons la relève. »

Le commandant serait bientôt pris en charge par les hommes qui étaient venus avec le boxeur et le bretteur, il serait très certainement sur pied dans peu de temps mais serait-il encore capable de combattre, physiquement comme psychologiquement ? C’était une autre histoire. Se redressant, l’homme-machine observa la situation et une voix familière résonna soudain dans son crâne.

*Analyse de la situation. Usage de la force létale autorisé. *

Sans qu’il n’ait demandé quoi que ce soit, son camarade avait analysé la situation et, aux vues du chaos qui régnait et de la quantité de cadavres en uniforme bleu et blanc, l’intelligence artificielle avait décidé qu’il serait plus sage d’autoriser Nathanael à tuer tous ces individus. Prendre des gants était bon dans un combat qui s’avérait facile, ici ce n’était clairement pas le cas et cela même la machine l’avait compris.
S’adressant aux hommes du commandant qui étaient encore au corps à corps avec ces crapules, c’est à haute et intelligible voix que le colosse annonça :

« Messieurs, je suis le commandant Armstrong et nous sommes là pour prendre la relève. Veuillez vous écarter sur le champ. C’est un ordre ! »

Quelques secondes plus tard, dans un sifflement mécanique le torse du cyborg s’ouvrit ainsi que des compartiments situés dans ses épaules et dans ses jambes puis, l’instant d’après, il déversa l’enfer sur le fêtard et ses acolytes. Tandis que le tir de ses canons gatlings allait réduire en pièce les subordonnés trop lents pour se cacher, les missiles allaient faire un travail de nettoyage de zone et, pour finir, les canons de pistolets situés dans les doigts du cyborg tireraient à vue sur Finn ou tout criminel qui passerait dans son champ de vision.
Ils avaient osé souiller le sol de ce village par le simple présence, ils avaient osé faire couler le sang de marines et de civils innocents, en détruisant leurs foyers et en semant le chaos dans leurs vie : ils ne recevraient aucun traitement de faveur en retour.
Le ton venait d’être donné par cette attaque et, une fois le silence revenu sur la zone, le colosse commença à se diriger vers la dernière position connue de Finn avant de lâcher à l’attention du sergent et de ses subordonnés :

« Ils ont scellé leur destin en débutant ce carnage. Je veux leur patron vivant si possible, peu m’importe ce que vous ferez des autres. »





Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 98

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
78/200  (78/200)
Berrys: 21.000.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Sam 14 Nov - 22:19



L'heure est aux changements.
Avec MJ, Kiru, Yao et Nathanael.


La première attaque du jeune sabreur s'était soldée par une réussite : son opposant, qui n'avait manifestement pas senti arriver la menace ni anticiper son action, s'était tout simplement effondré, inconscient. Malheureusement pour Ito, tout n'allait pas se dérouler aussi simplement, pour la suite : en effet, celui qui semblait être le chef des pirates venait apparemment de défaire un gradé local, et il envoya d'ailleurs celui-là tout droit dans la direction du sergent-chef avec une force fracassante. Redoutant l'impact mais essayant de protéger le corps déjà bien amoché de son homologue marine avec le sien, quitte à endurer quelques blessures pour l'occasion, le jeune sabreur se plaça face au projectile improvisé mais n'eut pas à le rattraper : son supérieur, vif et rapide, le fit en effet à sa place. Se plaçant entre le vampire et le dangereux criminel, il rattrapa en effet le pauvre homme, un commandant visiblement, et s'apprêta à passer à la contre-attaque. Bien que la gorge toujours nouée devant une scène d'une telle barbarie et devant le sang froid manifeste de leurs opposants, l'élève d'Ericken ne tarda guère à se remettre en garde, légèrement en retrait derrière Nathanael mais malgré tout bien décidé à lui prêter main forte en cas de besoin : après tout, en tant que bas-gradé, il était avant tout là pour l'aider dans l'exercice de ses fonctions. Autrement dit, si quelqu'un tentait de s'en prendre à son supérieur, il allait avant tout devoir lui passer sur le corps ! Cependant, l'Armstrong décida rapidement de prendre les devants et même de mettre tout le monde d'accord : c'est en tout cas ce qu'en comprit le Nabeshima lorsque le corps du cyborg s'ouvrit littéralement, dévoilant une batterie d'armes à feu et d'explosifs redoutables, lesquels menacèrent de se dévoiler impitoyablement d'une seconde à l'autre sur leurs ennemis regroupés là. En agissant ainsi, le commandant souhaitait probablement abattre autant de menace que possible, et il n'avait pas tort d'agir ainsi, même s'il risquait fort d'en tuer plus d'un... Même l'adolescent comprenait douloureusement que des pertes étaient nécessaires pour réprimer une telle offensive, aussi méthodique et froide que sanglante. En un sens, il était même relativement soulagé que ce soit à son supérieur d'en assumer la tâche, et non à lui...

Pourtant, il ne baissa pas son arme, conscient du fait que de nombreux hors-la-loi risquaient de s'en tirer. Ces criminels, après tout, vivaient sur la mer et entre les batailles depuis des années, parfois des décennies : ils étaient plus expérimentés qu'il ne l'était encore et si lui ne voyait pas forcément un moyen de s'en sortir sans blessures, eux sauraient probablement le faire. C'est pour cela précisément qu'Ito garda son katana bien entre ses mains serrées, prêt à bondir pour intercepter les premiers fous qui tenteraient de s'opposer à la justice de son supérieur. Aux aguets, il laissait libre cours à sa perception et à ses sens, écoutant et visualisant la scène du mieux qu'il le pouvait, sans délaisser le moindre détail. C'était pour ce genre de situations qu'il s'était entraîné sans relâche des jours durant, pour ce genre de situations qu'il avait brandi son sabre afin d'imposer la volonté du Gouvernement Mondial qui, même s'il n'était assurément pas parfait, au même titre que toutes les autres créations humaines, avait cela de louable qu'il cherchait à protéger la veuve et l'orphelin.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


Ito reste en retrait, observe, et va tenter d'intercepter ceux qui essayeraient de s'en prendre à Nathanael !
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1279

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Jeu 26 Nov - 23:55



Haidi la sanguinaire

-Hm ? Mais pourquoi ces types suivent pas le plan ? Teddy on fait quoooi ?

-Heu... Bah on les connais pas donc... On les laisse faire je crois ? Ouais on devrais peut-être rejoindre Finn histoire de pas avoir Cronia au cul après tout ça...

La petite interaction entre la capitaine de 12 ans et son bras droit en costume d'ours aurait pu être attendrissante si les deux pirates n'avaient pas été couverts de sang. Dans le doute les chefs avaient préférés donner le signal au reste de leur équipage de se diriger vers la ville suivante, au grand déplaisir d'Haidi qui piaillait pour trouver le reste de la population planqué. De leur côté la cavalerie marine n'était plus qu'à une centaine de mètres de la ville ouest qui, ironiquement, était maintenant abandonnée par un large groupe d'inconnu. En effet, les ex-révolutionnaire avaient choisi de quitter la ville au moment même où la cavalerie arrivait, créant par le fait même une certaine confusion quant à l'identité de ceux-ci. Une chose était certaine pour l'immense troupe à cheval, une petite armée leur faisait face et ceux-ci ne portaient pas d'uniforme de marine, c'était là une raison suffisante pour présumer de leur implication dans l'attaque du port. Ainsi, sans sommation la cavalerie sortit les mousquets pour tirer une immense salve balles en direction de leurs nouveaux ennemis, tout en leur fonçant droit dessus à dos de cheval. Il s'agissait là des forces combinés de toute la cavalerie des villes du sud, sud-est de Toroa, de quoi donner du fil à retordre même à un groupe puissant. À peine la salve terminé que les lances et épées furent sorties, se préparant à l'impact qu'auraient bientôt les deux groupes de combattants. Ayant l'avantage de la vitesse et de la hauteur, il ne faisait aucun doute que la cavalerie ne ferait qu'une bouchée des hommes leur faisant face si rien n'était fait pour les arrêter...


Finn le fêtard & Oba Nusashi

-Oy Oy, mais c'est quoi ce binz ? Les gamins de la ville ouest suivent pas le plan ou quoi ?!... Minute ils sont avec nous ces types ou quoi ?

Trop occupé à observer la petite armée ayant entreprise de foncer vers la capitale, le fêtard ne remarqua pas la réaction rapide de l'homme-téflon dans le camp adverse. À vrai dire il ne fit pas attention à eux jusqu'au moment où apparemment monsieur «Armstrong» s'adressa au reste des troufions que ses camarades explosaient en ce moment même. Un commandant ? Si les forces de l'île commençaient à lui en envoyer un tout les dix secondes il aurait vite fait de commencer à tenir le score !

-Ha ! Ravis de voir qu'il reste encore des types comme toi à exploser mon vieux ! Alors si tu veux bien ramener tes miches par ici on va pouvoir commen- Mais... C'est quoi ce truc ?!

Pris au dépourvu par l'arsenal particulièrement impressionnant que son nouvel adversaire planquait dans son... Torse apparemment, le pirate hésita un instant avant de finalement se décider à foutre le camp aussi vite que possible. C'était mauvais, on ne trouvait même pas ce genre de trucs dans une base de la marine classique, alors dans le corps d'un mec... Pas de doute ils étaient dans la merde. Fuyant comme le reste de ses compères, certains n'ayant même pas hésité à dégager dès l'avertissement de l'inconnu, le capitaine tentait tant bien que mal de se couvrir en plaçant comme à son habitude sa chair à canon devant son précieux corps. Malheureusement vu le calibre employé ça ne servait visiblement pas à grand chose, la série de projectile ne faisait que déchiqueter les corps en passant direct au travers. Enfin coup de chance pour l'hôte de cette petite sauterie, il avait réussi à éviter tout les projectiles sans se faire toucher une seule fois en plus d'atteindre une planque un minimum solide, victoire ! C'est qu'il aurait pu crier si le quart de ses forces ne venait pas de se faire décimer à l'instant... L'autre malade avait foutu un tel bordel qu'il ne pouvait plus distinguer les membres au sol appartenant aux marines de ceux appartenant à ses hommes.

-Hoy hombre ! Je t'emprunte deux secondes.

-Hein ?!

À peine le pirate avait-il désigné l'un de ses homme qu'il saisit celui-ci par le collet, retirant les goupilles de toutes les grenades du gamin d'un geste vif. En effet, avec Finn «Je t'emprunte» n'était malheureusement ni un oubli de mot ni une expression... Balançant de toute ses force sa nouvelle super-grenade nommé Timmy en direction de l'autre malade avec ses gatling, le capitaine sorti immédiatement de sa planque pour foncer à gauche du lieu de la détonation. Et quelle détonation ! L'explosion des grenades avait littéralement atteint la hauteur du bâtiment le plus proche, de quoi mettre bien dans la merde le gamin samouraï et le commandant l'ayant défendu. Avec un peu de chance il avait aussi au passage fait péter une partie des sous-merdes suivant les deux gus tiens ! Mais pour le moment il s'était contenté de réajuster sa trajectoire pour foncer le lieu où il prévoyait de voir arriver le char ambulant. Après tout il n'avait pas 36 options d'esquives dans cette situation, vu comment il avait balancé sa super-grenade le type ne pourrait arriver qu'à un endroit s'il décidait d'esquiver et Finn y fonçait déjà, prêt à lui balancer au visage la poignée de sable qu'il traînait dans sa poche afin de l'aveugler et le finir avec un super uppercut. Quant à Oba et son groupe ceux-ci étaient déjà arrivés en bordure de la ville grâce aux montures parfaitement dressés qu'ils gardaient sur leur navire. Plus qu'une ou deux minutes et ils auraient atteint la source de l'explosion qui venait de leur parvenir aux oreilles, il ne leur restait qu'à espérer que les autres imbéciles n'avaient pas fait une connerie.


Hors-la-loi, Cronia

Le *clank* du grappin frappant la pierre avait résonné aux oreilles de Cronia juste au bon moment. À peine une seconde avant que le garde chargé de patrouiller l'une des façades du mur ne sorte de sa cabine. Montant agilement au sommet du mur en s'accrochant à une vieille corde, la voleuse ne mis qu'un instant à étrangler la pauvre vigie dont la voix s'éteignit en quelques secondes. De sa nouvelle position elle pouvait sentir toutes les présences du château, les dizaines d'autres types parcourant le mur extérieur de la forteresse, environ une vingtaine de soldats dans la cours en contre-bas, au moins entre cent et deux-cents soldats au sein des murs de la base principale... et les deux seules voix qui l'intéressaient dans le lot, au sommet de la tour du château. Posant sa main doucement sur le corbeau venant de se poser sur son doigt, la voleuse hésita un instant à ouvrir la bouche avant de finalement se prononcer.

-Contente toi d'observer les alentours de la forteresse et prévient moi si quelque chose cloche...

Renvoyant l'animal voler au milieu de la tempête ne semblant pas se calmer, la jeune hors-la-loi s'engagea immédiatement dans la cours, n'hésitant pas une seconde à sauter en bas du mur démesurément élevé. L'infiltration pouvait commencer, certes il était pour le moins étrange d'imaginer une femme se baladant avec une épée géante dans le dos, tenter d'être discrète, mais mine de rien son ouïe particulièrement développé couplé à son haki lui permettait étrangement de faire un excellent travail à ce niveau...



Désolé pour le gros retard ! Enfin voilà en somme Kiru et sa bande vs la moitié de la cavalerie de Toroa et Nath et Ito se font presque exploser (en plus d'un bon coup de poing qui arrive pour Nath après avoir été aveuglé par du sable). Rien pour Yao pour le moment, car il reste entre deux chaise pour le moment (désolé ^^).

carte:
 

Ordre de passage : Kiru - Yao - Nathanael - Ito
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2737
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Dim 29 Nov - 23:46


Agitation à Toroa!


Le Golem poussa un léger soupir en voyant le groupe de pirate ayant lancé l'assaut sur la ville partir dans une direction différente de la leur. La jeune fille et ses hommes avaient semblés hésiter quelques secondes avant de partir vers le point central de l'attaque combinée des différents groupes de pirates et de mercenaires. Il n'y avait pas réellement énormèment d'importance au fait de rallier des forces supplémentaires dans l'attaque du groupe arrivé dans un deuxième temps, mais s'ils étaient parvenus à rallier un ou deux combattants émérites ceux-ci auraient pu servir de diversion pour leur progression future. Dans tous les cas les consignes des attaquants semblaient avoir été claires et les pirates, bien que réputés pour ne pas vraiment suivre de directives, appliquaient celles-ci à la lettre. Néanmoins un léger sourire apparu sur le visage du maudit tandis que lui et ses hommes parvenaient déjà à la bordure de la ville, prêt à se lancer vers la capitale. Son appel impromptu avait au moins eu pour effet de faire réfléchir la jeune fille et les autres pirates, il avait désormais deux informations importantes récoltées grâce à son haki, la responsable de cette mission était une femme nommée Cronia, et aucun de ceux présents ici ne savaient où elle se trouvait. Le fait que même ses propres subordonnés ne sachent pas où la trouver renforçait Kiru dans son idée que l'offensive pirate n'était qu'une simple diversion, pendant que ses hommes semaient le chaos sur le bord de l'île la femme devait en profiter pour remplir le véritable objectif de cette mission dans la capitale. Cependant un léger doute monta rapidement dans le cerveau de l'ex-Révolutionnaire, Cronia, il avait déjà entendu ce nom sans parvenir à remettre le doigt dessus. Peut-être lui en avait-on déjà parlé lorsqu'il se renseignait sur cette intervention sur l'Île de Toroa, cependant il sentait qu'il manquait quelque chose pour expliquer son sentiment à l'apparition de ce nom, il devrait trouver cette femme dans tous les cas.

Mais pour le moment il allait avoir bien de quoi s'occuper avant de pouvoir parvenir jusqu'à la capitale, bien avant les gigantesques murailles qu'il pouvait d'ores et déjà apercevoir une troupe d'homme montés sur des chevaux semblait leur foncer droit dessus, visiblement déterminés à stopper leur avancée. L'homme de pierre ne savait pas s'il s'agissait là des renforts des autres villes tentant un angle d'attaque éloigné des tirs de canons potentiels des navires pirates ou de la cavalerie habituellement stationnée dans la capitale, mais il savait qu'ils n'avaient certainement pas le temps de s'en préoccuper. Jetant un rapide regard vers Ningen celui-ci hocha la tête en guise de confirmation avant de lancer à voix haute à l'intention des soldats qui les suivaient :

Préparez-vous à pousser!

Aussitôt il s'écarta légèrement de la position de Kiru, les deux hommes se plaçant aux extrêmités du groupe de pirates qui fonçait vers la capitale. L'objectif était simple, stopper la course des hommes du gouvernement mondial, ou surtout celle de leurs destriers. Une fois débarrassés des chevaux les marines perdraient leur avantage de vitesse et de hauteur et deviendraient ainsi des cibles bien plus simple pour le groupe de pirates. Le Golem sourit alors de nouveau tandis que les deux groupes se rapprochaient désormais, levant la main il fit ainsi signe à ses soldats qui se jetèrent ainsi au sol comme un seul homme à sa suite, poussant de toutes leur force le bloc de terre positionné devant eux. L'action soudaine pouvait avoir de quoi surprendre mais lorsqu'on connaissait les pouvoirs de l'homme de pierre elle devenait rapidement logique. Le maudit avait effectivement agi en deux étapes, réalisant par ses pieds foulant le sol une division de celui-ci en trois parties. Il y avait tout d'abord ce bloc sur lequel lui et toute son armée poussaient actuellement de toutes leur force, un panc de terre en arc de cercle dont l'extrémité opposée se situait à peine quelques mètres devant la cavalerie ennemie. La violente poussée réalisée par les pirates enfonça alors violemment le panc de terre, laissant ainsi apparaître soudainement un mur de terre juste devant la troupe des protecteurs de l'île. Avec la vitesse à laquelle ils semblaient se déplacer il semblait très difficile que les premiers combattants puissent s'arrêter avant de frapper le mur de plein fouet. Néanmoins l'attaque de l'ex-Révolutionnaire n'était pas terminée pour autant. Sautant aussitôt dans le trou laissé par le glissement du panc de terre Kiru et ses hommes poussèrent alors le bloc de terre devant eux, commençant à le faire bouger doucement. Celui-ci était la troisième partie divisé par le Golem et leur servirait de bouclier contre les attaques des forces gouvernementales ayant passé le mur, ou de bêlier selon le point de vue. Cependant il semblait assez clair que pour atteindre ce résultat ils allaient devoir gagner en vitesse et l'effort produit par ses hommes parvenait pour le moment à peine à faire avancer l'immense bloc de terre lentement hors de son trou. Relevant alors rapidement sa capuche l'homme de pierre se transforma en forme hybride avant de lancer une nouvelle poussée. Aussitôt le bloc de terre augmenta significativement sa vitesse, permettant aux pirates de se mettre à courir petit à petit derrière lui en continuant leur poussée. L'ex-Révolutionnaire préférait éviter d'utiliser son Zoan tant que possible afin de ne pas être reconnu mais caché derrière cet immense bloc de terre il ne craignait rien pour le moment.




Résumé:
 
Je me suis permis de réactualiser la carte ^^
Carte:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Mar 1 Déc - 23:27



L'heure du changement
★ "Face à un monde qui change, il faut mieux penser le changement que de changer le pansement." -Francis Blanche




Feat
Kiru, Nath', Ito.
...
Infiltrer la plus grand forteresse de la Marine de West Blue ? Boarf, ça doit pas être si terrible ...



Le cerveau du jeune maffioso fusait à cent kilomètres heure. Alors qu'il courait vers la capitale, le voyou ne s'empêchait de s'imaginer un tas de trucs que Cronia voulait s'approprier et qui apparemment valait le coup de toute cette mascarade. Etait-ce un objet d'une très grande valeure monétaire, comme une oeuvre d'art hors de prix ? Ou bien pire, une arme technologique qui pourrait ce revendre un milliard sur le marché noir !
Plus le jeune homme imaginait les sommes monstrueuses qu'il pouvait gagner aujourd'hui, plus la cupidité gagnait du terrain et plus il accelerait le ryhtme effrené de sa course vers le centre de Toroa...

Bientôt il atteignit enfin la capitale. Par chance, il arriva juste à temps à l'entrée de la ville : les marines commençaient déjà à fermer les portes au cas ou les pirates gagneraient eux aussi du terrain. Pour ré-infiltrer la capitale, ce ne fut pas une tâche compliquée pour le criminel : bon nombre de civils paniqués par les attaques et réfugiés de cette guerre s'empressait de rentrer dans la capitale, seul forteresse imprenable à leurs yeux ... Il n'a fallut qu'à se fondre dans la masse pour que le gangster puisse passer le barage des marines. Et après tout, avec la jolie moustache qu'il portait, personne n'allait le reconnaitre, non ?

Bien, maintenant il rencontrait un nouveau problème. Bien qu'il sachait que la cible de la voleuse était au sein de la capitale, le voyou ne savait toujours pas ou. Arrêtant sa folle course quelques secondes, il prit la peine de réfléchir et se pencha sur la question. Cette chose avait une valeure assez importante aux yeux de Cronia au point faire tout ce grabuge et attaquer une des plus grandes forteresse de la marine sur les Seas ? Alors dans ce cas, cette chose devait ce trouver à l'endroit le plus sécurisé de l'île ... Et l'endroit le plus sur en ces lieux, il n'y avait aucun doute, c'était bel et bien le QG centrale du Gouvernement ... Bingo !

Sachant pertinamment qu'il n'y avait que cet endroit que le "jackpot" était caché, Yao reprit sa vive allure et avança vers la forteresse la mieux gardée de l'île. En chemin, une autre idée lui trota à l'esprit ... Puis le maffioso sortit alors son Den Den Mushi et appela sa collègue qui devait dorénavant ce trouver non loin de sa position.

- Allo, Aliyah ? Je vais être rapide : Descendez au port sud et assurez nous une porte de sortie pour quitter l'île sans qu'on nous suive. Il va surement y avoir du grabuge, et au moment opportun, il faudra qu'on se casse d'ici en vitesse, croit moi.
- Compris.


La jeune fille avait très vite comprit les ordres de son grand-frère. Il fallait dire qu'avec le temps qu'il avait employé, Aliyah avait vite deviné que Yao ne rigolait pas et qu'il parlait de choses sérieuses.
Au moment même ou il raccrocha, le voyou leva alors les yeux vers l'immense muraille qui faisait face à lui. Et par chance ou par pure destin il put observer alors une ombre grimper celle-ci. Plissant les yeux pour mieux regarder les détails, Yao comprit très vite que c'était sa comparse criminelle qui abordait la forteresse à l'aide d'un grapin ... Il ne c'était donc pas trompé, le gros lot ce trouvait bien ici et désormais il n'était plus très loin du maffieux !
S'approchant à très haute vitesse du lieux ou Cronia montait la muraille, il put alors observer l'ombre de la voleuse disparaitre sous ses yeux quand il arriva en dessous. Elle venait d'atteindre le sommet, et maintenant c'était à son tour de monter.
Retroussant ses manches, serrant ses poings, Yao n'avait plus de temps à perdre. Il devait vite retrouver Cronia et la doubler si l'occasion ce montrait ! Il ce concentra et marmonna alors dans sa fausse moustache qui lui servait de couverture :

- Shaonlin Quan .... YAMORI !

Enfançant ses deux poings dans le mur, puis ses deux pieds, Yao ce retrouvait alors dans une position similaire à celle d'un lézard. Puis, en toute logique, il grimpa alors l'immense muraille de cette façon. Bien que cette technique était beaucoup moins discrète que le grapin de la voleuse, Yao avait en moins le mérite de monter l'édifice sans aucun équipement et d'une vitesse plutôt surprenante ...

Arrivée en haut, et car il avait emprunter le même chemin que sa collègue hors-la-loi, le voyou tomba nez à nez avec le corps d'un jeune soldat totalement inerte. Yao en savait pas si ce deuxième classe était encore en vie ou pas, mais une chose était sur, une idée avait germée dans sa tête. Ni une ni deux, il le déshabilla illico presto et enfila ses affaires, mettant ses propres vêtements dans un baluchon (après tout, le costume qu'il portait valait plusieurs centaines de milliers de berrys ...). Une fois le relooking effectué, il se débarassa du corps et le balança par dessus de la muraille du côté externe. Vue la hauteur et du fait qu'il soit à poil, il sera dur de reconnaitre qu'il était marine une fois en bas ...

Maintenant, il était fin prêt pour l'opération infiltration. Les choses sérieuses allaient enfin commencer pour lui. L'objectif devenait un peu plus claire à chaque fois qu'il comprennait un peu plus le plan de cette voleuse. Il était prêt à l'épauler si elle lui lâchait une part du butin. Mais il était aussi prêt à la doubler si elle comptait ne lui donner que des miettes. Après tout, un truand reste un truand héhé.

Resserant sa casquette de marine sur son crâne, réajustant le débardeur portant l'étendard de la mouette sur son torse, un sourire mesquin sévie sur la face de Yao. S'approchant alors du bord vers l'intérieur de la base, son sourire s'estompa toute de fois ... Mais bordel, comment elle avait fait pour sauter ?!
Bien, de totue façon, il n'avait pas trop le choix, c'était à son tour. Et bien que l'idée ne lui plaisait pas trop, il ne voyait que cette solution la pour descendre et la suivre en toute discrétion ...

* Bon ... Quand faut y aller, faut y aller ...*

Prenant un peu d'élan, Yao se jeta alors dans le vide. Cela lui rappela vaguement la fois il c'était jeter par dessus une falaise du yakoutie ... Mais à la réception la bas, il y avait une tonne de neige, ici, il n'y à que du sol pavé ! Heureusement, les dix derniers mètres, le voyou actionna les deux vento dials dans ses chaussures, et bien qu'ils ne le eprmettaient pas de voler avec la force de la chutte, ces petits gadgets trouvèrent rapidement leur utilité en freinant celle-ci. L'attérissage en galipette fut plutôt secouée, mais pas mortelle. Se relevant en essuyant ensuite la poussière qu'il avait sur lui, Yao continua alors de poursuivre la voleuse en toute discrétion. Espérons que le déguisement du seconde classe allait suffir comme couverture, car désormais, il ce retrouvait en pleine zone ennemie, et par n'importe ou, au sein de leur QG, bordel !

~~~

Pendant ce temps la, toujours dans le même bar remplit d'ivrognes en tout genre ...

- Bon les poivrots, Yao m'a appelé, on se casse d'ici, nous avons à faire !
- Bwaaaa minette on peut même pas rester boire un dernier verre ?!
- Pour une fois que je suis d'accord avec le vieux crouton ! Allez quoi, s'teuplé Aliyah !
- Dit donc minus, c'est qui que t'appelles vieux crouton toi grrr ?!!

Et voila, il recommençait à ce battre ... Poussant un énorme soupir, la jeune demoiselle haïssait Yao pour lui avoir confier la responsabilité de ces deux énergumènes la ... Bordel, qu'est ce qu'il faut pas faire pour son grand-frère des fois !

- CA SUFFIT ! J'AI DIT ON BOUGE BORDEL !

Collant deux énormes tatanes aux boulets, Aliyah les tira ensuite par le colle pour les expluser de la taverne. Bien qu'elle était la plus jeune des trois, c'était elle qui était la plus mature. Imaginez donc la scène et vous allez surement rigoler ...

Bien qu'elle ne savait toujours pas ce que Yao comptait faire, elle prennait les ordres à coeur. les trois criminels ce dirigèrent alors vers la porte sud de la capitale. Leur plan [/b]était de trouver une porte de sortie pour la troupe de fanfaron une fois que la situation aurait bien chauffé ... Et la petite garce semblait déjà avoir une idée derrière la tête ...


To be continued ...


© Never-Utopia



Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 147
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
63/250  (63/250)
Berrys: 50.931.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Mer 2 Déc - 19:48

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 5




La plupart des marines faisaient face aux pirates et autres criminels avec pour principale arme leur haine de toute forme de criminalité, comme on pourrait s’y attendre d’un défenseur de la Justice de cette trempe, mais malheureusement les plus jeunes des marines s’imaginaient que la haine était une arme mysique et formidable qui conférait à son détenteur des capacités lui permettant de terrasser tous ses adversaires, mais ils découvraient bien vite que les émotions aidaient à canaliser l’énergie d’un individu mais n’aidaient en rien à améliorer les capacités martiales d’un individu. Un piètre combattant guidé par la colérique ne deviendra qu’un perdant colérique de plus. Pendant longtemps le jeune Armstrong n’avait été qu’une recrue anonyme parmi tant d’autres, qu’une bleusaille en uniforme bleu et blanc maniant le fusil et l’épée comme seules armes pour combattre tous les pourceaux qui pullulaient sur les mers. Lui aussi avait été plein d’ambition et sa colère n’avait cessé de croître à force d’être le spectateur impuissant des exactions commises par ces misérables, pendant un temps il avait laissé ses émotions guider son bras car il pensait que ce n’était que justice que de frapper ses ennemis avec la colère que leurs actions avaient engendrée. N’auriez-vous pas été de cet avis ?

Mais à force d’expériences riches d’enseignement le jeune homme – qui n’était désormais plus si jeune que cela – avait appris que si les émotions pouvaient permettre à un individu de transcender sa condition physique et d’en repousser les limites dans certains moments bien précis, elles pouvaient également être un instrument de perdition si elles étaient relâchées sans aucune forme de contrôle. Ça faisait du bien, hein, de frapper votre adversaire en déversant sur lui votre rage agrémentée d’un flot d’injures ? C’était comme laisser sortir du poison de son corps, mais malheureusement c’était un genre de poison qui ne disparaissait jamais totalement.
Aussi, au fil du temps, Nathan avait appris à se battre à sa façon et, s’il méprisait toujours les criminels et ne manquait jamais une occasion de leur mettre une raclée et de les amener à Impel Down, il préférait user de cette animosité comme un catalyseur servant à amplifier son énergie plutôt que comme une source d’énergie brute à déverser hors de lui sans aucune forme de contrôle. La marine n’avait que faire de bêtes enragées, elle avait besoin de soldats calmes et sachant garder leur sang-froid en toute circonstance pour prendre les décisions qui s’imposaient.

Le nouveau commandant, par exemple, venait de prendre une décision difficile dont il n’était absolument pas fier. Laquelle ? Tirer dans le tas avec tout ce qu’il avait à envoyer en espérant abattre bon nombre de criminels mais surtout en espérant toucher le chef de toute cette petite troupe. Le souci ? Des marines innocents se trouvaient sur le chemin et, malheureusement, il n’avait qu’une seule chance de profiter de l’effet de surprise avec un maximum d’efficacité. Se promettant d’enterrer dignement tous ces marines une fois cet affrontement terminé, Nathanael déversa une pluie de projectiles sur la zone et c’est à sa grande surprise qu’il vit le chef détaler en courant comme la dernière des lopettes.

« Eh bien alors ? Je croyais que t’étais content de me voir ? Où tu cours comme ça ? Reviens !! Tu veux que je te renomme Finn le tocard, c’est ça ? Parfait ! »

Il existait autant de types de pirates différents qu’il n’y avait d’hommes perpétrant des crimes dans le monde entier, mais les lâches et les vicieux étaient ceux qui débectaient le plus le colosse en fer blanc, au moins les brutes pures et dures avaient le courage de faire face aux marines à la régulière au lieu de fuir et de leur balancer leurs sous-fifre à la gueule comme venait de le faire celui-ci. Faisant pivoter son torse en direction du projectile humain, Nathanael cribla ce dernier de balles jusqu’à ce qu’une touche une grenade et déclenche l’explosion à mi-chemin. Soufflé et repoussé par l’explosion, le cyborg rangea immédiatement tout son attirail avant de se diriger vers la position de son adversaire qui avait enfin décidé de combattre à la régulière…enfin peut-être.

« J’aime mieux ça ! Enfin décidé à te sortir les doigts du cul ou bien t’es tombé à court de sous-fifres à me balancer, tocard ?»

Se dirigeant vers son adversaire, les poings levés jusqu’au niveau de son menton, le boxeur activa ses systèmes de propulsion et se rua à grande vitesse vers son adversaire. Une fois à portée, il leva ses mains un peu plus hautes pour bloquer le sable mais malgré sa vitesse il ne fut qu’être ralenti lorsque l’uppercut de son opposant percuta violemment sa défense compacte. S’il avait été un humain comme les autres ses os auraient certainement souffert d’un tel choc mais ici, outre le fait qu’il sentait le métal plier sous la force de l’impact, il sentait que sa structure toute entière résistait au choc. Ce coup ne serait pas celui qui viendrait à bout de sa carapace.
Usant de sa vitesse qui l’avait rapproché de son adversaire plus vite que prévu, empêchant peut-être même son adversaire de réaliser son uppercut dans toute l’amplitude et la puissance qu’il souhaitait lui donner, le combattant de la Justice décida qu’il était temps de passer à l’offensive. Ainsi, usant de la vitesse à laquelle arrivait son corps vers son opposant – et cela malgré l’uppercut qui n’avait peut-être fait que le ralentir – avant de se pencher en avant puis de se relever en télescopant un uppercut en direction du menton de son adversaire. Oh bien sûr cette attaque serait sans doute bloquée malgré sa vitesse, il n’était pas naïf ce point-là, mais il restait prêt et avait en réserve des coups qui n’attendaient qu’à être lancés. Le boxeur avant dans son arsenal tout un panel de coups plus destructeurs les uns que les autres, le tocard allait en faire les frais.




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 98

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
78/200  (78/200)
Berrys: 21.000.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Sam 5 Déc - 17:42



L'heure est aux changements.
Avec MJ, Kiru, Yao et Nathanael.


Plus il restait debout derrière son supérieur à tenter de protéger ses arrières et plus il se rendait compte que cela ne servait à rien : la simple présence de Nathanael et sa nature de cyborg suffirent en effet à inspirer une peur tangible chez leur principal ennemi, lequel tenta alors de prendre la tangente, immédiatement suivi par ses sbires. Pourtant, le vampire ne bougea pas : toujours debout, l'épée dans les mains, il balayait la scène d'un regard mi-effrayé, mi-effaré. Il avait du mal à comprendre que de simples humains puissent être pères d'une telle brutalité, d'une telle bestialité : plus les corps sanguinolents jonchaient le sol, aussi bien du côté du Gouvernement Mondial que de celui de leurs opposants, et plus Ito se demandait si son avenir se trouvait bien là, à combattre sans relâche des hors-la-loi sans foi ni loi. Il respectait très clairement le commandant à pouvoir leur tenir tête sans la moindre crainte apparente, de la sorte, mais il avait également du mal à cerner cet homme. Les décimer de la sorte, n'était-ce pas finalement, quelque part, s'abaisser à leur niveau ? Ce champ de bataille n'avait aucune pitié, aucune miséricorde à lui dévoiler : tous semblaient déterminés à tuer, à trancher, sans la moindre demie-mesure, ni la moindre raisons... Était-ce le prix à payer pour protéger la veuve et l'orphelin ? Pourquoi l'homme, dans son insatiable égoïsme, devait-il générer de tels massacres ? Qu'est-ce qui pouvait bien ôter ces forbans à agir de la sorte, à tuer autant d'innocents sans y accorder visiblement la moindre importance, le moindre état d'âme ? Pour l'épéiste en herbe, c'était un véritable choc qu'il avait à endurer : son inexpérience et, quelque part, son immaturité faisaient pour la toute première fois face à tout ce que l'homme était capable d'accomplir de plus mauvais, et cela ne pouvait après tout que le méduser d'effroi... Le Nabeshima, les mains tremblantes, n'eut pas le temps de réagir que le cyborg forçait un kamikaze à exploser dans les airs, à quelques pas d'eux. Si la masse métallique n'éprouva guère de difficultés à tenir bon, l'adolescent nettement plus gringalet fut repoussé avec violence et s'écrasa au sol quelques mètres plus loin, légèrement étourdi. Il entreprit alors de se redresser, aidé par l'un des mousse qui les accompagnait, tout en jetant un bref coup d’œil à l'Armstrong qui, de son côté, s'en prenait directement au leader de la bande de criminels.

En voyant donc son supérieur se ruer sur l'ennemi, le sergent eut un moment d'absence et de réflexion, alors même que le soldat qui l'avait relevé s'en retournait déjà au front : dans une telle situation, que devait-il faire ? Non, pire encore : que pouvait-il faire ? Il n'était qu'un môme perdu, incapable de comprendre les motivations des brigands et hors-la-loi qui se dressaient alors sur leurs routes... Contrairement à Hato et aux siens, ces types ne se battaient pas pour un monde plus juste ou plus libre ! Contrairement aux Yonkous ou aux Schichibukais, ils ne cherchaient ni la renommée, ni la puissance, ni même l'argent ! A quoi diable pouvait rimer un massacre gratuit de population non seulement innocentes, mais de surcroît impuissantes ? Ce constat, aussi déplorable que sinistre, poussa le marine à serrer les dents et à foncer droit vers Nathanael et Finn, bien décidé à prêter main forte au cyborg malgré l'état de doute dans lequel il s'était retrouvé un peu plus tôt. Il n'était pas l'heure de la réflexion et de la compréhension, mais celle de l'action et de la répression. Tout homme devait savoir prendre les armes pour défendre les siens, lorsque la situation l’exigeait... Et c'était précisément le cas.
Ainsi, au pas de course, Ito vint se positionner derrière le commandant sans prendre part à la lutte pour l'instant, craignant de blesser l'Armstrong par inadvertance si le pirate entravait ses mouvements de quelque manière que ce soit. En revanche, dès que le forban tenterait de se dégager de la poigne d'acier du gradé, l'épéiste n'hésiterait pas un instant : il bondirait droit vers lui en tentant de le trancher au niveau des mollets. De quoi l'empêcher de fuir davantage, et l'obliger à assumer ses actions...

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


Ito est repoussé par l'explosion, se redresse et retourne vers Nathanael. Il s'apprête à trancher Finn aux mollets dès que celui-là tentera à nouveau de s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1279

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Sam 26 Déc - 7:08


Finn le fêtard & Oba Nusashi

Mais bordel c'est que ce type était aussi dur que l'acier en plus ! L'ayant frappé avec une force non-négligeable le pirate avait pu réaliser la pleine solidité de son opposant, apparemment en plus de se balader avec des mitrailleuses dans le torse, ce mec avait apparemment une belle couche de blindage sous la peau. Est-ce que c'était «ça» leur fameux pacifistas ? Le mec avait pas le visage d'une saleté de statue déficiente comme on le lui avait dit pourtant ! Non c'était un humain clairement, et apparemment il savait se défendre à la boxe le salopiaud ! En effet, ce vieux schnock essayait maintenant de lui en coller une direct dans la mâchoire, de quoi l'envoyer valser si le coup percutait... «Si» il percutait. Malheureusement les uppercut c'était quand même un peu le truc du fêtard, un peu trop habitué d'envoyer valdinguer ses sbires après avoir trop bu. D'ailleurs la règle d'un bon coup venu du bas était relativement simple : Plus t'es bas, plus ça cogne ! Profitant du coup un brin trop télégraphié de son opposant, Finn se contenta de simplement... Disparaître.Enfin pour être exact il avait simplement disparu du champ de vision du marine, tellement vite en fait que son coup était passé dans le beurre environ un demi-mètre trop haut.

Et oui, le pirate s'était contenté de se pencher si vite que le poing n'avait même pas eu le temps d'arriver à son angle pour le toucher. Bon certes, il avait manqué de se faire péter le nez bien comme il faut de quelques millimètres à l'instant, mais que voulez vous il était extrême comme ça ! Alors le secret pour changer de hauteur en une fraction de seconde ? Suffit de ne pas plier les genoux ! En effet, cette saleté d'alcoolo avait sortit une connerie de grand écart en plein combat au corps à corps, profitant par le fait même de l'élan de son opposant pour trouver son ouverture juste au niveau de son visage. Uppercut contre uppercut, punch violent entre les jambes ! Coup bas ? Bah techniquement oui ce coup était placé bas par rapport à la hauteur du visage, mais non il ne visait pas les burnes franchement ! Le but était de lui exploser le bassin en frappant son point faible, en cognant son fameux Pu... Symph... Oh le fichu os sous le bassin quoi ! Il était pas exactement médecin ! Si ce mec avait du blindage jusque là baaaah, honnêtement Finn devrait presque abandonner le combat par pure pitié parce que ce mec devait souffrir le martyr tout les jours ! Après un coup pareil direct dans son centre de gravité ce mec s'effondrerait au sol pour un bon moment au moins, mieux avec de la chance son bassin serait sévèrement endommagé et il ne pourrait pas marcher pour un moment au moins ! Mais bon les résultats importaient peu pour le moment, il préférait enchaîner rapidement en saisissant la jambe du vieux en tirant derrière son genoux pour le foutre au sol. La suite ? Faut foutre le camp bordel ce mec est dangereux ! Se relevant maladroitement après sa double attaque, le pirate tenta de s'éloigner en courant avant que son opposant puisse en faire de même, mais surtout avant que le canon posé à la proue de son navire ne tire dans leur direction générale faisant encore tout péter.

De son côté le samouraï était finalement arrivé sur la grande place, faisant par le fait même face au groupe de marines qu'avaient ramenés les renforts. Apparemment la ville avait vraiment reçue des renforts de nul part, mais qu'importe ses troupes s'en chargeraient bien vite. En effet, Oba n'hésita pas une seconde à charger avec ses samouraï droit vers les bleus dans le but de tous les trancher et les mettre à terre pour de bon, se concentrant d'abord sur les combattants ne possédant pas de grade et ignorant le petit combat que l'autre capitaine semblait avoir avoir un commandant...

Finalement, il semblait bien que la cavalerie ai trouvé un adversaire à sa hauteur. En effet, le leader du groupe non-identifié se dirigeant vers la capitale semblait avoir dressé un mur sur la trajectoire des balles de la cavalerie, leur fonçant maintenant droit dessus avec la ferme intention de les renverser. Une tactique certes intéressante, mais particulièrement rentre-dedans pour être honnête. Les cavaliers de leur côté ne craignaient pour le moment absolument rien, en effet leurs destriers étant particulièrement bien entraînés, l'esquive du mur se fit sans le moindre soucis. En effet, séparant leur troupe en deux, la cavalerie arriva rapidement à prendre en pince le groupe ennemi, en profitant par le fait même pour sabrer dans les hommes les plus proche de l'extérieur, tout en gardant leurs distances. Leur plan se limitait plus ou moins à limiter les possibilités de dispersion de leurs opposants, tout en réduisant leurs effectifs avant que ceux-ci n'atteignent le mur. Le reste du travail devait être accompli par la foule de gardes déjà rassemblés sur le mur ouest, près à l'assaut des pirates ayant attaqués les port côtiers. Bien vite, quatre hommes en excellente condition physique balancèrent depuis le mur de la ville, un énorme tronc d'arbre devant rouler en bas de la pente que montait maintenant leurs assaillants. Coincés entre les cavaliers ceux-ci devraient normalement se prendre de plein fouet l'attaque improvisé, dégageant le mur sur le chemin des tireurs déjà prêts à tirer une salve de mousquets sur le peloton ennemi.


Hors-la-loi, Cronia

Faisant preuve d'une agilité hors du commun, la voleuse avait déjà pu atteindre l'extérieur de la forteresse derrière le second mur de la ville. Devant elle se situait une immense base de la marine construire comme une tour, tellement haute qu'il fallait simplement en oublier l'utilisation du grappin cette fois. Elle devait agir vite, Silver continuait de la guider à l'aide de ses croassement, l'aidant à visualiser plus facilement les rebord et les formes du bâtiment, mais la hors-la-loi avait encore de la difficulté à trouver une entrée dans le bâtiment parfaitement scellé. Les premières fenêtres étaient déjà à plusieurs mètres du sol, alors que la seule et unique porte était probablement tout aussi renforcé que tout le reste...

-Hé mec ! Mais t'es complètement fou ?! Tu viens pas de te péter une jambe dis moi ?!

Au loin la voleuse tentait d'analyser ce qui venait de se passer, sondant la zone à l'aide de son haki. Apparemment un voix qu'elle n'avait pas encore remarqué en pénétrant la zone venait de sauter de haut, probablement du mur, et il semblait bien qu'un autre marine l'ai remarqué. Pas de tir immédiat ? Dans ce cas, ce type devait le prendre pour un autre marine, étrange... Pourquoi un marine aurait sauté du mur et surtout d'où pouvait-il bien sortir ? Difficile à déterminer, mais le bruit qui retentit quelques secondes plus tard lui apporta davantage d'informations. *Blblblbl* Un son de den den mushi retentit dans toutes les directions, un son auquel chaque garde répondit en décrochant.

-Il y a un mec nu qui est tombé du mur de notre côté, je crois que quelque chose cloche à l'intérieur du mur intérieur, restez sur vos gardes !

Un type nu ?... Réfléchissant quelques secondes à cette déclaration la Cronia en vînt aux même conclusion que les autres marines, quelqu'un devait tout juste venir de piquer un uniforme de marine pour s'infiltrer. Si c'était ce type là-bas, il avait choisit une drôle de manière de descendre, quel garde se jetterais en bas d'un mur de plusieurs mètres de haut plutôt que d'utiliser un escalier fermé à clé ? En plus il avait produit cet étrange son de vent qu'elle avait pu entendre de sa position malgré la pluie, qui avait tout de même diminué en intensité. La voleuse avait pris soin de sauter au bon moment et silencieusement elle, en même temps son haki l'aidait relativement bien à avoir conscience de son entourage... Enfin peu importe, ce type venait d'alerter toute la base et évidemment les marines présents s'étaient empressés de venir à leur poste. La grande porte s'était même ouverte, laissant s'échapper une foule de gardes, tout ceux des trois premiers étages à vrai dire. Cet endroit allait très rapidement grouiller de soldats et la hors-la-loi préférait ne plus être là lorsque cela arriverait. D'ailleurs si ce type la suivait, qui qu'il soit, il ferait sûrement une excellente distraction, après tout l'attention d'un garde s'était déjà tourné vers la figure étrange venant d'atterrir en catastrophe dans la cour. De son côté la voleuse se contenta de laisser les marines passer droit devant elle, sa position étant camouflé par un vieux buisson rabougris, celle-ci ne sortit de sa cachette qu'une fois tout les gardes passés, à la fraction de seconde idéale pour passer sans être vue.

Son but ? Se faufiler derrière la porte brièvement ouverte, ce qu'elle eu le bonheur de faire en glissant sous celle-ci, étranglant immédiatement l'un des deux gardes présent derrière d'une main, lançant son épée d'une taille démesurée dans le corps du second. À peine l'entrée s'était-elle fermée derrière elle que le son de la pluie stoppa, faisant place au son extrêmement désagréable d'une alarme raisonnant dans toute la base. Elle était à l'intérieur, il ne lui restait plus maintenant qu'à monter au sommet de la tour et capturer sa cible... À croire qu'elle jouait au bandit et au voleur ! Mais pour le coup celle-ci était plutôt intrigué de savoir ce que la marine pouvait bien protéger avec une telle ferveur, apparemment même ses employeurs n'en étaient pas certain. Elle avait un peu horreur des missions avec autant de mystères, mais la paye en valait toujours la peine n'est-ce pas ?



Bon ! Aller j'essais de reprendre un rythme décent maintenant que Noël est passé !

Donc ! J'ai pris la liberté de faire esquiver les cavaliers Kiru, parce que bon si tu le lève ton mur suffisamment tôt pour bloquer les balles je crois qu'ils auront le temps de le voir venir ! Donc ils se séparent et prend tes hommes en tenailles à droite et à gauche les sabrant au passage. Au même moment on balance depuis le mur extérieur de la ville un gros tronc vers toi, ton groupe et ton mur improvisé. Le tronc est assez long pour frapper tes hommes s'il passe tout drois, mais la cavalerie qui est bien coordonné garde évidemment une distance suffisante pour ne pas se faire prendre. Dès que le tronc vous frappera une première salve de balles viendra décimer partiellement tes rangs, fait attention à ne pas lâcher ce mur pour sauver tes hommes de ces vilains cavaliers donc ! (PS: tu peux atteindre le mur dès le prochain tour si t'arrive à passer outre cette offensive, hésite pas à continuer de rentrer dans le tas, je sent que ça sera vraiment sympa très bientôt cette mini-guerre Very Happy)

Yao félicitation tu fait une excellente filature... Mais bon je dois te punir, tant de coïncidence d'un coup la chance ne peut pas toujours être de ton côté ! Donc un garde te vois tomber du mur (et entend tes dials), ils vient donc voir si tout va bien, mais deux seconde après il reçoit le même appel que tout les autres gardes sous-entendant que quelqu'un pourrait avoir piqué un uniforme. Suite a ça des renforts se dirigent dans ta direction ! Je suis curieux de voir comment tu vas... Gérer ça ! (On sait jamais, un bon bluff pourrait te sauver la peau tiens !... Ou tu rentre dans le tas ce sont jamais que des trouffions, mwéhéhé ~)

Nath, Finn suit son coup de fourbe avec un autre coup de fourbe, essayant de t'exploser l'entre cuisse (pas les couilles mais l'os soudant la base du bassin ensemble). J'ai aucune idée si t'as du blindage là, Finn non plus d'ailleurs ! Il tente ensuite de te faire planter au sol en tirant de toute ses force sur le point faible de ta jambe, l'articulation (il a une bonne force n'oublions pas), puis il tente de prendre ses jambes a son coup au même moment où un taré resté sur le bateau à côté tire dans votre direction générale. Ito peut tenter de le suivre et lui couper les mollets (il a une ouverture), mais il risque de se faire prendre dans l'explosion qui va retentir derrière Finn immédiatement après (à noter qu'il court dans la direction opposé à Ito, s'éloignant du port et se dirigeant vers le centre de la grand place.) Oba arrive au même moment et fonce droit vers vos homme avec sa petite armée, vous n'êtes pas sur leur chemin et ils ne vous visent visiblement pas ! Sinon le combat entre les hommes de Finn (ce qui en reste) et les marines de la ville se poursuit dans les bâtiments à côtés... Et bordel ça m'apprendra à diviser l'action en autant de groupes différents ! Vivement que je trouve un moyen de tous vous rassembler bande d'enflures ! xD

Courage ! On en est à la moitié !... Je crois. (pouah et le texte explicatif est plus long que le rp vous y croyez ? é_è)

carte:
 

Ordre de passage : Kiru - Yao - Nathanael - Ito
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2737
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Mar 29 Déc - 5:14


Agitation à Toroa!


Le bruit des balles pénétrant la terre subitement apparue devant les cavaliers se fit entendre tandis que le groupe d'hommes menés par le Golem continuait sa progression vers la ville. La première offensive des cavaliers de la marine avait été stoppée grâce au pouvoir du maudit cependant la partie n'était pas terminée pour autant, bien au contraire. Comme pour appuyer ses pensées les hommes à cheval commencèrent alors à apparaître des deux côtés de l'obstacle placé sur leur route. Se séparant en deux groupes afin de prendre le groupe de pirates en tenaille les hommes du Gouvernement Mondial commencèrent rapidement à s'attaquer aux soldats de l'ex-Révolutionnaire situés en périphérie du groupe. Leur protection initiale ne leur servait donc désormais plus à rien puisque leurs adversaires les prenaient désormais à revers, cependant pour autant il y avait fort à parier que s'ils se défaisaient de leur protection frontale les hommes situés sur les murailles de la ville ne tarderaient pas à les prendre pour cible. Certes il aurait pu se contenter de continuer sur sa lancée avec ses hommes, malgré la force de la cavalerie marine et les eventuelles attaques des défenseurs de la capitale il parviendrait certainement à atteindre la muraille avec une dizaine d'hommes. Mais il ne voulait pas abandonner ses compagnons, certes il ne s'agissait plus de révolutionnaires idéologiques mais ils restaient des hommes partageant ses idées et prêts à se battre pour lui, il se devait de les protéger. Dans tous les cas sa présence sur l'île à la base n'était due qu'à la recherche d'une information, qu'il n'obtiendrait visiblement pas pour le moment, alors tout le reste était superflu, aucune raison de faire des sacrifices.

Tu t'occupes de la droite!

La phrase prononcée par Kiru fit tourner la tête à Ningen qui hocha alors la tête avant de s'élancer vers les cavaliers situés sur leur droite. Il arriva rapidement au niveau de l'assaut tenté par les hommes de la marine, pouvant ainsi prendre les premiers assaillants de côté comme ceux-ci avaient voulu le faire avec eux. Sans se poser de questions l'ancien esclave usa de sa vitesse et de son haki pour se placer juste sur le flanc du premier cavalier vulnérable. Aussitôt il enchaina les coups à une vitesse telle qu'ils se combinèrent tous en un choc puissant qui, s'il risquait fort de mettre en mauvais état le pauvre hère, devrait probablement le propulser violemment sur ses compagnons et ainsi créer une courte désorganisation dans leurs forces. Il se doutait que les hommes du Gouvernement Mondial ne serait pas si facile à vaincre que cela, après tout ils étaient réputés comme les plus forts de cette mer sur cette île, mais s'ils montraient la moindre ouverture ils risquaient fort de le regretter.

Pendant ce temps tous les pirates avaient cessés de pousser le bloc de terre pour sortir leurs armes et affronter la marine, mais leur capitaine devait s'assurer de gagner un peu de temps avant de les rejoindre. Repositionnant alors ses mains sur l'énorme bloc de terre il rassembla ses forces dans ses bras, utilisant ses capacités de Golem afin d'augmenter temporairement celle-ci. Dans un cri d'effort l'homme de pierre sous forme hybride souleva alors l'immense morceau de terre avant de le lancer en direction de la capitale, droit sur le haut de la muraille qui leur faisait face. Il le lança alors pile au parfait moment pour voir les soldats qu'ils venaient de viser lancer dans leur direction un immense tronc qui se mit à visiblement à rouler bruyemment vers eux. Au moins avec ce qu'il venait de leur envoyer il les occuperait quelques temps, la moindre seconde sans se faire tirer dessus était bonne à prendre. Le tronc était dangereux certes mais le mur le ralentirait dans sa course, et il devait traiter un problème à la fois. Se jetant alors sur la gauche de leur groupe il sortit rapidement son katana pour envoyer une lame d'air en direction des pates des chevaux du groupe qu'il allait affronter. Le coup n'était pas puissant en soit mais il les tiendrait occuper le temps qu'il se mette en position, et pourrait peut-être même mettre à terre quelques cavaliers non-vigilents. Parvenant finalement au niveau de l'assaut initial des gouvernementaux Kiru balaya rapidement les alentours avec son bras droit couvert de pierre et sa lame affutée afin de faire reculer leurs adversaires momentanèment tandis qu'un bruit sourd se faisait entendre non-loin, signifiant que le tronc avait brisé le mur improvisé. Aussitôt le Golem projeta violemment son bras en direction de l'immense morceau de bois, divisant sa main au dernier moment afin que celle-ci soit projetée telle une balle. Son poing fermé vint alors frappé violemment le tronc en son centre, le divisant en deux parties qui s'écartèrent alors, poursuivant leur avancée inexorable mais se dirigeant désormais vers les deux groupes de cavaliers. Le maudit quant à lui n'avait pas attendu l'impact de sa main et du tronc pour repasser à l'action, se projetant en avant pour tenter de trancher les pattes avant de l'animal le plus proche, le reste de son bras droit prêt à faire basculer son propriétaire s'il tentait de le frapper. Sa main serait bientôt de retour à sa place, mais il n'en avait pas besoin pour affronter ces marines. S'ils ne le savaient pas encore il allait leur montrer que si le combat à cheval était un avantage en cas de choc frontal en combat arrêté ça pouvait rapidement devenir un handicap.




Résumé:
 

Carte:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Jeu 31 Déc - 12:12



L'heure du changement
★ "Face à un monde qui change, il faut mieux penser le changement que de changer le pansement." -Francis Blanche




Feat
Kiru, Nath', Ito.
...
Quand tu as un 5 de pique et un 8 de cœur tu tentes quoi ? Le coup de Bluff !



A peine le voyou fut quelques pas qu'on l'interpella déjà. Lui qui croyait avoir sauter le mur de l'enceinte discrètement n'était apparemment pas tout à fait encore au point ...

-Hé mec ! Mais t'es complètement fou ?! Tu viens pas de te péter une jambe dis moi ?!


Et merde, il y avait donc un témoin de sa chute. Ne sachant pas quoi répondre, sortant un long "euuuuh" hésitant, Yao réfléchissait à la meilleure façon d'agir. Avant de répondre à ce marine, il regarda rapidement à droite et à gauche et en conclut qu'il n'y avait personne, qu'ils étaient que tous les deux. Se retournant vers le soldat, le voyou stoppa son "euh" et lui répondit enfin.

- Désolé mec, tu vas faire ma couverture idéale !

A la fin de sa phrase et dans la plus grande des surprises le combattant hors-la-loi assena un terrible crochet droit dans le menton du marine. Sa mâchoire trembla sous le choc et l'homme tomba alors dans les vapes.
C'est à peu prêt au même moment ou le corps K.O. du soldat percuta le sol mouillé que son Den Den Mushi ainsi que tous les autres présents dans la bases retentirent libérant une voix qui disait ceci :

-Il y a un mec nu qui est tombé du mur de notre côté, je crois que quelque chose cloche à l'intérieur du mur intérieur, restez sur vos gardes !


Bon bah décidemment, le maffieux devrait vraiment reprendre des cours d'infiltration car à ce moment même il n'y avait pas de pire scénario pour lui ! Il entendit alors les grondements de la porte de la tour s'ouvrir non loin de la. Cela signifiait qu'une chose : l'arrivée des renforts. Et si il faisait la moindre erreur, la situation allait vraiment ce compliquer pour Yao !

Il opta rapidement pour le bluff. Cette solution était certainement la moins risquée pour lui et pourquoi pas pourrait même lui permettre de prendre l'avantage sur Cronia, dû moins jusqu'à un certains temps...
Il prépara alors sa comédie. L'arnaqueur se mit alors à genoux face au corps inerte de son "camarade" et fit mine de pleurer en attendant que les renforts arrivent.

Quelques secondes plus tard un groupe d'une quinzaine de protagonistes déboulèrent alors, surpris de cette scène. Le marine le plus gradé du peloton, dont l'écusson était celui d'un caporal, s'avança alors vers Yao et lui demandé :

- Que ce passe t-il ici, soldat ?!

Yao fit mine de se relever et se dressa au garde à vous face à l'homme avant de sécher ses larmes et de répondre d'une voix tremblotante.

- C'est Cronia, mon caporal ! Elle est tombée du mur, ce soldat ci est partit l'interpeller mais elle la tuer et à filer direction la tour centrale mon caporal !


Toute la brigade semblait être surpris de la révélation de Yao. Ils avaient du mal à s'imaginer la redoutable voleuse primée à quatre-vingt million de berrys en ces lieux. Pourtant, cela ne pouvait être qu'une personne de cette envergure capable d'un tel exploit, l'infiltration de la plus grosse base de West Blue.
Remettant une couche, Yao se permit lors de reprendre la parole.

- Mon Caporal, je l'ai vu filer ! Ne la laissons pas faire, ne la laissons plus toucher à un cheveux de nos camarade, ne la laissons plus voler et piller sans réprimandes ! Elle est à notre portée, il est temps de l'attraper une bonne fois pour toute ! Partons à sa recherche avant qu'elle nous sème, mon Caporal !!

Fixant plus la troupe que le caporal, Yao cherchait à motiver les troupes. Ses yeux, et pour le besoin de la comédie, étaient emplies de détermination. Mais à cette heure, et à cause de sa couverture de soldat, il ne pouvait pas contredire le caporal. Si son bluff marchait, Yao disposait d'une véritable brigade pour retrouver Cronia. Si il ne marchait pas et bien ... Le maffieux allait devoir passer au plan B, tous les exterminer.




To be continued ...


© Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Nabeshima Ito
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 98

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
78/200  (78/200)
Berrys: 21.000.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Sam 2 Jan - 13:30



L'heure est aux changements.
Avec MJ, Kiru, Yao et Nathanael.


Le combat entre le commandant Armstrong et cette saleté de pirate battait son plein, encore plus que celui qui opposait, plus largement, les marines aux redoutables criminels qui tentaient alors de leur tenir tête. Pour l'heure, le cyborg semblait toutefois posséder un grand avantage : son ennemi ne parvenait pas à le blesser et se focalisait davantage sur la fuite et l'esquive pour tenter d'éviter les blessures gênantes. Ce type était définitivement une ordure : il s'en prenait aux faibles, et évitait les puissants pour continuer ses actes d'une honteuse tyrannie en toute impunité... Les dents serrées et le sabre bien en main, le jeune vampire était déterminé à l'idée de ne surtout pas le laisser fuir : le responsable de ces attaques, lui, en l'occurrence, devait à tout prix en payer le prix fort. Impel Down l'attendait, et si Ito avait pour maxime principale de faire preuve d'ouverture d'esprit et de compassion, il comprenait pour le coup qu'un hors-la-loi s'opposant si fermement aux notions de sécurité commune et de bien-être sociétal n'avait pas sa place en liberté. Du coup, en voyant l'homme en question menacer son supérieur d'un crochet dans les parties génitales, l'élève d'Ericken se contenta de vider son visage de toute expression, faisant alors preuve d'un professionnalisme hors du commun, qu'il était complexe d'attendre chez un si jeune élément : il n'avait pas le droit de faiblir, même si la situation, horrible et dégoûtante, l'encourageait à baisser les bras. Il avait rejoint la marine par conviction et par détermination, parce qu'il voulait apporter sa pierre à l'édifice, parce qu'il voulait être l'un des plus glorieux garants de la loi et de la justice. Même si voir autant de défunts et de blessés avait de quoi l'impressionner, même si l'odeur âcre qui régnait sur le champ de bataille lui donnait envie de vomir, même si le sol spongieux et imbibé de sang l'effrayait au plus haut point, il devait mettre ces sentiments de côté et conserver la tête froide, dans la mesure du possible. Le Nabeshima savait que s'il portait davantage son regard sur les cadavres qui l'entouraient, il risquait de perdre pied, et de s'évanouir sous la pression qui l'incombait à cause du rôle qui était le sien. Le sergent-chef connaissait pertinemment les limites de sa psyché, et savait également qu'il atteignait pratiquement un point de rupture : avant que cela n'arrive et avant qu'il ne faiblisse, il se devait de montrer à Nathanael qu'il n'était pas son subordonné pour rien, et que son but était bel et bien de le supporter aussi puissamment que ses bras ne le permettaient.

L'adolescent, ainsi, remarqua bien rapidement que la posture de Finn le plaçait dans une situation précaire : ce grand écart avait été un pari risqué, trop risqué, et même si l'esquive s'était bien déroulée, la suite risquait en revanche d'être nettement plus pénalisante. Car quand le pirate décida de se redresser et de tourner les talons pour prendre la poudre d'escampette, la lame digne, puissante et juste d'Ito dessina un arc de cercle d'une précision chirurgicale, et dont la trajectoire mordait précisément les mollets du pirate. Sans davantage prêter attention à ce qui l'entourait, l'épéiste en herbe menaçait directement de trancher les jambes du dangereux hors-la-loi afin de l'immobiliser pour de bon.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


Comme prévu, quand Finn se redresse et se retourne, Ito passe immédiatement à l'attaque sans lui laisser davantage le temps de s'écarter. Je sais pas si la menace de l'explosion tient toujours vu qu'Ito attaque le plus tôt possible compte tenu des mouvements que Finn a à faire pour s'écarter, mais dans tous les cas, il ne fait pas attention à son environnement et attaque quoi qu'il arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael Armstrong
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 147
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
63/250  (63/250)
Berrys: 50.931.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   Sam 2 Jan - 13:34

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 5




Le colosse en fer blanc devait bien avouer que voir les pacifistas en action ne cessait de lui mettre des étoiles dans les yeux, même s’il peinait à le reconnaître publique, mais comment aurait-il pu en être autrement ? Ces machines de pointes étaient auréolées de mystères et elles étaient capables de réaliser des exploits que seuls les plus aguerris des combattants pouvaient d’accomplir. Ces petits bijoux de technologie étaient capables d’encaisser des dommages importants et transportaient avec eux tout un attirail d’armes à faire pâlir plus d’un combattant. Comment pouvait-il ne pas tomber en admiration devant ces magnifiques et implacables créatures ? Au fond de lui, même s’il ne l’avouerait sans doute jamais, il espérait pouvoir un jour égaler les prouesses des toutes dernières générations de pacifistas qui étaient déployés sur le Nouveau Monde, mais était-ce un objectif réaliste ? Il n’en savait rien, mais c’était tout ce qu’il voulait en tout cas.
Pour ceux qui ne connaissaient ces formidables machines que de réputation il pourrait être aisé de confondre Nathanael avec l’une d’entre elle, du simple fait qu’il semblait plus solide que le métal, mais malheureusement c’était une flatteuse comparaison que le boxeur en ferraille ne méritait pas…pas encore, tout du moins. Il avait beau avoir été conçu sur le même modèle que les toutes dernières générations, ce qui lui donnait un potentiel gigantesquement plus grand que ce à quoi il aurait pu aspirer par le passé, il devait encore exploiter ce potentiel et cela passerait par la cohabitation harmonieuse avec l’IA logé tout contre son crâne tel un parasite ou un symbiote.
Bien sûr on lui avait expliqué en long, en large et en travers le but de la présence de cette entité mais jusqu’à maintenant il avait toujours eu du mal à s’habituer à sa présence à ses prises de contrôle occasionnelles. Comment quelqu’un pouvait-il s’habituer à ne devenir subitement qu’un spectateur, observant son propre corps se mouvoir, impuissant ? Non, s’il connaissait le rôle de cette machine, il n’arrivait pas à supporter son attitude purement logique, faisant défiler froidement les calculs des pertes civils et militaires à venir, dans sa tête. Mais que pouvait-il attendre d’une machine ? Il n’allait pas pouvoir changer ça, c’était profondément implanté dans sa programmation, cette machine n’avait pas été conçu pour apprendre et comprendre mais pour analyser et prendre des décisions en conséquence.

Pour l’heure, même s’il n’était pas un pacifista, Nathanael avait un job à remplir et il commençait par neutraliser ce triste tocard qui, plutôt que de faire face à son puissant coup, usant d’un impressionnant grand écart pour esquiver son funeste sort et contre-attaquer derrière. Malin ? Oui, Nathan n’aurait pas utilisé ce terme mais l’efficacité primait sur le style, sans doute. Pris au dépourvu par l’angle de l’attaque plus que par sa force, étant blindé de la tête aux pieds, le boxeur fut déséquilibré et son adversaire en profita pour le balancer lourdement à terre avant de prendre ses jambes à son cou. Ne pouvant s’empêcher de ressentir un dégoût de plus en plus important face aux méthodes abjectes de son opposant, celui qui n’hésitait pas à fuir à tout va et user de ses subordonnés comme des pions sacrifiables, le commandant ne put s’empêcher de lâcher à voix haute :

« Ils attaquent puis fuient, attaquent encore et fuient de plus belle dès qu’ils ont chaud au cul. Ce qu’ils peuvent m’énerver, putains de lâches. »

À qui cela était-il adressé ? À personne en particulier, il ne faisait qu’exprimer tout haut ce qu’il pensait de ce fuyard qui, bien vite, fut rattrapé le jeune sabreur. Surpris par cette initiative, le boxeur se redressa et, alors qu’il se dirigeait vers le tocard, le bruit caractéristique d’un coup de canon attira son attention. Sans perdre de temps, il pivota d’un simple mouvement des hanches et, alors que son torse s’ouvrit une nouvelle fois pour faire apparaître ses canons, il fit feu sur le boulet de canon qui ne résisterait sans doute pas à une telle pluie de balles.

Croisant les doigts pour que le boulet explose avant d’arriver à destination, espérant que le tocard soit bien immobilisé par son nouveau subordonné, le boxeur activa ses propulseurs et se rua sur le pirate avant de lui expédier un puissant et redoutable direct du droit dans le dos, au niveau de la colonne vertébrale. Pourquoi là ? Pour l’empêcher de se relever et de marcher de nouveau, cela ferait un problème en moins.

« Couché ! »




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 5   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 4
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Île de Toroa-