Partagez
 

 [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1039
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Left_bar_bleue42/75[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Left_bar_bleue195/500[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty_bar_bleue  (195/500)
Berrys: 8.649.000 B

[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty
MessageSujet: [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz)   [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Icon_minitimeSam 15 Fév - 16:15




feat Alphonse Gratz

Entremetteur Maladroit



Une créature volante filait dans la voûte céleste et approchait de l’étrange île de Ceketuvoeux. Cette terre assez particulière prenait depuis le ciel la forme d’un point d’exclamation dont la barre surmontant le point était recouverte d’une large forêt qui abritait le village paisible de Lessmoafer là où l’île circulaire et rocheuse portait la ville de Jmanphoudtonavy. Le contraste était assez saisissant entre ces deux agglomérats d’habitations situé sur ce qu’on considérait généralement comme une seule et même île étant donné que la coupure donnant cette impression de point d’interrogation était un canal construit jadis quand les deux cités étaient en conflit et voulurent délimiter leurs terres respectives et créer une frontière naturelle. Cependant, depuis Jmanphoudtonavy avait beaucoup grandit et c’était imposé comme le lieu majeur des lieux, la ville-mère de Ceketuvoeux. La De Lérhane avait rapidement entendu parler du conflit qui opposait donc les deux seuls endroits habités de cette île qui n’intéressait pas réellement les factions majeures tant et si bien que la Marine n’avait pas entamé de démarche particulière lorsque l’Inquisition était venue s’emparer de l’avant-poste que les mouettes avaient établis sur place. Situé un peu en marge des conflits, les représentants de la faction antagonistes à la Révolution d’Erwin Dog pouvaient même débarqués sur l’île sans que cela n’interpelle les habitants qui se contentaient d’avoir une protection contre les pirates sans vraiment prêter attention à qui était rattaché à quoi. Socialement, c’était l’île de tous les possibles où l’on pouvait même passer d’étranger à maire en moins d’une semaine, comme l’avait prouvé le représentant en place de Jmanphoudtonavy l’année précédente. La bilcane sous sa forme hybride passa ainsi au-dessus de la cité aux bâtiments en forme de flèches dressés vers le ciel en ressassant toutes ces informations pour finalement approcher les bois par les airs, descendant progressivement pour rejoindre le sol hors de la vue de tout le monde.

Atterrissant doucement, ses ailes permettant à la demoiselle ailée de freiner tranquillement sa descente, l’immense demoiselle mesurant pas moins de trois mètres de hauteur se mit à marcher tranquillement en direction de Lessmoafer dont elle avait mémoriser la position approximative en arrivant par le ciel. Le village était connu pour être plus paisible que l’autre ville de Ceketuvoeux qui était particulièrement animé tous les jours de l’année. À Lessmoafer, les gens prenaient leur temps, profitaient de la vie pour vivre leur existence pleinement là où leurs homologues de Jmanphoudtonavy étaient beaucoup plus actifs et essayer de perdre le moins de temps possible afin de faire le plus de choses possibles en un minimum de temps. L’ambiance du petit village originellement construit par les bucherons correspondait ainsi bien plus à l’ambiance et la mentalité que voulait croiser l’Archange du Typhon en ce jour de repose. Il ne faudrait donc que quelques dizaines minutes à la zoan mythique pour rejoindre Lessmoafer où allait se jouer dans les heures à venir une histoire, pour ne pas dire un quiproquo, digne d’un film. Amélie Lyoras et Edouard Ramin, deux personnes qui se détestaient assez violemment, allaient bizarrement se rencontrer plusieurs fois en un temps assez court, comme si quelqu’un voulait les forcer à se parler….






© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Alphonse Gratz
Mousse
Alphonse Gratz
Messages : 15

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Left_bar_bleue17/75[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Left_bar_bleue7/60[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty_bar_bleue  (7/60)
Berrys: 3.400.000 B

[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz)   [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Icon_minitimeSam 15 Fév - 19:49




Entremetteur maladroit



[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Cdp610

- Tu crois vraiment ?

Alphonse était accoudé à la table de la cuisine de son nouvel ami. Le gouvernement mondial était déjà bien loin derrière lui et il avait finalement choisi de se retirer dans ce petit village qui l’avait recueilli sans trop poser de question, ce qui restait une aubaine dans la mesure où le jeune garçon n’aurait tout bonnement jamais pu répondre. Des jus de fruit étaient présents sur la table et plusieurs bouteilles étaient maintenant vides. Le regard un peu hagard, Alphonse était visiblement bien bourré, même si pas une once d’alcool ne parcourait actuellement ses veines.


J’vais t’dire… c’toutes des grognasses ! Sauf Maman… maman elle est chouette…
Edouard paraissait un peu confus dans les propos du jeune homme. Qu’est ce qu’il essayait de lui dire ? Pourquoi était-il dans un état d’ébriété avancé alors que quelques secondes à peine avant, il lui expliquait comment faire pour séduire sa douce ? Faisant une dénégation de la tête, le jeune homme arrêta finalement de réfléchir pour se concentrer sur son ami de quelques jours.

- Mais je l’aime !

Les mains d’Edouard vinrent finalement attraper celles d’Alphonse et leurs regards se croisèrent. Rien de plus beau n’aurait jamais pu attendrir plus encore ce moment pour Alphonse. Les yeux dans les yeux, ses mains au creux de celle d’Edouard, le jeune homme bafouilla un peu et sentit son cœur s’emballer. Tout allait beaucoup trop vite tout à coup et le pauvre homme fut bien incapable de soutenir son regard. Reprenant toute sa sobriété, Alphonse rompit l’étreinte pour finalement demander d’une voix toute timide.


Ed’… que nous arrive-t-il ?
Le temps sembla se suspendre quelques instants sans que le Ramin ne parvienne à saisir la teneur des propos d’Alphonse. Finalement, le connaissant un peu, il réalisa qu’il s’agissait sans doute d’un énième moment « Gratzien » comme les connaisseurs de la famille aimaient à appeler ces épisodes. Edouard avait eu beaucoup de mal à avouer ces sentiments et pour cause ! Aux yeux de tous, la relation qu’il entretenait avec Amélie Lyoras n’avait rien d’extraordinaire bien au contraire. La plupart du temps, tous deux s’envoyaient simplement des gnons au visage ou diverses insultes. « Qui aime bien châtie bien » comme on pouvait souvent l’entendre. La relation était très bien installée entre les deux et les sentiments d’Edouard ne s’étaient révélés que tardivement : il devenait alors impossible pour le jeune homme de changer quoique ce puisse être dans son comportement au risque d’éveiller des soupçons intolérables pour son image.

- ‘Tain Al’ ! T’es con !

Ed’ râla un peu et Alphonse reprit un comportement presque normal. En réalité, le cœur du jeune Gratz continuait de battre la chamade en secret mais il était bien décidé à aider son ami. En quelques minutes, l’imagination Gratzienne d’Alphonse permit de mettre en place un plan des plus impressionnants : une scène autour d’un balcon, un souffleur, des buissons et un caillou pour attirer sa douce… il faudrait simplement s’assurer qu’il fasse nuit pour éviter d’attirer trop de mauvais yeux ! Il ne restait surtout plus qu’à espérer que la jeune demoiselle serait réceptive à autre chose que des vannes dans la figure…


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1039
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Left_bar_bleue42/75[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Left_bar_bleue195/500[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty_bar_bleue  (195/500)
Berrys: 8.649.000 B

[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz)   [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Icon_minitimeSam 15 Fév - 20:33




feat Alphonse Gratz

Entremetteur Maladroit


[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Civile14
Amélie Lyoras

Alors que la demoiselle ailée s’approchait inévitablement de Lessmoafer, une jeune femme qui cueillait des pommes dans un verger lâcha un cri de surprise en voyant l’être céleste s’approcher. Il fallait dire que se retrouver face à un immense ange faisant presque le double de votre taille et qui arbore quatre très grandes ailes donnantes encore plus d’ampleurs aux dimensions du corps ce n’était pas vraiment quelque chose d’anodin.

-Bonjour à vous. Je m’appelle Ishtar, Ishtar De Lérhane. Ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous faire de mal.

Une fois la stupéfaction passé, Amélie laissa son regard parcourir quelques instants l’être exotique qui se présentait à elle durant cette journée qui jusqu’à maintenant était parfaitement normal.

-Bien… Bien… bienvenue à Lessmoafer, articula l’élégante damoiselle encore légèrement décontenancer par l’anormalité de la personne qui s’avançait vers elle. Je vous accompagne jusqu’au village si vous voulez.

-Ce serait fort aimable à vous, mais je ne voudrez pas vous déranger
, avoua avec sincérité l’angélique.

-Oh ce n’est rien je vous assure. J’avais presque fini de toute manière, expliqua la Lyoras en s’emparant du panier d’osier qui contenait sa récolte qu’elle devait ramener à sa mère pour préparer le repas de famille qu’ils allaient faire ce soir, et plus précisément pour la tarte aux pommes de madame Estelle Lyoras qui avait une certaine célébrité au niveau local au point qu’elle en vendait au marché.

Le duo qui venait tout juste de se rencontrer commença donc à faire un bout de chemin ensemble pour rejoindre le paisible village forestier.

-Que venez-vous faire dans le coin ? s’enquit la jeune damoiselle.

-Je suis simplement de passage. J’ai entendu parler de l’île par quelqu’un qui a habité ici il y a quelques années et j’avais envie de passer quelques temps chez vous afin d’apprendre à connaître un peu tout le monde et profiter de votre petit coin de paradis.

-Ah je vois. Ce n’est pas si fréquent que cela que des gens viennent en connaissant au préalable l’île, ce qui explique aussi pourquoi nous sommes tranquilles vis-à-vis des attaques de pirates. En tout cas, ne vous inquiétez pas, nous acceptons très facilement les étranger…
répliqua l’insulaire avant de laisser planer un blanc de plusieurs secondes le temps de se décider à poser une question qui lui semblait un peu trop indiscrète. Si je puis me permettre, d’où vous viennent ce corps et ces ailes ? C’est assez… inhabituel.

-Oui, c’est ce que l’on peut dire. En vérité je viens d’un peuple que l’on appelle les anges et qui vit dans le ciel au-dessus de Grandline sur des îles faites de nuages. Je comprendrais que vous trouvez cela absurde, mais ce monde regorge de choses étonnantes qu’en bien des endroits cela pourrait sembler être de simples contes pour enfants. Enfin, même chez les miens je suis un peu à part, trop grande et avec deux paires d’ailes au lieu d’une seule. Je suis né comme cela, c’est ainsi
, raconta rapidement l’ancienne révolutionnaire qui était assez rodé au niveau de l’explication de ses particularités qui bien évidemment choquait les personnes qu’elle rencontrait si celles-ci n’avaient jamais été témoins des mystères et merveilles se trouvant éparpillés dans ce monde et surtout sur la fameuse Route de tous les périls.

-Quoi ? Des îles dans le ciel ? Ça semble tellement fou… et pourtant vous portez bien de vraies ailes, déclara Amélie en venant caresser par réflexe le plumage de la bilcane comme s’il s’agissait de l’aile cassé de l’oiseau dont elle s’était occupée il y a trois semaines.

Il était vrai que c’était difficile à avaler quand les frontières de notre monde était l’île que l’on n’avait jamais quittée, pourtant si une femme pouvait avoir des immenses ailes dans le dos et mesurer trois mètres de haut cela ne semblait plus si absurde. Alors que le binôme s’approchait du village, la Lyoras tentait d’encaisser les réalités surprenantes qui se révélaient à elle en cette journée normal. Les habitations apparaissaient entre les arbres quand la demoiselle vint à se demander comment les autres villageois réagiraient face à cette femme qui contrastait avec le monde qu’il connaissait.






© By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz)   [FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-