Partagez
 

 [FB] Libéré ! Délivré !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1780
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue39/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue1/350[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (1/350)
Berrys: 118.457.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeLun 5 Aoû - 19:07




Libéré ! Délivré !



Le compost était enfin au complet ! Nils en aurait même presque versé une larme tant il était heureux d'avoir retrouvé une partie de sa famille. Complètement gaga, il l'avait déposée avec soin sur le navire accosté au port. Le grand-père hésitait même à sortir de la pièce ou simplement quitter Ginny de plus de deux mètres tant il s'en voulait de ce qui avait pu se passer au sein de sa famille. Finalement, c'est son devoir de contre-amiral de la marine qui le rappela à l'ordre... enfin presque : c'était son devoir de capitaine.

La porte de sa cabine s'ouvrit d'un bond laissant entrer Mama Ité, la plus forte des femmes du Compost.


On a plus de vivres !
Alors même qu'elle s’apprêtait à enchérir sur l'importance que pouvait relever un navire pauvre en ressources alimentaires, deux autres énergumènes se pointèrent dans le dos de la cuisinière. Visiblement, ils étaient eux aussi porteurs de mauvaises nouvelles.


Y a plus de munitions et on n'a plus de barre pour diriger le navire non plus !

Non... ça c'est moi.
Clepe tendit la barre au navigateur sans même s'excuser. Après tout, ça restait dans ses habitudes que de pendre plus ou moins toutes les affaires de son comparse. Alors que Nils allait pour prendre la parole afin de résoudre tous les problèmes, il fut interrompu par d'autres personnes entrant soudainement dans la cabine qui devint bien trop petite. Les moustiquaires entrèrent en se chamaillant tandis que le prêtre montnostie sentit qu'il ne devait pas rester là... et vite : son haki de l'observation le prévenait ainsi d'une terrible chose qui allait se produire.


FOUTEZ LE CAMP !
Nils laissa exploser son fruit du démon avec un puissant gaz laxatif. Les yeux de mama virèrent au noir en comprenant ce qui était en train de se passer. Il était certain que Nils allait le payer cher mais, pour l'heure, elle devait être la première à atteindre les toilettes. D'un geste expert, elle attrapa de ses mains quatre des six protagonistes pour les envoyer valser vers la ville. A eux de se débrouiller... elle pourrait profiter des cabinets tranquillement.

Les problèmes n'étaient en revanche pas résolus et il faudrait à Nils tout l'attirail pour partir retrouver les siens sur les blues. Soupirant un instant, il attendrait que le calme soit revenu sur le navire afin de prendre son baton pour retourner en ville. Mama allait lui en vouloir, c'était certain. Un frison parcourut son échine en pensant qu'il allait devoir donner les vivres à Ité Manjtou.


Bon ! Première étape : les munitions !



Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 80
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue17/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue89/100[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (89/100)
Berrys: 208.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeMar 6 Aoû - 22:19

Libéré ! Délivré !


Voguant à travers les océans à la recherche d'un mal à occire, Almar, le musculeux et courageux chevalier, accompagné de son fidèle acolyte, parvinrent enfin à accoster sur le royaume désertique d'Alabasta. Étonnamment, un soupire de soulagement fut la première réaction du duo, lorsque le bateau gagna le quai sans désagrément. Ils pouvaient enfin souffler un coup. Il fallait dire que leur périple fut loin d’être de tout repos... Avant d'arriver dans la région, il y a deux jours, le bateau fut presque aborder par une bande de pirates sanguinaires, or, la venue d'un galion de la marine empêcha de justesse ce malencontreux incident. Éreinter du voyage, le titan s'avachit sur une chaise, le corps tremper par la chaleur exténuante du soleil, tandis que son partenaire, James, chercha une gourde remplie d'eau pour aider son ami dans le besoin. Une fois avoir trouvé le matériel qu'il fallait, il rapporta le liquide sacré pour sustenter à la peine de son camarade. Rien qu'en buvant une simple gorgée, Almar put sentir radicalement son corps massif reprendre vie, comme quoi, rien de mieux que de l'eau pour renaître de ses cendres. Et de se fait, il ne prit pas beaucoup de temps pour remercier son ami comme il se doit, tapotant amicalement son épaule et souriant comme le ferait un ange, le titan prit la parole sur un ton harmonieux :

"Merci, mon ami... Je croyais venir ma dernière heure arriver..." Il tendit à son tour la gourde divine. "Voulez-vous boire un coup, James ?"

Le binoclard ne se fit pas prier, il prit la gourde des énormes paluche de son comparse et se mit à engloutir comme un goret le reste du flacon.

«Haaaaa !!! C'est vrai que ça fait du bien ! On fait quoi maintenant, Almar ?»


"Hum... Maintenant ?" Il prit la position de l'homme penseur. "Barara ! Bonne question ! On va se préparer à prendre le maximum de vivre et de ration pour notre voyage dans le désert et avant tout, s'informer auprès de la population pour trouver la planque de Joe Dylton. Cela doit être notre priorité, rien de plus, rien de moins." Après avoir prononcer ses paroles, le duo improbable changea de tuniques pour être plus adapté au climat aride du désert. Propres à lui-même, James enfila sa tenue traditionnelle de professeur, sauf que, cette fois-ci, il opta pour une touche de légèreté, c'est-à-dire, qu'il portait en toute simplicité une belle chemise blanche, au lieu d'amener tout son attirail d'aristocrate. D'ailleurs, le maudit de la fragmentation dériva plus sur un doublon de sa tunique originelle, il sera pour ainsi dire : torse nu, les jambes protégées par un pantalon en soie d'un blanc immaculé, et pour finir, son corps taillé dans la roche, sera orné de divers bijoux de valeurs. Sa tunique de guerrier était apte à quasiment tous les types de climats, sauf contre le froid, bien entendu...

Sortant du navire, le duo improbable quitta rapidement le port. Ils partirent en direction du marché pour s’approvisionner en nourriture. Une fois au centre de la place, une délicate odeur de caramel vint émoustiller les narines de nos deux compères. Et tel des affames, Almar et James suivirent l’odeur enivrante de nourritures, tombant face à un stand garnis de sucreries en tous genres. Face à autant de choix et de nouveautés, le colosse ne savait pas quoi prendre... Il attendait furtivement ou plutôt, subtilement que son camarade choisisse un bonbon pour faire de même :

"Alors James ! Vous ne savez pas quoi prendre !?"

Son camarade rétorqua d'un banal :

«Si ! Mais, j'attends d'abord que vous preniez commande...»

*Mince... Me voilà dans de beau drap... Que vais je pouvoir choisir...* Ses yeux se posèrent délicatement sur une pomme rouge garnis d'une couche onctueuse de caramel. Et en un coup d’œil, il venait de trouver le choix idéal.

"Ma cher dame, je vais vous prendre cette pomme au caramel, s'il vous plaît." Il déposa l'argent sur le comptoir et attendait avec impatience de goûter à ce délicieux met.

Rapidement, la vieille dame tendit la nourriture en exprimant un faciès dévoré par le chagrin, prononçant sur un ton fébrile :

«Quel dommage... Un homme aussi beau que vous ne devrez pas manger tout seul la pomme du désert... Cette sucrerie est destinée au jeune couple venant de découvrir l'âme sœur... Vous êtes sûr de votre choix ?» Demanda la vieille dame en penchant la tête sur le côté.

Orgueilleux, Almar frappa fièrement son torse, annonçant avec virilité la chose suivante :

"Moi, Almar Vicioli, déclare solennellement sur cette pomme !"  Il dévora d'un coup de croc bien ajusté, un morceau du succulent aliment. "Que la première femme mordant dans cette sucrerie, aura l'honneur de devenir ma compagne ! Bararara !!!! Bararara !!!!" Il prononçait ses mots sans vraiment comprendre qu'il allait, peut être, faire face à un événement inattendu...
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1780
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue39/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue1/350[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (1/350)
Berrys: 118.457.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeJeu 8 Aoû - 8:07




Libéré ! Délivré !



Nils arriva bien vite devant des étals d’armes et armures en tous genres. A croire que la chevalerie était plutôt répandue dans la région. Haussant les épaules devant un déballage conséquent de références phalliques pour homme, l’ancêtre passa son chemin pour se diriger vers ce qui lui semblait être une réserve de poudre. Un marchand patibulaire fumait la pipe en synchronisant le mouvement de ses yeux avec la fumée qui montait. C’était un spectacle étonnant qui ne manqua pas laisser perplexe le grand-père. S’approchant, il finit par aller soupeser des canons situés dans un baril un peu plus loin. L’œil faussement expert, il tenterait de négocier les futures munitions. Poussant un soupir las, il se demandait tout de même pourquoi c’était à lui de s’occuper de faire les courses ! Pourquoi n’avait-il pas droit à une aide-ménagère après tout ? Son grand-âge devait pourtant lui offrir quelques passes droits. Se grattant la barbe comme pour réfléchir à cette idée qui ne lui semblait pas la moins saugrenue du monde, il prendrait finalement le tout sans négocier bien trop occupé à penser comment faire la demande auprès des autorités compétentes. Insistant sur le lieu de livraison au niveau du navire du Compost, le vieillard prendrait alors congé pour se diriger au marché… ce que d’autres membres du Compost avaient visiblement décidé de faire après s’être vidés complètement.

_____________________________________


[FB] Libéré ! Délivré ! Bd2268e2[FB] Libéré ! Délivré ! Splato11

Des gargouillis dans le ventre grondaient bruyamment alors qu’Ella Tagay marchait dans les rues étroites de la ville. La petite femme poisson se dirigeait doucement et instinctivement vers les zones bruyantes. Armée d’un pinceau bien trop gros pour elle le faisant trainer au sol sans pour autant dessiner quoi que ce soit, la petite princesse chercha dans ses poches un sou. Un sou, juste quelques berrys. La déception aurait pu se lire sur son visage lorsqu’elle ne ressortit que deux peluches de laine et un tube de peinture verte. Presque prête à fondre en larme, elle regrettait déjà la bonne nourriture de Mama Ité…. Même si c’était la plupart du temps de la cuisine de vieux, elle aurait tué pour pouvoir se servir dans la marmite de soupe. S’effondrant au sol dans l’effort, des larmes commencèrent à couler le long de ses joues. Perdues, elle en venait à ouvrir les yeux et apercevoir au loin un mirage de Mama Ité.


Mama ?
Ce n’était pas un mirage, la grosse dame était effectivement en train d’arpenter les rues elle aussi et elle semblait se diriger vers le marché à grandes enjambées. Le coup de Nils lui avait été assez peu profitable et elle lui en voulait vraiment. De ce fait, elle avait décidé de ne lui préparer que de la « Junk food », rien que pour le faire chier lui aussi ! Après tout, elle ne comptait pas être la seule à souffrir de tels maux. Furieuse sur le visage, elle semblait ne souffrir d’aucune hésitation lorsque des mots doux sonnèrent à ses oreilles. Un homme, sur le marché, proposait d’épouser quiconque croquerait dans la pomme… la fureur de la grosse dame s’estompa alors qu’elle voyait son nouveau bel étalon : un merveilleux homme grand et fort. Fondant presque devant tant de beauté, elle n’hésita pas et s’élança sans crier gare. Des tremblements retentiraient sur le sol tandis qu’elle courrait vers son amant, sautant au dernier moment pour planter sa mâchoire béante dans une partie de la pomme.

C’est là que le drame arriva. Tandis qu’elle avait fermé les yeux, la grosse dame les rouvrit pour constater l’horreur. Ella avait elle aussi croqué dedans, affamée, elle n’avait pu résister. Un nouveau ménage à trois allait-il voir le jour ?


Elle est à moi !

Il est à moi !
Toutes deux ne parlaient pas de la même chose mais dans la confusion, la foule commencerait alors à se tourner vers eux. La puissance des deux femmes entrant en collision risquait aussi de faire vaciller le grand homme fort tenant la pomme. Une aura de flamme se présenterait alors dans les yeux de chacune des deux femmes, toutes deux refusant de lâcher des crocs l’objet de tous les désirs : la pomme pour la femme poisson et la pomme représentant l’homme pour la grosse dame.




Ella Tagay est niveau 23
Mama Ité est niveau 33
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 80
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue17/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue89/100[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (89/100)
Berrys: 208.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeVen 9 Aoû - 21:57

Libéré ! Délivré !


Riant aux éclats comme un âne, Almar ne pouvait guère se rendre compte du chaos sans précédent qu'il allait créer. Sans prévenir, ou plutôt sorti de nulle part, deux femmes vinrent prendre une bouchée du fruit de la passion. Un tel événement vint interrompre immédiatement le colosse dans son euphorie. Radicalement, l'intégralité de son visage fut troublé : sa bouche était grande ouverte, ses yeux prêts à sortir de leurs orbites, tandis que d’innombrables perles de sueurs vinrent suinter sur son front. Ce pauvre malheureux était littéralement sur le cul. Comment diable deux jeunes femmes avaient-elles pu tomber dans le panneau ? Surtout que l'une d'entre elles était une jeune adolescente, issu très certainement de la race des hommes poissons, à cause de son étonnante chevelure en forme de tentacule. Étonnant, cela faisait bien la première fois que le maudit pouvait observer de près une telle créature, touchant de près ou de loin la catégorie du monde aquatique. Cependant, un autre problème de taille était accroché à l'autre bout du fruit, on pouvait même dire, un problème de poids. En effet, une femme à la forte corpulence voulait obtenir le cœur du valeureux titan.

Au premier coup d’œil, Almar la trouvait vraiment ravissante, certes, son corps était loin de la norme féminine, mais cela n’empêcha point le colosse d'y voir de la beauté dans toute cette rondeur. Une femme forte à beaucoup d'avantages, comme d’inconvénient, bien entendu... En toute honnêteté, si le maudit devait épouser une dame, cela serait très certainement cette mystérieuse inconnue. Étant pourvu d'une forte corpulence, une femme de ce gabarit est plus résistante lors d'un accouchement, une épouse idéal en somme pour une longue vie en famille, avec de nombreux descendant à la clé.

*Bon sang... Que dois-je faire...?* Il voyait avec effroi que la situation risquait de tourner au vinaigre d'une minute à l'autre, tout cela pour une histoire d'amour en plus, ce monde pouvait bien être complexe à certain moment. *Je dois trouver une solution avant que cela ne dégénère...* Il lâcha un grand soupire. *Je ne pensais pas que mes paroles allaient créer autant d’ennuis...*

S'armant d'un sang froid hors du commun, Almar chercha son compagnon pour obtenir du soutien. Sauf que bizarrement, il ne semblait plus être dans la zone... Heureusement, la vendeuse pointa du doigt un tonneau pour faciliter le travail du titan. Encore une fois, accablé par la peur, James se cacha dans un drôle d'endroit, lorsqu'il vit la puissante femme foncer telle une locomotive dans leur direction. Or, il en fallait peu pour filer la pétoche à ce froussard de grande renommée. Rassurer de n'avoir point perdu son camarade dans un tel chaos, Almar préféra apaiser cette tension en prenant la parole.

"Allons Allons... Mes dames, gardez votre calme..." Sa voix était délicate, remplis d'une bonté sans égal. "Dites moi ce que vous voulez et je ferai en sorte de vous combler, mais je ne veux aucunement qu'il y ait un combat en ce lieu, vous risquerez de déranger tout ce beau monde." Exclama le maudit en étant armé d'un sourire à faire fondre le cœur d'une femme de glace.
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1780
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue39/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue1/350[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (1/350)
Berrys: 118.457.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeLun 12 Aoû - 11:48




Libéré ! Délivré !



Chacune des deux femmes machait son morceau de pomme durement gagné. De l’électricité viendrait dans l’air à cause du regard foudroyant qu’elles se portaient l’une l’autre. S’il n s’était aucunement agi d’un combat pour les mêmes raisons et que chacune aurait pu avoir sa part du butin, elles auraient sans doute pu éviter ce qu’il se passa quelques secondes plus tard. Le cœur a ses raisons que la raison ignore ! Bien qu’affaiblie par la faim, la femme poisson profita du moment où était parti le grand homme pour chercher son acolyte pour s’élancer vers la mama avec un crochet du droit. La grosse dame n’avait rien vu venir et les paroles du bel inconnu s’évanouirent dans la nature tandis que la grosse dame volait plusieurs mètres plus loin.


C’est à moi !
C’était qu’elle la voulait sa pomme la petiote ! Mama Ité gonfla la poitrine en se redressant et le carnage allait commencer à poindre le bout de son nez dans quelques secondes. La cuisinière comptait bien impressionner son nouvel amant et pour cela, elle comptait bien montrer toute l’étendue de sa force. Plongeant ses mains à même le sol sous l’œil effaré de bon nombre de marchands, elle arracha plusieurs dalles avant de les lancer à vive allure vers la jeune adolescente. Sa force hors du commun avait le don de faire pâlir l’ensemble des membres du Compost et tous savaient qu’il fallait se mettre à l’abri dans ces cas-là. Un immense morceau de sol s’effondra alors à quelques centimètres à peine de la femme poisson qui voyait maintenant rouge. Elle s’était protégée avec son Gyojin karaté mais la dalle vola en éclat. Si les passants avaient eu le réflexe de partir en courant, l’explosion de la dalle risquait de mettre à mal l’étal qu’avait préalablement choisi Almar pour sa pomme ! S’il ne faisait rien, alors de gros dégâts risquaient de pointer le bout de leur nez et des vies pourraient être en danger !


Nils avait finalement terminé avec ses boulets de canons mais un frisson lui parcourut l’échine. Quelque chose d’horrible était en train de se passer et il en était persuadé. Regardant au ciel, il se demanda s’il ne ferait pas mieux de partir sur le champ mais l’absence de vivres aurait eu bien vite raison de l’ensemble de son équipage et s’il y avait bien une chose dont il avait peur, c’était de la colère de Mama Ité. Reprenant sa marche lente en s’appuyant sur sa canne, l’ancêtre prit le chemin du marché, d’ici quelques minutes, il allait pouvoir assister à une nouvelle scène rocambolesque. Le pire dans tout ça, c’est que le bruit de la dalle explosant lui indiqua que plusieurs membres du compost risquaient d’avoir encore fait des siennes.


On peut vraiment pas les laisser seuls cinq minutes… sales gosses !
Nils était persuadé qu’il s’était agi des moustiquaires et il s’apprêtait à les corriger comme il le fallait. Peut-être que la punition corporelle de type fessée allait revenir au gout du jour finalement… et si c’était là le seul moyen de tenir au doigt et à l’œil l’ensemble des membres de cet équipage de malheur ?




Ella Tagay est niveau 23
Mama Ité est niveau 33

Je compte sur toi pour sauver les marchands !
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 80
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue17/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue89/100[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (89/100)
Berrys: 208.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeMar 13 Aoû - 23:37

Libéré ! Délivré !


Par le plus grand des malheurs, il semblerait que les paroles du colosse ne furent que poussière, lorsque la jeune demoiselle raviva les hostilités en décochant un splendide uppercut dans la mâchoire de sa rival. Un remarquable vole plané s'en suivit, puis, un problème plus conséquent vint immerger face au colosse. Désormais animé par une volonté vengeresse, la dame à forte corpulence se releva plus énerver que jamais et encra de façon prodigieuse ses mains dans le sol, dans le seul et unique but d'y arracher des dalles en pierres. Une telle démonstration impressionna grandement le maudit, peu de personnes pouvaient prétendre une telle prouesse, surtout une personne faisant issue de la gent féminine. Peu de temps après, commença à nouveau la confrontation, la forte dame balança ses projectiles de manière à vaincre de façon implacable la jeune demoiselle, sauf que, la dame aquatique avait plus d'un tour dans son sac, et usa de façon magistral la technique ancestral de sa race. Le problème dans ce cas de figure, s’était que tous ceux dans les alentours allaient en pâtir, surtout le coin où Almar siéger, car une pluie de décombres malencontreux allaient s’abattre sur la zone.

Réagissant rapidement face au danger, le titan en profita pour cogner le tonneau où était planqué le froussard pour le mettre hors du danger. Le morceau de bois vint rouler de façon prodigieuse jusqu'au pied de la femme poisson. Soudainement, on pouvait voir le couvercle du baril s'ouvrir, une flopée de bonbon s’échappèrent du trou béant, ainsi qu'un ridicule personnage se nommant James... Le binoclard totalement secoué, se leva difficilement et regarda la jeune femme avec son regard globuleux. Étonnamment, ses poches étaient remplies  à ra-bord de sucreries, à un point que cela débordait de son pantalon. Il tremblait comme une feuille devant elle, il ne comprenait pas la situation, il était totalement perdu. Comment devait-il réagir face à cette inconnue ? Toutefois, avant que tout cela ne se produise, au moment où Almar dégagea d'un coup de pied virevoltent son camarade, il se rua à grande vitesse sur la vieille dame pour la secourir in-extremis de la chute de débris. La caravane contenant les bonbons fut aussitôt détruite par les projectiles rocheux, sans l'intervention du titan, cette pauvre vieille aurait fini certainement à la morgue...

Étant maintenant contre le sable, sur le dos, avec en prime une vieille dame dans les bras, Almar devait rapidement agir avant que d’autres biens matériels soient détruits. Il se sentait responsable de la perte tragique du commerce de la bonne dame. Hélas, un choix stratégique s'imposait, un choix que peu aurait pu entreprendre dans ce cas de figure : donner à la forte dame sa récompense. Peut-être, cela calmerait ses ardeurs ? Comme point du tout, seul l'avenir nous le dira...

"Madame... Vous allez bien ?"

«Oui ! Je vais bien... Enfin... Pas mon commerce cela dit...»

"Je sais... Je vous rembourserai la totalité. Vous pouvez marcher ?"

La vieille dame répondit en se relevant :

«Bien sûr ! Je ne suis pas sénile...» Proclama la vielle dame en marchant à une vitesse respectable.

*Bien... Maintenant, il est l'heure d'offrir la récompense !* Avec une grande efficacité, Almar dé-fragmenta la totalité de son corps et s'envola à vive allure en direction de sa cible. Une fois à portée, le titan encerclera le corps bouffie de la puissante guerrière pour y refermer son étau. Ainsi, les bras massif du titan agrippèrent de façons sensuelles le dos délicat de la charmante dame, son buste musculeux se greffa contre l’énorme poitrine moelleuse, et ses lèvres vinrent épouser de manière harmonieuse ceux de la charmante créature. Ce baisé n'était point factice, que nenni, Almar fit tout son possible pour apaiser la dame. Espérons désormais que la tempête cesse.
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1780
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue39/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue1/350[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (1/350)
Berrys: 118.457.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeVen 16 Aoû - 20:08




Libéré ! Délivré !



La femme poisson ne put contenir son exaltation. Au sol s’était répandu bon nombre de bonbons. Les yeux brillants, la petite adolescente était littéralement en train de baver devant cet étalage de richesses. Le combat n’avait maintenant plus de sens pour elle, son ventre criait famine et elle ne pouvait se résoudre à faire autrement que de se lancer à plat ventre sur ces mets délicieux. Forte de sa volonté toute nouvelle de s’empiffrer, la femme poisson sortit un pinceau dans l’objectif de dessiner un gris de l’ennui en color-trap tout autour d’elle : elle voulait pouvoir manger en paix et surtout seule sans être dérangée par personne. Malheureusement pour elle, ses compétences dans le domaine étaient illusoires et le gribouillis qu’elle entama n’aurait pas d’autres effets que d’être particulièrement moche et inefficace.

Mama Ité quant à elle voyait rouge. Une femme s’était dressée entre elle et son amour de toute une vie. Le coup qu’elle avait réalisé aurait pu ôter la vie à bien du monde mais l’intervention du hors la loi avait permis de sauver les meubles. La grosse dame ne prêta pas la moindre attention à ce qu’il venait de faire et tenta premièrement de foncer vers sa cible maintenant totalement désarmée, au sol à bouffer ! Le regard ferme et le sourire en coin, elle s’appuya sur ses jambes pour s’élancer lorsque Almar vint finalement l’enlacer. La grosse dame virulente venait à l’instant de se transformer en un tout petit être chétif qui rougissait au contact du corps de son être aimé. L’élan de la jeune cantinière fut stoppé en une seule prise du hors la loi. De la vapeur s’échappa des lèvres de la cuisinière qui rougit tel un chaton ou un petit cri de jouissance. Pour la première fois depuis très longtemps, la grosse dame sentait la chaleur d’un corps étranger se coller à elle. C’était une sorte de relation intime qu’elle vivait en cet instant.

De l’autre côté de la rue, Nils croisa les bras en voyant tout ce qui se passait autour plus loin. Les deux femmes avaient foutu un bordel pas possible et il soupira devant le désastre qu’il allait devoir réparer. Alors que la grosse dame s’était figé sur ses jambes pour s'élancer, le vieil homme avait choisi d’augmenter l’allure pour rejoindre le groupe. Le regard noir, il passa devant plusieurs civils avec le manteau de contre-amiral sur le dos. Le respect que l’on aurait pu devoir à un tel individu aurait pu froisser bien des âmes présentes ici mais les personnes qui connaissaient l’ancêtre aurait certainement haussé les épaules de dédain sans prêter plus d’attention que cela. N’ayant pas enfilé les manches, il finit par hausser le ton en direction du couple et de la jeune demoiselle.


CA SUFFIT !
La peur se lirait alors sur le visage des deux femmes. Si d'aventures, elles n’étaient pas vraiment effrayées par ce papy plus “gâteau” qu’autre chose, la rencontre avec son poison quelques instants auparavant avait eu raison de leur témérité. Le pire dans l’histoire, c’est qu’Almar risquait de prendre ça pour lui alors que pour l’ancêtre, il n’était qu’un civil comme les autres après tout. Risquait-il de comprendre qu’il avait potentiellement violé la grosse dame ?




Ella Tagay est niveau 23
Mama Ité est niveau 33
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 80
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue17/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue89/100[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (89/100)
Berrys: 208.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeSam 17 Aoû - 22:44

Libéré ! Délivré !


Par miracle, la récompense du titan arriva à mettre un terme au conflit entre les deux combattantes. A part la destruction de la boutique de bonbon, aucun dégât collatérale était à déplorer, tout le monde sur la place avait eu le temps de s'en sortir indemne. Puis, en ce qui concerne le binoclard, il était occupé à fixer discrètement la gamine s’empiffrant de cochonneries. Il aurait certainement préféré rejoindre son camarade un peu plutôt, mais il fut littéralement choqué par l'échange passionnel entre la grosse dame et son ami.

«Mais, je dois rêver...» Il se donna une énorme baffe dans la mâchoire, pour voir s'il n'était point sujet à une insolation incongru, mais non ! Il était bien conscient et voyait bien de ses propres yeux globuleux, une scène à couper le souffle. «Ho bon sang ! Je suis en plein cauchemars...» Dépiter, il rentra dans la zone de peinture maudite et se mit en boule, priant pour que tout cela cesse.

Tel un prince charmant, Almar était bien décidé à point rompre le baisé. Cramponnant solidement l'énorme tigresse contre son corps musculeux, le maudit contempla d'un silence mortuaire le moindre fait et geste de sa partenaire. Très sincèrement, il était vraiment honoré et gêné à la fois, par tant d'émotion émise par la combattante. Comment diable cette femme pouvait éprouver un sincère amour pour un inconnu ? Elle ne connaissait pas le caractère, ni même le passé de cet homme... Éprouvait-elle réellement quelque chose pour lui ? Ou tout cela n'était que du vent ? Une véritable relation amoureuse ne marche pas uniquement sur le physique, il faut aussi qu'un lien spirituel s'établisse concrètement, pour créer un lien fort entre deux individus. Si cette femme voulait vraiment obtenir le cœur du titan, alors elle devra aussi démontrer une part sincère de sa personnalité, sans quoi, Almar préférera couper court rapidement à cette relation factice.

En parlant de couper court, l'intervention d'un individu hors du commun, stoppa net le contact charnel avec sa partenaire. Ce drôle de personnage, un vieux gradé de la marine étant avachi sur une canne, semblait avoir réveillé dans le cœur des deux gêneuses, une peur inexplicable... Protecteur, le maudit voudra éclaircir le jugement de l’ancêtre, avant qu'une possible punition ne s’abatte sur ces pauvres malheureuses, vu que problème initial provenait de ses paroles non réfléchies. S'il avait gardé le silence, rien de tout cela ne serait arrivé... Se prosternant avec un respect non discutable devant le grand ancien, Almar prit la parole en disant très clairement :

"Monsieur, je suis sincèrement désolé de vous interrompre, mais ses jeunes femmes n'ont rien fait de mal... Je suis celui qui a créé ce bazar..." Il prit une grande inspiration. "J'ai prononcé stupidement des paroles ayant éveillé quelque chose d'incroyable chez cette ravissante créature, là-bas." Il offrit avec bienveillance, un subtil clin d’œil à sa futur promise. "Et si possible, j'aimerai personnellement que vous me la présentiez, pour honorer ma parole." Soudainement, il ordonna à sa main droite de se séparer de son corps, pour se déposer en douceur au pied du vieux croûton. "Mais avant toute chose, si une punition doit être appliqué, alors je subirai cette épreuve au lieu de vos troupes."

Effarer par la situation, James sortit de sa bulle de silence et se précipita comme une torpille entre le colosse et le vieillard, en s'écriant :

«Si mon ami doit être puni, alors moi aussi !!!» Prononça fièrement le pétochard, en tremblant comme un souillon...
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1780
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue39/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue1/350[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (1/350)
Berrys: 118.457.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeLun 19 Aoû - 12:17




Libéré ! Délivré !



Le baiser du prince charmant avait vaincu la grosse dame qui nageait véritablement dans le bonheur. La vision d’horreur du vieux capitaine avait tout de même permis à Mama Ité de reprendre un peu de contenance. Elle n’eut pas le temps de se dégager de l’emprise de son bien aimé qu’elle pensait déjà au pire. De son côté la femme-poisson était restée la bouche ouverte béante avec deux bonbons qui tombaient au sol tandis qu’elle réalisait qu’elle était purement et simplement en train de commettre un vol.

Nils laissa échapper un soupir tandis qu’il toisait les deux membres de son équipage. Regardant un peu plus attentivement l’environnement de ce combat délirant, il remarqua également la petite tenancière de stand qui avait été mise à mal par l’altercation des deux marines. Alors qu’il s’apprêtait à gronder et à sévir, il décida de s’approcher de la victime quand le prince charmant de Mama Ité s’avança pour se confondre en excuses. Nils marqua un temps de pause. Lui qui était prêt à tout faire pour racheter ses membres décadents, voilà que l’une des victimes se mettait à demander sa punition ! Le fait d’embrasser la grosse cantinière ne lui avait-il pas été suffisant. Le vieil homme ne sut absolument pas quoi répondre, totalement pris au dépourvu.


Je… euh… hein ?
Et voilà, le pauvre était perdu. Alternant son regard entre les femmes et le jeune homme, il s’apprêta à décider d’une sentence lorsqu’il vit la main du maudit se détacher de son corps pour se retrouver à ses pieds. Le Gratz recula de peur avant de constater que la coupure était des plus nettes. Qui avait osé faire du mal à un civil ?! Le regard paniqué, il sortit de sa manche quelques outils de médecin, prêt à recoudre la plus grande victime sous les yeux effarés de civils qui avaient, eux, bien perçu qu’il s’était agi d’une malédiction. Un second homme vint alors trembler de tout son long en suppliant lui aussi sa punition. Ne sachant vraiment plus où donner de la tête, le vieillard s’agenouilla pour essayer de prendre soin du maudit… même s’il n’y avait pas grand-chose à faire.

Mama Ité jeta un regard désolé envers son nouvel amant. Elle s’apprêtait à faire quelque chose de terrible. Abattue par l’idée de fuir, elle fondit lorsque le clin d’œil de son prince charmant arriva jusqu’à elle… cependant elle n’avait pas le choix : elle devait fuir ! Discrètement, elle emboita le pas de Ella qui avait déjà commencé à faire quelques pas de côtés. Sifflotant, elles tenaient à se faire les plus discrètes possibles. Malheureusement, Nils les perçut : il ne comptait bien évidemment pas en rester là et savait comment réparer son erreur. Le visage figé, il laissa du poison recouvrir son corps comme pour indiquer le danger aux deux membres de son équipage.


Restez là !
Sa voix ne trahissait d’aucune hésitation et lorsque le vieillard se rendrait compte qu’il n’avait rien à faire pour soigner le maudit, il prendrait la parole pour sa sentence.


Mama tu es condamnée à rester avec lui jusqu’à notre départ quant à toi Ella… tu vas aider cette pauvre femme à reconstruire son stand.
Se rapprochant de la pauvre commerçante, il ferait alors en sorte de la dédommager.


L’équipage a besoin de vivres. Accepterez-vous de nous fournir ? La gro… Ité Manjtou se chargera de prendre les caisses.
Les filles s’en sortaient à bon compte. Il ne restait plus qu’à espérer que tout irait pour le mieux à partir de maintenant.




Ella Tagay est niveau 23
Mama Ité est niveau 33[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 80
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue17/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue89/100[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (89/100)
Berrys: 208.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeJeu 22 Aoû - 8:50

Libéré ! Délivré !


L'intervention in-extremis du colosse permit une sentence moins aggravante pour les deux criminels. En guise de punition, la plus jeune était dans l'obligation de reconstruire le stand de bonbon, tandis que l'autre, l'énorme tigresse, devait rester au côté de son prince charmant, jusqu'à leur futur départ. Au moins, une telle sanction permit de mettre sous silence : la tension. Rassuré par l’autorité du patriarche, tous les autres marchands purent enfin revenir sans crainte à leurs étables. Et grâce à cette altercation, le duo improbable comprit aisément qu'il ne fallait guère prendre à la légère l'autorité du vieil homme, surtout quand l'homme en question, semblait secréter une sorte de liquide pourpre au niveau de son corps... Était-ce là une forme de maladie de la peau ? Ou pire encore, une potentielle malédiction se dévoilant à eux ? Préférant jouer la carte du silence, Almar rappela à l'ordre sa main manquante, évitant d’embêter d'avantage le patriarche, qui semblait nullement intéresser à le réprimander.

Une fois que la vie avait reprit son cours, le colosse resta comme convenu au côté de sa future promise. Tel un gentlemen, il était prêt à l'aider dans la tâche ardue, d'apporter le maximum de provision à l’endroit voulu. Il était hors de question pour le maudit de laisser une dame ce coltiner ce travail  ingrat seul, même si, la force de cette dernière pouvait atteindre des sommets phénoménal. Voulant donner une bonne impression auprès de l'énorme tigresse, Almar se munira de la première caisse étant à sa portée. Il fit en sorte de prendre une des plus lourdes pour alléger le travail de la puissante combattante. Une fois cela fait, il échangea un simple sourire à sa partenaire, prononçant délicatement ces quelques paroles :

"Dame Manjtou, cela vous dirait une petite balade jusqu'à votre navire ?" Tranquillement, il ouvrit la marche en direction du port.

Durant l'itinéraire, le maudit posera d'innombrable questions à la ravissante créature. Il voulait connaître dans sa globalité, l'amour exacte que pouvait contenir le cœur de cette fière combattante, voir si son amour n'était point illusoire. Puis derrière eux, se tenait le pétochard, James, portant avec une grande virilité deux petites caisses remplies de nourritures.

"Dame Manjtou... Je tiens à vous remercier pour toute l'attention que vous m'avez apporté..." Soudainement écrasé par un sentiment de culpabilité, la voix du colosse se mit à trembler et les traits de son visage, toujours si difficile à décrypter, dévirent aussi clair que de l'eau de roche. "J'aimerai surtout que vous me pardonniez pour le baisé de tout à l'heure... Embrasser une femme sans son autorisation, est loin d'être dans mon habitude, j’espère que vous pourrez me pardonner pour cet acte peu délicat." Ainsi donc, le masque du fié-fié renard tomba sous le règne de la sincérité. Désormais, l'énorme tigresse pouvait contempler le visage d'un homme rongé par de longues années chaotiques, une forme pure de tristesse, mais aussi, d'apaisement, une étrange symbiose entre deux sentiments forts peu similaire. "Pour finir, j'aimerai vous poser une simple question... J'aimerai savoir, si... Vous m'aimez réellement ? Si tout cela n'a pas été fait sur un coup de tête ?" Il détacha sa tête hors de son corps et vint littéralement stopper sa face de Neandertal à quelques centimètres du sien. "Si vous m'aimez réellement, je voudrai avoir une preuve concrète de votre amour, sans quoi, je préférerai qu'on en reste là..."
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1780
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue39/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue1/350[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (1/350)
Berrys: 118.457.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeJeu 22 Aoû - 9:53




Libéré ! Délivré !


Nils ne put que bomber le torse. Pour l’une des premières fois de sa vie, le vieillard était parvenu à faire preuve d’autorité et à prendre le dessus sur la grosse dame au point de lui faire comprendre qu’elle devait agir dans l’intérêt de ce qui lui était demandé. Le vieillard en resterait d’ailleurs sur le cul tellement il n’était pas habitué à ce genre de réaction et d’activité. Approchant de Ella Tagay, il se savait un peu maladroit et fautif d’une telle reprise de travail, du coup il décida de lui prêter main forte. La marchande lui en serait finalement reconnaissante même si elle préférait montrer une certaine méfiance face à un tel individu.

A l’aide de sa force, il aida la femme poisson à rebâtir un stand un peu plus solide qu’à l’origine, histoire de prouver sa bonne foi. Les travaux iraient alors bon train et dans un soupir de soulagement, le vieillard ordonnerait à la femme poisson de retourner sur le navire. L’ancêtre paierait alors la marchande avant de s’en retourner lui aussi vers le navire. Il avait encore fort à faire pour prendre le cap de West Blue. Surveillant de loin Ella, le grand-père se laisserait alors aller à quelques rêveries, il se devait de rentrer au plus vite pour prendre soin de Ginny qui était finalement encore dans le coma.

Mama Ité avait quant à elle soulevé plusieurs caisses qu’elle avait empilé les unes sur les autres avant de prendre le chemin avec son amour. La pauvre grosse dame était rouge comme une pivoine et ne savait vraiment pas quoi faire : pour la première fois de toute son existence, elle était parvenue à entrer en relation intime avec un être humain… en effet, sa famille lui avait toujours dit que les oreillers ne comptaient pas. Son cœur s’accélérait tandis qu’elle imaginait une multitude de scènes se déroulaient dans son esprit. La pauvre Ité était en train de bafouiller dans son esprit mais également dans ses paroles. Il l’avait embrassée ! Est-ce qu’elle devait l’embrasser ? Est-ce qu’elle devait lui rouler une pelle ? Est-ce qu’elle devait le demander en mariage ? Devait-elle rencontrer ses parents ? Et si ils ne l’aimaient pas ? Et ses enfants alors ? Etait-elle enceinte avec ce baiser ? Beaucoup trop de questions se bousculaient en elle et lorsque le colosse prit la parole, la grosse dame était déjà allée beaucoup trop loin dans sa réflexion. Elle ne savait juste plus quoi répondre et c’est alors qu’elle fondit en larmes à quelques dizaines de mètres de la zone de préparation du navire.


Je savais qu’ils ne m’aimaient pas ! Tu vas me quitter !
Et voilà. La grosse dame avait une nouvelle fois pété une durite. Le hors-la-loi allait-il comprendre qu’il s’agissait la d’une belle preuve d’amour ? Comprendrai-il qu’elle n’avait d’yeux que pour lui ? Il fallait seulement espérer qu’il en aurait le temps car dans sa course effrénée vers le navire en état de choc, les nombreuses caisses s’étaient envolées dans les airs et risquaient maintenant de s’écraser au sol dans un fracas innommable. Nils, voyant que ses achats étaient ainsi traités n’hésita pas une seconde et commença à se déplacer un peu plus vite en direction de l’Almar. Le vieil homme ne parviendrait pas à sauver l’ensemble des caisses et devrait malheureusement compter sur son acolyte du jour… ce dernier sauverait-il alors la face du Compost ?





Ella Tagay est niveau 23
Mama Ité est niveau 33
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 80
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue17/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue89/100[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (89/100)
Berrys: 208.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeVen 23 Aoû - 8:34

Libéré ! Délivré !


La profonde sincérité du titan déclencha par mégarde un événement inattendu. Pensant très certainement qu'elle venait d'être rejetée, l'énorme tigresse balança dans les airs les futurs rations de l'équipage. Décidément, rien de banal ne pouvait se produire quand elle était dans la zone... Si par malheur, la moindre caisse éclatée contre le sol, Almar ne pourra plus protéger sa promise de la fureur du patriarche. Il devait impérativement agir, avant que le drame ne se produise. Le cœur remplis par une détermination absolue, le maudit fut dans l’obligation d'user une nouvelle fois de sa malédiction pour régler le problème. Séparant son corps en trois fragments distinctes : bras, jambes et torse, il intercepta avec brio chaque colis tombant du ciel. Toutefois, son corps massif fut rapidement rappelé à l'ordre par la gravité et chuta lourdement contre le sable. Désormais, il ne lui restait plus qu'à déposer tout le paquetage contre le sol, sauf que, Almar n'arrivait plus à bouger d'un centimètre, à cause du poids phénoménal contenu dans chaque caisse. Impuissant face à cette situation, il appela son camarade pour l'aider à le sortir de là :

"James.... J'ai besoin de ton aide... Je n'arrive plus à respirer..." Son visage devenait de plus en plus rouge, à cause du manque d’oxygène.

Effrayer par la scène, James sauta sur le paquetage tentant d’étouffer son ami. «Je vais vous sauver, ALMAR!!!!» Après un terrible affrontement entre lui et son terrible adversaire, le binoclard remporta le combat, sauvant de justesse son camarade d'une mort atroce.

«Almar... Vous allez mieux ?» Ce pauvre dégarni était en sueur.

Regreffant sa tête à son buste, le titan répondit tout simplement :

"Heureusement que vous êtes intervenu, mon ami... Sans quoi, je serai certainement mort par asphyxie, Barara !" Un rire nerveux s'échappa de sa gorge. "Puis, c'est une chance que le sable à amortie ma chute, sans quoi, j'aurai pu avoir les os brisés..." Son regard perçant se posa sur le reste de ses membres figés. "Je crois que je vais avoir encore besoin de votre aide, James..."

Avec le soutien de son fidèle acolyte, il poussa d'un bon coup d'épaule les autres caisses entravant le reste de son corps. Une fois libéré, délivré du joug oppressif des rations malveillantes, Almar revint au pas de courses auprès de la femme en pleure. Comment pouvait-il se rattraper après cette gaffe ? Puis, qu'avait il fait de mal pour provoquer une telle catastrophe ? Parfois, la gent féminine pouvait être vraiment remplie de mystères... Malgré tout, le titan opta pour une approche délicate, voir à la limite, très sensuel... Attrapant les rondeurs de sa promise avec douceur, il déposa à nouveau un somptueux baisé sur ses lèvres pulpeuses, délivrant un message mélodieux à la belle créature :

"Vous vous trompez, Dame Manjtou... Votre amour à mon égard me flatte énormément et de se fait, j'aimerais qu'on élabore un mariage ensemble." Soudainement, James cassa légèrement l'ambiance en chuchotant quelque chose d'impératif au colosse. Une chose qu'il devait accomplir, avant de changer d’objectif : vaincre la famille Dylton.

Lâchant un soupire, le maudit caressa d'un air gracieux la joue de sa chère et tendre. "Je suis désolé de vous annoncer cette nouvelle, mais... Je dois accomplir une mission de la plus haute importance sur Alabasta. Quand ma mission sera achevée, je reviendrai demander votre main... Cela est une promesse, ma belle colombe..." Il posa un genou au sol, gardant précieusement entre ses mains titanesques, la mimine de l'énorme tigresse. "Puis-je avoir un numéro ou un moyen de vous contacter, quand tout cela sera terminé ?"
; color:black;">




Dernière édition par Almar le Dim 25 Aoû - 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1780
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue39/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue1/350[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (1/350)
Berrys: 118.457.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeVen 23 Aoû - 14:26




Libéré ! Délivré !



Le chagrin de la grosse dame était inconsolable. Le temps que les caisses ne soient finalement sauvées par le jeune hors-la-loi, Mama avait réussi à décamper suffisamment loin pour pleurer tout son soûl. Nils avait pu observer la scène de loin, il avait vu un homme se diviser et parvenir à récupérer l’ensemble des affaires qui avaient manqué d’être gâchées. C’était un talent inné que de parvenir à récupérer les bourdes de l’équipage du Compost. Il était maintenant évident qu’Almar était une perle à ne pas voir se détériorer. Le capitaine en était maintenant persuadé : il avait besoin du jeune homme pour maintenir un semblant d’ordre au sein de la marine et de son équipe de bras cassés. Restant un peu en retrait, il vit alors que le jeune garçon partait en direction de Mama Ité. Assez fourbe, le grand-père prendrait un peu de recul pour observer les actions du prince charmant de ses dames. Nul ne doute qu’il n’était pas discret pour un sou mais il espérait tout de même le rester au fond de son cœur et de son esprit.

Mama ne parvenait pas à calmer ses sanglots. Beaucoup d’images lui étaient venues en tête et lorsque finalement Almar vint à sa rencontre, elle sentit comme une ceinture caresser ses bourrelets… c’était clairement dégueulasse mais le talent était là : alors qu’elle se retournait, la grosse dame sentirait ses lèvres pulpeuse s’humidifier. Son prince charmant s’excusait avec un terrible baiser… les yeux de Mama se fermèrent un instant pour déguster ce moment qui ne sembla durer que quelques secondes à ses yeux. Lorsqu’il se retira, les lèvres de la cantinière tentèrent de rejoindre celles de son bien aimé mais dut se rendre à l’évidence d’une chose : il ne voulait plus d’elle… jusqu’à ce que… Non ! Ce ne pouvait pas être possible : un mariage ?!


Je… c’est-à-dire que… ça va vraiment trop vite entre nous… et…
Alors qu’elle cherchait ses mots, l’homme musclé vint à lui couper la parole pour continuer. En effet, il parlait d’une mission à achever avant de demander sa main. Ouf ! Voilà qui allait permettre à ce nouveau couple de prendre le temps de se connaitre et pourquoi pas de travailler ensemble. Après tout, la cantinière était une excellente cuisinière et elle n’avait pas encore eu le temps de convaincre son estomac ! Serrant les bras en prises à diverses émotions, Mama serra les dents une nouvelle fois. Il allait demander sa main à nouveau… plus tard. Qu’avait-il à faire ? Etait-il déjà marié ? C’était bien évidement ça ! Il ne pouvait pas en être autrement : Almar devait rejoindre sa première femme avant de considérer l’éventualité de prendre Mama Ité en tant que maitresse… une fois qu’il l’aurait quitté, alors ils couleraient des jours heureux. Pas véritablement persuadée, elle ne laisserait néanmoins rien passer et préférait ne pas trahir son ressenti. La sergente Manjtou chercherait alors à prendre le bras de son amour afin d’écrire le numéro… si sa femme voyait ça, elle aurait fait le maximum pour lui faire du tort. Malheureusement pour Almar, il ne s’agissait pas du numéro de la belle mais celui du contre-amiral… en effet, elle ne possédait pas de numéro direct. Par a suite, la grosse dame irait chercher les caisses pour les remonter dans le navire… comme si de rien n’était.

Nils était tout bonnement sidéré par ce qu’il venait de se passer. Les yeux grands écarquillés, il n’en revenait tout simplement pas. Ainsi, le vieillard attendrait que le duo d’homme revienne dans sa direction pour les interpeller. En s’assurant que Mama Ité soit bien loin, il les féliciterait avant de leur faire part de ses observations.


Nom d’un bateau mouche ! Bravo pour ce tour de main ! Comment z’avez fait ?! Allez… dites-moi ! Bon ! Quoiqu’il en soit, vous ne cherchez pas un poste dans la marine… avec vos compétences, je vous engage tout de suite ! Allez quoi… bouffe gratuite et une rente tous les mois… que demander de plus ?
La proposition était claire. Ce que le capitaine ne disait pas, c’était qu’il risquait d’avoir à gérer bien d’autres énergumènes en plus de Mama Ité.





Ella Tagay est niveau 23
Mama Ité est niveau 33
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 80
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue17/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue89/100[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (89/100)
Berrys: 208.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeSam 24 Aoû - 20:22

Libéré ! Délivré !


Obtenant avec honneur le numéro de sa conquête, Almar fut concrètement satisfait de cette entrevue. Émotionnellement parlant, le maudit arriva à garder la tête froide, or qu'à l’intérieur de ce corps musculeux, résidait un sentiment d'exaltation foudroyant. Il était fier de sa performance, fier d'avoir pu conquérir le cœur de la belle sauvageonne, fier d'avoir pu ramener la paix dans la zone. Sans dire le moindre mot, il laissera partir la douce tigresse sur son navire, avec comme ressentiment amère : un léger pincement au cœur. Bienveillant par nature, il espérait concrètement que tous les hommes sur ce navire puissent sans sortir face au futur incertain qui les attendait, ainsi que sa futur femme, bien évidement... Il espérait la revoir dans un avenir proche pour conclure son pacte, avant qu'une autre ordure arrive à la conquérir. Si cela devait arriver, son honneur en serait fortement impacté.

Reprenant du poile de la bête, le colosse fit signe à son partenaire de partir. Sur le chemin du retour, le duo improbable rencontrèrent le patriarche, seul, en plein milieu de la route.  Redoublant de méfiance, le binôme s'échangea un regard complice, l'air de dire «Un autre problème va arriver ?» alors que non... Au lieu de recevoir un quelconque sermon, ils eurent plutôt à la place des compliments, des questions sur leurs compétences, puis, la chose la plus surprenante : une demande d’engagement au sein de la marine. Certes, le vieillard proposa d’innombrables choses fort intéressantes pour engager ces joyeux luron dans son équipage. Seul problème dans cette histoire, c'est qu'Almar n'avait nullement besoin d'un équipage, il voulait juste être libre, voler de ses propres ailes et surtout, accomplir avec vigueur sa quête de rédemption. Rien pour le moment ne lui fera changé d’avis. En ce qui concerne l'autre tarte en pion, il était  comme dégoûté par cette demande, voir totalement indigner. Son visage de vieux sacripant ne cacha point l'amertume envers l'ancien. D'ailleurs, James prit la parole en pointant du doigt le gradé, haussant le ton pour témoigner sa colère :

«Comment osez-vous !!! La marine à déjà voler le destin de mon fils !!! Et maintenant, vous voulez prendre celui d'Almar !!!? Je ne le permettrai pas !!! vous m'entendez !!!?» Tellement que la rage le consumer de l’intérieur, de la bave commencer à couler le long de ses lèvres. Voulant calmez son partenaire, le colosse immobilisa son partenaire en couvrant pat la même occasion sa bouche, histoire de pouvoir en placer une.

"Veuillez l'excuser... James est pourtant un homme honorable... Mais, il semblerait que vous aviez éveiller par mégarde une blessure n'ayant jamais cicatrisé." Il renforça durant un temps sa prise pour pouvoir parler sans être interrompue. "Bien, en ce qui concerne votre proposition, je suis dans l'enclin de devoir refuser." Il laissa son vieux masque de renard reprendre forme sur son joli minois. "J'ai une mission à accomplir sur Alabasta, comme j'en ai informé Dame Manjtou... D'ailleurs, je reviendrai la voir pour conclure notre mariage. Je compte sur vous pour repousser tout possible rival voulant dérober son cœur. Sur ceux, je vous souhaite bonne chance, vénérable ancien..." Il s'inclina respectueusement devant le vieillard et reprit sa route en direction du bazar. Une fois suffisamment loin du port, Almar relâchera son entrave sur son collègue pour lui poser une simple question :

"James... Pouvez-vous m'expliquer ce qu'il vient de se passer ?" Il croisa les bras, attendant avec une grande patience une réponse adéquate.

Toujours en colère, le binoclard répondra dans la foulée, par un simple :

«Je veux pas en parler...» Il préféra clore la discussion assez brutalement.

Attristé, le maudit ferra l'impasse sur ce malentendu et attendra le bon moment pour revenir sur ce sujet. Pour le moment, il était temps pour eux de se munir d'un Den Den Mushi et de continuer leur aventure sur cette terre désertique. C'est ainsi que se terminera ce chapitre sur Albasta.
; color:black;">




Dernière édition par Almar le Dim 25 Aoû - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1780
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue39/75[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Libéré ! Délivré ! Left_bar_bleue1/350[FB] Libéré ! Délivré ! Empty_bar_bleue  (1/350)
Berrys: 118.457.000 B

[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitimeHier à 11:54




Libéré ! Délivré !



L'ensemble de l'équipage était maintenant au complet sur la navire. Seul Nils était encore à la traîne avec le hors-la-loi. S'il avait posé la question d'un recrutement de façon totalement innocente, le retour de bâton qui lui fut proposé fut d'une étonnante virulence. Haussant les sourcils, le vieillard sembla rester perplexe plusieurs secondes avant de s'en retourner vers Almar qui lui expliqua la situation. "Pas d'amalgames" que disaient les plus grands politiciens...

Tous les marines n'étaient bien évidemment pas à mettre dans le même sac. Le Gratz avait par ailleurs une certaine aversion pour le gouvernement mondial. Il avait initialement rejoint ce dernier par devoir et non par conviction, prenant la place de son fils des suites du décret Décima. Peut-être que lors de l'éviction de ces derniers, Nils aurait la possibilité de rentrer paisiblement chez lui ?

Un air déçu s'afficha sur le visage du grand-père. En plus de ne pas avoir rejoint sa petite famille, le grand homme ne lui donna pas la moindre indication sur comment tenir la grosse dame ! Pire encore, le jeune garnement en était venu à demander une faveur au vieil homme : prendre soin d'elle et s'assurer qu'elle ne fréquente aucun autre homme.


J'suis trop vieux pour ces conneries...
Avec un soupir las et une dénégation de la tête, le Gratz saluerait gentiment le duo pour les laisser partir et vaquer à leurs occupations. Visiblement, les deux hommes avaient une certaine mission à accomplir. Nul doute qu'ils se reverraient un jour... en espérant qu'il donnerait le secret de sa recette pour tenir la grosse cantinière en laisse.

Retournant sur le navire, le vieillard jeta un simple regard envers la grosse dame pour tenter de percevoir la moindre faille. Malheureusement, Nils dut se rendre à l'évidence et se diriger vers la barre où Clepe et Ipère étaient en grande discussion. Tous deux prirent alors soudain peur en se souvenant des événements qui avaient eu lieu quelques temps auparavant. Nils balaya du revers de la main leur frayeur avant d'étendre une carte du monde pour y indiquer la nouvelle destination.


Nous allons donc prendre la direction de West Blue. Retour à Toroa et on verra par la suite. Je compte sur vous !
Avec un sourire franc, l'ancêtre était bien loin de se douter de la future destinations et des aventures qu'il allait vivre... pour son plus grand malheur essentiellement.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Libéré ! Délivré ! Empty
MessageSujet: Re: [FB] Libéré ! Délivré !   [FB] Libéré ! Délivré ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Libéré ! Délivré !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Libération prochaine d’une centaine de détenus à P-au-P
» Camille Chalmers rejette le DNSCRP comme un instrument de politique Néo-libérale
» Délibération avant l'attaque sur la cité du cygne
» [Quête]Au nom de l'amitié [Grand Line, Rang C, Révolutionnaires, Libération]
» Dracaufeu arrive de l'enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-