Partagez | 
 

 [Présent] - Les maux ont leurs messies [Pv : Kanaë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 1938
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
85/750  (85/750)
Berrys: 6.516.399.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Les maux ont leurs messies [Pv : Kanaë]   Jeu 27 Sep - 21:22

Les maux ont leurs messies




L'animal semblait infatigable, il pivotait, frappait, s'étalait, se relevait, sautillant par instant pour écraser encore plus durement, brisait, détruisait et sa rage ne semblait aller que crescendo. Kanäe Toupex, femme froide en apparence, avenante et chaleureuse avec ses proches et déterminée dans le combat n'était plus là, il ne s'agissait mais plus de l'ombre d'elle-même : il s'agissait d'une autre personne.

Dans son "vide mental", l'humaine n'avait toujours aucune perception de l'extérieur, elle ne se souviendrait pas des événements pour la simple et bonne raison qu'elle n'y avait pas assisté, un autre être était aux commandes. Evidemment, et tout le monde l'avait compris dorénavant, c'était la bestialité que son Zoan lui offrait depuis plusieurs années qui faisait surface, qui reprenait un peu de ce qu'il avait donné. Durant tout ce temps, il avait été un instrument fidèle, soumis, coopératif et décisif. Aujourd'hui, il était l'illustration de la plus grande des rages. D'autres maudits avaient vécu ce phénomène, probablement un bon nombre et beaucoup le vivraient encore : probablement davantage. Mais pour l'heure, celle qui était rongée par la bête n'était autre que l'inquisitrice.


Bartholomew Jonas, le vieux fauve, renommé à 134.000.000 B

Au sol, face à la bête, un seul homme persistait. Les autres étaient morts depuis le début sous les coups de la bête, un seul s'en sortait... comme il pouvait. Un bras en moins, un flot de sang massif s'échappant de son épaule arrachée, le souffle haletant : il était là, toujours vivant mais de moins en moins. D'épaisses gouttes de sueur maculaient son front, signe que son haki puisait loin dans ses réserves mais sans lui... Sans ce blindage noir, les pinces le découperaient sans la moindre difficultés, il se ferait écraser, découper et rejoindrait bien trop vite les quelques hommes déjà tombés.

Kanäe... Reprend toi...  


Pour n'importe qui, ces mots ne seraient qu'une tentative désespérée mais logique de ramener sa petite à la réalité. Pourtant, si l'on connaissait le vieil homme et sa relation avec cette fille de coeur, l'on pouvait prendre la mesure de la problématique par un simple mot, un prénom : Kanäe. Il s'agissait de celui de la bête, certes, mais jamais le Jonas n'appelait cette jeune fille de cette façon, jamais, à moins qu'il ne soit des plus sérieux. En l'occurence, la cause de cette invocation n'était pas le sérieux de l'homme mais bel et bien la fatigue, une sorte de résignation. Il était au bout de ses forces, au bout de ses limites. Il repensait à sa femme, Hélène, à sa fille, Tsuki, à sa seconde fille : Kanäe. Il l'appelait, elle, Kanäe. Il la suppliait par ce seul mot : Kanäe.

"Kanäe"

Il fallait que ce nom, celui donné par les parents de la verte la fasse revenir, il le fallait. Pourtant, dans l'abysse de force qu'était ce scorpion géant, un seul et unique mot résonnait dès que la maudite essayait d'ouvrir son esprit :

"Pitoyable"

Prononcé par la voix d'Erwin, de l'Arsenal, de Sayara, de Bartholomew, de Kim, de Lily, de Nana, de Ike, de Caligula, de Ghetis, de Yang ou de Satan... Ce simple mot revenait sans cesse et l'accablait de toute part. Elle ne pouvait sortir, pas tant que la bête était si forte, pas tant qu'elle ne passait pas l'affront fait par le faux-père.

Alors, comme pour lui répondre, comme pour le châtier d'avoir osé prononcer un nom maintenant interdit, la bête écrasa son dard avec une violence renouvelée à l'endroit même où se trouvait le colonel de la marine pour le tuer, enfin. Un nuage de poussière de souleva, le dard ressortit de la zone et un simple rire se fit entendre. Un rire clair, emprunt d'une certaine douleur après le combat mené.

Ma petite fleur, bien que ta route n'ait pas suivi le chemin que j'espérais, je sais que tu as trouvé ta voie. Je suis fi... 


Il était fier d'elle mais il ne put jamais le lui dire. Elle ne l'aurait pas entendu, peut-être, mais sa malédiction l'en priva de toute façon. Le scorpion avait abattu ses deux pinces d'un coup, jointes ensemble dans le seul but d'abattre ce moustique chauve une bonne fois pour toute.

Un courant d'air balaya alors la poussière de la zone, celle qui obstruait la vue de toute chose sur la position du gouvernemental pour finalement le découvrir, au sol. Il était appuyé sur un monticule de béton, faisant presque croire à un repos réparateur. Les yeux fermés, le sourire aux lèvres, le corps tuméfié, un bras manquant, un jambe écrasée : il avait donné des dernières forces pour ne pas finir en une flaque carmin mais il n'avait simplement pas tenu...

C'en était terminé d'un mentor, d'un mari, d'un père : Bartholomew Jonas avait perdu la vie sous les coups de celle pour qui il l'aurait sacrifié sans la moindre hésitation.

***

Toujours très éloignées, les deux révolutionnaires ne virent pas le pauvre homme mourir mais seulement la bête bouger, se désintéresser de son environnement pour partir à la recherche de nouvelles victimes. Elle semblait s'amuser à éradiquer des bâtiments, vides. Sayara se demandait réellement comment devaient-elles procéder pour en finir avec cette transformation démoniaque. Puis, le denden mushi de Kim sonna. La voix de Camille Zem y résonna : un renfort arrivait.

©️ Codé par Kari Crown


Kim est lvl 24
Sayara est lvl 28
Bartholomew Jonas est lvl 40

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 276

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
177/200  (177/200)
Berrys: 73.189.300 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Les maux ont leurs messies [Pv : Kanaë]   Jeu 27 Sep - 21:40


Les maux ont leurs messies [14]


En y regardant bien, la situation n’était pas reluisante. En arrière-plan, il y avait un Zoan éveillé contre lequel la Olsen ne pouvait rien faire. Elle n’avait même pas pris la peine de réellement s’y intéresser, et si ce n’était sa silhouette menaçante, il ne semblait que rien d’autre pourrait l’atteindre. En y réfléchissant, ce serait sûrement la meilleure solution que de se mettre à l’abri pour la postérité. Enfin bon, elle était de toutes les manières bien trop occupée par cette course poursuite pour réfléchir réellement à ces options-là. Avec un soupir las, elle se dirigea en direction de sa cible. Celle-ci avait envisagé tous les scénarios pour fuir, mais aucun ne semblait réellement fonctionner. L’opération dans laquelle elle avait été embrigadée, c’était une opération de grande envergure : un objectif simple était de réduire à néant quelques pointures de ce monde. Révolutionnaires, comme gouvernementaux. Il fallait juste les bons instruments, et elle était censée les fournir. Cependant, c’était mal parti à présent, et elle ne voulait plus rien avoir à faire avec ces abrutis…

- Bon, on dirait qu’elle ne va pas se calmer… Si je tire au mauvais endroit, un des explosifs qu’elle a sur elle pourrait se déclencher… Ouais, allons-y pour ce plan.

Elle se parlait à elle-même, convaincue que de toutes les manières son adversaire ne l’entendait pas, grâce à la direction du vent. Elle décida donc de tirer un coup sur le sol. La balle commença à interrompre la course de la stressée qui se retourna légèrement… Cela fut suffisant à la Olsen pour utiliser un Soru dans le dos de son adversaire. Elle l’attrapa et roula avec elle quelques mètres plus loin. Pour l’instant, elle s’enfonçait encore dans les endroits où elle se dirigeait, mais ça avait été bénéfique pour le coup.

- Tu es en état d’arrestation ! Lâcha la Olsen avec un sourire carnassier.

Et elle serra les mains de son adversaire, sortant son escargophone pour contacter ses alliés. Kid décrocha rapidement, et accepta de se rendre dans la direction de la jeune femme. Celle-ci soupira, vidant les poches d’explosifs de l’ennemie tout en prenant soin d’aller dans les zones les plus sensibles. Quand cette fouille au corps fut terminée, elle avait exploré des zones qu’elle n’avait pas pu toucher depuis un moment déjà… Enfin bon, ce n’était pas comme si elle y montrait un quelconque intérêt, ici. Avec un air absent, elle finit par dire :

- Tu es vraiment quelque chose… Pourquoi avoir accepté une mission pareille, avec ton caractère ?
- Espèce d’âne battée ! T’es vraiment qu’un â-
- Pourquoi tu dis ça ?


Des souvenirs, des pensées, des sentiments affluèrent. La Olsen dut retenir son souffle tellement tout cela était intense, mais elle ne lâcha pas sa prise. Elle se contenta de se taire, tout en observant l’horizon. Brusquement, derrière elle, Kid et Mathilda arrivèrent. Le nain difforme avait accompli sa mission, et avait libéré la prisonnière – ainsi qu’un autre jeune homme qui était de toute évidence aussi un prisonnier. Plus loin, l’affrontement se terminait tandis que Nicolas prenait de l’avance en tiquant : il aurait aimé ne pas avoir à faire cela.

Quelques minutes passèrent dans le silence. Lidy passa les menottes à la jeune femme qui se contenta de regarder au sol ses pauvres bébés qui allaient être abandonnés ici. S’éloignant à distance raisonnable, la Olsen tira pour faire exploser les charges encore présentes. Elle se dirigea sur le côté, comme pour observer le tragique spectacle qui se déroulait au loin. Le Zoan avait perdu un boulon…

Elle décrocha son Den Den Mushi, lâchant dans celui-ci :

- J’imagine que la situation a déjà été reportée, mais Kanaë Toupex a libéré son Zoan… Elle fait une crise d’éveil. Envoyez des renforts.

Mais ce serait peut-être déjà trop tard. Il faudrait au moins une heure pour que quiconque arrive.

Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 1938
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
85/750  (85/750)
Berrys: 6.516.399.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Les maux ont leurs messies [Pv : Kanaë]   Jeu 27 Sep - 22:08

Les maux ont leurs messies




La bête se rapprochait des derniers groupes de civils toujours en évacuation. les pauvres ères commençaient à voir leur vie défiler devant leurs yeux, impuissants, il seraient balayés par la bête et ne pourrait rien y faire de toute façon. Les enfants et les mères pleuraient, les pères suppliaient tous les dieux pour qu'un miracle se produise alors que les révolutionnaires et les gouvernementaux s'armaient en vue de l'affrontement qui se présageait. D'une minute à l'autre, leurs quelques lames et fusils donneraient tout pour percer la carapace gigantesque de cet être aux proportions de titan.

De temps à autre, ils soufflaient, voyant que le monstre s'arrêtait pour passer sa colère sur un bâtiment, ils espérait qu'il détruise le quartier, qu'il s'amuse à ravager quelques rues mais qu'il n'avance plus. Pourtant, après un coup de pince ou de queue, largement suffisant pour faire tomber une bâtisse, la bête reprenait son avancée, inexorablement vers les derniers innocents non-évacués. Kanäe Toupex était une révolutionnaire qui avait juré de protéger les innocents, elle allait devenir leur bourreau.

***

Dans les rues éloignées du spectacle sanglant et destructeur, un homme avançait. Agile, le combattant ne ménageait pas sa peine et courait à un rythme plus que soutenu pour rejoindre la zone qu'il devait rallier. Heureusement, celle-ci ne souffrait pas du moindre doute, un indice majeur lui indiquant en permanence la direction à prendre. Au détour d'une ruelle, son regard se perdit sur deux jeunes femmes qui s'affrontaient sur le sol... Il imagina alors un règlement de compte entre une gouvernementale qui invoquait l'arrestation et une révolutionnaire un peu trop imprudente. En temps normal, il aurait pu aider sa collègue mais là... Il n'en avait tout simplement pas le temps. Un visage connu avançait, bien plus vite que le scorpion. Il dépassa bien vite Sayara et Kim à qui il adressa un signe de la tête, il traversa le berceau de la transformation où il vit le cadavre mutilé d'un vieil homme chauve pour finalement déboucher sur la grande rue, devant le scorpion. Derrière lui, les forces armés se préparaient et les civils fuyaient. Il les regarda, le mine fermée, le regard froid.

Fuyez, je m'en occupe. 



Ken Shuri, membre de l'inquisition, primé à 195.000.000 B

Il se dégageait de cet être un charisme exceptionnel et une puissance incroyable. Révolutionnaires comme gouvernementaux le reconnurent immédiatement, un révolutionnaire très largement primé. Ils avaient identifié la Toupex pour la plupart et maintenant lui, Ken Shuri. L'espace d'un instant, ils avaient imaginé pouvoir tenir tête à une primée à 185 millions, maintenant, une prime encore supérieure venait de s'ajouter au pot. Les bleusailles comme les gradés ne réfléchirent pas bien longtemps avant de déserter et de poursuivre l'évacuation. Ken se retourna alors vers sa camarade et ami, l'air dérangé, sa chaine en titane pendant dans sa main gauche.

Kana, calme toi... Ou je vais devoir te faire mal.  


Comme seule réponse, l'homme eut droit au même traitement que le mentor de la verte quelques instants auparavant : un coup de dard titanesque. Ken Shuri venait-il de rejoindre Bart Jonas ?

Les yeux les plus précis l'auraient vu se tétaniser avant l'impact, comme s'il avait été pris d'une crise de terreur aigüe. Pourtant, lorsque le dard s'abattit, il se bloqua sur le corps de l'homme aux cheveux immaculés, net. Ken avait légèrement grimacé mais il ne souffrait pas de la moindre blessure. Il jeta un oeil à la bête et la toisa d'un regard mauvais.

Tu es épuisée, ta force n'est pas celle que j'ai pu voir à l'oeuvre.  


Le scorpion recula légèrement, immédiatement suivi de l'inquisiteur qui ne comptait pas en rester là, il avait une mission et la mènerait à bien. Il ne lui fallait qu'une chose : l'ouverture.


***


Kim avait son escargophone en main alors qu'elle et Sayara se rapprochait de Kanäe en suivant les traces de leur renfort bienvenu.

Oui Camille, Ken vient d'arriver. Il a rattrapé Kana et il l'affronte. Pour les dégâts, pas de victime civile à première vue mais beaucoup de dégâts matériels...  


A l'autre bout du fil, la gestionnaire pesta. Cette transformation était une très mauvaise chose, elle faisait à l'inquisition une publicité des plus horribles. Heureusement, l'ex-mouette avait bonne presse parmi les révolutionnaires, au moins auprès du Sor... Les fruits du démon ne se contrôlaient pas si facilement... Elle pourrait être excusée et les dégâts... remboursés.

©️ Codé par Kari Crown


Kim est lvl 24
Sayara est lvl 28
Ken est lvl 41

Techniques de Ken : Tekkai Gou : Le plus puissant Metallium de Blueno et de Kumadori, qui permet d'encaisser des chocs très violents. Visuellement, le mouvement diffère du Metallium ordinaire puisque l'utilisateur se crispe à vue d’œil tout en restant immobile, tandis que le Metallium ordinaire peut être activé sans changements visuels. Selon Blueno, c'est sa forme la plus puissante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 276

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
177/200  (177/200)
Berrys: 73.189.300 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Les maux ont leurs messies [Pv : Kanaë]   Jeu 27 Sep - 22:28


Les maux ont leurs messies [15]


Nicolas observait la scène de loin. Son regard était vide. Il avait aimé sa sœur, surtout son utilité. Elle était l’être le plus proche de lui, mais aujourd’hui une simple étrangère. Cette femme était d’une autre nature que celle dans laquelle il l’avait laissée : elle n’aurait jamais osé s’opposer à lui, autrefois. Il devait la dompter à nouveau, un autre jour. A présent, il lui fallait devenir l’esclave de son désir le plus profond : celui de régner un jour sur le monde hors-la-loi. Et il y arriverait, grâce à elle. Quand elle serait montée un peu plus haut, elle deviendrait l’objet qu’il avait toujours rêvé qu’elle reste. Son sourire malsain revint, tandis qu’il plongeait les mains dans ses poches et s’enfuyait.

- C’est fascinant.

Lidy avait frémi quand le scorpion avait continué à bouger. Les autres étaient plus effrayés qu’elle, cependant. « Que peut-on faire ? » se demandaient-ils tous. Rien, évidemment. Ils devaient se lancer dans un projet plus grand encore que la « simple » apparition d’un Zoan éveillé. Les instructions de l’Agente d’élite se firent donc attendre, mais elle ferma les yeux et soupira avant de se retourner. Elle quitta la scène pour se diriger vers le gryphon. La personne qu’elle avait capturée, cette Fifi, était de toutes évidences en train de penser à un moyen de s’évader. Elle ne lui en laisserait pas l’occasion.

D’un coup sec, Alistair l’assomma pour la poser sur le griffon. Il partirait devant, tandis qu’elles devraient se mettre à l’abri. Il fallait qu’elles se tiennent à l’écart, toujours plus loin. Kid, un regard profondément apeuré, sembla se faire plus petite encore qu’il ne l’était. La main réconfortante de Lidy sur son épaule lui rappela soudain qu’il n’était pas seul, et il relaxa ses épaules.

- Nous allons nous cacher jusqu’à ce que la tempête ne passe. Le Cipher Pol n’a aucun pouvoir sur ce type d’apparition.

« Et nous ne sommes pas sur une île civile à proprement parler. ». Il lui suffisait de se tenir tranquille pour ne pas essuyer la furie de cette créature qui pourrait être contenue par d’autres. Les forces armées étaient prévenues… et elle n’avait reçu de commandement particulier. Le seul fait de capturer la Toupex devrait attirer des pointures rapidement. Et avec sa chance, elle pourrait peut-être se faire des relations dans le lot. Enfin, quoiqu’il en soit, le petit groupe continua à s’éloigner et trouva un abri, tandis que Alistair emmenait leur cible au loin, pour pouvoir l’interroger à l’écart de tout cela. Elle n’avait bien évidemment pas encore eu l’occasion de scanner son esprit : ce n’était pas sa priorité, à ce moment-là – la survie passant avant tout.

- C’était qui ce mec ? Demanda brusquement Reutsuna lorsqu’elles furent à couvert. Il avait l’air de s’intéresser beaucoup à toi.
- Un admirateur secret, fit la jeune femme en haussant les épaules.
- Ne me prends pas pour une idiote, rétorqua l’ancienne chasseuse de prime avec un ton colérique. Je ne suis pas un larbin à qui tu ne dois rien. Nous sommes amies !
- Si je voulais t’en parler, je t’en aurais parlé, dit froidement Lidy.

Cela mit fin à la courte conversation qui plongea la jeune femme dans ses pensées. L’agente d’élite observa la scène sans éprouver la moindre émotion. Cette journée l’avait mise dans tous ses états, et elle ne souhaitait pas faire étalage de son passé aujourd’hui. Parler de son frère, c’était une expérience douloureuse, bien que Reutsuna n’y ait été pour rien du tout… Elle mettrait sûrement de la distance entre elles pendant les prochains jours. Oui, c’était ce qu’il y avait de mieux à faire.

Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 1938
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
85/750  (85/750)
Berrys: 6.516.399.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Les maux ont leurs messies [Pv : Kanaë]   Jeu 27 Sep - 22:54

Les maux ont leurs messies




Le monstre avait trouvé un adversaire qui semblait valoir la peine. Dans les premiers temps, les premières minutes, la bête essayait de faucher la vie du Shuri en des coups simples et uniques mais l'inquisiteur avait visé juste : le Zoan perdait en puissance avec le temps. Comme n'importe quelle entité vivante, l'énergie de cette abomination n'était pas éternelle et Bart Jonas en avait déjà bien entamé les réserves. Le scorpion restait puissant et pourrait maintenir cette forme encore une certain temps mais face à un adversaire frais et puissant comme l'était Ken, les chances de vaincre avec facilité n'étaient plus les mêmes.


Ken Shuri, membre de l'inquisition, primé à 195.000.000 B

Contrairement au Jonas, le Shuri était rapide et ne cherchait pas à encaisser. Titanesque, Kanäe était bien plus lente sous cette forme, il pouvait donc esquiver la majorité des attaques et fatiguer toujours un peu plus son ennemi de circonstance. Il attendait, patiemment, qu'une ouverture suffisamment intéressante se laisse entrevoir.

Ancien membre de l'amirauté du gouvernement mondial, cet homme était méticuleux, réfléchit et, comme beaucoup, connaissait la théorie de l'éveil des fruits du démon de type Zoan. Il en connaissait les forces mais aussi et surtout, les faiblesses. Taille, lenteur, force démesurée et incontrôlée, absence de réflexion construite : il savait qu'il aurait son moment, son instant.

Ah, voilà.  


Il donna un signal, pour lui même, car il avait senti quelque chose, un événement extérieur qui allait lui donner un petit coup de pouce, qui allait précipiter la fin du combat.

En effet, plus bas dans les ruelles, Sayara venait de déboucher dans la grande rue, une bombe à la main. Arrivée à portée du haki de l'observation de l'ancien Vice-Amiral, ce dernier avait pu lire ses intentions et notamment le jet de bombe qu'elle prévoyait. Elle allait viser la côté gauche du visage du monstre et, si l'explosion ne causerait probablement pas la moindre blessure, elle occuperait l'attention du bestiaux pendant un instant.

Ce plan de diversion de dernière minute fut un franc succès. Sayara usa de force surhumaine pour propulser son jouet directement au niveau de la tempe gauche du scorpion, ou de l'équivalent de cette zone chez ce type d'animal. Alors, déboussolé, le monstre fit un pas de côté et entreprit de regarder en direction de la zone de provenance du projectile, libérant ainsi son côté droit à l'expertise de Ken. Ce dernier se débarrassa alors de sa chaine et se projeta à la base de la pince droite de Kanäe avant de sortir une objet de sa sacoche : une paire de menotte.

Il ne prit aucune précaution, pas la moindre hésitation et plongea l'objet au contact de l'épiderme de l'imposante forme éveillée de la Toupex.

"Pitoyable"

Le mot résonna une dernière fois, prononcé par le voix de l'Arsenal puis... plus rien, un néant totalement silencieux.



Au milieu de la ruelle massive, le poignet soutenu par le bracelet d'une paire de menotte en granit marin elle-même tenue par le puissant Ken Shur, Kanäe Toupex avait repris forme humaine et semblait dormir, paisiblement. Le démon qui l'avait hanté durant ces dernières minutes semblait s'être éteint sous la couche d'humanité d'une révolutionnaire au grand coeur. Son collègue et sauveur l'attrapa et vint à la porter avec une certaine douceur, rapidement rejoint par les deux subordonnées de la traitresse.

Où est votre baleine-île ? On doit partir, vite. Et Kana a besoin de repos.  


Kim indiqua l'emplacement de Bulle à leur allié et le quatuor s'éloigna rapidement vers les côtes de l'île. Derrière eux, de très nombreuses habitations avait été rayées de la carte et se retrouvaient au sol, en morceaux. On retrouvait encore des cadavres, quelques uns seulement. Des chasseurs de prime, un gouvernemental, un messager et... un criminel, un certain Guillermo, un père.

Ken savait que quelque chose avait déclenché la transformation, mais quoi ?

Une fois à bord de la baleine-île, le primé vint déposer la Toupex dans son lit et resta à son chevet le temps qu'elle se réveille. Il ne passa qu'un seul coup de fil destiné à Erwin. Il ne l'aurait pas directement mais il laisserait le message à quelqu'un ; Hope, Katia ou Camille, peu importait. Le message était assez simple.

Le fruit du démon de Kanäe s'est éveillé. Elle a perdu le contrôle mais elle va bien. Les filles m'ont transmis une mauvaise nouvelle : elle aurait tué son père adoptif. 


Oui, elle l'avait fait. Mais ce n'était pas le seul père à avoir péri.

©️ Codé par Kari Crown


Ken frappe Kana avec des menottes en GM, une paire qu'il garde avec lui suite à la récupération du matos par Er à Impel Down. Il exfiltre les filles et ils partent tous de l'île.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Présent] - Les maux ont leurs messies [Pv : Kanaë]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] - Les maux ont leurs messies [Pv : Kanaë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Nos vos leurs s'accusent
» J'aime les licornes et leurs jolies cornes
» La musique adoucit les maux... [Dark Boursouf]
» Esteban Ibañez. « Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves. »
» Les Dieux de l'Olympe et leurs rôles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-