Partagez | 
 

 Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mer 9 Aoû - 21:36

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Les trois hommes venaient de partir de Shimotsuki, ils avaient laissé en plan leur ancien équipage, mais ce n’était pas. Ils avaient peut-être déserté sans le savoir. Mais une chose était sûre c’était que le cornu se demandait si cela allait affecter sa relation avec Sakuga et Vincent, il les aimait bien et ne voulait pas trop les avoir comme ennemi. Si un jour il les recroisait, il expliquerait tout aux deux hommes. Surtout que c’était grâce à l’ange s’il avait un fruit du démon, c’était grâce à lui s’il avait eu un équipage. Il devait beaucoup à Saku’ et un jour il l’aiderait s’il avait réellement besoin de son aide. Mais pour cela il devait devenir fort.

La force faisait beaucoup de choses dans ce monde et Akira le savait très bien. Il venait de comprendre comment fonctionnait son pouvoir et donc maintenant, il pourrait s’en servir à bon escient. Il savait qu’il pouvait devenir un bouclier humain et protéger ses amis et se protéger en même temps. Il avait compris que son pouvoir permettait d’envoyer les attaques qu’ils recevaient à une tierce personne grâce à la fabrication d’une poupée de son ADN en amont. Il avait appris cela en ayant un petit entraînement avec Raki avant d’arriver sur Shimotsuki. S’il avait su cela avant, peut-être qu’il aurait pu mieux combattre lors de l’attaque de la menthe religieuse sur Dawn et aussi quand le bandit à changer ses plans pour prendre la couronne et se déclarer roi de Dawn ! Akira avait encore cela en travers de la gorge et c’était pour cela qu’un jour il irait prendre la tête du bandit qui avait pris celle de ses parents. Il avait cru un instant que ce n’étaient pas eux, mais en réalité si, les bandits du mont corvo ne jouait qu’un jeu avec les libellules et le psycho circus.

C’était de l’histoire ancienne, mais elle restait dans la tête de notre héros et il s’était dit qu’il prendrait celle de ce bandit. Maintenant, il était entouré de Raki et de Taurus, deux très bons amis à lui, il ne se plaignait pas de sa situation. Ils avaient tous les trois pris un bateau en direction d’une île. C’était Logue Town, les trois hommes se dirigeaient donc vers le berceau des pirates. Une île rappelant bien des souvenirs à notre chasseur la rencontre avec Caligula, celle avec la serveuse ou encore Miraak et son aile. En tout savoir où ils allaient donnait le sourire aux lèvres de notre héros. Il ne savait pas encore pourquoi mais la phrase énigmatique qu’avait dit Raki avant de monter sur le navire sonnait toujours dans la tête de notre héros.

" J'aurais besoin de toi sous peu mon ami, j'ai quelque préparatif à faire. Tien toi juste prés au plus horrible combat de ta vie !"

Il savait un peu ce qui allait se passe. Ça allait ressembler à la traque que les deux hommes avaient faite, sauf que là… C’était beaucoup plus difficile ! Le plus grand combat de leur vie s’annonçait !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mer 9 Aoû - 22:12




Disparition Mystérieuse !

J'Observais l'horizon aussi ténébreuse que mon coeur en ces temps incertain. Le mot que j'avais reçu sur Shimotsuki ne m'inspirais rien de bon et je ne souhaitais plus fuir devant cette peur qui m'avais ronger durant tant de temps. J'étais plus déterminé que jamais a en finir avec cet homme, avec ses trafic plus hideux les un que les autres. Je voulais tourner la page et pour ça je ne pouvais ignorer la rancoeur qui recommencer a gangrénner mon être. A mon sens je n'avais d'autre option et plusieurs choses s'expliquais maintenant, la poursuite de Pernica sur Dwarf Town, la femme au masque sur Shimotsuki tout avez un lien j'en prennais conscience au fur et a mesure et ce simple fil de soie qui se tissait entre ces différents évenement prennait racine dans cet être enrobé de ténèbres et de mystère. Comment avait-il fait pour survivre a mes assault tellement brutaux que j'en avait brisé ma maitresse de l'époque ? Par quel moyen ?

Toute ces questions m'inquiétais plus que je ne laissais paraitre auprés de mon ami, la seul chose qui pouvais trahir cette inquiétude n'était que le rythme éffrainé auquel je fumais mes cigarette, fumant cancéreuse sur clope le bateau atteind le quaie de Logue Town. Ile de ma première traque c'était ici que j'avais rencontré la dite Julia et que j'avais incendier un bar malfamé réduisant en cendre des patrons locaux du trafic de Gunther. Mais je n'étais pas ici pour ressasser le passé, je savais trés bien les atrocités que j'avais pu commettre dans ma vie et livré deux homme piégé au flamme dévorante d'un batiment n'était que l'une des moins horrible.

Je posais le pied sur le pavé faisant signe a Akira et Taurus de débarquer. JE leur indiquais de me suivre prenant la direction des quartier commerçant pour aller faire quelque amplête je m'arretais devant ce qui semblait être un magasin de musique. Je me stoppais avant d'entrer étais-ce une impression ou simplement une paranoïa induite par le mot je ne savais pas mais je me sentais observé et suivis. Prenant le temps de regardais dans la foule je ne décelais absolument rien. J'allumais alors une autre clope en m'approchant d'Akira pour lui dire calmement en chuchotant:


" Tu as la même sensation que moi ? J'ai l'impression qu'on est suivis !"



Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mer 9 Aoû - 23:10

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Sur le bateau, Akira voyait très bien que ça n’allait pas auprès du musicien. Il fumait bien plus qu’à son habitude. Clope sur clope, le cancer le gagnerait encore plus vite, le cornu aurait bien voulu lui dire quelque chose, mais il ne le faisait point. Ce n’était pas sa santé, il n’avait rien à dire à Raki, il faisait ce qu’il voulait. Il était grand après tout ! Le cornu n’était ni trop loin ni trop près puisqu’il n’aimait vraiment pas l’odeur des cigarettes que pouvaient fumer cet homme. Même tout type de tabac, il ne le supportait pas, un peu comme avec l’alcool, il ne supportait pas cela.

Le voyage n’était ni trop long ni trop cours. Cela avait permis à Akira et Taurus de se reposer un peu, surtout Akira au vu de ce qu’il avait dû faire quand le fumeur se trouvait dans les vapes à cause de ses blessures. Il avait dû veiller sur lui tout en aidant Taurus avec sa phobie des portes. Peut-être qu’un jour cet homme n’aura plus aucune phobie et il pourrait entrer librement dans n’importe quel bâtiment. Akira allait donc l’aider aussi à surmonter sa phobie.

Pour le moment il y avait bien d’autre chose à faire. C’était d’aider Raki à surmonter ce qu’il allait vivre. Akira ne savait pas trop ce qui allait se passer, mais ç allait se passer et il devait rester fort. Il se devait de se servir de son fruit nouvellement acquis et surtout qu’il venait de comprendre comment cela fonctionnait. Si une bataille se faisait sur Logue Town, ce serait bien simple de pouvoir se servir de son pouvoir puisqu’il y avait une foule de personnes dans cette ville. Une foule d’ADN si on pouvait dire. Il suffirait d’un cheveu d’un passant et le tour serait joué. Il fallait pour ça une bataille dans laquelle serait impliqué Raki et Akira. Et notre cornu adoré, le sentait, une bataille allait se jouer ici même sur Logue Town et cela n’annonçait rien de bon.

Posant le pied sur Logue Town, les deux hommes avaient des emplettes à faire. Akira se devait d’acheter un escargophone pour joindre n’importe qui et être joignable n’importe quand. Pour se faire les trois étaient allé dans l‘avenue marchande. Alors qu’ils marchaient Raki parlait avec Akira. C’était vrai, le cornu sentait qu’il y avait quelque chose de bizarre. Il ne savait pas quoi, il s’était déjà retourné plusieurs fois, mais il n’avait rien vu de suspect.

« Oui mais je n’arrive pas à savoir d’où cela vient… On risque de se faire attaquer rapidement ! »

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mer 9 Aoû - 23:55




Le capitaine Kabi-yo !

Je soupirais en entendant la réponse du Cornu, je savais a présent que cette impression n'étais pas le fruit de mon imagination. Si nous étions suivis cela ne voulais dire qu'une choses, on allais trés probablement nous chercher des noises, le tout étais d'amener nos poursuivant a sortir de leur cachette et ce terrain couvert par la population et la multitude de de plan en hauteur fournissait a ces personnes trop de solution de replis ou de cachette pour que nous puissions les retrouver, ce serrais comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Je pris la décision de détourner mon chemin du magasin, avant tout il fallait plus que faire du shopping favoriser la sécurité de mon ami et de Taurus, un assassin expérimenté n'aurais aucun mal a nous poignarder dans le dos en s'approchant discrétement. Rien ne pouvais prévenir de ça dans la masse de personne qui circulait inconscient de ce qui pouvais arriver du moment qu'ils poursuivaient leur trintrin quotidien. Je commençais alors a jouer une comédie méthodique et bien huilé, je souriais a Akira lui indiquant de me suivre. Je commençais a arpentais le pavé faisant mine de m'extasier sur tout et n'importe quoi j'éspérais que mon ami cornu comprendrais mon manège et en ferrait autant.

Notre route nous mena a un parc proche des quartier malfamé de la ville, il y avait moins de monde et donc plus de possibilité de prévenir une tentative d'assassinat basique. Voyant un groupe de Joyeux lurron assis dans l'herbe a boire un alcool que je continuais ma comédie et m'approchant d'eux je me présentait succintement, et leur demandant une rasade de leur brevage je le bus cul sec pour me donné une dose de sang froid. L'alcool n'était pas du tout mauvais et avais un bon gout de reviens y. Mais celui qui semblait diriger la petite bande pris la parole pour me dire:


" Je suis Kabi-Yo et voila mes belles brandade ! on est pirates mais pas de mauvais bougre ! on aime juste un peu trop la picolle au gout de certain officier de la marine qui on essayé de nous privé de notres breuvage favoris, pas vrai les gars ! "

La belle bande de poivrot se mit alors a hurler avec des voix plus ou moins sobre, me tournant vers Akira je lui fit signe de venir au sein de ses hommes un peu trop bruillant et échauffer par l'alcool notre présence serrait un minimum masqué et nous permettrais peut être dans l'agitation de prendre la poudre d'escampette plus facilement.



Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Ven 11 Aoû - 17:15

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Ne sachant pas d’où venait cette impression d’être épier, les trois hommes restaient sur leur garde tout en jouant un jeu. Ils allaient jouer les touristes s’extasiant devant chaque boutique. Ce n’était pas le meilleur jeu, mais il fallait voir qui était les poursuivant et pour cela il fallait bien les piégés. Et quand ces hommes ou femmes auraient été trouvés, les trois héros auraient plusieurs solutions. S’enfuir le plus loin possible même s’ils seraient rapidement trouvés, se cacher le plus longtemps ou bien s’attaquer à ces personnes. Alors que Raki s’extasiait sur vraiment tout et n’importe quoi, Akira lui restait un peu plus sérieux pour une fois, il cherchait vraiment quelque chose, il n’avait donc pas le temps de s’extasier sur tout et n’importe quoi. Il entrait seul dans une boutique d’escagorphone avant de ressortir en aillant acheter un de ces petits objets permettant de communiquer avec n’importe qui. Il lui ressemblait un peu en plus, une petite paire de corne sur le dessus des yeux, cela donnait du cachet à son escargophone. Maintenant que son achat était fait, il pouvait suivre Raki dans son petit manège !

La route que les trois amis suivaient finissait sur un parc dans un des mauvais quartiers de Logue Town. C’était Raki qui s’était approché d’eux, il semblait toujours jouer la comédie, avant de boire de leur alcool. Au vu de sa tête, il avait dû apprécier ce qu’il venait de boire. Akira savait qu’il ne l’apprécierait pas à sa juste valeur puisqu’il n’aimait pas tout ce qui touchait à l’alcool. Une fois le breuvage finissant de couler le long du gosier du fumeur, celui-ci écoutait les dires de ce qui semblait être le capitaine de cet équipage. Ils étaient tous pirates aimant l’alcool, ce qui ne plaisait pas trop à certains marines. Le cornu aurait plus vu ces hommes comme des poivrots écumants les bars pour étancher leur soif insatiable d’alcool.

Taurus et Akira ne voulait pas trop les rejoindre, surtout après les cris qu’ils avaient poussé. On aurait dit des animaux sauvages à qui il manquait un bout de cerveau… En fait il devait leur manquer un bout de cerveau, ou alors leurs parents les avaient bercés trop près du mur, un peu comme Akira. Le chat semblait très enjouer de cette nouvelle rencontre et avait fait un signe à Akira et Taurus de le rejoindre. Un petit moment d’hésitation avant d’accepter de les rejoindre. Cette agitation et ce groupe pouvait cacher les trois compagnons des vils mercenaires qui devaient les pourchasser. Une fois rejoins le groupe un homme proposa de l’alcool à notre héros. Il refusait cette proposition avec un grand sourire en expliquant qu’il ne supportait pas cela, que ce soit le goût ou l’odeur, un peu comme la clope que fumait Raki, mais il n’empêchait personne d’en boire par contre. Après ce refus, il se présentait comme étant Suzuran Akira, cornu de 24 ans et adorateur des pommes ! Et leur compagnon Taurus, 31 ans phobique des portes !


Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Sam 12 Aoû - 0:19




Mystérieuse résurection !


Spoiler:
 

Je gardais ce masque continuel de jovialité, ne sachant faire autrement pour ne pas éveiller les soupsons de ces joyeux alcooliques qui nous acceuillaient pour festoyais pour je ne savais trop quelle raison. KAbi-yo leur capitaine étais un homme d'age mur, le torse bien bati et en terme de taille il étais plus petit qu'Akira mais plus grand de deux bonne tête par rapport a moi, il étais accompagné de ses lieutenenant depar-diheu et de Fernand-delle. Le premier étais un homme beudonnant et ivre plus que les autres, il était jovial et avait le rire facile quand au divers choses qu'on pouvait lui conter, a l'écoutais tout n'était qu'une bonne partie de rigolade. Fernand Delle quand a lui étais plus taciturne, plus tétu et surtout plus vieux, se présentant comme le navigateur il ne cessais de radoter que sans ses épisode passager de sobiété il ne pourrait tous voguer de bar en taverne et de taverne en ile sans encombre.

Ces trois la et leur équipage me plaisais, non pas par leur puissance apparante ou les histoires toutes plus édulcorée les une que les autres, mais bien car dans un sens ils me faisaient penser a Akira, toujours joyeux et apte a voir le positif de la situation cela trancher drastiquement avec ce que j'étais. Le temps que je puisse en venir a cette analyse, le soleil avait commencer a se coucher et tandis que les rayon ambré de l'astre royale plonger dans les ténèbre azuré de l'horizon Kabi-yo me proposa un concours d'alcool, avide de tester ma contenance comme il disait je lui souris pour lui dire d'un ton taquin en me relevant:


" s'aurait été avec plaisir l'ami mais nous avons a faire et la sobriété et de mise pour ça, mais quand nous aurons un peu plus de temps je serrais ravi de t'ecluser comme il se doit ! "

C'étais ainsi que nous nous étions séparé, le grand homme m'envoyant une bonne tape amicale dans le dos, je prenais la direction du quartier malfamé. Je marchais, réfléchissant et laissant mes yeux prendre une forme féline afin de voir plus facilement dans l'obscurité toute menace qui pourrais nous prendre en surprise. Je marchais ainsi dans les ruelles pour enfin m'arretais dans ce qui étais une rue vide de population, les batiment alentour étais délabré comme a l'abandon, mais ce qui me marqua fut le batiment calciné qui se trouvé en face de moi. Comment en étais-je arrivais a me diriger ici ? Mais je n'eux pas le temps de me poser des quéstion que déjà je percevais un mouvement prevenant du fond de la rue. Deux silhouettes, plus petite que moi l'une comme l'autre et a voir leurs courbe elles étaient toutes les deux de sexe féminin. Je ne pouvais discerné leur visage a cette distance a cause de la capuche qui recouvrait leur visage, a ce moment la l'une des deux silhouette sortit un couteau cranté et commença a le racler contre la parois, provoquant ainsi une mélodie a glacé le sang du plus humble des hommes. Toutes cette mise en scène me fit alors sourire doucement, rien que l'imitation de nos apparitions masqué me révéler que nos adversaire étaient envoyé par Gunther. Prenant alors la paroles je dit a Akira suffisament fort pour qu'elle m'entende:

" Je crois bien qu'on a trouvé des imitatrices ! Ho les filles laché ce couteaux vous risqueriez de..."

Une odeur atteind alors mes narines, une odeur que je n'avais pas sentis depuis longtemps, un parfum plus précisément. Son parfum, je pouvais le sentir ici sur logue town ? Pourquoi dans cette maudite ruelle devant ce putain de bar calciné ? J'en avais des sueur froide et ne pouvais bouger d'un pouce tandis que les silhouette approchais, C'est a ce moment que je vie l'une des silhouette lancer le masque que j'avais vue sur Shimostuki et retirer son capuchon. Elle étais devant moi, belle et bien vivante, fringante le visage rosé par le vent frais du soir. Ses long cheveux blond cascadant sur ses épaules je ne pouvais le croire, comment étais-ce possible ? Je remarquais le couteaux qu'elle brandissait, léchant la lame avidement, une lueur de folie meurtrière brillant dans son regard je ne comprennais pas, c'est a ce moment la qu'en un instant elle se trouva face a moi pour dire d'un ton narquois:

" Ne t'inquiète pas mon chaton, je ne vais pas me couper ! En revanche toi... On ne peux pas en dire autant !"

Je vis le coup arriver, la lame fondant vers moi aussi vivace qu'un serpent j'esquiver in extremis en reculant, tandis qu'au même moment l'autre femme révéla son visage, Je pouvais les voir devant moi, les deux fille de Gunther, Pernica et Mélia ! A ce moment la Pernica disparut de mon champ de vision pour se retrouvait de l'autre coté de la ruelle, aussi vive et agile d'une vipère l'ainée nous barré la route. Me redressant je laissais une larme coulé le long de mon visage tandis que je me préparer a esquiver les attaques de ma bien aimé je ne comprenais pas ses agissement ni sa resurection soudaine, tout ce que je savais c'est que je devais protéger mon ami, je lui dit alors d'un ton grave:

" Akira, Taurus, dés que vous le pouvez fuyez ! "




Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mar 15 Aoû - 22:43

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Akira avait jugé bien trop vite cet équipage de pochtron. Il n’était pas si méchant que ça, il était resté sur ses gardes au début car il avait un pe peur surtout avec ce qu’il était en train de se passer sur cette île. Mais au fur et à mesure de rester avec eux et d’entendre leurs histoires, ils n’étaient pas si méchants que ça. Un simple équipage fait d’hommes aimant un peu trop l’alcool. Ils étaient donc devenus pirate par la force des choses. À force de rester avec eux le bon, la brute et le truand devaient se sentir un peu comme chez eux.

Mais à force de se sentir comme ça, l’attention baissait et les ennemis du petit groupe auraient pu les attaquer, mais il n’en était rien. C’était donc un peu de chance et un petit moment de répit pour nos trois hommes. Mais sachant qu’il y allait avoir un combat dans pas longtemps, Akira avait réussi à chopper une dizaine de cheveux dans la rue. Il avait appris que son pouvoir été lié à l’ADN des gens et qu’il pouvait rediriger n’importe quel attaque. Pour le moment il avait réussi à créer que trois poupées, comment le cornu savait que c’était sa limite ? Et bien parce qu'aux quatrièmes cheveux, celui-ci s’était mis à brûler sans disparaître et donc Akira en avait conclu qu’il n’avait pas réussi à créer une quatrième poupée. Il était donc limité à trois attaques avant de devoir recréer une poupée.

Enfin bref, l’heure était venue, les trois hommes devaient partir et ça s’était fait quand Raki avait refusé un concours d’alcool avec le capitaine de l’équipage. C’était une bonne chose que le fumeur ait refusé car le combat qui allait se passer ne pouvait se faire que si tout le monde était sobre. Mais une chose était sûre c’était que l’odeur de l’alcool était plus atroce pour Akira que la clope. Peut-être parce qu’il avait l’habitude de sentir la fumé de Raki, alors que l’alcool c’était une toute autre histoire. Mais l’histoire du jour n’allait pas porter sur l’alcool mais plutôt sur l’un des plus grands combats auquel devrait faire face nos héros.

S’arrêtant dans une ruelle, les trois hommes se sentaient épiés sans savoir d’où cela venait. Le chef de la bande s’était arrêté dans une ruelle vide de population, des bâtiments délabrés tout autour, un bâtiment calciné en face. Mais une chose avait attiré le regard félin du fumeur, deux silhouettes féminines s’approchaient d’eux. L’une d’elle avait sorti un couteau et le grattait contre la paroi de la ruelle. C’était à ce moment-là que Raki avait dit que c’était des imitatrices, mais il fallait donc aussi comprendre que les deux hommes avaient été suivis tout le long de leurs aventures et qu’ils auraient pu mourir n’importe quand. Une lame fendit l’air tandis que Raki, Akira, Taurus l’avait esquivé de justesse. Les trois les uns derrière les autres, si le premier se l’était pris, le couteau n’aurait jamais pu continuer sa lancer. Alors que les deux filles enlevaient leurs masques, Akira comprenait en voyant le visage de Raki, mais aussi en se rappelant de certaines discussions qu’il s’agissait des filles de Gunther. Pourquoi venaient-elles maintenant ? Pourquoi les attaquaient-elles ? Pourquoi c’étaient ces femmes qui s’en prenaient à nos héros ? Tant de questions dont seul Gunther avait les réponses. Sans comprendre comment, l’une d’elle se retrouvait de l’autre côté de la ruelle, elle était encore plus rapide et plus agile que Raki lorsqu’il utilisait son pouvoir. Elle allait être coriace cette femme. Le fumeur voulait que les deux hommes fuient lorsqu’ils le pourraient, mais ce n’était pas dans les intentions du cornu. Il n’allait pas laisser son meilleur ami la comme ça s’en rien faire. Il allait se battre jusqu’à ce que mort s’en suit !

« JAMAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »


Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mar 15 Aoû - 23:50




Souffrance !

Je pouvais entendre le rire méprisable de Pernica tandis que mon ami me répondais du tac au tac un " jamais " tonitruant. Je le savais courageux mais pas au point de ne pas voir le danger réel de la situation. Pernica avait étée élevé depuis sa plus tendre enfance a l'assassinat, et même en possession de ma malédiction et de ma musique je ne pouvais lui arriver a la cheville. Quand a Mélia je ne savais quoi en pensais tandis qu'elle s'élançait en ma direction pour tenter une coup de pied simple en direction de mon visage que je parais de l'avant bras. Je résistais a l'impact du coup mais je pouvais tout de même sentir la force de l'attaque vibrer jusqu'a mon épaule. Elle enchaina alors sur un coup qui me percuta au niveau de l'abdomen, pour m'envoyer percuter le mur qui se trouver derrière moi. Acculé je la vis fondre un poignard a la mains, l'attaque m'aurait trés certainement transpercé la gorge si je ne m'étais décalé.

Je pris alors du recule pour laissé de la distance entre elle et moi, Le regard amplis d'intérrogation quand ses agissements je ne comprennais strictement pas ses intentions. Pourquoi voulait-elle ma mort ? Comment pouvait-elle me faire ça ? Moi qui avait tant souffert de sa mort présumé je ne pouvais même pas me réjouir de sa resurection. J'étais obligé de la combattre pour ma propre survie et déjà je ne me sentais pas capable de ne serrais-ce que la frapper. J'étais partagé entre la protectio de mon ami et l'enfer mentale que je vivais a devoir combattre celle que je n'avais jamais put réelement oublier. Elle pris alors la parole:


" Comment je ne suis pas mort ? Pourquoi je cherche a te tuer maintenant ? La réponse est simple, j'ai toujours voulu te tuer ! Un baiser volé pour pousser mon père a te mutiler et te pourchasser, simuler ma mort pour te pousser au suicide ! Mais il semblerait que tu ais la peau dur mon chaton et que je sois obligée de salir de si jolie mains ! Ne pouvais-tu pas simplement mourir quand tout était plus simple ? "

Je ne vis pas son coup de talon atteindre mon poitrail. Je ne ressentais pas cette douleur physique qui m'envoya valdinguer sur le pavé, ces mots acerbe me torturé plus que le plus violent des coups de fouet. J'avais le visage pale tandis que de simple larmes coulé sans bruit le long de mes joue tel des danseuses de balais oeuvrant sur un opéra des plus tragique. Je ne comprennais rien a la situation, rien a ce revirement totale de personnalité. L'un des seul repère que j'avais jamais eux volé littéralement en éclat, pourquoi avait-il fallut que ce soit elle ?

Je me relevais alors, la douleur se muant en chagrin tenace, je regardais du coté de mon ami le temps d'un instant. Pernica n'avait toujours pas bouger, souriant sadiquement dans ma direction elle pris a son tour la parole d'un ton presque sympathique:


" Ne soit pas si dur soeurette, n'oublie pas que père le veux vivant. Maintenant les armoires a glace. Le fait est que je n'ai pas besoin de vous ramener vivant, pour une fois dans ma vie je serrais amicale....."

Prenant son élan elle s'élança alors a pleine vitesse sur les deux homme, sortant deux lames crantées une dans chaque mains, elle pris son envole et entama un mouvement circulaire qui avec la force centrifuge ne faisait qu'ajouter a la puissance dévastatrice que l'attaque avait acquise grâce a la vitesse de la jeune assassin. Ce n'est qu'en arrivant droit sur le Cornu qu'elle dit alors un sourire sadique sur les lèvre:

" Je vous tuerais rapidement !"



Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Jeu 17 Aoû - 23:10

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Le jamais prononcé par Akira était sans doute l’œuvre d’un fou, il était peut-être fou, mais il se devait d’aider Raki même si la faucheuse sonnait à la porte. Il irait la virer à grand coup de boule. Il avait bien des choses à faire et ces deux femmes n’allaient pas entraver l’aventure de Raki, Akira et Taurus. Quelle que soit la force de son adversaire, si Akira devait mourir pour Raki, il le ferait avec plaisir et des millions de fois même, et ces deux jeunes femmes n’échappaient pas à cette règle. Mais bon, de ce qu’avait Raki à propos des hommes de Gunther était qu’il y avait des personnes supers puissantes et c’était sans doute le cas pour ces deux fillettes.

Le combat n’avait aucunement commencé pour Akira, mais pour Raki c’était déjà fait depuis le début. Il connaissait ces deux femmes, l’une d’elle se trouvait même être son ancienne concubine. Comment pourrait-il échapper à cet enfer mental. Akira se demandait bien comment le fumeur allait s’en sortir ! La jeune femme portant le nom de Mélia commençait à parler au chat, elle lui montait encore plus la tête. Akira aurait bien voulu répondre, mais il ne semblait incapable de pouvoir faire quelque chose pour son ami, en tout cas pas pour le moment, ce n’était pas le bon moment pour cela. Il fallait que le ténébreux se relevait une fois tout seul avant que son ami ne l’épaule.

Le chasseur écoutait attentivement son discours. Ce qu’elle racontait était horrible, pauvre Raki ! Akira serrait ses poings, il ne pouvait strictement rien faire, c’était une sorte de conflit familial… Mais attendez, si c’était un conflit familial, il prenait Raki en quelque sorte pour son frère, il avait donc le droit de se mêler aussi de cette histoire. Se tournant donc vers la dénommée Mélia.

« Il ne pouvait pas mourir ! Il a bien d’autre chose à faire et vous venez nous mettre des bâtons dans les roues là ! Nous avons encore pleins de choses à faire, alors vous êtes prié de vous casser d’ici et en vitesse ! »

Ce n’était peut-être pas ce qu’il fallait dire, mais Akira l’avait dit. Il espérait du fond du cœur que cela toucherait Raki et que ça lui permettrait de se relever mentalement puisque physiquement il venait de le faire. Alors qu’il regardait en direction d’Akira celui-ci s’était retourné pour fixer la dénommée Pernica qui semblait être plus forte que sa sœur. Elle avait même prononcée quelques paroles qui faisaient un peu froid dans le dos puisque leur père voulait Raki vivant. Mais pourquoi donc ? Le cornu ne laisserait pas faire cela quoi qu’il en coûtait ! Il se devait d’aider Raki du mieux qu’il le pouvait et c’était en se battant de toutes ses forces que cela fonctionnerait le mieux.

Pernica s’élançait vers Akira tout en faisant son attaque. Elle avait sorti deux couteaux crantés tout en s’envolant dans les airs et en tournoyant. Le chasseur savait qu’elle venait vers lui, il voulait juger de sa force, il allait perdre une poupée délibérément. Elle arrivait plus vite que prévu, il s’était mis en position de défense pour amortir un peu le choc. Une fois l’attaque finie quand elle touchait Akira, celui-ci avait volé plusieurs mètres en arrière pour aller fracasser un mur, sa veste s’en trouvait déchirée, son t-shirt aussi, mais son corps aucune égratignure. De plus avec la poussière qui venait de se lever, les deux sœurs n’auraient pas eu le temps de voir la poupée d’Akira disparaître. Il se relevait alors que la poussière retombait, le sourire aux lèvres, elle était forte, très forte !

« Mourir ? Rapidement en plus ? JAMAIIIIIIIIIIS !!!!!!!!!!! J’ai encore pleins de choses à vivre, tant de chose à faire… Tel que vous détruire vous deux et votre famille pour apaiser Raki ! »

Il marchait d’un pas lent en tapant sur le sol. Si Raki pouvait se relever et entamer une sérénade pour booster les capacités du cornu, ce serait parfait. Mais pour le moment, il n’était pas en étant, il se rapprochait de Mélia doucement. Alors qu’il se trouvait à une vingtaine de mètres, il s’élançait pour essayer d’arriver le plus vite possible vers elle et pour lui asséner un violent crochet du droit ! Ne sachant pas si ce coup pouvait fonctionner il regardait Raki, les yeux pleins de flammes et replis de conviction, les poings serres, son aura pourrait s’enflammer tel l’aura d’un héros de shonen !

« Tu ne peux pas la frapper ? Je le ferais à ta place ! Tu ne peux pas te défendre ? Alors je te défendrais ! Tu ne peux pas les regarder ? Je le ferais pour toi ! Tu ne peux en tuer une seule ? Alors moi Akira tuerait les deux pour toi ! Il faut te délivrer de tes chaînes ! Je serais cette clé qui ouvrirait n’importe quel cadenas ! Mais je t’en prie, RELEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEVE TOI ! »

Ce cri ravageur devrait résonner à l’intérieur de Raki. Akira le voulait, il avait besoin de lui en soutient, ne serait qu’un petit soutient ça pouvait faire n’importe quelle différence ! Mais Raki devait se relever, il devait se battre, pendant qu’il se battrait mentalement, Akira le protégerait jusqu’à ce que le nouveau Raki trouve la voie et prenne son envol !
Code de Frosty Blue de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Jeu 17 Aoû - 23:53




La souffrance du chat ! Le Demon Tempo en action !


Spoiler:
 

Mes yeux s'écarquillèrent quand je vis mon ami s'écraser contre un mur en soulevant un nuage de poussière. Le chagrin qu'avait généré les mots de ma belle se transforma en désespoir. Akira ne lacherais pas l'affaire, il était comme ça et a son age on ne le changerais plus. Mais j'aurais tellement preféré qu'il ne risque sa vie ici et maintenant, je le vis sortir de la poussière, Pernica esquissant un sourire de satisfaction sadique. J'écoutais ce qu'il disait, serrant les dents et les poings je pris enfin la parole tandis que l'assassin s'interposer devant le cornu:

" Akira.... ferme ta gueule ! Je sais ce que j'ai a faire, toi ferme la et reste en vie !"

Pernica ne s'en pris pas a moi mais commença a enchainer une série de mouvement rapide de ses lames crantées, non pas afin de blesser le cornu mais on aurais dit de la ou je me trouvé qu'elle cherchait plus a l'éloigner de la pièce tragique qui se jouait entre Mélia et moi.

De mon coté j'avais le regard vide comme perdu dans les méandres de ma peine. Je ne savais pas pourquoi mais Mélia n'attaquais pas, me laissait-elle mijoté ce qu'elle m'avais dit ? Ou se déléctait-elle des ravage que ces simples mots avait fait ? Je ne savais pas en revanche les mots du cornu avait éveillé quelque choses en moi, comme une volonté plus que de survivre de tout simplement vivre. Inconsciement je pris ma forme hybride et empoignant ma guitare je commençais a enfin regarder la fille cadette de Gunther dans les yeux pour dire d'un ton sans émotion:


" Tu cherche donc a me tuer depuis tout ce temps ? Pourquoi ? Si je comprend bien tout ce que je croyais réel ne l'était pas ? Je n'ai jamais frappé une femme, en souvenir de toi...."

Je commençais a gratter sur ma maitresse d'ébène tandis que je m'approchais de la belle laissant une aura meurtrière grandir de plus en plus en mon fort intérieur, a tel point que mon regard ne ressemblait plus qu'a deux brasier haineux et suintant d'une rage folle. Je bondit alors me retrouvant devant Mélia qui surprise esquiva mon coup de pied in extrémis pour prendre du recul, je pris alors le temps de finir ma phrase tandis que je finissais l'introduction de ma mélodie:

"...mais dis moi ma belle, pourquoi est ce que je m'abstiendrais de vous faire du mal a toi et ta soeur ? Demon Tempo !"

La musique explosa dans mon esprit comme dans la ruelle, une mélodie endiablé qui avait pour unique but de faire éxplosé cette rage que j'avais en moi, Rage a laquel s'associa tout l'amour que j'avais put éprouver pour la belle. On dit souvent que la haine et l'amour sont de cruel voisin, cette vérité connu de tous prenais tout son sens tandis que l'amour que je ressentais ne faisait qu'alimenter la rage que j'éprouvais et inversement, le tout formant un cycle sans fin. A ce moment la je put voir les pupilles de la belle s'aggrandir un peu plus puis Pernica crier a sa soeur tandis qu'elle envoyer un coup extrémement Rapide en direction de la glotte de mon ami:

" Mélia bordel fait le taire, c'est trop ressemblant a ce que père fait pour qu'on le laisse s'amuser tranquillement !"

Sur le coup j'étais trop obnubilé par la rage pour ne cerrais-ce qu'entendre les parole de l'assassin, Je fonçais alors a la rencontre de Mélia qui ne bougé pas interloquer par la musique, elle pris mon coup de pied en le parant de peu avec l'avant bras, elle pris son envole avec la force de mon coup pour atterir plus loin dans la ruelle en déployant un nuage de poussière, Elle n'étais pas le moins du monde a terre mais belle et bien sur ses deux jambes un sourire machiavélique sur le visage.




Code by Wiise sur Never-Utopia




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Ven 18 Aoû - 0:48

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Le coup vu parer par l’autre sadique au couteau. Akira se demandait s’il ne manquait pas de force face à cette femme. Elle semblait super forte, mais aussi vraiment très rapide, bien plus rapide que Raki en étant dans sa forme hybride. Ce n’était pas un pouvoir, c’était bel et bien une aptitude ou c’était simplement dû à un entraînement intense. Si Akira pouvait savoir ce qu’elle avait fait pour être aussi forte, aussi agile et aussi rapide ça aurait pu l’aider. Mais ce n’était pas une alliée, mais une ennemie et un ennemi ne révélait jamais ses secrets. Un jour le cornu serait plus rapide et plus agile mais ce temps-là n’étais pas encore arrivé.

Raki avait répondu aux paroles du chasseur. Cela avait eu un peu l’air de le réveiller, mais ce n’était sans doute pas assez. Il avait dit à Akira de se la fermer, mais s’il connaissait assez bien son ami, il savait d’ores et déjà qu’il n’allait pas se la fermer. Ce n’était pas son genre surtout si c’était pour aider son meilleur ami à sortir d’une impasse. Une impasse créée par une famille qui était en train de le déchirer alors qu’Akira s’efforçait de le faire vivre du mieux qu’il pouvait tout en lui faisant oublier son ancienne vie. Mais de la faute de ces deux femmes ce n’était plus le cas, il pouvait s’en rappeler, mais cela ferait sa force et ce serait grâce à cela qu’il arriverait à se battre.

« Je resterais en vie ! J’ai des promesses à tenir ! »

Alors qu’il venait de finir sa phrase, l’autre assassin agitait son couteau sous le nez d’Akira et ainsi le faire sans doute reculer. Ce qu’il avait par ailleurs puisqu’il ne voulait pas se prendre de coup de couteaux. Mais c’était bizarre, elle ne cherchait même pas à le blesser, il reculait sans trop comprendre jusqu’à ce qu’il soit un peu plus loin de la scène de ménage mais aussi, ainsi, il ne pouvait pas intervenir dans l’autre combat puisque le sien avait l’air de se faire contre Pernica.

« Pourquoi m’éloigner ainsi des deux autres ? »

Il se doutait que la réponse allait être un truc du genre pour mettre Raki dans un désarroi mental infernal ou un truc du genre et que seule Mélia pouvait faire cela. Mais alors qu’il regardait Pernica droit dans les yeux, il s’était mis à sourire puisqu’il entendait la musique de Raki se lancer. Alors qu’ils regardaient tous deux vers Raki, Akira sentit la lame passer non loin de sa glotte, heureusement que son adversaire était à bout de bras sinon il n’aurait sans doute pas pu esquiver ce coup et il aurait dû utiliser une autre poupée. Alors qu’elle était en train de crier quelque chose à Mélia, Akira envoyait un chassé dans le ventre de la jeune femme qui devrait se le prendre normalement puisqu’elle devait être concentrée à parler avec sa sœur. Mais si son coup n’avait pas fonctionné, il aurait tapé dans le vide et aurait un peu mal dans le genou. Il fallait attendre la réaction de l’assassin. Quant à Taurus, il ne savait pas quoi faire, il avait déjà compris que les deux adversaires étaient bien trop fortes, mais il ne pouvait pas laisser ses deux amis comme ça sans rien faire, il était tiraillé de doute, allait-il rentrer dans ce combat ou rester dans l’ombre pour surgir au bon moment et user de son pouvoir pour sauver les deux hommes ? Seul l’avenir nous le dira !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Dim 20 Aoû - 21:48




Envoutement !



Du coté de Pernica et Akira, l'assassin étais trop occupée a intimer sa soeur de faire taire la musique du musicien enténébré de fureur a l'encontre de celle qu'il avait aimé durant des année. Elle ne reussit qu'a parer le coup de l'avant bras que grâce a ses réflexe et sa vitesse surhumaine. Il n'empécha que le coup était suffisament violent pour faire voler sa cape noir et dévoilé un corps svelte portant une sorte de tailleur assez court, ses yeux violet brillant d'une lieur amusé quand au coup que le cornu lui avait porté elle n'avait néanmoins pas bouger d'un centimètre. Elle pris alors la parole, retirant le baton de sucette qu'elle avait dans la bouche:

" Un bien jolie coup mon mignon, ça manque un peu de conviction et de puissance mais c'est jolie quand même..."

elle lança alors le baton au pied du Cornu, suffisament fort pour qu'il se plante dans le sol a quelque centimètre du pied de l'homme. Lui souriant elle lui envoya un coup aussi rapide que puissant, l'attaque était d'un tout autre niveau que les précédente, capable de transpercer un mur renforcé elle était plus rapide qu'une balle, qu'allais faire le cornu face a ça ? Elle pris alors le temps de répondre a l'ami chasseur:

" Je t'éloigne car pour l'instant, tu ne peux rien pour lui...."


Pernica avait alors lancée, a la suite de son attaque, un simple cailloux en direction de Raki. Un geste aussi rapide que fugace que même les yeux perçant du félins n'aurais put déceler.
---------------

Je ne faisait plus attention a ce qu'il se passait du coté d'Akira, j'avais cette rage qui monté de plus en plus. J'allais une nouvelle fois fondre sur la belle avec toute la violence de mes sentiment. Elle avait parée ma dernière attaque avec tant de facilité qu'au début ça aurait put me faire peur si je n'avais pas vu ma colère prendre le dessus. Je n'eux pas le temps de voir mon coup de pate ne serrais-ce qu'effleurer son visage angélique, elle me frappa du tranchant de la main dans l'articulation du genou pour enfin me repousser d'un coup de pied retourné qui m'envoya valser quelqe mêtre en arrière.

La douleur des coup alimenta un peu plus cette rage vicérale qui me transporté de plus en plus via la musique. Continuant mon morceaux malgrés tout j'effectuer une retourné accrobatique dans les air et prenant appuie sur le mur que j'aurais dut fracasser je me propulsé contre lui en créant une magnifique rosace de fissure témoin de la puissance que j'avais insufflé dans ce bond en direction de cette belle et tendre Mélia que j'avais tant aimé. Je la vie sourire un peu plus, mais cette fois un sourire plus doux, son visage n'affichant plus la sadique jeune femme que j'avais eux devant moi elle pris alors la parole d'une voix calme et apaisante:

" Calme toi mon amour... "

Je ne su pourquoi ni comment, cette rage que je ressentais disparu de mon être comme par magie, ma musique s'arreta laissant place a un silence dans lequel j'étais immobile devant elle, seul avec ma douleur et cette souffrance lancinante qui broyé mon coeur lorsqu'elle s'approcha alors de moi pour me dire d'une voix toujours aussi calme et enveloppante:

" Il n'est pas bon de s'énervé mon chaton, surtout pas lorsqu'on est sur le point de mourir."

Je vis le coup de couteau arrivé, plus que tout je ne comprenait pas pourquoi je ne bougeais pas, Je pouvais voir le couteau prendre la direction de mon coeur, quand je ressentis une vive douleur a l'arrière de mon crane en même temps qu'un simple cailloux tomber a mes pieds. Je reussis alors a bouger, sortant de cet état second dans lequel je m'étais retrouvé, j'esquivais le coup en recevant une estafilade sanguinolante le long des cotes. Je regardais alors ma belle une seconde fois, je ne savais par quel moyen elle avait reussi ça mais je ne pouvais nié avoir étais pris au piège. Prenant un peu plus de distance avec elle je lui souriais en comprenant un peu mieux elle avait parler a une fréquence précise, je ne savais laquelle mais ça avait a voir avec le son, les vibrations et le timbre de sa voix. J'allais devoir me méfier un peu plus de ce qu'elle pourrait dire ou faire, Et par dessus tout évité de croire la moindre de ses paroles bienveillante. A cet instant précis je ne chercher pas a savoir qui avait lancé ce cailloux.



Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mer 23 Aoû - 12:04

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Le coup qu’avait porté le cornu avait attend sa cible pour une fois mais elle avait réussi à parer les coups de notre homme. C’était sans doute dû à sa force et sa vitesse surhumaine qu’elle avait pu réaliser ceci. Si elle n’avait pas eu cette force et cette vitesse, elle n’aurait sans doute pas réussi à parer le coup, et elle aurait sans doute eu le bras cassé. Il faut dire que le coup avait été assez puissant pour soulever la capuche de Pernica. Akira pouvait enfin voir à quoi elle ressemblait, il pouvait enfin mettre un visage sur ce nom.

Akira pouvait voir le corps svelte de son adversaire et ainsi se demander comment un si petit corps pouvait abriter une si grande puissance. Pourtant un tailleur, ce qui n’était pas un habit pour se battre mais plutôt pour séduire, mais elle ne devait pas beaucoup séduire de toute manière. Des yeux violets, Akira n’avait jamais vu quelque chose comme cela, il plongeait son regard dans le sien jusqu’à entendre ses paroles puis un bruit bizarre. Il regardait à ses pieds, la jeune femme avait lancé son bâton sur le sol, il s’était même planter. Le cornu souriait en voyant cela. Elle avait rétorqué que le chasseur ne pouvait rien pour Raki, mais c’était faux ! Alors qu’elle venait de répondre, elle l’attaquait à courte distance. Akira n’avait même pas eu le temps de se défendre ni même de voir l’attaque arrivé. IL se l’était simplement prise et volait à travers plusieurs bâtiments. Akira s’envolait vers d’autres ciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiieux !

Il prenait conscience de la force de son adversaire et cela le faisait sourire. Il allait pouvoir se donner à fond, il allait devoir se battre du mieux qu’il pouvait. Pour cette attaque, il n’avait pas utilisé on pouvoir, ce n’était pas la peine, mais il sentait qu’en lui il avait vraiment mal. Il s’était relevé entourer de débris avec du sang coulant sur son front, toussant par la même occasion du sang, c’était à ce moment-là qu’il avait remarqué qu’il avait été touché à l‘intérieur de son corps, même s’il devait avoir un bel hématome sur le torse. Il pouvait voir à travers la poussière qui retombait une personne ne bougeant pas et deux autres l’une en face de l’autre. Il pouvait même voir qui était qui grâce à leur silhouette, ça pourrai l’aider à attaquer furtivement. Il se craquait un peu les articulations puisqu’il avait un peu mal, se prendre des murs n’était pas une bonne. Alors qu’il y avait au sol plusieurs débris de différente taille, il avait pris un morceau moyen pour l’envoyer directement sur Mélia puisqu’il se trouvait dans son dos. S’il pouvait la distraire ne serait-ce qu’un peu pour aider Raki à lancer une attaque, il l’aiderait du mieux qu’il le pourrait. IL revenait ensuite vers Pernica avec un morceau beaucoup plus gros pour montrer qu’il avait de la puissance, il l’envoyait droit devant lui en direction de Pernica. Alors qu’il se trouvait derrière, si la jeune femme explosait le gros caillou, il attaquerait avec un uppercut direction le menton de la demoiselle et si elle ne faisait rien il donnerait un coup dans le débris pour que celui-ci se rapprochât encore plus vite de la demoiselle aux yeux violet sans pour autant détruire son projectile.

« Je ferais toujours en sorte de lui apporter mon aide jusqu’à ce qu’il n’en ait plus besoin et cela, même s’il est à plusieurs milliers de kilomètres de moi ! Je le traquerais ! Je le sauverais ! Et je l’aiderais ! Je ne le laisserais jamais tomber ! »

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mer 23 Aoû - 22:52




La raison de tout !



Spoiler:
 


Pernica pouvais voir la bête cornu mais surtout tétu qui se trouvait devant elle voler a la suite de son coup, fracassant au passage plusieurs batiment. Prenant alors le temps de se tourner vers sa soeur et l'objet de leur mission, elle se léchat alors le poings récupérant quelques gouttes du sang de son adversaire qui se relevé. Le gout était sucré sur son palais accompagnant la dureté de fer du breuvage sanglant, elle sourit alors un sourire a faire palir un meurtrier sans vergogne.

Elle vit le bloc de pierre volé vers sa soeur mais n'y préta pas attention sachant trés bien qu'elle serrait totalement en capacité de se défaire de ce simple contre-temps. Elle préféra se focaliser sur le bloc imposant qui foncer sur elle. Se prenant a bailler elle commença alors a se dire qu'il était temps d'arreté de s'amuser avec ce simple jouet trop tétu pour entendre raison. Fixant le bloc elle laissa son instinct d'assassin prendre le pas sur son intellect, son ouïe l'avertissant du bruit de pas que pouvait faire le Cornu et au rythme auquel il allait. Elle fit alors craquer les jointures de ses doigts et envoya dans la foulé un coup de poings a pleine puissance dans la roche. Pulvérisant la piéraille elle ne s'arreta pas la, continuant sur l'élan de son coup elle y apporta encore plus de puissance dévastatrice en bondissant a la rencontre du poing du jeune homme pour y confronté son propre coup. A cette puissance elle était capable de pulvériser purement et simplement le bras du cornu tant la violence du coup était tel. Puis prenant un ton emplis de folie sanguinaire elle dit en même temps qu'elle envoyé son coup:


" Donne moi un peu plus de ton sang si sucré ! Si j'ai tord prouve le en survivant contre moi a pleine puissance. A moins que tu ne sois trop préocuppé par ce que ma tendre soeur pourrait faire a ton ami ? "


-------------------

Je pus voir le bloc de pierre fondre sur Mélia qui l'ésquiva en effectuant un simple vrille en arrière, pile ce qu'il me fallait pour reprendre le dessus sur mon mental en miette. Je ne devais pas réfléchir, arreter de me torturer, juste laisser mon instinct agir. Mais que me disait-il si ce n'était que je ne voulais qu'une choses, connaitre la vérité ! Le fait qu'elle avait cherché a me tuer si souvent n'était pas une raison mais un mode opératoire. Il y avait forcément une raison autre que la pur et simple folie furieuse. Je lui posé alors la question:

" Pourquoi me vouloir mort Mélia ? Bordel Pourquoi ?! "

Je ne m'en étais pas rendu compte mais mes jambes avaient bouger en même temps, me propulsant a la rencontre de la blonde je sautais en sa direction a pleine vitesse je lui envoyé un nouveau coup de pates mais cette fois toutes griffes sortis en direction du visage. Elle esquiva le coup en se décalant mais pas suffisament vite, écopant au passage d'une belle estafilade au niveau de l'épaules. Mais elle enchaina alors sur une série de mouvement au couteau suffisament vif et rapide pour que je soit obliger de reculer, recevant au passage une entaille a l'avant bras qui laissa un peu de sang couler le long de ma mains pour. Elle me sourit alors de façon charmeuse, et esquissant un moue langoureuse, elle lécha la lame sanglante pour enfin me répondre:

" Pourquoi ? Comment un gosse crasseux, orphelin et batard par dessus le marché a fait pour attirer aussi facilement l'attention de mon père ? Dit moi Raki sais-tu réelement qui tu es dans le fond ? Tu n'es rien d'autre qu'un paumé éperdu d'amour pour une femme qui n'as jamais éxisté ! Tu n'es rien d'autre qu'un parasite....."

Mon corps avait bouger tout seul pendant qu'elle effectuait sa tirade hystérique, ne pretant pas attention a la droite qui lui heurta le visage de plein fouet pour l'envoyer percuter le mur déjà affaiblis qu'elle traversa pour se retrouver dans la salle du bar calciné. Je m'approchais de l'ouverture, une aura ténébreuse grandissant de plus en plus dans mon regard et dans mon attitude, corrompant la moindre de mes pensées en envie irrésistible de meurte. Comment pouvait-on croire que j'avais recherché l'attention de ces tarés ? Comment cette garce pouvait-elle penser une seconde que j'avais désiré le passé que j'avais eux ?!

M'approchant de l'ouverture, elle ne perdis pas son temps, m'envoyant un couteau qui vint se planter dans mon épaules, je reculais de quelque pas pour enfin retirer le couteau et le laissé tomber au sol pour enfin lui dire d'un ton polaire et étrangement calme:


" Mélia.....sache que je vais te tuer !"

Une larme imperceptible coula le long de ma joue tandis que je prononçais ces simple mots.



Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Ven 25 Aoû - 18:26

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Toujours dans son combat contre Pernica, Akira pensait que sa diversion allait fonctionner pour lui. Mais ce n’était pas le cas, au moins il avait en tête qu’une des deux diversions avaient fonctionné et c’était celle pour Raki. Si Akira pouvait l’aider même s’il se battait il le ferait. Il devait aussi faire attention à son adversaire, elle était bien plus forte que lui mais aussi bien plus rapide et agile. S’il continuait comme ça, il allait se mordre les doigts et son fruit du démon, n’allait pas lui servir grandement. Il devait réfléchir, mais comme vous le savez Akira ne savait pas trop faire cela, il préférait utiliser sa tête pour cogner plutôt que de réfléchir.

En parlant de cogner. Le coup des deux souleva de la poussière, il était puissant des deux côtés même si du côté de la jeune femme, celui-ci était bien plus fort. Akira utilisa une poupée à l’intérieur de lui pour dévier le coup. Celle-ci sortit de son corps et tomba en brûlant. Il ne lui en restait plus qu’une seule et après soit il devait en refaire soit il perdait complètement le combat. Alors que les deux retombaient sur le sol, une fois pied à terre, il lui fallait une fraction de seconde pour se retrouver à quelques millimètres de son ennemie. Il chargeait les cornes en avant pour l’embrocher ou juste l’érafler. Une fois son attaque finie et sans savoir si celle-ci avait touché son but il reculait, il ne devait pas rester trop proche et il le savait.

Il se trouvait à quelques mètres et fouillait dans ses poches. Il ne trouvait plus que deux cheveux, il avait perdu tout le reste. Il commençait à se décomposer et il n’allait pas changer de visage. Tenant fermement dans chacune de ses mains un cheveu il se concentrait au maximum pour créer en lui deux nouvelles poupées. Cela lui demandait beaucoup d’effort et de concentration, il ne fallait pas que Pernica décidait d’attaquer, ce serait le mauvais moment, sachant qu’il ne pourrait pas se défendre. Il ne se sentait pas dans son assiette, trop d’effort, le combat était rude, sa petite blessure au torse, mais aussi le fait de puiser dans ses ressources pour créer des poupées, il comprenait un peu la difficulté d’avoir un fruit du démon, il fallait donc qu’après ce combat, Akira s’entraînerait pour mieux comprendre les subtilités de son pouvoir, mais aussi pour mieux le gérer. Alors qu’il ne savait pas si son adversaire s’était élancée au combat, il allait lui répondre.

« Tu veux de mon sang ? Viens le chercher toi-même ! Oui je suis préoccupé mais je sais qu’il peut gagner s’il se donne les moyens, je crois en lui ! »


Il lançait un défi à la jeune femme, mais ce n’était pas une bonne chose. Il n’avait pas compris que c’était peine perdue, mais il voulait jouer avec le feu. Peut-être comprendre où se trouvait ses limites pour pouvoir les surmonter dans le futur et cette assassin était le meilleur exemple pour cela. Il s’était mis en position de défense si la demoiselle n’avait toujours pas lancé d’attaque.

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Dim 27 Aoû - 22:21




L'entrée en scène du musical Kempo !



La belle assassin souriait, son adversaire du jour n'étais pas trés puissant comparer a elle, mais tout n'étais qu'une question de temps et d'entrainement. Il avait au moins un fruit lui permettant de dévié ses attaques, mais pour combien de temps ? La jeune femme esquissa un simple mouvement du bassin pour évité l'attaque de corne du jeune homme, et le laissant s'éloigner elle pris le temps quelque seconde de le regarder fouillé ses poches a la recherche d'elle ne savait trop quoi.

Dans le même temps la jeune femme sortis de longue aiguilles de l'intérieur de sa veste, souriant d'avantage elle les lança a pleine puissance en direction du jeune homme. Une dirigée vers sa gorge, l'autre vers son coeur, la troisième en direction de sa tête et enfin deux diriger vers les genoux du cornu. Ainsi elle n'avais pas dépensée une goutte de sueur et elle en venais même a bailler tandis que les aiguilles fondait sur leur cible malheureuse a une vitesse folle. Elle pris la parole d'un ton désinvolte cette fois:


" Pourquoi venir le chercher quand je peux simplement attendre que tu t'en vide ? Tu espère qu'il s'en donnera les moyens ? Si Mélia ne suffit pas...."

Elle bondit alors a son tour vers le cornu, lui envoyant un coup de couteau en direction du visage qui lui laisserais une jolie balafre sur la joue droite s'il ne l'ésquivé pas, elle pris alors le temps de finir sa phrase:

" Je m'en chargerais moi même ! "


La belle jeune femme avait dit ça d'un ton calme et froid. Elle avait également homis de préciser que comme tout bon assassin elle avait enduite sa lame et ses aiguilles d'un poison paralysant.

-----------------

Mélia me sauta dessus tel un animal enrager. Tout comme moi elle laissait enfin libre court a sa rage, mais d'une façon un peu plus élégante que la mienne. La ou je ne cherchait qu'a la tuer, elle n'avait de cesse de vouloir manipuler mon ésprit avec ses envoutements. Jusqu'au moment ou dans un moment d'inattention elle reussi a se placé juste devant moi pour me dire ces simples mots sur le même ton employé que la fois précédente:

" Mon amour, rève tout simplement !"

Je ne sais pas ce qui se passa, je me retrouvais dans cette univers ténébreux qui avais parsémé ma vie. LA mort de mes parents, la vie dans les rue d'Ironfall, la mort de Magnus et surtout cette errance qui m'avait tant couté. Et tout ça pourquoi ? Pour rien, tout ça pour reprendre ce cycle de douleur une nouvelle fois ? Je n'en savais rien, Je savais Akira non loin de moi mais je ne pouvais m'empécher de penser a tout ces moment qui m'avait tellement pris.

Je me réveillais a cette instant, pris d'une vive douleur au diaphragme je tomber a genoux tandis que je revenais dans la brutale réalité du coup de pied retourné extrémement violent que la donzelle m'avait envoyé. Je crachais une belle dose de sang au sol tandis que je comprenais que ce rève avait était induit par Mélia. La garce était définitivement pire que tout ce que j'avais pu imaginé, elle agissait sans aucune scrupule, sans la moindre once de remors. Mais n'étais-je pas pareil ? Je ne pouvais que comprendre ses façon de faire, j'avais fait de même pour pouvoir la retrouver et la libérer de l'emprise de son père a l'époque. Tout ça pour me rendre compte que ce n'était qu'une pur comédie finement orchestré par un maitre marionnétiste dont je n'avais jamais vue le visage.

Je me redressais tant bien que mal, je commençais a sourire ironiquement a la belle tandis qu'elle s'apprété a me dire quelque choses je fourrais des bouchons de tissu dans mes oreilles pour ne plus entendre sa prose assassine. Ce simple rève avait reussi a me calmé, il m'avait au moins permi de retrouver mon sang froid. J'abandonnais volontairement l'avantage que ma musique pouvais me procurer pour me placé face a elle les paumes des mains en position. Elle attaqua alors, tentant un nouveau coup de pied dirigé cette fois vers mon bassin. Je stoppais l'attaque, ne faisant strictement pas attention a ses lèvre qui bougeait, j'attrapais la jambe de la jeune femme de la main droite pour lui envoyé la vibration chargé sur les trois doigt de ma main gauche qui venais de se redressais. Relachant mon empris je ne la laissait pas s'en tirer si facilement, Enchainant sur une série de coup de paume et de coup de pied qui ne ciblé que le muscle et l'articulation de la jambe touchée, je la laissais enfin reculer avec une démarche claudiquante bien visible, qui je pouvais le voir d'ici dans le regard de Pernica commençais a l'agacer sérieusement. Je n'éspérais alors qu'une choses et parlant plus fort a cause des bouchon dans les oreilles je dit d'un ton amusé:


" Satanas tien le coup encore un peu, a ce rythme la je te fait la promesse que Mélia ne tiendra pas dix minutes !"



Code by Wiise sur Never-Utopia






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mer 30 Aoû - 23:42

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Akira n’avait pas réussi son attaque avec ses cornes. Elle avait esquivé comme-ci c’était la chose la plus simple du monde à faire. Akira se souvenait que Raki lui avait dit qu’il devait penser à être moins rigide sur ses appuis, qu’il devait prendre le combat comme une danse. La danse n’était pas son fort, il était rapide mais pas encore assez, et contre cette femme, il avait simplement son fruit u démon qui l’aidait, il n’était ni rapide, ni agile, ni fort contre elle. Il était tout bonnement impuissant, mais il se donnait quand même à 100%. Il savait qu’il avait d’ores et déjà perdu, mais il y allait à fond. Peut-être que si Raki le voyait, il prendrait conscience qu’il devait se donner à fond lui aussi pour aider son ami.

Alors qu’il avait fini de faire ses poupées, il avait vu Pernica sortir de sa veste des aiguilles qu’elle avait lancées sur Akira. Il les voyait arrivés à grande vitesse, il se vidait l’esprit et se demandait comment danser. Il se souvenait de musique que Raki jouait pour le plaisir et il sentait l’âme de ces musiques au fond de lui. La musique de ses souvenirs prenait effet dans les membres de notre cornu, il s’était mis à danser tout en fredonnant une chanson qu’avait pour habitude de jouer le musicien. Il tournoyait, virevoltait, sur lui-même tout en esquivant les premières aiguilles, mais il n’avait pas remarqué une chose, c’étaient les deux dernières. Alors qu’il se remettait en place face à la demoiselle en ouvrant les yeux il sentait une douleur dans les genoux. En regardant vers le bas, il voyait qu’il avait reçu deux aiguilles, cela le picotait un peu avant d’écouter la jeune femme.

« Encore faut-il que je m’en vide, avec mon pouvoir je peux très bien ne jamais m’en vider et prendre attaques sur attaques jusqu’à ce que tu sois épuisé ! »

Jouant le bluff alors qu’elle sautait vers lui. Il ne bougeait pas alors qu’il savait qu’elle venait vers lui avec un couteau en main, il n’avait pas peur, il regardait la jeune femme droit dans les yeux sourire aux lèvres. Alors qu’elle assénait son coup de couteau au visage de notre héros il la regardait toujours. Une poupée sortait de nouveau de son corps avec une balafre sur la joue et tombant au sol avant de disparaître.

« Oui il s’en donnera les moyens, il ne voudrait pas être vu comme un faible ou autre de ma part ! »

Il avait dit ça sur un ton sérieux et enjouer en haussant un peu le ton histoire que son ami sache qu’il était toujours là. Akira faisait semblant d’aller bien, mais son état commençait à empirer, il avait pris plusieurs coups et il avait mal en son être intérieur, mais le fait d’utiliser son fruit du démon le fatiguait et psychologiquement il ne pourrait pas bluffer très longtemps face à l’assassin. Alors qu’il regardait son ami, il lui criait quelque chose ou alors il parlait super fort, mais Akira répondit en haussant un peu plus le ton et on montrant son pouce pour que Raki ait le temps de le voir s’il ne l’avait pas entendu !

« Ouais bah dix minutes pas plus, sinon je finirai mon combat avant le tien, et cela voudra dire que je suis plus fort que toi ! »

Après avoir prononcé cela, il envoyait un gros crochet du droit, suivi d‘un uppercut du gauche, pour ensuite mettre un chasser au niveau du torse de la jeune femme et si elle était touchée, il enverrait un double coup de poing vers le diaphragme de la jeune femme à pleine puissance !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Jeu 31 Aoû - 22:10




La fin d'une époque !




Pernica devais reconnaitre une choses le lascar qu'elle avait en face de lui était tétu, coriace et résistant. Il lui manquait un soupson d'intélligence pour que dans d'autre circonstance elle daigne lui accorder un interret professionnel. Mais les choses était ce qu'elles étaient, pas de survivant outre Raki avait dit le paternel et il en serrait ainsi. Elle n'écoutait plus le discour bravache de son adversaire, au contraire son sourire sadique prenais un peu plus d'ampleur. La jeune femme esquiva facilement les coup du cornu qui a ses yeux étais plus lent certainement a cause de l'utilisation répété de sa malédiction mais également a cause des coups qu'il avait déjà pris. Elle ne bougea pas de suite a la suite de l'attaque, elle fit juste un mouvement du bras comme pour envoyer une claque a Akira, le coup allait a une vitesse démesurément élevé a tel point que le mouvement n'étais quasiement pas perceptible. A ça s'ajoutait la puissance physique de base de la belle veuve noir. La claque s'arreterais a quelque centimètre du visage de l'homme, la vitesse et la puissance du coup formant une compression vive de l'air présent entre la main de Pernica et le visage d'Akira, le tout formant une vive explosion aerienne diriger droit sur notre pauvre Cornu. L'assassin dit alors d'un ton froid et détacher et que seul Akira pourrait entendre:

" Lache l'affaire si tu veux pouvoir encore sauver ton ami !"

-------------

Spoiler:
 

Je restais ou j'étais n'entendant absolument pas le massacre qui se déroulait du coté d'Akira a cause des bouchons dans mes oreilles. Je pouvais en revanche admirer le visage de Mélia entrain de se tordre de frustration et de rage a mon égard. Elle gardais ses distance se massant la jambe tandis que les contracture devait s'en allait peu a peu mais pas la douleur occasionné par mes coup en direction de ses articulations. Puis elle s'arreta et silencieusement sorti des couteaux, énomement de couteaux. Elle commença a jongler avec tandis que je commençais a m'élancer vers elle et sans trop comprendre comment je me retrouvais projeter en arrière avec un couteau planté dans la cuisse et un autre dans le bras.

Il ne lui en résté que six dans les mains qu'elle réceptionna pour enfin en calé trois entre ses doigt a chaque mains tel des griffes luisante et peut être plus acéré que les miennes. Elle pris alors son envole fondant sur moi elle m'entalla dans un premier temps a l'épaules puis a la jambe et enfin une de ses lames me griffa le visage, laissant une lésion sanglante entre mes yeux et qui déscendait le long de mon nez pour s'arreté en dessous de l'oeil gauche. Je me retrouvais acculé contre un mur tandis que j'avais le souffle court et que la douleur grandissait dans mon organisme en même temps que le sang s'écoulé de mes blessures. Je fut surpris de la voir prendre du recul et mettre un peu de distance, mes attaques lui avait elle fait si peur que ça tout a l'heure ? Je ne savais aboslument pas, mais je devait réagir et vite. Il n'étais pas question que je me laisse battre si facilement, je pris le partis de continuer a jouer la comédie continuant de m'appuyer sur le mur et a réspirer rapidement et bruyament elle ne perdit pas son temps pour attaquer une nouvelle fois, écartant les bras comme pour me trancher en deux, j'attaquais a ce moment la chargeant mes deux mains a pleine puissance de vibration dans mes trois doigts relevés, je lui envoyait mes deux mains juste en dessous des seins directement dans le diaphragme. Relachant la vibration je pus la voir se faire projetter en arrière et atterir au sol le souffle court et le thorax agité de soubresaut incontrolable qui par moment la privé d'air pendant quelque seconde.

Je m'approchais d'elle a ce moment la tandis que du sang s'écoulait de sa bouche je ne souriait pas, mais ne ressentais pas non plus d'envie de meurtre. Je retirais les bouchon de mes oreilles aprés avoir enfoncé un bout de tissu dans la bouche de la belle et lui avoir attaché les mains tandis que la poussière du combat retomber autour de nous. La regardant d'un air morose je lui dit alors d'un ton placide:


" Tu ne mérite pas de mourrir ma belle, ta colère et ta rancoeur te tourmente suffisament, je ne te ferrais pas le plaisir de mettre fin a tout ça ! Le jour où tu aura souffert de ça autant que moi la je t'accorderais ce cadeaux, en attendant prend ton pied dans mon enfer quotidien !"

Les yeux de la belle s'étaient peu a peu fermé a cause du manque d'oxygène causé par les contractions de son diaphragme. Je m'étais alors tourner vers Akira tout en allumant une clope ne pouvant alors discerner la scène qui se déroulait a cause de la poussière.



Code by Wiise sur Never-Utopia






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Ven 1 Sep - 23:48

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Plus lent que d’habitude, il devait être à bout de forces. Son pouvoir ne devait pas l’aider, il se débrouillait beaucoup mieux quand il n’avait pas ce pouvoir en lui avant. Mais sans lui, il n’aurait jamais pu résister autant à Pernica elle qui était plus puissante, plus rapide, plus agile. Il n’aurait pas résisté plus de cinq minutes et il serait peut-être déjà mort et Raki aurait disparu de la mémoire du cornu et il ne voulait pas cela. Il sentait qu’il devait stopper toute résistance à la jeune femme, mais son côté têtu et borné ne voulait entendre raison, et c’était l’une des seules raisons pour laquelle il ne se laissait pas vaincre. Sa volonté de fer serait présente jusqu’à sa mort et son optimisme à toute épreuve aussi !

Alors qu’i se remettait en place après avoir essayé d’attaquer la donzelle, il n’avait pas vu le coup arriver. Il sentait la chaleur de la main de Pernica non loin de sa joue. Le coup avait dû arriver à une grande vitesse ainsi qu’une force inouïe, tellement fort que cela créait une onde entre la main de la femme et la joue de notre homme. Il n’avait pas bougé d’un pouce, mais simplement cracher du sang, beaucoup de sang. Le coup avait donc dû toucher l’intérieur de notre héros qui finirait avec une hémorragie interne. C’était ça de vouloir se frotter à plus fort que soit et Akira le savait, il fallait lutter pour vivre. Il l’avait appris à ses dépens plus jeune et encore plus lorsqu’il avait rencontré son ami qui bientôt aura de nouveau disparu.

« Je lâcherais l’affaire quand je ne pourrais plus combattre ! »

Le sourire sadique de la jeune femme se faisait encore plus carnassier, s’il n’était pas aussi résistant, il serait surement son quatre heure. Il lançait un coup-de-poing vers la jeune femme, il sentait son corps lourd, le coup était vraiment lent. Même un escargot pouvait aller plus vite que le coup qu’essayait d’envoyer Akira au visage de la jeune femme. Le poing s’arrêta non loin de son visage par ailleurs, il ne pouvait plus bouger et cela devait être le contre coup des aiguilles qu’elle avait envoyé tout à l’heure et que le cornu n’avait su esquiver. Il était venu la fin du combat d’Akira, une bataille de perdu, mais pas la guerre, pas encore !

Alors qu’il ne pouvait plus bouger, il voyait la jeune femme se préparer à attaquer. Il voyait son poing arrivé à une grande vitesse avant de s’arrêter dans le ventre d’Akira, puis un second mais cette fois-ci celui-ci s’arrêtait à quelques centimètres du ventre du cornu créer ainsi une nouvelle onde de choc. Akira ne pouvait résister à ces deux attaques. Il crachait du sang au visage de Pernica avant de tomber au sol sans s’évanouir, il essayait de rester éveiller afin de pouvoir voir la suite des événements, il voulait voir le combat entre Raki et Mélia si celui-ci n’était pas fini et sinon celui de Raki avec Percina même s’il savait que l’assassin allait gagner ce combat !

Code de Frosty Blue de Never Utopia


HRP : J'ai eu l'autorisation de Raki pour faire bouger Pernica !


Dernière édition par Suzuran Akira le Dim 3 Sep - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Sam 2 Sep - 21:20




Scellé par le sang !



Spoiler:
 

Je restais la le regard dans le vide tandis que la poussière du combat entre Pernica et Akira retombait, j'étais abasourdi par le combat certes rapide qui venait de se passer mais aussi par les révélations que la belle m'avait faite. L'adrénaline commença a diminuer dans mon organisme au même rythme que la douleur physique et mentale gagné du terrain, finissant enfin par déporter le regard sur son visage inconscient je n'en revenais toujours pas, étais-je dans un de mes cauchemars suréaliste ou dans une illusion je comprenais rapidement que non pour mon plus grand malheur.

Je pris alors le temps de me sortir un cigarette, l'allumant je soupirais un grand coup en expirant la première bouffé tant par frustration que de raz le bol je reportais une nouvelle fois mes yeux vers la position que devais avoir Akira pour le voir impuissant face au coup meurtrier et violent de la jeune femme qui était venu pour moi. Il étais couvert de sang et a je pouvais voir l'assassin essuyer tranquillement le sang qui s'étais retrouvé sur son visage. Mon coeur bondit dans ma poitrine, m'exhortant de fondre sur la donzelle et de la réduir en charpie pour ce qu'elle avait fait a mon ami, dans le même temps mon ésprit me dicté de suivre une voix plus réfléchis et de garder mon sang froid face a un adversaire me surclassant de bien des manières. Je pouvais sentir ce sursaut de rage pomper le peu d'adrénaline qui me resté pour me permettre d'aggripé les couteaux encore planté dans ma chair. Je les retirais d'un coup sec laissant échapper un juron de douleur je lançais le premier en direction de l'assassin et assoir le corps inerte de sa soeur, lui plaquant la seconde lame sur la gorge je m'adressais a elle en gueulant d'une voix rageuse:


" PERNICA ! UN GESTE DE PLUS ET TU PERDS TA PRECIEUSE FRANGINE !"


De prime abord la jeune femme sembla surprise de la situation, elle ne s'attendait certainement pas a voir sa petite soeur dans une tel situation et instinctivement fit mine de faire un mouvement pour venir la secourir. Il ne m'en fallut pas plus pour que je laisse la lame entaillé légèrement la gorge gracile de la fausse défunte. Voyant que je ne rigolais pas la jeune femme se stoppa net et laissa échapper un soupir de frustration, pour a son tour sortir une cigarette fine et trés allongé et l'allumer avant de me dire d'un ton plat:

" Tu vas me demander d'épargner ton ami je suppose ? que les choses soit clair, sa résistance a suffisament titillé mon interret pour que je le laisse en vie. Une tel envie de vivre mérite d'être récompensé !"

Je lui souriais alors un plan se déssinant dans mon ésprit manipulateur, tirant sur ma clope pour laissait échapper un peu de fumer je finit enfin par lui dire d'un ton sadique:

" C'est la première condition ! Ensuite je vais te suivre, car si vous ne revenez pas j'aurais toutes ses troupes au fesses, j'accepterais d'endurer ce qu'il me réserve, en échange tu me rendra un service. Te connaissant tu avais la possibilité de nous tuer d'entré de jeu sans que nous ne puissions rien faire ! Ce qui me porte a croire que tu éspère profiter de ma présence dans les cachots de ton père pour fouiner dans ses affaires, j'ai tord ? Mon marché est le suivant, je t'offre ta diversion et en échange tu m'aide a buter ton père et a infiltrer Akira lorsqu'il viendra !"

La belle assassin tira longuement sur sa cigarette, ses pupilles s'écarquillant au fur et a mesure de ma tirade, ne laissant rien paraitre d'autre de sa décontenance je pouvais néanmoins sentir le malaise grandir en elle. Elle ne bougea pas pendant un temps puis enfin finissant sa cigarette elle sortie délicatement un couteau pour s'entailler la main et venir me la tendre. Je lachais alors Mélia, la laissant tomber au sol je m'entaillais a mon tour la main pour serrer la sienne.

Il est de coutume sur Ironfall de scéller un pacte par le sang, ainsi l'on prouvé sa bonne foi a son interlocuteur en acceptant de partager les possible toxique ou poison que vous aviez essayé de lui faire ingurgité plus tôt. Ce geste pour un originaire d'Ironfall valais plus que le moindre papier et une personne ne le respectant pas apportait l'opprobe sur sa famille et sa descendance la réduisant a un état pire que des déchets. Par ce geste simple et sans mot Pernica me signifier que pour les termes que nous avions évoqué elle les respecterait jusqu'au bout, quitte a en mourir s'il le fallait.




Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 312
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
61/100  (61/100)
Berrys: 8.148.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Lun 4 Sep - 22:00

Feat


Raki Goshuushou
Disparition Mystéieuse


Le combat était perdu pour Akira, il attendait la tragique fin qu’elle allait sans doute lui donner. Il fermait les yeux pour ne pas voir la pluie de coups qui pourraient s’abattre sur lui. Il n’avait pas envie mourir, lui ce qu’il voulait c’était vivre car il avait encore tant de choses à voir, tant de chose à découvrir tant de personnes à rencontrer. Il ne pouvait pas s’arrêter en si bon chemin. Il n’avait pas réussi sa mission, aidé Raki. Pour le coup c’était un échec cuisant de sa part et il s’en voulait un peu. Il se mordait la lèvre inférieure par dépit car il n’avait pas réussi à faire ce qu’il fallait. Il s’était donc dis qu’il n’avait peut-être pas la force nécessaire pour faire toutes les choses qu’il avait promises à son ami.

Alors qu’il entendait les paroles de Raki, il rouvrait les yeux et voyait Pernica en train d’essuyer le sang qu’elle avait sur le visage. À la surprise du cornu, elle ne goûtait pas le sang qu’elle avait apprécié plus tôt. Cela choquait un peu notre homme puisqu’elle semblait vouloir encore y goûter. C’était peut-être en voyant le corps de Mélia inerte et avec un couteau sous la gorge qu’elle avait changé d‘avis. Alors qu’elle répondait à Raki, Akira souriait, il entendait ce qu’elle disait et dans ses paroles, elle semblait juger Akira comme quelqu’un de fort, il n’avait pas fait tout ça pour rien au final, même s’il n’était pas encore assez fort, il voulait devenir lus fort pour la prochaine fois pouvoir se mesurer correctement à cette femme et pouvoir la vaincre en duel. Elle était son prochain objectif à abattre.

Alors qu’il entendait la première phase que prononçait Raki au sujet de conditions, il n’avait pas la suite. Même Taurus était trop loin pour savoir de quoi ils parlaient. Mais Akira était là sur le sol la tête levée vers Pernica. Même dans les pommes on croirait qu’il cherchait du regard son adversaire comme s’il lui disait qu’un jour il serait à la hauteur. Il était assez fort pour garder son corps comme ceci, mais celui-ci finira bientôt par s’allonger doucement mais sûrement sur le sol. Il ne pouvait laisser Raki partir, mais il était bien trop faible, il allait avoir besoin d‘un bon médecin pour se rétablir de ce mauvais combat, surtout des deux dernières attaques qu’il avait reçu tout en étant paralysé. Il n’avait rien pu faire pour esquiver, il n’avait même pas pu utiliser son fruit, par manque d’expérience probablement…

Code de Frosty Blue de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 323
Race : humain

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 3.927.000 B

MessageSujet: Re: Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]   Mar 5 Sep - 0:03




Le début de la fin !


Spoiler:
 

La poignée de main que j'avais partagé avec Pernica étais franche et sincère, je pouvais sentir le liquide visqueux s'écouler de cette empoignade qui scèllait a mon sens le déstin de Gunther. Tout ça s'interrompu aussi vite que c'était venu, sans un mot de trop. Je ne put m'empécher d'allumer une nouvelle cigarette et tandis que la fumée acre monter en volute souple devant mon visage je ne put m'empécher de regarder Akira avec un pincement au coeur.

Il avait tout donné, jusqu'a la moindre parcelle de force qu'il avait a sa disposition. Je me relevé et m'approchant de lui j'écraser ma cigarette pour l'allonger sur le dos en grimaçant devant l'étendu des dégats qu'il avait du subir et également a cause de mes propres blessures. La tristesse me gagna au fur et a mesure, aussi incidieuse que pouvait l'être la rage que j'avais pu ressentir je m'en voulais. S'il ne m'avait pas connu il n'aurait pas finit dans cet état la et n'aurait jamais eux a subir les affres néfaste et sadique de la jeune assassin. C'est a ce moment la que Pernica pris la parole d'un ton plus doux que je ne lui connaissait pas:


" Le poison des aiguilles la certainement endormis, il n'en mourra pas au contraire ça l'aidera a dormir sagement et le sommeil permet toujours aux blessures de guerir plus rapidement. Je pense qu'il est temps, Mélia ne devrais pas tarder a se réveiller et nous sommes d'accord pour dire qu'elle ne doit pas être au courant de notre marché. En revanche je te préviens ça serra douloureux !"


J'étais a la fois surpris par tant de mots de sa part mais aussi par le ton doux et limite apaisant a mes oreilles. Je la trouvais tellement différente de d'habitude que s'en était déconcertant. Prenant a mon tour la parole en ne quittant pas des yeux Akira je lui répondis d'un ton calme:

" La douleur ne me fait pas peur, fait vite d'aprés ce que peuvent me dire mes oreilles une petite troupe arrive a grand pas par ici. "

Je lachais a ce moment la mon ami du regard, mon odorat m'apprenant qu'une forte odeur d'alcool accompagner la troupe je ne vis pas le coup venir. La douleur fut intense au niveaux de la tempe a tel point que je pensais que mon crane allait exploser. Puis ce fut les ténèbre complête.

J'appris par la suite que la jeune femme avais quitter les lieux en me portant sur une épaules tandis que sa soeur s'était réveiller en grimaçant de douleur et l'avais accompagné. La jeune assassin enigmatique avais laissait un mot a l'attention d'Akira, que Kabi-yo et ses hommes découvrirent en même temps que mon ami et l'avais glisser dans la poche du cornu pour qu'il ne la perde pas. Ce simple mot de quelque ligne disait:

" Ce vilain matou que tu considère comme ton ami m'accompagne de mauvais gré sur Ironfall, si tu souhaites le revoir rejoins moi la bas et comme la prudence et mère de sureté devien suffisament fort pour me défaire et ne viens pas seul !

Je t'embrasse tendrement !

Ta douce Pernica."




Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
 

Dispartion Mystérieuse [Feat Raki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mew,ile mystérieuse
» Mystérieuse atmosphère
» [FIN]L'étoile mystérieuse (Feat Kim, Jack et Abigail) -
» Les Mystérieuses Cités d'Or, le film !!!!
» Arya Ombrelune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-