Partagez | 
 

 Mission révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1157
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
278/350  (278/350)
Berrys: 108.398.000 B

MessageSujet: Mission révolutionnaire   Lun 6 Fév - 23:23



Révolutionnaire x Mission x Pirate



Aurola Daisuke à 16/17 ans

Durant son trajet, Daisuke s'était mis à rêvasser un instant. Un souvenir, lointain, mais à la fois pas tant que ça aussi. Il reprit sa route, mais ce souvenir resta longtemps dans cet état.

C'était un jour très ensoleillé. Pas une trace de vent à l'horizon, et rien ne semblait allait pour le mieux sur l'ile. Daisuke était bien plus jeune, il n'était pas encore majeur et travaillait déjà pour la révolution - celle de son frère. Pour lui, c'était son frère, Shigure, le chef, et il le savait, c'était lui qui avait raison. Pourquoi avait-il rejoint la rébellion menée par son cher frère ? Très simple, il voyait en son frère une sorte de parole divine. Cet homme, plus âgé que lui, avait de l'avance et savait très bien se servir de son frère et, même s'il l'aimait, il voyait plus en lui un pion qu'un membre de sa famille. Cependant, cela, le jeune blondinet ne le savait pas et c'était sans doute ce qui ferait sa perte, un jour où l'autre.

Il était donc sur cette ile pour une mission et le froid ne le gênait pas. Sa priorité était de découvrir où allait et où trouver des informations sur une carte. Cette carte ou plan devait lui montrer les points faibles du QG de la marine de Seppen Town. Ainsi, assis dans un coin d'une pièce chauffé par un seul feu de cheminé, il buvait un chocolat chaud - spécialité de l'ile - tout en regardant par la fenêtre pour apprendre les tours de ronde des marines postés sur l'île.

Les journées où le soleil sortait bien étaient sans doute celles avec le temps le plus froid, mais grâce à l’astre, il pouvait mieux le supporter. Le vent et l’humidité étaient alors ses pires adversaires et il s’était retrouvé quelques fois coincé dans son lit à cause d’eux. Il se forgeait peu à peu un corps apte à surmonter tous les périples, mais encore une fois, cela il ne le savait pas encore. Ainsi, alors qu’il devait braver le froid dans cette étendue blanche, il se permit un moment de repos, buvant lentement ce chocolat chaud.

Pour cette mission, il n’était pas seul, et même si sa sœur de cœur n’était pas présente avec lui, il pensait pouvoir faire confiance aux trois hommes et à la femme qui l’accompagnaient. Il n’était d’ailleurs pas le chef d’équipe, comment aurait-il pu l’être, d’ailleurs. C’était l’une de ses premières missions et celles qui avaient précédées n’étaient que des missions de reconnaissance, des missions de filatures et de recherche d’informations, à croire qu’il n’était doué que pour écouter ou suivre des gens discrètement. En fait, encore une fois, il ne le savait pas mais c’était la base du parfait petit révolutionnaire. Les actes forts, les puissantes attaques, les offensives sur des pays, c’était des opérations très rares, très bien préparées, à coup de filatures, de reconnaissance et d’information.

Alors, même si la mission qu’il avait cette fois-là n’était pas non plus des plus périlleuses, elle avait le mérite d’attirer l’attention de Daisuke. Il allait enfin passer à l’action. Voler quelque chose, ça revenait à faire bien plus que d’écouter au porte. On apprenait beaucoup d’une conversation, mais on pouvait très bien se méprendre sur les informations données, alors qu’une donnée brute, un plan d’un QG, par exemple, ne pouvait pas mentir, c’était du concret. Il y avait alors divers avantages à avoir ce plan : l’utiliser pour faire pression sur le gouvernement, l’utiliser pour une attaque calculée et précise, ou alors l’utiliser pour gagner de l’argent en le revendant à de bonnes personnes, prête pour des attaques de plus grandes ampleurs.

Bien sûr, le jeune Aurola ne réfléchissait pas si loin et seul l’envie de porter atteinte à ce gouvernement que son frère exècre suffisait à lui donner envie de frapper fort. Sa mission, tout comme ses quatre compatriotes, était simple, mais il fallait la maitriser, de sorte à ce que la marine ne se rende compte du vol le plus tard possible et le mieux serait qu’ils ne s’en aperçoivent tout simplement pas.

Pour cela, une copie – tout du moins ce qu’il pensait en être – de ce même plan avait été imaginé par les gradés qui avaient proposé la mission. D’après leurs informations et tout le tintouin, ils savaient à quoi ils correspondaient et les membres de l’opération n’avaient qu’à tout simplement faire l’échange le plus discrètement possible.

La première étape était la plus simple, mais la plus longue et la plus pénible : attendre et observer. Ainsi, le jeune, après avoir terminé son café se dirigea à l’extérieur pour entreprendre son périple du jour : suivre le chemin que les tournées marines prenaient habituellement, cela à l’envers, pour compter le temps qu’ils avaient entre chacune d’elle.






_________________


Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 345
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 2.890.966.000 B

MessageSujet: Re: Mission révolutionnaire   Lun 6 Mar - 4:56



Mission révolutionnaire