Partagez | 
 

 [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Sam 20 Fév - 18:50

Hors-la-lois [1]

La colline était immense et éclaircie. Elle s'étendait sur plusieurs centaines de mètres à son sommet, et menait en contrebas vers la mer, de chaque côté. Il n'y avait presque rien sur ce bout de terre : quelques embarcations garées sur les bords de l'île, et un seul et unique bar qui trônait au milieu du sommet. Il avait toujours été seul ici, habité par un pirate ayant aujourd'hui pris sa retraite et son équipage de forbans aujourd'hui sédentaires. L'un dans l'autre, ils pouvaient proposer d'incroyables aventures à tout un chacun. C'était pour leur sagesse et leur entrain que la plupart des voyageurs s'arrêtaient ici, et trois ans auparavant, Erwin avait eu l'occasion de les rencontrer lors l'un de ses voyages. Il était depuis revenu plusieurs fois, et en ce bon jour il avait décidé d'emmener deux de ses amis : Tenshi Taya et Kyoshiro. Il voulait les voir, leur raconter tout ce qui s'était passé ces derniers temps.

- C'est rare que tu amènes des gens ici... La dernière fois c'était l'autre... Comment déjà ?
- Hope. Il est là, il est juste parti en bas de la colline pour parler avec quelqu'un d'autre, lança, ronchon, le rouquin.

Le patron du bar préparait déjà les boissons demandées par la petite bande. Erwin s'était commandé un délicieux cocktail de fruits, une spécialité de la maison, même s'il était toujours incapable d'identifier ce qu'il y avait dedans. Hope, lui, avait préféré un cocktail alcoolisé : une sorte de mojito, mais dont le sucre habituel était remplacé par un élément extrait des côtes, ayant la même teneur mais ajoutant un goût spécial, unique. Sourire aux lèvres, le garçon se leva du tabouret après avoir pris le plateau et se dirigea vers la table où ses deux amis se trouvaient lorsqu'ils étaient entrés dans le bar. Il n'aurait pas voulu les déranger en ce beau jour ensoleillé, mais il fallait choisir entre se mettre à l'ombre, au soleil ou en intérieur. Il laissait bien sûr le choix à la jeune femme qui, dans le groupe, était la voix de la raison. Il en oubliait presque la présence de son sabre que son Haki lui indiquait comme étant un être à part entière.

Une arme ayant mangé un Zoan, c'était magique. Ton était comme ça, lui aussi. Ce pistolet-caméléon avait le don de tirer des balles, ce qui s'était avéré salvateur dans quelques situations aujourd'hui lointaines. Erwin lui-même avait décidé de rendre cette petite créature à son véritable maître, c'est à dire Mike.

- Voici les boissons ! Lança d'une voix plus enjouée qu'au barman le jeune homme. C'est ma tournée !

Il était vraiment content de les voir. C'était peu de choses à dire, mais le sentiment qu'il ressentait actuellement était à mi-chemin entre le bonheur et l'excitation. Hope se trouvait en bas de la colline et il remonterait certainement d'ici quelques dizaines de minutes, peut-être avant. De toutes les manières, il avait déjà entendu cette histoire, il l'avait vécue. L'inquiétude qui se lisait sur son visage quand il regardait le rouquin prouvait à quel point il se sentait impuissant devant l'enchaînement d'événements.

A peine fut-il assis qu'une seconde tournée arriva sur la table. Les mêmes commandes que précédemment, avec les compliments du patron. « Pour vos primes ! ». Il comptait celle d'Erwin et celle de Tenshi qui, cumulée, plafonnaient presque à trois-cent millions. Si Kyoshiro n'avait pas été membre de l'équipage d'un Capitaine corsaire, ils auraient certainement dépassé de loin ce montant. Sourire aux lèvres, Erwin commença à expliquer ce qu'il s'était passé, s'interrompant parfois pour rire. La capture de Kotaro, l'affrontement avec Jasmine, le chantage du Gouvernement... L'attaque sur Baltigo, la menace du CP9 sur Micqueot et même ses relations naissantes avec la Révolution. Certaines autres personnes avaient commencé à être captivées par son récit, qui, une fois terminé, avait déjà grignoter un bon quart d'heure. Il avait souhaité faire la version rapide, mais au final il n'avait pas pu se contenir... Peut-être avait-il ennuyé ses camarades.

- Et vous, quoi de neuf ? Lança-t-il, taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1301
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Dim 21 Fév - 0:07




Hors-la-lois


    La surprise fut double. La première vint lorsqu’un Erwin capable de se téléporter vint me proposer de vivre une journée en sa compagnie et de profiter un peu de nos retrouvailles afin de se partager quelques belles nouvelles et nos exploits de l’un et l’autre. Je ne pouvais pas bien refuser une telle proposition. D’ailleurs, je ne pouvais pas refuser grand-chose au rouquin qui était une personne assez spéciale pour moi. Dès le premier jour de notre rencontre, il m’avait permis d’atteindre un lieu convoité en un clin d’œil, de quoi m’émerveiller et acquérir toute ma sympathie. Néanmoins, les choses ne s’étaient pas arrêtées là et nous avions pu nous lier d’amitié assez rapidement, dans un monde où rien ne semblait pouvoir l’encourager.

    Ainsi, une personne chère à mon cœur décida de provoquer la rencontre et emmena avec lui une autre personne comptant à mes yeux. Un individu que je ne pensais pas revoir de si tôt, mais dont l’arrivée ne pouvait que me faire plaisir. D’ailleurs, je n’aurais jamais soupçonné qu’une telle coïncidence aurait pu se produire. Erwin et Kyoshiro de grands amis ? Qui y aurait cru ? Au moins, c’était certain, je n’aurais jamais à choisir entre ces deux hommes aussi important l’un que l’autre dans ma vie. Néanmoins, aucun des deux ne devait être au courant que je connaissais assez bien l’autre. Si mon lien avec Erwin n’allait pas surprendre Kyoshiro outre mesure, l’inverse risquait d’être bien plus différent et gênant à avouer. Tant pis, dans le pire des cas, je laisserai à l’homme lumière l’occasion de le faire lui-même.

    Alors que mon ami était parti chercher les boissons, j’avais opté pour quelque chose de peu original, mais qui constituait une valeur sûre pour moi. Il s’agissait donc d’un thé glacé, boisson rafraichissante et agréable pour les papilles. Nous installant à l’ombre à l’extérieur, j’écoutai donc d’une oreille attentive le récit des aventures d’Erwin qui semblait avoir vécu des aventures toutes plus palpitantes les unes que les autres. Une histoire vraiment passionnante. Je ne vis d’ailleurs pas le temps passer lorsqu’il raconta celle-ci, me contenta de boire ses paroles avec avidité. Visiblement, il avait vécu bien des rebondissements durant les derniers mois et depuis notre dernière rencontre. À côté, je n’avais pas grand-chose de bien intéressant à raconter et, ainsi, lorsqu’il nous retourna la question, il me fallut quelques secondes pour me souvenir de ce qui pouvait constituer un réel intérêt.

    J’expliquai donc en quelques mots l’éveil de mon Haki de l’observation, qui me provoquait encore et toujours d’affreux maux de tête, tout ceci s’étant produit sur Meka Island, île que je ne manquais pas de décrire et qui était tout bonnement fascinante. Ces derniers mois avaient constitué, pour moi, des instants d’entrainement plus que de combats intensifs et ce n’était pas plus mal. M’interrompant l’espace d’une seconde, je repris la parole pour dire :

    - Je ne pensais pas que vous vous connaissiez aussi bien… Je suis plutôt surprise à vrai dire.

    Jetant un coup d’œil vers Kyoshiro puis vers Erwin, je les fixais un grand sourire aux lèvres, heureuse d’être avec eux et de pouvoir partager cet instant, certes court, mais agréable. Mon regard resta posé quelques secondes sur Kyoshiro avant de se tourner vers Erwin d’un air gêné. Il fallait bien que quelqu’un lui dise, non ? Me raclant la gorge, je reportai rapidement mon attention sur ma boisson, la sirotant doucement tout en cherchant une façon d’expliquer les choses.

    Relevant la tête pour regarder Erwin, j’ouvris la bouche pour dire quelque chose, mais aucun son ne sortit et je sentis rapidement le rouge me monter aux joues. Il fallait dire quelque chose, vite. Je fis donc tourner mon regard vers le pirate pour lui demander :

    - Et toi, qu’as-tu à raconter de nouveau ?

    Qui sait, il s’était peut-être passé des choses intéressantes depuis qu’on s’était vu pour la dernière fois, il y avait très peu de temps de cela. Et puis, c’était aussi une façon de me sortir d’une situation plus que délicate et de laisser tout le soin à Kyoshiro d’annoncer les choses comme il le souhaitait. Peut-être serait-il moins gêné que moi ?



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1518
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Dim 21 Fév - 3:35






Hors-la-lois
















Avant de nous projeter face à un homme blessé suite à cet affrontement au Colisée, revenons quelques jours en arrière pour se mettre dans les chaussures de ce jeune homme qui, le cœur lourd, venait de quitter sa bien-aimée pour rejoindre ses camarades qui l’attendaient. Il savait que le devoir passait avant car, tout d’abord parce qu’il devait quasiment tout dans son existence actuel à ces hommes et ces femmes qui lui avaient tendu une main secourable et salvatrice, mais aussi car il savait que le devoir passait avant tout et que ses compagnons avaient autant besoin de lui que lui avait besoin d’eux. C’était donnant-donnant mais, même s’il savait ce départ nécessaire, il ne pouvait pas se résoudre à l’apprécier pour autant.
C’est donc dans une lumière irradiante que le jeune homme dit au revoir à celle qui faisait battre son cœur en espérant la faire bientôt, il arpenta donc les nuages à une vitesse vertigineuse et, désireux de ne pas trop se presser pour rentrer vers ses camarades malgré tout, pas vraiment encore prêt à repartir sur les mers vers des dangers plus que certains, il s’arrêta sur une île anonyme pour grignoter un morceau avant de repartir. Quoi ? Vous n’avez jamais eu envie de faire une pause-bouffe lors d’un de vos voyages ? Eh bien ici c’était exactement la même chose, mais malheureusement il fut appelé avant même de pouvoir remplir sa panse. Alors qu’il s’apprêtait à commander une quelconque pâtisserie à la boulangerie du coin, son den den mushi se mit à sonner. En d’autres circonstances il aurait sans doute râlé mais il n’y avait que trois personnes au monde qui avaient son numéro : son capitaine, son aimée et son compagnon rencontré sur Shaboady. Vous devinez lequel était l’auteur de l’appel ? Le téléporteur fou, bien entendu !
Les deux garçons ne s’étaient pas croisés depuis le départ de Kyoshiro de l’archipel, autant dire qu’il était content d’avoir des nouvelles de son camarade et fut plus que ravi d’organiser un rendez-vous pour qu’Erwin puisse le téléporter vers la destination de son choix. Finalement son dernier jour de liberté, loin de l’équipage, se présentait sous d’assez bons augures !

Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsque, en arrivant sur place, il vit face à lui la personne qu’il venait de quitter quelques heures plus tôt ! Décidément cette journée prenait une bien meilleure tournure que prévue ! Tous trois s’installèrent donc et, les yeux pleins d’étoiles et un sourire aux lèvres, Kyoshiro écouta son camarade lui raconter tout ce qu’il avait vécu comme si c’était une histoire sortie d’un conte invraisemblable. Il était comme cela, curieux au possible et émerveillé très facilement ! Impressionné par tout ce qu’avait vécu son camarade depuis leur dernière rencontre, c’est amusé et bluffé que le jeune logia lâcha un :

« Eh bien, tu ne n’es pas ennuyé ! Ça t’arrive de prendre du repos et de lever le pied, parfois ? »

Vint ensuite le tour de sa camarade qui raconta ses petites péripéties avant d’avouer être étonnée de voir que les deux garçons se connaissaient. Oh oui ils ne se connaissaient pas depuis très longtemps mais avaient vécu quelques péripéties qui les avaient rapprochés suffisamment pour devenir amis. Souriant en se rappelant des deux obstacles qu’ils avaient traversé ensemble, le jeune homme se tourna vers la demoiselle pour lui répondre :

« On s’est rencontré sur Shabaody la première fois et nos premières rencontres furent…mouvementées. Forcément, ça créé des liens ! Et vous deux, vous vous êtes connus comment, d’ailleurs ? »

La demoiselle enchaîna ensuite et, pour éviter qu’on remarque son rougissement, demanda au jeune homme ce qu’il avait à raconter depuis la dernière fois. Ayant totalement oublié que le jeune téléporteur n’était pas au courant de leur rapprochement, chose encore trop récente à ses yeux pour qu’il ait le réflexe de savoir qu’il devait le dire à certaines personnes, le jeune bretteur avoua le plus simplement du monde :

« Pas grand-chose, j’étais en route pour rejoindre mes camarades quand Erwin m’a contacté. Mais ce n’est pas plus mal, ça me permet de faire une petite pause bien méritée. Alabasta a sapé les dernières forces qui me restaient.»

C’était dit, le jeune logia ne savait pas s’il devait rester discret concernant sa participation aux récents évènements d’Alabasta, mais si la jeune demoiselle était déjà au courant il ne lui semblait pas utile de cacher quoi que ce soit à son jeune ami. Qu’est-ce que ça pouvait bien faire qu’il le sache ou non, de toute façon ? Kyoshiro s’était battu là-bas, il avait fait ce qu’il avait à faire et n’en n’avait nullement honte. Il aurait aimé une fin différente, par contre, mais ce n’était qu’un détail.

« Bon ce n’est pas tout ça, mais il va bien falloir porter un toast ! Non ? »

Sans prévenir, le jeune homme attrapa la boisson qu’il avait commandé – à savoir une tasse d’un café bien serré – avant de la lever devant lui.

« À nous, à notre futur. Qu’il soit radieux et retentisse à travers l’Histoire. »

D’habitude assez modeste, le jeune homme se voulait aujourd’hui très déterminé dans cette déclaration. Pourquoi un soudain changement, lui qui détestait être sous les feux des projecteurs ? Sans doute parce qu’il avait pris conscience de sa propre force et de ce qu’il pouvait accomplir avec elle…il ne voulait pas être un nom perdu dans les limbes de l’histoire, il voulait laissait son empreinte sur ce monde. Tout simplement.









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Dim 21 Fév - 14:46

Hors-la-lois [2]

Contrairement à ce qu'il avait cru, ses deux amis étaient captivés par l'histoire qu'il venait de raconter. Les événements qu'il avait vécu avaient réussis à rendre l'auditoire plutôt curieux quant aux différentes aventures que ses compagnons avait vécu. Tenshi ne lésina pas sur les détails de son entraînement... Ni sur ceux de l'île qu'elle nommait « Meka-Island ». Lorsqu'il était passé sur Lunas, Erwin avait lu quelque chose à son sujet. Avançant dans la mer, tel un monstre marin sorti de nul part, cette île mécanique était introuvable. Il fallait un Eternal Pose pour la localiser, ce qui relevait de l'impossible en général. « Alors cette île existe », se dit simplement le rouquin en sachant que, si Tenshi y avait été, ce n'était sûrement pas par hasard. L'île ne semblait pas présenter de problèmes politiques majeurs, il n'avait donc pas à s'y intéresser pour le moment. S'acquiesçant lui-même mentalement, il observa les différentes réactions que Tenshi et Kyoshiro avaient l'un envers l'autre. Ils se connaissaient, et leurs regards timides prouvaient qu'ils partageaient un lien important. Ils n'en étaient sûrement pas à leur première rencontre.

- Vous...

Il ne termina pas sa phrase et laissa Kyoshiro conter vivement leur première rencontre. L'Archipel Shabaody... Il n'en avait plus de si bons souvenirs en dehors de sa rencontre avec divers amis... Il se souvenait de la dernière fois qu'il y avait vu son ami, et qu'il l'avait embarqué dans une galère incroyable. Il avait bien de la chance de pouvoir le considérer aujourd'hui comme quelqu'un de plutôt proche. S'il l'avait invité, c'était tout autant pour passer un bon moment que pour évacuer la pression qu'ils subissaient constamment en se voyant. À croire que le sort était toujours contre eux.

Quant à sa première rencontre avec Tenshi.... Erwin sourit en se la remémorant. East Blue. Le temps était magnifique, surtout pour manger quelques victuailles... plutôt des pâtisseries en fait. Une petite bagarre dans la rue, un gâteau et une téléportation. Racontant brièvement ce qu'il s'était passé ce jour-là, et l'impression fort positive qu'avait laissée la jeune fille sur le révolutionnaire, le jeune homme continua à boire son cocktail de fruit en voyant Hope revenir, quelques gouttes de sueurs s'écoulant le long de son cou.

- Oh, j'ai entendu parler d'Alabasta, fit Erwin en indiquant à l'ancien marine de venir s'asseoir à ses côtés. Enfin, en de très brefs mots, ça avait l'air d'être festif.

L'écroulement du tunnel qui menait d'Ukkari à Yuba avait principalement retenu son attention. C'était positif pour la révolution sur place, il l'espérait, mais quelque chose clochait. Les mouvements qu'il attendait en signe de protestation des civils n'avaient pas été aussi impressionnants que prévus. Voir carrément absents... C'était comme si l'île ne possédait plus de population active.

- La marine semble retrouver des forces, nota le jeune homme en pensant aux retours des vices-amiraux.

Il ne commenta pas plus tout cela, voyant qu'un toast allait être porté. Prenant son propre verre, il le leva à son tour, le sourire sur le visage. Hope en fit de même, après avoir salué les deux jeunes gens autour de la table et s'être présenté comme étant « l'ami d'Erwin », soit pour rafraîchir la mémoire, soit pour une première rencontre.

- À nous ! Reprirent en cœur les deux compagnons de route.

À peine eurent-ils fini de porter un toast que l'île se mit à trembler. Habile, comme toujours, le jeune rouquin maintint les verres sur la table. Pas question de perdre une goutte de leurs précieux cocktails et boissons en tout genre. Non, il préférait encore que le bar s'écroule... Ce qui n'allait pas manquer si les choses continuaient comme ça. Pourtant, personne ne semblait s'en inquiéter. Une fois le tremblement passé, le patron gueula dans la bicoque :

- Si jamais votre verre est pété, vous le payez !

Sacré patron.

- Ce genre de petits coups de fouet est courant sur cette île, lança le rouquin. Elle se situe dans une forte zone d'activité sismique.

Il laissa ces informations en lançant une nouvelle commande de boisson, demandant à chacun s'il voulait quelque chose de différent. Pendant ce temps, Hope regardait la mer avec un air nostalgique. Puis un peu moins nostalgique lorsqu'il comprit que quelque chose s'approchait des côtes...

- C'est... un monstre marin ?!

Il lâcha cette information en se relevant, faisant sortir le patron du bar.

- Impossible, marmonna ce dernier. Ce monstre marin a disparu depuis plusieurs décennies, il était coincé sous un rocher au fond de l'océan... Le séisme a du le libérer...

Vraiment ? Sérieusement ?!
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1301
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Dim 21 Fév - 20:22




Hors-la-lois


    Ecoutant mes deux amis discuter, Kyoshiro expliqua alors que leur rencontre avait été très mouvementée et que cela avait construit un lien très fort entre eux. Cela pouvait se comprendre parfaitement. Après tout, c’était dans les aventures qu’on devait créer les amitiés les plus profondes. C’était bien pour cela qu’il nous était possible, à nous qui ne pouvions faire confiance à presque personne, de s’attacher rapidement à une poignée d’individus avec qui nous pouvions tout partager.

    Erwin raconta à son tour la façon dont notre rencontre s’était produite. Une histoire qui nous correspondait bien, après tout. L’entendant conter ce récit, je ne pus retenir un léger sourire, me rappelant avec nostalgie ce souvenir. Après tout, c’était certainement grâce à lui que j’avais fait tant de chemin. Je n’aurais jamais rencontré Zeke s’il n’avait pas eu la gentillesse de me téléporter et, je n’aurais probablement pas vécu autant de choses depuis tout ce temps.

    Kyoshiro ajouta par la suite qu’il n’avait pas grand-chose à raconter. Après tout, vu le temps qui nous séparait de notre dernière rencontre cela était plutôt compréhensible. Après cela, il proposa de porter un toast, ce que je fis avec plaisir en saisissant mon verre et en le levant tout en prononçant les mêmes mots qu’Erwin et son ami :

    - À nous !

    Mais, une fois ceci fait, la terre se mit à trembler, comme répondant à notre ardeur d’une seconde. Peut-être avait-elle elle aussi envie de lever son verre en notre faveur. Visiblement, ses désirs étaient plus destructeurs qu’autre chose. En effet, le tremblement dura assez longtemps pour m’inquiéter alors que le rouquin se contentait de protéger les verres comme s’il s’agissait de sa propre vie. Lorsque tout ceci cessa, mon ami nous expliqua que la zone sur laquelle nous nous trouvions était favorable à de tels tremblements. Pas de quoi s’inquiéter, donc. Haussant les épaules, je récupérai donc mon verre intact, buvant une portion de son contenu.

    Une voix me stoppa néanmoins dans mon élan. Celle de l’ami d’Erwin qui semblait signaler la présence d’un monstre marin dans les parages. Me levant et suivant le patron du bar vers l’extérieur, je fixai le même endroit que lui, un peu surprise de voir une bête de cette envergure aussi proche de nous. Cela risquait d’être quelque peu dangereux, non ? Resté bloqué sous un rocher pendant bien longtemps, l’animal risquait de laisser libre court à sa fureur. Après tout, personne n’aimait être coincé pendant des années au même endroit. Sa survie tenait presque du miracle d’ailleurs.

    Me tournant vers mes deux amis, je ne savais pas trop ce qu’il valait mieux faire. Ce monstre marin risquait probablement de faire des ravages, et c’était pour le moins… Effrayant. Me redirigeant vers l’intérieur rapidement, j’attrapai par la manche mes deux amis pour les trainer à l’intérieur et leur montrer la grosse bête tout en restant bien caché derrière eux. Je pris alors la parole :

    - Vous pensez qu’on devrait faire quelque chose ou bien… ?

    La réponse risquait d’être fortement positive, néanmoins, au vu de la fatigue de Kyoshiro, je n’étais pas certaine que cela soit une bonne idée. En effet, le petit combat que nous avions à peine eu le temps d’amorcer la dernière fois n’avait pas duré bien longtemps et n’avait pas laissé l’homme lumière dans un état très plaisant. Alors, le forcer à se battre encore ? Non, décidément, ça ne me paraissait pas vraiment envisageable.

    - Erwin, allons-y avant que cette bête ne fasse trop de dégâts.

    M’adressant ensuite à Kyoshiro, je lui dis simplement :

    - Toi, tu restes ici, tu es trop blessé, tu dois te reposer, on a bien vu ce que ça donnait…

    Je n’avais pas envie de le mettre plus en danger que nécessaire, mais j’avais comme l’impression qu’il risquait de faire tout le contraire de ce que je lui demandais. Cela ne m’étonnerait que très peu. Après tout, si j’avais été dans sa situation, je n’aurais pas voulu être laissée de côté. Néanmoins, j’espérais que mes paroles aient un quelconque impact. Espoir vain, très certainement.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1518
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Lun 22 Fév - 0:33






Hors-la-lois














Les gens ordinaires rencontraient leurs amis à l’école, au travail, lors de fêtes ou simplement parce qu’ils habitaient à côté l’un de l’autre, c’était à partir de ce petit groupe d’ami qu’un réseau se formait et que les connaissances se multipliaient par l’intermédiaire d’amis d’autres amis, et ainsi de suite. C’était ainsi qu’une personnelle normale se faisait des amis et rencontrait des gens dans la vie de tous les jours, mais force était de constater que les aventuriers comme ce trio – ou plutôt ce quatuor à présent – avait perdu l’habitude de faire des rencontres dans un environnement calme et paisible. À quand remontait la dernière fois que Kyoshiro avait rencontré quelqu’un dans une auberge ou un bar, au coin du feu ou devant un verre d’une boisson quelconque ? Il ne s’en souvenait même pas car chacune de ses plus récentes rencontre impliquait quasiment toujours une course-poursuite, un combat ou d’autres épreuves dans ce style.
Mais aujourd’hui ils avaient l’opportunité de rattraper le temps perdu en passant une journée calme et chaleureuse, ils avaient la possibilité de se retrouver et de passer la journée à siroter des boissons en se racontant leurs histoires respectives et peut-être même leurs projets d’avenir. Comment rater une occasion pareille ? Ses camarades étaient généralement si obnubilés par leurs objectifs et ceux de leur capitaine qu’ils ne prenaient qu’assez rarement le temps de…eh bien...prendre le temps, tout simplement, les seuls moments d’accalmie étant ceux des trajets entre une île et une autre, rien de vraiment très reposant en somme. Aujourd’hui c’était différent, aujourd’hui le jeune bretteur avait laissé de côté son devoir et son équipage pour se concentrer sur ces deux personnes chères à son cœur. Il ne leur portait pas la même affection à tous les deux, bien entendu, mais Erwin et Tenshi faisaient partie intégrante de sa vie et prendre du temps pour eux lui paraissait indispensable. Le trio commença donc à se raconter leurs petites histoires et Kyoshiro en vint à citer Alabasta et, si sa camarade ne devait pas forcément être au courant de ce qui s’était passé là-bas, il n’en fut pas de même pour Erwin qui en conclut que la marine avait retrouvé une partie de ses forces.

« Sans doute, oui. Ils ont récupéré certains des leurs, même si ce ne fut pas sans difficultés. »

Le jeune homme n’avait pas vraiment compris à tout ce qu’il s’était passé pendant et après son propre combat, déjà parce qu’il s’en fichait pas mal pour être tout à fait honnête, mais il avait au moins compris que plusieurs officiers de la marine avait été éloignés de l’emprise de Centes Decima et viendraient donc ajouter leurs forces à celles des effectifs de la marine affaiblis depuis Baltigo. Il n’avait pas cherché à rentrer davantage dans les détails mais il savait au moins que l’intervention de son équipage avait permis de faire quelque chose de positif, après tout les marines étaient censés être les gentils…n’est-ce pas ?

Le quatuor porta donc un toast et, alors que le bretteur allait boire son café, la terre se mit à trembler et il manqua presque d’avaler de travers. Mais ce n’était pas cela qui lui fit ouvrir ses yeux ronds comme des queues de pelles, il venait de souhaiter que son futur retentisse à travers l’histoire ainsi que le monde et voilà qu’un tremblement de terre venait le punir de son arrogance. En tout cas était-ce ce qu’il s’imagina jusqu’à ce qu’on vienne le rectifier et qu’on l’avertisse que le tremblement de terre avait libéré une grosse bestiole marine.
Soupirant lourdement, lassé de ne pas pouvoir passer une seule journée tranquille, il lâcha un :

« Décidément, partout où je vais… »

À quelques centaines de mètres de là émergea une gigantesque créature qui ressemblait à un gros poisson bleu, à ceci près que sa mâchoire était bien fournie et que ses nageoires de deux ressemblaient plus à des pattes griffues qu’autre chose. Et que dire de sa taille ? Elle était largement plus grosse que n’importe quel navire sur lequel Kyoshiro avait déjà pu poser les yeux…il n’y avait rien de comparable et cette bestiole semblait en plus être d’assez mauvais poil. Ne le seriez-vous pas à sa place ?
Alors que les discussions suivaient leur cours, la demoiselle demanda au maudit de rester ici se reposer car elle le savait exténué par les récents évènements, ce que le concerné ne pouvait pas nier. En revanche un sourire naquit au coin de ses lèvres alors que sa réponse se fit entendre :

« Tu me connais, tu sais bien que ce n’est pas une option. Et puis si je peux me lever et marcher, je peux me battre. »

Pour le jeune bretteur se battre était aussi simple que de mettre un pied devant l’autre, mais au-delà de ça il se doutait que, vue la taille de la bête, si elle décidait de mettre le bordel ici les dégâts seraient considérables. Il y avait ici des gens qui n’avaient rien demandé à personne, cela le suffisait à faire fi de sa propre douleur pour faire face. Posant son regard sur la bête, au loin, il lâcha un :

« Ah ouais, sacrée bestiole, je me demande si elle est comestible. Blague à part, je ne sais pas vous mais je sors m’en occuper. »

Sur ces belles paroles il termina sa tasse de café, la posa sur la table et se dirigea vers la sortie. Qu’allait-il pouvoir faire contre une bête si massive ? Il n’en savait rien, comme toujours il trouverait bien quelque chose et improviserait si jamais cela ne fonctionnait pas. Comme à chaque fois ? Non, pas tout à fait car aujourd’hui il n’était pas seul.








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Mer 24 Fév - 15:53

Hors-la-lois [3]

Les discussions allaient bon train malgré l'avancé un peu lente mais menaçante de la créature marine. La vision d'horreur qu'elle représentait était équivalente à sa taille et aux cris des forbans qui détallaient du port, abandonnant leurs embarcations au profit de leur vie. Ils avaient au moins le sens des priorités, ce qui leur ferait gagner quelques minutes de vie si personne n'intervenait. Ce qui était bien sûr hors de question. Trois des meilleurs combattants que ce monde ait porté, ou presque meilleurs, se trouvaient réunis au même endroit. Un monstre marin ? Une blague pour chacun d'entre eux qui auraient pu le vaincre seul. Mais à trois, ce serait bien plus aisé. Hope, le regard froncé, mit une main sur l'épaule d'Erwin et marmonna quelques paroles au creux de son oreille. Il lui lança un sourire réconfortant et rejoignit ses camarades, tiré dehors par une force de la nature. Ses dagues avaient peu servi... Mais aujourd'hui elles risquaient de se transformer en couteaux pour faire des sushis.

- Je pense qu'il se mange... j'espère qu'il n'est pas trop atrophié, fit le jeune rouquin en écoutant d'une demi-oreille l'inquiétude de Tenshi.

Elle devait le savoir que ce gars-là, Kyoshiro, n'était pas du genre à rester assis à ne rien faite. Il était un peu blessé, certes, mais d'ici quelques secondes il les aurait distancé et dans moins d'une minute il aurait vaincu la Bête. Non, tous les lauriers ne pouvaient pas lui revenir. Alors que la créature qui était bien aussi large que l'île s'apprêtait à finir sa course, Erwin mit une main sur l'épaule de Tenshi et la téléporta au-dessus de l'affreux monstre marin. Prenant ses deux dagues en main, le jeune homme n'hésita pas un instant et perça la peau dure comme du métal. Il s'avança vivement le long de son dos pour lui entamer le corps.

- Il y aura des arrêtes je pense ! Hurla-t-il alors que le cri de la Bête résonnait, féroce et enragé.

Apparemment, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas trouvé d'adversaire. Bougeant dans tous les sens, elle faillit plonger dans l'eau mais sa masse, trop importante, et la peur des profondeurs la retinrent. Ses nageoires vinrent bientôt frétiller pour lancer des trombes d'eau sur son dos, de sorte à éloigner ou à noyer les humains qui s'y trouvaient. Erwin, après s'être assuré que la jeune bretteuse était hors de danger, se téléporta – avec ou sans elle – dans les airs. Il ne mit pas longtemps à reprendre sa position quand la pluie retomba sur elle.

Kyoshiro pouvait lancer une attaque de lumière et Tenshi pouvait trancher la tête à ce monstre. Tout ce qu'avait fait le révolutionnaire, c'était de l'énerver, de lui faire perdre la notion de ce qu'elle avait sur elle en l'obligeant à se concentrer sur une douleur annexe. Il avait tracé un chemin dans sa chair dans lequel l'eau de mer qu'elle s'était elle-même jeté dessus commençait à s'engouffrer. La douleur, les picotements dus à cette eau... Tout était trop réel pour une créature scellée sous la pierre pendant des années. Mais un tel monstre piégé devait avoir une rancœur tenace contre le monde après avoir été privé d'une dizaine d'années de sa vie.

Il ne pouvait pas penser à cette créature comme une créature pensante et souffrante. C'était une menace, un être irrationnel... Et c'était son devoir en tant qu'être humain de protéger les autres êtres humains, n'est-ce pas ? Il n'avait pas le choix... n'est-ce pas ?

- Hope, tu vois quelque chose d'ici ?
- Erwin est arrivé sur le dos de la créature...
- Tu t'inquiètes pour lui ?

L'ancien marine acquiesça d'un signe de la tête. L'ancien pirate, à présent gérant du bar, ferma les yeux et croisa les bras. Il maugréa quelques paroles qui se voulaient réconfortantes.
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1301
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Mer 24 Fév - 23:25




Hors-la-lois


    Evidemment, il fallait que personne ne m’écoute, comme d’habitude ! Et le voilà déjà qui n’en faisait qu’à sa tête. Certes, cette bête n’était pas un ennemi extrêmement dangereux, mais qui sait quelles sortes de fatigue et de difficultés pouvaient provoquer de simples blessures ? Faisant la moue en entendant Kyoshiro annoncer qu’il avait l’intention de transformer cette bestiole en repas, je croisai les bras en songeant qu’un tel poisson risquait de ne pas être aussi bon qu’une bonne pâtisserie, à n’en pas douter. Mais bon, visiblement, les hommes étaient obnubilés par la viande, et peut-être que le simple fait de s’imaginer manger un gros poisson leur faisait pousser des ailes.

    Quoi qu’il en soit, Kyoshiro semblait déjà prêt à s’élancer vers la bestiole tandis qu’Erwin répondait à son inquiétude gustative. Décidément, ils ne pensaient vraiment qu’à ça ! Soudainement, je sentis une main se poser sur mon épaule et me voilà sur le dos de la bestiole. J’eus à peine le temps de réaliser que je venais d’être téléportée que mon ami était déjà en train de trancher la peau de l’animal à l’aide d’une dague, déclenchant de plus belle la fureur du monstre marin.

    Se mouvant, la bête avait certainement pour intention première de nous faire chuter à l’eau. Si j’étais encore en possession de toutes mes capacités dans l’eau, ce n’était pas le cas ni de Kyoshiro, ni d’Erwin, ils n’avaient donc pas intérêt à tomber du monstre ou je risquais de leur en vouloir grandement. Cherchant Kyoshiro des yeux, je voulais m’assurer moi-même qu’il ne craignait rien. Les yeux perdus autour de moi, je ne vis pas immédiatement la quantité d’eau qui se dirigeait dangereusement dans ma direction. Heureusement pour moi, ce fut le rouquin qui m’attrapa pour me téléporter en l’air et m’éviter l’impact.

    Alors que nous retombions sur la « terre ferme », je secouai ma tête pour me ressaisir et mieux me concentrer sur le combat, il n’était pas question de louper ce monstre qui n’était pas bien dangereux et qui avait probablement simplement peur. Etions-nous capable de le calmer, nous, pauvres humains ? Non, certainement pas. Je n’avais pas le pouvoir extraordinaire d’apaiser les animaux ni de pouvoir leur parler. Je n’avais d’ailleurs jamais eu d’affinité particulière avec ce genre de bestiole. Et puis, les deux hommes avaient l’air assez affamé pour manger ce monstre en entier. Les priver d’un si bon repas serait un crime, non ? En plus de cela, Erwin avait déjà commencé à le découper en morceaux.

    Soupirant, j’attrapais un de mes sabres d’une main alors que, m’accroupissant, je caressai la peau de l’animal de l’autre, un geste qu’il risquait de ne pas ressentir comparé à la douleur que sa blessure devait lui provoquer, en plus de l’eau de mer salée qui venait de s’y glisser, provoquant des picotements désagréables. Rester bloqué sous un caillou était peut-être mieux au final.

    Utilisant ma main sur la bête pour me propulser, je m’élançais sur celle-ci en courant, faisant glisser doucement mon arme sur la peau, l’effleurant à peine sans pour autant la blesser. Je me dirigeais donc vers la tête du monstre, histoire d’abréger ses souffrances au plus vite, du moins, c’était ce que j’espérais faire. Je me disais également cela pour me donner bonne conscience. Mais cette chose était dangereuse, il fallait l’abattre au plus vite.

    Bougeant dans tous les sens, l’animal essayait de nous chasser de son dos, en vain. Je n’eus besoin que d’un laps de temps très court pour arriver à destination. M’élançant dans les airs, je m’apprêtais à abattre mon sabre pour trancher la bête de toute part au niveau de la tête, de quoi lui porter un coup fatal. Néanmoins, mon élan fut stoppé lorsque je croisai le regard du monstre marin. Il avait l’air de souffrir. Un regard que j’avais l’impression d’avoir déjà croisé. Un regard bien plus humain que ce que j’aurais pu imaginer. Arrêtant alors ma lame, je retombais sur le corps de la bête, n’ayant même pas fait la moindre égratignure. Le monstre poussa alors un cri démentiel et fit un mouvement qui provoqua ma chute. Commençant à glisser, je n’eus d’autre choix que d’utiliser mon sabre pour le planter dans la peau de l’animal pour m’y accrocher et éviter de tomber dans l’eau. M’agrippant fermement, je cherchai Erwin des yeux. Une fois trouvé, je lui criai quelques mots :

    - Je n’arrive pas à lui faire du mal, cette pauvre bestiole a l’air triste…

    Et pourtant, il s’agissait d’un monstre dangereux, bien plus que certains humains. Néanmoins, tuer de sang-froid n’importe quel être vivant ne faisait pas vraiment parti de mes habitudes et rester ici à ne rien faire était probablement une très mauvaise idée, autant pour moi que pour mes deux amis. Kyoshiro aura peut-être plus de courage ?



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1518
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Jeu 25 Fév - 3:31






Hors-la-lois












Le jeune homme l’avait entendu bien trop de fois pour ignorer ce qu’il était et ignorer à quel point sa façon de vivre pouvait être dangereuse pour lui comme pour ceux qui faisaient le choix de l’entourer, on lui avait répété bien trop de fois qu’il était trop gentil, trop candide et trop stupide pour comprendre à quel point ce monde était sombre et à quel point il n’était pas fait pour ce monde. Malgré toute la volonté et tous les entraînements du monde il n’y avait rien ni personne capable d’effacer le pur altruisme qui faisait battre le cœur de ce jeune inconnu. Il était né bon, avait grandi en sachant qu’il devait apporter sa pierre à l’édifice et son séjour dans le vaste monde n’avait en rien réussi à entamer sa joie de vivre et sa volonté de tendre la main à autrui. Beaucoup voyaient cette bonté comme une faiblesse qui pourrait le tuer tôt ou tard, bien plus tôt que tard d’ailleurs mais d’autres, bien plus rares, trouvaient cela admirable qu’un individu arrive à rester vrai et fidèle à ses valeurs malgré tous les obstacles qui lui barraient la route. Peu pouvaient en dire autant.
Mais au-delà de cette bonté le jeune homme était conscient d’être têtu comme pas deux et que cette entêtement pourrait le mener à son trépas plus rapidement qu’il ne le voudrait. Jusqu’à maintenant il avait été assez chanceux dans le choix de ses adversaires, il n’était jamais vraiment tombé sur quelqu’un de beaucoup plus fort que lui et s’était toujours débrouillé pour sortir victorieux de ses affrontements. Mais était-ce le fruit de son dur labeur ou une simple chance passagère ? Les plus cyniques voteraient pour la seconde option et le concerné opterait pour la première.

Il s’était toujours convaincu que donner son maximum dans un affrontement était suffisant pour remporter la victoire et force était de constater que personne n’avait été en mesure de lui prouver le contraire, jusqu’à maintenant en tout cas. Enchaîner les réussites était une bonne chose mais à force de connaître l’échec si peu souvent il avait fini par gagner confiance en lui et au-delà d’une certaine dose c’était une mauvaise chose. Pourquoi ? Parce qu’un excès de confiance avait mené plus d’un combattant vers le néant. Être déterminé à mettre sa vie en jeu était une chose admirable mais que se passerait-il le jour où il mourrait vraiment ? Il abandonnerait ses camarades à leur sort, ses nobles objectifs disparaitraient avec lui et son nom ainsi que ses actions seraient oubliés.
C’était triste à dire mais il y avait quelque chose dont les plus fiers combattants ne faisaient jamais mention : il fallait parfois admettre sa défaite, il fallait parfois fuir pour vivre afin de se battre un autre jour. Oui, c’était quelque chose de très mal vu mais il fallait parfois faire des compromis pour atteindre un but et, aussi déplaisante que soit cette conclusion, Kyoshiro savait que tôt ou tard il devrait tempérer son entêtement constant.

Aujourd’hui son entêtement le poussa à oublier sa condition physique pour défendre les gens de cette île contre une créature se rapprochant dangereusement du port, c’était très sympathique de sa part de se faire le bouclier de personnes qu’il ne connaissait pas le moins du monde, mais sa gentillesse devait tout de même faire face au gigantisme de cette créature. Alors oui, il avait beau savoir que la taille n’était pas proportionnelle à la force d’un individu, mais quand même…vous avez vu la taille de ce monstre ???
Laissant son camarade se téléporter avec la demoiselle jusque sur le dos de la bête, le jeune homme s’avança doucement en direction du port vers lequel la bête était proche. Pourquoi ne se pressait-il pas ? Parce qu’il était l’un des hommes les plus rapides du monde entier, il pourrait rejoindre le dos de cette bête en un battement de cils mais pour l’heure il se contenta d’observer ses deux camarades jouer de leurs lames pour mettre la bête à mal. Si Erwin entailla la peau de la bête qui se mit à hurler de rage et de douleur, la jeune épéiste n’eut pas la volonté nécessaire pour mettre un terme à ses souffrances.

La blâmer ? Oh non, Kyoshiro serait le dernier qui critiquerait quelqu’un pour ne pas vouloir tuer un être vivant, humain ou animal, mais il savait aussi qu’il fallait faire des compromis et ici il était simple : la vie d’un animal contre les vies des innocents coincés sur cette île. Alors même qu’il était sur le point d’attaquer la créature, Kyoshiro entendit la bête commencer à hurler et se tordre de douleur. Prenant une puissante inspiration, il lança à la bête :

« Stop ! Repars d’où tu viens ! »

Il était diplomate avant tout,il ne fallait pas l’oublier, mais malheureusement ses mots ne parvinrent pas à atteindre la bête qui, rendue folle par la douleur de la blessure qui lui lacérait le dos, bondit vers les petits navires et l’embarcadère qui n’avaient pas encore été vidés de toute présence humaine. Sentant les voix des hommes et femmes encore sur le port, le jeune homme bougea d’instinct sans vraiment comprendre ce qu’il faisait…enfin si, il savait qu’il faisait quelque chose de stupide sans savoir pourquoi.
Subitement un jeune homme arriva dans un flash lumineux devant la massive nageoire gauche de la créature. Les bras grands ouverts devant lui, formant une espèce de bouclier afin de protéger les hommes et femmes qui fuyaient le port en tentant d’emporter leurs cargaisons, c’est d’une voix sèche et puissante que le jeune homme s’écria :

« Non ! »

Il aurait voulu pouvoir user de sa simple volonté pour empêcher cette créature d’abattre sa nageoire sur ses gens mais c’était illusoire, à la place il se positionna en bouclier pour prendre le coup à la place de ces innocents et le puissant coup de la bête le fracassa contre le sol avec une violence inouïe, à plusieurs centaines de mètres de là. Oh oui il aurait pu use de son intangibilité mais des innocents seraient mort à sa place, à la place il avait été sonné et, pour quelques instants, la créature avait cessé son assaut et pourrait être neutralisée par la jeune épéiste et le téléporteur fou.
Kyoshiro ? Il était encastré dans ce qui était autrefois un gigantesque rocher, complètement sonné par le coup, ses jours n’étaient pas en danger mais à son réveil il regretterait amèrement d’avoir été aussi stupidement altruiste.

À vous de jouer !








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Sam 27 Fév - 22:22

Hors-la-lois [4]

Malgré l'attaque du monstre marin, la mer était calme. Le soleil rayonnait toujours de mille feux, et la vie poursuivait son cour. Erwin était au courant de tous ces éléments, et pourtant il sentait que certaines personnes, certains forbans, vivaient peut-être certaines de leurs heures les plus sombres. Sous ce soleil éclatant, la vie de dizaine de personnes était menacée, et peut-être, plus tard, celle de milliers d'autres. Il aurait aimé laissé partir cette créature dont il avait été capable, dès la première rencontre, de ressentir la colère. Il n'avait pas hésité un instant à la taillader pour créer une faille dans sa défense, et permettre un mouvement à Tenshi. Elle faisait traîner son sabre sur le dos de la créature... Et en s'approchant de sa tête, tel un bourreau, en la regardant dans les yeux, elle devint confuse. La créature sembla même un instant se calmer avant de se débattre de plus belle. La seule de son espère, la dernière de son genre...

- Cette colère est peut-être due à de la solitude, ou à de la peur, marmonna Erwin en regrettant de ne pas être capable d'agir autrement. Je suis désolé, mais notre seule solution est de couper court à ton existence...

Il referma sa poigne sur sa dague avant de se diriger vers Tenshi, incapable de bouger, tandis que l'ennemi semblait avoir pris pour cible le port. Elle leva une de ses nageoires en avançant et tenta d'abattre sa fureur sur quelques bateaux encore habités. Si le rouquin n'intervint pas, ce fut grâce à l'intervention de son camarade : Kyoshiro érigea un mur de lumière qui intercepta l'attaque du monstre marin en direction des navires. Non seulement cela permit de repousser le puissant coup de la bête, mais ça laissa assez de temps aux derniers membres des équipages pour évacuer. Ils devaient encore se mettre hors de danger, mais c'était déjà ça.

En revanche, l'homme-lumière, sans avoir pu se dématérialiser, se retrouva à faire un vol plané dans un rocher. Il était toujours vivant, sa vie n'était pas en danger, ou du moins le rouquin l'espérait. Il regarda le monstre marin sans changer d'attitude, sans éprouver plus de colère à son égard... En réalité, c'était de pitié dont il était question dans son cas. Il ne pouvait pas s'empêcher d'éprouver ce sentiment pour une créature qui était au bord des portes de l'Enfer et qui ne saurait jamais pourquoi elle avait été attaquée, tout juste sortie de sa chambre de torture...

- Je ne peux décidément pas, finit par dire le jeune homme en fermant les yeux et en mettant une main sur le dos de la créature.

Erwin, sans laisser le choix à son amie, se téléporta auprès de Tenshi et l'emporta près de l'emplacement où se trouvait Kyoshiro. Un pirate-médecin s'était déjà dirigé vers le pauvre inconscient, et s'apprêtait à s'enquérir de son état. Regardant la jeune fille alors qu'un nouveau cri d'agonie provenait de la mer, le rouquin fit sur un ton sérieux :

- Je vais tenter quelque chose... Si ça ne fonctionne pas, il faudra que tu en finisses avec cette créature, et vite. En attendant... Occupe-toi de Kyoshiro.

Se téléportant à nouveau sur le dos de son imposant adversaire, Erwin posa sa main à plat tandis que les vagues se déchaînaient à nouveau de tous les côtés. Il n'avait cependant besoin que d'une seconde, d'une image, d'un souvenir pour partir. Alors, il lança à l'ancienne prisonnière des roches :

- Te souviens-tu de ta terre natale ?!

Et elle comprit. Les souvenirs du monstre marin volèrent à l'intérieur de l'esprit d'Erwin. Il sentait que les choses étaient étranges, il sentait qu'elle lui faisait part de secrets qu'il n'aurait osé espérer. La vie de cette créature, son départ, le souvenir de cette eau qui glissait sur sa peau, de cette mer sans vents...

- Calm Belt...

Et alors il disparut, laissant l'eau qui s'était élever, menaçante, retomber dans la mer. La créature marine et le rouquin avaient tous les deux disparus...
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1301
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Lun 29 Fév - 0:13




Hors-la-lois


    Toujours accrochée à mon sabre, j’entendis la voix de Kyoshiro, ordonnant à la bête de rentrer chez elle et, par conséquent de ne pas s’attaquer à des pauvres gens. Mais ce monstre marin était sourd à tous ses cris, seule sa douleur l’importait, seule sa rancœur dirigeait ses gestes. Et nous, que ferions-nous face à cela ? Nous perdrions certainement aussi la tête. Pourtant, étant un danger pour tous, il était certain qu’il fallait faire partir la bête au plus vite et au plus loin. Bien ancrée sur le dos, je ne risquais pas grand-chose pour le moment, si ce n’est que je fus très surprise du spectacle qui se déroula devant mes yeux.

    En effet, je vis l’homme lumière se servir de son corps comme d’un bouclier pour s’opposer à l’imposante nageoire qui s’abattait sur les embarcadères, menaçant bien des personnes. Son corps fut envoyé à des centaines de mètres plus loin, s’encastrant dan un rocher. Sursautant, je maudissais cet idiot qui n’en avait fait qu’à sa tête et qui se trouvait désormais dans un très mauvais état. Je me maudissais de ne pas avoir été capable d’arrêter le monstre plus tôt. Et je maudissais le monstre d’avoir fait une telle chose. Si mon désir de me venger était puissant, je n’avais toujours pas l’impression que cela pouvait justifier de tuer le poisson titanesque.

    Ce fut Erwin le premier à réagir, m’attrapant et me téléportant auprès de Kyoshiro, comme s’il avait ressenti mon inquiétude et qu’il avait songé qu’il s’agissait de la meilleure chose à faire pour le moment. Néanmoins, il avait une autre idée derrière la tête. Il me fit alors comprendre qu’il ferait une dernière tentative pour sauver le monstre marin et, qu’après cela, ce serait à moi de m’en occuper et de mettre fin à ses jours. Il disparut alors pour se retrouver sur le dos de la bête. Ne sachant pas trop ce qu’il faisait, je fus étonnée de le voir alors totalement disparaitre de ma vision. Qu’avait-il donc fait ? Il avait probablement transporté le monstre autre part, loin de nous. Et, si cela ne calmait pas le poisson, certainement qu’il me le ramènerait pour le calmer définitivement.

    Reportant mon regard sur Kyoshiro, je vis déjà le médecin s’affairer autour de lui, cherchant probablement à voir s’il était en état de survivre. Il n’avait pas l’air trop cassé. M’approchant doucement, je m’adressai au médecin d’une voix calme et paisible :

    - Il va bien ?

    Ce dernier acquiesça, l’air confiant. Visiblement, Kyoshiro avait un corps plus que résistant. Rangeant alors mon katana, que j’avais toujours en main, je fis encore quelque pas vers Kyoshiro, mon visage n’était qu’à quelques centimètres du sien. Il avait l’air quelque peu sonné et je n’allais pas me gêner pour le réveiller, rapidement. Ma main partit alors en direction de son visage pour lui infliger une baffe qui avait pour but de le réveiller et de déchainer ma colère. L’attrapant par les épaules, je commençai à le secouer sans douceur tout en disant :

    - Je t’avais dit de ne pas venir et tu te mets en danger ! Tu le fais exprès, décidément !

    Continuant à le secouer durant de longues secondes durant lesquelles le médecin me fixa d’un air inquiet, ne sachant probablement pas s’il valait mieux m’arrêter tout de suite ou s’il s’agissait d’une très mauvaise idée. Je n’arrêtai que pour le prendre dans mes bras, dans un geste bien plus tendre que précédemment.

    - Ne me fais pas peur comme ça, idiot…

    Je jetai alors un coup d’œil vers la mer, à la recherche du retour du rouquin. Il n’allait sûrement plus trop tarder, du moins, je l’espérais. S’il disparaissait trop longtemps, cela risquait de devenir inquiétant et j’aurais un autre homme à punir pour m’avoir provoqué du souci.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<




Dernière édition par Tenshi Taya le Dim 13 Mar - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1518
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Lun 29 Fév - 17:28






Hors-la-lois














Ce serait un doux euphémisme que de dire que le jeune homme avait pris plusieurs décisions stupides au cours de son existence, mais qui ne l’avait pas fait ? Qui pouvait avouer avoir vécu une existence sans regrets, remords ou autres coups durs ? Si certains décisions étaient plus dures à encaisser que d’autres, comme le fait de se résoudre à user de la violence pour une situation qui, d’ordinaire, aurait dû pouvoir se résoudre pacifiquement, le jeune homme avait toujours fait en sorte s’écouter son instinct dans ce genre de situation. Qu’est-ce qui était juste et raisonnable ? Devait-il s’impliquer dans une situation complexe pour désamorcer un conflit, ou bien se mêler de ce qui le regardait ? Bon nombre de personnes ne voyaient pas d’un très bon œil les interventions audacieuses du jeune bretteur qui, arrivant comme un pet sur la soupe, osait leur prodiguer conseils et leçons en pensant naïvement qu’ils allaient l’écouter, mais Kyoshiro agissait toujours avec les meilleures intentions du monde.

Je n’ai sans doute pas besoin de vous présenter le personnage, vous savez comme moi qu’il n’est animé que par un pur altruisme totalement désintéressé et que son propre intérêt est tout en bas de la liste des choses qu’il prend en considération quand il doit prendre une décision. Hein ? Non non, ce n’est pas une simple façon de parler mais la pure vérité, il est sans doute le moins égoïste des pirates et il doit sans doute être la risée de ses collègues…même s’il ne se définit pas vraiment comme un forban.

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Pour vous faire comprendre qu’il n’avait pas vraiment cherché à se faire frapper par cette créature par pur masochisme, il n’était pas stupide ou dérangé au point de chercher volontairement à se faire mal, mais il valait mieux que ce soit lui qui se prenne ce coup de nageoire plutôt qu’un marin malchanceux. Non ? Son corps était habitué à recevoir de coups, il n’allait pas mourir d’une simple baffe d’une si grosse bestiole, mais malheureusement il ne pouvait en dire autant de ces hommes et femmes restés sur le port qui seraient réduits à l’état de pulpe sanguinolente sans intervention extérieure. Il était le bouclier qui protégeait les faibles, je pense l’avoir suffisamment dit et répété pour que vous puissiez enfin enregistrer cette information, prendre un coup pour que des innocents puisse vivre était un bien mince prix qu’il était prêt à payer bien volontiers.

Son corps bougea d’instinct et l’instant d’après son esprit fut plongé dans les ténèbres, le coup fut si violent et inattendu et qu’il plongea Kyoshiro dans une inconscience soudaine. Ce coup n’était pas puissant ou dangereux en soi, pas pour quelqu’un ayant passé ces dernières années à combattre sans arrêt comme ça pouvait être le cas de n’importe quel membre de ce trio improvisé, mais il fut simplement surprenant. La seconde d’après – ou ce qui lui semblait être une seconde – le jeune homme fut réveillé par une douleur à la joue et, quand il ouvrit les yeux, il fut secoué comme un prunier par la dame de son cœur. Surpris et essayant de rassembler ses pensées pour comprendre ce qu’il s’était passé, c’était par à-coups que le maudit répondit à la demoiselle :

« Hey ! Mais ! Que ! Hein ! Mais ! Tu ! Peux ! Arrêter ! Je ! Suis ! Réveillé ! »

Quoi ? Vous avez déjà essayé de faire une phrase complète en vous faisant secouer comme si vous aviez Parkinson ? Eh bien Kyoshiro était en train d’essayer et c’était loin d’être une mince affaire, mais au moins il espérait que sa camarade comprenne qu’elle pouvait arrêter de le violenter. Reprenant à peine ses esprits, tout courbaturé qu’il devait être après ce vol plané magistral, le maudit rassura le médecin qui s’écarta du duo après s’être assuré que ses jours n’étaient pas en danger.
Sentant l’étreinte de la demoiselle qui était de toute évidence inquiète pour lui, chose logique compte tenu de la chute qu’il venait de subir, le jeune homme laissa un petit sourire éclairer son visage tout en entourant la demoiselle de ses bras. Déposant un baiser sur son front, c’est avec un ton léger qu’il répondit :

« J’imaginais mon premier réveil en ta compagnie un peu plus doux que ça, je t’avoue. Mais il ne faut pas t’inquiéter, je suis plus solide qu’il n’y paraît. »

Dire à quelqu’un de ne pas s’inquiéter était le meilleur moyen de provoquer la réaction contraire, mais que pouvait-il dire d’autre ? Il n’allait pas mourir pour si peu, il n’avait pas l’intention de mourir du tout d’ailleurs et attendait juste de Tenshi qu’elle lui fasse confiance quant à sa capacité à survivre et encaisser des coups. Se rapprochant de la demoiselle en essayant de se redresser un peu pour s’assoir correctement, ne déserrant pas son étreinte pour autant, le bretteur se mit à scruter l’horizon à la recherche de la bête ou bien encore de son camarade dont il ne sentait plus la voix. Légèrement inquiet mais surtout curieux, il braqua ses yeux de braise vers la charmante demoiselle avant de lui demander :

« Bon alors il s’est passé quoi ? Il est passé où notre téléporteur ? »










© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Dim 6 Mar - 20:19

Hors-la-lois [5]

- Erwin ! Hurla Hope en regardant de tous les côtés, inquiet, presque affolé.

Quand, après une minute d'inquiétude, l'ancien marine sentit des bras lui enserrer la taille, il quitta son état de peur momentané. Il se laissa aller un instant, mettant ses mains sur celles qui le masquait. Puis, voyant l'étreinte se défaire, il se retourna pour observer le rouquin. Un sourire illumina son visage, suivi d'une expression de colère pour rétablir la balance. Il n'allait pas le laisser s'en tirer comme ça. Mais à peine eut-il commencé la première syllabe d'une longue morale qu'une main vint se poser sur sa joue. Il ferma les yeux et soupira.

- Kyoshiro est réveillé, finit par dire le châtain en regardant le bas de la colline.

Erwin acquiesça et partit derechef, laissant son ami sur place, dégustant ce moment de complicité et de tendresse. Arrivé en bas de la colline au même moment, le rouquin sourit à ses deux camarades d'infortune. Ils avaient décidément un manque de chance incroyable... Assez conséquent ! C'était à la fois un problème et une aventure en continue : s'ils baissaient leur garde un instant il leur arrivait d'être envoyé dans le décor... Protéger d'autres personnes pouvait provoquer le même résultat.

Grâce à Kyoshiro, la plupart des pirates qui étaient sur le port improvisé avaient survécu, mais quelques vagues provoquées par la disparition du monstre avaient emporté les plus fines embarcations, au grand damne des forbans. Cependant un seul sentiment était lisible sur les visages de ces « sanguinaires » marins : une reconnaissance sans faille pour l'homme-lumière. Des cris de joie s'élevèrent alors que le brun était au centre de la foule qui venait de se former.

- Tu as la côte, lança le jeune révolutionnaire en arrivant près du duo de combattants. La bête a disparu, elle ne devrait pas revenir ici.

La supposition était plutôt posée. En réalité, Erwin l'avait envoyée sur Calm Belt, un endroit où nombre de monstres marins se côtoyaient. Au vue de sa carrure, elle ne devrait pas être dépaysée, et peut-être trouverait-elle un autre membre de la faune qui puisse se reproduire avec elle. Enfin, s'il s'agissait d'une fille, ça il ne l'avait pas déterminé. Souriant aux deux jeunes gens, il leur fit signe de monter avec lui la colline. Il en avait besoin pour réfléchir, et aussi pour voir si le logia ne mentait pas sur sa condition. Au moindre signe de faiblesse, il se ferait sûrement hué par la jeune fille à ses côtés.

En haut de la colline, la vie avait déjà repris son cour. Rien n'était plus naturel pour un pirate que de s'arrêter pour tuer un monstre marin et de continuer juste après la dégustation d'une boisson parfois – souvent – alcoolisée. La plupart des hommes et des femmes hurlaient à tue-tête les paroles d'une chanson qu'ils venaient sûrement d'inventer : quelques sons désorganisés, quelques nez bien rouges, et l'odeur de la bière qui coulait à flot. Le patron aimait célébrer les victoires comme il se devait. S'asseyant à la table où Hope attendait avec impatience le retour de la petite troupe, le rouquin ferma les yeux un long moment pour visualiser des minutes de calme, impossibles à obtenir.

- Hier des Humandrills, avant-hier des problèmes, le jour d'avant encore des problèmes...

Erwin soupira. Puis il rigola se disant qu'il n'aurait jamais pensé avoir une vie aussi agitée il y a quelques mois de cela, lorsqu'il naviguait encore tranquillement, n'usant de son fruit que dans des périmètres bien fins. Hope ne put que sourire avec lui, se souvenant des aventures qu'ils avaient vécues ensemble. Elles n'étaient pas si loin, ils ne se connaissaient que depuis moins d'un an...

- Il ne manquerait plus qu'une météorite nous tombe sur la tête, fit le jeune homme, ne regardant pas le ciel mais pointant celui-ci sous le visage estomaqué de plusieurs personnes qui voyaient un caillou enflammé tomber du ciel.

Temps avant la destruction de l'île : Huit minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1301
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Dim 13 Mar - 12:44




Hors-la-lois


    Alors que je secouai assez violemment Kyoshiro, celui-ci sembla me répondre qu’il était éveillé et que je n’avais pas à le violenter de la sorte. Cela pouvait être une idée brillante, étant donné qu’il devait déjà être suffisamment blessé suite à la chute qu’il avait réalisé. Pourtant, il était difficile de rester calme face à tant d’inconscience et cela avait le don de m’agacer au plus haut point.

    Après cet instant d’extrême violence suivit un instant d’extrême douceur pendant lequel Kyoshiro et moi-même étions en train de nous étreindre. J’écoutai d’une oreille ces mots qui semblaient dire qu’il espérait avoir un réveil plus doux à mes côtés. C’était de sa faute, après tout. Et en plus, il avait le culot de me demander de ne pas m’inquiéter ! S’il n’avait pas déjà été blessé, il l’aurait probablement été par ma main suite à ses paroles naïves et irréfléchies. Me demander de ne pas m’inquiéter était probablement l’idée la plus stupide qu’il n’ait jamais eu. M’interrogeant alors que l’endroit où était partie le téléporteur, je répondis dans un haussement d’épaule, ne sachant pas vraiment où il se trouvait.

    À peine la question fut-elle posée que la personne en question revint vers nous, la bête ayant totalement disparu. Décidément, ce genre de pouvoir pouvait être réellement utile pour faire disparaître les choses en l’espace d’un instant. Au même instant, les Pirates qui avaient été sauvés par l’intervention de l’homme-lumière exprimèrent leur reconnaissance d’un grand cri de joie. Il fallait bien reconnaitre qu’il le méritait. Erwin remarqua d’ailleurs qu’il avait beaucoup de succès et ajouta par la suite que le monstre marin n’était plus un danger à présent sans préciser ce qui lui était arrivé. Je comptais sur mon ami pour avoir pris la meilleure décision.

    Remontant vers la colline, la fête battait déjà son plein et tous se réjouissaient de cette histoire qui avait bien fini. Le bruit, les chants et l’odeur de l’alcool me donnèrent encore plus mal à la tête qu’à l’accoutumée. Mais je n’allais pas demander à ces pauvres gens de se priver pour si peu. Je me contentai donc de les regarder s’amuser et faire la fête, un léger sourire sur les lèvres. Cela faisait plaisir à voir, même si je n’étais pas particulièrement friande de ce genre de fête où l’alcool coulait à flot. À chacun sa façon de s’amuser après tout.

    Restant auprès d’Erwin, je l’écoutais exposer le fait que chaque jour était un nouveau problème qu’il fallait combattre et surmonter. Il était vrai qu’aucun de nous n’avait droit à vivre paisible, mais, nous l’avions presque tous choisi de nous-mêmes après tout. Continuant à parler, Erwin pointa le ciel en rigolant et en disant qu’il ne manquait plus qu’une météorite percute l’île. Ce serait le comble. Voyant les visages inquiets que les portaient sur le ciel, je me demandais s’ils avaient pris la blague d’Erwin au sérieux. De toute façon, ce n’était que très peu probable que cela se produise. Et, pourtant, en levant les yeux au ciel, je découvris que les paroles d’Erwin étaient la vérité. Avait-il un don de clairvoyance ? Ou bien tout ce qu’il disait se produisait ? C’était assez surprenant !

    Que pouvait-on faire contre une si grosse pierre ? La détruire semblait impossible, surtout que ses débris risquaient de faire plus de dégâts encore, je jetai alors un coup d’œil vers Erwin et Kyoshiro :

    - Qu’est-ce qu’on doit faire ? Elle va tout détruire, c’est certain ! Vous devez bien pouvoir faire quelque chose, non ?

    Il fallait seulement imaginer les deux hommes en super-héros sauvant le monde et le tour était joué !



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1518
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Lun 14 Mar - 3:05






Hors-la-lois














Le jeune homme semblait s’être évanoui l’espace d’un très court instant mais cela avait été suffisamment pour que son camarade se débarrasse de la créature et que pour que la femme qui faisait battre son cœur se fasse un sang d’encre à son sujet. Pas mal pour une petite absence de rien du tout, n’est-ce pas ? Si son réveil ne fut clairement pas comme il l’imaginait, pas avec une demoiselle si proche de lui en tout cas, ce petit moment prit une tournure bien plus douce et agréable. Le jeune maudit n’était pas assez bête pour ignorer le fait que sa douce se fasse du souci à son sujet, non sans raison d’ailleurs, il était conscient qu’il était important de lever le pied de temps en temps au risque de finir par ne plus pouvoir agir du tout. Mais comment pouvait-il faire pour combattre sa nature profonde le pousser à être sur tous les fronts, à être de toutes les batailles ? Ce n’était pas qu’il n’était pas conscient qu’il finirait par se surmener, il ne savait tout simplement pas comment lever le pied.
Mais bien vite sa satisfaction atteignit un autre niveau quand son camarade revint et que des cris de joie et d’allégresse se firent entendre. Quoi de plus normal ? Ces gens étaient heureux d’être en vie mais Kyoshiro fut surpris que son camarade lui attribue toute cette joie. Oh bien sûr il avait été utile dans cette entreprise, pas besoin de le nier, mais il tint tout de même à partager le fond de sa pensée :

« Moi ? Toi, tu veux dire .Ce n’est pas moi qui me suis débarrassé de cette bête. Je l’ai juste….disons…retardée. Merci d’avoir pris la relève.»


Rassemblant ses forces, le jeune homme et ses camarades montèrent donc la colline pour enfin se poser à table et profiter du repos du guerrier après ce petit interlude dont ils se seraient bien de passés. Erwin évoquait les successions de problèmes de ses jours derniers, ce à quoi le maudit fit écho en lançant :

« Nous n’avons pas choisi la plus reposante des voies, c’est clair. Je me demande parfois ce qu’aurait été ma vie sans…tout ça. »


En vérité ce n’était que lors de moments calmes et propices à l’introspection que le jeune homme se surprenait à se poser de pareilles questions, se demandant comment sa vie serait s’il était resté sur son île ou encore combien de temps il aurait survécu sur ces mers s’il n’avait pas appris à manier le sabre. Il savait bien que ce n’était qu’une pure perte de temps car le passé ne pouvait être refait, mais ça avait au moins le mérite de lui occuper l’esprit quand l’attente était trop longue.
Malheureusement côté attente, cette fois-ci il n’eut pas à se plaindre car un autre évènement vint accaparer l’attention du groupe : un bon groupe rocher qui descendait à pleine vitesse et menaçait de percuter l’île en occasionnant de sérieux dégâts. Tous cherchaient une solution et ce fut en posant son regard de braise sur sa main droite, paume tourné vers le ciel, qu’il se résigna à lâcher :

« J’ai bien une idée mais elle ne va pas vous plaire. »


Il venait d’avoir une idée très simple mais qui ne lui plaisait guère, non pas parce qu’elle était mauvaise mais parce qu’il s’en voulait d’y avoir pensé. Depuis qu’il avait son fruit il avait acquis une puissance gigantesque et une vitesse hors du commun, il avait transcendé son statut d’homme en obtenant un pouvoir destructeur incroyable. Il avait fini par créer des techniques qui étaient puissances, afin de protéger ses compagnons et ceux dans le besoin, mais il savait qu’une telle puissance pouvait vite être source de ravages. Peut-être était-ce de la peur qu’il ressentait vis-à-vis de sa propre puissance, il n’arrivait pas bien à identifier cette sensation et la dissocier de la simple méfiance, mais il n’était pas fier du potentiel destructeur qui pouvait jaillir de la paume de sa main.

Glissant un sourire doux et bienveillant à l’élue de son cœur avant de se tourner vers son camarade et de le lui glisser également, il poursuivit par une explication des plus simples :

« Je sais ce que vous allez me dire, que je ne suis pas au mieux de ma forme, mais je vais quand même tenter quelque chose. Aussi je vous demanderai de vous écarter un peu et de fermer les yeux, ça risque d’être un peu…éblouissant. Quand vous entendrez un gros boum vous pourrez rouvrir les yeux, j’espère.»


Peut-être ? Oui, peut-être, il n’était jamais vraiment certain de la façon dont les choses pouvaient tourner et préférait prévenir ses compagnons. Remplissant ses poumons d’un air pur pour se donner du courage, gonflant sa poitrine, il s’écarta du groupe et s’avança de quelques mètres, levant les yeux vers ce gros caillou que rien ne semblant pouvoir arrêter. Presque rien.
La main droite du jeune homme se mit à émettre une lueur qui paraissait faiblarde au début mais qui ne fit que gagner en intensité au fil des secondes. Le maudit, sentant le pouvoir croître en lui, se dit à lui-même comme pour se rassurer :

« Ne te rate pas, mon grand. Ne te rate pas. »


Puis vint enfin le moment de vérité, l’instant où la puissance au creux de sa main fut à son apogée et, tendant brusquement le bras droit vers le ciel tout en le tenant de sa main gauche comme pour le soutenir, il lâcha :

« Quand il faut y aller… »


Un puissant rayon d’énergie brillant de mille feux traversa le ciel comme s’il voulait fendre les nuages et tout ce qu’il se trouvait au-delà. Bientôt ce rayon capable de raser une ville irait toucher ce gros rocher et, si tout se passait bien, l’explosion l’atomiserait jusqu’au dernier petit morceau de caillou. Il espérait que cela suffise, il croisait les doigts pour avoir bien jaugé sa puissance.








© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Mar 22 Mar - 11:19

Hors-la-lois [6]

À peine Erwin s'était-il retourné qu'il avait vu le gros bout de caillou qui menaçait de détruire toute l'île. Ronchonnant un coup, il fut tenté de dégainer son arme, mais la question pertinente de Tenshi le ramena à la raison. Ils pouvaient faire quelque chose, lui pouvait toujours tenté de la téléporter... Au risque de se brûler dans le processus. Ce n'était pas bien grave, mais il aurait préféré trouver une autre solution avant de risquer d'y laisser un bras. C'est cette solution qu'apporta Kyoshiro en précisant qu'elle n'allait pas leur plaire. Fronçant les sourcils, Erwin sentit les mains de Hope lui agripper les épaules. L'ancien marine ne souhaitait certainement pas voir le rouquin risquer sa vie, encore une fois. Il était un peu égoïste, il aurait laissé mourir ces inconnus si ça n'avait tenu qu'à lui. Le risque de le perdre était bien trop grand. Déglutissant, le jeune révolutionnaire partagea un regard avec le châtain. Quelques secondes suffirent pour qu'il comprenne qu'il ne pourrait pas l'empêcher de tenter quelque chose.

- Ferme les yeux, Hope, murmura Erwin à l'homme tandis que Kyoshiro préparait un feu d'artifice de lumière dans ses mains.

Les deux hommes obéirent, tout comme toutes les personnes présentes dans la taverne. Ils avaient peut-être peur, mais la démonstration de force de l'équipe un peu plus tôt les avait plongé dans un état de confiance assez important pour qu'ils se reposent sur ses membres. Kyoshiro avait sauvé une partie de ces forbans une fois, rien ne l'empêchait de recommencer. Le rayon fendit le ciel, et un bruit de collision des plus importants se fit entendre dans le ciel. Il voulait désintégrer ce caillou... Il allait le faire, c'était certain. Pourtant, quand le bruit de l'explosion résonna dans le ciel, celui de la météorite ne disparut pas totalement. Deux blocs s'étaient détachés dans le processus, et leur trajectoire promettait deux catastrophes naturelles.

Erwin rouvrit les yeux, malgré tout ébloui par cette attaque, et ne recouvrit son sens de la vue qu'après quelques secondes. Les deux cailloux, plus légers, allaient mettre peu de temps à percuter la mer. Des raz-de-marées se feraient maîtres de l'eau, et engloutirait l'île ainsi que les maudits qui s'y trouvaient. En considérant la vitesse de l'objet, Erwin pensa aux possibilités qu'il avait. Il devrait se réajuster et...

- Tenshi, Kyoshiro, je ne peux en prendre qu'un. Je vais prendre le plus lointain, l'autre devrait atterrir près de l'île et provoquer une vague qui risque de détruire le port et, avec un peu de malchance, le reste ce bout de terre... Je vous le laisse.

Et sur ces bonnes paroles il disparut comme il était arrivé. Son corps tout entier était appelé par cette météorite. Quelles étaient ses propriétés avant que Kyoshiro ne la détruise en grande partie ? Quelles découvertes sur l'espace auraient-ils pu faire en la conservant ? Ces questions traversèrent le rouquin tandis qu'il tentait de réajuster sa trajectoire pour toucher le caillou. Voyant que cela serait difficile, il décida d'employer la manière forte. Il fallait se débarrasser de cette chose le plus vite possible, et quoi de mieux qu'une explosion pour ça ? Dégainant son arme, il tira une balle qui alla se nicher dans la météorite. Il s'en éloigna un petit peu, et une explosion vint briser le caillou en petits morceaux bien plus inoffensifs qui se perdirent dans la mer.

Hope, voyant ce spectacle, ne put s'empêcher de lâcher un soupir de soulagement avant de concentrer son attention vers la jeune épéiste et son amant. Allaient-ils réussir à détruire le dernier morceau de météorite ou l'île serait-elle condamnée ? Se mordillant la lèvre, il attendit avec une peur à peine dissimulé la conclusion de cet événement.
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1301
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Lun 28 Mar - 16:02




Hors-la-lois


    Ce fut alors Kyoshiro qui se proposa à nouveau pour défendre les lieux. J’espérais surtout qu’il ne se mettrait pas en bouclier humain pour tenter de défendre tout l’endroit en subissant tous les dégâts. Mais il n’était pas encore assez stupide pour cela. Quoi que… On pouvait avoir quelques doutes à ce propos. Mais, peu importe, je me devais de lui faire confiance, ce fut pour cette raison que je me contentai d’obéir et de reculer de quelques pas pour le laisser faire ce qu’il voulait et tenter de sauver les lieux. De toute façon, c’était ça où tout le monde risquait de mourir écrasés. Il valait mieux tenter quelque chose, non ?

    Fermant alors les yeux en attendant le verdict de l’attaque, je ne vis rien à ce que faisait mon compagnon, néanmoins, je n’eus aucun mal à deviner qu’il chargeait certainement cette météorite avec toute l’énergie lumineuse que son pouvoir était capable de véhiculer. Il allait certainement réussir à décomposer cette chose, non ? Ce ne fut pas totalement le cas. En effet, après avoir ouvert les yeux, je pus découvrir que deux morceaux étaient désormais en train de tomber, certes moins gros, mais toujours assez dangereux pour provoquer de gros dégâts. Heureusement pour nous, Erwin n’était pas au bout de sa peine et décida de s’occuper d’un des cailloux pour le faire disparaitre. C’était donc à Kyoshiro et moi qu’incombaient la lourde tâche de faire de l’autre demi-météorite un objet sans danger.

    Nous n’avions pas beaucoup de temps pour réfléchir et élaborer un plan très intelligent. Le meilleur à faire était donc de foncer dans le tas, tout bonnement, et de découper cette chose en morceaux assez petits qui retomberaient tranquillement dans la mer en faisant des petites giclures d’eau d’à peine quelques centimètres. Le problème serait ainsi réglé. Néanmoins, je n’avais pas vraiment de moyen rapide et facile de faire des miettes.

    N’y réfléchissant plus à deux fois, je me dirigeais en vitesse vers l’énorme pierre, espérant que ma course ne serait pas trop longue. Une fois que je me jugeai assez proche, je m’élançai rapidement en l’air pour gagner un peu plus en proximité, tout en dégainant deux de mes katanas. Le plus difficile restait alors à venir. Je n’avais plus qu’à espérer que ma force et ma dextérité serait suffisante pour pouvoir protéger les lieux, ce qui n’était pas encore gagné. J’envoyais alors de multiples lames d’air en direction de la météorite, dans lesquelles je mis toute mon énergie, afin qu’elles soient assez dévastatrices et efficaces. Je ne pensais même pas au résultat d’une telle attaque, ne restant concentré que sur ce que j’étais en train de faire et cessant mon attaque en sentant que mes pieds touchaient à nouveau le sol. Cela n’avait duré l’espace que de quelques secondes.

    Retombant donc au sol, je fixai d’un œil inquiet le résultat, espérant que celui-ci serait à la hauteur de mes espérances. Un premier bruit de chute se fit entendre dans l’eau, puis un second, mais les morceaux n’étaient pas assez gros pour provoquer de réelles catastrophes, heureusement pour nous. Reprenant alors mon souffle, que je retenais depuis de longues secondes, je fus soulagée de constater que, pour le moment, les lieux étaient en sécurité. Mais pour combien de temps encore ?



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1518
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Lun 28 Mar - 22:11






Hors-la-lois...














Quand on évoquait le fruit de la lumière la plupart des gens s’imaginait un guerrier atterrissant sur un champ de bataille, brillant de mille feux et devenant automatiquement le centre de l’attention, tous s’imaginait un style de combat haut en couleur et incroyablement rapide, avec la personnalité qui allait avec. Autant dire que ceux qui avaient cette image en tête devaient être assez déçus en voyant le véritable détenteur de ce pouvoir pour la toute première fois, non ? Il n’avait rien d’un homme haut en couleur et était bien trop timide pour être lumineux comme son fruit pourrait le laisser entendre, mais par contre il avait bien apprivoisé la vitesse inhérente à ce fruit : ce n’était déjà pas si mal, non ? Au final il n’était pas un rayon de soleil comme on pouvait s’y attendre mais plutôt une lueur discrète au bout d’un tunnel, une lueur qui gagnait en intensité au fil du temps et qui éclipserait bientôt celle du soleil lui-même.
Ce n’était qu’une question de temps.

Cette météorite arrivait, de loin on aurait cru que ce n’était qu’un simple petit caillou qui s’écraserait dans l’ordre en un petit « poc » inoffensif mais, au fur et à mesure que les minutes s’écoulaient, ce petit caillou inoffensif ne cessa de grandit jusqu’à devenir tout simplement gigantesque. Pourquoi Kyoshiro avait-il été aussi optimiste quant à sa taille ? Déjà parce que c’était dans sa nature de l’être mais surtout parce que c’était la première météorite qui lui tombait sur le coin de la gueule. Comment pouvait-il deviner qu’un caillou pouvait être si gros ? Sa surprise, même si aisément lisible sur son visage, fut tempérée par la fatigue et la douleur qui irritaient son corps. Difficile d’être très démonstratif quand on était trop fatigué pour sauter de joie, non ?

Bras levé en l’air, le jeune homme concentra ses forces pour lancer une attaque dévastatrice qui, normalement, ne devrait pas trop faire de dégâts collatéraux puisqu’elle était dirigée vers le ciel. Pourquoi normalement ? Parce que la vie lui avait appris que tout ne se passait jamais comme prévu. Mais au bruit qui parvint à ses oreilles le jeune homme supposa qu’il avait plutôt bien fait son boulot, il s’autorisa un :

« Bon, c’est pas trop mal visé en fait. J’aurais pu faire pire. »


Malheureusement son optimiste fut de courte durée lorsqu’il observa deux gros morceaux émerger de l’explosion comme autant d’échec de la part du maudit d’atomiser complètement la météorite. Que faire ? Atomiser les deux bouts comme il venait de le faire, évidemment, mais avant qu’il ne puisse rassembler ses forces en une seconde et troisième attaques ses deux camarades se ruèrent sur les deux bouts dans l’intention de faire leur part du travail. Devait-il agir ? En d’autres circonstances il l’aurait fait sans hésiter mais ici il était suffisamment bien entouré pour pouvoir se reposer sans crainte que tout ne dérape.
Voyant les deux morceaux se faire détruire l’un après l’autre, soulagé, le bretteur se laissa tomber par terre et, s’allongea sur le sol, lança à voix haute :


«Bon, c’est bon maintenant ? On peut se reposer et boire un verre, tranquillement, sans que le ciel ne nous tombe sur la tête ? Non pas que ça me fatigue, mais un peu quand même. »


Essayant de capter ses petits camarades du regard, le jeune homme leur demanda finalement:

« Je vous le paye ce verre, finalement ?»










© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Mer 20 Avr - 12:25

Hors-la-lois [7]

Le cœur d'Erwin avait rarement autant battu la chamade qu'aujourd'hui. La dernière fois, ça avait du être avec... Oui, lorsque... Il repensa, gêné à ce moment de sa vie qu'il ne souhaitait pour rien au monde oublier, quelques peu énigmatique. Fermant les yeux, il profita du temps ensoleillé à présent que la météorite avait disparu. Tenshi s'était occupé des derniers morceaux comme le maître du sabre qu'elle était. Un monstre marin, une chute de météorite... Ils étaient décidément bien embêtés aujourd'hui. Heureusement, tout cela allait toucher à sa fin : l'aventure ne promettait pas de nouvelles péripéties aujourd'hui. Se dirigeant vers Kyoshiro, il regarda la demoiselle et l'homme-lumière avant de comprendre que le temps, même s'il était toujours à la discussion, était surtout à la fête.

- Pour nos héros, la tournée est gratuite, lança sur un ton amusé le pirate, maître du bar.

Le vieux était donc capable d'un tel acte de générosité ?! Il ne fallait pas s'en priver ! Erwin lui lança un « Merci » avant de se poser tranquillement sur une des chaises du bar. Il était rentré à l'abri du soleil, alors que celui-ci tapait de plus en plus fort et que les pirates devenaient plus joyeux que d'habitude. Il y aurait eu de l'opium dans l'air qu'il n'aurait pas été étonné. Malgré tout, lorsque les mains de Hope se posèrent sur ses épaules, il laissa sa tête tomber contre le torse de celui-ci. Un sourire fendit le visage de l'ancien marine tandis qu'Erwin profitait de sa présence pour se reposer, évacuer le stress, laissant un instant d'intimité à Tenshi et Kyoshiro s'ils ne l'avaient pas suivi.

- Tu sais, Hope... Ce genre de choses rend la journée étrangement banal.
- Une météorite, un monstre marin, et c'est ça que tu appelles la banalité ?

Un petit sourire émergea sur le visage des deux garçons avant de partir un rire amusé. Le temps des catastrophes était loin derrière eux : Aujourd'hui, le simple fait d'être en vie les obligeait à affronter la mort. Ils l'avaient vue dans les yeux à de nombreuses reprises. Ils n'avaient pu se défaire de son ombre, et à présent il était nécessaire de lui faire face à chaque seconde. Et si quelque le retrouvait et le tuait ? Aston et tant d'autres en avaient le pouvoir. Il voulait devenir plus fort. Pour se protéger. Pour protéger ceux qu'ils aiment.

Fallait-il éliminer ses ennemis à présent ? Essayant de ne plus penser à cela, il évacua ces pensées néfastes et tenta de profiter de l'atmosphère. Se redressant, il se dirigea vers Tenshi et Kyoshiro, leur sourit et commença à suivre la conversation qu'ils avaient peut-être engagés. Il les considérait comme des amis : il aurait aimé qu'ils puissent, eux aussi, être en sécurité. S'ils avaient besoin de son aide, à n'importe quel moment, il tenterait de leur venir en aide... Et de faire en sorte qu'ils puissent s'aider l'un et l'autre.

Hope décida de s'écarter un instant du bar. Il se dirigea vers le capitaine pirate dont le regard nostalgique était à présent tourné vers les océans. Ce vieux bouc n'avait pas eu de journée aussi excitante depuis longtemps. C'était un plaisir de voir la jeunesse reprendre le flambeau : s'il avait compris les enjeux derrière chaque amitié qui se créait, il était aussi conscient que ces personnes-là n'étaient pas amis par intérêt. Ils avaient vécu, partagé des expériences. Le hasard les avait conduit à s'épauler les uns, les autres.

- Le destin des grands est bien souvent tragique.
- J'en ai conscience, mais le leur ne sera pas tragique... Il sera épique.

Les deux hommes acquiescèrent à l'affirmation du châtain. Ils avaient tous les trois le pouvoir de changer la face du monde. Il était dommage qu'ils n'en aient pas encore conscience...
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1301
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Mer 20 Avr - 17:07




Hors-la-lois


    Revenant sur mes pas pour retrouver mes deux amis, ils semblaient tous deux sains et saufs, pour mon plus grand soulagement. Ce fut à ce moment que le tavernier proposa de nous offrir un verre, ce qui fut plutôt surprenant, mais je n’allais pas refuser qu’on m’offre à boire aussi généreusement. Nous l’avions mérité, tout de même, non ? En tout cas, je n’avais qu’un seul espoir : que les choses restent calmes désormais et que nous puissions parler sans plus d’encombres.

    Jetant un coup d’œil vers Kyoshiro qui était allongé au sol, je laissais Erwin se dirigeait seul à l’intérieur du bâtiment avant de m’installer par terre à mon tour. Je devais bien avouer que la distance me séparant de l’homme-lumière n’était pas une chose que j’appréciais, néanmoins, c’était peut-être mieux comme ça. Après tout, nous étions tous deux amenés à affronter des ennemis et voir l’autre en danger quasiment au quotidien risquait de m’être insupportable. Parfois, l’ignorance était une bonne solution.

    - J’espère que cette journée va se terminer sans plus d’encombre…

    Tournant mon visage vers mon interlocuteur, je lui adressai un léger sourire avant de déposer doucement un baiser sur sa joue. Il fallait bien profiter un peu de sa présence, non ? Me relevant la seconde d’après, je lui tendis ma main pour l’aider à se relever et afin de l’entrainer vers l’intérieur de la taverne pour profiter de ce verre offert. Voyant Erwin se diriger vers nous, je ne pus retenir un grand sourire. Il était plutôt rassurant de le savoir à nos côtés et je m’avouais chanceuse d’avoir pu rencontrer ces deux hommes qui avaient une grande importance à mes yeux. Ils faisaient certainement partis des seules personnes en qui j’avais pu mettre ma confiance et sur qui j’étais certaine de pouvoir compter en toutes circonstances. Après tout, mes vrais amis pouvaient se compter sur les doigts d’une main et ce n’était pas plus mal.

    Une fois Erwin assez proche, j’ouvris assez grand mes bras pour pouvoir enserrer les deux individus dans ceux-ci tout en disant à voix basse :

    - Vous allez me manquer terriblement… Ne faites rien d’idiotement dangereux… Ou si vous voulez le faire, joignez-moi à la fête avant ! Je vous fais confiance pour ne pas l’oublier…

    On pouvait dire qu’ils étaient assez grands pour prendre soin d’eux-mêmes, mais les hommes et leur fierté idiote pouvait les mener à faire n’importe quoi. J’espérais simplement que ce ne serait pas le cas. Je ne pourrais probablement pas me pardonner s’il leur arrivait malheur sans que je puisse agir d’une quelconque façon.

    Relâchant mon étreinte, je fis un pas en arrière pour leur laisser un peu d’air avant de reprendre la parole, d’une voix un peu plus forte cette fois-ci :

    - Maintenant, recommençons cette fête, cette île a affronté assez de dangers aujourd’hui !

    Attrapant alors le verre que le tavernier nous avait généreusement offert, je bus celui-ci d’un coup, ne me souciant pas vraiment de ce qu’il pouvait y avoir à l’intérieur. Cela n’avait pas beaucoup d’importance, j’avais juste besoin de m’hydrater après avoir découpé ces cailloux.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1518
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Jeu 21 Avr - 0:33






Hors-la-lois












Cette douce brise caressait le visage aux traits fin du jeune homme avec une douceur infinie, lui murmurant à l’oreille la promesse de lendemains meilleurs tandis qu’il était là, étendu dans l’herbe, sentant cette dernière lui chatouiller la peau. Malgré toutes les épreuves qu’il avait pu traverser aujourd’hui et malgré cette insupportable chaleur qui se diffusait à travers son corps comme un poison, triste écho de l’état de ses muscles qui peinaient à se remettre des efforts répétés de ces derniers jours, le jeune bretteur aurait pu rester ainsi allongé toute la journée durant. Sans doute aurait-il attrapé un rhume à force de rester dans le froid, tout solide gaillard qu’il était, entraîner ses muscles ne signifiait pas qu’il était plus résistant aux microbes et aux maladies, mais le jeu en valait la peine car c’était bien après la tempête passée qu’un individu pouvait ressentir une telle plénitude.
En vérité le jeune homme s’étonnait lui-même de la facilité avec laquelle il s’était habitué à cette vie faite d’incertitudes et où la gratitude n’était clairement pas au menu, l’exact opposé de ce qu’il avait espéré la toute première fois qu’il avait pris la mer. Il avait débuté son périple pour aider les gens et se rendre utile, ce n’était pas un objectif très ambitieux mais c’était son existence et celle-ci ne portait pas une seule trace d’ambition ou d’arrivisme. S’il faisait quelque chose c’était à chaque fois parce que c’était la chose à faire, c’était juste, et en aucun cas car quelqu’un lui avait ordonné de le faire. Aider était important mais il n’était plus assez naïf pour se laisser mener par le bout du nez sans sourciller.

En l’espace de quelqu’un mois il ne se reconnaissait plus. Il brandissait ses deux sabres avec une facilité déconcertante, il maniait un pouvoir dont les capacités destructrices le dépassaient de très loin, il avait abandonné l’aide au plus grand nombre pour se contenter d’aider un équipage restreint et, pour couronner le tout, il ressentait de moins en moins de gêne et de dégoût en voyant du sang couler le long de ses deux lames ordinaires. C’était étrange, il savait au fond de lui qu’il aurait dût se haïr pour être devenu un tel déviant, violent et égoïste, ou du moins était-ce ce que son cerveau tentait de lui faire comprendre, mais des vagues de calme étaient pompées par son cœur à travers tout son corps. Cet organe lui faisait comprendre, vague après vague, qu’il n’était pas dans le faux et qu’il ne devait pas laisser son cerveau le troubler ainsi.

C’était très tiré par les cheveux mais c’était ce qu’il ressentait quand il restait là, les yeux fermés, au milieu de l’herbe. Son cerveau lui faisait comprendre qu’il avait fait le bon choix et, en un soupir de soulagement, il fut enclin à le croire. Ce fut le contact des lèvres d’une certaine demoiselle sur sa joue qui sortit le jeune homme de sa torpeur contemplative, colorant de rouge ses joues sous l’effet de cette agréable surprise. Cette perle ne désirait rien tant qu’un moment de la paix tout comme son compagnon mais ce dernier, ne trouvant pas vraiment les mots pour la rassurant, se contenta d’un franc sourire comme seule réponse. Que pouvait-il dire ? La vie avait un sens de l’humour assez particulier, elle aurait été capable de faire tomber une île céleste sur ce petit bout de rocher si Kyoshiro avait simplement espéré obtenir un peu de paix.

Tendant la paix pour accepter l’aide proposé par sa camarade, le jeune homme émit une grimace en sentant ses muscles souffrir encore un peu plus sous l’effort, comme le râle d’une machine ayant vu des jours meilleurs, avant de se diriger vers la taverne où le quatuor était attendu. S’asseyant non sans exprimer son soulagement à l’idée de ne plus avoir à bouger, le jeune maudit arqua un sourcil d’incompréhension en entendant la phrase du patron :

« Héros ? Ou ça ? »

Les héros étaient des êtres de légendes dont le nom résonnait dans les esprits pour des générations et des générations, autant dire que le jeune homme ne voyait pas du tout qu’il y avait un rapport – même lointain – entre lui et cette glorieuse appellation. Et puis les héros ne s’autoproclamaient pas ainsi, ce titre était donné par d’autres.
La demoiselle vint se rapprocher des deux et leur ordonna de l’appeler lors de leurs prochains affrontements, ou tout de même ce fut ce que Kyoshiro supposa mais ce dernier, toujours un peu inquiet, répondit :

« Je doute qu’on puisse appeler cela une fête. »

Bien sûr qu’il allait boire et laisser son corps se refroidir et se reposer comme il le méritait si bien, mais il ne voyait pas les évènements à venir comme des fêtes…pas du tout d’ailleurs. Appellerait-il son aimée dans ce cas ? Non, bien sûr que non il ne voulait pas la mettre plus en danger que nécessaire.









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Jeu 21 Avr - 10:36

Hors-la-lois [8]

L'atmosphère de la taverne avait commencé à se réchauffer. Erwin avait rejoint une Tenshi survoltée qui l'attrapa vers elle. Ses bras passèrent derrière son cou et l’attirèrent près d'elle tandis que le tintement des armes, doux et mélodieux, se mêlait à cette réunion tardive. Le rouquin ne put s'empêcher de sourire. Bienheureux, il ne put s'empêcher de glousser un court instant avant de toussoter, écoutant ce que la jeune fille leur demandait. Une promesse de n'être séparés que par la distance, et non par le cœur. Erwin releva les yeux, les dirigeant vers le duo improbable d'épéistes. En les rencontrant, il n'aurait jamais parié les voir un jour à la même table. Pourtant ils partageaient tant : leur naïveté initiale et cette évolution forcée par le monde. Tenshi Taya, primée par des actions à l'encontre du Gouvernement et d'un chasseur de prime, selon ses informations. Une vraie tueuse dans l'âme, à l'exception qu'elle n'avait pas tendance à retirer la vie de ses adversaires.

Kyoshiro était peu connu pour ses faits d'armes, et pourtant... Il avait tenu tête à bon nombre d'ennemis et faisait partie de l'équipage d'un homme extraordinaire, tout autant qu lui. Il voyait en eux le destin des grands, et espérait que leur empreinte dans l'histoire soit bénéfique pour l'humanité. Acquiesçant simplement à ses paroles, il lança sur un ton enjoué :

- L'occasion se présentera bientôt, Tenshi !

Et avec un sourire désarmant il dirigea son visage vers Hope qui venait de s'approcher discrètement mais qu'il avait, malgré tout, ressenti. La présence de l'ancien marine était toujours plus ou moins présente dans son esprit. Il ne s'en détachait jamais, de peur de la voir s'éteindre un jour. Lui caressant la joue un instant, il remarqua que ce geste, au milieu de la taverne, aurait pu provoquer des huées. Mais personne n'y prêta guère attention et il se contenta de toussoter alors que le châtain, surpris, ne put s'empêcher de chercher à dire quelque chose... De peut-être gênant :

- Et donc, Kyoshiro, Tenshi, vous êtes ensembles ? Enfin, vous sortez ensemble ?

Hein ? Le visage d'Erwin, rouge, vira au blanc tandis qu'il observait ses deux amis. Soit Hope avait dit une bêtise, soit il avait une perspicacité sur ces choses à toute épreuve. La seule personne réellement amoureuse que le rouquin ait rencontré jusqu'à présent était Taka Sayouri : la mort de son bien-aimé l'avait dévastée. De même, Holly était amoureuse de Nakata et... Ah, en fait il en connaissait plus d'une. Cependant, l'amour était souvent synonyme de douleur. Et lui ? Les gestes de tendresse qu'il avait à l'égard de son ami étaient-ils signe d'amour ? Il n'avait pas encore eu le temps d'y penser. C'était le lot de sa condition de hors-la-loi révolutionnaire : plus rien n'était pareil qu'avant.

- Eh, les jeunots, buvez, buvez !

L'interpellation du barman s'adressait principalement aux trois garçons puisque la jeune fille semblait avoir la descente facile. Prenant une chope, comme un remède d'herbes médicales, Erwin avala la chope d'un coup. Il aurait bien aimé oublier de penser, s'amuser, décompresser. Mais au final, le tourment de son esprit était aussi éternelle que les stèles de... Ah, voilà qu'il divaguait. Fermant les yeux, il se contenta de profiter de la lumière tamisée du bar, de son odeur de vieux loup des mers, de son plancher grinçant et des cris joyeux des pirates à proximité. Le tourbillon de sensation autour de lui aurait pu lui donner le vertige, mais c'était peut-être ce qu'il venait de boire qui lui donnait ces sensations. Hope, tout sourire, lui avoua alors le contenu de son verre :

- Tu viens de te boire 30cl d'alcool de Fleur d'Asrar. C'est un des alcools les plus forts, même pour les pirates.

Et merde... Regardant ses amis, le garçon sourit tout à coup, déconnecté de la réalité. Il se leva sur la table, faisant tomber un verre au passage qui vint se briser sur le sol, provoquant la furie du patron.

- Chantons maintenant !

Et il entama un chant de pirates, suivi d'une demi-douzaine de personnes, amusés par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1301
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Jeu 21 Avr - 16:21




Hors-la-lois


    Alors que je demandais aux deux hommes de m’appeler s’ils avaient besoin d’aide, Kyoshiro ne semblait pas trop emballé par l’idée tandis qu’Erwin, de son côté, me confirma que l’occasion aurait bientôt lieu. Visiblement, parmi mes deux camarades, l’un deux semblait bien plus inquiet que l’autre quant à mon sort. Cela pouvait être plutôt compréhensible. Après tout, je n’allais certainement pas non plus risquer la vie de mes amis pour la mienne. Etait-ce égoïste d’agir de cette façon ? Pouvait-on dire que cela revenait à abandonner ses amis en ne leur demandant pas d’aide ? Une question qui pouvait sembler paradoxale et qui me posait pourtant de nombreuses difficultés.

    Ce fut alors au tour de Hope de s’approcher de notre petit groupe, provoquant de nouvelles interrogations dans ma tête concernant la relation qu’il entretenait avec Erwin. Après tout, ils avaient l’air d’être de très bons amis, voire même un peu plus que cela et même si la question me démangeait, je me retins de la poser en songeant que cela ne me concernait pas vraiment. De toute façon, la vérité éclatera au grand jour tôt ou tard. Et, alors que je retenais ma curiosité maladive, Hope, lui, ne se priva pas pour nous interroger, Kyoshiro et moi, sur la nature de notre relation. Avait-il remarqué ? Comment avait-il remarqué ? Je ne comprenais pas bien.

    Suite à cette remarque, mon visage vira rapidement au rouge et je ne sus trop où me mettre, jetant mon regard en alternance vers Kyoshiro, puis Erwin, puis Hope avant de marmonner des mots qui n’avaient pas beaucoup de sens :

    - Euh… C’est que… Enfin… Je suppose que… Qu’on…

    Sauvée par le gong venant du tavernier qui nous invita à boire un peu plus. Il voulait peut-être faire son chiffre du mois en une journée ? Qui sait… Quoi qu’il en soit, je n’eus jamais l’occasion de finir cette phrase que déjà Erwin venait d’avaler d’un seul coup le contenu d’une chope et visiblement, celle-ci n’était pas rempli d’eau mais plutôt d’un alcool assez fort pour lui faire tourner la tête rapidement. D’ailleurs, en y pensant, qu’avais-je bien pu boire ? Certainement quelque chose de bien moins fort vu que je ne ressentais pas beaucoup d’effet. À moins que cela ne soit une bombe à retardement. Il valait mieux être raisonnable pour le moment et ne pas boire un verre de plus. En voyant Erwin monter soudainement sur une table pour se mettre à chanter, je ne pus retenir quelques rires. Visiblement, même les gens plus importants avaient leur moment de rigolade et de soucis d’alcoolémie un peu trop haute. Il fut rapidement suivit par quelques autres choristes et le boucan ambiant avait pour effet d’accroitre mes maux de tête. Il valait peut-être mieux boire quelques verres pour faire passer ça, non ?

    Il ne m’en fallut pas plus pour boire un verra, puis un second, puis un troisième et pour, finalement, prendre le quatrième en main et utiliser mon autre main pour saisir celle de Kyoshiro et l’entrainer avec moi sur la table où se trouvait déjà Erwin. Je n’avais pas vraiment l’habitude de faire ce genre de choses, néanmoins, la fièvre ambiante me poussa à me joindre aux chants d’un air excessivement joyeux. Au moins, je tenais encore debout.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1518
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Sam 23 Avr - 17:35






Hors-la-loi












Même si le jeune bretteur était un individu à côté de qui il faisait bon vivre, une personne gentille et agréable à vivre, force était de constater qu’il n’avait pas cette propension à s’empiffrer et s’alcooliser que pouvaient avoir certains de ses camarades et, par extension, bon nombre d’aventuriers présents sur ces mers. Bien entendu ce jeune timide était bien conscient des effets de l’alcool sur le corps humain et du fait que certaines personnes avaient besoin d’un tel breuvage pour se détendre et oublier leurs soucis, il savait aussi que pouvoir s’empiffrer était un des petits plaisirs de la vie dont beaucoup de ses congénères ne se privaient pas. L’ambiance d’un lieu et la chaleur humaine qui y régnait pouvait suffire au jeune bretteur à profiter du moment et s’amuser, il comprenait que d’autres individus puissent avoir d’autres besoins mais malheureusement il n’était pas comme ça.
La voie du guerrier pouvait se résumer par « un esprit sain dans un corps sain » autant dire que tous les adeptes de la voie du bushido traitaient leur corps comme un temple sacré, il ne pouvait donc se résoudre à boire quelque chose qui pouvait s’apparenter à un poison, même si cela aurait pu le rendre plus joyeux et moins timide. De plus, son existence étant marquée du sceau de la restriction et du serrage de ceinture, il ne pouvait décemment pas s’autoriser à manger plus que ce qu’il avait besoin par respect pour les plus nécessiteux. Cela pouvait sembler chiant à souhait comme existence, je vous l’accorde, mais c’était une honorable existence qu’il avait choisit et qui l’avait mené là où il était aujourd’hui. Il était devenu un combattant émérite et un allié fidèle pour bon nombre de personnes en ce monde ; pas trop mal pour un fils de personne venu d’un trou paumé, non ?

Aujourd’hui il était réuni avec des individus qui, bien que possédant des styles de vie bien différents du sien, s’étaient avérés être de précieux alliés et des amis encore plus chérissables. Le jeune homme sentit une certaine chaleur l’envahir quand son aimée se rapprocha de lui mais, étrangement, il ne put s’autoriser à sourire en entendant les paroles qui sortirent de sa petite bouche. Pourquoi ? Parce qu’elle ne voyait les combats à venir que comme un jeu, à croire que ce n’était pas Kyoshiro le candide de la bande, ou peut-être prenait-elle du plaisir à se mettre continuellement en danger ? Non, le jeune épéiste ne voulait pas connaître la réponse, il chassa ces paroles de son esprit pour profiter du moment présent.
Après tout le jeune homme se savait assez singulier dans ce monde, il avait plus croisé de personnes qui ne voyaient le combat comme un jeu que de personnes qui lui ressemblaient, qui fuyait la violence comme la peste et se faisaient le bouclier des faibles. Ce constat l’attristait un peu plus chaque jour et les mots de la demoiselle n’arrangèrent pas les choses.

Enivré par la chaleur de cette pièce et le sentiment de plénitude qui s’emparait petit à petit de son être, le bretteur ne remarqua même pas les gestes partagés entre son camarade et l’ami de celui-ci, tout ouvert d’esprit qu’il était, il n’avait encore jamais rencontrés deux hommes amoureux l’un de l’autre. Comment pouvait-il repérer des signes dont il ignorait l’existence ?
Le temps et la souffrance avaient changé le jeune homme, le forçant à grandir plus vite que prévu et cette transition apparut évidente lors de la phrase qui suivit. En d’autres circonstances, quelques mois plus tôt, Kyoshiro serait devenu rouge comme une pivoine face à une question si personnelle mais aujourd’hui il n’y eut que de la curiosité et de la surprise dans ses prunelles écarlates. Il aurait sans doute bégayé pendant plusieurs secondes auparavant, mais aujourd’hui la seule question qui sortit de sa bouche fut :

« Comment as-tu deviné ? »

Il ne se rendit pas compte tout de suite qu’il venait de confirmer les soupçons de son interlocuteur, il ne s’en rendit compte car ce n’était pas quelque chose qu’il pensait devoir cacher, mais il était aussi curieux car il ne pensait pas avoir dévoilé énormément de signes pouvant mettre son interlocuteur sur la voie. Mais avant qu’il ne put dire ou faire quoi que ce soit la salle s’échauffa de nouveau et ses deux camarades de toujours s’abreuvèrent d’alcool sans une once de retenue, se désinhibant non sans faire sourire le jeune bretteur. Si ce dernier ne les rejoignit pas dans leur course à l’alcool, il n’hésita tout de même pas à attraper la main de la demoiselle et à rejoindre le groupe dans leur fête chantante.
Il n’était pas le meilleur chanteur du monde, il le savait bien, mais qui s’en souciait ? Pour une fois il avait l’occasion de laisser ses soucis de côté et de profiter de la fête. Il l’avait mérité.












© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3109
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
120/1000  (120/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   Dim 24 Avr - 10:34

Hors-la-lois [9]

Au sourire chaleureux de Hope à l'égard du jeune couple suivirent des chants, des pas de danse improvisés et de l'amour à ne plus savoir quoi en faire. La fièvre festive avait attrapé les trois jeunes gens qui en entraînèrent bien d'autres, à la grande joie du patron du local. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu autant de personnes dans cet état : les lois Décimas avaient infligé un coup à leur petit monde. De criminels simplement recherchés, ils étaient passés à morts en sursis. Si les cellules d'Impel Down ne se désemplissaient pas, c'était aussi le cas des pierres tombales qui venaient agrémenter les paysages autrefois vierges de toute présence. Fermant les yeux un court instant, l'ancien capitaine se revit en train de naviguer sur les mers, des années plus tôt, à affronter des marines sans pour autant chercher à les tuer.

- Ce monde a bien changé, fit-il avec sourire nostalgique, décidant de prendre l'air tandis que la fête battait son plein.

Des dizaines de voix s'élevaient à l'intérieur de la taverne. Le soleil se couchait doucement, laissant filtrer ses rayons orangés au-dessus de la ligne d'horizon. Le regard tendre de l'homme se posa sans relâche sur l'astre descendant, accompagné par le fantôme de ses années d'activité. Il aurait voulu y retourner, il aurait voulu que d'autres ressentent le frisson qu'il pouvait capter à cette époque. Une chaise passa tout à coup par la fenêtre, un homme dessus. Ça finissait toujours comme ça les fêtes entre pirates : des combats, encore des combats, toujours des combats. Il soupira pleinement avant de rentrer dans son bâtiment et de hurler sur un ton des plus autoritaires :

- Mais qui m'a foutu tout ce bordel ?! Maintenant vous allez vous calmer, merde ?!

Et le contenu d'un verre de bière lui arriva sur le visage tandis qu'il finissait sa phrase. S'il n'avait pas la couleur d'une écrevisse, il n'en était pas loin. Les teintes de son visage se marquèrent d'un mélange de vermeil et de pourpre. Il tapa du poing sur la table avant de se jeter dans la mêlée.

Erwin venait de sortir de la taverne. L'effet de l'alcool, s'il avait été fort sur le moment, ne semblait pas subsister bien longtemps dans son organisme. Cependant le mal de tête observait religieusement son principe et lui donnait l'impression qu'un fakir s'amusait à lui planter des milliers d'aiguilles dans la tête. Il se retint de se plaindre, assumant sa bêtise au clair de lune. Elle était pleine, actuellement. C'était pour certaines personnes une bénédiction, pour d'autres une malédiction. Les habitants de Graou Island pouvaient par exemple, à la nuit tomber, peut-être les soirs de pleine lune, aborder des traits différents de ceux qu'ils avaient en plein jour. Étrangement, il ne se souvenait plus des spécificités de leur race.

- Tu prends l'air ?

La voix de Hope semblait timide, comme s'il appréhendait l'état dans lequel il retrouverait le rouquin. Ce dernier se contenta de lui sourire sans lui répondre, ayant déjà oublié la question. Sans ajouter un mot, le Stanley alla s'asseoir auprès du jeune homme : le vent soufflait légèrement, et malgré le bruit de la taverne une agréable nuit se profilait. Les vents étaient encore assez chauds pour maintenir la température corporelle et non la descendre. Un orage se préparait-il ? Les compétences en météorologie d'Erwin lui auraient permis, en ayant tout son esprit, de le déterminer clairement. Mais à présent il n'était même plus capable de définir la différence entre un thermomètre et un baromètre.

- Hope...

Il ne rajouta pas un mot avant de sombrer dans les ténèbres du sommeil, s'étalant sur les genoux de l'homme qui ne pipa mot. La situation n'était après tout pas des plus déplaisantes.
Erwin s'endort, c'est potentiellement mon dernier post du coup !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [FB] - Hors-la-lois [Pv : Tenshi Taka & Kyoshiro]
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Les ONG doivent se soumettre aux lois haitiennes, ou doivent être expulsées
» Les Hors série
» Pêcheurs hors la loi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-