Partagez | 
 

 [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Lun 8 Déc - 21:46

Nouveaux Liens [1]

Malia, mon informatrice sur les Blues, venait de m’appeler pour me prévenir d’un incident en prévision : une information concernant une attaque de marines avait fuité. Apparemment, l’escouade chargée de lancer l’attaque était composée au moins de Taito Nowaki et de sa sœur, deux personnes sur qui j’avais demandé à ce que la jeune femme garde un œil au cas où ils auraient besoin d’aide. « C’est typiquement le genre de cas où tu devrais intervenir ! » m’avait dit la jeune femme avant de raccrocher violemment. J’avais la localisation sur un bout de papier et une carte en main, il me fallait juste savoir où j’allais pouvoir me rendre pour arriver le plus vite possible sur place. Katia avait écouté la conversation attentivement mais n’avait rien dit. Elle était à la mairie, comme à son habitude, en train d’étudier cette fois-ci un livre sur les armes automatiques. Un carnet de note gisait à côté d’un tas de recherches, comme si elle s’était attardée sur les moindres détails avec la ferveur d’une chercheuse en armement. Si Hope n’était pas très enjoué à l’idée qu’elle s’occupe de manipuler de la poudre, j’avais bien plus confiance en ma sœur qu’en toute autre personne sur cette île pour le faire. Sans l’interrompre, embrassant juste le haut de son crâne, je me téléportai seul.

Le voyage ne fut pas bien long pour trouver une partie de l’escouade. Les révolutionnaires avaient déjà attaqué le bateau en pleine mer, à une trentaine de mètres de la côte d’une île au champ magnétique assez faible. Elle faisait à peine bouger l’aiguille des Logs Poses à proximités. Fronçant les sourcils, j’ouvris l’œil et tentai de repérer des survivants sur le bateau attaqué. Un homme était bien là, gisant sur le pont, sa voix faible mais encore audible. Il allait avoir besoin de soins de toute urgence, mieux valait que je l’amène à un hôpital le plus rapidement possible. En arrivant près de lui, je posai le pied sur le plancher humide et glissant de l’épave. A nouveau, je regardai à proximité s’il n’y avait pas quelque chose d’intéressant, un indice, mais rien. L’homme gémissait, frissonnant. Il récitait telle une incantation : « Virez de bord, on est attaqué… », comme si le bateau allait encore pouvoir bouger dans cet état. La balise de détresse n’avait pas été envoyée, l’attaque avait dû être trop violente, sûrement une attaque surprise.

« - Réveillez-vous, dites-moi si certaines personnes ont réussi à s’échapper ! »

Il y avait sûrement beaucoup d’animaux sur l’île où pouvaient se trouver les survivants, ce qui rendait mon Haki inutile dans cette masse d’êtres vivants, ou tout du moins en fonction du type de créature qui y résidait… Ah, il me fallait vraiment une réponse. Mais à mesure que j’attendais, la ligne de vie de cet homme se raccourcissait. Finalement, je dus l’emmener à l’hôpital de la base de Seppen Town où il serait certainement soigné. En revanche sur l’épave, je constatai que celle-ci s’engouffrait à présent dans les eaux des Blues. Personne de vivant à l’intérieur… Un long soupir s’étira de ma gorge alors que j’apercevais quelques cadavres de révolutionnaires au milieu de ceux des marines.

Sur la droite de l’île, un bateau semblait avoir abordé. Il était lui aussi en mauvais état. Une bataille avait peut-être éclaté entre l’escadron de Taito et celui de ses ennemis. Quoi qu’il en soit, je me devais d’au moins essayer de le chercher. Mon cœur se serra à l’idée que ces personnes avec qui j’avais brièvement vécu une aventure étaient déjà en train de nourrir les poissons. Fermant les yeux un instant, j’étendis mon Haki jusqu’à ses frontières au point d’en avoir mal à la tête.

Ma téléportation me permit d’arriver à proximité de la plage en un instant. Les révolutionnaires semblaient avoir abordé pour réparer les dommages de leur navire et ne me voyaient pas, caché derrière leur navire. Bien, je devais en profiter, si certains étaient déjà partis chasser du marine, ce serait la course au plus rapide… Et à ce jeu-là, j’avais l’avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Mar 9 Déc - 1:51




Some trouble !!!


Mes nerfs étaient à rude épreuve. Les combats n'avaient pas cessés depuis cette attaque surprise. Ou du moins, il y avait eu une petite pause, mais de très courte durée.. Grognant, j'usais de mes armes à feu pour repousser les ennemis, mais ces derniers sont comme des bactéries... Tu en tue une, et elle reviennent à la charge. Le gros souci actuellement est que lors de l'attaque sur la mer, Violet a été blessée et de ce fait, pour que Hotaru puisse l'examiner, je me devais de trouver un endroit calme. Mais comment faire avec ces révolutionnaires qui nous harcèlent ? Tirant toutes les balles que je pouvais tirer, je hurlais en direction du blondinet et des marines restants.

" RECULEZ !!! Partez et protégez là !!! "


En tant que Commandant, il était nécessaire de faire des choix non ? Sans rien dire donc, j'offrais du temps à Hotaru, ma soeur et mes collègues. Restant là, je regardais des sous-fifres aider Violet pour marcher. Cette dernière c'est faite blessée plus ou moins gravement et j'ai une certaine angoisse dans l'immédiat. Et si... Je perdais ma soeur ? Déjà que l'épisode du " contrôle mental " m'avait quelque peu énervé, là, j'étais dans tout mes états.
Jouant le bouclier humain, j'usais de mon tekkai à outrance pour résister à leurs assauts. Ils tenaient bon, mais moi aussi... Hurlant ma rage, après un long moment à encaisser des coups, je me mis à reculer pour ne pas trop laisser de distance entre moi et mes acolytes.

La colère explosait soudainement. Ne tenant plus à uniquement défendre, je me décidais d'abandonner ma défense pour me concentrer uniquement sur l'attaque. Me transformant en hybride, je fonçais dans le tas pour décimer le plus de personne. Malheureusement... Le surnombre et les armements faisaient que malgré des pertes de l'autre côté, une balle vint me blesser et je me forçais à la suite à rebrousser chemin. Usant de ma vitesse, je tentais de retrouver mes coéquipiers, mais en vain...

Je me réfugiais dans le premier endroit que je trouvais à savoir une sorte de grotte. M'isolant dans cette dernière, je n'avais pas pris soin de dissimuler les traces de sang qui désignaient ma position. Fermant les yeux, je tentais de retirer la balle à main nue, mais je me faisais plus souffrir qu'autre chose. Grognant, je vins à simplement me calmer et penser à ma soeur. Essayant de l'appeler, cela était vaint à cause de je ne sais quel phénomène. Souffrant en silence, je ressentais au fond de moi des envies de meurtre, car ceci est la faute des révolutionnaires et personne d'autre...

Ailleurs sur l'île, réfugiés dans une sorte de grotte similaire à la mienne, le petit groupe de marines se reposaient. Hotaru travaillait dur pour tenter de soigner Violet qui avait pris une belle blessure lors de l'affrontement, mais malgré cela, cette dernière ne pleurait pas ou ne se plaignait pas. Elle se contentait de maintenir son rôle de ' chef ' si on peut dire. Pensive, elle subissait les soins d'Hotaru, tout en sachant que dans l'immédiat, ils sont mineurs et peu efficace. Il allait falloir peut-être trouver un anti-poison efficace car malheureusement, sa coupure imposante au niveau des cotes était en plus de cela empoisonnée, bien que pour l'heure, elle ne ressente rien.


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Mar 9 Déc - 9:08

Nouveaux Liens [2]

Des bruits de coups de feu s’étaient répandus à travers l’île mais s’étaient arrêtés presque immédiatement. Mon regard s’était posé sur l’origine du drame sans pour autant pouvoir la déterminer avec précision. J’avais attendu un petit moment en tentant d’identifier, tant bien que mal, les voix derrière tout ça. Si depuis ma dernière rencontre avec Taito, j’avais appris à mieux maîtriser mon pouvoir, je n’étais toujours pas certain des voix que j’entendais. Un long soupir était sorti de ma gorge, un soupir de stress, dans le but d’évacuer ma peur. Je me remis donc rapidement sur pied et recommençai à observer les environs, à scruter les bois… Et à voir un escadron de trois révolutionnaires suivre des traces au sol avec la même assiduité qu’un chasseur en quête de sa proie. Quelqu’un saignait… En me rapprochant discrètement, de sorte à ce que les hommes ne puissent pas me voir, j’étais tout de même assez proche pour discerner les traces de sang et m’en inquiéter. J’espérais du fond de mon cœur que ce n’était pas des traces qui aboutirait au cadavre d’un de ces marines qui avaient été attaqués.

« - Soyez prudent, ce gamin est un vrai nid à emmerde, avait soupiré l’un des hommes en crachant un peu plus loin, comme un signe de haine. »

Les autres s’étaient contentés d’acquiescer sans rien ajouter derrière, c’était sûrement le genre de gars à toujours vouloir ramener sa fraise. Et il continua à parler, plus discrètement, mais toujours en tenant des propos totalement inutiles à la situation dans laquelle ils se trouvaient. Je ne me donnais même plus la peine d’être très furtif pour ma part : ils ne faisaient pas attention à ce qui se trouvait dans les airs et leur regard face contre terre semblait incapable de se détourner du liquide vermeil. Alors qu’ils entrèrent dans la grotte où menaient les traces, je me décidai à les suivre. Je pris mon arme à feu et, en m’engageant à leur suite, vérifiait les balles que j’avais pour les remplacer vivement par d’autres balles.

Mes mains caressaient mon arme tandis que les pas des hommes se faisaient parfois légers, parfois brusques. L’un d’entre eux, pour s’être cogné à une pierre, poussa un juron et retapa dans le caillou comme si il pouvait lui faire mal. Quelques secondes plus tard, ils arrivèrent devant la personne blessée et lui hurlèrent des insultes tout en mettant en joue leurs armes à feu. Je fus plus rapide qu’eux, et les trois coups de feu qui partirent furent les mieux. Des balles paralysantes tout droit dans l’épaule. Leurs cris étouffés eurent à peine le temps de retentir qu’ils s’effondraient à terre. Je m’avançai alors, victorieux, le regard amusé et le pas léger.

« - On dirait que je t’ai sauvé les miches, Taito ! »

Mon sourire se porta sur le jeune homme que j’avais reconnu comme étant le Commandant de la Marine, Taito Nowaki. Scrutant les environs avec mon Haki je tentai de localiser d’autres personnes embusquées – peut-être Violet ou Hotaru – mais rien à faire, ils n’étaient pas là. Une petite moue déçue apparut sur mon visage mais je finis par m’approcher du jeune homme – tout de même plus vieux que moi si on ne s’en fiait qu’à l’apparence.

« - Les choses vont devenir compliquées sur l’île, où sont tes amis ? »

La question était naïve, il ne le savait sûrement pas. Mais si on pouvait juste se rendre au dernier point où ils s’étaient rencontrés… Tout en attendant une réponse, je tendis ma main, soit pour saluer, soit pour relever le jeune homme, et regardai les hommes à terre en train de convulser légèrement. Ils allaient bientôt dormir, et ne se réveilleraient que bien plus tard.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Mar 9 Déc - 16:16




Some trouble !!!


Seul dans la grotte, j'étais en train d'essayer de me soulager un peu. Cette douleur n'était pas agréable, mais comment faire pour me soigner sans ustensiles ou outils pour opérer hein ? Vivre avec cette blessure et devoir me battre me semblait impossible désormais. Grognant, je vins alors à entendre des bruits assez audibles provenant de non loin de la grotte. Merde... Regardant autour de moi, je vis des traces de sang et je me maudissais. Cherchant à me cacher, je me mis à ramper proche d'un rocher et prenais mes armes à feu. Si je devais mourir bêtement ici, pour sûr que j'en prendrais un ou deux avec moi. Mes armes chargées, ces dernières étaient prête à faire des merveilles. Des gens entraient, ils étaient là, cherchant ma personne. Fronçant les sourcils, je me préparais à faire un carnage, mais alors que j'allais tirer comme eux aussi, voilà qu'une tiers personne entre en scène et met K.O les adversaires.

Une silhouette pas inconnue se dessine devant mes yeux et sur le coup, j'en reste sans voix. Se pourrait-il que ? Laissant une voix se faire entendre, j'ai confirmation.... Le jeune homme ici présent est Erwin. Un gamin qui nous a aidé lors d'une affaire particulièrement épineuse. Il savait se rendre utile et plus encore, il est selon moi un allié. Bref, le laissant agir comme un garçon inconscient, je ne peux que redouter son sourire heureux. Sauvé les miches ? ... Il a pas tort, mais bon, autant être clair tout en le remerciant.

" Navré.... J'ai pas de médaille dans l'immédiat pour toi. Mais ... Merci devrait suffire. Merci Erwin. "


Alors qu'il me pose une question, je me saisis de sa main tendue pour me redresser. Ma blessure à moi n'est rien comparé à celle de Violet, mais pas question de rester là plus longtemps. Grimaçant lors de ma mise debout, j'espère que ce dernier n'est pas du genre ultra empathique, sans quoi, je lui demanderais s'il n'est pas un frère à Hotaru. Posant ma main sur ma blessure comme s'il s'agissait d'un simple point de côté, je regarde alors le jeune sauveur à l'avenir sans doute prometteur.

" Je ne sais pas... Sans doute dans les environs, caché en train de soigner Violet... C'est notamment de elle qui faut se soucier. Attends..."


Prenant mon escargophone, je n'arrivais pas à obtenir l'escouade perdue sur l'île. Se pourrait-il qu'il y ait un brouilleur ou qu'ils aient perdu l'appareil de communication ? Grognant face à cet échec je regardais les révolutionnaires qui trainaient au sol et une pulsion violente me pris aux tripes. Prenant ces hommes, je les balançais dans un coin de la grotte comme s'ils ne s’agissaient que de vulgaire chiffons. Calmant ma colère soudaine, je vins à faire signe à Erwin de me suivre.

" ... Partons à leur recherche. Je me dois de retrouver Violet et les autres. "

Quoi de plus normal pour un chef de retrouver son escadron ? Cependant, dans mes yeux brillait une lueur inquiétante. Un mélange de colère et de tristesse. Intérieurement, j'imaginais le pire et la possibilité de perdre ma soeur était insupportable dans ma tête. Gardant mes armes à portée de main, je sortais pour alors me demander par où aller. Et en utilisateur du haki que je ne suis pas, je ne ressentais aucune présence, alors qu'une bestiole comparable à un ours des montagnes s'approchait de nous férocement. Sans doute avions nous pénétré son repaire sans le savoir.

" Simple curiosité, mais... Que fais tu ici Erwin ? Le hasard ? Ou bien ? "


Ailleurs sur l'île, Hotaru tentait de soigner Violet, mais sans ses plantes et ses ustensiles, il était incapable de neutraliser du poison ou autre. Se sentant impuissant, il rassurait comme il le pouvait la jeune marine, bien que cette dernière n'était pas conne. Serrant une de ses armes à laquelle elle tenait, la demoiselle pensait sans doute fortement à son frère.

" Ne t'en fait pas, Taito va pas tarder."

" Je sais...."

Sa voix était faible. D'un oeil discret, elle regardait sa plaie saigner en douceur et remarquais les quelques tâches violettes polluant son liquide carmin. Mourir empoisonné... N'est-ce pas débile comme fin ? Fermant les yeux, la demoiselle se mit à ralentir son rythme cardiaque en tentant de se calmer au maximum possible pour un humain. Hotaru quant à lui admirait ses tentatives de gagner du temps. Réfléchissant fortement, le blondinet récitait dans sa tête la liste des plantes en montagne ou en région froide qui pouvaient aider à contrer du poison quelconque. Quoi qu'il en soit, il était trop tard pour tenter de l'aspirer, les dégâts étaient quelque peu important à l'heure actuelle.

De mon côté, continuant de chercher mon chemin et attendant le jeune civil, je me mis à marcher, sans savoir vers quoi je me dirigeais : un ours des montagnes de bonne humeur. La bête derrière un buisson commençait à grogner et s'apprêtait à sauter sur ma personne pour me faire un câlin... ironique bien entendu.

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Mar 9 Déc - 22:37

Nouveaux Liens [3]

Taito se défoula un instant sur les révolutionnaires alors qu’il saignait encore. J’observai ses blessures sans les noter, de toutes les manières à part l’évacuer de l’île de force, mes capacités à l’aider étaient moindres, et il semblait vouloir retrouver sa sœur à tout prix, fait que je pouvais comprendre parfaitement. Quand ma sœur avait été en danger, j’avais moi-même été prêt à tout pour la retrouver… Même tuer, si l’occasion s’était présentée. Mais bordel, qu’est-ce que j’attendais pour prendre une vie… Rien qu’à cette pensée, mon corps frémit. Quand je me remis à réfléchir correctement, Taito me posait la question fatidique, la raison de ma présence ici. Je souris un instant en me grattant la joue avant de soupirer tout en lui disant plus sérieusement :

« - En réalité, mon informatrice a eu des informations sur une fuite qui a poussé les révolutionnaires à vous attaquer, et elle m’a dit que toi et ta sœur étaient impliqués, du coup je voulais savoir si tout allait bien… »

Soupirant, je finis par fermer les yeux et commencer à marcher calmement avec Taito. J’essayais de localiser les révolutionnaires à proximité… Si les voix avaient des formes, celles-ci étaient malheureusement assez approximatives pour le moment, en cette phase de contrôle de l’éveil. Je soupirai longuement en sachant que je pourrais confondre un ours debout avec un homme de grande taille… Mais quand mon regard s’était posé sur la silhouette derrière nous, tout en me retournant, sentant son envie de tuer, je me rendis compte que l’animal allait réellement nous attaquer. Un ours des Blues qui n’avait pas froid aux yeux. Tandis qu’un soupir m’échappait, je dis à Taito d’une voix ennuyée :

« - Je m’en occupe, ne bouge pas d’ici. »

Tout en parlant, je tentai de ne pas trop me la jouer mais ne pus m’empêcher de me diriger avec de nombreuses ouvertures vers l’animal et d’esquiver son coup de pattes les yeux fermés. Lorsque sa mâchoire tenta de me déchirer l’épaule, je me servis de sa gueule ouverte comme d’un appui, sautant par-dessus lui. Utilisant ma force et sa position défavorable, je le mis à terre en lui faisant un croche-pied et lui tirai une balle paralysante dans la patte. Après cela, je ne pris pas soin de le soigner, il le ferait lui-même. Nous avions d’autres chats à fouetter. Un long soupir sortit de ma gorge alors que les hurlements des révolutionnaires à proximité indiquaient qu’ils avaient trouvé quelque chose. Sans plus attendre, j’indiquai la direction du bout du majeur à Taito pour qu’il se dirige, avec moi, vers la source de nos futurs ennuis. Même s’il était blessé, il devait bien pouvoir faire quelque chose.

En arrivant à proximité des hommes, cachés dans un fourré, je remarquai qu’ils avaient mis en joue une grotte. L’un d’entre eux avait rapporté un bazooka, un véritable monstre de guerre capable d’envoyer une roquette et de détruire complètement un endroit. Je ne savais pas ce qu’il visait, mais c’était en tout cas très dangereux. Mon corps ne fit que bouger par lui-même. J’apparus derrière la bande de révolutionnaires, et utilisant mon pouvoir je m’emparai du bazooka tout en me cachant à nouveau.

Comment ça fonctionnait ce truc-là ? Alors que je le dirigeais vers le ciel, le coup partit, dévoilant ma position et les faisant s’éloigner de leur cible. Ah, j’avais vraiment du mal avec ça. Mais au moins, si Violet était là-dedans, Taito allait pouvoir la récupérer. Me préparant à accueillir les révolutionnaires, je pris mon temps pour recharger mon arme.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Mer 10 Déc - 15:04




Some trouble !!!


Sortant de ma cachette, je m'apprêtais à marcher dans une direction hasardeuse, mais voilà que la nature se mêlait à cette histoire difficile. J'avais mis de côté le fait qu'Erwin avait justifiée sa présence de manière assez floue. Du moins, même si sa raison était valable, je n'étais pas totalement convaincu. Le hasard fait bien les choses, voilà la conclusion de l'histoire. Cependant, j'avais beau laisser transparaitre cela, au fond de moi, j'étais touché qu'il ose se soucier de nous. Pourquoi d'ailleurs ? Je n'aime pas montrer la gratitude ou ces sentiments annexes. M'étant promis de rester fort, tout ce qui est pleures, paroles venant du coeur, je le garde pour moi, et moi seul. Mais qui sait, peut-être que ce Erwin est capable de briser cette glace que je m'impose. Bref...

Ne disant rien, voilà qu'un ours apparait et visiblement, il n'est pas d'humeur. Préparant mes armes, je savais qu'une bête ne mourrait pas immédiatement et de ce fait, le combattre dans mon état serait difficile. Mais alors que j'allais proposer quelque chose, c'est le jeune homme qui se mit à parler. Il prit les devants et de manière magistrale, il mit l'ours hors d'état de nuire. Wow... Qui croirait un tel potentiel dans ce genre de garçon. Impressionné, je tentais de feinter l'indifférence, mais en vain.

" ... Pas mal.."


Sensationnel plutôt, mais bon. Je me laissais guider par Erwin par la suite. Ce dernier semblait savoir où aller comme s'il était guidé. Comment faisait-il ? Ne sachant rien de tout cela, je m'apprêtais à lui poser la question, mais nous voilà à destination. Des révolutionnaires campaient devant cette grotte. Intrigué, je me demandais bien ce qu'ils faisaient. Ils attendaient sans doute des renforts... Erwin usa de son pouvoir pour voler un bazooka, mais voilà que ce dernier ne semblait pas savoir utiliser un tel engin.

" Hm ? ... Comme ça att..."


Pas le temps de finir ma phrase, le jeune homme a tiré une roquette dans les airs, dévoilant notre position et nous faisant perdre notre effet de surprise. Heureusement qu'il ne m'avait pas pointé, sinon... boom. Bref, pas le temps de trainer, donnant quelques cartouches en tout genre à Erwin, je m'éclipsais. Passant par des chemins qui cachaient la vue des adversaires, je fis le tour pour me rendre dans la fameuse grotte. Entrant en toute vitesse, je fus surpris par une nuée de chauve-souris, mais malgré l'étonnement, je ne me stoppais pas.
Arrivant au bout de celle-ci, alors que le froid régnait en maître, je tombais bel et bien sur le reste de mon escouade. Mais l'image qui m'attirait le plus était celle d'un blondinet avec une autre demoiselle. Approchant à grand pas, je me postais à côté de ma soeur en essayant de lui parler. Mais en vain. Elle dormait. Craignant le pire, Hotaru prit les devants et m'expliquait la situation.

" ... Empoisonnée... J... J'ai utilisé un somnifère afin qu'elle s'endorme. De ce fait, la progression du poison est ralentit. Mais... Je n'ai rien pour la soigner. Il me faudrait des plantes spéciales."
" Lesquelles ?!! "
" ... Rosalis Phisalix, Sectum Sempramentum, Guerisis Philae... Des plantes qui apaisent et détruisent les cellules néfastes pour l'organisme. Mais on n'en trouve que sur des îles au climat chaud... Ici... Au mieux, on pourrais peut-être trouver des Heartus Bleutus, dit coeur bleu. Elles peuvent nettoyer le sang, du moins, si bien utilisé. "
" Où on peut en trouver ici ? "
" Une zone froide... Très froide... Souvent, au sommet de monts ou autre. Et ici... Je sais pas s'il y en a."

Imaginant déjà le pire, je m'énervais au point de ressentir une drôle de douleur encore une fois. Le blondinet se mit alors à regarder ma blessure. Soignant vite fait celle-ci, la fatigue m'avait un peu gagné, mais je ne pouvais pas me reposer. Erwin devait se battre dehors et moi, je faisais une sieste ? Impensable... Forçant sur mon corps, je me relevais pour alors dire d'un ton sec.

" Hotaru, veille sur Violet... Tient moi au courant.
Soldats !!! Que toutes les personnes valides avancent un peu vers l'entrée. En aucun cas des révolutionnaires doivent entrer ici. Tirez à vu d'oeil s'ils se font menaçant. "


Suite à ces ordres, je me dit qu'il fallait que je retrouve Erwin. Alors que dehors, il y avait un peu de bruit, je me décidais à user de mon pouvoir pour faire peur aux révolutionnaires. Devenant un véritable hybride, je laissais ma queue battre le sol avant de pousser un terriblement hurlement de bête ancienne. Un hurlement qui ne laissait aucun doute quant à sa signification. Toutes les personnes alentours étaient des menaces, et je n'allais pas me retenir de les croquer. Certains qui n'étaient pas en train de chasser Erwin ( ou se faire laminer par ce dernier ) se mirent à fuir aussitôt dans une direction dont je me fichais.
Cherchant le jeune homme du regard, je vins alors à parler en espérant qu'il entende.

" Erwin... J'ai besoin d'un coup de main... "


Si le jeune homme arrivait aussitôt via son pouvoir, je lui expliquerais en chemin ce que nous devions chercher. Peut-être avait-il une solution immédiate à mon souci, mais j'en doutais.

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Mer 10 Déc - 22:26

Nouveaux Liens [4]

Les révolutionnaires m’avaient repérés en un rien de temps et s’étaient dirigés vers moi, énervés, comme s’ils en voulaient à ma vie. Bien sûr, ce n’était tous les jours que je me retrouvais à combattre des adversaires d’un autre camp, et heureusement encore. Leur faisant dos, je n’eus qu’à écouter leurs voix. Les premiers tirèrent tandis que trois… soldats, dira-t-on, fonçaient sur moi, lance devant. J’esquivai les balles en bougeant légèrement sur le côté, leurs tirs étaient trop prévisibles. Un long soupir m’échappa alors que j’attendais que mes ennemis arrivent au corps à corps. De toutes les manières, ils étaient déjà hors-combat. Prenant mon arme, j’utilisai une balle ricochet qui rebondit contre le canon d’une arme plus loin, et très peu de temps après je tirai une balle soporifique. Les deux bouts de métal entrèrent en collision près des lanciers qui furent happés par le sommeil. Les tireurs reculèrent un instant alors que la peur devait les envahir. Trois en un, c’était pas mal. Sans me retourner, je décidai de les finir avec une balle soporifique mais l’un d’entre eux avait déjà commencé à s’échapper. Il croyait vraiment que j’allais le laisser faire ? Bon, d’abord, les deux imprudents. La balle partit presque toute seule et bientôt ils allèrent rejoindre le pays des rêves.

« - Plus qu’un, soupirai-je en sentant que Taito était entré dans la grotte. »

Mon corps semblait léger. Je n’usai pas de ma téléportation alors qu’un autre escadron de révolutionnaires arrivait, mais je pris simplement le temps de me rendre vers la personne qui s’était enfuie. Alors que je la rattrapai, je pris plaisir à atterrir sur son dos, passant d’arbres en arbres. L’atterrissage ne fut certainement pas à son goût puisqu’il hurla avant de s’évanouir. L’escadron venait alors de rencontrer Taito, et j’étais toujours là, à m’amuser avec ma victime. Un soupir s’échappa de ma gorge, et je me dirigeai vers le jeune homme. Arrivant à proximité, je l’entendis me demander mon aide et un sourire amusé s’étira sur mon visage. Il m’expliqua ce que nous devions chercher mais la solution était trop alambiquée pour moi. Je ne savais même pas à quoi ressemblaient ces fleurs, et j’étais presque sûr que des hôpitaux avaient le sérum capable de rapidement sauver Violet.

« - Je ne suis pas sûr que ça te plaise mais on va embarque Violet à l’hôpital, compris ? Je vais la téléporter sur Vivre Town, il y aura des personnes capables de la soigner là-bas. »

Sans attendre son accord, je lui empoignai rapidement le bras et nous téléportai à l’entrée de la grotte, puis passant derrière les marines en faction qui eurent à peine le temps de discerner nos silhouettes, je me trouvai instantanément aux côtés de la jeune fille. Le garçon blond à ses côtés me rappela quelque chose… Ah, effectivement, il était avec Taito lors de la mission que m’avait confiée Malia. Sans attendre, je touchai la jeune fille de ma main libre – à supposer que Taito ait pu esquiver ma prise, j’en avais deux – et le blondinet du bout de la chaussure. La téléportation nous amena directement devant l’hôpital, laissant les marines livrés à eux-mêmes sur l’île. Je retournerais les chercher une minute plus tard de toutes les manières, et ne leur donnerais pas d’autres choix que de me suivre si tout s’était déroulé comme prévu.

Des infirmières, une petite assez ronde avec des couettes et une maigrichonne de la même taille, un bec de lièvre charmant sur le visage, arrivèrent directement pour prendre en charge la jeune femme. Encore une fois, j’avais peut-être outrepassé mes droits dans cette situation, mais de toutes les manières la santé de Violet passait avant tout.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Jeu 11 Déc - 1:07




Some trouble !!!


Intérieurement, j'étais en ébullition. Les révolutionnaires me donnaient envie de faire un massacre car ils ont touchés à ce que j'avais de plus cher à mes yeux. Même ma petite idée en tête qui consiste à approcher un des amiraux pour essayer de faire comprendre un possible sentiment à son égard, ce n'est pas aussi précieux que ma soeur. Si un jour celle-ci mourrait en ma présence ou non, pour sûr que dans ma tête, tout irait mal. Actuellement et pour toujours, elle est ce que j'ai de plus cher, elle représente ce qui me reste de ma famille, et jamais je ne la céderais à la mort qui n'est pas naturelle.

Sortis de la grotte, j'étais prêt à dépasser mes conditions humaines pour tuer ces personnes, mais elles partirent rapidement. Erwin ne perdit pas de temps et approchait de moi tandis que je reprenais forme humaine. Le jeune homme écoutant ce que je lui disais, ce dernier semblait peu convaincu de ce que je lui avais dit. Hm ? Aurait-il LA solution miracle ? Ne disant rien sur le coup, je me faisais avoir par le jeune garçon qui en rien de temps me téléporta avec lui. Sans que je puisse riposter, il fit ce qu'il avait à faire : m'aider.
En moins de temps qu'il n'en faut pour dire " bonjour ", nous nous retrouvions sur l'île qu'il avait dit être Vivre Town. Restant avec Violet et Hotaru, nous laissions le jeune homme faire ce qu'il devait faire. Très vite, des infirmières arrivèrent et ils embarquaient la demoiselle qui avait besoin de soins. Suivant le pas, accompagné du blondinet, je me devais me stopper quand ils passèrent le couloir menant à la salle d'opération. Je me devais d'attendre et j'en oubliais presque mon escouade qui était restée sur l'île.

Attendant patiemment, je grommelais dans ma tête jusqu'à ce que je me lève pour aller sur le toit et réfléchir. Hotaru en bon jeune homme qu'il est était resté proche d'Erwin. A vrai dire, il était le seul à montrer une gratitude spontanée. Il le remerciait plus que de raison, disant mille fois le mot magique, au point d'en devenir peut-être saoulant. Mais malgré tout, il tentait de taper la discussion avec le jeune homme qui était le sauveur de la journée, mais celle-ci fut interrompu par des bruits de hurlements. Ces derniers étant les miens.
En effet, je beuglais à cause du fait que je ne pouvais pas voir ma soeur qui avait été opérée. Parlant sur un ton assez acerbe, j'avais une simple infirmière qui me bloquait l'entrée de la chambre d'hôpital de ma soeur, cette dernière se trouvant sur un lit, endormie.

" Laissez moi passer bon sang !!! Je veux la voir !!! Je suis son frère ! "
" Elle a besoin de repos monsieur, je ne peux pas vous permettre de la voir directement. Attendez au moins une heure qu'elle se ramète des dégâts et qu'elle se repose. "
" Pas question ! Je dormirais à son chevet s'il le faut, alors laissez moi passer."

Ce bruit avait attiré Hotaru qui avait demandé à Erwin de le suivre, bien qu'il n'avait pas vérifié s'il l'avait fait. Arrivant sur les lieux, le jeune homme se présentait à côté de moi, essayant de me calmer. Mais soudain, dans un excès de rage, alors que le blond était accroché à mon bras, je fait un geste brusque qui le propulse contre le mur. Remarquant mon geste, je me retourne vers lui pour alors m'approcher et le redresser.

" ... Tch..."


Ne faisant pas attention à la possible présence de Erwin, je lançais un regard noir à l'infirmière, puis je m'éclipsais en douceur allant m'exiler vers le toit pour réfléchir. Hotaru de son côté se remettait de cet accident. Une infirmière insistait auprès de lui pour porter plainte et appeler des services de sécurité pour maîtriser ma personne. Mais le jeune homme essayait de rattraper ma gaffe.

" Non mais attendez ! Il n'a rien fait de mal. Je veux dire, je ne lui en veux pas... S'il vous plait, comprennez le. "


Seul sur le toit, dans mon coin, je regardais l'horizon en pensant à tout et rien. Je revoyais ma soeur dans ce lit et cette simple pensée m faisait tordre une des barres en fer devant moi sur lesquelles je m'appuyais. Ignorant le froid qu'il faisait, je regardais face à moi avant de me dire doucement à moi-même.

" Ils paieront..."


Sans m'en rendre compte, j'avais les larmes aux yeux. La possibilité de perdre ma soeur m'était insupportable et pourtant, c'est un risque que nous courons chaque jours...
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Jeu 11 Déc - 12:45

Nouveaux Liens [5]

« La rédemption, c'est la croyance qu'une transformation par l'amour est toujours possible, et qu'il y a donc quelque chose qui peut être repris, relevé, sauvé. »

Nous étions arrivés sur Vivre Town. Là-bas, des infirmières prirent en charge Violet Nowaki pour la sauver de la mort imminente qui la menaçait et j’étais retourné chercher les derniers marines piégés sur l’île. Ils émirent quelques protestations mais au final ne furent pas mécontent de quitter cet enfer, peu importe les moyens employés. Ma tête n’était pas mise à prix, j’étais donc, à ce moment-là, un allié de la justice. Contrairement à ceux qui se croyaient dignes d’accorder le châtiment divin, je n’avais pas cette présomption. Comprenant cependant la colère de Taito, je n’intervins pas pour le calmer alors que Hotaru me remerciait vivement.

« - Tant que Violet n’est pas sauvée, ça ne sert à rien de me remercier, lui avais-je répondu en fermant les yeux, assis sur un siège. »

Je continuai à attendre, regardant Hotaru se faire projeter violemment contre un mur comme sous l’impulsion de la colère du marine. Mon regard se porta sur celui-ci, intrigué, alors que celui-ci lançait un regard noir aux infirmières. Le jeune blond alla défendre son cas alors que les femmes allaient appeler la sécurité, j’eus alors un léger rictus sur le visage, puis me dirigeant vers elle je lançai d’une voix amusée :

« - Je ne pense pas que la sécurité ici ait la force nécessaire pour arrêter Taito. Ne provoquez pas une bagarre inutile, s’il-vous-plaît. »

Je ne sais pas si c’était les propos tenus par Hotaru, les miens ou mon sourire ravageur, mais l’infirmière laissa échapper un long sourire, haussa les épaules et se recula pour se diriger vers les salles de soin. Elle serait plus utile là-bas plutôt qu’à jouer aux policiers avec nous. Faisant signe à Hotaru de me suivre, je nous dirigeai vers le toit. En ouvrant la porte, je sentis le froid me mordre la peau. Taito était déjà là, comme sa voix l’indiquait. Je souris en coin en entendant ses paroles. Il parlait sûrement de ces révolutionnaires qui avaient blessé sa sœur. C’était totalement normal de vouloir leur faire payer. Si j’avais été à sa place… Un long soupir sortit de ma gorge, j’aurais sûrement tué toutes ces personnes, mais encore une fois je n’étais pas capable de presser la détente en temps normal.

« - Ce monde est cinglé, lançai-je en m’asseyant au bord du toit, mes jambes pendant dans les airs. »

La ville en face de nous était illuminée par des décorations de toute sorte. D’ingénieux processus avaient déployés pour donner des impressions de ville-lumière. Ici et là, des sapins avaient aussi étaient installés. Une fête nommée « Noël » avait lieu toutes les années dans cette période, quand la neige tombait sur la contrée. Et les premiers flocons avaient montré le bout de leur nez une semaine plus. J’observai avec envie les gens dans la rue, festifs, qui se préparaient à s’offrir des cadeaux les uns, les autres. Cette tradition pouvait s’être propagée partout ailleurs, mais intimement, je savais que c’était à Vivre Town, sur North Blue, que celle-ci avait vu le jour. Tout en fermant les yeux, je sentis un flocon tomber sur ma joue.

« - C’est la magie de Noël. Je sens encore la voix de Violet, ne t’en fais pas, elle va s’en remettre. »

Sans m’attarder sur des explications, je ne fis que contempler le paysage en face de moi. Certains sapins étaient habillés : de longues guirlandes les parcouraient, des boules et des étoiles étaient attachés et parfois des objets plus improbables. Des petites statuettes taillées dans le bois, des dessins d’enfants, de nombreuses friandises mises aux branches les plus atteignables pour les marmots.

« - Où est-ce que vous vous dirigiez ? Ais-je demandé en regardant cette fois-ci la mer, alors que la neige tombait à présent. Je veux dire, avant l’attaque. »
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Jeu 11 Déc - 16:02




Some trouble !!!


Seul pour l'instant, je me contentais de déverser ma colère sur quelque chose d'imaginaire. J'imaginais ces révolutionnaires là, présents. Ils brûleraient. Il allaient en voir de toutes les couleurs pour sûr. Je souhaiterais les voir mourir, ou souffrir comme ils m'ont fait souffrir. J'en vins à souhaiter des choses peu dignes d'un membre de la marine, durant un instant, je n'étais pas juste envers eux même via la pensée. Mais la colère m'aveuglait totalement. Je voulais une vengeance pour ce qu'ils ont fait, à savoir, mettre en danger ma soeurette. Soudain, alors que je parlais à moi-même, une petite voix se fait entendre. Erwin ? Me retournant délicatement, je le vis lui et le blondinet. Hotaru continuait à jouer son timide, tandis que Erwin était installé confortablement. Cinglé disait-il ? Il était doux dans ses paroles, car si je devais désigner les gens de ce monde, alors je dirais qu'ils sont tarés... Retirant mes mains de la barre de fer totalement déformée, je me retournais doucement.

" Le mot est faible..."


J'essuyais d'un revers de main mes larmes ne voulant rien montrer de tout ça à qui que ce soit, y compris le jeune Erwin. Doucement, alors que le jeune homme regardait ailleurs, de la neige se mis à tomber. Regardant le ciel intrigué, je vins alors à me voir dans le passé. Moi et ma soeur, il nous arrivait souvent de nous entrainer de manière difficile. La nature est capricieuse, mais jamais cete dernière nous a empêché de nous entraîner en paix. Qu'il neige, qu'il vente ou qu'il fasse froid, nous nous entrainions ensemble à en tomber malade parfois. Repensant à ces moments doux, Erwin me fit sortir de mes pensées quand finalement il prit la parole.
Noël ? C'est vrai que la période est toute proche. Ne disant rien, je me contente de le laisser parler jusqu'à ce qu'il mentionne la voix de ma soeur. Que voulait-il dire par là hein ? Le regardant en coin, je vins alors à reprendre la parole.

" Que veux-tu dire par là ? Sa voix ?"


Haussant un sourcil, sa phrase m'avait intrigué. Je mis un petit temps à répondre à ses paroles suivantes. Ce que nous faisions ? Nous allions vers une certaine île, bien qu'avant, nous nous devions de faire une escale.

" Nous allions vers Saint Urea. Mais avant on dois faire une escale. Bref... Nous allons là-bas pour capturer deux révolutionnaires qui seraient réfugiés là-bas. Et selon la tournure, nous tenterons de reprendre l'île des mans des révolutionnaires, mais rien n'est sûr. Arrêter deux primés permettra d'enrayer un peu le système révolutionnaire et faire un pas de plus vers la victoire qui nous attends un jour ou l'autre. Du moins... Je crois. "

Restant pensif, je vis Hotaru s'amuser comme un enfant avec la neige. De nous tous, il est sans doute le plus calme. Mais aussi, le plus enfantin. Sa simple présence nous permet de redescendre sur terre lors de certains moments difficile. Et c'est dans ce genre de contemplation que je me rends compte à quel point je tient à lui. Ce dernier est comme un petit frère, mais ce serait trop chiant pour moi que de le dire à haute voix. Revenant à Erwin, je vins à regarder au loin.

" Une question idiote me traîne dans la tête mais... Pourquoi tu ne rejoins pas les rangs de la marine ? Je veux dire... Tu sembles tellement chercher de la justice. Ou alors... simplement aider. Tu sembles toujours souriant malgré ce qui se passe autour de toi. Comment fais tu cela ?"


Sérieux dans mes paroles, je le fixais en douceur. Il m'a toujours troublé depuis le dernière fois. Il semble tellement envieux de justice. Mais jusqu'à quel point ? Car il y a une petite distance entre la justice et la stupidité et il est si facile de la dépasser. Bref, attendant une réponse, alors que j'allais poser d'autre questions, voilà que la neige se mis à tomber plus abondamment. Si bien que d'ici une dizaine de minutes, il serait possible pour tout le monde de faire des boules de neige.

" ... C'est... beau.."


Perdant mon regard vers le ciel, je vins alors à me mordiller la lèvre. L'escouade !!!

" Il faut aller récupérer les autres... "


Je n'étais pas au courant que cela était déjà fait.

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Jeu 11 Déc - 22:17

Nouveaux Liens [6]

« - La voix c’est… »

Pendant un instant, je cherchai mes mots. Il n’était pas aisé de définir un phénomène pareil. Je décidai de reprendre les explications que Katia m’avait données, mot à mot.

« - Chaque animal, allant du mammifère à l’insecte, de l’oiseau au poisson, est né avec une voix, un marqueur propre à chacun. Une capacité nommée le Haki de l’Observation permet d’entendre ces voix, et à partir de ces voix, elles permettent de prédire les mouvements des ennemis, de le localiser. La voix d’une personne a la forme de son corps, plus petite est la personne, plus petite sera la voix. »

Ayant fini mon explication, je continuai à regarder le paysage avec attention. La neige allait s’amonceler de longues heures durant, recouvrir la vie de son duvet blanc, puis de sa lourde couette jusqu’à obliger les gens à s’enfermer chez eux des jours durant. Aussi beau fut cet endroit, il ne correspondait pas à mon idéal de vie. Trop contraignant, et trop attachant. J’écoutais Taito me conter son histoire, du moins la partie sur laquelle je l’avais interrogé. Le Royaume de Saint-Urea n’était vraisemblablement pas mon île préférée, je n’y avais mis les pieds que peu de fois par le passé. De toutes les îles de South Blue, elle était celle où les révolutionnaires étaient le plus ancrés, sans marines à proximité pour les embêter : Military Island était un cimetière pour les forces du Gouvernement et les marines d’Armageddon Town étaient toujours en train d’essayer vainement de récupérer la capitale, tout cela sans compter l’aide indirecte des hors-la-loi qui contrôlaient le Royaume de Trader, un passage incontournable pour qui voudrait rejoindre la mer du sud. Kawai Kazzan ne semblait pas être une réelle menace pour les révolutionnaires en ce moment-même. A côté de tout ça, l’Archipel Paradise n’était qu’une île de vacanciers en tout genre et le Royaume de Torino n’avait même pas d’affiliation particulière.

« - Les révolutionnaires sont très présents sur South Blue. Arrêter deux révolutionnaires ne fera pas la différence, si tu veux viser le cœur, là-bas, tu dois capturer Yann Tiers. Selon mon informatrice, c’est lui qui est responsable du recrutement sur cette mer. »

J’avais dit ça calmement, tout en continuant à regarder l’horizon. Le ciel s’était assombri avec la neige et le froid avait redoublé. Je continuai de bouger les jambes dans le vide, comme pour me réchauffer, mais je n’avais pas réellement froid. Time End était pire de ce côté-là, et le Royaume de Drum était d’un tout autre niveau. Pourtant, ne sachant pas si Hotaru et Taito supportaient bien cette température, je leur proposai de rentrer et d’aller commander un chocolat tandis que je leurs raconterais mes motivations.

« - J’aime ma liberté, c’est quelque chose que je ne pourrais pas avoir dans la marine avec toutes ces règles, et tous ces protocoles. Et puis, pour être marine, il faut aussi être prêt à tuer pour la justice et je n’en suis pas capable… »

Je pris une pause tout en repensant à toutes ces choses qui me taraudaient. Mon opposition à Jasmine, Kotaro volant dans les airs grâce au pouvoir de Mike, ma mère toujours portée disparue, la mort de Len… Je ne gardais pas tout le temps le sourire, mais à la fin de la journée, il était vrai que j’étais toujours capable d’en afficher un. Pleurer à chaude larme des heures durant, cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Tout en réfléchissant, je finis par dire aux deux marines :

« - La vie est comme elle est, avec ses travers et ses pertes, ses joies et ses rencontres. J’ai appris à accepter la vie, à faire ce que je peux à mon échelle. Je ne suis ni le plus puissant des hommes, ni le plus riche, ni le plus influent. Je suis juste quelqu’un qui se bat pour sa famille. »

Tout en soupirant, je repris mon souffle et lançai un sourire amical à Hotaru. C’était un gentil jeune homme. C’était inscrit sur son visage, et pendant un instant je me mis à espérer que la mort ne le prendrait pas trop tôt, que cette gentillesse serait conservée et que ça ne le tuerait pas. Quand Taito parla, je lui indiquai que j’avais ramené les soldats de la grotte sur Vivre Town quand Violet avait été emmenée par les infirmières. Tout en pensant à cela, j’indiquai qu’ils se trouvaient certainement dans la cafétéria.

« - Violet devrait bientôt pouvoir recevoir de la visite, tu devrais aller voir, Taito, avais-je ajouté gentiment, un sourire en coin sur le visage. »
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Ven 12 Déc - 1:22




Some trouble !!!


Erwin se mit à expliquer ces histoires de voix. Le Haki de l'observation ? Le laissant parler, je comprenais ce qu'il me disait et j'assimilais en douceur. Voilà un " pouvoir " utile. Notant de côté tout ceci, je vins simplement à me dire que développer une telle technique serait utile à ma personne. Bref, me taisant, je vins à réfléchir à tout ça et à ma soeur bien entendu.

J'avais dévoilé quelques projets à mon acolyte, mais ce dernier semblait sceptique. Hm ? Le laissant parler, j'entendais parler d'un certain recruteur. En effet, abattre ou arrêter cette personne serait idéal pour stopper le dédoublement des forces révolutionnaires. Mais au fond, ma capture n'avait pas pour but d'éliminer les marines, mais bel et bien impressionner et ne plus donner envie aux révolutionnaires d'agir. La solution parfaite était bien entendu de descendre Arias, mais dans l'immédiat, cela est impossible. Silencieux par la suite, je vins à simplement regarder devant nous et laissais la neige tomber sur nos personnes. Cependant, quand le jeune téléporteur nous proposa de rentrer, moi et Hotaru nous acceptions sa proposition. Rentrant dans le bâtiment assez chaud, j'écoutais le jeune homme qui s'expliquait. Ses motivations, ses craintes... Au final, il est assez mature pour un jeune homme. Prêt à tuer ? La marine ne tue qu'en cas d'urgence... Autant le lui dire.

" Tuer directement n'est pas dans nos obligations. C'est souvent que en cas d'urgence... Si quelqu'un te menaçait d'une arme à feu sur le front et que toi aussi tu avais une arme prête à être utilisée pour t'en sortir... Tu n'oserais pas te sortir de là via la seule solution possible ? "


Je rêve, ou j'essaie de le convaincre que tuer c'est pas si mal que ça ? Secouant la tête face à ma connerie, je vins à simplement m'excuser brièvement de l'exemple à la con, puis finalement, je tendais l'oreille une fois de plus. Il résume bien les choses. La vie est comme elle est, cela ne sert à rien d'essayer de l'esquiver, elle revient toujours là où il faut. Sa cause est juste et noble. J'en souris pour alors simplement lui donner un coup dans le dos de manière amicale.

" Se battre pour la famille, c'est ce que tout les marines devraient faire. Car au fond, protéger sa famille, c'est faire régner l'ordre autour de soit avant tout. "


Par la suite, le jeune garçon me dit que justement les hommes étaient déjà là, rapatriés. Soulagé, je me contentais de confirmer ses dires avant de partir tranquillement vers la chambre de ma soeurette. Attendant de nouveau qu'elle puisse recevoir de la visite, je laissais Erwin avec les soldats et surtout... Hotaru. Ce dernier avait été silencieux, car il n'aime pas s'incruster dans une conversation privée. Désormais seul à seul avec le jeune garçon, le blondinet pris la parole.

" Et ... Du coup, si un jour tu as besoin d'un coup de main, n'hésite pas à nous faire signe. J... Je sais pas si Taito sera d'accord... Mais... Je pense qu'il ne dira pas non immédiatement. Même s... s'il ne le dit pas, il a une dette envers toi. Puis... J'ai l'impression qu'il t'apprécie aussi. "


Souriant, le jeune médecin se dirigeait vers la fameuse vente de chocolat chaud. En prenant deux, il tendit une tasse à Erwin avant de prendre une grande gorgée et se mettre à sautiller un peu sur place.

" Waaaah... Waaah.... C'est chaud, fait gaffe !!! "


Soufflant sur sa tasse et celle du jeune homme comme pour l'empêcher de se brûler, le médecin gardait son rôle qu'il ne semblait pas quitter. Un jeune garçon qui ne souhaite que du bonheur autour de lui. D'où son engagement dans la marine en laquelle il croit fort. Il veut voir une paix durable sur ces mers et pouvoir regarder les gens heureux autour de lui.

" Que compte tu faire désormais ? Je veux dire... Tu as des projets ? J'espère qu'en tout cas on se recroisera pour mieux parler etcetc. D'ailleurs... Si tu as des questions sur moi ou même sur les deux autres, n'hésite pas. A vrai dire, je sais pas ce que tu penses de Violet et Taito, mais ... ils cachent ce qu'ils sont. Du moins, façon de parler. "
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Ven 12 Déc - 14:26

Nouveaux Liens [7]

Je ne répondis pas à la première question de Taito : Serais-je capable d’appuyer sur la détente si c’était quelqu’un d’autre ou moi ? En y réfléchissant, j’essayerais sûrement de trouver une autre alternative : J’étais un bon tireur et j’avais un pouvoir qui me permettait de fuir devant l’adversité. Tuer quelqu’un n’était jamais une absolue nécessité. Quand nous fûmes à l’intérieur, Taito décida de sauter le chocolat chaud pour aller directement voir sa sœur. L’hôpital était suffisamment chaud pour me permettre de profiter de l’atmosphère, de me détendre un peu. Les marines autour de moi, assis à la table à laquelle je m’étais installé, semblaient faire une tête d’enterrement. Aujourd’hui n’était pas une victoire pour eux, c’était une cuisante défaite. Ils auraient certainement voulu abattre ceux qui avaient décimé leur escadron, et pourtant… Pourtant ils ne pouvaient rien faire : une attaque surprise en pleine mer était souvent fatale. L’un d’entre eux précisa qu’il avait déjà prévenu un Colonel de leur présence sur Vivre Town et que celui-ci avait envoyé un navire pour les chercher.

Hotaru me proposa un chocolat chaud que j’acceptai avec le sourire tout en le remerciant juste après qu’il m’ait dit que je pourrais en quelques sortes… compter sur lui. J’acquiesçai d’un signe de la tête, souriant et soupirant, le regard perdu dans le vide, mes pensées ayant pris le dessus.

« - Quand tu sauves un civil, est-ce que tu penses qu’il a une dette envers toi ? Demandai-je à Hotaru, gentiment. Pour ma part, je ne crois pas que Taito ait une dette envers moi… Sauver une vie est naturel, ce n’est pas quelque chose soumis à conditions. »

Un léger sourire en coin se pointa à la commissure de mes lèvres alors que des infirmières venaient prendre une pause, commandant quelques sucreries à manger pour se requinquer en sucre. C’était très utile en cette période de l’année, surtout avec le verglas qui envoyait plusieurs dizaines de personnes à l’hôpital par jour. Hotaru parlait beaucoup. Il me posa des questions puis proposa que j’en pose à mon tour. Je décidai de répondre dans l’ordre tout en buvant quelques gorgées de chocolat.

« - Mon principal projet est de retrouver ma mère mais j’ai aussi des comptes à régler avec une entreprise pharmaceutique véreuse : Pharma’Coop. Elle s’est expatriée sur le Nouveau Monde, mes contacts essayent de la localiser avec précision. On ira sûrement faire un tour là-bas d’ici quelques semaines du coup ! »

J’avais dit ça avec un certain entrain, une sorte d’ironie qui perçait dans mes paroles. Ces personnes avaient torturé ma sœur, kidnappé Yugo et Varyan et tué Len. Ils avaient transformé des personnes en guerriers sanguinaires, sans conscience ni contrôle. Ils avaient réussi à faire de certaines personnes d’une gentillesse défiant toute concurrence des tueurs instinctifs juste avec l’injection d’une drogue. Tout en fronçant les sourcils, je finis par regarder Hotaru et par sourire à nouveau. Je m’étais encore égaré dans mes pensées.

« - Allons parler autre part, finis-je par dire au jeune blond tout en esquivant les regards intrigués des marines qui m’entouraient. »

Je m’esquivai rapidement en me dirigeant vers un couloir où peu de personnes passaient pour que nous soyons au calme. M’installant nonchalamment sur un brancard sur lequel étaient posées des fournitures, je laissai une place à Hotaru. S’il me suivait, je pourrais lui poser mes questions, celles sur Taito et Violet, mais aussi sur lui-même.

« - Violet, Taito et toi, vous vous êtes rencontrés comment ? Et avez-vous déjà voyagé sur Grand Line ? »
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Sam 13 Déc - 13:47




Some trouble !!!


Attendant patiemment que ma soeur puisse recevoir, je regardais cette dernière via la vitre. Elle semblait tellement reposée... Souriant en coin, je repensais plus d'une fois à nos aventures dans le passé. Que faire et que dire. Soufflant un peu, je vis une infirmière approcher et me dire que désormais, elle pouvait recevoir, l'heure étant là. Sans plus tarder, j'allais auprès de son chevet et je pris une de ses mains. Fatiguée, la belle ne comprenais pas immédiatement qu'il s'agissait de moi, mais quand elle ouvrit les yeux pour me regarder, elle sourit automatiquement. Lui intimant de ne pas forcer sur ses réserves, je la laissais faire ce qu'elle désirait. Pas besoin de paroles pour se comprendre, elle savait que j'avais eu peur, et son simple sourire me permettait de ne pas craquer et fondre en larme. Ses doigts se nouant aux miens, elle tentait tout simplement de me dire " tout va bien, je suis là. ". Ainsi donc, nous restions là à se regarder et rester dans le plus grand des silences, parlant indirectement via le langage indirect.

De son côté, Hotaru continuant de discuter avec Erwin. Très sociable comme jeune homme, on pouvait clairement constater que les deux garçon s'entendaient plutôt bien. En même temps, Erwin semble être un jeune homme simple, bien que mature, tandis que Hotaru est le genre ultra sociable qui se lie aisément d'amitié avec tout le monde. Le laissant philosopher, le jeune homme à l'esprit parfois simplet fit un simple oui de la tête avant de dire d'un ton pensif en se grattant le menton au passage.

" Hm... Je sais qu'aucune vie n'est supérieur à une autre. Mais tu as sauvé sa soeur... Et à mon avis, de toutes les personnes qu'il voudrait voir saine et sauve, c'est bien elle, donc indirectement... il t'en doit une. Enfin, sinon... Ton raisonnement tient la route. Nous répendons la justice pour le côté morale et non pour la gloire. Ceux qui ne recherchent que la gloire sont des gens corrompus, ou qui n'ont pas un coeur assez noble pour servir les vrais intérêts de la marine. Enfin, tu vois ce que je veux dire."

Le jeune homme dévoilait un peu sa vision des choses. La marine, c'est un groupe, ce n'est pas un regroupement de gens qui se crache dessus. Certes, il y a des grades et les monter est une belle chose, mais il ne faut pas oublier la vraie raison de notre appartenance à cette famille. La marine est là pour faire la justice et dès le moment où nous entrons dans ce groupe, chacun peut faire bouger les choses. La gloire, l'autorité et le prestige n'est qu'un aspect secondaire. La seule chose qui compte, ce sont les vies sauvées. Telle est la vision du jeune groupe de ce que la " vraie " marine. Les gens qui font la course à l'argent, la gloire ou simplement à l'envie de reconnaissance, ce ne sont que des malfrats qui veulent profiter d'une image et qui de part cette façon de vivre, souille les rangs de la marine.

Les projets d'Erwin semblaient bien compliqués et la seule chose que réussie à faire Hotaru, s'était de souhaiter bonne chance au jeune civil. Il ne pouvait pas lui dire qu'il serait là toujours avec lui, cependant, le coeur y était. Erwin le savait, au moindre soucis, il pourrait compter sur le jeune groupe. Bien entendu, livrer une telle confiance n'était pas sans risque, car pour sûr, si Erwin tourne " mal " ou qu'il franchie la ligne rouge... Pour sûr que les choses deviendront plus compliquées entre eux.

Suivant le jeune homme, Hotaru se mit à côté d'Erwin et il l'écoutait parler. La rencontre avec Violet et Taito ? ... Toute une histoire.

" Et bien... Taito, je l'ai connu ce même jour où je t'ai connu.. Quand nous avons été pris en otage par ces pirates. Cependant, Violet, c'est une autre histoire. J'ai connue la demoiselle quand elle était une nouvelle dans la marine. Elle et moi, nous étions nouveaux. Plus âgée, mais le même grade que moi. De toutes les personnes que j'ai rencontrés, c'est la seule qui ne m'a pas jugé, elle ne s'est jamais prise pour plus grande que moi et ... Le reste est venu tout seul. Nous faisions bande à part chacun de notre côté, étant médecin et elle une combattante, mais au final, on a noué un lien amical. Je la soignais souvent après des entraînements ou autre, puis à la longue, j'ai demandé si on pouvais être ami et elle a acceptée. Rien d'original, cependant, c'est ce lien simpliste auquel je tient. Quant à Taito, disons que depuis ma rencontre, j'avais un peu peur de lui, mais plus je le regarde, plus j'y vois une forte tête qui cache... un coeur aussi doux que sa soeur. Disons juste que la couche de glace qu'ils ont tout deux à cause de leurs passés communs... Est différente niveau épaisseur."

Rigolant de bon coeur en pensant à mes dires un peu trop " doux ", je me mis à regarder le jeune homme.

" Et toi ? Tu penses quoi d'eux ? Oh rassure toi, je n'ai pas d'appareil de communication en marche relié à eux directement. "

Tirant la langue au jeune héros du jour, le blondinet attendait une réponse, reprenant au passage une gorgée de chocolat chaud. Cela lui faisait un bien fou vu le sourire qu'il a aux lèvres. D'ailleurs, il se permit de dire.

" On va les voir après ? Ou tu veux les laisser seul un moment ? "


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Dim 14 Déc - 11:13

Nouveaux Liens [8]

Hotaru me raconte en quelques minutes sa rencontre avec Violet et son ressenti envers Taito. Ce n’était rien de comparable aux amitiés que j’avais pu nouer ces dernières années. Malia, je l’avais sauvée, Hope, c’était notre entraînement qui nous avait rapprochés, Katia était ma sœur et avait lié des liens avec moi alors que sa famille adoptive l’abandonnait, Cid avait été mon maître d’arme pendant des années, et Mike… Nous n’arrêtions pas de nous croiser sur les Blues, au final une aventure commune de Pharma’Coop nous avait rapprochés. Toutes mes connaissances n’étaient pas dues à des années de fréquentation mais à quelques semaines d’intenses évènements. Pourtant, toutes ces personnes faisaient parties de ma vie.

« - Taito… Il m’a l’air de quelqu’un de bien. Je n’ai pas réellement côtoyé Violet mais de ce que j’ai pu en voir, c’est une jeune fille courageuse… Enfin, jeune, je ne connais pas vos âges, vous êtes sûrement tous plus vieux que moi. »

Tout en disant cela, je me levai et observai les décorations autour de nous. L’hôpital avait revêtis ses plus beaux habits : quelques guirlandes argentés étaient cloutées au-dessus des portes battantes, des boules avaient été attachées à un sapin dans un coin de la salle sous lequel une petite crèche avait été posée. On pouvait y voir une représentation d’une scène célèbre des écritures saintes de cette île. Cependant, étaient absents les trois rois mages et l’enfant divin qui seraient rajoutés lors des évènements qui leur étaient dédiés.

« - Allons voir Taito et Violet, souris-je après quelques instants à contempler le vide. »

Le court chemin qui mena à la salle de repos était occupé en partie par des malades qui arrivaient dans l’hôpital : Pas assez malades pour occuper des lits, pas assez en forme pour sortir immédiatement. Une infirmière, dans le couloir, faisait une attèle à un gamin qui était tombé d’une échelle. « L’échelle a glissé ! ». Les voix des enfants, leurs cris, leurs pleurs résonnaient autour de nous. Je soupirai longuement, souris et continuai ma route sans prêter trop attention à tous ces bruits, de sorte à ne pas me mêler d’affaires qui ne me regardaient pas. Arrivant bientôt à destination, je vis Violet sur le lit et Taito à ses côtés. Un sourire sur les lèvres, je pensai un instant à un point intriguant. Je disparus, puis quelques minutes plus tard j’apparaissais à nouveau, des fleurs d’une autre contrée dans les bras, un vase pour les conserver. Je les mis sur la table de chevet, ajoutant un petit :

« - Comme ça, ça égayera la chambre ! »

Puis j’allai m’installer dans un coin en souriant, le regard posé sur la jeune femme. Cela me rappelait quelques souvenirs de mes aventures sur Grand Line. Chaque épopée avait son lot de travers, et la plupart signifiait un lit d’hôpital. Mon regard se posa sur tour à tour sur toutes les personnes dans la salle. Les infirmières ne reviendraient pas avant un moment, et en cas de problème il y avait le bouton d’appel.

« - Est-ce que tu te sens mieux ? Vivre Town a un excellent complexe hospitalier mais je n’étais pas sûr de leurs connaissances en poison. Si tu as des effets secondaires, j’irai chercher le Docteur Stern. »

Le Docteur Stern était un célèbre connaisseur en poisons, il avait créé des antidotes divers et variés, combattant même les pires poisons. Il se trouvait malheureusement sur Grand Line, vacant entre les dernières îles de celle-ci. Sa position n’était connue que de quelques initiés, quand il le voulait bien. Un homme capricieux… Tout en pensant à cela, je finis par dire aux personnes présentes dans cette salle :

« - Faîtes attention à vous, d’accord ? La marine a besoin de personnes ayant votre droiture d’esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Dim 14 Déc - 15:33




Some trouble !!!


Ayant dévoilé un peu de son passé, le blondinet attendait les réponse de son acolyte qui ne tardait pas à répondre. Ainsi donc, il pensait cela de Taito et Violet ? Il était rassuré. Bien entendu, il aurait pu dire qu'il ne les aimaient pas, le jeune homme n'en aurait pas été choqué. Chacun est libre de penser ce qu'il veut. La seule chose qui l'aurait blessé à vrai dire, c'est d'entendre du mal de lui. Pourquoi ? Tout simplement car le jeune homme désire de l'amour autour de lui et toutes les méprises de ce monde lui sont hostile. Bref, laissant Erwin parler, le blond souriait en douceur. Il trouvait Erwin assez mignon, dans le sens où ce dernier laisse émaner de lui une grande douceur. Mais peut-être cache-t-il quelques secrets plus sombres. Après tout, il a parlé de la mort et de ses conséquences plus tôt. Aurait-il subit cela ? La mort d'un proche en face de lui, ou très proche ? Ce genre de vision n'est guère plaisant à voir, pourtant, cela fait partit du quotidien. C'est triste, mais c'est ainsi comme on dit.

" J'ai 19 ans tandis que Violet et Taito ont dans les... 22 ou 25 ans environ. Mais bon, l'âge ne fait pas tout. "

Par la suite, le jeune blondinet et Erwin s'en allèrent vers la chambre de ma personne et de ma soeur. Regardant le jeune téléporteur, Hotaru fut surpris de le voir disparaitre. Hm ? Qu'allait-il faire ? Quand il le vit revenir avec des fleurs qui n'étaient pas de cette île, le jeune médecin en était tout émoustillé. Quel pouvoir utile ! Avec ce genre de don, on peut apporter le bonheur en un clin d'oeil. Mais si on voit le mal partout, on peut se dire que ce pouvoir peut aussi apporter le malheur si la personne ayant ce pouvoir désire mal l'utiliser. Le jeune homme à la tête blonde a beau être quelqu'un de très optimiste, il n'en est pas con pour autant. Si les gens corrompus du gouvernement ou des pirates apprennent l’existence d'un tel pouvoir, alors il est certain que Erwin deviendra une convoitise de choix. Et à ce moment là, qui sait ce qu'il adviendra du jeune homme. Il sera traqué, harcelé et la suite... Seul Erwin aura la réponse.

Hotaru entra en douce avec Erwin, puis il se mit aussi dans un coin, tandis que Violet captait la présence des deux jeune garçon. Pour ma part, je captais que après un certain moment. Souriante, ma soeur répondit tranquillement aux dires du jeune sauveur.

" Mieux... Beaucoup mieux. J.. Je te remercie pour m'avoir téléporté ici. Pour ce qui est du poison, je ne pense pas qu'il y a à s'en faire. Je ne ressens rien d'... d'anormal. "

Des remerciements classique, mais d'un autre côté, elle n'était pas encore totalement apte à se lever pour lui faire la bise. Un petit silence vit le jour et le jeune homme ajouta quelques dires qui ressemblaient à des au revoir. Oh ? Il partait déjà ? Autant Hotaru et Violet se contentèrent de sourire et remercier le jeune homme, autant moi, je me mis à réfléchir. Il avait sauvé ma soeur, ce n'est pas rien pour moi. De ce fait, je vins alors à fouiller mes poches, puis je me dirigeais vers le jeune homme.

" Erwin... Attends."


Me redressant, j'allais auprès de lui pour alors l'inviter à me suivre. Je voulais le prendre en privé - sans ambiguïté - et une fois cela fait, je vins alors à le fixer dans ses yeux. Que dire hein ? J'avais l'air de quoi là ? On croirait que j'allais lui sortir une révélation de la mort qui tue. Mais au final, tout ce que je fis, c'est tendre une main que j'ouvris doucement afin de dévoiler une sorte de balle. Cette balle n'était pas une balle de revolver, mais un projectile légèrement plus gros que la normal. La belle faisait un bon 19mm, mais ce n'est qu'un prototype encore. Mais autant la lui donner pour qu'il ait à son tour de possibles idées.

" ... Ce n'est rien en soit, mais .. Si cela peut te permettre de te défendre un jour, on pourra dire que chacun de nous a aidé l'autre. Ce n'est qu'un prototype, mais avec un peu de patience et de bricolage, je suis sûr que tu en fera un truc utile. "


Cadeau pour le remercier dirions nous. Ne sachant pas s'il allait partir ou s'il voulait continuer de discuter, j'étais loin de me douter de ce qui allait lui arriver sous peu. Notre prochaine rencontre allait sûrement avoir lieu lors de l'attaque des révolutionnaire. En attendant, je me rendais compte d'une chose : nous avions des gens de confiance à portée de main.
Erwin avait gagné ce grade selon moi : un ami de confiance. Reste à savoir où ce nouveau lien va nous mener. Et surtout, est-ce qu'il durera ? Pour ma part, je n'y voyais pas de raison qu'il se brise bêtement, mais les élas de la vie sont si capricieux de temps à autre...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Dim 14 Déc - 23:57

Nouveaux Liens [9]

La neige s’étalait dehors tel un rideau qui couvrait l’horizon. Les monts, déjà enneigés, devaient déborder à présent. Les ruelles pavées glissaient à souhait, et quelques coccyx n’allaient pas passer l’hiver. Un hurlement emplissait la ville, le cri du vent qui agonisait sous la neige, le cri du printemps qui promettait de se réveiller lorsque son temps serait venu. Par-delà la fenêtre sur laquelle de la buée s’était posée, mon regard se porta sur le mousse blanche qui s’affalait sur une gouttière. J’avais envie d’être dehors, je pourrais y être, à toucher le froid de ma peau, à partager chaque frisson avec la nature en sommeil. La pensée fugace qui m’avait prise se dissipa lorsque Violet me remercia. Je ne pus que sourire, incapable de faire autre chose pour apaiser la douleur que devait représenter la défaite d’aujourd’hui dans le cœur de ces marines. Tout en commençant à partir, j’entendis Taito qui m’interrompit. Il avait l’air un peu confus, comme s’il ne savait pas pourquoi il m’avait rattrapé. Sa main alla chercher une balle qu’il me confia alors et que j’observai avec fascination, ne la bougeant pas trop malgré tout. Il fallait être prudent avec ces objets-là, surtout avec une telle rareté, une telle beauté.

« - Merci, Taito. J’en ferai bon usage. »

Mon sourire se porta sur le jeune homme tandis que je lui tendis la main pour échanger une poigne ferme et amicale. Il faisait partie de mon cercle d’amis, j’étais presque sûr que c’était réciproque de son côté. Quelques temps plus tard allaient se dérouler, même si je ne le savais pas encore, une bataille qui allait coûter la vie à de nombreuses personnes. En cet instant, je ne pouvais pas lui promettre de le protéger, ou de lui venir en aide sur l’étendue que représenterait Baltigo.

« - On se reverra, si tu as un problème n’hésite pas à me contacter, je te viendrai en aide ! »

Lorsque j’eus terminé, je me contentai de disparaître pour retourner sur l’île de Micqueot. Katia était assise dans le salon en face d’une tasse de chocolat chaud. Hope venait de rentrer, une serviette de bain autour des épaules, les cheveux encore humides tandis qu’il observait un silence pragmatique. Il avait encore du travailler toute la nuit dernière et toute la journée, et allait se coucher de bonne heure. Tout en passant devant moi, il m’adressa un signe de la tête et ferma la porte de notre chambre derrière lui. Miu en était sorti au dernier moment. Le petit lapin atypique se dirigea vers le canapé comme si je n’existais pas. Il boudait car je ne l’avais pas emmené avec moi, dans la précipitation. Quelques minutes plus tard, Cid rentra, son sniper sur l’épaule. Il était allé faire un tour en ville, sûrement pour une ronde usuelle. C’était quelqu’un d’assez consciencieux de ce côté-là.

« - Comment ça s’est passé ? Me demanda soudainement Katia, la voix ensommeillée. »

Je commençai alors à lui raconter que j’avais revu Taito, Violet et Hotaru et qu’ils iraient bien. Tout en parlant, je me versai à moi aussi du lait chaud et du chocolat. Prenant Miu sur mes genoux, j’ajoutai de la crème chantilly que je le laissai picorer. Il ne bouderait plus comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 461
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 53.532.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]   Lun 15 Déc - 0:54




Some trouble !!!


Lui donner ce prototype était à la fois une marque de gratitude et surtout une preuve de confiance. Libre à lui de la dupliquer, la revendre et en faire un commerce, ou la garder comme un présent précieux qui pourrait l'aider dans sa vie lors d'une situation dangereuse. Je ne m'inquiétais pas de ça à vrai dire. Le laissant partir donc, je me retournais et me dirigeais de plus belle vers la chambre de ma soeurette. M'installant à son chevet, je laissais Hotaru nous raconter ce qu'Erwin et lui avaient dit. Souriant en coin, je vins donc à parler avec ma soeur et Hotaru.

" Je sais pas ce que vous en pensez... Mais je pense qu'il est digne de confiance."


Hotaru commençait avec des paroles enthousiastes. Il était enjoué et limite, j'aurais presque cru le voir en émoi rien qu'en parlant de ce dernier. Serait-il ? Cette pensée me faisait rire... On croirais voir un mec amoureux d'une autre personne. Mais connaissant Hotaru, c'est juste sa nature humaine qui le rends si " passionné ". Sans doute qu'il admire Erwin comme un frère qu'il n'a pas... ou plus. Je me suis toujours demandé si le côté enjoué d'Hotaru n'est pas dû à un manque. Il faudrait que je lui demande.
Bref, continuant de parler d'Erwin, chacun de nous semblions d'accord sur un point : il est une personne respectable et visiblement, cette confiance ou au moins ce respect est réciproque. Sans dire qu'il faudra en profiter, il est sûr qu'il faudra le protéger de certaines influences, car ce monde n'est pas rose, or, son pouvoir est grand... Presque trop pour lui qui est si jeune et pourtant, si mature.

" On est tous d'accord sur ce point... Il n'est pas à prendre à la légère, mais la priorité n'est pas de le tenir sous surveillance... Il faut juste éventuellement le préserver en cas de recrutement quelconque. Car il pourrait être... un futur grand homme de cette ère. "


Cela est parfois dur de l'avouer qu'un autre peut être une futur étoile de ce monde, quand soit-même on cherche à en être une, mais là, j'étais réaliste. Il peut faire basculer la justice dans ce monde s'il met son don à disposition de celle-ci. Mais aussi au contraire, s'il tourne mal... Il pourrait vite devenir une figure enblématique de l'ère maudite... Son pouvoir lui donne un immense avantage, mais sa " malédiction " est décuplée.
Ne me concentrant plus sur ces histoires, je vins à simplement sourire à ma soeur et remercier une énième fois Erwin par la pensée. Seul le futur nous dira ce qu'il deviendra.



Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Nouveaux Liens [Pv : Taito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG
» mes sources et liens
» Nouveaux Equipements pour Mordheim.
» Liens emule
» Les liens de Ginny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-