Partagez | 
 

 [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Dim 1 Juin - 17:10

Crimes sans châtiments.

La journée venait de débuter en fanfare. Littéralement. Une manifestation avait lieu dans les rues, un rassemblement de personnes qui défendaient une cause à laquelle je ne m’intéressais pas. Je souris en regardant les extravagants marcheurs parcourir la ruelle sur laquelle donnait ma fenêtre. Ce n’était pas inhabituel, mais la liberté d’expression était tellement bridée et contrôlée qu’en réalité les personnes n’osaient plus s’exprimer avec la présence grandissante des marines. Je jetai un coup d’œil au ciel pour voir le temps qu’il allait faire avant de sortir. Quelques nuages d’un blanc à peine visibles, assez explicites pour m’indiquer qu’il n’y aurait pas de pluie aujourd’hui, lambinaient dans le ciel. Regagnant mon lit, je m’y laissai tomber, faisant rebondir le matelas assez douillet sur lequel j’avais déjà passé la nuit. Il devait être dix heures. Je me levai brusquement, me ressaisissant rapidement après avoir dissipé l’étourdissement qui m’avait pris.

« - On y va, Miu ! Lançai-je à mon compagnon qui bailla avant de sauter sur mon épaule. »

Je sortis de la chambre en trombe, passant devant l’aubergiste et lui remettant quelques berrys pour indiquer que j’avais finis d’utiliser mon lieu de repos. Le soleil m’éblouit, ses rayons dirigés vers l’entrée de l’auberge lorsque je sortis. Dans un premier temps, je me dirigeai presque à l’aveuglette, essayant de ne pas me heurter à des gens ou à des murs. Puis ma vue revint peu à peu, d’abord dans un étrange mélange de couleurs percé par des pointes de lumière, enfin par la formation complète du paysage devant moi. Je commençai à vaquer dans les rues, sans but, cherchant une taverne où me poser pour boire et manger quelque chose, de quoi me remplir le ventre avant de repartir à l’aventure. East Blue n’était pas la mer que je préférais, mais c’était celle sur laquelle j’avais fait le plus de rencontres.

La dernière en date était celle d’un assassin, qui avait tué plusieurs personnes avant de s’enfuir. Si j’avais pu avoir la résolution de faire justice, de le tuer… Je sortis tout ça de ma tête, essayant d’arrêter de réfléchir. Le temps était agréable, ce n’était pas la peine de  me gâcher ma journée pour de telles futilités. M’étirant légèrement, je commençai à penser à ma prochaine destination : North Blue. On m’en avait dit peu de bien mais surtout peu de choses, c’était, apparemment, un coin paumé, pauvre à la fois gouvernée par la piraterie, dangereux par excellence, mais surtout parcouru de légendes plus fantastiques les unes que les autres. J’avais hâte.

Me dirigeant vers la taverne la plus proche, je décidai de couper par une ruelle pour éviter de me faire emporter par la foule de manifestant. Soupirant, j’arrivai à hauteur d’une intersection, et j’entendis des voix s’élever, légèrement plus fortes que d’habitude.

« - Bordel, Vikky ! T’es malade ou quoi ? Faire basculer les marines en profitant de la manifestation ? Tu crois qu’ils sont aussi débiles ? »

La voix de l’homme semblait affolée, peut-être un peu saccadée. Je déglutis en essayant de les ignorer mais une voix féminine s’éleva un peu plus sûre d’elle.

« - T’en fais pas, frérot. On peut leur botter le cul à ces moins que rien, il suffit de la jouer fine et tout ira bien. »

Lorsque je passai à côté d’eux, mon regard se porta sur la fille en premier lieu, la détaillant rapidement. Elle était plus grande que moi, habillée dans des haillons arrangés pour faire croire qu’ils la mettaient en valeur. Ses cheveux avaient l’air sale mais ce qui me dérangeait le plus était son regard d’un bleu magnifique qui ne la mettait absolument pas en valeur, plongé dans un océan de perfidie. L’homme à côté d’elle avait le même regard et semblait plus soigné. Il portait un habit de lin, et ses cheveux noirs jais semblaient plutôt soyeux. Je continuai d’avancer quand une voix s’éleva derrière moi, m’interpellant, faisant aussi réagir Miu.

« - Toi, le gamin ! T’as entendu ? Tu vas tout dire aux gigolos du gouvernement ?! »

Je me retournai doucement en souriant, secouant négativement la tête. Elle tira son arme en la dirigeant vers moi, me donnant à peine le temps de réagir.

« - Attend ! On ne doit pas le tuer, lança l’homme en sortant à son tour de la ruelle, obligeant sa sœur à baisser l’arme. »

Qu’est-ce qu’il me voulait ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Lun 2 Juin - 18:53


Le colosse sous couverture


Gray était désormais dans une base de la marine depuis le retour de sa mission avec Bird et compagnie. Le rapport concernant son massacre des pirates avait été transmis et il attendait avec impatience son affectation.
Il essayait de se calmer en s'entraînant, mais rien n'y faisait. La sensation... de se lâcher en combat. D'arrêter de retenir ses coups et sa force afin de tuer l'Ennemi. Il avait ressenti lors de ce carnage une sensation de liberté qu'il n'avait pas réussi à retrouver depuis. Il entendait encore avec plaisir le bruit des os qui se cassaient et de la chair arrachée.
Cette simple pensée le fit sourire.

Soudain, des coups timides à la porte le surprirent en plein pompe sauté. Surpris il frappa trop fort le sol et se fit un peu mal aux paumes des mains...Ainsi qu'au sol qui avait désormais une légère impression desdites paumes.

Gray se redressa rapidement et ouvrit la porte. Une jeune marine pas très dégourdie se tenait devant lui et le regardait de haut... Dans le sens où elle le dépassait d'une bonne dizaine de centimètres.

" Oui ? "

"Euh... Le commandant souhaiterait vous parler... Une mission je AAAHHH!"

Si la jeune fille n'avait pas pu finir sa phrase, c'est parce que Gray venait de passer en vitesse pour rejoindre le commandant.
Le mot "mission" résonnait encore dans ses oreilles. Un autre carnage ? Il pouvait croiser les doigts...

Les gens s'écartèrent du passage du colosse. Axe et Sward avait expliqué avec force de détails comment le jeune homme se battait, et depuis plus personne n'osait l'approcher... Ou alors avec précaution, comme la jeune fille. Mais, cela, Gray s'en fichait. Axe faisait toujours un peu le malin, mais ensemble, ils étaient devenus de bons compagnons de beuveries. Des concours de bras de fer avaient également eu lieu, et Gray avait rapidement prouvé sa supériorité physique. Quand à Sward, il le saluait en souriant dans les couloirs, mais il préférait la compagnie des femmes qui l'entourait à celle du colosse ensanglanté.

Gray ne remarqua donc pas la peur qui apparaissait légèrement sur les visages des recrues qui s'étaient engagés en même temps que lui. Jusque là son physique avait plutôt porté à la plaisanterie. Depuis qu'on savait qu'il avait le fruit du démon de la rage, ce sujet là avait disparu. Etrangement.

Au final, après 10 minutes de course, car il s'était perdu à un moment dans les coursives, Gray arriva dans le bureau de son supérieur. Ce dernier l'attendait, et fut surpris du sérieux du jeune homme et de son salut magnifiquement exécuté.

"Jeune homme" Commença le vieil homme. "Je suis au regret de vous annoncer que votre affectation dans un équipage mobile n'est pas encore fini"

Gray grimaça un instant, mais ne dit rien. Bien lui en prit car le commandant reprit.

"Mais nous avons une mission pour vous: Sur une île à proximité d'ici, les interventions de la marines ne sont plus aussi efficaces qu'avant. Comme si les criminels connaissaient des informations internes."

Le cerveau de Gray se mit en branle et au bout de 10 secondes, il répondit:

"Une taupe ?"

"C'est ce que nous craignons. Le problème est que n'importe qui dans la base locale peut être compromis, et envoyer une nouvelle recrue pour enquêter ne marchera pas. C'est pourquoi nous allons combattre le feu par le feu."

"Monsieur ?"

"Vous allez infiltrez les voyous, le monde souterrain. D'après votre dossier, vous êtes relativement familier de ce monde là."

Gray hocha la tête. Il avait déjà affronté des membres de la mafia ou des brigands dans le colisée souterrain. Il en avait profité pour glaner des informations sur le comportement ou l'apparence de ces milieux

"Votre but est d'arriver à localiser la taupe."

"Que dois-je faire une fois qu'elle est localisée?"

"Le règlement est clair à ce sujet. La corruption prolongée d'un marine est toujours punie de mort. Vous exécuterez la sentence."

Gray sourit. Il espérait en avoir l'autorisation.

"Vous êtes envoyé là-bas car personne ne vous connaît. Donc évitez de faire des vagues."

Le commandant rejette un oeil sur le dossier du jeune homme et son physique

"Dans la mesure du possible. Faîtes vous respecter, pas haïr."

"Bien compris."

On tape un peu, mais pas trop et on tue pas. Pas de Stade 2 ou 3.

"Sur ce, Rompez. Préparez vous, vous partez dans une heure."

Gray salua le commandant et sortit. Heureux.
De la baston en perspective, et pour le plus grand bien de la loi, que demandez de plus ?

...

La Marine débarqua le jeune homme sur l'île qu'il devait infiltrer en toute discrétion. Pour l'occasion, il n'avait pas revêtu son uniforme, bien évidemment, mais une veste très large, cousue par ses soins, et un grand pantalon noir. Sa mine patibulaire et sa forte épaisseur incitait les jeunes à ne pas trop le regarder.
Alors qu'il déambulait dans les rues, il se dit que commencer les recherches seraient bien. Pour cela, trouver un lieu où les malfrats se réunissaient était nécessaire.

Autrement dit une taverne.

Gray sourit et commença à se diriger vers une taverne qui lui avait été conseillé. Malheureusement, le chemin y menant avait été bloqué par des manifestants. Gray soupira et décida de prendre la jolie petite ruelle à proximité afin de pouvoir passer et se prendre une brune.

Des éclats de voix le sortirent de sa rêvasserie, et il se plaqua par réflexe de son enfance contre un mur. Il jeta un coup d’œil rapide sur la scène. Des gens en menaçaient un autre. Par chance, il n'avait pas été remarqué. Il ne savait pas encore comment réagir quand une phrase prononcée le fit tilter.

" Toi, le gamin ! T’as entendu ? Tu vas tout dire aux gigolos du gouvernement ?!"

Gray fronça les sourcils. Pas besoin d'être intelligent pour savoir que quelque chose envers ce qu'il avait juré de protéger se tramait. De derrière son bidon, il vit que l'un des deux agresseurs avait une arme dans sa main. Le deuxième semblait vouloir quelque chose du civil impliqué.

Gray tenta alors de réfléchir une seconde à la bonne marche à suivre... Mais non. Rien à faire. Il avait déjà trop réfléchi, et il n'arrivait à rien. De plus il n'avait pas le temps pour cela. Il décida d'agir comme toujours quand il défendait les petits lors d'un racket.
En attaquant le premier sans poser de questions.

Le colosse prit donc une bouteille vide trainant par terre et la lança sur la jeune fille à l'arme. L'attaque prit au dépourvu les personnes sur la scène et Gray en profita pour s'interposer. La jeune fille qui venait de tirer sur la bouteille par réflexe (Gray ne voulut pas penser à s'il était sortit directement) fut sa première cible. Il frappa rapidement, violemment la fille avec un puissant direct du droit dans les côtes. Apparemment, il venait de lui couper le souffle. L'homme semblait alors dégainer quelque chose.

"Le Boulet"

Se murmura-t-il. La violente impulsion que prit Gray lui permit d'arriver au niveau du frère au moment où il braquait son arme sur son front.
Le colosse savait qu'il avait moins d'une seconde avant qu'il ne tire et n'attire donc l'attention. Accessoirement son crâne ressemblerait à une pastèque éclatée. Gray se servit donc de sa tête au sens littéral. En déviant l'arme avec son front.

"Kotei sutoraiki !"

Le jeune guerrier frappa alors le genoux du jeune homme avec ses doigts, le faisant tomber. Dans sa précipitation Gray n'avait pas pu exécuter sa technique à la perfection, mais cela lui donner l'ouverture pour broyer le poignet tenant le pistolet et le récupérer.

"Bon maintenant que c'est fait"Fit Gray."Pourquoi vous aggressiez..."Regarde le jeune homme."Ce gamins "


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Mer 4 Juin - 22:45

Rencontre avec un Colosse : L'entrée d'Erwin Dog dans le monde souterrain ?

L'entrée du colosse m'en mit plein la vue. En quelques secondes il réussit à rejeter les personnes qui essayaient de m'agresser et à les envoyer contre le mur et à terre grâce à une technique des plus impressionnantes. Mes yeux pétillaient tandis que j'observais la femme se relever en se tenant les cotes. Une d'entre elle devait s'être brisée... Ou plusieurs. L'autre garçon se releva en se tenant le poignet qui venait certainement d'être broyé par l'attaque de mon sauveur. Enfin, j'aurais bien pu m'en sortir tout seul mais c'était plaisant de voir qu'il restait encore quelques preux chevaliers, même si ceux-ci ne ressemblaient pas à ceux des contes de fée. Miu leva la patte en signe de remerciement et alla se hisser jusqu'à ma tête, comme pour tenter d'atteindre la taille de la personne en face de mois. Enfin, il me jeta un regard en posant une question aux deux pirates. Je voulus répondre à leur place mais ma vitesse ne réflexion ne dépassa celle de menteurs professionnels. La jeune femme prit la réponse sur un ton arrogant, haletant à cause de sa blessure :

« - Ce gamin est le fautif ! Je ne comprenais pas pourquoi il allait essayer de nous faire porter le chapeau pour une attaque contre l'île mais... Mais c'est lui qui voulait notre peau ! Ce n'est qu'un sale gosse ! »

Je ne savais pas si cette révélation tenait tout simplement de la stupidité ou si elle avait un quelconque fond de bonne tromperie, mais je n'allais pas me laisser avoir aussi facilement. Après tout, je n'étais responsable de rien. Je grognai un instant avant de me retourner pour tenter de m'en aller, ne cherchant absolument pas à leur montrer le moindre intérêt. De toutes les manières, ce n'est pas un autre civil qui allait m'empêcher de foutre le bordel, si je voulais en faire quelque part. Miu semblait plus indigné que moi. Il se retourna alors que la femme tenta de saisir son pistolet et de tirer un nouveau coup. L'intervention de son frère fut bienvenue. Il l'arrêta, une seconde fois, en baissant le pistolet et me lança d'une voix amusée :

« - Que fais-tu sur l'île, ancien discipline de Skarn ? »

Je me figeai en entendant ça, me retournant lentement et essayant d'identifier l'homme devant moi, en vain. Il ne faisait pas partie des personnes que j'avais rencontré sur mon île natale, mais ça ne faisait aucun doute, s'il connaissait ce rite, qu'il avait un jour été en compagnie de ses membres. S'il me connaissait ça voulait aussi dire que peut-être... J'extrapolais, encore une fois. Mon esprit s'était mis à réfléchir à toute vitesse et j'arrivais à une conclusion qui ne me plaisait pas. Grimaçant, je fis mine de ne pas avoir entendu mais il s'apprêta à répéter quand sa sœur l'interrompit.

« - On verra ça plus tard, frérot ! On doit d'abord... »

Elle se tourna un instant vers le colosse, et se mit à chuchoter à l'oreille de son frère, apparemment décidée à ne pas nous partager les précieuses informations qui nous mettraient sur la piste de l'intrigue qui se déroulait entre eux. Maintenant qu'ils avaient piqué ma curiosité, j'avais décidé de ne plus les lâcher. Je souris aux trois personnes en face de moi tout en tapotant la tête de Miu.

« - Nous pourrions avoir des affaires ensembles... Vous, vous voulez participer à un grand coup ? »

Je m'étais tourné vers le civil en posant cette question, lui adressant un regard presque suppliant qui ne sembla pas atteindre les deux pirates. Ils étaient trop concentrés à se concerter à voix basse. Je n'attendis pas qu'il me réponde pour ajouter sur un ton amusé :

« - Bien sûr, il nous faudrait quelqu'un qui puisse nous donner quelques informations sur les déplacements des marines... N'est-ce pas ce que vous voulez vous aussi ? »

Cette fois-ci, les hors-la-loi se sentirent concernés et d'une seule voix sortirent qu'ils avaient ce qu'il fallait sous la main. Bien, les choses allaient commencer à progresser. Se retirant tout à coup, ils soulevèrent que leurs 'coups' n'étaient pas faits pour les âmes sensibles. Je leur souris sans leur répondre, attendant cette fois-ci la réponse et peut-être même une proposition du colosse.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Ven 6 Juin - 19:56


Lucky colosse

Le colosse se tenait derrière les deux malfrats qu'il venait de mettre hors d'état de nuire. Apparemment, le jeune homme au lapin étrange avait apprécié le spectacle. Il lui expliqua donc avec un sourire :

"Ça, petit, c'est 300 pompes le matin, pareil en abdo et en flexion et une heure à taper dans de la pierre chaque jour!"

Cela expliquait l'apparence des mains de Gray qui semblaient être plus faites de cuir qu'autres choses.
Puis la jeune femme qui devait avoir plusieurs côtes cassées tenta difficilement de faire pencher le colosse de leur côté... avec maladresse.

"- Ce gamin est le fautif ! Je ne comprenais pas pourquoi il allait essayer de nous faire porter le chapeau pour une attaque contre l'île mais... Mais c'est lui qui voulait notre peau ! Ce n'est qu'un sale gosse !"

"Appelle-moi con aussi. Vous voulez me faire croire qu'un gamin avec un lapin a le pouvoir de vous buter et de faire un attentat ? Et pourquoi vous aurait-il confronter avant de faire l'attentat ?"

Les questions n'invitaient pas de réponses. elle étaient là pour souligner l'absurdité du raisonnement de la jeune fille, signe que le colosse était un peu bête, mais pas dénué d'un sens de la compréhension.

"Donc la moralité, c'est "Ecrase ou je te montre que je me suis retenu quand je t'ai pété les côtes""

Sur ce, le frangin de la jeune fille se mit à parler. Gray pensa alors, soupirant les yeux au ciel :

/Putain, mais ils en finiront jamais ? Je savais que j'aurais dû les buter, les morts parlent moins./

Le frère faisait mention à une religion qu'il ne connaissait pas. Mais apparemment, cela troublait le jeunot. Ce qui fit arriver Gray à une autre conclusion qu'il n'appréciait pas. Il commença donc à frictionner ses poings avec une lueur mauvaise dans les yeux.

"Rassurez moi... Vous êtes pas des types d'une secte cherchant à récupérer le gamin par hasard ?"

" - On verra ça plus tard, frérot ! On doit d'abord... "

Dit la jeune fille, désarmant la situation.
Cela n'empêcha pas le colosse de soupirer, mais il nota l'information "cultiste" dans sa tête aux sujets des deux malfrats. Soudain, le jeune homme fit une proposion à laquelle je ne m'attendais pas.

" - Nous pourrions avoir des affaires ensembles... Vous, vous voulez participer à un grand coup ? "

Maintenant processus mental de Gray. Il aura duré 10 secondes en tout.

/Je suis là pour trouver la taupe => Elle vend des renseignements aux malfrats => Pour la trouver il
faut créer une occasion de la faire contacter => Le gamin propose une occasion => Coup de chance ?
/

"Avec plaisir petit. Il se trouve que je suis en rade en ce moment !"

Puis regarde de nouveau les malfrats avec un éclat mauvais dans les yeux. Assez mauvais pour accompagner sa déclaration.

"Et nos deux amis n'oseraient pas nous fausser compagnie pas vrai ?"

" - Bien sûr, il nous faudrait quelqu'un qui puisse nous donner quelques informations sur les déplacements des marines... N'est-ce pas ce que vous voulez vous aussi ?"

/BINGO !/

Pensa le colosse avec excitation. Gray commença donc à sourire, mais pas pour les raisons que son entourage pouvait deviner.
Les deux malfrats prévinrent que leurs coups n'étaient pas pour les âmes sensibles... Ce à quoi le colosse répondit par :

"J'ai élaboré mon style de combat dans des matchs à morts dans des colisées souterrains et en me frittant avec des animaux sauvages. S'il y a du sang et de l'action, ça me va à la perfection!"

De plus, si Gray se faisait passer pour le gros psychopathe de service, la trahison pour faire échouer le coup n'en sera que plus simple.
Seule restait la question du gamin. Qu'était-il ? Un ancien membre d'une secte d'après ce qu'il venait d'entendre... Peut-être voulait-il des renseignements à ce sujet de l'autre homme afin de se protéger?
Gray faillit continuer la réflexion quand son cerveau se mit en grève. Aucune pensée cohérente n'arrivait à sortir du processus de réflexion. Il y réagit d'ailleurs comme d'habitude. En soupirant.

"Puisque maintenant nous sommes associés... Je me nomme Gray Ashura. Je préviens, j'aime pas les sectes. Donc gamin, si t'as des problèmes et qu'ils sont dans le coin, appelle moi, j'aime bien casser du religieux."

Fit le colosse en levant le pouce de la main encore libre. Il aurait aimé se servir de l'autre arme qu'il avait en sa possession, mais il lui fallait accepter l'inévitable réalité. Ses doigts étaient trop gros pour la gâchette. C'est pourquoi il se contenta de faire tomber les balles dans sa main avant de redonner l'arme au petit frère. Il piqua toutefois l'arme des mains de la jeune fille avant de réitiérer ce qu'il avait avec l'arme de son frère.

"Juste pour que cela soit clair, les deux marioles. La moindre connerie ou geste suspect, et c'est dans le mur que vous finirez. Vu ? "

Gray avait accentué ce qu'il venait de dire en aplatissant une poubelle en un cercle d'acier presque parfait  d'un simple coup de pied. Il espérait que cela serait suffisant comme argument percutant.

"Et vu que je me suis présenté, je peux savoir vos ptits noms ?"


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Dim 8 Juin - 16:56

Le clown informateur ? Un réseau sur East Blue ?

« - Je suis Vikky, répondit la jeune femme en regardant avec dépit son arme inutile. Et sache que je ne te fais pas confiance moi non plus, au moindre faux pas...

- Moi, c'est Annie, l'interrompit le jeune homme en remettant simplement son pistolet dans son holster. Au pire, tu pourras servir à taper sur les marines si par malheur ils venaient, soupira-t-il en commençant à marcher. »

Je regardai un instant le drôle de duo. Frère et sœur, ils n'étaient pourtant pas très ressemblants. Mais leurs regards... Ils étaient envoûtants au plus haut point. Ce n'était de toutes les manières pas important. Je me concentrai sur le colosse en essayant de le détailler, mais étrangement malgré son visage un peu étrange je ne le trouvais laid. La façon dont il parlait de combats, de sang... C'était comme s'il était fait pour ça. Pour... tuer ? Je déglutis, ne cherchant pas à comprendre de quoi il en retournait. Encore une fois : Ce n'était pas important. La seule chose qui avait un tant soit peu de valeur était les informations que possédaient ces personnes. Malgré l'aide que me proposait Gray, je voulais en savoir plus, et s'il fallait en passer par la corruption... Et bien soit, je pourrai bien me salir les mains pour une fois. Regardant le colosse, je décidai de lui répondre avec le minimum d'informations nécessaire :

« - Moi, c'est Erwin. Merci de ta proposition, mais je sais me défendre ! »

Ce n'était pas tout à fait faux, je savais bel et bien tirer avec un pistolet, assez bien d'ailleurs, mais je n'étais pas armé actuellement. Ma seule capacité constante était celle de téléportation. Et Miu, sur mon épaule, n'était définitivement pas destiné à combattre. Je lui tapotai le haut du crâne un instant tandis qu'il commençait à s'assoupir sur mon épaulé, s'appuyant contre ma tête en baillant.

Les deux parentés commencèrent à marcher, ignorant totalement mes présentations et soupirant d'une seule voix, comme s'ils étaient liés. Je grognai en les suivant, baillant à mon tour à cause de ce merveilleux phénomène qu'est le mimétisme. Où allaient-ils nous emmener ? Tout en fermant la bouche et en baissant mon bras le long de mon corps, j'observai les bâtiments qui défilaient de part et d'autres des minuscules ruelles que nous empruntions, toujours sous le tohu-bohu provoqué par les manifestants, quelques pâtés de maisons plus loin. Infernales. Pourtant, ils se battaient juste pour défendre leurs valeurs. Je continuai de suivre mes camarades en marchant tranquillement, quand on arriva enfin à destination. La ruelle dans laquelle nous nous trouvions sentait la moisissure, l'humidité et un relent familier de décomposition. Si je n'y avais pas été autant habitué, j'aurais presque pu espérer que ce ne soit pas un humain. Mais l'idée que c'en soit un ne me faisait pas grand effet.

Annie ouvrit une porte et la referma presque aussitôt, sa main devant son nez comme pour essayer d'amoindrir l'odeur. Il grogna et l'ouvrit définitivement, laissant échapper un rat dans la gueule duquel se trouvait un morceau de vêtement... ou de chair. Je jetai un coup d’œil à l'extérieur en me déplaçant sur le côté et aperçus un homme assez étrange : habillé en clown, le contour de ses lèvres était peint de rouge tandis que le reste de son visage était blanc. Ses chaussures et son nez portaient la même couleur vermeille qu'une partie de son maquillage, mais en voyant le cadavre d'un vieil homme à ses côtés, je compris qu'il ne s'agissait pas de quelque chose d'artificiel.

« - On a des invités ? Lança-t-il d'une voix abimée, digne des plus grands fumeurs. Entrez, ne faites pas attention au corps sur le sol, c'est un client qui ne voulait pas payer ses dettes, j'ai juste décidé de me rembourser moi-même... En liquide. »

Tournant un regard inquiet vers Gray, je pris mon courage à deux mains et entrai à la suite de Vikky, cherchant à ne pas perturber le petit groupe. Est-ce qu'il s'agissait de l'informateur ? Un bruit de bagarre me fit comprendre que ça n'allait pas être aussi simple. Dans la première pièce, une demi-douzaine de gars se tapaient les uns sur les autres avec entrain. Un petit réseau ? Je soupirai, cette fois-ci mon pouvoir n'allait pas m'être très utile pour résoudre ce conflit.

« - Fais attention à toi, dis-je au colosse en souriant. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Lun 9 Juin - 14:22


Un colosse excité.

Gray nota mentalement les noms des toutes les personnes qui l'entouraient. Pour son rapport. Mais il restait gêné par le gamin au lapin. Quelque chose avec lui ne collait pas et le colosse ne savait pas quoi. Juste son instinct qui le lui disait. Il garda pour lui ce sentiment qu'Erwin était plus que ce qu'il semblait être.

Il fallait dire que le jeune homme avait une certaine prestance. Il avait sans doute bien vécu malgré son jeune âge s'il avait échappé à une secte. Gray ne pouvait pas en dire autant. Il avait grandi paisiblement dans sa mare avant de rejoindre l'océan... Mais il restait un plus gros poisson que les autres. Mais s'il devait placer Erwin sur sa charte... Il n'y arriverait pas. Pour deux raisons. Premièrement, le sentiment était indéfinissable. Deuxièment, il n'était pas bon sur les poissons.

C'est donc plongé dans ce genre de pensée profonde que le colosse suivit ses compagnons. Les balles cliquetaient dans ses poches. Il écoutait également les manifestants exposés leurs griefs. Il trouvait cela idiot. Sur son île natale, cela n'arrivait plus, car les mineurs avaient remarqué que cela ne gênaient nullement les dirigeants et les privaient d'une part de leur salaire. Pour faire bouger les choses, il fallait le faire soi-même et non attendre que quelqu'un vienne le faire. Une raison qui l'avait convaincu de devenir marine.

Puis une odeur frappa ses narines. Une odeur qui le fit frissonner instinctivement. Du sang. Un rat passant par là tenait d'ailleurs dans sa gueule un doigt.

/Je sais pas où les deux compères nous ont amenés, mais... Les problèmes risquent d'arriver vite./

Annie, drôle de nom pour un homme soi-disant passant, semblait gêné par l'odeur, et Gray ne put retenir un ricanement. Ca faisait le fier, comme si c'était des tueurs et cette simple odeur les gênaient ? Ben voyons.

Puis le spectacle à l'intérieur glaça son sang. Ce que d'autres auraient pu percevoir comme un maquillage grotesque de clown, il le perçu directement, tel qu'il était. Les traces du festin sur le cadavre. Qui était ce cannibal ? Apparemment, au vu de la réaction des autres, il semblait être le contact... Il fallait le surveiller de très près.

Puis, d'un coup, son esprit passa à autre chose en entendant un bruit familier tout près. De chaises brisées et de coups donnés.

"- Fais attention à toi."

Fit le jeune homme. Ce à quoi Gray répondit calmement.

"Merci. Mais c'est plus à eux qu'il faut dire cela."

Puis se tournant vers le vieil homme il lui demanda, toujours d'un ton calme, mais avec de légers tresaillements. La Bête commençait à s'éveiller après toute cette inactivité...
S'il pouvait la nourrir dès maintenant, cela permettrait de la calmer un peu. Car l'excitation ambiante commençait à faire effet. Il grommela en songeant qu'il faudrait qu'il apprenne à résister à cela. Il avait déjà du faire un gros travail sur lui-même sur l'île pour apprendre à laisser couler les insultes, mais il n'avait pas pensé que la Bête à l'intérieur de lui pourrait se libérer ainsi.

"Puis-je faire quelque chose à l'égard de ce qu'il se passe là-bas ? Mon fruit du démon... Nécessite que je me lâche de temps à autres."

Puis l'excitation commençait à prendre le dessus. Gray gardait le dessus, mais le stade 1 se manifestait. La tête de Gray était désormais fixée dans un sourire carnassier... Mais à 'intérieur de lui, Gray arriva toujours à contenir la Bête... Mais s'il ne lui donnait pas du sang dans une certaine période, elle viendrait le faire elle-même. Elle supportait mal le fait d'être laissé de côté. Le colosse se corrigea :

"En fait, ce n'est pas vraiment ce que je veux dire. Soit vous les calmez si vous le souhaitez soit je m'en charge. Par contre, vous devrez pas m'en vouloir pour d'éventuels cadavres. Quand je dis que je me lâche c'est pas pour rien et je conseillerais que personne n'entre dans la salle avant que je dise que cela soit ok."

Son sourire s'agrandit, le rendant terrifiant, mais dans un autre registre que le cannibal. Il était clair qu'il était en plein stade 1. C'était gênant par moment ce côté involontaire lors de l'activation du fruit du démon... Mais il s'y habituait. Pis c'était marrant sous certain côté.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Mar 10 Juin - 1:12

Un fruit du démon ? Le plan du clown !

« - Un quoi ? Grogna la jeune femme en regardant le colosse tandis que celui-ci évoquait un atout que je gardais chèrement pour moi. »

Ainsi il possédait les capacités d'un maudit. Je connaissais bien les différents types de fruits du démon : les rares Logias, les puissants Paramécia et les étonnants Zoan. S'il avait un problème avec son fruit, j'avais plutôt tendance à opter pour l'un des deux derniers groupes de malédictions. Contrôle de soi ? Je le regardai en me concentrant malgré tout sur l'objet de ma venue. Le clown s'était arrêté à son tour en fixant le colosse comme s'il s'agissait d'un phénomène de foire, les yeux pétillants, indiquant qu'il pensait avoir trouvé le jackpot, la poule aux œufs d'or. Normalement peu répandus sur les Blues, certains des habitants de ces mers ne connaissaient même pas la supposée existence de ces pouvoirs, comme cela semblait être le cas de Vikky. D'autres en avaient entendu parlé par des conteurs qui mythifiaient les histoires aux sujets des maudits. Cependant, une partie de la population avait été mise dans la confidence, soit en ayant eux-mêmes assisté à l'utilisation d'une de ces capacités, soit en s'informant sur les pirates les plus recherchés du monde qui possédaient, pour la plupart, les capacités d'un fruit : on pouvait compter parmi eux des Capitaines Corsaires mais aussi une des Empereurs Pirates. Certains étaient supposés, d'autres avérés par les journaux ou les avis de recherche. Je ne m'y étais jamais intéressé de très près, mais les rumeurs me parvenaient et sur Grande Line la peur avait parfois pris le dessus dans le cœur des hommes, les faisant craindre ces maudits.

Personne ne sembla cependant vouloir expliquer de quoi il en retournait, et Vikky décida de faire sa forte tête, partant toute seule tandis que son frère haussait les épaules en la suivant, n'accordant pas la moindre importance à la petite bataille qui se livrait. Le clown ne semblait pas prêt à arrêter le colosse, mais je craignais que s'il utilise les capacités de son fruit, il blesserait mortellement plusieurs personnes. Qui sait quel type de pouvoir dévastateur cet homme pouvait posséder.

« - Arrêtez de vous battre, bande d'avortons puérils et malodorants, hurlai-je en regardant avec un certain dédain le troupeau d'imbéciles. »

Comme un seul homme, tous se tournèrent vers moi, grognant comme si je venais d'interrompre la bataille du siècle. Je ne sus jamais si c'était moi ou la vue du colosse qui les calma, mais ils commencèrent à ranger la pièce en transpirant à grosse goutte. L'informateur cannibale me prêta alors une attention toute particulière avant de renifler bruyamment et de nous demander de le suivre. J'implorai à nouveau l'homme du regard, cette fois-ci dans le but de le faire nous suivre. Certains avaient tendance à penser qu'il n'y avait rien de mieux qu'un bon combat. Je n'étais pas de ces gens-là, si ça se terminait en cacahuètes, je finirais par échouer dans mon objectif de récolte d'informations. Une pensée me traversa l'esprit, interrompu par le bruit d'une porte grinçante qui s'ouvrit juste devant moi. Ces gens étaient-ils tous des disciples de Skarn ? Indisciplinés comme ils étaient, j'avais un gros doute sur ça, mais il se pouvait que le culte ait changé depuis la dernière fois que je l'avais côtoyé.

En entrant dans la pièce, je constatai que les canapés usés semblaient avoir été ramassés dans une décharge publique, en témoignaient l'odeur et les ressorts qui sortaient de part et d'autre. Cela ne sembla pas gêner le clown qui posait son derrière imposant sur un fauteuil dans un pire état que le premier sofa. Vikky prit ses précautions à côté de son frère qui s'offrit la meilleure place. Je préférai resté debout, ayant trop peur de tomber sur un cafard tandis que le dernier fauteuil libre appelait mes jambes à se reposer.

« - Vous êtes venus ici pour participer à l'invasion de l'île ? Bailla le clown en montrant ses dents abimées, jaunes et cariées. Enfin... On va juste détruire le quartier général de la marine et tuer le commandant, mais après ça au moins on aura plus de problème avec l'autorité. Notre taupe nous a indiqué les prochains déplacements, pour sa sûreté, je garderai son identité secrète. Est-ce que tout ça vous va ? »

J'acquiesçai d'un simple signe de la tête, regardant les personnes assises sur le canapé, apparemment agacés par l'évocation de cette fameuse 'taupe'. Bien que ça ne m'intéresse pas, si la marine pouvait être mise au courant l'écart entre leur camp permettrait d'éviter des morts inutiles. Je ne pouvais malgré tout pas les contacter maintenant, sortir de cette salle ferait de moi le suspect numéro un... Comment faire à présent ? Pensif, je mis deux doigts sur mon menton et continuai d'écouter les explications du clown sur le plan qu'il allait mettre en œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Mer 11 Juin - 19:00



Le colosse réfléchi.


Gray faillit se jeter dans la mêlée, prenant le silence du clown pour un consentement quand le gamin calma la salle d'une voix puissante.

Même lui fut bluffé, c'est dire. Inconsciemment, la Bête se calma aussi, et comme toujours dans ses cas là, se rendormit aussi sec. Vraiment impressionnant. Sa sensation que le gamin était inhabituel se confirmait. Il allait devoir marcher sur des oeufs désormais....
Ce qui, vu sa carrure, était perdu d'avance.

En plus, apparemment, les autres n'avaient plus envie de se battre depuis qu'ils l'avaient vu. Pas drôle. Il se contenta de soupirer et se dit que s'il s'était lâché, il se serait fait remarqué inutilement. Quoique l'annonce d'un fruit du démon, peu commun dans les Blues, n'était pas la meilleure solution pour cela. Tant pis. Ce qui était fait était fait.

Le clown les conduisant dans une pièce qui rappela à Gray l'endroit où il avait vécu son enfance. La décharge. Doux souvenirs... Qui arrivèrent à lui arracher un sourire. Même le canapé sentait pareil !
Puis le clown annonça ses intentions et son envie de garder secrète l'identité de la taupe. A ce moment là, le cerveau du colosse se mit en marche. Il ne fonctionnait à plein régime que dans les situations de crises, et là, s'en était une.
Cas numéro 1 : Faire semblant d'être d'accord mais essayer de faire valoir le fait que connaître l'identité de la taupe pourrait lui permettre d'éviter de trop l'abîmer et faire passer le message aux Marines.
Avantage ? Il n'était pas grillé.
Désavantage ? Trop d'inconnues dans le plan.

Gray le rejeta.
Le deuxième plan, lui, par contre, capta son attention: Étouffer dans l’œuf la révolte. Ils étaient... 15 à tout casser dans la baraque. Avec les sens de la Bête, il pourrait traquer les fuyards éventuels. Niveau combat, le clown ne semblait pas armé, et était au pire à portée de main. Vicky et Annie n'avait pas de balles, et l'un avait le poignet en miette et l'autre des cotes qui ressemblaient à une partie de mikado. Les réduire au silence serait rapide.
La suite du plan pour trouver la taupe était simple. Il avait vu des couteaux et des bouteilles de soda au gingembre. Les deux étaient d'excellents instruments de tortures.
Le risque était d'avoir un faux nom, mais la révolution était étouffée dans l'oeuf.
Plan adopté.

Gray se rendit compte qu'on le sentait entrain de réfléchir.
Il se leva et fit craquer son cou de manière naturel. Rester assis pouvait donner mal au cou, et c'était donc compréhensible.

"Oui, il y a un problème pour moi."
Là, Gray décida de mixer un peu les deux plans. Rien ne lui imposait de frapper maintenant. Une bagarre générale serait risquée, et rien ne disait que la révolte ne viendrait que d'ici.

"J'envisage de travailler dans le coin, savoir le nom de la taupe me serait utile pour plus tard. Par ailleurs, j'aurais pas l'air malin si je lui faisais sa fête sans le faire exprès. Je doute également que la Marine arrive à me mettre la main dessus... A moins qu'elle n'est capable de rivaliser avec le fruit de la Rage, mais cela m'étonnerait. Pour faire simple, quand je l'active, je détruis tout. Je ne ressens rien. Bref, je ne suis pas stopable. Je sais pas pour les autres, mais je ressortirais vivant et libre ou mort"

Restait plus qu'à voir si son plan marcherait. Sinon, les poings voleraient.



© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Jeu 12 Juin - 14:33

Retournement de situation : Mission Impossible (1)

Le clown se tourna vers Gray avec une attention toute particulière quand celui-ci commença à parler, évoquant un problème qui ne m'intéressait guère au final : le nom de la taupe. Si je l'avais tant mieux, sinon tant pis. Mais le colosse semblait s'y intéresser fortement, déballant une liste d'arguments qui le rendaient à la fois suspicieux et potentiellement fiable. C'est du moins ce que je compris quand le clown haussa des épaules sans le mettre à la porte ou l'assassiner sauvagement. En évoquant à nouveau son fruit comme argument, cela me remit en tête que leur rareté pouvait être un atout sur les Blues, et que quiconque l'utiliserait pourrait devenir un homme plutôt influent, bien que d'autres personnes qui n'étaient pas maudites avaient aussi toutes leurs chances d'y arriver par des moyens plus conventionnels. Je jetai un coup d'oeil rapide à Vikky et Annie, les deux semblaient plongés dans leurs pensées, tenant pour la première ses côtes et pour le second son poignet endolori, brisé. Je les regardais tandis que Miu commençait à bailler sur ma tête, attirant le regard passablement énervé de Vikky. Elle n'aimait pas les choses mignonne, on dirait. Je lui lançai un sourire qui lui fit détourner le regard avant de revenir à la conversation quand le clown répondit au colosse :

« - Je pourrais considérer cette optique si tu te montres digne de confiance... »

Il sourit tout à coup, se levant et se dirigeant vers une pièce dont il entrouvrit à peine la porte, se glissant à l'intérieur, ses chaussures couinant sur le plancher. Apparemment, il avait une idée en tête, et ça ne me disait rien de bon. S'il revenait avec une arme ou disposait un gaz dans la salle... Je secouais la tête, il n'était peut-être pas de ce genre-là. Mon attention se porta alors sur l'homme qui me dépassait largement de plusieurs têtes. Il m'intriguait en même temps, avec ses airs bourrus et ses arguments triés sur le volet.

« - Tu n'es pas sur cette île depuis souvent, toi non plus ? Lui demandai-je en essayant de me souvenir du nom de notre emplacement actuel. A vrai dire, moi non plus, je viens juste d'arriver. C'est pour ça que j'ai été surpris quand... Annie a évoqué un culte qui était censé avoir disparu. »

Lorsque je dis son nom, il ne tourna que légèrement la tête vers moi avant de fermer les yeux en signe de bas intérêt. Apparemment, il ne semblait pas disposé à me dévoiler ses plans dès à présent. En attendant la réponse du colosse, je commençai à réfléchir aux différentes opportunités qui allaient s'offrir à moi, une fois mon voyage sur les Blues terminées. Je n'avais encore rien prévu, et retourner sur Grande Line ne me disait rien du tout. Peut-être que je m'installerais sur l'île la plus calme sur laquelle j'avais été, bien que tout ça soit relative. Je pourrais fonder une famille, aider Miu à retrouver les siens... Peut-être que je me lancerais même dans la fondation d'une école de navigation, terminant mes études dans ce domaine et enseignant aux jeunes en voie d'apprentissage. Je ne voudrais pas enseigner à des hors-la-lois mais la connaissance n'était pas quelque chose qu'on avait le droit de garder pour soi, du moins tant que ça ne mettait pas la vie d'innocents en danger... Alors que je repartais dans mes pensées, le clown revint dans la pièce en transportant quelques chemises de documents, en tendant une à Gray et une à moi.

« - Bien, votre mission, si vous l'acceptez, sera de vous infiltrer dans la base de la marine de cette île pendant que la manifestation occupe la majorité des forces et de désactiver les systèmes de surveillance de l'île... Vous aurez vingt minutes à compter du début de l'opération, et vous pourrez nous contacter par cet escargophone pour nous dire que tout s'est bien déroulé. »

Il tendit un appareil à Gray en lui souriant malicieusement avant de continuer à blablater.

« - Si vous daignez accomplir cette mission, je vous donnerai l'information que vous désirez... »

Sous-entendu qu'elle sera devenue obsolète. En soit, le plan ne se basait pas uniquement sur nous, c'était juste une facilité qu'il essayait d'employer. Plus il y avait de diversions, mieux son réel plan fonctionnerait, et j'avais déjà une brève idée de ce que ça pouvait être. Hochant légèrement la tête, je me dis que ça pouvait être l'occasion idéale pour réaliser notre plan. Dans le feuillet, il y avait le lieu de rendez-vous, derrière la maison aux briques bleus de la cinquième impasse, et l'heure, dans quarante minutes. Le bref plan permettait de se repérer grâce à la mairie, et il nous était demandé de mémoriser et de le brûler pour éviter que les informations ne fuient. Au dos, il y avait aussi l'entrée et quelques croquis qui nous mèneraient à la salle de surveillance. Je soupirai, c'était facile à retenir. Brûlant le papier, je dis à Gray qu'on se retrouverait là-bas, et me dirigeai vers le point de rencontre... J'avais quelques petits choses à régler avant ça.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Jeu 12 Juin - 19:42



Le colosse bestial.


Gray continuait de réfléchir tandis que tout le monde parlait. Rapidement, son cerveau, toujours à fond, comprit qu'Erwin n'était pas intéressé par le crime, mais par les informations sur le culte qui avait disparu. Premier point. Il lui serait donc possible de le convaincre de l'aider avec un peu de chance.
Deuxio, il avait désormais un plan d'une partie de l'attaque. Toutefois, il se doutait aussi qu'il n'était pas la seule diversion.
Tercio, il n'avait pas encore le nom qu'il lui fallait, mais il avait confirmé la présence de soda au gingembre. Le rectum des bandits n'allait pas apprécier...
Dernier point. Erwin était parti en avance, et la mission commençait dans 35 minutes... Mais pas trop loin d'ici. Le bâtiment n'avait qu'une entrée et aucune fenêtre afin d'augmenter sa discrétion et sa sécurité. En 10 minutes, le gamin devait être relativement loin.

Gray se leva donc de sa chaise de bar, et termina sa bière. Il mit ensuite une chaise afin de bloquer la porte du bar. Un des voyous tenta de l'en empêcher... Avant de faire un vol plané près d'un de ses camarades dix mètres plus loin. L'empreinte du poing du colosse y était imprimé.
Ayant bloqué la sortie, Gray fit frictionner ses poings et sortit une carte.

"Mesdames et messieurs. Par la présente, vous êtes priés de vous rendre afin de répondre de vos actes de conspirations contre la marine, le gouvernement... Oh, et puis merde. Sergent Chef Ashura. Je vous laisse deux choix..."

Une balle vola près de la tête de Gray, qui ayant vu le pistolet esquiva tranquillement la balle pendant que les bandits sortaient des couteaux et des épées.

"Ok, un seul choix"

Fit-il avec son sourire carnassier. La bête allait pouvoir sortir.
15 Hors-la-loi était dans la pièce, Vicky et Annie avec le vioque dans la salle de toute à l'heure.

"Le poing volant,
Le sang tombant danse,
La justice vaincra.
"

Composa rapidement le guerrier, assez fier de son Moki.
Activant le premier stade de son fruit du démon, il se porta rapidement à la portée du premier Hors-la-loi.

"Ashura Sei !"

Le Bandit n'eut pas le temps de comprendre. D'abord il sentit ses entrailles éclater à l'impact du poing, son poignet se broyer avec la saisie du colosse, avant que ses souffrances ne soient abréger avec sa nuque cassé contre le mur qui avait d'abord semblé si longtemps...
Le colosse ne s'était pas arrêté. Profitant du durcissement de son corps, il laissait les lames de faibles qualités tenter de pénétrer son armure de muscle en vain. Par contre, saloper ses habits, là, ca marchait.

"La voie du guerrier: La lame."

Repassant en mode normal, Gray sentit les lames sur sa peau de nouveau moins solide... Avant que deux cous ne se brisent sous l'impact du tranchant des deux mains du colosse. Il n'avait pas menti. Son art était léthal, et ne laissait que peu d'espoir de survie à ses adversaires. Plus que 12

"Seikuken !"

Fit-il, passant instanténement en position de garde. La première attaque, frontale, fut facilement dévié. L'attaquant vit son mouvement mit à profit par Gray qui tourna sur le bras armé et abattant son coude dans les vertèbres du bandit. Ce dernier s'effondra. En vie, mais il ne sentait plus ses jambes... peut-être parce que le coup avait déplacé une de ses vertèbres ?

Encore une fois, le colosse ne s'arrêta pas. Le deuxième adversaire fut accompagné d'un complice pour une attaque combinée.

"LE MUR !"

Instantanément, le colosse raidit ses muscles. Cela n'empêcha pas les lames de le faire saigner... Mais si peu. Les épéistes eurent moins de chance, leurs bras saisit par le colosse qui rappela la Bête.... Afin de se servir des deux comme des fouets humains, afin de maintenir une distance entre lui et le reste des bandits. Quand les hurlements s'arrêtèrent, Gray lâcha les cadavres qui ne lui servait plus à rien, trop mou, les os disloqués. Là, un des bandits fut l'erreur ultime. Dans le sens, la dernière que tu fais de ta vie.

"Espèce de puceau ! "

Ce mot venait de retentir. Stoppant net le colosse, qui regarda d'un coup le bandit.

"Oh j'ai touché un point sensible mon migneurf ?!"

Il n'eut jamais le temps de finir sa phrase, Gray venait d'utiliser le Canon sur sa personne... Mais avec la puissance du stade deux, le poing avait traversé l'abruti.
Il poussa un rugissement bestial.

" KEMONO NO TSUME !"

Les doigts, durcis par la rage, avaient désormais le même effet que des griffes désormais.
Trois malfrats perdirent leur gorge ainsi.
Les cinqs survivants se regardèrent... Et firent tomber leurs armes.

"On se rend !"

"C'est trop bête, c'était au début que c'était possible !"

Fit Gray en se jetant sur ses proies. Il en saisit d'aillleurs un au bras avec sa bouche et serra à pleine dent.
Il ne comprit pas pourquoi le vieillard semblait apprécier la viande humaine.
Rapidement, il émergea, encore une fois teinté de sang.
La bête, rassasiée, se rendormit...
" Passons à la salle suivante !"
Alors qu'il ouvrit la salle, un balle fusa et l'atteint à l'épaule. Le tir venait de derrière, du paraplégique.
Gray furieux, laissa la porte entrouverte et acheva d'un violent coup de talon celui qui avait osé lui faire mal.

Utiliser le bras gauche allait être plus complexe... Gray se contenta de soupirer et pour ignorer la douleur, activa le stade 1. La bête grogna mais accepta. Elle tenait à sa sieste.
Il prit également trois bouteilles de gingembre.
Comme il l'avait espéré, Annie, Vicky et le vieux semblait apeuré. Ils n'avaient sans doute pas prévu cela.

"Bien. On va jouer au jeu des questions.
Qui est la taupe ?
Quel est le plan d'attaque ?
Où sont les autres cellules ?
Chaque fois que la réponse ne me satisfera pas, je secouerais la bouteille de gingembre et vous l'enfoncerait là où le soleil ne brille jamais. La suite coulera de source. Prêt à répondre ?
"

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Ven 13 Juin - 18:37

Retournement de situation : Mission Impossible (2)

J’attendais au coin de la rue, attendant le colosse pour essayer de lui parler et de le convaincre de renoncer à cette mission. Il n’avait pas l’air d’un mauvais bougre, mais au bout de dix minutes, quand le seul bruit que j’entendis fut une symphonie de hurlements de terreur, je compris rapidement qu’il n’avait pas quitté les lieux. Au contraire, il n’était apparemment pas près de le faire. Grognant, je retournai vers la maisonnette, Miu sur le haut du crâne. En essayant d’ouvrir la porte, je compris que celle-ci était bloquée par quelque chose, un corps ou une chaise peut-être. Sans m’en inquiéter, et ayant déjà vu les lieux, je me téléportai à l’intérieur. Le massacre était clair : une quinzaine de personnes étalées de toutes parts, des os cassés très certainement par la fureur de l’homme. Il n’aimait peut-être tout simplement pas les compromis, ou qu’on lui dise non. Et ça, c’était quelque chose de… d’assez comique en fait. Ils prenaient des positions étranges, rampants sur le sol ou essayant de sortir par des issues improbables. Et quand l’un d’entre eux me vit, il s’affola, avant de m’indiquer la pièce où la fête continuait. J’entendis les paroles de Gray rugir dans les airs et m’avançai à ses côtés, fermant les yeux doucement, trouvant que sa manière de faire manquait de justesse. Pourtant, il aurait les résultats escomptés. Mais qui était-il donc ?

« - Je… Je ne te dirai rien ! S’écria le clown, crapahutant légèrement derrière le canapé. »

Entrant dans la pièce, je m’adossais contre le battant de la porte et regardai le colosse à première vue sérieux dans ses propos. S’il n’obtenait pas des réponses, il risquait de devenir violent. Je ne dis pas un mot, mais j’attendais autant de cette discussion que mon camarade d’infortune. Miu bailla en regardant le frère et la sœur apeurés, en train de chercher un moyen de s’enfuir. Ils étaient cloîtrés ici avec nous et, qui plus est, faibles. Leur condition n’avait rien d’enviable en somme, mais je considérais que celui qui était dans la position la plus gênante était le clown. Alors la voix d’un homme pénétra la maison, passant outre les murs, et déboula dans la maison. Il avait certainement détruit la chaise puisqu’il arriva avec un de ses pieds dans la main en guise d’arme. Apparemment, il faisait la même taille que Gray, mais son visage était légèrement moins disgracieux. Pourtant je le trouvais plus laid. Ses épaules larges et ses joues un peu rondes le rendaient à la fois menaçant et sympathique, mais son regard calculateur m’indiquait dans quel clan il se trouvait. Un sourire fendit son visage tandis qu’il apercevait le clown. Intéressant, autant que l’attitude qu’il eut juste après.

« - On dirait que les choses se sont corsées pour vous, patron ? »

Le fixant, une question me vint à l’esprit tandis que les mains sortirent tout seul de ma bouche :

« - T’es la taupe ? »

Son sourire se figea tandis qu’un grognement rauque sortit de sa trachée, n’apportant rien d’autre qu’un malheureux silence. Pourtant, il répondit simplement en acquiesçant avec un mouvement de tête et c’en était suffisant pour moi. Je n’avais rien à faire de lui, et sa présence imposante me faisait froid dans le dos. En revanche, j’étais sûr et certain que Gray avait deux ou trois choses à lui dire. Souriant, je m’approchai du clown et lançai joyeusement :

« - Vous devez sûrement avoir des choses à vous dire, je veille sur le clown et ses deux guignols. »

En portant mon attention sur eux, je constatai que leurs blessures étaient assez  graves. Si la marine daignait à les soigner, ils pourraient sûrement survivre… A l’opposée, ils pourraient tout aussi bien crever en cellule. Dans le meilleur des cas, ils auraient juste quelques séquelles. Je baillai en les fixant, ne prêtant pas attention aux colosses que je venais de dépasser.


Dernière édition par Erwin Dog le Dim 15 Juin - 1:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Sam 14 Juin - 16:35


Le colosse VS Taupe.

Puis, alors que le clown refusait de parler, et donc que Gray s'avançait en sifflotant avec sa bouteille, Erwin revint... Mais en ne parlant et en n'intervenant pas.

/Il est entré comment celui-là ? Y aurait eu du bruit pour le pétage de porte.../

Comme celui qui parvint à leur oreille. Celui qu'on aurait pu prendre pour le jumeau maléfique de Gray s'avança, un pied de chaise à la main. Gray se frictionnait déjà les poings quand Erwin demanda au nouveau venu s'il était la taupe... Ce que l'autre ne démentit pas.

"Erwin ? Je te laisse les bouteilles si tu veux les interroger, elles sont secoués à point. T'as juste à les insérer là où le soleil ne brille jamais si la réponse convient pas."

Dit-il au jeune homme apparemment en recherche d'information... La taupe en attendant semblait vouloir battre les deux tout seul.... Sans doute sous-estimait-il Gray et sa blessure, ainsi que Erwin qui semblait bien jeune.

" Sergent-Chef Ashura. Envoyé ici par le QG d'East Blue pour trouver et éliminer la taupe. Votre sentence a déjà été décidé, la mort. Si vous vous rendez, elle sera courte et douce. Sinon, j'ai l'autorisation de vous dorlotez."

"Quoi ? On prend les handicapés mentaux dans la marine maintenant ?"

S'amusa la taupe avant de frapper Gray... Qui ne sentit rien. Les concours de brisage de chaise sur son île n'y arrivait déjà plus. Toutefois, ce qui avait échoué dans l'attaque n'était pas la force de l'homme, mais l'arme utilisé. Gray serra les dents, et affronta la douleur alors qu'il revenait à son état normal.

La bête était pratique pour affronter plusieurs ennemis en même temps. Pas des masses pour les duels.

"Seikuken..."

Fit Gray... Toutefois avec un bras en moins, le match allait être corsé. La nature semblait avait donné une force équivalente à la sienne à son adversaire... Qui attaqua avec un coup de poing américain rapide.
Gray réussit de justesse à dévier le coup, surpris par la vitesse d'exécution, et ne put replacer son bras à temps pour le second poing qui le percuta à la mâchoire. Cela fit mal. Sa tête tourna un peu... Avant que le colosse ne reprenne un appui solide sur ses pieds, et malgré son mal de tête, frappa à pleine puissance le torse de son adversaire.

"PALM STRIKE !"

La technique en elle-même n'avait pas un intérêt offensif contre des adversaires de cette carrure, mais lui permettait de reprendre de la distance.... Car le coup souleva quand même la taupe.

"Tu frappes pas trop mal ! Mais tu vois, l'avantage de l'argent, c'est qu'on peut devenir fort avec !"

Fit la taupe en se relevant, complètement intact, avec une veste en chaîne.
Gray se frictionna la paume... L'adversaire ne semblait pas réellement être possible à affronter sans le fruit. Aucune prise et aucun coup assez puissant pour lui faire mal... Par contre, on pouvait le surprendre d'abord...

"PREMIER ENCHAINEMENT : La bête et le guerrier dansant ensemble !"

Ce qui s'ensuivit alors, n'était simplement qu'une succession des coups et techniques déjà connues de Gray. A savoir, s'approcher de la cible avec le Harpon, qui ne porta qu'à moitié ses fruits, puisque l'adversaire avait eu le temps de durcir sa gorge... Et s'apprêtait à riposter. Quand Gray s'abaissa à quatre pattes, et rugit. Stade deux activé.
Là, Gray utilisa le Kemono  no Dansu. A savoir qu'à quatres pattes, Gray attaquait par en-dessus son adversaire à coup de poings rapides et alternés, tout en se déplaçant rapidement, comme une danse bestiale. La taupe ne put que reculer face à ce déluge de force brute... Quand il vit Gray de nouveau debout.
Croyant que c'était sa chance, il tenta de nouveau un coup de poing, avec assez de force pour briser le crâne de Gray...

" Double Futawae no kiwami "

Se contenta-t-il de murmurer. Ce fut le double coup droit contre le poing américain. Le son résonna. La taupe mit du temps à comprendre que la douleur qu'il ressentait était dûe aux fragments de son poing qui sous le double impact s'était cassé et incrusté dans sa chair. Il vit alors le second poing se diriger vers sa côte de maille... Avant que le même schéma se repéte.

"C'est exact qu'avec l'argent tu peux te rendre plus fort. Moi, c'est l'entraînement et deux vieils hommes qui me l'ont permis. Par respect envers ces deux hommes qui ont vécu une vie honorable et juste... Je ne peux te laisser vivre."

Alors que la taupe était tombée à genoux, elle vit le colosse reddevenir encore une fois normal, et qui se mit à le frapper à chacune de ses articulations en les brisant.

"Cette douleur que tu ressens... Tu l'as fait ressentir aux collègues que tu as vendu... Elle est pleinement méritée. Toutefois, tu me dégoûtes."

Fit Gray, effectivement dégouté par l'homme. Il passa donc derrière son dos, et ses bras se mirent en position.

"Je t'accorde une mort brève et douleureuse. Estime toi heureux, j'avais prévu long et abominablement douloureux."

"ARRETE ! Laisse moi en vie et je te donnerais tout mon argent ! Tu n'entendras plus jamais parler de moi !"

Gray haussa des sourcils... Puis haussa les épaules, pas intéressé par cette proposition
Un craquement sinistre se fit entendre alors que la taupe s'effondrait sur le sol.

"J'imagine que ce cadavre devrait dissuader d'éventuelles taupes de continuer dans le coin... Maintenant retournons voir Erwin..."


Gray en revenant dans la salle avec un grand sourire et du sang sur les poings dit joyeusement aux prisonniers:

"Promo spéciale : Ma mission ne concernait que la taupe. Stopper votre rébellion me concerne toujours, mais ce n'est pas ma mission prioritaire, et je n'ai pas reçu d'ordres me disant de tous vous liquidez.
En fait je ne tue que si c'est nécessaire ou que je suis énervé. Dans vos cas, je peux me montrer clément. Suivant les informations que vous me donnerez à moi et à mon associé ici présent... Je pourrais :
-Vous faire pire qu'à la taupe, mais seulement si vous vous foutez clairement de ma gueule.
-Une mort douce : Je ne suis pas satisfait des réponses.
-Je vous livre à la marine : information de moindre qualité.
-Je dis que je vous ai laissé pour mort dans le coin, ensuite vous vous démerdez : Bonnes infos.
Vous voyez ? Je suis généreux, je vous laisse la vie sauve dans 2 cas sur quatre.
"


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Dim 15 Juin - 1:49

Retournement de situation : Mission Impossible (3)

Un combat brutal semblait se dérouler derrière moi, mais je n’y prêtai pas attention. C’était trop ennuyant, et surtout ça n’était plus mes affaires. Je me contentai de regarder le clown et ses acolytes dont l’air s’était détendu depuis le départ du colosse. Apparemment, ils me craignaient moins. Je souris, d’un de ces rictus qui vous glacent le sang quand vous les offrez à des personnes qui se croient sorties d’affaire. Et c’était là bien près de la vérité. Ils ne sentaient pas le potentiel danger qu’ils encouraient si Gray remportait l’affrontement. Dans le cas contraire, je pourrais m’en occuper moi-même, mais ma spécialité demandait à ce que je m’arme rapidement. Pourtant, en ayant un peu observé l’homme à qui j’avais confié les soins de la bataille – un marine, c’est ce que je constatai quand il déclina son identité – je ne me faisais pas trop de soucis. Son fruit du démon, à première vue utile lors des combats, lui donnait un sérieux avantage. Le mien était plus utile s’il fallait transporter une marchandise en toute sécurité, ou pour d’autres raisons diverses et variées.

Inspirant un peu, je me contentai de garder les prisonniers à leur place, claquant de la langue quand ils tentaient de faire un pas qui ne me plaisait pas. S’ils se mettaient à tous me sauter dessus d’un coup, je pourrais toujours avoir le dessus grâce à leurs blessures. Le clown, lui, avait certainement quelques tours de passe-passe cachés dans son attirail de bouffon. Mais à part un gaz caché dans ses manches, il avait peu de chances de pouvoir me surprendre. Lorsque Gray en eut fini, revenant avec du sang sur les mains, j’étais posé dans le fauteuil, observant les trois gugusses tremblants dans le canapé. Bien moins vaillants quand ils étaient à la portée d’un assaut quelconque.

Alors commença le vrai interrogatoire, ou plutôt la véritable torture. Les menaces étaient claires, mais dans mon esprit leur réseau n’était pas très étendu. Il ne devait y avoir que ce QG et peut-être quelques habitants de l’île de leur côté au cas où une guérilla serait lancée. Rien de bien important, une fois le noyé étouffé, c’était la victoire garantie. Je me contentai d’attendre leur réponse, qui tarda à venir.

« - Pressons, Monsieur le Sergent-Chef de la Marine risque de péter une durite sinon. »

Un avalement de salive suivit ma remarque tandis que le clown se leva, les mains en l’air, essayant certainement de minimiser les risques de représailles si on le croyait sur le point d’attaquer. Je tapai du pied, incitant Vikky et son frère à rester à leur place.

« - Bien, bien, commença le clown, apparemment en commençant à réfléchir avec soin les mots qu’il allait employer. Nous sommes un groupe de pirates sédentaires qui avons… avions pour but de faire tomber la marine pour prendre cette île sous notre juridiction, en tout bien tout honneur. Mais ce n’était pas dans le plan de tomber sur quelqu’un d’aussi… fort. »

La flatterie, toujours de bon secours. En pouffant légèrement je reçus le regard noir de l’informateur démasqué qui grogna un bon coup avant de se remettre à parler.

« - Il y a plusieurs habitants de l’île qui nous viennent en aide en nous fournissant des informations sur la base… Mais tous nos gars étaient ici. Ça te convient comme informations ? »

Je les regardais un instant. Encore une fois, bingo, j’avais touché dans le mille. Je haussai simplement les épaules en constatant qu’il me regardait, mais d’une manière ou d’une autre ce n’était déjà plus mon affaire. Miu se haussa sur ma tête pour avoir une meilleure vue sur la scène, et je décidai d’ajouter simplement un petit détail, qui avait quand même son importance :

« - De toutes les manières, vous laisser en liberté n’est pas une option. Une fois que vous vous serez faits discrets, vous recommencerez à comploter contre le Gouvernement Mondial, et en ce moment vos actions pourraient vous conduire tout droit à la case perpétuité… Si les prisons sont pleines, vous serez exécutés pour donner l’exemple et étouffer les guérillas. Une chance, les rumeurs disent que la base du coin n’a pas été détruite. »

Une expression de terreur déforma les visages du frère et de la sœur tandis que le clown ne ressembla à cet instant qu’à un triste personnage perdu dans un univers qui n’était pas le sien. Pourtant, ils avaient déclenché cette situation. Ils étaient devenus des monstres en un instant, ennemis d’un gouvernement sur lequel ils en savaient trop peu. S’y frotter n’était pas conseiller, et bien que je ne connaisse que très peu de noms parmi leurs rangs, j’étais certain d’une chose : Avec le Décret Décima, leur mort était autorisée à tout instant. Gray pouvait les lyncher ou les torturer, il ne serait pas inquiéter, même s’il s’y prenait de la manière la moins humaine possible. Soupirant, je me contentai de laisser le colosse prononcer la sentence. Mais s’il décidait de les tuer, je n’allais pas l’y aider. Apporter la mort n’était pas un fardeau que j’étais prêt à endosser.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Dim 15 Juin - 22:21


Le colosse clément mais suspicieux..


Gray se massait le menton alors que le clown déballait son sac... Quelque chose le chiffonait, mais il n'arrivait pas  à voir quoi.
Il maugréa en entendant que toute la rébellion se trouvait en ce lieu. Pas drôle. Les seuls qui auraient éventuellement pu faire l'objet d'une enquête étaient des habitants qui n'avaient sans doute pas des masses de revenus, et en tant qu'ancien mineur, Gray savait que l'argent n'avait pas d'odeur. Lui même avait travaillé à la décharge et revendu certaines pièces à des mafieux pour pouvoir se nourrir certains hivers. Sans compter les combats parfois sanglants des souterrains.
Le bon vieux temps.

"Bien. Vous avez été honnêtes. Réponse claire et précise, j'aime ça. Bon, les informations ne sont pas extraordinaires, mais à la hauteur de la situation dira-t-on. Vous avez donc gagné la solution numéro 3. Je vais me contenter de vous livrer à la Marine."

Gray prit toutefois une bouteille de soda au gingembre, ce qui fit trembler les criminels... Avant de la décapsuler à la main et de la boire. Le jet semblait calculé pour atterrir dans sa gueule béante.... Gray avalant d'un trait sa consommation, et il s'essuya la bouche du revers de la main.

"T'en prends une Erwin ? Ou les autres ? Vous risquez pas d'avoir de nouveau de quoi boire de sympa avant un long moment, et vu que je suis pas un connard, vous avez le droit à un dernier truc à boire. Le premier qui s'enfuit par contre se retrouvera paraplégique, je tiens à le préciser."


Gray invita donc les "pirates" à passer devant, sûr d'arriver à les rattraper en cas de fuite. Il les fit ensuite prendre place devant le bar.


"Allez, tout doucement et prenez un dernier verre, c'est la maison qui offre."

Le colosse passa de manière souple derrière le comptoir et sortit des choppes de bières, servant de barman. Le bar avait miraculeusement échappé à sa folie destructrice... Sans doute parce qu'il avait réussi à se retenir partiellement à passer au stade 3... Le jeune (seulement 25 ans il faut rappeler) marine se servit d'ailleurs un verre à boire.

"Sans déconner, vous avez pas été doués. Quand on voit un type qui arrive et qui vous botte le cul, on lui propose pas de rejoindre votre conspiration. Je veux dire, même moi qui suis pas franchement une lumière je trouve ça con."

Avale sa bière, et lâche un bon gros rot. Bien sonore et virile

"Allez. Juste pour que je sache. Annie, c'est pas un nom de fille normalement? Pis pourquoi vous vouliez tant faire sauter la marine du coin. Vous me ferez pas avaler que c'est seulement pour le pouvoir. Y a quelque chose d'autres, pas vrai ?"

Puis alors que le colosse sentait la bière dans son estomac, quelque chose lui frappa l'esprit.

"BON DIEU DE MERDE !"

Gray saisit alors brusquement le col du cannibale.

"C'est quoi le truc qui te rendait si sûr de gagner contre un QG de la marine avec à peine 15 péquenots ? Je veux bien que la manif soit une bonne diversion, mais les gens à l'intérieur sont loin d'être des brêles. Tu te mets à table maintenant. Ou sinon, je te pète un à un les doigts, et une fois qu'ils sont cassés, je te les arraches phalanges par phalanges et je te les fais bouffer. On va voir si tu aimes ton propre goût..."

Le colosse ne semblait pas enclin à la négociation, car il sentait qu'il y avait une certaine anguille sous roche. Instinct ou ce que vous voulez. Il n'était pas du genre également à se contenter de ce que disais un criminel. Il voulait des preuves. Pensez vous qu'un serpent est mort parce qu'il a une pancarte au dessus de lui le proclamant ?
Surtout que toute cette affaire avait semblé trop facile...


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Lun 16 Juin - 0:34

Retournement de situation : Mission Impossible (4)

Refusant sans animosité la bouteille de gingembre que me proposait Gray, je continuais de fixer les malfrats en soupirant un coup. Ce n’était décidément pas bien compliqué de démanteler un réseau de pirates. Pourtant, si on n’était pas tombé sur eux par inadvertance, ils seraient sûrement encore en train de ruminer leurs plans et peut-être même de les mettre en action. Mais c’était vrai que les étapes qu’ils avaient prévues étaient relativement peu nombreuses, et ce n’est que quand le colosse s’agita que l’ampoule dans mon cerveau commença à s’allumer. Qu’est-ce que ça signifiait exactement ? Un à un mes neurones se débloquèrent et je saisis l’information lentement dans ma caboche. Une diversion ? Quelque chose qui pourrait attirer le regard des marines, et qui serait suffisamment captivant pour les détourner de la protection de la base. Assez en tout cas pour permettre à une quinzaine de pirates de s’infiltrer et d’en prendre le contrôle. La seule idée qui me vint en tête était dérangeante, soulevant certains poils de mon échine tandis que je me mettais à marcher, sachant très bien que leur mutisme allait être définitif, à en juger par leurs regards…

« -  C’est trop tard, soufflai-je, ahuri, entendant le cliquetis d’un minuteur résonner près de nous. »

Mon corps réagit presque instantanément. Sans compter Miu qui me touchait, je n’avais le temps d’emporter qu’une personne avec moi. Ces poltrons étaient encore plus tordus que ce que je pensais, ils allaient laisser la vie pour une cause infiniment plus idiote. Le clown lança une phrase que je ne compris pas, trop agité dans mes mouvements pour la saisir. Cependant, plus tard, Miu me mima ce qu’il avait cherché à dire : « Je ne crèverai pas entre les mains des marines, je crèverai libre. ». J’eus à peine le temps de saisir Gray et l’emporter avec moi, que déjà nous étions à une centaine de mètres au-dessus du sol, dans les airs, assistant à l’explosion du bâtiment. Près de la base marine, une seconde explosion entraîna un affolement général, la foule avait été prise dans un attentat. Je nous téléportai près des victimes et laissai Gray où nous avions atterris, ne sachant pas réellement si j’avais réussi à le sauver.

Quand on assiste à ce genre de massacre, l’odeur de chair brûlée est la chose la plus frappante. Des dizaines de personnes avaient été soufflées par l’explosion, mais c’était surtout les corps déchiquetés au milieu de tout ce brouhaha qui me prirent de court. Je me retins de rendre ce qu’il y avait dans mon estomac en voyant une personne avec le bras complètement déchiqueté qui se débattait sous un bout de bâtiment. Cette fois-ci, mon instinct de survie ne se mêla pas à mes gestes et j’utilisai mon pouvoir à outrance, débarrassant le pan de mur sous le regard étonné des marines locaux qui arrivaient à peine sur les lieux. Je ne l’avais déplacé, avec moi, que de quelques centimètres. Mais ça avait suffi, et je tentai de transporter le corps à l’écart, aidé par un jeune gars en uniforme qui s’était remis plus vite que ses collègues.

Il allait falloir un coup de pied dans le derrière aux autres pour intervenir, mais ce n’était pas de ma trempe. Gray avait la carrure pour motiver les troupes, même si son visage semblait plutôt cabossé, il me semblait avoir l’allure pour devenir un jour Contre-Amiral, ou Vice-Amiral… Quoique je n’avais pas souvenir d’en avoir rencontré, et ce n’était pas mon problème majoritaire à présent. D’autres personnes hurlaient tandis que les médecins de l’île se réunissaient, précisant que les blessés devaient être traités dans un ordre précis, pour optimiser le nombre de vies sauvées. Le jeune garçon en uniforme alla directement proposer ses services, apparemment doué en médecine, et son aide fut la bienvenue.

Continuant à sortir des personnes des décombres, j’essayai d’utiliser mes capacités de la manière la plus simple possible, Heureusement, les téléporter n’était pas dangereux, majoritairement parce que je les transportais dans l’état dans lequel ils se trouvaient. Et même si j’aurais aimé faire plus, appliquer les premiers soins était la seule chose que je pouvais faire, alors je préférais aider directement sur le terrain. Dans le lot des personnes qui avaient subi l’explosion, il n’y avait heureusement pas d’enfant… Mais certainement un grand nombre de parents qui allaient laisser derrière eux des orphelins.

« - Aidez-moi ! Hurla une femme à proximité. »

Je me dirigeai vers des décombres imposants, et vis le corps d’une femme à moitié enseveli. Elle semblait faible, mais sa voix réussissait encore à porter. Son bassin était totalement écrasé par une poutre. Même si j’avais voulu l’aider, ce genre de blessure était presque insoignable. J’appelai un médecin et ce fut encore une fois le jeune homme qui m’avait aidé plutôt qui vint à ma rescousse, et fermai les yeux apparemment incapable d’aider cette femme. Pourtant son premier geste ne fut pas de fuir, mais il se dirigea vers elle et lui prit la main, s’agenouillant à terre pour mettre sa tête sur ses cuisses.

« - Est-ce que vous avez de la famille, madame… ?

- J’ai juste une petite-fille. Qu’est-ce qu’elle va devenir…

- Comment s’appelle-t-elle ?

- Layla… Elle s’appelle Layla… Dîtes-lui que je l’aime, s’il-vous-plaît, dîtes-le lui… J’habite dans la septième rue… Dîtes à ma fille… »

Tout à coup, son corps lâcha. La mort l’emporta brutalement, ne lui laissant pas le temps de finir sa phrase. J’inspirai un coup et fermai les yeux avant de saisir l’épaule du jeune homme qui se retourna, le regard morne, et déposa doucement la tête de la femme à terre. Il ne dit pas un mot et partit dans l’autre direction pour essayer de s’occuper de blessés qui en avaient besoin. Je restai là un instant, à regarder le corps de cette femme, à essayer d’imaginer à quoi pouvait ressembler son enfant. Rien ne vint, c’était trop flou.

En me retournant, je vis que la plupart des victimes avaient déjà été évacuées.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gray Ashura
Lieutenant
avatar
Messages : 98
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
93/120  (93/120)
Berrys: 35.210.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   Lun 16 Juin - 13:27


Le colosse téléporté.


Gray entendit les derniers mots du vieillard. Son intention de ne pas mourir aux mains de la Marine. Gray le lâcha, et allait se diriger vers la sortie en courant quand Erwin lui saisit le bras, à son grand étonnement.

Puis le décor changea du tout au tout. Plus du tout le même endroit. En fait ils étaient dans les airs.

"C'EST QUOI CE BINZ !?"

Soudain l'enfer se déclencha à deux endroits de la ville. En dessous d'eux, premièrement, dans le quartier malfamé. Sans doute le bar qui explosait. Puis, près du QG de la marine... Près de la manifestation.

Avant que Gray lui eusse demandé, Erwin les téléporta sur la place et Gray le perdit rapidement de vue. Mais pour l'heure, il avait d'autres chats à fouetter. Ce n'était pas sa première situation de crise et savait que ceux qui se retrouvaient dans un tel évènement se pétrifiaient parfois. Comme quand la mine s'était effondrée sur eux.

Gray inspira donc... Avant de gueuler.

"TAS DE CON ! VOUS SEPT, VOUS ALLEZ CHERCHER LES MÉDECINS DE LA BASE, VOUS QUATRE, VOUS EMMENEZ LES GENS AU PARC, ILS NE FERONT QUE GÊNER. LE RESTE VOUS ME SUIVEZ ET VOUS MOUFTEZ PAS ! JE SUIS CHARGE DE TROUVER LE CONNARD QUI NOUS VENDAIT. JE PARLE DE LUI AU PASSE, CAR JE VOUS FERAI SUBIR LE MÊME SORT QUE LUI SI VOUS VOUS BOUGEZ PAS !"

Ses hurlements surprirent en premier lieu les hommes... Avant de leur faire reprendre leurs esprits, et en bredouillant, commençait à exécuter ses ordres.
Gray se dirigea donc vers les décombres, encore fumantes. Hurlant ses ordres, car l'heure n'était pas à la politesse, il organisa ses hommes pour secourir les vivants. Il donna également consigne à ces hommes de ne pas se soucier de récupérer les cadavres. Il n'y avait pas beaucoup de chance qu'ils aillent mieux.
Le bordel continuait, mais Gray arrivait à le canaliser, ce qui était pas mal. Soudain, un des bleus en stationnement devant la porte arriva essoufflé.

"C'est en où de l'évacuation des civils ?"

"Ca avance, mais on a un problème ! On a trouvé des gens qui sont bloqués dans une cave... Sauf que le seul accès est bouché par une pierre trop grosse pour qu'on la bouge ! on a besoin de plus d'hommes !"

Gray hocha la tête.

"Amène moi, je serais suffisant. LES AUTRES, LE PREMIER QUE JE TROUVE ENTRAIN DE TIRER AU FLANC, JE LUI BOTTE LE CUL JUSQU'A L'EXPEDIER SUR LA LUNE !"

Le bleu semblait d'abord hésitant, puis la force animale de Gray finit par le faire obéir. Il l'amena devant un rocher énorme qui bloquait effectivement une trappe, et 5 hommes essayaient en vain de la retirer. Gray fit craquer ses mains.

"Ecartez vous !"

Les hommes hurlèrent.

"Mais vous arriverez pas à la soulever seul !"

"Jamais dit que j'allais la soulever."

Gray hurla une nouvelle fois en amenant son poing en arrière et en frappant le rocher. Deuxième stade activé. Cette fois il lui fallait ne pas sentir la douleur. Il avait déjà frappé de la roche à l'entraînement, mais il ne l'avait encore jamais réduit en petits cailloux.
L'impact fit reculer les gens autour de lui, à cause du bruit. Le rocher avait une empreinte des poings du colosse.
Pas assez de force.
Gray inspira de nouveau. Plus de force. Il contracta ses deux poings et commença à utiliser le Futawae... Avec les deux poings, mais l'un après l'autre. Il n'en avait jamais enchaîné... Cela allait être l'occasion de tester ses limites.

Le public était saisi. L'homme qui ne payait pas de mine ne tentait effectivement pas de soulever ou de bouger le rocher... Mais il arrivait à le détruire morceau par morceau, sans souci pour le sang qui recouvrait ses mains.
En cinq minutes, Gray avait réduit de 4/5ème la taille de la pierre. Il la chargea alors sur son épaule et la retira de la porte...

"On est bloqué !"

"Ecartez vous de derrière la porte!"

Fit Gray en se préparant...
La porte vola contre le mur en face. Les rescapés sortaient, surpris par leur sauveur. Un colosse qui ne payait absolument pas de mine, et qui avait plus la tête d'un criminel qu'autre chose.
Toutefois Gray ne s'attarda pas pour les remerciements, et continua à organiser les secours. En maintenant son fruit du démon, au-delà de ce qu'il avait déjà fait.
Si on lui avait demandé pourquoi il se poussait dans de tels retranchements, il aurait haussé les épaules et dit : "Si je le fais pas, qui le fera ? Pis faut sérieusement avoir une raison ?"

Rapidement, les civils encore en état proposèrent leur aides aux Marines. Pour l'heure, la manifestation et le clivage était oublié. Instinctivement, ce spectacle finit par calmer le colosse qui commença à ressentir la douleur de ses poings. Par acquis de conscience, il y jeta un oeil. On voyait ses os.
Il grogna. Il aimait pas aller chez le médecin...
Puis la nature reprit ses droits, et la fatigue le rattrapa. Le colosse s'effondra en pleine rue.
....

Au final, les explosions avaient causés 50 morts, et 200 blessés.

Gray reçut une médaille pour son comportement exemplaire qui avait permis de sauver un grand nombre de personnes. Il avait également demandé qu'une soit remis au civil Erwin qui l'avait aidé, mais sa description correspondait à quelque chose de trop vague.

Le colosse en eu également pour un mois de soin intensif, avant d'avoir de nouveau des mains en état de marche.

Dans la ville se propagea la légende du colosse aux poings sanglants qui avait réduit en poussière des obstacles pour sauver des gens pris sous les décombres et les gravas.

Gray ne le sut jamais.


© CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]
» le portrait de Dorian Gray
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Soirée Pirates à l'asso Griffon Rouge de Vitrolles le 29 mai
» Les Dandy's Pirates ! ( En attente de validation. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-