Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4 à 6,99€
Voir le deal
6.99 €

Partagez
 

 Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dan Eudoras

Dan Eudoras
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue31/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue126/250Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeJeu 26 Déc - 12:09




It’s time to eat !


Un odorat des plus développer permet l’identification instantanée de tout parfum présent dans l’air. Ce sens plus que présent dans le règne animal, qui permet d’identifier sa nourriture, sa proie, un danger ou encore ses désirs les plus fous, mais qui se trouve quasiment nul chez l’être humain. En effet, l’homme peut sentir de mauvaise odeur ou encore quelque chose d’appétissant, mais cela s’arrête là. Impossible d’aller plus loin et donc impossible de pousser l’utilisation de ce don de la nature plus loin. En effet, un cuisinier sachant maîtriser son métier pouvait facilement contourner ce problème. Il n’était pas compliqué de rendre des ingrédients appétissants et dégageant une fumée des plus intéressantes lorsque ces composants se mélangeaient. Nous avions entendu parler d’un restaurant plutôt pas mal qui se trouvait sur la mer et nous avions décidé de nous y rendre Drake Kotori et moi-même. Deux cuisiniers de métier, nous étions curieux de savoir si leurs spécialités étaient d’un goût parfaitement comestible ou tout simplement bon à jeter. Nous étions en quête d’expérience pour approfondir la nôtre et ce lieu serait idéal pour cela.

Poussant la porte de l’entrée, la première chose que je réussis à remarquer, ce fut le gabarit des employés. En effet, il avait tous une masse musculaire des plus développées. On sentait à la première approche que ce lieu était différent des autres. Un parfum des plus délicats traversa la pièce jusqu’à venir s’engouffrer dans mes narines. Pour l’heure, le premier test était réussi avec le plus grand succès. Observant la salle de gauche à droite, toutes les tables semblaient occupées. C’est alors qu’un serveur nous approcha et nous conduit dans les fin fonds du restaurant pour trouver ainsi un endroit où nous placer. Une petite nappe blanche recouvrait la table et des petits couverts en argent se trouvaient placés dans un ordre bien précis comme il se doit.


« Tout ceci ne m’a pas l’air trop mal, qu’en penses-tu Drake ? »


En effet, la première impression était des plus impressionnantes à mes yeux. Tout semblait prédire une expérience des plus enrichissantes. Il ne restait vraiment plus qu'a s'asseoir et voir ce que cela allait donner par la suite. Je ne savais pas ce que Drake en pensait, mais le connaissant, il allait très vite l'exprimer et peut-être même de la pire façon qu'il soit. Il me restait donc plus qu'à attendre tranquillement assis sur ma chaise qu'on m'apporte la carte avec les différentes recettes mise à disposition pour la clientèle.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue36/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue19/350Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeSam 28 Déc - 21:50




En ce monde, chacun avait choisi sa voie. Qui qu'ils soient, quoi qu'ils fassent, tout le monde avait son rôle en ce bas monde. Et ces mêmes voies pouvaient se croiser d'une personne à l'autre. Paradoxalement, quand bien même nous avions tous notre voie, nos routes à suivre n'étaient pas les mêmes. Toute personne avait une route à suivre, désireux de vengeance, de liberté, de justice, d'anarchie, de sang, de violence, de pacifisme, les mots-clés qui désignait le sentier battu de tout un chacun. Voie et route s'unissaient ensuite pour former une seule personne... Ou plutôt ce qu'était une personne. Elles désignaient non seulement ce qui aspirait à une existence, mais aussi le rôle de cette existence. Voie et route étaient par conséquent relatives à tout individu. Par exemple, pour ma part, je ne vivais que pour parcourir librement les océans, en tant que bretteur et cuisinier. Mitsu, mon capitaine, quant à lui, voulait aussi voguer sur les mers en toute liberté, mais en tant que cuisinier et capitaine des Sen'Pakus no Yume. Nos voies et routes convergeaient donc : nous étions des pirates qui naviguaient sur les flots en toute quiétude et nous étions cuisiniers. Venait ensuite le rôle... Il devait porter son équipage jusqu'aux confins de Grand Line et faire en sorte que personne n'ait faim ; je devais l'accompagner jusqu'au bout et protéger ses arrières de mes lames vengeresses, tout en m'assurant qu'aucun ventre ne crie. Paradoxal, oui, mais pourtant tellement vrai, je blessais, parfois mortellement, mais je nourrissais aussi pour redonner force et énergie... Mais je n'y pouvais rien, c'était le rôle associé à la voie que j'avais choisie pour prendre cette route.

Aujourd'hui, ses trois éléments m'avaient amené en un endroit très précis, avec mon très cher capitaine, l'alias l'Allumette. Un navire dont le bastingage avait une forme des plus étranges, une figure de proue à la forme atypique, un navire dont on ne pouvait oublier la forme, une réputation faisant ronronner les estomacs de plus d'un, une fragrance avec la capacité de faire baver quiconque et dont même les plus beaux parfums de plus belles dames ne pouvaient arriver à cheville... Ne voyez-vous donc pas de quoi je peux parler . Comment diable ne peut-on deviner de suite de quoi s'agît-il ? Comment cela peut-il être possible ? Comment peut-on ne pas comprendre d'entrée de jeu que le sujet porte sur le très fameux Baratie ? Ou ce navire-restaurant célèbre sur toutes les Seas Blue pour être l'un des meilleurs instituts gastronomiques jamais créés, tout autant connu pour ses forbans qui pourtant savaient faire des repas dignes de ceux du Vahlalla ! Et croyez-moi, pour avoir déjà déjeuné ici, je sais de quoi je parle ! Même si ce même repas s'est clos en force et en fracas... Mais il ne fallait que garder les bons souvenirs.

J'avais en effet déjà goûté à la cuisine du Baratie, mais pourtant, aujourd'hui, je reprenais le risque de le faire. Nous nous situions donc, avec Mitsu, devant le porche de l'établissement, nous laissant happer par la formidable odeur qui s'échappait des cuisines. Après quelques minutes postés là, Mitsu décida d'ouvrir la marche pour pousser la porte. Sans plus attendre je le suivais. Laissant mon regard aller de droite à gauche, je me surpris à remarquer que rien n'avait changé, la décoration, tout comme certains du personnel. Faites qu'il ne me reconnaisse pas... Auquel cas tout risquait de dégénérer ! Continuant à suivre mon capitaine, nous gagnions la table qui nous fut assignée à l'autre bout de la pièce. Table dressée parfaitement, couverts d'argent posés d'une manière irréprochable sur une nappe immaculée. Avec un oeil expert et une précédente expérience ici, on pouvait voir que sur ce point, ils s'étaient légèrement améliorés, pour toujours plus frôler la perfection. Nous prenions place, c'est alors que Mitsu donna son avis sur les premiers aspects du restaurant. Depuis notre entrée, son oeil inquisiteur n'avait cessé de balayer la salle pour l'analyser. En compte rendu, tout cela semblait plaire au capitaine. Pour ma part, à vrai dire, même si le dressage de la table était très important, je n'étais ici que pour me remplir le ventre. Par conséquent, je ne pouvais vraiment juger que par cet aspect, même si je savais déjà à quoi m'attendre. Ici, la nourriture était tout simplement sublime et j'espérais bien qu'elle l'était restée.


« C'est bien... Ça a pas changé depuis la dernière fois. Espérons juste que la nourriture reste aussi bonne... Maaais tu peux déjà te préparer, t'vas prendre un choc. »








©odé par Higuen Arkio
[/quote]

_________________
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Dan Eudoras

Dan Eudoras
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue31/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue126/250Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeMar 20 Mai - 21:02




Enjoy your meal !

Installé à table, l’appétit au sommet, nous attendions les serveurs pour pouvoir passer commande. Mes papilles commençaient à saliver et l’envi de leur donnés entière satisfaction était énorme. En effet, grâce à ce magnifique parfum dont bénéficiait la pièce, il était inconcevable que quelqu’un puisse rejeter une soudaine envie de se nourrir. Il m’était impossible d’observer les yeux de Drake, mais je pouvais facilement deviner par son léger sourire qu’il attendait autant que moi le moment d’amener la fourchette à la bouche. Il ne me restait plus qu’à choisir le menu. Un saumon fumé, une entrecôte grillé, des nouilles à la crème, les choix étaient nombreux et variés.

En regardant tout autour de moi, on notait facilement une sorte de tension dans l’air. Pour être franc, je n’imaginais même pas ce qui pouvait provoquer tout cela. On pourrait même confondre cet atmosphère avec de la peur. Aurait-il appris que j’étais un Pirate recherché ? Honnêtement, j’en doutais l’avis de recherche venait tout juste de tomber. Tout le monde ne pouvait pas être au courant, il y avait bien de plus gros problème que moi sur ce monde. Malheureusement, j’allais vite comprendre pourquoi une telle crainte régnait dans l’air…

En me levant de ma chaise pour rejoindre les cabinets pour effectuer un besoin naturel pour tout être humain, les problèmes allaient apparaître. M’encoublant sur la nappe, je finis par atterrir la tête la première dans le chariot de nourriture qui passait par là au même moment. Tous les repas au sol, le serveur commença à me regarder et me dévisager avec une tête des moins suspects. Une envie de meurtre traversait ses yeux pour venir m’atteindre en pleine face.

« Je suis vraiment désolé, j’ai trébuché sur la nappe. »

A peine j’eus le temps de terminer ma phrase qu’une jolie petite main vint heurter mon nez. D’une violence inouïe, je finis par traverser la salle jusqu’à m’écraser à l’opposer de la pièce sur une table où dégustait plusieurs clients du Baratie. A leurs tours, ces derniers m’envoyèrent un coup de pied des plus phénoménaux qui me releva aussitôt et enchainèrent avec un second coup au visage. Ce qui me surprenait réellement dans tout cela, c’est que malgré mon pouvoir, ils avaient réussi à m’atteindre !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue36/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue19/350Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeLun 9 Juin - 14:06




L'impatience était à son sommet. Mais ce n'était pas forcément pour la nourriture... En effet, j'étais, par le passé, déjà venu dans ce restaurant. Il était indéniable que leur cuisine se classait parmi les meilleurs, mais là n'était pas le problème. Mon passage ici avait, littéralement, soulevé des tables, fait voler des bancs et des clients. Une tornade ? Non, juste une femme des moins appréciables, ainsi que ma propre personne, ayant déjà un sale caractère. C'était il y avait déjà une ou deux années, mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser à ce qui pourrait bien se passer si l'équipe en venait à me reconnaître... Cela pouvait s'avérer très drôle. Étant moi-même cuisinier, j'avais pour principe de ne jamais jouer avec la nourriture, chose tout à fait normale... Mais il n'était pas interdit de se battre, ou de jouer à côté de la nourriture ! Évidemment, s'il se rendait compte de mon visage, je prévoyais déjà un peu de baston. Après tout, le staff du Baratie était connu pour être formé que de forbans reconvertis, de tous horizons : ils n'étaient pas tendres. Et vu que j'avais réussi à m'échapper de leur courroux, sans qu'ils ne puissent le moins du monde me mettre la main dessus, il fallait s'attendre à des représailles, bien qu'énormément tardive... Avec tout le foutoir que nous avions fait, cette peste et moi, c'était la moindre des choses !

Mon sourire était trompeur et pouvait signifier double, mais en tout cas, l'attitude de Mitsu disait absolument tout. Il était pressé de tester ce qui l'attendait. Et il avait bien raison ! Je le voyais déjà baver et écarter grand ses narines pour profiter du doux parfum... Mauvaise idée, ce n'était pas quelque chose de beau à voir. Mais je n'eus pas le temps de l'analyser plus : il commença à orienter sa tête un peu dans tous les sens, comme semblant rechercher quelque chose. Il finit par se lever, pour aller faire quelque chose qui ne m'intéresserait certainement pas. Et ce fut à ce moment précis que cet idiot foutu tout en l'air, au sens propre comme figuré. Son pied s'emmêla dans la nappe et il trébucha. Mais il ne se ramassa pas au sol... Évidemment, il fallut qu'un serveur passe par-là, avec un chariot plein de mets en tout genre... Et il fallut que Mitsu y atterrisse. Tous les repas finirent au sol et la tension ne perdit pas de temps pour grimper de manière drastique. Le fameux serveur adopta un regard de tueur. Alors que le capitaine s'excusait en vain, j'adoptais un air de blasé. Il n'y avait vraiment que lui pour faire ça.

Ce mec ne semblait pas être un tendre, et la terrible gifle qu'il mit à l'Allumette ne me permettait que de l'affirmer. Je ne le connaissais plus. Il s'était mis dans une situation délicate, il ne lui restait maintenant que deux choix : soit il y restait, soit il se débrouillait pour en sortir, seul. Débuta alors une véritable partie de ping pong : cette claque l'envoya valser contre une table. Là, il se fit accueillir à coup de pied dans le derrière, chose qui put le mettre debout immédiatement, avant de se prendre un autre coup dans la face. Décidément, c'était son jour... Tiens, d'ailleurs... Comment se faisait-il que l'on puisse l'atteindre ? Après tout, n'était-il pas un logia ? Comment pouvaient-ils le frapper comme cela ? Peut-être était-il tout simplement tombé sur un verre d'eau... À moi que ce soit les plats en eux-même ! Après tout, dans tous les plats, il y avait de l'eau, ou du moins, quelque chose de liquide... Ce qui expliquait tout. Toujours est-il que, décidant de voir comment le Captain allait se débrouiller, je décidais de rester extérieur à la scène. J'étais un bon membre, l'un de ses loyaux lieutenants... Mais aujourd'hui, j'avais simplement envie de rire de sa situation. S'il était moins maladroit, rien ne se serait passé, cela ne me concernait donc pas. Je ne voulais que me divertir de sa bêtise ![/b]








©odé par Higuen Arkio


_________________
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Dan Eudoras

Dan Eudoras
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue31/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue126/250Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeMer 18 Juin - 23:16




They are blood tonight !

Une envie pressante, une vautrée et les ennuis commencent, un sentiment de déjà vu s'empara de moi. Ce n'était pas la première fois que je m'attirais des problèmes à cause de ma maladresse. Il faut dire qu’il n’y avait que moi pour me prendre une nappe, m’envoler sur un chariot et tout casser. Mine de rien, le cuisiner avait la main lourde et n’avait pas trop apprécié mon atterrissage plutôt raté pour le coup. D’ailleurs, en parlant de force de poigne intéressante son coup m’avait atteint et pour le coup avec violence. Une envolée de plus et me voilà à travers une table. Dorénavant, je n’avais plus que les employés de ce restaurant contre moi, mais également la charmante clientèle. Après tout, leur soupe se trouvait sur leurs genoux. Une bonne raison pour m’en coller une autre apparemment puisqu’on me fit manger le mur cette fois. Et à nouveau, un contact physique qui réussit à m’envoyer balader. De son côté, Drake ne semblait pas très inquiet de la situation et paraissait même plutôt amuser.

A nouveau debout et observant les dégâts qui avaient été causés, je me remettais les idées en place. Un cuisinier face à moi et de l’autre côté un homme bien vêtu. Costard, cravate et un petit détail qui me paraissait un peu en contradiction. En effet, cet énergumène portait des sabots sous son beau pantalon. Des petites pantoufles en bois sûrement très pratique pour jouer les claquettes. Cependant, il semblait en avoir une autre utilité, celle de les coller sur le visage de ses rivaux. Au même moment que je terminais mon observations, j’eux juste le temps de faire un petit mouvement sur le côté pour éviter le serveur. Il enchaîna avec ces quelques paroles :

« Tu vas regretter tout cela sal gamin ! Des morveux comme toi, je ne peux pas les blairer et tu vas récolter ! »

Une drôle de façon de se prononcer, mais c’était très agréable à écouter. Une rime assez pauvre en soi, mais qui sonnait plutôt bien. Il fallait l’avouer, je n’étais pas un spécialiste dans le domaine. Malheureusement, un coup de coude dévastateur vint m’arracher les yeux et m’envoyer à nouveau contre le même mur que tout à l’heure. Le temps de mettre la main au visage et voilà que c’était l’autre avec les troncs à la place des pieds qui m’en plaça une au niveau des jambes pour me balayer. La situation devenait problématique, ils arrivaient tous les deux à m’atteindre et ne me laissait pas une seconde de répit.

« La soupe spéciale de la maison étalé sur mes godasses et me voilà avec une envie d’étriper la racaille ! »

Grâce à ces quelques paroles, j’eus juste le temps de me lever. Il était temps de passer à l’action, je m’étais fait marcher dessus assez longtemps comme ça. La situation allait changer et dans mes prochains mouvements. Mon regard jusque ici très calme vira totalement et le restaurant n’était plus sûr…


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue36/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue19/350Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeVen 20 Juin - 18:06




Mon capitaine s'était maintenant plus une foutue Torche, mais une foutue balle de ping pong... Il s'était mis à dos un employé, mais voilà qu'en passant de table en table, le capitaine s'était attiré l'amour des clients. Il était fort ! La température montait, sans mauvais jeu de mots et il finissait carrément par se manger le mur. Tant que la façade n'avait rien, tout allait bien. L'ardeur se faisait dès lors bien ressentir, toujours sans mauvais jeu de mots et je m'amusais à suivre la trajectoire totalement aléatoire du boss. Il fallait tout de même être bon pour réussir à le suivre des yeux comme ça... Il s'était pris le mur, pour repartir vers une table, pour à nouveau continuer sa route. Ne serait-il pas mieux que je me lève pour l'arrêter dans sa folle lancée ? Non... Il était drôle, il était mieux de le laisser se balader encore un peu ! Il venait de mettre un joli foutoir dans la salle. Et il était logique que maintenant, ce ne serait pas qu'un cuisinier qui viendrait lui coller des baffes, mais tout le staff. Et justement, un nouveau protagoniste avait fait son entrée, pour se poster devant l'Allumette. Un serveur à tous les coups, vu sa manière d'être sapé. En effet, il portait un beau costume, avec la cravate qui allait avec, mais surtout avec des sabots aux pieds, s'il vous plaît ! Ou comment casser tout un style. Lui n'avait pas l'air commode, ou du moins, il l'était moins que l'autre. En bon bretteur, je savais reconnaître quelqu'un de ce genre : je n'avais qu'à regarder ses yeux... Et là, il était clair qu'il était en rogne. Peut-être que cette fois-ci devrais-je porter assistance à mon capitaine ?

Le pied du fameux serveur partit vers la tête de Mitsu, mais ce dernier eut le réflexe de s'écarter et ainsi esquiver. Alors ces chaussures faisaient office d'armes... Intéressant. Je fus presque pris d'un fou rire lorsqu'il décida de prendre la parole ! En effet, il se mit à parler en faisant des rimes... Que c'était débile ! C'était comme cela qu'on dépistait les poètes du dimanche. À bien y regarder, il n'était guère impressionnant avec ses sabots de bois et sa manière pour le moins atypique de s'exprimer, cela lui enlevait même toute crédibilité. Peut-être qu'il était bel et bien temps de passer à l'action... Deux adversaires étaient maintenant présents, un pour moi et l'autre pour le capitaine. L'Allumette n'avait été que maladroit et eux s'en était pris à lui comme s'il s'agissait d'un criminel à abattre... Même s'il s'agissait bien d'un criminel, bien que pas forcément à abattre. Ils l'attaquaient gratuitement, je pouvais donc faire de même ! Ainsi, sortant de ma condition de spectateur, je décrochai mon fourreau, tout en restant assis. Je n'allais tout de même pas me servir de la lame ! Pas tout de suite du moins, l'épée encore rangée dans sa gaine semblait être assez. Lorsque Mitsu se prit un coup de coude qui semblait quand même faire mal, je me levai, sans pour autant me faire remarquer, je commençai alors à m'approcher, à lentement et silencieusement. La fête était maintenant terminée : il était temps de passer à l'action.

Le capitaine se fit une nouvelle fois cueillir par le gros bras, et se fut à ce moment précis que je passai à l'action. Rapidité et silence, tels étaient les maîtres-mots d'un bon bretteur... D'un tueur. Sans même que le serveur ne s'y attende, mon sabre rengainé vint lui barrer la route, collé à son torse et remontant jusqu'à sa gorge. Il s'était bien vite rendu compte que le « fauteur de troubles » n'était pas venu seul et que je ne serai pas aussi maladroit que ce dernier. Ils voulaient se battre ? Frapper à tout va ? Ils allaient être servis, j'étais arrivé. De mon bras libre, je jetai une serviette dans la direction de Mitsu. S'il voulait allumer le feu, il était préférable pour lui d'essuyer la nourriture sur lui. Tout plat est préparé à base d'eau et c'était cette même eau qui inhibait sa malédiction et le rendait atteignable. J'avais beau paraître d''une brute totalement stupide au premier abord, mais il n'en était rien, je savais utiliser ma tête, d'autant plus lorsqu'il s'agissait de cuisine ! Par peur qu'il ne comprenne pas la signification de la pièce de tissu, je le prévenais tout de même de son utilité « Essuie toi, c'est la bouffe qui leur permet de te toucher, y'a dû y'avoir de l'eau dedans. J'crois qu'il est temps de faire monter la température, pas toi ? » Après ça, je tournais ma tête en direction du serveur, lui-même qui me foudroyait du regard. Yubashiri n'avait toujours pas bougé et je décidais d'adopter la même manière de s'exprimer que lui, juste pour se foutre de lui !

« Et toi tu vas morfler, pour avoir voulu l'éclater. Pour qui tu te prends ? Tu perds ton temps. Moi, j'suis Drake Kotori, retiens bien le nom de celui qui va te faire manger le tapis. Et puis, essaye pas de faire des rimes quand tu t'exprimes. Écoute plutôt mes mots qui arrivent en flots, en gros ferme là et écoute moi. »

Je me plaçai alors en face de lui, pour clairement lui dire d'arrêter d'emmerder le peuple. Les coups allaient pleuvoir et la fête allait vraiment commencer. Je ne pensais même plus au restaurant en lui-même qui était dès lors en danger : d'un côté, il y avait Mitsu qui risquait de provoquer un incendie en pleine mer, et de l'autre, il y avait moi, prêt à faire voler les couteaux, à trancher des murs et des tables... Et des serveurs.

« Occupe toi du gorille, j'vais m'faire rapidement la baguette de pain moi. »[/b]








©odé par Higuen Arkio

_________________
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Dan Eudoras

Dan Eudoras
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue31/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue126/250Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeLun 14 Juil - 22:43




Now, it is Time !


Le dîner s’était transformé en règlement de compte. Après m’être pris plusieurs coups et avoir littéralement tout cassé, tout le restaurant voulait ma peau. La seule personne sur laquelle je pouvais encore compter c’était mon coéquipier Drake. Enfin, c’était sans compter qu’il rigolait bien dans son coin. En plus ce gars avec ses rimes et ses sabots, il avait l’air plus fort que la moyenne ici présente. Cependant, je n’avais pas encore levé le petit doigt sur eux. Pour résumer, je ne faisais que ramasser sans me défendre réellement. En effet, cette situation, je l'avais causé et sans le vouloir. Il serait dommage d’en faire une affaire d’Etat. Chose qui semblait déjà être le cas. Il allait donc falloir agir et les calmer au plus vite.

Un coup de coude bien placé et un vol à l’autre bout de la salle en prime. C’est le moment que choisis Drake pour intervenir en héros, enfin c’est ce qu’il croyait. J’avais beau avoir encaissé un grand nombre de coup, j’étais parfaitement apte à me débarrasser du restaurant à moi tout seul. Cependant, il était impossible de le faire changer d’avis quand il était lancé. De plus, je risquais plus de tout casser qu’autre chose. C’était mieux en effet que je ne me lance pas à l’assaut trop violemment d’entrer. Le bretteur du Yume'hiryuu me lança alors une petite serviette. C’était pour essuyer l’eau qui était dans les plats me disait-il, une analyse fort intéressante. Je me mis donc à exécution. Et à ce moment-là il m’ordonna de m’occuper du gros tas que lui il s’occuperait du cure dent. Pas étonnant de sa part non plus de me refouler les mastodontes pendant que monsieur s’occupe du menu fretin. Il était temps de passer à l’action.

« Mera Mera no Kick »

A ce même moment et lorsque je lançais ma première technique, cette dernière enflamma le navire de bout en bout. De base, cette attaque devait juste entourer mes pieds pour renforcer leurs forces de frappe, mais apparemment ça allait être bien plus compliqué que ça. Moi qui voulais éviter de détruire cet endroit, c’était réellement mal parti. Plus le temps passait et plus les flammes grandissaient. Ce qu’il nous restait à faire maintenant était de les battre au plus vite et de filer le plus rapidement possible. Je lançais donc la première offensive vers le grizzli, comme l’avait appelé Drake. En courant dans sa direction, je me laissais glisser pour l’atteindre avec l’avant de mes pieds, lui lançant un véritable tacle glissé. Ce dernier perdit l’équilibre ce qui me permit d’enchaîner avec une petite rotation sur moi-même pour le mettre au sol avec une balayette. En me relevant, il m’attrapa la jambe et me fit basculer à mon tour. Il faut croire que l’effet de l’eau n’était pas encore passé sur mon corps. Je me retrouvais à nouveau étalé au sol. Mon opposant se lança dans les airs et tenta de m’écraser avec son gros postérieur. Heureusement pour mon crâne, j’avais réussi à rouler sur le côté. Nous nous retrouvions donc dans la position de départ, debout en face à face.

« Tu n’es pas si mauvais que ça, mais je vais devoir abréger ce combat ! »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue36/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue19/350Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeJeu 24 Juil - 21:52



C'était officiel, le Baratie s'était transformé en arène de combat. D'un côté, deux brutes qui en voulaient à Mitsu parce qu'il avait seulement été maladroit, et de l'autre, mon capitaine et moi, prêt à en découdre pour calmer leurs ardeurs. Pour la première fois d'ailleurs, je regrettais un combat. Certes, toute place était bonne pour se mettre dans la face, mais de là à le faire dans un restaurant de renommée et jusqu'à mettre potentiellement des personnes qui n'avaient rien à voir avec cela... Cela ne me réjouissait pas vraiment. Encore que Mitsu pouvait se prendre des coups, cela ne me gênait pas, c'était sa vie après tout... Mais delà à en prendre et à en rendre dans ce que je considérais comme un palais gastronomique, à tel point que je me sentais obligé à lui venir en aide... Rien n'allait plus. Mais bon, au fond, cela restait une baston, et le but d'une baston était d'y prendre le plus plaisir possible, et d'exploser autant de mâchoires possibles. Au repas, buffet à volonté de torgnoles... Toutes gratuites, les torgnoles, il fallait le préciser.

Enfin... La distribution de baffes n'avait pas encore débuté, mais cela n'allait pas tarder. Alors que moi, je barrais la route du cure-dent, Mitsu allait incessamment sous peu avoir un moment torride avec l'autre gorille... Et c'était le cas de le dire ! Malgré tout, il semblait finalement que mon choix d'adversaire avait été sensiblement mauvais... Après tout, j'avais laissé à l'Allumette celui qui semblait le plus robuste, le plus dur à cuir... Celui qui m'intéressait le plus au final. Et en parallèle, je me tapais celui qui semblait le plus débile et le moins faire des deux. Il fallait aussi dire que, si je m'étais retrouvé avec lui comme adversaire, seulement parce que, sur le coup, c'était celui qui menaçait directement le Capitaine. Mais il ne servait plus à rien de se morfondre. Je pouvais me plaindre autant que je veux, mais l'important était que j'aie quelqu'un sur qui taper dessus ! Et il fallait saigner. Il voulait la bagarre, et même si ce n'était pas avec Mitsu, il l'avait trouvée. Et c'était à se demander s'il était tombé contre la bonne personne ou pas. En effet, Mistu était peut-être plus fort que moi, mais c'était aussi un bisounours... D'entre nous deux, j'étais clairement plus brutal et violent, même si lui avait l'avantage de pouvoir cramer tout ce qui bouge. Enfin, malgré cela, je doutais qu'il utilise sa malédiction à pleine puissance, s'il était capable de foutre en feu tout un quartier de Logue Town, un simple bateau ne le gênerait pas... Mais je le connaissais assez pour dire qu'ici, il ne s'occuperait que des adversaires et ne prendrait pas le risque d'occire les pauvres clients qui n'avaient rien à voir avec tout ça.

Après lui avoir lancé sa serviette, je me tournais vers celui dont j'avais le devoir de cogner. J'allais en finir vite, pour pouvoir repartir sur mon assiette. J'étais avant tout ici pour manger, et non pour me battre avec ces guignols. Quoi qu'il en soit, d'une manière tout à fait fair-play, je replaçais mon armée encore dans sa gaine et je me mis en position, poings libres. Lui-même se battait sans armes, ce n'était pas très correct si je sortais l'une de mes lames... Et puis, je ne pouvais pas en tout temps compter sur elles. Au fond, un samouraï, c'était autant du combat à l'arme et au poing... Mais on s'en fout un peu de ça. Tout ce qui nous intéresse ici, c'est de me voir latter ce gars aux sabots ! Alors que lui préparait ses pieds, pour ma part, je me mis en position. Pour le surprendre et mieux le prendre en traître, je m'élançais. Enfin, plus précisément, je laissais une image rémanente à ma dernière position, pour me déplacer très rapidement à sa gauche et ainsi feinter l'attaque. Oui, feinter, car je laissai un nouveau leurre ici, pour en réalité arriver sur sa droite. Ici, alors que mon pied prenait à peine appui sur le sol, tout juste sur son côté, j'élançais une jambe pour tenter de l'atteindre.

Comme l'on pouvait s'y attendre, il n'eut aucun mal de parer mon coup avec son simple tibia. Au vu de ses sabots, on pouvait émettre comme hypothèse qu'il était plus habile de ses pieds, alors que moi, je n'étais pas du tout un spécialiste dans le combat au corps-à-corps. Je savais me servir de mes poings, j'avais par le passé étudié quelques arts martiaux, mais mon domaine de prédilection restait celui des sabres. Alors que nos forces continuaient à s'opposer par l'intermédiaire de nos jambes, j'eus la bonne idée de ramener mon poids vers le sol pour tenter une balayette. Toute la pression qu'il opposait sur moi, se retrouvant à appuyer sur du vide, eut pour effet de lui perdre légèrement équilibre et ce peu fut assez pour moi pour réussir à le faire trébucher. Malheureusement, ce bougre était habile... Par conséquent, il n'eut aucun mal à se remettre de sa chute en utilisant ses bras, pour se retrouver la tête vers le bas, avant même d'avoir rencontré le sol, et ainsi se remettre dans une position correcte après un beau saut périlleux. Je profitais alors de l'instant de sa réception pour ainsi armer mon poing et charger mon Thunderous Spear, mais Mitsu en décida autrement...

Alors que je partais pour lui mettre une bonne vieille droite à l'ancienne, bien placée et bien puissante, les mots « Mera Mera no Kick » résonnèrent et restèrent en suspension dans l'air. La technique, pour la connaître, n'était pas spécialement dangereuse et n'offrait qu'un certain bonus aux coups de pied de Mitsu, je n'y fis donc pas attention, pas d'un premier temps... Jusqu'au moment où ma rétine capta une lumière peut-être un peu trop forte, accompagné par ce bruit propre aux lance-flammes. Parce que, c'était exactement ce qu'était ici devenue la petite allumette : un véritable lance-flamme. Sans chercher à savoir quel moche avait pu le piquer et voyant que la flamme se dirigeait droit vers moi et mon opposant, je dus me servir une nouvelle fois de ma technique de déplacement pour me retrouver au plus vite plusieurs mètres en arrière. Je rêvais ou je venais de frôler la mort par sa faute ? Moi qui avais affirmé assez bien le connaître pour dire qu'il n'enflammerait pas le bateau, voilà qu'il venait de provoquer un incendie... Le Baratie était officiellement en feu ! Le pire était que nous restions sur un navire... Fait tout en bois... Avec une cuisine à l'intérieur... Où des plats mijotaient et où des gazinières présentaient un potentiel danger... On était dans mal parti.

« Mais bordel, t'es malade ou quoi ? T'as failli m'tuer là ! »

Remarquant les regards à la fois étonnés et colériques des deux employés, j'en vins à la conclusion qu'il était temps d'arrêter de jouer. Ainsi, Yubashiri glissa contre le bord de son fourreau, pour dévoiler toute sa lame, brillante, miroitante, où l'on pouvait voir son propre reflet. Dès lors qu'il avait vu son image au travers de ce miroir pourfendeur, le serveur pouvait s'attendre au pire. Ses sabots étaient-ils plus durs que la roche ? Plus dur que l'acier ? Ceux-ci ne me résistaient que rarement, pour ainsi dire, jamais. J'empoignais donc mon arme, pour la planter dans la planche et ainsi, d'un sec mouvement ascendant, je libérai une lame d'air verticale assez puissante pour retourner le sol et participer un peu plus à la destruction du vaisseau... Si moi aussi, je me m'étais à foutre en l'air le restaurant, on ne s'en sortirait plus !








©odé par Higuen Arkio

_________________
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Dan Eudoras

Dan Eudoras
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue31/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue126/250Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeDim 27 Juil - 23:49




Big Trouble !

Ca sentait le roussi. La température montait de plus en plus et les flammes se propageaient à chaque recoin du navire. Drake de son côté ne s’en souciait pas trop à première vue. Ses seules réflexions devaient être sur la manière de terrasser l’homme au sabot. Il était impossible de se faire du souci pour lui. Après tout, ses chaussures avaient atterri plus d’une fois dans mon estomac et il était facile d’évaluer la puissance de l’ennemi. Il ne faisait clairement pas le poids. De mon côté le mastodonte voulait aussi faire le malin et était un brin plus fort que l’autre, mais ce n’était pas suffisant. Me concentrant plus sur l’avenir de ce magnifique restaurant, les coups que me portait ce gorille ne m’importaient peu. Il était plutôt du genre prévisible et facile à esquiver. Cependant, il encaissait plutôt bien chacune de mes attaques. C’est un atout qu’il fallait lui reconnaître. Coup de pied, coup de genou, il semblait résister à tout cela sans trop de problème.

Seul souci, c’est qu’on avait pas calculer les dégâts que pouvaient réellement provoquer mes flammes. C’est bien beau de voir du bois brûler, mais ce n’était que la partie visible de l’iceberg. En effet, le plus problématique était sur le point de se produire et mon pouvoir allait en être la cause. A l’approche de la cuisine, je ne pouvais imaginer ce qui allait se passer et pourtant, c’était ma place de travail habituelle. L’élément permettant d’alimenter ce navire était du gaz. Pas besoin d’en rajouter pour comprendre ce que le mélange avec le feu pourrait engendrer. Une déflagration vint ravager la moitié du navire… Cette fois-ci, le vol plané ne fut pas de tout repos. Propulser à une vitesse hallucinante, je venais percuter l’autre côté du navire. Les dégâts sur ce coup-ci allaient être plutôt compliqués à réparer.

Pour le coup, on pouvait clairement dire que j’avais mal. Par chance la chaleur dégagée par l’explosion avait fait évaporer le reste d’eau se trouvant sur mon corps et j’avais de ce fait pu amortir le choc. Pour ce qui était de mon adversaire, il devait probablement être dans les vapes. Me relevant avec beaucoup de peine, avec une main sur la hanche et l’autre sur le front, la pièce était totalement dévastée. Par miracle, le navire flottait encore. Je voyais qu’une seule solution, ce bateau était équipé pour survivre à tout cela.

« Drake, je crois qu’on en a assez fait… On devrait partir. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue36/75Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Left_bar_bleue19/350Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitimeLun 11 Aoû - 19:59



L'atmosphère était devenue lourde et tout ça devenait chaud, dans tous les sens du terme. Le bateau était en feu, les clients ne s'étaient pas faits prier pour s'affoler de la présence de deux dangereux pirates. Peut-être même certains d'entre eux avaient-ils reconnu le fameux Mitsu, cette petite étoile montante qui prenait son temps pour faire un magnifique bras d'honneur au Gouvernement, en atteignant un record de prime pour East Blue. Et entre ses flammes, deux pirates se battaient joyeusement contre deux employés... Bref, c'était le chaos. Nous avions littéralement foutu en l'air le navire restaurant, même si l'Allumette avait fait le gros du travail. Mais au fond, personne ne pouvait le blâmer, c'était de la légitime défense ! Nous étions venus ici pour nous sustenter, et eux, avaient commencer à violenter le capitaine avec pour simple justificatif sa maladresse. Maintenant, il fallait en payer le prix, nous étions des pirates, nous devions nous faire respecter ! Et un peu de sang ne faisait jamais de mal à personne. Ce sang, si le chef ne voulait pas le faire couler, je pouvais me porter volontaire pour en teinter le sol. C'était dans cette optique que mon Kami no Ken s'était échappé de ma lame pour le pourfendre. Il était indéniable que ce bougre savant se servir de ses jambes et qu'il était agile. Il savait se débrouiller, et il serait de mauvaise de foi de ne pas le reconnaître... Mais au fond, que valait-il vraiment ? Après analyse, son seul atout se trouvait dans ses sabots : des sabots que je ne craignais pas.

Il put résister à la lame aérienne pendant quelques secondes, prouvant que ses jambes n'étaient pas à prendre à la légère, mais l'épreuve de force eut vite fait de prendre fin. En effet, ne pouvant résister à toute la puissance que j'avais pu mettre dans mon arcane, il finit par se faire emporter, laissant derrière lui une giclée de sang, avant d'atterrir pitoyablement sur une table, renversant au passage tout ce qui s'y trouvait. Après un certain effort, il réussit à se remettre sur ses jambes, tout en croyant bon qu'envoyer un couteau dans ma direction était une bonne idée. Avait-il oublié, par la tentative de cette attaque tout à fait fourbe, que c'était moi et non lui qui était un maître des lames ? Avec Yubashiri, je vins arrêter la course folle du couteau, l'envoyant alors tourbillonner dans les airs, pour ensuite rattraper l'arme improvisée de ma main libre. Un petit rictus presque sadique s'afficha sur mon visage, lorsque mes yeux se portèrent sur la petite lame... Et, sans prévenir, de façon tout à fait soudaine, mon bras s'arma pour lancer à mon tour la lame vers mon adversaire. C'était comme cela qu'il fallait s'y prendre. Le meilleur moyen pour prendre l'avantage dans un duel, et vaincre, était en premier lieu de se débarrasser des armes de son opposant. En accord avec cela, ce fut l'une de ses cuisses que je pris pour cible. Lorsque que l'acier tranchant pénétra sa chaire, il ne put s'empêcher de lâcher un cri de douleur.

Tout bascula au moment où je m'apprêtai à lancer un coup qui lui aurait fait très mal... Ce que je craignais se produisit. Ce bateau était avant tout un restaurant. Par conséquent, on y faisait cuire à manger. Et avec quoi pouvait-on le faire ? Des gazinières, évidemment... Donc, qui, par la connerie du boss, pouvaient sauter à tout instant. Donc, qui pouvait non seulement nous endommager, nous, mais aussi endommager le bateau, les clients, ceux qui s'affairaient aux fourneaux... Bref, faire un joli carnage. Il y eut d'abord une odeur désagréable, puis un léger sifflement, puis plus rien. Tout se mit en suspension. Une explosion... Une lumière intense... Puis plus rien. Mon corps, pourtant lourd fut projeté d'une violence inouïe et traversa toute la pièce pour aller heurter avec dureté un mur. Avec presque un réflexe de survie, j'avais eu la bonne idée de planter mon arme dans le sol, pour ralentir mon vol, mais cela n'empêcha en rien la collision. Je pris de longues secondes avant complètement revenir à moi. Ma vue était floue et teintée de rouge, et après vérification, je m'étais rendu compte qu'un filet de sang était venu s'échapper de mon front. Mitsu allait se faire insulter. Il faudrait maintenant réparer la quasi-totalité du navire. À côté de ça, mon premier passage n'était vraiment qu'une petite bagarre...

Endolori de partout, je réussissais à me relever. Mon adversaire avait aussi réussi à faire de même, malgré sa blessure et cette déflagration qui ne l'avait certainement pas épargné. Un clair sentiment de haine pouvait se refléter dans ses yeux. Il nous en voulait de tous ces dégâts. Et pourtant, il ne pouvait que se blâmer lui et son copain gorille ! Nous n'avions que riposté, les premiers coups venaient d'eux ! Et lorsqu'on cherchait des problèmes aux Sen'Paku no Yume, on ne pouvait s'en tirer à si bon compte. Ce serveur voulait me faire la peau ? Alors je l'attendais de pied ferme, si je pouvais me permettre le jeu de mots. Il faut dire aussi que cela ne me plaisait pas vraiment de ne pas terminer un combat. Quand Mitsu me proposa de retourner au navire, bien qu'ayant entendu, je ne lui répondis pas. À la place, ce fut avec un visage impassible que je rengainais mon arme et que je me mis en position de Iai. Ce n'était certainement pas quelques douleurs qui m'empêcheraient de lui faire retourner d'où il venait. Sous les yeux du serveur, je disparus. Lorsqu'il se rendit compte de ma présence, j'étais dans son dos, et lui avait une grosse entaille sur son torse... Il s'était fait trancher sans s'en rendre compte. Il n'avait pas été à la hauteur.

« Trop lent... Dis-toi juste que si vous ne vous en étiez pas pris à Mitsu pour sa maladresse, si vous n'aviez pas utiliser les poings, rien de cela ne serait arriver. Assumez votre faute maintenant. » Puis, en m'adressant à Mitsu : « Ouais, maintenant qu'il est en sang, on peut s'casser. »








©odé par Higuen Arkio

_________________
Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Empty
MessageSujet: Re: Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]   Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment qu'on mange ? [PV Drake Kotori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Un croisement innatendu [Pv Yuko & Hideaki][Hentaï][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: Le Baratie-