Partagez | 
 

 [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1894
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.939.252.528 B

MessageSujet: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Dim 5 Mai - 23:58




    Un voyage



    Arrivée



    Savez-vous ce qu’est un flashback ? C’est une sorte de souvenir vous revenant à l’esprit tout à coup sous forme de flash ou plutôt de scène. C’est ainsi que vous pouvez par moment avoir un souvenir brusque d’un évènement passé sans même comprendre comment ni pourquoi il surgit de votre mémoire de cette façon si intrigante.

    Nous voici d’ailleurs dans un des souvenirs d’Archer, un souvenir d’il y a dix ans de cela. Le jeune homme n’y avait que treize années sur sa tête, un chiffre bien dérisoire quand on ce qu’advint l’hôte du Chaos en dix ans. Passer de simple bretteur à chasseur prime, voici l’enfance de Noctis Archer !

    Le titre d’hôte du Chaos constituait un ornement prestigieux à Hunter Island et un ornement rare qui plus est. Ce titre ne revient généralement qu’à un élu, néanmoins, l’année de naissance d’Archer fut soldée par deux nouveautés puisque cette année là il y eut deux élus et non un comme il en était coutume depuis tant d’années. C’est cette modification qui constitua un véritable challenge pour chacun des élus, les obligeant à se rendre sur diverses îles pour en apprendre plus sur leur futur domaine, être mercenaire ! C’est ainsi que Noctis prit les mers avec pour équipage des mercenaires de son île natale. Il retournerait sur l’île dans quelques années certainement, mais pour l’heure le seul but du gamin devait et resterait uniquement l’entraînement.

    Mais cessons de tergiverser et venons-en au fin mot de l’histoire, c’est-à-dire cette île quasiment perdu située à East Blue. Voici bien un mois que la flotte traquait un pirate qui ne cessait de s’enfuir un dénommé Kins Noki. Un manieur de sabre qui ne cessait d’échapper à l’équipe de mercenaires. L’homme aux yeux rouges et aux cheveux blonds faisant parti des pirates les plus ignobles d’East Blue et son surnom suffisait à prouver tout cela. Kins le « pédokiller ». Un tueur d’enfant, oui il faisait parti de ce genre d’individu qui pendant la nuit se rue chez d’innocentes familles pour leur faire goutter à la peine mortelle qu’est la perte d’un enfant. Cet homme ne méritait en aucun cas la pitié du pire des chiens, il méritait une seule chose, la mort, raison pour laquelle la flotte le traquait si ardemment.

    « Chrochro, je veux aller me promener. Aller dis oui, vu que Sanae est pas là je m’ennuis moi. »

    « Cesses donc de m’appeler de cette façon ! Je suis Chronos ! Gardes ça dans ta tête. »

    « Ouais, ouais Nonosse. Bref je peux partir ?»

    Soupirant l’homme en armure lui répondit finalement.

    « Tu es désespérant, allons bon, tu peux partir, mais fais attention, n’oublies pas que notre homme est un tueur d’enfant, j’espère que tu as bien retenu son affiche. Évites de faire n’importe quoi, il serait bête de te faire des ennemis. »

    Le jeune homme sauta de joie et alla rapidement chercher son sabre et son fourreau.

    « Trop cool ! J’y vais ! Bye-bye Chrochro ! »

    « Je t’ai dis de….Mince, il est déjà parti… Les gars, suivez le discrètement, on ne sait jamais avec lui et se malade qui traîne dans les parages. »

    Fourreau en main Archer se mit à courir dans toute la ville manquant d’entrer dans une personne, fou de joie de pouvoir se promener il ne fit pas attention à ce qui se trouvait devant lui et après si peu de temps de course il entra en collision avec un individu, mais qui était-ce ?




Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Ven 10 Mai - 23:40

Certaines fois, il peut nous arriver à penser à tout et à rien, sans pour autant que cela n'ait une quelconque importance. On y pense et, instinctivement, on essaie de se remémorer le contexte de la pensée. Notamment quand il s'agit d'une rencontre. Quand cela s'est passé... Comment, où. Tous ces petits détails pouvant dresser une véritable histoire. Les souvenirs sont des biens précieux, il ne faut pas les renier. Il faut aussi se dire que ce sont les fondations d'une vie. Mais quand j'y pense... Vous ne savez pas grand-chose sur moi. Aussi bien les anecdotes inutiles que les plus infimes détails. Aujourd'hui, à partir du mat où je suis accoudé, laissez-moi vous narrer l'un de ses fameux souvenirs. Mon enfance tiens. Si vous pouvez facilement avoir connaissance de mes aventures présentes, vous avez bien peu de données sur mon passé. Moi-même, j'en parle peu. Et les seules informations déjà filtrées ne sont qu'axée sur des éléments en rapport avec le samouraï que je suis. Non, aujourd'hui, je m'en vais vous raconter les aventures d'un enfant de quinze ans. Une rencontre. Avec un inconnu au bataillon, un autre marmot ne venant pas de mon île natale. Sans plus attendre, replongeons dans le passé. Dix ans auparavant, alors que je n'étais qu'un simple étudiant en Kenjutsu dans le Dojo de mon père...


Ce jour-là, comme souvent lors de mes journées au village, j'étais au Dojo. Mais nous n'étions pas là pour le cours quotidien, non, nous étions plutôt là pour le plaisir de s'améliorer. Avec des amis, comme de simples « compagnons d'arme », nous nous entraînions. Pour cela, des duels amicaux fusaient à tout va. Et sans me vanter, je pouvais dire que la plupart de ces demandes de combat étaient orientées à mon égard. J'étais l'un des trois plus talentueux jeunes sabreurs s'entraînant ici. J'étais même à la tête du Trio Gagnant. Pour ainsi dire, nous étions les trois qui avaient le plus de demandes d'affrontement sur nos tableaux de chasse, le plus de notoriété. Aujourd'hui, cela ne dérogeait pas à la règle. Malgré cela, seul moi et mon rival étions présents. Il ne me portait pas dans mon coeur, il avait donc décidé de régner sur la seconde partie de la salle d'entraînement. Régner... Car oui, c'était bel et bien le mot. Lui, moi et cette troisième personne, Shina, qui, par ailleurs, était ma meilleure amie, régnons sur le dojo. Bien sûr, il ne fallait pas prendre cela au premier degré. Il y avait bien mon père qui était au-dessus de nous. Toujours est-il que nous avions vraisemblablement chacun une zone à nous. Je laissais à celui qui me considérait comme un rival la façade ouest. Quant à la façade Est, elle m'était réservée, à moi et Shina.

Et sous l'oeil bienveillant de mon vieux, nous échangions nos coups. Certains cherchaient à vaincre les meilleurs pour pouvoir s'en vanter, d'autre ne voulaient que l'amélioration et les conseils et d'autres encore voulaient seulement pratiquer l'art dans lequel ils étaient en apprentissage. Pour mon cas, ce jour-là, c'était la dernière option. Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais je n'avais pas vraiment la tête à croiser les shinaïs. Quoi qu'il en soit, après à peu près deux bonnes heures de pratique, je décidais de quitter les lieux. Je posais mes armes et j'avertissais mon père que je partais et que je n'étais pas prêt de rentrer tôt ce soir. J'attrapais mon écharpe et je sortais du Dojo familial. Comme à mon habitude, je ne pouvais pas rester tranquille, par conséquent, je déboulais les rues du village. Mais plus personne ne s'en étonnait... À vrai dire, dans cette petite bourgade, tout le monde se connaissait. Tout le monde avait donc l'habitude de mon hyper activité. Maintenant même, cela ne gênait plus personne. On me voyait quasiment tous les jours me diriger à toutes vitesse vers le port... Bien que généralement, je n'étais pas seul... Je traçais ma route jusqu'à la petite fontaine de la grand-place. Et je m'arrêtais, faisait demi-tour sur quelques pas pour me rendre à la boulangerie. J'entrais.

« Bonjouuuurs m'dame. »

« Oh tiens, voilà le jeune Kotori ! Comment vas-tu aujourd'hui ? C'est bien rare de te voir sans Shina et ton frère !

« Bien pour moi ! Baah, Shina était pas au Dojo et m'attend et Elric doit être resté avec maman... Je crois. Si j'pourrais avoir pain au chocolat et deux colas s'il vous plaît ? »


Un exemple type de conversation sur notre petit village. Et la vie entre commerçants et acheteurs se déroulait souvent comme cela. C'était un quotidien. Toujours est-il qu'après avoir payé, je pris mon du, entreposé dans un sachet... Et je repartais en déboulant dans les rues du village, direction le port. Alors que je m'affairais à rejoindre ma destination, mon goûter en main, sans prévenir, une personne me rentra dedans. Sans comprendre ce qui se passait, je me retrouvais par terre. J'ouvrai les yeux, pour remarquer que c'était un adolescent un peu moins vieux que moi qui m'avait mis à terre.

« Aïe ! Aïe ! Faudrait regarder sa route quand on déboule... Pardon en tout cas. »

« Waah, ton bandeau, il ressemble au mien ! »


Commentaire inutile bonjouuuur ! Précisons tout de même que mon bandeau blanc m'avait été offert par mon grand-père et je croyais qu'il était « unique en son genre ». En effet, il en avait lui-même hérité de son père. Cela m'étonnait donc au plus haut point qu'une autre personne avait le même, à peu de choses près... Commentaire inutile au revoiiiir.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1894
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.939.252.528 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Dim 12 Mai - 2:49




    Un voyage



    Arrivée




    « Trop cool ! J’y vais ! Bye-bye Chrochro ! »

    « Je t’ai dis de….Mince, il est déjà parti… Les gars, suivez le discrètement, on ne sait jamais avec lui et se malade qui traîne dans les parages. »

    Fourreau en main Archer se mit à courir dans toute la ville manquant d’entrer dans une personne, fou de joie de pouvoir se promener il ne fit pas attention à ce qui se trouvait devant lui et après si peu de temps de course il entra en collision avec un individu, mais qui était-ce ?

    Tout bascula si vite, le petit Noctis tout content d’avoir reçu l’autorisation de visiter l’île qui lui était encore complètement inconnue quand un choc frontal eut lieu entre lui et un jeune garçon de la même tranche d’âge approximativement. Se relevant doucement, il fut lui aussi étonné de voir un jeune homme avec le même bandeau frontal que lui et dit au même moment que son interlocuteur, et exactement la même phrase d’ailleurs.

    « Waouh, ton bandeau, il ressemble au mien ! »

    Constatant leur cohésion dans cette phrase, le jeune garçon regarda son interlocuteur avec un air ahuri avant de rire en disant niaisement ,comme l’aurait fait n’importe quel enfant.

    « Je m’appelle Noctis ! A…Ar…Archer ! Oui voilà, Noctis A-Archer ! »

    Avec toute son effervescence il eut du mal à articuler pour dire correctement son prénom mais y arriva finalement. Finalement, il dit avec une joie non dissimulée.

    « Mon bandeau, c’est mon papa qui me l’a donné. Il dit que c’est son papa qui le lui a donné, et le papa de son papa au papa de ce papa de…Hum…Enfin tu as compris ! Comme il est un très grand bretteur papa, alors il me l’a donné pour que moi aussi je sois un grand bretteur ! T’as vu mon sabre ! Papa dit que je sais pas m’en servir, mais comme je suis l’élu du village, alors je dois bien y arriver je pense. En plus c’est bête, il est en bois ce sabre, il a dut se tromper, tu ne penses pas ? »

    Noctis semblait être un petit garçon bien bavard à cette époque, contraire à l’homme qu’il est devenu à ses vingt-trois ans, néanmoins, à cet instant précis, on pouvait découvrir le faussé qui résidait entre le petit garçon de treize ans voyant son avenir comme une chose comique et sympathique, et le jeune homme de vingt-trois ans voyant son avenir comme une sombre route qui s’éclairerait au fur et à mesure grâce à Renaissance l’organisation de chasseurs de primes dont il fait parti.

    Mais pour en revenir au bandeau frontal, le futur hôte du Chaos l’avait en effet reçu de son père, ce dernier l’ayant lui-même reçu de son père qui l’avait reçu de son père avant lui. Ainsi ce formait la chaîne de ce bandeau représentant la volonté de feu. Peut-être que d’autres individus portaient un bandeau similaire s’il existait encore des gens comme Miräi D. Kilik et le jeune garçon qui ce tenait devant le petit Noctis.

    Finalement, le petit bretteur montra son sabre en bois à son ami en disant tout fier.

    « T’as vu comment il est beau ? T’en as un aussi de sabre ? Et comment tu t’appelles d’abord ? Et, et t’as quoi de bon à me raconter ? »

    Décidément, ce petit garçon parlait beaucoup trop… Qu’est-ce qui pouvait bien l’attendre avec ce garçon au bandeau frontal blanc ?






Dernière édition par Noctis Archer le Mer 15 Mai - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Mer 15 Mai - 17:20

La situation avait pris un drôle de tournant. J'étais entré en collision avec ce jeune garçon et s'il n'avait pas ce bandeau, me connaissant, ce serait vite parti en tête à queue. Mais non, au lieu de ça, nos comportements gamins avaient apaisé la présente situation. « Comportements gamins » oui, car, tout comme moi, nous étions tout bonnement immatures. Et cela, il ne fallait pas aller chercher loin pour le comprendre ou le voir. Tout d'abord, notre réaction par rapport à nos bandeaux respectifs fut la même des deux côtés. Ainsi, nous avions exactement la même chose au même moment. Chose étonnante, après avoir entendu la phrase de l'autre, nous faisions même la même expression faciale. Soit, un air ahuri. Décidément, nous étions bel et bien calé sur la même longueur d'onde lui et moi. Je ne le connaissais pas que je l'appréciais déjà. Après avoir tous les deux ri de bon coeur, nous nous décidions à entamer les présentations. Il n'empêche que j'imaginais bien le regard des passants sur les deux enfants que nous étions, assis sur le pavé et à discuter et rire comme des "gogols". Toujours est-il que j'avais maintenant connaissance de son identité. D'après ses dires, il se nommait Noctis, A-Archer Noctis. Il ne me laissait même pas le temps de prendre la parole qui continuait à déblatérer les mots. Il semblait bien bavard celui-là... Peut-être même plus que moi tiens. S'en suivit donc après cela une explication de la provenance du fameux bandeaux frontal. Explication qui, par ailleurs, me semblait assez similaire au mien... Enfin, pour une partie. Sachant qu'il était très difficile de retenir ce qu'il me disait tellement il parlait vite.

« Mon bandeau, c’est mon papa qui me l’a donné. Il dit que c’est son papa qui le lui a donné, et le papa de son papa au papa de ce papa de…Hum…Enfin tu as compris ! Comme il est un très grand bretteur papa, alors il me l’a donné pour que moi aussi je sois un grand bretteur ! T’as vu mon sabre ! Papa dit que je sais pas m’en servir, mais comme je suis l’élu du village, alors je dois bien y arriver je pense. En plus c’est bête, il est en bois ce sabre, il a dut se tromper, tu ne penses pas ? »

Il parlait vraiment trop... Mais j'avais quand même réussi à comprendre les idées essentielles. À savoir le nombre de fois où il avait dit « papa », « bretteur » et « sabre ». Pour le reste, soit cette histoire d'élu, je n'avais rien compris. Toujours est-il que son bandeau semblait être comme un lointain héritage. Destiné à faire de lui un grand épéiste. Non c'est pas possible... Se pourrait-il que nos bandeaux soient liés ?? Ils semblaient avoir, entre autres, la même histoire ! Mon propre serre-tête blanc remontait à des personnes que même mon père, voir peut-être mon grand-père, n'avait pas connu. Papy m'avait dit, en me l'offrant, qu'avec ça, tout me serait possible, pour peu que j'en ai la volonté. Je voulais être Sword Master ? Alors il fallait juste que je m'en donne les moyens. Par l'intermédiaire de cette relique en tissu et avec une plaque de fer, toute la lignée des Kotoris, même plus précisément tous les Kotoris qui l'avaient porté, m'aiderait à réaliser mes rêves à poursuivre ma route. Je ne le savais pas, mais nous étions probablement intimement liés, ou du moins, ce que nous portions sur la tête l'étaient. De plus, pour le jeune naïf que j'étais en ce temps-là, il avait avec lui un sabre. Un shinaï certes, mais un sabre quand même. Je penchais un peu la tête pour entrevoir la fameuse épée en bois. J'allais le répondre que son père ne s'était peut-être pas trompé lorsqu'il me coupa une nouvelle fois la parole. Par contre, ça, c'était légèrement énervant.

« T’as vu comment i lest beau ? T’en as un aussi de sabre ? Et comment tu t’appelles d’abord ? Et, et t’as quoi de bon à me raconter ? »


Enfin ! Il me laissait apparemment l'occasion de mettre un mot ! Pour son shinaï, c'était une arme en bois certes à la facture plutôt originale par rapport à la version de base mais après tout... Ce n'était qu'un shinai. Ouais bon, pour moi, mon père était propriétaire d'un dojo, pour les katanas de bois, je n'en manquais vraiment pas. Aussi, j'avais à la maison des véritables armes que mon père avait fait forger pour moi. Mais je ne suis pas un enfoiré... Ou plutôt, je ne l'étais pas il y a dix ans.

« Et bien, moi, c'est Drake Kotori ! Moi aussi j'ai des sabres ! En bois comme des vrais ! En plus papa il a un dojo tout à lui ! Et... Ton bandeau il est comme le mien. Le mien, c'est mon grand-père qui me l'a offert. Il m'a aussi dit qu'il se transmet de génération en génération chez les sabreurs de ma famille. Bizarre hein ? Toi et moi on est presque pareil en fait ! Au fait... T'es nouveau ici ? Je connais pratiquement tout le monde et je t'ai jamais vu ! »

Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1894
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.939.252.528 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Sam 18 Mai - 22:44




    Un voyage



    Arrivée



    Finalement, le petit bretteur montra son sabre en bois à son ami en disant tout fier.

    « T’as vu comment il est beau ? T’en as un aussi de sabre ? Et comment tu t’appelles d’abord ? Et, et t’as quoi de bon à me raconter ? »

    Décidément, ce petit garçon parlait beaucoup trop. Parler était, à vrai dire, un bien grand mot, car il n’existait pas de mot capable de définir la vitesse et le nombre de mots qu’enchaînait le petit garçon. Un véritable faussé séparait cet enfant du Noctis actuel. En dix ans, ce garçon avait complètement changé. Dire qu’il était devenu un homme serait peut-être surfait, mais, il n’en était pas moins clair, qu’il était devenu plus mature et plus arrogant d’ailleurs.

    Néanmoins, en ce jour il fallait penser à autre chose que le futur, après tout, ne sommes-nous pas dans le passé ? Autant en profiter.

    Déployant un large sourire à son nouveau camarade, Archer comprit rapidement qu’il avait en face de lui un garçon plus calme, alors, il se devait, lui aussi, d’être beaucoup plus calme. Enfin, un peu plus calme.

    L’histoire de Drake et de son bandeau semblait un peu pareille que celle du futur hôte, on pouvait y descellé une certaine calme croiser avec une légère maturité.
    «Et bien, moi, c'est Drake Kotori ! Moi aussi j'ai des sabres ! En bois comme des vrais ! En plus papa il a un dojo tout à lui ! Et... Ton bandeau il est comme le mien. Le mien, c'est mon grand-père qui me l'a offert. Il m'a aussi dit qu'il se transmet de génération en génération chez les sabreurs de ma famille. Bizarre hein ? Toi et moi on est presque pareil en fait ! Au fait... T'es nouveau ici ? Je connais pratiquement tout le monde et je ne t’ai jamais vu ! »

    Il s’agissait donc d’un bandeau offert de génération en génération pour lui aussi. Son bandeau lui venant de son grand père. Le futur chasseur de primes trouvait cela fort intéressant et ne cessait de sourire, tandis que ses yeux devenaient de plus en plus étoilés. Décidément, la différence entre l’enfant et l’adulte se creusait de plus en plus. D’ailleurs, Noctis ne portait même plus ce bandeau à l’heure actuelle. L’objet se trouvait certes dans sa sacoche, mais ne représentait pas grand-chose pour lui. Dans ce futur, le jeune élu n’utilise plus de sabre, mais bien une paire de revolvers. Un style de combat bien différent de celui d’un bretteur.

    Le garçon en face du petit Noctis se nommait donc Drake Kotori, un nom qu’il retiendrait, certainement au fil du temps, si toute fois, leur rencontre se voulait mémorable.

    Le petit Drake vivait, apparemment dans un dojo avec son père et certainement le reste de sa famille. Un dojo de bretteur sans doute, étant donné le fait que le garçon parlait de sabres en bois. Lui aussi semblait être fasciné par les lames ! Il faut bien l’avouer, Noctis n’avait arrêté le maniement du sabre qu’à l’âge de vingt ans. A cet âge, il s’intéressait légèrement aux armes à feu, elles lui servaient simplement d’arme pour les combats à distance. Puis, avec le temps, il favorisa la distance par rapport à la proximité.

    Finalement, son frère d’armes en bois lui demandant d’où il venait, réponse que lui donna rapidement le bavard.

    « Moi ? Nouveau je ne sais pas trop. Je suis là pour la journée moi. Je voyage beaucoup avec les mercenaires d’Hunter Island, ils disent qu’il s’agit d’une sorte d’entraînement pour me préparer à ma vie d’hôte. Me demandes pas de t’expliquer, moi-même je ne saurais te dire pourquoi ils font tout ça. »

    Le petit bretteur rangea son shinaï, avant de poser ses mains derrière sa tête, pour reprendre la parole.

    « Moi ça me paraît bête toutes ces histoires de courir après les bandits, mais bon, ils sont méchants apparemment. La, il y a un tueur d’enfants qui rode dans ton village. C’est ennuyeux de savoir qu’on est des cibles. »

    Tout à coup le petit garçon leva ses mains vers le ciel en serrant fermement les poings, puis dit à son ami, tout en lui faisant un signe du poing, le pouce lever :

    « Et si tu prenais tes sabres en bois pour qu’on aille le chercher ! »
    Il sortit d’un coup son sabre et reprit avec conviction :

    « C’est une super idée ! »

    Il pointa son sabre dans la direction par laquelle était arrivé Drake et dit avec une joie, ainsi qu’un large sourire :

    « En avant ! »

    Il avança alors en faisant de grands levés de jambes, tel un militaire partant en guerre.


Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Mar 21 Mai - 12:16

Mes interrogations étaient bel et bien fondées : ce jeune garçon n'était pas du village côtier. D'après ses propres dires, il n'était que de passage pour la journée. Il était arrivé avec des mercenaires de Hunter Island... « 404 Error not found. » Sûrement était-ce là une île dont je n'avais jamais entendu parler. Peut-être que si je le demandais à grand-père, pouvait-il me répondre ? Qui sait, il avait vraiment réponse à tout lui ! Son voyage était aussi un entraînement... Je ne comprenais toujours rien à vrai dire. Un voyage... C'était pas fait pour voyager ? Le plus drôle était que lui-même ne semblait pas comprendre sa propre situation. Il l'avait lui-même dit ! Suite à ça, l'adolescent rangea son arme pour poser ses mains derrière sa tête, avant de recommencer à parler. Il n'arrêtait vraiment jamais... C'était flagrant. Néanmoins, les paroles qui suivirent s'annoncèrent de suite plus sérieuse. Même si lui ne semblait pas vraiment saisir l'ampleur de ses mots.

« Moi ça me paraît bête toutes ces histoires de courir après les bandits, mais bon, ils sont méchants apparemment. La, il y a un tueur d’enfants qui rode dans ton village. C’est ennuyeux de savoir qu’on est des cibles. »

Déjà, ce n'était pas bête de chasser les méchants de l'histoire. C'était une aventure et un rêve que chacun des apprentis bretteurs au dojo voulaient se voir réaliser ! Une vie où ton sabre aurait une raison de tomber. Une vie où l'art que tu pratiquais servait à quelque chose. Une vie palpitante, en somme. Et on ne crache pas sur les rêves. Par conséquent, je n'étais pas d'accord... C'EST PAS BÊTE DE COURIR APRÈS LES BANDITS ! C'est palpitant, juste. Attendez... Wait, wait, wait. Un tueur d'enfant ? Sur l'île ? Dans le village ? Oh et puis, ça me concerne pas moi, j'ai quinze ans moi, monsieur ! Je ne suis plus un enfant ! Ouais bon, certes, ça dépend du point de vue. Mais peut-être pourrais-je trouver un point d'entente si le mec en question venait à se trouver devant moi ? Mais bon, même si logiquement, à mon âge, je ne suis plus en enfant !!! Je suis capable d'utiliser sept sabre en même temps, est-ce qu'un mioche pourrait le faire, ça ? Un vrai. Au pire, s'il voulait vraiment me tuer, je n'aurai cas lui latter les roubignoles. À l'ancienne quoi. Ou j'appelle papa si j'y arrive pas... Si j'arrive à l'appeler si j'y arrive pas ! Tout d'un coup, mon nouvel ami eut une attitude étrange. En effet, il levait ses mains vers le ciel en serrant ses poings. Puis il dressa son bras dans ma direction, le pouce en l'air. Il... Il avait eu l'illumination ou quoi ?

« Et si tu prenais tes sabres en bois pour qu’on aille le chercher ! »

Ah c'est juste ça... Attends, mais il est malade celui-là non ? Il voulait qu'on s'occupe de ce tueur avec juste des sabres en bois ? Il semblait, en plus de cela, être vraiment sérieux en sortant son shinaï et en affirmant que c'était là une merveilleuse idée. Quand même... C'est plus de la témérité là, c'est de l'inconscience ! Ce gars voulait tuer des gosses et lui, enfant qu'il était, voulait aller fracasser le tueur. Il est fou. Juste. Sinon oui, oui, c'était bien moi, Drake, qui pensait cela. Je remettais en cause une envie de fracasser, alors que j'étais moi-même le fracasseur de service des Sen'Paku no Yûme ! Ouais bon, tout ça pour dire qu'il y a beaucoup de route entre le Drake apprenti sabreur et le Drake sabreur confirmé ! Comme quoi, traverser les Seas m'a rendu fou. Bref, sortons de la parenthèse pour revenir dans le passé, à cet instant même ou le comportement du jeune inconscient m'étonnait. Il se prenait maintenant pour un militaire en dressant son arme factice devant lui et commença à remonter la place, par là où j'étais arrivé. Et c'est avec joie qu'il tenta de m'entraîner dans son jeu. Pendant que moi, j'étais en mode Pokerface.

« T'es sûr que tu vas dans la bonne direction ? Et c'est mieux que je prenne mes vrais sabres pour le chasser !... Non, mauvais idée. »

En effet, c'était là une bien mauvaise idée. En effet, mes parents m'avaient inculqué des très bonnes valeurs morales. Ainsi, j'avais interdiction d'emmener mes lames hors du logis familial. C'est que c'était dangereux. Après, le principe d'une épée c'est de trancher mais bon ! Je n'avais jamais encore pu emmener mon carquois et les lames qui y trônaient hors de mon domicile ou à l'extérieur du Dojo. Si je m'entraînais avec, c'était dans la cours de chez moi ou au lieu d'instruction. À vrai dire, ni mon père ni ma mère n'étaient présentz à la maison ce jour-là, ils ne pouvaient donc pas me prendre en flagrant délit. Néanmoins, il restait toujours une question... Était-ce seulement raisonnable, pour nous, enfant, d'aller rechercher un tueur... D'enfants justement ? Et puis... Était-il seulement réaliste ce criminel ? Ou plutôt avions-nous là un homme fictif qu'avait inventé l'enfant ? Non en fait, on s'en fiche de tout ça, il faut arrêter de rajouter des questions... Et il faut savoir vivre la vive dangereusement ! Je suis un samouraï après tout ! Un mini-samouraï, certes, mais un samouraï quand même. J'attrapais donc le goûter que j'avais prévu pour moi et Shina et je me mettais en route pour suivre Noctis. Pardon à elle, je crois que j'vais lui poser un lapin... Et qu'au final sa part du goûter sera pour quelqu'un d'autre !

« Oh et puis, pourquoi pas ! On remonte, je prends mes armes et on va le chercher. On va lui apprendre à vouloir du mal aux enfants de mon village !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1894
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.939.252.528 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Jeu 23 Mai - 2:35




    Un voyage



    Respect et attaque

    Il pointa son sabre dans la direction par laquelle était arrivé Drake et dit avec une joie, ainsi qu’un large sourire :

    « En avant ! »

    Il avança alors en faisant de grands levés de jambes, tel un militaire partant en guerre. Néanmoins, son coéquipier lui fit comprendre qu’il se trompait de lieu, en effet le logis familial du bretteur ne se trouvait pas de ce côté de l’île apparemment. Néanmoins, le petit garçon continua sa marche militaire en soulevant ses jambes de façon brusque et très exagérée. En y réfléchissant bien, cela pouvait paraître très idiot ou tout simplement enfantin. Pour être honnête, le jeune homme ignorait complètement la provenance de sa marche, pour lui, il venait de l’inventer, pourtant, il devrait avoir croisé bien des marines étant donner le nombre d’île qu’il avait franchit depuis si longtemps.

    Finalement, son coéquipier lui rappela le véritable chemin vers sa maison, en acceptant de l’aider à capturer ce criminel tueur d’enfant. Arrivant rapidement devant le dojo, Archer regarda la bâtisse en souriant, il s’agissait d’un dojo tout ce qu’il y a de plus normal, malgré tout, il imposait un certain respect. De lui se dégageait une aura aussi pure que celle d’un lieu sacré. Était-ce là une impression dut à la famille de cette adolescent ? Après tout, il faisait parti d’une famille de bretteur, or, comme beaucoup le savent, ce genre de familles liées à une telle profession, se veulent sérieuse et rigoureuse, le but étant d’en faire sortir un être pouvant, fièrement, représenter sa famille.

    Posant son katana au sol juste sur son côté gauche, Archer s’agenouilla en posant ses mains sur ses cuisses, puis inclina son tronc en baissant sa tête avec respect. Cet acte de respect faisait parti de la culture de Noctis. En effet, Chronos lui avait toujours apprit qu’il fallait respecter un dojo, car ce lieu représentait, non pas une habitation, mais bien un monde ! Un monde qu’il fallait respecter étant donner son importance pour certaines personnes.

    « Reviens vite Drake. » Dit-il en restant incliner.

    Rien ni personne n’aurait pu le redresser avant que son ami bretteur ne soit revenu, le respect du futur chasseur voulait qu’il respect se lieu jusqu’à obtenir l’autorisation de le quitter. Chose qui fut validée par le retour de Drake.

    Esquissant un sourire en le voyant, Noctis proposa avec une certaine joie :

    « Je pense qu’il se trouve vers le port maintenant, allons-y ! Je veux l’affronter ! »

    Courant vers le port avec son coéquipier, le jeune hôte ne réfléchit guère et attaqua directement la première personne qu’il vit, qui n’était t’autre qu’un membre de son équipage de mercenaires. Un des espions chargé de le surveiller sans doute, malheureusement pour lui, le chasseur trouva son regard assez étrange et le prit pour Kins le pédokiller, si bien qu’il bondit en hurlant.

    « A l’assaut Drake ! C’est lui ! »

    En hurlant cela, il frappa le front de l’homme avec son shinaï avant d’enchaîner avec deux coups supplémentaires.

    « Tu vas pas bien Noc….. »

    Il ne put finir sa phrase ayant reçut le bout de l’arme en plein dans la bouche, les enfants n’avait guère le sens du combat par moment, voici une explication au coup de l’hôte du Chaos qui recula en disant à son coéquipier.

    « Finis-le ! »


Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Lun 27 Mai - 16:49

J'avais l'impression de m'être lancé dans une bien curieuse aventure avec ce nouvel ami qu'était le jeune A-Archer. Nous nous étions bousculés, nous avions ri, nous avions fait connaissance et nous partions maintenant à la rechercher d'un pseudo tueur d'enfant. Mais qu'était la vie d'un enfant ou d'un adolescent en manque de maturité si elle n'était pas parsemée d'aventures futiles ? Nous avions tous grandi de cette manière et cela ne changerait pas. Du moins, pas avant un moment. Toujours est-il que nous nous étions mis en route pour mon logis, soit, la seconde partie du Dojo. J'ouvrais la marche tandis que lui me suivait de sa marche militaire. D'un sens, ce n'était pas comme si les villageois n'étaient pas habitués ! Ils avaient pourtant l'habitude de toutes sortes d'étrangeté de la part de Shina, moi et d'autres amis encore ! Bien que ma meilleure amie était la plus mature d'entre nous, et de loin. Noctis et moi rejoignions très vite le lieu d'apprentissage au Kenjutsu. Nous avions dès lors remonter tout le village et étions même, à cet instant, hors des limites officiel de la bourgade. À ce moment-là, Noctis prit une position pour le moins étrange. En effet, il s'agenouillait en prenant une position des plus respectables. Cela me mît même mal à l'aise, pour le coup.

« Reviens vite Drake. » Avait-il dit, sans pour autant bouger.

Aussi, je l'invitais à se relever, avant de prendre la direction du bâtiment, me hâtant du mieux que je le pouvais. J'essayais de me faire le plus discret possible... C'est que j'allais transgresser les lois de mes parents, moi. Néanmoins, je traversais tout de même la salle où se situait les tatamis. Contre toute attente, je voyais que mon père était toujours là. Mais je passais comme si de rien était, avec un simple "salut papa!". Je rejoignais ensuite la seconde partie du bâtiment : le logis familial. Je profitais que ma mère était occupée dehors pour monter à toute vitesse vers ma chambre. Là, je voyais mon grand-frère, Elric, sur son lit en train de lire un livre. J'attrapais mes armes et je les sanglais, en disant au frangin de la fermer et je reprenais le chemin inverse. Je m'assurais que ma mère ne me voyait toujours pas puis je retraversais le dojo. Cette fois-ci, je ne prenais pas de temps et je passais devant mon père en trombe en lâchant un "Bye bye papa, j'vais faire un tour à la forêt !". Je retrouvais mon ami à l'entrée, qui se relevait en me voyant. J'avais mon shinaï préféré et mes véritables lames. Nous pouvions y aller maintenant non ?

« Je pense qu’il se trouve vers le port maintenant, allons-y ! Je veux l’affronter ! »

Nous reprenions aussitôt la route inverse et descendions le village pour nous rendre au port. Tel des enfants enjoués de réaliser leurs histoires d'enfants, nous déboulions sur le pavé, bousculant malencontreusement quelques personnes au passage. Nous atteignions finalement le port avec une quinzaine de minutes de latence. Une fois la destination atteinte, Noctis ne perdit pas son temps se rua vers une personne dont je n'avais connaissance de l'identité. Il m'affirma que c'était bien cet homme le tueur d'enfant et le roua littéralement de coups, sans l'épargner. Il aurait certainement fait des ravages avec un katana pleinement fait de métaux. L'homme se prit tout d'abord une épée en bois en plein front, il se ramassait ensuite deux autres coups. L'homme tenta de parler, mais l'A-Archer l'en empêcha en enfonçant son arme factice dans la bouche. Ouch... Suite à cela, l'enfant me lança de le finir. Je mettais la main au pommeau de mon épée de bambou, mais je semblais hésitant. Il ne semblait pas si méchant que ça au final... Non mais c'est vrai quoi, il était à peine armé et, en y pensant, je n'avais jamais entendu d'un tel criminel... C'est que c'est pas si bien que ça de frapper une personne qui ne nous a rien fait ! Oh et puis... On frappe et on réfléchit ensuite ! Parce que oui, même à quinze ans, il m'arrivait d'être bourrin par moment ! Certes, cela n'était pas aussi prononcé qu'à l'heure actuelle, mais ce n'était pas pour autant négligeable. Finalement, je décidais bien de réfléchir avant d'agir, pour, au final, agir sans réfléchir !

"T'es sûr que c'est le bon ? Enfin... Il a pas si l'air méchant que ça. Il a pas une tête de criminel ! Ouais bon, au pire, on frappe et il nous répondra après !!"

Je sortais mon shinaï et je me jetais sur l'adversaire, comme l'avait fait Noctis, mais d'une manière plus... de la manière d'un bretteur. L'ennemi était grand, je ne pouvais pas l'atteindre à la tête, je me contentais donc de la partie basse du corps. J'attaquais les genoux et les jambes dans l'ensemble. Je continuais même en venant frapper ses côtes de mon arme de bois. En somme, je m'acharnais. Littéralement. Il voulait tuer les enfants de mon village ? Non mais oh ! J'vais lui apprendre moi ! L'homme ne semblait pas comprendre ce qui arrivait à deux enfants pour se défouler sur lui de la sorte. Et cela était bien légitime. Noctis ne lui avait laissé aucun répis ; je faisais de même. J'avais rarement eu l'occasion de me battre hors entraînement, pour mon dernier coup, j'en profitais donc. Par conséquent, je prenais une pose typique au Kenjutsu : je prenais appuis sur ma jambe droite, placée en avant et je dressais mon autre jambe, en arrière. Je saisissais mon arme à deux mains et, dans un mouvement sec et bref, j'attaquais dans un coup ascendant de ma lame... Dans les joyeuses du tueur. Au moins, avec ça, on peut être sûr qu'il emmerdera plus le monde ! Après quoi je reculais brièvement et je rangeais mon arme, prenant un air de vainqueur, ne sachant même pas si tout cela avait marché.

"Ippon. Je crois que ce sera bon pour lui... On va lui passer l'envie de tuer des enfants nous !"



Merci seigneur Fenice !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1894
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.939.252.528 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Lun 27 Mai - 23:54




    Un voyage



    Erreur et adieux !

    « Tu vas pas bien Noc….. »

    Il ne put finir sa phrase ayant reçut le bout de l’arme en plein dans la bouche, les enfants n’avait guère le sens du combat par moment, voici une explication au coup de l’hôte du Chaos qui recula en disant à son coéquipier.

    « Finis-le ! »

    Drake adopta alors un style de combat plus propre à la profession de bretteur, comparé à celui de Noctis en tout cas. On voyait la différence entre un élève de dojo et un petit garçon faisant son expérience au sabre par ses propres moyens. L’adolescent centra ses assauts sur les jambes de l’ennemi, qui n’en était bien évidemment pas un. Triste fin pour cet individu d’Hunter Island.

    En effet, il s’agissait simplement d’un des hommes du bateau où séjournait le petit Archer, aujourd’hui, il fut chargé de la surveillance du « petit bambin ». Bien qu’avec l’élu du Chaos se genre de choses relevaient très souvent de la souffrance éternelle. Une mission aussi prestigieuse que terrifiante pour certains. Les mieux placés pour garder un œil sur le jeune bretteur se nommaient Gin et Kaku, eux pouvait prétendre être de fiers espions, contrairement au pauvre Mento qui fut désigné en ce jour de traque. Ne l’ayant pas reconnu le futur chasseur l’attaqua avec violence, le mercenaire ne pouvait évidemment pas frapper l’une des deux personnes les plus importantes du village.

    Il se résolu ainsi à subir chaque coup en imaginant le salaire que lui devrait Chronos.

    ~ Du côté de Chronos ~

    « Alors les informations sont sûre ? Kins aurait quitté l’île depuis environ deux heures. C’est beaucoup trop pour partir à sa poursuite sur les mers. Nous n’avons plus qu’à hisser nos voiles pour partir d’ici. Kaku, tu vas me chercher Archer ? »

    Kaku:
     

    « Mouais… Je pense savoir déjà où il est. Regardez, on le voit depuis le port entrain de tabasser Mento avec un ami. Ils y vont fort d’ailleurs. »

    « T’es sérieux là ? Mais c’est que tu dis vrai ! Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de ce gosse. Sénoph ne m’avait pas dit que son fils serait si infernal… Quel calvaire cet hôte. Le précédent était beaucoup plus cool dommage qu’il ait finis à l’échafaud lui. En plus je parie que Sanae doit être moins infernal que lui. J’envie Sénoph qui a hérité de son parrainage… »

    « Euh… Vous allez le chercher chef ? »

    « Ouais, vas donc préparer les autres pour partir. »

    ~ Du côté des enfants et de Mento ~

    Le pauvre Mento venait d’être mis K.O. par ce super coup dans les bijoux de familles. Ces objets, que certaines amazones trouvent si intrigants et merveilleux. Oui, ceux-là, pas besoin d’un dessin. Il est grave ce Drake. Le pauvre mercenaire venait de s’écrouler en serrant fermement ses mains sur son pantalon, la douleur était-elle, les shinaïs sont généralement en bois ou en bambou après tout.

    « Bravo Drake ! Tu l’as eu ! Ont a capturé Kins ! »

    Quand soudain, Chronos, l’homme en armure surgit du dos de Noctis avec énervement. En saisissant le futur hôte par le col.

    Chronos:
     

    « Tu plaisantes ou quoi ? On rentre immédiatement, regarde ce que tu as fais à Mento ! Bon quant à toi Mento, revient quand tu te sens bien. Ok ? »

    Quel sadique ce Chronos. Portant le garnement sur son épaule comme un sac de patates, il lança un paquet au jeune Drake en disant :

    « Un paquet de bonbons pour te remercier d’avoir joué avec cet incorrigible aujourd’hui… Adieu. »

    « A la prochaine fois D-Drake ! On se reverra quand on sera plus grand ! » Lui hurla le petit garçon avec conviction alors qu’il s’éloignait de Drake et du pauvre Mento complètement étourdi. Pauvre homme.

    Ainsi se termina l’histoire numéro une du petit Noctis aux côtés du destructeur de bijoux, Drake ! Une série de voyages commençaient pour cette enfant, mais qu’est-ce qui pouvait bien encore l’attendre ?



Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    Mar 28 Mai - 18:25

Imaginez l'une des pires défaites qui soit pour un homme... Se faire battre par deux enfants, mis à terre avec un shinaï dans les joyeuses. Triste fin n'est-il pas ? Moi, je n'aurai pas aimé être à sa place ! Mon coup l'avait littéralement étalé. Le pauvre se roulait de douleur à terre, tout en se tenant les... bah, tout en se tenant là où il avait reçu ce coup fatal ! Je n'aurai cru faire mieux. Il m'avait fallu d'un coup, un seul, aussi fourbe soit-il, pour mettre ce tueur d'enfant au tapis. Et je n'en étais pas peu fier. En effet, c'était là l'une de mes premières victoires officielles ! Ou presque pour le cas... Mais nous avions gagné ! Je pouvais m'autoproclamer protecteur des enfants du village, maintenant que Noctis et moi avions fait manger le pavé à ce criminel. Et il avait de la chance d'être encore en vie ! Maintenant... ce ne serait pas mieux de le laisser son presque-cadavre aux autorités locales ? Bon, on lui avait privé le privilège d'avoir une descendance, mais maintenant qu'il était KO, on en faisait quoi ? On le laissait ici, à agoniser ? Ou on s'acharne encore plus pour lui passer l'envie de se relever ? Que de question ! Qui d'ailleurs, ne verraient sans doute pas de réponses.

« Bravo Drake ! Tu l’as eu ! On a capturé Kins ! »

Capturé, peut-être pas, mais mis à terre, oui ! Pas qu'un peu même... Plus je le voyais et plus je ne pouvais qu'avoir de la compassion à son égard. Que dis-je, de la pitié même ! Faudrait qu'on passe à l'hosto' avant d'aller le donner aux autorités. Question de principe quoi ! Si jeune et déjà castré... Le pauvre. Mais un autre problème se pointait. Et il ne concernait plus ce Kins. Ou du moins, il ne le concernait pas directement. Alors que Noctis et moi célébrions notre victoire, un grand homme en armure apparut derrière mon nouvel ami. Je pouvais affirmer que ce gars-là n'avait pas l'air paisible. Furieux peut-être ? Sans que je ne m'y attende, il attrapa le second bretteur par le col, le soulevant presque. Une nouvelle fois, je saisissais le pommeau de mon arme. C'était qui lui ? Un complice de l'autre castré ??!! Lui aussi voulait finir dans le même état ? On ne touche pas à mes amis !

« Tu plaisantes ou quoi ? On rentre immédiatement, regarde ce que tu as fais à Mento ! Bon quant à toi Mento, revient quand tu te sens bien. Ok ? »

Mento ? Il était pas censé s'appeler Kins l'autre ? Ils se connaissaient ? Cela voulait-il dire que cette histoire de tueur était bel et bien une fiction ? Donc que le mec dont j'avais littéralement latté les coucougnettes n'était pas méchant ? Raaaaaah, j'aime pas les questions. Ça me les briiiise ! Ah oui c'est vrai, c'est pas moi qui en a de brisées. Pardon, mea culpa. Cette victoire était donc fraudée... Enfin non, pas vraiment. Nous avions quand même gagné ! Mais pas contre la bonne personne. Toujours est-il que maintenant, Noctis s'en allait, porté, comme un sac, sur l'épaule de cet homme. Je le regardais s'en aller, comprenant à peine le vrai de l'histoire. Bordel que c'était compliqué... J'voulais juste faire le justicier moi ! L'homme et sa terrifiante armure me lança un paquet de bonbon que j'attrapais au vol, en me remerciant d'avoir joué avec ce nouvel ami, avant de me dire adieu. Je me contentais juste de lui répondre « merci et de rien », tout en le regardant continuer sa route, ne comprenant toujours pas la situation.

« A la prochaine fois D-Drake ! On se reverra quand on sera plus grand ! »

Cette phrase-ci me faisait automatiquement tilter. Oh que oui on se reverra un jour et cette fois-ci, je serai un vrai bretteur. Nos chemins se recroiseront forcément un jour. Je pouvais l'affirmer. Je levais fièrement mon shinaï, en prenant une posture de grand homme et je lâchais, tout aussi fièrement :

« J'éspère bien qu'on se revera, et cette-ci, je serai un vrai bretteur. C'est sur Grand Line qu'on se reverra Noctis A-Archer ! »

Et sur ces adieux, je restais là à le regarder s'en aller. Il n'empêche que j'aurai bien aimé le connaître mieux, ou encore passer plus de temps à m'amuser avec lui. Des malfaiteurs, on pourrait en latter un jour, ce n'était pas là le problème ! Je le regardais s'éloigner vers son bateau, quand je décidais moi aussi de prendre congé. J'avais complètement oublié celle dont je devais rejoindre avant cette rencontre... Shina ! Ce fut-là une aventure courte, certes, mais une très belle aventure ! Saisissant mon goûter étant toujours avec moi, je rejoignais l'autre bout du port. Là où m'attendait ma meilleure amie. Après à peine dix minutes de marche, je la voyais assise sur le sol, regard vers l'horizon. Je m'approchais et je m'asseyais, essayant au mieux de ne pas la surprendre.

« T'es en retard. »

« J'ai eu un petit empêchement, une nouvelle rencontre, pardon pour le coup ! Mais j'ai le goûter ! Pain au chocolat et cola, c'est assez pour me faire pardonner non? Et un paquet de bonbon. »

« ...Sinon, t'inquiètes, nous aussi un jour on prendra la mer... Nous aussi on aura la chance de rencontrer Mifune ! L'horizon n'attend que nous, comme tu le dis souvent... »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]    

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Histoire d'enfant numéro 1 ! [PV Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase (pour qui veut)
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
» L'histoire du Marchand de Sable (conte pour enfants sages)
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-