Partagez | 
 

 ☼ Perdu en forêt, l'estomac guide! ☼

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: ☼ Perdu en forêt, l'estomac guide! ☼   Ven 23 Nov - 20:52

« Maudits insectes!!! »
† Raijin † Malfrats

_ Oh quelle joie, après tant de temps, je venais enfin de quitter l'île où soi-disant les oiseaux régnaient en maître. L'île qui se trouvait juste après était connu sous le nom de 'Royaume de St Urea'. Car sur cet endroit qui était fleurissant à première vu, une terrible guerre c'était déroulée y a longtemps entre la 'Révolution' et le 'Gouvernement. Après quoi, ceux qui désiraient instaurer un nouveau système avait gagné la maîtrise de l'île. Depuis lors, les habitants vivaient tranquillement et étaient, protégés des attaques par les membres qui 'contrôlait' le lieu.

_ Cependant, en lisant le journal, j'avais appris que des marines avaient été aperçu par là-bas et traînaient en ville. Ce qui signifiait qu'à tout moment, la guerre pourrait reprendre. D'ailleurs, vu que c'était la toute première fois que je venais ici, je décidais de me faire discret afin de ne pas attirer l'attention de l'une ou l'autre des factions. Le détail premier qui m'avait frappé à mon arrivée était l'odeur qui y régnait et qui ne me quittais pas, peu importait là où j'allais, toujours là à titiller mon nez. Le sang de tous ceux qui étaient mort au fil des années avait fini par pénétrer dans le sol et faisait maintenant partit du 'patrimoine'. Même si je n'étais pas habitué à sentir pareille chose, quelque chose en moi, semblait ne pas en être gêné.

    *J'espère ne pas être tombé au mauvais moment!*


_ Bien que je n'étais pas sans défense, j'espérais cependant ne pas être venu au moment où les deux camps se rentreraient dedans. Car dès lors, je ne pourrais pas laisser les choses se passer sous mes yeux sans intervenir... Et lorsque je m'en mêlerais, je serais remarquais et je ne voulais pas ça pour une fois. Ainsi, je décidais de ne pas m'approcher de la ville, parce que c'était l'endroit le plus 'dangereux'. Sans oublier que c'était bien plus difficile de s'y échapper, car pleins de gens traînaient dans les rues et puis, les bâtiments rendaient les 'manœuvres' presque impossible.

_ Je me dirigeais donc sans attendre dans la forêt qui bordait les alentours. Et dans laquelle, je pourrais aisément me cacher. En plus, grâce à mon bien-aimé Nii-san, je savais me débrouiller dans des endroits comme celui-ci. Bien que cela ne serait pas sublime château, je pourrais me fabriquer une mini cabane. Ensuite, il me suffirait de chasser afin d'avoir de la viande et de faire de la cueillette afin de trouver des fruits et des légumes. Même si c'était plus que rudimentaire, c'était là, la seule solution que j'avais pour ne pas me attirer l'attention.

    *Un coin bien tranquille et hop, je m'installe!*


_ Cela faisait déjà quelque jours que je vivais ainsi, en plein milieu de la nature, sans contact avec d'autres personnes. Je passais mon temps à essayer de trouver de quoi manger et en dehors de quelques baies, il n'y avait rien à se mettre sous la dent. Du coup, afin de ne pas trop dépenser l'énergie que j'avais, je restais allongé sur une branche en hauteur. Et là, soit je contemplais le ciel, soit je piquais un petit somme. Parfois, l'envie d'aller en ville était si grande que je m'approchais d'elle, avant de me convaincre intérieurement que ce n'était pas une bonne chose à faire. Ce qui me manquait le plus, n'était pas quelque chose à manger, mais de la 'chaleur' humaine. Rien que discuter avec un vieillard où un gamin serait quelque chose que j'apprécierais, vu que, depuis mon arrivé, je n'avais pu parler qu'à moi-même.

_ L'après-midi de mon quatrième jour dans la forêt, la faim se faisait plus que sentir. J'avais besoin de quelque chose de 'concret' afin de me nourrir et me rendre les forces qui me quittaient petit à petit. Je sortais donc de ma petite maisonnette improvisé avec quelques branches et je partais déterminé à trouver à manger. Mes yeux qui regardaient partout afin de ne pas louper le moindre petit détails, virent alors quelque chose qui me fit baver. Un lièvre venait de sortir de sa tanière, voilà qui était un bon début hein. Je fis un pas en avant, mais à cause d'une maudite branche qui craquela, ma proie prit ses pattes à son cou et partit rapidement. Usant de mon déplacement éclair, mon regard braquait sur lui, je le pris en chasse. Trop concentré sur la nourriture, j'en avais oublié ce qui m'environnait et là, bam, je rentrais dans un arbre. N'étant pas intangible à ce moment-là, le choc faillit me démolir quelques os.

    Ça fait mal!


_ Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas reçu de choc, ainsi, j'avais perdu l'habitude de 'souffrir'. Pour preuve, il me fallut quelques minutes afin de retrouver mes esprits complètement. Tout en continuant de frotter là où j'avais reçu l'impact, je me relevais d'un bond. Regardant aux alentours, je me rendis compte que mon repas avait complètement disparu de ma vision. C'est en colère que je reprenais la route, pour une fois que j'avais trouvé du gibier... Alors que je marmonnais dans ma barbe, un bruit, qui ne me plaisait pas le moins du monde, se fit entendre. Ma tête, très très lentement se tourna vers la source de ce qui était un terrible bourdonnement. Quand elle termina sa rotation, mon pire cauchemar était matérialisé derrière moi... Le choc contre l'arbre avait fait tomber plusieurs ruches et leurs habitantes en colère n'avaient qu'une seule envie... Me faire vivre l'enfer. Prenant mes jambes à mon cou, je partais alors aussi vite que je le pouvais.

    Noooooooooooooon, m'approooooooooochez pas!


_ J'avais tellement peur des ces bestioles horripilantes, qui en plus de ça, pouvaient voler, que je me focalisais uniquement sur partir le plus loin possible d'elles. Cependant, je n'arrivais pas à savoir, si j'avais mis suffisamment de distance, car la seule qui défilait sous mes yeux était des arbres, des arbres et des arbres. Enfin, mieux valait ne pas prendre de risque, alors je continuais toujours plus loin. C'est ainsi que j'arrivais dans un endroit complètement ouvert, m'arrêtant, je pus mieux voir qu'il s'agissait en fait d'un ravin et que si j'avais continué, je me serais écrasé la tête première en bas. Soupirant de soulagement, j'étais content d'avoir eu un bon réflexe au bon moment. Je m'asseyais sur place, car la faim m'empêcher de retrouver mes forces. Je posais alors ma tête sur le sol et regardais le ciel, quand mes yeux parvinrent à regarder la forêt qui était derrière moi. Me relevant, je marchais les mains dans les poches vers les troncs qui touchaient presque le ciel, quand alors, je compris quelque chose...

    Kuuuuuuuuuuso, où suis-je?
► Miraï D. Kilik

« Impossible d'agir sainement, tout en ayant, l'esprit occupé par son ventre! » ► Miraï D. Kilik
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ☼ Perdu en forêt, l'estomac guide! ☼   Sam 24 Nov - 0:36

« Dur d'agir l'estomac vide! »
† Raijin † Malfrats

_ Maudites abeilles, à cause d'elles, voilà que j'étais complètement perdu... En plus, n'étant pas un habitant de St Urea, je ne pouvais pas me guider, car je ne connaissais pas cette étendue forestière. Pour clôturer le tout, comme je n'avais pas un excellent sens de l'orientation, mieux valait ne pas trop m'en servir. Car là, je ne désirais pas me paumer plus que je l'étais, mais plutôt de retrouver le chemin menant à ma cabane, ce qui n'était pas gagné. Mes pas, pas précipitaient du tout, me guidèrent donc une fois encore à travers les bois, après tout, cette forêt n'était pas du tout petite, bien au contraire.

_ Cela faisait plusieurs minutes que je marchais, les arbres défilaient les uns après les autres. Il n'y avait rien d'autre, pas de différence, ça commençait par être lassant, voir même fatiguant. La mer me manquait plus que ce que j'avais moi-même cru, c'était pas pour rien que j'étais navigateur. Tout ça pour dire, qu'après cette mésaventure vraiment pas fun pour moi, je ne traînerais plus longtemps ici, l'appel de la mer et de l'inconnu m’entraînerait vers ma prochaine destination.

_ Pour revenir à ma situation présente, mes yeux cherchaient le moindre petite indice qui pourrait me guider jusqu'à 'chez moi'. Sans oublier que pour répondre aux cris sans fin de mon estomac, je scrutais aussi le sol pour ne pas laisser le moindre petit gibier. Ce qui comptait le plus était de ne pas mourir de faim, car une fois décédé, ben tout était finit hein. C'est alors qu'un mouvement dans un buisson attira mon attention, d'un déplacement éclair, je m'y trouvais en moins de temps qu'il fallait pour le dire. J'attrapais le 'coupable' et remarquais qu'il s'agissait d'un écureuil. Ce que le destin pouvait être cruel avec moi, j'avais enfin réussi à trouver quelque chose à manger, autre que les baies et voilà que je pensais à lui rendre sa liberté.

    *C'est vraiment trop pas juste!*


_ Ainsi donc, je montais mon bras vers le ciel et ma main s'approcha d'une branche avant de s'ouvrir pour libérer le petit animal si mignon. Ma gentillesse finirait par me perdre, car encore un peu et je finirais vraiment par crever la dalle. En plus, je commençais à comprendre que la seule solution qui s'offrait à moi était de partir en mer, car jamais, je ne parviendrais à retrouver mon chemin jusqu'à ma cabane. Ainsi, tournant vers ma droite, j'essayais de gagner la côte afin de la longer et ainsi, je reviendrais à coup sur là où j'avais amarré ma petite embarcation. C'est alors qu'un battement d'ailes atteignit mes oreilles, me tournant aussitôt vers la 'source', je vis un immeeeeeeeense oiseau voler. Il était plus grand que ceux qui se trouvaient sur 'Torino Kingdom' et il devait contenir de quoi manger pour plusieurs jours.

    Niak Niak Niak! Tu vas fichier en méchoui volatile! Niak Niak Niak! dis-je en bavant devant toute cette viande


_ Sans perdre une seule seconde, utilisant ma vitesse spéciale, j'allais me placer pile en dessous de mon 'objectif'. Je m'apprêtais à sauter sur lui afin de lui envoyer une bonne décharge quand soudainement, quelque chose d'autre attira mes oreilles. Continuant ma route afin de pas perdre ma nourriture, je n'allais pas trop vite et du coup, le bruit se rapprochait petit à petit. Je me retournais immédiatement et à ma grande déception, je m'étais pas trompé. Pour une raison qui m'échappait, un petit paquet d'abeilles avaient réussies à venir jusque là. Que faire? Je ne voulais pas le perdre, mais je ne pourrais rien faire en ayant ses 'parasites' dans mon dos.

    M'approchez pas, j'ai dit!


_ A cause de la fatigue du à la faim que j'avais depuis plusieurs jours déjà, ma peur ne cessait de grandir et j'étais comme pétrifié. Je ne savais pas du quoi faire, quand soudain, je sentis comme une lourde prise d'énergie. Cette sensation m'était si familière qu'un sourire naquit aussitôt. Ainsi, mon cher 'Cerbère' venait de prendre vie et se dirigeait vers ses fichues bestioles qui était une de mes pires craintes en ce monde. Sans cesser sa marche, il foudroya chaque abeilles qu'il croisait et en quelques secondes, elles étaient toutes sur le sol, rejoignant l'au-delà. Maintenant que cette menace-ci était éliminée, je reprenais tranquillement mon souffle et mon calme.

_ Plusieurs minutes furent nécessaire pour cela, après quoi, scrutant les cieux, mes yeux se remirent à chercher l'oiseau qui était destiné à finir dans mon ventre. Courant simplement dans la direction qu'il prenait, je m'élançais à sa poursuite. En seulement dix petites minutes, il n'avait pas pu aller bien loin. Ah ben, voilà qui était inexplicable, j'avais beau chercher, je ne trouvais aucune trace qui pourraient me guider à lui. Ce qui était bizarre, car au vu de sa taille, il ne pouvait pas passer inaperçu et donc, ça se verrait s'il venait à atterrir quelque part. C'est alors que mes yeux détectèrent, ce qui semblait être un piste. A cet endroit, les arbres qui étaient pourtant bien solide, avaient été détruits... Et hum, intéressant, il y avait un trace partant d'ici et allant tout droit, ce qui signifiait qu'il y avait bien eu quelque chose d'anormal par ici.

    *C'est partit, on verra bien où ça mène!*


_ Ne quittant pas des yeux, ce qui, j'espérais m’amènerait à un endroit où je pourrais enfin me restaurer, j'avançais doucement dans la forêt. Après une bonne vingtaine de minutes à marcher, j'étais enfin arrivé à ce qui semblait être un 'camps'. Il y avait là, un petit paquet de personnes, d'après ce que je pouvais voir, ils tous armés. L'un d'eux était un membre de la race des 'longs-bras' et semblait avoir un gros fusil, il était vraiment différent des autres, il était donc sûrement à la tête de ce petit groupe. Je m'apprêtais à partir, après tout, je n'avais aucune raison de les déranger, quand mon regard tomba sur la carcasse de mon casse-croûte. Mais oui, ça coulait de sens, le type avec ses immenses bras et son arme anormales avait démolis l'oiseau et après, lui et sa bande l'avait traîné jusqu'ici. Bon et bien, je n'avais pas envie de me battre avec eux pour un volatile, aussi, j'avançais vers eux, les mains levées, afin de montrer que je ne leur voulais aucun mal.
► Miraï D. Kilik

« Impossible d'agir sainement, tout en ayant, l'esprit occupé par son ventre! » ► Miraï D. Kilik
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ☼ Perdu en forêt, l'estomac guide! ☼   Sam 24 Nov - 19:52

« Après un bon Repas → une bonne Sieste!!! »
† Raijin † Malfrats

_ La malchance, voilà ce que j'attirais tel un aimant. Pour preuve, le seul animal que j'avais eu entre mes doigts était si mignon et 'inoffensif' que je l'avais relâché. La seconde étant l'oiseau qui m'avait échappé à cause du 'retour des abeilles', qui en plus de ça, avait fini par tomber dans d'autres mains que les miennes. Enfin, si je m'y prenais comme il le fallait, je pourrais peut-être retourner la situation à mon avantage. Pendant que j'avais normalement au milieu des quinze personnes armées, je réfléchissais à un plan qui serait 'avantageux' pour moi au vu de ma situation actuelle.

_ Le premier élément à prendre en compte était ma faim que je traînais depuis plusieurs jours. Et pour pas aider, la fatigue qui naquit de ce manque de nourriture. Bon, heureusement, aucun d'eux n'était un insecte, du coup, je ne risquais pas, comme tout à l'heure, de perdre le contrôle de mon élément. Quoique si mon 'Cerbère' sortait, j'étais assuré de tous les anéantir et mon problème serait alors réglé. Mais c'était une solution de facilité et puis, en dehors de l'oiseau, ces gens ne m'avaient rien fait, je ne voulais donc pas qu'ils meurt.

    *Que faire?*


_ C'est alors qu'un souvenir venant d'une histoire que j'avais entendu me revint en tête. Sur une certaine île, dès qu'il y avait un quelconque désaccord, ou rivalité entre plusieurs personnes. Tout était alors réglé de manière 'équitable' et 'juste', enfin pour moi en tout cas. Le type qui était comme un arbitre confisquait alors les 'objets' de la dispute, après ça, les 'coupables' devaient alors s'affronter en un contre un. Celui qui gagnait continuer le combat et ainsi de suite, au final, il n'en restait plus qu'un debout et c'était cette personne qui repartait les mains pleines. C'était donc cette méthode que j'essayerais de faire appliquer ici. Je serais l'adversaire de tous et si je perdais, je partirais comme j'étais venu. Mais si je gagnais, tout ce qui était à eux, serait à moi.

_ Sans m'attarder sur les sous-fifres, je me dirigeais vers le 'Long-Bras' car c'était avec lui que je voulais discuter. Toujours les deux mains en l'air, je souriais le plus sincèrement possible, afin d'être 'bien vu'. Cependant, le premier réflexe qu'il eut fut de ramasser son arme, il était prudent et c'en était pas une mauvaise chose. Une fois en face de lui, suffisamment près pour que ma voix lui parvienne, je m'arrêtais.

    Bien le bonjour! Je ne suis pas un ennemi! Je viens proposer un concours pour l'oiseau!

    -"C'est nous qui l'avons chassé, pourquoi devrions-nous le partager avec toi, hein?" beugla-t-il à mon intention essayant de m'intimider avec son regard

    Parce que j'ai rien mangé depuis plusieurs jou...

    -"Ça nous ai égal tout ça hein!" gronda-t-il après m'avoir coupé la chique

    Attendez, écoutez ma proposition jusqu'au bout!

    -"Dépêche-toi!"

    Un par un, vous allez venir m'affronter. Si l'un de vous me bat, je vous rejoindrais! Si cependant, à la fin, je suis encore debout, toutes vos affaires seront miennes. Ce n'est pas une mauvaise je trouve.

    -"Laisse-moi réfléchir."


_ Cela faisait plusieurs minutes que le type, accompagné de deux autres personnes délibéraient sur si oui ou non, ils allaient accepter ma requête. J'espérais pour eux que ce serait le cas, car même s'il ne pourrait gagner, au moins ils ne seraient pas trop amoché. En attendant, mon regard se porta sur chaque types présent, en dehors du chef qui était 'spécial', les autres n'étaient que des humains. La plupart d'entre eux étaient équipés d'armes au corps à corps variées, épées, lances, dagues, massettes... C'était vraiment un drôle de mélange. Mais tout comme le boss, il y en avait qui utilisait des armes à feu. La chose qui me rassurait était qu'au vu de la situation, aucun d'eux ne parviendrais à me toucher et donc un sourire de supériorité naquit sur mon visage.

    -"Les délibérations sont terminées! Nous... avons..."


_ Sans terminer sa phrase, il se tourna dans ma direction, armé de son arme et il fit feu. Et au sens propre du terme tient. Ainsi, la taille était là pour cacher un système de flammes se trouvant à l'intérieur. Bien que ça ne faisait aucun effet, ce n'était pas la cas pour toutes les plantes qui m'environnaient. Utilisant le déplacement qui m'était unique, je dégageais l'arme 'flamboyante' d'un bon coup de semelle. Grâce à mon poids et à ma rapidité, elle partie suffisamment loin pour ne pas faire de retour par la suite. La faim et la fatigue se faisant plus présentes, je décidais de finir tout ceci rapidement afin de me mettre à table au plus vite. L'impatience qui régnait désormais en moi, me fit sortir ma bien aimé petit dague en or, que sans plus attendre, je transformais à l'aide d'impulsion électrique.

    Raijin no Modelado: Katana!


_ Utilisant encore et toujours mon déplacement éclair, je passais d'un type à un autre, tout en abattant ma lame en diagonale, partant du cœur et descendant jusqu'aux côtes. Bien que ce n'était pas mon genre de tuer ainsi, une seule chose comptait désormais, 'mon Repas'. Puis c'était leur fautes hein, j'avais gentillement proposé une solution qui aurait été bien plus pacifique, mais non, ils avaient préférés déclarer la guerre. Quoiqu'il en soit, quelques minutes suffirent pour tous les anéantir, me trouvant maintenant devant un spectacle rougeâtre. Seul celui avec ses longs bras était toujours debout, j'avais garde le soi-disant meilleur pour la fin quoi. Mon sourire sadique qui était de circonstance, je m'avançais doucement vers lui.

    Dire que tout ceci ne serait pas arrivé si tu avais accepté!

    -"Pou...rrais... -tu... m'é...par...gner...?" demanda-t-il en claquant de dents

    Hum..., je vais réfléchir... Non!

    -"Mais... s'il... -te... "

    Pourquoi toi et pas eux, hein? En choisissant, tu les a condamnés et tu vas aller les rejoindre! conclus-je en léchant la lame de mon golden katana


_ Il était plus que temps de faire tomber le grand rideau sur ce spectacle plus qu'agaçant. Pour clôturer, je décidais d'y aller banalement en marchant vers lui. Il ramassa l'arme d'un de ses défunts camarades et d'un crie de désespoir, il bondit à ma rencontre. Bien que je n'étais pas doué pour le maniement d'une arme quelconque, je contrais celle de mon ennemi avec la mienne. Puis d'un mouvement sur le côté, je levais ma lame et la rebaissant aussitôt d'un geste sec et rapide, je le coupais en deux. Je lâchais un soupire, c'était enfin terminé, j'avais cru que je ne verrais pas le bout de tout ça.

_ Vu que j'avais tout mon temps désormais, je pris l'oiseau et à l'aide de ma dague, que j'avais nettoyée au préalable, je le coupais en plusieurs morceaux. Après quoi, ramassant de grandes et solides branche, je les plantais à l'intérieur avant de poser le tout sur deux 'Y' en bois. Maintenant que les préparatifs était en place, il me manquait un truc pour les faire cuir. Suis-je bête à ce point? N'avais-je pas shooté un lance-flamme y a pas si longtemps que ça? Utilisant ma vitesse, je partais aussitôt à sa recherche dans la direction où il avait volé. Quelques minutes me suffirent pour le localiser et c'est en le portant dans mes bras que je retournais mettre le feu au poudre. Pardon, à l'oiseau.

_ Pendant que mon repas chauffait, je transformais mon épée en or en pelle. J'allais respecter la coutume qui m'avait été transmise par ceux à qui je devais tout. Trouvant des espaces entre les arbres, je creusais ainsi quinze tombes. Ensuite, je pris le temps d'inspecter les poches, on savait jamais hein, pour preuve, je venais de trouver un bon tas de billets. Avant de mettre chaque corps qui gisaient sur le sol, dans les trous. Je remis ensuite la terre et à l'aide de mon objet changeant, je taillais dans du bois le nombre exact de croix pour en mettre un à chacun. Une bonne vingtaine de minutes furent nécessaire pour exécuter cette tache. Maintenant que tout était 'propre', je m'asseyais sur un tronc qui était là à mon arrivée et je comptais alors la somme qui était maintenant mienne.

    10.000Berrys! Je suiiiiiiiiiiiiis Riche!


_ Pardon, l'émotion qui venait s'ajouter à la fatigue... C'était la première fois que j'avais autant d'argent dans les mains, voilà qui tombait cependant à pique. Maintenant que j'avais pour projet de monter un équipage, fallait penser à tout ce qui était non-négligeable. Pour commencer, un moyen de communication chacun, accompagné d'un 'Den Den Protecteur', je n'avais pas envie que nous soyons espionné. Sans oublier un 'Log Pose', car encore quelques escales et l'entrée de Grand Line serait en vue.

_ C'est ainsi, content d'avoir repris du 'poil de la bête' grâce à Nakacchi, que j'envisageais un avenir serein et grandiose. L'odeur de mon repas commençait à titiller mes narines, m'approchant du premier morceau de viande, je le dévorais tellement j'en avais besoin. Rapprochant les autres du tronc, je repris ma position assise et tout en dégustant la viande de l'oiseau, je pensais à mon avenir. Une fois bien que j'étais bien rassasié, je pris le lance-flamme, avec moi, car il me rapporterait sûrement un petit quelque chose. Je m'allongeais ensuite dans l'herbe avant de piquer un somme bien mérité.
► Miraï D. Kilik

« Impossible d'agir sainement, tout en ayant, l'esprit occupé par son ventre! » ► Miraï D. Kilik
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ☼ Perdu en forêt, l'estomac guide! ☼   

Revenir en haut Aller en bas
 

☼ Perdu en forêt, l'estomac guide! ☼

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» perdu dans la forêt !
» Les Nymphes des forêts ou Spriggans
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de StUrea-