Derniers sujets

Création d'un Fruit du DémonparJericho D. Dharma
Mar 28 Nov - 16:25
Présentation de personnes ShiroparAggaddon Médixès
Sam 18 Nov - 11:24
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou GenaparMilou Gena
Sam 11 Nov - 22:14
[Conquête] Le Château dans le Ciel parCaligula Spown
Sam 11 Nov - 3:02
Sur le dos d'une quoi?[FB-1507][Ft Yvan]parJericho D. Dharma
Mar 7 Nov - 18:51
Quêtes PersonnaliséesparErwin
Dim 5 Nov - 20:47
[Présent] Cacher son âge c'est supprimer ses souvenirs. [Pv : Nils Gratz]parNils Gratz
Ven 3 Nov - 18:15
Ce qui se cache derrière les roseaux | Lucina & LidyparLucina Deminus
Mer 1 Nov - 14:25
[Présent] Les légendes s'écrivent à la même encre que les mythes [Pv : Rébéna]parRébéna Té Ra
Mar 31 Oct - 20:23
-20%
Le deal à ne pas rater :
Enceinte Bluetooth Marshall Woburn II Noir
279 € 349 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina]
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Sam 18 Fév - 12:56
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman, tu m'expliques?

Feat Lucina Deminus



Une simple silhouette se glissa du port de l’île vers une ruelle avant de passer ainsi d’une petite rue à une autre, comme connaissant sur le bout des doigts l’agencement des avenues et rues jusqu’à venir taper à une fenêtre, agitant la main pour saluer la personne à l’intérieur et repartir jusqu’à la maison d’à côté, cette fois pour frapper à la porte, un air sérieux sur la porte.

Celle-ci s’ouvrit, révélant une femme qui paraissait avoir la trentaine, mais que la verte savait plus vieille que cela. Après tout, elle la connaissait bien Séléné, ou au moins autant qu’on pouvait s’y attendre de la part d’une voisine. La criminelle avait un doute sur son âge exact, mais il était peu probable qu’elle ait moins de la quarantaine, un peu comme sa propre mère. En tout cas, la matrone Deminus l’invita à entrer sans signe de surprise, probablement parce que la verte était attendue. Elles avaient convenu du rendez-vous toutes les deux de toute manière.

C’était assez drôle comme la criminelle avait pu se découvrir une alliée là où elle ne l’attendait pas en la personne de Séléné, pour qui son incarcération n’avait rien changé. La mère de son aimée appréciait toujours autant la gamine souffreteuse devenue adulte, et celle-ci le lui rendait bien. C’était une des raisons pour lesquelles les deux conversaient occasionnellement, le plus souvent par denden, parfois en personne, et qu’elle ne rechignait pas à transmettre des lettres à Lucina ou, comme aujourd’hui, à lui apprendre à cuisiner.

Pas que la verte aime vraiment à faire à manger, mais simplement parce qu’elle savait la cible de ses désirs amatrice de bonne chère, pour ne pas dire que c’était une gloutonne, une faiblesse que la pirate trouvait adorable. Le sujet du jour, un dessert dont elle se souvenait bien puisqu’un des préférés de son enfance, la tarte tatin. Son enseignante avait déjà acheté des pommes et lui indiqua qu’il fallait commencer par les peler, se saisissant d’un couteau pour lui montrer comment le faire simplement.

Un geste usé par la pratique, la lame glissait sous la peau, la faisant quitter le fruit sous la forme d’un long ruban quelque part entre le vert et le jaune. La verte se saisit d’un fruit avant d’utiliser son pouvoir, la peau se séparant d’elle-même de la chair de la pomme. Elle fût cependant reprise par Séléné, qui insista qu’elle utilise un couteau, à la légère incompréhension de la criminelle.

Pourquoi, c’est plus simple comme ça non?

Ça a l’air, mais si tu n'utilises jamais un couteau, tu ne peux pas t’habituer pour d’autres plats. Et puis, c’est aussi une question d’effort. Même si ce n’est pas parfait, c’est mieux d’utiliser ses mains, ça permet de mettre ses sentiments dans la nourriture.

La verte réfléchit un instant avant de répondre.

Parce que même si c’est un peu raté, la personne qui la mangera sentira que j’ai fait de mon mieux et que je voulais que ce soit bon?

C’est ça.” se contenta de lui répondre la veuve.

Considérant la chose, la verte se saisit d’un couteau avant de commencer à lentement peler les pommes, clairement moins bien que la femme à ses côtés. Au final, les fruits étaient un peu difformes, un peu moches, mais elle était contente du résultat, parce que dans le fond, ce n’était pas si mal, surtout pour une première fois.

Je te laisse les couper en deux et enlever les trognons et je reviens, j’ai entendu quelque chose à la porte.


tag + tag + tag



Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Dim 26 Fév - 19:38
Fini les classes et bientôt la première affectation sera décidée, en attendant ce moment ce serait dommage ne pas profiter de l'occasion pour rentrer un peu à la maison. Va savoir quand sera la prochaine fois ? Dans des mois au mieux, des années au pire. C'est le choix que j'ai fais et je l'assume, ça ne le rend pas spécialement plus agréable mais c'est ainsi. Raison de plus pour profiter des bons moments quand ils sont présent, d'où la raison de la visite du jour, une visite surprise qui plus est. Pendant un instant j'ai songé à venir en tenue de marine histoire d'appuyé la surprise et annoncé ma réussite donc à ce changement de carrière, mais vu la joie de ma mère à me voir là-bas désormais, je me suis ravisée au final. J'ai envie de passer une bonne journée avec elle, pas de déclencher une guerre froide. Frappant à la porte, j'attends qu'elle vienne m'ouvrir et si jamais elle est pas là, j'ai de toute façon la clé donc je ne risque pas de dormir dehors. Il faudra juste que je décide comment l'accueillir quand elle reviendra histoire que ce soit drôle ! Seulement je n'ai pas le temps de mettre en route mon imagination vu que je l'entends dire qu'elle arrive. Le coeur qui palpite, la poignée qui se tourne et ...

- SURPRISE !  Coucou Maman, comment ça va ?!

Oh cette tête haha, ma surprise a été super efficace. C'est limite un coup critique vu les grands yeux qu'elle me fait et son silence. Elle est littéralement sans voix, au point ou je commence presque à m'inquiéter.

- Ca va ? Je tombe mal ...?
- Oh, euh non. Non non même, c'est juste que je ne m'attendais vraiment pas à te voir aujourd'hui. Ca promet une journée intéressante.
- Ah ? Tu avais prévu quelque chose de spécial aujourd'hui ?
- Oui, tu vas voir. Va déposer tes affaires et descend à la cuisine.

S'étant reprise, c'est un sourire qui apparait à présent sur son visage alors qu'elle semble sûre de ma réaction. Lui faisant la bise et rentrant dans la maison je songe à aller directement dans la cuisine pour voir, puis me ravise en pensant avoir trouvé. Ohoh ce n'est que les préliminaires mais si j'en crois mon nez. Ca cuisine par là bas ! On dirait que ma mère était d'humeur à se mettre aux fourneaux huhuhu. MEILLEURE JOURNEE CHOISIE POUR UNE SURPRISE ! C'est le pas sautillant que je me dirige donc à l'étage vers ma chambre pour déposer sac et mallette, prenant juste Lenny dans ma poche intérieure. Il faut bien que je le présente à Maman quand même, mais euh on verra ça plus tard. Je me demande si elle connait les fruits du démon, ça lui promet une sacrée surprise dans tous les cas je pense. Même si elle connait leur existence, je doute qu'elle ai déjà entendu parler de quelque chose d'aussi révolutionnaire que mon scarabée tronçonneuse ! C'est sans doute un raisonnement étrange, mais j'espère que ce petit être qui pourrait passer pour assez terrifiant au contraire la rassurera sur mon engagement et sur les moyens que j'aurais à disposition pour me défendre.

- Je compte sur toi pour faire bonne impression Lenny.

J'aurais peut être pu lui trouver un petit noeud papillon, mais je pense qu'il est déjà assez exotique comme ça sans en rajouter. En plus je connais ma mère et de toute la famille, c'est sans aucun doute celle avec les nerfs les plus solides, elle n'a pas besoin d'artifice pour encaisser ça. Honnêtement c'est même une victoire pour moi d'avoir réussi à la surprendre autant avec ma simple visite, j'ai dû vraiment lui manquer héhé. Toujours de bonne humeur donc, je redescends dans la maison retrouvant l'odeur de pomme provenant de la cuisine, me faisant déjà penser aux milles possibilités de dessert qu'elle pourrait faire.

- Alors, tu prépare quoi de bon. Tu as besoin d'aide ? Oh c'est pas toi qui cuisines, on a de laAAAAAAAA ?!?
- Ne crie pas comme ça enfin... La pauvre tu sais qu'elle a les oreilles sensibles.

Ne crie pas qu'elle me dit ! Il aurait fallu me prévenir avant pour ça peut-être ! Cependant cette remarque ne fait que confirmer ce que j'avais déjà cru deviné sans oser me le confirmer. Oh putain de merde... Jericho. ... Redémmarage système, veuillez patienter.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Mar 28 Fév - 7:07
Jericho

Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman, tu m'expliques?

Feat Lucina Deminus



Couper les pommes en deux, c’était facile au moins, il suffisait de mettre le couteau de manière à ce qu’il passe au milieu et appuyer, et hop, c’était fait. Les épépiner par contre, c’était nettement moins simple mine de rien, suffisamment pour que la verte hésite à tricher un instant, avant de se raviser. A quoi bon demander à apprendre de Séléné si c’était pour n’en faire qu’à sa tête dès que ça l’ennuyait? Le but, c’était une tarte du tonnerre pour Lucina, si elle avait un jour l’occasion de lui faire à manger, est ce qu’elle tricherait là dessus aussi? Elle secoua la tête avant de tirer la langue, pleinement concentrée sur le concept très simple de ne pas se planter le couteau dans le doigt en essayant d’enlever les trognons. C’était clairement plus compliqué que prévu puisque sans la peau, les pommes glissaient légèrement et que quand elle avait voulu en serrer une pour la bloquer, elle avait à la placer broyé le pauvre bout de fruit, se sentant soudainement très bête. Heureusement, Séléné avait pris la chose à la rigolade en revenant, signalant simplement avec son humour habituel qu’elles préparaient une tarte, pas de la compote.

Je vais t’aider, histoire qu’on avance un peu, mais si tu veux un conseil, prends les pommes par le bas, comme ça tu vois? Et ensuite tu passes la lame du couteau au milieu pour enlever tout d’un coup. Hop.

Aux yeux de l’apprentie cuisinière, ça ressemblait vaguement à un tour de magie soudainement expliqué, et c’est avec beaucoup plus de facilité qu’elle continua sa tâche, même si bien plus lente que son enseignante. Sans lui laisser le temps de reprendre son souffle, la femme-panthère continua ses explications en posant une poele sur le feu et en lui mettant une spatule dans les mains.

Ensuite tu mets du beurre dans la poêle chaude, tu attends que ça fonde un peu et tu rajoutes du sucre. Tu mélanges tout, mais doucement. Un peu plus lentement? Voilà, comme ça. Il faut que ce soit bien mélangé, et tu as juste à laisser brunir pour faire du caramel. Pas trop, sinon ça devient juste du brûlé, et je doute que tu aies très envie de manger des pommes au goût de sucre carbonisé. En tout cas, moi non, et je doute que ma fille soit très intéressée également.

La phrase était finie sur une pointe d’amusement, comme si la veuve cachait quelque chose, à moins qu’elle ne cherche simplement à taquiner la verte, dont elle connaissait les sentiments. Pas que celle-ci soit très discrète à ce sujet de toute manière. Pour être exact, c’était un peu comme si… Son attention se reporta un instant bref, infime même, sur son ouïe, qui cherchait à l’alerter comme une sirène d’un battement de cœur familier à quelques mètres à peine.

Paniquée, elle se retourna soudainement vers la cuisinière, qui ne lui rendit qu’un sourire, avant de chercher un endroit où se cacher, chaque pas un brin plus proche que l’autre, mais frappant le sol comme les cloches de l'armageddon aux oreilles de la criminelle, qui se décida finalement pour se planquer derrière la table. Un choix plus que douteux si l’on considérait d’une part que sa tête dépassait, et d’autre part que la table n’avait de toute manière rien pour cacher ce qu’il y avait sous son plateau, et que tout son corps était donc visible. Preuve en fût le cri retentissant dès que les pas s’arrêtèrent, à à peine trois mètres d’elle.

Son aimée avait grandi, ses cheveux avaient poussé, mais aux yeux et aux oreilles de la verte, elle était toujours aussi belle. Un parfait bout de coeur aux longs cheveux noirs libres comme la pirate l’était, aux oreilles couverte d’une fourrure qui invitait presque à les caresser, aux yeux d’un bleu glacial et au battement de coeur toujours aussi dansant, comme attirant le reste du monde dans une gigue entraînante.

Un instant, la criminelle resta le souffle coupé, plus occupée à dévorer des yeux l’élue de son cœur qu’à respirer. Même sa voix avait la douceur de la soie, à ceci près que pour le coup, le volume avait peut-être été un brin trop fort. Plus jeune, elle aurait sûrement eu une crise avec un cri comme ça.

Ça ira madame, je gère mieux depuis la prison. Enfin, c’est juste plus aussi sensible qu’avant?

Une bonne nouvelle ça. Par contre, le sucre lui est en train de brûler, tu devrais revenir vite plutôt que de te cacher derrière une table où on te voit.

Un vague cri affolé retentit alors que la verte voletait jusqu’à son enseignante, mélangeant tant bien que mal en espérant que cela suffise. De son côté, la mère de famille se tournait visiblement amusée vers sa fille, se contentant d’un sobre:

Tu vois, je t’avais dit que ça allait être intéressant?


tag + tag + tag




_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Mar 28 Fév - 23:11
Intéressant... Intéressant qu'elle me dit. VA FALLOIR QU'ON REPARLE DE CETTE DEFINITION ! Bon en toute honnêteté dans d'autres circonstances et surtout avec quelqu'un d'autres à ma place, j'aurais peut être sortie aussi le pop corn. SAUF QUE NON C'EST POUR MA GUEULE LA EN FAIT ! Quand ma mère évoque son ouïe, mes mains se portent à ma bouche, vieux réflexe que je croyais oublié depuis longtemps. Quand elle dit que tout va bien, mes mains s'enlèvent doucement alors que je crois reconnaître un instant en moi un soulagement. RAAAA ! Au secours ! J'ai aucune idée de comment réagir !

- Qu'est ce que tu fais là.
- Elle apprends à cuisiner du coup on fait une tarte tatin.
- Maman ! Je suis sérieuse ! Elle ne devrait pas être là et tu le sais ! C'est dangereux ! Si la marine l'apprenait.
- Ca restera notre petit secret voilà tout.
- Je SUIS une marine je te rappelle !
- Il suffit juste que tu la quitte et le problème sera réglé.
- RAAGZBVBIHFSI
- Baisse d'un ton, je viens de te le rappeler.

Et le pire, c'est que je les remets vraiment mes mains ! Vous y croyez ça ?! Continuant d'hurler dans mes mains encore un instant, je fini ensuite par tout relâcher d'un coup alors qu'un grand sentiment d'impuissance vient se mélanger à ma frustration du moment. Ma mère... Vit dans son monde et à toujours réponse à tout, reine de cette maison ayant toujours le dernier mot. Certes c'est souvent parce qu'elle a VRAIMENT raison, mais il y a des fois ou j'aimerais qu'elle fasse quand même un peu plus preuve de... de sens commun ? J'en sais rien et au final tant pis, elle est comme ça et je ne la ferais pas changer d'avis alors autant faire avec. ... Autant être un peu plus honnête aussi j'imagine, même si ma première réaction l'était en soit.

- Je ne vais pas quitter la marine Maman et tu le sais. C'est juste qu'aujourd'hui je suis en vacance, donc je suppose que je ne suis obligée de rien.

Regardant à nouveau Jericho avec beaucoup plus de calme cette fois-ci, on peut dire que j'ai pleinement accepté la situation cette fois-ci. Sa présence m'avait juste perturbé car je ne m'y attendais pas et je n'ai pas pu m'empêcher de m'inquiéter en pensant aux conséquences si sa présence était découverte. Même si je sais que ma mère c'est ce qu'elle fait, je ne peux pas m'empêcher d'en douter quand même par moment. Il n'y a plus que moi pour la protéger maintenant après tout, maintenant que papa n'est plus là. De quoi me faire partir rapidement dans les tours, seulement maintenant avec le recul même moi je peux dire que j'ai surréagi. Peu importe comment la perçoit le reste du monde après tout, il suffit de la voir caché maladroitement derrière son bout de table pour se rendre compte que Jericho est toujours Jericho. ... Oui il faut vraiment que je me détende les nerfs, j'ai carrément cru la voir voler pendant un instant. La journée va être rude et on dirait que je fatigue déjà haha.

- Désolée d'avoir crier... Ca va ? Tu es là depuis longtemps ?

Pas de volonté d'interrogatoire quelconque, juste moi essayant de renouer la conversation et le contact en posant les premières questions qui me passaient par la tête. J'aurais pu aussi bien parler de la météo, mais je lui ai au moins épargné ça. C'est une situation assez malaisante, mais étant donné les circonstances c'est normal d'avoir besoin d'un peu de temps dans une situation pareille. Tout le monde n'est pas comme ma mère et ses nerfs d'aciers. Me laissant tomber sur une chaise à côté de la table, je pose mon coude sur cette dernière et ma tête dans ma main. Il faut juste se mettre à l'aise et le reste suivra naturellement, en tout cas c'est ce que j'espère alors que j'observe mon ancienne voisine et amie d'enfance de haut en bas. Les gens changent... Par le passé elle était comme une grande soeur, une un peu bizarre certes mais qui était toujours là pour moi. Aujourd'hui elle me semble si frêle, mon physique ayant largement dépassé le sien sur bien des points. Si ma logique sait que c'est juste que nous avons grandi et que c'est ainsi, une autre ne peut pas s'empêcher de penser que ça pouvait être une conséquence de son séjour en prison. Ca devait être difficile de bien manger pour grandir dans un environnement comme celui ou elle avait été ces dernières années. Surtout qu'elle n'était pas aller dans une prison random, elle avait été mise dans LA prison. Rien que d'y penser me fait de la peine même si ma raison toujours me rappelle aussi qu'elle n'y était pas aller pour rien. Une raison officielle dont on ne m'avait jamais vraiment parlé, une vérité qu'on m'a toujours cachée et que quelque part, j'ai toujours eu peur de connaître. Une qu'elle n'a jamais daignée laissée dans ces lettres. L'apprendrais je aujourd'hui ? Aucune idée. Tout comme je n'avais aucune idée de dans quoi je me lançais actuellement à cet instant.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Mer 1 Mar - 14:38
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman tu m'expliques?

Feat Lucina Deminus



C’était drôle comme ce sont les petits gestes qui sont le plus évocateur des habitudes. Ce geste de son aimée de se couvrir la bouche, combien de fois la verte l'avait-elle vu quand elles étaient enfants? Cent fois, mille fois, plus peut-être? Il suffisait qu’elle arbore la moindre expression d’inconfort pour que la femme-panthère se couvre la bouche comme une enfant prise en flagrant délit de gros mot, alors même qu’elle était innocente, et qu’au contraire sa présence atténuait la douleur. Mais c’était aussi ce petit geste, cette petite attention qui avait fait tomber amoureuse la criminelle. Les choses pouvaient partir d’un rien…

Aujourd’hui, qu’elle fasse ce geste était il simplement un restant d’habitude qui n’avait jamais vraiment disparu ou la manifestation externe de sentiments inavoués? C’était dur à dire, d’autant plus qu’elle n’entendait pas les sentiments tant qu’ils n’étaient pas prononcés, comme tout le monde. Des fois, elle se disait que les choses seraient sûrement plus simple, au moins pour comprendre les gens. D’un autre côté, elle n’était pas sûre de vouloir supporter ça, pas sans pouvoir au moins l’ignorer de temps à autre.

Son regard oscillait entre les deux femme-panthère durant leur échange, comme une enfant regardant ses parents se disputer sans trop savoir pourquoi. C’était assez drôle de constater que finalement, cette simplicité d’esprit qu’elle appréciait chez Séléné était totalement inébranlable, au point que même Lucina se voyait forcée de laisser tomber. Ou plutôt, d’hurler sa frustration dans ses mains qui étaient remontées toute seule quand sa mère lui avait fait remarquer qu’elle était bruyante. La vision arracha un sourire à la pirate, qui apprit au passage que celle qu’elle aimait avait finalement juste un jour de congé. Une journée, c’était court, est ce qu’elle gênait la réunion entre les deux? Est ce que c’était égoïste de vouloir rester et profiter de leur présence également? Peut-être un peu, mais est ce qu’elle aurait vraiment d’autres occasions? Probablement pas.

Pourtant, alors qu’elle remuait désespérément le mélange de beurre et de sucre en priant tous les dieux qui pouvaient bien exister de sauver le produit de la morsure du feu et que Séléné tentait de la calmer et de lui expliquer que ça ne servait à rien de s’agiter ainsi, simplement parce qu’il était préférable d’être méthodique plutôt que désorganisé, son aimée derrière elle lui adressa la parole, causant une soudaine inspiration de la part de la verte. Elle n’était pas prête! Pas du tout même! Elle avait besoin d’un peu plus de temps pour se préparer émotionnellement à cette rencontre surprise! C’était même une des raisons pour lesquelles elle s’était empressée de retourner vers la poêle, parce qu’elle avait peur de passer les quinze prochaines minutes simplement à admirer la femme-panthère pour graver chacun de ses traits dans son esprit.

Elle avait rêvé et anticipé cette rencontre plus de dix ans, depuis la prison littérale d’Impel Down jusqu’à la prison métaphorique qu’était l’archipel du Nouveau Monde. Qu’elle arrive aussi soudainement était simplement beaucoup trop brusque et inattendu, c’en était presque… injuste? A ses côtés, la mère de famille remarqua son désarroi et décida de continuer à lui enseigner.

Là ça a une bonne couleur, on va enlever le tout du feu et on va commencer à mettre les pommes. Donc tu prends une demie-pomme, comme ça, et tu la poses  sur le bord. Pense à la maintenir, sinon ça va tomber. Voilà, et maintenant, tu mets la suivante, bien serrée, pour faire tout le tour.

La verte commença donc à empiler les fruits à l’horizontale, reprenant de sa contenance après une grande inspiration et quelques instants de concentration en constatant qu’effectivement, les pommes ne tenaient pas seules. Sans se retourner, d’une part pour pouvoir continuer son ouvrage et d’autre part par peur, elle répondit d’une voix douce.

Je vais bien. Bien mieux depuis que je suis sortie en tout cas, comme tu l’as sûrement lu. Et toi, bien j’espère, même si la Marine n’a pas l’air de te laisser beaucoup de temps libre?

Elle pris un instant pour réfléchir à la question de la mouette.

Deux heures peut-être? On a pris un thé en discutant avant de commencer à cuisiner, et je devais lui parler d’un travail que je voulais lui confier. Il doit en rester si tu veux, mais il faudra le réchauffer.

Elle laissa flotter un instant de silence, incertaine de comment continuer la conversation. Elle en avait des choses à dire, mais est ce qu’elle pouvait vraiment le faire, comme ça d’un coup? Sans doute pas.

Le Gouvernement Mondial te traite comment? Mieux que moi j’espère?

Le standard était bas, les prisonniers n’étaient généralement pas considérés comme autre chose que de la vermine, mais elle espérait que la plaisanterie suffirait à détendre l’atmosphère, alors qu'elle continuait son ouvrage, une moitié de pomme à la fois.


tag + tag + tag



_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Mar 18 Avr - 20:23
Tu m'étonnes qu'elle aille mieux depuis qu'elle soit sortie. Elle m'aurait dit le contraire je me serais posée beaucoup de question, ce qui est toujours le cas quand même. ... Attends elle vient de dire quoi ?!

- Du... Travail ? Comment ça du travail.

Halte au feu, on arrête tout. Je sais qu'elles ont tendance à vivre dans leur monde toutes les deux, mais là je vais devoir demander un rapatriement sur Terre d'urgence !

- Hey vous deux. Navré de percé votre petite bubulle, mais sans vouloir me répéter l'une d'entre vous est une criminelle officiellement recherchée. Je ne suis pas du tout pour ! Si tu veux un travail maman je peux t'aider à en trouver, mais là je suis contre !

C'est quoi cette journée ! M'étant relevé mes mains plaqués sur le table, je commence sérieusement à me dire qu'elles se sont concertées pour me faire vriller. Je veux bien faire des efforts pour ne pas crier, mais là si je ne monte pas la voix je ne sais pas quand je le ferais. Vendre des bijoux ? D'où ils viennent les bijoux, d'où vient l'argent ? J'aimerais éviter que ma mère se retrouve à vendre du recel ou fasse du blanchiment d'argent !

- Mam
- Il suffit.
- Mais
- Je sais très bien ce que je fais. Tu es rude, aussi bien envers moi qu'envers elle. C'est justement parce qu'elle est dans cette situation qu'elle a besoin de l'aide de sa famille. Ou tu as déjà oublié d'où tu viens maintenant que tu es parti ?

Je me fige alors qu'elle me lance un coup bas que je n'avais pas vu venir. Elle ne se retourne pas, continuant sa leçon tranquillement après cet assassinat en règle assené d'une voix glaciale. Mes lèvres tremblent tandis que j'encaisse le coup et j'ai l'impression pendant un instant que mes yeux s'humidifient de colère alors qu'un profond sentiment d'injustice m'envahit. C'est parce que je m'inquiète pour toi, ma famille que je dis ça ! Seulement je reste sans voix car je ne peux pas nier que sa réponse me fait fléchir. Depuis la mort de papa, tout ce qui touche de près ou de loin à ma mère et sa sécurité surtout me fait partir dans les tours rapidement. Seulement là... Daronné.

- Pardon...

Me laissant retomber sur ma chaise, c'est d'une petite voix un peu boudeuse mais peu fière de moi qui brise le silence. Attrapant mon verre de jus sur la table, je le pose sur mes genoux pour me lancer sur son observation intensive pour les prochaines minutes. Oui je suppose que je boude, mais après tous ces échecs consécutives de ma part pour finir par me faire gronder par ma mère à mon âge. Au final c'est que je n'aurais pas réussi à m'adapter à notre invitée malgré tout, donc c'est le moment en général ou il faut se taire et réfléchir à ses erreurs. C'est moi qui me referme donc momentanément dans mon monde alors que ma mère souri sereinement, contente que sa fille commence enfin à se poser les bonnes questions. Ah les enfants.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Mer 19 Avr - 16:53
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman tu m'expliques?

Feat Lucina Deminus



Comment ça du travail? Du travail comme du travail, c’était juste aider Millah à gérer une bijouterie de luxe. Enfin, il y avait aussi des cosmétiques, mais dans la pratique, c’était surtout s’occuper des clients, les bichonner un peu, leur proposer quelque chose qui leur irait, bref, du commerce. La verte ne pouvait, et voulait, pas le faire elle-même, et le salaire qu’elle comptait verser aux deux femmes suffisait amplement à subvenir à tous leurs besoins pour les prochaines années, et ce sur une base mensuelle.

Se faire rabrouer comme ça, rabaisser à l’état de “criminelle recherchée”, comme si elle était indigne de confiance simplement pour ça, voilà qui suffisait à faire se tasser la pirate sur elle-même, comme cherchant à disparaître, son corps s’agitant légèrement à chaque phrase. Qu’est ce que la verte était censée faire pour aider ceux qui lui étaient chers si elle ne pouvait même pas leur fournir un travail légal, stable et lucratif? Les regarder de loin, envoyer de l’argent quand ils étaient dans le besoin, les voir devoir se justifier de la provenance à chaque fois?

Visiblement, Séléné était plus ou moins de son avis, épinglant sa fille impitoyablement sur ses réflexions inconsidérées. Pour autant, l’amoureuse savait qu’elle ne pensait pas à mal, s’inquiétant simplement pour sa mère et aussi vite que son cœur lui dictait les mots. Le plus souvent, c’était charmant. Parfois, c’était blessant. Malheureusement, en cette occasion, c’était l’incarcérée qui en subissait les coups. La seule pommade sur sa plaie était probablement de savoir que la mère de famille considérait la verte comme une partie de sa famille.

Sans prêter plus attention à la marine qui était tombée silencieuse, toute penaude, la veuve Deminus retourna à son élève, continuant patiemment sa leçon.

Un brin plus vite? Sinon les pommes ne seront pas toutes cuites uniformément et ce serait dommage. Là ça ira, plus qu’à faire le milieu, tu as juste à faire un petit cercle avec. Voilà, c’est pas mal.

Sous les encouragements de son institutrice, la jeune femme reprit un tant soit peu contenance avant de répondre.

Et maintenant? Il y a pas encore de pâte.

Exact, mais on a un peu de temps, on va laisser les pommes cuire un peu, pour qu’elles s’imprègnent bien du caramel et ensuite on recouvrira avec la pâte à ce moment là. Tu reprendras bien un thé en attendant? Ta mère m’a donné des feuilles de thé blanc, il est excellent. Lucina, tu en voudras une tasse?

Prenant note des réponses, la femme quitta la pièce pour allant chercher la théière, laissant ainsi les deux jeunes femmes seules pour un court moment. Sans un mot, la verte se saisit d’un quart de pomme laissé pour compte avant de le tremper dans le caramel chaud, s’approchant de son aimée et pressant légèrement le fruit contre ses lèvres. Aurait-elle osé y planter les siennes? Certainement pas. C’était… trop tôt? Si ce n’était que cela… Incertaine de savoir comment sa dulcinée réagirait, elle commença à s’expliquer, un peu hésitante, l’air un peu penaud également

Tu sais… Je voulais juste aider. La boutique est au nom de maman, c’est elle qui a acheté les bijoux aussi, parce que je n’y connais pas grand chose. Je l’ai juste aidé en lui donnant l’argent de départ. J’espérais juste que comme ça, Séléné et elle pourraient avoir un travail stable, qu’elles aient plus à s’inquiéter des dépenses. C’est pas toujours facile pour elles, surtout que maman a encore Magdala à élever.

Je pensais que ce serait une bonne idée, je croyais t’en avoir parlé dans une lettre… Ta mère avait l’air contente de l’idée de travailler avec maman, même si le salaire mensuel lui a fait faire les gros yeux… J’ai dû le réduire parce qu’elle ne voulait pas toucher autant. Mais il n’y a rien d’illégal ni de dangereux, je te le promets, c’est juste un magasin de bijoux Lulu.


Elle laissa le silence s’installer rien qu’un instant, cherchant à calmer son cœur avant de reprendre d’une toute petite voix.

Dis Lulu… Tu m’en veux pas trop? D’avoir disparu d’un coup et de plus avoir donné de nouvelles?

Si la femme-panthère regardait la pirate, elle pourrait voir que celle-ci était honteuse, légèrement embarassée et, plus que cela, sincèrement attristée d’avoir perdu le contact. De là à dire qu’elle regrettait d’avoir tué ces gens, il y avait une étape à franchir. Finalement, elle avait un peu un air de chien battu cherchant à se faire pardonner de sa maîtresse.


tag + tag + tag




_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Sam 29 Avr - 21:06
A la demande de thé c'est une vague main levée et un marmonnement d'outre tombe qui serviront de réponse à la question, le genre de réponse que seul les mères peuvent comprendre et qui dans ce cas signifie le oui. Mon autre main plaqué contre la table accompagne mon visage qui fait de même contre le bois familier du meuble de maison, le verre de jus vidé depuis longtemps trainant pas très loin. Dire qu'à la base je voulais juste faire une surprise à Maman et passé une journée tranquille avec elle, dernier petit bol d'air frais avant de passer aux choses sérieuses dans mon nouveau travail. Au lieu de ça c'est mal de crâne sur mal de crâne alors que je ne sais plus ou donner de la tête. Quand je relève la tête en l'entendant approcher, la responsable de mes problèmes me fourre un bout de pomme caramélisé aux lèvres alors que je lui lance un regard indiquant clairement que je continue de bouder. Bon ma bouche elle accepte l'offrande et mange sans résistance, mais mes yeux boudent ok ? Je crois. Quand à ses explications... J'avoue qu'elles me font autant de mal que de bien ! ... Allez Luci, ne te laisse pas amadouer par ses yeux de chien battu ou tu ne t'en sortira jamais.

- Je me doute que t'as pas prévu de leur faire vendre n'importe quoi, hmpf. Juste que même si tu le fais avec les meilleurs intentions du monde, il restera que si un jour quelqu'un cherche à savoir d'où vient l'argent qui à servi à monter cette boutique. Tout ce que les gens verront, c'est qu'elles ont utilisé l'argent d'une... *soupir* Tu vois ce que je veux dire. Même si c'est de l'argent que tu aurais trouvé dans un coffre au trésor enterré quelque part, ils ne l'accepteront pas... Aux yeux du monde à ce jour, tu es encore une criminelle.

Yeah j'adore cette conversation. J'essaye d'être un peu ferme, mais j'avoue que c'est compliqué avec elle, sans compter que j'ai ma part de boulette dans cette histoire.

- Je... Depuis l'attaque... J'avoue que j'ai laissé de côté tes lettres. J'ai laissé beaucoup de choses de côté en fait, trop. ... *baisse les yeux* Je pensais avoir assez de recul sur la situation, mais on dirait bien que j'ai juste réussi à foncer dans mon idée en ratant pleins de détails.

Après l'attaque, regarder les lettres de Jericho me provoquait une certaine gène. Je ne voulais plus rien avoir affaire avec l'autre côté de la loi. Au début ça ne devait être que temporaire et à dire vrai, j'avais pensé aujourd'hui entre autre à peut-être en ouvrir certaines, pour rattraper le temps perdu. Peut-être... Je pensais qu'il suffirait que je soutienne Maman financièrement et qu'elle pourrait continuer de vivre sa vie tranquillement tout comme le faisait Papa avant moi. J'ai les moyens, ça me paraissait facile, mais je ne lui ai jamais demandé son avis au final. Une vie paisible de femme au foyer et une vie de femme seule avec une enfant ayant quitté la maison n'ont rien à voir après tout. Qu'elle veuille prendre un travail et une activité est assez normal et évident en fait quand on connait ma mère. Quand à Millah et Magdala... C'est quand la dernière fois que je les avais vu ? Je n'ai jamais songé à si elles pouvaient avoir des problèmes. Un sourire amère apparait sur mon visage alors que je réalise petit à petit pourquoi Maman s'est mise en colère après moi. Est ce que je regrette mes décisions récentes ? ... Non, rien que de repenser à ce qu'il s'est passé l'année dernière je sais qu'il est impossible pour moi de faire marche arrière. En revanche quand je regarde aujourd'hui le résultat de ces choix, je me dis que j'aurais pu faire clairement mieux pour les miens, là ou Jericho en a fait clairement plus alors que c'est bien plus difficile pour elle de le faire. ... Aaaaah je suis faible.

- Honnêtement à l'époque je t'en ai voulue. Aujourd'hui... Je mentirais si je disais que je suis toujours pas curieuse de ce qui s'est passé, mais comme tu as aidé maman je t'épargne pour cette fois. On reparlera de cette histoire de boutique une autre fois, tu as eu une bonne idée il faut juste regarder d'avantage les détails pour qu'elles n'aient pas de problème.

C'est à peu près à ce timing là que Maman revient avec les tasses et je récupère la mienne en souriant. Comme dit à la base je venais passer un bon moment, alors tâchons de passer un bon moment. L'univers se chargera bien de nous rappeler la dure réalité et comme quoi la vie c'est pourri un peu plus tard. J'ai même pas encore présenté Lenny en plus, je me demande si ça pourrait intéressé Magdalena tiens ? Hm je devrais peut être éviter pour ça pour le moment vu que je ne suis pas sûr que Millah serait d'accord que je me mêle de la relation des deux soeurs comme ça à la légère haha.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Lun 1 Mai - 15:57
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman, tu m'expliques?

Feat Lucina Deminus



Au final, c’est pour trois tasses de thé que la matriarche Deminus était partie, laissant la criminelle traiter son aimée un peu comme un animal de compagnie, et celle-ci se laissait faire, tentant vaguement de résister à cet assaut sur ses lèvres, mais cédant sans difficulté, le bout de pomme disparaissant rapidement. Finalement, est ce que ce n’était pas un peu comme nourrir un lapin capricieux? Peut-être, même si la verte ne l’aurait pas dit à voix haute. En tous les cas, c’était adorable.

Savoir que ses intentions n’étaient pas remises en cause aussi était adorable, ou au moins rassurant. Ça voulait dire que pour la petite gouvernementale, petite n’étant pas à prendre au pied de la lettre puisqu’elle était quand même plus grande que la pirate, elle était innocente et fiable. Qu’on pouvait lui faire confiance. Bon, c’était peut-être un brin exagéré, mais que sur ce point en tout cas, Lucina la savait dénuée de toute mauvaise intention, et pour la criminelle, c’était déjà une petite victoire. Plutôt une grande même, aussi grande que son aimée, qui l’avait aisément rattrapé et faisait désormais une tête de plus que la médecin. Est ce que du coup, c’était la verte qui devait se sentir protégée et à l’abri dans ses bras ou est ce que l’inverse tenait encore? Une question à laquelle elle comptait bien avoir une réponse un jour ou l’autre.

Pour l’argent, j’ai tout donné à maman dès le début. Je crois qu’elle a dit qu’elle avait appelé un de ses anciens amis pour gérer ça? Officiellement parlant, je crois que c’est censé être l’héritage de la mère de papa, vu qu’il ne peut pas exactement le toucher actuellement. C’est elle qui m’a dit que ça devrait suffire tant que personne ne fouille trop loin.

Savoir que ses lettres étaient délaissées en revanche… ça, ça faisait mal, très mal même. Pour elle, ces lettres, c’était un moyen de communiquer avec sa dulcinée à travers tout ce qui pouvait lui arriver. Une raison de subir les coups durs de la vie sans désespérer, pour toujours écrire d’un point de vue optimiste et enjoué, pour apprendre à Lucina qu’elle allait bien, que même si elles étaient éloignées, l’ex-incarcérée pensait à elle, qu’elle avait hâte qu’elles se revoient, etc etc… Tout ça pour être ignorée? Plus que douloureux, c’était… suffoquant. Comme une part de son monde qui s’effondrait, mais de la mauvaise manière.

Un sentiment qui se reflétait sur son visage déconfit, son sourire transformé en une moue tremblante et les yeux clairement au bord des larmes. Elle se tourna rapidement, essuyant ses yeux avant de prendre une grande inspiration. Se consolant tant bien que mal, après tout son aimée s’excusait et avouait son erreur. Pour elle aussi la vie avait dû être dure. L’assaut sur Water Seven n’avait clairement pas été tendre et la jeune femme y avait perdu son père. Peut être qu’au final, elle aussi avait la tête pleine, ne sachant pas par où commencer pour démêler le tas de spaghettis qu’était la vie.

Je t’en parlerais… un jour. Quand tu pourras comprendre et que tu voudras savoir. Mais crois moi, c’était difficile pour moi aussi. Ça va mieux aujourd’hui, mais à l’époque…

D’un mouvement vif elle se tourna et rapprocha sa bouche de l’oreille de la femme-panthère avant de murmurer d’un ton embarrassé, mais sincère.

Tu étais ma seule raison de rester en vie.

Elle se recula tout aussi vivement, le visage d’une teinte quelque part entre le rose et le rouge vif alors que Séléné revenait dans la pièce avec les tasses de thé, que la verte saisit sans réfléchir pour cacher son embarras. La chaleur de la tasse en revanche paraissait d’un avis contraire, brûlant la paume de la main de la jeune femme et la forçant à la lâcher dans une tentative désespérée de s’exploser au sol.

Sans succès donc, la tasse et son contenu se stabilisant en l’air à quelques centimètres du sol avant que le liquide ne revienne dans son contenant, qui lui même remonta lentement jusqu’à se poser sur la table avant que Jericho ne souffle dessus.

C’était chaud. Enfin, c’était moins une. Un peu plus et on se retrouvait avec du thé partout.

tag + tag + tag




_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Mar 9 Mai - 19:10
Mon aveu de non lecture lui avait visiblement fait plus mal encore que je ne l'avais imaginée, ce qui me rendit d'autant plus mal à l'aise comme une gamine prise en flag de bêtise. Ca remontait à loin maintenant et les choses avaient changé mais elle restait un peu quelque part encore un peu une grande soeur pour moi après tout. On aimait pas faire mal à la famille ici, même si maintenant elle était plus une amie perdue de vue depuis longtemps et que je ne savais plus trop comment gérer aujourd'hui. Certaines choses étaient les même et d'autres ne l'étaient plus, il allait juste falloir voir ce qu'il en était pour les nous d'aujourd'hui. Seulement ça c'était ma version et j'ai l'impression que pour elle, elle vivait encore pas mal en s'accrochant à ces moments du passé ce qui me fit afficher un sourire amer. Je ne peux qu'imaginer qu'en prison elle s'était accrochée à ses bons souvenirs pour tenir... Elle s'accroche et maintenant qu'on se voit à nouveau on dirait qu'elle crains de briser ce lien qui nous unissait autrefois, peur d'être abandonnée. La prison peut vraiment affecter quelqu'un ce qui n'est pas surprenant, c'est le but du truc quelque part même mais maintenant que je me retrouve à être Marine, la voir comme ça... Je n'avais pas l'intention de bâcler ce travail mais il faudra vraiment faire attention avec les arrestations. C'est une sacré responsabilité de faire enfermer les gens et on peut détruire un innocent avec ça. Seulement peut-on parler d'innocence avec Jericho ? Sa réaction me laisse perplexe et j'aurais préféré qu'elle nie je crois, mais elle est trop honnête pour ça. Oh Jericho qu'est ce que je vais faire de toi...

- Bon si ta mère est confiante, je suppose que ça va aller.

Pas comme si je m'y connaissais dans ce domaine donc autant laisser faire pour le moment. La suite en revanche prit une tournure assez euh... gênante ? Seule raison de rester en vie ?! Qui que quoi ou comment ? Mes oreilles se dressent et mon visage s'interroge alors que pendant un instant j'ai peur de comprendre. Euh c'est ce que je crois ? Pendant un instant j'essaye de remonter dans mes souvenirs nos moments ensemble de l'époque, mais je ne suis pas sûr de pouvoir m'y fier. Je ne les ai pas consultés depuis longtemps en plus ce qui les rend encore moins fiable. Après elle a le droit de préférer les filles en soi, mais on était pas un peu jeune ? Y a pas d'âge pour ça ? C'est pas faux. Raaaaa non pas une nouvelle prise de têêêêêête. Bon même si elle a cette orientation en soi on était jeune et c'est du passé, va savoir ce qu'il en est aujourd'hui. Après elle m'a beaucoup écrit mine de rien, mais elle écrivait à Maman aussi seulement quand je lui ai dit que j'avais pas lu les dernière, elle avait quand même eu l'air VACHEMENT mal. Typique d'une fille qui vit dans le passé... Après le présent va la rattraper et euh va savoir ce que ça va donner, sans compter que si ça se trouve je me fais totalement un film ! Affaire à suivre mais j'ai quand même un signal d'alarme allumé dans ma tête. ... Ok j'ai un deuxième signal d'allumé dans ma tête.

- ... Depuis quand tu fais voler le thé dans les tasses ?

J'aurais peut être vraiment du les lire ses lettres en fait. Ca aussi c'était dedans ? Non parce que de mémoire elle faisait pas ça avant, ça commence à faire beaucoup d'interrogations sur la verte. Pas de la curiosité mais bien de l'interrogation oui, même si pour le moment je ne remets absolument pas en question son statut d'amie dans ma liste. Une amie bizarre, le genre de parfois on se demande encore pourquoi on l'a mit l'a mais qu'on ne songe jamais vraiment à retirer de la liste. Seulement ça veut dire aussi l'amie qui faut décidemment tenir à l'oeil si on ne veut pas que ça finisse mal.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Lun 22 Mai - 8:14
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman tu m'expliques

Feat Lucina Deminus



Oh, Millah paraissait confiante oui. Pas exactement emballée de devoir contacter la personne qui avait fait les faux papiers et tout ce que la verte n’avait aucune idée de comment faire, mais confiante. Pour être exacte, elle avait dit que c’était l’un des meilleurs faussaires qu’elle connaisse, et qu’à l’époque il faisait peut-être partie des meilleurs tout court. Pour autant, la médecin ne s’était pas vraiment interrogée sur le pourquoi sa mère connaissait quelqu’un comme ça et avait juste décidé que tant que tout était arrangé, alors c’était bien. Peut-être un peu trop insouciante, ou nonchalante pour vraiment s’en soucier. La confiance aveugle n’existait pas chez la médecin… sauf envers la femme-panthère sous ses yeux. Une jeune femme qui n’avait rien demandé, mais qui se retrouvait avec le poids de devoir gérer une femme instable et dangereuse, au moins de loin.

Cependant, la verte mis un instant avant de comprendre la raison de l’air choqué de son aimée. D’accord, elle avait failli renverser du thé, mais c’était pas si grave, en plus elle avait tout rattrapé et le liquide brûlant était sagement revenu dans la tasse. Non, visiblement, la source de confusion provenait plus de ça que du thé renversé, suivi d’une question qu’il était difficile de qualifier d’autre chose que légitime. Les gens normaux ne faisaient pas vraiment ça. Elle pencha la tête, reflechissant un instant en se demandant si elle en avait parlé dans ses lettres.

Euh…

Après s’être échappée de l’île… Non, pas dans ses souvenirs… Après avoir découvert que Patoune s’était échappée avec elle? Non plus… Quand elle avait rencontré Jiji? Non plus… Elle était bien obligée de le constater, elle avait oublié d’en parler de ça, alors que c’était effectivement plutôt gros.

Eeeeuuuuuuh…

Bon, comment est ce qu’elle était censée présenter le truc. Elles étaient de Water Seven, les fruits du démon, c’était un peu connu, surtout si Lulu avait rejoint la Marine. Logiquement, elle devrait pouvoir l’expliquer comme ça et ça ne causerait pas de souci.

Euh… Du coup, quand j’étais coincée toute seule sur mon île du Nouveau Monde, je mangeais que des fruits, des champignons et des racines, vu que les animaux étaient… Enfin, disons que Patoune est toute mimi, mais que je lui ferais pas confiance pour surveiller un gosse quoi.

Euh, bref, du coup j’imagine qu’à un moment j’ai dû manger un fruit du démon et voilà. Je suis pas sûr duquel c’est, j’appelle ça le Fruit de la Flemme. Quand j’ai la flemme de faire un truc, le fruit le fait tout seul, regarde!


La tasse se mit à flotter de la table avant de s’élever lentement, atteignant les lèvres de la verte qui… se brûla une nouvelle fois, la langue cette fois. La tasse redescendit rapidement avant qu’elle ne reprenne la parole.

Enfin, un truc comme ça tu vois. Ça fait juste bouger les objets. Et ça me permet de voler aussi! Si tu veux essayer un jour, dis le moi, j’aurais juste à te porter pour qu’on aille faire un tour dans le ciel! Ça fait rêver de voir le monde d’en haut. Ça libère aussi.


tag + tag + tag




_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Ven 16 Juin - 22:47
- Je suis sûre que ce fruit ne s'appelle pas comme ça !

Le fruit de la flemme ? Elle fait de l'humour je suppose même si avec elle le doute est toujours permis. Le plus probable est sûrement qu'elle en a pas grand chose à faire et qu'elle se contente de l'aspect pratique de la chose j'imagine ? Faut dire qu'il a l'air de l'être effectivement ce fruit, pratique. Une sorte de télékinésie ? J'imagine vu qu'elle peut voler en plus de faire léviter des trucs. Suivant comment ça marche et les limites de ce dernier ça peut être sacrément cassé son machin en fait ! Rien à voir avec le mien. Enfin si le mien il est bien aussi, Lenny il sait faire des tas de choses et il en a encore plus à apprendre. Quelque part on pourrait même dire que son potentiel est infini suivant comment on bosse ensemble et les progrès de la science d'abord ! ... Mais son truc a l'air quand même sacrément cassé.

- Ca marche comment du coup ? Ca a des limites j'imagine ?

Ego et gueguerre puérile sans intérêt sur qui qu'à le mieux à part (moi mon fruit je peux lui faire des gratouilles nah) j'avoue quand même être sincèrement curieuse d'en apprendre plus. Même si l'existence des fruits du démon n'est pas quelque chose de nouveau pour moi surtout depuis Lenny, ca reste quand même quelque chose de mystérieux et de souvent sacrément stylé après tout donc je suis curieuse. Conditions d'utilisations, puissance, portée et autre genre de bêtise, je sais pas si c'est mon côté ingénieur mais j'aime avoir des données précises en tête quand on parle de quelque chose. Après j'imagine que les chiffres changent aussi selon l'utilisateur et sa force. ... Je me demande si on peut considérer Jericho comme quelqu'un de fort tiens, j'imagine qu'elle l'ai oui. Elle a fini à Impel Down, en ai sorti et à voyagé souvent seule sur le Nouveau Monde. C'est juste que ce soit en lisant ses lettres ou en la voyant en personne comme ça, je l'oublie facilement. Elle arrive pas à boire son thé sans se brûler depuis tout à l'heure, c'est difficile de la voir comme "une criminelle endurcie".

- Ca ira pour le vol, une autre fois peut être.

Oui je suis curieuse mais par contre vu ton comportement meuf, on va quand même garder un peu de distance de sécurité toi et moi hein ? Juste au cas où, le temps d'y voir plus clair. Sans compter que si on me voit décoller main dans la main depuis Water Seven avec elle, bonjour les problèmes en rentrant. Une des carrières les plus courtes de l'histoire de la marine sûrement, peut être même un record à battre. Dans tous les cas je devais de lui reconnaître une chose de sûre.

- Ton fruit à l'air bien plus pratique dans la vie de tous les jours que le mien.

Même si le nom n'est pas le bon, on ne peut pas enlever à Jericho que ce fruit pourrait aussi être effectivement appelé comme ça. Après en soi on peut clairement faire sans, de toute façon je chasse déjà ce genre de pensée de ma tête alors qu'un sourire fier et amusée est déjà posée sur mes lèvres tandis que j'observe les réactions de mes interlocutrices à ma dernière phrase. J'étais entre autre venu pour en parler à Maman alors vu que le sujet des Fruits du Démon est venu sur la table, autant en parler maintenant du mien.

- Mais oui mais oui, vous m'avez bien entendu. Grâce à la marine vous avez devant vous l'heureuse détentrice des pouvoirs du Koncho Koncho no Mi, le Fruit Zoan du Scarabé, modèle Goliath.

Tadaaaaah, je trouve mon effet d'annonce certes classique mais pas trop mal fait ! Quand au fait que je n'ai pas précisé sous quelle forme je suis la détentrice de ce pouvoir, je dirais qu'il s'agit d'une malheureuse omission volontaire et bien entendu temporaire de ma part. Oupsy ? Héhé, en vrai j'ai juste envie de m'amuser un peu à les regarder essayer de m'imaginer fusionné avec un scarabée. Hm l'effet de surprise de Maman n'a pas duré longtemps et j'ai l'impression qu'elle a flairé une escroquerie quelque part et qu'elle attends d'en savoir plus. Tss elle me connaît trop bien, ça ou mes horribles talents de comédienne mais je me demande comment va réagir Jericho. Alors la tête de scarabée ça te donne toujours des nostalgies du passé ?
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Sam 24 Juin - 14:29
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman tu m'expliques?

Ft Lulu



Moi aussi, mais c’est pas comme si j’avais un bouquin qui me disait comment il s’appelle! Je peux pas dire “Oh, je suis la maudite du machin que je sais pas ce que c’est mais ça me permet de faire voler des trucs”! Et comme c’est mon fruit, ben c’est moi qui lui donne un nom, alors c’est le fruit de la flemme. Enfin, après on m’a expliqué que ça marchait pas comme ça, et que normalement le fruit portait le nom de ce qu’il faisait, donc un fruit de la flemme, ça permettrait de donner la flemme aux gens… Du coup j’ai l’air bête quand même.

Triste histoire que la nomination de ce fruit, comment est ce qu’elle était censée savoir quel fruit elle avait mangé quand elle ne savait même pas quand elle l’avait mangé? Ni sans information exacte autre que ses pouvoirs d’ailleurs. C’était pas magique après tout. Enfin, si, mais ce n’était pas aussi magique que ça. Son aimée semblait curieuse au moins, et la verte se fît un plaisir de lui répondre, trop contente de simplement pouvoir dévier la conversation sur quelque chose de tout simple.

Je suis pas sûr, j’ai juste besoin de vouloir que quelque chose bouge pour que ça bouge.

Comme pour lui donner raison, la pâte à tarte s’éleva derrière elle, se stabilisant en l’air pour venir doucement se poser sur les pommes, s’enfonçant d’elle-même dans les coins du poêlon, pressant les pommes et s’ouvrant légèrement en son centre pour laisser la vapeur s’échapper.

Ça marche pas sur les trucs vivants. Enfin, si, mais pas les gens, les animaux, tout ça, alors qu’un arbre ça va. Je sais pas trop jusqu’où ça va, mais je ne me suis jamais sentie gênée? Et si c’est trop lourd, j’ai besoin d’utiliser mes mains. Enfin, pas directement juste… Comme si je soulevais le truc moi-même tu vois?

Aussi, c’était super dangereux au début parce que je contrôlais rien, alors ça détruisait tout dès que je fermais les mains, et je crois que j’ai arraché la moitié de la montagne de l’île où j’étais coincée sans faire attention…


Si sur le coup, la médecin avait trouvé la chose assez drôle, c’est en voyant l’armée de termites métalliques géantes dévaler la zone qu’elle s’était rendue compte qu’en fait, c’était une très mauvaise chose. Se rendant compte que ce qu’elle avait dit pouvait quand même être un peu inquiétant pour son entourage, elle agita les mains devant elle en ajoutant très vite.

Mais c’était au début, je gère maintenant! Plus un souci! Plus d’activation involontaire qui font apparaître des prédateurs super énervés d’être dérangés pendant la sieste et qui me poursuivent pendant deux heures pour m’apprendre la vie!

Bon, ce n’était pas arrivé si souvent que ça, mais elle avait souvenir d’une bestiole massive en particulier qui avait bien failli lui faire la peau. Un peu regrettable, puisqu’elle l’avait trouvée plutôt mignonne dans le fond, juste très (trop) agressive. Qu’à cela ne tienne, la verte s’était promis qu’un jour ou l’autre, elle en adopterait une un peu plus calme.

Quant au refus d’aller voler, il était plus que compréhensible, aujourd’hui n’était pas vraiment le moment, et Water Seven pas vraiment le lieu, même l’ex-incarcérée était capable de s’en rendre compte.

Oui oui, c’est sûr qu’aujourd’hui c’est un peu compliqué, c’est pour ça que je disais que si tu veux essayer tu auras juste à m’appeler.

Bien plus pratique au quotidien, c’était pas difficile. Il fallait admettre que le fruit de la flemme était probablement le produit incroyable du jour de repos tant désiré du démon qui avait créé ces fruits. Et si ce n’était pas le cas, le hasard faisait bien les choses. Non, ce n’était pas ça le plus important, comment ça “Le mien”? L’objet de son affection était également détentrice d’un fruit? Une chose de plus les rapprochant, ce qui n’était pas pour lui déplaire, mais… Comment? La marine sûrement, mais… déjà?

Inconsciemment, la jeune femme bomba légèrement le torse, ridiculement fière de voir que la femme-panthère était reconnue à la valeur qu’elle lui attribuait. Scarabée Goliath, ça ne parlait pas vraiment à la verte ceci dit. Enfin, elle savait ce qu’était un scarabée, mais celui c’était lequel? Goliath, ça avait à voir avec un gros truc non? Elle avait bien vu des gros scarabées sur l’île infernale dont elle s’était extirpée, mais on parlait d’insectes de plus d’un mètre de haut, et elle doutait qu’il s’agisse de ça. Ceci dit, elle applaudit poliment de petits claps accompagné d’un “ooooooooh” d’admiration. Après tout, les fruits du démons restaient une denrée extrêmement rare, et les scarabées, c’était plutôt cool. Un ancien membre de l’équipage lui avait un jour dit que ça ressemblait à des robots, même s’il était incapable d’expliquer ça autrement que par “des créatures humanoides qui ressemblent à des scarabées”, ce qui lui paraissait con. Et puis, certains étaient mignons avec leur corne et leur jolie carapace.

Séléné se tourna vers elle, un sourire en coin, comme hésitant à l’interrompre, et la verte s’arrêta toute seule.

Euh… C’était pas ca ? J’ai cru que c’était la réaction attendue. Mais du coup tu peux te faire pousser des ailes, tout ça? Du coup t’as pas besoin de moi pour voler! En plus tu peux te faire une armure, comme les chevaliers? J’ai un ancien membre d’équipage qui m’a dit que ça ressemblait à des robots, tu peux devenir un robot? Et c’est quoi un robot? Et t’es de quelle couleur comme ça? J’suis sûre que le bleu sombre ça t’irait bien, ou alors un vert doré!

Pour être honnête, la verte s’excitait probablement toute seule à imaginer la chose et, plus que son utilité, elle pensait à l’apparence que cela donnait à son aimée. Est ce que ses oreilles dépassaient quand même et qu’on pouvait les gratouiller pendant qu’elle ne voyait rien à cause de la carapace, ou est ce que les yeux des scarabées voyaient aussi derrière? Pour le coup, elle ne connaissait vraiment pas assez ces bestioles pour le savoir, elle en avait juste cette vague image des petits trucs brillants assez mignons ou des créatures géantes et voraces comme Patoune. Quoi que, pas autant. Mais qu’est ce qui était plus vorace que Patoune? Pas grand chose, voilà quoi.


tag + tag + tag




_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Lun 3 Juil - 15:46
Si la mère avait senti le piège au moins Jericho avait une réaction plus naturelle et semblait y croire, c'est juste que c'était une réaction naturelle de Jericho. Elle avait toujours été aussi particulière ? Mes souvenirs remontent maintenant mais vu comment je ne me sens pas choqué ou autre, j'imagine que c'est que tout est normal. En même temps même sans mentionner le passé, il suffit de voir sa façon de parler de son fruit juste avant pour comprendre à quel genre de phénomène on a à faire. D'un côté ses réactions ne sont pas spécialement drôle car elle ne semble pas choquée ou autre et continue sur un ton très posée, de l'autre ces réflexions avec l'impression qu'elle donne qu'on aurait aussi bien pu parler de la météo alors qu'on parle d'un truc quand même vachement plus spécial. Ca fait un mixte assez bizarre mais pas inintéressant, si on rajoute à ça qu'elle parle de robot alors que ça n'a rien à voir avec les scarabées en général SAUF Lenny justement lui donne des points bonus qui font que ça passe.

- Les scarabées ont une carapace qui peuvent faire penser à une armure je veux bien, mais je vois pas trop pourquoi on t'a parlé de robot. Enfin pour le coup dans ce cas ci tu n'es pas très loin de la vérité. On pourrait même dire que tu es en plein dedans ? On se rapproche plus du Cyborg j'imagine. Bref je vous laisse juger par vous même. Mesdames, je vous présente devant vos yeux ébahis Lenny le scarabé !

D'un mouvement théâtrale donc, j'attrape le gros scarabée dans ma caisse pour finalement le poser sur la table devant elles. Il n'est pas très difficile à rater car à l'échelle des insectes "petits" et "normaux" cette espèce est l'une des plus grandes et se serait aussi apparemment les plus lourds avec une longueur de 5 à 11 cm chez les mâles pour 100 grammes de poids. Je ne sais pas si c'est parce que c'est un fruit du démon fusionné à une machine mais Lenny est un poil plus grand et lourd encore même si ça ne change pas grand chose non plus à cette échelle. Pour le reste c'est un scarabée de son espèce classique avec un corps noir majoritairement et des élytres plutôt brunes proches du rouge et une petite corne en Y. Attrapant un bout de pomme je lui pose devant et il commence à le manger et je le regarde faire avec un petit sourire toute contente. Il mange bien mon Lenny ? Bah oui. Au moins ce type d'insecte n'est pas chiant vu qu'ils sont frugivores, il fait juste beaucoup de bruit en volant sinon il n'embête personne. Il est sage mon Lenny pas vrai ?

- Il a l'air bien plus sage et calme que toi.

... Ma mère lit dans mes pensées, un jour je le prouverais.

- Hmpf, je vous présente donc Lenny mon scarabée qui est aussi mon fruit du démon, même si c'est pas moi qui l'ai mangé vous l'aurez compris. Je sais pas comment la Marine s'y prend exactement, en tout cas je ne le sais pas encore, mais ils arrivent à faire fusionner des fruits du démon Zoan avec des objets ou des armes. Du coup je ne sais pas encore trop pourquoi ils sont venus à moi s'ils voulaient faire des tests ou autre maiiiiiis !
- Ne me dit pas que...
- Tadaaah

Comme s'il avait attendu mon signal, Lenny se met donc soudainement à grossir tandis que du métal recouvre son corps au fur et à mesure et que sa corne laisse disparaitre sa forme en Y pour être remplacée par la lame droite dentelée de ma tronçonneuse. Cette dernière rugit un instant pour le style et montrer au passage qu'elle fonctionne bien avant de s'arrêter aussi tôt car on n'est pas là pour provoquer un accident bête. C'est plus le même poids sur la table mais je la connais suffisamment pour savoir qu'elle ne s'écroulera pas pour si peu (sinon je l'aurais réparé) et Lenny après avoir suivi l'ordre "transformation stylé" baissa la tête et ses yeux devenus rouges machines à nouveau vers la table tout en faisant attention à ou pointer sa "corne" pour finir son morceau de pomme d'une bouchée avec sa nouvelle taille. Bwahahaha il est pas trop bien mon bébé ? Oui je suis fière.

- Et voilàààà, pour le coup dans son cas on peut vraiment parler de robot scarabée. Alors Jericho t'en penses quoi ?
- Il n'y a que toi pour avoir un fruit du démon et que ça finisse dans une machine.
- Quoiii... Elle est stylée ma tronçonneuse comme ça ! J'ai pas récupéré le fruit ni fait la fusion mais ça reste mon bébé quand même cette machine c'est moi qui l'ai monté et maintenant elle est mignonne en plus...
- Tu es irrécupérable, il n'y a que tes machines et tes inventions dans ta tête quand tu ne pense pas à des pâtisseries. Pas étonnant que tu sois toujours seule à ton âge.

Heyyy, je me fais bully ! En plus je suis pas vieille ça va j'ai le temps c'est quoi cette attaque gratuite je suis pas désespérée et si je veux trouver des prétendants c'est pas très dur hmpf.

- Pour le moment.

... Je ne penserais plus rien sans la présence de mon avocat. Je montre à ma mère une fusion d'un fruit du démon légendaire avec une de mes propres machines et elle me parle de ma vie de couple ! Jericho dit quelque chose change de sujet je t'en prie ! Dit lui toi qu'il est cool mon Lenny...
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Mar 4 Juil - 10:01
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman tu m'expliques?

Feat Lucina Dharma



Du coup, Lucina n’avait pas répondu à la question, c’était quoi exactement un robot? Un truc avec une armure visiblement, mais elle parlait de cyborg aussi, alors c’était quoi, des espèces d’humain-scarabée? Ou des scarabées en armure? La verte n’en savait strictement rien, mais était désormais plus confuse encore, et se promit de chercher la définition du mot un jour ou l’autre; si elle y pensait en tout cas. Au final, la main de sa bien-aimée plongea dans la caisse près d’elle pour en sortir un gros coléoptère, visiblement nommé Lenny. Plutôt gros comparé avec un scarabée normal, suffisamment pour faire crier un enfant ou quelqu’un qui avait peur des insectes. Est ce que c’était vraiment des insectes les scarabées? Et pourquoi c’était si dur de savoir ce genre de choses? En tout cas, logiquement oui, même si la médecin n’était pas vraiment sûre d’elle. Ce dont elle était sûre en tout cas, c’est que l’animal était plutôt choupi, et la jeune femme se baissa pour que ses yeux soient à hauteur du dénommé Lenny.

Un léger “oooooooh” pouvait se faire entendre de sous la table alors que les yeux brillants de la maudite fixaient le scarabée, qui paraissait n’en avoir cure, s’il était même conscient de l’attention qui lui était portée. Un bout de pomme lui cacha la vue brièvement avant qu’elle penche la tête pour découvrir que l’animal s’en était approché pour en prendre une bouchée. Mais du coup… c’était juste un scarabée? Mignon tout plein, certes, mais un scarabée, pas un fruit du démon. Ou alors…

Les zoan ils peuvent se transformer tout seuls? Du coup c’est le fruit lui-même et il peut se transformer en scarabée tout choupi pour se balader quand il en a marre?

Outre le tacle, mérité au demeurant, effectué par Séléné et qui fit se renfrogner légèrement la belle, celle-ci révéla donc qu’en fait, ce n’était pas le fruit lui-même, mais qu’il était fusionné à un objet? Pour la verte, c’était illogique, de ce qu’elle savait il fallait manger un fruit pour être maudit, et les objets, ça ne mangeait pas, c’était la base. Sauf les phasmes carnivores, mais c’était des animaux, alors ça ne comptait pas vraiment. En plus, comme le nom l’indiquait, ils étaient carnivores, alors manger un fruit… Pas vraiment leur but.

Sous ses yeux surpris, le scarabée se mit à grossir et à se modifier pour prendre la forme d’une grosse tronconneuse dont la lame s’écarta légèrement pour ne pas venir se mettre en travers du visage de la verte. Les deux yeux de l’animal restaient visibles sur les côtés du capot, désormais rouges. Pourquoi rouges, la verte n’en avait aucune fichue idée, comme depuis que la transformation avait commencé à avoir lieu. Le reste de fruit disparut dans une bouche qui menait… quelque part? Est ce qu’il pouvait même digérer sous cette forme? Est ce que ça devenait une espèce de carburant, ou est ce que ça disparaissait juste dans le néant? Encore une question bizarre sans aucune réponse. Et encore ces histoires de robot, est ce que du coup, ça désignait juste les trucs qui peuvent se transformer? Ça paraissait logique.

Et pourtant, alors que son coup de coeur lui demandait son opinion sur le fameux scarabée capable de se transformer en tronçonneuse, ou alors c’était l’inverse, sinon ça aurait été un scarabée avec le fruit de la tronçonneuse, c’est Séléné qui répondit d’une sacrée reprise de volée pour encore une fois taquiner sa fille, d’abord comme se plaignant de l’obsession mécanique de celle-ci pour finalement moquer sa vie amoureuse?

La jeune femme était encore seule, en un sens, l’information faisait la part belle à Jericho, qui se rêvait déjà main dans la main avec la féline aux quatre coins du monde à décider de laquelle recevrait l’honneur d’acceuillir le mariage… Son visage s’enfonça encore un peu sous la table, silencieusement cette fois, mais les oreilles rouges brûlantes étaient un bon indicateur de ses pensées actuelles. Rouge chauffant qui ne s’améliora pas lorsque la concernée ajouta que son célibat n’était que “temporaire”. La verte avait elle désormais un rival amoureux ou avait elle ses chances, elle l’ignorait, mais ne comptait certainement pas baisser les bras de si tôt. Finalement, c’est une petite voix qui s’éleva de sous la table, sans que le visage ne remonte.

Si… je le gratouille. Il se vexe? Et pourquoi ses yeux ils sont devenus rouges, ils étaient plus mignons en noir brillant tu trouves pas?

Un des derniers restants de pomme s’éleva pour venir se déposer devant la machine animale qui le contempla un instant avant de l’engloutir, laissant une médecin toujours aussi confuse sur la façon de manger du bestiau.

Comment il mange comme ça? Il y a un estomac sous la carlingue? Ou alors c’est juste magique?

Après tout, si quelqu’un savait, c’était forcément Lucina non? C’était son scarabée robot magique après tout. C’est ce que le regard scintillant d’attente de la verte laissait entendre en tout cas, à l’instar du regard d’un enfant passionné qui mettait, involontairement, la pression à son parent pour répondre à une question tordue.


tag + tag + tag




_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Dim 9 Juil - 19:37
Je sais pas laquelle des deux est la plus difficile à gérer en fait. D'un côté ma mère et ses attaques qui tapent toujours juste ou de l'autre Jericho qui pose des questions innocentes mais très vicieuses sans s'en rendre compte. Je pense que je préfère m'occuper de Jericho qui s'intéresse vraiment à ce que j'ai à dire et ignorer ma mère qui ne rêve que de me rendre folle. Maintenant la difficulté ça va être de répondre aux dites questions, sachant que je crois que j'ai pas répondu à tout déjà de base en fait.

- Moi je peux le gratouiller mais il accepte pas trop les autres, après vu que je suis là tu peux essayer ? Il devrait se laisser faire.

Après il est pas très réactif c'est un scarabée de fer après tout, moi je trouve ça cool quand même mais il parait que je suis une folle de machines donc je sais pas si je suis le bon exemple ? Remarque Jericho à pas l'air bien dans sa tête non plus à tous les étages donc ça fait pas de mal. En tout cas je la laisse faire et comme je suis d'accord il semblerait que Lenny le soit aussi malgré son manque de réaction au toucher de la verte.

- Mais sinon euh comme dit je l'ai pas depuis très longtemps et c'est surtout une technologie de la marine, je la maitrise pas du tout. D'un côté je suis curieuse mais de l'autre j'ai pas envie de disséquer Lenny pour avoir des réponses quoi je m'y suis attaché à mon petit. En plus moi ma spécialité c'est la mécanique et là on a clairement dépassé juste ce domaine, les fruits du démons j'y connais rien du tout ! Si ca avait été un robot j'aurais pu avoir la confiance de le démonter et remonter à l'identique sans souci. Un robot tu me demandais si on prend la définition pure technique au plus simple c'est un dispositif mécanique qui accompli automatiquement des tâches. Bref c'est un truc pas vivant et qui fait juste pour quoi il a été programmer. Sauf que là c'est pas juste ma tronçonneuse à qui on a installé un nouvel élément et qui a évolué autour. Je le sais car sous sa forme de tronçonneuse j'ai bien ouvert le capot et rien n'avait changé à l'intérieur. Là c'est vraiment devenu quelque chose de vivant et si on veut pas parler de magie, alors c'est de la biologie de très très très haut niveau. Honnêtement du point de vue d'une ingénieure comme moi, l'existence de Lenny ne fait clairement aucun sens d'un point de vue purement mécanique.

Même si j'essayais de forcer l'idée dans ma tête qu'un Fruit du Démon Zoan ne peut pas vraiment donner la vie, la conscience et l'instinct de son animal, le comportement de Lenny semble bien trop proche d'un vrai scarabée. Même s'il mène une vie simple il a clairement des paternes, des préférences et des choses qu'il n'aime pas. Assise sur ma chaise je croise mes jambes dans un sens puis dans l'autre, changeant à chaque fois de main sur laquelle appuyée ma tête alors que je me relance dans ce débat que j'ai eu 1000 fois dans ma tête déjà depuis le peu de temps que j'ai l'insecte.

- C'est pour ça qu'il se rapproche plus d'un Cyborg à savoir un être vivant à qui on a greffé des parties mécaniques qu'il est capable de contrôler. Seulement même si c'est une meilleure définition, elle reste fausse car là c'est une machine à qui on aurait greffé une conscience ? Une vie ? Et ça à partir d'au final rien ! C'est pas un cerveau qu'on aurait mis dans une machine, c'est juste un fruit de scarabée et maintenant il se transforme comme si de rien n'était ! Quand il est sous sa forme Hybride il est quand même capable de manger aussi bien des fruits tel un scarabée, mais il boit aussi de l'huile de moteur comme une tronçonneuse et semble autant apprécier l'un que l'autre et ça aussi c'est autant logique qu'insensé. Le fait qu'il m'écoute aussi au final n'a pas de sens, les scarabées c'est pas des chiens ça ne se dresse pas et pourtant il m'écoute et agit selon ma volonté sans que j'ai vraiment à lui donner l'ordre. Il faut juste qu'il soit suffisamment proche de moi et il lui arrive même de prendre des initiatives pour m'aider comme un petit garde du corps.

Je ne sais pas si Jericho s'attendait à ça quand elle a posé sa question mais elle a remis une pièce dans la machine analytique scientifique en moi et cette dernière ne peut pas s'empêcher de relancer l'analyse du mystère qui se trouve devant elle. Seulement même cette fois ci en exprimant mes pensées à voix hautes, aucune nouvelle solution ou inspiration ne me tombe du ciel pour me faire avancer sur ce mystère. Laissant mon corps retomber sur la table et ma tête dans mes bras, je décroche ensuite une main vers la source de ma migraine et viens à nouveau le gratouiller sur la tête, alors que j'affiche un air fatigué, amusé mais aussi résigné sur mon visage.

- Honnêtement Lenny ressemble plus au travail d'un enfant de 10 ans qui aurait décidé de fusionner les deux et qui aurait ignoré tous les principes de ce monde pour obtenir un résultat qui marche et qui lui convient. La lame de tronçonneuse est devenu la corne du scarabée et le L.E.D d'allumage s'est divisé en deux pour devenir les yeux. La nourriture et l'essence semblent autant lui servir d'énergie sous cette forme l'un comme l'autre non pas comme carburant mais comme nourriture et il peut faire tourner sa lame tant que la fatigue ne l'atteins pas, mais comme c'est aussi une machine je ne suis même pas sûr qu'il puisse être vraiment fatigué. Le capot de la tronçonneuse s'est aussi coupé en deux pour devenir les élytres de l'insecte qui cachent comme pour le scarabée les ailes de l'insecte et aucun moteur apparent en dessous mais un corps d'acier.

Devinant alors ma pensée de démonstration, la carapace métallique du scarabée se souleva en effet et il déploya ses grandes ailes d'insectes qui se mirent à battre à vive allure pour le faire décoller et s'élever en vol stationnaire au dessus du meuble en bois. Qu'il puisse faire ça était aussi quelque chose d'absurde scientifiquement parlant je trouvais et ce n'était pas le pire. Portant ma main vers l'arrière de l'Hybride, la perche que j'avais installé sur ma tronçonneuse de base pour pouvoir changer l'allonge de ma prise se déplia de toute sa longueur puis portant mes deux mains dessus, j'éleva alors mon corps comme une gymnaste sur sa barre et l'instant d'après je posa mes fesses sur cette dernière comme une sorcière sur son balai. Lenny tangua un peu pendant la manip mais conserva quand même son vol stationnaire, semblant accepter mon poids qui s'était rajouté sur lui alors qu'il était en plein vol et que ma position devrait clairement le déséquilibré, mais pourtant il n'en était rien. Était ce lié à la grande force des scarabées qui se déployait sous sa forme hybride de cette façon dans ce cas ? Honnêtement c'était scientifiquement absurde et je devrais m'arracher les cheveux de la tête mais non. Je ne pouvais pas m'empêcher de garder le sourire malgré tout comme une gosse trop contente de son nouveau jouet qu'elle trouvait parfait. Même quand je remis les pieds sur terre et que Lenny se reposa sur la table et rangea ailes et perche automatiquement l'absurdité de la situation me faisait toujours sourire comme un rêve qui n'en finissait pas. C'était ainsi mon âme de gosse était plus forte que la scientifique en moi. Lenny avait juste le don de me donner le sourire même dans les moments difficiles il fallait croire même quand il martyrisait mes méninges. Seulement quand je reporta à nouveau mon attention sur les deux femmes en face de moi, un petit frisson me parcouru l'échine en voyant le visage contrarié de ma mère sur moi qui prit la parole après un raclement de gorge.

- Pas de VOL de scarabée mécanique géant dans la maison à l'avenir.

Tiquant alors, je regarda autour de moi la cuisine qui semblait avoir été traversé par une tornade après la bourrasque qu'avait déclenché mon pas si petit insecte en décollant et planant ainsi. Bon c'était pas des vrais dégâts, mais beaucoup de récipients légers s'étaient renversés et de nombreux papiers s'étaient eux aussi envolés dans tous les sens sans parler des portes de placard qui avaient claqués et ne cachaient plus le début de chaos qui s'était aussi installé en leur sein. ...

- Oupsy Doupsy. Pardon Maman.

Boulette, mais euh c'était cool quand même non ? Héhé
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Lun 10 Juil - 14:24
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman tu m'expliques?

Feat Dulcina Deminus



Si Lenny n’acceptait pas vraiment les gratouilles, est ce que c’était par timidité, refus du contact humain ou est ce qu’il était juste une sorte de vieux monsieur désagréable qui avait l’impression de ne pas être respecté, c’était là la grande question dans l’esprit de la verte. Pas qu’elle n’écoutait pas, simplement qu’elle se posait parfois des questions relativement excentriques. Ceci dit, puisque Lucina l’invitait à essayer, la jeune médecin avança sa main en direction du scarabonneuse, qui l’observa un instant, avant qu’elle ne vienne tenter de le gratouiller, incertaine d’où exactement elle était censée faire ça, finissant par venir flatter les flancs du capot, légèrement perturbée par l’absence de réaction de l’animal. D’un autre côté, c’est vrai que c’était un insecte, pas vraiment un type d’animal connu pour sa démonstrativité en termes d’affection. Du coup, c’était peut être normal. En plus, puisqu’il était en forme de tronçonneuse et que sa peau ou ce qui en tenait lieu était donc métallique, est ce qu’il le sentait même? Probablement, puisqu’il avait très légèrement bougé au contact de la main. Pour l’ex-incarcérée, l’animal était donc timide ou peu expressif, en plus d’être peu réceptif aux marques d’affections.

De son côté, sa bien-aimée s’était lancée dans un long monologue qui, de manière très évidente, lui tenait à coeur. C’était sûrement son esprit scientifique qui avait du mal à intégrer les mécanismes des fruits du démon, quelque chose qui était de toute manière extrêmement nébuleux pour l’écrasante majorité du monde, qui pouvait changer grandement de fruit en fruit, de type de fruit en type de fruit et que la pirate avait fini par décréter qu’il s’agissait simplement de trucs magiques, histoire de ne pas se casser la tête. C’était bien plus simple de juste admettre qu’elle ne savait pas du tout comment ça marchait en général malgré qu’elle en possède un. Pourtant, elle prêtait attention à ce que Lucina racontait, et faisait même de son mieux pour comprendre, parce que visiblement, c’était important pour elle, et que la jeune femme avait lu quelque part qu’il était important d’essayer de comprendre les passions de l’autre.

De ce qu’elle comprenait, l’animal-machine était une sorte de mystère y compris pour sa propriétaire, puisque pas vraiment machine, sa spécialité, ni vraiment vivant, celle de la médecin. La femme-panthère avait bien tenté de le démonter pour voir si des choses avaient bougé, mais rien, ce qui était d’autant plus surprenant que si on assimilait l’animal à l’objet, ça aurait voulu dire qu’elle avait retiré sa carapace? Ça pouvait vivre un scarabée sans carapace? Visiblement si c’était un scarabée du démon, oui.

Pour autant, la verte n’était pas d’accord avec l’analyse de sa bien-aimée. La biologie, c’était son domaine, et elle était formelle, le petit (ou grand) Lenny ne faisait guère de sens d’un point de vue biologique non plus, tout simplement parce que, comme tout le monde le savait, l’acier, ce n’était pas vivant, pas plus que le titane, les câbles électriques et tout ce qui composait la tronçonneuse. De là, quelles lois physiques s’appliquaient réellement à l’animal? La verte admettait aisément son ignorance sur la question.

L’absence de logique biologique se confirmait quand la femme-panthère ajouta qu’il était capable d’engloutir légume comme fruit comme gazole sans distinction. Il y avait bien une relation entre les deux formes du scarabée visiblement, certaines parties se recoupant ou s’assimilant, mais c’était un peu difficile de réellement établir une logique spéciale sans réellement se pencher dessus, avec les risques que cela impliquait quand on partait de zéro. Il aurait fallu poser la question directement aux grosses têtes qui avaient su créer ce bestiau, mais la Division Scientifique n’était probablement pas du genre à dévoiler leurs secrets comme ça, surtout à une parfaite inconnue comme la pirate. Lucina aurait peut-être eu ses chances… peut-être.

Ce qui était impressionnant ceci dit, c’était de voir son corps s’allonger un brin, suffisamment pour que la féline puisse sauter, s’asseoir dessus malgré le léger tangage du coléoptère avant de faire un petit tour de la pièce, volant et vrombissant. Et si la verte trouvait cela plutôt surprenant, et pour être honnête assez classe, Séléné ne semblait pas de cet avis, préférant immédiatement interdire ce genre de choses dans la maison. Un coup d'œil autour d’elles suffisait à expliquer la remarque, l’animal faisait une certaine taille, et la vitesse de battement de ses ailes, en plus de la puissance déployée, avait suffit à mettre un sacré bazar.

Fermant les yeux, la verte mis sa propre malédiction à l’oeuvre, déplaçant chaque petite chose, chaque papier perdu, chaque porte fermée, ramenant lentement tout à l’état initial… ou presque. Si la masse de chaque composant n’était pas si élevée, leur quantité suffisait à la faire douter puisqu’elles devaient les commander plus ou moins individuellement. Sans même parler du fait que sa mémoire n’était pas parfaite, et que certains objets n’étaient donc plus vraiment à leur place. Au moins, la pièce était de nouveau plus ou moins rangée.

Ceci dit, la jeune femme retrouva son sérieux. Si elle s’était allé à quelques dérives un peu infantiles en retrouvant son grand amour, une partie de son caractère qui n’avait jamais vraiment évolué finalement, si elle avait à parler biologie, elle n’était plus Jericho, elle était la Docteur Dharma, et ce n’était pas la même casquette.

Je t’avoue que j’ai pas tout compris, même si j’ai saisi les grandes lignes. La mécanique, c’est pas trop mon truc. La biologie par contre, ça fait partie de mon métier, et 1716 s’est assuré que j’en ai au moins les bases.

Elle désigna Lenny du doigt avant de reprendre.

Franchement, il a beau être adorable, il n’a aucun sens d’un point de vue biologique non plus. Il répond à certaines règles visiblement, comme le besoin de nourriture, potentiellement la fatigue même si ça reste à prouver, il a probablement des phases de sommeil et, dans l’ensemble, il agit en scarabée. Le souci, c’est qu’il en ignore beaucoup d’autres, sa composition physique déjà, le fait que comme tu le soulignes il semble être bien au dessus d’un scarabée commun en terme de personnalité et d’intelligence.

Pensive, la verte tapota la table du bout de l’index, comme incertaine d’où elle allait. Elle finit par soupirer, amenant la fin de sa pensée.

Si tu veux mon avis, tu as pris le mauvais point de départ. Ce n’est plus de la mécanique ou de la biologie, c’est de la démonologie. Enfin, je suis pas sûre que ça s’appelle comme ça, mais l’étude des fruits du démon quoi. Ils sont tous différents, d’accord, mais ils ont forcément des règles en commun.

Par exemple, on m’a dit à plusieurs reprises que si je venais à manger un second fruit, j’exploserais, et ce peu importe le fruit, c’est visiblement quelque chose de connu. Idem pour la nage, tous les maudits coulent comme des briques une fois dans la mer. Si ces règles existent, il y en a probablement d’autres, qui agissent sûrement à plus ou moins grande échelle. Il y a sûrement des règles spécifiques selon le type de fruit, mais visiblement, les Zoan peuvent être fusionnés à des objets, puisqu’on a Lenny sous les yeux comme preuve, et ils ont l’air plus intelligents que leur animal relié. Là, je suis moins sûre vu que je n’ai jamais vu d’autres objet-Zoan,mais je pourrais essayer de me renseigner si j’en croise.

Enfin, vu la rareté de la chose, je doute que ça arrive, mais sait-on jamais.

Au final, je pense surtout que les plus calés dans le domaine, c’est encore ceux qui t’ont mis Lenny entre les mains, donc si tu veux en savoir plus, c’est vers eux qu’il faudra te tourner. Je peux faire mes propres recherches, mais je pars de zéro, alors sincèrement, c’est pas gagné.


Le dernier restant de pomme, une bonne moitié de pomme bien rouge et sucrée, vint se poser devant le scarabée, qui observa le fruit, puis la femme face à lui avant de revenir au fruit et croquer dedans. Visiblement, il avait encore bon appétit, est ce que c’était influencé par sa taille? Une question de plus qui s’ajoutait à la longue liste.

tag + tag + tag



_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Mar 11 Juil - 21:58
C'est vrai que comme ça on pourrait croire que j'ai rien lu de son courrier, mais maintenant qu'elle le mentionne légèrement il me semble avoir vu passer qu'elle avait étudier la médecine avec un prisonnier dans sa cellule, ou c'était une fois sortie ? Peut-être les deux mais on s'en fiche du détail, ce qui compte c'est qu'elle a l'air assez confiante sur ses bases de Bio pour me dire que ce n'est pas la peine d'attaquer l'étude de ce côté là non plus. Comme pour la mécanique, les quelques vagues règles respectées ne suffisent pas à contrebalancer ce qui ne va pas dans la logique de mon coléoptère. Une conclusion qui pour être honnête ne me surprend pas vraiment, j'aurais été même beaucoup plus surpris si elle avait comprit Lenny et son fonctionnement. Elle aurait été l'une des plus grand génies du siècle ! Sauf que sans vouloir lui manquer de respect je pense que nous en sommes toutes les deux très loin.

- Appelons ça de la démonologie pour la forme, le souci avec ça c'est qu'à part les même règles de base que t'as cité et peut être ajouté le granit marin qui revient à la même chose que la mer, j'en sais pas plus. Quand à la marine je sais même pas pourquoi ils m'ont offert quelque chose d'aussi précieux qu'un fruit du démon, je me vois mal leur en demander plus à ce stade. Si je devais commencer à leur demander des faveurs... Tss Lenny me rend curieuse et j'ai envie d'en savoir plus mais je pense pas que ça serait tant une priorité que ça ? Doit y en avoir des secrets enfouis dans leur labo et si j'ai envie de connaitre les limites de ce que je peux accomplir en travaux avec Lenny, ils ont sûrement d'autres technologies intéressantes et que je pourrais plus facilement comprendre. Honnêtement je suis même pas sûr qu'ils comprennent eux même toutes les mécaniques qui permettent à Lenny et une arme Zoan en général de fonctionner.

J'étais peut être trop fière ou en manque d'expérience sur la réalité de ce monde, mais une partie de moi ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'ils avaient trouver une méthode par hasard sur Comment créer quelque chose comme Lenny sans forcement avoir le Pourquoi. Regardant Lenny se changer à nouveau en simple scarabée pour profiter du soleil qui tape sur la table, je ne peux pas m'empêcher de penser que la vie serait plus simple s'il pouvait juste parler et répondre à mes questions. Après s'il faisait ça se serait sûrement très terrifiant et on dépasserait d'avantage encore le cadre du scarabée ! Hm je me demande si je peux développer un système d'intelligence artificielle pour la tronçonneuse et voir si ça fonctionne avec ? Bon je vise un projet sur 20 ans si je pars là dedans et il aurait pas forcement les réponses pour autant. Si je demandais à un Zoan classique comment il se transformait après tout, il en saurait probablement rien.

- Ouaip, c'est compliqué cette histoire.
- C'est sur que c'était plus simple avant quand vos disputes se résumaient à toi qui voulait être ma chevalière et que Jericho voulait absolument être la princesse à ma place.
- Tsqsjufk, ca avait pas l'air de te déranger à l'époque que je me rappelle !
- Oui, tu étais adorable a faire tout ce que je te demandais contrairement à maintenant.
- Je suis pas si terrible quand même. Non ...?
- Oh si, tu es une terrible fille qui est devenu une belle jeune femme à même de prendre ses décisions et son destin en main peu importe à quel points ces même choix inquiètent ta pauvre mère.

Urgh, culpabilité au rapport. Enfonçant ma tête dans mon cou et mon corps dans ma chaise, je ne sais pas quoi lui dire. M'excuser ? Je l'ai déjà assez fait et si je regrette que mes décisions lui fassent de la peine, je ne peux pas revenir en arrière pour autant. On dirait que lui montrer Lenny ne suffirait pas à la rassurer sur mes moyens de me défendre hein... La prochaine fois j'essaierais de lui ramener un Amiral ça marchera peut être mieux ? Commençant à repartir dans des pensées absurdes, ma mère en profite pour s'approcher soudainement avec un sourire doux pour me passer une main dans les cheveux. A ce moment là je comprends que même si je ramenais toute l'amirauté avec moi, elle continuerait de s'inquiéter quand même. Après ça elle approche son autre main de Jericho pour lui faire le même geste également avec un sourire tout aussi doux.

- Vous ne vous êtes pas vu depuis longtemps, vous êtes sûr que vous voulez parler de scarabée ? Je crois que tu n'étais pas venu ici pour ça non ? Il ne faudrait pas que ça brûle.

Lâchant du regard ma mère qui s'adressait à Jericho, je tourne celui ci vers la plaque pour constater que effectivement y a un peu de fumée qui monte de leur préparation. Ah, on dirait qu'une tarte Tatin va avoir des problèmes.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Jeu 13 Juil - 18:37
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman, tu m'expliques?

Feat Lucina Deminus



La verte dévisagea un instant sa vis-à-vis. Pourquoi la marine lui avait offert ce fruit transformé en mutant techno-biologique infernal, mais mignon? La médecin pouvait nommer plusieurs raisons à cela sans trop de soucis. Un potentiel à exploiter, des données à récupérer, peut-être également une faveur à gagner dans le futur… Tout ça n’était finalement qu’un pari dont ils espéraient bien qu’il porterait ses fruits. Dans le fond, la médecin l’espérait aussi. Si sa douce était si passionnée par le sujet, elle se plairait sûrement au sein de la division scientifique. Et si elle s’y plaisait… La jeune femme était heureuse pour elle, ni plus ni moins.

C’est possible aussi. Ils ont pu tomber sur la façon de faire et cherchent à la décortiquer pour être sûr de tout comprendre. Ou pour l’améliorer. Ou pour n’importe quoi d’autre, qui sait ce qu’ils pensent vraiment? Mais si ça t’intéresse tant que ça, tu as qu’à leur demander, c’est quoi le pire qui puisse arriver, qu’ils disent non?

Qu’elle dise ew et que leur relation soit ruinée. Non, ça c’était les pensées intrusives, celles qui la réveillait la nuit et qu’elle tentait, parfois sans succès, de faire taire. Elle ne doutait pas que Lucina l’apprécie, au moins un peu, comme cette vieille amie dont on ne sait pas trop quoi faire, mais dont on a de bons souvenirs, et la médecin pouvait s’en contenter, un peu. Mais cet amour qui la prenait à la gorge et la dévorait quand elle pensait à la femme-panthère, qu’est ce qu’elle était censée en faire si elle ne pouvait l’exprimer? Rien. Le faire douloureusement taire, et accepter ce qu’elle avait, de peur de le perdre.

Si la verte avait été ce scarabée sur la table, aurait-elle pu profiter de la présence de sa bien-aimée tous les jours? Question vaine, elle n’était pas le petit Lenny, elle était Jericho. Et être Jericho, des fois, ça faisait mal. Est ce que Lucina aussi rêvait d’être quelqu’un d’autre par moment? Échapper au gouvernement, à ses peurs, à ses passions… échapper à tout ce qui faisait d’elle elle? Silencieusement, la verte ferma les yeux, fort, comme pour enfouir toutes ces questions qu’il valait mieux laisser sans réponse, avant de les rouvrir, dévorant sa dulcinée du regard, comme pour remplir sa tête de bonheur et confiner le reste aussi longtemps que possible.

Son esprit se raccrocha à la conversation, des chamailleries familiales entre Séléné et sa fille qui plaisantaient légèrement sur la simplicité de la vie passée. Oui, elle s’en rappelait de cette anecdote. Elle pensait avoir passé l’âge de l’entendre, et pourtant… Pour une mère, on était visiblement jamais trop vieille pour entendre le genre de bêtise qu’on faisait ou disait étant enfant, quand bien même elle le pensait toujours. Être princesse, c’était le rêve d’un paquet de petite fille, mais pour la verte, le vrai rêve c’était une maison au milieu de nulle part, juste Lucina et elle, peut-être des animaux pour leur tenir compagnie. Deux battements de cœur et une symphonie au milieu des fracas du monde, enfermés dans une fragile coque de bonheur bringueballée par les tumultes de la vie. Et la vie s’en était mêlé. Si c’était un petit rêve de petite fille, aujourd’hui, c’était un petit rêve presque inatteignable.

Et si être la princesse de Lucina était le rêve de la Jericho enfant, être inquiète pour sa fille était la nature de Séléné. La nature de n’importe quelle mère peut-être. Un instant, la verte profita du contact de la main de Séléné dans ses cheveux, de son sourire… Des choses que sa propre mère ne faisait plus. Qu’elle craignait de faire sans doute. Encore quelque chose qui faisait mal… La médecin se pressa un peu plus contre la main de Séléné, comme une enfant en quête d’affection, avant de revenir à la réalité. La tarte!

Elle se leva soudainement avant de la déplacer, son esprit lui rappelant heureusement que poser des mains nues sur un plat brûlant n’était PAS une bonne idée et utilisant sa malédiction par réflexes avant qu’elle ne fasse une bêtise.

Elle a l’air… sauvée? Il faut la laisser reposer un peu, c’est ça?

Alors oui, mais tu n’oublies pas quelque chose avant?

L’apprentie pâtissière observa un instant le plat, perplexe, avant de se rendre compte du souci.

Il faut la retourner!

Se saisissant d’une assiette, la jeune femme la plaça sous le plat, qui se retourna de lui-même… laissant ainsi gicler quelques bribes de caramel brûlant dans la cuisine avant qu’elle ne puisse réagir. L’air légèrement piteux, elle se retourna vers les Deminus avant de s’excuser.

Euh… J’avais pas prévu ça… Ça ira quand même?

Sur le principe, il faudrait simplement passer un coup d’éponge là où le caramel était tombé, histoire d’éviter que tout colle. Et avantage supplémentaire, le temps que ce soit nettoyé, il y avait une chance que la tarte soit à une température propre à la consommation. Peut-être même qu’elle serait bonne!


tag + tag + tag




_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Sam 15 Juil - 23:32
Du coin de l'oeil j'avais observer la verte recevoir le geste d'affection de ma mère, de comment elle avait un instant semblé en vouloir plus avant de partir pour sauver sa tarte. Ma première réaction fût une pointe de surprise car la mère de la verte était une bonne personne qui avait toujours aimé sa fille et qui aujourd'hui encore prenait bien soin de Magdalena, puis ce doute d'une seconde s'estompa tout aussi vite en me rappelant la situation. Impel Down hein. On ne peut pas dire que j'avais eu une super réaction en la voyant ici alors qu'elle faisait des efforts pour garder contact avec sa vie d'avant, avec Séléné, avec moi. C'était impossible qu'elle n'ai pas essayé avec Millah non plus même si je ne sais pas pour Magdalena. Jericho savait elle au moins qu'elle avait une petite sœur ? J'imagine que oui. Pour protéger ma mère mon premier reflexe avait été de vouloir éloigner celle que je considérais autrefois comme une soeur, je n'avais aucune idée de comment avais réagi Millah après tout ce temps et en étant seule pour s'occuper de la petite de 7 ans. Lui avait elle fermé la porte au nez ? J'avais du mal à m'imaginer que ça soit aller jusque là mais tout le monde n'avait pas les nerfs d'acier de ma mère pour ce genre de situation. Devais je poser la question ? Probablement pas... Seulement au vue de sa réaction j'imagine que ça ne s'était pas très bien passé. Une situation de merde qui n'était probablement pas la faute de qui que ce soit. Enfin si, Jericho avait commis des crimes pour finir à Impel Down, mais même aujourd'hui je n'en savais pas plus que ça. On avait rien voulu me dire à l'époque et par la suite j'avais laissé cette histoire derrière moi mais maintenant qu'elle semble vouloir revenir dans notre vie, je ressens à nouveau ce besoin de savoir. Connaître la vérité et savoir si la verte méritait réellement ce qui lui était arrivée, j'avais le pouvoir d'au moins jeter un oeil à ce vieux dossier après tout sûrement.

- Laisse je m'en occupe.

Souriant à ma mère j'attrape une petite raclette là ou je sais qu'elle les range et d'un geste expert je récupère la majorité du caramel, rinçant ensuite mon outil à l'évier tandis que j'attrape déjà l'éponge pour nettoyer le peu qu'il reste. Ca ne devrait pas coller ni abîmer le meuble, petit incident bénin sans conséquence donc mais qui me rappelle que j'ai raté une de mes questions habituelles avec la contre visite surprise à ma visite surprise.

- Au fait je t'ai même pas demandé si tout allait bien à la maison. Si t'as besoin que je fasse quelque chose.

Ma mère réfléchit un instant avant de me parler de l'évier de la salle de bain du haut qui goutte et de la porte des toilettes qui coince. Enfin apparemment les gros jours de pluie elle retrouve souvent de l'eau dans le couloir, juste un peu et elle a mise un seau dessous pour récupérer l'eau et la jeter. Un cadeau de la dernière Aqua Laguna il semblerait qui à déplacé des tuiles sur le toit. Quand au reste, des petites choses qui auraient été réparés à l'instant même si Papa était encore là... C'est probablement aussi la montée de l'humidité de cette vague qui a fait un peu gonfler le bois de la porte. La maison est solide mais maintenant qu'il n'y a plus de main experte sur place pour l'entretenir, elle montre ses petites faiblesses qu'elle n'aurait jamais indiqué autrefois. Bien sûr cela ne reste rien et c'est pour cela que Maman n'a pas dérangé des gens pour s'occuper de ces petits trucs, je devrais avoir le temps de m'occuper de tout ça avant de partir ce soir. Juste que je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter un peu sur si elle a bien fait le tour de la maison afin de vérifier qu'il n'y avait aucun autre problème. Le genre qu'on ne remarque pas forcément facilement mais qui peuvent vous fragiliser une maison jusqu'à L'Aqua de trop. Je sais qu'elle ne fait pas ce genre de chose, je le ferais aussi en faisant le tour mais est ce que je pourrais aussi le faire l'année prochaine ou celle d'après une fois que je serais sur les mers ? Bien sûr je n'ai qu'à demander aux gars des chantiers et je sais qu'ils n'hésiteront pas d'eux même à jeter un oeil, mais je sais que ni elle ni moi aimons dépendre ainsi des gens. Le plus simple serait juste pour elle d'emménager dans la ville haute, nous aurions les moyens pour après tout mais ce n'est pas une option du tout en vérité. Ni pour elle, ni pour moi. C'est ici notre maison et j'y ai passé toute ma vie et ma mère n'est pas du genre à accepter ce genre de changement non plus. ... Ahhh pourquoi je me lance dans ce genre d'idées noires, c'est ni le lieu ni le moment. Attrapant mon verre d'eau je le vide comme si c'était du rhum avant de revenir au présent et voir une assiette être posée devant moi, une part de tarte Tatin attendant son jugement.

- Oh oh tu as du courage. Je ne sais pas si tu te souviens mais c'est face à l'un des palais les plus affuté de Water Seven que tu confrontes ta première tentative. Avec une tarte trop cuite qui plus est, je n'aurais aucune pitié très chère.

Ignorant le regard dédaigneux de ma mère et sacarbétesque de mon coléoptère, c'est avec un air supérieur que je me tiens à présent sur cette chaise la cuillère à la main. Bien sûr j'en rajoute mais ça fait partie du jeu même si j'espère que la verte comprendra vite vu qu'elle semble prendre les choses étrangement sérieusement parfois. Dans tous les cas je n'ai pas vraiment l'intention de la démonter, mais comme elle est venue prendre leçon je n'ai pas l'intention d'être trop gentille non plus. Si elle veut apprendre alors elle doit savoir ce qui ne va pas ! Mes yeux qui s'enflamment ? Mais non voyons je vais être souple je vous dis.

- Etant donné que c'est Lenny qui t'as distraite et que personne ne peut résister à une rencontre avec mon adorable scarabée, je ne reviendrais pas sur le temps de surcuisson et ses effets, mais ça ne m'empêchera pas de parler du reste. Ta pâte est un peu trop épaisse et tes morceaux de pommes ne sont pas uniforme ce qui donne une apparence légèrement difforme à ton plat. Comme le caramel à bruni plus que besoin ça renforce un peu cette légère gène mais c'est lié aussi au fait que tu dois un peu trop aimé le caramel, tu devrais en mettre un peu moins mais ça c'est un avis de goût personnel. Tu n'ouvriras pas une pâtisserie avec cette tarte là j'en ai peur.

... C'était peut être pas ma meilleure critique légère de ma vie ça mais euh voilà c'est pour l'aider à progresser. Finissant ma part entière avant de reposer ma cuillère, j'essuie ma bouche avec ma serviette de manière théâtrale en me disant que je faisais quand même un peu trop ma bitch là et que si elle me prenait trop au sérieux j'allais la faire pleurer. Ce serait triste, j'ai même pas fini de parler après tout.

- Cette tarte est juste bonne à offrir en dessert pour les repas entre amis ou l'apparence compte beaucoup moins tant que c'est bon et ça tombe bien puisqu'elle est très bonne. La pâte n'est ni trop molle ni trop dure et ta tarte n'est pas trop sucrée ce qui est une erreur très classique chez plein de gens. De plus même si moi je trouve qu'un peu moins de caramel aurait été parfait, je crois me souvenir que tu n'es pas la seule friande de ça et que ta mère à toujours adoré ça également. Je suis sûr qu'elle adorerait en avoir une part aussi. Haha... Euh ah oui y a un robinet qui goute faut que j'aille voir ça et le toit moi tiens salut.

Bon au final j'aurais ouvert ma bouche quand même pour en dire trop après en avoir justement trop fait. Qu'est ce qui me restait comme autre choix que la fuite franchement après ça ?

- Après s'il reste quand même une part après tout ça moi je prends y a pas de souci hein !

Pas parce que je suis en haut de l'escalier que je peux pas réserver pour autant non ? Régler un problème d'égouttement de robinet ça va vite.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Jericho D. Dharma
Maiden from Hell
Jericho D. Dharma
Messages : 214
Race : Humaine
Équipage : Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue43/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue189/500Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (189/500)
Berrys: 15.242.568.000 B
Dim 16 Juil - 19:47
Please my love look at me
I fear I’m gonna go crazy.
Maman tu m'expliques?

Feat Lucina



Personne de touché par des tirs de sucre liquide, c’était un bon point de départ. Vu la température potentielle de ce genre de chose, au moins équivalente aux températures infernales du fromage fondu, un élément dont la verte se demandait s’il avait réellement une température maximum puisqu’il paraissait systématiquement brûlant, et jamais juste chaud, quelques gouttes auraient probablement suffit à causer des brûlures. Probablement pas assez profondes pour créer des cicatrices, mais assez pour faire mal quelques jours, ce qui n’aurait définitivement pas été une bonne façon de fêter les retrouvailles avec son aimée.

C’est celle-ci qui se chargea de nettoyer d’ailleurs, sortant une petite spatule en plastique d’un tiroir sous le regard un peu embarrassé de la médecin. Heureusement qu’elle n’était pas cuisinière, son incompétence se serait sûrement bien trop remarquée. Pas que le nettoyage prenne beaucoup de temps, la femme-panthère ayant rapidement récupéré certaines tâches et passé un coup d’éponge sur d’autres, le meuble se retrouvant de nouveau vierge de toute trace de sucre fondu, plus propre à attirer les mouches qu’à entretenir le bois.

Quelque chose qui attira d’ailleurs la question suivante de la marine, cherchant à déterminer auprès de sa mère ce qui aurait pu nécessiter un petit coup de réparation dans la maison. C’était logique en soi, la jeune femme était bricoleuse depuis toute petite, peut-être par admiration de son père, alors maintenant que celui-ci n’était plus là… Elle prenait la relève. Elle l’aurait probablement fait simplement pour le plaisir, alors si en plus sa mère avait besoin… Silencieusement, une assiette s’extirpa d’un tiroir pendant que les Deminus discutaient de ce qui n’allait pas dans la maison, visiblement pas grand-chose. A moins que la verte ne se soit simplement désensibilisée à l’idée après avoir vécu un an et demi dans une grotte. D’un autre côté, sa caverne n’avait pas de fuite, ce qui était déjà quelque chose.

Tout comme cette tarte, que la verte cherchait à couper. Plus précisément, elle cherchait LA part, qui se présentait bien, qui n’avait pas l’air trop brûlée et si possible d’une taille conséquente mais pas trop. Le coin là… Il faudrait bien que ça aille, c’était sans doute le moins pire, et plus l’amoureuse regardait son dessert, plus elle doutait de la qualité de celui-ci. Mais la jeter maintenant? Autant lui demander de tout abandonner, à quoi ça servait d’apprendre à cuisiner si au final sa bien-aimée, pourtant présente, ne testait pas, hein? Dans le pire des cas, elle lui dirait qu’il y avait des soucis, et la verte en tiendrait compte pour la prochaine fois, si prochaine fois il y avait. Probablement? Dans le pire des cas, Séléné se ferait sûrement un plaisir d’envoyer un panier repas à sa fille à l’occasion. Il devait bien y avoir des plats qui survivant à ce genre de trajets, l’humanité n’avait pas inventé la venaison pour rien.

La goûteuse professionnelle de Water Seven en revanche roulait des épaules, se voulant un peu menaçante, et la verte décida de jouer le jeu, tentant de prendre un air impressionnée avant d’ouvrir la bouche pour faire remarquer que, de toute manière, elle avait fait cette tarte pour la gourmande, donc… Avant d’avoir pu commencé cependant, elle fût interrompue par Séléné, discrètement placée dans le dos de sa fille et ayant posé un doigt sur ses lèvres d’un air malicieux. Si la verte n’était pas certaine de la blague que son enseignante avait prévu de faire, elle n’en obéit pas moins, refermant la bouche et attendant le verdict de cette arbitre visiblement déterminée à ne pas lui faire de cadeaux. Point positif, elle l’avait appelée Très chère. Ce n’était pas grand chose, mais il fallait reconnaître que dans sa situation, la pirate était prête à prendre toute marque d’affection de l’élue de son cœur.

Lorsque la bricoleuse se mit à énumérer les problèmes, la cuisinière en herbe commença à mimer le fait de prendre des notes alors qu’elle les prenait mentalement. Pâte un peu trop épaisse, bon, ça elle n’y pouvait pas grand-chose, c’était la première fois qu’elle faisait une pâte pour une tarte, ça lui avait paru bon et… visiblement non. C’était au moins bon à savoir, tout comme pour les pommes “pas uniformes”. Ça elle pouvait s’entraîner, pas comme si elle était en manque d’argent ou de temps. Quant à l’excès de sucre… Bon, d’accord, elle avait juste la goule sucrée, il n’y avait aucune autre raison à ça. Tant pis, elle ne gagnerait pas le prix de la meilleure Tarte Tatin de Grand Line cette année. Heureusement que ce n’était pas son objectif.

Au moins, il y avait quand même des points positifs, à commencer par…

Je te trouve bien critique pour une jeune femme qui a fini son assiette sans rechigner, d’autant plus que c’était une tarte faite pour toi à la base. Même si tu n’avais pas débarqué à l’improviste, je t’en aurais sûrement envoyé une part en boîte.

Des mots visiblement suffisants pour faire prendre la fuite à la Dévoreuse de Tartes, non sans qu’elle insiste pour du rab s’il en restait, ce qui fit sourire les deux femmes restées dans la cuisine.

Visiblement ta tarte a eu du succès.

Un grand sourire, un peu idiot et un peu béat lui répondit. En l’instant, la jeune femme était simplement heureuse de voir que son premier contact avec sa douce s’était bien passé. C’est Séléné qui la ramena sur terre, le plus doucement possible.

Tu veux en apporter une part à ta mère et à ta soeur ou…

Le sourire disparut, un peu gêné, alors que la jeune femme marmonnait quelque chose, probablement inaudible pour quiconque, Séléné comprise.

Je sais, je sais… Je leur apporterai pour toi dans la soirée alors. Tu veux manger ici ce soir? Je suis sûre que Lucina n’y verra pas d’inconvénients.

La proposition était tentante, la chaleur humaine et l’atmosphère chaleureuse de la petite maison manquant un peu à la vie de la pirate, mais elle savait aussi qu’accepter serait s’imposer dans une réunion mère-fille, et que ce ne serait pas très correct.

Non, c’est gentil, mais je pense que je ne devrais pas tarder, je ne voudrais pas vous déranger pour ce soir. Je te rappellerais pour savoir quand on se revoit?

D’accord, on fait comme ça, et oublie pas, tu es toujours la bienvenue ici Jericho.

Une brève étreinte entre les deux femmes conclut la conversation avant que la mère de famille lui rappela d’aller au moins dire au revoir à Lucina. Pas que la verte aurait oublié. Survolant les marches, elle trouva la femme-panthère en haut des escaliers occupée à examiner la porte apparemment gonflée. Timidement, elle s’approcha.

Je… vais y aller. J’ai vu tout ce que je voulais avec ta maman, et même si je suis contente de te voir, je vais pas empiéter sur votre réunion.”.

Elle était assez hésitante, un peu gênée aussi, mais finit par demander.

Je… Enfin, tu crois que… Je pourrais t’appeler? Enfin, un de ces jours… Si ça te gêne pas bien sûr.

Si sa bien-aimée partageait son numéro d’escargophone, un grand sourire lui répondrait, comme si la verte avait obtenu un trésor légendaire. Dans le cas contraire, bien qu’elle ne cacherait guère son regard de chien battu, elle n’insisterait pas. Après tout, elle ne comptait pas forcer Lucina à lui donner.

Dans tous les cas, elle ouvrirait ensuite grand les bras pour demain un accolade à la jeune femme, qui si elle lui était rendue durerait peut-être un brin trop longtemps, comme si la verte ne voulait pas lâcher son amour, ce qui était sans doute un peu le cas, bien qu’elle ne ferait pas durer la chose suffisamment longtemps pour être réellement dérangeante.

Pour autant, avant de partir, la jeune femme prendrait son courage à deux mains, rassemblant tout ce qu’elle pouvait pour s’élever légèrement et aller voler un léger baiser sur la tempe de sa dulcinée, rosissant et rougissant comme une adolescente en plein émoi, ce qui n’était finalement pas si loin de la réalité, avant de tourner les talons et partir à pleine vitesse. Si elle fuyait assez vite, peut-être que Lucina n’aurait pas le temps de réagir et de la gronder pour son acte d’amour malicieux, et surtout volé?

Ce qui était certain, c’est que son éclat de rire, empli de bonheur et de joie de vivre, résonnant dans le ciel de Water Seven alors qu’elle quittait l’endroit pour rejoindre le phare qui lui servait de résidence où l’attendait Patoune, serait très probablement entendu d’une partie de la population, à commencer par les Deminus.


tag + tag + tag




_________________
A Maiden in Love - A Part of Something Bigger - Toxic Love
Jericho D. Dharma
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue23/75Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Left_bar_bleue56/80Maman, tu m'expliques? [FB-1506][Ft Lucina] Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.032.478.000 B
Mar 18 Juil - 23:17
- Pour moi hein... Je suis si lente que ça ?
- Tu étais juste trop jeune à l'époque surtout.

Massant d'un doigt ma tempe ou la pirate fière d'elle avait réussi à effectuer son larcin, je me laissa retomber sur une des chaises de la cuisine en regardant les restes de tarte avec un air mitigé. J'avais bien réalisé que c'était possible tout à l'heure, mais j'ai pas trop voulu m'avancer seulement maintenant entre le gâteau fait pour moi et son comportement en haut des escaliers et après. Comme dit maman j'étais sans doute trop jeune quand elle est parti pour m'en être rendu compte, mais maintenant que je me remémorais ses lettres. Je pensais qu'on était juste comme sa famille... Passant mes mains dernières ma tête je place ma chaise en équilibre sur ses pattes arrières alors que j'analyse la situation calmement. Elle m'aime, elle m'aime au point d'avoir gardé sa flemme même après toutes ces années sans se voir au fond d'une prison. Elle m'aime comme une adolescente fière d'avoir pris un petit compliment ou une photo en douce à la sortie du lycée. Honnêtement à ce stade je ne sais même pas si je peux me sentir flatté tellement je trouve cette situation étrange et surréaliste. Non je ne suis pas flattée, je suis plutôt gênée très clairement devant ce scénario que je n'avais jamais imaginé jusqu'à aujourd'hui.

- Je ne l'ai jamais vu comme ça.
- Au moins maintenant tu sais.
- Tu ne devrais pas l'encourager il n'y a aucune chance que cela marche.
- Qui sait ? Ne compte pas sur moi pour la stopper, elle a le droit d'aimer qui elle veut après tout. On ne peux pas dire qu'elle t'es gênée jusque là.

J'avais accepté le câlin mais refusé de lui donner mon numéro de téléphone en espérant qu'elle comprenne que je voulais juste qu'on reste bonnes amies mais sans plus. Dans le doute j'avais quand même accepté de prendre le sien car au vu de sa situation difficile je voulais quand même pouvoir l'aider au besoin, mais avec mon travail c'était impossible qu'on garde un contact régulier direct. Elle pouvait passer par maman pour ça ou par ses lettres comme elle faisait déjà. Honnêtement je ne vois aucun monde ou je lui rendrais ses sentiments un jour rien que pour la raison que je n'avais jamais eu d'intérêt pour une autre femme dans ce sens là pour commencer. Ensuite même si elle était toute choupie comme ça devant nous et que cela me rappelait les souvenirs d'autres fois, c'était difficile de croire que je la connaissais vraiment. Etait ce son vrai elle ? Sûrement elle n'avait jamais menti et même si la prison pouvait changer les gens, je ne voyais aucun intérêt à ce qu'elle se joue de nous même si elle avait soudain développé une personnalité criminelle psychotique. Seulement ça ne voulait pas dire qu'elle était incapable de cacher des choses aussi et que ce soit comment elle a fini en prison ou comment elle avait fait pour survivre là-bas ou sur le Nouveau Monde... On ne traversait pas et survivait pas à ce genre d'événement en étant juste "choupie".

- Il faut toujours que tu prenne les choses trop au sérieux. Laisse lui au moins une chance, tu es vraiment importante à ses yeux, plus que n'importe qui d'autres ça je peux te le garantir.
- Je ne l'ai pas rejeté pour le moment je te signale. Même si elle m'a eu par surprise, je me rends bien compte que pour qu'elle ai ce genre de sentiment malgré tout ce temps, je ne peux pas juste la voir cinq minutes et lui dire ensuite juste non.
- Oh, ma petite fille qui a grandi si vite.
- Maman, si tu espère qu'elle me fasse changer d'avis alors
- Je sais. Si c'était si facile tu n'aurais pas un scarabée dans ta boite à outils.
- Ohohoh en tant que pirate du nouveau monde elle connait peut être des gens. Si je joue bien mes cartes je pourrais peut être utiliser son équipage pirate contre Tao.
- Tu n'es pas drôle. Tu n'es pas ce genre de personne et tu ne le seras jamais. Tu es ma fille quand même je te connais. Je t'ai mieux élevé que ça après tout, même si le résultat aurait pu être meilleur.
- Je trouve même que tu peux en être fière.
- Je le suis. Juste que je ne peux pas le dire souvent ou tu vas prendre d'avantage encore d'égo et faire encore plus de bêtise, mais je le suis. N'en doute jamais.

Regardant ma mère sérieuse qui nettoie la cuisine et ce qu'à utilisé Jericho maintenant qu'elle est partie alors qu'elle semble pour elle dire des évidences, j'avoue que je suis assez touchée. Je sais qu'elle n'est pas d'accord avec mes envies de vengeance mais maintenant que je la vois comme ça, je ne peux pas m'empêcher qu'une petite partie d'elle m'approuve aussi même si elle refuse de l'admettre. Prenant une part sur la table j'avoue que l'amour de ma mère est pour moi bien plus important aujourd'hui que celui de celle qui a préparé ce plat. Le monde est vaste et maintenant qu'elle est libre de l'explorer elle aura bien des occasions de rencontrer plus de gens après tout et moi aussi. Va savoir quand serait la prochaine fois ou nous nous reverrons face à face ? Je n'avais pas envie en tout cas pour le moment, préférant laisser une certaine distance entre nous le temps de faire le point. C'était juste une amie du passé et si à l'époque elle avait été une sœur, aujourd'hui elle serait plus une cousine perdue de vue qu'on ne voit que de temps en temps aux repas de familles. Celle qu'on est content de voir car ça faisait longtemps mais qu'on ignore oublie un peu le reste de l'année. Tout ce que j'espérais pour Jericho à l'heure actuelle c'est qu'elle fasse profil bas et qu'elle se fasse oublier. Comme ça elle aurait une vraie chance de pouvoir se construire une nouvelle vie paisible quelque part dans le monde. Ca serait chiant après tout qu'elle prenne un avis de recherche un jour et qu'on me demande de l'arrêter. ... Brr rien que de l'imaginer, bonjour le cringe.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: