Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les trouver ?
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Empowered women empower women [FB w/Rébéna]
Penelope Ainsley
Éclats de Rose
Penelope Ainsley
Messages : 337
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue38/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue69/350Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (69/350)
Berrys: 380.198.000 B
Jeu 29 Déc - 19:33
Fight like a girl !

ft. Penelope Ainsley & Rébéna Té Ra

Si voyager en mer était on ne peut plus grisant après avoir passé toute ma vie prisonnière d'une unique île, je devais admettre qu'il y avait quelque chose d'encore mieux à faire des pauses à terre. Je venais récemment d'accomplir la fameuse mission qui m'avait propulsée au rang de Lieutenante et durant laquelle, malheureusement, mon coéquipier avait rendu l'âme dans l'exercice de ses fonctions. C'est donc ainsi que je m'étais rendue sur Itab, sa propre île de naissance, pour rendre son sabre à ses parents qui, dévastés, avaient tout de même trouvé la force de m'accueillir avec gentillesse et bienveillance. Mon escale aurait dû se terminer ainsi, mais j'avais eu la chance, et le plaisir, de croiser l'Amiral Archer qui, à mon insu, avait une relation bien particulier avec cette île qu'il avait aidé à fleurir vraiment en compagnie d'Heziel Coffe. Bref, assez de mise en place comme ça, l'important c'est que notre équipage poursuivait son chemin vers Marineford et que, en chemin, nous nous étions arrêtés sur une petite île de peu d'importance pour nous délier les jambes et nous ravitailler dans un petit village côtier.

L'île était de bonne taille, assez en tout cas pour abriter une forêt plus que respectable et deux ou trois montagnes bien escarpées en plus des plaines côtières où avaient élu domicile la majorité des habitants de l'endroit. Ça m'avait donné des idées ou, en tout cas, une idée en particulier. Mes conversations avec le grand brun aux yeux vairons étaient encore fraîches en mon esprit, donnant naissance à une envie dangereuse : me servir de mon fruit du démon. Oui, sans doute était-ce étrange de le formuler ainsi. La majorité des maudits que j'avais croisés jusque là n'entretenaient pas ce genre de relation avec leur malédiction et s'en servaient quand bon leur semblait, s'entraînaient là où ils le voulaient et ne s'encombraient pas de craintes similaires aux miennes. Il fallait dire que tous n'étais pas non plus maudits par le Gura Gura no mi, heureusement.

Toujours est-il que j'avais revêtu des vêtements de civile pour cette journée de repos, n'attendant pas mon reste pour faire mon asociale et quitter le village en direction de la forêt. Certes je ne me ferais pas beaucoup d'amis de cette façon, mais je n'étais pas là pour ça au final. Une fois que je gagnerais Marineford, je comptais déposer ma demande officielle pour rejoindre l'équipage de Sakuga Keigo, Unite, et ne serais donc plus amenée à voyager avec ces gens. Une excuse certes branlante, mais qui suffirait à me justifier mon comportement pour le moment. La prochaine question, une fois enfoncée loin dans les arbres et à la base de l'une de ces fameuses falaises escarpées, c'était par quoi commencer. Parce que bon, la première étape était faite, mais ensuite quoi ? Devrais-je simplement frapper aussi fort que possible et juste espérer qu'un pan de roche ne me tombe pas dessus ? Pour accomplir quoi ? Je soupirai, ma motivation me quittant presque aussi vite qu'elle était arrivée. Il fallait aussi dire que cet endroit était joli mine de rien. Bon personne n'habitait là, mais quand même ! Qui étais-je pour me permettre de mettre à mal cet endroit naturellement magnifique ? Frustrée, je frappai une petite roche du pied comme une gamine mécontente.

« Qu'est-ce que je m'imaginais en même temps... »

Mes appréhensions n'étaient pas parties juste parce que j'étais un peu en retrait, presque tout le contraire même. Seule avec mes pensées, la culpabilité d'un acte que je n'avais même pas encore commis me rongeait déjà. Peut-être que je devrais simplement abandonner et tourner les talons. Il ne serait pas trop tard pour retrouver les autres soldats et simplement passer un bon moment de détente. C'était la solution facile, vraiment. Pas la plus satisfaisante, certes, mais il fallait faire avec ce qu'on avait dans la vie. Ce n'était pas non plus comme si le sort allait entendre mes supplications silencieuses et me faire cadeau d'un enseignant surprise pour apprendre les leçons qui me manquaient, pas vrai ? Enfin, ce serait vachement pratique quand même, mais voilà, pas très réaliste. Sauf si... ?



HRP : Penny est environ niveau 18 au moment du rp.

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 16447110
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1867
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue54/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue702/1000Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (702/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Jeu 29 Déc - 20:56



Empowered women empower womenfeat Penelope Ainsley





Le vent s’engouffrait dans les vagues, éjectant mille gouttelettes retombant en pluie sur les environs. Au milieu de ce fracas insoutenable, une vie, une âme, buvait la jouissance d’une trépidation bruyante. Les pieds de la rousse s’enfonçaient entre les écailles bringuebalantes de l’immondice, de la créature aux stigmates si marqués que son visage bouffi n’avait plus rien de comparable avec le reste de son espèce. Et la situation n’aiderait guère à arranger la destinée de cette créature carnivore qui avait osée s’approcher des rivages des Terres de Sereynes. Bien mal lui avait prit de tenter pareil folie quand Rébéna avait entamée son entrainement sous-marin afin de se préparer à pouvoir faire face aux terribles et absolus Rois des Mers. Une fois perdue au milieu des autres monstres marins, pour la plupart à peine sorties de leur traversées du Calm Belt, il n’était pas parvenue à résister autant qu’eux aux poings fracassants de celle qui plier la Pression à sa volonté. Prise d’une envie de faire une « petite virée », la navarque de la Ligue Egéenne de Milon avait refermée ses mains sur la mâchoire aux dents acérées, tirant dessus pour devenir elle-même une sorte de harnais et alors commandée et dirigé la bête encore souffrante des maux physiques à peine infligées. Voilà que l’animal était monté par celle qui avait triomphée de son appétit comme de ses capacités. La bête aquatique fendait les eaux à grande vitesse, pourfendant l’immensité océanique dans cette trombe d’eau qui se répandait en mille éclats sur son passage. Dressée fermement aux bords de la gueule dentée, l’originaire d’Himitsu Shima donnait avec fermeté ses indications par les mouvements de son corps mais aussi par de petits coups sur le museau de la créature dont le crâne émergé luisait sous le Soleil vrombissant de cette journée.

Les sourcils de la demoiselle à la crinière flamboyante se froncèrent en apercevant la forme qui se dessinait bientôt sur la frontière entre cieux et mers. Une destination où faire halte. Un sourire éphémère courant sur ses lèvres s’évanouit avec une vivacité crépusculaire tandis que l’intention d’accélérer fut transmise à la pauvre monture improvisée qui ne pu que se pliée aux ordres de celle qui l’avait capturée. Une vision pouvait ainsi se dessiner depuis les hauteurs montagneuses de l’île à la topographie visiblement suffisamment marquée : une ligne blanche d’écume pourfendait la houle, une ligne perpendiculaire à cet horizon vieillissant. S’approchant sans ralentir, la rousse rassembla sa concentration tout en pliant les jambes à l’aune de la rencontre brutale entre la torpille vivante et la paroi rocheuse. Quelques instants avant que le monstre ne percute la falaise, la Té Ra bondit dans les airs, traversant l’espace ambiant pour venir figer ses mains dans la chair de la montagne. La pauvre bête étourdie retomba, telle une carcasse dans son inconscience, dans les eaux béantes d’une des criques naturelles formées au pied du mastodonte de pierre. Ne perdant pas un instant, Rébéna entama l’ascension en créant elle-même ses prises à la seule force de ses mains, pulvérisant au besoin la falaise quitte à parfois créer des failles s’étendant sur plusieurs mètres. Sautant littéralement parfois pour franchir plusieurs mètres en une fois entre deux accroches, il ne lui fallut guère longtemps pour rejoindre l’un des premiers promontoires des routes escarpées qui parsemaient les flancs du colosse lithosphérique. Après tout, cela n’était rien en comparaison des murailles pourpres éternelles et incommensurables de Redline que la navarque devait gravir à chaque passage du Nouveau Monde à Paradise ou inversement. S’érigeant au sommet du chemin tracée par son ascension, l’Alpha Predator se tourna vers l’infini marin, faisant face aux bourrasques iodées.

-Pourquoi ce trouble ? s’interrogea la Lionne de Feu en ressentant par le fluide perceptif que les intentions de la femme présente non loin de là étaient tout sauf claires.




©never-utopia


Rébéna Té Ra est lvl 53
Le monstre marin est entre le niveau 30 et 35.

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Éclats de Rose
Penelope Ainsley
Messages : 337
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue38/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue69/350Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (69/350)
Berrys: 380.198.000 B
Jeu 29 Déc - 21:49
Fight like a girl !

ft. Penelope Ainsley & Rébéna Té Ra

J'étais bien empêtrée dans mes hésitations qui, franchement, ne m'apportaient rien de bon. Valait mieux me décider à baisser les bras pour de bon, ne serait-ce que pour l'instant. Me résoudre à ne pas être aussi entreprenante que je ne l'aurais souhaité et simplement accepter mes limites. Oui, ça m'éviterait de me tenir là telle une imbécile à peser le pour et le contre pendant que l'horloge continuait de tourner sans se soucier de moi. De toute façon je pourrais toujours confronter le problème plus tard, un autre jour, avec de l'aide. Ça vaudrait mieux pour tout le monde ou, à tout le moins, c'est ce que j'aimais me dire pour me convaincre que ce besoin d'être encadrée n'était pas anormal et que, au contraire, c'était un véritable signe de sagesse et de maturité. Rechercher l'enseignement d'autrui ne pouvait pas être une mauvaise chose, pas vrai ? J'étais humble, consciente du chemin qu'il me restait à parcourir, tout bêtement. Loin d'être lâche et passive, j'étais vertueuse et réfléchie, voilà ! Croyais-je vraiment ces excuses ? Oui, à ce moment-là de ma vie j'y croyais vraiment.

Alors je baissais les bras, me retournais lassement, me préparais à retrouver ma juste place. À faire violence à mes ambitions au profit de la sécurité. C'est là que je l'ai vue pour la première fois. Enfin, j'avoue ne pas avoir compris, pas dans l'immédiat. Mon oeil a surtout été attiré par un gros objet en mouvement plus loin qui fut rapidement obstrué par la silhouette de l'impressionnante falaise. Qu'est-ce que c'était... ? On aurait dit un genre de gros poisson, sauf qu'ils ne volaient pas d'habitude, si ? Tout s'était passé si rapidement que je n'avais pas eu la chance de remarquer la silhouette qui le chevauchait, malheureusement. Et c'est tout ? Je me tenais là, encore bouche bée, les bras de chaque côté du corps sans savoir quoi faire de ma personne. Qu'est-ce qu'on fait après ça de toute façon ? Je tournais quand même les talons et puis merde ? Je devais voir ça comme un signe peut-être ? Une chose était sûre, une seule et unique chose : ma curiosité bouillonnait en moi. C'était comme un feu qui venait de se rallumer, une chaleur intense qui me poussait à vouloir mettre un pied devant l'autre précisément parce que j'ignorais ce que je trouverais dans cette direction. Parce que j'avais envie de savoir, quitte à ne rien trouver du tout.

Et c'est ainsi que j'avais recommencé à mettre un pied devant l'autre. Que j'avais repoussé à plus tard mon retour au navire et que j'avançais en regardant un peu partout, allongeant le cou comme si cela me permettrait de voir plus loin autour de la montagne. Certes j'aurais pu faire usage du Geppou pour aller plus vite, fendre l'air et atteindre ma destination en deux deux, mais où était le plaisir là-dedans ? Où était le mystère ? Les hypothèses ? Si ça se trouvait il avait prit son élan pour remonter une cascade que je ne pouvais toujours pas voir. Ou il avait passé par-dessus un bout de terre pour entrer dans un lac ou un truc du genre. Certes je voyais les pourtours de la crique se dessiner en contre-bas plus loin alors que mon avancée se poursuivait, mais ça ne m'aidait pas trop là tout de suite. Il n'y avait pas de réponse définitive, pas de vraie bonne réponse, et en un sens j'avais l'impression qu'on me narguait. C'était trop similaire à mon premier problème : pas de solution évidente. Avais-je donc là encore perdu mon temps sans rien en tirer ? Je n'aimais pas l'admettre, mais difficile de faire autrement.



HRP : Penny est environ niveau 18 au moment du rp.

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 16447110
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1867
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue54/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue702/1000Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (702/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Jeu 29 Déc - 22:23



Empowered women empower womenfeat Penelope Ainsley





Rébéna fronça les sourcils. Pas de réponses. À vrai dire pas de perception. La voix ne changea en aucune façon par rapport aux instants précédents. Certes elle était encore à bonne distance, mais celle-ci aurait déjà dû la capter via son haki de l’observation. Cette personne ne le maîtrisait pas ? Ou les raisons pour lesquelles ses intentions demeuraient assez flou avaient la primautés sur toutes autres égarements de l’esprit de cette personne inconnue ? Soit. La rousse continua d’observer l’océan quelques instants avant de finalement se tourner dans la direction de la voix qui approchait davantage. Allait-elle se diriger par là pour aller à sa rencontre ? Certainement pas. Si la personne souhaitait découvrir qui elle était pour une raison x ou y, qu’elle le découvre en personne sans autre aide que ses propres pieds, ses propres yeux et ses propres oreilles. Caressant la roche rugueuse d’une main, la Lionne de Feu repoussa la mèche qui la gênait non avec ses doigts mais avec un simple mouvement de tête. Se replaçant, la navarque de la Ligue Egéenne de Milon chercha à s’imaginer la structure interne de la montagne, levant son visage vers le sommet afin de calculer les effets qu’aurait son assaut. Pour éviter que l’ensemble ne se désagrège à partir de sa cime céleste, la Té Ra serait contrainte de retenir sa puissance. Inspirant profondément, la demoiselle à la chevelure flamboyante joignit les doigts de sa main transformant celle-ci en une véritable lance à la pointe plate, puis, en expirant, elle propulsa cette arme organique droit dans la paroi, ébréchant la chair rocheuse sur une trentaine de centimètres de profondeurs.

-Lebor Gabála.

Dans les instants qui suivirent, la brèche s’agrandit dans le sens de ses extrémités, verticalement. Les fissures s’étendaient, grimpant inlassablement seconde après seconde jusqu’à étendre le trou en un gouffre d’une centaine de mètres de hauteur pour une largeur d’un peu moins de deux mètres. Les craquements, les frottements de la pierre en pleine friction, l’ensemble composait une rythmique, une mélodie caverneuse et macabre se traduisant en quelques légers éboulements, voire des secousses qui ébréchèrent légèrement d’autres parties de la paroi environnantes sans que cela ne menace pour autant l’intégrité de l’ensemble. Après tout, Rébéna n’avait pas relâché tout sa puissance : tenter de tailler un tunnel au travers d’une montagne en quelques coups de poings n’était pas à l’ordre du jour. C’était un autre exercice que prévoyait l’originaire d’Himitsu Shima. Se plaçant dans cette cavité qu’elle avait forgée elle-même, la rousse plaça ses paumes de chaque côté tout comme ses pieds et, le corps comme un X, la demoiselle s’attachait à grimper jusqu’à la finalité de cette centaine de mètres de hauteur en n’usant que de la pression exercés par les extrémités de son corps pour tenir. Une histoire de poids et de contrepoids non pas avec une personne, mais avec le milieu naturel lui-même. Ainsi, si Penelope cherchait l’origine de ces bruissements fracassants et de cette véritable déchirure de la montagne, la jeune mouette parviendrait sur les lieux de cet exercice tandis que la Té Ra, arrivée aux deux-tiers de son ascension, s’était arrêté non pour faire une pause mais pour tester la solidité de ses « appuis », pour travailler dans la finesse et la précision la pression qu’elle exerçait sur la paroi. Après tout, Raem, son style pure, était un Brise-Pression. Ainsi, travailler ses capacités à gérer en finesse la pression exercée même sur de la matière « peu résistante » était nécessaire pour ne pas perdre le sens des réalités, des mesures concrètes. Dans le cas opposée, chaque poignée de porte finirait broyée.





©never-utopia


Rébéna Té Ra est lvl 53

Techniques utilisées :

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Éclats de Rose
Penelope Ainsley
Messages : 337
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue38/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue69/350Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (69/350)
Berrys: 380.198.000 B
Lun 16 Jan - 20:33
Fight like a girl !

ft. Penelope Ainsley & Rébéna Té Ra

Juste alors que je commençais à me questionner vraiment sur l'utilité de ma curiosité, un tremblement me fit sursauter et écarter les yeux. Un glissement de terrain ? Je levai le regard vers le flan de la montagne, reculant d'un pas ou deux comme si cela allait me mettre en sécurité. De petits rochers dégringolaient la surface, mais sans plus. Le pire avait été évité, même si je ne pouvais m'empêcher de me demander si cela avait un quelconque lien avec mon poisson volant. Bon, ça faisait trop de coïncidences. Je devais trouver le fin mot de l'histoire et, cette fois, c'est avec plus de motivation, et de vitesse, que je me remis en mouvement. Il ne me fallut pas très longtemps pour réaliser qu'il n'y avait pas de cascade menant à la crique et que le poisson n'était plus en vue... Mais ! Je plissai les paupières, croyant d'abord halluciner. Mais non. Il y avait bien une femme là, dans un creux de l'imposante structure de pierre, grimpant comme si ce n'était qu'une vulgaire promenade de santé. Incroyable ! Mais peut-être aussi un peu dangereux considérant les vibrations qui venaient de traverser la montagne quelques instants plus tôt. Étais-je vraiment qualifiée pour la mettre en garde ? Je veux dire clairement que la rousse semblait savoir ce qu'elle faisait. Non, ça ne comptait pas ça. J'avais rejoins la Marine oui ou merde ? Prenant mon courage à deux mains, je plaçai justement ces dernières de manière à faire un porte-voix pour mieux m'adresser à l'athlète dans les hauteurs.

« Hey ! Vous allez bien ?! C'est peut-être pas le meilleur moment pour l'escalade, ça pourrait être dangereux si la structure tremble encore ! Je vous aide à descendre !? »

Comment allais-je l'aider ? Je devais avouer ne pas y avoir réfléchi aussi loin que ça. Sans doute pourrais-je m'aider du Geppou, déjà, mais après en terme de logistique... Ouais, j'espérais quand même vaguement que la dame sache assez ce qu'elle faisait pour que je n'aie pas besoin d'en arriver là. Ce serait bien ma veine si, en essayant d'aider quelqu'un d'autre, j'en venais à faire une bévue et à nous laisser tomber toutes deux jusqu'au sol rocheux en contrebas. Parce que oui, mon pessimisme et mon manque de confiance en moi me portaient directement à imaginer le pire des scénarios. Un véritable défaut chez moi qui, à mon insu, s'apprêtait à être vivement chamboulé par la force et la vivacité d'esprit de la mystérieuse rousse.



HRP : Penny est environ niveau 18 au moment du rp.

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 16447110
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1867
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue54/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue702/1000Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (702/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Mar 17 Jan - 22:12



Empowered women empower womenfeat Penelope Ainsley





La voix s’éleva dans les airs, franchissant les frictions râpeuses et la rocheuse poreuse, l’air tourbillonnant et les gravillons descendants, pour finalement s’engouffrer au creux de l’oreille bercé des cheveux roux ondulant sous les mouvances volatiles. S’arrêtant dans son ascension, la Té Ra déploya son fluide perceptif à la manière d’un véritable sonar, sous la forme de vague successives permettant de noter la position proche de celle qui venait l’interrompre et qui déjà se trouvait dans les environs un peu plus tôt. De l’aide pour descendre ? Est-ce qu’elle allais bien ? La réponse se voyait visuellement non ? Manque de confiance cruelle en la capacité d’un humain de pouvoir dépasser les limites que la normalité s’imposait tels des carcans, des diktats sociaux que certaines populations discriminés peinaient à faire s’écrouler en dépit du poids pesant d’une fatalité inhérente à l’évolution inexorable des mœurs en cette ère où le terme révolution englobait plus que jamais une multiplicité de facettes, de visages tous plus opposés à la synergie surétatique impulsé en des temps anciens par une société corporative se voulant toute puissance, machiste et aussi violente que l’humanité patriarcale pouvait la produire. Face à cet archaïsme demeurant le visage fonctionnel du monde, la modernité prenait tout autant de visage et en la matière Rébéna se faisait partisane de la « Réforme » en son étymologie la plus littérale, c’est-à-dire en un retour aux sources primaires, à la condition originel et prétendument pure, en l’occurrence, dans la vision de la rousse, celle où la Nature faisait loi et que n’importe qui pouvait s’imposer au-dessus des autres, non pour une race, un sexe ou une caractéristique particulière, mais pour sa capacité à ériger sa puissance, sa domination, sa supériorité et cela peu importe la trajectoire, la forme ou la nature de cette puissance.

Dans une impulsion souveraine, la navarque effectua une pirouette aérienne pour retomber en contrebas, sur la route sinueuse, escarpé et ophique qu’avait arpentée la demoiselle à la toison rose pour découvrir cette scène. La rencontre des pieds de la rousse avec le sol généra une secousse et quelques fissures édentés dû à une pression déroutante. Se redressant, dans un mouvement remettant en place la crinière incandescente, la championne du Nouveau Monde vint poser ses mains de chaque côté de la faille qu’elle avait ouverte précédemment.

-Livre du Second Monde.

Mobilisant sa puissance musculaire, mise en tension par le gonflement des veines arpentant les bras, la rousse vint refermer l’ouverture dans la montagne pour ramener celle-ci à son état initial. Soufflant un bon coup après l’acte mené à son terme, l’originaire d’Himitsu Shima se tourna vers la nouvelle arrivante pour lui répondre finalement.

-Voilà, cela ne tremblera plus. Vous voilà rassurée ?

Plongeant son regard bestiale dans celui de la jeune demoiselle venue à sa rencontre, la Té Ra pu enfin mettre un visage sur une voix et ainsi détailler le corps de la nouvelle arrivante. Haussant un sourcil, mille questions traversèrent son esprit, mais aucune ne s’accrocha à sa conscience. Tout le monde est personne et chaque personne peut-être quelqu’un. Mille et un facteurs, mille et une vérité, mille et une possibilités. La suite viendrait certainement mettre en lumière les horizons de cette rencontre fortuite pour en délimiter les entrechoquements.

-Vous êtes une habitante de cette île ? Désolé si je vous ai déranger. Je cherche simplement à m’entrainer.

La demoiselle trouverait-elle quelque chose pour intriguer et attiser l’intérêt de l’Alpha Predator et ainsi l’empêcher de se détourner promptement de la situation pour s’en retourner à cette discipline de fer que s’imposait la conquérante ?




©never-utopia


Rébéna Té Ra est lvl 53

Technique utilisé :

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Éclats de Rose
Penelope Ainsley
Messages : 337
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue38/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue69/350Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (69/350)
Berrys: 380.198.000 B
Sam 21 Jan - 21:11
Fight like a girl !

ft. Penelope Ainsley & Rébéna Té Ra

J'avoue je m'attendais à ce qu'elle me réponde de là où elle était, mais non. Ça aurait été trop facile voyons. À la place je restai là comme une idiote avec de grands yeux à la regarder faire son éblouissante pirouette avec grâce, agilité et puissance. Même l'atterrissage débordait de classe, achevant de me faire réaliser à quel point je devais avoir l'air stupide en m'inquiétant pour sa sécurité. Quand elle se redressa en replaçant sa magnifique chevelure de feu, j'en avais des étoiles plein les yeux. Oui, prévisible, je sais. Quoi que je fasse c'est difficile de ne pas être impressionnée, et d'avoir un gros crush, sur toutes les femmes puissantes et trop badass que je croise. Un mélange d'envie, d'admiration et d'inspiration. Un désir de moi aussi, un jour, être à ce niveau. Bon ce n'est pas demain la veille, mais en attendant ça ne m'empêchait pas de la regarder avec appréhension lorsqu'elle s'approcha de la grande fissure... pour mieux la refermer à main nue. Ah que quoi ?! J'ai bien vu ?? A-t-elle un fruit de la falaise ou un truc comme ça ? Les hypothèses me tournaient en tête à plein régime et je n'arrivai à en sortir que parce que l'inconnue s'était tournée vers moi pour me demander si j'étais rassurée. Rien ne devrait plus trembler à présent. Ma réponse ?

« Mais c'est incroyable ! C'était trop cool ! Et la pirouette c'était tellement classe ! C'est vous qui l'aviez ouvert aussi ? C'est trop bien ! »

Âge mental de Pénélope Ainsley : genre huit ans, pas plus. Avec tout ça j'en oubliais la politesse et les rituels sociaux habituels. Heureusement j'avais encore assez de jugeotte pour réfléchir le temps de me dire que je devrais peut-être me calmer et répondre à ses questions à elle aussi avant de passer pour une vraie folle immature. Je me râclai donc la gorge avant de me remettre droite, à deux doigts d'être complètement au garde-à-vous face à l'aura intimidante de la rousse.

« Ahem ! Je voulais dire ! Oui, je suis rassurée, mais non je ne suis pas d'ici. Je suis... »

Lieutenant de la Marine, oui, mais est-ce que je devrais le dire en fait ? Vu sa façon de parler, cette dame n'était elle-même pas du coin non plus. Simple voyageuse ? C'était possible oui, mais d'expérience il pouvait parfois jouer en ma défaveur d'avouer mon appartenance au groupe des mouettes. À la place, ce que je faisais d'habitude...

« ... Médecin ! Je ne suis pas d'ici non plus, je voyage plutôt. J'étais aussi venue à l'écart pour m'entraîner, mais je n'avais rien d'aussi impressionnant en tête ! »

Ce qui était presque décevant puisque j'aurais probablement les moyens en vrai. Je veux dire... Qui de mieux placée que la maudite du Gura Gura no mi pour créer une faille dans une montagne ? Sauf que, contrairement à cette impressionnante personne qui me faisait face, je n'en avais pas l'audace. Je n'osais pas, craignais de ne pas réussir à limiter mon impact sur mon environnement. Pour moi ce n'était qu'un passage temporaire, une halte de quelques jours tout au plus et après il était fort probable que je ne remette jamais les pieds ici. Il serait beaucoup trop facile, du coup, de simplement faire mes petits trucs, aka ma destruction massive juste pour m'entraîner, et de repartir comme j'étais venue sans plus jamais y réfléchir. Sauf que des gens vivaient ici. Cette île avait son propre écosystème, ses propres espèces sauvages et tout ce qui s'en suivait. Modifier drastiquement l'environnement pourrait, à terme, avoir des effets négatifs sur leur vie. Des effets qu'ils ne pourraient combattre à moins d'être dans les bonnes grâces du destin et qu'une âme généreuse comme celle de Ghetis ne passe ici pour remettre les choses en ordre et offrir une seconde chance à cet endroit, comme il l'avait fait avec Itab. Au final je me savais être de trop petite importance en comparaison de tout ce qui était en jeu. Le gain de puissance possible suite à un entraînement était risible à côté et me paraissant franchement égoïste. En un sens j'aurais aimé ne pas penser à toutes ces choses et être aussi libre que la lauréate actuelle de mon admiration, mais je n'étais simplement pas comme ça.

« Du coup... Enfin... Ça vous dérangerait beaucoup que je reste un peu ? J'aimerais bien assister à votre entraînement, si ce n'est pas un problème. Je crois que je pourrais apprendre beaucoup. »

Un esprit plus brave aurait sans doute demandé directement à y participer, mais voilà, ça non plus ce n'était pas moi.



HRP : Penny est environ niveau 18 au moment du rp.

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 16447110
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1867
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue54/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue702/1000Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (702/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Lun 23 Jan - 23:41



Empowered women empower womenfeat Penelope Ainsley





-Oui, c’est moi, se contenta de répondre la rousse en haussant un sourcil. Qui d’autres sinon ? déclara-t-elle en désignant le vide environnant d’un geste du bras. Une doctoresse donc ? Voilà un métier intéressant qui indique une forme d’intérêt pour aider les gens j’imagine.

Cela collait plutôt avec la promptitude de la femme à la chevelure rose pour venir la secourir lorsqu’elle l’avait cru en mauvaise posture.

-L’important dans l’entrainement ce n’est pas que ce soit impressionnant, c’est que cela soit efficace, répliqua la navarque en caressant d’un doigt la fissure tout en fermant les paupières de son œil gauche, jugeant le niveau de scellement par l’épaisseur, ou plutôt la finesse, de l’interstice laissé en stigmate de son passage. Plus nos capacités sont élevés, plus les exercices nécessaires pour continuer à s’améliorer nécessitent d’impliquer et mobiliser davantage ces capacités, aller toujours plus loin. Sinon, la personne pourrait finir par stagner à ne pas faire confiance à son ambition, à demeurer dans les carcans de sa rationalité. Dépasser ses limites imposent de toujours se poser des défis, d’aller briser les barrières qui existent encore pour atteindre de nouveaux sommets.

La demoiselle à la chevelure flamboyante resta quelques instants à inspecter la roche en réfléchissant. Les paroles de son interlocutrices vinrent à nouveau la cueillir, la tirant hors des perspectives nouvelles pour la ramener à la réalité unilatérale et précaire de cette falaise ondoyante et ricanante.

-Vous êtes libres de faire ce qu’il vous chante. Tant que vous ne me gênez pas, il n’y a pas de raisons que vous ne puissiez pas rester là.

Inspirant, la Té Ra prépara son corps. Une torsion à droite en faisant aller les bras, une à gauche, puis faire craquer son cou. D’un coup d’un seul, la navarque effectua un petit saut et vint saisir le mur avec sa main droite tandis qu’elle conserva l’autre main dans son dos, le point serré, visiblement déterminer à ne pas s’en servir. Pliant le bras droit, Rébéna se tracta d’un coup sec afin de bondir un bon mètre et demi plus haut sur la paroi et se rattraper toujours avec la même main. Elle répéta ce procédé à plusieurs reprises jusqu’à se retrouver à mi-hauteur de la falaise. Prenant alors à nouveau pleinement sa respiration, la rousse mobilisa tous les muscles de son corps pour le dresser tout entier à l’horizontal au-dessus du vide, contractant les abdominaux tandis qu’elle n’était toujours reliés à la matière que par un unique membre. C’est là que vint l’aspect absurde inhérent aux exercices de la navarque, des exercices qui défiaient les lois de ce monde car la guerrière se riaient d’elle, son ambition dévorante embrasant sa volonté de toujours allez plus loin comme elle l’avait mentionné plus tôt. Ainsi, la combattant se mit à faire des pompes, non pas à deux mains sur le sol, non pas à la verticale en position de poirier, mais à l’horizontal avec une position de poirier avec un seul bras tout en devant conserver un bon nombre de muscles raidit pour se maintenir dans cette posture malgré la gravité.




©never-utopia


Rébéna Té Ra est lvl 53

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Éclats de Rose
Penelope Ainsley
Messages : 337
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue38/75Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Left_bar_bleue69/350Empowered women empower women [FB w/Rébéna] Empty_bar_bleue  (69/350)
Berrys: 380.198.000 B
Mer 25 Jan - 0:29
Fight like a girl !

ft. Penelope Ainsley & Rébéna Té Ra

Bah oui c'était elle qui avait fait la fissure, qui d'autre ? Lorsqu'elle le disait avec tant d'aplomb, si directement, j'étais tentée de juste acquiescer sans rien rajouter et, honnêtement, c'est ce que je fis. La vérité c'est que cette fracture dans la pierre aurait pu être naturelle ou qu'elle aurait pu être faite par quelqu'un d'autre à une date antérieure. Il y avait des possibilités autres, mais pas assez d'entêtement en mon être pour le lui faire remarquer. C'est que, malgré la malédiction qui m'était tombée dessus suite à un coup du destin, je n'étais pas de ceux qui se plaisaient à confronter autrui simplement pour avoir raison. Ce même trait m'empêcha d'ailleurs de lui faire remarquer que j'étais juste là et que, par conséquent, c'était un peu bizarre de se parler comme ça en mentionnant que mon métier dénotait une volonté d'aider les gens. Décidément cette femme donnait l'impression d'être dans son petit monde régit par ses propres règles et fracasser celui-ci ne me faisait pas envie. Je n'aurais rien à y gagner et, jusqu'à preuve du contraire, elle non plus. Pour l'heure je me contentai de lui donner raison lorsqu'elle me reprit sur ce qui constituait un bon entraînement : l'efficacité plutôt que le style.

« Oui, je suppose que c'est vrai. »

Mais la rousse ne semblait pas m'accorder beaucoup d'attention, occupée comme elle l'était avec la paroi qu'elle venait de refermer, y cherchant je ne savais trop quoi du doigt. Sage et docile, j'écoutai le reste de son discours puisque, à dire vrai, ça m'arrangeais bien. N'avais-je pas justement désiré avoir mon propre enseignant ? Et voilà, elle m'avait été offerte sur un plateau d'argent. Il n'en tenait qu'à moi d'écouter et d'apprendre la leçon que la nouvelle venue me partageait sur l'importance d'augmenter l'intensité et la complexité des exercices d'un entraînement. J'acquiesçai d'ailleurs pensivement, me disant que je devais être précisément le genre de personne qu'elle décriait en parlant de ceux qui se laissaient limiter par leur rationalité. J'avais effectivement tendance à beaucoup intellectualiser mes excuses et à me contenter de ce que j'avais déjà essayé. Ce qui ne risquait pas d'échapper à mon contrôle et de causer du tort sans que je ne l'ai souhaité.

« Je comprends ce que vous voulez dire. Malheureusement c'est parfois plus facile à dire qu'à faire. »

J'aurais bien aimé ouvrir un dialogue, lui partager ma propre expérience et demander des conseils plus précis, mais déjà elle se relançait dans un nouvel exercice, me disant que j'étais libre de faire ce que je voulais à condition de ne pas la gêner. Je pinçai les lèvres, prenant pour acquis que ma grande gueule pouvait potentiellement entrer dans la catégorie des trucs gênants qui pourraient l'empêcher de se concentrer. Je retrouvai donc mon rôle d'observatrice, regardant avec admiration alors que la rousse se frayait un chemin vers les hauteurs... à une seule main !! Bon, c'était tout de suite moins impressionnant lorsque je me disais que je pouvais me rendre au sommet bien plus rapidement avec le Geppou... Pourquoi donc se cantonner à fournir un effort physique d'une telle envergue pour rien ? Enfin, peut-être que la dame, elle, ne connaissait pas cette technique du Rokushiki. J'avais tendance à l'oublier vu que j'étais entourée de membres de la Marine en quasi permanence, mais au fond cet art martial était un truc de mouettes. Monsieur et madame tout le monde n'avaient pas la chance d'apprendre à le maîtriser et, par conséquent, devaient s'en remettre à de l'escalade.

Tout ceci étant dit... La rousse avait plus d'un tour dans son sac et pour elle cet exercice n'avait pas de lien avec la capacité à monter ou à se déplacer. Non, je compris vite mon erreur. Elle ne faisait cela que pour entraîner sa force physique, preuve étant sa démonstration incroyable de force et d'équilibre. Je rêvais, c'était pas possible ! Elle était vraiment en train de se tenir à l'horizontale ?! Et... ET??!! Oui, des pompes en plus. Des putains de pompes, à l'horizontale, à flanc de falaise !! Ma mâchoire s'en décrochait. C'était n'importe quoi ! Cette femme devait avoir plus de force dans son petit doigt que moi dans tout mon corps !! Et dire que j'étais là à me dire : ha ha c'est facile moi je ferais juste le Geppou. Quelle stupidité ! À force de toujours opter pour la voie de la facilité jamais je n'atteindrais pareil niveau de force physique ! Je me repassais en tête toutes mes décisions de la fainéantise, toutes mes siestes, mes raccourcis pour faire le moins d'effort possible et, là tout de suite, j'avais honte.

« Je ne peux pas continuer comme ça !! Je veux être une rousse trop impressionnante moi aussi !!! »

Dis-je avant de m'élancer avec toute la motivation d'une petite grosse qui débute un régime au mois de janvier. Oui, c'était mon tour de m'attaquer à la paroi ! Je cherchai des prises, des points d'appuis et me lançai à l'aventure sans regarder en bas et sans réfléchir aux risques de chute ou d'échec. Une décision qui aurait sans doute été beaucoup plus intelligente si je savais ce que je faisais, histoire de ne pas me retrouver coincée sur place en hauteur en faisant le grand écart entre deux points d'appuis, paniquant parce que je ne trouvais plus d'endroit où mettre les mains. Dans quel bourbier je m'étais encore fourrée moi ?! Je pourrais juste me sortir de là en sautant, mais ce serait aller à l'encontre de toute la leçon ! Devrais-je lui demander de l'aider ? Des conseils ? Je me mordis l'intérieur de la joue, ma fierté m'en empêchant. Des tremblements parcouraient mes jambes et je me sentais sur le point de céder. Je devais trouver une solution et vite avant d'avoir l'air encore plus pathétique que je ne l'étais déjà !



HRP : Penny est environ niveau 18 au moment du rp.

_________________
Empowered women empower women [FB w/Rébéna] 16447110
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: