Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nothing but the Rain [Mini-Event]
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3015

Feuille de personnage
Niveau:
Nothing but the Rain [Mini-Event] Left_bar_bleue0/0Nothing but the Rain [Mini-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Nothing but the Rain [Mini-Event] Left_bar_bleue0/0Nothing but the Rain [Mini-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 28 Déc - 7:08



Nothing but the Rain [Mini-Event] 451290AOI1Nothing but the Rain [Mini-Event] Sturlu10

Epola Alexo, ancienne Directrice des Législateurs de l'AOI et Néo-Marine & Nala, ancienne maudite du fruit du Zip.

Au sein de la dimension de Mars…

    - Alors qu’en penses-tu ?
Demandait Epola Alexo
    - Tu t’en sors mieux que moi, en moins de temps je dois bien l’admettre.
Répondrait Nala…

Les deux femmes, se tenant au sommet de ce qui avait jadis été le château de Mars, était la définition même d’une alliance contre nature. Epola, au travers de l’AOI avait œuvré à l’encontre même des Décimas tandis que Nala en fit partie par l’intermédiaire de son frère Makui désireux d’une revanche sur le Gouvernement Mondial.

Pour autant, si aujourd’hui les deux femmes se retrouvaient dans pareille situation, c’est que la situation avait été rendu possible par la naissance et la mort d’un ennemi commun : Centes Décima.

Il avait fait de Nala un véritable objet, un moyen de transport drogué au savoir d’Emiko Nakagawa. Cette drogue dont la vertu première était d’améliorer façon exponentielle les pouvoirs de fruits du démon en contrepartie d’une mort douloureuse.

Ce fut le sort offert à Nala Kokuwo contre son gré...

    - Réclamer ma résurrection était quand même osé non ?
Demanda Nala.

    - Mon mari m’a été pris par le Gouvernement Mondial et je sais que même une malédiction factice ne me le ramènera pas. En revanche, je sais qu’un monde comme le nôtre ne lui plairait pas. La situation actuelle du Gouvernement n’a plus aucun sens. Les guerres internes l’ont pollué et il devient nécessaire d’y mettre un terme.


    - Je vois, tu comptes donc réunifier le Gouvernement autour du pouvoir lui ayant causé tant de tort ?

    - Réunifier le Gouvernement ne m’a pas l’air envisageable à court terme, encore moins autour d’un fruit… Mais avec le fruit du Zip correctement contrôlé et le fruit du Mental, nous ne pourrons que plus facilement discuter.
Rétorqua Epola.

Si Chairoka avait toujours été la principale décisionnaire de chaque point d’orgue de la Néo-Marine, la perte de Jasmine, Alion et Aston l’avait profondément affecté. Cependant, elle pouvait compter sur Epola plus que solide pour maintenir le cap.

Le contrat qu’elle avait passé avec Morgans l’arrangeait elle et ce pirate, mais ce dernier n’imaginait pas à quel point elle avait bien choisi les personnes à ramener d’entre les morts.

    - Le défunt compagnon de Jasmine pour qu’elle n’abatte pas davantage sa colère sur le Gouvernement. Loyal Hamast afin de convaincre Lailine de revenir dans les bonnes grâces de la marine elle aussi, mais le dernier je ne comprends pas.
Déclara Nala

    - Demande ça à elle.
Rétorquerait Epola en pointant du doigt une Asya Lida alors assise un peu plus loin au bord du château, l’air songeuse, avant de répondre sans même regarder ses interlocutrices.

Nothing but the Rain [Mini-Event] 572826Chairoka
Asya Lida, leader de la Néo-Marine

    - Je l’ai vu dans la mémoire d’Ante Dragonovic quand j’ai pris son contrôle. Cet homme, le Paladin du Constantinisme y tien… Le ramener à la vie, sous réserve que le Paladin pousse le Constantinisme à accepter une forme de trêve, c’est notre plus grand chance de réintégrer au moins une vie civile…
Expliquerait l’ex-Chairoka.

    - Mais alors, vous vous avouez vaincu et tentez de retourner dans le Gouvernement la queue entre les jambes ?
Questionna impunément Nala.

Cependant, les regards qui se posèrent sur elle, pour être succédés par les auras royales imprégnant les deux femmes, suffirent à réfréner cette prise de confiance. Le fluide des conquérants, qui émanait de ses femmes, prouvait qu’elles ne se laissaient pas écraser !

    - Devenir Néo-Marine n’était pas un choix, mais une obligation. Réintégrer la vie civile sera un moyen de reprendre du contrôle sur le Gouvernement d’une autre façon, mais à termes…
Commença Chairoka…

    - Nous redeviendrons les pierres angulaires de ce monde.
Conclu Epola.

Esquissant un sourire sous son casque, Nala observa une dernière fois cette dimension de Mars qu’elle aida Epola à remodeler sous des traits identiques. Elle avait été tantôt déçue du Gouvernement, tantôt déçue de la Cour Décima, mais aujourd’hui elle trouvait une chose à laquelle se raccrocher.

La conviction.

Cette conviction portée ironiquement par deux ennemies du passé. Cette conviction que des êtres continuaient à se battre pour leurs rêves, tout comme son défunt frère.  Elle n’était plus en quête de justice ou de compréhension, mais de paix intérieure.

Elle n’avait jamais souhaité être une femme changeant la face du monde, mais plutôt celle qui accompagnait.

Et étrangement, en aidant cette Epola ayant perdu l’homme comptant le plus pour elle, elle se revoyant perdant Makui… Si les relations n’étaient pas comparables, l’attache portée à l’homme le plus important de leur vie les liait malgré tout. Etait-ce bon de confié son fruit à une autre femme pleurant la disparition d’un homme ?

Non, cette question n’était pas la bonne.

Nala en était sûr, Epola saurait s’affranchir de cette première tristesse, elle saurait portée bien plus haut l’ambition de la jeune femme qu’elle avait été. En vérité, par cet apprentissage, c’était désormais à travers Epola que Nala Kokuwo vivrait. Elle lui avait transmis sa volonté, elle lui avait transmis le rêve de s’affranchir d’une vie dictée uniquement par un défunt.

Et en ce sens Nala se sentait désormais en paix et encore avec elle-même…

Ainsi, en  s’approchant du bord du château, elle dirait.

    - Dans ce cas, il est temps pour moi de rejoindre mon frère. Mon temps en cette vie, touche à sa fin… Touche à la paix.


L’âme s’envolant en un douce souffle étoilé.

Doucement un phénomène rare vint à perler au sein de la dimension de Mars...

Le ciel se mit à pleurer...

Tout n'était que pluie.

Pluie ruisselant sur les visages de deux êtres meurtris par leurs choix de vie.

Rien ne pouvait mieux expliquer leur peine que cette pluie.
Complémentaire
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: