Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hilda Rolfdottir
Hilda Rolfdottir
Messages : 13
Race : Femme-Sable
Mar 15 Nov - 20:20

Aïsha Sanchez


  • Nom : Sanchez
  • Prénom : Aïsha
  • Surnom : //
  • Âge : 24 ans
  • Sexe : Féminin
  • Race : Femme-sable (avec des origines humaines)
  • Lieu de naissance : Alabasta
  • Camp : Civile (tournera sûrement pirate)
  • Métier : Guérisseuse
  • FDD / Arme : Hasshoken & Dague basique
  • Équipage : //
  • Buts / Rêves : Ramener les cendres de ses parents sur les terres de ses ancêtres : San Tulum, ne pas être seule au monde.


Description Physique

Dis père.

Les yeux fins et aux reflets noisettes d'Aïsha vinrent se perdre sur le portrait qu'elle tenait entre ses mains, dessinant les traits d'un homme à la peau mate et au sourire communicateur. En le fixant, la jeune femme ne put se retenir de se rappeler de la ressemblance qu'elle pouvait avoir avec lui. Les yeux des deux Sanchez se superposaient comme dans un miroir, tandis que le visage brun au menton arrondi apparaissait comme un trait commun évident.

Dois-je vraiment le faire ?

Quelques larmes vinrent couler le long de ses joues rondes et propres. Instinctivement, du haut de son petit mètre soixante, elle vint à se poser sur un canapé non loin pour se laisser aller à quelque émotion, se réfugiant derrière ses mains fines et entretenues malgré les quelques craquelures visibles et inhérentes à ses origines de femme-sable, ne laissant alors qu'apparaître son énorme chevelure brune ondulées descendant jusqu'en bas de son dos, et sa tenue typique de son pays, Alabasta, comme elle portait des centaines dans le même genre.

Quand on la regarde ainsi, Aïsha ne paraît pas très impressionnante ni très atypique. Une jeune femme banale, avec une beauté lui permettant au moins de ne pas passer inaperçue, à l'instar de sa coiffure si caractéristique. Pourtant, lorsqu'elle se relève, chassant ses larmes, on sent assez aisément toute l'aisance dans ses mouvements, toute l'agilité dont elle sait faire preuve.

Derrière ses vêtements, on pourrait y découvrir un corps athlétique, taillée pour la marche, l'exploration, les exercices physiques. Depuis toute petite, il faut dire qu'elle a grandi pour devenir chasseuse, comme tous les Sanchez avant elle. Une combattante entraînée à faire face aux éléments qui l'entourent, à se battre contre les créatures du désert. Le destin l'aura bien amené à devenir finalement guérisseuse, mais elle aura appris à user de cette force pour clamer sa propre indépendance, en allant chercher elle-même les plantes dont elle a besoin ou bravant le désert sans hésitation pour accomplir son travail.

On y croirait pas, surtout en la voyant comme ça, hésitante, triste, habillé dans des vêtements propres et plutôt chics. Mais ne vous y laissez pas prendre, car elle ne vous laissera pas croire très longtemps qu'elle est faible. D'ailleurs, il est en vérité assez rare de la voir dans un tel état. Femme forte, elle ne montre que rarement ses véritables émotions, affichant un regard dur et sévère, chassant généralement les sourires heureux et naïfs et ne laissant apparaître d'elle qu'une posture assurée et sérieuse, imperturbable.

J'aurai tant aimé que tu sois là. Que vous soyez là.

Elle finit par reposer le cadre pour ne pas se laisser aller plus longtemps à l'émotion. Elle n'a plus le droit d'hésiter ou de douter à présent, car Aïsha est grande. Aïsha est forte. Et même si elle aurait souhaité des réponses, des gens pour lui dire qu'elle a fait le mauvais choix, revoir le visage de son père une dernière fois lui a permis de se rappeler qu'aujourd'hui, elle est seule. Et ce n'est malheureusement pas ses bijoux et accessoires dont elle se pare avec plaisir tant elle en raffole qui viendra y changer quelque chose.

Allez, il est temps d'y aller.

Retrouvant finalement son air calme et sérieux, plein d'assurance et de détermination, elle viendrait à attraper ses affaires pour se mettre en route, remerciant intérieurement sa tante, l'une des dernières Sanchez dont elle est encore proche, pour les mocassins qu'elle lui avait offert, lui permettant ainsi de marcher agréablement au travers du désert d'Alabasta, direction l'océan …


Description Mentale

Papa. C'est vrai que nous ne venons pas d'ici ?
Aïsha … Ne t'ai-je pas déjà parlé de notre histoire ?

Ces quelques mots … Voilà comment s'est forgé celle qui deviendra un jour Aïsha Sanchez. D'une nature curieuse, sa peau craquelée, l'éducation particulière qu'on lui inculquait et son nom bien atypique parmi ses amis d'enfance l'ont très vite poussé à vouloir comprendre qui elle était. Alors son père lui raconta, et alors sa vie changea du tout au tout. De jeune fille du désert, elle devint alors dernière née d'une ancienne famille venue des tréfonds du monde : San Tulum.

En découvrant cela, elle comprit alors qu'un grand destin l'attendait, du moins elle le vécut ainsi. Dès lors, elle commença à développer un caractère plus mature que les autres, apprenant les traditions de sa famille avec ardeur, faisant tout pour être celle qui pourrait succéder à ses parents le moment venu afin de garder en vie l'histoire de sa famille, de son peuple. Elle deviendrait forte pour cela, et rendrait fier ses parents.

Car même si elle n'en avait pas conscience pendant longtemps, sa vie n'a jamais que tourné autour de ses parents. Fille unique chérie, digne héritière de la volonté familiale, il n'en fallait pas plus pour qu'elle soit chérie et aimée comme aucun autre enfant parmi ceux qu'elle connaissait. Pour ainsi dire, la notion de dispute, elle ne l'avait jamais connu que par ses camarades de jeux lorsque leurs parents venaient les récupérer, ou à l'école, par les professeurs.

Aïsha, en effet, est une femme studieuse, consciente de ce qui l'entoure et de ce qu'elle est capable de faire. Toujours là pour satisfaire les autres, surtout ses parents, et s'amuser quand il le faut. Il arrivait parfois qu'un de ses camarades lui demande si elle était réelle tant elle rayonnait … à l'époque.

En grandissant, ce désir d'accomplir cette destinée finit par la changer. Consciente de son rôle, mais surtout de qui elle était, de ce qu'elle était capable de faire, elle se forgea une vision du monde qu'elle garderait à jamais. Dès lors, elle devint têtue, moins joyeuse et plus sérieuse, s'éloignant même inconsciemment des gens qui pouvait nuire à sa façon de voir les choses. Aïsha a ainsi appris à devenir une fille solitaire sans que cela ne semble la déranger, qu'importe les remarques qu'on puisse lui faire.

Pourtant, la vérité est qu'elle ne s'est jamais réellement sentie seule. Elle avait encore ses parents, sa famille, ses amours, ses piliers. S'ils ne devaient rester qu'eux à ses côtés, cela lui suffisait amplement. Et puis de toute façon, elle était convaincu que son destin n'était pas de vivre auprès des autres, mais bien de poursuivre la tradition familiale en devenant une chasseuse émérite et en passant sa vie d'adulte à vivre dans cette nature hostile dont elle se ferait souveraine.

Cependant, malgré cela, elle a toujours gardé un côté sociable et étonnamment amical envers les gens. Elle n'a jamais détesté ne serait-ce qu'une personne et aime même faire preuve d'altruiste quand il le faut, tout autant qu'elle faire preuve d'un sang-froid hors norme quand c'est nécessaire.

Cela, elle le doit à sa mère. Sanchez par alliance, Maïa est celle qui a donné à Aïsha ses origines de femme-sable, mais surtout et avant tout celle qui lui a longtemps servi de voix de la raison. Très humble et réfléchie, elle a dédié sa vie de femme au foyer à donner une nouvelle éducation loin des vieilles traditions de la famille, lui apprenant la vie en société, la politesse, lui ouvrant à des passions nouvelle comme les bijoux, la mode mais aussi la médecine.

Et si son père, Miguel Sanchez, devint le modèle de force, de détermination et de tradition de la jeune femme, Maïa fut celui de la gentillesse, de la compréhension du monde et de la nouveauté. Un mélange de culture qui a donné lieu à celle qui est désormais Aïsha.

Ainsi, malgré son éducation réussie en tant que Sanchez, la jeune femme se tourna vers la médecine le moment venue, devenant guérisseuse à la place de sa mère sans pour autant renier ses origines en poursuivant la mémoire de sa famille disparue. Elle est une Sanchez, et rien ne lui fera dire le contraire.

Parce qu'après tout … Elle est la dernière d'entre eux.


Histoire

Minimum 30 lignes


Hors Roleplay


  • Pseudo : Chipsman
  • Âge : 23 bougies
  • Comment avez-vous connu le forum ? : via Josh
  • Un mot à dire ? : Ceci est un DC, normalement la bonne ! (on peut trash la prez d'Elijah au passage)


Hilda Rolfdottir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: