Le Deal du moment :
One Piece TCG: où précommander la ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan]
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue58/75[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue1077/1250[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Jeu 28 Juil - 1:55

Chasse aux fantômes du passé [1]


Après avoir mené une enquête longue et périlleuse, Lidy Olsen avait réussi à dévoiler l’existence de la Triade. Aux yeux du monde, c’était cependant Ko Ayme, Directeur du Cipher Pol 6, qui était à la tête de l’enquête, et c’était aussi lui qui avait écopé des retombées négatives liées à l’assaut de l’organisation criminelle sur Enies Lobby à la fin de l'année 1506. Pour la bleue anciennement agente d’élite, la perte de la Vice-Directrice qui aurait été promise à une montée en grade avait permis de la propulser sur le siège de la Direction. Dans les faits, c’était encore l’ancien Directeur qui tirait les ficelles et lui apprenait progressivement le métier… Surtout après le choc psychologique qu’elle avait vécu devant la mort de sa meilleure amie, la fameuse Vice-Directrice de l’agence.

Une pensée obsédait à présent la jeune femme : plus que la récupération des informations sur les membres de la Triade, elle voulait réclamer la vengeance, quitte à y mettre tout son être. Elle traquait ses ennemis avec énormément de ferveur, au point de réussir à débusquer d’anciens mercenaires. Elle avait les souvenirs de plusieurs de ses principaux ennemis, ainsi elle pouvait remonter vers leurs connaissances… Et les attraper. Pour cela, elle ne pouvait pas systématiquement appeler la marine, en raison de l’intérêt qu’elle portait à certains d’entre eux.

Ici, il s’agissait de l’un des mercenaires qui avait tué des civils lors de l’attaque de la Triade. Elle se souvenait de cette gentille vendeuse de fleurs qui habitait à Enies Lobby, et à présent elle venait de retrouver la trace de son meurtrier. Le tuer de ses propres mains risquait cependant de lui attirer des ennuis, et ses agents avaient été dispersés… Elle allait donc prendre les choses en main. Localiser cette personne, la faire extraire par des chasseurs de primes et enfin la mettre derrière les barreaux… C’était un plan simple et qui éviterait des bavures. De sa part.

Arrivant au bar où se trouvaient certains des chasseurs de primes de Shabaody, elle nota le calme qui résidait sur les grooves ces derniers temps. Beaucoup avaient été lésés dans leur buiseness par la Purge qui avait eu lieu quelques mois plus tôt, et à laquelle elle-même n’avait pas participé – à cause de l’enquête de la Triade. Elle devait s’avouer que voir cet endroit se vider de toute vie, au fur et à mesure des mois, était un indicateur de la presque absence de primés dans les environs. Et en entrant, certains eurent l’espoir de voir une tête d’affiche provocatrice, et soupirèrent en voyant que c’était « seulement » une gouvernementale… Avant de se rendre compte grâce à son manteau qu’elle arborait le symbole de la direction du Cipher Pol 6.

- M’dame, j’peux quoi pour vous ? Demanderait le barman en souriant.
- Je cherche quelques chasseurs de prime pour une opération rapide et discrète, répondrait la demoiselle dont la tête était mise à prix par les hors-la-lois à hauteur de 665.000.000 de Berrys.
- Oh, j’peux vous dire qui éviter… Mais va falloir surtout voir quel gaillard sera intéressé.

En effet, si les chasseurs de prime étaient bien présents ici, il y avait aucun quelques chasseurs de gouvernementaux. C’était la face opposée d’une même pièce pour Lidy, puisqu’il ne s’agissait que de personnes aveuglées par l’argent. Elle-même avait ramené de quoi payer ses futurs alliés, mais elle serait plutôt attirée par des personnes qui n’étaient pas motivées par l’apparition d’un berry. Ainsi, son regard tournerait dans la salle jusqu’à ce qu’elle s’arrête sur un petit groupe de mercenaires qu’elle pourrait aborder. En arrivant vers eux, son sourire innocent tenterait d’attirer leur attention… Et ils continueraient de l’ignorer, même après qu’elle se soit râclée la gorge et les ait salués une première fois. Quand enfin elle perdit patience, son poing vint s’enfoncer dans la table, et elle lâcha sur un ton énervé :

- Bonjour…

Un concert de déglutitions se fit alors entendre tandis que la bleue semblait enfin avoir l’attention de ses interlocuteurs.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Yvan Timble
Yvan Timble
Messages : 37

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue10/75[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (10/75)
Expériences:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue0/25[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (0/25)
Berrys: 10.000.000 B.
Ven 29 Juil - 8:16
Il commençait à avoir pas mal voyagé, le petit Yvan, mais l'Archipel Shabaody restait un des lieux les plus folkloriques et intéressants qu'il avait vu jusque là. Vivre sur ses mangroves géants, c'était quand même quelque chose. Cette partie de la description des lieux qu'il en avait eu était à la hauteur de sa réputation. En revanche, l'île était beaucoup moins vivante et animée qu'il ne l'avait espéré. Une purge qu'ils appelaient ça ? Il n'avait pas trop entendu de détail, mais il avait comprit l'essentiel. Les chances de tomber sur de gros poissons ici avaient été drastiquement diminués, pour sûrement encore longtemps probablement. Tant pis, de toute façon il n'était pas très fan de l'idée de venir ici. C'était encore un peu tôt pour venir chasser dans le coin, même s'il n'était pas tout seul. Depuis quelques temps, il voyageait avec un petit groupe de mercenaire qu'il avait rencontré sur Alabasta. Yvan avait voulu affronter les Kung-Fu Dugongs, connus pour être des animaux fans d'arts martiaux eux aussi. Au final, juste la chaleur et le sable avaient suffit à rendre le séjour particulièrement pénible pour lui. Il avait fini par trop monter son poids et avait manqué de peu de s'enterrer vivant tout seul lui même. C'était ça de ne pas boire assez d'eau, on se déconcentrait et on manquait ensuite de force dans les moments critiques. Dans son malheur, il avait eu la chance d'être sauvé par Mlle Margaux comme il l'appelait, elle aussi fan d'art martial et pratiquante de Kapoera, qui passait par là pour aussi allez défier les fameux animaux également. L'adolescente d'une quinzaine d'année avait eu milles peines à le tirer de là, tirant sur sa petite main de toutes ses forces, jusqu'à ce que le gnome ne réalise qu'il devait effectivement changer à nouveau. L'effet fut immédiat et trop efficace d'ailleurs, vu que surprit par la différence elle tira trop fort et le gnome se retrouva à voler cette fois-ci vers le fleuve pour tomber à l'eau. Une bien triste fin cela aurait été, s'il s'était noyé comme ça... Heureusement, quitte à venir en aide à quelqu'un, la petite troupe de mercenaire décida d'aller au bout des choses et ne le l'abandonnèrent pas à son sort.

Mr Manchevsky fût celui qui le sauva pour de bon ce jour là, le sortant des flots facilement une fois qu'il arriva à le retrouver dans l'eau malgré la taille d'Yvan. Mr Manchevsky étant un homme poisson, il était facile pour lui de l'aider une fois qu'il l'avait retrouvé, le sauvant cette fois-ci définitivement et efficacement ce jour là. L'homme poisson Globe de couleur jaune pouvait faire peur avec ses trois mètres de haut et trois mètres de large, mais il était en réalité très gentil, comme compagnon en tout cas. Il aimait beaucoup cuisiner et gâter les enfants, toujours à préparer des bonnes choses pour l'adolescente et le gnome. Bien sûr Yvan n'était plus un enfant, mais il ne lui semblait pas pertinent le corriger vu qu'on lui offrait de bonnes choses, en plus cela faisait plaisir à Mr Manchevsky alors tout le monde était gagnant. En revanche malgré sa gentillesse, il ne fallait pas prendre l'être jaune de la mer bleue pour une bonne poire. Ancien esclave libéré par le père Margaux, l'homme poisson était du genre revanchard et aimait particulièrement chassé l'humain comme il avait été lui même chassé. Disposant d'un large fusil, il ne tirait pas des balles, mais des harpons et des filets, n'hésitant pas à se battre au corps à corps avec ses munitions aussi au besoin. En dehors de Margaux et son père donc, il n'appréciait pas beaucoup la compagnie des autres humains, les évitant au possible. C'est uniquement parce qu'il accompagnait père et fille qu'il était là d'ailleurs, n'ayant aucun intérêt particulier pour le voyage en lui même.

Le troisième membre de cette petite troupe et son chef est le père de Margaux justement. C'est un homme d'une quarantaine d'année, à la corpulence robuste et aux cheveux bruns grisonnants. Il a en permanence un air paisible, les mains toujours dans les poches de son grand manteau vert qu'il n'enlève jamais. Pour être honnête, c'est un homme assez mystérieux aux yeux du gnome, ce dernier ne l'ayant jamais vu se battre. Il se contente de regarder, esquivant les attaques tout en donnant des conseils à sa fille et à Mlle Elodie, ou à Yvan lui même. Seulement rien que cela suffit à faire penser au gnome que c'est sans doute lui, l'élément le plus fort de ce petit groupe. Yvan avait d'ailleurs bien essayé de le défier une fois pour voir, mais il n'avait même pas réussi à l'effleurer et avait perdu sans comprendre comment. Il n'avait pas réessayé depuis, se contentant de s'entrainer avec la fille de l'homme plutôt. Au moins là il comprenait le combat et il progressait, tout en écoutant les conseils de l'homme au passage.

Le quatrième et dernier petit membre de la troupe était donc Mlle Elodie, la meilleure amie de Mlle Margaux et la raison principale de leur voyage apparemment. Mlle Elodie est une femme Dobberman, mais qui contrairement aux apparences est très douce et très gentille. Bien sûr elle ne s'est pas lancé dans ce voyage sans moyen de se défendre et semble capable de créer des explosifs et des nuages de fumée aux effets étranges. Son père est un marchand et est un vieil ami de Mr Steven (le père de Margaux) et de Mr Manchevsky. Il aurait eu des ennuis avec une organisation criminelle et aurait été emmené dans le nouveau monde, direction dans laquelle la petite troupe se dirige donc. Yvan ne souhaitait pas retourner dans le nouveau monde, mais les avait accompagnés jusque là, tout en leur disant tout ce qu'il savait sur l'autre côté de Red Line pour les remercier, aucun des 4 personnages n'ayant déjà passé de l'autre côté apparemment. Ils avaient donc fait escale sur Shabaody non seulement pour traverser, mais aussi acheter l'équipement nécessaire pour continuer à avancer de l'autre côté. Des achats qui les avaient laissés pécuniairement dans un équilibre précaire. Alors qu'ils réfléchissaient à la suite des opérations, Lidy arriva à ce moment là pour ensuite se diriger vers eux. Perché en haut des poutres du bâtiment pour observer la situation, Yvan pensait que Mr Steven allait sauté sur l'occasion de la jolie jeune femme cherchant visiblement à donner du travail, mais celui ci semblait peu motivé. Il n'hésita pas d'ailleurs à signaler aux deux jeunes filles devant lui d'un regard à garder le silence et faire comme si de rien n'était. Son intuition lui disait que cette jeune femme aux cheveux bleu était dangereuse et il espérait éviter de pouvoir faire avec elle si possible. Mr Steven croyait beaucoup en son intuition et Yvan pouvait comprendre pourquoi. Les jolies femmes, ça pouvait être dangereux après tout alors il fallait faire attention. Seulement quand la jeune femme aux cheveux bleu se fâcha d'être ignorée en fracassant la table...

- ! Oh pardon madame, je crois que je m'étais assoupi. La journée a été difficile et je suis un peu fatigué. Steven Jadklov, pour vous servir. En quoi puis je vous aider ?

Mr Steven, il savait aussi que parfois, on ne pouvait pas faire comme on voulait et qu'il fallait faire avec. Du coup il sortit son plus beau sourire pour accueillir sa probable nouvelle employeuse, se lamentant intérieurement de son manque de chance et de l'insouciance de sa fille qui regardait déjà la nouvelle venue avec des étoiles dans les yeux. Mr Manchevsky se contenta d'un petit mécontentement, mais sans plus, en ayant vu d'autre tandis que Mlle Elodie, elle, se cachait derrière lui en se demandant ce qu'il se passait. Yvan quand à lui écoutait également avec curiosité, tout en cherchant dans sa petite tête ou il avait déjà vu ce visage.
Yvan Timble
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue58/75[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue1077/1250[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Sam 30 Juil - 20:25

Chasse aux fantômes du passé [2]


La bande qui se trouvait en face d’elle était composée de deux filles et trois hommes : de races variées et de natures plutôt simples, de ce qu’elle pouvait lire en eux. Leurs mémoires fut assimilée à mesure qu’elle portait un regard scrutateur sur eux, comme s’il s’agissait d’une bande de données que réalisait la Olsen. Son réflexe premier était de s’informer sur les personnes qui lui faisaient face, tout simplement dans le but de pouvoir mieux les manipuler ou d’éviter de mauvaises surprises. Il aurait suffi que l’un d’eux soit acoquiné avec la Triade pour foutre en l’air toute son opération. Et c’était cette capacité à cerner immédiatement ses interlocuteurs qui donnait à Lidy une confiance en elle presque absolue… Presque, parce que depuis l’enquête qu’elle avait réalisée aux côtés de Ko Ayme, son Vice-Directeur, elle était persuadée de toujours louper quelque chose.

Le doute n’était pas permis, il était obligatoire. Dans son milieu il fallait douter d’absolument tout pour rester en vie, pour résoudre ses enquêtes et pour apporter un peu de paix dans ce monde globalement trop brutal. L’objectif de Lidy était bienveillant : elle voulait rendre ce monde plus sûr pour tous, et s’il fallait démanteler chaque réseau hors-la-loi et purifier les rangs du Gouvernement Mondial, la jeune femme n’hésiterait pas un instant à le faire. Cependant, quelque chose de brutal existait avant cela : c’était l’incapacité de la nouvelle Directrice à se dédoubler et à occuper tous les fronts. Si elle avait pu au moins être à plusieurs endroits en même temps… Mais ce pouvoir était irréaliste, elle le savait pertinemment. Alors, à la place elle devait s’assurer que chacun de ses pas n’en soit pas un faux. Elle devait s’approcher de personnes comme les chasseurs de prime dans le seul et unique but de les employer à bon escient… Même quand ils lui paraissaient bons à finir aux ordures.

- Enchantée, Directrice du Cipher Pol 6, Lidy Olsen, se présenta succinctement la demoiselle à la chevelure bleutée et au manteau de direction. Je cherche des chasseurs de prime pour une chasse… La personne en question n’étant pas spécifiquement primée, j’y mettrai cependant le prix.

Elle sortit une bourse de berrys, et en regardant à l’intérieur tout le monde pourrait comprendre qu’il y avait de quoi se payer à boire et à manger sans problème pour les mois à venir, même pour cinq. Elle était venue équipée. Cependant, elle savait déjà que l’argent ne serait pas le principal moteur de motivation, même s’il aidait.

- J’ai besoin d’aide pour attraper quelqu’un qui a participé à la destruction d’Enies Lobby.

Elle parlait d’une voix plus faible, de sorte à n’être entendue que par la table autour d’elle. C’était une manière de s’assurer qu’ils étaient déjà au courant du bordel dans lequel ils se fourraient. Et à part s’ils avaient vécu dans une grotte, ils pouvaient savoir que Lidy faisait référence à l’assaut de la Triade sur l’île des Cipher Pol. Et ils pouvaient aussi savoir qu’un grand nombre de victimes avait été à déplorer ce jour-là : des enfants, des civils innocents et un grand nombre de hauts gradés. Y compris la Vice-Directrice… Enfin, la Olsen était encore en train de regarder les personnes en face d’elle en attendant qu’elles acceptent. Si c’était le cas, elle pourrait présenter leur cible dont le portrait-robot se trouvait dans sa poche :

- Il s’agit d’Adler VanGouhl. Il a été aperçu pour la dernière fois sur le Groove 72, par un agent du Cipher Pol 2 qui a disparu après avoir fait son rapport. Je doute qu’on le retrouve, mais… C’est l’un des objectifs. Je sais d’Adler qu’il possède un Zoan, celui de la souris des moissons orientales. Il est souvent accompagné, mais qui sait si c’est le cas cette fois-ci ? Il faudrait commencer par le retrouver, dans tous les cas.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Yvan Timble
Yvan Timble
Messages : 37

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue10/75[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (10/75)
Expériences:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue0/25[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (0/25)
Berrys: 10.000.000 B.
Dim 31 Juil - 18:08
Yvan avait voyagé avec Mr Steven assez longtemps pour savoir qu'il faisait sa tête de je sens la migraine se pointer. Même si le gnome et Margaux ne savaient pas exactement ce que ce titre représentait, Elodie et Mr Manchevsky eux semblaient assez choqué. L'homme poisson semblait vouloir poser des questions, mais Mr Steven l'arrêta dans son élan pour laissa la femme au cheveux bleu finir. Pas que ce qu'il entendait lui plaisait beaucoup, mais il gardait un visage de pierre pour ne pas laisser ses émotions le trahir, sans savoir que même la meilleure poker face du monde ne lui servirait à rien ici de toute façon. Le CP 6 était en charge des enquêtes internes de la marine, hors sa directrice venait aujourd'hui engageait des mercenaires pour chasser un inconnu ? Cela puait l'affaire personnelle à plein nez cette histoire, quelque chose qu'il comprenait parfaitement, mais était toujours compliqué à gérer d'un point de vue professionnel. Tout dépendrait de la suite de la conversation. L'attaque de Enies Lobby, si c'était vrai il s'agirait d'une sorte de vendetta alors. Il y avait toujours le cas ou elle utilisait une excuse et profiter de la situation pour se débarrasser de personnes gênantes, mais il ne croyait pas à ce genre de cas ici. Si elle osait annoncer son nom et sa faction ici en public, c'est qu'elle était confiante sur le fait que personne n'irait lui chercher de problème sur cette affaire. Quelque chose qui détendit beaucoup le père de famille. Il n'avait absolument aucune envie d'embarquer sa fille dans quelque chose de trop dangereux. Cependant, il pouvait comprendre aussi la colère de la directrice et ses envies de vengeance. De nombreuses filles de quelqu'un avait dû périr lors de cette attaque, sans parler des autres. Quelque chose qui ne le laissait pas entièrement indifférent. Mr Manchevsky se contenta de fermer les yeux et d'attendre la décision de son ami, tandis que les deux filles et le gnome caché au plafond étaient déjà plus motivé que jamais d'attraper un des responsables de ce massacre.

- Je suppose que cette affaire peut nous intéresser.

Cette affaire semblait dangereux, mais il sentait bien que s'il la refusait comme ça il aurait des problèmes. Avec sa propre fille certes, mais peut être aussi avec la bleue en face de lui. Si l'ancien marine qu'il était avait la conscience tranquille, ayant quitté l'institution dans les règles. Il savait que certains chefs pouvaient être rancuniers et se faire un devoir de vous pourrir l'existence pour rien à la moindre contrariété. Ils avaient besoin d'argent, alors autant ne pas risquer une animosité puissante pour rien. De plus, s'ils devaient aller dans le Nouveau Monde, Steven se disait que se serait une bonne occasion pour les jeunes de se confronter à un niveau supérieur de maléfice et de danger. Il n'aimait pas cela, mais il savait aussi qu'à un moment ou l'autre, ces jeunes filles ou même eux les adultes, devraient mettre leur vie en jeu. Autant profiter de la présence encore d'Yvan et de cette Lidy Olsen aussi pour cela. Mr Steven prit la décision d'utiliser cette mission inattendue comme test. S'ils n'arrivaient pas à s'en sortir, alors ce n'était probablement même pas la peine de songer au Nouveau monde, pas avec les enfants en tout cas malgré leurs talents et leurs progrès fulgurants. Il trouverait une autre solution alors pour y aller seul avec l'homme poisson. Il avait encore quelques amis dans la marine après tout et Marie-Joie n'était pas si loin...

- Très bien, je suis Steven Jiska et voici ma fille Margaux. Elle c'est Mlle Elodie Colgaire, la fille d'un ami et mon grand ami ici est Klaus Manchevsky. Enfin, même s'il ne fait pas parti officiellement de notre groupe, il y a le petit Yvan qui voyage avec nous. Il doit être là-haut sûrement j'imagine. Je ne peux pas décider pour lui en revanche de ce qu'il va faire.
- Je veux participer !
- Haha, parfait vous aurez cinq personnes pour cette mission il semblerait donc. Vous voulez recrutez d'autres personnes ? L'image de la cible et son nom c'est un bon début, mais si vous aviez le nom et l'image de cet agent disparu aussi. Vous n'avez pas l'air très optimiste sur ses chances, mais nous ne sommes jamais à l'abri d'une bonne surprise, n'est ce pas.

Une fois les images en tête, Yvan partirait en avance vers le Groove 72, histoire de faire une première reconnaissance des lieux. Même s'il n'était pas le plus fûté, Yvan commençait à avoir pas mal de voyage derrière lui maintenant et commençait à connaitre les lieux ou les vilains aimaient à trainer en général. Il avait aussi une ouïe très fine qu'il avait entrainé au cours des années à Dressrosa pour l'aider à entendre les rumeurs. De son côté, Steven demanderait à Lidy s'il n'avait rien appartenant à leur cible ou à l'agent disparu, ce qui fît poussé un petit soupir à la femme Doberman. L'apprenti alchimiste femme bête possédait en effet un odorat développé qu'elle utilisait pour préparer ses concoctions. Elle en avait même une personnelle qui l'aidait à développer encore d'avantage cet odorat temporairement de manière significative. Si c'était un grand atout dans certaines circonstances, c'était aussi très perturbant de devoir gérer toutes ces odeurs d'un seul coup. Sans compter que c'était vachement embarrassant !
Yvan Timble
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue58/75[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue1077/1250[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Lun 1 Aoû - 21:23

Chasse aux fantômes du passé [3]


Sentant la crainte de son interlocuteur, la Olsen faillit se raviser. Elle était cependant convaincue que ce qu’elle faisait était juste, et qu’il lui fallait des personnes pour le lui rappeler… Et l’empêcher de déraper. En l’occurrence, l’ancien marine avait l’expérience nécessaire pour débusquer les comportements qui pourraient mener Lidy à sortir du cadre, et s’il avait un peu d’humanité il les lui ferait remarquer. Bien sûr, l’idée qu’un couperet risquait de s’abattre sur sa tête était factice : avec l’influence qu’elle avait actuellement, s’empêtrer dans une affaire pareille ne ferait que diminuer son peu de « bonne figure ». Lui n’en savait rien, et elle devait l’utiliser son avantage… Bien que mentir en face de quelqu’un de bon était embêtant.

S’ils avaient refusé, elle serait simplement aller voir quelqu’un d’autre, quelqu’un dont les motivations étaient plus tournées vers l’argent. Certes, c’était le nerf de la guerre mais en temps normal elle n’avait pas besoin de sortir ses économies. Ayant investi dans la reconstruction d’Enies Lobby à travers un commerce, elle commençait à avoir quelques berrys de côté.

Levant le regard à la présentation de tout ce petit monde, le visage de la bleue se fit plus doux et un sourire vint accueillir l’engouement du gnome. Elle était particulièrement sensible aux différences de races, essayant d’accueillir dans son service des personnes qui d’habitude étaient exclues. Parmi ses gardes du corps, elle comptait recruter uniquement des hommes-bêtes pour donner l’exemple, bien que certains risquaient de penser qu’elle trainait des esclaves avec elle.

- Merci, dirait-elle. Et bien, pour l’Agent du Cipher Pol 2, il s’agit d’Arius. S’il porte son visage à l’heure actuelle, il est châtain, le nez aquilin, la mâchoire saillante et les oreilles pointues.

Il porterait ce visage. Lors de ses arrêts à Enies Lobby, Arius était porteur d’un masque de bois. En dehors, il avait pris l’habitude de travailler à visage découvert. Elle et lui avaient une histoire compliquée, surtout qu’il avait failli y rester plusieurs fois par sa faute… Car Lidy connaissait ce fameux agent du Cipher Pol 2. C’était l’un de ses hommes, ou du moins une personne qui travaillait régulièrement sur ses affaires lors des missions inter-agences comme celle-ci. Après avoir été alité un certain temps, il avait fini par revenir en mission. Et il se faisait déjà capturer ? C’était déplorable.

La demoiselle observerait son équipe, se demandant s’ils sauraient se défendre. Elle n’avait pas vraiment le choix : au pire, elle interviendrait. Elle serait le couperet qui s’abattrait sur l’ennemi, même si elle avait plus dans l’habitude de laisser le sale boulot aux autres.

Sur le Groove 72, la vie semblait continuer progressivement son cours. Lidy avait amené Steven et la femme alchimiste au niveau du dernier endroit où son allié avait été aperçu : il s’agissait d’une échoppe d’épices, assez populaire, et auprès de laquelle se trouvait un marchand de poissons. Bien sûr, Arius n’avait pas envie de se faire repérer, alors il utilisait ce type d’endroit pour se cacher. Doucement, méthodiquement, il avançait vers les informations qu’il tentait de récolter… Si ça avait été William Oakwood, un autre allié de Lidy, cet endroit aurait empesté le tabac.

De son côté, Yvan pourrait découvrir les joies de la vie de Shabaody : les drames se passaient en huit clos sur la place publique. Une femme quittait son mari qui l’avait trompé avec Joséphine, la voisine. La personne en question était estomaquée et ne semblait pas comprendre, mais son propre conjoint observait la scène en silence en se mordant les lèvres, comme s’il avait quelque chose à se reprocher. Pas très loin, des danseuses du ventre donnaient une représentation sur une « Scène Libre » en face d’un restaurant à la mode guiguette. Si les danseuses semblaient toutes expertes dans leur domaine, une d’entre elle avait des mouvements décalés et tentait de rattraper son retard à chaque pas.

Enfin, pas très loin de là, des entrepôts de petite taille permettaient de s’approvisionner, en extérieur, libérant de la place à l’intérieur pour faire plus de stock, pour consommer à nouveau le lendemain. [/b]

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Yvan Timble
Yvan Timble
Messages : 37

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue10/75[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (10/75)
Expériences:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue0/25[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (0/25)
Berrys: 10.000.000 B.
Dim 7 Aoû - 16:05
- Haha, votre agent a pris ses mesures pour qu'il ne soit pas facile à traquer. Dommage que cela se retourne contre lui et nous dans le cas présent.

Avec toutes les odeurs d'épices et de poisson qui flottaient dans l'air, Elodie semblait terrorisé à l'idée d'augmenter son odorat. C'est avec les larmes aux yeux qu'elle observait les adultes, leur lançant une supplique silencieuse de ne pas lui demander de faire ça. Margaux l'a pris dans ses bras et la rassura en lui disant que tout allait se passer et que personne n'allait la forcer à faire quoi que ce soit. Elle ne manqua pas de lancer un regard lourd de sens à son père pour lui indiquer d'ailleurs qu'il avait intérêt à aller dans son sens. Steven eu un nouveau rire forcé cette fois ci à cause de sa fille, mais vint quand même rassurer la femme canin d'une tappe sur la tête.

- Ne t'en fais pas, je ne vais pas te demander de t'infliger ça pour rien. Cet agent à clarement prit ses précautions pour lutter contre ce type de traque. En soit ce n'est pas une si mauvaise chose d'ailleurs. Certes ça nous empêche de le retrouver facilement, mais ça prouve aussi que c'est un homme intelligent avec de la ressource. Quelqu'un qui ne doit pas se faire prendre facilement, ça veut dire qu'on a plus de chance de le retrouver vivant.

Simples paroles en l'air pour les rassurer ou son véritable avis ? C'était diffcile à dire, mais cela semblait suffire à redonner le sourire aux adolescentes. Il faut dire qu'elles n'étaient pas si fragiles non plus, ayant déjà vécu bien des choses sur Grand Line avant d'arriver ici. Elles ne se laiisseraient pas démoraliser facilement. Si Grand Line pouvait bien vous apprendre une chose après tout, c'est que tout était possible.

- Il va falloir revenir à des méthodes plus conventionnelles. Soit nous essayons de remonter la piste de notre homme disparu, demander pour trouver les endroits ou il est allé et voir les lieux qui l'ont intéressé. Je ne sais pas si vous connaissez un peu ses habitudes ou s'il aurait pu indiquer dans ses rapports les indicateurs qu'il avait ici Mlle Olsen ? Sinon si vous avez d'autres informations sur notre criminel comme des passes temps particuliers ou des habitudes qu'il aurait. S'il est du genre paranoïaque et qu'il utilise beaucoup son zoan dans ses déplacements, alors il va être très compliqué à localiser. Cependant vu son activité et pour que vous vous donniez la peine de le traquer vous même, j'imagine qu'il ne doit pas avoir froid aux yeux non plus et qu'il a dût commettre sa part de mauvaises actions...

Quitte à avoir une des directrices du réseau d'espion du gouvernement mondial, autant essayer d'avoir un maximum d'informations possibles. A moins d'être un pur produit de l'administration, elle devait aussi avoir l'habitude de la traque, peut être même plus que son petit groupe de mercenaire. Seulement on dirait qu'elle cherchait à se retenir pour certaines raisons, raison pour laquelle ils étaient là sûrement. C'était difficile de savoir sur quel pied danser, mais il fallait juste trouver leur rythme.

- J'espère qu'Yvan a plus de réussite de son côté.
- Alors si on pouvait éviter de parler de la chance d'Yvan, merci. On est quand même loin d'être dans une impasse, pas besoin d'utiliser les moyens extrêmes. Laisse le chercher normalement.
- Hahaha, tu exagères. Il n'a pas gagné à une loterie avec toi ce matin ?
- Ouais il a gagné un voyage. Pour Allabasta. Tu sais l'île qu'on vient de quitter. Moi je voulais juste les tonfas en alliage dans la liste des prix de troisième niveau...
- Ne fait pas l'enfant, tu ne sais même pas te servir de ce genre d'armes. Après je ne peux pas t'enlever qu'il est vrai qu'avec lui, le hasard prend souvent une tournure étrange.
- Il serait capable de tomber sur notre cible entrain de dormir par hasard, mais pile aussi quand tous ses hommes armés jusqu'aux dents viennent le chercher pour le diner.

Un instant gêné, l'homme ne sût quoi répondre tout en sondant la réaction de Lidy. Ils ne connaissaient tous pas le gnome depuis très longtemps, mais il devait avouer que du peu qu'il en avait vu, cela semblait être le genre de chose qui pouvait arriver. Pour le petit Timble, chance et malchance semblaient toujours se déplacer main dans la main et jamais séparés.

***

Du côté d'Yvan justement, Margaux serait rassuré si elle savait que les choses se passaient assez normalement. Il n'avait vu aucun des deux portraits robots pour le moment. Il n'avait même pas vu une souris à suspecter. C'était difficile de retrouver quelqu'un qui pouvait changer d'apparence et là, les deux semblaient capable de le faire. En espérant que le dénommé Arius était encore capable de le faire lui. Le Groove 72 se présentait de manière assez classique, avec ses dramas propres à l'humanité en général. Les deux seules choses qu'il nota pour le moment, c'est qu'ici aussi les femmes trompées ne poignardaient pas leur mari et que la danse était moins développé que chez lui. Il faut croire que c'était vraiment des particularités de Dressrosa. C'était quelque chose qu'il avait accepté depuis longtemps, mais qu'il ne pouvait pas s'empêcher de reconfirmer à chaque nouvelle île par curiosité. Cela voulait aussi dire que les gens d'ici aussi auraient moins peurs de se trahir les uns les autres, vu qu'ils risquaient moins de se faire poignarder derrière. Une aubaine pour des criminels donc.

Profitant de ses atouts naturels, c'est avec habitude que le Gnome pénétra dans le restaurant sans se faire voir. C'est quand ils mangeaient et buvaient entre amis que les humains étaient les plus bavards en général. Comme ils étaient tous assis, c'était plus facile aussi de suivre les différentes conversations sans courir partout. A partir de là il fallait juste être patient, il y avait toujours des gens pour parler des actualités et donner leurs avis sur les actions de telles ou telles personnes. Le problème qu'il risquait de rencontrer par rapport à d'habitude en revanche, c'est que ni Adler VanGhoul, ni l'agent Arius n'étaient des personnes connus de base. Les deux n'étaient pas primés et n'avaient jamais parus dans les journaux. Les histoires de meurtre et de bagarre en revanche ne manquaient pas, mais difficile de savoir si l'une d'entre elle était plus intéressante à suivre que les autres, le gnome n'ayant aucune idée du style de combat des deux hommes qu'il cherchait. Il resterait là quelques temps, puis essaierait un autre endroit. S'il ne trouvait toujours rien, il partirait à la recherche des autres pour faire le point, la mine basse. Ils n'avaient pas de point de rassemblement prévu, mais Yvan ne s'inquiétait pas. Il suffirait de remonter la piste des discussions sur Mr Manchevsky pour retrouver les autres. Les humains aimaient beaucoup commenter sur tout et n'importe quoi. En attendant, il était temps de faire des pompes ! Bah oui, faut bien s'occuper pendant que les oreilles travaillent, sauf que ça ne dura au final pas très longtemps avant que le Gnome ne se relève et quitte le restaurant. Pourquoi ? Parce qu'il avait une piste et qu'il devait vérifier si c'était intéressant ou pas avant d'aller prévenir les autres. Les prévenir avant ? Pas besoin, le Gnome était un ninja enfin, personne n'allait le trouver voyons. En plus, il avait beaucoup plus l'habitude de travailler seul qu'en groupe. Tout allait bien se passer.
Yvan Timble
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue58/75[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue1077/1250[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mar 9 Aoû - 2:26

Chasse aux fantômes du passé [4]


Les paroles de Steven semblaient être pleines de jugeotes. Arius avait effectivement passé un certain temps ici, et la Olsen en était certaine : les souvenirs des habitants parlaient pour eux. Cela faisait quelques jours qu’ils ne l’avaient pas vu cependant, et ça l’inquiétait. S’il n’avait pas été capturé, alors pourquoi aurait-il rompu le contact ? Non, la probabilité la plus élevée était qu’on s’était débarrassé de lui, l’enlèvement n’arrivait qu’en seconde position. Il fallait avouer que faire parler un Agent du Cipher Pol 2 était assez peu probable, la plupart s’étant formés à ne libérer aucune information en leur possession…

Et puis, Arius avait déjà vécu l’Enfer auprès de Lidy. Il avait failli y passer alors qu’elle protégeait à tout prix sa mission. Et s’il avait fallu le sacrifier pour remonter aussi loin qu’elle était remontée dans son enquête sur la Triade, elle n’aurait pas hésité une seule seconde. L’absence de sourire sur le visage de la directrice en disait cependant long sur son inquiétude.

Ayant ainsi volé quelques souvenirs, la Olsen pouvait deviner où était allé Arius en priorité, même s’il n’avait pas mentionné en détails ses points de rendez-vous dans ses rapports. Il traquait quelqu’un, ou plutôt avait trouvé l’identité de la personne qu’ils cherchaient alors qu’il ne s’agissait que d’une supposée cible à l’origine. Il s’était aventuré dans ce Groove et avait commencé à se mêler à la vie locale, de manière à passer inaperçu.

- Concernant mon agent, il a parlé d’un Café où il allait régulièrement, le Café Trident. C’est un endroit où les nobles qui descendent sur Shabaody, ceux qui habitent dans les Quartiers Nobles de Marijoa, se réunissent. Il y a des Salons, et il a localisé notre cible pour la première fois là-bas. Nous pouvons nous rendre là-bas, et nous infiltrer… Ou alors nous pouvons chercher à localiser notre homme à la sortie du salon et réaliser une filature.

Elle-même pouvait le repérer sans cela, et elle aurait privilégié la filature qui était le moyen le plus rapide de le capturer, mais peut-être que ces personnes préféraient se mêler aux nobles. Après tout, ils avaient été pleins de surprises jusqu’ici. Enfin, elle écouta les histoires sur le gnome qu’ils avaient laissé de l’autre côté, et la Olsen ne put que soupirer : apparemment, elle avait hérité d’un sacré phénomène dans cette histoire.

Le restaurant où la clientèle fourmillait, entrant et sortant tout le temps, était rempli d’histoires en tout genre. Entre Jean et Jeanne qui étaient en train de se disputer l’héritage de leurs parents, et Gouloum dont les quelques cheveux sur la tête et l’apparence transpirante donnaient l’impression qu’il était dans un stress permanent, il n’y avait pas de véritable mine d’informations. Cependant après leur spectacle, les filles devant le restaurant rentrèrent et allèrent toutes s’asseoir à une grande table préparée pour elles. C’était là que Yvan pourrait entendre les informations les plus croustillantes : le salon des nobles accueillait leur patron en ce moment, et celui-ci était en train d’annoncer le départ de l’île. « Addy », comme elles l’appelaient affectueusement, leur avait dégoté un nouveau show. Certes, elles ne savaient pas où mais les danseuses étaient impatientes de le découvrir. D’ailleurs celle à la voix plus grave qu’aigue semblait s’amuser à chercher si les autres n’avaient pas des détails. Purement dans un but professionnel !

Le Café Trident était l’un des lieux de rassemblement des nobles de l’île. Devant, deux vigiles montaient la garde tandis qu’à l’intérieur, des personnes immensément riches discutaient dans des salons dédiés et luxueusement parés. Les drapés qui masquaient la lumière étaient parfois ouverts pour exposer les plus puissants qui parlaient de banalités, car les salles sans fenêtres étaient réservées aux conversations les plus secrètes. Lidy n’avait jamais eu l’occasion de venir en personne dans ces lieux : elle savait cependant qu’un sous-sol servait de salle de vente pour les enchères chez les nobles. Ils ne pouvaient pas foncer dans le tas, malheureusement. Ça aurait été trop facile. La jeune femme attendait toujours la décision de ses alliés et ils arriveraient enfin à proximité de l’établissement.

- Tiens, c’est le Baron Darovld avec sa femme, nota la Olsen à haute voix. Ils tiennent le commerce de saucisses de West Blue à Marijoa, la branche principale est tenue par son fils sur Nighty Town… Oui, on en apprend beaucoup en lisant les journaux.

Ils étaient apparus durant le concours de la meilleure saucisse, et avaient même eu le droit de figurer sur la quatrième page. En tout cas, ils s’apprêtaient à entrer dans l’établissement.[/b]

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Yvan Timble
Yvan Timble
Messages : 37

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue10/75[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (10/75)
Expériences:
[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Left_bar_bleue0/25[FB] - Chasse aux fantômes du passé [Pv : Yvan] Empty_bar_bleue  (0/25)
Berrys: 10.000.000 B.
Jeu 25 Aoû - 0:35
Yvan était sorti en trombe car il avait une piste qui pour lui avait l'air solide. Le chat du fils de la voisine de la mère du barman avait soudainement développé une peur des souris. Si ça c'était pas une piste ! L'animal avait à tout les coups surement essayer de chasser une souris qui c'était soudain transformer pour lui botter le cul. C'était surement ça ! Probablement. Peut-être. Il l'espérait... Sauf que quand il se dirigeait vers la sortie, il entendit la discussion des danseuses ce qui le fit tiquer aussi. Addy ? Ca ressemblait beaucoup à un surnom pour son méchant aussi ça. Ca pourrait être lui ? En manager ? Les méchants Hors la Loi ça aimait bien avoir des jolies filles qui danse pour eux. Certains en tout cas, c'était peut-être le cas pour la souris. Le gnome se retrouva donc soudainement bien embêté, car il venait (selon lui) de passer de zéro à deux pistes en même temps ! Il ne pouvait pas suivre les deux à la fois, ce n'était pas possible. Après réflexion, il décida de finalement rester au restaurant à écouter les filles. Il ne savait pas ou trouver le chat du fils de la voisine de la mère du barman, mais même s'il le trouvait, il n'allait pas l'interroger de toute façon. De plus, il pourrait toujours y revenir plus tard si cela ne marchait pas du côté des danseuses. Les deux pistes pourraient même être d'ailleurs mauvaises s'il n'avait pas de chance, mais cela faisait partie des risques du métier. Yvan le savait, cela faisait un moment qu'il était devenu chasseur de primes après tout maintenant.

Du coup le gnome se lança donc dans sa petite enquête personnelle. Il n'y avait pas grand chose à en dire en fait, il allait juste les suivre jusqu'à ce que ce fameux Addy vienne les voir ou jusqu'à ce qu'il en apprenne plus. En théorie si elles avaient fini leur représentation et que leur manager négociait un nouveau contrat pour elles, il viendrait les voir après. Il suffisait juste d'être patient, quelque chose dont le gnome ne manquait pas particulièrement. Attendre, observer, écouter et tâcher de comprendre était des activités qu'il avait pour ainsi dire pratiquer toute sa vie. En plus là c'était facile vu qu'une des danseuses essayait même d'aiguiller la conversation de temps en temps pour rester dans ce sujet et en apprendre plus. Elle avait la voix plus grave que les autres et pendant un instant, il se demanda si ce n'était pas un okama. C'était pas lui ou elle d'ailleurs qui avait eu du mal à suivre le rythme des autres tout à l'heure ? La nouvelle recrue qui avait des choses à apprendre sûrement, d'où toutes ces questions. Il ne put s'empêcher quand même de dévisager cette personne en particulier depuis sa cachette, voir si c'était bien un homme ou une femme. Qui sait, il l'avait peut-être déjà vu quelque part avec de la chance.

***

Margaux ne put s'empêcher de regarder la Olsen un peu bizarrement tandis que Chloé sembla un instant s'égarer dans des rêves gustativement intéressants, se reprenant cependant rapidement. Leur pensée au final se lisait assez facilement sur le visage, à savoir. "Elle doit drôlement aimer les saucisses". Ca ou alors la directrice du CP6 était du genre à sortir toutes les petites anecdotes qui lui passaient par la tête ? Dans ce cas là, elle devait avoir une sacré mémoire, même si on partait du principe qu'elle avait retenu ce sujet ci car c'était des nobles ? Elle était peut être fan de noblesse. Quelqu'un de son rang devait sûrement connaître beaucoup de gens importants. Leur questionnement fût cependant rapidement quand le chef de cette joyeuse équipe les "réprimanda" avant de les envoyer faire leur travail. Une mission que les deux adolescentes à l'air innocent qui cachaient beaucoup de ressources avaient l'habitude. Faire le tour des batîments pour repérer les différentes entrées, dont celles qui pourraient permettre une entrée ou sortie discrète. Elles iraient ensuite discuter avec le personnel qu'elles croiseraient, cherchant à savoir s'ils cherchaient des serveuses, quel genre de travail ils faisaient ici et quels genres de clients. De vraies petites commères. Les grandes personnes en profiteraient pour discuter entre grandes personnes justement, Steven prenant un air assez sérieux pour s'adresser à la Olsen.

- Je ne sais pas si c'est juste une anecdote qui vous ai venu vraiment par coïncidence, mais je vais me permettre de parler un peu franchement au cas où. Même si je sais que les chances de votre homme sont très faibles, je ne peux pas m'empêcher d'être l'un de ces stupides optimistes qui considère que tant qu'il y a une chance, il faut tout tenter. C'est pour cela que j'espère que si vous savez quelque chose qui peut nous aider à le trouver le plus rapidement possible, lui ou la cible et que c'est lié à ce Baron Darovld, vous partagerez vos informations honnêtement et non pas en jeu de devinette. Vous êtes notre employeuse et je respecte cela, mais je n'ai pas envie de jouer la vie d'un homme sur un entretien d'embauche, peu importe à quel point cette mission ou d'éventuelles prochaines pourraient être lucrative. Bien sûr, je suis peut être seulement paranoïaque et dans ce cas, je vous pris d'accepter mes excuses.

Si l'homme avait quitté la marine de base, c'est qu'il avait été trop déçu par la marine. Steven était un homme trop sensible pour ce métier selon ses propres termes. Les vies qu'on ne pouvait pas sauver, les camarades qui ne revenaient pas à la base après leur mission, les choix politiques globaux qui faisaient que parfois, il fallait fermer les yeux. C'était des choses qu'il comprenait, mais qui l'avait longtemps pesé et usé. C'est pour cela que quand il avait rencontré sa femme et que Margaux était venu au monde, il avait choisi d'arrêter ce métier. Il ne voulait pas que sa fille grandisse sans père. C'est juste qu'en stupide optimiste qu'il était, il n'avait pas pu se résoudre à abandonner son ami kidnappé et s'était à nouveau embarqué sur les courants de Grand Line, pour essayer de le retrouver. Honnêtement, tout ne se passait pas comme il le voudrait, il aurait bien laissé les adolescentes à la maison s'il avait pu, mais la situation avait évolué ainsi. En tant que directrice du CP6, surtout à cet âge, la Bleue avait sûrement eu sa part d'évènement et de choix à faire dans sa vie aussi, il n'en doutait pas. Le sacrifice et les opportunités était quelque chose qu'elle devait connaître, sûrement bien mieux que lui. C'était juste que... Comme dit, son cerveau comprenait, mais son cœur refusait. Il s'inclina dans tous les cas poliment devant Lidy quand il présenta ses excuses, sachant pertinemment que dans tous les cas, il était sorti de ses prérogatives et qu'elle faisait sûrement ce qui lui semblait le plus juste.

- Si son fils à des affaires à Nighty Town, je suppose que nous pouvons considéré que Mr le Baron Darovld peut avoir des connaissances dans le milieu criminel. Une personne à surveiller particulièrement donc une fois que nous serons rentrés à l'intérieur. Une fois qu'elles seront revenus, il nous restera juste à choisir notre méthode et à agir donc, en espérant que nous ayons de la réussite et que notre cible sera présente ou au moins des nouvelles à son sujet. Je te laisse faire le guet pour surveiller ceux qui sortent Klaus.

L'homme poisson se contenta d'acquiescer à la requête de son ami d'un signe de tête entendu, un air renfrogné sur son visage. En tant qu'ancien esclave, il n'était pas bien difficile de deviner ce qu'il devait penser de la noblesse humaine. Il n'irait certainement pas chercher insulte en allant se promener au milieu de cette basse cour. De plus, sa taille lui permettait facilement de voir par dessus la masse pour garder un œil sur les gens entrant et sortant, il allait juste devoir se trouver une chaise, un journal et un endroit ou prendre le soleil, histoire de faire un peu moins tâche dans le décor. Quand à la discussion qui venait d'avoir lieu juste avant, il ferait comme s'il n'avait rien entendu, mais se rangerait intérieurement du côté de son ami. C'est parce que Steven était quelqu'un d'honnête et loyal qu'il appréciait tant l'humain et qu'il était fier de son ami. Quand à la Olsen, c'était au final juste leur employeur et il la traiterait comme tel et comme il traitait les autres employeurs humains. En étant bourru et visiblement asocial. Il sourirait cependant avec un air approbateur à ce moment là, voyant Margaux et Chloé revenir. On dirait qu'on allait pouvoir reprendre le travail.

- J'espère qu'elles auront de bonnes nouvelles. Ca aurait été plus facile avec Yvan, je me demande ou il est passé celui là.

Une bonne question qui fit hausser les épaules à l'homme poisson également. Il fallait toujours que ce gnome disparaisse, c'était plus fort que lui. Une vraie pile électrique !
Yvan Timble
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: