Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2]
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 26 Juin - 20:28





Rebecca Wolf, "La Magna de l'Hôtellerie" & Safrina Milkova, "La Fumeuse de Photos"
PDG du groupe hôtelier Wolf & Arche de la Voûte de l'Alliance des Chasseurs de Primes

Le port était en effervescence. De nombreuses voiles s'étaient approchées de l'île, arborant différents symboles. La plupart avait réussi à aborder sans se faire attaquer, en raison des règles qui résidaient en ces lieux. Le port était une entrée en matière de l'île, et un certain nombre de casinos et de manèges étaient présents pour permettre à quiconque le souhaitait de dépenser ses Berrys durement amassés. C'était cependant loin d'être l'attraction principale. Une douane avait été érigée pour y répertorier les marchandises qui auraient besoin de l'être. Elle était cependant assez laxiste, à partir du moment où des explosifs n'étaient pas déployés.

Quelques hôtels surplombaient le port et donnaient une vision sur la mer. Ce n'était qu'aux extrémités du port où des entrepôts permettaient de faire la jonction avec les commerces que des résidences commençaient à se faire voir. Elles étaient réservées à des particuliers, et avaient été construites avant même que l'empire hôtelier Wolf n'atteigne son paroxysme. L'hôtel Wolf était à peine visible de ce point de vue, en raison du parasol qui recouvrait la partie centrale de l'île, et au-dessus duquel le plus luxueux bâtiment des lieux se situait.

Rebecca Wolf s’était chargée avec quelques-uns de ses hommes d’organiser le positionnement des navires sur le port de l’île. La jeune femme était entouré de gardes du corps mais aussi d’une personne assez particulière : Safrina Milkova, une des Arches de la Voûte de l’Alliance des Chasseurs de Prime. Avait-elle été employée par la Wolf dans le but de la protéger ? En tout cas, elle semblait en pleine discussion avec la blonde quand les premiers navires furent autorisés à débarquer après s’être enregistré au début de l’après-midi. Si la Ligue Egéenne de Milon voulait amarrer son arène de combat, il leur faudrait quelques heures de manœuvre étant donné que les lieux n’étaient pas conçus pour cela.

    - Vous autorisez la Ligue à aborder ?
    - Vous la connaissez ?
    - Ouais… C’est difficile de pas les connaitre sur le Nouveau Monde.

Elle était au courant des batailles menées dans l’Amphithéatrion où certains Chasseurs de Prime s’étaient lancés dans l’aventure… Elle était méfiante de ces personnes, mais elle n’allait pas le crier sur les toits sans avoir de preuve.

    - Enfin, quoiqu’il en soit je suis au clair avec la mission. Je peux y aller ?
    - Oui, j’ai un autre rendez-vous… Tiens, le navire a abordé. A bientôt, Safrina Milkova.

La jeune femme acquiesça et s’éloigna. Elle était apparemment généreusement rémunérée pour être ici. Un sourire sur les lèvres, la jeune femme s’éloigna donc de la Wolf sans attendre, se dirigeant vers l’un des lieux d’exposition.


Sun-sin Imjin, "L'Œil de Cryptesthésie"
Vice-Amiral de la Marine.

Le Vice-Amiral présent sur le pont était de toute évidence l’une des sommités qui avait été attiré par l’événement. Ou était-ce réellement le cas ? L’homme en question avait dans sa main une bouteille dans laquelle était enfermé un parchemin. Il regardait la scène en face de lui. La Colonelle Tempest était partie avec un peu d’avance, alors pourquoi lui ne prendrait-il pas les devants pour aller parler à Rebecca Wolf ? Ah, elle avait encore d’autres personnes à voir. De toute évidence, elle jouait impunément avec les lois mais cela ne le regardait pas. Les chances que quelque chose se produise aujourd’hui étaient assez grandes après tout.


Haiku Micha & Gérard Mandpo.
Primés à 25.000.000 & 38.000.000 B.

Au port, un grand nombre de personnes étaient présentes. Des primés, des chasseurs de primes, des marines… Et pourtant, personne ne se jetait à la gorge des autres. Etait-ce le regard de fer de la Wolf qui les empêchait d’agir ? Ou alors les dizaines de personnes positionnées pour surveiller les lieux ? En tout cas, le port était bien agité. Un des lieux d’exposition se trouvait non loin d’ici, et les inscriptions se déroulaient sans accroc. Entre Haiku Micha, primée à 25.000.000 de Berrys, et Gérard Mandpo, primé à 38.000.000 de Berrys, il y avait des petites têtes d’affiches qui se dégageaient. Ils n’étaient bien sûr pas les seuls, mais les autres se perdaient dans la foule…


Gabriel Sola, Fondateur du journal Shinjitsu & Mai Trèce, Chasseuse de prime indépendante.
Primé à 83.000.000 B. & Renommée à 39.000.000 B.

Et bien plus loin, dans l’ombre, se trouvait une figure qui semblait pourtant sortir de l’ordinaire. Elle n’était pas seule : Gabriel Sola, célèbre fondateur du journal hors-la-loi Shinjitsu primé à 83.000.000 Berrys, se trouvait à ses côtés. En face d’eux, une des participantes au concours d’art, Mai Trèce, chasseuse de prime renommée à 39.000.000 de Berrys, était en train de les regarder d’un air sévère.

    - Je ne sais pas pourquoi vous trainez avec un hors-la-loi, mais vous devriez éviter ! Se plaignit la chasseuse de prime en tentant de donner une leçon. Vous savez que cet homme est hautement recherché ?
    - Oh, je n’en avais pas connaissance… Je suis désolée, je ferai attention, Madame.

Elle sourirait en s’éloignant alors des deux personnages, soupirant et s’étirant. Son escargophone sonna alors, et elle s’isola pour prendre l’appel.

    - Madeleine, vous êtes en position ?
    - Bien sûr, Maître Yun… Je suis en position. Je vais commencer l’opération de repérage.
    - Je compte sur toi.

Elle acquiesça et s’étira finalement. C’était l’heure de se mettre en action. Le concours d’art commencerait quelques heures plus tard, mais ce qui l’intéressait était surtout l’exposition de la récompense qui aurait lieu à ce moment-là sous très haute protection.

Spoiler:

Tous les PNJs ne sont pas encore apparus.

Liste des PNJs présents sur le port et ses environs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1845
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue54/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue483/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 932.999.999.999 B
Jeu 30 Juin - 22:20



Le Festival de Dokusoi PandaEvent PNJ





[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 00210
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Euraly10
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Euraly10
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 00416
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 00416
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 00416
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 00416

Mené par la frégate de cinquième rang Le Dévoreur d'Horizons, chef d’escadre de la neuvième des Flottilles d'Égide de la Ligue Egéenne de Milon, les frégates Sky's Vanguard et La Perfection Insatiable ainsi que les quatre bricks Honneur du Damné, Horreur Cadavérique, Saga de la Mort et Tyran des Landes parurent à l’horizon. Cette véritable flotte d’escorte, arborant le pavillon noir inventé par la navarque Rébéna Té Ra, se plaça néanmoins en position stationnaire, s’ancrant à plusieurs encablures d’Holiday Island. Elle serait prête à intervenir pour sauver le vaisseau-arène ou des survivants si jamais des ennuis arrivaient, néanmoins la formation ne cherchait aucunement à menacer l’île. Elle se contenterait de rester en retrait, au large, sommeillant en attendant l’heure du départ. De cette masse de bois faisant office de petite forêt de mats sortit un navire à la forme particulièrement singulière. Ce dernier navigua tranquillement en direction d’Holiday Island après avoir demandé la permission d’accosté. Il fallut plusieurs manœuvres complexes pour insérer l’embarcation au milieu de ces quais bondés et non habitués à accueillir une telle structure. Cependant, l’équipage y parvint sous les ordres d’un duo de capitaines expérimentés qui coordonnèrent leurs instructions pour que les mouvements se passent correctement.



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Achill10

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 04310[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Mina_a10
Médolie Canondor "The Wind Tale", Minamoto "Nobunaga" Kosenjobi
Polémarques de la Ligue Egéenne de Milon

La situation à bord du Leonidas Great Arena était assez tranquille. Après avoir affronter les dangers maritimes du Nouveau Monde, les tumultes de la première partie de Grandline, qu’ils appelaient Paradise, étaient bien doux en comparaison. Ce voyage leur paraissait reposant. La navigation en elle-même était ainsi des sortes de vacances que la Ligue octroyait de temps en temps tout en allant promouvoir hors du Nouveau Monde son organisation afin de procéder à du recrutement. Si les Empereurs Pirates avaient des recruteurs, la Ligue était amenée à procédé de manière différente en proposant ses tournois et en offrant à ceux que cela intéressait la possibilité d’intégrer la partie « fédération » de l’alliance pirate, alliance que Rébéna avait transcendé du sport à l’art militaire. En tout cas, si certains s’intéressaient à l’histoire de cette organisation dont le pavillon terrifiant flottait au sommet des mats, les marins et forbans présents sur l’embarcation se ferait une joie de conter Agnôstos et le Nouveau Monde. C’était une autre manière d’attirer l’intérêt de recrus potentiels en offrant une destination, voir un billet pour se rendre sur la plus terrible des mers mais aussi la plus convoité par les flibustiers s’ils embarquaient avec la flottille au moment du départ. En tout cas, ni l’aventureuse naine Médolie Canondor, ni le sage Minamoto Kosenjobi ne se sentaient stressés. C’était pour l’instant un moment au calme, tranquille, loin des affres et des soucis des guerres pirates qui les attendaient suite à l’accord finalement conclu avec Akropolis après tant d’années de préparations. Ils discutaient ensemble tranquillement à la poupe du navire tandis qu’un marin s’occupait de dresser une sorte d’étal, un stand sur lequel se déroulerait les inscriptions pour le petit tournoi que proposait la Ligue Egéenne de Milon en parallèle du festival. Qui avait-il à gagner ? Une petite centaine de millions de berry.

Les deux polémarques étaient certes là pour encadrer l’événement, mais ils n’allaient pas non plus décevoir les membres de l’Héliée que Kuthulun Khan avait dépêché pour les accompagnés et se charger de la mise en place matériel pour l’événement. Il y avait après tout un aspect technique pour faire le show et ces personnalités « de l’ombre » demeurant en coulisse pour tout faire fonctionner correctement étaient absolument nécessaires. Ils étaient d’ailleurs en place sur les gradins, réglant les détails des escaméras et projecteurs, la Ligue prévoyant de projeter sur la voile principale à la proue, maintenu déployé pour l’occasion, la « rediffusion » de l’événement pour attirer du monde. Bien entendu, dans le cadre de l’intégration aux festivités, qui demeuraient principalement artistique, une cérémonie d'ouverture était programmée, comme le laissait présager le groupe qui répétait dans l’arène présentement, ainsi qu’une pièce de théâtre se voulant particulièrement représentative de la dramaturgie égéenne afin d’apporter l’art hellène dans ce festival. Concernant le concours organisée, Médolie avait à sa charge la protection d’un cratère particulier, combinant deux méthodes bien distincte puisqu’une des faces était une céramique à motifs rouges tandis que l’autre était une céramique à motifs noires. Un concept artistique de poterie se voulant contemporain et qui relevait également d’une maîtrise technique certaine de la part du potier l’ayant fabriqué sous les instructions de l’éphore Lycurgue Le Leucippe, propriétaire d’une entreprise de céramique et d’une autre de tapisserie luxueuse sur le Nouveau Monde.





never-utopia

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Seiran Yurei
Le Trublion
Seiran Yurei
Messages : 143
Race : Humain mi-Cornu

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue26/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue44/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (44/120)
Berrys: 533.255.000 B
Ven 1 Juil - 13:48
Le Festival de Dokusoi Panda
ft. Groupe 2 - Minamoto, Mélodie, Samuel, Hudsonne, Vergol, Negla -






Parmi les îles de ce monde, certaines concentraient en leurs bourgades le stupre, l'opulence, la richesse, l'impunité et la connivence malicieuse des grands de ce monde. On pouvait penser, par exemple, à Marijoa, ville emblématique des familles célestes de cette terre. Mais pour les personnes dont la noblesse se limitait non pas à une goutte divine de leur sang mais à un empire de richesses et de ressources fussent-elles matérielles, d'informations ou en main-d'oeuvre, il y avait Holiday Island.

Rebecca Wolf était la figure publique derrière laquelle brillait l'or et l'argent qui sertissaient  le domaine. Héritière de ce véritable empire hôtelier qui s'étendait sur plusieurs générations, elle devenait une alliée de choix pour les grands de ce monde. Elle ne venait pas les chercher, non, ils venaient à elle. La Dokusoi Panda, par exemple, grande entreprise à échelle elle aussi impériale organisait son festival contenant entre autre un concours d'art qui étrangement attirait les foules.

Spoiler:

- Un concours d'art ?

Spoiler:

- Tu te doutes bien qu'on est pas là juste pour ça.

Des Homme-Bêtes. Deux. Sur cette partie-là de Grand Line ce n'était plus si rare que ça, mais dans d'autres bourgades des mers bleues leur présence réunie aurait pu attirer tous les regards.

- Holiday Island c'est le lieu de toutes les influences, ici. Marine, Pègre, Pirates ... parfois la Révolution. Et pourtant jamais la poudrière n'explose. La neutralité et le calme sont entretenus par les accords qui se jouent ici, les ententes, les gains, le profit.

- Hm. Donc beaucoup de choses se jouent ici, au final.

- C'est ça. Et la Révolution de l'Ombre compte bien prendre sa part du gâteau. Et pourquoi pas celle des autres. Beaucoup de monde sera réuni ici pour ce festival et de tous les horizons.


Le Krampus acquiesçait silencieusement. Se rendre au carrefour local des influences mondiales avait quelque chose d'excitant. Une sorte de sensation d'exclusivité, mais surtout d'être sur la scène de la trame qui se déroulait autour de ces mers, au lieu d'en être le simple spectateur.

- Si Monsieur Seiran s'est récemment illustré au Pays de Ra, nous profitons encore d'un anonymat vous et moi qui nous laisse insoupçonnés. Ça ne devrait pas être bien difficile.

- C'est là que tu te trompes, Krokar.


Le Saurien avait pour habitude de se vêtir d'un drap sombre. Alors que son espèce avait tendance à préférer les rayons du soleil, lui s'en cachait et faisait des ombres son royaume. Même s'il préférait se voir bouffon de la cour des ombres plutôt que Seigneur, le Bouc, lui, s'en voyait être le noble diplomate, celui qui voyageait hors des ombres pour en parler. Des deux hommes, c'était clairement le lézard le plus habitué. Le travail de Krokar était plus dans la négociation, la communication, d'une certaine manière la manipulation et à ce titre, l'infiltration. Polo, lui, s'illustrait dans l'espionnage et l'assassinat. C'était un homme d'expérience.

- Je ne me suis jamais rendu à Holiday Island, mais ce n'est pas ma première Baie-du-butin infestée de boucaniers de chaque faction. Là où personne ne s'affronte, là où les bannières sont tues, tout le monde est suspect. Car tout le monde se suspecte. La discrétion dont nous devons habituellement faire preuve ne doit pas faire exception ici, je dirais même qu'il faudra la renforcer.

L'air quelque peu jovial du Bouc fut tout de suite balayé d'un revers par le professionnalisme rigide et froid du Saurien. Krokar prenait son travail très au sérieux mais Polo, lui, ne s'arrêtait jamais vraiment de travailler. On dit qu'il s'agit là d'un trait commun à ceux qui ont dû se battre et tâcher leurs mains pour survivre. Quand on connaissait l'histoire de cet homme-lézard ancien esclave de dragon céleste, on ne pouvait que comprendre d'où venait son air bougon, constamment sérieux, son pragmatisme et son affinité aux ombres. Se rappelant de tout cela, le Bouc se contenta d'un :

- Hm. Je vois, oui. Vous avez raison.

- Notre objectif est donc de récolter le plus d'informations possibles sur tout le monde. C'est ce qu'on fait de mieux et le cadre est idéal. Comme d'habitude, le Gouvernement Mondial en priorité mais pas que. Autre chose ...


Le Saurien faisait constamment attention à ses gardes mais exceptionnellement il les revérifia une dernière fois avant de demander à Krokar d'approcher son oreille. Le Bouc, bien plus grand que son homologue, dut tendre la colonne pour aligner ses cornes aux arcades de son camarade. Ce dernier chuchota ensuite ces quelques mots :

- Rien ne confirme ce que j'avance, mais on soupçonne la Yonko Erica de s'approprier doucement l'île. On est aussi là pour essayer de confirmer ça.

Acquiesçant simplement et sobrement, la tour poilue que constituait l'Homme-bête se redressa avant de conclure :

- Je vote pour une action discrète et une prudence gardée.

- C'était déjà acté, Krokar. Et on est que deux, y a pas de vote à avoir.

- C'est important la démocratie, vous savez ?

- Ugh.
Seiran Yurei
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 536
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue41/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue98/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (98/500)
Berrys: 2.818.588.000 B
Sam 2 Juil - 12:57






Le festival de Dokusoi Panda




Spoiler:
La vie d’un homme tient toujours aux règles qu’il s’impose. Dans le cas de Samuel Dickaris, expert comptable de son état, également homme aux relations douteuses, les règles forgeaient le coeur même de son quotidien. Règles vis à vis de ses activités commerciales bien sûr, mais également pour gérer sa vie au quotidien, manger de la main gauche plutôt que de la droite, s’arrêter à un verre d’alcool même avec les collègues, dormir à heures régulières, la liste pourrait facilement faire l'œuvre d’un traité. En l'occurrence, une règle en particulier était importante, celle qui lui indiquait de laisser libre court à toutes ses envies lorsqu’il était en vacances.

Il avait eu une bonne quantité de boulot depuis qu’il était entré au service de sa criminelle de patronne, mais il devait bien l’admettre, elle était à ses yeux une bonne boss. A savoir, elle le payait, avec divers boni, et ne surveillait pas vraiment ce qu’il faisait tant que tout fonctionnait, ce qui lui permettait entre autres de taper allègrement dans les caisses. C’était d’ailleurs avec cet argent qu’il s’était offert ces luxueuses vacances sur Holiday Island, dans un hôtel chic et muni d’un bar bien fourni.

Sa tête tapait fort d’ailleurs, son haleine puait, il avait une envie de vomir conséquente, bref, il reconnaissait tout les symptômes, c’était une gueule de bois. De ce côté là, le remède était facile et imparable. Son bras fusa pour attraper une bouteille de brandy de bonne qualité qu’il commença à siphonner avant même de s’être levé, préparant son corps à une nouvelle longue journée.

Reposant la bouteille, il se fît violence pour poser ses pieds par terre et sortir du lit, reposant la bouteille à côté de lui avant de se mettre à la verticale, tanguant un instant devant le soudain changement. Il hésita un instant avant de se diriger vers la douche. Continuer de boire était certes attrayant, mais puer l’alcool et la transpiration, pas vraiment. L’ingénieux système de dial de l’hôtel lui permet de profiter d’eau chaude pour s’aider à se réveiller avant de sortir et de s’observer un instant. Il avait repris visage humain et pouvait presque se vanter d’être bel homme.

Attrapant un pantalon long et une chemise, il ferma la porte derrière lui pour descendre au bar, récupérant une bouteille d’absinthe auprès d’un homme en fin de service qui commençait à trop bien le connaître pour poser des questions. De là, lunettes sur le bout du nez, il quitta le bâtiment pour immédiatement le regretter, le soleil perçant sa rétine un peu trop violemment à ses yeux.

D’un pas légèrement instable, il se dirigea vers une boutique qu’il avait déjà visité quelques jours auparavant pour une commande. La clochette sonna alors que la jeune femme qui tenait l’échoppe relevait les yeux, fronçant les sourcils en le reconnaissant. S’il était resté respectueux la dernière fois, son odeur forte d’alcool avait suffit à la décourager de le revoir, tout en sachant qu’il devrait repasser de toute façon.

Ah. Monsieur… Darickis, c’est bien cela?

Dickaris. Je viens chercher ce que je vous ai acheté la dernière fois.

Oui, j’imagine bien que vous ne venez pas chercher des gaufres. Je vais vous passer ça.

La vendeuse passa un instant dans l’arrière boutique avant de revenir chargée d’un chevalet, plusieurs toiles vierges et un ensemble de peintures principalement constituée de teintes de blanc et de noir.

Ça va aller pour transporter ça?

Sûrement? Je ne me suis pas vraiment posé la question en fait.

Le regard qu’elle lui adressa laissait aisément paraître ses pensées à base de “Oui, un poivrot fait souvent ça.”, mais il ne releva pas, se contentant de récupérer tant bien que mal l’ensemble et de sortir de l’échoppe en la saluant, bouteille d’absinthe trônant sur le reste.

Dans le fond, il le savait, il n’était pas fait pour l’art. Son talent à lui, c’était l’argent, pas les rêves. Pour autant, rien ne l’empêchait de participer, et puis, dans le pire des cas, ça lui ferait de beaux souvenirs. Potentiellement de beaux tableaux à accrocher dans son bureau ou son salon également. Ne restait qu’à trouver un espace si possible un peu tranquille, ou non d’ailleurs.



© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 123

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue19/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue2/60[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (2/60)
Berrys: 249.378.000 B
Dim 3 Juil - 0:06
Image Personnage:

- Elle ne peut plus chauffer du coup ?
- Bah si le système reposait sur un dial et qu'il y a plus de dial, c'est sûr qu'elle va plus chauffer non.
- Vous ne pouvez rien faire ?
- Moi mon truc c'est l'acier et seulement l'acier. Je touche pas aux coquillages, qu'ils viennent du ciel ou de la mer.
- Je comprends... Je demanderais à Lucina quand la mission sera finie. Elle est douée pour ce genre de chose Lucina, mais il faudrait au moins que je trouve un autre dial avant.
- Faites donc ça, tant que l'armure vous convient, moi ça me va.
- Oui merci encore. Je n'avais jamais vu d'aussi gros grêlons de ma vie. On a eu de la chance que le bateau tienne le choc jusqu'ici.
- Grand Line est souvent surprenante et rarement dans le bon sens du terme. Faut être fou pour naviguer sur ses eaux là, moi je reste sur mon île.
- Moi je trouve ça intéressant. Merci encore en tout cas.

Sortant de la forge, l'ange se baladait dans une armure semblant flambant neuve, bien loin de l'état dans laquelle elle était arrivée sur cette île. Alors que la petite embarcation marine naviguait en mer, des grelons gigantesques étaient soudainement apparus pour bombarder leur bateau par surprise. L'ange alors à l'extérieur c'était retrouvé comme sous une pluie de violents coups de poings, même son armure pliant sous les impacts multiples. Son Fléau avait volé de ses mains alors qu'elle fuyait le pont. Quand la tempête, brève mais intense, s'arrêta enfin, elle avait retrouvé son arme dans un sale état. Le système de fermeture du système d'ingénierie Dial avait aussi volé en éclat, l'intérieur abimé et le coquillage envolé, surement retourné à l'océan. ... Bon un dial ne vient pas de l'océan mais de la mer des nuages, soit.

- Il est gentil le sergent, mais je fais quoi moi en attendant.

Sur le bateau qui l'avait amené ici, il y avait elle, le sergent chef de mission et quatre autres marines. Seule petite nouvelle de la base, le sergent avait décidé de l'emmener dans cette mission, car il devait rejoindre un fervent constantiniste, qu'il voulait lui faire rencontrer, à elle et aux autres. Sauf qu'à peine arrivée, la soldat déclara ne pas vouloir aller le voir sans son armure. En tant qu'écuyère se voulant grande chevalière un jour. Comment pouvait elle accepter d'aller voir quelqu'un d'aussi noble, sans être parfaitement vêtue ? C'est déjà à peine si elle osait sortir de sa chambre ainsi vêtue. Quand elle avait trouvé le forgeron, elle avait même voulue savoir si elle ne pouvait pas vivre là-bas, le temps que l'armure soit prête. Elle avait fini par rentrer à l'hôtel ou ils habitaient avec un sac sur la tête. Au final, le sergent avait décidé de la laisser là pour surveiller la chambre et les affaires, ayant disparu depuis deux jours maintenant. "C'est encore un peu tôt pour toi de toute façon, mais je te mentionnerais quand même, pour voir s'il veut te rencontrer " avait il rajouter.

- J'espère que je n'ai pas laissé passer ma chance... Mais je ne pouvais pas allez le voir comme ça. Tant pis, c'est peut être un signe de Saint Constantin que je ne suis vraiment pas prête après tout. Seulement un jour, je le serais !

Ne se laissant abattre pour si peu, l'apprentie chevalière leva un poing rageur au ciel, surprenant les passant alors qu'elle ne passait pas déjà inaperçu, habillé comme ça. Plus motivé que jamais, elle reprit sa route afin d'accomplir, elle l'espérait, son grand destin. Mais d'abord...

- Attendez Madame, ça a l'air lourd, laissez moi vous aidez.
- Oh merci, c'est très gentil à vous, vous êtes un ange.
- Comment vous avez deviné ?! Vous êtes trop forte Madame. J'espère être aussi sage que vous aussi un jour.
- ?

Trois sacs de courses dans les bras, c'est par les petits gestes que le bien se répandra en ce monde. En tout cas pour Tama Negla, c'était comme ça que se commençait les bases du Constantinisme. Ainsi, pendant que l'une pensait que sa bonne action l'avait mené vers quelqu'un de grande sagesse et que l'autre se demandait si elle commençait à perdre la tête. La véritable histoire de l'ange chevalière sur Holliday Island débuta, alors qu'elle arpentait la ville vers les résidences des habitants.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Fabius
Fabius
Messages : 123

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue21/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (21/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue41/80[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (41/80)
Berrys: 87.870.000 B
Dim 3 Juil - 15:17
Le moins, que l’on puisse dire, c’est que je ne suis pas rassuré. J’ai pourtant navigué en tant que » capitaine du Sans-peur, un petit navire marchand en compagnie du Sieur Fabius Drac pendant des années, mais c’est la première fois que je suis confronté à ce type de situation.

C’est bien simple, mon navire est un des plus petits et si je n’avais pas autant envie de gagner de l’argent, j’aurais déjà fait demi-tour il y a longtemps. Le seul qui paraisse calme dans mon équipage, c’est Bontoutou, le chien-loup de mon employeur qui s’étend tranquillement sur le pont, comme si rien ne pouvait l’atteindre.

J’arrive finalement sur le quai et je me présente immédiatement à la Douane. J’annonce mon nom avec un ton le plus ferme possible :

Je suis Husdonne Hawk, capitaine et représentant l’inventeur et marchand d’arme Fabius Drac.

Je ne pense que le nom de ce dernier soit très connu, après tout, il ne possède qu’une seule fabrique sur East Blue, dans l'Archipel Shabaody plus précisément, mais on ne sait jamais. Je suis comme d’habitude un peu tendu, mon statut de représentant d’homme-poisson peut faire de moi le sujet de moquerie voir même d’esclavage, mais je pense être relativement protégé ici.

Nous passons donc la Douane avec le canidé qui est censé me protéger le temps de notre visite ici. Fabius pense qu’il peut y avoir des opportunités ici pour vendre des armes et j’espère qu’il a raison, ce serait quand même dommage d’avoir fait tout ce voyage pour rien.
Fabius
Revenir en haut Aller en bas
Ann Bathory
Ann Bathory
Messages : 98
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue18/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue53/60[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (53/60)
Berrys: 132.710.000 B
Mar 5 Juil - 3:10
Spoiler:

L'homme crabe prit un morceau de tissu à peu près propre puis nettoya consciencieusement le liquide carmin entre ses griffes. Il jeta un dernier regard à l'homme qui était enchaîné au fond de la cale du navire qui l'avait transporté jusqu'ici et qui n'était encore maintenu debout que par les chaines qui entouraient ses bras. Il émit un petit grognement puis écrivit sur un morceau de papier les informations qu'il avait récolté. Pliant le papier en quatre, il remonta ensuite lourdement les marches qui menaient jusqu'au pont du navire, en se baissant pour ne pas être gêné par sa taille, prenant au passage avec lui un jeu de chaînes, qui se finissaient par des embouts en forme de crochet qui trainaient par terre. Ce que ce bateau était petit. Enfin il n'était pas là pour le confort de toute manière. Il adressa un hochement de tête à l'homme sur le pont tandis que son regard partait du port où ils étaient amarrés pour remonter sur le reste de l'île. Tous deux avaient remplis leur part du marché. Il tendit le morceau de papier, Vergol s'était occupé d'obtenir les réponses que souhaitaient le capitaine du navire, du prisonnier dans la cale et ce dernier comme promis l'avait débarqué ici. Il lui adressa un hochement de tête.

- Tout est bon pour vous ?

Le capitaine jeta un instant un regard aux informations tracées à l'encre sur le papier puis hocha la tête.

- Ouais, ça devrait être bon, mais toi pourquoi tu te ramènes jusqu'ici tu comptes faire de l'art ? Avec ça ?

Il y avait un ton amusé voire moqueur dans la voix tandis que l'homme regardait les chaînes que l'homme poisson avait mise en place sur son épaule. Vergol eut ce qui ressemblait à un semblant de sourire.

- J'ai jamais fait d'art, mais je suis sûr de ne pas être si mauvais. Après tout on dit que les artistes sont des âmes torturées non ? Et dans ça je m'y connais un peu.

Sur ces mots, il quitta le navire sans un regard en arrière, il fallait le dire assez fier de sa blague et s’avança sur le quai dominant probablement de sa taille la plupart de ceux qui s’y affairaient. Il y avait beaucoup d’activité ici mais ce n’était guère étonnant au vu de l’emplacement. Vergol avait un objectif, outre participer et faire montre de ses talents artistiques, il se doutait que l’évènement attirerait du beau monde. Or Ann lui avait demandé à commencer à construire une base de pouvoir. Pour ça il lui fallait recruter des gens. La Dokusoi Panda lui donnait là une superbe occasion, avec tout le gratin qui allait se ramenait ici il devrait bien pouvoir y trouver son compte. Il remarquerait alors un grand attroupement, avec ce qui semblait être un bureau d’inscription. Ouais enfin il n’était pas là pour faire la queue non plus. L’homme crabe chercherait dans la foule qui patientait le type avec l’air le plus fragile qui soi pour se glisser devant lui afin de pouvoir s’inscrire plus rapidement. Même si le terme glisser au vu de son envergure ne serait certainement pas le plus approprié.
Ann Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 9 Juil - 11:37


Mai Trèce & Lucien, Chasseurs de prime indépendants.
Renommés à 39.000.000 & 12.000.000 B.



Bjorg Luisenbarne & Mia Sakuya
Primés à 57.000.000 & 10.000.0000 B.

L’effervescence au niveau du port ne retombait pas : de nombreux visiteurs s’étaient dirigés vers les stands, certaines personnes avaient aussi été attirées par le tournoi organisé par la Ligue. La récompense était alléchante, même si moins que celle du Concours d’Art – peut-être une des conditions pour pouvoir proposer ce type d’événements en simultanée, une bienséance qu’avait su respecter le navire-arène. Pour la Ligue, ce tournoi leur offrait un encart publicitaire en plein Festival de l’Hiver. Et pour Rebecca Wolf, cela servirait à canaliser les quelques esprits échauffés venus chercher à faire des leurs.

C’était le cas de Lucien, jeune chasseur de prime de 14 ans qui était venu sur l’île pour capturer des cibles… Avant de se rendre compte que c’était strictement interdit par la règlementation des lieux ! D’habitude, les règles il s’en fichait mais là il fallait qu’il les respecte… Mai Trèce l’avait déjà disputé, ce qui le peinait un petit peu. Il ne comprenait pas comment une de ses comparses chasseurs de primes pouvait se permettre une telle liberté…

D’ailleurs, celle-ci avait continué à flâner dans les stands sans réelle intention de participer. Elle avait prévu d’aller voir le tournoi plus tard, cependant ce n’était pas sa priorité à l’heure actuelle. Gabriel Sola, le journaliste de Shinjitsu, avait filé pour couvrir l’événement, et elle n’allait de toutes les manières pas provoquer les gardes de l’île en faction. Elle pouvait les apercevoir à plusieurs endroits, près des lieux fréquentés, ou en hauteur sur les toits… Le lieu était assez surveillé après tout.

Lucien n’était pas le seul à s’intéresser à la compétition. La procession de combattants arrivés ici par mégarde semblait s’élever en direction du navire-arène. Parmi eux, une figure peu célèbre de la Révolution se dégageait de la foule, se rendant les bras ballants vers le navire. Elle semblait dépitée, et triste. Quoi de plus normal lorsque son amie et sœur était morte des mains d’un de ses comparses… Il s’agissait bien d’elle, Mia Sakuya, la sœur de la marine Mio Sakuya, tuée par Seiran Yurei. D’une grande douceur, elle n’avait pas l’habitude de se battre… pourtant elle irait s’inscrire au tournoi, peut-être pour retrouver un but dans sa vie.

Elle était suivie d’un dernier révolutionnaire, une cible de choix plus connue et plus féroce si on parlait de vendre des armes, qui venait de quitter les entrepôts. Roi du Clan des Mangoolines, son peuple qui était présent à la frontière de la Terre Sainte avait été tout simplement éradiqué. S’il s’était juré d’éradiquer l’Ordre établi, ce Robin des Bois des temps modernes apparaissait comme le fer de lance des forces révolutionnaires présentes de ce côté de l’île. Et lui aussi semblait se diriger en direction du navire de la Ligue, peut-être pour en découdre.

    - Bien le bonjour ! Ferait-il avec un air intéressé. C’est où les inscriptions ?


???

Les habitations étaient en majeures partie vidée de leurs habitants. La saison estivale terminée, ces résidences de plaisance n’accueillaient plus qu’un nombre limité de personnes le reste de l’année. En se promenant près de la côte, Tama pourrait apercevoir trois hommes qui s’étaient mis en direction du festival, chargés comme des mulets. Ils n’étaient cependant pas les seuls puisque d’autres personnes avaient pris leur matériel pour en faire de même. Enfin, une dernière personne était assise sur un banc, observant la mer, les mains dans les poches et la mâchoire baillant à se la décrocher. Rien de réellement intéressant, en soit.

Sur la place, différentes personnes avaient déjà commencé à installer leur matériel sur l’emplacement qui leur avait été indiqué en attendant l’annonce de l’ouverture du concours. Celle-ci serait faite par retransmission en direct de ce qui se déroulait sur le parasol géant. Il était évident que si c’était Dosukoi Panda qui organisait l’événement, alors son égérie, Huyian, prendrait la parole. L’heure fatidique s’approchait, tandis que de nombreuses personnes se rassemblaient aux endroits où la diffusion allait avoir lieu, dont l’un d’entre était installé dans la précipitation près du navire-arène qui attirait suffisamment de monde.

Les emplacements avaient été attribués à l’inscription. Samuel Dickaris, qui était arrivé tardivement par rapport aux autres, avait reçu l’emplacement P-90, à l’extrême opposé de l’endroit où se ferait la diffusion principale. La ligue, qui avait aussi pris du retard avec l’installation de son navire au port, aurait le P-77. Quant à Vergol, il se verrait attribuer le numéro P-36…


La scène qui se situait au milieu du square était suffisamment haute pour que n’importe qui puisse identifier la personne se trouvant dessus. Des escarméras de retransmission se trouvaient un peu partout sur l’île, permettant de diffuser ce qui allait se dérouler en haut. Un soin particulier avait été apporté à la mise en scène. Le climat était plutôt tempéré en ce jour, en raison de la saison hivernale qui faisait baisser la température aux alentours de 25 degrés. Un air triomphant, certains se voyaient déjà en possession du Fizmo édition Unique, gain du concours, dont des reproductions en 2D, encadrées de manière très esthétique étaient vendues pour la modique somme de 30.000 Berrys. En quelques heures, le stock avait été dévalisé ! Heureusement, il restait quelques exemplaires, et il semblait qu’encore une fois Dosukoi Panda avait su prévoir la demande.

L’entreprise à plus de cent milliard de revenus mensuels était classée parmi les plus grandes entreprises du monde, absorbant à elle seule la majeure partie des commandes en ameublement, mode et goodies. L’Edition limitée d’Aokiji et du Vice-Amrial Turbo en duo avait été adorée, à tel point que le produit composé d’un mélange de matières métalliques et boisées serait sûrement reproduit pour être vendu en moins bonne qualité, avec des finitions moins travaillées, dans différents points de vente à l’échelle du globe. La plupart de leurs projets étaient cependant classés confidentiels, et étaient aussi protégés que certains des plus grands secrets du Gouvernement Mondial…


Huiyan
PDG de Dosukoi Panda

Après avoir annoncé un début de conférence à 14h, ce fut finalement aux alentours de 14h30 après un spectacle de danse originaire de Ka no Kuni que Huiyan monta sur scène. Les derniers arrivants se pressaient pour observer la riche jeune femme, une des célibataires de plus de quarante ans les plus en vue du globe. Elle était classée numéro 3 depuis l’annonce du mariage de Kàdingirra Sargone. Ses vêtements rouges et dorés donnaient une impression de richesse, et son maquillage qui lui offrait un visage pâle comme la neige mettait en beauté son rouge à lèvres carmin. Des personnes soulevaient des bannières en hurlant des paroles d’amour à l’adresse de la PDG de Dosukoi Panda.

    - Chers amis ! Nous sommes ici pour célébrer le Festival de l’Hiver, une fête que Dosukoi Panda chérit particulièrement pour ses valeurs d’excellence et de prestige, au sein de l’île la plus fréquentée par les vacanciers de Grand Line !

Sa voix portait sur les écrans allumés et des amplificateurs de voix avaient été installés pour donner une impression que celle-ci s’offrait à une grande échelle.

    - Dosukoi Panda a décidé de célébrer l’art sous toutes ses formes les plus spontanées, puisque cette année encore nous vous offrons l’occasion d’exposer vos travaux… Sans préparation, cependant ! Il y a quatre ans, le monde était plongé dans le chaos suite à l’annonce de la débâcle de la marine à Merveille. C’était cependant sans compter sur les héros qui naquirent après cet événement. Ainsi, chers amis, les héros de ce monde, ceux qui ont mis un terme aux exactions de Centes Decima, seront célébrés ce jour !

Soudainement, un trombinoscope des plus hautes figures gouvernementales ayant combattu à Marineford, des révolutionnaires ayant combattu sur Shabaody, jusqu’aux personnes ayant déjoué des attentats sur les Blues, apparurent. Parmi elles, Lida Asya était présente, de même que ceux qui étaient considérés comme des traitres de la Néo-Marine. On pouvait voir les égéries de la marine telles Taito Nowaki ou Ghetis Archer, ou de la Révolution comme Erwin Dog ou Shiki M. Eiki… Seule Jasmine manquait à l’appel, ayant été retirée in extremis après les événements de Marijoa.

    - Célébrons la vie qu’ils nous ont offertes ! Nous sommes leur héritage, et en tant qu’héritiers, quelle meilleure façon de l’exprimer que par l’art ?! Porteurs de la Lumière, vous serez bien sûr récompensés pour vos œuvres ! Je vous présente… Le Fizmo Edition Unique !

La créature était une simple peluche aux premiers abords, cependant de nombreuses personnes remarquèrent les joyaux incrustés à certains endroits, les coutures en fils d’or ou encore la texture qui semblait indiquer une méthode particulière. Le cri d’une foule en délire révéla l’engouement présent pour cette peluche. Bientôt les projecteurs s’éteindraient, et seule une voix resterait.

    - Je déclare la compétition… ouverte !


Tous les PNJs ne sont pas encore apparus. - Et certains ont changé de lieu.

Liste des PNJs présents sur le port et ses environs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1845
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue54/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue483/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 932.999.999.999 B
Sam 9 Juil - 13:25
$


Le Festival de Dokusoi PandaEvent PNJ




[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 04310[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 00avat36
Médolie Canondor "The Wind Tale", Lycurgue Le Leucippe
Polémarque de la Ligue Egéenne de Milon, Ephore de la Compagnie Hellène des Indes Equatoriales

-Comme cela, ça te vas ?, déclara Médolie en posant le cratère fabriqué à Agnôstos sur le stand P-77.

-Oui, cela fera l’affaire, répliqua celui qui était, entre autres, patron de Leucippe Céramique. Mon fils a bien travaillé, notifia le marchand en relevant le travail de l’un de ces enfants, celui s’avérant le potier-en-chef de ladite entreprise familiale et non celui qui était tisserand dans l’autre entreprise familiale Anaximène Company à Akropolis . Mais cette fois-ci c’est à moi de m’en occuper… Et je suis un peu rouillé en céramique, j’espère que cela va aller.

-Nous ne sommes pas vraiment là pour gagner de toute manière
, répondit la Canondor en soupirant, désirant ardemment avoir une occasion de vivre une aventure un peu plus trépident que ce « voyage d’affaire » comme elle les appelait. Rébéna tenait à ce que nous profitions de l’événement pour faire de la publicité et de potentiels recrutements de jeunes rookies, nous allons bien voir ce que cela donne.

Pendant que Le Leucippe terminait d’installer son matériel, la pirate surveillait le stand habillé de l’unique cratère, servant à montrer le genre de production qui allait être faite et ainsi à exposer le savoir faire hellène avant même la fin de l’épreuve, certains civils peu intéressés par l’évènement allant très certainement s’en aller après avoir regardé tous les stands. Lycurgue se mit finalement à l’œuvre dans l’objectif de faire également un cratère ayant face à figure rouge et une autre à figure noire, mais qui serait bien différent de celui mis en exposition sur le stand puisque les scènes dépeintes s’inscriraient dans l’hommage qu’avait décider de faire la PDG de Dokusoi Panda aux héros de la guerre contre Centes Décima, acte de la marchande qui allait à contre-sens de la manipulation des médias au lendemain de la bataille de Marineford qui avait présenté l’événement comme un fiasco pour la Marine et accusant Chairoka de celui-ci. En tout cas, c’était cette bataille de Marineford que le cratère produit mettrait en scène, voyant Centes, protéger par Agamemnon, parfaitement reconnaissable comme lion, donner un ordre à Kamiji, Akainu et aux autres Chevaliers Décimas derrière lui. De l’autre côté, Chairoka, brandirait une arme en direction de l’ennemi tandis que John Pacifique, Camille Elkens, Wakai Tsuki, Ghetis Archer, les amiraux d’hier et d’aujourd’hui, se dirigeraient déjà vers l’adversité. Enfin, au-dessus de cette scène, un navire descendrait du ciel. Tout ceci était pour la face à figure noire. Celle à figures rouges ferait quant à elle référence au Blocus de Shabaody : Kizaru, présenté dans les airs, au milieu des arbres immenses de l’archipel, était semblable à une divinité bombardant le monde de rayons lumineux qui symbolisaient en fait des lances de platine projetés par feu le plus puissant des logias. En contrebas, au niveau du sol, l’armée révolutionnaire de l’Inquisition, guidé par un Erwin Dog armé du meitou des 12 Excalibur qui présentait son dos au spectateur, étant tourné vers Kizaru. C’était là le côté gauche, puisque à la droite c’était une armée gouvernementale, de la Marine, qui était représenter, dirigé par l’également défunt Rang Thalassa qui de même était tourné vers Kizaru.

Ce ne serait pas tout, puisque les deux anses positionnées à la jonction entre les deux faces allaient également représenter une scène de ces grands événements. Toutes deux stylisés pour sembler être constituer d’une multitude de navires, Mijushike Hojo et Hadès Tenryon trônerait chacun à un sommet, matérialisant l’opposition s’étant déroulé dans le Nouveau Monde, au pied de Redline, à cette occasion. Enfin, l’intérieur du cratère serait garni de motifs géométriques diverses dont le principal, visible au fond lorsque l’on observerait l’intérieur à la lumière, était le symbole gouvernemental qui couvrait une couronne, symbolisant le triomphe sur Centes. Toute cette réalisation serait bien entendue dans un style parfaitement hellène, mettant en avant cette culture et son savoir-faire ancestral remis au goût du jour non seulement par la thématique traitée mais aussi par cette double face innovante qui était une technique en plein développement par la famille Le Leucippe. Médolie resterait là à surveiller les événements et les autres stands pour assurer la sécurité de l’Ephore en cas de problème.



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Achill10

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Mina_a10
Minamoto "Nobunaga" Kosenjobi
Polémarque de la Ligue Egéenne de Milon

De son côté, Kosenjobi avait suivit le discours d’Huiyan, ne pouvant bien entendu pas lancer le tournoi avant. Cela aurait été contraire à la bienséance et la Ligue Egéenne de Milon n’avait clairement pas besoin de se mettre dans une position diplomatique fâcheuse avec qui que ce soit, que ce soit la PDG ou la famille influente dirigeant cette île. Peut-être que Rébéna pourrait se le permettre une fois devenue yonkou, mais en attendant il fallait éviter de s’attirer des problèmes supplémentaires qui feraient office de frein aux ambitions de chacun au sein de la Ligue. La Té Ra avait d’ailleurs donné pour consigne d’éviter autant que possible d’entrer en conflit avec la Marine pour des raisons stratégiques évidentes qui avaient amené le sage Minamoto à considérer lui-même que c’était une réflexion on ne peut plus pertinente pour la bonne tenue des opérations prévus pour la guerre à venir avec le Tenryon, de nombreux plans ayant déjà été préparé pour optimiser la stratégie à adopter. Mais tout cela était pour un autre temps, un autre lieu. Enserrant de sa main le manche du meitou des 50 à sa ceinture, le descendant des fondateurs de Senzaï Sazoka prit finalement la parole une fois le discours fini et alors que de son côté Médolie assuré l’installation au stand.

-Mesdames et messieurs, je suis ravi de vous accueillir pour ce tournoi du festival de l’Hiver. Amusez-vous ! Profitez des réjouissances ! Et que ceux ayant envie de se défouler se présente à nous pour montrer leurs talents ! S’il y a une compétition d’art aujourd’hui, le combat est un art à part entière dont les artistes sont la fine fleur des guerriers ! Nous verrons au cours de ces affrontements qui en ont la trempe ! Et pour commencer en beauté, voici une petite démonstration de nos équipes en écho à celui des danseuse de Ka !

Si certains lancés des compétitions avec un tir de pistolets, le polémarque avait pris l’habitude de rendre cela un petit peu plus spectaculaire. Dégainant son arme, il généra par son Tranche-Foudre une nuée d’éclair qui se perdit entre les mats de l’embarcation sans menacer la moindre autre structure. Les demoiselles, une équipe secondaire puisque les groupes principaux du S-pop Entertainement Crew étaient demeuré sur le Nouveau Monde entre Agnôstos et Akropolis, se mirent en place pour offrir une petite cérémonie d’ouverture à ce tournoi.






never-utopia


-Médolie Canondor "The Wind Tale" lvl 37
-Minamoto "Nobunaga" Kosenjobi lvl 37

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 123

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue19/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue2/60[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (2/60)
Berrys: 249.378.000 B
Dim 10 Juil - 13:47
On dirait que la vieille et sage petite dame souhaitait mener une vie simple et paisible à présent, gardant ses trésors d'enseignements pour elle et peut être pour sa famille, si elle en avait. L'île ne semblait pas avoir beaucoup de vrais habitants permanents, mais elle avait réussi à rencontrer l'une d'entre eux. C'était chouette pour en apprendre plus sur l'endroit, mais la vieille dame n'avait pas l'air de vouloir raconter plus que ça les secrets de l'île. Elle avait longtemps travaillé comme gardienne de certaines des résidences d'été. Ces gens là aimaient à venir ici discrètement et sereinement. Comme c'était une femme bienveillante et sérieuse dans son travail, elle avait donc appris à tenir un peu sa langue et ne pas parler de la vie des gens pour rien. Tama venait de découvrir une ancienne qui ne pratiquait pas le commérage, ca pouvait être considéré comme assez rare aussi en soit. Seulement cette double trouvaille unique ne lui rapporterait aucun point bonus ou autre. La soldat n'en était nullement déçue pour autant, elle avait voulue aider et elle l'avait fait. Elle en était très satisfaite. Elle avait même eu droit à un verre de lait et à quelques cookies en remerciement, qu'elle pouvait manger dans le petit jardin de l'ancienne, regardant les travailleurs passer. Elle avait songer à leur proposer son aide à eux aussi, mais ils étaient drôlement bons ces cookies, alors elle voulait finir avant. En plus ils avaient tous certes l'air pressés, mais pas paniqué pour autant, chacun semblant savoir ce qu'il devait faire. C'était un gros événement qui était organisé sur l'île après tout, les gens devaient savoir ce qu'ils faisaient pour l'organiser. Ca devait être une sacrée peluche, pour qu'il se passe autant de chose autour. L'ange était curieux de voir à quoi elle ressemblait, mais pas plus que ça non plus. Elle aurait sûrement bien des occasions de voir ça aujourd'hui, avec les nombreux écrans parcourant l'île. Quand à s'inscrire pour participer, la Negla connaissait ses propres limites. Elle ne savait que taper et cuire un oeuf. Ne s'agissant pas d'un concours de cuisine, elle n'avait donc rien à y faire.

- Je ne suis pas ici en vacances, temps de patrouiller ! ... Je pourrais reprendre des cookies après ?
- Bien sûr, je vais en laisser une deuxième assiette ici, repasse les prendre. Tu es une brave petite.

Toute la fête se passant ailleurs sur l'île, il fallait bien vérifier que certaines des mauvaises âmes arrivaient au port, n'essaieraient pas d'en profiter. Ce n'est pas les voleurs qu'y manquaient en ce monde malheureusement. Un jour peut-être, ils comprendraient la grandeur du Constantinisme et arrêteraient de faire toutes ces mauvaises choses, mais en attendant, il faudra rester vigilant. C'est donc dans son armure cliquetante et reluisante, que la chevalière commença à marcher au milieu de la rue pour faire un tour de quartier. Bon, elle n'était pas discrète, mais c'était l'intention qui compte. Si à défaut de prendre un criminel sur le fait, elle les dissuadait ou les faisait fuir par sa seule présence, ce serait déjà une grande victoire pour elle. Quoiqu'il en soit, ce fut sans grande surprise donc qu'elle ne semblait sur aucune activité suspecte. La seule chose qu'elle remarqua, c'est que le peu de monde qui restait dans cette partie de l'île, était justement des gens qui semblaient charger de surveiller. Visiblement, la sécurité avait été prévue ici et on avait absolument pas besoin d'elle. C'était à la fois rassurant, mais aussi déprimant. Inutile. Elle se sentait tellement inutile, à errer sur cette ile inconnue, sans savoir ce qu'elle devait y faire. Si elle avait su, elle serait rester sur South Blue, au moins là-bas elle connaissait des gens. Hmph, fichu sergent...

Le moral un peu bas, elle retourna récupérer sa deuxième assiette de cookie, pour se diriger vers le bord de mer. Quitte à s'ennuyer, autant s'ennuyer à deux non ? Il y avait quelqu'un là-bas qui ne semblait pas être très occupé non plus et qui baillait aussi. Elle aurait pu écouter le discours de Huiyan plutôt, mais elle ne comprenait jamais rien aux discours. Ils étaient trop long et elle en oubliait toujours la majorité quand il était fini. De toute façon, avec les écrans installés partout, elle l'entendrait un peu quand même.

- Je peux m'assoir avec vous ? J'ai des cookies en échange, ils sont super bons ! Je m'appelle Tama.

L'homme aux yeux bleu en face d'elle ne semblait pas très vieux. Il détonnait un peu d'ailleurs dans le décors, un jeune homme de son âge sur cette île à ce moment là, mais qui ne semblait pas motiver du tout par ce qu'il s'y passer. Mais après tout, n'était elle pas dans ce cas aussi quelque part ? C'est pour ça qu'elle ne le trouva pas spécialement suspect pour autant. Elle se disait juste qu'il ne devait pas être un méchant pirate ou révolutionnaire, sinon il serait sûrement au port ou au concours d'art, non ? S'il acceptait, elle s'assiérait en reprenant un peu de poil de la bête de voir qu'elle n'était pas rejeté, posant l'assiette entre eux, pour qu'il puisse se servir aussi. Elle poserait sûrement aussi quelques questions de base, pour savoir qui il était et pourquoi il était sur cette île, faisant la conversation. S'il ne parlait pas, elle mangerait tranquillement son assiette alors, observant la mer et admirant une nouvelle fois Grand Line dans sa tête. D'un coup cet océan te bombardait de grêlons géants, et d'un autre il t'offrait une belle vue de mer calme et paisible. C'était autre chose que la mer blanche c'est sûr.

Si son invitation à s'assoir était refusé, l'ange partirait encore un peu plus maussade qu'avant. Elle finirait ses cookies, dirait au revoir à la sage qui l'avait nourrie, puis reprendrait la route vers le port sûrement. Histoire d'aller voir comment ça se passe avec tout cet arrivage de forban. Il paraissait aussi qu'une arène s'était installé là bas. Ca serait surement intéressant à aller regarder.



Image de Tama Negla
Image Personnage:

Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 536
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue41/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue98/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (98/500)
Berrys: 2.818.588.000 B
Ven 15 Juil - 15:11






Le festival de Dosukoi Panda




L’espace P-90, un terme incroyablement vague, avait pu lui être indiqué par un employé trouvé au petit bonheur la chance et qui n’avait pas rechigné à l’aider. Pour un peu, Samuel lui aurait donné un pourboire. Il résista un instant, mais quand l’homme se proposa de l’aider à porter ses ressources, il finit par céder. Il aimait l’argent, aimait encore plus le dépenser, était probablement assez égoïste, mais il n’était pas ingrat, au moins tant qu’il pouvait l’éviter. Si sa vie était en jeu c’était une toute autre affaire bien sûr. L’employé de la Dosukoi roula un peu des épaules après avoir déposé la partie du matériel qu’il avait pris et le vacancier lui glissa quelques billets dans la poche de sa chemise, accompagné d’un clin d'œil et d’un remerciement, que l’homme récupéra avec plaisir non dissimulé, convaincu que sa mère avait raison et qu’être sympathique avec les gens donnait toujours de bons résultats. Il avait pourtant manqué de perdre espoir dans sa branche, à subir le courroux des clients mécontents, mais ce genre de petit geste lui faisait croire que tout n’était pas perdu.

Le vacancier installa ainsi son chevalet et le reste de son matériel avant de tourner la tête vers l’un des écrans disposés un peu partout pour permettre à chacun de suivre la scène principale. Une fois encore, la Dosukoi avait bien joué son coup et restait un modèle à suivre pour chaque entrepreneur. Le comptable lui-même avait hésité à y envoyer son CV fût un temps, mais avait fini par se rendre compte après des années dans une entreprise de moindre importance qu’avoir un patron pouvait s’avérer très… contrariant. Surtout quand on détournait de l’argent, ce que la Dosukoi ne laisserait jamais passer.

Le discours de la présidente fût relativement court, accompagné d’un trombinoscope qui fit froncer les sourcils au comptable. Il n’avait rien spécifiquement contre chaque personne de la liste, mais… vanter les actes de l’ex-Chairoka était un acte risqué non? Tout autant que rappeler l’existence de celui qui était probablement l’un des plus gros acteurs économiques de North Blue, même s’il était bien plus calme que d’autres Révolutionnaires. A moins que ce ne soit simplement sa tendance facile à la crainte qui parlait pour lui. Plus que tout, il ignorait quoi vraiment faire sur ce genre de thème.

Du bout du pinceau, il se gratta l’arrière du crâne, cherchant une idée avant de trouver quelque chose, qui avait toutes les chances d’échouer, mais qu’il pourrait fièrement accrocher dans son bureau s’il s’en sortait bien. Un pentaptyque, même s’il ne pourrait pas vraiment les relier entre eux avec ce qu’il avait prévu. Centes serait bien évidemment au centre, et de là, chaque tableau pourrait couvrir une des grandes figures et ses troupes. L’idéal serait de réussir à faire chaque tableau dans un style différent, mais il augmenterait fortement ses chances de tout rater, et il n’avait pas vraiment de matière supplémentaire. Au mieux, il pourrait gaspiller une toile et un peu de peinture, mais guère plus.

Il attrapa la bouteille de fée verte avant de l’ouvrir et prendre une gorgée, grimaçant sous le coup avant de délicatement humidifier la gouache noire, approchant un pinceau légèrement tremblant du résultat. S’il savait visuellement ce qu’il voulait, il se trouvait désormais confronté au plus grand ennemi des artistes en herbe, leur manque de pratique et de maîtrise. Rapidement, dans un style proche des estampes sur bois, des formes se créèrent, un trône, sur lequel se tenait assis un homme couronné reconnaissable facilement. Il avait été l’ennemi du monde et finalement, plus que ceux qu’on célébrait aujourd’hui, il était celui qui avait déclenché l’ensemble. L’idée n’était pas de le glorifier, mais bien de rappeler qu’il avait eu une importance indéniable dans l’affaire. Autour de lui, ses chevaliers, de dos, agenouillés, bien qu’il était difficile de dire s’ils l’étaient par respect, dévotion, ou simplement par manque de force des suites de leurs défaites respectives.

A ses yeux, l’ensemble était plutôt réussi, même si pas aussi grandiose qu’il le visualisait. Au moins, il ne voyait pas de faute majeure, ce qui était un bon début. Un expert n’aurait probablement pas le même avis, mais il n’y pouvait pas grand chose de toute manière… Ne restait plus que quatres tableaux à faire sans se planter. Au moins, il avait la fée verte pour s’aider.



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Fabius
Fabius
Messages : 123

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue21/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (21/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue41/80[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (41/80)
Berrys: 87.870.000 B
Ven 15 Juil - 21:31
Il y a tellement de clients potentiels que j’en ai le tournis et Bontoutou, me regarde intriguer, car être aussi indécis ne me ressemble guère. Alors je décide de prendre le poisson-taureau par les cornes comme on dit chez les hommes-poissons et je prends le chemin de l’emplacement P-77. La ligue pourrait être un bon acheteur d’arme et il ne faut pas que je laisse passer cette occasion.

J’ai remarqué également de nombreux révolutionnaire qui seraient également d’excellents commanditaires, mais Fabius, l’homme qui m’emploie à intégrer la division scientifique de la Marine, il faut donc se montrer irréprochable. Sur le chemin, je peux voir l’image d’une belle femme qui présente une sorte de peluche. Je ne comprends pas pourquoi cette dernière est aussi importante, mais c’est sans doute à cause de mon côté pratique.

Nous arrivons enfin à notre objectif où je peux voir deux personnes faire de véritables œuvres d’art. J’attends donc qu’elles aient terminé avant de me présenter :

Bien le bonjour, je suis Hudson Hawke, capitaine marchand travaillant pour le célèbre inventeur et fabriquant d’arme, Fabius.


Bon, il n’est peut-être pas aussi connu que cela, mais c’est le petit texte qu’il m’a demandé d’apprendre par cœur et je compte bien faire mon job correctement. J’attends leurs réactions, tout en gardant un œil vers les danseuses qui viennent de commencer leur spectacle, car elles sont pas mal du tout pour des humaines.
Fabius
Revenir en haut Aller en bas
Ann Bathory
Ann Bathory
Messages : 98
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue18/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue53/60[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (53/60)
Berrys: 132.710.000 B
Sam 16 Juil - 6:00
Après un dernier sourire carnassier envers la crevette chétive qui était juste derrière lui dans la file, Vergol pris le ticket qu'on lui tendait qui désignait son stand et commença à chercher l'endroit où ce dernier se trouvait. Logiquement il était arrivé assez tôt, il pourrait bien avoir un bon emplacement. Il aurait donc déambulé un moment avant de le trouver exprimant un soupir de satisfaction lorsqu'il l'aurait trouvé. Ah, enfin c'était là. Bon bah lui manquerait plus qu'à se mettre au travail. Son regard se porta néanmoins vers l'écran le plus proche ou une escarméra retransmettait en direct ce qui semblait se passer au niveau de la scène mise en place lors de l'organisation par l'évènement. Hum c'était la dirigeante de l'entreprise celle-là se remémora t-il en voyant la femme sur la scène. Plutôt pas mal, jaugea-t-il, même si bon fallait relativiser avec sa couche de peinture elle pouvait bien cacher des mauvaises surprises. Il écouta néanmoins ce qu'elle disait. Il aurait été assez con de rater une info importante pour sa participation à ce concours. Ah bon ce dernier ne parlait pas de ce à quoi il pensait. De la politique ? Comme s'il y avait besoin qu'elle rappelle quelque chose que tout le monde avait pu lire dans les journaux de propagande du gouvernement mondial. Par contre, c'est quoi l'embrouille songea t-il en observant les visages qui défilaient. Il n'était pas vraiment au fait de toutes les histoires qui secouaient la marine mais là…. Elle faisait pas que montrer des criminels ? Entre des mouettes traitresses et des révolutionnaires, il restait plus beaucoup de grand vertueux. L'homme crabe eut un ricanement sonore. Il savait pas cque cherchait cette dame, mais vu son poste elle devait être trop maligne pour pas savoir que faire ce genre de trucs avait des conséquences. Tss ça l'étonnerait pas si un de ces jours on la retrouvait suicidée de treize balles dans ldos celle-là. Fin bon c'était pas son affaire, lui ce qui l'intéressait c'était la peluche. Un fan du machin aurait surement été indigné de savoir que le pirate qualifiait aussi simplement l'ensemble, mais à ses yeux la seule valeur du truc était le prix qu'il pouvait en tirer. Même si évidemment il doutait de pouvoir gagner ça ou alors faudrait vraiment qu'il envisage une reconversion. De toute manière l'œuvre d'art qu'il avait en tête était parfaite. Ce serait quelque chose de réalisable, dans ses cordes et qui plus est qui lui permettrait de parfaire ses talents. Du tout bon pour lui. Vergol laissa tomber à terre l'ensemble de chaînes qu'il avait transporté et commença donc. Il voulait réaliser une sculpture. Avec quelle matière première et quelle technique cependant ? C'était bien là le problème, mais il avait rapidement trouvé la solution. De ce qu'il avait compris en lisant une brochure d'art pour se préparer à l'évènement, les artistes devaient y mettre du leur, dans leurs œuvres afin que ça touche le public. Il avait pris la chose au pied de la lettre, fallait le dire. C'est pourquoi il n'utiliserait rien de moins que des morceaux de sa propre carapace, arrachée à cette dernière et modelé au préalable en la forme souhaitée par son retour à la vie, comme matière première. Maintenant pour représenter quoi ? Bah il s'y connaissait assez bien en souffrance physique. Quand il s'agissait d'en infliger en tout cas. Du coup il s'était dit pourquoi pas représenter un gars torturé ? En plus tous les artistes étaient torturés, la blague qu'il avait faites au gars qui l'avait amené était pas juste une blague c'était à vrai dire ce qu'il souhaitait représenter. Ainsi donc il se concentrerait dans le temps qui suivrait l'ouverture de la compétition. Ce qu'il voulait exactement faire à force ce serait une espèce de pantin articulable, de taille humaine, uniquement composé de pièces de sa carapace, jointes ensemble par les chaînes qu'il avait apportées dont les embouts en forme de crochet transperceraient en plusieurs endroits la matière chitineuse. Il aurait notamment apporté un soin particulier au visage du pantin composé d'une pièce unique de plaque de carapace, mais modelé de sorte à donner un air empli de terreur et de souffrance… Qu'il aurait largement emprunté au gars dans la cale du bateau qui l'avait emporté jusqu'ici. Une chaîne sortirait d'ailleurs de la boîte crânienne munie en son extrémité d'un crochet, car Vergol dans un curieux sens du détail avait décidé que ce serait chouette de suspendre son œuvre quelque part. Avec un peu de vent les pièces de carapaces s'entrechoqueraient, les chaînes grinceraient et il n'y aurait dès lors besoin que de peu d'imagination pour croire entendre des cris et gémissements de souffrance. Et dans tout les cas, même si ça plaisait pas il n'était pas venu ici pour gagner ce fizmo il savait bien qu'il n'avait pas vraiment de chance de l'avoir. Par contre, tout ça était un très bon exercice pour qu'il s'entraîne à utiliser avec précision ses techniques et qu'il développe son endurance face à l'énergie que demandait sa carapace lorsqu'il la faisait repousser. Et surtout selon la tournure des évènements à venir qui sait ? Il pourrait peut être tirer son épingle du jeu.
Ann Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 18 Juil - 11:22


Il ne fallut pas vraiment longtemps pour que tous s'installent, que les derniers exposants puissent monter leur stand et commencer à créer. Chacun était pris dans l'agitation du moment, tant et si bien que le temps passa d'un claquement de doigts... Et bientôt...

L’agitation se faisait sentir. L’île avait subi un terrible événement. La mine affolée, un homme sortit de l’hôtel Wolf, son visage mis en lumière par les retransmissions de la scène. Ses cheveux ébouriffés, le teint pâle, les yeux injectés de sang comme si on l’avait aspergé de poivre… Il haletait avec la même force qu’un cheval après une longue session de galop, et il tourna la tête en s’ébrouant presque de manière similaire. Toute l’attention des escaméras était sur lui, de toute évidence parce qu’il était pour l’instant la seule chose « potable » à voir. Sa mâchoire serrée, le corps battant, il se mit alors à marmonner puis à hurler :

    - Le Fizmo… Le Fizmo… LE FIZMO A DISPARU !

Et il tomba à terre, épuisé par l'abandon des dernières forces qui lui avaient permis de transmettre cette terrible nouvelle. A cet instant, des artistes se mirent soudain à s’arrêter de peindre, des sculpteurs empêchèrent leur burin de s’enfoncer dans la pierre. Ils se tournèrent vers l’origine du vacarme, interpellés. Le prix du concours avait été volé ? Soudain, un vent de protestation s’éleva, une forme de colère unie, sans chercher à comprendre ce qui se déroulait.


Sun-sin Imjin, "L'Œil de Cryptesthésie"
Vice-Amiral de la Marine.

Sur le port, il fallut une dizaine de minutes pour que les personnels s’organisent. Les barrages se multiplièrent et les accès aux navires furent interdits pour les personnes tentant d’y accéder. « Personne ne sort de l’île tant qu’on n’a pas retrouvé la peluche. » ordonnaient les gardes qui étaient alors pris pour une grande partie dans cette activité. Seul le navire-arène de la Ligue, dont les manoeuvres ne permettaient pas un départ rapide, serait laissé accessible sous couvert de la possibilité qu'une fouille accompagnée soit organisée plus tard dans la journée. Quelques-uns des gardes étaient d’ailleurs reconnaissables entre mille : il s’agissait de figures éminentes de la Guilde Marchande qui avaient sûrement accepté un contrat de mercenariat contre tout bon sens. Le Vice-Amiral au port fronça les sourcils alors même qu’il se trouvait près des entrepôts, et les quitta en croisant les bras. Il se dirigerait vers les marines qui s’étaient réunis en un petit groupe scindé, non loin du navire-arène des forces de la Ligue.

    - On organise des recherches, affirma le Vice-Amiral. Trouvez Rebecca Wolf pour lui demander son aide !
    - Oui, Vice-Amiral ! Répondit le peloton comme un seul homme, alors que l’Imjin rangeait la carte qu’il avait à la main.

Il observa ses hommes partir et s’enfonça à son tour dans la foule agitée.

Haiku Micha & Gabriel Sola, Fondateur du journal Shinjitsu


Gérard Mandpo & Mai Trèce

Au niveau des stands d’exposition, Haiku Micha venait de finir une représentation qui mettait à l’honneur des figures révolutionnaires et hors-la-lois en affichant une composition florale de toute beauté, dont les principaux composants venaient d’un fleuriste sur le port. Les visages recomposés d’Eken Sor et de Raki Goshuushou étaient auréolés par des jonquilles. Le tout semblait lui convenir, et elle ne fit pas attention Gabriel Sola qui prenait en photo son travail avant de s’évaporer à nouveau dans la foule, si personne ne l’interpellait.

Plus loin, Gérard Mandpo se baladait en regardant l’un des cadres qui comportait la représentation du Fizmo, Edition Limitée dans ses mains. Il aurait au moins un souvenir de cet événement ! Il le mettrait dans son manteau avant de se diriger vers le stand qu’il avait réservé, et sur lequel il n’avait jamais eu le temps d’exposer. Qu’est-ce qu’il pourrait peindre ? Il sentait que pour une fois, il avait de la chance aujourd’hui ! Et apparemment, il n’était pas le seul puisque Mai Trèce parcourait les rues avec une certaine confiance, commentant les œuvres qu’elle apercevait au fur et à mesure, à tel point qu’un des juges avait fini par lui demander de faire du silence… Dans le brouhaha ambiant, oui, quelle injustice !


Rebecca Wolf, "La Magna de l'Hôtellerie" & Alistair, "Karma".
PDG du groupe hôtelier Wolf & Garde du Corps.

Rebecca Wolf avait rejoint la place la plus éloignée du port, entre l’ascenseur et le fond de la zone d’exposition. Elle semblait embêtée, mais son garde du corps, Alistair, était déjà en train de calmer la foule autour d’eux. Elle soupira et ordonna à ce qu’on retransmette sur tout le port ce qu’elle allait dire après l’annonce de la perte du Fizmo. Son regard se tournait vers l’ascenseur qu’une certaine personne venait tout juste d’emprunter sur ses conseils. Décidément, cette journée était fournie en « célébrités ».

    - Chers amis, j’ai reçu l’information comme quoi le Fizmo aurait été aperçu sur le port. Toute personne réalisant la recherche et trouvant le Fizmo peut se rapprocher de mon garde du corps ou de moi-même… Et dans le cas où vous le trouveriez, une généreuse récompense vous sera donnée.

La foule commença à parler. Si le mécontentement avait d’abord été présent, un sourire amusé s’éleva sur les lèvres de toutes les personnes présentes. C’était le début d’une chasse au trésor pour les plus intrigués des rookies ! En tout cas, un mouvement de foule se créa et certains n’attendirent pas les premiers échanges pour avoir plus d’indices, se contentant de chercher au hasard.

La cérémonie d’ouverture du tournoi venait de se terminer quand l’alerte fut finalement lancée. Bjorg et Mia se tournèrent en direction de la ville, mais pour des personnes qui ne s’intéresseraient pas aux éléments sur place, c’était presque un inintérêt partagé qui s’était élevé. Pourtant, si le regard de Mia ne resta pas en direction de la ville, celui de Bjorg se fit plus insistant.

Lucien, lui, n’y voyait non plus aucun intérêt. Cependant, impatient de se battre, il s’apprêtait à se jeter dans l’arène dès que le spectacle d’introduction serait terminé, si on lui en laissait l’occasion.


???

Au niveau des quartiers résidentiels, l’homme sur son banc observait la jeune femme qui l’avait abordé. Il ne sourit pas particulièrement, mais eut un rictus amusé par sa proposition. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas une telle innocence, surtout sur une île pareille. Pourtant, il ne pouvait que fixer la boite de conserve et se saisit d’un biscuit pour le manger en continuant de regarder les alentours. Il bailla après avoir finit et dit sur un ton presque désobligeant :

    - Ouais, tu peux t’asseoir, le banc m’appartient pas. Tama, hein ? Moi c’est Harès.

L’homme en face d’elle n’était autre que le représentant de Konan sur l’île : Harès Palm. D’ailleurs, il était ici en toute quiétude, étrange étant donné les événements qui se poursuivaient. Il avait conclu quelques temps auparavant des accords sur place pour fournir les marchandises de contrebande sur l’île, et avait réussi à voler le monopole au Réseau, dont il ne connaissait que le nom par ailleurs puisque cette énigmatique « organisation » était de loin plus nébuleuse que la Triade, du moins à son goût. Parlant avec Tama, il ne vit pas vraiment le temps passer, amusé par la simplicité de cette personne.


??? & Barboka le Manlandrin.
Non primé & primé à 11.000.000 B.

Alors que Tama venait à peine de s’asseoir, une personne sortit de l’ombre d’une maison et s’élança vers Harès. Ce dernier écarquilla les yeux en sentant la lame s’abattre sur lui, mais l’arrêta sans soucis et la repoussa en lui envoyant un méchant coup dans l’estomac, sans le tuer pour observer l’homme en face de lui. Il lâcha un rire gras tandis que l’intrigant personnage se dévoilait.

    - Je ne pensais pas qu’un misérable pirate s’en prendrait à moi.
    - Moi non plus, s’amusa Barboka dit « Le Malandrin » en crachant du sang avec quelques côtes cassées tandis qu’un second coup en arrière-plan vint faucher le Palm qui fut envoyé dans une maisonnée à proximité, de la poussière s’élevant, à peine visible depuis le port.

La personne qui s’était fait voir était inconnue au bataillon, mais c’était de toute évidence un bon combattant. Il bailla en se curant l’oreille et jeta un coup d’œil sur Tama. Alors, en direction du pirate qui l’accompagnait il pointa du doigt la demoiselle et lâcha :

    - Occupe-toi d’elle, et je m’occupe de l’autre.

Si Barboka grommela, il acquiesça et se dirigea vers son sabre d’abordage qui avait atterri quelques mètres plus loin. Cependant, ce ne fut pas lui qui attaqua en premier… En effet, son perroquet qui s’était fait jusqu’ici discret jusque-là s’élança en direction de Tama pour harceler l’ange de plusieurs coups sur la tête.

Il ne fit donc pas attention aux navires retardataires qui pointaient le bout de leur coque à l'horizon, ni même aux personnes qui défilaient entre les rues adjacentes et le port, apparemment déjà à la recherche du Fizmo.

Tous les PNJs ne sont pas encore apparus. - Et certains ont changé de lieu.

Liste des PNJs présents sur le port et ses environs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1845
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue54/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue483/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 932.999.999.999 B
Lun 18 Juil - 15:50



Le Festival de Dokusoi PandaEvent PNJ




[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 04310[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 00avat36
Médolie Canondor "The Wind Tale", Lycurgue Le Leucippe
Polémarque de la Ligue Egéenne de Milon, Ephore de la Compagnie Hellène des Indes Equatoriales

-Désolé monsieur Hudson Hawke. La Compagnie Hellène des Indes Equatoriales s’occupe de nous fournir tous ce dont nous avons besoin en armement. Merci de votre proposition, déclara aimablement Médolie.

C’est seulement quelques instants plus tard que la nouvel du vol secoua le concours et ses participants, générant un vent de panique qui pourrait évoluer en chaos. La Canondor fronça les sourcils tout en insistant d’un geste du menton pour que Lycurgue reprenne immédiatement son travail. Décrochant son escargophone, la naine contacta un combattant présent sur le navire-arène.

-Arneg, prend Verzon et Kring et viens au stand pour me remplacer. Je vais tâcher de voir si je peux me rendre utile.

Ainsi, la demoiselle, gardant la main serrée sur le manche de son meitou des 50 afin de le sortir en cas de besoin, se mit en action avant même la prise de paroles de la Wolf. Ce n’est pas pour autant qu’elle n’entendit pas l’annonce. Néanmoins, cela ne changeait rien à ses objectifs. Elle voulait aider à retrouver le premier prix non pas pour la récompense, mais pour découvrir ce qui se tramait ici. Les choses lui semblaient étrange. Le rassemblement de célébrités pour l’événement était logique, mais l’ambiance paraissait particulière. De plus, pour parvenir à s’emparer du lot avec la sécurité déployée, le voleur avait certainement préparé son coup. L’idée que tout ceci ne soit qu’une vaste fumisterie cachant une affaire bien plus sombre nécessitant de rassembler beaucoup de personnes importantes émergea dans son esprit, mais Médolie chercha à secouer la tête pour chasser ces idées. Les réflexions de Kosenjobi commençaient à la contaminé visiblement. Elle réfléchissait bien davantage qu’à l’accoutumée aux problèmes éventuels.

-Où le voleur pourrait-il allé ?

Réfléchir comme Kosenjobi… Réfléchir comme Kosenjobi… Non, ça ne marchait pas comme ça. Décrochant l’escargophone, la Canondor finit par composé le numéro de son camarade.


[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Achill10

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Mina_a10
Minamoto "Nobunaga" Kosenjobi
Polémarque de la Ligue Egéenne de Milon

La prestation terminée, les premiers combattants purent avancer dans l’aire de combat. Le vol ne concernait pas le tournoi, bien que les membres de la Ligue saisissent bien les problèmes que cela pouvait causer… D’autant plus si quelqu’un cherchait à accuser quelqu’un d’autre du vol pour le discréditer. Le fait que le prix ait été aperçue au port ne rassura guère le Minamoto à ce sujet : s’infiltrer sur un navire pour y déposer le Fizmo était parfait pour faire accuser quelqu’un d’important du vol et semer le trouble sur les relations entre les personnalités présentes. Les choses pouvaient dégénérés rapidement en bataille si cela arrivait. La Ligue pouvait d’ailleurs être visé par une telle machination, ce qui l’empêcherait de tenter de faire du recrutement.

-Hajime ! entonna le polémarque pour lancer la première confrontation du tournoi.

L’appel de Médolie le tira de ses pensées l’instant suivant.

-Kosenjobi, je compte participez aux recherches en ville. Selon toi, dans quelle direction le voleur pourrait-il aller. Je me demande si le port n’est pas un leurre…

-… Je n’en suis pas certains mais c’est possible. En tout cas, tout le monde va rappliquer sur le port, tu ne serviras pas à grand-chose… Si le voleur ne compta pas faire ce à quoi je réfléchissais, il est possible que cela soit volontaire. En attirant tout le monde au port, faisant croire qu’il cherche à quitter l’île par là le plus vite possible, le reste des zones de l’île seront moins surveillés et fouillés. Si l’on réfléchit à l’envers en quelque sorte, s’il cherche à faire croire qu’il désire quitter l’île, les lieux où il y a le moins de possibilités pour quitter Holiday Island sont les meilleures cachettes que le voleur puisse trouver. Rends-toi aux quartiers résidentiels et vérifient les maisons accessibles. Si j’étais à sa place, dans un tel contexte j’attendrais que les choses se tassent en essayant de faire croire que j’ai déjà quitté les lieux.

-Ce n’est pas pour rien que tu es le plus réfléchis d’entre nous
, s’amusa la naine. Merci. Toi, gardes un œil sur ce qu’il se passe au port.

-Ne t’inquiètes pas Médolie
, déclara-t-il avant de raccrocher. Armic, Glen, fouillez la calle et l’ensemble des pièces du navire pour vérifier que personne n’y ait caché le Fizmo. S’ils le trouvent sur un des spectateurs ou combattants, ce sera leurs problèmes, mais si le voleur l’a planqué chez nous c’est nous qui aurons des problèmes. Valor, je te fais confiance pour surveiller l’affrontement et me donner ton avis et un résumé de ce qui s’est passé durant ma rapide absence. En tout cas, si on demande à fouiller le navire laissez faire.

À ces mots, Kosenjobi passa par-dessus le bastingage et se dirigea le plus rapidement qu’il pu vers le petit groupe de Marine qui s’est rassemblé non loin du navire-arène.

-Excusez-moi. Je voudrais savoir si cela vous intéresse que la Ligue Egéenne de Milon contribue au blocage du port pour empêcher une évasion fulgurante. Je peux demander à notre flotte au large de s’approcher pour faire un blocus permettant de coincer et tout bateau qui parviendrait à lever l’ancre. Vu la quantité de vaisseaux au port, plusieurs précautions en valent mieux qu’une non ? De plus, comme je ne demanderai pas qu’ils approchent des quais, ils ne pourront pas s’amarrer et personne ne pourra y monter ou en descendre, assurant qu’ils ne puissent pas être justement utilisé pour faire partir le Fizmo si jamais vous veniez à nous soupçonner.

Le samouraï attendrait la réponse, considérant qu’il était possible que la Marine doivent demander l’aval à Rebecca Wolf pour la mise en place de ce dispositif. La Ligue aurait pu mettre en place d’elle-même ce blocus vu comment certains allaient se donner tout les droits au nom de la récompense au bout du tunnel, néanmoins Kosenjobi tenait à tout faire dans les règles pour pas que l’on puisse pensait que la Ligue se montrait hostile ou invasive. Peu importe ce qu'on lui répondrait, il retournerait à son poste d'observateur du tournoi le plus vite possible.





never-utopia


-Médolie Canondor "The Wind Tale" lvl 37
-Minamoto "Nobunaga" Kosenjobi lvl 37

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 123

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue19/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue2/60[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (2/60)
Berrys: 249.378.000 B
Mar 19 Juil - 21:58
- Enchantée Mr Harès.

Soulagée et bien contente, l'ange était satisfaite de cette réponse. Elle craignait vraiment de se faire chasser de là aussi. C'est que les gens la regardaient souvent bizarrement il faut dire, pour ne pas dire mal. Il faut croire que la chevalerie n'était pas aussi populaire qu'elle l'espérait sur les Blues, un constat assez triste pour elle d'ailleurs. Pas que cela remettait ses rêves en question, il lui en fallait bien plus que ça. Elle serait chevalier ! Seulement en attendant ce jour béni, aujourd'hui, elle serait touriste sur un banc. MAIS ! Avec des cookies. Du coup, vu comment c'était passé les derniers jours, elle était assez satisfaite du résultat. Bon, le Mr Harès avait eu un sourire pas que naturel, mais tant qu'il ne se moquait pas d'elle et qu'il était gentil. Il faisait même la conversation, que demandait le monde ? Certes les questions étaient plus centrés autour d'elle pour le moment, mais ça ne la dérangeait pas.

-Je m'appelle Tama Negla et je viens des îles célestes ! Oui les iles du ciel et je plaisante même pas. Vous connaissez ? Beaucoup ne croient pas en leur existence j'ai remarqué, sur les mers bleues.
Elle aurait pu parlé de ses rêves de chevalier ou du fait qu'elle était marine, mais le hasard fit qu'elle se lança sur un monologue plutôt centré sur ses origines. Monologue abrégé d'ailleurs quand un homme armé, sorti soudainement d'une maison pour venir attaqué sa nouvelle rencontre. MAIS C'EST PAS GENTIL CA ! Heureusement, la justice existe et confie ses forces à Mr Harès, lui permettant d'envoyer voler le méchant. Bien fait. En plus apparemment c'est un pirate, du coup doublement bien fait. Afin de protéger ce pauvre civil sans défense, la soldat s'était déjà relevé pour appréhender le criminel, mais les forces du mal avaient eux aussi de la ressource. Un autre homme apparu soudainement et Mr Harès fit envoyé voler droit dans une maisonnée.

- MR HARES ! Vous êtes qui ? Qu'est ce que vous voulez !

L'homme qui semblait très fort ne s'occupa pas de l'ange, la laissant à son collègue qui galérait encore à se relever. Ca attaque par surprise, ça dit des choses pas gentilles comme quoi ça va s'occuper de moi et en plus, ça demande ça d'un homme blessé. L'ange savait déjà dans quel camp elle allait être donc et même si elle ne se pensait pas de taille... Elle n'allait pas se laisser intimider ! En revanche, se faire surprendre, ça elle ne savait pas du tout gérer.

- Maiiiis, Mr Oiseeau. Laisse moi tranquille, je n'ai pas touché à tes œufs enfin ! Je ne veux pas te faire de mal ! Tu veux pas prendre un cookie plutôt ?

Grâce à son armure, la chevalière ne prenait pas vraiment de dégât de l'oiseau pour le moment. Protégeant juste le sommet de son crâne et s'assurant qu'aucun coup de serre, ne passe dans sa visière, elle ne voulait pas faire de mal au perroquet. Le pauvre oiseau était probablement forcé à agir ainsi, soit par la menace, soit par des mensonges insidieux de l'homme en face d'elle. Un peu désespéré, elle espérait que sa proposition soit acceptée, tâchant d'attirer l'attention de l'oiseau vers l'assiette de cookie sur le banc en même temps qu'elle le repoussait. Si c'était le cas, alors elle pourrait sauver l'animal de lui même, vaincre le méchant pirate et aller aider Mr Harès. MR HARES ! Sa vie était probablement en danger ! Il fallait qu'elle fasse vite. Du coup même si l'oiseau décidait de continuer à l'attaquer, elle choisirait de compter sur son armure et sa résistance pour la protéger, afin de se concentrer sur l'humain.

- Vous êtes blessé, rendez vous et je vous ferez pas de mal. Je dois aller sauver Mr Harès ! Par contre si vous vous mettez sur mon chemin, je ne ferais pas de quartier.  

Si le pirate ne se rendait pas et continuer à vouloir se battre, alors Tama prendrait l'initiative pour s'élancer vers lui. Il avait probablement récupérer son sabre depuis le temps, mais ce n'était pas plus mal. Si l'homme pensait pouvoir se battre avec ses côtes cassés, alors elle lui montrerait que c'était elle la plus forte et que cela ne servait à rien d'insister. Commençant à faire tourner son fléau, le mouvement de chaîne au dessus de sa tête devrait aussi lui permettre d'éloigner le perroquet d'elle, s'il voulait continuer à interférer. Bouclier lever sur son bras gauche pour se protéger un peu, elle se concentrerait surtout pour, si son adversaire semblait trop dans le mal, le désarmer encore une fois et s'il semblait encore vivace. Se sera un bon Sbonk là ou elle pourrait !
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 536
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue41/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue98/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (98/500)
Berrys: 2.818.588.000 B
Sam 23 Juil - 21:30






Le festival de Dosukoi Panda




Le comptable contemplait le second tableau de son polyptique d’un air satisfait. Il s’agissait d’une peinture à l’huile plutôt réussie représentant la marine, centrée autour de l’ex-Amirale en chef Chairoka et l’amiral actuel Kurohebi dos à dos. Il hocha la tête une fois ou deux, se félicitant du résultat avant de tourner la tête pour observer ce que la personne du lot adjacent préparait. Il le regretta immédiatement, découvrant une exquise représentation de Lida Asya qui faisait faire pâle figure à toutes ses ambitions artistiques. Il soupira, constatant que les peintres dévoués étaient un genre bien à part d’être humain, probablement capable de passer vingt heures par jour à retracer le même trait afin d’assurer ce qu’ils estimaient être la perfection de leur art.

Du mouvement au niveau des écrans reliés aux escarméras lui firent tourner le regard une nouvelle fois, curieux de ce qui pouvait justifier cette agitation. Une annonce de la part de la présidente de la Dosukoi peut-être? Le visuel d’un homme qui n’aurait pas dépareillé dans un bordel lui fît dire que non, jusqu’à celui-ci hurle un message, retransmis à tout les artistes rassemblés, le lot final avait disparu.

Pour Samuel, ce n’était pas une grosse perte, il savait pertinemment être comptable, ce concours était pour lui une façon comme une autre de s’amuser, de participer à l’ambiance et peut-être de se comparer aux autres peintres, en mal de ce qu’il pouvait voir. Le souci n’était donc pas lui, c’était les autres. Tout ceux qui étaient là spécifiquement pour ce fizmo doré et incrusté de gemmes. Ceux qui n’allaient certainement pas en rester là après une telle annonce, qui risquaient de se soulever dans une vague contestataire et probablement hystérique, portée par l’instinct grégaire.

Il jura à voix basse, constatant rapidement qu’il avait raison, un sculpteur non loin allant jusqu’à jeter son burin au sol et lever le poing, injuriant les dieux et ce “sale crevard de voleur qui se prendrait un burin dans le fondement s’il mettait la main dessus”. Le problème venait surtout du fait que la plupart ne s’arrêterait pas là, la foule agitée probablement capable d’attaquer des “suspects” sans aucune raison autre qu’un “je l’ai vu avec une peluche”. Et moins ils trouveraient, plus ils seraient à cran et prompt aux actes extrêmes.

L’annonce de Rebecca Wolf était également à double tranchant, d’un côté elle avait ramené à la raison la plupart des gens, qui voyaient désormais dans ce vol une sorte de chasse au trésor avec une récompense à la fin, de l’autre, elle les envoyait potentiellement à une mort certaine. Pour voler une peluche pareille, gardée par la Dosukoi Panda, le coupable n’était probablement pas un inconnu de bas étage et il ne se laisserait certainement pas attraper sans se défendre. Elle avait probablement déjà réfléchi à ce genre de détails, mais le doute subsistait dans l’esprit du comptable.

Il tenta de reprendre son pinceau, mais son esprit divaguait sans cesse, inquiet de ce qui pouvait arriver. C’était sans doute à la fois sa plus grande force et son plus grand défaut, une paranoïa quasi constante, une obsession du “et si” négatif qui l’amenait vite à faire des choix parfois déraisonnables une fois en situation non maîtrisée. Il finit par poser son matériel, se leva, hésita un instant avant de prendre sa bouteille et se diriger vers le centre-ville, espérant y trouver un responsable de la Dosukoi auquel il pourrait exposer le problème.

Avec un peu de chance, ils seraient raisonnables et demanderaient au moins aux civils sans expérience de combat ou de recherche de rester calme et de ne pas se mêler d’un événement qui les dépassaient. Certes, ceux-ci seraient probablement vexés, mais si ça pouvait leur sauver la vie, ils pouvaient bien accepter ce petit mécontentement.



© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Fabius
Fabius
Messages : 123

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue21/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (21/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue41/80[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (41/80)
Berrys: 87.870.000 B
Lun 25 Juil - 0:33
Caramba, encore raté ! Je n’ai vraiment pas le bagou de mon employeur et cela se voit. Je suis bien plus à l’aise sur le pont de mon navire, à affronter la tempête que marchander. Je pense que c’est ce que l’on appelle se faire gentiment expulser et si Bontoutou pourrait se moquer de moi, il le ferait sans aucun doute.

Mais je ne lâche pas l’affaire si facilement et indique à mon interlocutrice :

Pas de problème, si vous avez des problèmes de logistique ou une commande spéciale, n’hésitez pas à faire appel à nous.

Je lui mets ma carte sur le bord de son stand, prenant soin de rien toucher d’autre. Je m’apprêtais à prendre congé quand j’entends l’annonce qu’un vol a été commis ! Décidément, on est plus à l’abri nulle part, maudit pirate ! Je ne suis pas certain que ce soit vraiment eux, mais ils font des boucs émissaires parfaits.

Malgré cette brillante déduction, je ne suis pas plus avancé et j’entends alors que Rebecca Wolf accord une récompense à celui qui trouvera la peluche ! Voilà un bon moyen de se faire un nom et je m’approche donc de la jeune femme, enlevant mon tricorne et me présentant :

Bien le bonjour Madame, je suis le capitaine de navire Hudsonne Hawk, j’ai entendu parler de votre problème et je me mets à votre service pour trouver le coupable de ce vol. J’ai avec moi mon fidèle compagnon qui dispose d’un odorat excellent. J’aimerais, avec votre accord, accéder à la scène du crime pour que mon ami canidé puisse trouver une piste.

J’espère qu’elle va accepter, je pourrais ainsi remonter l’odeur du malandrin, l’arrêter et une des personnes les plus influentes sur cette mer me sera redevable !
Fabius
Revenir en haut Aller en bas
Ann Bathory
Ann Bathory
Messages : 98
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue18/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue53/60[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (53/60)
Berrys: 132.710.000 B
Lun 25 Juil - 16:35
Alors qu'il ciselait délicatement ce qui serait la future jambe de sa sculpture l'œil de l'homme poisson fut directement attiré par ce que retransmettaient les escaméras. Stoïque, il observa l'homme qui venait de sortir de l'hôtel et qui était désormais centre de l'attention de l'île. Qui s'effondra à terre dès lors que son message fut transmis. Un message qui provoqua un grand éclat de rire venant de l'homme crabe. Quelqu'un avait réussi à voler la dokusoi ! Alors, ça c'était quelque chose. Bon plus besoin de compléter l'œuvre superbe qu'il avait commencé maintenant. Certes il n'avait jamais pensé gagner le concours de toute manière, mais là c'était une raison de plus d'arrêter dès maintenant. De toute manière il était ici depuis le début pour voir s'il y avait des personnalités à embrigader dans l'équipage que souhaitait former la Bathory. Et en parlant de personnalité en voilà une qui venait juste de passer sous l'œil de l'homme crabe. Ah la chance lui souriait. Une sacré prime celui-là. Si Vergol arrivait à l'attirer dans leur équipe ce serait tout bon pour eux. L'homme crabe délaisserait alors complètement ce à quoi il s'était efforcé de travailler jusqu'à présent pour suivre le primé jusqu'à un stand vide le sien supposait-il. Hum bon, mais comment l'aborder, il avait jamais fais de recrutement lui. Lui demander directement s'il voulait rejoindre un équipage semblait un peu abrupt, il faudrait probablement d'abord commencer une conversation. Vergol se racla la gorge tout en se plantant directement devant le stand du primé qui jusque là semblait avoir eu comme idée de commencer à préparer une œuvre d'art. Drôle de timing d'ailleurs de commencer maintenant.

- Gérard Mandpo ? Je m'appelle Vergol, enchanté. Je souhaiterais faire connaissance.

Dit-il en tendant sa main, dans l'intention visible de serrer celle du hors la loi.

- Euh dis-moi jme demande pourquoi commencer à préparer ton œuvre dès maintenant, t'as pas entendu que le prix s'était fait voler ? D'ailleurs je t'ai vu te balader avec un cadre qui montrait ce dernier. T'es fan de ces peluches ?

Oui bon lui-même ne se trouvait actuellement pas très adroit, mais le fait est qu'il ne s'était jamais pensé très doué pour ce rôle. Et puis c'était une manière de faire la conversation comme une autre après tout. De toute manière, selon les réponses de son interlocuteur il saurait rapidement quel ton directement prendre pour la suite. C'est alors que retentit une nouvelle annonce, décidément ça commençait à faire beaucoup. Hum, celle-ci était plus intéressante néanmoins. Une récompense pour trouver la peluche hein ? Il se demandait bien en quoi la récompense pourrait être plus intéressante que la garder pour soi si on la trouvait réellement mais bon. Se tournant de nouveau vers le Mandpo un sourire étira sa face chitineuse tandis qu'il commentait les propos de la gérante de l'hôtel.

- Et bah maintenant voilà que tout le monde va chercher dans son coin pour le fizmo. À​​​​​​​ mon avis si le gars qui l'a pris a un minimum de jugeote il va sbarrer vite fait du port avec ça.

C'est alors que son regard fut attiré par un nuage de poussière qui se soulevait timidement au-dessus des toits pour retomber presque aussitôt. Il ne l'aurait probablement même pas remarqué si sa taille ne lui fournissait pas un point de vue un peu plus haut que celui des autres. Ah. Intéressant ça. Maintenant qu'il y songeait si tout le monde était attiré par le port ça laissait le champ libre pour faire ce qu'on voulait ailleurs. Il avait envie d'y jeter un œil maintenant. Cela pourrait être intéressant, toute manière quelque chose devait bien avoir provoqué ce qu'il avait vu.

- Hé Mandpo je crois que j'ai aperçu quelque chose d'intéressant, tu veux bien m'accompagner qu'on y jette un œil ?

Quelque soit la réponse de l'hors la loi, l'homme crabe commencerait à se diriger vers ce qu'il avait vu. Un débordement alors que l'île était en pleine effervescence ? Il voulait voir ce qui se passait ça ne pourrait qu'être intéressant.
Ann Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 25 Juil - 20:17


Lucien & Bjorg Luisenbarne
Chasseur de Prime indépendant & Révolutionnaire



Mia Sakuya & Sun-sin Imjin, "L'Œil de Cryptesthésie"
Révolutionnaire & Vice-Amiral de la Marine.

Le terrain du tournoi fut bientôt le théâtre de l’affrontement de plusieurs personnes qui souhaitaient vivre un moment intense. Lucien fut bien le premier à s’élancer dans cette opposition titanesque sans la grandeur évidente que pouvait revêtir l’opposition de deux êtres supérieurs. Lui n’était qu’un gamin, et son premier adversaire un simple marchand qui n’avait rien d’autre à faire, et qu’il défit sans inquiétude. Bientôt, Bjorg et Mia affronteraient chacun leurs adversaires respectifs. Le Roi des Mangoolines était évidemment bien au-dessus du lot, et il ne se priva pas de le montrer, même si son attention semblait toujours dirigée ailleurs. Quant à Mia, ses erreurs d’inattention la sortirent si rapidement du round qu’elle finit par remonter dans les gradins.

En quittant son navire, Kosenjobi pourrait aborder le petit groupe de marines qui contacterait rapidement le Vice-Amiral.

    - Excellente idée, ferait l’œil de Cryptesthésie. Nous vous laissons vous en charger, merci !

De toute évidence, ils prenaient toute aide possible. Il fallait certes partir du fait que la Ligue n’avait pas d’implication dans le kidnapping de la peluche, mais en réalité le Vice-Amiral ne semblait pas s’en soucier. Il avait eu un rapport sur les cinq navires qui arrivaient, et il devait avouer qu’à présent une pointe d’inquiétude se faisait sentir… Car le pavillon qu’ils abordaient, de plus en plus visible, était celui de la flotte d’un des Quatre Empereurs du Nouveau Monde.

Spoiler:


Rebecca Wolf, "La Magna de l'Hôtellerie" & Alistair, "Karma".
PDG du groupe hôtelier Wolf & Garde du Corps.

Pour un pochtron, Samuel Dickaris était sûrement la personne la plus raisonnable du lot. En arrivant au niveau d’un des représentants de Dosukoi Panda, et en lui exposant la situation, celui-ci sembla gêné devant une telle présence d’esprit… Ou alors cela cachait quelque chose d’autre, puisqu’il toussa dans sa main avant de répondre :

    - Vous savez, la sécurité sur l’île est assurée, personne ne mourra ici !

Le comptable pourrait comprendre qu'il venait de se faire rembarrer, pas très loin de là où se trouvait la Wolf dont le regard qui s'était porté sur lui se dirigea vers celui qui venait de l'aborder. Hundsone Hawk s’approcha de Rebecca qui lui sourit en voyant l’aide qu’il souhaitait aborder, penchant sa tête sur le côté. Il existait encore des personnes qui avaient la jugeotte de réfléchir avant d'agir.

    - Je vais demander à mes hommes de vous emmener jusqu’à la scène du crime. Il faut aller jusqu’à l’ascenseur qui se trouve là-bas, la peluche était enfermée dans l’hôtel. Ce joli petit toutou ne fera pas de saleté dans mon complexe, n’est-ce pas ? Dit-elle de manière suffisamment autoritaire pour qu'on comprenne qu'il ne s'agissait pas d'une question mais d'un avertissement.


Gerard Mandpo

Gerard s’était installé à son stand et cherchait l’inspiration quand une personne l’approcha, un homme-crabe assez imposant. Il ouvrit la bouche et dut utiliser sa main pour la refermer, écoutant ce qu’on avait à lui dire :

    - Je ne suis pas « fan » de ces peluches, je trouve que ça fait un beau souvenir !

Et alors viendrait le moment où on apercevrait de la poussière s’élever dans le ciel, au-dessus des habitations. Lui-même se demandait ce qu’il se passait là-bas, mais si c’était encore la poisse qui jouait… Ouais, non, il voulait éviter de s’intégrer dans ce genre d’affaire. Mais et s’il disait non et que l’homme-crabe lui pétait la figure ? Et s’il fallait qu’il suive les événements pour s’en sortir indemne ? Tiraillé, il ne put prendre une décision et s’accommoda de celle de Vergol.

    - On fait un tour, et s’il y a rien je reviens m’occuper de ma toile, d’accord ?

Il semblait en train de négocier, et en s’avançant vers le quartier résidentiel, il observerait deux hommes qui s’étaient approchés des stands les dépasser. Bizarre, ils ne lui inspiraient pas confiance.

Harès Palm.
Homme de main de Konan



??? & Barboka le Manlandrin.
Non primé & primé à 11.000.000 B.

La tactique de Tama ne fonctionna malheureusement pas : entraîné au combat, le perroquet n’avait de toute évidence pas l’estomac creux. Il se concentra sur l’assaut, ce qui empêcherait la trop gentille ange en armure de voir arriver le coup d’estoc qui se heurta à son armure, mais l’obligea à reculer. Le pirate ne put s’empêcher de rire :

    - Moi je vais te faire mal ! On va voir si t’es capable de nous arrêter !

« Nous », eux deux ? Un nouveau pan de mur sembla tomber, tandis que Harès en émergeait, le crâne déjà ensanglanté et ses lunettes cassées. Il cracha une dent sur le sol en se tenant en position pour essayer d’attaquer son ennemi, mais ce dernier avait déjà anticipé son mouvement et lui envoya un coup de pied dans l’estomac qui lui coupa le souffle. « C’est qui ce gars-là ? » se demandait-il en expirant difficilement. En plus, il n'y allait même pas encore à fond...

    - On dirait que t’as pas compris ce qui vous attendait, à la gamine et toi.
    - Elle a rien à faire là-dedans… Vous la laissez tranquille, souffla Harès en serrant les dents.
    - De toute façon, la fête ne fait que commencer, sourit l’homme.

Spoiler:

Et à cet instant, le port de l’île devint un enfer. Trois maisons du quartier des habitations explosèrent en même temps, provoquant le début d’un feu sur la côte qui allait rapidement se propager pour rejoindre un point commun. Au niveau des entrepôts, deux bombes furent déclenchées dans la seconde qui suivit : un entrepôt qui contenait les feux d’artifices qui explosèrent dans tous les sens, et un autre dont les vapeurs autour vinrent bientôt tuer une demi-douzaine de personnes innocentes qui se trouvaient à proximité.

Enfin, lorsque l’explosion se produisit dans le dos de Vergol et de Gerard, près de l'endroit où ils se trouvaient quelques instants auparavant, ces derniers pourraient constater que l’île était en train de devenir un champ de bataille. Que se passait-il ? Même le visage de Rebecca Wolf, à côté de Hunstone et de Samuel, jusqu’alors confiante se transforma en une scène de terreur, alors qu’elle ne comprenait pas ce qui se déroulait.

    - Rebecca Wolf, reculez, dit Alistair en s’approchant de la jeune femme qui serra les dents. Jeune homme, je m’excuse mais nous allons devoir évacuer.
    - Non, répondit Rebecca avec un regard ferme. Je ne sais pas qui a fait ça, mais il y a de toute évidence des terroristes sur l’île… Vice-Amiral, vous m’entendez… Vice-Amiral ?

L’Imjin ne répondait pas à l'escargophone.

    - Mince… C’est pas dit qu’il n’y ait pas d’autres bombes sur l’île, mais où est-ce qu’elles pourraient être ? Fit la jeune femme. Et combien sont-ils… Sans informations, impossible de répliquer correctement… Vous, est-ce que vous pouvez nous aider ? Il doit y avoir un moyen pour que nous puissions trouver les bombes… En attendant, organisez la défense !

Les mercenaires de la Guilde qui se trouvaient au port étaient déjà en train de gérer les personnes qui voulaient se diriger hors de ce dernier, et les gardes de l’île semblaient débordés par la situation. La panique s’était instillée, et au milieu de ce chaos une seule silhouette semblait se mouvoir dans un calme permanent, ses épaules tournées vers le centre de l’île. Elle soupira alors qu’une jeune fille tombait devant elle dans la panique, et elle l’aida à se relever :

    - Merci madame, fit la petite fille en pleur.
    - Oh, ne t’en fais pas. Je suis là pour aider, sourit la figure parée de noir.


???


Tous les PNJs ne sont pas encore apparus. - Et certains ont changé de lieu.

Liste des PNJs présents sur le port et ses environs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1845
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue54/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue483/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 932.999.999.999 B
Lun 25 Juil - 22:43



Le Festival de Dokusoi PandaEvent PNJ




[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Achill10

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Mina_a10
Minamoto "Nobunaga" Kosenjobi
Polémarque de la Ligue Egéenne de Milon

Remontant sur le pont du navire-arène, Kosenjobi donna donc ses ordres, poussant la flotte à approcher afin de mettre en place le fameux blocus. Mais il eu une réponse surprenante.

-Polémarque… La vigie nous rapporte l’approche de cinq navires arborant le pavillon de Tengen.

Le samouraï s’avéra surpris mais ferma les yeux pour réfléchir quelques instants. Des pirates affiliés à ce yonkou aussi loin du Nouveau Monde était surprenant, bien qu’il était vrai qu’une flotte de Tengen se baladait parfois sur les Blues de ce qu’il avait pu entendre deux ou trois ans plus tôt. Dans tous les cas, on ne pouvait écarter le fait qu’il puisse s’agir d’une ruse. Un pavillon, cela se contrefait. La preuve étant que l’une des tactiques les plus vielles de la piraterie consistait justement à brandir le drapeau de la Marine pour approcher les navires marchands avant de lever le Jolly Roger. Ce n’était peut-être que des histoires, mais cela pouvait expliquer l’origine de la customisation des navires gouvernementaux, de la Marine aux officiels de Marijoa, non pour une simple uniformisation esthétique mais bien pour éviter ce type d’approche de la part des pirates. Cette pratique remonterait même aux origines des temps, les pays eux même arborant des pavillons différents que les forbans pouvaient volés et brandir pour se faire passer pour les représentants d’un pays. Alors, les pavillons de yonkou étant les plus célèbres de la piraterie il s’agissait des plus susceptible d’être copié. Cependant, si un véritable ressortissant d’un Empereur Pirate découvrait quelqu’un faisant une telle pratique, ceux usant de l’image d’un yonkou devraient en subir les conséquences : soit intégré la flotte officiellement, soit passer au fil de l’épée. C’était en tout cas que le vieil homme s’imaginait les choses. Cette éventualité demeurait cependant basse puisqu’il y avait malgré tout cinq navires arborant ce drapeau. Tengen était-il mêlé au vol ou les voleurs avaient dépensés à ce point pour voler la figurine et s’assurer un moyen de sortie ?

-Placez-vous en blocus et expliquez-leur la situation s’ils demandent à entrer. Autorisation de contre-attaquer s’ils prennent l’initiative de l’offensive, mais interdiction de lancer un assaut en premier.

Rébéna visait une guerre avec Hadès. Se mettre plusieurs yonkou à dos serait ainsi terrible pour la Ligue Egéenne de Milon. Il fallait à tout prix conservé les liens les plus neutres possibles en attendant que la Té Ra s’empare du titre, surtout en considérant que Erika et Tengen, voire même Eko, pourraient chercher à grignoter les restes du domaine de l’Implacable durant cette guerre pour en laisser moins à Rébéna et étendre ainsi leur territoire à moindre coût. En tant que stratège militaire de la Navarque, le Minamoto en était on ne peut plus conscient et avait bien avertit tous les membres de la Ligue d’éviter à tout prix de déclencher un conflit avec les pirates affiliés à d’autres Empereurs que le Tenryon.

-Proposez leurs alors de participer avec nous au blocus ou de rejoindre le port pour y être confiné. S’ils ont des questions ou veulent discuter, donnez-leur mon numéro pour que je parle avec eux directement, conclut le Polémarque avant de raccrocher, espérant pouvoir glaner une alliance temporaire avec ses pirates s'il parvenait à négocier avec eux, bien qu'il n'avait pas tout le talent de Phoenicia en matière de persuasion.

Les événements lui semblait de plus en plus étrange. Le vol, l’arrivée de navire de Tengen… et maintenant des explosions qui secouaient le port. Des gens avaient orchestré un plan pour s’en prendre à Holiday Island, mais dans quel but ? Les explosions pouvaient être un détournement d’attention tape à l’œil, poussant le samouraï à considéré que les Quartiers Résidentiels était le bon choix. La panique allait s’accroître et c’était assurément au profit des orchestrateurs de tout ceci… Car oui il y avait maintenant peu de choses pour que quelqu’un ait préparé tout cela seul. Malheureusement, tant que le but ne serait pas déductible, il était impossible de s'engager dans une voie. Est-ce que quelqu'un préparait une guerre entre Tengen et Erika ? Cette attaque terroriste visait-elle la Dosukoi Panda pour l'affaiblir ? À moins que ce soit Rebecca Wolf qui était visait afin de défaire Holiday Island de son statut de destination phare au profit d'une île ou société concurrente ? Quelqu'un voulait-il s'emparer de l'île et renverser les Wolf ? Pour ne pas aider, au niveau du parasol des racines poussaient à l'envers et masquaient ce qui s'y passait, faisant en sorte que l'hôtel n'était plus en visuel. Tout était encore trop flou...

-Faites-moi un rapport, demanda le vieux bretteur à l’héliaste à ses côtés.

-Bjorg Luisenbarne qui est primé à 57.000.000B est assurément le meilleur élément dans ce tournoi. Il doit avoir un niveau de polémarque. Mia Sakuya, primée à 10.000.000B, semble avoir du potentiel mais elle s’est laissé distraire. En dépit de sa défaite, nous pouvons la retenir. Nous avons aussi ici Lucien, renommé à 12.000.000B, qui a remporté aisément son affrontement mais ce n’était guère qu’un civil sans capacités en face de lui.

-Merci mon cher. Distribuez de la nourriture gratuite aux spectateurs
, déclara Kosenjobi avant d’élever la voix. Mesdames et messieurs ! Les incidents qui ont lieux sont perturbants, mais je vous demande de conserver votre calme et demeurer à vos places. C’est le chaos qui règne désormais dans le port. Vous êtes bien davantage à l’abri ici, où nous et les combattants du tournoi pouvons intervenir au moindre problème, que livrés à vous-même dans la foule !

L'inspection du navire touché à son terme en même temps et rien n'avait été trouvé.

-Maintenant gardez à l'œil les allés et venus de tout le monde. Spectateurs comme combattants. Faites le tour de l'équipage et faites l'appel : vérifiez que personnes ne manque ou qu'aucun inconnu ne s'y est incrusté discrètement.



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 04310
Médolie Canondor "The Wind Tale"
Polémarque de la Ligue Egéenne de Milon

Courant à travers les rues, la Canondor ne put que constater ce qu’il se passait autour, des racines qui poussaient au niveau de l’hôtel jusqu’aux explosions diverses au niveau du port. Le visage de Médolie devint de plus en plus sombre. Les histoires de terrorisme étaient toujours des affaires glauques et morbides cachant des objectifs ambitieux et des situations sanglantes. Rien de bien ravissant. La naine en était persuadée : les choses allaient continués à déraper et ça allait aller de mal en pis. Courant à travers les rues du Quartier Résidentielle en quête de mouvements ou d’une demeure pouvant faire office facilement de planque, l’utilisatrice du hasshoken arriva finalement sur les lieux de l’affrontement entre Harès, Barboka le Manlandrin, Tama Negla et un inconnu. Englobant la scène du regard et écoutant les derniers échanges, la Polémarque resserra sa poigne sur Liberty Bell, son meitou des 50, tout en attrapant de l’autre son pistolet à silex, non chargé, en direction des combattants. Elle n’avait pas la moindre idée de qui était avec qui ou pourquoi ? Etaient-ils impliqués dans quoi que ce soit ? Au vu de la situation et de lancer un combat ici, cela l’était forcément. Restait à distinguer les « gentils » des « méchants », bien que la réalité ne se prêtait guère à cette dichotomie. La Canondor leva son pistolet en direction des participants de l’échauffourée, faisant converger ses ondes dans le canon de son arme afin de pouvoir déployer un Gale Shot au besoin, si quelqu’un tentait de s’en prendre à elle. Cela consistait donc à concentrer les ondes du hasshoken pour finalement tirait une onde de choc, naissant de la confrontation et l’entrechoquement de celle du hasshoken dans le canon de l’arme, en lieu et place d’une balle. Elle couvrirait par la suite son sabre de haki de l’armement pour se diriger vers ceux qui comptaient l’attaquer afin d’employer sur l'adversaire le plus proche son Squalo Shoot, cette technique consistant à frapper l’ennemi et ne déployer le hasshoken qu’après l’attaque, faisant déferler deux attaques successives sur l’adversaire en un seul assaut. Si on lui laissait le temps de parler avant de l’attaquer, ou si on s’en prenait pas à elle dans l’immédiat, elle parlerait.

-Que se passe-t-il ici ?




never-utopia


-Médolie Canondor "The Wind Tale" lvl 37
-Minamoto "Nobunaga" Kosenjobi lvl 37

Techniques :

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 123

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue19/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue2/60[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (2/60)
Berrys: 249.378.000 B
Mar 26 Juil - 23:10
L'île des vacances commençait vraiment à ressembler au pire endroit sur terre du point de vue de l'ange. Elle était arrivée ici dans une armure défoncée, s'était faite abandonné en quelques sortes par son chef et ses camarades et maintenant, ça. Les choses avaient pourtant tellement l'air de s'améliorer en début de journée ! C'était jour de fête, elle avait aidé une vieille sage qui lui avait offert de délicieux cookies et elle avait rencontré un jeune homme qui avait l'air d'une rencontre intéressante. Seulement non, il avait fallu que ces deux sinistres individus viennent lui gâcher sa journée ! En plus, le perroquet qui l'agressait ne semblait pas intéressé par son offre de paix contre des cookies. C'est dommage car ils étaient très bon pourtant ! Quel genre de criminel pouvait ainsi dresser un animal pour le forcer à ignorer un bon repas afin de se battre et répandre la violence. Surtout qu'elle avait beau ne pas être experte, mais ces oiseaux là n'étaient pas censés être agressif de base. Elle ne put s'empêcher de lancer un regard encore plus accusateur vers Barboka le Malandrin, ce qui ne servait pas grand chose vu qu'on ne pouvait pas vraiment voir ses yeux avec son casque.

- Je viens juste de faire réparer mon armure hmpf.

Le coup d'estoc et les griffes de l'oiseau ne parvinrent pas à passer sa défense, permettant à l'ange soldat de ne pas être en danger pour le moment dans son combat. Quelques rayures tout au plus, mais rien de grave du tout donc. En revanche, elle était loin pour autant d'avoir l'avantage. Mr Harès avait repoussé ce pirate assez facilement et l'avait blessé, mais il semblait encore très résistant ! C'était embêtant ça. En plus, Mr Harès qui était donc bien plus fort qu'il en avait l'air, n'arrivait pas non plus à reprendre l'avantage sur leur autre agresseur. C'était d'autant plus inquiétant ! L'ange ne voyait pas trop quoi faire elle devait l'avouer. Elle ne pouvait pas aller chercher de l'aide, ils n'avaient pas l'air de vouloir laisser de témoin et la vitesse, ce n'était clairement pas sa spécialité avec son armure, la discrétion non plus bien entendu. En plus, cela reviendrait à abandonner son camarade et cela, c'était totalement hors de question. C'est à peu près à ce moment là que la chevalière entendit les bombes aussi exploser dans le lointain. Ils avaient aussi fait ça ? Eux ou leurs vils complices de méchants sans doute. C'est que ça devenait de plus en plus gros cette histoire ! C'était pas censé être super sécurisé comme île à cause du concours ? Pourquoi tout partait en vrille aussi facilement d'un coup ?! L'anxiété alors qu'elle réalisait de plus en plus la gravité de la situation commençait à s'emparer d'elle. Cependant, Tama faisait de son mieux pour ne pas céder à la panique. Il y avait plus important actuellement, à savoir venir en aide à quelqu'un en danger ! Rassemblant son courage et son énergie, la soldat se concentra donc complétement sur sa mission d'aider Harès, ne réalisant même pas réellement qu'une nouvelle personne arriva à ce moment précis.

-Que se passe-t-il ici ?
- C'est des MECHANTS !

Une réponse instinctive s'échappa de son casque, alors qu'elle entama sa nouvelle charge d'une manière bien plus déterminée que la précédente. Levant son bras tenant son arme au-dessus de sa tête, elle fit tourner la tête de fléau avec de plus en plus de rapidité, accompagnant son geste de grands mouvements circulaires du bras. C'était un peu plus fatiguant, mais elle espérait ainsi pouvoir charger tout en empêchant l'oiseau de la gêner. Une fois qu'elle aurait réduit la distance, elle comptait bien profiter de tout cet élan pour envoyer son plus puissant Crack'Head en direction du Malandrin. Plus de pitié pour les blessés, elle frappait afin de le mettre hors d'état de nuire. Bien sûr, il y avait peu de chance que cela soit aussi facile, mais elle comptait bien le dégager de son chemin en tout cas. Pour ce qui est de la très probable contre-attaque à venir, se serait à elle d'être assez réactive avec son bouclier pour protéger ses points faibles. Le combat commencerait à lui monter à la tête sûrement, mais elle resterait concentré malgré tout, ne voulant pas perdre de vue sa mission. Agitant son fléau, elle essaierait de frapper son ennemi tout en le forçant à reculer. De la même manière, elle ferait des gestes pour dégager l'oiseau s'il venait la gêner également, avec brutalité si nécessaire. L'idée de faire du mal à l'animal ne lui plaisait pas, mais sauver une vie était bien plus important. C'est pour cela qu'après quelques échanges, elle reprendrait surement position pour déclencher son Crack'Egg cette fois-ci, afin d'essayer de définitivement dégager le pirate devant elle pour rejoindre Harès. C'était cela son objectif principal, rejoindre l'homme blessé, pas défaire le dresseur de perroquet. Bien sûr, elle n'était probablement pas assez forte pour ne serait-ce que ralentir l'autre homme qui les avait agresser, mais cela ne lui importait guère. Aidez les gens était la quête qu'elle avait choisi et elle lutterait de toutes ses forces pour cela. C'est pour cela que si elle arrivait à passer, elle se mettrait ensuite entre Harès et les autres pour le défendre. Il faudra lui passer sur le corps pour s'en prendre à un innocent devant elle !




Tama Negla et les techniques utilisées:
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 536
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue41/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue98/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (98/500)
Berrys: 2.818.588.000 B
Jeu 28 Juil - 15:11






Le festival de Dosukoi Panda




Trouver un responsable, c’était facile. Lui exposer le souci, pareil, plutôt pas compliqué, même s’il ne présentait pas aussi bien qu’il en avait l’habitude, l’homme avait au moins fait semblant de l’écouter avec un peu d’attention. A moins qu’il ne se soit simplement rendu compte que le comptable soulevait un point intéressant, contrairement à son physique de vacancier alcoolique. Pour autant, il chercha à rassurer Samuel, un peu gêné, comme ne sachant pas trop comment faire et utilisant une formule convenue. Tout était sécurisé et personne ne mourrait? C’était bien de rêver oui, mais la réalité était souvent cruelle. Cependant, si le responsable souhaitait en rester là, Samuel ne pouvait pas y faire grand-chose, pas plus qu’il ne comptait y faire grand-chose de toute manière.

Non, si les choses en arrivaient déjà là, il n’y avait qu’une chose à faire selon le Petit guide de la survie du comptable en milieu hostile: fuir. Le vrai souci, c’est que fuir, en l’état actuel des choses, risquait de vite devenir impossible. Le port était probablement déjà bloqué pour empêcher le voleur de s’enfuir, forcer le barrage était purement et simplement du suicide pour lui, d’autant plus qu’il ne savait pas naviguer de toute façon. La deuxième option, au chapitre des Zones peu connues de conflit potentiel, indiquait qu’il valait mieux se cacher dans un endroit reclus où personne ne viendrait le chercher. Malheureusement, ce genre d’endroit n’existait pas vraiment, à moins qu’il n’y ai des souterrains qui lui étaient inconnus, auquel cas ils le resteraient probablement.

Si vous le dites. A tout hasard, vous n’auriez pas, disons, un bunker, ou quelque chose comme ça sur l’île? Pure curiosité bien sûr.

La fin de sa question fût noyée par le tonnerre assourdissant des explosions du port alors qu’il se mettait à paniquer un instant, cherchant à se cacher derrière l’homme auquel il adressait la parole jusqu’à quelques secondes auparavant. A côté, Rebecca Wolf paraissait bien plus courageuse, ou suicidaire selon les points de vue. Refuser d’être évacuée, c’était à la fois une prise de responsabilité admirable et une demande de mise à mort efficace. Son appel à un Vice-Amiral n’aboutit pas, celui-ci ayant probablement été pris dans les explosions également. Une tête de moins du côté de ceux qui pourraient le sauver sans rien en demander en retour, cela n’arrangeait pas ses affaires.

Le comble, six explosions n’étaient probablement qu’un début, avis partagé par la régente hôtelière de l’île qui… n’hésita pas à demander leur aide, à un comptable et un marin armé d’un chien. A quoi s’attendait-elle concrètement? Probablement à rien, elle profitait simplement de leur présence pour tenter de les réquisitionner. Samuel aurait fait pareil honnêtement, surtout pour jeter les autres sous le muldobus à sa place.

Pour être honnête, je commence presque à regretter d’avoir pris ces vacances et je préfèrerais être chez moi. Comme nous tous ici je pense… Ceci dit, tant que vous ne me demandez pas de me jeter dans l’espèce d’enfer qui se prépare, on devrait pouvoir trouver un terrain d’entente.

En attendant, on devrait prendre de la hauteur afin de savoir ce qui a explosé exactement. Ça permettra une première analyse, notamment sur les intentions des terroristes. Par exemple, s’ils ont fait exploser un hôtel ou la place du concours, on peut supposer qu’il s’agit de terroristes directs, qui veulent causer beaucoup de morts et sûrement faire passer un message. Probablement stupide comme message d’ailleurs, mais c’est un autre sujet.

Vu les feux d’artifices là-bas et le bruit d’explosion qui en venait précédemment, ils ont dû faire sauter un entrepôt qui en contenait, et là, ça tient plus de la diversion, donc ils ont un autre but. Vous avez des ennemis, Miss Wolf?


La question était purement rhétorique pour Samuel, on atteignait pas ce genre de fortune ou d’influence sans se faire un certain nombre d’ennemis au passage. De là à déclencher un attentat pour la tuer, c’était un peu fort, mais cela restait une possibilité.

Pour le moment, je n’ai pas grand chose de plus à en dire? Comme vous l’avez dit, sans information… On ignore combien de factions sont présentes, combien ont décidé d’agir, avec quels nombres, leurs noms, leurs objectifs, le temps passé depuis leur arrivée, leurs préparatifs, bref, on ne sait pas grand chose pour le moment. Ou alors vous avez une liste des puissances actuellement sur l’île?

Ça aiderait déjà à faire un premier bilan, le temps qu’ils puissent en savoir plus.



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Ann Bathory
Ann Bathory
Messages : 98
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue18/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue53/60[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (53/60)
Berrys: 132.710.000 B
Lun 1 Aoû - 20:00
L’homme crabe fut ravi de voir que l’hors la loi le suivait. Et, visiblement il n’était peut-être pas si mauvais à ce jeu-là du recrutement ? En tout cas le contact semblait bien amorcé, il hocha d’ailleurs la tête envers le Mandpo pour lui signifier son assentiment. De toute manière quelque chose avait bien créé ce nuage donc il était quasi assuré qu’ils trouveraient quelques choses. Ils commencèrent tous deux à se diriger vers là ou Vergol avait aperçu le nuage de poussière s’élever. Alors qu’ils commençaient à avancer à un rythme soutenu son attention fut néanmoins détourné par deux types qui venait en la direction inverse à celle qu’ils poursuivaient. Ces gars auraient pu passer inaperçu mais non… Ils avaient réveillé l’instinct de l’homme poisson. Ils étaient louches ceux-là. Enfin de toute façon il avait d’autres priorités et puis…. Lui-même était louche. Presque tout ceux qui étaient ici pouvaient être qualifié ainsi. De toute manière l’épisode était déjà terminé, ils les avaient dépassés. Vergol remarqua néanmoins qu’au vu de la façon dont Gérard les avait dévisagés un instant son avis était sûrement partagé par ce dernier. Quelque chose clochait avec ces gars là mais bon ce n’était pas son affaire ni même intéressant. C’est alors qu’à peine quelques instants après qu’ils quittèrent les stands les premières explosions retentirent. L’homme crabe par réflexe se serait jeté à terre pour éviter de potentiels débris projetés vers eux, tout en attirant l’homme à ses côtés vers lui. Dans le pire des cas sa carapace pouvait endurer quelque choc et surtout Vergol pouvait la réparer. La peau humaine c’était plus délicat à moins que le Mandpo ne possède lui-même quelques capacités de ce genre. Se relevant une fois le choc passé il regarderait autour de lui en aidant aussi le Mandpo à se redresser.

- Bon sang de merde. On a eu une sacrée chance de bouger à temps.

Il observa la ruine qui s’offrait désormais à leurs yeux. L’endroit était dévasté l’explosion avait broyé plusieurs personnes. Il entendait déjà des hurlements et gémissements qui commençaient à se lever. Il surprit néanmoins les ombres des deux gars qui étaient passé et avaient soulevé son intérêt partir en une direction donnée, visiblement très pressés. Ces gars étaient passés et les explosions avaient eu lieu. Visiblement ils avaient rien subis. C’était certainement eux les responsables. Un raisonnement simple mais qui se tenait selon l’homme poisson. Il regarda rapidement autour de lui puis avisant les gardes qui cherchaient à se rapprocher se dirigea rapidement vers l’un d’eux, ses jambes écrasant les viscères au sol sans qu’il ne paraisse en tenir compte, il était trop lourd pour glisser dessus de toute façon. Se plantant devant un garde il l’apostropha, faisant néanmoins attention à ne pas paraître pour une menace. Se faire crever par ceux qu’il voulait aider aurait été assez bête.

- Vous, allez voir Rebecca Wolf et répétait lui ça mot pour mot. Vergol de l’équipage d’Ann Bathory et Gérard Mandpo ont aperçu deux suspects qui semblent responsables des explosions des stands. Ils sont partis vers cette direction.

dit-il en la pointant d’une griffe.

- On va les poursuivre mais au cas ou essayez de nous envoyer des gars à vous. Et débarrassez la place, doit y avoir des gens sous les débris, même si c’est probablement qu’une foutu diversion.

Il se retournerait et ne ferait pas attention à une quelconque réponse du garde, en quelque sorte il ne lui laissait pas le choix de faire parvenir le message. Mais il était assez content de la façon dont les choses tournaient. Rebecca Wolf pourrait connaître son nom et celui de sa capitaine. Si cette piste donnait quelque chose, elle devrait un service à l’équipage que comptait fonder Ann. C’était pas rien. Et en impliquant le Mandpo ainsi il sous entendait presque que ce dernier en faisait partie. Quand au doute de l’homme poisson sur le fait que tout ça n’était qu’une diversion. Cela lui semblait logique. Créer un tas de blessé pour attirer les ressources de l’ennemi ça laissait l’occasion par la suite de frapper ailleurs. Maintenant à voir si ce qu’il pensait s’avérer vrai mais il l’espérait sinon il aurait pas l’air con. Il se dirigerait donc rapidement vers la direction dans laquelle s’était engagé les deux types constatant avec une certaine satisfaction que Gérard l’avait suivi sans même qu’il ne le demande. Les deux compères passeraient donc la zone de l’explosion, Vergol ferait tout de même attention à ce qu’ils soient traçables par de potentiels alliés. Certes le sang des victimes qui collait à ses pieds serviraient parfaitement à le tracer au début mais il savait que ce dernier se sècherait vite et ne se collerait plus aux pavés. Aussi par mesure de précaution supplémentaire il donnerait à intervalle régulier un coup de griffe sur les murs qu’ils longeaient laissant des traces aisément repérables. Du moins jusqu’à ce qu’ils arrivent face à un mur par-delà lequel s’élevait des bruits de combat. L’homme crabe chercherait aussitôt à dépasser l’obstacle afin de voir ce qu’il se passait mais serait retenu par le Mandpo qui lui fit un non de la tête. Suivi d’une simple phrase couverte par les bruits de bataille, « mauvais pressentiment ». L’homme crabe réfléchit un instant. Il faisait confiance à son coéquipier et ses instincts mais il voulait voir ce qu’il passait ce serait peut-être la clé pour comprendre ce bordel. Il se tournerait donc vers le Mandpo profitant des bruits de combat pour lui parler à voix basse.

- Si je te fais signe on se barre directement, d’accord ? Sinon l’ennemi de mon ennemi est mon ami, on aide celui qu’ils attaquent.

Ce serait sur ses mots que l’homme crabe chercherait discrètement à se pencher de côté pour apercevoir le combat qui semblait se profiler. Tout du moins il ferait de son mieux car ses 4m50 de subtilité n’était certainement pas les plus discrets qui soit. Même si les ennemis étaient distraits par leur combat ce ne serait pas forcément aisé pour lui d’être aussi furtif dans son observation qu’il l’espérait.
Ann Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 2] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 1 Aoû - 23:06



Bjorg Luisenbarne
Révolutionnaire

Ça avait commencé. Bjorg entendit le bruit des explosions à l’extérieur du navire, et son regard se porta sur les personnes qui se trouvaient à l’intérieur. Il observa chacune d’entre elle, une à une, avant de prendre une décision. Il avait le temps de les laisser continuer leur petit cinéma les uns avec les autres, il espérait même que ce tournoi ne prendrait pas fin ici… Cependant, ses yeux se levèrent et sa voix porta en direction de tous ceux qui avaient un temps considéré qu’ils étaient en sécurité :

    - Entendez ma voix !

Il se trouvait au milieu de l’arène, exposé au regard de tous. Lucien, son prochain adversaire, avait pris position et avait commencé à froncer les sourcils.

    - Ce lieu va être le théâtre d’une bataille pour la légitimité. Ne vous en mêlez pas, Ô Flotte Egéenne de Milon. Ne vous en mêlez pas, Ô Guerriers et Révolutionnaires. Si vous tentez de venir en aide aux âmes perdues de cette île, vous périrez. Si vous tentez de leurs venir en aide, vous serez nos ennemis.

Il avait haussé le menton en direction Kosenjobi, attendant de lui une décision. Si l’épéiste décidait de passer par la voie diplomatique, il était certain que la personne ici aurait du mal à l’entendre. Sa mâchoire était serrée, ses muscles contractés, et le garçon qui l’observait recula d’un pas en sentant que s’il s’approchait, il aurait le droit à un aller simple pour la morgue. Mia Sakuya se tint à la rambarde, observant ce qui se passait en contrebas, ne comprenant pas…

Gerard Mandpo &  Sun-sin Imjin, "L'Œil de Cryptesthésie"
Hors-la-loi & Vice-Amiral


Saxon & Donatello

Le brouhaha qu’entendit Vergol était le bruit d’un combat, à n’en pas douter un combat suffisamment terrible pour qu’il retienne un Vice-Amiral seul. Celui-ci observait les hommes en face de lui, qui l’avaient attaqué dès qu’ils l’avaient eu dans le viseur. C’était à n’y rien comprendre : à l’origine, il venait ici pour remettre quelque chose à Rebecca Wolf, et il se retrouvait pris entre deux à présent ? En tant que marine, il avait encore le choix de choisir son camp : ce ne serait certainement pas celui des deux hommes qui tentaient de le trucider.

    - Aie foi, aie foi ! Hurla Saxon, l’homme aux cheveux roses qui se battait avec une croix de deux mètres de hauteur, qu’il maniait comme une masse.
    - Qui m’a foutu un collègue pareil ? Perce-Vent, à toi !

L’attaque perça à distance et le lancier, Donatello, envoya un coup d’estoc d’air en plein dans l’épaule du Vice-Amiral qui fit un salto arrière dans les airs pour se reprendre. La bouteille dans laquelle se trouvait la carte sortit alors de son manteau, sans qu’il ne s’en aperçoive, roulant sur le côté et allant s’écraser sans se briser à côté du restaurant.

    - Ce n’était pas ce qui était prévu… Il y a d’autres bombes ? Demanda-t-il en fronçant les sourcils.

Et il tourna son regard en direction de l’endroit d’où venaient Vergol et Gerard. Vexé par ce manque de considération, Donatello s’élança vers le Vice-Amiral et recouvrit sa lance de Haki de l’Armement, dans le but de réaliser un coup d’estoc. Il fut surpris lorsque le bout de sa lance fut arrêté à main nue par le Vice-Amiral dont le regard se tourna à nouveau vers son opposant.

    - Les étoiles ne sont pas alignées pour toi aujourd’hui…
    - On est en plein jou…

Un coup de poing en direction de l’ennemi surprit ce dernier qui rit cependant : la distance gagnée par sa lance suffisait à le tenir en sécurité… Du moins le croyait-il, car quand il sentit son corps se faire emporter par une force invisible, il comprit que le Vice-Amiral savait parfaitement ce qu’il faisait.

Harès Palm.
Homme de main de Konan


Jorice & Barboka le Manlandrin.
Non primé & primé à 11.000.000 B.

En arrivant au niveau de l’affrontement, Mélodie pouvait constater sans difficultés que l’homme qui avait attaqué Harès avait largement la main dessus, et ne semblait pas craindre la petite menace qu’il représentait… D’ailleurs, il ne semblait pas réellement s’y intéresser, puisque Jorice avait enfin décidé d’en finir avec le Palm, concentrant un coup de poing plus puissant que les autres, qui alla vers l’homme de main de Konan après lui avoir donné quelques savates supplémentaires.

Quelques secondes séparait son coup de celui de Tama qui se dégagea de son opposant  qui n’avait pas eu le temps de se remettre en position pour contre-attaquer, et qui reçut un coup de massue dans les côtes, sans que la puissance du coup ne permettre de les lui briser. Le fléau pénétra à peine la chair, et le perroquet alla au chevet de son maître sonné. Lorsque la demoiselle s’approcha, ce fut pour se mettre sur la route du coup qui était déjà parti.

A ce moment-là, Harès vit la vie de la gamine défiler devant lui. Sa chevaleresse en armure allait mourir, c’était certain. Pourtant, Tama sentirait son corps se faire tirer alors que sa trajectoire semblait déterminée, et si personne n’intervenait, ce serait le corps transpercé par un coup de poing recouvert de Haki de l’Armement qui mettrait un terme à la vie du Palm, alors que le pistolet pointé en l’air de Barboka cherchait une nouvelle cible, le coup l’ayant suffisamment sonné pour acheter quelques secondes supplémentaires.


Rebecca Wolf, "La Magna de l'Hôtellerie" & Alistair, "Karma".
PDG du groupe hôtelier Wolf & Garde du Corps.

En écoutant Samuel Dickaris, Rebecca et Alistair semblaient en train d’élaborer leur prochain plan. Prendre de la hauteur permettrait de repérer plus facilement les ennemis, au cas où il y en avait d’autres. Le parasol aurait été idéal, mais il était de toute évidence fermé au public… Comme c’était censé être le cas, en réalité. La Wolf n’avait d’ailleurs pas tiqué à cette information.

    - C’est une situation d’urgence, alors je vais vous répondre, fit-elle. Suivez-nous, nous allons aller prendre de la hauteur.

Ils se dirigeraient vers l’hôtel le plus haut de l’île. Tout en continuant à marcher, accompagnée de ceux qui voudraient la suivre, elle se demanda :

    - Ces personnes ne sont sûrement pas nombreuses… Il n’y a pas de forces armées, même si les navires de Tengen arrivent je doute qu’ils soient nos ennemis. Ce sera peut-être une aubaine. Ou alors ils profitent de l’absence de Parish Milton pour faire passer un message… Qui sait. J’ai des ennemis partout, Monsieur… ?

Elle n’avait pas le temps s’il ne voulait pas se présenter.

    - C’est le prix du succès. A mon avis, ils ont aussi fait sauter l’entrepôt qui contenait l’une des protections de l’île.
    - Et le centre de commande des protections caché dans une habitation de la zone résidentielle. Comment sont-ils au courant ? Fit Alistair qui venait de raccrocher d’un échange escargophonique.
    - Je ne sais pas… Les communications avec Huiyan ?
    - Coupées.
    - C’est bien notre veine… On est arrivés.

La vue de la ville permettait de localiser les principaux pôles d’agitation. Au port, les mercenaires de la Guilde Marchande empêchaient avec la Ligue les personnes qui l’auraient voulu de monter à bord. Plus loin, les navires semblaient s’approcher de plus en plus de l’île, et menaçaient d’être à portée d’ici quelques minutes. Pour commander les défenses de l’île, il fallait aller dans le deuxième centre de contrôle mais il semblait qu’un combat se déroulait juste à côté… En effet, le Vice-Amiral affrontait un ennemi… deux ennemis là-bas. La panique régnait. Que fallait-il prioriser ? La sécurité de l’île ? Des citoyens ? Alistair regardait Rebecca qui grinçait des dents en essayant de prendre une décision.

    - Comment repérer le leader de l’ennemi ? Demanda Alistair en observant les foules.

D’autres bombes étaient sûrement encore cachées quelque part, mais quels étaient les endroits que leurs ennemis voudraient viser pour les déstabiliser ? Samuel avait de nombreux sujets à aborder, si ce qu’il se passait sur l’île ne le pétrifiait pas.

Tous les PNJs ne sont pas encore apparus.

Liste des PNJs présents sur le port et ses environs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sauter vers: