Le Deal du moment :
Smartphone Redmi Note 10 Pro Officiel 64 Go à ...
Voir le deal
163.93 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 26 Juin - 20:13





Huiyan & Hélène et Héléna Bremuria
PDG de Dosukoi Panda & Nebulas

Le complexe hôtelier dirigé par la famille Wolf surplombait de loin tous les autres en matière de luxe, mais aussi de prise de vue sur l’île. Situé au-dessus du parasol qui recouvrait une partie des fondations, dans lequel se trouvaient un système d'ascenseur et de marches pour grimper en fonction de ses revenus, il s'étendait sur plusieurs centaines de mètres. En son sommet, on pouvait y trouver la « Suite Royale » que certains Dragons Célestes utilisaient parfois lorsqu’ils s’arrêtaient ici. Les lignées principales avaient même un autre abri, encore plus haut dans le Ciel. C’était une sorte de système d’îlot magnétique qui tenait en lévitation grâce à l’intégrité de l’hôtel. Inoccupé lors de cette grande période, il s’agissait malgré tout d’un endroit visible par temps dégagé… Ce qui était le cas aujourd’hui. Ainsi, en levant la tête, n’importe quelle personne pourrait voir l’endroit où séjournaient les Dragons Célestes, n’ayant cependant aucune information quant à la façon d’accéder à ce lieu.

De la suite royale aujourd’hui occupée par Huiyan, la PDG de Dosukoi Panda, une paire bien connue de jumelles semblait avoir reçu un rendez-vous express avec la magna de l’industrie de la mode.

    - Un milliard. Nous vous donnerons le double de sa valeur, mais donnez le nous, par pitié ! Ferait la voix conjointe des deux anciennes Capitaines Corsaires qui semblaient au bord de la crise de nerf.
    - Je m’excuse, mais si vous désirez entrer en possession de cette édition exclusive de Fizmo, vous devrez passer par la voix classique.

Les deux femmes se regardèrent. Elles n’avaient réellement de talent en exposition d’œuvres d’art, or la journée était consacrée à partir du début d’après-midi à l’exposition éphémère qui aurait lieu comme chaque année en prévision de l’Hiver. La particularité était que les exposants devaient réaliser leur œuvre devant tout le monde cette année, et que les inscriptions ne se faisaient pas six mois à l’avance dans un cadre très précis, mais sur place.

    - Les sculptures en bois sont acceptées, vous savez, encouragerait la patronne avec un air amusé.
    - Ouais… ouais, ferait Hélène en soupirant.

Elle voyait qu’elle n’aurait pas gain de cause, et voler cette peluche ou faire du mal à Huiyan n’était pas une option… Car la personne qui était derrière elle, celle qui aurait ses arrières en cas de problèmes, était bien plus terrifiante que tous les autres membres des Corsaires réunis.


Marciozre Nestorius
Révolutionnaire, Chef des Survivants de Kaiten-Su.
Primé à 115.000.000 B.

    - C’est pour financer la Révolution de Grand Line qu’on est là, patron ?
    - Oui. J’ai contacté Erwin Dog, mais il m’a dit qu’il n’offrirait aucun fonds à notre mouvement… Tout ça parce qu’Azwelle est passée avant moi, cracherait l’ancien prêtre constantiniste tandis que son subordonné ferait un haussement d’épaule.

Ayant longtemps prêché le Constantinisme, Marciozre était à présent à la tête des survivants de Kaiten-Su. Si beaucoup n’étaient pas convaincu de la croyance qu’il prêchait, ils étaient au moins certain que contrairement à Azwelle, il ne les amènerait pas dans des débâcles religieuses en prônant une union au Gouvernement Mondial réformé. Pour cet homme, et pour les croyants qui suivaient ses paroles, le Gouvernement Mondial était la représentation du Diable sur terre. Il possédait un certain nombre de croyants, mais restait encore discret. Sa prime venait sûrement de la relation qu’il entretenait avec Naïna Anastasia : cette femme était réellement l’une des pionnes du Malin…

    - Monsieur, puis-je prendre vos affaires en charge ?
    - Ah, oui. Dîtes-moi, les exposants vont « exposer » où ?
    - Sur la place centrale, devant le complexe hôtelier Wolf, et près du port, monsieur. Les inscriptions ont lieu jusqu’à midi.

Il observa le monde qui grouillait autour de lui. La place centrale était un lieu situé au sommet du parasol artificiel, devant l'hôtel et au milieu de divers cafés et autres lieux de restauration ou de luxe. Ayant abandonné ses habits standards, il était plutôt méconnaissable du public. C’était l’occasion d’aller à la rencontre des organisateurs… Et de toutes les manières, cette île demandait à ce que les incartades n’endommagent pas les bâtiments, sous peine de s’en mêler. Il avait donc encore le temps.

Yodit Al-Hamwiyah & Eileena Tempest
Directrice de la Maison de la Sagesse de Gundishapur & Colonelle de la Marine



Fenris Ookami & Roulette
Primés à 64.000.000 & 20.000.000 B.

A l’accueil du concours tenu sur dix stands différents, où une queue plutôt longue avait commencé à se former, on pouvait apercevoir quelques célébrités qui ne brillaient pas forcément par leur manque de talent. Ainsi, Fenris Ookami, primé à 64.000.000 de Berrys, tirait dans une charrette des morceaux de bricoles qu’il voulait intégrer à son art, tandis que la Directrice de la Maison de la Sagesse de Gundishapur observait la scène sans avoir de toute évidence l’intention de s’inscrire. Elle était d’ailleurs posée dans la terrasse d’un des cafés qui devrait bientôt rentrer ses tables pour laisser la place aux exposants. La place avait beau être grande, il fallait toujours prévoir plus grand.

Arrivant sur la place, la Colonelle Eileena Tempest semblait absorbée par les figures présentes ici, prête à sauter à la gorge du moindre primé, mais se retenait à cause de l’ordre qu’elle avait reçu… Ah, elle n’était pas confiante dans sa capacité à gagner le concours d’art, mais elle voulait tout de même participer ! Après tout, sa spécialité était le Color Trap. Plus loin, faisant rouler son fauteuil, Roulette se contenterait de se diriger vers la file d’attente, omettant sa prime de 20.000.000 et son affiliation connue à la Révolution quand elle passa à côté d'Eileena.

Tous les participants connaissaient l'histoire de ce Festival d'Art financé par la Dosukoi Panda depuis déjà dix ans. Le partenariat avec l'île n'avait pas cessé, avec sa première occurrence en 1497. Et chaque année le prix était de plus en plus extravagant. L'année dernière, ça avait été un habit unique fabriqué par Huiyan elle-même... Qui valait la modique somme de plusieurs centaine de millions de Berrys. Et les expositions d'art rapportaient bien sûr leur lot d'argent dans l'histoire puisqu'elles permettaient de faire connaître le nom de certains artistes, comme LaTour, un peintre qui avait dévoilé des talents absurdes deux ans auparavant et qui aurait été recruté à Marijoa depuis.

Tous les PNJs ne sont pas encore révélés.
Liste des PNJs présents côté place centrale:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Moore
Tiger Fist
Aslan Moore
Messages : 169
Race : Homme-tigre blanc
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue88/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (88/120)
Berrys: 193.500.000 B.
Sam 2 Juil - 22:12
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] LqkRmvD[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] TelvNbj
Kimberley Tormund & Nora Moore,
Cheffe de l’unité mécanique d’Aslan, Fille d’Aslan & soldate mécanicienne

Eh bien … on ne pouvait pas être plus malchanceuses.
Tu m’ôtes les mots de la bouche, Kim-kim.

Une longue déception se lut sur le visage de la brune. Il y avait de quoi. Sur les ordres d’Aslan, son chef d’unité, Kimberley avait pris quelques jours de congé et en avait profité pour embarquer avec elle la fille de l’homme-tigre Nora et surtout sa meilleure amie – une décision qui fut agréablement accueilli par le Lieutenant qui y voyait l’occasion pour sa protégée de ne plus s’inquiéter pour lui et de simplement profiter de ce que le monde avait à lui offrir loin des missions pour la marine ou les rares déplacements qu’ils effectuaient ensemble sur Grand Line.

Voilà pourquoi, sur l’impulsion de la cheffe mécanicienne, le duo avait fait escale sur la fameuse île du plaisir, Holliday Island, où elles comptaient bien profiter du soleil malgré l’approche imminente des premières neiges d’hiver. Voilà pourquoi, toutes heureuses d’avoir ce petit temps de repos loin de leurs responsabilités, loin de leurs obligations, elles furent d’autant plus déçu en constatant que l’île était dans une sacré effervescence.

Un concours d’art. Et pas des moindres, visiblement. Nora n’était clairement pas au fait des grands noms du monde, et encore moins des personnalités encore montantes, mais à voir l’agitation autour de certaines personnes, ou bien les regards tantôt émerveillés, tantôt choqués des passants face à certaines personnes, la femme-ourse comprit assez aisément qu’elles avaient débarqué au pire moment pour pouvoir se relaxer entre amies.

Bon, moi j’vais aller voir ça de plus près, tant qu’à y être !
Hmmm, si ça te branche, let’s go !

La soldate, dans un premier temps attristée à l’idée que ses vacances allaient être gâchés par le brouhaha des touristes simplement venus pour le concours et les activités tout autour de celui-ci, mais très vite, elle chassa sa déprime pour s’intéresser à ce que l’événement pouvait bien lui offrir. Elle n’était certes pas une artiste, mais elle savait apprécier les créations des autres. Essayer de comprendre ce que ces gens pouvaient être capable de transmettre ou simplement de représenter la fascinait au plus haut point.

Je me demande si certains font des créations avec de la mécanique …

Très vite, Kimberley se laissa emporte dans l’ambiance. Après tout, même si cela contrevenait à leurs plans d’origine, il fallait bien reconnaître que l’endroit était agréablement animé, et observer tout cet art, pour certains déjà exposés et admirés de quelques experts admiratifs du travail de leurs créateurs, pour d’autres voyant progressivement le jour derrière les stands où ils seront ensuite à leur tour dévoilés au public.

Les deux jeunes femmes se promenèrent sans chercher réellement à aller quelque part, suivant le mouvement de la foule en lançant les regards à droite, à gauche, admirant les œuvres, s’émerveillant sur les couleurs de quelques tableaux dont l’odeur encore étonnamment fraîche de fleur exotique parvenaient jusqu’à Nora et Kimberley.

Finalement, il advint que les deux jeunes femmes parvint jusqu’à la place centrale de la ville où la partie principale de l’exposition, le fameux concours d’art, avait été mis en place. Elles constatèrent rapidement la longue queue des personnes souhaitant visiblement s’inscrire pour l’événement, et elles ne purent s’empêcher de se demander ce qui pouvait bien motiver autant de personnes.

Allons voir !
Je ne pense pas que ça soit vraiment intéré- Nora, attends-moi !

La femme-ourse, fidèle à elle-même, n’avait pas attendu la moindre approbation pour aller satisfaire sa curiosité presque maladive. Kimberley, légèrement dépitée, ne tarda cependant pas à la suivre. Si elle était plus tranquille que la Moore, elle aussi restait tout de même curieuse de connaître la réponse.

Seulement, Nora ne trouva rien qui lui indiquait clairement la raison de cette longue queue. Elle entendit en passant des futurs participants parler d’un certain Fizmo, sans vraiment savoir de quoi il s’agissait. Finalement, devant ses vaines recherches, la soldate se décida à interpeller une jeune femme qui faisait la queue pour obtenir sa réponse.

Excusez-moi, ça va vous paraître étrange mais vous pourriez me dire pourquoi vous faites la queue ? J’ai entendu parler d’un Fizmo, quelque chose du genre … mais je ne sais pas ce que c’est. Vous pourriez m’en dire plus ?

Son interlocutrice, c’était la colonelle Eileena Tempest, que Kimberley reconnut rapidement en parvenant à remettre la main sur Nora, trop tard pour lui éviter l’embarras de constater qu’elle venait d’interpeller une haute gradée sans aucun signe de respect …

Infos:
Aslan Moore
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue43/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue199/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 450.532.000 B
Dim 3 Juil - 18:39


[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_viol11
Colonelle Violet Nowaki

« Captaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin … Pourquoi diable on doit se rendre sur ce genre d’île déjà ? »
« Furakawa… »

Soupirant longuement, la demoiselle regarda le soldat qui bien qu’il ne soit pas d’un rang haut dans la marine était un très bon combattant. Posant son regard sur lui, elle essaya de chercher ses mots avant de lui répondre une énième fois lui expliquant la situation pas moins de quinze fois depuis ce matin.

« Nous allons à la rencontre de Fanfan et Bob avant de retrouver Taito quand il nous aura dit où nous trouver. »
« Ok, mais pourquoi est-ce que nous on n’y va pas en avance et eux ils nous rejoignent ? »

La belle avait beau être patiente, elle soupirait en guise de réponse, en ayant assez de répété que si elle cherchait ces deux-là, c’est parce que comme ça, tout le monde gagnerait du temps. Inutile d’entrer dans le vif du sujet, mais les deux frères étaient tout bonnement spéciaux à leur façon. Ingénieur en armes et explosifs respectueusement, ces derniers étaient un peu parfois… dans la lune. Nommez ça « délire » d’artiste, ils pouvaient se montrer extrêmement lunatiques ou tout bonnement distraits. Sans doute pour ça que malgré leurs ingéniosités respectives ils n’étaient pas montés en grade. Un peu comme Furakawa et son instabilité émotionnelle bien qu’il fasse des efforts dernièrement.  C’est pourquoi Violet était missionnée pour récupérer le duo de dingues qu’étaient les frères F&B comme on les surnomme. Ces derniers s’étant mis à migrer ici pour visiblement participer à un certain événement.

Fendant les mers à vitesse raisonnable, le « La Gloire » arrivait à grand pas vers le port et une fois à quai, c’est d’une voix sereine que la demoiselle annonçait les ordres surtout à son second à la tête brûlée.

« Furakawa, tu gardes le navire. Que tout le monde soit prêt à lever l’ancre quand je reviendrais. »
« Hein ?!!! Mais captain, je ne suis pas censé venir avec vous ? Je veux dire… N’importe qui peut garder le navire, pourquoi je devrais rester là à m’ennuyer alors que si ça se trouve il y aurait des gueules à casser ? »
« Furakawa…. »

Lasse, elle haussa les épaules et répéta de rester là. Elle le connait à la longue, il va râler, beugler un instant, mais il comprendrait de lui-même qu’en tant que second, il est le plus à même de garder et mettre en sécurité ce navire de la Marine qui a malgré tout une belle signification. Bien qu’il ait été octroyé à Taito en récompense de mission, il était un symbole de base. Devoir s’en occuper avait été un réel honneur et qui ne faisait qu’en plus de doublement dorer le blason de la famille Nowaki. En quelque sorte, elle priait qu’en en prenant grand soin, le prénom Nowaki ne perde nullement de sa superbe même si ce n’est pas l’homme aux commandes !

- - - - - - - - - - - - - -

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_fb10
Fanfan & Bob, Lieutenants de la marine et ingénieurs.

Au cœur de la foule, deux têtes rousses se baladaient. En civil pour une fois, les ingénieurs faisaient le décompte de ce qu’ils avaient et auraient besoin pour leur attraction, leur œuvre, leur chef-d’œuvre ! Cependant, travailler ensemble n’est pas toujours une mince affaire et pour cause… Deux domaines de prédilections, c’est la porte à deux fois plus d’idées, de possibilités et donc de bordel. Rien que les hypothèses donneraient mal au crâne à n’importe qui. Fanfan l’expert en arme et Bob en explosifs !

« Micro-lame perçante ? »
« Check ! Mini-explosif à retardement »
« Check ! Scie cubique ? »
« Check ! Poudre de Balsamine fine ? »
« Ch… hein ? »


L’ingénieur en explosif tourna son regard vers son frère qui était visiblement dubitatif. Aurait-il oublié ce composant ?

« Tu n’as pas oublié que la poudre de balsamine fine entre dans le composant de ma bombe A38 et non A52 ? Sans elle, je ne peux pas activer cet engin précisément et donc ça fait un flop ! »
« Euh… Tu ne m’avais pas dit que c’est la poudre fine classique qu’il te fallait ? »


C’est alors qu’un véritable petit « scandale » éclata entre eux, chacun exposant sa science au grand jour comme quoi tel ou tel composant était utile pour ceci ou cela. Un grand classique entre eux, où quand ils ne sont pas cernés par des gens compétents, ils peuvent partir dans des délires à la limite du psychédélique. Pour sûr, si par exemple même un Amiral ne connaissait pas ne serait-ce qu’une seule de leur définition, sans la présence d’un autre haut-gradé, ils pourraient l’enguirlander. Ces deux là lâcher dans la nature pouvaient être sans doute un grand danger pour le monde. Ou … leurs responsables ?

Quoi qu’il en soit, ces deux-là bien qu’un peu tarés étaient là pour une certaine raison : le concours d’art. Et si certains se lançaient dans la sculpture, la peinture ou autre, eux avaient décidés de participer pour tuer le temps bien qu’ils aiment tout deux la notion d’art.

« Si j’utilise un explosif classique, il nous faudrait au moins deux stands pour assurer une distance de sécurité raisonnable. »
« Et tu n’as pas pensé à tout bonnement demander à ce qu’on en ait deux, voire trois ? »
« Nia-nia-nia… Et en plus tu me prends pour un … Attends ?!!! Comment ça demander ? Ce n’est pas toi qui devais aller voir pour le stand ? »


De nouveau, c’est une explosion de mots savants qui retentissait dans la foule alors que les deux se jetaient la pierre, jusqu’à ce que finalement Fanfan se décide à aller faire la queue lui-même pour aller réserver un stand. Ils avaient en plus remarquer un stand précieux, placé dans un endroit théoriquement et mathématiquement parfait, mais qui sait si désormais ils pourraient en bénéficier. Pendant que Bob était aller au stand en priant qu’il ne soit pas pris déjà, Fanfan lui fit la queue ne faisant pas même attention aux gens qui étaient là. D’ailleurs, en fonçant un peu dans le tas, il manqua de percuter une certaine charrette qui était tiré par quelqu’un. Bien qu’aucun drame ne soit à déplorer, c’est avec un certain agacement que le rouquin se contenta de mimer un geste envers le tireur de charrette en omettant qui il était.

« Chauffard du dimanche !!! »

Se remettant de ses émotions, le jeune homme alla doucement faire la queue et en chemin, il trouva une personne qui visiblement était handicapée. Là aussi, bien que les affiliations fissent que de base ils auraient dû être ennemi, c’est avec une certaine douceur – et malice – le jeune homme arriva derrière la concernée et de façon tranquille, attrapa les poignées derrière le siège pour pousser tranquillement l’objet. Ne la détournant nullement de son trajet, c’est en bon samaritain qu’il aidait la demoiselle à se diriger vers la file d’attente.

« Ahem, excusez-moi, mais vous vous dirigez bien vers la file d’attente pour vous inscrire au concours ? Si oui, permettez-moi d’aider. »

Totalement dans son monde, le jeune homme avait tendance à oublier les primes de ce monde, sauf bien sûr les énormes qui sont souvent là comme un « must know ». Ainsi, les grands criminels sont rarement ignorés par l’ingénieur, tout comme les grands pirates. En revanche, les « jeunes » sont souvent oubliés tant qu’ils ne sont pas hostiles envers lui. Bref, Attendant son feu vert pour aider la demoiselle, quitte à perdre une ou deux places en chemin, le karma ferait alors son effet, puisqu’après un moment à observer les alentours, il croirait voir au loin une tête connue de la Marine. Pas la plus connue, mais un nom que le jeune homme connaissait pour des raisons… personnelles. Un certain intérêt pour celle-ci peut-être ? Quoi qu’il en soit, avec un sourire filou, c’est sans aucune gêne que le jeune homme montra du doigt la colonelle Tempest plus loin, en compagnie de d’autres personnes visiblement.

« Hey ! Je connais cette personne, bon, je sais que niveau éthique ça ne se fait pas trop, mais que diriez-vous d’avancer jusque là-bas ? »

Aussi filou cela soit-il, il proposé d’avancer et gruger quelques places avec toute l’innocence – ou la vilénie – du monde. Gentil et malicieux, voilà les principaux traits du jeune homme à l’heure actuelle.

De son côté, l’autre ingénieur rouspétait, n’en croyant toujours pas que monsieur avait oublié de s’inscrire. Si cela se trouve, leur défaite était déjà assurée !!!

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 387
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime : Renaissance

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue37/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue34/350[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (34/350)
Berrys: 732.957.000 B
Ven 8 Juil - 18:24



Le Festival de Dokusoi Panda



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Q214 [Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Tv07
Sablet & Anna Trotka, chasseurs de primes de Renaissance


Tu peux me rappeller pourquoi on est sur cette île déjà ?


Parce qu'on a voté où aller, et comme on était pas d'accord, on a choisi une île au hasard.


A oui, c'est vrai...

Sur cette île où les artistes avaient décidé de défiler et de se réunir pour participer au festival se trouvaient deux personnes, complètement perdues dans la masse et visiblement pas à leur place. Les deux n'étaient pas réellement difficile à remarquer, Sablet portant sur ses épaules une jeune femme-poisson, tout en traînant sa pelle lourdement comme si cette dernière l'encombrait énormément et en fumant une cigarette, une des rares choses capable de le détendre.

Les deux n'avaient actuellement pas d'ordre de mission, ni même rien à faire en réalité. Leur chef, Obra Taton, leur a simplement dit de faire ce qu'ils désiraient, tout en invitant Sablet à protéger Anna, un peu trop jeune pour voyager toute seule. L'homme n'était pas tellement dérangé par cela, mais il espérait avoir davantage à faire que de jouer la baby-sitter. Marchant au hasard sur l'île, les deux finiraient par tomber sur une grande foule faisant la queue, ce qui émerveilla la femme poisson. Après une rapide écoute des indications, ils comprirent qu'il s'agissait d'un concours d'art, cette file étant ici pour gérer les inscriptions. L'homme à la pelle semblait plutôt indifférent à cette information, mais ce n'était pas le cas de la femme, qui s'empressa de descendre des épaules de ce dernier, lui attrapant la main et lui faisant des yeux de biche.


Sabletttttt ??? On peut participer s'il te plait ???


Pour quoi faire ? On est pas des artistes, tu veux que je fasse quoi ? Que je creuse des trous ?


S'il te plait ! Je pourrais faire un spectacle avec de l'eau pour éblouir tout le monde, ça va être amusant ! Au pire, on a qu'à voter pour savoir si on le fait ou non. Moi je suis pour !


Moi je suis contre.


Du coup comme on est a égalité, c'est moi qui gagne parce que je suis la plus jeune ! Viens on va faire la queue.

Sans attendre davantage, la fille viendrait tirer l'homme pour l'entraîner avec elle dans la file, ce dernier soupirant de manière lasse. Après tout, il n'avait rien d'autre à faire pour le moment, pourquoi ne pas profiter pour qu'elle s'amuse. Malgré tout, l'homme savait rester sérieux dans son métier. Alors que la jeune était impatiente de s'inscrire, Sablet lui fit balader son regard dans la foule, lui permettant d'observer plusieurs têtes qu'il connaissait à travers leurs primes. Ce n'était pas forcément le moment le plus adéquat de passer à l'assaut pour essayer de les récupérer, mais il comptait bien garder un oeil sur ces derniers. Au moindre faux pas, ce serait son moment d'agir et de combattre.




Obra Taton
Revenir en haut Aller en bas
Shura Emberys
Shura Emberys
Messages : 97
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue27/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue10/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (10/120)
Berrys: 137.405.000 B
Ven 8 Juil - 23:19





présent / le festival de dokusoi panda
évenement pnj
ft. animateur
novembre 1507, holliday island
__________________________________________________________

« Je n'imaginais pas qu'un espace aussi grand serait aménagé pour un concours d'art... C'est impressionnant.
Tu ne voudrais pas en profiter pour t'inscrire ? C'est davantage ton domaine que ce n'est le mien.
Je suis versé dans la musique, pas la peinture...
Peut-être, mais je doute que quiconque ici ait eu l'occasion d'observer la cité marine des hommes-poissons. Tu détonnerais par l'original.
Mh. »

Ardalion
Ambrose Galene

« Où est Pragma ?
Il fait un tour., glissa le jeune homme en décochant un coup d'œil au cadran de sa montre de poche. Il ne tardera pas. »

Sa paume vint épousseter le dessus de ses vêtements avant de retrouver sa consœur dans le relief des poches de son pantalon, laissant son regard happer chaque détail qui était offert à son attention – plus encore, à sa mémoire qui ne semblait jamais cesser d'en réclamer davantage. Ses prunelles d'ocre s'attardèrent sur le faciès de la grande Huiyan et des peintures de safran couvrant la peau nue de son visage ; sur la dualité monochrome des gémeaux l'accompagnant. D'autres traits paraissaient délaissés sous l'ombre d'un capuchon – non, d'une robe dissimulant sous son épaisseur tout fragment de minutie qui aurait pu se montrer digne d'intérêt. Il ne voyait dans ces coutures que l'ébène de ses teintures et le cinabre des fruits écrasés pour l'en extraire : ni plus, ni moins.

« Ne les dévisage pas., souffla son comparse sur un ton se voulant prévenant.
Je ne dévisage pas., se défendit-il faussement. Je suis l'ignorant à qui ce lieu met des paillettes dans le regard. »

Seul un rire, fin, fit écho à sa rétorque dont l'outrage n'avait d'égal que le mensonge. Les brins d'or de l'homme s'offrirent au vent discret qui planait dans l'espace, le crâne légèrement rejeté vers l'arrière dans un mélange d'indolence et de légèreté. L'attention de l'orque, elle, avait laissé ses traces sur les courbes de quelques instruments qu'il pouvait discerner au loin, abandonné à son seul sort de pouvoir en inventer les partitions sans pouvoir les encrer sur un feuillet.

Une sensation attira cependant deux yeux bruns vers le sol : celle d'un petit corps froissant son vêtement.

Pragma

« Te voilà. Un peu plus et notre cher Ardalion se serait laissé aller à la panique., ria-t-il. Un soupir succéda à sa réplique chez son comparse.
Rejoignons la file. »

Les pas de ces trois âmes enjoignirent le chemin que tant d'autres avaient entrepris avant elle, laissées toutes entières au plaisir d'admirer inconnus comme adversaires dans ce si fameux concours. Ambrose vit dans le regard d'Ardalion se dessiner la surprise de trouver d'autres membres de son espèce, à peine à quelques enjambées d'eux – quand bien même l'intéressé se rapprochait davantage d'un hippocampe que d'un orque. Un couple de chevelures rousses les précédait, dont... l'énergie, dirons-nous, n'aurait pu trouver de plus parfait égal que les similitudes qu'ils partageaient – physiques ou morales. Avant eux, encore, se tenaient un troisième duo : deux femmes, cette fois-ci, dont l'une s’apparentait aux traits félins de son lignage.

« Le moins que l'on puisse dire, c'est que cet évènement attire tous les horizons...
Cette femme, là-bas, n'est-elle pas associée à la révolution ?
Oh. »

Le regard méticuleux du navigateur se glissa au-dessus de son épaule, de deux chevilles guidant son intérêt à d'autres horizons ; et dans l'angle de son regard épousant les couleurs des dunes, un reflet de la chaleur du soleil vint s'y trouver. Celui d'une femme dont l'échine s'imprégnait de la dangerosité du scorpion quand bien même elle paraissait aussi calme et posée que cet arachnide en pleine chasse.

Par simple politesse, le jeune homme replaça son chapeau sur ses brins d'or ; le soulevant, à peine, en guise de salutation avant de se détourner vers son comparse.

« Ça promet d'être intéressant. », souffla-t-il, amusé, en attestant une nouvelle fois de la présence de Pragma à leurs côtés.


__________________________________________________________


_________________


THE ETERNAL CONQUEROR







SHURA EMBERYS


Shura Emberys
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3249
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue872/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Ven 8 Juil - 23:58

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Tumblr_n54d3li6Gq1tawnlro1_500

- Qu’est-ce que c’est trop bon la vie d’artiste, et j’paie tout avec une prime. Et dire j’ai vesqui d’peu. J’étais à deux doigts d’prendre des années d’ferme.

La musique qui quittait l’audio dial d’Yzis était assez étrange, pour le commun des mortels. Elle avait été préenregistrée par un artiste indépendant des îles célestes et le blond s’était ainsi mis à l’écouter régulièrement. Le dial lui offrait une sonorité des plus sympathiques.

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_yz10

Ainsi, il voyageait avec une certaine tranquillité au dos de l’oiseau blanc lui servant de moyen de transport. L’homme avait alors les yeux fermés et réfléchissait déjà à sa mission du jour : « remporter le concours d’art du Festival de Dosukoi Panda. »

Néanmoins, il n’était pas dupe et savait pertinemment qu’il n’y aurait pas que des enfants de cœur à ce festival. De ce fait, il invita deux collègues à se joindre à lui, en la présence de Maka, agente du Cipher Pol 7 et Assembly agent du Cipher Pol 8. Tous deux étaient en complément de la mission que comptait réaliser Yzis. Il savait pertinemment qu’il n’était pas dans une île gouvernementale dépourvue de base, mais il cherchait surtout à prouver au Gouvernement ses compétences martiales en tant qu’agent du Cipher Pol 5. Grâce à cela il entendait être propulsé au rang d’agent d’élite, avant de montrer ses capacités sur les domaines dudit Cipher Pol par la suite.

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnjren10

Maka était présente dans le but assez vaste du Cipher Pol 7 : la traque de primés ou au moins la prise d’informations sur les compétences de certains d’entre eux, voir un affaiblissement solide au moment de leur fuite, afin que la Marine puisse les cueillir par la suite.

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_co11

Enfin, Assembly était présent dans un but assez « étrange », puisqu’il était également présent dans le but de traquer des primés, mais cela pour les capturer et les mener au Gouvernement, afin d’extraire des informations de tous types.

Tous les trois visaient ce fameux poste d’agent d’élite, tout en restant mesurés sur cette pensée. Ils avaient conscience qu’une unique mission pourrait ne pas suffire.

Si Yzis était bel et bien sur un oiseau, les deux autres se trouvaient sur un ketch équipé d’un hydro-moteur afin d’améliorer sa vitesse. De même on y retrouvait trois burn-canons, deux hydro canons et un green-canon pourvu de pop greens de sequoïa.

Quelques soldats se trouvaient sur le navire qui vint accoster tranquillement au bord de l’île. Le drapeau ne représentait point l’étendard de La Couronne, mais bel et bien des voiles blanches, sans doute car le groupe préférait ici afficher une affiliation plus « neutre » sur l’île de Parish, celle-ci étant connue pour être membre de l’équipage d’Erika. Les soldats portaient d’ailleurs des tenues de civils.

Lorsque le navire arriva, Yzis semblait se réveiller d’une lente torpeur, son oiseau descendant se poser sur le bateau, tandis qu’Yzis s’étirait longuement. Vêtu d’un grand manteau noir et d’un chapeau de paille, pourvu de rubans, l’Archer était bien différent de ses collègues arborant des chemises, même si Assembly cachait entièrement son visage.

- Eh bien nous y voilà, je vais aller m’inscrire à ce concours, je ne fais peut-être plus de Color Trap, mais je reste un peintre avant tout ! Je vous laisse prendre la collecte d’informations, vous avez bien une oreillette chacun ? Dirait-il en relevant légèrement son chapeau pour révéler son visage.
- Bien entendu, même si je ne sais pas si elle tiendra mon électro… Répondrait Maka en ajustant l’oreillette.
- Oui, quels sont les ordres, j’hésite déjà sur ce que je pourrais faire. Poursuivrait Assembly.
- Toi Assembly tu vas commencer à infecter les criminels que tu croises, sans activer tes spores pour l’instant. Quant à toi Maka tu as carte blanche, si jamais tu viens à tuer, essaie de cacher les preuves disons. Dans l’idéal marchons ensemble avant de nous séparer. D’ailleurs j’ai failli oublier ça.

Fouillant dans son manteau, Yzis ressortit deux pistolets berretas qu’il donna au duo, suivi d’une grenade chacun.

- Je sais qu’aucun de nous n’est un adepte du tir, il y a deux balles en granit marin dans vos berretas, une normale et une explosive. Quant aux grenades ce sont des grenades Ka. J’ai le même équipement que vous.

Il en profiterait pour sortir son berreta et montrer la roulette où se rangeaient les balles afin de montrer la différence entre la balle normale et la balle explosive.

-Eh bien de mon côté j’ai pris ça pour vous : un visio et un audio dial chacun au cas où il y aurait des preuves à saisir. Dirait alors Assembly.
- Oh une initiative ? Relèverait avec surprise Yzis.
- Tu as de l’espoir toi, c’est Vlad qui le lui a dit par den den. Maka venant de ramener Yzis à la réalité, une goutte de sueur se ponctuant sur le front du blond.
- Et Ghetis m’a fourni un audio-dial truqué.
- Oh je vois, je vois. Bien, allons-y !

Hochant tous deux la tête, l’homme-plante et la femme-félin ne tardèrent à suivre l’artiste. Arrivant vers l’accueil du concours, Yzis et Assembly marchaient tranquillement, passant non-loin de Roulette vers laquelle Assembly libéra des spores sans bouger pour autant, trainant plutôt sa canne, avant d’approcher tout aussi nonchalamment de Fenris Ookami pour faire de même.

Pour autant le duo ne « rôdait » pas, bien au contraire, Yzis relevait fréquemment son chapeau en quête d’un stand où s’inscrire, semblant tout sourire à l’idée de s’inscrire. C’est avec un certain brio qu’Assembly exploitait donc ce passage pour libérer ses premières spores.

Maka quant à elle préféra se désolidariser du groupe, restant plutôt au niveau de l’ascenseur central de l’île, ce dernier avait permis au trio d’accéder à l’île avec assez d’aisance.  


-->
La Couronne
Awful


Spoiler:

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 9 Juil - 12:17


Yodit Al-Hamwiyah & Eileena Tempest
Directrice de la Maison de la Sagesse de Gundishapur & Colonelle de la Marine



Fenris Ookami & Roulette
Primés à 64.000.000 & 20.000.000 B.

La Colonelle Eileena Tempesky semblait impatiente que la file d’attente pour les inscriptions se dégonfle. Elle soupirait en voyant tous les criminels aux alentours. Dans le cadre du Décret Décima, une seule exception avait permis à l’île de se tirer de l’impasse : l’exception Holiday. Pourquoi ce lieu était-il si protégé ? C’était pour cette nacelle céleste qu’adoraient les Dragons de Marijoa. Elle ne comprenait pas cet engouement, mais savait que la Wolf avait bien joué son coup. Quand Nora l’interpella, ce fut une Colonelle encore dans ses pensées qui lui répondit :

    - J’attends pour participer au concours d’art, c’est l’un des plus gros événements de la première partie de Grand Line. D’habitude j’oublie de m’inscrire, mais là les inscriptions sont libres et le Vice-Amiral avait quelque chose à faire, donc j’en ai profité. Oh, le Fizmo ? C’est une peluche très célèbre. Moi, je m’en fiche un peu cela dit, rit-elle tandis que seule la compétition semblait la motiver. Colonelle Eileena Tempesky, et vous ?

Elle papoterait de manière assez ouverte, n’étant pas ici dans le cadre de ses fonctions. Elle ferait un rapide tour des lieux en décrivant ce qu’elle voyait, puis s’amuserait à commenter quelques-uns des restaurants aux alentours de la place, qui fermeraient d’ici quelques dizaines de minutes leurs terrasses pour laisser le plus de place possible aux artistes. Et bientôt, elle obtiendrait un numéro d’emplacement, le H-77, qui la mènerait non loin des stands d’inscriptions alors que les emplacements les plus prisés dès le matin avaient été donnés près de l’hôtel.

De son côté, Roulette était déjà beaucoup moins heureuse de se faire aborder. Alors que Fenris Ookami maugréait quelque chose et s’éloignait sans chercher la bagarre, et que Bob allait récupérer l’emplacement H-72, ce fut la jeune révolutionnaire qui émit un cri de surprise alors que son fauteuil commençait à avancer seul. Elle serra les dents et tourna la tête sans réussir à apercevoir la personne qui la tirait. L’angoisse commençait à monter tandis que la voix en arrière-plan lui semblait tout sauf saine, et alors qu’elle s’apprêtait à crier à l’aide, une personne s’interposa sur la course de son fauteuil roulant.

    - Aussi louable soient vos intentions, je vous conseille de lâcher ce fauteuil tout de suite.

C’était Yodit Al-Hamwiyah, surnommée le Scorpion d’Or, qui venait de s’interposer. Roulette laissa sa bouche béante ouverte devant elle, tandis la directrice de l’une des plus célèbres Universités Gouvernementales laissait son regard couler, pour que Fanfan le suive, vers un toit ou un sniper avait déjà mis en joue le lieutenant. De toute évidence, même en civils, tous étaient la potentielle cible de ces « faiseurs de paix » engagés par Dosukoi et Wolf.

S’il lâchait le fauteuil roulant sur les conseils de Yodit, Roulette se retournerait vers lui et il pourrait voir son expression blême.

    - Je préfère qu’on ne touche pas à mon fauteuil. Mais nous pouvons faire la route ensemble, dirait-elle en toussotant.
    - Ne vous surmenez pas, rétorqua l’Al-Hamwiyah avant de s’éloigner et de laisser les deux poursuivre leur route.

Quand Fanfan désignerait la Colonelle en pleine discussion avec Nora, Roulette serrerait les dents sans répondre, et détournerait le regard. Elle continuerait d’avancer tranquillement, sans aller sur le chemin de la gradée, ayant toujours en horreur les gouvernementaux. Et continuant sa route, la demoiselle prendrait l’emplacement H-109, à côté de celui de Sablet et Anna, le H-108. Fenris, lui, s’en sortirait avec le H-101, et l’équipe d’Ardalion avec le H-122. Ysis obtiendrait le numéro d'emplacement H-125.

Enfin, lorsqu’Assembly et ses comparses arrivèrent, et que l’intention d’attaquer Roulette se fit sentir, la voix de Yodit intervint à nouveau, cette fois-ci plus sèche que jamais :

    - On dirait que personne n’a compris ce que ce Festival représente. Toute action hostile aura des répercussions, qu’elles soient issues du côté gouvernemental ou du côté hors-la-lois.

Malgré tout, s’il continuait son action, et infectait de spores Roulette, une balle serait tirée dans sa direction depuis le toit. Le sniper en hauteur était engagé pour maintenir la paix, mais il n’était pas le seul puisqu’une dizaine d’autres personnes se tenaient prêtes à agir si les choses dégénéraient. De toute évidence, il avait choisi la mauvaise manière d’agir en pleine lumière… Surtout quand des utilisateurs de Haki de l’Observation se baladaient librement dans les rues de cette île.

Enfin, les gardes de l’île s’approcheraient et le tiendraient en joue s’il ne tentait rien d’autre, et l’interrogeraient pour lui rappeler les règles de l’île : le Gouvernement Mondial n’y avait aucun droit supérieur aux autres, et il devait se plier aux lois établies… Sans quoi les répercussions seraient bien sûr très grandes.


Eugène & Eugénie Namour.

    - Ah, nos 50 ans de mariage !
    - 50 ans !

Eugène et Eugénie Namour fêtaient leurs 50 ans de mariage pour le quatrième fois en quatre ans. A vrai dire, ils avaient arrêté de compter, et ne se souvenaient de toutes les manières plus de ce qu'il s'était passé durant ces dernières années. Oui, oui, oui, Eugène et Eugénie n'avaient pas en tête les événements du Décret Décima, ni même la mort de leur neveu à Marineford. Pourtant, cela ne les empêchait pas d'être transit d'amour ! Et en arrivant par l'ascenseur, ils se postèrent devant Maka. Eugénie tendit une pancarte à cette dernière sur laquelle il y avait écrit "Ton père est un voleur, il a volé toutes les étoiles du Ciel pour les mettre dans tes yeux.". Elle commença alors à chanter la sérénade à son bien-aimé qui en eut la larme à l'œil !

Sur la place, différentes personnes avaient déjà commencé à installer leur matériel sur l’emplacement qui leur avait été indiqué en attendant l’annonce de l’ouverture du concours. Celle-ci serait faite par retransmission en direct de ce qui se déroulait sur le parasol géant. Il était évident que si c’était Dosukoi Panda qui organisait l’événement, alors son égérie, Huyian, prendrait la parole. L’heure fatidique s’approchait, tandis que de nombreuses personnes se rassemblaient aux endroits où la diffusion allait avoir lieu, dont l’un d’entre était installé dans la précipitation près du navire-arène qui attirait suffisamment de monde.

Les emplacements avaient été attribués à l’inscription. Samuel Dickaris, qui était arrivé tardivement par rapport aux autres, avait reçu l’emplacement P-90, à l’extrême opposé de l’endroit où se ferait la diffusion principale. La ligue, qui avait aussi pris du retard avec l’installation de son navire au port, aurait le P-77. Quant à Vergol, il se verrait attribuer le numéro P-36…


La scène qui se situait au milieu du square était suffisamment haute pour que n’importe qui puisse identifier la personne se trouvant dessus. Des escarméras de retransmission se trouvaient un peu partout sur l’île, permettant de diffuser ce qui allait se dérouler en haut. Un soin particulier avait été apporté à la mise en scène. Le climat était plutôt tempéré en ce jour, en raison de la saison hivernale qui faisait baisser la température aux alentours de 25 degrés. Un air triomphant, certains se voyaient déjà en possession du Fizmo édition Unique, gain du concours, dont des reproductions en 2D, encadrées de manière très esthétique étaient vendues pour la modique somme de 30.000 Berrys. En quelques heures, le stock avait été dévalisé ! Heureusement, il restait quelques exemplaires, et il semblait qu’encore une fois Dosukoi Panda avait su prévoir la demande.

L’entreprise à plus de cent milliard de revenus mensuels était classée parmi les plus grandes entreprises du monde, absorbant à elle seule la majeure partie des commandes en ameublement, mode et goodies. L’Edition limitée d’Aokiji et du Vice-Amrial Turbo en duo avait été adorée, à tel point que le produit composé d’un mélange de matières métalliques et boisées serait sûrement reproduit pour être vendu en moins bonne qualité, avec des finitions moins travaillées, dans différents points de vente à l’échelle du globe. La plupart de leurs projets étaient cependant classés confidentiels, et étaient aussi protégés que certains des plus grands secrets du Gouvernement Mondial…


Huiyan
PDG de Dosukoi Panda

Après avoir annoncé un début de conférence à 14h, ce fut finalement aux alentours de 14h30 après un spectacle de danse originaire de Ka no Kuni que Huiyan monta sur scène. Les derniers arrivants se pressaient pour observer la riche jeune femme, une des célibataires de plus de quarante ans les plus en vue du globe. Elle était classée numéro 3 depuis l’annonce du mariage de Kàdingirra Sargone. Ses vêtements rouges et dorés donnaient une impression de richesse, et son maquillage qui lui offrait un visage pâle comme la neige mettait en beauté son rouge à lèvres carmin. Des personnes soulevaient des bannières en hurlant des paroles d’amour à l’adresse de la PDG de Dosukoi Panda.

    - Chers amis ! Nous sommes ici pour célébrer le Festival de l’Hiver, une fête que Dosukoi Panda chérit particulièrement pour ses valeurs d’excellence et de prestige, au sein de l’île la plus fréquentée par les vacanciers de Grand Line !

Sa voix portait sur les écrans allumés et des amplificateurs de voix avaient été installés pour donner une impression que celle-ci s’offrait à une grande échelle.

    - Dosukoi Panda a décidé de célébrer l’art sous toutes ses formes les plus spontanées, puisque cette année encore nous vous offrons l’occasion d’exposer vos travaux… Sans préparation, cependant ! Il y a quatre ans, le monde était plongé dans le chaos suite à l’annonce de la débâcle de la marine à Merveille. C’était cependant sans compter sur les héros qui naquirent après cet événement. Ainsi, chers amis, les héros de ce monde, ceux qui ont mis un terme aux exactions de Centes Decima, seront célébrés ce jour !

Soudainement, un trombinoscope des plus hautes figures gouvernementales ayant combattu à Marineford, des révolutionnaires ayant combattu sur Shabaody, jusqu’aux personnes ayant déjoué des attentats sur les Blues, apparurent. Parmi elles, Lida Asya était présente, de même que ceux qui étaient considérés comme des traitres de la Néo-Marine. On pouvait voir les égéries de la marine telles Taito Nowaki ou Ghetis Archer, ou de la Révolution comme Erwin Dog ou Shiki M. Eiki… Seule Jasmine manquait à l’appel, ayant été retirée in extremis après les événements de Marijoa.

    - Célébrons la vie qu’ils nous ont offertes ! Nous sommes leur héritage, et en tant qu’héritiers, quelle meilleure façon de l’exprimer que par l’art ?! Porteurs de la Lumière, vous serez bien sûr récompensés pour vos œuvres ! Je vous présente… Le Fizmo Edition Unique !

La créature était une simple peluche aux premiers abords, cependant de nombreuses personnes remarquèrent les joyaux incrustés à certains endroits, les coutures en fils d’or ou encore la texture qui semblait indiquer une méthode particulière. Le cri d’une foule en délire révéla l’engouement présent pour cette peluche. Bientôt les projecteurs s’éteindraient, et seule une voix resterait.

    - Je déclare la compétition… ouverte !


Tous les PNJs ne sont pas encore révélés.
Liste des PNJs présents côté place centrale:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Moore
Tiger Fist
Aslan Moore
Messages : 169
Race : Homme-tigre blanc
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue88/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (88/120)
Berrys: 193.500.000 B.
Dim 10 Juil - 17:00
Co-colonelle ??!

Nora se décomposa quand la demoiselle se présenta à elle. De tous les types de personnes qu’elle avait pu croiser et aborder, il avait fallu qu’il s’agisse d’une supérieure hiérarchique, plus encore que son père même. Rougissant et honteuse, elle se cacha le visage et voulut fuir au plus vite mais l’étreinte de Kimberley qui venait d’arriver la stoppa net, la rassurant quelque peu. La cheffe mécanicienne força ensuite la Moore à ne plus bouger, et tandis à sa place une main amicale vers la Tempesky avec un sourire amical.

Kimberley Tormund. J’officie comme cheffe mécanicienne dans l’unité du Lieutenant Aslan Moore, et voici sa fille Nora Moore, elle aussi Marine et soldate.

Le ton enjoué et plutôt confiant de la Tormund suffit à rassurer rapidement la femme-ourse qui souffla pour chasser sa gêner et salua respectueusement la colonelle tout en s’excusant.

Enchanté de vous rencontrer, madame, et désolé pour le dérangement. Merci également pour vos informations !
Nora, tu n’es pas forcée d’être aussi solennelle. Elle ne semble pas être venue en tant que Marine, et nous sommes ici en civils.

Kimberley ne mentait pas à ce propos. Si elle n’était pas présentée, il n’y aurait eu aucune raison réelle de se préoccuper de la hiérarchie, d’autant que la dame qui leur faisait face ne semblait clairement pas agir avec le comportement attendue d’une personne de son rang, signe fort probable qu’elle n’agissait pas en tant que tel ici – du moins, pas dans le cadre de cette conversation. Malheureusement, cela n’empêcha pas Nora de continuer à afficher un certain recul pour ne pas froisser la supérieure, ayant certainement peur des retombées que cela pourrait avoir sur elle – notamment les reproches que pourrait lui faire son père à leur retour.

La cheffe mécanicienne soupira, accompagné d’un léger sourire amusé, avant d’infliger une pichenette pour taquiner sa protégée pour qu’elle cesse de réfléchir trop longtemps et se stresse tout seul. Elles étaient venues profiter de leurs congés après tout, alors nulle raison de s’embêter à penser travail pour le moment. Kimberley entreprit de continuer la conversation avec la colonelle qui se fit naturellement, la dame se montrant étonnamment loquace. D’ailleurs, en voyant cela, il sembla que Nora se montrant un peu plus détendue et finit par se joindre un peu plus à la conversation, contente de pouvoir discuter sans devoir trop se forcer à faire preuve de respect hiérarchique.

C’est qu’il fait chaud quand même, heureusement que Big Nours est resté avec mon père …
En effet. Oh, Big Nours, ou Ifrit, c’est son animal de compagnie, un gros chien poilu.

Instinctivement, la brune n’avait pas pu s’empêcher d’indiquer à la colonelle qui était ce fameux Big Nours, pour ne pas créer de confusion sur quoique ce soit. Après tout, Nora n’était qu’à peine majeur à présent, il lui paraissait fort inconvenant de propager, même inconsciemment, des rumeurs faciles – des rumeurs qui tomberaient nécessairement dans les oreilles d’Aslan. Cependant, sans grande surprise, la réaction ne plut guère à la femme-ourse qui gonfla les joues, exaspérée, mais pas pour la raison que la cheffe mécanicienne imagina sur l’instant.

Eh, c’est mon ami, pas un simple animal de compagnie, nan mais oh !
Oui, c’est vrai.

Ce qu’elle pouvait la faire rire, quand elle réagissait ainsi. Kimberley n’était clairement pas une sadique qui aimait voir Nora être embêtée ou souffrir de quoi que ce soit, mais voir l’importance qu’elle pouvait porter sur ce genre de détails dont la plupart se fichait bien … Elle n’arrivait pas vraiment à le définir autrement que faisant parti de son charme. Elle ne put s’empêcher de sourire de joie.

Finalement, la conversation se poursuivit visiblement sans être vraiment dérangée par ce petit moment, et enfin, la colonelle parvint à obtenir un emplacement pour la compétition, assez proche du lieu des inscriptions et facile à atteindre donc. Certes pas parmi les meilleurs emplacements, mais les deux jeunes femmes se dirent que cela ne semblait apparemment pas déranger la colonelle, sans pouvoir en attester. En tout cas, au fil de la conversation, une idée leur était monté à la tête, et c’est Nora qui lança la proposition.

Dites, si cela vous intéresse, pourrions-nous vous aider de quelque façon pour la compétition ? Je me dis que ça doit être amusant …

Au fond, la Moore espérait surtout profiter au mieux de l’engouement de la compétition, sans rien chercher de plus, et peut-être obtenir un bon souvenir de leur passage sur Holiday Island qu’elle pourrait fièrement montrer à Aslan, mais elle se cacha bien de le dire. Kimberley, elle, espérait surtout pouvoir poursuivre la discussion avec la colonelle, qu’elle trouvait fort sympathique.

Enfin, il fallait déjà voir ce que pouvait bien en penser la dame.
Au pire, elles se disaient déjà qu’elles viendraient voir plus tard ce qu’elle comptait bien proposer.




Infos:
Aslan Moore
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue43/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue199/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 450.532.000 B
Dim 10 Juil - 20:43

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_viol11
Colonelle Violet Nowaki

Sur cette île allait se jouer un concours se voulant important. Au fond, du côté de Violet cette dernière ressentait un peu d’indifférence en ce jour. Mais plus tard quelque chose la ferait changer d’avis. Au fond, c’est plus le fait qu’elle soit focalisée qui faisait qu’elle avançait pour trouver les rouquins. Mais qu’on ne s’y trompe pas, en temps normal elle y est sensible et pour cause, elle vient du pays de Wa No Kuni après tout. Et l’éducation qu’elle y a reçue y est très riche en « art ». Si on pense à ce pays comme un lieu redouté de tous de par leurs samouraïs, il ne faut pas oublier la culture qui y est aussi riche ! Et si cette dernière ne s’en vante pas ou n’applique pas souvent ces connaissances, cette dernière est douée à ses heures en calligraphie. Mais hors de question de participer à ce concours bien que cela pourrait être intéressant en un sens. Bien que tout les grades et rôles de chacun soient mis en pause en ce jour, elle reste avant tout la colonelle Nowaki et vient chercher les lieutenants qu’elle doit « recruter » si on peut dire. Les canaliser va être une belle histoire se dit-elle, mais elle ne prend pas peur et continue d’avancer sans crainte pour l’instant. Se dirigeant vers la place où aura lieu le concours, elle traverse les rues et ruelles en notant les diverses présences qui en temps normaux seraient considérés comme hostiles. Il y a vraiment de tout : civils, révolutionnaires, criminels… C’est dingue d’imaginer une telle « pause » dans le temps. Au fond d’elle-même, tout comme la Tempesky elle reste aux aguets ! Car si les règles sont là pour interdire les gens de s’entretuer, il ne fait aucun doute qu’une simple allumette pourrait mettre le feu aux poudres ! D’où le fait qu’elle avait mit Furakawa en état d’alerte, en cas de pépins, il fallait être apte à partir au plus vite !

- - - - - - - - - - - - - -

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_fb10
Fanfan & Bob, Lieutenants de la marine et ingénieurs.

Le jeune homme débutait à pousser le fauteuil et ressentit immédiatement l’hostilité ou peur de la demoiselle. Il faut dire, ce dernier n’avait pas agit en réfléchissant, plus à l’instinct et le moins qu’on puisse dire, c’est que les gens savent parfois montrer les crocs. Essayant de la calmer, il prétexta vouloir l’aider, mais voilà qu’une énième personne ne se fit pas prier pour intervenir. Essayant d’intégrer bien des informations, quand il fut question de snipers sur des toits, le rouquin devint blanc comme un linge. Hein ? Ils l’ont déjà en joug ? Pour aider une demoiselle en détresse ? Mais dans quelle époque vive ces gens ? Bien qu’il comprît que les relations entre les gens soient parfois difficiles, est-ce un mal ? Ou alors se pourrait-il que … ça soit autre chose qu’une civile ? Vacciné par cet avertissement, le jeune homme se frotta doucement la nuque. Riant de sa bêtise, il tentait de désamorcer la bombe qui venait de s’enclencher et se recula.

Une voix retentit et tandis qu’elle ne nommait personne précisément, le rouquin sentit comme si on venait de lui mettre un coup de massue dans la nuque. Riant jaune, il vint alors à s’incliner légèrement devant Roulette.

« Hahaha !!! Je ne voulais pas vous mettre mal à l’aise, pardon ! Le mieux est que je vous laisse, mais … si vous avez besoin de quoi que ce soit hésitez pas et hm… Bonne chance pour le concours ! »

Partant de là, il avança alors vers la colonelle qui semblait discuter avec des gens ! Il ne la connaissait ni d’Eve ni d’Adam en soit… Seulement qu’elle utilise du color trap pour se battre. Est-ce que cela veut dire qu’elle va s’orienter vers de la peinture pour le concours ? En tout cas, curieux de voir des gens avec elle, le rouquin prit les devants, prenant son courage à deux mains en allant à la rencontre des gens.

« Colonelle Tempesky !!! »

Rejoignant la joyeuse troupe après avoir pris connaissance de quel emplacement ils auraient lui et son frère, il irait donc papoter un peu avec ces « collègues ».

« Excusez-moi, je me présente, Lieutenant Fanfan ! Je suis aux ordres de la Colonelle Nowaki ! Je vous ais vu et … j’étais curieux ! Vous participez au concours ? Je voulais vous souhaiter bonne chance si tel est le cas ! »

Observant les deux autres personnes avec elle, il sourit à ces dernières et posa une simple question.

« C’est votre équipe ? »

Là, il se demandait vraiment ce qu’ils prévoyaient. De la peinture à plusieurs mains ? Ou utiliser autre chose qu’un pinceau ? Son cerveau était en ébullition et il espérait que les drôles de dames ne soient pas d’humeur à l’envoyer chier ! Essayant de taper la discussion avec ces personnes, il se montrait sincère dans ses propos et ne semblait pas être là pour les déstabiliser ! En soit, ils étaient tous là pour la compétition, mais en aucun cas ils utilisaient la méthode : tous les coups sont permis pour gagner !

De son côté ; Bob attendait à son emplacement commençant à amener les outils dont ils auraient besoin pour leur œuvre se voulant « spectaculaire ». Il craignait le moment où ils devraient amener certains composants importants de leur œuvre. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on réalise de la sculpture sur matière sans même s’être entraîné. Aujourd’hui, c’est la science qui serait star ! Car avec Fanfan & Bob ça décapote ! Pas mal comme slogan non ?

C’est alors qu’il y eu le fameux discours et l’apparition des nombreuses têtes de la marine. Fanfan, Bob, Violet se mirent à admirer les têtes qui étaient mises à l’honneur. Si bien entendu la tête de Taito faisait partie de la cérémonie et insufflait une certaine fierté en chacun des membres de son équipage, du côté de Violet, c’est un autre visage qui lui fit drôle : Shiki. Ce dernier semblait avoir changé, mais le nom ne prêtait à aucune confusion, c’est bien lui ! Ainsi donc, il faisait partie de la révolution ? Les rumeurs ne sont pas fausses ? Des souvenirs commencèrent à défiler dans son esprit alors que d’un revers de main, elle effaça tout ça. Si un jour ils se rencontrent lui et eux, pour sûr que cela fera des étincelles… Tout comme retrouver Erwin. Les joies des liens qui évoluent avec le temps.

Quand enfin les célébrations furent terminées et que le concours fut annoncé, le jeune homme sourit à la Colonelle devinant qu’il devrait sans doute lui dire bonne chance une fois de plus, mais voilà… Sans prévenir, voilà que des sortes de doigts reliés à des fils s’enroulèrent autour de la silhouette de FanFan ! Ni une ni deux, on pourrait imaginer un magistral « Get Over here !!! » prononcé d’une voix grave, mais il n’en était rien. Une voix similaire à la sienne tant physique que haki parlant viendrait s’exclamer.

« Bon sang mais tu es là ?!! Qu’est-ce que tu fou on va être en retard ? Le timing est serré je te rappel !!!! »

Regardant vers les dames sans totalement les reconnaître, il salua ces dernières.

« Désolé, il est troublé, le soleil lui tape sur la tête ! Bonne chance pour le concours ! »

Un « qui que vous soyez » avait presque franchit ses lèvres, mais amenant enfin son frère à ses pieds en lui ayant fait goûter son arme, il le libéra et débuta presque une dispute alors qu’ils se rendaient à leur stand. Là-bas, une drôle de chose s’y trouvait : un amas de pierre, métal et de bois qui n’attendait qu’à être travaillé pour créer une sublime œuvre d’art.

Dans la foule immense, parmi les stands, la Nowaki cherchait donc les frangins, cherchant deux têtes rousses !

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3249
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue872/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Mer 13 Juil - 22:08

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Dfb41016c03c65ee60d9da687317208f00390be4

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_yz10

« Avait-elle seulement pensé être quelqu’un ? » se dit Yzis lorsqu’une illustre inconnue se permit se permit d’hausser le ton vers eux, la toisant d’un simple regard le blondin lui dirait avec la plus grande franchise…

- Qu’est-ce que tu veux grand-mère ? Tu m’empêches de réfléchir sur mon œuvre d’art.

Il n’avait guère fait attention à ce que faisait Assembly et pour cause, même si le haki de l’observation pouvait lui prêter une animosité envers autrui, une chose était sûre, il n’avait absolument pas bougé. Ainsi, Yzis, qui lui ne maîtrisait pas le haki, se basait uniquement sur le fait que ni lui, ni Assembly n’avait bougé.

De ce fait, même l’homme arbre, qui maîtrisait quant à lui l’observation, n’avait semblé faire cas de sa réaction. Pour autant, il avait bien compris qu’elle l’avait débusqué, mas il suivrait uniquement le plan, poursuivant sa marche en quête d’une prochaine occasion où il pourrait agir librement.

De plus lorsque les gardes les mettrait en joug, c’est en relevant ses deux doigts d’honneur que Yzis les accueillerait, le tout en grimaçant.

- Mais, ils se sont donné le mot pour être débiles ? Où est-ce que vous voyez du gouvernement ? Qu’est-ce que vous faites à me parler de ça. Baissez vos armes et dégagez moi le passage, on peut même plus marcher en paix.

Aucun membre de l’équipage ne portait d’insigne gouvernemental, le manteau d’Yzis était noir, Assembly portait une veste comme une autre et il en était de même pour Maka. De la même façon, ils étaient venus avec un navire banalisé. Donc ce fut non sans gêne qu’Yzis rappela son apparat.

De même Yzis n’était pas connu, ni même Assembly, ils ne possédaient aucun hauts faits à leur actif, pas même une renommée. C’était d’ailleurs tout l’intérêt de l’existence d’Yzis que d’être inconnu pour les intérêts de Ghetis.

Si on ne le dérangeait pas outre mesure, alors le blond ferait route vers son stand, tandis qu’Assembly se contenterait de le suivre, non sans une goutte de sueur  sur le front, sans doute l’air béat sous son casque, face au flegme de l’artiste.

Il était intéressant d’avoir le haki de l’observation, mais à surréagir à chaque intention mauvaise, les forces défensives d’Holidays Island risquaient d’aller sur toutes les cibles à tort et à travers. Allaient-ils s’amuser à tirer sur quiconque pensait à mal ? Ils auraient tôt fait de décimer bon nombre de personne.

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_co11


- Ils sont là à m’empêcher de me concentrer, alors qu’il va falloir que je réalise un chef-d’œuvre.
- Tu ne connais même pas encore le thème.
- Justement, je dois préparer mon cerveau à recevoir n’importe quel thème.
- Ah… Je vois…
Dirait-il  d’un air encore plus pantois.

Malgré tout, si personne ne les dérangeait car ils marchaient, les deux hommes iraient donc vers le stand attribué à Yzis.

A l’annonce du thème  les yeux d’Yzis semblèrent s’illuminer après le passage des visages de Ghetis, Sergueï et Erwin, imaginant immédiatement une scène qui le fit rougir, avant qu’il ne lâche un

- PERFECTIOONN !!!

De suite, il logerait un pinceau dans sa bouche commençant à visualiser son tableau, prenant la première toile qu’on lui laisserait pour commencer à la visualiser  entre ses doigts, à la façon d’une caméra.

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnjren10


En vérité, Yzis n’avait même regardé le Fizmo, que seul Assembly et Maka regardèrent, Assembly regardant en premier, tandis que Maka ne regarderait qu’à cause des cris de la foule… La Couronne n’en avait véritable rien à faire manifestement…

Maka laissant son regard redescendre sur une chose qu’elle trouvait plus belle que cela : la relation entre Eugène et Eugénie.
Elle venait à songer à ses parents qui devaient avoir un âge assez proche du leur, Maka étant la dernière de sa famille, elle avait eu bien des frères et sœurs avant de venir au monde. Ainsi, elle trouvait une certaine beauté dans les relations amoureuses de cet âge, puisqu’elle imaginait de suite une famille fleurit et libre.

Comme Yzis….




-->
La Couronne
Awful


Spoiler:

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Shura Emberys
Shura Emberys
Messages : 97
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue27/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue10/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (10/120)
Berrys: 137.405.000 B
Ven 15 Juil - 14:51





présent / le festival de dokusoi panda
évenement pnj
ft. animateur
novembre 1507, holliday island
__________________________________________________________
Ardalion
Ambrose Galene
Pragma


Un sifflement équivoque s'échappa des lèvres du blond face à l'altercation qui semblait prendre place au-devant de leur position, les sourcils finement arqués pour mimer un étonnement aussi factice que son air outré.

« Eh bien eh bien..., déclara-t-il simplement alors que ses yeux venaient longer les alentours, avec un accent plus marqué sur les hauteurs. Cela a au moins l'intérêt de nous apprendre que des fusils sont braqués sur nous en permanence., sa paume vint tapoter le haut du crâne du Dévoreur à leurs flancs. Pas d'écart, Pragma. »

L'attention d'Ardalion, elle, s'était tout entière offerte au spectacle de tendresse dévoilé aux regards de tous ; celui d'Eugénie et Eugène dont l'amour transparaissait tant par les âges que par leurs gestes. Sa mine se renfrogna, à peine – sur son faciès emprunté aux mammifères marins dont il épousait l'apparence – face à une telle vue qui poussait à son esprits le souvenir de sa compagne entre ses bras à leur image. D'un coup d'œil passager, Ambrose le remarqua à son tour, les lèvres pincées par l'idée floue de ce que pouvait ressentir son comparse. Un soupir fendit son émotion, cette fois-ci, avant qu'il ne déclame quelques mots à son adresse – afin de lui remonter le moral autant qu'il ne le pouvait.

« Ce concours d'art ne se limite pas aux simples peintures, visiblement ; tu pourras laisser libre cours à tes mélodies, Ardalion. Qui sait, peut-être remporteras-tu même le premier prix ! Même si ce n'est pas vraiment la raison de notre présence... ce serait toujours amusant. »

Un sourire feint remplaça l'expression de l'homme-poisson tandis qu'il avisait le stand qui leur était dédié.

« J'imagine, oui. », son minois parut s'étonner, un instant. « Tiens, on dirait qu'un spectacle de danse se prépare.
Ohh ! »


***


Les prunelles du jeune homme ne purent se défaire de l'émerveillement qui s'était épris d'elle lors de ce spectacle, qu'elles n'aient trouvé leur origine dans les parures, les couleurs, ou les mouvements presque martiaux de cet art de scène. Le chapeau qui avait autrefois couvert ses mèches blondes reposait depuis l'or sur les épaules du jeune dévoreur, tenu par une simple cordelette autour de son cou qui l'empêchait de tomber dans son dos.

Une poignée de minutes plus tard vint l'allocution tant attendue ; celle de dame Huiyan qui prendrait une nouvelle fois la parole pour exprimer les détails de l'évènement à l'ensemble de ses aspirants. Le thème fut annonce – nul autre qu’un hommage, une ode placée en faveur des héros ayant mis fin aux agissements de Centes Decima. L'homme qui fut à l'origine – la cause, plutôt – du décret mis en place par le Gouvernement disputé par beaucoup comme une restriction de leurs libertés, de leur parole par le CP8.

L'attention d'Ardalion parut s'embraser, finement : retenue par un liseré de pudeur quand bien même la nouvelle de pouvoir laisser libre court à son art savait l'enjouer comme nulle autre. Déjà, ses pensées se laissaient aller à divers agencements musicaux, divers instruments auxquels il lui serait possible de faire appel : du fait de son talent vocal comme de musicien, bien des combinaisons s'offraient à lui.

Sa gaité apparente parut se communiquer à son comparse, si bien qu'Ambrose laissa un sourire simple peindre ses lèvres lorsqu'il lui adressa une œillade.

« Je te laisse te charger du concours, je suppose ?, déclara-t-il avant qu'un détail ne s'impose à son attention, alerté. Où est Pragma ?
N'était-il pas à côté de toi pendant le spectacle ? »

Un air paniqué prit place sur les traits du cartographe dont le regard s'écrasait sur chaque angle donné à sa perception, dans le vain espoir de se voir refléter dans ses iris ocres la couleur sylvestre d'un petit dévoreur. Il ne vit que l'ombre du chapeau qu'il lui avait confié, au loin : proche de l'emplacement où se tenaient deux frimousses rousses.

Sous les brins du couvre-chef, la fine frimousse de Pragma paraissait ô combien intéressée par les divers pierres et métaux que ce duo avait amassé en vue de leur participation au concours – alléchants, pour lui.

« Oh non, non, non ; je n'ai aucune envie de commencer cette journée avec une dette. », lâcha-t-il en accourant dans la direction de l'intéressé tandis qu'Ardalion laissait un rire s'échapper après son départ.


Lorsqu'Ambrose vint enfin sur les flancs de Pragma, l'agrippant à deux bras pour l'empêcher de dévorer ces roches qui lui faisaient davantage penser à un repas affriolant qu'à un quelconque art, son visage prit un air navré lorsqu'il croisa le regard des deux jumeaux ; ou quand il ne leur adressa quelques mots.

« Navré, navré ! Votre matière première semble avoir intrigué notre compagnon. »

Ardalion, quant à lui, se laissait aller à la réflexion et à l'agencement de quelques instruments... jusqu'à, peut-être, l'ébauche d'une mélodie qui deviendrait bientôt harmonie.

__________________________________________________________


_________________


THE ETERNAL CONQUEROR







SHURA EMBERYS


Shura Emberys
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 18 Juil - 14:11


Yodit Al-Hamwiyah & Eileena Tempest
Directrice de la Maison de la Sagesse de Gundishapur & Colonelle de la Marine



Fenris Ookami & Roulette
Primés à 64.000.000 & 20.000.000 B.

    - Ton père est aussi dans la marine ? S’intéressa Eileena en regardant la demoiselle. J’aime beaucoup les animaux, rit la jeune femme.

Elle était plus détendue que lors de ses missions. Spécialisée en soutien, elle avait longtemps usé de son Color Trap pour sortir ses alliés de la panade. D’ailleurs, la dernière grosse mission qu’elle avait réalisée lui avait permis, avec Emy, de combattre des pirates qui tentaient d’envahir Water Seven pendant la Rêverie. A l’origine elles faisaient partie d’un renfort positionné sur Shabaody, mais elles avaient été appelées en urgence… Ce qui avait complètement changé leurs plans. Après cela, elle s’était préparée pour ce concours et avait obtenu à la fois un petit congé mais aussi le soutien du Vice-Amiral Imjin. Elle lui était reconnaissant, même si elle savait qu’il était venu pour remettre quelque chose à quelqu’un…

    - Hum, cela peut être amusant… Oui, une œuvre vivante, pourquoi pas ! S’excita la Colonelle. Cela ne vous dérange pas, vraiment ?

Ses yeux pétillaient, et elle pourrait sûrement s’amuser un peu plus. Quand le lieutenant l’aborda, après avoir lâché Roulette, elle se tourna vers celui-ci et lui sourit en entendant le nom « Nowaki ».

    - La sœur du Directeur Nowaki ? Effectivement, j’ai déjà travaillé avec lui, j’espère qu’il va bien. Et oui, c’est mon équipe pour aujourd’hui, acquiesça-t-elle avec vigueur.

Enfin, elle le salua en quittant à son tour la file et en se dirigeant vers le stand qu’on lui avait attribué, pas très loin de celui des deux frères. Elle proposa alors une composition vivante, utilisant son Color Trap pour attirer l’attention dans un ordre précis, et focaliser le regard à certains endroits. Les demoiselles seraient invitées à danser avec des bandes de peinture à même les vêtements… Une danse libre, sur fond d’une fresque qui représentait la bataille de Marineford avec la Marine en égérie de la paix.

Jusqu’à présent passé inaperçu, Yzis pourrait voir le regard suspicieux de Yodit tomber tel un couperet lorsqu’il intervint. Alors, quand il s’adressa de manière brutale à cette dernière, elle soupira devant le manque de maturité de cette personne dont elle n’hésiterait pas à le couper, puisque c’était elle qui avait parlé et non pas les gardes :

    - Je ne vous ai pas parlé, gamin. D’ailleurs, qui a dit que vous étiez gouvernemental ? J’espère que vous ne l’êtes pas, vous seriez une honte pour l’institution.

Les gardes regardèrent simplement l’Al-Hamwiyah qui se contenta de lâcher avec un ton brutal :

    - Dîtes à votre ami, ou du moins il semble l’être, d’arrêter de lâcher ses spores. Je ne sais pas à quoi ils servent, mais je saurai le faire expulser de l’île le cas échéant.

Elle-même tournerait les talons après s’être assurée qu’Assembly ne fasse pas d’autre frasque. L’île était en territoire neutre, pour l’instant, et une quelconque vindicte risquait de pousser à la guerre civile. Or, tous les organisateurs et partenaires voulaient éviter cela…

Eugène & Eugénie Namour & Ganot.


Koner Ben & Gru Elsman

Eugène et Eugénie firent durer leur scène d’amour un peu trop longtemps puisque le public sembla s’éloigner en soupirant, et quand ils eurent enfin fini d’exprimer leurs sentiments, ils se tournèrent vers Maka et se fixèrent pendant un court instant avant de dire :

    - Oh, tu nous rappelles notre fille.
    - Et notre petite-fille. Tu es magnifique, merci pour ton aide…

Alors, si Maka restait là encore deux petites heures, le temps que les derniers stands s’installent, elle verrait passer quelqu’un d’inattendu.

Si Pragma était intrigué par les matériaux des jumeaux, il ne saurait bientôt plus où donner de la tête car le plan original partait d’une intention banale… En effet, plusieurs personnes étaient venues pour réaliser un montage en 3D, et les stands commenceraient à afficher des débuts de productions divers… Tel que Ganot, un jeune révolutionnaire de 14 ans qui avait commencé à réaliser une œuvre en tentant de former un visage de son idole : Shiki M. Eiki. Sur le stand d’à côté, Gru Elsman laissa ses affaires pour aller aux toilettes : un marteau et un burin pour façonner dans un bloc de pierre une scène travaillée de la bataille de North Blue.

Arrivant au niveau des escaliers, Koner Ben avait voulu faire valoir l’Art Shandia. Ainsi, il utilisait des dials pour réaliser un spectacle pyrotechnique qui devait durer toute la journée, sans réellement faire attention au thème du concours. Fenris Ookami était de son côté en train de sortir ce qu’il avait mis dans son chariot, prenant son temps pour réaliser une construction grâce à ce qu’il avait récupéré lors de son passage dans la décharge de Meka Island, montrant des morceaux de ferrailles criblés de formules indescriptibles.

L’agitation se fit soudain sentir. L’île avait subi un terrible événement. La mine affolée, un homme sortit de l’hôtel Wolf, son visage mis en lumière par les retransmissions de la scène. Ses cheveux ébouriffés, le teint pâle, les yeux injectés de sang comme si on l’avait aspergé de poivre… Il haletait avec la même composition qu’un cheval après une longue session de galop, et il tourna la tête en s’ébrouant presque de la même manière. Toute l’attention des escaméras était sur lui, de toute évidence parce qu’il était pour l’instant la seule chose « potable » à voir. Sa mâchoire serrée, le corps battant, il se mit alors à marmonner puis à hurler :

    - Le Fizmo… Le Fizmo… LE FIZMO A DISPARU !

Et il tomba à terre, évanoui par cette terrible nouvelle. A cet instant, des artistes se mirent soudain à s’arrêter de peindre, des sculpteurs empêchèrent leur burin de s’enfoncer dans la pierre. Ils se tournèrent vers l’origine du vacarme, interpellés. Le prix du concours avait été volé ? Soudain, un vent de protestation s’éleva, une forme de colère unie, sans chercher à comprendre ce qui se déroulait.


Huiyan
PDG de Dosukoi Panda

Huiyan sortit de l’hôtel Wolf lorsque l’annonce fut réalisée. Ses gardes du corps étaient stoïques, et elle avait sur elle toute la prestance qu’une personne de son importance devait tenir. Si ses émotions étaient conflictuelles, elle n’était pas sans s’intéresser à ce qui l’entourait, et elle avança sur la scène. D’un air solennel, elle déclara :

    - Ceux qui auraient des informations ou voudraient aider pour l’enquête peuvent se rapprocher de mes gardes du corps ou de moi. Vous serez récompensés.

Rapidement, ce furent plusieurs personnes qui la regardèrent avec dédain. De toute évidence, les personnes qui étaient venues pour le concours d’art ne semblaient pas intéressée, surtout en ayant fait des pieds et des mains pour avoir un stand en hauteur, et son ton peu convaincu avait l’air d’être le déclencheur de l’absence de motivation. Elle était pourtant portée sur le show…

Ainsi, si Fenris Ookami continuerait son œuvre, Roulette s’élancerait en direction des personnes responsables de l’enquête pour aider. Yodit semblait déjà être trop occupée à passer à travers les stands et à commenter telle ou telle création pour s’intéresser à la recherche du Fizmo. D’autres auraient sûrement besoin d’être convaincus pour participer à la recherche de la peluche de grande valeur…

A ce moment-là, l'ascenseur s'ouvrit sur une figure connue des autorités du Gouvernement Mondial. Une personne qu'on croyait morte, et qui n'aurait pas dû être là. Une personne qui était présente lors de la Purge de Shabaody, et qui avait réchappé de peu à la fureur du Compost... Elle marchait, la tête haute, les yeux tournés vers l'hôtel Wolf.

Spoiler:

Tous les PNJs ne sont pas encore révélés.
Liste des PNJs présents côté place centrale:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3249
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue872/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Jeu 21 Juil - 12:51

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Dfb41016c03c65ee60d9da687317208f00390be4

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_yz10[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_co11

Yzis n’aimait guère qu’on se permette de rentrer dans le lard de ses camarades de cette façon, de plus Assembly n’était pas très bavard, cela à cause de son hésitation permanente, alors il y avait fort à parier qu’il aurait bafouillé tout du long. Ce fut la raison pour laquelle Yzis prit rapidement sa défense. D’ailleurs la réaction de Yodit ne lui fit ni chaud ni froid, il acceptait d’être un gamin aux yeux d’une grand-mère.

- Vos hommes qui pointent des fusils sur nous en nous rappelant, je cite, « Le Gouvernement Mondial n’a aucun droit supérieur aux autres ». Comme si on en avait quelque chose à faire.

Elle avait demandé « qui a dit vous étiez gouvernemental », alors le blond prendrait soin de lui rappeler ce que ses hommes lui avaient intimé précédemment. Soupirant doucement, à sa remarque sur le fait qu’il serait une honte à l’institution, le blond fit l’éventail avec sa main.

- Vous savez très bien que cette « institution » possède des personnes bien plus caractérielles que moi. Ayant été chasseur de primes j’ai déjà travaillé avec eux.

Dire qu’il serait une honte pour le Gouvernement était bien gros quand on savait les caractères bien plus anarchiques qui peuplaient cet organisme. Yzis n’était au final qu’un grain de sable dans l’océan du sel de certains gouvernementaux à la personnalité bien folle. Il repensait d’ailleurs à ce que Ghetis avait pu lui raconter sur Karast et fini par hausser les épaules avant de repartir l’air de rien.

- Allez mamie, on se voit une prochaine fois, j’ai du travail. On discutera plus tard autour d’un thé.
Hochant simplement la tête, Assembly suivrait donc Yzis tout en bafouillant une sorte de « je…euh…je…. ».

Alors Yzis commença son œuvre d’art reprenant les dimensions du célèbre « Cri », c’est-à-dire 83,52 centimètres de haut sur 66 centimètres de large !

Commençant sa technique de peinture à six pinceaux, le blond commença à peindre ce qui serait l’œuvre la plus rare de sa vie.

Doucement une table vint glisser sur les traits d’un paysage verdoyant. D’une couleur taupe, la table trouvait ses fins reliefs au même rythme que les fruits et verres de boissons fraîches qui y étaient apposés. Lentement les arbres vinrent à s’ajouter autour de ce sol d’un gazon finement tondu. Chaque arbres revêtait un aspect différent, laissant supposer des pommiers d’eau, des abricotiers pays, mais également des manguiers ngowe, le tout accompagné de quelques citronniers doux, de corossoliers et de plantes « passiflora » connues pour leur maracuja, aussi appelé fruit de la passion.

Si l’abricot pays, la mangue ngowe, le corossol et le citron doux n’étaient là que pour ramener la fraîcheur des pays chauds et le goût à la fois sucré, mais raffiné des fruits, une énigme subsistait.
En effet l’association la plus forte était en vérité celle du « fruit de la passion » et des pommes d’eau.
Le pommier d’eau possédait plusieurs appellations. On y retrouvait, notamment, « jambosier rouge » probablement son nom scientifique, mais le moins connu était sans conteste « Pommier d’amour ».
L’union de fruit de la passion et de la pomme d’amour était alors évidente.

L’affection était au centre de cette œuvre ardente.

Les pinceaux iraient esquisser les premiers corps se réunissant autour de cette table au paysage floral…
On pourrait y reconnaître le visage délicatement ouvragé d’Erwin Dog venant trinquer joyeusement avec un Ghetis Archer tout aussi heureux de cette fructueuse rencontre. De façon assez amusante Erwin avait été vêtu d’une tenue de marine sur laquelle était écrite « Révolution » barré pour y placer, juste en dessous l’insigne du Cipher Pol.

Dans cette joie prompte à boire un jus de fruit bien frais, entre le plus puissant révolutionnaire et ennemi principal de la Révolution, on retrouvait un Serguei trinquant juste à côté avec sa chère et tendre Asya Lida… Les deux portaient l’uniforme d’amiraux-en-chef, alors-même qu’ils semblaient pris dans une passionnante discussion.

D’une profondeur nette, cette œuvre poussait en vérité à l’amour ou à la réconciliation. Elle prenait ainsi deux Némésis, les mettant face à face dans une même faction, qui montrait là l’importance de s’unir au gouvernement plutôt que vouloir le révoquer. Après tout, Erwin Dog n’espérait-il pas aider le Gouvernement Mondial lorsqu’il entama la capture du supernova homme-lézard ? Cet évènement ayant eu lieu le même jour où Ghetis et Yzis tentèrent de capturer Miss Dica, supernova également.

Par la même occasion, en positionnant dans un même rôle deux individus aujourd’hui antagoniste, l’œuvre révélait là la possibilité de réunir Néo-Marine et Marine, mais aussi Néo-Marine et Constantiniste, des factions tout aussi rivales.

Un parterre de fleur commençait à s’instaurer délicatement autour de leurs pieds, puis sous l’ensemble de la table. Il se devait d’être tout aussi varié que l’éventail d’arbres fruitiers proposés. Le détail des fleurs commençaient alors même que l’alerte sur le Fizmo fut donnée, alertant d’abord Assembly avant d’alerter Maka.

Yzis n’en avait alors que faire et dirait :

- Suis les ordres de Maka, je finis mon chef-d’œuvre !

Il devait finir ce parterre !

Ainsi, Assembly alla rejoindre Maka, d’un pas rapide tant son hésitation grandissait.

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnjren10

Maka quant à elle avait d’abord été interpellée par Eugène et Eugénie, esquissant un sourire en entendant leur réponse, la demoiselle ne put que rétorquer :

- Vous me rappelez beaucoup mes parents vous aussi, je suis la petite dernière parmi mes frères et sœurs. Dit-elle en souriant avant que la disparition du Fizmo ne survienne.

De suite la demoiselle mit ses sens en alerte, alors même qu’un Assembly bafouillant arriva près d’elle.

- M-Maka, Yzis a dit qu’il devait finir son œuvre et que j’étais sous tes ordres pour le moment.
- Ahlala, Madi m’avait prévenu… Du Yzis tout cracher. Bon, on peut déjà voir si on repère des collègues, ils pourront sans doute nous aider, si une personne se montre hostile nous devrons l’arrêter.


Regardant autour d’elle, la demoiselle ne tarda à remarquer le spectacle pyrotechnique d’un homme qu’elle connaissait relativement bien, puisqu’il s’agissait d’un des marines que La Couronne avait dans son viseur. Au même titre que ce chère Sakame Ryuji, ou encore Ysaak Tanaka, Koner Ben faisait partie des quelques gouvernementaux de renommée que l’Amiral souhaitait compter dans ses rangs.

Les noms n’avaient pas beaucoup changé depuis, même si La Couronne continuait à s’agrandir.

C’est pour cette raison que la demoiselle vint à la rencontre du shandia, le voyant pris dans un spectacle de feu impressionnant, elle laissa son corps se ponctuer d’électricité et commença à révéler sa propre danse, plus féline et plus agile, alors que l’électricité sur son corps s’intensifiait.

- Koner Ben ? Êtes-vous occupé ? Makamamushi, du CP7, voudriez-vous nous aider à récupérer le Fizmo ? Nous pourrions régler ce problème rapidement en s’unissant entre gouvernementaux, qu’en pensez-vous ?

De son côté Assembly utiliserait sa technique dite « Contagion », qui consistait simplement à couvrir son corps de spores, afin que le contact avec lui soit source d’infection, il s’agissait ainsi d’une défense passive, mais appréciable. Restait à voir la suite des évènements. Le regarde de l’homme-plante se posant lentement sur Alyssia Anneta.


-->
La Couronne
Awful


Spoiler:

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue43/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue199/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 450.532.000 B
Ven 22 Juil - 2:04

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_fb10
Fanfan & Bob, Lieutenants de la marine et ingénieurs.

Peu avant que le jeune homme ne se fasse capturer, il avait répondu à ce que la Tempesky lui avait dit. Du moins, il essayait d’y répondre le mieux possible, car comparé aux autres membres de l’équipage des Nowakis, les frères étaient assez … indépendant ! Ils sont souvent du genre à batifoler et faire en sorte que des inventions soient créés ! Rare étaient les fois où ils se retrouvaient sur le terrain à devoir combattre. Ainsi, tout deux commençaient à refaire un check-up des matériaux qu’ils avaient puis l’agencement de leurs outils pour rendre ces pierres magnifiques en un rien de temps ! Il s’agissait d’un mélange de brutalité et d’un savant mix de mathématiques ! Mais alors qu’ils discutaient entre eux, Bob remarqua une drôle de personne fixer leurs pierres.

« Alors… C’est censé marcher, mais … Si on prend en compte le recul, vu la distance avec l’autre stand on… »
« Fanfan… »
« Ah ! Mais je suis con, j’ai oublié de prendre en compte l’amortisseur que fera naturellement la pierre ! »
« Fanfan … »
« Mais un autre souci se pose… L’onde de choc ! »
« Fanfan !!! Regarde ! »


Manquant de craquer la nuque de son frère pour le forcer à regarder, ils virent tout les deux le drôle de personnage approcher de leurs matières. Quand celle-ci sembla vouloir un bout, tout deux s’interposaient jusqu’à ce qu’une personne vienne chercher son compagnon perdu. C’est alors que le courroux des roux se fit entendre, à tour de rôle chacun reprenant les phrases de l’autre dans une synchronisation anarchique !

« Non mais ça ne va pas !!! C’est … » « De la triche que de vouloir voler des matériaux ! En plus… » « C’est osé de faire ça devant tout le monde. Très … » « Osé ! Soyez heureux qu’on ne vous dénonce pas !!! »

Sur la défensive, les inventeurs de génies faisaient faussement les gros bras, gonflant leurs joues en fusillant du regard les concernés, jusqu’à ce qu’un des deux frères retourne dans une discussion purement scientifique.

« Reprenons… Si on active les explosifs dans cet ordre, on aura un maximum d’effet et un minimum de danger ! »
« Il ne faut pas oublier le facteur ‘hasard’ »


Cependant voilà… Le chaos frappa cette île, quand le fameux prix du concours semblait avoir été volé !!! Une hérésie qui affola certaines personnes. D’autres s’en foutaient totalement et continuaient leurs œuvres. Qu’en était-il de la Tempesky ? Essayant de le voir, Fanfan prenait de la hauteur, jusqu’à finalement abandonner l’idée. Ils ne sont pas des combattants, mais voilà… Voilà qu’une énième personne se fit voir, arrivant enfin devant leur stand.

« Fanfan ! Bob ! Enfin je vous trouve… »

Se tendant comme des piquets, les jeunes hommes vinrent à se mettre droit et saluer de façon militaire la colonelle.

« … Pas de formalité entre nous… repos ! »

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_viol11
Colonelle Violet Nowaki

Violet entrait en scène. Observant les alentours, la demoiselle vint à observer les matériaux des frangins sans comprendre ce qu’ils cherchaient à faire. Se frottant le menton, elle secoua doucement la tête avant de repenser à l’annonce qui venait d’être fait et qui l’avait étonnée, en plus de la mettre sur le qui-vive !
Invitant les inventeurs à la suivre, ces derniers n’étaient pas trop chauds pour abandonner le concours, ou pire… combattre ! Pourtant, ils devaient se résoudre à coopérer, surtout avec une supérieure ! Même s’ils n’étaient pas obligés par celle-ci, ils n’aimaient pas contrarier qui que ce soit, encore moins un Nowaki ! Ainsi, il fut décidé que Fanfan suivrait Violet, là où Bob resterait pour continuer l’œuvre ET observer les alentours ! Après tout, n’importe qui peut être suspect !

Apprenant qu’une autre colonelle n’était pas loin de là, c’est sans hésiter que Violet alla à la rencontre de Tempesky Eileena ! Arrivant devant son stand, la colonelle aux épées s’adressa à l’ensemble du groupe.

« Bonjour ! Violet Nowaki. Fanfan ici présent et Bob nous ont prévenus de votre présence ! Comme vous avez pu l’entendre… Le Fizmo a été dérobé et … N’importe qui est un suspect possible ! Que diriez vous de faire équipe pour mener l’enquête ? Plus vite cette histoire sera terminée, plus vite nous pourrons revenir à nos œuvres ? »

Attendant la réponse de la colonelle, Violet observait cette dernière intriguée. Elle ne s’y connaissait pas énormément en art bien qu’un peu sensible et penchait la tête, analysant leur possible début d’œuvre ! Elle proposait là une coopération. Elle ne prendrait nullement mal un refus et comprendrait qu’elles veuillent se concentrer sur le concours, au fond, tout le monde est neutre en cet instant.

Refus ou non, par la suite, l’idée de Violet serait d’aller voir directement Huiyan pour en apprendre plus sur le Fizmo et poser des questions si cela était possible :
Quand a-t-il été déjà vu ? Qui devait le surveiller ? Qui l’a vu en dernier ? Est-ce qu’il y a des systèmes de surveillance ? Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de copie de l’objet disparu pour justement éviter ce genre d’incident ? Et pour finir, proposer de mettre l’île en quarantaine, le temps que l’histoire soit réglée. Ciel, terre et mer seraient bloqués pour éviter toute fraude sous le nez. Une paralysie de l’île qui peut coûter cher, mais … nécessaire pour le bien de tous ! Violet déployait ses compétences d’enquêtrice, restant aux aguets de ce qui pourrait se passer autour d’elle. Fanfan la suivant en bon compagnon, il lui servait de paire d’yeux supplémentaire, surveillant les alentours, qui les observent ou non. Qui peut paraitre suspect !


_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Shura Emberys
Shura Emberys
Messages : 97
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue27/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue10/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (10/120)
Berrys: 137.405.000 B
Lun 25 Juil - 12:53





présent / le festival de dokusoi panda
évenement pnj
ft. animateur
novembre 1507, holliday island
__________________________________________________________
Ardalion
Ambrose Galene
Pragma


Les traits d'Ambrose se crispèrent légèrement face à l'attitude de leurs vis-à-vis, qui, bien qu'il pouvait comprendre le certain agacement que le geste de son compagnon avait pu provoquer, lui paraissait bien exagéré – sinon frénétique. Un soupir s'échappa de ces lèvres lorsqu'il se retint de leur répondre – ne souhaitant pas perdre son temps – avant de rebrousser chemin aux côtés de ce petit lézard dont l'appétit des pierres et des métaux semblait bien loin de s'éteindre tant elles paraissaient éclore à chaque recoin de leur attention.

« Rappelle-toi Pragma ; pas d'écart. Reste proche de nous, veux-tu ? »

Bien assez tôt, leurs pas les menèrent de nouveau aux flancs d'Ardalion : quelques instants à peine avant qu'un cri ne fende l'espace à plein poumons. Le Fizmo avait disparu. L'homme-poisson échangea un coup d'œil avec son acolyte.

« Cela risque de créer une émeute.
Compréhensible. La plupart des personnes présentes ont sûrement fait un long chemin pour arriver jusqu'ici. Ce festival est fort de dix années de prestige ; cela paraît improbable, voire indigne de l'enseigne d'être victime d'un tel vol. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'ils proposent des objets d'une telle valeur...
Au-delà du simple prix, notre objectif était surtout de lui créer de nouvelles connexions, d'obtenir de nouvelles informations. Participer à l'enquête nous le permettrait certainement. », déclara l'orque en déposant ses notes comme instruments, en passe de quitter les lieux.

Ambrose l'arrêta dans son action.

« Tu devrais rester ici. Si nous finissons par le retrouver, tu auras perdu du temps sur la confection de ta mélodie en comparaison des autres participants. C'est un pari à prendre ; mais si nous ne mettons pas la main dessus, tu auras toujours une composition de plus à ton attirail., sa paume se déposa tant bien que mal sur l'épaule de l'homme-poisson dont la taille outrepassait largement la sienne. Si j'entends quoi que ce soit sur le marché des esclaves, tu seras le premier informé, ne t'en fais pas.
...Entendu.
Je prends Pragma avec moi. Il n'arrivera pas à se tenir ici avec tous ces sculpteurs. »

D'un simple signe au petit être l'invitant à le suivre, puis à son comparse en guise de salutation, l'humain se dirigea sur les traces de présence d'Huiyan, dont la voix avait appelé plus d'un à se joindre à elle pour résoudre un tel mystère.

...Jusqu'à ce que ce fin lézard ne trouve de nouvel intérêt dans la sculpture d'un autre : celle d'un garçon dont les larges lunettes paraît son front comme un bijou. Il ne fit rien, cependant ; ne tenta ni de croquer dans ce matériau ni de le prendre. Simplement de le sentir comme s'il était capable de déceler son odeur – il en était dépourvu.

« ...Pragma ! Qu'est-ce que tu..., soupira le cartographe d'impatience en se retournant dans sa direction. Il fut surpris, toutefois, de le voir ne rien tenter : haussa, plus que tout, les sourcils en discernant ce qu'était destinée à devenir cette savante œuvre. Sa mémoire était loin de lui faire défaut quant à l'identité de cet individu de pierre. Excuse-moi de te déranger... mais je crois reconnaître le visage d'un révolutionnaire de l'Inquisition, n'est-ce pas ?, déclara-t-il sur un ton avenant, entre admiration et intérêt. »


***


« Dame Huiyan. Mon compagnon et moi-même nous mettons à votre service pour vous aider dans votre quête du Fizmo. J'aime à croire que ma mémoire eidétique pourra vous être utile dans cette entreprise., déclara Ambrose en se penchant légèrement vers l'avant, paume placée sur sa poitrine en révérence tandis que Pragma glissait de son échine jusqu'au sol. Je n'imagine pas à quel point la situation peut être critique. Avez-vous déjà décidé d'un angle d'approche ? »

Son attention vogua sur les différents visages qui l'entourait, allant jusqu'aux sommets des lieux où Yodit Al-Hamwiyah avait intimé à autrui, plus tôt, la présence de quelques snipers d'un simple regard. Tentant d'ancrer chaque détail dans un recoin de son esprit, il poursuivit son bref dialogue avec quelques mots bien pensés :

« Votre réseau de surveillance dispose-t-il déjà que de quelques informations à nous partager ? Peut-être existe-t-il un moyen de tracer le Fizmo comme tout objet de valeur attestant de son authenticité ? »

Son discours fut presque coupé par le son d'un ascenseur ouvrant ses portes sur l'ensemble de l'hôtel ; et d'un coup d'œil glissé dans sa direction, son attitude changea du tout au tout, entre surprise et épouvante fascination. Un fantôme se tenait fièrement devant eux, dirait-on : car ce n'était nul autre qu'Alyssia Anneta, disparue depuis la Purge un an auparavant qui venait de faire son entrée.

__________________________________________________________
récapitulatif:

_________________


THE ETERNAL CONQUEROR







SHURA EMBERYS


Shura Emberys
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Moore
Tiger Fist
Aslan Moore
Messages : 169
Race : Homme-tigre blanc
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue88/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (88/120)
Berrys: 193.500.000 B.
Lun 25 Juil - 14:00
Aucunement, au contraire ! Bon, je suis pas une artiste, et je m’y connais que très peu en art mais …
On sera ravis de vous aider, c’est ce qu’elle veut dire.
… Oui.

Nora ne put s’empêcher de ronchonner lorsque Kimberley vint à la couper. La conversation s’était passée joyeusement et la Colonelle avait rapidement paru intéressée par les deux jeunes femmes. Oui, Aslan était dans la marine, et oui, elle avait un animal de compagnie trop choupi, des informations qui n’étaient pas tombés dans les oreilles d’une sourde. Au final, cela avait contribué à chasser les dernières barrières psychologiques de la femme-ourse pour discuter avec sa supérieure sans se forcer à appliquer l’étiquette.

Mais du coup, elle souhaitait désormais paraître comme une personne sympathique et trop cool pour cette possible nouvelle amie, du moins bonne connaissance. Voir que sa camarade de vacances venait à la mettre dans l’embarras en traduisant volontairement ce qu’elle essayait maladroitement de dire n’était pas vraiment pour lui plaire. Cependant, lorsque la cheffe mécanicienne vint lui infliger une légère pichenette sur le front en la voyant gonfler les joues comme un hamster, elle se ravisa instinctivement, notamment en voyant son sourire amusé.

Gonfle pas tes joues comme ça, la jalousie te va pas, Choupinette.

Nora ne put s’empêcher de rougir à cette remarque, notamment parce qu’elle l’avait appelé par le surnom que la brune aimait bien lui affubler de temps en temps pour l’embêter. A vrai dire, la soldate ne le détestait pas vraiment, mais dans une telle situation, en public et auprès d’une tierce personne dont elle essayait de faire bonne impression, cela ne faisait que la mettre encore plus mal à l’aise. Ainsi, elle se tut en fuyant le regard de Kimberley qui s’amusa de la réaction de la Moore, sans pour autant l’abandonner en avançant à ses côtés pour ne pas qu’elle se sente seule, et c’est finalement en silence que le duo suivit les pas de la Colonelle jusqu’à son stand, omettant par ailleurs le passage express du Lieutenant Fanfan.

Il fallut ensuite quelques minutes supplémentaires, sans compter la préparation en elle-même pour l’œuvre à venir, pour que Nora retrouve son état habituel et qu’elle se laisse tranquillement prendre au jeu. Il sembla que la Tempesky s’affaira à mettre en place une belle fresque semblant rappeler la forteresse de Marineford, avant de venir offrir quelques décorations sur les vêtements et les visages des deux jeunes femmes, qui n’arrivaient pas vraiment à définir ce qu’elles représentaient, mais qu’elles trouvaient forts jolies.

La colonelle ne leur fournit pas plus d’informations, et au final, elles furent simplement amenées à danser librement, le Color Trap de la Colonelle faisant apparemment son œuvre. Nora n’était pas particulièrement grande danseuse, de même que Kimberley, mais elles firent de leur mieux, s’imitant l’une l’autre pour offrir un semblant de tango comme le père de Nora le lui avait montré à l’occasion de ses entraînements avec son fruit du démon. Leur performance n’était pas nécessairement grandiose, mais elles faisaient de leur mieux et surtout, elles étaient plus que contentes de danser à deux sans avoir à penser à autre chose que de s’amuser et de prendre du bon temps.

Malheureusement …

Malheureusement, le bonheur ne pouvait être éternel. Alors que la compétition semblait battre son plein, l’agitation sembla se tourner vers une situation inconnue qui ne tarda pas à se manifester en la présence d’un homme affolé hurlant sans détour que la grande récompense, le Fizmo, avait disparu. Instinctivement, Nora et Kimberley stoppèrent leur danse, sans toutefois s’affoler plus que cela. Dans les faits, ce fameux Fizmo ne les intéressait pas, mais elles se doutaient bien que sa disparition n’inaugurait rien de bon.

Elles revinrent auprès de la Colonelle Tempesky afin de s’enquérir de la situation à venir, bientôt rejointes par une tierce personne, une autre Colonelle du nom de Violet Nowaki, un nom qui, une fois de plus, passa inaperçu pour Nora, mais pas pour Kimberley, qui resta cependant muette, fixant par ailleurs la Moore pour qu’elle en fasse de même – ce qu’elle sembla comprendre. Elles étaient encore et toujours là pour leurs vacances, alors aucune raison de se formaliser.

Cependant, la proposition de la Nowaki ne manqua pas d’intéresser rapidement la femme-ourse. Enquêter sur cette disparition ? Elle était bien plus qu’intéressée. Enfin, en tant que simple soldate, elle n’aurait sûrement aucun impact, mais certainement que les deux supérieures hiérarchiques ne seraient pas contre une voire deux paires d’yeux en plus pour les aider. Nora, après une légère hésitation, finit par s’avancer.

Soldate Moore, je suis prête à recevoir vos ordres pour vous aider dans cette enquête !
… Soldate Tormund, de même, je me tiens à votre disposition.

La femme-ourse se tourna vers son amie, observant son air déterminé. Elle se doutait qu’elle la suivrait dans son désir d’aider, mais qu’elle se fasse passer pour une soldate ? En y pensant, la Moore réalisa qu’elle n’avait jamais vraiment demandé quelle était le rang de Kimberley dans la marine. Après tout, même les autres ingénieurs étaient pour la plupart des soldats, alors pourquoi pas elle ? S’agissait-il donc elle aussi d’un soldat ?

Difficile à croire, sachant que son père la considérait comme sa seconde dans l’unité. Nora laissa la curiosité l’envahir, et voulut interroger la cheffe mécanicienne, mais se ravisa, se disant que dans une telle situation, elle risquait bien de lui en vouloir, et c’était bien la dernière chose qu’elle souhaitait de la part de Kimberley.

En tout cas, les deux jeunes femmes se laisseraient ainsi commandées par les deux Colonelles, du moins celle qui accepterait éventuellement leur aide, ou bien elles s’attèleraient à rester près du stand pour éviter que la Tempesky ne subisse un vol quelconque dans le chaos qui s’installait dans la zone …

Infos:
Aslan Moore
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 25 Juil - 22:07



Koner Ben & Eileena Tempesky
Commandant & Colonelle de la Marine.

Koner Ben était en vacances. Enfin, en mission, mais en vacances : promouvoir l’Art Shandia le changeait de ce qu’il faisait d’habitude. Ainsi, quand il vit arriver à son stand une personne qu’il ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam – enfin, ni de Kalgara, ni de Upper Yard – il fut presque mécontent… Cependant, elle semblait polie, bien que suivie de deux vieillards transits d'amour, et il ne put qu’acquiescer à son propos :

    - Enchanté, Makamamushi du CP7. J’avoue que cette histoire ne m’intéresse pas vraiment, je ne suis pas ici pour bosser. J’essaye de promouvoir l’Art Shandien, vous avez vu ces effets ? C’est uniquement réalisé avec des dials !

Il semblait déterminé à ne pas bouger de son atelier, et si Maka décidait de le laisser ici, elle ne pourrait pas assister au moment où Huiyan ferait entrer les personnes qui le désiraient dans l’hôtel, pour aller à l’endroit où le Fizmo était exposé… Endroit vers lequel Alyssia Anneta s’était dirigée en pressant le pas, mais où elle n'arriverait pas en même temps que les autres.

La Colonelle Tempesky était satisfaite de son œuvre. Elle avait tout fait pour que cela représente le plus symboliquement possible la bataille de Marineford, et de toute évidence le côté symbolique de la danse était accompli puisque personne n’avait compris de quoi il s’agissait. Ainsi, quand il fallut plier bagage pour aider la PDG de Dosukoi Panda à retrouver ce qu’elle avait perdu, saluant la Colonelle Nowaki qui venait d'arriver, un soupir las s’échappa de ses lèvres.

    - On dirait qu’on va devoir bosser. Et mes vacances dans tout ça ? Bon, allez, plus vite ce sera fini, plus vite on pourra s’y remettre ! Lâcha-t-elle en se retroussant les manches. Vous venez aussi, évidemment, je ne suis pas prête de vous lâcher !

Elle souriait, mais sa tête en disait long sur son taux d’embêtement. Ses sourcils froncés montraient clairement qu’elle aurait aimé continuer sa prestation.

Huiyan
PDG de Dosukoi Panda


Roulette & Ganot
Révolutionnaires.

S’approchant de Huiyan, la cohorte composée de Violet, Eileena, Nora, Kimberley, Ambrose, Pragma et Roulette semblait de toute évidence au complet. Ganot avait lui aussi finalement cédé et accouru au dernier moment et soufflant fortement, ayant échangé courtement avec le révolutionnaire qui l'avait abordé sur le place de Shiki M. Eiki dans son œuvre.

    - Veuillez me suivre, dirait solennellement la PDG.

Mais à ce moment-là, un étrange phénomène se produisit. Des racines d’arbre se mirent à pousser à l’envers, entourant les contours du parasol pour empêcher quiconque de sortir. Une sorte de fleur s'éleva alors de l'ascenseur qui se trouvait plus loin, si grande qu'elle semblait définitivement venir du Nouveau Monde.

    - On dirait que les Sœurs Bremuria ont enfin répondu. C’est une mesure pour empêcher quiconque de descendre ou de monter, intima la jeune femme tandis qu’un message pour inviter au calme serait diffusé sur les écrans en expliquant la situation, masquant ce qui était en train de commencer à se dérouler en bas de l’île.

En entrant dans l’hôtel, les enquêteurs improvisés pourraient constater que l’antre était d’une splendeur inégalable, ou du moins c’était l’impression qu’elle rendait. Les dorures des tapisseries aux murs renvoyaient aux peintures qui habillaient les plafonds, donnant le sentiment d’une richesse qui allait jusque dans les murs de l’hôtel Wolf. Le Complexe était construit sous une hauteur de plafond de vingt mètres, permettant d’accueillir même les géants. Des escaliers centraux donnaient sur un grand mur où un portrait de Rebecca Wolf était positionné. Des vases étaient exposés, et deux comptoirs permettaient de traiter avec les personnes de différentes tailles. De même tout était pensé pour permettre de donner une qualité de vie exceptionnellement à ceux qui venaient.

    - C’est par ici, ferait la PDG en ne prenant pas le temps de décrire, comme elle aurait pu le faire pour un groupe d’invités, la scène qui précédait celle du vol.

Le Fizmo était gardé dans une salle à part, donc la hauteur sous plafond était cette fois-ci de six mètres. La salle était plongée dans le noir, et un système de sécurité se déclencha quand ils entrèrent sans entrer le code, sonnant pendant un bref instant dans tout l’hôtel avant d’être éteint par Huiyan. Celle-ci soupira, inquiète :

    - Le Fizmo était là-bas.

Elle pointa un socle encore intact, sans vitre autour, qui semblait se trouver à peu près au milieu de la pièce. Il n’y avait pas de fenêtre, un seul luminaire se trouvant au-dessus de leur tête. Ganot commença à entrer dans le lieu sans demander, et il s’en fallut de peu pour qu’une fléchette ne vienne lui piquer le haut du crâne, arrêtée par une Eileena réactive :

    - Sacrée sécurité.
    - Et ce n’est pas tout. Deux gardes étaient positionnés à l’entrée, mais ils ont tout simplement disparu. L’escamera qui enregistrait était mort lorsqu’on est arrivés sur place.
    - Et personne n’a rien vu ? Demanda Roulette en s’avançant. Pas un seul témoin ? C’est un peu bizarre, non ?
    - Les… Les couloirs étaient vides, fit Huiyan en détournant le regard.

Comment allaient-ils pouvoir résoudre ce mystère insolvable ? De toute évidence, il allait falloir faire preuve de vivacité d’esprit, car le temps était compté.


Yodit Al-Hamwiyah
Directrice de la Maison de la Sagesse de Gundishapur
    - Intéressante conception, ferait Yodit en s’arrêtant devant le travail de Yzis. Oh, c’est vous… Votre travail m’intrigue… J’aimerais le voir quand il sera terminé, je repasserai, ajouterait-elle en s’éloignant.

Yodit était là pour une chose : trouver des talents, et les parrainer. Elle n’aimait pas le thème qui avait été choisi, cependant elle devait avouer que certains le réalisaient avec merveille. Parfois, le manichéisme l’emportait, et d’autres fois il n’était que le reflet d’une vision étriquée du monde. Quand elle s’approcha de l’endroit où se trouvait Ambrose, elle s’arrêta devant la personne qui travaillait sur sa partition, et l’observa travailler avant d’oser le déranger :

    - Excusez-moi, puis-je savoir sur quoi vous travailler ? Yodit Al-Hamwiyah, Directrice de la Maison de la Sagesse de Gundishapur. Je m’intéresse aux artistes qui exposent ici, et pour l’instant il est vrai que votre médium n’a pas encore été beaucoup utilisé…


Tous les PNJs ne sont pas encore révélés.
Liste des PNJs présents côté place centrale:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Moore
Tiger Fist
Aslan Moore
Messages : 169
Race : Homme-tigre blanc
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue88/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (88/120)
Berrys: 193.500.000 B.
Mar 26 Juil - 2:00
Nora sauta intérieurement de joie lorsque la Tempesky les invita à la suivre aux côtés de la seconde Colonelle pour mener cette petite enquête tous ensemble. Le duo ne manqua donc pas de suivre la jeune femme pour aller rejoindre la PDG visiblement affairée à discuter avec nombre de gens pour savoir ce qu’il se passait. Violet Nowaki fut ainsi la première de leur groupe à s’entretenir avec la Panda, mais très rapidement, leur petite troupe s’agrandit, et avant d’avoir pu le réaliser, les deux jeunes femmes se trouvèrent à suivre le mouvement direction l’hôtel.

Wow, stylé !
Nous sommes donc piégés, hmmm …

Le petit interlude « Floraison d’ascenseur » ne manqua pas de les faire réagir, l’une voyant dans l’éclosion de ces fleurs une beauté nouvelle et visuellement enivrante – même si ce n’était guère que des racines d’arbres surmontés d’une fleurette – tandis que l’autre considérait qu’elles étaient désormais piégées et qu’en cas de problème, ils auraient peu de chance d’en réchapper. Kimberley, d’ailleurs, ne put que soupirer. Au fond d’elle, elle regrettait déjà d’avoir suivi Nora dans son délire.

Elle qui souhaitait avant tout profiter d’un repos bien mérité avec la femme-ourse, voilà maintenant qu’elle allait devoir travailler. Encore heureux  qu’elle ait toujours de quoi se défendre sur elle, car au vu de la situation, le risque que ça tourne au chaos n’était jamais loin. Cependant, ce qui concernait Nora, l’histoire était tout autre, et la Tormund ne put s’empêcher d’en toucher un mot avec la Moore, cachant son inquiétude grandissante.

Dis, tu sauras te défendre même sans ton bouclier ?

Nora était restée muette avant d’afficher un large sourire tout en affichant fièrement son bras droit et le biceps qui allait avec.

Je n’ai besoin que de ça pour m’en sortir, t’inquiètes pas. Au pire, même si je suis pas la meilleure au tir, tu as toujours tes pistolets, non ?
Bien sûr. J’ai aussi quelques outils de secours au cas où.
Super alors.

Kimberley soupira tandis que Nora rit légèrement avant de se retourner silencieusement pour continuer de suivre le mouvement. La cheffe mécanicienne n’insista, mais elle connaissait suffisamment la Moore à présent pour savoir qu’à l’instant où elle s’était comme « isolée » d’elle, son sourire s’était effacé, laissant le doute et la peur s’immiscer en elle, faisant aussitôt regretter d’avoir voulu l’interroger sur ses capacités actuelles.

Cependant, elle savait que Nora n’était pas non plus du genre à se laisser abattre, aussi elle vint à poser innocemment sa main sur son épaule, pour lui rappeler qu’elle pouvait compter sur sa meilleure amie et confidente. Un geste auquel la soldate répondit en posant doucement sa main dessus, comme si elle lui tenait la main. Un simple geste, anodin pour beaucoup, rassurant pour la Moore qui retrouva rapidement de sa vivacité alors qu’ils parvenaient finalement à l’hôtel.

Une fois à l’intérieur, la PDG fit rapidement un tour d’horizon de la zone, laissant le groupe dont les deux jeunes femmes observer l’endroit pour, elles le devinaient, espérer y déceler un quelconque indice sur le fameux vol. Néanmoins, Nora comme Kimberley restèrent surtout stupéfaits devant la beauté de l’endroit, arrivant devant la pièce où était entreposé le Fizmo sans vraiment avoir regardé les détails qui pourraient les aider dans cette enquête.

Survint l’épisode de l’alarme, assourdissante mais surtout dissuasif, faisant aussitôt comprendre aux deux femmes qu’il y avait un souci, même si elles se disaient que c’était une évidence pour toutes les personnes en présence. Nora, elle, y porta cependant plus d’intérêt. Contrairement à Kimberley qui trempait pleinement dans la mécanique pure, elle avait volontairement étendu son champ de possibles dans le domaine dans l’ingénierie et les mécanismes comme les alarmes ne lui étaient pas pleinement inconnus. Il fallait cependant qu’elle en sache plus à ce sujet si elle souhaitait pouvoir apporter sa patte dans l’enquête par ce biais.

Les alarmes, vous savez comment elles marchent ici, madame ? Si le voleur le savait, il lui serait facile de contourner les moyens de détection connus, je pense ...
Et comment tu penses qu’il aurait pu tromper les gardes, maligne ?

La Tormund infligea une nouvelle pichenette sur le front de la Moore. Evidemment, elle ne le faisait pas pour la dissuader de creuser l’idée, mais parce qu’elle savait qu’elle réfléchissait plus quand elle l’y poussait, notamment de cette façon. Elle n’aurait néanmoins sûrement pas de réponse tout de suite, alors elle s’employa rapidement à réfléchir de son côté pendant que l’enquête se poursuivait et que les informations se diluaient dans leur catalogue pour reconstituer la scène. Une pensée saugrenue vint finalement assez vite en tête de Kimberley, qu’elle s’empressa de partager.

Dans le genre de cas insoluble comme ça, il faut penser au-delà du commun. Du coup, j’y pensais mais vous pensez qu’il existerait éventuellement un … Fruit du démon qui aurait pu permettre de faire ça sans laisser de trace ?

La cheffe mécanicienne s’avançait dans son propos. Elle n’avait aucune idée de si cela était possible, mais elle se souvenait du Lieutenant Moore et son Fruit du démon qui lui avait offert de mystérieux pouvoirs. Elle se souvenait également de l’histoire que ce même Lieutenant lui avait racontée après son dernier passage à Marineford, avec la rencontre de la Colonelle Ainsley et de son puissant pouvoir des séismes.

De par ces quelques connaissances, il lui était devenu évident que le surnaturel dont elle entendait parler parfois pouvait très bien s’avérer être l’œuvre d’un Fruit du démon. Et dans le cas présent, un vol mystérieux et sans traces n’avait possiblement rien de naturel. Enfin, sans doute disait-elle des bêtises et qu’on finirait par trouver des indices et des informations sur la manière dont le larcin avait été mené, mais dans l’immédiat, mettre en avant toutes les possibilités lui paraissait être une bonne idée. Elle resterait cependant en retrait après cela en attendant de savoir ce qu’en penseraient les autres et les idées qu’eux-mêmes auraient à partager …

Infos:
Aslan Moore
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue43/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue199/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 450.532.000 B
Lun 1 Aoû - 16:11

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_fb10
Fanfan & Bob, Lieutenants de la marine et ingénieurs.
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_viol11
Colonelle Violet Nowaki

En allant voir la Colonelle, Violet espérait obtenir un soutient sérieux d’elle et son équipe. Elle n’était pas dupe et comprenait qu’en soit cela l’agaçait. Elle-même parla de « vacances » signe que cela n’était pas prévu. Sans doute saura-t-elle se faire pardonner plus tard en proposant à ce que la Colonelle obtienne de nouveaux jours de congés bien mérités ! Mais pour l’heure, il fallait enquêter sur cette histoire. Un objet précieux venait d’être dérobé et il fallait trouver le ou les responsables !

Arrivant à la PDG de Dosukoi Panda, celle-ci invita le groupe à avancer. Ce fut étonnant quand une cage de racines vit le jour. Qui était donc responsable de tout ça ? La réponse fut vite donnée quand la dame de pouvoir cita les sœurs Brumerias ! Les Corsaires végétales étaient là ? Voilà qui pourrait grandement aider, à moins que … Ce soit elles les coupables ?
En tout cas, la sécurité semblait assurée le temps que l’enquête soit réalisée. Suivant le petit groupe, la demoiselle regardait le luxe exposé dans ces lieux. La qualité semblait être la première chose mise en valeur ici et il était difficile de croire qu’il y avait eu un vol ici même. Après un moment à marcher dans l’établissement, le groupe arrivait enfin dans la salle du crime. Visiblement, il y avait une alarme qui s’enclenchait… Un mystère à élucider se dit la demoiselle. Observant les alentours, Violet se mit à réfléchir tandis que déjà certains firent des suppositions.

Il y avait trop de zones d’ombre. Trop de possibilités et de choses qui étaient en « et si ». Il fallait trier les informations et découvrir des indices pour recoller les morceaux. Essayant d’avoir la tête froide, la Nowaki regarda la PDG et essaya d’être rassurante dans un premier temps. Le détournement de regard au sujet des gens dans le couloir était soit un signe de honte, ou alors … un signe de stress. Quoi qu’il en soit il était trop tôt pour soupçonner qui que ce soit.

« Hmmmm… Un fruit du démon ? Il y a tellement de possibilités… N’importe quel pouvoir peut aider dans ce genre de situation… Taire les bruits, effacer des traces, autres dimensions… En revanche là où il serait pertinent de se pencher c’est qui dans de possibles invités ou personnes connues sur cette île ont été connues pour un ou des vols ? La neutralité imposée de l’île est une chose remarquable, mais … Si cela se trouve, quelqu’un a simplement succombé à une certaine tentation. Sinon… »

L’esprit en ébullition, la demoiselle regarda la pièce sans bouger, puis regarda la PDG.

« En plus du fonctionnement des alarmes, une autre idée me titille l’esprit. »

Se tournant vers la peintre de l’équipe, elle espérait qu’elle pourrait aider dans ce sens ou quelque chose qui s’en approche.

« Auriez-vous Colonelle dans votre arsenal quelque chose qui … puisse révéler des traces ? Une poudre ou quelque chose de très fin ? En imbibant la pièce, peut-être trouverions nous des indices ! »

Puis revenant à la PDG, elle vint à montrer qu’elle ne sous estimait aucune hypothèse.

« Y a-t-il des personnes qui seraient en dehors de tout soupçons ? Comme vous par exemple, si ces personnes venaient ici, personne ne serait interloqué ou pire… Totalement immunisé contre les systèmes de protections ? En supposant qu’ils se désactivent devant ces personnes ? »

Violet ne remettait pas en cause l’intégrité ni de la PDG ou de qui que ce soit, mais … Le chantage était aussi une hypothèse. Et elle voulu mettre le doigt sur ça aussi.

« Pensez vous que des collègues ou proches puissent-être victimes de chantages ? Ou de pressions ? Un vol parfait est un sésame pour une personne qui fait que ça de sa vie. Mais … Parfois, il y a une pointe de plaisir de la part des voleurs de faire sortir l’objet de leurs désirs sans même être entré dans la pièce et pour cela… Le chantage ou faire pression sur quelqu’un n’est pas chose rare. »

Patientant, elle continuait d’observer la scène. Curieux de voir la suite des événements.
Timidement, le petit rouquin qui accompagnait la demoiselle à l'épée vint à demander en se raclant la gorge.

" Hmm... Excusez moi mais ... Puis-je ... approcher le boitier de commande du système de protection ? Ou la salle spécifique à cela ? En jetant un coup d'oeil, on pourra sans doute déterminer s'il a été éteint volontairement, saboté ou trafiqué involontairement ? "

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3249
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue872/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Lun 1 Aoû - 16:20

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pitou-neferpitou-pitou

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnjren10[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_co11

En allant vers Koner, Maka espérait avoir une véritable réaction de la part de celui-ci. L’accompagnant dans sa démonstration de l’art shandia, elle fut assez surprise lorsqu’il avoua ne pas se préoccuper de ce problème. Néanmoins, elle ne put s’empêcher de sourire face à son enthousiasme à l’idée de montrer l’art de sa patrie. Vivant désormais entre mer bleue et mer blanche, Maka avait eu l’occasion de rencontrer bien des fiers guerriers shandias. Alors tout en souriant, elle lui répondrait avec entrain :

- Oui le Gaya Dari est un art sans pareil, je l’ai vu exercé par Evane Essence, Ustad du Lion et Falon, Ustad de l’Aigle. J’étais en quête de nouvelles façons d’exploiter mon électricité ! J’aurais peut-être dû passer par le Caligula à ce moment, il essaie de développer son propre Gaya. Vous le connaissez ?

Si la discussion se voulait sérieuse, elle se mêlait en vérité à un art tout autre, Maka l’électricité de la femme-bête se mêlant aux flammes du shandia, pour offrir une pyrotechnie électrique. Elle ne pouvait prétendre reproduire les mouvements d’Evane Essence ou Falon, mais elle pouvait au moins s’adapter à la gestuelle de Koner.

Elle n’avait pas empêché Eugène et Eugénie de la suivre, pensant au contraire qu’avoir des spectateurs la motiverait à s’unir au travail de Koner.

En revanche, Assembly ne savait pas trop quoi faire, il supposait que Maka priorisait la discussion avec Ben, mais il ne savait pas si cela servirait La Couronne ou la perte du Fizmo. Ils étaient venus pour capturer des criminels et récolter des informations, ainsi il était un peu perdu. L’hésitation commençait à s’en prendre à son cerveau, tandis que son corps se couvrait toujours de spores.

Alors il libèrerait des spores vers les flammes de Koner, mais de façon éparses, afin qu’en prenant feu, celles-ci donnent un rendu proche de petits confettis ! Ils étaient tous fins et disparaissaient aussi vite qu’ils étaient apparus. Ainsi, Ben et Maka offrait une danse guerrière ponctuée de flammes et d’éclairs, le tout avec quelques lueurs flamboyantes autour d’eux.

- Cette danse reflète bien le théâtre guerrier que fut la bataille de Marineford. Dirait alors un Assembly tout de même hésitant.

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_yz10

De son côté, Yzis poursuivait son œuvre en s’intéressant désormais au parterre de fleurs. Il mêlait alors différentes fleurs ancrées vers la même pensée…

Entre les roses d’un teint proche des plus doux nuages, mais aussi chrysanthèmes aux pétales ivoirins, l’ensemble de cette composition ne pouvait qu’être complété par un douce « Dame Blanche ».

Cette fleur au nom si beau, l’Iris.

La première portait pour symbole l’amitié réciproque, sans doute pour montrer que chacun des individus présents ressentaient effectivement ce sentiment l’un envers l’autre. La deuxième, quant à elle, se voulait représentation de l’amitié véritable, montrant que cette scène n’était point factice, mais réelle ! Et enfin, l’unique iris, se voulant souveraine parmi les autres, était l’étendard de l’amitié de confiance. Elle reflétait l’honnêteté de ce partage auxquels s’adonnaient le plus puissant révolutionnaire, le plus farouche ennemi de ladite Révolution, mais aussi la représentante de la Néo-Marine et le successeur direct de la Marine laissée par cette dernière.

Si les arbres fruitiers avaient amené l’amour à cette table, le parterre de fleurs amenait l’amitié.

Ainsi, on y comprenait qu’il ne s’agirait point d’une histoire d’amour au sens de couples d’amants, mais bien un amour amical et sincère.

Aucun des personnages ne marchait sur les fleurs et cela pour prouver qu’ils ne piétineraient sous aucun prétexte l’amitié naissante entre eux.

Bientôt Yzis viendrait affiner les traits des visages, les ombrages de chaque vêtement, mais aussi les détails autour de la végétation présente. Même le gazon présent sur le reste de l’œuvre devait être minutieux.

Les fruits des arbres pouvaient alors être précisés, tandis que dans l’une des pommes d’amour viendrait s’installer un « Y » entremêlé d’un « S ». Si un Y et un Z aurait été préférables, Yzis avait choisi la première et la dernière de son nom afin de représenter le début et la fin. Une œuvre marquée de cette signature était donc une œuvre que le peintre reconnaissait. Une œuvre dont il pourrait être fier.

Désormais, il devait travailler les détails de son œuvre, la minutie étaient de mise afin que l’œuvre soit parfaite et digne d’être encadrée.

A Yodit il avait d’abord offert un hochement de tête avant de tourner celle-ci et prendre le temps d’observer la femme et lui dire :

- Vous devriez vous rendre dans la Mer Blanche, des écoles de domaines variés y sont nées. En termes d’art d’autres artistes méconnus naissent au sein de l’Université des Lettres Blanches située à Bilca. Les intervenants sont vivement invités à y officier pour des colloques ou des cours temporaires.

Il l’avait dit avec toute la franchise du monde, saluant là les projets de La Couronne, ou plutôt ceux du Royaume Céleste. Si son art intriguait et intéressait Yodit, alors les élèves de l’U.L.B. pourraient également l’intéresser et pourquoi pas les autres universités célestes après tout… Lui n’aidait que celle d’art, mais bien d’autres possédaient des enseignants ou intervenant talentueux.

Le Ciel était un royaume naissant ne demandant qu’à être côtoyé.

-->
La Couronne
Awful


Spoiler:

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Shura Emberys
Shura Emberys
Messages : 97
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue27/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue10/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (10/120)
Berrys: 137.405.000 B
Lun 1 Aoû - 22:01





présent / le festival de dokusoi panda
évenement pnj
ft. animateur
novembre [size=32]1507[/size], holliday island
__________________________________________________________
Ardalion
Ambrose Galene
Pragma


Happée par les détails sublimes de cet édifice dont la beauté architecturale égalait celle de son extérieur en tour point, l'attention d'Ambrose ne cessait de s'arrêter sur chacune de ses courbes murales. Sa curiosité avait mené son regard jusqu'aux hauteurs où, dans l'esplanade extérieure où ils se trouvaient précédemment, trônait cette île aux océans de nuage réservée aux plus fins de ce monde ; les Dragons Célestes.

Peu à peu, des pas assurés par la force de la crainte menèrent leur groupuscule aux aurores de la prison supposée retenir le joyaux de ces lieux. D'une démonstration à une autre, les paroles s'enchainèrent pour dévoiler les coulisses de cette entreprise, accaparant toutes les pensées de ces êtres pour leur confier les secrets potentiels de cette subtilisation incompréhensible.

D'un sursaut, le jeune homme déposa sa main sur l'épaule du garçon qui l'avait accompagné depuis lors afin de l'éloigner de ces abords dangereux. Ses yeux s'efforçaient de disséquer l'intérieur de cette pièce de toute la concentration qu'il était possible de commander face à un tel dilemme, reverberant les détails de sa conception comme ceux tenant dans les paroles de Huiyan. Il doit bien y avoir une explication à sa disparition...

Sa dextre se plissa dans ses vêtements pour retirer une fine dague ; l'une de celles taillées grossièrement dans la sylve pour son simple plaisir. Elle n'avait que peu d'aspects tranchants si ce n'est capables d'engendrer des blessures. Une effigie de temps écoulé au plaisir de faire, dirait-on.

« Vous me permettrez un essai ?, demanda-t-il par simple politesse à la directrice de ces lieux.L'avancée de notre cher petit camarade de nous a montré que le premier niveau de défense ; j'imagine que plus l'on s'avance, plus les types d'assaut et de tentatives de découragement peuvent varier. »

Sa voix s'éleva une dernière fois en explication à son geste avant d'envoyer cette arme d'infortune jusqu'à l'endroit où était supposé se loger le Fizmo ; et, ainsi, révéler quelques détails de plus si toutefois ce fragment boisé parvenait à son but.

L'intéressé observa le résultat de sa tentative avant d'adresser un nouveau regard à Huiyan pour cette fois-ci, la questionner.

« Dame Huiyan, comment de fait-il que personne ne se trouvait dans le couloir ? Vous paraissez mal à l'aise à l'instant lorsque la question a été soulevée., demanda-t-il curieux. Se peut-il également que le Fizmo n'ait pas été dérobé, ou tout du moins, pas au moment où l'on le suppose ? Entre le moment où cet homme qui nous a alerté a abaissé la sécurité afin de rentrer dans la pièce pour vérifier son absence, n'aurait-il pas pu offrir une fenêtre de tir au voleur pour le subtiliser en pensant que le crime avait déjà été commis ? Ce n'est qu'une hypothèse ; vous connaissez les détails bien plus précisément que nul autre, aussi pourrez vous sûrement l'infirmer ou la confirmer. »


***


« ...Oh, dame Al-Hamwiyah., l'homme-poisson rangea quelque peu ses feuillets afin de lui adonner toute son attention, de cette maladresse créative enivrant les esprits des artistes. Ses yeux s'écarquillèrent quelque peu en réalisant l'importance de cette femme, et finalement, il lui répondit : J'aimerai pouvoir créer une symphonie qui retranscrirait l'ambiance, le sentiment de cet événement, tout en pouvant aisément discerner les différents camps à l'oreille. J'étais présentement en train de réfléchir à dédier un type d'instrument à chacun d'entre eux pour cela, mais il me manque encore les différents mouvements musicaux à rédiger. »

Son regard se délia de Yodit Al-Hamwiyah pour observer des alentours dans la quête des oeuvres de ses comparses : et de rendant compte que ses paroles détenait toute vérité dans la rareté de sa création, il repliqua de nouveau.

« Il est vrai que les sculptures l'emportent en majorité... Toutefois je trouve que les mélodies offrent plus de sensations. Elles génèrent chez la foule des émotions vivantes et sont un des principaux vecteur du souvenir : en ce qui me concerne, elle me permet de me remémorer beaucoup d'instants précieux. Rendre honneur au thème sans prise de parti sera peut-être la plus grande difficulté si l'on tient à garder son individualité dans son œuvre. »

Un sourire simple remplaça ses dires avant qu'un coup d'œil ne soir adressé à ses ébauches.

« Avez-vous peut-être un instrument favori ?, sa question n'avait d'autre objectif que de la simple discussion entre deux amants des arts. De mon côté, j'avoue que l'affinité de ma compagne pour ceux à cordes s'est communiquée à mes propres goûts. Il m'a fallu quelques temps pour apprécier leur écho, mais ils trônent dans mes préférences aux côtés des instruments à vent. »

Quelques petites notes prenaient place sur les pages sans pour autant qu'il n'accorde d'attention aux dires de sa vis-à-vis, où, bien au contraire, ses réponses revêtiraient un intérêt d'autant plus particulier qu'elle dirigeait la Maison de la Sagesse à ses yeux. Elle dégageait cette aura de connaissance qui se muait tant au plaisir de la discussion, si bien qu'il fut reconnaissant qu'elle de soit attardée quelques temps à ses côtés.

__________________________________________________________
récapitulatif:

_________________


THE ETERNAL CONQUEROR







SHURA EMBERYS


Shura Emberys
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 2 Aoû - 2:31



Yodit Al-Hamwiyah
Directrice de la Maison de la Sagesse de Gundishapur

Durant ses années aux côtés des hauts fonctionnaires gouvernementaux, Yodit avait appris que rien ne se perdait quand il s’agissait de créer du lien. Parfois, les occasions ratées étaient celles que l’on regrettait le plus. Comme toute personne de son âge, la Directrice de la Maison de la Sagesse était au courant de cet adage, et en s’arrêtant devant Yzis, elle ne put que constater que sa proposition qui lui étai destinée pouvait être la porteuse du début d’une nouvelle ère. Les universités célestes étaient encore inconnues, et ne faisaient pas parties des possibilités proposées aux personnes qui habitaient aux terres du dessous. Bien entendu, ce sujet la passionnait, et elle ne put que demander :

    - Y’a-t-il une branche d’étude de la Théologie Céleste ? Il est vrai que nous manquons de ressources à ce sujet à la Maison de la Sagesse, et nos étudiants ont parfois besoin de s’alimenter sur ce sujet, au moins pour avoir une certaine ouverture d’esprit.

Elle considérait qu’il était très important de s’ouvrir sur autrui, même si celui-ci était très malpoli. En tout cas, elle avait confirmé que cette personne veillait au grain pour le Gouvernement Mondial, connaissant la situation politique des Cieux.

    - J’aimerais prendre le temps de venir observer, il me semble que Jaya offre des voyages rapides et peu chers. Nous entrons en période d’examens et de mémoires, mais une fois cela finit je pense pouvoir me libérer.

Enfin, après avoir continué à discuter avec l’Archer, elle se dirigerait vers le musicien qui attirerait son attention. Elle s’installerait près de lui, et l’écouterait sagement.

    - Vous avez compris l’essence même de ce qu’on appelle l’Art, on dirait. En tout cas, une de ses essences.

Elle eut un sourire mystérieux.

    - Les mouvements musicaux sont parfois inspirés du quotidien, comme les racines qui poussent, les arbres qui tombent ou la vie qui se fane.  A l’Université nous enseignons plusieurs éléments d’analyse du son : l’intensité, la hauteur, le timbre et la durée, mais pour analyser une œuvre d’art nous partons d’abord du ressenti. J’ai quelques compétences en musique, mais je n’en maîtrise pas. Je connais quelques comptines pour enfants, et c’est finalement ma voix qui me porte.

Elle écouterait alors le musicien composer, sans l’influencer pour autant plus qu’elle ne l’avait déjà fait. L’enseignante en elle avait quelque chose d’accompli dans ces moments-là.


Koner Ben
Commandant de la Marine.

    - Vous avez rencontré Evane ?

Koner s’arrêta de monter la suite de son spectacle pyrotechnique, et observa avec étonnement la femme en face de lui. Sa bouche était ouverte, ses pectoraux déployés, son regard ahuri. Il posa une main sur sa joue, et se pinça en se disant que c’était quelque chose d’impossible. Il se concentrerait alors pour continuer son travail, inspira par quelques effets supplémentaires, mais parlerait en parallèle :

    - L’Ustad du Lion fut mon maître. J’ai appris ce qu’il y a à savoir avec elle. Elle m’a même dit que d’ici quelques années, je pourrais prendre sa place… Je ne connais cependant pas Caligula, mais je lui souhaite bonne chance pour développer son propre Gari… C’est une épreuve digne de Kalgara !

Lui aussi avait été bercé par les histoires de ce guerrier légendaire. En tout cas, le rouge lui était monté aux joues et il dit un peu « Il fait chaud » sous les applaudissements des deux vieillards qui avaient sorti des chaises de camping au milieu du passage, obligeant tout le monde à passer devant ou derrière eux.

Huiyan & Eileena Tempesky
PDG de Dosukoi Panda & Colonelle de la Marine.


Roulette & Ganot
Révolutionnaires.

Lorsque les enquêteurs se mirent à chercher des réponses, la PDG de Dosukoi se demanda comment ils en étaient arrivés là… Cette journée était censée être parfaite, après tout. L’organisation avait été pensée bien en amont, et rien ne risquait de perturber celle-ci… Sauf qu’en réalité, le plan était tombé à l’eau, et elle se retrouvait à simuler un début d’enquête avec des personnes qui semblaient viser bien trop juste.

    - Un fruit du démon, ce serait… étonnant. Les alarmes ici détectent la chaleur avant de détecter le mouvement, expliqua l’originaire de Ka no Kuni.

Ecoutant Violet, elle déglutit :

    - Effectivement, quelqu’un a sûrement brisé la neutralité… Mais la politique de l’île empêche de tracer toutes les personnes qui y sont arrivées.

Quand la Colonelle fut interpellée, cette dernière ne put s’empêcher de regretter de ne pas avoir quelque chose qui permette de relever les empreintes… même si Roulette s’approcha en disant :

    - Est-ce que vous utilisez de la poudre pour votre peinture ? Si c’est le cas…
    - Mais bien sûr ! Vous avez raison.

Elle sortit alors de la poudre et commencerait avec Ganot, qui avançait très prudemment, à répondre à la commande et à tenter de repérer les objets qui avaient été touchés… Avant de sentir passer une petite dague près d’eux, sachant qu’elle ne leur était pas destinée. Rien ne se déclencha, sinon un soupir de Huiyan qui pensait qu’elle n’aurait pas à remplacer le promontoire avant cela.

    - Des collègues victimes de chantage, j’en doute. Et tout le monde est suspect, bien sûr…

Mais alors qu’elle commençait à réfléchir à une manière de résoudre autrement le problème, les découvertes étant trop minces, elle entendit la voix d’Ardalion et frémit. Cette fois-ci, les choses lui échappaient trop. Elle était pied au mur, et il allait falloir qu’elle commence à parler. Fermant les yeux, serrant le poing, elle relèverait le menton et parlerait avec toute la contenance que son statut lui imposait :

    - Maintenant que nous sommes ici… Je vais vous expliquer ce qui se passe. Le Festival de l’Hiver de cette année a la particularité de proposer un lot spécial, et très en vue. Cependant, nous avons pris le parti de ne pas faire du concours d’art le seul événement… Nous avons décidé d’y ajouter du piment. Alors, pour ce faire, il nous est venu l’idée d’organiser… une chasse au trésor, une enquête de première nécessité. Retrouver le prix. C’était censé être un jeu amusant, mais… Cela a échoué, nous ne trouvons plus ni le Fizmo, ni la personne chargée de le transporter.

Elle déplorait réellement cet état de fait.

    - La personne qui devait le prendre avait les moyens de réaliser le crime parfait… Un fruit du démon, bien sûr. Et c’est cette personne que nous devons retrouver à présent. Je ne sais cependant pas où commencer l’enquête, nous avons cherché dans tout l’hôtel Wolf, en vain. Je pensais qu’en vous donnant uniquement les indices que nous avions à disposition, vous pourriez aller plus loin que nous mais… Safrina a disparu.
    - J’ai trouvé ! Hurla Eileena en pointant un mur sur lequel des empreintes de mains étaient encore visibles, comme si elles avaient été plaquées directement dessus.

Trois paires de mains, au moins. Avec ces nouveaux éléments, allaient-ils décidé de réaliser une nouvelle fois le tour de ce bâtiment… Ou seraient-ils amenés à sortir de celui-ci pour interroger quiconque aurait pénétré dans ces locaux ?


Tous les PNJs ne sont pas encore révélés.
Liste des PNJs présents côté place centrale:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Moore
Tiger Fist
Aslan Moore
Messages : 169
Race : Homme-tigre blanc
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue88/120[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (88/120)
Berrys: 193.500.000 B.
Sam 6 Aoû - 17:31
Alors que les investigations se poursuivaient tranquillement, chacun y allant de sa petite interrogation, il s’avéra que le flot de questions dont la Panda fut la cible la mit dans une fâcheuse position, l’obligeant rapidement à passer aux aveux. Ainsi, les filles, comme à vrai dire tous ceux présents dans la pièce, avaient plus ou moins touché juste.

La PDG commença alors à expliquer que le plan d’origine était de mettre en place une chasse au trésor pour retrouver le Fizmo, et que la personne en charge avait tout simplement disparu, probablement grâce au Fruit du démon qu’il possédait apparemment. Nora ne put s’empêcher de porter un regard fier en direction de Kimberley, fière de sa perspicacité.

Le crime parfait donc. Cela laissait pas mal de possibilités, à vrai dire, et le groupe ne tenait désormais que la raison principale de la facilité avec laquelle ce vol avait pu être commis. Maintenant, restait plusieurs zones d’ombres à éclaircir, dont celle des trois paires de mains détectées par la Colonelle. La femme-ourse était perplexe, peu habituée à ce genre d’enquête, et ses réflexions se perdirent dans un flot d’idées toutes plus saugrenues les unes que les autres.

Cependant, elle repensa à la réponse que lui avait indiquée Dosukoi concernant les détecteurs. Ils détectaient la chaleur avant le mouvement ? Dans ce cas, les possibilités n’étaient pas inconnues à la jeune femme. Enfin, beaucoup lui restaient mystérieuses, mais avec un peu de réflexion, différents scénarios lui vinrent en tête. Mais rapidement, un seul – avec divers variantes similaires – revint, la poussant à en faire part.

Si la personne a pu tromper le système d’alarme, il avait de quoi camoufler sa chaleur pour parvenir jusqu’au système d’alarme avant son activation je pense ? Et si vous dites qu’il avait un Fruit du démon, ce pourrait être lié ?

Nora n’était malheureusement pas au fait de ces fameux fruits, en dehors de celui que possédait son père, mais Kimberley comprit rapidement son chemin de réflexion et poursuivit avec assurance.

Si c’est bien lié à son pouvoir, s’agirait-il éventuellement d’un de ces fameux Zoan ? De nombreux animaux, notamment des insectes, ne dégagent pas de chaleur, alors une personne prenant sa forme pourrait tromper facilement les caméras. Je pense aussi qu’il n’avait pas plus de complice, en tout cas dans la pièce, sinon l’alarme aurait sûrement réagi.

La cheffe mécanicienne laissa planer un léger silence, du moins de son côté, avant de reprendre.

Les trois paires signifieraient que la même personne avait une forme à six pattes, d’où ma pensée concernant les insectes. Maintenant, il faudrait savoir comment il aurait pu repartir discrètement au travers du mur. On peut aussi se tromper amèrement et votre homme a un fruit de type Paramécia, avec laquelle il lui est facile de traverser les murs ou en tout cas d’ouvrir un passage dans les murs sans laisser de traces. Ou tout simplement a-t-il pu repartir d’ici sans soucis, en se camouflant par exemple.

La Tormund s’arrêta ici, saisissant qu’elle énumérait tous les théories qu’elle avait en tête sans réfléchir, et que Nora devait possiblement avoir également. Mais à vrai dire, elle semblait déjà se porter sur la première pensée concernant les insectes. Là encore, elle n’était pas experte, mais comme tout bonne enfant ayant vécu une vie classique, des connaissances par-ci par-là continuaient de trotter dans son esprit. Ainsi, elle s’énuméra instinctivement les quelques animaux – notamment les insectes – qui pourraient répondre aux problématiques. Le caméléon, la punaise, le phasme … Des animaux discrets et sans chaleur, en somme.

Une autre pensée concernait le fait que l’homme en question avait les capacités d’assurer une chasse au trésor intéressante, alors il n’y avait techniquement pas de raison que la personne ait des capacités plus adaptées pour une chasse à l’homme, c’est-à-dire avoir les moyens de fuir si on venait à le trouver. Voilà pourquoi sa concentration se portait sur cette théorie plus que les autres, même si elle pouvait tout à fait être à côté de la plaque. En tout cas, elle était plongée dans ses pensées, gardant tout de même une oreille attentive à ce que les autres pouvaient bien proposer pour faire avancer cette affaire.

Pendant ce temps, Nora s’approcherait de la Colonelle pour observer à son tour les traces de mains, sans vraiment pouvoir en tirer plus de conclusion. Enfin, presque, mais elle se disait que les autres avaient dû y penser avant elle. Elle se tourna tout de même vers la Tempesky avec un grand sourire.

Vous pensez qu’en mettant les mains ici nous aussi, on pourrait découvrir un passage secret préparé en avance, ou quelque chose comme ça ?

Décidément, elle avait trop lu de romans policiers …

Infos:
Aslan Moore
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue43/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue199/500[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 450.532.000 B
Lun 8 Aoû - 1:50

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_fb10
Fanfan & Bob, Lieutenants de la marine et ingénieurs.
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Z_viol11
Colonelle Violet Nowaki

L’enquête débutait au cœur de la pièce hautement gardée. Réfléchissant à toute allure, la Colonelle et l’Ingénieur à ses côtés se mettaient à travailler grandement. Les questions trouvèrent des réponses pour certaines, mais d’autres étaient trop floues pour être vraies ou utiles… Hmmm il fallait faire le tri dans tout ça. La première réponse qui eu droit à une remarque fut le fait de mentionner le fait que les alarmes détectent la chaleur avant de s’activer aux mouvements. Une chose qui méritait d’être corrigée. Car malheureusement, beaucoup de fruits pouvaient permettre ce genre de chose.

« Un fruit en lien avec la température de soi, ou de l’environnement… Ou un Zoan… »

Dit-elle à la suite de Nora. Les fruits du démon donnant le pouvoir d’un animal. La nature est si bien faite que certains animaux arrivent à moduler leur température corporelle selon leurs désirs ou celui de leur environnement. Certaines grenouilles y parviennent par exemple. Bref… Inutile de trop étaler sa science. Ecoutant diverses réponses ici et là, Violet continuait de chercher l’erreur ou la faille qui pourraient les aider !

C’est alors qu’après l’avoir travaillée, voilà que la PDG vint à lâcher une information cruciale. Une chasse au trésor ? On peut dire qu’elle était partie en sucette cette chasse… Mais voilà, des traces furent alors trouvées ! C’est alors que des questions de nouveau tombèrent et cela fit sourire la Nowaki. Avec une telle équipe d’enquêteurs, peut-être que la PDG aurait bientôt de nouveau son objet précieux perdu entre les mains !!! Seul souci méritait d’être précisé pour éclairer les deux personnes intelligentes qui mettaient en évidence des choses au sujet de zoans.

« Concernant les Zoans… Ces derniers peuvent aussi manifester certaines capacités en restant sous forme humaine… Selon la capacité en question, cela peut être discret ou non… »

Cela faisait référence que les pairs de mains étaient au nombre de trois paires ! Difficile de déterminer quel fruit s’était. Encore plus chiant quand au final la demoiselle ne pouvait pas dire lequel s’était à cause d’une close de confidentialité… Cependant, la Nowaki tenta d’obtenir d’autres informations.

« Pourriez vous nous indiquer les cachettes qui auraient pu être utilisées pour cacher le Fizmo lors de cette traque ? Je veux dire… Dans votre scénario, il y avait bien des cachettes organisées non ? Ou vous alliez laisser cette Safrina gérer tout ça tout seul ? »

Attendant des réponses, la demoiselle vint à se demander s’il y avait comme sous-entendu par Nora & co des passages secrets, ou si les traces allaient dans une certaine position.
C’est alors que l’Ingénieur se tourna vers la demoiselle, se montrant plus direct que l’assemblée au total.

« Pourriez vous nous donner … toutes les informations utiles à savoir ? Tout ce que vous savez tout simplement ? Ainsi que tout ce que vous savez sur cette Safrina, et ses actions avant sa disparition ? En retraçant toutes ces actions, on trouvera peut-être d’autres indices ? »


_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3249
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Left_bar_bleue872/1000[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Lun 8 Aoû - 21:20

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pitou-neferpitou-pitou


[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_yz10
Tels en étaient les nombreux paradoxes du vivant. On pouvait penser que le premier échange entre Yodit et Yzis venait de mettre fin à une éventuelle entente, mais la vérité était que l’Archer Artiste était un homme engagé dans ses opinions. Beaucoup des membres de La Couronne étaient à cette image et cela ne les empêchait, pour autant, d’être des personnes sages sous bien des angles.

En l’occurrence Yzis tenait à l’apparat du ciel et la réponse de la directrice le laissa à penser qu’il s’était quelque peu révéler par cette phrase anodine qu’il avait prononcé. Néanmoins Gouvernement et Royaume Céleste était deux choses différentes.

Alors il arrêterait son œuvre un instant :

- Nous n’avons pas encore « osé », si j’ose dire, lancer ce genre d’enseignement. La laïcité est une chose importante. Le culte du Dieu du ciel est relativement accepté par chaque peuple céleste, dans la mesure où son existence a toujours été présente, ou longuement. Cependant, il y a d’autres croyances qui rendent difficile le choix d’une école théologie. Néanmoins, il existe un musée à l’île de Bilca, ainsi qu’un temple permettant de retracer une bonne partie de l’histoire céleste et ses différents cultes.
Le Tribunal Céleste est également un édifice juridique mêlant loi du gouvernement mondial aux traditions célestes, selon l’île où a été commise une infraction. Enfin, je dirais que l’Université des Lettres Blanches est l’établissement qui réunis le plus de littérature théologique, d’où sa présence sur Bilca, au côté du musée et du temple. Je ne pense pas qu’un établissement basé purement sur la théologie puisse naître, il faudrait que celle-ci unisse chaque croyance céleste, mais la mission semble hardi sans l’aval de tous les peuples, ne pensez-vous pas ? Peut-être un cours à la rigueur.


L’Archer Vairon ne se prétendait même pas ouvertement « dieu du ciel », il ne prenait que le rôle de ce titre et semblait encore dans une véritable dualité à accepter ce titre. C’était en tout cas la pensée profonde d’Yzis sur son compagnon. Ghetis ne parlait que rarement de ce rôle comme étant le sien. Le couple n’avait point discuté depuis la Rêverie et le blond ignorait donc la scission naissante dans l’esprit du brun, concernant le Gouvernement Mondial et le Ciel.

Plus le temps passait et moins Ghetis ressemblait à l’homme qu’il avait aimé à leurs vingt ans… S’il prétendait être capable de tout, il avait bien des limites qu’Yzis connaissait mieux que lui.

- Effectivement, l’île de Jaya offre des voyages sécurisés pour accéder au ciel. Si l’histoire vous intéresse, alors je recommande Bilca, elle fait office d’île historique. Kitamura est une île militaire, tandis qu’Angel Island fait presque office de capitale. Quant à High West, c’est une île hôtelière principalement. Les examens approchent effectivement pour la mi-décembre, avant d’observer de courtes vacances, pour conclure la dernière phase des examens à la rentrée de Janvier.


Revenant à son œuvre, Yzis en était dans les finitions véritables et considéraient avoir offert une belle œuvre. Il irait en dédicacer le dos de son nom complet, avant d’observer longuement son tableau. Il y avait encore une hésitation sur la forme finale de ce dernier.

[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnjren10[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] Pnj_co11

Pendant ce temps, Koner et Maka semblaient vivre un véritable moment d’union, c’est en tout cas ce que pensait Assembly en la regardant. Il enviait son naturel confiant. La demoiselle n’était pas guidée par une quelconque hésitation, là où l’homme-champignon aurait aimé avoir la même force d’esprit.

Depuis qu’il côtoyait les membres de La Couronne, Assembly découvrait toutes sortes de personnalités et désirait vraiment s’améliorer dans sa gestion des émotions.

Maka s’arrêta dans sa démonstration électrique lorsque le shandia s’interrompit d’un air particulièrement interloqué ou choqué.
Elle eut un grand sourire en sachant qu’il avait connu une des membres du Royaume et aimait beaucoup savoir qu’il partageait probablement des valeurs proches. Le fait qu’il soit encore plongé dans sa culture en disait long sur lui.

- Il est vrai qu’Evane Essence semble en quête d’un remplaçant. Caligula était également un adepte du style du Lion, mais c’est précisément afin de devenir le digne héritier de « Kalgara » qu’il a décidé de maîtriser l’ensemble des styles Gari. Son style du Caméléon a été conçu dans ce but.

Alors, non sans un beau sourire, elle poursuivrait la discussion :

- Tu devrais revenir dans le ciel, le Royaume du Ciel réuni désormais les Ustads du Lion, de l’Aigle et de l’Ours sous la même bannière. Si tu es le futur héritier de l’Ustad du Lion, c’est le peuple entier qui sera heureux de te voir à ses côtés.

La présence d’Eugène et Eugénie amusa la demoiselle qui leur fit un coucou de la main, telle l’enfant faisant signe à ses parents après une performance au spectacle de l’école.

- D’ailleurs, que vous manque-t-il afin de pouvoir succéder à Evane Essence ?


-->
La Couronne
Awful


Spoiler:

_________________
[Event PNJ] - Le Festival de Dosukoi Panda [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: