-60%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
22.99 € 57.21 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Eclosion de la Rose - Aphrodite
Dita Rose
Dita Rose
Messages : 12
Race : Humaine
Équipage : Kuja

Feuille de personnage
Niveau:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue13/75Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (13/75)
Expériences:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue32/40Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (32/40)
Berrys: 13.000.000 B
Sam 25 Déc - 22:44

Aphrodite



  • Nom : Rose
  • Prénom : Aphrodite
  • Surnom : Dita Rose
  • Âge : 18 ans
  • Sexe : Femme
  • Race : Humaine
  • Lieu de naissance : Amazon Lily
  • Camp : Pirate
  • Métier : /
  • FDD / Arme : Armes de jets empoisonnées
  • Équipage : Pirates Kuja
  • Buts / Rêves : Devenir impératrice d'Amazon Lily


Description Physique


"A beautiful rose"


Dita, diminutif de son vrai prénom Aphrodite, est une jeune femme à la longue chevelure blonde qu’elle coiffe la plupart du temps en queue-de-cheval, avec une mèche lui recouvrant l’œil droit. Elle est d'ailleurs très fière de celle-ci, en effet selon la kuja, la chevelure d'une femme est un élément important de la féminité. Sa peau est blanche, sans taches, ni cicatrices, elle doit cela aux soins à base de miel et d'autres plantes d'Amazon Lily qu'elle applique sur sa peau de façon régulière, la rendant également très douce.


Ses yeux sont d’un bleu profond semblable au bleu du ciel. Tout cela ne lui empêche pas de toiser les autres du regard avec mépris et d’un air supérieur et condescendant. Elle possède un visage aux traits fins et dit symétrique. Elle est dotée d’une grande beauté et est considérée par certaines amazones de son île natale, comme étant l’une des plus belles jeunes filles de l’île.  


Aphrodite mesure 1m65 pour 50 kilos et possède des formes généreuses. En effet, sa poitrine est assez bien développée ainsi que ses hanches, tout ça en ayant un ventre plat et des jambes athlétiques. On dit de Dita que sa posture à la fois droite et élégante lui donnerait un certain charisme pour son jeune âge. Sa tenue signature se compose d’un haut croc top sans manches violets et une mini-jupe de la même couleur. Elle porte également des collants en maille qu’on retrouve également sur ses genoux et une paire de sandales de couleurs noirs. Ses vêtements sont très souvent de couleur violette, qui est d'ailleurs sa couleur de prédilection. Aphrodite se considère comme étant une "belle rose."


Description Mentale


"Roses have thorns"



On dit parfois que les apparences peuvent être trompeuses, c'est le cas pour la jeune Dita. Belle de l'extérieur, mais épineuse et vénéneuse de l'intérieur, Aphrodite est une jeune fille égocentrique et capricieuse qui veut tous, tout de suite et qui pense que tout lui est dû. Ceci est en partie dû à l’éducation qui lui a été donnée. Depuis petite, elle a toujours été une enfant gâtée et avec le temps ça ne s’est pas vraiment arrangé.

C’est une guerrière assez douée ayant du potentiel, mais détestant fournir le moindre effort à moins qu'il soit vraiment nécessaire. Perdant son temps à entretenir sa “beauté”, elle n’a jamais vraiment réussi à atteindre son plein potentiel. Dita est également une très bonne manipulatrice et sait se montrer fourbe comme un véritable serpent, comparaison qui se traduit dans son style de combat. En effet, elle aura tendance à utiliser ses projectiles empoisonnés afin de paralyser ou de ralentir ses cibles pour ensuite leur porter le coup final avec ses puissants coups de pieds.

Elle est prête à écraser la compétition et les personnes qui se dresseront contre elle, à mentir et à tricher pour parvenir à ses fins. Elle ne fait pas confiance aux autres à cause de l’abandon de sa mère alors qu’elle n’était qu’une petite fille, et à la trahison de sa mère de substitution et son ancienne meilleure amie Circé . Elle souhaiterait un jour devenir la nouvelle impératrice d’Amazon Lily afin de gouverner et de vivre dans le luxe. Cela représenterait la parfaite ascension sociale pour Dita. Née, en étant personne, elle souhaiterait ainsi se faire un nom et établir son empire afin de marquer l'histoire des kujas et que l'on se souvienne d'elle.


Histoire


"A new flower bud is born,"
   Printemps 1489, Calm Belt sur Amazon Lily


La fin du printemps approchait sur Amazon Lily. Les récoltes de la saison avaient été fructueuses pour les femmes de l’île, niveau commerce et trafique de leur côté rien se semblait poser problème. C’était une belle journée ensoleillée, il faisait bon, les oiseaux parcouraient l’île en chantonnant et le ciel était bleu et dégagé. Les rues de l’ile quant à elles, étaient bondées de monde dû au fait que les amazones d’Amazon Lily avaient pour plan de célébrer la fin des récoltes. L’ambiance était alors au rendez-vous. Mais il y en avait une qui n’avait pas le cœur à la fête, il s’agissait de Mami Wata. En effet, cette vielle femme âgée maintenant de plus de soixante-cinq ans, mesurant pas moins d’un mètre cinquante, arborant pour la plupart du temps un kimono rosé, des cheveux grisés et très souvent regroupés et attachés afin d’en faire un chignon, cette mamie Wata était plutôt d’humeur mélancolique. Aujourd’hui marquait le dix-huitième anniversaire de la mort de sa fille. Elle faisait partie des pirates kujas et perdit la vie en mer. Depuis sa disparition, Mami Wata qui était une femme plutôt gaie et optimiste perdit goût à la vie et n’était devenue que l’ombre d’elle-même. Nombreuses étaient les habitantes de l’île qui ne la reconnaissait plus, et rien ne semblait pouvoir apaiser le chagrin de la vielle amazone.

Elle décida en ce jour de fête, d’aller se recueillir aux abords des côtes d’Amazon Lily, afin de se remémorer les bons moments passés avec son enfant. Alors que son regard se portait sur la mer et qu’elle était alors perdu dans ses pensées, des pleurs vinrent la sortir de son état. Les pleurs semblaient être ceux d’un nourrisson. Intriguée, Wata décida de suivre les pleures jusqu’à trouver là, envelopper dans un drap blanc, une jeune enfant à la peau blanche ; aux joues rosées et aux yeux d’un bleu clair semblable à la couleur du ciel. Mami Wata s’approcha du petit être qu’elle avait en face d’elle. Elle trouvait la petite fille très belle, sa peau semblait si douce, on aurait dit un petit ange. La vieille femme était confuse, que faisait un bébé ici au milieu de nulle part. De tout évidence, elle avait été abandonnée. Elle prit donc la jeune fille et l’emmena dans un premier temps chez elle. Le lendemain, elle alla faire le tour de l’île afin de retrouver la mère de la petite fille, mais personne ne se manifesta. Mami Wata décida donc de se porter garant de la jeune enfant et lui donna un nom. Elle la nomma Rose Aphrodite, en raison de la beauté de l’enfant et de ses joues toutes roses.

"Humans are not flowers"
  Eté 1497, Calm Belt sur Amazon Lily

Cela faisait maintenant huit ans que Mami Wata s’occupait de la jeune Aphrodite. Elle s’était entichée de la petite fille assez rapidement et la considérait comme son propre enfant. Pour être honnête, Aphrodite était comme une fille de substitution et un moyen thérapeutique pour la vielle femme d’aller de l’avant, mais cela Aphrodite n’en savait rien. La vielle Wata n’hésitait pas à gâter la blondinette et à céder aux moindres de ses caprices. Surement une manière de se rassurer et d’acheter l’amour et l’affection de cet enfant qui en réalité n’était pas le sien. Aphrodite, malgré le fait d’être une enfant gâtée, était une petite fille plutôt agréable et gentille avec sa mère de substitution. Elles vivaient ensemble aux abords de l’île dans un genre de petite maison en bois. Niveau luxe, il y avait mieux, mais le simple fait d’être ensemble effacé les conditions de vie de la tête des deux amazoniennes. Elles vivaient simplement et loin du confort, mais semblaient être heureuses. Malgré cela, le poids de la disparition de sa propre enfant ne s’était pas effacé. Au fond d’elle, Mami Wata savait qu’elle donnerait n’importe quoi pour revoir son enfant, une idée qui la hanta, et ce, depuis maintenant plusieurs semaines. En tentant d’être la plus discrète possible, la vieille femme fit ses recherches et combina ce qu’elle avait découvert avec ce que sa fille lui avait confié de l’extérieur. Certains individus posséderaient des pouvoirs extraordinaires et seraient capables d’accomplir des miracles et qu’apparemment quelques parts sur les mers du nouveau monde une personne aurait le pouvoir de ramener une vie contre une autre vie.

Il n’en fit pas plus pour comprendre à Wata ce qu’elle devait faire, sacrifier la petite Aphrodite afin d’espérer un jour revoir sa véritable enfant. Elle prépara alors son voyage et fit part d’un départ dans deux semaines à la blondinette. Aphrodite malgré son jeune âge était assez dubitatif, car les règles à Amazon Lily étaient assez claires et strictes, il n’était pas permis de quitter l’île comme ça. Mais Wata insista et demanda à la petite fille de garder cette information secrète et qu’elle s’occuperait de trouver un moyen pour tromper la surveillance des sentinelles. Un autre problème se posait encore pour Wata, en effet, Amazon Lily se trouvant sur Calm Belt, l’absence totale de courant l’aurait empêché de quitter le port. La seule solution qu’elle envisageait aurait été de s’infiltrer sur un bateau des Kuja avec la jeune enfant. Risqué, mais nécessaire si elle souhait un jour revoir sa fille décédée et ce risque en valait la peine. Elle devait maintenant réfléchir à un moyen de mettre tout cela en œuvre. Malheureusement pour Wata (et ironiquement, heureusement pour Aphrodite) celle-ci confia son projet de départ à sa seule amie, Circé, une petite fille âgée de huit ans tout comme elle. Il s’agissait de sa meilleure amie et il était hors de question pour elle de partir sans lui dire au revoir. La mère de Circé était une membre des pirates kujas et la jeune enfant se dit qu’en lui rapportant une information comme celle-ci, elle serait récompensée.

Un matin, alors que le départ de Wata et Aphrodite était prévu dans deux jours, elles firent réveiller par une troupe de kuja qui était venu afin d’arrêter Wata pour avoir planifié de transgresser les lois de l’île. L’arrestation n’avait pas été violente et les faits qu’étaient reprochés à Wata furent dévoilés devant Aphrodite et elle. Aphrodite compris que son amie l’avait trahi et Wata, quant à elle, pensa que c’était Aphrodite qui avait vendu la mèche. Elle se mit alors à la maudire et qu’elle ne remplacerait jamais sa véritable fille qui était maintenant morte depuis longtemps. Elle continua en lui disant qu’elle n’était qu’une poupée qu’elle utilisait afin d’essayer de remplacer sa fille, mais qu’elle n’était même pas assez bonne pour cela, qu’elle n’était rien ni personne et qu’on l’avait abandonné comme une moins-que-rien et que son erreur avait été de la recueillir. Des paroles qui eurent l’effet d’un coup de poignard pour Aphrodite qui alors comprit que Wata et elle n’avaient en réalité aucun lien de parenté. Elle comprit qu’elle était en réalité seule et qu’elle ne savait pas qui elle était. En raison de son jeune âge, Aphrodite ne fut pas punie, mais Wata quant à elle, fut exilé pour son comportement.

Mami Wata répéta qu’elle avait fait cela dans l’espoir de revoir sa fille, mais cela ne changea rien à sa sanction. Aphrodite quant à elle, était abasourdie par les deux trahisons des personnes qu’elle considérait le plus, à partir de ce moment la quelque chose en elle se brisa et était perdu à tout jamais. La rose avait perdu ses pétales.


"A rose can be ambitious"
  1507, Calm Belt sur Amazon Lily

Aphrodite était maintenant âgée de dix-huit ans. La petite blonde avait maintenant bien grandie et ne se considérait plus comme une enfant. Elle n’avait plus revu Wata depuis l’incident qui eut lieu il y a maintenant dix ans et n’avait pas adressé la parole à Circé qui était maintenant un membre des pirates kujas. Elle avait appris à se débrouiller toute seule afin de survivre et à subvenir à ses propres besoins. Cette vie dans la précarité lui avait donné le goût d’une ambition débordante. Aphrodite qui se faisait maintenant appeler Dita voulait tout avoir et tout posséder. Être au sommet et au fond sûrement aimé même si elle se voilait la face. Et pour elle le meilleur moyen de posséder tout cela était de devenir la nouvelle impératrice pirate. Elle en était à cette conclusion à l’âge de neuf ans et avait décidé de commencer à s’entraîner pour à l’âge de dix ans. La petite fille qui était autre fois agréable avec les autres étaient maintenant devenue arrogante et méchante gratuitement n’hésitant pas à rabaisser les autres afin de se valoriser et de se sentir bien. Depuis les révélations faites à celle-ci, Dita n’avait jamais vraiment cherché qui pouvait bien être sa vraie mère, à vrai dire elle s’en fichait, car cela pouvait représenter une autre possibilité de trahison, et cela, elle ne pouvait pas le tolérer. Elle ne faisait plus confiance à cause de son passée et cachait son mal-être en étant la personne qu’elle était devenue aujourd’hui.

Lorsqu’elle atteignit l’âge de dix-huit ans et après s’être entraîner pour; elle décida de passer le test pour entrer au sein des pirates kujas. Le but ? Se rapprocher un peu plus de l’impératrice et se faire remarquer des autres amazones afin de prouver sa valeur et prétendre un jour au titre d’impératrice. Si la jeune Dita souhaitait également se rapprocher de l’impératrice, ce n’était pas d’une intention innocente. En effet, elle avait pour plan de la destituer et de prendre sa place, même si cela impliquait de l’éliminer. Pour être honnête, Dita était sûrement jalouse de l’impératrice. Tenshi était jeune, belle, et possédait le pouvoir sans compter qu’elle était adulée de tous. Aphrodite au plus profond d’elle souhaitait devenir comme l’impératrice, devenir l’impératrice, non être plus qu’elle. Mais tout cela, elle le gardait bien cacher dans sa petite tête, faisant l’hypocrite en public, et en feintant de l’aimer et l’admirer également, jusqu’au jour ou elle serait en mesure de prendre sa place et de régner sur Amazon Lily.


Hors Roleplay



  • Pseudo : Dta
  • Âge : 21 ans
  • Comment avez-vous connu le forum ? : Top site
  • Un mot à dire ? : Come on


Dita Rose
Revenir en haut Aller en bas
Dita Rose
Dita Rose
Messages : 12
Race : Humaine
Équipage : Kuja

Feuille de personnage
Niveau:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue13/75Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (13/75)
Expériences:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue32/40Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (32/40)
Berrys: 13.000.000 B
Dim 26 Déc - 20:58
Juste pour signaler que j'avais terminé ma présentation

_________________
Eclosion de la Rose - Aphrodite IMG_4694
Dita Rose
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 320
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue35/75Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue209/220Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (209/220)
Berrys: 143.076.000 B
Lun 27 Déc - 1:55


Présentation et premier RP
A lire attentivement !

Indice de notation des présentations

La présentation sera toujours notée sur 15 comme ceci:

La qualité du texte sur 6.5/10

L'originalité 1/2
La mise en page 2/2
La cohérence du récit 1/2
La narration 1.5/2
L'avis personnel 1/2

Le respect du français 8/10

Le vocabulaire 2/2
La grammaire 1.5/2
L'orthographe 1.5/2
La conjugaison 1.5/2
La ponctuation 1.5/2

La quantité du récit 2/6

1600 mots d’histoire et 600 de descriptions environ.

Points bonus 3/6

Score final 1.8/32


19.5/32*15 = 9.14 = 9 lvl

Bienvenue à toi, je serais donc ton noteur attribué.

Commençons par le positif, un personnage volontairement méchant, qui rêve de grandeur et de gloire, mais qui à l’heure actuelle, n’est honnêtement que mesquin et insultant. Ça change, et c’est plutôt original. Aphrodite n’est pas mégalo, ne veut pas plonger le monde dans le chaos, au final, elle veut simplement être reconnue comme une personne importante, et ça passe bien sûr par son objectif actuel, le trône de notre bien-aimée Tenshi Taya, impératrice des amazones et ex-Shishibukai. Qui sait, potentiellement des ambitions plus grandes encore par le futur? Plus petites peut-être, après s’être rendu compte de la difficulté de la tâche?  Le futur nous le dira.

Et là en fait, j’ai mon premier accroc. Tu ne parles à aucun moment de l’impératrice actuelle, de ce qu’Aphrodite en pense. Fait-elle un bon boulot, n'est-elle qu’un obstacle à ton ascension au trône? Je trouve un peu dommage que vu de la fixette que tu fasses sur le trône, on n’entende simplement pas parler de celle qui est actuellement installée dessus.

Second accroc, ce trou de dix ans. Et oui, on ne va pas se mentir, dix ans d’ellipse, ça fait beaucoup, surtout pour un perso si jeune. Sans être une catastrophe, ça me laisse un peu sur ma faim quant à l’évolution qui a eu lieu entre-temps.

Petit point pour la cohérence: certes, les Kuja sont interdites de quitter l’île si elles ne font pas partie intégrante de l’équipage… Mais l’île elle-même est également située sur Calm Belt. Donc même si Mami Wata avait réussi à fuir l’endroit avec Aphrodite, ma foi, l’absence totale de courant l’aurait empêché de quitter le port, ce qui rends l’idée de la fuite un peu bancale (à moins que tu ne trouves une pirouette lors de tes corrections).

Tu atteins donc le niveau 9 pour cette première notation.

Tu peux à présent faire un choix parmi les suivants:
-> Corriger ta présentation et gagner quelques niveaux.
-> Entrer directement dans le monde du RP au niveau X.
-> Passer directement au test RP pour gagner jusqu'à 5 niveaux supplémentaires.

A titre personnel, je t’encourage à faire des corrections pour gagner quelques niveaux, mais n’hésite pas à me signaler ton choix ici ou sur Discord. De plus, si tu as des questions, je suis à ta disposition.




© Copyright Propriété de One Piece Seken


_________________
Eclosion de la Rose - Aphrodite NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 320
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue35/75Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue209/220Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (209/220)
Berrys: 143.076.000 B
Lun 27 Déc - 16:36


Présentation et premier RP
A lire attentivement !

Indice de notation des présentations

La présentation sera toujours notée sur 15 comme ceci:

La qualité du texte sur 8/10

L'originalité 1/2
La mise en page 2/2
La cohérence du récit 2/2
La narration 1.5/2
L'avis personnel 1.5/2

Le respect du français 8/10

Le vocabulaire 2/2
La grammaire 1.5/2
L'orthographe 1.5/2
La conjugaison 1.5/2
La ponctuation 1.5/2

La quantité du récit 2/6

1800 mots d’histoire et 600 de descriptions environ.

Points bonus 4/6

Score final 22/32


22/32*15 = 10.32 = 10 lvl

Hey, seconde notation donc.

Un petit ajout pour expliquer le plan de départ et corriger le souci de cohérence bien apprécié, une petite explicitation sur sa vision de Tenshi, toute aussi appréciée qui t’ont donc permis de gagner quelques points, te faisant ainsi atteindre le niveau 10 à la seconde notation. Ta plus grosse perte de points vient bien sûr de la brièveté de la présentation, mais tu as eu de bons résultats partout ailleurs, hâte de voir tes RP multi.

Tu atteins donc le niveau 10 pour cette seconde notation.

Comme vu sur Discord, ton test RP contextualisé. Celui-ci a une influence sur ton histoire et potentiellement sur ton avenir, je t’invite donc à y prêter une attention particulière.

Citation :
Recemment, une rumeur circule parmi les jeunes amazones: L'impératrice Tenshi Taya serait à la recherche de nouveaux talents pour rejoindre les ranges des pirates kujas. Aucune confirmation n'a jusque là été faite, mais la plupart des déterminées commencent déjà à se préparer pour montrer leur valeur. Tu es alors approchée par quelqu'un que tu connais bien, Circé, elle aussi bien décidée à s'approcher de son idole. Elle te propose une alliance pour les possibles épreuves à venir, n'hésitant pas à s'excuser de ce qu'elle t'as fait par le passé. Lorsque Mabilla, une amazone reconnue par toutes, annonce effectivement qu'une vague de recrutement se prépare, sa demande devient pressante. Raconte nous ca.

© Copyright Propriété de One Piece Seken


_________________
Eclosion de la Rose - Aphrodite NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Dita Rose
Dita Rose
Messages : 12
Race : Humaine
Équipage : Kuja

Feuille de personnage
Niveau:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue13/75Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (13/75)
Expériences:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue32/40Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (32/40)
Berrys: 13.000.000 B
Mar 28 Déc - 20:03

head


The Call of the Roses Queen





« The call of the Roses Queen »

  1507, Calm Belt, sur Amazon Lily


Ciel bleu et dégagé, les rues d’Amazon Lily étaient bondés de monde, l’agitation était présente en ce jour. Pourtant aucune fête à signaler ou aucun événement en lien avec l’impératrice ne se profilait. Seulement un bruit de couloir, une rumeur, rumeur qui disait que la reine des Amazones cherchait à agrandir ses rangs. Les pirates Kuja recrutaient. Alors que je passais par-là afin de faire mes courses au marché du village, je pu apercevoir de mes propres yeux l’engouement que suscitait cette rumeur. Tout le monde prit cela comme une excellente nouvelle et un moyen de pouvoir briller auprès de l’idole de l’île, l’impératrice Tenshi. La foule présente sur la place du marché s’étendait sur plusieurs mètres et il était plutôt difficile pour ma personne de me frayer un passage. Après plusieurs minutes de bousculade, je réussis enfin à sortir de ce bazar et me dirigeai alors enfin vers la demeure qui était maintenant mienne. En effet depuis la disparition de Wata, j’avais été autorisé à domicilier là-bas. Son taudis en bois prêt des côtes de l’île me répugnait, mais c’était toujours mieux que de dormir dehors me direz-vous.


Une fois arrivé à la maison, je ne tardais pas à me mettre nue afin de prendre un bon bain chaud, j’en avais bien besoin après cette dure et longue journée de travail. À mes heures perdues, je travaillais comme serveuse dans un restaurant minable du village. Une vie bien misérable pour une rose telle que moi. Alors que mon corps s’immergeait dans la baignoire remplie d’eau chaude, je me mis soudainement à repenser à la rumeur que j’avais entendue plutôt dans la journée. Une telle opportunité me permettrait de découvrir le monde et de me rapprocher un peu plus de mon objectif d’impératrice. Mais d’un autre côté, je me disais que tout cela n’était pour le moment qu’une rumeur, je ne pouvais me permettre de perdre mon temps dans des choses qui n’étaient pas concrètes. Que faire ? J’étais à vrai dire dans la confusion, je décidais donc d’attendre d’en savoir plus avant de décider quoi que ce soit. Je continuais donc de me détendre dans mon bain et en vidant mon esprit de toute pensée. Je continuais donc de me détendre dans mon bain et en vidant mon esprit de toute pensée.


Le lendemain, alors que je me rendis sur mon lieu de travail, j’avais aperçu sur mon chemin plusieurs amazones en train de s’entrainer. Certaines organisaient des duels, d’autres faisaient du renforcement musculaire, mais ce qui était clair, c’est que plus d’une prenait cette rumeur au sérieux. J’étais partagée entre le fait de les prendre en pitié ou le fait de faire comme elle. Après tout, s’il y avait bel et bien une sélection, il allait falloir que je me prépare. Il n’était pas question que j’aille me ridiculiser devant la personne que je comptais détrôner. J’expirais déjà à l’idée de fournir autant d’effort, mais bon, je me rassurais aussitôt en me disant que c’était pour la bonne cause. J’étais maintenant arrivée à la brasserie « A ma zone » un drôle de jeu de mots que je trouvais des plus ridicules, mais bon visiblement, j’étais la seule à le penser vu que l’établissement était souvent rempli. J’allais devoir recommencer à faire l’hypocrite, sourire et servir tous ces gens alors que j’estimais que c’étaient eux qui devaient le faire. Il fallait que je prenne sur moi, mais plus le temps passait et plus je n’en pouvais plus.


La journée passa et mon service se finit, j’étais complétement fatiguée et je n’avais qu’une envie, rentrer chez moi et m’écrouler sur mon lit. Je n’en pouvais plus de cette vie, j’étais comme morte, emprisonnée dans une vie qui n’étais pas la mienne. Mon regard était vide et mon visage inexpressif, je traînais le pas, si je pouvais m’écrouler sur le sol, je le ferais bien, mais cela abîmerait mes vêtements et ma belle peau ne le supporterait sûrement pas. Une véritable corvée, c’est ça, ma vie était devenue une corvée. Alors que j’arrivais chez moi, j’aperçus au loin une silhouette assez familière. Elle se trouvait en face de ma porte, à une dizaine de mètres de moi. Je plissais alors les sourcils afin de mieux percevoir l’individu qui se dressait devant ma porte. Et c’est alors que j’ai cru avoir une attaque. Une chevelure courte et rose, un haut de couleur rouge sans manches, des gants noirs, des bottines noires à talons, ce tablier-jupe fendu rose court et ses protecteurs de coudes de même couleur. Elle se trouvait en face de ma porte, à une dizaine de mètres de moi. Il s’agissait de… Circé.



Je me demandais ce que cette vipère me voulait, après tout, elle avait trahi ma confiance et mon amitié. Mais d’un autre côté, je lui étais redevable, redevable de m’avoir ouvert les yeux et de m’avoir appris que la confiance et l’amitié n’étais que des concepts inutiles, il en valait de même pour l’amour et ça, je le devais à cette stupide Wata. Ses deux idiotes méritaient que je m’occupe d’elles mais vous savez ce que l’on dit, tout vient à point à qui sait attendre et je comptais bien appliquer ce dicton une fois impératrice, voire même avant si j’en avais l’occasion. Je m’approchais alors de Circé, la dévisageant, lui lançant un regard plein de mépris.

-Qu’est-ce que tu me veux ?

Je l’avais dit d’un ton sec et je l’avais balancé d’une traite. Circé pouvait percevoir le dégoût que j’avais pour elle dans ses paroles. Elle leva alors les yeux au ciel avant de soupirer et de s’adresser à moi juste après.

-Meuf, ça va faire plus de dix ans, tourne la page. Combien de fois je vais devoir m’excuser ?

De l’agacement, c’était le cas de le dire. Circé était agacée, cela faisait plusieurs années qu’elle tentait de s’excuser sans que je ne lui accorde la moindre importance, mais ça, elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. Je le regardais donc de haut en bas avant de lui répondre.

-Si tu rampes à mes pieds comme la chienne que tu es et que tu me supplies, je songerais peut-être à te pardonner.

À ce même moment, je tendis alors mon pied-droit en sa direction en attendant une réaction de sa part sachant pertinemment qu’elle ne le ferait pas. Après quelques secondes de blanc, je reposais alors mon pied au sol avant de lui demander de s’en aller et de me laisser tranquille.

-Je ne peux pas faire ça ! S’il te plaît Dita écoute moi…


-FERME LA DE QUEL DROIT, TU OSES M’APPELER DE LA SORTE ? TU AS PERDU CE DROIT IL Y A DIX ANS !

Je venais de lever la voix sur Circé, mes sourcils se froncèrent et mon regard était plein de colère. J’avais le poing droit serré. J’étais furieuse ! Comment osait t-elle m’appeler par ce prénom ? Elle avait l’habitude de m’appeler comme ça lorsque nous étions encore des amies. Il est vrai que malgré sa trahison, j’ai gardé ce surnom, non par amour envers elle, mais simplement… Car il m’allait bien, ni plus, ni moins. Circé baissa la tête, surement, car elle avait honte de ce qu’elle avait fait. Ses yeux scintillèrent et elle se mit à verser des larmes. Sa voix tremblait.

-Je te prie de m’excuser… Je suis sincèrement désolée pour ce qu’il s’est passé dans le passé. J’ai commis une erreur et j’ai perdu une sœur à cause de cela.

Elle marqua une pause avant de reprendre.

-J’aimerais réellement me faire pardonner et si je suis ici devant toi, c’est pour ça.
Je fis une légère grimace de confusion.

-Explique-toi.
Elle releva alors la tête et se mit à essuyer ses larmes.

-Tu te souviens quand on était petite, on rêvait toutes les deux d’intégrer les pirates Kuja. Toi, tu le voulais pouvoir voyager et parcourir le monde. Quant à moi, je désirais ressembler à ma mère qui est un membre de l’équipage.

Les yeux de Circé étaient plein de nostalgie et son visage s’attendrissait au fur et à mesure qu’elle se remémorait nos rêves d’enfant. Pour ma part, cela ne me faisait ni chaud ni froid. Je ne voyais pas ou elle voulait en venir et je commençais à m’impatienter. Il se faisait tard, j’étais complétement épuisée et je n’avais qu’une idée en tête, prendre mon bain et dormir. Je me mis alors à croiser mes bras tout en regardant mon ancienne amie déblatérer ses fantaisies. Elle vit bien que je n’en avais rien à faire et passa donc à l’essentiel.

-Il y a aura très prochainement une sélection, une série d’épreuves afin de recruter de nouvelles pirates kuja. Je te propose donc de faire alliance pour que nous puissions y arriver ensemble.

À ce moment-là, mes yeux s’ouvrirent soudainement par le choc de cette proposition, puis je décroisais alors mes bras avant de mettre soudainement à rire. Ce fou rire dura quelques secondes avant que mon expression faciale ne redevienne froide, ainsi que le ton employé afin de m’adresser à Circé.

-T’es conne ou tu le fais exprès ? Toi et moi, c’est du passé. Si je dois devenir Kuja ça sera par mes propres moyens.
Je fis une légère pause avant de rajouter ceci.

-Et puis de nous deux, j’ai toujours été la plus forte, la plus rapide et la plus agile. Je pense que c’est toi qui a vraiment besoin de moi et non l’inverse.
Je regardais alors mon ancienne camarade du coin de l’œil en attendant sa réponse ainsi que son argumentation. Elle baissa la tête un instant avant de la relever et de prendre la parole. Son regard était plein de détermination ne trahissant aucune faille.

-C’est vrai. Tu as raison. Je n’y arriverais sûrement pas toute seule, mais toi non plus. Il n’y aura pas que des filles de notre âge lors de cette sélection. Des amazones beaucoup plus âgées, fortes et expérimentées seront de la partie. À nous de mettre toutes les chances de notre côté pour réussir. Alors à toi de voir, sois-tu acceptes mon offre et on tente le tout pour le tout en optimisant nos chances de réussite ou alors on part chacune de notre côté et là, je peux t’assurer qu’il y ‘a peu de chances qu’on en ressorte toutes les deux.

Circé avait raison. On avait beaucoup plus de chance en s’alliant qu’en se faisant la guerre. Après un silence qui semblait durer une éternité, je pris une profonde inspiration avant de regarder Circé dans les yeux et de lui répondre.

-J’ai toujours été la meilleure combattante, mais à ce que je vois, c’est toujours toi la plus raisonnable de nous deux. Tu m’as convaincu traîtresse. S’il s’avère que cette histoire de sélection soit vraie, je m’allierai à toi.

Le visage de Circé s’illumina face à cette nouvelle et elle me lança un grand sourire. Elle était alors prête à prendre la parole sûrement pour dire une connerie, mais je la coupai net d’un ton sec.

-Par contre toi et moi, nous ne redeviendrons jamais amies, c’est clair ? Tu es juste une alliée temporaire à la minute ou je n’aurai plus besoin de toi, bye bye, c’est compris ?
Circé se mit à rire et hocha la tête pour acquiescer. Elle devait certainement considérer cela comme une minie victoire.
-Ne t’inquiète pas, cette histoire est bien réelle. Un membre de l’équipage des kuja devrait faire une annonce demain sur la place centrale. C’est ma mère qui me l’a dit. Sois là à 14h.


C’est sur ses dernières paroles que nous nous quittâmes. Je n’avais qu’une hâte, être à demain afin de découvrir ce qu’il en était réellement. Si cette traître de Circé ne m’avait pas menti, j’allais maintenant me rapprocher légèrement de mon objectif. Cela dit, rien n’était jouée. En effet, il allait falloir qu’on se débarrasse de nos potentielles concurrentes, mais je ne m’en faisais pas trop de ce côté-là. J’étais plutôt confiante en mes capacités.





Le lendemain, comme prévue, j’étais présente sur la place centrale. Une plateforme avait été spécialement installée sûrement pour la dite annonce. J’étais arrivée une heure en avance de façon à être sur de rien louper. La place était littéralement bondée de monde. Visiblement l’information, c’était répandu assez vite et par curiosité beaucoup d’amazone de l’île, c’était alors rassembler afin de s’avoir ce qu’il en était réellement. Circé et moi avions réussi à avoir une place au-devant afin, d’une, ne rien loupé, et de deux, ne pas être dans les bousculades. Il était hors de question que ma peau ne soit soumise à un tel supplice. Enfin bref, après plus d’une heure d’attente dans le bruit et l’agitation, deux femmes montèrent sur la plateforme accompagnée d’autres pirates kujas. Les deux femmes en question étaient Mabila et Trish, deux kuja connues pour leurs forces. Elles nous regardèrent un moment en attendant que le calme revienne. Leur apparition avait provoqué un véritable engouement parmi les femmes présentes sur la place, il en valait de même pour Circé. Après que ce troupeau de gueuse eu finit de faire ce boucan infernal, les choses sérieuses allaient pouvoir commencer au moment où Mabila prit la parole d'un ton franc et solennel.

-Bonjour à vous Mesdemoiselles et Mesdames. Si nous sommes ici en ce jour, ce n’est pas pour rien. Nous avons une annonce à vous communiquez. En effet, les pirates Kuja ont besoin de vous afin de renforcer la puissance de nos rangs. C’est pourquoi dans deux semaines aurons lieu les épreuves de sélection. Prenez votre courage à deux mains et montrez nous ce que vous avez dans le vendre. Les plus vaillantes et les plus féroces auront peut-être la chance d’intégrer nos rangs et de nous accompagner lors de notre prochaine expédition qui aura lieu très prochainement. Alors rendez-vous dans deux semaines sur les côtes d’Amazone Lily pour le début de la première épreuve.


À la fin du discours, plusieurs femmes se mirent à crier de joie et d’excitation. D'autres quant à elles, commencèrent déjà à s'observer et à se jauger. Cet événement allait pouvoir servir d’animation à toutes et à la clé une promotion. Quoi qu’il en soit, il était hors de question que j’échoue et j’allais maintenant avoir deux semaines afin de me préparer. Deux semaines pour un tel enjeu, c’était court, mais j’allais devoir faire avec et me montrer à la hauteur.



(c) Codage by FreeSpirit
Dita Rose
Revenir en haut Aller en bas
Dita Rose
Dita Rose
Messages : 12
Race : Humaine
Équipage : Kuja

Feuille de personnage
Niveau:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue13/75Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (13/75)
Expériences:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue32/40Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (32/40)
Berrys: 13.000.000 B
Mer 29 Déc - 18:53

head


Puisse les Roses vous êtres favorables.




Puisse les roses vous êtres favorables.

1507, Calm Belt, Sur Amazon Lily







Cela faisait maintenant deux jours que l’annonce de recrutement des Kujas avait été faite. Aux quatre coins de l’île, toutes les amazones qui souhaitent relever ce défi s’entrainaient jour et nuit afin d’être prête le moment venu. Circé et moi, nous nous étions donné rendez-vous à l’ouest de l’île dans le territoire forestier afin de commencer notre entraînement. Le but ? Apprendre à travailler ensemble et à synchroniser nos actions et nos attaques. C’était son idée et ça ne m’enchantait pas vraiment, mais bon si cela pouvait nous permettre d’augmenter nos chances de réussite, je n’avais pas d’autres choix que d’accepter. Une fois en face l’une de l’autre, l’ambiance était assez étrange. C’est à peine si je la regardais dans les yeux mais après quelques instant de froid, Circé se décida à briser la glace.

-Tu es prête pour le début de l’entraînement ?

Elle l’avait dit avec un certain enthousiasme. Visiblement, elle n’avait toujours pas compris que nous étions tous sauf des amies. Je me mis alors à souffler avant de répondre assez agacée par la situation.

-Abrège et finissons-en pour que je puisse rentrer chez moi au plus vite, tu veux ?

-Très bien. Je pense que dans un premier temps, il est important qu’on se jauge toutes les deux. Ça fait plusieurs années maintenant que nous n’avons pas combattu et je pense que c’est une étape importante qui va nous permettre de savoir par où commencer.


-Donc si je comprends bien, tu veux que je te donne une correction ? Pas besoin de me le dire deux fois.
Aussitôt dit aussitôt fait, avant que la bougresse ne puisse se mettre en garde, je me mis alors à bondir sur elle afin de lui asséner un coup de pied latéral au niveau des côtes. Cette attaque en traître furtive réussie à l’atteindre et Circé plia un genou à terre avant de se relever.

-C’est.. Ce n'est pas du jeu !
Avait elle dit en se tenant le côté droit qui avait été touché. Sans répondre, je me mis à enchaîner en tentant de lui donner une série de coups de pied que cette fois-ci, elle esquiva avant de passer à la contre-attaque. Elle se jeta sur moi avec une vitesse que je ne reconnaissais pas, dans mes souvenirs, elle n’était pas aussi rapide. Sa vitesse me surprit un instant, mais je me ressaisis à temps avant d’esquiver son coup-de-poing en me décalant vers la gauche. Derrière mon ancienne position, se trouvait un arbre qui prit le coup à ma place après mon esquive et celui-ci fut pulvérisé par la force de Circé. Devant cela, mes yeux s’écarquillèrent, je n’arrivais pas à le croire, quand était-elle devenue si forte. Après avoir fini de grimacer, je me mis à tourner au tour d’elle à toute vitesse avant de faire un saut aérien et retomber en piqué sur elle en exécutant un kick, attaque qu’elle esquiva à l’aide d’une pirouette arrière. Elle prit ensuite une puissante impulsion au niveau de ses jambes afin de se propulser vers moi à toute vitesse. Je réussis à me décaler au dernier moment, mais son assaut frôla mon épaule. Je me mis à l’observer pendant quelques secondes. Mon visage se serra et je me mis a grincer des dents. L’expression sur mon visage était celui de la colère. Circé était devenue plus forte et plus rapide comment était-ce possible ? Il était hors de question que je perde ! Je fermai mes yeux et pris une grande inspiration afin de regagner mon calme. J’ouvris ensuite les yeux et me mis en garde en attendant la prochaine offensive de ma camarade. Elle me lança un sourire, comme si elle me narguait avant de charger à nouveau sur moi pour me donner un coup-de-poing. Je restais là sur mes positions jusqu’à ne soit assez proche de moi. Je me décalai alors légérement vers la droite afin d’être hors de portée de son coup, je vins mettre ma jambe gauche entre ses jambes et saisis le bras avec lequel elle avait tenté de me frapper. À l’aide de ma force je la saisie alors et la fit basculer de l’autre côté en la plaquant au sol. J’allais profiter de cette occasion afin de lui porter un coup de pied dans le ventre, mais une fois à terre elle me balaya ce qui me fit moi aussi tomber au sol. Elle bondit alors sur moi et mit tout son poids sur ma personne afin de m’empêcher de me relever. Elle me lança un dernier sourire avant de dire ceci.


-On dirait que j’ai gagné Dita.

À ce moment-là, mon visage se décomposa. Je n’arrivais pas à y croire, cette traîtresse venait de me mettre à terre, moi, Dita ?! IMPOSSIBLE ! Elle se releva dans un premier temps et me tendit sa main pour m’aider à me relever également. Sans perdre un instant, j'avais balayé sa main et je m’étais relevée seule. Mon regard était fuyant dans un premier temps et la frustration pouvait se lire sur mon visage. Je finis par relever le regard et croiser le sien. Je me mis alors dans une colère noire.




-Ne crois pas que tu es supérieur à moi, ce n’était qu’un coup de chance !
Circé haussa alors d’un ton et s’en suit une profonde dispute.
-Pourquoi est-ce que tu le prends comme ça ? Pourquoi avec toi tout doit toujours être dans les conflits et les cries !

Circé semblait agacée et bien décider à ne pas se laisser faire sans riposter cette fois. Une confrontation semblait se profilait et il était temps de vider notre sac.
-À ce que je vois, tu es toujours aussi conne. Je te rappel que tu m’a trahi, tu l’aurais oublié ou quoi ?
-C’est bon arrête de faire la victime, j’avais huit ans bordel !
-Moi aussi et à cause de toi, j’ai perdu la seule figure maternelle que j’avais ! Toi t’a toujours eu ta petite vie parfaite. Ta mère est une kuja et tu connais son identité. Tu vis dans une demeure décente pendant que moi, je dors dans la merde !

-Moi, moi, moi , ça à toujours été ça avec toi. Ferme la un peu et arrête de me rendre responsable de ta vie de merde. Tu devrais me remercier cette folle comptait te faire du mal !
-Arrête stop, je ne veux plus t’entendre !
-Tu veux savoir ce que je crois, tu n’es qu’une petite peste prétentieuse pourrie gâter qui pense que tous lui est du. Arrête un peu de faire la victime et de t’apitoyer sur ton sort. Lève toi et bat toi pour changer les choses et améliorer ton avenir. Tu répète sans cesse que je t’ai trahie que ta vie, c’est de la merde soit. Mais tu fais quoi pour changer ça à part te plaindre et être méchante envers les autres hein ? Dit moi !
Je ne savais pas quoi dire. Tout ce qui venait d’être dit n’était autre que la vérité mais je refusais de l’admettre. Après tout, il était vrai que c’était plus facile de m’en prendre aux autres que d’essayer d’aller de l’avant. C’était au-dessus de mes forces et beaucoup trop dure.

-Dita ? Dita ? T’a perdu ta langue de pétasse ? Répond !


-Ferme la espèce de conne ! Qu’est-ce que t’y connais hein ? Qu’est-ce que t’y connais de ma vie triple idiote. Tu as toujours eu tout la vie parfaite et tu oses venir me donner des leçons souillone ? Ma mère m'a abandonné quand j’étais nourrisson, Wata ma recueillit et aimer pour au final me trahir et toi que je considérais comme une sœur à fait également la même erreur pour quoi ? Lécher le cul de ta vieille et avoir des avantages que tu n’a finalement pas eu. Tu n’es qu’une conne et je te déteste !

Tout cela sortait des tripes, je venais de crier ses mots à Circé d’une telle force, je pense que même de son palais, l’impératrice Tenshi aurait pu m’entendre. J’étais essoufflée après tout ce que je venais de hurler sur la gueule de Circé et après quelques secondes de blanc, elle courut vers moi et me prit dans ses bras en se mettant à pleurer.

-Je te prie de m’excuser, pardonne moi Dita. Je n’étais pas là, j’aurai dû être là. Pardonne-moi, je t’en prie.
J’avais envie de pleurer, mais je prie sur moi afin de ne pas le faire. Je me devais d’être forte et de ne plus jamais montrer mes faiblesses pour que plus jamais aucun être en ce bas monde n’ose abuser de moi et de ma confiance. Je décidais donc de la prendre également dans mes bras en lui chuchotant ce mensonge dans l’oreille.
-Je te pardonne.







Les deux semaines étaient maintenant écoulées et nous étions le grand jour tant attendu. Nous allions enfin voir si les efforts que Circé et moi avions fournis pendant notre entraînement de cohésion avait payé. Nous étions plus d’une centaine d’amazones à être présente sur les côtes de l’île. Certaines étaient des combattantes et des concurrentes de taille et d’autre c’étaient juste inscrites dans un but plus ludique, comme si tout cela n’était qu’un jeu. Tant mieux ça ferait moins de concurrentes avais-je pensé alors à ce moment la. Alors que la tension était à son comble Mabila et Trish firent une nouvelle apparition afin de nous expliquer comment aller se dérouler les sélections.


-Bonjour Mesdames et Mesdemoiselles, bienvenue pour la première étape des sélections des pirates Kuja. Cette sélection se déroulera en deux épreuves.
Lorsqu’elle dit ceci elle leva devant tout le monde son index et son majeur devant les amazones afin d’illustrer son propos.
-La première épreuve s’intitule l’Épreuve du Drapeau. Vous agirez en équipe de deux. Trente drapeaux ont été dissimulés un peu partout dans le territoire forestier et sur la côte. Pour réussir, il suffit simplement de s’emparer d’un drapeau et de foncer au Colisée de l’île. Vous êtes environ deux cents femmes présentes ici ce qui représente à peu près une centaine d’équipes, mais seulement trente drapeaux. En clair à la fin de la première épreuve plus de la moitié d’entre vous serons éliminez.
A ce moment la, les têtes de plusieurs amazones se décomposèrent. En effet, cela voulait dire que sur deux cents femmes seulement soixante auraient accès à la seconde épreuve ce qui représente trente pour-cent des participantes. Trisha demanda le calme afin que Mabila puisse reprendre.

-Tous les coups sont permis sauf tuer ! De plus les autres concurrentes ne seront pas seulement vos seules ennemies. Certains drapeaux sont gardés par des Kuja ou des créatures féroces de l’île. Soyez prudente et ingénieuse afin de réussir cette épreuve. Puisse le sort vous être favorable.

Mabila nous lança une dizaine de minutes afin de constituer les binômes. Bien évidemment, Circé et moi décidâmes de nous allier comme il était prévu. Une fois tous les binômes formés, Mabila lança donc le début des hostilités et sans plus tardé les amazones se précipitèrent dans les quatre coins de l’île afin de trouver un drapeau. La compétition s’annonçait rude.


(c) Codage by FreeSpirit
Dita Rose
Revenir en haut Aller en bas
Dita Rose
Dita Rose
Messages : 12
Race : Humaine
Équipage : Kuja

Feuille de personnage
Niveau:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue13/75Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (13/75)
Expériences:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue32/40Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (32/40)
Berrys: 13.000.000 B
Jeu 30 Déc - 2:35

head


Coliseum : Battle Royal




Coliseum : Battle Royal


1507, Calm Belt , sur Amazon Lily






La première épreuve avait maintenant commencé depuis une vingtaine de minutes. Circé et moi, nous étions engouffrées dans la jungle de l’île côté sud-est. Nous étions entourés par plusieurs autres duos qui nous talonnaient de prêt. Il fallait impérativement que nous trouvions le drapeau en premières. Mais ensuite, il aurait fallu que nous semions les amazones autour et cela ne risquait pas d’être facile. Alors que nous étions en pleine course, je m’arrêtai net et fis signe à Circé de le faire. Dans la confusion la plus totale, elle me demanda pourquoi je venais de faire ça. Je lui expliquai alors qu’il était préférable pour nous d’économiser nos forces et de prendre en embuscade une équipe ayant trouvé un drapeau. Nous changeâmes alors nos plans et nous nous dirigeâmes vers la sortie de la jungle afin de pouvoir intercepter les équipes qui auraient potentiellement trouvé un drapeau. Alors que nous nous dirigions vers la sortie de la jungle, nous fûmes attaquées par un Cobra géant mesurant à peu près trois mètres de hauteurs. Il bondit sans tarder sur nous. Nous eûmes le temps d’esquiver en effectuer plusieurs back flips arrières et de nous mettre à l’abri en nous cachant derrière des arbres. Ce cobra était en train de nous faire perdre un temps précieux. Perdre du temps n’était pas un luxe que l’on pouvait s’offrir.



Alors que le serpent géant rodait autour du périmètre dans lequel on se trouvait, au même moment, on pouvait entre les cris de certaines de nos consœurs à travers la jungle. Cela faisait froid dans le dos. Certaines avaient sûrement dû se faire attaquer par d’autres créatures aussi redoutables que ce cobra. De là où je me trouvais, je pouvais voir Circé un peu plus loin devant et elle aussi pouvait également me voir. Il fallait absolument que l’on trouve un moyen de se sortir de là en économisant nos forces le plus possible. C’est alors que j’eus une idée. Il était maintenant temps de voir si notre travail de cohésion allait porter ses fruits. Je cherchais Circé du regard et au moment où son regard croisa le mien, elle me fit un signe de tête comme pour me dire qu’elle avait compris. Soudainement, je sortis de ma cachette et je me mis à courir en direction de la position de ma partenaire qui avait « soudainement disparu » Une fois à découvert, le serpent géant ne perdit pas une seconde avant de me prendre en chasse. Je courus alors aussi vite que possible, mais bien évidemment, ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne me rattrape. Au moment où j’arrivai à l’endroit où Circé se trouvait avant de disparaître et que le serpent arriva lui aussi, Circé qui en réalité était caché plus haut dans un arbre descendit un piquet droit sur le serpent qui n’avait rien vu venir et lui asséna un coup-de-poing brutal au niveau de sa tête, ce qui le sonna pendant un instant. Nous profitâmes alors de cette ouverture afin de nous enfuir en direction du nord, droit sur la sortie de la jungle.





Pendant les deux semaines d’entraînements, Circé et moi avions développé le moyen de coordonner nos actions de part des signes ou des regards. C’était quelque chose dont on avait l’habitude de faire lorsque nous étions enfants donc cela n’avait pas été trop difficile de remettre ce système de codage entre nous. Les deux semaines avaient véritablement servi à peaufiner cette cohésion et à étendre nos possibilités de combinaisons. Malheureusement pour lui, ce cobra venait d’en faire les frais et heureusement pour nous, cela nous avait permis de sortir d’un sacré pétrin. Nous étions maintenant à la sortie de la jungle au pied de la montagne ou au sommet se trouvait certains villages et le palais de l’impératrice. Il fallait passer par là pour atteindre le Colisée donc nous étions certaines de tomber sur des équipes. Nous nous dissimulâmes dans des buissons en attendant que des proies faciles tombent dans nos filets afin de leur dérober leur drapeau.

Il ne fallut pas moins de vingt minutes avant de voir une première équipe arrivée. Malheureusement, il s’agissait de vétéran, donc trop risqué de les attaquer. Nous prîmes alors notre mal en patience. Malheureusement, les équipes qui défilèrent avec des drapeaux étaient principalement des amazones expérimentés qui nous surclassaient dans beaucoup de domaines. Certaines avaient même la réputation de maîtriser le haki, pour vous dire à quel point les combattre serait de la folie. Nous prîmes alors notre mal en patience. Après une heure à se terrer, Circé et moi commençâmes à perdre espoir. Peut-être que finalement ma stratégie n’était pas la bonne et que nous aurions dû continuer à ratisser la jungle à la recherche de drapeaux. Alors que tout semblait perdu, une équipe composé de deux benjamines sortit de la jungle essouffler avec un drapeau en main. Bingo ! En plus d’être de notre niveau, la chasse dans la forêt les avait affaiblis cela allait être facile de récupérer leur drapeau. Sans perdre un instant et alors que leurs gardes étaient baissées, Circé et moi bondîmes sur nos cibles tels des aigles sur leurs proies. Elles n’avaient rien vu venir et un moins de temps qu’il fallait, nous réussîmes à les neutraliser assez facilement et à récupérer leur drapeau. Une fois le drapeau en notre possession, nous nous dirigeâmes aussi vite que possible en direction du Colisée sous les pleurs et les cris des amazones dépouillées

-Revenez bande de tricheuses !
-Ce n'est pas juste ! Notre drapeau ! Non !!
Nous n’avions que faire de leurs pleurs, le jeu, c’était le jeu et pour le coup nous avions jouer mieux qu’elles.






Le Colisée, à notre plus grande surprise, sur l’arène était déjà rempli de participantes. Les gradins n’avaient rien à envier, car les habitantes de l’île étaient également là en train de crier d’excitations. L’impératrice était également là, assise à une place spécialement faite pour l’accueillir à l’extérieur de l’arène et en hauteur en prime. Elle était accompagnée de Trisha et Mabila. En jetant un rapide coup d’œil à l’arène, je pus m’apercevoir de quelque chose qui me fit froid dans le dos. En effet, quatre-vingt-dix pour cent des soixante qualifiées étaient des amazones vétérans. Nous n’étions que seulement six benjamines à avoir accédé à la seconde étape. Je fis une légère grimace et mon regard était hésitant. Circé voyant cela me rassura en me disant de ne pas m’inquiéter et de ne pas montrer mon hésitation. Elle avait raison, si je tremblais maintenant ses harpies me prendraient certainement pour cible et je ne pouvais pas me le permettre. Alors sans perdre une minute, je pris une grande inspiration afin de me reprendre. Mabila descendit dans l’arène afin de prendre la parole.

-Félicitations à toutes. Si vous êtes ici, c’est que vous avez réussi à récupérer un drapeau et donc le succès de la première étape. Cette épreuve visait à tester vos capacités à travailler ensemble et votre capacité à vous en sortir dans un environnement hostile tout en gérant une menace extérieur, qui ici se manifestait à travers vos concurrentes. La seconde épreuve viendra tout simplement tester vos compétences de guerrière. Vous l’aurez compris, la dernière épreuve sera un Coliseum !

Il était drôle de remarquer que seule les vétérans étaient enchantées par cette nouvelle, ce qui était normal sachant qu’elle avait l’avantage. Les quatre autres benjamines semblaient quant à elle plutôt contrarier par cette annonce. Tout comme nous, elles ne semblaient pas être fatiguées ou avoir fournit énormément d’efforts ce qui attira mon attention. Mais je fus très vite rattrapé par le discours de Mabila qui fit que mon attention se tourna à nouveau vers sa personne.

-Vous êtes soixante et vous serez divisé en trois blocs de vingt. Chaque bloc s’affrontera dans une battle royal et les six dernières debout de chaque groupes pourront peut-être prétendre nous rejoindre. Tout comme la première épreuve, il est interdit de tuer. Un adversaire est éliminé lorsque celui-ci est expulsé hors de l’arène ou qu’il est mis K.O. Ah oui et j’oubliais, lorsque vous arrivez à six personnes debout la personne ayant éliminé la dernière personne peut choisir entre arrêter et terminer l’épreuve à six ou continuer de combattre afin de sortir les dernières présentent debout afin d’intégrer immédiatement l’équipage, mais aussi obtenir un poste de gradé.
Alors que Mabila prononçait ses mots, j’ai cru avoir une attaque. Ce dernier détail de l’épreuve nous désavantageait. Il était clair que les vieilles pots allaient saisir cette occasion réduisant encore plus nos chances. Les groupes avaient été faits, ma chance m’avait souri, car j’avais été mise avec Circé, d’ailleurs, toutes les benjamines avaient été mises ensemble. Mais le gros problème était que dans notre bloc se trouvait Hulka une guerrière, redoutable maîtrisant le Haki. Elle allait certainement nous poser problème et avec cette dernière règle nos chances s’amoindrissaient. Il fallait que je trouve une solution au plus vite.

Nous étions dans le bloc C donc le groupe qui passait en dernier. Alors que les premières participantes se mettaient en place, j’en profitais pour aller faire un tour au toilette.
Une fois, dedans, je tombai nez à nez avec les quatre autres rookies de la sélection.



L’une d’entre elle possédait de longs cheveux, de couleur bleu foncé s'étendant vers le bas de son dos, avec deux brins se dressant comme des antennes. Sa tenue vestimentaire était un genre d'uniforme blanc composé d'un trench à manches longues, de chaussures blanches et des collants noires. Elle portait un petit képi blanc, qui disposait d'un pic noir et d’un drôle d'insigne sur la face avant, sur le côté de la tête. Elle se trouvait sur la gauche d’une fillette qui devait ne pas avoir plus de dix ans à en juger son apparence. Elle avait des cheveux blonds à la coupe au carré. Sa tenue vestimentaire était essentiellement blanche, dont la veste se termine en jupe avec une ceinture qui a la boucle en cœur. Elle portait des gants un képi, mais aussi des collants rayés blancs et des chaussures en adéquation avec ces derniers. À sa droite, se trouvait une grande fille bien dotée avec de longs cheveux et des yeux magentas. Sa tenue vestimentaire se compose d’une veste se terminant en jupe à volants, des gants à jabot, des bottes à jabot courtes, guêtres, une ceinture avec une boucle en forme de cœur, un grand ruban autour de son cou, et un képi blanc, qui disposait d'un pic noir. Celle qui semblait être la cheffe des quatre, se trouvait légèrement en avant comparer aux trois autres. Elle était également une grande femme bien dotée, avec de longs cheveux et yeux verts. Elle portait une tenue fortement révélatrice composée d’une veste à double boutonnage typique attaché (comme on le ferait en vacance à la plage), avec un nœud en dessous, révélant son ventre et laissant sa veste déboutonnée pour afficher sa poitrine généreuse sans dessous et ne portant qu'un short court attaché avec une ceinture noire et un cœur en guise de boucle sur le côté gauche. Elle portait une tenue fortement révélatrice composée d’une veste à double boutonnage typique attaché (comme on le ferait en vacance à la plage), avec un nœud en dessous, révélant son ventre et laissant sa veste déboutonnée pour afficher sa poitrine généreuse sans dessous et ne portant qu'un short court attaché avec une ceinture noire et un cœur en guise de boucle sur le côté gauche. Elle portait aussi un képi blanc, qui disposait d'un pic noir. Ses chaussures lui arrivaient jusqu’aux chevilles.

Il s’agissait d’un drôle de groupe que j’avais devant moi et je me mis alors à souffler devant elle. C’est alors que l’amazone aux cheveux verts se pencha vers en me dévisageant avant de prendre la parole.

-T’a un problème pétasse ?
Avant même que je puisse réagir, la femme aux cheveux magentas s’interposa afin de calmer sa camarade.
-Du calme Hortensia, je pense que tu devrais garder ton énergie pour les combats.
Celle qui avait l’apparence d’une gamine vint appuyer ce que la fille aux cheveux magentas venait de dire.
-Dahlia à raison, comporte toi comme une lady au lieu de t’en prendre à tout ce qui bouge, c’est d’un vulgaire !
Elle avait soufflé à la fin ce qui agaça Hortensia qui se tourna alors vers la jeune fille avant de la réprimander.
-À qui tu parles la naine ?! Tu crois que t’es de taille petite puce ?! Je vais t’exploser Helianthe !
Hortensia se rapprocha de sa petite camarade comme si elle s’apprêtait à la frapper. La dernière fille qui n’avait pas encore pris la parole vint se mettre entre les deux. Elle semblait désemparer et exaspérer par la situation gênante qui se produisait sous ses yeux.
-Helianthe, Hortensia, non mais sérieux quoi ! Vraiment, vous abusez grave, ce n'est pas le moment d’être désunis là ! Gardons cette fougue pour l’arène !
-Lobélia à raison, s’il vous plaît les filles du calme, du calme.
Dahlia semblait absolument vouloir que les choses se tassent. De toute évidence, c’était elle la plus gentille du groupe. Lobélia, quant à elle, semblait être la voix de la sagesse tandis qu’Hortensia et Helianthe… Enfin bref après avoir observer ses petites chamailleries je vins rajouter mon grain de sel.

-Vous devriez écouter Lobélia, le moment est mal choisi pour des disputes futiles alors que le combat approche. D’autant plus que visiblement les rookies sommes désavantagées.

Hortensia se tourna immédiatement vers moi afin d’en découdre.
-Mais t’es qui toi et qui t’a demandé ton avis hein ? Barre-toi ou je te refais le portrait !
Elle avait serré ses poings et s’était rapprochée de moi de façon à coller sa tête contre la mienne.
Ses camarades étaient de toute évidence dépasser par le comportement de leur… amie ? Il était de mon devoir de faire redescendre cette garce sur terre donc après l’avoir repousser en arrière afin qu’elle respecte mon espace, je me mis à lui résumer la situation dans laquelle nous nous trouvions tout en gardant mon calme, mais avec un ton bien méprisant et suffisant comme je savais le faire.


-Ecoute moi bien sale dévergondée finit à la pisse. Tu peux soit décidé de continuer de faire la bad girl et risquer de toutes nous faire éliminer ou tu peux m’écouter et tenter d’avoir une chance d’intégrer les kujas à toi de voir.
Les regards de ses filles étaient maintenant braqués sur moi et j’avais bien vu qu’Hortensia l’avait en travers de la gorge que je lui parle comme cela, mais je vis dans ses yeux qu’elle savait que j’avais raison.
-Tsss, on t’écoute….
Avait-elle dit d’un air dégoûté sous les ricanements de ses amies après que j’eus fini de l’humilier


**************************************



Alors que je rejoignais Circé dans les coulisses du Colisée, celle-ci me demanda où j’étais passée et que j’avais pris énormément de temps aux toilettes. Je lui répondis que j’avais une chose d’importante à régler en veillant à rester évasive. Les combats du bloc A et B avaient eu le temps de se terminer et en voyant les résultats, j’étais d’autant plus choqué. La dernière règle qui avait été dicter par Mabila avait été appliquer et il ne restait qu’une combattante debout dans les blocs A et B. J’avais maintenant la pression, car mes craintes venaient de se confirmer. Il allait falloir que nous donnions tout ce que l’on avait si on voulait espérer réussir. C’était maintenant à nous de monter dans l’arène. Nous nous dirigeâmes alors vers notre destin. Je levai la tête et je bombai le torse. Je voulais donner l’impression d’être fière et digne. Nous étions maintenant toutes là, soixante amazones, à attendre le signal de départ. Les spectateurs se mirent d’abord à crier lors de notre arrivée, mais une fois que nous étions toutes réunis un silence pesant s’installa. On pouvait même entendre le vent et on aurait limité pu entendre le moindre insecte marcher sur l’arène. Alors que les secondes semblaient durer des heures, le signal fut lancé !




Sans perdre un instant, Circé et moi, nous placions au centre de l’arène le plus vite possible et nous nous mîmes dos à dos. Le but de tout cela était de couvrir nos angles morts et ainsi voir l’ennemie arrivée. La seconde était d’éviter de se retrouver trop proche des bords de l’arène et de se retrouver éjecté. Les amazones se jetèrent les unes sur les autres. Je vis du coin de l’œil certaines voltiger en dehors de l’arène, le nombre de participantes ne perdit pas de temps avant de baisser. Au même moment une femme assez massive, qui devait à elle seule peser une centaine de kilo pour un mètre soixante se jeta sur nous afin de nous écraser. Circé se jeta à droit et moi à gauche afin d’esquiver l’assaut de la grosse femme ce qui eut pour effet de briser notre mini formation. Circé fut aussitôt frappé par-derrière par une amazone de taille moyenne. Celle-ci avait profité que la garde de Circé ne soit baisser afin de lui donner un coup de pied dans le dos. Circé tomba alors au sol. Je n’avais pas le temps de me soucier d’elle, je devais d’abord penser à moi et esquiver les assauts de ses gorilles.

Une amazone de deux mètres et maniant une hache vint essayer de me porter un coup avec celle-ci sur ma droite. Heureusement pour moi, je le vis venir et me déportai sur la gauche en exécutant une roue latérale afin d’esquive l’attaque. Suite à mon esquive, j’étais maintenant dos à dos avec une amazone. Je sursautai en m’apprêtant à l’attaquer lorsque je vis qu’il s’agissait de Dahlia l’une des filles que j’avais rencontré plutôt. Elle était euphorique et très contente d’être à mes côtés. J’avais oublié de le mentionner, mais Dahlia était une fille assez simplète de ce que j’avais pu voir dans les toilettes

-Aphrodite, je suis contente de te voir, c’est trop cool qu’on soit….
Alors que l’idiote baissa clairement sa garde, l’amazone à la hache de tout à l’heure tenta de nous prendre par surprise afin de nous brutaliser avec son instrument. Je pris alors Dahlia dans mes bras et me jetai au sol de façon a tenter d’esquiver l’attaque de la guerrière. Malheureusement la hache frôla mon épaule et me coupa. Je saignais,mais rien de grave. Voyant cela Dahlia se mit à verser quelques larmes et à s’excuser. Je me mis alors à lever la voix sur celle-ci.

-Mais à quoi tu joues meuf t’es conne ou quoi ?! Reste concentré bordel !

Dahlia se mit à pleurer encore plus. Visiblement, elle n’était pas que simplète, mais conne et super sensible. Qu’est-ce qu’elle foutait la, bordel ! Notre répit fut de courte durée lorsque l’amazone à la hache, nous eu de nouveau dans son colimateur. Elle chargea alors en notre direction s’apprêtant à nous découper sur place. Dahlia sécha alors ses larmes et son expression faciale changea drastiquement. Elle n’avait plus l’air du conne simplète. Son visage devint soudainement plus sérieux et ses sourcils se froncèrent.
-Comment t’a osé faire ça à ma nouvelle amie ?!
Avait-elle crié. Alors que l’amazone à la hache était maintenant à deux doigts de nous frapper avec son arme, Dahlia à l’aide de ses deux mains bloqua l’attaque de l’amazone à ma plus grande surprise. Elle envoya ensuite valser à la fois la hache et son utilisatrice hors de l’arène en les projetants avec ce qu’il semblait être une force surhumaine. Je n’y croyais pas mes yeux, comment une conne pouvait être aussi forte. Elle me tendit ensuite sa main et son visage redevint lumineux et elle me lança un sourire.
-Ne t’inquiète pas ma nouvelle amie, notre accord sera respecter.
Elle se mit alors à rire avant de s’échapper en courant dans une direction qui m’était inconnue. Ce qui était clair, c’est que j’avais bien fait de m’allier à ses filles.





Après maintenant une demi-heure dans l’arène, nous étions passées de soixante combattantes à sept. J’avais réussi à me débarrasser de quelques amazones profitant de leurs combats afin de les pousser hors de l’arène. L’avantage avec cette règle était qu’il n’était pas vraiment question de force mais de tactique et ça je l’avais bien compris et les autres filles d’ailleurs, ce qui nous avait permis de tenir jusque là. Circé était également encore de la partie. Elle avait réussi à se ressaisir et à combattre quelques amazones. Nous étions maintenant clairement six rookies contre une amazone. Mais pas n’importe laquelle. Elle se nommait Daisy Hulka. C’était une femme massive et extrêmement musclée, réputée pour sa grande puissance et son haki de l’armement. Elle n’allait clairement pas être une adversaire facile à vaincre d’autant plus que nous commencions à être épuisées par les combats de l’arène. Mais nous n’étions pas les seuls car elle aussi semblait affaiblit. Nous avions l’avantage du nombre, mais n’étions pas certaines de l’emporter. La règle qui disait que la personne ayant eliiminé la dernière personne pouvait décider d’elliminer les autres ne devait pas être negliger. Devions-nous prendre le risque de l’attaquer toutes ensemble et risquer notre place chez les kujas ? Nous avions déjà répondu à cela dans les toilettes plutôt auparavant. Le regard de mes nouvelles alliées et moi se croisaient alors et ne nous mîmes à rire. C’est alors qu’avant même qu’elle ne puisse comprendre quoi que cela que nous nous mimes toutes ensemble sur Circé afin de la dégager de l’arène. La pauvre n’ayant rien vu venir ne put rien faire et fut éliminée.
En effet, j’avais élaboré une stratégie avec mes nouvelles alliées, celle de profiter de la confusion des combats pour faire sortir certaines amazones. Mais je savais qu’Hulka risquait de poser problème alors j’avais prévu avec l’accord des filles de sacrifier Circé. Celle qui m’avait trahie autrefois avait maintenant été trahie et en plus de cela, je venais de réduire ses rêves à néant. Le doux parfum de la vengeance était exquis à mon palais. Et pendant que Circé était dans l’incompréhension la plus totale avec les larmes aux yeux, je me mis à rire devant elle et à la narguer.


« Je t’ai rendu la monnaie de ta pièce sombre idiote. Moi te pardonner ? Mais tu rêves ! »
Les filles se mirent elles aussi à rire avant que Mabila n’intervienne afin de nous demander si on voulait poursuivre le Colisée, la réponse était bien évidemment non.



(c) Codage by FreeSpirit
Dita Rose
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 320
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue35/75Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Eclosion de la Rose - Aphrodite Left_bar_bleue209/220Eclosion de la Rose - Aphrodite Empty_bar_bleue  (209/220)
Berrys: 143.076.000 B
Jeu 30 Déc - 14:02



A lire attentivement !

Test RP

TEST RP :



Français 8/10
Présentation 2/2
Cohérence 2.5/3
Ecriture 8/10
Originalité 6/10
Appréciation du rp 12/15
Total 38.5/50

On va commencer par le point positif, c’était à mes yeux un bon test RP, bien que très convenu. Le style est agréable à lire, malgré les erreurs de français glissées ici et là, ce qui fait que j’ai réussi à lire les phases de combat en entier sans trop de souci. J’ai retiré un demi point de cohérence pour la dernière épreuve, qui consistait en trois groupes de vingt, pourtant tu as considéré qu’il y avait soixante combattantes dans ton groupe, alors qu’il s’agissait du nombre total de qualifiées.

Niveau originalité, j’ai du mal à donner plus que cela, parce qu’au final, tout était très convenu, même ta trahison de Circé à la fin, qui était assez prévisible. Pour autant, j’ai apprécié le lire (ce qui est plutôt rare), d’où la note élevée d’appréciation du RP.

Te voilà donc validé niveau 13 avec 80% de ta barre d’expérience. Il ne te reste plus qu’à aller remplir les recensements ci-dessous et faire une fiche technique avant d’aller pouvoir gambader dans les verts patûrages du RP.

https://www.op-seken.com/t2651-rescencement-de-lieu-d-histoire
https://www.op-seken.com/t659-recensement-des-wanteds
https://www.op-seken.com/t379-liste-des-avatars-recensement
https://www.op-seken.com/f12-fiches-techniques

Bon séjour sur les mers d’OP Seken !
© Copyright Propriété de One Piece Seken


_________________
Eclosion de la Rose - Aphrodite NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: