Le Deal du moment : -50%
Casque Pro Gaming HyperX Cloud Alpha Noir et Rouge ...
Voir le deal
49.99 €
Le Deal du moment : -60%
Bracelet connecté et étance Xiaomi Mi ...
Voir le deal
19.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mayuri D. Matsumoto [en cours]
Marvin D. Ox
Marvin D. Ox
Messages : 52
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Mayuri D. Matsumoto [en cours] Left_bar_bleue16/75Mayuri D. Matsumoto [en cours] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Mayuri D. Matsumoto [en cours] Left_bar_bleue18/60Mayuri D. Matsumoto [en cours] Empty_bar_bleue  (18/60)
Berrys: 43.240.000 B.
Lun 18 Oct - 18:06

Mayuri D. Matsumoto



  • Prénom : Mayuri
  • Nom : D. Matsumoto
  • Âge : 42ans
  • Sexe : M
  • Race : Humain
  • Lieu de naissance : Seppen-Town
  • Camp : Marine
  • Métier : Soldat
  • FDD : Ryuu Ryuu No Mi - Modèle Dragon Cracheur de Glace
    L'utilisateur peut se transformer entièrement ou partiellement en dragon ou et donc de pouvoir voler et de cracher de la glace. Il décuple énormément la force de son utilisateur et lui donne des instincts sauvages. Son souffle glacé lui permet de geler ses ennemis. Il peut se protéger de la glace et des basses températures grâce à ses écailles. Ses griffes sont aussi tranchantes que des lames de rasoirs.
  • Buts / Rêves : Devenir Amiral en chef


Description Physique

Un sourire enjoliveur et un regard empli de désir.

Le diable incarné, tout chez lui empeste la confiance et l’eau de toilette bon marché, saveur fruitée avec une touche de café.

Mayuri, n’est en fait qu’un homme bien simple aux plaisirs multiples.
D’un physique élancé aux épaules fermes, il dépasse généralement les autres marins d’une tête ou deux. Et malgré la pâleur de ses cheveux, il n’a bel et bien que quarante étés à son actif. D’une stature imposante en allant avec une attitude des plus grivoise, il transpire un passé de militaire houleux, que ce soit dans sa démarche ou ses vieilles habitudes. Que ce soit dans sa manière de porter l’uniforme de blanc et de bleu ou dans le moindre de ses fait et geste, un simple civil n’aurait jamais de mal à voir en lui le soldat si bien façonné. Ses chemises sont toujours repassées et ses souliers polis.

Le tout serait bien trop terne si ce n’était de son sens de l’humour douteux, car un petit soldat ne sachant qu’écouter c’est assez commun dans la marine, lui, il compense avec de mauvaises blagues ou un rire digne d’un vrai clown : Ouhouhou.

Son regard perçant d’un bleu azuré vous toise avec une pointe d’arrogance et de défis, alors que sa bouche et ses fossettes viennent balancer le tout dans un ton plus aimable et digne d’un Casanova. La barbe naissante ne fait qu’ajouter une pointe de charme et la cicatrice qu’il porte à l’arcade sourcilière droite ne fait qu’indiquer un passé bagarreur pour le plaisir de ses dames.  

Joueur à temps perdu il n’est pas rare de le voir s’amuser avec une pièce entre les doigts, il porte également diverses bagues d’argent, serties de pierre ou non.



Description Mentale

‘’ Un Homme ne doit pas être jugé à la grandeur de son sourire, mais plutôt à celle de ses actes. Car celui qui désire le monde doit en retour être louable. Nul ne s’assit sur le trône sans en avoir d’abord payé le prix. ‘’

Voilà dans quelle mentalité son père le bordait le soir, entre deux histoires de pirates et de princesses en détresse. Avec pour simple et noble intention de l’emporter vers un monde onirique, sans toutefois se douter qu’il inscrivait ses histoires dans la tête de son cadet. Ayant grandi dans une maison à l’effigie de la mouette aura développer chez le jeune Mayuri bien des complexes, des idéologies et des conceptions différentes via le reste du monde, mais commençons par le plus important de tous.

L’avarice. En voilà un bien vilain défaut, mais pour Mayuri, la luxure et le besoin d’être supérieur n’est que l’ombre de son entité. Il n’est pas attaché aux biens matériels, mais fera tout pour briller et grimper dans la hiérarchie de la Marine. Il s’y est inscrit, comme son père et ses frères avant lui, motivé par la simple volonté d’un jour pouvoir y présider. S’en est au point ou une jamais il n’aurait imaginé être autre chose qu’un chevalier blanc.

Confiance, limite de l’arrogance ? Pour lui, rien n’est impossible, il doit simplement travailler fort, plus fort que les autres et ça il sait faire. Doté d’une volonté digne de l’initiale unique dans son nom, Mayuri affronte la vie comme un jeu dans lequel il serait le héros, il voit le monde se plier devant lui et ses soldats, la reconnaissance des civils et les honneurs de son métier lui montent à la tête chaque jour au point d’avoir créé un homme croyant être au-dessus du simple peuple. Le gouvernement est selon lui plus fort que tout. Nul ne doit le remettre en question, au risque de s’attirer la foudre de sa colère.

Pour lui, tout n’est que stratégie, code de conduite et actions, sauver une ville n’est qu’un moyen de prouver sa valeur à l’organisation. Arrêter des brigands ou des pirates un moyen de devenir plus puissant pour ensuite prétendre à un nouveau poste et ainsi de suite.

Son sens de l’humour douteux, vous énervera assurément, déformerait-il votre nom ? Vous placera-t-il dans une sous-catégorie en attendant de voir ce dont vous êtes capable ? Au sein de la base, Mayuri est reconnue comme un clown, personne ne le prend vraiment au sérieux s’il n’est pas sur un champ de bataille et là encore, il en faudra beaucoup pour qu’il vous donne sa reconnaissance. Il attend généralement le dernier moment pour régler une situation, puis demande directement l’assignent suivant.

Ajoutons à tout ceci une dépendance et vous aurez un bon survol du personnage. Accros au jeu. Un pari, une entente, un jeu de carte ou de dé, en voila une adrénaline qu’il ne peut éviter, il y aura à plusieurs reprise perdu sa chemise, son argent et même des faveurs, mais ce n’est toujours pas assez pour lui faire retenir la leçon, il est comme un alcoolique a qui l’on essayerait de retirer sa bouteille, mais que voulez-vous, il faut bien tuer le temps entre deux missions !


Histoire

Minimum 30 lignes

Chapitre 1 : Une enfance à Seppen-Town, la famille D. Matsumoto.

De toutes les îles de North Blue, c’est bel et bien sur celle-là qu’aura décider de s’établir les parents de Mayuri. À l’époque, ceux-ci n’étaient arrivés qu’avec un baluchon, leur premier né dans les bras et un ticket de transfert à l’effigie de la mouette. Son père Banri était originaire de North, alors qu’il tomba amoureux de sa douce Akemi dans une auberge de South. La légende raconte que de son uniforme et ses prouesses aux dards, il aurait séduit la plus jolie des serveuses, pour lui faire rêver d’aventure et de fait d’arme. Quelques mois plus tard, Genzo, leur premier né, venait au monde avec l’obligation de s’occuper de ses responsabilités.

C’est dans une petite maisonnette bien modeste que vit le jour le cadet, elle avait une grande cheminé, des briques d’un rouge ocre et de jolies fenêtres carreaux. Il suivis ses premières classe à la petite école du village, aida sa mère avec les tâches ménagères et chaque soir, il ne manqua pas d’attendre à la fenêtre de voir les deux autres hommes revenir avec leur uniforme. Déjà tout jeune, il se faisait réprimander après avoir découpé dans la nappe de la cuisine une cape pour son alter-ego, le capitaine magnifique chevalier de l’armée, le super mouette-man et quand ce n’était pas les nappes, tout les foulards de la maison disparaissait, on le retrouvait alors pendu dans un arbre avec sa corde de fortune à sauver les demoiselles en détresse ou à espionner les voisin. Bref, il eut une enfance bien remplie.

Chapitre 2 : Cadet. Il faut battre l’œuf dans la coquille.

À l’âge de six ans, Mayuri était déjà trop turbulent pour la pauvre femme au foyer et ‘un commun accord entre l’enfant et les parents, c’est en soufflant ses six bougies qu’il recu ce qui encore à ce jour, fut le premier point tournant de sa vie. Une lettre d’acceptation pour le programme militariser des cadets. Sur l’île, seule une poignée d’enfant était dans la marine, mais suivant l’évolution des choses, les fils et fille de militaire commençait à augmenter et le programme fut mis sur pied pour leur donner une base solide. Suivant leur seizième anniversaire, il aurait alors le choix de s’inscrire pour de bon, ou tout simplement retourner à leur vie de civil.

Chapitre 3 : Un fruit au gout étrange.

Chapitre 4 : Une réputation, un métier et un devoir.


Hors Roleplay



  • Pseudo : Ox
  • Âge : 28
  • Comment avez-vous connu le forum ? : dont remember
  • Un mot à dire ? : Poireau


Marvin D. Ox
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: