Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Lun 2 Mai - 1:30
Alors, si elle avait tout compris, leur nom était Philbert Rutebale et Airvou la Grossechiasse... mais elle était pratiquement certaine de ne pas avoir tout compris. Difficile de comprendre ce qu'ils disaient tant la langue qu'ils parlaient était différente de ce qu'elle avait dû être quand ils étaient entré dans ce labyrinthe. C'était devenu cet espèce d'amas quasi incompréhensible de sonorité vaguement familières qu'elle devait décortiquer en bataillant. Et encore, heureusement qu'elle y avait droit à l'oral, parce qu'à l'écrit, il y avait moyen de pleurer du sang.

D'après leur dire, ils étaient là depuis des années. Vu leur état et leurs propos, elle était prête à y croire. N’étant pas psychologue, Cassidy n'avait aucune certitude concernant ces deux zigotos, mais, de ce qu'elle en voyait, ils avaient l'air franchement atteint... et qui ne le serait pas à leur place ? En fait, le fait qu'ils aient résisté aussi longtemps était plutôt impressionnant.

Mais le plus triste dans leur situation était qu'ils avaient perdu tout espoir de remonter un jour. Ils avaient déjà dû essayer, mais la mort de leurs compagnons ainsi que le manque de ressources devaient leur avoir fait abandonner l'idée de remonter. À la place, ils en étaient venu à faire ce qu'ils pouvaient pour survivre avec le peu qu'ils avaient sous la main. Peu à peu, ils avaient été forcé d'accepter ce style de vie, au point d'en oublier ce qu'ils étaient venu faire là. Ajoutez à cela l'absence de contact avec l'extérieur et la pression mentale généré par ce labyrinthe claustrophobique et on se retrouve avec ces deux ruines ambulantes.

Tandis que l'un d'entre eux, celui qui avait l'air d'aller le moins mal, leur expliquait en détail la mort de tous ces anciens compagnons, l'autre semblait particulièrement intéressé par Loriot. Un fait qui ne l'étonnait pas vraiment, car si elle n'avait pas eu de repas convenable pendant des années, elle aurait probablement vu l'homme-pigeon comme un tas de chair tendre et juteuse qui n'attendait qu'à être dévoré. Cela ne voulait pas dire qu'elle allait se montrer clémente avec cette individu s'il décidait de passer à l'attaque. Silver lui aussi remarqua ses regards pleins d'amour et décida de se mettre sur ses gardes, des fois que l'homme décide de suivre son estomac plutôt que le peu de raison qu'il lui restait. Il n'avait pas l'air d'être assez taré pour tenter le coup maintenant, mais il l'était quand même assez pour leur proposer de leur montrer comment bouffer des cailloux et chopper des insectes, et ce avec un grand sourire bien dégueulasse.


"Euh... non merci, sans façon. On a pas l'intention de rester très longtemps de toute façon."

Cassidy préférait ne pas se poser maintenant la question du voyage retour. Dans l'idéal, elle aurait préféré ne pas se poser la question du tout, mais arriverait forcément un moment où elle n'aurait pas le choix. Dans l'immédiat, le plus important était de savoir quoi faire avec ces deux lurons. Sa conscience de médecin lui hurlait de les emmener avec eux. Ils étaient les deux dans un état lamentable et avait absolument besoin de soins. Le genre de soins qui demanderait des semaines, peut-être même des mois pour les remettre sur pied, aussi bien physiquement que psychologiquement... et un bain aussi. Ça, c'était peut-être la plus urgente de toutes les urgences les concernant.

En plus, et malgré leur état, ces deux hommes étaient probablement fort. Cassidy avait vu les dangers que l'on pouvaient trouver dans ces cavernes. Elle voyait mal comment survivre aussi longtemps là-dedans en ne faisant que fuir. Ils avaient du combattre une quantité impressionnante de bestioles, ne serait-ce que manger un peu de viandes. La preuve en était cette histoire d'homme-poisson...

Et c'est là qu'elle tilta.


"Un homme-poisson ? Vous vous êtes fait attaqué par un homme-poisson ?"

De tous les propos qui étaient sorti de la bouche malodorante de cette homme puant, ceux-ci étaient peut-être le plus important. Un homme-poisson qui disait rechercher son capitaine... et qui tentait de les bouffer ? C'était bizarre comme histoire. Pour ce qu'elle en savait, les homme-poissons, ça bouffe pas les gens. En plus, ces deux-là étaient malades, puant et tout maigrichons. En bref, ils devaient pas être très comestibles. Vraiment bizarre... en plus, vu comme les choses étaient présentés, ça donnait l'impression qu'un massacre avait eu lieu. Peut-être qu'elle avait mal compris, mais que ce soit le cas ou non, ça lui donnait une furieuse envie de vérifier.

Cela pouvait aussi être un piège tendu par ces deux gars, mais elle y croyait moyennement. Ils avaient été trop surpris en les croisant pour avoir préparé un tel truc en amont...

Vraiment, Cassidy voulait vérifier. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle avait l'impression que c'était important. C'était une chose étrange que de se laisser guider par la curiosité après avoir fait tout ce chemin. Elle était proche du trésor. Elle le savait car Shankara avait inscrit clairement que cette indication serait la dernière. Elle voulait aller au trésor et en finir rapidement avec toute cette histoire ou du moins, elle voulait voir où sa route la mènerait... Et pourtant...


"Vous pourriez nous emmener là où vous les avez trouvé ? Les pieds, les mains et les hommes avec les armes dans le corps ?"

… Toute cette histoire semblait importante. Est-ce qu'elle avait tant à perdre à suivre son instinct dans cette situation ?... Difficile à dire. Si le trésor était resté bien sagement ici pendant tout ce temps, alors il ne disparaîtrait pas pendant le peu de temps que lui prendrait cette vérification... mais toutes les forces en présences remettaient en question cette conclusion. En plus, elle n'était pas certaine de trouver quoi que ce soit... Mais elle voulait quand même vérifier. Et puis, si elle était là, c'était pour explorer, alors autant y aller à fond !

Cassidy demanderait donc à ses deux interlocuteurs de la conduire à l'endroit où avait eu lieu ce qui avait été décrit comme un massacre. Si l'endroit en question s'écartait de la route indiqué par Shankara, la jeune femme avait un plan pour pouvoir revenir à son point de départ. À chaque pas, elle utiliserait son pouvoir pour laisser une fine couche de verre apparaître contre le sol, juste sous ses pieds. Ce chemin de pas en verre serait parfait pour retrouver son chemin, même s'il était aussi parfait pour quiconque voudrait la suivre ou la poursuivre, que ce soit avec des intentions néfastes ou par simple curiosité. Un risque qu'elle était prête à courir.

De son côté, Silver décide d'apprendre les dernières instructions de Shankara par cœur, histoire de ne pas se faire prendre par surprise si jamais elles n'étaient plus là à leur retour. Cassidy était bien sympa avec ses pas en verre, mais ça ne les aiderait pas à trouver le trésor si quelque chose foirait.


Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 7 Mai - 13:30



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

-Ch’est bhen diomoje ma p’tiote bitkerte. Mainfain, ch’ui chur k’vous r’vendray al’reyzon quein vouzorio keimpri k’non peut po piortir d’ichi, répondit le vieillard, convaincu que toute personne descendant ici était perdue à jamais.

A vrai dire, La Gochiasse avait même une théorie selon laquelle lorsque l’on pénétrait dans le dédale de cette île, on arrivait dans une dimension inconnue, hors de l’espace et du temps. Un autre monde. Avait-il simplement perdue la raison ou le raisonnement avait-il le moindre fond de logique ? Peu importait de toute manière. L’essentiel était qu’ils ne pensaient qu’aucun être vivant ne pouvait ressortir de cet enfer chtonien. Ils pouvaient cependant encore comprendre que des nouveaux venus ne pouvaient pas se faire à cette idée. Il restait à voir combien de temps cela prendrait au groupe de la Monroe de s’en rendre compte et de voir s’ils perdraient tout espoir, s’abandonnant à la mort, ou s’ils parviendraient à s’adapter pour survivre comme les deux… « clochards » étaient parvenus à le faire.

-Bein oyai. Izétio vénayr el zozigoto. Yo po inteindu vingt s’condes avein d’portir au kart dé tiour, ajouta le plus jeune du binôme. Euh… T’souvain où céto ?

-Hein ? …
répliqua Hervé en détournant le regard de l’appétissant homme-pigeon. Nain y tou ?

-J’crois bein qu’à peu près ouesh. Céto po lein d’la griotte aux barviers. T’sai, là où l’guerdon renflichass l’griouss.

-Oh ouai. Mardel vla dzil. Yové une forte odiour d’spaltre lo.


Parmi ces deux derniers échanges, certains mots semblaient encore plus incompréhensibles que d’habitude, comme s’ils provenaient d’une autre langue et ne correspondait pas au parlé standard. Le duo avait pour ainsi dire construit leur propre nomenclature pour désigner certains phénomènes et pouvoir en parler entre eux à l’époque où ils tentaient encore de s’en sortir. Philibert jeta des regards en arrière tout en se mettant en marche, comme s’il craignait que le groupe de Cassidy ne s’en prenne à eux alors qu’ils avaient le dos tourné.

Le voyage prit de longues minutes. Une trentaine ? Une quarantaine ? La notion du temps s’envolait vraiment dans ces grottes. Guère étonnant que les deux vagabonds des profondeurs ne soient pas capables de donner la moindre indication temporelle. En tout cas, le duo resta bien silencieux, se murmurant de temps à autres des choses, débattant parfois du chemin à suivre. Pourtant, ils semblaient parfaitement savoir où ils se trouvaient vu qu’ils désignaient les lieux par des noms précis.

-Fio preindre por l’couloir de Zavier, ça iro pliu viote, déclara la Gochiasse.

-Nonote. Vo mio poché por l’vallé d’Ribet. Les urxess chont parti d’là por ch’abriter dein l’puit d’Verg. Cha nouzévit’ra d’s’battre contre chez monchtres.

-Tio chur qu’chez por lo la griotte aux barviers ?

-Chertain.


Apparemment, c’était la destination qui n’était pas certaine. Malgré leur connaissance des lieux, ils évitaient le chemin trop exposé aux dangers, avaient appris les cycles de déplacement de certaines bêtes des cavernes afin de limiter les dangers d’exposition à des risques inutiles. Les coins particulièrement propices à croiser des monstres étaient donc ceux dont ils arrivaient le moins à se souvenir puisqu’ils n’y passaient que très rarement. Il fallut ainsi faire deux fois demi-tour car le duo s’était trompé. Hervé en profita pour présenter un cercle gravé dans un mur qui faisait office d’épitaphe à un de leurs défunts compagnons. Finalement, après avoir traversé une caverne aux parois très rapproché, nécessitant d’avancé à la queuleuleu à minima, la troupe atteint son objectif.

La grotte des Barviers (carte) se présenta donc à eux tandis qu’ils y arrivaient par le nord. La pièce se présenta en entonnoire. La hauteur sous plafond était d’une quinzaine de mètres tandis que des parois s’élevaient à droite, à gauche et en face pour former des plateformes. En particulier, à la droite du groupe, plusieurs petites « falaises » consécutives formaient des rebords ou un escalier pour géant jusqu’à la paroi. Si la grotte était inhabitée, cela aurait été bien plus accueillant. Cependant des Mosgarath dormaient au plafond, tenu à la roche par un seul fil et se balançant très légèrement dans le vide durant leur sommeil. Sur le rebord de la plateforme en face de leur couloir d’arrivée, un groupe de Nœurzems semblait se chamaillé. Une des créatures glissa malencontreusement dans leur querelle et chuta de sept mètres de hauteur pour venir s’écraser sur le sol rugueux, mourant sur le coup tandis que le choc avait répandu ses fluides corporels aux alentours du point d’impact. Cela généra un mouvement en haut de la plateforme situé à gauche, celle élevée à quatre mètres de hauteur et d’où émanait un semblant de ronflements.

-Faites gof au Barvier, chuchota Philibert.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 M811
Radalgarath Cornus aka « le Barvier »

La créature bougea légèrement, mais repositionna simplement sa mâchoire sur ses deux pattes avant. Une fois le fait qu'il dormait encore confirmé, Hervé pointa du doigt les amas d'os au centre de la salle. En effet, des squelettes, certains avec des sabres plantés entre les côtes tandis que d'autres avaient une arme qui se baladait quelque part non loin d'eux, étaient restés là tandis que l'on pouvait voir ici et là autour des avant-bras et des jambes, ou tout du moins leur ossature sans la moindre trace de chair. La Gochiassa montra particulièrement un squelette au physique anormal qui était à part des autres. En effet, certains aspects de l'anatomie tenaient davantage du poisson que de l'humain.

-Ch'éto lui. Il avio bein goût.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl ??
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl ??
-Hervé La Gochiasse lvl ??

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Mar 10 Mai - 13:25
Les choses continuaient d'avancer à leur rythme pour la Monroe Family. Les deux interlocuteurs de Cassidy continuaient de discuter échangeant parfois des termes qui, pour certains, lui étaient inconnus. Peut-être utilisaient-ils un langage spécialisé comme les nains l'avaient fait ou peut-être avaient-ils créé eux-mêmes des termes pour désigner des choses pour lesquels ils n'avaient aucun mot. Une autre preuve de leur adaptabilité. Dans tous les cas, Cassidy ne comprenait pas et ne cherchait pas à comprendre. La seule chose qui comptait, c'était que les deux hommes n'essayaient pas de lui tendre un piège et ça lui suffisait... pour l'instant. Vu la manière dont ils regardaient Loriot, le piège pourrait être improvisé en route. Mais jusqu'ici, ils s'étaient contenter de le dévorer avec leurs yeux. La jeune femme appréciait le fait que ces deux gugusses puissent contrôler leurs pulsions, surtout après tout ce temps passé en isolation. Beaucoup seraient devenus fou à leur place et peut-être que c'était un peu le cas. C'était juste qu'ils avaient réussi à échapper à ce type de folie qui vous fait perdre votre humanité.

La vraie difficulté serait de les convaincre de sortir. Le fait qu'ils soient tous deux convaincus que cela soit impossible la désolait. Ils semblaient s'être fait à l'idée qu'ils allaient mourir ici, au fond de ce dédale sordide, sans aucune manière de changer les choses. Même sans les faire sortir elle-même, elle aurait bien voulu les convaincre qu'il était possible de s'en aller, ne serait-ce que pour éveiller ce petit quelque chose qui semblait s'être éteint après toutes ces années passées dans les ténèbres.

Ferait-elle beaucoup d'effort s'ils insistaient pour rester ? Probablement pas. La jeune femme avait déjà beaucoup à faire et elle ne comptait pas s'ajouter encore plus de difficulté. Elle s'en ajoutait déjà bien assez en leur demandant de les conduire à un endroit qui, à priori, n'avait rien à voir avec sa destination. Cela dit, elle avait déjà une petite idée de ce qu'elle pouvait faire pour faire naître l'idée qu'ils puissent sortir. Si cela ne fonctionnait pas, alors tant pis pour eux.

Mais dans l'immédiat, elle se contentait de garder le silence en les suivants tandis qu'il les menait dans le labyrinthe. À mesure que les minutes passaient, la jeune femme questionnait de plus en plus cette décision qu'elle avait prise sur un pressentiment. Elle ne savait même pas si elle allait trouver quelque chose d'intéressant ou de significatif sur place. Peut-être qu'elle mettait tout le monde en danger pour rien...

Et peut-être qu'ils le savaient tous et qu'ils avaient décidé de la suivre quoi qu'il en soit. Peut-être faute de mieux dans le cas de Loriot, mais c'était lui qui avait décidé de venir alors qu'il était un niveau en-dessous de tout le monde en terme de force pure. Et ce même sans son aile cassée. À bien y réfléchir, cette chasse au trésor toute entière reposait sur ce modèle. Les gens venaient sur l'île dans l'espoir d'y trouver quelque chose, sans aucune garantie que ce soit le cas. S'ils trouvaient, tant mieux. S'ils crevaient, tant pis pour eux.

Et sur ce point, les deux inconnus faisaient des miracles. La route était longue et chaotique et ils durent faire demi-tour plusieurs fois à cause des incertitudes de leurs guides. Par contre, ils ne rencontrèrent pas un danger. Un exploit qui devait expliquer comment ces deux ruines avaient survécu aussi longtemps dans un tel environnement. À un moment, leur montra un cercle contre la paroi, signe lointain et dernier reste d'un de leur ancien compagnon qui était mort ici.

Pauvre bougre. Malheureusement, je ne peux rien pour tes compagnons. S'ils se sont résignés à mourir ici, alors ils mourront quoi qu'il arrive. Je suis médecin, pas magicienne. Je ne peux pas sauver les gens d'eux-mêmes.

En ce qui concerne sa destination, Cassidy comptait faire les choses rapidement. Vérifier en détail les lieux du combat, en tirer le plus de conclusions possible, peut-être aussi quelques babioles, et partir. Une fois arrivée dans la salle, elle comprit que ça ne serait pas aussi simple. En même temps, elle aurait dû s'y attendre. Un mort, ce n'était rien de plus que de la viande pour les bestioles qui habitaient ces profondeurs. Alors évidemment, les gars s'étaient fait bouffer et tout le joyeux petit monde qui avait participé au festin était resté sur place. Ou peut-être qu'ils avaient choisi le mauvaise endroit pour crever... ce qui était relatif, car n'importe quel endroit de ces grottes était un mauvais endroit pour crever.

Une difficulté de plus pour la Family, mais pas une difficulté insurmontable. Pas à réfléchir très longtemps non plus pour savoir quoi faire. Les choses auraient été plus rapide à plusieurs, mais Cassidy suffirait. Aller à pieds jusqu'au tas d'os n'était pas une option. Pas avec toutes les créatures hostiles qui se trouvaient dans le coin. Heureusement, elle avait les pouvoir nécessaire pour tenter une approche différente. Elle ignorait si l'approche en question fonctionnerait, mais elle tenterait le coup quoi qu'il en soit et faute de mieux.

De toute façon, et de ce qu'elle en voyait, la plupart des bêtes ne représentaient pas un danger pour elle, à part la plus grosse. C'était surtout ses compagnons qui courrait un danger. La jeune femme chuchota quelques mots aux groupes pour expliquer son plan.


"J'y vais seule."
"Et si ça dégénère ?"
"Vous partez. J'ai laissé mes traces, vous pouvez les suivre et moi aussi. On se retrouve à la dernière indication de Shankara si on en là."

Silver acquiesça d'un signe de tête, espérant secrètement que les choses n'iraient pas jusque là. Cassidy se baissa et posa la main au sol. En principe, elle n'en avait pas besoin et aurait pu créer du verre à partir de ses pieds, mais elle se sentait plus à l'aise en utilisant ses mains pour créer. Toutefois, elle se souvint qu'elle était avec des gens qui ne connaissaient pas ses capacités. Elle décida donc de leur chuchoter...

"Ne paniquez pas."

… sans entrer dans les détails.

Créer une grand quantité de verre ne lui semblait pas judicieux. Trop voyant pour les bestioles placées en hauteur, qui ne manqueraient pas de descendre pour vérifier ce qu'était ce bordel.

À la place, la chirurgienne créa une ligne de verre, à peu près aussi large que sa main. Elle fit progresser lentement cette ligne jusqu'au tas d'os, cherchant à ne pas attirer l'oeil des créatures hostiles. Une fois sa ligne terminé, elle fusionna avec elle et parcouru la distance en passant à l'intérieur du verre, sans faire de bruit. Arrivé près des os, elle ferait émerger une première fois sa tête, autant pour voir si elle avait été repéré que pour regarder ce jolie bordel de plus près. Elle ferait continuer sa ligne parmi les os, laissant parfois émerger sa tête entre eux en prenant soin de ne pas les toucher pour éviter de faire du bruit.

Elle ne s'attendait pas à grand chose venant des os, surtout si ceux si avec été soigneusement nettoyé par des prédateurs affamés. C'était les armes et les éventuels objets qui étaient restés sur place qui l'intéressaient. Grâce à eux, elle pourrait se faire une idée de l'identité de ses hommes et, si elle était chanceuse, peut-être un peu plus. Si elle trouvait un objet intéressant, elle ferait émerger une main pour l'agripper. Cette main resterait sur place sans bouger, le temps que Cassidy finisse ses recherches. Ce n'est qu'après qu'elle les ferait se mouvoir sur sa ligne pour qu'elle rejoigne le reste du groupe. Et par après, je veux dire au tour suivant.





Résumé:

Techniques:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 16 Mai - 0:16



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 M811
Radalgarath Cornus aka « le Barvier »

-Ché dionc une logio ! s’étonna Philibert.

Les bêtes bougèrent, mais rien ne semblait indiquer qu’elles avaient repéré la traîné de verre qui se traçait un chemin droit vers les os. Des babioles, oh oui Cassidy en trouva. Montres cassées, sablier fendu, boussole, équipement de crochetage… Même une pince à épiler et un ciseau à ongle se trouvait dans le tas des petits artefacts perdus là au milieu des ténèbres. Le cadavre de l’homme-poisson lui était propice à offrir quelques babioles rituelles pirates. Des objets sensés porter chance mais qui n’avaient somme toute servit à rien face aux défis de cet endroit. Néanmoins, on pouvait se demander comment des loques humaines pouvaient être parvenu à vaincre un gaillard aussi puissant qu’un homme-requin. Puisque s’en était visiblement un. Un homme requin. La carcasse semblait d’ailleurs indiquer que sa corpulence était massive. Il devait être particulièrement affamé pour que les deux maigrichons parviennent à se débarrasser de lui. Quant aux armes, la Monroe pu observé les sabres, certains rouillés. Aucune arme de grande valeur. Il aurait été bien dommage qu’un meitou se perde ici et cela n’était visiblement pas le cas ici… Mais en remuant l’armement, les pistolets à silex poussiéreux en l’occurrence, Cassidy pu mettre au jour un morceau de papier, un rouleau plus précisément, ainsi qu’un livre, un journal d’où dépassés quelques feuilles. En dépliant le rouleau, il y avait moyen de découvrir une carte des environs maritimes de l’île. Des voies étaient d’ailleurs dessinées. Néanmoins, l’une d’elle ne semblait rien à voir avec ces histoires de log poses, reliant justement deux autres routes parallèles. C’était un passage entre deux voies de navigations de Grandline, permettant de changer en cours de route de chemin en défiant son log pose.

Quant au journal, il aurait fallu que Cassidy ait un peu de temps pour le parcourir afin de découvrir l’identité du capitaine de cette équipage décimé à une époque indéterminée. Malheureusement pour elle, quelque chose sembla réveiller brusquement le Barvier qui souffla du nez et se jeta au milieu de la grotte à côté du tas d’ossement. Les vibrations fragilisèrent la ligne de verre, néanmoins c’est Philibert qui détruisit d’un coup de pied le début de ladite ligne avant de se retourner lentement vers Loriot avec un regard carnassier.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

-Bon appétit ! beugla le Ruckbalier avec joie, semblant se voir offrir un repas de choix pour la première fois depuis longtemps et semblant incapable de se retenir plus longtemps face à ses pulsions.

Des pieds d’Hervé La Gochiasse qui bloquait l’accès à la grotte d’où venait la troupe, le sol se changea progressivement. La roche devint petit à petit organique, prenant une teinte de chair tandis que l’odeur devint encore plus insupportable. La muqueuse, la musculeuse et la séreuse péritonéale faisaient progressivement leur apparition à la place de la grotte. On se serait cru à l’intérieur d’un être humain. Les pieds embourbés dans la matière collante commenceraient à se faire attaquer par le pseudo-acide qui semblait sortir des parois tandis que les Nœurzems quittaient les lieux au plus vite. Le Radalgarath Cornus lui arracher la matière à grand coups de griffes qui menaçaient l’intégrité physique de la Monroe.

-Qu’la mouladykchion dou l’ouintèchetain ch’abate chur viou quoi avio r’fusé d’venir des nôtres ! semblait s’énerver Hervé. Viou alio niou nourrir por les prochiens temps !

Silver aurait fort à faire car tandis que la grotte transformé en intestin grêle semblait se refermer localement sur l’homme-pigeon en vue de ne laisser rien d’autre que ses os, Philibert chercherait à l’empêcher de l’intervenir en le frappant dans le dos avec un shigan perçant. Il était un ancien agent du Cipher Pol 2 chargé d’infiltrer le groupe d’expédition après tout, même si ce passé révolu n’avait plus aucune valeur pour l’être qu’il était devenu aujourd’hui. L’un des objectifs du Ruckvalier semblait d’ailleurs de livrer Nakashima au même destin que Loriot… et que cet homme-requin s’étant lui aussi révélé trop appétissant pour que le binôme ne refreine trop longtemps leur faim. Assurément, vu les propos d’Hervé, Silver et Cassidy serait également de la partie. Des gouttes de substances gastriques tombaient du plafond sur toute la caverne tandis que les petites falaises de la salle obéissaient à leur nouveau maître en se contractant progressivement pour restreindre l'espace disponible. Si Cassidy cherchait à créer un nouveau chemin de verre, le sol de l'intestin se contracterait à l'extrême, changeant totalement de morphologie pour chercher à briser le verre.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl ??
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl 33
-Hervé La Gochiasse lvl 35+

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Jeu 19 Mai - 0:15
Si l'on voulait résumer la situation simplement, on pourrait dire que Cassidy avait fait une erreur. Notons toutefois ce petit mot ne suffisait pas à lui seul pour décrire l'état de détresse mentale qui avait englouti la jeune femme quand elle comprit ce qui était en train d'arriver.

Elle était tombée dans un piège. Jusqu'ici, rien de bien difficile à comprendre. C'était surtout les conséquences qui allaient avec qui posaient problème. La jeune chirurgienne se considérait comme une femme intelligente avec un bon instinct. Elle avait grandit dans un bidonville de la pire des sortes et avait survécu à des dangers qui avaient emporté des enfants bien plus forts et parfois plus intelligent qu'elle. Elle avait toujours pensé que la chance n'avait joué qu'un petit rôle dans sa survie. Il est vrai qu'elle lui devait entièrement sa rencontre avec les trois médecins, mais cela n'avait rien à voir avec ses longues années d'enfant des rues. La jeune femme donnait plutôt cet honneur à un mélange d'instinct, de force et d'intelligence, bref, à des prédispositions qui lui avait servi à échapper à toutes ces situations qui avaient emporté tant de gamins comme elle.  Du moins, c'est ce qu'elle avait toujours cru jusqu'à aujourd'hui, mais dans le cas présent, il était indéniable de se rendre à l'évidence : c'était bien la chance et surtout la chance qui lui avait permis de survivre aussi longtemps. C'était la chance qui avait fait du fruit du démon qu'elle avait mangé un logia. C'était elle aussi qui lui avait fait croiser la route de ce cuisinier formidable à la personnalité de merde qu'était Etowaru. Toutes ses victoires et ses compagnons, c'était avant tout à la chance qu'elle les devait.

Et cette chance venait de tomber, comme si cette ultime abus l'avait enfin épuisé. Au fond, la situation comportait une certaine ironie qui ne lui échappait pas. La logia du verre n'avait pas considéré ces deux zouaves comme des menaces. Jamais, à aucun moment, elle ne s'était imaginée qu'ils poseraient un véritable problème. Deux ruines squelettiques enfermés dans les profondeurs depuis des années... est-ce qu'elle n'aurait pas dû se dire que c'était louche ? Elle s'était bien dit qu'ils étaient fort, mais elles s'était toujours placé au-dessus d'eux, certaine de n'avoir qu'à claquer des doigts pour les abattre. Au fond, plus que la chance, c'était ça qu'elle avait perdu. Cette petite voix à l'intérieur de son crâne qui l'avait toujours poussé à rester sur ses gardes. À mettre en avant la discrétion et se cacher plutôt que de dévoiler toutes ses capacités. Cette conscience née de l'adversité qui la poussait à ne jamais faire confiance à personne sous aucune circonstance. Un exemple tout simple pouvait montrer cette négligence : à une époque, elle faisait tout son possible pour cacher ses capacités, quitte à devoir affronter les dangers au couteau. Maintenant, elle  montrait son verre à tout le monde et à toutes les occasions, au point que la moitié des habitants de ces caves devaient savoir qu'elle avait un logia.

Pauvre petite imbécile arrogante... qu'est-ce que tu croyais ? Tu pensais vraiment que tout se passerait à merveille ? Que le monde t'offrirait ce que tu désires sans rien demander en retour ? Ce même monde qui t'a toujours pris au centuple le peu qu'il t'a jamais offert ? Pour qui as-tu osé te prendre ? Une sorte de déesse capable de balayer tous les dangers par une simple pensée ? Ou peut-être croyais-tu que ce mystérieux Shankara allait venir te sortir de la mouise, comme il l'avait fait pendant ce combat que tu aurais sans aucun doute perdu sans lui ? Non Cassidy, non, cela n'était que le résultat d'un concours de circonstance qui n'arrivera plus. Cette destinée à laquelle tu as si souvent échappée te rattrape de nouveau et de nouveau, elle va te prendre ce qui compte le plus à tes yeux. Tu vas tout perdre et tes compagnons non plus n'y échapperont pas. Mais auraient-ils pu y échapper un jour ? Ils ne sont rien de plus de pauvres êtres stupides qui t'ont suivi aveuglément jusqu'au fond de cet enfer. Des âmes en peine désireuses de se trouver une place dans le monde, ou de prouver qu'ils valent plus que ce qu'ils sont, sans oser y croire eux-mêmes la peine. Tout ça pour ne trouver qu'un destin tragique, inévitable conséquence de leur rencontre avec toi.

Et tandis que Cassidy continuait de se laisser marteler par sa propre culpabilité, il lui sembla entendre des voix. Ce n'était pas quelque chose de tangible, comme si quelqu'un s'adressait à elle, mais plutôt une sorte de brouhaha. Une masse de sons informes qui entraient dans son crâne sans passer par ses oreilles. Le plus étrange, c'est qu'elle pouvait identifier cette amas de bruits comme un tas de voix. Elle ne savais pas comment elle avait cette certitude et pourtant, elle savait que c'était bien des voix qu'elle entendait.

Au moment où ces voix se firent entendre, ces voix furent accompagné par une violente migraine. Une douleur intense et implacable qu'il lui était impossible d'ignorer. Incapable de continuer sa fusion plus longtemps, la jeune femme émergea de sa ligne de verre en se tenant la tête, le visage crispée et chaque muscle de son corps tendu à cause de la douleur. Au même instant, la chair commençait à recouvrir les murs pour transformer la pièce en une immonde parodie d'intestin. Mais c'était le cadet de ses soucis. La douleur continuait, effroyable, implacable et surtout, inarrêtable.

Le seul point positif était que les martellements incessants de sa culpabilité contre sa conscience avait pris fin, vaincu par une force qui leur était supérieur. Cette réalisation lui apporta un peu de satisfaction et, lui fit oublier les voix momentanément. Étrangement, cela diminua l'effet néfaste qu'elles avaient sur la jeune femme, lui permettant de se concentrer un peu et de penser à autre chose.

Le problème était la culpabilité. C'était une maîtresse pleine de tout ce qui fait vos misères, une inquisitrice bornée qui prenait tous vos problèmes pour vous les rabâcher au visage afin de vous rendre encore plus misérable. Aujourd'hui, elle n'avait jamais parlé aussi fort et Cassidy ne l'avait jamais autant écouté. Malgré cette réalisation, l'esprit épuisé de la jeune femme laissait tout cela continuer rebondir contre les parois de son crâne, comme pour mieux s'insérer dans chaque recoin de son esprit et s'y faire accepter en tant que une réalité immuable. Elle ne voulait pas continuer. Pas si elle devait prendre le risque de payer ce prix à chaque fois. Non, elle n'avait qu'à fermer les yeux et laisser cette masse informe de chair et d'acide l'emporter et peut-être qu'enfin, elle aurait la paix.

Mais cela n'arriva pas. Il existait bien une partie de Cassidy qui voulait en finir. Une partie très bruyante dans le moment présent. Pourtant, c'était une autre partie plus grande encore de son âme qui commença à la dominer. Tandis qu'elle s'en rendit compte, la douleur commença à disparaître peu à peu, comme si sa détermination chassait toutes ces voix beaucoup trop bruyantes. C'était quelque chose de bien différent de l'abandon plein de culpabilité qui tentait de la pousser en vain à laisser tomber. Malgré tout, elle était constituée des mêmes sentiments, même il il la poussait vers un but très différent. C'était comme un mécanisme de survie qui s'était activé quand ses idées les plus sombres avaient émergés. Une sécurité cachée au fond de son cœur qui n'attendait qu'un moment de faiblesse pour émerger des profondeurs et lui rappeler qui elle était.

Cette chose était la colère. Une colère pleine de déception et d'amertume qu'elle dirigeait autant contre elle-même que contre ses adversaires. Et comment pouvait-il en être autrement ? Elle s'était jetée la tête la première dans un piège et devait maintenant en tirer les conséquence. Le pire, c'est que, dans une certaine mesure, elle comprenait pourquoi elle s'était fait trahir.  Malgré tout le dégoût que cette pensée lui inspirait, elle avait l'impression que dans cette même situation, bloquée depuis des années dans les abysses sans plus aucun espoir d'en sortir un jour, elle aurait commencé elle aussi à se nourrir de tout ce qu'elle trouvait. Peut-être qu'elle aurait eu quelques états d'âme en mangeant de la chair humaine pour la première fois, mais elle était convaincue qu'elle l'aurait fait. Elle le savait car elle savait ce qu'était la faim et elle savait toutes les horreurs qu'un ventre vide pouvait entraîner.

Mais au-delà de cette question sordide, il y avait le fait que c'était elle qui avait été trahi. Même si elle l'avait fait naïvement, elle avait offert sa confiance à ces deux monstres. Car c'était bien ça qu'ils étaient devenus : deux créatures sauvages et sanguinaires, à l'image de toutes celles qui peuplaient ce lieu maudit. Une parodie d'humanité qui préservait une parodie de vie en menant une parodie de d'existence. Maintenant, ils tentaient de lui prendre le peu qu'elle avait apporté avec elle.

Et il était hors de question de laisser faire une chose pareil. Cette réalisation fit disparaître les doutes, ne laissant place qu'à une colère glacial et implacable. Elle allait les tuer. Ce n'était pas une envie, mais une promesse qu'elle se fit à elle-même. Il serait hors de question que ces deux-là puissent quitter se combat en vie.

Forte de cette nouvelle résolution, la jeune femme lâcha sa tête. Ce n'est qu'à ce moment qu'elle prit pleinement conscience de ce qui arrivait. Voyant la chair contre les murs et l'acide naissant au sol, elle créa immédiatement huit pattes d'araignées dans son dos. Ces pattes étaient fines et longues de deux mètres. Elle en planta quatre dans le sol et se souleva dans les airs, échappant à l'acide qui aurait inévitablement commencé à lui bouffer les pieds si elle les avait laissé plus longtemps par terre. Une tâche plus compliqué que prévu, car les attaques incessantes de la créatures immense qui se défendait près d'elle créait des remous dans la chair. Difficile de rester stable dans cette situation et elle devait bouger elle aussi pour éviter de chuter, ce qu'elle faisait en plantant

Mais si les attaques de la créature lui disaient quelque chose, c'était que le créateur de cette grotte de chair ne ressentait pas lui-même les dégâts reçus par les parois. Une grotte de chair que son expertise médicale lui permit de déterminer la fonction. Elle était dans un intestin grêle. Une réalisation qui n'arrangeait rien, car c'était l'un des pires endroits où l'on pouvait se retrouver, surtout s'il faisait cette taille. Par contre, cela expliquait le tas d'os, dont les différents propriétaires avaient dû subir le même sort. Elle comprit aussi qu'elle avait affaire à un fruit du démon, même si sa nature exact restait à déterminer.

Cela était le problème de Silver, qui avait vu le sol se transformer sous la Gochiasse et partit immédiatement du principe que cette transformation venait de lui. Son premier réflexe fut de prendre Nakashima sous le bras, abandonnant l'idée de lui procurer le moindre confort afin de libérer une de ses mains, ce qui lui permettrait de l'utiliser au combat. Entre Loriot qui se faisait attaquer par la chair et Philibert qui se trouvait derrière lui, difficile de savoir où donner de la tête.

Pourtant, c'était bien la Gochiasse qui était la priorité. C'était à cause de lui que la situation avait tourné à l'enfer et c'était donc lui qu'il fallait abattre en premier. Malheureusement, cela semblait impossible pour Silver... sauf s'il jouait les bonnes cartes, quitte à perdre quelques plumes au passage.

Le jeune homme n'essaya pas d'éviter l'attaque Philibert. L'entendant approcher, il se tourna et tenta d'intercepter l'attaque en gardant avec son épaule. Juste après, il ferait suite avec quelques coups de poings, autant que possible suivant les dégâts que le shigan lui ferait à l'épaule, car ce n'était pas avec le bras qui tenait Nakashima qu'il se défendit. Ces coups n'aurait pas pour but d'abattre Philibert, mais de le faire passer sur la défensive afin de se donner une occasion. Juste après, le jeune homme se jetterait dans la direction de Loriot. Il savait qu'il ne pourrait pas le sortir de là avec des moyens conventionnel, pas s'il ne voulait pas se retrouver piéger juste après. Il savait aussi qu'il donnait probablement une occasion parfaite à Philibert d'attaquer de nouveau, mais c'était un risque qu'il était près à courir.

Une fois assez proche de Loriot, le jeune hommes lui hurla :


"Attaquez ses jambes !"

Avant de lui donner un coup de pied. C'était un coup de pied violent, du même type que ceux qu'on donne à une balle de football pour l'envoyer en pleine lucarne. Exactement l'objectif du jeune homme, dont le coup de pied avait pour but d'envoyer Loriot en plein sur la Gochiasse. En ce qui concernait les jambes, il ne savait pas si Loriot avait remarqué quelque chose, mais ça valait toujours le coup de lui dire quoi faire, des fois qu'il puisse faire la différence.

Pour dire vrai, il en doutait. Même avec un bras cassé, Loriot n'avait pas été un combattant particulièrement utile pendant cette aventure. Pendant ce moment de crise, il espérait que l'homme-pigeon puisse faire la différence. Mais, comme je l'ai dis plus tôt, il en doutait. Son véritable plan était de déconcentrer la Gochiasse en lui envoyant l'homme-pigeon dans la gueule, en espérant que cela puisse, au pire des cas, le déconcentrer assez longtemps pour que Cassidy puisse intervenir. Si le Vaillant mourrait pendant la tentative, alors tant pis pour lui. S'il devait choisir entre Cassidy et Loriot, Silver choisirait Cassidy, même si ce choix le désolait.

Mais Silver avait été entraîné par les Décima. Pour être plus précis, il avait été destiné à devenir l'un des chevaliers de l'Ordre de la nouvelle génération, l'un de ceux qui devait remplacer ceux qui étaient mort au combat et continuer leur lutte. De ce fait, il connaissait la valeur d'un sacrifice. Il était parfaitement hypocrite que ce sacrifice soit celui d'un autre que lui, mais c'était également quelque chose qui lui avait été enseigné : il fallait parfois savoir sacrifier les autres pour faire avancer la cause, en particulier quand ça comptait.

Là, ça comptait.

De son côté, Cassidy commença à utiliser ses pattes pour rejoindre ses compagnons. Elle n'alla pas en ligne droite, ne sachant pas si la chair pouvait venir l'attaquer directement ou non. À la place, elle s'approcha de l'entrée en faisant des bonds, plantant parfois une patte au sol pour changer sa trajectoire dans les airs et se rendre plus difficile à atteindre. Il s'agissait aussi de ne pas rester trop longtemps dans cette amas de chair, car il lui semblait évident qu'y prendre ses appuis trop longtemps était une mauvaise idée. .

Elle hésita un instant à tirer quelques billes de verre du côté de l'entrée, mais elle se ravisa. Entre la chair, les mouvements et le combat qui avait lieu sur place, elle avait autant de chance de toucher ses ennemis que ses compagnons. Un risque qu'elle n'était pas prête à courir.





Résumé:

Techniques de Cassidy:

Techniques de Silver:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 19 Mai - 15:09



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 M811
Radalgarath Cornus aka « le Barvier »

Alors que Cassidy était en proie à ses propres démons, assaillit par des voix naissant de l’abîme pour étouffer son esprit sous la multitude, sous les hurlements, sous les griffes immatérielles de volontés mortelles, la grande créature à côté d’elle abattit l’un de ses membres sur le corps de la logia qui se brisa alors en de nombreux éclats. Ainsi, lorsqu’elle revint à elle, déterminer à ne pas laisser le destin être tracé par les vils intentions sauvages, nourris par la famine et la raison défaillante d’une humanité enterrée à des centaines de mètres de profondeurs sous la surface, il faudrait à la Monroe prendre le temps de se reconstituer avant de former ses fameuses pattes d’araignée, devenus depuis au fil des aventures un atout typique de la demoiselle à la chevelure rouge, un gimmick, une technique phare grâce à laquelle on pouvait reconnaître l’utilisatrice de malédiction aisément. Malheureusement, dans des situations pareilles, chaque seconde pouvait compter et les conséquences étaient à mesurer pour chaque perte occasionnée.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

-Kamouishoury.

Dès que son assaut fut porté, le Ruckvalier se recula à coup de geppou et chercha à contourner Silver pour l’assaillir dans le dos grâce à un kamisori. En effet, pour ne pas lui-même se faire digérer Philibert était contraint d’utiliser le geppou afin de ne pas être en contact avec la moindre paroi. Ayant compris que Silver cherchait à protéger Nakashima, la stratégie de l’ancien agent du Cipher Pol, autrefois promis à devenir agent d’élite, se fit évidente : viser la femme-loup afin de pouvoir blesser à coups de shigan l’homme qui cherchait à la défendre. Ainsi, lorsque Silver s’élança vers Loriot pour tenter d’aider le malheureux, ce sont des shigan bachi, ses balles d’airs générer par shigan, qui filèrent droit dans le corps du jeune homme, sachant que Philibert visait les cuisses et l’arrière des genoux afin de fragiliser les appuis de sa victime qui parviendrait certainement à envoyer l’homme-pigeon vers Hervé, mais avec moins de force qu’escompté à priori.

Propulsé vers celui qui voulait le manger, le Vaillant percuta La Gochiasse qui tomba au sol mais en refermant ses bras sur l’oligarque qu’il entraina avec lui dans sa chute, en profitant pour refermer ses mandibules sur l’amas de plumes au niveau du coup. Arrachant avec ses dents un long morceau de chair, Hervé fit abstraction des plumes et avala goulument tandis que Loriot tentait de se débattre. Néanmoins, un seul coup de tête dans le visage de l’homme-pigeon ne fit pas seulement exploser le bec de ce dernier, il s’enfonça dans l’inconscience. La différence de niveaux entre les deux hommes était trop grande. Dans le même temps, le dos de La Gochiasse fusionna avec la paroi de l’intestin et il s’enfonça à l’intérieur, disparaissant dedans tout en attirant Loriot. La chair commença alors à se refermer sur la malheureuse proie dont le plumage et l’épiderme se faisaient progressivement dévorés par l’intestin. Les nutriments furent véhiculés par les parois et rejoignirent Hervé qui se délecta ainsi progressivement de ce repas tandis que le Ruckvalier grimpait davantage dans les airs avec son geppou tout en continuant à lancer des shigan bachi sur Silver.

Si la paroi intestinale cherchait à grimper le long des pattes de verre, les déplacements de Cassidy empêchèrent la matière de s’étendre outre mesure. Néanmoins, à cause du retard causé par la reconstitution de son corps, Loriot était déjà livrer à la digestion accélérer causé par la malédiction de l’intestin. La question de savoir s’il était encore sauvable était légitime, mais Cassidy ne pouvait y répondre de manière absolue à partir des connaissances dont elle disposait présentement. Néanmoins, dans un râle de satisfaction La Gochiasse livra une information étonnante.

-Chi cheuleman Ariouch avio t’nu cha promayche… Nouzen cherian po lo.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl ??
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl 33
-Hervé La Gochiasse lvl 35+

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Dim 22 Mai - 14:22
"Kami-quoi ?"

Une réaction pleine de spontanéité face au mot bizarre que lança l'adversaire de Silver avant de se mettre à voler. Du moins, c'est à ça que ça ressemblait au début. En y regardant de plus près. On avait plutôt l'impression qu'il bondissait en prenant appui contre l'air. Des bonds très rapide qui lui permirent d'éviter les attaques de Silver pour aller l'attaquer dans son dos... mais pas assez pour l'empêcher de mettre son plan à exécution.

Un plan qui fonctionna à peu près comme il s'y attendait. Peut-être même un peu moins bien. Le jeune homme regarda l'ennemi s'occuper du pigeon avec une certaine froideur. Silver avait déjà vu la plupart des gens qu'il aimait mourir. Certains de manière violente, d'autres de manière plus paisible tout en étant infiniment plus difficile à supporter pour lui sur le plan émotionnel. Le jeune homme était celui qui s'était le mieux entendu avec le pigeon ou du moins, c'était ainsi qu'il l'avait ressenti au cours de cette aventure. Pourtant, ce n'est qu'avec un léger pincement au cœur qu'il regarda Loriot disparaître dans le mur, certain qu'il ne survivrait pas. Il se dit simplement que c'était dommage, que c'était triste, sans aller plus loin et sans rien en montrait. Une vie de plus qui s'effaçait sous ses yeux. De toute façon, entre la grotte intestin et l'autre pourriture bondissante qui lui tirait dessus avec ses doigts, il avait mieux à faire que de se laisser aller à la tristesse ou à la colère. Il avait besoin de toute sa tête et préféra se refermer, comme il l'avait toujours face à l'adversité

Et même avec toute sa tête, son adversaire lui donnait beaucoup de fil à retordre.Le pire, c'est qu'il visait la gamine. Le clochard avait compris instantanément que Silver la protégeait et il en jouait. Une bonne tactique, d'autant plus que le pêcheur ne comptait pas la lâcher. Cela lui simplifierait grandement les choses, mais Cassidy le tuerait. En plus, laisser les enfants crever pour sauver sa  peau n'était pas dans son style. Il préférait encore y rester avec elle... ce qui était bien parti pour arriver. Une perspective désastreuse ne le dérangeait pas outre mesure. Il pourrait enfin prendre un peut repos sans avoir à supporter les jérémiades incessantes de Colette. Peut-être même qu'il révérait sa femme. Mais si ça arrivait, c'est Cassidy qui en souffrirait le plus. Elle qui aimait porter toute les responsabilités, elle ne manquerait pas de s'attribuer toutes les conséquences de ce combat désastreux. Car il n'avait aucun doute sur le fait que son capitaine allait survivre à ce combat, ni à ce qui allait suivre. Le problème était l'après et le mieux qu'il pouvait faire pour l'après, c'était de s'assurer qu'elle puisse affronter la suite sans en sortir trop amochée.

De son côté, la capitaine continuait son avancé vers l'entrée. La sale bête qui se débattait pas loin d'elle lui avait compliqué la tâche. Une créature qui deviendrait peut-être un problème dans un futur proche, mais il était encore trop tôt pour le dire. Notons que la bestiole ne fut pas assez pour l'arrêter, même si elle appréciait assez peu d'être retardé par un prédateur sauvage qui se débattait stupidement au lieu de fuir. Pour sa part, Cassidy aurait bien fuit elle aussi. Elle avait déjà trop combattu et avait le sentiment qu'elle combattrait encore par la suite. La retraite stratégique est ce qu'elle aurait ordonné sans hésiter si ces compagnons avaient été avec elle quand les choses étaient parties en vrille. Malheureusement, ça n'avait pas été le cas et il était hors de question de partir sans eux.

La jeune femme vit très distinctement Silver frapper Loriot pour l'envoyer sur la Grossechiasse, comme elle vit le pigeon se faire attraper, mordre et emporter dans la chair. Contrairement à son compagnon, ça ne la laissa pas indifférente. Le pigeon ne s'était pas montré très utile, privée d'une de ses ailes beaucoup trop tôt, mais il n'avait pas non plus été un poids pour le groupe. Malgré son apparent statut de petit nobliaux de mes couilles comme les détestait habituellement, il n'avait pas passé son temps à se plaindre ou à retarder tout le monde, ou même à leur balancer son statut au visage pour tenter de prouver une quelconque supériorité. Quand les choses avait dégénérés à cause de la créature immense qui les avait attaqué dans la tour, il était resté avec le groupe malgré les très nombreuses raisons qui auraient justifié une fuite. Que cela ait été pour garantir sa survie ou non, cela importait peu pour la médecin. Elle s'était habituée à la présence de Loriot Vaillant et elle s'en voulait de n'avoir rien pu faire pour l'aider. C'était sa naïveté à elle qui l'avait tuée, plus que l'autre enflure qui devait être en train de le bouffer.

La suite n'arrangerait pas les choses, car si Loriot était encore en vie, il ne survivrait pas à la suite. Les deux clodos avait passé leur temps à le regarder comme s'il n'avait été qu'un pigeon rôti en puissance. Entre ça et le fait qu'elle se trouvait dans un estomac, pas à réfléchir très longtemps pour se rendre compte que le possesseur de ce pouvoir pouvait utiliser ses capacités pour manger. Ça n'en était qu'au stade de la théorie, mais n'ayant rien mieux ni de plus évident, elle décida de faire avec. Toujours est-il que si c'était bien le cas, il devait être en train de manger le pigeon, une bien meilleure viande que la plupart des trucs qu'il avait bouffé pendant son misérable séjour dans l'obscurité.

Ça voulait dire qu'il était vulnérable, au moins le temps de finir son repas. Si Cassidy voulait l'abattre, elle devait tenter le coup maintenant.

Continuant ses bonds, la jeune chirurgienne approcha à toute allure de l'entrée. Enfin arrivée à destination, elle ne chercha pas à faire dans la dentelle. Elle aurait bien hurler pour exprimer toute sa colère, mais elle se retint, désireuse de ne pas être celle qui préviendrait son adversaire de sa venue. À la place, elle préféra laisser son corps s'exprimer et prêta à peine attention aux paroles du dévoreur, même si elle les entendit très distinctement. Ça, ce serait pour plus tard.

Une fois face à l'endroit où la Gochiasse s'était enfoncée dans la chair avec Loriot, La jeune femme changea les bouts de ses pattes en poings et lança sa plus puissante attaque sur sa cible. Elle n'attaqua pas seulement avec ses pattes, mêlant aussi ses deux mains à la partie pour faire tomber un torrent de verre sur son adversaire. Elle était bien consciente que si Loriot était encore en vie, cette déferlante de poings lui serait fatale. Toutefois, elle ne flancha, désireuse d'abattre au plus vite celui qui les avait piégé. Elle ignora complètement l'autre adversaire, laissant à Silver la lourde responsabilité de l'occuper.

Une responsabilité que le pêcheur n'avait pas sa capitaine attendu pour prendre. Déjà abîmé par son adversaire, il décida toutefois de ne pas faire le choix de se défendre. À la place, le jeune homme choisit lui aussi de prendre de la hauteur, sautant en l'air frappant tant bien que mal la chair qui l'entourait de ses pieds pour atteindre son adversaire qui continuait de bondir dans les airs. Il gardait Nakashima, essayant de l'abriter derrière son corps tandis que la pluie de shigan continuait dans sa direction.

C'était une attaque désespérée. Peut-être même une attaque suicidaire. Cela ne suffit pas à faire flancher celui qui avait été le plus puissant adversaire de Cassidy Monroe quand il l'avait affronté sur Yakoutie Island, alors que la Family n'avait pas encore été fondé. Sa détermination en acier, son cœur froid comme la glace, il fonçait dans le but de toucher, quelque soit les conséquences pour son corps déjà meurtri.

Mais s'il approchait comme une furie, déterminé à abattre un adversaire dont la mobilité le surclassait largement, c'est avec une feinte qu'il décida d'entamer ce nouvelle échange. Il frappa deux fois de sa main, non pas sur son adversaire, mais face à lui. Ces deux coups furent si rapide qu'ils créèrent des images rémanentes, illusions que Philibert ne manquerait pas de chercher à éviter. En tout cas, c'est là-dessus que comptait le jeune homme, qui tâcha de profiter de l'esquive de son ennemi pour enchaîner en couvrant son poing de glace pour une nouvelle attaque qui se voulait dévastatrice.



Résumé:

Techniques de Cassidy:

Techniques de Silver:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 23 Mai - 19:05



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

Hervé était-il réellement vulnérable en ces instants ? Se rendre à la position où il avait disparu et espérait pouvoir le toucher était-il vraiment suffisant pour mettre fin à l’existence de cet homme qui avait dû affronter les horreurs de ces cavernes des années durant ? Une tactique aussi simple suffirait-elle à le vaincre ? Loin s’en faut. Le déluge de verre déchiqueta en effet Loriot et permit aux acides gastriques de s’enfoncer plus profondément dans ses blessures pour commencer à attaquer et digérer l’intérieur du corps du malheureux homme-pigeon qui trouvait là sa fin. L’oligarchie de Diminuto devrait se trouver un nouveau membre de son élite ministériel. Néanmoins la Gochiasse s’était déplacer dans la paroi intestinale, chose que la demoiselle à la chevelure rose aurait certainement remarqué si elle avait eu la chance d’atteindre la maîtrise du haki de l’observation afin de pouvoir repérer la voix de son opposant. Ce dernier s’était réfugié un peu plus loin tandis qu’il profitait des nutriments que lui apportait ce repas. Pour le plus grand plaisir de la Monroe, cette dernière aurait alors l’occasion de voir que des masses organiques se concentrait d’ailleurs un peu en amont de sa position. De quoi s’agissait-il précisément ? La couleur marronnasse et l’odeur qui commençait à apparaître révélait assez clairement qu’il s’agissait de matière fécale qui se ruait sur Cassidy. Les crottes en formation, assez molles visiblement, allez chercher à couvrir la cible, se présentant comme une sorte de vague, une marée sale et « boueuse », bien que cela aurait certainement était plus agréable s’il s’était s’agit de boue et non d’excrément.

Perçant le corps de sa cible en de multiples points, Philibert essaya bel et bien d’esquiver le coup dont l’image rémanente semblait se diriger vers lui. Lorsque le poing couvert de glace atteignit son but, le froid se déchargea dans l’être réduit à l’état de loque humaine. Ce dernier grinça des dents tandis qu’il encaissait tant bien que mal les dégâts générés par cet assaut plus massif qu’un simple poing humain. Néanmoins cette seule attaque ne serait pas suffisante pour venir à bout de l’adversaire. Levant ses jambes, le Ruckvalier les referma sur le bras qui venait de l’attaquer afin d’y appliquer une pression et essayer de fragiliser le coude en effectuant une rotation brusque de celui-ci de force. Dans le même temps, des parois s’élevait un tube gastrique qui vint se coller à la nuque du clochard. Son camarade comptait lui partager les nutriments qu’il arrachait à la carcasse de l’homme-pigeon. Néanmoins, cela ne se limita pas à cela. En effet, la paroi intestinale se mit à recouvrir le corps de Philibert. Contrairement à Loriot qui s’y était enfoncé, là la paroi le couvrait belle et bien, ce qui signifiait que Philibert était considéré à l’extérieur. Une armure de chair produisant l’acide gastrique se forma ainsi sur l’ancien agent du Cipher Pol 2 avant qu’il ne joigne ses mains et tente de les abattre tel une masse sur la tête de Silver. Dans le même temps, ladite armure commença à produire la substance permettant la digestion qui couvrirait par conséquence tout ce qui chercherait à venir lui faire des dégâts physiques.





Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl ??
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl 33
-Hervé La Gochiasse lvl 35+

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Mer 25 Mai - 3:14
Il n'était pas là. Cassidy ne le remarqua pas immédiatement. Juste le temps de réduire Loriot en bouillit.

"Merde !"

Elle venait donc d'achever le pigeon... pour rien. Une réalité effroyable qui la rempli de frustration. Adolescente, elle serait tombée en larme. Mais adulte et combattant ardemment pour sa survie, elle fit tout son possible pour tout garder à l'intérieur d'elle-même. Hors de question de montrer la moindre faiblesse à ces deux tarés, qui ne manqueraient pas d'en profiter, voir même de s'en moquer ouvertement, ajoutant une humiliation de plus à cet affrontement catastrophique.

Elle arrêta son attaque dés qu'elle se rendit compte de son erreur. Inutile de brasser de l'air plus longtemps. Elle n'avait pas envisagé qu'il puisse se déplacer aussi rapidement et avec autant d’aisance dans cette chair qu'il avait créé. Elle n'avait pas non plus envie de jouer au chat et à la souris avec lui. Pas pendant que ce qu'il restait de ses compagnons affrontait une menace tout aussi dangereuse, mais sans le verre. Ignorer la Gochiasse pour foncer vers Silver était peut-être une mauvaise idée, mais à ce stade, la jeune femme était à court d'options.

Rejoindre Silver, abattre Philibert et abattre Gochiasse. Rejoindre Silver et fuir. Rien que deux options et dans tous les cas, elle devait rejoindre Silver. En espérant que le dévoreur serait trop occupé par son repas pour intervenir...

… ce qui ne semblait pas être le cas. Comme pendant sa pendant sa rencontre avec les deux bouffons, cela commença par une odeur. Une odeur accompagnée d'une masse grandissante de matière marronnasse. Une matière que Cassidy, en tant que médecin, connaissait bien, même si elle aurait préférée que ce ne soit pas le cas. Elle y avait souvent été confronté, surtout quand Stella l'avait forcé de s'occuper des vieux de la Fosse. Un travail habituellement réservé aux infirmières, mais les trois médecins ne voulaient pas laisser leur jeune élève se perdre dans la complaisance à cause de ses compétences, comme c'était souvent le cas chez les chirurgiens (même si Franz faisait mine de ne pas comprendre de quoi parlaient les deux autres). Il y avait dans son travail une certaine quantité d'indélicatesses et de dégueulasseries auxquels il fallait s'habituer si l'on voulait être efficace.

Mais une vague de merde, ça, c'était trop. Elle hésita à esquiver cette attaque répugnante en reprenant ses bonds, mais elle préféra une solution plus radicale. Grâce à ses deux poings et à ses huit pattes, la jeune même avait créé quelque chose comme un trou dans la chair, dont les morceaux se mêlaient aux restes du Vaillant. En peu de temps, ce trou plein d'immondice redeviendrait une paroi de chair dont les relents acidiques tenterait de nouveau de la bouffer. Dans l'intervalle, Cassidy espérait avoir un appui solide lui permettant d'agir comme elle l'entendait. La jeune femme posa rapidement ses pieds sur la pierre abîmé par ses dix poings de verre. Sans attendre, elle sauta, propulsée en hauteur par les deux barres de verre qui avaient émergées sous ses pieds. Une ascension magistrale qu'elle accompagna de ses pattes dont les bouts avaient de nouveau été changés en pointes acérées. Elle s'en servit comme elle l'avait fait plus tôt, dirigeant sa course vers les hauteurs pour éviter la vague.

Et elle ne s'arrêta pas en si bon chemin. Quitte à aller vers le haut, autant rejoindre Silver et son adversaire. Elle tâcha donc de manipuler sa trajectoire, plantant ses pattes dans le mur de chair pour diriger sa course vers son compagnon, tâchant de maintenir sa vitesse de pointe au passage.

Un compagnon qui était dans une situation complexe... pour rester polie. Était-elle plus désespérée qu'avant ? Difficile à dire, car le désespoir n'était pas quelque chose de quantifiable. Mais si on avait dû s'y essayer, alors oui, on aurait pu dire sans trop de doute que Silver dans une situation plus mauvaise qu'avant. Entre les blessures causées par les projectiles mystérieux de son adversaire et son bras bloqué, oui, vraiment, il était bloqué profondément dans la merde qui coulait au fin fond du tréfonds de cette gigantesque cuvette à chiotte qu'était sa situation présente.

Une situation qu'il n'avait pas l'air de trouver si terrible que ça, car étrangement, le jeune homme souriait. Non pas parce qu'il ait pris un quelconque plaisir à affronter cet individu détestable, mais plutôt parce qu'il avait l'impression d'être vraiment utile. Longtemps, il avait considéré sa force comme un poids. Il l'aurait volontiers échangé contre une enfance normal et ce à de très nombreuses occasions. Pourtant, confronté à une situation où il jouait sa vie, ces entraînements innombrables  dont il se souvenait avec beaucoup d'amertume servaient enfin à autre chose qu'à attaquer sans raison valable. Aujourd'hui, c'était de son propre chef qu'il attaquait Philibert. Avant tout pour protéger sa vie, mais aussi pour protéger Nakashima et Cassidy. C'était une des première fois qu'il avait l'impression de faire les choses de lui-même et pour ses propres raisons...

Une impression qui, bien sûr, était complètement fausse, en particulier si l'on se souvient que Silver n'est qu'un pnj sur un forum rp et qu'il ne possède pas de volonté propre. Ce pauvre jeune homme qui n'a fait qu'en baver pendant toute son existence n'était qu'un outil entre les mains maladroite qui s'était foutu dans la merde comme un débile et qui en payait salement le prix pendant ce combat...

Mais tout cela est secondaire ! Philibert appuya sur le bras de Silver, exerçant une pression soudaine sur son coude, probablement dans le but de le lui péter. Une stratégie intéressante, bien que très douloureuse. Quand le clochard accompagna sa prise d'une rotation, le jeune homme tenta d'accompagner le mouvement en frappant le mur avec son pied pour se donner un appui qui lui permettrait de tourner lui aussi. Il regarda avec une certaine lassitude la chair couvrir son adversaire pour former quelque chose de semblable à une armure, se demandant quelles étaient les limites de ce pouvoir immonde qui ne devait pas servir à grand chose s'il n'était pas contrôlé par un fou furieux comme la Gochiasse. Toujours est-il que ce bouclier de chair ne lui facilitait pas les choses. Déjà qu'il en chiait sans...

C'est à ce moment que le jeune homme entendit Cassidy approcher à toute allure. Il ne tourna le regard qu'un instant, le temps d'apercevoir son capitaine. Ses yeux brillèrent et son sourire se fit carnassier tandis qu'un plan comme il les aimait naissait dans son esprit.

Silver balança Nakashima du côté de sa capitaine, comme un sac à patate. Un lancer qui donna un sacrée coup de stress à la chirurgienne, qui joua des pattes de verre pour attraper la gamine avec avec ses deux mains en essayant de ne pas la casser en morceau au rattrapage. Tandis que son adversaire joignait ses deux mains pour lui écraser le crâne, le jeune homme profitait de son membre libre à nouveau pour tenter un contre et frapper en même temps que son adversaire, ignorant purement et simplement cette attaque à deux mains qui ne manquerait pas de lui refaire le nez. Restait à savoir lequel des deux nez prendrait le plus chair, car même avec son armure dégueulasse, son adversaire devait bien voir et respirer, ce qui rendait son visage plus vulnérable que le reste. Une occasion parfaite pour lui en remettre une, quitte à l'échanger contre une autre.

De son côté, Cassidy choisit de s'en mêler elle aussi, sans aller jusqu'à attaquer directement Philibert. En effet, elle avait peur que l'adversaire se débrouille pour mettre Silver sur sa trajectoire et provoque un accident, comme c'était arrivée avec Nakashima dans le combat contre la reine. Mais même sans attaquer directement, elle pouvait causer des dommages, surtout depuis que la chair c'était aussi jointe à Philibert. Progressant grâce à ses pattes de verres, Nakashima dans les bras, Cassidy n'avait que ses jambes et sa tête sous la main. Peu désireuse de foncer la tête la première sur ce tas d'immondice organique, elle choisit d'utiliser ses pieds. Pour être plus précis, son talon dont elle venait de faire émerger une petite lame de verre. Tandis que sa course vers les hauteurs continuait, Cassidy ne chercha pas à s'arrêter et continua au-delà de la position des deux hommes. Au passage, elle donna un coup de sa lame dans le tube qui reliait Philibert au reste du mur de chair. Elle ne savait pas trop à quoi il servait, mais s'il était là, il devait bien servir à quelque chose.



Résumé:

Techniques de Cassidy:

Techniques de Silver:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 26 Mai - 12:29



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

Les deux mains jointes vinrent à la rencontre du crâne. Si le choc en lui-même pouvait faire mal, nul doute que la partie de l’assaut s’avérant la plus incisive n’était autre que l’acide gastrique qui coulait de la chair, et en l’occurrence des mains. La substance s’insinua dans le cuir chevelu de Silver, traçant son chemin pour dégouliner le long du crâne en passant également sur la face de son visage. Le tracé du liquide descendit sur le nez pour bifurquer malheureusement vers la commissure de l’œil gauche. Néanmoins, l’analyse que Silver avait mené de son côté n’était pas défectueuse. En effet, n’étant pas lui-même maudit, Philibert n’avait pas les ressources « magiques » dont disposait son confrère pour survivre dans l’intestin qu’était devenu la grotte. Il y avait en effet des trous au niveau du nez et des yeux pour qu’il puisse y voir et respirer. C’était donc bien là que l’assaut mené par Silver pouvait faire le plus de dommages. Si le générateur de glace pu sentir le nez se casser sous son assaut, là aussi la douleur générée par l’acide gastrique émanant de la chair touchée s’immiscerait dans ses nerfs pour remonter à son cerveau. Cassidy allait agir de son côté, mais devoir réceptionner Nakashima lui prenait trop de temps pour que la moindre de ses actions puisse empêcher l’échange de coup qui avait lieu actuellement. Néanmoins, elle pu agir à la suite. Tranchant le tube reliant Philibert au sol, elle trancha le lien qui existait. L’ancien agent du Cipher Pol chuta alors dans le vide, déstabilisé par la rupture subite et ne semblant pas chercher à employer à nouveau sa technique lui ayant permis de « voler » en marchant sur l’air. Il tomba sur le sol intestinal. La chair rejoignit la chair, l’armure « mourante » cherchant à se rattacher à sa matière mère. C’est certainement avec une certaine horreur que Cassidy et Silver pourrait observer la formation d’un véritable golem formé à base de matière organique intestinale et enrobé de matière fécale, notamment à l’endroit où disparaissait le corps de Philibert qui ne semblait pas être outré ou répugné par le contact de ce que Cassidy appelait avec tant d’élégance « la merde ».

De plus, les forbans oubliez également l’implication du Radalgarath Cornus dans cette affaire. Depuis le temps qu’ils trainaient dans les profondeurs, le binôme de clochard connaissait bien les espèces et leur dangerosité. La lassitude et l’absence d’envie de se battre sans un objectif concret et désirable les avaient amenés à arrêter d’essayer d’affronter ce genre de créatures aussi fortes qu’eux, ou plus fortes qu’eux dans certains cas évidents. En dépit de leurs capacités, ils dormaient dans une grotte sûre et savaient se déplacer en évitant les ennuis. Mais leur appétit leurs avaient fait considérer la situation présente et les avaient poussés à sortir leurs atouts. Ils avaient bien assez à faire avec leurs proies, alors autant ne pas chercher à affronter l’animal monstrueux. Ce dernier pouvait peut-être plutôt les aider en soit. Ainsi, Hervé fit également don d’une armure de chair intestinal à la monstruosité, partant des pattes de celle-ci pour remonter progressivement. La Gochiasse avait rejoint Philibert, nageant dans la paroi de l’intestin comme un Homme-Poisson dans l’eau ou plutôt comme le maudit de la nage dans n’importe quelle matière solide. Tandis que le Radalgarath encore couvert qu’à moitié de l’armure fonçait sur Cassidy, le « golem » organique se saisissait d’une masse fécale, d’une crotte, provenant de la vague qui avait rejoint la formation de la masse immonde et dégoutante pour la balancer tel un météore sur Silver.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl 35
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl 33
-Hervé La Gochiasse lvl 35+

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Dim 29 Mai - 3:15
Son petit coup de talon fut plus efficace que prévu. En même temps, ça semblait logique, vu que c'était ce qui liait Philibert au pouvoir de la Gochiasse. Pour autant, la jeune femme ne s'était pas attendue à un résultat aussi radical. Si les choses s'étaient passé comme elle les avait imaginé, le lien se serait reformé immédiatement, mais elle n'allait pas se plaindre de cette surprise aussi plaisante qu'inattendue. Elle qui avait nagé dans les excréments, voilà que le niveau était descendu jusqu'à ses genoux. Ça puait toujours autant, mais au moins, elle n'était plus en train de se noyer.

Côté Silver, ça n'allait pas fort. Si son coup de poing fonctionna à merveille, celui de son adversaire fut infiniment plus douloureux. Le jeune homme put sentir l'acide commencer à lui ronger la peau, partant du cuir chevelu et descendant le long de son front jusqu'à son œil gauche. C'est au contact du liquide avec son globe oculaire qu'il hurla enfin. Étant de nature à tout garder à l'intérieur de lui-même jusqu'à tout laisser exploser, il laissa douleur, colère et frustration s'échapper en même temps, libérant un hurlement proche de celui d'une bête sauvage. Son poing aussi lui faisait mal, mais c'était beaucoup moins prononcé que son œil, qu'il tenta d'essuyer tant bien que mal avec sa manche.

Dans l'idéal, Cassidy aurait dû s'occuper de son compagnon immédiatement. Mais "idéal" n'étant pas vraiment le mot qui convenait pour décrire la situation présente, elle ne pouvait pas se le permettre. Et bien sûr, le combat n'était pas encore terminée et une nouvelle vague de matière fécale ne manqua pas de lui venir au visage. Une vague qui, cette fois, prit  la forme de cette créature hors de contrôle qui l'avait déjà réduite en morceaux au début des hostilités et qui semblait particulièrement enthousiaste à l'idée de retenter l'expérience. Une bestiole qui semblait également s’accommoder sans trop de problème de la matière organique qui commençait à la recouvrir... enfin, tant qu'elle était aveugler par la colère.

Pas la peine de chercher très loin pour s'occuper de ce nouveau danger. Elle voyait deux pourritures qui voulaient sa peau et une créature qui n'était dans le camp de personne et s’accommoderait donc de celle de n'importe qui. Il n'en fallait pas plus pour lui apporter une solution. Une solution qu'elle avait d'ailleurs déjà utilisé contre deux autres bestioles un peu plus tôt dans la journée. Pousser ses deux ennemis à s'entre-tuer afin d'ouvrir une fenêtre par laquelle s'enfuir. Une solution qu'elle n'avait pas eu le temps de mettre en pratique, car Shankara était venu lui sauvé le cul avant qu'elle n'ait le temps de la mettre en pratique.

Fuir ne lui plaisait guère, mais elle n'avait pas vraiment le choix. La jeune femme avait beau vouloir la mort de ces deux pourritures du plus profond de son âmes, elle n'était pas prête à sacrifier sa propre vie pour y parvenir. C'était peut-être ça, la différence fondamentale entre eux et elle. Cassidy avait tout à perdre ici et elle avait même déjà perdu beaucoup. Ces deux-là n'avaient rien. Ils n'étaient plus que des ventre sur pattes dont les seules priorités étaient la survie et le prochain repas. En plus, ils étaient sur leur propre terrain de chasse, ce qui rendait la tâche d'autant plus complexe.

Mais là n'était pas la question. Pour en revenir à ses objectifs, il lui fallait pousser la créature à attaquer les deux immondices et en profiter pour s'enfuir. Restait à savoir comment ne pas rendre ça trop évident... ce qui, à bien y réfléchir, était impossible. Si ces deux-là étaient aussi expérimentés qu'ils en avaient l'air, ils avaient probablement déjà fait face à des adversaires ayant tenté une arnaque similaire. Le but n'était donc pas de fuir, mais de créer une situation permettant de le faire. Une situation où ils n'auraient pas le choix et donc assez loin de celle danq laquelle elle se trouvait actuellement.

La priorité, c'était ce monstre qui souhaitait l'attaquer. Le voyant foncer vers elle à toute allure, la jeune femme prendrait Nakashima sous le bras et pointerait du doigt le bestiau en visant la tête. Elle tirerait un unique projectile qui se briserait au contact de sa cible pour devenir une poudre de verre très fine qui ne manquerait pas de lui piquer les yeux. Exactement la même stratégie qu'avant donc. Que la Gochiasse décide de défendre la gueule du bestiau avec sa chair ou qu'il laisse passer l'attaque, cela ne changeait rien pour la jeune femme. Elle avait juste besoin de bloquer la vue de sa cible un instant.

Un instant déterminant, car la jeune capitaine pirate comptait bien prendre quelques risques sur ce coup. Hors de question de faire un grand détour qui ferait d'elle une cible parfaite pour Philibert et ses projectiles peu ragoutants. À la place, elle s'approcherait brièvement du mur pour y prendre appui et se projetterait à pleine vitesse dans la direction de ses deux ennemis, passant tout près de la créature pendant que celle-ci était aveugler. Une manœuvre particulièrement risquée, mais qui lui semblait nécessaire pour  faire la différence. Elle se permettrait d'ailleurs un commentaire une fois la créature passée, criant :


"Où tu vas ma grosse ? La fête c'est pas ici !"

Une phrase moqueuse permettant de laisser couler un peu de stress, mais permettant également d'attirer la bestiole dans sa direction, des fois qu'elle n'ait pas compris ce que la chirurgienne avait fait.

Mais la manœuvre ne s'arrêtait pas là. C'était bien sur les deux dévoreurs qu'elle fonçait, plus précisément dans la direction du colosse de chair. Car oui, fuir, c'était une chose, mais fuir comme une victime sans même donner un bon coup à son adversaire, ça, c'était moins son tripe. N'oublions pas que Cassidy Monroe était une jeune femme de nature violente, reste de sa vie dans les bas-fonds de Paradise City. S'il est vrai qu'elle voulait se casser le plus vite possible, elle voulait aussi le faire sans avoir trop honte d'elle-même, ce qui serait plutôt compliqué vu les circonstances dans lesquels cet affrontement avait commencé, mais ça, c'était plutôt le problème de son ego.

Nakashima toujours sous le bras, la jeune femme ferait grossir son poing jusqu'à lui donner la taille de celui d'un géant. Un poing de verre immense avec lequel elle comptait bien frapper le Colosse de toutes ses forces en visant le haut du torse. Non pas pour abattre le colosse lui-même, mais plutôt celui qui se trouvait à l'intérieur.

Pour Silver, les choses seraient un peu plus complexe. Ne possédant aucune technique véritablement efficace pour esquiver, il n'essaya même pas de tenter d'éviter le projectile. À la place, il frapperait ses deux poings l'un contre l'autre, serrant les dents à cause de la douleur que cela provoquerait, afin de couvrir ses avant-bras d'une épaisse couche de glace. Ensuite, il monterait sa garde renforcée, cherchant particulièrement à protéger son visage et surtout son œil encore intact de l'étron monumental qui fonçait tout droit sur lui, ignorant au passage ses autres blessures, qui auraient bien besoin d'être nettoyé s'il en sortait en vie.

C'était une défense désespéré et même un peu maladroite. Le pire, c'est qu'il n'espérait pas qu'elle soit efficace. Au contraire, il s'attendait à être touché et espérait pouvoir en profiter s'il était en état de le faire. Un projectile de cette taille et de cette vitesse ne manquerait pas de l'envoyer contre le mur. Si tout se passait comme prévu, il tenterait une cabriole pour atteindre le mur avec ses pieds, ce qui lui offrirait un appui qui lui permettrait de se mettre de nouveau en mouvement. Il reprendrait alors ses coups de pieds, non pas pour descendre vers Cassidy, mais pour aller au-dessus de l'entrée tout en restant à la même hauteur. Cela pourrait aussi lui servir à attaquer plus tard, ou peut-être à fuir, pour peu qu'il en soit encore capable.



Résumé:


Techniques de Cassidy:

Techniques de Silver:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 30 Mai - 15:46



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

Le projectile éclata donc en poudre sur le visage de la créature des cavernes. Cassidy put ainsi bel et bien bondir pour prendre appuis contre le mur, lui aussi paroi intestinale puisque plus une surface rocheuse n’existait dans la salle, celle-ci ayant entièrement été remplacé par l’organe lié à la malédiction de La Gochiasse. Si elle put ainsi s’éjecter, l’acide qui coulait le long du mur depuis le plafond couvrit son pied tandis que son appui ne fut pas aussi stable qu’elle l’aurait voulu, s’enfoncer dans la chair comme des sables mouvants, la paroi intestinale cherchant à la happer et à la digérer. Sa trajectoire ne fut ainsi pas aussi haute qu’elle l’aurait voulu, manquant de puissance de propulsion à cause de la mollesse du support de sa prise d’appui. Tandis qu’elle faisait grossir son poing en vol, le golem intestinal ne sembla guère avoir du mal à faire de même tandis que la quantité d’excrément sur lui gonfla afin de pouvoir amortir la majorité du choc. Quand le coup porta, le verre s’enfonça dans la matière fécale, en propulsant une certaine quantité sur les côtés tandis que le poing ayant quadruplé de volumes du golem vint frapper perpendiculairement celui en verre de la Monroe, fissurant celui-ci sans le détruire tandis que des gouttelettes d’acide furent expulser un peu partout. L’une d’entre elle tomba d’ailleurs sur Nakashima qui se mit à grimacer et à bouger, se débattant mollement dans sa léthargie. De plus, de l’autre côté, la créature cornus fonçait dans sa direction, et si elle ne se dégageait pas rapidement elle demeurerait sur le chemin du monstre alors même qu’elle souhaitait attirer celui-ci sur ses deux adversaires. La matière fécale retenait en effet son poing et semblait le laisser glisser l’entement pour l’amener contre la paroi intestinale aggloméré formant le golem de chair.

De son côté, Silver fut ainsi percuter par la crotte qui se scinda en deux lorsqu’elle percuta les deux avant-bras érigés en bouclier couverts de glace, néanmoins l’impact propulsa malgré tout le forban contre la paroi intestinale vertical tandis que les résidus de la crotte finissaient leur course en roulant sur le sol et en percutant le mur à leur tour. Néanmoins, à l’instar de Cassidy, le mur transformé par la malédiction voyait sa surface être molle, pas suffisamment dur pour bien poster ses appuis. L’instabilité perturberait ses propres sauts tandis qu’à l’image de Cassidy l’acide viendrait couvrir ses pieds. La courbe descendante de la trajectoire de Silver se combinerait ainsi à la destruction de ses chaussures par l’acide gastrique. Ce n’était pas pour rien que Philibert avait dès le départ employer le geppou en permanence plutôt qu’être monté quelque part pour trouver un point stable. Il n’en existait tout simplement pas, tout contact avec le sol, un mur ou un plafond était condamné à la même destiné puisque tous étaient devenus constituante de cet intestin géant dans lequel ils combattaient. Néanmoins, Silver pourrait atteindre l’entrée, qui ferait également office de sortie. Cependant, est-ce que le plan de Cassidy allait pouvoir se poursuivre correctement dans les conditions présente.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl 35
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl 33
-Hervé La Gochiasse lvl 35+

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Lun 30 Mai - 18:25
Cassidy souriait. Une chose bien étrange que de se réjouir dans une situation désespérée, d'autant plus si rien ne fonctionne comme prévu quand on tente d'y échapper. Elle avait pris un appui maladroit sur le mur de chair en mouvement constant, ce qui lui avait fichu une sacrée frayeur quand elle avait un grand plongeon pas aussi précis que prévu. Un peu d'acide avait atteint ses pieds, mais la jeune femme avait compensé tant bien que mal en les changeant en verre dés que la douleur s'était fait sentir. Pour ce qui était de leur état, il faudrait attendre la fin de l'affrontement pour s'en préoccuper. Un problème mineur de sa perspective, bien moins handicapant que les dommages répétés qu'avait reçu Silver à cause de ce foutu liquide.

C'était surtout le poing de verre qui n'avait pas fonctionné. Le colosse se couvrit d'une grande quantité de matière fécale pour en atténuer l'impact, pour ne pas dire qu'elle l'annulait complètement. En prime, quelques gouttes d'acide furent éjectés par le choc, dont l'une d'elle vint d'ailleurs faire une petit bisou à Nakashima qui commença à se débattre faiblement face à ce contact aussi douloureux qu’inattendu.

Pourtant, cette réaction de la gamine apporta un peu de joie à la capitaine pirate. En effet, à force d'être ballottée, balancée et malmenée comme un vieux sac à patate, la jeune femme avait commencé à se demander s'il n'avait pas causé des dommages internes à la petite. En fait, elle s'était même demandé si celle-ci n'était pas morte, car cela faisait un bon moment qu'elle n'avait pas pu vérifier son état. Mais si l'acide la faisait réagir, ça voulait dire qu'elle était encore bien vivante, même si elle était loin d'être remise des nombreux dégâts en tout genre qu'elle avait pris dans la tronche au cours de cette aventure.

Mais cela suffisait-il vraiment à la faire sourire ? La créature n'avait pas été aveuglée très longtemps et fonçait maintenant droit sur eux, en particulier sur elle, qui se trouvait entre tout ce jolie petit monde qui ne souhaitait rien d'autre que de lui bouffer son cul. En plus, le golem absorbait peu à peu de poing, bien déterminé à le dévorer entièrement et, à terme, elle aussi, ou du moins ce qu'il en resterait. La jeune femme regarda son poing, puis le golem, puis la créature, puis la sortie de la grotte, et à nouveau le golem.

Puis elle se réjouit, car alors que rien ne semblait s'être amélioré, elle voyait enfin une porte de sortie. Tout serait question de timing. En fait, ça dépendait surtout de la créature. Cassidy laissa le machin foncer vers elle sans rien faire, laissant son poing géant se faire peu à peu absorber. Quand le cornus serait assez près à son goût, elle ferait un mouvement de balancier, se servant de son bras emprisonné comme base, pour aller en direction du golem...

... et laisserait son bras casser, ce qui l’entraînerait tout droit vers le colosse de chair. Un golem qui chercherait inévitablement à lui dévorer les guibolles, qu'elle dirigeait en plein sur la chair. Mais Cassidy ne se contenterait pas de prendre un appui maladroit que son ennemi ne manquerait pas de prévoir. Elle avait bien vu plus tôt que cela ne marchait pas. Par contre, peut-être avaient-ils oublié qu'elle pouvait générer son élément librement et efficacement... et surtout très rapidement.

Cela prit la forme d'un coup de pied. Pas une attaque particulièrement puissante ou explosive, juste un simple coup de pied, même si techniquement, c'était plutôt un drop kick, car elle se servirait des deux jambes. Mais au moment où ces deux pieds de verre entrerait en contact avec la chair du golem, Cassidy utiliserait son pouvoir pour y créer une surface de verre. Habituellement, elle utilisait cette technique pour emprisonner un bras ou un jambe avec sa création afin d'handicaper sa cible. Ici, rien de similaire. Enfermer la totalité d'un des membre de ce mini-géant dans une couche de verre alors qu'il n'aurait qu'à s'en débarrasser en le laissant tomber ne lui semblait pas être une bonne idée. Par contre, viser une zone précise pour y créer brièvement un appui, ça, ça semblait judicieux.

Un appui qu'elle utiliserait immédiatement, quitte à faire un nouveau saut maladroit, qui était toujours mieux qu'une chute maladroite. Une fois encore, elle ferait émerger deux barres de verre sous ses pieds et tâcherait de se propulser en direction de la sortie.

Cependant, elle ne comptait pas sur cette pointe de vitesse à elle seule pour la tirer d'affaire. Il fallait compter sur le fait que ses ennemis veuillent tenter de l'arrêter. Heureusement pour elle, elle avait encore ses huit pattes de verres dans le dos. Les utilisant elles aussi une fois de plus, la jeune femme commencerait de nouveau à avancer en bondissant grâce à elles, que ce soit pour éviter le cornu si elle passait trop près de lui ou pour aller se diriger plus précisément vers la sortie si sa soudaine pointe de vitesse ne l'avait pas exactement envoyé dans sa direction.

Pour Silver, rien d'aussi tendu, même si l'adjectif convenait parfaitement pour décrire son état à cause de la douleur qui commençait à sérieusement se faire sentir au niveau de ses pieds. Il n'avait que trop frapper contre la chair pleine d'acide et ignorait pendant combien de temps il en serait encore capable. Cependant, il ne pouvait que se réjouir lui aussi une fois à proximité de la sortie. Une joie pleine d'une certaine amertume pour le jeune homme. Lui qui aurait été prêt à servir d’appât pour sauver Cassidy et la gamine, voilà qu'il se retrouvait proche de la sortie tandis que c'était son capitaine, la petite sous le bras, qui accaparait toute l'attention de ses ennemis.

Notons que le jeune homme ne se croyais pas sortie d'affaire pour autant. Avec son corps surtout ses pieds abîmés, il se voyait courir à toute allure pour fuir le combat. Il tenterait le coup si l'occasion se présentait, mais pas au sacrifice de Cassidy. Tel qu'il voyait les choses, sa priorité n'était pas d'ouvrir la porte de sortie, mais de s'assurer que Cassidy puisse si engouffré sans que ses adversaires ne puissent la suivre.

C'est dans cette optique qu'il décida de se laisser tomber la tête la première vers le sol, quittant les hauteurs pour aller face à l'entrée de la grotte. Il ne tenterait pas d'atterrir sur les pieds, conscient que cela ne ferait qu'empirer un peu plus sa situation déjà inquiétante. À la place, le jeune homme tenterait de se créer une zone dans laquelle il pourrait souffler, ne serait-ce qu'un instant. Et comme d'habitude, c'est avec ses poings qu'il tenterait le coup.

Arrivé près du sol, le jeune homme laisserait parler son corps, martelant de ses poings de verre la chair qui se trouverait sous lui. Son objectif n'était pas de briser cette chair, qui se reformerait immédiatement après son intervention. Il s'agissait plutôt de couvrir une petite zone de glace pour y prendre un appui, même si un peu d'acide persistait sur celui-ci. Bien sûr, la chair s'y reformerait aussi, mais l'idée était avant tout d'avoir un petit moment de répit.

Malgré tout, une fois son attaque terminée, le jeune homme prendrait beaucoup de plaisir à atterrir sur sa petite surface de glace et à y poser les pieds, laissant de contact de la matière gelé toucher ses arpions rongés par le liquide sournois qui couvrait les murs. Un contact dont il se délecterait, sans s'y abandonner complètement, car la partie était loin d'être terminé.



Résumé:

Techniques de Cassidy:

Technique de Silver:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 1 Juin - 17:28



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

Cassidy s’éjecta donc du golem tandis que le monstre cornu se jetait sur l’amas de choses qui lui faisait face. La logia du verre cherche à filer à toute vitesse en direction de la sortie grâce à ses fameuses pattes en verre qui raccourciraient à mesure qu’elle prenait appui et que l’acide gastrique s’attaquait au verre. Il y avait encore de la marge avant que cela ne puisse la gêner réellement, mais c’était bien là la preuve de l’efficacité de cette substance qui avait permis à Hervé de ne laisser que les os sans aucune autre trace organique sur les squelettes qui demeuraient présent dans la pièce. La Monroe semblait pouvoir se sortir de cette situation. La lumière au bout du tunnel semblait exister, l’opportunité pour s’en aller se présentait à elle tandis que Nakashima continuait à se débattre en déstabilisant la propulsion. C’est alors que Cassidy pourrait le voir. L’entrée par laquelle ils étaient arrivés dans cette grande salle devenue intestin se refermait progressivement… Comme un anus. Oui c’était cela, comme si La Gochiasse refermait sa voie de sortie de ses crottes pour les retenir en attendant d’aller aux toilettes. Si Cassidy ne se dépêchait pas, sa chance de s’en aller par là seraient réduites à néant pour un certain temps. Il lui faudrait repartir à la confrontation directe avec le golem et le monstre, le premier cherchant à se débarrasser du second qui lui cherchait à bouffer le premier. Silver se trouvait désormais hors du champ de vision de Cassidy qui l’aurait dépassé en se focalisant sur l’anus pour comprendre ce qu’il se produisait. Si elle voulait observer la situation dans laquelle se trouvait Silver, il lui faudrait tourner la tête en arrière et ralentir le rythme.

La situation de Silver alors. Quelle était-elle ? Ce dernier parvint bon gré mal gré à se créer une plateforme glacée pour reprendre son souffle et soulager sa peau des affres intestinaux. Un repos qui pourrait s’avérer éphémère si l’intestin parvenait à dissoudre la glace. Mais ce n’était pas le véritable problème qui se posait à lui. Tandis que la sortie se refermait effectivement à la manière d’un anus, la chair entre lui et ladite sortie commençait à s’élever, formant un muret qui grandissait. C’était en vérité plus un pli qu’un mur, comme si l’intestin se compressait et que pour trouver de la place des plis de formaient à l’intérieur et l’extérieur. C’était ce phénomène qui avait lieu pour chercher à empêcher le puriste glaciaire à quitter la zone avec son capitaine. Par-dessus le marché, Philibert avait été expulsé du golem de chair que manipulait son camarade afin de ne pas être monopoliser ensemble à essayer de se débarrasser de la créature qui les agressaient. Il se dirigeait, toujours enchaînant les geppou pour n’avoir contact avec aucune paroi, ainsi vers sa cible initiale dans l’idée de l’achever en le condamnant à se faire digérer. Pour l’heure, il n’avait pas commencé à envoyer de Shigan, mais si Silver parvenait à s’approcher de la sortie, ce dernier n’hésiterait pas à les faire pleuvoir pour que le pirate se retrouve enfermé avec le duo dans ces limbes.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl 35
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl 33
-Hervé La Gochiasse lvl 35+

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Sam 4 Juin - 15:49
Jusqu'ici, Cassidy était restée relativement silencieuse. Cela n'avait rien à avoir avec l'adolescente qui dormait dans ses bras et dont il faudrait sérieusement s'inquiéter vu le peu de réaction qu'elle avait montré pendant l'affrontement. Disons plutôt que la médecin n'aimait pas brasser du vent pour rien. Se plaindre n'était pas trop dans sa nature, sauf si on la poussait à bout. Elle pouvait se montrer provocatrice, mais elle n'en avait pas vu l’intérêt dans ce combat, vu que ses ennemis semblaient se faire confiance l'un l'autre. Une confiance qu'elle aurait volontiers brisé, mais aucune occasion ne s'était présentée pour le faire. Elle resta donc silencieuse pendant presque tout le combat.

Par contre, quand elle vit l'entrée commencer à se refermer, devenant au passage très semblable à l'orifice terminal d'un tube digestif, elle se lâcha.


"Mais c'est quoi ton putain d'pouvoir ?!! Le logia des immondices ?! Le paramécia d'la dégueulasserie ?! Le zoan d'la sale grosse merde ?!"

Ça servait pas à grand chose, mais ça faisait du bien, même si sa plus grande source de plaisir restait cette fameuse porte de sortie. Après avoir autant galéré, elle avait un échappatoire face à elle et ses ennemis derrière. Elle n'avait qu'à pousser pour se retrouver dehors, avec la gamine. Il ne manquait plus que Silver...

Tandis qu'elle fonçait toujours, portée par ses pattes de plus en plus courtes à cause de l'acide, la jeune femme se tourna vers Silver. Celui-ci verrait un visage appréhensif, les yeux plein de tristesses, de peur, de doutes et de toutes ces choses qui se battent à l'intérieur de vous quand vous avez l'impression d'avoir pris toutes les mauvaises décisions. Pas le genre de visage que portait habituellement Cassidy Monroe. En voyant tous ces sentiments négatif, le jeune homme décida de répondre avec l'opposé. Il livra un sourire chaleureux, plein de confiance, de courage, presque joyeux même. Ce n'était pas une hypocrisie destiner à rassurer la chirurgienne. Non, il y avait quelque chose de libre sur son visage, comme s'il avait accepté l'inévitable et qu'il avait décidé de l'embrasser.

En le voyant, Cassidy compris immédiatement que Silver ne la suivrait pas. Alors, son visage changea lui aussi. Ses doutes disparurent pour laisser place à une colère qui mêlait la frustration à la détermination. Elle savait ce qu'elle avait à faire et savait qu'elle n'avait pas le choix. Elle savait aussi qu'elle se détesterait pour cette décision, peut-être jusqu'à la fin de ses jours. Là encore, elle n'avait aucun choix, à part prendre ses responsabilités et faire ce qu'elle avait à faire. Il lui fallait survivre et continuer, mener toute cette histoire à sa conclusion, seule, une gamine dans les bras et un cœur plein des douleurs dans sa poitrine déchirée.

Incapable de garder ses émotion pour elle même, Cassidy poussa un hurlement de peine et de rage tandis que ses yeux se couvraient de larmes. Accélérant le plus possible, la jeune femme passa  immonde orifice, prenant un dernier appui sur ses rebords pour accélérer de nouveau. Elle réussit à sortir de l'enfer dans lequel elle s'était stupidement jetée, laissant derrière elle tout ceux qui l'y avaient accompagné. Elle continuerait sans s'arrêter, mettant le plus de distance possible entre elle et la chair pour s'assurer que le sacrifice de son compagnon ne serait pas vain. Si jamais elle était capable d'arriver jusqu'à un sol de pierre, ce qu'elle pourrait sentir grâce à ses pattes, elle prendrait une nouvelle accélération pour augmenter la distance entre elle et ce cauchemar.

Mais le compagnon en question avait encore beaucoup de choses à faire avant d'en arriver là. Déjà, il lui fallait éviter la vague de chair couverte d'acide qui lui fonçait dessus. Pas une mince affaire, surtout dans l'état où étaient ses pieds. Mais esquiver, même maladroitement, comptait assez peu. Ce qui importait, c'était d'occuper Philibert pour éviter qu'il poursuive Cassidy.

Et quel meilleur moyen de l'occuper que de lui faire croire qu'il allait tenter de fuir lui aussi ? Toujours sur sa plate forme, Silver se baissa et posa les mains sur le sol gelé. Bien sur ses appuis, il ressemblait à un coureur sur le point de s'élancer, rendant ses intentions très clair. Sans attendre plus d'une seconde après avoir prit position, il fonça, prenant une direction parallèle à la ligne que formait la vague de chair. Arrivé au bout, il donna un nouveau coup de pied pour sauter, tentant de prendre un peu de hauteur pour ne pas détruire ses pieds trop vite. Ensuite, il continuerait de progresser en frappant la chair, comme il l'avait toujours fait, sachant très bien qu'il arrivait au bout de ce que lui permettait son corps.

Le jeune homme ne comptait pas contourner complètement la vague, mais plutôt de passer par le bout, faisant un détour beaucoup trop grand pour être réellement efficace, même si la stratégie lui semblait réaliste au vue de ses compétences. Toujours plus réaliste que de tenter de foncer dans la vague et de se faire emporter comme un abruti.


Toujours en donnant ses coups, le jeune homme tenterait un changement direction une fois à l'écart de la vague pour aller vers la sortie qui aurait déjà commencer à se reformer. Si, par miracle, Silver arriverait jusque-là, il foncerait vers le trou pour faire croire qu'il comptait y passer, dans le but d'attirer l'ire de Philibert, qui ne manquerait pas de l'attaquer. Si le trou était déjà fermé, le jeune homme l'attaquerait comme il l'avait fait avec le sol. Une attaque qui aurait l'air de vouloir percer la couche de chair, mais qui servirait plutôt à la couvrir de glace. Une attaque que Silver souhaitait utiliser pour se donner des options, à condition qu'il soit encore capable d'agir après.

Résumé:


Techniques de Cassidy:

Techniques de Silver:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 6 Juin - 17:35



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

L’anus se referma derrière Cassidy qui poursuivit sa folle course vers un lieu sûr. La chair se contracta sous ses pattes. Le maudit sentait le déplacement de la demoiselle, il savait dans quelle direction elle partait. Même si elle parvint à sortit de l’intestin gigantesque et immonde, elle n’était pas encore sauve. Hervé pourrait continuer à la poursuivre dans ce dédale. Restait à la Monroe de parvenir à lui échapper. Heureusement, grâce à tout ce qu’il se passait, la médecin pouvait prendre une certaine avance qui lui était certainement fort appréciable. Elle laissait derrière elle l’adversité, l’erreur, des choses qu’elle aurait pu sauver. Seule. Désormais, elle se retrouvait seule, livré à elle-même dans ces ténèbres souterraines, s’enfonçant davantage dans les ombres chtoniennes avec une jeune fille inconsciente pour dernière présence de la civilisation existant hors de ce véritable enfer labyrinthique. Les doigts invisibles se refermaient en étau sur sa destinée alors qu’elle cherchait à retrouver la route que lui avait tracé Shankara.

Silver, quant à lui, avait pris sa décision. Un choix courageux. Un sacrifice important. Il ne semblait plus y avoir aucune issue salvatrice pour lui désormais. Alors que les projectiles d’air généré par les shigans de Philibert tombaient en pluie pour tenter de stopper l’avancer du pugiliste qui faisait du mieux qu’il pouvait pour tenir sa trajectoire avec son état de plus en plus précaire au fur et à mesure qu’il était exposé aux acides gastriques. C’est ainsi que Silver poursuivit, perdant du temps dans son détour pour arriver face à l’anus déjà fermer et commencer à l’assaillir pour le solidifier. Il comptait visiblement lutter jusqu’au bout pour sauver sa capitaine. Néanmoins, Philibert ne restait pas là passivement à attendre qu’il ait fini. A mesure que les secondes passaient, l’ancien agent du Cipher Pol 2 se rapprochait tout en continuant à tirer ses shigan bacchi sur sa cible désormais immobile. A chaque fois que le poing de Silver rentrait en contact avec l’anus, un projectile s’enfonçait dans sa peau. Chaque instant le rapprochait davantage de son trépas tandis que derrière lui le golem de chair parvenait à repousser progressivement le monstre cornu en direction d’une des autres sorties de la pièce, sorties nécessitant de passer par les deux colosses en duel pour être atteinte de toutes manières. Le sang coulait progressivement des plaies. Lui restait-il encore assez de force pour donner les derniers coups achevant la transformation de la paroi en une couche de glace ? En tout cas, Philibert arriva dans son dos et déploya le shigan sur ses cinq doigts pour venir transpercer comme une lance la poitrine de Silver par derrière.

-Décholé, mié nion ème pio el gachis. Chi viou d’v’nez po l’un des niotres, ioton viou mingé que d’laiché cha aux baystio.

Le sol se refermerait alors sur les jambes de Silver pour le faire tomber et augmenter la surface de contact avec la paroi et accélérer la digestion du combattant. Ici, dans les profondeurs terrestres, son geste ne serait jamais considéré, connu du grand public. Comme tant d’autres, un héros était allé à la mort, donnant sa vie pour quelqu’un d’autre, mais ne serai jamais reconnu, serai oublié. Seul ceux qui l’avait connu pourrait porter fièrement le souvenir de son geste dans leur cœur. Mais la vie devait continué et si Cassidy voulait ressortir de ce lieu en vie il lui fallait poursuivre vers l’avant, essayer d’atteindre l’antichambre gigantesques où les cadavres fossilisés des générations d’Yptyrix sommeillaient, aux portes du fameux trésor.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl 35
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl 33
-Hervé La Gochiasse lvl 35+

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Jeu 9 Juin - 17:30
Si Cassidy avait dû décrire son propre état, elle aurait eu beaucoup de mal à mettre le doigt sur ce qu'elle ressentait. En fait, elle était dans une sorte de transe, portée par sa volonté et les mouvements de ses gestes frénétiques. C'était comme si elle était elle-même devenu ses pattes de verre qui la portait, ces extensions d'elle-même au travers desquels elle était pourtant incapable de ressentir quoi que ce soit. Parce que ce n'était que du verre, rien de plus que du verre, même si il faisait parti de son corps au même titre que sa chair et ses os. Étrange sensation que de se sentir comme la partie de soit la plus éloigné de ce qui fait un être humain. Pourtant, c'était le sentiment qui dominait.

C'était probablement lié à la concentration intense dans laquelle elle était plongée. La jeune femme était aux aguets, se préparant à affronter une menace, n'importe laquelle, mais une menace qu'elle attendait comme une fatalité. Car elle se souvenait qu'elle était dans un dédale plein de pièges et de dangers, que c'était ses ennemis qui avaient choisi la route qu'elle avait emprunté pour venir et qu'ils pouvaient très bien avoir allongé inutilement le chemin, précisément pour affronter un fuyard. La jeune femme ne comptait pas laissé quoi que ce soit à la chance. Impossible de faire autrement si elle voulait survivre.

Mais même concentré, même déterminé, elle était très loin d'être remise/ Elle aurait voulu hurler et pleurer, créer une dizaine de poings de verre géant pour réduire les murs en charpie et briser les fondations de ce dédale interminable, détruisant pour toujours cet endroit maudit qui lui avait pris un membre de sa famille. Mais il y avait aussi ce profond désir de trouver ce trésor pour lequel son frère s'était sacrifié. Il fallait aussi mener le petit être qu'elle portait dans ses bras à son tonton, mais si elle avait des doutes à ce sujet. Vu l'éducation de la gamine, Cassidy se demandait si elle pouvait garantir sa survie en la rendant à cette homme dont elle ne savait rien, sinon qu'il semblait avoir des méthodes violentes et dépourvues de toute gentillesse.

Mais il restait sa famille. Si on déteste son oncle, on ne l'appelle pas tonton. Ça, elle le savait, et c'était pourquoi elle avait préféré laisser de côté ses doutes sur la question pendant tout ce temps. Au pire, il en prendrait une lui aussi, quitte à ce qu'elle doive en prendre une dizaine en retour. Peut-être que ça lui ferait du bien de prendre quelques coups pour quelqu'un d'autre, histoire de donner elle aussi un peu de ce que les autres avaient pris pour elle...

Et en parlant de prendre des coups, Silver en prenait plein la gueule. Son plan avait fonctionné exactement comme prévu et Philibert faisait pleuvoir les projectiles sur lui dans le but de le tuer, ignorant complètement Cassidy. Le jeune homme pouvait sentir ses forces le quitter peu à peu tandis que les blessures se multipliaient et que de plus en plus de sang quittait son corps pour être dévoré par la chair et l'acide. Malgré tout cela, le jeune homme était étonnement calme. La douleur qu'il ressentait était forte, plus forte que pour n'importe qu'elle autre blessure physique qu'il avait subit dans sa vie. Pourtant, on était encore loin du déchirement absolu qu'avait été la mort de sa femme. Ce qui s'était brisé à l'intérieur de lui ce jour-là avait laissé une plaie que rien n'avait jamais pu refermer. Le mieux qu'il avait obtenu, c'était de voir sa douleur diminuer grâce au réconfort que lui avait apporté la Family pendant les quelques semaines qu'il y avait passé. En cela, Cassidy pouvait être considérée comme une excellente médecin, car c'était bien elle qui avait réussi cet exploit, là où il n'avait fait qu'attendre la mort à petit feu.

Une mort qui semblait déterminée à venir le chercher aujourd'hui. Ironiquement, il trouvait cela un peu tôt. Il aurait aimé rester plus longtemps sur le bateau, à empêcher Colette de tourmenter les boyz ou à engueuler Etowaru, Anna-Marie ou n'importe qui qui viendrait s'installer dans son fauteuil. Mais quand un invité qu'on a attendu très longtemps se décide enfin à venir, peut-on lui reprocher d'arriver avec un peu d'avance ?

Un invité qui prenait aujourd'hui la forme de Philibert, être immonde et puant, meurtrier cannibales et sanguinaire à qui l'obscurité avait pris la raison. On était loin de la mort héroïque qui lui avait été promis quand il était entraîné par les Décima. Il savait pourtant que la mort était souvent loin de tout ce qui était dit à son sujet et si quelqu'un pouvait en témoigner, c'était bien les décimas.

Le jeune continuait de frapper, mais il frappait moins fort depuis que les shigan avaient commencés à pleuvoir. De même, il ne regardait plus vraiment ce qu'il faisait, son unique œil braqué sur l'ennemi qui faisait pleuvoir l'enfer sur lui. Il ne cherchait plus vraiment à combler le trou, mais s'il continuait d'agir comme tel. S'il y parvenait, tant mieux, mais ce n'était pas son objectif. D'ailleurs, ça ne l'avait jamais été. L'idée était d'attirer Philibert jusqu'à lui pour le piéger. À présent, faire la différence était la seule chose qui comptait pour lui et pour ça, il avait besoin d'une occasion.

Une occasion que Philibert décida de lui offrir en venant l'achever de ses propres mains. Vu toutes les techniques qu'il avait en poche, cette approche était indubitablement une erreur. Tenter de lui couper la tête aurait été plus simple, plus rapide et aussi plus efficace. Mais voilà que l'araignée vorace quittait sa toile pour dévorer sa proie. Le problème, c'était que Silver n'était pas complètement emprisonnée dans sa toile.

Le jeune homme ne chercha pas à se retourner pour contrer l'attaque. Il avait déjà trop souffert pour faire un contre efficace et il ne pourrait que faire fuir son adversaire. Non, à la place, il décida de prendre le coup de plein fouet, dans le dos, comme son ennemi le voulait. Mais s'il ne chercha pas à sauver sa poitrine, le jeune homme ne resta pas immobile pour autant. Hors de question de se faire percer le cœur, ce qui le tuerait instantanément. À la place, il préférait sacrifier un poumon, ce qui conduirait à une mort plus lente, bien qu’infiniment plus douloureuse. Mais c'était bien d'une mort lente dont il avait besoin et c'est donc le choix qu'il fit.

Affrontant la douleur sanglante qui assaillait chacun de ses membres, le jeune homme fit sa tentative d'esquive, bougeant au dernier moment pour que le coup rate son cœur, quitte à détruire ce qui se trouvait à côté.

Le coup le perça comme une lance. La douleur provoqua en lui un frisson macabre. Il hurla, ou du moins tenta de le faire, mais c'est quelque chose de plus proche d'un amas de gargouillis et de sifflements qui sortit de sa gorge. C'était un coup fatal à n'en pas douter, un coup qui l'emporterait pour toujours.

Et c'était aussi tout ce dont il avait besoin. Rassemblant tout ce que sa volonté pouvait donner à son corps, le jeune homme agrippa le bras de Philibert de ses deux mains et il serra. Il serra comme il n'avait jamais serré, déterminé à garder son adversaire emprisonné, au point que celui-ci soit forcer de le mettre en morceau pour se libérer.

Et quand la chair couvrit ses jambes et ses pieds pour le faire tomber, le jeune homme tomberait en continuant de serré, entrainant Philibert avec lui.

C'était là le plan de Silver. Il ignorait les liens qui unissaient ses adversaires. Face à l'adversité, quel serait leur réflexe ? Se battraient-ils ensemble pour se sortir de la merde ou s'abandonneraient-il l'un l'autre pour tenter de survivre par eux-mêmes ? C'était difficile à dire, mais il y avait une chose que Silver savait : ces deux hommes avaient passé trop de temps dans cet enfer pour être considéré comme autre chose que des démons. Et un démon allait-il vraiment faire un effort pour en sauver un autre ? La question l'intéressait. Il était entouré de chair, une chair pleine d'acide qui faisait tout son possible pour tenter de le dévorer depuis le début du combat. Si Philibert était accroché à lui, est-ce que la Gochiasse tenterait de le sauver ou est-ce qu'il le boufferait aussi ?

Il s'agissait donc d'un test. Connaissant Silver, on pouvait presque le prendre comme une pointe d'humour. Le jeune homme qui s'était montré fidèle jusqu'au bout à son capitaine cherchait maintenant à savoir de quelle fidélité ses ennemis pouvaient faire preuve l'un pour l'autre. Même s'il échouait, faire tomber Philibert dans l'acide et le faire souffrir un peu ne serait pas si mal. Décevant, mais mieux que rien

La certitude, c'est que Silver ne lâcherait pas. Même mort, il ne lâcherait pas et il faudrait couper ses deux bras ou les ronger avec l'acide pour libérer son prisonnier de la mort lente et douloureuse que le pêcheur voulait lui offrir si tout se passait comme prévu.



Résumé:

Techniques de Cassidy:

Technique de Silver:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 9 Juin - 22:55



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava128Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00ava129
Philibert Ruckvalier, Hervé La Gochiasse

Le sang coulait. La vie luttait. Dans un bain de mort. Dans la pestilence. Rien. Rien n’était vivant. Rien n’était possible. La seule voie dans l’enfer était d’abandonné toute humanité, d’embrasser la bestialité morbide et mortifère d’un univers qui s’écroulait. Oui, caché au plus profond de ce dédale infini Hervé La Gochiasse était le maître incontesté d’une réalité en déliquescence. Le monde lui-même n’était que pierre et cette pierre se faisait chair sous les ordres du seul être en mesure de s’intégrer à cet écosystème. La divinité lovecraftienne de ces ténèbres immondes et primitifs n’allait pas lâcher Cassidy pour autant. S’il était bien aux prises avec une créature dont il devait régler le cas avant de partir en traque, l’appétit qui l’avait gagné allait le pousser à réveiller les plus sombres instincts de son infame ignominie surnaturelle.

Mais c’était bien le cas de Silver qui était jugé à présent. Ce dernier était déterminé à lutter jusqu’au bout, à emporter l’un de ces adversaires dans sa tombe. Enserrant le poignet de la main meurtrière qui avait traversé sa cage thoracique, le pugiliste cherchait à tracter son assaillant en direction de la paroi pour qu’il soit lui aussi happé. Comprenant facilement le danger, Philibert leva les jambes et effectua un drop kick directement dans la nuque de Silver dont le visage se retrouva projeter contre la paroi. Pour donner encore plus de puissance à l’assaut, il avait en vérité fait de cette attaque un geppou, compressant l’air à l’impact pour se repousser lui-même et tirer ainsi d’un coup extrêmement violent pour sortir son bras durant l’instant de douleur. Il avait bien entendu pensé à se couper le bras ou à retenir le corps de Silver à quelques centimètres de la paroi intestinal jusqu’à ce qu’il expire et relâche la pression, moment à partir duquel il pourrait alors laisser son camarade digéré le malheureux. C’était cette solution plus expéditive qu’il avait prise afin de pouvoir se diriger vers une des autres sorties au plus vite et chercher à prendre en chasse la Monroe, bien que cette dernière pouvait tout à fait atteindre sa destination sans croiser l’homme. Néanmoins, cela ne suffit pas puisque Silver maintenait encore et toujours son étau. Pestant, le Ruckvallier utilisa en chaîne le geppou pour tirer sur son bras tout en retenant son adversaire d’une chute complète. En somme, tandis que la chair tirait dans un sens, Philibert tirait dans un autre, écartelant presque la pauvre victime, le pauvre aliment. Son sacrifice permettait de retenir encore un peu son ennemi, mais il ne pourrait pas continuer ainsi éternellement.

De son côté, Cassidy arriverait finalement dans l’antichambre fossilisé et pourrait la traverser tranquillement. Le détour qu’elle avait fait avec cette triste aventure malheureuse l’avait malheureusement fait rater l’affrontement qui s’était produit ici un peu plus tôt. Le sol et les murs en gardait les stigmates. Approchant d’une immense porte déjà entrouverte, qui rappelait très facilement celle de la cathédrale squelettique où elle avait rencontré les nains, Cassidy aurait un choix déterminant à faire. Selon les indications de Shankara, le trésor se trouvait au terme du couloir se trouvant derrière ces deux imposantes plaques métalliques noires gondés à la paroi. C’était sa dernière chance de trouver un peu de repos avant d’être confronté à la vérité, à la découverte de la nature de ce trésor pour lequel tant de personnes étaient mortes, ce trésor issu d’une civilisation puissante ayant chuté bien avant que l’idée même de Gouvernement Mondial puisse voir le jour. L’instant de vérité allait sonner. C’était à elle de décider le moment où celui-ci arriverait.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Radalgarath Cornus lvl 35
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20
-Philibert Ruckvalier lvl 33
-Hervé La Gochiasse lvl 35+

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Dim 12 Juin - 22:49

Nous y voilà, pensa-t-il, nous voilà enfin arrivé à la conclusion. Son plan n'avait pas fonctionné comme prévu, mais il avait fonctionné. Cela n'avait rien d'une surprise, tant les choses s'étaient dégradées depuis leur arrivé dans cette caverne. Rien n'avait fonctionné comme prévu pour lui. De toute façon, ça n'avait plus aucune importance.

Maintenant, la chair le tirait d'un côté tandis que Philibert tirait de l'autre, usant de ses capacités pour faire sortir son bras du corps de Silver. Le jeune homme avait l'impression d'être devenu une poupée pour laquelle deux enfants se bagarraient. Bientôt, il casserait, le destin de toutes les poupées qui avaient la malchance de se trouver entre les mains de deux enfants bagarreurs. Même s'il avait accepté sa fin, cela n'effaçait pas la douleur insupportable que provoquait cet écartèlement. Elle prenait l'ascendant sur les derniers vestiges des sensations qu'il avait perdu à jamais, comme une nouvelle réalité abominable et absolue. Comme s'il était tombé en enfer. Seul sa volonté implacable lui permettait de résister à cette envie furieuse qu'il avait de crier pour évacuer son mal. Il ne se rendait même pas compte qu'il en était devenu incapable. Même ses mains lui étaient devenu étrangères, comme deux morceaux de chair accrochés à son corps sans jamais en avoir fait parti. Pourtant, il savait qu'elle continuaient de serrer le poignet de Philibert, qu'elles continueraient encore de le faire assez longtemps pour permettre à Cassidy et à Nakashima de s'enfuir. Mais ça non plus, ça n'avait plus d'importance.

La mort était là. Pour lui, la mort était une vieille connaissance à qui il avait été confronté tout au long de sa vie. Elle l'avait souvent regardé pendant qu'il était entraîné par les Décima, prenant parfois un des enfants qui était entraîné avec lui en partant. Avec le temps, elle vint de moins en moins souvent, comme si elle avait perdu tout intérêt envers ce petit groupe de futur guerrier. Puis, elle revint en grande pompe pour emporter tout le monde. Une nuit abominable où il perdit tout ce qu'il possédait. Silver ignore encore comment il survécut à ce désastre, plus encore pourquoi le pêcheur qui se promenait sur la plage où il avait atterrit pendant son errance décida de l'inviter chez lui.

Pendant un an, une nouvelle vie commença et il lui sembla que la mort l'avait enfin oublié. Il devint pêcheur pour aider son sauveur, puis il épousa sa fille. Mais cette dangereuse connaissance décida de se montrer de nouveau. Elle lui prit sa femme par l'intermédiaire d'une maladie et laissa quelques semaines à son sauveur qui fini par se laisser mourir dans un mélange de chagrin et d'alcool. De nouveau seul, brisé et dégoutté par cette existence misérable qui avait pris tout ce qu'elle avait donné, il lui semblait évident qu'il serait le prochain sur la longue liste de la faucheuse et que son existence était arrivé à son terme.

C'était sans compter sur Cassidy Monroe, qui décida de lui offrir une nouvelle destinée, sans vraiment lui demander son avis d'ailleurs. Son temps dans la Family fut bref, mais intense. À bien y réfléchir, il passa plus de temps à dormir dans son fauteuil et à courir après Colette qu'autre chose. Et même s'il détestait la petite favorite de Cassidy, c'est avec un pincement au cœur qu'il se rendit compte qu'il ne verrait plus jamais son petit sourire espiègle. Triste destin que celle des membres de cette famille d'orphelins

Et voilà que la mort le rattrapait enfin. Une mort lente et douloureuse, très loin de celle qu'il avait aimer s'imaginer. Pourtant, cette mort ne lui faisait pas peur, car au moment où il l'avait accepté, il avait obtenu la conviction de l'avoir lui-même choisit. C'est donc sans regret qu'il accueillit cette vieille connaissance, se demandant ce qui lui avait pris si longtemps

Pour terminer, le jeune homme choisit de fermer les yeux et de se remémorer la main de sa femme contre sa joue, le soir où ils firent l'amour pour la première fois. Il se souvenait parfaitement de la caresse affectueuse de cette main à la peau douce contre son visage mal rasé. L'embarras mêlée d'une anticipation tout adolescente qu'il voyait dans son regard et qu'il faisait son possible pour ne pas montrer dans le sien, sans y parvenir.

Dans cette ultime moment, il lui sembla que sa femme se trouvait avec lui, comme si elle était descendue des cieux pour venir lui offrir une fois de plus le moment de bonheur absolue dont il se souvenait. Cette pensée, sa dernière, fit disparaître la douleur et fit naître un sourire paisible qui resterait figé sur son visage. Puis après un dernier sursaut, son cœur cessa de battre et ses pensées s’éteignirent, pour toujours.

Ainsi mourut Silver, le sourire aux lèvres et le cœur en paix. Un décalage avec l'enfer qui l'entourait et finirait inévitablement par dévorer son corps sans vit...

Mais ça n'avait plus aucune importance.



Cassidy émergea finalement du labyrinthe pour arriver dans ce qui semblait être la dernière étape avant le trésor. Son premier réflexe fut de regarder partout à la recherche d'une embuscade, d'un piège, n'importe quoi qui l'attendrait au tournant. Les restes visibles des combats qui avaient eu lieu plus tôt n'arrangeaient pas les choses. Elle progressa prudemment dans la pièce, à pied mais avec les pattes déployés, prêtes à intercepter n'importe quoi. Ce n'est qu'arrivée au milieu de la salle silencieuse, toujours seule avec la gamine, qu'elle se rendrait enfin à l'évidence.

C'était fini. Elle ne savait pas pour combien de temps, mais dans l'immédiat, elle était tiré d'affaire. Il n'y avait pas de piège ni d'adversaire caché. Juste une grande salle pleine des restes d'un affrontement et une porte qui n'attendait qu'à être ouverte. Cette réalisation lui fit inconsciemment détacher ses pattes de verre, qui tombèrent avec fracas au le sol pour s'y briser. Une décision  qui libéra un poids de ses épaules, comme si son corps tout entier acceptait enfin l'idée que, au moins pour quelques temps, il n'y avait plus de danger. Son cœur était encore lourd, mais ça, elle faisait de son mieux pour ne pas y penser.

La gamine toujours dans les bras, la jeune femme se laissa tomber au sol. Toutes les choses que son instinct l'avait forcé à laisser de côté pour se concentrer sur la survie lui revinrent au visage à ce moment-là. Elle transpirait abondement, depuis un moment déjà mais c'est maintenant qu'elle s'en rendit compte. Elle ne s'était pas non plus rendu compte à quel point son cœur battait vite et fort, ni qu'il était devenu difficile pour elle de reprendre son souffle. La fatigue se dévoilait enfin et elle ne semblait pas prête à se cacher de nouveau.

Pourtant, il était trop tôt pour se laisser aller. Il fallait prendre une décision concernant cette porte et il fallait la prendre rapidement...

… cela dit, rien ne l'obligeait à rester sans rien faire pendant qu'elle réfléchissait. En plus, elle avait l'impression qu'elle allait s'endormir si elle restait trop longtemps sans rien faire. Elle décida donc de faire ce qu'elle avait mis de côté trop longtemps et réexamina Nakashima pour voir si la dernière péripétie n'avait pas réouverte quelque blessures. La jeune femme généra une petite couche de verre sur le sol pour y poser la gamine et commença à l'examiner pendant qu'elle réfléchissait à l'après.

Ses options n'étaient pas nombreuses. Elle pouvait choisir de continuer en passant la porte ou elle pouvait prendre un peu de temps pour se reposer avant de le faire. Une option particulièrement dangereuse, car si la Gochiasse la retrouvait pendant qu'elle dormait, elle se ferait piéger comme une débutante... et pourtant, l'autre option n'était pas tellement mieux. Vu son état, elle ne serait pas capable de combattre très longtemps si un danger se trouvait de l'autre côté de la porte. Peut-être même qu'elle n'en serait pas capable du tout, mais elle préféra ignorer cette possibilité. La jeune femme était médecin et pouvait donc se montrer utile sans combattre, mais elle ne serait pas capable de se défendre efficacement, ce qui constituait indubitablement un problème.

Pour résumer, elle avait le choix entre deux paris aussi risqué l'un que l'autre. La jeune femme continuerait de peser le pour et le contre tandis qu'elle s'occupait de la gamine. Elle se contenterait de soin mineurs, regardant si des blessures s'étaient réouvertes à cause des chocs et s'il fallait changer certains bandages. Faire plus n'était pas prudent, autant à cause de son état que de la menace qui était certainement en train de suivre sa trace. Dans tous les cas, elle aurait pris sa décision avant d'en avoir terminé et ce même dans le cas miraculeux où elle n'aurait rien à faire.

Après en avoir fini, la jeune femme se relèverait et reprendrait la gamine dans ses bras. Ensuite, elle jetterait un dernier regard derrière elle, comme un adieu à ses compagnons tombés au combat. Puis elle ferait à pied le chemin qui la séparait de la porte avant de s'y engouffrer, sans hésiter plus longtemps.



Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 13 Juin - 14:14


Bien malmené, Nakashima avait en effet besoin de recevoir quelques soins afin de gérer les blessures réouvertes. Une fois que Cassidy eut terminé de faire ce qu’elle pouvait, la demoiselle à la chevelure rose pu passer dans l’ouverture de la porte et remonter le long couloir… Bientôt la lumière aveuglante enveloppa son champ de vision avant de l’amener à embrasser la vision finale, celle qu’elle avait attendu tout ce temps. Ce pour quoi tant étaient morts. Ce pour quoi Hervé et Philibert s’étaient perdu dans ce dédale infernale.




Une caverne immense, longue de quelques centaines de mètres se trouvait là, étincelant de mille feu. Les parois, du sol au plafond, étaient couvert de pierres précieuses. Des milliers de gemmes. Des millions ? Même les stalactites au plafond étaient d’énormes rubis, saphir, émeraude et autres diamants. L’erreur que tous avaient fait, en dehors des nains qui avaient fini par le comprendre grâce à leur appréhension des tréfonds, c’était de penser que le trésor était d’origine humaine. Les usines de joaillerie, les entrepôts souterrains, les rails primitifs faisant du labyrinthe chtonien une mine… Alors que personne n’avait trouvé la moindre pierre précieuse en chemin. L’explication était simple : le trésor n’était pas issu du richissime fondateur de ce pays et qui avait propulsé il y a bien des siècles cette nation au premier plan des puissances économiques primitives. C’était l’inverse. Cette ressource naturelle si rare et si difficile à trouver était présente ici en si grande quantité qu’aucun pan de pierre n’était perceptible à l’œil nu. Le « trésor » avait fait la richesse du pays et non l’inverse. L’île de Dei nei phendei kraham avait été la plus grande exportatrice de bijoux de tous les temps et ce jusqu’à sa chute. Le diamant qu’avait pu trouver la Monroe n’était rien en comparaison de ce filon semblant sans fin. Une immense pierre lumineuse, semblant aussi brillante qu’un astre, illuminait la grotte depuis une installation centrale en ferraille depuis longtemps rouillé et irradiait ces pierres qui reflétaient sa lumière dans des jeux luminescents fascinants.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Nain710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Nain810Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Nain1310
Bergleute, Boggart "la Sentinelle de l'Enclume", Erdluitle Svatasford
Membre de la Horde des Tréfonds, Chef de Meute de la Horde des Tréfonds, Membre de la Horde des Tréfonds

Non loin de l’entrée, sur la plateforme en fer qui s’étendait comme un pont au-dessus d’un parterre multicolore et scintillant de pierres précieuses, les nains, couvert de multiples blessures, semblaient se remettre d’un affrontement douloureux. Ils avaient échoué à avancer, mais il pouvait au moins rester là pour analyser et étudier leurs trouvailles, en tout cas pour les trois seuls qui n’étaient pas plongé dans l’inconscience.

-Je n’y arrive par Boggart ! s’affolait Erdluitle.

-Pourquoi ça ? pesta Bergleute.

-Il y en a trop ! La Very Melon Society pourrait prendre des siècles à l’exploiter complétement ! 5.000.000.000.000 de berrys ? 10.000.000.000.000 de berrys ? Je ne saurais dire. Je n’ai jamais vu autant de pierres précieuses. Elles sont trop innombrables pour que je parvienne à établir une estimation de ceux que pourrait rapporter au total l’exploitation.

-Ça fait combien ces nombres ?
s’interrogea Bergleute.

-Cinq mille milliards et dix mille milliards… expliqua Boggart qui n’en revenait tellement pas qu’elle ne remarquait pas la présence de Cassidy.

-Et encore… Cela pourrait le double, le quintuple, le décuple, peut-être le centuple… répliqua le scientifique de la bande.

Mais en quoi un empire de pierres précieuses pouvait-il conduire Shankara, le bras droit du Seigneur des Pirates dont on pouvait même penser qu’il s’agissait là du fameux One Piece représentant « toutes les richesses du monde », à vouloir le défendre à tout prix. S’il avait été vénale, il aurait été question d’emporter des richesses, pas de les protéger. En quoi cela pouvait-il avoir un sens de vouloir protéger un gisement ? Et où se trouvaient d’ailleurs le Kalachakra ainsi que les membres de l’Alliance des Pirates Libres qui l’avaient accompagné. Cassidy pourrait voir que certains forbans du groupe de Gareth arpentaient les parois et chercher à prendre les gemmes les plus facilement détachable. Il se trouvait derrière la structure de ferraille centrale, battit sur une énorme stalagmite s’avérant un véritable monticule de joyaux grimpant les uns sur les autres, un peu plus en profondeur. D’ailleurs, en forçant sa vision pour contrer la puissance lumineuse de la pierre lumineuse installé jadis par la nation de ce pays, Cassidy pourrait peut-être remarquer qu’en fin de compte il existait, à l’opposée de l’entrée, une partie de la paroi où on voyait la roche, où il ne demeurait nulle trace de pierres précieuses et ceux en raison de l’exploitation qu’en avait fait la nation antique.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00avat74Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Samour12
Gareth "le Foudroyant", Shankara Kalachakra "Le Saptarishi de l'Ataraxie", Mitakono Shanama "La Bretteuse Préhistorique"
Primés à 338.000.000B, 2.000.000.000B, 173.600.300B

-Et qu’est-ce que cela veut dire ? s’interrogea Gareth, dont le bras blessé tenait dans une écharpe et qui semblait trop épuisé pour pouvoir se lever du gros lapis-lazuli lui servant se tabouret.

Face à cette partie nue de gemmes, Shankara observait les inscriptions très profondes gravés à même la roche. Ce langage ancien était même antérieur au Siècle Oublié, plus vieux encore que la langue des Ponéglyphes. Quelques dessins en faisaient une fresque colossale dont le message ne semblait guère évident pour les pirates qui peinaient à comprendre pourquoi Shankara tenait temps à protéger ce mur.

-Je ne peux pas me permettre de vous le révéler. Prenez ce dont vous avez besoin pour financer votre projet, puis partez, notifia le sage qui se désintéressait complétement du fabuleux trésor gargantuesque qui l’entourait.

Shanama avala sa salive et abandonna l’idée de tenter de comprendre le vieillard qui avait été hermétique à l’idée de donner des indices sur la manière de trouver le One Piece ou Laugh Tale. La seule chose qu’il avait accepté de dire était « Road Poneglyphes ». Gareth, qui avait fini par entendre parler de Poneglyphes sur le Nouveau Monde, n’avait jamais entendu cette appellation, mais le Saptarishi de l’Ataraxie se refusait à en révéler davantage, « par respect pour la mémoire et la volonté de Roger » avait-il dit.

-Pouvons-nous au moins allé voir jusqu’à quoi mène ce couloir ? demanda Gareth en indiquant l’ouverture dans la paroi se situant au pied de la fresque.

-Non. Laissez-moi y aller seul, répliqua Shankara avant de s’y diriger.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Jeu 16 Juin - 14:06
C'était... très impressionnant. Une description un peu faible de ce que Cassidy avait sous les yeux, mais une description fidèle à ses sentiments. Il n'y a que dans son enfance que l'argent la faisait rêvé. Déjà adolescente, elle savait qu'il y avait des choses bien plus importantes dans la vie. Si elle avait eu tout le monde avec elle, la jeune femme se serait peut-être laissé aller. Elle se demandait quelle aurait été la réaction de Loriot face à toutes ces richesses. Celle de Silver aussi. Lui qui en montrait si peu, aurait-il laissé ses sentiments s'exprimer pleinement face à ce spectacle ? Elle aurait aimé le savoir et ne le saurait jamais. Et ça, c'était infiniment plus important que tout le reste.

Elle n'était pas d'humeur à se laisser impressionner par ce butin, aussi grand soit-il. Elle avait trop perdue aujourd'hui pour ça. Elle voyait à peine les cristaux, encore moins leur valeur. Pour elle, il n'y avait qu'un lieu trop grand et trop brillant, parfumé d'une odeur de rouille et de poussière... Tout cela était très désagréable. Elle y prêta donc peu d'attention, trop peu pour faire le rapprochement avec tout ce qu'elle avait vu pendant son voyage. Pourtant, les indices étaient arrivé très vite. Il n'aurait pas été difficile de faire le rapprochement avec l'usine où Silver l'avait accompagné au début et le petit diamant qu'elle avait toujours dans la poche. Un souvenir pour Colette, bien misérable comparé à ce qu'elle avait sous les yeux.

Elle commençait à se demander si elle allait apporter quelque chose. Elle pourrait tenter de décrocher quelques cristaux. En remplir tout un sac... mais pourquoi faire ? Acheter un bateau plus gros ? Elle avait déjà assez d'argent pour ça. Devenir plus riche ? Pour rien ? Non, ça n'était pas dans son caractère. Même cette aventure au casino n'avait pas eu pour but de la rendre plus riche. À la base, c'était pour le détruire qu'elle y était allé. Puis les choses avaient dégénérés et elle était devenu capitaine, sans accomplir son objectif. Un échec de plus. Longtemps, elle s'était demandé si elle avait mérité sa position. Maintenant, la réponse était clair...

Il ne s'agissait pas de le mériter ou non, mais d'agir comme tel quand ça comptait. Et là, arracher des cristaux pour les revendre n'était pas une priorité. Ça l'était pour ses alliés, mais pas pour elle.

Elle ignora les nains qui l'ignorèrent aussi, trop occupé à se balancer des chiffres si grands qu'ils ne voulaient plus dire grand-chose. Au moins, ils avaient obtenu ce pourquoi ils étaient venus. Tant mieux pour eux. C'était plutôt le groupe de pirate posé un peu plus loin qui l'intéressait. Ces fameux alliés qui ne lui avaient servi à rien et à qui elle avait été tout aussi utile. Peut-être qu'ils auraient leur utilité maintenant où qu'elle aurait la sienne. Après tout, nous sommes à la fin, mais pas à la conclusion.

En approchant, elle remarqua que ce groupe de pirates se trouvait près d'une zone complètement dégagé sur laquelle se trouvait des inscriptions avec, juste en-dessous, une ouverture dans la paroi. Même sans rien savoir de cet endroit, Cassidy compris immédiatement que le lieu le plus important de ce souterrain se trouvait au-delà de ce passage. En tout cas, c'est ce que son instinct lui hurlait, ce même instinct qui avait conduit deux de ses compagnons à la mort. C'était peut-être idiots, mais jusqu'ici, ses instincts l'avaient rarement trompé. C'était grâce à eux qu'elle avait survécu aussi longtemps. De toute façon, ça n'avait pas grande importance. À ce stade, elle ne s'intéressait plus à sa propre sûreté. Si il fallait prendre quelques coups pour progresser, elle les prendrait avec plaisir. En plus, elle les méritait. Ça lui ferait peut-être du bien. Peut-être...

Mais elle ne comptait pas faire ça stupidement. Shankara semblait peu disposer à laisser Gareth et les autres l'accompagner plus loin. Il n'accepterait pas Cassidy non plus et de toute façon, la jeune femme n'allait pas demander poliment la permission pour entrer. Après tout, elle était pirate. Si elle voulait aller quelque part, elle y allait. C'est tout l'intérêt de sa profession, même si ça comporte une certaine quantité de risques non négligeable.

Une fois à la hauteur de Gareth, la jeune femme s'arrêta et resta quelques secondes sans rien dire. Elle se demandait de quoi elle avait l'air avec son visage fatigué et amer, sa gamine dans les bras et probablement une belle odeur de merde et d'intestin sur la peau et les vêtement. C'est que les tripes, ça a tendance à bien puer. Elle força un sourire à ses alliés, sans avoir l'impression de laisser paraître plus que de la lassitude sur ses lèvres.


"On dirait qu'vous en avez chié, vous êtes dans un état misérable."

Une belle manière de commencer la conversation.

"Beau trésor hein ?"

Si elle avait fait l'effort de lever les yeux vers les cristaux qui couvrait chaque pan des mur. Il suffisait d'entendre le son de sa voix pour comprendre qu'elle s'en foutait complètement.

"Je suis la dernière. Les autres ont... pas réussi à suivre."

Une évidence, mais une évidence qui ne pouvait pas être évitée. Elle reprit son sérieux en prononçant cette phrase, peut-être trop. Elle avait l'impression d'être une bête sauvage sur le point de perdre la raison. Elle ne savait pas si elle voulait hurler ou pleurer ou un peu des deux. Surtout, elle n'était pas d'humeur à discuter, même si elle faisait l'effort l'effort.

"Si vous voyez deux clodos bien dégueulasse, tout maigrichon et qui aiment pas la lumière entrer dans la pièce, vous d'vez les buter sans chercher plus loin. Ils sont balaises... et dangereux."

Un effort surtout destinée à laisser le temps à Shankara d'aller plus loin. Elle ignorait si cet archéologue avait décelé ses intentions avant de disparaître dans l'obscurité. De toute façon, il devait bien se douter que quelqu'un allait le suivre. On allait pas faire croire à Cassidy Monroe que l'ancien second de Roger s'attendait à ce que tout le monde l'écoute bien gentiment. C'est quand il aurait disparu depuis un moment que Cassidy prendrait une dernière fois la parole, cette fois pour se montrer plus honnête.

"Bon, qu'est-ce qu'on attend pour le suivre ? Ou peut-être que vous comptez rester ici parce qu'il vous l'a demandé ?"



Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 16 Juin - 15:03



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Samour12
Gareth "le Foudroyant", Mitakono Shanama "La Bretteuse Préhistorique"
Primés à 338.000.000B et 173.600.300B

-Tu peux parler, lui lança Gareth. Ces nains sont coriaces. On a fait une trêve car on a finit par trouver un arrangement. La Very-Melon Society va certainement chercher à exploiter le gisement là où nous on va simplement repartir avec ce qu'on peut. Vu qu'il y a largement assez sans ce que nous on va prendre, ils ont considérés que de toute manière leurs employeurs ne s'en rendraient pas compte et que cela ne servait à rien de s'écharper pour ça.

-Faut les comprendre
, lui lança Shanama qui, le visage couvert de bandage, observait ses hommes amonceler une petite fortune dans leurs sacs. Après tout, eux ils vont toucher un salaire habituel là où leurs employeurs ont trouvé le gros lot.

-C'est un euphémisme. Je n'ai jamais rien vue de tel !
s'exclama l'ancien nébula. Même un yonkou pâlirait d'envie face à autant de financement.

Néanmoins, s'il disait cette phrase avec une certaine joie, c'était aussi avec de l'incompréhension face à l'absence totale de réaction de son interlocutrice. Puis elle dévoila un sombre constat que, dans l'effervescence, Gareth et Shanama n'avaient pas relevé.

-Quoi ? Qu'est ce qu'il c'est passé ? déclara la demoiselle sabreuse.

-L'aventure est une amante meurtrière, soupira Gareth qui repensait aux compagnons qu'il avait lui même pu perdre au cours de ses aventures en étant certain qu'aujourd'hui ne ferai pas exception, que certains de ses hommes dans d'autres groupes avaient dû périr face aux dangers de ce dédale.

-Deux clodos ? ... Tu veux qu'on t'aide à venger les tiens ? lui demanda gracieusement la Mitakono. Tous ensemble on devrait y arriver non ? Pourquoi sont-ils un si grand dangers ? Quels sont leurs capacités ?

-Mollo Shana'. On est pas encore remis de notre affrontement avec les nains, mais s'ils débarquent ici je n'ai aucun doute sur le fait que l'on pourra se battre avec eux contre ces clodos s'ils sont si vils que cela.

-Mais une fois que ce sera fait, on devrait aller s'en charger quand même. Si un autre groupe tombe sur eux, cela pourrait être dangereux pour eux. Nous n'avons pas fais une Alliance dans le vent. C'est toi même qui l'a dit, nous devons nous entraider.

-Très bien, dès on va chercher ces mecs durant la remonté
, accepta Gareth.

C'est alors que la Monroe proposa de suivre Shankara dans sa grotte. Gareth sembla déglutir tandis que la Mitakono semblait se questionner.

-J'aimerai bien savoir ce qu'il y a là-bas... avoua Shanama.

-Mais tu es suicidaire ma parole ? lança alors l'ancien Nébula véritablement choquer. Il a déclarer être venu expressément pour protéger le trésor et bien que le trésor soit là, c'est apparemment dans le but de protéger ce qui se cache là-bas. Tu n'étais pas là, mais s'il n'a pas affronté les nains il leur a clairement fait comprendre que s'ils cherchaient à découvrir ce qu'il se trouvait là il se chargerait de les empêcher de revoir la lumière du jour.

-De ce que j'ai cru comprendre, il compte condamner l'accès. Lorsqu'il s'est mis à regarder la fresque, il nous a dit qu'il fallait véritablement qu'il empêche quiconque d'autre que lui de la déchiffrer. Je pense qu'il va la faire s'écrouler pour boucher le passage...
expliqua Shanama.

-Je n'ai pas envie de me faire tuer par le bras droit du Seigneur des Pirates, conclut Gareth. Nous n'aurions aucune chance de le vaincre dans tout les cas.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Dim 19 Juin - 14:07
Un arrangement hein ? Pas une mauvaise idée. Dommage qu'il leur ait fallu un combat pour se rendre compte qu'ils pouvaient trouver un accord à l'amiable. Frapper d'abord et poser les question ensuite... un classique parmi les pirates. Elle se demandait combien de temps ils s'étaient battu avant de commencer à discuter.

Par contre, l'accord en question ne lui semblait pas bon du tout.


"Si c'est ça, vous d'vriez vous dépêchez. Votre accord tiendra plus la route si la marine débarque. Les nains les aideront à vous abattre, n'serait-ce qu'pour sauver les apparences..."

Et avec un autre groupe que la marine, les choses pourraient devenir plus complexe, mais Cassidy préférait imaginer le pire cas de figure. En plus, les indications de Shankara étaient toujours là, prête à être utilisé par n'importe qui. Peut-être que la jeune femme aurait dû les effacer... ou peut-être pas si elle voulait avoir quelques points de repère pour remonter à la surface. Dans tous les cas, la suite pourrait se montrer mouvementé pour ceux qui seraient mal préparé.

"Vengeance ?"

Elle n'y avait même pas pensée tant l'idée lui semblait stupide et dénué de sens. Ironique quand on sait que la jeune chirurgienne avait pris la mer pour retrouver l'assassin de sa famille.

"Parce que vous pensez réellement qu'on aura l'temps d'se préoccuper d'ce genre de connerie ?"

Pourtant, l'idée ne manquait pas de charme. Retrouvez les deux assassins de son frère, les battre avec l'aide de ses alliés et utiliser ses connaissances en médecine pour les faire souffrir le plus possible jusqu'à ce qu'ils la supplie de les laisser mourir... et après ? Bouffer leur cadavre putride ou balancer leurs restes dans la boue ? Elle ne voyait aucun avantage ni aucune satisfaction à faire ce genre de chose. Si ce genre de frivolités étaient généralement appréciées des pirates, Cassidy e mangeait pas de ce pain là.

Pour Rico Brandy c'était différent... du moins, c'était toujours ce qui lui avait semblé. Est-ce que c'était vraiment si différent ? Cette situation lui donnait le doute. Un doute qu'elle ne s'était jamais permise de laisser filtrer, mais qui avait toujours été là, à l’affût. Peut-être que c'était la fatigue qui parlait... mais est-ce que c'était la fatigue s'il suffisait de si peu pour laisser paraître des doutes qui, à ce moment, lui semblaient parfaitement rationnels...

La jeune femme secoua la tête, comme pour chasser physiquement toutes ces pensées qui ne l'aidaient guère dans la situation présente. Étonnement, cela fonctionna. Elle avait mieux à faire que de perdre son temps avec ce genre de chose et c'est exactement ce qu'elle leur dit.


"J'ai pas l'intention d'passer des jours à sillonner les caves alors que l'reste de la famille m'attend en haut. J'ai perdu deux personnes, et deux autres qui ont pas donné signe de vie depuis trop longtemps."

Elle parlait maintenant de Loriot comme un membre de son équipage. C'était un honneur qu'elle lui faisait, sans savoir s'il l'aurait apprécié ou non. Le fait qu'il n'ait pas son mot à dire simplifiait grandement le choses.

"Une vengeance contre le reste de mon équipage ? Hors de question. Et si vous pensez qu'on a l'temps pour ça, vous comprenez très mal not' situation."

Peut-être un peu trop agressif, mais c'était exactement ce qu'elle pensait. Ses alliés étaient trop détendu à son goût maintenant qu'ils avaient leur trésor. Ils n'étaient pas à la fin de la course, loin de là.

Ils en étaient à la moitié.

Pour le reste, elle ne fut pas surprise. Pas surprise, mais très déçue. Elle aurait pensée que d'autres aient voulu suivre Shankara. Elle comprenait que les menaces du vieillard fassent leur effet. Elle comprenait aussi que Gareth ne veuillent pas offenser ou se mettre à dos l'un des hommes qu'il admirait le plus en ce monde.

Elle comprenait surtout que cette aventure ne vaudrait pas grand-chose sans une véritable explication concernant ce réseau de cave. Le trésor expliquait l'installation, mais il n'expliquait pas sa complexité. Pas difficile que voir qu'on était dans beaucoup plus qu'une mine. L'autre problème était que Cassidy était curieuse. Curieuse et déterminé. Faire tout ce chemin pour quelques cristaux et repartir ? Ce n'était pas le genre d'aventure qu'elle était venu chercher dans cet endroit. Ça ne valait même pas une seconde du temps qu'elle avait passé avec son frère.

Ce passage, par contre, avait une chance, une infime chance, de faire de cette aventure quelque chose qui en valait la peine. Et elle n'avait pas l'intention de laisser passer cette chance, quitte à se foutre l'ancien second du roi des pirates à dos.


"D'accord, comme vous voulez... mais faites gaffe à pas l'regretter."

Puis elle parti pour la grotte, ignorant toutes les remontrances que Gareth pourrait avoir à ce sujet. Si quelqu'un voulait suivre, il ou elle suivrait. Si personne ne suivait, tant pis pour eux.

Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3001

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 19 Juin - 18:36



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Samour12
Gareth "le Foudroyant", Mitakono Shanama "La Bretteuse Préhistorique"
Primés à 338.000.000B et 173.600.300B

Le comportement agressif de la Monroe poussa les deux capitaines à s’échanger des regards inquiets. La douleur qu’elle ressentait était compréhensible, mais sa manière de les traiter les surprirent.

-Vu les dangers sur la route qui nous attends, on préfère être remis avant de s’engager… releva Gareth. Si l’on tombe sur une de ces bestioles ou sur ces deux clodos avant qu’on soit en mesure de se battre, autant prendre le risque de voir la Marine rappliquer. C’est l’option où nous avons le plus de chance de s’en sortir je trouve.

Concernant le reste, ils ne pipèrent mots. Cela ne semblait servir à rien de discuter avec cette hystérique, peu importe le bien fondé de ses propos ou de son chagrin. Ils l’observèrent se diriger vers le tunnel sous l’immense fresque. Elle s’enfoncerait dans les ténèbres pour suivre la paroi. Le chemin fut sinueux, irrégulier, mais court. Pour l’accueillir au terme de ces longues secondes passé dans le noir, la silhouette du seconde de Roger se détachait de la lumière tamisée ambiante des torches. Tel une statue, il demeurait là, implacable, semblant protéger la pièce derrière lui pour toujours.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 00avat74
Shankara Kalachakra "Le Saptarishi de l'Ataraxie"
Primé à 2.000.000.000B

-J’avais pourtant dis de ne pas me suivre.

Sa voix résonnait avec intensité. Il brandissait sa puissante lance en direction de la nouvelle arrivante dont il avait perçu la venue par son fluide perceptif. Derrière lui se trouvait clairement une sorte de tombeau. Un sarcophage central, à moins qu’il ne s’agisse plutôt d’un autel, se trouvait au milieu de fresques et autres murs gravés de séries d’inscriptions. Ce qui pouvait paraître étonnant, c’est qu’à l’inverse de tout le reste des structures croisées précédemment, celle-là n’était pas faites à partir de la roche de la grotte. Il s’agissait d’une pierre marron modelés en gros pavés, rappelant par ses couleurs presque l’argile. Le feu des torches que le Kalachakra avait rallumé peinait à se refléter dans ces parois.

-Vous tenez à mourir de ma main ? Je ne compte laissez personne découvrir ce qui se trouve ici. Partez avant de n’en voir trop ! lui intima le Saptarishi de l’Ataraxie en faisant un pas vers elle en guise de menace.

Un courant d’air étrange passait, portant une odeur humide, pas véritablement désagréable mais qui, en parcourant l’épiderme, rendait poisseux, mais qui était surtout particulièrement froid, voir glacial. Il serait assez simple de sa position pour voir que le tombeau n’avait pas de plafond est donné sur une grotte légèrement plus grande. Les contours de certaines aspérités étaient visibles et il était possible de remarque qu’elles étaient couvertes de glace. Il y avait quelque chose que l’on ne parvenait pas à voir dans la pénombre, une forme massive et … circulaire ? Ellipsoïdale ? Quelque chose du style.

-Et dire que je vous ai aidé à nous retrouver ici… C’est une façon ma foi bien sympathique de me remercier que d’aller à l’encontre de ma volonté.




[b]Ordre de réponse :

Cassidy Monroe
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl 41
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Shankara Kalachakra lvl 50+
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl 40
-Reine Nœurzem lvl 40
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Mer 22 Juin - 18:09
Le plus de chance de s'en sortir ?... à bien y réfléchir, il devait avoir raison. Ce qui dérangeait Cassidy, c'était de se retrouver dans une situation où une option aussi ridicule était la meilleure. Comme quoi, personne n'avait réfléchit à un plan. Une histoire de trésor dans une grotte et voilà que tout le monde se changeait en bête sauvage. Bien spur, elle aussi était venu sans avoir de plan et elle en avait subit les conséquences.

Il n'y avait pas de plan et il n'y en avait jamais eu. Au mieux, il y avait eu quelques désirs accompagnés d'une très forte volonté de les accomplir. C'était peut-être hypocrite de sa part d'avoir de telles pensées, car elle non plus n'avait rien préparé avant de venir. Elle n'avait pas été ^rète et elle en avait payé le prix. Et tout ça pour quoi ?

Tout ça pour ça. Elle se demanda combien d'hommes étaient morts pour ce tas de cristaux. Beaucoup trop était la réponse la plus logique. Beaucoup trop pour ce qui n'était au final qu'un tas de cailloux brillants.


"Quel gâchis..."

Ce furent ses dernier mots avant d'entrée. Elle ne s'était pas montré tendre ou considérée avec ses alliés. Ils devaient la prendre pour une épave... et ils auraient raison. Il n'y avait plus rien de l'enthousiasme qu'elle avait montré en arrivant. Silver mort, Ryo et Meijin disparus et probablement morts eux aussi. Heureusement que Colette s'occupait du bateau. Il y avait des choses concernant lesquelles il ne fallait pas lui faire confiance, mais heureusement, l'entretien d'un navire n'en faisait pas partie. Cassidy avait confiance en sa petite navigatrice. Elle les sortirait de là en deux deux une fois qu'ils seraient de retour à la maison.

Mais retourner à son point de départ était le cadet de ses soucis. Shankara l'attendait. Il l'avait senti arrivée, probablement grâce à son haki. Avec sa voix puissante qui résonnait dans toute la pièce et son arme pointé sur elle, il était menaçant. Impressionnant même, mais Cassidy n'était pas d'humeur à se laisser impressionner par des menaces. Elle le montra quand il lui fit remarqué qu'il avait été très clair concernant le destin de ceux qui ne l'écouteraient pas.


"C'est vrai, vous l'avez dit. Vous devriez vous estimer heureux que tout le monde vous ait écouté à part moi. Je les pensais plus téméraire que ça."

Il n'y avait aucune arrogance ni aucune moquerie dans la voix de la chirurgienne. Cassidy ne faisait que pointer du doigt une évidence, même si le constat lui-même avait quelque chose de très arrogant. Elle lui disait ouvertement qu'elle avait choisi de l'ignorer. Difficile de faire plus provoquant.

Maintenant qu'elle y regardait de plus près, la pièce semblait différente de celles qu'elle avait parcouru pendant son périple. Même sans être archéologue ou bâtisseuse, elle voyait clairement que la pierre qui avait servi à faire les murs de cet endroit n'était pas issu des profondeurs ou du moins pas de celles qu'elle avait traversé. Ça voulait dire qu'elle y avait été amené, ce qui représentait un effort conséquent. La question était de savoir pourquoi.

Shankara se fit plus intimidant encore. Il lui somma de partir avant qu'il ne soit obligé de la tuer.


"Tout le monde vous écoute tout le temps, pas vrai ? J'imagine que ça peut avoir son utilité, mais ça doit être très désagréable sur le long terme."

Cette fois, le ton se voulait ouvertement moqueur. Pas la meilleure entrée en matière qui soit, mais c'était dans son style.

"Vous vous rendez compte que vos actions vont à l'encontre de vos menaces ?"

Cassidy avait laissé de côté ce parler si particulier qui la caractérisait. Elle se savait dans une situation où les choses devaient être dites clairement.

"Vous ne voulez pas que les gens viennent jusqu'ici, mais vous y conduisez le premier groupe que vous croisez. Vous allez même jusqu'à laisser des indications assez précises pour que tout le monde puisse les suivre. Ensuite, vous faites des menaces qui ne font pas grand-chose à part attiser la curiosité de tout le monde. Dites-moi, vous êtes vraiment sûr que vous ne vouliez pas être suivi ? Parce que si c'est le cas, vous vous y êtes pris de la pire manière."

C'était ainsi que Cassidy voyait les choses. Pour elle, la solution la plus simple aurait été de tuer tout le monde pour ne laisser aucun témoin sur son chemin et détruire l'entrée. Pour ce qu'elle en savait, c'était largement dans les cordes de l'homme qu'elle avait sous les yeux. Et pourtant, ça ne semblait pas être dans son style. Non, elle avait face à elle un homme fondamentalement bon, qui n'avait attaqué personne au cours de ce voyage et avait même aidé ceux qu'il avait croisé sur sa route. Un homme bon, oui, mais un homme bon avec un objectif.

Cassidy pouvait se tromper et elle le savait. Elle faisait peut-être une énorme erreur en suivant ce vieil homme avec qui elle avait interagit à peine plus de quelques minutes. Mais tout ça...


"… c'est sans importance. J'ai débarqué sur cette île avec trois hommes que je considère comme mes frères. L'un d'eux s'est sacrifié pour me permettre de venir jusqu'à cette salle et les deux autres ont disparus, probablement morts eux-aussi. Et vous pensez..."

C'est à ce moment qu'elle commença vraiment à le regarder. Elle avait ces yeux fatigués, plein de colère de tristesse et d'amertume. Pourtant on pouvait y voir distinctement cette petite étincelle inextinguible qui affirmait tout son sérieux et toute sa détermination. Elle n'était pas une jeune femme suicidaire qui se jetait dans la gueule du loup pour se laisser volontairement dévorer. Non, cette jeune femme aussi avait un objectif et elle ne comptait pas négocier avec sa volonté de mener cette aventure à sa conclusion.

"… Vous pensez vraiment qu'un tas de cailloux brillant va me suffire ? Vous pensez vraiment que toutes ces richesses valent un centième du temps que j'ai passé avec mes frères ? Alors oui, la promesse d'un trésor était alléchante, mais ce n'était qu'un détail secondaire. Mais ça..."

Elle laissa son regard planer sur cette pièce étrange dont elle ignorait la fonction.

"… Ça, c'est ce que je suis venu chercher. C'est ici que cette aventure se termine et c'est pour m'y amener que mon frère est mort. Alors, vous ne voulez pas de moi ici ? La belle affaire ! Je suis pas devenu pirate pour me laisser intimider par des légendes. Et si vous voulez me chasser..."

Elle déglutit difficilement avant de finir sa phrase, consciente qu'elle jouait sa vie avec ses prochaines paroles.

"… il vous faudra plus que des menaces. Tuez-moi, laissez-moi vivre, faites ce que vous voulez. Mais qu'on en finisse..."
Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sauter vers: