Le Deal du moment :
Smartphone Redmi Note 10 Pro Officiel 64 Go à ...
Voir le deal
163.93 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 14 Nov - 12:41


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unknow71Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Pirate63
Agrias Melem "l'Ensorceleur", Gru Elsman
Primés à 236.500.000B et 27.000.000B

Le hurlement de Vincent avait résonné dans l’immensité, surpassant de très loin la légère propagation du son de son entrée dans l’eau. L’écho de propageant dans les différents couloirs luminescents qui se présentaient à lui, tout un groupe de forbans avaient captés la chose et se dirigeaient droit en direction du Turen. S’il y avait là trois capitaines de l’Alliance des Pirates Libres, c’était bien entendu Agrias, l’un des trois supernovæ fondateurs avec Gareth et Shanama, qui dirigeait la troupe depuis leur séparation avec les deux autres célèbres flibustiers dans l’optique de couvrir une plus large zone durant ces recherches. Gru, l’ancien chasseur de prime muet à la tête d’une vingtaine d’hommes, fit quelque mouvement à son supérieur pour lui signifier qu’il pensait que c’était une mauvaise idée de chercher l’origine de ce cri.

-Ne soit guère inquiétez mon ami, si nous venions à recroiser la perfidie, ces créatures seront condamné par notre volonté, puisque nous sommes en mesure de les condamner, répliqua le poétique charmeur avant de reprendre sa marche dans la lumière bleuté presque éblouissante.

Figure montante de cette dernière année, Agris était célèbre sur Grandline pour ses tours de prestidigitateur qu’il combinait à merveille avec sa malédiction. C'était d’ailleurs lors du spectacle de fin d'année de son école de magie que ce jeune homme fit disparaître un contre-amiral de la Marine dans un nuage de pétales ensanglantés. Dès lors, après avoir pris la mer avec certains camarades en tant que pirate d’une toute nouvelle génération, il n'eut de cesse d'avoir des affrontements avec des officiers de la plus célèbre armée navale du monde.

-Je crois voir quelqu’un ! lança l’un des anciens camarades de classe de Melem.

Avançant plus rapidement, la troupe de forbans s’approcha de la silhouette qui venait à eux. C’est de cette manière que le Turen rencontrerait véritablement les premiers vivants de son périple dans ces terres particulières. Connaissait-il le supernova primé à plus de deux cent millions de berrys ? En tout cas c’est ce dernier qui prit la parole tandis que Gru se grattait la tête, ayant l’impression d’avoir déjà vu le visage de Vincent quelque part sans parvenir à savoir où.

-Cher concurrent, êtes-vous également en quête du fameux trésor caché dans ces tréfonds ? Cela ne serait point étonnant, mais étant donné la difficulté à traverser ces terres, je suis bien surpris de rencontrer un inconnu dans ces souterrains éloignés. Par quel chemin êtes-vous parvenu à ces profondeurs ? De plus, qui êtes-vous ? Pour ma part, je suis Agrias Melem, haut membre de l’Alliance des Pirates Libres, déclarait-il tout en resserrant sa poigne sur son bâton en bois de cerisier au cas où cet homme était un représentant du Gouvernement Mondial qui comptait les attaquer.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb3010
Nakashima, Loriot Vaillant

Le cœur de Loriot faillit jaillir de sa poitrine lorsqu’il vit le pan de mur chuter dans sa direction et venir le bloquer durant le début de sa chute. Tentant de se débattre, il sentit que l’un de ses deux bras était endommagé. Pestant, il fut on ne peut plus surpris quand la roche se scinda en deux, dévoilant Cassidy Monroe, malédiction toute déployée, qui venait de le libérer de l’entrave, une véritable ancre, qui le destinait à se fracasser contre le sol. Avec son bras endommagé et le fait que ses bras se terminaient par des serres et non totalement comme des ailes, l’oligarque ne parvint pas à voler. Cependant, il parvint à s’adapter pour freiner la chute, puis força sur la douleur pour placer son « aile » à l’horizontal sans la bouger afin de planer vers les amas de gravats plutôt que de s’y fracasser. Afin de remercier ses sauveurs, alors même qu’il ne connaissait pas leur identité, l’homme-pigeon planait dans la direction de Silver. Ce dernier ne pourrait pas ressortir de cette chute sans se briser les jambes à l’atterrissage. En secourant Loriot, la Monroe avait offert une solution à Silver pour s’éviter de trop lourd dommage s’il choisissait de se placer sur le dos de l’oligarque de Diminuto dans les derniers mètres de sa chute. Ils s’écraseraient ensemble malgré tout, mais les dommages seraient bien moindres.

-J’ai une aile cassé ! révéla le Vaillant en se redressant péniblement lorsque Cassidy chercha à connaître l’état des personnes présentes. Mais si je suis encore vivant c’est grâce à vous. Merci infiniment ! salua l’oligarque en s’inclinant devant Cassidy. Je suis votre obligé.

De son côté, Nakashima ne s’était pas attendu à ce que son nouveau comparse la saisisse. Etant encore dans l’apprentissage du geppou, elle ne pouvait pas gérer tant de poids qui se rajoutait à celui de son propre corps pour tenter de rebondir sur l’air, déjà qu’elle ne maîtrisait cette technique uniquement pour descendre et n’arrivait pas à grimper vers le haut avec. Chutant ainsi à une vitesse devenant de plus en plus effrayant au fil des dixièmes de secondes qui se déroulaient bien trop vite. Elle tenta d’user du geppou pour ralentir la chute, mais le poids d’Etowaru l’empêcher réellement de faire quoi que ce soit, résumant la piètre tentative à une simple déviation de la trajectoire. C’est alors que la femme-loup pu constater que le jeune-homme qui l’accompagnait disposait d’un zoan étant donné qu’il passa sous forme hybride pour les sauver tout deux. Prise dans l’étreinte salvatrice, la puissance de l’impact en lui généra des douleurs dans le corps de la demoiselle, mais elle ne s’en tirerait qu’avec ses hématomes grâce à son protecteur. Il était à l’origine de la perte de contrôle de la situation par Nakashima, mais au moins il se rattrapait. S’extrayant, elle observa le cuisinier découvrir l’état de son bras.

-Je ne suis pas médecin, mais je peux essayer de te le replacer si tu veux, proposa-t-elle tandis que la voix du Ryori devait traversé les quelques dizaines de mètre qui le séparait de Cassidy, sachant qu’Atlas se trouvait entre eux.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 M411
Nœurzems

Tandis que chacun se remettait de sa chute et que la préparation des soins par la Monroe pouvait être entamé, un élément perturbateur se présenta bientôt à la vue de tous. Les voix se firent sentir pour Meijin, mais la vue elle-même permettait de saisir la menace qui s’extrayait de certaines cavernes pour se diriger vers les proies qui avaient chu des hauteurs. Les Nœurzems, ces créatures presque squelettiques et difformes qui vivaient dans les cavernes les plus sombres, se lancèrent dans la lumière à la recherche de leur nourriture vivante. La soixantaine de monstres des profondeurs avaient une trajectoire erratique, la lumière provenant du ciel, quand bien même il était couvert par la tempête de sable, étant une incroyable gêne pour eux, mais la faim qui tiraillaient les entrailles de cette horde les poussaient à enjambés les débris pour aller dévorer les êtres vivants venus du sommet. Combattre ? Fuir ? Discuter pour établir une stratégie ? De multiples choses étaient possibles, en tout cas il fallait profiter du temps que prenaient les Nœurzems pour prendre des décisions.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe - Etowaru Ryori - Atlas - Vincent W. Turren
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl ??
-Kar Virtolch lvl ??
-Mitakono Shanama lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl ??
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl ??
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Mer 17 Nov - 12:40
Silver savait que son idée pour sauver ses deux jambes était complètement stupide. Il savait aussi que ça ne fonctionnerait pas. Il le savait et pourtant, il ne put s'empêcher de tenter quelque chose. Ce fut l'instinct qui parla quand il réussi à poser le pied sur un rocher qui tombait pour tenter un saut. Comme il s'y attendait, le rocher en question fut projeté vers le bas. Une fin misérable et tout à fait prévisible. Dans un instant de pur désespoir, le jeune homme accepta l'idée qu'il allait se briser les deux jambes au contact du sol. Il hésita à fermer les yeux et décida de ne pas le faire, préférant affronter ses problèmes plutôt que de s'y laisser piéger.

Un choix qu'il ne regretta pas en voyant un pigeon géant s'approcher de lui en planant. Une vision très particulière, surtout si on l’additionnait à la chute. Il la garderait en mémoire très longtemps. Il lui fallut quelques secondes pour faire le lien entre ce pigeon géant et le pigeon géant qu'il avait poursuivis avec Cassidy un peu plus tôt. En principe, le lien n'était pas difficile à faire. Pourtant, son cerveau en panique n'en fut pas capable avant plusieurs secondes. Mais même ce cerveau en perdition comprenait que ce volatile de grande envergure était sa seule chance d'échapper à des os cassés. Quand cet immense piaf passa près de lui, le jeune homme s'agrippa à lui et monta sur son dos. Rassuré par sa nouvelle situation, il ne se rendit pas compte que la masse de plume était dans l'incapacité de battre des ailes. Remarquant soudain ce détail, il tenta de se décrocher, mais il était déjà trop tard. Le jeune homme fit toutefois de son mieux pour ne pas écraser son sauveur, lâchant au dernier moment pour tomber un peu à l'écart de lui. La vitesse l’abîma un peu, mais il ne sa cassa rien.

Le pêcheur se releva le plus vite possible pour aller vers son sauveur. Si Vaillant l'acceptait, Silver l'aiderait à se relever. Comme Loriot Vaillant fut le premier à se manifester, c'est vers lui que Cassidy se dirigea immédiatement. N'ayant pas fait attention au sauvetage, elle fut surprise de voir Silver en excellent état. Avec une telle chute, il aurait dû avoir mal ou en tout cas, il aurait dû avoir trop mal pour l'ignorer ou le cacher, ce qu'il faisait d’habitude. À son arrivée, Cassidy eut l'agréable surprise d'être remerciée par le pigeon géant. Alors qu'elle allait faire comme d'habitude et dire que sauver les gens est son travail, Loriot fit quelque chose que personne n'avait jamais fait. Il s'inclina devant elle.

Ça, elle ne l'avait pas vu venir. Il n'était pas rare que certains la regardent de haut. Surtout une fois qu'elle avait avoué ne pas avoir de diplôme Mais s'incliner devant elle, c'était du jamais vu. Incapable de contrôler ses émotions, la jeune femme devint toute rouge et commença à bouger frénétiquement les bras devant elle, comme pour chasser son embarras.


"Nononononon, j'ai fait que mon travail, rienquemontravail !"

Ce n'était pas souvent que Cassidy Monroe se retrouvait dans un tel état. Silver s'amusa beaucoup de cette scène et regretta beaucoup de ne pas avoir d'appareil photo sur lui. Toutefois, il décida d'ignorer tout cela pour s'incliner à son tour devant Loriot Vaillant.

"C'est à moi de vous remercier. Sans vous, j'aurais perdu mes deux jambes dans cette chute. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, faites-le moi savoir, je vous le dois bien. Je vous promets de vous rendre la pareille !"

Cassidy ne s'était pas calmé du tout. Est-ce que c'était aussi simple que ça de la mettre en position latéral de sécurité ? Être poli et respectueux avec elle ? Cela dit, le jeune homme se souvenait l'avoir entendu dire qu'elle venait d'un bidonville. Devait pas y avoir beaucoup de gens qui avaient eu ce comportement avec elle. Tout ce que Silver savait, c'est qu'il regrettait de ne pas avoir d'appareil photo sur lui. Toutefois, cela avait déjà duré bien assez longtemps. Si quelqu'un ne pouvait pas se permettre d'être dans cet état en pleine crise, c'était la capitaine. Il choisit donc de mette fin à cette situation de la manière la plus agressive possible...

"Dis, tu comptes jouer les vierges effarouché encore longtemps ?"
"QUOI ?"

Cela la fit changer du tout au tout. Toujours rouge, mais pour des raison complètement différentes, la jeune femme enragé s'approcha de Silver pour lui en coller une. Alors qu'elle allait créer un poing de verre géant, elle compris en voyant le visage de son comparse ce qu'il essayait de faire. Elle décida donc de lui coller une bonne gifle plutôt que de lui éclater la gueule. Toujours rouge, la jeune femme posait un regard assassin sur son subordonné qui regardait de côté en faisant son possible pour ne plus sourire.

"J'comprends c'que t'a voulu faire, mais va falloir apprendre à faire preuve de subtilité si tu veux rester sur mon bateau."
"C'est ça... Et pour son aile ?"
"Quoi ?"
"Est-ce que tu peux faire quelque chose pour son aile cassée ?"
"... non, malheureusement, non. Je suis médecin, pas vétérinaire... sans vouloir vous offenser, bien sûr !... Au fait, quel est votre nom ?"

Puis elle se rendit compte qu'elle n'avait pas montré beaucoup de politesse à son interlocuteur. D'autant plus que celui-ci s'était montré particulièrement respectueux envers elle.

"Au fait, je suis Cassidy Monroe. Médecin, chirurgienne itinérante... et capitaine pirate. Ravi de faire votre connaissance !"

Elle laissa le temps à Monsieur l'oiseau de se présenter à son tour avant de reprendre la parole.

"Comme je l'ai déjà dit, je ne peux rien pour votre aile. N'ayant pas été formé pour ça, je préfère ne pas y toucher. Au mieux, je peux vous aider à la soulager un peu si vous connaissez un moyen efficace de le faire. Je peux aussi vous donner quelques antidouleurs, j'en ai dans ma sacoche."

En se calmant, Cassidy se dit que ce ne devait pas être la première fois que cet homme pigeon avait ce genre de problème. Il devait bien savoir un truc ou deux. Si c'était le cas, elle l'aiderait, assister d'un Silver toujours désireux de rendre la pareille à son sauveur. Un jeune homme qui resterait toutefois hors de portée d'une Cassidy qui avait toujours envie de mettre son visage en pièces avec ses poings.

Ce n'est qu'après ça qu'elle s'occuperait de Ryo. Cassidy l'avait entendu de loin pendant qu'elle allait vers le pigeon. D'ailleurs, ce qu'elle avait entendu ne la rassurait pas du tout. La jeune femme courut vers son vice-capitaine, ne prenant pas le temps de s'arrêter vers le géant qui avait l'air de s'en être très bien tiré. Arrivé au cuisinier, elle vit immédiatement le problème. Épaule luxée. Une rapide analyse lui indiqua que c'était tout ce qui l'avait, ce qui tenait du miracle vu la hauteur de la chute. Elle commençait à se demander si les zoans ne rendaient pas aussi les gens plus résistants.


"Bon, bouge pas, j'm'en occupe tout de suite. Tu peux te détendre, ça va pas faire mal !"

La jeune femme fit quelques préparatifs. Une épaule luxée n'était pas quelque chose de compliqué pour elle. En temps que chirurgienne et voyageuse, c'était quelque chose qu'elle avait vu assez souvent. Toutefois, c'était bien plus compliqué que ça en avait l'air. Beaucoup de gens avaient l'air de penser qu'une épaule luxée pouvait être remise par n'importe qui. Ça devenait vite embarrassant quand le n'importe qui en question faisait n'importe quoi et que la personne perdait complètement l'usage de son bras soi-disant remis. C'était quelque chose qu'elle avait déjà vu et qui la mettait en colère à chaque fois. Son boulot était déjà bien assez compliqué comme ça.

Heureusement, Eto avait l'air d'aller bien. La douleur ne semblait pas trop grande, ce qui voulait dire que ses muscles ne seraient pas contractés autour de l'épaule démise. Ça voulait dire qu'elle n'aurait pas besoin de l'anesthésier, ce qui est toujours bon dans une telle situation. Bien sur, elle ne lui dit rien de tout ça. Comme il était détendu, elle choisit d'en profiter pour y aller franco. La jeune femme remit tout ça en place d'un geste simple et assuré. De son côté, le cuisinier pourrait entendre un craquement suivit d'une douleur intense et fulgurante.


"J'ai menti, ça fait très très mal. Va falloir que tu ménages ton épaule, sinon, ça risque de se luxer de nouveau... quand j'dis qu'tu dois t'ménager, j'veux dire que tu dois faire de ton mieux."

Elle le connaissait. Demander à Ryo de ne pas se foutre dans la merde, c'était un peu comme demander à un poisson d'arrêter de nager. Cassidy tourna ensuite son attention vers Nakashima.

"Et toi ? Besoin d'un médicament, d'un pansement, de quelque chose ?... Au fait, c'est quoi ton nom ? Moi, c'est Cassidy, Cassidy Monroe. Je suis une médecin-pirate!"

Elle se montra plus familière avec la femme-loup qu'elle ne l'avait été avec Loriot. C'était parce Nagashima, quelque soit son âge, ressemblait à une gamine de douze ans. Cassidyavait tendance à se montrer plus sympathique avec les gamins. C'était d'ailleurs ce qui permettait à Colette de s'en sortir aussi bien après chaque méfait. Ce n'est qu'après s'être occupé de cette inconnue que Cassidy passerait à la suite.

"Très bien... maintenant, mon cher cuisinier, tu vas m'expliquer ce qu'il s'est passé."

Elle laissa une seconde avant de répondre, arborant un grand sourire avec des couteaux acérés aux coins des lèvres.

"Parce que, quand tu me dis, et je cite : Cassidy, promis, c'est pas moi qui suis responsable de tout ça... ça donne quand même vachement l'impression que c'est toi le responsable de tout ça... tu crois pas ?... et toi, tu crois pas ?"

La dernière phrase s'adressait à Nakashima. En vérité, c'était une question rhétorique à laquelle Cassidy n'espérait rien d'autre qu'un oui. Un fait évident grâce aux relents de meurtre qui traînaient dans ses cordes vocales.

"Donc tu vas m'expliquer un peu pourquoi tu m'as donné du boulot alors qu'on est pas là depuis une heure."

Ça commençait à peine et c'était déjà le bordel. Si remonter par le trou semblait possible, ça semblait infaisable pour Atlas. Trop lourd pour qu'elle puisse faire un verre assez résistant. Du moins, pas sans s'épuiser, ce qu'elle préférait éviter aussi tôt dans cette aventure. Après tout, il y avait encore un trésor à trouver. Un trésor que beaucoup de gens étaient en train de chercher. D'ailleurs, en parlant de beaucoup de gens...

"Meijin !!! Tu m'avais parlé de vingt-sept voix et là, on a que deux personnes avec nous. J'crois qu'tu m'dois une ptite explication !"

Précisons que Cassidy ne ferait tout ça que si elle en avait le temps. Si les monstres débarquaient avant, la jeune femme interromprait les soins pour réunir tout le monde. Pas difficile de voir toutes ces saloperies, même sans le haki. Mine de rien, l'immense trou dans le plafond faisait pas mal de lumière. Mais si Meijin les sentaient venir, ce fut Silver qui les vit en premier.

"Attaque ennemie !!!..."

Et après un rapide coup d’œil aux alentours.

"… Ça arrive de partout !!!"
"Tout l'monde me r'joint !!! Personne reste isolé !!!"

Une fois que tout le monde l'aurait rejoins, Cassidy ferais rapidement un plan.

"Meijin, Silver vous protégez monsieur Loriot. Etowaru, tu tâches te ménages autant que possible. Atlas, fais-toi plaisir avec les débris, ils sont là pour une raison."

Elle termina par les deux autres.

"Vous deux, je ne peux pas vous donner d'ordres, mais je vais me permettre quelques suggestions. Monsieur Loriot, avec votre aile, je vous suggère de nous laisser faire. Nakashima, si tu te fais confiance, fais-toi plaisir !"

Si elle était sur cette île, elle devait bien savoir se battre ; D'ailleurs, elle ne devait pas être venu seul, mais ça, ça attendrait.

Cassidy chargea. Pour ceux qui l'entourait, on aurait dit qu'elle se laissait tomber en avant. C'était le cas. Pour elle, il s'agissait juste d'attendre d'avoir le bon angle avant de foncer. C'était une nouvelle technique à laquelle elle avait pensée quelque jours plus tôt. Quelque chose qui lui permettrait d'utiliser son pouvoir pour gagner en vitesse. En vérité, c'était une variante d'une autre technique qu'elle aimait beaucoup. Une fois le bon angle atteint, Cassidy fit grandir des barres de verre sous ses pieds. La vitesse à laquelle ces barres sortirent de ses pieds pour toucher le sol fut suffisant pour la projeter en avant à une vitesse folle. La jeune femme fonça légèrement vers le haut pour s'éviter de prendre des débris dans la poire.

Elle n'avait pas choisit de foncer sur un monstre ou un groupe en particulier. Son objectif était plutôt de les intimider en fonçant au hasard et en attaquant de manière agressive et décisive. Dans cette optique, la jeune femme créa des trous dans chacun de ses doigts et projeta un pluie de projectiles sur ses adversaires les plus proches. Elle espérait aussi attirer leur attention. Grâce à son verre, elle ne craignait ni leurs griffes, ni leurs dents. De son point de vue, ces bestioles dégueulasse ne pourraient pas ignorer la furie aux cheveux roses qui les attaquait sans relâche... si tout se passait comme prévu.




Résumé:

Techniques utilisées:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori
Etowaru Ryori
Messages : 425
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue35/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue127/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (127/220)
Berrys: 17.840.000 B
Dim 21 Nov - 3:53
Chasse au trésor




Imprévus du jour : formation d’un trou dans le sol et chute libre ! Décidément… Rien ne se passerait comme prévu dans la vie de pirate des Monroe Familly ! En tout cas c’est ce que je me disais sur le coup. Enfin… Après avoir retrouvé mes esprits. M’extirpant tant bien que mal de ce cratère que notre chute avait formé, je vins à découvrir qu’un de mes bras ne répondait plus. Autant le dire, c’est la catastrophe. Si un cuisinier peut se passer d’une jambe, un bras c’est hautement plus handicapant ! Heureusement, la demoiselle à mes côtés qui ne semblait pas blessée gravement se proposait à m’aider. A ces mots, même si cette fille n’est qu’une future victime de mes combines, je vins à secouer doucement la main de mon bras encore valide.

« Ne t’en fais pas… Je connais quelqu’un qui s’y connait et … elle doit être dans le coin. »

Et en regardant autour d’eux, l’homme que je suis vint à regarder le géant qui semblait se relever. Autant le dire, avant que la demoiselle n’y voie une menace, je lui fis donc signe d’arrêter.

« Ils sont avec moi… Ne t’en fais pas. »

Il ne faudrait pas qu’elle croit que le géant vienne pour la dégommer. Je me suffis à moi seul ! Bref, attendant un moment, rapidement à ma grande surprise voilà qu’une tête rose se pointa. Là encore, je rassurais ma comparse.

« Quand on parle du loup… On voit le bout de sa queue comme on dit ! »

Une fois de plus, quand la fameuse capitaine pointait le bout de son nez, je précisais à mon accompagnatrice que ce n’est pas une ennemie, et comme une marque de crainte, je ne me fis pas prier pour répéter ma demande d’excuse !

« Cass’ … Promis ce n’est pas moi ! Je tentais de voir qui était la personne avec moi et … Quand on est sorti de cet endroit PAF… Tout s’est écroulé. Je te juuuuure que je n’y suis pour rien. »

Et quand elle sembla faire preuve de bonne foi et s’apprêta à le soigner, je ne me méfiai nullement n’ayant que rarement subit cela. Des coupures et brûlures oui, mais jamais un déplacement de l’épaule, alors quand elle posa ses doigts dessus, je m’attendais à tout sauf à ça…

« Ne t’en fais pas je ne suis pas en sucre héhé. Et pu… TAIIIIN !!!! »

Un déplacement de ce genre, c’est ouf comme ça fait mal. C’est comme vous tirer les poils du nez en continu, additionné d’un coup de genoux dans les couilles. Et bien d’autres saloperies à la fois…. Tombant à genoux, je vins à grogner mille et un poèmes pour ma capitaine qui venait de me surprendre comme pas deux ! Jurons, grommellements, gestes rapides, au final, quand je me calmais, je vins à me « plaindre » quelque peu à celle-ci.

« Me reposer ? … Quand j’essaie, dernièrement un assassin a essayé de me planter je te rappel !!! Et là, un trou se forme sous nos pieds… Une journée normale pour nous quoi !!! »

Breeeef, ce pétage de câble passé, je vins à réaliser que mon épaule faisait moins mal. Bon… Cela pique, mais au moins je peux bouger. Mais manque de chance, je n’allais pas pouvoir me payer du repos de sitôt… Déjà quelque chose semblait pointer le bout de son nez ! Des créatures qui semblent étranges. Un grand nombre ! Las que ma vie ne soit plus de tout repos depuis… que je l’ai décidé, je vins à laisser entendre un simple commentaire.

« Qu’est-ce que je disais… »

Cassidy vint alors à organiser les troupes et tandis qu’elle me proposait de me reposer, je vins à grogner. Me redressant comme il faut, je vins à regarder la petite miss qui m’accompagnait depuis tout à l’heure et vins à doucement lui faire un clin d’œil.

« Hey toi, miss ! … TU disais que d’après tes compagnons tu te bats bien ? C’le moment de le montrer héhé. »

Et même si Cassidy avait donné un ordre à Atlas, pour ma part, je vins à essayer de lui donner un peu plus de motivation.

« ATLAS !!! SMAAAAAASH !!! »

Une manière de dire « tous azimuts ». De mon côté, je regardais la capitaine se déchaîner et montrer là des capacités martiales tout à fait extraordinaire. Impressionné moi-même, je vins à sourire en coin. Décidément, ce n’est pas la capitaine pour rien ! En tout cas, il ne me viendrait jamais à l’esprit de vouloir sa place. Numéros deux me convient assez, puisque dans ma cuisine, je suis numéro un !

« Navré capitaine, mais un second se doit d’épauler sa capitaine. Au diable le repos… »

La dernière partie avait été dite toute basse, comme un murmure. Prenant une forme hybride, je déployais une queue imposante et vins alors à user d’une forme nouvelle. Hérissant mes écailles telles des épines, je vins à réaliser divers swings vers ces bêtes pour envoyer de nombreuses lames d’air et dans le but de les découper. Faisant cela le plus souvent possible pour dégrossir le nombre d’ennemis, par la suite, je vins à m’enrouler en boule avec des piques hérissés et tourner sur moi-même. Telle une roue libre, je me mis à foncer dans le tas des ennemis afin de les piquer et percuter violemment. La bête est lâchée et je ne comptais pas laisser les miens se faire attaquer et blesser inutilement.

Du côté de Meijin, celui-ci obéit à la capitaine et déploya ses carte pour protéger le pigeon.


Codage par Libella sur Graphiorum

Etowaru Ryori
Revenir en haut Aller en bas
Atlas
Pirate
Atlas
Messages : 144
Race : Géant.
Équipage : Aucun.

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue21/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (21/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue10/80Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (10/80)
Berrys: 13.000.000 B
Dim 21 Nov - 15:31
Atlas regarde attentivement Etowaru qui discute avec le capitaine, celle-ci lui remet son bras en place, ce qui semble faire mal à l'homme-pangolin. Atlas rigole en entendant le cri du second de Cassidy, cela rappelle des souvenirs au géant qui verse une larme. "Il y a longtemps qu'on ne m'a pas déboîté l'épaule, ça me manque." Dit-il en chouinant. Cassidy qu'Atlas surnomme le saumon fait à soigné Etowaru, elle prend soin de son équipage. Le géant est étonné de voir le pigeon au côté du saumon, le géant commence à se poser des questions... Est-ce vraiment sa faute si le sol s'est affaissé sous ses pieds, ou est-ce la faute du pigeon ? Etowaru se justifie au capitaine, cet homme au demeurant soumis à son capitaine lui jure qu'il n'y est pour rien.


Atlas réfléchi de plus en plus, si ce n'est pas Etowaru qui a causé l'affaissement des ruines... Alors, c'est Cassidy ? Non, enfin, peut-être, le titan n'en sait rien. Pendant qu'il pense très fort à cette probabilité, et qu'il porte un regard accusateur à son capitaine tout en se grattant le menton sous les yeux ébahis de Meijin, des bruits de pas se font entendre. " Tiens, mais qu'est-ce qu..." Des sortes de loup squelettique surgissent, et ils s'attaquent au groupe, la capitaine ordonne un regroupement des forces... Mais ce fourbe d'Etowaru ordonne à Atlas de taper, lui qui n'a d'ailleurs aucune autorité sur le géant lorsque sa capitaine est présente, eh bah, Atlas lui obéi quand même. Il décoche un crochet dans le visage d'un des loups squelettique tout en hurlant pour se donner du courage. Puis, il attrape ce qui lui sert de queue et tournoie sur lui-même en tenant le monstre, et il balance ce dernier sur les autres. " Shuwawawa, la force des géants d'Erbaf est sans égale !" Pendant qu'Atlas se gonfle d'orgueil, l'homme-pangolin lui prête main-forte, les deux hommes s'attaquent aux monstres. Atlas appel le reste du groupe à se joindre à eux, " Hey, les autres, vous pouvez venir, c'est la fête !" Puis il s'adresse à la Monroe, "Capitaine saumon, venez, on s'amuse avec l'homme-tortue !" Oui, le titan prend Etowaru pour une tortue.

_________________
Objets :

- Hache

- Bouclier

-Casque de gladiateur
Atlas
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Vincent W. Turen
Messages : 347
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue112/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B
Lun 22 Nov - 13:23


 


 


   
   
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar.


   
Feat. Maître-Jeu, Cassidy Monroe, Etowaru Ryori et Atlas


 

   
L'alcool est l'un de mes vices les plus cruels. A l'origine de nombreux de mes maux, je me rendais bien compte que je ne savais pas le dompter. J'en convenais souvent, même j'en avais même un consensus introspectif à maintes reprises. Néanmoins son appel était souvent trop fort et trop appuyé. A chaque fois que je tentais de l'envoyer paitre, il revenait au triple galop et me ramenait à des états lamentables. Aujourd'hui ne dérogeait pas à la règle et je me retrouvais dans une situation très troublante. Malgré la douleur, j'avais quand même réussi à me lever et à prendre la direction d'une des lumières bleues présentes alentours. Je l'avais choisi un peu au hasard, mais surtout parce qu'elle faisait parti des plus proches et des plus accessibles. Je n'étais pas vraiment en état de réfléchir sereinement.

J'avais réussi à calmer ma douleur crânienne en faisant le vide dans ma tête et ce n'était pas en réfléchissant sur le chemin que je devrais prendre que j'allais réussir. J'avais donc pris le parti d'avancer à l'aveuglette et de voir ce qui adviendrait. Pour le coup, je n'aurais pas su dire si c'était ou non une bonne chose, mais rapidement j'entendis des voix, ailleurs que dans ma tête. Elles étaient au moins deux, mais au fur et à mesure qu'elles approchaient, je comprenais qu'ils étaient un peu plus nombreux. Leur pas étaient plus bruyant que s'ils n'avaient été que deux. Du moins, c'était l'avis qui ressortait de ma réflexion. Je n'avais pas imaginé qu'il puisse y avoir de l'écho ou autre chose rendant le déchiffrement tout bonnement impossible. Cela étant, je pu rapidement me rendre compte que j'avais raison en les voyant arriver dans ma direction.

Je m'arrêtais dès l'instant où je pu les avoir dans mon champs de vision et les laissais approcher. Incapable de discerner la moindre forme probante avant un moment, je les avais laissé se mettre suffisamment proche pour que je puisse les discerner complètement. Il fallait dire que malgré le fait que j'arrivais à marcher et à me repérer vaguement, la lumière m'éblouissait autant que la douleur me faisait plisser les yeux. Au final, c'est lorsqu'un d'eux se mit à m'adresser la parole que je pus véritablement voir leur visage.

Alors que je reconnaissais la tête de l'un d'eux, parce que je l'avais vu sur une affiche accrochée à un mur, non loin d'une taverne de basse extraction, je ne reconnaissais pas les autres. Le primé à plusieurs millions de berrys s'adressait à moi avec un cérémoniel qui me faisait encore plus mal à la tête et le coupa dès que je pus, ne comprenant pas un traitre mot de ce qu'il baragouinait.

Vincent W. Turen - Mais qu'est-ce que tu racontes ?! J'comprends rien...

Je ne me sentais pas très bien. J'essayai de me reprendre en me frottant le visage avec les deux mains, mais rien n'y faisait. J'étais déshydraté et l'eau dans laquelle j'étais tombé ne m'avait pas aidée. J'en étais sorti presque inconsciemment et m'en étais éloigné presque aussi vite et alors que je venais à peine de percevoir nettement le gars qui me parlait, ma vue se troubla aussitôt. Le frottement sur mes yeux n'aidant pas, je forçai un peu plus sur mon geste au risque de me faire mal, mais je sentais déjà mes bras fatiguer et mes jambes flageoler. Ca faisait combien d'heures, de jours, que je n'avais rien bu ou manger ? Je me sentais faible et je faillis d'abord perdre l'équilibre et tel un équilibriste bourré je souriais bêtement.

Vincent W. Turen - J'ai... Soif...

Incapable de tenir plus longtemps, je sentis mes jambes flancher et je tombai sur les genoux, la tête dans le vague. Un tout petit moment, je réalisais la situation dans laquelle j'étais. Perdu sur une île inconnu, je m'étais retrouvé bourré à un alcool psychédélique qui m'avait voir une fantôme de sable qui m'avait taillader en morceau avant de me laisser pour mort dans une grotte et maintenant je me retrouvais face à un supernova primé à plusieurs centaines de millions de berrys et...

   


   
 
©Codage by Littleelda from Never Utopia

   



PS: Vincent coupe la parole au gars à un moment ou un autre, ou pas du tout en fait ! puis il tombe à genoux en disant qu'il a soif. Il regarde pour l'instant dans le vide, mais si on lui donne pas vite à boire, il risque de comater !

_________________
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 1466523315-vincent-now-2

Thème de Vincent

Spoiler:
Vincent W. Turen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 23 Nov - 22:38


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unknow71Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Pirate63
Agrias Melem "l'Ensorceleur", Gru Elsman
Primés à 236.500.000B et 27.000.000B

Assez vexé de se voir couper la parole, le Melem pencha la tête sur le côté pour observer son interlocuteur qui, assez clairement, ne se sentait pas bien. Puis, il vint par effectuer sa demande. Se serait donc la déshydratation qui serait à l’origine de son état ? Le supernova échangé un regard avec l’autre capitaine qui l’accompagnait et qui attendait les instructions de celui qu’il considérait comme son supérieur. Il est vrai que si l’Alliance des Pirates Libres ne disposait pas d’une hiérarchie officielle, il était assez évident que les plus primés étaient prédominants dans les prises de décisions et les plus influents globalement. Attrapant la gourde à sa ceinture, Agrias l’envoya à l’Elsmann, accompagnant bientôt au geste ce qui pouvait être considérer comme un ordre.

-Veuillez, cher ami, désaltérer ce pauvre paria. J’espère sincèrement avoir trouvé là une nouvelle recrue pour l’un des nôtres. S’il s’avère mauvais à notre égard, nous accuserons le manque de volontariat. Notre stratégie d’expansion ne peut se permettre d’écarter une personne de la sorte… même morte.

Gru s’exécuta et s’approcha de Vincent pour porter à ses lèvres la gourde du capitaine Melem. L’Ensorceleur observait la scène avec un intérêt certains, guettant les possibles réactions de l’énergumène croisé aux hasards des chemins de ce monde souterrain.

-Pouvez-vous vous levez ? questionna-t-il.

La question avait deux objectif. Obtenir une réponse bien entendu, afin de voir si le malheureux avait besoin d’une personne pour l’aider à l’avancer, mais également voir s’il était mentalement en état de réfléchir et comprendre ce qu’il se passait. S’il n’était pas encore conscient, cela serait problématique et conduirait certainement l’Elsmann à le porter durant une partie du trajet en attendant que le nouveau venu recouvre ses esprits. En tout cas, une fois que Vincent serait en état de discuté, se serait ce capitaine pirate qui serait son interlocuteur privilégier.

-Bonjour. Nous t’avons récupéré dans ces grottes alors que nous recherchons le trésor caché par l’ancien souverain de cette contrée. Qui-es-tu ?

Agrias surveillerait de loin et serait prêt à intervenir s’il était amené à considérer le nouvel arrivant comme une menace immédiate. S’il avait des questions, le Turen pourrait bien entendu les poser.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb3010
Nakashima, Loriot Vaillant

-C’est une manière de commencer à payer ma dette, avoua l’aristocrate à Silver.

L’homme-bête observa ensuite la drôle de scène qui se déroula devant lui avec un air détaché. S’il n’avait pas vogué sur les mers à l’époque où il était dans la Marine, il aurait pu s’interroger si cela était dans la nature des non-riches. Décidant d’ignorer l’étrangeté comportementale des deux énergumènes avec qui il se trouvait, le riche homme répondit à Cassidy afin de se présenter comme il convenait dans les milieux qu’il fréquentait plus régulièrement que jamais depuis la fin de sa carrière militaire.

-Je me nomme Loriot Vaillant, fils héritier de feu Ultlère Vaillant, négociant en sel, et Nissène da Valissi, quatrième héritière de feu Dom da Valissi. Je suis le ministre de la marine de Diminuto, Chevalier de l'ordre du Mérite de l'Alliance Souveraine des Archipels de West Blue, et actionnaire majoritaire de la Glouap Pigeon & Son Salt Society.

S’il était particulièrement fier de cette acquisition récente, c’était car la Glouap Pigeon & Son Salt Society, dirigé par une très lointaine branche cousine de la famille Vaillant, était à l’origine de la déchéance de la Generality Glouap Pigeon Salt Society que dirigeait Ultlère Vaillant. Grâce à son ascension politique et économique, Loriot considérait qu’il était parvenu à faire de sa propre branche la famille principale des Vaillant, relayant l’ancien branche dominante aux oubliettes. D’ailleurs, même si bien sûr il ne l’admettrait jamais, il n’était pas étranger à l’incarcération de Glouapirite Vaillant, précédent propriétaire de la Glouap Pigeon & Son Salt Society et ancien secrétaire des affaires étrangères, grâce aux différentes malversations qu’il avait réalisée lorsqu’il avait obtenu son poste afin de favoriser ses affaires.

-Pirate…

Cela était lourd de sens pour l’homme on ne peut plus gouvernemental. Haut fonctionnaire d’une des nations participant à la Rêverie ainsi qu’ancien gradé de la Marine, la piraterie était une forme de criminalité répréhensible qui pouvait même nuire à son commerce. Il était compliqué pour lui de se projeter dans des rapports parfaitement sains avec ces personnes s’ils s’avéraient de bords si différents. Pourtant, vu la situation, il fallait composée. Il décida donc de passer sous silence ses pensées pour le moment et espéra que sa tenue de dirigeant de la marine de Diminuto ne les amènerait pas à comprendre qu’il pouvait devenir leur ennemi.

-Vous pouvez m’aider à faire une attelle si possible gente dame ? questionna donc Loriot lorsque la médecin déclara qu’elle ne pouvait guère l’aider.

Suite à cela, la Monroe rejoignit Etowaru et s’occupa de son cas avant de tourner son attention vers la jeune fille à ses côtés.

-Moi ? demanda-t-elle avant de tourner la tête pour vérifier que la femme à la chevelure rose ne s’adressait pas à quelqu’un d’autre se trouvant derrière elle. Je m’appelle Nakashima. Ne vous inquiétez pas, je n’ai rien grâce à monsieur le zoan… même si c’est un peu sa faute si je n’ai pas pu utiliser le geppou pour descendre, bouda-t-elle à moitié. Sinon je suis une apprentie qui passe son test d’habilité à effectuer des missions, raconta la femme-bête en tapant frénétiquement dans ses mains d’excitation.

La discussion qui commença n’intéressa que peu la demoiselle qui observait Loriot s’avancer, amenant l’adolescente à s’interroger sur les causes de la blessure. Cependant, la Monroe revint à la charge pour lui demander une réponse.

-Tonton dirait que ça dépend, répondit-elle mécaniquement.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 M411
Nœurzems

Il ne fallut pas attendre longtemps pour qu’apparaissent les Nœurzems. La capitaine, assumant son rôle, prit les choses en main. Suivant l’invitation du Ryori, Nakashima s’élançant à la suite de Cassidy. Comme si elle ne percevait aucun danger dans la situation, elle esquiva placidement les divers assauts des créatures pour les achever systématiquement d’une attaque violente qui transperçait leur épiderme. Le carnage que faisait la pirate à la chevelure rose de son côté était encore plus impressionnant par sa capacité à se charger rapidement d’une grande masse d’adversaires qu’elle surclassait complétement. Alors que des Nœurzems chutaient, traversés de part en part par les projectiles en verre, d’autres commençaient à fuir. Le pangolin se joignit à la fête après avoir découpés quelques têtes à distance. Chargeant dans la masse, il pu s’occuper de divers ennemis. Celui qui pouvait réellement être en difficulté face à ces créatures était Atlas qui ne disposait du même niveau de compétence en combat que les autres protagonistes s’étant lancé sur le champ de bataille. S’il parvint à attraper un des animaux comme souhaité, ce dernier se mit à lui dévorer la peau des doigts tandis que plusieurs autres bêtes s’élancèrent pour tenter de ronger ses jambes afin de se nourrir de cette grande quantité de chair. Afin que la situation soit réglée rapidement et au mieux, il faudrait qu’un des autres combattants lui vienne en aide tandis que Loriot se plaçait devant Silver afin de le protéger tout en essayant de reculer prudemment pour ne pas attirer l’attention des créatures.

Une fois la situation réglée, le Vaillant s’avancerait pour mettre les choses au clair et essayer d’éclaircir la situation.

-Nous sommes donc tous au fond d’un grand trou avec de gros problèmes pour remonter à priori… Cela pourrait s’avérer une aubaine après tout. J’imagine que nous sommes tous à la recherche de ce trésor. Il n’y a que cela qui a pu amener des gens sur ces terres après tout. Je n’ai pas trouvé grand-chose comme indice… Mais j’avais réussi à entendre une conversation des nains de la Horde des Tréfonds l’autre jour, avant qu’il ne quitte les ruines. Ils parlaient de roches. Peut-être qu’au final le trésor se trouve sous terre ? Je n’ai vu aucun moyen de s’y enfoncer là-haut, mais maintenant que nous sommes ici, c’est peut-être notre chance non ?

-Quoooooooaaaaaa ?
bailla Nakashima qui rêvassait en essuyant le sang violet couvrant ses doigts. Il a dit quoi ? ajouta-t-elle en s’adressant à Etowaru et Atlas, indistinctement. Tu fais quel taille d’ailleurs le géant ? Tu m’as l’air plus petit que ceux que tonton a dit qu’ils avaient tué maman.

Loriot regard l’adolescente et se retint de faire une quelconque remarque. Cela n’en valait pas la peine… Et puis, cette fille le mettait mal à l’aise.

-Je ne suis pas vraiment habitué à ce genre de chose même si mes compatriotes ont jugé que j’étais le mieux placé… Donc si vous avez une idée de comment procédé je vous suivrai. Cela me permettra d’honoré ma dette, déclara l’oligarque à la Monroe.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe - Etowaru Ryori - Atlas - Vincent W. Turren
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl ??
-Agris Melem lvl ??
-Mitakono Shanama lvl ??
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl ??
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl ??
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île[/quote]
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Ven 26 Nov - 22:38
L'attaque se passa à merveille. Ne connaissant rien de ces créatures, Cassidy ne savait pas à quoi s'attendre. Elle fut très agréablement surprise de constater que ces bestioles étaient fragiles. Pas forcément fragile de la perspective de tous, mais elle l'était clairement face à son pouvoir, ce qui était tout ce dont elle avait besoin. Ses balles firent des ravages, créant une panique dont ses compagnons d'armes profitèrent. Le combat se termina aussi vite qu'il avait démarré.

Malheureusement, tout ne se passa pas si bien pour tout le monde. Atlas fut rapidement submergé par les bestioles. C'est vrai que quelqu'un de sa taille, ça se remarque vite au milieu d'un tel bazar. Voyant les créatures venir en grand nombre sur lui, Silver décida d'intervenir. Il voyait bien que Loriot essayait de le protéger, mais il décida d'ignorer la chose, passant à côté de lui à toute vitesse en laissant sa protection à Meijin. Cet homme-pigeon verrait bien que ce n'était pas à lui de protéger l'autre une fois que le jeune homme aurait montré ses capacités. Silver fonça sur les bestioles qui attaquaient les jambes du géant. Il attaqua avec ses poings de glaces, essayant de couvrir ces monstres pour augmenter leur poids. Toutefois, il fut tout aussi surpris que Cassidy en voyant l'efficacité de ses attaques. Il arriva d'ailleurs à la même conclusion : ces bestioles étaient fragiles. Rassuré, il attaqua sans chercher plus loin, laissant des marques de poings glacés partout où il frappait. Il libéra ainsi les jambes du géant qui pourrait s'occuper à sa guise de la bestiole qui tentait de lui bouffer les doigts.

Une fois les ennemis en fuite, Cassidy lâcherait un petit soupir rassuré. Elle aimait quand les choses se paissaient mieux que prévu. C'est d'autant plus agréable quand on a pas l'habitude. Une fois le danger, écarté, c'est vers Nakashima qu'elle tourna immédiatement son attention.


"Dis-moi, tu te bats à merveille ! C'est ton tonton qui t'a appris à faire tout ça ?"

Ce fameux tonton dont la gamine-loup avait déjà parlé plus tôt. Cassidy commençait à se demander qui était cet homme. Surtout, elle se demandait s'il était sur l'île. Puissante ou pas, on ne laisse pas les gamines seules sur des îles pleines de dangers. Pour Colette, c'était différent. D'une part, elle l'avait laissée sur le bateau. D'autre part, Colette n'était pas seule, elle était avec les boyz... enfin, non, c'était plutôt les boyz qui étaient seuls avec elle. Bref, ces quelques pensées fugaces poussèrent Cassidy à poser une autre question.

"Au fait, t'as quel âge exactement ?"

C'est peu après que Loriot Vaillant s'approcha pour faire le point. Une intervention plaisante, car ça voulait dire que Cassidy n'aurait pas à le faire, même si elle avait elle aussi quelques trucs à clarifier avec ses compagnons d'infortune. L'homme-pigeon partagea une information particulièrement intéressante avec les pirates. Il disait avoir entendu des gens parler de roches avant de quitter la ville en ruine. Il suggéra ensuite que le trésor puisse se trouver sous terre. C'était pas grand-chose, mais comme la Monroe Family n'avait trouvé aucune information en ville, c'était tout ce qu'ils avaient.

La jeune femme tilta quand Nakashima lâcha sans pression que sa mère était morte.

"Ta mère a été tuée par des géants ?"

Elle se rendit compte une demi-seconde plus tard que la question était déplacée. Toutefois, il était déjà trop tard. Orpheline elle-même, la logia du verre n'avait pas pu s'empêcher de faire la remarque. Elle attendrait la réponse de la gamine, si elle en recevait une, puis se reconcentrerait sur les propos de monsieur piaf.

"Une aubaine, hein ?"

Cassidy n'était pas convaincue. Leur arrivée dans les souterrain n'était pas passée inaperçu. Les bestioles dégueulasses qui les avaient attaqués en étaient la preuve.

"J'ai aussi quelques trucs à dire, mais je pense qu'on devrais commencer par partir d'ici. J'ai pas envie d'affronter d'autres bestioles bizarres dans l'immédiat. On a mieux à faire."

Un rapide coup d’œil autour d'elle lui confirma ce qu'elle savait déjà : il faudrait passer par une caverne pour avancer. Le problème était la taille de ces cavernes. Cassidy voyait difficilement Atlas passer dans la plupart d'entre eux. Bien sûr, certaines étaient assez grosse pour que le géant puisse s'y engouffrer. Le problème, c'était qu'elle ne comptait pas prendre une direction au hasard simplement parce que quelqu'un ne pouvait pas passer là aller.

"Je propose de chercher vers le Sud. Comme nous sommes à l’extrême-nord de l'île, ça me semblerait plus logique que l'on doive s'enfoncer dans les terres pour trouver ce fameux trésor... sauf si quelqu'un à une meilleure idée..."

Elle ne s'attendait pas à ce que ce soit le cas. La jeune femme commençait à se rendre compte que personne dans le groupe ne savait ce qu'il faisait au sujet de ce trésor.  Un homme-pigeon de la haute société, une gamine mystérieuse et un groupe de pirate tout juste arrivé sur Grand Line. C'était loin d'être la meilleure équipe pour chercher le trésor oublié d'une civilisation disparu. Toutefois, c'était tout ce qu'avait Cassidy et c'était déjà pas si mal.

Elle fit exactement ce qu'elle avait dit et commença à aller vers le sud pour scruter les cavernes à la recherche d'une quelconque activité humaine. Silver lui aussi cherchait. Par contre, il avait clarifié quelque chose avec Loriot avant de se mettre à chercher.


"Vous savez, j'apprécie beaucoup que vous aillez essayé de me protéger pendant le combat... mais, en toute honnêteté, je n'en ai pas besoin. Avec votre aile cassé, je pense que c'était plutôt vous qui allez avoir besoin d'aide si les choses tourne mal."

Le jeune homme fit ce qui lui semblait être un sourire et ce qui semblait être un très léger mouvement des lèvres pour celui à qui il parlait.

"Donc n'hésitez pas à vous reposez un peu sur moi !"

Bordel, ça sonnait bizarre, même pour lui. Normalement, c'était Cassidy qui disait ce genre de chose. Lui, il se contentait de rester sur le côté en ne disant rien, le regard sérieux, le visage terne. Ça faisait parti de son charme. Ça, il avait pas l'habitude. Ça devait même ce voir. Enfin, tant que le message était passé...

Le jeune homme fut chanceux dans ses recherches. La première cavernes sur laquelle il tomba semblait correspondre à ce que sa capitaine cherchait. Il décida toutefois de s'en assurer avant d'appeler les autres. En s'approchant un peu plus, il vit avec beaucoup plus de clartés les charpentes qui soutenaient le plafonds. Le sol aussi semblait marqué. Les restes d'un rail ? Ça semblait le cas, même s'il n'avait aucune certitude. En tout cas, il avait la certitude que toutes ces choses n'avait pas été placé ici par les bestioles qui les avaient attaqué. Le pêcheur appela le reste du groupe. Sa trouvaille fit réagir Cassidy.


"C'est parfait !... enfin..."

Son regard se tourna vers Atlas. C'était exactement ce qu'elle cherchait, mais le géant ne pouvait pas passer par là. Peut-être que le géant comprendrais... ou pas. La compréhension ne semblait pas être son fort.

"Je suis désolé mon grand, mais tu va pas pouvoir continuer avec nous..."

Lui demander de retourner au bateau ne lui semblait pas correct. En plus, il faisait peur au reste de l'équipage. Non, il fallait trouver une solution pour qu'il puisse continuer. Elle fit un nouveau tour de la caverne du regard. Il y avait quelques passages assez gros pour lui. Avec un peu de chance...

"… donc tu vas devoir trouver un autre chemin seul. Cherche si tu vois des trace d'activités, comme ici. Des poutres, des rails, n'importe quoi. Si tu en trouves un, tu passe par là. Si t'en trouves pas... Ben fait ce que tu veux. Tu as carte blanche !"

Elle n'aimait pas laissé un compagnon derrière elle, mais elle n'avait pas trop le choix si elle voulait trouver ce fameux trésor. En plus, elle s'inquiétait au sujet de cette compagnie dont Loriot avait parlé.

"Avant d'y aller, j'ai un truc à vous dire; J'ai bien compris que vous étiez pas pirate et je peux comprendre que vous aillez des doutes à notre sujet. par contre, ya aussi un truc que j'aimerais pointer du doigt : on est loin d'être les seuls à chercher le trésor; Même si on le trouve, ya de grande chances pour qu'on puisse y faire qu'un passage. Pour peu qu'il y est du monde, ça peut vite finir sur un massacre. Moi, je laisse pas les gens se faire massacrer."

Elle s'arrêta un instant pour remettre ses pensées en place. Elle sentait qu'elle commençait à parler de ce qu'elle voulait au lieu de parler de ce qu'il fallait.

"Ce que je veux dire, c'est que je vois mal comment on pourrait emmener tout les trésors si on s'y met tous. Au mieux, on pourra en avoir plein les bras, mais ça m'étonnerait que ça suffise. Mais si on peut pas tout prendre, ça veut dire qu'il y en aura assez pour nous tous. Donc si on se fait confiance les uns aux autres et qu'on agit ensemble, on en sortira tous gagnant... vous en pensez quoi ?"

Elle s'était adressé un peu à tout le monde par habitude, mais c'était surtout à Loriot et à Nakashima qu'elle s'adressait. Une fois qu'ils lui auraient répondu, Cassidy s'adresserait une dernière fois à Meijin avant de partir.

"Juste pour être sûr, tu pourrais utiliser ton haki pour t'assurer qu'il reste personne dans le coin ?"

Ce n'est qu'après la réponse de l'arnaqueur qu'elle emprunterait le chemin trouvé par Silver. Après trois pas, elle se tournerait pour poser une dernière question.

"Quelqu'un à de la lumière ?"

Ça commençait bien.


Résumé:

Technique utilisée par Silver:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori
Etowaru Ryori
Messages : 425
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue35/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue127/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (127/220)
Berrys: 17.840.000 B
Lun 29 Nov - 21:49
Chasse au trésor




Nous voilà au fond d’un trou désormais. Trou qui ne m’inspire rien de bon, mais on pourra faire avec… Soupirant alors, voilà que ma capitaine était venue à moi pour me replacer en ordre les os et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça fait douiller !!! Mais heureusement, j’étais un bonhomme ! Enfin non, mais … on va faire tout comme ! Ayant un honneur à défendre, je vins à essayer de sembler indemne une fois la douleur passée et me laissais même aller au combat, ne voulant pas perdre la face devant mes compagnons. En tant que second, je ne pouvais pas me contenter d’être toujours malade ou sur un lit d’hôpital, de quoi aurais-je l’air ? Devant redorer mon blason, je défonçais sur place tout ce qui se présentait à moi, ne faisant aucun quartier tout comme mes autres compagnons. Le seul qui eu du mal fut le grand Atlas qui avait du mal à gérer ses adversaires. Et si de mon côté il m’était difficile de faire marche arrière, c’est Meijin qui tenta de lui sauver la mise ! Ses cartes vinrent taillader en pièce les ennemis qui mordaient sa chaire et allaient le transformer en broche pour kebab !

Une fois la situation calmée et le sol jonché de cadavres étranges, chacun pu revenir vers l’assemblée. Il fallait visiblement clarifier certaines choses et je craignais que mon mensonge ne tienne pas long si Cassidy continuait à discuter. Elle proposait qu’on porte des trouvailles en cas de fuite, mais fort heureusement elle ne parla pas de pourcentage. Signe qu’on les aide et qu’on n’attend rien en retour. La bonne blague… Je serais le premier chez qui l’or dépassera des poches quand tout ceci sera terminé, foi de Ryori ! Mais pour l’heure, il me fallait garder la bête sous contrôle. Miss passait son diplôme d’agente ? Parfait, il serait dommage qu’il lui arrive quelque chose !

Je vins donc à me masser la nuque, essayant de réfléchir à comment enterrer les soupçons et comment me mettre tout le monde dans la poche, je vins à le racler la gorge, demandant l’attention.

« Comme je l’ai dit à Naka’, de toute façon le trésor ne nous intéresse pas… C’est juste pour le prestige de le trouver. Le reste … On s’en tape. Alors ouiiiiii… On est des pirates, sans doute que vous doutez de notre honnêteté, mais au fond qui sait sur quoi on va tomber ? D’autres pirates auraient déjà pris soin de vous écarter au besoin… De nos jours, qui prends le temps d’être sympa par exemple, pour mieux trahir ensuite ? On a des têtes à être ce genre de personnes ? Franchement ??? Moi ??? Nakashima ? »

Montrant ma personne d’un revers de main, je me présentais bel et bien comme quelqu’un de saint et droit dans ses bottes. Je vins à me rapprocher de mes compagnons et quelque peu faire de même avec eux. Meijin avec deux petites claques sur ses joues, Silver et son air fermé et le meilleur pour la fin : Cassidy.

« Elle a une tête de méchante ? Elle ne ferait pas de mal à un poussin même s’il était responsable d’une épidémie mondiale !!! Et puis… cheveux roses quoi !!! »

Bref… Après cette vantardise qui avait mit l’équipage sur une marche de charisme égalant celle des Amiraux de la marine. Je vins alors à laisser Cass’ reprendre la parole et proposer d’avancer. Mejin usant de son haki, il vint à ressentir quelques voix et cette fois-ci, se fiant à son expérience, il annonça la couleur.

« Trois voix… Pas humaines… Sans doute d’autres créatures… »

Pour ce qui est du feu, je vins à sortir de quoi m’allumer une clope, mais est-ce que ça serait suffisant ? Je me tournais vers mes camarades du jour et si par chance nous pouvions réaliser une torche, nous pourrions avancer tranquillement. Mais si par malheur le tunnel devenait « des », alors là…

« Plouf plouf ? »

Je me mis à rire sans vraiment savoir quoi faire. Fallait-il se séparer ? Non, mauvais plan… Je vins alors à tapoter la caboche de nos trois yeux de compétition.

« Et ben alors !!! Tu ne peux pas avoir une carte dans ta tête ? Ton bidule machin fluide ça marche comment ?! »
« Je ressens les voix, c’est déjà pas mal ! Quant à avoir un chemin en tête, ça ce n’est pas de mon ressort. »
« Ooooh… Suuuper, on est proche de trois choses hostiles sans doute, mais surprise ! On ne sait pas où elles sont vraiment… Bonjour l’utilité. »
« Hey ! Tu peux parler, je te rappel que quand l’assassin était sur le bateau, tu n’as pas été non plus d’une grande utilité ! Hmmm ? »
« Ben voyons, dois-je te rappeler que j’étais en convalescence ? »
« Ooooh, pardon, mille excuses !!! D’ailleurs dans convalescence, il y a ‘con’ ! C’est une bonne choses tu crois pas ? »
« Répète pour voir ? »
« Dans convale[…] »

Ni une ni deux, ma main se posa sur sa gueule et je l’envoyais vers une paroi de pierre. Me transformant en hybride de nouveau, hérissant mes épines, je vins à m’apprêter à rouler vers lui, alors que ce dernier commençait à sortir ses cartes. Sans doute que Cassidy aurait besoin d’élever un peu le son entre eux pour nous calmer !



Codage par Libella sur Graphiorum

Etowaru Ryori
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Vincent W. Turen
Messages : 347
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue112/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B
Mer 1 Déc - 11:20


 


 


   
   
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar.


   
Feat. Maître-Jeu, Cassidy Monroe, Etowaru Ryori et Atlas


 

   
LMes sens étaient comme exacerbés. Je ressentais l'eau remplir ma bouche, puis glisser le long de la trachée pour rendre vie à l'ensemble de mon corps. Cette sensation, si elle pu me paraitre agréable dans un premier temps, me libéra d'un poids. La douleur dans ma tête s'était véritablement calmée et je pouvais déjà reprendre un peu conscience, mais cette fois ce fut la fatigue qui vint me happer. Je sentis dans un premier temps comme une source de chaleur réchauffer mon corps de l'intérieur et comme si la satisfaction de me savoir en potentielle sécurité venait m'affecter, l'instant d'après je ressentais les différents contrecoups que j'avais gardé de côté jusque là.

Vincent W. Turen - Merci.

Je n'eus pas le temps d'en dire plus que je ne voyais et n'entendais plus rien. Je ne me souviens que vaguement du visage des deux hommes qui s'étaient occupés de moi et je reconnus l'un d'eux à travers sa tignasse lorsque j'émergeais sur son dos. J'étais sans doute tomber dans les pommes, mais ce n'était pas à cause du manque d'eau, mais la cause d'un trop grand cumul de contrecoup dû à mes courtes et précédentes aventures. Quand je me réveillais, je mis un moment avant de réaliser qu'un homme me tenait et je pris ce temps pour essayer de faire une estimation de mon état.

Ma tête me faisait mal, mais c'était clairement moins douloureux que quelques instants auparavant. Cela ressemblait plus à une migraine post-cuite, rien d'anormal. Les différentes blessures que l'homme de sable m'avait faites étaient encore douloureuse, à la manière de gros hématomes tandis que mon dos tirait, sans doute à cause de ma glissade dont je me rappelais à présent quelques détails. J'avais aussi froid, sans doute que je n'avais pas encore totalement séché et je me sentais un peu patraque, probablement parce que j'avais faim.

Je grognais légèrement, encore incapable de gérer mon corps complètement. A ce moment-là, le gars qui me portait s'arrêta pour me déposer. Je pris un petit moment pour émerger totalement et lorsque j'avais repris mes esprits, l'homme qui m'avait abordé quelques minutes plus tôt revint à la charge. Me demandant qui j'étais alors qu'il ne se présentait pas, ça m'énervait, mais je gardai cela pour moi. Néanmoins, je savais être conciliant et le fait qu'ils m'aient récupérer dans cet endroit qui m'était encore totalement inconnu rendait la chose plus acceptable.

Vincent W. Turen - Donne moi ton nom, étranger, et je te donnerais le mien.

J'avais évité le ton bourru que l'on pouvait me connaitre lorsqu'on me cherchait des noises, mais j'étais resté tout de même dans mon personnage. Loin de moi l'idée de faire répéter mon homologue, mais je préférais être sûr qu'il s'agissait bien du pirate qu'il prétendait être dans mon esprit. Après tout, j'avais peut-être encore été victime de visions et l'avait imaginé pirate alors qu'il n'était qu'un marine venu m'arrêter.

Je ne reconnaissais aucun d'eux, pas même le plus primé d'entre eux. Pour tout avouer, je me sentais un peu mal à l'aise à l'idée de devoir la vie à qui que ce soit, mais l'idée de ne pas rembourser ma dette m'était indigeste. Je voulais donc savoir qui étaient vraiment les gars qui essayaient de me sortir de cet endroit.

Vincent W. Turen - On est où, exactement ?
   


   
 
©Codage by Littleelda from Never Utopia

   


PS : Vincent tombe quand même dans les pommes, mais pour des raisons différentes qu'évoquées précédemment. Quand il se réveille et est confronté à l'Ensorceleur, il préfère recommencer au début, plutôt que de se satisfaire de sa mémoire défaillante, surtout qu'il ne sait plus trop de leur premier échange.

PS2 : J'ai un mal de crane aujourd'hui, comme Vincent et comme je ne pense pas être disponible de la journée, ni demain, je me suis cantonné à faire ce petit post. J'espère que ce sera acceptable Wink

_________________
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 1466523315-vincent-now-2

Thème de Vincent

Spoiler:
Vincent W. Turen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 4 Déc - 0:54


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb3010
Nakashima, Loriot Vaillant

Le calme s'installa progressivement, permettant à tous de faire le point avant de poursuivre l'aventure.

-Tonton, papy et grande sœur ! J'ai onze ans... Pourquoiiiiiii ?

Penchant la tête sur le côté, la demoiselle ne sembla guère se formaliser de l'indiscrétion considérable de la question de la capitaine Cassidy.

-Oui. Maman est morte face à des géants qui s'étaient perdu pas loin de Gamble Island. Elle en a tué deux avant que le dernier ne la tue selon tonton. Lui-même n'est pas parvenu à le battre, bien qu'il était moins fort que maintenant. Du coup, le papa géant est repartit pour Elbaf.

Finalement, la capitaine reprit la parole et fixa les objectifs de ce petit groupe hétéroclite rassemblé par le destin... Destin qui avait pris la forme d'un cataclysme et d'une chute mortel certes. Personne ne se manifesta quand il fut question d'une meilleure idée et les camarades du jour se dirigèrent vers le sud. Les propos de Silver vinrent ainsi finalement pour entamer un rapprochement avec le Vaillant, néanmoins ce dernier se retrouva quelque peu blesser dans son orgueil de noble ayant eu une carrière militaire.

-Je ne vous permets pas ! J'ai beau avoir une aile cassée, je suis toujours un haut représentant militaire de Diminuto ! L'un des plus gradés et expérimenté en combat au sein de toute notre oligarchie !

Relevant le menton - ou plutôt le bec - Loriot pris un air hautain qui visait à montrer son indignation face à ce qu'il percevait, en tant qu'habitué aux discussions politiques, comme une tentative d'humiliation. Après la sélection de la caverne dans laquelle la troupe allait s’embarquer, la demoiselle à la chevelure rose qui était désormais responsable de l’expédition rassembla la troupe pour mettre les points sur les i. Le Loriot, qui continuait à ignorer Silver pour l’instant, opina du chef avant de commenter.

-Je suis désolé d’avance mais il faudrait que je m’empare des biens les plus précieux si possible. Si j’apporte un cadeau insuffisamment prestigieux aux Dragons Célestes, cela pourrait être un problème… déclara le piaf avant de se rendre compte qu’il venait de révéler son intégration à la dynamique gouvernementale.

Il tenta alors de poursuivre tout en considérant que, de toute manière, sans ces forbans il n’avait aucune chance de remonter jusqu’à la surface avant la fin de la Rêverie.

-Cela ne m’enchante guère je vous avouerai, d’autant plus que les sacs que j’avais ramené doivent se trouver sous une couche de débris maintenant.

La femme-bête de son côté se contenta de sautiller sur place.

-Tonton disait qu’il espérait que je trouve un bon milliard de berry au moins, se contenta-t-elle de déclarer, sans vraiment savoir à quel point cette somme pouvait paraître exorbitante pour la majorité des êtres humains.

C’est alors qu’Etowaru reprit la parole. La demoiselle pencha encore une fois la tête sur le côté en cherchant le sens de ces palabres.

-Les pirates sont moins honnêtes que les autres ? Je ne savais pas. En tout cas ta tête, elle me fait penser à une clémentine et celle de madame rose on dirait un Shticoudgounia.

Finalement, une question épineuse fut soulever. La lumière… Avancer dans le noir serait en effet plus que dangereux. Si Nakashima se contenta de secouer la tête joyeusement, Loriot lui sortit un briquet de sa poche, présenta deux bâtons qu’il avait accroché à sa ceinture en cas de besoin pour faire un feu de camp puis enroula une chemise de rechange qu’il avait sur lui ; une manie du noble ; afin d’improviser deux torches. Ce serait déjà un bon début vu leur manque de préparation, étant donné qu’ils ne savaient pas qu’ils seraient confrontés à l’immensité ténébreuse des tréfonds. Dès la première intersection, une engueulade commença entre l’utilisatrice de fluide perceptif et le zoan qui se prépara à charger. La femme-bête captant un son avec ses oreilles et ne s’intéressant pas de ce conflit tourna la tête vers la gauche et commença à avancer sans se retourner, voulant découvrir ce qui avait fait du bruit dans cette direction. Loriot de son côté se contenta de soupirer et s’adressa à Silver, la situation le poussant à mettre de côté son égo qui ne le mènerait que dans un pétrin encore plus grand.

-Ils sont toujours comme ça ? Je n’image point quand ils seront face au trésor et se disputeront pour quelque chose qu’ils veulent tous les deux.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unknow71Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Pirate63
Agrias Melem "l'Ensorceleur", Gru Elsman
Primés à 236.500.000B et 27.000.000B

-Je m'appelle Gru. Gru Elsman. Je suis un capitaine pirate recherché pour la modique somme de vingt-sept millions de berrys. Et mon... collaborateur qui dirige notre groupe est un célèbre supernova ayant plus deux cents millions de prime. Tu as certainement déjà vu son avis de recherche, expliquait le forban tandis que le magicien demeurait attentif mais éviter de s'impliquer pour l'instant en attendant d'en savoir plus.

Avant de proposer à ce jeune homme de rejoindre un équipage de l'Alliance, il fallait s'assurer que Vincent n'était pas un ennemi. Gru laissa donc la conversation se poursuivre et expliqua la situation à leur nouvelle connaissance tandis que la troupe reprenait sa marche.

-Tu as dû avoir un coup de chaud ou quelque chose comme ça. Nous sommes dans les souterrains de  Dei nei phendei kraham. C'est une île abandonnée mais qui était habité par une puissante et riche civilisation autrefois. Une rumeur veux que la VMS soit venu ici pour trouver ce trésor dont tout le monde avait oublié l'existence apparemment. Nous avons donc décider de venir chiper le trésor pour nous. Si tu veux participer, tu auras ta part bien entendu... Et tu souhaiteras peut-être même continuer de collaborer avec nous, ajouta le bonhomme avant de donner une légère tape dans l'épaule du Turen.

Il laissa le flibustier digéré quelque peu les informations avant de reprendre.

-Présentement, nous cherchons les autres pirates avec qui nous sommes venus ou un passage pour nous enfoncer plus bas.

-Encore une de ces étranges créatures tout droit sortit d'une nouvelle ouverture
, déclara soudainement Agrias avant d'esquiver.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 M210
Taureau Incandescent des Roches-Epic

L'animal souterrain fonçait sur les pirates, bien déterminer à se débarrasser de ceux qui obstruaient son chemin.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe - Etowaru Ryori - Atlas - Vincent W. Turren
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl ??
-Agris Melem lvl ??
-Mitakono Shanama lvl ??
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl ??
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl ??
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Dim 5 Déc - 23:38
En écoutant le discours du cuisinier, Cassidy se demandait ce qu'il foutait. Quand elle compris, elle ne put s'empêcher de tirer une gueule qui remettait en question tout ce qu'il venait de dire. Le genre de gueule qui vous dit : mais bonhomme, t'es en train de te foutre de qui ? Puis il eut la bonne idée de la mettre en avant, disant qu'elle ne ferait pas de mal à un poussin en parlant d'épidémie mondiale ou un truc du genre. À ce stade, la jeune femme n'écoutait plus. Elle était trop occupé à se demander ce qu'elle foutait là, se demandant si elle ne pouvait pas trouver une petite cachette au détour d'une crevasse.. En plus, il se rendait compte qu'elle venait de dézinguer tout un tas de bestiole ? Genre, elle ne pouvait pas faire de mal à un poussin, mais elle pouvait faire un méchoui avec des monstres, y avait pas de soucis ?...

Et c'est quoi cette histoire de cheveux roses ?

De son côté, Silver ne savait pas trop comment gérer Loriot. L'homme, si le terme convenait, semblait s'être vexé pour des raisons que le pêcheur comprenait mal. D'accord, il était fier, mais quand même. Comme quoi, jouer les gentils garçons encourageants, c'était vraiment pas son truc. Une leçon qu'il lui faudrait retenir. Le jeune homme semblait être fait pour prendre le rôle du mauvais flic. Un rôle qu'il pouvait prendre à merveille en fronçant un peu les sourcils et en fixant les gens. Peut-être qu'il aurait dû en rester là... ou peut-être pas. Il était bon dans les mauvais rôles, mais ça ne voulait pas dire qu'il les aimait. Silver était le genre à apprécier les bons moments et à avoir beaucoup de difficultés à le montrer. Un homme qui avait trop souffert pour se laisser aller aux petites choses de la vie. Il avait l'impression qu'elles n'étaient pas faites pour lui.

Pour sa part, Cassidy en chiait tout autant avec la petite Nakashima. Onze ans... beaucoup trop jeune pour être envoyée dans ce genre de mission.  L'honnêteté de la gamine, ainsi que son innocence, n'avait rien de rassurant. Certains y verraient quelque chose de normal chez une enfant. Chez une enfant capable de tuer, ça ressemblait plutôt à un profond détachement. Une indifférence macabre et déplacée. Surtout chez quelqu'un de son âge. Il n'en faudrait pas beaucoup pour la pousser au meurtre. Cassidy en était persuadée, la gamine se montrait amicale avec eux parce qu'elle ne les considérait pas comme une menace. Elle pourrait se retourner contre eux à la première occasion si ce fameux tonton lui en donnait l'ordre. Ça ou même n'importe quoi qu'elle pourrait interpréter comme une menace. Cassidy ne savait pas qui était tonton, mais ça devait être un sacré bourrin. Surtout, elle savait qu'il méritait une bonne paire de claques. Si la gamine savait se battre, elle n'avait pas l'air de savoir grand chose au sujet du reste. Déjà, la vie ne semblait pas avoir beaucoup de valeur à ses yeux. Suffisait de voir toute la nonchalance avec laquelle elle prenait celle des autres. Jusqu'ici, ils n'avaient affronté que des sales bêtes, mais Cassidy était méfiantes. Cette gamine différenciait-elle vraiment ses victimes ?

… ou peut-être que c'était sa paranoïa habituelle qui lui jouait des tours.

Mais la vraie surprise fut cette histoire de dragon céleste mentionnée par Loriot. Une petite glissage de sa part qui en disait long au sujet de ses objectifs. Surtout, ça voulait dire qu'il n'avait pas le droit à l'erreur et, par conséquent, qu'on ne pouvait pas lui faire confiance. S'il avait le choix entre risquer sa vie face à Cassidy ou à risquer sa vie, celle de sa famille et de ses amis face à un dragon céleste, il n'était pas difficile de savoir quel choix il ferait. Cassidy échangea un bref regard avec Silver, qui n'apprécia guère ce qu'il trouva dans les yeux de sa capitaine. Elle devait encore être en train de paranoïer. Pour sa part, le pêcheur s'inquiétait beaucoup plus au sujet de la gamine loup qu'au sujet de l'homme-pigeon. Toutefois, il comprenait les inquiétudes de Cassidy. Les dragons céleste, c'est toujours difficile à gérer. Plus encore quand ils attendent quelque chose de nous. Il fallait juste se montrer prudent et diplomate, ce qui ne semblait pas être quelque chose dont la moitié du groupe était capable. Entre l'homme-pangolin, l'arnaqueur aux cartes et la gamine-loup, un accident n'attendait que le bon moment pour arriver.

Concernant le commentaire de Nakashima...


"Attend, tu viens de dire... que je ressemble au chikungunya ?... C'est bizarre... c'est bizarre et ça veut rien dire putain..."

Lorsque la question de la lumière se posa, Cassidy se rendit compte à quel point elle était mal préparé. Si Loriot n'en avait pas fabriqué une lui-même, la jeune femme aurait fabriqué une torche elle-même en déchirant une de ses manches. Une solution qu'elle se gardait pour plus tard, au cas où les choses partiraient en vrille. En plus, le cuistot avait du feu. D'ailleurs il s'alluma une clope, ce qui fit assez de lumière pour faire briller... le bout de sa clope.

Ensuite vint la partie "amusante" du voyage. Une engueulade entre Ryo et Meijin. Quelque chose qui pouvait ressembler à un conflit pour les gens qui ne connaissaient pas l'équipage. Pour Cassidy, c'était un après-midi comme les autres. Pour Silver aussi, qui ne manqua pas de le pointer du doigt à l'homme-pigeon quand celui-ci s'inquiéta des actions de ces deux zigotos.


"Et encore Colette est pas là pour gueuler à l'un d'arracher les yeux de l'autre."

Une blague. Quelque chose de très rare chez Silver, sur qui l'humour semblait n'avoir que très peu d'effet. Pour être honnête, c'était plus pour se détendre qu'autre chose qu'il fit cette petite vanne. Les trois-quarts du temps, c'était lui qui s'engueulait avec Meijin, ou avec Etowaru. Parfois, les trois s'engueulait ensemble, ce qui devenait vite bordélique. Mais comme cette blague ne rassurerait pas son interlocuteur, le jeune homme ne s'arrêta pas là.

"Plus sérieusement, c'est deux-là ne seront pas un problème. Quand ça commence à s'énerver sur le bateau, la capitaine est toujours là pour calmer les choses à sa manière."

Le pêcheur fit ensuite un signe de la tête en direction de Cassidy qui regardait la scène de loin, les bras croisés. Elle portait sur le visage le même sourire qu'elle avait porté avant d'aller voir Etowaru, juste après leur chute. En fait, elle attendait que les choses s'arrêtent d'elles-mêmes. Ça n'arrivait jamais, mais Cassidy préférais leur laisser une chance. Ça l'aidait à justifier ce qui suivait inévitablement. Malgré son début de rage, elle remarqua que Nakashima continuait seule. Toutefois, la gamine-loup pouvait attendre. Voyant que tout se passait comme d'habitude, la jeune femme cessa de sourire. Elle commença à avancer vers Etowaru qui était, selon elle, celui qui avait commencé les hostilités. Savoir lesquels avait démarré l'affrontement n'était jamais une priorités. La priorités était d'y mettre fin, à sa manière.

Voyant le cuisinier prendre sa forme hybride, elle accéléra d'un coup et lui délivra un puissant coup de poing sur le haut du crâne. Un coup sortit de nulle part, mais qui commençait à devenir une habitude pour gérer les conflits dans la Monroe Family. Profitant de la surprise, elle fit de même avec Meijin qui, fluide ou pas, ferait mieux de se le prendre bien gentiment s'il ne voulait pas recevoir un poing de verre de sa taille dans la face, ce qui, précisons-le, était déjà arrivé par le passé.


"Zallez arrêtez vos conn'ries ! Putain, c'est d'jà bien assez casse-couille sur l'rafiot, c'est pas pour nous faire chier dans cette putain d'cave !"

Elle tourna la tête vers Silver et lui lâcha un regard assassin. Celui-ci sortit les mains de ses poches et les leva pour prendre l'air innocent, un petit sourire plein d'incertitude planté sur le visage. Comme un joueur de foot qui n'assumait pas son tacle assassin. C'était pas habitude qu'elle agissait ainsi. Quand le cuistot et l'arnaqueur se mettait sur la gueule, il n'était pas rare que le pêcheur y soit pour quelque chose, même si Cassidy savait que ce n'était pas le cas cette fois. Un petit rappel. Au fond, ce n'était pas si mal. Ça montrerait aux deux autres qui était la boss.

"La prochaine fois, c'est anesthésie générale à l'ancienne pour vous deux, c'est compris ?!"

Cassidy ne chercha pas à être discrète. En fait, ça l'aurait beaucoup arrangé qu'une bestiole lui fonce dessus à ce moment. Au moins, elle aurait de quoi se défouler sous la main.

Après cette scène, tandis que Cassidy rattrapait la gamine-loup, Silver se permit un nouveau commentaire à Loriot.


"C'est toujours comme ça que ça fini... toujours. On est peut-être pirates, mais on comprend l'autorité. Et parmi nous, l'autorité, c'est elle..."

Puis il ajouta en parlant à voix basse.

"... quand elle est là."

Un commentaire qui lui valu un regard assassin de Cassidy. Elle n'avait rien entendu, mais elle avait ce don incroyable et étonnamment féminin qui lui permettait d'entendre quand un de ses proches parlait d'elle dans son dos. Mais elle ne lui en tint pas rigueur, trop occupée à rattraper la gamine. Si Nakashima était proche, Cassidy irait après elle pour lui parler. Si elle s'était trop éloignée, elle se contenterait de gueuler. Au point où elle en était, ça ne changerait rien.

"Nakashima, tu as v... entendu quelque chose ?"
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Vincent W. Turen
Messages : 347
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue112/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B
Sam 11 Déc - 21:20


 


 


   
   
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar.


   
Feat. Maître-Jeu, Cassidy Monroe, Etowaru Ryori et Atlas


 

   
J'avais encore eu de la chance. Cette fois, je m'étais retrouvé dans un groupe de pirate qui cherchait un trésor. C'était sans doute la première fois que je rencontrais une espèce de pirate de ce style, mais je pouvais comprendre que l'entreprise, si elle était fructueuse, pourrait leur permettre de récolter suffisamment de fond pour pérenniser leur voyage. Pour moi, c'était une technique assez puérile, mais elle évitait dans des conditions normales, les déboires avec la justice du gouvernement mondial. Moi qui rêvais de liberté, je ne pouvais pas accepter de me cacher comme cela et faire des recherches, c'était pas non plus mon truc.

Pareil, ces histoires de prime et de renommée, très peu pour moi. Alors quand l'homme se présenta en énonça sa prime, ça ne me fit ni chaud ni froid. Après, je ne savais pas vraiment à quoi ça correspondait. Néanmoins, j'avais côtoyer des gars avec des primes similaires. D'ailleurs, j'étais primé aussi, mais ce n'était pas vraiment une tare ou même quelque chose dont j'arrivais à me vanter. Le pirate qui me faisait face était certes plus primé que moi, mais celui qu'il me présentait avait une prime équivalente à celle de Morihei ! En le regardant, je ne voyais pas ce qu'il pouvait avoir d'aussi dangereux ! Je pouvais le comparer à mon ancien maitre, il ne lui arrivait pas à la cheville !

Vincent W. Turen - Ah ouais ?

L'idée de retrouver d'autres pirates ne m'intéressaient pas et la seule chose que je souhaitais, c'était retrouver mes potes et retourner à Alabasta. D'ailleurs, je n'arrivais toujours pas à me faire à l'idée que j'étais sur une autre île ! Bien sûr, les moments pénibles que j'avais passés raffermissaient l'idée que je n'étais plus sur l'île désertique où je m'étais enivré jusqu'à perdre connaissance. Néanmoins, je n'avais pas d'autre choix que de faire équipe avec eux, du moins pour le moment. Après tout, ils avaient réussi à descendre, ils pourraient m'aider à remonter pour rejoindre le plancher des vaches. Quand il ajouta qu'il voulait éventuellement descendre plus bas, j'avalais ma salive de travers.

Vincent W. Turen - Plus bas ?

Non, mais sérieux ! Quelle idée ! Je n'eus pas le temps de plus parlementer. Un animal endémique de l'île - sans doute - nous approcha avec la ferme intention de nous empaler. Je connaissais ce genre de monstre autochtone. J'en avais eu pour ma peine durant mon année coincé sur Little Garden. Bien évidemment, celui là était différent, mais il me faisait penser au Skouarg, une sorte de hérisson géant, capable de défoncer un arbre par sa simple morsure. J'en avais affronté plusieurs sur l'île préhistorique et je m'étais retrouvé plusieurs en fâcheuse posture aussi.

Si, comme je le pensais, l'animal était aussi costaud que les Skouarg, il fallait qu'il ait quand même un point faible. Je me précipitai sur le côté pour éviter sa charge et son attaque me fit oublier la douleur, le mal de crâne et la fatigue. L'adrénaline devait m'aider, j'en étais sûr. Un des gars qui suivaient les deux primés avait une arme et je me permis de lui prendre pour pouvoir me défendre. L'idée de me défaire d'un animal de ce style ne me dérangeait pas, au contraire, il pourrait même me donner une chance d'avoir la possibilité de demander à repartir avec un ou deux de leurs compères vers l'air libre.

Le sabre du gars était plutôt lourd et pas aussi bien équilibré que je l'aurais espéré, mais ça ne faisait rien. Contre un animal de cet accabit, je n'avais pas vraiment à m'inquiéter et profitais de mon état de santé retrouvé - au moins pour un temps - pour frapper le taureau de l'enfer d'un coup de lame bien placé.

Vincent W. Turen - Hōmuran Slash !

Mon mouvement aurait pu paraitre éloigné, mais j'avais esquivé au dernier moment la charge de l'animal et j'avais essayé de le trancher en deux. Pour moi, il ne tarderait pas à s'effondrer au sol, couvert d'une entaille aussi longue que son corps. Peut-être serait-il tout simplement diviser en deux parties, mais ce n'était pas important. Je pensais sans hésiter qu'il ne se relèverait pas ! Aussi, je jetais, sans un seul regard sur la bête, l'arme au gaillard à qui je l'avais pris...
   


   
 
©Codage by Littleelda from Never Utopia

   


PS : Petit post, désolé ! J'ai pas vu le temps passer, j'ai fait ça vite ! Mais au moins, j'suis dans les temps ! xD

_________________
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 1466523315-vincent-now-2

Thème de Vincent

Spoiler:
Vincent W. Turen
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori
Etowaru Ryori
Messages : 425
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue35/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue127/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (127/220)
Berrys: 17.840.000 B
Dim 12 Déc - 22:33
Chasse au trésor




Et c’est reparti pour un tour ! Meijin venait de faire des siennes à moins que ce soit moi ? M’en foutant royalement, le plus important était le fait que je n’aimais pas ses paroles, alors une fois de plus on tente de s’expliquer. Expliquer : Verbe transitif. Faire connaître, faire comprendre nettement en développant. Rendre clair, faire comprendre (ce qui est ou paraît obscur) … A différence qu’au lieu de le faire avec des mots, nous allions le faire avec nos mains ! Comme il se doit ! L’avantage ? C’est que Cassidy est une médecin doooooonc, elle peut nous soigner ! On peut donc s’en donner à cœur joie !!!

Du moins c’est sans penser à Cassidy qui nous donna droit à un véritable « Monroe Chop !!! ». Bien qu’en forme hybride je sois renforcé en termes de défenses, celle-ci faisait mal et je m’accroupissais, subissant son coup de plein fouet. Je ne me roulais pas par terre, mais bon sang… Bonjour le mal de crâne. Et c’est ainsi que nous nous faisions engueule par la demoiselle qui en avait visiblement marre de ces histoires. Si Meijin semblait le comprendre, pour ma part s’était une autre histoire dans l’immédiat alors que je me contentais de me masser la tête en redevenant humain.

« Ok … Ok… Entendu… »

Une menace de plus tombe de sa part et je ne peux que nous imaginé sous anesthésie totalement shootés… Mouai, autant éviter ce genre de moment. Retrouvant mon calme bien qu’une bosse ait poussée sur mon crâne contre deux du côté de Meijin le faible, je vins à repenser à d’autres paroles qui ne faisaient tilt que maintenant. Clignant des yeux, je me retournais alors vers l’hybride qui nous avait insulter dans la plus pure des traditions.

« Une … clémentine ?!!! »

Mon réflexe fut de simplement saisit quelques mèches de mes cheveux pour admirer leur couleur. Une clémentine a ce genre de couleur ? Intrigué, je vins à regarder celle-ci et gonfler les joues.

« Potiron pourquoi pas, mais clémentine… N’importe quoi !!! »

Essayant de penser à autre chose, je vins à me dire que c’est n’importe quoi cette histoire de fruit. Bref, calmé, il tenta donc d’avancer pour alors soupirer.

« Bon… On avance juste ? On ne tente rien ? Hey la louve, tu n’as pas une technique ou un truc fort pour creuser ? Je suis sûr que si on avance et creuse on ira plus vite. Sauf si le hasard fait qu’un truc nous tombe dessus ? »

Une chose était sûre, l’équipage n’était pas connu pour sa chance, mais malchance ou non, il est souvent vrai que les choses leurs tombent dessus naturellement… Le trou d’il y a quelques minutes en était la preuve !



Codage par Libella sur Graphiorum



[NB] : Post à ne pas compter à la nota, hors délais.
Etowaru Ryori
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 14 Déc - 16:02


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb3010
Loriot Vaillant

-Vous êtes un drôle de groupe, releva le pigeon qui se disait qu'il n'avait pas vu d'ambiance pareil depuis qu'il avait servi sous les ordres de l'impertinent colonel Pride.

Ce dernier était plus gradé dans la Marine que le Vaillant à l'époque et il laissait ses subordonnés se chamailler à longueur de journées, prétextant que c'était mieux pour canaliser leurs sentiments. Loriot, convertit à la rigueur de l'oligarchie qu'il avait intégré, retrouvait là un sentiment qu'il avait oublié. On ne pouvait pas dire qu'il appréciait voir de tels chamailleries, néanmoins il s'en accommodait progressivement et se rappellerait de la vieille époque où, en tant que simple mousse, il faisait les quatre cents coups avec Joséphain Lorblower. Paix à son âme. Loriot avait en effet commencé à prendre en maturité et à devenir plus strict et rigide lorsque son ami Long-bras, alors lieutenant de la Marine, était mort des mains de ce vaurien de Caotaong Li… Un pirate toujours en activité qui était sur le Nouveau depuis plus d’une décennie et que le Vaillant aurait aimé pouvoir tuer de ses propres mains. Le riche homme-oiseau chassa ces souvenirs de son esprit pour essayer de reprendre un peu de sa contenance. Néanmoins la question continuait à lui trotter dans la tête depuis qu’il avait évincé son rival commercial… N’était-il pas plus heureux à l’époque ? Est-ce que la richesse et la puissance qu’il avait en tant qu’oligarque lui apportait réellement quelque chose en dehors de longues journées de travail ? Voir Cassidy remettre à leur place les deux flibustiers pour conserver un semblant d’ordre dans l’équipage conduisait l’ancien soldat du Gouvernement Mondial à se rappeler les interventions du sergent-chef Blaswink pour mettre un terme aux chamaillerie de Loriot et Joséphain.

Concernant Nakashima, lorsqu'Etowaru chercha à s'adresser à elle, cette dernière c'était déjà éloigné. La Monroe fut alors amené à la suivre dans un couloir. S'être disputé au lieu de choisir une direction à prendre avait amené quelqu'un d'autre à choisir le tunnel dans lequel le groupe allait s'enfoncer. Il fallut entendre plusieurs secondes avant que l'écho de la voix de la femme-louve ne revienne vers la capitaine de l'équipage.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 M710
Nakashima, Mosgaraths

-Il y a un courant d'air par ici !

Néanmoins, si le groupe se dépêchait de rejoindre Nakashima, ce qui prendrait une bonne minute en réalité, ils auraient le plaisir de découvrir une cavité étendu dans laquelle des toiles d'araignées étés dressés dans toutes les directions. Une brise provenait effectivement des profondeurs de la cavité, néanmoins pour parvenir à remonter ce souffle jusqu'à sa source il était nécessaire de passer ce royaume arachnide, qui prenait la dimension d'une véritable ruche au milieu des ténèbres, dans lequel la fillette était déjà empêtré. Des larges fils de soie dégoulinés une substance collante dont des gouttes chutaient sur la chevelure de la damoiselle qui luttait pour s'arracher à une toile tout en se défendant face aux assauts d'une des Mosgaraths. Ces araignes, mesurant deux mètres de long et un mètre et demi de haut, disposaient d'épaisses couches de chitine. Meijin pourrait compter une dizaine de voix grâce à son fluide perceptif. Finalement, Nakashima parvint à s'extraire de la toile et à se diriger vers la paroi, mais une des arachnides lui projeta un fil de soie pour la retenir et l'amener vers une de ses congénères qui referma ses mandibules sur le bras de la fillette. Cette dernière parvient à arracher le visage de la créature en transperçant le crâne du monstre depuis l'intérieur de sa gueule. Néanmoins, le sang commençait à couler de son bras tandis qu'elle sentait une sensation étrange parcourir son biceps et son triceps... Dans le même temps, Meijin pourrait capter l'arrivée d'autre voix humaines depuis l'autre côté de la cavité, remontant le même tunnel que la Monroe Family mais dans l'autre direction.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 M210
Taureau Incandescent des Roches-Epic

La stratégie de Vincent marcha parfaitement... A ceci prêt que la créature ne trépassa absolument pas sur le coup. Dans un premier temps, la roche qui constituait les os de la bête ralentit considérablement le mouvement de la lame, empêchant l'attaque d'être aussi profonde que le Turen l'aurait voulu. De plus, du sang gicla sur le bretteur... Mais ce liquide revêtant la couleur de la lave était extrêmement chaud, atteignant prêt de 70°C. Le terme "Incandescent" de son nom vernaculaire n'existait pas pour rien. En raison de sa constitution minéral si particulière, l'animal avait un métabolisme fonctionnant à haute température et dont la majorité de la chaleur était elle même généré par le cœur de l'animal, protégé au sein des couches de pierre. Le taureau vit ainsi sa chargea interrompu et perdit l'équilibre, chuta sur le sol et roula sur deux mètres avant de se relever brusquement pour charger le dos que lui présentait son agresseur afin de se venger d'avoir ouvert son corps. Le liquide commençait à descendre le long de son épiderme et l'incision pouvait offrir un accès à certains organes de la bête.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unknow71Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Pirate63
Agrias Melem "l'Ensorceleur", Gru Elsman
Primés à 236.500.000B et 27.000.000B

C'est alors que le Melem, qui avait pu mesurer un minimum les compétences du nouveau venu grâce à cet acte, usa de sa malédiction pour s'occuper lui même de régler le problème. Le corps de l'Ensorceleur se décomposa totalement, se transformant en un nuage de pétale de cerisiers. Ces derniers volèrent droit vers l'assaillant et une partie non négligeable passa par plaie béante. De la fumée commença à en sortir alors que le taureau des tréfonds fit une tête étrange pendant qu'il traversé les pétales qui en profitèrent pour déchiqueter son visage. L'animal se cabra et s'effondra avant que son corps ne sembla disparaitre dans une explosions de pétales sanglants qui se réorganisa pour reformer le corps originel du logia.

-Disparition ! lança le prestidigitateur avant de s'incliner sous les applaudissements de son public du jour. Désormais, remettons nous en marche ! Et effectivement, nous cherchons à aller plus bas afin de découvrir les trésors cachés de cette nation qui a perdu son combat.

Reprenant sa marche, le supernova ne tarderait pas à s'arrêter avant de faire une déclaration à l'ensemble des personnalités présentes.

-Nous nous rapprochons d'une autre groupe. Il s'agit là éventuellement de notre troupe. Cher nouvel arrivant, voulez-vous passer devant ?



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Neil-b11

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Nain810
Boggart "la Sentinelle de l'Enclume"
Chef de Meute de la Horde des Tréfonds

-Protégez la stèle à tout prix ! beugla la guerrière.

Les murs rocheux de l’immense salle se mouvaient, frémissants comme un être de chair et de sang, Des blocs se détachaient de la paroi et semblaient s’avancer. Des êtres fait entièrement de minéraux ? C’était plus que rare. Une nouvelle bourrasque vint soulever le casque de la chef de meute qui planta sa hache dans le sol pour ne pas en être arraché. Ce ne fut pas le cas de tous ses collègues dont certains furent propulsés quelques mètres plus loin.

-Est-ce possible de traduire oui ou non ? s’impatientait Boggard en préparant son arme en la couvrant de haki de l’armement.

-Pas complétement mais je devrais en ressortir certaines idées, répondit l’humain qui accompagnait la Horde des Tréfonds à la demande des commanditaires.

-Et bien dépêchez-vous. J’aimerai éviter le plus possible de devoir engagé l’affrontement contre ces putains d’abominations, pesta la Sentinelle de l’Enclume avant de s’élancer en hurlant dans un combat qu’elle savait déjà âpre.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe - Etowaru Ryori - Atlas - Vincent W. Turren
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl ??
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl ??
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl ??
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Jeu 16 Déc - 23:57
"Nakashima ?"

La gamine était déjà loin. Cassidy n'était pas étonnée de la voir n'en faire qu'à sa tête. Jusqu'ici, elle n'avait pas eu l'air de beaucoup s’intéresser aux membres du groupes. En fait, elle n'avait pas eu l'air de beaucoup s’intéresser à quoi que ce soit. Gamine atypique avec un passé qui l'était tout autant. Sa vie ne devait pas être une partie de plaisir. Pourtant, La jeune médecin ne pouvait que s'inquiéter face à cette attitude. Un tel détachement était une catastrophe en devenir. Cette petite louve savait se défendre, mais c'est toujours plus compliqué gérer les dangers quand on doit aussi gérer ses propres conneries. Est-ce que c'était le but de ce fameux test d'habilité ? D'ailleurs, si elle passait un test d'habilité, elle devait bien être surveillée d'une manière ou d'une autre. Plus elle y pensait, plus Cassidy trouvait étrange que cette gamine surpuissante soit ici toute seule...

La réponse lointaine qui lui parvint sortie la capitaine pirate de sa paranoïa. Maintenant, le groupe n'avaient plus le choix. Du moins, Cassidy ne se donnait pas le choix. Elle n'allait pas abandonner la gamine sans raison sous prétexte qu'elle était un peu aventureuse. La Monroe family ne faisait pas ce genre de chose. En plus, elle avait l'air d'avoir trouvé quelque chose.


"On la suit et on s'grouille !"

Ne voulant pas laisser la gamine loup seule trop longtemps, Cassidy entama la marche d'un pas rapide, sans aller jusqu'à se mettre à courir. Si elle perdait elle aussi le groupe, ça pouvait tourner à la catastrophe, surtout si les deux autres zigotos recommençait à foutre la merde dans son dos pendant qu'elle se prenait une embuscade dans la poire. Non, rester ensemble était une évidence pour elle. Cassidy menait le groupe et Silver fermait la marche. Le jeune homme était retomber dans le silence. En rétrospective, il avait déjà assez parlé pour les six prochains mois et il n'en avait probablement pas fini avec la parlotte. Après tout, cette journée n'en était encore qu'à ses débuts.

Il fallut une bonne minute pour rattraper la petite. Rattraper était un bien grand mots, car elle ne les attendait pas à l'entrée. Non, Nakashima était un peu plus loin, empêtrée dans une toile, en train de combattre une araignées géante. Si Cassidy était dans le camp de ces gens bizarres qui apprécient ces créatures immondes, elle ne faisait pas trop la maline face à l'envergure de la bestiole. C'était la première fois qu'elle en voyait une si grosse et elle n'avait pas fait semblant d'en voir dans les tréfonds de son bidonville natal. Là où il y avait des mouche, il y avait toujours des araignées pour les chasser. Un arachnophobe aurait été incapable de supporter cette vision infernale. J'en profite d'ailleurs pour remercier le narrateur de ne pas s'être perdu en descriptions ou en images trop réaliste, car j'aurais été incapable de continuer l'event s'il avait procédé de la sorte. Toujours est-il que la gamine-loup était dans une merde noire.

La jeune femme regarda partout autour d'elle à la recherche d'une solution, mais cette situation n'avait rien de simple. Nakashima était loin des parois, trop loin pour que Cassidy puisse utiliser efficacement ses techniques de zone. Les toiles aussi compliquaient la tâche. La médecin hésita à les couvrir de verre, mais cela n'aiderait pas la gamine, qui avait besoin d'aide immédiatement. La voyant tenter de fuir, La capitaine médecin fut horrifié de voir une araignée la rattraper d'un coup de toile pour permettre à une de ses congénères de faire le travail. C'est à ce moment que la capitaine Monroe décida d'abandonner la sécurité. Il fallait agir au plus vite.


"Je fonce !"

Et elle fonça. Cassidy ne chercha pas à établir une stratégie ou a diriger ses compagnons comme elle l'avait fait au combat précédent. Elle n'avait pas le temps pour ça et faisait confiance à ses compagnons pour faire au mieux sans elle. Cassidy commença par créer huit pattes dans son dos. Elle sentait que le Spider pourrait l'aider dans cette situation, comme il l'avait aidé dans la plupart des situations où elle avait dû l'utiliser. En plus, elle aimait l'idée de combattre le mal par le mal. Ensuite, elle visa l'araignée qui tenait la toile où Nakashima était accroché et lui envoya ses ongles changés en verre. Elle avait hésité à coupé la toile, mais elle avait préféré s'occuper du problème à la source. En ce qui la concernait, elle pourrait couper les toiles une fois que les araignées seraient mortes.

Elle commença à se laisser tomber en avant tandis qu'elle projetait ses ongles avec de grands gestes. Pour aller au plus vite vers la gamine, elle décida d'utiliser sa nouvelle technique de déplacement favorite. Cette même technique qui lui avait permit de faire des ravages parmi les abominations qu'ils avaient combattu plus tôt.

La jeune femme fonça. Elle fit attention d'éviter de se jeter droit sur les toile, mais si il y en avait entre elle et la louve, elle utiliserait ses pattes pour les couper. Arrivé à portée, elle tenterait d'attraper la gamine, tentative qu'elle ferait autant avec ses bras qu'avec ses pattes. Là encore, elle ne ferait pas attention aux toiles et n'hésiterait pas à attraper la gamine, quitte à finir agglutinée à elle. Peut-être que la louve s'en plaindrait, mais c'était un détail secondaire qui comptait mille fois moins que sa survie.

De son côté, Silver hésita lui aussi à foncer dans le tas. Toutefois, il préféra rester en arrière quand Meijin annonça que des voix humaines se trouvaient à l'embranchement qu'ils avaient passé plus tôt. ne sachant pas sur qui ils allaient tombé, il préféra rester en arrière au cas où un opportuniste tenterait de profiter de la situation. Sans un mot, il reste un peu en retrait et se contenta d'un signe de la tête en direction d'Etowaru pour lui dire qu'il les couvrait.


Résumé:

Techniques utilisées:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori
Etowaru Ryori
Messages : 425
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue35/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue127/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (127/220)
Berrys: 17.840.000 B
Dim 19 Déc - 23:41
Chasse au trésor




Une fois calmé donc, nous pouvions reprendre la marche. Suivant en arrière, je me demandais bien ce qui se déroulerait par la suite. Respirant calmement, et suivant la femme bête, je laissais Cassidy prendre les devants en priant qu’elle ne s’énerve pas trop sur le chemin pour x ou y raison. Je ne suis pas médecin, mais avec le temps, si elle reste énervée h24, ne risque-t-elle pas une névrose ? Secouant la tête, je suis sans piper un mot et espère que ceux sur le navire vont bien. Vivement que je retourne sur le bateau pour finir la cuisine, j’ai tellement peur que les choses brûlent…

Bref, retour à la réalité quand nous arrivons dans un semblant de cavité étrange. La pièce est vraiment imposante et cela ne sent clairement pas bon quand on observe les fils. Clignant des yeux, je m’arrête avant de pénétrer les lieux et Meijin semble compter sur ses doigts.

« Dix… Il y a dix choses ici… »
« Merde… Je n’aime pas ça… »

Laissant les gens avancer et se foutre dans la merde, c’est avec horreur que je contact clairement ce qui se passe. Des arachnides géants. Déjà que de base c’est moche, mais là… J’en frissonnais de dégoût.

« Tu as peur ? »
« Rho ne commence pas toi… »
« Calme ! »

Regardant les trois yeux, je vins à comprendre où il voulait en venir et c’est donc en restant à l’entrée de la cave que je vins à faire le guet et prendre une autre forme. Les écailles hérissées, je vins à à agiter la queue fortement dans tout les sens, envoyant une multitude de lames d’air sur les fils pour les rompre, j’espérais déstabiliser les monstres qui s’y perchaient. De son côté, le joueur de carte fit de même, essayant de couper un maximum de fils à son tour. Le but était de détruire la structure de cette « ruche » pour mieux s’attaquer aux cibles par la suite. Le duo qui se battait presque autrefois travaillait désormais main dans la main pour faire un maximum de dégâts.

Et d’ailleurs, quand ils eurent coupé les fils s’ils se coupaient aisément, ils avanceraient pour alors chercher une cible. Une fois désignée, ils s’écharneraient sur elle. Lames d’air et carte tournoyante telles des scies, ils feraient tout pour marteler la chose et l’achever, jusqu’à ce qu’une pensée traverse l’esprit du mâle à trois yeux.

« On a de la compagnie… »

Une chose qui me fit soupirer et aussitôt, je vins à prévenir mes acolytes.

« Oyé oyé… On va avoir de la compagnie !!! Restez sur vos gardes !!! »



Codage par Libella sur Graphiorum

Etowaru Ryori
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 7 Jan - 22:55


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 M710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb3010
Nakashima, Mosgaraths, Loriot Vaillant

Le sang vert coulait le long du bras de Nakashima et ne tarda guère à gicler sur Meijin et Etowaru. De son côté, Cassidy eut la chance que seul son verre soit en contact avec la substance. La sensation étrange qui parcourait le biceps et le triceps de la femme-louve se précisa bientôt, se transformant en un picotement, puis en une douleur insoutenable qui poussa la jeune demoiselle à crier alors que la Monroe la pressait conte-elle. Le constat fut bientôt sans appel tandis que, comprenant la puissance et le nombre de leurs adversaires, les arachnides se repliaient vers les sorties de la grotte.

-Je ne sens plus mon bras ! s’écria Nakashima quand elle parvint enfin à comprendre.

Un phénomène similaire finirait par faire son apparition chez Meijin et Etowaru qui s’étaient précipités sur une cible et avaient reçu des projections de la substance. Si les motifs exacts de l’extinction de la civilisation étaient inconnus, il était aisé de deviner que la présence de tels créatures avaient dû fortement nuire à la production minière du pays qui existait aux vues de certaines choses relevés par le groupe. Est-ce que le sang des Mosgaraths, qui se révélait être ainsi un poison paralysant cutané, avaient joué un rôle plus précis sur la fin de la grandeur de ce pays oublié ? La présence de quelques cadavres fossilisés cachés dans les parois, comme s’ils avaient fusionné avec la roche, étaient peut-être un indice important. En tout cas, si les arachnides laissaient le champ libre aux pirates après avoir subit suffisamment de pertes à leurs goûts, la situation n’était donc pas au mieux pour les forbans qui allaient devoir faire avec. Si Meijin et Etowaru avaient reçu la majorité des projections sur une partie de leur corps, celle-ci serait hors d’usage, sinon ce serait leur mobilité générale qui serait réduite. Cassidy pouvaient-elle réussir à créer un antidote ou tout autre remède pour les soulagés avant de pouvoir traiter la situation calmement à bord de leur embarcation ? Cela ne dépendait que de ses propres capacités.

-Le courant d’air semble venir d’en bas, déclara Loriot qui avait rejoint Silver. Qu’est ce qu’on est venu faire dans se merdier, pesta-t-il, perdant toute la dignité qu’il aurait dû maintenir en raison de son rang social.

Mais le groupe de voix continuaient de s’approcher et ne tarda pas à apparaître au regard de la Monroe Family. Sauraient-ils reconnaître ces personnes qui avaient fait le tour des journaux durant cette dernière année ? La voix puissante résonna avec assurance tandis que les flammes des torches dansaient au rythme du souffle de leurs porteurs.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Samour12
Gareth "le Foudroyant", Mitakono Shanama "La Bretteuse Préhistorique"
Primés à 338.000.000B et 173.600.300B

-Tiens, tiens, tiens. Qu’avons-nous là ?

Le nébula revenu de l’enfer du Nouveau Monde pour dominer la première partie de Grandline via cette Alliance des Pirates Libres observa la scène qui se présentait à lui, ignorant que comme certains des hommes de sa troupe expéditionnaires, des forbans de la Monroe Family étaient eux aussi affectés par le sang des Mosgaraths.

-Vous êtes également à la recherche du trésor ? Vu les moyens que nous avons déployés, je ne pensais pas que d’autres trouveraient également… Comment avez-vous fait ? s’interrogeait le Foudroyant.

-Vous avez besoin d’un coup de main ? demanda Shanama qui gardait la main posée sur son katana au cas où elle devrait dégainer, tout cela pouvant se révéler être un piège contre eux.

-Hmmm, grimaça un pirate de Gareth en plissant les yeux.

Le Foudroyant craignait que ces personnes aient trouvés un indice plus important que le leur et qu’ils le gardent pour eux. C’était un comportement assez logique de toute manière.

-Cette tête me dit quelque chose, finit par lâcher Armand, l’habile vigie de la Buveuse de Feu, le navire du primé à plus de 300.000.000B. Vous n’êtes pas des primés des Blues vous par hasard ? lança-t-il à l’adresse de Cassidy et Etowaru.

Attendons une réponse, Gareth ne put cependant cacher son enthousiasme. De potentielles recrues ?

-Que diriez-vous d’intégrer une alliance visant à se protéger mutuellement de la Marine et de nos poursuivants gouvernementaux respectifs ?




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe - Etowaru Ryori - Atlas - Vincent W. Turren
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl ??
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl ??
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl ??
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Lun 10 Jan - 22:56
La gamine-loup hurla. Rien de pire que ce genre de truc pour une médecin. Fallait dégager de la vite fait et commencer à la soigner. À la base, Cassidy voulait l'engueuler en la soignant, mais elle avait sous-estimé le poison des araignées. Devait y avoir un sale truc dans leur venin. Heureusement, son verre l'en avait protégé. À la base, elle l'avait sorti pour éviter de se retrouver coller aux toiles, mais c'était pour une raison complètement différente qu'elle l'avait aidé.

Coup de bol, les bestioles décidèrent de partirent. Devaient avoir senti la merde arriver. En même temps, on pouvait pas leur en vouloir. Quelques secondes de plus et Cassidy aurait commencé à tirer dans le tas. Elle aimait pas trop qu'on blesse les gens devant elle, encore moins quand ils étaient sous sa protection. Ça aurait probablement empiré les choses, vu que l'effet du poison avait l'air de venir aussi du sang des araignées.


"Qui d'autre a été touché ?"

Elle n'avait pas demandé si quelqu'un avait été touché, mais qui avait été touché. Cassidy connaissait son équipage. La vraie spécialité de la Monroe Family était de se foutre dans la merde. La différence, c'était que Cassidy avait toujours tendance à s'en sortir un peu mieux grâce à son logia. Heureusement qu'elle s'était pas retrouvé avec le zoan de la zibeline ou un truc à la con du même genre. Sinon, elle serait en train de prendre cher.

Mais trêve de pensées fugaces. La priorité était de sortir Nakashima de là. Cassidy commença par se décrocher en évitant si possible de mettre un peu plus de ce sang empoisonné sur la gamine. Une tâche plutôt fastidieuse, d'autant plus que Cassidy ne pouvait pas prendre son temps. Attendre ne faisait qu'augmenter les souffrances de la gamine. Sentant cette petite louve pleine de douleur contre elle, la médecin ne put s'empêcher de la rassurer comme elle pouvait.


"Ne t'en fait pas, ça va aller..."

Elle continua de lui souffler des mots doux tandis qu'elle quittait les toiles pour rejoindre ses compagnons. Aucune idée de l'effet qu'auraient ces mots sur la gamine. Devait pas avoir l'habitude... En plus, ça allait pas durer longtemps. Fallait que Cassidy mette les points sur les I avec elle. Se mettre en danger comme ça, c'était malsain. Si les bestioles avait été plus forte, il n'aurait jamais eu le temps de la sauver. Fallait s'assurer que cette situation ne ce répète pas une deuxième fois.

"Je vais t'poser. Bouge pas trop, ça va faire passer l'poison dans tes veines."

Elle s'écarta un instant et laissa tomber les parties en verre touché par le sang et le poison sur son corps. Pendant ce nettoyage, elle s'adressa au reste de l'équipage.

"Alors, quelqu'un d'autre à été touché ?"

Rester en arrière, Silver et Loriot y avait échappé. Par contre, Ryo et Meijin avait pris eux-aussi. Rien d'aussi grave que Nakashima, mais ça allait poser problème.

Il fallait qu'elle tente d'improviser quelque chose. Malheureusement, les poison n'étaient pas son fort. Sa spécialité était la chirurgie. Elle n'avait jamais écouté avec beaucoup d'attention les leçons de Ben Seed, préférant de loin celles de Franz Richter. Restait à savoir si elle avait des restes. Mais avant toute chose, calmer la douleur. . Cassidy fouilla dans sa sacoche à la recherche d'une seringue et de quelque chose pour calmer le mal. Des médicaments mettraient trop longtemps à agir. Elle avait besoin de quelque chose qui fonctionnerait très vite, quitte à ce qu'elle soit un peu dans les vapes pendant la suite. Bien sur, elle ne comptait pas le lui dire Pour peu qu'elle prenne sa mission à cœur, elle pourrait refuser la piqûre pour rester au top. Hors de question de la laisser souffrir et si Cassidy n'aimait pas trop mentir à ses patients, elle préférait ça à les violenter pour leur faire des piqûres dont ils avaient besoins.

Pendant qu'elle préparait son injection, elle posa des question à la gamines.


"Comment tu te sens ? Ta douleurs, elle est comment ? Plutôt piquante, plutôt brûlante ? Et ton bras ? Tu peux plus le bouger, mais tu le sens encore si tu le touche ? Tu sens de la douleur à l'intérieur ou juste à d'autres endroit ?"

C'était autant pour avoir des détails sur sa condition que pour accaparer son attention pendant qu'elle lui faisait la piqûre. Rien de mieux que de poser trente tonnes de questions d'un côté et de faire l'injection de l'autre. Surtout avec les gens qui avaient peur des piquouses. Ensuite, elle demanderait aussi des détails à Ryo et à Meijin, pour voir si les symptômes étaient les mêmes. Elle en aurait pas forcément besoin, mais elle allait pas les ignorer s'il commençait à douiller.

Pendant ce temps, Silver faisait son possible pour ne pas afficher un sourire amusé en entendant le commentaire de Loriot. Il se amendement quel genre de passé avait eu ce pigeon. En tout cas, cette réaction semblait bien plus spontané que le reste. Silver choisit toutefois de ne pas le pointer du doigt. L'homme-oiseau s'était vexé pour beaucoup moins plus tôt et il n'avait pas envie de le froissé pendant qu'il se laissait rattraper par son stress. Il se contenta donc d'un petit :


"Je vous le fait pas dire."

Sans rien dire de plus. De toute façon, il n'en aurait pas eu le temps, car l''autre groupe approchait.

Par chance, Silver faisait parti de ceux qui lisaient les journaux sur le bateaux. Quand il vit l'autre groupe de pirates, il reconnu immédiatement Gareth et Mitakono Shanama. On voyait souvent leur visage entre les pages ces derniers temps. Il se contenta d'un soupir, sa réponse à 90% des situations qu'il rencontrait. La situation venait de devenir infiniment plus compliquée.


"Cassidy ?"
"Quoi ? Chuis occupé là !"
"Tu te souviens du pirate à 300 millions qu'on vois tout le temps dans les journaux?"
"… Celui qu'à des chicots tous pointus comme des dents d'requins ?"
"Ouais."
"Celui qu'a l'air d'avoir foutu un coup d'boule à un trésor parce qu'il à un cristal au milieu d'la gueule."
"Celui-là ouais."
"Celui qui..."
"Ben il est là."
"Quoi ?"

Elle quitta brièvement son travail pour regarder l'autre groupe arriver et poussa le même soupir que Silver. Comme si la journée n'était déjà pas assez longue comme ça.

"Essayer pas d'leur chercher la merde et laisser les passer. Y voudra m'parler de toute façon... En plus, ils ont pas l'air moins dans la merde que nous."

Un commentaire qu'elle se permit en voyant que certains parmi cette troupe étaient eux aussi atteint par le poison des araignées. Comme quoi, c'était la merde pour tout le monde au pays des vieux cailloux. Les yeux toujours baissé sur le bras d'une Nakashima qu'elle avait forcé à s'asseoir par terre, Cassidy écouta Gareth poser sa question. Une question qui la fit d'ailleurs beaucoup sourire.

"C'est parc'que vous avez déployé des moyens qu'on a réussi à trouvé. Fallait penser à effacer vos traces... Franchement, ça m'ferait chier qu'un bon tiers d'Grand Line soit pas au courant d'cette histoire de trésor."

Puis elle leva la tête vers Gareth et annonça avec un grand sourire.

"Puis on est pirate. Une histoire comme ça, ça s'ignore pas. On peut pas s'dire pirate si on chasse pas un trésor de temps en temps, pas vrai ?"

Quand Shanama proposa son aide, elle accepta sans hésiter, mais elle décida de poser des conditions. Fallait bien s'assurer qu'ils soient capable de l'aider

"Je veux bien d'l'aide, mais j'ai b'soin d'un médecin, pas juste d'quelqu'un qui sait faire des bandages... Et pas un guignol ! J'ai b'soin d'un vrai, d'un bon, d'un cador. L'genre qui s'y connaît en poison. Si vous avez ça, j'pourrais p't-être à nous faire un petit r'montant pour soigner vos gars et les miens... Mais si vous avez pas ça, j'peux m'occuper d'mes gars moi-même."

Puis elle ajouta.

"Et par pitié, détendez-vous un peu ! J'vous aurais pas laissé approcher aussi près si j'voulais vous attaquer... Ni moi ni mes compagnons d'ailleurs..."

Comme l'autre question sortait de nulle part, elle n'y prêta pas trop attention.

"Hein ?... Oh, ouais. On est des primés d'North Blue ouais."

Elle ne chercha même pas à leur balancer sa prime au visage ; Comme si ce genre de chose voulait dire quoi que ce soit dans une situation comme ça. En plus, le chiffre n'était pas encore assez haut à son goût pour qu'elle puisse s'en vanter. Un zéro de plus et ce serait parfait, mais là...

Puis vint la proposition. Cette fois, elle s'arrêta et se releva. Les bras croisés, elle réfléchit un instant , même si la réponse était choisit d'avance. Ensuite, elle s'approcha de Gareth et resta planté devant lui un instant à le regarder dans les yeux. Elle le jugeait, tentait de voir ce qu'il valait. Elle savait qu'il était fort, mais elle cherchait l'étincelle au fond de son regard. Le feu qui brûlait dans le cœur de ceux qui prenait la mer à la recherche de l'impossible. Suffisait pas d'être fort pour faire un bon pirate, fallait un ptit truc en plus pour faire la différence.

Puis elle tendit sa main vers lui.


"Marché conclu, mais jusqu'à c'qu'on est choper l'trésor et qu'on s'soit barré d'cette île. Après c'est chacun chez soit et bye bye."

Cassidy connaissait le nom du bonhomme, mais elle ne connaissait pas son alliance pirate, qu'elle ne comptait pas rejoindre de toutes façon. Stella lui avait dit qu'il y avait une règle dont il fallait absolument se rappeler pour survivre en mer. Une règle essentielle qui était vrai dans toutes les situation.

Ne jamais faire confiance à un pirate.


Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Vincent W. Turen
Messages : 347
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue112/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B
Mar 18 Jan - 18:28


 


 


   
   
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar.


   
Feat. Maître-Jeu, Cassidy Monroe, Etowaru Ryori et Atlas


 

   
Je ne sais pas si c’était la fatigue ou un manque de discernement, mais mon attaque n’avait pas porté autant que je l’escomptais. Je me retrouvais donc à la merci de l’animal terrestre sans l’arme que j’avais emprunté. Ce n’était pas non plus un drame, j’avais encore des solutions. Je pouvais aisément l’esquiver et me retrouver hors d’atteinte de sa mâchoire, mais j’avais cette sensation que si j’esquivais j’allais perdre plus que ce que je devais dans cette situation. Le rapport de force avait été établi directement, grâce à un jeu de prime que les deux hommes les plus hauts primés s’amusaient à présenter. Cela étant, je ne m’en souciais guère, je ne voulais pas jouer à celui qui avait la plus grosse. J’étais ici contre mon gré et je devais simplement trouver un moyen de quitter cet endroit - le plus rapidement serait le mieux.

Dans tous les cas, ma situation n’était pas des plus luxueuse et je devais ma survie qu’à deux éléments qui me paraissaient importants. Le premier était évidemment l’entaille que j’avais faite à la préhistorique créature. Le second, et non des moindres, fut l’intervention du fameux plus haut primé du groupe. Sans doute un utilisateur de fruit du démon, à la vue de ses capacités que je n’arrivais pas à définir par cette simple initiative. Cela étant, je pouvais presque m’assurer qu’il ne s’agissait pas d’un Zoan - en tout cas, pas un des classiques. Mon questionnement me fit venir à la conclusion que c’était probablement un Logia des plus pernicieux, sans pour autant éloigner l’idée qu’il puisse être un Paramécia des plus compliqués.

Encore une fois, je gardais mes réflexions pour moi, je me persuadais presque qu’il était tellement bavard qu’il pourrait vendre la mèche tout seul si je le laissais se vanter de m’avoir sauver. Dans tous les cas, je n’avais pas bronché. J’étais resté inerte, laissant la bestiole s’éteindre avant même de m’atteindre. J’avais fait confiance à mes réflexes pour l’esquiver au dernier moment, chose que je n’eus pas à faire, le cas échéant.

Vincent W. Turen - Vers le bas, hein ?

C’était pas dans mes plans, mais ils avaient réussi à descendre jusque là et saurait sans aucun doute retrouver leur chemin pour remonter à la surface. Je n’avais pas très envie de les suivre, mais je repoussais l’idée de me retrouver à nouveau seul. J’étais donc coincé et me devais de les suivre, au moins jusqu’à ce qu’il trouve une autre partie de leur groupe - qui serait susceptible de rejoindre le plancher des vaches.

Quand il me proposa de passer devant, je fus d’abord confus et ensuite encore plus confus. S’il prenait la peine de me le proposer, c’était que j’avais le choix. J’aurais eu tendance à le rembarrer, mais je me rendis bien vite compte que ce n’était pas une simple demande, mais qu’il valait mieux que j’y aille en premier. Je me doutais qu’il devait avoir des doutes quant à mon esseulement, mais de là à croire que j’aurais pu être assez fourbe pour préparer une escarmouche secrète... Non, il avait raison... J’en aurais été capable. Je comprenais tout aussi bien la situation qu’il ne me prenait pas de haut. Au final, je me sentais un peu mal à l’aise dans cette situation et m’exécuta en passant le premier à travers le chemin que nous suivions. Je n’allais pas tarder à rencontrer d’autres personnes, s’il disait vrai. De mon côté, je ne voulais pas retenter l’expérience de ressentir la présence des individus qui nous entouraient. Après tout, le mal de crâne venait à peine de m’abandonner, je ne voulais pas subir à nouveau les affres de cette évolution inopinée.

   


   
 
©Codage by Littleelda from Never Utopia

   

_________________
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 1466523315-vincent-now-2

Thème de Vincent

Spoiler:
Vincent W. Turen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 18 Jan - 21:57


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb3010
Nakashima, Loriot Vaillant

Les mots réconfortants de la Monroe se perdirent dans les oreilles de la louve qui laissait la chirurgienne faire. Serrant les dents, la gamine avait déjà vécu pire lorsqu’on l’avait punit pour son entêtement ou pour ne pas écouter suffisamment ses ainés, mais cela ne rendait pas l’expérience plus agréable.

-Je ne sens plus mon bras, déclara-t-elle, toujours assez paniqué à l’idée de le perdre définitivement, afin de répondre à la première des questions. Plutôt brûlante. Je sens une grande chaleur à la place de mon bras et jusqu’à mon épaule. Je ne le sens pas lorsqu’on me touche. Et j’ai l’impression que la douleur s’enfonce en moi.

Elle parlait vite. Très vite. Comme si cela aiderait la médecin à résoudre la situation plus rapidement.

-C’est froid ! hurla-t-elle alors lorsque la seringue s’enfonça dans son épiderme l’instant d’après. C’est glacial ! pesta-t-elle à nouveau en commençant à se débattre.

Ce n’était bien entendu pas la température réelle de la seringue ou du produit qui faisait effet, mais bien l’épiderme affecté par le venin qui essayait de se défendre face à toute incartade extérieur. Il faudrait du temps pour que cela la soulage, néanmoins la Monroe avait pu sauver le bras de la gamine avant que cette dernière ne puisse en perdre définitivement l’usage. Alors que Loriot commençait à s’approcher pour voir de plus prêt le gouffre, les autres pirates pointèrent le bout de leur nez.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Samour12
Gareth "le Foudroyant", Mitakono Shanama "La Bretteuse Préhistorique"
Primés à 338.000.000B et 173.600.300B

La réponse de la demoiselle à la chevelure ne sembla guère faire plaisir au visage le plus célèbre de l’expédition. Ainsi ils avaient trouvé des grottes en les suivant ? C’est tout du moins ce qu’en avait conclu le supernova lui-même attiré par une première rumeur qui avait émergé.

-Mon cher quartier-maître, faites-moi quérir Georges. Je lui avais demandé de s’assurer qu’on ne puisse pas nous suivre jusqu’à l’entrée de la caverne, il doit payer les conséquences de son manque de compétences. Et dire qu’il était si proche d’être promu chef des gabiers, c’est dommage.

L’un des hommes s’éclipsa, tandis que Shanama répondait aux conditions de la demoiselle.

-Nikatono ne s’y connais pas en poison, dû avouer la jeune primée avant de se tourner vers celui qu’elle considérait actuellement comme son ainé. Vous êtes allez sur le Nouveau Monde… Pourquoi Keith ne s’y connait pas un minimum en poison alors que cela semblait nécessaire pour que vous puissiez survivre là-bas ? s’interrogea la bretteuse qui savait déjà que le médecin de Gareth n’avait pas été capable de soigner complétement leurs propres membres d’équipages.

-Il s’y connait un petit peu, mais n’est pas un expert dans le domaine, répliqua le Foudroyant qui n’aimait pas que l’on sous-estime son équipage. Il s’avère que Keith était l’apprenti de Morrison, notre véritable médecin de bord qui est mort des mains d’un capitaine allié d’Hadès lorsque nous avons refusé d’intégrer sa flotte. Nous avons perdu bon nombre de compagnons ce jour-là, avoua l’ancien nébula qui fit de son mieux pour garder son sérieux et ne pas laisser la colère l’envahir. Keith n’a pas pu recevoir l’intégralité du savoir de Morrison malheureusement… Mais si cela vous convient… KEITH !

Le médecin bronzé portant une sorte de toge orange sous laquelle il arborait une tenue de flibustier assez classique se présenta et irait aider la Monroe si cette dernière le désirait. Cependant, quand en vint la question de s’aider, l’ancien nébula observa la Monroe s’approcher et presque le défier du regard, l’observant sous toute ses coutures. Un sourire en coin apparut sur ses lèvres. Mademoiselle avait le tempérament pour s’approcher ainsi et se comporter de cette manière juste devant lui en dépit de sa réputation et de ses faits d’armes. Il aimait les capitaines avec du caractère. Dommage que Shanama en manquait de temps en temps. Cette dernière n’apprécia d’ailleurs guère que Cassidy ne cherche pas à faire de même avec elle. Après tout, elle était tout autant capitaine que son camarade et, même si elle n’était pas aussi connue, c’était une des membres fondateurs de l’Alliance des Pirates Libres.

-Hey, lui lança la Mitakono.

-J’espère que nous parviendrons à vous faire changer d’avis et que vous accepterez de faire partie intégrante de ce grand projet…

Il donna un coup de coude à la samouraï.

-Je pensais que nous étions d’accord, lui lança la maudite préhistorique.

-Nous le sommes. Nous sommes tous égaux entre capitaines.

Il se pencha alors pour lui susurrer quelque chose à l’oreille.

-Je préfère cela, répondit la concernée. Je vais envoyer un de mes hommes prévenir les autres groupes, notamment celui d’Agrias et Gru… Si tant est qu’ils ne soient pas partit trop loin de nous.

Tandis que Keith aiderait Cassidy en lui indiquant comment réaliser le cataplasme qu’il avait appliquer pour réduire les effets du poison et permettant de purger ce dernier progressivement par une application récurrente, Gareth atteignit le gouffre en un bond et se laissa tomber dedans en criant.

-Je pars en éclaireur !

Shanama s’approcha à son tour, suivit du reste du groupe expéditionnaire.

-Sois prudent ! lui balança-t-elle.

Les deux groupes pourraient faire connaissance si certains le souhaitaient... ou restaient gênés chacun de leur côté. En tout cas, il faudrait deux bonnes minutes avant que la voix du Foudroyant s'élève à nouveau.

-Je pense que c'est une bonne piste par ici ! transmit-il grâce à l'écho.

-Il ne reste plus qu'à descendre sans se casser une jambe et sans se prendre dans les toiles des araignées, constaterait alors la bretteuse en dégainant son magnifique katana forgée par le maire de Volcano Island en personne.

-Quelle merveille, ne put s'empêcher de lâcher Loriot en admirant l'arme, attirant soudainement sur lui les regards de tout l'équipage de la Mitakono.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Fantas12

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unknow71Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Pirate63
Agrias Melem "l'Ensorceleur", Gru Elsman
Primés à 236.500.000B et 27.000.000B

Alors que Vincent guidait le groupe, ils arrivèrent dans une partie étrange de la caverne. Des flammes bleues dansaient au sommet de colonnes… Ou en tout cas, de loin cela ressemblait à des flammes. En effet, il s’agissait de froid stagnant, un vent glacial tournoyant sur lui-même et capable de gelée la chair de quelqu’un qui y plonge en une dizaine de secondes. Ce genre de choses étaient rare, même sur Grandline. Déplacés un froid stagnant était très compliqué, nécessitant de l’enfermer, mais visiblement ceux-ci avaient été placé là délibérément. Ce qui semblait encore plus incroyable c’est que, après les deux étranges statues munies de hallebardes, se trouvait une grotte lumineuse remplis d’arbres et de neige. Pourtant, quand Agrias et les autres arrivèrent à ce niveau, ils découvrirent bien vite que la lumière était produite par le feuillage d’un arbre largement plus grand que les autres dominant cette forêt souterraine. Quant à la neige, comprendre son origine semblait impossible en l’état.

-A quoi peut bien rimer tout ceci ? s’exclama Gru.

-J’ai un mauvais pressentiment… Sachant que les voix que je perçois ne se montre guère languissant… ajouta Agrias qui balayait les environs du regard. Pourtant elles sont toutes là, au cœur même de cette forêt qui semble attendre notre trépas.

En continuant à avancer, le froid se montrerait de plus en plus insistant tandis que le sol couvert de neige serait de plus en plus dur et râpeux, se transformant presque en bloc de glaces. Puis, finalement, alors qu’ils s’approchaient de l’arbre gigantesque aux feuilles lumineuses, un cercle de pierres imposantes dessinait les contours d’une clairière. Des genres de menhirs étaient dressés là alors que quelques squelettes gelés par la glace se trouvaient dispersés au cœur de cette espace presque mystique.

-Les voix sont toutes proche, déclara le Melem qui demeurait attentif.

C’est à ce moment précis que deux des menhirs bougèrent, semblant prendre vie pour finalement se dresser, de leurs trois mètres de hauteurs, entre les intrus et l’arbre sacré. De la vapeur émanait de leurs articulations alors qu’un liquide rouge, à l’apparence magmatique, semblait en suinter. Leurs yeux uniques rouges s’allumèrent simultanément peu avant qu’une voix s’élèvent, semblant même transcender l’espace et s’adresser à eux directement dans leur tête.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 M310
Golems ?

-Vous profanez notre terre étranger, mais vous serez notre vaisseau. Acceptez de nous libérer de ce sceau, de ces entraves que les tyrans de cette terre rouge désertique ont placés pour nous enfermer dans les tréfonds.

-Qu’est-ce que c’est que ce cirque ?
pesta Agrias.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe - Etowaru Ryori - Atlas - Vincent W. Turren
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl ??
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl ??
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl ??
-Golems ? lvl ??
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Ven 21 Jan - 21:52
Il était peut-être temps d'arrêter de traiter la louve comme une gamine. La traiter gentiment, lui donner des mots doux... C'était quoi la prochaine étape ? Changer sa couche ? Plus Cassidy se montrait sympathique avec cette petite teigne, plus elle avait l'impression de passer pour une idiote. En plus, à ce stade, ll était clair qu'elle n'allait pas l'écouter, à moins de n'avoir pas le choix. Cassidy pourrait se simplifier la vie et ne pas lui donner le choix. Toutefois, elle ne voulait pas en arriver là. D'une part parce qu'elle n'était pas le genre à menacer des enfants, sauf si c'était pour les soigner. D'autre part parce que la gamine était dangereuse. Elle était comme Colette en pire...

… dommage qu'elle n'est pas été là d'ailleurs. Peut-être qu'elle se serrait bien entendu avec la louve... et peut-être qu'elles se serrait foutu toutes les deux dans la merde avec les araignées... non, finalement, c'était pas dommage que Colette soit pas là...

Mais l'arrivé des pirates fut une surprise. Encore un peu tôt pour savoir si c'en était une bonne ou une mauvaise. Même si, généralement, l'arrivée d'une bande de pirate était souvent une mauvaise chose. Et ça le devint très rapidement pour quelqu'un. Apparemment, Cassidy n'avait pas été très clair concernant l'île. Ce monsieur avait l'air de croire que la Monroe Family avait atteint les cavernes en suivant son équipage. Elle se demandait bien comment il avait pu arriver à cette conclusion alors qu'ils étaient arrivé avant eux à cette section, mais bon. Si le gars était prêt à punir son équipages pour des broutilles de ce genre, c'était lui que ça regardait. Ça devait être le genre de pirate qui pillait et tuait. Le genre qui donnait une sale réputation à toute la profession et faisait passer les voyageur en quête de liberté pour des barbares sanguinaires. Comme les jours de Roger semblaient loin quand on voyait des gars comme ça...

La jeune médecin ne chercha pas à protéger le pauvre George. Elle n'allait pas remettre en question l'autorité d'un capitaine pour un mec qu'elle n'avait jamais rencontrée. En plus, s'il était prêt à rejoindre l'équipage d'un type qui pouvait le traiter comme de la merde au premier prétexte, c'était un peu de sa faute aussi.

Par contre, ils avaient quelqu'un pour l'aider. Enfin une bonne nouvelle au milieu du déluge de merde. La gamine semblait hors de danger dans l'immédiat, mais Cassidy n'était pas le genre à vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Elle posa tout un tas de question à son collègue d'infortune, lui demandant s'il connaissait ce genre de bestiole ou ce genre de symptômes, autant sur des maladies que sur des poisons. Si ce n'était pas le cas, elle se contenterait de tirer ses propres conclusion et d'écouter avec attention pendant que Keith lui expliquer comment fabriquer un cataplasme. Une méthode qu'elle garderait bien en mémoire. Si ça servait aujourd'hui, ça pouvait servir un autre jours. Quoi qu'il en soit, ils étaient chanceux d’avoir de quoi le fabriquer. Peut-être que leur chance commençait enfin à tourner.

Ou peut-être pas. La Monroe n'avait pas fait très attention à l'autre pirate, la fameuse Mitakono Shanama. Celle-ci n'avait guère apprécié d'être ignoré par quelqu'un de moins primée qu'elle. Une idée qui amusa pas mal Cassidy. Peut-être que c'était lié à son bidonville natal, mais pour elle, aller vers le gars le plus fort et le plus influent était une évidence. En plus, elle voyait mal Shanama dire non si Gareth disait oui. De l'autre côté, elle voyait mal Shanama jouer les dures si Gareth n'était pas d'accord avec elle. Cela dit, elle n'irait pas jusqu'à créer un faux conflit pour vérifier sa théorie. Jouer à ce genre de petit jeu pourrait se retourner contre elle. Il fallait qu'elle aussi qu'elle pense à faire sortir tout l'équipage de cette grotte en un seul morceau et elle n'allait pas réussir en se foutant ses nouveaux alliés à dos. Déjà que les bestioles qui habitaient les profondeurs voulaient leur mort à tous...

Mais en voyant l'homme le plus dangereux de tous souffler à la bretteuse préhistorique quelques mots à l'oreille après sa plainte, Cassidy se demanda si elle n'avait pas fait une erreur. Peut-être qu'elle aurait dû mentir. Leur dire qu'elle rejoignait leur alliance et ne pas la rejoindre du tout. Après tout, elle était pirate. C'était une bonne excuse pour être malhonnête.

Enfin, tant pis. La santé de ses compagnons était plus importante. Beaucoup plus que de mettre en place des plans douteux pour des motifs approximatifs. De toute façon, elle ne faisait pas confiance à cette alliance de pirates. Au moins, elle ne se feraient pas d'ennemi.

Et s'ils la trahissaient, c'était eux qui se ferraient une ennemi. Qu'ils s'en prennent à Cassidy Monroe si ça les amusaient, mais qu'ils ne viennent pas pleurer quand les conséquences leur reviendraient dans la face.

Puis Gareth se jeta dans la gueule du loup sans demander son reste. Une action qui fit sourire la jeune femme. C'était exactement le genre de truc qu'aurait fait Stella dans la même situation. Elle s'interrompit un instant dans la fabrication de son cataplasme pour se tourner vers Shanama et lui lâcher un commentaire.


"Il est invivable, pas vrai ?"

Puis elle baissa la tête et continua sa fabrication en continuant de parler.

"Mais c'est l'genre d'invivable qui sait s'montrer fiable quand ça compte... sinon, vous auriez pas fait d'alliance avec lui, pas vrai ?"

Une remarque plutôt enjouée pour tenter de briser la glace. De son côté, Silver se contenta de jouer les Silver et garda le silence en observant tout le monde, se demandant où cette histoire d’alliance allait les mener. Si Cassidy foirait son coup et que ça partait en vrille, ça serait à lui et à Ryo de gérer le pâté. Mais soyons honnête : avec sa fâcheuse tendance à se retrouver dans la merde, c'était lui qui allait devoir se taper le nettoyage. Une perspective qui ne lui plaisait guerre. Son fauteuil lui manquait, même si ça voulait rien dire, parce que son fauteuil lui manquait à chaque fois qu'il n'était pas assis dedans.

Gareth se manifesta deux minutes plus tard. À ce stade, trois cataplasmes avaient été préparé et installé sur les blessés. Un pour le bras d'une petite louve qui ferait mieux de ne pas le faire tomber en faisant un faux mouvement, voir même "par accident", si elle ne voulait pas se manger une rouste. Deux autres pour Meijin et Etowaru qui avaient été eux aussi touché par le sang des araignées. Avec ça, elle s'était occupé de tout le monde. Restait à savoir combien de temps il faudrait pour que les effets du poisons ne cessent.

Quand le Foudroyant leur annonça qu'il pensait avoir trouvé le bon chemin, Shanama fit un commentaire en dégainant une lame qui ne laissa pas Loriot indifférent. Celui-ci ne put s'empêcher de faire un commentaire qui attira l'attention de toute le monde. Cassidy se permit elle aussi un commentaire. Une petite blague pour la route.


"Très beau en effet. Perso, les belles armes ont jamais été mon truc. J'laisse trop souvent mes couteaux dans l'visage des gens pour en acheter des jolies !"

Puis elle sortit une ses armes et commença à la faire tourner dans sa main pour illustrer son propos. Elle l'aimait l'idée de dévoiler un couteau au prix ridicule quand quelqu'un montrait un sabre qui valait des millions/ En parallèle, Silver lâcha lui aussi un commentaire, sauf que le sien avait été provoqué par la réaction de Loriot et s'adressait au pideon.

"Vous vous y connaissez en armes ?"

Une phrase pleine d'innocence et de spontanéité qui n'indiquait rien de plus que le soudain intérêt que portait Silver à son nouvel ami à plume.

Cassidy s'approcha du bord du trou et regarda à l'intérieur. Descendre sans se casser la jambe ? Ça semblait moins évident pour certains que pour d'autres. Elle pensait surtout à Loriot et à son aile cassé. En plus, elle n'aimait pas se jeter dans l'inconnu, sauf si elle n'avait pas le choix.

Et là, elle avait le choix.


"Vous m'excusez, j'préfère fabriquer un escalier. Ça s'ra plus simple pour tout l'monde."

Puis sans attendre, elle libéra une épaisse couche de verre autour de son pied. Cette couche continua de se former en prenant la direction du trou et progresse en spirale le long de ses rebords. Après deux tours, elle fit émerger des marches le long de la paroi qu'elle avait fabriqué elle-même. Elle aurait pu couvrir l'intégralité du gouffre, mais elle préférait éviter. Elle ne voulait pas dépenser trop d'énergie alors que ces cavernes avaient encore beaucoup de choses à offrir. En plus, elle avait déjà assez frimé comme ça en dévoilant son logia.

Elle se tourna ensuite vers la bretteuse préhistorique.


"Vous voulez vous occuper des toiles pendant qu'on descend ?"

La manière dont il descendrait dépendrait de la réponse de la Mikatono. Cassidy la laisserait organisé les choses comme elle le voulait, mais ans tous les cas, la médecin proposerait de répartir les sources de lumières pour s'assurer que tout le monde puisse voir les marches. C'était dommage de faire un escalier si les gens tombaient à cause du manque de lumière. Ensuite, la Monroe family descendrait dans le gouffre en utilisant les marches.

Technique utilisée:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori
Etowaru Ryori
Messages : 425
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue35/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue127/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (127/220)
Berrys: 17.840.000 B
Lun 24 Jan - 3:05
Chasse au trésor




La situation semblait sous contrôle, malheureusement… Dans le feu de l’action, diverses substances giclèrent sur ma personne et « Trois Yeux ». Si au début cela ne faisait rien, j’en venais même à me retourner vers mon compagnon pour le remercier de son aide. Mais très vite, les choses devinrent plus … chaleureuses ! En fait non, c’est difficile à dire… La partie du corps touchée disparaissait, comme une anesthésie et si au départ c’est déstabilisant, très vite j’en rigolais. Malheureusement, quand une douleur se fit sentir et que je me mis à gratter mon bras je vins à regarder Meijin qui semblait dans le même cas que moi.

« Hey… »
« Toi aussi ? »
« Ouep… Putain… »

Alors quand la médecin vint à faire appel à tout le monde pour savoir qui avait été touché, pour sûr on se fit clairement voir par la médecin, de sorte à ce qu’elle nous soigne. Me laissant soigner, c’est là qu’un groupe de gugusses visiblement se faisait voir. Une équipe de … pirates débarquait ? Très vite les choses s’enchaînent et visiblement … On est connu ! Amusé, je vins à écouter Silver qui avait visiblement reconnu quelques personnes qui se présentaient à nous. Et visiblement, gueule « coup de boule dans un trésor » était celui qui faisait le plus parler de lui.
Alors quand on posa des questions à moi et Cassidy, je la laissais répondre jusqu’à ce qu’une proposition de coopération se fit entendre. Intrigué, je regardais alors Cassidy et la laissais répondre et parler. Madame prenait le lead et j’appréciais cela. Au fond, sa réponse m’allait car on est …

« Ni pute ni soumise … »

Non car coopérer avec des pirates pourquoi pas, cependant, on reste des pirates. Des alliances de ce genre, c’est clairement le coup idéal pour être utilisé comme des objets et ensuite jetés comme des mouchoirs usagés. Bref, si Cassidy était méfiante, il en était de même pour moi, surtout concernant « sourire d’enfer » ou « dent de requin » ! Pas que sa gueule ne me revienne pas, mais il dégage un truc qui ne me plaisais pas. Sans doute qu’étant moi-même une personne douée pour la trahison et le mensonge, j’ai le don de repérer mes semblables. A moins que … je sois simplement paranoïaque ? Les deux se valent de toute façon…

Bref, ce dernier allant d’ailleurs foncer ailleurs, il montrait là un côté impulsif, comme moi… Laissant alors la capitaine continuer ses soins sur autrui, je vins à me permettre quelques commentaires concernant le fougueux capitaine, mais aussi donner indirectement mon avis sur cette histoire d’alliance.

« Invivable ou fort… Mais dans tous les cas, c’est difficile de croire à une parfaite entente. Franchement, je demande à voir ça tient, une coopération où à la fin on partagerait équitablement les richesses. Hmmm… Permettez moi d’émettre un doute à ce sujet hein ! »

Soupirant, je vins à tâter mon bras endoloris, puis laisser les gens discuter entre eux. Remarquant une arme de la bretteuse, ce n’est que quand elle dégainerait son arme que je vins à tilter. Serait-ce un meitou ? Penchant la tête, quelqu’un trouvait ça magnifique et pour ma part, je trouvais ça intéressant. Oh… Il fallait que j’en touche quelques mots à Cassidy. N’ayant pas répondu à comment on était descendu là, quand Cassidy créa un escalier, je l’empruntais joyeusement et essayais de venir lui susurrer quelques mots à son oreille.

« Hey Captain ! … Je ne sais pas ce que tu en penses, mais moi… Je vois de l’argent paaaaaartout… Dès qu’on peut, je peux essayer de leur prendre quelques trucs ou pas ? Cela sera toujours ça de gagné ! »

C’est à ce moment que nous suivant, Meijin reprit la parole, voyant que je murmurais des trucs.

« Hey !! Tu prévois quoi toi encore ? »
« Une soirée poker pour de nouveau te plumer. »

Grognant, sans le savoir, le télépathe venait de potentiellement tuer des doutes chez l’ennemi. En supposant que la bretteuse puisse se douter de quoi que ce soit. La regardant un bref instant elle et sa lame, je lui souriais grandement avant de regarder son arme et penser à celle-ci. Damn… Dans ma cuisine, elle ferait un malheur, ou simplement au-dessus de mon lit ! Chassez le naturel et il revient au galop. J’avais juste besoin de l’accord de Cassidy pour voler ces « copains ». D’ailleurs… En marchant, je vins à m’adresser à la bretteuse si cette dernière pouvait encore nous répondre.

« Du coup, c’est quoi cette alliance ? Il y a qui et quels sont vos rôles ? C’est vraiment une alliance du genre vous vous associez pour écraser autrui ? Ou c’est en mode on appel les gens quand on a besoin, on se rassemble puis basta ensuite ? Je suis curieux d’en apprendre plus sur toi, d’autres et gueule de requin ! »
« … Tsss… »
« Quoi ? Pourquoi tu tssss toi ? Ose dire que le mec à la peau sombre a pas une gueule de requin ? »
« Raciste ? C’est nouveau ça chez toi… »
« Quoi ?!! Mais genre, mais d’où ? D’où ? »

Et … c’est reparti pour un tour.


Codage par Libella sur Graphiorum

Etowaru Ryori
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Vincent W. Turen
Messages : 347
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue33/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue112/220Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B
Mer 26 Jan - 23:50


 


 


   
   
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar.


   
Feat. Maître-Jeu, Cassidy Monroe, Etowaru Ryori et Atlas


 

   
L’endroit été atypique. Je n’avais jamais rencontré pareille architecture et ne m’étais même jamais imaginé voir de tels organismes dans un souterrain. Si la surface était d’un rouge presque éclatant, l’endroit était illuminé d’une couleur beaucoup plus froides. Le bleu des flammes qu’on discernait au loin rendait l’endroit vraiment impressionnant. Si je n’avais pas envie de remonter à la surface et de quitter l’île au plus tôt, pour retrouver mes amis, j’aurais peut-être pu profiter un peu plus de l’endroit. C’était presque divin, comme si le monde que je connaissais ne faisait qu’effleurer la quantité impressionnante de possibilité dont il était capable.

Vincent W. Turen - C’est très joli. C’est largement suffisant comme trésor, non ? Vous ne trouvez pas ?

Mon affirmation n’était pas fausse, même si elle était motivée par de mauvaises intentions. Je ne les suivais que parce que je les savais capable de me montrer le chemin pour remonter. Sinon, j’aurais fait bande à part et me serais dirigé simplement dans la direction que je souhaitais : le haut ! Pour autant, il y avait quelque chose d’attractif dans ces lieux et ce n’était pas cette forêt qui apparaissait de nulle part qui me donnait plus envie de m’en aller. Au contraire, plus nous avancions, plus j’avais envie d’en découvrir davantage sur ces souterrains. Comme si mon âme d’aventurier prenait le contrôle sur mes émotions.

Vincent W. Turen - Donnez-moi une arme... S’il vous plait. Je ne veux pas me retrouver à la merci d’un ennemi soudain.

Ce fut les deux grosses statues qui me rappelèrent que j’étais désarmé, depuis que j’avais abandonné l’épée que j’avais recueillis dans les restes d’une ancienne forteresse. Cette île recélait bien plus de mystères que de trésors - du moins pour ce que j’en avais vu.

Notre ascension, puis notre progression dans la forêt nous amenèrent à ce qui semblait en être le centre. Au milieu d’un cercle de pierre nous dépassant tous de plusieurs têtes, un arbre aux feuilles lumineuses trônait. J’avais les pieds gelés et j’étais un peu décontenancé lorsque les pierres commencèrent à bouger, comme si elles s’éveillaient d’un long sommeil de pierre. Je ne savais pas trop comment dormaient les pierres, mais je me disais que c’était probablement de longs et immobiles sommeils. Un peu comme si... Je n’avais pas vraiment le loisir de penser à comment - et surtout si - les pierres dormaient. M’enfin, ma réflexion me mena à me demander si tous les rochers étaient dans cette sorte d’hibernation longue durée ou si ce n’était qu’une sorte de maléfice qui avait pris le contrôle de ces menhirs.

Vincent W. Turen - Et merde...

L’arme qu’on m’avait confiée n’était pas vraiment d’une qualité remarquable, mais elle ferait l’affaire, si tant était qu’on avait pas de solide gaillard à affronter. Pour le coup, les sortes de marionnettes géantes et de pierre ressemblaient beaucoup au gros animal qu’on avait éliminé quelques minutes plus tôt. Je soutenais donc intérieurement qu’ils devaient être tout aussi résistant et espérais donc que la lame que j’avais reçu serait suffisante.

Sans prendre le temps de bien saisir ce que la voix qui tonnait à travers toute la caverne à la taille immense, je m’orientais vers un des deux menhir mouvant pour m’occuper de lui.

Vincent W. Turen - Ô grand maitre de la forêt, donne moi la puissance d’écraser l’ennemi qui me barre la route. Choisis la voie qui me mènera à la victoire et enduit cette épée misérable de la force de ta sagesse ! Transforme-moi en la lame de ta puissance et fait de mes gestes l’arme de la défaite de tes ennemis ! FAIS ABATTRE LA FOUDRE SUR CES TAS DE ROCHER AMBULANT !

   


   
 
©Codage by Littleelda from Never Utopia

   


Technique utilisée:

_________________
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 1466523315-vincent-now-2

Thème de Vincent

Spoiler:
Vincent W. Turen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2993

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 28 Jan - 0:57



Nakashima, Loriot Vaillant
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Hb3010
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Samour12
Gareth "le Foudroyant", Mitakono Shanama "La Bretteuse Préhistorique"
Primés à 338.000.000B et 173.600.300B

-Non je n’avais jamais croisés de pareils bestioles. Nous n’avons pas l’habitude de visiter de tels grottes… Cependant, j’avais déjà aperçu ce genre de symptômes. C’est une plante du Nouveau Monde, la Roselyn Crysanae, qui avait fait ça à un membre de l’équipage qui n’a pas survécu. Mon maître, paix à son âme, passa plusieurs jours à réfléchir à comment soigner ce genre de choses. Il a pu le vérifier lorsque nous avons à nouveau croiser la route d’une de ces plantes carnivores. Jéreph a été sauvé grâce au cataplasme et depuis nous avons gardé ce qu’il fallait dans notre trousse de pharmacie pour en faire à nouveau. Je n’aurais pas cru devoir en fabriquer à nouveau sur la première partie de Grandline. C’est assez tranquille normalement. Enfin, du coup, vu que ce poison là parait encore plus puissant, il faut en réappliquer toutes les dix minutes jusqu’à ce que la personne retrouve des sensations dans son membre ou que les personnes éclaboussées puissent se sentir à nouveau en forme. Cela va prendre un moment donc avant que tout ne rentre dans l’ordre.

La Monroe pourrait en tout cas en conclure que cela devait faire déjà un petit moment que cette troupe de forbans étaient arrivés à ce niveau sous la surface. C’est alors que la Monroe s’addressa à la samouraï par ces mots : "Il est invivable, pas vrai ?". Un sourire gêné s’inscrivit sur son visage tandis que la « nouvelle » poursuivait.

-Ouai, il est difficile à tenir. Je ne sais pas si fiable est le mot qui me serait venu en premier. En tout cas il est expérimenté et il sait ce qu’il fait. On craignait qu’il ne cherche à nous entuber et ce n’est guère surprenant que nous ne fûmes que deux supernovæ renommées à avoir répondu à son appel de réorganisation des forces pirates de Grandline. Malgré tout, il est difficile de donner pleinement sa confiance… C’est pour cela que nous avons fait des Vivre Card des uns et des autres afin de pouvoir retrouver l’un d’entre nous s’il trahissait les autres, exposa la jeune primée. En tout cas, je ne peux pas dire qu’il ne sait pas montrer fiable. Depuis le début, il n’a cessé de prouver que ses intentions étaient réels et qu’il donnerait tout pour les réaliser. Je ne m’attendais pas à ce qu’il vende tous les trésors qu’il avait ramené du Nouveau Monde pour former les fonds de base de l’Alliance… En tout cas, ne vous inquiétez pas. Il est plutôt impulsif, strict, voire impitoyable avec ses ennemis, néanmoins il est rigoureux et se montre juste avec ceux qui lui sont loyaux. Bon… Il peut sembler se montrer violent quand il se met en colère après l’un de ses hommes, mais c’est car pour lui la discipline à bord est nécessaire pour assurer l’intégrité de tous… J’imagine que c’est les conséquences de la navigation dans le Nouveau Monde. On raconte que certains capitaines sont si traumatisés par les tempêtes qui y sévissent qu’une fois qu’ils l’ont quitté ils se mettent à craindre que la météo change pour une tempête à n’importe quel moment de la journée…

Elle se tourna alors vers le Ryori qui remettait en cause leur projet. Car c’était bien cela pour eux. Un projet à réaliser.

-À aucun moment nous ne comptons nous partager les richesses que nous tirerons de ce lieu. Si nous voulons pouvoir nous établir sur un territoire au milieu du Gouvernement Mondial et pouvoir y survivre relativement tranquillement en faisant front commun contre la Marine afin d’être tranquille, nous allons avoir besoin d’argent. C’est à cela que va servir ce que nous allons trouver ici. Aucun des capitaines n’en tirera la moindre pièce. C’est ce que nous avons convenu lors du second vote de l’assemblée des capitaines de l’Alliance. Je conviens que la piraterie en elle-même repose sur l’égocentrisme à la base, mais ceux qui ont répondu à l’appel ont tous compris que notre projet avait un intérêt pour nous tous, que chacun en tirera bénéfice après avoir consenti à s’y investir. Nous ne partons de rien, alors nous n’avions rien à offrir à quiconque de concret à part l’espoir de pouvoir pratiquer la piraterie en réduisant le danger de la traque du Gouvernement Mondial sans avoir à s’exposer aux dangers insurmontables du Nouveau Monde. Cela m’étonnerait donc qu’il y en ait qui pensaient pouvoir tirer de l’argent de l’association immédiate et donc s’en aller avec le trésor une fois trouvé…

Shanama se surpris elle-même à défendre l’idée de Gareth. Après tout, nié que tout cela était son œuvre, malgré la fondation se voulant commune, serait se voiler la face. Elle avait belle et bien rallié cette entreprise et comptait essayer de la réaliser. Ne jugeant pas avoir sa chance sur le Nouveau Monde après les récits que lui avait raconté l’ex nébula, c’était la seule manière de continuer cette aventure, ce métier avec un futur, une existence pleine. Lorsqu’elle dégaina, son regard se porte sur le riche homme-pigeon qui comprit trop tard qu’il avait dit des mots en trop. Elle s’attarda sur sa tenue qui trahissait sa condition avantageuse ou à minima un passé militaire. Néanmoins la blague de la Monroe l’empêcha de poursuivre sa réflexion et c’est de bon cœur que la demoiselle rigola.

-Je comprends. Moi je ne peux pas me permettre d’abandonner mon arme, cela pourrait me condamner en combat. Donc j’ai décidé d’investir les gains que j’avais pu tirer de nos prises. Je laisse chacun de mes marins se servir de sa part comme il l’entend, j’ai dû prendre un petit moment avant de rassembler une somme suffisante cependant… Vous disposez d’une capacité particulière ? Vous vous battez en lancer de couteaux ou quelque chose de plus… « démoniaque » ?

-La vie mondaine peut pousser à s’intéresser à de tels choses pour passer les temps mornes et ennuyeux des discussions qui ne vous concerne pas
, avoua le noble de Diminuto à Silver dans le même temps en prenant gare à parler suffisamment bas pour ne pas se faire entendre de la supernova. Je me suis donc essayé à en savoir plus sur les armes… Cela me rappelait ma carrière et ainsi mes espoirs d’antan, quand je pouvais parcourir les mers à mon gré. En tout cas, c’est clairement l’une des meilleures armes que j’ai pu voir, mais elle n’égale pas le meitou des 50 que j’ai déjà pu apercevoir. Les talents du maire de Volcano Island ne sont donc pas une rumeur. Je me demande s’il parviendra à forger un nouveau meitou… Et vous, qu’aimez-vous faire de votre temps libre ?

Quant il eut finit, Cassidy commençait déjà à former l’escalier sous le regard intéresser de Shanama qui hochait la tête positivement.

-En effet, ce sera plus pratique.

La Mitakono patienta en observant les acolytes de la Monroe. Lorsque Cassidy reprit la parole, elle tira la samouraï de ses rêveries, l’amenant ainsi à reculer brutalement pour revenir à la réalité.

-Oui, je vais m’en charger.

Une tête globuleuse montrant de grandes mandibules dentées remplaça le visage féminin, des pattes munies de poils apparaissant tandis qu’un grand thorax un abdomen long et mince se formèrent en lieu et place de son corps. Cependant, ses traits humains demeuraient perceptibles, notamment grâce à ses mains. La maudite méganisoptère, qui était ainsi une zoan insectoïde antique volante, il ne manquait plus que mythique comme terme en finalité, s’éleva du sol pour descendre en flèche et trancher les fils dans des gestes circulaires et en spirales.

-Ecole du Dragon : Voie des Oubliés.

Dégageant la voie progressivement, elle remonta après avoir achevé sa mission, ses ailes de « libellule géante » comme certain l’appelait abusivement battant l’air à un rythme effréné. Il ne restait que quelques mètres pour attendre la nouvelle caverne vers laquelle déboucher ce nid d’araignées. La silhouette de Gareth était visible, mais assez éloigné. La zoan capta alors les paroles du cuisinier et s’interrogea si elle devait les laisser se chamailler avant d’intervenir, ou même abandonner la réponse. En général, quand un conflit éclaté sur son propre navire, elle demandé aux concernés d’exprimer formellement les motifs de leurs querelles et elle cherchait à un moyen d’apaiser les tensions. Mais cela ne marchait guère pour Nezla et Sakura.  

-Gareth « le Foudroyant », Agrias Melem « l’ensorceleur », Mitakono Shanama « la bretteuse préhistorique », Kar Virtolch « Le Venin de la Fourberie », Mary Elisabeth « la Tireuse de l’Ouest », Tallis Esxruhh, Gru Elsmann, Shin Nanori, Azril Von Zwerg, Varel Grenn, Shizapear, Stikold et Erd Kom Tong. Nous sommes les capitaines des équipages de l’Alliance des Pirates Libres. Si officiellement aucun de nous n’est supérieur à un autre, d’un point de vue opérationnel Gareth, Agrias et moi avons le Lead tandis que Agrias et Kar s’occupent des réflexions stratégiques. Sinon, nous prenons les décisions importantes par vote à main levé. Quant à ce que l’on fait… Tu vois l’Alliance des Chasseurs de Primes dans le Nouveau Monde, qui se sont réunis suite à l’appel de Mijushike et qui ont construit leur propre territoire indépendant en cherchant à prendre la place d’un des yonkou. Eh bien on compte faire pareil sur la première partie de Grandline, se rassembler pour pouvoir s’opposer à une organisation majeure, le Gouvernement Mondial et non les yonkou pour nous, et se bâtir un territoire en ayant la capacité de se défendre les uns les autres afin que chacun puisse être libre d’exercer la piraterie. En gros, on en a ras-le-bol de se faire pourchasser par la Marine, on n’a pas envie d’aller sur le Nouveau Monde alors on va s’installer dans le coin et trouver le moyen de mener notre existence malgré la menace qu’est sensé incarné la Marine.

À ces mots, elle pivota et rejoignit le Foudroyant avant de reprendre forme humain tandis que l’escalier de Cassidy touchait le fond du gouffre. Devant eux, un long couloir se profilait mais, au bout, se trouvait un étrange trait de lumière particulièrement jaune à moitié obscurcit par des silhouettes de dômes.

-Je sais pas vous, mais moi je trouve qu’un bâtiment paumé au beau milieu d’une caverne c’est un bon endroit pour cacher un trésor.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Df31d711




Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Unknow71Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Pirate63Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 M310
Agrias Melem "l'Ensorceleur", Gru Elsman, Golems ?
Primés à 236.500.000B et 27.000.000B, Truc bidule trop zarbi

-J'avoue que c'est magnifique, avait lâché Gru en s'attardant également sur le décor impressionnant.

Néanmoins, le groupe n’avait eu guère le temps de s’attarder et finalement le capitaine pirate était resté en arrière à observer le paysage tandis que les autres avaient rejoint le cercle de pierre. Au moment où les pierres se mirent en mouvement, la litanie du Turen fit s’immobiliser Agrias et quelques autres forbans qui échangèrent un regard circonspect avant de hausser les épaules. Ils n’avaient jamais entendu parler d’une telle religion, mais bon ça devait être à la mode depuis l’accroissement de l’ampleur du constantinisme. Le logia se dispersa en un nuage de pétales qui tournoyèrent autour de la créature avant de tenter de s’infiltrer à l’intérieur, mais le magma venait brûler les éléments végétaux. Un homme tenta de venir aider son capitaine, mais le colosse de pierre abattit son poing sur le crâne du forban qui tomba inconscient sur le coup. Tandis que le Melem cherchait à revenir à l’assaut, le golem se pencha au-dessus du flibustier qui se mit à convulser à se tortiller dans tout les sens avant que l’être minéral ne fasse volteface pour s’en prendre au supernova. De son côté, l’autre menhir mouvant ne sembla guère attendre qu’un quelconque phénomène tombé du ciel ne vienne en aide au Turen. La chose envoya un coup de poing du droit vers le bretteur avant de fendre l’air de la main pour projeter des bouts de roches avec la puissance de véritables balles, comme si elles étaient propulsées par un fusil. Suite à cela, il se reculerait tandis que le corps de l’homme vaincu par l’adversaire du Melem se releva tout en demeurant inconscient. Sa gestuelle était on ne peut plus anormal et son regard se perdait dans le plafond.




Ordre de réponse :
Cassidy Monroe - Etowaru Ryori - Vincent W. Turren
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !



Liste des PNJs (ils ne sont pas encore tous apparus)
Horde des Tréfonds :
-Boggart lvl ??
-Bergleute lvl ??
-Forfadet lvl ??
-Erdluitle Svatasford lvl ??
-Seven lvl ??

Alliance des Pirates Libres :
-Gareth lvl ??
-Agris Melem lvl 38
-Mitakono Shanama lvl 33
-Kar Virtolch lvl ??
-Gru Elsmann lvl ??
-Azril von Zwerg lvl ??

Marine :
-Contre-amiral Mark Cuthvine lvl ??
-Colonelle Stida Varius lvl ??
-Commandant Revinial Frans lvl ??
-Commandante Yonjuu Nana lvl ??

Autres :
-Nakashima lvl 35 Haki de l'observation
-Loriot Vaillant lvl 25 (28-3 pour cause de blessure)

L'"île" :
-Yptyrix lvl ??
-Golems ? lvl 35
-Taureau Incandescent des Roches-Epic lvl 30
-Demon Age's Dogs lvl ??
-Mosgarath lvl 28
-Nœurzems lvl 20

Carte de l'île
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue16/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Lun 31 Jan - 0:40
Le médecin, si on pouvait l'appeler ainsi, répondit à ses questions. Comme il avait été décrit comme un apprenti dont la formation n'avait pas été terminé, elle ne s'était pas attendu à grand-chose de sa part. Au final, il semblait savoir ce qu'il faisait, du moins pour cette situation. Il ne semblait pas non plus chercher à la tromper, ce qui était toujours ça. On sait jamais quand on va tomber sur un menteur ou un charlatan dans ce milieu. Après tout, il existe plusieurs façon d'être un pirate, certaines plus sales que d'autres. Mais rien de tout ça ici, car l'explication fut convaincante. Un poison différent rencontré dans des circonstances différentes et une même méthode pour y faire face. Ça valait pas un antidote, mais c'était toujours ça de prit.

Cela dit, elle décida de demander plus de détails concernant les composants du cataplasme. Elle sortit un carnet et un stylo de sa sacoche avant de demander :


"Vous pourriez dire exactement c'qui ya dans c'cataplasme ?"

Avec un peu de chance, elle pourrait déterminer les éléments exact qui faisaient effet sur le poison. Ensuite, elle pourrait essayer de le reproduire. Cette situation était la preuve qu'il pouvait être utile avec plusieurs poison différents, alors autant en profiter. Comme quoi, les leçons de ben pourraient être utile. heureusement, qu'elle s'était forcé à ne pas s'endormir pendant ses cours !

Maintenant qu'elle y pensait, cette équipage avait l'air d'avoir beaucoup souffert. Elle n'avait pas fait attention aux histoires du foudroyant, mais ce faire éclater par un collaborateur d’Hadès dans le nouveau monde, c'était pas rien. Cassidy savait qui était Hadès, ce qui n'a rien d'évident pour une ancienne gamine des rues qui ne cherche pas à s'informer. Même si elle ne lisait pas les journaux, elle connaissait quand même les gens les plus important de la planète. Les empereurs pirates, les corsaires, les amiraux, ce genre de gars dont il fallait rester très loin pour survivre.

Puis elle comprit en écoutant la bretteuse préhistorique lui parler de leurs plans et de leurs ambitions. Ils avaient été brisé. Ça avait été des gens pleins d'ambitions et de rêves qui avait prit la mer pour... le One Piece ? La liberté ? Peut-être un peu de tout ça. Ils avaient été animé par ces grands concept qui vous donne envie de prendre la mer pour voir le monde et en atteindre le bout, juste pour se faire comprendre qu'on en est capable. Vivre de grandes aventures pour élever son âme...

Puis la réalité les avait rattrapée. Malgré leur titre, leur prime et leur fierté, ils n'étaient rien de plus que des petits poissons dans une mer trop grosse pour eux. Des petits poissons forcés de se regrouper en bande pour résister aux pêcheurs et aux requins. Pourtant, elle était encore minuscule comparé à eux. Une leçon intéressante pour la jeune médecin. Cassidy avait été une vagabonde, mais cette époque était révolue depuis qu'elle avait eu sa prime et son bateau. Maintenant, elle était la grande sœur de cette famille improvisée qu'elle devait protéger à tout prix. Qui sait ce que ça la pousserait à faire dans le futur ?...


Qui sait ce qui arriverait si elle perdait son équipage ?

Mais ce n'était pas le propos. Elle venait de s'allier à une alliance de cinq capitaines poursuivants le même objectifs. Ça, c'était la théorie. Le problème était qu'elle n'en avait rencontré que deux. Ça voulait dire que ses conclusions ne s'appliquaient qu'à ces deux-là. Tous ces jolies plans ne seraient que du vents si un fils de putes se cachait parmi les trois derniers. Il suffisait d'un traître, un seul, pour que tout ça ne serve à rien.

Enfermée dans ses pensées, comme souvent, la jeune femme ne réagit que très peu à ce qui l'entourait. Elle se permit toutefois un sifflement impressionné quand la bretteuse préhistorique se transforma. Ça ressemblait vachement à une libellule, mais vu le mot "Préhistorique" dans son titre, ça devait probablement en être l'ancêtre... ou juste un truc très vieux et très similaire...  dans tous les cas, un truc dégueulasse. Un truc utile, mais dégueulasse. Heureusement que Colette était pas là, parce qu'elle se serait sentie obligée de le pointer du doigt et ça aurait créé une situation bien embarrassante pour tout le monde.

En parallèle, Silver répondit à la question de Loriot avec son honnêteté habituelle.


"Moi ?... J'aime penser ma femme, pêcher, lire dans mon fauteuil et faire mon possible pour ne pas devenir fou à cause de ces hurluberlues."

Petit regard du côté du cuisinier et de l'arnaqueur. D'ailleurs, ces "hurluberlues" décidèrent d'en remettre une couche pendant la descente. Les voyant recommencer leurs bêtises, Cassidy poussa un soupir. Cette fois-ci, elle était trop loin pour leur donner un coup à chacun. Ça voulait dire qu'elle devrait faire autre chose si elle voulait intervenir. Dommage pour eux.

La jeune femme leur laissa cinq secondes pour se calmer, sachant très bien qu'elle attendait dans le vent. Peut-être qu'ils se seraient arrêtés si elle avait dit quelque chose, mais elle préféra garder le silence. Après tout, Cassidy était leur capitaine, pas leur daronne. Si elle devait les éduquer, elle n'allait pas le faire comme une mère, mais comme une capitaine qui en avait ras la margoulette. Puis à ce stade, elle avait aussi envie de s'amuser un peu.

Ce ne fut pas une attaque... enfin si, techniquement, si, mais elle ne les attaqua pas directement. La jeune femme avait hésité à faire apparaître des pilonnes le long du mur pour les pousser dans le vide. Mais comme Meijin avait le haki et aurait donc été capable de sentir l'arrivée d'un pilonnes. Par contre, est-ce qu'il pourrait le sentir si Cassidy laissait les marches se dérober sous lui pour le laisser tomber ? Ça valait le coup de vérifier.

Et c'est exactement ce qu'elle fit. Alors que ces messieurs étaient trop occupé à se préoccupe d'un de l'autre, Cassidy laissa les marches s'abaisser d'un coup pour les laisser chuter, comme un piège qui se serait ouvert à leur passage. Elle replaça ensuite les marches dans leur position original, comme si de rien était. Elle regarda les deux hommes tombés en faisant mine d'être surprise, sans tromper personne. Puis elle lâcha d'une voix pleine de fausseté :


"Oh merde oh c'est con ça !"

Avant de se tourner vers le reste du groupe pour lancer.

"Faites gaffe, ça glisse un peu à certains endroit !"

Il était évident qu'elle racontait de la merde. En plus, elle souriait, très fière de son coup. Une fois en bas, elle irait voir les deux hommes.

"Ça va ? Vous vous êtes pas fait trop mal ?"

Même si elle posait la question, le ton de sa voix indiquait clairement qu'elle n'en avait rien à battre.

"Forcément, quand on s'crache d'la merde comme ça l'un sur l'autre, ça fini par glisser par terre."

Puis elle enchaîna.

"Faut faire gaffe les amis, ça s'rait dommage de marcher sur une pointe de verre, comme ça, par accident, pendant qu'on s'engueule... les accidents sont si vites arrivés !"

Ensuite, elle les soignerait si ils en avaient besoin et en resterait là. La surprise qui leur faisait face était plus importante que ces chamailleries. De loin, elle ne voyait que les dômes éclairé par une lumière... naturelle ? Difficile d'imaginer un trou menant directement à la surface... et en même temps, elle voyait mal les natifs batailler autant qu'eux pour atteindre cet endroit. Devait bien y avoir un raccourci quelques part... Si l'endroit était important.

"Meijin ?"

Elle lui demandait encore une fois s'il "entendait" quelqu'un d'autre dans les parages. Un joli bâtiment au bout d'un jolie couloir, ça puait quand même un peu l'embuscade. Dingue les endroits sombres où peuvent se cacher les grosses araignées pour préparer des pièges.

"Nakashima, tu peux t'avancer sans nous si tu veux, mais si tu perds l'usage de ton bras, faudra pas venir te plaindre."

Petite réflexion à la louve pour lui dire qu'elle pouvait aller se faire foutre si elle se mettait dans la merde. Le pire, c'était que si elle hurlait comme elle l'avait fait avant, Cassidy la sauverait encore une fois. Elle se détesterait en le faisant, mais elle le ferait quand même. C'était dans sa nature d'aider les causes perdues.

Mais sur les chemins, elle irait tout de même voir les deux capitaines pour s'organiser un peu.


"Comme ça à pas l'air minuscule, j'vous propose de s'séparer. On arriv'ra à rien si on s'marche les uns sur les autres pendant les r'cherches."

Elle n'avait pas envie d'avoir ces deux-là dans les jambes pendant qu'elle faisait les choses à sa façon et elle était certaine que c'était réciproque.

"On peut s'donner rendez-vous à l'extérieur après un certains temps pour mettre nos découvertes en commun si vous voulez vraiment la jouer collaboration... en plus vous aller pas faire ça ensemble, j'me trompe ?"
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sauter vers: