Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 378
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Left_bar_bleue38/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Left_bar_bleue232/350Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Empty_bar_bleue  (232/350)
Berrys: 679.290.400B
Sam 23 Juil - 22:23
Étonnement, tout le monde choisit de la suivre. Cassidy s'était attendue à des adieux déchirants, mais il n'en fut rien. Tout le monde la suivit, tout le monde avait un navire qui l'attendait. Sauf Nakashima, mais ça, ça n'étonnait pas la jeune pirate. Vu qu'elle s'était causé plus de problème qu'elle n'en avait causé, difficile pour la chirurgienne d'imaginer que la louve ait préparer une solution pour fuir rapidement cet endroit en cas de pépin. Toujours est-il que le groupe tout entier se laissa mener par la capitaine pirate, émergeant dans le gouffre où était tombé la ville que Silver avait aperçu depuis la mer au début de cette aventure

Dire que les choses était bordélique aurait été insuffisant. Dire qu'elles étaient infernales aurait été redondant. Pour sa part, Cassidy se serait contentée de dire que c'était la merde. Pas plus la merde que depuis le début de sa fuite, mais un tas de merde reste un tas de merde, quel que soit le temps qu'on a passé dedans. Elle ne faisait pas face à quoi que ce soit d'inattendu. Des fissures, des éboulis, des tremblement... toujours la même merde. Le problème était le gouffre immense qu'il lui faudrait escalader pour arriver à bon port. Un nouvel exercice bien compliqué, même si elle avait déjà un plan.

C'était un plan auquel elle avait pensé plus tôt dans cette aventure, quand elle avait dû escalader une paroi avec Nakashima dans les bras et Loriot accroché à une de ses pattes. Elle s'était demandé comment accélérer le rythme et avait pensée à quelque chose de simple pour y parvenir. D'autant plus simple que cette fois, le pigeon n'était pas là pour la déséquilibrer et lui ajouter du poids.

Cette fois, il ne s'agissait pas d'escalader, mais bien de foncer en maintenant une bonne vitesse. Pour faire tout ça, rien de plus simple. Il lui suffisait d'utiliser une fois de plus ses trois techniques favorites. La jeune femme aimait beaucoup l'idée que ces trois techniques là soit les dernières qu'elle doive utiliser avant de partir de cet endroit. Ça semblait juste.

Cassidy prit Nakashima dans ses bras, une fois encore. À force, ça devait commencer à déranger la gamine... en fait, vu son caractère, ça devait la déranger depuis le début... mais bon. De son côté, ayant portée cette petite louve dans ses bras pendant une grande partie du voyage, Cassidy s'en foutait un peu. Elle n'était plus à une escalade près avec la petite louve.

La jeune capitaine pirate créa quatre pattes dans son dos et fonça, propulsée en l'air par les deux tiges de verre qui émergèrent de la plante de ses pieds. À sa surprise, Shanama se propulsa elle aussi, utilisant son propre pouvoir pour foncer dans les airs. Ce n'est qu'au moment où elle sentirait un début de ralentissement qu'elle commencerait à utiliser ses pattes, les plantant contre le mur pour se donner de nouvelles impulsions. Une méthodes qui serait de moins en moins efficace à mesure qu'elle gagnerait de l'altitude, mais qui suffirait à monter assez haut pour terminer sans se faire anéantir par la fatigue.

Mais la destinée ne manqua pas de lui rappeler à quel point elle était insignifiante face aux forces qui s'affrontaient dans les profondeurs. Tandis qu'elle continuait son ascension, un énorme rocher se détacha de la paroi fragilisée pour tomber droit sur elles. Par chance, Cassidy fut capable de l'éviter en s'accrochant à la pierre avec ses pattes et en se planquant contre le mur de pierre. Elle avait arrêté sa progression, mais au moins, elle n'aurait pas à tout recommencer. Shanama réussi aussi son esquive, mais elle décida de redescendre, inquiète pour Gareth, qui était toujours en bas.

Il faut dire que le rocher avait provoqué une réaction en chaîne des plus sinistres. Le sol s'était écroulé sous son poids, faisant encore grandir le gouffre et affaiblissant un peu plus toute sa structure. Et ça, c'était sans compter sur l'odeur immonde qui remonta, accompagné de bruits d'explosion très loin d'être rassurant. Une autre indication que l'enfer remontait

Mais quand une des parois de ce gouffre devenu plus grand explosa, projetant une quantité phénoménale de débris rocheux, Cassidy Monroe décida d'oublier toutes les inquiétudes qu'elles avaient pour ses alliés et de terminer son ascension le plus vite possible. Elle joua des pattes pour monter le plus vite possible, évitant les quelques rocher et tâchant de ne pas enfoncer ses pattes dans une fissure qui causerait inévitablement une chute. Elle persista, portée par l'espoir de revoir son bateau et son équipage, mais aussi par la peur d'être ensevelie, ou dévorée, ou peut-être même les deux.

Et elle réussi. Arriver en haut fut comme entrée dans un rêve. La surface était tout aussi abîmé que les cavernes, mais elle ne l'avait pas vu depuis si longtemps que ça lui faisait drôle. Elle laissa son regard planer sur le ciel, se demandant depuis combien de temps elle ne l'avait pas vu. Pas très longtemps, car il avait été visible depuis le fond du gouffre, mais il y avait une différence entre voir le ciel de puis les profondeur et l'admirer depuis la surface. Elle s'y serait perdue des heures si une secousse ne lui avait pas immédiatement rappelé l'urgence de la situation. La surprise avait été telle qu'elle avait lâché Nakashima et laissé tomber ses pattes au sol sans s'en rendre compte. Se sentant un peu cruche, elle se releva et se prépara à repartir, disant à la louve :


"Suis-moi, le bateau n'est pas loin !"

… mais elle s'arrêta après un pas en pensant à ses alliés. Même si partir comme une voleuse était tout ce qu'elle voulait, ça ne lui plaisait pas. Pas après tout ça... mais que pourrait-elle faire ? La jeune femme ne se sentait pas la force de créer un escalier ou une échelle pour les aider, surtout si sa construction devait s'écrouler au bout de quelques secondes à cause d'un éboulement. Après tout, c'était du verre qu'elle contrôlait, pas de l'acier. Pire, peut-être que leur poids provoquerait l'éboulement en question. Consolider la façade semblait être une meilleure idée, mais couvrir de verre la zone qu'ils devraient escalader, beaucoup moins. Cela ne ferait que faire disparaître complètement certaine prise qu'elle n'aurait pas la force de recréer. Au mieux, elle pouvait couvrir les fissures et les trous qui se trouvaient à son niveau pour tenter d'empêcher un nouvel éboulement. Tenter de solidifier la surface en somme. Elle ignorait si cela fonctionnerait ou non, mais elle ne voyait pas ce qu'elle pouvait faire d'autre pour les aider.

"Attend, il me reste un dernier truc à faire."

La jeune femme se baissa et posa ses deux mains au sol, laissant brièvement de côté l'unique cristal qu'elle avait remontée de la surface. Immédiatement, du verre s'échappa de ses mimines pour commencer à couvrir tout ce qui l'entourait. Il ne s'agissait pas juste de recouvrir la zone, mais de combler tout ce qui pouvait l'être de façon à maintenir l'intégrité de la structure aussi longtemps que possible. Assez pour que les autres puissent monter plus facilement, mais si ça ne ferait qu'une petite différence face au cataclysme qui l'entourait. Sous l'effet de cet effort, elle grinça des dents. Elle avait l'impression de sentir physiquement son énergie sortir de ses mains avec son verre, ne laissant place qu'à un épuisement mêlée de douleur qui lui agrippait tous les muscles, devenant de plus en plus violent avec chaque seconde qui passait.

Sentant soudainement une puissante migraine lui lacérer l'intérieur du crâne, elle s'arrêta d'un coup. Cassidy tomba à genoux sur son verre, le souffle court, la conscience fuyante, proche de l'évanouissement. Si elle avait tenté quelque chose de tel en bas du gouffre, elle aurait été incapable de remonter, elle en était certaine.

Et pourtant, elle se permit un autre effort, bien moindre que le précédent mais, à sa propre manière, tout aussi nécessaire. Elle ramassa son cristal et se remit début. Cette fois, elle préféra contrôler son verre au travers de ses pieds, sachant qu'elle ne serait peut-être pas capable de se relever de nouveau si elle tombait au sol après un autre effort, aussi petit soit-il. Il ne s'agissait pas de créer plus de verre, mais de créer quelque chose pour ses alliés sur celui qu'elle avait déjà créer. Le contrôler brièvement pour former . Deux messages en fait. Le premier était son numéro d'escargophone. Le second était un message d'espoir disant :


Courage, vous êtes bientôt au bout !

C'était pas grand-chose, mais après l'effort, ça pourrait faire une petite différence. Et dans cette situation, personne ne cracherait sur une petite différence. Pour elle, par contre, c'était un peu plus qu'une petite différence. Si cette nouvelle utilisation de son verre avait été brève, elle fut tout aussi douloureuse que la précédente. L'effet de la fatigue sans doute. Elle se sentait migraineuse et au bout du rouleau. Il suffirait qu'elle cligne des yeux un peu trop longtemps pour s'endormir. Mais pas le temps de niaiser. Elle commença à courir, piochant dans ses réserves, non pas pour prendre de la vitesse, mais pour s'empêcher de tomber à la renverse. Elle était dans cet état de fatigue où l'on peut sentir chaque pas que l'on fait, comme si la gravité tentait nous renverser chaque fois qu'un de nos pieds touchait le sol. Mais impossible pour elle de s'arrêter tant la destination était proche... et par destination, elle parlait de son lit.

La fatigue rendit lui donna l'impression que le temps s'allongeait. Son passage par ce qu'il restait de Pechr Maut lui paru interminable... s'il restait quelque chose de la ville en dehors du gouffre. Le passage par la forêt fut tout aussi long, mais plus agréable... enfin, plus agréable à regarder. Dans les faits, éviter les fissures et les trous causés par la créature souterraine, en plus de devoir se préoccuper des racines, c'était pas ouf. Tellement pas ouf qu'elle passa le plus clair de son temps à regarder vers le bas, manquant plusieurs fois de se prendre des branches dans la face. Vraiment pas son truc, les forêts...

Et soudainement, les racines et les branches disparurent pour laisser place à du sable. Elle leva la tête et se rendit compte qu'elle venait d'émerger sur la plage. Face à cette vision tout aussi agréable qu'inattendue, elle s'arrêta. Après tout ça, c'était comme entrée dans un rêve... un rêve à l'intérieur d'un rêve. Ce n'est qu'à ce moment qu'elle remarqua l'odeur salée portée par le vent, une odeur pourtant déjà bien présente dans l'air, mais un peu effacé par les effluves boisés qui avait couvert son chemin au milieu des arbres. Comme paralysé, elle ne put s'empêcher d'ouvrir la bouche, fasciné par l'immensité azurée, véritable contraste avec toutes les épreuves qu'elle avait affronté dans les...


"PUTAIN ILS SONT LÀ LES GARS !!! REMETTEZ LE BATEAU À LA MER !!!"

Cassidy tourna la tête et vit Colette en train de sautiller sur la plage en la pointant du doigt, les deux pieds qui claquaient dans l'eau à chaque bond. Comme c'était la première voix familière qu'elle entendait depuis un long, très long moment, cela lui fit un bien fou, comme une résurrection. Si elle aimait voir tous les membres de la Family comme des frères et des sœurs, Colette était sa petite-sœur avant d'être un membre de son équipage. La petite favorite de la capitaine, qui d'ailleurs en profitait bien en menant la vie dure à tous les autres membres de l'équipage. Anna-Marie était là aussi, mais sur le bateau. Si elle n'était pas le genre à étaler sa voix en gueulant et en sautillant de la même manière que Colette, l'ancienne esclave était clairement rassuré de voir Cassidy... ce que celle-ci ne fut pas capable de distinguer, car l'équipage se trouvait à une certaine distance.

La jeune capitaine pirate se remit à courir. Voir son bateau lui donna un second souffle et elle parcouru la distance qui la séparait du Forward en moins d'une minutes. Mais tandis qu'elle approchait de plus en plus, elle commença à remarquer de l'inquiétude chez ses compagnons restés à bon port. Colette aussi s'était mise à courir vers Cassidy. Arrivé à sa hauteur, elle regarda son capitaine, puis Nakashima, puis Cassidy de nouveau. Plus que l'inquiétude, c'était la confusion qui animait son visage. Une confusion qui passa chez Cassidy qui, sur le coup, était peut-être trop fatiguée, peut-être trop heureuse de revoir son bateau pour comprendre la soudaine montée d'anxiété de ses compagnons. Est-ce que quelque chose était arrivé pendant son absence ?


"Y sont où les autres ?"

C'était une question simple et spontanément, mais c'est avec beaucoup de violence qu'elle atteignit Cassidy en pleine poire. Elle s'arrêta, se bloqua en fait, comme une machine qui cesse de fonctionner d'un coup. C'était toute la réalité de sa situation qu'elle prit dans la face. Lentement, elle se retourna dans la direction de la ville et laissa son regard se perdre dans les arbres. Etowaru, Meijin, Silver... et il ne restait plus qu'elle. Elle sentit son âme trembler, manquer de faillir. Elle voulait se laisser tomber au sol pour pleurer. Pleurer, pleurer et pleurer encore, pendant des heures, pendant des jours, jusqu'à ce que toute la peine qui alourdissait son âme veuille bien lui laisser un peu de répis.

Mais elle n'avait pas le temps pour ça.


"Il ne reviendront pas."

La réponse avait été froide et forcée. Trop violente pour la petite adolescente, qui en fut d'autant plus confuse.

"… quoi ?"
"On doit partir maintenant."
"Mais..."
"On doit partir maintenant si on veut pas finir comme eux !"

C'est là qu'elle comprit, qu'ils comprirent. Non pas en entendant ses mots plein de rage, mais en voyant la frustration et la tristesse sur son visage. L'émotion remonta sur le visage de la petite navigatrice mais, voyant sa grande sœur faire tous les efforts du monde pour retenir ses émotions, elle choisit de faire de même. Les larmes atteignirent ses yeux, mais elles ne coulèrent pas. Pas avant qu'elle ne se retourne et gueule :

"ALLER, ON CONTINUE LES BOYZ !!!"

C'était surtout pour ne pas montrer son visage à Cassidy. Étonnement mature de sa part, mais Colette avait eu une vie difficile. Elle savait mieux que beaucoup tous ce qu'on pouvait perdre en mer. Les boyz quittèrent la léthargie causée par le choc et se jetèrent corps et âme dan leur travail, laissant de côté les émotions qui reviendraient inévitablement les empoigner plus tard, une fois que le calme serait revenu.

Cassidy monta sur son bateau, encourageant Nakashima à la suivre. Juste avant que l'équipage ne remettent le navire à la mer grâce aux efforts de tous et ne remonte à bord pour faire avancer le navire.


"Tu peux aller manger un truc dans la cuisine ou aller prendre un bain si tu..."

Elle glissa et fut tout juste rattrapé par Anna-Marie, qui faillit tomber elle aussi car le poids d'une Cassidy, ça fait pas mal pour un pnj non-nivelé. L'ancienne esclave voulu emmener sa capitaine dans son lit, mais celle-ci refusa. Cela pouvait sembler étonnant, mais maintenant qu'elle était en sécurité, elle voulait rester sur le pont pour voir la fin avant de descendre. Regarder l'île disparaître dans les fonds marins ou la voir disparaître à l'horizon si cela n'arrivait pas. En tout cas, elle choisit de rester sur le pont, ordonnant tout de même à un des boyz d'emmener son cristal dans sa chambre. Elle se demandait encore si elle allait le vendre où si elle allait le garder comme souvenir. Elle ordonna également à son équipage de traiter la petite louve comme l'une des leur tant qu'elle serait sur le navire et leur ordonna de ne pas toucher à ses cristaux.

Appuyé contre le bastingage, Cassidy regardait l'île s'éloigner. Elle avait Anna-Marie à ses côtés, qui était resté car elle avait peur que sa capitaine fatiguée ne chute par-dessus bord. Colette était à la barre et donnait des instructions aux boyz qui lui obéissaient. C'est le cœur vide qu'elle laissait son regard planer sur cette île où elle avait vécu de nombreuses péripéties, rencontrer des individus exceptionnels et perdu trois de leurs compagnons.

L'aventure était terminée.



Résumé:

Techniques utilisées:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 25 Juil - 16:03



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 360_f_10

Primés à 338.000.000B et 173.600.300B
Gareth "le Foudroyant", Mitakono Shanama "La Bretteuse Préhistorique"
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Samour12
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 000a10Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Marin110
Contre-amiral Marc Cuthvine, Colonelle Stida Varius "la Poursuivante des Sylves"
Subordonné de l'amiral Sorafuka, Renommée de 68.750.000B


Cassidy s’en était allé. L’Alliance des Pirates Libres et la Marine devaient se débrouiller seule, ne pouvant prendre pour l’heure connaissance des efforts de la Monroe au sommet pour les aider. Cette dernière leur offrait plus de temps avant que les parois du gouffre ne s’éboulent entièrement, les emportant vers la mort. Ils en avaient cruellement besoin, mais ce n’était pas finit pour autant. Les monstres se dressant sur leur passage et ceux les coursant étaient toujours là. Il fallait atteindre le sommet coûte que coûte. Marc, Gareth et Shanama allaient à la rencontre de ces adversaires coriaces et faisaient de leurs mieux pour les vaincre sans les toucher. En dépit de la qualité exceptionnelle que le maire d’Héphaïstos à Volcano Island avait donné à sa lame, le samouraï zoan insecte préhistorique ne pu que constater que le métal commençait à être très attaqué par ces choses. Un meitou de haute catégorie aurait certainement pu résister lui, mais même une lame de haute qualité ne semblait pas y parvenir. Le feu de Gareth se déployait mais venait lécher la roche, rendant chacune de ses actions dangereuses pour le maintien de l’escalier de Boggart devenu leur seule voie de sortie.

Membres de la Horde des Tréfonds
Erdluitle Svatasford, Seven
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain1310Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain910
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain710Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain810Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain1410
Bergleute, Boggart "la Sentinelle de l'Enclume", Forfadet
Membre de la Horde des Tréfonds, Chef de Meute de la Horde des Tréfonds, Membre de la Horde des Tréfonds

La situation des nains était toujours aussi catastrophique. Erdluitle déployait ses gadgets les plus sophistiqués pour ralentir la progression de la chair, néanmoins le fait que Bergleute et Forfadet soient contraint de porter Boggart ralentissait la troupe qui, en raison de leur maîtrise du monde souterrain, était parvenue à s’extraire de la situation on ne peut plus critique de devoir traverser tout l’intestin gargantuesque depuis les profondeurs pour en sortir. Seven, qui repoussait les bactéries monstrueuses jusque-là au prix de ses gantelets sur le point de devenir des loques, inspira, puis fit volteface.

-Allez toujours de l’avant les gars !

D’un geste, il poussa le scientifique de la bande à le remplacer puis descendit pour faire face à l’ascension de la chair pour sacrifier sa vie afin d’offrir plus de temps à ses compagnons.

-On ne t’oubliera pas mon vieux, répliqua Bergleute.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 948731Wakai
Amiral Wakai Tsuki alias Sorafuka
L'un des quatre amiraux de la Marine

Tandis que l’épiderme de Seven brûlait sous les gouttes d’acide, une lame d’air assez impressionnante ouvrit une brèche au sommet du gouffre. L’eau de mer commença alors à s’en déverser, portant sur son lit un cuirassé de la Marine. Une unique silhouette se trouvait sur son pont, le reste ayant été déserté, remplacé par les barils de poudre. Wakai Tsuki avait accepté le sacrifice de ce navire extrêmement couteux pour le réduire presque à un simple brûlot, néanmoins la situation semblait l’exigé au vu des propos de son fidèle subalterne contre-amiral. Sautant dans les airs en usant du geppou, l’amiral Sorafuka observa le vaisseau de guerre pencher vers l’avant et se retourner à moitié avant d’entrée en contact avec les « tubes » qui commençaient à remplir le gouffre, presque prêt à envahir l’espace lui-même. Le cuirassé disparu dans une déflagration impressionnante encore supérieur à la conjugaison de la puissance de feu de tout ses canons lourds. L’explosion happa la chair qui se désintégra dans un large périmètre, laissant la voie libre pour rejoindre les profondeurs. Sans une once d’hésitation, le plus puissant bretteur de la Marine déploya le kamisori afin de rejoindre les tréfonds, là où se terrait une voix immense, un danger si majeur qu’il pouvait menacer la sécurité de toutes les îles de Grandline. Tandis que Wakai Tsuki disparaissait dans les ténèbres infernales, un bruit attira l’attention de Gareth qui leva les yeux pour observer un nuage de pétales passé au-dessus du gouffre et se mettre à tourbillonner.

-La cavalerie vient nous aider... exulta Shanama.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Unknow71
Agrias Melem "l'Ensorceleur"
Primé à 236.500.000B



1/3
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 25 Juil - 16:57



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 360_f_10

Primés à 338.000.000B et 173.600.300B
Gareth "le Foudroyant", Mitakono Shanama "La Bretteuse Préhistorique"
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Samour12
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 000a10Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Marin110
Contre-amiral Marc Cuthvine, Colonelle Stida Varius "la Poursuivante des Sylves"
Subordonné de l'amiral Sorafuka, Renommée de 68.750.000B

Marc Cuthvine fut le premier à se rendre compte qu’il y avait trop d’adversité pour que le groupe ne s’en sorte vivant. Des bactéries s’étaient misent à grimper la paroi pour atteindre la dernière partie de l’escalier de roche menant au sommet. Il y en avait trop pour pouvoir s’en sortir. Sans parler du fait que le méli-mélo de tuyaux intestinaux en contre-bas commençait à se refermer, plus doucement qu’avant l’explosion du cuirassé certes. Il se tourna vers l’autre officier, la colonelle qui l’avait accompagné au cœur de cet enfer sans savoir tout ce qui les attendaient.

-Racontez tout ce que vous avez vu… J’ai été ravis de servir avec vous.

À la surprise de tous, il sauta dans le vite, créant des disque avec ses mains, des disques qu’il balança en direction de la horde de monstres qui s’apprêtaient donc à s’ajouter aux obstacles vers le sommet. En effet, Marc Cuthvine disposait du fruit de la vélocité. Son fruit du démon lui permettait ainsi de générer des sphères qu'il déformait en disques pour pouvoir les lancer. Ces disques, même s'ils avaient une apparence tranchante traversaient tout ce qu'ils touchaient. Ils possédaient des pouvoirs directs mais influaient tous sur la "vélocité" des choses qu'ils traversaient. Ainsi, le disque rouge permettait de "bloquer" la vélocité : s'il traverse un bras, le bras doit demeurer immobile pendant le temps imparti. Le vert permettait de "prolonger" la vélocité : s'il vous traversait la jambe pendant que vous l'avançait, votre jambe n'en finirait plus d'avancer, quitte à vous traîner derrière elle. Le jaune permettait quant à lui "d'accélérer" : si votre jambe était touchée pendant que vous l'avancez, elle ferait le mouvement bien plus rapidement qu'escompté, pouvant causer un déséquilibre conséquent. De manière générale, le fruit ne concernait de cette manière qu'une unique "action", sauf pour le rouge qui bloquait la vélocité exactement le même temps qu’il avait prit à charger… Et en l’occurrence Marc avait chargé des disques rouges le temps qu’il avait laissé les deux supernovas s’occuper de maintenir l’avancé. Les projectiles vinrent ainsi stopper l’ascension des ennemis, offrant encore des secondes en plus au pirate et à sa collègue. Néanmoins, sa chute dans le vide le conduisit plus bas. Il vint autant que possible en aide aux nains de la même manière, bien que Seven, qui combattait toujours bien que son corps ne ressemblait plus à grand-chose, avait sa destinée mortelle scellé. Enfin, il atteignit le niveau de la chair. Il s’agissait d’un seul et unique grand intestin, alors c’était le pari à tenter qu’il s’agisse d’une seule chose. Tandis que les mètres défilaient et que le monde s’obscurcissait, que les tuyaux intestinaux allaient bientôt l’attraper, il chargeait l’ultime disque rouge, celui qu’il envoya dans la paroi du gouffre, stoppant l’expansion de la chair pour une durée que le contre-amiral ne pourrait définir, l’adrénaline et l’approche de la mort modifiant sa perception du temps. Néanmoins, il vit sa mort arrivé, cette mort qui lui paru inéluctable. Couvrant ses avants bras de haki de l’armement, il atterrit sur la chair qui se mit à le dévorer, à le digérer.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Unknow71
Agrias Melem "l'Ensorceleur"
Primé à 236.500.000B

C'est alors que sans crier gare, Gareth trébucha, ses appuis étant trop instable pour le soutenir durant ce sprint final. Chutant à son tour dans le gouffre, c'est un nuage de pétales de cerisier qui descendit à toute allure du ciel pour lui venir en aide, prenant la forme d'un tapis pour accueillir l'ancien nébula et lui servir de plateforme afin de remonter jusqu'aux autres.

-Je vais essayer de me débarrasser du maximum d'ennemis vu que je n'arriverai pas à tous vous porter, expliqua l'Ensorceleur en lorgnant sur les sacs remplis de pierres précieuses.

Cherchant à transformer le plus possible ses pétales en projectile, profitant de ses capacités génératrices de logia versatile pour ne pas rentrer en contact physique direct avec ces créatures. Englobant certains dans un nuage de pétales, il chercha à tirer ces derniers dans le vide tandis qu'il affaiblissait les autres. Néanmoins, il en demeurait trop sur la route menant au sommet. Shanama prit à son tour une décision cruciale.

-Tu dois réaliser ce projet de nation pirate où les forbans pourront vivre en paix sur Grandline.

-Non, ne fais pas ça !
répliqua Gareth.

Il le fallait. Quelqu'un devait avoir le même courage que Marc et se sacrifier pour eux tous, sinon ils périraient tous. Maudissant en son for intérieure Cassidy pour les avoir abandonner alors que sa combinaison avec Agrias aurait pu leur permettre de se débarrasser de ces dernières menaces, la zoan préhistorique passa sous forme hybride et vola à toute allure pour remonter l'escalier, attrapant dans ses bras et avec sa lame les bactéries monstrueuses faisant obstacles. Serrant les dents, elle encaissait la douleur alors que son corps se faisait progressivement digéré, que sa lame partait en morceaux à mesure que ces créatures s'assurant de la digestion s'occuper d'elle. Arrivant finalement au niveau de la surface tandis que le verre de Cassidy commençait à céder sous les fractures de l'île, le visage détruit et creuser de la Mitakono laissa sa place à une face squelettique, son cerveau fut finalement touché et son cadavre chuta dans le gouffre, emportant toute les bactéries qu'elle était parvenu à terrasser. Gareth serra les dents et ferma les yeux tandis que Agrias créa un voile de pétales pour empêcher les monstres touchés par les disques du Cuthvine de reprendre leur ascension. Les pas s'accéléraient tandis que les parois se délitaient de plus en plus, les éboulements devenant de plus en plus important. La surface se présenta finalement et tous mirent leur confiance dans l'Ensorceleur pour les guider jusqu'aux bateaux, sauf la colonelle qui les abandonna pour suivre la faille d'eau de mer créé par l'amiral.

Primé à 2.000.000.000B, Le Roi des Entrailles du Monde, Amiral de la Marine
Shankara Kalachakra "Le Saptarishi de l'Ataraxie", Yptyrix millénaire maudit du fruit de l'intestin, Amiral Wakai Tsuki alias Sorafuka
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 00avat74Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 00ava141Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 948731Wakai
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain_210Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain_110Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain1110
Nörglein Svinfylkingar "Le Hachoir de Terres", Wichtlein Svinfylkingar "Porteur des Morts", Sgönaunken Svinfylkingar "Œil de Lave"
Main Gauche, Chef de Guerre et Main Droite de la Horde des Tréfonds

Quels étaient les armes les mieux adaptés pour survivre à n’importe quelle forme d’acide ? Les plus résistantes du monde, celles qui disposaient du niveau des meitou des 12. Trois étaient rassemblés en ce lieu. Trois portés chacune par un être différent. Trois types différents : une hache, une lance et une épée. Amiral de la Marine, Chef de Guerre de la Horde des Tréfonds et ancien bras droit de Gold Roger alliés dans la lutte contre la plus terrible menace naturelle ayant vu le jour de ce côté de Redline durant la dernière décennie. Les torrents de fluide royal se répandaient, tandis que la bête colossale peinait à employé son fluide perceptif efficacement face à des créatures lui semblant si minuscule. Les déferlantes de haki de l’armement s’enchaînaient avec virulence.

Sorafuka couvrit ses pieds de fluide offensif avant de les poser sur le tranchant du bisento colossale de Shankara. Celui-ci plaça sa force dans un coup phénoménale qui déchira l’air, créant une lame de vent qui porta l’amiral, le faisant traverser l’espace à une vitesse inimaginable pour trancher magistralement l’Yptyrix infernal. Ce dernier sembla aboyé tandis que sa bouche se refermait sur le nain à l’épiderme en titane qui déployait tout le courroux de son état de berserker sur les dents de cette créature millénaire à même de dévorer roches et autres basaltes. Plantant sa hache dans la langue de la chose, celle-ci s’entortilla autour de Wichtlein. Néanmoins le nain, le plus grand guerrier des Entrailles du Monde, parvint à arracher l’extrémité de celle-ci via sa seule force physique tandis que revenant vers lui Wakai Tsuki employa sa maîtrise exceptionnelle de ses trois lames pour déchaîner le métal dans une vélocité extrême, découpant la chair à une vitesse si impressionnante qu’elle n’avait pas le temps de reformer. Nörglein et Sgönaunken arrivèrent chacun d’un côté pour frapper la zone exposée, le premier utilisa son haki de l’armement avancé pour faire exploser directement une partie du véritable corps du monstre colossale. Ce dernier émis alors de l’acide en véritable jet qui aurait certainement emporté Nörglein si Sgönauken ne l’avait pas sauvé, ayant vu le coup venir au travers de son haki avancé. Le Kalachakra revint au contact de son côté en faisant tournoyé son arme dans sa paume pour finalement l’abattre sur le corps de son ennemi, enclenchant un choc entre les fluides offensifs qui dégénéra à nouveau en un torrent de haki des rois. Suivant les mouvements de Wiichtlein, étant le seul à ne pas avoir conscience de ce qui déroulait autour de lui, Shankara et Wakai Tsuki rompirent leur position pour rejoindre le nain et placé leurs armes légendaires en contact alors que le berserker s’apprêtait à abattre la sienne. Les trois armes du niveau des meitou des 12 entrèrent en résonnance via la superposition. Abattu en un unique mouvement vers la cible, leurs puissances se couplèrent également via celles de leurs porteurs, créant une lame d’air d’une puissance incommensurable, l’équivalent du King punch des puristes, qui traversa la chair dégoulinante comme si ce n’était que du beurre.




2/3
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 25 Juil - 17:59



Primé à 2.000.000.000B, Le Roi des Entrailles du Monde, Amiral de la Marine
Shankara Kalachakra "Le Saptarishi de l'Ataraxie", Yptyrix millénaire maudit du fruit de l'intestin, Amiral Wakai Tsuki alias Sorafuka
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 00avat74Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 00ava141Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 948731Wakai
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain_210Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain_110Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain1110
Nörglein Svinfylkingar "Le Hachoir de Terres", Wichtlein Svinfylkingar "Porteur des Morts", Sgönaunken Svinfylkingar "Œil de Lave"
Main Gauche, Chef de Guerre et Main Droite de la Horde des Tréfonds

Les rochers tombaient, les plaques glissant les unes sur les autres. Il ne demeurait plus qu’un cinquième des terres immergés que l’on trouvait là à l’origine. La tête du ver-lézard des profondeurs chuta finalement et s’enfonça dans les eaux avoisinantes tandis que les combattants posaient un ou deux genoux au sol, se retenant de tomber grâce à leurs armes. Epuisé par l’affrontement titanesque, ils étaient parvenus à en arriver au terme. La chair intestinale se décomposait, partant en fumée, se désintégrant à la disparition du maudit l’ayant généré. La menace avait été écarté au prix d’un difficile combat. Shankara et Sorafuka devaient d’ailleurs tout deux reconnaître que la grande connaissance des tréfonds dont disposaient les nains les avaient sauvés de la catastrophe. Sans eux, ils y seraient restés tous les deux. Après tout, la puissance seule ne valait pas tout, l’expérience était extrêmement importante et personne n’était plus expérimenté que la Horde des Tréfonds en matière du monde souterrain. L’éminent officier de la Marine qui rengainait ses lames tourna le visage vers l’ancien bras droit du Seigneur des Pirates.

-Pour vous remercier de votre contribution à la destruction de cette menace de grande ampleur, je vais vous laisser une longueur d’avance.

-Vous êtes un homme d’honneur Tsuki. Vous en avez fait du chemin depuis ce jour où Kizaru, Aokiji et Akainu ont engagé une bataille contre notre équipage.


À ces mots, le vieillard se releva, ses feuilles, copies d’inscriptions n’existant plus, dépassant de son dos et tenus par une bande de cuir qui entourait sa poitrine, l’enlaçant en diagonale. Il avait fini cet objectif qui l’avait poussé à quitter le Nouveau Monde pour la première fois depuis 5 ans. Il devait y retourner avant que l’étau de la Marine ne se referme sur lui. L’amiral tourna ensuite le visage vers Wichtlein tandis que le maudit de la statue de Guandi s’en allait.

-La Very-Melon Society ne vas pas apprécier avoir perdue le trésor que vous cherchiez.

-J’ai quelques idées à soumettre pour parvenir à y avoir accès, néanmoins nous devrions retourner à nos embarcations avant que ce qu’il ne reste de l’île ne s’effondre.


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Nain810
Boggart "la Sentinelle de l'Enclume", Forfadet
Chef de Meute de la Horde des Tréfonds

-C’était in extremis… avoua Boggart, allongé dans son lit, veillé par Forfadet.

-Le fruit de Bergleute nous a sauvé la mise. Sans cela, nous serions mort.

-Comment va-t-il ?

-Il est toujours alité. Je ne sais pas s’il va s’en sortir Chef.

-… C’est certainement la mission la plus dangereuse que nous ayons effectué mon ami, alors que jusqu’à ce que la chair apparaisse tout allait bien. Si c’est le genre d’aventure que le Chef de Guerre vit régulièrement sur le Nouveau Monde, je ne l’envie pas le moins du monde.


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Unkno104Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Unknow71
Gareth "le Foudroyant", Agrias Melem "l'Ensorceleur"
Primés à 338.000.000B et 236.500.000B

Le silence régnait dans la cabine de Gareth. Il n’en revenait toujours pas que Shanama, l’une des supernovæ fondatrices de l’Alliance des Pirates Libres, ait trépassé. Leur triumvirat n’était plus et il leur fallait un nouveau supernova pour prendre sa place. Mais cela affectait malgré tout le Foudroyant en plein cœur. Il avait commencé à apprécier la présence de la zoan ainsi que ses opinions. Il s’en voulait de ne pas avoir pu la sauver. Il avait promis à ce qu’il restait de l’équipage de la demoiselle de les protéger comme s’ils étaient issus du sien. Néanmoins cela n’effaçait pas la douleur. Au moins, elle n’était pas morte en vain. Les quantités de pierres précieuses remonté de la caverne allaient assurés les dépenses pour structurer l’Alliance. Elle était morte en martyr, s’offrant pour que d’autres pirates aient l’opportunité de vivre un rêve de paix et de liberté.

-Penses-tu que cette Cassidy Monroe accepterait de nous rejoindre ? interrogea le Melem.

-Nous verrons bien… Elle a aussi beaucoup souffert de ce qui s’est passé en bas. Je n’ai aucune idée de ce qu’elle va bien pouvoir faire maintenant.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 L60yAux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 Wcyf
Tully Ookami le Sauvage, L'Instructeur Ookami
Primés à 203.410.000B et 172.140.000B

Le lendemain, le navire des Ookami voguait non loin de là. Grâce aux informations volés à Juluma aux Thalassa, Tully était parvenue à intercepter le convoi qui conduisait L’Instructeur à Impel Down. Volant le navire-prison au passage, les hommes-loups avaient rejoins la région de cette île où ils avaient envoyé l’une des leurs pendant ce temps.

-J’espère que Nakashima a réussi sa première mission, sinon cette incapable est irrécupérable, pesta le Sauvage, le fameux « tonton ».

-Cherchons là au point de rendez-vous.

Tandis que le bateau s’approchait des restes de l’île effondré, dans les profondeurs, des poissons convergèrent vers l’amas de roches afin d’observer les étranges blocs de glace qui étaient en train de fondre. Mais surtout, ils semblaient s’intéresser à la paroi blanche à pois rouges qui apparaissait en une face du monticule…

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 4] - Page 6 002_322





3/3
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Sauter vers: