Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1]
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 1 Oct - 22:18



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000117

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dragon11
Cléon de Thermopolis
Cousin d'Octave et Hélène de Thermopolis

Tandis que les dernières notes de la grande parade des cortèges royaux se terminaient à l'extérieur, la musique se perdant dans les oreilles des Dragons Célestes qui avaient assisté à la cérémonie, les monarques avaient remonté les grands escaliers du Château Pangea pour atteindre le dernier étage de la tour nord-ouest. Un à un, ils pénétrèrent dans la pièce pour rejoindre leur siège, accompagné de leurs conseillers et de souverains non invités venus soutenir leurs amis et alliés. La voix de Cléon de Thermopolis, celui là même qui envoyait les convocations à la Rêverie, se chargea d'annoncer un à un les cinquante plus puissants souverains des nations gouvernementales.

Les participants à la Rêverie de 1507:
 

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Pixiv_11
Félix "Saint" Constantin
Messie du Constantinisme

Les portes du Parlement des Rois, cette pièce qui accueillaient la Rêverie depuis toujours, se refermèrent sur le visage de la figure qui marquerait la réunion par une présence fantomatique. Ses fonctions ne lui permettaient nullement de participer à la Rêverie, pourtant il serait dans tout les esprits et dans de nombreuses discussions.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 18b8fc10Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dc710
Octave de Thermopolis, Hélène de Thermopolis
Les deux plus puissants Dragons Célestes

Chacun placé d'un côté de Cléon, le frère et la sœur trônant au sommet de la hiérarchie de la Terre Sainte observèrent l'assemblée s'étant réunis dans le Parlement des Rois. Les gardes du corps avaient rejoint leurs maîtres et ainsi chacun se trouvait directement derrière le siège de son souverain, et cela était également valable pour les trois tenryubito qui avaient emmenés leurs propres gardes personnels.

-Au nom du Gouvernement Mondial, souverains et souveraines du monde entier... commença le patriarche des Thermopolis.

-... nous vous souhaitons la bienvenue au sein du Château Pangéa, cœur historique de notre union.

-À l'aune des défis qui nous attendent dans le futur incertain qui s'offre à nous, il est l'heure pour les glorieuses nations composant le Gouvernement Mondial de se retrouver afin de coordonner leurs efforts dans l'optique de l'avancé commune
, poursuivit Octave avant de tourner son regard vers sa sœur.

-Les rivalités et les querelles doivent être mises de côté, car ce n'est qu'ensemble que nous saurons triomphé du mal qui nous guette. La coopération est le fondement de cette organisation internationale, de cette entité politique qui fait battre le cœur de tous à l'unisson, ajouta cérémonieusement la séduisante Hélène qui savait pertinemment que cela ne serait pas respecté, mais c'était le discours traditionnel.

Les différents monarques gardèrent le silence, respectant le cérémonial. Les deux Thermopolis s'échangèrent un regard avant d'entonné ensemble de leur plus puissante voix...

-Que commence cette cent-quatre-vingt-seizième Rêverie du Monde Uni !

Des applaudissement accueillirent cette annonce et les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Chacun trier ses dossiers ou ses notes, s'éclaircissait la voix ou buvait de l'eau. Cléon fut le premier à prendre la parole pour annoncer les sujet prioritaire de la première journée.

-Nous allons aborder la question des conflits qui ont éclatés entre nations gouvernementales ces dernières années afin que le Parlement des Rois se positionne sur la création ou non d'une nouvelle loi pour surveiller davantage les échanges politiques entre les nations et éviter la détérioration des relations diplomatiques. Cela s'inscrit dans le cadre du PRICISC, le Programme de Renforcement Intérieur de la Coordination Internationale pour la Stabilité face aux Crises. Je vous rappelle donc que le PRICISC a été adopté lors de la Rêverie de 1499, après le report pour révision porté lors de la Rêverie de 1495, face à la menace révolutionnaire, criminel et pirate grandissante et qui fixe des objectifs coopératifs internationaux à atteindre d'ici la Rêverie de 1515. Nous en profiterons pour analyser la situation actuelle dans la complétion de ces objectifs.

Il reprit sa respiration tout en tournant la page de l'un de ses monticules de feuilles agrafés ensembles.

-Mais avant cela, il sera question des pôles d'attractivité régionaux et de la réévaluation de la proposition de création d'une Bourse Gouvernementale pour l'Aménagement des Territoires. Il s'agit d'une évolution de la Bourse Coopérative créé à l'initiative de la Confédération des Seigneuries Insulaires durant la Rêverie de 1419 et abrogé à l'initiative de Flevance durant la Rêverie de 1467. Cela consiste toujours en un impôt fixe propre aux revenus de chaque pays qui doit être versé par les états au Gouvernement Mondial. Le Comité d'analyse territoriale va ensuite redistribuer celui-ci en finançant des projets d'aménagement du territoire qui lui sont soumis ou qu'il décide de soutenir avec une priorité absolu des zones en retard de développement. Elle différerait de la Bourse Coopérative par, notamment, un droit de retrait décennal, une fixation du maximum des taux perceptibles ainsi que l'obligation qu'un projet soit financé par pays chaque année, peu importe la quantité d'argent déployé dans ce financement.

Il s'arrêta de lire pour laisser son regard aller à la rencontre des divers pairs d'yeux qui étaient dirigeaient vers lui.

-Néanmoins, au final, nous allons bien entendu traiter en tout premier lieu de la proposition qui a été porté à notre connaissance par le Conseil des Cinq Etoiles...



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] A57f0c10

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Vice-Directrice du Cipher Pol 0

Un livre ouvert dans les mains, le regard de l'ancien seconde consul de l'Empire Kalhatien ne pouvait s'empêcher de garder le regard sur le Château Pangéa qui se dressait là à quelques centaines de mètres de sa fenêtre. Avec la Terre Sainte en ébullition, il y avait mille et une chose à gérer, pourtant la Sargone prenait ce temps pour observer la silhouette du bâtiment colossal et s'interroger sur les conséquences qu'auraient les jours à venir sur les prochaines années. Qui d'Octave, Hélène ou Constantin remporterait le conflit. Secouant la tête, elle dressa l'oreille, guettant l'appel de la vice-directrice du Cipher Pol 3 qui devait l'informer de l'avancement de ses propres pions dans le cadre de ses propres objectifs. Lorgnant vers son emploi du temps, l'Eclipse des Guerroyants retint un soupir en constatant le peu de temps dont elle disposerait pour faire le trajet du Siège du Conseil de Tutelle et de Gestion des Territoires du Protectorat Gouvernemental, où elle siégeait pour juger de la pertinence des doléances de ces territoires à remettre au Parlement des Rois, jusqu'au restaurant où elle devait diner avec Yang Thalassa.

-Ils doivent déjà être sur ce sujet, pensa à haute voix Kádingirra tout en laissant ses doigts courir sur l'encre séché de la liste des membres du Cipher Pol 0.

Est-ce que Lidy avait déjà découvert l'identité du traître ? La vice-directrice préféra éviter de le prononcer à l'oral. Mettant fin à cette petite pause, l'éminente femme déjà décrite comme une future membre du conseil des Cinq Etoiles ressassait la conversation au sujet de la fondation de la Fraternité. L'enrolement des rosicruciens allait commencé incessamment sous peu, mais les priorités de la réalité immédiate l'empêcher de ce tourner vers cet avenir proche. Attrapant trois dossier, la Sargone se dirigea vers le bureau du directeur qu'elle avait l'habitude d'emprunté en raison du peu de temps que ce dernier passait dedans.

-J'espère qu'il n'y aura pas trop d'incidents ce soir... Et il faut que je retrouve où est partit Ante...

Son escargophone sonna. La dame fit volteface et vint décrocher.

-Allo ? ... Oui, bien entendu monseigneur de Bourbon. Je dépêche au plus tôt un agent.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Chefga10Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] R1w5
Winch Nathanael "le Chien de Garde", Amaji D. Mohero "l'Ancien"
Chef de la Garde de Marijoa, Général des Armées

-La situation est sous contrôle je vous assure, déclara le neveu de l'ancien Général des Armées, Winch Alucard, tandis qu'un groupe terroriste, dirigé par un certain Alain "Wok-Bar", qui avait tenté de se mêler aux mouvements de foule était pieds et poings liés entre les mains des gardes à l'entrée même de Marijoa.

-Bien... répondit simplement Mohero avant de rester là à fixer le sommet des falaises de Redline.

Nathanael garda son regard en coin posé vers cet illustre personnage pendant plusieurs secondes avant de hausser les épaules et retourné à ses affaires, à savoir donner des instructions à Taito Nowaki.

-Conformément aux demandes de la direction du Cipher Pol 0, nous allons avoir besoin de renfort pour réaliser certaines demandes des Dragons Célestes. L'objectif de vos agents et vous même sera donc de participer à la surveillance de Marijoa ainsi que de répondre aux ordres que les Dragons Célestes pourraient vous donner. C'est un rôle revenant généralement au Cipher Pol 0, mais il y a quelques soucis ces derniers jours. Si vous avez des réclamations ou recevez des demandes trop complexe, vous devez vous tournés vers la vice-directrice Sargone ou le directeur Dragonovic. Je reste à votre disposition si vous avez besoin d'aide... Hey ! Vous là ! lâcha-t-il avant de s'élancer vers une personne suspecte.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000129

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi7010Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Reine111
Égisthe Lapérousse, Décalance Jedor
Empereur de Polarys, Reine de Prodence

-Et c'est ainsi que chacun des vingt souverains originaux déposa son arme aux pieds du trône qui a été façonné comme le symbole de l'unité des pays et qui à jamais doit demeurer vide, conclut le mari de Clytemnestre qui avait choisit de revêtir le nom de son illustre femme.

Cela avait beau avoir été un mariage politique afin de stabiliser les relations entre les différentes îles de Polarys, pouvant s'avérer instable depuis la chute de l'empereur Agamemnon, Égisthe respectait grandement celle avec qui il vieillissait depuis déjà de nombreuses années

-Si nous venons nous recueillir ici tout les quatre ans, ce n'est pas un simplement un hommage à la fondation du Gouvernement Mondial.

-Ah bon ?
s'interrogea la femme de Décadent le Troisième qui n'avait jamais recherchée plus loin que cela.

-En se tournant ainsi vers notre passé, nous remercions tout ceux qui ont donnés leur vie pour que la paix puisse être instaurer et se répandre sur terre. Ce ne sont pas nos ancêtres royaux ayant prêté serment au Gouvernement Mondial qui nous fait face aux travers de toutes ces armes plantés au pieds des escaliers menant aux vingt lames fondatrices, c'est à nos nations eux même, aux peuples qui les composent et ceux qui se sont battu pour que ces derniers survivent.

-Drôle d'interprétation, s'amusa la reine de Prodence qui attendait de pouvoir s'éclipser pour rejoindre la femme du roi de Rommel.

-N'ai je pas raison amiral ? demanda alors l'empereur à celui qui avait conclu un pacte coalition avec sa femme.

En effet, en raison de problèmes organisationnelles flous du CP0, un problème interne étant évoqué pour le justifier, il avait été demandé à la Marine de continuer, durant cette première journée, à protéger ces personnalités royales qui devaient passer le temps en attendant que leurs conjoints ou conjointe en est fini avec la Rêverie. Ghetis Archer faisait donc partie de ces gradés affecté à surveiller rois et reines bien qu'il n'aurait aucun impératif de surveillance pour le reste de la semaine... normalement.

-Je trouve cela fascinant que cette salle incarne l'intégralité du Gouvernement Mondial, poursuivit Égisthe.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 164652SilverHunterAux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 1932945toilescrditsenkidisurdeviantart
Silver Hunter "The Beast", Shoshitsune Mikai "l'Homme au singe"
Dirigeant du Parti Militariste du Bas, Représentant de l'Union des Partis pour le Progrès
Membres du Conseil des Cinq Etoiles

Les paupières de Silver Hunter, le prestigieux ancien général des armées qui avait jadis tué le yonkou Edward Black Le Visage de la Piraterie en 1450, se soulevèrent pour se porter en direction de celui qui demeurait toujours l'une des plus grandes figures de la division scientifique, Mikai, qui pour une fois semblait d'humeur à calmer le singe qui se tenait sur son épaule. L'heure n'était pas à l'amusement.

-Beaucoup de travail nous attends durant cette Rêverie, fit remarquer le militaire à la retraite.

-Si nous avions mis en place l'organisation que j'avais proposé, nous nous serions facilité le travail, conjectura le savant.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Code_g10Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 713978CinqEtoileF
Yang Thalassa "le Patriarche Visionnaire", Iralia Padsin que l'on ne surnomme point
Dirigeant du Haut Parti Conservateur, Dirigeante du Front Uni de la Lutte contre l’Adversité Politique
Membres du Conseil des Cinq Etoiles

-C'était bien sur le plan théorique, mais inapplicable dans la pratique... rétorqua le puissant Thalassa qui avait l'oreille et la loyauté d'un nombre colossale de souverains et de familles nobles aux quatre coins du monde.

-Vous n'avez pas intérêt à vous chamaillez lorsqu'il se présentera devant nous, siffla l'ancienne directrice d'Impel Down qui demeurait toujours aussi terrifiante au bout de tant d'années.

Chacun assis sur son siège dans la Chambre des Cinq Etoiles, ils se renfermèrent à nouveau dans le silence dans l'attente de la personne manquante.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 8791135688675060775
Lars L. Volkoff "l'Intriguant Conseiller"
Représentant de la Fusion des Trois Fronts
Membre du Conseil des Cinq Etoiles

-Le voilà, nota celui qui n'avait pas ouvert les lèvres depuis une dizaine de minutes, ce mystérieux personnages qui avait atteint le sommet des sphères du pouvoir très tôt dans sa vie et sur qui on connaissait étrangement si peu de chose.

Les deux lourdes portes à battant s'ouvrirent pour laisser apparaître une silhouette qui s'immisça dans la pièce tandis que les cinq plus puissants personnages de tout le Gouvernement Mondial se levèrent dans un seul et unique mouvement pour accueillir celui qui allait parler...

-C'est à propos du Trône Vacant ? formula Yang.
 



Pendant que la fête battait son plein, que les esprits se tournaient vers les questions mondiales, à la latitude du Calm Belt du sud, au sommet de Redline, se dressait, dans toute sa majesté et sa sécheresse, l’ardent désert Kul’na Trahis zor Tohan. L’une des barrières naturelles protégeant Marijoa sur le continent pourpre… De ces terres arides et exaltés, la connaissance des hommes se limitaient aux cieux et à la roche, aux vents et aux dunes. En effet, la chaleur étouffante s’étendait en empire sur un monde où aucune trace d’eau ne subsistait. Mais c’était bien le sable rouge, le Redzarnoï Sybarine, causant des irritations au moindre contact qui était la principale source du danger de ce désert singulier. Adieux oasis rêvés, mirages insoupçonnés et végétaux secs… Car aux confins de Kul’na Trahis zor Tohan, rien d’autre que les âmes ne survivent… Comment rêvé meilleure cachette ? Les tornades de sables rouges perpétuelles de l’Arzokh Danaïdei formaient des piliers joignant firmament et terres. Des colonnes de particules tournoyant perpétuellement, propulsant le sable dans les hauteurs du ciel pour que cette dernière retombe doucement en une brume fine qui vient enlacer les narines pour lacérer les poumons… Mais au cœur de ces tourbillons permanents, l’air était respirable et le sable avait depuis longtemps quitté le sol pour ne laisser qu’une roche écarlate et inébranlable. Des silhouettes observaient ces cercles protecteurs. Des silhouettes loin d’être méconnus.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 501888AstonFinleyAux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Yuna_f10
Aston Finley « la Copie » et Jasmine l’ex-« Fujikujaku »
Ancien directeur de l’AOI, Ancienne amirale remplaçante

La clé de voute de l’opération se tenait aux côtés de l’ancienne chasseuses de prime qui avait revêtu le manteau d’amiral pendant une éphémère période de la régence de Chairoka sur une amirauté décimé par la malédiction de Centes. Aucun mot ne sortait de leurs bouches, laissant le bruit de la fureur tonitruante du désert remplir leurs oreilles. Les cheveux battaient au vent, portés par le phénomène d’aspiration de ces tornades perpétuelles qui était supportables à cette position.

-Kul’na Trahis zor Tohan ne fait pas de cadeau, lâcha le copieur.

-Nous allons enfin sortir de l'ombre, déclara la maudite.

Le mouvement d'un doigt seul suffit à les mettre en arrêt. Leur dirigeante, celle qu'ils suivaient depuis leur désertion collective, sortait de ses pensées. Car l'heure approchait. C'était pour bientôt. Elle entendait déjà d'ici sonné l'alerte qui retentirait lors de leur apparition. Est-ce qu'ils s'attendaient à cette cible là ? À cette stratégie-ci. Le grand cerveau avait maintenu à l'écart leurs derniers contacts et partisans au sein du Gouvernement Mondial, pour ne pas les compromettre et pour être certain d'aucune possibilité de fuites. Tout devait être parfaitement préparé, sinon cela sonnerait la fin de la Néo-Marine. Se tournant vers celui que tous considéraient comme son second, son regard plongea avec détermination dans celui de l'ancien dirigeant de l'AOI, aujourd'hui dissoute.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 572826Chairoka
Asya Lida, dite « Chairoka »
Ancienne amirale-en-cheffe de la Marine
Fondatrice et leader de la Néo-Marine

-Réveillons Erzhei kxi zar Tohan.




Ordre de réponse :
Ghetis - Lidy - Taito - Liam - Fizz
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Plan de Marijoa
Plan de Marijoa avec détails


Premier tour pour poser la situation de départ avec le lancement de la Rêverie.

->Liam, Fizz : Liam, tu entre à la suite de Katrina dans l'ordre d'apparition. Pour Fizz, tu entre avant ou après Prime. => Pour interagir avec d'autres dirigeants durant votre tour, n'hésitez pas à me MP pour connaître les réponses de ces derniers.

->Ghetis tu as été chargé pour la première journée de surveiller et protéger les compagnons royaux, un seul membre des couples royaux pouvant siéger à la Rêverie. Tu te trouves dans la salle du Trône Vacant, situé juste sous la Chambre des Cinq Etoiles.

->Taito : on te charge de participer à la surveillance des rues de la périphérie de Marijoa et de répondre aux exigences des Dragons Célestes au besoin.

->Lidy, tu es aux alentours du bâtiment du CP0. Tu peux considérer avoir terminer ta mission vis-à-vis de l'infiltré de la Néo-Marine dans le CP0. A toi de décider de tes priorités : participer à la gestion du lancement de la Rêverie en tant que directrice du CP6, aider Billy Green qui est en charge de la stratégie de gestion des déplacements des délégations dans la ville, aller donner tes découvertes sur l'identité du traitre parmi les 5 "candidats" à Kádingirra [j'essayerai de boucler ton ancien présent assez rapidement mais si viens ton tour avant tu peux me demander en MP les noms des 5 traîtres potentiels que Kádingirra allait te donner.] ou autre chose.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2919
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue50/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue731/750Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 113.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Lun 4 Oct - 20:46

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr_nctovk1RKc1svhpylo2_r1_500



- N’est-ce pas la quintessence de ma personne ? Ce jour n’est-il pas celui qui caractérise le mieux mon plus grand désir ? J’aurais pu réclamer à ce que mon royaume appartienne au Gouvernement Mondial, réclamer à faire partie de cette Rêverie, mais au final est-ce nécessaire ? Non. Sans y être j’y serai. Je ne peux retirer l’inquiétude de ne pas présider. Je ne peux ignorer le fait que je ne puisse pas y apporter mon grain de sel, voir comment mes alliés s’en sortiront. Néanmoins, une part de moi pense que les choses sont ainsi faites pour une bonne raison. Oui. D’ici quatre ans, lors de la prochaine Rêverie, je viendrai représenter mon peuple si je le peux. Un jour le Royaume du Ciel comptera lui aussi comme un grand et vaste royaume.

Ce monologue n’était offert à personne d’autre que le vent. Le vent des îles célestes. Posté sur ce nuage, l’esprit songeur, le Serpent Noir savait que ce jour serait décisif. Il avait décidé d’entrer sur la scène politique, sans faire preuve de mondanité, sans se laisser séduire par l’avarice. Militaire dans l’âme, il luttait désormais pour l’essor du peuple à travers la protection du système étatique.

Pensait-il encore à la Néo-Marine ? Au Constantinisme ? Oui.

Cependant, il n’y pensait plus comme avant, il y pensait avec peine. Des ennemis tellement plus dangereux existaient. Les Empereurs, la Pègre, la Révolution et bien d’autres ennemis voulaient le malheur de l’état. Pourtant, les soldats du Gouvernement s’adonnaient à de vulgaires guerres d’intérêt, d’idéaux. Ce constat le peinait.

En rejoignant le Gouvernement Mondial, la Marine, Ghetis adhérait à l’idée d’un nouvel espoir en cet organisme. Pourtant, il y découvrit l’orgueil, la supériorité hiérarchique et les obligations. Chacun menait sa barque, tout en vérifiant les provisions de celles qui les entouraient. Ce comportement était logique, mais le peinait.

Plus que tout, il aurait aimé réconcilier Marine et Néo-Marine. Il aurait voulu convaincre ses anciens camarades, les convaincre que mener la guerre à cette religion ne servait à rien. Il aurait voulu convaincre le Constantinisme, le convaincre qu’il devait respecter la laïcité et cesser de s’immiscer dans les affaires gouvernementales.

Plus que tout, ces guerres d’opinions le peinaient.
Plus que tout, ces divergences le peinaient.
Plus que tout, ce monde le peinait.
Petit à petit, une sorte de nihilisme semblait l’habiter lorsqu’il pensait au Gouvernement.

Cependant….
Pour son peuple il devait poursuivre son avancé dans cet organisme, pour son peuple il devait continuer à gravir les marches de ce monde en choisissant les marches qui respecteraient son code d’honneur.

Plusieurs rois et reines avaient été escortés par ses soins, les préparatifs défensifs à l’égard de ses îles avaient été mis en place avec justesse. Le monde changeait, le monde évoluait. Ghetis en avait pleinement conscience. Il n’était plus un paria, mais il ne ferait jamais l’unanimité. Malgré tout, il devait continuer sur cette voie et celle-ci débutait par la politique.

Désormais, Marijoa lui paraissait quelconque, il y marchait avec lenteur et quiétude, il n’y voyait qu’une ville ordinaire, un paysage moins fantastique que ses nuages si purs. Soupirant, il restait songeur, pensa à Caligula, Penelope et bien d’autres membres de sa famille.

Il resta songeur jusqu’à ce moment…

Comme un frisson de nouveauté, comme une inconnue, le même sentiment qu’il eut lorsqu’il affronta Hadès, le même sentiment qu’il eut en voyant l’armée Décima arrivée à Marineford… Ce fut tout l’effet que lui laissa ce magnifique trône.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000129

Ce trône sans maître, ce trône qui ne trouvait personne pour s’y asseoir, tout en ayant cette silhouette fictive que Ghetis imaginait en le voyant. La Couronne portait ce nom, tout simplement parce que l’Archer avait toujours cru que son frère en ferait ce qu’il voudrait. Il était l’élu, l’être qui pouvait modeler ce monde à sa guise.

Pourtant, encore aujourd’hui, il était porté disparu, probablement mort.

En un étrange rêve il avait posé cette couronne sur la tête de Ghetis qui l’avait ensuite confié à Sypher Wenham, avant que Caligula lui-même ne vienne le rappeler à ce rôle. Cette couronne qu’il portait désormais, cette couronne fictive de dieu du ciel…

Elle paraissait si légère comparer à celle-ci, comparer à cette couronne qui portait le poids du monde. Ce trône, il ne pourrait sans doute jamais l’acquérir, mais un jour, tout comme les autres armes plantées autour de ce dernier, son gunbai y régnerait. Il y trouverait sa place. On retrouvait en face du trône les vingt armes des premiers royaumes, puis une quantité innombrable d’autres armes.

Si un jour son gunbai y trônait, alors il aurait accompli l’impensable de par sa naissance, de par son statut d’exilé d’Hunter Island.

Si le néant sur ce trône devait symboliser l’ultime exemple de paix, alors il ferait en sorte d’en faire partie, d’être lui aussi un exemple de paix.

Ainsi, lorsque l’empereur de Polarys exposa sa vision de ce lieu, avant d’enjoindre l’amiral de s’exprimer à ce sujet, c’est un Archer stupéfait par ce lieu qui se révéla  à eux.

- Si ce trône symbolise réellement la paix, l’union entre les nations de ce monde, alors… J’espère un jour pouvoir planter l’arme symbolisant le Royaume du Ciel. Afin que ce peuple face également partie de ceux préservant l’unité de ce monde.

C’était en cela que la réponse de l’Archer était d’une honnêteté pure.

- Mais pour répondre à votre question, je dirais que notre présence en ce lieu rend alors honneurs à toutes les vies de ce monde. Toutes celles qui ont participé  à son unité et celles qui y participeront dans le futur.

Ghetis ne savait pas exactement pourquoi il avait été placé en ce lieu, mais au final discuter avec la noblesse ne le dérangeait pas. Il avait appris à s’en accommoder et se reconnaissait plus facilement dans cette royauté que dans celle des dragons célestes.

Cela lui paraissait tout de même étrange, il ne s’attendait pas forcément à être présent « dans » la pièce où avait lieu la Rêverie, mais il se rendait compte qu’il n’y aurait plus aucun impact. Il avait rallié tant de royaumes… Désormais les dés étaient jetés. Dans ce lieu où il avait si peu de visibilité, il ne pouvait que se dire qu’on cherchait à éviter qu’il n’utilise son pouvoir de façon trop poussée. Il devait se restreindre à ce qu’il « voyait » pour éviter de causer des dégâts, mais cela le dérangeait. En cas d’attaque il serait limité, était-ce le but du Cipher Pol 0 ? Après tout Sergueï en provenait, le Constantinisme voulait le mettre de côté ? Peut-être. Ou alors, la raison était autre et il ne pouvait l’imaginer.

- Si vous désirez vous rendre ailleurs n’hésitez pas à me le référer. Dirait-il sobrement.

Comme toujours sur son épaule trônait ce petit oiseau arc-en-ciel qui n’était autre que son gunbai, il portait désormais une petite casquette avec l’emblème du Gouvernement Mondial. Une petite bizarrerie de ce monde, comme on les appréciait.



La Couronne
Awful


Résumé:
 

Inventaire:
 

_________________
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 725
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue57/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue1137/1250Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (1137/1250)
Berrys: 5.475.699.300 B
Jeu 7 Oct - 19:26

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [1]


L’instant précédent, un vent désagréable avait soufflé dans l’esprit de la Olsen qui s’était arrêtée après une recherche ardue et longue à la fin de son enquête. La Rêverie n’avait pas encore commencée, et elle était déjà exténuée. A vrai dire, la chance n’avait pas été de son côté, et c’était l’une des variantes de ce type d’opération. Cinq cibles avaient été indiquées par la Kadingirra, cinq éléments qu’elle suspectait. Les conclusions de l’enquête n’avaient pu arriver à bout qu’après avoir vérifié le dernier esprit.

Josharian Manblower était un ancien gardien-chef d’Impel et un fervent d’Iralia, mais n’avait pas une once de traitrise en lui. Il avait pourtant été difficile à débusquer puisqu’il courrait après les missions et les esclaves en fuite, ce qui avait considérablement rallongé le temps de l’enquête. Nanny Facta était une ancienne membre du Cipher Pol 9, et son endoctrinement en faisait quelqu’un de prête à se sacrifier à tout moment. Elle fermait souvent les yeux sans pour autant être aveugle, ce qui lui donnait un certain style. Mystersergio, ancien membre du Cipher Pol 9 lui aussi, était simplement une machine à exécuter les ordres : peu de mots, peu de pensées. Aoy Drtzf, ancien Contre-Amiral du G1, avait été transféré cinq ans auparavant suite à la demande du patriarche des Van Vanderland, et était l’un de ses pions. Cérémoniel, mais là encore…

C’était quand la dernière cible était arrivée dans son champs de vision et que le flux d’informations avait parcouru son cerveau que Lidy s’était enfin satisfaite d’une réponse. La traitresse était Starlinga Dorsbotuv, une disciple de Robinson une décénnie plus tôt, qui participa à plusieurs missions avec Lida Asya. Elle s’était rapprochée de l’ancienne Amirale en Cheffe qui lui avait sauvé la vie et s’était mise à son service pour rembourser sa dette. Elle avait infiltré les proches de Lars pour faire des rapports réguliers à l’ex-Chairoka.

Il s’agissait d’un simple jeu politique, un échiquier géant sur lequel la maîtresse du mental déplaçait ses pions avec aisance. Malgré un semblant de fascination, Lidy ne pouvait pas cautionner ce qu’elle observait, et se devait de faire un rapport détaillé à son alliée. Il s’agissait de maintenir de bonnes relations avec sa « Sœur » de Fraternité. Les deux fondatrices avaient bientôt pour mission de recruter les futures têtes de leur groupuscule, mais encore fallait-il qu’elles puissent déblayer la paperasse. Et la Rêverie n’était pas propice à cela… En effet, elles n’avaient ni eu le temps de rencontrer Cléon, trop occupé à se préparer pour l’événement, ni eut le temps de contacter Mark Wente…

Entrant dans le bâtiment, elle se dirigea de mémoire, après avoir subi les procédures habituelles, en direction du bureau du Directeur où se trouvait la Vice-Directrice.

- Bonjour, Kadingirra, ferait la Olsen en se dirigeant vers le bureau une fois qu’elle aurait été annoncée et serait entrée.

Elle attendrait d’être seule avec la jeune femme pour arborer une attitude un tout petit peu plus décontractée. Le Cipher Pol 6 avait peu de travail en règle général durant la Rêverie. Le Cipher Pol 0 prenait en charge ce qui avait trait à Marijoa, et son rôle était au mieux de suppléer, ou de s’occuper des affaires courantes en dehors de ce cadre. Pour ce faire, elle avait délégué une partie de ses responsabilités à son Vice-Directeur, et s’était avancée sur les dossiers les plus importants pour ne pas avoir six jours de retard. De même, sa secrétaire pouvait toujours la joindre, et les agents d’élite étaient à même de la contacter rapidement.

En soit, elle n’oubliait pas ses fonctions tout en assurant une part du travail à Marijoa où son agence ne disposait pas de bureaux fixes – à quoi bon avoir des bureaux dans la Terre Sainte alors même que la corruption n’y existait que dans d’atroces déformations de la réalité pour le commun des mortels ?

A nouveau, elle vérifierait que la pièce n’était pas jonchée de micros ou d’escarméras. Si Kadingirra ne lui faisait pas de signe, elle parlerait donc sans s’étendre en tendant les papiers hors de l’angle visible de la fenêtre, s’il y en avait un.

- Voici le rapport.

Elle donnerait à la Sargone les informations qu’elle avait pu obtenir ainsi que les informations transmises par Starlinga à Lida Asya. Les informations précises sur les dragons célestes, ou encore les déplacements des personnalités. Si elles avaient pu discuter d’un code avant cela, elle aurait tout écrit dans ce code – ce ne serait qu’une formalité pour une experte en langage comme la Olsen.

- Je doute que celle-ci soit la clef, mais ces informations pourraient… Donner une indice sur ce qu’elle va faire. S’intéresser ainsi à ces sujets… n’est sûrement pas anodin. Je ne sais pas ce qu’elle vise cependant, ni quand.

Le flux était toujours trop épais pour qu’elle puisse en tirer des conclusions. Si Lida Asya s’intéressait aux demandes des Dragons Célestes spécifiquement sur la semaine de la Rêverie, c’était sûrement qu’elle désirait réaliser quelque chose pendant cette période-là. Y avait-il quelque chose qui ferait tiquer la Sargone ? Si non, et si elles n’avaient rien à rajouter, Lidy irait aider à la gestion du lancement de la Rêverie s’il n’était pas trop tard, ou retrouverait ses hommes dispersés sur Marijoa pour réaliser des contrôles et identifications des personnes qui pénétraient dans les lieux civils, non réservés aux membres de la royauté – il y avait ce jour Belladone, en charge de récolter des informations pour le compte du Cipher Pol 2 pour aider à répondre aux demandes des souverains, ainsi que la Colonelle Alice Warlord qui avait accompagné quelques membres de la noblesse de South Blue dans les parties civiles, et qui prenait à présent le temps de se détendre autour d’un café avec Reutsuna Ikagami.

Yûtsu, Mizuki Tozoru, Prometheus, Arius et William avaient soit été attribués à la protection renforcée d’Enies Lobbby, soit dispatchés sur les différentes missions urgentes en dehors de Marijoa. Mathilda Warren, elle, était à Enies Lobby pour suppléer à la secrétaire de Lidy.

©City pub


Spoiler:
 
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue42/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue113/500Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Dim 10 Oct - 12:01
La rêverie voyait enfin le jour. En cet instant, les plus grandes personnalités et royautés se faisaient face pour décider de l’avenir du monde. Un événement mythique synonyme tant d’espoir que de danger. Menace ? En effet, si les décisions qui sont prises peuvent être cruciales pour le déroulement de l’avenir, ce rassemblement gratiné est la parfaite excuse pour attirer les malfrats. Un attentat réussit ici en cette heure, c’est le moment idéal pour faire un strike historique ! Bien entendu, les chances que cela arrive sont infimes, mais ne sait-on jamais si une personne malveillante et douée ne verrait pas le jour et y arriverait ? Quand les statistiques ne sont pas à 0% mais bien à 0,1%, il ne faut jamais écarter l’impensable !

En ce jour, j’avais là un ordre de mission particulier puisque mon service avait été réquisitionné pour assurer une certaine surveillance parait-il. Si au départ la nouvelle ne m’intriguait pas plus que ça, c’est la dure réalité qui allait vite me rattraper… En route pour retrouver une personne censée me dire précisément ce que je devais faire, j’arrivais après la guerre, trouvant des malfrats arrêtés avant leur tentative idiote de méfait. Arrivant sur les lieux, je trouvais donc un garde à l’épée démesurée, mais aussi un homme qu’il est rare de croiser. Pour une raison que j’ignore, celui-ci dégageait quelque chose de … inexplicable, comme une pression naturelle. Mettant de côté toutes mes pensées « superflues » dans cet instant, je me concentrais à l’absolu. Comme si la présence de cette éminence me forçait à être sérieux.

Tendant donc l’oreille, je découvrais que mon rôle serait d’assurer la surveillance avec mes hommes MAIS aussi… Satisfaire les caprices des Dragon Célestes !!! Une nouvelle qui ne m’enchante guère et pour cause : je ne les aime pas. Un Dragon Céleste est pour moi synonyme de luxe à outrance, d’irrespect, de décadence, d’esclavagiste… S’il y a bien des gens qui sont censés tomber un jour, ce sont bien eux. Je ne comprendrais jamais pourquoi ces gens se disent au-dessus et surtout pourquoi nous « plèbe » nous les laissons faire à leurs guises alors qu’ils n’ont aucuns pouvoirs particuliers outre des choses superficielles comme de l’argent ou des relations. Aussi surprenant cela soit-il et hérétique comme pensée, je ne rêve que d’une chose : les voir brûler ! Le gouvernement n’a ni besoin de religion en son sein, ni besoin de bobos qui ne font que geindre.
Grandement déçu par ma « mission », je cachais tout ça sous un masque d’indifférence et de sérieux à toute épreuve. Le Directeur du Cipher Pol 5 viendrait donc agir en renfort et assurer la surveillance à Marijoa ! Eventuellement faire la babysitter des hommes et femmes en bulle… Tssss

Prenant mon escargophone, je dispatchais donc mes hommes en donnant des instructions claires. La façon de faire la ronde et surtout comment se rendre imprévisible. Deux tours, puis au troisième un changement de sens, suite à ça, au quatrième tour de nouveau un changement. Il fallait que cela soit hasardeux tout en restant logique afin que personne ne puisse « anticiper » les mouvements de la garde. Cela serait pour les agents de « bas » niveau. Les plus expérimentés eux se devront de bouger furtivement pour ne pas déranger les « seigneurs » du ciel ou qui que ce soit lors de cette réunion. Discret comme des ombres, ils surveilleraient plus en profondeur les alentours et auraient pour objectif d’observer tout possible observateur pour leur tomber dessus. Moi, clé de voute de toute cette organisation, j’agirais en couperet implacable, prenant de la hauteur, je cherchais et me perchais sur un sommet pour alors déployer mon haki de l’observation et scruter les alentours. Le monde, les voix, rien ne devait être laissé au hasard et je comptais sur mes meilleurs agents pour réussir leur mission !

_________________
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau
Liam Melfgau
Messages : 100
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue11/120Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 25.310.000 B
Jeu 14 Oct - 20:43
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar
Tout s'était enchaîné assez vite pour le jeune Roi de Juluma qui avait du passer le plus clair de son temps à préparer cette réunion en parallèle de la reconstruction de son pays. Il s'était affairé à faire autant de choses pour mieux aborder cette réunion et les futurs choses qui seront abordés durant cette grande réunion. Respirant profondément lorsqu'il abordait la Terre Sainte, le prince avançait sur le chemin de cette fameuse réunion. Il essayait d'ignorer la présence des Dragons Célestes au coeur de cette réunion, étant donné qu'elle devait avant tout mettre en avant les Rois de chaque pays. Il avait cependant beaucoup à apprendre au niveau de la politique mondiale, lui qui était encore un débutant en la matière. Se positionnant alors à côté de la Reine de Shisano comme l'indiquait le plan de table.

Le jeune homme se positionnait en observateur en premier lieu après avoir discuté avec la Reine rapidement pour échanger quelques banalités. Une fois que son pays serait reconstruit, il pourrait accueillir cette reine qui avait la réputation d'être une grande voyageuse. Il fallait reconstruire son royaume dans des délais pour pouvoir accueillir tout ce beau monde et ainsi faire resplendir Juluma de la plus belle des manières. Se tenant alors ici silencieux, le jeune roi se voulait silencieux et observait tout le beau monde qui se trouvait autour de cette grande table ronde. Il le savait l'avenir d'un monde nouveau allait bientôt pouvoir naître aujourd'hui.
Codage par Libella sur Graphiorum


Réponse hors délai ne pas la compter pour la notation.
Liam Melfgau
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 64
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue24/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue69/80Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Sam 16 Oct - 19:05
Aux portes du rêve, au tréfonds du cauchemar
Event – Automne 1507



Fébrile, je lève les yeux sur l’immensité de l’édifice qui se dresse devant nous. Mes lèvres se serrent. Une main chaleureuse se pose sur mon épaule ; à mes côtés, Robert Devon m’adresse un bref signe de tête, accompagné d’un fin sourire rassurant. L’ancien roi connaît bien ces lieux, y ayant occupé ma place de nombreuses fois au siècle dernier. Il doit être étrange pour lui de s’y présenter aujourd’hui en simple conseiller. Pour moi, la situation est bien différente.

Les quelques mois écoulés depuis mon accession au trône ont filé à une vitesse affolante. M’habituer à ma nouvelle place n’est pas une mince affaire, et tous n’ont pas encore accepté de ployer le genou devant un Mallory. Des nombreuses réformes dont j’avais le projet, nulle n’a encore été entamée ; le rôle de monarque, je l’ai découvert, se résume bien souvent à étouffer des feux qui se déclarent en permanence, ne laissant que peu de place à de nouvelles mesures. L’hiver approche, et mon temps se fait bien cher.

D’un pas lent, je monte les marches qui mènent au château, dont les proportions gargantuesques écrasent tout ce que j’ai pu connaître jusqu’à présent. Une taille inhumaine, digne représentante de l’alliance millénaire de deux-cent nations.

Le visage grave et les épaules tendues, je pénètre dans la grande salle de réunion, et prends place autour de la grandiose table ronde entre le Baron de Saxidonie et le Duc de Baviar. Deux hommes dont le titre semble bien maigre en comparaison à celui qui m’est à présent affublé. Deux hommes pourtant dont l’expérience et les compétences politiques me surpassent très largement. Sans oser me retourner, je me rassure tant bien que mal de la présence, quelque part derrière mon dos couvert de soie blanche et d’or, de mes deux principaux ministres.

Croisant mes mains sur la table, je rive mes yeux et mon attention sur les deux êtres les plus puissants de ce monde, presque à l’opposé de la grande salle. Comme pour appuyer plus encore la distance qui sépare ces entités frôlant le divin du modeste et jeune dirigeant que je suis d’un royaume presque déchu au sein d’un océan oublié.

Fermant les yeux un instant, je prends une profonde inspiration.

Aujourd’hui, le Soleil se lève à nouveau sur Goa.




Son Altesse Royale Alban IV Mallory
Souverain du Royaume de Goa






Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 17 Oct - 14:16



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000117

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dragon11
Cléon de Thermopolis
Cousin d'Octave et Hélène de Thermopolis

Le troisième jour de la Rêverie s'engageait. Dès huit heures du matin, les dirigeants gouvernementaux, bien plus que 50 en cette salle tant d'autres souverains se joignaient aux plus grands d'entre eux pour porter leurs voix et renforcer ainsi les monarques qu'ils avaient choisit de soutenir, étaient déjà à leurs places, attendant le lancement de la première séance de la journée. Comme d'habitude, les festivités de la veille, qui s'étaient étaler jusque tard dans la nuit, avaient laissés des marques sur les visages des dirigeants les moins sérieux. Cependant, ce n'était pas tout. Les rixes entre souverains n'étaient pas rare et il arrivait que les tensions générés lors des fêtes à la Rêverie dégénèrent en guerre quelques semaines plus tard. Cela n'aidait pas à la communication durant les réunions lorsque les représentants de leurs nations se brouillaient ainsi. Des Dragons Célestes prenaient plaisir à générer de tels problèmes et parfois essayaient de les résoudre eux même pour rappeler leur importance. Néanmoins, dans tout les cas, la Rêverie continuait de se dérouler et devait prendre de nouvelles décisions majeurs. Les gardes personnels des plus puissants dirigeants de l'assemblée veillaient d'ailleurs à ce qu'aucun dirigeant ne fasse de geste physiquement agressif envers un autre souverain, tous prêt à intervenir dans l'instant.

Spoiler:
 

Cléon hocha la tête en regardant consécutivement son cousin et sa cousine pour s'assurer qu'ils étaient eux même prêt avant qu'il ne prenne la parole.

-En cette matinée, nous avons trois dossiers à traités. Premièrement : dans la mesure des dispositions de renouvèlement vicennal de l'Injonction d'Exception et de Fondation du Corps des Sept Capitaines-Corsaires ratifié par le Conseil des Cinq Etoiles en 1285 et validé par la Rêverie de 1287 pour faire face à la menace d'alliance entre yonkou et qui fut un élément essentiel pour faire face lors de la Bataille des Quatre Empereurs en 1296, nous nous devons de réévaluer les privilèges des shichibukai ainsi que le maintien de leur ordre dans les modalités actuelles. Je tiens à vous rappeler qu'ils sont un soutien essentiel aux forces de la Marine et font partir intégrante du dispositif permettant de protéger le Gouvernement Mondial lors de la Rêverie. De plus, tout amendement à l'Injonction d'Exception devra être par la suite validé par le Conseil des Cinq Etoiles pour pouvoir être appliqué. Le refus de ces derniers entraîneraient alors l'implication du Comité de Gestion des Différends Interinstitutionnelles pour permettre d'aboutir à une décision finale.

Il fit une pause pour regarder l'Empereur Suprême d'Althoum. En effet, cette nation était parvenu à faire voter la dissolution du corps des shichibukai lors de la Rêverie de 1407, arguant que les armées nationales seraient suffisantes pour pallier leur suppression. Cependant, le Conseil des Cinq Etoiles avait refusé de se plier à cette décision. Après l'intervention de ce fameux comité, seul l'Empereur Suprême d'Althoum d'alors s'était refuser à concéder le maintien des corsaires. Cela avait eu pour conséquence une guerre civile où le souverain avait été renversé par l'ancêtre de la dynastie actuelle... Une guerre civile qui, bien entendu, avait été orchestré par les cinq doyens afin d'éliminer cet élément gênant.

-Deuxièmement : nous allons aborder la question de l'unification ou de la séparation de l'OTOC, l'Organisation du Traité de l'Océan Central, et de l'OTUMOC, l'Organisation du Traité d'Union Militaire des Océans Cardinaux. Il s'agit, comme vous le savez, des organisations politico-militaires collaboratif de Grandline et des Blues assurant que vous remplissiez les obligations de sécurité et de défense collectives des dits traités. Je cite Pisistrate de Thermopolis, notre ancêtre ayant présidé la Rêverie de 1391, "l'OTUMOC - et par extension l'OTOC mise en place depuis déjà seize années - est une Alliance qui défend ses membres contre les menaces planétaires : le terrorisme, la dissémination des armes de destruction massive et les États faillis." La proposition amené par la faction de l'Archevêque de Constantinople est donc de fusionner les deux organismes pour former une seule institution internationale intégré au Gouvernement Mondial et géré depuis Marijoa : l'OTOG, l'Organisation du Traité des Océans Gouvernementaux. La faction de l'Impératrice de Polarys, quant à elle, proposé à l'inverse de ceindre OTUMOC en quatre organisme, un par océan à savoir l'OTN, l'OTS, l'OTE et l'OTO, afin d'améliorer son efficacité à l'échelle régionale, et de perpétuer l'OTUMOC au travers d'un Traité des Organisations de Traités Cardinaux assurant la collaboration des différentes organisations ainsi créé. Les Cinq Etoiles ont en tout cas posé leur droit de véto sur la demande porté par la faction du roi de Dressrosa de la possibilité de former pour chaque organisation une armée internationale constitué d'éléments des armées nationales pour créer une force de frappe gouvernementale coalisé en supplément de la Force de maintien de la paix du Gouvernement Mondial, appellation officiel originel de ce que nous appelons tous Marine. L'argument des Cinq Etoiles est que cela générerait un affaiblissement numérique de la Marine et que cela accentuerait paradoxalement les désirs d'indépendance militaire plutôt que de développer le sentiment de cohésion.

S'il n'en avait bien entendu pas parler, le souhait des constantinistes de l'établissement d'une OTOG visé à répandre davantage leur croyance et à établir l'hégémonie de leur croyance dans la politique de cohésion internationale. Le mouvement de Polarys, qu'il ait été demandé explicitement par ses collaborateurs politiques réels dans le cadre de cette Rêverie qu'étaient Hélène de Thermopolis, Silver Hunter, Aokiji et Kurohebi, ou de son propre fait, allait à l'inverse vers un confinement de l'Unification Politique Constantiniste à South Blue. C'était l'un des enjeux cachés derrière ce dossier.

-Troisièmement : il nous faut régler la question laissé en suspend il y a quatre ans au sujet des réformes boursières. En effet, plusieurs bourses internationales pour aider le peuple, et non les nations contrairement au premier jour, ont été proposés. D'autres se sont rajoutés cette année et il nous faudra traité de chacun d'entre elle. Nous commencerons soit par la bourse de financement aux chasseurs de primes novices de l’Alliance de Mijushike proposé par le Front Uni de la Lutte contre l’Adversité Politique, soit par le FAES, Fonds pour l'Aide aux Etudes Scientifique, proposé par l'Union des Partis pour le Progrès. Je n'ai bien entendu pas besoin de vous rappeler que les fonds ne sont pas illimité et que nous ne pourront donc pas créer toutes les bourses proposer. Il faudra faire des choix quitte à devoir supprimer des bourses à la prochaine Rêverie pour en créer d'autres afin d'alterner les développement de différents secteurs.

Au minimum 30 souverains se prononceraient sur chaque sujet et Liam et Alban devraient, comme à chaque session, user de leurs talents pour tenter de s'imposer et apporter leurs opinions sur chacun des sujets évoqués.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Ognyan10

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Vice-Directrice du Cipher Pol 0

Le bureau du directeur du Cipher Pol 0... Lidy s'habituait peut-être à s'y trouver désormais. Cette salle était pourtant immense, ses proportions et son aménagement pouvait rappeler une église... Même si vu la quantité de livre les lieux tenaient plus de la bibliothèque d'une des plus importantes abbaye du monde. Etant donné que Serguei et Dante, les deux derniers directeurs, étaient des apôtres du constantinismes, étaient-il réellement étonnant que les lieux aient servis de modèles pour certaines structures religieuses constantinistes. Pourtant, aujourd'hui c'était bien la vice-directrice Kádingirra, celle que tous voyait déjà siégé au Conseil des Cinq Etoiles lorsque une place se libérerait, qui siégeait sur le trône du Cipher Pol 0, ce que les habitants de la Terre Sainte appelaient communément la Chaire Protectrice, en référence aux chaires professorales et ce afin d'indiquer le devoir permanent de la personne à la tête de l'Aigis 0. Ainsi, si ce siège n'était pas aussi extravagant que celles que l'on prouvait chez les Dragons Célestes, c'était tout bonnement parce que cette "chaise" datait de l'époque de la fondation du Gouvernement Mondial. Traditionnellement, on considérait que c'était sur celle-ci que se serait assis le général en chef qui aurait juré fidélité aux vingt souverains originaux afin de rédiger pour les monarques le traité de fondation du Gouvernement Mondial. Même les sièges de la Chambre des Cinq Etoiles n'étaient pas des artefacts historiquement si important, les modèles actuelles datant d'ailleurs de 1211 en raison de l'incendie provoqué par un Dragon Céleste qui avait donc détruit les anciens fauteuils.

-Les fouilles n'ont rien donné. Je suis pourtant certaine que Chairoka cherchait à faire entrée quelqu'un discrètement... Mais cette personne peut-être n'importe où à l'heure qu'il est, pesta la Sargone en se massant la tempe.

Elle n'avait dormi que deux heures depuis le commencement de la Rêverie et la charge de travail accumulé, entre la gestion du CP0 et ses recherches pour empêcher une attaque d'Asya Lida, commençait sérieusement à peser sur son esprit. Ceux qui craignaient une intervention de la Néo-Marine se relâchaient quelque peu à chaque journée qui passaient, mais l'ancienne seconde consul kalhatienne craignait qu'endormir la crainte des soldats était justement l'objectif de l'ex amirale-en-cheffe pour pouvoir les submerger avant qu'ils ne réagissent.

-Enfin, ce n'est pas pour me plaindre que je t'ai demandé de venir. Je crains que quelque chose se trame à l'encontre de l'Impératrice de Polarys. Je ne peux pas me permettre de détaché l'un des agents du CP0 sur une enquête actuellement, cela prendrait trop de temps étant donné des soucis des effectifs présent. Si au moins les Cinq Etoiles avaient parlé de cette mesure un peu avant j'aurais pu mieux m'organiser, mais ce n'est pas le sujet. Je voulais savoir si tu pouvais y aller pour me confirmer ou m'infirmer qu'une tentative d'assassinat se prépare pour ce soir à la représentation organisé pour les souverains par les Splande, les Gim et les Costa... Sinon, je peux aussi t'organiser une rencontre avec Cléon de Thermopolis durant la pause de la Rêverie à midi et je trouverai un moyen de dépêcher Winch Nathanaël pour l'enquête.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat59Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000053
Ekkert Malko aka "Brutasse", Isser Harel aka "Serpent"
As du Cipher Pol 0, Agent d'élite du CP0

-J'suis pas comme toi moi, je déteste porter ce truc... C'est pour ça que je le mets jamais ! s'énervait le fameux Malko.

-Pour une fois, essaye de respecter les ordres. Je te rappelle que c'est de première importance, rétorqua Isser qui avait espéré échappé à une discussion avec son collègue.

-Foutaise ouai. Ça fait déjà trois jours ! ... Qu'est ce qu'il a lui... Il a un problème.

-Brutasse ! Qu'est ce que tu fais ?


Celui qui en dépit de tout était l'as de l'agence, alors même qu'il n'était pas agent d'élite d'un point de vue officiel, fonça droit sur un des agents du Cipher Pol 5 qui se trouvait non loin de la limite entre la périphérie et le centre étendue de la cité olympienne où l'Ekkert avait rejoint l'agent d'élite Serpent pour se plaindre. D'un geste virulent, il viendrait envoyer dans l'inconscience l'homme du Nowaki qui s'était montré décidemment trop discret, trop efficace dans la tâche qui lui avait été confié, et en était passé pour une personne préparant un mauvais coup par l'un de ceux qui dirigeaient la protection de la Terre Sainte. Isser manqua de soupirer avant de s'élancer à la suite de Malko.

-C'est un agent du CP5. Ils sont venu pour nous aider à cause de... tu sais quoi.

-Ouai bah j'ai bien envie de lui dire deux mots à ce chef du CP5.

-Tu cherches surtout une raison pour ne pas monter la garde
, explicita le Serpent. J'ai d'autre choses à faire moi. Fais ce que tu veux mais dépêche toi. La vice-directrice t'a promis de t'envoyer quelques adversaires à écraser pour te défouler alors s'est sûr qu'elle le fera.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr10

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 244428Pion1Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Consta13
Vice-Amiral Matochika Cho "le Musicien", Vice-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc
Vice-amiraux de la Marine

Le Salon de la Victoire resplendissaient alors que les arbres qui avaient été planté derrière l'enceinte du château colossal venaient chatouiller les fenêtres de la pièce richement décoré. C'était là où les représentants de la Marine, ou même d'autres organismes militaires gouvernementaux, étaient généralement amené lorsqu'ils attendaient d'être reçu par le Conseil des Cinq Etoiles. Cependant, durant la Rêverie, c'était également là que les membres de l'amirauté resté en Terre Sainte se retrouvaient, loin des souverains et des Dragons Célestes. Assis chacun dans l'un des confortables sièges qui se trouvaient là, Matochika Cho et la Cœur de Héron discutaient de leurs impressions sur les événements des trois derniers jours et notamment du moment où le roi de Drum avait manqué de s'étouffer avec une olive. Lorsque l'amiral Kurohebi pénétrerait à son tour dans la salle, convié à se détendre après avoir encore surveiller les maris et femmes de ceux présent au Parlement des Rois, les deux vice-amiraux stoppèrent leur discussion en tournant la tête. La demoiselle se leva, suivit par son interlocuteur qui ne s'y attendait visiblement pas, et rejoignit l'éminent militaire afin de le saluer.

-Mes salutations amiral. J'ai été ravi de pouvoir collaborer avec vous lors de l'assaut contre la Triade, bien que nous n'étions pas occupé à la gestion de la même île, lui déclara Meredith en s'inclinant respectueusement. J'espère que nous aurons encore l'occasion de travailler ensemble pour le bien des peuples.

En dépit de la croix constantiniste qui pendait à son cou, la paladine ne semblait pas gêné outre mesure par le fait de discuter avec l'amiral qui avait pourtant les relations les plus complexe avec sa foi. À l'inverse, Matochika Cho ne semblait pas spécialement à l'aise.

-Vous voulez boire quelque chose ou manger un bout ? Nous avalions quelques biscuits pour nous rassasier en attendant de savoir si nous aurions du travail cet après-midi. Cela vous plairait-il de nous accompagner si nous sommes tous libre ? Nous n'avons tous que peu eu l'occasion de vous connaître davantage et c'est bien dommage si vous voulez mon avis.

-N'importune pas l'amirale ainsi Meredith, il doit avoir des choses à faire plus urgente.

-Je suis désolé, mais je ne suis pas d'accord. C'est l'occasion où jamais de connaître davantage Kurohebi et cela ne peut être que bénéfique pour tout le monde. Une Marine soudé est bien plus utile que des troupes dispersés et indépendante.


Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow66Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow54
Vice-Amiral Sakuraba Yu "le tacticien de l'enfer", Amirale Anna Mendez aka "Aokiji"
Vice-amiral et amirale de la Marine

-Je viendrai avec vous si vous décider de vous balader.

La voix était venu de la fenêtre, là où Anna Mendez s'était posté afin d'observer la vue sur les arbres qui camouflaient l'enceinte de Pangea et cachaient également les jardins qui s'étendaient au delà de ce mur. Celle qui était devenue amiral avant même que Chairoka obtienne se poste se tourna lentement pour observer le contingent de hauts gradés déjà réunis.

-J'ai besoin de prendre l'air. Je commence à étouffer ici.

-Pour ma part, j'ai certaines affaires à aborder avec les Cinq Etoiles
, avoua Sakuraba Yu qui, pourtant, semblait dormir, confortablement installer dans le fauteuil où il s'était installé. Veuillez m'excuser mais je passerai donc mon tour.

-Bon courage alors. Vous vous lancer dans la politique à ce que j'ai cru entendre, repris Meredith. Vous vous en sortez ? Ce n'est pas trop difficile ?

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Premaz10

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Pixiv_11Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] B4bee110
Félix "Saint" Constantin, Judas Vahram "le Gardévêque"
Messie du Constantinisme et son garde du corps

La lignée principale des Dragons Célestes Monte avait fait place net et avait laissé toute une aile de leur palais céleste ancestral à disposition du messie du Constantinisme. C'est depuis le Salon de la Sérénité que le jeune homme à l'origine de la religion essayait de se tenir au courant des évolutions des débats à l'intérieur du Parlement des Rois. Grâce à son influence, il était parvenu à se construire tout un réseau de relais d'informations, via des serviteurs notamment, afin que des souverains constantinistes puissent lui faire parvenir l'état de situation des discussions. Il était cependant bien plus difficile de communiquer dans l'autre sens et Félix réfléchissait ainsi à comment organiser la suite sans que le stratagème ne soit révéler.

-Il va nous falloir faire venir Ante et lui demandé d'empêcher la vice-directrice Sargone de se mêler de la gestion de la surveillance durant quelques temps. Je sais qu'il n'aime guère cela, mais nous n'avons pas le choix si nous voulons nous assurer de pouvoir adapter au mieux la défense du projet d'abolition de l'esclavage en guidant les monarques à l'intérieur.

Il releva la tête des plans du Château Pangea étalé sur le piano.

-Tu pense pouvoir t'en charger ?

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 20t2Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Consta20
Naïna Anastasia "le Miracle", Lorenzo di Piero Monte
Apôtre du Constantinisme, Fils du précédent patriarche Monte

-Je ferai au mieux, répondit le Miracle avant de s'éclipser tout en effectuant une révérence.

Elle croisa alors un éminent Dragon Céleste qui venait aux nouvelles.

-Puis-je faire quoi que ce soit pour vous êtes agréable votre sainteté ? questionna celui qui aspirait à devenir le prochain patriarche grâce à un pistonnage de Constantin qui, pour sa part, soutenait toujours actuellement Vespasien Monte et son célèbre fils Anafesto.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Premaz11

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e110Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e310Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e210Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e410Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

Les Membres du Conseil des Cinq Etoiles s'étaient retiré dans leur Cabinet de Travail Commun. Cette salle était bien moins célèbre, voire même totalement inconnu même de la majorité des élites du monde, que la Chambre du Conseil où ils tenaient leurs réunions officiels, où ils recevaient les divers invités et personnes convoqués ainsi que le lieu où ils ratifiaient les décrets. Pourtant c'était un point essentiel de la vie quotidienne des plus grandes figures du monde gouvernemental. Plus protégé encore que les souterraines archives secrètes, qui avaient pourtant la réputation d'être le plus efficace bunker de ce monde, sous le bois des parois apparentes se cachaient en effet des murs de granit marin incrusté de diamants qui isolaient la pièce du reste de la structure. Pour y pénétrer, il fallait les cinq clefs, chaque Etoile en disposant d'une qui, entre eux, symbolisaient leur appartenance à cet organe centrale des institutions gouvernementales. La pièce pouvait semblait ridiculement petite aux vues des proportions gargantuesques du Château Pangea, mais c'était justement pour qu'elle soit bien plus difficile à repérer, étant caché dans l'agencement du château. C'est ici que le Conseil des Cinq Etoiles, qui ne pouvait donc y accéder uniquement en y étant au complet, cachait des documents connus de eux seuls et où ils discutaient des sujets les plus sensibles comme tout ce qui touchait à la vérité sur le Siècle Oublié.

Ils hochèrent la tête d'un commun accord et se levèrent, quittant la table ronde où ils rédigeaient les ordres de missions les plus secrets ainsi que les Chroniques des Etoiles, dont ils tenaient à jour le trente-huitième volumes. Sortant de la pièce, ils refermèrent la porte et refermèrent à clé derrière eux, amenant les mécanismes de sécurité à se mettre en marche. Puis, après vérification que nulle ne se trouvait dans le couloir, ils poussèrent le mur qui cachaient l'entrée de cette pièce secrète afin de rejoindre la galerie et sceller avec ce pan de mur leur Cabinet de Travail Commun. Ils se dirigèrent vers la Chambre des Cinq Etoiles afin de reprendre le cour normal de la journée après cet interlude fort important.



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Jhgf10

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 572826ChairokaAux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 501888AstonFinley
Asya Lida aka « Chairoka », Aston Finley "la Copie"
Leader et n°2 de la Néo-Marine

La tranquillité du quartier militaire de Marijoa fut perturbé en un instant. Alors que tout était parfaitement normal une seconde avant, 11h51 sonnait le début d'un événement sans précédent. Deux personnes apparurent de nulle part au beau milieu du cœur même des défenses de la Terre Sainte, face à la direction du Cipher Pol 0. Les différents gardes de Marijoa qui se trouvaient dans les environs furent si surpris de cette apparition soudaines qu'ils n'eurent pas le temps de réagir. Aston disparu à nouveau pour réapparaitre un instant plus tard... Avec un gigantesque ver géant qui chuta de quelques mètres et vint s'écraser sur toute la longueur de la caserne de la Garde de Marijoa qui faisait face au centre névralgique du CP0. Le visage impassible, Asya Lida sentit le souffle du renouveau envahir l'air. Du corps d'Erzhei kxi zar Tohan, cet animal millénaire, dernier représentant de sa race à l'origine même du désert Kul’na Trahis zor Tohan, et qui avait amené le Gouvernement Mondial a bâtir des défenses au sud de l'île Mori pour l'empêcher d'étendre le désert jusqu'à la Terre Sainte, jaillit des quantités astronomiques de sable rouge... Celui là même que l'on trouvait dans son désert. L'espace se gorgea d'une quantité faramineuse de cette substance qui s'étendit progressivement sur le quartier militaire et qui allait bientôt menacer de recouvrir Marijoa.

-Enclenchez la phase 2, lâcha avec froideur Chairoka aux silhouettes qui apparaissaient les unes après les autres dans le voile rouge de l'épaisse tempête de sable qui envahissait la rue.

L'alarme résonna dans tout Marijoa, du Parlement des Rois à la périphérie. La guerre allait commencé et quelqu'un, dressé sur le point le plus élevé du palais célestes des Tremblay, se tenait prêt pour cet instant depuis bien trop longtemps.

Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dies_i10
Ante Dragonovic "le Juge"
Directeur du CP0 et Apôtre Constantiniste




Ordre de réponse :
Ghetis - Lidy - Taito - Liam - Fizz
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Plan de Marijoa
Plan de Marijoa avec détails

Liste des PNJs:
 


->Liam, Fizz : Vous avez votre opinion à donné sur un, deux ou trois sujets. Si besoin de l'avis de certains autres rois à retranscrire dans vos posts (car je ne pourrais pas retranscrire les heures de débats entre tout le monde, faut pas déconner) n'hésitez pas.

->Ghetis : Tu te retrouve avec les autres hauts gradés encore présent à Marijoa.

->Taito : un de tes agents se fait dégommer par un membre du CP0 qui, le voyant se faire discret, la prit pour un mec préparant un truc louche.

->Lidy : Kad te propose une enquête pour empêcher un assassinat ou une rencontre avec Cléon à midi

Puis : ALERTE GENERAL
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2919
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue50/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue731/750Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 113.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Mer 20 Oct - 3:59

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr_nctovk1RKc1svhpylo2_r1_500

La troisième journée de Rêverie.

Comment se portait-elle, comment se portait Penelope. Il y songeait au réveil de ce troisième jour, le regard posé sur cette photo prise aux pieds d’un arbre majestueux. Par la suite il prendrait cette photo prise par Atsu alors qu’il combattait avec Caligula. Prise en plein vol, cette photo fit sourire le brun qui alla réveiller sa taupe et son oiseau. Après une douche bien méritée, il remettrait cette combinaison noire, avant de glisser l’armure dont il ne se séparait que peu, glissant à nouveau ce manteau aux manches noires et enfin, il viendrait surplomber son épaule d’un petit oiseau arc-en-ciel avec sa petite casquette de marine.

Par quelques pas et quelques discussions, c’est avec un certain plaisir qu’il s’occuperait des époux et épouses des différents souverains. Il appréciait discuter avec eux, il s’habituait à cette vie de noblesse et songeait déjà à son retour dans le ciel. Plus le temps passait et moins la terre l’intéressait. La Rêverie ne faisait que le ramener à son désir protecteur pour sa nation. Malgré tout, il s’acquittait de sa tâche militaire, pénétrant ainsi dans cet étrange salon. Encore un bain de luxure pas très utile à ses yeux, mais qui semblait nécessaire à l’apparat. Il était Dieu d’une bonne partie du ciel, mais n’avait même pas de palais…

La vue de Matochika Cho le renvoya irrémédiablement au dernier affrontement contre les Décimas. Certaines rumeurs disaient que Caligula lui avait sauvé la vie, mais Ghetis ne savait pas pourquoi. En revanche, il savait que cet homme avait été sauvé par le retour temporel. Il était la preuve d’une vie malgré la mort. Comme ce fruit que Ghetis avait un jour lu : celui de la résurrection.

Quant à Meredith, il ne la connaissait pas spécialement et n’avait découvert son nom qu’à l’issue de l’assaut contre la Triade. C’est d’ailleurs cet évènement qu’elle décida de rappeler à l’amiral qui semblait pourtant les gêner.

- Cet assaut ne m’a guère enchanté, mais je vous suis très reconnaissant d’avoir pu épauler les braves soldats présents durant cet assaut. Leurs vies nous sont précieuses, j’espère continuer à œuvrer pour le bien de leurs familles et leurs amis.

Si Meredith avait prêté l’oreille après l’assaut sur la Triade, elle saurait que l’Archer avait passé quelques jours à Marineford afin de remercier chaque blessé et chaque infirmière. Il avait pris le temps de les remercier individuellement, parfois par des poignées de main, parfois par des accolades ou simplement par des mots. L’évènement l’avait réellement marqué et avait changé sa façon d’agir avec les soldats n’appartenant pas directement à son corps principal.

- C’est gentil, malheureusement j’ai déjà mangé, quand le Vice-Amiral Spown n’est pas avec moi je me nourris de mes plantes, disons que je suis attaché aux plats de mon fils. Mais peut-être voudrez-vous goûter un des plats que peuvent créer ces plantes merveilleuses que sont les Pop Greens.

De ses deux mètres quarante, l’homme dépassait assez facilement une bonne partie de ses collègues, ainsi en les voyant se « chamailler » de la sorte, il avait l’impressionnant de voir des enfants et trouvait cela attendrissant.

C’est alors que l’amirale Aokiji se ferait remarquer, signifiant son désir de se promener, alors que Sakuraba Yu arriva juste après afin de se retirer de ce projet. Il n’avait pas vu cet homme depuis la fuite de Chairoka. Quand était-il advenu de lui.

Piochant une graine dans sa poche, l’homme la jeta au sol, laissant un siège floral apparaître avant de s’y asseoir, ses collègues étaient assis, alors pourquoi pas lui…

- Eh bien, je ne pense pas sortir, à moins qu’on ne m’appelle, mais c’est gentil de votre part. Quant à la politique, parlons plutôt de vous. Je ne suis pas une personne très intéressante, tandis que je ne connais que peu de choses de vous. C’est l’occasion pour moi de vous découvrir.

Oui, l’envie de parler politique avec des collègues n’était guère présente. En parler avec les époux et épouses des souverains lui permettait de se cultiver, mais simplement parler de lui n’avait pas grand intérêt. Il ne les connaissait pas et surtout Ghetis n’oubliait pas d’où il venait. Il avait été un paria, une personne jugée comme indigne d’être dans l’amirauté, puis il fut accepté par le prix de ses faits d’armes. Par la suite il eut à s’étendre sur le monde pour qu’on puisse le voir comme un acteur marquant.

Désormais il était accepté de tous, en considérant les opinions de chacun, mais n’allait pas pour autant se révéler en un jour. Peut-être qu’une discussion avec Ysaak Tanaka, Yonass, Emy Ortenssia ou Turbo aurait suscité plus d’intérêt chez lui, mais eux il ne les connaissait pas assez pour se livrer.

Commençant alors à nourrir son oiseau de petites graines,  il laissa un doux sourire se poser sur son visage.

* Quelle merveille.* Pensait-il en voyant l’œuvre de la nature. Parfois si puissante et pourtant si douce lorsqu’elle le décide.

Lorsque l’alerte générale fut donnée, l’Archer regarda vers la fenêtre et activa son haki de l’observation à son stade standard.

- Gun. Dit-il simplement à l’oiseau qui ne tarda à devenir un imposant gunbai porteur de l’emblème du Gouvernement Mondial, ou plutôt l’emblème des Chevaliers de la Croix, si on voulait la considérer sous cet angle.

Alors il se relèverait de son siège floral qui disparaîtrait tôt ou tard dans tous les cas, comme le veulent ces plantes, ne laissant aucune trace de son existence. Assez rapidement il s’approcherait de la fenêtre d’Aokiji avant d’en sauter purement et simplement, si elle était en hauteur, le gunbai volant déploierait ses ailes et le brun le mettrait à son dos pour revenir au niveau de la fenêtre.

- Je vais quadriller la zone par le ciel si vous n’y voyez pas d’objection.

Prenant deux des oreillettes de son système de communication, il les lancerait à Aokiji.

- Pouvez-vous confier l’autre à Sakuraba Yu s’il vous plaît ? L’appui d’un tacticien nous sera utile. Nous restons en contact Aokiji.

Tous deux étaient amiraux, alors il ne pouvait pas perdre le contact avec elle. Néanmoins, ses pensées allèrent également vers Wakai Tsuki, il pensait le voir aujourd’hui. Pour les souverains, il savait qu’il y avait énormément de gardes à leur chevet, mais aussi de gradés du gouvernement, alors il s’inquiétait moins, mais y pensait malgré tout.


La Couronne
Awful


Résumé:
 

Inventaire:
 

_________________
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau
Liam Melfgau
Messages : 100
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue11/120Aux portes du rêves, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 25.310.000 B
Hier à 2:40
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar
L’ancien Roi de Juluma trônait désormais dans ce qui était les appartements de la famille proche du Roi Liam Melfgau. Tournant les pages du livre qui représentait tout pour la Royauté de Juluma, cet ouvrage qui était légué de Roi en Roi que sa sœur avait pu récupéré et garder précieusement durant la guerre civile du pays. Ce livre représentait toute les facettes du règne de chaque roi, toute les crises qu’ils avaient du traverser, c’était tout l’héritage de la famille Melfgau qui était retranscris dans cet ouvrage. C’est ainsi que Karius repensait à la discussion qu’il avait eu plus tôt dans la journée avec son fils qui se préparait à se rendre à la Rêverie, évènement que le vieil homme avait déjà pu assister plusieurs fois au cours de son règne. Il avait conseillé à son fils de se faire discret et de toujours apporter son vote à toute les propositions qui permettrait de maintenir le statut de Juluma au sein des cinquante plus grande nations du monde. C’était une même stratégie de passivité qu’avait eu chaque royauté du pays au fil des années afin de maintenir sa place sans pour autant se démarquer pour monter en haut du classement des puissances mondiales. Il y avait cependant quelque chose qui chiffonnait l’ancien roi du pays, son fils n’avait pas les mêmes ambitions que ces prédécesseurs. Il y avait quelque chose qui avait fondamentalement changé dans la façon de pensée de son fils. Ce voyage qu’il avait autorisé à son enfant à l’époque avait-il été une erreur ? Liam n’avait pas été endoctriné dans cet esprit passif et avait réussi à récupérer le pays, peut-être souhaitait-il continuer son œuvre ? Il l’avait entendu dire selon certaines mauvaises oreilles que le jeune Roi ne souhaitait qu’une chose, faire grandir le Royaume de Juluma pour en faire un des pays à la tête du monde. Mettre en lumière cette nation qui avait été si longtemps dans l’inactivité, c’était un bien grand rêve qu’avait son fils et l’ancien roi avait peur que celui-ci ne se transforme en cauchemars.

Liam écoutait attentivement chaque partie du débat concernant les Capitaines Corsaires, il méconnaissait que trop bien ce corps d’armée « spécial » que formait certains anciens forbans ou criminels à la solde du gouvernement mondial pour protéger certaines terres ou agir contre les Yonkous dans le Nouveau Monde. Il pensait alors à ce que ce corps pourrait apporter à l’océan qu’était South Blue, peut-être que la majorité politique là-bas guidés par les Constantinistes les voyait d’un mauvais œil pour aider à la protection de l’océan. C’est lorsque vint le débat sur la séparation de l’OTUMOC, que l’oreille du Melfgau se fit plus attentive et plus alerte sur ce que proposait chaque partie qui s’affrontait lors de ce débat. Si dans un premier temps, l’idée de la faction de l’Archevêque de Constantinople paraissait bien attirante pour des raisons d’une plus grande union internationale entre les pays. C’est cependant la proposition de l’Impératrice de Polarys lorsqu’elle développa cette proposition qui attirait plus l’oreille du Melfgau, le jeune Roi prit alors le temps d’organiser sa future prise de parole sur son carnet afin de ne rien oublier de l’argumentaire qu’il allait apporter à ce débat. Réfléchissant un moment avant de lever sa main pour prendre la parole, le jeune roi avala une partie de sa salive, il fallait que tout soit en ordre pour ne pas paraître grossier devant ses confrères qui étaient du même rang social que lui.

«  Le Royaume de Juluma apporte son soutien à la proposition de l’Impératrice de Polarys. Il est évident que chacun de nos océans a des besoins spécifiques. Si je ne prends qu’en exemple l’océan où mon royaume se trouve, nous devons faire face à la menace de la Guilde Marchande toujours plus grandissante et récemment depuis peu à une menace chimérique qui pourrait déferler sur nous à n’importe quel moment. La formation de soldats spécialisé dans l’affrontement de ces deux différentes menaces est donc nécessaire. Séparer l’OTUMOC en plusieurs organisations distinctes permettra aussi de mieux attribuer le budget nécessaire à chacune de nos nations voir même de le réduire pour une meilleure efficacité locale. », dirait-il alors pour appuyer les propos de l’Impératrice de Polarys.

Ce n’était pas dans le but d’être contre l’alliance constantiniste que le Melfgau faisait cela mais il voyait uniquement les gains immédiats de la création de l’OTS et non la manigance pour faire face à l’expansion du Constantinisme. Il était encore bien loin de cette réalité qui était celle de cette Rêverie, le Constantinisme face aux nations qui y étaient contre.
Codage par Libella sur Graphiorum


Liam Melfgau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: