-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Drakphine
Aspirant CP7
Drakphine
Messages : 63
Race : Gnome

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue13/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (13/60)
Berrys: 16.000.000 B
Ven 26 Nov - 17:07
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [groupe 8]


Enfin ! Après des humiliations de la part de ce criminel et de sa lame, la mienne venait finalement d’atteindre son objectif. Malheureusement, elle ne trancha pas le corps de l’homme aussi bien que je ne l’aurais espéré. Ce n’est pas grave, après tout, cela sembla lui faire comprendre l’énorme différence qu’il y avait entre nous deux : il aurait beau continuer à me découper dans tous les sens, ils ne pourraient jamais m’atteindre réellement. C’était un véritable test d’endurance d’où il ne serait jamais sorti vainqueur. Il ne lui restait que la fuite pour essayer de s’en sortir. J’aurais probablement fait pareil à sa place, malheureusement pour lui… je suis ici pour exterminer les criminels qui tentent de s’en prendre au peuple, et je ne compte laisser personne qui a commis des crimes en ces lieux partir sans qu’il n’ait tâté de ma Purificatrice.

Alors qu’il prenait la fuite, renversant un maximum de choses sur son passage pour me barrer le chemin, je continuerais à le poursuivre, n’hésitant pas à trancher dans le vif les moindres objets pour éviter qu’ils entrent en collision avec mon corps. J’aurais pu utiliser le soru pour aller bien plus vite et le rattraper, mais je constatais pendant ma poursuite que les gardes semblaient avoir des difficultés à gérer les agressions. Pas le temps pour moi de m’arrêter pour eux, mais je pouvais leur donner un coup de pouce. Alors que j’entamais ma course, je viendrais faire des petits détours en passant au milieu des civils qui avaient étés manipulés, diffusant derrière moi des épais nuage de souffre. Encore une fois, cela n’était pas mortel, mais peut-être que cela leur ferait retrouver la raison à force. C’était peut-être une question de temps avant que tout ne cesse, surtout que je ne parvenais plus à entendre la voix de l’Illustre résonner.

Finalement, à force de poursuivre mon assaillant, je finirais par arriver en bordure du marché. Ce serait difficile de décrire la sensation que j’ai pu ressentir en voyant toutes ces personnes enlever des vampires, ils avaient vraiment tous osé tenter des kidnappings dans mon dos ? En pensant que je ne ferais rien pour empêcher cela ? Ils ont osé se moquer de moi et du grand Saint Constantin par la même occasion en provoquant cet affront. Je n’avais même plus envie de tenter de les convaincre de se rendre, c’était trop tard, ils étaient tous allés trop loin.

De mon poing droit, j’enverrais des nuages de gaz en direction de tous les braconniers dans mon champ de vision qui étaient seuls, sans civils dans les bras ou à leurs côtés. Pour cela, je leur réservais une intoxication qui mènerait à leur mort… une mort lente et douloureuse, quelque chose de parfait pour ces moins que rien. Pour les autres, ceux qui tenaient encore des vampires avec eux, ils profiteraient de la douce chaleur de ma lame bleue. Me propulsant de l’un à l’autre, je viendrais trancher au niveau des pieds de chacun d’entre eux, profitant de ma petite taille. Le temps qu’ils comprennent qu’ils n’avaient aucune chance, j’aurais certainement définitivement enterré leurs chances de s’enfuir. Pour ce qui est de l’autre aux cheveux roses… il allait finalement attendre un peu. La peur l’avait envahi, il ne serait pas un danger pour l’instant et les civils étaient plus importants à protéger. Cependant, croyez-moi : il ne quittera pas cette île sans devoir passer à nouveau devant moi.
Codage par Libella sur Graphiorum


Techniques :
Spoiler:
 
Drakphine
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2708

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 15 Déc - 10:44


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 A_agen15
Organia, La Bouchère des Caves


Plus le temps passait et plus Organia trouvait un profond plaisir à coopérer avec cet homme-poisson répondant au mélodieux nom de « Mangetête ». Il n’était pas de la haute noblesse, mais sa façon de se présenter avait un certain naturel, alors la demoiselle déclara :

    - Ne vous inquiétez pas, pour ma part je suis la dernière représentante de ma famille, j’ai pensé qu’elle représenterait une collection indémodable de robe… Et j’ai eu raison de le faire !
Dit-elle en souriant à l’homme assez gentiment.

Elle eut un petit rire en le voyant rassembler les humains pour finalement les poser devant d’autres civils ? Avait-il oublié l’effervescence violente dans laquelle ils étaient ? Cela était fort probable. Néanmoins, la demoiselle n’en dirait rien. Néanmoins, elle appréciait le fait qu’il est notifié son passage au tutoiement.

    - Le psychopathe ? Hemsley ? C’est un voleur assez connu, je crois que sa prime avoisine les dix millions, je ne sais plus.


Organia semblait désormais très à l’aise avec le requin, le suivant gentiment dans l’immeuble que le requin franchi sans difficulté. Bien au contraire il verrait les hommes stupéfaits de tomber sur un homme-requin, si bien que la cible se ferait avaler en secouant les jambes dans tous les sens avant que son corps n’éclate, libérant une flopée de sang sur le corps du requin, mais aussi au sol. Créant un léger cri chez les habitants, non pas par la peur du sang, puisqu’ils en vivaient, mais par la façon de procéder.

Malgré tout, ils eurent un souffle d’espoir, le « braconnier-compteur » prenant de suite son arme à feu pour vider son chargeur douze coups en direction de la tête du poisson ! Le troisième, quant à lui, partit en courant hurlant « Un requin vampire ! Un requin vampire ! »

Wut ?

En parvenant à terrasser le braconnier, Lemmy pourrait arriver au deuxième étage, où il tomberait cette fois-ci sur une bonne dizaine de braconniers morts ? Il n’y avait en fait que le fuyard au sommet. Une situation fort étrange, mais Organia rétorquerait.

    - Hm des vampires ont peut-être pris la domination sur cet étage, montons directement au dernier étage.


Lemmy pourrait disposer du dernier braconnier apeuré comme il le désirait, tandis qu’en montant au dernier étage, il tomberait sur cet homme… Une taille longiligne, une longue chevelure grisonnante, non pas signe de l’âge, mais plutôt une « malchance génétique », cet homme était assez connu dans l’underground des Seas Blues, tout en ayant une faible prime. Il s’agissait de Kasagi la Pie. Un voleur méritant qui travaillait principalement pour la Guilde Marchande, cela n’était pas un secret dans l’underground, mais peut-être qu’il s’agissait d’un mystère pour Lemmy.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Unknown
Kasagi La Pie, primé à 8 millions de berrys.

Il verrait ainsi Kasagi égorgé un braconnier, tandis qu’autour de lui trônait cinq autres cadavres de braconniers.

    - Hm, je vois… Vous pensiez réellement pouvoir récupérer autant de vampires sans que nous nous en mêlions ? Quelle erreur. Les affaires sont les affaires. Vous comptez me déranger ?
Déclara Kasagi, en tournant lentement son regard vers Lemmy.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 8af4d011
Toku Tokuto, alias L'Illustre

Au même moment, Mawu commençait à voir les premiers échecs de Tokuto, sa stratégie semblait fonctionnée à merveille et le Toku en faisait les frais, de plus sa façon originale de se protéger des vampires était à saluer. Bientôt, elle pourrait ainsi jouer les acrobates, voyant ainsi chaque vampire tomber un à un dans l’étage du dessous, de façon plus ou moins violente selon les cas…

Néanmoins, alors qu’elle était tranquillement postée sur son perchoir, Mawu verrait d’un coup un immense laser bleuté fusé vers elle et le toit ! Elle aurait logiquement le temps de sauter hors du toit, mais devrait se réceptionner comme elle le pouvait.

Que se passerait-il pour ce qui était touché par le laser ?
Le sommet du bâtiment et une bonne partie du premier étage serait littéralement transpercer, calciner avant de fuser dans le ciel !

L’individu responsable de cet assaut ce trouvait au pied du bâtiment, tenant un bazooka sur son épaule, tandis qu’il tirait sur sa cigarette dont la fumée remontait afin de lui piquer l’œil.

    - Putain de cornue… J’vais la fumer.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Mark_s10
Mark Slith, primé à 51 millions de berrys

Cette arme n’était que peu connue même à l’échelle du monde, mais il s’agissait d’un Burn-Bazooka, un bazooka mêlant un aroma-dial et un pyro-dial, provoquant une détonation de flammes concentrée. Malheureusement pour tous les vampires carbonisés.

Si Mawu portait l’œil, elle verrait probablement un des hommes de Mark, entrain de couper les multiples tentacules qui obstruaient Toku qui ne cessait de se tordre dans tous les sens. Il était différenciable, par sa coiffure plaquée tout comme Mark. Cela permit ainsi à Toku de reprendre sa plaidoirie, les propos qu’il tenait n’étant guère important, puisqu’il alimentait simplement la haine en vérité, afin de maintenir la zizanie. Demeurant le plus mobile possible, il pensait que cela était la meilleure façon de se mettre à l’abri.

Ainsi, les habitants recommençaient à gentiment se quereller, tandis que l’affrontement entre Mawu et Mark semblait se profiler. La question étant combien, d’hommes Mark avait actuellement dans la foule ? Cette foule dans laquelle l’homme au bazooka s’introduisit, afin que la demoiselle le perde de vue.

Son âme avait été paralysée par l’hypnose pendant, longtemps, la faisant errer entre deux feux. Cependant, la petite Deirdre pouvait sentir un adoucissement, une amélioration dans son état, reprenant de plus en plus conscience une fois en face du bar où Mark Slith avait commencé ses méfaits.

Avait-elle agressé des civils vampires ? Avait-elle tué des civils ? Seule elle le savait, mais elle se trouvait désormais en face de ce bar. Si elle y pénétrait elle verrait ainsi une trentaine de vampires, tous attachés, tandis que deux hommes gardaient les lieux, l’un ayant deux armes à feux, l’autre ayant deux gros gantelets.

Comment agirait-elle ?

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Zack10
Zack Hemsey, primé à 12 millions de berrys.

Peut-être aussi bien que la Tontatta qui prit le temps de canaliser les assauts entre civils et gardes… Enfin, le mot bien était à relativiser. Bien entendu, elle ne calmerait pas une hypnose simplement avec une mauvaise odeur. En revanche, elle perturbait bel et bien et les affrontements. Le temps de battement permettait à certains gardes de reprendre l’ascendant sur leur adversaire, tandis qu’il permettait à d’autres « agresseurs » de prendre l’assaut sur les gardes qui les importunaient.

Elle avait choisi une action généralisée plutôt que minutieuse, d’où ce résultat.

Projeter du gaz de façon massive n’était peut-être pas la solution la plus optimale en plein air, les braconniers n’allaient pas rester dans le gaz et s’y asphyxier, bien entendu ils en sortaient en toussant, d’autres le chassaient autant que possible et oui certains se faisaient prendre dans le gaz, mais le nombre restait minime.

Comme il avait été déclaré, c’est bel et bien plusieurs dizaines de braconniers qui étaient alignés, alors penser pouvoir tous les gérer aussi aisément était un excès de zèle de la part de la Tontatta. Si elle parvint effectivement à trancher le pied d’un braconnier, elle s’était déjà faite remarquer avec son premier jet de gaz, ainsi, un homme tira de suite sur elle ce qui était manifestement une balle explosive. Cela pouvait paraître « précis », mais en vérité ce genre de balles était assez classique en ce monde. Ainsi, la tontatta sera brisée en plein enchainement, subissant de grosses brûlures, non pas dues à la puissance de la balle, mais bien par rapport à la taille de son corps par rapport à l’explosion qui était bien plus grande qu’elle. Etre petite n’avait pas que de bon côté, ayant notamment ce dangereux désavantage d’exposer en permanence l’ensemble du corps. Encore plus pour une logia imprudente. Elle serait probablement morte si un individu comme Lemmy l’avait écrasé comme Hemsley, mais cela avec du haki.

Elle se ferait donc éjecter par l’explosion, alors que plusieurs braconniers commenceraient à tirer vers elle. Les balles avaient beau être normales, elles aussi pouvaient faire exploser le gaz, donc elles aussi pouvaient brûler la tontatta où l’éliminer purement et simplement. Il lui faudrait donc éviter cette rafale sans nom !

Elle pouvait comptabiliser environ trente braconniers au total, lui montrant bien la difficulté de sa situation, la majorité d’entre eux étant désormais orientés vers elle. Zack Hemsley avait bien réfléchi sa fuite au final, lui qui était partie avec désarroi. Drakphine allait devoir être plus « fine » désormais.


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Lemmy Mangetête - Mawu - Drakphine - Deirdre -

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Schéma :
https://i.servimg.com/u/f28/17/25/71/18/event_10.png


Carré rouge = Grande Place
Carré vert  = Place du marché (c'est un marché à ciel ouvert hein)
Case grise = Batiment random, c'est juste pour imaginer grossièrement
Les braconniers sont aux bordures rouges et vertes respectivement

Lemmy pour Havelock tu peux considérer qu'il est dans les bâtiments sous les carrés de couleur

Mark Slith il est à la bordure gauche du carré rouge voilà voilà


Résumé :


La ville guerre civile bat son plein, les braconniers se régalent autour de l'émeute.

Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Organia / Niveau 20+
Elvia / Niveau ??
Mark Slith / Niveau 13 / Burn-Bazzoka / Prime 51M
3 Hommes de Mark Slith / Gantelets spéciaux, Pistolets spéciaux, sabre/ Niveau ??
L'Illustre / Niveau 20 / Hypnose Vocale
Zack Hemsey / Niveau 17 / Fleuret / Prime 12M
Kasagi La Pie / Niveau ?? / Prime 8M

Gardes de la Voïvodie / Niveau 15-18
Vampires / Niveau 10-15
Humains / Niveau 10-15
Humains Braconniers / Niveau 15-18
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lemmy Mangetête
Lemmy Mangetête
Messages : 35

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue30/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 17.000.000 B
Mer 15 Déc - 19:28






Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar




Sa famille a été taillée en pièce, la pauvre… La pauvre givrée ouais, elle est complètement psychotique, tu dépèces pas ta famille pour une robe et une paire de gants, c’est de la folie… Donc on ajoute à la liste qu’elle est potentiellement violente pour peu qu’une idée de vêtement lui traverse la tête, et qu’être de son côté n’a pas l’air d’y changer grand chose vu qu’elle a massacré sa propre famille. Et le pire dans l’affaire, c’est que je suis convaincu qu’elle est même pas méchante, juste pas maline, et très obsédée par la mode. Si elle avait un peu d’aide, un bon entourage et quelqu’un pour l’accompagner, on aurait presque moyen de la réintégrer dans la société et la haute couture. Pas sûr que ça l’intéresse malheureusement.

Je vous fais confiance là-dessus. J’avoue être ignare dans le domaine de la mode et de la haute couture, l’avis d’une spécialiste sera sans aucun doute plus éclairé.

Hemsley, ça ne me dit pas grand chose. Je crois avoir son affiche quelque part, et il me semble que c’est bien un type à cheveux roses, donc je ne peux que dire… tant pis. Dix millions, ça m’aurait aidé à finir le mois, mais je me vois mal laisser la demoiselle seule… On se serrera la ceinture encore une fois j’imagine… Ni la première, ni la dernière fois que ce sera le cas de toute façon. Du coup, pour me consoler, j’ai mangé un type. Normal quoi, la colonne vertébrale qui craque, le sang qui gicle, les jambes qui tombent par terre sous le regard stupéfait des gens… La base. Au pire il manquera à qui, à ses comparses criminels dont personne ne veut?

Visiblement oui, puisqu’alors que j’ai encore la bouche pleine, un des deux mecs restants dégaine son arme et la pointe dans ma direction, droit vers ma bouille trognonne de requin géant. Alors je sais pas comment il se débrouille niveau précision, mais on va prendre aucun risque. Je déglutis bruyamment en me retournant et attrape Organia pour la mettre à l’abri derrière moi. Enfin, devant du coup, et un peu écartée pour qu’elle soit pas trop couverte de sang, le tout tête baissée pour éviter d’en ramasser une au mauvais endroit.

Et du coup, d’une les balles sifflent très près de ma tête, trop même, de deux, Organia est intacte et propre, et enfin, de trois, j’ai très, très mal en haut du dos, en plus d’avoir entendu un clic assez sonore dénonçant le vide du barillet. Une phalange part du bout de mon doigt pour venir se loger dans son crâne, histoire de lui montrer qui est le meilleur tireur, et là j’ai un léger souci. J’ai pris quoi, trois balles, quatre peut-être, et ça saigne, en plus de gêner et tirer quand je bouge les muscles environnants. J’ai deux solutions, et je vais devoir commencer par tenter ma chance par celle que je n’aime pas vraiment.

Mademoiselle, très chère, loin de moi l’idée de te demander de te salir mais… Je n’ai guère d’autre option que de demander un service, pourrais tu retirer ces balles de mes épaules? Elles ne doivent pas avoir pénétrer bien profondément, et savoir que je ne risque pas de me déchirer des muscles en me baladant avec m'ôtera un poids de l’esprit. Bien sûr il n’y a pas de souci à refuser, je m’arrangerait à ma manière.

Qu’elle les retire ou pas, je pourrais refaire pousser les écailles par dessus les plaies en un espèce de filet osseux bien serré, histoire d’éviter de pisser du sang partout. Ça gênera un brin, mais ça, je n’y peux pas grand chose. La demoiselle a sûrement un kit de couture, mais je doute que du fil tienne vraiment au vu des évènements actuels. Et encore, ça c’est en admettant qu’elle accepte de tremper ses mains dans mon sang. Une fois que ce sera fait, j’ai deux choses à faire. Déjà, libérer les otages, ce qui est vite fait.

Messieurs dames, tout d’abord, veuillez garder votre calme. Je suis sauvage, mais je ne mords pas, enfin, pas sans raison. La ville est actuellement dans un état de panique et sous l’attaque de braconniers, comme vous avez pu le voir du premier plan.

Par conséquent, je vous déconseille de rentrer chez vous immédiatement, quand bien même j’aimerais vous savoir en sécurité. A la place, je vous invite à vous mettre à l’abri où vous le pourrez le temps que la garde reprenne le contrôle de la situation. Moi, je vais aller prendre en charge le dernier braconnier qui s’est échappé à l’étage et lui expliquer les conséquences de ses actes.


Bon, j’espère qu’ils seront assez intelligents pour ne pas fuir dans tout les sens, ou qu’au moins ils resteront groupés histoire de ne pas être des cibles faciles. Après tout, je ne peux pas tout faire. Je m’engage dans les escaliers, tout ça pour tomber sur… des corps. Humains majoritairement, donc sûrement des criminels ou des bons samaritains qui se sont fait marcher dessus en voulant s’interposer. Sans doute un peu des deux, je ne m’attendais juste pas vraiment à ça. Visiblement, la couturière d’élite a ses propres conjectures, en plus de m’inciter à aller voir plus haut. Je me contente d’acquiescer, après tout autant finir de nettoyer le bâtiment et là, nouvelle surprise, un type en train de massacrer des braconniers. Pour le coup, lui je le reconnais, il est primé. J’avais même rigolé à cause de son surnom, assez facile pour un voleur. Juste, il s’est planté là je crois. Le seul truc que je compte faire des vampires en bas, c’est les renvoyer à leur vie de tous les jours si je peux.

J’ignore de quoi vous parlez. Les vampires au rez-de-chaussée viennent d’être libérés par ma personne ainsi que par l’assistance de la charmante demoiselle à mes côtés.

Oh, j’en oubliais mes bonnes manières, je suis Lemmy Mangetête, enchanté de vous rencontrer. Ne prêtez pas attention au sang, une partie est mien, une partie est celle d’un des braconniers qui a eu une mésaventure ayant conduit à sa bissection inopportune.





Pour Havelock, la situation était simplement incompréhensible. Le monolithe poissonneux qu’il espérait trouver était absent, la femme-chèvre ne lui répondait pas, et il venait de voir passer un rayon de couleurs dans le ciel qui avait mené à la destruction massive d’un bâtiment. Il était pourtant sûr et certain d’être encore sobre, au moins pour le moment. Au mieux il souffrait de quelques relents d’acide, mais suffisamment faible pour reconnaître ses environs et ce qui se passait, dans des circonstances normales du moins.

Malheureusement pour lui, les choses n’avaient rien de normal, et il se retrouvait dépassé par les évènements. Rapidement, son cerveau lui offrit une échappatoire, ou du moins un plan d’action. La chèvre était sur le bâtiment, le laser venait du bas dudit bâtiment, la chèvre était de son côté, probablement pas le laser. Du coup, aller intercepter la personne en bas pour lui expliquer la vie était sûrement la meilleure chose à faire.

Il se distinguait plutôt facilement il faut dire, avec son bazooka géant sur l’épaule. La murène s’approcha autant qu’elle le pourrait, quitte à jouer des coudes pour passer à travers la foule et, s’il parvenait jusqu’à l’homme, se ferait un grand plaisir de lui encastrer son poing dans le foie, accompagné d’une vibration des enfers qui le mettrait probablement à terre, ou au moins le mettrait dans un état second le temps qu’un second coup connecte. S’il parvenait jusqu’à l’homme bien sûr.



© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
Spoiler:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 4aYAZ
Lemmy Mangetête
Revenir en haut Aller en bas
Mawu
Mawu
Messages : 49
Race : Femme-Bête

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 17.000.000 B
Jeu 16 Déc - 2:58





IMA FIRING MA LAZAA, REALLY !? Tour 7


Le plan se déroulait de manière plutôt linéaire, ce qui était une bonne chose, compte tenu des instants d’avant qui avaient été quelque peu chaotiques. Les gens se précipitaient pour tomber de pas si haut, mais avec plus ou moins de fracas, et parfois sans doute avec une position si pas compromettante, quelque peu déplaisante pour leur squelette. Tout se passait pour le mieux, et c’était la raison pour laquelle les événements allaient tourner au vinaigre, sans doute. La chaleur, l’odeur et le son vrombissant d’un rayon d’énergie concentré était la dernière chose que la caprine s’attendait à ressentir dans cet endroit. Néanmoins, toujours complètement concentrée et en pleine forme, la cornue se fendit d’un coup de pointe de sa lame dans la poutre pour utiliser son arme comme d’un point de pivot et se propulser en dehors du champ d'énergie projeté dans la direction d’une ruelle qu’elle espérait peu ou pas fréquentée actuellement. Tout en chutant, elle se permit d'observer le faisceau avant de s’occuper de sa propre intégrité. Le rayon avait l’air lent, après tout elle l’avait esquivé, mais puissant, ce qui laissait le doute planer quant à un contact direct avec ses tentacules comme défense de dernier instant. La femme chèvre s’en couvrait d’ailleurs avant les derniers mètres pour accueillir son déclin dans un son visqueux amortissant son élan dans la tendresse d’une viande mise à mal par la presse féminine.

Il fallait agir vite ! Déjà d’une part la personne ayant fait preuve d’un tir pareil devait sans doute pouvoir réitérer l’exploit, mais Mawu avait également une foule qui allait descendre lui faire la peau, du moins pour les pauvres hères qui ne seraient pas pris dans les flammes du bâtiment percé (Pas de chance, les tentacules empêcheraient certains de fuir les décombres). D’un autre côté, si elle disparaissait maintenant, sans nul doute que le seul ennemi serait désormais le type qui venait de faire un massacre, oui mais comment fuir ? Pour commencer, ne pas peser trois tonnes servirait sans doute à sa mobilité, alors Mawu tournoya sur elle-même, usant de son sabre pour relâcher la plupart des tentacules la couvrant grâce à la force centrifuge. Cela déploya une certaine rosace blanche de traînées multiples sanguines, suivies par quelques membres spongieux gigotant pour la dernière fois.

-Et maintenant, quoi ? murmura la belle pour elle-même en réfléchissant.

La personne responsable du tir était probablement autre chose qu’un riverain mal guidé. Mawu se demandait surtout si il était sous l’influence du mouvement, ou si il agissait de son propre chef. Regardant ses tentacules brisés au sol, la demoiselle aurait aimé pouvoir se dédoubler, en cet instant brouiller les pistes aurait été le meilleurs moyen d'arrêter d’avoir des ennuis. Par dépit elle brisa hâtivement une poignée de porte pour rentrer à l’arrière d’un bâtiment qu’elle espérait vide de monde. Elle se placerait alors contre un mur après avoir refermé puis intercalé un meuble entre elle et la porte, puis se permettrait de récupérer un peu en réfléchissant.



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 68g9mx
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 92sh9033Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 U62hmj

HRP:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 65137_s
Mawu
Revenir en haut Aller en bas
Drakphine
Aspirant CP7
Drakphine
Messages : 63
Race : Gnome

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue13/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (13/60)
Berrys: 16.000.000 B
Ven 17 Déc - 14:46
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [groupe 8]


Comment est-ce que mon supérieur formulait ça déjà ? Ah oui : “Arrête de foncer dans le tas et analyse la situation, tu es loin d’être invincible”. Il faut croire qu’il avait encore une fois raison, mais ça n’était pas pour m’arranger. Alors que j’étais persuadé que mon enchaînement ferait de bon dégâts, une balle vint exploser devant moi, me propulsant tandis que mon corps ressentait de puissantes brûlures. Il n’y avait pas de quoi en mourir, mais suffisamment pour bien le sentir. Dans cette situation précise, être constituée de gaz n’était pas la meilleure des choses. Pourtant, les assauts étaient loin d’être terminés ; je n’avais même pas encore atterri suite à l’assaut précédent que certains commencèrent à nouveau à me canarder. Je ne savais pas si les balles étaient similaires, mais je n’avais pas envie de prendre le risque de mourir pour le savoir. Avant que les balles ne puissent m’atteindre, je changerais le gaz de mon corps pour le transformer en Hélium, me faisant donc monter soudainement à la verticale ce qui me permettrait d’éviter les assauts.

Une fois ayant pris suffisamment de hauteur, je pourrais constater la situation et la grande quantité d'ennemis, amenant ma main à mon collier, priant à Saint Constantin pour qu’il me tienne force.

“ - Puissant Saint Constantin, accorde moi la force qui me sera nécessaire afin de combattre ces vils qui n’ont de cesse de bafouer tes principes. Au nom du gouvernement et du Constantinisme, je m’en vais purger ces hérétiques afin de rendre cet endroit meilleur.”


Au-dessus de moi, dans le ciel, je ferais apparaître de manière bien distincte grâce à mon gaz une croix constantiniste. Si je devais les purger, autant qu’ils soient certains d’à qui ils ont à faire. Puis, une fois cela fait, j’enverrais un grand nuage de gaz vers le sol avant d’utiliser le système d’étincelle de ma purificatrice afin que ce dernier s’enflamme avant de commencer à tomber vers le sol. Bien qu’impressionnante, cette nuée de flammes ne serait probablement pas mortelle, mais elle me permettrait de les effrayer et de me camoufler derrière. Le précédent assaut m’a fait comprendre ma bêtise : je suis douée pour les éliminations de masse, impossible pour moi d’agir correctement si jamais des civils sont en danger. Ainsi, même s’ils auront quelques brûlures, j’essayerais de profiter de la confusion pour aller détruire les chaînes qui les maintiennent tout en me faisant la plus discrète possible.

Codage par Libella sur Graphiorum


Techniques :
Spoiler:
 
Drakphine
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre
Deirdre
Messages : 18

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue18/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (18/60)
Berrys: 45.500.000 B
Sam 18 Déc - 11:35


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar


L’hypnose, c’était quelque chose, au départ, Deirdre pensait pouvoir la combattre sans problème, ayant été une recrue pour le CP9, elle aurait dû pouvoir garder le contrôle de ses pensées et de ses actions, mais il faut croire qu’elle n’est pas si morte à l’intérieur qu’elle aimerait le penser. Au départ, elle avait tenté de protéger sa collègue du Cipher Pol de l’homme sur la scène, il semblait être la cible la plus importante du lot et aussi la cause de son combat mental, il fallait le mettre hors d’état de nuire, mais sans même s’en rendre compte, elle s’était retrouvée en plein milieu de la place, affichant son costume habituel montrant beaucoup de peau en train de placer un Shigan dans l’abdomen d’un vampire. Elle avait rejoint la foule en colère, mais fort heureusement, elle ne semblait pas vouloir utiliser les pouvoirs de son fruit pour attaquer les civils, elle se jetait juste à la gorge des vampires comme tous les autres humains autour d’elle, malgré ses vêtements, elle se fondait dans la foule particulièrement bien.

Une fois, elle était en train de mettre une droite à un vampire, une autre, elle en recevait une de nulle part et au milieu de tous ces flashes de lucidité, l’esprit de la rouquine était en feu. Elle avait rejoint la foule en colère, mais fort heureusement, elle ne semblait pas vouloir utiliser les pouvoirs de son fruit pour attaquer les civils, elle se jetait juste à la gorge des vampires comme tous les autres humains autour d’elle, malgré ses vêtements, elle se fondait dans la foule particulièrement bien. Il était nécessaire qu’elle batte en retraite pour reprendre ses esprits et c’est tout ce qui lui passait par la tête dans le moment, ça l’obsédait et dans un dernier effort, elle réussit à échapper à l’hypnose de l’homme connu sous le nom de l’Illustre.



_________________________________________


Elle se faufila dans des ruelles, s’éloignant un peu au hasard de la place, allant une fois à gauche, puis à droite, se perdant un peu dans ses pensées le temps de prendre les jambes à son cou, mais elle avait fini par se retrouver proche d’un bar. Son esprit commençait à se calmer et elle prit un temps pour se recomposer, assise derrière un baril dans une allée. L’aspirante Cipher Pol était dans tous ses états et elle se sentait particulièrement mal, elle avait failli à sa mission en tombant dans le piège de l’ennemi et elle avait attaqué des civils. Sa tête allait imploser, elle se triturait dans tous les sens et elle finit même par vomir tellement son dilemme était puissant. Mais, maintenant qu’elle se trouvait loin de l’homme aux cheveux violets, elle se sentait reprendre le contrôle.

Après avoir pris du temps pour se reprendre, elle remarqua du bruit dans le bâtiment á côté d’elle, le bar, curieuse, elle se transforma en poussière pour aller voir ce qu’il se passait. Se retrouvant devant le bar, elle vit directement que la situation n’était pas meilleure ici malgré le manque de baston. Elle pouvait apercevoir quelques personnes attachées depuis l’extérieur, il ne lui fallu pas très longtemps pour réaliser qu’ils étaient des vampires et… Par Saint Constantin ! Lorsqu’elle avait pénétré les lieux, longeant les murs sous forme de poussière, elle n’avait pas pu contenir son horreur en voyant autant de personnes retenues contre leurs gré, certains d’entre eux étant même des enfants.

Dans la pièce, il y avait deux gardes, l’un avec des armes à feu et l’autre avec deux gantelets, il lui semblait que l’homme avec ses poings était une plus grosse menace pour elle, mais il fallait qu’elle agisse vite, car si elle était en sécurité par rapport aux balles grâce à son fruit, les otages n’étaient pas aussi fortunés et elle comptait bien garder tout le monde en sécurité. Se faufilant entre les tables discrètement, elle finit par passer entre les jambes de l’homme un peu plus baraqué rapidement, avant qu’il ne puisse se rendre compte de quelque chose et se matérialisa derrière lui, passant un bras autour de son cou et l’autre autour de sa tête, d’un coup sec, elle tenta de lui briser la nuque. Si elle réussissait, elle projetterait son cadavre sur son camarade grâce à un nuage de poussière qu’elle générerait, se faufilant dans celui-ci pour percuter l’homme aux fusils avec le corps, le propulsant contre le mur puis, elle sortirait du nuage de poussière pour lui plonger un Shigan en plein cœur, neutralisant les deux hommes de la façon la plus clean qu’elle pouvait sans faire de mal aux otages.


Elle se mettrait alors à libérer ceux-ci.


« Écoutez-moi bien, sortez d’ici et courez vers la sortie de la ville, ne restez pas ici, cet endroit n’est plus en sécurité pour vous, vous m’entendez ?! » Leur avait-elle répété en les libérant.    
Deirdre
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2708

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 10 Jan - 20:35


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 A_agen15 Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Unknown
Organia, La Bouchère des Caves & Kasagi La Pie, primé à 8 millions de berrys.

Il était bon pour cette noble de voir à quel point Lemmy savait s’occupait d’elle. Il lui montrait là le comportement d’un gentleman vertueux et elle appréciait cela. Il comprenait son sens de la mode, lui décrochant même un petit sourire. Organia paraissait alors toute joyeux et cela ne cessa d’augmenter en voyant Lemmy la protéger si bien. Ainsi, elle vint assez gentiment lui retirer les balles, dévoilant de longs ongles qui vinrent aisément les extraire.

    - Je suis tellement touché par ce genre de compliment que j’en oublie mes principes, Organia, plus connue sous le nom de Bouchère des Caves. Mon nom de famille n’importe plus vraiment depuis que j’en suis l’unique représentante. Je possède quelques entreprises de luxes en tout genre. Je suis une femme d’affaire assez exigeante.


Même couvert de sang, Lemmy était en vérité assez rassurant pour des vampires, certains se demandant même s’il était réellement un vampire-homme-poisson. Cela ne serait pas étonnant et expliquait bien des choses. Ils seraient effectivement bien plus à l’abri en ces lieux, alors ils l’écoutèrent.

Par la suite la demoiselle remonterait sur l’épaule du requin sans faire attention au sang.

    - Je suis une bouchère, nettoyer le sang sur les vêtements m’est aisé, après tout je travaille parfois sur des ressources très juteuses.


En revanche, Lemmy constaterait une chose assez étonnante lorsqu’enfin il put discuter avec Kasagi. Il commença de suite à manipuler sa dague dans sa main, comme prêt à lancer l’assaut.

    - Et donc tu te présentes gentiment à moi accompagner de cette femme ? Ignores-tu dont qui tu soutiens ? Une des plus ambitieuses traders de l’underground ?
Déclara Kasagi.

    - Cesse de me flatter tu veux, la Guilde Marchande n’aura jamais mes services.
Répondit Organia en riant…

Lemmy était, malgré lui, pris dans une sorte d’affrontement où il n’était qu’une cible involontaire… Et pour cause, il le verrait dès l’instant où Kisagi disparaîtrait un instant, avant de réapparaître au flanc de Lemmy pour tenter de lui enfoncer sa dague dans les côtes ! D’une pirouette, il mettrait ensuite un coup de pied retourné afin d’écarter le colosse tout en sortant sa dague de sa chaire si elle avait pénétré.

Organia, commençant à sortir du tissu de sa robe, tandis que la Pie retirait trois petits couteaux qu’il tiendrait entre les doigts de sa main libre, avant de directement les projeter vers Lemmy. Cependant, ce fut le tissu d’Organia qui tournoya devant le requin afin de repousser les couteaux… La minute d’après Kasagi serait en l’air, fondant en plongée vers Lemmy, le pied bien décider à lui fracasser le nez de requin.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Mark_s10
Mark Slith, primé à 51 millions de berrys

C’est à ce même moment qu’Havelock semblait enfin décidé à entrer en scène, alors que Mawu redescendait, Mark chargea l’homme au sabre de la suivre rapidement avant de s’occuper d’elle personnellement !

Néanmoins, alors que son homme de main venait de partir, Mark fut surpris par une puissante vibration qui « foudroya » d’une douleur sans pareil, l’éjectant juste après, tandis que l’homme vint à cracher un liquide carmin.

    - Putain il sort d’où lui ?


Mark relevant le bazooka pour projeter directement un jet de flammes sur Havelock à une distance qui rendait clairement cela plus dangereux ! Manifestement Mark ne pouvait pas tirer son laser de feu à l’heure actuelle, mais il avait encore le bénéfice de son lance flamme ! Commençant à tournoyer autour de lui pour brûler également les civils afin qu’ils fusent un peu dans tous les côtés.

Néanmoins, les cris des brûlés couvraient un la voix de Tokuto, réduisant l’impact de l’hypnose.

En parallèle, dès l’instant où Mawu commença à pousser le meuble, un gros coup de pied fut mis dans la porte, l’homme se révélant en frappant de suite le meuble avant de tenter de le contourner ! S’il y parvenait, alors il entamera un échange de coups de sabre avec elle, enchaina découpe horizontale, verticale et latérale.

    - Pourquoi tu viens empêcher nos commerces ?  On te paie pour empêcher les braconniers de faire leur vie ?



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Zack10
Zack Hemsey, primé à 12 millions de berrys.

C’est dans ce parallèle presque salvateur et poétique que la croix constantine vint se dresser dans le ciel face aux braconniers. Ils comprenaient alors ce qu’ils risquaient de vivre, plusieurs  commençant déjà à s’écarter, le feu s’effondra malgré tout sur eux et la plèbe.

La croix de Saint-Constantin s’érigeait en cette image punitive, ce pouvoir impitoyable que représentait le Gouvernement Mondial, cette force juste et absolue ! Un pouvoir sans pareil qui venait embraser le monde ! Les hérétiques !
Les cris entremêlés des civils et des braconniers, à la différence que les braconniers pouvaient courir pour fuir le feu et pas les civils attachés.

Malgré tout, il s’agirait du moment que Drakphine pourrait saisir pour briser les chaînes, pendant que les braconniers, en déroute, tentaient d’éteindre le feu sur leur corps. Quand bien même la Cipher Pol imprimait sa marque sur les civils, elle les sauvait par la même occasion, un mal pour un bien en somme. Elle devrait cependant extraire les civils de ce déluge de flammes dont ils ne pourraient s’enfuir, ainsi que les protéger, car les braconniers reviendraient après coup c’était une certitude.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Luffy_10

Le Cipher Pol tenait là de puissantes recrues grâce à leurs malédictions de type logia et Deirdre le prouvait en se faufilant habilement dans le bar. Même si son corps avait subis une hypnose assez sévère, elle avait pu s’en remettre. Cependant, elle sous-estimait grandement l’ennemi et pour cause, lorsqu’elle se matérialisa derrière lui en tentant de lui briser la nuque, elle fit face à une étonnante résistance de sa part. Après tout, il fallait la force nécessaire pour faire cela…

Les gantelets de l’homme allant saisir le bras de la logia qui constaterait que le gantelet venait de saisir son « vrai » bras et le brûlait à la façon d’une marque au fer rouge ! L’homme se balancerait alors en avant pour tenter de la jeter juste devant lui !

Son acolyte pointerait assez rapidement la demoiselle avec son revolver et elle constaterait avec la même surprise que l’arme cracha une gerbe de flammes qui risquait de la brûler violemment.

C’était donc ça la force de Mark Slith et ses hommes ? Un ensemble d’armes possédant des systèmes de dials ? Des gantelets pourvus de heat-dials afin de brûler au contact, un canon aroma-jet-pyro dial et là un pistolet à pyro-dial. L’essor de la vente de de dials avait de bon côté, mais parfois ce bon côté allait à la pègre…

Néanmoins Deirdre possédait un fruit puissant, quand bien même le feu était son ennemi, elle avait encore d’autres alternatives pour vaincre ses ennemis.


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Lemmy Mangetête - Mawu - Drakphine - Deirdre -

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Schéma :
https://i.servimg.com/u/f28/17/25/71/18/event_10.png


Carré rouge = Grande Place
Carré vert  = Place du marché (c'est un marché à ciel ouvert hein)
Case grise = Batiment random, c'est juste pour imaginer grossièrement
Les braconniers sont aux bordures rouges et vertes respectivement

Lemmy pour Havelock tu peux considérer qu'il est dans les bâtiments sous les carrés de couleur

Mark Slith il est à la bordure gauche du carré rouge voilà voilà


Résumé :


La ville guerre civile bat son plein, les braconniers se régalent autour de l'émeute.

Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Organia / Niveau 20+
Elvia / Niveau ??
Mark Slith / Niveau 13 / Burn-Bazzoka / Prime 51M
3 Hommes de Mark Slith / Gantelets spéciaux, Pistolets spéciaux, sabre/ Niveau 17 (tous)
L'Illustre / Niveau 20 / Hypnose Vocale
Zack Hemsey / Niveau 17 / Fleuret / Prime 12M
Kasagi La Pie / Niveau 20 / Prime 8M

Gardes de la Voïvodie / Niveau 15-18
Vampires / Niveau 10-15
Humains / Niveau 10-15
Humains Braconniers / Niveau 15-18
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lemmy Mangetête
Lemmy Mangetête
Messages : 35

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue30/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 17.000.000 B
Mar 11 Jan - 14:09






Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar




Organia, la Bouchère des caves, un nom qui en impose j’imagine. Je m’attendais à ça ou un truc genre “la Dépeceuse inhumaine” franchement. Enfin, tant que je me la mets pas à dos tout ira bien, et ma mère répétait toujours qu’il n’y a pas de mauvaises personnes, que des mauvaises circonstances. Elle a sûrement été une gamine passionnée de mode par le passé avant que quelque chose ne vienne la traumatiser. Enfin, elle est toujours passionnée de mode, je suis juste moins sûr que son sens actuel de la beauté touche les gens autrement que par le dégoût et la peur. Dans le fond, j’ai envie de dire, tant qu’elle le vit bien, est ce que c’est si grave? Sans doute pas, j’aimerais juste éviter d’avoir à la traquer un jour.

Je comprends, je trouve juste regrettable l’état de votre robe après cela, d’autant plus que vous paraissiez avoir des soucis pour le… matériau de base.

Des ressources très juteuses ouais, on va dire ça comme ça. Je commence à cerner le truc, elle s’occupe pas que de récupérer la peau en fait, elle en profite sûrement pour découper des bouts, possiblement du trafic d’organes au passage, bref, la totale. Ça explique pourquoi “la bouchère” du coup.

La Pie n’a pas, mais alors pas du tout, l’air enchanté de nous voir débarquer par contre. Arme à la main, nez froncé, visiblement aggressif, c’est limite s’il se retient de m’insulter. Qui je soutiens? Personne en fait, pour le moment je suis surtout occupé à essayer de trouver un chemin de sortie dans cette merde géante, un peu comme un bousier qui roule un caca trop gros pour lui et qui se perds. Non, je crois que ça ne veut rien dire.

Pour être entièrement honnête avec vous, oui, complètement. Ce que je sais en revanche, c’est que même si je n’adhère pas à toutes ses idées, Dame Organia… Dame? Demoiselle?

Je reste pensif un instant là, histoire d’être sûr de ne pas employer le mauvais titre, ce serait mauvais pour ma réputation de noble. Enfin, celle qui est actuellement perdue sur une petite île de Calm Belt. Si je ne dis pas de connerie, elle a dit être la dernière représentante de sa famille et elle est probablement célibataire. Demoiselle donc, au moins je suis fixé.

Demoiselle Organia disais-je donc, est restée courtoise avec moi du début à la fin, en plus d’être d’excellente compagnie. C’est déjà plus que je ne peux en dire de vous, qui m’accueillez une arme à la main.

Et en fait visiblement il ne m’écoute pas, occupé qu’il est à jeter des accusations. Enfin, accusation, c’est un grand mot, j’ai du mal à voir le souci d’être une marchande ambitieuse de l’underground, à part le côté Underground quoi. Mais bon, on fait tous notre vie comme on peut non? Du coup, tout ce que je constate, c’est qu’il est juste dégoûté qu’elle fasse ses affaires dans son coin et que ça marche sans qu’elle ai besoin de rejoindre la Guilde Marchande, donc qu’elle leur fasse de la compétition. Bonjour la représentation que ça leur fait, ils passent juste pour des connards cupides.

Par contre, j’aurais aimé qu’ils restent des connards cupides et non-violents, ce qui visiblement n’est pas dans les plans du voleur de bas étage, qui se décide soudainement de me planter dans la joie et la bonne humeur. On repassera pour la discussion amicale hein.

Il réapparaît à côté de mon mollet avant de lever les bras et d’essayer de me faire un trou dans le flanc comme un acharné. Outre l’impolitesse de la chose, c’est plutôt pas agréable, on va pas se mentir. Une petite plaque osseuse pousse au point d’impact, ce qui m’évite d’avoir un trou de plus dans mon cuir délicat, par contre le coup de pied au genou je le sens bien. Enfoiré va, il sait donc pas qu’un genou pété ça se soigne pas? Encore qu’avec le Contrôle Absolu… Résultat, je manque de tomber alors qu’il recule, ce qui m’empêche de partir à l’assaut, physiquement du moins.

Vous savez, nous pourrions résoudre cela pacifiquement aussi. Je ne vous tient pas rigueur de votre assaut, mais la discussion…

Est interrompue lorsqu’il se décide à me balancer une volée de couteaux à la tronche. Ok, autant pisser dans un violon, ça aura le même effet. Bon, Organia est plus réactive que moi sur ce coup là et elle arrête l’attaque avec une espèce de bande de tissu, ce qui me sauve pas mal les miches parce que je me voyais pas les bloquer ceux là. Le sous-fifre de la Guilde Marchande se tape un sacré saut dans les airs, pied en avant en mode super énervé, droit vers mon nez, et je me dis juste qu’il a vraiment pas pris la meilleure décision de sa vie.

J’ouvre grand la gueule avant qu’une mitraille de dents parte en l’air droit vers lui. S’il n’a pas moyen de se déplacer en l’air, il risque d’avoir une mauvaise surprise. D’autant plus que je suis prêt à le recevoir, quitte à me faire péter le nez. Ce sera ni la première, ni la dernière fois, même si c’est douloureux. Et s’il fait pas gaffe, il a intérêt d’avoir un plan de secours, parce qu’une fois sur mon nez, je ne compte plus le lâcher. Il va me servir de hochet à exploser contre les murs l’enfoiré.



Le poing avait allègrement connecté dans la chair de l’homme au bazooka, la sensation de l’impact se répandant dans le bras du camé alors que le corps volait sur quelques mètres, son propriétaire se relevant tant bien que mal en crachant son sang et demandant des explications, que l’homme-murène se fît un grand plaisir de lui fournir. Après tout, il avait rarement des réponses, mais celle là, il l’avait, aussi technique soit elle.

Euh, ben… De la foule? Et avant ça, de la pharmacie ou droguerie juste à côté, avec une vendeuse mignonne. Vraiment mignonne en plus.

La réponse ne parût pas plaire au criminel, qui pointa son arme sur le chasseur de prime avant de se mettre à cracher du feu au petit bonheur la chance, et notamment sur les civils alentours, qui n’étaient de toute façon pas la priorité d’Havelock. Après tout, son travail à lui, c’était de survivre, pas de faire survivre les autres, ça c’était le boulot de la marine. Il leva la main, affichant un air maladif avant de déclarer d’un ton très fier:

Euh… Deux secondes, j’dois vomir.

Surveillant du coin de l’oeil l’homme, prêt à agir au cas où il referait feu, son cerveau tournait à plein régime. Cinq mètres de distance, c’était une sacrée trotte comparé à un homme qui n’avait qu’à appuyer sur la détente pour projeter une gerbe de flammes. La solution, la vraie, c’était de courir, tout simplement. Pas vers lui, cela aurait été suicidaire, mais vers le bâtiment auquel il était précédemment accolé. Dans le meilleur des cas, l’imbécile le suivait et il se prenait une bonne tarte en pleine poire, dans le pire des cas… Il avait une couverture misérable face au laser qui avait liquéfié le bâtiment.

Mimiquant un reflux, il se précipita soudainement vers le mur le plus proche, espérant avoir le temps d’éviter le premier jet de flammes et se dissimula ainsi à la vue de son adversaire. De là, il continua son trajet pour se retrouver à l’opposé du pyromane par rapport au bâtiment détruit. Jetant un regard au croisement au coin du mur pour vérifier que son ennemi n’était pas en train de venir par ce côté, il se déplacerait aussi silencieusement que possible pour atteindre le dernier coin, ce qui le placerait théoriquement dans le dos du criminel armé. Si celui-ci n’avait pas bougé, l’embuscade serait une évidence, ses deux mains chargées des vibrations du Hasshoken venant claquer les temps de l’homme, de quoi le mettre hors-jeu pour de bon.



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 4aYAZ
Lemmy Mangetête
Revenir en haut Aller en bas
Mawu
Mawu
Messages : 49
Race : Femme-Bête

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 17.000.000 B
Jeu 13 Jan - 13:06





Il suffiraaaa, d'une écaille, d'un geste, Tour 8

Quelqu’un se décidait à la suivre, et Mawu recula d’un pas ou deux avant de fusiller du regard l'environnement boisé ainsi que son ennemi qui s’affichait en grande pompe, pompe qu’il avait d’ailleurs éclaté contre la porte pour l’ouvrir, ouvrant par là même sa garde. Du plafond, des murs, du sol et du meuble aussi bien que de la porte et des vêtements du pillard, si ils étaient fait de matière organique, s’échapperaient des tentacules perturbateurs, comme une marée vivante venue de l’outre-monde, comme des âmes en peine en recherche d’un peu de chaleur.

La caprine s’assurerait de la prise de son sabre avant de viser son avant bras des yeux, pas besoin de prendre de risques. Des tentacules lui donneraient l’allonge suffisante pour viser le cou de l’intrus et s’allongeraient tel un ressort pour envoyer la lame, pointant habilement son estoc à l’endroit mortel avant de revenir vers elle pour atterrir dans sa paume. Elle prendrait une posture de combat à la lance, l’étroitesse du lieu favorisant les attaques d’estocs avec les armes dont ils disposaient tous deux.

Est-ce que la foule allait un jour cesser d’être sous l’emprise de la colère pour rediriger son afflux d’excitation sur le vrais problème que rencontrait leur peuple, ou devrait-elle faire ce travail elle-même, elle qui n’en avait pas grand chose à faire. Après tout, ils appelaient cela braconner, mais réduire en esclavage une ou plusieurs personne, dans ce monde, était légal après tout. Dans cette contrée plus que dans une autre ils devraient être au courant de cet état de fait, enfin, vampires et humains n’allaient ensemble souvent qu'en cultes vénérateurs, ou en proie, ou en massacre, c’était la nature des choses.

Pourquoi avait-elle donc réagis, au final ? La petite femme chèvre s’étonnait avant de se rappeler… L’homme requin ! Le drogué !

Visant le sol entre elle et son adversaire peut-être déjà mort en train de se faire malmener par des formes de vies spongieuses, Mawu tapissa l’endroit d’encore plus de saloperies du même genre, créant une jungle dense qu’il serait difficile, voire impossible à traverser avant de se retourner. Si rien ne la bloquait, la caprine défoncerait la porte de l’autre côté de l’habitation, puis userait d’un de ses tentacules pour grimper sur les toits, à la recherche d’un signe, d’une écaille.



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 68g9mx
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 92sh9048Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 U62hmj

HRP:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 65137_s
Mawu
Revenir en haut Aller en bas
Drakphine
Aspirant CP7
Drakphine
Messages : 63
Race : Gnome

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Left_bar_bleue13/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] - Page 2 Empty_bar_bleue  (13/60)
Berrys: 16.000.000 B
Ven 14 Jan - 18:35
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [groupe 8]


Le moment était venu, les flammes du jugement s'abattaient sur les pêcheurs qui se débattaient. Encore une fois, ils prouvaient leur ignominie, se sauvant pour protéger leur vie insignifiante au lieu de tenter de sauver les civils attachés afin de pouvoir un minimum se racheter. Non, j’avais beau y réfléchir et tenter d’être clémente, à mes yeux ces brigands devaient tous être éliminés sans la moindre exception. De tels monstres… impossible qu’ils puissent un jour trouver le pardon et redevenir bon. Après tout, c’était là ce qu’ils m’avaient tous appris lorsqu’ils m’ont fait entrer au gouvernement : les criminels sont mauvais et s’ils refusent de se rendre ou de demander pardon sur leurs péchés, ils resteront éternellement mauvais. On ne devient pas mauvais, on l’est au plus profond de soi et on ne fait que dévoiler cette facette au grand jour.

Pourtant, l’heure du jugement dernier pouvait encore attendre quelques minutes, il restait en ce bas monde des âmes innocentes à sauver. Le feu avait chuté, mais c’était également à mon tour de descendre, fonçant sans attendre en direction des civils afin de trancher les chaînes qui entravaient leurs mouvements. Sans attendre, je les préviendrais immédiatement des démarches à suivre.

“ - Foncez immédiatement tous dans les bâtiments aux alentours, cachez-vous dans les meubles ou sous les tables. Si vous êtes à l’abri, je pourrai correctement m’occuper d’eux.”

Évidemment, certains auraient besoin d’assistance notamment à cause des brûlures, mais je préférais laisser les civils aider leurs prochains. S’ils étaient des personnes bonnes, ils feraient le choix de s'entraider et certainement pas de laisser d’autres mourir.

Lorsque les civils seraient plus ou moins à l’abri, ou du moins suffisamment éloignés pour que je puisse davantage me relâcher, il serait temps d’agir pour de bons. Ma Purificatrice était prête, sa lame bleue brillant de milles feux, prête à trancher tout ce qui se trouvait devant elle. Pourtant, je ne comptais pas me contenter d’utiliser cela pour vaincre mes adversaires. De mon bras libre, une grande quantité de gaz viendrait se propager en avant, avec pour objectif de tous les ensevelir. Pourquoi agir ainsi ? Tout simplement pour les empêcher d’utiliser la moindre arme à feu. Si jamais leur venait l’idée saugrenue d’utiliser leurs armes, ils seraient alors consumés par leurs propres bêtises. L’affrontement final approchait bientôt, il serait probablement temps d’en finir une fois pour toutes.


Codage par Libella sur Graphiorum


Techniques :
Spoiler:
 
Drakphine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: