Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8]
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 1 Oct - 20:38



Très proche des pays transylvaniens, la Voïvodie Vampirique d’Arkulad, est véritablement l’un des pays où les vampires vivent le mieux. Mélangés aux humains, ils restent, malgré tout, en supériorité numérique, ce qui garantit à la race une certaine tranquillité.

Au versant de la plus large des montagnes de l’île se trouve l’incroyable château de la voïvode, la dirigeante des lieux. Cette souveraine à l’allure masculine, éveil souvent bien des questions, mais en ces temps de Rêverie, elle ne pouvait être présente pour son peuple malheureusement.  

Cependant, son fief était dûment protéger par sa garde et elle comptait énormément sur eux pour veiller sur le peuple durant ces temps troublés. De plus elle avait sollicité la présence de quelques officiers gouvernementaux pour l’occasion !

Ainsi la jeune Deirdre et la brillante Drakphine furent déplacées en urgence sur cette île afin d’en assurer la protection ! Ainsi les deux aspirantes du CP7, se trouvaient sur le balcon d’une maison, avec une vue directe sur ce qui n’était autre la ville d’Ederly, celle à laquelle faisait face le château de la Voïvode.  

Elle commençait au fond d’une vallée et remontait légèrement sur un versant de la montagne ! Malgré sa taille, la ville n’était pas densément peuplée et on pouvait remarquer plusieurs maisons abandonnées, ainsi que d’anciennes bâtisses d’anciens artisans. On pouvait alors supposer la disparition de certains corps de métier. L’ensemble des habitations gardaient d’ailleurs une architecture médiévale !

En soi ce pays était assez tranquille et on pouvait aisément supposer que sa prospérité venait de ses différents liens gouvernementaux. Les visiteurs pourraient se balader entre bar, maison d’hypnotiseurs, personnes qui lisaient l’avenir, forge, et autres marchés. Une légère brume s'était posée sur le pays et lui donnait cet aspect toujours plus horrifique qu'on imaginait à un pays de vampire ! Avant d'accéder à la ville, les visiteurs durent traverser vallées et petites montagnes, mais des calèches s'en chargeaient assez régulièrement.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] A_agen15
Organia, La Bouchère des Caves

Néanmoins, la personne qui tranchait le plus avec le décor était sans aucun doute, Organia, la Bouchère des Caves.

Cette femme était vêtue d’une robe alliant peau d’homme-poisson et peau de vampire, afin de créer une robe d’une blancheur morbide ! Les peaux étaient cousues par des veines et autres vaisseaux sanguins, ce qui rendait la robe effroyable, tandis que la tenue était traitée pour qu’aucune odeur de moisissure n’en ressorte.

Cette femme était issue d’une riche famille qu’elle aurait entièrement décimé d’après les rumeurs, mais il ne s’agissait que de rumeurs…  Elle ne voyait dans le vivant qu’une ressource à exploiter. Comme à son habitude, elle venait donc en ce lieu pour acquérir de la matière première.

Ainsi, elle se rendit dans ce qui semblait être le marché de la ville, une sorte de marché en plein air et commença à demander le plus naturellement…

    - Puis acheter des cadavres de vampires ? J’ai besoin de leur peau pour une nouvelle robe comme celle-ci.

    - Vous vous moquez de moi ?
Répondit le boucher à qui elle s’était adressé.
    - Pas le moins du monde, il me faut plusieurs cadavres afin de faire une série de tenue en peau de vampire. J’ai dû utiliser la peau d’un homme-poisson lune pour combler celle-ci, par manque de peau de vampire.
Dit-elle calmement.
    - Mais, mais ! Quel genre de monstre êtes-vous ?

    - Voyons, vous êtes un boucher et un vampire, ce genre de choses vous connait bien je pense.


Les différents marchands commencèrent à s’indigner de l’attitude de la demoiselle de petite taille et assez rapidement plusieurs d’entre eux s’agglutinaient autour d’elle, cherchant à comprendre d’où sortait cette engeance mortuaire…

    - Ah oui j’oubliais, des cadavres frais si possible.
Dit-elle en terminant par un somptueux sourire.

S’en était trop et bientôt même la garde locale commençait à observer la situation… Pourtant dans l’île, d’autres individus, fraîchement arrivés, regardaient la scène d’un tout autre œil, ils semblaient apprécier ce qui se passait…

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Mark_s10
Mark Slith, primé à 51 millions de berrys

On pouvait remarquer la présence de Mark Slith, le directeur d’une agence de tueur à gage, qui était portant assis en toute tranquillité à la terrasse d’un bar, regardant la scène  avec dédain. Il semblait attendre quelque chose, mais quoi….

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 8af4d011
L'Illustre ??

Parallèlement à cela, un homme marchait avec la plus grande des assurances, son pas presque dansant, son long manteau violet flashy, sa chevelure rosée, des individus comme Obra Taton, Ishtar De Lérhane ou Auster Litz l’aurait de suite reconnu, mais ici, il ressemblerait uniquement à un excentrique, se promenant en toute tranquillité.

    - Hmm, je sens la même odeur qu’à  Shabaody, ça me régale d’avance.


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Lemmy Mangetête - Mawu - Kuro Karasu -Drakphine - Deirdre - Joseph Kiery

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Hormis Deirdre et Drakphine qui commence sur un balcon qui permet de voir la scène qui se déroule sur la place marchande, les autres peuvent se positionner où ils le désirent dans la ville.

Tous : Vous voyez le début de la zizanie qui nait sur la place marchande, vous remarquer que certains individus semblent observer la scène sans avoir pour objectif d'intervenir, mais plus comme s'ils attendaient une suite.

Vous pouvez visiter la ville, faire des achats, aller vous faire lire l'avenir dans une boutique, ou aller vosu faire hypnotiser, ou voir Mark Slith, ou même tenter de calmer l'émeute naissante.

Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Organia / Niveau ??
Mark Slith / Niveau ?? / Prime 51M
L'Illustre / Niveau ??

Gardes de la Voïvodie.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lemmy Mangetête
Lemmy Mangetête
Messages : 21

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue30/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 17.000.000 B
Sam 2 Oct - 18:59






Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar




Être garde du corps, c’est pas toujours facile. Exemple typique: Havelock a entendu parler d’un truc ou d’un autre, et résultat, il a insisté pour qu’on vienne faire je ne sais quoi ici, en plein pays voïvode. La Voïvodie Vampirique qu’ils appellent ça je crois. Ça ou autre chose, dans la pratique, c’est surtout une île montagneuse avec un sacré tas de vampire. Avec un nom comme ça de toute façon, c’est logique, j’aimerais juste bien savoir ce que je fous là quoi.

Enfin, en un sens pour le moment c’est pas mal, on s’est installés à une table de bar parce que monsieur Volsang voulait un café, la ville est… pas si laide j’imagine? Bon, elle n’est pas si belle non plus, mais c’est pas mal, il y a de l’activité, les gens sont sympathiques, il y a un marché à côté pour éventuellement refaire quelques stocks de nourriture avant de partir. Au moins du riz et des pâtes quoi, des denrées qui ne périssent pas trop, on rajoutera du poisson par-dessus, comme d’habitude.

Et tu vois, c’est toute cette énergie, cette expérience qui fait que c’est incroyable. Oh, Lemmy, tu m’écoutes?

C’était presque bien, j’ai eu un moment de vacances et ensuite Princesse Havelock s’est remis à parler et à essayer d’attirer mon attention. Je soupire un instant avant de lui répondre, comme pour me convaincre que ce n’est pas si grave, je finirais bien par en avoir des vacances. Des vrais de préférences, même si je sais pertinemment que ce n’est pas pour tout de suite.

Oui Havelock, je t'écoute. J’essaye du moins, mais j’ai un peu de mal à suivre.

J’comprends, j’comprends, tu repenses à la chèvre? Elle t’as tapé dans l’oeil?

Plutôt dans le postérieur, elle y est pas allé de main morte. Pour l’aileron ça va mieux, mais pour le reste, c’est pas fou. J’me dis surtout que j’aurais pu être plus poli et au moins dire au revoir quoi, là on s’est barrés comme des voleurs.

Oui, bon, ben c’est pas grave, tu t’excuseras la prochaine fois hein. Franchement, le gros requin qui se fait marcher dessus par une petite chèvre, t’as pas honte? Elle était mignonne, mais quand même.

Je soupire une nouvelle fois, il n’en démordra visiblement pas. Il passe à côté du point, c’est une question de politesse, de respect, pas de “oh elle est mignonne”. Sinon ce serait clairement pas la seule, mais bon, je connais Havelock, il va rester la dessus un moment. Mon œil, en plus de mon attention, est cependant détournée du côté du marché, où un attroupement commence à se faire voir. Ils ont prévus une attraction, quelque chose? Au vu des grondements de la foule, pas vraiment, ça ressemble plus à un début d’altercation.

Havelock, tu restes là, je vais voir ce qui se passe, j’aimerais bien éviter de voir mon thé ruiné par une baston de rue.

Oui maman Lemmy.

Oh ta gueule.

Il part dans un rire insupportable et je roule des yeux avant de me lever et d’aller voir ce qui se passe. Bon, ma taille m’aide bien à voir qu’ils encerclent une gonzesse en robe blanche un peu cheloue, et mes oreilles m’aident bien à entendre qu’ils sont pas contents d’un truc qu’elle a dit, mais pas exactement quoi, ce qui m’amène à me tourner vers un des autochtones.

Excusez moi, vous pouvez m’expliquer le souci? Je vois bien qu’elle s’est mis tout le monde à dos, mais… pourquoi?

Cette dégénérée est allée voir Jérôme, le boucher, pour demander à acheter des cadavres.

Ben, s’il est boucher… Enfin, c’est pas courant, d’habitude on achète plutôt la viande à la pièce, mais j’ai du mal à voir le souci jusque là.

Non, pas des carcasses, des cadavres. De vampire.

Ah… Ok, je vois le souci. Euh, j’vais aller essayer de lui parler, histoire d’éviter que ça dégénère, j’aimerais bien éviter une lapidation publique.

Bah bon courage, ça a l’air d’une bonne psychopathe. Vous aurez plus de chances en parlant à un mur.

Super, c’est encourageant, je m’engage vers une Havelock en fait. J’avance tant bien que mal en m’excusant de pousser un peu les gens, mais comme la plupart des personnes m’arrivent au mieux à la taille, la plupart ne font pas de grabuge. Arrivé au centre, je me penche pour essayer de communiquer plus aisément avec la demoiselle.

Hum, excusez-moi, mademoiselle? Je pense que vous vous adressez à la mauvaise personne pour obtenir ce que vous cherchez. Un boucher, il s’occupe de la viande, pas des cadavres. Vous auriez plus de chance en allant voir un croque-mort, mais même lui refusera sûrement, vous comprenez, la plupart des gens ont tendance à vouloir voir leurs morts intacts.

Je n’ai pas vraiment tort, je dirais même que j’ai raison, le souci, c’est plutôt de savoir si elle va accepter la logique, parce qu’elle n’a pas l’air d’avoir toute sa tête. Peut-être qu’elle est juste un peu décalée.

Havelock, de son côté, avait profité de l’inattention de son garde du corps lamniforme pour laisser quelques pièces sur la table, de quoi régler l’addition, et se faire la malle en vitesse. Il était venu avec un but, et un seul: Trouver le “Jus Cérébral” dont on lui avait parlé, un puissant psychotrope qui valait bien l’héroïne, à la différence que celui-ci était un liquide distillé dont il suffisait de déposer quelques gouttes dans une tisane ou un café pour que ses effets soient perceptibles. De plus, les effets duraient longtemps, ce qui lui permettrait de profiter du voyage pendant un moment avant de redescendre. Il s’engagea dans une ruelle, décidé à trouver le premier type un peu louche et à lui faire cracher tout ce qu’il savait sur les côtés sombres de la ville.



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 4aYAZ
Lemmy Mangetête
Revenir en haut Aller en bas
Mawu
Mawu
Messages : 26
Race : Femme-Bête

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 17.000.000 B
Sam 2 Oct - 21:45





APR, ATC, TMTC, Tour 1

Loin d’être particulièrement attendrie pas la voïvodie vampirique de Transylvanie, Mawu était quelques peu renvoyée dans une nostalgie naissante pour son archipel natal, les Myrmides. Ici il était également question d’une caste prédatrice, se juchant sur les droits des autres, les soumettant à leur volonté, choque légale, ici comme ailleurs. Devenir esclave d’un vampire c’était plus ou moins comme se changer en bétail, bien que le prix à payer en sang n’était pas exceptionnel comparer au cannibalisme de son ancienne nation. Bien sûr, il devait subsister des meurtres, des dangers, et les primes devaient quelques part foisonner parfois, sans doutes lâchées par les grands voïvodes décidant de juger un acte qui leur déplaisait particulièrement; Mais la demoiselle n’était pas là pour chasser une nouvelle proie, enfin pas tout à fait.

Fière d’avoir accompli une mission périlleuse, la femme-chèvre avait perdu le contact avec Lemmy, le colosse homme-poisson et son fidèle sbire qui était en réalité son protégé le temps d’une dette tristement ironique. Lors de la dite mission, le squale avait essuyé nombres de blessures de combats, parfois en s’exposant inutilement, parfois par la faute de la demoiselle et.. Si elle l’avait revu quelques temps après pour partager le butin de la prime, malheureusement, elle n'avait pas encore constaté l’ampleur des méfaits accomplis sur sa carrure, des choses qui l’avaient rongé. C’est avec une certaine empathie professionnelle qu’elle s’était dit qu’il valait mieux tenter d’apaiser ses douleurs, morales sinon physiques, par une gratitude exposée sous la forme d’une compensation. Elle avait cherché, seule, des remèdes auprès d’autres hommes-poissons, puis avait déniché une sirène, curieusement intriguée par sa demande. La belle envoûtante s’était gaussé de son problème avant de lui offrir une solution, sous la forme d’un onguent spécifique, disposée dans un coquillage aussi gros que la tête de la femme-chèvre. Après un bref échange, le prix à payer fût quelque peu perturbant, mais la demoiselle avait accepté, et était ressortie de son entrevue alourdie d’un gros coquillage, mais allégée d’une corne (qui de toute manière repousserait).

C’est donc avec un gros coquillage sous son bras enveloppé dans une toile qu’elle avait commencé à pister son collègue jusqu’à la voïvodie. Et justement, en parlant de son collègue, un signe particulier était adressé à la petite cornue qui se rapprocha de la place où il devait se trouver, pour tomber sur un café où un jeune homme se levait, la mine verte, les cheveux noir et une belle tête de camé..
-Havelock.. soupirait la femme-chèvre entre ses dents, qui aurait cent fois préféré tomber sur le gardien de celui-ci que sur lui.

Elle s’interposa entre le désir de liberté qu’elle imaginait trotter dans la tête du bipède (qui n’appréciait guère la notion de protection constante qu’il subissait.) et leva une main pour le stopper dans son élan, le repoussant d’un geste peu violent mais qu’elle voulait ferme vers sa chaise ou elle appuya sur une épaule pour le faire s'asseoir.
-Je ne crois pas qu’il vous ait autorisé à vous en aller comme cela, imposa-t-elle à l’homme qu’elle savait être impressionnable.

Un coup d'œil au thé qui fumait encore révélait que le squale n’était pas loin, et un autre à la foule non loin lui dévoilait un aileron supporté par une musculature sans faille et une carrure impressionnante. Qu’avait-il bien pus se passer pour que la situation en arrive là ? Mystère, néanmoins si elle dégénérait, sans doute que la chasseuse de prime pourrait jouer ses atouts et récolter une ou plusieurs primes à la fois, les fauteurs de troubles n’étaient probablement pas appréciés ici, pas plus qu’ailleurs, et il faisait jour qui plus est. S'il s’agissait d’un vampire et s’il décidait d’agir de manière inconsidéré, il serait défavorisé dans cet environnement face à un squale pareil, a moins que le problème ne soit survenu à cause de lui, mais la femme-chèvre en doutait. Mawu se tourna donc vers Havelock pour lui demander ce qu’il se passait.



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 68g9mx
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 92sh900Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] U62hmj

HRP:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 65137_s
Mawu
Revenir en haut Aller en bas
Drakphine
Aspirant CP7
Drakphine
Messages : 23
Race : Gnome

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue13/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (13/60)
Berrys: 16.000.000 B
Lun 4 Oct - 0:37
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [groupe 8]


Parmi tous les lieux où j’aurais pu être envoyée, je n’aurais probablement jamais imaginé être envoyée sur une île aussi morose. Cependant, ça faisait partie de mes attributions et de ce pour quoi j’étais employée, aucune raison de me plaindre donc. Pourtant… j’aurais tant aimé être présente lors de la rêverie… avoir si proche de moi tant de gens important, peut-être même que Saint Constantin en personne se serait déplacé ? Non, je ne dois pas penser à ça ! Je ne suis pas encore suffisamment bonne pour pouvoir m’approcher d’une grandeur comme lui, c’est presque hérétique pour moi de penser ainsi. Saisissant la croix constantiniste pendu à mon cou, je psalmonais quelques prières à son égard, espérant qu’il me porte chance pour cette mission.

Là où mes missions étaient en général plutôt bien organisées, celle-ci semblait complètement organisée au dernier moment, ce qui expliquait probablement pourquoi nous n’étions que deux aspirantes pour nous occuper de la protection de l’île. Il y avait bien des gardes, certes, mais ce n’était pas pour les petites menaces que nous étions présents. Le départ de la royauté d’une île entraînait forcément les jalousies, nous avions surtout pour but d’empêcher les problèmes.

Du haut de notre balcon, nous observions ce qu’il se passait sur la place en contrebas. Si ma petite taille était souvent un obstacle, de là-haut, je ne manquais rien aux événements qui auraient pu se dérouler. Cependant, les choses étaient calmes au début, l’occasion de me présenter à ma collègue.

“ - Au fait, je ne crois pas qu’on ait été présenté outre mesure étant donné la vitesse de la convocation : je suis Drakphine, aspirante CP7 comme toi si j’ai bien compris ! J’espère que les choses vont être plutôt calmes, c’est toujours plus simple comme ça !”

Les présentations faites, l’observation pourrait reprendre tandis qu’un événement inopiné semblait faire son apparition : une femme. Ses vêtements étaient atroces et répugnants, ma sœur en aurait probablement la nausée, elle qui était une si bonne couturière. Ses demandes étaient également indécentes : des cadavres pour en faire des vêtements ? Si sa demande était complètement contraire à l’éthique, elle n’enfreignait cependant en rien les préceptes de Saint Constantin. De plus, nous n’étions pas ici pour arrêter les excentriques. Pourtant, les gens commençaient à s’accumuler autour d’elle, comme si une bagarre allait bientôt commencer et ça, ça faisait partie de notre boulot. Saisissant à nouveau mon collier, je viendrais échanger quelques mots avec ma collègue.

“ - Je crois qu’il commence à y avoir de l’animation en bas. Je ne sais pas si on devrait intervenir avant que quelqu’un ne commence à se battre, mais si cela arrive, on devrait le plus rapidement possible désamorcer la situation pour éviter que quelqu’un profite de la pagaille.”

Si elle était d’accord avec moi, je commencerais à descendre du balcon, profitant de ma petite taille pour me faufiler jusqu’en bas. Une fois cela fait, je viendrais me mêler à la foule, restant non loin de ce groupe qui commençait à se former, et plus particulièrement de ce gigantesque homme-poisson. Loin de moi l’idée de faire du racisme ordinaire, mais sa tête ne m'inspirait clairement pas confiance, même si ses propos eux semblaient raisonnés.

Codage par Libella sur Graphiorum



Spoiler:
 
Drakphine
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre
Deirdre
Messages : 15

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue18/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (18/60)
Berrys: 17.000.000 B
Mer 6 Oct - 13:18


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar


Pour sa première mission depuis un moment, Deirdre fut envoyée sur une île bien curieuse, elle n’aurait jamais imaginé se retrouver sur une île avec un nom si étrange. La Voïvodie ? Quand elle a lu ça pour la première fois, elle a dû s’y reprendre à plusieurs fois avant d’être sûre de ce qu’elle avait devant les yeux. Une fois sur place, elle finit tout de même par se rendre compte que ce genre de paysage lui convenait totalement, l’endroit avait l’air presqu’aussi morose qu’elle. On lui avait accordé la tâche de surveiller l’île et de résoudre les problèmes qui pourraient survenir pendant l’absence de la voïvode qui était partie pour la Rêverie. Certes, la rouquine aurait voulu être présente à cet événement aussi et peut-être qu’elle l’aurait été si son CP de prédilection n’avait pas été dissout avant qu’elle ne puisse avoir l’opportunité de rejoindre. Oui, elle ne s’en est toujours pas remise, elle évite même d’y penser pour éviter d’être frustrée.

Alors qu’elle se tenait sur le balcon du château de la dirigeante de l’île, elle espérait secrètement que quelque chose se passe. Elle avait même prié au Saint Constantin dans l’espoir d’avoir une opportunité de montrer ses talents une nouvelle fois et peut être par la même occasion impressionner ses supérieurs. Malgré sa frigidité, l’aspirante CP7 n’était pas stupide, elle savait qu’elle devait tout de même faire ses preuves, le fait qu’elle ne soit pas juste un membre du son Cipher Pol l’irritait pas mal et elle avait hâte d’en finir avec cette partie laborieuse de son parcours. Cachée derrière son masque et une tenue extravagante, elle ne laissait rien paraître de son état un peu contrarié, elle ne voulait pas se montrer vulnérable devant une collègue. Curieusement, c’était la première fois qu’elle était assignée sur une mission avec un autre membre de son groupe et elle était assez méfiante.

Elle posa brièvement son regard sur la femme à ses côtés. C’était la première fois qu’elle rencontrait une personne aussi petite, la rouquine avait été très surprise de la voir, mais elle n’avait rien laissé paraître. C’est alors qu’elle pensait à la curiosité du gabarit de sa partenaire que celle-ci lui adressa la parole.

« Au fait, je ne crois pas qu’on ait été présenté outre mesure étant donné la vitesse de la convocation : je suis Drakphine, aspirante CP7 comme toi si j’ai bien compris ! J’espère que les choses vont être plutôt calmes, c’est toujours plus simple comme ça ! »

Deirdre l’observa un petit moment, le mot calme lui ayant faite tilter un peu, mais son visage restait de marbre derrière son masque de porcelaine.

« Je m’appelle Deirdre. » Elle prit une pause quelques instants avant de reprendre. « Personnellement, j’espère qu’il se passera quelque chose. Poireauter ce n’est pas vraiment ma spécialité. »

Puis, elle redirigea son regard vers la place en contrebas. Alors qu’elle venait de déclarer qu’elle espérait avoir un peu d’action, elle remarque une femme étrange. On peut dire que ce que celle-ci porte des vêtements… Originaux. La rouquine porte elle aussi du cuir, mais alors qu’elle essayait plutôt de se sentir libérée, la dame sur la place semblait plutôt vouloir montrer quelque chose avec son apparence lugubre.

Les deux aspirantes CP7 semblent accrochées à chaque parole de la conversation qui prend place sous leurs pieds. N’étant pas vraiment phasée par la demande excentrique de la femme dans la robe blanche dégoûtante, elle sait pourtant que ces propos cachent quelque chose d’encore plus sombre. En la regardant, il est certain qu’elle n’en est pas à sa première robe de chaire et ce serait curieux qu’elle ait réussi à s’approprier des cadavres de cette manière par le passé. Cette femme n’en est pas à sa première victime et il fallait l’arrêter avant que son excentricité ne passe à la folie meurtrière. Surtout qu’un homme requin s’était présenté devant la folle sur la place et la femme poussière savait qu’on ne tombait pas sur ce type de peau tous les jours, elle ne serait pas étonnée si ça mal tournait assez rapidement.

« Je crois qu’il commence à y avoir de l’animation en bas. Je ne sais pas si on devrait intervenir avant que quelqu’un ne commence à se battre, mais si cela arrive, on devrait le plus rapidement possible désamorcer la situation pour éviter que quelqu’un profite de la pagaille. »

Les paroles de sa partenaire lui volent presque un sursaut qu’elle arrive à contrôler tant bien que mal et elle ne lui répondit que par un hochement de la tête avant de commencer à descendre du balcon en prenant appui sur les constructions aux alentours pour se faufiler dans une ruelle non loin. Avec son apparence, il serait plus compliqué pour elle de passer inaperçu que pour sa collègue minuscule, elle décide alors de rester dans l’ombre, ne restant pas trop loin non plus pour pouvoir intervenir s’il le faut, mais tout en gardant une vue plus générale de la scène. Elle commence alors à observer les gens aux alentours et son regard fut tout de suite absorbé par une étrange personne dans une tenue qui éclipserait même sûrement la sienne qui est plutôt révélatrice par ses couleurs pétantes. Cet homme vêtu de violet, il avait une attitude étrange, presqu’encore plus étrange que la couturière de cadavres. La rouquine commence à se préparer au pire.  
Deirdre
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 9 Oct - 9:26



Une voïvodie constitue en vérité une unité de division administrative, elle représente généralement l’administration de l’état et la collectivité régionale en un, tandis qu’elle est dirigée par un voïvode. Ce système parait assez étrange pour certains, mais il a malgré tout son efficacité dans la gestion d’un état.

La Voïvodie Vampirique d’Arkulad avait également la spécificité de réunir humain et vampire en un lieu commun, les peuples vivant en « harmonie », même si les humains étaient en vérité minoritaires. Ainsi, dans cette nation, où les vampires étaient assez présents, voir une femme réclamer de la peau de vampire était une très mauvaise chose. Elle manquait de respect à la majorité de la population, tout en ramenant les vampires à la traite des esclaves que ce peuple pouvait subir par moment.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] A_agen15
Organia, La Bouchère des Caves

La venue de l’homme-requin fit d’ailleurs sourire la demoiselle qui regarda ce visage si caractéristique, elle n’avait jamais vu un visage aussi proche du requin et non de l’homme. Elle imaginait déjà comme sa peau devait être d’une qualité attrayante. Néanmoins, il était serviable et la noble appréciait cela.

    - Eh bien, j’osais imaginer que dans un peuple de cannibales les cadavres se trouvaient chez le boucher.
Dit-elle à Lemmy avec un sourire presque mesquin…

Une phrase qui attisa la haine d’une traite ! Un caillou venant se cogner contre l’épaule de la demoiselle, avant qu’un autre ne suive, mais en se heurtant par erreur sur l’homme-poisson.

    - Vous voyez, c’est leurs bas instincts qui prennent le dessus. Moi qui pensais qu’ils me verraient comme l’une des leurs avec ma robe partiellement en peau de vampire.
Enchaînerait-elle sans gêne.

C’est alors qu’émergeraient des phrases telles que « Sa robe en peau de vampire ? » « Nos bas instincts ? » « Elle nous prend pour des bêtes ? » « Dégage d’ici monstre ! »…

Bientôt plusieurs pierres étaient lancées sur cette femme de petite taille, qui commençait à subir les insultes de différents vampires, tous plus agacés par ce manque de respect auquel s’adonnait l’humaine.

    - Dire que des humains vivent parmi vous, les pauvres doivent vivre dans la peur.


Abusait-elle ? Un peu. Néanmoins, c’était une noble, une noble plus ou moins connue. Même si ses goûts étaient morbides, il s’agissait d’une honnête citoyenne, acquérant ses pièces de façon légale. La situation sur la place marchande prenait donc une assez mauvaise tournure en vérité, une noble risquait la lapidation…

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 8af4d011
L'Illustre ??

Dans ce même temps, Deirdre, pourrait voir l’homme en violet se balader d’un air joyeux. Comme s’il avait vu qu’elle l’observait, il posa son regard sur elle qui avait pourtant pris la peine d’être discrète. Alors il lui fit un doux sourire et arriva d’un pas aisé à une grande estrade publique. Elle était généralement utilisée pour les fêtes du village, permettant ainsi aux musiciens de s’y produire et autres spectacles.

Déployant ses bras, tel un chef d’orchestre, il prit la parole d’une voix puissante.

    - Humains d’Arkulad ! Cautionnez-vous cela ? Une femme aux goûts excentriques, agressée par des vampires trop hargneux ? Vous cautionne ce genre de brimades sur la race humaine ? N’êtes-vous que du bétail ? De la nourriture ?
La voix de l’homme portait suffisamment loin par sa position, tout en étant mélodieuse.

D’un air envoûtant elle se glissait dans les oreilles des humains, les mots venaient serpenter leur cerveau, puis s’y étreindre. Subitement, l’idée même d’être considérer comme du bétail par les vampires, l’idée même d’être brimer par les vampires et le désarroi pour cette pauvre femme…

Ces thématiques viendraient s’entremêler dans l’esprit de chaque humain présent, n’épargnant que les vampires, Mawu, Havelock, Drakphine et Lemmy… N’épargnant que les « inhumains ».

Ce sentiment ne poussait pas immédiatement à des actes en désaccord total avec la philosophie d’autrui, mais chez les faibles d’esprit, cet effet serait plus rapide que chez les autres. Un vent de protestation semblant naître alors chez la population humaine qui commençait à réprimander la population vampirique « Ouais ! Laissez-la ! » « Vous voulez nous manger ou quoi ? » « Nous ne sommes pas du bétail ».

Cet homme de son surnom, L’Illustre, n’était connu que par une branche très particulière de la société, à laquelle peu de personnes souhaitaient appartenir…
Sa voix aimable, son discours d’orateur se poursuivant en toile de fond, tandis que différentes têtes semblaient apparaître encore...

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Zack10
Zack Hemsey, primé à 12 millions de berrys.

Cette chevelure rosée et ce beau costume blanc se démarquèrent ainsi de la foule, par ce bel homme à l’allure de gentleman, mais cela n’enlevait rien à la poignée de bijoux qu’il venait de voler sur l’un des stands de la place marchande… Lui aussi sa tête était mise à prix, cet homme armé d’un fleuret à la taille, ce gentleman n’était autre que Zack Hemsey, un voleur reconnu pour son attitude « respectueuse » vis-à-vis des demoiselles. La voix envoûtante de « L’Illustre » semblait l’avoir poussé à rappeler sa supériorité sur les vampires en les volant sans la moindre gêne…

La foule humaine et la foule vampirique commençaient à se quereller de plus en plus, un groupe insultant l’autre groupe, tandis que les premières pierres étaient lancées, l’animosité la plus totale prenait place. Pourquoi les choses commençaient à dégénérer de la sorte ? Les habitants de la ville entraient dans une effervescence qui ne pouvait qu’être mauvaise pour l’avenir… Mais pourquoi cet homme avait poussé les humains contre les vampires, c’était là un geste honteux que profiter de la détresse d’Organia pour faire cela.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Mark_s10
Mark Slith, primé à 51 millions de berrys

Mark restait encore sagement à sa table quant à lui, allumant une cigarette, il pestait fasse à cette situation qui semblait devenir de plus en plus lugubre. Etait-ce l’hypnose ou autre chose qui provoquait chez lui cette réaction ? Sa prime particulièrement haute sur les Seas Blues lui permettait de garder une certaine immunité dans ce genre de situation, mais pour combien de temps ?

Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Lemmy Mangetête - Mawu - Kuro Karasu -Drakphine - Deirdre - Joseph Kiery

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Organia poursuit sur sa lancée et des pierres lui sont lancées, je considère que Lemmy peut en recevoir quelques unes s'il reste près d'elle.

L'illustre semble utiliser un pouvoir hypnotique qui touche uniquement les humains. Cela crée un début de conflit ethnique.

Zack Hemsey vole des bijoux.

Une effervescence nait dans la ville.

Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Organia / Niveau ??
Mark Slith / Niveau ?? / Prime 51M
L'Illustre / Niveau ?? / Hypnose Vocale
Zack Hemsey / Niveau ?? / Prime 12M

Gardes de la Voïvodie / Niveau ??
Vampires / Niveau 10-15
Humains / Niveau 10-15
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lemmy Mangetête
Lemmy Mangetête
Messages : 21

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue30/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 17.000.000 B
Dim 10 Oct - 8:24






Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar




Un peuple de cannibale, rien que ça, la demoiselle ne mâche pas ses mots. Dommage d’ailleurs, parce qu’en fait, qu’elle ait raison ou tort, ça ne change rien, c’est juste pas des choses à dire si on veut éviter de se mettre un peuple entier à dos. Du coup, soit elle est suicidaire, soit elle en a rien à foutre, soit elle est complètement conne, et dans les trois cas, c’est pas terrible, que ce soit pour elle ou pour moi vu que j’essaye de la défendre comme je peux. Pas qu’elle fasse quoi que ce soit pour m’aider à ça d’ailleurs, et pas que la foule soit intéressée vu qu’elle commence à jeter des cailloux. Être pris au milieu d’une pseudo-lapidation publique, check, et ça ne fait pas trop mes affaires non plus. Si je continue de la défendre, je risque de me foutre l’île entière à dos, ou au moins sa population vampirique, et si j’arrête, et bien… Ma conscience viendra surement me titiller régulièrement que j’ai laissé une pauvre femme atteinte de folie légère se faire caillasser à mort alors que j’aurais pu l’empêcher.

Et j’ignore le pire entre le fait que la première pierre qu’elle a pris ne lui ai pas remis les idées en place ou le simple fait qu’elle continue de dire des conneries totalement gratuites qui poussent la foule à continuer de se servir d’elle comme cible d’entraînement, à mon grand dam. Je peux en encaisser une partie pour elle, mais je ne peux pas être de tout les côtés.J’étends mes bras histoire de l’encercler, plus ou moins, et lui offrir une protection supplémentaire, mais même ça ne durera sans doute pas, en plus d’être absolument imparfait vu qu’il reste de la place pour lui tirer dessus. Je m’excuse quand même de mon impolitesse, parce que comme l’aurait dit ma mère, “Il faut toujours être poli avec les dames Lemmy”, et ce genre d’acte, ce n’est pas exactement courtois envers une dame, encore plus envers une étrangère.

Mademoiselle, si je puis me permettre hum… Il serait peut être judicieux de s’arrêter là, ils n’ont pas l’air de bien accepter vos propos...

Je fais de mon mieux pour me retenir de lui faire remarquer qu’en même temps, c’est complètement mérité vu qu’elle est basiquement en train de tous les insulter dans le plus grand des calme. Cependant, ce n’est pas le cas de tout le monde, puisqu’un grand dadais aux cheveux roses se permet de joyeusement agiter la marmite bordélique qu’est la situation, poussant les humains à se soulever contre des vampires qui s’indignent à raison. Je crois que le mot exact pour décrire ce genre de personne c’est “Connard”, mais je peux me tromper. Je suis presque convaincu d’avoir bon ceci dit.

Je suis coincé là, soit je fais remarquer que la dame n’est pas exactement saine d’esprit et qu’elle ne sait pas ce qu’elle dit, ce qui pourrait calmer la situation mais elle risque de ne pas aimer du tout et prétendre le contraire, même s’il est évident que son bon sens est aux abonnés absents, soit je dis à l’autre de se taire, sauf que la foule humaine ne va pas apprécier et qu’on va me ranger dans le camp des vampires, ce qui est complètement idiot. Sinon, je peux essayer tenter de prendre le contrôle de la situation par la force, mais franchement, vu la taille de la foule, c’est sans doute la pire idée que j’ai eu depuis que j’ai débarqué ici. Pour sûr, ça détournerait l’attention de tout ce beau monde, mais ça me mettrait aussi dans une situation plus que précaire et ça me mettrait dans le mal, si j’en sors même en vie.

Mademoiselle, vu la direction que prends la situation, je pense qu’il serait préférable de s’éloigner. Est ce que je peux vous escorter quelque part ou vers quelqu’un? Ce sera sans doute mieux que de vous laisser seule, vous ne vous êtes sans doute pas fait beaucoup d’amis avec vos paroles, et l’échalas n’a pas arrangé les choses.

Oui, pour le coup, le mieux à faire était sans doute de s’éloigner de la zone. Que les dégénérés et les débiles s’entretuent entre eux, tant que lui-même n’était pas au milieu du champ de bataille. Et s’il pouvait embarquer la jeune femme avec lui, ce serait encore mieux. Peut être que finalement, Havelock avait raison en l’appelant Maman Lemmy, il ne pouvait pas s’empêcher de mettre son nez là où il ne devrait pas et d’aider les gens à la ramasse, une vraie nounou.

Havelock justement, avait roulé des yeux en voyant la chèvre le repousser au moment où il comptait prendre la poudre d’escampette, avant de ricaner bêtement suite à une blague idiote qui avait traîné un instant dans ce qui restait de son cerveau, blague immédiatement disparue lorsque la chasseuse de prime lui demanda l’état de la situation. Il haussa les épaules avant de répondre.

J’sais pas. Y’a une foule qui se faisait, Lemmy l’est parti voir s’qui s’passait. T’as qu’à aller le voir, c’son boulot d’savoir s’genre de truc. Moi j’comptais aller faire une promenade et voir s’que la ville a à proposer. J’t’aurais bien proposé d’venir, mais mon gros requin m’en voudra de lui piquer sa proie.

Un ricanement stupide de plus avant que le jeune homme ne se relève, presque sûr de lui, comme s’il avait l’autorisation que la cornue s’attendait à ce qu’il n’ai pas. Pas question de se faire intimider cette fois, l’appel de l’aventure, de la liberté et de la drogue était plus fort que sa couardise habituelle et, pour un peu, il aurait presque paru normal, bien que mal entretenu.

Si la jeune femme ne l’arrêtait pas, il partirait par la rue principale avant de s’engager vers les bas quartiers à la recherche d’un dealer d’un genre ou d’un autre, près à mener sa petite enquête pour remonter la source du Jus. Il serait le Holmes des barons de la drogue, si cela voulait même dire quelque chose.



© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 4aYAZ
Lemmy Mangetête
Revenir en haut Aller en bas
Mawu
Mawu
Messages : 26
Race : Femme-Bête

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 17.000.000 B
Dim 10 Oct - 13:48





What now ? Tour 2

Si la cornue n’avait pas compris rapidement l’état de la situation, les dires de certaines personnes lui mirent la puce à l’oreille quant à ce qu’il se passait. Secouant la tête de gauche à droite, elle sentait qu’il s'agissait là d’une tentative pour troubler l’ordre public. Bien entendu la garde attendait un coup d’éclat pour commencer à se mettre en branle, donc tout était lié aux gens présents et à leur réaction.

Après avoir entendu les dires d’Havelock, Mawu le laissa partir, ne le retenant qu’à la dernière seconde par l’épaule.
-Tu reviens ici dans deux heures maximum. Si tu n’es pas là, peut-être que pour toi c’est Lemmy qui serait fautif, mais vu qui apporte l’argent dans votre relation, je tâcherais de te faire comprendre que c’est toi. Il te protègera sûrement, mais tu recevras la leçon que tu mérites si tu tente de le doubler, au moins pour cette fois.

Pour le reste, la chasseuse n’avait que faire des insinuations interespèces. Lemmy était quelqu’un de fiable, de fort, c’était à peu prêt tout ce qu’elle pensait de lui, et probablement assez par ailleurs. Quant à Havelock, c’était comme un extra indésirable sur un plat déjà bon à la base qui fait se rappeler que si ça n'était pas là, le prix à payer ne serait peut-être pas si horrible à l’annonce de l’addition.

La petite cornue changeait de cible, choisissant de s’élever pour avoir une vue d’ensemble, elle sélectionnait un bâtiment dont les poutres qui en ressortaient faisaient une excellente prise pour grimper et visa une de ses mains avant de se jeter sur le toit d’un mouvement de balancier.

Une fois sur le toit, elle pouvait observer plus facilement la situation, mais surtout rester en dehors de l’histoire. De plus, avec cette nouvelle position, elle pourrait interférer dans les combats s’ils se déclenchaient de quelques créations de tentacules gêneurs. Restait à voir quelle direction prendraient les événements.



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 68g9mx
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 92sh901Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] U62hmj

Tech:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 65137_s
Mawu
Revenir en haut Aller en bas
Drakphine
Aspirant CP7
Drakphine
Messages : 23
Race : Gnome

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue13/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (13/60)
Berrys: 16.000.000 B
Lun 11 Oct - 3:51
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [groupe 8]


Comme je le pensais, cette femme était particulièrement détestable. Je dois avouer que pendant un instant, je songeais presque à la laisser se débrouiller toute seule dans son histoire, mais c’était impossible, nous avions une mission. De plus, elle n’était fautive d’aucun crime ni d’aucune faute. D’ailleurs, la situation commençait même à s’inverser : c’étaient les citoyens qui commençaient à commettre un délit en agressant cette femme sans motif valable. Moi présente en ces lieux, il était parfaitement hors de question que je laisse cette scène de violence continuer plus longtemps.

Pourtant, alors que j’étais sur le point d’agir, un homme prit la parole, la voix resplendissante. Personne ne semblait savoir d’où il arrivait et pourtant, alors qu’il invitait les humains à se rebeller et qu’ils n’étaient qu’un inconnu, bon nombre semblaient réceptifs à ses propos. Qui était-il ? Je ne le savais pas encore, mais je comptais bien lui tenir deux mots pour qu’il cesse de cultiver le fer de la haine de ces gens. A moi d’agir.

Usant de ma malédiction, sachant pertinemment comment modifier le gaz de mon propre corps pour en faire ce que je voulais, je viendrais générer un épais nuage de soufre que j’enverrais au milieu de la foule. Ils étaient peut-être en train de commencer une émeute générale, mais le soufre était l’odeur qui représentait le danger pour l’espèce humaine. Le simple fait de sentir ce gaz à l’odeur putride ferait irrémédiablement décamper la plupart des personnes, et si j’avais de la chance, cela leur ferait peut-être même comprendre qu’ils avaient intérêt à se calmer vite.

Une fois cela fait, je viendrais frapper à dix reprises au niveau du sol, me propulsant très rapidement en direction du fauteur de trouble : l’homme à la tenue violette. Si je le pouvais, je viendrais me placer derrière lui, lui disant quelques mots de ma hauteur, qu’il pourrait cependant entendre sans difficulté.

“ - Je ne sais pas qui vous êtes, mais je vous invite à décamper d’ici en vitesse. Si vous continuez de tenter d’attiser davantage de problème, c’est moi qui vous fait partir, et je n’aurais aucune pitié pour quelqu’un tentant d’apporter autant de haine.”

Comme pour lui montrer que j’étais prête à me battre, je viendrais mettre la main sur mon fourreau tandis que la deuxième viendrait resserrer mon collier constantiniste qui pendait à mon cou. Ma bonté lui laissait une deuxième chance au cas où il ne s’agissait que d’une maladresse de sa part, mais s’il tentait de continuer… je me verrais au regret de devoir agir à son encontre.


Codage par Libella sur Graphiorum


Techniques :
Spoiler:
 
Drakphine
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre
Deirdre
Messages : 15

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue18/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (18/60)
Berrys: 17.000.000 B
Mer 13 Oct - 1:12


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar


Cachée depuis sa ruelle, Deirdre fixe intensément cet homme tout vêtu de violet, elle sent quelque chose de différent à-propos de lui, elle ne saurait pas trop mettre le doigt dessus mais il sort de l’ordinaire. En marchant d’une manière élancée, il retourne soudain son regard vers elle, lui offrant un sourire doux. La rouquine reste de marbre, pourtant, tous les poils de son corps se sont redressés d’un coup, elle n’apprécie pas la tournure des choses. Elle se redresse, se préparant à partir à l’attaque pour étouffer quoi qu’il puisse essayer de commencer avant que ça n’explose trop en proportion, mais dés l’instant où il ouvre ses bras vers le ciel, l’orpheline se retrouve tétanisée.

Alors qu’il commence à parler, elle reste accrochée à ses lèvres, elle entend chaque mot résonner dans sa tête et elle se retrouve rapidement à être d’accord avec lui. Elle tourne son regard vers la noble bouchère, celle-ci se faisant protégée par un homme poisson alors qu’ils se reçoivent des cailloux de la foule qui commence à s’agiter. Un sentiment qui ne lui est pas si inconnu commence à monter en elle, la rage, la haine. Peut-être qu’elle mérite de se ramasser des cailloux non ? Et pourquoi est-ce qu’elle la protégerait ? Elle n’a aucune honte à exposer sa malice et à rabaisser les humains, elle mérite tout ce qu’il lui arrive, peut-être qu’elle devrait rejoindre les protestants, non, elle devrait les rejoindre même. C'est ce genre de pensées qui commencent à polluer l’esprit de la jeune fille alors qu’elle serre les poings.

La femme poussière prend quelques pas vers l’arrière et tend ses bras vers le ciel, transformant ceux-ci en poussière. Sa poussière s’élève dans le ciel et se dirige assez rapidement vers le duo improbable de la vampire et de l’homme requin. Pourquoi ? Eh bien, elle avait décidé de prendre action et d’agir pour tous ces humains à qui elle avait manqué de respect, cette sorcière, cette suceuse de sang qui condamnerait même toute la race humaine si elle le pouvait.

Ce n’est que lorsqu’elle voit sa collègue passer d’une vitesse folle dans son champ de vision en utilisant le Soru que Deirdre reprend un peu ses esprits. Perplexe, elle se fige quelques instants avant de réaliser la gravité de la situation, voyant la foule dans un gaz dont elle ne connaît pas la nature, mais dont l’odeur est immonde. L’attention de l’aspirante CP7 se tourne immédiatement sur sa partenaire Drakphine qui venait peut-être de se mettre en danger. Au dernier moment, la poussière contenant ses bras qui est toujours reliée à son corps change de direction et part vers l’estrade où se tiennent l’Illustre et la gnome, prête à intervenir pour la protéger.
Deirdre
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 19 Oct - 18:48


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] A_agen15
Organia, La Bouchère des Caves

Il était assez étonnant de constater la résistance d’Organia aux quelques jets de pierres qui vint à fouler sa peau, on pouvant sans mal lui reconnaître une certaine ténacité. Néanmoins, elle appréciait beaucoup la protection que lui offrait l’homme-poisson.

    - Vous avez sans doute raison, en tout cas je constate que vous savez traiter une femme comme il se doit. Vous désirez vous éloigner ? Nous pourrions effectivement partir et discuter, mais savez-vous combien se vend un vampire ? Vous pourriez embaucher beaucoup en me récupérant quelques peaux de vampires.
Elle dirait cela tout en acceptant de marcher avec lui sortant doucement au fil des jets de pierres qui frappait son dos.

En revanche la foule n’en était que plus choquée, disant à Lemmy « Tu vois bien qu’elle est raciste ! » « Pourquoi tu la protèges ? ». L’homme poisson pouvait sentir la colère des vampires se poser sur lui, tandis qu’enfin les gardes commençaient à s’interposer, faisant comprendre au peuple qu’il n’avait pas à réagir de la sorte.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 8af4d011
L'Illustre ??

Pour L’Illustre, la situation était un peu différente, puisqu’il voyait son auditoire accepter avec brio ses propos, avant qu’un gaz étrange ne vienne prendre place… Logiquement, il n’aurait pas pu voir facilement d’où cela venait dans la folle, surtout au vu de la taille de la tontatta. Pourtant c’est sans mal qu’il pointerait du doigt la direction où était Drakphine !

    - Regardez ! Elle tente de nous faire taire ! Mais cette odeur n’est rien pour vous ! Elle n’a aucun effet sur vous ! Restez chers humains !


Cet effet qui marchait si bien sur les foules, cette hypnose morbide qui parvenait à convaincre le peuple qu’il fallait tenir bon ! Lorsqu’elle arriva vers lui, Drakphine constaterait avec stupeur que le peuple humain montait également sur l’estrade. « Pourquoi l’empêchez-vous de parler ? » « Qu’a-t-il fait de mal ? » « Nous n’avons pas droit à la parole nous les humains ? » « Vous voulez nous asphyxier ? ».

C’était plus que problématique pour elle, puisqu’assez rapidement, elle aurait affaire à de grands humains l’insultant tout en la bombardant de questions, tandis que l’Illustre se faisait la malle. Descendant de l’estrade, il prendrait la parole d’un ton plus ferme, profitant de cette ultime zizanie.

    - HUMAINS !!! VAMPIRES !!! VOUS N’ÊTES PAS FAIT POUR VOUS ENTENDRE ! VOS RACES SONT ENNEMIES !!! MANGER OU ÊTRE MANGÉ !!! TELLE EST VOTRE RÉALITÉ !!! MOI TOKU TOKUTO VOUS L’APPORTE !!!


Les bras grands ouvert, le visage dirigé vers le ciel, c’est dans une amplitude macabre qu’il ferait les premiers humains frapper les premiers vampires, c’est par ces propos qu’il ferait les premier coups être échangés !

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Zack10
Zack Hemsey, primé à 12 millions de berrys.

Le premier corps tomba, sous sa lame, celle de Zack Hemsey, lui aussi partageait une chevelure rosée et une coiffure impeccable tel Tokuto. Rangeant les bijoux dans sa poche, c’est avec son fleuret qu’il viendrait empaler les premiers vampires localisés au niveau de la place marchande.

Un grand sourire sur son visage et déjà ses manches se maculaient de sang, venant souiller la blancheur de son habit.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Mark_s10
Mark Slith, primé à 51 millions de berrys

Dans ce même temps, Mark Slith se redressa, quittant sa table en y déposant un billet, il logea ses mains dans ses poches et prit une profonde bouffée de sa cigarette, la terminant intégralement avant de la resserrer entre ses dents, puis la dégager.

Dans le bar, trois autres hommes se relèveraient, eux aussi avait cette coiffure plaqués vers l’arrière, mais avaient des visages inconnus du monde des primés.

    - C’est le moment. Commencez par récupérer les femmes et les enfants, emmener les directement dans le bar.


C’est ainsi que Mark quitta la terrasse, se tenant devant l’entrée du bar, tandis que les trois autres allèrent saisir des femmes aux hasards, les molestant de quelques coups pour les rendre plus « coopératives ». Cette attitude impassible reflétait sa prime assez élevé. Mark avait fait sa réputation en tant que tueur à gage et homme de main, désormais il semblait se retourner vers un nouveau domaine.

Les gardes tentaient alors de canaliser la situation, mais les gardes humains se faisaient attaquer par les civils vampires, pendant que les gardes vampires étaient attaqués par les civils humains…

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Esclav10
Elvia

Dans le bar se lèverait une femme portant une sorte de toge d’un bleu grisonnant, quasiment inconnue, Elvia, avait pourtant déjà agis dans ce genre de situation. Quittant le bar par la porte arrière, elle prendrait un escargophone et lancerait un appel.

    - L’opération est lancée, nous devrons agir rapidement avant l’arrivée de la Marine, il ne semble y avoir aucun défenseur.
Terminerait-elle avant de mettre sa capuche et s’en aller vers des rues plus isolées.

La scène d’hystérie prenait ainsi place au niveau de l’estrade et l’immense place vide qui lui faisait face, ainsi que du grand marché et ses différentes échoppes. Autour de cela se trouvaient des commerces multiples. De ces différents commerces on pouvait constater la sortie soudaine d’une bonne vingtaine d’humains armés et pourvu de chaînes. Eux aussi commenceraient à attacher des gens. Néanmoins, ils ne seraient pas simples à discerner pour autant, après tout dans une guerre civile, la cohue était reine et différencier les individus n’étaient pas choses simples !


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Lemmy Mangetête - Mawu - Kuro Karasu -Drakphine - Deirdre - Joseph Kiery

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Organia suit Lemmy et lui propose un marché.

Les hommes de Mark kidnappent des femmes (il est dans un des commerces qui bordent la place de l'estrade. Et Elvia sort de l'arrière du bar où il était.

Zack Hemsey tue des vampires dans la place marchande

La ville tourne en guerre civile et les gardes ont du mal à contenir la situation.

Drakphine tu es entourée d'une dizaine d'humains agressifs.

Tokuto quitte la place de l'estrade l'air de rien, durant son ultime discours il était au centre de celle-ci.

Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Organia / Niveau ??
Elvia / Niveau ??
Mark Slith / Niveau ?? / Prime 51M
L'Illustre / Niveau ?? / Hypnose Vocale
Zack Hemsey / Niveau ?? / Prime 12M

Gardes de la Voïvodie / Niveau 15-18
Vampires / Niveau 10-15 -
Humains / Niveau 10-15
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lemmy Mangetête
Lemmy Mangetête
Messages : 21

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue30/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 17.000.000 B
Mer 20 Oct - 0:08






Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar




Ce qui est bien, c’est que comme je l’avais prévu, les choses empirent. Ce qui est nettement moins bien, c’est que comme je l’avais prévu, les choses empirent. Comme quoi, j’aime bien avoir raison, mais des fois, j’aimerais aussi avoir tort. Les caillasses qui ne s’arrêtent pas, on les a. Le dandy à cheveux roses qui continue d’agiter la foule comme s’il n’avait rien de mieux à faire et qui déclenche une bagarre généralisée, on l’a. L’odeur putride qui s’est répandue l’espace d’un instant avant que mon sens de l’odorat ne décide de fermer rideau pour la journée, ce qui au passage me rend à moitié aveugle, on l’a. La demoiselle qui continue de lâcher des remarques stupides de manière totalement désinvolte et donc continue de s’attirer les foudres de la foule, je l’ai. Ça fait beaucoup trop pour moi pour être honnête, mais maintenant que je me suis engagé là dedans, difficile de faire marche arrière.

J’hésite un peu quand même, l’argent, c’est quelque chose dont on manque toujours, ça nous permettrait sûrement de nous mettre quelque temps à l’abri, Havelock et moi, et il y a sûrement moyen de lui arracher plus… Sauf qu’aller tuer des civils innocents, comment dire, très peu pour moi. Peut être parce que c’est déjà dur de gagner sa croûte en tant que chasseur de primes et que j’aimerais ne pas me retrouver sur les listes du gouvernement pour actes malveillants et autres enlèvements ou meurtres. Et les primés vampires, autant je suis certain que ça existe, autant ça veut dire les tuer, donc cracher sur une partie de la prime pour toucher une somme à côté, c’est complètement idiot.

J’avoue l’ignorer, mais j’avoue également ne pas vouloir le savoir. Je fais de mon mieux pour rester du bon côté de la loi, et de mémoire, ça n’inclut pas l’enlèvement ou le meurtre de civil. Selon vos besoins, j’ai peut-être des solutions plus légales, et sans doute moralement plus acceptées, mais à vous de voir.

Outre l’effet de ses paroles sur la foule, qui commence maintenant à me harceler et à me faire remarquer qu’elle est raciste, bravo, franchement, ils ont réussi à s’en rendre compte, visiblement une partie n’a pas trop aimé mes propos. Et en fait, je commence juste à en avoir ras le cul, d’accord, elle est raciste et pas très futée, mais est ce que c’est vraiment sa faute? Actuellement, le souci c’est plutôt l’autre énergumène à cheveux roses qui met un dawa comme jamais. Un tel dawa en fait qu’un cri de douleur retentit, le genre cochon qu’on égorge, mais en ratant la gorge et en touchant l’épaule à la place.

Pourquoi je la protège? Parce que c’est pas mon genre de laisser une jeune femme se faire caillasser par une bande de fous hypersensibles. Elle est raciste? Et alors, vous pouvez pas être plus grand et simplement lui dire que non, vous ne vendez pas les corps de vos semblables? Vous croyez que c’est quoi le problème, la demoiselle qui a des opinions et n’hésite pas à les exprimer même si elles ne vous plaisent pas ou le psychopathe qui déclenche une guerre civile entre les humains et les vampires?

S’ils se posent la question, la réponse c’est le psychopathe qui lance une révolution. La demoiselle ne fait de mal à personne au moins, même si pour le coup, elle gagnerait beaucoup à apprendre à tenir sa langue, notamment pour sa propre survie. Parce que là, si je n’intervenais pas, elle se faisait lapider à mort, et derrière bonjour les relations. Du coup, on va sûrement prendre nos cliques et nos claques pour filer, juste au cas où ça dégénèrerais encore un peu plus et qu’on se retrouverait pris pour cible pour une raison plus qu’approximative. J’espère juste qu’Havelock n’a pas bougé, qu’il est resté sage avec son café et qu’il ne s’est pas foutu dans une merde noire.

L’homme-murène, loin d’être resté sage comme l’espérait son garde du corps, avait taillé sa route jusqu’à une échoppe pharmaceutique à la devanture promettant monts et merveilles, depuis la guérison des maux jusqu’au retour de l’être aimé en passant par l’écartement de belle-mère acariâtre. A l’intérieur, une jeune femme aux cheveux violets et aux multiples bijoux qui paraissait s’ennuyer et dont les yeux s’illuminèrent en voyant un client entrer.

Bonjour, je peux vous aider? Attendez, ne me dites rien, vous avez une maladie de peau et vous aimeriez retrouver votre teint d’antan!

Hein? Bah nan, ma peau a toujours été comme ça…

Vous êtes sûr? J’aurais pourtant juré… Enfin, d’accord j’imagine? Vous venez pour quoi du coup?

Les quelques rouages encore huilés du cerveau défoncé de la murène réussir à s’aligner pour exprimer son besoin, mais de manière subtile, ou presque.

J’avais besoin de… Euh, de remontants?

D’accord, alors j’ai du ginseng là, sinon j’ai du thym, du gingembre… J’ai un ami qui fait une boisson à base d’écorce, de gingembre et de ginseng sinon, ça marche du tonnerre pour lui.

Euh, nan, pas ce genre de remontants… Des… “remontants” vous voyez.

Oh. Oh? Oooooooh… D’accord, je vois. Euh, alors là je risque de ne pas avoir grand chose… En stock, je vais avoir du chanvre, traité ou non, des psylocibes, de la datura…

S’ensuivit une liste bien plus longue que ce à quoi l’homme murène ne s’attendait, mais qui ne pouvait que le réjouir. En un sens, c’était là un petit coin de paradis pour le toxicomane, et il était bien déterminé à en profiter. Sa plus grande interrogation, c’était finalement par quoi commencer.



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 4aYAZ
Lemmy Mangetête
Revenir en haut Aller en bas
Mawu
Mawu
Messages : 26
Race : Femme-Bête

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 17.000.000 B
Jeu 21 Oct - 11:42





C'est un forum tout publique, pourquoi y'a écrit molesté ? Tour 3


Tant de brutalité lui rappelait son île natale, mais celle-ci avait au moins l’excuse de la régression par isolation territoriale et culturelle. Il était quelque peu impensable qu’un lieu comme celui-ci, peuplé de plus d’une civilisation se batte ainsi alors qu’ils avaient vécu tout ce temps sans le faire. Après tout, si les combats avaient été fréquents, il n’y aurait pas une ville ici, mais un front entre deux camps ou plus. Enfin, c’était là surtout l’intérêt de certains face à d’autres apparemment, puisque les intéressés qui se mêlaient de l’affaire, à part ceux qui prônaient la diplomatie avaient l’air de partir sitôt que la discorde était arrivée.

Ici bas se battait l’humanité, quelle soit juste humaine ou vampirique, et c’était stupide. De ses yeux la femme cherchait un élément singulier proche des toits, dans l’espoir de remettre tout le monde à sa place, et il ne fallut pas longtemps pour qu’elle se juche à côté de la grande cloche de la ville.

Manipulant sa malédiction, Mawu prolongea son bras d’une masse de chair spongieuse, puis frapperait le tocsin avant d’hurler.
-Aux armes ! L’envahisseur est à nos portes ! Rentrez chez vous dans le calme puis barricadez vous !

C’était un bluff, mais bon, cela valait mieux que rien, et dominer la population elle-même n’aurait eu aucun intérêt sauf de la mettre en danger, d’autant plus qu'apparemment, les gens sortaient déjà les armes ou commençaient à se “molester”. La chasseuse de prime espérait juste que la maréchaussée ne la prendrait pas pour une quelconque activiste et comprendrait l’intention derrière l’appel du tocsin.

Elle espérait le message assez clair, “rentrez chez vous ou faites vos prières”. Une fois chacun chez soi, sans doute qu’ils réfléchiraient aux actions qu’ils avaient perpétrées, sinon quoi il faudrait que l’un ou l’autre des deux camps s’exile.



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 68g9mx
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 92sh908Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] U62hmj

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] 65137_s
Mawu
Revenir en haut Aller en bas
Drakphine
Aspirant CP7
Drakphine
Messages : 23
Race : Gnome

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue17/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Left_bar_bleue13/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 8] Empty_bar_bleue  (13/60)
Berrys: 16.000.000 B
Hier à 1:22
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [groupe 8]


Mais c’est qu’il se fout de ma gueule en plus ? Je lui offre l’opportunité de se calmer et il continue à gonfler la haine de cette foule ? Et en plus, voilà que les civils commencent à vouloir s’en prendre à moi. Saint Constantin m’en soit témoin, j’aimerais éviter de commencer à attaquer la population : je suis venue ici pour les protéger, pas pour les massacrer. Cependant, s’ils commencent à commettre des crimes…

Regardant les humains qui seraient autour de moi, semblant me juger sur mes choix, je me contenterais d’une réponse très simple.

“ - Tout ceux qui commettront l’affront d’attaquer un civil sera considéré d’office comme un criminel comme le veulent les préceptes de Saint Constantin. Si vous désirez être en colère, faites-le dans votre coin, en silence.”


Immédiatement après avoir dit cela, je viendrais remplir mon corps d’hélium, me permettant de flotter bien plus rapidement et je viendrais faire un grand saut, observant d’un meilleur point de vue la scène qui serait en train de se dérouler, cherchant les personnes à devoir arrêter immédiatement.

Ayant pris une certaine hauteur, un homme pourrait se démarquer pour moi : il possédait une chevelure similaire à ce Toku Tokuto, mais il ne semblait pas s’agir de la même personne. Celui que je voyais avait dégainé un fleuret et était en train d’abattre sans retenue les gens qui lui passaient sous la main. Et puis quoi encore ?

Dégainant mon fourreau sans lame, je commencerais à y accumuler du gaz avant de rapidement prendre la directement de ce criminel. Usant du soru pour me propulser bien plus rapidement, c’est lorsque je réussirais finalement à arriver à son niveau, mimant le mouvement d’une lame, c’est au dernier moment que j’activerais le mécanisme de mon arme, faisant surgir une lame bleue extrêmement brûlante. Si mon attaque était une réussite, l’adversaire ne serait probablement pas beau à voir, et il en serait de même sur son arme s’il avait tenté de parer : la mienne n’étant qu’un concentré de gaz brûlant, elle l’aurait probablement découpé avec son propriétaire.

Que mon attaque réussisse ou non, j’en profiterais malgré tout pour remettre un signal d’alarme pour les quelques personnes qui pourraient m’entendre.

“ - Quiconque versera le sang sera considéré comme un criminel aux yeux du Gouvernement, et en ce qui me concerne, je n’ai aucune pitié pour les criminels.”


Codage par Libella sur Graphiorum


Techniques :
Spoiler:
 
Drakphine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: