Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 591
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue40/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue116/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (116/350)
Berrys: 37.650.000 B
Dim 1 Mai - 20:59
Protection !





Combattre pour gagner du temps, encore et toujours. Même devant la difficulté, il était hors de question d’abandonner ! L’homme face à moi ne semblait pas le comprendre, mais c’est bien dommage. Ses assauts « fonctionnaient » malgré les parades maladroites, le souci étant vraiment ce « poison » ! Le liquide imbibait les tissus et faisaient que le contact était continu, mais pas le temps de retirer ces derniers. La souffrance devrait être encaissée. Tout est questions de secondes, il ne fallait pas céder aussi difficile cela soit-il. Encore une fois, un combat devenait une épreuve de force mentale. Mais avec mes convictions, jamais je ne baisserais les bras devant l’ennemi, quitte à mourir debout.

Encaisser donc… Les brûlures, les paralysies… S’était totalement déroutant, une douleur vive sous forme de brûlure me faisait serrer lourdement les dents. Jurer aurait peut-être été quelque peu libérateur, mais, non.. Il fallait combattre encore et toujours. Seule la mort m’arrêterait, c’est une chose que mes compagnons savent, jamais je n’abandonnerais si les miens sont en danger.
Chutant, je m’apprêtais à me rattraper et le fis, mais soudain, sans prévenir, la majorité de mes muscles se détendaient, m’empêchant de prendre une posture stable. Une lame se plantant dans le sol, je tentais de m’en servir comme une canne, en vain.

« Bon sang… »

Essoufflé, à la limite de mes capacités, seule une dernière action pourrait être sans doute réalisée, mais il me fallait la garder pour le bon moment ! Quand enfin mes muscles revinrent à la normale, continuant d’un peu couiner à cause des brûlures empoisonnées, je vins à me tenir à ma lame, essayant de me redresser, tandis que l’adversaire invitait ma personne à céder au désespoir. Mais … si je devais me choisir un titre, c’est sans hésiter que je prendrais en toute connaissance de cause : l’Optimiste !
Je sais comment la situation est merdique, je vois que c’est peut-être la fin, mais je me refuse à déposer les armes, car il est plus facile de fuir que de combattre ! Ayant là une raison de le faire, je ne rebrousserais pas chemin. Aujourd’hui ne serait pas mon jour !
Ne regardant même pas le pirate puisqu’il ne m’accompagnait pas à la base et que ce n’est en rien un allié, je venais porter un coup verbal à l’homme. Ne tombant pas, me hissant grâce à ma lame à moitié debout, je vins à fixer l’homme, refusant de perdre, qu’importe ses pseudos vérités !

« C’est vous qui êtes à plaindre… A ne pouvoir voir la réalité en face. Le combat est peut-être perdu, mais mon objectif improvisé est atteint. Inutile de me rétorquer que j’ai juste repoussé l’inévitable. Mon rôle est de protéger les miens, maintenant ils doivent l’être… C’est ma victoire… »

Affichant un sourire triste à cet homme, il s’agissait bel et bien d’une vanne pour ce dernier. Le victorieux n’est pas forcément celui debout, mais celui qui est aller au bout des choses !
Sentant l’autre homme approcher à pas lent, ne cédant pas à à la panique, je serrais d’autant plus mon arme, m’apprêtant à livrer peut-être mon dernier combat. Tentant encore et toujours de me redresser, je tombais de nouveau, un genou au sol. Et merde… Essayant de garder la face, c’est malgré tout un murmure qui s’échappa de mes lèvres.

« … Désolé… Komari… »

Pour sûr, cette dernière aurait son instinct qui la titille. Aaaah… La savoir malheureuse m’agace d’avance, mais c’est … la vie ? Non… Je ne pouvais pas la laisser, pas aujourd’hui, alors malgré les chances dans le négatif en termes de probabilités, je me devais de tout tenter. Rassemblant mes forces, en proie à une mise à mort immédiate s’ils avaient peur des futures hostilités, je me saisis de ma lame prête à dégainer et frapper comme je pouvais, mais … c’est comme si le temps s’arrêta soudainement.

Une pression d’un nouveau genre engloba les lieux. Celles et ceux qui sont réceptifs à ce genre de choses pouvaient clairement le ressentir, quelqu’un ou quelque chose laissait émaner de lui une sorte d’aura meurtrière ! Tout se déroula rapidement sous mes yeux impuissants. Un homme tristement connu semblait venir à la rescousse de son compagnon tombé au combat. Les marines étaient totalement impuissants devant cet homme à la lame redoutable. Et vu son odeur de sang d’après mes impressions en le regardant, il n’allait pas simplement les blesser et prendre son compagnon et fuir. Il s’agissait là d’une histoire de vie et de mort ! Il me fallait agir.

« Nhghhh…. »

Ils sont tous en danger… Mais il fallait faire quelque chose.

« A.. Assez ! »

Essayant d’interpeller ce fléau des troupes d’Hadès, je me redressais difficilement. Regardant brièvement Yonass puis Turbo, je me foutais s’ils m’ignoraient, mais c’est bel et bien une « aide » que je tentais de leur apporter.

« … Prenez votre compagnon et laissez-les ! Il n’y a pas besoin d’en arriver à tuer ! »

Mettant de côté le fait que chacun est ici pour une raison bien distincte, j’invitais au calme. Ou du moins en apparence. Encore une fois, il ne s’agissait que de secondes. Pure folie selon le point de vue, immaturité pour d’autres, pour ma part je suivais mes convictions jusqu’au bout. Envoyant diverses pensées ici et là, c’est résolu que je tentais de prévenir Turbo et son collègue que ça serait… maintenant ou jamais !
Poussant un dernier souffle comme pour me vider de toutes hésitations. Essayant d’être sûr que mon mouvement ne sera pas coupé par une douleur ou le poison de l’homme grenouille… C’est dans un ultime effort que je tentais ma chance. L’homme en face avait le pouvoir de sans doute me tuer d’une traite mais … qui ne tente rien n’a rien !

« Ten… » Commençais-je en levant mon arme vers le ciel. « No… » Continuant en me concentrant au maximum et envoyant une sorte d’éclair semblant insignifiant vers le ciel. « Batsu !!! » Finissais-je en abattant ma lame vers le sol en « désignant » l’homme qui était la plus grande menace à cet instant. Si je n’avais pas été interrompu ou que rien ne m’était arrivé entre-temps, un grondement de tonnerre retentirait avant que d’un coup d’un seul, un éclair imposant fusa vers la cible. La totalité de mon haki avait été envoyé dans cet assaut et il restait plus qu’à prier que … cela soit suffisant pour entraver la menace de l’instant.

Parfois… Il faut savoir enterrer la hache de guerre pour sauver autrui. Et là, si je faisais ça ce n’était pas pour aider la marine, mais bel et bien … leur permettre de fuir. En priant qu’ils en tirent des conclusions adéquates !


Codage par Libella sur Graphiorum



résumé:

tech utilisées:

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2820

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 7 Mai - 19:15




Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Enesta10Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Ghetis12
Enestan, alias l’Oracle, primé à 240 millions de berrys & Menphis, alias La Lame, primé à 219 millions de berrys.

Si à l’origine les chasseurs de primes étaient ceux qui traquaient, en ce jour ils étaient bel et bien les victimes de cet assaut. Pourtant la tendance s’inversait ! La main d’Enestan s’en retrouvait coincer dans le corps du Taton, qui décida de se projeter dans les airs, brisant le bras du vampire, tout en faisant la main de celui-ci s’ouvrir d’un coup dans le corps d’Obra qui ressentirait la violence des griffes dans sa chaire ! De sa main libre, il dévirait l’arme du Taton à l’aide d’une griffure ascendante, lui tailladant la main !

L’affrontement entre cet homme et le Taton paraissait toujours plus périlleux, d’autant plus lorsqu’Obra se mit à générer une quantité astronomique de fruit, poussant Ganesh lui-même à s’en alerter !

    - Le vampire l’hypnotise..
Dit-il en resserrant son étreinte sur son fouet.

L’objet s’allongea alors et d’un geste vif il alla cueillir Obra lorsqu’il retomberait au sol, l’arrachant au vampire par sa grande force, Ganesh balaya son coéquipier qui frotterait le sol avec dureté, tandis que le corps de Ganesh reprenait sa forme zoan la plus connue.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Af7kAux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Odrc
Freddy Mercurial, alias Ganesh & Fany Close, alias Fon, la quatrième et la cinquième légende.

    - FON FEU !


Si effectivement la rupture de la lumière l’empêchait de voir et que les voix disparaissaient dans le périmètre du vampire, ce n’était pas pour autant que le son n’en venait pas. Alors projetant une boule de feu, Fon provoqua l’explosion pure et simple des fruits créés par Obra.

Dans un déluge de flammes inouï, les deux vampires furent éjectés les corps cendrés, tandis que Ganesh ressortait peu à peu, son corps parsemé de flammes et de brûlures, tandis que son champ de force était encore visible. Cette création provenait de son casque pourvu d’un pic, l’un des objets de sacré de la divinité qu’il incarnait. Malgré tout, le champ de force n’était pas infaillible et son corps échaudé en témoignait avec la plus singulière des franchises.

Alors son genou flancha et l’éléphant si puissant lâcha ses armes, tout en reprenant son souffle autant qu’il le pouvait. Du haut de ses 4 mètres de haut, l’éléphant sentait le monde devenir de plus en plus pesant, mais tenait bon.

Face à ce brasier une ultime lame d’air lumineuse vint scinder en deux le feu, frappant de plein fouet Ganesh qui s’effondra ! Il était encore debout… Menphis. Fonçant vers l’éléphant, c’est la lame en guise de pieu qu’il s’élança dans les airs pour retomber vers lieu tel un missile si rien n’était fait pour sauver Ganesh ! Au sol demeurait Enestan désormais hors combat.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Pixiv_11Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Lugo2
Haendrick, Capitaine des Rotte Pirates, primé à 200 millions & Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50 millions

Dans les airs un tir toucha Fon qui vint à chuter lourdement alors qu’Haendrick rechargeait son arme. Rien n’était encore joué, mais l’affrontement approchait son terme !

Que ferait Obra désormais libéré de l’hypnose ?


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Jin_zz10Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Tengen12
Jin Zô, Nebula primé à 372 Millions de berrys &  Graeme Suffolk, "L'Intraitable", primé à 552 millions de berrys.

La première esquive du serpent surpris énormément Suffolk, qui resta fixer sur son objectif ! Il n’y avait pas à dire cette étrange élasticité était assez toxique pour lui, le roux ayant l’air de pouvoir déformer son corps à sa guise. Le marteau que le shandia comptait adresser au singe allait devoir se confronter à tout l’art de la bête qui avait tout même senti l’assaut arriver à lui grâce au mantra.

    - Lacération du Serpent !


Alors le singe mû son corps telle une toupie, faisant sa queue prendre en vitesse avant d’achever l’assaut par un coup si puissant qu’il devait normalement trancher en profondeur grâce à la vitesse ! Mais au lieu de ça, les muscles de la queue se froisseraient et le singe s’en retrouvait frapper entre l’armure de haki de Suffolk et celle du Spown !

C’est à ce même moment que Wave subirait le puissant assaut de Suffolk qui lui infligerait instantanément cinq coups de poing l’envoyant valser !
Constatant la jambe qui tentait de l’enserrer, lorsque celle-ci arrivant autour de ses bras, Suffolk ne fit point prier pour regagner son corps de 40 mètres de haut !  Rendant bien moins efficace la technique de Caligula, celui-ci sentirait ses membres tirer vers l’usure ! S’il entendait maintenir son étreinte, alors doucement ce ne sont pas ses os, mais bien sa peau élastique qui découvrirait une limite. Certes sa forme défensive lui permettait de tordre son corps à volonté et ainsi reproduire des effets proches du fruit de l’élasticité, mais il était tout de même limiter par la longueur maximale de ses membres, ainsi le sang commencerait à sortir de la peau de cette jambe aux muscles étirés. Cette jambe lui serait désormais douloureuse ou inutilisable s’il ne retirait pas vite son  étreinte !

    - Les Anges de Plague Island et Monkeypiea sont déjà sous l’égide de Tengen ! Tu ne pourras jamais les rallier à ta cause, chien du gouvernement !


Pourtant le choc entre le crâne du géant et l’assaut de Caligula serait d’une rare violence ! L’armure défensive rencontrait l’armure offensive dans un choc qui fit flancher le géant dont l’immense corps s’abattit avec fureur sur l’île ! L’ensemble de celle-ci venant vivre un tremblement due uniquement au poids de ce colosse.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 245939Wave Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 560893IRR
Vice-Amirale Julia Horoji, alias Wave la Troisième légende & Irr, la Deuxième Légende.

    - Irr c’est le moment !

    - Reçu !


Saisissant cette fragilité dans le haut de l’armure du géant, Irr tira une flèche bien particulière ! Couverte de haki elle vint se planter dans le crâne du géant, franchissant l’armure de haki uniquement grâce au précédent assaut de Caligula !

    - L’effet sera immédiat…


Rouvrant les yeux d’un regard écarlate, Suffolk sentit son cœur battre d’une traite. Un tintamarre assourdissant montant à son crâne comme s’il était dans son cœur et non l’inverse… Le battement de son être s’intensifiant en lui.

Tout en se redressant, Suffolk ne comprenait point ce qui lui arrivait.

    - Bordel, pourquoi mon cœur bat si fort !!
S’écria-t-il !

    - Suffolk ! Si tu tiens à ta vie et celle de ton coéquipier tu ferais mieux de rendre les armes. Je viens de t’inoculer un dérivé d’une maladie dont tu as dû déjà entendre parler. Elle fait bien des ravages sur les îles touchées.
Volant en stationnaire grâce au geppou, Irr semblait partir dans une explication censée servir leur fuite à venir.

    - Hein de quoi tu parles ?


    - La Démence du Chaos, 5% de l’humanité y est immunisée, pour les autres c’est tout simplement une crise de démence folle qui prend le corps, tout en rendant plus fort et plus rapide. Malheureusement cette démence et cette soif de sang, pousse vers la mort par la fatigue. J’en ai synthétisée une partie, afin de créer ce dérivé. Je peux t’offrir l’antidote si jamais tu quittes l’île immédiatement.


    - C’est plutôt toi qui devrait m’administrer l’antidote dès maintenant. A moins que souhaite que Pantaclisland ne s’engouffre dans la mer. Ne crois pas que ces quarante mètres constituent ma limite.
Déclara le pirate.
    - Si tu coules cette île tu mourras Suffolk tu le sais.
Intervint Wave.
    - La démence a déjà commencé, dans ta chute tu as laissé ton camarade au sol sans tenir compte de lui.
Poursuivit Irr.

Alors une vive douleur prit de nouveau Suffolk qui se recula de plusieurs pas…

    - Nous allons bien voir jusqu’où ira votre bravoure…


Actionnant le pas, c’est par de grandes enjambées, forte que le géant commença à se mouvoir, rendant son corps visible même au loin pour de nombreuses personnes, tout en contraignant Caligula et les autres à le suivre.

Chaque pas, qu’il réalisait, faisait trembler l’île, alors que des larmes de sang montaient à ses yeux, la maladie prenant rapidement le pas.

    - Branch, je vais encore exprimer ma colère depuis ton départ, toi le seul homme que j’ai jamais aimé..
Se disait-il à lui-même avant que sa pupille ne devienne blanche.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 _LLnJ4
Suffolk Graeme venait d’abandonner toute trace d’humanité.

Son hurlementterrifiant frappant l’ensemble de l’île.

Son choix de s’éloigner de Jin Zô n’avait pas été dénué de sens, puisqu’il souhaitait en vérité s’éloigner de lui avant de se déchaîner. Son corps semblait avoir pris dix mètres de plus dès l’instant où il sombre, le passant bien à cinquante mètres de hauts, alors qu’il continuait de fracasser le sol de ses pas puissants.  

Que ferait désormais Caligula face à ce géant dont le haki de l’armement semblait s’être éteint ?

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Leq7Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Dagudg10
Vice-Amiral Gale Turbo & Jormungand, « Le Massacre Sanglant ».

De l’autre côté de l’île subsistait encore cette vie tentant de s’accrocher à un idéal. Ce jeune révolutionnaire croyait en la flamme de la vie sans le moindre doute. Prompt à mettre sa faction de côté pour éviter qu’une boucherie ne soit perpétrée, son humanité faisait même réfléchir Yonass qui brillait par son manque d’humanisme envers les criminels.

Le plus interloqué restait tout de même Turbo qui serrait son poing, celui même qui était renforcé par les cheveux. La chevelure vint prendre un aspect plus solide, se hérisser de pics enduits de haki.
Il faudrait saisir cet instant pour frapper !
Le puissant éclair de l’Eiki allait être l’opportunité pour Turbo de frapper !

D’un coup, d’un seul Jormungand ouvrit une grande dimension en face de lui et sans même que Shiki ne puisse y faire quoi que ce soit  celle-ci avala entièrement l’éclair du révolutionnaire avant que Jormungand n’ouvre une autre dimension de laquelle fusa ce déluge d’énergies !

Oui, Shiki verrait sa propre attaque lui revenir au visage, le foudroyant dans une violence telle qu’il en sentirait son corps se méduser sous sa propre puissance. Son seul visuel serait alors le poing survolté de Turbo frappant Le Massacre qui écarquilla les yeux tout en se couvrant d’un fluide qui lui permit d’encaisser l’attaque au mieux malgré la projection qu’il venait de subir.

    - Shiki M. Eiki, j’ai détruit ton navire avant de venir ici, tu n’as aucune fenêtre de sortie... Toutefois ton geste sera pris en compte
Oui, Turbo n’oublierait pas ce que ce criminel venait de faire, ni Yonass dont le corps peinait à se redresser.

    - Jormungand… On raconte de toi que rare sont ceux ayant pu entendre ta voix. Si c’est ton camarade que tu viens chercher, prends le et laisse nous.


    -…
Se contentant de tapoter ses vêtements pour en ôter la poussière, le sabreur usa de suite d’un mouvement de célérité le faisant apparaître derrière Turbo, dont le corps se couvrit d’une plaie en forme de croix…

Pourtant il hérissa ses cheveux, juste après, projetant une série de pics sur le sabreur qui les balaya de plusieurs coups de sabre.

    - Les sabreurs comme toi sont puissants, mais s’épuisent vite tu le sais.

Alors l’ensemble de son corps se couvrit d’une sorte d’armure capillaire dense et ce fut sans crainte que Turbo fondit sur son adversaire !

Les coups de sabres du guerrier franchissaient la barrière capillaire qui se tâchait de sang bien plus souvent que les poings de Turbo ne touchaient Le Massacre. Néanmoins, chaque coup de poing, qui touchait Jormugand, rassurait Turbo !

Bientôt l’armure de cheveux bleutée se teinterait d’une teinte violacée, mélange résultant du liquide carmin dont ce teintait la lame. Participer à cet affrontement aurait été vint.

La bête de poil que constituait Turbo témoignait de sa puissance, les cheveux se restructurant constamment, Jormungand l’avait bien compris, certains des os de Turbo étaient brisés et certains muscles avaient lâché, mais l’homme les maintenait par sa chevelure.

Néanmoins, il trouvait très étrange de voir à quel point Turbo semblait « insensible » à la moindre douleur.

Le Retour à la Vie des Nerfs.

Développé durant la plus longue mission de sa carrière, où il s’opposa à Mendela Yorkshire, le pugiliste fut contraint de s’adapter à un ennemi ne ressentant aucun dégât dès lors que le haki n’était point présent. Ainsi, pour résister à sa cible, il apprit lui-même à ne plus ressentir la douleur. De même ce retour à la vie lui permettait de maîtriser parfaitement ses mouvements, améliorant ses réflexes par la même occasion.

Jormungand en vint même à soupirer après plusieurs minutes de combat, jusqu’à ce que la terre ne commence à trembler encore et encore, les deux combattants lorgnant un court instant sur l’immense silhouette visible au loin…

Celle de Suffolk, désormais pris de rage, tandis que son hurlement fendait l’air.

    - Rien ne va sur cette île… Mais je n’ai pas le droit de perdre, Anna ne me le pardonnerait pas.
Dit-il en se projetant à nouveau vers Jormungand, le balayant d’un violent coup de poing, avant que le sabreur ne réapparaisse derrière lui en lui plantant la lame dans le dos.

Crachant du sang, le Vice-Amiral atteindrait rapidement ses limites s’il continuait à utiliser au maximum ses trois retours à la vie. La combinaison était puissante, mais pas durable, Jormungand l’avait bien compris et avait commencé à économiser son style pur afin d’assurer sa durabilité.

Néanmoins,  à l’instant où Le Massacre et Turbo entreprirent un nouvel assaut, une ombre tombant du ciel descendit sur eux ! De ses deux ailes couvertes de fluide, Sokyu venait de bloquer leur assaut comme s’il n’en était rien.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 753952Sokyu
Première Légende, Maître L alias Sokyu Elmetto.

    - Eh bien, eh bien. Loin de moi l’envie de savoir pourquoi vous combattez, mais lequel de vous deux à mis mon soldat dans cet état ?
Déclara Sokyu le regard noir, en pointant du doigt Shiki.
    - Ton soldat ? Ne me dis pas que le leader des Cinq Légendes compte rejoindre la Révolution ?
Déclara Turbo.
    - Tu as l’air d’ignorer ce que Chairoka nous a fait subir. Cette femme n’apportera que désespoir aussi longtemps qu’elle sera en vie. Votre Gouvernement a permis son existence et ne semble pas apte à lutter contre elle. Alors tout en le réformant j’éradiquerai cette pseudo « Néo-Marine » qu’elle pense avoir inventé.


Las de ces bavardages, Jormungand usa à nouveau de sa célérité afin de réapparaître en face de Sokyu, qui bloqua  de sa main la puissance lame du bretteur. De suite Turbo saisit l’occasion, tentant de frapper le pirate qui esquiva.

    - Cela dit nous étions en train d’affronter ce Eiki quand le Nébula a commencé à nous attaquer sans distinction.
Expliqua le marine.
    - Je vois, j’ai déjà entendu parlé de lui, c’est une chance que vous soyez encore vivant, ton corps doit être dans un piteux état sous ton tas de poil. Tu ferais mieux de partir, car vous êtes donc tous les deux mes ennemis.
Rétorqua Maître L.
    - Evidemment…


Sans bouger son corps, il commença alors à faire battre ses ailes translucides, déployant une puissante bourrasque d’air qui écarterait ses deux cibles, alors que son corps commença à se métamorphoser, la légende ayant désormais, non pas deux, mais quatre bras pourvus de poils ébènes.

    - Vous pourrez désormais le répéter à vos Empereurs et Amiraux. Sokyu, La Première Légende, représente désormais La Révolution du Nouveau Monde.


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Oboy - Caliboy - Daisuboy - Shikiboy

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Suffolk fait 50m, et fait tremblé toute l'île... C'est 17m de moins que Oz pour vous donner une idée.

Listes des PNJs :
Spoiler:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 373
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime : Renaissance

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue34/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue124/220Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (124/220)
Berrys: 244.557.000 B
Mar 10 Mai - 14:57
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar - groupe 3


Ganesh avait eu un très bon pressentiment en saisissant le Taton pour l’éloigner. En effet, l’hypnose semblait avoir eu un effet dévastateur sur le moment. Cependant, était-ce simplement dû à l’hypnose ou cette dernière n’avait fait que remonter une partie du chasseur qui était cachée au plus profond de lui ? Nul n’aurait la réponse à cette question pour le moment, mais elle n’était de toute manière que peu importante à l’instant.

La combinaison de la chute violente sur le sol combinée à la douleur du membre d’Enestan arraché de son propre corps, le tout suivi par une violente détonation, ramena de manière soudaine Obra à la raison. Des milliards de questions se posaient de manière simultanée dans sa tête, mais ces dernières, tout comme la douleur, se voyaient balayées par l’adrénaline du combat qui ne faisait que croître.

A peine revenu à la raison, l’homme comprendrait bien vite la situation. Si l’hypnotiseur avait disparu, les légendes ainsi que lui-même étaient dans un état plus que misérable. Ganesh était sur le point de se faire achever, et il semblait être de même pour Fon. Que devait faire l’homme ? Sa mission était de ramener les deux en vie au nom de l’Alliance, pas d’en faire périr sans être capable de faire quoi que ce soit. Il ne restait plus beaucoup d’énergie au Taton, il allait devoir puiser dans ses dernières réserves. Quiconque pourrait voir le combat constateraient que les prochains assauts seront parmi les derniers de l’homme avant qu’il ne finisse complètement hors combat, récoltant le fruit de toutes les blessures qu’il avait encaissé jusque-là.

En-tout-cas, il était parfaitement hors de question d’en abandonner un des deux. Le Taton avait une mission claire : ramener les deux, quitte à en perdre lui-même la vie à la place. Dans un premier temps, il viendrait créer une nouvelle fois une pomme géante, mais complètement classique cette fois-ci. Il tenterait d’envoyer cette dernière entre Haendrick et Fon, de manière a limiter son champ de tir et ainsi laisser à la femme une potentielle porte de sortie. En ce qui concernait Ganesh, Obra viendrait frapper du pied sur le sol à dix reprises, tentant de s’approcher de son compagnon pour le pousser et prendre sa place. Même s’il s’agissait d’un éléphant gigantesque, la vitesse accumulée et le manque de force de ce dernier permettrait probablement de réussir. Une fois à sa place, l’inventeur viendrait lever sa paume vers le ciel, en direction de ce pieu descendant à toute vitesse, créant un Jacquier le plus grand possible. Ici l’objectif était simple : bloquer la lame. Il se doutait parfaitement que cette dernière ne serait probablement pas complètement arrêtée par le fruit, mais si elle était au moins au peu ralenti, elle viendrait probablement se planter dans le corps du Taton et y rester bloqué comme la main de son compagnon. C’était là son dernier plan, servir d’ultime appât avec ses dernières forces, n’étant plus capable de faire grand-chose de plus de toute façon. Si son idée avait fonctionné, avec toute la hargne qu’il restait en lui, il se contenterait de hurler quelques mots.

“ - Ganesh ! Je sais que tu es encore vivant, montre à ces vampires quelle est la vraie puissance d’un futur membre de l’Alliance !”



Techniques utilisées :
Spoiler:
Obra Taton
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 559
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue42/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue18/500Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (18/500)
Berrys: 60.944.689.498 B
Vice-Amiral
Ven 13 Mai - 10:24
Rêve ou cauchemarLa dernière offensive de Caligula avait écrasé Jin Zô sur le corps de Suffolk. Le singe de Monkeypeia laissa ses dernières forces le quitter, tandis que de l’autre côté Suffolk combattait vaillamment contre les trois guerriers aguerris dont le travail d’équipe était plutôt satisfaisant. Bien qu’il du complètement relâcher son étreinte pour ne pas voir sa jambe se déchirer sous ses yeux, Caligula ne lésina pas sur la contre-attaque et balança son bras à toute allure tout en répondant à son adversaire.

– Tengen ou pas, j’unirais toutes les anges car c’est là ma mission. Comment pourrais-je devenir le prochain Kalgara…SI J’ÉTAIS EFFRAYÉ PAR UN SIMPLE YONKOU.
L’impact du choc entre les deux armures se fit violent et tout comme l’armure défensive ennemie, la main du shandia n’y échappa pas bien qu’elle fut aussitôt remise en place. Ainsi, lorsque le shandia ouvra une brèche dans l’armure impénétrable du géant, Irr en profita pour tirer une flèche dont la pointe était trempée d’un dangereux poison.

Caligula assista alors à la démence progressive du charpentier de Tengen pendant que l’archer de légende expliquait la situation actuelle et quelles en étaient les possibles conclusions.

– Tu ferais mieux d’écouter robin des bois Suffolk. Arrêtons-nous ici avant que la situation ne dégénère.
Les propos du zoan ne suffirent visiblement pas à ramener le géant à la raison puisque celui-ci menaçait désormais de faire couler l’île tout entière. S’agissait-il d’un coup de bluff ? Le Vice-Amiral ne comptait pas attendre que son adversaire passe à l’action pour le savoir. Il se devait de répliquer avant que la situation ne devienne incontrôlable. Et pourtant, Caligula sentait aussi que son corps atteignait petit à petit ses limites : le haki qu’il maintenait depuis quelques temps désormais s’avérait être assez gourmand en termes d’énergie. Il sentait la pression que son armure exerçait sur son corps se relâchée peu à peu, ce qui se suivrait d’une perte d’énergie progressive elle aussi. Il préféra alors annuler son armure d'armement totale, choisissant de ne pas faire appel au haki quelques temps et de laisser son corps se reposer !

Alors Caligula se tourna vers Wave et Irr tout en même temps qu’il suivait Sufflok dans sa course folle.

– Il faut qu’on l’abatte avant qu’il nous coule tous. Je propose de stopper sa course dans un premier temps. Si ça vous va, je vais viser son tendon d’achille avec tout ce que j’ai. N’hésitez pas à m’épauler s’il vous reste quelques trucs en réserve.
Attendant une confirmation de ses coéquipiers, Caligula déclencherait l'assaut en cas de réponse positive.

Il changea alors pour une forme qu’il n’arborait que rarement mais qui s’adaptait parfaitement à la situation : face au plus grands des géants, il fallait le plus grand des serpents. Caligula passa en forme totale et se transforma en un serpent géant n’étant autre que le titanoboa, ou encore le grand dieu shandia comme il aimait l’appeler.

Contractant tout les muscles de son long corps le rendant encore plus solide et robuste, Caligula enroula ce dernier sur lui même avant de le compresser et de relâcher la pression d’un coup ce qui le propulsa vers le tendon d’achille de son ennemi. L’objectif ? Devenir l’équivalent d’un missile qui déséquilibrerait complètement l’être d’une cinquantaine de mètres. Et pour s’assurer que celui-ci ne se relève pas, le serpent géant ouvrit pleinement sa mâchoire, dont les dents étaient aussi couverte de haki, de manière à littéralement arracher le tendon et la chair du charpentier.


_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 591
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue40/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue116/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (116/350)
Berrys: 37.650.000 B
Lun 16 Mai - 16:48
Protection !





Je poursuivais toujours cette même voie ! Cette de l’épéiste ! Et son chemin était linéaire. Le chemin allait souvent en ligne droite et était parsemé d’étapes à franchir. Un seul et même cycle qui se répète sans cesse. S’entraîner, acquérir de la force, avancer en usant de cette force jusqu’à être défait et devoir de nouveau recommencer le cycle. Un cercle vertueux ou vicieux selon la personne qui vous amène au top ou au fond des abysses.

Aujourd’hui, il s’agissait de nouveau d’un rappel à l’ordre pour le samurai que j’étais. Une vision d’un nouveau palier à atteindre et franchir se montrait à moi en ce jour. Un lieutenant de Younkou était autre chose qu’un simple mercenaire ou une petite frappe de Grand Line. Tandis que je tentais le tout pour le tout, donnant absolument tout ce que j’avais pour offrir une ouverture aux marines et qu’ils partent, voilà que l’attaque envoyé revint à l’envoyeur ! Le pourquoi du comment restait à déterminer pour ma part, mais nul doute qu’il s’agissait là d’une capacité de sa lame. Une maîtrise particulière ou je ne sais quoi… En tout cas le résultat était là, un choc électrique qui frappait de plein fouet, grillant sans doute ma personne de la tête aux pieds sans que cela soit contrôlable.

Un bon médecin doit toujours tester de sa propre médecine n’est-ce pas ? Voilà qui était fait. Le haki foudroyant cessant enfin de me faire avoir des spasmes, c’est le corps fumant que je tentais de m’accrocher à la vie, en vain. L’inconscience pointait le bout de son nez à vive allure tandis que diverses pensées essayaient de me maintenir debout. Ma mission, mes compagnons et le fait de ne me mettre à genoux devant personne.
Tremblant de douleur, le regard vide, une lame se planta dans le sol pour tenter de maintenir le corps droit. Et après un moment d’équilibre précaire, le corps fumant tomba sèchement au sol. Je venais de louper ma chance, mais au moins l’honneur était sauf.

Enfoui dans mes pensées, c’est comme flotter dans un néant que rien ne peut déranger aux premiers abords. Pourtant, pour une raison inconnue, un feu s’y trouvait. Un feu qui brulait paisiblement, comme une conscience refusant de s’éteindre, une volonté inébranlable qui m’invitait à m’asseoir. C’est donc paisiblement, courbaturé comme jamais que je repensais à toutes ces choses… Jusqu’à ressentir comme une présence, l’impression que quelqu’un m’observait. C’est alors que devant moi, je ne put qu’apercevoir une silhouette protégée de son armure tellement reconnaissable. Hallucination ? Encore ?
L’homme se posa face à moi, observant le feu, tendant même sa main pour sembler être en transe avec ce dernier et machinalement, j’imitais son geste pour entrer en communion avec cet instant. Une seule pensée claire me traversa l’esprit et c’est d’un murmure que je m’excusais auprès de cet être si important à mes yeux.

« Désolé… père… »



Codage par Libella sur Graphiorum



résumé:

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2820

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 16 Mai - 22:11




Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Enesta10Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Ghetis12
Enestan, alias l’Oracle, primé à 240 millions de berrys & Menphis, alias La Lame, primé à 219 millions de berrys.

L’affrontement des Légendes contre les Nébulas prenait de plus en plus d’ampleur, alors même que la situation semblait perdue ! Pourtant, aucun des chasseurs de primes n’abandonnaient et pour ainsi dire cela était une grande force. Le genou au sol, c’est avec un grand étonnement que le colosse fut poussé par un Taton toujours plus surprenant ! Obra ne cherchait même pas à produire une réelle riposte, mais bien à supporter son coéquipier !

Malheureusement la vitesse du vampire surpassait tout de même la sienne, même sous le soleil, ce qui permis au sabreur de planter sa lame directement dans la main d’Obra, alors que le Jacquier n’était pas entier ! La lame franchit entièrement sa main, s’arrêtant en face des iris du chasseur avant qu’Memphis ne le repousse d’un coup de pied faisait ressortir sa lame !

Néanmoins, c’est à cet instant que les propos du tireur galvanisèrent un Ganesh toujours chancelant.

    - C’est qu’il veut vraiment voir les Cinq Légendes à l’œuvre ce rookie… Bien… Il est peut-être temps que Ganesh le leur montre…


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Af7kAux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Odrc
Freddy Mercurial, alias Ganesh & Fany Close, alias Fon, la quatrième et la cinquième légende.

Commençant à grandir, mais aussi à perdre en masse musculaire pour gagner en « gras » ? Ganesh devint une créature toujours plus grande, atteignant la barre des six mètres, puis des huit mètres de haut !

Une hache, un poignard, une corde et une défense d’éléphant à la main, cette créature semblait bien différente  désormais. Ganesh venait de révéler sa forme dite totale, celle qu’il ne maîtrisait point il y a deux ans de cela. La divinité dont s’inspirait son fruit du démon réclamait un minimum d’intelligence et une bonne concentration pour être utilisée au mieux. Si l’intelligence de Ganesh n’avait pas évolué, il avait, malgré tout, appris à se concentrer suffisamment pour maintenir cette forme !

Et sans prévenir, c’est avec force qu’il projeta tant sa hache que sa défense et son poignard ! Les armes fondirent alors vers l’ennemi et produisirent une énorme onde de choc qui fit valser le vampire au loin ! La hache se plantant en plein dans son poitrail !

Cette créature immense, démontrait la encore la suprématie de ses fruits si rares qu’on appelait : Zoan Mythique.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Pixiv_11Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Lugo2
Haendrick, Capitaine des Rotte Pirates, primé à 200 millions & Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50 millions

En revanche durant cette phase, Fon fut bel et bien seul face à Haendrick, le fruit lancé par Obra lui permit tout juste de se relever. Au moment où celle-ci comptait embraser sa chevelure afin de produire une nouvelle boule de feu, ce fut dans la plus grande des stupeurs qu’elle constatant l’absence de flammes au sein des armes qui lui permettait cette fantastique pyrotechnie  que personne ne comprenait…  Elle s’évertuait à ne jamais révéler ce secret, mais les dials au sein de sa chevelure venaient de lâcher et elle l’avait bien compris.

    - Putain les vampires sont morts ? Ces légendes… Si ce foutu chasseur de primes ne s’était pas incrusté dans notre traque, nous aurions déjà terminé !
Grommela un Haendrick qui ne semblait point tirer parti de la situation.

    - Que faisons-nous ?
Rétorqua Lugo.

    - On se casse bien sûr, mais avant…
Alors activant un système au sein de son arme, celle-ci entama une véritable surcharge électrique, Haendrick marmonna

    - Admire la puissance des chasseurs de chasseurs.


Un puissant jet de foudre vint alors cueillir une Fon pas assez rapide pour esquiver le faisceau lumineux ! Foudroyée avec fureur, la demoiselle passa de sa forme hybride à une forme humaine la laissant s’effondrer au sol !

Par la suite, en se saisissant à Lugo, Haendrick orienta son arme vers le sol et tira une balle  à onde de choc ! Sans demander leur reste ils laissèrent ainsi l’onde les mener dans les cieux en une trajectoire parabolique !

    - Obra Taton, l’autre face de ton visage sera ma prochaine cible !
Lâcha-t-il en gravissant les cieux !

    - FON NON !!!!!!
Courant vers elle Ganesh alla la cueillir de son immense main, la décrochant du sol alors que de grosses larmes montaient à ses yeux.

~
Six mois plus tôt.

    - Tu penses qu’on pourra retrouver les autres ?
Demandait un Ganesh alors sous une forme qu’il ne révélait jamais, sa forme… humaine.

    - Bien sûr Ganesh ! Et lorsque nous nous verrons, nous aurons énormément de choses à nous raconter !
S’exclama une Fon pleine de vie, levant les bras au ciel avec beaucoup d’enthousiasme.  

    - Pourtant nous ne serons peut-être plus jamais dans le même camp…
Rétorqua-t-il.

    - De quoi tu parles, nous sommes d’un camp qui surpasse tous les autres.

    - Lequel ?

    - La famille !
S’écria-t-elle !
~
Présent.

Posant le doigt d’une autre main vers Fon, il la fit légèrement bouger et d’une voix toujours plus peinée déclara :

    - Fon, Fon, il faut que tu te réveilles, sinon je ne pourrai pas regarder notre famille dans les yeux…


Néanmoins, le corps inerte de la demoiselle ne lui offrait point de réponse…

    - Fon, tu m’as promis que nous aurions beaucoup de choses à raconter aux autres quand nous les reverrons, tu me l’as promis.

    - Eh je tiendrai parole éléphant sensible.
Répondit Fon d’un sourire léger.
    - Fon tu es vivante !!!
S’écria-t-il !
    - Bien sûr que je suis vivante, je t’ai déjà dit que tu dois t’entrainer au haki de l’observation, tu aurais senti ma voix directement.

    - Je sais, je sais.

    - C’est que tu sais parler correctement sous cette forme tien, elle augmente ton intelligence ?
Demanda-t-elle en riant.

Finalement, le cri du titan vint à eux à nouveau, faisant Ganesh observer l’immense silhouette qui se trouvait au loin.

    - Il semblerait que ce soit là que tout se passe, nous allons y aller nous aussi je pense.
Déclara Ganesh.
    - Mais avant il faut récupérer nos captures, ce gros machin est sûrement ce qui produit les tremblements de l’île depuis le début, elle pourrait s’effondrer. En plus ils sont encore vivants.


La hache de Ganesh n’avait pas percé suffisamment le corps de Menphis pour le tuer, ainsi les hommes étaient encore vivants, mais hors de combat.

    - Non Fon, nous allons de toute façon repartir par là pour atteindre les bateaux, alors ne t’inquiète pas pour ça, au pire ce ne sont que des berrys.
Dit l’éléphant tout en tendant la main vers Obra pour que lui aussi puisse monter, posant le chasseur sur son épaule droite et Fon sur la gauche.

    - Bien allons-y !


D’un pas léger et étrangement rapide, la créature qu’était Ganesh commença alors à courir vers le géant dont le corps ne cessait de grandir !

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Tengen12
Graeme Suffolk, "L'Intraitable", primé à 552 millions de berrys.

C’est à cet instant que l’imposant serpent géant fusa sur lui ! Cette créature longue de quinze mètres arracha violemment les chaires du géant dont le corps flancha de suite s’effondrant lourdement sur l’île !

Cette sonorité, tous l’entendirent.

Ce craquement qui touchait chaque pilier, qui résonnait dans toute l’île, il était l’œuvre du geste du Spown. Si chaque pas du géant avait effectivement fragilisé l’île, cette chute était la plus flagrante attaque à l’entité que constituait l’île.

C’était en ce sens que le poison d’Irr prenait tout son sens. Il savait pertinemment que maintenir une utilisation avancée du haki était particulièrement complexe dans un état de rage comme celui-ci. De ce fait il savait qu’il offrirait une grande ouverture au shandia.

Cet avantage servirait également à Irr qui enchainait les salves de flèches sur la créature, qui se releva malgré tout, témoignant désormais d’une taille bien plus grande encore, puisqu’il venait de franchir les soixante mètres de haut !

Attrapant alors Caligula avec violence, sa force bien plus grande lui suffirait à arracher le serpent de sa jambe et le fracasser contre le sol ! La terre gronderait alors de tout son éclat et bientôt, Suffolk saisirait de nouveau Caligula, mais par le bout de la queue cette fois-ci, le faisant dessiner un arc de cercle pour l’abattre de l’autre côté ! Caligula verrait alors le géant prendre encore en hauteur tandis que son corps rejoindrait le sol !


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 245939Wave Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 560893IRR
Vice-Amirale Julia Horoji, alias Wave la Troisième légende & Irr, la Deuxième Légende.


    - Caligula n’utilise pas le haki j’arrive !


De son corps Wave viendrait alors amortir entièrement la chute du Shandia qui pourrait repartir de plus belle ! Désormais elle tenterait de se placer en dessous de chaque point de chute !

Tandis qu’Irr multipliait les tirs de flèches à poison paralysant sans qu’elles n’aient d’effets directs.

Malgré tout il ne fallait rien lâcher ! Poussant son geppou jusqu’à la créature, il fit une pirouette dans les airs avant frapper en pleine tête le géant !

    L’ire de la fuite !
S’écria Irr dont le coup de pied produisit une surpuissante onde de choc directement contre le crâne du géant qui en fut sévèrement sonné !

Le Spown ne craignait pas le courroux des empereurs ? Il pensait pouvoir devenir l’égal du leader qu’avait été Kalgara pour le peuple shandia ? Alors il devrait aujourd’hui faire face à une créature bien plus imposante encore que les géants célestes ou le Nola, il devrait faire face au plus grand colosse jamais portée par l’humanité…

Suffolk le géant de soixante mètres de haut.  

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 753952Sokyu Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Dagudg10
Première Légende, Maître L alias Sokyu Elmetto. & Jormungand, « Le Massacre Sanglant ».
Pourtant un terrible affrontement se tramait à l’autre bout de l’île, Sokyu prenant un énorme appui sur le sol, provoquant un cratère dès l’instant où il y fusa, frappant de ses quatre poings Jormungand, qui encaissa douloureusement l’assaut avant d’être éjecté ! De suite le sabreur revint à l’assaut et trancha en diagonal le torse de Sokyu, alors que Turbo en profita pour frapper Jormungand dans le dos, l’éjectant ainsi !

Malgré ses propos, Sokyu ne semblait pas encore enclin à frapper Turbo, sans doute car Jormungand était un plus grand danger !

Bientôt un échange de coups fulgurants prendrait naissance encre Sokyu et Jormungand. Sokyu gravissait les airs et fondait sur le sabreur, l’enfonçant dans des cratères à chaque fois le pirate bloquait du plat de sa lame ! D’autres fois, Jormungand esquivait et tranchait habillement Sokyu.

    - Toujours muet hein… Bien… Il est peut-être temps de passer à autre chose.


S’élevant dans les cieux, Maître L laissa son corps se métamorphoser entièrement ! Ses bras vinrent s’épaissir et gagner davantage de pilosité, l’ensemble de son corps fit de même, tandis que ses yeux vinrent se scinder en de multiples cellules. Ses ailes déployées dans le ciel, ce zoan aussi hideux que puissant prenait toute sa splendeur en ce soleil qui trônait derrière lui lorsqu’il fondit sur Jormungand !

Spoiler:
Chargeant toute sa force dans cette frappe, il fit même le sabreur fusé vers lui dans les cieux ! L’impact du poing couvert de fluide frappant la surpuissante lame dans une onde de choc qui fit vibrer le ciel lui-même !


Se stabilisant les cieux, Maître L fut assez surpris de voir le massacre se tenir dans les cieux grâce à une faille dimensionnelle.

    - Tu le sais, notre affrontement pourrait durer des jours, enfin, de mon côté. De ton côté il n’y a rien de certain, ce genre de style pur vous fatigue vite, vous les sans-fruits.  


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Leq7 Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Marin116
Vice-Amiral Gale Turbo & Contre-Amiral Milosephko Yonass.

La bataille prenait un tout autre tournant, Turbo profitant de cela pour « engloutir »  Yonass dans son armure capillaire.

    - Qu’est-ce que tu fais Turbo…
Déclara-t-il avec faiblesse.

    - Tu ne peux pas vraiment bouger, mais je sais que tu as encore de bonnes réserve de haki. Ta maîtrise pourrait me couvrir intégralement de haki, c’est notre meilleure chance !


Alors Turbo se propulsa droit vers Jormungand qui le sentit arriver et comptait riposter de son haki lorsqu’il vit l’armure de cheveux devenir un blindage intégral qui fit preuve d’une forte résistance à son haki, car renforcer par celui de Turbo qui put ainsi éjecter avec virulence Jormungand !

    - Ne sous-estime pas le Gouvernement Mondial, Nébula !


Et tout en retombant au sol, c’est d’un regard particulièrement hargneux que Turbo semblait toujours prêt à combattre. L’absence de douleur, ses muscles portés par sa chevelure pour se pousser à leur apogée, tout était réuni pour le rendre terrifiant.

Essuyant la trace de sang coulant de sa bouche, le Massacre lâcha une sorte de « Tsss », grommelant contre ses cibles avant de disparaître dans une brèche pour réapparaître au côté de Rag Brok.

Entre le démon du ciel qu’était Sokyu et le démon de la terre que représentait le duo Turbo-Yonass, Jormungand aussi puissant soit-il n’avait que peu de chance.

Aussi divin soit cet être silencieux, d’autres individus de ce monde l’était tout autant. Ouvrant une nouvelle brèche dimensionnelle c’est avec un regard de haine qu’il plongea avec Rag Brok dans cette brèche.

Néanmoins, Sokyu comptait-il affronter ce binôme de marines dont le stoïcisme précaire  méritait tout respect ?

Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Oboy - Caliboy - Daisuboy - Shikiboy

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Suffolk fait 60m, et fait tremblé toute l'île... C'est 7m de moins que Oz pour vous donner une idée.

Listes des PNJs :
Spoiler:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 373
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime : Renaissance

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue34/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Left_bar_bleue124/220Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] - Page 3 Empty_bar_bleue  (124/220)
Berrys: 244.557.000 B
Mar 17 Mai - 23:10
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar - groupe 3


Alors que le Taton avait prononcé ses mots, espérant motiver son nouveau compagnon, les choses se mirent à accélérer d’un coup. C’est d’un œil tremblant, comme s’il voyait les choses de manière floue, qu’il vit se dresser une forme gigantesque proche de lui, tandis que l’homme aux fruits, lui, tombait au sol à genoux. En quoi Ganesh s’était transformé exactement ? Obra n’était pas en état d’analyser de manière correcte tout ce qu’il se déroulait, mais il était capable de constater une chose : une hache vint percuter le corps du dernier vampire qui causait des problèmes ici présents.
Au moment où la hache se planta dans cet ennemi, un grand soulagement se fit ressentir à l’intérieur du chasseur. Même si rien n’était encore terminé, il se rendait compte que le plus grand danger venait d’être effacé : ceux qu’il était incapable de vaincre seul. Les endorphines commençaient à lentement diminuer, faisant même tourner de l'œil ce dernier durant quelques secondes… jusqu’à ce que son attention revienne d’un coup.

Un bruit de foudre se fit entendre de manière très brutale, et le temps de comprendre ce qu’il était en train de se passer, le Taton ne verrait que Fon effondrée et entendrait les menaces d’Haendrick qui prenait la fuite. Lui qui s’était reposé un instant le temps de cette pseudo-victoire, allait-il assister si rapidement à un échec aussi important que la mort d’une collègue ? Se redressant avec difficulté, il s’approcha du corps de cette dernière que Ganesh tentait de ranimer comme il pouvait, pleurant toutes ses larmes.
Obra n’était pas vraiment quelqu’un de sentimental… mais il avait un profond respect pour ses collègues. Tout comme le zoan mythique, des larmes commenceraient à couler le long de son visage, à l’échec de ne pas avoir pu ramener les deux vivants… du moins durant quelques secondes.

Fon était faible, mais bien vivante. La remarque sur la haki, bien que destinée à Ganesh fut prise tout aussi personnellement par l’homme à la blouse. Cependant, il se vexerait plus tard, il restait encore des choses à faire, notamment par rapport à l’immense silhouette qui se dessinait au loin sur l’île. Acceptant de se faire porter par l’homme éléphant, il lui dirait quelques mots alors qu’ils prendraient tous la route.

“ - Je suis plutôt mal en point, mais je vais continuer à vous couvrir autant que possible. J’attendrais qu’on soit à l’abri avant de tomber dans les vapes. Au moins cette fois, Liao ne pourra pas m’engueuler car je me suis fait brûler tout le corps, je suis presque en entier en comparaison.”

L’homme laisserait échapper quelques rires, comme pour essayer de détendre l’atmosphère concernant la situation. Lui-même était parfaitement incertain de ses capacités à l’instant présent, mais il possédait quelque chose que personne ne pourrait lui enlever : la motivation.

Obra Taton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sauter vers: