Le deal à ne pas rater :
20 Boîtes de 50 masques médicaux type IIR (1000 masques, 1,50€ la ...
29.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2713

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 1 Oct - 17:07



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 245939Wave
Vice-Amirale Julia Horoji, alias Wave la troisième légende

Ce groupe était en vérité assez connu, il représentait parfaitement ce que le Gouvernement Mondial attendait des chasseurs de primes. C’est-à-dire, qu’ils soient des armes aux services de leur justice. N’importe qui connaissait les Cinq Légendes, elles avaient capturé bien des criminels et cela depuis des années. En revanche, leur emprisonnement à Impel Down était moins connu, tout comme leur évasion.  Néanmoins, n’importe qui savait que le groupe n’était plus réapparu sur les devants de la scène depuis fort longtemps, hormis Wave désormais Vice-Amirale au service de la Marine.  

Chacun avait poussé sa petite barque de son côté, décidant de revoir leur vie différemment, certains pour se venger de Chairoka, d’autres pour vivre autrement et certains pour un idéal nouveau. Pour cette raison, ils prirent un grand risque : le risque de se réunir à nouveau.

De façon assez naturelle le gouvernement observait leur déplacement afin de s’assurer que ce quintet ne devienne leur ennemi. Bien au contraire,  l’envie de les recruter était très forte.  De ce fait, en se réunissant les légendes savaient pertinemment le risque encouru.

Lorsqu’il fut découvert que les légendes comptaient se réunir, la première personne mise sur l’affaire fut Wave, la troisième légende. Le Gouvernement considérait que sa présence pourrait permettre un recrutement plus franc des autres légendes ou s’assurer qu’ils ne deviennent pas les ennemis du Gouvernement.

C’est ainsi que le navire gouvernemental de Wave arriva aux abords de Pantaclisland. Cette île faisait partie de Guet de Narvin qui était lui-même un archipel  composé de douze îlots assez élevés dont les plus petites sont des plateaux rocheux large de quinze mètres à la base et de cinq mètres au sommet. Il se trouve à l’intersection des axes Pucci-Area Eleven et Water Seven-Heigh Rock. Les lieux ont toujours été utilisés pour placer des guetteurs qui observaient les navires naviguant dans ces eaux et en déduire les déplacements de troupes et des intentions éventuelles d’ennemis. C’est un territoire non habité qui est partagé entre trois nations gouvernementales.

Situé au nord du Guet de Narvin, Pantaclisland est l’une des îles les plus particulières du Guet de Narvin étant donné qu’il s’agit d’une grande plateforme rocheuse ressemblant à une demi-sphère qui est maintenue au-dessus de l’océan par cinq piliers de roches. Dans ceux-ci ont été taillés d’immenses escaliers permettant d’accéder directement à la plateforme.  

Sur cette grande plateforme se trouve plaines et forêts, tandis qu’au centre de l’île se trouve un lac entouré de cinq piliers inclinés ver l’intérieur du lac de façon à supporter un braséro juste au-dessus du lac. Ces piliers sont assez longs pour surplomber le lac, mais le braséro ne culmine qu’à cinq mètres de haut. Ce braséro qui l’a remplacé est un symbole d’union et un « monument » installé là par le Gouvernement Mondial pour représenter la paix apportée par leur organisation.

Ainsi, le navire de Wave arriva sur l’un des piliers, avec à son bord le Vice-Amiral Spown et le Contre-Amiral Aurola. Ils étaient chargés de l’accompagner dans cette quête afin de l’encadrer, pour s’assurer qu’elle ne trahisse pas le gouvernement, mais aussi tenter de rallier des légendes à leur cause. Il y aurait probablement des criminels en chemin à vaincre avant qu’ils ne tentent les légendes.

    - Spown et Aurola, merci de m’accompagner. J’ai pu contacter Irr, la deuxième légende. Il est normalement au niveau de la forêt sud, l’endroit même où mène notre pilier. Il est probable que plusieurs ennemis soient déjà présents et tentent de lui parler.
Expliqua Wave.

Alors le trio pourrait gravir les lieux, découvrant ce somptueux escalier simplement monumental, avant de finalement arriver à l’entrée de la forêt. Ils pourraient, s’ils le désiraient s’y engouffrer afin de retrouver Irr ou décider de la contourner, voire de se séparer ?

Ceux qui décideraient de s’y enfoncer ne tarderaient à tomber nez-à-nez avec un bien étrange personnage ! Gâché sous un manteau, on voyait simplement deux petites ailes similaires à celles des anges de skypiéens et rien d’autres. Il était sagement posté sur une branche d’arbre.

    - Tiens, tiens des visiteurs du Gouvernement Mondial. Que vient faire la Marine dans un lieu inhabité ? Vous cherchez peut-être à accéder aux cinq piliers ? Ouuh.


D’un coup l’individu bondit vers une autre branche, l’attrapant par les mains, avant de tourner autour d’elle plusieurs fois, puis monter dessus, les pieds bien posés.

    - Vous feriez mieux de vous en aller cette île ne vous apportera rien de bon. En plus cette forêt est pleine de pièges !


Au niveau du pilier à l’extrême opposé, c’est-à-dire le pilier nord, c’est le navire révolutionnaire mené par Shiki qui arriva, néanmoins, il remarquerait assez vite la présence de soldats de la marine au sommet du pilier ! Ceux-ci se tenaient aux aguets et commenceraient à canarder les soldats révolutionnaires accompagnant Shiki. Leur position en hauteur, au sommet d’escaliers, leur donnait un avantage, les premiers soldats révolutionnaires commençant à essuyer des tirs !

L’ordre de Shiki avait été très clair. Andromède, déjà présente sur l’île, devait entrer en contact avec Maître L, la première légende et le rallier à la cause révolutionnaire. Cet homme avait été manipulé par Chairoka afin de s’en prendre à la Révolution de Baltigo. Néanmoins, était-il réellement digne de confiance ? La Révolution faisait-elle bien de recruter cet homme qui se prétendait victime, malgré sa grande puissance ? Nul ne le savait.  

En tout cas, le comité d’accueil du révolutionnaire était assez « agréable » sans aucun doute.  L’ordre émanait d’Erwin Dog lui-même, cela devait permettre à la Révolution de gagner un nouveau grand membre et unifier le mouvement Seas Blues, le mouvement Inquisition et le mouvement Nouveau Monde en un seul front ! Il planait sur lui une grande mission ! De son côté de l’île, c’était une plaine avec des descendantes pentues et des montées tout aussi gênantes qui l’attendait lorsqu’il aurait gravit les escaliers. Il était accompagné d’une vingtaine de soldats, dix tireurs et dix sabreurs.

Enfin, le pilier le plus attrayant fut sans doute le pilier ouest ! Un navire y avait accosté en pagaille ! Et pour cause, il s’était tout simplement fracasser contre le pilier ! Deux personnes en étaient sorties ! La première était un immense homme-éléphant à quatre bras, et d’environ quatre mètres de hauts ! Il tenait respectivement deux dagues dans les bras du bas, une hache dans le bras droit du haut et un lasso dans l’autre. Sur son dos se trouvait une jeune fille dont les cheveux semblaient se mouvoir à la manière d’une créature ! Elle était rouquine et était aussi peu vêtue que la fée clochette !

Il s’agissait de la quatrième légende, Ganesh et la cinquième légende, Fon !

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Af7kAux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Odrc

Freddy Mercurial, alias Ganesh & Fany Close, alias Fon, la quatrième et la cinquième légende.



Deux navires pirates arrivaient  à leur suite ! Le premier ne tarda à accoster avec plus de prudence ! Une dizaine d’hommes sortant du navire pour les pourchasser ! L’éléphant montait plus ou moins rapidement les marches tandis que la demoiselle tirait des boules de feu sur les hommes qui les poursuivait ! Un incroyable travail d’équipe !

    - Aller Ganesh, cours plus vite ! Il nous rattrape !
S’écria Fon !
    - Tu cours plus vite que Ganesh ! En plus Ganesh veut les taper lui-même !
Rétorqua la bête !
    - Sauf que les autres nous attendent alors on doit vite les rejoindre, en plus il y a trop d’ennemis !


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Pixiv_11Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Lugo2
Haendrick, Capitaine des Rotte Pirates, primé à 200 millions & Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50 millions

C’est alors que deux hommes reconnaissables descendirent du navire. Haendrick, le capitaine des Rotte Pirates et Lugo son second. Lugo arborant un bouclier collé à son bras droit, tandis qu’Haendrick sortait deux pistolets.


Le deuxième navire pirate était encore un peu plus loin arrivait d’ailleurs ! Tandis qu’Haendrick et Lugo commencèrent à gravir les escaliers, en retrait par rapport à leurs hommes qui se faisaient assaillir par Fon.

Le duo Obra et Jin pouvait arriver par le pilier ouest ou le pilier au sud-ouest.  S’ils arrivaient par le pilier ouest, alors ils pourraient au choix, arrivé avant le second navire pirate, ou tenter de l’aborder ! Dans le premier cas, Haendrick et Lugo auraient un peu d’avance sur eux, tandis que Fon et Ganesh viendraient d’arriver dans une sorte de plaine peuplée d’arbres espacés.

Dans le second cas… le mystère les accueillerait. Les deux hommes avaient été contactés par Liao Hojo. En effet, Ganesh et Fon nourrissaient l'envie de rejoindre l'Alliance des Chasseurs de primes, mais étaient pourchassés par deux équipages pirates ! Alors Liao avait appelé les chasseurs les plus proches, ce qui tomba au final sur la nouvelle recrue de son réseau : Obra Taton !

En ce jour le monde réel se coupait en cinq dimensions, celles des Cinq Légendes !

Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Oboy - Jinboy - Caliboy - Daisuboy - Shikiboy

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Caligula et Daisuke : Vous arrivez donc sur un pilier situé à l'ouest, de grands escaliers vous attendent, super paysage. Vous pouvez contourner la forêt ou y entrer, mais d'après Wave, Irr se trouve dans la forêt. Si vous y entrer vous tomberez sur un personnage encapuchonné, qui se promène de branche en branche avec des ailes d'anges.

Sur votre bateau il y a un trentaine d'hommes niveau 15-20, ils restent surveiller le bateau, mais peuvent bouger si vous le désirez.

Ordre de mission → S'assurer que Wave reste dans la Marine et recruter des légendes dans le gouvernement. Si des criminels sont présents, il faut les vaincre ou les capturer.  S'assurer qu'aucune légende ne devienne ennemi du gouvernement, sinon l'éliminer.

Shiki : Tu arrives donc au pilier nord, avec vingt soldats, niveau 18-20 (sabreurs et tireurs), mais directement tu te fais canarder, par des soldats de la marine, une dizaine, niveau 20-25 (tireurs). Ton pilier donne ensuite sur une plaine.

Ordre de mission → S'assurer du recrutement de Sokyu et de la protection d'Andromède.

Obra et Jin : Vous arrivez par le pilier ouest ou sud-ouest ! Les deux mènent  à une sorte de plaine avec des arbres espacés. Si vous arrivez par le pilier ouest, vous pouvez accoster et venir en aide à Ganesh et Fon (ou les dégommer ?) ou alors vous pouvez aller à la rencontre du second navire pirate !

Ordre de mission → Protéger et assurer le recrutement de Ganesh et Fon !
Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.

Vice-Amirale Wave / Niveau ??
30 marines / Niveau 15-20

Encapuchonné / Niveau ??


----

Haendrick, capitaine des Rotte Pirates, primé à 200.000.000 berrys / Niveau ??
Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50.000.000 berrys / Niveau ??
10 pirates des Rotte Pirates / Niveau 15-20

Ganesh, 4ème Légende / Niveau ??
Fon, 5ème Légende / Niveau ??

----
20 révolutionnaires / Niveau 18-20
10 marines niveau 20-25
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 360
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime : Renaissance

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue33/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue8/220Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (8/220)
Berrys: 244.557.000 B
Ven 1 Oct - 19:01
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar - groupe 3


“ - Les légendes, vraiment ? Ganesh et Fon ? Bien évidemment que je vais aller les aider. Juste, ça te dérange pas si je ramène un autre chasseur avec moi ? C’est une vieille connaissance et on voyage ensemble là actuellement… ne t’inquiète pas pour moi, je gère.”

C’était ainsi que cette situation étrange avait commencé pour Obra, au milieu de la mer sur un pédalo, accompagné de Jin, un chasseur de primes qu’il avait rencontré par le passé sur les Blues. Ils s’étaient retrouvés il y a peu, et à peine eurent-ils le temps de parler du bon vieux temps qu’ils furent envoyé par Liao assister deux légendes dans la chasse. Malgré tout, il fallait rester sérieux et le Taton viendrait faire un résumé de la situation à son collègue.

“ - Je ne sais pas si tu as vraiment entendu de quoi on discutait, mais globalement, Liao m’a demandé d’aller aider Ganesh et Fon qui se font attaquer par des pirates sur Pantaclisland. Ça permettra de bien faire voir l’Alliance et peut-être que ça fera en plus pencher la balance pour qu’ils viennent avec nous. Désolé de t’embarquer avec moi là-dedans Jin, mais on discutera plus tard du coup, l’heure est au travail ! Bienvenue sur Grand Line !”

Finalement, ils prirent la mer en direction de la fameuse île, pédalant au maximum pour avoir de la vitesse à bord de ce véhicule jaune.
Le trajet ne fut pas excessivement long vu la proximité du groupe et cela permit de rapidement avoir un point de vue de la situation. Obra savait que les deux étaient poursuivis par deux équipages pirates, mais il n’arrivait à en voir qu’un, ayant une légère avance sur ce dernier. Il était probable que le deuxième ait déjà accosté, les prenant plus directement en chasse. Devaient-ils assurer qu’aucun renfort n’arrive en prenant possession du navire en retard ou directement aller prêter main-forte aux civils ? La réponse à cette question était plus complexe qu’elle n’y paraissait. Cependant, ci par le passé Obra aurait probablement paniqué en devant chercher le meilleur résultat, les choses étaient bien différentes depuis peu. Même si sa décision était mauvaise, il assumerait et agirait en fonction, s’adaptant aux besoins. Regardant Jin, il donnerait ses directions.

“ - Dirigeons nous rapidement vers l’île. Je suis presque sûr qu’un des navires a déjà accosté et qu’ils ont été pris en chasse. Si des ennemis puissants sont présents, notre aide ne sera probablement pas de refus.”

Le chasseur de primes viendrait suite à cela abaisser ses lunettes sur ses yeux, comme prêt à agir et devant être au maximum sur ses gardes. Dans un équipage pirate, surtout sur Grand’ Line, les ennemis puissants sont souvent ceux qui possèdent une prime. Rare sont les personnes qui n’en possèdent pas et qui sont capables de rivaliser sur ces mers.

C’est peu avant d’accoster que le Taton finirait par avoir en visuel, bien qu’éloigné, deux noms qui ressortiraient grâce à son détecteur de primés : Haendrick, primé à 200 millions et Lugo, primé à 50 millions.

“ - Je crois que j’ai repéré les gros bras Jin, mais ils ont un peu d’avance. On va avancer comme on peut en éliminant les adversaires sur notre chemin. On va essayer d’atteindre les plus gros, mais vu qu’ils ont l’air fort, essaye de ton côté de contourner comme tu peux. Je vais attirer l’attention un maximum afin qu’ils m’observent moi.”

Peu avant d’accoster, Obra viendrait faire deux actions. Tout d’abord, il générerait un Jacquier de petite taille qu’il viendrait immédiatement engloutir, transformant son sang en ce fameux liquide visqueux qui lui permettait de davantage encaisser les attaques, puis, il viendrait préparer son arme, visant le ciel. A l’intérieur de cette dernière viendrait se générer des fruits, alimentant le compartiment à jus. Afin de correctement attirer l’attention, l’homme utiliserait du jus de piment, ce dernier étant particulièrement vicieux car provoquant des sensations atroces de chaleur au contact du corps.

Une fois cette dernière prête, il viendrait faire feu en l’air, laissant partir de son arme de nombreuses flèches liquides qui viendraient monter dans le ciel, recouvrant une petite partie de ce dernier avant de finalement se courber, retombant sous la forme d’une pluie brûlante et mortelle.
Lorsque son attaque aurait eu lieu, Obra viendrait se propulser en l’air à l’aide de ses bottes technologiques, accélérant son accostage pour pouvoir effectuer au mieux sa mission. Même s’il n’avait que depuis peu revu Jin, il savait qu’il pouvait lui faire confiance quand il s’agissait de chasse, ces derniers ayant déjà collaboré par le passé.

Avançant, le Taton resterait malgré tout extrêmement sur la défensive. Ne sachant pas de quoi ses adversaires étaient capables, il préférait observer et apprendre afin de pouvoir contre-attaquer de manière efficace. Ses hésitations… ses erreurs du passé… il ne voulait plus les laisser prendre le dessus. Il était un nouvel homme désormais, un homme puissant, un homme assuré, un véritable membre de l’Alliance.


Techniques utilisées :
Spoiler:
 
Obra Taton
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 76
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue3/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 56.915.000 B
Dim 3 Oct - 21:50
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe des Bg ]




Pas peu fier de mon dernier achat sur Holiday Island, je me retrouvais embarqué dans ce qui semble pouvoir devenir une aventure incroyable. Un heureux concours de circonstances m'avait fait recroiser Obra Taton, l'homme que je considérais comme un Mentor. Bon, je ne lui en ai pas parlé, mais dans mon esprit, il est comme un Sensei qui m'enseigne de grandes leçons à chaque rencontre. La dernière fois, c'était sur East Blue et ça m'a beaucoup aidé à m'améliorer. Je n'ai pas eu le temps de trop discuter avec lui pour le moment, mais il avait énormément changé physiquement, probablement à cause de criminels redoutables. Tout était allé si vite lors de cette rencontre fortuite qui nous avait mené jusqu'à cette île que je n'avais même pas pensé à lui demander tout ce qu'il avait vécu depuis l'archipel des Gekko. Il s'était passé environ un an depuis la dernière fois et pourtant, il m'avait parlé comme si nous nous étions séparés il y a à peine quelques jours.

La mission était simple et basique. Aider ceux que le monde entier surnommait les 5 légendes, ou du moins, 2 d'entre elles. Si des personnes de cette envergure avaient besoin de l'aide d'un gars comme Obra, c'est que ce Chasseur était bien vu dans l'Alliance. Il s'excusa de m'embarquer là-dedans, mais je lui fit remarquer qu'au contraire, si je faisais ce métier, c'était principalement pour vivre ce genre d'aventures. Et puis, si ce qu'il disait était vrai, il y avait de grandes chances que je me fasse bien voir des membres importants de l'Alliance, moi qui, au final, n'avait toujours pas capturé le Courtier de l'ombre. Mais ce n'était que partie remise, j'en était sûr.


Donc, j'étais sur mon superbe pédalo jaune en forme de canard, sur Grand Line, sur une mer incertaine, avec comme compagnons mon Mentor, Wolfi le loup géant que j'avais adopté il y a quelques semaines après une aventure incroyable, et Django, qui lui m'avait adopté et me suivait partout . Vu de l'extérieur, la situation actuelle devait être très risible. Qui pouvait croire qu'un pédalo avec à son bord un loup, un dévoreur des ruines et deux Chasseurs de Primes s'aventureraient sur des eaux à la réputation si dangereuse ? Et pourtant, nous nous dirigions vers cette île étrange. Des piliers sortaient de la mer pour en quelque sorte soutenir l'île au-dessus du niveau de l'eau. De là où on arrivait, l'on pouvait voir un navire qui se dirigeait également vers l'île et c'est tout. D'après ce que j'avais compris, il devait y avoir au moins deux navires, le poursuivi et le poursuivant. Donc, au moins un navire était au niveau du pilier vers lequel nous nous dirigions ou allait accoster très prochainement. Il fallait aller plus vite ! Obra prit les choses en main et confirma mes intentions, foncer sur l'île. De toute façon, en se rapprochant, je pus distinguer un pavillon noir sur le mat. Ce n'était pas net, mais la couleur ne laissait aucune erreur possible, ce navire appartenait à des pirates.


En esquissant un sourire, je pédalais plus rapidement, donnant de grandes impulsions à chaque mouvement afin d'arriver le plus rapidement possible. Mais ce n'était pas tout, j'avais amélioré ce superbe pédalo, afin de pouvoir, justement, agir sur mes ennemis. Je prenais en main les commandes dirigées devant moi et qui actionnaient la tête de canard de mon embarcation. Ainsi, je la fis tourner pour que le bec soit perpendiculaire à ce navire, puis la bouche s'ouvrit le plus largement possible, tandis que mes deux mains s'engouffraient dans la trappe prévue à cet effet.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 45df69a4a71e281f6cd17ae3485b10f1

Des rayons sortaient de mes mains pour se croiser dans le "cou" du canard et prendre de la vitesse grâce au système de miroirs que j'avais disposé partout à l'intérieur. J'avais eu cette idée après avoir remarqué que le gros point faible de mon fruit était justement un miroir qui reflétait mon rayon ralentisseur. Ainsi, grâce à cette attaque qui se dirigeait droit sur le navire pirate, une bonne partie du navire serait ralentie 30 secondes, ce qui nous permettrait de prendre une belle avance. D'autant plus que selon la partie touchée, le navire se disloquerait forcément, puisqu'un bout resterait ralenti, mais pas la totalité. Enfin, si le rayon touchait sa cible, chose que je n'avais pas le temps de vérifier dans l'immédiat.

On allait pouvoir accoster prochainement, et je pouvais apercevoir un navire avec le pavillon noir accosté tandis qu'un autre semblait s'être fracassé dans les rochers. L'avantage qu'on avait, c'est que tout le monde avait déjà débarqué, donc on pouvait faire une manœuvre afin de ne justement pas nous fracasser contre ces rochers. On allait pouvoir débarquer sous peu, mais Obra vit les choses différemment. Il voulait attirer l'attention sur lui pour que je puisse contourner pour mieux les prendre par surprise. Je ne comprenais pas trop où il voulait en venir, mais son attaque me donna quelques idées sur ce qu'il voulait faire. Grâce à son fusil, il lança du jus, oui oui, c'était bien du jus, comme sur East Blue, mais celui-ci semblait avoir une propriété particulière, bien que je ne sache pas encore exactement laquelle à vrai dire. Et surtout, il sembla bondir dans les airs et il volait. Sur une courte distance, mais c'était incroyable. Encore une technique qu'il devrait m'apprendre pour que je puisse devenir plus fort. Quoi qu'il en soit, il était déterminé à attirer l'attention sur lui, mais j'avais du mal à comprendre mon utilité dans tout ça. Si j'utilisais mon pouvoir, je pouvais ralentir les grosses pointures, ceux qui étaient le plus devant, mais en même temps, entre les courses de chacun, je pouvais tout faire foirer. Non, je ne pouvais pas juste faire ça, il fallait que je m'approche d'eux.




Arrivé au pied de l'escalier, nous débarquions enfin, Wolfi, Django et moi. Enfin, nous étions Django et moi sur le dos de Wolfi. Je dégainais mon sabre, le tenant pointe vers le haut afin de découper chaque pirate que je croiserais. Bien sûr qu'en temps normal, je préférais les capturer, mais là, l'urgence de la situation faisait que je n'avais pas à m'en préoccuper véritablement. Bien sûr, je préférais juste les blesser ou les immobiliser, mais la mission passait avant tout le reste. Sabre en main, je caressais la tête de Wolfi comme pour le préparer avant la bataille. Tous les ennemis avaient les yeux rivés sur Obra, ou du moins, c'est l'impression que j'avais, donc je pouvais foncer pour les surprendre. Je donnais un coup de talons sur les flancs de mon loup afin qu'il s'élance à pleine vitesse. Je me rapprochais rapidement des premiers et mon sabre s'abattait violemment pour en blesser le plus grand nombre.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 46b42b84a4b18a8bcec593b61d07cb23



Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé:
 
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 554
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue41/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue363/500Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 40.890.689.498 B
Vice-Amiral
Mar 5 Oct - 22:44
Rêve ou cauchemar
Ils arrivaient enfin. Caligula avait embarqué sur un navire pour une nouvelle mission no pas avec la Couronne, mais ayant été directement affiliée par les hautes sphères du gouvernement mondial. Ayant à peine eu le temps de récupérer après leur assaut contre les troupes de Yoko Ceresa, il devait déjà retourner sur le terrain pour une potentielle nouvelle bataille. S'il devait en tirer une conclusion, il se dirait que la vie de membre de l'amirauté n'était pas de tout repos.

Cependant il ne s'agissait pas de quelque chose de déplaisant pour lui. C'est grâce à ses nombreuses batailles et mission qu'il perfectionnait son style, se faisait un nom sur ses mers et qu'il devenait de plus en plus puissant. Alors lorsqu'on lui attribua une mission de grande importance en le séparant de Ghetis, le shandia fut agréablement surpris. Depuis qu'il évoluait au sein de La Couronne il ne faisait que très rarement cavalier seul, et en l'occurrence il ne l'avait plus fait depuis un moment. Il était temps pour lui de voir ce qu'il valait et ce dont il était capable lorsqu'il ne pouvait compter que sur lui-même.
Bien sûr il n'était pas totalement seul pour cette mission. De nombreux soldats ainsi que le Contre-amiral Aurola et la Vice-amiral Horoji était à ses côtés. Il s'agissait de deux éléments de valeurs pour un telle mission. Mais au vu de leur disposition et de leurs effectifs, Caligula savait pertinemment qu'il se devait d'être à la hauteur auquel cas il handicaperait fortement les troupes gouvernementales.

– Pas de quoi nous remerciez vice-amiral ! Allons à la rencontre de votre camarade en espérant qu'il se porte bien. Mais avant ça…
Caligula sorti d'un petit sac le système développé et utilisé par La Couronne pour dialoguer entre eux lors des batailles. Il sortit 4 mini oreillettes : une pour le contre-amiral Aurola, une pour l'ex légende et une pour lui-même.
– Un petit système qui nous permettra de communiquer entre nous. Vous verrez, c'est assez pratique et plutôt intuitif.
Il en proposa aussi une à un des soldats présents sur le navire pour que ceux-ci puissent les tenir informé de la situation. Une fois bien équipé, Caligula et ses collègues arpentèrent le chemin leur faisant face jusqu'à arriver devant l'entrée de la forêt. Caligula, après y avoir jeté un bref coup d'œil, proposa son plan d'action.

– Je compte m'aventurer dans la forêt pour aller chercher la seconde légende et puisque je ne sais pas s'il me fera confiance il faudrait au moins que vous veniez avec avec moi vice-amiral. Qu'en pensez-vous ? dit-il en s'adressant à la troisième légende et le contre-amiral Aurola.
Quel que soit le verdict final, le shandia s'aventura dans l'épaisse verdure et tomba nez à nez avec un individu encapuchonné qui n'inspirait guère confiance malgré le fait qu'il soit apparemment un ange. On dirait que monsieur aimait faire le clown, il rappelait au shandia un vieil ami et rival avec qui il n'avait pas échangé depuis un moment.

Enfin si l'énergumène ne semblait pas forcément les prendre au sérieux, Caligula lui ferait comprendre qu'eux n'étaient pas là pour rigoler. D'un seul coup il se retrouva sur la première puis la même branche que l'inconnu se trouvant tout juste à ses côtés. Ce mouvement imperceptible à l'œil nu pour les moins expérimentés était possible grâce au soru et le shandia avait même pris soin de laisser une image rémanente de sa personne sur la première branche pour encore plus impressionné celui qui semblait les attendre.

Pointant ses ailes de shandia avec son pouce, il lui adressa finalement la parole en arborant un sourire fier comme il en avait l'habitude.

– Si la forêt est si dangereuse, que dirais-tu de guider un de tes confrères et ses amis jusqu'à sa destination?

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Colonel
Daisuke Aurola
Messages : 1299
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue39/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue99/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (99/350)
Berrys: 171.598.000 B
Colonel
Mer 6 Oct - 18:36
Feat Obra Taton, Jin Morioka, Caligula Spown et Shiki M. Eiki
« Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar »

Les préparatifs pour partir sur le Nouveau Monde attendraient. Il ne restait au blond que quelques menus travaux à effectuer avant leur départ, mais il aurait le temps d'y revenir lorsque cette mission serait terminée. Le contre-amiral avait mûrement réfléchis à cette idée de voyage dans la seconde partie de Grand Line. Il voulait le voyage organisé et prompt. Ainsi, il avait pris ses dispositions quelques semaines auparavant : préparer un nouveau navire pour constituer la flotte qui resterait sur Paradise - cela avait été le plus fastidieux et le plus délicat ; réaliser son souhait de voir un équipage composé de médecin ; et étendre l'influence de son groupe de recherche.

Délaisser cette partie de la route de tous les périls le marquait plus qu'il ne l'imaginait. Il y avait vécu tant d'aventures, tant tristes que joyeuses, qu'il n'avait imaginé que récemment voyager au-delà de Red Line. Là-bas, de nouvelles aventures l'attendraient, sans doute encore plus violentes et sanguinaires qu'auparavant. Cela ne lui faisait plus peur désormais. Il n'était plus le jeune revanchard qui poursuivait un rêve idyllique, il voulait simplement faire de son mieux pour aider son prochain et il voyait dans son départ pour le Nouveau Monde un moyen pour y parvenir.

Dans un premier temps, il chercherait évidemment Chairoka, espérant qu'elle se montre à lui quand il apparaitrait dans cette partie du monde avec de souhait pacifique. L'Aurola voulait discuter, en apprendre plus sur le mode de penser de la jeune femme et ancienne Amirale-en-cheffe. Il avait envie de comprendre comment elle pouvait agir comme elle avait fait sur Baltigo. Cette vieille histoire remontait sans cesse à l'esprit du blond car il n'avait pas encore fait le deuil des milliers de morts dont il était en parti responsable, mais - et surtout - il n'avait pas eu le temps de prendre le temps de discuter avec Asya Lida avant son départ. Ses propres problèmes l'ayant accaparé bien plus que ce moment crucial que fut la guerre contre la révolution.

Maintenant, il avait une occasion de se rattraper en aidant Wave. Pourtant, cette situation ne lui plaisait pas du tout. Comment avait-elle pu accepter de travailler pour le gouvernement, après la traitrise qu'elle avait subit ! Et comment les gouvernements allaient se servir du départ de Chairoka pour faire participer les cinq légendes qu'ils avaient si désagréablement manipulés quelques années plus tôt ? Le jeune homme avait sauté sur cette chance pour pouvoir discuter avec l'ancienne civile et maintenant vice-amirale.

Comment était-elle devenue aussi rapidement une figure si importante ? Le blondinet n'avait pas de réponse. Il voulait comprendre. Néanmoins, sa rancœur envers l'ancien amirale-en-chef et plusieurs membres de l'amirauté le rendait méfiant à l'idée de l'interroger en face de celui qui les accompagnait. Daisuke le connaissait vaguement. Ils avaient eu l'occasion de travailler ensemble, il s'en souvenait, mais c'était lors d'une époque de sa vie qu'il essayait d'oublier et il ne pouvait pas se permettre de replonger aujourd'hui.

Pour lui, la mission n'était que secondaire. Il n'était pas du genre à accepter gentiment de forcer la main aux gens et imposer aux cinq légendes restantes de rejoindre les rangs de l'armée l'exécrait au plus haut point. Il était clair pour le jeune homme que s'ils refusaient de les rejoindre, il les aiderait à s'en aller, point. Pour autant, il ne les laisserait pas rejoindre les rangs de la piraterie - en tout cas pas en l'état. Ses principes latents ne devaient pas l'empêcher de jouir de la puissance du gouvernement tant qu'il n'avait pas passer Red Line. Au delà, il pourrait se détacher de cette puissance mondiale sans attrait, ses dispositions en était le fondement. Il espérait que ses petits détachements, qu'il avait créé avec l'aide de sa consœur Judith, feraient des émules au sein de l'armée gouvernementale et se détacherait à leur tour de l'emprise du Constantinisme tel qu'il le voyait.

Dans ces conditions, il ne parlerait à Wave qu'à l'écart des autres et profiterait peut-être des combats qui allaient se dérouler sur cette île pour s'approcher des cinq légendes qu'il n'avait pas pu sauver lors de la guerre à Baltigo. Daisuke suivrait la jeune femme aux cheveux bleus pour comprendre le changement qu'il percevait. Donc, lorsque le second vice-amiral entreprit de partir explorer l'île à la recherche de Irr, les souvenirs de Baltigo refirent surface et il vit l'amirale-en-cheffe, attaqué par cette même légende et lui qui essaya tant bien que mal de protéger Chairoka.

S'ébrouant, il tenta de reléguer cette scène du passé en arrière plan pour suivre sa supérieure hiérarchique. Il n'employa pas de mot pour réitérer les propos de Caligula et se positionna à quelques pas de la jeune femme, prêt à suivre l'autre Vice-Amiral.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Pas grand chose pour l'instant. Daisuke attend les ordres ou les mouvements de Wave pour agir.

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Daisuke Aurola
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 586
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue40/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue116/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (116/350)
Berrys: 37.650.000 B
Sam 9 Oct - 1:32
Protection !





La mission était claire, l’ordre limpide. Dépêché le plus rapidement possible, c’est une course contre la montre qui se jouait. Le navire voguant du mieux qu’il pouvait, c’est en meneur d’homme que je me présenterais en ce jour, devant assurer la protection d’une zone et m’assurer que la révolution puisse se faire un nouvel allié, ou plusieurs selon les circonstances. Concentré sur mon objectif, voilà que l’embarcation approchait de la fameuse île. Malheureusement, si ailleurs les gens accostaient en paix, ce ne fut pas le cas ici.

« Mettez vous à l’abri et profitez de l’ouverture pour faire feu ! Débarquez aussi vite que possible, j’assure vos arrières ! »

Dégainant mes lames les plus précieuses, c’est armé de mes lames des 21 dans les mains et de celle des 50 dans ma bouche que je vins à bander les muscles pour alors répondre à l’assaut ennemi avec le mien. Me projetant en avant, c’est une énorme bourrasque infernale que je déployais afin de couper net les assauts de l’ennemi et dès lors, mes compagnons auraient en théorie le temps de contre-attaquer et dès que j’en aurais le temps, c’est une attaque de nouveau avec trois lames que j’enverrais vers les marines.

« Jigoku no… hidora ! »

Si au départ la lame d’air titanesque semblait inoffensive, très vite la férocité de la technique se montrerait au grand jour. La lame d’air se divisa encore, et encore… et encore. Plus la distance était grande et plus l’attaque serait vicieuse ! Telle une hydre, la lame d’air se séparait pour alors frapper une plus grande zone et ce n’est pas une lame d’air qui viendrait meurtrir les marines adverses, mais bel et bien douze ou vingt-quatre en fonction de la distance entre moi et eux. Si impact il y avait, ce serait donc le moment d’avancer !

« En avant !!! »

Prenant les devants, j’userais alors de mon haki de l’observation pour éviter toutes surprises si l’ennemi avait encore du répondant. Si nous arrivions au sommet et avions en vue la plaine bien étrange, ma voix procurerait alors les alentours pour chercher de possibles pièges et s’il n’y en avait pas, alors nous pourrions partir à la recherche de notre objectif !

« Si vous voyez quoi que ce soit de suspect, signalez-le au plus vite. Et restez tous sur vos gardes. Nous sommes arrivés tous ensemble, nous repartirons ensemble ! »



Codage par Libella sur Graphiorum



résumé:
 

Tech utilisées:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2713

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 12 Oct - 6:23



Certaines arrivées étaient parfois plus spectaculaires que d’autres, le monde savait rendre ses protagonistes charismatiques et parfois, ils arrivaient en pédalo-canard…  Lorsqu’une telle embarcation fit son apparition, le second navire pirate n’en croyait pas ses yeux, les deux individus, qui y étaient,  commencèrent à rire aux éclats, tandis qu’ils étaient encore trop loin pour être découverts.  

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Ishida10
Liao Hojo, alias le Tueur de Supernova, renommé de 495 millions de berrys.

D’un sourire franc, le chasseur de prime répondit au Taton avec une certaine confiance.

    - Bien entendu Obra, assure-toi qu’il t’aide correctement dans ta mission, peut-être pourra-t-il rejoindre l’Alliance lui aussi après cette mission.


Liao avait été assez concis, mais cette précision offrait les informations suffisantes à Obra pour savoir que Jin était le bienvenu et qu’en se rendant utile, le second chasseur de primes pourrait probablement rejoindre l’étendard de l’Alliance lui aussi. Cela offrait désormais un enjeu à cette mission, même pour le nouveau venu, Jin Morioka. Si Obra le laissait entendre cela.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Pixiv_11Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Lugo2
Haendrick, Capitaine des Rotte Pirates, primé à 200 millions & Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50 millions


En revanche, la bataille, dans laquelle ils entrèrent en force, s’avérait être bien plus complexe qu’ils ne l’auraient imaginé. L’assaut du Taton avait le mérite ciblé un assez grand périmètre, ce qui la rendait assez gênante pour des cibles en grand nombre, si celles-ci ne savaient pas se défendre. Néanmoins, les pirates en question ne déméritaient pas. Ce fut Lugo qui constata l’arrivée du pédalo et le bon de l’homme !

Le bouclier coller à son bras droit sembla s’agrandir, tandis  que Lugo le posa sur sa main qu’il tint en hauteur, le bouclier servant de parapluie aussi bien pour lui que pour Haendrick qui tira deux balles explosives dans les airs. Le but de celles-ci étant de se rejoindre dans les airs pour exploser l’une contre l’autre, dans une explosion décuplée ! Le souffle de celle-ci balaierait une partie des flèches aqueuses et protégeraient ainsi l’équipage du navire en partie, certains ayant quand même été blessés.

Si Obra n’avait pas fini son saut à ce moment, le choc aurait légèrement décalé celui-ci, le faisant arriver sur le pont du bateau d’Haendrick et non le début des escaliers. Il se retrouverait alors entourer d’une dizaine d’hommes qui commenceraient  à tirer sur lui à vue !

Dans tous les cas, le bouclier de Lugo se réduirait, Haendrick et lui commençant à monter les escaliers, comme s’ils n’avaient pas le temps d’aider leurs hommes contre Obra.
Si jamais Obra n’avait pas été décalé sur le navire d’Haendrick et était donc au pied des escaliers, il serait avec une autre dizaine d’hommes d’Haendrick ayant débarqué. Ceux-ci avaient des arbres et iraient tour à tour tenter de le trancher !

Ainsi, il y avait donc dix hommes sur le bateau d’Haendrick, dix au pied de l’escalier et dix autres en train de gravir les escaliers en se faisant canarder par la légende Fon. On comptait donc trente hommes dans l’équipage d’Haendrick.

De son côté Jin avait usé d’un stratagème assez intelligent et pour cause, ceux qui se moquait de lui n’aurait jamais pensé voir un tel rayon fondre dans leur direction ! Néanmoins à sa maîtrise actuelle du Noro Noro, lorsque Jin utilisait un rayon, le rayon affectait l’ensemble de la chose touchée et pas une zone ciblée. De ce fait, ce fut le navire entier qui s’arrêta ?

S’avançant alors de quelques pas avec son kimono fleuri de couleur ébène, l’homme qui se révéla arborait une peau pâle et un regard écarlate qui ponctuait un sourire carnassier.

    - Chance de survie… 10%




Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Enesta10
Enestan, alias l’Oracle.


Cet homme dont le regard rencontrerait peut-être celui de Jin était… Enestan dit L’Oracle. Jin n’avait pas encore pu l’entendre, mais l’homme venait pourtant d’évaluer ses chances de survie à la volée. En revanche, si Jin avait reconnu ce visage, alors il savait que sa présence ne pouvait que supposer l’effroi… Parce que lui était primé à 240 millions de berrys.

Finalement en arrivant au pied de l’escalier, Jin pourrait aider Obra à vaincre la dizaine d’homme en les surprenant, ou aller sur le bateau d’Haendrick affronter les dix autres. Si pour Obra ces affrontements seraient plus simples, pour Jin ils seraient jouables, mais plus sportifs malgré tout.

Le duo aurait alors plusieurs possibilités à leur arc, partir à l’assaut du navire d’Enestan, rester au pied de l’escalier, gravir celui-ci ou autre chose. Les lunettes d’Obra le préviendraient qu’il n’y avait aucune prime parmi les vingt hommes présents autour de lui.

En revanche Fon et Ganesh semblaient avoir atteint le sommet de l’escalier tout comme les dix hommes d’Haendrick qui les poursuivaient. Haendrick et Lugo étant encore en pleine montée des escaliers.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 245939Wave
Vice-Amirale Julia Horoji, alias Wave la troisième légende

Chez les marines la situation était, un brin, différente. Wave accepta l’oreillette proposée par Caligula et une autre resta sur le navire. Pour ce qui était de Daisuke, elle lui laissait le soin de décider de s’il voulait utiliser l’oreillette de communication proposée par Caligula ou non.

De plus, elle accepta de suivre Caligula sans sourciller.

    - Restez en groupe nous assure une certaine stabilité et une meilleure défense, alors c’est une bonne initiative.


L’arrivée de cette espèce d’oracle, laissa perplexe Wave qui resta silencieuse. Elle avait aussi remarqué les ailes de l’individu, mais n’était pas certaine qu’il s’agisse d’un allié. De plus elle n’était pas au courant des éventuels pièges que pouvait contenir le lieu, ce qui l’étonnait beaucoup.

    - Si cette île contient des pièges, c’est qu’ils ont été ajoutés par la suite.
Expliqua-t-elle.

Néanmoins, la décision de Caligula serait la décision qui montrerait une esquisse du « camp » de l’encapuchonné ! En effet, l’arrivée du shandia ne sembla pas surprendre l’individu, indiquant donc que la vitesse du rouquin ne l’avait pas surpris.

    - Confrère ? Qui a dit qu’avoir les mêmes ailes faisait de nous des confrères ? Ouh.


Sans même prévenir l’individu ferait un saut léger tout en tournant sur lui-même et une fois un léger tour fait, c’est un direct du pied qu’il infligerait à un Spown qui constaterait la vitesse de l’individu l’ayant éjecté du branchage sans difficulté ! Tout en constatant que l’individu était pieds nus et semblait même poilu des pieds

    - Maintenant que j’y pense, je te reconnais… Le Vice-Amiral Shandia avec une prime de combien déjà... Ah oui 300 millions. Tu dois commencer à te prendre pour un grand guerrier angélique toi. Ouh.


Alors l’encapuchonné ferait un saut vers une branche plus en retrait dans la forêt et prendrait la parole à nouveau, pointant du doigt Wave.

    - Tu ne devrais pas rester avec eux. La Marine a trahi ton équipe. Les Cinq Légendes ont énormément œuvré pour le Gouvernement, pourtant vous êtes rapidement tombés dans l’oubli. Tu devrais plutôt prêter ta force à de plus grands organismes. La piraterie, la révolution ou la pègre rêveraient d’une personne comme toi. Irr l’a compris lui. C’est pour cela qu’il va nous rejoindre bientôt. Ouh.
 Déclara-t-il.
    - Qu’est-ce que… Qu’est-ce que tu sais de nous déjà ? Et jamais Irr ne travaillerait pour un des groupes dont tu as parlé ! Il a des valeurs c’est impossible !
Rétorqua Wave !
    - Tu penses qu’il n’a pas conscience que la carrière des Légendes est terminée ? Bien sûr que si !


Alors l’individu parti en courant d’arbre en arbre avec une agilité déconcertante, mais cette fois-ci, sans prévenir le groupe, Wave se mit à lui courir après ! Bientôt, des arbres commencèrent à s’effondrer juste après elle, la coupant du groupe petit à petit ! Des trous apparaissaient sur la route ou des lames tombaient des arbres sous lesquels passaient Daisuke et Caligula.

Le duo pourrait remarquer que tout cela était à cause de fil qu’ils actionnaient par inadvertance, du moins, c’était Wave qui les actionnait en poursuivant l’être. C’était là que commençait leur mission « encadrer Wave ». Même si cette femme était très intelligente, les autres Légendes étaient ses amis et elle ne les avait pas vu depuis des années, ce qui la grisait énormément !

    - Arrêtez donc de nous suivre vous deux ! Qu’est-ce que la Marine a à proposer au peuple ? Une religion tronquée ? Un organisme qui a été dirigé par une femme qu’ils ont désormais réduit à l’état de criminelle ? Regardez-vous, la Rêverie, une hérésie où les riches se réunissent pour diriger le monde des pauvres, vous nous dérangez c’est tout ! Même la Révolution a la décence de respecter le peuple elle !
Dirait l’individu au fil de ses sauts !

Plus que jamais la parole des deux hommes pourrait ramener Wave à la raison, tout comme ils pouvaient tenter de bloquer l’encapuchonné !

La Révolution, que faisait-elle pendant ce temps ? Eh bien l’assaut mené par Shiki semblait plus que prometteur ! Protégeant largement ses hommes, l’homme se targuait en plus de leur faire une assez grande ouverture ! La distance des tireurs marines leur avaient permis de simplement reculer et se mettre à plat ventre pour éviter une bonne partie des lames, celles-ci allant s’écraser au sommet de l’escalier, qui était assez grand, mais c’était pile ce qu’il fallait pour que les hommes du vert puissent entamer la montée !

En vérité les marines n’auraient eu aucune chance à la base, c’était uniquement la grande distance entre Shiki et eux, mais aussi la position « dominant-dominé » en terme d’altitude, qui les avait sauvé.

Néanmoins, l’escouade du capitaine de division pouvait désormais gravir les escaliers et canarder les marines dès qu’ils pointaient le bout de leur nez ! C’est ce qui leur permettrait d’arriver jusqu’au sommet et vaincre les quelques soldats.

En les fouillant, Shiki pourrait découvrir une carte très approximative de l’île, définissant une sorte de « X » au niveau du lac central de l’île et un cercle vert au niveau du pilier sud qui permettait d’accéder à l’île.

Néanmoins, il pourrait constater qu’au niveau du cinquième pilier, celui au nord-ouest et donc le plus proche de sa position, il y avait un cercle bleu. Il pouvait décider de s’y rendre ou non, ou se rendre au cercle vert également.

Dans tous les cas, l’escargophone d’un des marines se mit à sonner et si l’homme le décrochait, il entendrait alors une voix très vivace.

    - Ici le Vice-Amiral Turbo, vous avez maintenu votre position Colonel Mizaï ? L’unité numéro deux vient de débarquer. A vous.
Dirait-il pour leur passer le relais, attendant une réponse manifestement.

Actuellement Shiki se trouvait dans une vaste plaine gondolée. Il pouvait décider de se rendre à plusieurs points, le plus proches étant  le cercle bleu, puis le lac central et enfin le cercle vert qui était à l’opposé total de sa position. Il entendrait ensuite une explosion du côté ouest de l’île.

Le Révolution pouvait encore décider de quoi faire, d’ailleurs un soldat de son unité lui donnerait juste après un papier important. Il s’agissait d’une vivre card à remettre à Andromède, elle pointait vers elle.
Elle semblait indiquer la direction du lac central.

Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Oboy - Jinboy - Caliboy - Daisuboy - Shikiboy

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Caligula et Daisuke : L'encapuchonné éjecte Caligula, puis part dans la forêt, il est assez agile et bouge de branche en branche. Wave court après lui et la forêt commence à se déchainer sur vous ! Des trous qui apparaissent d'un coup, des arbres qui tombent, des lames qui sortent de nulle part ! Et l'encapuchonné qui a clairement un discours anti-gouv, face à une Wave en plein stress !


Shiki : Tu arrives donc dans la plaine avec tous les éléments cités dans le rp. Tes choix définiront la suite de ton Rp avec les éléments que tu as ! Tu peux tenter de discuter avec Turbo. Niveau info "native" que ton personnage peut avoir de Turbo (par lui même ou via ses hommes) c'est que Turbo a participé à la purge de Shabaody avec les Vice-Amiraux Archer et Flais.

Obra et Jin : Donc l'attaque d'Obra touche des hommes du navire qui sont directement out du fight du coup.

Lugo se protège via son bouclier qui a étrangement grandit ? Haendrick protège le reste ses hommes avec une explosion qui peut décaler le point de chute d'Obra, puis ils montent !

Fon and co arrivent au sommet.

Sur le bateau on tire sur Obra de part en part s'il y est. Au pied de l'escalier on tente de le trancher un peu partout.

Pour Jin, il ralenti le navire et il peut voir la tête d'Enestan voir le reconnaître niveau prime. Il ne peut pas entendre ce que dit Enestan.

Jin peut affronter les gens sur le bateau ou ceux au pied de l'escalier.


Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.

Vice-Amirale Wave / Niveau ??
30 marines / Niveau 15-20

Encapuchonné / Niveau 40+  


----
Enestan, l'Oracle, primé à 240.000.000 berrys / Niveau ??
Haendrick, capitaine des Rotte Pirates, primé à 200.000.000 berrys / Niveau ??
Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50.000.000 berrys / Niveau ??
30 pirates des Rotte Pirates / Niveau 15-20


Ganesh, 4ème Légende / Niveau ??
Fon, 5ème Légende / Niveau ??

----
20 révolutionnaires / Niveau 18-20

Vice-Amiral Turbo / Niveau ??
10 marines niveau 20-25
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 360
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime : Renaissance

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue33/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue8/220Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (8/220)
Berrys: 244.557.000 B
Jeu 14 Oct - 0:24
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar - groupe 3

Alors qu’il était encore dans les airs, ses flèches se préparant à atteindre leur cible, le Taton pu voir l’étendu de la puissance des deux qui semblaient diriger la foule. Celui au bouclier sembla faire grandir ce dernier, venant jusqu’à couvrir les deux, offrant une protection maximale. Était-ce l'œuvre d’un fruit du démon ? Très probablement, mais impossible d’en définir l’origine à cet instant précis. Comme en coordination parfaite, le deuxième usa de ses armes, entrechoquant les balles comme jamais Obra ne l’avait vu, repoussant avec une grande aisance les flèches. La détonation alla même plus loin étant donné qu’elle changea même la trajectoire du chasseur de primes, ce dernier venant atterrir sur le pont du bateau d’Haendrick. Tous semblaient dotés d'armes à feu, mettant immédiatement en joue l’homme à la blouse, prêts à tirer d’un instant à l’autre.

Il y a quelques semaines, Obra se serait probablement demandé comment sortir de cette fâcheuse situation ; lui qui avait pour habitude de ne jamais vouloir faire de victime s’était finalement rendu compte sur Grand Line que c’était un objectif bien difficile à atteindre, et que malgré tous les efforts du monde, certains criminels ne pourraient jamais être pardonnés. Oui… Son dernier combat l’avait irrémédiablement changé. Tous ceux qui l’avaient fréquentés par le passé auraient pu le dire : désormais, il était un autre homme. Immédiatement alors que ses pieds viendraient toucher le sol du pont, il activerait ses bottes à réactions, se propulsant dans les airs en évitant au passage les balles qui viendraient d’être tirées. D’un mouvement habile, il commencerait à user de sa malédiction, fabriquant une gigantesque pomme pourrie de la taille d’une maison depuis sa main, cette dernière venant s’écraser sur le point avec force de part sa taille. Retombant sur cette dernière, Obra userait à nouveau de ses bottes, se propulsant en avant, et tandis qu’il effectuerait une pirouette aérienne, effectuant son plus beau salto, il pointerait son arme en direction du fruit pourri géant, faisant feu en usant de sa nouvelle technique : les fruits enflammés. Une pomme des plus classique mais couverte de flamme viendrait sortir du canon, propulsé à grande vitesse jusqu’au fruit géant. Lorsque les deux entreraient en contact, cela créerait une grande explosion de flamme, ne laissant aucun doute sur l’état des personnes et du bateau.
Finalement, le Taton viendrait atterrir, le regard sérieux, observant tous les criminels aux alentours.

“ - Pas de temps à perdre avec ces idiots, faut qu’on monte là-haut en vitesse.”


Se mettant à avancer le plus rapidement possible à l’aide du Soru, Obra avancerait en direction de l’escalier, mais désirant malgré tout attendre Jin s’il était dans les environs. Après tout, même si son objectif était précis, il était hors de question de négliger les petits jeunes. On peut parfaitement décider de laisser partir une cible pour la traquer plus tard, mais on regrettera à jamais si on décide de laisser partir un de ses alliés.
Si Jin était au niveau des escaliers, Obra se contenterait de se débarrasser comme il le pouvait des soldats, assistant son collègue en cas de difficulté.


Techniques utilisées :
Spoiler:
 
Obra Taton
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 76
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue3/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 56.915.000 B
Ven 15 Oct - 23:10
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe des Bg ]




Impossible. Comment ? Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Pourquoi un aussi gros poisson se trouvait sur ce navire ? D'après ce que j'avais compris, le Capitaine pirate était sur le premier, donc que faisait il sur le second lui ? Je ne le connaissais pas personnellement, mais son visage faisait partie des têtes d'affiches que chaque Chasseur de Primes qui s'aventurait sur Grand Line était obligé de suivre. C'est là que je me rendis compte que je n'avais pas du tout préparé mon arrivée sur cette mer. Je connaissais les grands noms, les visages les plus connus mais je ne m'étais pas vraiment intéressé à qui connaît qui et qui voyage avec qui. Donc, les alliances et toutes ces choses politiques, je n'y avais pas trop réfléchi. C'était bien dommage, sinon j'aurais su qu'Enestan, "L'oracle" d'après les avis de recherche, un criminel primé à 240 millions de Berrys traînait souvent avec les Rotte Pirates. Mais ça, je ne le savais pas. D'où mon questionnement.

Enfin, bon, j'avais d'autres chats à fouetter dans l'immédiat. J'avais réussi à ralentir le navire sur lequel se trouvait ce criminel réputé, mais pas ceux qui étaient dessus. Il fallait vraiment que je m'entraîne plus sérieusement avec le Noro Noro no mi, je ne le maîtrisais pas encore suffisamment et mes adversaires devenaient de plus en plus puissants. Pour le moment, je ferais mieux de me concentrer sur le moment présent, puisque je me retrouvais sur mon magnifique Wolfi tandis qu'Obra se battait sur le navire. Il était incroyablement fort. De tous ceux que j'avais croisé ces dernières années, il était celui qui m'impressionnait le plus, déjà parce qu'il puait la classe, encore plus récemment, avec ses cicatrices qui prouvaient qu'il avait vécu des combats violents, mais aussi par le fait qu'avec le fruit qu'il avait mangé, un fruit très faible sur le papier, il arrivait à produire des attaques surpuissantes, comme par exemple celle qu'il était en train de réaliser sur le navire adverse. Je n'avais pas tout suivi car je regardais principalement devant moi pour ne pas me faire trancher par un ennemi, mais mon regard était forcément attiré par le fait qu'un fruit gigantesque apparaisse sur l'embarcation ennemi et explose soudainement. Heureusement pour moi, Wolfi eut le réflexe de se décaler sur la droite au moment où j'étais déconcentré, pour me faire éviter de peu un coup de sabre qui aurait pu être mortel. Le mouvement me fit totalement reprendre mes esprits et je pus ainsi mettre un coup de sabre vertical, du haut vers le bas, à un ennemi. Je me remis totalement dans le combat juste après l'explosion, comme si celle-ci était un déclic pour un retour à la réalité.

Deux possibilités s'offraient à moi tandis que je me trouvais en bas de l'escalier. Affronter tous les pirates qui bloquaient le chemin, ou tenter de toucher le Capitaine avec mon rayon ralentisseur. Finalement, Obra intervint en atterrissant à côté de moi, tel le sauveur qu'il était. En le voyant faire, je me rappelais de cette technique qu'il m'avait appris lors de notre première rencontre et qui, il est vrai, m'aiderait probablement bien. Mais avant ça, je pouvais encore probablement surprendre les ennemis qui se trouvaient devant moi grâce à un combo que j'avais mis au point il y a peu. Oui, c'était une idée qui permettrait probablement de s'en sortir le plus rapidement possible, et, d'après ce que j'avais vu de celui qui était le Capitaine de ces pirates, il ne regardait pas derrière lui, ce qui signifiait que là aussi, l'effet de surprise pourrait jouer. En tout cas, j'avais tout à gagner avec cette stratégie, d'autant plus qu'il y avait une chance infime de toucher un allié avec cette technique. Mon sabre dans la main droite, je descendais du dos de Wolfi d'un petit saut. Il fallait que je sois en contact avec le sol pour ce que je prévoyais.

—Wolfi, Django, ne vous faites pas tuer, on se rejoint un peu plus haut ! N'hésitez pas à tuer tous ceux qui seront sur votre chemin !

Puis, je tapais très rapidement sur le sol, toujours armé de mon sabre pour foncer tout droit en direction des escaliers.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 89d4d609dce8971b69072a6f3656b793

En me déplaçant à une vitesse folle, tel un Soru, je tranchait tout ce qui se trouvait sur mon chemin. Je ne savais pas si j'en avais blessé, et ce n'était pas le plus important. Non, le plus important avait été dit par Obra, il fallait qu'on rattrape ceux qui étaient en train de monter les escaliers. J'utilisais de nouveau ma technique de déplacement instantané pour gagner quelques mètres sur le Capitaine pirate et son second puis je tendais les deux mains devant moi et je visais. Je ne visais pas directement les pirates, mais plutôt trois mètres plus haut environ, car en y réfléchissant, entre leur vitesse de course et celle de mon rayon, il y aurait forcément un écart important. Donc en anticipant leur mouvement, je pouvais anticiper leur déplacement et ainsi trouver l'endroit parfait à viser pour les toucher et les ralentir. Le moment était parfait maintenant.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Image313
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Ff5b799964708345ddf7667d3a0ef5f9

Le rayon partait en direction du haut des escaliers, endroit que j'avais cherché à anticiper pour qu'il touche les deux pirates pendant leur ascension des escaliers. Est-ce que cela les ralentirait ? Les toucherait-il déjà ?
Je n'avais pas le temps d'attendre de le savoir, je continuais à monter les escaliers le plus rapidement possible. Cela suffirait il à aider ces Légendes ?

Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé:
 
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 554
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue41/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue363/500Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 40.890.689.498 B
Vice-Amiral
Lun 18 Oct - 10:21
Rêve ou cauchemar
Le shandia aurait pu s'en douter. L'homme face à eux n'avait en aucun envie de coopérer et il lui le fit comprendre très clairement. Caligula ne l'effrayait pas. Il ne se sentait pas inférieur au Vice-amiral et il n'était visiblement pas plus faible que lui non plus. Sans sourciller face à la petite démonstration de son adversaire, l'encapuchonné répondit par un coup de pied aussi puissant que rapide. Caligula ne s'y attendait pas et son seul réflexe fut de mettre en opposition son avant-bras qu'il recouvra de tekkai. De cette manière il se retrouva certes projeté mais pu éviter le moindre dégât.

Cependant se faire évincer de la sorte devant des camarades et d'autant plus après son numéro avait touché son égo. Si en plus on ajoutait à ça que l'inconnu venait de le remettre à sa place. Le shandia grinça des dents avant de jeter un regard noir à l'ange puis de marmonner à voix basse.

– Tu ne paies rien pour attendre. Je vais te montrer de quel bois les grands guerriers angéliques se chauffe espèce de…
Le Vice-Amiral continua son monologue et énonça de multiple injures, bouillonnant de l'intérieur comme un enfant à qui on avait refusé quelque chose. Comment allait-il faire payer cet affront ? Pour être honnête il n'eut guère le temps d'y penser puisque soudainement son assaillant prit la fuite. Et pour ne rien arranger, l'ex-légende se mit à le poursuivre sans attendre ceux chargé de l'encadrer.

– Oh non c'est pas vrai !
Alors que Wave et l'individu mystérieux s'engouffraient dans la forêt, Caligula aperçu les premiers pièges déclenchés par la Vice-Amirale. Il n'avait visiblement pas menti. N'ayant que quelques secondes, Caligula estima la situation : soit il s'agissait d'un piège dans lequel Wave était en train de tomber, soit l'encapuchonné continuait de dire la vérité et Irr se trouvait bien dans leurs rangs. Quoiqu'il en soit et au vu de la situation actuelle la première étape était de raisonner Wave et de la garder sous contrôle.

– Daisuke ! dit-il en se permettant d'appeler le Contre-Amiral sans formule de politesse. Je vais essayer de les suivre par-dessus la forêt pour éviter les pièges. Avec mes sens de zoan je devrais réussir à ne pas les perdre de vue. Avec votre logia je pense que vous ne devriez pas rencontrer trop de soucis avec les pièges, sauf s'ils contiennent du granit marin. Quoiqu'il en soit, servons-nous de l'oreillette pour la ramener à la raison.
Activant ses organes sensoriels de serpent, Caligula s'échappa de la dense végétation à l'aide du kamisori et se plaça en hauteur de manière que ses yeux et son odorat parviennent à capter les sources de chaleurs que représentaient Wave et l'encapuchonné tout en se tenant à l'écart d'eux et peut-être même être perdu de vue. Il les suivrait depuis les airs jusqu'à ce que la situation se calme ou que la course poursuite s'arrête.

Soudainement Caligula hurla dans l'oreillette qui lui permettait de se faire entendre par Daisuke et surtout Wave. Il espérait capter l'attention de la jeune femme ne serait-ce qu'une poignée de secondes pour lui toucher quelques mots.

– Vice-Amirale comptez-vous mettre en danger la vie de vos amis en plus de celle du Contre-Amiral Aurola, la vôtre et la mienne ? En vous enfonçant dans la forêt vous avez déclenché de nombreux pièges et nous avez mis à l'épreuve !
Elle ne semblait pas à être une mauvaise personne. Peut-être qu'en se rendant compte de ses erreurs elle se calmerait.

– Enfin ce n'est pas grave. Calmez-vous un peu. Que cet homme dise vrai ou faux, une chose est sûre : Irr n'est pas en danger puisqu'ils veulent le rallier à leur cause.
Je suis actuellement en hauteur, je vais jeter un coup d'œil et essayer de visualiser la position et le nombre d'individus présents dans la direction où cette enflure avance. Je ne suis pas sur de pouvoir ressentir exactement s'il s'agit d'Irr ou pas mais avec ces informations nous pourrons un peu plus estimer l'état actuel des choses. Quant à vous, essayez de ne pas le lâcher tout en le ralentissant : s'il nous emmène vers ses coéquipiers, le combat sera plus dur pour nous.

Il espérait que ceci couplé aux potentielles interventions du logia de la fumée suffirait. Après ça il regarda au loin et s'avança si nécessaire pour trouver d'autres sources de chaleur à taille minimale humaine qui lui permettrait de mieux décrire la situation.


Résumé et Techs:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Colonel
Daisuke Aurola
Messages : 1299
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue39/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue99/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (99/350)
Berrys: 171.598.000 B
Colonel
Lun 18 Oct - 21:53
Feat Obra Taton, Jin Morioka, Caligula Spown et Shiki M. Eiki
« Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar »

Apparemment attendu, le trio de gradé fut accueilli par un homme cachant son identité. D'aucun dirait qu'il s'agissait d'une mascarade pour les ralentir. Daisuke, lui, se rappela immédiatement ses souvenirs sous couvertures. Une capuche cachant son visage, une barbe de quelques jours, de nouvelles armes et surtout un gout amer en bouche : celui de la colère. Il aurait bien plongé à la suite de Caligula si sa mission n'avait pas été axée sur la vice-amirale à ses côtés.  Le blond profita de cette séquence d'action pour glisser l'appareil de communication qu'on lui avait proposé sur son oreille. Il se tendit, préparant lui aussi un quelconque assaut contre l'homme qui les confrontait.

Alors que l'enchainement qui repoussa le vice-amiral se gravait dans son esprit, l'Aurola essaya de comprendre un peu plus cette situation. De ce qu'il avait pu comprendre, le but de leur visite sur l'ile était simple : réunir les cinq légendes et empêcher Wave de quitter la marine. Même s'il supposait que les mots exacts de ses supérieurs étaient différents, ce qu'il en avait retenu était clair. Pourtant, rien que l'idée de penser à un abandon de poste de la vice-amirale lui posait problème. Il était de notoriété publique que les cinq légendes était un groupe soudé. Les voir ainsi disloquer avait de quoi choquer, mais le blond était là le jour où tout avait basculé pour eux. Ce jour-là, beaucoup de chose avait changé, beaucoup de gens aussi. Il se souvenait presque du corps disloqué de la légende aux cheveux bleus, du visage empli de haine de Irr, de l'incompréhension qui saisissait le visage de Fon.

Lui, il ferait en sorte que la mission soit une réussite, malgré ses réticences, malgré ses dissensions avec le gouvernement. Les paroles de l'encapuchonné firent échos à ses pensées. Il posait les question qu'il n'osait pas poser à la jeune femme. S'il pouvait rejoindre leur hôte sur son point de vue sur le gouvernement mondial, il ne pouvait cautionner l'idée de rejoindre la piraterie ou la pègre. Son affrontement récent avec la révolution de son frère le faisait même douté de cette organisation qu'il trouvait à la fois nécessaire et précieuse pour le peuple. Il ne pouvait imaginer voir cette femme, qui se battait pour le peuple rejoindre un de ces organisation pernicieuses qu'étaient la piraterie et la pègre. Tout simplement, ça ne correspondait pas à ses attentes. L'Aurola avait une certaine estime de l'ancienne membre des cinq légendes. Il ne la connaissait pas, le jour où il avait sacrifié une partie de la flotte de la marine pour la sauver. Il avait appris à la connaitre après, à travers des rapports qui la fustigeaient, qui la rabaissaient plus bas que terre. Il voulut la faire sortir d'Impel Down, un moment, mais sa folie vengeresse l'avait accaparé bien trop longtemps et trop profondément. Quand il revint au sein de la marine, avant que Chairoka ne se fasse arrêter, elle était déjà sortie de prison et travaillait dorénavant pour la marine.

« Vous ne devriez pas discuter avec cet homme, vice-amirale. »

La voix de l'Aurola était faible, comme caché derrière un brouillard, comme s'il ressentait la rancœur de la jeune femme et ne voulait pas s'immiscer dans ses sentiments. Daisuke ne connaissait que trop bien ce genre de sentiment, lorsqu'on ose dire du mal d'un proche absent, qu'on se moque de celui qu'il était auparavant. Néanmoins, il savait aussi que quelque chose clochait chez la jeune femme et que la réaction qu'esquissait l'encapuchonné par rapport à Irr était probablement plus logique. Comment pouvait-elle encore faire confiance en ce gouvernement qui l'avait utilisé comme un objet !? Ces pensés, le blond les gardait dans un quoi de sa tête et profiterait d'un moment d'intimité pour les poser à son homologue de l'amirauté.

Pour cela, il devait au moins rester à ses côtés et s'élança quelques instants à peine après la jeune femme. Une sorte de combat d'usure allait débuter et cela n'était pas bon pour eux, sans doute cela faisait-il parti du plan de l'homme-ailé. D'ailleurs, il n'avait pas menti, l'endroit était truffé de pièges qui s'activaient sur le passage furieux de la femme hors d'elle. Lorsque le second vice-amiral du groupe intervint pour lui proposer de se scinder pour suivre leur course, il répondit simplement.

« Faisons comme ça, même si je ne pense pas que les mots suffiront à l'arrêter. »

Il continua donc à suivre la femme qu'il était censé protéger. Il ne connaissait pas les capacités de Caligula et cela le peinait qu'il connaisse son pouvoir. A la vérité, il devait connaitre ceux de son homologue, mais l'avait oublié, relégué à de vieux souvenirs qu'il préférait oublier aujourd'hui. Néanmoins, voir que l'on connaissait si bien ses capacités l'importunait un peu, mais il ne fit pas mention de cela, à qui que ce soit et de quelques manière que ce soit. Au contraire, il tacherait, à l'avenir, à garder cette information la plus secrète possible. Après tout, il n'était pas aussi recherché et connu que son homologue, il pourrait avoir un certain avantage à garder encore quelques temps secret ce pouvoir qui l'aide depuis tant d'année déjà.

Le contre-amiral grinça des dents lorsque la voix de Caligula faillit lui exploser le tympan à travers son dispositif de communication. Bien loin des encombrants escargophones, ces petits appareils étaient vraiment intéressants. Le jeune blond garderait un souvenir doux-amer de sa première expérience avec ces oreillettes. Evitant soigneusement les pièges qui pouvaient se refermer sur lui, après le passage de Wave, il glissait soit à l'aide d'un Soru, soit en se rendant plus léger grâce à son fruit pour sauter plus haut ou plus loin. Il maintint ce rythme un tout petit moment, durant lequel il profita de la confusion apparente pour tenter de découvrir les intentions de leur adversaire commun. Il se doutait qu'ils pourraient le battre à eux trois et il pensait que tout ceci n'était qu'un stratagème pour les attirer dans un véritable piège. Pour autant, lorsqu'il essaya de découvrir les intentions de l'encapuchonné, il pu percevoir quelque chose qui le perturba - bien plus que la présence d'une tierce personne qu'ils approchaient.

« Je ne sais pas comment il fait. Je ne perçois rien dans ses mouvements, mais... Il active certains des pièges. Ce n'est pas seulement la vice-amirale, il arrive à les activer à distance. »

Il avait fait part de sa réflexion à voix haute, espérant que l'appareil qu'il portait à l'oreille pourrait lui permettre de communiquer avec Caligula et Wave. Il ne tarda pas à surenchérir en expliquant que l'homme les menait à une autre personne, seule hormis eux quatre qu'il pouvait sentir grâce à ses compétence en haki de l'observation.

« Ce n'est pas bon, il faut l'arrêter ! »

Sa pensés fut suivi par ses actes et il accéléra le pas, se propulsant à son tour de branche en branche. Combinant son Soru, la légèreté que son corps peut atteindre grâce à son utilisation de son fruit ainsi que les techniques de déplacement que Shirowashi lui avait appris lorsqu'il était entré à son service, dans la Seigi no Kage, il put nettement multiplier sa vitesse. Il espérait qu'avec cette célérité acquise sur cette distance, il puisse surmonter l'écart qu'avait pu prendre l'encapuchonné et le prendre au dépourvu.

S'il parvenait à sa hauteur, il n'hésiterait pas, il frapperait. Assez basiquement, il fondrait sur son adversaire et le frapperait d'un coup de pied. Evidemment, ce ne serait pas un coup ordinaire : profitant de son élan et avec un roller recouvert de granit marin, il espérait faire suffisamment de dégâts pour arrêter la course de l'être ailé. Il continuerait par, contre, s'il ne parvenait pas à l'atteindre, ou à le toucher avec son assaut, avec la vitesse qu'il venait d'accumuler de bondir d'arbre en arbre pour tenter soit de le rattraper soit de s'interposer et l'arrêter, le prenant en tenaille avec la vice-amirale.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Daisuke reste auprès de Wave lors de l'échange entre Caligula et l'homme à la capuche, puis suit Wave quand elle le poursuit. Il essaie de découvrir les intentions de l'homme en utilisant le Haki de l'empathie et découvre qu'il arrive à déclencher les pièges sans pour autant voir comment il fait et qu'ils sont en train de rejoindre une tierce personne. A cette découverte, il essaie d'arrêter l'homme à son tour en le prenant au dépourvu en faisant une pointe de vitesse combinant plusieurs de ses techniques : Le soru, la légèreté que son fruit lui permet et Kowashi (une technique apprise lorsqu'il prenait l'identité d'Ao Haruya).

- S'il parvient à la hauteur de l'homme, il tente de le frapper d'un coup de pied aidé par sa vitesse. S'il ne réussit pas à le toucher, il continue sur sa lancée pour tenter de le prendre en tenaille avec Wave.
- S'il ne parvient pas à sa hauteur, il continue sur sa lancée pour essayer de le rattraper.

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Daisuke Aurola
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 586
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue40/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue116/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (116/350)
Berrys: 37.650.000 B
Jeu 21 Oct - 2:58
Protection !





L’arrivée avait été mouvementée, cependant, grâce à une stratégie qui tient la route et une réalisation sans bavure, voilà que la révolution débarque officiellement sur cette île. Cependant, il faut dire ce qui en est et très vite, alors que mes compagnons finissent de ligoter et rassembler les marines, et qu’une carte avait été trouvée, voilà qu’un escargophone se met à sonner. L’appel aurait pu être ignoré, cependant je pris l’appel pensant que ce dernier était potentiellement important. Si la marine était là, c’est qu’il y avait une raison, alors autant tenter de tirer quelques vers du nez à cet homme se présentant comme le Vice-Amiral Turbo. Il fallait espérer qu’il ne soit pas si rapide que son prénom le laisse croire !

Tentant de me faire passer pour le fameux Colonel Mizaï, j’essayais d’obtenir des informations de ce dernier, mais … peut-être avais-je été trop peu téméraire. Le Turbo refusait visiblement de donner des précisions concernant les renforts qui arrivaient vers nous ! Il fallait donc faire vite. L’homme raccrochant de lui-même, je vins à vite me retourner vers mes compagnons et leur adresser la parole.

« Dépêchons-nous, la marine ne va pas tarder ! Allons vers le cercle bleu sur cette carte, c’est le plus proche d’ici ! »

Prenant mon escargophone, je vins à appeler devant les marines et mes hommes une personne bien connue à mes côtés, mais qui n’était exceptionnellement pas là, tout comme le reste de mon ‘escouade’ de d’habitude !

« Allô Alibaba ? Ecoute moi s’il te plait, le temps presse, nous venons de débarquer. »
« Oui ? Et.. »
« Rejoignons-nous au Nord-Ouest de la position par où je suis arrivé, nous allons prendre en tenaille des marines ! Prévois les renforts adéquats comme prévu ! Il va falloir frapper fort, il est question d’un Vice-Amiral au minimum. »
« Mais … »
« Vite ! »

Raccrochant sur le coup, je fis signe à mes hommes de me suivre. Les marines ligotés et bâillonnés seraient sans doute de parfaits témoins et quand le fameux Turbo arriverait pour les libérer ainsi que l’escouade secondaire… Alors le plan se mettrait en route. Tout était question de temps bien entendu, mais pour une fois, j’usais de malice pour « vaincre ». Essayant de rester sérieux malgré tout, ce n’est qu’une fois bien éloigné de notre point d’arrivée que je vins à me détourner de ma route. Et si certains de mes hommes ne comprenaient pas, je viendrais à les prévenir de la vraie marche à suivre !

« Nous allons nous séparer en trois groupes. Deux personnes vont faire les éclaireurs pour aller voir ce qui se trame au cercle bleu avant de nous rejoindre au fameux « X ». J’ai bien dit éclaireur, ce qui signifie uniquement rester à distance et nous prévenir de ce qui se cache là-bas. Nous restons en contact par escargophone. Restez à distance à couvert car si la Marine mord à l’hameçon… Ils se retrouveront tous ici prêt pour une bataille pensant que nous serons là-bas avec des renforts…  Autant dire, ils vont sans doute nous chercher aux autres points… Nous jouons avec la montre !
Le reste avec moi vers le fameux X au lac. Une fois là-bas, une autre moitié ira vers le Sud pour une fois de plus signaler de quoi il s’agit. Ensemble nous ne craignons pas grand-chose, cependant quand nous nous séparerons, il faudra rester sur nos gardes. Tant que nous ne connaissons pas les forces ennemies ou leurs nombres, autant jouer la sécurité ! »


Annonçant donc le plan initial, j’espérais que comme convenu, notre « détour » nous empêche de croiser de possibles imprévus et qu’ainsi le fameux Turbo – ou un autre gradé – arrive devant les hommes ligotés et que ces derniers balancent le plan entendu. Si cette supercherie fonctionnait, nous gagneront un temps précieux puisque l’ennemi serait ailleurs. En revanche… Il arriverait très vite sur nous par la suite si « l’humiliation » était mal prise… Pauvre Vice-Amiral ou ses hommes… Prit au dépourvu par des « lambdas ».

Tenant en main la vivre card qu’on m’avait donné, je vins à suivre la direction, celle-ci pointant vers le X où nous nous rendions. Une pierre, deux coups ! En chemin, je rappelais Alibaba pour lui expliquer la situation et la mettre dans la confidence. Heureusement qu’elle n’avait pas trop parlé sans quoi le subterfuge n’aurait pas pu être réaliste. Pour prévoir une possible arrivée indésirée, je continuais d'utiliser mon haki de l'observation pour ressentir la présence de personnes dans le coin sur notre route ou ses alentours !



Codage par Libella sur Graphiorum



résumé:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2713

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 26 Oct - 20:58



Le monde avait cette simplicité à changer les êtres vivants, cette facilité à leur imprimer un raisonnement, une adaptation nécessaire. Obra faisait partie de ces êtres, ceux qui furent contraints au changement afin de survivre dans les zones les plus dangereuses. Pourtant, face à l’immensité de Grand Line, qu’est-ce que représentait l’infinité du Nouveau Monde ?

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Pixiv_11Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Lugo2
Haendrick, Capitaine des Rotte Pirates, primé à 200 millions & Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50 millions

La puissance de l’explosion vint happer les ennemis sans difficulté, prenant l’ensemble du navire dans un déluge de flammes qui fit grincer des dents Haendrick, il venait de perdre un navire lui ayant coûté plusieurs millions, ainsi que des hommes fraîchement recrutés. Il allait devoir dépendre de ses coéquipiers pour quitter cette île.

    - Ce n’est pas important capitaine, nous repartirons avec Enestan et…
Commença Lugo qui fut interrompu
    - Je sais, mais il va falloir recruter de nouveaux hommes de confiance… Vraiment le contrat sur leur tête a intérêt à en valoir la peine.


C’est sans grande difficulté que les tirs d’Obra pourraient assommer les cibles, s’il tirait des fruits ou les tuer s’il tirait avec des projectiles létaux. De même, Jin pourrait vaincre trois des dix individus, tandis qu’Obra terminerait le reste. Il ne s’agissait que de petites frappes, mais les vaincre était important malgré tout. Sans Obra cette dizaine d’ennemis aurait tenu le Morioka bien plus longtemps. Wolfi et Django aurait pu faire le travail, mais au final Obra s’en était chargé.

En revanche, la suite serait bien plus croustillante ! En effet le duo de pirates continuait à gravir les escaliers, mais était désormais suivi de Jin et Obra ! La prise d’initiative du jeune chasseur de primes était louable, mais il n’avait sans doute pas prévu la suite !

    - Lugo !
S’écria Haendrick
    - Je m’en charge !


Le bouclier de Lugo grandit de nouveau prenant une forme courbée pour former presque « un mur » de forme étrange pour bien les protéger ! Cependant, tout comme sur une lame le rayon fut redirigé directement vers Jin et Obra ! Lugo n’avait pas prévu cet effet en vérité, il avait simplement cherché à se protéger d’une attaque. D’ailleurs en ne sentant aucun « choc » avec le rayon il fut assez étonné, réduisant la taille du bouclier à une taille qui suffisait uniquement à le cacher lui et Haendrick. D’un coup une légère ouverture, à peine visible se fit sur la gauche du bouclier, juste de quoi faire passer une balle, tandis qu’un trou à peine de la taille d’un œil apparaîtrait plus haut ! D’un coup une première balle serait tirée. Le même procédé serait réalisé à droite pour tirer une seconde balle.

La discrétion, de si petits trous ne seraient qu’à peine remarqués.
La première balle ricocherait sur les escaliers pour prendre une trajectoire qui irait directement sur Jin ! Il s’agissait d’une balle explosive et la recevoir signifiait être de nouveau éjecter en bas de l’escalier ! La deuxième alla directement vers Wolfi, venant cibler une patte ! S’il l’encaisser alors sa patte se couvrirait de glace ! L’animal manquerait ainsi un pas, faisant une mauvaise chute qui le ferait descendre de quelques marches.

    - On se débarrasse !
Déclara ensuite Lugo !

Agrandissant son bouclier avant de laisser l’arme se décrocher de son bras ! Ainsi un gros disque bombé, dépassant même de l’escalier, se mit à glisser rapidement le long de celui-ci !

Lugo et Haendrick terminerait leur ascension vers le sommet de Pantaclisland par la même occasion !

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Enesta10
Enestan, alias l’Oracle.

Enestan regardait la scène de loin, utilisant une main comme s’il s’agissait d’une longue-vue, mais sans grand résultat.

    - Ils nous ont bien ralenti ceux-là, ils ont fumé le navire d’Haendrick on dirait. Probablement des alliés de Fon et Ganesh. Il va falloir donner tout ce que nous avons je crois bien.
Dit Enestan avec un sourire à son interlocuteur tout aussi connu que lui… de son surnom « La Lame », il apparaîtrait bientôt.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 245939Wave
Vice-Amirale Julia Horoji, alias Wave la troisième légende

L’encapuchonné avait pu montrer assez aisément son talent et son agilité, activant les pièges à distance, il avait réussi à défaire le groupe de façon assez habile et s’en félicitait. Wave semblait troublée par les propos de l’individu et pour cause il disait vrai. Néanmoins, les voix de Daisuke et Caligula eurent un effet assez positif sur elle.

    - Je ne veux pas vous mettre en danger, mais si Irr songe à passer chez l’ennemi, je dois vite lui parler !


Daisuke avait raison elle ne devait pas croire cet individu et Caligula touchait un bon point, Irr n’était pas en danger. Néanmoins cela ne changeait pas son besoin irrépressible de le rejoindre. En revanche, cela permit de la raisonner et elle se montra plus prudente, évitant l’activation de certains pièges, tandis que leur passage n’était plus qu’un chemin parsemé de trous, de lames et d’arbres abattus.

Le haki de l’observation du contre-amiral Aurola lui permettra de ressentir une voix supplémentaire et c’est à ce même moment que Wave dirait :

    - Je l’entends ! La voix d’Irr est proche !


Par la même occasion Caligula pourrait voir une source de chaleur qui se déplaçait particulièrement vite, puisqu’il s’agissait d’Irr, sa vitesse surprendrait à coup sûr le Spown, parce qu’en effet, il avançait très rapidement.

C’est à ce même moment que Daisuke parviendrait à gagner en vitesse, se rapprochant fatalement de l’encapuchonné pour lui administrer un sévère coup de pied que l’individu bloqua en croisant les bras, puis en les couvrant d’une fluide ébène ! Il fut malgré tout projeté contre le tronc d’un arbre ! Perdant son appui il retomba donc au sol juste après. Sa capuche désormais tombée….

C’est pourtant un autre être en capuche qui bondirait du sommet des arbres pour rejoindre Caligula d’un coup ! Dévoilant sa personne, c’est d’un violent coup de pied latéral qu’il tenterait de balayer le flanc droit de Caligula, le tout en direction du sol ! Le pied était évidemment couvert de haki pour l’occasion !

Spoiler:
 

Si le Spown subissait l’assaut, en l’encaissant bien ou non, il retomberait étrangement sans aucune douleur hormis celle de la zone touchée et pour cause, Wave se plaça pile sur son point de chute, servant d’amortisseur grâce à son fruit du démon du même nom, elle venait de lui servir de toile.

Elle avait pu se regagner son calme, ainsi, en se concentrant sur la voix d’Irr et celle de Caligula, elle n’eut aucun mal à l’aider. En revanche, si Caligula bloquait l’assaut, rien de tout cela n’arriverait, Wave gardant le regard vers le ciel, tandis que le visage de l’encapuchonné se révélait enfin.


Spoiler:
 

De son corps simiesque on pouvait déceler des traits humains, malgré une pilosité prononcée. D’une allure assez svelte, il était assez difficile de comprendre pourquoi un singe possédait des ailes de shandia, une idée morbide aurait pu supposer un croisement étrange, mais il ne s’agissait clairement pas d’un homme-singe, mais bien d’un singe tout court.

    - Eh merde ma couverture est tombée. Ouh.


Se redressant lentement, le singe ôta sa tunique, révélant ainsi son habit digne d’une sorte de ninja, malgré les nombreuses protections dorées. Chacune de ses fins de phrase se terminait par un « Ouh », caractérisant ce qu’il était réellement, mais personne ne l’avait compris.

Directement originaire d’une île céleste du Nouveau Monde, ce singe venait de Monkeypiea. Le Spown connaissait-il seulement l’existence d’une telle tribu ? En tout cas, Wave l’avait reconnu elle…

    - Jin Zô… C’est un Nébula au service de l’Empereur Liga D. Tengen… S’il est là, cela signifie qu’il n’est peut-être pas venu seul.


Le singe venait épousseter ses habits, puis son pantalon ample. Dans le bas de son dos trônait une sacoche dans laquelle il prit  une bobine de fil et cinq couteaux qu’il tenait tous dans une seule main.

    - Désolé de te le dire, mais je suis ici pour recruter Irr la Deuxième Légende, alors tu as la possibilité de nous rejoindre ou non, Wave. Au moins, au sein de l’équipage d’un Empereur tel que Tengen tu seras libre, qu’en penses-tu.


Si Caligula avait été amorti par Wave, alors Irr retomberait juste à côté du singe peu après, sans piper mot.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Leq7
Vice-Amiral Gale Turbo, renommé à 320 millions de berrys.

La discussion entre Turbo et Shiki fut assez rapide, le révolutionnaire l’aurait senti, il avait voulu prendre l’homme par la « pression », mais cela n’avait pas marché. Turbo était un homme intelligent, respectant les règles en cas de danger, tout en étant attaché à ses hommes. Il avait mené à bien des affrontements contre des ennemis de haut rang.

    - Je vais y jeter un œil rapidement, tenez-vous en au plan pour le moment.
Déclara Turbo à ses hommes.
    - Bien reçu, appelle-moi dès que tu as besoin de mon aide.
L’homme qui lui répondit ne s’était guère fait connaître depuis la guerre à Marineford ou celle de Drum, pourtant, il n’en était pas moins un monstre…

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Frank_10
Contre-Amiral, Yonass Milosephko renommé à 310 millions de berrys.

Le Contre-Amiral Yonass, ancien exécuteur de l’AOI et grand coéquipier du Vice-Amiral Flaïs. Le duo s’était séparé, l’un restant dans le Nouveau Monde en quête de combat puissant, l’autre décidant d’officier au côté du nouvel amiral en lice. C’était lui, l’individu restant dans le cercle bleu, avec une bonne vingtaine de marines. On pouvait remarquer une cage en granit marin notamment, la même qu’utilisa un certain Yoshitsune, jeune commandant aujourd’hui disparu. Cette cage avait vu simultanément, Mendela et Mozero y être enfermée l’un primé à 775 millions de berrys et l’autre primé à 949 millions.

Ainsi, en se rendant là-bas, c’est un véritable campement que les hommes de Shiki verraient, sans doute avec effroi. Ils pourraient également apercevoir le Vice-Amiral Turbo effectuer un bond surpuissant, franchissant les airs avec vitesse. Il arriverait bientôt à la position de ses hommes.

Avançant comme il l’espérait vers le lac, Shiki passerait dans une magnifique plaine, avant d’y voir quelques débris au loin, des restes d’habitations en pierre qui n’avaient point vu d’habitant depuis fort longtemps, trois malheureuses maisons de pierre à moitié détruite et suffisamment espacées l’une de l’autre.  

C’est en arrivant dans cette section de l’île que l’abomination débuterait…


Dix-neuf inconnus réunis. Non pas de nouveaux arrivants, mais bel et bien Shiki et ses hommes. Il ne les reconnaîtrait plus et aurait donc l’impression d’être entouré d’illustres inconnus qui l’avaient surpris d’un coup. Il en serait de même pour ses hommes, tous sortant leurs armes. Ils étaient déjà sous pression alors ce genre de chose n’était pas bonne du tout ! C’est ainsi qu’un premier coup de sabre viendrait en direction du duo de Shiki ! « Bordel vous êtes qui ? » « Où est le Capitaine Eiki ? » « Bon sang des marines ? » « Qu’est-ce qui se passe ? » … Il s’agissait là d’un aperçu de ce qui se déroulait autour du sabreur. Ses hommes risquaient de s’entretuer d’un moment à l’autre et ils ne pouvaient pas les reconnaître.


    - Shiki M. Eiki, c’est un capitaine de division de l’Inquisition, à tous les coups il vient aussi pour Sokyu, mais nous le rencontrerons avant.
Il s’agissait des mots prononcés par un homme torturé. Dès l’instant où il vit Shiki, il fut obligé d’en alerter son collègue.

Cet homme était désormais l’unique survivant de son île, il était le seul que le destin avait épargné, le seul à avoir été épargné par « Le Mythe ». Il ne lui restait plus rien, plus d’amis, plus de frère, plus d’habitation. Tout avait été happé par l’appétit morbide du serpent se mordant la queue.

    - Oui, Hadès a été clair, le recrutement de Sokyu sera une grande avancée pour son empire. Nous verrons comment ce Shiki réagira… Lorsqu’il aura éliminé ses propres hommes.
Lui répondit Rag Brok, l'un des soldats de l'Empereur Hadès Tenryon, sa malédiction avait encore frappé.

Encore une fois le monde se scindait en plusieurs dimensions, plusieurs objectifs, plusieurs aspirations conflictuelles.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Pirate40
Incoercible, Rag Brok, dit "Le Trouble de l'Eborgné", primé à 393 millions de berrys.


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Oboy - Jinboy - Caliboy - Daisuboy - Shikiboy

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Caligula et Daisuke : Vous découvrez qui était sous la capuche, Cali tu peux subir l'assaut d'Irr et être amorti par Wave. Tu peux faire en sorte de rester dans les airs, du coup la suite de la scène concernera que Dai, et Irr restera dans les airs avec toi. Dai ton coup sur Jin a fonctionné, tu en apprends d'avantage, Jin prend ses armes, il semble se préparer au combat.


Shiki : Tes hommes découvrent que le cercle bleu est un gros campement gouv avec 20 marine + le Contre-Amiral Yonass. Ils voient Turbo partir. Toi en chemin tu subis le para de la Prosopagnosie qui fait que tu ne reconnais plus tes alliés. Ce sont des soldats fraîchement mis avec toi, donc tu ne peux pas encore reconnaître leur voix via Haki, ni même leur voix normale. Tu ne peux pas savoir d'où provient le pouvoir Rag Brok est caché.

Obra et Jin : L'assaut marche assez largement. En revanche, Lugo vous renvoie le rayon de Jin ! Haendrick tire une balle explosive sur Jin, il faut tenir compte du ricochet, puisque du coup la balle allait initialement se louper, puis se redirige d'un coup sur Jin ! Une balle va ensuite ciblée une patte de wolfi et menace de le faire chuter. A la fin Lugo largue un gros bouclier qui glisse sur l'escaliers, autant le dire si vous le prenez, ça va vous renverser violemment.

Fon/Ganesh/Haendrick/Lugo/10 rottes pirates sont arrivés au sommet.



Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.

Vice-Amirale Wave / Niveau ??
30 marines / Niveau 15-20

Jin Zô / Niveau 43 / Haki de l'armement / Primé à 370M
Irr / Niveau 40+ / Haki de l'armement


----
Enestan, l'Oracle, primé à 240.000.000 berrys / Niveau ??
Haendrick, capitaine des Rotte Pirates, primé à 200.000.000 berrys / Niveau 36 / Deux pistolets
Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50.000.000 berrys / Niveau 22 / Bouclier ?
10 (30-20) pirates des Rotte Pirates / Niveau 15-20 [Eliminés par Jin et Obra]


Ganesh, 4ème Légende / Niveau ??
Fon, 5ème Légende / Niveau ??

----
20 révolutionnaires / Niveau 18-20
10 marines niveau 20-25 [Eliminés par Shiki]

Vice-Amiral Turbo / Niveau ?? / Primé à 320M
Contre-Amiral Yonass / Niveau ?? / Primé à 310M

Rag Brok / Niveau ?? / Paramécia de la  Prosopagnosie / Primé à 393M

------------------
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 360
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime : Renaissance

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue33/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue8/220Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (8/220)
Berrys: 244.557.000 B
Jeu 28 Oct - 2:38
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar - groupe 3

Se débarrasser des ennemis en compagnie de Jin fut une affaire simple et rondement menée, mais ils ne représentaient presque rien du vrai combat. S’ils étaient ici, ils n’étaient que de simples pions qu’il fallait éliminer, ne serait-ce que pour éviter de se faire davantage ralentir plus tard. La vraie menace se trouvait désormais en haut des escaliers, endroit qu’ils prirent immédiatement en chasse.

Cependant, il aurait été surprenant qu’ils se laissent faire et, alors que le rayon de Jin s’approchait d’eux, l’homme au bouclier réitéra son exploit de l’agrandir. Contrairement à un effet de ralentissement classique, cela eut une réaction étrange : celle de renvoyer le rayon en direction des chasseurs de primes. C’est sans grande difficulté qu’Obra à l’éviter, mais il aurait été de mauvaise augure qu’il soit aussi égoïste. Ainsi, si son compagnon ne l’évitait pas à temps, il tenterait de le tirer en arrière, suffisamment pour que le nouveau rayon l’évite et qu’il ne soit bloqué durant 30 secondes.
Pour ce qui était de la balle cependant, il n’aurait pas été possible pour le Taton de la voir avant que celle-ci ne dévie.
Comme pour continuer l’assaut, l’homme au bouclier envoya ce dernier dévaler dans l’escalier, menaçant de faire chuter tout le monde.
Pour l’esquiver, rien de plus simple pour Obra qui se contenterait d’utiliser la puissance de saut de ses bottes, se retrouvant suffisamment haut pour que ce dernier lui passe en dessous et qu’il puisse ainsi continuer son avancée pour rattraper les pirates. Avant d’entamer la route, il viendrait dire quelques mots à son compagnon.

“ - On se retrouve vite là-haut, je vais très probablement avoir besoin de toi.”

Continuant sa route le plus rapidement possible, il viendrait gravir les escaliers jusqu’à finalement avoir à nouveau en vue ses adversaires. Je grimperai le plus rapidement possible jusqu’à finalement les voir tous les deux, me donnant l’occasion d’agir. De ce que j’avais pu comprendre, ils formaient à deux un duo : l’un représente l’attaquant avec ses pistolets et l’autre le bouclier qui protège. Le flingue et le bouclier, la lance et le bouclier, un duo presque parfait qui permettait de diminuer les failles avec une bonne coordination. Cependant, ce genre de duo possède un point faible : sans bouclier, la lance devient faible. Jin et Obra étaient deux attaquants, il était certains qu’à eux deux ils pourraient faire facilement tomber ce criminel, il fallait juste qu’Obra commence le travail et que l’autre chasseur rapplique dès qu’il en aurait l’occasion.
Cependant, restait encore une question en suspens : comment Lugo arrivait-il à agrandir son bouclier ? L’homme à la blouse voyait deux possibilités : soit il s’agissait d’un fruit du démon, soit il s’agissait d’un de ces fameux dials capable de créer une matière semblable au métal. Cependant, n’ayant jamais réussi à mettre la main sur ces derniers, le Taton privilégiera la première possibilité. Contre un maudit, il savait ce qu’il fallait utiliser : le haki. Il n’était toujours pas capable de le maîtriser faute d’entraînement, mais son ami Liao lui avait expliqué toutes les bases pour pouvoir s’en servir. Désormais, il ne tenait qu’à lui de tenter de les appliquer en situation réelle.
Prenant une grande respiration, l’homme viendrait se concentrer sur son vécu, son passé. Liao lui avait expliqué que les sentiments jouaient beaucoup lorsqu’il s’agissait d’éveiller son haki, il fallait penser à ses motivations, à son envie de vaincre, à sa persévérance.

La persévérance oui… c’était elle qui faisait qu’Obra était en ces lieux aujourd’hui. Lui qui fut tant moqué par ses compères, lui qui fut tant décrédibilisé pour son inutilité apparente, il était aujourd’hui ici, chassant des proies qu’il n’aurait même pas pu approcher il y a peu. Il a réussi à attirer le respect envers un jeune chasseur du nom de Jin mais également à devenir ami avec Liao. Le plus puissant chasseur de primes du monde lui à même serré la main pour le remercier de son travail. Oui… Obra était devenu persévérant, il était entré dans le monde des grands et il n’avait clairement pas l’intention d’en sortir. Il avait la rage de vaincre, la rage de défaire son adversaire, mais il tenait également à devenir un leader, quelqu’un capable de diriger ses hommes vers la victoire, quelqu’un qui n’abandonne jamais personne derrière lui.

Expirant l’air qu’il avait accumulé, le regard du Taton se ferait d’un coup bien plus sérieux derrière ses grosses lunettes. Tout le long de son corps, l’homme ressentirait ce sentiment familier qu’il avait déjà expérimenté de nombreuses fois : des picotements intenses un peu partout, mais particulièrement sur les extrémités. Oui, c’était le moment, il fallait agir. Maintenant.

Prenant de l’élan avec son arme, l’homme effectuerait un grand mouvement avant de tirer ce qui semblait être une noix-de-coco dans les airs, donnant un effet à cette dernière. Le but de cette attaque était de lui donner une trajectoire courbée pour qu’elle atteigne Lugo depuis le ciel. Immédiatement après, le chasseur de primes pointerait son arme en direction de l’homme au bouclier. Bien qu’il n’en possède plus, s’il s’agissait d’une malédiction, il pourrait en créer à nouveau. Sans attendre, il ferait feu d’une flèche de jus, une de ses plus puissantes : la flèche de Magnon. Un simple contact pouvait provoquer la paralysie. Si sa stratégie était efficace, l’un des deux attaques finirait par toucher Lugo, il était peu probable qu’il voit venir les deux à la fois. Si en plus de ça Jin réussissait à intervenir pour aider, les chances seraient encore plus du côté des chasseurs.



Techniques utilisées :
Spoiler:
 
Obra Taton
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 554
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue41/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue363/500Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 40.890.689.498 B
Vice-Amiral
Sam 30 Oct - 1:20
Rêve ou cauchemar
Grâce à ses collègues de l'amirauté, Wave avait su revenir à elle. Elle n'en était pas moins inquiète pour son ami, mais sa raison l'avait conduit à se calmer et à mieux analyser la situation. Il s'agissait là d'une bonne chose de faite.

Le shandia aperçut la source de chaleur foncer dans sa direction et il parvint à anticiper l'offensive en mettant cette fois-ci son coude en opposition. Le choc avait été assez puissant pour le faire revenir dans la dense forêt, mais en offrant un coude couvert de haki au tibia ou au pied son adversaire Caligula espérait fragiliser les os de ce dernier et ouvrir une brèche qu'il pourrait creuser pendant un éventuel combat.
Lors de sa chute le shandia avait contracté ses muscles rendant son corps aussi dur que le fer pour minimiser l'impact mais il n'en eut finalement guère besoin grâce aux capacités de la paramecia qui vint le cueillir juste avant qu'il ne s'écrase.

– Il était rapide et je n'ai pas bien vu son visage, mais je crois qu'il s'agissait de votre ami Irr. dit-il en s'adressant à Wave qui, grâce à l'observation, l'avait déjà reconnu.
Ils étaient désormais 5, les uns face aux autres. Au vu de la situation l'on pouvait supposer que Irr n'était pas de leur côté pour le moment. C'est là qu'intervenait la Vice-amirale. C'est elle qui allait discuter avec l'homme et potentiellement lui faire changer d'avis. Cependant avec le primate dans les parages, pas sûr que Wave puisse rallier son ami à la cause gouvernementale : ce singe maitrisait très bien l'art de la parole et avait presque convaincu, ou embobiner deux des cinq légendes avec ses mots.
S'avançant d'à peine trois pas, le shandia dont le corps semblait légèrement s'allonger et se couvrait d'écailles arbora son sourire arrogant, signature qui annonçait le début des hostilités. Puisque les adversaires d'aujourd'hui avait fait preuve de leur vitesse, le zoan préhistorique se devait de rendre la pareille.

D'un coup il réduit la distance entre lui et Jin pour lui asséner un double coup de poing sous haki de l'armement en plein torse. Cette prouesse en termes de rapidité avait été possible grâce la combinaison du soru et de sa forme zoan orientée vitesse. Si son offensive avait touché son adversaire, ce dernier reculerait de quelques mètres malgré lui. Mais que cette première attaque atteigne sa cible ou pas, le shandia ne laissa pas de répit et surenchérit avec une technique du Gaya Dari Qartal maitrisée grâce à son Gaya Dari Bukalemon

– Style du caméléon : Buka-Qartal Impact !
Instantanément il se retrouva face à Jin Zô, le corps à l'horizontal et les jambes en mode ressort, et d'un seul coup ses pieds couleur noirâtres viendraient à leur tour brutalement frapper le buste du singe ailé dont la cage thoracique risquait de prendre un sacré coup.

– Je me charge de l'éloigner le temps que vous puissiez échanger avec Irr ! dit-il à Wave et Daisuke à travers l'oreillette. Au moindre soucis tenez-moi informé, et je reviendrais le plus vite possible.
Wave devait empêcher son ancien allié de rejoindre les rangs adversaires auquel cas il finirait mort ou en cellule. Mais les gouvernementaux devaient aussi faire attention à ce que cette dernière ne rejoigne pas le camp ennemi. Quoiqu'il en soit, Caligula pouvait au moins faire confiance à l'Aurola qui était un allié puissant n'ayant, à priori aucune raison de trahir le gouvernement mondial dans l'immédiat.
Se tournant vers Jin Zô, il souffla un coup avant de reprendre une posture de combat.

– En effet, nous ne sommes pas les mêmes malgré nos ailes...et je vais te le montrer tout de suite !


Résumé et Techs:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Colonel
Daisuke Aurola
Messages : 1299
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue39/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue99/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (99/350)
Berrys: 171.598.000 B
Colonel
Dim 31 Oct - 16:40
Feat Obra Taton, Jin Morioka, Caligula Spown et Shiki M. Eiki
« Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar »

Les choses ne se passaient vraiment jamais comme on l'espérait. Daisuke le savait et essayait, à tout le moins, de se préparer à toutes les situations qu'il imaginait possible. Pour autant, par moment, il savait aussi qu'il fallait se lancer, quitte à y laisser des plumes. Ainsi, alors même qu'il poursuivait l'homme qui cachait son visage derrière une capuche, il tenta d'arrêter sa course avant qu'ils rejoignent la voix qu'il avait entendu sur leur route. Le blond n'imaginait pas qu'il tomberait aussi facilement sur une des cinq légendes, mais il comprendrait vite que Irr serait la voix qu'il avait pu percevoir un peu plus tôt.

Son sprint à travers les arbres avait portée ses fruits et avait permis au groupe d'arrêter la fuite du pirate. Cela aurait pu être moins compliqué s'il ne s'agissait pas d'un affilié à un des quatre empereurs. Pour le coup, Daisuke tenta de se rappeler ses anciens affrontements et ce n'était pas là son premier face à un homme-bête au service des Yonkous. Un vieux souvenir avec l'homme-felin se raviva instantanément durant sa réflexion et il savait qu'un jour ou l'autre il aurait à affronter des types de cette trempe-là, au vu de sa décision de se diriger vers les mers des quatre empereurs. Il était temps d'assumer pleinement ses intentions.

Le blond eut presque tout le temps du monde de voir le visage de l'homme-singe se dévoiler, comme si la situation voulait que les trois membres de l'amirauté sache contre qui ils allaient devoir se battre - tant par les poings que par les arguments. L'ancien chasseur de prime compris dans la présence du lieutenant de Tengen que leur mission n'était pas aussi simple qu'il l'imaginait. Si on lui avait explicitement évoqué la présence de pirates et autres hors-la-loi voulant recruter les anciens équipiers de Wave, il était loin d'imaginer que les quatre plus grands pirates du monde participerait à cette séance de recrutement pour le moins atypique.

Qu'à cela ne tienne, il pourrait profiter de la situation pour en apprendre plus sur ses prochains adversaires, car il était clair que son voyage sur le Nouveau Monde serait semé d'embuche toute aussi complexe que ce jour-là. Il pouvait voir cela comme un entrainement avant les choses sérieuses.

A l'instar de Caligula, l'Aurola aurait bien plongé la tête la première dans le combat s'il n'était pas venu accompagner la jeune vice-amirale pour des raisons plus personnelles que professionnelles. Pour le coup, il voulait vraiment voir la réaction de la jeune femme aux cheveux bleus avant d'agir. Il n'était pas là pour la retenir, bien au contraire, mais il voulait être présent lorsqu'elle ferait ses choix et l'apparition d'Irr - qui venait d'attaquer directement l'autre vice-amiral prouvait que son camp était déjà clairement établi. Son rôle était, dès lors, de l'appréhender, au même titre que le recruteur de Liga D. Tengen.

« La situation est bien plus compliquée que je ne l'imaginais. »

Le de nouveau contre-amiral avait émis cette pensée à haute voix, à quelques mètres seulement de Julia, comme s'il voulait entendre le fond de la pensée de la jeune femme.

Dans le même temps où l'homme au fruit du serpent attaquait à tenter de scinder le groupe adverse en deux groupes, suivant les pas du vice-amiral. Dans cette optique, il transforma ses deux bras en fumée et les envoya voler pour séparer visuellement Irr et Jin. Il utiliserait aussi son nouvel outil pour communiquer une information qui semblait avoir été perdue au fil des récents évènements à l'attention de son supérieur.

« Caligula : N'oubliez pas... Il semble qu'il soit capable de déclencher ses pièges à distance. Ne vous faites pas avoir bêtement. »

Il ne ponctua pas sa phrase par une quelconque volonté de réprimande ou de supériorité. Bien au contraire, il essaya d'être le plus rationnel possible dans cette situation qu'il ne contrôlait pas. Lorsqu'il aurait terminé son énoncé, il profitera de la vague de fumée qu'il avait créé pour se déplacer à l'intérieur, rapidement et furtivement, pour arriver non loin de Irr, essayant de se trouver derrière lui. De là, il n'attaquerait pas, mais ferait montre d'une dextérité propre à sa personne pour l'empêcher d'aller aider son recruteur pirate.

« Julia : Je vais essayer de faire tampon entre les deux. Profitez-en pour vous occuper de Irr, comme bon vous semblera. »

Il voulut rajouter quelque chose du style : n'oubliez pas la mission qui vous a été confié, pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas trop de choix à sa portée, mais il se ravisa. Il savait à quel point la situation échappé à la jeune femme et voulait l'aider du mieux qu'il pouvait. S'il devait l'aider à affronter ses amis, il le ferait. S'il devait l'aider à s'échapper avec eux... Il n'hésiterait pas non plus... Tant qu'il aurait compris les raisons qui l'avaient poussés à rejoindre la marine après tout ce qu'elle avait subit. C'était, pour l'heure, tout ce qui comptait réellement pour le jeune homme.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



Daisuke essaie dans un premier temps de comprendre ce qu'il se passe et agit ensuite de concert avec Caligula qui essaie d'éloigner Jin des autres. Pour cela il envoie une vague de fumée (ses deux bras en somme) pour séparer Jin et Irr par un écran de fumée. Ensuite, après avoir ajouté un message à l'intention de Caligula, il se déplace dans le nuage de fumée pour s'interposer à son tour entre Irr et Jin, se préparant à retenir le membre des cinq légendes s'il tente d'aider son nouveau compagnon. Après, il propose à Wave de s'entretenir avec Irr, pendant le peu de temps qu'ils sont capables (Caligula et lui) de séparer les deux hommes.

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Daisuke Aurola
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 76
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue3/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 56.915.000 B
Lun 1 Nov - 13:50
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe des Bg ]




On ne va pas se mentir, ces hommes étaient d'un tout autre niveau que ceux que j'avais eu à affronter jusqu'à présent. Ce serait même leur manquer de respect que de les comparer aux pirates d'East Blue tant ils ne jouaient pas dans la même cour. J'avoue que lorsque j'ai vu son bouclier renvoyer mon rayon si facilement, j'ai eu un petit moment de flottements, un de ces moments où on se dit qu'on n'arrivera à rien contre des brutes pareil. Pourtant, les premiers pirates qui nous barraient la route avaient été éliminés facilement. Bon, j'avoue, Obra a fait un boulot monstre tandis que moi j'en ai géré trois. Mais c'est déjà ça non ?

Trop sûr de moi ou plutôt des capacités du Noro Noro, je n'avais pas anticipé que le bouclier de cet enfoiré de pirate pouvait renvoyé le rayon que je leur avais lancé. Avait il un miroir dessus ? Je n'en avais pas eu l'impression en le voyant plus tôt, mais ce n'était même pas important de le savoir puisque de toute façon, mon attaque ne passait pas cette défense. C'était une donnée à prendre en compte pour la suite, mais avant cela, il fallait esquiver ce rayon que je ne connaissais que trop bien. Cela faisait un moment que j'avais mangé ce fruit et que je l'utilisais mais il est vrai que cela ne faisait pas si longtemps que j'avais trouvé ce point faible, si rudimentaire une fois connu. C'est pourquoi j'avais un petit miroir sur l'avant bras. Mais pour un rayon géant, ce n'était pas suffisant, je n'avais qu'une solution, esquiver. En soit, ce n'était pas compliqué, le rayon était haut, je me baissais rapidement en pliant les genoux et le rayon passait au-dessus de ma tête pour se disperser quelques mètres plus loin. Mais ce n'était que le début, bien que je n'en sache rien encore.

En train de me relever, je remarquais une toute petite chose taper le sol. En temps normal je ne l'aurais probablement pas remarqué, mais mon regard était rivé sur le sol, ce qui me permit de le voir. Sans réfléchir, presque inconsciemment, je me relevais mais pas pour rester debout et sûrement me prendre cette balle, mais pour prendre une impulsion pour utiliser mon agilité au maximum. Grâce à celle-ci, j'exécutais une roulade arrière pour esquiver cette balle, qui, si elle ne me touchait pas, partirait probablement dans le ciel. Forcément, avec cette manœuvre, je descendais plusieurs marches mais je repartais de plus belle. Enfin, c'est ce que je pensais pouvoir faire mais nos adversaires voyaient les choses autrement. À peine avais-je repris l'ascension de l'escalier que je voyais le type au bouclier faire une chose étrange. Il s'en débarrassait mais pas juste pour le dégager, non, il le lançait le long de l'escalier, comme s'il voulait nous couper les jambes avec. Vraiment, ces criminels étaient prêts à tout pour nous empêcher d'atteindre notre objectif, mais pourquoi ?

Est-ce que j'avais le temps de réellement chercher la réponse à cette question ? Non. D'autant plus que je me doutais qu'utiliser de nouveau mon rayon sur ce bouclier pour ralentir sa course n'était pas une bonne idée. Je n'avais qu'une solution, mourir. Non, je déconne évidemment ! Il fallait que j'esquive ce projectile, ça commençait à devenir lourd de devoir tout esquiver, mais c'était aussi ça Grand Line. Peut-être avais-je été trop gourmand ou trop confiant en m'étant persuadé que j'avais le niveau pour une telle mer, mais, maintenant, j'étais face à cette réalité, je n'avais plus trop de choix, d'autant plus que revoir Obra et me faire embarquer dans ses aventures était à la fois extrêmement cool mais tellement dangereux. Je réalisais à peine que j'étais en train de plus ou moins aider, sans même qu'ils ne s'en rendent compte, des Légendes vivantes. Qui étais-je pour prétendre pouvoir les aider face à des pirates qui semblaient forts, mais pas du tout au même niveau qu'eux. Enfin, bon, là, je devais esquiver un bouclier de la taille des escaliers, remonter ces dits escaliers et faire ce que je pouvais pour aider Obra dans sa mission. Le bouclier approchait de plus en plus de ma position, je devais donc faire un choix. En fait non, je n'avais pas 36 solutions. Mon rayon risquait de se retourner contre mes alliés ou contre moi-même, donc c'était un choix impossible. Sauter par dessus ? Effectivement, c'était probablement la bonne solution. Mais mon timing devait être bon pour grappiller quelques marches, tant qu'à faire. Je pliais les genoux pour prendre la plus grande impulsion possible et je penchais mon corps vers l'avant. Ainsi, mon bond serait en diagonal vers le haut des escaliers, faisant d'une pierre deux coups. 3 secondes avant le bon moment. 2 secondes. C'était pas le moment de se déconcentrer. 1 seconde. Go !

Pendant que la balle fonçait sur Jin, une autre arrivait plus bas, en direction de Wolfi. Pas aussi vif, il ne réussit pas à esquiver l'explosion glaciale qui frappa sa patte arrière gauche, l'immobilisant dans sa course. À cause de cette attaque redoutable, le loup se prit les pattes et retomba au pied de l'escalier dans une roulade arrière des plus acrobatique. Mais il ne comptait pas abandonner son nouveau maître et il repartit de plus belle à l'assaut de l'escalier, remarquant le bouclier qui fonçait à pleine vitesse. Django, sur son dos avant l'impact de la balle, fut projeté plus en avant, non loin de Jin. Malheureusement, il était tout de même trop loin pour aider celui qu'il considérait comme son maître, mais lui aussi avait remarqué le bouclier qui fonçait dans l'escalier et il avait une solution pour ne pas se le prendre de plein fouet, creuser un trou dans l'escalier. Sans attendre, sa mâchoire commença à croquer la pierre afin de la manger, boostant sa vitesse pour rapidement ingurgiter une bonne partie de l'escalier, suffisamment pour pouvoir s'y cacher en s'allongeant, tout en gardant assez de surface pour ne pas créer un trou qui donnerait directement sur la mer. Wolfi le rejoignait à grands coups de pattes, mais il dût bondir suffisamment haut pour ne pas se faire frapper par ce bouclier. Toujours un peu en retrait, il pourrait signaler avec un puissant rugissement si des ennemis arrivaient de ce côté.

Car oui, j'avais réussi à sauter très haut et en avant, se retrouvant encore un peu plus haut dans ces escaliers. En touchant de nouveau le sol, je pris mon sabre dans la main droite, comme si je savais d'avance que le combat allait reprendre très rapidement. Tous les autres, que ce soient les Légendes, les pirates ou encore Obra avaient atteint le plateau, je me dépêchais donc de les rejoindre en utilisant la technique que m'avait appris le Chasseur de Primes, cette technique de déplacement rapide très impressionnante. En tapant très rapidement le sol, je me déplaçais bien plus rapidement, gravissant ainsi les marches plus facilement. Arrivé à la dernière, toujours dans mon élan, je pliais les genoux pour me donner une nouvelle impulsion, mais cette fois-ci mon saut n'était pas pour prendre de la hauteur, mais plutôt pour m'éloigner d'Obra en bondissant sur sa gauche. Il serait probablement plus simple de ne pas se faire tous les deux attaquer en même temps si nous gardions une certaine distance entre nous, et pour faire d'une pierre deux coups, nos attaques, si nous arrivions à nous comprendre et à nous synchroniser, pourrait arriver de deux endroits en même temps, donc la difficulté pour nos ennemis était plus grande. Ça, c'est en tout cas ce que je me disais en arrivant et en voyant la disposition naturelle qu'avaient pris tous les protagonistes sur ce plateau. Obra lança ce qui semblait être une noix de coco dans les airs, mais surtout, il utilisa son arme étrange pour attaquer de deux côtés à la fois. C'était une bonne idée, très bonne même , mais je pouvais faire en sorte de l'aider encore plus. Tandis que son rayon de fruit partait dans la direction des deux pirates, j'envoyais une lame d'air vers eux également, qui viendrait sur leur gauche . Cette attaque toucherait-elle le Capitaine ou son second ? Rien n'était sûr, mais cela aurait peut-être l'effet d'attirer leur attention dessus et ainsi ne pas leur faire voir l'attaque d'Obra ? C'est en tout cas ce que j'espérais. Maintenant que nous étions sur un plateau bien plus grand, le combat semblait se rééquilibrer. Mais ce n'était peut-être qu'une sensation totalement fausse de ma part .

Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé:
 
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 586
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue40/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue116/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (116/350)
Berrys: 37.650.000 B
Jeu 4 Nov - 1:00
Protection !





Une course contre la montre s’engageait. Cette carte avait quelque peu éclairé ma personne, mais aussi mis des bâtons dans les roues de mes projets. En effet, il nous fallait rencontrer la Légende et la protéger, ou faire en sorte qu’elle soit recrutée par la révolution et personne d’autre. Le destin avait un véritable caprice aujourd’hui, réunissant la marine et aussi la révolution. Loin de m’imaginer la réalité de ce caprice qui invitait presque tout le monde sur cette île, nous avancions rapidement, tentant de clairement éviter le pire. Tomber sur la marine serait la pire des choses et visiblement elle a déjà bien investi l’île. Jouant donc la carte de la ruse, j’étais le premier à le comprendre : nous n’avons gagné que du temps ! En aucun cas la bataille ! Il fallait continuer d’avancer et cela, à un rythme important !

Arrivant sur place, le duo usa de longues vues et autres objets pour voir au loin pour alors découvrir avec effroi un véritable campement. S’il est certain que la marine est là, il est évident qu’elle est là non pas depuis peu, mais au moins des heures si ce n’est pas des jours. Un piège ? Cette expédition serait-elle une tentative de gros coup de filet ? La marine se servait-elle des Légendes pour capturer un maximum de truands ? Lâche… Mais bien pensé ! Devant cette constatation, alors qu’ils commençaient à appeler le gérant de l’expédition, voilà qu’une chose sembla s’envoler dans le ciel avec puissance. Quelles terribles capacités ! A cet instant, ils comprirent qu’ils sont dans une merde noire, mais il ne fallait en rien baisser les bras… Saisissant leur escargophone, ils appelèrent donc ma personne.

« Allô ? Ici l’équipe du cercle bleu. Il… Il y a un campement Marine sur cette zone ! Parmi eux se trouve le Contre-Amiral Milosephko et une personne vient de partir. Elle se dirige vers … »

Malheureusement, se penser dans une merde noire n’était qu’un euphémisme et pour cause… Plus loin, là où nous nous avancions… La situation empira d’un coup !
Avançant à un rythme rapide, peu de temps avant cet appel, voilà que des « ruines » vinrent à faire leurs apparitions. Des restes de village ? Intrigué, nous avancions jusqu’à ce que quelque chose ne se produise. Des bruits d’étonnements se firent entendre et le cortège qui me suivait semblait … Dissipé. Me tournant vers mes hommes, voilà qu’une chose inexplicable se produisit ! Ils n’étaient plus là ! J’étais accompagné de totaux inconnus ? Dix huit hommes, voilà le chiffre exact de personnes qui m’accompagnaient et là, il se trouvait derrière moi exactement ce chiffre, mais aucun d’eux n’étaient là. Inconnus sur inconnus, voilà qu’il y avait de quoi être troublant. La tension monta d’un cran alors que bien des questions se posaient. Mais voilà, l’escargophone sonna. Décrochant, j’entendais les nouvelles des deux autres hommes et vint à essayer de rester calme. Parmi les mots qui se prononçaient autour de moi, voilà qu’une parole m’intrigua : Où est le capitaine Eiki ?
Comment ça où est le Capitaine Eiki ? De moi-même, la réponse sortit de ma bouche.

« Mais je suis le capitaine Eiki ! »

Bien entendu, si des personnes affirmaient que non, c’est petit à petit que des hypothèses se firent dans ma tête. Se pourrait-il que nos perceptions soient brouillées ? Un fruit du démon ? Une hypnose ? Réfléchissant à toute vitesse, il fallait dans un premier temps calmer le jeu, avant que les alliés s’entretuent en supposant que ce soient eux. Ainsi, je vins à élever ma voix.

« Soldats ! Calmez-vous, qui que vous soyez, présentez-vous ! Dites une information capitale à votre sujet pour prouver votre personne, ne faites confiance à absolument rien d’autre que ce qui va suivre ! Je suis Shiki M. Eiki, Capitaine de Division de l’Inquisition ! Je dirige l’unité « Sword » et … Et je suis l’amant de Komari, membre de l’Inquisition ! Cette dernière est d’ailleurs enceinte de plus de sept mois ! Je me bats notamment avec une épée, mais peut maîtriser jusqu’à trois épées, dont une lame des 21 nommée Vulkain qui m’a été donné par Pita, médecin de l’Inquisition et une autre lame des 21, cadeau de mon défunt maître Shichiki-sensei mort au combat suite à une blessure grave d’un de ses disciples Prométhée ! »

Si certaines informations étaient classiques comme le fait de me battre à l’épée ou être membre de l’Inquisition, certaines informations comme mon lien avec Komari et sa conséquence était un fait intérieur à l’Inquisition. Idem pour certaines de mes possessions. Attendant que chacun de mes compagnons fasse de même, je vins à user alors de mon haki de l’observation pour ressentir non loin d’ici deux voix inconnues au bataillon – en plus des dix-huit autres que je ne reconnaissais pas, côtoyant ces hommes depuis peu – étant donc suspectes.

« … J’ai passé il y a quelques instants de ça un appel pour piéger la marine et nous faire gagner du temps, en appelant Ali-Baba, membre de l’Unité Sword ! Notre mission consiste à assurer certains objectifs qui pourraient aider la révolution et notre plan est le suivant ! »

Exposant de nouveau le plus rapidement possible plan de mouvement de notre groupe, j’espérais que ce soit assez de preuves pour montrer que quelque chose cloche, mais que nous devions nous faire confiance, malgré un manque de visibilité. La raison du pourquoi du comment était encore flou, mais il fallait au plus vite trouver Andromède. Et si toute l’île était affectée par cet étrange phénomène, je n’avais qu’une chose sûre à suivre : la vivre card !

« Avançons ! Si vous ne me croyez pas, retournez immédiatement au navire et attendez-nous, si vous me faites confiance, alors suivez-moi, tant que vous serez avec moi, je vous fais la promesse qu’il ne vous arrivera rien ! Vous avez ma parole ! »

Au final, la solution à ce problème était simple : être soi-même. On peut connaître autrui, on peut copier des gens… Mais qui d’autre que soi-même pour se copier ? Parler comme autrui n’est pas donné à tous et avoir les tics aussi. Espérant que mon discours très optimiste parviendrait à convaincre mes « plausibles » alliés, je vins à regarder ma vivre card pour voir si les deux voix au loin étaient l’une d’elle, puis je repris la course, espérant que mes compagnons suivraient.

Prenant les devants, j’intimais aux soldats de me couvrir si les choses tournaient mal. Mon but désormais était d’entrer en contact avec les deux voix qui semblaient se cacher.

« Qui que vous soyez… »

C’est avec vitesse et précision que j’irais à la rencontre de ces gens, demandant alors quand nous serions à portée de voix les uns des autres.

« Qui êtes-vous ?! Déclinez votre identité ! »



Codage par Libella sur Graphiorum



résumé:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2713

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 11 Nov - 20:56



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Af7kAux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Odrc

Freddy Mercurial, alias Ganesh & Fany Close, alias Fon, la quatrième et la cinquième légende.

Il s’agissait probablement de la situation la plus appréciable pour eux. Le duo de pirates avait été bloqué assez longtemps pour qu’ils puissent y trouver un certain avantage. C’est ainsi qu’Haendrick et Lugo verraient leurs hommes s’effondrer petit à petit sous le duo incandescent. Néanmoins, était-il question d’Obra et Jin ? Non.

Cet immense éléphant de quatre mètre de haut se tenant sur les pattes arrière, ses quatre bras surpuissants et cette petite fille posée sur sa tête. Sa chevelure qui semblait se mouvoir en une grande masse tentaculaire, certains cheveux étant embrasés tandis que d’autres tiraient des boules de feu !

Cette petite combinait-elle le style pur des flammes et le retour à la vie des cheveux en un ? Les humains pouvaient réaliser ce genre de prouesses ?

Manipuler parfaitement sa chevelure en un monstre sauvage, tout en générant des flammes meurtrières... Les Cinq Légendes représentaient-elles les monstres de ce monde ? Des abominations aux pouvoirs insoupçonnés ?

Ce serait là un des premiers chocs du Taton, puis du Morioka une fois arrivée au sommet ! Leur montée avait été plus simple à ce moment, mais Jin pourrait notifier que Wolfi et Django furent un peu à la traine. En effet, Wolfi était tombé comme prévu par le duo et pourrait sentir une douleur à la patte, sans que cela ne l’empêche de se mouvoir pour autant.  Pour Django la chose avait été plus complexe sans être dangereuse.

Les dévoreurs classiques étaient connus pour leurs immenses mâchoires et leurs dents pouvant dévorer le titane. Ils avaient également une attitude très agressive. Les dévoreurs des ruines ne possédaient pas une aussi grande mâchoire, mais se nourrissait des mêmes denrées. C’est cette assimilation différente qui conduisit leur corps à acquérir la résistance du titane, contrairement aux dévoreurs classiques. Ainsi, la petite mâchoire de Django ne lui permit pas de creuser l’escalier assez rapidement, c’est pourquoi il se prendrait de plein fouet le bouclier qui se cognerait contre son corps, se soulevant pour finir de dévaler l’escalier à la façon d’une roue, puis tomber dans l’eau. Django dévalerait tout en bas des escaliers à son tour.

Néanmoins, une chose très surprenante serait à noter… Hormis la poussière sur ses habits, la créature n’aurait absolument rien, sa peau avait littéralement encaissé le choc… En même temps, lorsqu’un être est fait d’une structure proche du titane, ce genre de situation est presque « prévisible », voir mignonne étant donné l’aspect de la créature.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Pixiv_11Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Lugo2
Haendrick, Capitaine des Rotte Pirates, primé à 200 millions & Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50 millions

Malheureusement Haendrick et Lugo n’avait pas le temps d’attendre. Voyant le tir en cloche d’Obra, Haendrick attrape son second et se décala de suite sur le côté avec lui. Tandis que Lugo prit un petit bout de métal dans sa poche avant d’en faire un bouclier ! Ce dernier vint à s’agrandir pour bloquer la flèche de jus, tandis que le capitaine tira une balle explosive sur la lame d’air de Jin.

    - Bordel, qu’est-ce qu’ils foutent capitaine ? Ils devraient déjà être là !
Grogna Lugo !
    - Je ne sais pas, ils étaient juste derrière nous, ils auraient dû être à quai depuis un moment.
Rétorqua le capitaine des Rottes
    - On est pris en tenaille et le reste de l’équipage ne va pas tenir.


En effet, si l’équipage encerclait encore le mastodonte et la petite fille, le groupe ne tiendrait plus pour longtemps malgré cela. Tournant sur lui-même au fur et à mesure, l’éléphant assénait des coups de fouet tandis que les cheveux de la demoiselle allaient fouetter d’autres ennemis, pendant qu’à l’arrière sa chevelure tirait des boules de feu sur ses ennemis.


    - On va devoir faire un passage en force. Balle aux prisonniers!
S’écria le protecteur pour se donner de la force alors que son bouclier forma un large arc de cercle bloquant Obra et Jin entre les murs et l’escalier.

Passant par-dessus le mur, Haendrick vint ainsi se confronter aux deux hommes.

    - Bon sang, revenir sur Grand Line pour tomber sur ça. Qui vous envoie défendre les Légendes ? Vous ne savez pas qu’ils représentent un danger pour le monde ? Un seul d’entre eux dans une faction et c’est un véritable pilier qui s’y ajoute, ils doivent disparaître.
Déclara l’homme dont les revolvers avaient changé, ayant désormais un canon à huit orifices, chacune.

Sans attendre il tendit le bras droit vers Jin, l’ayant identifié comme celui avec la plus grande portée. L’arme mitraillant littéralement l’homme d’une succession de balles explosives. Tandis qu’il pointa son bras gauche vers l’arrière, tirant en rafale sur le mur juste derrière lui, bougeant le bras à chaque fois pour changer l’angle. L’effet ?

Les balles ricochaient de partout, retournant même sur le mur en arc de cercle pour mieux traduire des angles improbables. Ainsi, c’est une bonne dizaine de balles qui commenceraient  à tournoyer autour du Taton cette fois-ci !

Les prendre signifiait quoi ? Il le saurait si l’une d’elle le touchait…

Quant à Jin, s’il se déplaçait, Haendrick le suivrait avec son bras tout simplement. Son arme pouvait contenir, en tout, 36 balles.

Obra aurait, cependant, pu notifier que le haki n’avait pas d’impact sur le bouclier et cela sans grande surprise. Le haki permet bien souvent de toucher le vrai corps du maudit, mais il impacte assez rarement les « créations » des fruits du démon.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Jin_zz10
Jin Zô, Nebula primé à 372 Millions de berrys.

La révélation de l’identité de Jin Zô n’arrangeait pas vraiment les affaires du singe.  De plus, voir Caligula s’en prendre à lui de façon aussi franche l’agaçait. Son regard sembla suivre le déplacement prodigieux du Spown, le singe bloquant l’assaut en croisant ses avant-bras avec du haki de l’armement également, ce qui ne l’empêcherait pas de valser, ses pieds restant ancrer dans le sol en se frottant à celui-ci dans un sillon de plusieurs mètres…

Cependant, il eut une réaction assez surprenante lorsque le shandia nomma sa seconde technique.

    - Le Gaya Dari Qartal ?


Néanmoins, il ne pouvait se permettre de l’encaisser cette fois-ci, penchant tout son corps vers l’arrière pour former un pont avec son corps, signe d’une très grand souplesse, le singe releva le pied d’un coup, saisissant le shandia à la cheville pendant que celle-ci était déplier pour finalement faire un mouvement de jambe latéral qui enverrait le shandia contre un arbre. Pour avoir de tels réflexes le singe eut recours au mantra, ou haki de l’observation.

    - Gaya Ular ! Chute du serpent !


Restant dans cette posture acrobatique il ferait un mouvement avec sa bobine de fil, dont l’un viendrait s’enrouler autour d’un bras du shandia ! D’un coup la bête se relèverait sur ses pattes avant et ferait un grand mouvement circulaire vers le haut. Cela ferait le shandia monter dans les strates,  pour finalement s’écraser au sol… Ou plutôt franchir un « sol de feuilles » sous lequel se trouvait un piège… Un trou de pieux suffisamment longs pour bien l’empaler !

De plus Caligula sentirait autre chose, le fil semblait lacérer la peau…

Les couteaux dans sa main gauche, la bobine de fil dans sa main droite et le terme « Ular ». Oui, ce singe utilisait le Gaya Dari Ular ou le Style du Serpent, mais cela d’une façon atypique. Le seul style nécessitant la présence d'une arme blanche, de griffes, ou de tout autre objet tranchant. Le Gaya dari Ular était aussi spécial que vicieux, car outre les techniques d'arme blanche qui le caractérisaient, c'était par la section des ligaments ou des tendons de son ennemi que ce style de combat dévoilait tout son potentiel. C'est donc grâce à la vitesse et à la précision que le combattant pouvait, ainsi, vaincre son adversaire en lui faisant perdre le contrôle de ses membres. On raconte que certains pouvaient ainsi paralyser totalement leurs ennemis.

Chez ce singe l’usage de ce style semblait se traduire également par un usage de pièges mortels en guise d’arme blanche ?


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 245939Wave Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 560893IRR

Vice-Amirale Julia Horoji, alias Wave la Troisième légende & Irr, la Deuxième Légende.

Sans difficulté, Daisuke parvint également à ériger cette barrière de fumée séparant Caligula et Jin Zô vis-à-vis d’Irr, Wave et Daisuke lui-même.  

    - Irr pourquoi tu nous attaques ? Le Gouvernement t’a libéré pour une raison précise qu’est-ce qui te prend.
Déclara immédiatement Wave.
    - Aurais-tu oublié ce qu’ils nous ont fait ? Comment ils nous ont manipulé Irr et moi ?
Répondit Irr.
    - Je le sais bien, mais c’était l’œuvre de Chairoka et elle n’est plus dans le Gouvernement aujourd’hui.


    - Il reste envisageable que la Néo-Marine reprenne un jour sa place, de même comment savoir si le Constantinisme ne fera pas la même chose ou ne le fait pas déjà ? Cette offre qu’ils m’ont faite n’est qu’une liberté factice, sans cela je serais de nouveau à Impel Down. Nous sommes tous surveillés, c’est pour cela que nous ne nous sommes plus revus depuis. Tu peux être certains que des hauts gradés de la Marine sont présents en plus de ton groupe.


    - Rejoindre la piraterie n’est pas une solution ! Nous deviendrions des criminels, alors que nous luttions contre eux depuis toujours. Nous ne pouvons plus être des civils aidant l’état, désormais pour aider le peuple il faut choisir entre le Gouvernement et les chasseurs de primes. Mais en étant pirate, tu ne pourras jamais aider le peuple.
Expliqua Wave.

    - Penses-tu que je désire encore sauver le peuple ? Personne n’a cherché à nous libérer. Le peuple ne s’intéresse pas à ses justiciers. L’offre du Gouvernement est d’ailleurs pire sur ce plan et tu le sais.
Déclara Irr.

    - Irr, tu ne peux pas rejoindre un empereur pirate, ce n’est pas dans nos valeurs !

    -Tente donc de m’en empêcher Wave. Je ne vois pas en quoi le Gouvernement assurera mieux mon avenir qu’un empereur comme Tengen.


Alors grâce à haki de l’observation, Irr localisa facilement Daisuke dans le nuage de fumée, sortant son arbalète il tira d’un coup dans le nuage ! Sa flèche couverte de haki allant directement vers le Contre-Amiral, risquant ainsi de se planter dans son vrai fort.

    - Non !
S’écria Wave, fonçant sur Irr pour tenter de le pousser sans réelle tentative.

Néanmoins, l’assassin n’eut aucune difficulté à l’esquiver, pivotant sur le côté avant de lui offrir un coup de pied latéral qui l’enverrait directement contre le mur de fumée.

    - La Marine n’a rien à nous offrir Wave tu dois le comprendre.
Le ninja semblait assez clair dans ses propos et Wave manquait d’arguments pour le convaincre…

Si l'Aurola restait passif, il était sûr que Wave ne puisse point trouver de solution face à un Irr décidé...




Les hommes du Eiki auraient pu lui faire passer la direction prise par Turbo qui n’était autre que la position initiale de l’escadron précédemment débusqué, mais c’est la réaction des soldats, présents autour de Shiki, qui brisa cette possibilité, leurs phrases venant couvrir l’escargophone un court instant, obligeant l’homme à gérer cette crise avant tout.

Ce fut d’ailleurs d’une main de maître qu’il géra cette situation, venant se décrire à voix haute pour ses soldats. Il eut assez rapidement ce côté rassurant, mais offrait toutes ces informations aux deux autres individus présents.

Assez rapidement tous vinrent à se calmer, mais surtout celui qui avait amorcé un coup de sabre dans le dos de Shiki… Les hommes semblaient alors se calmer, mais c’est à cet instant précis qu’il fit son apparition…


Spoiler:
 

Vêtu d’une sorte de manteau de flibustier, surmonté d’une capuche ne cachant aucunement son visage un homme vint à parler.
    - Cesse de mentir ! Je suis Shiki M. Eiki et Komari est ma femme. Tu crois que mes hommes n’ont pas compris ton manège. Ton tour de passe-passe pour t’intervertir avec moi ne fonctionnera pas sur nous. A tous les coups tu n’es pas seul, car seule une hypnose peut m’empêcher de reconnaître le visage de mes hommes. Nous sommes ici pour la Légende Sokyu, tu n’es même pas capable de l’affirmer ! Attaquez le pendant que nous le pouvons encore !


C’est ainsi que l’homme qui avait stoppé son coup de sabre revint en cherchant à embrocher le véritable Shiki !

Ne s’arrêtant pas là, ce fut le véritable Rag Brok qui ressortirait un peu plus sur le côté, ayant contourné la maison où il était avec le faux-Shiki.

    - Attention son acolyte est là ! Ecartez-vous !


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Pirate40
Incoercible, Rag Brok, dit "Le Trouble de l'Eborgné", primé à 393 millions de berrys.

D’une traite Rag fit fuser une lame d’air à huit branches vers le groupe du Eiki. Pour cause, il ne connaissait pas la par cœur la voix par haki du vrai-Shiki, mais il s’était focalisée sur  celle-ci pour ne cibler que lui. En plus de Shiki, le soldat qui avait tenté de l’embrocher était pris dans la portée de l’attaque, tandis que les autres bondirent.

    - Vous voyez ! Vous pouvez me faire confiance, restez concentrer sur ma voix au maximum ! C’est la seule chose encore fiable !
Disant cela à des hommes qui ne connaissaient pas vraiment sa voix le faux-Shiki les dupait habilement. Cependant, il parlait énormément et cela dans un unique but…
    - Attaquez-le avant qu’il ne soit trop tard !
Les hommes suivant le doigt pointé par ce faux-Shiki en guise de direction pour fuser sur le vrai, tous prêts à le taillader !

Shiki le comprenait, ces hommes n’avaient aucune assurance à se baser sur ses informations aveuglément… De plus ils étaient sous pression…

Néanmoins, qui était cet homme qui se faisait passer pour lui. Il était inconnu au bataillon…
Si Shiki n’avait pas raccroché son escargophone, ses deux hommes postés non-loin de Yonass pourrait entendre la scène.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Leq7Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Frank_10
Vice-Amiral Gale Turbo, renommé à 320 millions de berrys & Contre-Amiral, Yonass Milosephko renommé à 310 millions de berrys.

Pendant ce temps ce fut Turbo qui arriva à ses hommes ligotés, ceux-ci lui faisant savoir que Shiki M. Eiki était présent et usurpa l’identité du Colonel Mizaï. La véracité des informations sur l’arrivée de renforts révolutionnaires n’était donc pas certaine. Turbo était habitué à ce genre de mission assez identique à la purge de Shabaody. Il savait que la zone ouest était assurée par l’unité de Caligula Spown, Julia Wave et Daisuke Aurola, même si ceux-ci ignoraient sa présence en ces lieux.

Cependant il était peu probable qu’ils aillent vers le nord-ouest, alors par prudence il fallait sécuriser le pilier nord.

    - Ici Turbo, la révolution d’Erwin Dog est en place, Shiki M. Eiki est présent. Il semble avoir appelé des renforts vers le Nord-Ouest. On peut donc supposer qu’il a accosté au pilier nord. Il faut envoyer une équipe surveiller le pilier nord, puisque si des renforts arrivent par le nord-ouest…
Turbo fut alors interrompu par Yonass

    - Ils arriveront forcément par ce pilier, tandis que le pilier ouest est assuré par les troupes de Wave pour peu qu’une partie soit restée sur leur navire.
Termina Yonass.
    - Exact, c’est un pari qui se tente. Et avec nos dons en termes de saut, nous pourrons aisément rejoindre le pilier nord si nos hommes voient un navire au loin. Pour la défense du pilier ouest, je fais confiance au Vice-Amiral Spown avec qui j’ai déjà travaillé.


    - Que faisons-nous de la zone verte ? Notre éclaireur y avait quand même vu Suffolk, qui est un officier de premier rang de Tengen, pour qu’une tête de flotte soit placée sur Grand Line il faut supposer que…
Cette fois-ci ce fut Turbo qui interrompit Yonass.
    -Tengen prend au sérieux le recrutement des légendes.
Enchaina Turbo.

    - Sokyu représenterait presque le recrutement d’un amiral. Il est assez probable qu’il tienne tête à des individus comme Wakai Tsuki ou l’ancienne amirale Elkens. De même Irr pourrait sans mal vaincre une bonne partie des vices-amiraux, notamment avec ces poisons du Nouveau Monde s’il en possède encore…
Expliqua Yonass

Oui, Irr possédait sous forme de poisons quelques maladies du Nouveau Monde. Ces maladies étaient assez peu connues du monde lui-même, mais existaient bel et bien. Leur origine était inconnue, mais elles effrayaient bien des marins. Le retraité contre-amiral Sypher Wenham fut la cible de l’une d’entre elle. Elle risquait de le transformer purement et simplement en zombie contagieux et dénué de conscience. La légende voulait que d’autres maladies transforment des humains en homme-arbre, quand d’autres parlaient de sensation de brûlure perdurant à vie sur la zone infectée par la maladie.

Ces maladies constituaient l’un des nombreux mystères de ce monde, rendant le Nouveau Monde si curieux…
    - Bien, envoie une dizaine de nos hommes cela suffira pour surveiller le bas du pilier nord. Rejoins-moi à la position de notre ancienne escouade. Nous allons cueillir ce révolutionnaire. Mais avant ça…


Shiki avait vaincu cette troupe marine qui se trouvait initialement au sommet du pilier où il était arrivé. Il avait choisi de n’y laisser aucun homme, laissant son navire sans protection. Turbo avait donc vu sur ce dernier. Usant de son retour à la vie des muscles, il lui suffirait d’un bond pour descendre au pied du pilier ! De là, il se confronterait au navire révolutionnaire, se contentant d’un saut au sommet de celui-ci, pour frapper l’air en une énorme balle qui irait se fracasser au centre du navire, avant que Turbo n’y chute, fracassant ses poings plein de muscles contre le navire qui se fendit en deux !

La main puissante réapparaître peu après pour saisir le bord du « pont » du pilier et ainsi remonter sur la terre ferme, le corps trempé.

    - Vous êtes désormais coincés avec nous, révolutionnaires.


C’était sans doute ce que pensait le navire qui accosta au pilier sud-ouest…

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Enesta10
Enestan, alias l’Oracle.

    - Enfin ! Menphis, je suis sûr qu’ils nous attendent depuis longtemps. Je n’aime pas ce temps ensoleillé il bride nos pouvoirs.


    - D’après le météorologue, les nuages ne devraient pas tarder.
Rétorqua le dénommé Menphis qui quittait l’intérieur du navire pour en atteindre le pont. Qui était-il….




Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Oboy - Jinboy - Caliboy - Daisuboy - Shikiboy

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Caligula et Daisuke : Vous découvrez qui était sous la capuche, Cali tu peux subir l'assaut d'Irr et être amorti par Wave. Tu peux faire en sorte de rester dans les airs, du coup la suite de la scène concernera que Dai, et Irr restera dans les airs avec toi. Dai ton coup sur Jin a fonctionné, tu en apprends d'avantage, Jin prend ses armes, il semble se préparer au combat.


Shiki : Tes hommes découvrent que le cercle bleu est un gros campement gouv avec 20 marine + le Contre-Amiral Yonass. Ils voient Turbo partir. Toi en chemin tu subis le para de la Prosopagnosie qui fait que tu ne reconnais plus tes alliés. Ce sont des soldats fraîchement mis avec toi, donc tu ne peux pas encore reconnaître leur voix via Haki, ni même leur voix normale. Tu ne peux pas savoir d'où provient le pouvoir Rag Brok est caché.

Obra et Jin : L'assaut marche assez largement. En revanche, Lugo vous renvoie le rayon de Jin ! Haendrick tire une balle explosive sur Jin, il faut tenir compte du ricochet, puisque du coup la balle allait initialement se louper, puis se redirige d'un coup sur Jin ! Une balle va ensuite ciblée une patte de wolfi et menace de le faire chuter. A la fin Lugo largue un gros bouclier qui glisse sur l'escaliers, autant le dire si vous le prenez, ça va vous renverser violemment.

Fon/Ganesh/Haendrick/Lugo/10 rottes pirates sont arrivés au sommet.



Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Zone Pilier : Ouest
Vice-Amirale Wave / Niveau ??
30 marines / Niveau 15-20

Jin Zô / Niveau 43 / Haki de l'armement / Primé à 370M
Irr / Niveau 40+ / Haki de l'armement


----

Zone Pilier Sud-Ouest

Enestan, l'Oracle, primé à 240.000.000 berrys / Niveau ??
Haendrick, capitaine des Rotte Pirates, primé à 200.000.000 berrys / Niveau 36 / Deux pistolets
Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50.000.000 berrys / Niveau 22 / Bouclier ?
10 (30-20) pirates des Rotte Pirates / Niveau 15-20 [Eliminés par Jin et Obra]


Ganesh, 4ème Légende / Niveau ??
Fon, 5ème Légende / Niveau ??

----
Zone pilier Nord et environs:

20 révolutionnaires / Niveau 18-20


Rag Brok / Niveau ?? / Paramécia de la  Prosopagnosie / Primé à 393M
Le Visage Inconnu / Niveau ??

Vice-Amiral Turbo / Niveau ?? / Primé à 320M
Contre-Amiral Yonass / Niveau ?? / Primé à 310M
10 marines niveau 20-25 [Eliminés par Shiki]
20 Marines (dont 10 au pilier nord et 10 autres à la position initiale)
------------------
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 360
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime : Renaissance

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue33/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue8/220Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (8/220)
Berrys: 244.557.000 B
Dim 14 Nov - 16:19
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar - groupe 3

Finalement, la Taton avait fini par arriver en haut du plateau à la poursuite de ses adversaires. De là-haut, il pouvait voir quelque chose de particulièrement impressionnant : Ganesh et Fon en train de se battre. L’homme avait pourtant déjà vu des personnes particulièrement puissantes en action : l’Archange Ishtar de Lhérane, son ami Hojo Liao ou même simplement le vice-amiral Sakuga qui avait démontré toute l’étendu de sa puissance en un seul coup de lame ; mais ces deux-là… ils étaient un duo monstrueux. Des fouets sur un corps à la puissance démentielle d’un côté et une maîtrise parfaite des cheveux comme s’ils étaient vivants combinés à la possibilité de créer des flammes de l’autre. Ces techniques… elles étaient au-delà du niveau des simples mortels, pas étonnant que Liao veuille d’eux dans l’Alliance.

Pourtant, si Obra éprouvait du respect et une certaine forme d'admiration pour ces puissants guerriers, ce ne fut pas le cas des deux pirates qui semblaient en quelque sorte les prendre. Ils semblaient sûrs d’eux en affirmant qu’ils représentaient un danger, mais quelle valeur avait la parole d’un simple pirate ? Rigolant un coup de manière hautaine, Obra viendrait adresser quelques mots à voix haute au pirate.

“ - Désolé de te décevoir Haendrick, mais je ne me souviens pas de t’avoir demandé ce que tu pensais de nos actions. C’est Grand Line ici, tu es dans la cour des grands. Si jamais ton seul objectif dans la vie c’est de pleurer et de te plaindre, tu n’as qu’à retourner sur les Blues, peut-être que là-bas tu y trouveras des adversaires de ton niveau.”

L’homme à la blouse aurait probablement apprécié le prendre davantage de haut pour l’humilier un peu plus, mais ce dernier riposta avec un florilège de balles, ces dernières venant rebondir encore et encore, rendant les choses bien plus difficiles à anticiper pour n’importe quelle cible. Cependant, Obra avait encore des surprises dans son sac. Le Kami-e… il l’avait apprise il y a maintenant longtemps, mais il n’aurait probablement jamais pensé qu’une technique aussi basique lui permettrait de survivre à autant d’assauts par le passé, et ce serait encore probablement le cas aujourd’hui. Les balles auraient beau attendre son corps, ce dernier viendrait se plier au gré des attaques. Cependant, cela ne suffisait pas pour lui. La malédiction d’Obra, bien que faible sur le papier, possède une capacité un peu particulière : il était capable de générer des fruits de n’importe où sur son corps. Alors même qu’il était en train d’esquiver les balles, il viendrait générer depuis son corps des Jacquiers, un fruit connu pour produire du latex là où les balles devraient arriver, lui permettant à la fois d’esquiver mais assaut surtout de ralentir jusqu’à arrêter les assauts.

Si tout fonctionnait comme il l’avait imaginé, il serait temps pour lui de contre-attaquer et inutile de bouger pour cela. Les lunettes qu’il portait sur les yeux étaient capables de localiser toutes les signatures thermiques et compte tenu de ce qu’il avait pu voir, il était capable de savoir où se trouvaient ses adversaires. Pointant son arme vers le ciel, la chargeant de ses fameuses flèches empoisonnées, il viendrait viser le ciel avant d’envoyer une véritable pluie de flèche, le tout calculé de manière à bien esquiver les deux légendes, ne visant que les vils pirates.



Techniques utilisées :
Spoiler:
 
Obra Taton
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 76
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue3/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 56.915.000 B
Mar 16 Nov - 17:54
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe des Bg ]




J'arrivais en haut de l'escalier, enfin. Malgré les quelques embûches, je m'en tirais sans égratignures pour le moment, ce qui n'était pas le cas de Wolfi qui se retrouvait blessé à la patte à cause du bouclier de cet enfoiré de pirate. Mes compagnons étaient désormais en retrait, mais était-ce une mauvaise chose au final ? Quoi qu'il en soit, sur le plateau, il y avait beaucoup de mouvement. Je lançais une lame d'air pour tenter de perturber les deux pirates qui se faisaient attaquer par Obra, mais le Capitaine, d'une balle explosive, réduit mon attaque au néant. En soit, c'était prévisible mais ça contrariait mes plans. Heureusement, les Légendes avaient arrêté de courir pour s'occuper de leurs poursuivants. Et il faut dire que je commençais à comprendre pourquoi ils étaient ainsi nommés.

Ça semblait évident qu'un éléphant de plus de quatre mètres de haut à quatre bras était puissant, ça me rappelait, toute proportions gardées, ma rencontre avec ce géant, Atlas. Il m'avait échappé grâce, entre autre, à sa force incroyable. Mais là, bien qu'il soit plus petit, le surnommé Ganesh, semblait vraiment trop puissant pour ses adversaires. Mais plus impressionnant encore, celle que l'on appelait Fin, bien que très petite et discrète, était une redoutable adversaire pour les pirates. Par un pouvoir que je ne connaissais pas du tout, ses cheveux ressemblaient à de grosses tentacules enflammées et lançaient des boules de feu sur les criminels. J'étais impressionné par ces Légendes et je comprenais pourquoi l'Alliance des Chasseurs de Primes voulaient les avoir comme alliés. Mais avant de vraiment pouvoir réfléchir, le Capitaine des Rottes Pirates et son second, ne comptaient pas se laisser faire et le bouclier qu'ils déployaient étaient impressionnant, prenant une envergure m'empêchant de m'enfuir par les côtés si besoin.

Avant même que je n'ai de toute façon le temps de réagir, le Capitaine se trouvait au-dessus de ce qui semblait être un mur. Tout dans son attitude me dégoûtait, à commencer par sa voix, mais aussi son air supérieur, lui qui semblait revenir du Shin Sekai. En vrai, face à moi qui venait à peine d'arriver sur Grand Line, c'est vrai que c'était impressionnant, mais il semblait penser que les Légendes étaient une mauvaise chose alors qu'ils étaient des héros qui avaient mis un nombre incroyable de criminels en prison, et cela, sans même demander la moindre prime. Depuis leur disparition, l'une d'entre eux était devenu Vice-amiral tandis que les autres étaient portés disparus. Mais là, nous avions une occasion en or de les convaincre de rejoindre les Chasseurs de primes, ce n'était pas un enfoiré de pirate qui nous en empêcherait juste avec des paroles. Obra sembla se moquer de lui, ce qui provoqua une attaque du pirate à mon égard. Je suis mauvaise langue, puisqu'il nous attaqua tous les deux ,chacun d'un côté. Je vis son revolver, ou plutôt son arme impressionnante à huit canons pointée sur moi, ce qui n'était pas du tout bon signe.

Les premières détonations se firent entendre, mais déjà, je savais que je n'avais que très peu de solutions, pour ne pas dire une seule. Les côtés étaient bloqués par le bouclier, le haut par le Capitaine qui me tirait dessus donc je ne pouvais que partir vers l'arrière, mais avec une arme braquée sur moi, je ne pouvais pas faire n'importe quoi. D'autant plus que le bouclier était étrange et renvoyait les rayons du Noro. Ah,  mais justement, la solution n'était-elle pas là justement ? Pas le temps de réfléchir, les balles ne tarderaient pas à arriver si je ne faisais rien. D'un bond en arrière je reculais pour esquiver la première salve, je me doutais que ça ne suffirait pas mais ça me permis d'agrandir l'angle. Eh oui, puisque le bouclier renvoyait mon rayon ramollo, si j'en envoyais un dessus, avec un angle assez large, le rayon partirait vers le dessus de ce bouclier, dans la direction du tireur. Vu la configuration de cet espace, Obra ne devrait pas être touché même s'il bougeait un peu. Et puis, hein, qui ne tente rien n'a rien !

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Image512

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] C902eac6d0463402a67eea770eea373f

Un rayon sortit de ma main droite en direction du "mur". La trajectoire était calculée pour qu'une fois réfléchi, ce rayon se dirige en direction du Capitaine et plus globalement de ses balles. Je me disais qu'occupé sur deux fronts, il aurait peut-être du mal à tout gérer, mais comme il semblait fort, je prenais d'autres précautions en bondissant de nouveau vers l'arrière, pour descendre plusieurs marches de l'escalier. Si d'autres balles se dirigeaient vers moi, j'utiliserais mon rayon pour les ralentir. Ainsi, je pourrais lancer une lame d'air dans leur direction pour les détruire assez loin de moi. Si ce n'était pas le cas, je me tiendrais prêt à esquiver une nouvelle attaque.

Pendant ce temps, Wolfi et Django était toujours en bas et ils semblaient assurer les arrières de leur "maître". Si le navire pirate arrivait vers le quai, le loup se mettrait à hurler bruyamment pour attirer l'attention et prévenir Jin d'un éventuel danger dans son dos.

Résumé et techniques utilisées:
 

Codage par Libella sur Graphiorum
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 554
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue41/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue363/500Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 40.890.689.498 B
Vice-Amiral
Jeu 18 Nov - 20:12
Rêve ou cauchemar
– Qu'est-ce qu'il y a? Tu n'as jamais fait face à un shandia qui sait se servir de ses jambes ?dit-il en fonçant sur l'ennemi qu'il avait brillamment réussi à écarter du groupe.
Stratégiquement parlant, l'objectif du shandia était de tenir Jin Zô assez longtemps pour que Wave et Daisuke puissent s'occuper d'Irr. L'idéal étant même que les deux légendes puissent se rabibocher. Mais il y avait aussi un risque, aussi faible soit-il, que Wave rejoigne le camp d'Irr et que le contre-amiral Aurola se retrouve face à deux puissants adversaires. Jouer la montre étant une stratégie à double-tranchant, la seule mission du shandia était de tout simplement mettre le singe ailé hors d'état de nuire.

Malheureusement ceci semblait plus facile à dire qu'à faire. L'adversaire du zoan lui avait déjà fait part de ses compétences en termes de rapidité et d'agilité. Il le lui montra d'ailleurs une nouvelle fois en contrant ingénieusement la technique du style du Buka-Qartal et en envoyant valser le vice-amiral qui s'écrasa sur un tronc d'abre. Jurant à l'encontre de son opposant, le shandia se releva soudainement et sans comprendre ce qui lui arriva il s'envola malgré lui avant de finalement retomber à grande vitesse vers un "faux" sol dissimulant un piège dont il avait été averti par sa vision thermique. Et comme si ce n'était pas tout, le shandia ressentit des coupures sur certaines zones de sa peau.

En quelques secondes, Jin Zô avait déjà retourné la situation à son avantage et mis le shandia dans une position plus inconfortable que la plupart des ennemis qu'il avait pu avoir par le passé. Mais c'est dans ce genre de situation que l'on pouvait admirer l'ingéniosité combattive d'un guerrier tel que Caligula Spown.
Caligula appliqua le tekkai sur l'ensemble de son corps sans se rendre immobile pour autant. Ceci lui permettrait de se prémunir des pièges visiblement tranchants de son adversaire. Pour éviter de se faire empaler le shandia se servit de la faculté extensible de son corps pour allonger chacune de ses jambes aux extrémités du trou et freiner la chute de son corps brutalement. Si tout se passait sans encombre il réussirait à s'arrêter juste avant le premier pieux qui pointerait directement sur son entrejambe. Et dans le pire des cas, il recouvrirait ses bijoux de famille avec du haki de l'armement ce qui serait, en plus du tekkai, amplement suffisant.

– Iahaha, je suis vraiment le meilleur !
Après ce court moment de joie, Caligula reprit son sérieux et utilisa sa capacité Viber pour ressentir les ondes sismiques sur l'entièreté de la zone. Il pouvait ainsi repérer les déformations du terrain qu'il considérerait comme des potentiels pièges en contact avec le sol et les arbres, mais les ondes parcourant le fil qui le connectait avec Jin Zô lui permettaient aussi de déterminer la position de ce dernier ainsi que des autres fils et armes en contact direct avec le singe.

D'un bref coup il tirerait sur le fil comme un poisson ayant mordu à l'hameçon et se servirait de la résistance émise par Jin Zô pour se donner un élan, sortir du trou avec la force de ses jambes et contre-attaquer avec une déferlante d'attaque que même l'acrobate ne pourrait esquiver aisément : bénéficiant de sa forme vitesse, ses poings se mirent à fuser sur le haut du corps ennemi. Epaules, thorax, côtes et menton, chacun de ces membres fut ciblé par les poings du zoan.
Mais là où Caligula fit preuve de vice, c'est qu'alors qu'il ne se servait que de ses poings dans un premier temps, son cou servit aussi de ressort et sa tête s'en alla directement frapper le genou du singe de manière à le fragiliser et à lui faire perdre l'équilibre. En rajoutant sa tête comme arme pour attaquer, Caligula augmenta la cadence de frappe.

Frappant le haut du corps pour rendre l'ennemi inoffensif, et le bas du corps pour l'empêcher de se défendre, voici la première stratégie choisie par le shandia. Son corps était sous tekkai tandis que chacun des membres frappant le corps ennemi était couvert du fluide de l'armement aussi bien pour briser l'os ciblé que pour se prémunir d'une éventuelle contre-attaque.


Résumé et Techs:
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Colonel
Daisuke Aurola
Messages : 1299
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue39/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue99/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (99/350)
Berrys: 171.598.000 B
Colonel
Ven 19 Nov - 11:13
Feat Obra Taton, Jin Morioka, Caligula Spown et Shiki M. Eiki
« Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar »

En activant directement son Haki de l'empathie dès l'instant où il s'était placé entre les deux hommes qui leur faisaient face, Daisuke avait pu remarquer que l'action de Caligula l'avait emmené lui et le pirate à une distance assez importante pour pouvoir intervenir directement dans la conversation entre Wave et Irr. Cette information en tête, il ne tarda pas à concentrer son attention sur les deux membres des cinq légendes. Les anciens justiciers se retrouvaient dans une situation qu'il n'aimerait pas revivre. Il se rappelait cette conversation qu'il avait eu, quelques années plus tôt, après Baltigo, avec son meilleur ami et collègue. L'Aurola apprenait alors à son ami Kazuma son passé de révolutionnaire, qui plus est du Ragnarock. Les mêmes qui avaient tués ses parents lors d'une mission.

Le maudit de la fumée s'était vu accepter par le Mikura qui ne voyait en lui qu'un ami, inconscient et irresponsable des dégâts fait à sa famille. Il revivait la scène en entendant les discours antinomiques des deux anciens civils. Si l'un tendait vers la piraterie, l'autre était une marine. C'était à rien y comprendre et l'Aurola espérait en les écoutant trouver la réponse qu'il cherchait. Comment ces deux personnes avaient-elles pu changer à ce point et virer de bord avec autant d'écart. Le soldat était indécis et voyait que la conversation ne mènerait à rien. S'il ne comprenait déjà pas la décision de Wave de travailler pour la marine, la question d'un accord venait assouplir un peu les angles de sa curiosité, mais pas suffisamment. Quant à Irr, il se souvenait de l'homme comme étant réfléchi. Il se doutait que l'idée de rejoindre le camp d'un empereur n'était pas du tout hasardeuse. Les quatre Yonkou étaient sans doute les forces existantes les plus à même à rivaliser avec le gouvernement mondial et se rebeller seul face à lui représentait une menace des plus dantesque.

Le contre-amiral ne pouvait que comprendre le désir de chacun d'eux de se réunir. Ils pensaient tout deux avoir raison, d'avoir trouvé LA solution à leurs problèmes. Que ce soit la jeune femme avec son affiliation avec le gouvernement que l'autre avec celle avec Tengen. Daisuke n'était pas sûr de comprendre comment ni pourquoi ils avaient réussi à se réunir s'ils étaient véritablement surveillés, mais il pouvait comprendre les raisons qui les avaient poussés à essayer. Ils étaient amis, de longue date, et ils avaient besoin d'un dernier essai avant d'abandonner définitivement. Il pouvait aisément comprendre cela, lui aussi était tiraillé à l'idée de laisser derrière lui cette partie de Grand Line. Rejoindre le Nouveau Monde était une aventure presque sans retour. Abandonner toutes les personnes qui comptaient pour lui dans cette mer était une terrible épreuve qu'il avait à affronter seul.

Néanmoins, il ne devait pas rester simplement spectateur. Surtout s'il souhaitait véritablement avoir des réponses à ses questions. Les remarques de Irr faisaient mouches dans son esprit, mais ne semblaient pas ébranler l'ardeur de la jeune femme et il trouvait cela bizarre. Un instant, il pensait même que Chairoka avait encore une emprise sur elle, mais il réfuta ce constat en se disant qu'elle l'aurait prit avec elle. A moins qu'elle ne s'en serve encore pour surveiller le gouvernement de l'intérieur. Cette idée lui traversa l'esprit et tendit son haki sur la jeune femme, comme pour ressentir une nouvelle fois cette connexion qu'il avait eu avec l'ancienne amirale-en-cheffe.

Il n'eut pas le temps de véritablement se concentrer dessus. C'est à ce moment-là que l'ancienne légende tenta de l'attaquer, mais malgré qu'il était focalisé sur la vice-amirale, il avait quand même son haki d'activer et ressenti l'animosité d'Irr se dégager de son geste et parvint à l'éviter grâce à ses compétences et à l'action de la jeune femme qui tenta une action contre lui en même temps. Il ne resta pas passif et s'activa à son tour, prenant la parole pour la première fois à l'encontre des deux légendes.

« Que ce soit la marine ou la piraterie, rien ne vous correspond selon moi. J'étais là, aussi, quand Chairoka vous a manipulé. Moi aussi, j'ai été, en quelque sorte, manipulé ce jour-là. Je ne pourrais pas vous dire que je comprends ce que vous avez ressenti à ce moment-là, mais ce que je peux vous dire, c'est mon ressenti. Vous devriez être plus que cela. Vous étiez des modèles pour nombre de gens à l'époque et aujourd'hui encore. Ne vous rabaissez pas à servir des gens qui se serviront de vos pouvoirs contre les gens que vous avez promis de protéger. »

Avec ses mots, il s'impliquait dans la conversation. Le possesseur du fruit de la fumée restait toujours concentré sur ce qui l'entourait. Ca pourrait le fatiguer, mais il ne s'en inquiétait pas, il ne souhaitait pas se battre. Au contraire, il voulait comprendre.

« Wave. Je suis comme votre ami, je ne comprends pas pourquoi vous accepter encore de vous battre du côté du gouvernement. Je suis encore plus surpris à l'idée de vous voir porter l'uniforme. Comment cela se fait-il ? Et vous, Irr... Je me souviens de vous et vous n'étiez pas du genre à vous engager dans pareille entreprise. »

Il voulait continuer, mais il savait que les souvenirs de Baltigo étaient durs pour tous les trois. Mais s'ils étaient si durs, comment se faisait-il que la jeune femme les accepte si facilement ? Le blond ne savait pas par quoi elle avait du passer, mais il savait qu'elle avait été récupéré par la section scientifique, comme lui, et qu'elle avait été "réparée", comme avait dit Chairoka, puis après ce fut - pour lui - le silence radio. Les évènements qui avaient suivi le désastre de Baltigo l'avaient fait s'effondrer sur lui-même et il s'était écarté de tous les sujets liés, de près ou de loin, au gouvernement, jusqu'à son retour dans l'escouade anti-decima, dirigée directement par l'amirale-en-cheffe.

« J'ai pu côtoyer l'amirale-en-cheffe, par l'intermédiaire de l'amiral Sorafuka, à l'époque où j'étais dans l'escouade anti-decima. Mon point de vue sur la personne qu'elle était n'a pas changé, mais je peux me porter garant d'une poignée d'homme en qui on peut avoir confiance au sein du gouvernement. Je ne vous adjoint pas à nous rejoindre, Irr, mais à me faire confiance. Peu importe la décision que vous prendrez, tous les deux, je la respecterais, mais ne vous battez pas, s'il vous plait. »

Daisuke voulait, par là, se poser en médiateur, plutôt qu'en combattant pur et dur, prêt à tout pour faire rentrer Irr dans les rangs. Ce que le blond voulait, c'était que Wave soit honnête envers elle-même et qu'elle découvre la dure réalité qu'elle avait ou qu'elle subissait encore. Que ce soit par les manipulations de l'ancienne Chairoka ou par le nouveau gouvernement constantiniste, il était évident pour le contre-amiral que quelque chose clochait chez la vice-amirale et il voulait profiter de la distance entre Caligula et eux pour pouvoir gérer le traumatisme dont elle était victime.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Daisuke essaie de servir de médiateur entre les deux en essayant de pointer du doigt le problème dans la situation. Il essaie de comprendre en posant des questions pourquoi Wave agit ainsi et pourquoi Irr décide de rejoindre la piraterie.

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Daisuke Aurola
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 586
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue40/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue116/350Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (116/350)
Berrys: 37.650.000 B
Lun 22 Nov - 2:16
Protection !





S’il y a bien des choses qui font défaut à un sabreur, c’est bien le fait de trop foncer dans le tas, ou agir trop rapidement. Si lors d’un duel trancher rapidement est synonyme de victoire, dans la vie, il faut savoir analyser et prendre son temps. Allier les deux, rapidité et efficacité est un luxe que peu peuvent se permettre et même moi, je n’excellais pas en la matière… Non, il me fallait composer avec ce que j’avais voir faire ce dont j’ai horreur : parier. Quand on n’est pas sûr de son coup, cela revient à faire des paris et si des fois cela paie… d’autres cela amène à de lourdes conséquences.

Devant la confusion générale, je jouais donc la carte de la patte blanche en me basant sur mes propres symptômes. Je savais qui je suis, je me rappel de ma mission et ce qui vient de se passer. En réalité, le problème était le suivant quand on n’y pense : je ne sais pas qui est qui. Mais en analysant la scène, plusieurs indices indiquent ce qui se passe. Il fallait à tout prix garder la tête froide et discerner le vrai du faux et voir qui est ou sont les imposteurs !
Voilà une technique vraiment étrange mais diablement efficace. Rompre la confiance entre les gens est idéal pour rendre inutile un surplus d’homme. Qu’ils soient seuls ou a plusieurs, les ennemis venaient de rattraper leurs « retards ». Pire encore, ils retournaient le nombre contre moi tandis qu’une voix s’élevait dans les airs. Visiblement, quelqu’un voulait se faire passer pour moi et profitait de la pression pour tenter de retourner mes hommes dubitatifs contre moi. Il voulait me prendre de vitesse ! Chose qu’il ne pouvait pas se permettre ! Tout se déroula rapidement alors qu’au niveau d’une jambe et d’un bras, une sorte d’électricité blanche se mit à apparaitre.

« Sandākurappu !!! »

D’un geste vif, c’est une charge à la vitesse folle qui eu lieu, telle une téléportation pour les yeux peu aguerris. D’un coup, ma lame tenterait de trancher net au niveau de l’abdomen l’adversaire et si contact il y avait, ce serait une foudre implacable qui foudroierait l’ennemi s’il décidait d’encaisser ou contrer sans réel moyen de défense. Le but était de couper nette la conversation, mais surtout montrer mes capacités martiales qui elles, ne peuvent être imitées. Si les faits ne convainquent pas, alors se battre comme tel était ma seule solution ! De plus, nous semblions avoir nos même habits et armes sur nous, de ce fait… Une fois cette attaque effectuée, c’est bel et bien Vulkain qui serait à la vue de tous, et sans attendre, je dégainais mon autre lame des 21, des lames qui ne peuvent pas être copiés en termes de qualité. Entre des lames de qualités uniques et un haki de l’armement avancé, qu’auraient-il ou ils à répondre pour continuer de se jouer de nous de la sorte ?

« Soldats, ne vous laissez pas duper par cette ou ces personnes ! Voyez mes lames et mes capacités… Sont-elles imitées selon vous ? »

Et quand l’attaque nouvelle viserait ses hommes ainsi que l’usurpateur, c’est d’un geste vif que de nouveau je tenterais de bloquer cette attaque en répondant par une autre tout aussi vivace que celle envoyée. Deux lames d’air commencèrent à se scinder en double à chaque certaine distance franchie pour rencontrer les huit attaques et tenter de les neutraliser. Le but étant de protéger ma personne, mais aussi mes alliés. Une action que seul le vrai Shiki ferait, protéger les gens, quels qu’ils soient, quitte à ce que ça lui retombe dessus !

« Je vous ais fait à tous une promesse et je la tiendrais ! »

Un moyen idéal de piéger le ou les possibles usurpateurs et pour cause, de part mon attitude, on pourrait croire que la promesse était de les protéger. Mais ce n’est pas mot pour mot ce que j’avais dit. Les mots précis étaient que nous partirons de là tous ensemble. L’idée de les protéger était dite inconsciemment bien entendu. Mais si cet imposteur clamait haut et fort que j’avais dit « je vous protégerais tous », il se cramerait seul. Tout ceci en supposant que ma démonstration n’avait fait aucun effet sur eux.

En tout cas, avant de rencontrer Andromède, il fallait à tout prix résoudre ce souci et non prendre le risque d’emmener avec nous des imposteurs ! Me concentrant donc principalement sur celui qui avait dit qu’il était moi et celui qui avais tenté de nous attaquer, je m’apprêtais à attaquer ce dernier et d’ailleurs, je m’adressais à lui.

« Qui êtes-vous réellement ? Vous êtes uniquement deux ? Pourquoi tenter de semer le chaos entre nous ? Vous venez ici pour la Légende aussi ainsi que son contact ? »

La mission était certes de recruter la fameuse Légende L. Mais il n’y avait pas que moi, il y avait Andromède. Coup de poker, mais s’il ne savait pas ce détail, c’est un nouveau pas en avant pour démontrer qui ment et qui se joue de nous. Qui qu’ils soient, ils étaient une gêne que je me devais de dérouter au plus vite, car bientôt, les marines seraient là…

Et si cette « capacité » de confusion était utile, il ne fallait pas qu’elle affecte Andromède et la Légende ! Sur les marines en revanche cela serait utiles. Il fallait la jouer fine…

Ailleurs, les hommes entendaient cela depuis l'escargophone et se demandaient bien ce qui se passaient là-bas. Ils réfléchirent en tentant de rapidement voir quelle serait l'option la plus viable pour les aider en temps et en heure.



Codage par Libella sur Graphiorum



résumé:
 

tech utilisées::
 

_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2713

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 29 Nov - 5:45




Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Pixiv_11Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Lugo2
Haendrick, Capitaine des Rotte Pirates, primé à 200 millions & Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50 millions

La chasse était un art que peu d’individus maîtrisaient  à la perfection. Certains chasseurs s’étaient fait un nom précisément à cause de leur technique de chasses parfois farfelues, ou impressionnantes. On pouvait citer Elria dont les tirs exceptionnels lui valurent le simple surnom « La Rapide ». Pourtant, derrière ce surnom se cachait le fait qu’elle puisse repérer une cible grâce à son sniper avant de l’abattre dans la même seconde, cela à cinq cents, voir sept cents mètres…

On retrouvait dans le même ordre le mystérieux Hanzoku un chasseur masqué et mystérieux de Grand Line, lui se battait grâce à une modeste écharpe, et pourtant cet homme était reconnu sur Grand Line. Et enfin il y avait également le « Monster Hunter », Pendragon. Lui tenait son nom de ses capacités extrêmes à vaincre n’importe quel zoan, ses cibles favorites.

Qu’est-ce qui ferait d’Obra Taton et Jin Morioka des chasseurs marquants ? Combattre avec des fruits ? Projeter des rayons  rebondissant ? Ils devaient eux aussi parfaire leur art, l’art qui ferait d’eux des maîtres !

Ce même art qu’Haendrick, leur proie, avait parfait avec le temps. Lui avait penché pour l’art des tireurs, le menant jusqu’à atteindre le rang de Nebula voguant sur le dangereux Nouveau Monde. Le kami-e était une belle technique et un bon moyen d’esquivé ce tir ricochet. Néanmoins, le Taton avait assez mal choisi la seconde partie de son projet. De la même façon qu’une balle pouvait explosé un crâne ou une simple pastèque, le premier fruit de latex explosa dès que la balle y pénétra !

Les fruits sortant littéralement du corps d’Obra à la façon d’une poule pondeuse, le kami-e ne pouvait le protéger d’un tel jet, le latex venant se répandre sur tout son buste ! Il pourrait encore se mouvoir en Kami-e, mais s’il poursuivait cet « enchainement » au terme de chaque balle bloquée, il serait entièrement couvert de latex et ne pourrait quasiment plus se mouvoir.

A contrario s’il cessait le kami-e d’un coup, une balle viendrait se loger dans sa jambe et signerait le début des ennuis pour le Taton dont le corps s’engourdirait lentement. S’il ne faisait rien il se ferait ensuite frapper par les huit balles restantes un peu partout. Son corps s’engourdissant avec raideur cette fois-ci, en une gêne musculaire affolante.

Si au contraire il continuait en kami-e, il serait bloqué encore un temps, le temps que les balles s’usent et cessent de rebondir, un temps qui arriverait qu’une fois qu’Haendrick aurait fini de s’occuper de Jin.

    - Peuf. Grand Line la cour des grands et puis quoi encore. Vous ne faîtes que jouer au chasseur. Frottes-toi au Nouveau Monde !


C’est en parallèle que Jin bondirait pour esquiver le flux de balles, mais subirait aussi une dure réalité… Il n’était pas aussi rapide qu’Haendrick, une balle allant rapidement frapper son flanc, lui explosant en plein tronc ! Il se ferait ainsi éjecter avec une grossière brûlure aux côtes ! Soignez tôt, il n’en garderait peut-être pas de séquelles.

Par la suite vint le rayon rosé que le tireur vit fondre ailleurs que sur lui, rayon que Lugo avait déjà détourné une première fois. Ainsi il suivit assez promptement l’angle de tir bondissant pour esquiver le rayon. De même en voulant partir par l’escalier il recevrait un nouveau tir explosif dans le dos, l’éjectant violemment, il risquait de dévaler quelques marches qui auraient probablement tué une enfant malchanceuse.

Néanmoins, il était désormais « sauf », puis qu’il n’était plus à portée une fois dans les escaliers, tout comme il voyait moins ce qui arrivait sur Obra. Chasseur vers qui Haendrick orienta les 25 balles restantes de son arme. Autant le dire, si le corps d’Obra avait été engourdi encore, il risquait d’avoir du mal à esquiver cette salve brûlante.

Ce serait précisément le moment où les balles ricochets auraient arrêté de tourner autour de lui et il n’aurait donc pas pu faire sa salve de flèches. En revanche, s’il avait été criblé de balles, c’est à ce moment que la lourdeur de son corps lui permettrait de tirer les flèches empoisonnées. Elles viendraient faucher environ quatre pirates adversaires à la surprise de leur alliés qui se ferait faucher dans les flammes de Fon ayant exploité cette ouverture !

Les guerres étaient parfois des graves, très troublantes, mais l’affrontement de deux être pouvait être une violence inouïe ou d’une sympathie folle.



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Jin_zz10
Jin Zô, Nebula primé à 372 Millions de berrys.

On pouvait ainsi se demander  où en était l’affrontement entre Caligula et JinZô ! Le shandia prenant les choses avec beaucoup de joie, contrairement au singe ! Sa façon d’éviter le piège fut assez innovante, mais aussi drôle. Lorsqu’il tira sur le fil, Jin tira également par réflexe, ce serait sans doute le moment où Caligula se laisserait porter, pour fondre vers le singe !

Cependant, il verrait avec surprise que Jin Zô l’attendait !  Lorsqu’il arriva en direction du singe, six lames, qui n’étaient autres que des kunaïs, arrivèrent droit sur lui, chacun couvert de haki ! Têtes, bras, jambes, buste, voici les six cibles de cet assaut ! Le Tekkai protégeait bien, mais le shandia ressentirait quand même que six choses l’avaient « frappé », même si elles ne le perçaient pas !

Arrivant ainsi à son corps à corps, Caligula verrait le singe lancer trois kunais chaque coup du serpent rencontrerait parfois le corps du singe protégé par du fluide, parfois rien grâce à l’esquive ! Tandis que les mains du singes, armées de kunaïs venait lui trancher le corps, ou plutôt, se heurtaient à son tekkai ! Dans sa bouche il gardait deux kunaïs, ce qui l’empêchait de parler. Lorsqu’il perçut le coup de tête du shandia il y répondit par un coup de tête chargé de haki également !

C’est là qu’une chose gênante se produirait pour le Spown…

Il pensait peut-être participer à un simple échange de coups ? Mais tout comme lui était connu pour utiliser « trois poings » entre ses mains et sa tête, Jin Zô était connu pour en avoir quatre !

Où était la bobine de fil ? Manifestement il ne l’avait plus dans ses mains… Il l’avait simplement lâché à ses pieds. Un pied récupéra le fil et d’un mouvement envoya le bout libre du fil vers le cou du shandia ! Le fil se noua alors à sa nuque, puis en tenant la bobine de toute sa patte, Jin Zô bondit vers l’arrière, puis tira vers l’arrière et la releva en un « talon-fesse » la patte qui tenait la bobine.

Le bout du haut fut ainsi tiré vers le bas, tandis que le bout du bas fut tiré vers le haut. Le pied du Spown allait donc se fracasser avec la force intimée par le singe ! Cette rencontre entre pied et tête n’était rendu possible que par la longueur des jambes de Caligula ! S’il retournait en forme humaine il chuterait lamentablement, mais toujours avec force.

Le singe attendrait que la tête du shandia et son pied se séparent pour cracher ses deux kunais directement vers le visage du shandia, l’un risquant de lui transpercer l’œil… Tout simplement car le tekkai ne protégeait pas cette zone !

Terminant cela il couperait avec un kunaï les bouts du fil, pour libérer le pied et le cou.

    - Le style du Serpent est bien plus technique que celui du Lion ou celui de l’aigle sache-le. D’autant plus pour disciple d’Ustad tel que moi. Si tu comptes me battre en fonçant sur moi à chaque fois tu n’arriveras à rien. Surtout sans le mantra dont tu sembles dépourvu.


Oui, contrairement à Caligula ce singe maîtrisait les deux fluides et tout comme lui il reçut l’apprentissage d’Ustad, bien que Caligua en reçu deux.

    - Un shandia qui ne contrôle pas le mantra, c’est amusant. Sais-tu qu’il existe des îles célestes dans le Nouveau Monde aussi, ou ignores-tu cela également ? Monkeypiea ou Plague Island et ses anges à trois yeux, tu connais ? L’histoire des anges est plus vaste que simplement Grand Line, Bête Shandia.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 245939Wave Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] 560893IRR

Paradoxalement, alors même que ce combat hargneux grimpait dans les strates, le Contre-Amiral Aurola semblait mettre en place sa stratégie de médiation. Une stratégie bien intrigante, puisqu’il ne conseillait pas le Gouvernement à Irr comme le voulait sa mission, pas plus qu’il ne le proposait à Wave. Bien au contraire, il mettait bien en exergue la dissonance entre l’appartenance de Wave à l’institution militaire et son passif avec Chairoka. Son but ne semblait pas être de rallié Irr au Gouvernement, mais plutôt à la bannière de l’Aurola, mais laquelle ?

Un silence s’instaurant alors, de quoi faire peser les dernières paroles de l’Aurola, pour finalement que Wave vienne à briser ce silence.

    - Et qui vengera l’honneur des légendes de l’affront commis par Chairoka ? En étant chasseuse ou simple civil je ne serai jamais en première ligne pour punir cette femme, punir ces méfaits… Le Gouvernement est la seule voie m’offrant cet accès Daisuke.
Alors, par ces mots la jeune femme révélait davantage la raison de sa présence au sein de la Marine. Néanmoins, cela ne convenait guère à Irr.

    - Tu ne dis pas toute la vérité Wave. Cette manipulation psychique qui a fait de toi un soldat à la conscience rayée. Tu n'es libre que par le besoin du Constantinisme de rallier de nouvelles forces en son sein. Le pouvoir de Chairoka allait cesser tôt ou tard, mais ils ont accéléré le processus.
Déclara le ninja d’une voix bien solennelle.
    - Tu ne cesses de diaboliser ce culte, mais sans lui nous n’aurions pas cette discussion tu en as conscience. Ils sont peut-être la voie pour vaincre Chairoka.
Enchaina Wave.
    - Tu peux les suivre si tu le désirs, pour ma part ces guerres idéologiques sont aujourd’hui dénuée de sens. La justice que nous défendions s’est perdue dans des chemins confus.


C’est alors qu’Irr fit une chose improbable, d’un déplacement presque instantané, qui n’était autre que le Soru, il fit sa main pleine de haki franchir le mur de fumée, comme s’il n’était en rien compact, venant saisir le vrai corps de l’Aurola, qu’il trainerait hors du nuage, le ramenant directement au centre avec eux en le balançant vers le sol. Irr était véritablement plus puissant, mais aussi plus rapide que lui, ne laissant à l’Aurola d’autre choix que de parler en face à face.

    - Quant à toi, qu’essaies-tu de nous dire ? Comment ça « nos pouvoirs serviront contre les personnes que nous avons promis de protéger » ? Tu parles du peuple qui nous a ignoré et laissé être parqués à Impel Down comme des chiens ? Ce même peuple qui ignore qu’aujourd’hui nous sommes traités comme des armes de guerre que chaque faction voudrait s’approprier ? Qu’est-ce qu’il nous reste à protéger encore aujourd’hui, dis-le moi.


Le ton d’Irr n’était pas réellement agressif, mais plutôt  ferme et sévère. L’Aurola dépeignait une vision des Cinq Légendes qui était propre à la faction jadis glorifiée par tous. Néanmoins, il négligeait leur déchéance, leur chute dans l’oubli et le fait qu’aujourd’hui ils n’étaient que des « armes de qualité variable ».
    - Calme-toi Irr ! Et vous Daisuke, de quels hommes parlez-vous ? Qui serait digne de confiance et qui ne le serait pas ? Qui serait encore partisan de Chairoka et qui pourrait la combattre ?
Il avait emmené le sujet et désormais Wave l’y suivait.

Entre Néo-Marine, Constantinisme, honneur bafoué et justice confuse, le blond découvrait le trouble dans lequel Chairoka avait laissé le monde qu’elle tenait entre ses mains depuis si longtemps.

C’est pourtant au milieu de ce conflit que la Révolution pouvait émerger, qu’elle pouvait se sortir d’une situation tortueuse et gênante. C’est en cela que Shiki pouvait apporter une véritable aide à sa faction !

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Unknow12Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Pirate40
Le Visage Inconnu & Incoercible, Rag Brok, dit "Le Trouble de l'Eborgné", primé à 393 millions de berrys.

Néanmoins, en usant de son arme face à l’homme sans visage, il constaterait une chose presque effrayante. Un mur invisible bloqua complètement son assaut ! Sa lame se heurterait à cette barrière invisible sans même pouvoir ébranler l’homme, la foudre se dispersant avec magnificence autour du dôme invisible qui protégeait l’homme avant que l’assaut ne cesse.

Cette barrière, était-elle dû au haki de l’armement avancé ?

Shiki ne pourrait y trouver réponse, mais il verrait l’homme soupirer lentement.

Cependant, en révélant ses armes, il mettait en confiance les hommes qui connaissaient un peu ces atouts du sabreur. Ce fut tout particulièrement son utilisation de la foudre qui clarifia la situation. Comme il le souhaita il bloqua également avec brio les lames d’air le ciblant, mais se trompait sur un point.

Il attendait bien trop de précision de la part de ses hommes, qu’ils fassent la nuance entre « rentrer tous ensemble » et être protéger… Il n’y aurait probablement que des personnes habituées à son fonctionnement qui s’attarderaient sur ce genre de chose, pas de simples soldats de support.

Malheureusement Rag Brok et le Sans Visage avaient compris que Shiki venait de rassurer ses hommes. Une nouvelle stratégie se mettant en place.

    - Tss. C’est comme ça qu’on t’a appris à pêcher des informations. Tu as autant de finesse qu’un ours. Nous sommes  50 et nous venons éliminer toutes les légendes. Nous sommes des passionnés du Culte du Chaos d’Hunter Island.
Dirait le sans-visage en soupirant.

Alors il avancerait d’un coup devant Shiki qui pourrait sentir le désir de l’homme de l’attaquer ! Le poing armé, l’homme s’élança vers Shiki qui serait alors libre de tenter un assaut !

Cependant, c’était à ce même instant que Rag Brok s’avança dans la mêlée, non pas pour frapper Shiki, mais bel et bien un de ses hommes ! Si Shiki ne faisait rien, alors un de ses hommes serait abattu. S’il ne tentait qu’une attaque sur le Sans Visage, alors il pourrait protéger un deuxième de ses hommes, mais s’il tentait deux attaques, alors Rag Brok tuerait un deuxième homme. Manifestement Rag Brok utilisait des techniques de découpe instantanée !

    - Tu n’as pas la moindre chance face à nous deux réunis. Nous sommes littéralement invincibles pour toi. Il faudrait au moins deux vice-amiraux pour nous gêner.
Déclara Rag.
    - Qu’est-ce qu’un chien d’Erwin Dog vient faire ici ? Tu es la recherche de légendes pour essayer de donner un sens à cette Révolution qui ne peut disparaître ? Désormais sans Yoko Ceresa et les frères Kichiko, cette faction n’a plus de sens. Cela avait déjà commencé avec la perte d’Arias.
Grogna l’homme Sans-Visage.
    - Tant que des individus comme Asya Lida ou Ghetis Archer existeront, il y aura toujours des personnes pour écraser la Révolution c’est la dure réalité de la Révolution, elle est moins rapide que le Gouvernement ou la Piraterie pour forger une armée.
Conclu Rag.

Entre idéologie et affrontement, comment Shiki allait-il se sortir de cette situation où ses idéaux étaient déjà remis en question par des individus dont le visage et la faction lui étaient clairement inconnus.


    - Tiens un loup… Canonnez-le  pour voir ?
Déclara Enestan en souriant, alors que son bateau accostait. Bien entendu, le loup pourrait esquiver sans trop de contrainte, mais s’il restait sur le pont, il risquait de perdre la vie assez rapidement.

Pourquoi ? Parce qu’ils étaient-là… Ces hommes que Jin ne pouvait pas reconnaître au loin, puisqu’encore assez haut perché dans les escaliers. Un duo qui avait déjà travaillé avec Haendrick ou encore Gareth Le Foudroyant…

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Enesta10Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 3] Menphi10
Enestan, alias l’Oracle, primé à 240 millions de berrys & Menphis, alias La Lame, primé à 219 millions de berrys.


Le duo des vampires Enestan l’Oracle et Menphis la Lame.  Désormais au pied des escaliers, ils allaient assez rapidement rejoindre l’affrontement d’Obra, Lugo et Haendrick.

    - Pourquoi tu parles du météorologue Enestan… Je te rappelle qu’il fait constamment nuit…
Lui déclara sobrement Menphis.
    - Ah ? Tu veux déjà utiliser ton pouvoir ? Les légendes ne vont pas faire long feu si Haendrick est avec nous en plus. Pas étonnant qu’elles aient fuit le combat.

    - Allons-y Enestan.

    - En avant.


Le danger arrivait d’en bas désormais… Obra et Jin se retrouvant ainsi dans la situation qui paraissait la plus périlleuse, la plus folle, mais…

Ils n’étaient que les premiers.


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Oboy - Jinboy - Caliboy - Daisuboy - Shikiboy

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :


Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Zone Pilier : Ouest
Vice-Amirale Wave / Fruit de l'Amortisseur / Haki de l'observation Niveau 43
30 marines / Niveau 15-20

Jin Zô / Niveau 43 / Haki de l'armement / Haki de l'observation / Style Shandia du Serpent / Primé à 370M
Irr / Niveau 45 / Haki de l'armement / Haki de l'observation / Geppou-Soru


----

Zone Pilier Sud-Ouest

Enestan, l'Oracle, primé à 240.000.000 berrys / Vampire / Niveau ??
Menphis, La Lame, primé à 219.000.000 berrys / Vampire / Niveau ??
Haendrick, capitaine des Rotte Pirates, primé à 200.000.000 berrys / Niveau 36 / Deux pistolets
Lugo, second des Rotte Pirates, primé à 50.000.000 berrys / Niveau 22 / Bouclier ?
10 (30-20) pirates des Rotte Pirates / Niveau 15-20 [Eliminés par Jin et Obra]


Ganesh, 4ème Légende / Niveau 30+
Fon, 5ème Légende / Niveau 30+

----
Zone pilier Nord et environs:

20 révolutionnaires / Niveau 18-20


Rag Brok / Niveau 39/ Sabre d'abordage / Paramécia de la  Prosopagnosie / Primé à 393M
Le Visage Inconnu / Niveau ??

Vice-Amiral Turbo / Niveau ?? / Primé à 320M
Contre-Amiral Yonass / Niveau ?? / Primé à 310M
10 marines niveau 20-25 [Eliminés par Shiki]
20 Marines (dont 10 au pilier nord et 10 autres à la position initiale)
------------------
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: