Le Deal du moment : -29%
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To ...
Voir le deal
69.91 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Frappe Atlas [Pv Monroe Family]
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/0Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/0Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Lun 20 Sep - 16:46


Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Berser10
Vice-Amiral Herail, Le Croisé, primé à 320.000.000 berrys.

L’appel du Contre-Amiral Keigo avait eu l’effet d’une bombe pour Herail. Il ne pensait pas être contacté par cet individu. Ce blondinet qui montait les marches de l’amirauté, alors qu’il avait été un criminel ? Comment cela était possible ? Cette simple pensée agaçait le Croisée. Cet homme autoritaire et impulsif qui avait été tenu en respect par la Bête Pourpre elle-même, Ren Tao.

Lui qui représentait le Constantinisme autoritaire, face à Sakuga Keigo qui représentait le Constantinisme miséricordieux. Le Bourreau contre l’Ange.

Hérail préférait éliminer que faire des prisonniers, ainsi, apprendre qu’un géant sans prime avait été capturé, l’agaçait. Il aurait dû être tué ! C’est donc avec beaucoup d’agacement qu’il contact le Colonel Staps, chargé de la base militaire de l’Archipel de Gekko.

Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Marine83
Colonel Staps
Il n’y avait pas énormément de centres pénitenciers sur cette portion de Seas Blues, ainsi, ce lieu semblait être lu plus simple, le temps que le géant soit transféré dans une prison plus adaptée.

Ainsi, ne pouvant entrer dans le centre pénitencier, il fut ligoté par de puissantes chaînes en titanes au milieu d’une cour extérieure du centre.

Dans le même temps, une jeune adolescente nommée Colette avait été capturée par les marines en place sur l’île, celle-ci avait été reconnue comme étant une alliée de Cassidy Monroe, une criminelle primée à 90 millions. Le Colonel Staps espérait pour voir la questionner.

Elle était actuellement dans une salle d’interrogatoire, cependant ce n’était pas Staps qui l’interrogeait, mais de simples soldats, ce qui offrirait une fenêtre d’évasion pour Colette, qui pourrait potentiellement accéder à la cour extérieur où était enchaîné Atlas le Géant.

La cour était entourée de grand mur, évitant que les prisonniers ne puissent sortir durant leur promenade. Les murs étaient d’ailleurs surmontés de barbelés.

De son côté Atlas n’avait retrouvé la conscience qu’au moment où il avait été couché dans la cour, puis enchainé. Il avait vu l’immense clé qui fermait le cadenas des chaînes le rattachant au sol. Il avait donc vu la porte par laquelle était allé le marine qui l’avait récupéré.

Dès l’évasion de Colette Staps sonnerait l’alerte et ainsi le tout commençait.

Possibilités :
→ Atlas peut indiquer l’endroit où est parti le soldat avec les clefs, il ne peut pas se libérer par sa force brute. Atlas est allongé au sol. Il peut se débattre, mais ne sortira pas. D'ailleurs il est encore blessé, s'il avance c'est en rampant. Les os de ses jambes ayant été brisés par le Hasshoken.
→ Colette peut alors partir à la recherche du marine avec la clef.
→ Le Centre pénitencier ressemble à une base Marine classique, il y a une « tour » de petite taille en guise de bâtiment principale, puis quelques bâtisses directement raccordées. Enfin, la cour extérieure est complètement derrière, des marines se trouvent du côté extérieur pour protéger les murs
→ Pour l’instant Staps est en mode stratège.

Le délai de réponse pour cette animation est de XX heures


Il vaut mieux que Cassidy poste en premier.

_________________
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue16/75Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/60Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Lun 20 Sep - 22:35
Franchement, mais franchement, quelle connerie ! Cassidy s'attendait à devoir jouer les baby-sitters avec Colette à un moment ou à un autre. Vu la personnalité de la gamine, elle allait forcément faire une connerie trop grosse pour elle à un moment ou à un autre. Mais là, c'était la totale. !

D'abord, la petite demoiselle décide de se barrer en ville, soi-disant pour aller faire des courses. Jusque-là, rien de vraiment alarmant, même si la gamine n'avait, à priori, aucune raison de faire des courses. Le bateau avait déjà tout ce qu'il fallait, le frigo était plein et les réserves d'eau aussi. Assez de poudre et de boulets de canon pour un affrontement OU un repli stratégique. Normalement, rien d'urgent à aller chercher en ville... Mais bon. La gamine avait  quatorze ans et, contrairement à Cassidy, elle avait cet avantage de ne pas avoir grandi dans un bidonville, ce qui voulait dire qu'elle pouvait laisser ses envies prendre le dessus. En principe, rien de bien méchant... SAUF que la petite demoiselle s'était servie dans les réserves de Cassidy ! La médecin était très protectrice avec son pactole, surtout depuis que Ryo s'était servi dedans comme le dernier des connards pour ensuite tout perdre comme le dernier des imbéciles contre le dernier des arnaqueurs.. qui avait d'ailleurs rejoint l'équipage le soir même.

Bref, Cassidy était en pétard. Elle était tellement en pétard qu'elle décida de foncer en ville pour retrouver madame Macnee et lui faire passer l'envie de taper dans la caisse avec un bon coup de pied de verre au cul... SAUF que mademoiselle s'était fait capturer. Ça, c'était la cerise sur le gâteau. La médecin n'avait pas réussi à découvrir les circonstances exacts de cette capture. Comme tout était possible avec Colette, elle décida de ne pas chercher plus loin. Elle savait juste que la marine était venu chercher Colette dans une boutique de chapeau, ce qui était bien suffisant. Au pire, elle pourrait lui demander de rendre des comptes une fois qu'elle l'aurait sauvé. Parce que, oui, Cassidy comptait bien sauver cette espèce de petite saloperie, ne serait-ce que pour avoir la satisfaction de lui gueuler dessus un bon coup et de la punir en lui faisant éplucher des pommes de terre pendant une semaine.

Maintenant qu'elle zieutait de loin le pénitencier dans lequel sa nouvelle petite sœur était emprisonnée, ça avait l'air beaucoup moins évident. Une dizaine de gardes à l’extérieur avec, derrière eux, un mur avec des barbelés au sommet. Rien de bien compliqué à passer avec ses pouvoirs. Par contre, buter les gardes, entrer, retrouver Colette et se barrer le plus vite possible, ça, ça allait pas être de la tarte. C'est qu'ils font pas dans le minimalisme avec leurs bâtiments, ces bougres de marines ! Elle pouvait aussi tenter une approche plus discrète, mais elle ne voyait pas laquelle. Cassidy Monroe était capable de jouer les arnaqueuses, mais jouer les soldats, elle en était incapable. C'était typiquement le genre d'endroit où tout le monde avait un poste bien précis avec des responsabilités tout aussi précises. Donc, elle se ferait chopper assez facilement. En plus, les prisons sont faites pour empêcher les gens de sortir autant que pour les empêcher de rentrer. Tout ça pour dire qu'y aller discrètement n'était pas une option valable. Non, sa meilleure option était de foutre le bordel dans tout le bâtiment et de profiter de la confusion pour sortir Colette de ce foutoir.

La jeune femme poussa un soupir. Une journée mouvementée de plus. Ça lui arrivait de plus en plus souvent depuis qu'elle était capitaine. Le pire, c'est qu'elle commençait presque à s'y habituer. C'était donc ça, la vie de pirate dont elle avait tant rêvé ?... Peut-être que ça deviendrait moins stressant avec le temps...

Mais rester bien sagement à regarder le pénitencier de loin n'allait pas aider Colette. Sa capuche sur la tête, ses deux mains dans les poches, Cassidy n'avait pas encore été reconnu. Si elle l'avait été, l'ambiance serait bien différente dans les alentours. Ne voyant aucune manière d'approcher sans éveiller l'attention, Cassidy décida de ne pas s'en préoccuper et de marcher tranquillement. Elle se demanda ce que penseraient ces soldats en la voyant arriver bien tranquillement, mains en poches et tête encapuchonnée. Elle devait avoir l'air d'une figure bien sinistre comme ça. Enfin, ce n'était pas comme si leur réaction allait changer grand-chose au résultat...

Cassidy s'approcha en marchant vers les gardes. Une fois qu'ils seraient à porter de tir, elle sortirait les mains de ses poches et pointerait ses doigts dans leur direction. Un bon observateur pourrait remarquer des trous se formant au bout de ses doigts. Des trous qui laisseraient partir une pluie de projectiles de verre en direction des marines pour tous les abattre. Ensuite, la jeune femme s'élancerait vers le mur, ignorant au passage les éventuels adversaires encore debout, qui ne seraient de toute façon plus en état de combattre. Une fois proche de son objectif, elle créerait des échasses de verre sous ses pieds qu'elle ferait grandir pour arriver à la hauteur du mur par-dessus lequel elle sauterait, arrivant dans la cour de la prison.





De son côté, la petite Colette MacNee était bien embêtée. Elle avait entendu parler d'une superbe boutique de chapeau dans la ville où le Forward avait jeté l'ancre. Elle aimait beaucoup son bicorne, mais elle s'était demandée si elle ne pouvait pas en trouver un plus jolie. Malheureusement, la gamine n'avait pas d'argent. Pas d'inquiétude ! Aneki avait tout ce qu'il fallait dans sa cabine. Il suffisait d'y entrer quand elle n'y était pas, car même si elle se disait prudente, elle n'avait même pas prit le temps d'acheter un cadenas... Dommage pour elle ! Il avait suffi d'une trentaine de secondes pour chopper une poignée de billets et quitter la pièce sans éveillé le moindre soupçons. En ville, elle avait demandé sa direction à un monsieur très sympathique. Bien sûr, elle n'avait pas manqué de mentionner qu'elle faisait partie de l'équipage de Cassidy Monroe, histoire d'intimider un peu son interlocuteur. Il avait été très impressionné. L'homme lui avait indiqué où trouver la fameuse boutique avant de fuir à toutes jambes. Une grande victoire pour Colette MacNee ! Une grande victoire que la petite partie fêter dans sa boutique, où elle passa une bonne demie-heure à essayer deux douzaines de chapeaux différents, sans être capable d'en choisir un seul.

C'est quand elle fit enfin son choix que les autorités débarquèrent. À ce moment, La gamine fit deux constats. Le premier était qu'elle n'avait pas pris ces armes. Dommage, car ses deux pistolets auraient été bien utiles dans cette situation. Le deuxième constat était que la marine ouvrirait le feu si elle tentait de fuir. S'inquiétait-elle pour sa propre santé ? Pas du tout ! C'était les chapeaux qui la préoccupaient. Impossible pour Colette de laisser tous ces joyeux galurins se faire ruiner par des tirs à cause d'elle. C'est pourquoi elle décida de se laisser capturer et suivi bien gentiment la maréchaussée.

Elle regrettait un peu son choix maintenant qu'elle se faisait interroger. Les soldats n'étaient pas méchants avec elle... mais qu'est-ce qu'ils étaient désagréables ! Ils n’arrêtaient pas de poser des questions au sujet de Cassidy. En plus, ils n'avaient pas l'air de prendre ses réponses au sérieux. Pourtant, elle leur avait dit que Cassidy était la pirate la plus puissante de North Blue, qu'elle naviguait sur le meilleur navire de tous les temps et qu'elle n'avait que la crème de la crème sous ses ordres. Ils n'avaient pas l'air impressionné du tout. Au contraire, ils semblait très en colère. Elle se dit qu'ils devaient avoir mal compris. Du coup, elle répéta la même chose, changeant juste les mots pour le raconter d'un manière différentes à chaque fois.


"Mais puisque je vous dis que Aneki c'est la meilleure ! Pourquoi vous m'écoutez pas ?!"
"Toi, tu vas nous écoutez ! Ça fait deux heures qu'on te dit qu'on s'en fout. Ce qu'on veut, c'est savoir où elle est !"
"Elle est sur le meilleur navire qui est jamais été créé !"
"Ça y est, c'est bon, j'en est marre."
"Dis nous où est son navire bordel !"

"Ben, il est sur North Blue... Je vous l'ai déjà dit en plus..."
"BORDEL !"

Difficile de garder son calme face à Colette MacNee. Elle avait cette capacité incroyable de se rendre détestable dans n'importe quelle circonstance. Le fait que personne ne l'est giflé tenait du miracle. Un miracle qui ne tiendrait pas encore très longtemps, car un des deux soldats qui occupait la pièce commençait à péter une durite. L'homme s'approcha très près de la gamine, les yeux enragés, le visage crispé, comme une bête sauvage sur le point d'abattre sa proie.

"Écoute-moi bien, espèce de sale petite..."
"TROP PRÈS !!!"

Voyant cet étranger particulièrement hostile s'approcher si près d'elle, Colette ne put s'empêcher de réagir. Si elle avait eu ses flingues sur elle, elle lui aurait vidé un chargeur dans le torse. Comme elle ne les avait pas et que ses mains étaient menottées, elle opta pour un coup de boule. Son front s'écrasa en plein sur le nez du soldat, le projetant en arrière, autant à cause du coup que de la surprise qu'il engendra. C'est que c'est solide, une tête de niveau 28 ! En titubant, l'homme perdit le contrôle de ses jambes et tomba en arrière. Dans sa chute, l'arrière de son crâne entra violemment en contact avec le front de l'autre soldat, les assommant tous les deux sur le coup. Un sacrée coup de chance, même si Colette prétendrait que tout était calculé en racontant sa journée.

La gamine passa ensuite une bonne minute à quitter sa chaise. Pas facile quand vos pieds ne touchent pas le sol. Elle réussit finalement à quitter son siège et passa une bonne minute de plus à chercher les clefs de ses menottes, qu'elle trouva dans la poche d'une de ses victimes. Une fois libérez, la gamine fit le tour de ses options... du moins, c'est ce qu'elle aurait fait si elle avait été comme Cassidy Monroe. Sauf qu'il s'agissait de Colette MacNee. La gamine se contenta donc de chercher une ou deux armes à feu sur les soldats avant de sortir comme une fleur de la salle.

Pas question de rester trop longtemps dans les couloirs. Si tous les autres soldats étaient aussi désagréables que ces deux-là, elle passerait un sale moment à coup sûr. Autant aller dehors le plus vite possible. Comme ça, elle pourrait raconter son aventure incroyable aux autres membres de l’équipage, qui ne pourraient que crever de jalousie face à sa force incroyable et à ses capacités légendaires !



Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Atlas
Pirate
Atlas
Messages : 144
Race : Géant.
Équipage : Aucun.

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue21/75Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (21/75)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue10/80Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (10/80)
Berrys: 13.000.000 B
Mar 21 Sep - 21:24
C'est quoi se délire ?! On me traite comme un objet, comme une marchandise négligeable. Je suis allongé au milieu de la cour de la base de la marine, avec comme entrave des menottes m'empêchant de quitter le sol. J'essaye de briser mes liens, mais c'est peine perdue. La marine ne fait pas semblant quand il s'agit de punition. Je regarde alors le type qui détient les clés de la liberté, ma liberté, il s'éloigne de plus en plus vers un bâtiment. De ce bâtiment provient une odeur succulente, ça sent le ragoût, je pense qu'il doit s'agir de la cuisine.

- J'ai faim.

Il n'y a actuellement personne dans la cour, c'est étrange, non ? Je décide de ramper jusqu'à la cuisine, car mes jambes sont brisées par la précédente bataille que j'ai menée. Je rampe au sol, mais je suis vite retenu par mes chaînes, je n'arrive pas à m'en défaire... Merde !

- Je vois hais ! Raaaaarrrr !!!

Je tente de manger les chaînes, mais elles sont trop résistantes pour céder sous mes crocs. Il y a bien un moyen, mais finir manchot n'est pas dans mes projets... Puis merde, c'est ça, ou la mort !

- C'est une affaire de 127 heures.

Alors que je m'apprête à me déchiqueter la chair, une personne arrive dans la cour, je regarde cette dernière... Elle n'a pas l'air d'être de la marine, c'est qui, elle ?

- Hé, petite. Tu ne voudrais pas venir me détacher, histoire que je puisse partir d'ici ?


J'ai toujours su être aimable quand il le faut.

- Non, tu n'y arriveras pas. Les chaînes sont trop solides, par contre, je peux te dire où se trouve le détenteur des clés de ses menottes. Si tu parviens à me libérer, je te serai redevable et je payerais ma dette.

Je tiens toujours mes promesses, je suis un géant de parole... Tiens, c'est quoi ses bruits que j'entends ? C'est suspect, je devrais vite m'échapper d'ici avant que ça dégénère.

Résumé:

_________________
Objets :

- Hache

- Bouclier

-Casque de gladiateur
Atlas
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/0Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/0Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Jeu 23 Sep - 3:17


Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Marine83
Colonel Staps


L’arrivée de la dame de glace avait été d’une discrétion proche du néant, mais d’une efficacité maximale. Les soldats n’avaient rien pu faire face à cet assaut, ayant pour cause la différence de puissance assez significative. Malheureusement pour les bleus certains mourraient, tandis que d’autres seraient gravement blessés.

Du côté de Colette son évasion se déroula pour le mieux, si ce n’est qu’elle ne récupéra point deux pistolets, mais bien une des carabines typiques que possédaient les marines. Ainsi, le duo arriverait dans la cour, avec pour invité Atlas.

<< ALERTE ! ALERTE ! Procédure d’exécution ! >>

Alors ils pourraient voir qu’au sommet de la tour plusieurs tireurs commencèrent à se positionner ainsi que dans les différentes fenêtres le long de la tour. Puis sans prévenir ce fut un feu constant qui commença à s’abattre sur l’ensemble du trio, Atlas étant également menacé.

- Continuez ainsi, il vaut mieux les éliminer vu où ils sont situés. Expliquerait le Colonel Staps depuis l’escargophone destiné à communiquer avec ses hommes.
- Unité canonnière poursuivez !

Alors s’ouvrirent les entrées des bâtisses faisant face à la cour, six pour être exact. Chacune avec un canon qui fit feu immédiatement, deux boulets pour chaque cible.  Il s’agissait de boulets explosifs qui laisseraient donc un nuage de fumée. Là, les coups de feu cesseraient.

- Infanterie en avant !

Alors des six sorties viendraient rapidement une quinzaine de soldats qui se rueraient vers les cibles  à peine le nuage dissipé, cela dans l’unique but de les abattre avec leur sabre.

Que ferait le groupuscule pour s’enfuir de cette situation ?


Le délai de réponse pour cette animation est de XX heures


Schéma:

_________________
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue16/75Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/60Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Ven 24 Sep - 23:27
Colette aurait pu écouter Atlas. Elle aurait pu tenter de le libérer d'entrée de jeu et se préoccuper de cette histoire de dette. C’est vrai que ça pouvait valoir beaucoup, la dette d’un géant. Sauf que nous parlons de Colette. Voyant Atlas, la gamine s’approcha de lui en courant, les yeux pleins d'étoiles. Elle n’avait jamais vu de géant de sa vie et elle était abasourdie. Le fait que le géant en question soit attaché et étendu sur le sol ne diminuait en rien la qualité de cette expérience pour la gamine. Elle était sur le cul.

"WHOA !!! UN GÉANT !!!"

C’est à peu près à ce moment que Cassidy passa la barrière et arriva dans la cour. Colette la remarqua, mais elle n’y fit pas attention. Elle était trop préoccupée par Atlas pour se soucier de son sauvetage. C’était quand même un géant, merde !

"C'EST UN GÉANT !!! REGARDE ANEKI, C’EST UN GÉANT, UN VRAI GÉANT !!!"

Même pas un sourire, même pas un merci… sale petite ingrate ! Cassidy s’y attendait et pourtant, elle était quand même déçue par cette attitude. Elle avait presque envie de s’en aller et de la laisser dans sa merde... Presque...

"… Oui Colette, c'est un géant."
"T'AS VU ???!!!"
"Oui. Oui, j'ai vu, oui..."
"C'EST INCROYABLE !!!"
"Oui."

C'est vrai, c'était incroyable de voir un géant ici. Du moins, ça l'était avant que Colette commence à l'ouvrir. Maintenant, c'était juste blasant. Une bonne chose, car Cassidy avait besoin de son cerveau pour fonctionner correctement. Ça n'avait pas l'air d'être le cas de Colette, dont le fonctionnement tenait plus du miracle qu'autre chose. Impossible pour Cassidy de comprendre comment cette gamine avait survécu jusqu'à l'âge de quatorze ans... Mais la jeune femme n'allait pas spéculer des heures sur la survie de sa petite sœur... Du moins, pas aujourd'hui, elle avait mieux à faire. En effet, Cassidy avait entendu tout ce qu'avait dit atlas. C'était tout l'avantage de tirer des billes de verre avec ses doigts.  Au moins, on pouvait encore se servir de ses oreilles après. La jeune femme ignorait comment les soldats arrivait à supporter le bruit de leurs armes. C'est que ça crache, ces saloperies ! Toujours est-il que Cassidy avait tout entendu. Plutôt intéressant comme proposition.

"Une dette hein ?... Ton offre vaut pour moi aussi, on est d'accord ?"

Elle ne savait pas pourquoi ce géant était enfermé ici. Peut-être qu'il avait de très bonnes raisons de l'être et que la marine faisait bien son boulot. Peut-être que c'était la pire des ordures, un véritable monstre qui ne méritait qu'à passer sous l'échafaud. Toutefois, ce n'était pas son problème. Elle était là pour sauver Colette et cet objectif était déjà accompli. Elle n'aurait qu'à prendre la gamine sur son dos  et à partir comme elle était arrivé pour mettre fin à cette histoire...

Mais c'est pas très marrant tout ça, pas vrai ? Cassidy n'avait jamais rencontré un géant. Des hommes de plus de quinze mètres de haut, pour elle, c'était du flan. Elle s'était toujours dit que ce n'était qu'une légende, une histoire à dormir debout qu'on raconte aux gamins pour les faires rêver. Pourtant, elle avait face à elle un magnifique spécimen qui lui donnait tort. Quel genre d'histoire est-ce qu'il avait à raconter ? Franchement, ça avait l'air de valoir le coup. Après tout, c'était incroyable comme situation...

Et au pire, il ferait une diversion formidable si ça partait en couille.


"J'vais t'libérer mon grand. On discut'ra d'cette histoire de dette ap..."
"Aneki, ça bouge sur la tour !"
"Fais chier !"

Ça commençait déjà à s'activer du côté des marines. Sans attendre qu'on lui dire dessus, Cassidy  créa  un mur entre le bâtiment et le géant pour protéger tout le monde des tirs. Son mur était assez large pour protéger tout le monde, mais pas assez haut pour bloquer la vue de la tour. Toutefois, Colette était déjà sur le coup. La gamine avait le fusil pointé sur les hommes en hauteur et commençait déjà à tirer. Une attitude qui ne rassura pas Cassidy.

"Reste pas au milieu d'la cour comme ça, tu vas t'faire canarder ! Va t'cacher derrière ses chaînes !"

Des chaînes de cette taille, ça devait bien être capable d'arrêter les balles. Elle se serait bien inquiétée pour le géant, mais vu sa taille, il serait difficile à rater. Franchement, si les soldats tiraient à côté, ils faisaient exprès.

"Bonne idée Aneki !"

Tandis que Colette trouvait une cachette pour se mettre à couvert derrière les chaînes du prisonnier, Cassidy fonça vers le cadenas qui rattachait les chaînes au sol. Il était plus gros qu'un cadenas classique, mais il n'avait pas l'air moins complexe. Donc pas une partie de plaisir, même si la taille lui facilitait la tâche. Elle commença comme elle le faisait à chaque fois avec les serrures. La jeune créa une sorte d'épingle de verre de bonne taille et commença à fouiller à l'intérieur de le la serrure. Pas pour l'ouvrir, elle n'était pas capable de ce genre de prouesse aussi rapidement et avec si peu d'équipement. Par contre, elle pouvait se faire une idée de la manière dont les choses étaient faites à l'intérieur du cadenas. Ça l'aiderait à déterminer la forme de la clef qu'elle devait créer pour l'ouvrir.

Et c'est à ce moment-là que les canonnières firent feu. Les boulets explosifs frappèrent le mur de verre de plein fouet et explosèrent au passage. Le mur bloqua la série d'explosions, qui projetèrent toutefois des morceaux de verres en grande quantité sur les trois forbans. Cassidy se changea à moitié en verre pour se protéger tout en continuant de travailler. Par chance, aucun des débris qui la frappèrent n'était assez gros pour la faire tomber en morceau, même si certains laissèrent de méchantes fissures sur sa peau devenu verre. À présent, leur seul avantage était la fumée créée par l'explosion qui bloquait la vue à tout le monde. Un résultat finalement pas si mauvais. En plus, la jeune femme commençait à comprendre l'intérieur du cadenas et créait déjà un simili de clef pour tenter de l'ouvrir.


"Tout l'monde va bien ?! Pas trop d'verre dans la tronche ?!"
"J'ai rien aneki !... Chuis bien caché !"
"Quand la fumée tombe, tu tires dans l'tas!!!
"Oui Aneki !!!"
"Et toi, l'géant ?! T'es encore d'attaque ?!"







Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Atlas
Pirate
Atlas
Messages : 144
Race : Géant.
Équipage : Aucun.

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue21/75Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (21/75)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue10/80Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (10/80)
Berrys: 13.000.000 B
Sam 25 Sep - 15:43
Wouah, c'est quoi ces gonzesses ?! L'autre, elle n'a pas écouté un mot de ce que je lui ai dit, mais par contre, s'extasier devant moi, ça, elle sait le faire ! Après, il faut la comprendre, qui ne serait pas éblouit par mon charisme ? Puis, il y a l'autre qui possède les pouvoirs d'un fruit du démon, comme ce scientifique du nom d'Obra... Mais son pouvoir à l'air plus classe que celui du binoclard.

- C'est du verre... ?

Je suis bouche-bée devant un tel pouvoir, grâce à une barrière en verre, elle nous protège des attaques de la marine. J'admire sa puissance, elle commence à m’intéresser, cette petite femme aux cheveux roses. Elle m'a parlé de ma dette, et effectivement, elle s'applique à elle aussi, donc je dois l'honorer.

- Je suis un géant de parole, j'ai une dette envers toi. Si tu me sors d'ici, tu pourras exiger ce que tu veux de moi. En fait, moi, c'est Atlas. C'est quoi ton petit nom ?

Subitement, la barrière explose, des bouts de verre me tombent dessus, j'ai le réflexe de fermer les yeux. La blonde me demande si je suis toujours d'attaque, évidemment. Elle me prend pour qui ?! Je regarde la prisonnière qui se planque derrière mes chaînes, si seulement je pouvais me libérer, je balancerais ses chaînes sur la tour, ce qui tuerait sans doute nos adversaires.

- Je suis toujours d'attaque !

J'ai une idée, je vais servir de bouclier à la femme de verre, le temps qu'elle finisse ce qu'elle est en train de faire avec la serrure de mes entraves. Je me déplace à la force de mes bras, je rampe devant la femme de verre et sa pote, je gonfle mon torse. Les balles m'écorchent légèrement le corps, mais je décide de ne pas me laisser faire, je vais servir de bouclier.

- Odin Shield !

Mon corps devient aussi dur que le fer, les balles ne pénètrent plus ma peau, elles tombent après m'avoir percuté. Je tiens le coup, malgré la fumée qui brouille ma vision, je vais tenir le coup.

- Hey, la gamine qui se planque derrière mes chaînes, si tu essayais un peu de buter ceux qui nous tirent dessus ? Ça pourrait aider. Dis-je sur un ton sarcastique.


Résumé:

_________________
Objets :

- Hache

- Bouclier

-Casque de gladiateur
Atlas
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/0Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/0Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 28 Sep - 17:13


Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Marine83
Colonel Staps

Malheureusement pour lui, Atlas ne pouvait pas ramper comme il espérait le faire, ses bras étant enchainés au sol tout comme ses jambes. La seule différence étant qu’il avait les jambes brisées et pas les bras. Néanmoins il pourrait effectivement servir de bouclier humain si on se rangeait derrière lui.

Le bouclier de Cassidy faisait également un assez bel effet, mais le verre ne tiendrait pas longtemps de tels tirs explosaient la structure et Cassidy devrait la re-solidifier pour poursuivre sa défense optimale, rien de complexe pour une logia.

Sa tentative de clef marcherait pour la simple et bonne raison que le cadenas était assez simple. Sur des menottes « sérieuses », comme les classiques menottes en granit marin, elle aurait eu besoin de voir la clef initiale ou avoir un serrurier sous la main par exemple.

En revanche, il serait désormais possible de libérer le géant qui ne pouvait hélas que ramper. Néanmoins, Cassidy comme lui avait la force nécessaire pour détruire le mur extérieur du pénitencier dont la solidité avoisinait celle de l’acier.

Cependant, ils devraient fuir l’île immédiatement, tout simplement car ils allaient être suivis par les forces de l’ordre qui les canarderaient dans toute la ville jusqu’à leur navire. Plusieurs tirs de canons seraient effectués, tandis que le logia de la demoiselle permettrait de la rendre reconnaissable. Le navire risquait d’essuyer quelques dégâts lui aussi, surtout qu’Atlas n’était probablement pas à la meilleure des tailles pour ce genre d’embarcation, qu’il ralentissait de facto.

Staps avait lancé quelques lames d’air vers Cassidy durant les déplacements, mais rien de notable…

Si aucun mal n’était fait au peuple, l’histoire s’arrêterait là, la Marine jugeant que cette bataille serait plus dangereuse pour le petit village qu’autre chose, voir pour les ressources de la riche héritière Kaya.

Plus que jamais, pour récupérer ce géant elle se faisait un nouvel ennemi : la marine d’East Blue.

Le délai de réponse pour cette animation est de XX heures


Schéma:
[/quote]

_________________
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe
La Dame de Glass
Cassidy Monroe
Messages : 402
Équipage : La Monroe Family

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue16/75Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue0/60Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 679.290.400B
Mer 29 Sep - 22:01
Le mur avait bien tenu. Très bien même. Les éclats de verre qui avaient voltigé un peu partout n’étaient rien comparés aux explosions qu’ils auraient pris dans la face si les boulets les avaient touchés. Toutefois, le mur était en lambeaux et ne les protégerait pas d’une autre salve. Cassidy arrêta de fouiller dans la serrure quelques instants pour se concentrer. La jeune femme créa un nouveau mur à côté d'elle, tâchant de le rendre assez long pour cacher Atlas et Colette

C’était bien, mais si une nouvelle série de boulets explosifs arrivait, ça ne servirait pas à grand-chose à part à les recouvrir de morceaux de verre. Cassidy commençait à  se demander si elle n’aurait pas eu meilleur temps de nettoyer entièrement la base pour s’occuper du géant après. Comme ça, personne ne serait venu l'emmerder pendant qu’elle s’occupait tranquillement de la serrure. Bon, les massacres, c'était pas vraiment son truc. Mais s'il fallait choisir entre massacrer des marines et se faire bolosser par eux, le choix paraissait simple. C’est alors qu’elle entendit un clic. Un grand sourire éclaira son visage tandis qu’elle se dépêchait de retirer le cadenas pour libérer Atlas.


"T’es libre mon grand !!! Fais-toi plaisir!!!"

Voilà qui allait changer la donne. Avec cette force de la nature à leur côtés, elles allaient sortir sans problèmes. Voyant le géant se libérer, Colette s'écarta tout en continuant de tirer au fusil sur les occupants de la tour. Difficile de prendre au sérieux cette gamine qui utilisait une arme qui semblait à moitié aussi grande qu'elle. Toutefois, elle savait s'en servir à merveille et le montrait avec joie. Elle tirait sur la tour, surtout pour maintenir ses occupants à couvert pour leur obstruer la vue. Mais si elle voyait une tête dépasser, elle n'hésitait pas à tirer dessus pour tenter d'obtenir le jackpot.

Cassidy s'écarta elle aussi. C'est en prenant un peu de distance qu'elle remarqua enfin l'état des jambes du géant. Le stress l'avait empêcher d'y faire attention, mais maintenant qu'elle était un peu loin de lui, ça lui semblait évident. Elle n'avait qu'à regarder sa posture pour voir qu'il tentait d'épargner ses jambes. Il faudrait un diagnostic plus poussé pour voir les dégâts en détail, mais ça n'était pas encourageant. Une difficulté de plus pour cette journée beaucoup trop fatigante. Cependant, c'était l'élément qui l'a convaincu de prendre ce géant avec elle. Cassidy Monroe n'était pas le genre à aider les gens pour les laisser en plan à la première occasion, surtout s'ils étaient blessés. Plus question de l'abandonner pour faire diversion.

Bien sûr, cela changeait tout. Le faire tenir sur le navire serait un véritable casse-tête, plus encore s'il fallait se débrouiller pour soigner ses jambes en même temps. Ça sentait l'aventure et pas du genre plaisante. Enfin, ça, ça viendrait après.


"Colette, continue d'tirer ! J'm'occupe du mur !"
"Compris !"

Cassidy courut jusqu'au mur d'enceinte en faisant grossir sa main. Une fois à portée, son poing était devenu aussi gros que celui d'un géant. La jeune femme donna un crochet dans le mur, essayant d'en détruire une portion assez grande en un seul coup pour permettre à Atlas de passer sans trop galérer. Après ça, elle s'adressa au géant pour le presser un peu.

"J'sais pas à quel vitesse tu peux ramper, mais va falloir te grouiller si tu veux pas qu'on s'les colle au cul pendant trois s'maines !!!"

Voyant la porte de sortie, Colette vida les quelques balles qu'il restait dans son chargeur sur la tour, lâcha son fusil et partie en courant. Elle devança tout le monde et fut la première dehors. Cassidy préféra attendre qu'Atlas soit sorti avant de partir à son tour. Elle resta à l’affût, prête à accueillir n'importe quoi ou n'importe qui qui viendrait dans sa direction. Ça arriva sous la forme de lames d'air. Elle avait connu de nombreux projectiles, mais elle n'avait jamais été confrontée à ce genre de truc. Un type d'attaque complètement inconnu pour elle, ce qui ne l'empêcha pas de réagir de la meilleure manière possible. De son point de vue, d'étranges projectiles fonçaient sur elle. En un mouvement rapide, la jeune femme changea son bras en lame de verre et intercepta la première attaque. Elle dévia les autres de sa lame, remarquant au passage qu'elle frappait des projectiles bien étranges. Quelque chose qui était solide et coupant, tout en étant incroyablement léger. Une lame faite d'air. Elle se demandait si elle était capable de ce genre de chose. Quel en soit capable ou non, cela pourrait attendre. Elle avait mieux à faire.

Ce n'est qu'une fois Atlas à l'extérieur de la base qu'elle abandonnerait son poste partir. La jeune femme se permettrait tout de même une dernière moquerie avant de partir. Elle fit un grand signe de la main aux marines pour leur dire au revoir en hurlant :


"Merci d'avoir pris soin de ma petite Colette !!! On s'retrouve sur le champ de bataille !!!"

Puis elle partit à son tour.

Résumé:
Cassidy Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Atlas
Pirate
Atlas
Messages : 144
Race : Géant.
Équipage : Aucun.

Feuille de personnage
Niveau:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue21/75Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (21/75)
Expériences:
Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Left_bar_bleue10/80Frappe Atlas [Pv Monroe Family] Empty_bar_bleue  (10/80)
Berrys: 13.000.000 B
Mer 29 Sep - 23:55
Les balles continuent de me percuter le corps, c'est une promenade de santé, ce n'est rien ! Rien du tout ! Bande de minables, je vais vous manger pour vous apprendre à être aussi faible !!! Alors que je salive en regardant mes ennemis, un deuxième mur s'érige devant moi, il me protège des balles... Fiou, ce n'est pas trop tôt. Un click attire mon attention, la gamine aux cheveux roses me dit que c'est bon, que je suis libre ! Tu parles, j'ai toujours les deux jambes cassées, mais bon, ça ne fait rien !

- Shuwawawa ! J'aime bien ton style, le saumon.

Laisse-moi faire, je vais m'occuper d'eux, jeune femme ! Je prends mes chaînes que je fais tournoyer à pleine vitesse au-dessus de moi.

- Vous allez payer pour m'avoir enchaîné comme un clébard !

Je balance de toutes mes forces les chaînes, ces dernières s'écrasent sur les tireurs, le bâtiment est touché.

- Dans vos gueules !

J'entends un fracas, la gamine aux cheveux rose à péter la porte principale, ouah, elle est balèze. Sans attendre, je rampe de toutes mes forces vers la sortie, ce n'est pas parce que je suis blessé, que je ne peux pas me déplacer !

- On se reverra un jour, bande de ringards !

Je trace mon chemin aux côtés de Colette, tout en attendant le retour de rosie.

- Je me mettrais bien un ou deux civils sous la dent, Shuwawawa ! Je déconne, mais j'ai la dalle !

Résumé:

_________________
Objets :

- Hache

- Bouclier

-Casque de gladiateur
Atlas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: