-43%
Le deal à ne pas rater :
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – Blanc
19.99 € 34.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mother [FB-1496][PV Jin]
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 320
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Mother [FB-1496][PV Jin] Left_bar_bleue35/75Mother [FB-1496][PV Jin] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Mother [FB-1496][PV Jin] Left_bar_bleue209/220Mother [FB-1496][PV Jin] Empty_bar_bleue  (209/220)
Berrys: 143.076.000 B
Dim 22 Aoû - 0:01






Mother




San Faldo, l’île du carnaval et de la mode. L’équipage du Purpura remontait tranquillement Grand Line lorsque Red avait déclaré une halte ici, à la surprise générale. Les vivres étaient encore abondants, ils auraient pu pousser jusqu’à Shabaody sans aucun souci pour ensuite passer sur le Nouveau Monde comme il était prévu, mais non, une halte. Pour autant, elle avait été la bienvenue, Red annonçant quelques jours de permission selon les règles habituelles pour que l’équipage puisse profiter une dernière fois de festivités avant de revenir dans un environnement qui ne leur ferait pas de cadeau, d’autant plus si Sombre Connard de Mortecouille ne leur avait pas lâché les basques.

La pièce vola un instant, tournoyant avant de retomber sur le dos de la main de la Rouge, qui annonça face, le groupe de droite donc qui s’empressa de descendre en se moquant doucement des collègues moins chanceux, comme le voulait la tradition. Peu après leur descente, la capitaine du navire annonça qu’elle allait en ville également, emportant l’aide de cuisine avec elle.

L’air à la fête, les couleurs virevoltantes, tout attirait l’attention de l’adolescente, qui pourtant restait aux côtés de sa capitaine malgré son envie évidente d’aller explorer tout ça de son côté, attirant un sourire en coin de la part de la Rouge.

Neme?

Mh?

Aujourd’hui… on va voir quelqu’un. Il ne faut pas que tu en parles au reste de l’équipage, d’accord? C’est… compliqué. En temps normal j’y serais allée seule, mais là… Disons que te laisser avec Janus et Erik, c’était courir à la catastrophe. J’aimerais éviter de te retrouver à attendre à l’entrée d’un bordel quoi.

Sinon j’aurais pu aller me balader seule non?

La Rouge grimaça un instant sans que la Nemesis le voit. Elle ne pouvait pas vraiment se permettre d’expliquer exactement pourquoi l’idée de laisser la blonde seule était impossible et opta pour une raison simple.

T’es trop jeune. On en reparle dans quelques années, mais pour le moment, tu restes avec ta capitaine. Ou alors ça y est, tu crois que tu es trop grande pour ça?

La blonde se contenta de répondre que non, puisqu’au fond, elle aimait bien rester avec la Rouge. Celle-ci retira délicatement un papier de l’une de ses poches, le dépliant doucement pour y déchiffrer une adresse.

Ok, c’est par là il me semble. Ça fait un bail que j’ai pas fichu les pieds ici, ou du moins que je suis restée sobre plus de dix minutes après y avoir posé pied.

Elle vérifia une plaque avant de s’engouffrer dans une rue et se fixer devant une maison, tapant du poing sur la porte.

Jon, t’es là? Jon Morioka. Sort tes miches de là.



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________
Mother [FB-1496][PV Jin] NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 76
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Mother [FB-1496][PV Jin] Left_bar_bleue18/75Mother [FB-1496][PV Jin] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Mother [FB-1496][PV Jin] Left_bar_bleue3/60Mother [FB-1496][PV Jin] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 56.915.000 B
Mer 15 Sep - 12:01
Mother ?




San Faldo, la ville de la fête éternelle, il y a 11 ans. Nous étions le lendemain d'un grand carnaval. Bon, c'est vrai qu'il y'a des Carnavals quasiment chaque semaine sur cette île, mais celui-ci était particulièrement grandiloquent et les adultes faisaient la fête sur plusieurs jours. Moi, à ce moment là, je n'avais que huit ans environ, donc je n'avais pas d'école durant cette période. Le Carnaval ici était sacré, que dis-je, c'était même bien plus fort que ça, les adultes ne travaillent pas le lendemain et les enfants n'ont pas école. En même temps, les parents faisaient tellement la fête que le lendemain, il n'était pas rare de nous voir, nous les gamins, errer, courir dans les rues, jouer et rire sans se préoccuper de l'humeur des adultes.

D'ailleurs, c'était un jour comme ceux que je vous ai décrit. La fête était encore présente dans les rues, les décorations n'étaient pas encore enlevées, les confettis collaient au sol et, pour ceux qui connaissaient l'odeur de l'alcool, ils auraient pu reconnaître la bière qui avait coulé à flot. Mais nous, insouciants et naïfs étions là, en train de se courir après dans un jeu que j'affectionnais particulièrement, le pirate et la Marine. Moi je jouais toujours le soldat, celui qui courait après les méchants pour les capturer et les mettre en prison. Nous étions une bonne vingtaine de jeunes, enfants de tout quartier et de tout âge et c'était vraiment un bon moment de convivialité. Entre nous, aucune différence entre riches et pauvres, tout le monde était logé à la même enseigne, la seule différence, c'était de quel côté de la "justice" nous nous mettions. L'époque de l'insouciance…

Et puis, ce fut l'heure de rentrer, chacun retournant voir son père et sa mère après avoir joué un très long moment. C'était toujours un moment déchirant pour moi, car tous avaient encore leurs deux parents, tandis qu'une moi, je n'avais jamais connu ma mère. Je n'étais pas encore en âge de me poser des meilleurs de questions par rapport à cette situation, mais mon père trouvait toujours un moyen de détourner le sujet. Lorsque je suis rentré à la maison, il était assis à la table, un verre d'eau à la main, son visage un peu fermé, comme s'il n'était pas très content. Je ne le savais pas à cette époque, mais ce n'était en réalité qu'une gueule de bois qui, avec l'âge, mettait du temps à disparaître. Il grimaça lorsque quelqu'un se mit à tambouriner sur la porte.

Jon, t’es là? Jon Morioka. Sort tes miches de là.

— Merde, je connais cette voix. Qu'est-ce qu'elle fait ici ?


Je n'avais jamais vu mon père aussi paniqué que ce jour là. Il s'était levé d'un bond, s'était lavé le visage à grand renforts d'eau mais il semblait chercher quelque chose, tant son visage s'agitait, sa tête allant de droite à gauche et de gauche à droite. Ce n'est que lorsqu'il s'arrêta enfin que je compris. Il prit son sabre qui se trouvait plus loin dans la pièce, le mit autour de sa taille, et alla à la porte. Avant de tourner la poignée, il passa la main dans ses cheveux, chose que je ne l'avais jamais vu faire auparavant. Qui pouvait donc être cette mystérieuse femme qui continuait à tambouriner sur la porte ? Ma curiosité me poussa à avancer dans les jambes de mon père afin de voir de qui il s'agissait. Mon père ouvrit la porte et je ne pus voir que des jambes. Et une fille blonde. Je la regardais, timidement, tandis que mon père bégayait.

—Ah...euh... Ça fait longtemps hein ? Euh… Comment ça va ?

La connaissant un peu, Jon avait totalement perdu de sa superbe. Mais qui était cette femme qui le mettait dans cet état ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 320
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Mother [FB-1496][PV Jin] Left_bar_bleue35/75Mother [FB-1496][PV Jin] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Mother [FB-1496][PV Jin] Left_bar_bleue209/220Mother [FB-1496][PV Jin] Empty_bar_bleue  (209/220)
Berrys: 143.076.000 B
Dim 5 Déc - 19:49






Mother




Il se fout de ma gueule ce vieux con? Woh, Jon, ouvre ta porte ou je la défonce!

La pirate tambourina encore quelques instants sur la porte de la résidence avant de s’arrêter et de jurer. Le couturier était-il absent? Si non, il cachait bien son jeu, avait-il décidé de se cacher, se terrer pour échapper à la présence de la Rouge? Possible, mais elle était là pour parler affaires et passé, pas pour le pendre par ses tripes.

Bordel, je suis vraiment venu au seul moment où il est absent? La poisse…

Finalement, et alors qu’elle allait tourner les talons, la porte s’ouvrit, révélant un homme d’âge moyen aux cheveux encore humides, et rejetés en arrière comme dans une tentative de charme et un enfant derrière lui, visiblement plus jeune que Nemesis.

T’auras pris ton temps, j’ai presque cru que t’étais parti je ne sais où. On peut entrer ou tu t’es fait beau pour aller te déhancher au carnaval? On a à parler tout les deux, t’as des trucs à moi normalement.

Des vêtements notamment, mais ça elle se garderait bien de le dire. Après tout, le couturier devait probablement déjà le savoir, elle avait passé commande il y a bien longtemps, avant même de devenir pirate. Une autre époque, celle d’Elizabeth Lawbringer, jeune noble du Nouveau Monde qui s’était vu commander robes et parures auprès d’un jeune couturier en vogue de San Faldo. La théorie voudrait qu’elle les ait récupéré il y a bien longtemps, mais entre-temps, son mariage avait tourné au carnage et elle était devenue l’une des apprenties de Taka Kouji. La vie prenait bien des tournants…

De son côté, l’assistance du vieux Erik observait l’enfant sans trop savoir quoi penser de l’endroit. Sa capitaine lui avait dit de ne pas parler de la personne qu’elles allaient voir au reste de l’équipage, mais… c’était tout? Un enfant aux cheveux noirs et un adulte avec une épée dont il ne savait sans doute pas se servir? Est ce que Red cachait un grand secret dans cette maison, ou est ce qu’elle était simplement larguée?



© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
Mother [FB-1496][PV Jin] NrmW1
Nemesis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: