Le Deal du moment : -43%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
19.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga]
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 729
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue57/75[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue1137/1250[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (1137/1250)
Berrys: 7.994.699.300 B
Sam 31 Juil - 17:07

Les Héros de l'Ombre [1]


Reutsuna piquait du nez pendant le trajet vers San Faldo. La jeune femme, tout comme le blond qui les accompagnait, semblait avoir un déficit en sommeil. C’était en tout ce cas que jugerait la Olsen en regard des derniers événements. Elle avait partagé un moment privilégié avec l’ancienne chasseuse de prime et l’ancien criminel : les deux présents dans le même compartiment. L’agente d’élite du Cipher Pol 6, chargé des enquêtes sur la corruption de certains membres du Gouvernement Mondial, avait décidé de mettre au défit les deux personnes en face d’elle. Elle était en train de réfléchir aux modalités quand ils s’approchèrent de l’île du Carnaval, sous la juridiction discrète de la Couronne, officiellement civile. Elle avait déjà abordé les lieux à plusieurs reprises, mais c’était la première fois qu’elle revenait en mission depuis déjà un moment.

Le train de mers, dans lequel ils étaient entrés en première classe, donnait une vision idyllique de l’île. Ils arrivaient non pas par les Favelas, encore présents en 1506 sur le versant opposé de l’île, mais bien dans les quartiers riches. Nombre de fonctionnaires étaient présents et habitaient dans des résidences secondaires qui bordaient la ville. Certains juges avaient leurs petites habitudes ici, et si la Olsen avait dû arrêter chaque guignol qui détournait quelques berrys dans des activités illicites, elle aurait eu du mal à s’en sortir. Soupir las, épaules légèrement abattues, elle put constater que le soleil à son zénith ne lui offrirait aucun répit.

- Je vous rappelle la mission, dirait-elle en s’asseyant quelques minutes plus tard à la table d’un café, dans la cohue habituelle, ayant scanné la zone pour être sûr qu’aucune personne ne les regardait. Le Colonel Girox, ancien membre du Cipher Pol 9, est suspecté de collaborer avec des hors-la-lois. Nous devons confirmer s’il est ou non en mission d’infiltration, et agir en conséquence. S’il venait à être corrompu, nous le reporterons aux marines. Notre mission n’est pas de l’arrêter, me suis-je bien faite comprendre ?

Reutsuna sera le poing, se disant que la remarque était sûrement pour elle. Durant l’une de ses premières missions officielles, elle avait oublié son rôle et tenté d’arrêter un certain nombre de hors-la-lois. Si Lidy n’avait pas anticipé en appelant les marines en préventif, certains d’entre eux se seraient échappés. Pour la Olsen, la répartition des tâches était importante. Elle était une enquêtrice, et leur objectif était de réunir des preuves, c’était là la vocation de ce métier qui ne conviendrait sûrement pas à un combattant comme le Keigo… Cependant, on ne faisait parfois pas ce que l’on désirait. Appartenir au Gouvernement Mondial, c’était se plier aux ordres avant tout.

Sortant alors de la foule, un jeune homme enthousiaste secoua une main vigoureuse en direction de la bleue et de ses collègues. Il fendit la distance qui le séparait de leur table et saisit une chaise qu’il retourna pour en chevaucher l’assise. Ses yeux pétillaient, de toute évidence excité qu’on l’ait appelé.

- Voici Laurice, mon informateur, soupira la Olsen.
- Yooooo ! Comment ça gaaaaaze ?! Fit-il en essayant de se donner un air cool.

Pourtant, si on regardait bien son visage, on pouvait apercevoir de nombreuses rides qui étaient masquées par son habitude à sourire. Celles autour de ses yeux ne manquaient cependant pas de surprendre : ce n’était donc pas un « jeune » homme, mais un « vieil » homme en début de cinquantaine, qui voulait se donner des airs. L’informateur sourit, se tournant vers le Keigo qu’il détailla de la tête au pied :

- Alors c’est lui ton poulain ? T’es sûre de toi ? On dirait un plan foireux.

Ce type de remarque, l’ancien criminel devrait s’y habituer. Lidy ne répondit pas immédiatement, attendant de voir la réaction du Keigo, alors que l’ancienne chasseuse de prime semblait prête à se révolter.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 1452
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue44/75[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (44/75)
Expériences:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue120/500[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (120/500)
Berrys: 7.740.537.400B
Mar 17 Aoû - 2:47

Les Héros de l'Ombre

Lidy La Maman Sucrée

[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Symbole_Constantiniste

       
Le bretteur avait mal dormi du coup il se rattrapait dans le train des mers. Il avait passé une nuit mouvementée et avait encore ce qui pourrait s’apparenter à une sévère gueule de bois. Il fallait dire que l’agent d’élite du CP6 avait mis les petits plats dans les grands, le petit groupe pouvait profiter d’une place en premier classe du train ce qui était assez confortable. L’ex-pirate était convaincu qu’elle avait bien de l’argent sur son compte en banque si celle-ci pouvait se permettre de payer le voyage à autant de personnes dans un tel luxe. Malgré son jeune âge, l’Olsen pourrait être ce qu’on appelle communément une « Maman Sucrée » pour les membres de son escouade vu qu’elle les logeait et payait visiblement le voyage. Se réveillant à peine pour sortir du train dans les quartiers riches de l’île de San Faldo, le bretteur suivait le petit groupe sans rien dire. Il n’était pas vraiment à l’aise car on lui avait demandé de cacher ses ailes, ce n’était pas vraiment utile pour une mission d’infiltration après tout de posséder un signe aussi distinctif.

« Donc la mission c’est de fréquenter des criminels pour enquêter c’est ça ? », dirait-alors le bretteur en chuchotant. Il n’était pas vraiment un maître en la discrétion mais il essayait quand même de faire un effort pour cette mission. « Notre mission est donc juste de le surveiller et de rester en stand-by même si il mets en danger la vie d’une personne civile parce que c’est pas notre boulot ? »

Le bretteur s’interrogeait sur cette logique d’agent « secret », ce métier ne semblait vraiment pas être taillé pour quelqu’un d’aussi simplet que lui. Il semblait être bien trop peu habitué à cette idée de rester dans la discrétion et dans l’enquête pour devenir un agent anti-corruption. Il pensait bien évidemment à toute ces personnes qui accueillaient des gens comme lui des criminels qui voulaient se faire repentir, est-ce qu’on leur envoyait aussi la marine au dos après avoir mené une enquête pour les arrêter ? C’était peut-être le sort qui était réservé à Ghetis et Caligula ? Il avait peut-être mis dans la panade ses amis. C’était plutôt fâcheux pour le Keigo, qui s’inquiétait déjà de quel type de dossiers pourraient ressortir sur les deux hommes. Peut-être qu’il serait un témoin-clé dans leur chute, c’était impensable pour l’homme qui se rongeait presque les ongles à cette idée.

« T’as vu ta tronche ? », répondrait-il alors avec un regard assassin en la direction de l’informateur. « T’es aussi fripé qu’un pruneau, redescends sur terre. »

C’était dans les habitudes du Keigo de son ancienne mais récente vie de pirate de répondre aux provocations de la sorte.
     


_________________
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 729
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue57/75[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue1137/1250[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (1137/1250)
Berrys: 7.994.699.300 B
Mar 17 Aoû - 12:18

Les Héros de l'Ombre [2]


La question de la mise en danger des civils était pertinente, et malgré tout la Olsen n’avait qu’une réponse à celle-ci :

- La plupart d’entre nous sommes incapables d’affronter un ennemi en combat singulier. Les agents maîtrisent l’infiltration et la discrétion.

Le Rokushiki que maîtrisait difficilement l’agente d’élite, comme avait pu le prouver Fuyu une fois de plus, était un art de mouvement et de discrétion. C’était un panel de techniques d’assassinats… Enfin, elle n’eut pas le temps d’y réfléchir car les pensées de Sakuga se bousculèrent sur le sujet de ses amis du Ciel, Ghetis Archer et Caligula Spown. Encore une fois, Lidy nota ces noms dans un coin de sa tête, ne sachant pas quoi en faire à ce moment-là.

Pour Laurice, ce type de paramètres était quelque chose de nouveaux : faire joujou avec des criminels c’était « très peu pour lui ». Il devait s’avouer que l’agente d’élite ne lui avait pas facilité la tâche en le lui imposant de face. Loin de se douter des enjeux derrière la phrase qu’il venait de balancer, il devrait en assumer les conséquences… Et Lidy semblait loin d’être prête à l’aider s’il prenait l’envie à Sakuga d’être virulent, même si elle devait avoir derrière la tête une idée saugrenue. Elle n’aurait pas mis un de ses informateurs dans une situation inconfortable juste pour son bon plaisir. Avait-elle d’ailleurs anticipé qu’il réagisse ainsi ? Pour la Olsen, c’était fort possible, se dit Laurice avec un air songeur.

- Enfoiré ! Lâcha l’informateur en se levant presque.

Un rire cristallin de Reutsuna qui voulait certainement dire « Bien fait pour toi » retentit et vint calmer les ardeurs du cinquantenaire, tandis que les bras croisés et l’expression impassible de Lidy invitaient l’informateur à faire son boulot. Il toussota un « Pardon » et s’assit pour reprendre la parole :

- J’ai aperçu l’gars qu’tu cherches y’a trois jours. Il était dans les favelas, mais y’a eu un problème. J’crois qu’y a un gars qui a tué quelqu’un, et d’puis j’ai plus d’visuel. Faut s’infiltrer, j’pense.
- Ce n’est pas à toi d’en décider, interrompit sèchement la Olsen. D’autres informations ?
- Ouais, j’t’ai mis l’emplacement sur c’te feuille, et l’code qu’les gars là-bas utilisent pour s’reconnaître entre eux, et avec leurs aut’ gars.

Il semblait convaincu de son truc. Lidy se contenterait d’acquiescer, avant de regarder Reutsuna et Sakuga. Elle n’avait pas l’intention de les former, cependant l’enquête avait un objectif bien précis en tête et elle était curieuse de savoir comment chacun s’y serrait pris. Jetant un regard à Sakuga, elle lui demanderait alors :

- Nous avons peu d’informations, mais suffisamment pour agir. Que devrions-nous faire selon toi ?

Elle ne s’attendait pas à une réponse d’une extrême complexité. Quoiqu’il réponde, ils devraient de toutes les façons se rendre au Siège de Janeiro, un immense central commercial concentré sur les vêtements : là-bas, un des employés les mènerait jusqu’à une salle réservée pour les essayages de déguisements en tout genre. Elle avait quelques contacts dans cette branche grâce à son informateur. Heureusement qu’il était là, pour ça du moins.

Prenant donc quelques costumes qui traînaient par-là, elle s’arrêta sur un panel assez classique tout en regardant les mensurations. Un béret-casquette pour le Keigo, avec une tenue assez pauvrette… De la jute, évidemment, pour le pantalon. Il pourrait garder ses sous-vêtements cependant, la matière du bas grattant un peu. Lidy se changerait aussi et s’habillerait un peu plus en style marchande. Pas trop classe, mais avec cette pointe de magouille. Tant que son visage n’était pas connu, elle pouvait toujours porter une perruque.

- J’espère que ça te convient comme déguisement. Tu vas entourer tes lames et les poignées de tissu, pour éviter qu’on ne remarque leur qualité. Normalement, tu n’en auras pas besoin, mais sait-on jamais…

Reutsuna de son côté s’était habillée comme l’ange. Elle avait l’air tout droit sortie des favelas, ce qui n’était pas le but ultime recherché car tout le monde se connaissait sûrement là-bas. C’était plus pour se « fondre dans la masse ». La Olsen, elle, avait un autre plan.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 1452
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue44/75[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (44/75)
Expériences:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue120/500[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (120/500)
Berrys: 7.740.537.400B
Mar 17 Aoû - 22:57

Les Héros de l'Ombre

Lidy La Maman Sucrée

[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Symbole_Constantiniste

       
« Perds pas ton sang froid mon vieux, déjà que tu en as sûrement pas assez qui coule dans tes veines. »,dirait-alors le Keigo pour terminer le travail de mettre la honte sur l’informateur de l’Olsen.

Le bretteur écouterait alors les informations tout en tendant son poing dans la direction de Reutsuna comme pour lui montrer que sur ce coup-là, ils étaient totalement en accord. Le Keigo avait beau être devenu tout récemment un gouvernemental, il lui faudrait du temps pour s’habituer au respect de la hiérarchie et des ordres. Dans le cas présent, c’était plutôt le respect envers l’informateur qui était définitivement parti à la poubelle vu qu’il n’en avait pas témoigné envers l’ex-pirate. C’est alors que Lidy demandait l’avis du Keigo que celui-ci réfléchissait un peu à la méthode à adopter. Il ne devait pas réfléchir comme un soldat mais plutôt comme un agent secret, pensait-il. Les premières pensées qui venaient à son esprit n’étaient autre que celle de foncer et frapper tout ce beau monde pour trouver les véritables preuves mais il y avait également le risque de griller la couverture du Colonel si celui-ci était innocent. Il y avait quand même quelqu’un qui avait perdu la vie dans l’équation ce qui rendait l’opération difficile à réaliser à y repenser. Le caractère impulsif du Keigo devrait certainement ne pas transparaître ou il serait peut-être bon à rejoindre les geôles d’Impel Down qu’il avait pour l’instant esquivé.

« Essayons d’enquêter discrètement et nous devons agir que si la vie de quelqu’un est en danger ? », dirait-il alors.

C’était la solution qui lui paraissait la plus logique qu’il soit, lui qui n’avait jamais fait preuve de discrétion auparavant. Peut-être que cette méthode de rester discret et d’enquêter sur le meurtre qu’il y a eu et éventuellement rétablir le contact avec le colonel. Le Cipher Pol 6 était chargé d’enquêter sur les affaires de corruptions, il fallait donc prendre des pincettes parce que peut-être que des fois les enquêtes n’étaient pas nécessaires. Néanmoins ce métier avait l’air bien intéressant quoiqu’il en était, une fois déguisé pour se fondre dans la masse des quartiers pauvres. Le bretteur prit le temps de garder son arme sur lui entourer dans du tissu, pour être prêt à la dégainer quand il le faut.

« Je la garderais toujours auprès de moi, on ne sait jamais si on a besoin de sortir d’ici hahaha. »
     


_________________
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 729
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue57/75[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue1137/1250[FB] - Les Héros de l'Ombre [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (1137/1250)
Berrys: 7.994.699.300 B
Mer 18 Aoû - 17:59

Les Héros de l'Ombre [3]


- Trop imprécis, rétorqua la Olsen. Enquêter discrètement peut être une surveillance autour de la zone, une infiltration, un enlèvement d’une des personnes pour l’interroger : c’est assez vaste comme domaine.

Elle était sèche mais ne prenait pas ce ton pour rabattre le caquet du Keigo. Dans le langage de Lidy, c’était une simple explication. Elle n’avait pas de temps à perdre. C’était même loin d’être un luxe qu’ils pouvaient s’offrir. Le regard dans le vague, Reutsuna se souvenait avoir eu à peu près le même discours, même si à présent la jeune femme le disait avec plus d’assurance. Elle jeta un regard intriguée vers Sakuga pour voir comment il réagissait, mais dut rapidement suivre la bleue qui leur indiqua de venir avec elle.

Être armé n’était pas un problème, la difficulté venait de la valeur de l’arme. S’ils devaient s’enfuir, c’était qu’ils avaient échoué la mission. Pour Lidy, ce n’était pas une option. Elle réussissait dans presque tous les cas, ou alors l’échec était dû à une variable qu’elle ne pouvait pas prévoir. Dans des enquêtes comme celle-ci, une part d’elle devait être impliquée dans un rôle, et il lui arrivait de devoir garder ce rôle pendant des jours, ce qui la rapprochait de ce qu’elle était avant…

- Notre mission n’est d’ailleurs pas de sauver, c’est de découvrir si le Colonel est corrompu. La place qu’il a dans son réseau m’est inconnue, donc nous devons naviguer sur ce que nous savons. Il a fait un arrêt à San Faldo, et il n’est peut-être pas parti. Il ne doit cependant pas savoir que nous enquêtons sur lui, sans quoi cela changera son comportement.

Elle comptait s’infiltrer sans savoir ce qu’ils vendaient réellement, cependant il lui faudrait surtout découvrir si le Colonel était encore ici, et s’il participait activement au trafic, ou s’il était infiltré dans le but de remonter jusqu’à Konan ou un autre parrain de la Pègre. S’il faisait remonter peu d’informations dans le but d’aider les hors-la-lois, ou des informations contradictoires dans le but de brouiller les pistes, elle devait aussi l’apprendre… Mais il fallait pour cela qu’elle le localise dans un premier temps. Sa position n’était pas exactement connue après tout…

- Allons-y, ferait-elle en sortant pour aller dans les favelas.

Les personnes là-bas étaient de toute évidence méfiantes. La Olsen n’eut pas à faire beaucoup de pas avant de comprendre qu’ils étaient déjà suivi par des enfants chargés de faire remonter les « rats » qui pourraient s’infiltrer dans le territoire. C’était ces mêmes personnes qui recevaient un bout de pain en l’échange de ces informations. Les favelas étaient un monde cruel, y compris pour les enfants.

Arrivés à proximité de l’entrepôt où les échanges se réalisaient, et où les gardes protégeaient l’endroit, elle n’eut aucun mal à comprendre ce qu’il allait falloir faire… Ce qui ne lui plaisait guère. Un regard en direction de Sakuga et elle lui dit sur un ton affirmé :

- Les gardes vont te demander ce que tu viens chercher. Ils ne s’intéresseront pas à des femmes.

Elle n’avait pas besoin de se justifier, mais s’il le fallait elle détaillerait leur regard hostile en direction d’elle. Sakuga allait donc devoir inventer quelque chose. S’il demandait un conseil, elle lui dirait de répondre quelque d’imagé pour parler de drogue, car il s’agissait sûrement d’un cartel de ce genre… Le type de cartel qui employait le plus d’enfants dans ces régions, et vu les gamins qui les avaient suivis et venaient d’entrer par l’arrière de l’entrepôt, elle ne doutait pas qu’ils étaient liés à ce type de commerce illicite.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: