Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny )
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1331
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue48/75[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue490/750[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 194.486.850.000 B
Ven 30 Juil - 3:03
Vérification




La mer était calme et le temps dégagé. Une journée parfaitement calme en apparence et pourtant qui serait troublée par ma simple présence ici-bas. En route pour certains projets, nous nous devions de trouver certaines personnes et obtenir certaines informations et aujourd’hui, nous allions vérifier une certaine information reçue dernièrement. Cependant, cette personne était située sur une île bien dérangeante : Whiskey Peak, abrégée WP. Pourquoi donc ? Car cette île est pleine de rapaces et de ce fait, se pointer avec la face découverte, c’est le meilleur moyen de s’attirer bien des ennuis et surtout être submergé. Pour ceux qui ont des contacts c’est le meilleur moyen d’être protégé, mais pour des gens comme moi qui n’arrosent que peu de ces gens-là, dévoiler ma tête serait l’assurance que les chasseurs voudraient tenter leur chance. Et si démonter des gens à la pelle ne me dérangeait pas, c’est la possible présence de certaines pointures qui me faisait être prudent pour une fois.

De ce fait, plutôt qu’aller en compagnie de toute mon équipe, cette dernière resta en arrière-plan et viendrait uniquement en cas d’ennuis de taille. Mais en toute logique, il n’y aucun réel souci. Il me fallait juste repérer un homme, l’interroger et basta, partir. Une mission simple en soit. Sauf si des imprévus venaient à me faire chier… Chasseurs, marines, et j’en passe…
Encapuchonné donc, j’avançais dans les rues et ruelles de l’île. Ayant diverses informations sur l’homme que je devais interroger, j’avais sa description physique et ses diverses manies ici, à savoir souvent se saouler dans une certaine taverne. C’est donc par-là que je commencerai ! Cette taverne était un peu miteuse, idéal pour cacher des gens louches me disais-je.

Commandant un verre, j’attendais que la personne se pointe éventuellement. Son signalement était assez précis. Un homme d’âge adulte, qui boite et possède une prothèse en métal. De quoi le remarquer assez facilement. Ainsi qu’une forte manie à se plaindre. Bref, un profil singulier et facile à remarquer. Allant donc finalement me poser dans un coin de la pièce, je laissais vagabonder un peu partout mon regard, observant et analysant les lieux.
Et finalement, quand un homme entra, il sembla correspondre au signalement. Physiquement en tout cas. Je tendais l’oreille pour l’entendre geindre maintes fois. Le temps, le climat, sa douleur et même le prix de sa boisson… à croire que tout était raison de se plaindre avec lui. Pendant un instant, je le trouvais même chiant rien qu’à entendre. Alors ça fait ça quand on se plaint tout le temps ?

Laissant celui-ci commencer à boire un, puis deux, puis trois et finalement plus de verres qu’il ne pouvait en encaisser, j’attendais le moment opportun pour frapper. Le voyant presque tituber, je vins à me redresser en ayant fini mon verre et je m’approchais. Quémandant un autre verre, voilà que l’ivrogne m’interpelle, me demandant de lui en offrir un. Hm ? L’ignorant pour commencer, voilà que le ton monte et je continu de l’ignorer. Le barman me conseil de l’écouter, mais je ne l’entends pas de cette oreille. Prenant mon second verre, l’homme qui m’en veut ne semble pas vouloir me lâcher et il me suit. Retournant donc à ma table, je m’installe et laisse ce dernier continuer de parler et se plaindre en même temps. Finalement, le mot magique sort de sa bouche, à savoir : Konan Harashigawa. Oh ? Il se vante bosser pour lui ? Les gens autour ne disent rien, et moi, je me contente de boire mon bourbon. Détournant mon regard vers lui, finalement, il se saisit d’un canif et tente de me frapper avec. C’est alors une main rapide et ferme qui se referme sur son poignet l’immobilisant. Serrant fortement au point qu’il lâche son arme, je fini par me laisser aller et lui faire une prise pour le repousser violemment. Le voyant s’écraser sur une table, je l’entends de nouveau se plaindre et me décide à aller le choper. Mais voilà, alors que j’attrape sa gorge et le soulève, le barman sort un fusil. S’il laisse cet homme faire sa « loi » ici, il n’est pas question qu’il attire de trop l’attention, alors il nous invite à régler ça ailleurs. Parfait !

M’en allant avec lui donc, je m’en allais vers une rue parallèle pour qu’on y soit bien isolé. Une fois ceci fait … Je pourrais sans doute me défouler un peu.


; color:black;">

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Éclats de Rose
Penelope Ainsley
Messages : 281
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue36/75[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue194/350[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (194/350)
Berrys: 187.918.000 B
Dim 1 Aoû - 3:54

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Le Rouge & La Rose

Whisky Peak, une île dont on m’avait déjà parlé au détour d’une conversation nocturne. Ce que j’en savais ? Peu au final sinon que cet endroit avait joué un rôle clé dans la réorientation de l’Amiral Kurohebi. À la base, c’était pour se venger de quelque chose, ou de quelqu’un, qui habitait ici que le grand brun avait décidé d’intégrer la Marine. Ainsi, lorsque le navire sur lequel je voyageais choisi d’y faire escale afin de se ravitailler à l’entrée de Grand Line, ma curiosité était on ne peut plus piquée. Pour une fois c’est moi qui étais la voyageuse, bien que dans un cadre restreint, et il était hors de question que je reparte sans avoir au moins parcouru les rues de l’endroit une petite heure ou deux. Déjà que le décor avait quelque chose d’on ne peut plus étrange avec toutes ces pierres tombales qui se prenaient pour des épines de cactus. Des tonnes de question me venaient du coup. Est-ce qu’on avait vraiment enterré des gens-là, vis-à-vis de chaque tombe ? Est-ce que les gros « cactus » étaient eux même des piles énormes de cadavres ensevelis ? Très glauque, un peu trop glauque.

Vêtue telle une simple civile, et m’étant arrangée pour avoir un brin de solitude pour faciliter mes découvertes et m’aérer l’esprit, c’est avec une curiosité évidente que j’arpentais les lieux. J’aurais tout aussi bien pu me promener avec le mot TOURISTE tatoué sur le front qu’il n’y aurait eu aucune différence. Sans doute était-ce d’ailleurs bien imprudent, mais j’avais assez foi en mes capacités à me défendre pour ne pas trop m’inquiéter. D’autant plus que j’avais avec moi mon arme secrète ! Non, pas ma malédiction : ma sacoche de médecin. Chaque fois que je découvrais une nouvelle île, je m’assurais d’avoir avec moi une trousse de premier soin, des médicaments de base et autres effets hygiéniques qui pourraient être utiles aux gens que je rencontrerais. D’expérience, il n’y avait pas de meilleure méthode pour qu’on vous tolère et même, dans certains cas, que l’on vous accueille avec les bras ouverts. Pour l’heure, cependant, je ne comptais pas donner de consultations gratuites. Pas avant de m’être familiarisée un minimum avec les lieux.

Par où commencer, donc, pour en apprendre plus sur le genre de ville dans lequel j’avais mis les pieds ? Bah une taverne, évidemment ! Dans ma chance inouïe, j’en repérai une qui semblait tout ce qu’il y a de plus banale. Partiellement délabrée, les fenêtres striées de saleté qu’on avait tenté de laver, mais qu’on avait surtout étendu et les bruits qui s’en dégageaient m’avaient convaincue. C’était exactement le genre d’endroit que je recherchais ! D’accord, ce serait peut-être l’équivalent d’entrer dans un trou à rats infesté de hors-la-loi et de criminels de tout genre, mais ça avait aussi son petit quelque chose de nostalgique. N’oublions pas que j’étais née et que j’avais grandit sur Ironfall, dans North Blue, et que j’avais plus d’une fois passé une soirée bien festive dans ce genre d’endroit. J’étais donc certaine de n’avoir aucune raison de m’inquiéter… jusqu’à ce que quelqu’un ouvre la porte à la volée avant que je ne puisse tendre la main pour attraper la poignée.

Je m’immobilisai instantanément, les yeux agrandis par la surprise que ce spectacle avait inévitablement provoqué de mon côté. Baissant la tête, je m’écartai en regardant ailleurs pour laisser passer le grand homme à la chevelure écarlate qui semblait pressé d’avoir une discussion profonde sur le sens de la vie avec son pote bourré. À comprendre ici : qui semblait pressé de lui coller deux trois claques et peut-être de le jeter dans l’océan lorsqu’il en aurait fini avec l’ivrogne. Sans doute aurait-il été plus sage de ne pas m’en mêler et de m’en tenir au plan initial. Ne pas faire de vagues, rester discrète et user de ma couverture de médecin ambulant au cas où j’aurais besoin d’acheter la paix avec une personne un peu trop bornée. Cependant, quelque chose me dérangeait. Peut-être était-ce un pressentiment ? Ou alors un simple souvenir qui peinait à remonter tout à fait à la surface de ma conscience ? Trop curieuse pour ignorer sciemment cet instinct, je décidai de leur emboîter le pas à distance raisonnable et de tendre l’oreille pour suivre ce qui se passait sans me faire repérer. Enfin, ça c’était le plan.

Mais où l’avais-je déjà vu avant ? Ses cheveux étaient d’un rouge si vibrant qu’il m’apparaissait impossible de l’avoir juste oublié. Je me mordillai l’ongle du pouce droit, frustrée par cette mémoire sélective qui, pour le coup, ne m’aidait fichtrement pas. Et si je ne l’avais jamais croisé en fait ? Mais alors où aurais-je pu voir cette tête enflammée ? Une photo peut-être ? Ou même…

« Un avis de recherche… »

Murmurais-je à mi-voix. BINGO !! Et pas question de le laisser partir si facilement du coup. Maintenant si je pouvais juste me souvenir de son nom et de sa prime…  
@feat Généren Tao Enjoy !
Awful

_________________
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) 1644712561-signature
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1331
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue48/75[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue490/750[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 194.486.850.000 B
Lun 2 Aoû - 1:43
Vérification




Finalement, intercepter l’homme n’avait pas été très difficile… A croire que les hommes de Konan ne sont pas si coriaces que ça. Quoi qu’il en soit, invitant l’homme à me suivre en maintenant une poigne ferme sur lui, je le faisais avancer pour aller dans un coin où on ne serait pas interrompu. Au passage, je ne prêtai pas trop attention à une touriste à la chevelure pourtant ô combien voyante. Même si elle s’écartait, elle eu droit à un son léger à son égard : Tssss. Une façon de dire en non verbal : dégage de là ! Suite à quoi, je m’en irais avec mon « compagnon » dans une ruelle. Vide de monde, un peu à l’abri des regards, tant que je n’explosais pas ce dernier, sans doute aurais-je tout le temps que je veux pour m’occuper de lui ! Poussant celui-ci vers des poubelles, je vins alors à me frotter doucement les mains, puis faire craquer unes à unes mes phalanges, signe que j’allais être doux comme un agneau avec lui. Ironie totale bien sûr…

« Bien… Faisons vite… »

Allant à lui, je lui saisis le col pour alors le coller à un mur et frapper d’un coup de poing ferme son visage pour le faire redescendre sur terre. Cela ne suffirait pas bien sûr, mais s’il avait un doute sur mon rôle, désormais il serait fixé, je ne suis pas là pour être son pote !

« Konan… Tu le connais n’est-ce pas ?! »

L’homme ne sembla pas voir de quoi je parlais, mais sans doute avait-il besoin de perdre encore quelques grammes. De quoi au juste ? Alcool ? Ou de matière grise ? Quoi qu’il en soit, mon poing partirait de nouveau vers sa tronche pour secouer ses neurones en lui. Aller mon grand ! Encore un petit effort et je pourrais te caresser la joue avec le dos de ma main plutôt que te cogner avec le poing. Quoi que … Non, j’aime ça en fait ! Il s’apprêtait à de nouveau renier, mais quand mon poing s’arma, il changea d’avis et se montrer un peu plus coopératif.

« O… Ok… O… Ouai je … je bosse pour. Oui ! »
« Tu vois quand tu veux ? Boooon… Je vais faire simple, tu as des informations non ? Je veux en vérifier une. Mens-moi et je te tue sur le champ… »

L’homme essaya de balbutier quelques paroles, mais s’il parlait au négatif, il se mangerait une claque. Des claques qui tombèrent en masse et si par malheur de rares passants passaient, c’est toujours encapuchonné que je rigolerais en prétextant corriger mon ami un peu trop imbibé sans lui laisser le temps de répondre. Une chose plutôt … commune dans un lieu où il n’est pas rare de boire. Bref, miment les deux potes qui règlent leurs soucis, je revins à l’instant présent quand on fut enfin tranquille et je lui demandais tranquillement.

« Lady ça te dit un truc ? »
« Je … Hein ? N… »

Une baffe partit de plus belle faire rougir sa joue tandis qu’il allait mentir. Soupirant, je vins à me retenir de le tuer immédiatement et insistais. Finalement, celui-ci décida à se montrer coopératif une fois de plus et changea donc d’avis, affirmant connaître le nom de cette fameuse ‘ Lady ‘.

« Bien… Alors je vais te demander une chose simple : Sa position. »
« H.. Hein ? Non… Je ne sais pas voy… »

Une fois de plus, mon poing s’écrasa sur son visage et une deuxième fois pour prendre de l’avance sur ses prochains mensonges. Et après avoir perdu une dent, celui-ci articule une réponse et miracle, l’information pop !

« Bien… S’était pas si difficile n’est-ce pas ? »

Et tandis qu’il se sent sauvé, je vins à m’apprêter à écraser sa tête avec mon poing une énième fois. Après tout, je ne pouvais pas le laisser appeler son boss et le prévenir que je suis au courant de la position d’une lieutenante et que j’allais à elle n’est-ce pas ? Ce n’est que la suite logique des choses !


; color:black;">

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Éclats de Rose
Penelope Ainsley
Messages : 281
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue36/75[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue194/350[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (194/350)
Berrys: 187.918.000 B
Mar 24 Aoû - 3:18

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Le Rouge & La Rose

Le regard du grand roux avait été mauvais, mais pouvais-je vraiment me laisser intimider et abandonner ma chasse improvisée ? En soit oui, oui je pouvais. Personne ne serait au courant et je pourrais continuer ma petite vie tranquille sans me faire de soucis et sans craindre le courroux d’un mec avec une grosse prime probablement méritée. Sauf que moi je le saurais et je me demanderais ce qu’il était advenu de ce gars et du pauvre petit vieux qu’il traînait dans une ruelle sombre pour lui faire… des choses sombres. Ouais non, ça sonnait encore plus chelou et je chassai ces pensées dégueulasses en secouant brièvement la tête. Je devais rester concentrée !

Leur laissant une longueur d’avance par sécurité, j’osais avoir assez d’optimisme, ou de stupidité, pour me dire que j’arriverais à les retrouver même avec un peu de retard. C’est que le gars en question était grand et que ses cheveux rouges en pétards se distinguaient assez facilement dans une foule. Et là il n’y avait même pas de foule alors, euhm, voilà. Oui, c’est incroyable le nombre de conneries qui me passent en tête à la minute lorsque je suis nerveuse, vous allez faire quoi ? AHEM, CONCENTRATION QU’ON A DIT PENNY.

Je croisai d’ailleurs un petit groupe de gens en sens inverse, souriant en leur direction sans pourtant me faire remarquer. Ils étaient bien trop occupés à échanger des regards effrayés et à pointer la ruelle un peu plus loin, là d’où venaient des bruits de combat à sens unique. Et bah voilà, c’était vraiment pas si difficile de les suivre. Je me collai le dos au mur, me rapprochant du tournant et allongeant juste assez le cou pour essayer de voir ce qui se passait vraiment. Si j’étais trop loin, et que j’étais arrivée trop tard, pour capter la conversation, j’estimais en savoir assez pour comprendre ce qui se passait dans les grandes lignes. Monsieur le primé avait voulu taper sur quelqu’un et sa victime devait avoir fait un truc ou dit quelque chose ou que sais-je encore pour s’attirer sa colère. Et maintenant ? Bah j’allais faire exactement la même chose parce que je ne suis pas conne à moitié, je le suis à 100%. C’est donc ainsi que je sortis de ma cachette, avançant en direction du duo en me demandant ce que j’allais dire. Pas un geste, vous êtes en état d’arrestation ? Ouais non, j’allais devoir trouver autre chose.

« Ça va, tu vois bien que… ! Erhm… Vous…. Voyez bien que vous en avez déjà assez fait. »

Tu pourrais tout aussi bien t’excuser de l’avoir dérangé un coup parti ! Oui, je m’insultais mentalement toute seule, en plus de me sentir petite dans mes souliers. Même si je ne croyais pas être du genre à être facilement intimidée, mon petit doigt me disait que l’homme aux cheveux écarlates était sans doute au moins aussi bourrin que moi et ça, c’était quelque chose d’assez marquant pour forcer le respect. Manquerait plus que ce soit moi qui me retrouve en petite boule dans cette ruelle à me faire donner des coups de pied dans les côtes… Mais non, je pouvais me défendre moi ! J’étais une femme forte ! N’est-ce pas ?  
@feat Généren Tao Enjoy !
Awful

_________________
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) 1644712561-signature
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1331
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue48/75[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue490/750[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 194.486.850.000 B
Dim 12 Sep - 11:28
Vérification




M’occuper de ce gars était juste une simple formalité. Un abruti qui a des informations, le presser comme un citron, puis finalement l’éliminer. Que ce soit avec une lame, ou à main nue, cet homme ne verrait pas le jour se lever de nouveau. Du moins, ça c’est ce qui se serait passé s’il n’y avait pas eu un imprévu de taille raisonnable. En effet, sortit de nulle part, voilà qu’une personne se présenta pour tenter de m’arrêter. Hm ? Le mec tabassé au creux de ma main regarda vers elle, l’air de dire « aidez-moi », tandis que moi, j’arquais un sourcil. Une passante ? Quelles étaient mes chances qu’une passante fasse un détour ici pour essayer de sauver son prochain hein ? Quoi qu’il en soit, mes traits du visage se détendirent un moment. Regardant la rosette un court instant, je vins à sourire de façon clairement pas naturelle. Je me forçais et fis donc ce qu’on nomme : ironie !

« Mais bien sûr. Je vais le déposer de ce pas, tu as bien raison. »

Et d’un mouvement violent, je le projetais vers le sol, tête la première pour le laisser s’écraser. Vu les spasmes légers qu’il avait il n’était pas mort, cependant, vu la projection réalisée et le fait qu’il soit tombé tête la première, il ne devrait pas « parler » avant un trèèèèèèès long moment, ce qui me laisserait une belle marge de manœuvre ! Ceci fait donc, sans aucune gêne, je regarderais les yeux de cette inconnue venue jouer les bonnes samaritaines. Qui est-elle ? Que voulait-elle ? Est-ce une connaissance de cette personne ? Quoi qu’il en soit-elle ne m’est d’aucune utilité quelconque, alors je n’ai aucunes raisons de m’attarder sur elle.
A nos pieds, une petite flaque de sang se dessinait, sans doute l’homme avait-il perdu plus d’une dent sauf si c’est la dentition entière ? Aucune idée, ce n’est pas comme si j’allais vraiment m’assurer de son état.

Froidement, de façon impitoyable, je passais la demoiselle comme si elle n’existait pas. Montrant à cette dernière toute la cruauté du monde, elle pouvait voir que dans ce monde, il y en a qui ne répondent pas aux règles. Si les citoyens, travailleurs, ou membre d’une faction sont soumis à des règles, des limites… Il y a des gens qui ne sont pas assujettis par ces dernières. Pour ma part, je faisais partit de ces gens-là. Seule ma loi peut me guider, non celle des autres. Ainsi est ma « liberté ». Et comme toute liberté, elle débute là où celle des autres s’arrête !

« Rentre chez toi… petite. »

Dis-je de façon quelque peu arrogante. Quittant la rue et remettant ma capuche, je ne me doutais pas de ce que pouvait être cette rosette, ni même les ennuis qu’elle pourrait m’apporter selon ses actions. Incognito en apparence, je comptais désormais partir, loin d’imaginer que d’autres imprévus viendraient nous déranger aujourd’hui ! La vie est pourtant ainsi, à ne jamais fonctionner comme on l’entends…


; color:black;">

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Éclats de Rose
Penelope Ainsley
Messages : 281
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue36/75[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Left_bar_bleue194/350[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) Empty_bar_bleue  (194/350)
Berrys: 187.918.000 B
Sam 25 Sep - 20:43

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Le Rouge & La Rose

J’avais envie de me dire que ça aurait pu être pire, qu’il aurait pu ne pas m’écouter du tout ou qui sait quoi d’autre encore. Mais non, il se contenta de m’offrir un sourire carnassier et d’obtempérer à ma demande, plus ou moins. Le pauvre homme venait d’être projeté au sol, tête la première, et mon visage se renfrogna comme si j’avais ressenti la douleur de cet inconnu au moment de l’impact. Vu tout le sang qui s’écoulait à nos pieds, j’estimai qu’il devait avoir quelque chose de cassé, qu’il s’agisse du nez, des dents ou les deux. Puis il aurait été étonnant qu’il s’en sorte sans au moins une fracture du crâne. En d’autres termes : je ne pouvais pas faire grand-chose pour lui ici, sur cette île que je ne connaissais pas très bien avec quelques pansements et de quoi désinfecter les blessures superficielles. Je résistai d’ailleurs à mon envie de courir vers cette pauvre victime, restant plutôt trop méfiante de l’homme aux cheveux rouges. Qui sait ce qu’il ferait ensuite. Serais-je sa prochaine cible ? Il se dirigeait vers moi et je déglutis, retenant ma respiration et enfonçant inconsciemment la tête dans mes épaules. Quel soulagement lorsqu’il décida plutôt de continuer tout droit en me disant simplement de rentrer chez moi. Je soupirai de soulagement, ne prenant même pas la mouche lorsqu’il m’appela « petite ». Parce que bon on va pas se mentir, déjà que je n’étais pas super grande de base, là en plus je me sentais assez minuscule dans mes souliers et j’avais l’impression de l’avoir échappé belle.

Et maintenant quoi ? J’allais le laisser remettre sa capuche et partir tranquille ? Je m’accroupis aux côtés du pauvre homme et l’installai en position latérale de sécurité, ne pouvant pas faire grand-chose de plus pour lui dans l’immédiat. Il respirait toujours, mais il aurait besoin de soins que je n’étais pas en mesure de prodiguer. Tant pis, je devais le laisser ici et aller chercher des secours, c’était ma meilleure option. Et le rouge ? Je me mordis l’intérieur de la joue. Je n’aurais peut-être pas la même chance deux fois et, si jamais je le provoquais à nouveau, serais-je en mesure de me défendre contre un criminel aussi notoire ? Franchement j’étais une vraie poule mouillée moi, mais dans ce cas-ci c’était peut-être à raison, non ? C’est beau l’avenir de la Marine… Je devrais au minimum le suivre, m’assurer que l’envie ne lui vienne pas de tabasser d’autres gens. Et quoi, m’interposer pour l’arrêter ? Techniquement oui. Allez merde Penny, tu t’es déjà entraînée avec une directrice de Cipher Pol ! Et ne parlons pas de ton expérience avec un certain Amiral de la Marine… Avec qui tu t’es entraîné ! Rien de chelou, ahem. C’est quoi le but d’avoir le Gura Gura no Mi si tu t’en sers même pas pour protéger la veuve, l’orphelin et le vieillard qui pue la bière ?! D’accord, le dernier c’est moi qui l’avais rajouté, mais le principe demeurait le même. Lâchant un juron, je me détournai de l’homme inconscient pour aller faire mon autre job : celui de soldat de la Marine.

Heureusement que mon monologue intérieur se soit passé beaucoup plus rapidement dans la réalité, mon esprit vif tournant toujours à cent à l’heure. Ce faisant, je réussis à repérer la silhouette encapuchonnée et à le rattraper au petit pas de course. Ne désirant pas trop attirer l’attention, et surtout ne pas le provoquer, je me contentai de marcher à sa hauteur, à côté de lui, comme si nous allions au même endroit ensemble. Ça me semblait plus intelligent que de me planter devant lui et de lui barrer la route, m’voyez ?

« Alors j’ai vraiment, mais vraiment envie de rentrer chez moi et de ne pas avoir affaire à un type dans votre genre, mais j’me le pardonnerais pas si je vous laissais faire comme il vous plait et tabasser tous les gens qui vous regardent de travers. Donc… euhm…. En vrai je sais pas j’ai pas pensé plus loin, mais maintenant je vous surveille ! »

Brillant Penny, brillant. Au moins il n’allait clairement pas se sentir menacé, je suppose que c’était déjà ça… Mais était-ce vraiment une bonne chose ? Seul le temps nous le dirait.

***

« T’es sûr que c’est notre homme ? »

« Oué. J’l’ai vu d’bin en face, j’chu sûr. »

« Et la fille ? »

« P’t’être avec, y y’au pas fait mal. »

« Beau travail. Continuez de les suivre et dès que vous avez une ouverture… »

« Oué m’dame. »
 
@feat Généren Tao Enjoy !
Awful

_________________
[FB] Le rouge et la rose ( Pv Penny ) 1644712561-signature
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: