Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Les Trois Yeux se Ferment
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 11 Juil 2021 - 19:45



Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Bone_s10
Betelgeuse Quing, Cheffe de la Branche Mercenariat de la Triade.
Primée à 879.000.000 B.

Si deux titans portaient un nom, c’était bel et bien Betelgeuse Quing et Ishtar De Lerhane. Leur puissance était au-delà de ce que les simples mortels pouvaient imaginer. Dans une poignée d’années, elles atteindraient le domaine des demi-dieux si elles continuaient sur leur lancée, et à vrai dire c’était une certitude. Hadès avait atteint ce niveau après la trentaine, là où Ishtar n’y était pas encore, et où Betelgeuse les entamait à peine. Les deux génies s’affrontaient en déformant le paysage autour d’elles, soit en le brisant, soit en l’éventrant, ce qui semblait être la spécialité de la De Lerhane. Elle modifiait l’environnement pour l’utiliser à son gré, prouvant une grande expertise de ses capacités, et une connaissance des techniques de son adversaire.

Elle n’était pas venue sans s’être préparée, et la surprise ne semblait pas faire partie de son vocabulaire. Et soudain, au milieu de la bataille, Betelgeuse réalisa quelque chose : elle savait qu’elle ne possédait pas le Haki de l’Observation. Pas par essai-erreur : sa stratégie plus tôt dans le combat avait été faite en fonction de cette donnée et lui avait donné du fil à retordre. Elle savait. Comment ? Ce n’était pas quelque chose qu’elle pouvait connaître à moins que…

Sa réflexion fut coupée alors que la masse d’air venait s’abattre contre une plaque de roche déplacée par sa cible, l’empêchant de subir les impressionnants dégâts qu’elle aurait dû subir… Et la tempête de sable se leva, la température montant en flèche au même instant. La Zoan de l’Attèle transpira sous sa fourrure : après tout même sous forme totale, sa température corporelle était identique à celle des humains et n’était donc pas favorable aux environnements trop chauds. Cela réduisait non pas son agilité mais son endurance : elle serait plus facilement essoufflée et, sans Haki, la tempête de sable allait encore plus perturber ses sens.

D’une certaine façon, cela allait l'obliger à utiliser ses atouts plus rapidement pour tenter d’en finir. Ishtar venait de gagner une journée complète sur leur combat si elle conservait ce temps, ce qui n’en laissait plus que deux ou trois.

L’échange de coups continua alors. S’étant élancée dans le trou en utilisant une variante du geppou qu’elle pouvait utiliser sous sa forme de saut grâce à la puissance de ses jambes capables de repousser même l’air, elle s’enfonça dans la caverne créée par la force monstrueuse de la Zoan. Ne lui laissant pas de répit, elle fut cependant obligée d’ajuster sa trajectoire ayant quitté de vue son ennemie un court instant, et l’initiative alla donc à la mythique. S’en suivit un échange de coups si terribles que les sous-sols de l’île tremblèrent et que des glissements de terrain se produisirent à plusieurs endroits de l’île sans faire de victimes supplémentaires. Encore une fois, la Quing dut prendre des dégâts pour s'approcher de son adversaire.

Profitant de la grotte, la maudite de l’attèle changea de formes régulièrement et utilisa leur diversité pour donner à chacun de ses mouvements et à chacune de ses défenses une réponse idéale à son ennemie. Elle se donnait à fond, profitant du combat en observant un style d’arts martiaux qu’elle ne connaissait pas. C’était passionnant et elle voulait l’apprendre. Sa queue sous forme d’attaque piégée par l'ange, Betelgeuse se l’arracherait sans merci en profitant de la surprise pour s’approcher très proche de la grande ailée, approchant son poing de son cou… Et profitant de l’esquive qu’elle prévoyait pour saisir la lame des 12 dans son dos.

Une fois qu’elle en aurait la poignée, elle utiliserait sa forme saut pour se dégager de l’embrassade qu’elle venait de créer, et enverrait une série de lames d’air pour tenir son adversaire à distance. Elle reprendrait alors une tenue correcte contre un des plafonds de la caverne en un brin de quart de seconde et s’élancerait à toute vitesse sur la De Lerhane. Si elle avait récupéré son Jian, elle tenterait une série de coups d’épée : un en pointe, l’autre pour trancher son opposante au niveau du menton, le troisième pour se protéger d’une potentielle contre-attaque dans une danse qui ne laissait rien au hasard. Si elle n’avait pas réussi à récupérer la lame, elle s’emploierait plutôt à assaillir les flancs de son opposante avec une technique plus proche du karaté, poings fermés, ses mouvements boostés par ses jambes d’assez grande taille.



Ganfold, Mercenaire de la Triade.

    - Oh oh, répondit Ganfold sans être impressionné le moins du monde.

Il avait été l’un des meilleurs mercenaires de la Triade, et son grand âge était une insulte à ses anciennes capacités. Il possédait encore cependant un certain répondant, et il y avait des choses qui ne changeaient pas avec le temps. Il observait l’adversaire qui arrivait sur lui, et il sentait chacune de ses attaques grâce à son Haki, ou pour être plus exact l’intention d’attaquer. Il percevait le mouvement des six tentacules qui s’approchaient de lui, semblant mettre Samaël hors de danger alors qu’il utilisait des extensions de son corps… A l’exception d’une. Le sourire de Ganfold s’agrandit au moment où le logia arriva à portée de lui, faisant bouger sa moustache et sa barbe en même temps.

Les six tentacules du Logia s’arrêtèrent alors, piégées dans une masse flottante invisible. Six bras venaient d’apparaître de manière assez peu visible dans le dos du mercenaire, six bras de Haki Avancé qui étaient le parfait contre à cet assaut. Samaël ne pourrait alors que recevoir le coup libéré par le vieillard qui atteindrait son vrai corps, presque simultanément à l’arrêt de l’attaque par les bras volants. La paume du mercenaire viendrait s’enfoncer dans l’estomac du logia, et lui couperait sûrement le souffle pendant un long moment. Le vieux renard avait plus d’un tour dans son sac, et ses bras, après s’être débarrassé des tentacules en les explosant, viendraient saisir le Keigo et l’immobiliseraient pour qu’il déchaîne ses « Milles Poings Divins », un assaut d’autant plus dangereux qu’il était d’une rapidité extrême.



Sigmund Jung, "Overlord Ein" & Overlord Zwei.
Primé à 99.000.000 B.

L’un des défauts de cette drogue était la durée, qui était finalement assez faible. Elle servait surtout à des assauts surprise, permettant d’achever rapidement un adversaire qui serait pris dans les filets de celle-ci. Ainsi, il ne faudrait qu’une minute ou deux pour qu’elle cesse de faire effet, surtout en l’absence de veine visée. Le parfum, lui, était encore trop omniprésent, et si Dorian retrouverait rapidement l’usage général de ses sens, il serait encore handicapé quelques minutes supplémentaires sur des techniques comme le Soru. Cela ne l’empêchait cependant pas d’utiliser son fruit du démon, et les victimes continueraient de s’empiler, d’une part à cause de la substance qui parcourait l’air, et de l’autre par l’attaque hasardeuse du Commandant Karmon.

Overlord Zwei baissa son doigt et fronça les sourcils : elle croyait qu’il tenterait encore de foncer sur elle, mais c’était une erreur. Avec l’absence de Sigmund, il aurait dû tenter une action, cependant il se protégeait et restait en position dans la zone du parfum. Les mouvements d’air qu’il créait en tournant n’étaient pas suffisants pour évacuer la fragrance diffusée en continu, mais il était difficile de l’approcher sans se prendre un coup… En soit, il venait de créer un statut quo qui ne donnait l’avantage ni à elle, ni à lui.

Ce fut à ce moment-là qu’un coup de feu retentit dans le dos du Karmon, le dépassant pour s’élancer sur la jeune femme qui n’aurait pas le temps d’esquiver. Elle ne fut protéger in-extremis que par le changement de forme opportun de Sigmund, qui était resté près d’elle depuis tout ce temps en prenant sa forme totale du Zoan du tardigrade. La balle ne pénétra pas la peau de son dos, et se contenta d’aller s’écraser plus loin, dévoilant le pouvoir de ce hors-la-loi renommé.

    - Commandant Karmon, je viens en renfort !

Le blond de ses cheveux et son regard céleste embrassaient la scène avec un air déterminé. Fusilier de profession, le Commandant de la marine du troisième navire qui avait abordé avait vu Dorian partir en avant et avait ordonné à ses hommes de le suivre, profitant de l’ouverture qu’il avait offerte à l’est. Les combats faisaient donc rage, et Dorian venait de recevoir une aide indispensable à sa victoire, un peu en arrière-plan. Certes, ils n’avaient jamais travaillés ensemble mais de leur affrontement dépendait sûrement la survie de tout le bataillon.

    - Ces satanés marines, fit Sigmund en grimaçant.
    - On se concentre sur le gamin avec les ciseaux, lança Overlord Zwei dont le regard avait vaqué entre les deux Commandants.

Le maudit du tardigrade se contenta d’acquiescer et les deux s’élancèrent à l’assaut de leur adversaire commun. Une salve de balles fut alors décochée par le Commandant Accio en direction de l’Overlord Zwei qui dut se reculer alors que Sigmund Jung continuait son avancée. Il sauta dans les airs, et attendit que le Commandant Karmon tente de se protéger pour prendre sa forme totale, disparaissant ainsi de sa vue. Sans Haki de l’Observation, il était impossible de le repérer, et même avec il était peu probable d’être capable d’une précision suffisante pour le toucher. Il se poserait alors, grâce à la projection de son corps, sur l’épaule du Commandant et reprendrait forme hybride, une forme où il gardait des proportions humaine mais où sa peau était couverte d’une forme de protection, et où ses réflexes étaient améliorés. Il tenterait alors de bloquer le Commandant Karmon en lui immobilisant les bras par dessous les épaules, et pendant que le Commandant Accio rechargerait son fusil, Overlord Zwei tenterait de lui planter une lame dans le flanc.


Allonzo Illagio & Maribel
Primé à 52.000.000 B.

L’assaut de Kayn Shielda eut un effet certain : celui de donner un avantage aux marines pour reprendre en main le champ de bataille. Sa technique ne décima pas les ennemis mais les décontenança suffisamment en faisant quelques pertes dans leurs rangs, les déstabilisant et laissant le temps aux forces de la marine pour se reprendre et exécuter la formation qu’il avait demandé. Elle n’était pas idéale cependant face à un groupe plus important en termes d’effectifs : en effet, elle protégeait ceux au centre, mais ceux en extérieurs étaient exposés à la surabondance d’adversaires. L’absence de boucliers était aussi une faiblesse indéniable, et l’expertise des mercenaires leur laissait l’ascendant général.

Pour autant, la marine gagnait du temps avec cette stratégie, et c’était là l’essentiel. Les troupes en mer débarquaient d’ici quelques temps, et ils pourraient alors reprendre l’ascendant sur la situation. L’objectif était de conquérir le QG et de récupérer les informations, et les deux qui s’étaient élancés là-bas devraient gagner du temps avant l’arrivée des renforts.

L'Agent du Cipher Pol expert en stratégie avait abattu des lames d’air, visant l’Overlord Drei qui tentait de s’intégrer au combat de la Commandante. Alors même que celui-ci s’était élancé sur la Güttenberg, il sentit son corps s’abattre sur le sol et son dos se déchirer de douleur. Ses yeux se révulsèrent tandis qu’il tomba inconscient, bientôt piétiné par Allonzo qui se saisit de l’épée du mercenaire et l’utilisa pour obliger Mia à arrêter de tourner sa lame dans tous les sens. Son second poing vint alors s’adresser à l’estomac de la jeune femme tandis que l’épée de cette dernière s’enfoncerait dans celle moins résistante mais plus imposante d’Overlord Drei. La force brute d’Allonzo n’avait rien d’anodine, et elle était une part déterminante de son ascendance dans le monde hors-la-loi. Son sourire carnassier se renforça alors : s’il en ressortait vivant, il pourrait sûrement faire de cette femme une prostituée, ou vendre ses organes si elle ne tenait pas à sa vie.

Maribel de son côté s’arrêta dans son massacre des troupes de la Commandante Sebaltane, s’approchant dangereusement de cette dernière qui maîtrisait de manière efficace la gestion de ses troupes malgré la puissance de l’experte en arts martiaux. Alors, la jeune femme quitterait sa position en voyant un adversaire à sa hauteur, fendant l’air pour rejoindre l’agent du Cipher Pol 3, et tentant un assaut frontal par un coup de paume qui ajouterait une pression supplémentaire, doublant la puissance de l’assaut ou permettant de projeter une puissante paume d’air qui viendrait s’écraser sur l’adversaire à distance.


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Fvgvtg10
Bai Jian, "Aki no ha"
Primé à 476.100.000 B

Tout style pur avait une faiblesse immonde, une faiblesse incroyable : quand le vecteur était incapable de bouger, ou que le mouvement était modifié d’un quart de degré, la forme de l’assaut changeait. Il était impossible pour un utilisateur de ces styles de maîtriser à la perfection leur environnement d’une simple pensée : tout était conditionné par cette simple notion de mouvement. Cependant, l’un d’entre eux échappait à cette loi universelle. L’un d’entre eux n’était pas soumis à cela, car il ne produisait rien : le style pur passif, la capacité unique à contrôler son arme mieux que quiconque, à modifier sa trajectoire, et à surprendre son ennemi.

Observant son opposant arriver, Bai Jian n’attendit pas qu’il découpe la Supernova et son collègue pour intervenir. Avec une précision hors du commun, il s’élança et brisa l’encadrement d’où il s'était projeté, abattant sa lance alors que Sakuga avait fait le choix de s’occuper d’abord des grandes pointures avant de s’en prendre au menu fretin. L’ancien Général utilisa son arme pour modifier la trajectoire des sabres du Keigo, et la tornade tranchante se dispersa, venant faucher la douzaine de personnes la plus proche d’eux sans merci. Le regard du général était fier.

    - On se retrouve, gamin.

Il fit glisser sa lance avec élégance et visa le flanc du Keigo, utilisant l’allonge qu’il possédait sur ce dernier pour l’obliger à esquiver. Cependant, sa maîtrise pure lui permettrait au dernier moment d’arrêter son mouvement et d’en modifier la trajectoire : au lieu de percer, il utiliserait l’attaque pour pousser et déchirer le flanc de son adversaire, et l’envoyer valser quelques dizaines de mètres, l’obligeant à se perdre dans les bruyères un peu à l’écart de la scène.

Il n’hésiterait alors pas à poursuivre le Keigo, se propulsant à une vitesse folle et suivant les mouvements de son adversaire pour s’y adapter.


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 467310nabooru2013bycrazyfreakd6gapj9 Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Thnb
Esméralda Dihark, "La Fantastique" & Shake Spear, "Le Lancier d'Hiver".
Primés à 155.000.000 & 82.390.000 B.

De son côté, Dihark réaliserait à peine qu’elle venait d’échapper une nouvelle fois à la mort. Elle serrerait les dents, observant la subordonnée de celui qui avait participé à sa déchéance. La jeune femme serrerait les points, et jaugerait la situation, laissant le temps à Penny de tenter d'entamer une entrée dans les locaux du QG. Shake Spear n’était pas ressorti indemne de l’assaut : l’un de ses bras semblait avoir été touché, ce qui le rendait incapable de s’équilibrer correctement.

La Supernova passa une main sur son visage et tendit l’autre vers Penny, et soudain à la place de là où elle se trouvait, une scène apparut. Ou plus exactement, un amphithéâtre couvert qui les coupait directement de l’extérieur. Dihark, Shake Spear et leurs hommes se trouvaient sur la scène tandis que la Lieutenante serait apparue dans les gradins. Tout derrière et sur les côtés, les deux issues de secours semblaient être le meilleur moyen de partir d’ici. Et les lumières dans tout ça ? Le noir complet pendant un instant, puis deux spots lumineux qui viendraient éclairer Dihark… Dont Penny ne pourrait pas détacher le regard.

    - Bienvenue à mon spectacle de magie ! Puis-je avoir une assistance dans la salle ? Oh, vous, mademoiselle… Montez sur scène je vous prie !

Et en réalité, elle était déjà dessus. Comme dans certains amphithéâtres, les gradins étaient déjà une partie de la scène, et s’abaissaient progressivement dans un mécanisme complexe pour se retrouver bientôt au même niveau que l’estrade, rendant la sortie par les portes de derrière bientôt impossible. Tous semblaient avoir envie d’en découdre, mais ce furent quatre des hommes de Dihark qui allèrent à la rencontre de la lieutenante dans un premier temps, poings sortis : d’anciens combattants du Davy Back Fight, la carrure imposante et la soif de sang évidente.

Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Consta13 Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Lvdx
Vice-Amirale Meredith "Coeur de Héron" Helmaroc & Ayana Hime "la professionnelle", Agente d'élite CP 5.
Renommées à 280.000.000 & 240.000.000.

La bataille faisait rage en mer, mais les directives précises et plongées d’expérience de la Vice-Amirale Helmaroc lui offraient un avantage indéniable malgré la perte de deux vaisseaux en approchant de l’île. Les mercenaires n’arrivaient pas à aborder grâce aux instructions, et c’est dans ce vent de victoire sur le long terme qu’elle avait pris la décision, quelques minutes plus tôt, d’ordonner aux Cipher Pol d’aborder l’île un peu plus au sud-ouest qu’initialement prévu. Elle était sûre de sa victoire, et ne pouvait pas permettre à leurs ennemis de gagner en puissance sur l'île.

Ce fut de cette façon que Ayana Hime, dirigeant ses troupes, s’élança en direction de l’île, abattant au passage un navire ennemi qui tentait de les suivre. Le QG était encore bien loin, et elle ne pouvait pas laisser son bataillon se détacher librement. Cependant, elle devait s’assurer que le Keigo et ses alliés reçoivent de l’aide dans les plus brefs délais. Se tournant vers deux des agents d’élite les plus proches, alors même qu’ils n’avaient pas encore abordés, son regard se forcit.

    - Agents d’élite Wolfang, Ekkert, rejoignez les troupes de Keigo près du QG pour leur prêter main forte. Nous allons intercepter les derniers mercenaires qui tenteraient de rejoindre le port, puis nous vous rejoindrons.

Dans un silence absolu, ils acquiescèrent et usèrent tous les deux du Kamisori pour se déplacer à toute vitesse vers la tour qui n’était pour l’instant qu’un point à l’horizon.

Résumé :

Ishtar > Le combat continue, les échanges de coups s'intensifient ! Betelgeuse tente de récupérer sa lame en profitant de l'occasion du corps à corps.
Dorian > Tu reçois l'aide d'un Commandant qui occupe un court temps Overlord Zwei. Sigmund arrive sur toi, se transforme en tardigrade (invisible à l'oeil nu) pour passer tes défenses et tente de t'immobiliser en arrivant derrière toi pour que Overlord Zwei puisse te donner un coup de lame dans le flanc.
Sakuga > Bai Jian t'interromps mais tu décimes une partie des hommes de Dihark et blesse Shake Spear avec le contrecoup. Il t'envoie à l'écart de la scène et tente de t'affronter dans la lande qui est adjacente au QG.
Penny > Tu es prise dans la scène de Dihark, une sorte d'amphithéâtre, avant de partir. Elle a le Fruit du Démon de la Scène. Ton regard est attiré vers la lumière, inexorablement, et tu ne peux pas l'en détacher. Quatre membres du Davy Back Fight t'attaquent simultanément, ils se battent au corps à corps. Etant donné le peu de menaces qu'ils sont pour toi, tu peux les PNJiser et faire ton prochain moove. Tu vois des issues en haut derrière (avec les gradins qui se baissent, les issues deviennent inacessibles) ou sur les côtés près de la scène (comme au cinéma)

Le RP est soumis à un délai de 96h par personne / par tour (une fois qu'une personne a posté, c'est au tour de la suivante.). Si vous ne pouvez pas poster, n'hésitez pas à intervertir vos tours.

Voici la Carte du lieu :
Spoiler:
 

Liste de PNJs :

- Betelgeuse Quing est niveau ?? - Primée à 879.000.000 B.
- Bai Jian est niveau 43 - Primé à 476.100.000 B.
- Pirros est niveau ?? - Primé à 127.000.000 B.
- Arsenic est niveau ?? - Non primé.
- Kira Hokoto est niveau 44 - Primé à 70.000.000 B.
- Maggy est niveau ?? - Primée à 67.000.000 B.
- Sniper 1 est niveau 32.
- Sniper 2 est niveau 30.
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Ganfold est niveau 35
- Maribel est niveau ??
- Sigmund Fung est niveau 30 - Primé à 99.000.000 B.
- Allonzo Illiago est niveau 27 - Primé à 52.000.000 B.
- Overlord Zwei est niveau 28
- Overlord Drei est niveau 27
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Commandant Accio est niveau 27
- Commandante Sébaltane est niveau 26

- Esméralda Dihark est niveau 32 (30 en l'état actuel) - Primée à 155.000.000 B.
- Shake Spear est niveau 34 - Primé à 82.390.000 B. (Blessé au bras)
- Les vingt membres de l'équipage sont niveau 20 (12/20 ont été mis hors combat)
- Les quinze membres du Davy Back Fight sont niveau 20

- Vice-Amirale Meredith "Coeur de Héron" Helmaroc est niveau 43 - Renommée à 280.000.000 B.
- Ayana Hime est niveau 40 - Renommée à 260.000.000 B.
- Vice-Amiral Mihael Cruz est niveau 39 - Renommé à 305.000.000 B.
- Contre-Amirale Deana Cruz est niveau 35 - Renommée à 270.000.000 B.
- Contre-Amirale Gozen Tazahoka est niveau 32 - Renommée à 106.000.000 B.
- Malicia Ekkert est niveau ??
- Rogue Wolfang est niveau ??
- Gabriel est niveau 30
- Lieutenante Hope Faith est niveau 24
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Colonel
Penelope Ainsley
Messages : 99
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Colonel
Dim 11 Juil 2021 - 22:18

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Les trois yeux se ferment

Tout avait changé rapidement, très rapidement. Trop rapidement. Moi qui croyais me diriger vers le QG de la Triade pour faire pencher l’avantage en notre faveur, j’étais loin de me douter qu’on allait se mettre en travers de mon chemin et de cette façon encore moins. Mon univers se couvrit de noir et je fus désorientée pendant quelques instants, jusqu’à ce qu’un… projecteur ?? Attendez, quoi ? Un projecteur venait de s’allumer ? Comment et pourquoi ? Une question à laquelle je n’avais pas de réponses et ce malgré l’intensité avec laquelle je ne pouvais m’empêcher de fixer la femme se tenant sous le spot. Grâce à ma vision en périphérie je savais que nous n’étions pas seules et, surtout, que je me retrouvais moi aussi sur la scène à présent. Elle avait demandé une assistante et, pour ce soir seulement, il semblerait que ce soit moi. Et je vous confirme, je n’ai pas été payée par l’équipe de production, je suis bien une jeune femme lambda du public. Ahem !

Je devais me concentrer et réfléchir. Garde mon sang-froid pour déterminer quelles étaient mes priorités et agir en fonction de celles-ci. Déjà, ce changement incroyable d’environnement avait quelque chose de familier et je ne mis pas longtemps à mettre le doigt dessus. Ghetis, lui aussi il peut faire quelque chose de similaire avec son fruit du démon. Il peut créer des sources chaudes qui ne sont pas vraiment de l’eau. Quelle que soit la malédiction de mon adversaire, ce devait être quelque chose de similaire et, par conséquent, un Paramécia. Et pas n’importe lequel. Un Paramécia qui venait de m’isoler du reste du champ de bataille, du reste de l’île et, surtout, de Sakuga. J’enfilai ma paire de gants noirs qui, jusque-là, étaient restés accrochés à ma ceinture. Mon esprit vagabondait toujours du côté de l’Amiral aux cheveux d’ébène, me souvenant de ce fameux jour où il n’avait pas hésité à se battre seul contre une cinquantaine de recrues. Je me souvenais de son sourire carnassier, de sa prestance. Il était intimidant, fort et confiant. Tant et si bien que, même avec un avantage numérique aussi marqué, la défaite semblait assurée. J’allais devoir faire comme lui, sourire et m’amuser. Laisser le feu brûler en moi. Ainsi, lorsque les quatre premiers adversaires se ruèrent en ma direction, je ne pris pas la fuite. Je n’eu pas peur. Je savais que, de toute façon, je ne pourrais pas blesser Sakuga. Je ne pourrais pas détruire notre navire. Dans cette boite fermée, j’osais croire que je pourrais me laisser aller ou, à tout le moins, j’avais besoin de le croire avec assez de ferveur pour les convaincre eux aussi.

« Ça va faire mal !! »

Je levai mon poing, adoptant une posture singulière alors que la puissance du Gura Gura no mi s’amoncelait et gonflait en puissance. Les quatre sbires de la Dihark ne pourraient qu’écarquiller les yeux de stupeur lorsque l’onde de choc allait les happer avec une puissance dévastatrice. Ils étaient hors combat, aussi facilement que ça. Heh ! Peut-être que, finalement, j’avais vraiment ce qu’il fallait pour y arriver. Fière de moi, c’est avec le sourire que je m’adressai à la femme qui se baignait toujours dans le feu des projecteurs.

« Je suis le Lieutenant Penelope Ainsley de la Marine et je possède la malédiction du Gura Gura no mi : le paramécia le plus destructeur ayant jamais existé… Et vous venez de vous enfermer avec moi. Je peux vous pointer la sortie, si jamais. »

Si seulement tu étais là pour voir ça, Ghetis. Je crois bien que tu serais en train de te taper les cuisses ! Mais Je ne devais pas baisser ma garde. Je m’attendais à ce qu’une nouvelle attaque, plus puissante celle-là, tente de me réduire au silence et de me faire ravaler mon ego. Qu’à cela ne tienne, j’avais exactement ce qu’il fallait pour repousser les assauts.


@feat Unite & Les Méchants de la Triade

• Penny se fait prendre par la Scène de Dihark.
• Lorsque les 4 sbires se jettent sur elle, Penny les mets hors de combat rapidement avec une technique du Gura.
• Elle fait un peu de bluff/s’est trouvé une confiance en elle le temps d’intimider ses adversaires.
• Elle est prête à se défendre de la prochaine attaque qui sera lancée contre elle avec une autre technique du Gura.

Technique Utilisée:
 

Technique si elle doit se défendre:
 

Awful

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1548
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
52/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
108/1000Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (108/1000)
Berrys: 72.027.009.000 B
Dim 11 Juil 2021 - 23:59



Au cœur du Tartare

Les Trois Yeux se Ferment



Les mots que la Olsen lui avait déclaré à l’escargophone résonnaient encore dans son crâne. « Elle a un niveau équivalent à un lieutenant de Yonkou... Elle possède le Fruit du Singe version Attèle, et est donc très agile. Crée les conditions météorologiques suffisantes pour qu'elle perde en motricité, et tu devrais réussir à la vaincre plus facilement. Elle possède le Haki de l'Armement, mais pas celui de l'Observation aux dernières nouvelles, cependant n'oublie pas que cela peut changer. Elle maîtrise aussi l'éveil de son fruit du démon... » Oui, tout cela s’était vérifié et il ne semblait pas y avoir de grande mise à jour. Etant partie du postulat que la criminelle ne disposait pas du fluide perceptif, elle en avait eu la conclusion quand cette dernière n’avait jamais pu s’adapter tel que l’aurait fait quelqu’un ayant lu dans sa voix. C’était la conclusion que l’Archange du Typhon avait. Les propos de la directrice du Cipher Pol 6 étaient encore d’actualité. Maintenant que les certitudes étaient établies, que les conditions météorologiques permettaient à l’originaire de la mer blanche de mener la confrontation avec un avantage, pas forcément établit définitivement malgré tout, l’heure de l’Enfer était venue. Au milieu du royaume souterrains, celui là même que l’on associait au trépas des mauvais là où les justes devaient filer vers le ciel, l’affrontement allait entrer dans une phase de violence sans précédent. Betelgeuse donnait tout, réduisant le long combat de plusieurs jours qui se présageait à quelque chose de plus court, et l’Archange du Typhon allait lui rendre la pareille.

Le poing de la simiesque se dirigea vers la gorge de la bilcane que cette dernière couvrit d’une légère plaque de fluide. Grave erreur. Terrible erreur. Prévenu via le fluide perceptif, l’amazone attendit que la main s’approche suffisamment pour que même le fait de désengager son mouvement, en considérant son agilité, ne lui permette pas de s’éloigner suffisamment vite… Puis, d’un coup d’un seul, Ishtar repassa sous sa forme tentaculaire de Potamoi Amazone. Six des queues tout justes apparut filèrent dans la seconde pour attraper chacun une partie du membre supérieur qui visait le cou de la céleste. Les deux mains se mirent en action au même moment mais n’étaient pas aussi véloces que ces tentacules mortels, dont les dernières cherchèrent chacun un autre membre du corps afin de les empêcher d’interférer avec les tentacules qui appliquaient déjà un début de constriction sur le bras qui avait eu l’envie de venir récupérer son arme. Les deux poings, couvert d’un haki de l’armement aussi sombre que les ténèbres, voudraient alors atteindre leurs cibles. Déjà broyé sous la pression exercée par les appendices, le membre subirait peut-être là l’assaut de trop. L’une des mains visa le poignet tandis que l’autre cherchait à trouver le coude. Plutôt que briser les os, l’Archange du Typhon comptait éclater les articulations et laisser son étau capable de pulvériser la roche se charger des os en eux-mêmes une fois Betlegeuse incapable de pouvoir raidir correctement le bas. C’est ainsi un choc d’une violence inouï, la force absolue combiné à la puissance physique d’une forme zoan et la dureté d’une experte du fluide offensif, qui se déclencherait au le plus faible de chaque articulation : l’arrière du coude et la partie du poignet sous la paume. Si cela marchait, alors le bras se tordrait dans une contraction anormale pour un corps humain et les tentacules se chargeraient de finir le boulot dans une constriction phénoménale et brutale à même de réduire en éclats une colline.

Si jamais, que l’attaque à la gorge porte ou non, la simiesque parvenait à se défaire de cette contre-attaque pariant sur son élan pour l’empêcher de s’éloigner, la suite ne serait guère différente du premier cas en vérité. Un sourire d’excitation aux lèvres, l’adrénaline grimpant en flèche tandis que sous cette chaleur son métabolisme fonctionnait à plein régime, la De Lérhane lâcha un cri monstrueux et tonitruant en même temps que ses tentacules et bras se dirigèrent vers le plafond. S’enfonçant dans celui-ci tandis que les mains se chargeaient progressivement de haki de l’armement, l’Archange du Typhon déploya toute sa force pour faire écrouler la grotte sur son adversaire, mais aussi sur elle-même. L’objectif ? Que si la mercenaire cherche à en profiter pour l’attaquer ou à fuir en se dirigeant vers la bilcane, l’étau rocheux se referme sur elle malgré tout. Laissant la roche couvrir son corps, l’ancienne révolutionnaire utiliserait le fluide perceptif pour repérer son adversaire avant de passer sous sa forme éveillée.




La monstruosité apparue donc, repoussant pierres et gravats pour jaillir à l’air libre dans un nouveau cri aberrant. Le fluide perceptif déployé, si jamais la voix de la Quing était toujours quelque part en dessous, le poing remplis d’armement s’abattrait dans une violence inouïe pour tenter de viser cette ennemie. Après avoir déployé une telle puissance, la main chercherait à pulvériser la pierre jusqu’au plus profond possible pour relâcher une explosion de haki avancé, tentant de le faire à bout portant sans que la simiesque n’ait assez de possibilité pour s’enfuir avec ces couches minérales qui réduisait toute sa mobilité et l’obligé à passer en force pour tenter de se frayer un passage. Pour s’extraire de centaines de kilo de roches brutes, la force brute était un bien meilleur avantage que la motricité et la rapidité. C’était ce pari que faisait la bilcane en tentant ce qui aurait pu sembler une véritable folie : s’ensevelir vivante avec son adversaire. En tout cas, si ceci se passait ainsi et qu’un cratère se former tandis que des roches s’élevaient dans tout les sens au cœur de la tempête de sable, la Kuja prendrait sa forme Archange du Typhon qui était la plus véloce de ses apparences, demeurant ainsi le moins de temps possible sous cette forme éveillée qui sapait un peu plus ses forces à chacune de ses utilisations même minimes et tirait ainsi sur ses muscles. Elle faisait ceci, tout en balançant Xiwangmu en direction d’un immeuble qu’elle voyait difficilement au milieu de la tempête de sable, afin de foncer droit vers Betelgeuse pour lui administrer un coup de poing renforcé au haki basique, charge qu’elle nommait Longinus, et ne lui laisser aucun instant de répit avant d’entré dans une nouvelle lutte au corps à corps dans une valse des formes qui seraient la même que si la Quing n’avait pas fini ensevelie.

En effet, si jamais la simiesque était parvenu à s’évader de la faille, la fille des cieux, après avoir lancé dans le décor le meitou des 12, ne resterait même pas une seconde complète sous sa forme éveillée pour revêtir sa forme Archange du Typhon. Ce n’est pas pour autant qu’elle resterait les bras croisés à attendre. Concentrant toute la force de ses ailes, elle réalisa sa Traversée du Firmament, un déplacement instantanée volant n’étant pas sans rappeler le soru mais réaliser entièrement grâce aux capacités de zoan et non du rokushiki. Apparaissant alors dans l’instant face à son adversaire, Ishtar décida de passer dans une valse des formes n’étant pas sans évoquer celle qu’avait montrer son adversaire. Revêtant la forme de Potamoi Amazone, tous les tentacules virevoltèrent pour frapper la première partie du corps de la Quing qu’ils rencontreraient tandis que l’instant suivant, la De Lérhane revêtit sa forme de Main du Typhon pour exécuter la Ligne du Troisième Trigramme. Les doigts joints, Ishtar dirigea sa main vers le visage de l’adversaire pour finalement louper son coup, pariant sur la non maîtrise du fluide perceptif pour ne pas comprendre qu’il s’agissait d’une feinte, et passer au-dessus de l’épaule correspondant au même côté pour l’ennemi que le bras attaquant pour la De Lérhane. De là, elle plia le bras dans un mouvement rotatif dans la continuité de l’arrivée de la main pour que son coude vienne percuter le visage de l’adversaire avec une certaine force. En parallèle, la queue de l’originaire de la mer blanche visa l’arrière du genou de la simiesque et le second bras visa la gorge de la Quing avant de finalement se plier pour venir frapper le bras correspondant à l’épaule par-dessus laquelle la Ligne du Troisième Trigramme avait effectué, même si c’était un bras détruit par une technique précédente. Les ailes s’étaient aussi misent en action et l’une se mettrait en bouclier pour empêcher le second bras de tenter d’attraper celle qui effectuer la Ligne du Troisième Trigamme…

Puis tout sembla disparaître pour ne plus laisser que deux iris solaires explosé dans une supernova invisible. Une forme humaine où seuls les yeux revêtaient la puissance absolue météorologique du Serpent à Plumes. Les poings étaient entourés d’un minuscule nuage chargé de foudre cherchèrent à toucher n’importe quelle partie du corps de la Quing et ainsi l’électrocuter. Restant ainsi un bref instant dans cette forme, la bilcane passa sous sa forme hybride, utilisant l’élan de la recherche du contact pour ouvrir sa gueule et refermer ses crocs sur le premier bout de chair à porter. Dès que la mâchoire se serait refermée, que ce soit en ayant réussi à attraper quelque chose ou car cela avait été esquivé, la Kuja prit l’apparence du Paladins des Ecailles, prête à encaisser une attaque que lui enverrait Betelgeuse afin d’attraper le membre attaquant en vol et pouvoir enchaîner dans cette monstrueuse lutte de combat rapproché.






© By Halloween




Techniques et formes :
 

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Ishtar De Lérhane
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 1200
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
43/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
171/500Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (171/500)
Berrys: 1.286.217.400B
Lun 12 Juil 2021 - 2:37
Les Trois Yeux se Ferment [6]


Si le bretteur n’avait fait que massacrer jusqu’à maintenant tout ceux qui s’étaient opposé à lui au niveau des mercenaires, il se retrouvait enfin face à celui qui était sa cible, Bai Jian. Le bretteur était satisfait, son torse, son âme se remplissait d’un mélange de colère et d’excitation à affronter cet adversaire redoutable. Il avait donné du fil à retordre à l’Helmaroc et surpassait certainement le Keigo encore aujourd’hui cependant il ne fallait pas qu’il perde. Gardant son haki de l’observation en alerte alors que le général ennemi s’était désormais interposé pour dévier son attaque dans la direction des membres de l’équipage de la Supernova. Un sourire se dessinait sur le visage du colonel qui pouvait enfin faire face à cet homme qu’il avait tant haï des jours durant.

« Oeil pour œil. »,répondrait-il sobrement.

C’est ainsi que lorsque la lance du mercenaire avançait dans la direction du bretteur il se mit à tordre son corps pour commencer à esquiver le coup sans pour autant bouger d’un iota. C’était une prouesse qui était rendu possible grâce au kami-e, il recouvrait néanmoins son torse tout entier de son haki de l’armement pour encaisser une éventuelle attaque surprise. Lorsque la lance de son adversaire se mit alors à changer de trajectoire, le Keigo sortait l’une de ses cartes maîtresses pour contrer l’assaut en formant à partir de son torse au moment de l’impact une lame de haki qui viendrait tenir la lance du criminel en respect. Si le Keigo avait jusqu’à maintenant énormément compter sur son style pur, il n’était pas l’élément principal de son style de combat. La vitesse d’exécution des mouvements, les déplacements rapides et les découpes instantanées, c’était ce qui définissait ce que le Keigo était un adversaire qui essayait de prendre avant tout l’avantage dans ses affrontements grâce à sa vitesse. D’un simple mouvement avec ses deux lames le bretteur essayait de viser le torse de son adversaire en le tranchant une multitude de fois en un seul mouvement tout en essayant en même temps de creuser une éventuelle distance entre lui et l’ancien général. Si le général arrivait à contrer son assaut, il userait alors d’une de ses jambes qu’il aurait enrobé de sa maîtrise avancée du haki pour essayer de trancher son adversaire en la soulevant.

« Je ne suis pas le même qu’à Shabaody. », dirait-il en essayant de reculer en se propulsant grâce à un soru avec une trajectoire serpentine. Cette nouvelle façon d’utiliser le soru avait pour avantage d’être moins prévisible sur les angles de déplacements auquel il avait besoin pour se placer dans cet affrontement. Pour gêner le Jian qui le suivait de très près le bretteur appliquait son style pur à ses lames pour les allonger en manipulant les vents environnants pour limiter son champ d’action. Ainsi dans cette course poursuite, une fois que le Keigo aurait trouvé un appui nécessaire, il se propulserait en avant vers son adversaire à l’aide de son soru pour essayer de le trancher. Le Keigo chercherait alors à changer en permanence la trajectoire de sa course pour rendre la tâche plus complexe pour son adversaire. Il devait se concentrer uniquement sur les mouvements du lancier pour pouvoir mieux organiser son assaut, dans le cas où le lancier se rapprocherait dans la direction du bretteur en identifiant les déplacements de celui-ci, Sakuga tournerait ainsi sur lui-même en bondissant dans les airs pour ne pas rester au contact de l’homme. Il l’avait compris, rester au corps à corps de cet homme indéfiniment était synonyme de mourir au combat et de perdre l’affrontement.

Le bretteur avait qu’une petite chance de remporter cet affrontement, il fallait la saisir. Il n’était pas seulement un simple colonel qui se battait pour assouvir son objectif personnel, il était désormais le porte-étendard de toute une foi en se battant sur ce champ de bataille pour protéger l’avenir des siens. Il portait sur son dos toute les souffrances, toute les peines des croyants mais aussi tout leur espoirs ainsi que toute leurs prières. Il priait intérieurement récitant ainsi la prière qui était en la gloire de la marine et du gouvernement mondial, il avait besoin de cette force divine que pouvait lui accorder le gouvernement mondial. Il était devenu son arme et portait fièrement son collier à l’effigie de la religion qui l’avait adopté et qu’il a totalement embrassé. Ce titre de Paladin, il fallait qu’il montre aujourd’hui sur Isopu qu’il ne l’avait pas usurpé qu’il l’avait mérité. Il entendait dans son esprit, il l’entendait ricaner du plus profond de son âme celui qui représentait son égoïsme et tout les sentiments sombres. L’heure était encore de laisser la place à Sakuga pour cet affrontement et ce combat, son heure viendrait il le savait. Si Sakuga serait trop faible pour vaincre Bai Jian, lui serait assez fort car il était le fils d’Octavius héritier de sa volonté meurtrière et hors du commun. Après tout l’ange qui tombe dans la dépravation par amour du divin devient le plus grand ennemi de l’humanité, l’ange devient le démon.

Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé :
Sakuga commence à esquiver le premier coup grâce au kami-e kenpo puis pare partiellement le coup de Bai Jian quand il change de sens grâce à son haki avancé.
Il essaye ensuite de trancher Bai Jian pour se dégager de son corps à corps puis recule à toute vitesse avant de repasser à l'assaut (si une attaque atteint sa cible je laisse à l'animateur de décider quelle partie du corps de Bai Jian subit la gelure de la Seiya Toushin, Meitou de Sakuga permettant ceci : Toutes les trois attaques cette lame provoque une gelure sur la plaie qu'elle crée).

Listes des PNJs présents côtés Unite :
Samael Keigo lvl 35, Logia de la Colle, Force surhumaine (Parle en #6699ff)
Kayn Shieda lvl 36, Rokushiki, Haki de l'Armement Standard (Parle en #990033)
Commandante Mia Güttenburg lvl 30, Epéiste Pur (Parle en #ff99cc)
Raine Taeau lvl 29, Haki de l'Armement Standard
Eva Icarus lvl 27, Retour à la vie des cheveux, Haki de l'Observation forme éveil (Parle en #ffcc33)


techniques utilisées:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Colonel
Dorian Karmon
Messages : 210
Race : Humain
Équipage : Unité

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
8/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (8/120)
Berrys: 59.900.000 B
Colonel
Mar 13 Juil 2021 - 13:53

Les Trois Yeux se ferment


297 mots

Est-ce que j'ai complètement abusé en prenant cette mission? N'ai-je pas présumé de mes forces, en me disant bêtement que je pouvais traverser "tranquillement" le camp ennemi, pour intercepter le chef ennemi?
Peut-être que je voulais juste être utile, pour une fois et que j'ai accepté n'importe quoi, pourvu que je puisse aider derrière?

Mes lames de sol n'ont absolument aucun effet et c'est même le contraire qui se produit, parce que je ne vois plus rien de ce que les ennemis font.
Je vois un Commandant intervenir, parlant brièvement de renfort, mais dans mon cas, je ne suis pas certain que ma bêtise mérite du renfort, mais bon.
Les jambes encore en coton, j'hésite à forcer dessus, pour fuir le champ de bataille et poursuivre aveuglement ma mission, mais non, le renfort impromptu me force à rester sur place, parce que je ne peux pas laisser un allié seul au combat.
J'aurai tellement dû écouter mon instinct et bondir sur le navire des Cruz, pour essayer d'aider comme je peux, ils ne seraient peut-être pas...

Je sens soudainement une présence derrière moi, avant que je ne me fasse ceinturer et bloquer, avant qu'une lame se plonge dans mon flanc, me faisant grogner et crachoter du sang sur le coup.
Ça craint... Ça craint vraiment, je vais encore échouer dans ma mission à ce rythme-là!
C'est vraiment à ça que je sers dans cet équipage!?! Échouer à tout ce que j'entreprends ou aux ordres que l'on me donne?!?

Je change mes jambes en ciseaux, inversant les lames vers l'extérieur, avant de commencer à balayer autour de moi, pour faucher et découper les jambes des ennemis collés à moi.



Résumé:
- Dorian utilise Fencing Scissors pour attaquer aux jambes les deux ennemis l'encerclant.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 14 Juil 2021 - 22:17



Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Bone_s10
Betelgeuse Quing, Cheffe de la Branche Mercenariat de la Triade.
Primée à 879.000.000 B.

Ce n’était pas réellement l’utilisation primaire de son Haki de l’Armement Avancé, mais Beltegeuse n’eut d’autre choix que de le consommer ainsi. Alors que les tentacules de la De Lerhane viendraient s’élancer sur elle, une couche de Haki viendrait la recouvrir complètement, et le moindre de ses mouvements deviendrait alors dévastateur. Brusquement, son corps se transforma, et elle prit sa forme éveillée. Sa taille dépassa celle de la De Lerhane, et elle brisa les tentacules qui reprendraient de toute évidence leur forme à la prochaine transformation. Ce n’était pas une « Armure totale » mais bien une « Armure de Combat » qu’elle possédait : son Haki avancé, l’Armure de la Guerrière Singe.

    - Ca fait bien quelques temps qu’on m’a pas obligé à l’utiliser, pesta-t-elle avec un air grognon.

Alors la De Lerhane abattit le plafond sur leur tête, et des tonnes de roches vinrent bientôt s’effondrer sur la simiesque qui remonta rapidement à la surface, se retrouvant bientôt contrainte à encaisser sous sa forme défense un nouvel assaut qui lui arracha quelques gerbes de sang. Si la coque extérieure était peu endommagée, ses organes commençaient à râler d’être déplacés par la force ahurissante de son adversaire. Elle commença alors un échange de coup qui l’obligea successivement à se disloquer l’épaule pour éviter de perdre son bras, et à le remettre dans en état avant de répondre avec à nouveau une série de techniques qui consistaient à utiliser la force de son adversaire contre elle-même – mais la maîtrise de la De Lerhane dans son art martial lui permettait de maîtriser ses gestes, et les tactiques simplistes de la Cheffe des Mercenaires se montraient vaines dans ce cas-là.

Utilisant avec parcimonie son Haki de l’Armement et prenant sa forme saut pour esquiver quand cela était nécessaire, Betelgeuse ne pouvait clairement pas s’empêcher de penser qu’il y avait dans cet affrontement un déséquilibre en faveur de son ennemie, celui de posséder le contrôle du terrain et du temps. C’était pour cela qu’elle devait faire vite, mais encore une fois l’impatience risquait de l’amener à sa propre défaite… Et pourtant, déjà deux heures s’étaient écoulées depuis le début de l’affrontement, les multiples coups donnant des répercussions inscrites éternelles dans la géologie de l’île.

Brutalement, un coup arriva, plus simple que les autres, couvert d’une forme de nuage de foudre. Betelgeuse recula et esquiva grâce à sa forme saut, s’éloignant le plus possible pour éviter d’être foudroyée, se disant que ne pas avoir son Jian sur elle venait sûrement de la sauver de l’électrocution. Alors, l’ennemie s’élancerait vers la mercenaire et refermerait sa gueule sur son bras, ayant sûrement prévu d’utiliser encore une de ses formes pénibles pour encaisser le coup. Cependant, pendant leur affrontement, la Quing avait observé son opposante et était parvenue à la conclusion qu’il ne fallait pas hésiter. Prenant sa forme hybride, alors que son corps s’était recouvert du Haki Avancé pour encaisser, elle envoya un coup brutal dans la tête de la De Lerhane. Celle-ci pourrait sentir la violence liée à l’impulsion du Haki mais aussi à la puissance brute de son opposante qui n’y allait pas avec le dos de la cuillère.

Se saisir de ses membres serait compliqué tant la puissance déchaînée était grande, et la tentative d’interruption se résulterait par l’éjection pure et simple de la Paladine des Ecailles. Brutalement, Beltegeuse enchaînerait en maintenant son Haki Avancé, donnant un puissant coup sous sa forme saut dans l’estomac dans son adversaire pour l’envoyer directement vers le sol à nouveau. Elle reculerait et retirerait alors son armure, soufflant légèrement, pour la première fois légèrement essoufflée depuis le début de l’affrontement.



Sigmund Jung, "Overlord Ein" & Overlord Zwei.
Primé à 99.000.000 B.

Face au Commandant, Overlord Zwei put assister à la transformation et eut le réflexion salvateur de s’éloigner… Ce qui ne fut pas le cas de Sigmund. Celui-ci ne comprit pas ce qui lui arrivait, il n’avait pas prédit un tel retournement de situation. En effet, les jambes de son adversaires s’étaient transformées et avaient soudain faucher les siennes dont la résistance était pourtant similaire à celle d’un tardigrade. Il ne comprit pas ce qui lui arrivait, et soudain une réalisation lui parvint : il ne tenait plus au Karmon que par la force de ses bras. Ses jambes avaient été fauchées, et son visage entra dans une grimace terrifiante.

    - Aaaaaaaargh, hurla-t-il. Mes jambes ! Mes jambes !

Il tremblait, mais sa prise autour du Karmon se desserra bientôt et il chuta un peu plus loin sur le sol en tentant de s’éloigner. Overlord Zwei tenta de lui venir en aide mais les tirs du Commandant Accio la tinrent en respect. Elle n’était pas émue par la défaite de l’homme dont la douleur empêchait l’utilisation de son fruit du démon, tant il était obsédé par son propre déclin. Il tenta de lancer en direction du Karmon le reste des drogues qu’il avait sur lui, mais il avait perdu trop de sang pour viser correctement.

    - Laisse-moi, monstre ! Laisse-moi !

Les vents violents vinrent effacer les dernières traces de parfum dans l’air. Les effets se dissiperaient bientôt totalement, et Overlord Zwei pesterait, voyant qu’à cause de ce temps ses réserves s’étaient épuisées à une vitesse ahurissante.


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Fvgvtg10
Bai Jian, "Aki no ha"
Primé à 476.100.000 B

    - Oh, fit Bai Jian intéressé par ce qui venait de se produire.

Son ennemi était donc capable d’utiliser le Haki de l’Armement avancé, et pas le moindre : la matérialisation. Il était éloigné de celui de Betelgeuse, cependant c’était une façon de s’adapter à n’importe quel adversaire. Les distances étaient avalées la technique de ce jeune homme qui semblait avoir plus d’un tour dans son sac. La multitude de coup vint arracher quelques gerbes de sang au mercenaire qui reculait tout en couvrant la zone ciblée de Haki de l’Armement, inférieure à celui de son adversaire mais encaissant une partie des assauts.

L’allonge de la lance était suffisante pour palier à une partie de l’utilisation du style pur du Keigo, et un échange de coups se produisit alors. Les assauts du Paladin étaient vifs, longs et lui permettaient d’aller et de venir au corps à corps, tandis que ceux du Jian étaient précis, obligeant son ennemi à s’arrêter pour ne pas se prendre un coup de lance. Là où le Soru était gênant, c’était que la distance de parcours se décidait avant de s’élancer, et pas en plein milieu. Ayant affronté et tué un certain nombre de membres du Cipher Pol, Bai Jian en avait plus que conscience.

Ainsi, profitant d’un instant où le Keigo entama son déplacement après avoir observé et mémorisé le schéma de course qu'il utilisait, l’homme trancha devant lui en recouvrant sa lance avec du Haki, alors que son ennemi était concentré sur l’offensif. Celui-ci recevrait donc une balafre au niveau du ventre, emporté dans son mouvement impossible à stopper, grâce à la grande expertise et à la maîtrise pure de l’ancien général.

    - Ces gouvernementaux et leur Rokushiki, soupira-t-il.

Il utiliserait alors une série de pics d’air qui viserait le Colonel dans le but de l’obliger à dresser une défense en face de lui, et en profiterait pour se déplacer à grande vitesse en direction de lui pour l’attaquer au corps à corps. Il comptait épuiser rapidement l’ennemi, ayant lui une endurance exceptionnelle. La pluie de coups qui viendrait s’abattre serait une nouvelle série de pics, cette fois-ci de « simples » percées dans laquelle l’homme mettait sa puissance légendaire.


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 467310nabooru2013bycrazyfreakd6gapj9 Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Thnb
Esméralda Dihark, "La Fantastique" & Shake Spear, "Le Lancier d'Hiver".
Primés à 155.000.000 & 82.390.000 B.

Ce fut la surprise qui dévisagea les personnes présentes sur la scène. Esméralda Dihark se demandait bien ce qu’il venait de se produire, n’ayant jamais assisté à une telle malédiction. C’était, sinon terrifiant, au moins fortement perturbant. En effet, l’attaque n’avait pas seulement renversé les quatre hommes qui venaient sur elle, elle avait ravagé une partie de la salle, renversant les sièges qui étaient sortis de leur emplacement et détruisant une partie de la scène jusqu'aux coulisses. En effet, contrairement à un certain fruit, celui-ci ne permettait pas d’emprisonner les gens à l’intérieur. Dihark maudit la jeune femme en pestant, mais ne sembla pas pressée de réparer les dégâts. Ce qui l'embêtait plus était la demi-douzaine de ses gars qui s'étaient en plus fait prendre dans l'assaut et étaient définitivement assommés.

    - On dirait que tu es une catastrophe ambulante, toi, s’amusa la maudite de la Scène. C’est un fruit impressionnant que tu as là… Mais c’est quoi le Gura Gura ?

En effet, s’il était impressionnant, ni Dihark, ni Spear n’étaient versés dans la connaissance des fruits du démon, et il leur était donc impossible de savoir les conséquences de cette malédiction – sinon qu’il s’agissait d’un pouvoir destructeur, de toute évidence en ligne.

    - Les gars, ne la laissez pas filer, ordonna Dihark en regardant les membres de son équipage.

Ceux-ci acquiescèrent d’une seule voix, et s’élancèrent brusquement en direction de la lieutenante. Ils étaient encore treize, sans compter la capitaine maudite qui s’apprêtait à claquer des doigts d’un instant à l’autre. Les spots présents sur elle s’étaient éteints, laissant la pièce dans une lumière tamisée. Penelope n’avait d’autre choix que de fuir ou de continuer le combat, mais le second de l’équipage, Shake Spear, ne lui laissait de toute évidence pas vraiment le choix puisqu’il s’était mis en un bref instant devant l'une des sorties, semblant prêt à sauter vers l'autre si Penelope tentait de l'emprunter.

Armés de sabres et de leurs poings, leur nombre était impressionnant et ils décidèrent de se positionner de tous les côtés de la salle. Si l’un tombait, l’autre aurait sûrement l’occasion de la saisir et de lui offrir un coup de poing dans l’estomac. Elle n’aurait d’autre choix que de ployer les genoux, et c’était là le plaisir de la Supernova qui voulait se venger de l’humiliation de Shabaody en s’en prenant aux subordonnés du Paladin. Une lueur de folie l’animait à présent, un sourire blanc et harmonieux sur son visage.

Résumé :

Ishtar > Tu obliges Betelgeuse à dévoiler son Haki Avancé qui est un gros boost de puissance (une armure offensive en quelque sorte) et qui s'en sert pour éviter de se faire écharper. En revanche, je ne précise pas tous les contres, considère que ses PVs diminuent.
Dorian > Tu coupes les jambes de Sigmund qui tente de reculer, et est affolé (c'est pas tous les jours qu'on perd ses jambes). A toi de voir ce que tu fais si tu le finis ou te concentre sur Overlord Zwei.
Sakuga > Bai Jian utilise le fait que tu multiplies les sorus à son avantage pour te trancher en plein vol et essaye de reprendre la main en t'attaquant en retour.
Penny > Grosse destruction, les petites frappes viennent en nombre sur toi, bon courage.

Le RP est soumis à un délai de 96h par personne / par tour (une fois qu'une personne a posté, c'est au tour de la suivante.). Si vous ne pouvez pas poster, n'hésitez pas à intervertir vos tours.

Voici la Carte du lieu :
Spoiler:
 

Liste de PNJs :

- Betelgeuse Quing est niveau 49 - Primée à 879.000.000 B.
- Bai Jian est niveau 43 - Primé à 476.100.000 B.
- Pirros est niveau ?? - Primé à 127.000.000 B.
- Arsenic est niveau ?? - Non primé.
- Kira Hokoto est niveau 44 - Primé à 70.000.000 B.
- Maggy est niveau ?? - Primée à 67.000.000 B.
- Sniper 1 est niveau 32.
- Sniper 2 est niveau 30.
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Ganfold est niveau 36
- Maribel est niveau 35
- Sigmund Fung est niveau 30 - Primé à 99.000.000 B.
- Allonzo Illiago est niveau 27 - Primé à 52.000.000 B.
- Overlord Zwei est niveau 28
- Overlord Drei est niveau 27
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Commandant Accio est niveau 27
- Commandante Sébaltane est niveau 26

- Esméralda Dihark est niveau 32 (30 en l'état actuel) - Primée à 155.000.000 B.
- Shake Spear est niveau 34 - Primé à 82.390.000 B. (Blessé au bras)
- Les vingt membres de l'équipage sont niveau 20 (12/20 ont été mis hors combat)
- Les quinze membres du Davy Back Fight sont niveau 20 (10/15 ont été mis hors combat)

- Vice-Amirale Meredith "Coeur de Héron" Helmaroc est niveau 43 - Renommée à 280.000.000 B.
- Ayana Hime est niveau 40 - Renommée à 260.000.000 B.
- Vice-Amiral Mihael Cruz est niveau 39 - Renommé à 305.000.000 B.
- Contre-Amirale Deana Cruz est niveau 35 - Renommée à 270.000.000 B.
- Contre-Amirale Gozen Tazahoka est niveau 32 - Renommée à 106.000.000 B.
- Malicia Ekkert est niveau ??
- Rogue Wolfang est niveau ??
- Gabriel est niveau 30
- Lieutenante Hope Faith est niveau 24
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1548
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
52/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
108/1000Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (108/1000)
Berrys: 72.027.009.000 B
Mer 14 Juil 2021 - 23:54



Au cœur du Désert

Les Trois Yeux se Ferment



Faisant déferler son propre haki de l’armement, la simiesque révéla son aptitude avancée de ce pouvoir inhérent à chaque être vivant. Le combat tenait ses promesses et mettait en halène les deux terribles opposantes qui s’étaient confrontés dans un déluge d’assauts divers et variés pour un résultat apocalyptique terraformant le paysage. Les deux titans réunis pour un duel au sommet au cœur de la tempête de sable. Chaque coup de l’une et de l’autre avait des conséquences sur le paysage, bien que plonger dans l’adrénaline ni l’une ni l’autre ne le remarquait. Au milieu de la cacophonie irréelle de cette titanomachie entre deux zoans ayant éveillés leurs fruits du démon, le summum de ce que l’on pouvait théoriquement faire avec un fruit du démon et que bien rare étaient les humains à atteindre ce stade, un assaut de Betelgeuse vint cueillir l’estomac de la De Lérhane qui sentit son ventre remué sous la virulence. Projeté droit vers le sol, l’Archange du Typhon le percuta avec brutalité, éjectant au passage l’un des murs d’un bâtiment qui se dressait toujours debout au milieu des déferlantes sableuses et désertiques et cette chaleur infernale. Faisant une roulade en arrière pour se redresser, l’originaire de la mer blanche profita de ces instants pour souffler, tout en étant consciente que la mercenaire faisait de même. Etalant son fluide perceptif pour s’assurer de la position de cette dernière en dépit du rideau de sable qui brouillait complétement sa vue, la fille des cieux repassa sous sa forme la plus rapide, celle où ses ailes seules étaient transformées, revêtant les reflets d’émeraude. Pliant ses jambes, l’amazone s’éleva vers la Voûte Céleste tout en essayant de ne pas montrer trop haut pour ne pas laisser trop de latitude à son adversaire.

-La Chute du Soleil.

Le visage balayé par les sables, la Kuja se laissait chuté, accélérant même grâce à ses ailes, et usant du haki de l’observation pour déterminer la position de sa cible. Dressant le poing vers le bas, c’est un météore bien moins puissant que celui ayant entamé le combat qui se présenterait à Betelgeuse. Néanmoins, ici aussi elle ne devrait à priori ne pas parvenir à esquiver suffisamment vite, en combinant son absence de fluide perceptif, la tempête de sable et la vitesse de l’astéroïde vivant. Si les dégâts ne seraient pas aussi important qu’au lancement du combat, cela devrait néanmoins offrir l’avantage à la De Lérhane dans la reprise du combat. Ishtar était bien consciente d’être en plutôt bonne position, mais il était hors de question de laisser la moindre latitude ou la moindre chance à cette dangereuse femme. Se reposer sur ses lauriers c’était s’exposer à toutes les possibilités de remontada comme disait l’autre. Dès que l’impact avec le corps simiesque aurait eu lieu, ou avec le sol si la demoiselle était parvenue à esquiver, la bilcane déploirait ses jambes jointes pour frapper le poitrail de la Quing. C’était tout autant une attaque que se servir de l’adversaire pour s’éloigner. Effectuant un large looping dans les airs pour passer sous forme hybride classique, la blonde aux quatre ailes revint en volant tout en frôlant le sol.

-Faucheuse Céleste.

Elle tendit un bras dans l’optique de venir frapper les jambes de son adversaire… Tout du moins en apparence. En effet, la De Lérhane frappa soudainement de ce même bras le sol lorsqu’elle se retrouva suffisamment proche de la cible. Entamant une magistrale roulade sur elle-même en l’air, son corps tout entier devenant une spirale se centré sur un axe horizontal, sa queue vint s’abattre sur le sol aux pieds de Betlegeuse. Les ailes de l’originaire de la mer blanche s’ouvriraient alors subitement pour propulser une bourrasque surpuissante, l’Eclosion Divine, sensé empêcher, ou tout du moins ralentir, l’opposante de se jeter sur elle. De plus, alors que ces quatre toisons de plumes s’ouvrirent en simultané pour propulser l’air au visage de la mercenaire, le poing couvert d’une couche de haki de l’armement se dirigea en plein vers le visage de la maudite de l’attèle. Une explosion de très faible envergure, ne dépassant pas les cinquante centimètres de diamètre se produirait alors. L’économie même dans le déploiement de puissance. En effet, sentant que la Quing s’était tout autant affaiblit que la De Lérhane elle-même plus tôt lors de son premier usage du haki avancé, Ishtar voulait user de cet avantage tout en le conservant partiellement. En tout cas, une fois cet enchainement réaliser, la fille des cieux se mettrait à battre des ailes en continue avec une violence effarante pour créer des bourrasques continuellement et contraindre la simiesque à mille et un effort si jamais cette dernière voulait revenir au corps à corps.

-Vent du Carnage.

Cela visait clairement à user de l’impatience à triompher. Ici ce n’était même plus juste pour la surprendre, mais pour la fatiguer, la pousser à s’affaiblir si jamais elle comptait foncer droit sur son adversaire. Tous les détails compter dans un combat d’un tel niveau, chaque perte d’énergie, chaque mouvement superflu pouvait se payer plus tard. Après le déferlement frontal ayant précédé depuis l’extraction de la faille, la stratégie de combat de l’ancienne révolutionnaire s’adapter, évoluait pour changer le rythme, la position, se montrer imprévisible en changeant régulièrement d’approche et de tactique pour qu’il soit impossible de déterminer un schéma concret de ses assauts.






© By Halloween




Techniques et formes :
 

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Ishtar De Lérhane
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 1200
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
43/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
171/500Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (171/500)
Berrys: 1.286.217.400B
Ven 16 Juil 2021 - 0:25
Les Trois Yeux se Ferment [7]


« Hmfp. »

Les attaques du bretteur avaient un schéma assez répétitif et assez contraignants, il le savait depuis son affrontement contre Uldr il y a déjà quelques semaines. Le bretteur avait énormément progressé pour essayer de combler ce point faible néanmoins le sang qui coulait de son ventre était synonyme qu’il n’avait pas encore réussi à combler cette faiblesse avec ses progrès physiques et techniques. Il fallait qu’il change de stratégie, il n’était pas après tout quelqu’un d’endurant de manière générale, observer son adversaire était quand même nécessaire. Le bretteur usa alors de la Larme des Nuages étant sa lame la plus légère pour essayer de contrer un maximum des pics d’airs de l’assaut du Jian. Les rôles avaient été échangés entre l’ancien général et le paladin, c’était désormais l’ange qui devait être sur la défensive pendant que le brun menait son assaut.

« Réfléchis, réfléchis, réfléchis Sakuga. », se disait-il en se concentrant sur les mouvements de son adversaire. Pendant que l’esprit du bretteur se vidait de toute autre préoccupation que son combat, il écoutait les intentions du général à l’aide son haki pour essayer de parer un maximum des percées de Bai Jian en effectuant un mouvement similaire au sien. C’était son avantage sur le Jian, il possédait deux lames et n’étaient pas obligé de se concentrer uniquement sur l’offensive à chaque fois avec son arme là où le général était conditionné au fait de devoir manipuler qu’une lance pour attaquer et se défendre.

Sakuga essaierait alors en recouvrant ses deux bras ainsi que ses lames de son haki de l’armement de contrer avec la Larme des Nuages tenu dans sa main droite le plus d’assaut de Bai Jian. L’objectif dans ce qu’il essayait de faire en vérité était de dévier les attaques de son adversaire pour lui offrir une ouverture laissant ainsi la Seiya Toushin prête dans sa main gauche. Au moment où il trouverait un fenêtre pour contre-attaquer, le bretteur userait de sa maîtrise avancé pour transformer la lame de la Seiya Toushin en lui ajoutant deux nouvelles lames et il trancha alors devant lui de manière horizontale avec une force certaine pour découper essayer de découper son adversaire. Il ne visait pas uniquement Bai Jian mais aussi ce qu’il se trouvait derrière le lancier ne laissant comme unique option à son adversaire que de sauter pour se prémunir d’une blessure d’un tel assaut. Si le lancier avait fait le choix de sauter dans les airs, le bretteur essaierait alors d’user de son tranche-vent à l’aide de sa main droite pour repousser avec une bourrasque de vent son adversaire. Le bretteur devait attendre des moments comme ceux-ci où le Jian viendrait attaquer pour le piéger dans des situations pareils. Ce combat ne faisait après tout que commencer et risquait d’être bien long si aucun des deux adversaires ne prenaient l’ascendant l’un sur l’autre.
Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé :
Sakuga douille sur la contre-attaque de Bai Jian et passe sur la défensive. Il attends le bon moment pour essayer d'obliger Bai Jian à sauter et ensuite il essaye de le repousser à l'aide d'une bourrasque de vent.

Listes des PNJs présents côtés Unite :
Samael Keigo lvl 35, Logia de la Colle, Force surhumaine (Parle en #6699ff)
Kayn Shieda lvl 36, Rokushiki, Haki de l'Armement Standard (Parle en #990033)
Commandante Mia Güttenburg lvl 30, Epéiste Pur (Parle en #ff99cc)
Raine Taeau lvl 29, Haki de l'Armement Standard
Eva Icarus lvl 27, Retour à la vie des cheveux, Haki de l'Observation forme éveil (Parle en #ffcc33)


techniques utilisées:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Colonel
Dorian Karmon
Messages : 210
Race : Humain
Équipage : Unité

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
8/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (8/120)
Berrys: 59.900.000 B
Colonel
Ven 16 Juil 2021 - 1:27

Les Trois Yeux se ferment


300 mots

Je ne sais pas vraiment si je devrai être ravi de réussir à faire des attaques désespérées et irréfléchies comme ça... Bah, dans le doute on va dire que tant que les méchants se font avoir et pas les gentils, c'est tout ce qui compte.

Je frémis un peu, pas tellement habitué à entendre souffrir par le biais de mon fruit du démon... en général, j'arrive surtout à me débarrasser assez vite des adversaires, mais en vrai, entre les effusions de sang et les cris de douleur, mon cœur balance en terme d'échelle de dégout.

Je tourne à peine la tête vers l'ennemi à terre, les jambes coupées net, avant de reporter mon attention vers la femme du duo, ayant bien du mal à m'y retrouver... Son aspect est un peu... "flou"? Je peine à retrouver mes esprits, mais l'odeur se fait moins entêtante et je tangue moins.
Bon... Il y a une première personne à terre et en vrai, voir un collègue aux prises avec un ennemi m'inquiète un peu, compte tenu des pertes que l'on a déjà eu sur la mer.

Entendant le cri dans mon dos, je bondis en avant, droit vers la femme, mes lames aux bras toujours déployées. Je force sur mes jambes, en chassant comme je peux le mal aux tempes me prenant encore, pour faire une charge au Soru, laissant trainer mes lames sur ma gauche, pour déchiqueter la femme sur ma route, répondant finalement à l'estropié:

- Si je dois être un monstre pour protéger les autres, eh bien soit!

Cependant, à la fin de ma charge, je titube et pose un genou à terre, réprimant un haut-le-cœur, alors que la migraine me rattrape plus intensément et mes jambes flageolent quelque peu.



Résumé:
- Dorian utilise Chiseled Shear pour attaquer Overlord, laissant Sigmund au sol, se vidant de son sang par ses moignons.
Cependant, les effets de la drogue et du parfum le rattrapent sous l'effort et il fait une rechute passagère, le laissant éventuellement ouvert à une attaque.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Colonel
Penelope Ainsley
Messages : 99
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Colonel
Ven 16 Juil 2021 - 18:12

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Les trois yeux se ferment

Ma première démonstration de force avait visiblement fait son petit effet. Assez, en tout cas, pour que la femme de scène s’interroge au sujet de ma malédiction et me qualifie de catastrophe ambulante. C’était bien l’idée, oui. Même que, possédant le fruit des séismes, on aurait sans doute pu me qualifier de catastrophe naturelle ambulante, tant qu’à faire. Mais allais-je lui faire le plaisir d’une réponse directe ? Bien sûr que non, je devais continuer ma tentative d’intimidation sans flancher et sans hésiter. Trop de choses reposaient sur ma capacité à sortir de cette salle de spectacle aussi rapidement que possible et avec le minimum syndical en terme de blessures.

« Tu m’as bien compris, c’est le paramécia le plus destructeur au monde !! »

Ce qui ne l’empêcha pas de m’envoyer ce qui lui restait de menu fretin, sans doute pour jauger la validité de mon affirmation sans devoir se mouiller elle-même. Je me retrouvai rapidement encerclée, ce qui ne présageait rien de bon. Il était impératif de rester calme et en pleine maîtrise de moi-même. Ce n’était quand bien même pas plus stressant qu’une opération à cœur ouvert, si ? Bon peut-être un peu, mais valait mieux ne pas prendre le temps de pousser la comparaison trop loin. Respirant profondément, je m’immobilisai complètement malgré la vague de monde qui fonçait sur moi pour me maîtriser. Plus ils étaient proches, mieux ce serait, et j’avais la technique parfaite pour minimiser les risques tout en préparant le terrain pour ma contre-attaque. Le Tekkai allait recevoir leurs assauts, tant les lames que les poings. Pendant qu’ils seraient occupés à se demander pourquoi leurs coups ne pouvaient rien contre moi, j’en profiterais pour expirer un bon coup et, sans changer de position, laisser le pouvoir du Gura Gura no Mi déferler tout autour de moi. Je serais le véritable épicentre de leur destruction, les regardant voler au loin avec une violence qui ne laisserait pas mon environnement immédiat indemne. Toujours en contrôle de la situation, je me permis un nouveau sourire confiant, quoi que peut-être un peu arrogant, à la vue du blond qui s’était déplacé pour bloquer une sortie.

« On dirait que le message n’est pas encore tout à fait passé. Je n’ai pas besoin de ces portes de sortie. Je peux faire la mienne !! »

Je fermai le poing droit, laissant la puissance de ma malédiction s’y accumuler, y pulser, y gonfler. Frappant l’air devant moi, j’envoyai cette bulle blanche qui semblait pratiquement inoffensive. Qui en aurait l’air tant et aussi longtemps que rien ne la touchait. J’avais visé la direction du maître des lieux, espérant qu’elle allait bouger pour éviter mon assaut. Ma vraie cible ? Le fond de la scène et, du même coup, les coulisses se trouvant derrière. Si je réussissais à tout détruire, logiquement, c’est l’entrée du QG de la branche de mercenariat de la Triade qui se trouverait là, à ma portée.

« Maintenant poussez vous de mon chemin ! Ne m’obligez pas à me battre sérieusement ou vous allez le regretter !! »

@feat Unite & Les Méchants de la Triade

• Penny laisse les sbires de Dihark foncer sur elle et l’atteindre. Elle utilise le Tekkai pour ne pas être blessée.
• Penny profite ensuite du fait qu’ils soient tous collés sur elle pour employer le Shiro no Kyakka et ainsi les repousser dans toutes les directions avec violence.
• Penny a maintenant le champ libre pour envoyer le Shiro no Kokaku en direction de Dihark. Elle espère toutefois que la Supernova va éviter la bulle, le véritable objectif de Penny étant de détruire le fond de la scène + les coulisses pour s’ouvrir un chemin en direction du QG de la Triade.

Technique Utilisée:
 

Awful

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 16 Juil 2021 - 19:37



Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Bone_s10
Betelgeuse Quing, Cheffe de la Branche Mercenariat de la Triade.
Primée à 879.000.000 B.

Betelgeuse profita de la courte montée de son adversaire pour se replacer correctement, mais à un moment elle disparut de sa vue et ce ne furent plus que les sens de la simiesque ainsi que son sens du danger qui vinrent la mettre en garde contre son ennemie. Elle décida alors d’être toujours en mouvement, dans le but d’éviter le maximum d’assauts. C’était un jeu dangereux auquel ne s’adonnaient en général pas des combattants de son niveau, cependant elle n’avait jamais réussi à développer le Haki de l’observation – et ce n’était pas faute d’avoir essayé. Son manque d’empathie ou le fait qu’ils soient restés aussi longtemps dans l’ombre en étaient peut-être les raisons.

Au moment où l’astéroïde arriva sur elle, Betelgeuse était en plein mouvement et elle dut faire le choix de changer de forme et d’encaisser. Elle grogna une nouvelle fois mais ne changea pas de forme immédiatement et encaissa le second assaut de son adversaire. Elle ne pouvait pas réussir à remplir ses réserves de Haki si elle était sans cesse à l’utiliser, et le choix difficile de prendre quelques dégâts dans le but de pouvoir bientôt être en pleine possession de ses moyens pour effectuer un assaut surpuissant était celui qu’elle avait décidé de prendre, en l’absence de signes que son ennemi utilisait son propre fluide et décidait donc d’en perdre ses réserves.

S’étant éloignée, elle n’attendit pas que son ennemie se lance à nouveau à son assaut pour avaler la distance qui les séparait, prenant sa forme la plus vive pour interrompre son adversaire qui semblait viser ses jambes et la prenant au menton alors qu’elle était concentrée sur son assaut. Etant donné que la cible de la De Lerhane était le sol, elle se retrouverait donc avec des difficultés pour esquiver cette attaque-là – encore une attaque à la tête, à croire que Betelgeuse voulait la sonner impérativement.

Elle ne pourrait cependant pas empêcher la bourrasque de vent s’empêtrer sur elle, et lui masquer la vue tandis qu’un poing recouvert de Haki tendrait à la frapper au visage, comme une réponse poétique à son propre assaut. La maudite de l’attèle avait tenté d’encaisser, mais l’absence de Haki ne fit que démultiplier les dégâts, bien qu’à leur niveau c’était finalement la différence entre ne pas en infliger et en infliger.

Sentant la tempête reprendre son droit, Betelgeuse grogna à nouveau, sa mâchoire salement endolorie qu’elle avait massée avec soin. Elle était aveuglée par trop d’éléments pour que le terrain de jeu soit en sa faveur. Il lui fallait en reprendre le contrôle, ou le changer. Cependant, la tempête de sable jouait avec ses nerfs, et elle avait du mal à voir le piège qui était tendu devant elle. Ses yeux se fermèrent, un bref instant la simiesque souhaita la mort de son adversaire puis se ravisa tant ses intentions hostiles s’étaient amplifiées soudainement.

    - Sois maudite… Vous toutes, vous n’êtes qu’une bande de…

Toutes ces femmes étaient décidément du même acabit. C’était elles qui la gênait le plus. Elle se propulsa dans la direction de la De Lerhane, utilisant ses sens de Zoan pour se repérer, et propulsa quelques paumes d’air d’une puissance fabuleuse qui viendraient effacer une partie de la tempête. Elle tenterait alors dans un assaut spectaculaire d’attraper la femme en changeant de forme, passant en forme totale au corps à corps et profitant de la différence de taille pour lui saisir la cheville, puis reprendrait sa forme éveillée dans le but de l’attirer avant de se saisir d’une de ses ailes et de la tirer vers l’arrière. Elle voulait utiliser la douleur pour l’empêcher de garder sa concentration, mais cet assaut risquait d’être vain.

Et ce serait pourtant un début, car Betelgeuse essayerait au maximum de rester au corps à corps avec Ishtar tout en maximisant ses esquives dans le but de remplir son Haki Avancé. Ce combat risquait d’être long.



Overlord Zwei.


La charge frontale ne suffirait pas à venir à bout d’un adversaire comme la jeune femme qui mettait un point d’honneur à rester le plus agile possible. Elle n’eut donc qu’à regarder les mouvements de son adversaire et à esquiver avant suffisamment d’anticipation pour ne pas être découpée vive. Une balle vint cependant lui rappeler que Dorian n’était pas seul, et elle sentit son épaule gauche la faire souffrir, grondant en prenant un autre parfum qu’elle ne voulait pas utiliser jusqu’alors… Mais qu’elle allait devoir se résoudre à prendre. Elle serra la main, espérant que les mercenaires gagneraient la bataille, sans quoi ce mouvement serait inutile.

Et ce fut donc en inhalant la substance dans sa sacoche que Overlord Zwei perdit progressivement ses sens. Elle ne fut alors plus qu’une coquille vide, une énigmatique jeune femme sans réponse. Elle serra la fiole qui se brisa dans sa main et fit perler quelques gouttes de sang sans qu’elle ne puisse y faire quoique ce soit. Brusquement, comme dénuée de raison, elle s’élança en direction de Dorian. Quelques tirs la rappelèrent à l’ordre, et pendant quelques instants Dorian pourrait se préparer à l’arrivée de cette femme – s’il en avait la possibilité. En effet, elle s’était conditionnée avec son parfum à agir par réflexes, ce qui lui donnerait l’occasion d’esquiver plus facilement, tout en gardant suffisamment de conscience pour ne pas sortir de son objectif… Celui de vaincre Dorian. Ainsi, ne pouvant accéder directement à lui, elle lancerait une série de petits couteaux sur lui.


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Fvgvtg10
Bai Jian, "Aki no ha"
Primé à 476.100.000 B

L’opposant était quelqu’un qui semblait avoir au moins un peu de jugeote. Il ne répétait pas le même schéma d’erreurs : ses mouvements étaient devenus adaptatifs face à un Bai Jian qui regrettait de ne pas avoir saisi l’opportunité précédente pour en finir en un seul coup. Sa lance avait une portée supérieure, mais comme semblait l’avoir remarqué son ennemi, il ne pouvait pas attaquer et défendre en même temps. Il lui fallait faire un choix, et très souvent il restait sur l’offensif. C’était rare qu’un ennemi l’oblige à passer à la défense, et rarement le général avait dû esquiver en raison de la portée de son arme qui lui permettait de dévier la position de ses adversaires.

Il dominait le terrain d’emblée de jeu et laissait peu d’options à ses ennemis. C’était du moins ce qu’il s’imaginait, car la situation présente était un peu plus compliquée. Son ennemi disposait de deux capacités pénibles : un Haki Avancé, de toute évidence capable de se manifester « hors » de son arme, et un Tranche-Vent. Les deux étaient certes redondants dans le gain de portée, mais ils étaient aussi pénibles à esquiver pour d’autres raisons. L’avantage de la lance était ici plus ténu, ce qui faisait de Sakuga Keigo, Paladin du Constantiniste, un adversaire bien plus embêtant.

    - Tu te débrouilles bien, gamin, ferait l’homme en sautant pour esquiver – là où il aurait pu contrer, mais ses réserves de Haki étaient inférieures à celles de son adversaire alors il les préservait.

Il ne fut pas surpris de voir une bourrasque lui arriver dessus. Il l’avait anticipé, et il n’en fut que plus amusé de voir que le Keigo était prévisible. Pour autant, il n’avait pas de contre particulier et se contenta d’utiliser sa lance comme un bouclier en la faisant tourner à une vitesse folle devant lui, assumant la majeure partie des dégâts et retombant au sol un peu plus loin. Il s’élança alors en direction de son adversaire et visa cette fois-ci directement son flanc. Si Sakuga esquivait en reculant, la lance viendrait alors changer de direction pour s’enfoncer à nouveau vers son estomac, recouverte de Haki, dans le but de réaliser une percée vers celui-ci. S’il sautait, Bai Jian le rejoindre immédiatement en arrêtant son mouvement en cours sans perdre de temps pour l’attaquer en biais et lui déchirer le torse cette fois-ci.


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 467310nabooru2013bycrazyfreakd6gapj9 Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Thnb
Esméralda Dihark, "La Fantastique" & Shake Spear, "Le Lancier d'Hiver".
Primés à 155.000.000 & 82.390.000 B.

Les ennemis qui s’étaient élancés sur Penelope avaient du mouron à se faire : l’attaque fut repoussée avec une puissance phénoménale, et la plupart volèrent dans la pièce sans que ce ne soit suffisant pour les mettre hors combat. Ils étaient cependant pour la plupart désarmés, et le temps de retrouver leur arme, ils ne purent intervenir quand la boule blanche fut formée. Et comme l’avait prédit la lieutenante, l’assaut réduit à néant la scène et ce qui se trouvait derrière… Ou du moins cela aurait dû être le cas car la scène disparut au dernier instant et la bulle rencontra quelques dizaines de mètres plus loin un rocher. En effet, lorsque l’arène était apparue Penelope avait déjà dépassé le groupe de Dihark, et le QG se trouvait donc presque à l’opposé de la scène.

La Supernova était atterrée par ce pouvoir, mais elle décida de s’élancer en direction de la Ainsley… Tandis que Shake Spear en fit de même. La jeune femme aurait du mal à réagir aux assauts, surtout à celui du second de l’équipage qui était beaucoup plus vif qu’elle. En un instant, il avala la distance qui le séparait de la lieutenante, et lui donna un coup de poing dans l’estomac qui lui ferait sûrement cracher de la bile. Pourtant, une lame d’air viendrait bientôt cueillir la course de la Supernova, tandis que son second devrait esquiver un assaut de Shigan qui se voulait mortel.


Agents d'élite du CP7 Malicia Ekkert & Rogue Wolfgang.

Les deux agents d’élite venaient d’arriver et avaient fait reculer les deux membres les plus éminents de la piraterie du côté de la Triade sur cette île. Ils étaient là pour épauler les personnes qui se trouvaient près du QG, et de toute évidence leur objectif était loin d’être terminé puisqu’ils reconnaissaient les figures face à eux. Les agents du Cipher Pol 7 étaient spécialisés dans la traque de primé, et ces deux élites avaient pu sillonner Shabaody de nombreuses fois. Ainsi, pour l’Agente Ekkert, ce n’était pas la première fois. Elle se tourna vers son collègue et la lieutenante, statuant d’une mine enjouée :

    - Si on prend Spear à deux, on devrait pouvoir le retenir jusqu’à l’arrivée des renforts. Vous pouvez vous charger de Dihark ? Demanda-t-elle à Penelope.

Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Lvdx
Ayana Hime "la professionnelle", Agent d'élite CP5
Renommée à 240.000.000 B.

L’Agente d’élite du Cipher Pol 5 avait été envoyée non pas sur le port, mais en direction de la Villa de Betelgeuse. La Vice-Directrice Billy Green avait en effet anticipé que l’évasion se ferait de ce lieu-là, s’il devait y en avoir une, et qu’il fallait à tout prix les empêcher de fuir. Prendre le QG avant qu’il n’explose était une priorité, mais empêcher les cerveaux de la Triade de s’évader en était une autre. Il aurait certes été plus rapide d’aborder par le nord de l’île, mais un combat de titan semblait s’y dérouler, à en croire les mouvements d’air qui étaient plus virulents que jamais.

Pour autant, l’ancienne directrice de l’agence de protection des territoires civils était loin d’être en reste. Elle allait pouvoir affronter des dizaines d’ennemis qui avaient participé au raid sur Enies Lobby, et elle regrettait juste de ne pas être en premier plan sur le port pour les réduire à néant elle-même. Suivie par sa troupe d’agents et d’agents d’élites, elle arriva bientôt devant le lieu où son ultime combat allait se dérouler avec les forces ennemies.

Résumé :

Ishtar > Le combat continue, elle tente de t'arracher une aile pour t'handicaper et profiter de ton temps d'adaptation pour recharger son Haki.
Dorian > Elle esquive et prend un parfum pour augmenter ses réflexes, elle te lance des couteaux après avoir échoué à s'approcher à cause du sniper. Elle est blessée à l'épaule gauche.
Sakuga > Le combat continue.
Penny > Tu reçois de l'aide.

Le RP est soumis à un délai de 96h par personne / par tour (une fois qu'une personne a posté, c'est au tour de la suivante.). Si vous ne pouvez pas poster, n'hésitez pas à intervertir vos tours.

Voici la Carte du lieu :
Spoiler:
 

Liste de PNJs :

- Betelgeuse Quing est niveau ?? - Primée à 879.000.000 B.
- Bai Jian est niveau 43 - Primé à 476.100.000 B.
- Pirros est niveau ?? - Primé à 127.000.000 B.
- Arsenic est niveau ?? - Non primé.
- Kira Hokoto est niveau 44 - Primé à 70.000.000 B.
- Maggy est niveau ?? - Primée à 67.000.000 B.
- Sniper 1 est niveau 32.
- Sniper 2 est niveau 30.
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Ganfold est niveau 35
- Maribel est niveau ??
- Sigmund Fung est niveau 30 - Primé à 99.000.000 B.
- Allonzo Illiago est niveau 27 - Primé à 52.000.000 B.
- Overlord Zwei est niveau 28
- Overlord Drei est niveau 27
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Commandant Accio est niveau 27
- Commandante Sébaltane est niveau 26

- Esméralda Dihark est niveau 32 (30 en l'état actuel) - Primée à 155.000.000 B.
- Shake Spear est niveau 34 - Primé à 82.390.000 B. (Blessé au bras)
- Les vingt membres de l'équipage sont niveau 20 (12/20 ont été mis hors combat)
- Les quinze membres du Davy Back Fight sont niveau 20 (10/15 ont été mis hors combat)

- Vice-Amirale Meredith "Coeur de Héron" Helmaroc est niveau 43 - Renommée à 280.000.000 B.
- Ayana Hime est niveau 40 - Renommée à 260.000.000 B.
- Vice-Amiral Mihael Cruz est niveau 39 - Renommé à 305.000.000 B.
- Contre-Amirale Deana Cruz est niveau 35 - Renommée à 270.000.000 B.
- Contre-Amirale Gozen Tazahoka est niveau 32 - Renommée à 106.000.000 B.
- Malicia Ekkert est niveau 30
- Rogue Wolfang est niveau 29
- Gabriel est niveau 30
- Lieutenante Hope Faith est niveau 24
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 1200
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
43/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
171/500Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (171/500)
Berrys: 1.286.217.400B
Lun 19 Juil 2021 - 19:44
Les Trois Yeux se Ferment [8]


Sakuga se débrouillait bien dans cet affrontement, il essayait tant bien que mal de compenser sa faiblesse principale en essayant de défendre d’une main et d’attaquer de l’autre. Cet affrontement contre l’ancien général était un bon moyen d’en apprendre plus sur les futurs combattants que le Keigo aurait à affronter plus tard dans sa vie voir même plus sur lui-même. La faiblesse du combattant était tout simplement qu’il répétait les mêmes schémas d’attaque, les mêmes angles et il n’améliorait pas voir plus son style de combat par manque de stimuli réel tel que cet affrontement ou celui qu’il avait mené contre Uldr. Si l’affrontement contre le mercenaire de la Guilde Marchande lui avait appris des choses à comment mieux manipuler son style pur ainsi qu’user de ses deux armes, le bretteur avait également compris qu’il fallait s’inspirer par la reproduction des mouvements de ses adversaires. C’était une façon pour chaque combattant d’évoluer et de devenir un guerrier plus complet.

« Je peux te retourner le compliment, criminel. », répondrait-il alors au lancier.

Alors que le Jian commençait à effectuer son mouvement dans la direction du bretteur en tentant une nouvelle percée sur le flanc, le blond eut une réaction à tout cela qui pouvait paraître inattendu. Il fallait qu’il décide de son destin maintenant, il ne devait pas continuer à se laisser piéger et à contre-attaquer, c’était à lui de mener la danse. Laissant alors son haki se revêtir sur ses bras et ses lames le paladin croisait alors ses lames, l’essence même de son style de combat était harceler son ennemi ne pas lui laisser de répit. L’analyse de la façon de se battre du général n’avait que trop duré et c’était au tour du blond de contre-attaquer au risque de se faire blesser et de voir son sang couler d’une blessure. Laissant  alors l’attaque de Bai Jian toucher son flanc le bretteur laissait parler sa maîtrise de ses lames et son armement avancé. Alors que des lames apparaissaient sur les deux bras du bretteur pour accompagner son mouvement, il mis en route une course avec un mouvement de soru pour attaquer le côté gauche du  lancier avec une de ses rares techniques usant de ses deux sabres, un seul mouvement était suffisant. Faisant alors tourner ses meitous de manière à recréer ce qu’il avait préparé dans le but d’un nouvel affrontement contre la Triade après sa captivité par ceux-ci, le bretteur sortait un nouvel atout dans sa manche.

« Rasen Koutetsu. », dirait-il doucement alors que ses lames allaient essayer de blesser fortement celui qui était considéré comme le deuxième mercenaire le plus fort de la Triade.

La douleur élançait le bretteur au fur et à mesure que son sang coulait de la plaie que le criminel venait de lui infliger, l’affrontement allait prendre un tout autre tournant étant la force de ses deux acteurs. Il fallait accepter de prendre des coups qui pourrait le mettre k.o, il se devait d’y penser pour pouvoir toucher son adversaire et le vaincre. Le bretteur souffla un coup avant de regarder son adversaire, il se préparait à passer à la vitesse supérieure.

« Libération Oni Kenki. », dirait-il alors en laissant déchaîner sa technique de combat ultime.  Tirant partie de sa vitesse pour foncer sur son adversaire, il était prêt à le saccager en recouvrant ses bras de sa maîtrise avancée qui viendrait s’ajouter au potentiel destructeur de cette forme de combat. L’assaut du bretteur consistait à viser tout le flanc droit de son adversaire grâce à ses multiples lames, préférant ainsi garder son bras gauche pour défendre et contre-attaquer contre le lancier. Il était temps pour le blond d’être beaucoup plus sérieux dans cet affrontement à mort…
Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé :
Sakuga décide de prendre le coup sur le flanc pour passer à l'offensive et forcer le combat à suivre son rythme. Il essaye ensuite de percer le flanc droit de Bai Jian.

Listes des PNJs présents côtés Unite :
Samael Keigo lvl 35, Logia de la Colle, Force surhumaine (Parle en #6699ff)
Kayn Shieda lvl 36, Rokushiki, Haki de l'Armement Standard (Parle en #990033)
Commandante Mia Güttenburg lvl 30, Epéiste Pur (Parle en #ff99cc)
Raine Taeau lvl 29, Haki de l'Armement Standard
Eva Icarus lvl 27, Retour à la vie des cheveux, Haki de l'Observation forme éveil (Parle en #ffcc33)


techniques utilisées:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1548
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
52/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
108/1000Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (108/1000)
Berrys: 72.027.009.000 B
Lun 19 Juil 2021 - 19:46



Au cœur du Désert

Les Trois Yeux se Ferment



La voix de la simiesque était instable, de plus en plus hostile, tandis que le monde était englouti par la fureur du désert. Aux alentours, les combats se poursuivaient, mais l’esprit de l’Archange du Typhon devait demeurer rivé sur son adversaire. Tout le reste étaient des donnés parasites qui devaient comptés sur leurs propres capacités pour se sortir de leurs situations tandis qu’ici se jouait le nœud du conflit. De la défaite de Betlegeuse dépendait pratiquement la réussite de la conquête de cette île, de la chute de cette partie de la Triade. Le poing de l’attèle frappa le visage de la bilcane qui encaissa comme elle put sans haki, préférant le conserver pour des moments utiles. On ne pouvait pas échappait éternellement aux dégâts et l’originaire de la mer blanche faisait ici le pari de se prendre celle-ci plutôt qu’une autre potentiellement plus puissante plus tard. Le sang coulant sur ses lèvres après être remonté le long de sa gorge, l’ancienne révolutionnaire continua sont enchainement jusqu’à ce que les intentions malveillantes de la Quing explosent littéralement dans l’esprit de cette dernière avant de se calmer par la force de sa volonté.

Tandis que le Vent du Carnage faisait son office, Betlegeuse répliqua par une série de projectiles d’airs purs visant à ébranler une partie de la tempête de sable. Sachant qu’Ishtar pourrait ultérieurement réinvoquer le phénomène à sa puissance d’origine, même si ce serait aux prix de quelques efforts étant donné qu’il s’agissait de Calm Belt, la De Lérhane ne s’en formalisa guère et attendit de voir la prochaine tentative de la véhémente mafieuse. L’énergie déployer pour franchir en force le Vent du Carnage offrit à la demoiselle ailée le temps de saisir la volonté assaillante de la mercenaire et à se préparer mentalement à la suite. Toujours sous forme hybride, quand la main de la simiesque chercha à venir prendre la cheville et se referma alors sur la queue de l’être ailée, l’ancienne révolutionnaire changea de forme dans l’instant pour reprendre son apparence tentaculaire de Potamoi Amazone. De cette aubaine qu’était cette queue attrapée au vol, l’amazone comptait exploiter le combat rapproché en profondeur. De l’appendice apparut les autres tentacules qui n’étaient au final que des queux reptiliennes, des tentacules qui dès leur apparition étaient collé à la fourrure et l’épiderme de la simiesque et chercheraient à s’étendre pour s’enrouler tout autour du corps de la mercenaire qui passa sous sa forme éveillée, transformant la tentative d’Ishtar, dont le buste essayait de passer dans le dos de la hors-la-loi, comme un affrontement entre un calamar et une baleine aux fonds des abysses. Ainsi, la Quing n’aurait même pas à attirer son adversaire à elle puisque cette dernière vint directement se coller au plus proche de la simiesque. Néanmoins pour saisir une des ailes alors que l’originaire de la mer blanche avait désormais le bus à l’horizontal et cherchait à se déplacer sur le corps de son adversaire pour aller dans son dos en glissant sur le corps de la monstruosité éveillée, ce ne serait pas une tâche facile.

La stratégie qu’avait pensé Betelgeuse visait à esquiver un maximum d’assaut, bien que l’originaire de la mer blanche l’ignorait, mais lorsque l’on est empêtré dans un méli-mélo de tentacules grouillantes qui referment leur étau et cherche à venir paralyser ce n’est peut-être pas la chose la plus effectuable qui soit. En tout cas, Ishtar ne portait pas d’attaque et se contenter de laisser ses tentacules effectuer le travail. La Quing s’y fatiguerait beaucoup plus que la De Lérhane vu que cette dernière n’avait pas grand-chose à effectuer pour chercher à maintenir cette prison corporelle qu’elle avait créer avec ses dix appendices. Reformer leurs réserves de haki, les deux demoiselles s’y attelaient et à priori l’ancienne révolutionnaire avait un avantage sur son antagoniste sur ce point là et pourrait décharger plus rapidement son plein courroux si jamais la hors-la-loi ne trouvait pas un moyen de se défaire de cette étau qui n’avait rien à envier à celui d’un kraken sur un navire de guerre.

En tout cas, si la simiesque se dépêtrait de cette situation et entrait en conflit direct avec la mythique, les coups finiraient forcément par pleuvoir, les chocs par se multiplier… Chacune se verrait toucher tour à tour, peu importe le temps qui s’étalerait entre chaque touche, peu importe la virulence de chaque technique, les deux femmes allaient lentement et sûrement s’affaiblir tandis que les minutes défilaient à une vitesse bien plus ahurissante que ce qu’une personne gonflait à l’adrénaline plongé dans cette confrontation pouvait s’en rendre compte. Ce qu’il restait de la tempête de sable perdait en intensité progressivement et il arriva bien un moment donné où la reptilienne fut contrainte de déployer à nouveau son pouvoir solaire pour ordonner à la météo de se reformer comme elle l’avait demandé à l’origine… Il restait tant d’efforts à fournir pour arriver au bout de cette confrontation. Affaiblir l’adversaire puis le surpasser lorsqu’elle déploie toute sa violence, un programme bien compliqué à mettre en place concrètement si les opportunités ne se font pas présentes.






© By Halloween




Techniques et formes :
 

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Ishtar De Lérhane
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Colonel
Penelope Ainsley
Messages : 99
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Colonel
Jeu 22 Juil 2021 - 14:10

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Les trois yeux se ferment

Huh ??? La scène a— ?! Je n’avais même pas prévu cette possibilité, déterminée comme je l’étais à simplement détruire le tout d’une traite. Ajoutant à ma surprise, je ne tardai pas à découvrir que, devant moi, c’est un rocher qui allait encaisser mon attaque. Mais ! Aurait-elle fait disparaître le QG de la Triade ?! Impossible ! Regardant à gauche et à droite, je compris finalement que j’avais tout bêtement perdu mes repères. Le bâtiment n’avait pas disparu du tout, il n’était simplement pas là où je le croyais, se trouvant derrière plutôt que devant. Bon au moins ça m’avait évité de réduire la façade en bouillie, mais mes problèmes étaient loin de s’arrêter là. Avec tout ce temps que j’avais perdu à m’identifier de nouveaux repères d’espace, mes deux adversaires avaient largement eu le temps de préparer une contre-offensive et, qu’on se le dise, j’étais loin de pouvoir tenir le rythme.

Mes yeux s’écarquillèrent lorsque la silhouette du grand blond apparu devant moi. Je n’eu même pas le temps de lever les bras pour me protéger que, bien plus véloce, il me plantait son poing dans les entrailles. L’air fut violemment jeté hors de mes poumons, accompagné de bile qui m’enflamma la gorge au passage. Mes jambes cédèrent d’ailleurs sous l’impact et je me retrouvai rapidement avec les genoux à terre, toussant avec violence alors que mes organes internes faisaient de leur mieux pour se remettre. Je n’eu conscience de l’arrivée des renforts que quelques secondes plus tard, lorsque mon esprit fut assez éclairci pour se demander pourquoi les prochains assauts ne venaient pas. Surtout que j’étais une cible ridiculement facile dans l’immédiat. Repérant les deux nouveaux venus, quelle ne fut pas ma surprise de reconnaître les uniformes du Cipher Pol.

« Votre sens du timing est… impeccable… Je vais faire de mon mieux pour l’occuper, oui. »

Avais-je répondu à la demande de ma collègue. Je ne me pensais pas capable de vaincre la pirate, surtout après le coup porté par son second, mais le duo avait parlé de renforts et, du coup, j’avais un objectif plus réaliste. Il me suffirait de l’occuper assez longtemps pour qu’arrivent les renforts ! Mon plan initial tombait donc à l’eau, mais qu’à cela ne tienne. Je devais aider les agents qui étaient venus à mon secours et, au minimum, tenir cette femme trop occupée pour qu’elle puisse porter main forte au blond que les deux autres étaient en train d’affronter. Me redressant, enfin capable de respirer normalement à nouveau, je m’essuyai la bouche du dos de la main tout en faisant face à mon adversaire.

« On dirait que ça va être seulement toi et moi, finalement. Est-ce que je peux au moins savoir à qui j’ai affaire ? »

@feat Unite & Les Méchants de la Triade

• Penny encaisse tant bien que mal l’assaut de Shake Spear.
• Elle est soulagée par l’apparition des agents du CP7 et est d’accord pour s’occuper de Dihark.

Awful

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Colonel
Dorian Karmon
Messages : 210
Race : Humain
Équipage : Unité

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
8/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (8/120)
Berrys: 59.900.000 B
Colonel
Jeu 22 Juil 2021 - 22:37

Les Trois Yeux se ferment


704 mots

J'ai du mal à clairement cerner mon état dans ce combat, savoir si je suis en train d'accumuler trop de blessures ou si c'est simplement l'effet retors des parfums et de la piqure qui agissent de plus en plus.
J'ai l'impression de me battre contre le Décima de Saint-Uréa, qui ne cessait de fuir et de m'envoyer des obstacles sur la route. Je crois bien qu'au final, j'ai réussi à le tuer que parce qu'il s'était sacrifié pour sauver un autre Décima que je ciblai.

Mais maintenant, c'est différent, elle ne cherche pas spécialement à s'enfuir, mais plus à m'affronter, avec des techniques d'esquive assez poussées... Et là j'ai de la couverture avec un sniper allié, donc c'est bon, je devrai réussir à ne pas finir à moitié mort et à faire ma première mission avec cet équipage de façon convenable et...

Soudainement, alors que je me concentre sur l'ennemi et surtout mon esprit embrumé, pour essayer de chasser la demi-nausée qui me prend depuis trop longtemps déjà, je ressens une vive douleur dans mon crâne, alors que j'entends un hurlement emplissant mon esprit!
Argh! J'ai l'impression que l'on m'enfonce plein d'aiguilles dans la boîte crânienne, alors que des cris ne cessent de se faire entendre. C'est... C'est autre chose que les cris des combats autour de moi, ce n'est pas comme si je les entendais par les oreilles cette fois... C'est vraiment comme si... Comme si c'est mon cerveau qui hurlait....

Mon regard se porte sur l'ennemi aux jambes coupées, finissant peu à peu sa vie dans sa mare de sang, en continuant de se tortiller un peu, gémissant... Et j'entends une autre voix hurlant brièvement dans ma tête, comme un écho d'une voix qui traverse mon oreille en même temps. C'est quasiment la même sonorité, sauf que là où le cri se termine dans l'oreille, celui dans mon esprit se transforme en un chapelet de jurons et de menaces sur... un Marine?
J'ai à peine le temps d'identifier une majorité des mots que d'autres viennent emplir mon esprit et mes oreilles, me faisant tanguer et réprimer la remontée du contenu de mon estomac...

Cependant, au milieu de tout ça, je reçois de plein fouet les couteaux de l'ennemi, trois se plantant dans mon estomac, un autre dans mon épaule gauche et un dernier dans ma cuisse droite, me faisant hurler un peu trop fort à mon goût. J'ai l'impression que mon cri résonne dans mon esprit, au même titre que mes pensées s'entrechoquant avec tous les cris dans mon esprit, en un brouhaha absolu:

- FicHesecPoufUtusacpArBaMotifrEmarOce

Assailli mentalement par tout ce foutoir, je commence à basculer vers l'avant... frappant lourdement de mes bras changés en lames au sol, pour me retenir, dans un dernier sursaut et réflexe.
Je vomis mes tripes (et aussi une partie de mon esprit on dirait) au sol, m'efforçant de retrouver contenance au plus vite, malgré la confusion, la panique, la douleur et la fatigue emplissant mon esprit dans ses moindres recoins.
Non... Je... Je dois me rappeler que je ne peux pas me permettre de tomber comme ça, à cause de parfums et de médocs! J'ai trop à faire pour mourir sur ce champ de bataille! Je... Je...

- JE NE TOMBERAI PAS ICI ET MAINTENANT!

Comme dans une vaine tentative de camoufler la cacophonie emplissant mon esprit, je me redresse brusquement, découpant et projetant deux bandes de sol vers l'adversaire, les faisant dévier en plein milieu, pour couvrir et bloquer les flancs ennemis et l'exposer au mieux aux tirs du sniper de la Marine.
Clairement, je ne peux plus assurer la victoire de ce duel seul et je dois compter sur mon allié de circonstance, pour m'accorder un peu de répit et essayer de trouver une opportunité de clore ce combat au plus-vite. J'ai toujours une mission d'interception sous le coude et je ne vais pas laisser cette poignée de couteaux m'empêcher de l'accomplir!



Résumé:
- Dorian perd le contrôle mentalement, assailli entre l'éveil de son Haki de l'observation et les drogues et parfums persistantes dans son organisme. Ça le laisse complètement ouvert à l'attaque ennemie et il se prend tous les projectiles.
- Il tâche de bloquer Overlord Zwei en utilisant Ornemental Cutting, découpant deux bandes de sol, pour bloquer ses flancs et limiter son esquive, pour laisser plus de chances de toucher au commandant Accio.
Pour résumer l'état de Dorian: il est Sérieusement blessé et assommé mentalement, donc hormis ça, il est ralenti dans ses actions et pleinement ouvert aux attaques ennemies, le temps de se reprendre.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 25 Juil 2021 - 18:18



Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Bone_s10
Betelgeuse Quing, Cheffe de la Branche Mercenariat de la Triade.
Primée à 879.000.000 B.

La confrontation des titans se poursuivit dans le ciel de Calm Belt : c'était un affrontement qui semblait sans fin. Betelgeuse était d’une puissance monstrueuse, mais elle devait s’avouer que son adversaire la surpassait à bien des égards en ingéniosité. Elle n’était pas la mercenaire la plus aiguisée en stratégies perfides dans la Triade, et elle le savait. Si elle était Cheffe de cette branche, c’était parce qu’elle représentait la puissance absolue. Elle avait le niveau d’un Amiral ou d’un lieutenant de Yonkou, et c’était quelque chose qui lui était favorable dans son métier… Là, elle se retrouvait face à quelqu’un qui avait presque dépassé ce stade et semblait s’élever vers quelque chose de plus important… De plus puissant.

    - Je vais te tuer, je vais te tuer, je vais te tuer.

La simiesque semblait perdre le contrôle devant son incapacité à arracher les ailes de son adversaire, et reprendrait alors une posture de combat plus stable, essayant de contrôler ses émotions qui étaient alors devenues tumultueuses. Elle pestait, cependant elle devait aller aider son père. Elle se doutait, après un long moment à réfléchir, qu’il était sûrement la cible derrière cette attaque et que cette femme n’était qu’une diversion, un charme envoyé sur Isopu dans le but d’éloigner les mercenaires de l’île principale.

Elle était d’autant plus pressée que cette révélation tardive l’empêchait d’être pleinement concentrée sur son affaire. L’affrontement continua sans pour autant se porter vers la fuite. La Cheffe des mercenaires pouvait, à mesure que la tempête de sable faiblissait, voir que de multiples affrontements se déroulaient autour d’eux. Le sien avait définitivement défiguré la partie nord de l’île, et la montagne dont elle avait arraché le pic quelques heures auparavant en ciblant les navires marines n'était à présent plus qu'un tas de cailloux détruits par la puissance de leurs coups.

La ville n’était plus qu’un vague souvenir : aucun bâtiment n’avait survécu, la destruction totale, l’apocalypse sous la forme d’une tempête de sable qui recouvrait à présent les ruines. L’épuisement lié à la chaleur et au manque d’acuité visuel étaient à présent ce qui dominait chez la simiesque dont les coups avaient sûrement brisé quelques os à son adversaire, qui n’avait pas été en reste sur cela. Côtes fêlées, épaule déboitée plus d’une fois, phalange brisée, mâchoire abîmée, elle avait échappé à la mort plusieurs fois dans ce combat, et la nuit tombait… Mais pas pour elle, pas pour l’endroit où la tempête de sable redoublait. Elle ne pouvait pas s’en débarrasser, sinon au prix d’un effort surhumain, alors elle devait se concentrer.

Inspirant et expirant, elle se concentra et recouvrit son corps de Haki de l’Armement avancé au moment où elle lança son assaut. S’imprégnant jusque dans ses os, il viendrait renforcer l’assaut qu’elle avait prévu entre deux esquives, utilisant ses jambes. Elle viserait l’estomac de l’Archange du Typhon et l’enverrait vers le sol, usant à nouveau de ses jambes pour se propulser une seconde fois, toujours recouverte de Haki, et renvoyer un coup d’une puissance extrême. Elle ne pourrait plus le faire beaucoup, mais elle comptait sur cet assaut pour affaiblir suffisamment son opposante pour que son prochain assaut la termine, espérant qu’elle réponde de la manière dont elle venait de l’anticiper…



Overlord Zwei & Commandant Accio.

La stratégie de Dorian fut porteuse de bonnes nouvelles, et la jeune femme tomba sous le coup d’une balle que sniper put porter grâce à son assaut. Le marine soupira un instant et regarda le massacre autour de lui : des gouvernementaux affrontaient des mercenaires, tandis que certains donnaient des ordres que d’autres écoutaient à moitié dans la cacophonie du champ de bataille. Dorian était en première ligne, mais ses blessures étaient trop profondes pour qu’il ne puisse continuer immédiatement. Le commandant s’élança dans sa direction et lui proposa son épaule, couvert par les tirs de ses alliés qui empêchaient les mercenaires de trop les approcher sous peine de finir comme Overlord Zwei.

    - On va soigner tes blessures avant que tu puisses reprendre, dit-il en considérant que les utilisateurs de fruits du démon étaient de toutes les manières plus utiles que les autre.

Il porterait le jeune homme à bout de bras avant d’arriver à l’unité médicale qui pourrait le prendre en charge rapidement. C’était un passage obligé, mais le Commandant Accio reporterait immédiatement les hauts faits du Commandant Karmon avant de retourner lui-même s’engouffrer sur le champ de bataille. Après quelques heures, il pourrait avoir rejoint ses camarades dans le but de les aider… Le Commandant Accio, qui était retourné sur le champ de bataille, avait secondé la Commandante Sebaltane face à un petit groupe de mercenaires qui avaient rejoint le port. Les membres de la Triade arrivés récemment avaient subi des pertes liées au déploiement des troupes du Cipher Pol qui les traquait sur l’île pour les empêcher de venir jusqu’ici.

Il était cependant revenu après s’en être débarrassé, et avait alors dit au jeune homme-maudit :

    - Tu te sens mieux ? Il va falloir qu’on y retourne. Apparemment, l’As du Cipher Pol 5 a perdu la Secrétaire de Betelgeuse qui serait à présent entre le QG et le port. Je vais t’ouvrir une voie avec mes hommes sur le port, tu pourras aller la capturer. Ne la tue pas, c’est une source précieuse d’informations sur les hors-la-lois.

En effet, il avait été contacté par l’Agente d’élite du Cipher Pol 5, Ayana Hime, qui lui avait fait part de cette situation. Il donnerait des indications plus précises sur la direction à suivre à Dorian par un escargophone sécurisé qu’il lui fournirait. La fameuse secrétaire était donc sa prochaine et certaine dernière cible sur l’île. Le Commandant Accio, confiant dans ses capacités, lui ouvrirait donc la voie…


Maggy, secrétaire de Betelgeuse.
Primée à 67.000.000 B.

La secrétaire grogna, le flanc percé par un Shigan. Elle avait réussi à s’enfuir et devait passer au dernier plan d’évasion disponible sur l’île maintenant que la Villa de Betelgeuse avait été prise d’assaut. Elle cracherait du sang impur. Elle-même était une petite frappe, mais elle connaissait des secrets trop importants pour être dévoilés. Elle ne voulait cependant pas mourir, elle ne voulait pas, elle voulait vivre et… Des larmes coulèrent le long de ses joues tandis qu’elle reniflait, mais elle continuait d’avancer, presque à découvert dans la lande qu’elle parcourait.

Les navires de la marine grondaient à l’horizon au sud-ouest de l’île, promettant de nombreux renforts sur le port où des combats faisaient rages depuis des heures, un mercenaire tombé signifiant un autre qui le remplaçait. Il fallait qu’elle atteigne la côte de l’île, il le fallait.


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Fvgvtg10
Bai Jian, "Aki no ha"
Primé à 476.100.000 B

Les réserves de Haki du Keigo allaient pâtir de cet assaut fortement osé, et risqué. La maîtrise supérieure de Bai Jian sur son outil lui aurait permis en règle générale de contrer un assaut comme celui-ci. Cependant, il n’anticipa pas suffisamment l’assaut et ne put que se concentrer que sur sa propre défense. Il recouvrit son flanc de Haki de l’Armement, absorbant une majeure partie des dégâts et étant éjecté sur une dizaine de mètres. Il toucha son flanc endolori et ne put retenir un rire quand il remarqua que sa blessure était sur le flanc opposé de celle de son adversaire. Il posa un pas devant lui avant de cracher une petite flaque de sang qui alla s’éclater sur le sol, et il fronça les sourcils. C’était peu banal.

    - Oh, je vois que l’angelot est capable de griffer, se moqua-t-il en considérant l’impact que cela aurait.

Il avait heureusement une endurance surhumaine, et cela lui permettait de ne pas prendre en compte ce type de blessures. Il les traiterait plus tard, quand il aurait vaincu la peste en face de lui, bien plus affaiblie. Il était rapidement, mais il n’était pas plus endurant : et c’était là son second défaut, ayant gommé le premier qui était sa prévisibilité. La maîtrise de Bai Jian sur son arme compensait le manque de vitesse dont il pouvait parfois faire preuve. On aurait pu dire que ses réflexes et son endurance étaient tous les deux hors du commun, il en faudrait donc plus au bretteur pour en venir à bout.

    - Danse ! Hurla-t-il en serrant les dents avant de repartir.

La suite de l’échange fut en effet une danse : un enchaînement de mouvements au ralenti pour deux combattants de ce niveau, l’un qui devrait éviter de s’engager dans un nouvel assaut suicidaire avant d’avoir récupéré un peu de son précédent coup, l’autre qui ne pouvait pas éternellement s’essouffler dans un affrontement basé sur la vitesse. Pourtant, ce fut bien la Lame d’Automne qui prit un deuxième et un troisième coup qui lui porteraient peut-être préjudices.

Plusieurs heures s’écoulèrent. Plusieurs heures durant lesquelles ni l’un, ni l’autre des adversaires ne pourraient prendre l’ascendant sur son opposant. Voyant que la situation risquait de bloquer, et que Betelgeuse n’avait toujours pas fini son combat, l’ancien Général se décida à accélérer la chute de son opposant. Il balaya l’air devant lui et lança une lame très large que le Keigo devrait esquiver par le haut. Ce serait à ce moment qu’il se propulserait dans sa direction et tenterait de l’empaler dans le ventre, dans le but de le traverser de part en part.


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 467310nabooru2013bycrazyfreakd6gapj9
Esméralda Dihark, "La Fantastique"
Primés à 155.000.000.

Les deux agents du Cipher Pol acquiescèrent. Un Rankyuaku vint séparer à nouveau Dihark de son second, et un assaut frontal l’obligea à s’éloigner pour ne pas en pâtir. Il se recula et commença à entrer sur la défensive mais une série d’attaque l’obligea à s’éloigner encore plus. Ce ne fut finalement qu’au bout de quelques minutes qu’il fut complètement sorti du champ de vision de la Supernova qui ne s’inquiétait pas pour son second, plus fort qu’elle et très certainement en meilleur état. Cependant, de son côté elle ne put que contempler le cadeau qu’on lui avait laissé. Cette femme était aux antipodes de ce qu’elle était : un physique très plaisant, un visage symétrique et surtout féminin, là où elle-même avait tendance à exécrer ses propres attributs masculins. Elle se contenta de souffler et de secouer la tête.

    - Esméralada Dihark, maîtresse de la scène, prestidigitatrice et pirate. Je suis curieuse de connaître ton nom.

Une fois qu’elle l’aurait entendu, elle sourirait avec bienveillance, et étalerait les bras.

    - Que le show… commence !

Une nouvelle scène apparaîtrait alors. Tout au bout se trouvait l’arrière-scène, mais Penny qui avait eu du mal à se repérer jusqu’ici se retrouverait sur une très grande scène de bois… Et son regard serait concentré sur l’endroit vers lequel les spots étaient dirigés. L’air rieur de la Supernova, amusé, s’accompagnerait de ses gestes semblables à ceux d’un chef d’orchestre. Tant que Penelope n’aurait pas fermé ses yeux, elle ne pourrait pas détacher son regard de l’endroit où étaient dirigés les spots lumineux… Qui parfois viendraient tourner autour d’elle pour l’obliger à tourner sur elle-même et lui donner la nausée, comme une marionnette qu’on manipule avec aisance.

Enfin, Esméralda ne jouerait pas bien longtemps. Elle avait trop peur que la jeune femme ne fasse preuve de son pouvoir destructeur à nouveau. S’entamerait alors un ballet : l’affrontement entre ces deux personnes ne pourrait que se construire autour de la supériorité des esquives de la Dihark, anticipant les actions de son opposante, affaiblie par son affrontement à Shabaody et par la correction prise lorsqu’elle était arrivée sur l’île de la Triade qu’elle avait tendance à omettre. Elle avait ordonné à ses hommes, qui ne pouvaient pas approcher l’Ainsley, de s’éloigner et de regarder de loin, ainsi que de protéger le QG.

L’affrontement serait de longue durée, sans être particulièrement épuisant. Pendant quelques heures, l’opposition serait même presque à armes égales. Puis, exténuée, la prestidigitatrice qui devait faire apparaître et disparaître des scènes en boucle se retrouverait obligée de faire apparaître une scène où elle aurait accès à tout l’arsenal qu’elle avait caché son les coulisses. Elle saisirait alors rapidement derrière son rideau une scie qu’elle utilisait pour les exercices de séparation des corps, et l’outil couvert de quelques gouttes de sang quitte à un spectacle un peu cafouillé tenterait bientôt de faucher le flanc de jeune femme.


Vice-Amiral Mihael Cruz, Kira Hokoto.
Renommé à 305.000.000 B. & Primé à 70.000.000 B.

Le combat d’Ishtar et de Betelgeuse durait déjà depuis des heures, et celui du Vice-Amiral contre Kira Hokoto, porté par la peine du premier d’avoir perdu sa famille, était d’autant plus virulent qu’il en était interminable. Les membres de la Triade qui avaient abordé le navire regrettaient leur choix : ils avaient servi de chair à canon dans cette échauffourée d’une violence sans précédent sur les côtes d’Isopu. Calm Belt avait été balayée par des vents violents qui s’étaient finalement calmés. Et en ramenant le calme, le temps avait aussi ramené chez Mihael une forme de sérénité. Les coups échangés avaient été nombreux, mais ils avaient été vains. Il ne pouvait pas lutter devant la puissance impertinente de cet ennemi aux multiples capacités.

    - Toi, fit-il en regardant Kira avec un souffle peiné. Toi…
    - Vice-Amiral, vous devez partir d’ici.

La voix de la Vice-Directrice du Cipher Pol 3 soufflait dans l’oreille de l’homme qui était aux portes de la mort, sans qu’il soit facile de le remarquer. Il ne bougea pas d'un millimètre. Pourquoi les officiers de la marine n'en faisaient qu'à leur tête aujourd'hui ? Ghetis Archer avait déclaré la guerre à l'Empire d'Erika, cet homme se dirigeait vers sa propre mort. Son cœur se serra devant la frustration qu'elle ressentait vis à vis de cette opération.

    - Les renforts arrivent. Vice-Amiral Cruz…
    - Ce fut un honneur de servir le Gouvernement Mondial, et Saint-Constantin.
    - Ce seront donc vos dernières paroles, marmonna Kira.

Un navire s’était détaché de la masse de navires qui semblaient venir du sud-ouest de l’île. Plus rapide que les autres, il s’élançait en direction du cuirassé encore presque intact du membre de l’Amirauté, à l’exception d’un mat détruit et de la partie supérieure ravagée.

    - Non ! Hurla Billy Green dans le Den Den Mushi relié à une oreillette.

L’homme sentit soudain un dernier coup recouvert de Haki venir lui briser le thorax, s’enfonçant profondément sans traverser sa peau. Des bouts d’os volèrent à l’intérieure de son corps et allèrent rapidement transpercer artères, poumons et cœur. Ses yeux se portaient alors sur le ciel calme de cette île, alors que le soleil cédait place à la lune. Il souriait alors que la Vice-Directrice ne pouvait contenir une expression de catastrophe, donnant des ordres pour qu’on vienne intercepter le révolutionnaire avant qu’il ne tente de rejoindre l’île…

Mais les derniers escaméras survivants de l’affrontement se tournèrent en direction d’une des caravelles de la Triade grâce à un système rotatif, une caravelle sur laquelle venait de monter le criminel révolutionnaire. Celui-ci regarda l’escarméra et salua d’un signe désinvolte :

    - Vous transmettrez mes amitiés à l’Amiral Kurohebi.

Et il ordonna alors aux derniers mercenaires de prendre la mer, sans leur laisser vraiment le choix, balançant par-dessus l’eau le seul qui osa lui répondre. Il n’avait pas de temps à perdre. Alors qu’ils partaient, la stratège réfléchit rapidement et abandonna la poursuite, priorisant la mission qu’ils avaient actuellement. Elle nota d’une main tremblante les informations qu’elle devrait transmettre à ses supérieurs tout en remuant dans ses mains un jeu de dés qu’elle lança sur un plateau de jeu de rôle.

Résumé :

Tous > La nuit tombe sur le village... Il s'agit donc d'une ellipse temporelle, plusieurs heures se sont déroulées (pour des personnages de votre endurance, ce n'est pas quelque chose d'exceptionnel de tenir.).
Au sud-ouest, les marines semblent arriver sur l'île, signifiant que Meredith a gagné sa bataille navale.

Ishtar > Le combat continue, Betelgeuse tente de t'attaquer en se propulsant avec ses jambes, recouverte de Haki offensif, puis si elle te touche elle continue en se propulsant avec une seconde propulsion pour entamer ton torse.
Dorian > Tu vains Overlord Zwei, est emmené te faire soigner. A un moment, soit sur le champ de bataille, soit dans l'infirmerie de fortune, le Commandant Accio revient te voir et te dit de retrouver la secrétaire de Betelgeuse qui est sur la route du QG. Tu pourras la trouver facilement, il t'ouvre la voie sur le port.
Sakuga > Affrontement avec Bai Jian. Sur le port, pour tes PNJs, Maribel et Ganfold continuent leurs combats, mais Mia a gagné le sien et peut être passée à autre chose. (Il y a plein de mercenaires de son niveau, non incarnés)
Penny > Dihark te soumet à son pouvoir qui lui permet d'obliger ton regard à aller sur un endroit de la scène, sauf si tu fermes les yeux. Avec ton pouvoir tu arrives à la tempérer mais c'est de plus en plus dur, alors qu'elle semble t'anticiper parfaitement et esquiver tes assauts. Elle n'arrive cependant pas à t'atteindre réellement, et tente de t'attaquer au corps à corps avec une scie, sur le flanc.

Le RP est soumis à un délai de 96h par personne / par tour (une fois qu'une personne a posté, c'est au tour de la suivante.). Si vous ne pouvez pas poster, n'hésitez pas à intervertir vos tours.

Voici la Carte du lieu :
Spoiler:
 

Liste de PNJs :

- Betelgeuse Quing est niveau 49 - Primée à 879.000.000 B.
- Bai Jian est niveau 43 - Primé à 476.100.000 B.
- Pirros est niveau ?? - Primé à 127.000.000 B. Vaincu par Meredith Helmaroc (Capturé)
- Arsenic est niveau ?? - Non primé. Vaincu par Mihael Cruz (Mort)
- Kira Hokoto est niveau 44 - Primé à 70.000.000 B. (A quitté l'île)
- Maggy est niveau ?? - Primée à 67.000.000 B.
- Sniper 1 est niveau 32.
- Sniper 2 est niveau 30.
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Ganfold est niveau 36
- Maribel est niveau 35
- Sigmund Fung est niveau 30 - Primé à 99.000.000 B. Vaincu par Dorian (Mort)
- Allonzo Illiago est niveau 27 - Primé à 52.000.000 B. Vaincu par Mia (Vivant)
- Overlord Zwei est niveau 28 Vaincue par Dorian & le Commandant Accio (Morte)
- Overlord Drei est niveau 27
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Commandant Accio est niveau 27
- Commandante Sébaltane est niveau 26

- Esméralda Dihark est niveau 32 (30 en l'état actuel) - Primée à 155.000.000 B.
- Shake Spear est niveau 34 - Primé à 82.390.000 B. (Blessé au bras)
- Les vingt membres de l'équipage sont niveau 20 (12/20 ont été mis hors combat)
- Les quinze membres du Davy Back Fight sont niveau 20 (10/15 ont été mis hors combat)

- Vice-Amirale Meredith "Coeur de Héron" Helmaroc est niveau 43 - Renommée à 280.000.000 B.
- Ayana Hime est niveau 40 - Renommée à 260.000.000 B.
- Vice-Amiral Mihael Cruz est niveau 39 - Renommé à 305.000.000 B. (Tué par Kira Hotoko)
- Contre-Amirale Deana Cruz est niveau 35 - Renommée à 270.000.000 B. (Tuée par Arsenic)
- Contre-Amirale Gozen Tazahoka est niveau 32 - Renommée à 106.000.000 B.
- Malicia Ekkert est niveau 30
- Rogue Wolfang est niveau 29
- Gabriel est niveau 30 (Tué par Kira Hotoko)
- Lieutenante Hope Faith est niveau 24 (Tuée par Arsenic)
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1548
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
52/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
108/1000Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (108/1000)
Berrys: 72.027.009.000 B
Dim 25 Juil 2021 - 19:47



Au cœur du Désert

Les Trois Yeux se Ferment



Ishtar, les paupières closes, se repassait l’affrontement dans sa tête. Le choc entre les corps, les mains s’enfonçant dans la matière, la chute des dernières structures sur leurs êtres en pleine confrontation, la montagne qui cédait et s’écrouler pour finir son existence en un champ de ruines. Les roches avaient volé dans tous les sens, le ciel s’était retourné, la matière s’était fracturée et le temps lui-même s’était distordu dans un méli-mélo d’assauts indescriptibles. La communion entre les deux adversaires avait été tels que le temps avait à la fois défiler à une vitesse insoutenable et s’était arrêté. Oui, tout n’était que similitude et prolongation, continuation sordide dans l’instant figé du fléau des âmes. Les os brisés, le souffle court, l’esprit de celle qui s’élevait aujourd’hui comme Psyjique demeurait aussi calme qu’une rivière sur laquelle se dressait un pont de bois. La méditation, cet art qu’elle avait porté à son paroxysme lorsque la bilcane était parvenue à en user pour ressentir le fluide perceptif qu’elle avait éveillé, lui était toujours plus utile minute après minute. La colère et la haine, l’empressement de son adversaire continuait à faire commettre des erreurs à la Quing tandis que l’originaire de la Mer Blanche demeurait indéfiniment dans le contrôle d’elle-même et de la situation. Le visage de plus en plus impassible, vide de toutes émotions que ce soit négatif ou positif, ce n’était qu’une enveloppe charnelle au sein de laquelle était trié et analysés les informations.

Les sensations ne devaient être que des abstractions de l’esprit refoulé et piétiné par la concentration et la volonté. Oui l’amazone était essoufflée. Oui son corps était meurtri, couverts d’ecchymoses, quelques os cassés et le sang coulait de certaines plaies ouvertes avec de la simple force brute. Cependant l’adrénaline courrait le sang et devait être canaliser pour qu’aucune erreur ne soit faite dans ces instants d’affrontement où la combattante pouvait mordre la vie à pleine dent. Comment se sentir plus vivante qu’en étant en maîtrise de la situation au milieu d’une telle bataille avec les veines gorgées d’une sensation d’épanouissement et de surpuissance ? L’Archange du Typhon avait plongé dans le Flow, aussi surnommé la Zone. Un état mental atteint par ceux qui sont complètement plongée dans une activité et qui se trouvent dans un état extrême de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. Une absorbation totale d'une guerrière par son affrontement. C’était au final un amalgame de plusieurs choses : concentration intense focalisée sur le moment présent ; disparition de la « distance » entre le sujet et l'objet ; perte du sentiment de conscience de soi ; sensation de contrôle et de puissance sur l'activité ou la situation ; distorsion de la perception du temps ; l'activité est en soi source de satisfaction. Ishtar remplissait ici toutes ces conditions et était donc au sommet de sa fatigue mais également au pic de sa capacité à rebondir. À la sortie de son combat, elle en comprendrait peut-être les mécanismes pour pouvoir exploiter cela d’une nouvelle manière, mais dans l’instant présent la seule chose qui existait à ses yeux était la simiesque qui luttait également pour l’emporter.

Le souvenir des échanges se matérialiser comme des esprits dansant dans l’espace entourant la De Lérhane qui rouvrit les yeux, son fluide perceptif déployé de manière presque automatique et les poings couvert d’un haki de l’armement primaire et instinctif. Les deux jambes vinrent toucher l’estomac et du suc gastrique ressortit de la bouche de la Kuja tandis qu’elle chutait vers le sol qui la réceptionna dans une cacophonie d’éclatement de roches. La Quing revint à la charge l’instant d’après afin d’effectuer une attaque qui, à ce stade des échanges de coups, se voulait pratiquement décisive quant à l’avenir de chacune dans ce combat. Oui, le moment de tout donnait était arrivé. Sous forme hybride à quelques centimètres du sol, l’originaire de la Mer Blanche de frappa elle-même avec sa queue pour décaler son buste de manière brutale et en s’infligeant des dégâts à elle-même afin d’esquiver par une manœuvre violente l’assaut. Mais ce n’était pas finit puisque la silhouette de l’Archange du Typhon gagna en volume. Pour l’ultime fois de la confrontation, la bilcane faisait appelle à sa forme éveillée. Dans une respiration lourde et gargantuesque, les coudes et les mains vers lesquels étaient acheminés du haki de l’armement d’instant un instant, les ailes de l’ancienne révolutionnaire propulsèrent l’air pour en générer un véritable mur fondant sur la simiesque avant que finalement les ailes ne viennent se poser sur les coudes pour pousser ceux-ci et permettre aux bras d’être eux-mêmes propulsés vers l’avant pour profiter de la relative proximité pour essayer d’attraper entre les deux paumes la maudite de l’attèle et ainsi l’écraser. Les ailes remontaient également dans le même temps le long des triceps puis des biceps pour être prêt à se positionner en bouclier si jamais Betelgeuse parvenait à filer et tentait de venir attaquer le corps de la monstrueuse incarnation du Serpent à Plumes, offrant alors possiblement une ouverture providentielle pour la blonde aux quatre ailes qui allait réagir dans les instants suivant pour tenter de mettre fin à la confrontation dans un final d’une brutalité exceptionnelle peut-être jamais vu de ce côté-là de Redline.






© By Halloween



Ishtar fait l'expérience du Flow face à Betelgeuse et pourra se servir de ce souvenir comme base pour élaborer sa forme zoan lvl 53 Troisième Œil.

Techniques et formes :
 

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Ishtar De Lérhane
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 1200
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
43/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
171/500Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (171/500)
Berrys: 1.286.217.400B
Lun 26 Juil 2021 - 20:44
Les Trois Yeux se Ferment [9]


Le bretteur touchait sa plaie qu’il venait de recevoir par mimétisme en voyant le Jian faire de même. Il était pourtant devenu évident pour l’homme qu’il avait atteint un tout autre calibre, il y a quelques semaines ce genre de blessures aurait suffi pour mettre le Keigo hors de l’affrontement. Ses réserves étaient plus grandes, il les voyait enfin le fruit de tout ses efforts pour devenir plus fort et un combat bien plus complet. Il ne devait rien lâcher dans cet affrontement, rien ne laisser au hasard car après tout il fallait respecter la promesse qu’il avait fait. Le Colonel en était conscient, il l’avait promis lors de son dernier passage sur Bilca au sein des siens. Il avait fait un serment devant l’entièreté des croyants à Constantinople et avait répété son souhait en priant avant cette mission. Ses réserves d’énergies commençaient à peine à s’affaiblir, il en avait encore assez dans les jambes pour remporter cet affrontement pour vaincre cet homme.

« Ce n’est pas avec un ange que tu danseras mais avec un démon. », répondrait-il alors tout simplement en s’élançant vers son adversaire pour participer à cet échange de coups qui durerait tout simplement des heures durant entre les deux adversaires sans en laisser un prendre l’avantage sur l’autre.

A chaque instant qui se passait le bretteur se souvenait de ses affrontements passés où il a failli passer l’arme à gauche. Il était bien loin du vulgaire petit pirate qu’il était il y a deux ans de cela sur East Blue, son chemin parcouru avait été long et semé d’embûches. C’était alors que la Larme des Nuages s’entrechoquait avec la lance du Jian les bruits de cet échange de coups rappelait les vieux adversaires que le bretteur eut à combattre par le passé.




East Blue, Octobre 1505, Ile de Dawn.

Alors que Raki et Vincent avaient tout deux foncés dans la direction du palais royal du Royaume du Goa, le Keigo et ses acolytes de fortunes venaient de fuir pour avoir sauver des pirates qu’ils ne reverront certainement jamais. Le Keigo l’avait lui-même dit, il avait fait quelque chose qui n’allait pas assumer, un attentat, des dizaines de civils couraient dans tout les sens pour fuir cette apocalypse qui était venu de la part du pirate blond. Inventeur à ses heures perdus, il avait désormais commis un crime, quelque chose de grave qui allait le faire recevoir une prime. Même si il s’en fichait à l’époque, il avait quelque chose en lui pendant cette course qui l’effrayait, qu’est-ce que sa famille allait penser de lui ? Il ne les avait pas vu pendant des années durant et il ne se doutait pas que cette information allait monter jusqu’à lui dans le ciel néanmoins qu’est-ce qu’il allait pouvoir bien leur expliquer. Etait-ce des regrets ? Non, il ne devait pas en avoir. Il l’avait fait pour des gens qu’il appréciait, c’était eux sa famille maintenant.

« Fuyons, nous devons nous mettre à l’abri et trouver un moyen de se casser de cette île. », disait-il avant que les évènements ne s’enchaînent.

Il était désormais pris dans un affrontement avec son ami Akira contre cet homme avec son Zoan inconnu. Il avait pour la première fois déchirer l’air avec une technique qu’il venait tout juste de mettre au point, une lame d’air symbole évident de son avenir dans ce monde. Une première technique montrant son évolution dans le monde des bretteurs.




???, Juillet 1506, Siège de Mars, salle des portails.

« Tu vas arrêter de pleurer, c’est un champ de batailles ici, pas une cours de récréation… »

Le bretteur venait de frapper un adolescent qu’il ne connaissait pas, un individu qui se laissait faire par son impuissance sur ce champ de bataille qui venait de commencer. Un homme qui se laissait avoir par le cauchemar que Mars pouvait provoquer. C’était un évènement traumatisant mais il fallait pouvoir en sortir sans succomber à la dépravation. Il était beaucoup plus confiant à cet époque parce que le Keigo avait déjà tout perdu, les gens avec qui il s’était rapproché, les personnes qu’ils aimaient. Il n’avait rien à perdre hormis de se jeter tête perdue dans la bataille pour faire quelque chose d’éclatant dans sa vie. L’égoïsme, c’était tout ce qui guidait le bretteur, un égoïsme permanent.

Au fur et à mesure que le combat avançait, le bretteur ressentait quelque chose qu’il n’avait jamais ressenti avant. Il le savait, il s’en rendait compte désormais après que ce combat ce soit soldé sur une victoire pour sa part quand la Windspell était en train de panser ses plaies. Il passait sa vie à courir derrière un spectre de gloire au dépends de la vie d’innocents ou de la vie de personnes. Ce n’était pas comme cela qu’une légende allait naître si tout ce qu’il cherchait était la désolation. Au final il était devenu comme celui qu’il détestait le plus au monde, il était devenu Octavius pour des personnes inconnus. Pourquoi devenait-il la personne qu’il détestait le plus au monde ? Sa vie devait changer, il devait prendre un nouveau chemin. Il devait se battre pour gagner le pardon et changer tout cela, il devait devenir un homme vertueux.




Grand Line, Octobre 1506, Ile de Fuyu.

Le bretteur la tenait entre ses mains, il l’avait emporté grâce à sa force, il la voyait lui tendre ses bras, la première étape de sa rédemption aux yeux du monde. Il l’avait promis à Caligula, promis à Ghetis, promis à son frère Samael, il l’avait promis à toute les personnes qu’il allait progresser et atteindre cette rédemption. Par sa propre force, il était guidé pour la première fois de sa vie en traduisant son envie toute particulière de se faire pardonner. Il attaquait son adversaire emporté par l’adrénaline et son cœur battant à une vitesse folle. Il fallait qu’il dépasse ses limites qu’il les brise et qu’il prenne son destin entre ses mains.

« Je dépasserais mes limites... », se disait-il en sentant son corps devenir plus puissant que jamais. « Observez-moi bien car je serais bientôt de votre force et capable de tous vous sauver. »

Son corps répondait enfin à son envie de se faire pardonner, son envie de n’être plus qu’un égoïste et que d’une vision centrée sur lui-même. Il devait réussir à vaincre, c’était sa mission pour remporter la chance de se voir acquitté.




Retour au Présent.

Alors que le Jian semblait vouloir amorcer la fin du combat avec un grand mouvement d’une lame d’air, le Keigo sauta pour esquiver gardant son observation en alerte. Il plaça sa plus grande lame en opposition à la lance du mercenaire pour bloquer son coup et la tentative de le transpercer laissant ainsi sa main tenant la Larme des Nuages libre pour contre-attaquer. C’était le moment d’en finir avec cet adversaire, de trouver le moyen de conclure cet affrontement en beauté et de prouver sa supériorité définitivement sur cet adversaire. Sauver Penny, sauver Dorian, il devait sauver tout le monde, si il perdait les autres aussi seraient perdus à cause de cet adversaire bien trop puissant pour eux. « C’est à toi de jouer maintenant. Tu as carte blanche mon démon. », se disait-il dans son esprit changeant complètement d’apparence grâce à sa technique de combat qui commencerait à le vider de toute son énergie. Il ne restait plus beaucoup de temps pour vaincre cet homme.

« Finissons-en maintenant. »,disait-il avec un sourire carnassier comme ce n’était plus le joyeux Sakuga qui parlait mais une bête sauvage.

Le bretteur assénait donc un violent coup d’estoc dont le but était tout simplement de percer le buste de son adversaire en usant de son meitou et de son haki avancé pour gagner de l’allonge. Ses réserves commençaient à s’épuiser depuis le temps qu’il utilisait, il ne restait plus beaucoup de temps d’action de son haki, il le savait. Son corps était en train de flancher, cette attaque était sûrement l’une de ses dernières attaques durant cet affrontement. C’était le moment de faire la différence entre les deux hommes…




Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Samael_nego
Samael Keigo, Médecin n°2 de Unite

Du côté du port pendant que l’affrontement contre Ganford continuait pour Samael, le logia commençait lui aussi à sentir que ce combat devenait intensif. Il éprouvait une certaine lassitude à participer à cette guerre. Son esprit criait en entendant les cris des canons ainsi que des armes à feux. L’esprit du chirurgien hurlait sans crier gare comme pour le prévenir qu’il pourrait y perdre la vie. Il le sentait, il n’avait pas réellement sa place sur le front et sur un champ de bataille de cette envergure. Il n’était pas digne d’être le frère de Sakuga, pensait-il. C’est dans ce moment d’égarement que des voix vinrent troubler peu à peu à le soldat. Au fur et à mesure que le temps passait, le frère du bretteur se sentait étouffée par cette situation si déplaisante, comme écraser par son propre esprit qui essayait de le soumettre. Hurlant au gré du vent qui soufflait fort car deux mondtres s’affrontaient à cet endroit,  le brun se laissait lui aussi aller à cause de ce qu’il pourrait certainement se rendre compte plus tard que c’était le Mantra qui s’éveillait. Il était lui aussi le fils d’un monstre qui avait traumatisé les vies de ce petit groupe de Bilca, il avait dans son sang l’héritage d’Octavius.

« Je vais pas lâcher pas maintenant. », disait-il en pointant sa lance dans la direction du vieillard. Il livrait le combat le plus décisif de sa vie sur cette île d’Isopu…

Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé :
Sakuga mets l'une de ses lames en opposition à la lance de Bai Jian puis essaye à son tour de le percer.
Tentative d'éveil de l'observation pour Samael.

Listes des PNJs présents côtés Unite :
Samael Keigo lvl 35, Logia de la Colle, Force surhumaine (Parle en #6699ff)
Kayn Shieda lvl 36, Rokushiki, Haki de l'Armement Standard (Parle en #990033)
Commandante Mia Güttenburg lvl 30, Epéiste Pur (Parle en #ff99cc)
Raine Taeau lvl 29, Haki de l'Armement Standard
Eva Icarus lvl 27, Retour à la vie des cheveux, Haki de l'Observation forme éveil (Parle en #ffcc33)


techniques utilisées:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Colonel
Dorian Karmon
Messages : 210
Race : Humain
Équipage : Unité

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
8/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (8/120)
Berrys: 59.900.000 B
Colonel
Mer 28 Juil 2021 - 19:17

Les Trois Yeux se ferment


520 mots

Heureusement, mon allié de circonstance réussit à abattre l'ennemi et à libérer la place, me faisant surtout relâcher un poids de mes épaules, même si j'enrage pas mal intérieurement, toujours assailli d'un brouhaha dans ma tête.
C'est mon premier combat de la mission et je suis dans un état pas possible, c'est vraiment pitoyable! J'aurai dû rester sur ma foutue vigie et ne jamais en descendre!
J'avais un job, juste un seul et c'est complètement parti en vrille!

Cependant, je dois bien vite arrêter de pester intérieurement et me concentrer sur autre chose, à savoir les voix dans ma tête.
Je peine à discerner des mots dans tout ce qui se dit et je n'arrive toujours pas à comprendre d'où ça vient, même si je soupçonne sérieusement la drogue que j'ai reçu: un truc hallucinatoire peut-être?
C'est usant mentalement d'avoir ça dans la boîte crânienne, mais je me garder bien d'en faire part au Commandant Accio. Il serait capable de me mettre de coté pour le reste de la mission et je n'ai pas envie d'échouer à la seule chose que l'on m'a demandé de faire. Je ne vais pas passer ma première bataille avec cet équipage dans un lit médical.

Après avoir brièvement acquiescé devant les dires de mon collègue, je me concentre surtout sur la suite, pour informer les médecins de mes diverses plaies. Dans un bazar pareil et même s'ils connaissent mieux leur travail que moi, chaque seconde compte et je n'ai pas envie de m'éterniser plus que nécessaire ici.
Je demande surtout à ce que l'on s'occupe des mes plaies aux jambes, estimant que j'aurai besoin d'être le plus mobile possible pour la suite. Pour le reste, je suis globalement couvert de bandages un peu partout, mais je demande en plus quelques cachets contre les migraines, pour essayer de calmer le boxon dans ma tête.

Durant les soins, je suis mis brièvement au courant des mouvements de troupes navales sur le coté sud-ouest et le commandant Accio vient peu après m'informer de la suite des opérations, me faisant me lever assez vite:

- D'accord, je vais en profiter pour demander quelque chose aux renforts navals; finissons-en avec ce carnage, pour enterrer nos morts ensuite...

Grinçant des dents en voyant une ligne de corps recouverts d'un drap blanc couvert de tâches de sang à chaque fois, je sors mon Den-Den Mushi, en suivant le commandant, contactant un responsable des forces navales:

- Vice-Amirale Meredith, commandant Dorian au rapport! Nous avons encore besoin de vos navires! La secrétaire de Betelgeuse est sur la route de leur quartier général à l'Est et on suspecte fortement qu'elle prenne la fuite par la mer! Pouvez-vous envoyer des troupes faire un blocus de la zone?

Durant mon échange avec ma supérieure, je suis sans difficulté le commandant Accio, même si mes jambes picotent encore un peu et que les voix dans ma tête sont toujours vivaces et cacophoniques.



Résumé:
- Après quelques soins, Dorian suit le commandant Accio, pour intercepter la secrétaire de Betelgeuse sur la route du quartier général.
- Sur la route, il contacte la Vice-Amirale Meredith, pour lui demander d'envoyer une partie de ses troupes navales faire un blocus de l'Est, pour empêcher toute fuite ennemie par ce flanc.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Colonel
Penelope Ainsley
Messages : 99
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Colonel
Ven 30 Juil 2021 - 23:34

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Les trois yeux se ferment

Si l’on m’avait dit à l’avance que j’allais tenir aussi longtemps contre cet adversaire qui me paraissait pourtant supérieur en tous points, je n’y aurais pas cru. Et pourtant je me tenais toujours sur mes jambes, de plus en plus confiante alors qu’avançait l’affrontement alors que la logique aurait sans doute voulu qu’il en soit autrement. Égratignée de partout, l’uniforme déchiré en plusieurs endroits et les côtes sans doute pleines de bleus, je trouvais pourtant encore le moyen de me tenir droite, presque insolente face à cette femme dont la frustration était à présent palpable. Ma malédiction me permettait de la tenir en respect et de porter des assauts qu’il était difficile d’esquiver complètement. Si la Dihark m’empêchait d’aller mener à bien mon plan initial ou même d’aller aider mes collègues, je savais néanmoins que la retenir ici était également fort important. Preuve était que les deux agents du Cipher Pol venus me prêter main forte n’avaient toujours pas fait leur grand retour, ni le blond d’ailleurs, et donc il me fallait empêcher la pirate d’aller prêter main forte à son second dans son propre affrontement. J’étais aussi inquiète pour Sakuga, évidemment, mais laisser mon attention se promener trop loin ne mènerait à rien. Valait mieux rester concentrée et, en un sens, j’étais presque contente de la présence de cette scène qui nous isolait d’autres combattants éventuels.

Si seulement elle n’avait pas eu ces fichus spots pour me faire danser de tous les côtés… J’en avais démoli plus d’une demi-douzaine, mais au final ça ne comptait pas. Dès qu’il y avait un peu trop de casse, la Supernova n’avait qu’à créer une nouvelle scène, encore et encore. Je m’essuyai la bouche du dos de la main pour rattraper au passage une goutte de sang qui perlait sur ma lèvre inférieure, ayant été fendue un peu plus tôt suite à un coup porté par mon adversaire. Fermer les yeux était une solution évidente, mais imparfaite. Contrairement à mon capitaine, je ne possédais pas le haki de l’observation pour suivre ses faits et gestes sans user de mes iris verdoyants. Encore une fois, c’est la malédiction du Gura Gura no Mi qui me sauvait la mise. Pas besoin de voir spécifiquement ce qui se passe lorsque l’on a assez de force brute pour simplement écraser, ou écarter, l’opposition. La véritable question était de savoir combien de temps encore nous parviendrions à poursuivre cet échange qui paraissait sans fin. L’une de nous deux allait devoir céder et je ne comptais pas du tout le faire. Voyant que la grande brune aux traits masculins s’armait cette fois d’une redoutable scie ensanglantée, j’en déduisais qu’elle non plus.

« Alors c’est quoi ce prochain tour ? T’as rien dans les manches j’espère ? »

Je replaçai mes gants, prête à lui faire mordre la poussière encore et encore jusqu’à ce que la leçon fasse son chemin dans sa petite tête obstinée. La voir avancer avec une arme à la portée réduite me laissait croire qu’il y avait plus à l’œuvre qu’elle ne voulait bien me laisser le voir. N’est-ce pas là toute l’astuce des magiciens ? Nous faire regarder quelque part pour mieux réaliser leur truc dans la main que le public ignorait ? La question se posant était simple : même si un doute subsistait dans mon esprit, aurais-je les capacités pour me sauvegarder d’une attaque plus complexe et riposter du même coup ? À voir, mais pas tout de suite si j’avais de la chance. Lorsqu’elle se serait approchée avec sa scie, c’est de nouveau que j’utiliserais le Shiro no Kyakka pour l’éloigner et, surtout, la déstabiliser. Si cette technique avait le désavantage  de me garder immobile, elle avait aussi l’avantage de se déployer à 360 degrés, me permettant de ce fait d’intercepter des attaques venant de n’importe quel côté et ce même si je ne pouvais pas les voir approcher. Cela fait, je me remettrais en mouvement pour, cette fois, frapper le sol devant moi en direction de la pirate qui aurait été déstabilisée par ma première offensive.

Mon nouvel objectif ? Immobiliser la Dihark au sol à l’aide du Wareme no Kan’sei, le Piège de la crevasse. Pour éviter celui-là, il lui faudrait logiquement sauter et cela aussi, je l’avais prévu. Si elle ne possédait pas de geppou ou d’équivalent apprit sur le tas, il lui serait difficile, pour ne pas dire impossible, de changer de direction afin d’esquiver dans les airs. C’est là que je pourrais la cueillir avec un bon gros coup de Shiro no Kokaku et, je l’espérais, la mettre ainsi hors combat ou au minimum la pousser à jeter l’éponge. Une fois que l’orbe blanche aurait quitté mon poing, je m’immobiliserais de nouveau pour me protéger avec le Tekkai. Comme dit plus tôt je la soupçonnais de préparer un sale coup fourré là où je ne pouvais pas la voir et il était hors de question de lui faciliter la tâche.

Cependant, il y avait aussi une autre possibilité. Et si la Pirate, déstabilisée par le Rejet Blanc, se retrouvait effectivement coincée au sol par ma Crevasse ? Il me faudrait prendre un risque et accepter de baisser ma garde pour plutôt passer à l’offensive. J’utiliserais alors le Soru pour avaler la distance qui nous séparerait avant qu’elle ne puisse se libérer et profiterais qu’elle soit entravée pour attaquer dès qu’elle serait à ma portée. Mon attaque de prédilection dans ce scénario ? Le Kichin’to no Dageki, la frappe précise. Je viserais son bras principal et, alliant mon savoir médical à la puissance tout bêtement absurde du fruit du séisme, pourrait la priver de son usage au moins temporairement. C’était ce genre de petit avantage qui pouvait faire la différence entre victoire et défaite alors autant mettre toutes les chances de mon côté !
@feat Unite & Les Méchants de la Triade

• Penny continue de se battre avec Dihark.
• Lorsque la Supernova passe à l’attaque, Penny la repousse avec son Rejet Blanc pour l’éloigner et la déstabiliser avant d’enchaîner avec le piège de la crevasse.
• Si Dihark évite > Penny envoie le Voyageur Blanc en sa direction pendant qu’elle esquive et s’empresse d’utiliser le Tekkai pour remonter sa garde en prévision d’un prochain assaut.
• Si Dihark a les pieds immobilisés au sol > Penny utilise le Soru pour se rapprocher rapidement et attaquer son bras le plus utilisé dans le but de le rendre temporairement hors d’usage.

Techniques utilisées :
Spoiler:
 

Awful

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 31 Juil 2021 - 0:05



Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Bone_s10
Betelgeuse Quing, Cheffe de la Branche Mercenariat de la Triade.
Primée à 879.000.000 B.

Le bruit sourd des bras qui se brisaient indiquait à la De Lerhane qu’elle venait de réussir un coup de maître. Betelgeuse avait arrêté les paumes au prix de ses deux appendices à présent hors d’état de fonctionner. S’était alors propulsée en prenant une forme plus petite pour se libérer de son étreinte, sans lâcher un hurlement de douleur. Ses yeux étaient finalement devenus larmoyants, l’émotion ayant atteint son cerveau. De la peur ? Non, de la rage. Elle les haïssait tous, elle les détestait. Toutes ces putains d’instances gouvernementales. Ce n’était même pas la Marine qui avait détruit le projet de toute une vie, non, c’était une putain d’agence qui s’occupait de taper sur les doigts des corrompus. La fin de sa vie serait donc marquée par une ultime humiliation ? Elle avait le droit à quoi ? A une primée à même pas 200.000.000 de Berrys ?

    - ISHTAAAAAAR ! Hurlerait la simiesque.

Alors, brusquement, elle prit sa forme éveillée dans le but de repasser à l’assaut. Comment ? Comment sans ses bras ? C’était là la seconde particularité de son Haki Avancé, et des ultimes réserves qu’elle conservait dans ce cas précis. Il s’insufflait au fond de ses os pour les maintenir ensemble, lui permettant de combattre tant qu’elle n’avait pas déployée ses maigres réserves jusqu’au bout. Elle s’élança en direction de son ennemi, mue par la rage, mue par la haine. Elle voulait à l’origine reprendre sa forme éveillée plus proche de la De Lerhane pour la tuer en utilisant une dernière fois toute sa puissance : un plan simple mais qui avait déjà fait ses preuves. C’était devenu impossible.

A présent, seule une haine sourde résonnait en elle. Ses yeux s’étaient transformés en deux orbes ocre qui faisaient échos aux iris de son opposante. Elle ne mourrait pas seule : elle emporterait cette putain avec elle, quitte à la terrasser de force. Sous forme éveillée, elle était stupidement rapide, au point que le ratio entre son poids et la perte de vitesse ne pouvait pas être respecté. Elle brisa le sol une dernière fois pour déstabiliser son ennemie et lui enverrait un lot de pierres qu’elle frapperait à toute vitesse, avant s’élancer sur le flanc en un quart de seconde pour le lui arracher complètement. C’était là son ultime assaut : si elle réussissait, la De Lerhane n’aurait plus d’autre choix que de cracher le reste de ses organes sur le sol, en se vidant de son sang. Elle tenterait d’aller jusqu’au bout de cette attaque, quitte à y laisser la vie.



Maggy, secrétaire de Betelgeuse.
Primée à 67.000.000 B.

Une fois sorti du port, le Commandant Dorian Karmon serait livré à lui-même. L’absence de support était due au nombre restreint de personnes qui pouvaient encore se mouvoir, et si on voulait lui offrir de l’aide ce ne serait pas immédiat. En s’approchant du QG, il pourrait apercevoir des traces de sang frais qui sortaient du sentier pour aller vers la côte, sûrement vers l’endroit où devait se trouver la fameuse secrétaire de Bételgeuse. Elle avait été blessée durant son combat, information qu’il manquait au marine Cependant, s’il suivait la piste en considérant que la fuyarde était bien dans les environs, il finirait rapidement par tomber sur la jeune femme qui se retournerait, en sueur, le regard vitreux alors que sa blessure semblait avoir pris de l’ampleur.

    - T’es qui ? Dirait-elle avec une certaine méfiance, s’appuyant sur un tronc d’arbre mort.

Une nouvelle explosion, un nouveau choc secouerait l’île.

    - On dirait l’apocalypse, rirait-elle amèrement. Putain, fallait que ça tombe sur moi. Dégage, ou je te jure que je te…

Elle avait sorti un pistolet, mais semblait avoir des difficultés à viser. De toute évidence, tomber sur l’As du Cipher Pol 5 ne lui avait pas fait le plus grand bien. Elle était mise en difficulté, avant même d’avoir combattue, mais si elle tirait elle déchargerait son arme avant de la jeter au sol et de s’enfuir. Le Karmon risquait aussi de se recevoir une balle s’il tentait d’abattre la distance entre elle et lui en peu de temps, et rien ne disait qu’elle ne mettrait pas fin à ses jours pour éviter l’enfer d’Impel Down. Peut-être que la négociation était le seul moyen d’y arriver, ou la diversion ?


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Fvgvtg10
Bai Jian, "Aki no ha"
Primé à 476.100.000 B

La technique de Sakuga était énergivore, et elle avait ses limites, mais elle pouvait permettre de mettre fin au combat. Si l’épéiste était encore plus fatigué que le lancier, ce dernier avait subi plus de blessures lourdes. Son endurance lui permettait pour l’instant de les supporter, mais pour combien de temps encore ? Suffisamment, il l’espérait, pour défaire son adversaire. Non, il n’avait pas à l’espérer… Il était certain que dans l’ombre, d’autres ennemis l’attendaient. Il était condamné à finir ses jours sur cette île, et il n’avait que pléthore de choix quant à son exécuteur. Ce gamin blondinet ne serait pas un mauvais choix : ils avaient fini par se connaître à travers les coups échangés. Pourtant, ce qu’il désirait, c’était bien une mort à la hauteur de ce qu’il avait vécu. Ses yeux s’étaient injectés de sang, et il souriait à présent, tel un démon de l’automne. Ses cheveux rougeâtres rappelaient les paysages de cette saison, et on avait l’impression que dans son sillage se soulevaient les couleurs orangées des feuilles mortes.

Et finalement, quelque chose l’amusa dans l’ultime néanmoins impertinent assaut du Paladin. Il avait l’impression que l’ange avait fini de déployer ses ailes, et que son épée était une extension de son corps. C’était la lame du Jugement, une lame qui promettait d’accueillir les péchés des criminels. Soudain, « Aki no Ha » sembla à son tour se multiplier. S’il ne l’avait pas employée depuis le début du combat, sa technique ultime faisait de lui un démon, celui qui allait emporter Sakuga Keigo dans son sillage. Ses yeux rouges pulsaient, et trois lances vinrent arrêter, dévier les six lames qui menaçaient de le tuer. Les explosions d’air vinrent détruire le paysage en arrière-plan, provoquant une explosion titanesque qui se répercuta jusque dans la lande sur les côtes de l’île.

    - Utiliser une technique ultime sans faire preuve de jugeote, c’était stupide, commenta le Général avec un sourire sur les lèvres.

Le Keigo ne pourrait plus utiliser son Oni Kenki, alors que l’endurance de Bai Jian lui donnait encore accès à sa technique qui démultipliait ses lances. C’était fini. Le désespoir, c’était cela qu’il recherchait ultimement chez son adversaire, et c’était une des raisons pour lesquelles la Triade l’avait séduite. Le Troisième Œil qui regardait sur le monde était celui qui apportait le désespoir.

    - Tu aurais dû faire preuve de plus de fourberie, et cacher tes atouts plus longtemps.

Il lui donnait un ultime conseil avant la mort. C’était une bonté d’âme, en quelques sortes. Lançant pics d’airs sur pics d’air, il balancerait le corps de Sakuga sur plusieurs mètres, jouerait avec lui comme s’il attendait qu’il se réveille. Il savait que c’était la fin, à quoi bon la précipiter ?

    - Alors ? Tu n’avais que ça à m’offrir ?

Ses blessures le rattrapaient.

    - Relève-toi, morveux. Paladin n’est qu’un titre de noblesse, de toute évidence. Meredith Helmaroc n’a jamais pleuré, pas même quand on lui a retiré ses yeux.

Un sourire presque sadique nourrirait la flamme à l’intérieur du Général. Que cherchait-il à faire ?


Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 467310nabooru2013bycrazyfreakd6gapj9
Esméralda Dihark, "La Fantastique"
Primés à 155.000.000.

C’était cette technique. Elle empêchait les ennemis de l’approcher, et c’était pour cette unique raison que les hommes de Dihark observaient bêtement la scène sans intervenir. Ils n’avaient pas la loisir de venir au corps à corps, car Penelope était un danger ambulant. Alors que l’arme sauta des mains de la Supernova, cette dernière oublia le spot qu’elle avait prévu pour obliger son ennemie à tourner le regard au dernier moment. Elle avait espéré qu’elle prenne un risque inconsidéré, mais encore une fois cela s’était terminé sur un statut quo. Pestant, elle voyait bien que les différentes tentatives de la Ainsley n’avaient pas abouties, et qu’elle s’apprêtait à faire quelque chose. Un problème récurrent avec le Haki était les réserves de celui-ci : même le haki de l’observation ne durait pas éternellement.

Non seulement il était épuisant à maintenir, mais en plus il pouvait se montrer traitre. La magicienne avait senti l’enchaînement de coups venir, et elle devint soudain aveugle. Elle n’avait plus de fluide en réserve, et la crevasse sous pieds ne lui permit pas d’annoncer la suite. Pestant, la jeune femme tenta de retirer ses pieds, en vain. Elle écarquilla les yeux et la distance avalée par le soru de Penelope lui sembla soudain bien trop courte. Son bras droit fut alors touché par un assaut si puissant qu’elle sentit la douleur résonner dans son corps entier, et qu’elle recula, crachant une gerbe de sang.

    - Merde…, fit-elle en envoyant un coup de pied pour tenter de repousser la Ainsley.

Bien sûr, elle pouvait essayer de lui attraper le pied, étant donné le temps de réaction réduit à cause de la douleur provoquée par les connaissances médicales de la chirurgienne. Les sourcils froncés, la Supernova essayerait, si elle avait réussi à se dégager, de tourner le regard de Penelope au moment où elle l’attaquerait, dans le but de lui infliger un coup moindre de son bras non directeur, le gauche. Si elle prenait l’assaut, elle serait propulsée quelques mètres plus loin et hériterait d’un bleu sur la joue qui n’en serait pas moins douloureux.

Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Consta13 Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Va_p110
Vice-Amirale Meredith "Coeur de Héron" Helmaroc & Contre-Amirale Gozen Tazahoka, "La Trancheuse des Brises".
Renommées à 280.000.000 & 106.000.000 B.

    - C’est reçu, Commandant Karmon, répondit la Vice-Amirale.

Dès que l’ordre fut passé, le navire le plus rapide dépassa les autres et quitta la formation à plusieurs centaines de mètres. Equipe de plus de dials, il était propulsé dans la direction indiquée par le gradé, et la maîtresse de cet assaut sur Isopu ne put que féliciter intérieurement l’homme plein d’initiatives. C’était des personnes comme cela qu’il fallait pour renflouer les rangs de la marine. Elle avait appris la mort du Vice-Amiral Cruz, mais ne pouvait pas s’apitoyer pour l’instant. Ses yeux bioniques lui donneraient rapidement un visuel sur le port, et après quelques minutes, des clameurs de guerre se feraient entendre en provenance de la mer.

    - Soldats, encerclez les membres de la Triade ! Ordonna-t-elle.
    - Oui, Vice-Amirale ! Répondit la cohue de voix.

Elle mettrait sûrement une petite heure à nettoyer le port de ces insectes tenus en respect par les forces combinées de Unite, du Commandant Accio et de la Commandante Sebaltane. Le manque d’organisation sur les lieux avait dans un premier temps rendu le maniement des troupes compliqué, mais une fois que la Vice-Directrice du Cipher Pol 3 avait pu quitter temporairement la bataille sur l’île du QG de la Triade, elle avait donné de précieux conseils appliqués à la lettre. Les troupes terrestres s’étaient donc finalement organisées, et c’était là où se trouvait le génie de leur aide tactique.

Les mercenaires furent rapidement dépassés par la masse de soldats qui arrivaient, commandés par les Commandants Bright et Ravish. De son côté, Ganfold vit la situation dégénérée et se dit qu’il devait impérativement terminer son adversaire au plus vite. Déployant à nouveau ses six tentacules, il alla chercher dans les restes de son Haki pour tenter de transpercer son ennemi de toute part, et y arriverait pendant le moment d’égarement de Samaël qui serrait tiré de ses songes par ses propres souffrances. La lame de Meredith viendrait alors brutalement s’abattre sur son cou, et sa tête volerait quelques dizaines mètres plus loin, au moment où il voudrait les enfoncer suffisamment profondément pour tuer le frère du Keigo. Tendant sa main vers Samaël, Meredith le tirerait vers elle et ferait :

    - Allez-vous faire soigner.

De son côté, l’Agent du Cipher Pol 3, Kayn, avait fini par dominer Maribel. Il avait progressivement pris le dessus dans son combat, reflétant un manque d’expérience de la jeune femme qui était au final épuisée. La Contre-Amirale Gozen ne s’arrêterait pas sur cette bataille et irait aider d’autres membres de la marine plus en difficulté, fendant l’air comme un trait noir qui renversait la bataille sur son passage.

Résumé :

Tous > Meredith arrive sur l'île, un navire fend vers le sud-est pour intercepter de possibles fuyards.

Ishtar > Un assaut désespéré de Ishtar tente de t'arracher le flanc.
Dorian > Tu rencontres Maggy dans la lande !
Sakuga > Ton ultime assaut échoue, et Bai Jian tente de te plonger dans le désespoir. Les héros se relèvent cependant toujours au dernier moment. Seras-tu un héros ?
Penny > Tu rends inopérant le bras droit de Dihark qui est perturbée par l'épuisement de son Haki de l'Observation. Une ouverture semble s'offrir à toi.

Le RP est soumis à un délai de 96h par personne / par tour (une fois qu'une personne a posté, c'est au tour de la suivante.). Si vous ne pouvez pas poster, n'hésitez pas à intervertir vos tours.

Voici la Carte du lieu :
Spoiler:
 

Liste de PNJs :

- Betelgeuse Quing est niveau 49 - Primée à 879.000.000 B.
- Bai Jian est niveau 43 - Primé à 476.100.000 B.
- Pirros est niveau ?? - Primé à 127.000.000 B. Vaincu par Meredith Helmaroc (Capturé)
- Arsenic est niveau ?? - Non primé. Vaincu par Mihael Cruz (Mort)
- Kira Hokoto est niveau 44 - Primé à 70.000.000 B. (A quitté l'île)
- Maggy est niveau 27 (Mais blessée) - Primée à 67.000.000 B.
- Sniper 1 est niveau 32.
- Sniper 2 est niveau 30.
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Ganfold est niveau 36 Vaincu par Meredith après un combat éreintant contre Samaël (Mort)
- Maribel est niveau 35
- Sigmund Fung est niveau 30 - Primé à 99.000.000 B. Vaincu par Dorian (Mort)
- Allonzo Illiago est niveau 27 - Primé à 52.000.000 B. Vaincu par Mia (Vivant)
- Overlord Zwei est niveau 28 Vaincue par Dorian & le Commandant Accio (Morte)
- Overlord Drei est niveau 27
- Un certain nombre de mercenaires de niveau 20 à 35.

- Commandant Accio est niveau 27
- Commandante Sébaltane est niveau 26

- Esméralda Dihark est niveau 32 (30 en l'état actuel) - Primée à 155.000.000 B.
- Shake Spear est niveau 34 - Primé à 82.390.000 B. (Blessé au bras)
- Les vingt membres de l'équipage sont niveau 20 (12/20 ont été mis hors combat)
- Les quinze membres du Davy Back Fight sont niveau 20 (10/15 ont été mis hors combat)

- Vice-Amirale Meredith "Coeur de Héron" Helmaroc est niveau 43 - Renommée à 280.000.000 B.
- Ayana Hime est niveau 40 - Renommée à 260.000.000 B.
- Vice-Amiral Mihael Cruz est niveau 39 - Renommé à 305.000.000 B. (Tué par Kira Hotoko)
- Contre-Amirale Deana Cruz est niveau 35 - Renommée à 270.000.000 B. (Tuée par Arsenic)
- Contre-Amirale Gozen Tazahoka est niveau 32 - Renommée à 106.000.000 B.
- Malicia Ekkert est niveau 30
- Rogue Wolfang est niveau 29
- Gabriel est niveau 30 (Tué par Kira Hotoko)
- Lieutenante Hope Faith est niveau 24 (Tuée par Arsenic)
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1548
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
52/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
108/1000Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (108/1000)
Berrys: 72.027.009.000 B
Sam 31 Juil 2021 - 1:13



Le Glas

Les Trois Yeux



Ce n’est ni le bruit des os se brisant ni le hurlement de la simiesque qui amena Ishtar à avoir suffisamment de confiance pour jouer la victoire sur son attaque suprême. C’était la forme éveillée qu’adopta son adversaire pour se transformer en une cible suffisamment grande pour qu’il n’y ait plus aucune chance que l’autre éveillée ne la rate. Ishtar allait déployer toute sa puissance dans une seule technique, se retrouvant ensuite à bout de force et ne pourraient alors pas assurer la moindre continuité du combat. C’était tout ou rien. La victoire ou la mort.

L’adrénaline grimpa en flèche, gonflant les veines de la créature apocalyptique et gargantuesque qui venait de briser un être à mains nues. Le sang était désormais un véritable torrent parcourant le corps de l’aberration de la nature à une vitesse incalculable. Ne parvenant plus à maîtriser assez bien l’éveil, la météo changea toute seul, le pouvoir du Serpent à Plumes transformant la météorologie pour provoquer un orage cataclysmique, la foudre chutant avec férocité et le tonnerre emplissant les oreilles. L’hymne de la mort. Le requiem du guerrier. La chaleur envahissait les membres supérieurs de l’abomination reptilienne suprême, l’excitation se mêlant à une férocité dévastatrice. Le visage d’Omnis illumina l’esprit de la bilcane et c’est lui qui apparu au travers de ses pupilles, à la place de ses iris même ! Un visage qui observait son assassin au-delà de la mort au travers du corps d'une autre. La vengeance pour son ami d’enfance. Les yeux injectés de sang pulsèrent à un rythme effréné au cœur d’une véritable tempête de fin des temps. Les vents croissants se métamorphosaient en tornade, emportant les débris, soulevant les ruines, tandis que les deux silhouettes gargantuesques s’apprêtaient à entrer en contact pour la dernière fois. Tout ceci se passait en un instant unique. Car oui, dès l’instant où Betelgeuse avait revêtu sa forme éveillée, elle avait scellé son destin pour une éternité immuable et totale. L’entité de l’Armageddon avait rassemblé dans son poing et dans son coude tout le haki de l’armement de son corps, le scindant ainsi en deux réserves, et le temps du hurlement du singe avait suffit à mettre fin à cet acheminement tant et si bien qu’elle n’eut aucun instant à attendre pour déclencher son assaut final.

Une explosion sans commune mesure retentit. Ce n’est pas le poing qui l’avait émis… C’était le coude. La puissance dévastatrice de la déflagration apocalyptique propulsa l’avant-bras de la monstruosité géante à une vitesse faramineuse, affaiblissant terriblement l’articulation qui faillit rompre sous cette violence astronomique, droit dans la direction de celle qui s’attardait inutilement à briser le sol. Et c’est sur ce moment que se joua le destin d’une bataille toute entière. Ishtar était une femme à la force physique phénoménale dépassant les limites de la force surhumaine pour atteindre un stade absolu. La forme éveillée était celle qui donnait à son corps le plus de musculature et donc le plus de potentielle physique. Son haki de l’armement avancé était à son apogée, tout ce qui lui restait de fluide offensif prêt à se déverser en une explosion ultime.

-POING D’ATHENAAAAAAAAAAAAAAAAAA, hurla avec une voix caverneuse et inhumaine, proche de la déité cosmique sortie des limbes cauchemardesques, l’incarnation de la vengeance.

La combinaison de brutalité innommable et infini de toutes les capacités de la plus grande puissance physique offensive de cette guerre se déchaîna dans sa technique la plus redoutable, ce que certain nommait le King Punch, la frappe du roi, l’anéantissement des forteresses et des nations. L’espace-temps se courba, l’espace se plia, le monde s’écroula sous les phalanges de la déesse de la guerre qui déployait l’intégralité de sa puissance musculaire en une frappe projetant l’air pour en faire une vague dévastatrice et inarrêtable même par certains des plus puissants de ce monde. L’air épousa ainsi la forme du poing au même moment où le haki de l’armement jaillit sous la forme d’une déflagration sans commune mesure, une explosion ayant le potentiel de réduire à néant monts et villes dans un carnage absolu, et vint nourrir la Poing d’Athena tout en nourrissant celui-ci du braiser d’un courroux infernal. C’est cela qui prit naissance à la rencontre entre l’uppercut colossale et le corps de Betelgeuse tentant une ultime action. Ce n’était pas simplement l’enfer, c’était la naissance d’un nouvel univers, un big bang absolu. Un geyser de flammes noires s’élança en ligne droite, plus qu’un rivière, plus qu’un torrent, une supernova, surpassant la cacophonie du tonnerre et la lumière de la foudre, s’étendant à l’horizontal pour frapper et embraser en même temps, pour réduire à néant et broyer jusqu’à l’atome jusqu’au titane lui-même. Il ne pouvait plus rester que la désolation, la destruction dans son résultat final. Ni roches, ni ruines, ni corps, ni armes. Seulement le silence de la mort, de la Fin des Temps.




Si tout ceci avait marché, le corps monumental perdit toutes ses proportions d’un seul coup. Emporté vers l’avant par le mouvement ayant visé l’adversaire, le corps d’Ishtar humain chuta dans le vide pour s’écraser sur le sol. La bouche grande ouverte, la De Lérhane aspiré l’air par litres alors qu’il ne lui restait actuellement pas une once de force. Elle avait absolument mis tout dans cet assaut… Incapable de bouger pour l’instant, elle put cependant lever le visage, le détachant quelque peu du sol contre lequel sa joue était appuyé, pour regarder dans la direction où se trouvait Betelgeuse quelques instants plus tôt. Elle y vit une silhouette qui l’observait. Un sourire orna alors les lèvres de l’originaire de la mer blanche. Les souvenirs remontaient à la surface. Tout ces moments passés ensemble. Les larmes la gagnèrent, les pleurs couvrant bientôt sa peau tandis qu’elle reconnaissait cette chevelure, cette tenue, quand bien même elle n’avait pas eu l’occasion de le voir depuis tant d’années et qu’elle n’avait su ce à quoi il ressemblait que grâce à Sakuga… Omnis était là. Il avait tout observé.

-Tu peux reposer en paix Omnis. Nous ne t’oublierons pas, sanglota l’Archange du Typhon alors que l’image du jeune ange se dissipait, mirage d’un combat porté en son nom, et que le visage de la bilcane revint vers le sol, s’affalant sur celui-ci pour laisser les émotions de la journée ressortir en une cascade de sentiments et de larmes.

Si son cœur battait toujours la chamade, son esprit, lui, était enfin apaisée. Le cyclone se dissipait et l’océan intérieur redevenait progressivement calme, agité uniquement par les gouttes qui chutaient du ciel, les filaments de souvenirs de cette enfance chérie sur une île céleste à vouloir construire cette fameuse cabane dans cette forêt hostile.

-Au revoir mon ami…






© By Halloween



Résumé :
 

Techniques et formes :
 

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Ishtar De Lérhane
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 1200
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
43/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
171/500Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (171/500)
Berrys: 1.286.217.400B
Sam 31 Juil 2021 - 5:36
Les Yeux de Sakuga se ferment.


Le bretteur aimait trop jouer avec le feu, c’était ainsi que son style de combat c’était construit au fil des années. Il avait passé son temps à toujours essayer de vaincre ses adversaires en se mettant en danger, il avait appris de nombreux d’entre eux et était devenu un meilleur combattant avec tout ce temps passé à s’entraîner. Bai Jian était seulement plus fort que lui, il était plus endurant et plus résistant que le Keigo qui n’était qu’une boule d’énergie qui s’épuisait bien vite. Le bretteur avait compris lorsque le Général avait contré avec une technique similaire à l’Oni Kenki de Sakuga, le corps du bretteur était meurtri de blessures, meurtris par les multiples pics d’airs que le lancier venait de lui projeter. Si le sang coulait au fur et à mesure des blessures de l’ange, il essayait de tenir le coup. Pourquoi était-il venu se battre ici ? Pour venger la mort d’Omnis ? Non il était venu pour bien plus que cela, il était venu pour assurer un avenir prometteur à ceux qui seraient né sous la bannière du gouvernement mondial. Il était là pour s’assurer que chacun d’entre puisse vivre dans un avenir qui les protégerait sans les maux tel que la Triade viendrait arracher leur vie. Etait-il prêt à mourir alors qu’il n’avait pas réussi son but ? Etait-il prêt à abandonner son chemin ici ? Etait-il véritablement un héros ?

Sakuga crachait encore du sang au sol, ayant du mal à se relever après l’assaut du démon rouge.

« ... »

Aucun mot ne sortait de la bouche du bretteur comme-ci le temps s’était arrêté de son côté. Tombait-il dans le désespoir que voulait installer le lancier ? Croyait-il qu’il allait véritablement mourir ? Non, ce n’était pas ça. Pas maintenant, tout cela ne pouvait être la mort qu’il attendait ou même des larmes ou du désespoir. Non il n’était plus le faible qui pleurait sur l’Archipel Shabaody, il n’était plus celui qui s’était laissé avoir comme un jeune bleu, il portait cette cape de Paladin avec fierté en guise de témoignage de la foi qu’il avait témoigné durant ses derniers mois. Il en avait encore plein les tripes et surtout il avait une promesse à tenir. Il se souvenait alors d’abord de cette discussion nocturne et de ce qu’il avait promis de garder pour lui, il se souvenait de la remarque qu’il avait entendu avant d’arriver sur ce champ de bataille.

« T’as vraiment cru que j’allais crever avec si peu. », dirait-il alors en guise de réponse le sourire aux lèvres même si du sang dégoulinait encore de sa bouche.

Toussant alors un bon coup laissant son sang s’échapper de bouche et du reste de son corps, le bretteur se relevait une dernière fois. Il avait une promesse à tenir, il avait quelque chose qu’il devait protéger, il devait leur montrer la voie. Le bretteur se remit alors en garde, ce n’était pas le chant de quelqu’un qui comptait mourir mais celui de quelqu’un qui devait avant tout tenir sa promesse.

« J’ai pas envie de mourir et d’entendre cette petite peste rose lâcher des mensonges sur moi aux quatre coins du globe. Ni de laisser ce p’tit soldat beaucoup trop sérieux ce commandant continuer à se murer dans son sérieux éternel. », dirait-il alors comme si il parlait pour lui-même devant le Jian. « Déjà qui t’a dis que c’était ma technique ultime ? T’es beaucoup trop mal renseigné mon pauvre. »

Il provoquait son adversaire alors que celui-ci avait presque gagné ? Il était vaincu après tout alors pourquoi le blondican faisait preuve d’une telle arrogance ? Pourquoi souriait-il alors qu’il était vaincu et que les minutes étaient comptés ?


Quelque chose avait changé dans le cœur du bretteur, quelque chose venait d’évoluer, il l’avait compris. Il avait un regard plein de lumières, il les voyait déjà les portes du paradis et le chant des trompettes angéliques. Il pourrait ainsi se libérer de toute les chaînes qui l’entravaient une dernière fois avant de pouvoir sombrer dans l’inconscience. « Allez, vous pouvez le faire une dernière fois pour aujourd’hui mes jambes voyons faut pas me lâcher. », se disait-il intérieurement. Ainsi il entamait ce qui serait sa dernière course de la journée, ses jambes obéissant à la seule limite de la force mentale du bretteur.

« Ce coup, il est pour toute les personnes que tu as fait souffrir. », criait-il. « Pour Lidy, pour Pay Trin, pour Meredith et pour Omnis. »

Laissant son corps se démultiplier une dernière fois, il avait entraîné cette technique spécialement pour un moment comme celui-ci pensant à ce que son bon vieux maître lui avait appris. Son haki recouvrant chacun de ses sabres, il avait le sourire aux lèvres, une excitation de pouvoir se sentir si libre pendant ce dernier instant.

« Renforce ma lame, Rasen Koutetsu. Arcane Interdite de l’Oni Kenki : L’Envol de Suzaku. », criait-il alors qu’une explosion viendrait secouer l’île toute entière ne freinant pas l’ange dans sa course.

Une fois qu’il serait arrivé à une distance moyenne de Bai Jian, le bretteur aurait crée un gigantesque phénix avec l’aide de son tranche-vent qu’il propulsait directement vers son adversaire l’accompagnant dans sa course avec son soru. Les mains emplis de sang du Keigo à force de tenir ses lames avec une gigantesque hargne.  

« Repose en paix. T’étais un adversaire valeureux, j’ai été ravi de te combattre Bai Jian. », soupirait-alors le bretteur avant de lui même s’effondrer au sol, si son attaque avait fonctionné sur le Général.

Il était complètement vidé de la totalité de son énergie et aurait besoin d’un grand soin imminent afin de pouvoir espérer survivre à ses blessures et au fait qu’il ait autant forcé sur ses réserves physiques. C’est dans un ultime battement d’oeil avant de le fermer que le bretteur cru voir une silhouette angélique, il perdait connaissance sourire aux lèvres de l’avoir vu une dernière fois.






Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Samael_nego
Samael Keigo

Alors que le logia manquait un peu de respiration, une lumière s’était présentée à lui. Il comprenait maintenant ce que son grand frère ressentait pour cette femme quand il vit comment elle venait de lui sauver la vie. Elle rayonnait du même soleil que celui de son grand frère. Lorsque celui-ci saisit la main et se relevait, il crachait un peu de sang au sol avant de prononcer ses quelques paroles :

« [color:1aca=##6699ff]Je comprends mieux pourquoi mon grand frère m’a dit tant d’éloges sur vous. Il est parti devant, vous connaissez Sakuga aussi bien que moi, quand vous le retrouverez ce sera lui qui aura le plus besoin de soins immédiats à mon avis. Je peux attendre. »

Se tenant la tête, repensant à cette crise qu’il venait d’avoir cette guerre venait de le troubler à tout jamais. Il devait lui aussi s’endurcir pour respecter la promesse qu’il avait fait à sa femme et à son grand frère lorsqu’il s’était engagé dans la marine…

Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Tsd3 Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 63w5
Eva & Omnis Icarus.

« Hé Eva. Arrête de t’inquiéter pour moi. », entendit-alors la blonde qui était en plein champ de bataille à se battre avec ses cheveux. Elle cherchait autour d’elle avant de comprendre quand elle le vit une dernière fois elle aussi. Les larmes étaient à ses yeux et elle ne comprenait pas pourquoi son frère était là devant elle en chair et en os.

« Tout est terminé, frangine. Maintenant je te laisse prendre soin des autres, ils auront besoin de ton soutien plus que tout après l’épreuve qu’il vienne de traverser je peux te faire confiance ? »

Essuyant ses larmes et écoutant alors petit à petit tout les cris, toute les voix aux alentours du champ de bataille. Elle en tremblait encore de ce choc titanesque qui venait d’avoir lieu, il avait disparu il y a presque un mois à peine. Tout s’était enchaîné si vite, elle avait si peur mais son cœur était soulagé, il était presque apaisé de voir son défunt frère une dernière fois.

« Tu vas me manquer Omnis. Prends soin de toi. », dirait-il alors qu’elle se ressaisissait pour passer ce léger mal de tête qui lui avait fait voir son frère une dernière fois. Ishtar et Sakuga avaient plus que besoin d’elle en ce moment.
« C’est au tour de la princesse de Bilca de s’occuper de tout désormais. Merci pour toute votre aide, c’est à mon tour d’aider... »

Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé :
Utilisation du haki de l'observation en forme éveil pour Eva.
Saku est un héros.

Merci beaucoup pour ce RP Erwin mais aussi à toi Ishtar et surtout aux membres de mon équipage Dorian et Penny d'avoir bien voulu me suivre dans cette aventure ! Dernier post pour ma part !

Listes des PNJs présents côtés Unite :
Samael Keigo lvl 35, Logia de la Colle, Force surhumaine (Parle en #6699ff)
Kayn Shieda lvl 36, Rokushiki, Haki de l'Armement Standard (Parle en #990033)
Commandante Mia Güttenburg lvl 30, Epéiste Pur (Parle en #ff99cc)
Raine Taeau lvl 29, Haki de l'Armement Standard
Eva Icarus lvl 27, Retour à la vie des cheveux, Haki de l'Observation forme éveil (Parle en #ffcc33)


techniques utilisées:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Colonel
Dorian Karmon
Messages : 210
Race : Humain
Équipage : Unité

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
8/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (8/120)
Berrys: 59.900.000 B
Colonel
Sam 31 Juil 2021 - 20:32

Les Trois Yeux se ferment


891 mots

J'ai clairement perdu le fil du temps depuis le début de l'opération, mais il s'est clairement passé des heures et je suis surpris d'avoir survécu jusque là. Il faudrait que je travaille ce manque de confiance en moi un de ces quatre, avec ma manie de toujours croire qu'un truc nouveau sera forcément risqué, voire mortel pour moi...
Mais à coté, si je n'ai pas constamment une part de mon esprit sur le qui-vive, je ne suis pas certain que j'aurai pu survivre jusqu'ici et je ne peux pas protéger ce monde à partir de la tombe...

Je m'approche de ce qui s'apparente être le quartier général, ne sachant pas trop quoi faire sur l'instant: on m'a parlé de fuite de l'ennemi par les quais... Je pourrai simplement passer à travers les murs de la maison, pour gagner quelques précieuses secondes... ou alors je ne me prends pas la tête et je contourne avec le Geppou et le Soru?
Poursuivant ma route en réfléchissant, je bloque devant une "étrange" piste: du sang semblant avoir goutté tout du long d'une route s'éloignant de cette base ennemie. Je me penche pour mieux observer et je constate que le sang est vraiment frais et assez loin des combats finissant de faire rage actuellement, un peu partout sur l'île.
Je ne sais pas si c'est une bonne idée de dévier de mon objectif principal, mais à-coté, laisser le Sud complètement vide, avec un blessé qui semble vouloir fuir le champ de bataille, je ne veux pas prendre de risque.

J'accélère le pas, réservant quand même mon Rokushiki pour les cas d'urgence absolue: trop pousser sur mes jambes risque de rouvrir mes blessures récemment pansées.
Plus loin, je remarque une silhouette et après de nouveaux mètres parcourus, je peux enfin reconnaître une des cibles recherchées! C'est... C'est bien la secrétaire de cette Triade!
Pestant intérieurement, en la voyant trop proche d'un rebord de falaise, je suis sur le point de me jeter sur elle, pour la bloquer, mais elle se retourne avant et commence à me parler.

Je roule un peu des yeux, en désignant mes galons d'un signe de tête:

- Un soldat aléatoire qui est supposé vous emmener hors de cette île, pour parler de votre... "ancien" employeur...
Alors ne compliquez pas d'avantage les choses et...


Une violente explosion me fait sursauter et à peine tourner la tête de l'autre coté de l'île, pour ne pas voir autre chose que le chaos, avant de vite revenir à la suspecte... qui a eu le temps de sortir un pistolet d'une main tremblotante.

J'amorce un pas vers elle et elle vide rapidement son chargeur dans la panique, les balles fusant autour de moi. J'utilise cependant le Kami-E pour esquiver les trois balles qui auraient pu me toucher, avant de grincer légèrement des dents:

- Pourquoi ils ne veulent jamais se rendre tranquillement?

En même temps que je parle, j'observe la fuite claudicante de cette femme, avant d'enchainer plusieurs Soru et lui couper la route, balayant l'air devant elle d'un geste du bras gauche changé en lames de ciseaux. Clairement, je fais ça assez éloigné d'elle, pour ne pas la toucher, mais assez proche néanmoins, pour lui faire comprendre que c'est une très mauvaise idée de vouloir forcer le passage avec moi...

Je tends doucement mon autre main vers elle, bien de chair cette fois vers elle, tout en gardant mon bras-lame sur le coté, prêt à riposter en cas de problème, sachant que je bloque l'accès à ce rebord de falaise.

- Faisons simple: il y a deux moyens de quitter cette apocalypse.
Soit vous vous obstinez à vouloir fuir dans votre état, sur Calm Belt, sans embarcation et à la merci des monstres marins; et encore, c'est si vous arrivez à me battre sans vous faire découper ou fracasser quelques os au minimum...
Soit vous coopérez pleinement et je vais bien faire des pieds et des mains, pour mettre en avant votre bonne foi et vous éviter de finir dans le pire trou-à-rats que les mers aient connu... et je crois que vous savez de quoi je veux parler...
Je ne sais pas ce que vous pensez de moi ou de ce deal: lire dans les pensées, ça se voit que dans les livres ou les histoires ivres d'une taverne à trois heures du matin ce genre de choses... Je ne sais pas si vous êtes prête à vous tuer, plutôt que de suivre la Marine ou pour honorer un pseudo-contrat avec cette Triade... mais ce sera une vie gâchée de trop, alors qu'il y a un carnage déjà trop conséquent autour de nous.
Alors? Vous voulez vivre en coopérant et en purgeant au mieux les fautes de la Triade? Ou vous voulez mourir dans l'anonymat, sans avoir apporté quoique ce soit d'autre à ce monde?


Je grimace légèrement, alors que les voix reprennent d'assaut mon esprit... même si c'est assez particulier cette fois... J'ai l'impression que... c'est la même personne qui parle, même si je n'arrive toujours pas à identifier le moindre mot.



Résumé:
- Dorian utilise le Kami-E pour esquiver les balles de Maggy et utilise ensuite le Soru pour l'intercepter.
- Dorian tente de négocier avec Maggy.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Colonel
Penelope Ainsley
Messages : 99
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Colonel
Sam 31 Juil 2021 - 22:02

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Les trois yeux se ferment

Mon enchaînement avait produit l’effet désiré et c’est sans la moindre pitié que j’en avais enchaîné chacune des étapes. J’avais réussi à clore moi-même la distance, au moment qui m’arrangeait le plus, et Dihark semblait y voir là une opportunité plutôt que le problème que mon rapprochement représentait réellement. Elle était à ma portée maintenant, et avec un bras hors d’usage, alors il me serait beaucoup plus facile de lui porter un coup direct, boosté par le fruit du séisme. Peut-être est-ce pour cela que la Supernova lança son pied en ma direction, espérant que ses longues jambes pourraient au moins me complexifier la tâche. Pas de chance pour elle, j’avais la technique parfaite pour gérer ce genre d’offensive : le Cross-catch Hook, mouvement de muay thai que j’avais pratiqué plus d’une fois sur mes pauvres collègues. Cette fois, néanmoins, c’était le moment de vérité, une utilisation en temps réel contre une ennemie qui ne me portait pas dans son cœur.

Me décalant sur le côté, ma main gauche se referma sur la jambe de la Dihark pour mieux la tirer vers l’avant, tournant la force de son propre coup à mon avantage. Effectivement, je n’avais pas besoin d’employer beaucoup de puissance dans ce mouvement puisqu’elle frappait déjà bien assez fort et qu’il ne me restait qu’à rediriger son énergie juste à côté de moi. En théorie, cela devrait la déstabiliser une nouvelle fois et je me félicitai d’avoir déjà amoché le sol au préalable, lui compliquant la tâche de rester en équilibre avec son autre pied. L’autre avantage de cette technique ? Je m’offrirais un accès de choix au reste du corps de la Pirate pour mieux contre-attaquer avec l’un de mes propres coups de poing qui était, vous l’avez deviné, amplifié par l’énergie destructrice du Gura Gura no Mi. Je déverserais les ondes sismiques de ma malédiction dès que je sentirais mon poing l’atteindre, sans même hésiter. L’occasion ne me le permettait pas de toute façon. Ensuite ? J’allais enchaîner avec un coup de—

Et là, le drame. Le sol s’est mis à trembler en secousses violentes, terrifiantes. Je m’immobilisai immédiatement, reculant vivement de plusieurs pas alors que mes pieds s’emmêlèrent entre eux et que je tombai bêtement sur mon fessier. Les yeux grands comme des soucoupes, je regardais mes mains qui étaient plus secouées encore que le sol de l’île ne semblait l’avoir été.

« C’est pas possible… Je le saurais si j’avais fait ça, je suis pas si puissante que ça ! Le Gura Gura no Mi n’est pas… si puissant que ça… ? »

Je revis soudainement des images de Logue Town qui repassaient dans mon esprit tel un diaporama de la destruction. Même deux ans après le passage de Valentine D. Kain, mon prédécesseur, certains bâtiments n’avaient toujours pas été complètement reconstruits. Mais je le saurais si j’avais fait ça, non ? Certes je venais de me servir de mon fruit de manière intensive pendant… longtemps. Depuis combien de temps le combat durait-il ? J’avais été heureuse que le décor de la Dihark m’isole du reste du monde et me donne l’impression de pouvoir me déchaîner, mais m’avait-il également aveuglé sur mon impact réel sur mon environnement ? Venais-je de mettre tout le monde en danger simplement pour faire mes preuves telle une gamine égoïste ? Sakuga, Dorian, Mia, Samael, Kayn, Eva et tout le reste de notre équipage…

« Non… Non c’est pas moi. L’épicentre serait ici, je le saurais si c’était moi… Je le saurais… ! »
@feat Unite & Les Méchants de la Triade


• Penny tente effectivement d’attraper le pied de Dihark et de riposter avec le Cross-catch Hook, chargé du Gura Gura.
• Après son attaque, le sol tremble suite à l’attaque d’Ishtar et Penny recule, sous le choc, jusqu’à tomber en position assise. Elle se fixe les mains et essaie de se convaincre que le tremblement de terre n’a pas été causé par son usage intensif du Gura durant le combat contre Dihark.

Techniques utilisées :

Spoiler:
 

Awful

_________________
Les Trois Yeux se Ferment  - Page 2 Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sauter vers: