-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kick ou Kick ?[Pv Penny]
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Mar 4 Mai - 21:55

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq

« Quand bien même il refuse tout autant de prêter serment sous l’égide de la religion, il demeure méritant et a prouvé sa valeur. La Marine a besoin de combattants comme lui quand bien même il refuse d’accepter notre place au sein de la hiérarchie mondiale. Cet homme de terrain, même s’il ne se rend pas compte de notre place primordiale au sein du fonctionnement du Gouvernement Mondial, doit être fait amiral malgré-tout. Etant donné qu’il refuse que nous lui donnions nous-même ce manteau, j’invite à un membre du conseil des Cinq Etoiles de le faire en lieu et place de l’amiral-en-chef, dirigeant de la Marine, et du Général des Armées, coordinateur de toutes les organisations gouvernementales. »

L’homme avait refusé de s’agenouiller, d’être baptisé au nom d’une religion vénérant un homme… Il avait refusé d’être le jouet des dragons célestes, quand bien même ceux-ci le dominaient par leur position due à leur simple naissance. Hélène l’avait pourtant sauvé avec cette phrase. Elle lui offrait une porte de sortie indéniable. Pourtant, le Vairon n’était pas dupe pour autant. Elle l’utilisait.

«Retrouvez-moi, seul, au Château Pangea le plus vite possible. Faites également quitter Marijoa à vos subordonnées dans les plus brefs délais »

Ingratitude. Il avait sauvé les vies de l’ensemble des soldats de Marineford face à ce « Pluton ». Il avait permis au feu, de cette arme, de brûler la dimension de Mars de l’intérieur. Il était le pilier décisif de cette guerre. Pourtant, son refus d’adhérer à une religion en avait fait une cible en un rien de temps ? Les actes ne primaient point ?

« Oh, mais croyez bien que nous non plus nous ne sommes pas de cette religion, déclarerait le patriarche. De manière, général, vous pouvez considérer que ceux qui sont resté pour voir Silver vous donner le menton sont normalement pas encore Constantiniste, ou pour certains encore en transition. »

Seul Octave Thermopolis et sa sœur étaient restés… Il n’y avait que deux Dragons Célestes opposés au Constantinisme ? Sans doute…. Cette religion avait donc été validée par ceux qui se voyaient comme les dieux de ce monde ? Elle avait été validée par ceux qui s’accordaient droit de vie ou de mort sur autrui ? Sa perfidie n’en était que plus claire… Pourtant Octave n’était pas une bonne personne et n’y adhérait pas pour autant… Alors quel camp était le mauvais ?

« Néanmoins, lorsqu’on rapportera votre geste à Mohero, il se pourrait que vous gagnez sa sympathie et son soutien. »

Le Général des Armées reconnaissait sa valeur ? Le leader même de la Marine ? Alors qu’avait-il à prouver au monde ? Rien du tout.

« Malheureusement pour vous, la Marine est tombé aux mains de la religion avec l’arrestation. »

La religion dominait, désormais, l’organe servant à régir le monde… En d’autres termes, la raison avait été abandonnée au profit de l’idolâtrie. La logique volait en éclats au profit de la croyance… L’homme tournait le dos à la raison, pour offrir la vérité à l’imagination.

« Mais en rapport avec votre discours, sachez que divers membres des Dragons Célestes sont considérés comme des personnalités militaires. Orisha Nago qui vous a adoubé est le descendant du premier amiral-en-chef et fondateur de la Marine. Cette famille dispose d’une grande influence dessus et c’est grâce à elle que Sergueï a pu obtenir si rapidement un poste d’amiral, puis renverser Chairoka. »

Comment des hommes n’ayant jamais aidé qui que ce soit, des personnes devant leur stature à leur naissance… Comment ces personnes pouvaient avoir un statut militaire ? Comment pouvaient-ils avoir un poids dans les choix assurant l’ordre mondial ? Pourquoi ?

- Bordel !

Son poing fracassant d’un coup le mannequin de bois avant de l’expulser jusqu’à la mer !
Ghetis Archer, nouvellement Amiral de la Marine se trouvait à Marineford en ce jour. Il n’avait pas voulu visiter ses bureaux, ne souhaitant croiser de collègue endoctriné. Cependant, afin d’asseoir son arrivée à son poste, on lui proposa d’entrainer de nouvelles recrues. Il devait, ainsi, observer les capacités physiques des soldats. Pour la majorité d’entre elles, elles maniaient donc des armes blanches ou se battaient avec leur corps. Elles démontraient leur talent en frappant des mannequins de bois, dont la solidité variait. En guise de démonstration, une recrue lui avait demandé de frapper l’un des mannequins.

A ce moment, le brun n’était pas réellement concentré, il repensait à son sacre… Il repensait à ce fiasco qui n’avait été relayé qu’au sein des grandes familles et hautes instances probablement. Les journaux n’en faisaient pas mention, donc les jeunes recrues ignoraient certainement tout cela.

- Pardonnez-moi, j’étais pris dans mes pensées. Bref, voici une démonstration de force. Je n’attends pas de vous que vous éjectiez votre mannequin aussi loin. Je souhaite, simplement, voir vos talents. La vitesse, l’agilité, la précision, l’ingéniosité, sont des atouts tout aussi important que la force. Pour ceux dont l’atout serait la résistance, n’hésitez pas à demander à vos collègues de vous utiliser en guise de mannequin. Le tout dans la prudence.

Alors il regardant l’ensemble des recrues et souffla un coup.

Ne pouvant être buste nu comme à son habitude, l’amiral portait sa tenue noire, ainsi que son armure. Il arborait l’éternelle sacoche trônant au bas de son dos, tandis que sur son épaule se trouvait un petit oiseau multicolore.

- Je transmettrai quelques techniques aux plus méritants d’entre vous. Je ne peux pas promettre de place au sein de mes troupes, mais je saurai retenir vos noms dans le futur.

Il balaya alors du regard l’ensemble de ses troupes…

« Félicitations pour ton nouveau titre ! Je suis fier d'être membre de l'équipage de Ghetis Archer autrement connu sous le nom de Kurohebi mais encore…l'Amiral le plus détesté de l'histoire Iahahahaa. »

Repenser à cette phrase de son fils, Caligula, lui fit arborer un grand sourire, plein de joie. Ainsi, lui qui fut assez « calme » tout du long, se montrait plus jovial.

- Les utilisateurs de fruits du démon, n’hésitez pas à les utiliser. J’en suis un vrai passionné, peut-être pourrais-je vous apprendre de belles choses.
-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Mar 4 Mai - 22:57

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

Qu’est-ce qu’il est grand. Comme Ishtar… Voilà ce que je m’étais dit en voyant l’immense brun pour la première fois. Jamais auparavant n’avais-je rencontré un amiral, évidemment. Je n’étais encore qu’une recrue parmi les autres, condamnée à courir du soir au matin et à éplucher des patates pour le bien du reste de l’organisation. Les souvenirs de ma vie d’autrefois étaient encore frais et la culpabilité me collait à la peau depuis que j’avais pris la mer. Dans mon envie de reléguer tout ça au fin fond du placard de l’oubli, j’étais prête à sauter sur chaque occasion qui me permettrait de profondément marquer la césure entre passé et présent. Serait-ce donc le moment que j’attendais avec autant d’impatience, caché derrière les traits de cet homme dont l’esprit semblait plus lointain que l’océan céleste où il habitait ? Peut-être bien.

Pour l’heure, c’est notre entraîneur qui faisait le plus gros de la discute, vantant le Serpent Noir et lui jetant des regards nerveux de temps à autre. Sans doute craignait-il déplaire à son supérieur vu le manque d’enthousiasme en provenance de la titanesque silhouette le surplombant. À mes côtés, je pouvais sentir la tension qui parcourait mes collègues, se tenant tous plus droit que la règle d’un architecte. Vous êtes cons ou quoi, vous voyez bien qu’il s’en fiche totalement de votre posture ? Oui, j’étais de mauvais poil. Il pourrait au moins faire semblant. Il pourrait se forcer, nous adresser un regard ou un sourire poli. N’importe quoi pour prouver qu’il n’avait pas envoyé un épouvantail se tenir-là à sa place. Était-ce donc ça, un Amiral ? Distrait ? Absent ? Je serrais déjà les poings, provoquée par ce que je percevais comme de l’injustice. J’en avais tellement chié depuis si longtemps à me forcer, à mettre de l’avant les apparences pour satisfaire les envies des autres. J’avais naïvement cru qu’on me lâcherait après un moment, que j’aurais le droit de me relâcher et de juste être moi, mais ça ne s’était jamais produit. Pire, c’est l’inverse qui avait eu lieu, les chaines de mes responsabilités se resserrant sur moi jusqu’à mon implosion. Maintenant ? J’étais jalouse de tous ceux qui n’avaient jamais eu ce problème et, à voir la mine distraite du serpent, il devait en faire partie.

Ce qui le racheta un brin à mes yeux ? Le vol plané du mannequin de bois. Huh. J’avais suivi la trajectoire aussi loin que je le pouvais malgré ma petite taille et, selon les réactions, tout le monde était impressionné. Il était capable de tant de force, même sans se concentrer sur ce qu’il faisait ? Si j’avais eu moins de retenue, je pense que je me serais mise à rigoler. Alors il se fait vraiment juste bien chier en fait ? D’accord, mon jugement initial avait été hâtif finalement. S’il n’y mettait pas vraiment les formes, ce n’était sans doute pas par gaieté de cœur qu’il se prêtait au jeu et passait du temps à inspirer les recrues. Je tendis l’oreille, ma curiosité ayant retrouvé de sa sincérité. Je n’attends pas de vous que vous éjectiez votre mannequin aussi loin. Un défi. Je l’ai entendu nous mettre au défi, j’ai raison non ? Ouais, clairement que j’avais raison. Mieux encore, le voilà qui ajoutait une récompense à la clé. Une carotte supplémentaire pour nous motiver bien comme il faut. Eh, j’allais lui en donner une raison de se souvenir de mon nom !

J’attachais ma courte chevelure rose bonbon lorsqu’il ajouta que les maudits ne devraient pas hésiter à faire étalage de leurs capacités. Sa bonne humeur nouvelle avait réussi à m’atteindre alors que, déjà, je me disais qu’il n’avait pas besoin de me le dire deux fois. Enfilant mes gants, simple affaire de protection, je jetai mon dévolu sur un mannequin un peu à part des autres. Serais-je plus difficile à remarquer ? Peut-être, mais c’était simple question de sécurité. Je voulais me la jouer, pas envoyer tout ce beau monde à l’infirmerie. Levant les poings en position défensive, je respirai profondément, visualisant mon coup. Je vais le forcer à me remarquer. Il va me voir. Remarque-moi ! REMARQUE-MOI !!!

Mon poing droit se chargea de l’énergie destructrice du Gura Gura no mi et, motivée à me lâcher comme jamais, je passai à l’attaque. L’air se fissura en imposantes lézardes blanches et je serrai les dents. Plus fort, allez ! Je dois atteindre la mer moi aussi !! Puis, j’expirai et, à cette instant, l’onde de choc fut libérée telle une explosion dévastatrice. L’homme de bois fut arraché à son socle, sans ménagement. Allait-il voler aussi loin que celui que l’Amiral avait frappé ? Il n’en aurait pas la chance. Des copeaux de bois fusaient alors que ma cible était comme déchiquetée de l’intérieur. Mon mannequin ne franchirait même pas la cour puisque, tout connement, il n’y avait plus de mannequin. Laissant mes bras retomber sur les côtés, je poussai un grand soupir d’exaspération. Je mis quelques secondes à réaliser que mes voisins me dévisageaient, moi et la fissure que j’avais créée au sol, derrière l’endroit où se tenait feu ma cible. Si j’avais attiré leur attention, peut-être bien que… ? Soudainement revigorée par cette possibilité, je me retournai en direction du Serpent Noir à la recherche de son regard, souriant avec la fierté innocente des gens un peu bête. Alors, t’as vu ? Dis dis, t’as vu?
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Mer 5 Mai - 3:30

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq

Pendant longtemps, l’Archer avait été un homme au visage fermé. Mû entièrement par la haine, il ne voyait point les mêmes moments de joie qu’autrui. Ses plus grands moments de bonheur furent des victoires sanguinaires. Jusqu’au jour où il se recentra sur sa famille. Si la démesure « épique » de ses affrontements ne cessait de grandir, il en devenait également plus humain au fil du temps. En tout cas, envers ceux respectant le Gouvernement Mondial.

Petit à petit, les plaisirs simples de la vie étaient entrés dans son quotidien. La hargne du combat avait été le premier moteur. C’était d’ailleurs, ce qu’évoquait ce genre d’entrainement.

- Défoulez-vous, je ne suis pas souvent à Marineford en plus ! C’est aujourd’hui ou jamais ! Dirait-il en passant dans les rangs.

Il regardait chacune des recrues à l’œuvre, observant ceux qui appartenaient également à des espèces plus atypiques, comme les anges ou les cornus s’il y en avait. De même, il porterait son regard sur les zoans, avant d’observer les utilisateurs d’armes blanches et les pugilistes.

Son manteau, aux manches noires, laissait le vent les balayer doucement, alors que ses pas le menaient d’une recrue à l’autre.  Cette situation de haut gradé, traversant les rangs était nouvelle pour le guerrier, mais il s’y plaisait quelques peu. Peut-être était-ce ce souvenir du passé qui conduirait l’Archer à monter l’école qu’il avait établi des mois plus tard sur Madness Island.

Ainsi, alors qu’il observait ses élèves, son regard ne put que se porter sur celle qui avait choisi de se mettre à part. Il était assez logique qu’une personne, prenant autant de recul, attire son attention. Alors, il observa celle-ci concentrer son attaque et écarquilla les yeux lorsqu’il vit l’espace se fissurer sur la zone de frappe ! Une puissante onde de choc se libérant pour laisser le mannequin imploser grossièrement, une quantité de petits confettis, de bois, voletant autour de celle-ci avant de tomber lentement.

Interloquer, l’homme eut un large sourire, qu’il calma en allant prendre un livre dans sa sacoche. Imposant livre scellé par un cadenas intégré, le Vairon le regarda sans dire mot.

*Fissurer l’air…. Aucune description ne fait l’état de pareille chose… Un fruit non répertorié ou une sorte de Gyojin Karaté ? Cependant, il y a cette fissure au sol aussi…* Pensant le brun, alors qu’il garda le livre dans une main.

Du sourire, le brun revint alors à un faciès normal. En une marche lente, il avancerait jusqu’à la demoiselle et prendra la parole.

- Mademoiselle ? Pouvez-vous refaire ce que vous venez de faire sur la paume de ma main ? A pleine puissance si possible.

Il avait vu le niveau de sa frappe et ne s’inquiétait pas pour sa main, au pire des cas, il utiliserait son haki de l’armement si besoin.

La main de l’homme arborait de simples gants noirs, pourtant, il la tendit devant lui, comme si cette protection suffisait. Tous semblaient médusés par la scène, pour certains elle en avait peut-être trop fait, tandis que pour d’autres elle avait tapé dans l’œil de l’Amiral.

- Allez, allez, j’espère que vous n’êtes pas déjà à bout. Dit-il en affichant un sourire presque taquin.

La différence de taille entre eux était telle que près d'un mètre les séparait, 75 centimètres pour être exact.
-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Mer 5 Mai - 4:50

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

Est-ce qu’il avait vu ? J’étais pleine d’énervement telle une ado un peu trop impatiente de faire ses preuves. Et…. Il regardait un livre ? Ah nooon, c’est une blague ? Maintenant il fallait en plus le faire refermer son livre ? C’était quoi cette histoire à la fin ? J’étais à deux doigts de gonfler les joues lorsqu’il avança dans ma direction, livre toujours grand ouvert. De près, l’Amiral était encore plus grand et plus imposant. J’en étais presque réduite à me dévisser la tête juste pour croiser son regard bicolore. Mademoiselle. Je l’admets, j’ai peut-être un peu rougi. Ne me jugez pas ! Après un certain âge, quand on sent la trentaine qui approche, ça fait plaisir à tout le monde de se faire appeler mademoiselle. En tout cas à moi ça me faisait plaisir. Ahem. Il voulait que j’exécute mon coup à nouveau ? Ça devrait pouvoir se faire, ouais. Attends, dans sa main ? À pleine puissance ? Mes yeux s’agrandirent sous le coup de la surprise. Il venait pourtant de voir l’état dans lequel j’avais mis ce pauvre mannequin de bois qui n’avait rien demandé, n’est-ce pas ? D’un côté je ne pouvais pas vraiment refuser la demande d’un Amiral, surtout que c’était moi qui avais voulu attirer son attention en premier lieu. De l’autre côté… Qu’est-ce qui allait m’arriver si j’assassinais accidentellement un supérieur de cet acabit alors que je n’étais qu’une mousse ?! Considération qui semblait loin d’inquiéter le serpent noir qui, déjà, m’offrait sa paume avec un air confiant. En même temps j’avais bien vu la façon dont il avait envoyé valser sa propre cible. Peut-être étais-je présomptueuse de croire que je pourrais lui faire ne serait-ce qu’une égratignure ? Mmh… Maintenant que je me posais la question… Serais-je capable de lui faire une égratignure ? Constatant mon hésitation, l’homme m’avait rappelé à l’ordre d’une petite pique amicale. J’espère que vous n’êtes pas déjà à bout.

« Eh ! Je peux faire ça toute la journée !! »

Avais-je rétorqué presque instinctivement. Le serpent avait mis le doigt pile sur mon orgueil et, tel un paon fier, je me gonflais les plumes. Relevant les bras pour me mettre en position, mes iris se plantèrent sur ma cible : la main gantée d’Archer. Et c’est là que j’ai réalisé mon tout petit problème de rien du tout.

« Ah… Euhm… Vous permettez ? »

Demandais-je sans néanmoins attendre sa réponse. Déjà je me hissais sur la pointe des pieds pour me grandir et lui attraper la manche. Tirant son bras vers le bas, je m’assurai que sa paume soit à une hauteur plus facile à atteindre pour la toute petite demoiselle que j’étais. Et voilà, parfait, me dis-je avec le sourire. L’Amiral était-il prêt lui aussi ? Un rapide regard vers le ciel m’informa qu’il avait l’air toujours aussi assuré. Bon, je suppose que je n’avais pas de quoi faire peur, surtout vu mon comportement, mais qu’importe. J’allais démentir les apparences et lui montrer que j’étais capable de grandes choses. Si je l’égratigne, il n’aura pas le choix de se souvenir de moi et de m’apprendre les techniques dont il a parlé tout à l’heure ! Concentrée, j’enfonçai donc mes pieds dans le sol pour me faire plus stable et, à nouveau, je brandis les poings à la hauteur de mes yeux en une position défensive, coudes vers l’intérieur. Je n’avais qu’une chance de faire mes preuves alors c’était le moment ! J’armai mon coup et me jetai à l’eau avec toute la force que je pouvais invoquer. Toute ma frustration, toute ma fierté et toute ma détermination furent canalisés dans cette seule attaque et, féroce, je passais à l’offensive.

« HIYAAAAAAAA !!! »

Mon poing s’était chargé de l’énergie incroyable du Gura Gura no Mi. Une frêle bulle blanche s’était même manifestée durant mon mouvement. Il voulait de la puissance ? Il allait en avoir ! Montrez-moi ce que vaut un Amiral de la Marine, Kurohebi !
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Mer 5 Mai - 5:39

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq

En utilisant une telle puissance, la demoiselle ne pouvait qu’attirer l’œil du Vairon. Lui qui était passionné par les fruits du démon. Voir un tel pouvoir à l’œuvre ne pouvait que piquer sa curiosité, le poussa à aller à la rencontre de cette jeune femme.

Lorsqu’il l’appela mademoiselle, l’Archer fut assez étonné de voir la demoiselle rougir,  il ne lui attribuait pas son réel, c’était sans doute pour cela. Dans son esprit, l’Archer parlait à une recrue ayant au mieux vingt ans. Alors, il était loin d’imaginer la flatterie que pourrait être ce mot.

Un sourire naquit sur son visage lorsqu’il vit le répondant de sa comparse du jour. Manifestement elle voulait en découdre et cela était assez plaisant. Il avait hâte de voir ce déluge de puissance. Il se doutait bien que la recrue hésiterait, mais il ne pensait pas avoir affaire à une personne plus forte que l’ex-amiral Akainu, alors tout irait bien.

Cependant, il n’avait pas pris en considération sa taille démesurément grande par rapport à la soldate, ainsi quand elle vint saisir sa manche, les yeux de l’homme devinrent tous ronds,  étonné de la voir réajuster sa main. Elle avait « demandé » l’autorisation, pour finalement s’exécuter immédiatement. D’un rire presque moqueur, il ne put s’empêcher de dire.

- Heureusement que je ne comptais pas dire non à votre question.

Il paraissait d’autant plus amusant de voir que cette demoiselle avait probablement une grande force dans son corps si frêle. L'oiseau qui était posté sur l'épaule de l'Archer alla se cacher dans le haut de sa tenue.

Une étrange bulle s’enroba alors autour de sa main et le coup surpuissant viendrait frapper dans la main du guerrier ! L’onde viendrait alors se répercuter contre la main de l’Archer qui se sentirait comme plier par la pression. Alors il viendrait pousser sa main vers le poing de la demoiselle ! Ses pieds solidement ancrés au sol. L’onde de choc venant souffler l’air autour d’eux, le brun sentait bien la puissance qui émanait de ce coup, mais il ne pouvait pas encore lui causer de réels dégâts pour l’instant. Le haki ne serait pas nécessaire. Opposer une résistance suffirait.

Alors sa main se refermerait sur le poing de la marine et il dirait l’air de rien.

- Vous me rappelez quelqu’un.

Il n’allait pas le dire, mais à ce moment il pensait au petit Daiki, ce fils adoptif de quelques jours, avant de retrouver son véritable père.

- Vous êtes aussi coriace que lui.

Alors de son autre main, il rouvrit son livre qu’il regarda l’air songeur. Si Penelope y portait un œil, alors elle verrait une image de fruit du démon suivi du terme « Gura Gura No Mi », ainsi que quelques écritures.

* Ce n’est pas le fruit pneumatique donc, ni celui de l’explosion… Il reste donc le Nikyu Nikyu et le Gura Gura.*

Alors l’air de rien il regarda les autres recrues et dit simplement.

- Préparez-vous à assister à un décollage.

D’un sourire léger il regarda la demoiselle et dirait :

- Est-ce que ça vous dérange de…

Sans finir sa phrase, il souleva brusquement celle dont il tenait la main... Puis, sans sommation, il la projeta directement en plein ciel…. Prenant une vitesse tout simplement folle pour la demoiselle. Il eut un petit rictus en se disant « Elle n’attend pas la réponse aux questions qu’elle pose, alors pourquoi finir la mienne.

- Bien. Comme vous le savez au sein du Gouvernement il existe un style de combat appelé…

Oui, Ghetis avait recommencé à parler aux autres recrues pendant l’ascension au ciel de l’Ainsley.

- Rokushiki. On y retrouve différentes techniques. Certaines permettent d’accélérer vos déplacements, d’autres d’endurer de lourds dégâts. Une autre permet, non pas d’amortir la chute de votre camarade, mais de gravir les cieux. Regardez bien.

Alors l'amiral prit une impulsion, usant de sa force, il se propulserait directement dans les cieux, mais à une distance moindre. Grâce à cela, il pourrait prendre appui dans le vide, devant toutes les recrues, avant de s’élancer une  bonne fois vers la demoiselle, devenant bientôt un léger point pour les recrues.

- Me revoilà. Je disais donc, est-ce que ça vous dérange de découvrir ma technique maintenant ? Dit-il en pouffant de rire.

Penelope était probablement en redescente maintenant, tout comme lui. L'oiseau caché dans sa tenue, ressortirait sa tête par le col de l'Archer pour regarder la demoiselle.
-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Mer 5 Mai - 17:01

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

Heureusement que je ne comptais pas dire non à votre question. Ah… Oui, il avait un bon point là. Embarrassée, j’esquissai un grand sourire gêné en guise d’excuse, bien qu’il fût un peu tard pour reprendre mon geste. Heureusement qu’il ne semblait pas s’offusquer sérieusement de la familiarité avec laquelle je m’étais comportée. Mieux encore, c’est rieur qu’il m’avait fait remarquer mon faux pas social et je ne pouvais que lui en être reconnaissante. Les choses auraient pu se dérouler tout autrement si mon interlocuteur avait été juste un peu plus à cheval sur le protocole. Enfin, toujours est-il que, tel que demandé, j’étais passée à l’offensive avec toute la force que je possédais. Vint alors la surprise et mes yeux s’agrandirent à nouveau. Il a encaissé mon coup juste comme ça ?! Mes iris remontèrent à nouveau jusqu’à son visage, cette fois porteurs d’un respect qui y était absent jusque-là. Puis je ne m’attendais certainement pas à ce que je lui rappelle quelqu’un. Moi, coriace ?

« Ah euh… merci… »

De nouveau, son regard hétérochrome se portait sur les pages de son livre. Curieuse, j’avais tenté de me mettre sur la pointe des pieds pour voir ce qu’il pouvait bien regarder, mais n’arrivai pas à déchiffrer grand-chose à cause de l’angle. Je me demandais encore ce qui pouvait autant l’intéresser dans ce bouquin lorsqu’il prononça d’énigmatiques paroles. Un décollage ? Comment ça un décollage ? Ma tête s’inclina sur le côté, illustrant parfaitement mon état interrogatif. Je découvris le sens de ses mots avant qu’il ne termine de me demander la permission, le bâtard. Certes, j’avais fait pareil juste avant, mais la réaction était pour le coup assez disproportionnée. En effet, mes pieds venaient de quitter le sol et, avant que je puisse comprendre ce qui se passait, j’étais propulsée vers le haut par la force titanesque de l’Amiral.

Penelope s’envole vers d’autres cieux !! Enfin, non, c’était pas marrant du tout de mon point de vue à moi ! Je n’étais pas habituée à ce genre de sensations fortes et ça n’en valait pas la peine, même pas pour avoir le droit de faire la blague du : la première fois que j’ai rencontré un Amiral il m’a envoyée en l’air. Mes cheveux me fouettaient le visage sous la force du vent et mes yeux se perlaient de larmes. Mes poumons se vidèrent de leur air et, en panique, j’essayais vainement d’agiter les bras et les pieds comme si cela allait m’aider à retrouver un semblant de contrôle sur la situation. Au milieu de tout cela, je n’eu même pas conscience du moment où je cessai de monter pour plutôt commencer à redescendre. Cet imbécile ne sait-il donc pas à quel point c’est dangereux ?! Moi qui croyait qu’il était un fait bien connu que, souvent, c’est la chute qui tue et non pas l’impact. Enfin, visiblement personne ne l’avait mis au parfum puisqu’il faisait son grand retour, quelque part entre les cieux et la terre, en pouffant de rire. Est-ce que ça me dérangeait de découvrir sa technique maintenant ? Ah parce qu’en plus il se croyait drôle ?

« C’est comme ça que vous traitez les dames vous ?! Espèce de— !! »

Pas moyen de finir, je manquais à nouveau d’air. Je me contentai donc d’agiter les bras en sa direction, espérant l’atteindre pour lui foutre quelques baffes bien méritées. Bien sûr je ne visais pas le visage, mais par contre le derrière de sa tête, son torse et ses bras allaient vite devenir la cible d’assauts virulents. Je ne m’arrêtai qu’en remarquant la petite tête colorée qui me fixait depuis l’intérieur de son col. Ah ! J’espère que je ne lui ai pas fait mal. À nouveau relativement calme, même si en vrai pas tant que ça, mes priorités se recentrèrent sur ma survie. Il serait toujours temps de lui en foutre une lorsque j’aurais regagné le plancher des vaches après tout.

Cette fois, j’essayai plutôt de m’agripper à quelque chose, peu importe quoi. Dans le scénario idéal, peut-être arriverais-je à moi-même agripper son col pour mieux me tirer vers lui et me blottir contre son torse. Là je pourrais fermer les yeux et attendre dans cette sécurité toute relative que cette histoire se termine bien. Dans un scénario moins parfait ? Osef de ce que j’attrapais. Que ce soit un bras, une jambe ou même une mèche de sa chevelure hirsute, ça ne ferait pas de différence. Ma vie en dépendait alors hors de question de le laisser se débarrasser de moi !

@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Jeu 6 Mai - 3:45

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq

Elle lui avait rappelé Daiki avec cette façon d’agir un peu « rentre-dedans ». Elle le voyait peut-être comme un amiral, mais également comme un humain. Cela offrait une certaine crédibilité à la demoiselle auprès de celui qui tutoyait les amiraux et l’amirale-en-chef, lorsqu’il n’était que contre-amiral.

Cette époque paraissait lointaine, mais pourtant, le départ de Chairoka était encore récent. L’Archer ne la pleurait pas, cependant, il maudissait la situation. Néanmoins, ce n’était pas une fatalité pour lui. Il devait continuer à s’occuper de son peuple.

Pour en revenir à la jeune Penny, il était vrai que l’acte de l’amiral pouvait avoir l’air inconscient. Plusieurs recrues en restaient sans voie, mais pour lui il n’y avait rien de choquant. Il brillait pour son attitude borderline depuis le début de sa carrière. Qui plus est, il ne connaissait pas réellement la rigueur militaire. En entrant directement contre-amiral, l’Archer n’eut que peu de règles à suivre, ou ne se préoccupait pas de celle-ci. Lorsqu’il estima que la demoiselle devait être en pleine chute, il retourna donc à sa rencontre et fut assez amusé de la situation.

- Le corps humain parait si faible au début, pourtant il devient si puissant au fil du temps. Dit-il en regardant celle qui entama une insulte sans pouvoir la terminer.

Lorsqu’elle se mit à agiter les bras, le brun fut presque déçu qu’elle n’utilise pas son pouvoir, tout comme il ne s’attendait pas à ce qu’elle ait aussi peur. Cette femme s’accrochait donc à la vie ? A la différence de quelques insouciants qui la croquaient à pleine dent en ignorant le risque de mort.

La voir tapoter son armure était presque amusant pour lui, alors qu’une l’ensemble du plastron semblait prendre une sorte de visage de taupe à l’air aigri.

- Voyons pourquoi tu frappes ma pauvre taupe. Heureusement, l’armure ne sentait probablement pas grand-chose, étant faite d’un alliage identique au titane.

Malgré tout, la taupe n’aimait guère être frappée de la sorte. Cela dit, l’oiseau n’avait rien subit grâce à la taupe.

A la base, l’Archer comptait lui parler un peu le temps de la chute, avant de la stabiliser, mais il fut pris de cours lorsqu’elle l’attrapa par le col pour se….blottir contre lui ?

*Oulaaaaah…* Pensa le Vairon qui s’arrêta net, grâce à un geppou.

Il entama alors une série de légers geppous stationnaires afin de rester dans les airs. Il ne pouvait pas redescendre dans cette posture, quelle image aurait-on de l’amiral sinon ? Si Ghetis n’était pas spécialement « procédurier », il se doutait de l’ambigüité de ce genre de situation.

- Eh bah, vous vous accrochez à la vie vous, c’est bien. Par contre je ne peux pas redescendre ainsi. Les autres recrues verraient cette posture d’un mauvais œil. En vérité, je voulais simplement vous demander si je pouvais voir vos mains. Je me demandais si celles-ci possédaient des coussinets. Néanmoins, comme certains pourraient vous prendre pour une femme-bête ou autre, j’ai pensé que faire cela, dans les cieux, serait un bon prétexte. Comme ça je vous montre ma fameuse technique en même temps.

Il avait simplement rallié deux situations en une.

- D’ailleurs, quel est votre nom et votre grade ?

Dans une main le brun avait toujours son livre, tandis que l’autre viendrait pousser la petite tête de l’oiseau dans le manche longue de l’amiral.

- En tout cas j’espère que la blague a été bonne ! Vous m’avez sorti de mes pensées. Dit-il en riant.

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 


_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Jeu 6 Mai - 6:16

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

Terrifiée par cette situation qui avait totalement échappé à mon contrôle à la vitesse de l’éclair, je m’accrochais à l’Amiral Kurohebi comme si ma vie en dépendait. J’étais si apeurée que les mots de l’homme me passèrent par-dessus la tête, ou en dessous, ou à côté. Ne pas frapper sa taupe ? Mais de quoi il parlait ?! Osef, je n’avais pas le luxe de me poser des questions et, comme nous le savons déjà, je m’étais blottie à cet inconnu à la crinière d’encre. Et là le miracle. Notre chute s’était comme arrêtée. Comment était-ce possible ? Curieuse, mais pas moins en alerte, j’avais rouvert un œil pour voir en quoi la situation avait changé. Mais mais mais… ?! On vole ?!! Je tournai mon regard ébahi vers l’Amiral Archer lorsqu’il reprit la parole, espérant qu’il répondrait à mes interrogations. Si seulement j’avais été au sol au moment de son explication, j’aurais su que tout ceci était lié au Rokushiki, un art martial qui m’était encore inconnu. Je venais tout juste de rejoindre la Marine après tout, j’avais encore énormément de choses à apprendre et l’idée que mon supérieur soit tout aussi à l’aise dans les airs que sur le plancher des vaches ne m’avait même pas effleurée l’esprit.

Oui oui, c’était une mauvaise posture, mais je n’en avais rien à cirer. Je voulais des réponses moi et, bientôt, j’eu au moins une justification. Ah ouais, c’est sûr que nous serions loin des regards ici, en plein ciel, entre deux nuages. Ce type ne faisait clairement pas les choses à moitié, ça c’était une certitude. Puis j’avais découvert autre chose à son sujet, de mon point de vue en tout cas. Je ne ressentais aucune malice en ses gestes et, tout connement, cela me fit penser à un gros chien. L’un de ces gros cabots qui s’est ennuyé toute la journée et qui, le soir tombé, est trop content de voir sa personne préférée. Il ne se rend pas compte de son gabarit ou de son poids, ne réalise pas qu’il pourrait blesser l’autre. Il voulait juste jouer avec une innocence toute puérile. Kurohebi ja nai, Kuroinu da. Une analyse que j’allais évidemment garder pour moi-même, juste au cas. Ahem, nous étions là pour qu’il puisse voir mes mains. Avais-je des coussinets ? Question étrange, mais dans cette situation peu de choses pouvaient encore me surprendre ou, à tout le moins, c’est ce que j’espérais. Me montrant coopérative, je mordis mon gant au niveau de l’index pour mieux en libérer ma main sans pourtant retirer l’autre du col de Ghetis. Je lui présentai alors ma main nue puisque ce serait sans doute plus parlant qu’autre chose.

« Pas de coussinets ! Penelope Ainsley, matelot. Tout le plaisir est pour moi, Amiral Archer ! »

Toute une façon de faire des présentations. C’était une rencontre que je n’oublierais pas de sitôt et qui, bizarrement, avait des airs de validation. Jamais n’aurais-je rencontré quelqu’un comme lui sur mon île natale. Jamais n’aurais-je pu imaginer qu’il était possible de se maintenir en l’air comme ça ou d’envoyer valser un mannequin de bois aussi loin. C’était pour vivre ces expériences loufoques et purement exaltantes que j’étais partie. Là, durant ce moment inoubliable, suspendue à plusieurs mètres du sol avec un Amiral, je n’avais absolument aucun regret.

« Ça va, sept sur dix la blague. Par contre pour la crise de cœur c’est vingt sur vingt j’ai cru que j’allais y rester ! »

Dis-je avec meilleure humeur. Maintenant que je savais que je ne craignais rien, j’en profitais même pour admirer le paysage en contrebas. Marine Ford n’était vraiment pas pareil vu d’aussi haut. Au loin je pouvais même admirer la mer qui se prolongeait jusqu’à l’horizon. Mes yeux verdoyants brillaient, toujours accrochés à ce spectacle à m’en couper le souffle, lorsque je repris la parole.

« Je peux vraiment apprendre à faire ça moi aussi ? C’est quoi le truc ? »


@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Ven 7 Mai - 4:50

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq

Il était assez vrai que parfois l’Archer ne prenait pas pleinement conscience de sa force sur autrui, c’était probablement pour cette raison qu’il pouvait déchainer la puissance de son fruit du démon, sans véritable empathie pour les criminels. Il vivait la vie avec des règles qui lui permettait d’être en accord avec ses actes. Il ne faisait rien dans la demi-mesure.

La question quant aux coussinets pouvait paraître étrange à première vue, mais le brun savait pertinemment où il voulait en venir. Ainsi, lorsque la demoiselle ôta son gant en restant accrocher à l’homme, autant que possible, ce dernier esquissa un sourire et hocherait la tête à sa réponse.

- Penelope Ainsley, je vois… Vous ne resterez pas bien longtemps matelot avec un tel pouvoir. Il y a quelque chose de bon à en tirer, croyez-moi.
Il en était presque jaloux. Il ne lui avait rien dit, mais l’homme connaissait désormais sa malédiction. En tout cas, il en était convaincu. La fissure dans l’air et au sol lui paraissaient assez parlant, à moins qu’un fruit de la fissure n’existe.  En tout cas, il notifierait « fissurer l’air » dans ses informations sur ce fruit du démon.

Un rire quitta ses lèvres lorsqu’il apprit sa note, alors qu’il trouvait que celle-ci valait dix sur dix ! Dommage, il ne pouvait pas la lâcher pour relancer la blague et faire un meilleur score.

- Bien sûr que vous pourrez faire cela. Il s’agit d’une technique du Rokushiki comme j’expliquais à vos camarades plus bas, mais vous n’avez pas dû bien entendre. Dit-il d’un air espiègle.
- Cette technique-ci est le « Geppou » ou « Pas de lune », si ma mémoire est bonne. Son usage est assez simple à expliquer, même si la technique est plus difficile à acquérir. Il s’agit d’une certaine façon de frapper l’air, afin de le compacter sous vos pieds et ainsi vous propulsez ou y courir.

Frappant l’air d’une traite il s’envola bien plus haut et ce avec une bonne vitesse !

- Pour ma part, ayant une force surhumaine, je propulse mon corps assez loin aisément. En soi je ne suis pas particulièrement rapide. Cependant, ma force pousse mon corps plus vite, à cause de mon poids ridicule par rapport à celle-ci.

Se stabilisant à nouveau, l’homme regarda l’immensité de Marineford, puis regarda l’île depuis le bas. Il songeait à son ascension dans les airs, lorsque le prototype de Pluton se présenta à lui… Il repensait à cette guerre qui l’avait mis en lumière.

- Profite bien de cette vue de Marineford. Cet endroit a été en guerre deux fois, mais tient encore debout. C’est l’emblème de la puissance gouvernementale je dirais.

Menant sa main au col de son haut, il viendrait en extirpé le petit oiseau.

- Gun, forme hybride.


Alors, dans les mains de l’homme l’oiseau deviendra un gunbai assez imposant, mesurant un mètre quatre-vingt. Il viendrait alors le placer au dos de Penelope, plaçant bien la sangle. Finalement deux grandes ailes arc-en-ciel jailliraient de l’éventail géant, alors que le manche devint un cou d’oiseau assez long. La tête de l’animal étant, naturellement, le bout du manche.

- Comme ça tu pourras descendre sans qu’on ne soit serré l’un contre l’autre. Non pas que cela me dérange, mais bon il ne faudrait pas que cela ternisse ta réputation auprès des autres recrues. Même si à mes yeux il ne faut guère se préoccuper de ce genre de choses.

Ghetis avait toujours été un électron libre, il n’avait jamais été un habitué de la procédure et s’y était accoutumé plus par la force du temps, que par conditionnement. Alors il ne dirait pas à une recrue de s’intéresser au regard d’autrui. Néanmoins, il ne la placerait pas dans une situation inconfortable pour autant.

- Sinon qu’est-ce qu’une personne si jeune a pu trouver chez la Marine. J’y ai ma fille de seize ans et mon fils de vingt-un ans.

Il ne comptait pas l’ex-contre-amiral Wenham, son fils désormais « retraité » suite au traumatisme de Marineford, tout comme il ne comptait pas l’enfant qu’il avait fraîchement renié, le « Blondican ».

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Ven 7 Mai - 7:58

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

L’Amiral n’était pas le premier à manifester un intérêt pour ma malédiction. J’avais attiré l’attention de recruteurs et d’instructeurs de la même façon, bien que leurs mots n’étaient pas aussi crédibles que ceux de Kurohebi. Je me demandais s’ils avaient simplement feint leur admiration pour me pousser à m’engager. Peut-être que la Marine manquait d’effectifs ou quelque chose du genre. Entendre ce même compliment de la part d’un homme si haut gradé, par contre, disons que ce n’était pas pareil. Je le remerciai d’un vague sourire, ne sachant pas trop quoi dire. Après cela, j’avais fait ma difficile, au niveau de la notation, et étais bien contente de l’entendre rire. Pire, je crois bien que j’en étais fière. C’est pas tous les jours que l’on avait la chance de se vanter d’avoir réussi à faire se détendre un Amiral préoccupé !

J’avais ensuite voulu satisfaire ma curiosité en lien avec la technique employée par le grand brun, celle-là même nous permettant d’avoir cette conversation bien haut dans le ciel. J’écoutai ses explications attentivement, esquissant une moue lorsque je remarquai l’espièglerie qui lui passa sur le visage. Attention t’es encore à ma portée, je peux toujours te baffer si le cœur m’en dit ! Ahem. Le Geppou, ou Pas de Lune, était donc la technique responsable de toute cette petite aventure. Il fallait frapper l’air d’une certaine façon pour la rendre assez compacte pour créer un point d’appui dans le ciel. Enseignant par l’exemple, l’Amiral ne se fit d’ailleurs pas prier pour nous faire remonter en flèche, la surprise m’arrachant un petit cri aigu alors que ma prise sur son col se resserrait de plus belle. Il pouvait pas me prévenir au moins ?! Bien sûr que non, ce serait moins drôle c’est ça ? Selon ses dires, la vitesse était ici bien moins importante que la force brute. Je me plongeai dans mes pensées, tentant de visualiser quel genre de coup pouvait bien offrir ce genre de résultats. C’est donc avec l’air absent que je regardai Marine Ford à nouveau, conformément aux instructions de mon supérieur. Je ne me pensais pas capable de réussir un tel coup, mes jambes n’ayant probablement pas la force requise pour un tel exploit défiant les limites que je connaissais au corps humain. Ceci étant dit, j’avais un as dans ma manche. Le Gura Gura no Mi, combiné à un coup de pied, pourrait-il reproduire la force d’impact nécessaire à créer cette marche dans le ciel ? On me tira de mes pensées avant que je ne puisse poursuivre ma réflexion.

Gun ? Pourquoi il aurait besoin d’une arme à feu ici ? J’étais loin du compte. Le bel oiseau coloré, je déduisais qu’il s’agissait de Gun, répondit à l’appel de son mètre et, en deux temps trois mouvements, sa forme avait changé. Ouaaaah ! C’est comme un Zoan, mais inversé ! Enfin et c’est un gunbai plutôt qu’un humain… Ooooh ! Gun-bai ! Nullement gêné par la hauteur à laquelle nous étions, Kuroinu avait fixé l’objet à plumes dans mon dos avant de me partager son propre raisonnement. Avec l’aide de son camarade, je serais en mesure de regagner le sol sans devoir rester suspendue à un Amiral.

« Merci, je crois qu’on ne m’aurait jamais laissé oublier cet incident autrement. Quoi que c’est peut-être déjà trop tard pour ça. »

Avais-je dit avec le sourire, quand même. Je savais que, de toute manière, les chances pour que j’oublie cette première rencontre étaient particulièrement abismales. Mon supérieur changea ensuite abruptement de sujet, à ma grande surprise. Comment ça ce que je fais ici à un si jeune âge ?? Je dû me retenir pour ne pas pouffer de rire, histoire de ne pas me montrer impolie alors qu’il évoquait ses propres enfants. Seize et vingt-et-un ans ? Il devait bien approcher de la quarantaine alors, ce qui cadrait bien avec son apparence. Mais attendez… Croyait-il que j’appartenais à la même tranche d’âge que ses enfants ? Okay, là je n’arrivais plus à me retenir et je pouffai avant de répondre.

« Haha ! Vous me flattez, Amiral ! J’approche de la crise de la trentaine alors je suppose que c’est pour ça que j’ai ressenti l’envie de faire des bêtises. Allez, je vous dis à plus tard ! »

Illustrant mes propos, je libérai enfin le col du grand homme qui m’avait fait prendre mon envol. Je n’étais plus inquiète à présent, je savais que Gun était là pour ralentir ma chute et s’assurer que je sois en sécurité. Bon, j’étais vachement haut quand même et la chute était plus rapide que je ne l’aurais voulu. Me concentrant, je profitai de ma descente pour frapper le vide sous mes pieds, essayant de découvrir le bon angle d’attaque. Non, je n’y arrivais pas. Peut-être le coup n’était-il pas assez sec ? Jusqu’à présent je m’étais concentrée sur les coups de poing alors forcément que j’étais moins habile des jambes. Plan B ! Je chargeai mes pieds de l’énergie du Gura Gura no Mi et abattit les deux en même temps, espérant offrir assez de résistance pour recréer l’effet du Pas de Lune. OH ! Ça a marché ? Oui ? Non ? C’était trop léger, je n’étais pas certaine. Je devais réessayer ! Et… Bonne nouvelle : la seconde fois ça a très bien fonctionné. Mauvaise nouvelle ? J’avais peut-être frappé l’air avec un angle qui m’envoya dans une violente vrille maladroite vers la gauche. Un peu en panique, j’essayais d’agiter les bras pour regagner un semblant d’équilibre. Pourvu que le pauvre oiseau que l’on avait attaché à mon dos soit meilleur pour nous stabiliser.

« Désolé Guuuun !! »
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Sam 8 Mai - 4:20

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq
Encore une fois, le brun dévoilait un objet assez atypique, à la façon d’un banal objet du quotidien. Il était un peu cette personne qui montrait avec « insouciance » la complexité de ce monde. Cependant,  il ne s’agissait pas réellement d’insouciance, mais plutôt d’une forme d’indifférence vis-à-vis de la magie du monde. Non pas le procédé soit « classique », mais lui s’y était habitué. D’autres choses nouvelles pourraient, malgré tout, l’émerveiller.  Sourire aux lèvres à la remarque de l’Ainsley, il était vrai qu’une rencontre avec un amiral ne s’oubliait pas. Même si l’homme avait tendance à négliger cela.

La plus grande surprise du Vairon fut lorsqu’elle annonça approcher de la trentaine. Alors il écarquilla les yeux, avant d’hausser un sourcil et rétorquer.

- Hein ? J’ai 35 ans et pourtant je ne parais pas aussi jeune que vous ! Décidément, nous ne sommes pas tous égaux face à l’âge. Dit-il en riant en la regardant amorcer sa descente.

Lui, se laissa tomber, avant de se stabiliser grâce au geppou. Le petit échec de la demoiselle avait attiré chez lui un regard en coin, suivi d’un léger rire. Son regard se levant au ciel pour la regarder zigzaguer avec son arme.

- Gun reviens ici ! Dirait-il à l’attention de l’arme, qui piquerait avec la demoiselle vers lui.

L’éventail se redresserait, finalement, pour la poser sur les pieds, avant de redevenir un petit oiseau qui irait se poser sur l’épaule de son maître.

- Ceci fait également parti des nombreux avantage à être membre du Gouvernement Mondial. L’accès aux inventions les plus poussées de ce monde. Marine, Cipher Pol, Division Scientifique, Impel Down, Hell’s Gate, tant de zone qui réclame des présences gouvernementales. Si jamais vous ne vous trouviez pas à votre place au sein du Gouvernement, n’oubliez pas qu’il existe une multitude d’autres postes au sein de notre institution.

Il n’avait pas proposé à Penny de retourner dans les rangs, car il n’en voyait pas l’utilité, la laissant décider elle-même de ce qu’elle ferait. Il ne voyait pas de problème à sa présence.

- Bien, je vais donc vous expliquez, à tous, le concept de cette technique de déplacement aérien. Il y a fort à parier que vous ne la maitriserez pas tous aujourd’hui, mais en voir les bases vous aidera. De même, il est possible que vous n’y parveniez jamais. Cependant, chaque corps possède ses avantages, alors il ne tiendra qu’à vous de trouver vos autres atouts. Bien entendu, vos supérieurs seront là pour les révéler.

Sortant de la bouche de l’Archer, cette phrase avait un sens tout particulier quand on savait qu’il avait entrainé des prodiges comme Sypher Wenham, Caligula Spown ou la, désormais criminelle, Kanaë Toupex.

Il continuerait l’entrainement au geppou pendant environ une heure. Certains « prodiges » auraient des résultats assez rapides, tandis que d’autres pas du tout. Cela amusait l’homme qui avait appris cette technique avant même de devenir marine, cela en autodidacte. Légions étaient ceux qui avaient réussi de tels tours de force.

- Bien j’espère que vous  vous êtes bien dépensés. Avant de passer au repas, je vous propose un petit match d’exhibition. Cela pourrait vous donner un objectif à atteindre. Bons nombres, d’entre vous, seront amenés à me dépasser un jour. La nouvelle génération rattrape toujours l’ancienne, après tout.

Loin d’avoir pour ambition de vaincre tous ses élèves, l’Archer voulait surtout leur offrir l’occasion de se fixer un objectif. Son oiseau redevenant un gunbai, il le prit dans sa main et esquissa un léger sourire.

- Je me limiterai à utiliser mon éventail.

Les élèves étaient alors une petite cinquantaine.

Kick ou Kick ?[Pv Penny] 0a1f5e9abfbbd195513d0bf8dac349d9a86f1969r1-736-523v2_hq

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Sam 8 Mai - 6:19

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

D’accord, ce n’était probablement pas mon moment le plus glorieux, mais il n’y en aurait pas de mieux pour apprendre cette technique, n’est-ce pas ? J’avais eu la chance d’avoir une séance d’entraînement pratiquement privée avec un Amiral ! Même si ça n’avait pas duré longtemps, ou plutôt exactement parce que ça n’avait pas duré longtemps, je devais en tirer le maximum. La présence de Gun, l’éventail du Serpent Noir, rendait l’exercice sécuritaire au point où j’avais pu m’amuser de la situation et prendre un risque qui n’en était pas vraiment un. Ceci étant dit, toutes les bonnes choses avaient une fin et, à l’appel de son maître, l’oiseau mit fin à mon ballet aérien. J’aurais bien aimé remercier le grand brun et son compagnon, mais le retour à la réalité fut trop brusque pour que je me le permette.

Nous étions de nouveau dans la cour, entourés d’autres recrues qui avaient attendu impatiemment notre retour. Leurs regards inquisiteurs, tels les douze coups de minuit, eurent l’effet d’une mini douche froide. Gênée, je m’éclipsai rapidement dans l’espoir de disparaître dans les rangs. De là où ils étaient, qu’avaient-ils pu voir ? Et même sans cela, combien m’en voudraient d’avoir volé la vedette ? Personne n’aime les gens qui réussissent trop bien en comparaison d’eux-mêmes. C’est donc la tête basse, presque honteuse, que j’écoutai le petit discours de notre instructeur exceptionnel. Il y avait toutes sortes de département que nous pouvions choisir de rejoindre en fonction de nos talents et de nos envies. Dire que, à la base, j’avais crû que je pourrais aller bosser dans les infirmeries de la marine. J’étais tombée bien loin de la cible initiale, mais avait finalement choisi de suivre le courant naturel des choses. Puis je venais d’arriver, j’aurais encore tout le temps de m’orienter dans l’avenir puisque, maintenant que j’étais ici, il était trop tard pour faire marche arrière. Mon orgueil ne me permettrait jamais de rendre à la maison avec la queue entre les jambes. Drôle de raison d’avoir une longue carrière devant soi, j’en conviens, mais tel était mon lot.

La suite s’avéra être un entraînement au Geppou qui, finalement, regroupait tout le monde. N’avait-il pourtant pas mentionné que seuls les plus méritants auraient peut-être la chance de recevoir son enseignement ? Peut-être avait-il dit cela simplement pour nous motiver sans jamais avoir l’intention d’exclure qui que ce soit. Il n’était qu’un inconnu au final, mais j’aimais bien penser que j’avais raison. Puis ce n’était pas comme si j’allais le revoir de sitôt de toute façon alors qu’importe. J’avais bien le droit de me faire mon avis juste à moi et, même s’il était erroné, cela n’aurait aucun impact sur sa vie ou sur la mienne. Enfin bref, je participai moi aussi à cette séance d’entraînement, veillant toutefois à ne pas trop progresser trop vite. Contre-intuitif, je sais, mais maintenant que j’étais au milieu de mes collègues je culpabilisais d’avoir attiré autant l’attention. Il était temps de compenser en m’effaçant avec toute la monotonie des papiers peints floraux de la maison de mon enfance.

L’exercice suivant fut annoncé et, à nouveau, je choisi de rester à l’écart. Bien sûr je ne manquerais pas ces affrontements amicaux pour rien au monde, mais je me garderais bien d’y participer à moins que l’on me le demande expressément. Les autres recrues faisaient des coudes pour être choisis, enthousiastes à l’idée de pouvoir croiser le fer avec l’Amiral Archer. De là où je me tenais, il était presque impossible de ne pas me demander si j’avais rêvé. Avais-je vraiment volé dans le ciel avec lui ? Avions-nous réellement échangé de nombreux rires ? M’étais-je vraiment accrochée à lui et blottie contre son torse comme si ma vie en dépendait ? Ah oui, ah merde. J’ai fait ça moi. Putain Penny, t’en rates pas une.
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Mar 18 Mai - 5:15

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq
En la laissant à ses côtés de façon assez distraite, Ghetis ne pensait pas gêner la demoiselle, tout comme il ne pensait pas la voir s’effacer de la sorte. En vérité, il avait simplement agis comme il l’aurait toujours fait en pareille situation. Il n’était pas vraiment procédurier et n’avait pas encore acquis l’ancienne politique lié à son rôle. Ainsi, lorsqu’il entama son explication sur les différents organismes du Gouvernement Mondial, il n’avait pas tenu compte de l’état de l’Ainsley.

L’entrainement au geppou avait commencé assez naturellement. Il l’avait présenté comme une chose destinée aux privilégiés afin de motiver les troupes, mais ne comptait pas réellement scinder son apprentissage de cette technique. Il savait que beaucoup d’entre eux n’y parviendrait jamais, alors autant leur montrer cette technique. Connaître l’existence de cet art ne leur ferait pas de mal.

Finalement, tout en proposant aux recrues de l’affronter, il eut un rire léger lorsqu’ils firent entendre leurs envies d’affrontement en un contre un. Il était assez amusant pour le Vairon de voir que certains voulaient l’affronter seuls, comme s’ils étaient assez puissants pour l’ébranler. Cela lui prouvait la détermination qui émanait de ces jeunes marines et le rassurait grandement sur l’avenir.

Il eut alors l’envie de libérer son haki des rois, sans les cibler, juste pour imposer son niveau aux élèves, mais décida de ne pas le faire. Cela n’avait aucune utilité et ne leur apprendrait pas grand-chose. Alors il dévoila un plus grand sourire et prit la parole.

- Voyons, vous ne pensez pas que nous allons faire des matchs aussi classiques. Vous êtes cinquante. Vous pouvez tous vous jeter sur moi en même temps. Cela permettra de voir vos stratégies d’équipes, mais aussi vos avantages individuels face à un ennemi fort. Tout simplement, car il peut arriver qu’un ennemi puissant apparaisse et vous oblige à travailler en équipe avec des collègues inconnus, tout en laissant d’autres collègues utiliser leurs individualités. C’est cela le travail d’équipe en mission. Un mélange d’union et parfois d’actes individuels, toujours dans un intérêt commun.

Il l’avait vécu plusieurs fois. Parfois un grand travail d’équipe imposait que certains se démarquent plus que d’autres. C’était ce qui l’avait démarqué des autres, tout comme c’était ce qui avait mis en lumière d’autres personnes.

La guerre de Drum en était un bel exemple. Lui et Jasmine avait travaillé en équipe avec plusieurs autres agents, tout en se démarquant avec leurs frutis du démon.

Repensant à cela il eut un léger sourire.

* « La catin », je me demande ce que tu deviens. Si on m’avait dit que j’aurais pensé à toi un jour. Nous qui combinions si bien nos talents à Marineford. Sans toi Agammenon et Kali Nomade m’auraient sans doute écrasé. Je suppose que, quand tu reviendras, tu manipuleras mon armure en guise de salutation.*

Se perdant dans ses pensées quelques instants, l’Archer secoua la tête et fit un simple signe de la main à ses recrues.

- Je vous attends. Donnez tout.

C’est à ce moment que l’assaut fut lancé ! Une dizaine commença à tirer sur lui avec leurs armes à feu ! Rapidement, l’homme au gunbai donna un puissant coup dans le vide et d’une bourrasque il freina les balles qui s’arrêtèrent, retombant lourdement au sol.

Ce geste avait permis à six recrues de le prendre en tenaille à l’ouest et à l’est. Ce fut sans compter sur le haki de l’homme au gunbai. Planta son arme au sol d’un coup, il y était appuyé avec sa main directrice, se tenant en poirier à la manière d’un gymnaste. Ce mouvement lui avait permis d’esquiver des lames volant l’embrocher.

Rapidement il retomba au sol, et fit un mouvement circulaire, balayant l’air pour écarter ses recrues.

Cependant, l’une d’elle, pourtant talentueuse avait décidé de rester en retrait. Grâce à son mantra, l’homme pouvait percevoir les émotions de celle qui avait pourtant utilisé son gunbai comme une petite enfant.

Alors, d’une impulsion, il fondit vers la masse de recrue et en balaya plusieurs avec le gunbai, comme une grosse raquette de tennis et ses balles. Puis lorsqu’il arriva vers Penny, il leva le gunbai et vint l’abattre en sa direction, du côté plat pour tenter de l’aplatir au sol.

En vérité il n’avait pas mis énormément de force dans le coup, qui était donc blocable.

- Alors, tu ne veux pas danser avec nous ? Tu dégages une tristesse si forte qu’on croirait que tu regrettes d’être spéciale.

Alors, si elle bloquait le coup, l’homme tournait rapidement sur lui-même, pour tenter de mettre un autre coup de gunbai, mais latéral. Il l’avait chargé un peu plus, pour l’envoyer valser un minimum si elle n’y mettait pas toute sa hargne.

- J’espère que tu n’as pas honte d’exprimer ton talent. Ce serait une insulte à cet entrainement que de se brider.

Etant dans la mêlée, mais surtout dans le feu de l’action, Ghetis avait commencé à la tutoyer, uniquement car il n’allait pas perdre de temps dans des fioritures alors qu’il donnait, là, une singulière démonstration.

- Laisse exploser le feu en toi, si tu veux progresser.
-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Mar 18 Mai - 6:21

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

La couleur s’annonça rapidement lorsque l’Amiral déclara que nous pouvions tous l’affronter ensemble, à cinquante contre un. J’aurais été tentée de dire qu’il n’avait pas froid aux yeux si, une heure plus tôt, il n’avait pas encaissé le plus fort de mes coups avec une facilité déconcertante. Il mettait en avant l’importance du travail d’équipe, alliant la coopération avec l’individualité de chacun. C’était une manière intéressante de voir les choses, alliant travail d’équipe et humilité. Dans tous les cas, tout ce beau monde avait hâte d’en découdre et, souriant faiblement, j’avais hâte d’assister à la scène. Car oui, j’allais rester à l’écart. La décision c’était imposée à moi et, tout bêtement, je ne m’étais pas remise en question. Ça me semblait être la bonne chose à faire. Je ne bougeai donc pas lorsque le signal du départ fut donné, m’assignant le rôle de spectatrice ne croyant pas mériter sa place dans la mêlée. J’avais eu mon moment de gloire, je devais m’effacer et mettre en pratique ce conseil d’humilité.

Je regardais mes collègues tirer, s’organiser pour l’encercler et, invariablement, se faire repousser d’un grand coup de gunbai. J’étais si loin dans ma tête que, lorsqu’il fonça en ma direction, je ne le remarquai pas. Enfin, si, je l’avais vu foncer dans ma direction générale bien sûr, il était difficile à manquer. Simplement, mon cerveau avait occulté le fait que j’étais encore bien là, très visible avec mes cheveux roses et mes airs d’enterrement. Je n’avais pas capté qu’il puisse volontairement m’attaquer moi en particulier, me désignant à nouveau comme le réceptacle de son attention au milieu de la foule. Ce n’est que lorsque l’immense silhouette de l’arme vint faire disparaître le ciel au-dessus de moi que je réalisai ce qui se tramait. Lente à réagir, je levai les avant-bras pour bloquer l’assaut de l’Amiral, mais ne m’étais pas assez préparée. L’une de mes jambes fléchis sous le choc et mon genou alla se cogner contre le sol du terrain d’entraînement. Et encore, ce ne fut pas aussi douloureux que les paroles de Kurohebi, mettant à jour mes insécurités pour tous ceux qui pouvaient l’entendre. Alors, tu ne veux pas danser avec nous ? Tu dégages une tristesse si forte qu’on croirait que tu regrettes d’être spéciale. Je serrai les dents, me redressant pour opposer toute la force qui était à ma disposition. Voyant que j’avais récupéré un minimum de volonté, le Serpent Noir passait de nouveau à l’action, avec un coup latéral cette fois. Bien réveillée à présent, c’est vers le bas que je choisis d’esquiver, profitant de notre écart de taille pour échapper complètement à ce second coup tout en me rapprochant de lui.

Ce serait une insulte de me brimer, vraiment ? Pour cet entraînement ou envers lui ? N’en avait-il pas vu assez de mon potentiel ? Désirait-il me forcer à piocher au plus profond de moi pour lui montrer jusqu’où je pouvais aller lorsqu’on m’y poussait ? L’Amiral Archer voulait me voir exploser, brûler de volonté et de hargne. Il voulait que je m’élève et que je lui prouve une bonne fois pour toutes que j’étais aussi spéciale qu’il se l’imaginait. S’il était demeuré attentif à mes émotions, le grand brun ne pouvait pas manquer la pointe de douleur que ses mots m’avaient causé. Moi, spéciale ? Meilleure que les autres ? Méritant autant d’attention ? Je n’y croyais pas un seul instant et, pire, j’en avais marre que l’on me répète le même mensonge depuis mon entrée à la Marine.

« Si tu me crois vraiment si spéciale alors prépare toi à mordre la poussière, Archer ! »

Je m’empressai de le viser d’un coup de poing qui était, forcément, amplifié par la puissance terrible du Gura Gura no Mi. J’en avais assez vu pour qu’il me semble inutile de craindre de le blesser et, tant que je le visais lui et non pas notre environnement, je devrais réussir à éviter de toucher mes camarades. Le plan ? L’occuper juste assez pour que mes collègues puissent passer à l’offensive dans son dos. Mes mots, je les pensais vraiment. Je n’étais pas spéciale, pas vraiment. Tous ces soldats, d’où qu’ils viennent et peu importe quelle était leur histoire, ils avaient autant sinon plus envie de gagner que moi. Ils avaient tout autant de hargne, de volonté et de force dans leurs propres domaines. Si Ghetis Archer s’entêtait à croire que, d’une façon ou d’une autre, ces qualités ne m’appartenaient qu’à moi, alors il allait effectivement perdre. Dans son dos, trois hommes avaient tiré des katanas de leurs fourreaux et accouraient, lame brandie, pour l’attaquer lâchement. Enfin, vu la différence de puissance ce dernier qualificatif était ouvert au débat, mais qu’importe. Allait-il se retourner pour les contrer ? Choisir d’encaisser une attaque plutôt qu’une autre ? S’envoler avec le Geppou pour nous échapper ? Plus loin sur notre droite, un groupe suivait l’échange tout en rechargeant leurs armes à feu à la hâte. Il ne pourrait pas éviter tout ça ou, au minimum, il allait devoir choisir.

« T’as intérêt à garder les yeux sur moi !! »

Je n’hésiterais pas à armer mon second coup et à le frapper avec toute la puissance qu’il me restait à ce stade de l’entraînement, qu’il me fasse face ou non. Réussirait-il à contrer ce triple assaut simultané et à s’en sortir indemne ? Allais-je, cette fois, réussir à lui faire cadeau d’une égratignure ?
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Ven 21 Mai - 20:09

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq
Découvrir des talents, le Vairon le faisait depuis ses débuts sur la scène « mondiale », du moins à son échelle. Il ne pouvait se vanter d’avoir accompagné chacune de ses recrues jusqu’à leur apogée, hormis Caligula. Cependant, il savait reconnaître une personne qui allait devenir puissante. Par son fruit du démon, la jeune marine ne pouvait que devenir plus puissante ! Il n’y avait qu’une seule chose qui pourrait l’empêcher de grandir : la fainéantise.
Néanmoins, elle ne semblait pas oisive, bien au contraire. D’elle émana une véritable rage de vaincre lorsqu’elle répondit à l’Archer. L’avait-il piqué à ce point ? Il était bon de voir qu’elle possédait un tel égo ! Tout comme il était appréciable de la voir révéler à nouveau son pouvoir !

Son esquive fit même sourire le brun, elle jouait de sa petite taille ? Allait-elle faire cela longtemps ? Après tout la vitesse et l’agilité constituaient de forts atouts, mais la taille ? L’amiral ne connaissait personne ayant joué sur cela en combat.

De son gunbai il vint alors bloquer l’assaut de la demoiselle, une puissante onde de choc venant traverser l’arme de titane. Pourtant, il ne la tenait que d’une main pour l’instant. La puissance administrée était grande, mais pas assez pour le faire vaciller.

- Heureusement que ma force m’aide, sinon j’aurais été éjecté j’ai l’impression. Dit-il avec un sourire carnassier ! Il avait une folle envie de pousser la demoiselle.

Cependant, son haki de l’observation l’alerta d’un danger imminent, danger qu’il bloqua en couvrant l’ensemble de son dos de haki, les lames venant se confronter à la solidité du haki !

- Haki de l’observation et Haki de l’armement. Le premier afin de prévoir les mouvements adversaires, le second afin de s’en prémunir !

Alors, sans tenir compte des personnes autour de lui, l’homme fit un tour rapide sur lui-même, générant, grâce à son arme une bourrasque de vent qui repousserait aussi bien Penny, que les sabreurs ou les balles.

- Garder les yeux sur toi ne m’empêchera pas de voir tes camarades. Au contraire !

D’un geppou brusque, il ne s’envola pas dans les airs, mais s’éjecta vers l’arrière, son dos entrant en collision avec un des trois sabreurs qu’il expulsa, tout en fixant Penny.

- Surtout si tu es limitée au corps-à-corps. A distance tu aurais sans doute été plus efficace je crois.
Un sourire narquois apparaissant sur son visage. Il n’était pas moqueur, mais excité par l’affrontement. Il aimait la coordination de ses recrues. Il saluait même ce travail d’équipe. Faisant son arme tournoyer dans sa main, il regarda finalement l’ensemble des recrues et prit la parole.

- Vous êtes tous excellents. Si l’un d’entre vous parvient à m’atteindre, je vous montrerai mon véritable pouvoir.

Oui, s’il gagnait il leur offrirait un aperçu du fruit de l’arène. En vérité, il avait eu chaud avec cet enchainement. Il n’aurait probablement pas pu être indemne si les recrues avaient été d’un plus grand niveau.



- Laisse exploser le feu en toi, si tu veux progresser.
-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Ven 21 Mai - 22:05

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

Son sourire était terrible, dans tous les sens possibles du terme. On ne reconnaissait plus le grand brun perdu dans ses pensées qui s’était présenté à nous plus tôt. Là, il était non seulement présent, mais il savourait chaque instant de cette bataille qui, malgré la différence du nombre, penchait toujours en sa faveur. C’est avec Gun qu’il bloqua mon offensive et, malgré moi, je me surpris à me mordre l’intérieur de la joue avec inquiétude pour le petit oiseau coloré. Pourvu qu’il n’ait pas trop souffert de ma frappe, une pensée qui n’avait normalement pas lieu d’être dans ce genre de contexte. Si j’avais été juste un peu plus intelligente, j’aurais sans doute compris qu’il valait mieux rester concentrée et surtout ne pas s’en faire pour l’arme d’un Amiral de la Marine. Enfin, toujours est-il que les sabreurs étaient passés à l’offensive et, nerveuse, j’écarquillai les yeux avec stupeur lorsqu’il resta planté sur place comme si de rien n’était. Il n’allait quand même pas encaisser des lames aiguisées ?! Si, c’est ce qu’il a choisi de faire. Le serpent noir offrit d’ailleurs une explication rapide qui expliquait beaucoup de choses. Le haki le protégeait de toutes les attaques que nous pourrions bien imaginer. Puis, la bourrasque.

Je n’avais aucune façon de résister à ça, rien à quoi m’accrocher et pas assez de poids pour ne pas être éjectée. J’entendis à peine sa prochaine réplique alors que mon corps allait s’abîmer plus loin dans le sol poussiéreux, roulant quelques fois de manière désordonnée avant que je ne m’arrête tout à fait. L’impact avait vidé mes poumons de leur air et, ainsi allongée au sol, la silhouette imposante de l’Amiral Archer me paraissait immense. Je me redressai difficilement, écoutant son commentaire sur la portée de mes assauts. Lui paraissait infatigable. Il s’amusait, souriait, mais il en voulait encore plus, cherchant une plénitude qu’il ne savait peut-être atteindre que via le combat. Était-ce le besoin de sensations fortes ? De trouver un égal ? De devoir donner le meilleur de lui-même ? Pour ma part, j’étais assise sur mes talons, les bras las de chaque côté de mon corps. La fatigue se faisait sentir maintenant. Jusqu’à tout récemment je n’étais qu’un médecin sur une petite île de North Blue, pas une combattante. La réalité était en train de me rattraper au grand galop : on ne vient pas du même monde. Je ne suis pas comme lui. Je ne serai jamais aussi forte que ça.

Alors quoi ? Devais-je accepter dès mes premiers jours au sein du Gouvernement mondial que je serais confinée à la médiocrité pour le reste de ma vie ? Était-ce pour cela que j’étais partie en clamant haut et fort que je ferais ce que je voulais et choisirais mon propre chemin ? Si l’un d’entre vous parvient à m’atteindre, je vous montrerai mon véritable pouvoir. Et alors ? Qu’est-ce que j’en avais à faire de son pouvoir qui devait défier toute raison de toute façon ? C’est bon, il avait depuis longtemps prouvé que l’écart nous séparant de son niveau était béant, pourquoi voulait-il enfoncer le couteau encore plus loin dans la plaie ? Déjà qu’il devait se limiter à son éventail et avait choisi d’y ajouter le haki. Ce n’était qu’un jeu pour lui, qu’une façon de s’amuser à nos dépends. Mais pour moi, pour les autres recrues, c’était une décision qui avait changé notre vie. Un chemin qui s’ouvrait devant nous et pour lequel on nous demandait d’être prêts à tout sacrifier. Laisse exploser le feu en toi, si tu veux progresser. Ça ne voulait rien dire ! Un feu ? Quel feu ? Et si je n’en avais pas, moi, de feu ? Si j’étais juste une fille banale, un peu con et pas très douée qui n’avait pas de grand pouvoir caché à montrer pour frimer devant des recrues ? Si je n’étais au fond encore qu’une gamine qui avait égoïstement décidé de partir en laissant sa famille derrière elle, sans avoir de réel talent qui puisse lui permettre de justifier sa décision ? Et si je n’étais qu’une bonne à rien ? Un échec ? Si j’avais mal choisi et que j’aurais dû donner le fruit à quelqu’un d’autre ? Et si j’étais aussi quelconque que je l’avais toujours imaginé ?

« HRAAAAAAAAAAAAAAHHH !!!! »

Je sautai sur mes pieds sans plus réfléchir. Sans considération pour mes genoux tremblants et pour mes bras qui peinaient à se dresser en position défensive. À quoi bon prévoir, à quoi bon coordonner ou créer des stratégies ? Il allait les voir venir, les encaisser. Le seul truc qu’il me restait, c’était de le frapper jusqu’à ce que quelque chose brise sa défense. L’empêcher de m’échapper et attaquer jusqu’à ce que l’un de mes coups passe. Allait-il choisir de simplement me repousser ou de s’éloigner pour m’empêcher de l’atteindre ? Peut-être, ce serait le choix logique après tout. Mais mon instinct me disait que ce ne serait pas le cas. Il a trop envie que je l’atteigne. Et là…

SPAAAFF. Je ne me suis même pas rendue jusqu’à lui. Mes jambes ont lâché avant. La faute à la course de ce matin, à notre entraînement, à mon vol plané, à mes essais infructueux d’apprendre le Geppou et au coup de Gunbai que j’avais dû encaisser plus tôt. J’entendis quelques recrues pouffer de rire, mais la majorité choisirent bien vite de m’ignorer pour repasser à l’attaque. Ils n’en avaient rien à faire de moi, ils voulaient gagner pour eux-mêmes. Ils voulaient voir les talents de l’Amiral Archer pour leur propre curiosité personnelle et placer un coup pour leur propre ego. Et moi ? Peut-être que j’allais faire ami-ami avec la poussière un tout petit peu plus longtemps.

@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Mer 2 Juin - 3:48

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq

Le sourire de l’Archer symbolisait là son amour pour l’affrontement, son amour pour les conflits armés. Même si ceux-ci pouvaient parfois faire des ravages, il savait les apprécier. Il y trouvait une sorte de plaisir simple, tel un bonbon offert à un enfant. Là où certains voyaient une démonstration de force, lui voyait un moment d’amusement.

Gun n’avait rien à craindre une fois sous sa forme d’objet, étant fait d’un alliage comparable au titane, il ne craignait que les attaques pouvant briser ce type de métal. Ainsi, Ghetis ayant évalué la force de Penelope, il savait pertinemment face à quoi il heurtait son arme.
En montrant l’usage du haki, il espérait offrir un train d’avance aux recrues qui se présentaient à lui. La puissance dont il faisait preuve pouvait en désabuser plus d’un, mais dans quelques années ou mois, cela paraîtrait dérisoire.

L’originaire du Nouveau Monde avait peut-être des airs de surhomme, mais bien des êtres lui avaient prouvé leur force. Mozero, Akainu, Kali, Makui, Jasmine ou encore Agamemnon et Nu Wa, sans oublier Mendela. Tous lui avaient prouvé leur force. Ainsi, il espérait plutôt inspirer ces frêles recrues de la Marine. Il voulait les pousser à se dépasser, à se surpasser.

Rempli d’espoir, il avait apprécié le cri de guerre de sa recrue, jusqu’à la voir s’écrouler. Alors, il perdit son sourire et comme si sa motivation avait été sapée, il baissa le gunbai. Elle avait été cette petite sphère lumineuse qui lui avait donné envie de relâcher un peu la pression. Alors, il était un peu déçu de la voir perdre pied si rapidement. Avoir identifié le pouvoir de la demoiselle avait grisé l’Archer qui y vit une véritable adversaire. Il en avait oublié la précocité de son adhésion à la Marine.

Cependant, il secoua la tête et repensa à ce cri de guerre. Elle n’aurait pas aimé être le fardeau à cause duquel ses coéquipiers n’auraient point bénéficié d’un entrainement complet.

Un franc sourire revint colorer son visage, une aura presque scintillante vint réchauffer son cœur et l’affrontement reprit. Les recrues se montraient inventives, combatives et surtout, courageuses. Face à tant d’abnégation, le brun ne put qu’accepter le coup de poing qui fut asséné à son flanc par l’une des recrues.

Signant la fin de l’entrainement quelques minutes après, tandis que les recrues s’applaudirent tour à tour.

- Vous pouvez être fiers de vous. Vous avez démontré une ténacité sans faille. J’apprécie le travail d’équipe dont vous avez fait preuve. Je transmettrai la liste de vos noms à mes hommes afin de prioriser votre recrutement si vous souhaitez voguer au sein d’une de mes flottes. Cela ne sera pas de tout repos je vous préviens, surtout si vous ambitionnez ce trajet…

Alors il pointa du doigt le ciel. Ceux qui s’intéressaient à sa carrière sauraient probablement que l’homme avait entamé la conquête des îles célestes pour le Gouvernement Mondial.

- L’air y est à peine respirable, mais l’entrainement n’en sera que meilleur. Pour les autres, mes collègues sont tous très talentueux, alors je suis persuadé qu’en travaillant avec eux, vous deviendrez des officiers de choix.

Alors que son gunbai redevint un simple oiseau qui se posa sur son épaule, l’Archer vint frapper ses mains l’une contre l’autre, tel un applaudissement.

- Bien. Chose promise, chose due. Je vais vous montrer mon pouvoir. Cependant, je ne vous en expliquerai pas le fonctionnement. Il faut bien garder quelques secrets… même s’il est déjà bien connu de certains… Dit-il en pensant aux ennemis qui en connaissaient déjà la mécanique, comme Nu Wa.

Alors le champ visuel de tous les individus présents, sembla se tordre, à commencer par celui de Ghetis. Finalement, lorsque le monde revint à la normal, d’immense gradin se tenait autour des marines, à la manière d’un colisée.

Cependant, les dalles grises avaient troqué leur place pour ce qui était une immense source chaude à plusieurs niveaux. Des vêtements et serviettes étaient disponibles, ainsi que de la nourriture. La température était plus chaleureuse, sans être étouffante.

- N’hésitez pas à vous relaxer un instant. Personne n’osera vous déranger. Je vous réserve une surprise pour la fin. D’ailleurs, les maudits peuvent également s’y baigner sans crainte et même y nager, ce n’est pas de l’eau, mais simplement un liquide de même aspect. Les hommes peuvent descendre au niveau inférieur si les femmes désirent un peu d’intimités, comme ça ils ne pourront rien voir.

Un sourire plus léger s’était alors emparé de lui, tandis qu’il songeait à la Couronne. Il avait dû se séparer d’eux suite au sacre catastrophique…

* Vivement que je retourne à Jaya… Mes îles me manquent déjà…*


-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Mer 2 Juin - 4:31

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

Ravalant ma fierté mal placée, j’eu au moins la présence d’esprit de me trainer en dehors de la zone principale des affrontements. Je m’installai en position assise, mes jambes peinant encore à me soulever. Ce n’était pas mon moment le plus glorieux, qu’on se le dise. Mais malgré cela, j’étais contente de voir le combat se poursuivre. Puis, de là où j’étais, je pouvais en profiter pour admirer les mouvements de l’Amiral qui dansait dans la bataille avec autant d’aisance qu’un poisson dans l’eau. Vraiment, cet environnement avait l’air de lui aller comme un gant. Lorsque l’un de mes camarades parvint à le frapper au flanc, je ne pu m’empêche de lancer une exclamation de victoire. Nous avions réussi ! Enfin, ils avaient réussi, mais j’aimais penser que j’avais aussi participé ne serait-ce qu’un tout petit peu au début. Je joignis même mes applaudissements à ceux des autres, baignant dans l’humeur de réjouissance qui s’était emparée de toutes les recrues. Ce sentiment ne fut que renforcé par les compliments du Serpent Noir qui alla même jusqu’à nous offrir la possibilité de rejoindre sa flotte si nous le désirions. Lorsqu’il pointa le ciel, mon regard se tourna vers l’immensité d’azur et je pensai à mon petit vol improvisé, esquissant un sourire. Comme ça ce n’était pas que moi ? Il faisait ça avec tout le monde ? Non, ce n’était probablement pas ça, mais l’image mentale m’amusait fortement.

Cela terminé, l’arme reprit sa forme animale et je fus rassurée de voir que l’oiseau semblait parfaitement indemne. Je vais vous montrer mon pouvoir. Ma posture se fit plus droite, même si j’étais toujours assise, et je me demandai bien ce que ça pouvait être. Déjà que ses maîtrises du Geppou et du Haki me semblaient impressionnantes, que pouvait-il bien cacher d’autre ? Si j’avais dû parier, je n’aurais jamais trouvé, sincèrement. Un moment de flou plus tard et voilà que le terrain d’entraînement s’était métamorphosé en sources thermales. Comment était-ce possible ?! Tout le monde s’enthousiasmait à l’idée de pouvoir profiter des lieux fraîchement rénovés, surtout après une séance d’entraînement aussi exigeante. Pour ma part ? Je me relevai enfin, jambes encore tremblantes, et mon regard verdoyant regardant à droite à gauche pour ne rien manquer. De la nourriture ? Une fausse eau dans laquelle même les maudits pouvaient faire trempette ? Ce n’était pas une illusion, n’est-ce pas ? Et pourquoi y avait-il de grands bancs autour de nous ? Enfin, non, pas que des bancs. Des estrades. Quel était le lien avec les autres additions qui venaient d’apparaître comme par magie ? Aucune idée, mais il y a bien une chose que j’étais capable de deviner : le Kuroinu était lui aussi possesseur des pouvoirs d’un fruit du démon. C’était la seule explication logique.

Fascinée par le nouveau décor, et encore affaiblie par les événements récents, je parvins néanmoins à marcher en direction de l’Amiral. Je ne voulais pas le déranger ou quoi que ce soit du genre, mais en même temps j’étais tellement curieuse. Je voulais savoir, j’avais besoin de savoir. Je ne m’arrêtai qu’une fois rendu à ses côtés, bien qu’à une distance respectable. C’est toujours en pleine admiration du spectacle s’offrant à moi que je repris la parole, sans même me tourner vers lui.

« C’est un fruit du démon, n’est-ce pas ? C’est… incroyable. »

Sans le savoir, il était à mon tour de ressentir une émotion qui avait effleuré le grand brun plus tôt, lorsqu’il avait découvert la nature de ma propre malédiction. Je ne pouvais pas m’en empêcher, c’était plus fort que moi.

« On doit pouvoir faire tellement de choses avec une malédiction qui offre la chance de construire plutôt que de détruire… Si j’avais pu choisir… Je crois que c’est un pouvoir comme ça que j’aurais voulu. »  
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Sam 5 Juin - 4:56

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq

Un grand sourire se mua sur le visage de l’Archer lorsqu’il vit le soulagement sur les visages de ses hommes, trouvant en cela une certaine quiétude. Il en oubliait presque qu’il était un militaire, qu’ils étaient des militaires ! Certains allaient mourir au combat, d’autres en seraient terrifiés, tandis que d’autres, encore, comme lui, pourraient s’épanouir pleinement dans cette vie. Il aimait à croire que la jeune Penelope ferait partie de cette catégorie.

C’est d’ailleurs avec une immense joie qu’il l’accueillit lorsqu’elle revint lui parler. Le fait qu’elle soit curieuse, quant à son fruit, lui faisait plaisir. Il y éprouvait une sorte de bonheur. Il aimait son pouvoir et en connaissait les vertus, mais il savait aussi qu’un pouvoir comme celui de la demoiselle aurait été bien plus pratique entre ses mains, que le fruit de l’Arène. Néanmoins, le fruit de l’Arène aurait sans doute été plus utile à la demoiselle qu’à lui.

- Le paradoxe de la vie. J’aurais préféré votre pouvoir… Sa voix se fit plus basse pour poursuivre sa phrase. Afin que la discussion ne soit qu’entre eux deux.

- Le fruit du séisme si je ne me trompe pas. Il est si puissant, probablement le paramécia le plus destructeur au monde. Peut-être est-ce pour cela que vous m’avez rencontré, démolition et construction sont les faces d’une même pièce après tout.

Détruire un bâtiment délabré pour en construire un tout neuf et ainsi y héberger une famille, c’était là toute la beauté de la construction. Paradoxalement, le fruit de l’arène préservait le monde réel. L’arène n’étant en réalité qu’une dimension parallèle qui venait se superposer au monde réel.

- Mais j’ai mal répondu à votre question, c’est effectivement un fruit du démon. J’en tais généralement le nom, afin de garder un effet de surprise. C’est grâce à cela qu’a pu être sauvé l’ensemble des marines présents lors de la bataille finale contre les Décimas.

Sans qu’il ne le décide, son armure se changea alors en une taupe, le quittant pour aller se ranger directement dans la sacoche à l’arrière de son dos.

- Tu as sommeil Jonas ? Dit-il l’air de rien à la taupe, alors qu’il reporta son attention sur la demoiselle, posant une main sur son épaule.

-Je suis un passionné de fruits du démon, si tu souhaites apprendre à maîtriser ce pouvoir dans le futur, je te l’apprendrais. Dans mes créations, tu pourras t’exprimer sans crainte.


L’arène était un lieu de combat, mais aussi d’entraînement. Bien des membres de La Couronne en avait fait les frais, tout particulièrement Caligula. Aujourd’hui c’était à l’Ainsley que l’Archer proposait un entraînement.

- Cependant, il y aura une condition. Dit-il en levant le doigt.


-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Sam 5 Juin - 7:12

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

J’étais encore perdue dans mon admiration de cette scène surréaliste lorsque la réponse de l’Amiral me parvint. J’aurais préféré votre pouvoir… Cette fois je me tournai vers lui, aussi surprise que curieuse. Heureusement je n’eu pas à attendre longtemps puisqu’il poursuivait sur sa lancée. Le fruit du séisme, le paramécia le plus destructeur au monde, et c’est moi qui en avais hérité. Je déglutis, soudainement consciente de la lourde responsabilité qui reposait sur mes épaules. Mes iris descendirent jusqu’à ma main droite, observant ma paume et mes doigts sans réellement croire qu’une telle puissance y était véritablement cachée. Le kuroinu n’avait toutefois pas fini, ajoutant que c’était peut-être bien pour cela que je l’avais rencontré, nos capacités étant toutes deux l’envers de l’autre. J’acquiesçai de manière encore un brin absente, complétant à haute voix en lui offrant ma propre vision des choses.

« Et plus encore. Les conséquences pourraient être catastrophiques si l’un de ces deux pouvoirs venait à être utilisé à l’excès. Peut-être est-ce vraiment pour cela que nous sommes voués à nous envier l’un l’autre. »

Et qui sait, peut-être nos chemins allaient continuer de se croiser, de s’entremêler jusqu’à devenir aussi indissociables que l’étaient nos malédictions. Peut-être pourrions-nous nous inspirer l’un l’autre jusqu’à atteindre un état d’équilibre où trop peu et pas assez ne sauraient exister ? Ou peut-être que cet entraînement m’avait épuisée plus que je ne le croyais et que je me retrouvais à imaginer toutes sortes de choses stupides et plus grandioses que ne l’était la réalité. Mon chemin à moi, lié à celui d’un Amiral ? C’est bien beau avoir de l’ambition dans la vie, mais là on n’était pas loin de la délusion. Je soupirai, chassant ces pensées d’un mouvement de la tête pour mieux revenir au moment présent. Le grand brun avait d’autres informations à me donner, confirmant d’ores et déjà qu’il s’agissait bien de l’œuvre d’un fruit du démon. Plus impressionnant encore, c’est cette même malédiction qui lui avait permis de sauver nombre de vie lors de l’affrontement contre les Décimas. Je n’y avais pas assisté personnellement, n’ayant rejoins la Marine qu’après les faits, mais j’en avais assez entendu parler pour comprendre que ce n’était pas rien. Un pouvoir qui permette de sauver des vies…

« Incroyable... »

Oui, mon vocabulaire pour exprimer tant d’admiration et d’envie était assez limité au final. J’étais encore en train d’imaginer la scène lorsque, soudainement, l’armure de l’Amiral prit vie. Mes yeux s’agrandirent et je suivis la progression de la taupe jusqu’au sac de l’Archer. Mais… mais mais ! Et puis quoi encore, ses cheveux allaient se changer en hérisson ? Ses souliers étaient en fait des dauphins ? L’image avait le mérite d’être cocasse en tout cas puisque je l’imaginais maintenant surfer sur les vagues avec un dauphin sous chaque pied. Heureusement que je fus rappelée à l’ordre par la grande main de l’homme qui vint trouver mon épaule. Mon regard alla retrouver le sien et j’espérai ne pas avoir l’air trop gênée. Que personne ne me rappelle que je m’étais littéralement blottie contre lui plus tôt sinon je crois que j’aurais été capable d’avoir une attaque. Ahem ! En tant que passionné des fruits du démon, l’Amiral me fit une offre que je ne pouvais pour ainsi dire pas refuser : celle de m’aider à maîtriser le pouvoir du fruit des séismes. À l’intérieur de ses créations, je pourrais selon lui m’exprimer sans la moindre crainte. Un choix de mot qui avait quelque chose d’incroyablement alléchant pour moi, presque dangereusement alléchant. J’étais prête à accepter lorsqu’il m’interrompit en levant l’index. Bien sûr, c’était trop beau pour être vrai. Il y avait une condition. Hmpf.

« Je veux bien l’entendre, mais attention. Si je refuse, vous allez perdre une occasion unique de voir le Gura Gura no Mi à l’œuvre. »

S’il était aussi passionné de malédictions qu’il le clamait, sans doute que cela le ferait réfléchir à deux fois. J’avais ensuite tenté de ponctuer ma phrase de l’un de mes sourires malicieux, mais c’était sans compter sur mon intense fatigue. Au final, c’est plutôt un sourire doux et sincère que j’esquissai, mais un sourire quand même. J’étais impatiente de savoir quelle était donc cette fameuse condition !  
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Sam 5 Juin - 9:14

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq
La demoiselle n’avait absolument pas relevé le fait que Ghetis cite le nom de sa malédiction avec exactitude, ce qui était presque amusant pour le Vairon. Il l’avait si bien glissé qu’elle n’y avait rien vu. Il avait donc deviné son pouvoir avec justesse. Les pensées de la demoiselle semblaient assez profondes…

La réponse qu’elle accorda au brun le replongea dans de lointaine pensée… Les conséquences seraient catastrophiques si un de ces pouvoirs venait à être utilisé à l’excès ? N’était-ce pas ce qu’il faisait déjà ? Il avait usé d’une combinaison meurtrière grâce à Caligula, Flais et Lim pour rendre son arène destructrice…

- Catastrophique… C’est le mot. Puisses-tu ne jamais voir le mauvais aspect de mon pouvoir.

Bien accompagnée, l’arène pouvait ôter la vie des plus faibles et l’Archer le savait… Il en avait fait l’expérience plus d’une fois. Alors il secoua la tête pour ne plus repenser au passé et eut un léger sourire.


- Inutile d’envier une personne si elle un partenaire fiable.

Elle pourrait devenir une marine prometteuse, une marine forte et engagée. C’est en cela qu’elle constituerait une partenaire fiable. Tout comme Jasmine possédait le fruit de lévitation, lui permettant ainsi d’user des arènes à sa guise… Elle était la combinaison parfaite avec le pouvoir de l’Archer. Si bien qu’il l’envia longuement, jusqu’à s’en faire une véritable alliée. Cependant parlait-il réellement de ce genre de partenariat ?

Le fait que Penelope trouve son pouvoir incroyable, le réconfortait. C’était bien la première fois qu’on le complimentait, alors qu’il montrait un aspect banal de son pouvoir. Il ne put s’empêcher de rire lorsqu’elle regarda la taupe progresser jusqu’à sa sacoche. L’Archer arborait des objets atypiques avec énormément de naturel, comme si ces choses lui étaient acquises, ou comme s’il était normal que ce monde soit « improbable ».

Par la suite, il la sentit gênée par la main à son épaule, mais fut assez étonné de sa réponse, un véritable coup de maître sans doute.

- Même si tu refuses, un jour je verrai ton fruit à l’œuvre, c’est une certitude. Ou alors je n’aurais qu’à réclamer ta présence sur une mission, héhé ! Dit-il en riant, tandis que sa main quitta lentement l’épaule de la demoiselle.

- Tu devras atteindre le grade de Contre-Amirale de la Marine. C’est ma seule condition. Je souhaite investir dans ton futur.

Il eut un rire et il ajouta l’air de rien.

- Et ne pas être constantiniste, ils m’ont déjà enlevé un fils, je ne voudrais pas perdre une élève en plus.

Néanmoins,  il ne fallait pas oublier le but original de cette arène, prendre un bain. Alors, c’est avec une certain naturel que l’amiral ôta son haut, dévoilant son buste taillé par les affres de la guerre. L’emblème de la marine trônant sur son pectoral gauche, un serpent noir traversant son bras droit et la croix du Gouvernement Mondial, baignant dans son dos, au centre d’une reproduction de la carte des mers blanches. On pouvait également remarquer ses avant-bras ponctués de brûlures ci et là, mais aussi de drôle de cicatrice en forme d’éclair… Il s’agissait de la cicatrice d’une personne ayant été foudroyée…

- Et vous, vos projets ?

-->
La Couronne
Awful


Techniques & Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Sam 5 Juin - 9:48

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

Le mauvais aspect de son pouvoir… Je ne pouvais évidemment pas le savoir, mais notre interprétation de cela variait incroyablement. Pour ma part, je m’imaginais déjà ce que j’aurais pu devenir à sa place. Si l’on peut s’enfermer dans son propre petit monde où l’on règne en roi et maître, alors pourquoi en sortir ? Je crois bien que j’y serais restée moi. J’aurais pu manger tout ce que je voulais quand je le voulais, je n’aurais eu besoin de rien. Je crois bien que j’aurais succombé rapidement aux pièges de telles capacités. Mon ambition se serait éteinte, je me serais contentée d’exister au jour le jour en fermant les yeux à tout ce qui se passait au-delà de mes quatre murs. À quoi bon en sortir de toute façon ? Le fait que l’Archer ait malgré tout réussi à continuer de poursuivre ses objectifs et à se hisser dans la hiérarchie du Gouvernement Mondial témoignait d’une motivation et d’une discipline à toutes épreuves. En cela aussi, je l’admirais. Quant à ne pas avoir à envier quelqu’un qui est un partenaire fiable… J’acquiesçai simplement, sans rien dire. Partenaire… Je préférais ne pas penser à ces implications-là.

J’avais ensuite fait savoir au Kurohebi que, si ses conditions ne me satisfaisaient pas, il allait manquer toute une opportunité. Malheureusement pour moi, il ne mordit même pas à l’hameçon ! Au contraire, il cita plutôt l’évidence : suffisait qu’il demande à ce que je sois assignée à ses troupes lors d’une mission pour régler la question.

« On appelle ça de la triche, monsieur ! »

Lui dis-je en riant, sans doute trop détendue vu l’ampleur de l’écart entre nos grades. Nous ne pouvions littéralement pas être plus à l’opposé l’un de l’autre hiérarchiquement parlant et, pourtant, je me surprenais à l’oublier encore et encore depuis qu’il était apparu sur le terrain d’entraînement. Mais bon, il avait tout de même de vraies conditions à me présenter, et deux plutôt qu’une. Libérant mon épaule, le grand brun annonça l’air de rien que je devais devenir Contre-Amirale, rien que ça ! Je souhaite investir dans ton futur. Mais quel genre de personne dis ça comme ça sans rire !! Cette fois c’est bon, j’étais tout aussi bien gênée que reconnaissante que l’on me porte attention comme ça. Certes, je me doutais bien que c’était grâce à ma malédiction et à rien d’autre, mais j’aurais été bien bête de ne pas saisir cette opportunité.

« Je crois que l’une de ces deux conditions sera plus facile à remplir que l’autre… Mais je me vois mal refuser ces termes. »

Avais-je dit avec un peu plus de sérieux. J’hésitai d’ailleurs à lui offrir mes condoléances, n’étant pas tout à fait certaine qu’il voulait dire qu’il avait littéralement perdu un fils. Dans le doute, valait mieux rester silencieuse que de passer pour une imbécile, j’en avais déjà assez fait pour la journée dans ce registre. Puis de toute façon je n’eu pas vraiment le temps de m’interroger d’avantage que, déjà, l’Amiral s’amusait à me surprendre à nouveau. Qu’est-ce que… ??! Ah, oui, les bains. N’empêche, maintenant je n’osais plus le regarder en face, d’autant plus que mes yeux étaient occupés ailleurs… Mais non pas de cette façon là ! Je suis médecin moi, mé-de-cin !! Forcément que, lorsque je voyais quelqu’un faire l’étalage de ses cicatrices, mon regard professionnel ne pouvait s’empêcher d’en faire l’inventaire et de déterminer quelles pouvaient en être les causes et les séquelles. Ses bras en particulier semblaient avoir beaucoup souffert ce qui, à bien y penser, ne devait pas être si surprenant pour un Amiral de la Marine. Et vous, vos projets ?

« Mh ? Oh ! Je suppose que je dois devenir Contre-Amirale maintenant donc… ça c’est un projet ! »

J’avais envie de lui en dire plus, de lui parler de ce que j’espérais accomplir. De la différence que j’espérais faire. Mais je ne pouvais quand même pas le suivre dans la section des bains ayant été désignée pour les hommes, tout comme il ne pourrait pas me suivre dans la zone surélevée où baignaient les dames. Je ne voulais pas non plus le retenir considérant qu’il devait avoir plus qu’hâte de faire trempette lui aussi. Mais je ne pouvais quand même pas le laisser partir comme ça, non ? Je pouvais au moins glisser deux trois petits mots de plus et, si ça l’intéressait vraiment, il allait écouter. Et sinon ? Tant pis.

« À la base je pensais simplement rejoindre la Marine en tant que médecin, mais cette malédiction a fait en sortes que l’on me remarque et que l’on me lance dans une trajectoire différente. Maintenant… Je suppose qu’il ne me reste qu’à en profiter pour atteindre mes objectifs. Il y a quelqu’un que je me suis promis de rendre fière et pour qui je veux faire de ce monde un endroit meilleur. C’est cliché, mais bon. Parfois la réalité est ennuyeuse comme ça je suppose. »       
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Lun 7 Juin - 13:52

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq
Penelope ne connaissait pas tout du pouvoir de l’Archer, c’était sans doute la raison pour laquelle elle pensait envier son pouvoir. Pourtant, les nombreuses contraintes, de ce fruit, le rendaient assez peu attrayant. Ghetis l’utilisait bien, certes, mais il était bien plus limité qu’il n’y paraissait. Une personne plus cultivée, que lui, aurait pu créer des choses bien plus complexes avec ce pouvoir.

Néanmoins, cela était rassurant de voir une personne parler de son pouvoir en bien. Même si son fruit avait une utilité, on ne le complimentait que rarement à ce sujet. Alors, tout en riant au fait qu’elle le traitait de tricheur, il rétorqua :

- Au moins ce ne serait que pour une mission, j’aurais pu demander ton affectation pure et simple. Bien entendu, il ne le ferait pas, mais c’était une possibilité et donc une chose amusante.

La gêne ressentit par la demoiselle à l’idée que le brun souhaite « investir » en elle, n’affecta pas Ghetis. Il ne pensait pas dire quelque chose d’ambiguë. Il voyait là son même « investissement » qu’avec Sypher, Tokeyshi, Caligula, Kanae ou Sakuga. En soi, la seule différence était qu’il ne souhaitait plus d’enfants donc il ne pouvait point voir la demoiselle comme une potentielle « seconde fille ».

Cependant, lorsqu’elle déclara que l’une des deux conditions était plus facile à remplir que l’autre, le brun haussa un sourcil. Il espérait qu’elle parlait du fait de ne pas être constantiniste, sinon cela serait vite embêtant… Bien plus que ne pas être Contre-Amirale.

Ainsi, lorsqu’elle dressa le poste de Contre-Amirale, comme un projet, il eut un sourire. Il verrait bien si la demoiselle atteindre cet objectif.  Bien qu’il ait commencé à se mettre « à l’aise », le brun ne pensait pas encore partir immédiatement, ainsi il poursuivrait cette fin de discussion avec la jeune recrue.

- Si le domaine de la science vous intéresse tant, peut-être pourriez-vous intégrer la Division Scientifique du Gouvernement. Là-bas vous pourrez aider et vous améliorer. Il existe aussi le grade de Colonel de la Division Scientifique, je crois qu’il équivaut au grade de Contre-Amiral ou Vice-Amiral, je ne sais plus. C’est une autre solution, mais de mémoire c’est un rôle assez « militaire », cependant, peut-être ont-il de la place pour des médecins de guerre.

Il eut un franc sourire lorsqu’elle aborda le fait de rendre une personne fière et demanda avec une certaine joie :

- Enfant, parents, amour, ami, famille de cœur ? Cette personne pour qui vous devez rendre le monde meilleur.

Lui qui tentait de rendre le monde plus paisible pour son peuple et sa famille, il ne pouvait que comprendre ce projet.  


-->
La Couronne
Awful


Techniques & Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Penelope Ainsley
Penelope Ainsley
Messages : 93
Race : Humaine
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
28/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
62/120Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (62/120)
Berrys: 47.000.000 B
Lun 7 Juin - 21:03

She's beauty, She's Grace She'll punch you in the face

Kick ou kick ?

Ah oui, c’est bien vrai qu’il pourrait simplement demander une affectation à ses propres troupes et puis voilà. Je me demandais comment c’était que de faire équipe avec quelqu’un comme lui et, accessoirement, si ce serait pour moi. Enfin, je devrais déjà être contente qu’il évoque cette possibilité plutôt que d’aller dans l’autre extrême. Après tout, si je me mettais un Amiral à dos, il serait bien capable de complètement tuer ma carrière dans l’œuf et me renvoyer d’où je venais sans même cligner des yeux. Et pourtant c’était bien tout le contraire. Il voulait investir en moi et, je devais l’admettre, c’était vachement intimidant. Allais-je être à la hauteur pour mériter un tel honneur ? Je n’avais pas l’impression de le mériter plus que n’importe qui d’autre ici. Pire, si quelqu’un méritait tant d’attention c’était sans doute le type qui avait réussi à le toucher avec son coup de poing, non ? C’était le fruit du séisme et rien de plus, tel était l’attrait que je possédais. Le paramécia le plus destructeur du monde.

En accord avec sa position à mon sujet, le chien noir énumérait plusieurs positions qui pourraient m’intéresser, si la science était vraiment ce qui me passionnait. C’était effectivement une alternative qui semblait alléchante, mais qui me laissait des doutes. Comme il le rajoutait lui-même : il s’agissait bien d’un poste militaire. Je ne m’imaginais que trop bien ce qui devait être demandé de ce genre de médecin là. Des expérimentations peut-être bien, bien que je ne sois pas capable de m’imaginer de quel acabit elles devaient être.

« Je garderai ça en tête ! »

Je n’allais probablement pas emprunter cette voie, c’était mon intuition sur la question en tout cas. Peut-être que j’aurais dû la considérer avec plus de sérieux, mais dans l’immédiat ça ne me parlait pas. La prochaine question de l’Amiral devait y être relié, d’une certaine façon. Si j’allais m’enfermer dans un laboratoire certes je pourrais peut-être faire une différence, mais serait-elle jamais ressentie sur la vie de ma petite perle ? C’était ça qui m’importait le plus et mon sourire fit bientôt écho à celui du grand brun, curieux de savoir qui me motivait donc tant.

« Ma fille. Elle est encore un peu trop jeune pour comprendre pourquoi sa maman est partie alors… Je veux au moins faire en sortes que le monde soit un endroit meilleur pour elle, c’est le moins que je puisse faire. »

Peut-être que, comme ça, elle pourra un jour me pardonner d’être partie. Quoi que pourrais-je vraiment lui en tenir rigueur si, au contraire, elle décidait de me renier et de ne jamais s’intéresser à qui j’étais ? Bien sûr que non. Mais assez parlé de moi, pourquoi ne pas profiter du moment pour en apprendre plus sur l’homme me faisant face ?

« Et vous, vous avez quelqu’un comme ça ? »        
@feat Ghetis Archer Enjoy !!
Awful

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] Signa211
Penelope Ainsley
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2809
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
50/75Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
731/750Kick ou Kick ?[Pv Penny] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 88.062.655.528 B
Amiral Kurohebi
Dim 13 Juin - 0:11

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Kick ou Kick ?[Pv Penny] D73348f48002a0ae90063334984f2545216c286e_hq
Il était important pour un amiral de pouvoir aiguiller d’aussi jeunes recrues sur les possibilités dont ils disposaient. C’est ainsi que chacun des membres du Gouvernement pourraient trouver la voie qui leur convenait. C’est ainsi que chacun pourrait aider le monde à sa manière.

Cette journée était finalement un jour heureux. Une sorte de sourire s’était mué sur le visage de l’Archer, tandis qu’il trouvait là une femme forte. Elle était devenue marine pour sa fille, ce qui avait une valeur inestimable pour le brun. Alors, lorsqu’elle lui retourna la question, il eut un franc sourire.

- Ce serait long à expliquer… Vous savez ma vie à évoluer de bien des façons. Nous devrions en discuter un jour plus approprié. Disons que je lutte pour mes enfants, mais aussi mon peuple, c’est-à-dire, chaque île sous ma protection.

C’est alors qu’il pointa à nouveau le ciel du doigt.

- Je m’occupe en priorité du peuple des îles célestes en ce moment, mais je n’oublie pas les îles de Grand Line dont j’ai pris la tutelle. Tous ces citoyens sont des membres de famille, tout comme les membres de mon corps armé. Je veille donc à ce que le monde soit le plus idéal pour eux. Je n’ai pas réellement d’objectif, je considère avoir fait ma part pour l’histoire. Alors j’essaie simplement de pouvoir être un bon patriarche pour eux.

C’était la vérité, l’Archer n’avait, aujourd’hui, plus de projet. Si des postes, comme celui de Lieutenant-Général, pouvaient lui faire de l’œil, il n’en était pas moins un homme accompli. Il ne lui restait plus qu’à pacifier le ciel et il pourrait couler des jours heureux, veillant sur son peuple avec dévotion.

- Si tu veux, nous pourrons en discuter ce soir. Je serai à mon bateau, mais je ferai une petite ronde aux alentours de dix heures du soir…

Alors il commença à descendre vers les sources dédiées aux hommes.

- Donc, si vous êtes tentée par une discussion idéologique. Je vous dis à ce soir, même endroit.

Après tout, il était amiral et elle recrue, il n’allait tout de même pas échanger une trop vaste discussion devant toutes les recrues. Il tenait à préserver cette femme qui était une soldate prometteuse, mais une inconnue malgré tout. Dans le fond, n’était-il pas en train de l’endoctriner ?

Peut-être…


-->
La Couronne
Awful


Techniques & Explications etc:
 

_________________
Kick ou Kick ?[Pv Penny] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: