Le Deal du moment : -12%
Nintendo Manette Switch Pro
Voir le deal
52.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Conquête] Le garçon qui criait au loup
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Mer 28 Oct - 20:12
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa


Tu as changé, Fizz.

Tu hausses les épaules, avec ce sourire assuré que je te connais bien. Celui qui signale une mauvaise idée. Tu n’as peut-être pas tant changé que ça, finalement. Tes grands yeux verts ont toujours ce même regard.

« Si tu savais à quel point » est ta seule pensée. Les derniers six mois nous ont vus beaucoup évoluer, l’un comme l’autre. Tu sais que je n’approuverais pas tout. C’était déjà lorsque nous étions enfants, mais à présent tu n’es plus un enfant, Fizz. Je te dirais bien que tu es un furet, mais je ne suis pas certain que ce soit encore vrai. Et tu ne l’es pas non plus. Un explorateur. Un aventurier. Un jeune capitaine, ce que je ne suis plus. Et chaque jour qui passe, un peu plus un jeune homme.

Tu es prêt ?

Evidemment.

Six mois ont passé, mais nous n’avons pas perdu notre objectif de vue. Nous savons pourquoi nous sommes là. Je le sais, pour le moins.

Car si tu as passé cette période en découvertes et en apprentissages, je me suis dévoué corps et âme à notre cause. Basé sur Logue Town, je suis entré en contact avec la marine constantiniste d’East Blue. Ils ne peuvent plus se targuer d’ignorer Sa véritable nature. Sous des noms d’emprunt, j’ai envoyé des dizaines, des centaines de lettres. Tous peuvent savoir, à présent. Les rumeurs doivent courir sur Dawn, depuis le Grey Terminal jusqu’au palais royal. Tout le royaume doit en parler. Les autres grandes maisons. La garde royale. Le commandant Stan Mickey. J’espère simplement les avoir convaincu. Tout dépend de cela.

Nous pénétrons dans le palais, pour la première fois depuis si longtemps. Nous sommes chez nous. Nous connaissons ces couloirs sur le bout de nos doigts. Pourtant, nous ne nous sentons pas à notre place. J’avance d’un pas rapide, presque précipité. Posé sur mon épaule, tu te loves contre ma nuque. Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas partagé ce lien ; le poids qui opprime ma poitrine se libère un rien. Tu m’adresses un sourire rassurant. Aujourd’hui est particulier.

Nous n’avons en effet pas choisi au hasard le moment de notre retour. Il s’agit du jour de doléances, au palais. L’ensemble de la cour sera réunie dans cette salle du trône. De vieux amis. Des rivaux. De nouveaux seigneurs inconnus. Père sera sans doute là. Notre bon ami Wyatt doit déjà y être lui-même. A présent garde-chasse du royaume, il a longtemps été à Ses ordres ; longtemps avant qu’Il n’obtienne le trône. C’est lui qui nous a révélé la vérité.

Nous arrivons aux portes de la grande salle. Les gardes doivent sans doute me reconnaître ; ils n’en montrent rien.

Seigneurs Alban IV et Fizz Mallory, explorateurs de Sa Majesté. Nous sommes de retour d’expédition, et avons de nombreuses découvertes dont faire part. Nous demandons audience avec le Roi.

D’un geste machinal, ma main se lève pour te caresser l’arrière de la nuque. C’est à présent que tout se joue.





Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21 - Salle du trône
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami
Karim Ookami
Messages : 352
Race : Homme-Loup

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue36/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue140/350[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (140/350)
Berrys: 41.320.000 B
Mer 28 Oct - 20:58
ft.
Fizz
Le garçon qui criait au loup








- TU NE ME REMETTRAS JAMAIS LA-BAS ! JAMAIS, TU M’ENTENDS ?!

La voix du Vioc’ résonnait dans l’habitacle tandis qu’il s’accrochait à son hamac pendu entre deux poutres. Ses pleurs avaient commencé lorsqu’il avait reconnu, de loin, le Grey Terminal qu’ils allaient bientôt contourner. Le primé qui se trouvait à ses côtés se grattait les cheveux et soupirait allègrement. Il en avait marre de ces humains psychotiques. Entre ce vieillard malodorant, un peu touche-à-tout, qui abhorrait un air catastrophé et le petit Jean-Gab qui se roulait en boule comme un autiste à l’idée qu’on allait l’abandonner… Il était presque tenter de le faire. Les humains ne lui avaient jamais réussi, et voilà qu’il se baladait avec trois d’entre eux… Enfin, deux puisque Finn et Bayt étaient allé s’occuper de quelques petits éléments d’arrière-plan. Sans eux, il faisait d’ailleurs un pitoyable Capitaine…

- Andy, décroche-le, lâcha-t-il en grommelant.

La femme-poisson soupira et s’approcha du Vioc. Il fallut malgré sa force une demi-douzaine de minutes pour le ramener sur le pont. De là où ils étaient, ils pouvaient à présent voir la cité aux remparts impénétrables. Fizz leur avait dit plus ou moins de venir, ou de ne pas venir, à ce qu’ils avaient plus ou moins compris. Fort heureusement, ils n’auraient pas su ne pas se faire attendre. Craquant son cou, l’homme-loup grogna avec un air mesuré quand il se dit qu’il allait bientôt rencontrer des humains… Et les défoncer.

- Donc, la situation de l’île… C’est le Roi Krug Verrat qui est au pouvoir, fit Aichounne, une femme-chien particulièrement lascive à ce moment de la journée. Le Roi tiré des Devons a… Tu m’écoutes ?
- Rien à foutre, j’vais r’trouver le p’tit et me tirer d’ici. On peut aussi lui demander si ça va.
- Tu es vraiment le pire,
soupira Eileen, une femme-démon à l’apparence très humaine.

Ils allaient arriver par le sud de l’île, à l’opposé de la base marine. La maudite du Spectre était confiante quant aux capacités de navigation d’Aichounne, tout autant que ses capacités de médecin. Entre autre, Jean-Gab était vigie, Karim charpentier, le Vioc homme à tout faire tandis que Shalon et Andy se partageaient les tâches de cuisines. Ils avaient une belle harmonie, ce qui amenait à se demander comment tant de personnes aux caractères différents avaient pu se joindre entre elles.

- Bon, on entre par où ? Fit Eileen le plus sérieusement du monde.

Ils venaient de jeter l’ancre à un port quelconque, mais elle vit surtout partir son camarade au quart de tour… Il fonça si vite qu’elle eut en réalité du mal à suivre ses mouvements. Karim avait l’air de s’avancer d’un pas assuré vers les murailles, tandis que Jean-Gab s’était attaché au dernier moment à lui. Ce furent trois jeunes femmes, un Vioc et un Shalon qui restèrent ainsi au port en disant d’un ton confiant :

- Il va revenir.
- Il va se perdre et il va revenir, c’est sûr.
- Ouais, il va revenir.


En attendant, ils pouvaient sûrement commencer à ravitailler le navire qui ne portait pas d’étendard pirate, tout simplement parce que Karim ne se considérait lui-même pas comme un pirate mais comme un habitant de ce monde. Sur le Nouveau Monde, il n’y avait pas ce type de discriminations. Shalon contempla d’un œil aguerri les remparts de l’île, assis sur le bastingage. Andy s’était posée à côté de lui, le lorgnant parfois avec un regard envieux. Il semblait être dans son monde, un monde édulcoré.

- On ferait pas mieux d’aller avec lui ? Demanda Andy en s’étirant.
- On le gênerait. Jean-Gabriel doit déjà regretter de s’être accrocher à Karim. N’oublie pas, c’est un électron libre…
- Mais il est fidèle à ses idéaux, tendit-elle d’un ton rêveur, un petit sourire au coin des lèvres.

Il se contenta d’acquiescer silencieusement, continuant à fixer les remparts du Royaume de Goa, corrompu et sale.
Karim Ookami
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 28 Oct - 21:12




[Conquête] Le garçon qui criait au loup Esclav10[Conquête] Le garçon qui criait au loup 250?cb=20151014150234
Elvia Reinglahn alias Zizania, Krug Verrat


- Je t’ai dit non. Cherche pas, tu m’intéresses pas…
Le Verrat était assis nonchalamment sur son trône, les pieds par-dessus l’accoudoir dans un respect somme tout relatif tandis qu’un esclave lui donnait la becquée avec quelques fruits. Non loin de lui, une jeune femme particulièrement calme se dressait et ne perdait rien de sa splendeur tandis qu’elle tentait de ramener le hors la loi à sa cause.

- Vous auriez pourtant tout à y gagner, nos hommes sont plutôt robustes et nos connaissances étendues pour protéger votre royaume de cette attaque imminente… une simple fiole de votre sang et vous pourriez alors ne plus craindre personne… il vous suffirait alors de nous fournir quelques esclaves toutes les semaines et vous…
- J’ai dis non ! C’est clair ?!
Krug venait de se redresser dans son fauteuil pour faire face à la dame. Dans son geste particulièrement bourru, il renversa une coupelle de fruits frais de son pied qui se renversèrent à terre. Excedé, il reporta alors instantanément son attention sur l’esclave qui n’avait pas pu retenir ces fruits. Le garçon semblait trembler de peur tandis que les yeux du mastodonte se plissèrent. La voix du Verrat n’avait rien de calme, bien au contraire et il se leva pour s’approcher de son esclave.

- Tu as renversé les fruits… mes fruits ?!
Malgré le fait que l’esclave avait reculé, il fut soudainement soulevé à la gorge par la puissante main du souverain. La jeune femme postée à côté ne broncha pas et ne perdit pas son calme. Elle expliqua alors timidement qu’elle se retirait, visiblement sûre de ne pouvoir obtenir le sang de cet homme bête comme ses pieds.
Tandis qu’elle partait avec deux mastodontes à ses côtés, elle entendrait alors un cri sourd et le bruit d’un crane qui explose avant d’entendre le roi de Goa exiger un nouveau repas… et un nouvel esclave par la même occasion. Une fois seule en congédiant quelques minutes ses hommes et certaine d’être seule et non-entendable, la jeune demoiselle perdrait immédiatement son sang-froid, invectivant alors le roi de tous les noms d’oiseaux et le monde de toutes ses immondices pour finalement repartir.

Le royaume de Goa vivait dans la terreur depuis que Krug avait réalisé son coup d’état. Les rues étaient désertes et seuls quelques nobles proches du souverain avaient su tirer leur épingle du jeu, se pavanant alors sur les pavés entourés de beaucoup de garde du corps et d’encore plus d’esclave. Cependant, les plus chanceux étaient bien les bandits des montagnes qui étaient maintenant ni plus ni moins que les gardes les plus serviables tant qu’ils pouvaient faire ce qu’ils désiraient. Plus aucune rue n’était sûre. Des cadavres jonchaient les trottoirs sans que ceux-ci ne soient plus ramassés, préférant alors pourrir en amenant la peste à la population. « Ça servira d’exemple » avait alors dit le souverain tandis qu’il visitait de temps la ville principale à la recherche de nouveaux esclaves.

Tout était devenu insalubre et le soleil peinait à arriver au cœur des habitations. Une résistance avait eu le temps de s’organiser mais paraissait beaucoup trop faible pour s’opposer au régime : chaque fois que l’un d’eux était découvert, ils étaient tués et broyés… tout comme femme et enfant pour éviter que quiconque n’ose s’en prendre au hors la loi. De fait, la criminalité sur l’ile avait beaucoup diminué et ce n’était pas pour déplaire à la marine déjà en place qui avait, de fait, beaucoup moins de travail à faire.


[Conquête] Le garçon qui criait au loup Point_10[Conquête] Le garçon qui criait au loup Rzovol11
??? et Lola, secrétaire


- Mais ! Aïe ! Ouille !
Un homme venait de sortir d’un tonneau dans une ruelle et s’était tout bonnement pris les pieds dans le couvercle avant de s’écraser contre un mur. Ce n’était visiblement pas son jour de chance mais ses indications étaient bonnes… du moins, son indicatrice était la meilleure et de loin. Une jeune femme arriva pour remettre le tonneau en place avant d’aider l’homme à se redresser.

- Non. Plus haut les yeux…
- Je… euh… bien ! En avant ! Aïe !
En se redressant, l’homme venait tout bonnement de se cogner contre une poutre qui se trouvait miraculeusement sur le chemin de son crâne. La jeune demoiselle soupira avant de lui donner un coup de main et de se mettre en route en enfilant des tenues pour passer incognitos. Ils avaient de jeunes gens à rencontrer.


[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10[Conquête] Le garçon qui criait au loup Ca_nid10
Vice Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000) et Contre Amiral Deana Cruz (Renommée : 270.000.000)



- Quelle est la situation ?
Le regard fixé sur l’ile en approche, deux navires de la marine se dirigeaient vers le port non loin du terminal Grey. Les lettres reçues avaient été claires : Alban allait bénéficier de l’aide prévue comme convenu. Bientôt sur place, il regrettait déjà d’avoir à être en retrait tant qu’il n’aurait pas d’indication claire.

- Faut vraiment qu’on attende ?
- Attendons un peu mon chéri… il n’y a pas de raison qu’il ne réussisse pas.
Même la seconde de l’équipage doutait : il était évident qu’elle n’avait aucune confiance en ce souverain. Le Verrat n’avait jamais été réputé pour sa sympathie et sa diplomatie.

Les navires arriveraient alors au port sans grands mouvements importants. Pas de foule, pas d’accueil, juste quelques badauds ne portant pas d’intérêt à l’arrivée des deux navires. Une longue attente commencerait.


[Conquête] Le garçon qui criait au loup Esclav10[Conquête] Le garçon qui criait au loup 250?cb=20151014150234
Elvia Reinglahn alias Zizania, Krug Verrat


La porte de la grande salle s’ouvrait sur les paroles des deux protagonistes requérant audience. Etrangement, ces séances n’avaient maintenant plus court, tout le monde savait que ça n’avait plus le moindre sens dans la mesure où le roi s’en fichait éperdument et que l’ensemble de ses décisions pouvaient facilement se résumer à « tuez-les » ou « Terminal Grey »…

Fizz et Alban pourraient alors voir la dame partir accompagnée de ses deux gardes. Croisant le chemin, elle ne daignerait même pas les regarder, préférant partir avec une certaine prestance. Devant le duo trônerait le Krug, tournant simplement la tête, étonné par la venue de deux récalcitrants. Il n’avait plus joué à « Terminal Grey » depuis bien longtemps et fut ravi de voir la doléance arriver. Voila qui promettait d’être intéressant. Un peu plus loin, Fizz et Alban pourraient alors constater le corps sans vie de l’esclave avec sa tête qui jonchait le corps un peu plus loin, proche du pied du souverain… signe qu’il était mort presque rapidement.

- Entrez ! Entrez !
Un sourire machiavélique et joueur se dessina peu à peu sur le visage du souverain. Plus loin, plusieurs gardes baissèrent la tête sachant pertinemment ce qui allait se passer. D’autres en revanche semblant se réjouir de voir deux nouveaux jouets et bombèrent le torse, presque prêts à intervenir.





Défense !!
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Ven 30 Oct - 11:41
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa


Le pays a bien changé, depuis notre départ. Le quartier haut, autrefois si radieux, n’est plus qu’un coupe-gorge insalubre. C’est à se demander comment les nobles osent encore sortir de chez eux… Et la réponse en devient claire une fois arrivés au palais. Pourquoi n’avons-nous pas été prévenus ?

Mon coeur s’emballe, et ma poitrine se serre. L’ensemble de notre plan reposait sur la présence d’autant de monde que possible dans cette salle. A présent… il va nous falloir temporiser. Mon regard scrute les gardes présents, et je suis un brin rassuré de savoir que certains d’entre eux ne semblent pas ravis de la situation.

Tes yeux à toi ne peuvent quitter le petit corps sans vie affalé près du trône. Les poils de ton dos se hérissent. Tu n’es pas prêt à cela.

J’ai envie de te rassurer. Notre cause n’est pas morte. Il nous faut attendre un peu. Sortir de cette salle sans éveiller les suspicions, aller trouver des alliés, un par un, dans leurs demeures… Nous pouvons encore obtenir le même résultat, il nous faudra seulement jouer avec plus de prudence.

Vous n’êtes pas seulement une ordure, vous êtes un monstre.

Mon coeur manque en battement. C’est en un souffle que tu as prononcé cela, sans même te tourner vers l’intéressé ; tu sembles toujours incapable de détacher ton regard du malheureux esclave.

Fizz...

Tu ne m’écoutes pas. Tu ne m’écoutes plus. Tu te relèves, bien droit sur mon épaule, et enfin tu plonges ton regard dans celui du souverain. Ta voix fluette se fait plus forte, plus ferme : la voix du seigneur.

Jubilez autant que vous voulez, Krug. Le monde entier connaît aujourd’hui vos crimes envers ce pays. Ils viennent pour vous. Votre règne est terminé.

Mes mâchoires se serrent, et mon rythme cardiaque s’emballe. Nous y voilà. Nulle chance d’y échapper, à présent. Mes plans s’écroulent dans mon esprit, à l’instant même où ils se construisent. Je n’ai plus le choix. Je bombe le torse, m’adresse aux rares personnes présentes. Tous, ou presque, sont proches du Roi. Dans un coin de la pièce, je vois Wyatt serrer la main sur le bois de son arc. Il n’a pas encore trahi… m’est-il permis de mettre ainsi sa vie en jeu, au profit d’autres ?
La voix qui sort de ma bouche n’est pas la mienne. Elle se veut assurée, forte, convaincante. Pourtant, pour toi qui me connais si bien, la terreur y est évidente. Je n’ai nulle certitude, à présent.

Krug Verrat, pour l’assassinat de Sa Majesté Raymond Devon, pour celui orchestré sous vos ordres de son héritier, et pour toute la souffrance que vous avez causé à ce royaume, je vous déclare Traître à la Couronne. Gardes ! Saisissez ce criminel.

Tu n’as pas complètement perdu l’esprit, cependant : à tout instant tu te tiens à l’affût, prêt à dresser une barrière invisible autour de nous ou devant tout soldat qui prendrait notre parti. Tu protégeras toujours tes alliés.

D'un oeil inquiet, je scrute l'assistance, espérant capter leur attention.

Après la chute de l'Usurpateur, un conseil des Grandes Maisons sera réuni pour choisir un digne souverain. Seul un noble de coeur et de sang peut régner sur Goa.






Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami
Karim Ookami
Messages : 352
Race : Homme-Loup

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue36/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue140/350[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (140/350)
Berrys: 41.320.000 B
Ven 30 Oct - 16:45
ft.
Fizz
Le garçon qui criait au loup








La ville était une terre infectée par la mort, la maladie et l’horreur d’une vie quotidienne dans laquelle les habitants se perdaient dans un dernier trajet vers les ténèbres. Les yeux de Karim ne s’apitoyaient pas sur le sort des simples humains qui se trouvaient devant lui, et il n’avait même pas envie de s’attarder dessus, tant il y était indifférent. Quant à Jean-Gab, balloté, il semblait incapable de dire réellement si quelque chose était d’intérêt ou non ici. Il avait vécu au Grey Terminal où ce type de scène pouvait simplement s’appeler un paysage quotidien. Ses yeux ne s’arrêtaient que par instants sur les enfants affamés, dont la vie était sûrement détruite à jamais.

- On ne va pas les aider, affirma Karim. On fait ça pour Fizz.

Le visage de Jean-Gab laissa échapper un petit sourire discret. Il avait beau dire cela, Karim était une sorte de chevalier sans armure. Il assistait à la misère, et s’il voyait une solution pour aider il s’en emparait, l’utilisant pour illuminer le chemin devant lui et les autres. Il avait aidé Andy, il avait aidé Aichounne, il l’avait même aidé lui. Ces rues pavées de morts étaient en train de vivre leurs dernières heures : bientôt, un nouveau roi se hisserait sur le trône de Goa. Qui cela serait-il ? Sûrement un allié du furet, donc quelqu’un de bon.

Ils passèrent bientôt sur les toits pour gagner de la hauteur et de la vitesse, esquivant les passants et les rues vides. Les odeurs étaient aussi moins présentes ici, ce qui gênait moins Karim dont la vitesse avait tout d’un coup augmenté. Son regard était porté vers l’avant, tandis qu’il accélérait le pas. Son objectif était le palais, et il comptait bien s’y rendre le plus rapidement possible. C’est ainsi qu’en utilisant cette prise de hauteur, passant au-dessus de ruelles où divers échanges se produisaient, certains plus ou moins licites, il tentait d’attirer le moins d’attention possible. Bien sûr, s’il remarquait grâce à ses sens aiguisés d’homme-bête la présence de quelqu’un d’autre, quelqu’un de menaçant que ses instincts lui indiquait, il reviendrait au sol pour utiliser les murs pour se couvrir.

Enfin, bientôt, il arriverait au niveau des portes du palais. Il ne prendrait pas la peine de demander à ce qu’on lui ouvre, brisant les portes d’un puissant coup de poing et se défaisant des gardes qui seraient en première ligne si besoin. Il avait l’intention de faire durer la chose le moins de temps possible.

Shalon observait la mer. Ils se trouvaient au sud de l’île, et rares étaient les personnes qui amarraient par ici. Le nord était occupé par les marines, ce qui offrait aux civils une protection supplémentaire. Peut-être seraient-ils en quelques sortes exemptés de toute intervention… Cependant, quelque chose dans l’air lui disait qu’il valait mieux qu’ils se mettent en route.

- Eileen, Aichounne, on ferait quand même mieux d’aller voir. Andy, Le Vioc’, vous surveillez le navire ?

Ils s’échangèrent différents regards et acquiescèrent simultanément, après s’être rejoints sur le port. Finalement, ils se dirigeraient en direction de la ville et observeraient bientôt l’horreur de la situation qui s’y déroulait, masquant leurs attributs par des capes et capuches divers.
Karim Ookami
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 30 Oct - 18:50


[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10[Conquête] Le garçon qui criait au loup Lieute10
Vice Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000) et Hope Faith, la lumineuse

Les Cruz n’ont jamais brillé pour leur patience et le déroulement actuel n’avait rien pour leur plaire. Mihael ne bronchait pas mais semblait quelque peu embêté par la situation. Sa femme, qui le connaissait parfaitement devait se résoudre à tenter de le calmer, en vain. Finalement, le groupe de Constantinistes n’aurait tenu que quelques minutes tout au plus avant que Mihael ne donne son premier ordre.

- Hope. Prend ça et pars en éclaireur. Il ne nous faudra qu’un prétexte pour intervenir : trouve-le-nous.
La jeune femme-renarde ne se fit pas prier et à peine eut-elle entendu les ordres qu’elle détala en direction de Goa. Sa rapidité extrême lui rendrait la tâche aisée et il ne lui faudrait alors que quelques minutes pour rejoindre les toits de la ville, proche du palais. Ses yeux entrainés et vifs offrirent alors une vue imprenable sur un duo assez rapide, sans doute presque autant qu’elle alors que le coureur avait un poids ! La jeune femme fut émerveillée par ce prodige et s’empara de son den den : elle venait de trouver un petit prétexte… serait-ce suffisant ? Alors qu’elle se camoufla pour passer l’appel, un événement « inattendu » allait lui donner un bien plus gros prétexte et bien suffisant.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Point_10[Conquête] Le garçon qui criait au loup Rzovol11
??? et Lola, secrétaire


- Oh ! Regarde il vole ! Je veux le suivre !
- Non !
C’était déjà trop tard, l’homme s’était élancé d’un bond puissant vers les hauteurs pour apercevoir le duo courant sur les toits. Malheureusement il n’avait pas prévu qu’une dame fasse son ménage à ce moment précis et qu’il se retrouve alors avec une nouvelle bosse sur la tête, déviant tout à fait sa trajectoire pour le faire atterrir le cul en l’air à racler le sol, révélant de fait son visage quelques secondes. Lola accourrait pour cacher son visage mais le mal serait sans doute déjà fait.


[Conquête] Le garçon qui criait au loup Yato10
Yato Shiruge, Le démon



- Même pas mal…
Visiblement, le chasseur de prime avait eu mal mais il ne pouvait jamais se résoudre à laisser transparaitre ses sentiments. Le jeune Karim était rapide mais même si Le Démon l’était plus, il n’avait pas pu le suivre et était resté là, au milieu de la place tandis que Lola, son inépuisable secrétaire était venue l’aider en soupirant. Il ne restait plus qu’à espérer qu’ils seraient discrets.

- On avait dit discret ! On ne doit pas être repérés et…
- Oui ?
- Plus haut les yeux…
Un taquet plus tard, le duo retournerait à l’abris des ruelles. Seul l’espoir de ne pas avoir été repérés demeurait important. Manque de pot… un autre homme encapuchonné serait venu à leur rencontre : lui savait être discret et, en quelques mots, après s’être assurés que personne ne les écoutait, l’homme fit signe de le suivre.

- Robert Devon veut vous parler…


[Conquête] Le garçon qui criait au loup Lieute10
Hope Faith, la lumineuse



- Yato Shiruge est là.
La jeune renarde frémissait de bonheur et ses yeux s’étaient illuminés, un corrompu, un être impur allait pouvoir subir la rédemption et ce devant tout le monde. Ayant oublié de raccrocher le Den Den, la lumineuse entendrait distinctement les ordres de son capitaine et le mouvement prendre place au sein des navires de la marine constantiniste.



[Conquête] Le garçon qui criait au loup 250?cb=20151014150234
Krug Verrat



- Ha… Ha…. Hahahahaha !
Le roi venait tout simplement d’exploser de rire tant la situation était risible pour lui. Le Krug remua des pieds et se tordait de plaisir devant le côté éhonté de la demande. Plusieurs secondes s’écoulèrent au point que plusieurs larmes de bonheur s’étalèrent sur le visage radieux du souverain afin de finalement s’arrêter brusquement. Aucun de ses gardes n’avait osé bouger, aucun homme n’avait pu prendre le dessus sur la peur qui l’animait tandis que les autres croulaient tout bonnement de rire.

Les gardes à la tête baissée serraient le poing mais il en faudrait plus pour les faire bouger.

- Ah ! Y’avait longtemps que j’avais pas ri comme ça… pour ça, je ne vous tuerai pas. Gardes ! Occupez-vous d’eux.
Etonnement, personne ne bougea. Les gardes responsables de ce genre de capture étaient de ceux qui avaient initialement baissé la tête… ainsi, personne n’osa bouger et ceux qui riaient au départ semblaient s’en étonner eux aussi tandis que Krug réitéra son ordre avec des yeux furibonds cette fois-ci. Se levant de son trône il regarda en direction des récalcitrants et semblait tout bonnement furieux.

- Emparez. Vous. D’eux.
Krug serra les dents et fit simplement un sourire et un signe de tête au garde qui commença tout bonnement à pleurer. Plusieurs secondes s’écouleraient alors sans que rien ne se passe… sous l’œil tétanisés de bon nombre de soldats. Finalement, le garde responsable ferait un premier pas, puis un second en direction du duo… dans ses yeux pouvaient se lire la terreur et seuls quelques mots sortiraient de sa bouche tandis que Krug s’empara de sa hache non-loin du trône pour continuer de regarder la scène.

- Je suis désolé…
Le garde serait alors tout prêt de Fizz et d’Alban, proposant aux deux de se soumettre sans autre forme de procédure. Les larmes dans les yeux, ils pourraient alors voir qu’il ne faisait pas ça de bon cœur.



Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Dim 1 Nov - 13:42
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa


Pendant quelques secondes, la tension semble à son comble. Personne ne semble prêt à agir. C’est l’un de ces moments où rien n’est prévisible. L’univers entier peut basculer dramatiquement d’un simple souffle.

Puis, le garde s’approche de nous. Non loin, tu vois Wyatt saisir une flèche de son carquois. Tu lui fais un signe discret de la tête, l’arrêtant. Le moment n’est pas encore venu.

L’homme semble être sur le point de briser. Quelle pression interne il doit subir. Craint-il pour sa vie ? Non, celle de quelqu’un d’autre ; la menace est suffisante pour le forcer à remettre en cause tous ses principes. Pauvre homme.

Comment avons-nous pu laisser faire cela si longtemps ?

Bari Bari no Cage !

Nous sommes arrivés à la même conclusion ; je n’avais pas de doutes à ce sujet. Les parois se dressent autour de l’homme, l’enfermant dans un cylindre bleuté. Il n’est pas question de le blesser ; simplement de le contenir. Tu ignores si cela fonctionnera. Pour l’heure, tes barrières ont toujours semblé impénétrables. Mais lui ?

D’un air inquiet, tu regardes ta création… et le monarque qui devrait se trouver à l’intérieur. Je me tourne vers l’homme, d’un air rassurant.

Vous n’avez rien à craindre. Nos alliés arrivent. Tout cela sera fini aujourd’hui.

La vue de sa réaction, si elle m’a attristé, m’a tout de même rassuré. Il y a plus qu’un espoir, ici. La terreur et la haine sont des sources de pouvoir bien instables. La révolte gronde dans ce pays ; il suffira d’une étincelle pour embrasser la poudrière. J’ai à présent compris mon rôle.

Avec un calme nouvellement trouvé, je lève les bras pour te saisir doucement. Sans quitter le soldat des yeux, je te pose doucement à terre, avant de lui présenter mes deux poignets joints. Un sourire amical étire mes lèvres.

Faites ce qui vous semble juste. Mais sachez qu’avec ou sans nous, Krug Verrat tombera. Ce soir, le soleil se couchera sur un Goa paisible et sur.







Bari Bari no Cage [Lvl 22]: Fizz crée une barrière fermée (sphérique, semi-sphérique ou cylindrique) autour d’un ou plusieurs adversaires pour les enfermer.



Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami
Karim Ookami
Messages : 352
Race : Homme-Loup

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue36/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue140/350[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (140/350)
Berrys: 41.320.000 B
Dim 1 Nov - 14:36
ft.
Fizz
Le garçon qui criait au loup








- Arrêtez-v…

Le poing de Karim vint s’enfoncer dans le visage de la personne qui vola jusqu’au bas de l’escalier, son casque n’ayant pas supporté le choc dispersé à quelques endroits. Il faisait en sorte de faire preuve de « modération ». Cela signifiait simplement qu’il se frayait un chemin sans tuer ou handicaper personne. Certes, quelques-uns auraient besoin de l’aide d’un médecin, mais ils n’étaient pas en danger de mort, et c’était en cela qu’il était un grand homme. Ou un grand loup, en fonction du point de vue. Ses yeux portaient un regard inquisiteur et ordonnaient à ce qu’on le laisse passer, plongeant des soldats incompétents dans le désarroi le plus total.

Finalement, il monta en deux bonds les escaliers, et continua sa route en direction de la salle du trône, là où une audience devait avoir lieu. Comment était-il au courant ? En réalité, il n’en savait rien. Il suivait juste de manière bête et disciplinée les seuls codes humains qu’ils connaissaient : le roi était dans la salle du trône. Un mauvais roi, si on en croyait les différents paysages qui avaient défilés devant les yeux de Karim et Jean-Gab. Ce dernier avait d’ailleurs commencé à marcher seul, obligeant son capitaine à réduire le rythme.

Une demi-douzaine de soldats armés de hallebarde s’approchèrent d’eux, et l’ancien habitant de Goa grogna avant de mettre une pierre sur la tête de Karim. Ce dernier observa alors un changement dans son apparence…


Karim Ookami.
Primé à 47.000.000 B.

Il avait une cape rouge qui se détachait facilement d’un col en fourrure, entourant l’arrière de son cou jusqu’au bas de ses cheveux et offrant un volume de poil non négligeable. Son torse était nu, remplaçant le tee-shirt qu’il portait quelques instants auparavant, et des morceaux de cuir rouge enroulaient ses coudes et ses bras. Il portait un collier de dents, et des boucles d’oreilles en crocs rouges. Son pantalon était d’un bleu foncé prononcé, tandis que ses bottes offraient un peu de fourrure au niveau des cuisses. Enfin, un réseau de ceintures marron venait entourer sa taille.

- J’ai pas trop l’air d’un méchant comme ça ?
- Il faut soigner ses arrivées !
Fit Jean-Gab en clignant de l’œil.

Les gardes s’élancèrent sur Karim qui les balaya sans retenue. Il continua sa route, et sans s’arrêter, défoncer la porte de la salle du trône qui partit de biais, s’effondrant de part de la salle, et offrant une vue imprenable sur les deux invités de la cour.

La vue de ces deux personnes offrit un sublime sourire à Karim qui s’avança d’un pas assuré, avant de s’arrêter, méfiant, à bonne distance. Un homme était piégé dans une cage transparente plus loin, près du trône, indiquant certainement qu’il venait d’être capturé. L’homme bête fronça les sourcils, puis tourna le regard de droite à gauche dans la salle, ne s’arrêtant pas sur les gardes dont la jauge de stress devait être au maximum. Jean-Gab enjamba une porte pour entrer dans la pièce, sans réellement se soucier des regards alentours.

Alors, Karim ouvrit la bouche et prit la parole, d’une voix grave, assumée et impérieuse, demandant une réponse immédiate, sans que son regard s’arrête sur le petit animal près d’Alban :

- Il est où Fizz ?

Plus loin dans la ville, l’ascension discrète de Shalon, Eileen et Aichounne continuait dans la ville.
Karim Ookami
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 1 Nov - 16:14


[Conquête] Le garçon qui criait au loup 250?cb=20151014150234
Krug Verrat


- Qu’est ce que ?!

Le Verrat tenta de briser immédiatement la cage dont il était fait prisonnier. C’était évidemment quelque chose qu’il n’avait pas prévu, lui qui avait pourtant toujours eu l’habitude d’avoir le dessus sur tout le monde sur cette ile. Furieux, il asséna de violents coups de poing sans réfléchir, il était évident que ce n’était pas là son fort.

Des soldats se mirent à paniquer et la plupart restèrent immobile devant la scène qui se jouait devant eux. Eux aussi avaient eu l’habitude que Krug surpasse tout le monde, une simple barrière ne suffirait certainement pas à réduire sa force à néant, ça aurait été trop simple. Ainsi, ceux qui doutèrent restèrent en retrait tandis que d’autres allaient maintenant se diriger vers le duo maléfique.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Unknown[Conquête] Le garçon qui criait au loup Unknown
Wachoi Kange et Gashi Gage N°2 et 3 de la garde de Krug


- Tu prends lequel ?
- Les deux sont à moi…
- Tant mieux, je voulais le singe.

Outre le fait qu’il ne savait pas à quelle race il avait affaire et encore moins à quelle personne, il ne reconnut pas le Ookami, ne s’intéressant pas aux primes. Gashi ne ferait qu’un premier pas avant de s’élancer pour tenter de fendre en deux le crane de ce qu’il appelait un singe. Le coup ne serait en réalité qu’une feinte, lâchant sa hache qui ne servait véritablement que de leurre pour le penser combattant à la hache, le gros bonhomme viendrait asséner un coup meurtrier à la gorge du jeune Karim… enfin normalement.

De son côté, Wachoi irait droit au but également. Profitant de l’assaut de son comparse, il viserait Fizz d’un coup de pied rapide : usant d’un soru, une image rémanente resterait en place tandis qu’il chercherait à déstabiliser le pouvoir de l’animal, s’il libérait Krug, alors il saurait peut-être promu au rang de numéro un ! C’était ce que tous deux souhaitaient.



[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10
Vice-Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000)


- Ils ne sont pas morts. Entrons dans le palais, il semblerait que c’est là-bas que se déroule la fête.

Quelques hommes accompagnaient Mihael. Hope Faith était proche de lui et sa queue frémissait de joie. Le vice-amiral tourna son regard en direction de la ville en plissant les yeux : Yato était dans les parages, peut-être était-il allé en direction du palais, c’est ce qu’il craignait. Sûr de lui, il ordonna alors à ses hommes de le suivre… il suffirait simplement de suivre les corps inertes pour s’en sortir.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Yato10
Yato Shiruge, Le démon

Le groupe de Shiruge et de sa secrétaire avec l’homme étrange parcourut plusieurs ruelles… Yato ne se méfiait pas davantage et il continua de se cogner à de nombreuses reprises, emplissant alors l’air de nombreux « même pas mal ». Le groupe continua ainsi plusieurs minutes avant de finalement entrer dans une cave.




Krug Verrat - Niv 30 (devenir roi empapaoute visiblement) - Force surhumaine
Wachoi Kange - Niv 23 - Vitesse surhumaine
Gashi Gage - Niv 25 - ???

Mihael Cruz - Niv ???
Hope Faith - Niv ???

Yato Shigure - Niv ???
Lola - Niv ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Dim 1 Nov - 20:10
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa


Le bruit assourdissant nous fait nous retourner tous les deux. Pendant un instant, j’ai du mal à reconnaître l’homme qui se tient là. C’est que sa présence ne correspond pas à ma réalité. C’est inexplicable.

KARIIIIIIIIIM !

Je tombe des nues. Tu as fait venir l’un des pirates les plus recherchés de cet océan aujourd’hui ? Alors que nous risquons de sacrifier tout ce que nous possédons pour ramener la justice dans ce pays ; alors que les fidèles de Saint-Constantin ne sauraient tarder. L’amour que tu portes à cet homme m’a toujours été incompréhensible, mais à présent cela peut nous coûter cher.

Et pourtant… et pourtant c’est un allié. Je ne peux me fâcher de le voir. D’autant que lorsque je pose les yeux sur son torse musclé, les images de ma première rencontre avec lui, dans cette taverne à Shimotsuki, me reviennent… Je détourne les yeux tandis que mes joues s’empourprent. Il est étrange de voir à quel point nos destins ont été liés à ce forbans, ces derniers mois.

Tu n’as pas le loisir de te réjouir de l’arrivée de ton ami. Wachoi Kange. L’une des brutes épaisses du Verrat. Tu te tiens prêt à esquiver son assaut, confiant. Tu le vois arriver… Et il est soudain sur toi, inexplicablement. Tu accuses le choc, grognant, te retrouvant projeté sur quelques mètres. Tout ce qui importe, c’est que tes doigts ne se décroisent pas. Tu te réceptionnes agilement à proximité de l’Ookami, grimaçant sous la douleur. C’est mauvais ; tu ne pensais pas avoir à te battre. Comment vas-tu l’affronter, sans ton pouvoir ?

Une flèche noire fuse à travers la pièce, en direction de la jambe du bandit.

Reculez-vous, Monseigneur.

Le minuscule homme barbu décroche une autre flèche de son carquois, ne quittant pas des yeux son ancien camarade. Tandis que je recule prudemment, il avance à pas lent, tentant de se placer entre moi et le Kange. Je me mords la lèvre ; je m’en veux de le forcer à se compromettre si tôt.

D’un air grave il encoche, et lève son arc court. Tant de soirées il a dû passer en compagnie de cet homme. Tant de chansons paillardes, de blagues échangées, d’aventures vécues. Tout a une fin.






Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21 - Arc court
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami
Karim Ookami
Messages : 352
Race : Homme-Loup

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue36/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue140/350[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (140/350)
Berrys: 41.320.000 B
Dim 1 Nov - 20:31
ft.
Fizz
Le garçon qui criait au loup








Le regard de l’homme-bête plongea sur celui de l’animal, et il écarquilla les yeux, étonné. Comment pouvait-on changer à ce point en si peu de temps ? Pourtant, c’était la même voix, il en était persuadé, et un sourire resplendissant vint briser la méfiance de son visage tandis qu’il faisait quelques pas décisifs en direction de ses alliés, ou du moins de ceux qui semblent l’être. Il les avait appelés, non pas parce qu’il considérait qu’ils étaient des objets sacrifiables, mais parce que Karim avait prouvé qu’il ferait passé les désirs de ce… furet ? Pouvaient-ils l’appeler un furet maintenant ? Enfin, de cet être à part avant un désir égoïste de soumission d’un royaume. Au contraire, s’il exécrait les humains, et ne portait qu’une pâle attention à Alban, il le protégerait de manière déterminée.

- Fizz ! T’as changé, commenterait-il simplement, avant d’apercevoir les deux hommes qui s’approchaient.

Il leur jetterait un regard sans plus d’attention, avant de sentir que quelque chose se préparait. L’un d’entre eux lança sa hache Karim, derrière lequel Jean-Gab se trouvait. L’homme-loup froncerait les sourcils et, d’un geste puissant, il dévierait la projection de l’arme qui se craquèlerait sûrement et irait se ficher dans un pilier quelques mètres plus loin, sans jamais atteindre sa cible. Suite à cela, il se déciderait à passer vivement à l’action. Il s’élancerait sur Gashi, le contournant simplement par l’arrière, serrant son crâne dans sa main sans chercher à le broyer mais à obtenir une poigne ferme sur lui…

Et d’un geste en cloche, il s’en servirait pour atteindre le second opposant, qui n’était certes pas le sien, mais qui aurait la désagréable surprise de recevoir son allié en plein sur lui. A ce moment-là, il se déciderait simplement à les enchaîner pour éviter que l’un ou l’autre ne tente à nouveau de s’en prendre à Fizz et Alban – et cela avait été leur première erreur.

Il arriverait à hauteur de celui sur qui il avait envoyé son adversaire sans hache, et lui enverrait un coup de genou dans l’estomac tout en lui tenant l’épaule, pour peu qu’il ait réussi à esquiver son camarade, et dans le but qu’il ne bouge pas. Il viendrait alors l’envoyer dans les vapes en saisissant son crâne, s’il s’était ployé en deux sous la douleur, pour l’écraser contre celui de son allié, dans le but de les mettre tous les deux hors combat sans les tuer évidemment. Alors, se tournant vers Fizz et Jean-Gab, qui avait rejoint Alban, il dirait sur un air fier :

- Je dois taper sur qui maintenant ?

Il n’aurait cependant peut-être pas le temps de faire le malin bien longtemps…

Dans les rues de l’île, la procession avançait et vit finalement, en arrivant devant les portes du palais, des marines y entrer. Aichounne saisit son escargophone avant de se rappeler que ni Jean-Gab, ni Karim n’en portait avec eux en général… Quelle plaie ces deux-là ! Enfin, quelques marines ne devraient pas leur poser trop de problèmes… Devaient-ils se hâter ? La question resta en suspens tandis qu’ils se mirent à observer.
Spoiler:
 
Karim Ookami
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 2 Nov - 11:52



[Conquête] Le garçon qui criait au loup Unknown[Conquête] Le garçon qui criait au loup Unknown
Wachoi Kange et Gashi Gage N°2 et 3 de la garde de Krug

Wachoi Kange parvint à esquiver les flèches envoyées par son ancien comparse mais quelle ne fut pas sa surprise de voir son associé Gage voler vers sa direction. Malheureusement, il ne parvint pas à l’éviter, la force de Karim était telle qu’il dut se rendre à l’évidence : tout esquiver serait bien trop difficile. Volant en arrière, le duo manqua de perdre connaissance. Si le numéro trois de la garde Krugienne était bien hors de possibilité pour faire quoi que ce puisse être, Wachoi viendrait à saisir une autre hache que la sienne, celle de Krug pour contrer l'offensive de l'homme loup.

Ne possédant pas suffisamment de force, il tenterait alors de la faire s’envoler en direction de Karim qui n’aurait sans doute aucune difficulté à la briser. Bien plus axé sur la vitesse, l’homme n’avait véritablement aucune force suffisante pour blesser qui que ce soit ici…

Il n'y aurait donc aucun doute quant au fait que le jeune homme serait hors combat.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup 250?cb=20151014150234
Krug Verrat

Krug tambourinait toujours vainement sur sa cage et ne comprenait visiblement pas ce qui était en train de se passer pour lui. Le pauvre homme tentait le tout pour le tout mais perdait visiblement le contrôle sur la situation, serait-ce donc aujourd’hui qu’il perdrait tout ce qu’il avait finalement bâti au dur labeur ?

Un cri de rage l’empoignerait et ses muscles se mirent alors à grossir d’une étape. Ses yeux, injectés de sang criaient le meurtre et une forme de bête s’éveillerait en lui : il était hors de question de perdre ! Absolument hors de question. Si rien n’était fait, la taille du colosse augmenterait encore et encore jusqu’à arriver aux limites de la cage qui était autour de lui, bientôt, un géant se dresserait dans cette salle du trône et sa hache ne serait alors devenu plus qu’un cure-dent. Pour le moment, il restait sous contrôle, il ne restait plus qu’à espérer que ça tiendrait encore suffisamment longtemps.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10
Vice-Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000)


- Sur moi.
Mihael était entré dans la salle du trône lui aussi torse nu, révélant des tatouages sur l’entièreté de son corps, les muscles saillants et le corps puissant. Ne s’élançant pas tout de suite, il serait alors suivi par un groupe de cinq marines et par sa fidèle Hope Faith. Ouvrant son haki de l’observation, il en viendrait à observer chacun des protagonistes. Un des lieutenants de Krug viendrait alors dans sa direction, le cœur battant la chamade pour éviter le désastre de se produire dans une attaque désespérée vers le vice-amiral à l’aide d’une lance.

Vaine. Tout simplement vaine, le corps du jeune garde se retrouverait alors dans le sol telle une autruche : le crane explosé, enfoncé dans le sol, mort pour le bien de saint-Constantin. Redressant son regard sur le Mallory, il constaterait qu’un beau bordel avait finalement pris place, il était temps de laisser St Constantin prendre le dessus. Karim était-il une menace ? Un primé sur cette ile ne laissait pas le moindre doute quant aux volontés de cet opportuniste.

- Chien d’infidèle.
Des balles de fusil des marines présents fusèrent pour mettre à terre l’ensemble des hommes qui poseraient un problème et malheureusement, Karim était une des cibles.



Krug Verrat - Niv 30+1  - Force surhumaine + Berserk géant évolutif
Wachoi Kange - Niv 23 - Vitesse surhumaine
Gashi Gage - Niv 25 - ???


Mihael Cruz - Niv 39
Hope Faith - Niv ???

Yato Shigure - Niv ???
Lola - Niv ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Mer 4 Nov - 15:29
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa


Un certain soulagement me prend, non sans une nouvelle appréhension. Mihael Cruz n’est pas connu pour sa flexibilité ; ni lui ni Hérail n’étaient mes premiers choix pour cette entreprise. Si je reconnais avec ferveur la suprématie divine du gouvernement mondial, le zèle meurtrier de ceux-là me laisse perplexe. Et le doute est d’autant plus grand à présent que nous sommes en compagnie d’un pirate recherché.

S’il vous plaît, vous...

Je te saisis dans mes bras, et te plaque la main sur les babines avant que tu n’aies eu le temps d’en dire trop. Si tu as un instant envisagé de protéger l’Ookami des fusiliers, tu t’es ravisé. Tu l’as après tout déjà vu se défaire de tels soldats sans la moindre aide. Pour l’heure, il est préférable que le Verrat reste isolé dans sa tour d’ivoire.

Pour autant, tu étais déjà prêt à demander clémence pour ton ami. Tu n’as que peu d’intérêt pour la réputation de l’homme et pour les préceptes de la foi, bien que nous ayons tous deux été éduqués à ceux-ci. Je ne peux cependant te laisser te mettre en danger de cette façon.

Vice-Amiral, votre présence nous fait honneur.

Tandis que tu tentes de te débattre dans mes bras, je m’incline légèrement devant le militaire. Wyatt quant à lui place un genou à terre.

Vice-Amiral, je vous implore d’offrir le pardon de Saint Constantin à ces hommes. La plupart d’entre eux ont vécu sous la contrainte et la peur. Seule une poignée est corrompue.

Je sais ce qui te fait peur, à toi, mais la question de l’homme-loup et de son acolyte est autrement plus complexe, et même ma requête si banale semble déjà fort risquée. Après tout, nul n’est sensé privilégier le salut de son corps à celui de son âme.






Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami
Karim Ookami
Messages : 352
Race : Homme-Loup

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue36/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue140/350[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (140/350)
Berrys: 41.320.000 B
Jeu 5 Nov - 19:10
ft.
Fizz
Le garçon qui criait au loup







« To raise a death flag ». Expression courante, utilisée pour signifier qu’on se met soi-même dans la merde en annonçant un évènement improbable qui a tous les risques de se produire. Quand Karim avait dit « Je dois taper sur qui maintenant ? » c’était plutôt rhétorique. S’il ne comprenait pas ce mot, il en comprenait cependant le sens : il n’attendait pas de réponse… Et pourtant, il en obtint une. La voix d’un homme s’était élevée dans les airs tandis que l’homme-bête tournait la tête vers lui sans lui prêter une oreille réellement attentive. Il reconnut les vêtements des marines derrière, mais pas le grade de celui qui s’était adressé à lui. Torse nu, il était le symbole de quoi ? Du nudisme ?

Alors qu’il s’apprêtait à faire le même geste que le soldat de Cruz pour foncer vers le marine et le mettre hors d’état de nuire, Jean-Gab avala la distance qui le séparait de Karim et le stoppa net. Un crâne brisé apparut comme une vision d’horreur devant le blond qui masqua la vue du jeune garçon à ses côtés. Il ne tuait pas. Il détestait la mort, comme on détestait une personne qui nous avait longtemps trahis. Ceux qui méritaient d’être tués étaient peu nombreux sur cette terre.

Ses poils se hérissèrent tandis que ses poings se serrèrent. L’insulte lui passa à côté, tant il était concentré. Il n’eut pas l’occasion d’entendre l’intervention d’Alban que déjà des fusiliers se mirent en joue.

- Arrêt-…

Il n’eut pas le temps de finir que les coups partirent, le ciblant lui et les hommes de Krug. Il n’eut pas de mal à esquiver les attaques approximatives, et envoya quelques poings d’air dans le but de déstabiliser les opposants. Il comprit qu’Alban ne défendrait pas sa cause. Ils étaient en sous-effectif. Jean-Gab s’était accroché à nouveau à l’homme-loup dont le regard s’était figé, comme en suspens, avant de comprendre qu’ils n’avaient pas une minute à perdre. De toute évidence, la marine n’était pas de leur côté, mais pas de celui du roi non plus.

Il jeta un coup d’œil à Fizz, avant de se dire qu’il ne pouvait plus agir pour celui-ci, tant que les personnes qui le considéraient comme un « Chien d’hérétique » pour peu que ça veuille dire quelque chose étaient encore sur l’île. Il avait identifié une sortie possible. Le balcon qui offrait à la ville une vue imprenable sur les déclarations du souverain était proche. Karim, muni de son Jean-Gab, n’hésita pas un instant. Il espérait d’une certaine manière que Fizz lâche son contrôle sur la barrière pour que Krug puisse s’en prendre à l’inconnu et le retenir.

S’il n’avait pas eu le garçon de quinze années à peine à ses côtés, il aurait sûrement décidé de faire son bout de chemin, cependant… Cependant, d’un coup de poing, il défonça la porte qui menait vers le balcon. Celle-ci s’ouvrit contre les rambardes du balcon, et il commença sa fuite dans la ville, dans le but de mettre à l’abri l’un de ceux qu’il considérait comme sa famille.

Karim Ookami
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 7 Nov - 12:07



[Conquête] Le garçon qui criait au loup 250?cb=20151014150234[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10
Krug Verrat et Vice-Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000)

Les balles fusèrent et bien qu’aucune ne se nicha dans le corps du primé, de nombreux soldats du Verrat tombèrent raides. L’implacable St Constantin frappait au travers du corps de l’équipe de Cruz. Les supplications d’Alban n’auraient alors que peu d’effets sur le vice-amiral ou du moins elles arrivèrent trop tard. De nombreux innocents allaient mourir pour simplement avoir oublié de réagir. Le Wyatt serait sans doute l’un des seuls survivants avec le genou à terre : sans doute devrait-il se convertir s’il espérait sauver sa vie…

Le regard de Mihael fut porté sur le chien qu’il avait finalement reconnu. Peu de primés osaient bafouer les terres sacrées dont il avait la charge et il comptait bien lui faire regretter d’être venu mais pour l’heure, il restait fidèle à la mission que lui avait confié son saint. Saisissant un bébé escargophone, il expliquerait brièvement la situation à une voix féminine.

- Ookami. En ville. Il cherche à fuir, purifie-le mon amour.
- Bien sûr ma chouquette sucrée.
La réponse n’était pas dénuée d’une certaine conviction. Mihael avait une parfaite connaissance de sa femme et il lui faudrait sans doute peu de temps pour arriver sur le terrain néanmoins il grogna. Peu de personne lui connaissait une certaine volupté dans la vie privée et sa femme aimait le taquiner par moment en révélant ainsi le doux nom de son amour… après tout : elle lui en voulait de pas l’avoir laisser l’accompagner. Chacun sa vengeance nan ?

Retournant son attention sur Alban, il ferait alors fi des paroles de sa douce en vérifiant que personne ne se mette à rire. Explosant alors le crane de ceux qui auraient perdu la raison, il accepterait finalement la requête de son commanditaire en levant le poing indiquant le cesser le feu. Malheureusement, un être bien plus dangereux continuait de gagner en puissance.

- Buter ! Crever ! Echarper ! Déglinguer ! Crever ! Crever ! Crever !
Le visage du Krug était totalement déformé par la haine, il avait vu ses hommes décéder mais n’en avait que faire. Sa taille continuait d’augmenter jusqu’à venir lécher les parois de la barrière et ses muscles commencèrent à doubler de volume. Bientôt, un géant lion en cage risquait d’être libéré et il faudrait sans doute bien plus qu’une simple barrière pour l’arrêter.

Mihael s’approcherait peu à peu de la barrière à la recherche de l’origine de ce pouvoir. Nul doute qu'un fruit du démon était en action… un fruit du démon hérétique et inconnu de l’homme. Brandissant le poing de la justice et de la purification, le vice-amiral viendrait alors frapper d’un puissant poing contre la paroi. Allait-elle résister ? Allait-elle être maintenue ?

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Ca_nid10[Conquête] Le garçon qui criait au loup Colone10
Contre-Amiral Deana Cruz (Renomée : 270.000.000) et Gabriel, Le sourd (Renomée : 53.000.000)

Dans la ville, un silence de mort règnerait alors mais le boucan au palais commençait déjà à s’ébruiter et de nombreux badauds se tenaient aux fenêtres discrètement. Un groupe de marine serait alors de nouveau en direction du palais tandis qu’une femme élancée se dirigeait tout bonnement en direction du primé. Le pas sûr, adapterait sa vitesse en fonction des déplacements de Karim pour donner suite aux indications de son fils. Bientôt, l’homme loup continuerait sa fuite et elle l’attendrait, plantée là, devant.

- Bonjour mon toutou… puis-je te poser une petite question ?
Un sourire carnassier s’inscrirait alors en guise de sourire sur le visage angélique de la dame. Un sourire qui ferait sans doute s’épanouir plus d’un homme.



Krug Verrat - Niv 30+2 - Force surhumaine + Berserk géant évolutif
Wachoi Kange - Niv 23 - Vitesse surhumaine
Gashi Gage - Niv 25 - ???


Mihael Cruz - Niv 39
Hope Faith - Niv ???

Deana Cruz - Niv ???
Gabriel - Niv ???

Yato Shigure - Niv ???
Lola - Niv ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Dim 8 Nov - 18:04
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa


Ow !

Je n’en reviens pas ; tu m’as mordu ! D’un air stupéfait, je te regarde retomber au sol et t’encourir avec toute la vitesse que te le permettent tes courtes pattes. Tenant ma main endolorie, je secoue la tête. Tu as définitivement bien changé, Fizz. Tu as toujours été naïf et impulsif, mais tu deviens incontrôlable. Tu dois pourtant bien comprendre pourquoi j’agis comme je le fais.


Les larmes qui montent à tes yeux embrument ta vue. Tu en es convaincu à présent : ces hommes ne sont pas meilleurs que Krug. Tu viens de les voir massacrer sans l’ombre d’un scrupule de pauvres innocents. Ces soldats n’avaient rien demandé. Leur seul crime était de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Je leur avais promis une vie paisible à compter de cet instant, et le Cruz et ses subordonnés les en ont privés. Tu les hais pour cela, et tu me hais de les avoir amené. Comme tu me hais de ne pas avoir défendu ton ami ; il est le seul à être venu par véritable bonne volonté. A cet instant précis, tu n’es pas certain de pouvoir un jour me pardonner.

Karim est en danger, tu l’as entendu à travers l’escargophone. Il est venu pour toi ; tu ne peux pas l’abandonner.

Tu traverses les portes brisées du balcon et franchis la rambarde d’un bond. Tu décroises les doigts ; la barrière qui emprisonne l’usurpateur devrait disparaître à peu près à l’instant où le poing du marine doit la traverser. Tu ne t’inquiète pas pour moi ; tu m’en veux trop pour cela, et tu es de toute façon convaincu que les marines sauront me protéger, à défaut d’avoir pu protéger le peuple de ce royaume.

Une série de petites barrières invisibles apparaissent et disparaissent sous tes pattes, chacune à leur tour, freinant ta chute. Tu atteins finalement le sol, et t’élances à nouveau. Tu cours, l’air paniqué, à la recherche du loup. Où est-il donc ? A chaque angle, des images d’horreur surgissent dans ton esprit. Les gardes royaux tombent au sol, encore et encore, dans une explosion de liquide carmin. Tu n’as pas encore remarqué les larmes qui coulent à présent à flots le long de tes joues.

S’il arrive quoi que ce soit à ton ami, par notre faute… tu ne parviens même pas à y penser.





Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami
Karim Ookami
Messages : 352
Race : Homme-Loup

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue36/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue140/350[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (140/350)
Berrys: 41.320.000 B
Dim 8 Nov - 20:09
ft.
Fizz
Le garçon qui criait au loup







La vision floutée par les terribles événements qui s’étaient déroulés dans le palais, Jean-Gab ne pouvait s’empêcher de penser que tout cela était simplement fou. Il n’y avait pas d’autre mot à utiliser : c’était impensable. La mort n’avait jamais eu autant de couleurs qu’aujourd’hui, tandis que les cadavres s’étaient entassés comme on entasse les déchets au Grey Terminal. Des monticules de sang venaient se former sur le tapis principal, tandis que le pavé mettrait un certain temps à retrouver sa superbe. S’il y avait bien quelque chose que Karim et ses alliés ne faisaient pas, c’était tuer. Pourquoi ? Trouvaient-ils que la vie était si sacrée qu’elle n’avait nul besoin d’être prise ? Il s’agissait de quelque chose de plus profond encore.

L’Ookami aimait la vie. Il aimait la liberté et le bruit de l’océan, il était un fervent défenseur de ce droit que tout être vivant avait en arrivant dans ce monde. Certes, c’était un carnassier, et il aimait se battre, mais pour se battre il fallait respirer et pour respirer il fallait être en vie. Et pour être en vie, il ne fallait pas mourir. Tous ces potentiels inexplorés… Heureusement que ce n’était que des humains, là-haut, car les humains s’entretuaient plus qu’aucune autre espèce pour des motifs tous plus débiles les uns que les autres. Crûment, tout se perdait.

Les pas de Karim le menèrent rapidement en ville, où il fut rejoint par Eileen, Aichoune et Shalon, qui portaient toujours une capuche pour se masquer. Leurs regards avaient suivi la fuite de l’homme-loup, et ils avaient immédiatement pris sa direction. « Quelque chose ne va pas. ». Et effectivement, quelque chose n’allait pas. La vision de la Contre-Amirale le leur confirma, et Eileen ne put s’empêcher de retenir un grondement, et Aichoune un hoquet de surprise. Ils détaillèrent les personnes qui se trouvaient là, sans réussir à comprendre ce qu’elles faisaient ici. Pourquoi les Cruz, le plus important équipage constantiniste de cette mer, avait mis le pied ici ? Ils auraient dû surveiller l’autre côté de l’île, cependant c’était quelque chose d’imprévisible. Le corps d’Aichoune se mit brusquement à trembler, au moment où la main de Shalon se posa dans la sienne.

Karim les avait repérés, pas très loin de lui, tout comme il avait repéré la vipère à la beauté d’argile qui lui envoyait une demande. Il ferma son poing et ses yeux. La colère était montée, mais il ne se donnerait pas la peine de parler à une stupide humaine. Dirigeant son regard vers Shalon, il ordonna d’une voix sèche :

- Dégagez d’ici.

Il ferma ses poings et s’élança en direction de la Contre-Amirale tandis qu’il balançait Jean-Gab dans les bras de l’homme-bouc. Ce dernier ne posa pas de question, et ce fut Eileen qui décida malgré de nombreuses hésitations de fermer la marche. Ils se dirigeraient vers le sud de l’île, comme ils y étaient arrivés, ne se levant pas pour aider leur capitaine qui n’avait aucune envie d’être aidée. Pourtant, en partant, ils jetteraient un coup d’œil inquiet à celui-ci.

Karim avait entamé un assaut. Il n’avait pas pris la peine de répondre : parler, ce n’était pas son fort. Lui, il préférait taper. Son poing se recouvrerait au dernier moment de Haki de l’Armement tandis qu’il prendrait son adversaire de face, juste pour l’envoyer valser. S’il réussissait son coup, il ne tenterait pas de la maltraiter ou d’insister, et prendrait simplement la fuite. Il ne voulait pas gagner. Il voulait simplement que chacun vive.

Karim Ookami
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 8 Nov - 21:02



[Conquête] Le garçon qui criait au loup 250?cb=20151014150234[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10
Krug Verrat et Vice-Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000)

Le poing du vice-amiral se couvrit de Haki tandis que la barrière s’était enlevée au dernier moment. Pauvre Krug. Vraiment, pauvre Krug Verrat. Paix à son âme. « Toi qui auras su martyriser un groupe de pirates, violer de nombreuses femmes et d’hommes, su offrir ton poing et tes dents à tellement de chair, ton crâne, ou ce qu’il en reste, repose ici ». C’est plus ou moins ce qu’aurait pu dire un prêtre s’il y en avait eu un.

Malheureusement pour la cérémonie, la différence de niveau entre le Cruz et le Verrat était telle que le cerveau de la raclure repeindrait irrémédiablement le corps de nombreux autres soldats. Finalement, il aura fallu peu de temps pour en arriver là, il aurait dû s’en occuper plus tôt… pourquoi ne l’avait-il pas fait alors ? Qu’est ce qui avait empêché le vice-amiral Hérail d’intervenir plus tôt ? Quelque chose ne tournait pas rond… c’était d’un illogisme sans nom.

Ainsi, avant de s’en retourner vers Alban, Mihael se saisirait de son denden pour contacter sa femme… malheureusement pour lui il sonnerait alors dans le vide. Les sourcils froncés et le regard déterminé, il adresserait à Alban quelques mots.

- Le trône est à vous. Nous discuterons des termes plus tard…
Quand bien même sa mission était importante, sa femme importait plus que sa propre vie. Bien décidé à la retrouver, il déploierait son haki de l’observation : il fallait éviter le pire.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Ca_nid10
Contre-Amiral Deana Cruz (Renomée : 270.000.000)

La belle femme n’avait pas le haki de l’observation mais savait cerner l’esprit des gens en les regardant, c’était un peu sa grande force, ainsi, lorsque le jeune garçon fondit sur lui, elle transforma son corps en un mélange d’aigle, de lion et d’humaine, des griffes acérées et un regard perçant avant de prendre la parole tout en sautant en arrière pour esquiver le coup bien trop prévisible pour un chien.

- Trois minutes ! Je suis plusieurs sans être avec, je coule de source mais sans mécanisme je me fige, qui suis-je ?
Maudite du fruit du Sphinx, s’il ne répondait pas dans le temps imparti, un horrible évènement se passerait. La femme était fourbe, particulièrement retord et pour cause, c’était une Cruz. L’énigme qu’elle posait était donc simple et complexe à la fois, elle n’attendait qu’une réponse, un son, un phonème… parviendrait-il à sortir de ses griffes ou à fuir à temps ?

La Cruz prendrait alors en chasse le jeune pirate avec de longues enjambées avec le groupe. Elle ne voulait que le primé, que son futur chien de compagnie. Une course pourssuite s'engagerait alors et au détour d'une impasse, une voix féminine se ferait alors entendre. La jeune demoiselle était encapuchonée et inviterait alors le groupe à les suivre au plus vite pour échapper à la puissante dame.

- Vite ! Par ici !
S'il suivait la jeune demoiselle, Karim pourrait alors se rendre compte qu'elle courrait plutôt vite même si elle parvenait à le distancer. Son groupe d'amis serait sauf, après tout, les constantinistes n'avaient que faire des civils... il fallait d'abord avoir le primé et ensuite s'occuper des cloportes.


Krug Verrat - Niv 30 - Force surhumaine + Berserk géant évolutif
Wachoi Kange - Niv 23 - Vitesse surhumaine
Gashi Gage - Niv 25 - ???


Mihael Cruz - Niv 39
Hope Faith - Niv ???

Deana Cruz - Niv 35 - Zoan Mythique du Sphinx
Gabriel - Niv ???

Yato Shigure - Niv ???
Lola - Niv ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Mar 10 Nov - 12:03
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa



A moi ? L’espace d’un instant, un vertige me prend. Le trône est à moi. Si je le souhaite, je peux m’y asseoir, maintenant. Je régnerais alors sur le pays qui m’a vu grandir. Et comment le refuser ? J’ai, après tout, en moi tout ce qu’il m’est besoin pour exercer cette responsabilité. Ai-je été préparé à cela toute ma vie ? Lequel de mes pairs serait mieux désigné ?

Livide, je fixe un instant le siège du pouvoir, laissé vide par le tyran défunt. Quelques pas à peine me séparent des rêves les plus fous que mes tous mes ancêtres n’aient pu formuler. Je souhaitais rendre à ma famille sa splendeur d’antan ; je pourrais à présent faire tellement plus…

Puis mon regard glisse, et la réalité me rappelle à elle. Tous ces morts, toute cette souffrance. En suis-je fautif ? N’ai-je pas aujourd’hui les mains trop teintées pour prétendre pouvoir défendre le bien de mon peuple ?

Je n’ai jamais désiré cela. Rien de cela. Mes yeux se portent sur le corps sans vie du garde qui avait été chargé de me saisir. Je lui imagine une femme et un jeune enfant, l’attendant joyeusement dans un foyer qui restera à présent vide et froid.

Je n’ai jamais voulu cela.

Inspirant profondément, je hoche la tête à l’attention du Vice-Amiral, en une reconnaissance silencieuse. Je suis incapable de lui adresser le moindre mot. La gorge serrée, je quitte alors la salle du trône. Wyatt m’emboîte le pas, fébrile lui aussi. Beaucoup de ces hommes ont été ses amis, et le parcours de vie différent qu’il a choisi d’entreprendre récemment ne suffit pas à lui faire oublier cela.

J’avance dans le palais, du pas de celui qui sait où il va. Il me faut trouver les intendants, au plus vite. Le monde est en train de changer.

Réunissez immédiatement les représentants de chaque grande famille. Krug Verrat n’est plus. Au nom de la maison Mallory, je convoque un Conseil d’État.

_______________


Au détour d’une ruelle, tu le vois enfin. Une femme terrifiante se trouve face à lui ; que lui veut-elle ? Caché derrière ton coin de mur, tu l’écoutes. Quel est ce jeu étrange ?

Malgré toi, tu te surprends à y réfléchir. Tu esquisses une moue. Le vent ? L’eau ? Le temps ? Selon les interprétations, les réponses sont multiples, et la déduction n’a jamais été ton fort. Tu te plais dans les faits concrets, l’apprentissage, les connaissances pures. Tu te vois comme un scientifique, pas un enquêteur.

Karim s’élance, et passe près de toi. Cette femme monstrueuse veut le suivre ; voilà ton instant.

Bari Bari no Ghost Wall.

Un chuchotement, presque un souffle, et un croisement de doigts. Rien ne change. Et pourtant dans sa course, la chasseresse se heurtera à un obstacle. Une barrière invisible obstrue la ruelle, d’un mur à l’autre. Avec seulement trois mètres sur cinq, elle ne l’arrêtera pas bien longtemps. Mais elle suffira, tu l’espères, à la retarder le temps de tirer ton ami du pétrin.

Tu n’attends pas de t’en assurer. Tu repars dans l’allée d’où tu viens, ne souhaitant pas te faire voir. Fort heureusement, tu connais ces rues comme ta poche… ou ce serait du moins le cas si tu avais des poches. Tu sais exactement dans quelle direction se dirige Karim, et tu sais exactement par où passer pour le rejoindre.

Il te faut simplement être assez rapide.






Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21


Techniques:
 
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami
Karim Ookami
Messages : 352
Race : Homme-Loup

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue36/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue140/350[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (140/350)
Berrys: 41.320.000 B
Mar 10 Nov - 22:54
ft.
Fizz
Le garçon qui criait au loup







La femme se transforma, comme si de rien n’était, en un mélange improbable de créatures toutes plus étonnantes les unes que les autres. Un aigle, de toute évidence, un lion, sûrement, et peut-être quelque chose d’humain, la pire espèce animale qui soit. Son regard perçant fit presque frémir Karim, qui s’apprêta à rebrousser chemin quand il entendit ce qu’elle lui disait. Il n’avait pas vraiment compris la question, mais ceux qui se trouvaient encore à proximité étaient plus intelligents et lui firent signe de venir. Cependant, cela avait tout à fait l’air d’une malédiction, pour lui du moins.

D’un air bougon, à la fois agressif et insultant, et toujours en reculant dans l’ultime de but de fuir vers ses amis, il beuglerait :

- Oh, me fais pas chier, vieille peau !

Ils n’étaient pas forcément très éloignés en âge, lui avançait sur ses vingt-huit ans, et elle devait avoir… Trente ? Quarante ans peut-être ? Quoiqu’il en soit, il ne passerait pas son temps à la reluquer. Elle représentait le plus faible intérêt qui existe pour Karim : un humain de la gente féminine en âge de procréer. Ses pas le guidèrent donc vers son équipage qui prenait lui aussi la fuite. Ils dévalèrent la rue où ils se trouvaient quand soudain une présence se fit voir, une demoiselle qui les interpella un bref instant pour leur proposer une seconde voie. S’agissait-il d’une alliée ou d’une ennemie qui tentait de les piéger ? Ils n’avaient pas vraiment le temps de se poser la question.

Ils bifurquèrent donc après que la barrière posée par Fizz ait été posée, sans qu’eux-mêmes ne le remarquent vraiment. Les personnes en tête étaient concentrées sur leur progression, et Karim n’avait pas encore oublié qu’il devait faire en sorte qu’ils arrivent vivants jusqu’en dehors de l’île. Il était prêt, inconsciemment, à se sacrifier pour que ça se produise. Ils le considéraient comme leur capitaine, mais aussi comme une figure paternelle pour certains, ou comme une figure amicale pour d’autres. Leurs relations étaient toutes différentes.

Jean-Gab avait commencé à apprécier Karim, à qui il s’attachait comme à un père. Aichounne était une figure maternelle, certes, mais l’homme-loup dégageait quelque chose qui l’attirait indéniablement. Le jeune garçon, toujours pris dans les bras de Shalon, avancerait à un rythme soutenu.

Ils continueraient donc leur toute, fuyant la Contre-Amirale et suivant leur potentielle alliée, ou peu importe ce qu’elle était.

Karim Ookami
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 11 Nov - 13:22



[Conquête] Le garçon qui criait au loup Constantiniste_4
Papy Choulo

- Bien !
Un conseiller s’en irait alors pour convier les différentes grandes familles. Un nouveau royaume venait de naitre, c’était une évidence. Ainsi, plusieurs familles arriveraient un peu plus tard…

En revanche, un vieil homme avec un bâton s’approcherait alors tandis qu’Alban venait de finir ses ordres. Enjambant les cadavres, le vieil homme viendrait alors féliciter Alban.

- Excellente idée majesté. Je me présente, je suis votre conseiller envoyé par Saint Constantin lui-même… vous pourrez m’appeler Choulo. Il va sans dire que je vous aiderai au mieux dans cette tâche et je pense qu’il conviendra de juger prochainement l’ensemble des hérétiques. Où sont les Cruz ?
Papy Choulo risquait vite de devenir une épine dans le pied du nouveau souverain…

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Ca_nid10[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10
Contre-Amiral Deana Cruz (Renomée : 270.000.000) et Vice-Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000)

La contre-amirale regardait de tous les côtés sans comprendre ce qui lui arrivait avec cette barrière invisible. Encastrée dedans dès son assaut, elle ragerait avant de tatoner le mur invisible. Deana irait jusqu’à la limite pour la contourner, sa rapidité ferait sans doute l’effet escompté pour reprendre le dessus sur la poursuite mais le précieux temps gagné pour Karim serait sans aucun doute salutaire.

De son côté, Mihael était parvenu à rejoindre sa belle et douce et viendrait lui aussi se heurter à la barrière dans un grognement. Cette dernière, bien qu’invisible, lui rappelait indéniablement ce qui avait pu se passer dans la salle du trône. Grognant un coup, il laisserait sa femme s’occuper du loup sauvage. Lui chercherait la source de ce pouvoir, aucun doute n’était possible : un hérétique maudit était dans les parages… cette petite peluche ?

Déployant son haki de l’observation, il chercherait alors la même voix qu’il avait perçu dans la salle du trône. Bientôt il le trouverait, aussi connaisseur des lieux qu’il pouvait être, Fizz devrait sans doute répondre de ses actes…

Le groupe de Karim parviendrait à s’enfuir grâce aux efforts conjugués de Fizz et de l’alliée de dernière minute. Allant d’une ruelle à l’autre, elle les guiderait jusqu’une petite cave en retrait. Pour le moment, ils seraient à l’abri… La salle semblait grouiller de vie et beaucoup d’hommes semblaient y avoir élu domicile. En réalité, Karim et son équipage venaient d’entrer dans le repaire de la résistance du royaume. Cette dernière était bien plus grande qu’il aurait pu y paraitre au premier coup d’œil et au fond, un semblant de trône en bois de mauvaise facture et sans doute usée par le temps.

Certains membres de la résistance accueilleraient alors le groupe et un duo se détacherait du fond de la pièce initialement en retrait.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Yato10[Conquête] Le garçon qui criait au loup Rzovol11
Yato Shiruge, Le démon, et Lola, secrétaire

- Mais je te connais toi !
Lola venait de se facepalm tandis que Yato avait avancé en direction de Shalon. L’ancien primé pourrait alors sans doute reconnaitre le chasseur de prime pour l’avoir capturé auparavant. A l’époque, il avait combattu le jeune primé comme pour un challenge et un sourire s’était dressé sur le visage de Yato durant tout le combat même s’il n’avait eu aucun mal à le battre. A dire vrai, il s’était infligé bon nombre de handicap pour pouvoir avoir un combat honorable. Ainsi, bien qu’il en eût ri, presque de façon enfantine, Yato n’avait à l’époque pas offert tous ses pouvoirs.

Malheureusement, le primé n’avait eu d’autre choix que de le capturer : la marine était arrivée et il y avait bien trop de témoins pour le laisser filer au loin. Shalon aurait pu sans doute rester perplexe devant cette arrestation surréaliste : le chasseur de prime presque déçu de devoir l’arrêter.

En le revoyant, un sourire magnifique se dresserait sur le visage du chasseur de prime et il ne s’intéresserait finalement que trop peu à Karim préférant demander à l’ancien primé comment il allait et s’il voulait faire une revanche, des pépites dans les yeux. Yato courrait presque vers le jeune homme, complètement heureux de le retrouver. A peine quelques mètres franchis que le chasseur de prime se prendrait les pieds dans une latte de bois et s’écroulerait.

- Même pas mal…
Sans en tenir compte, un responsable de la résistance viendrait alors vers Karim pour le remercier et le tenir informer des derniers événements. Une réunion allait avoir lieu et le dernier Devon était parti pour la fameuse réunion. Tendant alors des boissons au groupe, la nouvelle alliée du groupe remercierait l’équipage qui les avait aidés, à leur façon et sans doute sans même le savoir.

- Malheureusement, le combat n’est pas terminé et les Constantinistes risquent de devenir dangereux comme vous avez pu le remarquer. Nous avons obtenu les dernières informations de Lola.
- Effectivement, ils voudront sans doute prendre le trône pour eux et n’ont que faire des habitants… j’aurai bien demandé à Yato de s’occuper de tout mais même lui ne pourrait être suffisant. Acceptez-nous d’aider ?

Répondre par l’affirmative risquait de mettre dans la panade le groupe d’Alban contre lequel il risquerait alors de se retourner.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10
Vice-Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000)

- Quel démon est en toi ?

Les sourcils froncés, Mihael regarderait de toute sa hauteur le petit animal humanoïde. Visiblement, le Cruz n’aurait que peu d’intérêt pour un tel déchet. Le constantinisme prônait la liberté des hommes… pas celle des démons. Le pas lent et lourd, Mihael s’approcherait peu à peu de Fizz, une plaque de haki recouvrant le bras droit de l’homme.




Tu peux décrire l'arrivée des familles et créer les fameuses familles, je te laisse libre la dessus pour Fizz.

Krug Verrat - Niv 30 - Force surhumaine + Berserk géant évolutif
Wachoi Kange - Niv 23 - Vitesse surhumaine
Gashi Gage - Niv 25 - ???


Mihael Cruz - Niv 39
Hope Faith - Niv ???

Deana Cruz - Niv 35 - Zoan Mythique du Sphinx
Gabriel - Niv ???

Yato Shigure - Niv ???
Lola - Niv ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Ven 13 Nov - 15:54
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa


J’observe le nouveau, venu, d’abord enchanté. Un conseiller choisi par Sa Sainteté lui-même… Mais je déchante rapidement, et j’en viens à me demander si c’est bien Saint Constantin qui l’a envoyé, ou simplement Mihael Cruz.

Ils semblent déjà tenir pour acquise ma nomination à tête du pays, ce qui me laisse perplexe. Doucement, la joie me quitte, et mon regard se durcit légèrement. Cette branche des fidèles de Sa Sainteté qui ne cessent de pêcher par excès de zèle semblent avoir pris une importance croissante dans la Foi dans le courant de ces derniers mois. Leur interprétation des préceptes est extrême, et leur ambition semble l’être plus encore.

JMes épaules se crispent. Être placé malgré moi comme pantin sur un trône vide me déplaît déjà, mais la transparence avec laquelle cela est fait est tout simplement insultante.

Votre présence m’honore, Choulo. Vos conseils seront précieux, j’en suis certain. J’ignore cependant où se trouvent les Cruz. La marine a notre respect et notre reconnaissance éternelle pour avoir permis de restaurer la paix en ces lieux, mais le Conseil est composé des dignitaires de Goa.

A ces mots, Wyatt nous salue tous les deux et quitte la grande salle de réunion. Il connaît son rôle, et viendra se placer devant la porte de la pièce en l’absence d’autres gardes.

Bientôt, un premier homme arrive, bien connu. Air fier, cheveux blonds grisonnants, bouc soigneusement taillé, et cet air austère qui lui va si bien. Malgré les longs mois qui se sont écoulés depuis notre dernière rencontre, strictement rien n’a changé en lui. Il n’a pas l’air heureux.

-Alban ! Que signifie ceci ? Portez-vous donc la voix de la maison Mallory, à présent?

Pardonnez-moi cette prise de liberté, Père. Je vous assure qu’elle me semblait inévitable. Je vous demande simplement d’attendre quelques minutes, tout sera expliqué lorsque nous serons au complet.

Alban troisième du nom, patriarche des Mallory, me toise d’un air peu convaincu. Pourtant, au fond de son regard, je vois qu’il est heureux de me revoir. Lorsque tout cela sera fini, il fera préparer aux domestiques un véritable festin pour fêter notre retour. Mère en sera ravie. Après quelques instants, il soupire et prend place dans l’un des fauteuils capitonnés qui meublent la pièce.

Peu à peu, la Haute Noblesse se réunit. Je détaille les visages présents. Le seigneur George Irvine, éternel rival de Père, s’installe à l’opposé de lui ; la tension qui régit tous leurs contacts semble avoir encore augmenté. Dame Lisbeth Vellan, dont la fille m’était promise durant notre enfance avant d’être tristement emportée par la maladie. Le très jeune lord Basile Morley, accompagné de son majordome. Le pauvre bambin a toujours été fasciné par toi, lorsque ses regrettés parents l’emmenaient aux fastes fêtes organisées par les nôtres. Le seigneur Herbert Swan, l’un des plus proches ministres de Raymond Devon ; sa famille, avec la notre, a été parmi celles à souffrir le plus du tragique décès du roi. A l’opposé, le solitaire lord Maxwell Rose, destinataire dès son entrée de nombreux regards noirs. Sa lignée relativement jeune ne faisait jusqu’il y a peu partie que de la Moyenne Noblesse ; il est l’un des rares à avoir réussi à s’attirer les faveurs du Verrat durant les premières semaines de son règne, avant qu’il ne se montre comme le monstre qu’il était. D’autres personnes se font attendre un peu plus longtemps. Albert Rodham, l’un de nos lointains cousins ; nos deux familles sont liées depuis bien longtemps. Lord Fabrice Sawyer, né Lamberts ; lui aussi de plus basse extraction, il est là pour représenter son épouse alitée. D’autres visages plus discrets s’ajoutent : nous sommes au final une douzaine. Certains manquent à l’appel, mais le temps presse. Ouvrant la parole, je leur offre un large sourire.

Messeigneurs, Mesdames, je vous remercie pour votre présence. Je suis bien conscient qu’il est peu conventionnel de vous sommer en de si brefs délais, mais la matière était fort urgente.

Je m’assied à mon tour ; je viens me remarquer le tremblement de mes jambes.

Comme vous le savez, notre Royaume autrefois si grand a traversé dernièrement de terribles épreuves. La perte de sa majesté Raymond Devon nous a plongé dans la souffrance, pour bien trop longtemps.

Je tente un à un de capter les regards. La plupart d’entre eux accueilleront la nouvelle avec joie.

En ce jour, j’ai la joie de déclarer cette période révolue. Par la grâce du Gouvernement Mondial et avec la bénédiction de Saint Constantin, le régicide Krug Verrat n’est plus. Notre glorieuse nation est à nouveau libre.

Je laisse quelques secondes s’écouler, pour leur permettre d’intégrer cette information. Ensuite je me relève, haussant légèrement la voix.

J’ai malheureusement vu de mes yeux le frère de sa majesté périr sous les ordres du tyran. A ma grande tristesse, la maison Devon n’est plus. Voilà donc la raison d’être de ce conseil d’urgence : c’est à nous qu’incombe la responsabilité de désigner le nouveau monarque de Goa.

Je me rassieds, lançant un regard en coin au vieil homme. Sans doute n’appréciera-t-il pas outre mesure mon initiative, finalement.



_______________

Tu t’es figé, tes yeux rivés sur ses traits sévères. Tes poils se hérissent, et tu trembles légèrement. L’homme approche, ne laissant aucun doute sur ses intentions. En cet instant, tu vois de nombreuses similitudes avec l’homme qu’il vient de tuer. En réalité, en dehors de leur affiliation, lui et Krug sont presque les mêmes hommes : violents, cruels, convaincus de leur grandeur incontestable. Le Verrat au moins avait l’honnêteté de ne pas se cacher derrière une fausse pureté spirituelle.

Si tu le laisses faire, tu connaîtras le même sort que l’Usurpateur. Pourquoi ? Pour le seul crime d’avoir voulu protéger un ami ; un ami que tu avais toi-même mis en danger. Quel forme de justice est-ce là ? Karim est l’un des êtres les plus bons qu’il t’ait été donné de rencontrer. Tes longues discussions avec les révolutionnaires de Friends Island te reviennent en tête. Ils ont raison, tu le sais : la marine constantiniste n’a que faire du bien-être du peuple.

Je suis un noble du Royaume de Goa. Vous… vous me devez protection et respect.

Ta voix est chancelante, incertaine. Lentement, tu recules tandis que l’homme avance. Tu te tiens prêt à dresser une nouvelle barrière ; tu sauras t’enfuir s’il le faut.

Tu espères simplement que cela aura permis à l’homme-loup de sortir du pétrin.






Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami
Karim Ookami
Messages : 352
Race : Homme-Loup

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue36/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue140/350[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (140/350)
Berrys: 41.320.000 B
Ven 13 Nov - 20:30
ft.
Fizz
Le garçon qui criait au loup







Les pirates venaient d’entrer dans un nid complexe. Le regard de Karim ne semblait pas pouvoir se poser sur une seule des personnes présentes, pourtant il s’arrêta sur la personne qui s’approcha de lui. Il faillit revêtir ses crocs et lui envoyer un pain dans la tête pour les « remerciements ». Son ami avait été pris entre deux feux, les constantinistes étaient présents sur cette île et ils avaient été poursuivis. Il s’en foutait des habitants d’une ville humaine, et à vrai dire il n’avait qu’en tête le regard apeuré de Fizz et celui timoré d’Alban. Ils n’étaient pas contents de la situation : que pouvait-il faire pour les aider, eux deux ? Certes, il était à présent presque sûr que le nobliau qu’était l’humain de compagnie du furet n’avait aucune affection pour eux, mais il avait tout de même un devoir envers l’une des rares créatures qui l’avait aidé à sortir de son coma… Indirectement.

- J’en ai rien à foutre de vous. Que ce soit le Gouvernement Mondial qui contrôle l’île me passe au-dessus des oreilles. Les constantinistes, c’est une autre histoire…

Il regarderait Aichounne et Jean-Gab. Les deux avaient été primés à cause de ces personnes. Et Andy… Elle avait été traquée, indépendamment de son affiliation. Elle-même n’était pas une femme-poisson comme on en voyait tant que Konomi, mais ça ne semblait pas intéressé ces personnes d’un autre âge. L’homme-loup les dévisagea une nouvelle fois : d’une certaine manière, il comprenait que son ami ne voulait pas devenir l’ennemi du Constantinisme… Pourtant, il y avait aussi une part de lui qui savait qu’en réalité, le Gouvernement Mondial pouvait bien aller en enfer s’il tentait de s’en prendre à ceux qui lui étaient chers.

- Si on inflige une défaite suffisamment cuisante aux Constantinistes sur cette île, commenta Eileen avec un air presque savant, dévoilant son visage jusqu’alors caché par une capuche. Ils devraient reculer. Il faut juste que ça ait l’air d’une action « hors-la-loi » et non pas d’une aide apportée aux nouveaux dirigeants. Karim est déjà primé.
- C’est dangereux,
protesta Aichounne en serrant Jean-Gabriel contre elle.

Le jeune humain resta coi, tandis que Shalon semblait occupé à autre chose. Les trois regards se tournèrent en direction de l’homme-loup dont les yeux pétillaient déjà d’une rage qui était sûrement l’un de ses atouts principaux, quand il s’agissait de venir en aide à ses camarades.

- On va tous les défoncer.

Il semblait courageux, peut-être trop téméraire.

Shalon regarda l’homme s’étaler devant lui. Il dévoila son visage. Un ancien primé, prisonnier d’Impel Down et actuellement simple pirate en quête de sens : c’était en suivant Karim qui avait toujours une attitude fidèle à lui-même qu’il pouvait comprendre quel genre de vie il voulait mener. Jusqu’alors, l’homme-loup n’avait pas fait preuve de lâcheté. Il fuyait en cas de besoin, mais si ses amis étaient en danger il accourait, comme il l’avait fait pour Aichounne, emprisonnée pour avoir volé une pomme.

Il se souvenait de ce chasseur de prime particulier, sans que l’expression de son visage ne l’ait marquée. Ils avaient combattu, et la marine avait profité de sa défaite contre lui pour l’envoyer à Impel Down. Ses yeux parcoururent celui qu’on surnommait « Le Démon », avant de tourner les yeux en direction de Karim. D’habitude laconique, il devait prononcer quelques paroles à l’adresse de Yato Shiruge :

- Quelle est votre position ici ?

Il semblait poser autant la question à Yato qu’à la femme à ses côtés, après avoir tendu la main au chasseur de prime pour l’aider à se relever, ne lui tenant absolument pas rigueur de ce qu’il avait subi.

Karim Ookami
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue0/0[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 14 Nov - 14:14



[Conquête] Le garçon qui criait au loup Constantiniste_4
Papy Choulo

Papy Choulo laisserait ainsi la suite des événements entre les mains de celui qu’il considérait déjà comme le nouveau roi. S’installant non loin d’Alban, ce dernier acquiescerait aux mots de ce dernier : après tout, il était là pour le seconder et l’appuyer au maximum.

- Le jeune Alban est bien trop modeste. Voila plusieurs mois que cet homme prend position et entretient une correspondance épistolaire avec bon nombres de personnes haut placées dans le gouvernement mondial. Voila plusieurs mois que cet homme met sa vie en jeu pour assurer une nouvelle sérénité pieuse à cette ile et à ce royaume. Le constantinisme offrira bien plus à vos richesses et aux hommes de ce pays que votre imagination n’est capable de le concevoir. Cet homme est bon, cet homme a cherché à vous sauver depuis le début…
Les yeux du vieil homme s’étaient mis à briller dans cet éloge sublime et puissant. Doté d’une éloquence sans fond, le vieillard mettrait l’emphase parfaite pour ses mots et viendrait citer chacun des nobles ici présents avec une anecdote personnelle qui rendrait le contantinisme indispensable à leurs yeux. Bientôt, il se tairait, le travail avait été fait après tout.


[Conquête] Le garçon qui criait au loup Unknown[Conquête] Le garçon qui criait au loup Pnj_ca10
Ancien Roi Robert Devon et Vice-Amiral Mihael Cruz (Renommée : 305.000.000)


- Une  vermine maudite ne peut pas être no…
Le poing, couvert de haki commençait peu à peu à miraculeusement s’illuminer. Les sourcils froncés, le vice-amiral s’apprêtait à faire rendre l’ame à cette peluche impure. Nul doute que le coup porté serait bien trop rapide et puissant pour que Fizz ne puisse y faire quoique ce soit.

- Il suffit !
Une voix grave, rauque venait de parler en se dévoilant depuis la sortie d’une cave. Le vieil homme portait une couronne de fortune et était accompagné d’une demi-douzaine d’hommes en armure formant une sorte de garde royale. Tout le monde aurait aisément pu reconnaitre le vieillard : Robert Devon, l’ancien roi d-e Goa venait de se présenter au Cruz sous une apparence plus que royale. Le coup du marine venait d’être stoppé par une simple parole : si un animal ne pouvait pas être noble, personne ne pouvait douter de l’existence de l’ancien roi.

- Veuillez laisser cet homme tranquille et veuillez m’accompagner Monsieur le… Kof Kof !
Une toux à s’en décrocher les poumons prendrait alors le vieil homme tandis que le Cruz grommelerait des mots inaudibles. Se redressant de toute sa hauteur, il alternerait son regard entre le roi, la garde et Fizz qui venait sans doute d’avoir la vie sauve grâce au vioque.

- Très bien. Allons y.
- Majesté…
Sa femme aurait rejoint son mari et repris forme humaine avec une certaine révérence. Discrètement, dans son escargophone, elle demanderait, conjointement avec son mari, le retrait des troupes classiques tout en laissant quelques lieutenants pour surveiller les alentours : quelque chose se tramait, c’était une évidence pour le couple.

[Conquête] Le garçon qui criait au loup Yato10[Conquête] Le garçon qui criait au loup Rzovol11
Yato Shiruge, Le démon, et Lola, secrétaire

Le côté bougon du jeune loup et son inimitié ferait partir la jeune dame en retrait et ne viendrait pas redemander son reste laissant ainsi à Lola la continuité de la parole. Si elle avait un sang froid bien plus développé que quiconque dans cette pièce, elle soupira devant la réaction de l’homme loup sachant déjà ce qui allait se passer. En effet, Yato, voyant la hargne du jeune Karim eut les yeux en feu, ne se souciant pas de la main tendue par Shalon. Il voulait l’affronter, il voulait le battre, il voulait s’amuser avec cet homme-loup qui paraissait très fort !

- Oh oui ! Défonçons-les ! Aïe ! Même pas mal…
Lola lui avait foutu un taquet qui l’avait fait se raccroupir tel un petit enfant. Le désir de bataille de Yato était sans doute un handicap de taille pour les responsabilités qu’il incarnait et elle prendrait alors la parole juste après Yato à la suite d’un second taquet.

- Ma position ? Accroupi ? Aïe ! Même pas mal…
- Elle est simple, nous sommes simplement là pour éviter que des vies ne soient perdues. Les Cruz, bien que bras armés de Saint Constantin, n’ont qu’une morale assez limitée…
La jeune femme remettrait ses lunettes en place à de multiples reprises pour appuyer ses dires. Lola continuerait ainsi son récit expliquant les enjeux de l’ile ainsi que les méfaits connus de Krug. La résistance était présente depuis la monté sur le trône du Verrat mais n’avait jamais eu l’occasion de pouvoir faire le premier pas dans la mesure où le danger était omniprésent sur l’ile. De fait, il avait fallu attendre et quelques lettres avaient pu être interceptées en direction d’un certain Wyatt de la part d’Alban. La suite était celle que tout le monde connaissait ici, le roi Devon avait eu des doutes quant aux possibilités constantinistes et avait finalement accepté l’aide proposée par un nouveau groupuscule : les « néo-marines ».

- Quel est le plan du coup ?
- Nous devons attendre le signal du roi à moins que…
- On défonce tout ?
La question initiale du Shiruge n’avait finalement que ravivé la flamme dans ses yeux en reposant son regard sur Karim, empêchant Lola de continuer la description du plan.




Tu peux décrire l'arrivée des familles et créer les fameuses familles, je te laisse libre la dessus pour Fizz.

Krug Verrat - Niv 30 - Force surhumaine + Berserk géant évolutif
Wachoi Kange - Niv 23 - Vitesse surhumaine
Gashi Gage - Niv 25 - ???

Robert Devon - Niv ???
Papy Choulo - Niv ??? - Eloquence surhumaine

Mihael Cruz - Niv 39
Hope Faith - Niv ???

Deana Cruz - Niv 35 - Zoan Mythique du Sphinx
Gabriel - Niv ???

Yato Shigure - Niv ???
Lola - Niv ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 63
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue24/75[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[Conquête] Le garçon qui criait au loup Left_bar_bleue69/80[Conquête] Le garçon qui criait au loup Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 29.490.000 B
Mar 17 Nov - 11:56
Le garçon qui criait au loup
Conquête – Royaume de Goa


Le vieil homme s’empresse bien vite de me louer avec une éloquence bien rare. Sa tâche ne sera pas difficile : nous sommes les plus hautes figures de la plus ancienne nation de cette océan. Nous avons tous, ou presque, été élevés dans la lumière du Gouvernement Mondial. Ceux d’entre nous qui n’adhèrent pas déjà au Culte, ne seront pas longs à convaincre ; les enseignements de la Foi sont après tout une évidence.

Toutefois, malgré la justesse et la douceur des propos du conseiller, quelque chose me chiffonne. Quelque chose qui suffit à me détacher du reste du discours, aussi réel et convaincant soit-il. Ca n’a pas d’importance ; il n’y a de toute façon plus lieu de me convaincre depuis bien longtemps.

« Seigneur Mallory ».

Je le corrige d’une voix ferme, ne laissant pas de place à la discussion à ce sujet. Tout instrumentalisé qu’il puisse être, « le jeune Alban » ne se laissera pas infantiliser de la sorte. Si je n’ai autre chose j’ai toujours mon statut et ma fierté, et Choulo aura tôt fait de l’apprendre. S’ils veulent faire de moi leur roi, c’est un roi qu’ils auront.

Pour le reste, il dit vrai. La plupart des personnes présentes dans la pièce ont elles aussi reçu mes lettres, bien qu’en principe aucun d’entre eux n’en connaissait l’auteur. Cela fait-il de moi un monarque ? Mon désir était simplement la paix pour ma nation. J’avais envisagé la possibilité de me rapprocher du prochain chef d’état pour restaurer l’influence de ma maison au passage, pas celle d’être moi-même ce chef d’état.

En effet, beaucoup d’entre vous ont eu vent de mes missives.

Je lance un regard rapide à Maxwell Rose, l’un des rares à ne pas avoir reçu de mes nouvelles. Ignorant sa proximité actuelle à Krug Verrat, je ne souhaitais pas alarmer le tyran plus que nécessaire.

Sur base ou non de celles-ci, vous avez tous et toutes contribué, chacun à votre échelle, à la libération de ce pays. La victoire de ce jour est la nôtre. Aussi, je...

Mon père lève une main, paume ouverte, pour m’interrompre. Je n’ai pas manqué que depuis le début de la conversation, sa moue s’est progressivement transformé en sourire triomphant. Pour lui, qui toute sa vie a eu pour seul but d’accroître le prestige et l’importance de sa famille, l’occasion est inespérée ; il lui est impossible de la laisser passer.

-Ce sage homme a raison, mon fils est bien trop modeste. Peu importe nos aspirations personnelles, nul n’a comme Alban pris action, coordonné les troupes, donné de sa personne pour changer les choses. La vérité triste et cruelle, mes amis, est que nous sommes trop vieux, ancrés dans nos valeurs anciennes. Ces mêmes valeurs qui ont permis à un vulgaire criminel de terroriser notre peuple, pendant que nous ployions le genou.

Il se racle la gorge un instant. Tout ce qu’il dit n’est pas vrai, mais sa sincérité semble non feinte. Un véritable diplomate, comme seul Goa peut en produire.

-Pour restaurer la grandeur disparue de notre beau royaume, il nous faut un esprit jeune et vif. Un esprit qui s’est confronté aux réalités du monde, et en est ressorti grandi. Quand, pour la dernière fois, avons-nous quitté la ville haute ? Un Goa moderne, riche, dont l’influence dépasserait les frontières de cette île, ne saurait être dirigé par nous. Mais pour lui, il n’est pas trop tard. Avec lui, notre Royaume pourra entrer à nouveau au panthéon des plus puissantes nations de ce monde!

Il se lève, droit comme un I, sûr de lui.

-Longue vie à Sa Majesté, Alban premier ! Puisse sa fougue et son courage faire prospérer ces terres comme jamais auparavant!

Mes lèvres se pincent. Croit-il un mot des paroles qu’il vient de prononcer ? Probablement du moins pense-t-il y croire. Il le lui faut bien. Père de roi ; comment aurait-il pu même en rêver ? Son sourire ne ment pas, il se voit déjà à droite du trône, fièrement dressé, la main sur mon épaule. Reste à voir si le reste de l’assemblée partagera sa ferveur.

Quant à moi, un vertige me prend. Cela est-il réellement en train d’arriver ? Des générations durant, la famille Devon a dirigé le pays. Il s’agit à présent de construire de toutes pièces une nouvelle dynastie. Puis-je vraiment assurer cette responsabilité à moi seul ? En ai-je les épaules ? Et qu’adviendra-t-il de toi, et de ton rêve d’aventures ?



_______________

Il ne te croit pas ! Il ne te croit pas… ou il s’en moque. Pour les hommes tels que lui, toutes les excuses sont bonnes pour tuer. Tu te mets à trembler de tout ton long, et les larmes te montent une fois de plus aux yeux. Les images sordides de la salle du trône te reviennent. Est-ce vraiment ainsi que cela se termine ?

Et soudain, une voix salvatrice. Tu te retournes, et tes yeux grossissent. Rapidement, tu tombes à genoux. Tu es trop jeune pour l’avoir connu, mais comme chacun de nous tu as eu à mémoriser à la perfection les portraits du palais. Nous ignorions complètement qu’il était toujours en vie, autrement nos plans auraient été bien différents. Et pourtant, le bon Roi Robert se tient devant toi en chair et en os, en parfaite forme… ou presque. Décidément, la maison Devon a un talent pour ressurgir d’entre les morts.

Votre Majesté, c’est un immense honneur. Je me nomme Fizz, je suis le fils cadet d’Alban Mallory III. Permettez-moi de vous accompagner au palais.

L’homme a bien connu Père, peut-être même son père à lui ; notre famille a longtemps été parmi les plus fidèles conseillers des Devon. En cette situation, ton patronyme est certainement le meilleur atout dont tu disposes.

Tu ne peux plus rien pour Karim ; trop de temps s’est passé pour que tu ne puisses le rattraper. Tu ne peux que prier pour sa sécurité, et tâcher de le retrouver par la suite pour l’aider à quitter l’île. Ta survie propre est à présent à assurer, et à ce titre la protection du monarque est une bénédiction à ne pas rejeter. Tu n’as aucun doute que le vice-amiral ne manquera pas l’occasion d’administrer sa justice s’il le peut, mais tant que tu es en cette compagnie il en est privé. Toujours tremblant, tu lui adresses un long regard. Mihael Cruz. Tu n’oublieras ni ce nom, ni ce visage. Et le reste de notre royaume non plus. Vice-Amiral au service direct de Saint-Constantin ou non, il sera à présent pour toujours sur Goa un étranger qui aura tenté d’assassiner l’enfant de l’un des plus puissants hommes du royaume.

Un crime qu’il sera complètement impensable de laisser impuni.







Alban Mallory IV – Lvl 1
Wyatt London – Lvl 21
Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: