Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté !
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 148
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! Left_bar_bleue26/75[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! Left_bar_bleue100/120[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! Empty_bar_bleue  (100/120)
Berrys: 2.702.899.000 B
Lun 19 Oct - 17:18

Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté !



  • Qu’est-ce qui permet la création d’une ville ? Comment nos cités se sont-elles fondées ? C’est une bonne question que je me suis posé. Il s’avère que si l’on regarde Venice Island, mon lieu de naissance, ce sont des navigateurs en accord avec des locaux, créant un centre commercial parcouru de canaux et ouverte sur la mer par un port, qui ont été à l’initiative de la ville. Mais il arrive parfois que ce soit des dignitaires et responsables religieux, trouvant un endroit où construire un édifice religieux qui enracine l’emplacement de la cité. Par exemple, je connaissais cette histoire du prêtre qui avait fait construire au bord d’une rivière cette église. Pour ce faire, il a dû faire venir des artisans de tout genre, charpentiers, tailleurs de pierre, maçons, couvreurs, etc. Ces gens se sont installés autour se faisant par la même occasion des maisons pour se loger et accueillir leurs femmes et enfants. Ce qui est étonnant, c’est que cette arrivée d’ouvrier pour construire l’église provoqua en même temps l’arrivée d’autres corps de métiers pour subvenir aux besoins de cette nouvelle population, s’installant à son tour sur place. C’est ainsi que s’ajouta des agriculteurs, des verriers, des forgerons, des bucherons, etc. Et en quelques temps, une petite ville prospère vit le jour.
    Troisième solution, un autre puissance s’impose, un seigneur définissant le lieu de sa place forte. Son château attire parce que le seigneur en échange de service et d’argent garanti la protection de ceux qui s’approche de lui. Ainsi né un nouveau type de cité.

    Alors que constate-t-on ?  Qu’une ville naît d’une décision de faire d’un territoire plus ou moins vierge une place militaire, religieuse, ou commerciale. Et ce qui est tout aussi étonnant c’est que ce sont les trois forces qui permettent la stabilité d’une cité. Un commerce fructifiant, cité riche, une religion forte, qui unifie sous une même croyance et de mêmes règles de vie ainsi qu’une force armée, qui fait respecter l’ordre et la justice et garantit la protection des citoyens.

    Gaimon était il y a peu une île déserte d’East Blue. Je suis tombé dessus par ce qui me semblait être un hasard. Un heureux hasard puisque j’y fis arrêter ma caravelle pour voir un peu les lieux. Au début motivé par un simple esprit d’aventure et de découverte, celui-ci se mugit rapidement en projet pour la révolution. Le plan que j’avais établi pour la Seas Blue de l’est allait légèrement changer. Orgao avait un rayonnement international, particulièrement via le cirque, et il me serait trop difficile de convaincre celle-ci de s’aligner officiellement à la révolution. D’autant que je voulais que ce soit une conquête pacifique car si moins de visiteurs venaient observer le cirque, l’économie de l’archipel s’effondrerait et une instabilité économique développerait des rébellions et de probables intrigues contre les révolutionnaires. Bref, agir de manière pacifique était inévitable. C’était Orgao la phase 1 du plan.

    En phase 2 j’avais établis Shimotsuki. Pour moi, Shimotsuki pouvait être l’étendard révolutionnaire d’East Blue. Une « Town » forte d’une puissance militaire qu’offre les 4 dojos, mais qui en découle aussi une capacité de formations de futur révolutionnaire. Cependant, tout fonctionnant d’une manière très spécifique, il est difficile de conquérir Simotsuki. La force peut être une solution en en profitant pour remplacer les têtes réfractèrent par des prorévolutionnaires, mais je pense qu’il y a une possibilité de jouer avec les coutumes locales pour les retourner contre eux. Pourtant, quelque chose me gêne, c’est que Shimotsuki a déjà un passé, des coutumes, faire des changements sera difficile. J’ai donc rapidement conclu que cette île se présenterait comme une place forte, école de soldat révolutionnaire et capable de tenir tête au gouvernement.

    Alors que manquait-il dans ce duo. Aucune idée ? Vous êtes sur ?
    Il manque un étendard, un endroit à l’image même de la révolution ! Gaimon allait devenir cela. C’est pourquoi j’ai décidé d’utiliser les fonds que m’a alloué la révolution pour investir sur place, créant ainsi une Place Marchande…


    Pourtant, quelque chose se dressait encore sur mon chemin : le Gouvernement.

    La marine ne me laisserait bien sur pas faire de deux îles civiles des îles révolutionnaires comme ça du jour au lendemain. Car majoritairement gouvernementale, East Blue était sous protection d'un vice amiral que je redoutais et qui écraserait littéralement un petit mouvement révolutionnaire qui sortirait la tête de l'eau. C'est pour cela que tant que ce mouvement ne serait pas puissant sur cette mer, que la moitié des îles ne serait pas officieusement sous notre étendard, nous resterons silencieux.

    Donc ! Avant de s'afficher directement, Gaimon sera sous couvert d'être sans attache, civile tout en restant sous protection caché de la Révolution.


_________________
[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 148
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! Left_bar_bleue26/75[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! Left_bar_bleue100/120[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! Empty_bar_bleue  (100/120)
Berrys: 2.702.899.000 B
Lun 26 Oct - 16:43

Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté !



  • « Monsieur Litz, le bateau est au port »

    Le port était flambant neuf. Bien qu’encore petit, il laissait suffisamment de place pour que quelques bateaux y stationnent. Mais ce n’était pas un problème puisque Gaimon n’avait pour l’instant pas besoin de plus. La ville que nous avions mise en place, centrée autour de la rivière qui se jetait dans la mer, au cœur de la forêt permettait via le cours d’eau de rejoindre l’embouchure portuaire en quelques minutes. Pour faciliter une défense de la cité, il ne valait mieux pas la positionner directement sur la côte. Alors ce système-là fut trouvé. J’embarquais sur un petit bateau et laissais le taxi boat m’emmener.

    En quittant les grands bois pour la plage, je pu voir le navire, bordant ma caravelle, et ses passagers descendre sur l’embarcadère par une planche en bois. Je les reconnaissais, c’était des amis maintenant et tant mon visage que les leurs s’illuminèrent en se revoyant.
    Les anciens esclaves avec qui j’avais quitté au royaume d’Illusia après les avoir sauvés sur Shabaody, ils avaient tous répondu à mon appel. Je leur offrais cette île comme une deuxième chance, un nouveau départ. Suite à mon rapport sur la situation à East Blue et l’avancée des opérations et notamment ma demande concernant du monde pour Gaimon, l’on me contacta par escargophone. Ce n’était pas une grosse négociation mais je demandais surtout que l’on m’envoie de la main-d’œuvre et toute une masse de gens pro-révolutionnaires, que la cause avait aidés ou sauvés et qui souhaitait prendre un nouveau départ. De mon côté, je supervisai la construction  des bâtiments qu’il fallait préparer pour permettre de loger ce monde, ainsi que de le faire vivre via la place centrale, une place commerçante qui ouvrait déjà des locaux accessibles à qui souhaiterait tenir une boutique.

    Je m’approchais de mes amis et les enlaçais. Il y avait tout type d’individu, allant du long-bras à la femme poisson en passant par l’humain à trois yeux. C’étaient tous de belles personnes avec des personnalités variées. Pourtant, l’épreuve qu’ils avaient vécue ensemble semblait les avoir rapprochés, formant entre eux une nouvelle petite famille. Etonnement, peu d’entre eux avaient souhaités retourner à la vie qu’ils avaient avant Shabaody. C’était un nouveau départ dont ils avaient besoin et je voulais leur offrir ça.

    Depuis une semaine, tous les deux ou trois jours environ, un bateau débarquait et menait à bon port de futurs citoyens, des jeunes couples, des solitaires ou des familles, plus ou moins âgés. Et comme d’habitude, nous commencions par une visite des lieux, avant de vérifier leur dossier et de les laisser s’installer dans le logement qui leur avait été attribué. Pour beaucoup, c’était de l’émerveillement. Prendre le taxi boat et rejoindre la ville forêt sous mon discours de bienvenue et de présentation. Mais cette fois-ci, je laissais la parole à quelqu’un d’autre pour m’entretenir avec Jelly, une femme poisson méduse.

    Bien que je ne connusse pas en détail sa vie, je savais que par le passé elle avait été responsable. Mairesse ? capitaine de bateau ? Chef de village ? Je n’étais pas sûr mais c’était une jeune femme d’une grande intelligence dotée d’un charisme dingue et qui restait redoutable. De plus, elle avait clairement rejoint les rangs de la révolution comme soldat après son sauvetage sur l’Archipel et était dévouée à la cause. Via Escargophone, on me l’avait vivement conseillé pour qu’elle soit l’antenne personnelle et cheffe de Gaimon. Après tout, ma mission ne me permettait pas de rester ici et quelqu’un de confiance devrait poursuivre le travail. Je savais Jelly parfaite pour ce rôle. Je profitais donc du trajet en taxi boat pour parler avec cette femme d’une grande beauté et maturité, lui proposant ce rôle. Il ne lui fallut aucun temps de réflexion pour accepter, me révélant avec un sourire un peu gêné que l’un de ses supérieurs avait vendu la mèche avant son départ. A vrai dire ça m’arrangeait.

    J’avais donc enfin quelqu’un pour prendre la relève, je pouvais donc partir sereinement et m’occuper de nouvelles affaires. Ailleurs sur East Blue où l’on m’attendait.

    [Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! 1603726868-capture-d-ecran-2020-10-26-a-16-22-31

    Jelly, Femme Poisson, PNJ de Conquête



_________________
[Conquête] Et Gaimon deviendra l'étendard de la Liberté ! 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: