-10%
Le deal à ne pas rater :
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
179 € 199 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 9 Avr - 21:10



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Cornu410[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10
Thadrès, Shing Wu

La chaleur du désert s’étendait sur l’océan, englobant les abords du pays de cette étouffante pression qui asséchait les gorges. Au milieu des dissonances visuelles issues des ondulations de l’air causé par la haute température, deux silhouettes traversaient les montagnes de sables. Arrivant au sommet d’une des dunes, leur regard se tourna vers l’océan qui commençaient après la ville servant de port à tout le pays : Nanohana. Le gestionnaire d’un casino de Rainbase, peut-être pas le plus important en apparence mais en tout cas le plus influent sur le fond, qui était également le véritable dirigeant de cette ville des plaises se trouvait là avec son garde du corps tandis que Djésertéti avait reçu la tâche de gérer et protéger l’établissement. Les deux hommes descendirent pour rejoindre la cité qui était le pont entre le désert et le dangereux océan de Grandline. Lorsqu’on y vivait et naviguait régulièrement dessus, on avait du mal à sortir de notre rapport à la Route de tous les périls et se souvenir à quel point pour ceux qui venaient des quatre océans cardinaux cette mer pullulaient de dangers. Au final, on s’en accommodait et on vivait avec, il n’y avait pas d’autre choix. Arrivant au niveau des quais, le binôme chercherait Sonia Marilyn qui, d’après l’espion de Shing Wu surveillant la ville, était arrivé un peu plus tôt, dans la matinée. Jugeant l’heure, Thadrès conclut qu’il devait être trois heures de l’après-midi. L’astre du jour continuait de frapper fort. Lorsqu’il trouverait leur nouvelle alliée, ils discuteraient avec elle à voit basse.

-Nous allons nous rendre à Volcano Island. Reivunpaudā l’a fixé comme lieu de rendez-vous car il veut te rencontrer et te confier la première tâche que la Triade veut te voir remplir en tant que nouvelle membre.

Volcano Island… Une île peu peuplée où peu de monde passait. Un lieu parfait pour se placer à l’abri des regards à l’inverse des grandes villes. De plus, vu que la Olsen savait où l’homme des hautes sphères avait à faire actuellement grâce aux souvenirs qu’elle avait lu dans Buhin ana. En effet, le fameux Reivunpauda, de ce qu’en savait Shing Wu tout du moins, était en affaires à Pucci. Il était donc facile de conclure que l’homme se cachant derrière ce pseudonyme voulait avoir pour lieu de rencontre un endroit où il n’allait pas souvent et, donc, qui ne mènerait pas jusqu’à lui si la nouvelle venue cherchait à vendre cette information après s’être engouffré dans l’organisation. Elle venait d’intégrer le groupuscule, mais elle devait encore prouver sa fidélité à de nombreuses reprises si elle voulait qu’on lui fasse vraiment confiance et qu’elle s’extirpe des membres de niveau inférieur pour rejoindre Shing Wu parmi les membres véritablement influents et impactant.

-Nous allons nous y rendre avec ce navire, déclara le supérieur de Sonia Marilyn en montrant un fier chebec à trois mats, ce fameux type de vaisseaux célèbre pour ne disposer traditionnellement que de voiles latines. J’imagine que vous venez avec votre mari. Je suis certains qu’il sera ravi de faire affaire là-bas pendant que nous retournerons à notre propre accord. Et voici donc celle que j’ai vu chez vous à East Blue, déclarerait-il en constatant la présence de Belladone.  

Lidy connaissait donc sa destination, restait maintenant à communiqué ces informations à Ayme Ko, directeur du Cipher Pol 6 venu épauler la Olsen en personne dans cette enquête en raison de la rapidité de cette dernière à avancer comparé à la vice-directrice qui venait à peine de localiser un autre membre de niveau intermédiaire, avant de faire voile vers leur destination.



Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Jeu 9 Avr - 22:16

A la Rencontre du Corbeau [1]


« Comment être sûre de passer Aux Poissons du Désert avant de partir ? ». Pour trouver une réponse à cette question, la jeune femme avait dû passer par de nombreuses interrogations. Dire qu’elle avait envie d’aller aux petits coins était une idée, en soit, mais on l’inviterait à le faire dans un endroit plus à proximité ou sur leur moyen de transport. Il était évident que la paranoïa du Directeur avait pour l’instant contaminé la Olsen. Cette dernière était pleinement consciente de ses faiblesses, et elle voulait les combler le plus vite possible. Elle devait avoir un coup d’avance sur tout le monde, car contrairement à la Vice-Directrice, elle ne pouvait pas avoir dix coups d’avance sur ses adversaires… Pas encore, pas tant qu’elle était à un niveau de l’échelle insuffisant.

Le restaurant était un lieu de fréquentation, et en réalité elle se pourrait se contenter d’y laisser Belladone ou Arius pour que ces derniers soient un point d’ancrage… Mais comment être vraiment sûre de pouvoir y retourner ? Elle avait eu une idée qui, à première vue, ne payait pas de mine. Ne sachant pas combien de temps elle devrait rester sur l’île, et ne voulant pas traîner ses bagages, elle irait au niveau du restaurant proche du port pour les mettre en consigne. Il y avait là de la lingerie mais aussi quelques affaires plus ou moins vitales qu’elle souhaitait conserver pour ses soins intimes. La demoiselle était une femme, et si elle avait accouché, ce que personne ne savait, elle n’en était pas moins soumise aux mêmes règles que toutes.

Ainsi, tout au long de la matinée elle mimerait une main sur son estomac, comme pour prévenir qu’un évènement malencontreux risquait d’arriver, et lorsque son interlocuteur favori du lieu viendrait la voir avec une destination, elle aurait non seulement laissé Belladone quelques mètres plus loin attablée à la terrasse du restaurant. Elle avait pris trois précautions au lieu d’une seule comme elle l’aurait fait avant de retrouver son Directeur.

- Bonjour, dirait-elle avec un sourire rayonnant.

Elle écouterait ce qu’il avait à dire et regarderait le navire, tandis qu’il observerait Belladone dont la position sur la terrasse était idéale.

- Je suis impatiente. J’adore les îles verdoyantes… mon amie, Aldina, voulait voir le désert. Si cela ne vous dérange pas, elle pourra accompagner mon mari. Elle est familière avec nos transactions. C'est une de mes amies des fameux jeux dont je vous parlais.

S'il avait espionné la Olsen suffisamment longtemps, il aurait pu voir quelques unes de ces parties. Elle n'avait jamais évoqué les affaires avec elle, mais ne s'était jamais cachée en sa présence quant aux transactions qu'elle pourrait organiser. Lidy regarda son intermédiaire, et attendit sa réponse. S'il refusait, elle laisserait Belladone ici en lui disant qu'il était dommage qu'elle ne puisse pas l'accompagner mais qu'elles se reverraient bientôt, et elle dirait à Buhin Ana sur un ton gêné, quelle que soit sa réponse :

- Je vais prévenir mon amie et chercher mes affaires en consigne… Je ne savais pas combien de temps nous mettrions avant de partir. Oh, et… Je m’excuse, mais je vais utiliser les toilettes du restaurant, c’est « cette période » du mois.

S’ils avaient surveillé ses cycles, il pourrait trouver que celui-ci était relativement rapproché par rapport aux derniers, mais l’agente d’élite n’avait pas choisi cela au hasard. Un petit peu d’avance sur les règles, ça arrivait après tout. Ainsi, elle prendrait d’abord le temps d’aller voir son amie, puis tandis qu’elle irait vers le serveur pour lui demander la consigne, elle se gratterait le derrière de la tête, comme si elle réfléchissait à quelque chose. « V ». Ensuite, elle prendrait sa valise, tandis que son chéri s’approcherait pour l’aider. Lâchant l’objet, elle s’essuierait la main porteuse sur la jambe droite. « O ». Puis elle ouvrirait sa valise pour prendre un tampon et dirait à Alban :

- Nous n’avons pas besoin de changer de tenues.

Avant de se relever, d’aller vers les toilettes. Elle mettrait une main sur le ventre, puis s'arrêterait en fronçant les sourcils, se grattant celui-ci avec deux doigts. « I ». Puis quand elle ressortirait, elle irait voir le serveur pour le remercier, et lui donner un pourboire. Elle finirait en soupirant avant de sortir. « S ».

Enfin, lorsqu’elle reviendrait, elle ferait monter sa valise sur le navire par Alban qui se plierait en quatre pour la contenter, disant qu’ils allaient sûrement avoir un voyage assez peu paisible avec elle.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 10 Avr - 15:36



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Cornu410[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10
Thadrès, Shing Wu

-Oui, je me souviens très bien l’avoir vu chez vous, répondit le riche personnage avant de poursuivre. Elle pourra accompagner votre mari… et le tenir à l’écart de notre affaire, termina le propriétaire du casino en murmurant. Thadrès pourra assurer leur sécurité pendant que nous faisons ce que nous avons à faire.

Était-ce simplement pour les surveiller ? La demoiselle pourrait lire dans l’esprit de son interlocuteur qu’il envisageait également que cela puisse servir de moyen de pression ou d’asservir de force Sonia Marilyn en fonction de ce que Reivunpauda avait à dire au sujet de la nouvelle recrue. Après tout, c’était à ce membre du haut du panier de l’organisation d’officialiser l’intégration à la Triade.

-Faites donc ma chère ajouterait-il quand la demoiselle demanderait à aller aux toilettes.

D’un geste de la tête à son garde du corps, Shing Wu ordonna à ce dernier de déployer son fluide perceptif pour garder à l’œil leur nouvelle partenaire. Ils observeraient tout deux la demoiselle et Thadrès s’approcherait finalement du restaurant pour y pénétrer à son tour en demandant où était les toilettes car lui aussi avait une envie pressante. Ayme Ko, suant à cause de la chaleur sous son masque, fit comme si de rien n’était et continua à jouer son rôle sans laisser apparaître une peur quelconque d’être découvert. En effet, quand on était comme le directeur du Cipher Pol 6 à avoir peur en permanence constamment et ceux pendant des années consécutives, cela faisait partit de nous et il n’y avait même plus de grosse manifestation physique des montées de stress qui étaient tout à fait habituelle si l’homme était plongé mentalement dans la situation. Le très grand cornu se rendit donc dans les WC, faisant mine d’aller chez les hommes pour finalement attendre la Olsen à la sortie afin de vérifier qu’elle ne profite aucunement de la situation. Shing Wu avait en effet pas omis la possibilité que la membre de Némésis cherche à ce qu’il la conduise jusqu’à son supérieur pour pouvoir le renverser pour le compte d’une organisation ou faction quelconque. Etant donné ce qu’elle avait fait pour gagner sa confiance durant la mise en scène de la mort d’Alban, c’était un simple doute, mais il valait mieux toujours prendre de nombreuses précautions.

-Vous êtes bien expressive aujourd’hui, finirait par déclarer le maître de jeu des parties privées en accompagnant la Olsen dans le restaurant et notant tout les signes qui en fait étaient des significations de lettres.

Il se demandait si c’était lié à la période des règles qu’elle soit si démonstrative, mais il n’avait aucun élément concret pour comprendre ce qui était en train de se jouer. De son côté, Ayme Ko avait entamé des réflexions pour trouver le lieu ou l’île où se rendait la petite troupe. Procédant une recherche méthodique pouvant correspondre à V-O-I-S, que ce soit en V puis OIS, ou VO puis IS ou encore VOI et S ou même le tout étant le début d’un seul mot, le directeur analysa la composition. Elle devait indiquer une île, donc à priori le IS pourrait être le début d’Island… Passant en revu les destinations possibles il s’arrêta sur Volcano Island. Une destination effectivement bien pensée pour se mettre à l’abri de tous les regards tant l’île désintéressait. Lorsque l’agente d’élite du Cipher Pol 6 reviendrait auprès de Shing Wu, ce dernier ferait un simple geste des bras par galanterie pour lui proposer de monter en première sur le chebec. Thadrès s’occuper de monter les bagages pour le compte des femmes du groupe, à moins qu’Alban ne tenait à le faire lui-même. Lidy pourrait également constater dans les pensées de l’équipage que ces derniers n’avaient aucune idée de l’affaire qui se tramait derrière ce voyage. Leur patron, Taho, leur avait simplement demander d’exécuter ce voyage pour son « ami ». La Olsen pourrait profiter du voyage pour tenter de discuter avec Shing Wu. Dans le cas contraire, ce dernier se montrerait silencieux avec elle et tenterait d’approcher son mari qui était donc un potentiel pion pouvant servir à s’emparer de Némésis à la place d’Ashford.

-Alors comment se passe les affaires mon cher. J’espère que cela ne vous dérange pas trop que je vous emmène avec nous et que votre femme vous fasse de petites cachoteries. Je pense que c’est pour votre propre bien vous savez.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Ven 10 Avr - 17:13

A la Rencontre du Corbeau [2]


Le voyage allait commencer, et les doutes commençaient à s’immiscer. Pour Thadrès, ces gestes anodins furent rapportés à Shing Wu, et aucuns doutes que Shing Wu les rapporterait à Revunpauda. Elle s’en doutait, mais c’est pour cette raison qu’elle continuerait à faire ces gestes de manière aléatoire, par intervalles régulières, pour montrer qu’il s’agissait de choses anodines… Y compris quand elle avait le dos tourné et n’était pas censée noter la présence de ses interlocuteurs. Quelque chose s’était en effet produit récemment : son Haki de l’Observation s’était stabilisé. Elle pouvait donc profiter des bienfaits sans avoir de mauvaises ondes… Cela semblait faire doublon avec son pouvoir, mais elle l’utilisait en réalité pour se repérer par rapport aux autres, pour le peu qu’elle s’en était servie jusqu’ici… En tout cas, il s’agissait d’un pouvoir qu’elle comptait utiliser avec parcimonie.

Se laissant donc le bénéfice du doute, elle commença à échafauder de nombreux plans, à revisiter de nombreuses situations dans lesquelles elle avait été, tout ce qui pouvait lui porter préjudice et tout ce sur quoi elle pouvait appuyer sa loyauté…

L’histoire avait commencé avec Kasumi Imejo, sur West Blue, lors de la fête de la déesse-renarde, sur Kitsari. Lors de la mission qui l’avait conduite à aider le Cipher Pol 9, elle s’était retrouvée face à un primé qui connaissait l’existence de la Triade… Elle l’avait simplement lu dans son esprit et avait commencé à chercher des informations sur celle-ci. Après une autre mission, elle s’était retrouvée sur Trublia, où Ramuold, un homme sur place, travaillait pour le compte d’un véritable membre, « Elvan », le Buveur de Rizière, chargé de manipuler les actions hors-la-lois pour contrôler l’île… Elle avait rapidement récupéré le numéro d’un de ses contacts qui se trouvait être sur le ponton intermédiaire, ainsi que de deux membres du même niveau qu’Elvan. L’intermédiaire se nommait Shing Wu, aka le Buhin Ana…

Durant cette mission sur Trublia, sa rencontre avec la Dame Verte l’avait perturbée, mais elle ne savait pas à cette époque où se positionner par rapport à cette mystérieuse personne. Devait-elle lui faire confiance ? En tout cas, elle n’avait pas eu le choix. Aujourd’hui, elle ne le regrettait pas : sans l’intervention de cette femme de l’ombre, elle serait encore sûrement à son point de départ, ou pas loin… Enfin, elle avait fait remonter les informations au Directeur et à la Vice-Directrice de son agence, et avait pris la responsabilité d’entamer une enquête : à ce moment-là, est-ce que la Triade était déjà au courant ?

En se montrant discrète, elle avait continué de bouger, infiltré la Triade au casino de Buhin Ana, alors même qu’elle ne cherchait que des informations… Les bureaux avaient explosé, et des informations avaient sûrement été volées, données au Gouvernement Mondial… C’était en tout cas ce qu’elle retenait de ce qu’elle avait lu dans l’esprit de William à ce moment-là. Un coup de la Dame Verte… Encore elle.

Après avoir été intégrée grâce aux capacités qu’elle avait démontrées, elle avait dû réaliser une mission et prouver sa loyauté… Elle était allée jusqu’à parier la vie d’Arius, ce qui la lavait presque de tous soupçons. Un peu comme un casier qu’on efface progressivement… Mais l’histoire ne s’était pas arrêtée là. En effet, après tout ça, elle était repartie en mission, une qu’elle avait plus ou moins réussie et qui lui valait sa visite actuellement.

« Plus ou moins » pensait-elle en se ressassant toute la situation. Le gros point noir était la conversation avec « Mark Wente ». S’ils l’apprenaient, elle devrait faire preuve d’imagination, et ce n’était pas sur le moment qu’elle pourrait venir avec une explication solide. Que pourrait-elle dire là-dessus… Peut-être qu’elle pourrait faire l’ignorante. L’ignorante, hein ? C’était une idylle. Elle devait prévoir quelque chose, mais quoi ? Elle avait envisagé de dire qu’il s’agissait en réalité d’un de ses agents qui avait intercepté la conversation, mais elle ne possédait pas cette technologie, c’était hautement improbable – c’était impossible. Il fallait encore qu’elle trouve une autre solution, et elle continuerait d’y réfléchir, prévoyant minutieusement les réponses à chacune des questions qui pourraient survenir. Elle avait cependant placé Belladone avec Arius pour que ce dernier ait une porte de sortie, au cas où ils l’utiliseraient pour faire pression sur elle.

Enfin, durant le trajet elle proposerait quelques jeux à Belladone, et inviterait Thadrès et Shing Wu à participer, laissant Arius qui avouait ne pas aimer particulièrement les parties qu’elle jouait avec ses amies – surtout qu’il perdait souvent. Quand il verrait Shing Wu s’avancer vers lui, il lui sourirait respectueusement et le laisserait s’installer, se demandant ce qu’il venait lui dire. Depuis le début de la mission, Arius se demandait quelle était son utilité dans tout ça. Il jouait le rôle du mari de la Olsen. Au début présent comme une couverture, il considérait à présent qu’il était plus un faire-valoir qu’autre chose. Il avait mené pendant ses différentes absences quelques magouilles pour obtenir des armes, et répondre aux commandes passées grâce aux talents de négociations de Lidy – se disant par ailleurs qu’elle ferait un ravage dans le monde des hors-la-lois – mais il stagnait aujourd’hui dans une position inconfortable, trimballé en ne sachant pas ce qui se déroulait autour de lui. Il naviguait dans un brouillard encore plus épais que celui de la Olsen, et avait failli y passer. Son instinct lui avait dit de quitter le navire, mais il était resté jusqu’ici.

- Ma chérie a toujours eu envie de plus. Elle m’a donné une tonne de contrat à honorer, après notre passage dans votre casino… Je ne vais pas m’en plaindre, ça fait tourner les affaires, dirait-il en se grattant la tête. Et pour les cachotteries… J’ai confiance en elle, je sais qu’elle ne fait rien qui ne soit bénéfique pour notre futur. Même si j’imagine que ces mercenaires étaient une petite machination de votre invention pour je ne sais lequel de vos jeux… La coïncidence serait trop grande sinon. Je ne suis pas aveugle, vous savez. Ça ne m’a d’ailleurs pas amusé, ferait il en ronchonnant.

Il évoqua cela en regardant le ciel, pourtant finalement assez détaché de la situation. Une forme de résiliation qui existait dans le monde des hors-la-lois : « Je sais que je peux être tué à tout moment. ». Bien sûr, il ne pouvait faire que des corrélations, et si Shing Wu voulait son cheminement de pensée, il serait simple. Après leur départ de Nanohana, Sonia avait décidé de lui cacher des informations sur la raison pour laquelle elle partait. Il savait qu’elle mentait, mais il avait une confiance aveugle en elle, grâce à l’amour. Lorsque les mercenaires avaient attaqué, cela faisait à peine quelques semaines qu’il y avait eu les événements du casino. Il avait cru comprendre dans les cris que Sonia avait poussés qu’il était question du gérant du casino, même s’il ne comprenait pas tout – ce qui était vrai. Enfin, il avait reconnu sa voix dans l’escargophone lorsqu’il avait ordonné de l’épargner, malgré le manque d’oxygène qui commençait à lui monter au cerveau… Et puis, ils étaient ici à présent.

- Enfin… C’est la vie que j’ai choisi de mener, dirait-il en regardant tendrement sa femme, plus loin, concentrée sur son jeu et en usant de son charme de confiance. Je sais que vous ne me devez rien, mais si vous avez des tuyaux sur les contrats que je pourrais me faire… Là où on va ? Peu importe où on va d’ailleurs, ça m’arrangerait.

Ils pourraient alors parler du commerce local. Shing Wu aurait donc sûrement ce qu’il était venu chercher : voir quel type d’homme il était, et surtout le type de philosophie qu’il avait en face de lui. Il se doutait qu’il devrait avoir une « place » d’importance dans l’esprit de ce membre de la Triade.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 10 Avr - 18:14



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Cornu410[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10
Thadrès, Shing Wu

Le fait que la Oslen se mette à montrer des tocs semblables à ce qu’elle avait fait pour informer Ayme Ko rassura Thadrès, mais Shing Wu lui était toujours quelques peu sceptique. Lorsqu’il l’avait observé chez elle grâce aux caméras disposés un peu partout dans la pièce, il n’avait jamais notifié pareil comportement, même en période de règles. Il ne comprenait pas encore la signification de tout ceci, mais il savait qu’elle cherchait à cacher quelque chose grâce à cela. Il conversa d’ailleurs à nouveau avec son garde du corps pour qu’il lui raconte à nouveau la scène du restaurant, moment où elle s’était mise à faire cela. Il fallut quelques temps de réflexions au Buhin ana pour aboutir.

-Hmmm… Cela pourrait être un message codé. Un genre de langage des signes. Il faudrait maintenant découvrir à qui elle s’adresse. Est-ce qu’elle faisait ça pour communiquer avec son mari et son amie sans que l’on ne le remarque et que c’est ce qu’elle continue à faire ? Ou informait-elle, sans avoir à lui parler, quelqu’un présent de notre destination pour nous attaquer ?

-Je vais chercher l’escargophone modifié. Nous devons appeler Reivunpauda si jamais c’était la deuxième solution.

-Oui. Il faut prendre des mesures préventives, mais je pense qu’il l’a déjà fait et envisager que cette rencontre vienne à retourner la situation contre nous. Après tout, il se méfie même encore de moi car il craint qu’un jour je ne le piège…Et toi, essayes de te rappeler qui était les personnes présentes à ces moments-là pour voir si on peut avancer.


Au cas où ils se tromperaient, le propriétaire du casino explora d’autres possibilités sur la justification de telles gestes si cela n’était pas naturel comme il le soupçonnait. Autant de tocs d’un coup c’était trop gros à ses yeux et il mettait progressivement le doigt sur ce qui n’allait pas.

Au moment de se faire inviter à jouer, Thadrès accepta et vint utiliser ses talents pour remporter quelques parties, la Olsen faisant semblant de perdre pour rendre la chose plus réaliste ; comme si elle ne disposait pas de cette fameuse malédiction qui la rendrait en vérité invaincue si elle le désirait. De son côté, le propriétaire du casino de Rainbase déclina la proposition afin d’avoir cette fameuse conversation avec le mari de celle qu’il avait recruté. Lorsqu’Alban évoqua le raid des mercenaires et que cela ne l’amusait guère, un petit rictus amusé se grava sur son visage tandis qu’il retenait un petit rire.

-Je n’ai jamais pensé que vous ne l’étiez. Il est simplement préférable que vous n’en sachiez pas trop. Et oui c’était bien moi derrière cette petite mascarade. Je ne m’en excuserai pas en tout cas. C’était nécessaire et je serai prêt à le faire refaire, que ce soit avec vous et d’une autre manière ou avec d’autres. Mais je pense que sur le long terme, si tout se passe comme nous le voulons, vous n’aurez pas à regretter tout ce qu’il s’est passé.

Vint alors une demande à laquelle le maître de la ville des loisirs d’Alabasta répondit dans un premier temps par un sourire. Si ses doutes étaient fondés, cela ne servait à rien de le cacher, surtout à cet homme qui les accompagnaient et qu’ils pouvaient surveiller en permanence.

-Elle ne vous a donc pas dit où nous nous rendons. Et bien, nous allons à Volcano Island. Il n’y a pas grand-chose là-bas… Aucune base Marine ni quoi que ce soit… Alors j’imagine que beaucoup de monde, comme les commerçants, seraient ravi d’acheter de quoi se défendre si jamais on cherchait à les piller. C’est vrai qu’il y a tout un tas de pièges pour protéger la cité, mais si jamais ils passaient tout cela il faut bien de quoi pouvoir contrer une attaque. C’est en tout cas les affaires que je vois possible là-bas.

Après avoir ainsi pu juger plus profondément quel genre de personne Alban était, Shing Wu revint auprès des autres et les discussions iraient bon train. Finalement, Volcano Island apparaîtrait à l’horizon et la petite troupe pourrait y débarquer sans encombre.

-Est-ce que vous avez besoin de passer faire quelques achats avant d’aller faire une expédition dans la jungle ? demanda Thadrès à la Olsen en commençant à descendre les affaires de chacun. Pour le reste, nous allons tout déposer à une chambre d’hôtel.

-Alban et Aldina… Je vais vous laisser aux bons soins de mon ami et garde du corps. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas à lui demander.



Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Ven 10 Avr - 19:16

A la Rencontre du Corbeau [3]


L’île où ils se dirigeaient se nommait Volcano Island. En cherchant et en combinant tous les souvenirs qu’elle avait pu trouver sur les lieux, la jeune femme remarqua bien des détails qui pourraient lui donner un avantage relatif. Tout d’abord, aucune des personnes n’était allée dans la jungle : toutes étaient restées aux abords de l’île ou dans le village pour se ravitailler rapidement avant de prendre la mer. Il y avait eu cette tour calcinée aujourd’hui qui appartenait à un tireur d’élite, et des mines… Elle se souvenait de ces détails, mais devait avouer être bien pauvre en informations, une fois encore. Le choix de cette île était donc un bon choix pour une première rencontre… Le maire de l’île se nommait Aym Abel, mais elle n’en savait pas beaucoup plus de ce côté-là non plus. Elle se remémorait le village, et la nature luxuriante… S’ils allaient dans la jungle, elle allait devoir faire très attention à ne pas être trop réactive aux animaux…

Enfin, elle traversa les pensées de Thadrès et de Shing Wu. De toute évidence, l’homme de main de Reivunpauda était quelqu’un de très précautionneux, et elle allait devoir à nouveau user de ruse pour en finir avec ses doutes. Que faire ? Le prendre de court, de toute évidence. Elle ne pouvait pas lui dire que c’était quelque chose de normal, mais l’exagération prendrait tout son sens quand ils aborderaient ce sujet. Enfin, c’était aussi un moyen qu’elle trouvait de retirer une partie des soupçons.

C’était là où son pouvoir était utile : s’adapter aux réelles craintes de ses interlocuteurs… Enfin, elle réfléchirait quand même toujours à la possibilité que ce soit une nouvelle fois sa déchéance qui soit mise en place par ce type d’actions qu’elle réfléchissait, mais qui étaient interprétées différemment par ses interlocuteurs. Ainsi, elle continuerait pour l’instant sur sa lancée.

Arius accepta la réponse, et se concentra sur l’idée qu’il allait faire du commerce. Il fut surpris de savoir qu’il aurait Thadrès sur le dos, mais fut rassuré que Belladone l’accompagne… Tout en craignant pour la vie de Lidy. La jeune femme sourirait tandis qu’on lui demanderait si elle avait des achats à faire avant d’aller faire une expédition dans la jungle…

- Il y a vraiment des boutiques sur cette île ? Demanderait-elle, étonnée, en voyant le village dont il s’agissait. Cela dépend, est-ce qu’il faut de l’antipoison pour notre expédition ? Je ne suis pas familière avec les créatures de cette île.

Elle croiserait les bras en faisant mine de jauger les lieux qu’elle connaissait mieux que ce qu’elle ne voulait le dire. Pourtant, une fois qu’ils seraient descendus du navire, et qu’ils se seraient séparés de leurs collègues et amis, embrassant une dernière fois Alban, la jeune femme semblerait perdre un petit peu du caractère guilleret qu’elle avait aux côtés de son « chéri »… Ou plus généralement en sa présence, rendant son personnage plutôt froid et calculateur comme elle l’avait fait comprendre à Shing Wu plusieurs fois.

- Nous ne craignons rien dans la jungle ? Je dois avouer que je ne suis pas rassurée.

Elle n’avait rien à craindre. Si elle était passée chercher de l’antipoison, elle en profiterait aussi pour prendre quelque chose contre les moustiques : elle n’avait pas envie d’être piquée. De mémoire, il leur faudrait un peu d’eau, et elle ajouterait un tampon dans sa poche. Enfin, lorsqu’ils commenceraient à s’éloigner du village et des oreilles indiscrètes, un sourire amusé s’afficherait sur son visage :

- Je jauge depuis Nanohana votre attention vis-à-vis de moi, et de mes camarades. Ne m’en voulez pas, je tiens à prendre mes précautions au cas où vous décideriez que je suis inutile à votre entreprise. J’ai très bien compris pourquoi votre garde du corps est allé avec mon mari et mon amie, au lieu de se joindre à nous… Si j’agis de manière suspecte, ils me précèderont dans la tombe. Ça ne sert donc plus à rien que je joue à ce petit jeu.

Elle venait de griller une carte, et si elle devait communiquer une information au Directeur, elle ne pourrait plus utiliser la même méthode… Enfin, qu’importe, car en réalité ça aurait été « la fois de trop », et ça aurait brisé sa couverture. Autant la renforcer, elle chercherait une autre manière de faire.

Elle s’étirerait, avant de remettre une main sur son ventre en fronçant les sourcils et en plissant le nez.

- Pas facile d’être une femme.

Cette fois-ci, la douleur était réelle, bien que plus légère qu’elle ne le laissait voir.

©City pub
[/quote]
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 10 Avr - 21:18



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10
Shing Wu

-Je ne sais pas si on peut vraiment parler de boutique… Disons des petits commerces qui servent aux locaux à survivre, comme le pêcheur là-bas ou un homme qui va en forêt récolter des fruits et herbes variés pour les vendre. Ils ont quand même besoin des survivre et tous n’ont pas un métier ui leur donne accès à de la nourriture dans le cadre de leurs fonctions. De même, je ne sais pas si on peut vraiment parler d’hôtel, c’est plutôt une location de chambre, avoua le noble qui embellissait volontairement les termes par habitude du milieu extrêmement aisé dans lequel il baignait grâce à son casino. Mais il ne faut pas croire qu’il n’y a que des pauvres ici. Vu la nécessité de se nourrir, le pêcheur et le cueilleur sont assez riche. En tout cas, ils doivent faire partie des plus fortunés et de ceux qui peuvent le plus influencé les décisions, ajouta-t-il malgré tout, surtout à l’intention d’Alban pour qu’il sache avec qui il pourrait commercer. Il me semble qu’il y a un médecin qui vent de l’anti-poison, des répulsifs à insectes et tout cela dans son cabinet. Normalement il ne vend qu’aux locaux, mais si on lui graisse un peu plus la patte ça devrait pouvoir se faire.[/b]

Après que les aurevoirs eut été fait avec l’autre groupe, il répondrait aux interrogations de la jeune femme.

-Vous n’avez rien n’a craindre de la jungle.

Une tournure subtile qui sous entendait que le danger venait pas de l’environnement, mais des personnes avec qui elle allait être, à savoir lui-même et son supérieur au sein de l’organisation criminel. Le binôme pourrait alors s’enfoncer un peu dans la forêt et la demoiselle prendrait la parole sans que son accompagnateur ne lui réponde.

-Je me doutez bien qu’avec l’intelligence dont vous avez fait preuve durant mes jeux, vous comprendriez bien vite mon intention en laissant Thadrès avec les vôtres.

En ce qui concernait ses règles, il ne fit aucune remarque et continua d’avancer jusqu’à ce que la roche se soulève devant-lui pour révéler un long couloir qui descendait sous terre. Une silhouette se dessinait dans la pénombre et elle sortit des profondeurs pour venir à la rencontre du duo tandis que le Buhin ana indiquait de le rejoindre.

[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Cheval16
Yvanhe Wurgurov "Akai ka"

-Nous savons tout.

Le mercenaire lâcha cette phrase glacialement, sans aucun état d'âme. Suite à cela il fit un geste du bras et usa de son Tranche-Roche pour crée un nouveau plafond de pierre qui recouvrirait le couloir d'entrée pour ne rien laisser paraître de la cachette qui se trouvait ici.

-Nous savons tout. Alors dites-nous ce que vous comptez faire maintenant que vous êtes arrivez là.

En vérité lui ne savez rien. C'est Reivunpauda qui lui avait demandé de dire ça à Sonia Marilyn une fois qu'elle serait arrivé. L'escargophone sur l'épaule de l'originaire de Kingadomu était relié à ce fameux supérieur qui allait donc écouter et réagir à la défense que mettrait en place la demoiselle. Une défense oui, mais face à quels accusations ? De son côté, Shing Wu s'écarta pour observer la suite, ne sachant pas vraiment qu'est ce que tout cela signifiait.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Ven 10 Avr - 22:16

A la Rencontre du Corbeau [4]


Yvanhe Wurgurov, alias Akai Ka. Contrairement à la Olsen, cet homme était déjà membre de la Triade depuis longtemps. Il avait été recruté à l’époque et travaillait sous la tutelle de Waraji Ya Senko Masuta, Sandale de Paille et Maître des Encens. De toute évidence, c’était un de ses meilleurs exécuteurs, même si elle ne pouvait pas en être certaine. Il était celui qu’on appelait lorsque les recrues ne se montraient pas dignes d’intérêt : elles finissaient alors sous sa lame. Il était aussi envoyé lors de représailles à des collaborateurs. Elle n’allait pas jusqu’à pousser le vice en sondant son enfance, laissant son esprit se focaliser sur une information : elle était en face de celui qui était censé l’assassiner si elle avait fait un faux-pas jusqu’ici… « Et merde » se dit-elle en sentant la frustration grimper.

Elle n’était définitivement pas prête pour un combat. La fuite ? Non, impossible, il avait refermé la sortie. Elle pourrait potentiellement la rouvrir, mais en tournant le dos il aurait le temps de la cisailler derrière. Prendre Buhin Ana en otage ? Elle y avait déjà pensé, c’était une idée à la con : tous ceux qui se laissaient avoir par ce type de techniques étaient totalement dispensables à ce type d’informations.

Essayer l’humour ? « Oh, vous devez vous tromper, ça doit être lui le monsieur… ». Non, l’humour n’était jamais la solution contre ce type de personnes. Il ne savait évidemment rien,  et c’était une précaution pour garantir son jeu d’acteur. Ou simplement une idée que les grandes pontes partageaient : moins il en savait, mieux c’était. Tout comme les mercenaires, tout comme Buhin Ana qui la conduisait dans l’ignorance la plus totale.

Elle était intérieurement persuadée que cette mission venait d’échouer, et la pression qu’elle ressentait s’accentuait. Aurait-elle du traîner en ville pour que le Directeur la voit, et prépare ainsi son extraction ? Est-ce qu’elle était juste seule ici ? En tout cas, pour l’instant, la peur l’empêchait d’activer son Haki, là où son fruit du démon n’était pas parasité par ses émotions. La peur. Elle devait au moins montré qu’elle redoutait un peu la lame ? Ou devait-elle rester froide ?

Croisant les bras, la Olsen froncerait les sourcils, et fit mine de trouver cette situation plus pénible qu’autre chose.

- Vous en savez donc plus que moi, répondit-elle avec un certain mordant. Je respecte les personnes de votre stature, Reivunpaudā, mais je suis venue ici car on m’a dit que j’aurais affaire à quelqu’un qui avait les capacités de me mener dans une sphère bien plus haute que celle où je suis restée jusqu’à présent.

Elle soupira, elle disait vrai, une forme de vérité en tout cas... En posant une main sur ses hanches et pencha la tête tandis, elle s’adressa à l’escargophone.

- Je suis venue ici pour trouver les ressources que je n’ai pas et qui me permettront de prospérer. Un but purement égoïste, bien sûr, et je suis prête à rendre des « services » pour y arriver. Du moins, c'était mon plan à l'origine... Mais en accomplissant vos tests, j'ai remarqué que vos ressources étaient plus qu'intéressantes, et je souhaite pouvoir évoluer à vos côtés, et non pas comme une "simple alliée".

Elle était presque plus froide qu’avant, aussi froide et calculatrice qu’on pouvait dépeindre quelqu’un. Encore une fois, une part de ce qu'elle disait été vrai... Pour Buhin Ana, ce serait encore une évolution du personnage, et il pourrait penser une chose : « Cette femme est dangereuse. ». Elle était évidemment dangereuse, et elle se doutait que son interlocuteur le pensait, et que c’était pour ça qu’il prenait toutes ces précautions. Si elle faisait un faux pas et confessait quelque chose qu’elle n’aurait pas dû, si elle trouvait une justification erronée, elle était cuite. C’était pour cette unique raison qu’elle avait choisi cette stratégie-là : car ce nouveau test, si c’en était un, devait être réussi.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 10 Avr - 22:55



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Cheval16
Shing Wu "Buhin ana", Yvanhe Wurgurov "Akai ka"

Le silence planait, le regard du mercenaire était glacial. Il suffisait d’un mot, d’un seul, et sa lame s’abattrait sur elle. Cette petite poupée qu’il aurait pu démembrer d’un geste brusque comme il l’avait fait avec cette petite brune-là qui n’arrêtait pas de piailler. Une trafiquante d’organes qui avait déçu quelqu’un et qu’il avait dû intercepter. Il se souvenait encore comme il l’avait plaqué au sol pour tirer sur ses bras et les arracher avant d’enfoncer la pointe de sa lame dans la gorge de la jeune demoiselle jusqu’à ce que l’arme s’enfonce dans la pierre jusqu’à la garde. La réaction qu’eut la Olsen ne le fit absolument pas tiquer le grand gaillard tandis que Buhin ana devinait seulement que cet homme était un agent de Reivunpauda sans savoir exactement qui il était, si cela faisait longtemps que son supérieur faisait appel à lui ou même si c’était véritablement un mercenaire de la Triade ou un indépendant payé pour l’occasion. Sa connaissance de l’organisation, aussi précaire soit-elle, lié à son intellect lui permet de penché plutôt vers le mercenaire en se basant sur ce qu’il savait de Reivunpauda, de sa manière de procéder. Au sujet de ce que racontait Lidy, le maître de Rainbase ne put s’empêcher d’afficher un sourire diabolique. Il ne pensait pas véritablement qu’elle était dangereuse. Non. Il la jugeait redoutable. En dépit des doutes qui ne se dissiperaient totalement qu’après un ou deux ans de loyaux services, plus il avançait, plus il était ravi d’avoir remarqué tout le potentielle de cette femme. Dans le futur, elle pourrait devenir l’une des têtes de l’organisation et permettrait de s’emparer de davantage de terrain au sein de la Pègre.

-Vous devriez passez aux aveux tout de suite, où vous préférez attendre que je vous dise comment j’ai réussi à remonter à la vérité à partir de tout ce qu’il s’est passé dernièrement ainsi qu’avec votre passé que nous avons un peu farfouillé ? Sachez qu’à ce moment-là, il sera trop tard. La lame de notre ami sera sur votre gorge et qu’en j’aurai fini vous serez décapitée avant même de pouvoir protester et tenter d’inventer un contre-argument. Allons ne faites pas l’enfant. Dévoilez-nous votre projet pour nous faciliter la vie avant qu’on ne mette fin à votre vie, que vos derniers instants aient une quelconque utilité pour nous tous.

Le chevalier leva sa lame et l’amena dans un geste chirurgical à quelques millimètres du cou de l’agente d’élite du Cipher Pol 6 qui devait composer avec tout cela ? Devait-elle persister en pensant qu’il s’agissait toujours d’un test ? Devait-elle vendre l’enquête qu’elle menait ? Devait-elle mentir, improviser et inventer ? Assurément, c’était le moment de choisir une fois pour toute dans qu’elle voit elle s’engager, déterminer qu’elle pari elle faisait précisément sur la situation actuelle sous le regard absolument froid de son bourreau et celui du gérant amusé de voir si sa protégée allait se sortir de cette situation aux portes de sa rencontre avec l’une des têtes d’affiches de l’organisation.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Ven 10 Avr - 23:32

A la Rencontre du Corbeau [5]


La peur était lisible dans l’esprit de la Olsen. Elle était terrifiée. Terrifiée d’avoir échoué, terrifiée de se retrouver dans une situation où elle n’avait aucune prise. Pourtant, elle devait se rappeler de deux choses : elle avait des alliés qu’elle ne soupçonnait pas, et le Gouvernement Mondial était loin d’être composé de branquignoles… Enfin, pas partout. Elle était considérée comme faisant partie de l’élite, mais à cet instant ce n’était qu’une enfant parmi tant d’autres. Allait-elle mourir ici ? Serait-elle la proie d’une lame qui aurait sa tête, une bonne fois pour toute ? Elle l’aurait bien, se dirait-elle dans ses derniers instants… Non, car elle survivrait. Elle survivrait pour voir un autre jour.

Elle pouvait tout dévoiler. Son enquête, son identité… Elle pourrait rallier leur cause en vendant le Directeur, en leur disant où le trouver, utilisant toutes les connaissances qu’elle possédait pour mettre la main sur le très haut gradé. Oh, oui, elle aurait sûrement leur confiance après ça. Elle entrerait dans les hautes strates de la Triade, un jour, grâce à son pouvoir. Elle l’utiliserait pour prospérer, pour rejoindre ses enfants.

Elle allait mourir sans revoir ces enfants. C’était impossible, impensable.

Que devait-elle dire ? Les plans qu’elle avait échafaudés s’embrouillaient dans son esprit, comme tant de lianes qu’elle était incapable de démêler. Son corps tremblait d’une peur rationnelle quand on est incapable de comprendre ce que cherche réellement notre interlocuteur. Ce tremblement ne dura qu’un quart de seconde, perceptible certes, mais elle le contrôla. Contrôler sa peur, c’était le signe qu’on avait rien à se reprocher, ou qu’on avait tout à se reprocher. Elle pouvait déballer la fin de son histoire. Belladone fuirait-elle ? Est-ce qu’elle aurait le temps ? Elle aurait dû lui dire qu’elle l’aimait, mais depuis Nanohana, elle n’était plus Lidy, elle était Sonia.

Némesis ? C’était ça l’élément de son passé qu’ils avaient découverts ? Son absence durant tant d’années… Inexplicable, inexpliquée. En réalité, elle avait prévu une réponse à cette question, si on la lui avait posée. « J’ai décidé de suivre les travaux de mon mari, le temps qu’il se lance, puis j’ai voulu profiter de ma vie de couple… Mais ce n’était finalement pas assez. ». Le coup de fil ? En fonction de si on questionnait son appartenance à Némesis, la réponse aurait été différente. La plus évidente était « Malgré sa faiblesse, Némesis possède quelques… techniques qui lui ont permises de survivre. », ou la moins probable « J’ai été aussi surprise que vous, mais j’imagine que c’est un de mes amis que j’ai aidé, David… Variant, il me semble. C’est comme ça qu’il s’était présenté à moi. Un ange gardien, ou un démon. ».

Aujourd’hui, si elle donnait une de ces deux informations, et qu’il ne l’avait pas soupçonnée, il se dirait qu’elle cachait encore quelque chose derrière. Non. S’il voulait la tuer, pourquoi l’amener ici ? Il n’aurait jamais fait ça s’il avait encore des doutes. Il l’aurait tuée en chemin. Il n’aurait pas pris le temps de la faire déplacer. « Ça va trop vite. ». La menacer de mort aussi rapidement, bien sûr, si elle possédait des informations essentielles comme une technologie capable d’intercepter les conversations, ou d’inventer un passé, n’était pas envisageable. Il voudrait en savoir plus. Il ne la tuerait pas. Il l’interrogerait. Il la torturerait.

Il n’avait pas l’intention de la tuer.

Elle n’était pas sûre qu’il ne savait rien, mais elle était presque sûre d’une chose : il procéderait différemment s’il voulait une information.

- La vérité, c’est…

Elle marqua une très courte pause, et finit se détendre, regardant l’escargophone mais lisant dans l’esprit de l’épéiste, prête à esquiver en cas de besoin.

- C’est que si vous aviez autant de choses à me reprocher, au point de me menacer de mort comme cela, j’aurais sûrement atterri six pieds sous terres avant de mettre un pied sur Nanohana. Je ne sais pas ce que vous pourriez avoir découvert, d'ailleurs. Je n'ai pas la prétention d'être suffisamment puissante pour vous tenir tête, et vous n'auriez pas perdu votre temps avec moi, n'est-ce pas ?

Elle semblait détendue, à présent, mais vigilante.

- Maintenant que l'affaire est réglée, j'aimerais parler affaires. Est-ce possible ?

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 10 Avr - 23:57



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Cheval16
Shing Wu "Buhin ana", Yvanhe Wurgurov "Akai ka"

Un silence de mort fut la seule réponse à cette réponse. Une situation incompréhensible. Aucun indice. Aucune explication. Le flou. La brume. Avait-elle fait le bon choix ?

-Veuillez avancer avec monsieur Valentine jusqu’à la pièce se trouvant au bout du couloir. Monsieur Justinien, veuillez attendre ici les prochaines instructions.

Aucune réponse. Tout simplement aucune réponse. Le mercenaire, aka monsieur Justinien, rangea sa lame pendant que le propriétaire de casino, aka monsieur Valentine, fit un signe à Lidy pour lui dire de le suivre. Le Buhin ana trouvait toutes ces machinations toujours aussi plaisantes lorsque l’on se trouvait de ce côté de la barrière, quand bien même on ne savait pas ce que voulaient les dirigeants de l’organisation. Enfin, les noms qui avaient été utilisés par Reivunpauda étaient évidemment tout sauf hasardeux. Elle saurait immédiatement à quoi ils faisaient référence et comprendrait certainement que cela permettait d’éviter que ces deux hommes n’apprennent l’identité de l’autre ni même qu’ils appartenaient tout deux à la Triade. Demeurant dans le silence, Wu amena la Olsen jusqu’à la pièce se trouvant au bout de ce couloir long d’une cinquantaine de mètre. Ouvrant les portes, il dévoilerait une salle rectangulaire de trente mètres carrés au milieu de laquelle se trouvait un escargophone sur un tabouret. Une pierre jaune émettait des rayons chaleureux, donnant la pression que toute la pièce était illuminé par un puit de lumière. Un arbre avait poussé dans un des coins tandis que sur un autel de pierre on pouvait trouver encore quelques instruments rituels.

-Je n’arriverais sur l’île que dans quatre heures, révéla Reivunpauda. Vous me trouverez ici si vous réussissez la mission que je vais vous confier. Vous ne bénéficierez de l’aide de Buhin ana qui est un élément essentielle du plan que j’ai mis en place.

Le concerné fronça les sourcils, ne s’attendant bien évidemment pas à cela.

-Si jamais il ne vous trouve pas à la hauteur ou que les événements vont dans un certain sens, je lui laisse le loisir de reprendre la situation en main à sa façon et selon ses règles.

Un dernier instant de silence plana avant que l’explicitation de la tâche qui allait avoir lieu ne soit révélé.

-Nous avons découvert que la vice-directrice du Cipher Pol 6, Harita Kasano, était en train d’enquêter sur notre organisation avec une unité composé de différents représentants des agences d’Enies Lobby. Par un habile jeu de manœuvres, nous l’avons orienté vers Volcano Island avec pour cible Buhin ana, sous un autre pseudonyme créé pour l’occasion et avec des fonctions qui ne sont pas les siennes, sachant qu’ils avaient recherché du côté des rangs inférieures et que donc un membre de rang intermédiaire était une opportunité de remonter vers l’un des dirigeants. La mission est simple. Vous devez vous débarrassez de cette unité d’agents des Cipher Pol sans qu’ils ne puissent communiquer davantage sur leurs recherches. Nous les avons dirigés vers des ruines au cœur de la forêt, non loin du cratère.

Un instant de pause suivit.

-À tout à l’heure.

L’appel fut terminé et elle n’y verrait certainement toujours pas plus clair, mais la situation était relativement… problématique ? Était-ce un hasard d’ailleurs qu’il choisisse Sonia Marilyn pour cette mission, surtout sachant ce qui c’était passé à l’entrée ?

-Quel est votre plan ? demanda Shing Wu. Thadrès sera à votre service pour l'occasion.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 11 Avr - 0:51

A la Rencontre du Corbeau [7]


« Quelles brêles » aurait pu penser la Olsen si elle ne se posait pas la question de son propre échec. Elle était dans une situation où elle risquait de perdre la vie, mais en réalité elle risquait de perdre beaucoup plus. « Justinien » et « Valentine » n’étaient clairement pas des pavés dans la mare : il s’agissait du nom du Contre-Amiral, et du faux nom qu’elle avait utilisé à Logue Town… Preuve qu’il savait ce qui s’y était déroulé. Etait-il au courant de tout ? Où s’arrêtait donc son savoir ? Elle ne pouvait pas le savoir. Elle ne devait pas griller sa couverture, mais elle ne devait pas non plus tuer son amie et les agents qui l’accompagnaient.

Voulaient-ils précisément cela ? L’obliger à se retourner contre ses alliés ? Elle n’était pas nécessairement obligée de les tuer, elle pouvait toujours échouer… C’était même probable. Qu’est-ce qu’une petite trafiquante, une chineuse d’informations, pourrait faire contre l’élite du Cipher Pol ? Elle fronça les sourcils, passa un doigt sous son menton, et soupira allègrement quand le coup de Den Den Mushi serait terminé. Elle se tournerait alors vers Buhin Ana. « On a mis sa vie en danger… Parce qu’il a ramené une personne comme moi ? ».

Quel plan allait-elle pouvoir faire ?

- Laissez-moi réfléchir quelques instants…

Elle se gratta la tête.

- Je ne suis pas familière avec les agences du Cipher Pol… Mais j’ai pour mémoire que le CP6 travaille sur les trahisons. Une alliance entre agences ? Intéressants… Ils se donnent bien du mal, ce qui vous donne encore plus de valeur… Hum, je vois.

Elle réfléchissait, mais pour l’instant, aucun plan ne semblait germer. Elle avait des inquiétudes, et des incertitudes. Est-ce qu’ils avaient vraiment été repérés ? Est-ce qu’il s’agissait d’un plan du Directeur pour diriger tous les soupçons vers la Vice-Directrice ? Non, elle l’aurait lu dans ses pensées… A moins qu’il ait germé plus tard, et qu’elle n’ait pas eu le temps de le lire. Il y avait tellement de possibilités, d’embranchements, de dangers, et c’était sûrement l’une des missions les plus tortueuses qu’elle n’avait jamais eu à réaliser… Et il fallait qu’elle « batte » Kasano en l’obligeant à aller là où elle voulait ? N’aurait-elle pas mieux fait d’avorter la mission pour soutenir ses alliés plutôt que de les plonger, quitte à ne repartir qu’avec Buhin Ana ?

Non, encore une fois, elle devait être persuadée que ses erreurs n’avaient pas conduit la Triade à la considérer comme une ennemie. Peut-être avaient-ils des doutes, cependant. Elle espérait juste une chose : que Juna et William n’aient pas grossis les rangs de l’équipe de son amie, sans quoi elle se retrouverait à devoir justifier pourquoi ces deux personnes étaient là.

- Faîtes venir Thadrès… Je doute que nous soyons capables de les vaincre. Enfin, peut-être vous, mais pas moi. Nous ne connaissons ni leur nombre, ni leurs capacités. Et je vous rappelle que je maîtrise mieux la collecte d’informations et la vente d’armes que le sauvetage de dernière minute.

Elle se tint le menton, réfléchissant encore quelques instants.

- Je doute que de vulgaires pièges de chasse soient efficaces. Qu’est-ce qu’ils s’attendent à trouver dans les ruines ? Vous ? Pourquoi faut-il que votre – peut-être notre – organisation me fasse toujours travailler sans avoir le temps de préparer ?

Elle était de mauvaise humeur, elle grognait.

- J’ai peut-être un début de solution, ferait-elle en regardant son escargophone. Partant du principe qu’ils ne vous aborderont pas, puisqu'ils chercheront à ne pas éveiller les soupçons, nous devrons simuler un entretien… Un entretien pour incriminer une personne que vous auriez par exemple envie de voir plonger, un échelon « supérieur » à vous, un de vos faux amis de préférence, quelqu’un dont vous pourrez récupérer le commerce… car il faudrait l’appeler pour que mon amie me rende un service en prenant sa voix, puis simule une conversation avec vous plus tard en leur présence. J’ai ce type de contacts, avec ce type de capacités qui sont bien pratiques, mais elle n'est pas avec nous. Cela devrait suffire à les éloigner… Etant donné la localisation, il est très peu probable qu’ils vous arrêtent. Une fois qu’ils auront fait choux blanc sur l’autre piste, nous aurons pu organiser un plan plus complet qui comprendra quelques-uns de vos mercenaires pour leur capture, histoire d’extraire quelques informations.

Elle se grattait la tête. Le lieu était idéal pour un échange qui n'était pas censé être écouté. De toute évidence, elle ne s’était pas présentée comme une combattante, et supposer qu’il y en avait dans le camp ennemi était prudent. Elle ne voulait pas engager le combat, et supposait que les pièges ne seraient pas efficaces. Elle espérait avoir terminé son enquête avant d’avoir un retour de bâton de ce côté-là, en tout cas, parce que ce plan pourrait très bien fonctionner…

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Avr - 1:25



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Cheval16
Shing Wu "Buhin ana", Yvanhe Wurgurov "Akai ka"

-Tout membre de la Triade a de la valeur, peu importe le peu d’information dont il dispose. Vous également Sonia. Vous avez désormais de la valeur pour ce genre de personnes, répliqua celui qui serait le partenaire de la demoiselle dans cette épineuse mission.

Etant donné que c’était elle qui avait la charge des opérations, il resta en silence en attendant qu’elle ne termine sa réflexion sur l’établissement d’une stratégie.

-S’il vous confie cette mission c’est qu’il juge que vous êtes la mieux placer pour être à la tête de cette opération, peu importe quelle est la raison. Et disons que nous aimons bien tester la réactiver et les capacités d’improvisation pour voir si même dans les pires conditions nos membres sont efficaces. Cela permet de faire le tri et ne garder que les meilleures.

C’est alors que Lidy proposa un plan auquel l’homme fut très attentif.

-C’est ma foi intéressant. Je peux appeler Jonathan McBernik, le frère de Alban McBernik que vous avez rencontré à la base de Loguetown. C’est lui le propriétaire du magasin dans lequel vous avez reçu l’appel de Reivunpauda. Il n’a pas perdu une miette du récit de votre manière d’infiltrer la base. Apparemment tout le service administratif d’Hérail a reconstitué l’histoire et s’amuse de cette ainsi fait mener en bourrique par quelqu’un qui voulait également coffrer ce colonel. Je peux tout à fait l’appeler avec votre camarade sur un autre appel qui écoute afin de demander s’il a de nouvelles informations à me vendre et nous aurons qu’à simuler après une conversation entre votre amie et moi pour envoyer cette femme chez Jonathan et leur tendre un piège plus élaboré là-bas grâce à l’aide de nos membres d’East Blue ainsi qu’au temps que prends le voyage. En tout cas, les ruines c’est à priori parfait pour ne pas se faire entendre et justifie le choix du lieu. Bon mettons tout cela en place et au plus vite.

Au moment de ressortir, le mercenaire ouvrirait la voie puis refermerait l’entrée secrète très rapidement après avoir lancé un regard noir à la Olsen. Elle pourrait mettre tout en place sans grand problème dans l’heure qui suivait avant que l’unité des Cipher Pol n’atteigne la position des ruines, qui étaient en fait les restes d’un avant-poste que l’homme ayant construit la fameuse tour avait établit là il y a quelques années.

[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Vd_cp610
Vice-directrice du Cipher Pol 6 Harita Kasano

-J’ai un mauvais pressentiment, murmura la supérieur de Lidy alors qu'il leur restait une dizaine de minutes avant d'atteindre leur destination.

-L’enquête en elle-même m’avait donné un mauvais pressentiment, déclara Mélina Aliya, agente du Cipher Pol 2.

-Arrêtez de parler où vous aller nous faire repérer, grogna « Stylet », l’homme issue du Cipher Pol 9 et qui venait compléter ce trio restreint.

-Je ne comprends toujours pas pourquoi le directeur à voulut nous faire privilégier la piste de cette Sonia Marilyn alors que ce n’est qu’une recrue apparemment, soupira finalement Haruta.




On saute tout les préparatifs. Shing Wu s'installe aux restes d'une table avec un escargophone et attends ton signal pour lancer l'appel.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 11 Avr - 2:02

A la Rencontre du Corbeau [8]


Ils préciseraient les détails ensemble, et quand tout serait fini, la jeune femme aurait demandé à son amie de prendre la voix de ce fameux « Jonathan McBernick ». Cet homme était finalement dangereux pour Sonia Marylin. La jeune femme se demanda comment elle pouvait prévenir ses collègues qu’on leur tendait un traquenard… Mais ce serait peut-être sa seule présence qui suffirait à les alerter qu’il y avait quelque chose d’anormal. Elle comptait sur ça, en tout cas, et espérait sincèrement que ça suffirait. Non, elle devait prendre une autre précaution. Un signe ? Si elle localisait l’agent, que l’un d’entre eux le remarquait, l’agent serait mort peu de temps après. Elle devait trouver mieux. Comment communiquer ?

- J’aimerais autant cacher mon identité le temps que je ne suis pas encore connue. Si vous avez besoin de m’interpeller, appelez-moi… tiens, Gita, j'aurais bien aimé porter ce prénom à cause de... Qu'importe.

« Gita » était un prénom comme un autre. Autant usité que d’autres, en réalité. Pour autant, c’était le nom d’une des victimes d’Ashford que ce dernier avait piégé. Peut-être que la Kasano y verrait le signe que Lidy voulait lui envoyer. Et finalement, s’ils étaient trop peu à même de comprendre cet indice… Enfin qu’importe, elle laisserait la magie s’opérer grâce au lien qui l’unissait à son amie. Laissant donc les personnes s’approcher vers elle, la jeune femme aurait confié plus tôt à Shing Wu avoir développé le pratique Haki de l’Observation qui lui permettrait de lui indiquer quand lancer l’appel – cela serait sûrement un point supplémentaire à ses yeux.

A l'approche d'une simple voix, quand l’appel serait lancé, une voix parfaitement imitée de Jonathan McBernick répondrait au combiné. Il devait s’agir d’une conversation autour de l’organisation de la montée de Jonathan McBernick dans les hautes sphères de l’organisation. Ils pourraient évoquer au tout début les nouvelles recrues, incluant Gita. Il n’y aurait pas besoin d’évoquer la raison de la promotion, bien sûr, mais ils en parleraient avant de passer au cœur du message. En effet, ils pourraient parler d’une information importante qui avait été transmise sur les activités criminelles d’un groupe de hors-la-lois. Cela permettrait de donner l’impression que cet échange qui servait principalement à mettre la main sur un cartel important d’East Blue.

Pour Lidy, l’important était que cette conversation ait l’air de se passer entre deux personnes qui se connaissaient, qui auraient pu entrer en même temps dans l’organisation, pour les pousser à une telle familiarité, malgré la distance qui s’imposerait à cause de la différence de statut entre les deux. Après tout, elle comptait aussi sur ces éléments pour justifier un tel débordement d’informations dans lequel, elle l’espérait, parmi les multiples autres choix qu’elle avait faits, celui de ce prénom se noierait.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Avr - 2:35



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10
Shing Wu

Shing Wu se laissa porté par les instructions de sa jeune recrue. Cela lui faisait étrange de pour une fois n'être pas celui qui donnait les ordres.

[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Agentc10
Agent du CP7 Hendrick Steven

Membre de l'escouade d'Haruta, Hendrick avait été envoyé à Volcano Island à la demande du directeur Ayme Ko afin d’aller s’occuper de capturer d’un membre de niveau inférieur de la Triade facilement capturable, selon ses dires, et qui serait donc une source d’information intéressante. Il était donc venu seul sur l’île. Absolument tout seul. Aucune trace de la vice-directrice. Il n’y avait donc aucune chance qu’il réagisse d’une quelconque façon au nom de « Gita » que la demoiselle avait placé dans un plan soigneusement élaboré pour que l’information se noie dans la masse de la conversation tout en attirant l’attention de la Kasano. Décidément, Reivunpauda la menait par le bout du nez du début à la fin dans cette histoire. Quel était son véritable objectif derrière ce grand plan où tout avait été mis en place pour faire douter Lidy sur la mission qu’elle s’était partagé avec son amie. En tout cas, le Steven était beaucoup moins doué en infiltration que ne l’aurait été des membres du Cipher Pol 6, 2 ou 9 ne l’aurait été… Comme si le directeur avait choisi précisément le combattant de la bande, ce qui pouvait faire sens avec le but avancé mais ne collait absolument pas à la réalité. Lui aussi joué son petit jeu à sa façon. Derrière les derniers rebondissements de l’infiltration de la Olsen, ces deux hommes tiraient les ficelles et pour l’heure l’agente d’élite n’avait aucune chance de percer l’esprit d’aucun des deux. Il y en a un qu’elle n’avait jamais rencontré et l’autre ne disposait aucunement d’un tel plan en tête la dernière fois qu’elle avait pu lire en lui. Avec des hommes si retors, dans des conditions normales, ils pourraient peut-être tout les deux prendre à revers Lidy ne découvrant son pouvoir au court de machinations élaborés… Mais dans le cadre présent, les informations se mélangeaient et les situations mettant en difficulté la Olsen l’empêchait de réellement pouvoir tirer partie de sa malédiction pour résoudre facilement les choses.

Maintenant qu’elle avait identifié sa cible, qu’allait-elle faire. Il était seul. Elle pourrait facilement le capturer. De plus, si elle ne faisait rien, Hendrick tenterait de capturer Buhin ana selon les instructions qu’il avait reçue. Elle devait prendre une décision et était dos au mur : aider cet agent du Cipher Pol 7 ou le sacrifier sur l’autel de la réussite de l’intégralité de cette investigation ? Peut-être n’allait-il même pas le tuer après tout. Le plan de Reivunpauda était si trouble après tout.




Tu as vu juste dans ce que tu m'as dis par MP, le fait qu'il n'y avait pas de description de décor et le flou était dû au fait que le groupe d'Haruta n'est pas là. ^^
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 11 Avr - 2:58

A la Rencontre du Corbeau [9]


Pour Lidy, l’objectif de la mission avait toujours été de réussir à empêcher sa cible de capturer Buhin Ana. Elle était dévouée à cette cause, et prenait toutes ses décisions en fonction de cela. Pourtant, lorsque l’inconnu arriva, elle le trouva bien trop peu discret. Est-ce que c’était un homme de paille envoyé pour l’obliger à agir et montrer ses véritables aptitudes ? Elle avait l’impression qu’il était un nouveau test qu’elle devrait réaliser, qu’elle devrait réussir… Un ticket de loterie gagnant. Pourtant, lorsque la personne arriva, elle sentit qu’elle n’était pas là pour écouter. Sa position n’était pas idéale pour percevoir le son, il y avait quelque chose qui clochait.

Quelque chose clochait encore. Qu’est-ce que ça voulait dire ? Elle avait encore mal interprété la situation ? Elle devrait une fois encore réagir au quart de tour, et cela ne lui plaisait pas. Elle sentait qu’elle se faisait manipuler par le bout du nez, mais son seul objectif restait Reivunpauda. Lorsqu’elle jeta un léger coup d’œil au nouvel arrivant, tout devint clair. La Vice-Directrice n’était pas sur l’île. Cet homme avait été envoyé par le Directeur ? Non, impossible, il comprenait l’importance de ne pas déranger la Olsen dans cette mission. Elle n’avait pas besoin de renforts… C’était sûrement l’intervention dans le bureau de Justinien qui avait donné l’idée à Reivunpauda de piéger les agents infiltrés comme cela.

Brusquement, Lidy se mit entre Shing Wu et Steven, hurlant d’un air déterminé :

- Wu, à terre !

Elle dévoila alors son visage au nouveau venu, faisant un geste de la tête. Il n’avait pas encore attaqué, mais elle venait de faire semblant d’avoir senti des intentions hostiles de sa part. Elle espérait qu’il comprendrait rapidement là où elle voulait en venir, sinon elle serait obligée de le capturer. En effet, pour l’instant il avait encore une fenêtre pour s’enfuir, considérant que la jeune femme était sa garde du corps, comme elle faisait mine de se comporter ainsi, mais… Mais dans tous les cas, elle misait sur le fait que sans attaque surprise, la mission devait être avortée. Espérant cela, elle se positionna donc.

Quelque part sur l’île, Thadrès devait encore être en train de surveiller Belladone et Arius. Ici, la situation était affolante : Sonia tentait désespérément d’agir pour le bien de Wu en faisant un de ses coups de bluff. S’il attaquait sans reconnaître les traits de la Olsen, alors il serait condamné. Même elle le savait : elle ne pourrait pas feindre indéfiniment l’incapacité à se battre.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Avr - 3:15



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Agentc10
Agent du CP7 Hendrick Steven

Facile à capturer… C’est ce qui avait été dit. Alors pourquoi quelqu’un venait s’interposer et comment avait-elle découvert sa présence ? Était-il observé depuis un moment alors qu’il n’avait encore rien vu ? Ou cela était dû à un haki de l’observation ce qui ne collait pas avec la prétendue facilitée ? En tout cas, il était prêt à agir. Il s’élança, voulant accomplir sa mission quitte à devoir affronter la femme qui venait d’arriver avant de s’occuper de sa cible. Mais alors qu’il se relevait, il commença à observer le visage. Un côté familier se dégageait de celui-ci. Fronçant les sourcils, ils se relevèrent alors qu’il ne lui restait plus que deux mètres entre eux. Que faisait-elle là ? Celle à l’origine de l’enquête : l’agente d’élite Lidy Olsen. Amorçant un mouvement de repli, il chercha à comprendre ce qu’il se passait. Il recula de quelques pas cherchant à comprendre la situation. Était-elle passé du côté de l’ennemi ? Est-ce que tout ce qu’avait préparé le Cipher Pol 6 menait à un piège dirigé par cette traîtresse ? Ou était-elle toujours fidèle et récoltait des informations ? Sans pouvoir en apprendre plus, il ne pouvait se permettre d’interférer. Il se retourna alors pour faire fuir et chercher à contacter Haruta ou Ko pour établir ce qu’il devait faire.

[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10
Shing Wu

-Alors, Sonia ? Tu ne vas pas le capturer ?

C'était malsain et sombre. Un sourire ornait désormais le visage de Wu qui avait de son côté compris : Reivunpauda soupçonnais qu'elle appartenait réellement aux Cipher Pol et qu'elle ait réussi à tirer les vers du nez à Hérail de cette manière là où leurs espions avaient échoués. Il n'en savait pas plus sur pourquoi cet homme était seul et qu'il n'y avait aucune trace de la vice-directrice, mais dans son esprit une chose était clair : si elle ne s'occupait pas du cas de cet homme, elle serait définitivement suspecte et prendrait beaucoup plus de temps pour intégrer réellement l'organisation... Et si Reivunpauda avait trop de doutes, c'était peut-être même la mort qui se tenait au bout de l'inactivité. C'était en tout cas l'avis qu'avait cet homme sur la situation.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 11 Avr - 3:33

A la Rencontre du Corbeau [10]


En réalité, selon l’esprit de Shing Wu dans lequel elle avait lu très brièvement, c’était sûrement un test de Reivunpaudà. Il la soupçonnait de faire partie du Cipher Pol… Elle n’aurait pas cru qu’il lui donnerait autant d’indices, comme les noms « Justinien » et « Valentine ». C’était trop gros, en réalité, et elle avait peur que cela l’oblige à éveiller une vigilance là où elle aurait pu voir un trait d’esprit si elle était simplement une hors-la-loi qui se savait surveillée. La demoiselle ne savait pas sur quel pied danser, mais une chose était sûre : ce n’était pas elle qui pourrait rattraper l’agent du Cipher Pol 7. Sonia Marilyn était incapable de ce genre de prouesses, elle avait des capacités bien inférieures à celles-ci. Ainsi, quand l’homme le lui dit, elle ne put malgré tout ronchonné :

- Si je me fais tuer, je reviendrai te hanter !

Et elle commencerait à prendre la route. Pour un homme comme Shing Wu, c’était évident : cette femme n’avait aucune chance de rattraper sa cible. Elle courrait comme une personne qui avait l’habitude de faire des petits footings en semaine, ce qui était juste révélateur de sa condition de commerçante qui bougeait tout le temps… Mais qui était affligeant quand on connaissait les aptitudes au combat d'autres. Enfin, elle avait décidé de ne pas briller dans ce domaine, justement pour éviter d’avoir à se retrouver dans ce genre de situation. C’était un savant calcul, et elle continuerait à voir l’agent du Cipher Pol 7 s’éloigner, tandis qu’après à peine quelques dizaines de secondes elle perdrait sa trace, tandis que son Rokushiki l’amenait bien plus loin. Elle cognerait alors contre un arbre à côté d’elle, grognant et ronchonnant.

Quand elle reviendrait, les mains dans les poches, elle regarderait l’homme de main de Reivunpauda et coincerait la mâchoire, voyant qu’il prenait un malin plaisir à la situation.

- Je l’avais dit que je n’étais pas une combattante. Je déteste perdre, ferait-elle. J’ai analysé sa position, et j’ai estimé qu’il était plus en position de t’attaquer que de t’écouter. Je ne sais pas qui c’était, mais il n’était pas là pour l'objectif qu'on lui prêtait, je pense... Et on ne dirait pas une femme. Ça veut dire que les informations de Reivunpauda étaient erronées... Bien sûr, ce n'est pas un hasard, penserait-elle à voix haute.

Elle venait de « sauver la vie » de Shing Wu, du moins c’est ce qu’elle aurait aimé lui dire. Elle continuerait dans son rôle de femme d’affaire incapable de se battre, et croiserait les bras tandis que son adversaire avait filé à l’anglaise.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Avr - 4:09



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Vampir16
Graveclaw Ravengard "Corbeau de Sang", alias Reivunpauda (Poudre de Corbeau)

-Vous avez fait de votre mieux. C’est ce qui compte.

La voix venait de derrière elle et avant qu’elle ne puisse se retourner, le corps d’Hendrick vola à travers les airs pour rouler sur le sol jusqu’à s’arrêter non loin de Shing Wu. C’est en se faisant volteface qu’elle pourrait le découvrir. L’homme derrière toutes ces machinations, qui la regardait de sa stature imposant de vampire. On aurait cru voir là l’un des plus nobles membres de cette race, alors qu’en vérité il était issu d’un petit clan et avait grandit au fil des années avec la Triade. Il était là au début et n’était ni plus ni moins que l’un des amis du fondateur, le patron de la Triade, Horatio Quing « Ryuu No Atama »… Le même Horatio qui avait repéré et recruter le Buhin ana même si ce dernier n’avait eu aucun contact avec lui depuis. Aujourd’hui, rare étaient les clans vampires à ne pas connaître son nom ainsi que son influence et les moyens qu’il pouvait déployer même s’ils ignoraient tous que derrière cela se cachait la Triade. Et en tant que l’un des dirigeants il avait une place primordiale étant donné qu’il dirigeait tout ce qui concernait les trafics de drogues sur l’intégralité de l’organisation de son ami. Enfin, depuis quelques mois, il traversait une période difficile. « Dario » était le nom le plus présent dans son esprit. Depuis que cet homme avait quitté Impel Down, il s’était imposé au monde hors-la-loi et plus les choses avançaient moins on craignait et on obéissait à Corbeau de Sang. Il s’était juré de trouver un moyen de défaire son rival et Lidy pourrait clairement le voir : il espérait pouvoir utiliser les compétences très prometteuses de Shing Wu et Sonia Marilyn pour renverser la vapeur et arrêter de perdre du pouvoir. C’est pour cela qu’il était prêt à déjà se montrer, à mettre ses doutes de côté pour parier sur ces deux fleurs qui attendaient d’éclore pour être en mesure de mettre en place une opération dans les prochains mois.

-Nous avons appris ce matin que la vice-directrice du Cipher Pol 6 menait une enquête sur nous et quand j’ai su que cet homme était arrivé sur l’île j’ai vite fait le lien. J’ignore à quel point ils sont informés, où ils en sont et s’ils ont réussi à réellement nous percer à jour. Nous avons peut-être encore une longueur d’avance sur eux, déclara-t-il en avouant ainsi en sous-texte qu'il avait complètement mentit durant son appel.

Son regard se tourna vers la Olsen. Cette étoile filante qui rejoignait en trombe leur organisation. Il n’y avait à sa connaissance aucune autre jeune recru et s’il y avait un indicateur au sein de la Triade, cela pouvait facilement être qui cherchait à s’infiltrer mais toutes les informations ne collaient pas forcément.

-J’aimerais que vous l’interrogiez et que vous lui faites dire tout ce qu’il sait sur l’enquête d’Haruta, ordonna-t-il à l’agente d’élite du Cipher Pol 6.

La demoiselle pourrait également voir dans son esprit qu’il comptait le torturer derrière pour le pousser à révéler la vérité si jamais il mentait ou s’il connaissait Sonia Marilyn. Mais bien entendu, en dehors de toutes ces affaires qui ne concernait que l’instant présent, en ayant accès à cet esprit, Lidy venait de découvrir l’identité de tout les membres de la Triade liés à la drogue ainsi que certains membres des autres branches dont celles du Mercenariat, de l’Information et… des Gouvernementaux. Ces êtres corrompus, ces infiltrés, avaient leur branche à part entière et Reivunpauda ne connaissait que leur leader au travers de son surnom « Ten no ōji-sama », le Prince du Ciel. Et la dernière information majeure, en dehors de l’identité du chef de la Triade et des îles qu’il avait pour domicile, était certainement Kami No Hani, l’Eventail de Papier Blanc, à savoir Kamissosori Hung. Ce riche noble était en fait le trésorier de la Triade et était un habitant de Marijoa. En tant que trésorier de la Triade, il disposait des informations sur l'intégralité des sources de revenus de l'organisation ainsi que là où cet argent était dépensé. De ce fait, c'était lui qui supervisait tout ce qui concerne les trafics et les revenus du groupuscules. Le chef de la Branche des Trafics et assurément la porte d’entrée vers la Branche Gouvernementale.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 11 Avr - 15:53

A la Rencontre du Corbeau [11]


Le corps de Hendrick Steven vola, coupant le souffle à la Olsen qui écarquilla les yeux de surprise. Elle reprit rapidement sa configuration habituelle, froide et méthodique, observant avec une pointe de mépris l’homme blessé qui se trouvait au sol. Il avait échappé de peu à la mort, et ce n’était autre que l’ombre qui venait d’arriver qui était à l’origine de son état. Elle dirigea alors son regard vers lui, le scruta, l’observant, le détailla tandis qu’il parlait. Elle lut en lui, elle lut tout ce qu’il y avait en lui, comme une sorte de puit de savoir dont on s’abreuve, celui qui donnait la réponse à la grande question de l’univers… Ou plutôt la réponse à l’enquête qu’elle était en train de mener.

Elle ne prit pas le temps de trier les informations dès à présent, mais quelque chose la perturba dans tout cela. « Dario ». C’était un nom qui obsédait le Reivunpaudà, et si elle ne voulait pas s’arrêter sur lui, son cerveau enclencha automatiquement la recherche dans les souvenirs qu’elle possédait. Il le considérait comme son rival, mais quelque chose la perturbait. Elle laissa cela tourner en tâche de fond tandis que son esprit se raccrochait à la situation actuelle. Elle ne jubilait pas. Elle se demandait si on allait l’extraire rapidement, puisque les choses semblaient à présent tourner au vinaigre. Sans Hendrick, elle aurait pu continuer son infiltration. Avec lui…

Il avoua rapidement ignorer beaucoup de chose. La branche qui donnait des informations dans la Triade l’avait contacté pour lui vendre l’enquête – encore une fois, la paranoïa latente de la Olsen lui indiquait qu’il s’agissait peut-être d’un coup fourré de ses mystérieux alliés ou même de ses véritables alliés – qui sait quel plans ils avaient élaborés sur le dos de ce pauvre agent du Cipher Pol 7, envoyé en pâture jusqu’ici.

Il avait de la chance d’avoir échappé à la mort d’ailleurs. Si elle l’avait capturé elle-même, il aurait été moins blessé. Elle aurait peut-être dû d’ailleurs… Enfin, heureusement il y avait un intérêt à le capturer vivant. Elle lut en Reivunpauda que sa demande de l’interroger aboutirait à une torture, mais elle devait gagner du temps. Elle devait gagner du temps. Demander à bouger ? Les embranchements se créaient : s’ils bougeaient jusqu’à la grotte, ils seraient plus difficiles à trouver, et il faudrait composer avec le mercenaire et son Tranche-Pierre. Ici, il n’y avait pas Thadrès non plus. Elle pouvait donc se dire qu’il était plutôt idéal de rester ici pour l’interrogation.

Prenant l’agent du Cipher Pol 7 abîmé, elle le relèverait et l’enverrait contre un mur, un peu plus éloigné de là où ils se trouvaient pour mettre un minimum d’espace entre Reivunpauda et elle, ne pas être une cible facile à prendre en otage au besoin.

- Mon mignon, il va falloir parler, sinon mon patron - je peux vous appeler comme ça ? - va être en colère, dirait-elle en le regardant avec un air cruel.

Elle lui donnerait un coup de pied dans le ventre, pour qu’il ne puisse justement pas réellement répondre sur l’instant. Elle gagnait du temps, un tout petit peu. « Dépêche-toi » se dit-elle en espérant que le plan d’extraction existe réellement, et qu’elle ne doive pas tuer celui-ci.

- Commençons par le commencement. Qui est à l’origine de cette enquête ? Comment êtes-vous parvenus à remonter jusqu'à un membre de la Triade ?

Elle voulait qu’il réponde « Harita », et qu'il ne savait pas comment elle avait procédé, car cela sonnait comme une évidence. S’il la dénonçait, elle était cuite. Si elle était bien dos à Reivunpauda et Shing Wu, elle se mordrait les lèvres et froncerait les sourcils, indiquant une forme de regret qu’elle voudrait communiquer à l’agent, espérant ainsi qu’il marche dans son jeu.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Avr - 18:12



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Agentc10
Agent du CP7 Hendrick Steven

Tandis que les deux criminels observaient la solution depuis l’arrière, l’agent du Cipher Pol 7 devenait la cible de celle qui était censé être une alliée. Au bord de l’inconscience à cause de la puissance de l’assaut du terrible vampire, il capta partiellement la première question et y répondit avec toute la verve à disposition, c’est-à-dire rien de bien grandiose.

-J’parlerais pas, dis l’homme qui sur le coup était assurément très peu volubile, n’ayant pas les capacités motrices ni mental de construire une réponse plus développer à cause de la douleur lancinante et de l’impression qu’il allait chuter dans l’inconscience d’ici peu.

La salve de question qui vint alors permis au Steven de faire le tri, d’enfin pouvoir trancher sur le cas de l’agente d’élite Olsen. Ces questions étaient évidemment incohérentes si elle était une traîtresse à la solde de l’ennemi. Elle était donc toujours dans leur camp d’une façon ou d’une autre et était contrainte de faire cela. Elle avait sûrement réussi à s’infiltrer, mais comment avait-elle réussi pareille exploit si rapidement ?

-C’est Haruta qui…

Alors qu’il allait poursuivre sur la voie que la Olsen était parvenu à lui faire emprunter, un événement inattendu se produisit. En effet, la personne qui avait demandé à ce qu’Hendrick vienne ici devait avoir une bonne raison d’avoir choisit ce lieu pour les manœuvres…

[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Noble10[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Vampir16
Shing Wu, Graveclaw Ravengard

-Qu’est-ce que ?

Des grilles jaillirent des restes branlants des murs, séparant toutes les pièces de l’avant-poste comme elles étaient sensé l’être à l’origine au détail prêt que même les emplacements de porte étaient bloqué par ces barreaux d’acier. Il y avait en tout six escaméra accroché à des points précis de ces barrières, un choix qui permettait d’avoir une vue totale sur toutes les pièces. Alors que Reivunpauda commença à s’élancer pour briser ces entraves qui n’étaient rien face à ses poings recouverts de haki de l’armement, deux pistolets contrôlés à distance et situé sur les hauteurs bancales des murs pointèrent vers le criminel et tirèrent. Il fit volteface pour se protéger, mais les balles en granit marin s’enfoncèrent dans la chair de ses avant-bras. Shing Wu sauta le côté pour se mettre dos au mur et gardé tout son environnement proche en visuel.

-C’était un piège ! Voilà pourquoi il devait se rendre à ces ruines ! hurla le propriétaire du casino.

-Merde, beugla le vampire en sentant la souffrance s’étendre dans ses bras alors qu’il s’en voulait de s’être tellement concentré sur Sonia Marilyn qu’il avait été négligeant sur cette possibilité.

Et pendant tout ce laps de temps entre les tirs et le moment où le pugiliste utilisateur de Frappe-Sang fit volteface à nouveau, du côté de Lidy les événements c’étaient accélérer. Des pierres faisant parties des murs chutèrent et, l’instant d’après, les canons situés derrière projetèrent des boulets chainés où les boulets étaient de taille très petite. Les chaînes vinrent alors ficeler la Olsen. Une des barrières rentra à nouveau dans le sol et deux grappins mécaniques jaillirent de la forêt pour venir attraper Hendrick et Sonia. Les deux furent alors tirés à une très grande vitesse à travers la forêt, percutant de temps à autres branches ou des plantes pendant une cinquantaine de secondes avant d’arriver au bord d’un précipice. Les grappins lâchèrent alors les deux agents qui chutèrent alors jusqu’à un filet qui se rétracta lorsqu’ils entrèrent en contact avec lui. Pendant ce temps, Graveclaw franchissait la jungle à toute vitesse en suivant la direction des grappins et arriva finalement à la base de ceux-ci qui étaient accroché à un rocher avec tout un système de visée extrêmement précis avec des mètres de câbles qui trainaient, mais aucune trace des deux personnes qu’il cherchait. Il pesta intérieurement tandis que dans une grotte du ravin, le filet fut tiré dans une grotte où la traction cessa finalement et où un homme les aida à se dépêtrer de leurs liens. Ko n’était pas un homme de terrain, mais préparé des dispositifs qui faisaient tout le boulot pendant qu’il commandait les opérations à distance, ça c’était ce qu’il savait faire de mieux. En retrouvant sa liberté, une fois les chaînes retirés, Lidy pourrait ainsi découvrir que dans la caverne son directeur avait installé tout des systèmes et machines reliés aux projections d’escaméras. C’était un orchestre dont Ko était le chef.

-Comment allez-vous ?

[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) D_cp610
Directeur du Cipher Pol 6 Ayme Ko


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 11 Avr - 19:05

A la Rencontre du Corbeau [12]


Elle écarquilla les yeux quand le mécanisme s’enclencha, voyant clairement que Hendrick avait compris là où elle venait en venir. La jeune femme ne comprenait ce qui se déroulait, puis elle revit le matériel que Ayme Ko stockait dans sa pièce. Elle hurla succinctement, semblant terrorisée tandis qu’elle fut incapable de faire céder les liens qui la maintenaient. Ses yeux semblèrent d’humidifier, à l’idée d’y passer. Elle n’avait pas passé sa vie à jouer des rôles sans avoir appris deux ou trois petits trucs. Sa voix était cependant assez calme : fort heureusement aucun des deux hommes ne possédait le Haki de l’Observation. Les murs, les ficelles, les balles en granit marin… Elle ne se doutait pas un instant qu’il possédait cela, parce qu’elle n’avait pas vérifié les détails. Intérieurement, elle se dit que s’éloigner avec Hendrick avait été la bonne décision.

Quand elle parcourut la forêt, de nombreux embranchements se formèrent, se fermèrent à nouveau. Elle envisagea la façon dont les choses allaient se dérouler maintenant, anticipant sur les questionnements d’Ayme Ko. Comment allait amener des informations sensibles ? Elle ne pouvait pas les avoir découvertes en un laps de temps si court. En plus, il les avait espionné avec la plus grande des minuties. Elle-même n’avait pas prêté attention aux escargophones, son Haki n’étant pas assez poussé pour qu’elle note ce genre de détails… Elle se dit malgré tout que les risques de retourner auprès d’eux étaient nombreux, et qu’il allait falloir une excuse en béton. Ah, elle allait sûrement se faire abimer le visage, et se faire retirer un ongle. La douleur l’insupportait déjà d’avance, mais c’était un bien maigre prix pour cacher son pouvoir.

Une fois qu’elle serait revenue parmi eux, et elle y pensa durant le court trajet qui l’amena à revenir auprès du Directeur, elle devrait faire mine d’avoir trouvé une information par hasard, et c’était là qu’elle pourrait tenter de berner le Directeur… Oui, c’était là… Argh, à quoi pensait-elle ? Cet homme était tellement paranoïaque qu’il avait déjà envisagé qu’elle possédait un Haki Avancé capable de lire dans les pensées. Il était persuadé qu'elle lui cachait un pouvoir ultra secret. C’était encore loin de l’étendue de ce qu'elle savait faire, un pouvoir que même Harita avait considéré en-dessous de ce qu’il était vraiment – elle n’était pas encore au courant de la lecture de vie de la Olsen.

La jeune femme gardait toujours une carte dans sa manche, mais cette fois-ci le pourrait-elle ? Ce serait un affrontement, un jeu en connaissance que joueraient le Ko et la Olsen… Et malheureusement pour la jeune femme, elle était sûrement née trente ans trop tôt pour gagner.

Quand elle arriva enfin dans la grotte, elle se sentit un poids en moins. Elle regarda autour d’elle, et vit le Directeur. Sa première envie fut d’aller le frapper, mais elle retint sa pulsion en lui lançant un regard noir. Elle l’aurait disputé s’il avait été un de ses enfants… Ses enfants – cette pensée l’adoucit, sans lui retirer la pointe d’agressivité dans son regard.

Elle profita de cet instant pour comprendre le plan d’Ayme, mais il allait sûrement le lui expliquer. Elle s’inquiéta en premier lieu de savoir si Belladone et Arius avaient été extraits – et c’était le cas. Elle s’intéressa aussi à la progression du groupe de Haruta qui était apparemment à Area Eleven. Secouant la tête, elle arrêta un instant de penser, une grave erreur dans son milieu…

- Je suis désolée pour le coup, Hendrick.

Elle s’approcha de l’homme pour soigner ses blessures, ou du moins tenter de les panser un peu. Elle se dit, dans tous les embranchements qu’elle avait fait, qu’il faudrait qu’elle vole la vie de plusieurs médecins pour obtenir leur savoir et faire face aux plus petites situations. Elle pourrait les utiliser au compte-goutte, bien sûr, ces informations… Enfin, elle se retournerait vers Ko, disant sur un ton inquiet :

- Où sont Arius et Belladone ?

Elle se rendit compte qu’elle venait de faire une erreur. Sachant pertinemment qu’elle n’avait pas de matériel d’écoute sur elle, elle n’avait pas fait semblant de vérifier.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Avr - 20:21



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) D_cp610
Directeur du Cipher Pol 6 Ayme Ko

Il accepta le regard noir de Lidy, comprenant parfaitement qu’elle ne soit guère ravie de cette expérience. Il l’aurait mal vécu lui-même, mais cette enquête nécessitait les grands moyens et de passer par des souffrances. Heureusement, il avait pu déclencher le tout suffisamment tôt pour qu’Hendrick ne se fasse pas trop cuisiner. Il s’était douté que le meilleur des cas, celui où dès son arrivée les deux agents seraient proches, n’arriverait pas et que malheureusement le Steven se prendrait des coups. Il avait anticipé la puissance de Reivunpauda… Ou tout du moins il avait espéré que ce pire scénario ne serait pas la réalité, mais c’était le cas. Il s’en voulait d’avoir mis dans une pareille posture les deux membres des Cipher Pol quand bien selon lui c’était la chose la plus sûre pour eux comme pour l’enquête et l’agence. Après tout, qu’est-ce qu’aurait pu leur faire ce vampire s’ils étaient restés plus longtemps. Alors qu’il comptait expliquer la situation et ce qu’il prévoyait de faire avant de demander les informations que Lidy avait pu récolter, cette dernière lui demanda instinctivement où il avait mis les deux autres camarades de sa troupe.

-Que … Si vous dites cela, c’est que vous pensez que vous n’êtes pas sur écoute, déclara-t-il avant d’essayer de se calmer, craignant qu’elle ait fait là une terrible faute. … Je suis désolé d’avoir dû faire ça, mais c’était la meilleure des solutions que j’avais trouvé avec ce que j’avais à disposition pour vous extraire sans griller la couverture de l’agente d’élite dans le cas où nous aurions besoin d’encore vous envoyer auprès d’eux, déclara le directeur, foutu pour foutu, en aidant le Steven à se lever pour le mettre dans une position où il pourrait plus facilement être soigné et se reposer.

Il avait essayer de changer de sujet au point de ne pas répondre à la question par crainte d’y penser, mais la demande le tourmentait tandis qu’Hendrick pouvait enfin se laisser aller à l’inconscience. Vu les compétences de l’agente, vu comment elle avait réussi à tenir le cap au sein de la Triade jusque-là… Comment pourraient-elles échoués sur une erreur aussi basique. Assurément, elle disposait d’un pouvoir allant au-delà du haki de l’observation et qui lui permet de découvrir des informations que seule elle pouvait avoir. Ce n’était pas pour rien qu’il lui avait dit, lorsqu’ils étaient dans l’appartement à Loguetown, qu’il la croirait sans preuve durant le laps de temps du reste de l’infiltration… Après avoir ressasser toutes les hypothèses qu’il avait en tête sur ce sujet, il était incapable de mettre le doigt sur la vérité, mais il disposait d’énormément d’hypothèses et de possibilités. Il en éliminait de nombreuse au cours des jours de l’opération, des résultats et manœuvres de la Olsen. Elle disposait clairement d’une façon de glaner des informations qu’il était impossible d’avoir normalement. Depuis Loguetown, il envisageait très clairement que l’agente avait découvert les déductions qu’il avait fait sur l’attaque sur l’Archipel Shabaody sans même avoir à ce qu’Hérail ne lui avoue. Peut-être avait-elle des capacités déductives comme les siennes et qu’elle cachait son jeu, c’était l’une des multiples solutions envisageable… Non elle ne pourrait jamais deviner si oui ou non elle était écoutée via un mouchard ou d’autres matériels de ce type grâce à simplement une réflexion arborescente similaire à sa paranoïa. Elle aurait dû au contraire s’en prémunir. Il soupire et s’assaillit face à la Olsen. Il calma son esprit, cherchant à apaiser la peur qui lui noué le ventre avant de prendre la parole avec un sérieux emplit de terreur qu’il ne prenait que dans les situations les plus catastrophiques.

-Agente d’élite Lidy Olsen. Jamais je n’ai vu d’agent aussi performante que vous. Même Haruta ne s’en est pas aussi bien sortit. Vous avez été plus rapide, plus efficace. Vous avez obtenu des informations auquel vous ne devriez pas avoir accès et de manière très aisé. Ce n’est clairement pas normal et je sais que vous cachez quelque chose, un pouvoir qui vous permet de glaner des informations à l’insu des personnes qui vous entoure. La liste de toutes les étrangetés qui deviendraient cohérentes si c’est le cas est bien trop longue et commencerais par votre coup d’éclat dans l’affaire Ashford. Je ne sais pas si vous lisez dans les esprits, si vous avez une malédiction qui vous permet d’extraire la mémoire des gens, si vous êtes en mesure de manipuler les gens grâce à une capacité de contrôle mentale qui vous permets d’imposer à vos ennemis qu’ils vous dévoilent tout… Mais nous sommes dans une position très précaire agente Olsen.

Il marqua un temps d’arrêt, fermant les yeux très fortement, retenant un sanglot alors que des larmes de peur commençait à perler au coin de ses yeux.

-Dans moins de quelques jours, les constantinistes attaqueront Shabaody et la Triade saura que vous avez mentis. Nous avons potentiellement une ultime chance de récolter des informations, mais cela nous exposerait plus que jamais et pourrais nous permettre de récolter des preuves tout en nous privant d’un effet de surprise lorsqu’il serait enfin temps d’arrêter tout ceux qui doivent l’être. Pour que nous puissions préparer au mieux les arrestations des personnes les plus influentes de leur organisation que vous connaissez et que nous pouvons attendre le plus facilement sans avoir à faire appel à des unités de combat plus forte que celles dont nous disposons, il faut absolument se diriger directement vers Enies Lobby ou la destination d’une personne qui nous permettraient de cueillir le plus de renseignement possible pour faire converger le maximum de personnes en renforts connaissant la mission. C’est peut-être notre unique chance, un coup de filet historique dans l’histoire de notre agence en si peu de temps. Si jamais nous attendons, ils pourraient nous échapper et s’en serait fini.

Il frappa du poing le sol avant de s’abaisser, s’inclinant devant la Olsen alors que des larmes de frustration et de terreur coulaient sur le sol.

-Je vous en conjure. Dites-moi ce que vous savez. Dites-moi ce que vous avez réussi à apprendre.

Il avait raison. Même en justifiant une ultime tentative, elle ne pourrait jamais avoir accès à ce qui permettrait d’incriminer les pontes de l’organisation là où une descente chez le trésorier à Marijoa offrirait absolument tout ce qu’il faut pour démanteler une grande partie de la Triade. Pour justifier une telle arrestation et perquisition au milieu de la Terre Sainte, il fallait au moins l’appuis d’un directeur de Cipher Pol, voire de deux et dans les domaines qui permettaient de justifier la décision, à savoir le domaine de l’information. Elle avait donc plusieurs choix : tenter un ultime exercice d’infiltration périlleux dans les jours à venir avant l’attaque sur Shabaody pour s’emparer de preuves sachant qu’il faudrait justifier son retour auprès de Reivunpauda après cette capture, choisir de mener la perquisition de la demeure de Reivunpauda sachant qu’il ne disposait d’aucune preuve vraiment majeur mais ce qui serait la démarche à suivre si elle n’avait pas son pouvoir, révéler la position du trésorier à Marijoa ou enfin ne rien faire dans l’espoir à double tranchant de recevoir de l’aide de la Dame Verte, n’ayant plus aidé Lidy depuis Loguetown, ou laisser la mission échoué lamentablement. En vérité, cela résumait encore plus simplement : la victoire presque assuré ou des tas de solutions qui menaient quasi sûrement à un échec.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 11 Avr - 22:10

A la Rencontre du Corbeau [13]


Pour la Olsen, le choix n’était pas facile. Elle s’était rendu compte à de nombreuses reprises à quel point il aurait pu être plus facile de ne pas avoir ce pouvoir, et de vivre encore sur cette île, avec ses enfants… Avec Heziel. Ce nom, elle n’y avait pas pensé depuis longtemps. Elle était persuadée qu’elle pourrait un jour le revoir, et à présent cet espoir venait encore d’être remis à plus tard. La demoiselle ne connaissait pas tous les tenants et aboutissants de cette conversation, mais elle voyait que son Directeur était terrorisé. Non, elle ne le voyait pas : elle le savait. Une forme d’instinct maternel l’enveloppa alors, et elle s’apprêta à tenter de le rassurer… Puis elle fut rattrapée par son pragmatisme, sachant pertinemment qu’il n’était qu’un pion sur un plus grand échiquier où elle-même était le Roi qu’il fallait prendre pour finir la partie.

Elle se tourna donc et laissa Ko pleurer. Il n’avait pas activité de système d’enregistrement, elle-même se fouilla, regarda s’il n’y en avait aucun. Elle vérifia sa nuque, ses cheveux, ses jambes, tout… Et elle se dirigea vers les parois de la grotte, le sol, les cailloux, même le plafond passa sous son regard minutieux. Elle fit attention au moindre détail, essayant de repérer l’endroit où un micro ou une très petite caméra auraient pu être cachés… Mais rien. Rien.

Elle n’était pas sûre. Est-ce qu’elle loupait quelque chose ? Elle démonta son appareil de communication, et regarda si un transmetteur se trouvait à l’intérieur. Elle fit de même avec celui de Hendrick, pour voir s’il était sur écoute. Elle ne craignait pas la Triade, oh non. La Triade était loin d’être son principal souci. Au contraire, même : ils étaient passés de manière tout à fait secondaire maintenant qu’elle avait eu le temps de réfléchir un petit peu. Une pensée l’obsédait, la même que Reivunpaudà plus tôt. « Dario ». Elle réunirait bientôt les pièces du puzzle, mais les paroles d’Ayme Ko, sa précipitation, rendaient la Olsen perplexe : « Est-ce que nous ne faisons pas fausse route ? » s’était-elle demandée. La paranoïa du Directeur la contaminait.

A chaque instant à présent, elle voyait des enchaînements de possibilités. Elle voyait les embranchements qui se formaient, et se déformaient en fonction des souvenirs qu’elle avait en tête. Ses dents grincèrent, tandis qu’elle mettait le doigt sur quelque chose. Quelque chose de grand. Elle en était persuadée à présent qu’elle abandonnait l’idée de Dario. Elle avait été guidée jusqu’à cet instant par la Dame Verte. Comment celle-ci avait eu connaissance des compétences d’élite de Lidy ? Non, c’était sûrement un pari : elle savait sûrement que la Olsen ne réussirait pas aussi bien… Jusqu’à, en réalité, qu’elle diffuse les informations à ses collègues du Cipher Pol. « Et si à ce moment-là, j’avais donné un indice qu’ils savaient que je ne pouvais trouver que dans leurs têtes ? » s’était-elle dit. Elle devrait se repasser encore une fois les évènements de Trublia en tête, mais finalement d’autres choses la convainquirent qu’elle était sûrement découverte d’une manière ou d’une autre par la Dame Verte : Logue Town. Dans cette ville, son pouvoir avait été usé et abusé… Elle était en possession d’informations que seule une lecture de pensée aurait pu permettre.

Elle pesta, fustigeant son propre manque de prudence. Evidemment, quand on avait un pouvoir comme celui-ci, on voulait s’en servir pour progresser. Elle s’était montrée discrète… Pas suffisamment, car quand il n’y avait pas de preuves physiques, elle en créait.

Elle se tourna vers Ayme Ko, résolue. Elle fronça les sourcils, le fixa avec un air contraint, exaspérée. Elle vérifierait que l’Agent du CP7 dormait toujours, multipliant les précautions.

- Ce que je vais vous dire est connu de seulement deux personnes. Si vous voulez entrer dans la confidence, sachez que les conséquences seront terribles si vous le dévoiler à quelqu’un d’autre. Est-ce que je continue ?

Elle s’arrêterait un instant, laissant le temps à l’homme en face de lui déjà malade de peur d’augmenter encore son niveau de peur. Finalement, il n’était pas capable de penser si oui ou non il réaliserait sa promesse, il était trop terrifié comme ça. Cependant, elle devait faire le meilleur choix. Pour le Gouvernement Mondial, et la sécurité de tous, se dit-elle tandis qu’elle se demanda combien de vie elle pourrait épargner… Avant de se dire que les cartels seraient sûrement repris par la Dame Verte et ses alliés juste derrière, dont certains peut-être par ce fameux « Dario » dont elle n’avait pas encore détaillé les connaissances qu’elle avait.

Elle s’assit, croisant les jambes. Ils étaient dans un lieu bien plus discret que n’importe quel autre endroit sur Terre.

- Je suis la détentrice d’un pouvoir qui m’a permis d’obtenir toutes les informations que Reivunpaudà a en sa possession : je vous en dévoilerai plus quand nous serons dans un endroit plus sûr. Mon cher Directeur, vous ne vous étiez pas trompé en envisageant que j’étais une agente redoutable. Nous avons gagné le droit de nous réjouir.

Elle s’arrêterait tandis qu’elle laisserait Ayme Ko le temps d’assimiler l’information. Enfin, elle rajouterait :

- J’imagine que vous avez déjà fait extraire Mathilda. Nous avons très peu de temps, je vous laisse choisir la marche à suivre, mais sachez quelque chose : il y a actuellement quelqu’un de plus dangereux que la Triade, comme vous le craigniez à Ennies Lobby, qui peut surveiller nos faits et gestes sans que nous le remarquions, et même intercepter l'appel d'un Contre-Amiral dans une base marine, et imiter la voix d'un Directeur… Éliminer la Triade de l’équation sera sûrement un excellent haut fait pour notre agence, mais quel type de boite de Pandore allons-nous ouvrir derrière ?

Elle attendrait de voir si la Dame Verte allait la contacter, en ultime coup de théâtre. Elle s’attendait à cette possibilité, persuadée que son alliée d’infortune avait pu la suivre jusqu’ici sans qu’elle la remarque.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Avr - 22:38



[Présent] À la Rencontre du Corbeau (feat Lidy Olsen) D_cp610
Directeur du Cipher Pol 6 Ayme Ko

C’était de la folie. Purement et simplement de la folie. C’était pire que ce qu’il imaginait. Maintenant qu’il en avait la confirmation, son esprit se bloquait, demeurant en suspens jusqu’au moment la Olsen Les paroles arrivèrent et les larmes arrêtèrent de couler. L’effroi envahit tout Ko comme le blizzard qui recouvrait le monde polaire jusqu’à congeler jusqu’au sang la moindre créature qui y vivait. Elle avait beau dire qu’ils avaient le droit de se réjouir, la seule chose que Ko voulait en cet instant, c’était mourir, ne plus faire partie de ce monde et abandonner tout pour être une personne sans importance n’ayant plus à se soucier de rien. Mais alors la révélation d’une organisation annexe c’était la chose de trop. Il écarquilla les yeux, sa bouche s’ouvrant et se refermant comme s’il avait envie de parler. Son esprit ne bouillonnait pas il explosait. Les arborescences se multipliaient, tout autant sur Lidy que sur cette boîte de Pandore qu’elle mentionnait. Parmi tout cela une pensée particulière émergea « Est-ce qu’elle est en train de lire tout ce que je suis en train de penser ? » à quoi s’ajouter « Suis-je le responsable de tout cela ? ». Cinq secondes défilaient, puis bientôt on arrivait à dix. Et finalement… Le néant. La déflagration avait anéanti l’intégralité de l’esprit du directeur. Il encaissait trop d’un coup… La menace que représentait Lidy… Cette ennemie plus redoutable que la Triade… Son corps chuta en arrière. Il se mit dès lors à convulsion. Ayme Ko faisait une crise cardiaque et la seule personne qui pouvait l’empêcher de rendre l’âme était la Olsen.

Devait-elle le faire ou le laisser partir pour avoir une chance de monter dans la hiérarchie ou allait-elle faire repartir son cœur ? Si cela semblait être une occasion à saisir, était-ce vraiment ce qui était le mieux pour l’agente d’élite du Cipher Pol 6 ? Sans l’approbation des directeurs, aucune chance de monter une opération pour s’en prendre au trésorier. Aucun moyen de rappeler Harita sachant qu’il était le seul à disposer d’un moyen de la contacter en ce moment. Pourrait-elle mettre en place un moyen de rejoindre Enies Lobby en sécurité ? Ce n’était pas seulement l’enquête qui était en danger, c’était la vie de Lidy elle-même. La chose était tentante, mais plus que risquée, voir même suicidaire.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: