Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 6 Oct - 16:49

Amour sur l'île du plaisir [13]


Finalement, il n’était pas déplaisant. Elle savait pertinemment que ce  n’était pas le type d’homme qu’il lui fallait, mais elle ne désespérait pas quant au fait qu’il pourrait devenir un prétendant convenable si elle lui en laissait l’occasion. Il était l’option la plus longue, mais elle l’écouta jusqu’au bout. Finalement, ses pensées, elle s’en fichait pas mal au début… à présent elle les dévorait. Il lui fallait des informations, et pour cela elle devrait poser de nouvelles questions. Un regard intrigué, elle fut d’abord amusée par sa réponse à sa provocation sur le titre de Capitaine Corsaire, surprise par la puissance qu’il promettait d’avoir, et un peu interpellée par son histoire triste. « Un colonel véreux. ». Pile poil son champ d’expertise.

- De quel Colonel s’agit-il ?

Elle pourrait toujours mener sa petite enquête. Certes, il s’opposait au Gouvernement Mondial mais cela ne venait jamais de son côté. Sa prime pouvait-elle sauter ? Elle en doutait, et pourtant avec les relations qu’elle possédait, rien n’était moins sûr. Au pire, elle aurait fait sauter un nouveau pourri, encore. Encore une histoire qu’elle pourrait ajouter à son dossier. Ainsi, il prenait deux optiques dans l’esprit de la bleue, et elle se trouvait emmenée par cette contagieuse joie qu’il véhiculait. Il était étrange, et différent des deux autres qui lui avaient tapé dans l’œil. Bella était mystérieuse, innateignable, mais séduisante au possible. Neko représentait la vie dont elle rêvait. Celsius, il était le plus… intéressant.

- Je suis ici parce que j’ai été trompée par deux de mes amies qui m’ont envoyé sur les pistes de… Ah, j’en dis trop. Tu n’as pas à le savoir.

Elle se tut un instant, regarda sur le côté. Il était intriguant, passionnant et en même temps énervant. Ses sourires, ses petites manies à vouloir l’inatteignable, c’était pile poil ce qu’elle ne voulait pas. Et pourtant, il lui ressemblait d’une certaine manière : elle aussi voulait quelque chose de grand, de haut. Celsius était l’ennemi de Rina, mais… Pas celui de Lidy. Si son histoire s’avérait vraie, elle pourrait peut-être, à défaut d’être avec lui, lui acheter un peu de tranquillité. « Le Gouvernement n’admettra pas son erreur… Mais des primes ont déjà disparu… C’est possible, mais… ». La possibilité de laisser cette situation ouverte était un véritable casse-tête pour la bleue dont les intentions étaient purement mécaniques, liées à son métier…

- Mais je n’ai pas fermé la porte à l’idée d’y trouver ma moitié… Bref, si ton histoire de Colonel véreux est avérée, et je vais lancer dès ce soir mes contacts sur l’affaire, tu bénéficieras de mon soutien devant les instances pour plaider ta cause et trouver un moyen d’éliminer ta prime.

Elle s’arrêta un court instant, puis réalisa qu’il pouvait y avoir erreur d’interprétation.

- C’est purement professionnel. Je pense que le Gouvernement Mondial n’est pas figé. Certains primés ont pu rejoindre ses rangs... Quant à l’idée d’aller attaquer Barbez ou Kururu, je te conseillerais plutôt le premier que la seconde. Elle représente une génération idéale de capitaines corsaires. Celui qui l’attaquera ne saurait obtenir sa place... Même si attaquer un Capitaine Corsaire n'est de toutes les manières pas une option.

Analyse simple mais qu’elle pensait correcte. La rose était déjà loin devant ses concurrents en matière d’importance.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 6 Oct - 19:56




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr10
Celsius


    -  Colonel Marco Saki, première partie de GrandLine, voie 2. Je pense que ta position te permettra de le trouver rapidement et si, d'aventures, tu ne trouvais rien contre lui et que tu voulais le faire... payer. N'hésites pas à me contacter. Je n'ai pas eu le plaisir de le rencontrer en personne, il n'a envoyé que ses chiens. Heureusement, sinon j'imagine que ma prime aurait été encore plus élevée et notre amour plus compliqué encore.  


Saki, le moins que l'on puisse dire était que le forban ne portait pas le gradé dans son coeur. Après tout, les lieutenants qu'il avait envoyé n'avaient été que de la chair à canon susceptible de lui faire baisser sa garde pendant que le gros gibier extorquait suffisamment aux habitants pour s'éloigner et se protéger. En réalité, et bien que le primé n'avait aucune preuve, Marco Saki était une pourriture doublé d'un vendu. Le style d'homme qui imposait de fortes taxes au nom du gouvernement et qui en prélevait un bon 40% pour son compte personnel. Evidemment, il falsifiait à merveille les livres de compte et menait le peuple à la baguette. Si Celsius n'avait pas été le grain de sable dans un mécanisme parfait, il aurait pu continuer ainsi jusqu'au jour de sa retraite.

Pour l'heure, le colonel était encore tranquille mais le CP6 en la personne d'une de ses agences d'élite était maintenant au courant.

Pour le reste, Celsius mit vite cette affaire de côté et repartit sur le terrain qu'il aimait le plus arpenté avec cette magnifique jeune femme : la romance. Il la vit hésiter sur les raisons de sa première présence, manquer d'en dévoiler trop.

    - Ne soit pas gênée belle Lidy, tu me perturbes tout autant. 


Il la perturbait, ça ne faisait aucun doute mais lui aussi n'était pas dans ses prédispositions normales : elle le fascinait.

    - Tu veux m'aider à faire sauter ma prime ? Ouh, je ne pensais pas que nous en étions déjà là, je suis flatté. Laisse moi quelques instants et je cours t'acheter une bague, nous pourrons nous marier le lendemain de l'audience durant laquelle je serai blanchi. Mais... Un hic néanmoins, je suis un pirate ma belle. Un gentil pirate, certes, mais un pirate quand même. Ne nous mentons pas, si je perd cette prime, le gouvernement trouvera bien une raison pour m'en attribuer une autre mais, cette idée de capitaine corsaire me plait. Tu me conseilles de ne pas m'en prendre aux actuels titulaires... Pas bête, alors je ferai mieux.   


Il s'étala un peu plus sur sa chaise et adressa un coup d'oeil confiant à son interlocutrice, celle qui avait enfermé son petit coeur d'idéaliste au fin fond des geôles d'Impel Down.

    - Je vais défaire Janz. Comme ça, une place de plus se libérera. Ensuite, j'irai chercher...Je sais pas moi. Barbass, Kaminoke, Heziel Coffe ou l'autre débile de borgne qui fait des séismes. Pour toi, je peux tous les prendre.  


Là, il surjouait un peu, évidemment, et cherchait à attirer le sourire, le seul qui lui importait dans la salle à cette heure précise.

    -  Si tu le désires, je peux aussi enlever le directeur de ton agence, quelques mois seulement, pour que tu puisses encore grandir dans ta hiérarchie. Il réapparaitra, deux mois après sa disparition, trop vieux et trop fatigué pour reprendre son poste. Qu'en dis-tu ? 


Elle s'était dite ambitieuse nan ?





Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Dim 7 Oct - 12:04

Amour sur l'île du plaisir [14]


« Marco Saki » allait avoir prochainement des nouvelles de Lidy Olsen, à n’en pas douter. Le Colonel était apparemment une petite frappe, mais s’il s’avérait exact qu’il soit corrompu – et ce serait aisé de le prouver en utilisant l’épuisante Lecture de Vie sur lui – elle le mettrait derrière les barreaux. Bien sûr, pour l’avenir du Gouvernement Mondial, elle aurait préféré qu’il soit en tout bien tout honneur simplement un peu bête ou maladroit et qu’il se soit juste « trompé ». Cela aurait permis de garder quelqu’un d’une certaine puissance dans leurs rangs… Enfin, si son plan fonctionnait, ils risquaient de ne pas y perdre au change. Affichant un sourire déjà victorieux, elle lâcha sur un ton calme et convaincu :

- Je trouverai quelque chose. Faire des miracles, dans ce domaine-là, c’est ma spécialité.

Elle était convaincue, orgueilleusement convaincue que c’était le cas. Son aptitude à trouver des indices là où personne n’aurait pu les trouver lui avait valu des montées en grade successives et rapides. Cet homme avait forcément fait une erreur quelque part, et rien que recouper les informations entre les différents acteurs, en voir les écarts, permettrait de le pousser à faire un nouveau faux pas si les précédents n’étaient pas suffisants. Le prendre en flagrant délit aussi. Enfin, bon nombre de possibilités existaient pour capturer un malfrat de ce genre.

Enfin, il affirma sa nature de pirate, comme si son envie de liberté transparaissait. Il était de cette espèce. Cette espèce de créature qui envoyait des signaux contradictoires, qui voulait le beurre, l’argent du beurre… Et la crémière, en la personne de Lidy. Il proposait quelques solutions, mais Celsius était un homme qui était tombé sous le charme. Elle se recula, écouta le reste de ses paroles, et mis une main sous son menton à l’évocation des noms qu’il souhaitait défaire.

Kaminoke et Barbass semblaient accessibles, mais les Dokugans no Ichimi… Non, il était orgueilleux de penser qu’une telle réunion de monstres puisse être défait, surtout Heziel Coffe... Cet homme dont le voile mystérieux entourait les pas était une énigme pour la Olsen dont le regard se perdit, ressassant quelques souvenirs.

- Oublie Heziel Coffe. Il a défait trop de mondes récemment pour être à ton niveau. Kaminoke n’est pas forcément puissante, mais elle a un équipage. Barbass semble être plus facile à atteindre, il est cependant plus malin et ses soutiens sont inconnus. Quant au borgne, je n’ai pas entendu parler de lui depuis un moment… Qu’importe ton choix, il y a un risque considérable.

Elle se tut un nouvel instant et le laissa conclure. Il semblait vouloir l’aider à atteindre son rêve, à atteindre le sommet, du moins à sa manière. Elle leva un sourcil, surprise, et considéra le plan avec ses avantages et ses inconvénients. D’une certaine manière, plusieurs problèmes étaient encore présents avant de pouvoir intégrer le siège en haut du Cipher Pol. Elle n’avait pas de « coup d’éclat ». Elle n’était pas en haut de la liste. On obligerait la Vice-Directrice à pourvoir temporairement le poste, et cela serait une épreuve pour ses filles – cela, Lidy ne le permettrait pas… Elle ne permettrait pas que les filles, Tsuri et Sakura, souffre de ses manigances. Le visage crispé, elle expliqua en quoi c’était un plan affreusement mauvais :

- Parler sans réfléchir, cela semble être ta spécialité. Je ne suis pas encore au top de la liste, et même si je l’étais, un jour, on lira dans mon esprit et on démantèlera ce plan. Même d’ici quelques mois je ne serai pas suffisamment importante, à moins d’un grand coup d’éclat, sur lequel je travaille certes mais qui ne te regarde en rien. De plus, le Directeur de l’Agence est actuellement assez souple pour me permettre de prendre des initiatives. Qui sait la personne qui serait mise en intérim… Peut-être quelqu’un de plus rigide. Bref, tu comprends que je ne peux pas envisager cette possibilité, même si ce n’est pas l’altruisme qui m’y pousse.

Enfin, pas envers le directeur en tout cas.

- Tu es un homme très intéressant, Celsius, mais une pirate et une agente du Cipher Pol, c’est un frein. Nous ne pourrions vivre ensemble à Ennies Lobby, et tu ne le voudrais pas, et je ne pourrai abandonner mes ambitions. Sois réaliste.

Le coup était dur et bas, mais elle se voulait tranchante. Il l’avait poussé à analyser… à tout analyser.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 7 Oct - 17:29




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr10
Celsius


Il l'écouta, toujours et encore, son petit coeur battant la chamade au rythme des mots de cette beauté, il l'écouta lui parler de miracle comme celui qu'elle avait fait naître dans son petit coeur de forban sans foi ni loi, enfin pas vraiment sans foi ni loi dans son cas.

    - Tu ne fais pas des miracles que professionnellement, la preuve, tu as volé mon coeur sans fendre ma poitrine.  


Alors, la discussion s'orienta simplement sur les projets de vie futur de celui qui avait presque promis de ravir une place de capitaine corsaire, il avait lancé des noms à la volée pour voir si l'un d'entre eux attirait l'intérêt ou l'oeil de la bleutée, il avait parlé du plan pour la faire progresser dans la hiérarchie sans le moindre effort par le biais de l'enlèvement du directeur. Sur l'un comme sur l'autre des points, il se fit tempérer, rabrouer mais étrangement, celui augmentait toujours un peu davantage l'attrait de cette dame de fer. Elle l'avait critiqué, lui avait dit que l'amour était impossible, qu'il était trop simple d'esprit et n'envisageait pas les choses dans leur globalité, mais de tout cela, le primé ne retint qu'un passage.

    - Je te remercie, tu es femme passionnante toi aussi. Je dirais même une femme obnubilante. Pour le reste, comme je te l'ai dis ma belle, ce ne sont que des détails. Pour le côté cérébrale je te laisserai gérer, tu seras le gouvernail de ma vie et je t'obéirai à toi et à ton intellect. Pour ma future prise, partons sur qui tu voudras, Barbass, Kaminoke peu importe. Je ne te demande pas d'abandonner tes ambitions, je vais simplement te montrer que j'en suis à la hauteur.  


Il se mit à sourire, une fois de plus, et chercha du regard quelque chose dans la salle, de quoi illustrer ses propos mais il ne trouvait rien... Merde, il n'y avait rien d'utile ici ! Au fond de son esprit, Lidy pourrait voir que s'il était un homme prêt à tout pour faire sourire son interlocuteur, il n'en restait pas moins un pirate sincère et s'il promettait de s'élever à la hauteur des ambitions de la Olsen, il le ferait.

    - Habiter à Enies Lobby, ouais bof... Bon aller, pour toi, je veux bien faire une concession et j'imagine que l'immobilier vaut pas grand chose là-bas. Y'a de bonnes écoles pour nos enfants ?  


Dans le déni, il l'était peut-être un peu mais ce côté de candide idéaliste était quelque chose d'attrayant, un élément qui donnait un charme à ce rêveur. Finalement, il redevint un peu plus sérieux et lança une dernière phrase, presque une supplique.

    - Vivre une vie comme la nôtre laisse quelque chose, un sentiment. Celui de ne pas abandonner une belle chose pour une simple divergence d'idéaux.  


Il parlait d'eux, d'autre chose, même son esprit ne fixait rien de précis. Il était un rêveur, sans le moindre doute.




Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Lun 8 Oct - 17:31

Amour sur l'île du plaisir [15]


Avec un air étonné et fatigué, Lidy écouta son Don Juan lui faire la cour à grands coups d’avenir. Elle était dans un état second, presque, essayant d’empêcher les images de venir dans son esprit tandis qu’elle alliait aux pensées du pirate ses propres espoirs. Une telle relation était impossible, inimaginable. Pourtant, lui arrivait à la dépeindre. C’était un geste de foi, une foi immuable en la capacité à aimer… Ce que Lidy ne possédait pas encore, mais qu’il risquait avec acharnement de faire naître chez elle. Si elle n’était pas aussi pragmatique, elle aurait risqué sa carrière pour une romance aussi épique.

Après un large soupir, elle finit par émettre un sourire réservé, mais peut-être le premier sourire sincère de la soirée envers Celsius. Quand l’homme fut enfin parti, elle s’affaissa dans sa chaise et regarda le plafond. Cela avait été éprouvant. Elle allait prendre de quoi se désaltérer et revenir dans sa loge. De toutes les manières, il fallait qu’elle prenne du repos. Entre Bella, Sven, Neko et Celsius, Lidy avait fait la rencontre de personnalités qu’elle n’aurait eu l’occasion de voir nulle part ailleurs. Heureusement, cela lui était utile pour apprendre à comprendre les humains. Mais ça ne valait pas encore les vingt-cinq millions de berrys qu’elle avait déboursé, contre son gré.

Arrivée dans sa loge, elle posa son Den Den Mushi blanc, et commença à émettre tout en posant ses affaires. Rapidement, une voix décrocha, bien connue depuis quelques semaines par l’agente d’élite qui, de manière assez surprenante, avait sa « secrétaire » ou plutôt comme elle aimait l’appeler, son « opératrice ». Valentine avait une voix un peu rauque, un peu fermée. Elle était une femme forte, autant dans son apparence que dans son caractère. Sachant s’imposer, il n’en fallait pas plus pour que Lidy, qui avait lu dans ses pensées, ne décide de lui faire confiance. En plus, elle était un peu mécano.

- Oui ?
- J’ai besoin d’informations. Tout d’abord, peux-tu demander au CP9 qui est « Bella » ?


Elle la décrit pour qu’un portrait-robot puisse en être fait, même si l’apparence changeait souvent dans leur branche. Au moins, ils pourraient lui donner des informations, étant donné qu’elle disait avoir travaillé avec eux. Si le CP9 n’avait rien, il faudrait demander au CP8, à supposer qu’il puisse avoir des informations dessus.

- Ensuite, il me faudrait des informations sur un Colonel.

Elle décrit l’homme et sa localisation, et conseilla Valentine de demander directement son dossier à la Vice-Directrice, de sa part. Elle comptait bien mettre au clair l’affaire que le pirate lui avait confiée.

- Enfin… Mets Reutsuna et Mathilda aux corvées jusqu’à mon retour. Tu leur passeras aussi le bonjour de ma part.
- Mais…
- C’est un ordre.


« Cela leur fera passer le goût de jouer avec ma vie amoureuse. » se dit-elle tandis que la vengeance lui paraissait tout à fait appropriée. Une certaine satisfaction dans le regard, elle décida d’éteindre l’appareil en sachant que son opératrice la rappellerait plus tard dans la soirée. Elle alla donc manger, puis se doucher, dans une chambre luxueuse de quelques trente mètres carrés, simple mais efficace. Elle aimait cela : tout était de qualité ici. Le confort ne valait pas un hôtel de Marijoa, mais qu’est-ce qui le valait ?

Le lendemain matin, Lidy ouvrit les yeux avec une nouvelle bonne humeur et décida d’aller manger. Elle se dirigea donc calmement à la table du petit déjeuner, un sourire amusé aux lèvres de découvrir les nouvelles têtes.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 8 Oct - 18:12




    - Agence du Cipher Pol 9, à qui ai-je l'honneur et quelle est la raison de votre appel ?  


A peine le combiné avait été décroché de l'autre côté de l'opératrice de la Olsen qu'une voix avenante et sympathique avait retenti. L'agence était peut-être une agence de l'ombre spécialisée dans l'assassinat mais comme toutes les autres, elle disposait de secrétaires, enfin d'une secrétaire, qui participait à des missions d'assassinat de temps à autre, une secrétaire premium en soit. Après avoir décliné son identité au complet, expliquer pour le compte de qui elle téléphonait, les raisons de l'appel et en recueillant les informations à portée de l'agente d'élite Olsen, la jeune femme mit  Valentine en attente. Ce fut alors qu'une autre voix retentit dans le combiné.

    - Mademoiselle, vous êtes l'opératrice de Lidy ? Tahita Odono à l'appareil, votre supérieure et moi-même avons partagé des missions communes, je suis donc celle qui m'occuperai de nos relations si cela lui convient. Pour votre demande, j'ai quelques résultats, deux pour être sincère.   


Des bruits caractéristiques de dossier en plein feuilletage retentirent dans le combiné alors que l'opératrice aurait le temps de se munir d'un stylo pour noter les informations qui allaient lui être délivrées.

    - Pour la première, il s'agira d'une femme nommée Belladina Hikuzo, criminelle en fuite qui a eu l'occasion d'affronter certaines têtes de nos services. Elle oeuvrait majoritairement sur South Blue, dangereuse évidemment.   


Ce premier profil était donc celui d'une criminelle, une information qui ne contenterait probablement pas la Olsen s'il s'agissait de cette jeune femme qui l'intéressait tant.

    - Pour la seconde, il s'agit de Belladone "KuroTori" Grimm. Nous avons eu recourt à son expertise sur une mission confidentielle sur North Blue, elle est assez secrète mais très efficace. Attention néanmoins, ce n'est pas une personnalité à prendre à la légère. Selon le dossier, sa puissance de combat égale au moins la mienne, pour servir d'échelle à Lidy.  


L'une ou l'autre ? Avec les informations données plus tôt par la sombre combattante, le choix semblait clair, pourtant, il pouvait y avoir une marge d'erreur, ce petit détail qui induirait la Olsen en erreur. Après cela, l'agence Odono demanderait si elle pouvait se rendre utile d'une autre façon et raccrocherait dans le cas contraire en passant ses amitiés à l'élite du 6.

Par la suite, en compilant les informations à sa disposition, Amber Valentine pourrait rapidement regrouper quelques données sur la cible des attentions de Celsius, ce colonel Marco Saki. Elle apprendrait alors qu'il serait le régent d'une petite île située dans la première moitié de la voie 2 de GrandLine. Elle trouverait quelques livres de contes desquels ne ressortirait aucune anomalie ainsi que quelques rapports de visite là aussi dans défauts apparents. En soit, le dossier semblait passablement banale : ni bon, ni mauvais. En l'état, aucune raison de le suspecter de quoique ce soit et, pour en avoir le coeur net, il faudrait se déplacer à un moment ou à un autre.

***

Le lendemain matin, dans la salle de déjeuner, peu de personnes étaient présentes, la majorité étant de riches nababs qui n'appréciaient pas les journées sans leur fidèle grâce matinée. De cette façon, en descendant, Lidy rencontrerait un buffet bien garni et seulement quelques têtes dont le passionné de modélisme rencontré la veille et maintenant attablé avec une femme d'environ son âge. Les deux semblaient lancés dans une discussion passionnante. Plus loin dans un coin de la salle, c'était un visage plus connu qui déjeunait, pour l'heure seul.


Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr10
Sven


Le prince, habitué aux voyages et aux transactions financières n'était pas un "lève-tard", il ne pouvait perdre de temps dans l'entreprise perpétuelle de sa vie : oeuvrer pour le bien du royaume. Il profitait donc de la diversité des denrées et semblait parfaitement conquis, lorgnant de temps à autre vers la porte, il adressa un signe de salutation de la tête à Lidy, si toutefois elle le regardais. Dans ses pensées, elle pourrait lire qu'il attendait son nouvel ami, Celsius Jones, qui ne tarderait sans doute plus à rentrer de son footing matinal.

Dans un autre coin de la salle, une autre tête déjeunait en silence, parfaitement calmement, sans chercher les regards mais ayant le sien bien plongé dans son bol de café noir.


Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr11
Rina


Elle était du matin, bien obligée avec son emploi, pourtant, elle ne pouvait rien faire ou rien faire avec bonne volonté plutôt si elle n'avait pas pris sa dose de caféine. Son esprit était néanmoins bien actif, déjà occupé à imaginer les festivités du jour, à compiler les informations de la veille : pour l'heure, personne ne semblait avoir retenu son attention et encore moins son intérêt.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Lun 8 Oct - 19:04

Amour sur l'île du plaisir [16]


L’agente d’élite avait obtenu quelque chose de la part de son alliée du Cipher Pol 9 : une information qu’elle était prête à parier avec sa vie. Elle aurait aimé qu’il n’y ait pas de choix à faire mais soit… La personne qu’elle avait rencontrée en tant que « Bella » était plus proche d’une criminelle endurcie que d’une femme munie d’une expertise. Alors, elle décida, avec une dureté évidente, qu’il fallait qu’elle sache tout de cette personne : avec qui avait-elle travaillé, quels étaient les numéros de ses employeurs, était-elle un agent de l’ombre ennemi ? Tout ce qu’il fallait. Bien sûr, une prime aurait dû rayonner sur sa tête, mais elle doutait que cela serait avéré si la mettre en lumière avait attiré des regards insoupçonnés sur elle.

La lecture de vie ne nécessitait qu’une chose : que la cible ne soit pas consciente qu’un tel pouvoir était utilisé sur elle. Et qui aurait pu imaginer que le secret gardé même des plus proches amis de Lidy Olsen ait pu transpercer quelque part ? Même si elle avait un doute, elle n’aurait jamais la présence d’esprit de savoir « comment ». La jeune femme n’aurait qu’à faire un regard absorbé, charmé, quitte à perdre un prétendant au passage. Qu’importe, c’était son métier qui importait plus que tout. Il fallait qu’aujourd’hui, elle fasse ce qui était nécessaire. Si c’était avéré, le Cipher Pol 9 viendrait sur place à l’aide du griffon pour s’occuper du petit cadeau.

- Bon, fit la Olsen, allons manger.

Le buffet du petit-déjeuner était encore plein quand elle arriva. Elle put saluer Sven, de loin, qui attendait son nouvel ami Celsius – à croire qu’ils allaient finir ensemble ces deux-là. Le cinquantenaire passionné semblait parler avec une femme qui était aussi passionnée que lui. Ce duo incertain mettait Lidy dans l’embarras, mais elle n’avait de toutes les manières pas envie d’y passer trop longtemps. Quelques heures suffiraient pour qu’elle trouve une autre personne que Celsius ou Bella pour y jeter son dévolu.

Avec les personnes dans la salle, elle ne vit que la Colonelle qui semblait être abordable, du moins si elle buvait son café. Ainsi, Lidy alla se servir et rejoignit sa table, s’asseyant assez simplement avec un sourire amical sur le visage. Elle avait décidé de faire une approche, pour une fois. C’est dans un esprit de simple qu’elle se décida donc à exprimer son intérêt pour la demoiselle à travers une petite phrase d’accroche :

- Enchantée, Rina. Lidy Olsen. J’imagine que vous avez besoin de café le matin pour vous réveiller. Est-ce que je vous ressers ?

Elle s’était saisie d’un broc de café bien moulu pour donner une première impression avenante. Si elle venait à voir sa proposition déclinée, Lidy se contenterait de se servir elle-même et de boire le brevage qui, malgré tous ses efforts, restait amer sur sa langue. « Eurk, c’est vraiment n’importe quoi. » se dit-elle. Puis elle déposerait sa tasse sans plus y toucher, oubliant simplement la logique de son action.

- Les festivités ont commencé hier, mais aujourd’hui promet d’avoir son lot de nouveautés. Je suis impatiente de découvrir ce qu’il va se passer.

Cette fois-ci, c’était avec honnêteté et un petit éclat dans les yeux qu’elle s’était exprimée. De hier, elle n’avait retenu que Neko en prétendant sérieux. A vrai dire, Bella était sauvage mais si elle s’avérait être une criminelle, ses chances auraient décru rapidement. Quant au reste, Lidy voulait simplement se poser avec quelqu’un qui pourrait lui assurer une certaine stabilité dans son couple. Celsius était toujours et encore un frein qui demanderait du temps à la future directrice, du moins s’y voyait-elle déjà.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 8 Oct - 20:21




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr11
Rina


La colonelle à la crinière rose avait les deux yeux rivés dans sa tasse dont le précieux liquide arrivait maintenant sur la fin, elle allait devoir se relever pour enquiller sa seconde tasse avant d'aller en chercher une troisième et dernière ; comme tous les matins. Evidemment, sur un champ de bataille, elle pouvait s'en passer mais dans les jours de stress au bureau, ou dans son cas, à la caserne, le taux de caféine du matin pouvait totalement explosé. En réalité, elle sentait le manque, elle le comblait comme elle le pouvait avec du café, des activités militaires, des missions périlleuses mais dans le fond, elle attendait celle qui ferait passer ses petites addictions au second plan. Et finalement, peut-être que cette âme soeur venait de se toquer à sa porte, ou de s'asseoir à sa table dans les faits. En voyant une personne s'asseoir devant elle, la gradée releva le regard, quittant ainsi le peu de café qui lui restait et posa les yeux sur l'arrivante.  

    - Enchantée, de même. Je reprendrais une tasse oui, merci. 


Son ton était assez égale, elle n'était pas spécialement enjouée, pas spécialement froide, pas spécialement hautaine comme elle pouvait l'être à l'accoutumée. Depuis la veille, elle tentait d'abattre les barrières qu'elle maintenait toujours autour d'elle, de se rendre plus accessible, et cette presque inconnue, avec son café, avait trouvé une voie intéressante pour initier la discussion.

    - Alors c'est vous... Ma collègue.   


Elle avait pris une lapée de café sans quitter son interlocutrice du regard un seul instant. A moitié sur ses gardes comme si elle allait être attaquée, à moitié endormie après seulement une tasse et demi, la Ardina savait qu'elle avait affaire à une gouvernementale et s'expliqua bien vite même si Lidy avait probablement déjà tout lu dans l'esprit de la principale intéressée.

    - Vous n'avez pas caché l'identité de votre employeur hier, j'ai donc appris que je n'étais pas la seule prétendante affiliée au gouvernement. Heureuse en tout cas, je me sens moins seule ici, au milieu des criminels, d'un criminel surtout.  


Son regard s'était durci alors que ses pensées se tournaient lentement vers l'homme qui était entré dans la salle plus tôt en adressant un clin d'œil à l'agence d'élite.

    - Et il fanfaronne l'abruti. Dites-moi, il vous intéresse ? Quel type d'homme retient votre attention ? 


Dans le fond, elle essayait de savoir si cette agente était purement hétérosexuelle, à son inverse finalement... Et si elle avait un petit coup de coeur pour ce forban souriant, cet abruti à bâton. Bien qu'elle puisse parler de son inimitié avec lui pendant des heures, l'esprit affuté de la protectrice de scientifique se recentra, elle devait être accessible, s'ouvrir.

    - Je me pose la même question, quelles activités pour aujourd'hui ? Peut-être pourrons-nous avoir des têtes-à-têtes selon les affinités des questionnaires.  




Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Lun 8 Oct - 22:24

Amour sur l'île du plaisir [17]


- Effectivement, c’est moi, sourit la demoiselle.

Elle ne développa pas plus que cela. Son identité n’était absolument pas un secret, et si elle n’avait pas précisé son grade, ce qu’elle pourrait faire ici, il n’y avait pas de mal à envisager que son alliée du Gouvernement n’en avait rien à faire. Elle pourrait l’interpeler un peu plus tard sur ce sujet, si le courant passait bien entre elles deux. La demoiselle se contenta alors de sourire, un regard admiratif sur le visage. Elle était vêtue d’une robe blanche, délicate, similaire à celle de la veille. Son regard était pétillant, alors même qu’elle venait de réveiller. A vrai dire, la Olsen était souvent de bonne humeur le matin, c’était la journée qui l’embêtait le plus.

Quand elle vit Celsius entrer et lui adresser un clin d’œil, la demoiselle se contenta de soupirer. Elle ne savait pas ce qu’il attendait d’elle, mais ce n’était certainement pas très ragoutant. Leur contrat pourrait marcher uniquement s’il était coopératif, et qu’il ne cherchait pas trop à la draguer lourdement. Enfin « contrat », c’était un bien grand mot. Son caractère « forceur » ne plaisait pas trop à la bleue, qui ne s’était pas laissé conquérir par ses paroles mielleuses.

- Son histoire m’intrigue, mais le personnage en lui-même ne m’intéresse pas. Que ce soit chez un homme ou chez une femme, j’aime l’idée d’avoir une personne fiable en face de moi, répondit-elle, sachant pertinemment que la Colonelle attendait une réponse.

Finalement, la marine dit sur un air intéressé qu’elle aimerait avoir des têtes à têtes en fonction des affinités sur les questionnaires. Pour jouer sur trois jours cependant, des têtes à têtes en chaine semblaient peu probables. Il y aurait peut-être une partie comme ça, mais aussi des phases de groupes prédéfinis pour pouvoir s’entraider, et montrer sa valeur auprès des autres. Peut-être des jeux sportifs, ce qui était proposé assez souvent. La Olsen elle-même avait envisagé quelques scénarios, mais elle voulait se faire charmeuse. Elle s’apprêta à répondre quand une pensée lui traversa l’esprit. Il fallait qu’elle dise à la Colonelle qu’elle était agente d’élite. Ce serait plus honnête, même si ce serait « se vanter » peut-être… à vrai dire, une agente d’élite, c’était souvent quelqu’un de puissant, ce qu’elle n’était pas. Seul son cerveau lui permettait d’accéder à ce titre.

- Je ne l’ai pas dit aux autres, mais je suis agente d’élite du Cipher Pol 6, finit-elle par dire. Je pense, peut-être à tort, que votre justice est absolue, à en voir votre comportement avec ce criminel. Sachez que la mienne se base sur les faits.

Il fallait qu’elle soit honnête, si elles envisageaient une relation. Il fallait savoir qu’elle ne suivrait pas forcément aimée aussi, car le Cipher Pol 6 avait peut-être déjà pris certains camarades de la jeune femme au caractère synthétiquement ouvert. Elle risquait de se refermer comme une huitre, et cela, la Olsen préférait le savoir dès à présent.

Finalement, elle sourit. L’air un peu sérieux qu’elle avait pris laissa place à quelques instants de répits.

- Quel est votre type de femmes, Rina, au fait ?

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 8 Oct - 22:56




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr11
Rina


La réponse s'agissant de Celsius convint la gradée qui n'y répondit cependant pas, elle plongea ses lèvres d'un rose magnifique et naturel dans le liquide sombre qu'elle appréciait tant en matinée. Elle en prit une nouvelle gorgée en triant les informations que lui offrait la Olsen, des choses simples mais qui éveillait un minimum d'intérêt. Il s'agissait finalement de la première personne réellement intéressante depuis le début des festivités pour la rose qui n'avait jusqu'alors pas trouvé de chaussure à mettre à son pied. Gouvernementale convaincue, attirée uniquement par les femmes, assez claire et tranchée dans ses idées, carriériste, elle avait un certain niveau d'exigence moral mais aussi physique, une chose qui ne l'avait pas aidé dans sa recherche jusqu'à aujourd'hui. Alors, quand Lidy dévoila son véritable grade, la Ardina ne put que sourire, assez légèrement. Cette jeune femme n'était décidément pas dénuée de tout intérêt.

    - Agente d'élite ? Très intéressant, une pointure dans votre domaine donc. J'aimerais progresser toujours davantage pour un jour atteindre le niveau de Monsieur Poisseroy. 


Si Lidy avait un certain respect pour sa Vice-directrice, Rina avait un respect infini pour l'homme qu'elle venait de citer, Poisseroy Voltaire, un homme au service de la section scientifique et à la puissance qui n'était plus à prouver. Hiérarchiquement, elle dépendait de lui, avec quelques échelons entre eux, évidemment mais elle le considérait comme un modèle, comme un but à atteindre, une finalité. Elle n'avait pas l'intelligence du brun mais compensait pas un sens professionnel sans borne et un volonté sans égale. En attendant, l'heure n'était pas aux ambitions professionnelles mais bel et bien à la romance et à l'avenir en couple.

    - Comment savez-vous que j'aime les femmes Mademoiselle ? 


Elle posait la question avec ton tout à fait sérieux mais ses pensées trahissaient un réel sens de l'humour qu'elle ne faisait jamais transparaître dans la vie commune et encore moins dans son emploi de tous les jours. Bien plus sérieuse dans ce dernier domaine, elle ne parlait pas d'elle, ou très peu. Dans son équipe de combattant, personne ne connaissait ses préférences intimes et les quelques hommes qui avaient tenté un rapprochement n'étaient que plus que certains de son inimitié.

    - Pour le fond de la question, j'aime les femmes d'esprit, les femmes tranchées, celle qui ont du caractère mais qui savent également se montrer douce. Ambitieuse, impliquée, passionnée, fidèle : voilà des qualités essentielles pour moi. Physiquement, j'avoue ne pas être des plus simples non plus mais, dans votre cas, je vous trouve belle, je l'avoue. Et vous, que pensez-vous de moi ?  


Elle était directe et voulait simplement savoir si Lidy était une option possible pour une future vie à deux.

Bien que la conversation semblait partie pour durer, cette question serait la dernière à laquelle Lidy pourrait répondre car bientôt débarquerait un nouveau problème.

Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr15
Canahara

Le constantiniste était entré, bras dessus bras dessous avec l'une des femmes qui s'était montrée intéressée la veille. Dans l'esprit de l'un comme l'autre, on pouvait lire les souvenirs d'une nuit mouvementée, d'un désir de partir de cette réunion rapidement. Pourtant, avant de partir, le prête comptait s'offrir un coup d'éclat. Il se planta devant le primé attablé avec le prince et débuta son speech sur la primauté du gouvernement mondial, sur la puissance de la volonté de Constantin. Le forban était un hérétique, une mauvaise herbe qu'il faudrait faucher.

Devant ce spectacle de bas étage, la gradée ne lâcha qu'un commentaire.

    - Quelle raclure ce type...  


Etonnamment, elle ne visait pas là son ennemi de faction mais bien le cultiste.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Mar 9 Oct - 8:24

Amour sur l'île du plaisir [18]


La Olsen fut bon public et rit aux paroles de Rina, qui tentait de faire un trait d’humour derrière une réplique inquiétante. Elle n’aurait cependant pas le temps d’expliquer qu’elle avait vu et entendu leur dispute avec Cahabara, lors de son entrée, où elle avait avoué haut et fort aimer les femmes. Les sous-entendus n’étaient ainsi plus permis, et si elle avait grillé sa carte à ce moment-là, elle semblait avoir bien d’autres atouts dans sa manche. Son ambition était plaisante, similaire à celle de la Olsen qui ne voulut pas rebondir dessus. Parler d’elle-même, ce n’était pas pour ça qu’elle était venu contrairement à certains.

- Je vous trouve très belle, répondit la Olsen avec un sourire muni d’une touche de rougeâtre sur les joues, comme pour montrer qu’elle était tout à fait sous le charme.

Alors même qu’elle aurait aimé poser une dizaine de nouvelles questions, impressionnée et un peu charmée par Rina, quelqu’un débarqua. La Olsen tira une moue désagréablement surprise, lisant les souvenirs de la nuit que venaient de passer les tourtereaux dans des détails qui ne lui plaisaient pas. Il semblait avoir envie de faire des siennes, de montrer quelque chose qu’elle trouvait désagréable. Fermant les yeux, elle finit par soupirer et se lever, sans prendre en compte les pensées de son interlocutrice à qui elle fit une moue désolée, désolée de ce qui allait se produire.

Arrivée au niveau du prêtre, elle toussota plusieurs fois. La première de manière assez discrète, pour attirer l’attention de Sven et Celsius, la seconde pour couvrir à peine sa voix comme un toussotement, et la troisième pour arrêter de manière ostensible la prise de parole. Il voulait un coup d’éclat ? Il allait en avoir. Elle n’était pas à même de défendre cet abruti de forban, et s’il le voulait il pouvait très bien le faire tout seul. La seule chose qui l’intéressait, elle, actuellement, c’était de rabattre son caquet à cet abruti de constantiniste. Au moins, Vénus avait la décence de savoir quand placer ses prières.

- Dans cette pièce, je ne pense pas qu’il y ait grand monde qui vous apprécie.

C’était un petit mensonge. Beaucoup devaient l’admirer, mais il n’était pas obligé de le savoir. Le ton sec qu’elle employait, son opposition simple et le primé devraient dissuader les esprits téméraires d’intervenir. En tout cas, il ne s’était pas fait que des amis depuis la veille.

- Vous vivez dans un monde d’hypocrites, où votre hypocrisie vous met au-dessus de tout. Partez. Partez avec cette pauvre femme qui deviendra votre chienne. Vous ne rêvez que de cela, la nuit, entre deux parties de jambes en l’air.

C’était bas. Le sexe, tout ça n’avait pas sa place en général dans l’espace public, surtout pas auprès d’un « homme d’église », même s’il n’avait pas fait vœu de chasteté. Il avait couché avec une femme sans amour, ce n’était pas anodin, et pour un homme qui cherchait à plaire aux femmes comme il avait tenté de le faire avec la Colonelle, les détours devaient être nombreux.

- Cet abruti est un criminel et, un jour, la potence l’attendra. Cependant, le Gouvernement Mondial n’est pas porté par les prêcheurs, il est porté par les actes héroïques des soldats qui se battent chaque jour, leur vie comme bouclier, devant une Justice qui grandit et se perfectionne. Il est aussi porté par ceux qui leur permette cet exploit. Votre religion n’a sa place que si les personnes qui lui sont dévouées ne font pas preuve d’aveuglement. Loué soit le constantinisme et Saint-Constantin ? La religion, si elle est la réponse, a sûrement mieux à offrir que des palabres. Je n’en ferai pas l’apologie, les vôtres le font mieux que moi. Je ne la dénigrerai pas, car pour moi, dénigrer la foi, c’est planter un couteau dans l’un des poumons d’une société. Mais votre attitude, celle qui consiste à vous mettre en avant en assommant le reste du monde, est une honte pour les vôtres. Réfléchissez à vos actes, Canahara.

Poumon, vraiment ? Et bien, en réalité, si un seul des poumons disparaissait, c’était possible de continuer à vivre, mais l’organe avait assez d’importance pour qu’elle ne passe pas pour une hérétique, surtout qu’elle avait terminé en vendant autre chose. Bien sûr, elle n’y croyait pas à ces conneries, mais son discours devait être adapté au public.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 9 Oct - 10:29




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr11
Rina


Elle avait rougi, oh non, elle avait rougi. La gradée avait senti la chaleur monter à ses joues, elle savait qu'elle avait rougi et s'en voulait presque pour ça, comment pouvait-elle rougir, pour si peu, pour un simple compliment physique qu'elle avait déjà reçu sous de nombreuses formes à la caserne, durant une mission. Elle était inaccessible, hautaine, froide, distante alors comment pouvait-elle rougir pour si peu. Son cerveau entra en ébullition devant le pouvoir de lecture de la Olsen, un pouvoir que ne pouvait imaginer la Ardina. Bien qu'elle se croit en sécurité dans son esprit, elle savait qu'elle avait rougi et cela l'embêtait clairement, cela montrait qu'elle était faillible, qu'elle n'avait pas des barrières suffisamment fortes pour tout supporter ou peut-être que... Peut-Être avait elle enfin réussit à abaisser ses défenses dans ce contexte si spécial tant et si bien qu'elle ne trouva qu'une seule réponse, les joues encore rosées.

    - Merci Lidy.  


"Quelle cruche ! Merci, je lui ai juste dit merci ! Mais ... NAN !". Les pensées de la gouvernementale tournaient en boucle autour de ce qu'elle considérait comme de la faiblesse mentale, elle comprenait malgré elle que cette agente d'élite éveillait des choses, pas de sentiments, pas si vite, mais un petit intérêt, un semblant de relation pré-romantique. "Merde". Alors finalement, elle n'était pas venue pour rien. Si elle repartait seule, elle aurait au moins la certitude qu'elle pouvait s'ouvrir, au moins un minimum. Elle aurait aimé continuer, faire preuve d'esprit mais fut dérangée par la scène se déroulant en arrière plan et par le départ de Lidy qui s'excusa d'une mine désolée. A peine lui avait-elle tourné le dos que Rina se mit à sourire, elle avait compris ce qui allait se passer, elle lisait en Lidy sans malédiction. Décidément, cette jeune femme avait du chien, elle aimait ça. Un sentiment qui n'alla qu'en se renforçant au fur et à mesure de l'avancé du raisonnement et des mots de la Olsen.

Elle critiquait le pirate, crucifiait le constantiniste, le tout dans un respect des plus total : elle était impressionnante dans la prise de parole. Etait-elle une combattante, Rina ne le savait pas encore mais elle comprenait tout de même comment elle avait obtenu son poste actuel.


Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr15
Canahara


De son côté, le prêtre essayait de le cacher, comme devant la rose la veille, mais il fulminait intérieurement. Sa défaite semblait totale sur le terrain de l'expression orale. Devant lui, la jeune femme ne dénigrait pas sa religion mais seulement son comportement, il ne pouvait donc pas la faire accuser par les instances constantiniste. Elle critiquait le forban, se plaçant ainsi hors du champ de sa défense, l'article 4 était donc inapplicable. Alors, certes, il pourrait mentir, modifier sa réalité pour enterrer Lidy devant sa hiérarchie mais il y avait des témoins et parmi eux, cette gradée impertinente. Malgré tout, il ne pouvait rester silencieux, il ne pouvait admettre et tolérer un tel affront sans répliquer.

    - Vous êtes douée d'éloquence, cela ne fait aucun doute, agente Olsen. Mais je vous conseille de réfléchir avant de parler. La voix de Saint-Constantin et, par son biais, la mienne font de pauvres âmes abandonnées des guerriers à la foi inébranlable. Le constantinisme est la solution aux maux de ce monde, vous vous en rendrez compte, vous comprendrez l'importance de notre messie, l'importance de mes mots et vous regretterai votre intervention. Si j'en crois mes sources, vous faites partie du Cipher Pol 6, je ferai en sorte que votre directeur soit mis au courant de votre irrespect directem... 


Alors qu'il parlait normalement, le regard empli de haine à l'encontre de la Olsen, Canahara eut un geste de recul, son regard se fondant un instant dans l'expression d'une peur temporaire, plus par surprise que par réelle terreur dans un premier temps, le regard qui lui était lancé dans le dos de l'élite lui glaçait le sang, un regard sombre, profond.


Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr14
Bella


Le cultiste n'avait pas vu la jeune femme arrivée, tout comme la majorité de l'assemblée d'ailleurs. Parmi les personnes présentes à proximité, seul Celsius ne semblait pas surpris outre mesure mais il avait cette tendance à se foutre de tout, et du discours du curé en premier lieu. Il était resté assis sur sa chaise, sirotait son cocktail vert égout tranquillement en écoutant les boniments de ce prêcheur de pacotille. Là, il n'avait pas délaissé son verre mais ses yeux étaient fixés sur Bella... Il la trouvait tellement sexy.

Quoiqu'il en soit, à part lui, personne n'avait vu le coup venir, personne ne l'avait vu ou entendu mais elle était là, le regard noir jeté vers le Santeno.

    - Ne prononcez pas des mots que vous pourriez regretter abruti. Vous avez trouvé une fidèle servante pour votre futur alors vous n'avez plus rien à faire ici. Dégagez.  


Le ton était froid, impérieux. Sur le coup, comme à son habitude, Canahara souhaitait se défendre, avoir le dernier mot, mais le regard de cette femme le décontenança, il y renonça, attrapa le bras de sa promise, de son jouet, et ils s'en allèrent. Bella avait suivi le départ du regard, toujours dans le dos de Lidy.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Neko est lvl ???

Canahara Santeno a quitté le festival
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Mar 9 Oct - 21:17

Amour sur l'île du plaisir [19]


Si Rina avait un petit côté mignon, cela n’affecta pas le discours de Lidy, dont le cœur était vindicatif à cet instant-là. Elle ne supportait pas ces stupides personnes qui se montraient plus exaspérantes qu’elles ne le devraient. Ainsi, en un instant, elle fit preuve avec brio d’une langue qui s’était délié ces dernières semaines. Avait-elle déjà parlé autant ? En tout cas, ce n’était pas pour prendre la défense de ce gars, sûrement pas. Il était assez grand pour le faire tout seul. La raison qui la poussait à cela, c’était d’une part le côté insupportable de Canahara, et d’autre part son dégoût profond pour les constantinistes en son genre. Ainsi, avec un air fermé, elle abattit ses derniers mots, sans faire le moindre faux pas. Il ne pouvait pas l’accuser d’avoir insulter sa religion : c’était une simple attaque personnelle.

Quand il répondit, ce fut avec moins de superbe, et il devrait lui-même le reconnaître. Elle sentit qu’il voulait se venger, et qu’il tenterait de trouver un moyen de le faire. Dans ce milieu, on n’avait pas que des amis, mais des ennemis au sein des rangs des civils, c’était… Il s’était figé, couplé de terreur. La Olsen n’hésita pas un instant. Elle devait en savoir plus sur l’homme qui se trouvait en face d’elle, et profiter de cet instant là pour lire en lui comme dans un livre ouvert. Elle se concentra, et brusquement son esprit partit.

Des allées blanches, des personnes habillées « à la mode de Marijoa ». Les lieux étaient immaculés, des esclaves traînaient dans les rues, portant sur leurs dos des nobles célestes. Puis brusquement, du sang. Un intense sentiment d’amour, imprégné d’une culpabilité, d’une colère, d’une douleur. Une dispute qui avait mal tourné, tout bêtement. Une phase de dépression. Puis Saint-Constantin, et une admiration sans bornes qui était née. C’était à ça que ça ressemblait alors, un discours du prêcheur. Le voyage était éprouvant, mais avec un don de persuasion inné, il était capable de miracle…

Cet homme avait une tendance à la violence, et faisait tuer des personnes qui l’énervaient en influençant les civils. Ce serait difficile à prouver : mais il avait quelques erreurs de parcours. Son pouvoir était utile, cependant en épluchant bien, quand elle aurait le temps, la Olsen pourrait se souvenir de ce qu’elle désirait. Il fallait certes enquêter, et cela prendrait du temps, mais elle s’arrangerait pour lui nuire plus qu’il ne pourrait jamais le faire. Un des civils était peut-être important, qui sait. En tout cas, elle comptait bien ne pas se laisser menacer impunément.

Se tournant vers Bella, elle fit un demi-tour élégant et sourit à la jeune femme. Ses paroles avaient été des échos nébuleux durant sa phase de souvenirs, cependant à présent qu’elle était consciente, elle ne pouvait que comprendre qu’elle l’avait aidée.

- J’imagine qu’il vous agaçait autant que moi.

Elle lorgna sur le reste de la salle et scanna. Les avis sur sa prestation étaient mitigés, et tandis que Sven avait « le cul entre deux chaises », celle de sa foi nouvelle et celle de son énervement face à Canahara, Celsius profitait de chaque instant, tandis que Rina appréciait grandement le spectacle.

- La journée promet d’être longue en péripéties !

La demoiselle souriait, blanche. Son cœur battait la chamade. Elle avait les souvenirs de cette nuit d’ébats, des souvenirs plus anciens qui se battaient en duels… Ah, elle risquait de lâcher prise à tout moment. Il lui fallait de l’eau. Quelque chose pour…

Son corps vacilla, elle se sentit tomber.

Il se passa plusieurs minutes de souvenirs tumultueux avant qu’elle ne reprenne conscience.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 9 Oct - 22:06




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr14
Bella


Bella eut la joie de voir le visage de Lidy lorsque celle-ci suivit la fuite de Canahara vers la sortie et laissa un échappé un sourire plus que timide dans ses lèvres souvent neutres et son regard toujours aussi déroutant : mystérieux et sombre. Il y avait quelque chose en cette femme, une part d'ombre qu'elle ne prenait absolument pas la peine de cacher, un côté aimant sous une couche de noirceur : quelque chose d'atypique mais d'attirant si on aimait le risque.

    - Oui, c'est un être abjecte...  


Dans ses paroles, surtout devant l'agente pour laquelle elle commençait à développer un attachement alors minime, celle qui se présentait comme une mercenaire se cachait, elle n'allait pas trop loin, n'offrait pas la plénitude de ses pensées. Des pensées que Lidy aurait pu lire si elle ne s'était pas sentie faible suite à l'utilisation de son pouvoir de lecture de vie : une envie de meurtre. Attention, la jeune femme ne pensait pas à cela à la légère mais avait vraiment eu la volonté de suivre le cultiste et de lui faire payer son comportement général aussi bien que les menaces qu'il avait manqué de proférer devant l'élite du sixième Cipher Pol. Cette saloperie de prêcheur, elle n'aimait pas les religieux, encore moins ceux qui agissaient en sectaire, alors lui... Si la possibilité lui avait été donnée de rester seulement une ou deux minutes en sa compagnie dans un coin sombre, il n'en serait jamais ressorti. En elle, une colère profonde était palpable mais celle-ci s'abaissa quand Lidy lui réadressa la parole. Plus encore, elle disparut lorsque Lidy chancela.

Bella n'avait pas eu le temps de lui répondre mais pour la chute, elle avait réagi au quart de tour, Sven et Celsius n'étaient pas debout que Lidu tombait déjà dans les bras puissants de la jeune femme brune. Sans attendre la moindre seconde, sans laisser aux autres le temps d'émettre la moindre protestation ou proposition, elle les dévisagea d'un regard noir dissuasif et n'ajouta qu'un simple.

    - Elle a dû s'évanouir sous le stress, je m'occupe d'elle.   


Elle souleva alors Lidy comme le prince charmant porte sa princesse et sortit de la salle sous les yeux interrogateur de Celsius et Sven ainsi que sous l'oeil tantôt inquiet, tantôt indifférent d'une Rina qui n'avait pas eu assez de temps pour tisser de véritables liens dépassant l'intérêt basique.

Bella gravit les marches avec aisance et facilité alors qu'elle transportait un poids mort sur les bras, signe que la masse de la Olsen ne représentait en rien un handicap pour la mystérieuse Bella. Elle rejoignit rapidement sa chambre et déposa la belle aux bois dormants sur son lit, prenant place à ses côtés, les mains enserrant son poignet pour garder son pouls sous contrôle. Une oeil fixé sur Lidy, l'autre sur l'horloge baignée dans la pénombre des rideaux perpétuellement tirés dans la chambre de la jeune femme, elle voyait les minutes défiler pour qu'enfin, au bout d'exactement 17 minutes, la paramécia ouvre de nouveau un oeil timide et peu hagard.

En se réveillant, elle vit le regard de sa blessée se perdre dans ses yeux, comme si elle s'absentait ou une chose du genre. En réalité, Lidy utilisait de nouveau son pouvoir de lecture totale de vie. Elle plongerait alors dans les détails d'une histoire terrible.

Contrairement aux enfants pauvres mais souvent en bande, habitués à la survie, la petite Bella était née dans une famille sans trop d'argent mais par cela résultait d'un choix. Quelques semaines après être tombée enceinte et sous l'impulsion d'un étranger se révélant être le père de l'enfant, la mère de la brune avait tout quitté pour rejoindre son amant dans une communauté religieuse exclusive. En l'intégrant, elle avait renoncé à tout : intimité, argent, honneur, estime, propriété mobilière et de son corps, volonté et même sa fille. Le culte régissant l'ordre de cette communauté était clair, l'amant de la mère en étant l'un des quatre cadres, ceux-ci avaient tous les droits sur la communauté et tous ses membres : femmes, hommes, enfants. Vie ou mort, cuissage, éducation, attribution des tâches, gestion de la vie et des ressources : les quatre dirigeants étaient à la tête de tout, ni plus ni moins.

Bella, le jour de sa naissance, avait été séparée de sa mère, directement prise en charge par le père, par les nourrices. Le géniteur voyait en elle une future arme, la possibilité de planquer une lame derrière un joli minois, il lui donna donc le nom d'un poison, Belladone. Elle avait vécu de longues années, quinze très exactement, au sein de la communauté. Dès son plus jeune âge, elle avait appris les choses à savoir pour remplir son office. Combat, discrétion, assassinat, connaissances des arts du meurtre : son éducation sur le domaine était équivalente à celle prodiguer par le Cipher Pol 9, ou presque. Durant ses quinze années, elle avait vécu la violence, la torture, la peine, la tristesse, la folie. Sa mère se désintéressait, son père ne la voyait que comme un outil au service du bien commun puis... au service du plaisir de ses compères. Le surlendemain de son quinzième anniversaire, elle avait été offerte au patriarche, le plus vieux des quatre, pour que celui-ci lui fasse découvrir les plaisirs de la chair, elle n'avait eu d'autre choix que de se laisser faire une fois. Plusieurs fois. Les mois étaient passés, trois ou quatre, avant qu'elle ne mette en pratique ses enseignements. En une nuit, elle détruisit la hiérarchie, prenant la vie des trois et celle de son père. Elle le décapita dans la moindre hésitation avant de laisser la tête ainsi arrachée dans le lit de sa mère qui le retrouverait le lendemain. Elle avait fui, sans en savoir davantage.

Par la suite, elle s'était vendue au plus offrant, jamais corporellement mais toujours pour ses capacités. Finalement, avec le temps, l'argent était devenu secondaire et elle préférait jouer pour le camp qui lui assurerait la prospérité sur le long terme, le gouvernement dans son cas. Elle avait travaillé pour leur compte, huit années, avant d'avoir des missions plus intéressantes et, la mission. Sur une île reculée de North Blue, on l'avait contacté, des parfaits inconnus ne portant pas d'uniformes, aucune trace d'histoire. Ils avaient traqué un primé puissant et devant le massacre des quelques personnes envoyées, l'une des dernières lui révéla l'existence d'une agence supplémentaire, le CP9, leur agence. Une groupe de deux renforts était arrivé et, sachant qu'elle travaillait avec des agents de l'ombre, des membres du gouvernement, Belladone avait montré son véritable potentiel, elle avait mérité le surnom que le gouvernement lui adressait maintenant "KuroTori", l'oiseau noir. Un nom qui découla de sa maîtrise parfaite des arts du meurtre et de sa malédiction, le Zoan du merle noir.

Depuis lors, elle avait totalement basculé du côté du plus fort, du côté du gouvernement. Le CP9 la gardait sous surveillance éloignée, elle était au courant mais on ne la tuait pas, elle était trop utile. Elle inspirait néanmoins à une vie différente, une vie plus tranquille, une vie rangée : une vie de couple.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Belladone "KuroTori" Grimm est lvl ??? (Zoan du merle noir)
Neko est lvl ???

Canahara Santeno a quitté le festival
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Mar 9 Oct - 22:44

Amour sur l'île du plaisir [20]


Les souvenirs étaient douloureux. Ils représentaient une part de l’âme d’une personne, et la Olsen volait cette construction. Elle devait actuellement lutter pour s’assurer de la véracité de ceux-ci, pour ne pas les mélanger avec les siens. Sa mémoire parfaite lui permettait de tout emmagasiner, dans un espace supérieur à ceux qui avaient l’habitude. Le jour viendrait cependant où elle risquait d’atteindre une limite : avait-elle encore le temps ? Elle ne le savait pas. Le regard vers le plafond, elle sentit quelque chose provenir de sa droite. Elle tourna légèrement la tête, et put apercevoir le visage de Bella qui veillait sur elle. Son sourire avait disparu. Elle était belle quand elle souriait… Et soudain, le regard de Lidy se posa, fixa, et de nouveaux souvenirs affluèrent. Elle avait vécu un contrecoup énorme, contrairement à la dernière fois. De temps à autres, cela devait lui arriver. Ce n’était que sa quatrième lecture de vie, la première ayant été hasardeusement faite sur un passant.

« J’ai mal. » pensa-t-elle. « J’ai peur, j’ai soif, j’ai faim. Papa est une horrible personne. Je veux le tuer. Je l’ai tué. ». Un instant suffit pour qu’elle mette de côté le drame de sa vie, et cherche la seule information dont elle avait besoin, et qui lui arracha un sourire. Ce n’était pas une horrible criminelle, contrairement à ce qu’elle pouvait déduire de son comportement.

- Merci… de m’avoir aidé.

Elle tenta de se relever, et eut un nouveau vertige. Les souvenirs étaient bien plus puissants que prévus. Canahara avait été le pire salaud de l’univers, mais Belladone avait été « pas mal » dans son genre. En réalité, non. Lidy approuvait ses choix, et vivre ce qu’elle avait vécu… Sa main vint se placer au niveau de son estomac, et soudain une série de larmes coula le long de son visage. Elle pouvait ressentir ce qui s’était passé. C’était horrible. Ce pouvoir était une malédiction. Inspirant, la demoiselle releva la tête, essuya l’eau sur son visage et se tourna vers la jeune femme.

- Je pense que nous pouvons retourner aux festivités… Enfin, elles ont peut-être déjà commencé. J’ai été évanouie combien de temps ?

Après s’être tue un instant, l’agente d’élite regarda devant elle. Elle n’était pas prête. Pas prête à avouer son pouvoir que seule la Vice-Directrice connaissait. Pas prête à dire qu’elle pouvait lui faire confiance, et qu’elle voudrait bien être là pour l’aider à reprendre confiance en sa vie. Pas prête pour beaucoup de choses. Sa main se tendit vers celle de Bella, et soudain elle tenta de la saisir, comme pour se réconforter de la vie que sa sauveuse avait eue. Si elle acceptait de la lui tenir quelques instants, la Olsen finirait par quitter le lit et tirer la jeune femme avec elle, jusqu’à la salle de réception où elles avaient mangé ce matin. Elle lui lâcherait finalement la main, la regardant pour dire sur un ton gêné :

- On y va ?

Si la main était cependant restée inaccessible ou que Bella l’avait lâchée à un moment, l’agente d’élite se contenterait de lui sourire sincèrement tout en continuant d’avancer.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 10 Oct - 19:03




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr14
Bella


Bella accueillit les remerciements avec un sourire inquiet et regarda alors les larmes de la maudite avec un sourire plus inquiet encore mais aussi réconfortant que possible, elle n'était qu'à deux doigts de s'approcher pour la prendre dans ses bras. Ses pensées étaient embrouillées et elle ne comprenait pas pleinement les larmes de cette jeune femmes aux cheveux bleus. Elle n'ajouta pas un mot tout en pensant aux possibilités qu'elle avait devant elle. Devait-elle tenter une rapprochement ? Rester distante ?

Alors, lorsque Lim lui tendit un main de détresse, d'amitié ou d'amour, Bella la saisit et la retint, un instant, le tout accompagné d'un sourire mi-charmeur, mi-réconfortant.

    - Attends encore quelques instants, quelques minutes. Prend encore quelques secondes pour te reposer.  


Alors, la CP6 prendrait probablement encore quelques instants et elles pourraient rester ensemble quelques temps, tranquillement, à deux. Puis, quand Lidy aurait repris des couleurs, elle accepta de la suivre avec le sourire mais au sein de son esprit, une réelle déception avait pris une place protubérante. Elle aurait aimé parler avec elle, rester avec elle, plusieurs minutes, plusieurs, même plusieurs jours et qui sait... plus encore peut-être.

    - Tu es restée évanouie 17 minutes, très exactement. Je m'inquiétais. Si ça va mieux, je te suis.  


Elle la suivit en bas tout en lui tenant la main le plus longtemps possible, jusqu'à ce que Lidy la lui lâche et en arrivant en bas, quelqu'un attendait Lidy quelques deux mètres après la porte :

Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr13
Ariel

    - Ah, te revoilà toi. Alors, on est tombée dans les pommes à l'idée de me revoir.  


Bella, en voyant que le sosie de son coup de coeur récent semblait bien décidé à lui parler et qu'elle serait de trop, la maudite du merle noir s'écarta en regardant Lidy, espérant croisé son regard pour qu'elle comprenne : "A très bientôt".

Pendant ce temps, Ariel avait continué à tailler le bout de gras.

    - Bon alors ? Qu'est ce qui t'es arrivée ? Un si mauvais date que tu as du feindre l'évanouissement ? Ca m'est arrivé une fois à Pucci avec un chef pâtissier, une horreur. Enfin... Dis-moi, je t'ai manqué ? Tu as rencontré des personnes intéressantes.  


Lidy aurait le temps de répondre mais serait vite coupé dans les tergiversations par le présentateur de l'événement.

    - Chers candidats, certains de nos chers amis ont quitté les festivités après avoir trouvé l'amour de façon... rapide. Aujourd'hui, les possibilités sont donc plus fortes encore de trouver votre match, la personne qui vous correspond le mieux. Pour ce faire, des groupes d'affinités ont été formés et vont partir en activité, à l'issue, les membres du groupe choisiront une personne dans ce groupe pour un moment privilégié s'il y a réciprocité.  


Les groupes furent affichés, des groupes de cinq personnes et donc, par des calculs savants, une personne finirait seule, au minimum. S'agissant de Lidy, les noms n'étaient pas tous connus, mais elle retrouverait des contacts.

Groupe 5 : Plage de l'hôtel
Lidy
Neko
Francis
Bella
Yani

Les membres devaient se retrouver une heure plus tard sur la plage privée de l'hôtel pour une activité sportive.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Belladone "KuroTori" Grimm est lvl ??? (Zoan du merle noir)
Neko est lvl ???

Canahara Santeno a quitté le festival

Pour les membres du groupe, un mix de lancé de dès et de perso ayant des affinités possibles. Francis est un PNJ lambda.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Mer 10 Oct - 20:28

Amour sur l'île du plaisir [21]


Quitter la présence de Bella était pénible, et la jeune femme s’en rendait à peine compte quand, regardant son visage, elle eut le souvenir d’une fois où elle s’observait dans un miroir. C’était comme se voir soi-même, sauf que ce n’était pas elle-même. Abandonnant cette jolie femme après lui avoir dit « A tout à l’heure ! », elle dut se concentrer sur les pénibles paroles d’Ariel. Celui-ci tentait de jouer les charmeurs, et il avait l’air en plein effervescence. La Olsen était encore dans le gaz : les paroles de cet homme s’entrechoquaient tandis qu’elle participait à un banquet auprès de nobles à Marijoa, puis qu’elle tuait un homme de sang-froid en franchissant la porte de la salle de réception. Ah, c’était si… compliqué. Ces idées folles, ces souvenirs farfelus lui prenaient la tête. Il fallait qu’elle se concentre. Son regard devint un instant comme celui de Bella, puis elle se sépara de ces images et revint à elle-même.

- J’ai… fait un malaise, répondit-elle succinctement.

Ce n’était pas faux. Ce n’était pas vrai non plus. Une vérité qui n’était pas un mensonge, en soi. Elle regarda le jeune homme aux cheveux bleus, et lui raconta finalement l’histoire : après avoir tenu tête contre ce satané prêcheur de Canahara, elle avait réussi à le voir sortir de la salle, pour finalement s’évanouir après son départ. Peut-être une chute de tension, elle fit mine de ne pas le savoir, même si ses mains la trahissaient. Dans cet état-là, elle n’était plus capable de contrôler ses mimiques. C’était le pire pour une Agente du Cipher Pol 6.

Finalement, ce contrôle partiel qu’elle avait acquis était toujours « en construction ». On pouvait lui reprocher beaucoup de choses, y compris d’avoir utilisé un pouvoir qu’elle ne maîtrisait que partiellement. Si la Vice-Directrice l’apprenait, elle risquait de lui faire des reproches. Les deux femmes étaient assez proches, mais ce serait en tant que supérieure qu’elle agirait sûrement à ce moment-là. Lidy représentait un atout bien trop important pour leur agence, surtout dans les mois ou années à venir.

Une fois son explication terminée, elle déciderait donc d’écouter les paroles du présentateur qui annonça l’activité suivante. C’était une activité sportive en groupe de cinq, des groupes d’affinités avaient été formés. Des groupes d’affinités ? Peut-être des personnes qui ne cherchaient rien de particulier, un groupe fourre-tout en soit. Le nom de « Francis » ne dit rien à la demoiselle, mais « Yani », c’était bien la femme-bête qu’elle avait vu la veille et qui semblait timide. Neko était là aussi. Et… Bella.

Son cœur ne fit qu’un tour. Elle rougit, tapotant ses joues avant d’inspirer et d’expirer grandement. Bon, ce n’était pas tout ça, mais elle allait devoir se motiver. Si Ariel faisait attention, il pourrait voir la réaction de la jeune femme. Et s’il lui demandait, elle ne lui cacherait pas que Bella lui avait tapé dans l’œil.

Se déplaçant, elle finirait par tomber sur son groupe, une heure plus tard, aux activités. Les choses allaient pouvoir progresser, tandis qu’elle était allé se prendre un maillot de bain dans sa valise, un deux pièces parfaitement simple, au cas où elle en aurait besoin.

- Bella… Neko… Contente de vous revoir, leur ferait-elle en souriant.

Son regard serait tourné vers la jeune femme qui venait de l’aider, avant de se diriger vers Neko qu’elle gratifierait d’un sourire. Finalement, elle regarderait Francis et Yani, s’ils étaient là, toujours, et se dirigerait vers cette dernière en disant sur un ton amical :

- Enchantée, je suis Lidy. Tu es Yani, c’est ça ? Alors, comment se passe cette recherche ?

Elle n’osait pas regarder Bella dans les yeux. Les flashs étaient passés, mais une gêne s’était installée. Elle voulait l’embrasser.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 10 Oct - 21:09





En retrouvant son groupe, Lidy pourrait voir des choses relativement sympathiques, à commencer par les maillots des différents membres de sa petite escouade du jour. Si le dénommé Francis avait fait le choix de garder un ample T-shirt mauve accompagné d'un short jaune fluorescent totalement désaccordé, les autres avaient un style un peu, voire beaucoup plus, sympathique.


Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr16
Neko


L'autre membre masculin du groupe pouvait donner chaud au plus froid des glaçons. Abdominaux sculptés dans le marbre, muscles saillants sans être disproportionnés, pectoraux dessinés et corps sans la moindre marque. Il ne faisait aucun doute que le pâtissier-cuisinier s'occupait de lui et cultivait son corps pour rester parfaitement opérationnel dans un travail exigeant comme pouvait l'être le sien. Porter des caisses de denrées, jongler perpétuellement entre plusieurs postes de cuisson, courir à droite et à gauche pour gérer le côté culinaire et budgétaire : l'homme avait un sens de l'organisation parfaitement maîtrisé et parmi son calendrier précis, le sport avait une place prépondérante. Il affichait donc avec une certaine fierté ce corps qu'il avait appris à aimer bien qu'il ne le mette pas très souvent en avant. Ici, dans un jeu de séduction, il était un atout, et le fan de chat le savait parfaitement.


Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr12
Yani


Un peu plus loin, l'on trouvait une beauté peut-être moins aguichante mais tout aussi efficace. Maillot une pièce blanc avec un emplacement spécial pour sa queue de renarde, Yani semblait toujours aussi impressionnée et timide mais pas du fait de sa tenue, bien plus par les gens qui l'accompagnait. Elle avait peu de formes, très peu, à l'image de Lidy en somme, mais les lignes de son habit de natation les sublimaient parfaitement. Elle était, sur ce tableau, la beauté juvénile, celle que les hommes et les femmes pouvaient s'arracher sans la moindre hésitation. Enfin, pour parfaire ce tableau plus mignon que sexy, il y avait ses oreilles de fourrure brune, légèrement parsemées de grains de sable portés par les vents. Une beauté simple, efficace.


Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr14
Bella


Enfin, il y avait le capitale sulfureux de ce groupe, Bella. Maillot deux pièces noir aux multiples arabesques qui permettaient à tous de se perdre dans le détail de ses courbes magnifiques. Elle avait, comme on peut le dire, "ce qu'il faut, où il faut" sans que cela ne soit trop protubérant ou trop massif. Elle portait le deux pièces d'une façon magnifique mais ne semblait pas aussi confiante que les autres, justifiant probablement le choix de ce gilet de plage noir en matière transparente, quelque chose qui cachait un peu le tout mais qui éveillait d'autant plus l'envie charnelle. Sans aucun doute, Bella était le membre le plus sexy de la plage et, comble de tout, cerise sur le gâteau, elle semblait se cacher, la rendant encore plus désirable.

Quoiqu'il en soit, et une fois qu'elle ait pu détailler les atours de chacun des intervenants, Lidy recevrait un sourire gêné de Bella n'étant définitivement pas à l'aise dans sa tenue mais qui, son esprit la trahissait, était particulièrement heureuse de voir le corps plus dénudé de la Olsen. Le charme opérait de façon fulgurante. Pour Neko, il retourna les salutations à Lidy et lui avoua qu'il la trouvait sublime. Francis lui adressa un signe de la main et commis l'irréparable lorsque Lidy se retourna : le regard aux fesses. Heureusement que la Cipher Pol ne pouvait le voir.

Toutefois, contre toute attente, ce fut la femme renarde qui obtint les attentions de la gouvernementale. Mais lorsque Lidy se planta devant elle pour se présenter, la peur de Yani tripla d'un coup et son esprit expliquerait à la maudite la cause de ce malaise grâce à une expression que la femme-bête se répétait en boucle : "Oh non, c'est la gouvernementale, faites qu'elle ne me kidnappe pas".

Pour éviter tout risque, pour être polie, elle répondit d'un ton gêné et angoissé.

    -  Bonjour, ça se passe bien.  


Pas de questions en sens inverse, rien et déjà la renarde commençait à suer, de peur de voir arriver une autre interrogation. Heureusement pour elle, un homme brun en costume se présenta, un ballon de volley à la main.

    -  Chers membres du groupe 5, cet après-midi sera placé sous le signe de l'amusement, de la coopération et des prouesses physiques. Vous allez vous affrontez, à trois contre deux, dans un match de Volleyball. A l'issue de l'affrontement, l'équipe victorieuse aura un privilège. Les équipes ont été tirées au sort. Equipe A, Mademoiselle Bella et Mademoiselle Yani. Equipe B, Monsieur Francis, Monsieur Neko et Mademoiselle Lidy. Veuillez prendre place s'il vous plait.  


Les choses sérieuses allaient débuter et bientôt, Bella se débarrasserait de son gilet pour plus d'aisance. Elle avait une âme de vraie compétitrice, sa gêne passait alors au second rang.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Belladone "KuroTori" Grimm est lvl ??? (Zoan du merle noir)
Neko est lvl ???

Canahara Santeno a quitté le festival
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Mer 10 Oct - 21:55

Amour sur l'île du plaisir [22]


Une petite idée trottait dans la tête de Lidy au moment où le jeu débuta. Pourquoi Yani avait-elle pensé à cela ? Et comment cela se faisait-il qu’elle soit aussi peureuse ? Deux questions qui n’avaient peut-être qu’une seule réponse. Une mauvaise expérience avec un gouvernemental quelconque. En tout cas, les nouvelles allaient vite ici, et certaines personnes avaient déjà commencé à repérer que la Olsen était une agente de la plus grande entité du monde. Ce n’était pas très rassurant, pourtant elle s’en fichait. Sans renommée et avec Mathilda, son identité était bien cachée. Un sourire sur le visage, elle tendit une oreille en direction de la balle, et vit que le premier coup partait de leur camp. Lancer de Neko, bonne attaque… Mais Bella fut strictement supérieure en tous points. Elle écarquilla les yeux, serra le cœur. C’était comme dans ses souvenirs. Une véritable brute.

Pourtant, à partir du moment où Lidy continua à se donner à fond, la jeune femme baissa son niveau. Elle contrôlait absolument tous les paramètres, y compris la victoire. Fronçant les sourcils, la demoiselle se contenta donc de subir les phases suivantes. Elle dirigea, ou du moins ordonna à Neko et Francis, comme on ordonne à des soldats. Que cela leur plut ou non, elle ne leur demandait pas leur avis. La jeune femme était une petite dirigeante à son échelle, et elle voulait faire de son mieux pour abattre des ennemis plus forts.

Finalement, ce fut le visage contraint par la victoire qu’elle avait arraché sans mal que la jeune femme se tourna vers Bella. Elle avait un air revêche et vexée. Bien sûr qu’elle connaissait la puissance de son « adversaire », bien sûr qu’elle savait qu’elle avait perdu le combat d’avance, mais ce n’était pas une raison pour qu’on lui donne la victoire. Le privilège ne l’intéressait que si elle pouvait s’en servir avec honneur.

- C’est quoi ce privilège ? Finit-elle par demander à la personne qui venait les voir.

Ce « privilège » était la possibilité de choisir avec qui ils pouvaient passer du temps. Les vainqueurs avaient donc ce choix. Quand la Olsen observa le présentateur, elle haussa un sourcil surpris et tourna son regard sur Bella. Le savait-elle ? Qu’importe, elle pouvait se servir de cette occasion pour se venger. Les autres membres de l’équipe la laisseraient choisir en premier, parce qu’elle était une femme. Et elle savait aussi que si elle demandait à Yani, elle n’aurait pas l’occasion de profiter de son privilège. Finalement, Neko l’intéressait, mais il avait des vues sur quelqu’un d’autre. Autant les laisser tranquilles.

- Je choisis Bella. J’ai quelques petits points sur les « i » à mettre avec elle, fit la Olsen en croisant les bras, passablement énervée.

Quand Francis la choisit, elle ne fut pas tendre avec lui. Il avait parié sur le mauvais cheval : elle déclina l’invitation. Cet homme était un peu trop vieux, et elle n’hésita pas à le lui dire. Enfin, quand Neko demanda à voir Yani, celle-ci sembla contente, et lui envoûté par son côté animal. Lidy s’approcha de l’homme à la chevelure noire, et lui dit, pour que la demoiselle à la queue rousse l’entende :

- Prends soin de cette demoiselle, elle semble vraiment adorable !

Puis elle se dirigerait vers Bella. Si cette dernière acceptait, elles pourraient s’éloigner et se diriger vers un endroit plus à l’écart, se saisir d’un cocktail peut-être, ou n’importe quelle autre « connerie » choisit par le staff de l’île. Qu’importe. Elle n’était pas réellement d’humeur à discuter. Observant la jeune femme, elle dirait sur un ton abusé :

- Tu m’as laissée gagner. A quoi est-ce que tu pensais, Belladone ?

...

- Ah... Oups... Euh... Je...

Elle se tairait, regarderait le sol.

- J'ai demandé à mes contacts, avouerait-elle finalement.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 10 Oct - 22:53




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr14
Bella


Elle avait dominé le match, une formalité pour une femme de son niveau, un assassin de l'ombre intransigeant comme elle... Rapide, puissante, précise, sans pitié lorsqu'il fallait l'être, le volleyball n'était rien d'autre qu'un amusement primaire dans lequel ses capacités ne pouvaient que lui permettre de gagner. D'ailleurs, cela se vit dès la première balle où le pauvre Neko, pourtant un bon joueur, avait été contré sans la moindre difficulté. Sur la seconde balle, au service, Bella avait pris Lidy de vitesse alors que l'agence avait usé du Soru mais alors, son objectif avait changé. Gagner ou perdre, Belladone Grimm s'en moquait éperdument, elle voulait jauger la personne qu'elle avait en face d'elle, celle qui avait atteint son petit coeur froid, celui qu'elle n'avait réveillé que pour cette occasion en espérant trouver la personne qui le ferait battre. Toujours aussi froide, sombre et entière, elle trouvait finalement en la Olsen la source d'une lumière salvatrice avec un fond de noirceur qu'elle percevait au milieu des ambitions. Alors, lorsqu'elle comprit qu'elle gagnerait avec facilité, qu'elle aurait le privilège, qu'elle prendrait Lidy et que la bleue accepterait, elle comprit : elle était celle qui s'engageait, elle le savait. Mais l'agence d'élite, qu'en était-il pour elle ?

Bella joua donc un jeu dangereux, celui de laisser à Lidy le rôle du vainqueur, celle qui choisirait le privilège, ou le gage, ou la chose en l'honneur des gagnants. S'il s'agissait d'une date entre gagnants, ça n'intéressait pas la Grimm, et elle verrait si la Olsen pourrait refuser. Sinon, elle voulait simplement la tester, voir si elle était la seule à chercher l'autre. Alors, lorsque la partie fut perdue, lorsque la gouvernementale prononça son nom, lorsqu'elle repoussa la proposition de Francis, Bella ne put que sourire davantage. Mettre "quelques petits points sur les i", parfait, elle n'en demandait pas tant.

Le merle noir fut même amusé de voir que sa coup de coeur prenait soin des histoires des autres, même des histoires vouées à n'être partagées qu'à sens unique mais ça, elle lui expliquerait plus tard. Une fois tout cela fait, les deux belles purent découvrirent leur surprise et furent menées par l'une des serveuses de l'hôtel jusqu'à un petit abri en bambou situé plus loin sur le plage. En entrant, elle découvrirait un petit bassin artificiel d'eau chaude dans lequel les ingénieurs avaient implantés des Air Dial pour créer un réseau de bulles. Elles pourraient y rester jusqu'à une heure, rien que toutes les deux.

Une fois installée, Bella s'enquit des interrogations de sa presque aimée et ne put que s'amuser de la situation. Elle avait remarqué son petit jeu et, plus encore, avait fait joué ses connaissances pour en apprendre plus sur elle.

    - Belladone Grimm, enchantée Lidy Olsen. J'ai, moi aussi, tiré quelques ficelles mais je n'en ai pas appris beaucoup. Je ne sais pas même pas quel grade tu occupes au Cipher Pol 6. Tu es bien mystérieuse, attrayante à plus d'un titre. Quant à moi, tu dois savoir quelques petites choses j'imagine mais n'en parlons pas.  


La brune s'immergerait alors dans l'eau chaude et y inviterait la Olsen d'un regard profond teinté de son habituelle noirceur qui semblait ici assez charmante, envoutante. Elle attraperait les cocktails prévus pour les invités et terminerait de répondre aux questions en tendant le sien à Lidy. Pourtant, lorsqu'elle s'était laissée prendre par les eaux, la maudite Zoan ne put que sentir sa force s'évaporer. Entrainée, habituée, et ayant déjà eu à s'immerger au cours de précédent jobs, elle savait cacher son embarras et sa faiblesse pour protéger son secret : sa malédiction.

    - Je t'ai laissé gagné pour la simple et bonne raison que je voulais voir si tu allais me choisir. Ne mentons pas, j'ai cherché à voir si tu me portais l'attention que je te porte.  


Elle semblait sincère, elle l'était, comme jamais elle n'avait pu l'être avant.

    - Il y a quelque chose en toi, une part d'ombre. Tu me comprends, j'en suis certaine. Qu'as-tu vécu ?   


Depuis le début de la journée, les pensées de Bella avait été audible, elle n'avait plus cet instinct total et impérieux, elle construisait, réfléchissait pour obtenir son Graal. Pourtant, dans ce tête à tête, elle redevint ce qu'elle était réellement, la Belladone "primaire", laissant tous ses instincts la guider.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Belladone "KuroTori" Grimm est lvl ??? (Zoan du merle noir)
Neko est lvl ???

Canahara Santeno a quitté le festival
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Mer 10 Oct - 23:36

Amour sur l'île du plaisir [23]


Elles avançaient jusqu’à un petit abri en bambou, où une source chaude se tenait. Lidy eut un mouvement de recul à la vue de ce lieu satanique. C’était un endroit où les maudits perdaient leurs forces : un lieu d’immersion. La demoiselle ne se laissa cependant pas abattre. Elle allait faire des efforts, et en regardant dans les souvenirs de la Grimm, elle remarquerait de toutes les manières que les secrets étaient bien gardés avec elle. Une seconde personne en qui elle pouvait avoir toute confiance ? La Olsen ne le savait pas encore réellement.

Ainsi, elle se contenterait de regarder la jeune femme un instant, restant malgré tout à l’extérieur du bassin alors qu’elle y restait. Les souvenirs de son entraînement ne permettaient pas au corps de l’agente d’élite d’avoir la même résistance, la même stoïcité. Quand l’assassine lui tendit le cocktail, Lidy regarda ce dernier. Elle était décontenancée. Enfin, la question. La seule question qui pouvait désarçonner la bleue. Celle-ci ferma les yeux, et des souvenirs douloureux, les siens cette fois-ci, revinrent. Elle lâcha son maillot de bain tout en faisant le tour du bassin. Elle finit nue, inconsciemment dos à Bella. Les scarifications en bas de son dos étaient à présent visibles. Si elle les masquait régulièrement, elle n’avait pas besoin de le faire ici.

Finalement, elle entra dans le bain, sentit ses forces la quitter, vacilla mais finit par s’habituer. Elle attrapa le cocktail sans dire un mot, un simple regard de remerciement semblant suffire. Trop parler, ce n’était pas nécessaire.

- Je… suis née sur South Blue. Mes parents sont morts très tôt, et c’est mon frère qui m’a élevé… Il m’a embrigadé quand j’étais jeune, s’est servi de moi pour monter les échelons d’une organisation criminelle, et m’a finalement laissé prendre de l’espace dans celle-ci. J’aimais vraiment mon grand-frère. C’était mon héros… Mais il laissa toutes les sévices possibles m’arriver quand ça lui était utile.

Elle s’arrêta. Sa main libre vint caresser ses blessures dans le bas de son dos. Elle n’était qu’un peu triste d’avoir été marquée ainsi, pourtant ce souvenir lointain était l’un des moins douloureux. Elle n’avait pas encore son fruit du démon à cette époque, et les souvenirs qui précédaient son acquisition, s’ils étaient présents, étaient moins marquants.

- J’ai su m’ériger, glanant des informations avec brio. Ma valeur… Ils n’en avaient pas réellement conscience. Je les aidais, et j’obtenais des informations. Pour mon frère, pour la personne la plus importante à mes yeux. Je voulais… Mais il m’utilisait. Il me trahissait, me vendait au plus offrant. Quand il avait besoin de moi, j’étais sa poupée de chiffon, et il m’a abimée.

A nouveau, le silence fut lourd de sens. Elle avait encore du mal à parler de ces souvenirs. C’était la première fois qu’elle les évoquait. Comment les mettre dans l’ordre ? Comment les partager ? Elle avait tellement d’interrogations sur ça, et elle ne savait pas si elle se montrait claire. L’instinct animal de la Bella empêchait de lire ses pensées. Un vrai don.

- Je suis entrée dans le Gouvernement par la suite. J’ai gravi les échelons, jusqu’au grade d’agente d’élite du Cipher Pol 6. Et avant de continuer à grimper les échelons… Je vais tuer mon frère, et laisser mon passé derrière moi.

Finalement c’était assez simple. Elle était fidèle à elle-même. Son histoire donnait les grandes lignes, mais la voix nouée, l’émotion incontrôlable, elle trébuchait. Dans son esprit, les choses étaient tumultueuses. Aurait-elle pu avoir une vision des choses ? En tout cas, Bella, durant cette histoire, laissa une larme couler le long de son visage. La Olsen le nota, sans le soulever.

Quand sa partenaire lui demanda enfin quel était son plus grand secret, le cœur de Lidy se serra, et elle sentit une larme de frustration monter à ses yeux. Elle ne pouvait rien dire. Elle ne devait rien dire. Ses lèvres tremblaient, finalement elle attrapa le bord.

- Je ne peux pas encore te le dire… Je suis désolée.

Elle se tut, puis quelques secondes plus tard relèverait la tête.

- Veux-tu bien me parler de toi ?

Elle savait déjà tout. Elle voulait l’entendre.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 11 Oct - 12:58




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr14
Bella


En voyant Lidy se dénuder, la Zoan ne vacilla pas du regard et ne quitta pas le visage de sa promise des yeux. Elle luttait pour ne pas afficher sa faiblesse due à l'immersion, elle luttait pour ne pas baisser le regard et admirer les courbes et les parties charnelles de cette jeune femme mais la bête qu'elle avait en elle ne pouvait baisser les yeux. Tout se passait dans le regard, elle le savait, elle ne lâcha donc que lorsque Lidy lui présenta son dos constellé des traces de mauvais traitements passés. Elle ne fit aucun commentaire pour la simple et bonne raison que ces marques elle les avait aussi, visibles et invisibles. Elle remarqua alors la perte de tonus, de vitalité qui prit Lidy lorsqu'elle s'immergea à son tour, un signe d'un manque d'entrainement, elle le reconnaissait. Ainsi donc, la Olsen était maudite ou, hypothèse plausible mais bien moins intéressante, elle détestait l'eau. L'information fut stockée dans un coin de son esprit bestial et elle n'y fit pas la moindre référence.

Lorsqu'elle lui raconta son histoire, Lidy semblait totalement happée par les événements de son passé, des événements sombres et noirs à l'image de ceux qui avaient pu parsemer la vie de la maudite du merle noir. Finalement, cette femme était faite pour elle, ses espérances, son vécu, ses souvenirs, son expérience, ses peines ou encore ses attentes : tout semblait faire écho dans le parcours de vie de cette agente Olsen. A mesure que l'histoire avançait, le visage de Bella restait d'une constance totale, très concentrée, focalisée totalement sur le regard de l'élite, lui offrant ainsi un regard de soutien mais aussi, et surtout d'encouragement. Presque inconsciemment, Belladone poussait, ou souhaitait pousser Lidy à se dévoiler totalement, à lui offrir les moindres détails d'une vie déjà passablement éreintante malgré leur âgé relativement bas.

Puis, enfin, lorsqu'elle termina, lorsqu'elle annonça la sentence qu'elle réservait à son frère, la constance du visage de la Grimm souffrit d'une exception, d'une modification minime en apparence mais qui, pour elle signifiait énormément. Unique et solitaire, un larme se mit à perler lentement sur sa joue gauche, des joues qui n'avaient plus rencontré la moindre larme sincère depuis bien des années. Pour un rôle, pour un jeu, par commodité, KuroTori avait eu recours aux pleurs à quelques reprises mais des larmes sincères, plus aucune n'avait quitté ses yeux depuis le jour de l'assassinat de son père ; depuis le jour où sa lame avait séparé la tête du corps de celui qui lui avait donné la vie avant de la déposer dans le lit d'une mère absente et qui n'avait de mère que le titre. Ce geste était l'une de ses plus grandes fiertés, il était aussi l'un de ses plus grands démons et entendre Lidy, son frère, sa vie, lui avait rappelé tout cela, elle n'avait pu se retenir. Elle n'avait pas cherché à la faire.

Alors, toujours sans se permettre de quitter le visage de son interlocutrice des yeux, le merle noir accueillit ce semi-refus de dévoiler son secret le plus grand. S'agissait-il de la malédiction qu'elle soupçonnait, de ses éventuelles agissements pour le compte de son frère, d'un secret trop noir pour être dévoilé ? Elle n'en avait pas la moindre idée, mais s'en moquait bien pour l'heure.

Alors, entendant pourtant la question de la paramécia, elle décida de ne pas y répondre, pas avant d'avoir accompli ce qu'elle se devait de faire : chaque chose à ses priorités. Forçant sur ses bras faibles et dévoilant une certaine faiblesse aquatique, Bella se décolla du bord du bassin artificiel et s'approcha par l'avant de l'autre maudite. Lentement, tendrement et avec une intention plus que clair, elle chercherait à lui offrir un baiser unique, éphémère, juste déposé sur les lèvres. Il s'agissait là d'un contact qu'elle souhaitait, qu'elle voulait partager avec cette beauté à la chevelure bleutée. Si la Olsen l'acceptait, alors elle resterait, quelques secondes à peine, ses lèvres mi-closes posées sur celle de son coup de coeur.

Puis, enfin, et avec cette même lenteur, elle se retirerait et reprendrait sa place pour enfin faire entendre sa voix.

    - Il est temps pour moi de me dévoiler comme tu l'as fait.   


Alors, sans entrer dans des détails inutiles, elle lui raconta tout, toute sa vie, toutes les épreuves qu'elle avait dû traverser. Elle n'aborda que très peu sa vie professionnelle à part, rapidement, l'épisode commun avec l'agence du CP9, quelque chose que Lidy devait déjà savoir grâce à ses contacts. Elle m'était l'accent sur ses démons, sur son passé, sur son enfance, sur le meurtre des autres dirigeants de la secte, de sa main. Toutes ces choses, l'agence d'élite les connaissait grâce à sa lecture de vie mais Belladone l'ignorait et voulait se livrer, montrer qu'elle n'était pas une femme simple. Enfin, elle conclut.

    - Mon plus grand secret, Lidy, c'est que je ne suis plus vraiment humaine. Je suis un animal en cage, un oiseau. J'attends que l'on vienne ouvrir cette cage, qu'on vienne libérer le merle noir.   


Elle lui offrit alors, sous couverture d'une métaphore de circonstance, la nature précise de sa malédiction, l'un de ses plus grands secrets, l'une de ses plus belles réussites selon elle.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Belladone "KuroTori" Grimm est lvl ??? (Zoan du merle noir)
Neko est lvl ???

Canahara Santeno a quitté le festival
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Jeu 11 Oct - 22:07

Amour sur l'île du plaisir [24]


Ce qui surprit le plus Lidy, ce fut la texture de ses lèvres. Elles étaient douces, et plaisantes à embrasser. Surprise par ce geste, par cette approche très engageante, la demoiselle qui se voulait provocante avait été prise de court. Elle rougit, comme si l’eau de ce bain n’était pas déjà assez chaude comme ça. L’union des lèvres aurait pu se poursuivre pendant un long moment si la demoiselle ne s’était pas retirée. Elle pourrait alors observer une couleur carmin sur le visage de l’agente. Celle-ci mettrait lentement sa main sur ses lèvres. C’était ça qu’on appelait un vrai baiser ? C’était à ça que ça ressemblait lorsque l’attirance était mutuelle ? Elle en voulait plus. Un peu plus. Cette femme la passionnait.

Finalement, son sourire se fit plus tendre à mesure qu’elle évoquait ses souvenirs. Finalement, elle se mit à fermer les yeux, voyant les scènes dont parlait la demoiselle. C’était tellement étrange, tellement… spécial. Les sensations, les images, venaient comme dans un tout. Elle oubliait parfois que ce n’était pas sa vie qui défilait mais celle de la personne qu’elle avait en face d’elle. Parfois c’était troublant. Comme si plusieurs vies cohabitaient dans son corps. Elle pouvait se mouvoir d’une personnalité à l’autre, sachant pertinemment de quelle manière réagir dans les situations où elle devait se poser.

Le récit se termina sur la révélation d’un lourd secret, celui de sa malédiction. Mais elle le savait déjà. Kurotori était un surnom qu’on aurait pu évoquer comme « malheureux ». La Olsen ouvrit les yeux et mit une main sur ses lèvres. Elle rougit finalement, passa une main dans ses cheveux. Pour seule réponse, que pouvait-elle lui offrir ?

- Il est temps d’ouvrir la cage, alors, dit-elle en s’approchant, plus difficilement, de Bella.

Ses lèvres cherchèrent à nouveau celles de la jeune femme. Elle n’éprouvait aucune peur, et c’était cela qui rendait la chose aussi spéciale. Ses souvenirs gravés de relations charnelles, les siennes ou celle des trois vies qui cohabitaient en elle, n’étaient que de vagues sensations comparées à celle-là. Elle avait aimé, aimé à la folie comme Canahara. Elle avait trompé la personne la plus chère à son cœur, comme cette femme-ronce. Enfin, elle était tombée sous le charme. Bien sûr, on n’avait que des visages, des sensations, des mots, mais tout était là. Rien n’était aussi sensible que ce qu’elle cherchait aujourd’hui.

Après avoir échangé, si elle ne se faisait pas repousser, un baiser avec Bella, elle finirait par se remettre de son côté du bain. Leurs histoires avaient sûrement pris une grande partie du temps imparti à cette heure.

- Quand on est sorties de la chambre, j’ai pensé à quitter cet endroit. A te demander de passer du temps avec moi pour qu’on apprenne à se connaître. Nous sommes de la même espèce, nous sommes des oiseaux en cage, emprisonnées par notre passé.

Elle soupira, et observa autour d’elle. Le lieu n’était pas assez sécurisé pour qu’elle lui donne ses plus grands secrets ici. Elle voudrait bien l’emmener hors de cet endroit jusqu’à sa maison, à Ennies Lobby. Là-bas, avec un système de brouillage qu’elle pourrait demander à la Vice-Directrice… Elle pourrait effectivement lui dévoiler son secret. Peut-être. En tout cas, la possibilité était ouverte. Fermant les yeux, elle tournerait finalement la tête.

- Je suis sûre que nous pourrons nous libérer.

Finalement, le temps imparti allait être écoulé, et elle devrait prendre une décision.

- Je pense, dit-elle en rouvrant ses yeux. Que je te veux, toi. Je veux apprendre à mieux te connaître, à connaître tes goûts et tes dégoûts, tes aspirations pour le futur.

Elle les connaissait. Mais elle ne les avait pas encore vécus à ses côtés, et cela, c’était une expérience qu’elle désirait ne pas rater.

- Je veux voir si nous pouvons construire quelque chose ensemble. Au diable les autres participants, les Francis, les fans de modélisme, les cuisiniers et les Colonelles. Si tu acceptes d’être patiente, et de me laisser le temps pour te dévoiler mon plus grand secret… Je te dirai tout.

Elle était honnête. C’était une résolution, quelque chose qu’elle s’imposerait contre vents et marées. Si elles finissaient par se mettre en couple, si elles finissaient par s’aimer au-delà de l’attirance… Lidy avait su tirer les cordes sensibles de Bella, sans s’en rendre compte, et Bella avait su dévoiler ses blessures et ses traits principaux. L’une était une experte de l’infiltration parmi les siens, l’autre de l’assassinat. Elles vivaient toutes les deux dans l’ombre. Pourtant, elles aspiraient, en quelques sortes, à la lumière.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 12 Oct - 22:23




Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Pnj_pr14
Bella


Lorsque la belle bleue vint chercher un nouveau baiser après lui avoir glissé ses quelques mots de circonstances, ceux par lesquels l'agence s'engageait presque à permettre le développement de la Grimm, de la prendre à ses côtés, cette dernière accueillit le nouveau geste tendre et partagea le baiser qu'on lui offrait. Plus encore, elle enchérissait et transformait ce simple baiser encore innocent en un partage plus fougueux sans dépasser la moindre borne, pas pour l'heure, pas ici. Puis, lorsque Lidy retrouva sa place, un sourire totalement et éternellement instinctif prit place sur les lèvres de Bella, maintenant plus vivantes que jamais. Comme celle qu'elle considérait maintenant comme sa petite amie, ou tout du moins en passe de l'être, la maudite du merle noir en revint à penser à la sensation de cet échange buccal et ne put que sourire.

A l'instar de la paramecia à la malédiction encore inconnue, la Zoan avait partagé un certain nombre de baisers depuis quelques années, depuis sa mise au monde. Pourtant, toutes ces occurrences avaient été vides de sens, vide de tout sentiment et vide la moindre attention réelle de la principale intéressée. Forcés, mimés, volés, arrachés ou encore suppliés, Belladone n'avait jamais embrassé autrui par simple envie amoureuse, pour son propre et unique plaisir. Evidemment, les choses plus "sérieuses" bénéficiaient de la même inexpérience, quelque chose qu'elle avait envie de réaliser avec Lidy mais pour laquelle elle devrait attendre. La fin de l'heure s'annonçait prochaine et l'élite semblait vouloir clore le rendez-vous aussi bien que leur présence sur l'île. Elle l'écouta donc religieusement et, une fois qu'elle en aurait totalement terminé, l'assassine prendrait la parole.

    - Ne te force jamais, les choses qui se dessinent entre nous semblent... spéciales. Nous ne semblons avoir vécu ce genre de choses avec personne l'une comme l'autre alors ne nous forçons à rien, vivons le moment présent. Cela suffira à notre bonheur. Je l'espère en tous les cas.  


La maudite soupira et força autant que possible sur ses bras pour s'extirper du bain, retrouvant quasi instantanément ses forces évanouies dans ce bain qui avait marqué le début de quelque chose. Elle se glissa lentement sur le sol pavé et attrapa le maillot laissé au sol plus tôt par sa petite amie pour se pencher près d'elle et lui tendre son habit.

    - J'imagine que c'est une jalousie que je ne connaissais pas qui parle mais, je pense pouvoir te demander de remettre cela avant que quelqu'un n'arrive ou que nous sortions.  


Sa voix était douce et si son regard était toujours teinté de cette obscurité naturelle chez elle, son sourire faisait bien comprendre à son interlocutrice qu'elle ne lui destinait que des sentiments des plus bénéfiques.

    - Moi aussi, je te veux. Je veux être celle qui te libérera de tes démons et, évidemment, j'espère que tu seras celle qui expiera les miens.  


A peine avait-elle prononcé ces quelques mots qu'une personne vint frapper à la porte de leur petit nid. Laissant alors le temps à la Olsen de se vêtir, Bella s'avança jusqu'à elle et lui offrit un dernier baiser dans cette pièce avant d'inviter l'arrivant à entrer. Il s'agissait du membre du personnel qui les avait mené ici quelques dizaines de minutes auparavant. Il demanda de leurs nouvelles de façon assez succinctes avant de les mener au reste du groupe qui se trouvait déjà dehors. Francis avait disparu mais Yani et Neko se trouvaient là.

En lisant dans leurs esprits, la Olsen pourrait voir que si Neko était conquis totalement, la femme-renarde l'appréciait, le considérait comme une belle personne mais n'avait pas la moindre attention amoureuse à son encontre. Plus encore, elle était gênée suite à leur rendez-vous.

Quoiqu'il en soit, l'organisateur des rendez-vous notifierait à chacun prétendant qu'ils pouvaient retrouvé leur quartier avant les festivités du soir. Belladone se rapprocha alors de Lidy et lui glissa quelques mots au creux de son oreille.

    - Pourrais-tu passer me voir dans ma chambre avant le repas, je suis au 402. Je crois que nous devons aborder notre avenir ici.  


Elle sourit et partit en direction de sa chambre en trottinant. Elle avait besoin d'une bonne douche, froide après la chaleur qui avait régné durant ce date.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Belladone "KuroTori" Grimm est lvl ??? (Zoan du merle noir)
Neko est lvl ???

Canahara Santeno a quitté le festival
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 685
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
57/75Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (57/75)
Expériences:
787/1250Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy) - Page 2 Empty_bar_bleue  (787/1250)
Berrys: 3.808.699.300 B
Sam 13 Oct - 11:51

Amour sur l'île du plaisir [25]


C’était pourpre que la Olsen ressortait de son bain. Elle était encore en train de réfléchir quand soudain une main lui tendit son maillot qu’elle se permit de remettre. Les deux pièces étaient un peu chiffonnées, donnant l’impression qu’elles avaient été arrachées simplement. Le regard doux, elle finit par se plonger dans l’assassine. Cette dernière lui souriait, et l’embrassait. La fougue avait disparu pour laisser place à un début d’amour, d’attachement. Ainsi, obtempérant, elle se contenta de se dire qu’elle ne partagerait pas cette « jalousie ». Qu’elle soit nue ou non devant une autre personne ne la dérangerait sûrement pas, ce serait plutôt les actes de trahison, de tromperie, qui l’embêteraient. Ces innommables choses, elle en avait été si souvent le vecteur… Ah, quels souvenirs houleux et inutiles, inscrits, imprimés dans sa mémoire.

- Je vais le remettre, dit-elle tandis qu’on toquait à la porte.

Et elle se remit effectivement en maillot tandis que Bella ouvrait. On leur annonça la fin de ce petit moment intime. La bleue fermait les yeux, imaginant qu’elle pourrait passer du temps avec sa toute nouvelle dulcinée, sauvage, énigmatique. Elle aimait cette incapacité à se projeter dans son esprit, cette facette d’obscurité qu’elle ne pouvait décrypter. Le sourire sur le visage, elle partit donc après avoir promis de venir le soir même. Neko et Yani étaient revenus de leur rendez-vous, et la Olsen se contenta de leur sourire. Elle aussi avait passé un bon moment… Enfin, elle regarda sur le côté. Il fallait qu’elle se trouve un instant pour se remettre de ses émotions, et ainsi elle ne lit pas dans les pensées des deux autres « tourtereaux ». Avec un peu de recul, elle pourrait se dire que leur relation avait l’air assez étrange.

Puis, après quelques instants à parcourir les lieux, le diner proposé, elle regarderait le ciel ouvert au-dessus d’elle. Les choses allaient sûrement être intéressantes ces prochains temps. Bella était une femme remarquable. Ses souvenirs déferlaient encore dans l’esprit d’une Lidy conquise, et elle s’amusait à épier les moments de sa vie où elle avait pu ressentir quelque chose. Ils n’étaient pas réellement nombreux, c’était une femme réservée, mais elle les appréciait, tous. Les meurtres avaient un drôle de goût, ils étaient différents de ceux de Canahara. L’homme avait en effet cela d’étrange qu’il portait en lui une mesquinerie pour la vie elle-même.

Après avoir profité de la plage pour y boire et pour s’installer, bronzer un peu, elle rentra dans l’hôtel où elle prit une douche. Il fallait enlever quelques impuretés. Elle se décida finalement à s’habiller plus correctement, à changer de tenue. Mathilda lui avait préparé un set qui était censé être « pour la mission » mais elle avait mis des habits… assez habillés. Observant les tenues, elle les tritura dans tous les sens, réfléchissant à ce qui pourrait « plaire le plus » à Bella. Elle essaya donc une demi-douzaine de tenues différentes avant de tomber sur l’une d’entre elles, lui semblant convenir. Les goûts et les couleurs, c’était… compliqué, même pour elle.

S’élançant vers la chambre de la Grimm, elle portait un kimono traditionnel, blanc, avec une obi rose au niveau de la ceinture. Un voile en soie remontait et semblait former une arche. C’était un peu élaboré… Mais tant qu’à faire, elle voulait aussi montrer qu’elle était capable de réfléchir… Et elle alla donc dans la chambre de la jeune femme où cette dernière l’attendait.

A peine entrée, Bella demanda à sa dulcinée si cette dernière ne préférait pas qu’elles restent tranquilles ce soir. Cela voulait dire passer au travers du repas proposé par l’hôtel. La Olsen eut un sourire à la fois amusé et taquin. Elle enleva l’écharpe en soie, arborant ainsi une tenue déjà plus simple.

- Restons ici alors.

Elle ferait monter quelque chose à grignoter, tandis qu’elle parlerait avec l’étrangement douce Bella. Cette dernière était une femme forte, mais elle lui demanderait des choses plus intimes que précédemment. Des informations sur ses goûts, sur ses capacités à cuisiner. Elle fera quelques blagues sur son incapacité à cuire les plats les plus simples, malgré sa connaissance parfaite de la théorie. Elle glisserait qu’elle possédait une mémoire parfaite, incapable d’oublier quoique ce soit. En parlant, elle se dévoilerait doucement, un peu plus, sans expliquer la nature de son pouvoir.

©️City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sauter vers: