Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2579

Feuille de personnage
Niveau:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 19 Fév - 13:10


Contre-Amiral Bög Trent, Cy-Wolf

L'affrontement qui opposait le Commandant Prince à Tia était déséquilibré d'une manière excessive : alors que les mouvements de la jeune femme atteignaient l'homme à la cicatrice sur le visage, celui-ci arrivait à peine à protéger ses points vitaux. Il n'arriva ainsi à interrompre ni l'attaque qui lui atteignit l'épaule, ni le coup de genoux qui lui coupa le souffle. Cependant, pour mettre à profit ce moment de latence, il fit passer son fil derrière la jeune femme pour lui cisailler le bassin tout en la poignardant sur les côtés. C'était risqué comme pari, mais il ne pouvait que tenter de l'affaiblir, réaliste comme il était.

L'agilité d'Akane, une femme primée à 29.000.000 de Berrys, était remarquable. Pas suffisante cependant pour empêcher totalement le Contre-Amiral de l'atteindre. Il avait un niveau d'habileté digne d'un combattant au corps à corps pur. Bien que plus apprécié pour son intellect que pour ses capacités à combattre, le Bög démontrait une certaine aisance dans ses gestes, et la jeune femme n'eut le temps d'éliminer qu'un fusiller supplémentaire avant de se prendre un coup de pied recouvert de Haki de l'Armement dans l'estomac, lui provoquant des dommages internes et lui faisant traverser la zone dans l'autre sens. Pour continuer son œuvre, il s'employa à lancer une lame d'air à l'encontre de la jeune femme.

Cy-Wolf contre Mabilla. La primée à 30.000.000 de Berrys comptait changer de mode de combat, et elle eut tôt fait de prouver une partie de son efficacité. L'être cybernétique esquiva la première flèche qui vint créer un cratère dans le sol atteignant celui-ci, mais la seconde, vive, réussit à atteindre sa cible. Détruisant les canons de l'animal, ce dernier ouvrit la bouche et tira en direction de Mabilla, optant lui aussi pour le combat à distance. En temps normal, il se serait rapproché mais maintenir son ennemie dans cet état lui permettrait de...

Rapidement, ses muscles, une partie encore animale de sa structure, commencèrent à faiblir. Il faiblissait, un instant, un bref instant tandis que des antibiotiques de toute sorte se déversaient en lui pour stopper l'avancée du poison. Les balles tirées, il fut incapable de bouger un bref instant avant de se remettre en mode « attaque ».

L'opposition de la ninja ravit le Tokuga qui esquiva avec aisance les deux kunaïs, anticipant chacun des gestes de son adversaire et profitant du corps à corps pour dévier l'attaque de San. Il utilisait un Haki de l'Observation particulièrement effroyable, et gagnait du terrain au fur et à mesure, créant une ouverture dans la défense de son adversaire en déviant, vers le haut, la lame de celle-ci. Il dégaina sa propre lame de ninja pour atteindre son ennemie sur l'abdomen : à ce rythme, elle ne pourrait gagner ce combat, se dit l'homme, amusé.


La créature continuait d'avancer sur la plage. Elle était arrivée au début de la forêt, et avait simplement ouvert la gueule, dévoilant une sorte de canon à l'intérieur de celle-ci. Le Vice-Amiral était mort, ses camarades suivraient certainement. En cas de déploiement de la machine offerte par la Section Scientifique, aucun survivant n'était attendu. C'était la condition sine qua non pour déployer son armement destructeur. Ouvrant la bouche, il dirigea cette dernière vers ses ennemies, lâchant un déluge de flamme vers l'endroit où se trouvaient Tenshi et les autres femmes de l'île. Surplombant les arbres, il n'avait aucun mal à être visible et à mettre le feu à cette partie de la forêt. L'incendie prendrait, il les tuerait toutes. Des survivantes ? Le Godzifista n'était pas programmé pour ça.


Vice-Amiral Tom (39)
Contre-Amiral Björg Trent (33)
Commandant Brock Farher (27)
Commandant Rudolph Prince (29)
Lieutenante Louise Tourpillon (24)
Kazuki Tokuga (31)
Cy-Wolf A [Avec le Vice-Amiral] (30)
Cy-Wolf B [Avec le Contre-Amiral] (28)
Godzifista (40)

Les Marines sont en général niveau 15. Pour ce tour-ci j'impose le fait qu'Akane est touché (en raison de la différence de level) pour le premier coup. Du côté de Tenshi tu peux avoir tué / capturé le Commandant et la Lieutenante.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
45/75On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
207/500On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Ven 24 Fév - 23:09


On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 638287YoumuDDAnnouncementHeader
On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté.
Les dernières pour la légende.

    Si Tia était parvenue à ses fins avec ses attaques, elle savait qu’elle se devait d’en finir au plus vite pour aider ses sœurs. Mais pour cela, elle devait aussi éviter de ressortir de ce combat trop fatiguée. Trop amochée. Elle avait d’ailleurs bien vite remarquée que sa seconde allait rapidement être mise en difficulté par son ennemi. Il fallait se presser. Devant tant d’acharnement de la part de l’adversaire, elle ne put que pester intérieurement. Ces coups n’étaient pas caractérisés par la douceur, pourtant, l’ennemi montrait une grande résistance. Il avait d’ailleurs entrepris d’empêcher tout mouvement de Tia en l’enfermant dans son fil pour la poignarder sur le côté. Néanmoins, elle n’allait pas se faire avoir par un piège si lâche. Son épée alla frapper l’un des sabres ennemi pour soulever ce dernier. Elle réalisa alors un pas de danse en tournant sur elle-même pour se dégager de l’étau adverse. Ce mouvement ne dura qu’une seconde. Elle profita du mouvement pour pousser l’arme ennemi vers le ciel tout en dégageant la sienne. Son arme se dirigea alors directement vers l’estomac adverse tandis qu’elle surveillait attentivement les mouvements de l’ennemi pour ne pas se faire à nouveau bloquer par ce dernier.

    Akane parvint encore à détruire un fusil. Pourtant, elle se montrait trop audacieuse et, à force de ne pas se soucier de l’autre adversaire, elle allait rapidement en subir les conséquences. Cette fois-ci, elle ne parvint pas à éviter le coup du Contre-Amiral et ne put que se laisser emporter plus loin par la force de l’attaque. Pas besoin de plus pour comprendre que l’attaque avait été d’une violence terrible. Si elle pouvait encore se relever, encaisser encore un coup de ce genre ne pouvait pas le garantir, il fallait être plus attentive. En parlant d’attention, elle eut tout juste le temps de rouler sur le côté pour éviter la lame d’air. Encore à terre, elle avait laissé libre court à sa réflexion, cherchant une solution pour ralentir le Contre-Amiral sans risquer de perdre sa vie dans la seconde. Se relevant avec difficulté, elle était, pour le moment, assez éloignée de l’ennemi. Jetant des coups d’œil autour d’elle, mis à part Tia, personne n’avait clairement l’avantage sur son adversaire.

    Yone, qui n’avait pas encore vraiment pris part au combat, c’était contenter d’infliger quelques coups de clé à molettes dans le visage de quelques adversaires, pour se frayer un chemin. Elle était bien moins rapide que ses comparses, mais, petit à petit, elle était parvenue à rejoindre les lignes les plus en arrière. Elle ne tarda pas à remarquer Akane, un peu plus loin, et assez mal en point. Toutefois, à deux, elles pourraient certainement mieux tenir tête à l’ennemi.

    La première flèche de Mabilla n’atteignit pas sa cible, toutefois, la seconde s’enfonça délicieusement dans la chair animale. Le blocage de la bête indiquant à la femme qu’elle n’était pas totalement robotique mais qu’une part vivante y demeurait. Une information à bien prendre en compte. Néanmoins, elle avait eut le temps de tirer dans sa direction. Il n’était pas question de gâcher ce précieux temps de latence. Mabilla prit donc le pari risqué de bander directement son arc, se décalant sur le côté par la même occasion avant d’envoyer une salve de flèche vers l’animal. Néanmoins, elle n’avait pas pu éviter l’ensemble des balles et l’une d’entre elle en profita pour atteindre sa cuisse. Une douleur cinglante suivit, mais pas de quoi dégonfler la guerrière qui continuait à envoyer ses flèches, espérant que celles-ci fassent leur effet.

    San arriva à la rencontre de l’ennemi qui, ne tarda pas à dévier sa lame pour sortir la sienne. Loin d’en être déconcertée, elle usa de son haki de l’observation pour réagir efficacement, dégainant un nouveau kunai pour bloquer la lame ennemi d’une main. Son pied tenta alors de frapper l’abdomen ennemi, maintenant la position pour ne pas risquer une nouvelle représaille de la part des bras ennemis.

    Maintenant débarrassées du premier champ de bataille, rien n’était terminé et tout ne semblait que commencer. Tout le monde était affaibli. Moi-même, je ne me sentais pas prête à affronter une autre bataille. Pourtant, il le fallait bien et faire preuve, cette fois-ci, d’une grand aisance. Pas besoin d’un nombre infini de guerrières. Toutes les blessées avaient été éloignées du champ de bataille. Ainsi, parmi le groupe restant, Mailinh et Hana étaient présentes, ainsi que Midori tandis que Suzuka avait préféré rester aux côtés de Trish. Les deux amies les plus proches de Trish étaient bien décidées à faire honneur au sacrifice de leur amie et à prendre exemple sur cette dernière pour sa bravoure.

    Il était impossible de manquer le monstre qui venait de débarquer, géant, à croire qu’on ne pourrait jamais l’abattre. Jetant un coup d’œil vers les guerrières, je les sentais peu confiantes. Sa taille pouvait la désavantager. Nous qui étions petits, nous ne pouvions pas ne pas la remarquer, mais elle, elle risquait de ne pas nous voir, surtout si nous étions assez proches d’elle. Le premier coup fut donné, envoyant un grand jet de feu dans notre direction. Si l’attaque avait été évitée par la plupart des femmes, la propagation du feu ne pouvait pas être contenue. Il fallait ne pas se laisser encercler par ce dernier. J’avais la ferme intention de m’approcher de l’arme.

    N’hésitant pas plus longtemps, je fis signe à Mailinh, Hana et Midori de m’accompagner. Nos pas furent rapides et nous ne tardâmes pas à nous trouver au plus proche de l’animal. Je fus la première à lancer l’assaut, m’élevant en l’air, je tentais un premier coup d’estoc contre l’animal doublée d’une lame d’air dans sa direction, de quoi détruire un gros animal… Mais peut-être pas aussi gros.






Du coup, je vais faire comme toi :
Mabilla (29)
Tia (34)
Akane (29)
San (30)
Yone (27)

Contre Godzifista :
Midori (30)
Mailinh (27)
Hana (28)

Du coup ! Du côté d'Akane et le vice-Amiral, rien de bien neuf mis à part que Yone arrive à la rescousse (à moins d'une intervention quelconque). Tia tente un coup dans le ventre adverse. Mabilla continue à envoyer des flèches vers l'animal pour profiter du temps de pause, mais se prend une balle dans la jambe. San parvient à éviter l'attaque et tente de frapper l'ennemi à l'abdomen. Du côté de Godzifista, les femmes s'approchent du gros monsieur (ou la madame ?) et Tenshi essaie de le découper.

_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2579

Feuille de personnage
Niveau:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 26 Fév - 13:51


Contre-Amiral Bög Trent, Cy-Wolf

Une première bataille venait de se terminer. Le Pacifista Cy-Wolf de la Section Scientifique avait encaissé les puissantes attaques de son adversaire qui étaient venues, en salve, profiter de sa faiblesse momentanée. L'explosion qui retentit se fit une fois un bref transfert des informations potentielles recueillies abouti par un des systèmes internes de l'être cybernétique. Dans sa désintégration, il emmena avec lui tout ce qui aurait pu être récupéré. La mort de l'animal ne se fit cependant pas sans contrecoup : identique à une Grenade Semtex, il envoya dans tous les sens des petits fragments de bombe qui auraient du prendre les ennemis les plus proches. Il n'y avait personne cependant pour assister à cette explosion, et l'effet échoua, mais il était un avertissement. Ce type d'appareil pouvait avoir ce type de fonctionnalité... Laissant ainsi son adversaire partiellement blessée par la balle qu'il avait tiré et qui l'avait atteinte, le Cy-Wolf rejoignit les limbes.

Plus loin, le Contre-Amiral avait assisté à ce spectacle avec défiance. Il ronchonna un court instant : ce n'était pas dans ses plans que l'appareil ne s'autodétruise, mais la salve avait du limiter ses mouvements et toucher ses organes fonctionnels internes. Qu'importe, à présent il savait au moins que sa propre ennemie n'était pas du même niveau que lui, et qu'il pourrait avoir l'avantage aisément. Il ne lui restait plus qu'à miser sur son style au corps à corps pur pour se défaire des ennemies du Gouvernement Mondial.

Cependant, il ne pouvait s'éloigner des fusiliers, et son style au corps à corps n'était généralement pas propice pour des attaques à distance. Généralement. C'était là la grande différence avec certains de ses collègues : il se montrait plus stratégique dans le choix de ses aptitudes que les autres, et allait ainsi donner du fil à retordre aux jeunes femmes.

    - Neko... Impact !

Levant sa jambe droite comme pour faire un Mae Ashi Geri, le Contre-Amiral frappa l'air à plusieurs reprises. La déformation subie par le coup dans l'air permit d'envoyer une dizaine de boules d'air en forme de chat... Des boules d'air à haute pression qui promettaient d'exploser au contact d'Akane, lui provoquant de nombreux dommages pour la mettre hors combat. Se retournant ensuite vers Yone, qu'il avait repéré aisément à cause de son manque de vivacité, il envoya une lame d'air vers l'ingénieure des amazones. Avec ça, il pourrait au moins la maintenir à distance le temps que Tokuga ou Prince ne gagne sa bataille pour venir lui porter assistance. Il aurait aussi pu compter sur le soutien des deux Commandants mais l'armement à bord des navires était trop important à protéger pour risquer qu'ils ne lui viennent en aide.


Kazuki Tokuga, Commandant Rudolph Prince

Le Commandant Prince sentit son corps se soulever dans les airs. Il ne pouvait faire que constater : son adversaire avait quelque chose de plus que les autres filles. Il ne put que fermer les yeux, essayant de lancer une dernière attaque pour blesser son ennemie ou l'emporter dans la tombe. Le fil de ses lames vint alors tenter de ciseler la chair de l'ennemi au niveau des omoplates, pour remonter jusqu'au cou et le détacher de son corps, sèchement. Mais le coup dans l'estomac interrompit le geste au moment où la chair du cou aurait du être entamée, le transperçant de part en part, laissant échapper un liquide carmin sur le visage de la jeune femme. Connue par le Gouvernement Mondial pour affronter ses adversaires sans les tuer, elle risquait à présent de faire un écart. Peut-être que venir sur son territoire n'était pas une bonne idée.

En tout cas, au bout de l'épée, le Prince n'avait pas encore dit son dernier mot. Il attrapa un couteau à ses côtés, faiblement, se sachant condamné. Il n'avait jamais été aussi dévoué à ses maîtres qu'en ce moment. Les explosifs présents dans ses armes pouvaient détruire une partie des organes internes de ses ennemis. Alors au lieu de l'envoyer sur son adversaire, il profita de la promiscuité de celle-ci avec lui pour se planter un couteau au niveau de son abdomen, déclenchant le processus avec un dernier mouvement de sa main. Entourée par les armes qui avaient tenté de la prendre de toute part pendant leur combat, celles-ci explosèrent toutes d'un coup. Si elles n'avaient pas pour vocation de tuer la jeune femme, elles pourraient au moins la blesser et la rendre inapte à venir en aide à ses alliées, en tout cas dans un état acceptable. C'était un échec et mat pour le Commandant qui n'eut aucune parole pour illustrer cet instant fatidique.

Tokuga avait pu être le spectateur de la mort de son camarade et du Cy-Wolf. Il s'était mordu la langue en étant repoussé par la ninja qui avait pu profiter de cet instant de dissipation pour le repousser. Il se contenta d'accueillir le coup sans vibrer, laissant échapper un petit filet de sang de sa bouche à cause de la morsure qu'il s'était lui-même infligé. La couleur carmin qui vint teinter le foulard devant ses lèvres lui donnait un air malsain. Dégainant des kunais, il constata que les deux seuls ennemis encore puissants sur le terrain étaient lui-même et le Contre-Amiral. C'était dommage, il aimait bien le Commandant Rudolph Prince. S'élançant dans les airs, il sortit à nouveau des Shurikens : il avait habitué son adversaire à lui offrir un combat sans artifices, mais cette fois-ci les morceaux de métal qui arrivaient du dessus créèrent des doubles plus rapidement en lames d'air. Prédisant ensuite l'esquive de son ennemie grâce à son Haki, il passa à la vitesse supérieure. Puisque les explosions semblaient donner le bon ton, il envoya deux de ses shurikens spéciaux, explosifs, pour blesser son ennemie au niveau des épaules.


Godzifista

L'île était en effroi devant une telle créature. La faune s'était échappée dans les grottes, y compris celle de la forêt. Un premier coup d'estoc de la part de Tenshi fut reçu par la peau résistance de l'animal, ayant du mal à s'y engouffrer. Pas une goutte de sang ne sortit par ailleurs de cet endroit, et la réponse à la lame d'air qui rencontra un l'animal sans même l'ébranler fut un coup bien plus vif que les autres, déclenché par les systèmes de propulsions présents dans les articulations du monstre. Le coup enverrait l'impératrice au sol en un instant, avant que le membre ne se remette dans sa position d'origine, bloquant l'accès à l'articulation.

Tournant la tête vers les femmes au sol, la créature ouvrit la bouche. Le canon à l'intérieur changea, comme pour prévenir d'un nouveau type d'attaque. Ce fut cette fois-ci une trombe d'eau qui s'abattit sur le sol, rendant celui-ci boueux. Il aurait du être difficile pour le Godzifista d'avancer, mais ce n'était pas son objectif à l'instant : il voulait juste utiliser la pression de l'eau pour éliminer d'avance les maudits, tel que son programme le lui indiquait, ou les repérer au moins.

Sur ses côtés, une trappe s'était par ailleurs ouverte pour lancer deux missiles vers Tenshi, se refermant juste après. Les deux armes viendraient provoquer une déflagration au contact avec le bout du missile, de quoi brûler n'importe quelle personne qui tenterait de les arrêter de front.


Vice-Amiral Tom (39)
Contre-Amiral Björg Trent (33)
Commandant Brock Farher (27)
Commandant Rudolph Prince (29)
Lieutenante Louise Tourpillon (24)
Kazuki Tokuga (31)
Cy-Wolf A [Avec le Vice-Amiral] (30)
Cy-Wolf B [Avec le Contre-Amiral] (28)
Godzifista (40)

Les Marines sont en général niveau 15. Le Commandant Prince se fait exploser avec ses armes, Tia, si elle n'a rien pour se défendre, est blessée au niveau des extrémités au moins (Bras / Jambes). Le Cy-Wolf B est détruit.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
45/75On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
207/500On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Sam 4 Mar - 22:27


On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 638287YoumuDDAnnouncementHeader
On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté.
Les dernières pour la légende.

    Le risque prit par Mabilla paya et l’animal emporta avec lui une dernière explosion. Si la femme avait réussi à éliminer l’ennemi, elle avait désormais une balle ancrée dans la cuisse, y provoquant une douleur qu’elle ne pouvait pas ignorer. Pourtant, elle avait encore la mobilité du reste de ses membres et pouvait se déplacer, certes avec quelques difficultés. Toutefois, le combat était loin d’être terminé et s’il fallait choisir entre la souffrance et le repos, elle n’avait pas besoin d’y réfléchir à deux fois.

    Akane avait repéré l’arrivée de l’inventrice. Toutefois, elle savait que cela ne serait pas suffisant. La jeune femme ne pouvait que se contenter d’essayer d’éviter les attaques ennemies, s’approcher demeurait trop dangereux. Son style de combat, au corps à corps, lui empêchait donc de lancer l’offensive. Elle remarqua l’attaque que l’adversaire avait envoyée dans sa direction. Le choc de l’attaque précédente demeurait et, ses déplacements avaient été grandement ralentis. Voyant les boules arrivées, elle tenta un mouvement sur le côté, n’esquivant pas totalement l’attaque, elle s’était contentée de réduire le choc au maximum. Tout ce qu’elle pouvait faire pour le moment était de rester debout le plus longtemps possible pour occuper l’ennemi.

    Yone eut à peine le temps d’esquisser un battement de sourcil que le Contre-Amiral avait déjà commencé à l’attaquer. Si une lame d’air était une attaque assez banale, Yone n’avait pas les réflexes suffisant pour l’éviter et cette dernière lui écorcha l’épaule alors qu’elle tentait vainement d’esquiver. Toutefois, elle avait un tas d’engins amusant avec elle. Elle glissa donc rapidement la main dans sa veste, assez large pour y loger bien des choses. Elle en extirpa deux petites boules qu’elle envoya en direction de l’ennemi. Connaissant mieux que quiconque ses petites armes, elle détourna le regard au moment même où un flash lumineux se propagea dans l’espace. Aveugler l’espace d’un instant tireurs et Contre-Amiral était alors l’objectif de l’attaque. Elle se saisit au même instant de deux petites bombes qu’elle envoya vers le Contre-Amiral pour y provoquer deux petites explosions. Elle savait cela bien insuffisant. Pourtant, cela avait donné le temps à Mabilla de s’avancer sur le champ de bataille pour rejoindre Yone. Elle s’était placée à ses côtés.

    Tia, dans son élan, était parvenue à enfoncer son arme dans l’abdomen ennemi, d’un geste sec. Elle fixa avec étonnement son arme, ne s’attendant pas à ce que l’adversaire oppose si peu de résistance. Pourtant, ce léger temps de surprise fut fatidique. Elle n’eut pas le temps de réagir en remarquant que l’ennemi préparait encore un dernier mauvais coup. L’explosion la toucha de plein fouet. Elle regretta à cet instant de ne pas être plus couverte.

    Les choses ne s’annonçaient pas trop mal, toutefois, San restait en difficulté auprès de l’adversaire, qui multipliait les attaques et faisait preuve d’une grande ardeur dans la bataille. San était d’une humeur plus calme à l’accoutumée. Toutefois, elle avait décidé de prendre les choses en main. L’adversaire, s’élevant dans les airs, envoyant dans sa direction des shurikens qui se dédoublèrent, rendant le mouvement de ces engins difficilement prédictibles. S’élançant sur le côté et, toujours son sabre en main, San déjoua les shurikens avant de sentir la prochaine attaque. Elle n’eut que le temps d’éviter une des deux explosions, laissant l’autre lui atteindre l’épaule, y provoquant une brûlure douloureuse. Loin de se dégonfler, elle ne tarda pas à répliquer, tout aussi rapidement que l’adversaire. Se saisissant de plusieurs shurikens, elle les envoya vers l’ennemi. Ces derniers s’entrechoquèrent dans leur vol, donnant lieu à une trajectoire hasardeuse. Elle avait prévu de profiter de cette surprise pour envoyer une deuxième, cette fois-ci plus directive, mais également plus rapide, visant les épaules adverses. Elle suivit de près les projectiles pour tenter de faucher l’ennemi de sa jambe, le faire basculer et lui planter son sabre dans la gorge.

    Mon coup fut inefficace, et la bête ne tarda pas à me renvoyer d’où je venais, c'est-à-dire à terre. La peau de cet animal était trop résistante, il fallait trouver une autre faille. Il devait bien y en avoir une. Mon cerveau tournait en accélérait, réfléchissant rapidement à une solution optimale. Mais pas le temps pour ça. L’animal avait envoyé une salve d’eau vers les femmes au sol. Heureusement pour nous, aucune maudite n’était présente. L’eau n’eut donc pas l’effet escompté, rendant seulement les mouvements plus compliqués dans le sol boueux. À peine cette attaque réalisée, qu’une deuxième survint, dans ma direction. Deux missiles avaient pour intention de me découper. Courir semblait être la seule porte sortie. Ce fut donc ce que je fis, subissant le souffle de l’explosion qui me projeta plusieurs mètres en avant. Pas le temps de traînasser toutefois. Me relevant en reprenant mes esprits, je me contentai de deux mots :

    - On monte !

    L’animal était truffé de piège, c’était certain, toutefois, si nous restions fixés assez fermement à la bête, elle ne pourrait pas nous attaquer sans risquer de se blesser. De plus, s’il y avait un point faible à trouver, c’était bien là. Je fus la première à m’exécuter, m’accrochant fermement à la bête, je commençai à grimper sur cette dernière et fut rapidement suivit par mes comparses. Pour le moment, ma meilleure idée avait été de tenter d’atteindre les yeux de l’animal, seule partie qui n’était pas couverte d’une peau épaisse. Toutefois, il risquait d’avoir bien des moyens de nous repousser.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2579

Feuille de personnage
Niveau:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Mar - 13:57


Contre-Amiral Bög Trent, Kazuki Tokuga

    - Espèce de...

Bien familier avec les engins des ingénieurs, le Contre-Amiral n'avait cependant pas eu la présence d'esprit de détourner le regard en voyant les bombes venir vers lui. Lorsqu'elles explosèrent, libérant un flash lumineux d'une intensité sans pareil, ses fusiliers et lui furent aveuglés l'espace d'un instant, et ne virent de ce fait pas arriver les bombes qui explosèrent à proximité d'eux. Roulant sur le sol, projeté par l'explosion, le Bög sentit douloureusement son bras à moitié brûlé. La chair était atteinte, ce qui signifiait qu'il ne serait sûrement plus capable de s'en servir efficacement d'ici la fin de son affrontement. Fort heureusement, il privilégiait son jeu de jambes qu'il décida de remettre en action. Cette fois, c'était une lame d'air explosive qu'il avait envoyé, et qui provoquerait sûrement plus de dégâts en direction à la fois de Mabilla et de Yone. Elles n'auraient pas le temps de l'esquiver qu'en prenant en compte qu'elles se situaient encore dans la même zone qu'auparavant : il ne pouvait de toutes les manières pas voir grand chose, et privilégiait pendant quelques instants sa mémoire et ses sens. Saleté d'ingénieure, il lui ferait payer ses frasques.

Du côté du Tokuga, les choses s'enchaînaient plus aisément. Le jeune ninja avait réussi à toucher son adversaire à l'épaule, et il ne tarda pas à jubiler avant de remarquer que son ennemie avait décidé de se baser sur le hasard. Et tandis qu'il tentait d'esquiver la première attaque, une seconde survint : au final, ce furent deux shurikens qui vinrent se plonger dans sa chair, au niveau du bras droit, l'immobilisant dans un premier temps, apportés par le hasard de la chose tandis que les plus directifs se fichèrent dans son épaule droite, le contraignant à ne plus utiliser ce dernier pour ce combat. Il ne fut cependant pas assez sot pour contrer l'attaque de la jeune femme et décida d'user de sa célérité pour s'élancer sur une branche, en arrière. Dégainant son sabre de la main gauche, il jura un instant : il n'étais pas en bonne position pour gagner cette bataille, et allait devoir faire un choix. À présent, peu d'options lui restaient.


Godzifista

La peau de la créature était rugueuse, telle celle d'un lézard. Lorsqu'elles l'empruntèrent cependant, les jeunes femmes firent une erreur simpliste : tandis que Midori put se retrouver face à une lame facilement esquivable qui sortit de la peau de la créature, Maïlinh eut moins de chances. Le lance-flamme qui sortit d'une des trappes du Godzifista sembla se diriger vers vers elle. Il n'était cependant pas charger, et elle pourrait arrêter son fonctionnent en ralentissant sa course en le déviant ou le détruisant. Hana quant à elle fut saisie par un grappin qui, spécialement conçu pour les maudits et donc parsemé sur ses doigts de granit marin, n'aurait pour objectif que de la maintenir dans les airs... Jusqu'à ce qu'elle décide de s'occuper d'elle.

Arrivées à hauteur des yeux du Godzifista, Tenshi et celles qui auraient réussi à atteindre la montée pourraient se frotter aux yeux du monstre. Il n'était pas si grand que ça : de sa dizaine de mètres, elle ne surplombait que la forêt et restait atteignable en quelques pas. C'était sa corpulence qui la rendait susceptible d'être truffée de pièges. Alors qu'elle s'apprêtait à recevoir un coup dans les yeux, cybernétiques et fortement étudiés par la Section Scientifique, la créature répondit par l'offensive. Elle s'aveugla un instant pour laisser sortir, par un petit trou dans l’œil, une salve de balles qui, à l'explosion, créeraient un liquide inflammable. La salve qui suivrait aurait alors pour but de faire cramer la ou les pauvres filles tandis que la peau, résistante au feu, ne subirait pas un seul dégât.


Vice-Amiral Tom (39)
Contre-Amiral Björg Trent (33)
Commandant Brock Farher (27)
Commandant Rudolph Prince (29)
Lieutenante Louise Tourpillon (24)
Kazuki Tokuga (31)
Cy-Wolf A [Avec le Vice-Amiral] (30)
Cy-Wolf B [Avec le Contre-Amiral] (28)
Godzifista (40)

Les Marines sont en général niveau 15. J'ai utilisé le hasard pour les Shurikens qui touchent Kazuki, et les armes qui sortent du Godzifista. Si tes PNJs s'en sortent bien ce tour-ci, Tenshi se retrouve au dernier moment contre une arme à feu qui aura pour but de la faire cramer sur place. En joie !
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
45/75On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
207/500On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Dim 12 Mar - 0:04


On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 638287YoumuDDAnnouncementHeader
On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté.
Les dernières pour la légende

    La chance commençait enfin à sourire face au Contre-Amiral. Tandis qu’Akane ne semblait plus capable de tenter la moindre attaque sans risquer sa vie, l’intervention de Yone fut salvatrice. Le flash lumineux stoppa un instant le tir des mitrailleurs et les mouvements de l’ennemi principal qui ne parvint pas à éviter totalement les bombes. Toutefois, la blessure de Mabilla empêchait tout mouvement trop rapide. Si, plus rapide que sa comparse, Mabilla s’était laissé tomber à terre pour éviter au maximum la lame d’air, Yone, quant à elle, n’avait pu que se laisser emporter par la chute de l’archère qui lui avait attrapé le bras pour l’emmener avec elle. Cela était loin d’être suffisant et la lame d’air explosa proche des deux femmes. Si les organes vitaux n’étaient pas touchés, le dos, quant à lui, venait de subir un coup dur. Loin de se décourager, Mabilla avait immédiatement saisi quelques flèches qu’elle envoyait par salve de deux vers l’adversaire. Yone avait difficilement réussi à saisir quelques nouveaux jouets. Elle en envoya un premier qui diffusa un gaz dans l’air, proche de l’adversaire, puis un second qui, faisant naitre une flamme, provoqua des explosions à la chaine dans ce gaz hautement inflammable. Le but était de ne pas laisser à l’ennemi le temps d’en réchapper. Elle allait en profiter pour se relever et aider sa camarade à se remettre sur pied.

    San avait bien d’user du hasard pour ce coup, les shurikens parvinrent à toucher leur cible. Un bras en moins à surveiller en tout cas, même si la ninja, elle-même, était déjà bien blessée. Elle avait presque l’impression que cette bataille allait durer une éternité. Elle avait trouvé un adversaire à sa taille, à n’en pas douter, et ils pouvaient bien continuer à jouer à ce petit jeu durant de longues heures. Toutefois, l’adversaire avait l’air décidé à ne pas laisser trainer les choses. L’ennemi avait esquivé la dernière attaque en ce plaçant sur une branche. San le jaugea de sa position inférieure, elle gardait le silence, se contentant d’attendre la riposte ennemie. Envoyer des projectiles vers ce dernier ne servirait à rien dans la situation actuelle, mis à part à le faire sortir plus vite de sa cachette. Elle se contenta donc de surveiller l’adversaire, sur le qui-vive.

    La créature montrait bien plus de résistance que prévu. La lame qui attaqua Midori ne fut pas difficile à éviter. D’autant plus que la peau de la femme était également d’une grande résistance. Certainement pas autant que celle de la créature, mais suffisante pour ne pas avoir à trop s’effrayer de cette lame. Mailinh, dans sa course, eut tout juste le temps de ralentir pour éviter un lance-flamme qui brûla quelques morceaux de vêtements et sa peau de façon superficielle. Sa sœur, quant à elle, ne put éviter le grappin qui l’attrapa sans pouvoir s’en défaire. Toutefois, Mailinh ne tarda pas à capter la détresse de sa sœur et, peut-être dans un geste désespéré et totalement inconscient, elle décida de tenter de détruire ce grappin pour libérer sa sœur.

    Quant à moi, je m’étais jeté tête baissée dans la gueule du loup. Prête à frapper les yeux de l’animal, ces derniers furent remplacés par une arme qui envoya dans ma direction une salve de balles. J’usai de mes sabres pour éviter ces dernières. Toutefois, je ne m’attendais pas à ce que leur explosion soit d’une telle violence. Heureusement pour moi, l’attaque eut tout juste le temps de ne brûler qu’une partie de ma peau. En effet, Midori était arrivée presque en même temps que moi au niveau de la bête et avait profité de ses capacités particulières pour faire barrière de son propre corps. Sa peau, renforcée, limitait les effets néfastes de l’explosion. Les brûlures furent donc bien moins importantes, même si bien présentes. N’hésitant pas une seconde, je l’emportai avec moi vers le sol, loin des attaques fatales de la bestiole. Une nouvelle idée venait de germer dans mon esprit, peut-être l’une des dernières. Mailinh et Hana avaient l’air trop occupé pour pouvoir nous aider. Je n’eus d’autre choix que de demander à Midori, déjà bien blessée, de me porter secours pour ce coup. Ce fut ainsi que Midori attaque l’animal par de multiples coups, non pas dans le but de la blesser, mais plutôt dans l’objectif de lui faire utiliser son articulation, me laissant alors l’occasion de frapper l’animal à un endroit habituellement inaccessible.




Mabilla (29)
Tia (34)
Akane (29)
San (30)
Yone (27)

Contre Godzifista :
Midori (30)
Mailinh (27)
Hana (28)

_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2579

Feuille de personnage
Niveau:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 17 Mar - 18:59


Contre-Amiral Bög Trent, Kazuki Tokuga

Une nouvelle explosion. C'était le pompon. Pourquoi n'avait-il pas été capable d'esquiver ? En temps normal, le Contre-Amiral pouvait compter sur l'habileté de ses jambes pour le sortir de toutes les situation possibles et inimaginables, mais là... Même pour lui, la limite était atteinte. Il se recroquevilla sur lui-même en sentant une première douleur lui arracher littéralement un bras : c'était l'une des flèches de Mabilla qui l'avait touché. Il hurla à la fois de rage et de peine, attirant le regard de Tokuga sur lui. Un regard froid et méthodique qui identifia clairement la situation. Alors que la vague de feu prenait la scène, le ninja se servit d'un fumigène puissant pour avant de disparaître. Il envoya un puissant kunaï contre la branche sous les pieds de San et la fit exploser. Sa voix, invisible à l’œil nu, disparut en direction de la plage. Il venait d'utiliser une technique de célérité, un Soru certainement, pour s'éloigner d'une centaine de mètres. Le Contre-Amiral était perdu. Il devait faire son rapport et évacuer les lieux pour éviter que les navires de guerre ne tombent entre les mains de ces femmes.

    - Argh... Arf... Aaaaah !

Les cris de douleur du Contre-Amiral étaient normaux. Son visage à moitié calciné, son bras arraché... Il maudissait la faiblesse dont il faisait preuve, la distraction dont il avait été l'auteur, en lorgnant sur les jeunes femmes au moment où il aurait pu porter le coup fatal, comptant sur ses lames d'air pour faire tout le sale boulot. Il avait laissé une ouverture, une simple ouverture, et elles s'y étaient engouffrées telles des charognardes, prêtes à lui arracher le foi. Il se sentait Altas, portant le monde, échappant à la mort une fois de plus de justesse. Il haïssait sa simple condition de mortel, et aurait aimé pouvoir s'en défaire. Le regard tourné vers ses ennemis, il ne remarquait pas encore qu'un de ses yeux était caché derrière une paupière fripée et fondue, encore rouge, à vif.

    - Vous... Maudites...

Il était encore en vie. Il se vidait de son sang. Il devait survivre.

    - Pitié.


Godzifista

Le grappin ne céda pas sous les coups de Maïlinh. Au contraire, le métal d'une résistance incroyable qui le composait résistait à l'assaut de la sœur qui, même en s'acharnant, ne pourrait faire naître que des égratignures dessus. La créature n'y faisait cependant pas attention, c'était le système de l'arme qui, en s'immobilisant, en se solidifiant, créait une tension au niveau de la grappe.

Avec un peu de jugeote, Tenshi venait de trouver le point faible de son ennemie. Elle s'était ainsi trouvée en position de faire quelque chose de particulièrement pertinent : toucher les articulations de la créature ennemie. Ce n'était qu'un soulagement temporaire cependant, car même si l'attaque de la jeune femme porta ses fruits, détruisant le système de propulsion au bras droit de Godzifista, cela n'empêcha pas son ennemi d'atteindre de plein fouet Midori. Elle fut ainsi projetée, par la force du coup, contre une série d'arbres encore intacts qui amortirent sa chute. Si elle avait réussi à se protéger de justesse, elle ne ressentirait qu'une douleur aigu dans son corps : elle s'en remettrait cependant avec du repos.

Balançant son bras droit vers le bas, Godzifista était à présent incapable de l'utiliser. Il laissait à vue des circuits qui semblaient se diriger vers le cœur de son système à cause des liquides qui brillaient dans le noir. Seul problème : une étiquette qui indiquaient la grande instabilité d'un de ces liquides promettait, si la créature explosait, un feu d'artifice... détonnant.


Vice-Amiral Tom (39)
Contre-Amiral Björg Trent (33)
Commandant Brock Farher (27)
Commandant Rudolph Prince (29)
Lieutenante Louise Tourpillon (24)
Kazuki Tokuga (31)
Cy-Wolf A [Avec le Vice-Amiral] (30)
Cy-Wolf B [Avec le Contre-Amiral] (28)
Godzifista (40) [Bras droit OUT]

Les Marines sont en général niveau 15.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
45/75On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
207/500On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Sam 18 Mar - 23:59


On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 638287YoumuDDAnnouncementHeader
On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté.
Les dernières pour la légende.

    Le duo que formaient Mabilla et Yone semblait fonctionner plus que bien. En effet, les deux engins envoyés par l’ingénieure prouvèrent rapidement leur efficacité, ainsi que la flèche de Mabilla. À deux elles arrivèrent à bout de l’ennemi qui était à l’agonie. Un spectacle difficile à supporter, même pour ces femmes habituées au combat. Yone savait ses armes d’une efficacité redoutable, mais n’avait pas l’habitude d’assister elle-même à ce genre de scène. Mabilla, quant à elle, habituée au champ de bataille, n’avait jamais été préparé à un tel massacre. Il s’agissait d’une victoire, mais une victoire à quel prix ? Tia était en mauvais point et sa seconde, qui avait préféré se tenir à l’écart, ne pourrait plus combattre pendant quelques semaines.

    Tandis que l’individu poussait des cris de douleur, Tokuga avait pris la fuite, laissant San face à un ennemi invisible. Le poursuivre ? Cela n’aurait pas une grande utilité. Il valait mieux, pour le moment, finir le ménage sur le champ de bataille. Se battre encore, plus personne n’en avait la forcé et le combat semblait être enfin terminé. San jeta un coup d’œil vers le Contre-Amiral, implorant la pitié des femmes. Elle détourna le regard de cette scène macabre pour le reporter sur la guerre en cours. Scène toute aussi sanglante. Décidément, il n’y avait rien de beau à voir aujourd’hui.

    Mabilla demeurait statique. Voir cet individu abominable implorer la pitié eu pour effet de l’affecter. Mais le sauver ? Elle ne pouvait pas vraiment s’y résoudre, si ?. Yone avait un esprit bien moins sentimental que sa comparse. Elle avait cet amour pour les bombes et les objets en tout genre et l’affect ne la touchait que très peu. Mabilla était certainement bien plus sensible à cela. Alors que Mabilla engageait un pas vers l’homme, Yone lui bloqua la route d’une main :

    - Allons guérir nos blessés d’abord.

    Mabilla savait qu’elle avait raison. Elle soupira et tourna les talons, se dirigeant vers Tia dans un premier temps. S’il y avait des gens à sauver, il ne s’agissait pas de ce sombre individu qui avait voulu tout leur voler. Yone jeta un dernier coup d’œil vers le Contre-Amiral. S’il survivait assez longtemps, peut-être auraient-elles encore le temps de l’aider. Mais dans le cas contraire, il devait se soumettre à son sort.

    Les coups de Mailinh n’avaient aucun effet sur le grappin. Sa sœur se débattait comme elle pouvait dans ce dernier pour s’en extirper. Elle se tortillait dans tous les sens, tentant de glisser en dehors de ce dernier. Si elle était agile, peut-être arriverait-elle à ses fins ? La benjamine, jeta des coups d’œil autour d’elle, à la recherche d’une quelconque façon de détruire cette arme. Elle se dirigea vers la base de cette dernière.

    Si j’étais enfin parvenue à toucher le point sensible de l’animal, Midori venait de subir une offensive violente qui l’envoya plus loin, valser contre des arbres. Toutefois, je n’avais pas le temps de me préoccuper de cette dernière, la priorité était de détruire l’animal et j’atteignais enfin cet objectif. Toutefois, Mailinh avait l’air de se débattre encore contre l’animal. J’avais les moyens de détruire l’animal, mais il fallait d’abord aider Hana. N’hésitant plus une seconde, je rejoignis Mailinh en deux enjambées et tentai de trancher le grappin en un coup de sabre. Ce dernier était bien moins résistant que la peau de l’animal et, heureusement pour moi, il ne tarda pas à céder.

    Laissant Mailinh s’occuper de sa sœur, je lui indiquai de partir au plus vite. Il n’y avait plus une seconde à perdre. Descendant de la bête, je me retrouvai à nouveau au plus près des systèmes de l’animal. Ne voulant pas prendre trop de risques, je commençai par m’en éloigner et, une fois une distance correcte mise entre nous, je laissai partir une lame d’air qui se voulait meurtrière. Si rien ne se mettait sur son chemin, elle atteindrait sa cible tandis que je commençai déjà à m’éloigner, attrapant Midori sur le passage pour l’éloigner de la possible future explosion.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2579

Feuille de personnage
Niveau:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 19 Mar - 10:57


Godzifista, Kazuki Tokuga

Lorsque le grappin céda sous le coup d'épée de la jeune femme, la griffe qui retenait le jeune fille se desserra naturellement, tombant dans la boue qui éclaboussa simplement les environs. C'était un facteur à prendre en compte pour fuir : la vitesse des jeunes femmes allait être réduite par ce petit élément qui, plus tôt, avait été provoqué par les trombes d'eaux de la créature géante, mais leur libération avait certainement sauvé leur vie. Un bras détruit, Godzifista semblait vouloir s'en prendre à la responsable de cet affront sans pouvoir l'atteindre. Elle tenta vainement d'activer quelques pièges qui ne fonctionnèrent pas, avant que son programme ne se rende à l'évidence. Elle était perdue. Ce n'était pas grand chose, après tout une machine ne pouvait pas éprouver de sentiment. Et pourtant, un râle sortit de sa bouche, un râle de désespoir et de colère qui figea sur place les bateaux marines qui comprirent que leur heure était venue. Ils frémirent, observant les informations qu'avait uploadé le lézard géant à la Section Scientifique, se servant d'un système d'escargophones en son sein.

    - Commandant... Levez l'ancre, nous partons.

La voix de Tokuga s'était faite dure, le cœur martelé par la défaite qu'ils venaient de subir. Ils avaient grandement sous-estimé leurs forces. Rageant intérieurement, il venait de comprendre la stupide erreur qu'ils avaient fait. La prochaine fois, les choses se passeraient différemment. Cette fille n'avait rien d'une débutante. Lorsqu'elle lança ses lames d'air de sa position aérienne, elle visa juste et provoqua alors une déflagration d'une ampleur sans pareil.

L'explosion du Godzifista, un des chefs d’œuvre de la Section Scientifique, éblouit les hommes de la marine qui s'éloignaient. Le spectacle de cette île en proie aux flammes était d'une beauté rare. S'avançant sur le pont, Tokuga marmonna quelques paroles insensées dans l'escargophone. Il regrettait que les négociations aient échoué.

    - Toutes les personnes qui ont débarqué... Sont soit mortes, soit prisonnières, Monsieur, annonça-t-il avec un frémissement.
    - Et vous dîtes qu'il s'agit de... ?
    - Tenshi Taya, Monsieur. La nouvelle Impératrice d'Amazon Lily est... Tenshi Taya.

Le nom de cette jeune femme n'avait pas fini de se faire entendre. Refuser une telle proposition et mettre un terme à l'existence non seulement d'un Contre-Amiral de la marine, d'un Vice-Amiral, de deux Cy-Wolf et d'une créature unique créée par la Section Scientifique... Les Cinq Étoiles n'aimaient pas voir leurs subordonnés être humiliés ainsi.

Lorsque l'explosion eut lieu sur l'île, elle emporta avec elle, dans son souffle, une partie de la forêt. De dos, les jeunes femmes ne seraient que légèrement blessées. Elle seraient cependant emportées au loin et finiraient par rencontrer des branchages à nouveau salvateur. Ce serait Tenshi qui, de sa position, subirait à nouveau des dégâts de face. Il lui faudrait être habile dans le maniement de son épée pour se sauver de l'explosion.

_______________________

    - Je veux rejoindre les Amazones..., évoqua Orphen en regardant les sœurs qui pansaient leurs blessées. Je veux rejoindre vos rangs... Je ferai tout pour me faire pardonner de mes exactions...

Elle était déterminée. C'était sûrement là la demande d'une femme convaincue par les exactions du Gouvernement Mondial et qui souhaitait s'en prémunir, tout en protégeant les personnes qui lui avaient non seulement laissé la vie sauve mais qu'elle admirait.


Vice-Amiral Tom (39)
Contre-Amiral Björg Trent (33)
Commandant Brock Farher (27)
Commandant Rudolph Prince (29)
Lieutenante Louise Tourpillon (24)
Kazuki Tokuga (31)
Cy-Wolf A [Avec le Vice-Amiral] (30)
Cy-Wolf B [Avec le Contre-Amiral] (28)
Godzifista (40) [Bras droit OUT]

Quelque soit ta décision, Orphen obéira (La scène peut se passer à posteriori). Si tu acceptes de la prendre sous ton aile, je te passerai sa fiche. Pour ce qui est de tes blessures, je te laisse les choisir. Kazuki a fui avec les navires. Concernant le grappin, il faudra que tu précises si tu t'en saisis, le granit marin ne craignant pas le feu. Dernier post pour ma part !
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
45/75On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
207/500On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Sam 25 Mar - 22:24


On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 638287YoumuDDAnnouncementHeader
On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté.
Les dernières pour la légende.

    Mon coup fut rapide et j’en profitai pour récupérer le morceau de grappin qui venait de se détacher avant de détruire la bête et de prendre la fuite. Du moins, j’espérais avoir le temps de faire quelques pas dans la boue, toutefois, celle-ci ralentit grandement mon avancée et j’eus tout juste le temps de faire quelques mètres avant d’être repoussée par le souffle de l’explosion qui attaqua mon dos. Je n’allais certainement pas être la seule à être blessée par cette explosion, mais j’avais préféré en finir immédiatement. Après tout, il était impossible de savoir ce que préparait encore le gouvernement.

    Fatiguée, je me laissai simplement pousser plus loin par l’explosion, ne cherchant pas à l’éviter. De toute façon, rien n’aurait pu me sauver dans ce cas. Retombant mollement sur le sol, je sentais mon dos me brûler. Pas besoin d’être une génie pour comprendre que les dégâts n’allaient pas être beau à voir. Toutefois, nous avions remporté cette bataille. Nous avions gagné. Mais à quel prix ? Les pertes avaient été lourdes, des deux côtés. Et, au-delà de tout ceci, la guerre n’était pas terminée. Bien au contraire, elle ne faisait que commencer et elle s’annonçait longue, voire interminable. Non, elle allait avoir une fin. La destruction. Nous ou le Gouvernement. L’un des deux n’allait pas survivre. J’osais espérer qu’il s’agirait du dernier.

    Mabilla et le reste de son groupe avait assisté de loin à l’explosion. Il n’y avait aucun survivant membre de la Marine de leur côté, au grand désarroi de certaines femmes. Le carnage avait été total. Tous ces corps, jonchant par-ci, par-là, résonnait comme une profonde menace, à présent anéanti. Chacune avait conscience qu’il ne s’agissait que d’un début, mais chacune était fière de leur accomplissement.

    Mabilla, ayant remarqué l’explosion, avait compris que la bataille était également terminée sur l’autre champ de bataille et, se saisissant d’un Den Den Mushi, elle se mit en contact avec l’autre côté de l’île pour s’enquérir de la victoire avant d’appeler les bateaux d’Amazon Lily. Un retour à la maison allait être amplement mérité.

    Doucement, et tranquillement, les femmes survivantes se remettaient de leurs blessures, gardant un œil sur les différents prisonniers. Personne ne savait encore ce qu’il adviendrait d’eux. Une chose était certaine, aucun d’entre eux ne se verrait accorder le droit de poser un pied sur Amazon Lily. Toutefois, garder des otages sous le bras pouvait toujours être utile.

    Le visage dans la boue, je restai allongée, maudissant tout ce qu’il était possible de maudire. Nous avions gagné et pourtant, je sentais un incontrôlable désir de vengeance me ronger. Une envie de tous les mettre en petite pièce et de ne rien en laisser. Les pensées morbides s’enchainaient dans mon esprit et, presque inconsciemment, je les poursuivais, je les cherchais et je les savourais. Mais ce n’était pas moi, je n’avais jamais été friande de ce genre de choses. Si ?

    Pourtant, la réalité était bien là et je n’avais que mes pleurs pour tenter de me réconforter, de me faire croire qu’une part de moi-même pouvait encore se sauver, s’extirper. La voix du salut, où était-elle ? Elle résonnait dans mes oreilles, douce, agréable.

    - Tenshi.

    Une paire de jambe venait d’apparaitre devant mes yeux. Instinctivement, j’attrapai cette dernière d’une main, tentant de m’en aider pour me relever. Pourtant, c’était comme si elle était inexistante. Levant les yeux, je priai du regard la personne de m’aider. Elle me fixait de ce regard réprobateur. Effrayé. Ma vision, brouillée par les larmes qui emplissaient mes yeux, n’eut aucun mal à reconnaitre l’homme. D’une voix étranglée, je peinais à articuler quelques mots :

    - Erwin, aide-moi…

    Il secoua sa tête, s’éloignant de moi, un air dépité sur le visage. Il avait comme traversé ma main qui, toujours tendu dans sa direction n’attendait qu’un espoir. Il rejoignait deux autres individus. Ils chuchotaient, me jetant des regards. Mes larmes se faisaient plus pressantes, ma main toujours tendue. Pourquoi ne venaient-ils pas ?

    - Kyo, Zeke…

    Ma main retomba, inexorablement. Il ne servait à rien de lutter.

    - Tenshi, Tenshi !

    Une voix familière me fit sursauter. Une amazone était venue me récupérer et m’aida à me relever. Je n’étais certainement pas belle à voir, mais peu importe. Le groupe de trois hommes avait disparu. Une hallucination ? Ou bien le fruit du pouvoir d’Erwin. Non, il ne pouvait connaitre ma position, c’était inenvisageable. Mais après tout, était-ce vraiment certain ?



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

On livre les premières batailles pour sa patrie ou la liberté. Les dernières pour la légende. [PV : Pnj] - Page 2 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: