-50%
Le deal à ne pas rater :
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One /Series X
34.99 € 69.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt]
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 15 Oct - 11:42

Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Niren_10

Russian Fichter.
-Par ici, je vous prie.

L'imposante et solide silhouette du vieux loup de mer leur dégagea un chemin en écartant lianes et branchages qui s'opposait fermement à la progression linéaire de la petite unité dépêchée pour l'occasion. Calm Belt jouissait généralement d'une condition sauvage, instable et indomptable qui empêchait qui que ce fut de l'entretenir continuellement, mais pour le coup, la végétation dense et la faune agressive arrangeait tout particulièrement le Gouvernement Mondial. Il leur fallait agir discrètement, et c'était d'ailleurs la principale raison qui poussait l'unité en présence à toujours se rendre sur cette partie du monde grâce à un sous-marin, fortement protégé par tout un système de défense digne des plus grands noms de la Section Scientifique. La technologie au service de la force : un moyen indéniable de progresser en dehors des regards indiscrets et des oreilles trop avenantes.
Un nouveau rideau de lierre s'écarta, et Russian dévoila enfin à la vue du petit comité qui l'accompagnait la base à demie enterrée qui leur servait d'avant-poste ici, sur cette île si inhospitalière. Un bon moyen, une fois encore, de demeurer facilement inaperçu tout en se protégeant habilement des dangers naturels que la plupart des soldats rechignaient évidemment à affronter : n'était pas dangereux combattant qui le voulait, et les animaux présents sur Calm Belt n'avaient que très peu à envier à ceux du Nouveau Monde. Le colosse, une fois ouverte la trappe qui menait à un corridor sombre et exigu, prit à nouveau la parole d'un ton calme et mesuré :

-Vous allez devoir progresser seuls ici. Passez la prochaine porte, monsieur Thalassa vous y attend. Je reste ici pour monter la garde.

Le court chemin pavé qui allait s'offrir à eux était sombre et sobre. D'une longueur relativement restreinte, il semblait s'enfoncer très légèrement dans les profondeurs de l'île, ce qui laissait probablement sous-entendre la présence d'une base plus importante en superficie qu'elle ne pouvait le paraître depuis l'extérieur. Et lorsqu'ils ouvriraient enfin la porte pour pénétrer dans la salle, un bien singulier spectacle s'offrirait à eux.

Une longue pièce circulaire, éclairée en tout points par une série de néons, présenterait à leurs yeux ébahis tout un tas de vieillards aux cheveux blanchâtres disséminés çà et là en petits groupes restreints. Certains seraient pourvus d'escargophones, d'autres analyseraient des monceaux de cartes et de rapports poussiéreux avec un œil attentif et hautement professionnel. Tous revêtiraient un uniforme semblable, aux couleurs du Gouvernement Mondial. Néanmoins, ce qui ne tarderait guère à attirer l'attention des marines réunis en ce lieu si surprenant leur faisait face : ce qu'ils auraient probablement pris pour un énième vieil homme s'avancerait alors d'un pas résolu dans leur direction, et si sa tignasse blanche semblait de prime abord trahir un certain âge, son visage lisse et doux serait là pour témoigner du contraire.

Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Arumat10Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Alexan10
Thalassa Shang et Jonichiko Androkarias.

-Messieurs, Madame, je suis soulagé de vous voir enfin ici, et en bonne santé qui plus est. La situation demande une intervention immédiate... Mais, pour l'heure, laissez-moi le plaisir des présentations. Je suis Thalassa Shang, l'homme qui vous a fait quérir, et à mes côtés se trouve Jonichiko Androkarias.

Shang, une fois face au petit contingent, les balaya un à un du regard afin de leur laisser le temps de décliner leurs identités, même s'il savait déjà pertinemment à qui il avait affaire. Il n'avait pas agi aléatoirement, malgré la précipitation des ordres et l'urgence de la situation : il avait fait appel à des gradés compétents, qui avaient récemment fait parler d'eux pour des comportements brillants durant de dangereuses situations, et comptait sur leur professionnalisme pour résoudre l'épineux problème qui venait de se planter dans l'échine du Gouvernement Mondial. Le fait de savoir qu'une partie d'entre eux avait su officier durant de terribles crises comme celles de Drum ou d'Alabasta avait évidemment de quoi réconforter : ils avaient une petite idée des dangers qu'ils encourraient, et de l'importance capitale de cette mission hors du commun. Sans plus attendre, l'impétueux combattant enchaînerait donc vivement :

-Je n'appartiens officiellement à aucune institution, et tous les hommes rassemblés ici partagent ce point commun : ils sont tous retraités, à l'image d'Androkarias qui, il y a une trentaine d'années, présidait encore le Cipher Pol 2. Nous sommes ici au nom d'un pouvoir haut, bien plus haut : nous sommes ici sous les ordres directs de l'une des Cinq Étoiles.

Cette révélation suffirait sans aucun doute à allécher ses interlocuteurs et à les interloquer au plus haut point : pour que l'un des dirigeants du Gouvernement Mondial lui-même ne décide d'agir au plus vite, la situation devait effectivement et indéniablement être terriblement affolante. Et ils ne se trompaient pas : le Thalassa les invita d'ailleurs à le suivre tandis qu'il se rendait auprès de l'une des petites tables qui jonchaient la salle et sur laquelle se trouvaient une série de documents photos et manuscrits attestant des menaces qui pesaient sur la Marine et leurs alliés.

-Pour faire court, notre commanditaire a eu de bonnes raisons de craindre le pire, ici, sur Calm Belt. Vous êtes sur Rusukaina, et votre mission aura principalement lieu sur une île voisine, Olandaina, que nous pensions jusqu'à récemment totalement inhabitée. Mais de récentes observations nous ont poussé à réviser ce jugement, un brin trop hâtif : des mouvements y ont été localisé, et nous craignons pour l'heure qu'elle ne soit utilisée par un groupuscule hors-la-loi afin de pactiser avec les Decimas, à l'abri des regards. D'où les innombrables mesures de sécurité prises pour vous introduire sans attirer leur attention, bien entendu. Le principe est donc simple : vous devez vous introduire sur cette île et, d'une manière ou d'une autre, pousser ces tractations à se solder par un échec.

Shang regarda alors tour-à-tour chacun des soldats choisi pour cette opération. Ils étaient tous différents, à vrai dire, possédaient chacun un mode opératoire privilégié différent et des capacités ou des aptitudes au combat hétéroclites. Le principe était simple : les pousser à la coordination, et les forcer à se montrer critiques aussi bien les uns envers les autres qu'envers eux-mêmes afin de tirer le meilleur d'eux. Ces éléments avaient tous été salués par la marine à un moment donné, et étaient pointés du doigt comme faisant partie de la nouvelle ère... Ils devaient donc savoir combattre main dans la main, ou tout du moins de concert dans l'optique de réaliser l'impossible. Sans se démonter, le Thalassa poursuivit, toujours aussi direct et sérieux :

-Nous ne pourrons pas intervenir. Et, de manière générale, notre présence ici devra rester secrète, aussi bien pour nos ennemis que pour nos alliés. Notre commanditaire ne veut courir aucun risque et ne veut pas craindre pour sa crédibilité ou sa position : ses collègues jugeraient négativement la nouvelle d'une intervention directe sous ses ordres, sans la moindre concertation préalable. Le problème, c'est que nous n'avons pas de temps à perdre en réunion rébarbatives : il nous faut agir, maintenant, et ils ne feraient que retarder le processus. Cet état de fait est autant une bonne qu'une mauvaise nouvelle pour vous. Une bonne, car si la mission réussi, vous serez les seuls et unique récompensés : on estimera que vous avez flairé la piste et agi de votre propre chef, ce qui entraînera moult récompenses évidentes. Montées en grade, nouveaux navires, nouveaux compagnons et subordonnés... Une mauvaise, car si vous échouez, la constatation de vos supérieurs sera exactement la même : vous aurez agi sur un coup de sang, sans estimation des forces ennemies, sans concertation avec l'amirauté, et aurez compromis votre propre sécurité pour une bataille perdue d'avance. Si vous n'y trouvez pas la mort, bien évidemment.

Autrement dit, cette mission-là faisait partie de cette catégorie particulièrement déplaisante et à double tranchante : s'ils réussissaient avec brio, ils seraient éternellement reconnus en tant que héros du Gouvernement Mondial mais s'ils échouaient, ils se transformeraient en déchets moqués ouvertement pour leur irresponsabilité et leur manque de sagacité. Un risque que ne devaient théoriquement pas craindre des marines de cet acabit... Quant aux risques de fuite, il n'y en avait aucune : même si la plupart des personnes présentes dans cette salle n'étaient pas ou plus des combattantes, un certain nombre savaient encore et toujours se défendre, Shang y compris. Si la situation l'exigeait, il n'aurait aucun remord à mettre à mort l'un ou l'autre des gradés qui lui faisait face afin de protéger son employeur. D'un autre côté, personne n'irait douter du bien fondé des actions de l'une des Cinq Étoiles simplement parce qu'un contre-amiral ou un gradé inférieur mettait en doute sa légitimité... Le petit contingent était donc tout particulièrement livré à lui-même, et si cette certitude leur échappait encore, elle ne tarderait guère à les frapper de plein fouet.

-Comme annoncé, nous n'avons aucune idée du nombre ou de la qualité des ennemis qui se trouvent là-bas. Mais nous avons toutes les raisons de croire qu'il s'agit d'un groupe dangereux et organisé, en relation avec les Decimas depuis un certain temps et sur le point d'officialiser une alliance alléchante. Autrement dit, attendez-vous à fricoter avec plus puissants que vous. C'est pour cela que je vous préconiserai avant toute autre chose une méthode douce : avancez méticuleusement, liquidez ceux qui peuvent l'être, semez le trouble et poussez les à la méfiance l'un envers l'autre. Cela dit, si vous estimez que l'assaut frontal est davantage judicieux, alors ne vous gênez pas : c'est votre responsabilité qui est engagée, pas la mienne. Avant de passer aux choses sérieuses, avez-vous des questions ?



Pour faire court : où que vous étiez dans le Monde, un vieil homme est venu vous chercher et vous demander de le suivre au nom du Gouvernement Mondial. Avec, si vous étiez réticent, un papier signé de la main de l'une des 5 Étoiles. Il vous a amené ici, sur Rusukaina, puis dans une petite base où Shang vous prend en charge et vous fait un très bref topo, assez nébuleux.
Vous avez droit à un PNJ maximum à vos côtés (le principe étant tout de même de savoir demeurer discrets aussi longtemps que possible, et donc de réduire au maximum le nombre de troupes engagées sur le terrain).
Vous connaissez de visage ou de réputations un certain nombre des personnes présentes mais Shang vous est parfaitement inconnu. Pas de renommée hors du commun à vos yeux, et ça s'explique simplement par le fait qu'il officie majoritairement à Mariejoa (où vous ne foutez quasiment jamais les pieds en tant que marines).

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Logan - Kanäe - Caligula - Taito - Ghetis.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
Colonel
Logan V. Seyfried
Messages : 460
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue38/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue301/350Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (301/350)
Berrys: 14.244.406.000 B
Colonel
Dim 16 Oct - 5:52


Gambit Decima


Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 16101606325275883


Paisiblement allongé au poste de vigie que je me suis plus ou moins approprié, je laisse mon regard voilé se balader le long de la côte. Nous sommes à quai sur une île de Grand Line sans réel intérêt particulier, une simple étape de ravitaillement avant de continuer notre route. J’en profite pour réfléchir un peu aux derniers évènements. Perdu dans mes pensées, je ne prends pas attention au reste de l’équipage qui s’attèle à ses propres tâches ni au vieil homme en costume trois pièces qui monte docilement sur le bateau. La voix de Sia s’élève depuis la proue me demandant de descendre suite à la demande de ce même homme. Après m’être relevé et en laissant mes quelques livres en plan là-haut, j’enroule ma cheville dans une corde accrochée au mat qui traine la. Avec un mouvement habitué et une fois mon pied correctement attaché, je saute dans le vide en direction du pont laissant mes cheveux sauvages s’en donner à coeur joie. Je ferme les yeux et prend une profonde inspiration affichant une expression neutre pendant la chute. Plus personne ne s’inquiète de ça étant donné que je descends toujours de cette manière. Etrangement bien calculée, la corde se tend et m’arrête à un peu moins de deux mètres du sol. je tourne ma cheville dans le sens opposé pour la détacher et me réceptionner sur les mains avant de me courber avec lenteur pour reprendre position sur mes pieds, droit devant mon interlocuteur que je fixe avec intensité.

Sans perdre de temps inutilement, il nous tend une convocation gouvernementale à moi ainsi qu’à Taito. Je réprime un mouvement de surprise en remarquant la signature imposée sur le papier. Je pense d’abord à une imitation mais à y regarder de plus près, c’est authentique ; l’ordre vient directement des cinq étoiles. Pour une fois, je laisse mes cabrioles de côté, la situation n’est sans doute pas à la plaisanterie. Je me retourne vers mon amie de toujours pour lui demander de rester ici et garder l’embarcation pendant notre absence sans lui donner plus détails que j’ignore moi-même encore d’ailleurs. Elle veut nous accompagner mais je refuse fermement. Une mission de ce niveau est bien trop dangereuse pour elle et je refuse de prendre le risque de la perdre. Ainsi donc j’emboite le pas à ce mystérieux homme. Il nous conduit dans un sous-marin équipé de la dernière technologie de pointe du gouvernement ce qui n’a en réalité rien de bien étonnant. Une fois installé en direction de Calm Belt, je prends quelques secondes pour réfléchir. Je ne sais pas ce qu’ils nous veulent mais la question la plus présente reste ; pourquoi moi ? Peu à peu, je commence à réaliser que je commence a avoir une certaine importance dans la marine et que peut être, je peux commencer à faire bouger les choses. Ou alors c’est parfaitement l’inverse et ils ont simplement besoins de cibles à lancer dans l’abattoir comme diversion ? Qui plus est, il n’existe pas de bases marine sur Calm Belt à ma connaissance. Je me suis toujours douté de son existence mais le fait qu’elle nous soit révélée prouve l’importance de la mission mais sans doute aussi de sa dangerosité.

Une fois arrivé sur place, une forêt dense s’étend à perte de vue. Un autre homme nous attends, prêt à démarrer à travers la flore et la faune. Les animaux ici sont d’une force absolument monstrueuse et représente sans doute les pires adversaires possibles pour moi tant je ne peux pas discuter avec eux. Fort heureusement, nous avons vite fait d’arriver en face d’une trappe menant sur un petit corridor sombre. Taito et moi ne somment pas seuls, plusieurs personnes nous accompagnent depuis la lisière de la forêt. Des visages connus pour la plupart comme celui de Kanaë et de Caligula. Je me contente pour l’heure de leur adresser un rapide regard blasé en guise de salutation tant je suis préoccupé par autre chose. Une autre personne est la, je ne l’ai jamais vu mais j’ai entendu parler du combat titanesque de Wiskey Peak et j’ai pris le temps de mémoriser les contres-amiraux qui font parler d’eux, il s’agit sans le moindre doute de Ghetis Archer. Je ne prends pas les devants. Je préfère laisser les plus téméraires en première ligne, sait-on jamais. Thalassa est un nom qui m’est totalement inconnu mais sa présence ici et le respect dans la voix de Russian laisse entendre qu’il fait partie des hauts dignitaires de l’endroit.

Très vite, nous entrons dans une étrange pièce. Il y a bien plus de gens que prévu. Des vieillards majoritairement arborant tous le même uniforme. J’ai moi-même revêtit le mien pour l’occasion, chose que je fais rarement. L’un d’entre eux se présente rapidement à nous et introduit par la même occasion son acolyte comme ancien directeur du Cipher Pol 2, insistant ainsi de manière passive que nous ne sommes pas là pour faire une balade de santé. Je ne prends pas la parole en premier tant je n’en vois pas spécialement l’intérêt. Une fois certains introduit, je finis simplement par dire mon nom quand Shang me regarde sans ajouter quoi que ce soit d’autre pour le moment. Si nous sommes la, c’est parce que nous avons été recrutés et qu’ainsi donc il connait nos dossiers et exploits par coeur. Que l’une des cinq étoiles fasse directement appel à nous a quelque chose de flatteur.

Emboitant le pas jusqu’à la petite table et plus silencieux que jamais, j’écoute les légers détails de la mission avec attention… Les Décimas. Leurs agissements sont grandissants ces derniers temps et personne, pas même le gouvernement mondial ne semble capable de les arrêter. Il est certain que nous ne pouvons pas les laisser étendre leur influence comme bon leur semble. Nous devons donc empêcher les négociations de se faire. Je ne suis pas dupe ; en termes de puissance pure, je suis sans doute le moins fort de tous ici présent. Cependant, si nous devons agir avec finesse, j’ai un avantage plus que certain. S’il s’agit de Conan, la mission risque d’être encore plus complexe qu’il n’y parait mais pas impossible. Quand deux grandes instances se rencontre, les concours d’égos et de confiances sont légions et nous devons en profiter.

J’en profite pour couler un discret regard à mes acolytes. Si nous voulons réussir, nous devons travailler ensemble mais au vu des individus présent, la tache s’annonce plus compliquée que prévu. Taito a beau être mon capitaine à l’heure actuelle, j’ai surtout tendance à l’énerver. Caligula n’a pas la moindre discrétion et Ghetis n’en parlons pas. La seule que j’imagine encore relativement discrète est Kanaë mais je la vois mal travailler en équipe. Nous sommes seuls sur cette mission ; la gloire sera entièrement nôtre mais cela vaut aussi en cas d’échecs. Autrement dit, même sous la torture, l’anonymat de la base doit absolument persister. Shang n’est pas quelqu’un de difficile à cerner ; s’il se voit dans l’obligation de nous éliminer, il le ferra sans l’ombre d’un remord. Quoi qu’il en soit, il a maintenant finit de nous expliquer le peu de détails qu’il a à nous donner. Nous plongeons à l’aveugle, nous ne connaissons pas nos adversaires, ni leurs forces, ni leurs nombres.

Finalement, je finis par me redresser un peu en réprimant un soupir. Je recommence à penser trop mais dans cette situation, je ne peux me permettre de faire autrement… Surtout que j’ai l’étrange sentiment de devoir réfléchir pour 4 avec les coéquipiers ici présents. Je ferme les yeux quelques secondes en me massant les tempes prenant enfin la parole avec douceur.

« Personnellement je pense en effet que la discrétion est de mise tant que nous ne savons rien d’eux. Empêcher l’accord de se faire maintenant n’est pas suffisant car dans ce cas, ils programmeront une autre rencontre qui pourrait bien nous échapper. L’idéal serait en réalité qu’ils ne remarquent jamais notre présence et que nous les montions l’un contre l’autre de manière définitive pour clore le problème sur le long terme… Peut-être qu’il est possible d’usurper l’identité de l’un des négociants. Le pire serait qu’ils s’unissent l’un à l’autre pour nous affronter, cela renforcerait leurs liens. »

Je marque une courte pause en regardant Taito avec insistance espérant avoir son soutient. S’il est le capitaine qui prend les décisions, le stratège, c’est moi.

« Individuellement, nous n’avons pas la moindre chance… Cependant, marcher côtes à côtes sans savoir de quoi nous sommes respectivement capable revient au même. Si mes souvenirs sont exacts, je suis le seul qui n’a pas mangé de fruit du démon et qui peut donc nager ? C’est pourquoi je propose que chacun d’entre nous fasse une rapide exposé de ses compétences et faiblesses, armes et techniques etc… Ainsi nous serons capables de monter un plan ensemble en exploitant nos talents à leurs potentiels maximums. Cependant, je propose aussi que nous gardions tous une de nos techniques secrète pour éviter de se retrouver démunis face à un ennemi qui auraient réussi à tirer les verres du nez de l’un d’entre nous. »

Histoire de mettre tous le monde en confiance, je continue sur ma lancée en tentant d’être le plus clair et précis possible.

« En ce qui me concerne, j’utilise principalement des armes. »

J’empoigne un petit maillet d’à peine cinq centimètres pendu à mon cou pour le changer en une fraction de seconde en un marteau géant écaillé de plus de deux mètres de haut orné de pointes tranchantes.

« C’est un marteau maudit qui peut aussi se transformer pleinement en dinosaure. Avec lui je peux aussi bien attaquer de pret comme de loin mais il manque de discrétion. Je maitrise aussi les techniques du Geppou et du Soru si nous devons nous replier. Qui plus est, la plupart d’entre vous a déjà gouté à mon gaz paralysant. Voici l’antidote. C’est une dose unique. Dans la mesure du possible je tenterai de ne pas utiliser cette technique mais si besoin autant vous donner le remède. »

Dis-je en donnant à chacun d’entre eux une petite pilule. Je n’ai pas pour habitude de m’afficher comme tel. La méfiance est généralement de mise mais dans le cas présent, il serait inconsidéré de se tirer mutuellement dans le pied. Je garde donc cependant pour moi les couteaux dissimulé un peu partout sur moi ainsi que les fils aux quels ils sont rattachés par prudence.

« J’ai de bonnes capacités d’analyse et de manipulation générale, un bon sang froid et une bonne vitesse d’adaptation. Par contre, je serais sans doute le moins utile d’entre nous sur le front direct si nous devons nous battre sans préparation préalable. »

C’est un bon récapitulatif je pense. Finalement, je reporte mon attention sur Shang.

« Avez-vous des cartographies de l’île ? Nous pourrions aussi avoir besoins d’un système de communication entre nous si nous venons à être séparé. Aussi, je doute que vous ayez du granit marin à nous fournir au cas où ? Quoi qu’il en soit, je suppose que vous avez prévu de nous envoyer là-bas en utilisant le même sous-marin ? Dans l’immédiat, je dirai que nous devons éviter de nous séparer tant que nous ne connaissons pas leur organisation interne. »

Une fois que j’aurai toutes les informations à ma disposition, je serai sans doute plus à même de monter un plan d’attaque réel.

Sans nul doute, c’est une mission suicide.





_________________
Logan V. Seyfried
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
Breaker of Chains
Kanäe Toupex
Messages : 2062
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue47/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue355/750Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (355/750)
Berrys: 21.672.569.000 B
Dim 16 Oct - 9:52
Gambit décima  

 
Ah… Alabasta, cité des rêves, de la chaleur désertique, de plantes merveilleuses résistantes au climat le plus extrême : autrement dit un endroit tout à fait acceptable, si ce n’est paradisiaque pour la lieutenante de la marine. Pour autant, la présence de la Toupex sur cette île ne constituait en rien des vacances, bien au contraire.  Elle n’avait pas arrêté de devoir intervenir en qualité de gradé de la marine dans telle ou telle activités, même parfois non officielle. Après toutes ses péripéties, elle pensait enfin pouvoir se reposer et profiter du paysage local. C’était sans compter sur ce vieux fou qui s’était présenté à elle en l’invitant à le suivre au nom du « grand gouvernement mondial ». La belle avait alors demandé plus d’explication et n’avait eu pour toute réponse qu’une simple missive cacheter, un document personnel qui avait attiré l’attention de sa destinatrice. Elle en avait alors prit immédiatement connaissance et n’avait pas été déçue en voyant qu’elle avait été conviée à suivre ce messager sur ordre du conseil des cinq étoiles, la plus haute instance du gouvernement mondial. Enfin, cette lettre ne portait pas signature de l’intégralité du conseil mais uniquement de l’un de ses membres, en soit, cela suffisait largement à faire plier la décision d’un amiral, donc celle d’un simple lieutenant… Le problème avec cet organisme de haute instance restait le fait qu’il s’agissait d’un groupe assez secret dont on ne savait que très peu de chose et dont les plans étaient, quant à eux, totalement inconnu. C’était la principale gêne que pouvait ressentir la furtive gradée, elle espérait ne pas se faire embarquer dans une histoire politique et chercha à obtenir de plus amples informations de la part du messager avant de s’auto censurer elle-même ; poser des questions sur les cinq étoiles n’était pas réellement signe d’une grande sagesse.
 
Norok qui avait accompagné son maître fut renvoyé avec le reste des compagnons de cette dernière par celle-ci, elle ne savait pas de quoi il en retournait mais aimait autant ne pas impliquer tout ce petit monde dans l’inconnu. Elle suivit donc l’homme, seule, jusqu’au port où un moyen de transport sous-marin l’y attendait et s’enferma dans ses quartiers pour le début du voyage sans chercher à savoir  qui d’autre avait pu être recruté sur l’île des sables. Elle avait mis ce temps à profit pour concocter quelques poisons, onguents et pilules dont elle avait le secret.
 
Plus tard, on lui notifia le fait que la destination approchait et qu’elle devait se tenir prête, en rejoignant la zone de débarquement, elle fut surprise de plusieurs façons, quelques fois bonnes et mauvaises. Pour cette mission inconnue, elle n’était pas seule et elle connaissait toutes les têtes qui allaient l’accompagner durant les prochaines heures ou les prochains jours. Logan V. Seyfried, Taito Nowaki et Caligula Spown étaient des personnes qu’elle appréciait à différentes échelles. Le premier était une connaissance amicale, le second une personne pour qui elle avait le plus grand respect et un sentiment d’inachevé et le dernier quant à lui n’était un grand ami. Enfin, il y avait aussi l’Archer, probablement le plus puissant homme de ce groupe mais aussi celui qu’elle détestait. Lorsqu’elle l’avait vu, elle s’était surprise à lâcher très sobrement et passivement, à voix très basse :
 
Merde…. Fallait bien que ça arrive un jour. 

 
Quoiqu’il en soit, elle ne parlait pas, restait en retrait pour le moment et ne cherchait à établir de contact avec personne. Elle se contenta néanmoins d’un signe de tête à chacun, même à l’Archer, pour toute salutation. Tout lui était inconnu : la position, les ordres, les rôles… Un homme s’occupa d’eux, expliqua qu’il fallait le suivre et n’ajouta rien de plus. Puis le groupe se mit en route et les craintes de la botaniste s’effacèrent complétement, son visage fermé et froid s’émerveilla autour de toute cette verdure et de toutes ces plantes merveilleuses, elle regrettait clairement d’être accompagnée et obligée de suivre un guide, elle aurait préféré ratissé toute cette étendue pour se remplir les poches de rareté et les étudier. Elle se retint et continua sa route jusqu’à ce que leur guide les laisse derrière lui, ils poursuivraient leur route seuls.
 
Au bout d’un couloir, une porte maintenait le secret, elle s’ouvrit sans que Kanäe ne sache qui avait poussé le verrou. Enfin, elle arriva accompagnées des autres dans cette salle où les choses allaient s’éclaircir. Un homme se présenta, présenta son compère et laissa un peu de temps à chacun pour se présenter. La Zoan savait pertinemment que tout le monde la connaissait ici, non pas qu’elle était une figure incontournable d’un gouvernement mais un homme avisé se renseignerait sur les personnes auxquels il allait présenter un centre de recherche secret des instances gouvernementales. Elle entra donc dans le jeu.
 
Kanäe Toupex,  botaniste et herboriste de profession.  

 
Elle restait sobre, attendait d’en savoir plus. Il expliqua ensuite les raisons de la présence ici de tous ces gradés. Si initialement la verte n’écoutait que d’une oreille pour se concentrer sur environnement, elle s’intéressa beaucoup plus à l’explication lorsque la mention de leur emplacement et le commanditaire de la mission furent évoqués.
 
Rusukaina, une île dont l’herboriste avait entendu parler mais sur laquelle planait une lande de secret, une île dont elle voulait prendre le contrôle pour pouvoir y vivre avec ses animaux, y construire sa base. De toute évidence, ce rêve semblait impossible, la marine ayant déjà pris possession des lieux. Ensuite, les ordres de mission, une mission d’infiltration, de combat, de complot mais surtout de prévention. Une mission qui pouvait apporter récompenses et gloire autant que honte et moquerie. Kanäe n’avait jamais vraiment tenu compte du regard des autres, et ici la cause semblait parfaitement légitime, elle savait d’ailleurs ce qu’elle risquait en refusant un tel ordre. Elle retrouva le sourire lorsqu’un choix plus ou moins imposé leur fut proposé, elle acquiesça de sa présence dans cette folle aventure d’un simple signe de tête et ne doutait pas vraiment que tous les autres allaient suivre.
 
Finalement, le chef de mission, ce Thalassa, leur laissa le temps de poser des questions. Comme dit précédemment, elle les connaissait tous ici et savait pertinemment comment ils étaient et décida en conséquence de garder le silence. De toute façon, l’homme n’en révèlerait plus que lorsque le moment serait venu, et si des questions s’imposaient réellement, elle se doutait que Ghetis ou Taito les poseraient. Elle déclina la proposition et se tint légèrement en retrait comme à l’accoutumé. Si les troupes avaient le choix de la méthode d’approche, Kanäe avait déjà la sienne : avancer dans l’ombre et éliminer les obstacles, comme l’avait suggérer le Shang. Ce fut à cet instant que Logan avait commencé avec beaucoup de choses et notamment une invitation pour chacun à prendre la parole.
 
Vous me connaissez tous, aussi je serai concise. Je suis furtive, je me bats à l’aide dagues recourbées et de poison, d’ailleurs tu peux garder ton antidote, je ne crains pas les toxines grâce à ma malédiction. J’ai mangé le fruit Zoan du scorpion. Je suis tout à fait disposée à travailler en équipe par ailleurs. Je pense que c’est à peu près tout.   

 
Il en restait beaucoup à dire mais il serait temps d’en parler au moment venu, puis soudain en écoutant les questions sur l’île à explorer, une idée vint à la verte.
 
Avez-vous des informations sur la faune et flore locale ? Les animaux pouvant nous menacer ou nous aider, et les plantes pouvant nous cacher et nous servir. Nous avons deux botanistes après tout. Toute information est bonne à prendre.  

 
Kanäe avait enfin terminé, attendait les réponses et le reste des instructions pour cette mission bien étrange.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Suna_n10
Kanäe Toupex
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 544
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue41/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue363/500Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 30.890.689.498 B
Vice-Amiral
Dim 16 Oct - 11:48


Gambit DecimaIl y avait de cela quelques jours maintenant que Ghetis et Caligula prirent la décision de quitter le Royaume d'Alabasta suite à l'arrivée d'un individu, dont l'identité leur était totalement inconnue. Celui-ci avait interrompu leur rude entraînement se déroulant au sein de l'arène crée par Ghetis dans un des vastes déserts du Royaume. Echange de coups, esquive, enchaînement ou encore combos. Durant cet entrainement qui durait depuis leur retrouvailles, Caligula et Ghetis rattrapèrent tout le temps qu'ils avaient perdu pendant leur longue séparation et ce par le biais du combat. Cette méthode était leur meilleur moyen de se faire comprendre l'un de l'autre et c'est surement l'une des choses qui contribuait à la bonne entente qu'il y avait entre eux. Habituellement, quelqu'un qui aurait prit le risque d'interrompre leur sorte de "rituel" aurait payé le prix fort pour que son acte puisse être pardonné, mais au vu de la situation le shandia et l'ex-chasseur de prime se devait de reporter leur combat à plus tard : ils avaient apparemment été convoqué, sans plus de données, par une instance plus ou moins affilée au gouvernement mondial. 

Le manque d'informations trahissait d'une certaine manière l'importance de la mission et c'est ceci qui convaincu le shandia à y participer : son entrainement l'avait remotivé et il était maintenant boosté comme il ne l'avait jamais été. Affronter Ghetis était quelque chose, mais le contre-amiral se retenait et ça n'était un secret pour personne. Il lui fallait donc de véritables adversaires pour qu'il puisse enfin voir l'étendu de son évolution depuis les événements de Drum et pour ce faire, il n'y avait rien de mieux qu'une mission dite importante. Ils se mirent donc en route le plus vite possible pour commencer l'opération dans les plus brefs délais.

~~~

Le voyage avait été assez épuisant mais ils étaient finalement arrivés sur l’île de Rusukaina sans aucun soucis. Il fallait avouer que le matériel du gouvernement mondial ainsi que la technologie que l'institution avait à son service étaient quelque chose d'assez épatant. Mais Caligula fut néanmoins content d'apprendre qu'ils étaient enfin arrivés sur la terre ferme et donc qu'ils allaient sortirent du sous-marins. Cette mission secrète intriguait de plus en plus le shandia qui fut déjà assez surpris lorsqu'il vit l'ensemble des agents qui furent appelés pour celle-ci : en dehors de sa personne et de Ghetis, il avait immédiatement remarqué la présence de Kanäe Toupex, une de ses plus proches amies avec laquelle il partageait certains secret, Taito Nowaki dont la réputation de contre-amiral précédait et avec qui il avait affronté les décimas il fut un temps, et enfin, le commandant dont il ne se souvenait jamais du nom mais dont il se méfiait constamment en raison de la fourberie avec laquelle il avait pour habitude de tromper Caligula. Réunir tout ce beau monde pour une seule et unique mission avait de quoi attirer l’attention des plus curieux qui ne tarderaient à obtenir des réponses à leurs diverses questions.

Le groupe s'aventura alors dans la jungle de l’île et traversa celle-ci malgré les différentes lianes ou plantes qui s'étaient dressées sur leur chemin. Ils arrivèrent finalement à l'entrée de ce qui semblait être une base souterraine et devaient simplement emprunter l'étroit couloir qui leur ferait face. L'impatience commençait à ronger Caligula qui ne put s'empêcher de dévoiler son comportement enfantin une fois encore.

-Allez c'est parti! Le dernier arrivé est une poule mouillée et sera obligé d'écouter à la lettre les ordres de tous les autres!
Ni une ni deux, il bouscula les personnes qui se trouvaient devant lui et entra donc le premier dans la base souterraine pour ensuite courir comme un fou vers ce qui représentait la ligne d'arrivée. C'est sans ennuis qu'il arriva à la fin du corridor et se retrouva face à une porte dans laquelle il poussa de toutes ses forces pour l'ouvrir brutalement et de  crier comme à son habitude.

-J'ai gagné! Iahahahaha haa...
Face à lui se trouvait dans une grande salle tout un tas d'hommes dont l'âge devait certainement celui de Ghetis. Le shandia baissa alors d'un ton en se rendant compte qu'avec son "jeu" stupide il avait peut-être légèrement -ou lourdement- perturbé leur travail des vieillard présents. Il attendit sagement les autres membres du groupe ainsi que les explications par rapport à la raison de leur convocation.

~~~

L'explication avait été très longue et comme à son habitude, le shandia n'avait pas tout retenu. Mais les idées principales avaient été sauvegardées et il savait en quelques sortes ce qu'il avait à faire. Le commandant Logan Seyfriend prit donc la parole et commença à déblatérer de longues tirades par rapport au travail d'équipe et pour aboutir à une question que l'on pouvait simplement résumer par : "Quels sont vos capacités?"
Ignorant si les autres marines allaient répondre, le shandia qui connaissait la ruse dont le roux était capable lui répondit alors par une courte phrase avec un ton un tantinet arrogant :

-Mon nom est Caligula et je suis plus fort que toi, Lango. 
Ceci ne répondait en rien à la question du commandant qui lui avait foutu une sacrée derouillée lors de leur affrontement au ski, mais il pouvait tout de même en constater deux choses : Caligula était toujours aussi fier qu'auparavant, mais il ne se souvenait toujours pas de son prénom malgré la simplicité de celui-ci.

Le shandia s'avança finalement après que tout le monde, ainsi que Taito et Ghetis si besoin, aient fini de parler pour lui aussi poser quelques questions auquel il voulait d'éventuelles réponses.  

-Blablablablabla. Faut poser les vraies questions les gars, et la fillette. Laissez-moi faire : Premièrement, est ce que vous compter nous donner des gadgets high-techs ou des armes de la mort qui tue pour le bon fonctionnement de la mission. Et la deuxièmeuh.... ah oui! Comptez-vous nous effacer la mémoire une fois la mission finie pour éviter qu'on ai des souvenirs de vous et de votre planque?
Certes ses questions n'étaient pas les plus pertinentes, mais en un sens elles avaient un certain mérite à être posées, n'est-ce pas?


_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 665
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue42/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue113/500Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Dim 16 Oct - 12:55
  • Taito Nowaki
  • EVENT
Mission Suicide
S’il y a bien une chose que je déteste, ce sont bien les imprévus et là, nous étions victime de l’un d’eux. En effet, jusqu’à l’arrivée du vieux tout allait bien, mais quand la mettre est tomber dans ma main et celle de Logan, tout est devenu rapide pour nous. Une convocation d’une importance censée être plus grande qu’une lettre d’Amiral et pour cause, il s’agissait d’une d’un des membres des Cinq Étoiles. Logan avait accepté et moi aussi. C’est ainsi qu’on a du laisser le La Gloire derrière nous et quelques compagnons. Pour ma part, ma soeur avait tenue à me suivre et j’ai accepté après une brève engueulade et pour cause, je ne l’avais pas emmené sur Baltigo et je ne voulais pas qu’elle soit en danger, mais celle-ci s’était montré têtue et elle désirait vraiment participer cette-fois. Folie ? Courage ? La limite entre les deux n’est jamais loin et ce qui est fait est fait. Nous voilà donc en route pour une mission qui allait sans doute être pas de tout repos, bien au contraire. Silencieux durant le voyage, je ne faisais même pas attention à mon compagnon roux qui avait pourtant la capacité de m’énerver en un rien de temps. Et oui, aussi con cela soit-il, je ne l’avais pas encore pardonné pour le coup du laxatif et sans doute que j’aurais une certaine rancoeur toute ma vie suite à cette histoire. Violet elle restait plus humble et appréciait bien le jeune homme qu’elle considérait officiellement comme second de l’équipage.

Après un petit voyage ennuyeux, voilà qu’on se tape une balade dans une forêt à perte de vue. Mais heureusement, ce passage n’est que très rapide quand enfin nous arrivons à un drôle d’endroit. Dirigés avec soin, nous débarquons enfin là où de la population est rassemblée visiblement. Des têtes connues ou qui ont fait parler d’elle, bref, rien qui indique que ce qui va se passer est une promenade de santé, bien au contraire. Je ne remarque que très peu la personne qui par sa simple présence m’avait fait grincer des dents à Marineford : Ghetis. Et je me concentre principalement sur la demoiselle à la chevelure aux reflets bleus/verts : Kanaë.
Déplacés vers une salle plus “ confortable “ - s’il est judicieux de parler de confort dans une telle situation - nous faisons vite la connaissance de quelques personnalités qui ont fait parler d’elles il y a un temps de ça.

Ainsi rassemblés, la réunion de crise peut commencer et c’est sans tarder que le président de cette assemblée parle. Shang fait les présentations et entame dans le vide du sujet directement. De ce qu’il disait, tous ici sont considérés comme des fantômes, des gens à la retraite qui ne sont plus des services. Un genre de personnes très utiles lors de missions se devant secrètes, après tout, qui irait soupçonner des gens qui ne sont plus censés être actif ? Mais alors pourquoi sommes nous là ?
La situation nous était expliquée avec soin et je me permis de jeter un coup d’oeil aux documents et photos à notre disposition sur la table. Hm ? Un pacte entre hll et décimas ? Effectivement c’est une mauvaise nouvelle compte tenu des agissements récents. Quand je pense à cela, immédiatement que les événements des hll tel que Zeke Lundren ou Ren me viennent en tête. Si ce genre de personnes sans aucune limites s’allient aux Décimas et obtiennent de la force de frappe ou inversement, cela pourrait devenir catastrophique, un peu comme donner une bombe à un enfant en bas âge... Il fallait éradiquer la menace avant qu’elle ne soit hors de contrôle.
Quand l’ordre de mission fut enfin officiel, seul un commentaire se fit entendre de ma bouche car avouons le, ce qui nous était dit n’était que peu flatteur. Eux allaient rester en “ soutient “ tandis que nous...

“ On doit faire le sale boulot ... “

Nous allons devoir nous mouiller. Si on réussit tant mieux, mais si on échoue, c’est nous qui allons être les martyrs de cette histoire et tout ça, au nom de la justice ? Pour ce qui est de la forme, je n’étais pas du tout d’accord et je reposais violemment les dossiers manquant de simplement refuser, cependant, c’est Violet qui me remit les idées en place en me demandant de continuer d’écouter. Fronçant les sourcils, je regardais le Shang en croisant les bras, peu enclin à une telle opération même pas approuvée par la crème de la crème au niveau décisionnaire du gouvernement. Suicide Squad, voilà le jeu auquel on jouais. Ainsi quand il finit ses dires, je me contentais de laisser parler mes compagnons en premier, clairement agacé intérieurement et extérieurement.

Quand mon tour vint, je me contentais de rester silencieux, jusqu’à ce que finalement ma soeur me pousse à parler et non rester muet afin de traduire mon mécontentement.

“ ... Autant être franc avant toute chose, je n’aime pas du tout la méthode employée. Nous sommes des soldats qui œuvrons pour la justice, pas de la chaire à canon. Qu’importe le mérite qu’on y gagnerais, je n’approuve pas la manière de faire pour ce coup, cependant, repartir maintenant serait futile...
Contre-Amiral Nowaki, mais contentez vous de Taito, au diable les formalités. Je me bat principalement grâce à mon zoan ancien et des armes de calibres différents. “


Ajoutant le geste à la parole, je vins à déposer les deux immenses sac autour de chacune de mes épaules manquant de provoquer un léger bruit sourd tant le poids semblait imposant. Ne dévoilant guère ce dont il s’agissait, je repris la parole en déposant sur la table une housse plutôt longue chargée.

“ Un sniper et deux armes lourdes. Des créations ayant pour but de causer le plus de dégâts ou tuer si c’est à coup portant.
Pour ce qui est de ma soeur, la commandant Violet Nowaki, elle se sert d’épées dont une ayant la capacité d’endormir quiconque entends la mélodie qu’elle produit au maniement de cette dernière. C’est pourquoi... “


Fouillant une poche, je vins alors à jeter des sortes de bouchons d’oreilles pour chacun ici présent.

“ Je vous donne ceci, que vous ne soyez pas victime de la mélodie si vous êtes proche. Ces derniers permettent d’annuler les sons de l’épée, tout en laissant une ouïe correcte.
Et aussi, celle-ci utilise un style de combat permettant de couper le son. “


Lançant un regard vers la miss, son léger sourire me conforta dans le fait d’avoir tout résumé. Fixant Shang puis mes acolytes par la suite, je vins alors à me remettre droit avant d’enchainer.

“ Il me semble aussi correcte de préférer la manière furtive jusqu’à ce qu’on ait analysé les lieux, les adversaire et dressé un plan construit et sûr. Cependant, si les choses tournent mal, il faudra penser à une fuite tout en privilégiant l’objectif premier de la mission : éliminer les cibles. Une phase furtive, si on perd cette furtivité, on passe en tous azimuts.
L’idée de les monter les uns contre les autres me parait judicieuse pour ne pas dire obligatoire, c’est la solution de sûreté du moins. Cependant, voici aussi autre chose d’utile... “


Une fois de plus, je vins à jeter une sorte de petit objet à chacun. Mais là, j’allais simplement jouer la carte du bluff, mesure de précaution oblige. Seul Logan et Violet seraient capable de comprendre que ce n’est que du pipo.

“ ... Au cas où l’un de nous est capturé et incapable de s’en sortir vivant... Une balle explosive. Le mélange à l’intérieur est très sensible à l’air et de ce fait, à défaut de la tirer, enfoncer votre ongle dans la partie légèrement ouverte afin de démanteler l’alliage. Jeter là au sol et l’explosion fera le travail sur une courte distance... “

Il n’en était rien, en réalité, il s’agissait là d’une balle fumigène et la donner en faisant croire aux autres que c’est une balle de ce genre avait deux but : offrir une chance de fuite via la surprise en cas de capture, ou alors provoquer l’incompréhension si l’ennemi s’en empare. Une carte joker pour chacun en quelque sorte. De plus, si une taupe était parmi nous, ce serais doublement efficace. Bref, je laissais donc les autres prendre la parole et me taisais. Cette opération allait être mouvementée, je le sentais... Particulièrement irrité, je me dirigeais vers la verte de l’équipe à savoir Kanaë.
Commentaire

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2893
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue50/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue731/750Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 73.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Dim 16 Oct - 16:21

Gambit Decima

Ore Wa Kurohebi Da !



L’entraînement de Ghetis et Caligula devait préparer le duo à entamer un projet des plus vastes. Ils connaîtraient bien des difficultés pour atteindre cet objectif suprême. Néanmoins, l’irruption d’un Russian obligea les coéquipiers à revoir leurs objectifs, non pas à la baisse, mais à la hausse. Réussir cette mission en plus d’accomplir leurs projets constituerait une bonne finalité pour eux.

Bien sûr, l’ex-chasseur de primes restait méfiant, il ne connaissait que trop bien la ruse humaine et un traquenard demeurait une possibilité prise en compte par ce dernier. En cas de piège il se battrait corps et âme pour son fils et rien de plus, pensa-t-il.

Alors, avant d’entrer dans le sous-marin en laissant son Gecko sur Alabasta, il discuta avec l’animal.

- Gecko, tu connais déjà le chemin. Prend le grand tunnel du désert et monte sur le crabe puis attend à la sortie.

Il fit tout ceci en mimant plusieurs gestes à l’animal. Malgré tout il lui faisait confiance, cette espèce était assez intelligente pour recopier ce que faisait un humain en terme d’attitude et gestuelle, qui plus est-il était bien dressé. A la sortie, Yzis et les autres seraient certainement présents. Pour la bien de la mission Ghetis préféra ne pas les appeler mettre sur le coup. Il se contenta d’un appel à titre personnel pour Yzis et lui expliqua la situation. Le second Archer ordonna donc à son compagnon de se montrer très prudent et lui rappela la menace décima. Ghetis et lui découvrirent récemment un moyen de bloquer les pions, mais en l’absence d’Yzis cette possibilité était à mettre de côté. Ghetis récupéra un peu tout ce qu’il y avait à récupérer dans les imposants bagages du Gecko et se vêtit alors.

Son armure en alliage, légère d’à peine dix kilogrammes tout en se montrant résistante comme le voulait les armures de samouraïs connues pour leurs bons attributs. Une protection pour ses avant-bras et le dos de sa main et des gants de cuir qui laissait les doigts ressortirent. Une sacoche trônait dans le bas de son dos avec le restent de ses objets utilitaires, escargophone, dials, pops greens et ce genre de chose plutôt basiques et peu encombrante. Le brun se drapa alors de son manteau de Contre-Amiral, les manches volontairement décorées de magatamas bleues. Il était temps de reprendre son juste titre et de partir en guerre. L’Archer compléta donc son habit par le gunbai dans le dos et la dague à la ceinture. En résumé, une dague, un gunbai, une sacoche.


Cependant, il restait une chose dans les bagages du Gecko, une chose très importante pour l’Archer : la bague synonyme de son appartenance à La Couronne. Le Kurohebi la glissa dans son majeur et pénétra dans le sous-marin avec un visage fermée.

Il alla s’asseoir dans un coin, le pied droit posé sur le genou gauche pour une posture plus sérieuse. Les bras du capitaine étaient également croisés et son visage baisser. Pendant l’entièreté du voyage le chasseur opta pour un long sommeil réparateur et ne se réveilla que lorsque l’arrivée lui fut annoncée. Ghetis devait être au meilleur de sa forme et il savait bien. Lorsqu’il ouvrit les yeux il put constater la présence du Nowaki, de la Toupex et d’un illustre inconnu dont le nom ne semblait même pas avoir fait écho, peut-être son heure de gloire viendrait-elle aujourd’hui.
~

Rusukania,

Ainsi le capitaine suivi la marche en restant en retrait par rapport aux autres, toujours sur ses gardes. Le fait que Caligula prenne la tête était d’ailleurs une bonne chose, en cas de piège le duo pourrait resserrer l’étau sur eux. Ghetis pénétra en dernier dans la pièce bourrée de centenaires bien plus âgés que lui – à ses yeux – et ne se fit pas prier pour s’asseoir dans un coin de la pièce sans parler. Silencieux, Ghetis laissa chaque individu parler et observa chaque équipement et attitude. Lorsque tous finirent de parler, le seul « vétéran » du groupe se leva de la chaise qu’il avait précédemment emprunté. D’une main il tapota l’épaule de Caligula et vint se mettre au centre du groupe pour prendre la parole.

- Bien, cela me semble inutile vu l’actualité, mais je suppose qu’il faut le faire.

Le maudit prit une grande inspiration et prit alors la parole.

- Je suis Ghetis Archer, Contre-Amiral et capitaine de La Couronne. Sur mes capacités vous n’aurez besoin de savoir qu’une chose : Je module le terrain à ma guise, alors ne soyez pas surpris de voir l’environnement changer.

Par la suite il se tourna vers les deux têtes blanchies et poursuivit d’une voix claire et puissante.

- Le grade le plus élevé ici présent est Contre-Amiral et les autres grades sont bien en dessous de ce que je vois, pas l’ombre d’un Vice-Amiral. J’en conclue que vous n’avez invité que ceux pouvant obtenir ou désirer une promotion, ceux encore « aveuglés » par leur envie de gravir les échelons. Je suppose donc que nous n’avons que très peu de chance de réussite. Alors j’aurais une requête. Appelez le par escargophone qu’il entente de ceci. Ghetis marqua une minute d’arrêt.

- Une étoile possède une très grande influence sur le monde. De ce fait, en cas de victoire nous devrons tous être propulsés à des grades allant de Colonel à Vice-Amiral, sans oublier le grade de Contre-Amiral bien sûr. Ensuite, il me déplairait fortement que mes enfants perdre leur grade à cause d’une mission suicide, de ce fait si aucune objection n’est faite j’aimerais que cette affaire soit relayée sous mon nom en cas de défaite pour leur éviter une déchéance, mais en contrepartie, cela sera également le cas si victoire il y a.

Le capitaine servit alors le profil de son visage à ceux derrière lui pour balayer leurs regards de son œil écarlate, avant de figer son regard sur le Nowaki, il avait déjà prouvé son incompétence il y a peu, alors une réplique de lui paraissait très mal venue pour celui que le tireur considérait comme un « chien ».

- N’allez pas croire que je fais cela pour diriger l’opération, ici nous serons tous égaux, qu’importe notre provenance.

Enfin, le Contre-Amiral posa de nouveau son regard bicolore sur les deux « dirigeants » de l’opération.

- La mission étant secrète je suppose qu’aucune arme ni rien n’a pu être détourné étant donné que vous êtes pour la plupart des retraités. Donnez une carte de l’île, expliquez-nous son environnement et selon vous comment l’organisation fonctionne sur cette île pour savoir si nous pouvons vraiment duper l’ennemi ou si l’affrontement est inévitable. Après cela mettons-nous en route, il n’y a pas de temps à perdre.

DEV NERD GIRL


_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 17 Oct - 18:56

Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Arumat10

Thalassa Shang.
Lorsque la toute première phase de discussion se déclencha, celle des présentations, le représentant des Cinq Étoiles et son acolyte se contentèrent de demeurer en retrait, notant toutefois les quelques interrogations qui leur parvenaient pour y répondre en temps voulu. De manière général, les gradés qui leur faisaient face s'inquiétaient quant à l'armement disponible, voulaient savoir si arme ou granit marin étaient envisageables ou, tout simplement, s'ils pouvaient connaître avec plus de précision la topographie de l'île ou son environnement naturel. Des souhaits judicieux et louables pour des professionnels, après tout. Pour autant, ce ne furent pas les paroles auxquelles Shang accorda le plus d'importance : les dires des contre-amiraux Nowaki et Archer, notamment quant à l'éthique d'une telle opération, lui arrachèrent un froncement de sourcil à demi-interrogatif. Qu'ils acceptent ou non la mission, il s'en fichait pertinemment : certes, si ces deux là en venaient à refuser, il aurait forcément du l'annuler... Mais tant que cela venait d'une couardise prononcée plutôt que d'une insubordination, la chose était respectable et acceptable. Cela étant, ils semblaient pour l'occasion davantage remettre en cause le point de vue de l'une des 5 Étoiles, et ainsi remettre en question son autorité ainsi que son intelligence. Un fait dangereux, pour des marines tels qu'eux dont la carrière pouvait encore être annihilé d'un moment à l'autre : sans doute n'avaient-ils pas conscience de cet état de fait. Ainsi, pour taire dans l’œuf toutes les possibilités d'irrespect à l'avenir, le Thalassa, tout en croisant les bras avec un flegme désarçonnant, se contenta de leur adresser à tous un bref rappel à l'ordre :

-Votre rôle n'est pas de discuter de la faisabilité de l'opération, juste de l'accepter ou de la refuser. Il n'est pas trop tard pour vous débiner, mais sachez que l'homme à l'origine de cette opération n'est pas stupide : si vous êtes présents ici, c'est principalement parce qu'il vous adresse une once de confiance et qu'il croît en vos capacités. Rechigner devant la "méthode" ou devant l'exécutabilité théorique de cette mission, c'est prouver que vous doutez de vos propres compétences. Si vous estimez vraiment ne pas être à la hauteur, vous pouvez juste vous asseoir sur une chaise et attendre que tout cela ne passe... Mais je doute que cela soit votre cas, n'est-ce pas ?

Une lueur de curiosité et de défi venait de naître au sein du regard de l'organisateur tandis qu'il dévisageait tour-à-tour l'un et l'autre des contre-amiraux. Piquer leur fierté au vif tout en procédant à ce rappel important allait probablement permettre de stimuler leur ambition et leur volonté. Un bon moyen de les pousser à donner tout ce qu'ils avaient pour venir à bout des difficultés qui les attendraient, d'ici une poignée de minutes seulement... Sans doute ne seraient-ils de toute façon jamais trop à fond, pour le coup. Lorsque Ghetis renchérit en demandant une liaison directe avec leur employeur, Shang, légèrement effaré par une telle audace, se contenta de se tourner dans sa direction en ajoutant avec un sourire ironique :

-Nous ne pouvons pas dresser de communication directe ici, elle risquerait de compromettre l'opération. Nous ne connaissons pas le niveau de surveillance de nos ennemis. Mais adressez-moi votre requête de vive voix : j'ai tous les droits, quant au bon déroulement de votre mission.

Lorsque la proposition de Ghetis fut enfin érigée, puis complétée par quelques indications à l'intention de ses camarades, le Thalassa se gratta le menton d'un geste désinvolte en songeant aux dires qu'il venait d'ouïr. La proposition, de son point de vue, n'était pas vraiment malhonnête : ces types avaient sans doute approximativement autant de chances de réussir que d'échouer lamentablement, après tout. Pour autant, les autres gradés présents pouvaient espérer obtenir leur propre part du butin, en cas de réussite exceptionnelle... Ce que l'Archer tentait manifestement de minimiser en prévoyant de prendre le beau rôle, si tout se déroulait convenablement. A cela, l'envoyé des Étoiles ne pouvait donc pas prendre de décision de son propre chef : cela ne le concernait après tout pas vraiment. Ainsi donc, il se contenta pour l'heure d'aborder une position neutre, dans l'objectif de laisser le luxe aux autres marines liés à l'opération de dévoiler leurs propres ambitions et leurs propres envies :

-Je peux m'assurer que cela soit bel et bien le cas, à condition que vos camarades l'acceptent. Quant aux montées en grades, vous n'avez pas à exiger quoique ce soit... Soit dit en passant, pas aussi faiblement. Votre grade sera la dernière de vos préoccupations, si vous parvenez à faire carton plein, croyez-moi.

Ce qu'il sous-entendait, c'était évidemment que de cette mission découlerait un nombre incalculables de récompenses en tout genre. Aussi bien des armes et des fruits du démon que des projets menés directement par la Section Scientifique, en passant également par de prestigieux appartements de fonction ou par de féroces navires de guerre, susceptibles de trancher les flots avec la promptitude d'un monstre marin... Leurs plus grands fantasmes seraient tous réalisés, un à un, y compris même des souhaits de rencontres privés avec leurs plus hauts supérieurs, qu'ils finiraient sans doute par remplacer, à terme. Oui, réussir une telle mission, c'était l'assurance de couvrir son avenir de gloire et d'honneur, l'assurance de finir sa carrière dans les hautes strates du Gouvernement Mondial et de voir son blason brandit aux quatre coins du monde, d'entre son nom hurlé par des vents héroïques et triomphaux. Cela étant, pour pouvoir prétendre à un tel prestige, le plus important se trouvait encore droit face à eux... Et ils n'auraient jamais assez d'aide pour y parvenir avec sûreté. Ainsi, quand le contre-amiral vairon lui demanda d'accélérer la mise en oeuvre de l'opération, Shang laissa son visage se fendre d'un sourire amusé. Ce caractère entreprenant et vigoureux lui plaisait indubitablement, et il aurait sans aucun doute pu s'entendre avec ce haut-gradé si celui-ci n'avait pas été aussi orgueilleux. Un mal nécessaire, probablement, pour tenir tête aux pires crapules du monde sans jamais avoir à fléchir...

-Vous avez faux quant à un fait, contre-amiral. Certes, nous ne pouvons malheureusement pas vous donner ni armes de pointe, ni granit marin : cela serait risqué de les voir tomber entre de mauvaises mains... En revanche, il est un type de technologie que nous pouvons engager sur ce conflit sans risquer quoi que ce soit. Voici, messieurs, Le Pacifista Numero 12.

Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 54283110
Pacifista Numero 12.

Surgissant de la foule de scientifiques et de bureaucrates aux cheveux blanchâtres, le robot à apparence parfaitement humaine se fraya un passage jusqu'au petit groupe tandis que Shang s'écartait théâtralement, comme pour le dévoiler à ses invités. Lorsque la bête en acier fut enfin à leur hauteur, des capteurs rouges situés sur ses épaules commencèrent à scanner le visage des marines qui lui faisaient face. Avant même que ceux-ci ne puissent réagir de quelque manière que ce fut, le représentant de l'une des Cinq Étoiles enchaîna avec un sourire éclatant :

-Un projet longtemps considéré comme le fleuron de la technologie gouvernementale, et aujourd'hui tombé dans l'oubli. Il est pratiquement impossible de mettre la main sur l'un d'entre eux, tant ses exemplaires sont devenus rarissimes... Sauf, évidemment, pour l'une des Cinq Étoiles. Son principal atout n'est pas, contrairement à ses successeurs, sa force de frappe... C'est ceci.

Il n'eut besoin que d'un bref signe de la tête à l'intention de l'androïde pour que celui-ci ne comprenne le message : le Numero commença tout bonnement à transformer l'apparence de son visage, passant de ce faciès plat et masculin au visage plus délicat et raffiné de Kanaë Toupex. Alors même que la bête d'acier réitérait l'étrange transformation en usant des visages de Ghetis Archer et de Logan Seyfried, le Thalassa enchaîna tout en apportant sur la table une carte plus ou moins grossière de l'île d'Olandaina.

-Un tour de passe-passe qui ne pourra pas duper vos ennemis éternellement, mais qui pourrait vous tirer d'un mauvais pas. Bref, voici la topographie de l'île, ou tout du moins ce que nous avons su en analyser.

C'est la carte c'est la carte...:
 

-Les côtes sont en noirs, et le vert qui les loge est composé d'une forêt dense, couverte d'arbres tortueux ou d'arbustes opaques. La faune, tant que j'y suis, était à l'origine semblable à celle de Rusukaina, composée de monstres brutaux et résistants... Mais avec le temps, les hors-la-loi ont réussi à les décimer, les uns après les autres. Ne restent que de petits carnivores qui ne devraient guère vous poser de problème. Les deux endroits où le tracé vert est brisé représentent les deux endroits où les criminels ont détruit la végétation pour y créer des sentiers. Le premier mène à ce triangle violet, le repaire présumé des hors-la-loi. Il est certainement l'emplacement de l'arrivée des Decimas. Nous n'avons pas réussi à savoir où menait le second. Vous, vous arriverez ici, dans la baie la plus isolée et la plus proche de celle où les Decimas jetteront l'ancre. Et effectivement, vous y serez amenés par voie sous-marine.

Tout en exposant rapidement ces faits, Shang avait montré du doigt les coloris correspondant. Cette carte leur avait demandé un nombre incommensurables d'opérations, qui en elles-mêmes n'avaient jamais ramené bien plus de certitudes que la position d'un rocher ou celle d'un arbre. Il avait fallu progresser précautionneusement pour ne rien risquer, et avancer avec justesse, calme et doigté. Cela leur avait permis d'obtenir des renseignements intéressants, que pourraient incontestablement mettre les marines à profit... S'ils se montraient suffisamment habiles pour cela tout du moins.
Avec tout cela, le gouvernemental avait sans aucun doute possible répondu à une large majorité des interrogations qu'ils auraient eu à lui soumettre... Restait à savoir s'ils estimaient cela suffisant, ou non.



L'exposé continu, et vous avez maintenant une carte !

Le Pacifista Numero est niveau 25.

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Logan - Kanäe - Caligula - Taito - Ghetis.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
Colonel
Logan V. Seyfried
Messages : 460
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue38/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue301/350Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (301/350)
Berrys: 14.244.406.000 B
Colonel
Mer 19 Oct - 6:12


Gambit Decima


Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 16101606325275883


Remettre en question un ordre direct d’une des cinq étoiles est un acte bien irréfléchi… Tout du moins le formuler de vive voix. Les faits parles d’eux même, une aussi haute instance du gouvernement mondial n’aurait aucun scrupule à sacrifier des soldats, gradés ou non sans réellement avoir besoins de se justifier. Qui plus est, refuser cette mission semble d’ailleurs presque impossible. Les interrogations de Taito sont loin d’être stupide mais Shang coupe rapidement court à toute discussion. Finalement, il accepte lui aussi le tout. Tour à tour, chacun d’entre nous se présente. Mise à part Ghetis, je connais les grandes lignes des pouvoirs de tous mes coéquipiers. Le contre amiral reste d’ailleurs très vague. Rien de bien étonnant, expliquer ses points faibles devant un illustre inconnu ne convient pas à tout le monde mais de mon point de vue il est plus dangereux de ne pas être complet. Etrangement, je me sens compétent pour cette mission. Les compétences requises sont en adéquation avec ses talents. En réalité, celui pour qui je me tracasse le plus, c’est Caligula.


Finalement, le doyen du groupe reprend la parole exprimant une envie de protéger ses enfants. Cependant, la seule chose que j’entends réellement c’est qu’il souhaite s’approprier toute la gloire en cas de réussite. Toujours impassible, je ne dis rien mais n’en pense pas moins. Pour l’instant, je laisse les plus empressés répondre. Suis-je un marine vénal attiré par le gain et la gloire ? Absolument. Si je n’agis pas sous mon nom, jamais je ne pourrai étendre mon influence pour mener mes projets à bien. Il ajoute tout de même que nous sommes tous égaux dans cette mission, parole qui rattrape un peu ses dires précédents que je considère comme maladroite. Plus haut hiérarchiquement que moi ou non, je ne sais pas s'il mérite ma confiance et je n’obéis pas aveuglément à des hommes qui ne m’ont encore rien prouvé. Ce n’est pas un souci, ma réponse est déjà toute trouvée.

« Contre-amiral Archer, j’apprécie votre offre croyez le bien mais je me vois dans l’obligation de refuser. Je veux pouvoir être libre de mes mouvements et si ceux-ci affectent quelqu’un d’autre que moi d’une manière ou d’une autre, même indirectement, ça ne sera pas le cas. Nous devons former une équipe dans la victoire comme dans la défaite… Après, libre à vous de défendre vos enfants, ça ne dépend pas de moi. »

En réalité, je n’ai aucun souci à me servir des autres comme de vulgaires pions. Je le laisserai bien prendre toute la honte de la défaite sur ses épaules sans le moindre remord… Mais le contre coup si victoire il y a est trop handicapant. Le réel danger de cette mission ne réside pas dans un simple échec mais dans la mort, il serait donc ridicule de laisser le nom de quelqu’un d’autre en tête de liste.

Quoi qu’il en soit, une fois le sujet clos, Shang finit par appeler une des célèbres machines gouvernementales, le Pacifista Numero 12. Après un rapide scanner de mon visage, il prend mon apparence de manière incroyablement fidèle me laissant impressionné face à l’efficacité de la section scientifique. Cet androïde est inespéré. Ses aptitudes sont surement notre meilleur atout. Délicatement, je m’en approche et l’examine de plus pret. C’est la première fois que j’ai l’occasion d’observer un Pacifista de plus pret. Pour le moment, je me contente de vérifier ses limites pour voir comment l’exploiter au maximum.

« Tu imites aussi les voix ? Et je suppose que tu as des programmes d’infiltration qui te permettent de te faire passer pour quelqu’un d’autre efficacement. Pour éviter de te faire repérer quand tu auras cette apparence, nous t’appellerons… Keel ! »

Dis-je en regardant les autres à la recherche d’un accord visuel bien que cela ne soit en réalité pas très moindre important. À moins bien sûr qu’il soit déjà affublé d'un petit surnom bien à lui ? Bref. Finalement, Shang nous révèle une carte. Bien que les informations qu’il a à nous donner sont minces, savoir que la faune ne sera pas un problème est déjà un très bon point. Ils ont déjà pu faire du repérage mais je n’accorde que peu d’importances aux emplacements indiqués car potentiellement incorrectes.

« Bon, parlons peu mais parlons bien. Tout d’abord, je pense que nous ne devons pas nous attaquer à l’embarcation des Décimas. Notre but est d’empêché un accord entre les deux camps ; si les Décimas sont bloqué sur l’île, c’est comme si nous leur forcions l’accord avec les hors la loi. Ensuite ; nous ne savons pas combien d’ennemis nous avons en face de nous, il est donc trop tôt pour décider si nous devons nous séparer pour couvrir plus de terrain ou au contraire rester ensemble pour avoir une plus grande puissance de frappe. Si nous devons nous séparer, je pense que le plus approprié serait d’avoir Ghetis et Caligula d’un côté et Kanaë, Taito et moi de l’autre. »

Je n’ai fait qu’énoncer ce qui me semble évident à l’heure actuelle mais mieux vaut prévenir que guérir. Le point d’interrogation sur la carte me dérange particulièrement. Peut-être qu’il n’y a simplement rien là-bas ? J’ai tout de même du mal à y croire.

« En ce qui concerne la carte, quelle est son échelle ? Je veux dire, combien de temps nous faudrait-il pour traverser l'île à pied ? »

C’est une question bien plus importante qu’il n’y paraît. Si les deux endroits ou le vert est interrompu sont proche l’un de l’autre. Nous pouvons nous permettre d’aller les voir tour à tour… Dans le cas contraire, nous devrons investir sur plusieurs fronts à la fois.





_________________
Logan V. Seyfried
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
Breaker of Chains
Kanäe Toupex
Messages : 2062
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue47/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue355/750Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (355/750)
Berrys: 21.672.569.000 B
Mer 19 Oct - 19:14
Début du jeu

 
Les choses s’étaient déroulées dans la mesure ce qu’il fallait attendre. Caligula pour commencer, toujours aussi exubérant et qui n’hésitait pas à « imposer » son style dans le groupe en forçant les portes, en invectivant le chargé de mission… du grand Caligula. Une fois que la verte eut fini de parler, les deux Contre Amiraux se sont aussi prononcés et le moins que l’on puisse dire restait qu’il n’était pas réellement contents. L’archer remettait beaucoup de chose en doute et le Nowaki avait clairement montré une résistance farouche à la façon de faire les choses. Beaucoup de paramètres avaient été évoqués et Kanäe avait engrangé un bon nombre d’informations, tout était bon à prendre dans de telles circonstances. Elle avait ainsi découvert un fait inconnu pour elle, à savoir la malédiction de type Zoan pesant sur Taito mais aussi celle pesant sur l’arme de Logan. Pour cette mission, il y avait beaucoup de maudit, il ne restait plus à espérer qu’un tsunami ne vienne pas déferler sur l’île, tous devrait alors se remettre aux talents de pêche du Seyfried, le seul non-maudit. Trois Zoans et un paramecia, cette constatation tournait en boucle dans l’esprit de la chasseresse, elle la mettait en perspective avec le fait que le groupe semblait s’orienter vers une phase furtive avant tout autre chose. Or, elle comprenait bien qu’aucune malédiction, à part la sienne, ne pouvait réellement être utile dans un cadre d’infiltration discrète.  Les arènes de l’Archer ne serait probablement pas utiles et trop voyante, un serpent de quinze mètres de même, sans parler de deux dinosaures…
 
Elle fut néanmoins tirée de ses pensées par le rapprochement que venait d’opérer l’homme aux cheveux blancs. Il avait fait quelques pas vers elle, la maudite imita ce comportement pour finalement se retrouver à quelques centimètres derrière le gradé. Elle ressentait quelque chose d’étrange, le sentiment qu’au cours de cette mission, un duo de combattant pourrait bien naître là où on ne l’attendait pas vraiment. Par ailleurs, l’ingénieur avait fourni quelque matériel au reste de l’équipe pour « en finir » en cas de capture et éviter les effets pervers des techniques de sa sœur. Elle s’approcha encore un peu jusqu’à ce que sa tête arrive au niveau de l’épaule de Taito, là où lui seul pourrait l’entendre à voix basse.
 
Contre-Amiral, je suis heureuse de vous revoir, il semble que notre avenir se révèle… amusant ? Au moins, on ne risque pas de s’ennuyer ici.   

 
Ghetis parlait encore mais Kanäe ne l’écoutait pas, elle savait plus ou moins ce qu’il allait dire et de toute façon, une seule personne était en charge ici, et ce n’était pas lui. Elle ressentait déjà l’effet grisant de la chasse avec une seule impatience : sortir de cette base pour être larguée sur le terrain, pouvoir se jouer des proies, les affaiblir avant de frapper pour donner le coup décisif. Tel était le plan d’action de tout chasseur devant une proie plus dangereuse que lui. Bientôt, le vairon termina de parler et Thalassa Shang reprit ce qu’il avait à dire. Apparemment il n’avait spécialement apprécié les remarques des deux plus hauts gradés et avait directement exclut la principale demande de l’ancien chasseur de prime : il ne parlerait pas à l’étoile. Le comportement de son ancien chef exaspérait la seule femme du groupe, il balançait ses arguments comme ça tout en sachant pertinemment qu’ils ne seraient pas exaucés. Le groupe se trouvait sur une île complétement isolée, sur ordre d’une étoile, dans une opération officieuse, et Ghetis voulait établir un contact avec une personne injoignable en principe… La réponse du Shang apparaissait donc comme évidente avant même qu’il ne la donne. Pour l’herboriste il s’agissait là encore pour le capitaine de la couronne d’une mise en scène, il montrait qu’il avait des revendications et essayait de mettre la main mise sur l’opération. Puis vint la question de la responsabilité à prendre en cas d’échec et de victoire, chose où la Zoan du scorpion ne pouvait qu’intervenir.
 
Je me permets d’intervenir tout de suite Monsieur Shang. Je n’accepte pas la proposition du Contre-Amiral Archer. Je me moque complétement des promesses faites sur notre récompense et n’y croirait que lorsque ce moment sera venu. Pour autant, je ne compte pas me tenir hors des bénéfices d’une telle victoire ou, à défaut, j’assumerai pleinement mes actes et ma défaite. Je ne parle pas au nom de mes autres camarades formant ce groupe mais en ce qui me concerne, j’agirai en mon nom.

 
En agissant ainsi, la mouette faisait d’une pierre deux coups, elle se protégeait elle et ses intérêts et restait fidèle à elle-même. En effet, elle refusait d’entretenir une quelconque dette à l’encontre d’un homme qu’elle détestait et, peut-être d’une façon un peu avare, ne dirait pas non à la part d’un éventuel butin, tout en sachant que celui-ci n’était encore que plus qu’hypothétique. Enfin, elle avait exprimé son point de vue en ne doutant pas que les autres allaient faire de même, en commençant par le Zoan ancien à la chevelure immaculée qui, selon quelques rumeurs, n’apprécait pas beaucoup son homologue. Vint ensuite la présentation du dernier membre de l’expédition : le pacifista. Ses « capacités » surprirent clairement la lieutenante lorsque la machine prit ses traits avec une perfection troublante, un atout de taille dans une mission comme celle qui attendait les représentants du gouvernement mondial. Cet atout ne devait pas être dévoilé trop rapidement et, selon la jeune femme, être utilisé dans le cadre d’un moment critique, autant garder ses pièces maîtresses pour les moments majeurs. Malheureusement, elle ne donnait pas les ordres ici, cinq membres, tous égaux et une machine de guerre qui n’obéirait qu’au groupe. A moins que Thalassa Shang en donne la maîtrise exclusive à l’un des gouvernementaux. D'ailleurs Logan semblait déjà faire ami-ami avec la machine, s'adressant directement à lui. 
 
Vint en définitif le moment de découverte de la carte par le groupe et donc, par notre héroïne qui comprit bien vite le peu d’information que le gouvernement avait pu réunir sur l’île, une seule bonne chose néanmoins : la disposition du terrain. Le fait que la forêt composait majoritairement l’île était une véritable aubaine pour la botaniste. Elle avait l’habitude d’évoluer dans un paysage semblable à celui de Rusukaina et donc de cette île inconnu. La forêt leur apporterait un abri, une cachette, des vivres s’il en fallait, une couverture et surtout : un moyen de passer inaperçu. Après avoir mémoriser cette carte très simple, La Toupex s’éloigna du bureau pour laisser plus de place à ceux qui désireraient s’y attarder tout en gardant un œil sur deux personnes ; Caligula Spown et Taito Nowaki. Elle avait parfaitement mémorisé les informations contenues sur la carte, à sa décharge, il fallait dire que celle-ci était loin d’être complexe. Elle n’était aussi pas vraiment complète, les troupes en place n’avait pas réussi à obtenir d’intéressantes informations avec néanmoins deux exceptions : ces deux sentiers crées à travers la forêt. Savoir où se trouvait la base ennemi sur une île assez vaste représentait un réel avantage, c’était indéniable. Cette information avait probablement couté chère mais elle était de premier ordre. Concernant le second sentier, cela attirait clairement l’attention de l’émeraude, elle se doutait bien qu’ils ne s’étaient pas amusés à élaguer la végétation par pur plaisir, cela devait donc mener à quelques chose d’intéressant. Elle n’en dit pas mot mais se promit d’étudier la question une fois sur l’île quitte à proposer une scission du groupe pour exposer cette piste. Qui sait, peut-être s’agissait-il d’une réserve d’arme, d’une source d’énergie ou plus grave encore. Elle finit enfin, après avoir laissé les autres regarder, par prendre la parole en s’adressant au groupe et à Shang.
 
Si nous l’avons tous correctement mémorisé, vous devriez la garder ici Monsieur Shang, ou la brûler. C’est une mauvaise idée de l’amener avec nous, si le porteur est pris cela pourrait poser problème. 

 
Kanäe Toupex resta ainsi en place en attendant que toutes ses discussions se terminent, avec une hâte folle de  suivre le groupe en direction du sous-marin qui les emmènerait vers leur destination.
 
 

© Codé par Kari Crown
  





Résumé :
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Suna_n10
Kanäe Toupex
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 544
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue41/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue363/500Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 30.890.689.498 B
Vice-Amiral
Mer 19 Oct - 21:24


Gambit Decima Apparemment, la majorité des personnes réunies en ce jour penchait pour une attaque secrète et furtive. Arriver, s'occuper de ce qui devait l'être, et repartir le plus vite possible le tout dans une discrétion absolue. Caligula n'était clairement pas de cet avis. Promotions, récompenses ou encore rétrogradation ainsi que blâme. Toutes ces choses n'étaient que du surplus pour lui, mais il n'était certainement pas venu sur cette île pour être envoyé en mission suicide et en plus de cela, être contraint d'agir dans l'ombre à la manière d'un ninja alors qu'il aurait très bien pu rester sur Alabasta et continuer son entrainement quotidien. Il avait accepté cette mission en pensant qu'elle l'aiderait à devenir plus fort et à vrai dire, jouer à cache-cache avec des hors-la-loi ne l’enchantait guère. Ainsi, Caligula comptait bien se faire entendre du reste du groupe, mais il n'avait pas besoin de s'exécuter maintenant. Le chemin vers Olandaina lui laisserait largement le temps de le faire. Le shandia se concentra alors sur le moment présent et en profita pour essayer les sortes de bouchons d'oreilles laissés par Taito qu'il accepta volontiers mais ne toucha pas la balle explosive qu'il laissa sur la table puisqu'il n'y vit nulle utilité.

La parole revint alors à Thalassa Shang qui après un bref rappel à l'ordre, visant principalement les deux hauts gradés présents, énuméra les divers types de récompenses auxquels l'ensemble de soldats ici présent pouvait s'y attendre allant du fruit du démon jusqu'au navire de guerre en passant par d'éventuels subordonnés, d'incroyables demeures ainsi que du granit marin. Ce flot de récompenses poussa les membres du groupe à repousser l'offre de Ghetis ce qui déclencha le rire du shandia face à la cupidité dont faisait preuve ses coéquipiers que ce soit Ghetis, voulant le beau rôle, ou encore Logan et Kanäe pour qui la principale motivation s'avérait être la gloire encourue : ils ne voulaient évidemment pas se faire prendre la majorité des récompenses par un assassin pour l'une, et un inconnu pour l'autre.

Une fois ce sujet clôt, Thalassa Shang s'empressa de leur présenter une "arme" qui leur serait peut-être utile pour la mission et surtout, la seule arme qu'il pouvait leur fournir : un des plus anciens modèles de pacifista. Celui-ci était doté d'une incroyable capacité qui lui permettait de prendre l'apparence faciale de n'importe quel être humain. Il en fit d'ailleurs une démonstration mais comme par hasard, il n'essaya pas le visage du lieutenant Spown. Caligula était peut être tout simplement trop moche pour que la boite de conserve numéro 12 adopte un visage semblable au sien...enfin bref! Il fallait tout de même reconnaître que le petit Keel -surnom proposé par Logan et qui ne dérangeait absolument pas Caligula- était un atout non négligeable pour cette mission mais comme dit par le Thalassa, il ne serait pas éternellement efficace. De plus, l'on pouvait facilement supposer qu'une assez bonne maîtrise du Haki de l'observation ne sauraut être trompé par un vulgaire tas de feraille démodé qui plus est.

Mister Shang dévoila enfin la tant attendue carte de l'île qui permettrait au "Suicide Squad" d'être un minimum plus à l'aise sur le terrain où se déroulerait l'opération. Caligula ne voulut y jeter un coup d’œil, par peur de s'y perdre, et préféra écouter les informations qui accompagnaient le plan représentant la topographie d'Olandaina. C'est avec attention que le shandia enregistra les informations du mystérieux Shang, mais il tilta évidemment sur le deuxième tracé fait par les décimas dont aucun des hommes présents ne connaissaient le point d'arrivée. En savoir plus dessus n'était pas de refus pour le zoan préhistorique, mais il se doutait bien que si cette carte ne pouvait leur en indiquer plus sur ce lieu, il y avait de fortes chances pour que cet endroit soit beaucoup plus protégé, et donc encore plus dangereux, que toute l'île entière ne l'était et qu'il valait peut-être mieux, se baser sur les choses qui ne leur étaient pas inconnues. Après le plan énoncé par Logan ainsi que les interrogations qu'il avait à faire, le shandia se redressa alors et s'empressa de répondre au rouquin borgne.

-Je veux bien être avec Ghetis...mais dans ce cas on prend le tas de feraille avec nous!
Ça n'était qu'un petit caprice du jeune Spown qui était assez intrigué par le fonctionnement ainsi que la manière d'utiliser le numéro 12. Il se retourna ensuite vers le chef des opérations, et représentant d'un actuel membre du conseil des cinq étoiles à qui il posa deux dernières questions.

-Combien de temps dure le voyage jusqu'à Olandaina et est-ce que nous avons une limite de temps pour agir?
Il attendrait calmement les réponses à sa question, et si personnes n'avaient encore quelque chose à lui dire, il sortirait de la base le premier sans dire un mot de plus. Il attendrait ses coéquipiers à l'air libre et commencerait, par la même occasion, à se préparer psychologiquement le tout avec une petite prière accordée au grand Kalgara comme il le faisait à chaque combat "important". Celles-ci lui permettaient non seulement de ne pas oublier ses origines, mais aussi d'être convaincu en sa victoire, si seulement il ne l'était pas déjà...

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 665
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue42/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue113/500Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Jeu 20 Oct - 1:00
  • Taito Nowaki
  • EVENT
Brainstorming
La situation était tendue et cela ne fit qu’augmenter encore plus quand l’Archer fit une demande des plus choquante. Était-il sérieux ? Il osait demander ça avec sérieux ? Avait-il bu ? Était-il aussi arrogant que ça pour tenter de négocier sur ce sujet ? Ou bien il était débile - bercé trop près du berceau à la naissance - ou bien avait l’égo et le culot le plus gros du monde. Quoi qu’il en soit, sa demande de prendre la responsabilité de la mission ET de la gloire, s’était une chose qui me fit presque le traiter de tout les noms immédiatement, cependant, les hauts gradés ici présents mirent fin à ces conneries en corrigeant chaque personnes ayant fait une “ bêtise “ à l’heure actuelle. Que ce soit moi et le fait de remettre en question la façon de faire pour cette mission, ou Ghetis pour oser vouloir toutes les parts du gâteau. De ce fait, quand le fameux Shang nous dit simplement de régler ça via la démocratie, je lançais un regard clairement moqueur à l’Archer, sachant très bien que sur cinq, trois voix étaient contre lui. Ainsi donc, le débat était clos avant même de commencer et quand mon tour vint, je ne manquais pas de clairement lui faire comprendre.

“ Je suis contre aussi. Fin de l’histoire. “

Ainsi donc, la gloire serait partagée équitablement et il ne resterais plus qu’à voir qui aurait les plus grosses couilles si par malheur on loupe cette mission. Cependant, je le sais d’avance, c’est moi qui gagnerais car à sa différence, s’il arrive un malheur, je prendrais la responsabilité sur la totalité des participants pour faire une pierre deux coups à sa différence. Tout simplement car en soit, je suis certain que ça heurterait son égo que je prenne aussi pour ses fautes - tandis que lui ne ferait jamais une telle chose - mais aussi et surtout, car c’est notre rôle de haut gradé qui se doivent d’être protecteur. Bien entendu, si on suit cette logique, ne sera pris en charge que ceux ayant fait réellement le boulot demandé. Si par exemple Logan a fait une faute alors qu’il avait un ordre, je n’hésiterais pas une seconde à le laisser se démerder lors du “ jugement “. Mais je lui faisais pleinement confiance et je le connaissais, ici présent, seul deux étaient supposés “ peu fiable “ à mon goût : l’Archer et le Spown. Avec ou sans ce raisonnement, je ne rejetais guère ces hommes qui malgré leurs caractères assez irritant, ils avaient des capacités à exploiter pour mener à bien cette mission suicide et j’en avais pleinement conscience : chacun ici avait son rôle à jouer et ce dernier était déterminant. Ensemble on reste debout, divisés nous tombons. Telle devrait être la philosophie de la marine, œuvrer ensemble malgré nos différence pour un seul et même bien, celui de la justice.

Je revins à moi quand la charmante demoiselle m’adressa la parole et je ne pu retenir un léger rire. Mon humeur redevenait calme et enclin à la discussion. Je lui glissais quelques mots sous forme de confidence.

“ J’ose espérer que l’amusement sera présent et le restera jusqu’à la fin de la partie. “

Rabat-joie ? Pessimiste ? Non, cependant, ceci n’était qu’une piqûre de rappel, mais dans tout les cas je le savais : elle serait prudente. La présence de la demoiselle me rassurait tout comme celle de Logan et avec ma soeur, cela faisait un quatuor parfait selon moi. Certes, nous ne touchions pas au “ risque zéro “, cependant, l’humeur pouvait être maintenu à un niveau suffisant et cela était le minimum.
Observant les autres informations qui nous étaient données je fus totalement sur le cul quand le robot 12 entra en compte dans l’équation farfelue que nous devions résoudre. Une machine qui peut prendre l’apparence de n’importe qui une fois vue ? Si tel était le cas, le potentiel stratégique d’un tel engin était une chance de folie et le fait de ne pas en produire énormément relevait de la connerie humaine - même si cela représente aussi des risques médiatique - mais c’est ainsi et pas autrement. Ne pipant pas un mot, je laissais chaque soldats proposer une approche différente. Le point de vue de Logan était intéressant, et de ce fait, je me permis de corriger certaines choses.

“ Au contraire, attaquer l’embarcation des Décimas peut jouer en notre faveur... Dans n’importe quel plan, tout sera une question de timing. Le pac... Keel offre un panel presque illimité d’idées. Cela ayant du simple gain de temps à des possibilité de confusion chez l’ennemi pouvant nous donner un avantage certain.
Exemple tout bête, pourquoi ne pas éliminer une cible pour infiltrer la réunion ? Resterais plus qu’à écouter tout ce qui s’y passe pour obtenir des informations cruciales pendant qu’on piégerais l’île et leurs embarcations pour les empêcher de repartir vivant, si on veut jouer fourbe. Plus tordu, nous pourrions nous servir du robot pour semer la zizanie au sein de la réunion et les monter les uns contre les autres. Reste juste à savoir qui est présent et quel ‘ trame ‘ pourrait les monter les uns contre les autres en sachant que malgré cette mission, il ne faut pas trop nous réjouir, tuer une personne est plus simple que la duper, surtout quand on parle des Décimas. Sans vouloir être pessimiste, il faudrait partir du principe qu’ils ont un coup d’avance, si ce n’est pas plus...
De plus, malgré tout notre choix de cible est limité... Les Décimas doivent être entraînés ou très pointilleux sur ce genre de choses, la moindre mimique de moins et qui sait s’ils ne se douteront de rien ? Tout dépends de qui est présent, mais autant éviter d’usurper l’identité d’une personne avec un très bon lien avec une personne dans le camps adverse.
Mais... Avec de la jugeote, du courage et de la bonne volonté nous pourrions y arriver. “


Réfléchissant de son côté, ma soeur se contente d’énumérer une chose évidente mais qui avait son importance ; il fallait juste se décider sur comment on marcherais : ensemble ou divisés. A nous de voir une fois dans le sous-marin ou sur place, mais il faudrait faire un choix à un moment. Ensemble, nous serions plus fort - si personne ne marche sur les pieds de l’autre en terme de capacités - cependant, nous deviendront une cible facile. Tandis que séparés, notre champs d’action était plus étendu, mais notre force brute totalement affaiblie.
Remettant à plus tard ce choix tactique qui aurait son importance, je vins à simplement reprendre la parole.

“ Lieutenant Toupex... J’ai cru comprendre que vous aviez certaines affinités avec la nature et les animaux ? Auriez vous de quoi transformer certaines bêtes ou un allié capable de jouer le rôle d’éclaireur ? Si oui, peut-être pourrions nous ainsi découvrir vers où mène le second sentier, tout en se concentrant sur le lieu de réunion supposé ? Sans quoi, il faudra se débrouiller pour le savoir, en priant que notre curiosité ne nous joue pas des tours dans cette mission. Il serait stupide de se rendre compte que des gens se sont déplacés pour rien, pour découvrir une tour abandonnée sans utilité. “

Laissant imaginer une situation grotesque du genre, j’en riais presque. Cependant, il ne fallait pas mettre de côté la possibilité que le second lieu puisse être stratégique ou pas. Tout était une question de curiosité et du coup, je tentais ma chance autrement.

“ Monsieur Shang, n’avons nous aucun autre atout pour jouer le rôle d’éclaireur ? De sentinelle ? Le numéros 12 a-t-il encore des atouts cachés ou bien ? “

J’avais bien le droit de rêver. Quoi qu’il en soit je vins à penser à quelque chose de radical, me disant qu’il ne fallait écarter aucun danger.

“ Malgré sa rareté, possède-t-il un moyen d’auto-destruction ? Si oui, est-ce qu’il y aurait moyen de l’arrêter ou l’activer à distance ? Non pas que depuis l’événement de Baltigo j’ai un amour prononcé pour les bombes, mais j’ai entendu dire que la section scientifique avait une sainte horreur qu’on capture leurs jouets pour les retourner contre eux par la suite. D'où ma question. “

Je n’allais pas proposer de nous servir de l’atout comme une vulgaire bombe - ce genre de méthode trop classique ne fonctionnant par sur les Décimas - cependant, un engin explosif à la capacité de métamorphe, ça peut avoir son rôle à jouer. Il fallait vite se mettre en route et stopper le plus rapidement possible le brainstorming. Le temps comptant pour chacun de nous.
Commentaire

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2893
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue50/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue731/750Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 73.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Jeu 20 Oct - 3:36

Gambit Decima

Ore Wa Kurohebi Da !



*Diplomatie, diplomatie, diplomatie…. Il faut être diplomate.*

Si ça ne tenait qu’à lui l’Archer aurait certaine briser la mâchoire des trois bougres qu’il devrait se coltiner toute la mission. Cependant, il était marine et même si le travail avec une unité rebelle ne lui plaisait pas, c’était à lui de monter pour être complètement respecté. De toute façon, il n’avait besoin que d’une chose après cette guerre. Que Caligula devienne à son tour Contre-Amiral. Pourquoi ? Cette partie du plan ne serait jamais découverte et ne trouverait lieu d’être que si le shandia obtenait ce titre.

Ghetis écouta dans un calme religieux les réclamations de tous ses coéquipiers du moment, il n’émit aucune critique pendant leur longue discussion, pas le moindre rictus ni rien. Lorsqu’ils eurent tous fini les petites explications, le capitaine fit quelques pas vers la sortie, il s’était résolu à ne rien dire et partir en premier. Il n’était pas du tout vexé, mais il venait de comprendre que quoi qu’il dise, aucune des personnes ici présentes ne l’écouteraient. Elles le jugeraient certainement comme étant un fou ou un déchet, ce qui lui était bien égal, mais au final leurs esprits se montreraient bien trop étriqués pour écouter un homme certes excentrique, mais ayant déjà prouvé son efficacité sur tous les champs de batailles. En dépit des pertes et autres, le parcours de Ghetis n’avait été que succession de victoires jusqu’à aujourd’hui et aucun défaite ne résidait dans son palmarès, même le vol de Jasmine sur sa capture restait une victoire face à une supernova, même les pertes à Drum restaient une victoire. Alors qu’autour de lui se trouvait des hommes ayant déjà échoués par le passé si bien qu’ils auraient forcément à gagner en écoutant le Vairon. Mais tant pis, le capitaine se résolu au silence.

Ses pas lents le guidèrent jusqu’à la sortie, la cape de la justice ondulait dans son dos où se trouvait le gunbai marqué de l’emblème du gouvernement, puis dans cette marche silencieuse le dernier pas se fit entendre en un grand fracas. Ghetis avait décidé de finalement parler.

- Je n’ai rien contre vous, mais toutes vos stratégies sont simplistes et aussi faciles à briser qu’un château de cartes. Tout d’abord, le pacifista numéro 69 ne nous sera que d’une minime utilité. Nous sommes sur Calm Belt, pour que des brigands de hauts rangs y siègent et effectuent des allés-retours entre leur île et Grand Line ou Seas Blues, il faut un certain niveau. Il m’a déjà été donné d’affronter une flopée de Décimas, je peux donc vous assurer qu’ils sont monstrueux. Capables de maîtriser deux hakis, suivi d’un fruit du démon, leur puissance est une chose effroyable. Ils se sont récemment alliés à Makui et c’est vous dire le niveau de cet homme. Si aujourd’hui ils s’allient avec ces brigands, attendez-vous à ce qu’ils soient aussi puissant que les Décimas ou que les Décimas viennent avec un Amiral ou deux comme j’ai pu le subir.

Il resta de dos malgré tout et reprit la parole.

- Là où je veux en venir c’est qu’il y aura forcément des utilisateurs de mantra ou haki de l’observation si vous préférez. Lorsqu’on connait la voix d’un individu, son esprit. Il est impossible de se faire avoir par un imposteur, le haki ment rarement. Le pacifista n’a pas une pensée propre, il sera facilement débusqué par un utilisateur du mantra donc. C’est un arbre, purement et simplement un arbre. Oubliez donc l’idée d’usurper l’identité. Ensuite…

Sans prévenir il se retourna et pointa du doigt le rouquin qu’il ne connaissait pas.

- Le temps pour traverser l’île n’a aucune importance. Si nous devons le faire pour sauver un allié ou rétablir la situation nous le ferons si nous le pouvons, le temps est une valeur futile face à la vie de nos coéquipiers. Tant que tout va bien dans chaque côté nous n’aurons pas à traverser. Tu proposes une scission complètement idiote. Tu ne connais rien de nos capacités et au final tu crées une division inéquitable. Tu es complètement inconnu au bataillon et ne me fera pas croire que tu possèdes une once de puissance. En revanche, que ce soit ma fille ou mon fils, tous deux ont une puissance que je juge égale à celle du Contre-Amiral Nowaki qui n’est qu’un pistonné par les retombés de Baltigo, Sypher me l’a expliqué. Ce Contre-Amiral ne vaut guère plus qu’un « vrai » Colonel. De même mon niveau égal facilement celui des Vice-Amiraux actuels sans aucune vantardise. De ce fait tu crées un groupe certes puissant, mais le tien ne vaut rien.

Et d’un coup Ghetis actionna le pas pour venir en face de la carte. De son index il pointa du doigt le point de débarquement des décimas.

- Ici il faut envoyer Kanaë, Taito, sa sœur et toi. Taito possède de bonnes capacités à distance, il constituera un support efficace. Kanaë possède un pouvoir lui permettant d’être aussi petite qu’une fourmi, à moins d’être habitué à sa voix peu de haki s’intéresserons à elle, de ce fait elle peut pénétrer le Q.G. aisément. Elle est une valeur sûre pour vous permettre d’y pénétrer discrètement. La sœur de Taito possède un sabre qui vous permettra d’endormir rapidement l’ennemi, la précision chirurgicale de Kanaë finira les résistants. Vu ce que tu nous as donné je prédis que tu utilises des gaz très puissants. Tu pourras les utiliser aisément. Si je devais jauger la puissance de l’équipe je dirais qu’elle est équivalente à celle que je forme avec Caligula car vous n’êtes pas encore habitué à travailler ensemble.

Son index vint ensuite taper le point d’interrogation.

- Caligula et moi irons là-bas. Mon but est simple : détruire entièrement l’ennemi. Je ne me trompe pas en disant que vous me gênerez plus qu’autre chose vous qui n’êtes pas en adéquation avec mes méthodes, pas Caligula. Si jamais nous sommes débusqués, j’utiliserai mon fruit du démon. Il s’agit du fruit de l’arène à ne pas confondre avec « La-Reine », merci. Je peux enfermer mes adversaires dans une dimension modulé à mon envie. N’importe qui peut y entrer, mais pas en sortir. Avec cette végétation dense je pourrais créer l’arène sans que le Q.G. ne la remarque. Mon plan est simple. Une fois débusqué j’enfermerai l’ennemi dans l’arène, il ne pourra plus communiquer à moins de réussir à ouvrir mon monde comme à su le faire la sœur de Makui aka Nala. De là, nous n’aurons qu’une mission, détruire ou mourir. Si jamais nous sommes submergés nous vous appelerons sur ceci.

Il fouilla dans sa sacoche et lança un tout petit Den Den Mushi à Kanaë.

- Un bébé Den Den Mushi, ils sont tous petits et leurs ondes sont donc faibles et peu détectable, de plus je possède un Den Den Mushi blanc et un noir. Je pourrais donc brouiller les appels que je reçois et ceux que j’émettrai, mais aussi espionner les appels. Vous pourrez aussi nous appeler en cas de problème, mais peut-être serons-nous dans l’arène si le Den Den Mushi ne décroche pas. Je n’aime pas beaucoup l’idée de se diviser et de partir à l’inconnu, mais c’est la meilleure chose à faire. Caligula et moi sommes typiquement de gros « éléphants » nous détruisons sans retenue. Nous ne pourrons donc pas assurer une attaque douce éternellement, mais nous servirons de couverture à la vôtre.

Ghetis pointa alors du doigt le Numéros.

- Si nous sommes vraiment débusqués nous lancerons un appel pour vous prévenir. Le pacifista devra alors prendre l’apparence de Taito et attaquer de front l’ennemi. L’ennemi pensera avoir battu un Contre-Amiral et avoir calmer l’infiltration. L’ennemi ne connait pas la voix de Taito donc cela n’aura que peu d’importance. Cependant, sachez qu’ils risquent de fouiller l’île avec minutie. De ce fait, il faudra que vous soyez prêts à littéralement faire exploser ce Q.G. dès lors que vous ne pourrez plus gérer la situation.

Ghetis se releva alors et lança à Taito six graines sorties de sa poche.


- Trois feront pousser un haricot de cinq mètres de haut, deux formeront de grands bosquets de plusieurs mètres. Elles te serviront de tour de visée peut-être, tout en restant dissimulé dans la faune, je ne vais pas t’apprendre ton boulot. Tu es libre de les utiliser où les jeter.

Ghetis tourna alors les talons et s’approcha de la porte, alors que Caligula venait de quitter la pièce.

- Je n’ai rien de plus à dire. A vous de voir si vous voulez suivre mon idée ou non. Dans tous les cas, je me rendrai sur ce point d’interrogation. Bonne guerre à tous.


Et sur ces mots le capitaine quitta la pièce aussi, la discussion l’ennuyait un peu trop. Il avait dit ce qu’il avait à dire et se doutait qu’on ne l’écouterait pas, malgré son pourcentage de réussite déjà dument prouvé, mais qu’importe. S’il perdait par leur faute il ne s’occuperait uniquement des répercussions sur sa famille, rien de plus. Les hommes avaient décidé de le mettre de côté alors qu’il pouvait sans aucun doute être la clef de voûte de tous leurs besoins.

- Que sonne l'âge d'or du Gouvernement Mondial.

DEV NERD GIRL



Spoiler:
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 20 Oct - 22:07

Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Arumat10Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Haine_10

Thalassa Shang et Keel, Pacifista Numero.
La discussion semblait aller bon train... Pour le meilleur comme pour le pire. Effectivement, les esprits commençaient manifestement à s'échauffer. Pour autant, Shang demeura dans l'immédiat étonnamment passif : il avait du mal à croire que ces gradés puissent en venir aux mains en sa présence, ou même seulement dégrader l'état général du groupe au point d'impacter sur leur cohésion et donc sur leur esprit d'équipe, sur leurs chances de victoire et de survie. Pourtant, force fut par la suite de se faire une raison : la plupart des marines regroupés dans la petite base refusèrent catégoriquement la proposition dressée par Ghetis, à l'exception évidente de son plus fidèle apprenti, et le contre-amiral sembla d'ailleurs vivre cet événement comme un affront. Si la plupart des velléités orgueilleuses avaient été calmées d'entrée de jeu par le ton autoritaire du Thalassa, en charge de cette base secrète et sous l'égide directe de l'un des prestigieux membre des Cinq Étoiles, il sembla rapidement certain que cela ne suffirait pas nécessairement à pousser le groupe à collaborer main dans la main : les propositions fusaient, s'entrechoquaient sans qu'aucune ne parvienne à prendre le dessus, et chaque gradé s'inventait stratège en élaborant des théories plus farfelues les unes que les autres. Toutes, bien entendu, recelaient de choix que l'envoyé de Mariejoa trouvait judicieuses... Mais toutes proposaient d'aberrantes failles, qu'il fallait à tout prix colmater pour parvenir à des résultats optimaux. Pour cela, en revanche, le gouvernemental ne leur en tint aucunement rigueur : après tout, les marines qui lui faisaient face n'avaient pas encore toutes les cartes en main et devaient juger une situation sans l'avoir encore vécue. L'homme aux cheveux blancs demeura donc immobile, silencieux et stoïque jusqu'à la prise de parole de Ghetis qui, pour le coup, se fit nettement plus condescendante et agressive que les autres : il alla jusqu'à remettre en question la présence de Logan ou la puissance brute de Taito, estimant que ces deux-ci devaient jouir de piston plus que de talents véritables. Des mots durs, acerbes, qui reflétaient, en plus d'une arrogance évidente, un manque de respect éclatant à l'égard de Shang et de son supérieur direct. Après tout, ni Logan, ni Taito n'avaient été choisi pour participer à cette opération par hasard... Ainsi donc, alors qu'il laissa le contre-amiral exposer son plan sans piper mot, il le retint lorsque celui-ci se mit à parcourir la salle en direction du seuil de la porte d'un ton ferme, calme mais sans aucun doute vigoureux et implacable :

-Contre-amiral Archer, vous n'êtes pas en charge de cette base, pas plus que de cette opération. Si vous souhaitez y participer, vous êtes sous mes ordres exclusifs et ce jusqu'à votre débarquement sur Olandaina. Et je ne tolérerai pas d'insubordination supplémentaire susceptible de faire échouer la mission. Plutôt laisser les négociations se conclurent que de révéler notre présence à cause d'un agissement trop peu précautionneux.

Leur position sur Rusukaina et leurs observations avaient jusque-là été conservées secrètes. Aucun criminel n'avait été en mesure de les surprendre, d'une manière ou d'une autre, et aucun d'entre eux ne se doutait donc de la présence d'une base du Gouvernement Mondial à quelques encablures seulement de l'un de leurs avants-postes. C'était une situation qui, pour autant, demeurait excessivement précaire : la mission qui allait se dérouler sur Olandaina allait évidemment la compromettre, mais le Thalassa était prêt à jouer le jeu aveuglément... Tant qu'il lui restait une chance de succès. Envoyer des hommes à la mort par ego et être contraint à la fuite avant de voir le laboratoire débusqué par leurs ennemis serait assurément le pire scénario envisageable de leur point de vue, autant que de celui de leur employeur commun : il était donc à éviter, quels que puissent en être les conséquences. S'il s'agissait de frustrer un contre-amiral pour le bien-être de leur présence ici, alors l'envoyé de Mariejoa était incontestablement prêt à jouer le jeu.
Pour autant, le jeune homme ne poursuivit pas en s'acharnant sur l'Archer : tout au contraire, il dévisagea le moindre des hommes et des femmes ici présents d'un regard féroce, sauvage et bestial, qui aurait au moins le mérite de tous les mettre mal à l'aise et de les convaincre quant à un fait. Shang était un homme de poigne et d'expérience, dont la seule qualité était l'éloquence : il était avant toute autre chose un guerrier, une âme valeureuse et redoutable.

-Il est évident que vous êtes tous liés les uns aux autres, que ce soit amicalement ou via quelques tensions latentes. Mais je m'en fiche. J'ai fait appel à vous pour une seule raison : votre cohésion et votre capacité à fonctionner en synchrone. Si j'avais souhaité de la force brute, j'aurais assurément orienté mon choix vers les capitaines corsaires : eux sont plus imposants que vous, et vous vous comportez pour l'heure pareillement.

Les Schichibukais n'avaient jamais été très doués pour combattre main dans la main, c'était un fait avéré, et c'était pour cela que Shang avait volontiers préféré faire appel à une troupe de hauts-gradés. Il entendait bien les pousser à considérer qu'il avait eu raison : s'ils faisaient preuve de la même idiote insubordination que les pirates, alors ils ne valaient en tant que marines pas un clou. Et même s'il se garda bien de le préciser, il était certain d'être lui-même nettement plus fort que n'importe lequel des gradés ici présent, sinon que tous simultanément.... Il avait fait appel à eux par rapport à leurs capacités, à leurs expériences et parcours respectifs, à leurs connaissances et à leurs objectifs. Certes, les choix n'étaient peut-être pas les meilleurs : il avait après tout été contraint à agir dans la précipitation, en voyant que les Decimas se rapprochaient plus vite qu'il ne l'escomptait... Mais ils ne sortaient tout de même pas d'un chapeau, et pouvaient tout s'adapter, malgré leur comportement parfois pour le moins irascible, à une opération de ce genre. Ils voulaient du combat ? Ils l'auraient. De l'infiltration ? Egalement. Des luttes millimétrées et teintées d'une stratégie exceptionnelle ? Egalement. Il ne tenait donc désormais qu'à eux qu'ils n'avaient pas été promus jusque-là par hasard, qu'on ne les avait pas poussé jusqu'aux responsabilités qui étaient les leurs par coup de chance... Car, quoi qu'ait jamais pu en penser Ghetis à propos de l'un ou de l'autre de ses compagnons d'infortune, tous avaient le moyen de faire basculer l'issue de cette mission vers une réussite resplendissante ou un échec des plus désolants. Après ce petit rappel à l'ordre, brutal mais nécessaire, le Thalassa songea qu'il était grand temps de mettre fin à cette première phase : il se mit donc à répondre aux diverses interrogations qu'on avait pu lui soumettre avait la prise de parole du contre-amiral Archer, essayant de détailler sans trop s'attarder sur les détails les plus inconvenants et les moins importants.

-Keel, comme vous venez de le surnommer, n'est effectivement pas susceptible de passer outre un haki de l'observation comme l'a fait remarquer le contre-amiral Archer. En revanche, force est de rappeler qu'un haki de ce calibre n'est pas constant : s'il ne pourra pas vous tirer de toutes les impasses, tant que vos ennemis n'auront pas de soupçons, il ne pourra que très difficilement être localisé en tant que non-humain. Son système vocal peut évidemment s'adapter à celui de la cible, mais il faut pour cela qu'il l'ait entendu parler. Dans le même genre, il possède un programme d'adaptation de la psyché, mais doit pour cela voir sa cible et l'analyser pendant une période plus ou moins vaste pour un résultat plus ou moins probant. N'oubliez pas que son "pouvoir", si l'on peut le définir ainsi, n'est pas absolu : il ne peut pas modifier sa carrure, sa taille ou son poids. Quant à l'autodestruction, elle ne se trouve pas sur un tel prototype de prime abord, mais elle peut être rajoutée pour les besoins de l'opération. Cela pourra se faire pendant votre trajet, si tel est votre souhait.

Là-dessus, le Thalassa pivota promptement pour faire face à l'une des tables qui, dans un coin de la salle, abritait un vieil homme chauve manifestement quelconque. Il lui adressa un signe de la tête, et l'homme en question se redressa, s'approchant du petit groupe avec une cage d'oiseaux minuscules et vivement colorés, qu'il vint fournir à Kanaë en prenant la parole d'un air profondément passionné :

-Ce sont des Colabrius Vicus. De petits oiseaux très vifs, très attentifs et très intelligents. Ils vous comprendront sans mal, et pourront survoler n'importe quel zone sans attirer l'attention de vos ennemis. L'île en est bondée, mais ceux-ci sont dressés.
-Merci, André.
-Votre serviteur, monsieur.

Le vieillard pivota à nouveau pour retourner à sa place, laissant les oiseaux particulièrement silencieux, sinon inaudibles, à la demoiselle en question. Là-dessus, Shang attrapa la carte qu'il avait laissée sur la table jusque-là et la roula grossièrement en boule avant de la lancer dans un coin de la pièce, machinalement et sans plus y porter d'intérêt. Il posa à nouveau ses mains sur la table, et prit une dernière fois la parole :

-Il ne nous reste tout au plus qu'une dizaine de minutes avant le dernier délai pour votre départ. Je vous rappelle l'ordre de la mission : empêcher les tractations d'avoir lieu et, si possible, dresser les Decimas contre ces hors-la-loi, qui qu'ils soient. Mais ne l'oubliez pas : l'exécution des ennemis n'est pas la priorité. En fait, vous n'avez même aucune chance, en cas de confrontation directe. Souvenez vous en.



Teeerminé pour la réu (normalement).
Voilà qui met les choses à plat, en théorie !
Sauf imprévu, le prochain tour se fera donc dans le sous-marin.

Le Pacifista Numero est niveau 25.

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Logan - Kanäe - Caligula - Taito - Ghetis.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
Colonel
Logan V. Seyfried
Messages : 460
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue38/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue301/350Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (301/350)
Berrys: 14.244.406.000 B
Colonel
Sam 22 Oct - 3:07


Gambit Decima


Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 16101606325275883


D’un commun accord, la proposition de Ghetis est refusée sans réelle surprise. De sa main ferme, Shang en profite d’ailleurs pour le remettre à sa place pour le bien de la mission. Entre temps, Caligula exprime son envie d’embarquer Keel avec lui si séparation il y a… Dans un souci d’équité de nombre cela semble logique mais il n’est surement pas celui qui l’utiliserai à son potentiel maximal, que du contraire. Quoi qu’il en soit, la discussion continue. Nous n’avons simplement pas assez d’information que pour faire un plan solide ce qui nous rend la tache bien plus ardue ; nous devrons prendre des décisions rapides sous la pression. C’est pourquoi je n’ajoute rien de spécifique et écoute simplement l’Archer parler de son habituelle voix condescendante tout en s’adressant particulièrement à moi. Je me retiens de lever les yeux au ciel face à son débit d’évidences et d’erreurs. Sans oublier le fait qu’il se contredise plusieurs fois dans son discours qu’il aime à croire si éclairé… Particulièrement au moment où il exprime clairement le fait qu’il trouve la séparation que je propose stupide pour ensuite donner exactement la même quelques secondes plus tard dans son plan… Enfin bref. J’ajoute simplement quelques mots à la personne qui est en charge de modifier Keel.

« Plutôt qu’un système d’autodestruction, serait-il possible d’ajouter des programmes de piratage à Keel pour qu’il puisse mettre hors service leurs éventuelles machines. »

A côté de ça, je ne peux m’empêcher de trouver ce point d’interrogation suspect. Je n’arrive pas à savoir s'il vaut mieux d’abord inspecter la base ou s'il faut se séparer. Quoi que je puisse dire, Ghetis ne changera pas d’avis, je commence à comprendre comment il fonctionne. Qui plus est, j’ai obtenu ce que je voulais, à savoir des explications plus approfondies sur ses capacités. C’est une bonne chose. Pour avoir un espoir de réussite, je dois avoir toutes les cartes en main et ainsi exprimer mon potentiel maximum. Si je n’arrive pas à penser pour le groupe et à être plus subtile que nos ennemis, je n’ai pas ma place ici car ma force brute est loin d’être équivalente à celle de mes compagnons. Bref, nous avons parlé suffisamment ici et je n’ai plus rien à dire. La plupart se dirige déjà vers le sous-marin. Nous devons agir dans l’urgence c’est pourquoi moi aussi je m’en vais prendre place dans notre embarcation.

Une fois installé, je garde le silence. Retournant incessamment la carte et les différentes informations dans ma tête, je tente de trouver la meilleure façon d’aborder l’attaque. Je suppose que nous verrons bien sur place. En effet, nos adversaires seront fort… Sans doute trop pour nous et donc la discrétion est de mise, voila la seule chose réellement importante à retenir de notre réunion. Je ne connais que très peu les pouvoirs du haki ainsi que la fréquence à la quelle on rencontre des utilisateurs habitués à cette technique, je ne sais donc pas quoi penser des phrases de Ghetis. Kanäe reçoit des oiseaux dressé pour l’occasion apparemment originaire de l’île ou se déroulera notre mission. Les informations que nous possédons sont nulles.

« Je trouve quand même la carte étrange. Le bateau des Décimas va accoster proche de la base des hors la loi… Je ne comprends donc pas pourquoi le point d’interrogation serait leur lieu de rencontre… Pire que ça, imaginons que les Décimas décident de ne pas traverser la forêt, ils vont devoir passer devant l’endroit où sera le sous-marin pour rejoindre ce point d’interrogation. J’ai peur qu’il s’agisse d’un piège qui servirait à nous attirer là-bas pour se débarrasser des intrus, juste au cas où… »

C’est en considérant que nous n’avons pas été aussi discret que ce que nous pensions ou alors que les hors la loi soit du même genre que moi à savoir extrêmement prudent. Cependant la base semble être bien dissimulée et Shang est sans doute un homme compétent.

« Kanaë, Ghetis a dit que tu pouvais prendre la taille d’une fourmi. Je suppose que c’est le pouvoir de ton Zoan. Peut-être que tu pourrais chevaucher les oiseaux et survoler le triangle mauve en toute discrétion pendant que nous allons au point d’interrogation ?… Bien que se déplacer seul est risqué… Sans doute trop. »

Plongé dans mes pensée, je regarde dans le vide en écoutant tout de même les paroles des différentes personnes présentes.





_________________
Logan V. Seyfried
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
Breaker of Chains
Kanäe Toupex
Messages : 2062
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue47/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue355/750Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (355/750)
Berrys: 21.672.569.000 B
Sam 22 Oct - 12:30
Apprendre à se connaitre  

 
Cette réunion prenait du temps, un temps qui était néanmoins nécessaire dans le but de poser une base solide et de ne pas partir dans tous les sens. Pour autant, monter une opération à six n’était pas une mince affaire, en particulier lorsqu’il n’y avait pas réellement de dirigeant nommé pour la mission. Prétendre ordonner et trancher les idées d’autant de personne sans qu’aucune d’elle n’ait réellement le pouvoir de décider représentait un problème qu’il faudrait résoudre sous peine d’une cuisante défaite. D’ailleurs, il ne fallait pas être un membre de ce groupe pour se rendre compte de ce problème, la vue extérieure de Thalassa Shang lui avait permis de comprendre cet était de fait. Ce speech sur le travail d’équipe et l’importance de construire un groupe équilibré avait ouvert les yeux de la Toupex. Cette solitude qui la caractérisait souvent, qui se brisait de plus en plus avec le temps, devait être mise de côté. Cette haine envers l’Archer qui ne s’effacerait surement jamais, devait être mise de côté pour que le duo qui avait un jour été consacré au sein de la couronne devait pouvoir revoir le jour face à cette coalition ennemie. Les décimas et les hors-la-loi ne pouvaient se réunir, il fallait les en empêcher et se battre pour que cela n’arrive jamais.
 
Les choses se précisaient un peu plus par la suite lorsque Thalassa fit un exposé approfondi des capacités de Keel, il était réellement intéressant, une machine d’une utilité qui n’était pas à débattre. Pour autant, son esprit était ailleurs, d’une oreille attentive elle écoutait les fonctionnalités de l’androïde toute en sachant pertinemment que si elle voyait en lui un véritable intérêt, elle ne placerait pas tous ses espoirs en lui. Le facteur humain était ici le plus important, et la concordance des aptitudes était la chose à mettre en avant. Concernant le système d’autodestruction proposé, la jeune femme décida de ne pas réagir, elle n’y connaissait rien en machinerie et laissait ce rôle à l’ingénieur de l’équipe : le Nowaki. Ses talents, à elle, allaient être mis à contribution avec le don qu’il venait de lui être fait, la tirant alors de ses réflexions sur les possibilités de combinaison entre les pouvoir du groupe.  Un vieil homme inconnu venait de se mêler au groupe en tendant à la jeune femme une cage remplie de petits oiseaux, ils étaient très beau et semblaient très vifs, une véritable étincelle dans le fond de l’œil. Kanäe était partie dans un de ses nombreux délires d’amour de la nature. Dans ce mode ci, mode redouté de ses interlocuteurs et dans lequel personne ne pouvait la reconnaitre, elle n’écoutait personne mais pas ici, elle buvait les paroles d’explication du vieil homme qui lui disaient tout ce qu’il y avait à savoir sur les oiseaux. Une fois fini, et l’homme remercié, la lieutenante releva la tête vers le Shang en lui lançant un regard semblable à celui d’un chat attendrissant. Elle ne lâcha que quelques mots pour ponctuer ce regard presque honteux.
 
Je pourrai les garder ? 

 
Elle attendrait la réponse avant de continuer, peu importe la réponse, elle ferait avec sans chercher à négocier. D’ailleurs, le temps pressait, il fallait donc se mettre en route et s’habituer à travailler en équipe et apprendre à se connaitre les uns les autres. Pour les membres du groupe, cela voulait dire discuter et s’habituer aux capacités du robot. Pour Kanäe, il lui fallait encore commencer à communier avec les petits volatiles dont elle avait la garde et la charge. Elle s’orienta donc vers le sous-marin et s’installa dans la salle commune, celle où le groupe pourrait se tenir tous ensemble sans trop de difficulté. Posant sa cage près d’elle, la mouette l’ouvrit et récupéra l’intégralité des petits animaux sur ses bras et mains. Elle leur expliqua que durant l’opération ils ne seraient pas dans la cage mais bien en liberté et qu’ils devraient la suivre au pas et de dissiper avant de la retrouver sur ordre. La cage était un moyen sécuritaire pour garder à l’œil les petits messagers, le problème restait encore de s’encombrer d’une telle chose dans une mission d’infiltration, sans compter le bruit du métal dans la jungle…
 
Une fois le toto animalier terminé, la botaniste reporta son attention sur le groupe pour les écouter et intervenir le cas échéant, elle espérait seulement ne pas rester trop longtemps dans cette boite de conserve sous-marine. Il ne faisait aucun doute que le Nowaki allait s’amuser à bidouiller dans le pacifista et participerait probablement moins à la discussion mais la suite pouvait faire démentir la verte et peut-être se contenterait-il de ce modèle « de base ». Tout était bien calme dans cette pièce, jusqu’à ce qu’enfin, le roux de l’équipe se mettent à parler. Il doutait de la nécessité de se rendre sur ce point inconnu et pensait qu’il pouvait s’agit d’un piège. Mais la Zoan avait un avis différent dont elle fit profiter le groupe.
 
Ils ne savent pas qu’ils sont espionnés alors pour s’embêter à prévoir quelque chose comme ça, de si secret et reculé dans la forêt ? S’il avait voulu mettre en place un système de piège, ils auraient bien pu le faire dans leur campement. Et on ne sait pas si cet endroit est un lieu de rencontre car effectivement les décimas sont proches du camp hors-la-loi. Il pourrait plutôt s’agir d’une sorte de « point d’intérêt », quelque chose abritant une contrepartie d’une l’une des factions en remerciement de l’accord qu’ils pourraient passer. Si c’était le cas, prendre le contrôle de la dite chose pourrait nous donner un large avantage.

 
Son point de vue était clair sur ce point, elle irait auprès de ce point d’intérêt, le problème restait le moyen de s’y rendre sans être prise en chasse par l’ennemi. Logan fit alors une proposition audacieuse mais pas dénué d’intérêt.
 
Ce n’est pas réellement exact, ma forme Zoan intégrale n’est pas si petite que la taille d’une fourmi mais elle est effectivement très petite et légère. Je ne pourrai peut-être pas me tenir sur le dos d’un des oiseaux, mais faire la morte entre ses serres, rien de plus simple. C’est une idée à approfondir effectivement. Ghetis, tu la penses réalisable ?  

 
Les rancœurs de la belle pour le vairon étaient encore là, mais elle avait dû les enfouir pour la réussite de cette mission, et la seconde personne la plus expérimentée en matière d’animaux, c’était bien lui.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Suna_n10
Kanäe Toupex
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 544
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue41/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue363/500Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 30.890.689.498 B
Vice-Amiral
Sam 22 Oct - 14:08


Gambit Decima Cette réunion qui de base n'aurait jamais du s'éterniser avait le don de partir dans tous les sens à cause des différentes altercations ayant eût lieu et ce depuis leur arrivée dans le Q.G de secret. En effet, hormis Logan qui n'avait pas pour habitude de s'imposer ou de se démarquer par rapport aux autres et optant pour des méthodes un tantinet plus fourbes, tous les autres marines présents en cette salle étaient dotés d'un caractère de cochon voir insupportable si l'on ne les avait pas déjà côtoyé auparavant. De ce fait, le shandia qui n'était pas connu pour son attitude exemplaire, passait en ce jour pour un ange notamment à côté de Ghetis qui n'en manquait pas une pour rabaisser le contre-amiral Nowaki, qu'il devait considérer comme un rival, ou encore "Lango" dont il ne connaissait rien et en qui il n'apercevait pas "une once de puissance". Ainsi, Thalassa fut contraint d'en venir au mot avec un nouveau rappel à l'ordre pour Ghetis, mais aussi pour tous les autres en espérant cette fois-ci, calmer les ardeurs une bonne fois pour toute.

Après quelques détails supplémentaires mais nécessaires au bon déroulement de l'opération en ce qui concernait le numéro 12, ou numéro 69 d'après le brun, Kanäe eut la chance de recevoir plusieurs oiseaux en cage dont l'espèce était inconnue au shandia. Ceux-ci pourraient apparemment servir si jamais ils étaient bien utilisés par la verte, ce en quoi le shandia ne douta pas une seconde : si il y avait besoin de s'occuper d'une affaire incluant de quelconques bestioles, la zoan du scorpion était sans aucun doute la plus qualifiée pour ces histoires là. Celà montrait en plus de ça que leur employeur était suffisamment informé sur les marines et qu'il ne mentait pas en disant les avoir choisi exprès.
La phase explicative était dès lors finie et le groupe pouvait enfin se mettre en route vers Olandaina. Pour ce faire, la première étape de la mission consistait en un deuxième voyage en sous-marin pendant lequel il ne fallait absolument pas perdre de temps que ce soit pour réfléchir, pour se préparer ou bien pour se concentrer. Durant celui-ci, Caligula ne traita pas le sujet de la stratégie qu'il laissa à ses coéquipiers. Il n'essaya pas non plus de se sociabiliser avec ceux qu'il ne connaissait que très peu, mais passa la majeure partie de son temps à discuter, si l'on pouvait appeler ça une discussion, avec le pacifista de l'ancienne génération qui avait pu être repêché contrairement à ses confrères.

-Mister Shang a dit que tu pouvais copier nos caractères après une sorte d'analyse. Alors, t'attends quoi pour me scanner et faire comme moi hein? Vas-y fais le. Fais le tas de feraille! Iahaha, tu te dégonfles hein?! Avoues-le que tu te dégonfles.
Son comportement enfantin était surement ce qui faisait de lui le personnage le plus drôle -ou le plus chiant- du groupe. Il serait donc intéressant de voir si le number 12 pouvait copier un énergumène aussi perturbant et imprévisible que Caligula. Il s'amusa alors à dévoiler l'ensemble des diverses facettes de sa personne au pacifista pour que celui-ci puisse lui ressembler un maximum. Après tout, qui ne voudrait pas lui ressembler?

L'homme qui avait récemment récupéré sa paire d'aile semblait à première vue complètement décontracté ignorant tout sur la mission qui les attendait d'ici peu, mais c'est justement parce qu'une mission approchait à grand pas que le shandia se trouvait être aussi hyperactif. C'est parce qu'il ne pouvait pas tenir en place, qu'il faisait l'idiot. Ainsi il pouvait se calmer sans passer par son loisir favori : la violence. Mais jusqu'à quand sa petite astuce pourrait fonctionner? Il n'en connaissait pas la réponse lui-même pour être honnête.

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 665
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue42/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue113/500Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Sam 22 Oct - 21:06
  • Taito Nowaki
  • EVENT
Bricolage
La réunion censée être un brainstorming général afin de savoir comment réussir la mission tournait vite au vinaigre à cause de ce maudit Archer - sans mauvais jeu de mot - et pour cause... L’arrogance de cette personne n’avait d’égale que sa stupidité. Du blabla, du blabla et encore du blabla. Je ne pu me retenir de repenser à cette fois où je m’étais retrouvé auprès de Charaioka avec cette énergumène et où il avait manquer de respect à bien des personnes. Pourquoi diable la marine garde-t-elle des merdeux dans son genre hein ? Par souci de puissance militaire suite au coup réussit d’Erwin qui a coûté la vie à presque la moitié des forces marines ? Quoi qu’il en soit, je priais que ce genre de personnes soient mises dehors au plus vite une fois notre puissance retrouvée, et si tel n’était pas le cas, pour sûr que je m’en chargerais moi-même une fois le grade nécessaire atteint. Malheureusement, il ne faut pas s’y méprendre, mon principal combat n’est pas contre ce genre d’idiots qui ne font que polluer la justice véritable, j’en reviens toujours aux “ vraies “ crapules qui ne sont autre que les hll, ou les décimas, ou pirates virulents. Chaque choses en son temps me disais-je.

Violet se contentait de lâcher un simple soupire d’exaspération tandis que l’Archer continuait à baver ses paroles qui se résument simplement à du “ j’ai la plus grosse, blablabla “ alors que moi je me demandais quand est-ce que je devrais l’assommer une bonne fois pour toute. Maintenant ? Ou après la mission ? Seul un commentaire léger de ma soeur me fit revenir sur terre et mettre fin à cette envie de meurtre qui montait en moi.

“ Je pense que vos amiraux n’avaient rien à envier à une météorite capable d’écraser une flotte entière de la marine... “

Pas plus, pas moins. Fin du débat quand Shang fit clairement comprendre qu’il n’était pas là pour jouer à la garderie surtout avec l’Archer. Me contentant de hausser les épaules et ma soeur reprendre son sérieux éternel, il fallait se concentrer sur notre objectif et non donner l’attention que le grand bébé de l’histoire semblait vouloir avoir de ses collègues. Du moins, telle était l’interprétation d’un tel égo selon moi. L’envie de gloire, réussite et les titres, c’est ni plus ni moins ce que désire les enfants en manque d’attention, mais soyons franc, sans réels objectifs ou significations derrière, ça n’a aucun sens et c’est pour cela que ces personnes sont les plus loin de cette réussite.

Bref, après un exposé aussi inutile que parfois pertinent, il était enfin temps d’y aller. J’avais laisser les hauts gradés donner ce qu’il fallait à Kanaë par exemple et je me surpris à sourire en entendant sa demande “ mignonne “. Décidément, outre quelques “ idiots “, Kanae et Logan arrivaient à détendre l’atmosphère via leurs comportements particulièrement humain malgré la tension qu’offrait gratuitement cette mission. Peut-être devrais-je moins me prendre la tête et ne pas céder à la pression tout simplement, comme quand on tire avec un sniper. Il faut faire le vide et ne pas hésiter, tout simplement. Respirant un grand coup, je regardais ma soeur avant de simplement suivre ce beau monde alors que nous rejoignions l’embarcation. Prenant place tout comme les autres, je me dirigeais vers le robot en attendant que les gens fassent leurs affaires.

Ma soeur se mettant dans un coin se contentait de faire comme toujours : aiguiser sa lame avec une pierre bien spécifique. Guerrière de Wano, elle et sa lame sont comme des âmes soeurs et elle le montrerait bien au combat de toute manière.
Tendant l’oreille pour écouter quelques discussion, je me mis derrière Keel pour alors commencer mon petit bricolage. Examinant quelque peu la structure métallique, ce n’est qu’après quelques manipulation que j’arrivais enfin à ouvrir la coque de métal. Il n’y a pas à dire, la section scientifique est vraiment brillante même sur de vieux modèles. Même en prenant des photos, il me faudrait du temps à installer un truc potentiellement utile sur cet engin. Entre deux manipulations, je me permis de simplement parler à Kanae et Logan qui semblaient s’étaler sur le sujet de la mission et le fameux point d’interrogation.

“ S’il y a un imprévu... Nous ferons ce qu’il faudra : s’adapter et adviendra ce qu’il adviendra. Rien ne sert de se prendre plus la tête, de toute manière, il est trop tard pour reculer. “

Simple message général pour dire de garder la tête froide, les dés étaient jetés. Penchant parfois la tête, crachant quelques insultes entre deux soudures, je vins alors à soupirer. Une bombe avec si peu de matériel relevait de l’impossible... Autant à Baltigo on avais fournis le matos, autant là, je devais improviser. C’est donc après avoir fait mon taff que je refermais le dos du fameux Keel et que je le tapotais gentiment.

“ J’ai suivis ton idée rouquin. Restera à voir son efficacité et ce que cela pourrais nous apporter. “

À défaut d’installer une bombe qui explose et fait des dégâts, j’avais trafiqué les systèmes du pacifista pour que si ce dernier se retrouve démasqué et sur le point de se faire soutirer des informations, proche de la “ mort “ ou un quelconque scénario selon lequel - d’après lui et sa conscience - la mission pourrait être compromise, alors l’engin que j’ai mis en place se déclencherait. Son corps deviendrait alors une bombe électromagnétique. Sa capacité était simple, ses sources d’énergie deviendraient des ondes capable de mettre K.O chaque choses fonctionnant avec de l’électricité ou usant d’ondes en tout genre sur un large périmètre. Les cyborg, parties de cyborg, armes sophistiquées, transmissions d’informations ou appareils de communications et de surveillances seraient mis “ out “ et cela, jusqu’à réparation intégrales de chacun. En gros, si la base ennemie était à la pointe de la technologie ou quoi que ce soit d’autre, via cette fonction et le sacrifice de cette merveille de pacifista, les ennemis ne pourraient plus compter sur leurs atouts de ce genre. Bien entendu, il fallait être intelligent et ne pas se trouver aussi dans le périmètre actif de cette arme, bien que jusqu’à preuve du contraire, aucun de nous possède des armes ou objets sophistiqués. Seule la fonction mécanique de mon smasher serait mort sur le coup, mais cela ne dérangerais pas trop mes capacités martiales donc le pour et le contre à ce sujet était déjà pesé.

“ Nous arrivons bientôt ? “

Je prenais mes armes pesantes, m’apprêtant à débarquer à n’importe quel moment, souriant - aussi rare cela soit-il - en direction de Kanaë et Logan.
Commentaire


résumé:
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2893
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue50/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue731/750Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 73.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Sam 22 Oct - 22:53

Gambit Decima

Ore Wa Kurohebi Da !



Si la plupart des esprits étriqués auraient la ridicule tendance à penser que le capitaine parlait pour ne rien dire, les plus intelligents l’auraient un minimum écouté et aurait pu en tirer quelque chose d’intéresser. Les paroles du brun n’était pas un ramassis de force, mais un état de fait et aucun de ses coéquipiers ne pourraient s’imposer à lui et sûrement pas le pistonné bien en-dessous de son niveau, de tous ceux ici présents c’était certainement celui qui pourrait recevoir le plus vite un généreux poing entre les deux yeux. Le brun ne se prenait pas pour un homme invincible loin de là, Erwin avait récemment brisé cette idée, mais parmi ses partenaires aucun ne possédaient son passif. Et si un jour le gouvernement décidait de le renvoyer sous l’action d’un quelconque idiot, il se forgerait un ennemi certain et vu la méfiance du gouvernement à son égard, le capitaine se doutait que les instances n’avaient point écarté cette possibilité. Ghetis était un peu cet oncle ronchon que la famille devait se coltiner à chaque repas, ais c’était un petit mal, rien de grave. Mais qu’importe, le capitaine avait réussi à être au centre de tous les esprits dès le début et dans un sens cela réchauffait son côté narcissique, à tel point qu’il servit un sourire amusé à la remarque de Thalassa, lui faisant un simple signe de la main.

- Vous savez aussi bien que moi que les menaces n’affectent pas un homme bouffi d’orgueil. La victoire sera nôtre, c’est tout ce qui compte.

Peu importe comment, tant que la mission était menée à son terme le vairon savait bien qu’aucun haut-gradé n’aurait quoi que ce soit à redire, il en tenait pour exemple toutes ses précédentes missions. Ainsi, il n’attendit pas l’ombre d’une minute pour se rendre dans le sous-marin, ses pas s’arrêtèrent dans le couloir sur les dernières paroles de blanchi et enfin l’unité pu rejoindre l’embarcation.


*Bien, je ne sais pas pourquoi, mais qu’il aura besoin de toi aujourd’hui.*

De suite Ghetis vint s’asseoir dans la salle commune, prenant place sur un banc, il retira sa sacoche et posa son gunbai près de lui. Son regard s’orienta vers Caligula et d’une voix claire il s’adressa à lui.

- Ton pyro-dial pourrait t’être utile aujourd’hui.

Restait à savoir si le Spown le possédait, car le capitaine n’eut pas cette impression durant leur long entrainement. Par la suite Ghetis vint placer un dial dans son gunbai et dans sa dague, puis fit l’inventaire de son équipement. La sacoche semblait être prête et peu chargée, Alabasta et la notion de vitesse lui ayant servi de leçon depuis la fois précédente, d’où la légèreté de son armure par exemple et l’abandon d’un gunbai jugé trop lourd, mais qui sut faire parler de lui. On pouvait même dire qu’il s’agissait de l’arme fétiche de notre homme, mais il l’avait remise à la marine après son adhésion et ne s’en préoccupait plus.

* J’aimerai tomber sur lui… Makui. C’est un adversaire d’intérêt… Enfin, je ne devrais pas trop me faire d’idées, nous verrons bien.*

La remarque de Kanaë le sortit de ses pensées et dans une gestuelle des plus silencieuses, il observa la jeune feme d’un regard vide, il ne comprit pas pourquoi elle lui adressait la parole, puis la chose vint de façon logique à son esprit et un profond soupir quitta de suite ses lèvres : l’hypocrisie nécessaire au bon fonctionnement de la mission. Si même elle pouvait le faire, alors Ghetis devait faire ce même effort.

- Il est rare d’accorder de l’attention à un insecte, encore moins lorsqu’il survole notre ciel avec un oiseau prêt à l’engloutir. L’idée me parait bonne, mais sois prudente malgré tout. Sous cette forme tu es très vulnérable et le moindre coup de feu pourrait déstabiliser l’oiseau. Ta perte serait une chose très gênante, je compte sur toi.

Après cela il quitta son siège et cogna son poing contre la paume de l’autre main.

- Tu as une justice meilleure que la mienne à étendre ne l’oublie pas pendant cette mission.

Un grand sourire aux lèvres lorsqu’il prononça cette phrase, Ghetis décida de devancer Caligula et sortit en premier une fois le sous-marin en place, la mission pouvait commencer !

DEV NERD GIRL


_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 25 Oct - 1:22

Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Arumat10Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Haine_10

Thalassa Shang et Keel, Pacifista Numero.
Enfin, les tensions semblaient s'apaiser. Cela ne serait peut-être que de courte durée, mais Shang appréciait le fait de voir que les marines étaient susceptibles de se tenir côte à côte sans se bouffer systématiquement le nez. Il fit fi de la remarque de Ghetis quant à son orgueil, passant complètement outre ces pensées du contre-amiral : à son sens, la victoire n'était aucunement assurée, et il espérait simplement que le manque de réalisme du haut-gradé en matière de réussite ne planterait pas le reste du groupe dans une situation des plus précaires. Dans une telle situation, la vie des uns était souvent liée avec celles des autres, bien plus qu'on ne l'imaginait... Un faux pas de l'un pouvait donc condamner irrémédiablement tout le reste du groupe. Pour autant, l'envoyé des Cinq Étoiles se contenta donc d'écouter le reste des dires et les ultimes questions qui lui parvenaient : ainsi, lorsque Logan lui demanda quelques précisions supplémentaires quant au Pacifista, essayant notamment de savoir s'il pouvait être modifié de sorte à pouvoir pirater d'autres systèmes mécaniques ou électriques extrêmement performant, le Thalassa croisa les bras pour lui adresser quelques explications claires et concis :

-Une telle opération ne sera pas possible en un si court laps de temps, mais ne serait probablement pas nécessaire de toute manière. Fort à parier que nos amis hors-la-loi n'ait pas blindé l'île de système de surveillance, sans quoi nos petites excursions auraient été découvertes depuis longtemps. Quant à la technologie avancée, seul le Gouvernement Mondial en dispose... Aucun risque sur ce plan-là non plus, donc.

Il n'y avait en vérité aucun doute à ce sujet : les marines et leur ami robotique aurait assurément l'ascendant dans les premières minutes, car ils bénéficieraient d'un effet de surprise extraordinaire. Personne ne se doutait seulement de leur présence dans les environs, alors comment les Decimas et leurs petits camarades criminels pourraient bien prendre des dispositions à ce sujet pour anticiper leur venue ou contrecarrer leurs objectifs ? Par la suite, une autre question, nettement plus innocente et candide que toutes celles qui s'était enchaînées jusqu'à présent, lui fut soumise. Kanaë, manifestement sous le charme de ces petits oiseaux objectivement adorables, se mit à demander à Shang si elle pourrait les conserver à l'issue de la mission. Quoique désarçonné à l'origine, l'envoyé de Mariejoa se mit bien rapidement à sourire et lui apporta la réponse que la demoiselle espérait sans aucun doute entendre :

-Ceux-ci ne m'appartiennent pas, mais si vous sortez de cette opération victorieuse et vivante, je vous en offrirai une dizaine de similaires, lieutenante.

De quoi la pousser à outrepasser ses capacités pour amener l'opération à des résultats plus que convaincants, il l'espérait... Sans quoi leur fine équipe s'écraserait sans plus de cérémonies. Tandis que la bande en question quittait enfin la salle, le nouveau Keel sur leurs talons, le Thalassa s'approcha d'une autre table où un écran venait d'être installé, et qui leur rapportait la totalité des informations que le Pacifista était en mesure d'observer par le biais de ses yeux. Grâce à cela, les membres de ce groupuscule secret parviendraient à surveiller le bon déroulement de l'opération à distance, même s'ils seraient assurément réduits à l'impuissance...

---

Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Niren_10
Russian Fitcher.

-Vous vous méprenez, commandant Seyfried. L'hypothèse de la lieutenante me semble autrement plus intéressante.

Russian venait tout juste de franchir les portes de la cabine de pilotage pour pénétrer dans le sas commun, la pièce ou le groupe de marines venaient de se placer en attendant leur arrivée à bon port. Le trajet serait court, car ce type de sous-marin était taillé pour la navigation rapide... Et possédait également tous les bénéfices d'une coque de granit marin, susceptible de tenir les monstres marins à distance et donc de privilégier une absence des plus discrètes. Pour autant, les ordres que Shang lui avait décerné peu de temps avant l'arrivée de ces pointures de la marine avaient été simple : il devait user de son expertise pour tenter de les guider sur la bonne voie avant le déroulement des opérations. Et de l'expertise, l'ancien vice-amiral en avait à revendre : après plus d'une cinquantaine d'années de service au sein de la Marine, il s'était désormais rangé du côté de l'une des Cinq Étoiles pour tuer le temps libre offerts par ses vieux jours. De fait, il s'était tout juste adossé à l'une des parois d'acier du bâtiment submersibles tout en croisant les bras qu'il ajouta quelques paroles afin de préciser ses pensées :

-De toute évidence, la zone inconnue qui figurait sur la carte représentée par un point d'interrogation abrite quelque chose qui était là avant l'arrivée des hors-la-loi... Ou alors, d'un relief ou d'un sol particulièrement intéressant pour installer tel ou tel type de bâtiments. Dans tous les cas, les tractations auront sans doute lieu dans le quartier général des criminels. De fait, si vous souhaitez éviter de prendre des risques inconsidérés, le navire des Decimas et le point inconnu seront sans doute les cibles à privilégier...

De l'autre côté du sous-marin, les modifications apportées à Keel allaient bon train, et celui-ci scannait sans relâche le comportement arrogant et agressif de Caligula, tel que ce dernier le lui avait demandé. Pour autant, le Numero scrutait également avec attention le moindre des déplacements et des prises de paroles de la part des autres membres de l'opération, bien conscient du fait que chaque donnée accumulée pouvait s'avérer précieuse, malgré son intelligence froide et programmée. Ainsi donc, alors que Taito venait tout juste de refermer la plaque protectrice du Pacifista, le visage de celui-ci se mit à se métamorphoser et, désormais sous sa nouvelle apparence, il fusa en direction de Caligula en usurpant son visage... Et même son identité toute entière.

-J'ai bien entendu ? Tu fais ta grande gueule, saloperie de fiotte ?
-Les Decimas arriveront sur Olandaina peu de temps avant nous. Mais leur navire leur demandera plus de manœuvres que notre sous-marin. Autrement dit, vous aurez le luxe des premières actions.

Et effectivement, quelques minutes après seulement, le sous-marin stabiliserait son avancée et se mettrait à remonter progressivement afin d'émerger, tel qu'escompté, au sein de la petite baie reculée. Russian, en tête du cortège, se dirigea vers le pont extérieur et jeta un coup d’œil précautionneux aux alentours pour s'assurer de la sécurité des lieux. Une fois satisfait, et après avoir utilisé son haki de l'observation pour s'assurer que les seules voix présentes aux alentours étaient celles de ses compagnons et des animaux locaux, il ajouta quelques paroles à leur intention ainsi qu'un signe de la tête encourageant :

-Nous retournons immédiatement stationner sous l'eau. Si vous avez le moindre problème, joignez-moi et faites-le moi savoir, ou rendez-vous ici et tenez bon jusqu'à notre arrivée.

Son numéro de Den Den, Russian le leur avait d'ores et déjà fourni mais préférait de l'éviter si la situation ne l'exigeait pas absolument. Bien entendu, un den den blanc y serait constamment greffé, mais on n'était jamais trop prudent... Cette prise de parole était notamment faite pour les rasséréner et leur permettre d'affronter cette situation complexe sans se montrer paranoïaques. Une touchante attention, qui ne leur sauverait pourtant certainement pas la vie en cas de besoin...



Fin du blabla. Vous voilez sur Olandaina. Le sous-marin s'approche de la plage, et vous pouvez la rejoindre d'un bon. Devant, des forêts broussailleuses et touffues, à perte de vue. De très grands arbres, surtout, et déjà de la faune, pas habituée à la présence humaine malgré les hors-la-loi positionnés sur l'île depuis quelques temps, parmi lesquels des oiseaux similaires à ceux qu'utilise Kanaë.
Vous pouvez donc décider de la scission du groupe, si elle a lieu, et de la direction que vous prenez en premier lieu.
Sûrement le tour le plus important de l'event, je vous le cache pas !

Le Pacifista Numero est niveau 25.

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Logan - Kanäe - Caligula - Taito - Ghetis.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
Colonel
Logan V. Seyfried
Messages : 460
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue38/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue301/350Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (301/350)
Berrys: 14.244.406.000 B
Colonel
Mer 26 Oct - 5:36


Gambit Decima


Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 16101606325275883


Toujours perdu dans mes pensées, ce sont les paroles de Russian qui me font sortir de mes interrogations. Nous sommes finalement arrivés à destination et la mission ne va pas tarder à commencer. Les Décimas sont apparemment déjà arrivé mais nous avons encore un peu de temps pour agir. L’effet de surprise est un avantage non négligeable et nous devons tout faire pour le conserver. Probablement que l’un des chevaliers de Centes sera présent mais aussi un pion d’une importance capitale… Suffisamment pour me balayer d’un revers de main en réalité. Point positif, le sous-marin reste immergé aux abords de l’île nous permettant de déguerpir directement en cas de soucis ou de réussite. Bref, je reprends une dernière fois la parole avant de quitter notre embarcation.

« Un groupe de cinq personnes manque de discrétion pour une infiltration. Si nous nous séparons, nous pourrons recueillir des informations des deux camps. Certes nous serons désavantagés en cas de confrontation directe mais cela importe peu étant donné que Shang nous a clairement expliqué que si nous étions découvert… Et bien… Nous serions tous mort… Quoi qu’il en soit, je pense que nous devons toujours rester par paire au minimum pour avoir un faire-valoir et ne pas se faire tuer directement s'il y a confrontation ou simplement avoir un soutien… Juste au cas où. Trois groupes seraient même envisageables en fait mais s’est plus risqué. »

Je manifeste ainsi ma décision de nous séparer. Je ne veux pas relancer une discussion inutile pour la quelle nous ne mettrons de toute façon pas tout le monde d’accord. J’attends un peu avant de continuer ne sachant trop si quelqu’un a quelque chose à ajouter… Ce qui sera surement le cas au vu de la guerre d’égo d’il y a seulement quelques minutes. Une fois fait, je finalise la chose.

« Pour ma part, je vais aller au navire des Décimas. Si tout se passe bien, on pourrait même se rejoindre à la base des hors la loi mais il y aura probablement des contres temps ne nous voilons pas la face. J’aimerai aussi prendre Keel avec moi, je pense pouvoir en faire un bon usage et je pense qu’il est préférable qu’il enregistre des informations sur les Décimas. »

Ma seule façon de survivre sur cette île c’est de jouer la carte de la fourberie sans espérer compter sur ma force dérisoire comparé aux probables pointures présentes. Ainsi, en cas de mauvais pas, Keel pourrait bien me sauver la vie et je ne commettrai pas l’erreur de l’envoyer à la bataille. Enfin bon, quoi qu’il en soit, il est plus que temps de commencer.

« Autant directement bien faire notre travail. Le sable laisse des empruntes et le pas de lune est généralement bruyant bien que l’île est sans doute suffisamment grande que pour couvrir l’explosion. Nous devons rejoindre le couvert des arbres tout de suite, il y a probablement des sentinelles qui parcourent l’île si leur échange est si importante. »

Une fois dit, je sors du sous-marin. Ma première réaction est de vérifier les lieux avec attention pour éviter une embuscade. Une fois fait, sortant de ma manche, une lame vient se déposer dans ma main. Dans un mouvement rapide, je la lance en direction des arbres. Sans se planter, pour ne pas laisser de traces, je m’arrange pour qu’elle s’enroule délicatement mais fermement autour d’un tronc. Au bout de celle-ci est attaché un fil certes fin mais résistant. J’attache l’autre extrémité au sous-marin avec un noeud que je peux défaire à distance créant ainsi un rapide pont improvisé pour ceux incapable de se rentre dans la forêt sans laisser de traces bien que je doute que l’un de mes coéquipiers utilise ce système. Pour ma part, je grimpe sur le fil comme s’il s’agissait du sol le plus stable qui soit. Je m’élance en courant sans jamais perdre l’équilibre de manière habitué grâce à mon expérience de funambule. Il ne me faut que très peu de temps pour me retrouver dans la verdure.

Une fois tout le monde débarqué, je détache mon fil pour effacer toute trace de notre passage. Ma première réaction est de me coucher à terre et de me rouler dans la poussière. J’arrache ensuite quelques plantes pour les frotter le long de mon corps. De cette manière, je supprime une éventuelle odeur qui m’est propre. Je ne connais pas les aptitudes de l’ennemis ce qui change de mes habitudes. Je dois donc faire attention à absolument chaque détail. Je fais aussi attention à ma façon de marcher et me concentre sur mes pas ne faisant maintenant plus le moindre bruit. Je ne laisse pas non plus la moindre emprunte même si le sol est par endroit légèrement boueux.

Maintenant, direction le bateau Décimas, mais en restant toujours sous le couvert des arbres avec un oeil attentif. J’écoute les derniers commentaire et termine par un signe d’encouragement en serrant le poing avant de me mettre en marche après que la division des équipes soit mise en place.






Techniques utilisées :
 

_________________
Logan V. Seyfried
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
Breaker of Chains
Kanäe Toupex
Messages : 2062
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue47/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue355/750Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (355/750)
Berrys: 21.672.569.000 B
Mer 26 Oct - 15:47
 La mission commence 

 
La question de l’éventuel profit ornithologique en cas de victoire posée par la chasseresse avait entrainé la réponse qu’elle attendait, sans aucun besoin de marchander plus longtemps : La lieutenante allait obtenir ses petits oiseaux espions si son groupe et elle l’emportait sur l’île d’Olandaina. Le groupe était d’ailleurs en plein cheminement et les discussions allaient bon train, toutes bien sûr autour de la stratégie future à adopter une fois le pied posé sur l’île. Sur le point de la stratégie et des attributions, tous étaient bien différents : Taito et Kanäe vaquaient à leurs occupations en vue de la préparation de la mission, Ghetis et Logan cherchaient à établir le meilleur chemin possible et Caligula… Et bien Caligula s’amusait à roder le robot pour voir de quoi il était capable, à l’observer, la Toupex reconnut immédiatement un trait de caractère très présent chez son ami : la bêtise. Elle avait pu observer la bêtise de cet homme à de nombreuses reprises, mais derrière cette façade d’idiotie, il y avait quelque chose de différent, quelque chose qu’elle connaissait aussi très souvent : l’excitation des combats. Mais bon, cela n’excusait en rien son comportement vis-à-vis de Keel, qui le singea d’ailleurs à la perfection. Devant cette réaction, la belle ne put ajouter qu’une triste vérité formulée dans une nouvelle pique à destination du shandia.
 
Ce pacifista est impressionnant, il arrive parfaitement à reproduire le caractère du plus grand des débiles… Pas facile pourtant.  

 
Puis, la Zoan obtint la réponse à la question qu’elle avait posé à l’Archer, une réponse positive qu’elle accueilli avec peu d’enthousiasme, toujours trop en colère et haineuse contre cet homme joueur qui lui envoya une petite gentillesse au passage. La fierté de son clan l’obligeait à répondre, à ne pas laisser cette attaque impunie et surtout, à bien montrer au vairon qu’elle ne ploierait jamais devant lui.
 
Enfin tu reconnais la supériorité de mes méthodes, dommage que ce ne soit pas arrivé plus tôt, tu en aurais moins perdu… Malgré les animosités que nous pouvons entretenir l’un envers l’autre, ou envers un autre membre du groupe, il nous faudra les mettre de côté le temps de cette mission. Comme Shang l’a dit, nous aurons tous besoin les uns des autres…  

 
Les discussions stratégiques terminèrent donc sur quelque chose de très simple et qui avait été parfaitement résumé par le Contre-Amiral Nowaki : le groupe allait voir en fonction de l’avancée des évènements. Pour finir, tout le monde fut coupé par l’arrivée du submersible aux abords de l’île tant redoutée : Olandaina. Le seul membre féminin du groupe, à l’annonce de cette nouvelle, s’isola dans une petite salle adjacente dans le but de se changer, adieu les habits habituels et assez repérable, bonjour la tenue de furtivité de la maudite. Elle troqua donc son kimono quotidien, pratique et confortable pour une tenue d’une couleur située entre le vert foncé et le noir, plutôt près du corps et offrant une liberté de mouvement sans égal : à mission exceptionnelle, tenue exceptionnelle. Elle sortit donc du sous-marin, probablement en dernière étant donné le temps qu’elle avait pu prendre à se changer, accompagnée de ses petits oiseaux et en sautant sur la place à l’aide de sa force de Zoan.
 
Kanäe, forte de l’approbation du Russian et de l’envie de ces camarades de découvrir les secrets de cette île, avait toujours pour intention de se rendre sur ce point d’intérêt inconnu pour y découvrir ses secrets. Elle pensait d’ailleurs que cet objectif reflétait l’intention commune des parties de ce groupe hétérogène jusqu’à ce que le plus roux de la bande vienne mettre à mal ce constat. Il avait apparemment changé d’avis et proposait une autre alternative déjà longuement disputé : la séparation. Il s’agissait d’une des deux options principales du groupe, à savoir se séparer ou rester tous ensemble. Chaque tactique avait ses forces et ses faiblesses mais faire la balance du pour et du contre dans un contexte comme celui-ci s’était avéré très compliquée. En fin de compte, le plan nouveau ne paraissait pas si idiot, et même si elle avait pu prêcher pour l’unité des forces, la Zoan remisa sa position pour en prendre une différente et rebondir sur la proposition de Logan.
 
Nous ne sommes pas les chefs des autres et agissons chacun pour le bien de la mission en ce qui nous parait être le bon choix, la seule chose que nous avons pu décider en tant qu’équipe restait le fait que l’on devait rester invisibles du début à la fin de la mission. En principe je me serais montrée en opposition avec ton idée Logan même si l’identité des Decimas présents pourrait nous être utile. Cependant, le jeu n’en aurait pas valu la chandelle ici : risquer l’opération pour assister à un débarquement…c’est dangereux.  Les choses ne sont cependant pas aussi simples et quelque chose me fait changer d’avis, ma présence de Keel. Nous aurons besoin de lui pour cette mission et de sa capacité, alors autant que sa base de donnée soit la plus remplie possible avant qu’il entre en jeu. S’il observe les arrivants, il pourra prendre leur apparence et éventuellement leur caractère, nous ne pouvons passer à côté d’une telle chose. Je vote pour que tu le prennes avec toi.  Mais si je peux me permettre un conseil, n’y va pas seul et fait attention, tu dois être invisible.   

 
La mouette demanda clairement que son collègue n’y aille pas seul sans pour autant se proposer, dans son esprit, et même si le plan du Seyfried paraissait tout à fait correct, son choix était fait. Elle en fit donc part au reste du groupe, sachant pertinemment qu’elle serait suivie, au moins par Ghetis qui semblait lui aussi intéressé par la même chose qu’elle.
 
En ce qui me concerne, je me rendrai sur le point d’intérêt inconnu, c’est une composante que l’on ne peut ignorer plus longtemps car cela pourrait parfaitement conditionner la réussite ou l’échec de la mission. Ici, l’inconnu sera notre ennemi donc pour moi, c’est non-négociable.

 
Les gouvernementaux voyageaient dans le flou le plus totale et cette étape de décision des chemins à prendre apparaissait comme l’une des plus importante dans l’avenir de la mission, et plus généralement, dans leurs propres avenirs. Cet état de fait trottait dans la tête de Kanäe qui allait se mettre en route quand Ghetis s’adressa à elle et lui prescrit quelque chose : envoyer les oiseaux dans des directions différents pour prévenir toute surprise et palier à tout manquement de l’équipe. La verte eut un léger sentiment de honte : elle aurait pu et surtout, aurait dû y penser elle-même. Elle ne voulait pas se l’avouer mais l’expérience de l’Archer était un véritable plus pour le groupe. Elle se contenta de lui adresser un signe de tête avant d’appeler ses amis volant au nombre de trois. Les trois étaient parfaitement identiques, quasiment impossible à distinguer, même pour l’habituée des animaux, elle leur avait donc appris un tour dans le sous-marin pour pouvoir savoir qui elle avait devant elle. A l’appel de leurs noms, donnés par leur nouvelle maîtresse, les petits devaient simplement faire un tour sur eux-mêmes, ainsi elle n’avait qu’à donner un des trois noms pour savoir à qui elle avait affaire.
 
Blum, tu vas aller en direction de l’endroit où doit arriver le navire ennemi, là où va Logan et retourne lui tapoter l’épaule lorsque tu le vois arriver, ensuite, tu nous rejoins que l’on soit aussi informer. Roots, toi tu vas aller où je vais me rendre moi-même, là où je t’ai expliqué dans le bateau. S’il se passe quelque chose ou si un danger s’y trouve, reviens vers moi. Blossom, tu restes près de moi et tu m’avertis si un danger se rapproche.  

 
Ce système de messager multiple allait permettre à la jeune femme de rester au courant de l’avancée de tous les fronts et de se mettre elle-même à l’abri, ainsi que ses accompagnateurs. Après avoir éventuellement écouté les autres et leurs destinations, elle enverrait les oiseaux à leurs tâches et se mettrait elle-même en route.  
 
 

© Codé par Kari Crown
  





Résumé :
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Suna_n10
Kanäe Toupex
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 544
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue41/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue363/500Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 30.890.689.498 B
Vice-Amiral
Mer 26 Oct - 19:25


Gambit Decima Il ne leur restait plus beaucoup de temps avant d'atteindre l'île où aurait lieu un échange entre hors-la-loi et plus le sous-marin s'en rapprochait, plus le shandia paraissait turbulent. Aucun être normalement constitué n'aurait pu supporter le comportement stupide et incorrigible de Caligula et pour aller plus loin, aucune personne sur ces mers n'avait à supporter ceci. Mais apparemment le numéro 12 était beaucoup plus endurant que n'importe qui et avait une base de donnée  assez puissante pour supporter, analyser et enfin copier l'arrogante attitude qu'adoptait continuellement le roux. Caligula fut alors désarçonné lorsqu’il vit un corps arborer son propre visage et lui foncer dessus à toute allure. L'original shandia en fut tellement scotché qu'il en tomba sur les fesses avec un visage qui traduisait toute la surprise de voir un deuxième "lui". Kanäe en profita aussi pour "attaquer" le lieutenant avec une de ses phrases qu'ils avaient pour habitude de se dire entre eux. Celle-ci réveilla le shandia qui se releva en un éclair avant de gueuler une nouvelle fois à l'intérieur d'un sous-marin qui avait été choisi comme moyen de transport pour œuvrer en toute discrétion.

-Fermes la Kanäe. Je ne suis pas un imbécile mais je suis simplement trop intelligent pour que vous puissiez comprendre ma façon de penser. Et en plus, je n'aurais jamais agi comme cette stupide machine viens de le faire! Saloperie de fiotte va!!
La situation pouvait paraître comique mais le groupe n'eut guère le temps d'en profiter d'avantage car d'après les dires de Russian, leur remontée à la surface se ferait dans quelques instants. Cette nouvelle réjouit Caligula qui entrechoqua son poing droit avec la paume de sa main gauche avant d'émettre quelques mots à voix basse.

-Ça y est, je m'enflamme déjà.
______________

Une fois la baie atteinte, la première chose constatée par l'ange fut l'importante densité de la forêt qui leur serait à priori un avantage certain pour la mission. Celle-ci avait d'ailleurs commencée et il fallait désormais choisir où aller et quoi faire. Pour Caligula la décision avait été prise il y a bien longtemps : même s'il n'avait apparemment aucune chance en combat frontal face aux forces présentes, le fait de connaître ses adversaires aurait de quoi l'apaiser et agirait en quelque sorte comme un calmant sur son corps impatient de ressentir l'adrénaline du combat.

-Pour ma part je vais voir la tête de mes futures victimes décima. D'ailleurs puisque vous allez rester ensemble, je peux avoir le den den mushi que Ghetis t'as donné petite fille. À part si celui-ci te sert de doudou. Dans ce cas je serais obligé de te le laisser : ça me ferait chier de te faire pleurer en pleine mission.
Les paroles étaient évidemment adressées à Kanäe mais derrière cette provocation le shandia voulait réellement obtenir le den den mushi pour pouvoir contacter l'autre groupe si besoin il y avait -chose qui serait forcément nécessaire.

Une fois les préparatifs finis, Caligula se mettrait en route vers le navire des subalternes de Centes. Il serait donc accompagné du pacifista et de Logan qui, après s'être roulé dans le sol, dégageait une odeur peu agréable.

-Lango! Ne marches pas à côté de moi, tu pues à mort et ça m'empêche de me concentrer sur la mission.


_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 665
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue42/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue113/500Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Jeu 27 Oct - 0:38
  • Taito Nowaki
  • EVENT
Sentinelle
La mission allait enfin débuter. Chacun allait devoir y mettre du sien et je comptais bien tirer mon épingle du jeu afin d’aider n’importe qui dans le besoin, y compris l’autre énergumène de Ghetis. Ainsi, quand tout le monde fut prêt et que le débarquement se fit, je me contentais d’attendre que les gens décident de où aller pour alors choisir ma destination. Visiblement, Logan et Caligula allaient observer la destination d’arrivée des Décimas tandis que Kana allait se diriger vers le point inconnu, sans doute accompagné de la pourriture de Ghetis. Bref... Et moi dans tout ça ? Plusieurs idées étaient bonnes, comme par exemple envoyer Violet avec Kanaë et Ghetis tandis que moi j’accompagnerais Logan et Caligula. Mais alors que j’allais opter pour ça, une autre option vit le jour : me diriger vers le triangle, le lieu supposé de la réunion. Il serait utile de faire du repérage pour éventuellement voir s’il y avait des invités de marques ou des mesures de sécurité. De plus, je voyais le bon côté des choses, je ne laisserais pas ma soeur en compagnie d’un taré comme l’autre. Ainsi était mon choix donc, me retournant vers ma soeurette je vins alors à annoncer la voie que j’allais prendre.

“ Moi et ma soeur allons vers le triangle. Si possible trouver un coin où la zone serait sécurisée. Niveau emplacement, étant entre vos deux positions, nous seront à même d’agir rapidement en cas de pépin de votre côté. Le moindre truc suspect et on peut débarquer rapidement. De plus, il en va de même pour vous étant à quasiment la même distance. Ainsi on se sépare tout en étant proche. “

Logique, cependant, la logique avait sa propre limite.
Si A = Logan et Caligula.
Si B = Nowaki ²
Si C = Kanaë et Ghetis, alors B peut aider A et C rapidement, A peut aider B rapidement mais pas C et ce dernier peut aider B rapidement mais pas A. Nous verrons bien si les forces dispersées étaient les bonnes bien qu’à mes yeux, seul le groupe de Caligula et Logan était peu équilibré, mais tant pis. Dans tout les cas, il faut jouer un coup de poker qui sera payant ou non.

Une fois les choix de chacun fait et les routes prises, je m’élançais donc avec ma soeur dans la forêt. Celle-ci usait principalement du Soru afin d’aller vite et me suivre alors que moi, j’étais passé en mode animal afin de me fondre aisément dans la masse et être furtif. Le trajet se fit en un temps records et avec une certaine assurance, hors de question de se faire repérer et pour cela plusieurs précautions étaient prises. La première était de ne pas trop s’approcher du Q.G, simplement l’avoir en visuel tout en restant caché. Deuxième précaution, au diable les objets trop brillant, de ce fait, sauf cas d’attaque, ma soeur avait interdiction de dégainer sa lame et approcher d’un rayon de soleil. On restais tapis dans l’ombre des arbres et buissons.
Reprenant alors ma forme humaine, je repris les armes que Violet avait transportée et je la remercie simplement.

“ Tu es inquiet pour eux ? “
“ ... “

Restant silencieux, je me contentais de sortir des jumelles pour alors jeter un regard vers ce qui était officiellement le lieu de rendez-vous des ennemis. Malheureusement, ma soeur refusait de lâcher l’affaire et je du répondre au risque d’en entendre parler très longtemps.

“ Un peu... Mais je sais que chacun a ses forces et faiblesses. Nous y comprit. Mais sinon, oui... Je ne sais pas ce qui se passera si Logan ou Kanaë prennent cher ? “
“ Tout ira bien.. Restons juste vigilent. “
“ ... Tenons nous surtout prêt à bouger en cas de coup dur. Et surtout tu restes proche de moi. “
“ Je sais me défendre hein. “
“ Il n’est pas question de ça ! Juste qu’on reste ensemble un point c’est tout. “

Aussi surprenant cela soit-il, je la sentis alors se coller à mon dos, me faisant arrêter ma garde. Et merde... C’est rare quand elle fait ça, mais je ne peux pas résister. Serrant les dents, je vins alors à poser mes mains sur les siennes et avouer une certaine chose.

“ S’il t’arrive malheur... Je me le pardonnerais jamais. “

Celle-ci m’intima de me taire avant de me faire signe de reprendre mon travail. Celle-ci fit de même afin de m’aider et de temps à autre elle regardait autour de nous afin de ne pas être surpris par tout et n’importe quoi. Nous étions tous en situation dangereuse, la moindre pause imprévue pouvait nous mener à la mort qui sait ?
Je devais tenir à la pression, oublier ces peurs de l’échec et simplement avancer, car c’est ainsi que pense et agit un vrai Amiral. Et quand bien même je ne pensais pas déjà au possible surnom qui me décrirais - une fois au poste si j’y arrive - je tenais à y arriver.

Je me mis donc à scruter les horizons tout en restant à couvert, mes armes à portée, prêt à agir à la moindre intervention suspecte ou inattendu. Idem pour ma soeur capable de dégainer à la moindre mouche de trop qui passerait proche d’elle.
Commentaire


Résumé:
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2893
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue50/75Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue731/750Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 73.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Jeu 27 Oct - 3:21

Gambit Decima

Ore Wa Kurohebi Da !



ENFIN LIBRE !


C’était ce à quoi pensa Ghetis dès l’instant où tous les individus s’étaient dispersés de la façon la plus étrange qui soit. En réalité le groupe eut beau parlé pendant de longues minutes dans la base, les dernières décisions furent prises à la volée et sans réelle réflexion ou réflexion trop hâtive sans doute. Pour l’Archer une dispersion de masse était une pure erreur, mais il n’y avait que des lions ici et personne ne dirigeait de manière concrète le groupe. Cela pouvait se remarquer par cet espèce de laisser aller dans la dispersion hasardeuse. Néanmoins, la nature faisait bien les choses et une personne sortirait du lot à coup sûr.


- Kanaë, il serait intéressant que tu disperses les oiseaux. Un irait sur la prétendue rive où accosteraient les Décimas pour te prévenir, l’autre ira sur la rive frontalière au point inconnu puisqu’il y avait étrangement un sentier ouvert vers le point d’interrogation après la rive lui faisant face. Et enfin tu garderais l’autre pour toi. Par contre, il te faudra un moyen de les différencier, je leur aurais arraché « délicatement » quelques plumes à des lieux spécifiques je pense.

Une idée qui dut faire frémir les oiseaux s’ils étaient en mesure de comprendre. Bien que l’idée fût bonne, Kana sut la perfectionner en différenciant les oiseaux d’une façon moins brusque, chacun n’eut qu’à tourner à l’appellation de son nom.

Malgré les aléas du passé les botanistes de l’ancienne Couronne se retrouver de nouveau en coopération et cette fois-ci en comité très restreint. Quand Taito parti, Ghetis lui lança un bébé Den Den Mushi à son tour, ces choses étaient minuscules donc bien sûr Ghetis n’en avait pas qu’un, par contre, il ne lui en restait plus cette fois-ci, sa sacoche n’était pas un Zeke Lundren ambulant.

- Rappelez-vous que je suis le seul avec un appel protégé. De ce fait, si vous voulez communiquer entre vous il faudra faire une conférence à trois, l’appel devra toujours passer par mon Den Den mushi pour être protégé. De mon côté j’active mon Den Den Mushi Noir, il me révèlera les discussions sur l’île et son périmètre marin.

Le Den Den Mushi noir n’était pas très grand en lui-même et enfermé dans un sac, sa sonnerie n’en serait qu’atténuée et donc moins bruyante, mais au moins audible par Ghetis. De ce fait il activa sans perdre plus de temps, après un rire en voyant comment l’illustre inconnu s’était roulé dans la boue, la poussière et le caca de chien sauvage bleu blanc vert pour se « camoufler ».

- Bien.

Telle une manivelle il fit tourner ses poignets pour les échauffer, puis son cou en deux grandes craquelures. Un grand sourire vint marquer son visage lorsqu’il réfléchit au fait qu’il faisait bel et bien équipe avec la verte et lui dit d’un ton joueur.

- Dard Mortel tu es prête ? Je vais nous donner un petit booster si tu veux bien.

A ces mots Ghetis se plaça à côté elle, et du haut de son double mètre par rapport au mètre cinq et plus de l’herboriste, il se baissa pour enrouler son bras à la taille de la jeune femme et prit ensuite un grand appui au sol.

- Tiens bien Blossom.

Et d’une grande impulsion il les fit décoller du sol et pénétrer la forêt en parcourant plusieurs mètres dans les airs, survolant les branches des arbres sans être plus haut que ceux-ci ! Il ne fallait pas se faire repérer non plus. Par la suite il posa Kanae sur la dernière branche où son élan pu l’emmener, la force de géant ayant permis de faire un belle partie du travail.

- Finissons par des impulsions de branches en branche, ça devrait suffire. D’après mes souvenirs de la carte nous n’avions qu’à faire tout droit pour arriver au début du sentier menant au point d’intérêt. Restons dans la zone forestière et longeons le sentier.

Finalement, Ghetis s’arrêta un court instant et fit pivoter sa sacoche en face de lui pour l’ouvrir en face du scorpion. Elle pouvait ainsi voir comment était compartimentée la chose. Un seul grand compartiment où il y avait un bébé escargophone et les deux autres de couleur noire et blanche. A côté d’eux étaient rangés comme des CDs un dial et les poings américains du blond. L’autre compartiment était une succession de petits compartiments en forme de tube, la plus part remplit de billes ou de pilule, médicament et pop green en sommes, mais la majorité des cases étaient vide à bien y regarder, depuis que le vairon ne pratiquait la médecine il ne lui restait que les produits qu’il achetait.


- Je n’aime guère l’admettre, mais tes talents d’herboriste surpassent mes talents de botaniste sur le plan physique. Je me souviens que tu étais en mesure de concevoir des drogues sous formes de pilules assez puissantes. Mon corps est habitué à la consommation de drogue de combat, si tu pouvais m’en donner quelques-uns pour ne pas avoir à te les réclamer en pleine bataille, ce serait une bonne chose. Explique-moi chacun de façon succincte et range-les dans un compartiment vide.


Par la suite Ghetis reprit la parole en lui montrant chacun des petits compartiments.

- Les billes que tu vois, sont les pops greens et autres arbres que tu as pu voir pousser sur le bateau à l’époque où nous partagions le jardin. Les feuilles que tu vois sont celles de mon cannabis kiférir et les pilules rouge et bleu sont des énergies stéroïdes. Elles décuplent force et vitesse par deux, mais te vieilli d’une année pour chaque pilule. Les autres pilules sont un peu plus personnelles car elles sont en petit nombre. Le dial que tu vois est quant à lui truqué. Quoi qu’il arrive, si je l’active bouche-toi les oreilles avec les boules quies que nous a donné Taito. Les poings américains sont en granit marin quant à eux. Sers-toi dans ce qui peut t’intéresser du coup, sauf ce qui m’est vraiment personnel tu t’en doutes..


Une fois tout échange effectué ou non, le brun replaça sa sacoche à l’arrière et commença à se déplacer de branche en branche par de bonnes impulsions, en laissant cette fois-ci la Toupex se débrouiller, elle était grande et fière. Le petit temps où il lui avait permis de faire rapidement le plus gros du parcours devait l’avoir déjà profondément irrité par le simple fait de toucher le vairon, mais qu’importe.

En théorie et si tout allait bien, après le trajet, le duo se retrouverait sur le flanc sud du point d’interrogation, restait à voir de quoi il s’agissait !


DEV NERD GIRL



Résumé:
 

Rappel Carte:
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2625

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 31 Oct - 12:01

Partie Ghetis - Kanaë
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Hishik10Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Hyoudo10
Alicia Fuentes et Gregor Omachi, tours Decimas primés à 5 et 73 millions de berrys.

-Ah, la nature... Ses odeurs effervescentes et entêtantes, sa faune et sa flore qui vous toisent et vous méprisent, cette impression de petitesse qui vous colle à la peau et...
-CES PUTAINS DE RONCES QUI ME LES HACHENT MENUES !

Si Alicia respirait l'euphorie, gambadant guillerettement d'une fleur à l'autre pour humer les odeurs de l'une et détailler la forme des pétales de l'autre, bien aidée grâce à son physique svelte et agile, Gregor quant à lui se montrait nettement plus pataud, plus balourd. Il n'arrivait pas à se frayer un passage aussi naturellement que la demoiselle : il n'était pas habitué à évoluer au sein d'une végétation aussi dense, et ses quelques deux mètres de haut pour aisément deux cent kilos n'aidaient en rien. Le duo progressait donc à plus faible allure qu'ils n'auraient pu l'envisager de prime abord, tant et si bien que des personnes plus agiles auraient eu tôt faire de les rattraper, voire de les dépasser... Et ce fut le cas. Car Ghetis et Kanaë, en pressant le pas tel qu'ils avaient pu le faire au préalable, parviendraient bientôt jusqu'aux branches situées au-dessus des deux autres étrangers, qui ne parviendraient pas à les localiser tant ils étaient absorbés par leur chaotique progression et les efforts que cela leur demandait. Si le gros pestait et fustigeait sa camarade seconde après seconde en essayant tant bien que mal de se délester des lianes et des fougères qui entravaient sa progression, l'autre se faisait tout simplement nettement plus volatile : elle semblait d'instant savoir où poser le pied, où se glisser, entre quels troncs, afin de n'avoir à subir aucun désagrément. Elle virevoltait toujours allégrement quand son accompagnateur, renfrogné et courroucé, grommela sans conviction :

-Prendre autant d'avance dès le débarquement et se retrouver à avancer pas par pas... Ils auraient pu nous amener directement au sentier aménagé !
-Mais cela aurait tué tout notre plaisir d'explorateurs, Gregor !
-On n'est pas là pour explorer ! On a une mission sérieuse !

Il semblait de nature à la rabrouer aisément, et elle se tut à la suite de ce rappel, comme si elle avait finalement prit conscience de cet état de fait. C'était exact : ils avaient une mission, ils étaient là pour le travail, au même titre que tous les autres Decimas présents sur l'île, d'ailleurs. Avec un soupir de lassitude, la demoiselle accepta donc de calmer l'allure et de se montrer moins candide : tout au contraire, elle se mit à tapoter du pied sur le sol avec impatience, comme pour signifier à Gregor qu'elle l'attendait, dès à présent. Restait à voir comment il allait réagir à sa désinvolture naturelle...

Partie Caligula - Logan
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Haine_10
Keel, Pacifista Numero.

Le chemin jusqu'au point d'ancrage du navire Decima se fit sans encombre, et Keel poursuivit ses deux supérieurs d'infortune sans trop de mal, le tout en restant en retrait les capteurs perpétuellement en alerte. Le moindre mouvement, le moindre son, le moindre changement de luminosité, tout était enregistré dans sa base de donnée, assimilé et analysé. Le but d'une telle manœuvre était évident : prendre de court toute intervention ennemie inattendue et agir avec un avantage non négligeable, celui de la surprise. Dans l'absolu, le trio parvint toutefois jusqu'à l'orée de la forêt sans trop de mal, et parvinrent même à découvrir un promontoire avantageux sur lequel se glisser pour observer le navire des Decimas tout en restant à l'abri, à couvert derrière les monceaux de végétation dense. Ils purent rapidement détailler le bâtiment naval, de taille modeste, et se rendre compte du fait qu'il avait finalement d'ores et déjà jeté l'ancre. Certains des Decimas étaient d'ailleurs déjà à quais, conversant avec les autorités locales dans des conditions manifestement cordiales, mais la plupart des soldats et des marins se trouvaient encore et toujours sur le pont du navire. Parmi ceux-ci, deux figures furent immédiatement analysées par le Numero, qui souffla discrètement leurs noms respectifs :

Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 804316AngelGambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] 192585Pion3
Majo Bexinos, chevalier Decima, et Anna Mendez, ex-Aokiji.

L'annonce de ces deux noms glisserait probablement Logan et Caligula dans un état de scepticisme, sinon de crainte. Et comment les en blâmer ? La présence d'un chevalier et d'un pion anciennement amiral était le signe avant coureur d'une alliance aux termes absolument cruciaux. Les hors-la-loi qui pullulaient sur Olandaina depuis quelques temps n'étaient pas des amateurs, il n'était plus permis de seulement en douter : cette affaire requérait toute l'attention de Centes, au point même qu'il y envoie un duo privilégié. D'autant plus qu'aux côtés de ces deux pointures se trouvaient d'autres personnages célèbres, notamment sous la forme de pions : quelques contre-amiraux, par exemple, grossissaient leurs rangs et rendait la menace Decima terriblement concrète, tangible. Nul doute qu'un assaut frontal sur ce navire là aurait mené le duo à sa perte dans la seconde, d'autant plus que quelques criminels manifestement rattachés au second parti s'approchaient depuis le Quartier Général local. Ils ne tarderaient pas à rencontrer le représentant du Monarque, et l'amèneraient probablement jusqu'au Quartier Général où ils discuteraient des termes de l'alliance...

Partie Taito
Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt] Hui_yu10
Da-Xia.

-Upercut, high kick, rotation, saut, et on enchaîne ! Plus vite, bande de mollassons !

Si Taito et Violet avaient pu progresser rapidement en direction du Quartier Général, ils furent forcés de s'arrêter avant d'atteindre le gigantesque bâtiment en lui-même : entre eux et leur objectif se trouvait effectivement un terrain d'entraînement, au sein duquel se tramait un spectacle déconcertant. Une gamine, probablement pas encore âgée de seize ans, montrait l'exemple et inculquait les arts martiaux à une bande hétéroclites d'hommes parfois deux à trois fois plus âgés, qui l'écoutaient pourtant sans piper mot, docilement, et appliquaient ses conseils sans jamais rechigner. Et pour cause, cela pouvait sauter aux yeux même des moins aguerris : elle était terriblement douée ! Si la plupart des types semblaient être des combattants du commun, elle menait le petit groupe d'une main de fer, et avec efficacité. Pourtant, et si cette scène allait incontestablement attirer leurs regards, les deux membres de la marine pourraient promptement se rendre compte du fait qu'ils n'avaient pas été les seuls à évoluer dans la forêt. Effectivement, des traces de passage plus ou moins agiles et discrets avaient été frayé jusqu'en direction de la zone inconnue, vers laquelle devaient se rendre Ghetis et Kanaë. A en croire la sève qui coulait encore paresseusement le long de quelques végétaux brisés, ce chemin d'infortune avait été frayé très récemment, probablement quelques minutes auparavant seulement...



Spoiler:
 
Mise à jour de la carte.
Point d'interrogation : zone inconnue.
Triangle mauve : quartier général des hors-la-loi, lieu de rencontre présumé.
Etoile à cinq branches rougeâtre : navire des Decimas.
Etoile à quatre branches bleue foncée : sous-marin gouvernemental.
Etoile à six branches azure : groupe Ghetis-Kanaë.
Triangle azur : groupe Caligula-Logan-Keel.
Losange azur : groupe Taito-Violet.

Ghetis et Tampax > Vous croisez donc Alicia et Gregor qui ne vous remarquent pas. Ils avancent extrêmement péniblement, à allure lente, et vous arriverez donc au point d'interrogation avant eux si vous le souhaitez.
Je vois trois options pour vous :
Les surveiller et les écouter, les espionner.
Les combattre ici et maintenant.
Poursuivre votre chemin, ce que vous feriez sans risques, et nettement plus vite qu'eux, comme dit.
Y a peut-être d'autres possibilités judicieuses, sait-on jamais !
Je veux pas vous foutre la pression mais cette décision peut devenir l'une des plus importantes du RP !

Caligula et Logan > La précaution que vous prenez vous permet d'en savoir plus sur les forces en présence : un chevalier et un pion anciennement amiral. Les dires de Shang prennent tout leur sens, un assaut frontal n'est pas envisageable. Les hors-la-loi s'approchent du navire Decima et veulent apparemment converser avec Bexinos, qui les attend. Pour le coup, vous avez pas mal d'options, mais la plus sage serait sans doute de pas faire d'excès de zèle et d'attendre une bonne opportunité pour agir (si vous souhaitez agir à un moment ou à un autre, évidemment).

Taito > Vous faites face, avec Violet, à ce qui semble être un terrain d'entraînement pour combattants au corps-à-corps. La gamine mène le troupeau d'une vingtaine de criminels d'une main de chef. Et vous remarquez aussi les traces du passage d'Alicia et de Gregor.

Navré pour le léger retard ! J'ai été indisponible depuis jeudi Razz

Le Pacifista Numero est niveau 25.

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Logan - Kanäe - Caligula - Taito - Ghetis.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sauter vers: