-49%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S5 max
274 € 542 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line]
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2591

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 15 Oct - 11:38

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Wald_w10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Szayel10

Lygar Nath et Zaly Duncan.

-Pas de souci, patron.

Nath raccrocha, faisant taire le Den Den Mushi face à lui et, par le même coup, la voix de celui qu'il avait nommé patron sans même prendre la peine d'écouter la fin des paroles de ce dernier. Il avait toujours été comme ça, dans le fond : sanguin. Causer, déblatérer, ça ne l'intéressait pas : s'il était relativement lent à la comprenette, une fois qu'une information était assimilée, il préférait bien largement couper court au débat, quitte à se couvrir de ridicule et à passer pour un bon gros bouffon. Dans le fond, cela ne le gênait pas d'être pris pour plus bête qu'il ne l'était... Déjà parce qu'il était bête, ensuite parce que la valeur d'un homme venait à ses yeux davantage de ses muscles que de son intellect. Les petits bourgeois bien éduqués et qualifiés de brillants dès leur plus jeune âge n'étaient rien, sinon des victimes idéales pour les hors-la-loi et les pirates avides de rançons... Alors, bien sûr, l'intelligence avait parfois son importance, mais généralement, une bonne droite dans les gencives faisait taire les petits intellos de manière irrémédiable. Toujours fut-il que le chasseur de primes, désormais satisfait, s'en retourna jusqu'au pont de leur navire, alors accosté à la petite île qui se transformerait bientôt en champ de bataille, sans prêter d'ailleurs attention au pauvre Duncan qui, saucissonné et bâillonné, tenta de se débattre pour le supplier de lui accorder une once d'importance. Ce type était assurément utile, et d'ailleurs plus redoutable que sa longue blouse blanche ne le laissait penser, mais il était également un poison pour la vie de tous les jours. Le Lygar avait du mal à l'imaginer en compagnie d'amis, à siroter une bonne bière ou à entamer une partie de bowling, tout simplement car il était proprement insupportable... A tel point qu'il avait fallu le réduire au silence avant que l'équipage nouvellement formé ne songe à se jeter à la mer, les uns après les autres. Après quelques foulées gigantesques, le bras-droit de l'organisation des chasseurs d'Horion se porta jusqu'à la porte de sa propre cabine, qu'il ouvrit d'un geste nonchalant. Ses yeux, tout d'abord légèrement éblouis par la lumière du soleil, se posèrent sans plus attendre sur le petit groupe qui lui faisait face, hétéroclite au possible. Sans trop savoir s'ils allaient pouvoir s'entendre sur un champ de bataille, il prit la parole de sa voix rauque et dure :

-Vous vous souvenez tous de vos rôles, hein ?

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Shokug10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Toujou10
Alcido Amedeo et Sungaze Ayano.

-Bien sûr, chef. A chaque combattant son ennemi.

Amedeo, toujours aussi théâtral, avait répondu en plaçant sa main droite sur son propre cœur et en s'inclinant légèrement, dans une révérence probablement faussement respectueuse, mais dont Nath ne fit aucun cas. Pour avoir travaillé une paire de fois avec lui, il savait que ce bougre pouvait se montrer redoutable, et son pouvoir serait particulièrement intéressant pour contrer l'un des Dokugans... Une sécurité dont ils ne pouvaient malheureusement pas se passer. La jeune femme, à ses côtés, se contenta d'afficher un sourire radieux et chaleureux. A se montrer aussi délicate et raffinée, l'on avait souvent commis la grossière erreur de donner à Ayano le bon dieu sans confession... Et elle l'avait d'ailleurs pratiquement aussi souvent fait regretter. La sournoiserie était un art dont il fallait savoir user aussi bien que des poings : elle savait désormais revêtir le masque de la pureté et de l'innocence sans que personne ne puisse envisager un seul instant qu'elle ne soit suspecte.
Avec un simple hochement de la tête positif, toujours aussi grave et simple, Nath balaya le reste de l'assemblée d'un regard circulaire. Les têtes qui s'affichaient çà et là possédaient toutes un point commun : ils étaient tous étrangement différents, tantôt hautains, tantôt stupides, tantôt d'apparence naïf. C'était là la force d'Horion : créer des équipes sur mesures, afin de savoir contrer tout type d'équipage ennemi sans leur laisser la moindre chance de victoire. Apprendre à travailler avec des illustres inconnus était bien évidemment nécessaire, mais la plupart de ces combattants n'en auraient même pas l'utilité : ils partaient presque tous très largement favoris, compte tenu de leurs capacités et des faiblesses des Dokugans.



Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Kain - Pumori - Heziel - Giuletta - Tony.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
265/350Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B
Lun 17 Oct - 1:19




Je ne sais pas cuisiner,
je ne sais pas jouer d'un instrument,
je ne sais pas naviguer,
mais je peux vous protéger,
et je le ferai,
en tant qu'ami et capitaine !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




Enfin une nouvelle île. Cette dernière était gigantesque, elle semblait malgré tout inhabitée. Le navire venait d’accoster et l’ancre avait été jetée. Le borgne avait les mains sur ses hanches et regardait d’un air satisfait ce nouveau morceau de terre. Il ne semblait pas y avoir de constructions humaines par ici. La végétation luxuriante faisait penser à Kain à Little Garden, l’île préhistorique. Cela sentait l’aventure et quand bien même s’ils n’avaient pas de trésor à trouver, il était malgré tout intéressant de séparer les groupes. On ne savait jamais ce que l’on pouvait trouver. Deux groupes furent alors formés afin d’explorer l’île. Bien évidemment, il y avait en premier lieu le capitaine lui-même qui tremblait d’excitation. Pumori avait envie également de se dégourdir les pattes, sans oublier Heziel qui avait probablement la ferme intention de refaire un stock de nourriture. La plus belle femme du monde était également de la partie, le guitariste fou avait envie de suivre la troupe.Le plus important et pas des moindres, Nescafé avait déjà élu domicile sur l’épaule de son maître pour cette virée en pleine nature. Finalement, la dernière personne n’était autre que le nouvel arrivant de, Tony. Kain ne se séparait jamais de sa nouvelle ancre flambant neuve que lui avait fabriqué ce forgeron émérite.

Le pirate salua alors le reste de son équipage. En plus de son ancre, il portait avec lui un sac à dos afin de pouvoir emporter quelques petites choses intéressantes. Il était hors de question pour lui de refaire la même erreur qu’à Little Garden. Par faute de moyens, il n’avait été capable que de prendre une petite partie du trésor. Cette fois-ci, si l’occasion se présentait, il comptait bien en emporter un maximum.

Le temps était venu pour lui de commencer l’exploration de cette nouvelle île. Il attrapa alors le premier bâton qui traînait dans le coin et l’agita devant ses nakamas.

Kain: Allons-y!


Le départ de Kain se fit sur un rythme assez soutenu. Inconscient, il ne prenait même pas garde à vérifier si un prédateur s’intéressait de près ou de loin à notre troupe. Sa marche était rythmée par son chant, terriblement faux et grossier, mais qui lui donnait le sourire. Leur marche dura quelques temps. Ils n’avaient rien trouvé d’extraordinaire, si ce n’était de belles plantes. Pour ainsi dire, l’équipage n’avait pas encore recruté de botaniste, ainsi, tous devaient probablement se moquer plus ou moins de cette forêt.

Kain:Les îles dans le Sud ~ sont chaudes ~ Paina puru… Hu?

Le borgne lâcha son bâton et se mit à scruter les environs à gauche à droite. Son nez se mit alors à renifler. Nescafé l’imitait depuis son épaule. Les deux protagonistes firent un hochement de tête à l’unisson. Le duo s’éloigna alors un petit peu du groupe, passant à travers un buisson.



Kain et Nescafé à l’unisson: Wow ! Tsugoi !

Le duo faisait face à quelque chose d’unique en son genre. Une véritable fontaine de ramens se trouvait juste en face d’eux. L’eau était chaude et à point, elle avait pris la couleur du bouillon. La salive se mit à dégouliner et Kain dû la ravaler avant de s’approcher avec timidité de la fontaine. Il se mit alors un genou à terre avant de tremper son doigt ganté à l’intérieur de la source. Il porta alors ce dernier à sa bouche et goutta. Son œil se mit alors à briller.

Kain: Ume!

Il n’en fallait pas plus pour le capitaine avant d’entamer un véritable repas. Il plongea son visage entier dans la source avant d’avaler goulûment son contenu. Après avoir été satisfait, il regarda les environs avant de remarquer un arbuste étrange. Il s’en approcha et vit de nombreux fruits qu’il n’avait jamais vu auparavant. À ses pieds, des fleurs dont les pétales étaient semblables à des quiches. Il attrapait tout ce qui se trouvait à portée de main afin de pouvoir goûter. Il avait même trouvé un peu plus loin une source qui fuyait et qui se trouvait non loin de la fontaine-ramen. La boisson qui s’en sortait avait un goût semblable à un soda. L’équipage venait d’arriver dans un véritable paradis gastronomique. L’équipage allait pouvoir ramener des choses délicieuses au navire.



@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Valentine D. Kain
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
34/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
96/250Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Lun 17 Oct - 16:36





Gambit Decima


Entre gourmands et gourmets


Et c’était parti pour explorer de nouveaux horizons ! Le Youthful Demon venait enfin d’arriver sur la nouvelle île qui me donnait une sorte de déjà vu… Une île pleine de végétation ? J’espérais ne pas tomber sur des dinosaures géants ! J’ai déjà été voir de tels monstres et, bien franchement, ils étaient assez grands pour nous dévorer en une seule bouchée ! Mais sur cet archipel, les plantes étaient beaucoup plus normales. Non, ce n’est pas exactement vrai… Elles étaient plutôt de taille normale ! Et donc, il n’y avait aucune chance pour qu’un être immense ne nous tombe dessus ! Pourtant, je n’étais quand même pas très rassuré. Mon instinct animal me disait que cet endroit était dangereux… Alors autant prendre nos précautions !

Nous avions formé une petite troupe explorer l’île et, malgré les certaines réticences que j’éprouvais aux premiers abords, ma curiosité l’emportait une fois de plus ! À quoi bon devenir pirate si l’on restait toujours sur le navire sans rien faire ? Sans surprise, Kain et Heziel étaient les premiers à se préparer pour l’aventure. Giuletta semblait également intéressée à participer à l’exploration, ce qui entrainait la participation de Jaymi. Ensuite, il ne restait que moi, Nescafé et Tony ! J’étais encore bien content qu’il soit avec nous ! Son aide nous serait précieuse et j’espérais sincèrement qu’il resterait parmi nous le temps de quelques aventures. Après tout, il avait toujours désiré voyager, pas vrai ? C’était le bon moment de lui faire découvrir quelque chose d’intéressant !

Après que tous nos préparatifs soient prêts, nous nous lancions donc dans l’exploration de l’archipel de Boyn. Un peu comme Kain, j’avais aussi apporté un sac à dos en cas de trouvaille merveilleuse. Mes poches étaient peut-être grandes, mais elles n’étaient pas sans fond ! Et puis, si nous trouvons quelque chose d’intéressant pour nos provisions, ce serait plus simple à transporter avec mon sac à dos ! Et puis, il était classe ce petit sac à dos ! Il était assorti avec mes vêtements !

Il était mauve !

Nous explorions donc un peu les alentours. Cette île était remplie de plantes que je n’avais jamais vue. Il y avait certaines choses que je reconnaissais, tel que le "champignon des pirates" rouge et blanc, mais je n’étais pas doué pour reconnaitre les plantes. J’avais déjà regardé le livre de monsieur Vieux Plouc pour reconnaitre certains fruits, mais c’était la limite de mes connaissances. Du coup, alors que nous avancions, j’étais très surpris des plantes qui se trouvaient sur notre chemin. Qui aurait cru que des plantes culinaires existaient dans la nature ? Un endroit paradisiaque pour Kain, mais un véritable cauchemar pour les propriétaires de restaurant ! Je n’avais peut-être pas l’enthousiasme du capitaine lorsqu’il y avait la découverte d’une fontaine de nouille, mais il y avait des plantes pour tous les goûts ! Avec la présence d’une source qui fournissait du soda, je me dépêchais de trouver la plante qui en était à l’origine. Rapidement, je prenais quelques fruits qui contenaient les graines de cet arbre. J’espérais pouvoir en cultiver un jour !

Et ce n’était que la face visible de l’iceberg ! Tant de plantes qui semblaient absolument délicieuses. Pourquoi cette île n’était pas habitée ? C’était une île merveilleuse après tout ! Pas la peine de cuisiner s’il suffisait de tendre la main pour obtenir un bon repas ! Je me laissais tenter par ce qui semblait être un petit arbuste qui portait sur ses branches des pommes multicolores. Une fois que je mordais dans celle-ci, elle avait un goût de citron ! Après une seconde bouchée, c’était une saveur de mangue qui venait la remplacé ! C’était intéressant ! Je n’étais peut-être pas jardinier, mais j’avais très envie d’emporter ses plantes avec nous ! J’avais déjà quelques idées… Tout en continuant de manger ce que je pensais appeler une "pomme de discorde", je m’approchais de mes compagnons avant de leur dire ce que je pensais.

- Cette île est très étrange ! Je suis étonné que personne n’y habite avec toutes ses plantes ! Je me demande comment sont les animaux ici…


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori



_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Heziel Coffe
Messages : 1970
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
46/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
91/750Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B
Mar 18 Oct - 20:06




L'archipel de Boyn ! La petite bête ne mange pas la grosse ?!


La route des Dokugan les avait amenés directement en ces lieux étranges. Si accoster l'île avait été un poil laborieux, ils y était néanmoins parvenus et arpentaient désormais ce lopin de terre bien particulier. Ayant revêtu sa superbe chemise hawaïenne, Heziel se promenait avec le groupe dans les larges fourrés. La végétation luxuriante et les plantes démesurées n'étaient pas sans rappeler Little Garden, une île préhistorique sur laquelle ils avaient récemment fait main-basse sur deux choses très précieuses : une amitié très forte avec le Royaume d'Acmée, qu'ils comptaient bien visiter un jour, ainsi qu'un trésor. Rien que ça ! Croiseraient-ils ici des créatures venues d'un autre âge ? La question n'était pas impertinente du tout, mais pour l'heure tout semblait annoncer un peu de temps paisible. Ce qui était justement, dans le cadre de l'équipage du borgne, un élément annonciateur de tempête...

Mais l'instant n'était pas aux doutes et aux inquiétudes ! Son chapeau de paille empêchant les quelques traits de soleil qui perçaient dans la jungle d'arriver sur son visage, le cuistot observait avec grand intérêt la flore aux alentours. Surtout depuis que Kain avait disparu dans un buisson pour permettre à l'équipage de découvrir... ça ! Des plantes-nourriture qui étaient excellentes à la consommation ! D'abord sceptique, Heziel avait fini par se relaxer en constatant que les autres membres de la troupe consommaient les fruits de l'île (même si certains étaient loin d'être des fruits) avec une certaine délectation et sans subir d'effet secondaires indésirables.

- Incroyable !

Goûtant lui même une sorte de melon qui ressemblait à un rôti fumé, il fut surpris de la teneur en bouche. Nom de dieu, c'était digne des meilleurs cuisiniers qu'il ait pu côtoyer ! Il n'en revenait pas. D'un côté, il se sentit soudain complexé de voir que mère Nature pouvait faire des petits plats aussi bon, si ce n'était meilleurs, que les siens... mais au final, il s'adonna finalement à une petite séance de dégustation. Pour une fois que c'était pas à lui de cuisiner, il allait s'en donner à cœur joie ! Et surtout, aucune vaisselle à faire. Ses bébés ne courraient aucun risque. Kain n'allait pas casser de plat ou renverser de verre. Décidément, l'archipel de Boyn recelait un trésor dûment gardé par un camouflage forestier très dense.

Néanmoins, Pumori fit une remarque très pertinente qui le fit se reprendre après quelques fruits ingurgités. Pourquoi l'île semblait elle être inhabitée, avec pareil avantage ? C'était en effet bizarre ! Peut-être qu'une civilisation les attendait, quelque part, plus loin dans les masses touffues et chaotiques de la jungle qu'ils parcouraient ? Pour sa part, il se poussa malgré tout à la prudence. Après tout, c'était vrai que personne ne connaissait cette île, parmi les membres en présence ! De fait, on ne pouvait que tomber sur des surprises. Bonnes ou mauvaises ? On verrait bien !

- Notre petit mousse à raison. On ferait bien de faire attention, quand même.



Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] 1476813107-jaymi
Jaymi Andriks, musicien des Dokugan


- C'est de la balle, Ouuuuuuh yeah baby !

S'extasiant lui aussi devant les merveilles culinaires que recelait cette île étrange, le guitariste / trompettiste / N'importe quoi-iste remit ses lunettes sur l'arrête de son nez. Il avait opté pour un look un peu plus rock'n'roll depuis leur entrée sur Grand Line. Il trouvait que ça représentait plus "le fire qui brûlait dans son body", de ses propres mots. Les autres avaient adhéré immédiatement et globalement, à part les sempiternelles remarques du cuisinier avec qui la guerre ouverte était déclarée depuis le premier regard, il avait fait forte impression avec sa nouvelle tenue ! Replaçant son propre couvre-chef sur sa tête, il était chaud bouillant, l'inspiration montait en lui !

- Ça me donne envie de foutre LE FEUUUU !

Devant les regards sans doute interrogatifs qui se posaient sur lui, notamment celui du second de l'équipage qui ne le pensait pas assez idiot pour mettre le feu dans une jungle, il fit un petit sourire et leva le pouce.

- With music, guys. With music !

Croisant les bras sur sa poitrine tout en progressant, le pirate au chapeau de paille adopta l'air le plus dubitatif qu'il eut été donné de voir sur son visage depuis plusieurs semaines déjà, avant de lâcher une première pique tout en continuant de vagabonder dans les environs.

- Jaymi Andriks, le tueur d'île.

- T'as dit quoi, asshole ?!

- Tu veux te battre, Teme ?!

Et tandis que les deux blancs-becs se prenaient la tête, il était certain que le groupe aux allures aussi désaxées qu'uniques n'était pas au bout de ses surprises ! Car à leur insu, un complot semblait se tramer. Bientôt, nos forbans en herbe, qui commençaient malgré tout à s'imposer dans le monde des grands, allaient être à nouveau testés par un défi apparemment fait sur mesure...



Jaymi est lvl 29.

_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Heziel Coffe
Revenir en haut Aller en bas
Tony Stronghold
Tony Stronghold
Messages : 141
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
174/200Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (174/200)
Berrys: 9.927.500 B
Dim 23 Oct - 16:40

Gambit Decima


À l'aventure, compagnons !!!






Cette nouvelle journée sentait bon le défi, un défi de taille sous la forme de cette nouvelle île à explorer. Une sorte de frénésie s'était emparée de l'équipage des Dokugan bien avant le débarquement, avec bien évidemment en tête de file, le grand, le furieux, l'inimitable capitaine Kain. Ce dernier mènerait l'assaut contre cette nouvelle épreuve avec une sorte de feu intérieur curieusement contagieux. Et c'est donc avec une pointe de stupéfaction que Tony Stronghold se vit proposer de faire partie de l'expédition, lui qui n'avait été admis dans l'équipage qu'en tant que simple passager bénévole. Il hésita longuement (deux pintes moins le quart, pour être précis), mais finit par succomber à la tentation, sous la pression de l'enthousiasme général. Et puis, en bon forgeron, il se devait d'observer les résultats de sa dernière création : l'ankre de kombat du kapikain (avec un k, parce que ça sert à kraser les krânes !). Ce serait donc purement professionnel, bien entendu. D'autant que si la sublime Giulietta sembla un instant tentée elle aussi, elle se ravisa au dernier moment, préférant récupérer de la dernière escale qui fut, paraît-il, éprouvante pour la cantatrice. Un grand blond incassable et incandescent ne serait sûrement pas de trop dans l'affaire.

À l'instar de ses compagnons, Tony s'équipa lui aussi d'un sac à dos solidement sanglé à ses épaules massives. Sait on jamais ? Cette île recelait peut-être quelque minerai inconnu, des animaux au cuir remarquable ou des essences de bois précieux fort utiles à l'entretien du navire ? Bien sûr, il n'oublia pas le bébé escargophone que Pumori lui avait confié. Il se hâta de rejoindre le groupe qui s'enfonçait déjà sous les frondaisons. Il les rattrapa juste à temps pour découvrir la trouvaille du capitaine, entendre la remarque du mousse, et les mises en garde du cuistot avant qu'il ne se mette à se fritter avec le musicien. Ce n'est qu'à ce moment que le grand blond eut le déclic qu'il aurait dut avoir dès que l'île fut en visu.

"Aaaaah mais je me disais bien que cet île me disait quelque chose ! Je suis déjà passé devant cet archipel, en allant de Water Seven à Holiday Island. On se prenait une sacrée saucée, mais mon navigateur a refusé tout net qu'on y fasse halte. Il disait que, d'après les légendes, aucun de ceux qui s'y sont aventurés n'en est jamais revenu... Donc oui, la prudence me semble une bonne stratégie."

Tony huma l'air. Il y avait quelque chose qui clochait, sans qu'il n'arrive à savoir exactement de quoi il s'agissait. Un pressentiment, comme si une chose importante manquait à l'appel. Il tâta le sol du bout de sa botte, puis mit un genou à terre pour y coller sa main. Entre racines et feuilles, il était difficile de se faire une idée de la géologie des lieux, surtout qu'il n'était pas nain... Mais ils lui en avaient appris assez pour qu'il se fasse rapidement une vague idée de ce qui causait son malaise.

"Le sol... Le sol est bizarre. Si c'est de la terre, elle est d'une sorte que je n'ai jamais vu auparavant. Tout ça ne me dit rien qui vaille..."

Loin de vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, le forgeron préférait exprimer clairement ses doutes que passer sous silence une information qui pourrait potentiellement servir à ses camarades. Il se redressa, détendu mais sur ses gardes, tel une sentinelle aux aguets en attendant de suivre le mouvement du groupe.


Code by Joy ~ Reworked by Sajnek


Spoiler:
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Signat10
Tony Stronghold
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2591

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 25 Oct - 14:51

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Bewear10

Splanress.
L'air charmant et le côté profondément pittoresque de Boyn semblait ravir les Dokugans au plus haut point : sans doute y voyaient-ils là l'endroit tout indiqué pour panser leurs précédentes blessures et récupérer des innombrables aventures qu'ils avaient d'ores et déjà eu à traverser. Malheureusement pour eux, ils n'étaient pas les seuls à aborder cet archipel avec autant d'optimisme... Et cela, le petit groupe eut très rapidement l'occasion de s'en rendre compte. Effectivement, Kain, tout absorbé qu'il était par ses élans gourmands, à courir d'arbre en arbre pour dévorer fruits, sodas, friandises en tout genre et compagnie, finit par attraper un morceau de viande qui sembla soudainement nettement plus lourd qu'anticipé... Et pour cause ! Au bout de l'os qui transperçait celui-ci se trouvait un autre colosse, couvert d'une fourrure dense et opaque, à l'allure nettement plus bestiale et animale que son homologue goinfre. Splanress, d'abord déconcerté par la présence d'étrangers sur ce qu'il venait tout juste de revendiquer comme étant son propre territoire, écarquilla grands les paupières avant de grommeler en cédant son morceau de viande à son rival. Il se dressa sur ses pattes postérieures, affichant alors une taille supérieure à trois bons mètres de haut ainsi qu'une musculature absolument hors norme, et grogna à nouveau à l'encontre des Dokugans, cette fois-ci nettement plus agressivement qu'auparavant... Avant de poser son regard de prédateur sur le garnement qui les accompagnait, Pumori. Là-dessus, l'ours sembla soudain s'adoucir : il retomba à quatre pattes et grogna ce qui semblait, à sa manière, être un langage plus ou moins compréhensible et s'en retourna farfouiller dans une fleur gigantesque remplie de miel. Il était compliqué d'imaginer ce qu'il se tramait dans sa tête, mais il semblait pour l'heure s'être désintéressé de ces vagabonds pour s'en retourner à son festin... Mais son petit bonhomme de chemin fut interrompu lorsqu'un gigantesque tremblement ébranla l'île toute entière. Ses oreilles se dressèrent légèrement et il se renfrogna, comprenant ce qu'il venait de se passer : au loin, des arbres tout entiers se couchaient, et une créature aux dimensions gargantuesques s'aventurait déjà sur l'île, succombant aux plaisirs que lui offrait ce paysage idyllique.

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Sea_li10
Un lion marin.

La gigantesque bête s'aventurait donc dans les entrailles de l'île, gueule grande ouverte, engouffrant tout ce qui se trouvait sur son chemin sans la moindre distinction. Il était rare de voir de telles créatures à la surface, et encore moins sur cette partie de Paradise, mais une blessure qui couvrait tout le flanc de ce spécimen, sans aucun doute infligé par un Roi des Mers, précisait les circonstances de cette présence : blessé et malade, voire fatigué et vieillissant, cette créature s'était écarté de son habitat naturel pour jouir d'une existence plus simple, et avait par la suite été alléché par l'odeur qui émanait de Boyn. Un plaisir incommensurable pour les voyageurs du coin, qui n'auraient pas à affronter un tel spécimen en pleine mer : ces lions gigantesques étaient effectivement robustes et tenaces, et détruisaient parfois des flottes entières pour se sustenter de leurs marins. De surcroît, leurs palmes particulières, comme placées au bout de pattes, leurs permettaient effectivement de s'aventurer sur le sol... Pour des durées généralement certes restreintes, mais largement suffisantes pour ce genre de petites expériences. Et si la créature se trouvait encore à distance raisonnable des chasseurs de primes et de leurs proies, elle finirait peut-être par leur tomber dessus, s'ils ne faisaient pas en sorte de s'écarter de son chemin... Nath, poussant un soupir en scrutant le sillon laissé par le monstre, se contenta de croiser les bras en patientant calmement. L'île allait tôt ou tard se réveiller pour engloutir cette satané bestiole : il n'était donc pas encore la peine de s'y aventurer, à moins d'être bon pour s'attacher solidement dans les cinq minutes qui viendraient. Ses compagnons profitèrent donc pour la plupart de ce léger gain de temps pour vérifier l'état de leurs hommes et parachever les ultimes préparations. Quant à lui, il jeta un simple regard à Duncan, sans lui ôter son bâillon pour autant : ils allaient attendre pour ce faire le dernier moment, afin d'éviter de nouvelles déconvenues gênantes.



Un poste relativement court, vous pouvez le voir, pour planter les bases du RP !
Si vous le souhaitez, vous pouvez faire refermer Boyn pendant ce tour. Le lion marin tombera, mais pas Splanress qui utilisera ses griffes pour s'accrocher à un tronc d'arbre solide environnant.

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Kain - Pumori - Heziel - Giuletta - Tony.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
265/350Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B
Jeu 27 Oct - 1:07




Je ne sais pas cuisiner,
je ne sais pas jouer d'un instrument,
je ne sais pas naviguer,
mais je peux vous protéger,
et je le ferai,
en tant qu'ami et capitaine !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




Le borgne et un énorme animal se fixèrent droit dans les yeux. Un bout de viande était le butin de ce duel des regards. L’animal était largement plus grand que le capitaine. Notre tête brûlée n’était malgré tout pas impressionnée. Finalement, il abandonna son tendre met et préféra s’en aller. Kain était tout d’abord dubitatif, mais se laissa rapidement porter par sa nouvelle acquisition. Alors qu’il était en train de dévorer le succulent morceau de viande, il entendit au loin un énorme bruit. Le borgne se tourna et regarda les oiseaux qui quittaient au plus vite leur habitat qui était en train d’être réduit en miettes. La curiosité était la maîtresse de la situation. D’un hochement de tête, le capitaine décida de se diriger vers le fameux boucan.

Sa surprise fut totale lorsqu’il remarqua qu’il s’agissait d’un énorme monstre marin. Kain en resta bouche bée au point d’arrêter son repas l’espace de quelques instants. Puis, lorsqu’il comprit que le lion était également venu pour profiter des merveilles de cette île, le capitaine ne put s’empêcher de rire avant de s’adosser à un arbre. Il termina d’un seul trait son morceau avant de se tapoter le ventre d’un air satisfait. Il y avait largement de quoi partager sur cette île merveilleuse. Mais tout à coup, le sol commença à trembler. Le pirate se retourna alors pour hurler à ses camarades.

Kain: J’AI RIEN FAIT POUR UNE FOIS, JE LE JURE!

Le tremblement de terre prenait de l’ampleur, à tel point que le sol commençait à se mouvoir. Kain commençait à perdre l’équilibre, il gesticula dans un premier temps, agitant ses bras à droite à gauche avant de glisser sur le sol. Ce n’était pas bon. Le borgne regarda à droite, à gauche et vit les nombreux êtres vivants de cette île qui, prit de panique, étaient en train de converger vers ce qui s’avérait être le centre de l’île. Quelques secondes encore et c’était la chute assurée. Kain regarda autour de lui et se cramponna dans un premier temps à une branche qui lui paraissait assez solide. Il hurla par-dessus son épaule, ne sachant même plus si ses nakamas étaient encore dans les parages.

Kain: LES GARS, ACCROCHEZ-VOUS!

Un conseil plein de bon sens qui n’était malheureusement pas nécessaire. La situation était suffisamment urgente et il était évident qu’ils courraient tous un grave danger...

Une poignée de secondes plus tard, et Kain avait pu s’asseoir sur sa branche, l’arbre était littéralement à l’envers. Cette île était bien plus dangereuse qu’il n’y paraissait au premier abord. Comment cette dernière pouvait-elle bouger ainsi ? Le borgne se pencha afin d’avoir un meilleur angle de vue sur la situation. C’est là qu’il vit que l’île avait en son centre une bouche gigantesque, cette dernière était en train d’avaler goulûment tous les animaux qui avaient osé s’aventurer. L’île elle-même était vivante, une plante carnivore gargantuesque ! Malheureusement pour le capitaine, ses mésaventures ne faisaient que commencer, en se penchant ainsi, la branche céda.


Kain: WOOOOH!

Nescafé: MAMAN !

La chute pouvait avoir une issue dramatique pour le capitaine. Mais ce dernier n’allait pas se laisser faire aussi facilement ! Par chance, il vit en face de lui une liane. Tendant les mains, il fut capable de l’attraper au vol. L’élan qu’il venait de prendre était de trop pour cette dernière qui n’était pas assez solide. Au dernier moment, Kain lâcha sa liane pour en attraper une nouvelle en vol, recommençant ainsi son affaire. Prit d’une inspiration soudaine, il ne put s’empêcher de scander un « cri de guerre ».

Kain: WOOOOHOUHOHOUHOOOOO

Tel un véritable singe, Kain se déplaçait de lianes en liane à travers sa parcelle de forêt. Il ne l’avait pas encore compris, mais il était en train de s’éloigner du groupe en agissant ainsi. Nescafé s’accrochait autant qu’il le pouvait au col de la veste de son capitaine. Par chance, Kain n’était pas loin de l’une des feuilles de l’île et donc de la « terre ». Dans un ultime saut, le borgne sortit rapidement son ancre avant de frapper de toutes ses forces la paroi de l’île. L’une des dents de son ancre s’empala efficacement dans le sol. Et malgré que cette dernière traça un léger sillon, elle finit par arrêter son traçage au bout d’un mètre. La main du pirate glissa le long du manche, mais il put s’agripper in extremis à la chaîne qu’il avait accroché à son arme. Ainsi agrippé, il regarda autour de lui afin de retrouver ses nakamas en vain.

Kain: J’espère qu’ils s’en sont sortis!

Nescafé: Je pense que tu es techniquement celui qui avait le moins de chances de s’en sortir vivant.

Kain: Ah ? En tout cas c’était cool, on recommence?

Nescafé: JAMAIS !

Finalement, l’île ayant terminé son repas, elle reprit petit à petit sa position initiale. Quelques minutes plus tard, le borgne put finalement mettre pied à terre. Il passa machinalement sa manche contre son front afin d’y retirer les quelques gouttes de sueur qui s’y étaient déposé. Il plaça alors ses poings contre ses hanches.

Kain: Bon… Je fais quoi maintenant?


@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Valentine D. Kain
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
34/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
96/250Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Ven 28 Oct - 5:40





Gambit Decima


Une île vorace


C’est pendant notre petit piquenique que l’on avait finalement aperçue le premier animal de cet endroit. Sans aucune surprise, c’était sur le capitaine que cette rencontre tomba. C’est marrant, ça me fait presque penser à ce livre que j’avais lu… C’était deux écureuils qui mangeaient un plat de pâte et que, sans s’en rendre compte, ils se sont embrassés ! C’était vraiment très étrange l’amour… Et je n’avais jamais compris pourquoi le cuisinier ne se questionnait pas du tout sur les motivations des deux rongeurs ! Mais dans cette situation, il y avait Kain qui mangeait un énorme morceau de viande et de l’autre… Une créature étrange, mais familière. Semblable à un ours et un humain, il était d’une couleur rose et noir. Mais le plus marquant était son visage : c’était tout pareil à un panda roux !

Par contre, contrairement à mon livre, je doutais que cette histoire se termine par un bisou. Il semblait même grogner de toutes ses forces. Le combat semblait presque éminent avant que nos regards se croisent. Puis, tout d’un coup, il semblait se calmer et retourner à d’autres occupations… C’était moi qui avais fait ça ? Nous avait-il pris en pitié ou bien son instinct lui disait que j’étais un membre de sa propre race ? J’avais envie de me transformer pour tenter de lui parler sous mon langage animal. Peut-être que ce n’était qu’un ours, mais c’était simplement un dialecte différent que celui que je parlais ! Peut-être que nous pourrions lui parler ? Faudrait que je tente le coup !

- Woah… On dirait presque un panda roux géant qui a suivi les conseils de Kain pour l’esprit du muscle ! Vous pensez qu’il voudra bien me parler ? Il semble sympa en fait !

Mais comme à notre habitude, rien n’arrivait sans que quelque chose d’autre ne l’interrompe ! Le sol bougeait alors qu’une créature marine traversait l’île. Je n’y crois pas, c’est un lion marin ! J’en avais déjà entendu parler dans certains comptes ! Je ne pensais pas en voir bien honnêtement ! Après tout, à moins d’être sa proie, c’était un animal qui vivait dans les fonds marins. J’espérais qu’il n’avait pas décidé de nous manger en désert après sa traversée de l’île ! Un peu comme l’a fait Kain, je tentais d’observer l’étrange créature d’un peu plus près. Pour l’instant, le lion marin semblait satisfait de simplement dévorer les plantes qui se trouvaient sur son passage. C’est qu’il devait avoir faim ! Mais tant qu’il restait de son côté, je ne tenterais pas de lui couper la moustache !

Jamais deux sans trois, un nouveau danger était sur nous ! Enfin, pour être tout à fait franc, ce n’était pas un monstre ou des adversaires, mais bien un tremblement de terre. C’était impossible que ce soit Kain, il avait passé son temps à manger ou à observer la bête des mers ! Et après quelques secondes, notre capitaine se justifiait : ce n’était pas lui. J’avais assez confiance en lui pour le croire sur parole. Pourquoi diable aurait-il voulu détruire cette île de toute façon ? C’était lui qui avait profité en grande partie des délices qui se retrouvaient sur chaque branche ! De plus, quelque chose en moi me disait de rapidement me trouver un endroit en sécurité… Et j’avais une idée !

-----


Ce n’était vraiment pas une bonne idée en fait ! J’avais rapidement pris place dans mon abri de fortune. Il y faisait noir et il n’y avait que très peu de lumière, mais ce n’était pas trop inconfortable pour ma forme de panda roux. Je pouvais penser que tout irait bien ici, mais en fait non ! Si c’était tranquille, rapidement je tombais en chute libre ! Je m’accrochais aux rebords de ma petite cachette en espérant ne pas tomber dans le vide. Mais rapidement, mon attention se concentra sur le cri puissant de notre chef. Je ne savais pas ce qu’il était en train de faire, mais je l’entendais très bien !

Après un moment, ça semblait se calmer. Je regardais par une petite fissure pour tenter de comprendre ce qui s’était produit. En fait, cette île était une plante ! Quand Tony disait que la terre était étrange, c’était surement pour ça ! Il avait eu l’éducation de nains après tout, il devait avoir compris que ce n’était pas un sol normal ! D’ailleurs, j’espérais que lui, Heziel et Jaymi s’en étaient bien sortis, je ne les voyais pas de ma position. Je ne me fis pas un sang d’encre pour Kain par contre…

C’était difficile d’avoir peur que quelqu’un soit mort lorsqu’on pouvait l’entendre parfaitement.

Après un peu de temps, l’île semblait reprendre sa forme initiale. Je comprenais mieux pourquoi personne n’y habitait. Est-ce qu’elle agissait toujours comme ça ou uniquement quand il y avait quelque chose d’important à se mettre sous la dent ? Dans tous les cas, je me doutais bien que le lion marin était maintenant devenu du fertilisant pour cette plante… Mais à présent qu’elle avait mangé, elle devrait être tranquille à présent, non ? J’en profitais donc pour sortir de ma cachette secrète pour prendre un peu d’air !

Ouvrant le sac à dos de Kain de l’intérieur, j’appuyais mes petites pattes sur le rebord en tissus avant de prendre une grande respiration. C’était la dernière fois que je fais un voyage avec la Dokugan Airline ! On m’avait bien prévenu que ce n’était pas le moyen le plus confortable pour voyager, mais bon… J’avais essayé au moins une fois ! Je gigotais donc un peu avant de bondir hors de ce sac. J’avais bien envie de me dégourdir les jambes maintenant ! Je m’étirais donc alors que je dis ma petite proposition à Kain :

- Et si on commençait avec un coup de den den à Heziel ? Pour lui dire que tout va bien ?

J’étais vraiment content d’avoir apporté des bébés den den avec moi avant de partir en voyage. Sans savoir à quel point notre capitaine avait maîtrisé l’art de se séparer du reste de l’équipage, je m’étais toujours dit que ce serait bien pratique pour rester en contact. J’espérais simplement que les autres membres de l’équipe d’exploration s’en étaient bien sortis… Et ce panda rose aussi ! Si ça se trouve, Kain avait traversé l’île presque en entier en se baladant pendant que l’île se refermait sur elle-même ! Qui sait quand exactement nous les retrouverions !

Au moins on ne manquerait pas de nourriture, l’île en était pleine !


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori



_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Heziel Coffe
Messages : 1970
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
46/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
91/750Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B
Dim 30 Oct - 17:04




L'archipel de Boyn ! La petite bête ne mange pas la grosse ?!


En train de se prendre le chou, le virtuose musical et son équivalent culinaire n'avaient même pas remarqué l'espèce de créature mi-homme mi-ours qui avait fait la rencontre de Kain au détour d'un bout de viande appétissant. Alors que les jurons fusaient, les deux hommes aux fronts plaqués l'un contre l'autre étaient prêts à en passer aux mains pour une énième fois depuis le début de leurs aventures. Néanmoins, l'arrivée du lion marin changea la donne : qui pouvait louper un truc pareil ? Cette bestiole était encore bien plus grosse que le Youthful Demon ! Néanmoins, elle semblait ne pas les avoir remarqués. Heziel en conclut rapidement que la raison de sa présence était liée à la nature opulente de l'île : sans doute l'animal avait-il faim. Peut-être qu'il n'avait pas assez de nourriture dans les tréfonds ? Dans tous les cas, il se dirigeait plus ou moins vers eux, ce qui risquait de s'avérer problématique...

- Heu, les gars... on fait quoi pour le gros mach-

La terre se mit soudainement à trembler, le coupant irrémédiablement dans son élan. Bientôt, les secousses se firent très intenses, lui faisant quasiment perdre pied alors qu'il tentait tant bien que mal de comprendre ce qui se tramait. Etait-ce le fait de cette monstruosité marine ? Non, il en doutait fortement. D'autant qu'elle sembla bientôt en proie au même phénomène... puis, le sol se mit à glisser. Ou était-ce lui qui tombait ? La deuxième solution s'avéra la plus proche de la réalité : le sol était en train de s'incliner ! S'accrochant à un arbre, il se rendit bientôt compte que c'était relativement futile. Les végétaux se déracinaient, la nourriture abondante tombait. Il se tourna vers ses camarades alors que Kain, qui s'était un poil plus tôt débarrassé de toute responsabilité concernant l'événement, leur ordonnait désormais de trouver une prise. Finalement, un à un, les Dokugan cédèrent face à la nature vicieuse de l'île. D'abord Kain, puis Pumori. Heziel ne les voyait plus. Une injure le fit tourner la tête alors qu'il observait Jaymi qui à son tour, perdait son accroche. Le second s'étira le plus possible en tendant les doigts vers son compagnon?

- Attrape ma main, ducon !

- J'peux pas, Crétiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnn !

Le blondinet maintint sa dernière invective tout en chutant, puis disparut dans les fourrés. D'un geppou, le cuisinier tenta de le rattraper, mais l'apocalypse de végétation rendait la chose quasiment impossible. Il fut forcé de s'arrêter dans un arbre qui tenait à peu près la route, plantant fermement des doigts volontaires dans l'écorce alors que le chaos se poursuivait autour de lui. Finalement, la tempête se calma peu à peu et l'île revint à une position normale. Le lion marin n'était plus visible... Tony non plus, d'ailleurs. Tout comme ses autres camarades, il l'avait perdu de vue. Le retrouverait-il par la suite ?

Mettant un pied à terre, il se laissa choir sur son derrière avant de haleter. En l'espace d'un claquement de doigt, l'équipage entier avait été dispersé par la volonté même du sol qu'ils foulaient tous ensemble. Ça ne lui disait rien qui vaille. Bordel, c'était quoi le délire avec cette île ?!


Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] 1476813107-jaymi
Jaymi Andriks, musicien des Dokugan


De son côté, la rockstar avait été surveillée par une bonne étoile, à n'en pas douter : tombant entre les arbres et les buissons qui volaient de façon anarchique vers le centre de l'île, le Andriks avait eu une petite envie d'aller aux toilettes lorsqu'il avait remarqué un détail : le centre de l'île en question était un gouffre. Finalement, son panneau stop lui avait sauvé la peau : ceint dans son dos, il s'était embourbé dans lianes et autres joyeusetés en amortissant largement sa chute, avant de finir bloqué entre deux branches très proches. Désormais suspendu là, il se débattait énergiquement pour se défaire de ses liens.

Finalement, devant une certaine résistance de la part de la flore, il s'accorda une minute de pause pour réfléchir à ce qui venait de se produire. Ok, l'île venait de tenter de les changer en quatre-heure... amazing, yeah. Du coup, ça pouvait non seulement recommencer à tout moment -de ce qu'il en savait- mais en plus, il était désormais plus proche du trou qu'auparavant. En clair, rien de bien sympa en perspective. Soupirant, il entama une petite chansonnette...

- Ohhhhh, set me freeee...




Jaymi est lvl 29.

_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Heziel Coffe
Revenir en haut Aller en bas
Tony Stronghold
Tony Stronghold
Messages : 141
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
174/200Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (174/200)
Berrys: 9.927.500 B
Lun 31 Oct - 15:55

Gambit Decima


Macrocosmos





Tony restait fasciné par le spectacle époustouflant de cette nature hors normes. Il fut d'abord saisi par le... le... comment appeler ça ??? Le « koalours catcheur sous anabolisants » qui disputait un morceau de viande colossal au capitaine avant de sourire en langue animale au jeune Pumori, qui le trouva plutôt sympa au demeurant.

Puis ce fut au tour du lion de mer géant (j'avais plein de choix pour l'adjectif : titanesque, monumental, gargantuesque... Mais «géant », ça reflète aussi bien la simple démesure presque absurde) d'en mettre plein la vue à l'équipage abasourdi. D'ailleurs, cet obstacle là, il s'approchait dangereusement. Le cuisinier eut donc la présence d'esprit de demander la marche à suivre...

Mais avant même qu'il n'ait fini sa phrase, le sol trembla. Ce même sol dont le forgeron était sûr à deux-cent pour cent que ce n'était pas de la terre. Une facétie du borgne au Gura Gura ? Non plus, celui-ci se dédouanant rapidement du phénomène. Ce n'était pas un simple séisme, et pour cause : le sol ne se déplaçait pas horizontalement, mais il montait, entraînant la fine équipe dans une glissade de plus en plus incontrôlable. Tony essaya vainement d'enfoncer sa main chauffée au rouge dans ce sol étrange pour s'y agripper. Cela fonctionna... jusqu'à ce que l'inclinaison du terrain ne dépasse les quatre-vingt-dix degrés. Sa main se délogea.

La gravité reprit ses droits. Il chut.

"NEWTON, ESPÈCE D'ENFOIRÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉéééééééééééééé... !!!"

La chute fut longue et douloureuse, il rebondissait d'arbre en arbre. Le blondinet essaya bien de se rattraper au branches, mais sa masse incassable lancée à toute vitesse fracassait le bois sur son passage, comme une boule de pétanque lâchée depuis le cinquième étage.

Au bord de la panique, Tony tenta le tout pour le tout : il dégrafa sa ceinture, et la projeta sur le côté avec toute la force du désespoir. Un dieu bienveillant lui sourit, car elle s'enroula autour d'un tronc solide, ce qui le sauva d'une mort certaine. Il y resta suspendu comme un naufragé à une planche pendant ce qui lui sembla une éternité, observant de ci de là quelques animaux encore plus exotiques que le panda stéroïdé tomber eux aussi à travers les feuillages, avant que le socle de cette île folle ne se décide enfin à retrouver une inclinaison plus propices aux créatures dépourvues d'ailes. Il se laissa glisser au sol, remit sa ceinture autour de son abdomen massif, et s'alluma une cigarette pour reprendre ses esprits.

"Pu***n de bo***l de me**e ..."

C'est alors qu'il entendit chanter, quelque part entre les frondaisons touffues. Cette voix... Eh, il la connaissait !

"Jaymi ?? Attends, j'arrive !"

Il se précipita. Effectivement, le musicien était là, empêtré dans des lianes folles qui le retenaient par le panneau qu'il avait dans le dos. Ce qui lui avait aussi probablement sauvé la vie, puisqu'il n'était qu'à quelques mètres d'un gouffre béant d'où s'élevait une puissante odeur sucrée, capiteuse presque à la nausée. Un schéma se dessina alors dans sa tête : La ressemblance avec une bouche sautait aux yeux, et ce ne pouvait raisonnablement pas être une coïncidence. Toute l'île était en réalité une immense plante carnivore ! Voilà qui expliquait le sol étrange... et mobile ! Décidément, on était pas passés loin de la catastrophe.

Tony se porta promptement au secours du musicien. La végétation était d'une solidité exceptionnelle, et s'il n'avait put compter que sur sa force physique, il aurait certainement passé la journée à dégager son compagnon. Mais une plante reste une plante, et celle-ci, bien qu'elle lui donna du fil à retordre, ne résista pas longtemps aux mains incandescentes du forgeron. Encore un petit effort...

"Et... voilà !"

Son acolyte était libre. Le colosse fit rouler ses épaules encore endolories par sa chute, puis l'inspiration lui vint : il ramassa ce qui ressemblait à de gros bulbes, au pied du buisson de lianes grimpantes, qu'il fourra dans son sac. Quelqu'un à bord trouverait bien le moyen de les cultiver comme il faut, et l'équipage aurait ainsi en sa possession une essence d'un bois à la fois souple et très solide. C'était toujours ça de gagné. Et puis ça ferait d'excellents manches pour épées, ou un siège robuste pour le capitaine !

Tony jeta un rapide coup d'œil aux environs. L'endroit n'était pas sûr : Non seulement Jaymi et lui étaient isolés du reste de l'équipage, mais ils étaient aussi dangereusement près de la gueule de l'île.

"Il vaudrait mieux qu'on bouge de là vite fait, mec. Si cette saloperie recommence son manège, on va finir en compost... Et vu la taille du bouzin, je suis pas sûr de lui rester sur l'estomac !"

Il réajusta sa veste, et fit signe à la rock-star de le suivre tandis qu'il s'engageait sur le chemin qu'ils avaient parcourus dans le sens inverse. En temps normal, il se serait sûrement égaré dans une telle débauche végétale. Mais là, les dégâts qu'il avait infligé aux arbres balisaient la route presque aussi clairement qu'un phare dans la nuit.

Ne restait plus maintenant qu'à se taper tout le trajet...

"Je hais la forêt..."

Code by Joy ~ Reworked by Sajnek

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Signat10
Tony Stronghold
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2591

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 1 Nov - 17:47

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Bewear10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Toujou10

Splanress et Sungaze Ayano.
Si le lion des mers n'avait strictement aucun moyen de se raccrocher au sol ou à un relief quelconque pour empêcher ou même ralentir son inexorable chute, Splanress en revanche se montra d'un flegme quasiment divin : il s'avança d'un gigantesque tronc d'arbre non loin et l'enserra grâce à ses membres colossaux et pourvus de gigantesques muscles, enfonçant ses griffes titanesques dans l'écorce pour être certain d'y demeurer bel et bien accroché. Ainsi, même la tête vers le bas, il demeura immobile à grignoter les quelques friandises qu'il avait eu tout loisir d'emporter avec lui, appréciant ce savoureux manège comme il le pouvait jusqu'au retour à la normale de cet environnement hostile. Lorsque cela fut le cas, il se mit à humer l'air avec passion puis suivit la trace de deux des pirates qui venaient de choir, ayant eu tout loisir de détailler leur parcours extraordinaire. Il ne lui fallut, grâce à ses sens animaux et ses talents de pistage, guère plus qu'une poignée de minutes pour enfin remettre la patte sur Tony et Jaymi... Et décida de s'asseoir face à eux, un long morceau de viande coincé entre les crocs, qui lui donnait un vague air de ruminant. Il resta là à les fixer paisiblement jusqu'à ce qu'une voix ne le fasse brutalement tressaillir : pourtant féminine et douce, elle semblait plonger ses sens en alerte et lui faire craindre les pires traumatismes envisageables. Une silhouette délicate et féminine émergea de la végétation dense pour se rapprocher de lui, sourire aux lèvres :

-Allons, Splanress... Je sais que ta cible ne se trouve pas ici, mais il est un peu malaisé de laisser partir tes ennemis aussi facilement, et sans combattre... Tu ne crois pas ?

L'ourson tétanisé fit alors brutalement place à un fauve enragé : le gigantesque colosse de fourrures et de crocs se projeta droit en direction de Tony et de Jaymi, n'hésitant pas à percuter un arbre au passage, l'arrachant ainsi sans plus de cérémonies. Ce simple exploit allait assurément permettre aux deux pirates de se faire une idée de son potentiel destructeur tout bonnement incommensurable... Sa première cible ? Il n'en avait pas vraiment. Il allait se contenter de foncer droit vers les deux hommes pour les couper en deux via ses imposantes griffes. Cette attaque, simplissime, n'était pourtant pas vraiment à prendre à la légère : elle débordait effectivement d'une agressivité palpable. Ayano, de son côté, se contenta de tirer des couteaux de nulle part, affichant toujours la mine radieuse et qui dénotait désormais pleinement avec la perspective du combat qui semblait s'afficher. Le premier qui allait bouger risquait de voir fondre dans sa direction une lame des plus acérées...

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Wald_w10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Szayel10
Lygar Nath et Zaly Duncan.

Kain et Pumori, qui venaient de réchapper de peu à la mort, pouvaient désormais se targuer d'évoluer dans un environnement plus paisible qu'auparavant : l'île, qui venait d'engloutir le gigantesque monstre marin, risquait de demeurer repue pour un bon petit moment. Pourtant, cette situation allait évoluer rapidement... Et pour cause. Nath balança Duncan sans ménagement contre un arbre non loin de lui en posant un regard calme et silencieux sur les deux pirates et le hamster, les jaugeant doucement sans piper mot. Puis, tout en décrochant son Den Den Mushi, il grommela quelques mots agacé :

-Le panda est là. Ryoichi, grouille-toi. J'aurai bien assez à faire, de mon côté.

Il ne donna pas le temps à son interlocuteur de lui répondre et se contenta de raccrocher tout en se dirigeant vers le scientifique, toujours sans jeter le moindre regard aux pirates qui devaient commencer à se poser des questions à son propos. Il détacha les poignets et les chevilles de son présumé captif puis, avant d'achever avec le bâillon, plaça dans ses oreilles deux généreuses boules d'herbes et de glaise, manifestement un savant mélange susceptible de bloquer tout son extérieur avant même qu'il n'atteigne ses tympans. Kain, Pumori et Nescafé allaient bientôt comprendre pourquoi...

-Ah, enfin, l'air pur ! Ça n'est pas trop tôt, Nath ! Je commençais à m'étouffer, et la perspective de passer à côté d'un aussi beau spectacle olfactif m'épouvantait au plus haut point ! Regarde, et sens cette nature écrasante, éreintante qui nous surplombe, nous dévisage en son sein, nous qui ne sommes qu'insectes ! En parlant d'insectes, regarde celui-ci ! Un Nymphalis antiopa ! De la famille des lepidoptères, les papillons pour le commun des mortels, il est reconnaissable entre tous grâce à ses motifs, sa couleur si particulière et la forme de ses ailes. Les chenilles vivent en colonies, principalement dans des saules ou des bouleaux, ce qui peut expliquer leur présence au sein d'une île telle que celle-ci, dont la végétation luxuriante abrite probablement...

Donnez-lui en l'opportunité, et Duncan devenait le plus grand des bavards que le Monde ait jamais porté. Non, pire encore : même sans la lui fournir, cette opportunité, il la saisissait de son plein gré. Mais le plus affligeant était encore à venir : plus vous l'entendiez parler... Et plus il vous lassait. Un sentiment de fatigue incommensurable pointait progressivement le bout de son nez. Il vous harassait, vous poussait à bout, vous désintéressait de tout ce qui vous entourait. Vous n'aviez alors même plus la force de lui fuir, bien souvent juste la tentation de le faire taire à jamais... Mais il était résistant, le bougre, et talentueux pour se sauver les miches ! Autrement dit, mis-à-part Nath dont les bouchons d'oreilles remplissaient leur office, les personnes présentes ici risquaient fort de se montrer péniblement lassées d'un instant à l'autre...

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Shokug10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Akaba_10
Alcide Amedeo et Kohaku Ryoichi.

-Tu as entendu le chef, Ryo-kun ? Vas le rejoindre.

Amedeo, un sourire radieux aux lèvres, délaissa la présence du gamin qui venait de décrocher son escargophone pour s'approcher davantage d'Heziel, auquel il offrit une courbette légère et délicate. Aux manières visiblement raffinées, il passa une main dans sa chevelure brune et dense avant de prendre à nouveau la parole, cette fois-ci plus clairement, de manière à être totalement audible pour le pirate qui lui faisait face :

-Bonjour, chef ! Je me présente : Alcide Amedeo. Je suis également cuisinier, et j'ai beaucoup entendu parler de vous. Que diriez-vous d'une discussion à propos de la cuisine ?

Son sourire bienveillant et chaleureux possédait incontestablement une teinte intrigante, sinon inquiétante, mais il était difficile de mettre le doigt dessus et de l'analyser convenablement. Notre chef homme avait l'air d'être un cuisinier sociable, et tout simplement apparu de nulle part. Ni plus, ni moins. Il s'approcha d'un monticule de pièces de viande qui gisaient à même le sol, recouvert d'une sauce opaque et colorée, qu'il vint pourlécher du bout du doigt afin d'en estimer le goût et la qualité. Son air profondément ravi ne fit alors que s'accentuer et il se redressa en balayant les environs d'un regard attentif. Chaque met, chaque ingrédient présent sur Boyn était une source d'inspiration envisageable. Il s'agissait véritablement du paradis gustatif qu'on lui avait conté, et il était heureux de s'y trouver enfin, après toutes ces longues journées à voguer pour enfin mettre la main sur leurs ennemis. Certes, la tâche qui s'offrait à lui n'était pour l'heure pas vraiment celle de l'art gastronomique, mais il aurait tôt ou tard le temps de s'y plonger... D'autant plus que la séduisante Ayano n'avait cessé de le flatter à chaque occasion quant à son savoir faire en la matière. Certes, elle demeurait fréquemment effrayante, mais en tant que compagne d'infortune, elle était nettement plus ravissante que la majorité de ses comparses de travail. Bref : l'Alcide pivota à nouveau pour faire face à Heziel et lui posa une question le sourire aux lèvres.

-Quel est le principal danger lorsque l'on cuisine du gibier, comme de la viande d'ours, chef ?

Amedeo attendait une réponse rapide et efficace : ce qui risquait de gâcher un plat préparé pourtant avec amour et avec une viande de qualité, si le cuisinier ne montrait pas assez d'adresse et d'habileté... La réponse était élémentaire pour tous ceux qui avaient déjà eu l'occasion de rater un tel plat, chose qui concernait la totalité des personnes ayant eu un morceau d'ours entre les mains. Restait à savoir si c'était également le cas d'Heziel.



Tony et Jaymi > Splanress retrouve Jaymi et Tony mais devient brutalement plus agressif quand Ayano se pointe et lui demande d'agir. Il leur fonce dessus et menace de leur taillader le torse grâce à ses griffes. Ayano le soutient et lancera un couteau sur le premier des deux pirates qui bougera.

Kain et Pumori > Nath et Duncan vous retrouvent. Nath appelle quelqu'un, met des bouchons d'oreilles et libère Duncan qui se met à monologuer sans arrêt. Mais ne vous fiez pas aux apparences : il possède une aptitude pour être encore plus chiant qu'il n'en a l'air. Vraiment, vous avez presque envie de crever quand vous l'entendez, c'est insupportable et décourageant au possible.

Heziel > Amedeo te pose une énigme !

Splanress est niveau 30. Ayano est niveau 20.
Les niveaux des autres sont inconnus.

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Kain - Pumori - Heziel - Giuletta - Tony.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
265/350Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B
Ven 4 Nov - 11:57




Je ne sais pas cuisiner,
je ne sais pas jouer d'un instrument,
je ne sais pas naviguer,
mais je peux vous protéger,
et je le ferai,
en tant qu'ami et capitaine !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




Le trio faisait face à quelque chose d’inattendu… Un homme qui en avait amené un autre complètement saucissonné. La première pensée qui vint à l’esprit du capitaine et de Nescafé était qu’il s’agissait probablement d’une sorte de prisonnier. Pourtant, alors que Kain s’apprêtait à demander ce que la personne en face de lui foutait, il constata qu’il était en train de défaire les liens du protagoniste. Et avant même de défaire l’ultime protection de son présumé prisonnier, il prit soin de mettre quelque chose dans ses oreilles. Nescafé regarda avec intérêt les plantes qu’il venait de récupérer pour se faire ces bouchons. Il hocha de la tête en comprenant qu’il s’agissait d’un savant mélange.

Pumori allait probablement penser à une attaque sonore, comme ils l’avaient vécu dans la grotte sur Little Garden. Se boucher les oreilles aurait pu être son premier réflexe. Kain quant à lui n’en n’avait aucune idée et resta les bras ballants avant d’entendre le flot de paroles infini de cet étrange énergumène aux cheveux roses. Parmi les premières paroles, il se tourna tout d’abord vers son rongeur avant de pointer du doigt l’homme qui entamait son monologue.

Kain: C’est un idiot non ?

Nescafé: Non c’est un artiste… un artiiiiste Kain...

Mais au fur et à mesure que le dialogue avançait, plus le capitaine sentait quelque chose d’étrange, une sensation unique l’envahissait… Une lassitude titanesque, lui qui était habituellement en train de s’amuser avec un rien, la joie de vivre incarnée, venait d’être dépossédé de toutes ces onces de mentalités. Les mains dans les poches, il regarda d’un air dépité le présumé scientifique. Nescafé qui était bien plus lucide que son maître, mais tout aussi dégoûté par cette personne, eut une ampoule qui apparut au-dessus de sa tête… Signifiant qu’il venait de comprendre quelque chose.

Nescafé: C’était donc une attaque ! Du jamais vu… Je comprend mieux pourquoi j’ai une soudaine envie d’aller faire popo...

Nescafé disparut alors dans un buisson avant de fabriquer quelque chose tandis que Kain se saisissait mollement de quelques fruits aux alentours… Croquant dedans sans réelle envie. Le borgne qui n’avait même plus de plaisir à manger, c’était quelque chose d’inouïe, du jamais-vu. Bref, la situation était grave.

Quelques secondes plus tard, Nescafé ressortit du buisson requinqué comme jamais. Il avait accroché dans son dos quelque chose avant de grimper dans le dos de son maître, arrivant jusqu’à son épaule. Là, il sortit alors des bouchons qu’il avait fabriqués en se basant sur le mélange du premier protagoniste avant de les enfoncer dans les oreilles de Kain. Ce dernier commençait alors à retrouver le sourire et à rigoler. L’homme qui leur faisait face avait un pouvoir bien étrange. Nescafé qui venait de terminer son affaire avec son maître se jeta alors sur Pumori avec la ferme intention de lui proposer ces mêmes bouchons afin qu’il n’ait pas à supporter davantage cet affront à l’amusement. Pendant ce temps, Kain s’approchait tranquillement du fou furieux avec la ferme intention de replacer le bâillon à sa place légitime… Avec un tel scientifique dans les parages, il suffisait de lui donner une mini-harpe afin qu’il soit condamné à rester accroché à un arbre à perpétuité...


@Heziel Coffe



Kain est lassé, mais Nescafé fabrique des bouchons d'oreilles semblables au premier. Kain s'approche ensuite de Duncan avec l'intention de lui remettre ses liens.

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Valentine D. Kain
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
34/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
96/250Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Sam 5 Nov - 15:25





Gambit Decima


Tient, j’ai l’impression d’être dans un déjà-entendu…


L’île avait terminé son repas et semblait être paisible à présent. Tel que Kain qui engouffre l’équivalent de dix jours de provisions, cette partie de l’archipel semblait être repu. Mais pourtant, j’avais encore un très mauvais pressentiment… Peut-être qu’il y avait d’autres créatures dans les environs, mais quelque chose me disait de rester prudent. Et pour être tout à fait franc, je n’avais même pas eu le temps de me saisir de mon Den Den mushi que de nouveaux problèmes semblaient nous atteindre. Enfin, si ce n’était pas un problème, c’était quelque chose très perturbant…

Tout commençait avec l’arrivée de deux hommes qui semblaient se balader sur l’île. Déjà, c’était suspect sur cette île. Mais l’un d’eux semblait être prisonnier du second, ce qui me laisse perplexe. Je ne comprenais pas du tout la logique derrière tout ça. Si c’était une simple capture, je pense que le type aux cheveux roses se débattrait un peu plus. Non, ça me donnait plutôt l’impression que c’était quelqu’un qui apportait une arme incontrôlable avec lui. Que cet individu était tellement dangereux que de telles mesures de sécurité étaient nécessaires pour sa propre survie ! J’avais presque envie de prévenir le capitaine, mais c’était un peu trop tard. Le bâillon était tombé et…

Oh par tous les dieux des mers, faite cesser tout ça ! Ce n’est pas humain ce truc ! Il n’arrêtait pas de parler ! Il n’avait pas besoin d’air entre deux phrases ? J’avais moi-aussi l’habitude de poser des centaines de questions en quelques secondes, mais ce n’était pas du tout pareil ! Ce qui commençait par une pointe d’énervement grandis rapidement en colère et en irritation. Ce n’était pas du tout normal ! Heureusement, ce n’était pas la première fois que je combattais des adversaires qui utilisaient leurs voix comme armes. Après la Banshee et le trio de sirène, je connaissais quelques trucs qui pouvaient m’aider pour cette confrontation. Car oui, dans mon esprit, c’était clair : c’était une provocation de guerre que nous avait lancé son camarade. Je fouillais rapidement dans mes poches pour retrouver mes bouchons. Des amis fidèles vraiment ! Rien de mieux que d’être préparé contre toute éventualité !

Étant concentré sur mon désir de ne plus rien entendre, je n’avais pas vraiment regardé Kain. Pourtant, il semblait se diriger vers ses adversaires sans en être affecté ! Comment avait-il fait ? Puis, alors que je sentais Nescafé sur mon épaule, je compris immédiatement ce qui s’était produit alors que des plantes remplissaient mes oreilles. Il avait lui aussi eu la même idée que moi, mais l’avait effectué plus rapidement que moi. Je lui devais une fière chandelle ! Ensuite, comment une chandelle pouvait devenir fière ? Je devrais faire des recherches pour ce cadeau… Mais maintenant que je n’entendais plus ce flot de paroles incessantes, je pouvais me concentrer sur autre chose !

Si je pensais que Kain pouvait réussir à faire fermer la grande bouche de cet individu, je m’inquiétais plutôt de celui qui l’avait accompagné. Puisque je ne pouvais pas écouter mon environnement pour le repérer, je devais me fier entièrement à mon instinct et à mes yeux. De mes poches, je sortis deux billes, une dans chaque main. Je cherchais vraiment la présence d’un adversaire pour utiliser un double Poppukōn bakudan. C’était ce que je pouvais faire de mieux pour ne pas être dans les pattes de Kain s’il devait utiliser les pouvoirs de son fruit.


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori



_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Tony Stronghold
Tony Stronghold
Messages : 141
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
174/200Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (174/200)
Berrys: 9.927.500 B
Lun 7 Nov - 19:55

Gambit Decima


Le Début des Ennuis





Quelle ne fut pas la surprise de l'Enclume lorsque, au détour d'un buisson orné de brochettes de poulet braisé, il aperçut le nounours bodybuildé, assis sur le chemin, dévisageant les deux pirates comme s'il les attendait. Les compères échangèrent un regard interloqué, s'arrêtant à quelques dizaines de mètres. Tony pencha la tête sur le côté, dubitatif.

"Heu... Coucou mon gros ! Qu'est-ce que tu fais là, dis-moi ?"

L'animal tressaillit autant que les deux compères, qui crurent un instant que la bête leur répondait. Mais ce fut une petite femme, fort délicieuse au demeurant, qui sortit du couvert de la végétation, exhortant le colosse à... combattre ? Sa cible ? Le sourcil de Tony se leva si haut qu'une girafe aurait put le brouter. Là, il ne comprenait plus rien.

"Mais que... "

Avant même qu'il ne termine sa question, le mastodonte chargea dans un grand rugissement qui fit dresser les cheveux sur la nuque des deux blonds.

Tout se passa très vite.

En temps normal, Tony serait resté stoïque face à une menace purement physique de ce genre. Mais son œil entraîné le mit instantanément en garde : les griffes acérées du bestiaux occasionnaient des dommages proprement colossaux aux arbres que le forgeron savait étonnement solides, pour les avoir éprouvés lui-même. Cette créature, qu'il soupçonnait fort d'être un Zoan, était dotée d'une force prodigieuse, et le pirate ne se faisait aucune illusion : Malgré son corps dur comme le titane, il ne pourrait encaisser qu'un nombre très limité de coups de cette ampleur avant de céder. Et même s'il pouvait se montrer vif, un combat basé sur l'esquive ne jouerait pas en sa faveur. Jaymi, en revanche, serait certainement plus à même de contrer cette créature.

C'est pour cela que des deux blonds, Tony fut le premier à se dérober d'un bond latéral quant le mastodonte arriva à leur hauteur, menaçant de les couper en deux comme de vulgaires brindilles.

"WHOAH !!!"

Il n'avait pas encore touché terre qu'un reflet lumineux capta son attention : une lame volait vers lui ! Par réflexe, le judoxeur leva le bras gauche pour intercepter le projectile, ce qui était plus prudent que de l'encaisser avec les ratiches. Il espérait juste qu'aucune technique louche n'outrepasse sa résistance, sans quoi il se retrouverait avec un joli piercing...

Une fois sur ses pieds, il identifia rapidement la responsable de cette attaque : La jolie demoiselle qui souriait d'un air hyper malsain (qui lui rappelait curieusement le docteur de l'équipage, soit dit en passant). Encore une fois son cerveau ne fit qu'un tour : Les intentions de ce duo étaient clairement hostiles, et ils attaquaient avec l'intention de tuer, sinon de blesser grièvement. Bref, ils n'étaient pas là pour tricoter. Il serait donc à la fois vain et dangereux d'essayer de négocier, même en invoquant le droit de « Pourparler ». Tony fronça les sourcils à l'adresse de la diablesse.

"Cocotte... Je sais pas c'que tu nous joue, mais ça me plaît moyennement !"

La situation était inquiétante, car l'équipage était dispersé. Hors, il était peu probable que ces personnes soient venus jusqu'ici tout seuls. Il était hautement probable que d'autres individus mal intentionnés ne sillonnent en ce moment-même le reste de l'île, et visiblement, ce n'était pas pour vendre des biscuits. Il fallait neutraliser ce duo rapidement...

Il n'y avait qu'une seule solution : passer à l'action !

Et autant il détestait l'idée de frapper une femme, autant chez les salopards, il ne faisait pas de distinctions. C'était sa politique. Surtout quant la femme en question lui lançait des couteaux en pleine tête ! Il cria à l'adresse de son compagnon, sans quitter son adversaire du regard.

"Jaymi !!! J'te laisse le gros !!!"

Tony se rua sur son opposante, les yeux rivés sur elle, prêt à éviter ou parer les futures coutelas qu'elle ne manquerait pas de lui envoyer. Dès qu'il sera à portée, profitant de son élan, il tentera de lui administrer une Guillotine, histoire de la déstabiliser. Que l'attaque porte ou non, il essaiera ensuite de la neutraliser en lui attrapant les poignets, ou dans le pire des cas, de la coller un maximum afin de la maintenir au contact. Qu'il y parvienne ou pas, il s'adressera à elle d'une voix où percent la colère et la défiance.

"Vous êtes qui, bordel ?!? Et qu'est-ce que vous nous voulez ???"

Code by Joy ~ Reworked by Sajnek


Spoiler:
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Signat10
Tony Stronghold
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Heziel Coffe
Messages : 1970
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
46/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
91/750Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B
Jeu 10 Nov - 12:28




L'archipel de Boyn ! La petite bête ne mange pas la grosse ?!

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] 1476813107-jaymi
Jaymi Andriks, musicien des Dokugan

- Aaaah, merci bien !

D'un geste habile, le musicien se réceptionna au sol de ses deux pieds. L'intervention fortuite du forgeron lui avait permis de se défaire des liens naturels qui l'entravaient ! Une chance. Il commençait à sérieusement s'ennuyer, ainsi perché dans les arbres, sans avoir la latitude nécessaire pour jouer de sa fameuse énième guitare... bon. Récapitulons ! Ils étaient donc plus proches désormais de l'espèce de trou béant qui servait, semblait-il, de gueule à l’île. Comme Tony l'avait fait remarquer, il était sage de s'éloigner le plus vite possible. Aussi, le zicos le suivit-il en entamant un petit air.

- Dans la foret, wooohoo, de Boyn, nananana...

Soudain, il tombèrent nez à nez avec la grosse bestiole d'un peu plus tôt. Celle qui s'était disputé un morceau de viande avec le capitaine. L'observant avec circonspection, Jaymi ajouta une petite remarque lorsque le Stronghold tenta d'entamer la conversation. Visiblement, ça n'allait pas être chose aisée que de parler avec ce gros ursidé...

- Well... je ne pense pas qu'ils saisisse...

Soudain, l'apparition d'une femme très élégante sur laquelle Jaymi laissa un regard baladeur traîner annonça le début de la fin. La bête, jusque là calme et visiblement pas concernée par ce qui se passait, s'enragea et leur fonça dessus ! D'un geste, Tony s'écarta en lui préconisant de s'occuper de l'animal. Levant le pouce, il lui offrit le sourire le plus bright possible avant de dégainer son panneau et de s'en servir comme une perche. Il se propulsa au dessus de la bestiole qui dévastait largement ce qui se trouvait sur sa route. Visiblement, sa force physique n'était pas en reste... qu'en était-il de sa résistance ?

- Back off, mate !

D'un ample mouvement, il mit tout son poids dans un swing vertical, passant le panneau par dessus sa tete pour tenter de fracasser la tete massive de l'homme ours en dessous de lui. C'était surtout un coup destiné à tester les possibilités physiques lors de l'affrontement : son arme principale restait sa musique, mais elle pouvait également affecter le forgeron si ils ne se synchronisaient pas bien... aussi devait-il tenter, pour l'heure, de s'en passer. Dans tous les cas, il restait sur ses gardes.


-----

Du coté du cuisinier, la situation était porteuse de plusieurs interrogations. Alors qu'il progressait dans les fourrés à la recherche d'un indice lui permettant de comprendre ce qui venait de se passer, il aperçut au loin deux personnes en train de discuter. Néanmoins, il ne pouvait pas capter la moindre bribe de conversation depuis sa position. La migraine relativement endormie de son haki de l'observation risquait fortement d'exploser si il l'utilisait ici, en pleine jungle. C'était un coup à ressentir la présence de toute la vie aux alentours, aussi s'en passerait-il volontiers pour l'heure. Un simple mal de crane lui suffisait amplement.

L'un des deux individus, un enfant, s’éclipsa rapidement. Le second, pour sa part, s'approcha de lui et se présenta avec une politesse rare. Jusque là, il n'y avait rien de bien spécial : même si le Coffe était d'un naturel prudent, il n'avait aucune raison de penser que ça cachait anguille sous roche. Du moins, ses quelques soupçons furent remis en arrière plan lorsque son interlocuteur dévoila sa profession : il était également maitre-coq ! C'était rare pour le Mormoilnien de trouver un confrère... même si ça semblait étrange, il pouvait également avoir été attiré par l'étrange boustifaille générée par l’île. Aussi s'inclina-t-il humblement alors que le dénommé Alcide Amedeo lui affirmait avoir entendu parler de lui. Puis il lui fit une proposition très intéressante !

- Heziel Coffe ! Enchanté. Je serais ravi de discuter gastronomie avec un autre cuisinier !

La question était la suivante : quelles étaient, en somme, les précautions à prendre lors de la cuisine d'un gibier comme de l'ours ? Une interrogation intéressante et qui, il le savait par expérience, avait sans doute été émise à posteriori par de nombreux novices, lui comprit à l'époque ! Effectivement, la cuisine du gibier ne suivait pas les mêmes règles que la cuisine "traditionnelle", réalisée à partir de morceaux déjà conditionnés ou préparés au préalable. Aussi le second des Dokugan se frotta-t-il le menton avant d'énumérer les différentes préconisations à suivre afin de réaliser un bon repas à base de gibier. Plus particulièrement, de gros gibier.

- Eh bien, la viande de gros gibier comme l'ours, principalement chez les adultes, s'avère à la fois coriace et possède un gout très prononcé, ce qui peut gâcher l'harmonie du plat ainsi que la mastication. Il est important de faire mariner la viande d'une à plusieurs journées, en fonction du morceau et de ses dimensions, avec la garniture choisie ainsi qu'un alcool. Par exemple, du vin ou du cognac. Ainsi, on adoucit les arômes et on les équilibre, tout en attendrissant la viande. De plus, cela permet d'améliorer la conservation ! Pour du gibier de cette envergure, je préconiserais personnellement une sauce Grand Veneur, ou une sauce Madère, par exemple.

Il pensait avoir fait le tour de la question. C'était les grandes lignes de la cuisine du gibier. Cette petite devinette avait été rafraîchissante pour lui, en réalité : il avait beau pouvoir pratiquer son art culinaire de façon quotidienne, il n'en restait pas moins que les gens avec qui il avait l'occasion d'en discuter n'étaient pas légion. Si toutefois sa réponse convenait au dénommé Amedeo, il lui renverrait l'ascenseur. Aussi bien par politesse que par réelle curiosité le concernant.

- Lors de la préparation de macarons, on parle souvent de blancs d’œuf vieillis... info, ou intox ?

Cette petite discussion lui plaisait, il fallait l'avouer !



Jaymi est lvl 29.

_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Heziel Coffe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2591

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 15 Nov - 22:01

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Bewear10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Toujou10

Splanress et Sungaze Ayano.
Le bon Splanress poussé à bout par la seule présence véritablement angoissante de sa jeune camarade s'engageait donc sur la voie de l'affrontement avec une promptitude que personne n'aurait pu lui reprocher. La vigueur dont il était alors emprunt menaçait bien plus les deux pirates que ceux-ci n'auraient pu imaginer de prime abord... mais qui prit subitement fin lorsque ses deux cibles décidèrent d'anticiper l'assaut mené pour y mettre un terme d'entrée de jeu. Si le gros costaud s'écarta d'un bond avant d'être pris en chasse par la demoiselle, l'autre tenta tout au contraire de couper court aux présentations pour amorcer de son propre chef le début de hostilités. Ainsi donc, le musicien s'élança dans les airs avec la ferme intention de piéger la bestiole à son propre jeu... Avant de lui-même rencontrer une résistance pour le moins inopinée. Si l'ours gigantesque et musculeux avait cessé sa progression, le coup porté par le musicien ne sembla pas le gêner le moins du monde : sa tête venait effectivement de se recouvrir d'un voile noir de bien mauvaise augure... Les connaisseurs auraient reconnu là le haki de l'armement, celui-là même que les Dokugans avaient déjà rencontré à quelques rares reprises... Et qui risquait de faire de ce carnivore un opposant des plus farouches ! D'ailleurs, celui-ci ne perdit pas la moindre seconde : tentant de bénéficier d'un effet de surprise des plus tangibles, il ne laissa pas à Jaymi le temps de reprendre convenablement appui qu'il bondit violemment dans sa direction. L'objectif ? Lui fournir un violent coup de boule en plein abdomen pour le catapulter au loin, et donc éloigner les deux combattants pirates l'un de l'autre. Les pirates du Borgne avaient à de nombreuses reprises prouvés qu'ils étaient capables de lutter de concert pour tenir tête à un ennemi des plus redoutables, alors... Pourquoi se priver d'une telle précaution ?

Non loin, la demoiselle fit claquer sa langue contre son palais, agacée, lorsqu'elle remarqua le geste de parade expert de la part de son opposant qui sembla prémunir celui-ci de dangers autres qu'une très légère estafilade. Il était solide, bien plus qu'on n'avait pu le lui dire, et elle n'était pas certaine d'en venir à bout aussi facilement qu'on ne le lui avait soufflé... Mais ne perdit pas un seul instant son faciès enjoué et angélique, encore plus inquiétant que les instants précédents. Tout au contraire, lorsque le costaud forgeron se mit à son tour à fondre dans sa direction, démontrant une expertise certaine du combat au corps-à-corps, elle le laissa approcher en dégainant simplement un autre couteau. Lorsqu'il fut quasiment sur lui, menaçant de la percuter d'un coup de pied descendant, Ayano fit une esquive experte et millimétrée en arrière, évitant de peu les multiples contusions que souhaitait lui offrir son opposant, lequel parvint pourtant à se saisir de ses poignets un instant plus tard. Ce simple état de fait permit à la jeune femme de comprendre un autre problème épineux qu'elle avait pourtant cette fois-ci estimé à sa juste valeur au préalable : cet homme possédait infiniment plus de force physique qu'elle, et elle n'était pas en mesure de se libérer d'une telle étreinte en usant des moyens traditionnels. La question qu'il lui adressa par la suite ne demeura pas totalement sans réponse : elle se permit effectivement de rétorquer, toujours souriante et euphorique au possible.

-Allons, mon bon monsieur, il est de coutume de ne point harceler une gente dame de questions incessantes...

Pour accompagner ces dires, la demoiselle fit soudainement montre d'une capacité des plus terrifiantes : son corps se mit soudainement à muter. Sa peau devint étonnamment pâle, visqueuse, baveuse. Deux antennes prirent place sur son front, et ses muscles déjà fins semblèrent alors se rabougrir davantage. La Sungaze venait d'utiliser son fruit du démon, de type zoan, celui de la limace... Et elle entendait bien en user à de judicieuses fins. Son sourire, dégoûtant au possible dorénavant, ne manquerait pas de surprendre Tony, non moins toutefois que l'aisance avec laquelle elle allait libérer ses poignets : elle glissait. Ce constat, probablement le pire envisageable du point de vue du forgeron, allait s'accompagner d'une tentative de coup de couteau en plein dans la cuisse gauche... Entraver sa mobilité, pour en faire une cible plus facile pour la suite de l'affrontement, c'était ainsi qu'elle allait procéder, oh que oui.

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Wald_w10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Szayel10
Lygar Nath et Zaly Duncan.

Nath n'avait pas vraiment eu le temps de se mettre au boulot que la minuscule bestiole sur le pirate aux dimensions démesurées s'en allait farfouiller dans les buissons environnants, pour retirer de là quelques bouchons d'oreilles similaires à ceux que le chasseur de pirates s'était octroyé. Pas de soucis, du point de vue de l'ennemi des Dokugans : son style de combat peu discret se montrait effectivement pour le moins sonore, et s'il se privait de son ouïe, le capitaine risquait fort de le regretter... Aussi sûrement que s'il se mettait à écouter Duncan déblatérer ses âneries. Le scientifique, d'ailleurs, ne s'était pas arrêté une seconde, même en remarquant que son auditoire décidait de se pourvoir progressivement de quoi arrêter de l'écouter... Tout en papillonnant de plante à fleur, d'insecte à motte de terre, il tournoyait follement, guilleret et euphorique, d'une constatation à l'autre. Kain, qui semblait bien décidé à l'idée de lui remettre l'esprit bien en place, se dirigea alors dans sa direction... Avant d'être coupé dans son élan pour le moins brutalement. Le Lygar, effectivement, s'était projeté dans sa direction avec un air des plus renfrognés. Ses poings, couverts de gants d'acier, eux-mêmes bondés de trous et de bosses aux formes pour le moins insolites, ne tardèrent pas à trouver le chemin de l'abdomen du borgne qui risquait d'un instant à l'autre d'être percuté avec une vigueur des plus effarantes. Cela était sans compter, de surcroît, l'étrange son qu'il ne serait pas en mesure d'ouïr, à cause de ses bouchons d'oreille. En vérité, les gants du chasseur transformait le moindre de ses mouvements, si ceux-ci s'avéraient trop rapides, en un cri strident et des plus désagréables. La quintessence de cette manœuvre ? Lorsque ses mouvements cessaient d'un coup sec, une violente onde sonore avait lieu, prenant vie temporairement sous la forme d'une explosion semblable à celle que générait une chose franchissant le mur du son.

Duncan, de son côté, semblait avoir compris que les hostilités débutaient. Toujours en débitant son flot de paroles continues, il se mit donc face au marmot et se mit à lui expliquer les bienfaits du miel, notamment lorsque le pollen était directement prélevé de lavande, avant d'enchaîner sur les différences avec le miel de châtaigner, plus fort et légèrement plus amer que son cousin. Quant à savoir ce que Pumori pouvait bien en faire, bah... A dire vrai, le Zaly ne semblait pas même avoir véritablement conscience du fait qu'il ne pouvait pas l'écouter.

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Shokug10
Alcide Amedeo.

La réponse d'Heziel sembla le satisfaire : au fur et à mesure des paroles de l'autre cuisinier, le sourire d'Amedeo s'élargissait, fendant son visage d'une expression de franche gaieté. Si les explications du pirate originaire d'East Blue ne manquaient pas d'approfondissements, elle s'accompagnaient d'une certaine justesse et d'une pertinence qu'il était bon de remarquer. Au moins le Coffe n'usurpait-il pas sa réputation de pirate cuistancier... Les rôles s'inversèrent pourtant plus promptement que le chasseur de primes n'aurait pu s'y attendre : bientôt, c'était lui qui se trouvait accablé d'une question du même acabit que celle qu'il venait de poser. Une interrogation susceptible de trier les professionnels et les amateurs d'un coup d'un seul, une réponse dont les véritables experts ne pouvaient pas ignorer l'existence... Sans ciller un seul instant, avec un faciès à la limite de l'orgueil, l'homme croisa donc les bras et se mit à répondre, avec la même précision que son collègue un instant auparavant :

-Intox. Les œufs frais fonctionnent tout aussi bien... Mieux, même, à la vérité. Sans compter que les œufs vieillis demandent davantage de préparation et de précautions que leurs homologues frais, et qu'ils se chargent de toxines au fur et à mesure de leur âge. Autrement dit, si cela ne facilite pas la création de macaron, cela encourage tout au contraire le développement de maladies ou d'autres inconvénients du même acabit.

L'Alcide n'était pas vraiment un professionnel des desserts, surtout aussi raffinés, mais il n'en était pas moins capable de les préparer. Un cuisinier de son envergure devait après tout savoir faire preuve de polyvalence, sans quoi il se retrouvait rapidement effacé par d'autres rivaux plus talentueux, plus travailleurs... Avec un soupir de lassitude, l'homme en blanc vint passer une main délicate au sein de sa chevelure, la remettant temporairement en bataille sur le haut de son crâne. Il posa sur l'autre cuisinier un regard des plus désolés, s'inclina légèrement avec une politesse qui ne laissait rien présager de bon et enchaîna avec quelques paroles d'encore plus mauvaise augure :

-Vous êtes connaisseur, plus poli que la majorité de ces rustres de pirates, et doté d'une passion incontestable... Il est regrettable que nous ayons à nous rencontrer dans de telles circonstances. Que diriez-vous de passer au plat de résistance, chef ?

Là-dessus, le visage du chasseur de primes perdit toute bonté : il se figea, au contraire, et Amedeo se mit à foncer sur son interlocuteur. L'objectif ? Lui décocher un coup de pied vif et brutal en plein front pour le sonner d'entrée de jeu, et prendre un avantage des plus profitables.




Tony et Jaymi > Splanress ne bouge plus, encaisse et... Rien. Haki de l'armement. Il veut profiter de l'effet de surprise pour donner à Jaymi un bon coup de boule en plein ventre. Un choc susceptible de l'envoyer bouler sur plusieurs mètres.
Ayano évite le premier coup, puis se fait saisir les poignets... Mais se libère grâce à son zoan, celui de la limace. Elle tente de poignarder Tony en pleine jambe.

Kain et Pumori > Nath fonce sur Kain pour le frapper en plein ventre. Ses gants génèrent des espèces d'explosions sonores.
Duncan ne fait... Rien. Il parle. Seul. Mais en regardant Pumori.

Heziel > Amedeo répond et engage les hostilités d'un coup de pied en plein front !

Nath est niveau 32.
Splanress est niveau 30. Ayano est niveau 20.
Les niveaux des autres sont inconnus.

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Kain - Pumori - Heziel - Giuletta - Tony.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
265/350Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B
Sam 19 Nov - 18:20




Je ne sais pas cuisiner,
je ne sais pas jouer d'un instrument,
je ne sais pas naviguer,
mais je peux vous protéger,
et je le ferai,
en tant qu'ami et capitaine !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




La tentative de Kain de mettre un terme au bavardage incessant de l’homme aux cheveux roses venait d’être interrompue. Alors qu’il était encore en train de marcher, une ombre se faufila en un éclair au niveau du borgne. Le capitaine des Dokugans avait mis ses bouchons d’oreilles et avait été incapable d’entendre le déplacement de son adversaire. De ce fait, la surprise fut totale lorsque ce dernier s’approcha de l’homme à la tignasse grise avec des intentions bien hostiles. Le capitaine utilisa son instinct pour commencer à contracter ses muscles. Son esprit du muscle, aptitude particulière qui lui permettait d’avoir de nombreux avantages aurait été capable de contenir une telle attaque s’il était correctement utilisé. Malheureusement pour lui qui n’avait pas vu venir l’attaque, il n’avait pas été à même d’y avoir recours complètement. Le poing ganté de son adversaire entra en contact avec l’abdomen du borgne.

Malgré ses bouchons, le pirate entendit quelque chose sortir des poings de son adversaire. L’attaque avait été trop fulgurante pour laisser le borgne dans la surprise. Une étrange explosion percuta alors son ventre et projeta le capitaine. Ce dernier s’envola et alla directement dans des buissons qui se trouvaient plus loin. Tournoyant, son visage rasa le sol. Il avala au passage un peu de terre avant de s’écraser mollement dans un buisson un peu plus loin. Il n’avait jamais vu quelqu’un avec de telles capacités auparavant. Le capitaine qui était pourtant un véritable colosse venait de se faire projeter comme s’il n’était qu’un vulgaire caillou.

Sous le choc, le capitaine se releva néanmoins. Cette attaque avait été surprenante, mais il avait été capable d’utiliser une partie de son aptitude afin d’encaisser la majeur partie des dégâts. En un sens, on pouvait dire que les ondes que provoquaient cet homme ressemblaient en un sens aux pouvoirs du capitaine qui se basait lui aussi sur des ondes sismiques. Il était probablement l’adversaire parfait pour affronter quelqu’un comme le borgne sans être un logia.

Nescafé, qui avait réussi à s’en sortir in extremis, s’était placé sur un arbre aux alentours. Il comprenait parfaitement la gravité de la situation. Et il avait également compris que si de tels personnages s’étaient attaqués sans raison au capitaine, alors les autres membres de l’équipage courraient un grave danger. En tant que hamster, son utilité au combat était proche du zéro absolu. Il commença alors à s’éloigner du groupe afin de permettre au capitaine de se déchaîner. Il lança par-dessus son épaule quelques mots à son maître afin de le rassurer.

Nescafé : Je m’en vais Kain, surtout t’en fais pas pour moi !

Kain: ça marche Nes’!

Le borgne empoigna alors son ancre avant de la poser sur son épaule, fixant son adversaire. Il saisit après une poignée de secondes son arme à deux mains avant de se mettre en garde. Après quelques pas, ce dernier effectua un coup latéral vif. Son but ? L’arme percuta directement le tronc d’un arbre qui se trouvait là. Les muscles contractés, la force du capitaine sembla suffisante pour déraciner cet arbre de taille moyenne qui s’envola directement en direction de son adversaire. Kain était sur le point de se déchaîner. Il avait malheureusement déjà oublié que Pumori se trouvait peut-être sur la trajectoire de l’arbre. Mais il lui faisait intérieurement confiance, après tout, la vivacité et l’agilité du zoan du panda roux seraient probablement suffisant pour lui permettre d’éviter une attaque aussi grossière. Quant à son adversaire autoproclamé, Kain répondait à la violence et la force brute, par une offensive du même gabarit…


@Heziel Coffe



Kain se prend l’attaque, mais réussit à réduire les dégâts grâce à son esprit du muscle qui est une aptitude qui lui permet de jouir d’une utilité supérieure de la part de ses muscles. Il maîtrise normalement l’équivalent du tekkai, mais il n’a pas eu le temps de l’activé complètement sur la surprise. Raison pour laquelle il s’envole.
Nescafé s’enfuit et Kain frappe un tronc d’arbre de toutes ses forces et s’en sert comme projectile dont la cible n’est nul autre que son adversaire.

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Valentine D. Kain
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
34/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
96/250Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Lun 21 Nov - 15:09





Gambit Decima


L’assurance-tout-risque


Comme le veut la grande coutume de notre équipage, rien ne fonctionne exactement comme prévu. Si notre capitaine avait un plan, ce dernier tombait nécessairement à l’eau par une opposition farouche de nos adversaires. Et pour tout dire, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour réagir. Bien que mon attention était orientée vers une menace que je ne voyais pas, cet homme vêtu de rouge avait déjà bondi dans la direction de Kain. Le plus étonnant n’était pas qu’il a réussi à offrir un ticket de la Dokugan Airline au capitaine, mais plutôt de la façon qu’il l’avait fait. J’avais déjà vu Kain se prendre des coups très puissants : notre combat avec le shichibukai Nakata en avait été un bon exemple. Mais de là à le faire voler comme ça, ce n’était pas banal. Surtout que bon… J’avais déjà vu ce genre de truc auparavant !

Le salaud utilisait le son ! J’avais déjà vu une personne qui avait utilisé le fruit du son et je me souvenais des ondes qu’elle avait créées. Ce devait être grâce à ses armes qui recouvraient ses poings. Rapidement, j’ai eu une idée. Avec les billes que j’avais en main, je me concentrais pour viser les trous avec mon double Poppukōn bakudan. Dans le meilleur des mondes, je pouvais peut-être bloquer un ou deux trous ou simplement déséquilibrer la position qu’il prenait. Connaissant Kain, ce petit vol ne l’avait pas mis hors d’état de nuire et la moindre distraction peut être dangereuse. Après tout, il ne pouvait rien entendre lui aussi !

Mais une fois que mes billes étaient lancées, mon attention était déjà tournée vers celui qui parlait plus que le plus bavard des hommes. Pas la peine de marcher lentement vers lui : plus vite il serait hors d’état de nuire, plus vite je pourrais enlever ses bouchons ! Mais comme il était le seul qui pouvait nous entendre, j’allais tenter de lui offrir la monnaie de sa pièce. Moi aussi je pouvais des-blattes-terrés des âneries si personne ne m’arrêtait ! Et aujourd’hui, personne ne voudrait m’arrêter…

J’avais un plan. Comme il ne semblait pas armé, je me disais qu’il n’était forcément pas un combattant. Ou s’il l’était, il n’en donnait pas vraiment l’impression. J’étais donc très sûr que dans un combat au corps à corps, ma nature de zoan m’offrirait un avantage. Mais si j’étais à sa place, je tenterais d’éviter cette sorte de combat… Alors, je n’avais pas d’autre choix que de le maintenir sur place ! Je ne savais pas ce qu’ils savaient de nous, mais mon entrainement avec Heziel m’offrait certaines options. Plutôt que de foncé tête première en me transformant, je tenterais d’utiliser une stratégie un peu plus tordue. Tout en m’approchant, je commencerais à lui parler de tout et de rien pour lui offrir une certaine compétition. Une fois près de lui, j’utiliserais ma transformation partielle pour faire pousser ma queue de panda roux. Celle-ci s’enroulerait autour de lui, possiblement autour d’une jambe, pour l’empêcher de fuir ou peut-être de le faire trébucher. Une fois que ce serait réussi, j’avais simplement besoin de l’assommer ou de l’empêcher de parler, non ? Ce plan me semblait bien ! Et comme ça, je serais assez loin pour laisser une marche de manœuvre à Kain (qui adorait détruire son environnement quand il combattait). Bon, aller, je me lance ! Je m’approchais déjà de mon adversaire et je lui posais de très vive voix une multitude de questions :

- Comment tu fais pour parler aussi longtemps sans avoir besoin de respirer ? Tu n’as pas un peu soif après tout ce temps ? Moi je dis, il faut retrouver cette fontaine à soda pour se prendre un petit remontant ! Sinon, vous faites quoi ici ? Ce n’est pas un peu une mauvaise saison pour des vacances sur une île carnivore ? Tu as vu comment il a mangé ce lion des mers ! Une seule bouchée ! Comme un ours qui mange du miel ! Tu aimes les trucs sucrés ? Sur mon île il y avait une superbe confiserie qui…


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Pumori lance ses billes (double Poppukon bakudan) sur Nath avant de s'approcher rapidement de Duncan pour rapidement réduire la distance et transformer ce combat en combat purement de corps à corps. Pumori tente de le distraire en lui posant mille et une question, tel que Duncan le fait, pour tenter de le saisir afin de l'empêcher de fuir et ensuite le mettre hors d'état de nuire le plus rapidement possible.

-Poppukōn bakudan : Cette technique peut se faire avec divers objets, mais Pumori préfère l’utiliser avec ses billes. En concentrant sa force dans ses doigts pendant quelques secondes, Pumori peut projeter ses billes à très grande vitesse. Cette technique possède la puissance d’une arme à feu. Cette technique devient plus puissante proportionnellement au niveau de Pumori.(Lvl 20) Il sera également possible de tirer plus rapidement après un peu de pratique ! (Lvl 25)

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Tony Stronghold
Tony Stronghold
Messages : 141
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
174/200Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (174/200)
Berrys: 9.927.500 B
Jeu 24 Nov - 9:48

Gambit Decima


La limace et la tortue : Rien ne sert de mourir, il faut rôtir à point !





Comme Tony s'y attendait, le coup pied n'avait pas fait mouche, mais son stratagème avait porté ses fruits : il avait réussi à attraper son adversaire, et souriait intérieurement malgré la mine coléreuse qu'il abordait. Il était parvenu à immobiliser la jeune fille, encore plus jolie vue de si près. Il regrettait presque qu'elle ne soit si ouvertement hostile. Ça c'était le genre de p'tit cul qui... qui te rappelle qu'il y a des milliers d'enfants qui meurent de faim dans le monde... et que sur le coup, t'en a rien à foutre ! Ah, chienne de vie !
Mais fi de tout ceci ! Tout ce qui comptait, c'était qu'elle était dorénavant à sa merci...

… ou du moins, le croyait-il.

Quelque part en son for intérieur, il se doutait bien que les choses ne seraient pas aussi simple. Il savait que c'était une connerie de sa part de ne pas y être allé à fond dès le départ, de s'être retenu pour obtenir des réponses (et parce que malgré tout ce que lui hurlai le bon sens, il rechignait encore à abîmer un si joli brin de fille). Il l'avait vu esquiver son attaque : c'était un adversaire redoutable. Il s'était attendu à un coup de Trafalgar...

Mais une abomination pareille, ça, il ne l'avait vraiment pas vu venir ! Au fur et à mesure que la jolie femelle se muait en une créature hideuse, gluante et difforme à filer des cauchemars à un insomniaque, les yeux du forgeron s'écarquillaient crescendo. En quelques secondes il passa de l'incompréhension à la surprise, puis à l'horreur la plus totale dans laquelle on mélange une petite dose de dégoût absolu.

Une femme-limace ?!? Vraiment ??? MAIS QUELLE HORREUR !!! LA GUEULE DE LA GENTE DAME !!!

Les lèvres pulpeuses laissèrent place à une cavité béante suppurant d'immonde fluides gluants, et deux cornes poussèrent sur ce front autrefois si délicat... Instantanément, Tony se remémora l'affreux Lund Dee, le félon qui, il y a une éternité, l'avait fait battre et avait provoqué la mort des deux seules personnes qui comptaient pour lui : son père adoptif, et sa sœur chérie. Lui qui pensait que rien ne pouvait égaler un cafard en terme de dégueulasserie... il s'était lourdement trompé !

Entre la surprise et le traumatisme, une intense envie de vomir le saisit au ventre, et il sentit un frisson doucereux lui creuser un sillon glacial le long de la colonne vertébrale. La gorge nouée, il fut incapable de hurler de terreur. Lorsqu'il se rendit compte que son larynx comprimé ne pouvait qu'émettre un vague râle étouffé, il se contenta d'un laconisme posé.

"...T'as pas … une tête de porte-bonheur..."

La belle devenue bête ne se fit pas prier. Tony n'avait pas fini sa phrase qu'elle s'extirpa de sa poigne d'acier, ne laissant comme seule vestige de son corps désormais mou et difforme qu'un épais fluide gluant absolument immonde entre les doigts du pirate encore hagard qui comprit instantanément qu'il se trouvait dans une sacrée merde : Cette foutue saloperie était plus glissante qu'une savonnette sous la douche, ce qui la rendait quasi-impossible à attraper par quelque bout que ce soit. Autrement dit, la plupart de ses techniques de judoxe seraient aussi utiles qu'un toit ouvrant dans un sous-marin.

L'insaisissable créature ne laissa aucun répit au colosse et lui poignarda violemment la cuisse gauche. Trop déboussolé pour voir venir le coup, Tony l'encaissa de plein fouet. La lame ne pénétra pas son épiderme, mais la violence du choc lui fit perdre l'équilibre. Une douleur sourde lui ébranla la jambe, et il se retrouva à genou, son visage à hauteur de la gerbante face de son adversaire qui préparait déjà son prochain coup, pleinement consciente qu'elle venait de prendre l'avantage car le grand blond ne pourrait l'esquiver. Il allait déguster, et elle le savait.

Dans le cerveau de l'Enclume, tout s'enchaîna extrêmement vite : Le coup qu'elle venait de lui porter était largement plus puissant que le choc qu'il avait ressenti lorsqu'il avait paré le couteau lancé tout à l'heure. La raison en était évidente : le corps d'une limace est entièrement composé de muscles. Elle devait donc également avoir gagné en force et en résistance. D'autre part, elle démontrait un style précis, quasi chirurgical, qui ciblait les zones douloureuses ou à effet débilitant, histoire de ne rien arranger.

Mais il y avait un espoir ténu, car elle venait de révéler un point faible : sa vitesse. La première chose qu'elle avait fait, ça avait été de cibler ses jambes afin de réduire sa mobilité. Or, ce détail n'avait pas échappé à l'Enclume Ardente. Et si l'on se fiait au style du personnage, c'était forcément prémédité. L'apanage du bon stratège ou du bon combattant, c'est de savoir attaquer tout en se défendant.
Cela ne pouvait signifier qu'une chose : sous cette forme, elle était moins vive que sous son apparence humaine, même si ce n'était que très légèrement. Après tout, même si elle avait put se montrer relativement vive, la lenteur des limaces était légendaire...
Mais Tony n'était pas en posture de riposter pour l'instant, encore moins de prendre son adversaire de vitesse. Il n'y avait donc qu'une chose à faire dans l'immédiat : Encaisser ses attaques, feindre de se replier, et attendre le bon moment pour exploiter cette faille.

Tandis qu'il se préparait à subir les ardeurs de l'immonde bestiole dégoulinante, un souvenir lui revint. Les récoltes étaient maigres et particulièrement ardues sur Dwarf Town, essentiellement d'ailleurs à cause des limaces grises. Ces gastéropodes d'un bon mètre de long, nettement plus agressives que leurs cousines des autres îles avec lesquelles elles ne partagent finalement que leur cycle de vie nocturne, étaient dotées d'un corps si mou et si musculeux que la plupart des armes n'arrivaient jamais à mordre dans leur chair. Mais ignorez-vous tout de l'opiniâtreté des nains ? La caste des forgerons, blessée dans son orgueil, plancha longtemps avant de trouver la solution à ce fléau : ses guerriers patrouillaient à la tombée de la nuit et au point du jour pour châtier ces prédateurs... à grand coups de tisonnier ardents. Leur mucus évaporé, ces animaux subissaient la morsure du fer et du feu comme n'importe quelle autre bête, et même plus encore.

Tony leva donc les bras, les croisant devant son visage pour protéger son chef au mieux. Il rentra la tête dans les épaules, prit une grande inspiration, et banda tout ses muscles pour adopter sa posture défensive. C'était un pari risqué, mais il n'avait pas le choix : il devait avoir confiance en son armure.

"Espèce de grosse larve !!!"

Le but de la manœuvre était simple : Observer, analyser... et réagir. Il fallait qu'il prenne la pleine mesure des capacités de son ennemie. De plus, tant que la baveuse disposerait de ses armes, les choses seraient plus compliquées. Alors qu'elle le larde de coups de couteaux tant qu'il lui plaira ! Désormais, le corps de Tony était aussi résistant et impénétrable qu'un bloc de Titane. Le blond subira probablement une bonne grêle de coups avant que cela ne fasse effet, mais aucune arme blanche normale ne résistera longtemps à un tel traitement. Ses couteaux finiront par se briser. Et quant cela arrivera, le judoxeur sera prêt, car il aura observés et analysés les gestes, la force et la vitesse du Zoan invertébré. Il frappera vite et bien, car il sait qu'il n'aura probablement pas le droit à une seconde chance.

Si tout se passe comme prévu et que la physique fait toujours son travail, la chaleur qu'il pouvait générer devrait lui permettre de blesser grièvement son opposant tout en neutralisant son effet glissant, comme un steak colle à une poêle à frire non huilée. Il attendra donc le moment exact ou une lame se brisera contre son corps incassable (ou que son adversaire l'attaque à mains nues) et, avant que la limace humaine n'ait le temps de revenir en garde, profitera de l'élan de son adversaire pour se jeter à corps perdu sur elle et l'enserrer, malgré la répugnance qu'il éprouvait. La bestiole ne devrait probablement pas s'attendre à ce qu'il essaye de l'attraper, et n'y verra sûrement qu'une erreur de sa part... Avant qu'il n'enfourne son bras jusqu'à l'épaule dans la gueule de la bête avant de chauffer tout son corps au rouge pour la brûler autant de l'extérieur que de l'intérieur.
Si cela ne marche pas, il enchaînera les coups de poings ardent pour assécher sa peau gluante.


Plus question de faire dans la demie mesure. Place au sonore et au dégueulasse ! En révélant son vrai visage, la « gente dame » avait aussitôt fait voler en éclat les dernières réticences du forgeron (ainsi que toutes pensée salace... Brrr, il en aura des cauchemars pendant des semaines, si jamais il survivait), qui n'avait désormais plus aucun remord à se débarrasser d'elle le plus rapidement et violemment possible. D'ailleurs, Jaymi ne tiendrait plus très longtemps, et même si Tony doutait d'être d'une quelconque utilité contre l'ours catcheur, il fallait au moins qu'il tente de porter secours à son compagnon d'infortune.

Code by Joy ~ Reworked by Sajnek


Spoiler:
 

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Signat10
Tony Stronghold
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Heziel Coffe
Messages : 1970
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
46/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
91/750Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B
Dim 27 Nov - 19:36




L'archipel de Boyn ! La petite bête ne mange pas la grosse ?!

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] 1476813107-jaymi
Jaymi Andriks, musicien des Dokugan

- Que..?

Lorsque le choc brutal eut lieu, Jaymi fut tout simplement abasourdi. Quelques chose venait de plier. Le violent impact d'un panneau de signalisation sur un crâne ne pouvait que provoquer des dégâts... mais il ne s'attendait certainement pas à ce que ces mêmes dégâts furent encaissés par sa propre arme ! Observant la forme irrégulière qui s'était distordue sous l'impact le long du "stop", il écarquilla les yeux alors qu'une surcouche noirâtre venait recouvrir le sommet de la tête de Splanress. Un instant plus tard, le musicien avait compris deux choses : premièrement, il affrontait un malabar qui allait s'avérer très coriace... voire trop pour ses propres capacités martiales. Deuxièmement, le malabar en question frappait comme un camion.

Projeté vers l'arrière, n'ayant pu interposer qu'une maigre résistance à l'assaut d'acier qui lui avait été lancé, le blond cracha un filet de salive alors que son souffle coupé lui indiquait une collision bien plus violente que prévue. Il s'écrasa à plusieurs reprises avant de finalement reprendre équilibre. Toussant puis portant une main à ses côtes, il eut le soulagement de constater qu'aucune n'était cassée... pas cette fois. Il releva les yeux vers le mastodonte avant de maugréer quelque chose, se hissant à nouveau sur ses pieds. Il n'en était pas certain, mais il lui semblait bien que son adversaire utilisait le Haki de l'armement... une capacité que le cuisinier avait lui même en stock, bien qu'il ne l'eut jamais vu l'utiliser ainsi.

- ... Do your best, until the best comes along.

Il dégaina alors sa véritable arme d'un geste sec : une magnifique guitare rutilante, qui ressemblait presque à un assemblage mécanique tant les diverses personnalisations se superposaient en apportant à l'ensemble un volume inquiétant. Puisque cet ours à la con n'avait visiblement pas de faiblesse physique exploitable pour l'heure, il allait passer par une autre voie pour l'affronter... celle du son. Le son le plus pur et destructeur. Mediator en main, il commença à gratter nerveusement les cordes de son instrument qui produisit un son grave et lourd. Ce genre de son qui vous pénétrait jusqu'aux os et qui vous oppressait les oreilles. Sourire aux lèvres, il laissa l'environnement subir l'air démoniaque avant de finalement lever bien haut la main, abattant le médiator sur les cordes comme un bourreau décapite sa victime.

- SOUND ANARCHY !

La "musique" produite aurait aisément pu briser toutes les vitres aux alentours... du moins, si il y avait eu des vitres. Néanmoins, une onde sonore se dégagea de façon assez visible de sa position. Attention les oreilles, ça allait secouer le bocal des présents à n'en pas douter ! Il espérait juste que les quelques riffs de prévention permettraient au forgeron de se bouger les oreilles du mieux que possible pour éviter les effets néfastes de cette arme de destruction massive.


-----




Hochant avec satisfaction la tête, Heziel fut agréablement saisi par la réponse exacte et immédiate de son interlocuteur. Décidément, il avait affaire à quelqu'un qui, tout comme lui, aimait réellement la cuisine. Beaucoup de gens pensaient que cuisiner n'était qu'une question de recette, de dosage et d'instructions à suivre. C'était faux : pour le brun, c'était avant tout une question de volonté, de créativité et de patience. Le monde culinaire regorgeait de secrets et d'astuces gastronomiques que seule l'expérience pouvait permettre de s'approprier et de maîtriser. En répondant ainsi du tac-au-tac, Amedeo venait de lui montrer qu'il connaissait son sujet. Souriant, il observa son confrère passer une main dans ses cheveux avant que ça ne tourne au drame.

Enrobant de politesses et de flatteries diverses une menace bien réelle, l'autre cuisinier lui fit rapidement comprendre que quelque chose clochait. Si ça n'avait été que ça : son haki de l'observation, jusque là calme, se manifesta de façon incontrôlable. De la direction de l'Alcide, sans qu'il ne pu pour autant la décrire, se profilait une intention néfaste. Maintenant qu'il y repensait, les circonstances louches de leur rencontre auraient du lui mettre la puce à l'oreille. Plissant les yeux et adoptant un air contrarié -sans doute parce qu'il appréciait ce petit échange professionnel-, le Coffe ne put que stabiliser ses appuis lorsque son nouvel adversaire chargea avec promptitude et précision, bien décidé à lui enfoncer son talon dans le front.

- J'aurai bien profité un peu plus de l'entrée !

Prêt à encaisser, le cuistancier et second des Dokugan s'apprêta au choc. La parade avait été choisie naturellement dans cette situation : le peu de fenêtre de réaction due à une attaque chirurgicale et aussi rapide ne lui laissait que peu d'option. Il aurait l'occasion de tester la puissance de son adversaire, voire de contre-attaquer si il s'en sentait capable : pour l'heure, l'observation était de mise. Aussi se contenterait-il assurément de bloquer l'assaut d'Amedeo. Néanmoins, si le choc ne le déstabilisait pas assez, il tenterait également de retourner le cuisinier, voir de le plaquer au sol.

Cela étant, un malaise s'installait en son sein. D'abord, l'île qui se révélait être un organisme carnivore capable de tuer tout ce qui se trouvait dans sa jungle, entraînant la séparation de l'équipage... maintenant ça. Les mots de son confrère étaient clairs : il était venu pour lui. Il avait prévu cet affrontement : ce qui signifiait assurément qu'au meilleur des cas, Heziel était la cible de quelqu'un. Au pire des cas, tout l'équipage était en danger ! Il devrait rester attentif au moindre signe lui indiquant la position de ses camarades, et profiter de la moindre fenêtre de paix pour tenter de les contacter. Pour l'heure, il devait découvrir l'identité complète de son opposant ainsi que ses motivations... même si visiblement, ce dernier ne semblait pas être en bon termes avec les pirates. Chasseur de prime ? Il le saurait bien assez tôt.




technique utilisée par Jaymi :
Spoiler:
 

technique utilisée par Heziel :
Spoiler:
 

Jaymi est lvl 29.

_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Heziel Coffe
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2591

Feuille de personnage
Niveau:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
0/0Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 29 Nov - 21:58

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Toujou10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Bewear10

Sungaze Ayano et Splanress.
Elle prenait l'avantage avec brio, et ce sans la moindre contestation envisageable ! Une fois de plus, l'utilisation de son fruit du démon, dont la répugnance qu'il inspirait au commun des mortels contrastait violemment avec son image épurée et délicate habituelle, lui permettait de semer chez son opposant un trouble conséquent... Largement assez pour échapper à sa prise afin de tenter de lui poignarder la jambe. Malheureusement, elle se rendit rapidement compte que le meurtre de ce pauvre pirate n'allait pas s'avérer aussi simplissime qu'elle ne l'aurait envisagé de prime abord : ce gars était terriblement pugnace, d'une solidité effarante ! Ayano et les siens avaient bien entendu pu récolter un certain nombre d'informations au sujet des Dokugans, mais de la capacité de ce gars, elle n'en avait strictement jamais entendu parler... Et s'en prendre à une cible dont elle ignorait beaucoup trop ne l'intéressait désormais qu'à moitié. Elle était une chasseuse de primes, pas une aventurière : son principal objectif était de traquer, de collecter, d'anéantir toutes sortes de criminels sans jamais leur donner la moindre occasion de riposter. Malheureusement, pour le coup, tout était nettement différent : puisque ce blondinet était pratiquement inconnu au bataillon, il allait falloir composer avec et trouver une faille dans cette incroyable armure... Son premier réflexe fut donc, tel que l'escomptait Tony, de se mettre à le poignarder sans relâche avec la ténacité d'une folle furieuse. Peut-être en était-elle une, en fin de compte... Néanmoins, elle était loin de s'imaginer de la stratégie mise-en-place par le forban qui lui tenait alors tête et qu'elle prenait encore, pour l'heure, pour un abruti notoire au même titre que le reste des membres de son équipage. Fort heureusement, les événements qui se déroulèrent en parallèle lui permirent d'échapper au sort qui était censé lui être destiné...

Avant que la Sungaze ne délivre effectivement les quelques coups de trop, du côté de Splanress et de Jaymi, le musicien décida d'user de sa pièce maîtresse pour prendre l'avantage dans la lutte acharnée qui était la leur. Si l'ours pensait, et à juste titre, avoir très largement l'ascendant en tant que combattant martial, il se rendit rapidement compte du fait que cela n'était ni plus ni moins qu'un détail face à un criminel du calibre du blond musculeux... Car lorsque la plainte terrifiée et endolorie de la guitare s'éleva dans les airs pour percuter son ouïe, nettement plus sensible que celui du commun des mortels, le chasseur de primes poilu eut toute la peine du monde de ne pas perdre connaissance tant le crime était impardonnable. Il se contenta donc, pour l'heure, de tourner les talons... Et de détaler à toute vitesse, aussi loin du pirate que possible. En apercevant du coin de l’œil une telle scène, la Sungaze se désintéressa partiellement de son propre affrontement... Sans comprendre la raison de la fuite de son collègue. Pourquoi ? Tout simplement car sa forme hybride émoussait un certain nombre de ses sens, parmi lesquels son ouïe... Ce qui n'était certainement pas le cas de Tony, en revanche.

Dans tous les cas, deux possibilités s'offraient au forgeron. S'il décidait de profiter de ce soudain désintérêt pour foncer sur la demoiselle, celle-ci n'allait avoir qu'un seul et unique réflexe : celui de se transformer en limace, totalement... En réduisant d'un coup d'un seul sa taille à celle d'une petite bête, elle prendrait effectivement son adversaire par surprise et l'empêcherait de contre-attaquer. S'il ne faisait rien, pour attendre une meilleure option, et bien... Il l'aurait : car elle reprendrait ses coups de poignards jusqu'à en briser les lames. Auquel cas, le même scénario se présenterait : elle userait de sa forme totale... A moins que Tony ne se perde dans ses pensées, à cause du capharnaüm émanant de l'instrument torturé, non loin ?

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Wald_w10Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Szayel10
Lygar Nath et Zaly Duncan.

Son coup de poing avait touché son but, plus ou moins frontalement : le pauvre capitaine s'était vu éjecté avec une soudaineté détonante, et il se heurta au sol à maintes reprises afin d'enfin voir la projection s'interrompre. Nath était satisfait de ce premier échange : certes, il pouvait désormais attester de la solidité de son opposant et de la pugnacité de celui-ci, puisqu'il se relevait d'ores et déjà pour retourner dans la bataille à corps perdu, mais il estimait très sincèrement avoir ses chances dans un bras de fer en singulier, s'il devait à tout prix avoir lieu. Car il n'oubliait effectivement pas la présence de Duncan qui, s'il devait pour l'heure s'occuper du marmot, finirait tôt ou tard par lui prêter main forte, lorsque Ryoichi serait enfin parvenu jusqu'à eux... Bref : pour l'instant cantonné au un contre un, le chasseur de primes demeura sur la défensive tandis que son adversaire ébauchait un geste de contre-attaque. Lorsque l'ancre titanesque du borgne percuta un arbre de plein fouet pour le déraciner sans plus de cérémonies, avant de l'envoyer bien entendu sur un Lygar toujours aussi placide, ce dernier arqua un sourcil, à demi surpris par une telle manœuvre. L'utilisation d'un projectile tel que celui-là n'allait pas apporter le capitaine des Dokugans aux portes de la victoire... Un simple coup de poing, délivré en guise de direct, permit en effet au traqueur de fracasser le tronc en deux parts plus ou moins égales, passant ainsi entre les deux parties de ce projectile désormais scindé. Il ne lui laissa pas le temps de s'écraser au sol qu'il bondissait, preste et fluide, afin d'atteindre au plus vite la position de son opposant. Il entendait bien réitérer la première action, un simple coup dévoilant une onde sonore susceptible de causer des dégâts internes sur le long terme, à force d'acharnement... Car il allait sans dire que, au vu de leurs aptitudes respectives, les deux colosses allaient se foutre sur la tronche un bon moment durant.

Lorsque le marmot se désintéressa brutalement de Duncan pour tenter de venir en aide à son capitaine, le scientifique sentit en son for intérieur quelque chose se briser. Son ego, sans doute, qui, déjà émietté au fil du temps et de ses rapports houleux avec son entourage, n'en finissait plus de se craqueler... Pourtant, cela ne sembla guère le décourager : tout au contraire, il se perdit dans davantage de discussions et de palabres sans intérêts, tandis que sa main droit, agile et fugace, se saisissait d'une barre en acier longue d'une trentaine de centimètres et extrêmement fine, placée jusque-là dans sa blouse, et venait cueillir les projectiles en plein vol pour les détourner avec habilité et dextérité. Certes, le Zaly n'était pas le meilleur combattant de sa bande, mais il n'était assurément pas non plus le pire... Certes, il n'en loupait jamais une pour faire entendre son savoir par-delà le Monde, mais il lui arrivait également parfois d'entraîner son corps. Le pauvre Pumori n'eut d'ailleurs guère l'occasion de lui couper la parole que le brave homme se mit à parler plus fort, plus haut, toujours plus intensément, comme si le simple fait d'envisager de rencontrer quelqu'un d'aussi chiant que lui le mettait soudain à ébullition :

-Quel jeune malappris ! Personne ne vous a conseillé d'user de politesse et de courtoisie durant vos échanges avec vos aînés ? Enfin, cela n'est pas grave : je vais le mettre sur le compte de votre curiosité infantile. Pour tout vous dire, ce qui vient de se passer entre l'île, ou plutôt la plante, car c'en est une, et ce spécimen adulte mâle de lion des mers, n'est ni plus ni moins qu'anodin. Voyez-vous, mon cher monsieur, un bon nombre de plantes usent de stratagèmes similaires pour attirer leurs proies, certes généralement plus petites, afin d'en venir à bout et de se nourrir au jour le jour. A titre d'exemple, la Dionaea muscipula, nettement plus petite que notre amie Boyn, délivre grâce à ses glandes nectarifères situées sur son pourtour une odeur alléchantes. Une fois la mouche ou l'insecte bien en place, une thigmonastie s'opère : un mouvement, si vous voulez, qui naît grâce aux capteurs sensitifs et enferme la proie dans la plante. La digestion a ensuite lieu, grâce à quelques enzymes protéolytiques, et...

Ah ça non, il ne perdait pas le nord, et s'il ne semblait guère être effrayé par le moujingue qui s'approchait pas à pas, il ne perdait pas la moindre occasion pour balayer l'air de sa baguette en acier, comme aurait pu le faire un escrimeur afin de tenir son assaillant en respect. Il n'avait pas l'habitude de s'en servir, mais pouvait toujours taper sur les doigts de quelques élèves peu concentrés, ou inattentifs...

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Shokug10
Alcide Amedeo.

Il était aussi bon en combat qu'en cuisine... C'était les informations qu'on avait pu leur livrer, et c'était ce pourquoi Amedeo avait également été choisi pour le combattre. Les deux compères possédaient bien plus de points communs que le Dokugan ne pouvait l'imaginer de prime abord, et la puissance brute véhiculée par le coup de pied du chasseur de primes allait pouvoir le mettre sur la piste. Il n'était effectivement pas sans manquer d'une certaine force, en plus de sa promptitude et de son talent dans le monde culinaire... Ce combat semblait donc opposer, d'un point de vue extérieur, deux copies quasiment conformes. Pourtant, un certain nombre de différences séparaient indéniablement les deux compères. Leurs factions respectives, évidemment, ainsi que leurs idéaux et leurs méthodes... Mais, plus spécifiquement, plus concrètement, leurs capacités n'étaient similaires qu'à un certain point.
Car lorsqu'Heziel se mit en tête de contre-attaquer pour profiter de la situation et de la solidité de ses appuis, il se heurta à un obstacle majeur, bien supérieur à tous ceux qui s'étaient dressés sur son chemin jusque-là. La main de l'Alcide vint effectivement se placer sur la trajectoire de sa riposte, et, tranquillement... Fit apparaître de nulle part une assiette.

Le dilemme qui allait agiter le cuisinier était le suivant : prendre le risque de percuter l'assiette afin de continuer le combat et de mettre à mal son opposant, en sachant pertinemment que la fine céramique ouvragée allait se briser sous le choc, ou délaisser l'assaut, sous la stupeur ? Si la deuxième option était choisie, alors la riposte, du côté du chasseur de primes, n'allait guère se faire attendre.
Effectivement, dans ce cas de figure, notre bonhomme allait tout simplement réitérer son coup de pied, en visant à nouveau le front du pauvre Heziel qui risquait cette fois-ci d'avoir bien plus de mal à parer sans concessions quelconques : le coup était porté au corps-à-corps directement, et il ne jouissait donc pas de l'anticipation précédente. Et si tout se déroulait tel que l'Alcide l'espérait, celui-là n'allait pas se gêner de teinter sa gaieté de quelques piques bien senties...

-Incroyable, ces gars disaient vrai... Quel spectacle pathétique ! Je m'attendais à mieux, cela va sans dire...




Tony et Jaymi > Coup critique. C'est super efficace ! Splanress prend la fuite.
Ayano est un peu sur le cul, pour parler vulgaire. Comme dit dans la narration, pour faire avancer les choses, si Tony tente un truc, elle perdra les pédales et utilisera sa forme totale pour... Lui glisser entre les doigts, littéralement, du coup !

Kain et Pumori > Nath bloque l'arbre, et essaye de renchérir avec la même tactique qu'auparavant !
Duncan bloque les balles de Pumori avec une baguette en acier. Ensuite, il laisse Pumori s'approcher.

Heziel > J'ai pris la liberté d'envisager qu'Heziel arrêtait son attaque, mais je peux me tromper ! En tout cas, s'il l'arrête bel et bien, Amedeo frappe à nouveau, sans le moindre état d'âme. Sinon, bah, c'est simple, il mange le coup !

Nath est niveau 32. Duncan est niveau 28.
Splanress est niveau 30. Ayano est niveau 20.
Alcide est niveau 33.

Vous avez droit à 72h de délai pour poster, et à 24h exceptionnelle dans le cas de figure où vous n'y arriviez pas à temps. Vous êtes priés de prévenir à l'avance sur ce topic si vous ne pouvez pas poster dans les temps et que vous souhaitez passer votre tour.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me trouver !
Ordre de poste : Kain - Pumori - Heziel - Giuletta - Tony.
Vous pouvez changer d'ordre si tous les participants sont consentants et en me prévenant au préalable.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
265/350Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B
Ven 2 Déc - 13:06




Je ne sais pas cuisiner,
je ne sais pas jouer d'un instrument,
je ne sais pas naviguer,
mais je peux vous protéger,
et je le ferai,
en tant qu'ami et capitaine !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




L’arbre volait à vive allure. L’adversaire du borgne fit preuve une fois de plus d’une férocité redoutable et brisa lui-même l’arbre comme s’il ne s’agissait que d’un vulgaire bâton. Le capitaine ne put s’empêcher de sourire face à un tel spectacle. Pour la première fois depuis bien longtemps, il avait en face de lui un adversaire qui ne semblait pas vicieux outre mesure. Une baston où deux bourrins allaient se jeter à corps perdu dans la bataille. Il n’y avait pas de doutes, c’était le genre de bagarre que le pirate adorait.

L’adversaire du borgne ne se fit d’ailleurs pas prier, à peine avait-il démoli l’objet qu’il avait dores et déjà repris sa course avec la ferme intention d’en découdre davantage avec le capitaine. L’adrénaline montait, pour se faire le capitaine lâcha son ancre et ferma ses poings avant de contracter ses muscles, accompagnant son geste d’un cri de guerre ! Se mettant en position, il se mit sur le côté avant de préparer son poing droit. Une bulle blanche se forma alors au niveau de ce dernier. Hors-de-question d’y aller de main morte. Kain n’était pas vraiment du genre à faire des attaques pour « tester » les capacités de son adversaire. C’était une tactique bonne pour ceux qui n’étaient pas sûres de leurs propres compétences, une tactique de couard en somme.

Dans la demi-seconde qui suivit, Kain entama lui-même une course à grande enjambée afin de gommer le plus rapidement possible la distance qui séparait les deux protagonistes. Et lorsque ils arrivèrent finalement à porter de frappe, le capitaine déploya son bras en avant, frappant le vide.

Kain: Gura gura no Directo !

La bulle « éclata » instantanément. L’effet qui suivit était comme à l’accoutumée du pirate, cataclysmique. Tout ce qui se trouvait en face de lui trembla, la terre se souleva, les arbres alentours s’envolaient comme s’ils étaient emportés par une bourrasque titanesque. Les animaux qui étaient cachaient dans les environs s’accrochaient à ce qu’il pouvait, constatant avec effroi la destruction de leur habitat adoré. La topographie de la zone venait d’être refaite instantanément. Certaines plantes carnivores qui étaient typiques de l’archipel de Boyn semblaient hurler de douleur face à ce dé-racinage forcé. Kain ne savait même pas s’il avait touché son adversaire, mais il s’en foutait pas mal. Une bulle blanche était déjà formée au niveau de son poing gauche et il réitéra son assaut.

Kani: Ce n’est pas terminé ! Gura gura no Directo!

Les dégâts déjà conséquent des parages furent accentués par la seconde attaque du capitaine. Il ne s’était pas retenu, le pouvoir de son fruit dévastateur avait une fois de plus fait ses preuves. Malgré tout, la terre qui volait autour de lui l’empêchait de voir si son attaque avait effectivement portée ses fruits. Grimaçant, contraint de devoir attendre quelques instants, il attrapa son ancre avant de faire un léger saut en arrière. Sur ses gardes, il cherchait désormais son adversaire à l’aide de son unique œil. Espérant pouvoir le remarquer avant qu’il ne se fasse prendre à nouveau par surprise. Son ouïe bloquée, il était toujours handicapée par le fou furieux qui déblatérait mondes et merveilles un peu plus loin.



@Heziel Coffe



HRP : Kain enchaîne deux Gura gura no Directo avant que Nath ne l'atteigne !

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Valentine D. Kain
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
34/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
96/250Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Sam 3 Déc - 16:05





Gambit Decima


Application du plan T


Incapable d’entendre réellement ce que disait mon adversaire, je me demandais presque ce qu’il tentait de me dire. Enfin, je n’étais pas assez stupide pour enlever mes bouchons pour le faire : j’ai déjà compris que de l’entendre était aussi dévastateur sur le moral que de lire le dictionnaire un mot à la fois. Par contre, je devais avouer qu’il me surprenait quand même beaucoup. Pour des billes que j’avais lancées avec plus de force qu’un pistolet et également avec une très grande vitesse, mon attaque semblait être aisément bloquée. Enfin, je suppose que dévier serait le meilleur terme, mais vous me comprenez… Et avec une sorte de petite baguette en métal en plus ! J’étais presque attristé de voir le peu de résultat que ma stratégie avait offert…

Cependant, ma stratégie ne changerait pas. Je pouvais voir du coin de l’œil que Kain et son adversaire prenait un peu de distance. C’était parfait ça ! J’étais sûr que Kain n’hésiterait plus pour utiliser les pouvoirs de son fruit. Et s’il le fait, je pouvais être celui qui profiterait de l’occasion. Je ne savais pas si ses gens nous connaissaient, mais ils avaient probablement entendu parler du capitaine Kain et de ses pouvoirs destructeurs. Le Gura Gura n’était pas un secret pour personne d’ailleurs… C’était plus que possible que les séismes viendraient nous déranger en combat. Ce qui m’offrirait une bonne chance pour attaquer cet homme.

Mon plan se modifia cependant légèrement. Je ne connaissais pas exactement la puissance de cet homme à la chevelure rose, mais il semblait capable de se défendre. Une simple attaque frontale serait probablement trop simple… Ou du moins pouvait sembler trop simple pour mon adversaire ! Le temps de la rigolade était terminé, je devais faire taire ce discours qui était aussi désagréable que dangereux ! Tout en continuant de parler, j’adoptais ma forme hybride alors que je parlais de l’impossibilité relative qu’une telle île existe et que les plantes qui s’y retrouvaient étaient plus improbable les unes que les autres. Mais puisqu’il s’agissait littéralement d’un discours de sourd, je ne savais pas si ma conversation était réellement en lien avec celle de mon ennemi.

Griffes sortis, j’avais donc un stratagème. Je m’approcherais de lui presque au pas de course et, au dernier moment, j’utiliserais le Reddofurasshu. C’est un peu comme le Soru ou le Higitsune dansu avec une portée plus courte et plus précise. Avec mes griffes, je grifferais le derrière des genoux de ma cible avant de sauter un peu plus loin. S’il tentait de m’intercepter, je pouvais toujours utiliser le Kami-E et ma technique du Kauntā no henkō pour esquiver ses attaques. Tôt ou tard, je trouverais une faille pour utiliser mon Reddofurasshu qui me permettra de le mettre à terre. Il fois qu'il est tombé, je ne le laisserais pas se relever !

J’espérais simplement que cette occasion arrive grâce aux actions de Kain qui peuvent potentiellement le déséquilibrer. Sinon, je devrais le faire par moi-même et je me demandais s’il n’avait pas d’autres tours dans son sac…


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




-Reddofurasshu (Red Flash): Pumori n'a jamais été entrainer à l'utilisation d'épées auparavant, mais a toujours été impressionner par les épéistes. C'est en regardant Totohime Kokohaku qu'il s'est sentit inspiré par certaines techniques, plus précisément celle du Ha no yōsei. S'il possède une lame ou si ses griffes sont sorties, Pumori exécute une technique similaire. Avec une grande vitesse, il se retrouve derrière son adversaire et attaque les jambes de son adversaire (principalement le derrière des genoux ou des talons). Ce n'est qu'après le premier pas de la cible que la blessure s'ouvre, révélant ainsi les dégâts et la douleur de l'attaque. (Lvl 25)

-Kauntā no henkō (Couter Change): Possédant maintenant un plus grand contrôle sur ses pouvoirs et également une plus grande expérience des combats, Pumori peut tenter de changer de forme afin de contre-attaquer sous une forme différente. Il s'agit donc d'une amélioration à la technique ''Kuikkuchenji''.

(Kuikkuchenji (Quick Change): Conscient que sa taille joue un aspect important lors d'un combat, Pumori s’est entrainé pour améliorer son temps de réaction lorsqu'il effectue un changement de forme. Il peut donc réussir des changements de forme de dernières secondes, ce qui peut non seulement lui sauver la vie, mais également déconcerter son adversaire! (Lvl 12))

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Heziel Coffe
Messages : 1970
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
46/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
91/750Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B
Lun 5 Déc - 19:32




L'archipel de Boyn ! La petite bête ne mange pas la grosse ?!

Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] 1476813107-jaymi
Jaymi Andriks, musicien des Dokugan

- Run, bitch, ruuuuuun !

Agitant ses mains autour de son engin de destruction, Jaymi souriait à pleines dents alors que Splanress semblait catastrophé par ce qu’il venait d’entendre. L’énorme ursidé, malgré son attitude enragée et impitoyable d’un peu plus tôt, n’avait visiblement pas supporté la dose de musique prescrite par le guitariste fou des Dokugan. À vrai dire, le blondinet n’avait même pas pensé au fait que son ouïe aurait pu se révéler aussi sensible… d’habitude, les adversaires se bouchaient les oreilles ou, éventuellement, étaient à deux doigts de tomber dans les vapes pour les moins solides. Mais de là à carrément se casser comme une donzelle effarouchée… ça avait du sens, en y réfléchissant. Boarf. Ça avait marché, c’était l’essentiel !

Et tant que la bêbête ne viendrait pas lui casser les genoux, il devait impérativement en profiter pour tenter de terminer la demoiselle avec l’aide du forgeron. D’après ce qu’ils avaient vu, l’arrivée de la fille avait très clairement poussé la chose à l’assaut. Elle qui un instant auparavant à peine était encore passive… et ça, ce n’était pas rassurant. Après tout, qu’est-ce qui pouvait bien la rendre si terrifiante pour une créature pareille ? Sans ses talents musicaux –tantôt douteux pour les uns, génialissimes pour les autres- il n’y avait aucun doute à avoir : il aurait fini en terrine pour ourson colérique en très peu de temps. Alors qu’est-ce qui, chez la belle, effrayait autant la bête ?

Il se déplaça donc pour rapidement avaler la distance qui le séparait de Tony et de son ennemie, ressassant cette pensée. Il avait de nouveau échangé sa guitare pour sa bonne arme contondante personnalisée. Néanmoins, quelque chose attira son attention au loin : une détonation qu’il aurait pu reconnaitre entre mille venait d’éclater, suivie de près par une deuxième. Un grondement se répandit dans le sol alors que le borgne se déchaînait, quelque part, sur l’île. L’attaque était donc belle et bien globale… shit ! Il pressa le pas, prêt à agir. Si le forgeron avait été gêné par sa musique –ce qui le blesserait, quelque part, quand même…-, il le défendrait le temps qu’il s’en remette du mieux que possible. Autrement, il lui prêterait de toute manière main forte. Ils devaient se regrouper rapidement. La force de l’équipage de Valentine D. Kain résidait dans son unité avant tout : une valeur qu’ils ne cessaient tous de prôner âprement.

-----




Le choc fut intense. Peut-être même plus que prévu, considérant qu’Heziel se doutait d’une certaine préparation de la part de son adversaire. Le coup de talon s’enfonça dans ses avant-bras avec véhémence, dans un choc qui dégagea un véritable courant d’air aux alentours. Reculant quelques peu, trainé par l’assaut implacable, le cuisinier des Dokugan serra les dents. Ce type était un véritable bœuf, sous ses allures d’homme moyen ! Quelque part, la surprise laissa place à une certaine amertume. Il était le premier exemple d’apparences trompeuses, lui, ce brun mince et somme toute banal qui servait de second à l’équipage de plus en plus connu. Il aurait dû se tenir prêt à plus de difficulté que cela. Se reconcentrant, il reporta donc son attention sur sa propre réplique. Il avait après tout insisté auprès du moujingue de la bande sur l’importance d’être paré et sur ses gardes : il devait faire honneur à cet enseignement !
Le coup allait porter ses fruits. La réussite se dessinait à l’horizon alors que la main du cuistancier se rapprochait centimètres par centimètres, à une vitesse insolente, de son adversaire désormais surélevé. Il pouvait le faire. Il avait observé la posture de son ennemi, sommairement, en tirant les conclusions les plus évidentes : il n’avait plus d’appui et une marge de mouvement limitée. Au mieux, il s’en tirerait avec un sale impact. Au pire, il allait devoir parer, ce qui s’avérerait plus complexe… ou utiliser un éventuel fruit du démon. Il était l’heure de le forcer à dévoiler quelques cartes. Chaque occasion d’en apprendre plus, pour les deux combattants, s’avèrerait sans doute coûteuse en risques et en abnégation. Mais à la vue de la force et de la vitesse déployée par son opposant, qui avait directement visé la tête pour le sonner –ce qui dénotait d’un sens stratégique qui, à défaut d’être faramineux, existait bel et bien-, le chapeau de paille était dans l’obligation d’y mettre le paquet. C’est ainsi qu’il continua sur sa lancée…

Ses yeux s’écarquillèrent soudainement. Dans son champ de vision, l’étincelant éclat apparu, irradiant ses yeux d’une lueur d’habitude salvatrice. La blancheur immaculée, les reflets appétissants d’une matière propre et lisse… il entrouvrit la bouche. Son cœur, jusque-là en pleine accélération, rata un battement dans sa cage thoracique. Le temps sembla se figer alors que son cerveau procédait à un calcul automatique et habituel. Finalement, un hoquet s’échappa fugacement, marquant l’échec de son mouvement initial. Dans un effort conséquent, il dévia son propre poing sur le côté, déployant sa force dans le vide. Car dans ses prunelles brillait désormais la beauté d’une assiette bien entretenue. Un spectacle magnifique pour le maître-coq, qu’il semblait pour l’heure être le seul au monde à vénérer avec tant de panache.
Son dévouement à la cause de la vaisselle se dévoila dans toute sa splendeur alors qu’en cet instant, il devenait totalement oublieux de l’adversaire redoutable que semblait être l’Alcide. Sa position quitta ses pensées, le danger même qu’il incarnait étant relégué à un second plan malencontreux. Il en oublia de maîtriser son propre corps alors qu’une seule pensée tournait en boucle dans ses neurones : l’assiette était sauve. L’assiette était sauve. L’assiette était…


- ACKKKK!

La puissance de l’attaque se répercuta jusque dans le bas de son dos, envoyant un message de douleur bien désagréable et soudain jusqu’à ses orteils. Un sifflement mesquin lui vrilla les tympans alors que les sons autour de lui se brouillaient. Ses yeux étaient voilés, aussi bien car il ne fut momentanément pas capable de les ouvrir que parce que la semelle vindicative du chef adverse écrasait de façon violente la partie supérieure de son crâne. Autour de lui, les sensations devinrent floues alors qu’il volait en arrière dans un ballet de collisions dévastatrices. Combien de fois avait-il rebondi ? Il n’aurait su le dire lorsque finalement, son dos heurta un arbre dans un craquement de bois sinistre. Il retomba au sol sans plus de manières, son torse s’affalant dans l’herbe et les petits feuillages. Son premier réflexe fut de tenter de se relever, ce qu’il fit avec une difficulté notable, titubant sur ses appuis. La sensation s’estompa, mais il était encore tout groggy de l’attaque virulente. Il venait d’encaisser, de plein fouet, la puissance physique aussi improportionnelle à son détenteur que n’était la sienne. Cela en pleine tête… autant dire que ça débutait très, très mal. C’est à peine si il avait pu ouïr au loin des détonations et un fond désagréable sonore qui lui aurait bien semblé familier… mais il était trop égaré pour se focaliser sur ces éléments pourtant salvateurs, y compris pour ressentir le tremblement sous ses pieds. Malgré tout, une pensée perça dans le nuage qui voilait son raisonnement. Cet homme… avait placé l’assiette en plein dans la trajectoire de son assaut. Cette beauté était en danger ! C’est donc malgré une posture bien pathétique et sous les railleries suffisantes de celui qu’il pensait être un pair digne qu’il tendit une main vers ce dernier.

- Ne… faites pas de mal… à cette assiette !



technique utilisée par Jaymi :
Spoiler:
 

technique utilisée par Heziel :
Spoiler:
 

Jaymi est lvl 29.


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Heziel Coffe
Revenir en haut Aller en bas
Tony Stronghold
Tony Stronghold
Messages : 141
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
27/75Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
174/200Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Empty_bar_bleue  (174/200)
Berrys: 9.927.500 B
Ven 9 Déc - 14:44

Gambit Decima


Les Dokugan repartent du bon pied : Rattrapage, Dégagement, Repositionnement !





Le Judoxeur encaissait sans broncher la grêle de coups qui s'abattaient sur lui, l'œil en alerte, guettant le moment opportun... Et d'un coup : VLAN !!! La déflagration sonore du fin fond des enfers portée par une horde de démons au service du métal vint ébranler l'atmosphère en faisant s'envoler les quelques oiseaux qui se croyaient à l'abri de la bataille, là haut dans leur perchoirs. Le blondinet, qui identifia instantanément l'origine du bouzin, se sentit vibrer de tout son corps, serrant les dents et fermant les yeux par réflexe sous le coup de la douleur qui lui cisailla fugacement le crâne. Il avait eut de la chance dans son malheur, car ses tympans incassables amortirent plutôt bien le choc, là où tout être humain normalement constitué serait tombé dans les pommes. De plus, il n'avait été atteint que par l'onde arrière de l'attaque sonique du musicien, celui-ci lui tournant le dos à ce moment là. Ainsi, le forgeron et son adversaire n'avaient subits que la contre-phase, nettement moins violente. Et puis, il aimait bien le style aussi. Ça jouait...

La femme-limace, qui ne semblaient pas avoir été perturbée le moins du monde, avait poursuivi son assaut... Et comme prévu, ses lames avaient fini par céder et voler en éclats. Hélas, les aigus perçants avaient suffit à le déconcentrer une seconde de trop. Mais perdu pour perdu, il se jeta quant même sur sa proie. Malheureusement, c'est une règle de base : quant on voit l'ennemi qui se tire de la ligne une demie-heure avant, on attaque plus. L'immonde avait tout le temps du monde pour réagir... et elle disparut sans laisser de trace, en mode ninja. Tony se retrouva donc à embrasser l'air, ses bras se refermant dans le vide. Là, pour le coup, il avait bien les glandes ! Vous savez ce qu'on dit : les plans les mieux conçus...

Mais on dit aussi autre chose : c'est pas fini avant la fin ! Faisant volte-face, le forgeron aperçut Jaymi, le musicien fou, qui se précipitait vers lui panneau au clair, prêt à servir la cause, ayant visiblement réussi à mettre son monstrueux opposant en fuite. Du renfort ! Il était temps ! Cet affrontement n'avait que trop duré. Il était impératif d'en finir au plus vite. La priorité était d'éliminer ce zoan de la dégueulasserie aussi tôt que possible, et ils ne seraient pas trop de deux. Tony regarda à ses pieds, tous sens en alerte pour tâcher de repérer l'animal infâme.

Et il la vit : la grosse limace baveuse qui essayait de se faire passer pour une aiguille de pin. Ah non ma jolie, pas cette fois ! Ça va bien au bout d'un moment, d'essayer de nous la faire à l'envers ! Dans un éclair de fulgurance, le colosse hurla à l'adresse de son comparse.

"JAYMI !!! HOME-RUUUUUUN !!!"

Puis, une veine saillante sur son front et les yeux exorbités par la colère, il ajouta à son ennemie :

"Et toi... TU DÉGAAAAAAAAAAAAGES !!!"

Et ce faisant, il administra à la limace le plus beau et puissant coup de pied de sa carrière, comme si ce n'était qu'un vulgaire ballon de Boufbowl à dégager de la zone d'en-but. Sa fluette pointure 54 creusa même légèrement la terre et l'humus autour de sa cible. Cette fois-ci, elle ne glisserait pas sur la botte du forgeron, toute luisante de mucus qu'elle fut ! Tony comptait sur les réflexes hors-normes du blond à lunettes. Avec son panneau déjà en main, il lui sera facile d'asséner à la bestiole un coup suffisamment puissant pour l'envoyer sur orbite, en l'éjectant à travers la canopée.

Si cette technique porte ses fruits et que les deux blonds parviennent à se débarrasser de la Sungaze, Tony se hâtera de s'adresser au musicien.


"Il faut absolument qu'on se regroupe ! Ces deux là n'étaient certainement pas seuls ! Vite, on bouge !"

À la suite de quoi, les deux compagnons se hâteront de poursuivre leur chemin initial, à savoir remonter au dernier endroit où l'équipage était réuni avant la fermeture de Boyn. Et au pas de course !

Code by Joy ~ Reworked by Sajnek

_________________
Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line] Signat10
Tony Stronghold
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sauter vers: