Le Deal du moment : -49%
Coffret Hot Wheels Monster Trucks Circuit de course + ...
Voir le deal
25.49 €

Partagez
 

 Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rin Hyôma
Pirate
Rin Hyôma
Messages : 159
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue19/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue41/100Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (41/100)
Berrys: 0 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeVen 8 Mai - 14:40








Parce que j'aime ça



Il n’y a décidément rien de bien intéressant ces temps-ci à la grande prison d’Impel Down où je suis actuellement en poste. Gardien chef, je dois donc veiller au bon fonctionnement et au bon déroulement du séjour des prisonniers. Certains sont d’ailleurs chanceux de ne pas avoir été accueillis par ma personne, à ce qui paraît, je les torture tellement qu’ils sont irréparables et surtout ils se tiennent super à carreaux par la suite. En supposant qu’ils survivent tous à mes méthodes peu conventionnelles, je l’avoue. Enfin, je n’avais pas été mise au courant tout de suite qu’une sacrée personne se trouvait ici en ces lieux.

Revenue à ce jour d’une mission en mer, j’ai eu connaissance que la célèbre Harlock Zora de l’armée révolutionnaire avait été attrapée. Fu fu fu j’ai hâte d’aller faire un petit tour au niveau où elle est enfermée et avoir une petite discussion avec elle. Ce n’est pas tous les jours que l’on arrive à attraper des grosses paires comme elle en tout cas. Et enfin, on attrape quelqu’un d’important. Je compte bien un jour attraper tous ces salopards qui ont fait que ce monde n’est plus devenu sûr et accomplir ma vengeance personnelle. Car je n’oublie certainement pas la raison principale qui m’a amené à devenir marine et à vouloir abattre tous ces pirates et autres. Tout simplement pour mon frère, mon grand frère que j’aime tant.

Et comme ce jour là, je m’ennuie comme un rat mort alors que je surveille les écrans de contrôle dans l’une des salles prévues à cet effet, avec un collègue, je viens d’avoir une idée qui me traverse l’esprit. Pourquoi ne pas aller un peu chercher la merde avec cette Zora. Après tout, elle est enfermée et elle a des fers en granit marin, juste pour éviter l’utilisation d’un quelconque pouvoir. Aussi bien que pour empêcher une possible attaque. J’ai envie de la faire chier ouais, j’ai envie de m’amuser aujourd’hui. Parce qu’il faut le dire mais ouais, il ne se passe jamais rien à Impel Down. Et les prisonniers qui veulent tenter de s’échapper… généralement ceux des niveaux deux ou trois, bah on a vite fait de les rattraper et de leur faire passer cette méchante envie de s’enfuir. En soi, c’est vachement drôle et jouissif de leur faire peur mais qu’est-ce que c’est chiant parce que c’est toujours la même chose. Il leur suffit de voir mon regard rouge de psychopathe posé sur eux et c’est bon, ils font dans leur froc parce qu’ils sont au courant qu’il y a une folle dans le staff d’Impel Down.

Décidant donc de me dégourdir les jambes en plus d’aller embêter cette Zora, je me renseignais quant à savoir quel niveau elle avait été enfermée. Puis quand je sus quel niveau c’était ; à savoir le niveau 4 hin hin, je me réjouissais d’avance d’aller y faire un petit tour, histoire de m’amuser un peu. Ah ça va être bien drôle d’aller faire souffrir un peu plus les prisonniers. Le niveau 4, la fournaise ou comme dit l’enfer des flammes. Une chaleur tellement intense que la plupart des prisonniers finissent évanouis. Je me demande bien dans quel état je vais bien pouvoir retrouver cette femme. Je crois savoir qu’elle avait mangé un fruit en rapport avec l’âge ou un truc du genre. Comme quoi elle pouvait modifier son âge à volonté. Enfin, je suppose qu’elle doit être dans un sale état après tout. Je n’ai pas eu non plus accès à toutes les données parce que j’étais sur les mers à ce moment là mais je pense tout de même que ça va être drôle.

Alors fière comme pas deux, sans mon épée démesurée parce que je n’ai pas peur de ces prisonniers à la noix que je pourrais clairement buter en moins de deux. Je me rendais tranquillement au quatrième niveau, toujours aussi perturbée par le changement de température. Je devrais avoir l’habitude je sais bien mais ça fait toujours un choc quand on y arrive. Après m’être de nouveau habituée à cette chaleur étouffante, je me rendais jusqu’à la cellule de Mme Zora. Mais à cause de ma vue défaillante, je ne pus pas voir à quoi elle ressemblait clairement.

« Qui voilà donc ? La célèbre révolutionnaire Harlock Zora qui se retrouve en enfer. J’adore cette introduction, pas toi ? »

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue38/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue127/350Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeMer 13 Mai - 12:31



Une folle & une prisonnière...



1 : ...ça donne quoi ?


« Chaud » ne suffisait pas pour décrire l’enfer des flammes. Cette chaleur insupportable amenait les prisonniers à s’adapter, ou à mourir. Simple sélection naturelle. L’astuce était d’économiser le moindre effort possible, tout en limitant les contacts avec tout type de surface. Enfin, l’idéal était de se tenir le plus éloigné possible des barreaux car le fond de cellule était légèrement plus frais. Ce dernier point en apparence anodin était d’ailleurs la base des rares interactions entre codétenus.

— Oublie ton monde et ses règles, tu es à Impel Down…, récita-t-elle machinalement
Et ça, D2537 l’avait très vite compris. Considérée par le personnel comme une prisonnière lambda du quatrième niveau, elle avait été enfermée dans une cellule contenant six détenus – cinq si on ne compte pas le cadavre en décomposition – ne bénéficiant donc d’aucun traitement de faveur. Le respect, elle l’avait obtenu en tuant à mains nues l’ex-chef autoproclamé de la cage : Gaëlor. Cependant, battre ce vieux loup de mer n’avait pas suffi pour imposer son autorité et un autre détenu s’était emparé du pouvoir, ne laissant en guise de récompense pour notre demoiselle que le droit de rester en vie, le devoir de lui donner une partie de sa ration journalière de nourriture/d’eau ainsi que la plus mauvaise place de la cellule : l’avant.

— Chacun pour soi, personne ne s’occupe des autres…, poursuivit-elle en chuchotant.
Zora n’existait plus, D2537 n’était qu’une sorte de fantôme évoquant vaguement la célèbre révolutionnaire aux nombreuses missions. Elle ne s’identifiait plus à ce passé, à ce palmarès, à ce groupe ni même à ce nom. Ainsi, lorsqu’une gardienne qui semblait l’avoir reconnu la dénomma par ces quatre lettres, notre demoiselle mit quelques longues secondes à réaliser que s’était à elle qu’on parlait. Par réflexe, elle se recroquevilla en position fœtale sur le sol brulant, en espérant ainsi se protéger au mieux des coups de fouets – ou de fourche, de piques, de fer rouge, selon l’humeur des gardiens (Ah les joies d’être assise devant ! – que cette jeune sadique allait probablement lui donner. Dans ces moments, il fallait juste attendre que ça passe.

— Vous devez me confondre avec quelqu’un d’autre, répondit-elle d’une voix à peine audible.
C’est qu’avec son état, elle ne pouvait pas se permettre de prendre des coups. Si la plupart de ses plaies avaient été naturellement cautérisées par un contact prolongé avec les murs ou les barreaux – un très agréable épisode de sa vie, mais c’est une autre histoire – elle ne s’était pas remise pour autant de cette séance de torture. Les ongles arrachés ne s’étaient pas tous remis à pousser, et sa paupière gauche constamment close indiquait clairement qu’il lui manquait un œil. Mais le pire et de loin était l’état déplorable de sa psychée ; le haki primitif empirant d’ailleurs les choses.

— Qu’est-ce…, hésita-t-elle avant de reprendre, Qu’est-ce qu’il se passe à l’extérieur ?
Mal formulée, la question voulait indirectement dire : « Quelles répercussions a eu mon témoignage ? Est-ce que le Gouvernement Mondial s’en est servi ? Vais-je avoir des morts sur ma conscience ou bien pourrai-je dormir l’esprit tranquille ? Les ai-je réellement trahis ? ».


_________________
C'est monsieur, hors-rp...
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1419787044-sign-impa-chibi Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 647
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue41/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue329/500Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (329/500)
Berrys: 336.532.000 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeMer 13 Mai - 13:21

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] PKEeUBd

Visite surprise ! 

Impel Down en vue, j'étais pensif comme pas deux. La révélation que Malia m'avait faite était pour le moins choquante. En effet, je savais ce qu'avait fait Erwin et je demeurais dans l'incompréhension la plus totale. Pourquoi avait-il tenté de nous foutre dans la merde ? Non... Pourquoi l'a-t-il fait ? Si les révolutionnaires étaient au courant de notre arrivée, c'est à cause de lui et donc de cause à effet, c'est en partie de sa faute si nous avons perdu des hommes.  Plus aucun doute possible, d'ici peu, il aurait un wanted conséquent sur sa tête et comme l'avait dit l'autre vice amirale, je me devrais de le chasser si je le croise. Adieu notre amitié, bonjour les hostilités. Cette simple réalité me faisait vomir et j'avais donc décider quel chemin choisir : la compréhension. Mon devoir de marine et de contre-amiral, je l'appliquerais, mais avant cela, je me devais avoir des réponses de sa part et uniquement de sa part.  Suite à quoi, je saurais quoi faire entre baisser mon arme ou appuyer sur la gâchette. D'autant plus que j'avais désormais de quoi combattre certains ennemis hors de ma portée, à savoir du granit marin. Douze balles, dont j'allais prendre soin, car même cela affecte les mangeurs de fruit du démon, rien n'empêche ces derniers d'esquiver. Seul avantage, c'est que les logias auraient une drôle de surprise s'ils l'évitent en encaissant et en pensant que la balle traversera le corps comme si de rien était. En revanche, pour le cas Erwin Dog, c'est une autre histoire, car lui, il se téléporte. Il ne se matérialise pas en autre chose, il disparait totalement, laissant place à du vide. Le capturer allait être difficile sans un plan.

C'est pour cela que je m'étais rendu à Impel Down, pour obtenir des informations et surtout, peut-être choquer quelques personnes en supposant que les nouvelles ne soient pas encore parvenue là-bas. Sortant de mes pensées, je laissais Violet diriger le " La Gloire " vers le port tandis que moi, j'allais m'enfermer dans ma chambre. Dépliant un gros rouleau, je laissais voir un dessin d'une nouvelle invention. Si je réussissais à créer une telle arme, sans doute que je pourrais avancer dans ce bas monde. Et j'avais en tête la personne parfaite pour m'aider, tout en faisant une pierre deux coups : Camille Elkens. De mémoire, elle s'y connait en arme à feu, alors me prêter main forte ne serait pas de refus. Et si ce n'est pas pour la conception, peut-être que cela serait pour la finition ou l'apprentissage de maniement afin qu'il soit optimale. Oui... Je désirais la rencontrer pour la remercier pour le passé ET demander un entraînement privé.
Bien entendu, cette demande ne comptait pas le fait que je ressentais quelques choses pour elle. Non, là, s'était purement professionnel. Le temps n'était pas aux pensées romantiques, d'autant plus que je me connaissant, je serais d'une maladresse sans égale si je lui dévoile mes sentiments un jour ou l'autre...

Après une petite demi-heure, nous voilà donc devant les portes d'Impel Down, la fameuse prison où une fois entrer, on ne ressort plus. Du moins, en théorie. La place semble petite, mais quand on sait que ce lieu est comme une tour enfoncée dans l'eau, cela fait froid dans le dos. Débarquant, je me présentais aux gens qui nous accueillaient et je vins alors à parler d'une voix sérieuse.

" Contre-Amiral Nowaki. Je viens faire une visite de courtoisie. Je dois voir quelques... prisonniers pour demander quelques informations. "

Dit ainsi, c'est un peu comme si je disais " je peux entrer ? ". Or, on parle bien d'Impel Down, le lieu le plus sadique de l'histoire, occupé par un grand nombre de" monstres ". Le directeur étant une figure d'autorité des plus sévères de ce monde - en plus d'être effrayant - et d'ailleurs, j'étais content de voir qu'il ne pouvait pas me rencontrer en personne. Trop occupé. Ouf... Laissant les collègues sur le navire, j'allais régler cette histoire seule. Mais avant d'entrer, je me devais d'avoir une autorisation et pour cela, ils allaient passer un appel afin de confirmer que mon " projet " était validé. On ne peux pas entrer ici comme dans un moulin après tout.
De ce fait, je pris l'appareil de communication quand je le pouvais et expliquais mon cas à ma supérieur au bout du fil. Le but de cette visite était simple : faire cracher le morceau à quelques personnes, dont une qui avait déjà eu une langue bien déliée. Harlock Zora... Pauvre révolutionnaire, elle devait en baver, mais là, elle allait devoir arrêter de jouer le bébé lobotomisé et parler, car ma patience serait de courte durée.

L'appel passé et les choses administratives faites, il ne me restait plus qu'à attendre un rappel pour avoir une réponse et aller à la fameuse cellule. Ce n'est donc qu'après un bonne dizaine de minutes que j'obtins mon passe pour entrer et aller discuter. Par contre, j'étais prévenu d'une chose : je n'avais pas le droit de faire d'émeutes, car ces prisons devaient rester calme. Message reçu, car moi-même, je ne voulais pas voir Satan en personne... Chacun à sa place, tout le monde se portera mieux. Passant les portes, je pouvais désormais m'enfoncer dans cet enfer pour les criminels. Oh, en y pensant... Peut-être allais-je croiser les révolutionnaires que j'ai fait enfermer ici il y a peu de temps. J'en souriais nerveusement.


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

_________________
Le monde est souillé...

L'heure est  venue de faire le ménage.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
Rin Hyôma
Messages : 159
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue19/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue41/100Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (41/100)
Berrys: 0 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeMer 13 Mai - 17:00








Protagonistes en place



Devant la cellule de la révolutionnaire et d’autres prisonniers qui se terraient déjà au fond de la cellule – ça doit être ma vue qui leur cause cette peur horrible et ils ont bien raison d’avoir peur BWAHAHA. Bref, j’attendais un signe de sa part pour me montrer qu’elle est encore bien vivante malgré ce qu’elle a déjà subi en étant ici.

« Hum, je ne te confonds certainement pas avec quelqu’un d’autre, prisonnière. »

Oh non, c’est certain qu’elle n’allait pas se dérober et elle peut s’estimer heureuse que je n’aie pas amené ma panoplie d’instruments de torture avec moi. En fait, ce doit être Ludwig qui doit l’avoir avec lui étant donné que je bouge beaucoup et que du coup, bah suivant les humeurs, je m’en sers. D’ailleurs, il est passé où ce crétin ? Faudra que je lui fasse une petite correction à celui-là aussi.

« Ce qu’il se passe à l’extérieur hein ? Tu crois sincèrement que c’est le moment de te préoccuper de ça ? De toute manière, vous les prisonniers, vous n’êtes en rien concernés par ce qui se passe dans le monde externe. »

Ce qui était effectivement vrai. Nous n’étions pas autorisés à divulguer quelques informations que ce soient sur ce qui se passe à l’extérieur de la prison. C’est un peu Secret prison ici. Après il se peut qu’ils entendent les conversations que l’on a entre gardes mais c’est très rare que l’on donne des informations sur l’extérieur. Même s’il est improbable que quelqu’un puisse s’échapper d’ici, vaut mieux prendre d’autres précautions en plus quoi. Voilà qu’ensuite un jeune homme-cornu arriva enfin, tout essoufflé.

« T’étais passé où encore Ludwig ?! J’attendais mes outils figure toi ! »

« Excusez-moi Aiden-san ! Vous ne m’aviez pas dis que vous descendiez au 4ème niveau ! »

« Allons bon, bon passe moi ça. Ca t’apprendra pour la prochaine fois où tu te promènes tout seul sans être à mes pieds. »

Lui arrachant presque la mallette des outils que je me sers pour mes séances de torture. D’ailleurs celui-ci se fit ensuite tout petit espérant que les outils dont j’allais me servir n’étaient pas pour lui. C’est tellement drôle de voir sa mine déconfite quand j’ouvre la mallette et que je réfléchis à quelle torture je vais pouvoir infliger et surtout avec quels outils. J’ai de tout là dedans ; un extracteur d’œil, un arracheur d’ongles. D’ailleurs notre prisonnière ici n’a pas fait exception ! J’ai même un fouet électrique et d’autres outils comme des scalpels ou encore ce genre d’outils pour infliger le mal. Dire que j’ai même castré un prisonnier la dernière fois parce qu’il ne voulait pas avouer un crime contre un marine. Fin rien de bien intéressant quoi. Mais c’était un amusant souvenir, surtout le hurlement qu’il a fait parcourir dans ma salle de torture. Où là aussi, j’ai d’autres choses. Mais bref, reprenons donc le cours des choses.

En fait, j’étais venue voir Zora juste parce que je m’ennuyais et que j’avais envie de m’amuser un peu. Mais manque de pot, Ludwig est toujours là pour me faire rappeler que la prisonnière en question est déjà mal en point et que je devrais attendre avant de vouloir la faire souffrir à nouveau. Pff, m’énerve celui-là mais il sait ce qu’il l’attend le soir après. Je n’aurais rien pu faire de toute manière car mon den-den mushi se mit à sonner peu de temps après. Prenant alors l’appel en m’éloignant légèrement, un collègue m’indiquait qu’un certain Taito Nowaki, contre-amiral allait venir ici au 4ème niveau pour voir la prisonnière Harlock Zora. Et bien, apparemment tout le monde veut la voir pour lui poser des questions. Pas de chance pour elle parce que si elle ne parle pas, oui je n’hésiterais pas à la torturer un peu plus. Raccrochant alors, je regardais mon petit souffre douleur chéri.

« Va chercher le contre-amiral Nowaki pour le ramener ici. »

« Ou.. oui très bien Aiden-san ! J’y vais tout de suite. »

Et voilà que celui-ci disparut alors pour remonter au niveau du « rez-de-chaussée ». L’entrée d’Impel Down en fait, là où on vérifie que tous les gens qui vont y rentrer sont cleans et ne cachent pas des choses susceptibles de faire évader des prisonniers. Et ça vaut pour tout le monde, même pour nous les gardes lorsque nous partons et revenons de mission.

« Ha ma petite Zora, c’est fou ce que tout le monde a envie de te voir. Un contre-amiral va venir te voir d’ici un instant. Certainement pour t’interroger. Donc à ta place, je me comporterais gentiment en lui disant ce qu’il veut savoir car sinon, je ne vais pas rester aussi gentille pendant très longtemps. »

C’est une sorte de masque que je mets lorsque je me présente devant les prisonniers. Généralement, ceux qui m’ont déjà vu et qui ont déjà eu une séance de torture par mes soins se comportent de façon gentil dès qu’il me voit mais étant donné que pour notre chère révolutionnaire, j’étais en vadrouille à l’extérieur quand elle s’est faite enfermer… peut-être que je vais devoir la torturer un peu pour qu’elle parle. On verra bien.

Et pendant ce temps, Ludwig remonta donc jusqu’à l’entrée d’Impel Down pour accueillir Taito Nowaki. L’invitant à le suivre ainsi que la jeune femme qui était avec Taito, il appela l’ascenseur pour qu’ils puissent descendre jusqu’au niveau des flammes de l’enfer.

« Je suis Ludwig Erzhog, c’est moi qui vais vous guider jusqu’à la prisonnière Harlock Zora. Aiden Morgan, gardien chef restera avec vous jusqu’à la fin de votre entretien. Je vous rappelle donc qu’il faut éviter de créer des problèmes dans l’enceinte de la prison. Ce pour le bien de tout le monde. »

Ne disant rien de plus après le petit speech qu’il connait par cœur à présent, il se contenta de monter dans l’ascenseur puis attendit que tout le monde soit là pour commencer la descente vers le niveau quatre. Au départ, personne n’avait réellement apprécié qu’un civil comme lui se retrouve mêlé à une marine mais finalement, il trouva une place dans ce monde impitoyable et outre le fait d’être souffre douleur de la gardienne, il fait le guide pour les quelques fonctionnaires de la marine qui passent par ici. Une fois arrivé au niveau voulu, le jeune homme-cornu qui ne passait bien sûr pas inaperçu, se mit à marcher tranquillement.

« Il va vous falloir peut-être un petit temps pour vous habituer à la chaleur. Mais vous verrez, ça passe tout seul après. »

Même les marines avaient beaucoup de mal à s’y faire aux différents niveaux et leurs changements de températures alors c’est avec ironie que le garçon avait dit ça. Et continuant sur sa lancée calmement, il fit attention que les deux autres protagonistes le suivait pour les emmener jusqu’à la cellule de Zora. Une fois revenu, je lui faisais remarquer qu’il avait pris du temps et qu’il aurait une punition exemplaire le soir même. Ludwig ne disant alors plus rien, moi me mettant à rire d’un rire froid avant de regarder ceux qui venaient d’arriver.

« Bienvenue au niveau de l’enfer des flammes. Aiden Morgan, gardien chef. Vous pouvez interroger la prisonnière Harlock Zora si ça vous chante. »

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue38/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue127/350Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeLun 18 Mai - 4:46



Une folle & une prisonnière...



2 : Trauma



L’attention de notre détenue s’était focalisée sur la mallette amenée par l’homme-cornu qui accompagnait gardienne, au détriment de ce qui se disait. Cet endroit est un concentré de détraqués mentaux…Dès l’instant où le mot « outil » était apparu dans la discussion, 2537 n’avait plus prêté la moindre attention au reste. Cette sadique était là pour la torturer et visiblement sans aucune raison – autre que pour son plaisir personnel. Une grande pince dont la forme évoquait une petite sphère, une pince plus petite destinée aux ongles, des scalpels en tout genre, un fouet… A la simple vue de ces objets, le cœur de notre centenaire accéléra vivement. La terreur viscérale ressentie avant son entrevue avec « le chirurgien » se réveilla brusquement, toujours aussi intense.

Les gardiens torturaient les prisonniers quotidiennement, c’était un fait. Il était assez fréquent d’entendre des hurlements de peur, de douleur ou de désespoir entre deux crépitements de flammes. Ils le faisaient parce qu’ils pouvaient le faire et parce qu’ils avaient envie de le faire, c’était aussi simple que cela. Garder un secret était un motif pour se faire torturer, mais ne plus avoir de secret n’empêchait pas de se faire torturer. La vie d’un condamné à perpétuité – soit tous les détenus du pénitencier sous-marin – n’avait donc aucun sens. D2537 se contenta donc de serrer les dents et ferma les yeux, en attendant que le calvaire passe.

—Allez, qu’on en finisse, lâcha-t-elle avec une fausse assurance.
Heureusement pour elle, le contre-amiral en vadrouille arriva juste à temps. Taito Nowaki. Ça ne me dit absolument rien, se dit-elle en dévisageant le nouveau venu. Il est probablement venu m’interroger pour une affaire sur laquelle il travaille. D2537 ne se faisait pas beaucoup d’illusions, mais comptait bien profiter de cette visite pour améliorer sa situation, car il était de la Marine et serait peut-être plus humain. Elle décida ainsi de se relever et fit face à ses interlocuteurs, de l’autre côté barreaux.

— Si vous aviez de l’eau ou un peu de nourriture avant qu’on ne commence…




_________________
C'est monsieur, hors-rp...
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1419787044-sign-impa-chibi Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 647
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue41/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue329/500Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (329/500)
Berrys: 336.532.000 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeLun 18 Mai - 16:25

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] PKEeUBd

Visite surprise ! 

L'affaire pouvait commencer. Désormais, j'avais l'autorisation d'entrer et je n'allais pas m'en priver. C'est un gardien qui me servait de guide qui vint me chercher. Un cornu ? J'en ais rarement croisés, mais passons. Je me devais de le suivre et je ne me fis pas prier. Les cellules étaient célèbres pour être mises dans différentes conditions toutes plus extrêmes les unes que les autres. A tel point que le jeune cornu me prévenait d'une chaleur grandiose. Hm ? Alors que nous descendions dans les entrailles de l'enfer sur les mers, la chaleur se mis à grimper fortement. Ce n'était plus une température humainement supportable, mais bel et bien un endroit où la torture physique est roi.

La blague du jeune homme me fit rire jaune, car malgré ma " force " morale et physique, je suis qu'un homme et un climat de ce genre... J'en transpirais sur le coup. D'ailleurs, à cette allure, j'allais tremper plus qu'un peu l'uniforme. Soufflant pour essayer de ne pas tomber dans les pommes, j'avançais sans faire attention aux prisonniers. Certains essayaient de m'attraper, ou tendaient leurs mains.  Avaient-ils l'espoir que je vienne pour eux ? Que je leur annonce la potence qui serait une belle libération ? Après tout, après avoir vécu ici, sans doute que les prisonniers se disent que mourir n'est pas si mal que ça en fin de compte... Dommage, sans arrêté officiel, je ne pouvais pas décider de la libération ou autre d'une personne.
J’approchais du lieu où trônait une gardienne. Bien que d'ordinaire je ne soit pas intéressé par " ça ", là je devais avouer qu'elle était belle. Une humaine sadique au milieu de ces bêtes sauvages ? Impel Down est vraiment un endroit parfait pour rassembler des psychopathes, mais passons. M'inclinant légèrement, je faisais la connaissance d'Aiden Morgan, une gardienne en chef. Son épée démesurée et ses " outils " dans sa malette me faisaient presque rire.

" Ancien Commandant Nowaki... Nouvellement Contre-Amiral. Enchanté. "

Sans plus attendre, je me mis à regarder le déchet devant mes yeux. Oui, car devant moi, je ne voyais pas une personne, mais bel et bien ce qu'il en reste. Ce résidut humain osait demander de quoi boire ou manger, ce qui m'agaçais sur le champ. Je n'avais pas de temps à perdre et quant bien ma soeur joue souvent le rôle du gentil flic... moi je suis le méchant. Manque de pot pour Zora, aujourd'hui, elle allait avoir droit au coup du méchant et très méchant flic... Grognant, je me retenais de toucher les barreaux, car je ne savais pas s'ils étaient en granit marin ou non, mais je n'avais pas envie de savoir.

" La ferme et écoute moi... Je suis pas là pour perdre du temps. Tu as été utile et d'ailleurs, tu dois être aimer de la révolution autant que moi. Je ne vais sûrement rien t'apprendre, mais de cause à effet, tu es une des responsables de la mort d'Arias et le fait que de nombreuses personnes de la révolution soient tombés à Baltigo, alors voilà le deal... Je m'arrange à ce que tu ais droit à un belle quantité d'eau et de quoi manger, afin de rendre ton séjour plus agréable et tu me dis ce que je veux savoir. Sinon... Je te file une bouteille d'eau et je demande à ce que tu sois transféré à l'étage gelé. "

Me retournant vers Aiden, je vins alors à demander.

" Vous avez bien cela ici non ? Un étage bien froid ? "

Eau et température basse, c'est pas le top. Bref, le maître mot s'était " parle ou crève ". Et vu mon humeur, il n'y avait que parler en option.  Fronçant les sourcils, je vins alors à me pencher pour être à sa hauteur.

" Je veux que tu me dises où trouver les révolutionnaires qui gèrent la communications entre eux. Sur les blues, et grand-line, ainsi que le nouveau monde si tu en a eu vent. Des noms, et au mieux des positions récentes. Question personnelle, mais ... connais-tu un certain Erwin Dog ? Es-tu entrer en contact avec lui d'une quelconque manière que ce soit ? "

Le ton monocorde, j'allais droit au but. Je voulais savoir si Erwin avait trahis le gouvernement depuis longtemps où uniquement suite à un souci personnel. Je me devais de savoir et je voulais me faire mon propre avis, plutôt qu'avoir droit  à un rapport de Viktor Poka. Quant bien même il gère les news, il est aussi connu comme étant une vipère. Bref, pas con le Taito désormais, j'ai beau avoir du grade, je ne serais pas le mouton des gradés. Je me ferais mon nom et je changerais le système pour le rendre meilleur et pour cela, je ne pouvais avoir confiance qu'envers les amiraux et principalement celle qui avait toute mon attention depuis notre sauvetage : Camille Elkens.

" Retire moi un doute... Tu es au courant de ce qui c'est passé suite à tes confessions ? La bataille de Baltigo et ses conséquences ? "


Peu sûr de moi, je regardais Aiden un bref instant l'air de dire " vous ne le dites pas à vis prisonniers ? ". Visiblement non... Peut-être que des révélations s'imposent. Haussant les épaules, je me demandais bien si je devais le lui dire, ou si Aiden allait s'en charger.

" ... Mon dieu, pauvre petite..."


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

_________________
Le monde est souillé...

L'heure est  venue de faire le ménage.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 916

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue0/0Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue0/0Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeMer 20 Mai - 0:18


Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 979535Lucifer
Lucifer

La chaleur de cet étage donnait des sueurs froides à Lucifère. Celui-ci était allongé dans le sable, son corps couvert de blessure tandis qu'il passait un sale quart d'heure à regarder le plafond de cette terrible fournaise. Avec toutes les arrivées des dernières semaines, il n'avait pas eu une minute à lui, et quand enfin il avait réussi à se dégager un peu de temps pour assassiner Satan, ce dernier l'avait envoyé faire un tour dans les vapes et avait certainement ordonné à Anky-Rox de le lâcher dans l'endroit qu'il détestait le plus.

Se relevant sans trop de peine sur ses pieds, le second d'Impel Down craqua les os de son corps en avançant hasardeusement près des cellules où les prisonniers râlaient, et se taisaient brusquement sur son passage. La crainte qu'il inspirait auprès de ces personnes n'était qu'une preuve indéniable de sa puissance, et certainement de sa supériorité. C'est ainsi que lorsqu'il aperçut Aiden Morgan à proximité, et entendit les paroles d'un jeune homme présomptueux dont il avait malgré lui suivi les exploits la semaine passée, il ne put s'empêcher d'intervenir.

Si son large sourire sadique faisait passer toute sa condescendance à l'égard du Contre-Amiral, ses paroles étaient d'autant plus évocatrices qu'elles ne laissaient pas de doute quant à son avis sur la possibilité que le Directeur avait donné à cet homme de se balader accompagné d'un simple Gardien jusqu'au Quatrième Etage :

    - Que nous ayons un étage gelé ou non, il t'est impossible de décider si oui ou non nous allons bouger un prisonnier. Seul un Vice-Directeur pourrait en donner l'autorisation, et en l'occurrence, ce Vice-Directeur, c'est moi, et je ne le permet pas. Surveille tes paroles, Contre-Amiral Nokazi.

Bien sûr, écorcher le nom de cet homme avait été fait volontairement. Sans attendre une réponse de l'intéressé, et avec une attitude des plus dédaigneuses, exposant malgré tout ses blessures de combat, le Vice-Directeur de la prison se retourna avec classe et dignité pour se diriger vers la sortie de cet Enfer.

    - Ne nourrissez pas trop cette quémandeuse de D2537... Il ne faudrait pas qu'elle ait un semblant de confort, ajouta alors l'homme avant de disparaître derrière un mur de pierre, n'ayant plus le temps de s'intéresser aux petites visites de cette femme à cause de qui la paperasse n'allait cesser de s'accumuler.

Ce sera ma seule intervention dans ce rp. Oui, c'est du troll, mais c'est aussi ça le plaisir d'être animateur.

EDIT Nak : J'approuve.
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Latest?cb=20100913102245

Edit Zora : Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Fuuuuuuuuuu

_________________
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
Rin Hyôma
Messages : 159
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue19/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue41/100Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (41/100)
Berrys: 0 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeJeu 21 Mai - 20:52








Sadism Time



« A manger ? Tu te fiches de moi là. »

Froide, je restais de glace devant ce qu’elle demandait. A la rigueur un peu d’eau okay pourquoi pas mais à manger, ce n’est pas l’heure pour les prisonniers de manger à ce que je sache. Et de toute manière, elle risque bien de clamser dans pas longtemps, vu l’état dans lequel elle est. Enfin. Me mettant assise en tailleurs sur le sol qui est tout de même chaud, très chaud, il faut dire, j’écoutais d’une oreille plus ou moins attentivement ce que pouvait bien dire Taito Nowaki. Non pas que ça m’intéresse réellement, je dirais plutôt que c’est la personne elle-même qui m’intéresse. Un brin sarcastique et aussi froid que je ne le peux être plus un autre je ne sais quoi. Mais, je ne suis pas là pour « fantasmer » ou je ne sais quoi d’autre sur le marine. Je dois juste faire mon boulot après tout et faire en sorte que tout se passe bien.

J’écoutais sans trop répondre, me disant juste que ouais, elle avait fait de sacrés dégâts quand même cette femme. La révolution… pour ma part, ils sont tous dans le même sac que les pirates, les hors la loi et j’en passe. Des merdeux qui ont foutu le monde à feu et à sang rien que pour renverser le gouvernement. Croisant par la suite le regard de Taito, il posait une question à Zora mais tout en me demandant comme confirmation. Confirmation de propos que je ne pouvais pas vraiment apporter moi-même, n’étant pas très bien au courant des événements qu’il y a eu à Baltigo. Je garde du prisonnier tout en les faisant souffrir, je me fiche de savoir qui ils ont tué ou ce qu’ils ont fait – fin la plupart du temps.

« Pauvre petite ? Du foutage de gueule oui. Ici, c’est à la vie à la mort. Pas de pitié pour les prisonniers… »

Et je n’ai pas eu le temps de dire autre chose que le vice directeur, j’ai nommé Lucifer est apparu devant nous. Me relevant tout de suite et m’inclinant pour le saluer correctement, je laissais un sourire échapper sur ma tronche. Ah je vous ai pas dis… J’adore Lucifer ! Je veux être comme lui genre, c’est un peu mon mentor également. Et du coup, celui-ci avec son intervention répondit aux questions que se posait Taito. Bon bah, je suppose que je fais juste office de décor quoi pour le coup. Mais ne disant rien tout en restant rigide comme je le suis tout le temps, j’attendais simplement que le vice directeur ait fini ce qu’il avait à dire. Surtout qu’il ne resta pas bien longtemps, certainement qu’il a des choses bien plus importantes à faire que de venir passer du bon temps avec un de ses employés et un contre-amiral.

« Le vice directeur a tout dit avant que je ne réponde à vos questions Taito Nowaki. »

Revenons alors à nos moutons, je regardais la prisonnière puis Taito et enfin Ludwig qui… venait d’apporter de l’eau et quelques denrées. Rah, il va me faire punir un jour à vouloir jouer les bons celui-là ! Je suis certaine que c’est à cause de lui que Lucifer a demandé à ce que l’on ne la nourrisse pas trop. Ce serait que moi, bien sûr qu’elle pourrirait en enfer sans avoir quoi que ce soit à se mettre sous la dent.

« Ludwig…. Viens un peu par ici tiens. »

Le jeune cornu donna rapidement ce qu’il avait ramené à la prisonnière avant de s’approcher de moi avec une expression d’horreur. Préparant déjà un de mes instruments. Je n’ai pas encore expérimenté l’arrachage d’ongle sur lui ; et bien ça va être une grande première tiens. Il l’a amplement mérité ce petit con. Et peut-être que comme ça, ça fera réfléchir quelque peu notre prisonnière quant au fait qu’elle est censée répondre aux questions de Taito. Impassible, je lui attrapais la main gauche ; son point faible, il est gaucher, manque de chance. Puis je fis en sorte qu’il ne bouge pas trop en le tenant à même le sol avant de commencer à arracher ses ongles un par un, sous ses hurlements de douleur qui me faisait rire. Et ce d’un rire très froid. Et tout ça sans y voir complètement ; ça se mérite après des années d’entrainement de faire ça les yeux fermés.

« Il y a eu pleins de morts, non c’est ça ? Je ne suis pas vraiment au courant de ce qu’il s’est passé. »

Une fois fini mon chef d’œuvre sur la pauvre main de ce pauvre Ludwig qui avait encore mal, et parce que je ne dois pas trop abimer mon souffre douleur quand même, je pris de quoi désinfecter ça et lui bandais la main par la suite. Ma mallette de l’horreur fait également trousse de soin, mais juste sur lui bien sûr.

« Dommage que t’ai déjà les ongles arrachés Mme la révolutionnaire sinon je te les aurais arraché moi mais t’inquiète, si tu ne parles pas, je trouverais une torture encore plus douce pour toi. »

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue38/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue127/350Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeDim 24 Mai - 18:52



Une folle & une prisonnière...



3 : Bis repetita



La nouvelle, aussi révélatrice avait-elle pu être, n’eut étonnement que très peu d’impact sur la détenue, qui se contenta de regarder ses pieds en imaginant le bien fou que lui prodiguerait un transfert dans un étage froid. Cette réaction était l’essence même de ce qui caractérisait désormais 2537, à l’inverse de celle qu’elle avait été autrefois : seule sa survie comptait. A l’évocation des mots « Bataille de Baltigo » ou « Mort d’Arias », Harlock Zora se serait indignée, aurait hurlé de rage, aurait été choquée et avide de vengeance pour ses compagnons morts au combat. D2537 ? Quelques réminiscences de son ancienne vie – du temps passé à Baltigo notamment et des gens qu’elle connaissait là-bas – refirent surface et l’idée qu’une partie d’entre eux soient aujourd’hui morts lui arracha un petit soupir de regret. Mais ça s’arrêtait là.

— Je n’ai fait que parler, je… ce n’est pas moi qui les ai tué !, lança-t-elle alors avec beaucoup moins de froideur et de contrôle qu’elle ne l’espérait.
A quoi s’attendait-il, à un torrent de larmes ? A de sincères excuses ? Elle avait déjà donné, elle s’était déjà suffisamment ridiculisée – puis physiquement comme moralement, il lui était impossible de pleurer de toute façon. En tant qu’ex-commandante au sein des Révolutionnaires, elle imaginait parfaitement la discorde qui devait à présent régner parmi les rangs. Et la présence de cet officier témoignait de la volonté de Marineford à porter aux rebelles le coup final. Ce Taito attendait qu’elle lui dise où frapper et au cas où 2537 décidait de jouer les faux indics’, l’autre cinglée et son acte de torture gratuite étaient là pour lui rappeler où elle se trouvait.

—D’accord, du calme, je vais tout vous dire, dit-elle en levant ses poignets menottés pour souligner sa condition actuelle, au point où j’en suis, ce n’est pas comme si j’avais le choix, n’est-ce pas, enchaina-t-elle à l’attention de sa potentielle nouvelle tortionnaire.
Erwin Dog. Le gamin de Dark Island… Elle ne voyait pas vraiment ce qu’il venait faire dans l’histoire. Puis, de manière générale, elle ne pouvait qu’émettre des hypothèses sur les prochains mouvements des Révolutionnaires. Elle énuméra ainsi les différents lieux utilisés par la Révolution à sa connaissance : Luvneel à North Blue, Friends Island, St Urea et Armageddon Town à South Blue, Illusia et Las Camp à West Blue, Kaiten-sū, HighWest et Momoiro sur Paradise. Flowers Island sur le Nouveau Monde ; pour ne citer que les plus connues.

— Parmi toutes ces îles, trois d’entre elles me semblent de bonnes candidates au rôle de relais de communication. Illusia, car West Blue est une mer sur laquelle le gouvernement mondial a peu d’influence, idem pour Flowers Island dans le Nouveau Monde et enfin Kaiten-sū, qui possède beaucoup de ressources militaires…
Toute la difficulté était d’être à la fois proche de l’action et invisible aux yeux des Cinq Étoiles, un rôle qu’aucune de ces trois îles n’arrivaient à remplir aussi bien que le faisait Baltigo, depuis Calm Belt.

— Concernant Erwin Dog… Je l’ai rencontré lors d’une opération sur North Blue, dans le courant de l’année passée. Sa vitesse m’avait à l’époque beaucoup impressionnée et j’ai essayé de le recruter. Ah et il avait une sorte de lapin-flottant, c’est tout ce dont je me souviens.




_________________
C'est monsieur, hors-rp...
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1419787044-sign-impa-chibi Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 647
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue41/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue329/500Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (329/500)
Berrys: 336.532.000 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeDim 24 Mai - 19:14

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] PKEeUBd

Visite surprise ! 

Je ne comptais pas rester là trop longtemps. Dès que j'aurais mes réponses, je pourrais partir et transférer cela à quelques collègues.  En attendant, je me demandais bien ce que j'allais pouvoir faire. Ma compagne du jour semblait d'humeur sadique. Loin de me douter de sa folie habituelle, je ne faisais guère attention au fait qu'elle arrache les ongles de son "ami". D'ordinaire, un tel comportement me révolterait intérieurement, mais là, le sujet " Erwin dog " était si important à mes yeux, que même un gardien qui exécute un autre ne me ferait pas sourciller.

Je revins à moi quand une personne de haut rang intervenu suite à mes premières paroles. Le Vice-Directeur ? Rien que ça ? Le laissant parler dans le vent, je comprenais bien que sa balade l'avait emmené ici juste pour me la faire fermer un peu. Moi ? Péter plus haut que mon cul ? En plus de ça, il osait écorcher mon nom. Me contentant de grogner, je n'avais pas de temps à perdre, ce dernier étant un luxe que je ne peux plus me permettre.  Non... Sans rien ajouter donc, je vins à grogner et le laisser filer. Je devais me concentrer sur cette fille et uniquement elle.

De manière inattendue, je la trouvais assez docile, presque trop soumise à mon goût. Ses chaînes montraient bien qu'elle ne pouvait pas utiliser son pouvoir ou tenter quoi que ce soit. Pitoyable, voilà ce qu'elle est. Ainsi donc, elle allait parler encore une fois ? Elle ne se considère pas responsable de ce qui c'est passé à Baltigo ? Soit, qu'elle se convainc de cela, ce ne sont pas mes oignons à vrai dire...
Quoi qu'il en soit, elle se mit à parler. Crack ou non, ces informations pouvaient être capitales pour nous. Ainsi donc, je notais dans ma tête ces quelques noms et au passage, je regrettais le fait que Saint-Urea ne soit pas une des fameuses îles que je recherchais, sans quoi, cela m'aurait retiré une épine du pied. Les îles citées étaient connues pour être difficile à aborder et savoir que la révolution s'y trouvait devenait vraiment dangereux à savoir.

Place maintenant au sujet principal de ma venue. Semblant réfléchir, je perdais presque patience, donnant un coup dans les barreaux. Coup que je ne répéterais pas, car au moment de les toucher, je sentis mon corps légèrement faiblir. Du granit marin ? Saleté...
Elle aurait donc rencontré Erwin ? De fil en aiguille, en voulant le recruter, peut-être que sa proposition avait été acceptée. De ce fait, si je raisonne d'une certaine manière - qui m'avantage - je pourrais très bien la considérer comme étant LA raison des drôles d'actions d'Erwin dernièrement... Fait chier. Pourquoi faut-il que la seule personne au monde apte à être " pure " soit corrompue de la sorte par une telle personne hein ? Je m'en mordais les lèvres et retenais une envie de hurler et frapper cette personne.

" ... Donne moi des noms de personnes qui se chargent des recrutements et de la communication. Que ce soit un haut-gradé, ou un sous-fifre, je veux le nom et la dernière position connue. Une personne qui serait apte à contacter n'importe qui de la révolution quant il le veut. "


Je n'allais rien laisser au hasard. La révolution à perdue la tête et il est donc temps de démembrer celle-ci. Il ne faut pas laisser à celle-ci le temps de se reconstruire. Tuer Arias n'a fait que nous faire gagner du temps. Mais si par malheur une nouvelle tête " pousse ", nous aurions bien des ennuis. Et intérieurement, j'ai une grosse crainte, c'est que Erwin - par un horrible hasard - devienne un possible candidat. Moi, Taito Nowaki, futur amiral si cela se trouve, je n'aimerais pas devoir pointer mes armes sur lui, même s'il est le futur chef de la révolution. Non... Ma mission actuelle était claire : l'arrêter avant que son cas ne dégénère encore plus. Et pour cela, je serais prêt à tout. Quitte à devoir y laisser ma peau.

" Dit moi comment vous faites pour ' élir ' un leader. Est-ce juste à la gueule ? Ou bien il y a un vote, ou quelque chose du genre ? Dans l'état actuel des choses, qui pourrait devenir le leader temporaire ou définitif de la révolution ? Des maréchaux ? Ou bien, si quelqu'un d'un autre camps, mais d'une influence se propose, il pourrait le devenir ? "


J'avais besoin de savoir, afin de prévoir ou non certains coups.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

_________________
Le monde est souillé...

L'heure est  venue de faire le ménage.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue38/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue127/350Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeVen 29 Mai - 12:42



Une folle & une prisonnière...



4 : Qui ne tente rien...



Il n’était pas rassasié, il en voulait plus. En même temps, parler, expliquer et livrer des informations sur ses ex-camarades n’avait pas l’air de la déranger. Non, 2537 déballait tout ce qu’elle pouvait avec une exhaustivité déconcertante, allant même jusqu’à fournir des prédictions sur bases d’analyses… Elle dont la vie était autrefois rythmée d’attaques de bases marines, de complots, de putsch et autres coup d’état se retrouvait de l’autre côté, à jouer les apprentis détectives – le confort d’un bureau d’Enies Lobby en moins – en donnant à ses ennemis d’autrefois les armes pour tuer ses anciens alliés. Le fait est que pour espérer vivre quelques minutes de plus dans les meilleurs conditions possibles – mais on parle d’Impel Down, donc ça ne veut pas dire grand-chose – elle n’avait pas d’autres choix.

— Tu veux des noms et des positions… Comme tous les membres du Gouvernement Mondial. Or, c’est justement en rusant là-dessus que la Révolution a pu perdurer aussi longtemps, fit-elle en fermant les yeux.
Pour faire simple, contrairement à Marineford, Baltigo n’était qu’un énorme centre de communication reliant les révolutionnaires dispersés à travers le monde. À moins de se rendre fréquemment sur l’île, il était tout simplement impossible de connaitre la position de chacun. D2537 n’avait donc aucun intérêt à donner d’infos à ce sujet puisque sa dernière visite remontait à pas mal de temps. Cependant, ne pouvant évidemment pas se contenter de lui fournir ce genre de réponse, elle prit tout de même le temps de réfléchir à la question.

— Tant que Yoko et la maréchale Sayouri seront libres, rien n’empêchera la Révolution, avec le temps, de rétablir la situation. Ce sont les deux noms que je peux donner, déclara-t-elle, pensive, avant d’ajouter Par contre, autre chose me revient à l’esprit. Sur Illusia j’ai empêché Eken Sor de conclure un pacte avec l’équipage du Phénix… Vu les circonstances actuelles, il est fort probable que la Révolution cherche de nouveau à s’allier avec lui ou d’autres pirates, c’est aussi une piste à creuser.
Elle trouvait ça étonnement plaisant ; pas le fait de balancer mais de réfléchir, de faire des liens. Puis elle était douée et avait comme avantage sa longue expérience de vie et sa bonne mémoire. Mais alors qu’elle s’apprêtait à expliquer à Taito comment fonctionnait la hiérarchie au sein de l’armée rebelle, D2537 se rendit compte avec stupeur du silence qui régnait dans les environs et à l’intérieur même de la cellule. Certes, en dehors du crépitement des flammes et des remous de sang bouillant dans les cuves, il n’y avait pas énormément de bruit, cependant il n’était pas rare d’entendre des grognements, des insultes, des cris, des pleurs ou même un tintement de chaine trainée sur le sol. Sauf que là, il n’y avait rien de tout cela. Comme si… comme si tout le monde s’était tut pour écouter attentivement le petit interrogatoire…

— KNIGHTWALKER D. ARIAS EST MORT ! s’écria soudain l’un des co-détenus de D2537, ELLE EST EN TRAIN DE VENDRE LA RÉVOLUTION !
Et là, notre demoiselle comprit que ses rêves de rations de nourriture, d’eau et d’incarcération plus agréable venaient de passer à la trappe. Elle pouvait déjà entendre les chuchotements émanent des cellules voisines, l’information allait se répandre, peut-être même qu’on l’identifierait et que certains révolutionnaires de bas-étages chercheraient à la tuer, pour « venger Arias »… Désemparée, 2537 approcha son visage le plus proche possible des barreaux – sans les toucher – et fixa Taito dans les yeux.

— Okay, tu veux retourner auprès de tes supérieurs en héros, avec les informations d’une commandante révolutionnaire ? Tu veux savoir qui dirigera la Révolution ? Et en chuchotant d’une voix si basse qu’elle en était presque inaudible, elle articula : aide-moi.
La changer d’étage, lui obtenir une cellule individuelle, la libérer – Qui ne tente rien… – tout était bon pourvu qu’elle s’éloigne un maximum de cet endroit.


_________________
C'est monsieur, hors-rp...
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1419787044-sign-impa-chibi Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 647
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue41/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue329/500Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (329/500)
Berrys: 336.532.000 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeVen 29 Mai - 15:12

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] PKEeUBd

Visite surprise ! 

Sans rien dire, j'attendais mes réponses. Je n'étais pas le premier et certainement pas le dernier qui tenterait d'obtenir des informations de cette personne. Mon " jeu " n'en était pas vraiment un, puisqu'au fond, ceci était une " mission " que je m'étais imposé. J'allais enquêter sur la révolution afin de voir le lien qu'il y a entre celle-ci et Erwin. Quant bien même je n'arriverais jamais à changer le fait qu'il soit un homme primé désormais, peut-être pourais-je éviter que sa tête soit mise à prix trop haute. Car qui dit prime élevée, dit chasseurs de primes expérimentés et gros moyens mis en oeuvres pour se faire arrêter.  Je ne voulais pas permettre à Erwin de continuer sans encombres, mais bel et bien essayer de le protéger pour lui faire changer d'avis. Je n'acceptais pas la possibilité qu'il ait eu de changer de camps. Non... Plusieurs fois il m'a sauvé moi et ma soeur et chacune de ces fois, il était un jeune homme doux, attentionné et sans histoires. Cela ne devait pas changer, car en grandissant ainsi, il pourrait vite devenir une figure de paix et non de chaos comme il le devenait.

Laissant la miss donner son avis, je vins simplement à me gratter la nuque et grogner tranquillement, démontrant que moi, je ne plaisantais pas.

" Sauf que si tu te joues de moi, je ne me gênerais pas pour faire un déplacement à Impel Down et te voler dans les plumes. Suis-je clair ? Ou je dois le dire dans un langage ancien que je ne connais pas ? "


Les gens qui se faisaient avoir par des informateurs dans son genre ne faisaient jamais ce qu'il fallait. Moi, si demain quelqu'un me joue un tour, pour sûr que le lendemain je le traquerais pour lui faire payer. Mon nom est Taito Nowaki, nouveau contre-amiral de la marine et je compte bien briller principalement grâce à mon efficacité et mon côté direct. Laisser les gens s'en aller sans rien dire, ou s'en sortir en un seul morceau, ce ne sera pas mon genre. Terminé la rigolade, désormais, je suis impartial envers tout le monde et cela va se ressentir.

La suite de la rencontre était amusante car les deux premiers noms qu'elle me donnait était connus. Trop connus pour me surprendre moi et mes supérieurs. Bref, rien de nouveau. Le numéros un étant éliminé, il est logique que la seconde et troisième tentent de reprendre le flambeau, bien qu'ils ont le charisme en moins. D'ailleurs, il ne fait aucun doute que je suis dans le coeur de Sayouri...

" ... Nakata hm ? "


Pensait-elle vraiment me berner ? Je la connais la technique, son but était en toute logique de me faire pencher sur le cas Nakata et ainsi, elle pourrait sans doute comploter en paix. Malheureusement, le Phénix était déjà sous étroite surveillance. Pour sûr, en tant que Shichibukai, il ne s'en sortira pas facilement. Puis le phénix et ma soeur - ainsi que moi - nous avons une promesse. Donc quoi qu'il arrive, l'oiseau aura de quoi s'occuper. Alliance avec la révolution ou non. Ou peut-être suis-je trop parano et que je laissais là une belle opportunité de briller s'en aller au loin ?
Secouant la tête, j'ignore royalement les gens qui semblent s'agiter. L'ambiance devient encore plus brûlante ici. Pour sûr que j'en connais une qui va gueuler pour remettre le calme ici.  Jetant un bref regard à Aiden, j'espérais que mon attitude n'était pas jugé dangereuse, car là, les gens commençaient à s'exciter dans les cellules voisines.

Visiblement, la vieille peau semblait le comprendre. Ainsi donc, quand elle tenta de faire un " deal " avec moi, je vins alors à la fixer dans droit les yeux. Sérieusement ? Elle pense ses dires ? Elle pense me faire pencher vers elle juste parce qu'elle a dit des mots que je veux entendre ? Manque de pot, sa demande finale fait tâche et soudain, je passais d'un air neutre à un air énervé. Fronçant les sourcils, je vins alors à simplement lui cracher au visage, espérant que ma réponse ait été assez expressive. Mais au cas où, je me permis quelques mots.

" Crois-moi, si je le pouvais, je t'en aurais collé une entre les deux yeux... Tu penses vraiment m'amadouer avec tes dires ? Tu me prends pour qui ? Revenir en héros, je l'ai déjà fais une fois. Celui qui a tuer l'armée d'hommes poissons censés récupérer Arias lors de son impact contre la flotte marine, c'est moi. Tu veux que je te racontes comment ça c'est passé ? Une bombe. Un simple engin qui a explosé en mer, libérant un courant électrique si intense, que les hommes poissons ont grillés sur place. Je te laisse imaginer la scène. Les corps inertes qui remontent à la surface... Moi je n'ai pas totalement vu le paysage, mais je t'offre le droit d'imaginer.

Si je te demande tout ça, c'est pour retrouver une personne qui justement est sur le mauvais chemin. Il semblerait que vous autres de la révolution vous ayez corrompu mon ami, et je compte bien rattraper le tire. Soit sûre d'une chose, c'est que tes camarades, comme Kiu ou autre, ce ne sont pas les premiers que j'enverrais à Impel Down. Ce n'est que le début d'une longue liste. Cela prendra du temps, mais rassure toi, avec ou sans informations, je vous ferais finir ici-même, si ce n'est pas six pieds sous terre...

Le leader de la révolution ? Qui qu'il soit, je l'arrêterais. La marine l'arrêtera. Le gouvernement mondial mettra un terme à ses agissements, autant de fois qu'il le faudra. Même si cela doit prendre des générations, même si ma propre chaire de ma chaire devra le faire. La révolution est morte avec Arias, met toi cela dans le crâne et regarde bien mon uniforme quand je serais de dos, car c'est celui de la justice véritable. "


Sans plus tarder, je vins alors à me reculer en douceur. J'avais terminé mon investigation et si celle dernière tenait vraiment à m'utiliser pour se sortir de là, elle allait vraiment devoir y mettre du sien. Pour sûr, m'acheter sera la chose la plus difficile dans ce bas monde. Que ce soit la révolution, les hors la lois, les pirates, les décimas... Rien ni personne ne me fera flancher. Je serais le prochain pilier de la justice et pour cause, je me suis juré de le devenir, quoi que cela me coûte.

Pivotant sur mes talons, je m'apprêtais à partir, tendant l'oreille au cas où la miss Zora avait quelque chose à ajouter.

" Profite de ton séjour... Il vient de s'animer de manière plus importante à ce que je vois. "


Un dernier pique afin de montrer à quel point c'est elle qui est en position de faiblesse. Je n'étais pas corruptible dans l'immédiat. Si elle avait des informations, elle avait juste à les balancer, sans quoi, elle perdrait tout espoir de vivre ici tranquillement comme elle devait l'espérer.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

_________________
Le monde est souillé...

L'heure est  venue de faire le ménage.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
Rin Hyôma
Messages : 159
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue19/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue41/100Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (41/100)
Berrys: 0 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeMer 3 Juin - 17:07











Madame la révolutionnaire était finalement entrain de répondre à toutes les questions posées par mister le contre-amiral. Et cela ne passa pas du tout inaperçu vu qu’un des prisonniers et colocataire de notre intéressée commença à gueuler quelque chose. Puis ce fut autour des autres prisonniers qui se trouvaient dans le secteur… Moi qui étais bien sage à écouter ce qui se disait pour une fois ; voilà qu’ils gâchaient tout. De toute manière, à trop vouloir des informations, voilà ce qui arrive. Et la faute revient entièrement à Taito Nowaki et Zora Harlock. Oui, je considère que c’est également de sa faute vu qu’elle a donné des noms et semble-t-il ça a mis en émoi tous ces prisonniers.

« Bah voyons ! Quelle plaie maintenant. Et je vous le redis Contre-amiral ; vous ne pouvez pas décider du déplacement d’un prisonnier en ce lieu. »

Me détachant de ces deux là, je commençais à jouer mon rôle de gardien-chef ; à savoir remettre de l’ordre et du silence dans ces cellules. J’hallucine quand même. Tout un ramdam pas possible et qui donne mal à la tête à force. Ils ont de la chance que je n’ai pas vraiment le temps de m’amuser avec chacun d’eux. Prenant un fouet dans ma mallette de super outils de la mort, je m’approchais d’une première cellule voisine où ça s’excitait et commencer à frapper entre les barreaux pour pouvoir toucher quelques prisonniers. Ils n’ont pas mérité que je gueule simplement pour qu’ils se calment. Oh non, ils ont mérité que je les frappe et que je leur apprenne à se tenir tranquille. Frappant comme une forcenée, je leur gueulais presque dessus en leur disant qu’ils avaient intérêt à se tenir tranquille et qu’ils n’étaient en aucun cas autorisés à faire du chahut tout simplement parce qu’il y a eu un petit interrogatoire par ici. Et qui pourrait être très compromettant pour certains. En gros, je leur faisais juste comprendre de se la fermer une bonne fois pour toutes, sinon c’est simple, je leur couds le museau. Et ils ne feront plus les malins, c’est certain.

Et comme d’une pierre deux coups, simplement que je menace de mettre à exécution mes paroles, les autres se sont tous tus. Ça n’a été finalement pas très difficile de faire calmer ces prisonniers. Ils savent combien je peux être rude avec le pire des salauds et dans la pelée qui se trouve ici, il y en a au moins une bonne dizaine qui ont eu droit à mes tortures gratuites. Donc, oui, il vaudrait mieux qu’ils se la ferment tout de suite avant que ça ne me prenne de leur arracher les ongles, leur faire fermer le clapet à jamais ou je ne sais quoi d’autre encore. Une fois que tous ces prisonniers calmés, je me retournais vers Taito et Zora. Croisant les bras étant quand même un peu énervée contre le marine qui avait foutu la pagaille encore un peu plus à cause de ses paroles.

« Il vaut mieux pour vous que vous repartiez contre amiral Taito Nowaki. Je vais vous accompagner. Ludwig, reste ici un moment à surveiller ces prisonniers. Assure toi qu’ils ne bougent pas d’un cil et s’ils disent un seul mot, t’as le droit de sortir le nécessaire à coudre. »

Disant tout cela d’un air aussi détaché que je ne peux l’être, je me doutais quand même bien, que ma menace serait pensée et réfléchie plusieurs fois avant que l’un ne tente quelque chose. C’est alors assez confiante que je laissais les choses aux mains de mon cher souffre douleur chéri. Puis jetais un dernier regard vers la prisonnière avant de me mettre en route et escorter le jeune homme jusqu’à l’entrée de la prison.

« T’as de la chance la vieille ; je ne reviendrais pas avant demain matin. Profite bien du repos que je t’accorde MWHAHAHA. »

© Jawilsia sur Never Utopia




[hrp : donc bah comme dis mp, je réponds quand je peux. Si je préviens pas et même si je mets du temps, ça veut dire que je vais répondre. Sinon, je préviens toujours par mp si je réponds pas^^ Enjoy]
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue38/75Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Left_bar_bleue127/350Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitimeVen 19 Juin - 16:18



Une folle & une prisonnière...



5 : Amitié, loyauté, fidélité



La fermeté de la gardienne à l’égard des détenus bruyants ne rassura qu’à moitié D2537, aujourd’hui elle avait pu les arrêter, mais elle ou ses collègue ne seraient pas toujours aux abords de cette cellule à surveiller les prisonniers et l’ex révolutionnaire le savait. Elle pouvait les entendre murmurer à son égard, l’insulter et compléter en vue de l’assassiner et ils ne se cachaient même pas ; leurs voix étaient aussi claires que leurs intentions. Ce brouhaha ambiant ne semblait pourtant pas déranger l’officier, qui tourna les talons suite à son discours vindicatif.

— Ils ont besoin de héros pour légitimer leurs actes auprès du peuple, , dit-elle en visualisant les corps inertes d’hommes poissons flottants à la surface. Visiblement tu es un bon soldat ainsi qu’un ami dévoué, sache toutefois que loyauté et fidélité sont des variables qui dépendent fortement du contexte dans lequel tu évolues… Elle voulut paraître forte et renvoyer l’image d’une femme sereine, mais perdit le contrôle sur la phrase qui suivit. Le pouvoir de contraindre les gens à agir contre leur volonté n’est pas le monopole de Centes Decima ! hurla-t-elle au militaire, avant qu’il ne s’éloigne.

Et elle n’avait rien à ajouter. Le procédé de sélection d’un nouveau leader révolutionnaire était déjà un challenge en soi, alors imaginer celui ou celle qui en sortirait élu relevait de la pure spéculation. Elle les laissa donc partir sans autre forme de procès, même si le rire sadique de la tortionnaire résonna encore longuement dans sa tête, aux côtés des nombreux murmures et autres voix que son haki naissant lui faisait entendre. D2537 savait, sans les comprendre, que ces voix appartenaient aux criminels, aux meurtriers, voleurs, violeurs et monstres en tout genre enfermés avec elle à Impel Down. Comme eux, elle était une anomalie que la société avait décidé d’écarter, comme eux elle avait du sang sur les mains et comme eux, elle allait passer le restant de ses jours dans ce four, à attendre le passage de la faucheuse.


Je ... pense qu'on a fini du coup ?

_________________
C'est monsieur, hors-rp...
Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1419787044-sign-impa-chibi Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Empty
MessageSujet: Re: Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]   Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une folle avec une prisonnière, ça donne quoi ? [PV Zora et intervention de Taito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Calm Belt :: Impel Down-