Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement]
Rei Mitsuyori
Rei Mitsuyori
Messages : 452
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue35/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue151/250[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B
Sam 11 Oct - 17:24







Même si je n’ai pas pu te faire une belle cérémonie d’adieu et que nous étions sur de simples paroles… puisse tu reposer en paix Akira…

[…] C’était avec un léger pincement au cœur que j’avais fais exploser cette tour il y a seulement un mois auparavant, avec ce corps mort de cet adolescent, pour qui je m’étais prise d’amitié au cours de nos dernières aventures. Mais, dès à présent, j’avais autre chose à faire. Je devais retrouver Ren, et dans un endroit bien précis. Sur Grand Line. Effectivement, cela serait-il plus simple de se retrouver là-bas, que devoir faire un crochet par Logue Town ou je ne sais quelle autre ville. Au moins, je tracerais direct pour Grand Line et une grande aventure, sans la promesse de retour, qui commencerait ainsi.

C’est donc après ce mois à errer sur Paradise pour diverses affaires que je finis par m’envoler, ou du moins naviguer avec mon bateau volé jusqu’à Dreamland, sur la voie n°2 de Grand Line, où je devais retrouver Ren. Pour ce que je connais de cette ville et que par des rumeurs, en plus de cela… Cette île serait la pire de toute en terme de piège. Je veux dire par là qu’en gros, quand tu entres dans cette île, tu n’es pas certain d’en revenir vivant à cause du fait que l’on peut voir ce que l’on veut et que l’on voudrait. En gros, c’est à peu près ça. Rien que de savoir que je vais dans un endroit pareil, ça m’en hérisse les poils. Bah quoi c’est vrai ; imaginons, le Ren que je croise serait en réalité un faux Ren, ça fout les jetons tout de même. Enfin, sachant ces pensées, je me mis tranquillement en route, tandis qu’une pensée allait pour Akira. Même si je ne ressentais presque plus rien face à son décès, j’avais toujours un peu de nostalgie en repensant à tout ça, à l’horreur qui l’avait touché.

N’étant pas très bonne navigatrice non plus, et tout seule, on n’est pas franchement aidé, je bravais tant bien que mal une tempête qui avait décidé de se trouver là, au mauvais moment si je puis dire ! Le bateau se faisait secouer dans les sens, presque autant que moi et je finis par atterrir sur une île déserte, mon bateau complètement cassé. Et merde ! Je vais faire comment pour me rendre sur Grand Line, moi maintenant ! Un bateau please… N’importe quel bateau, à part ceux de la marine mais un bateau je vous prie. Ah remarque, j’ai enregistré plusieurs numéros de den-den qui pourraient m’être utiles mais, je voudrais tout de même attendre et voir s’il n’y a pas un bateau qui va passer par là. En attendant, je fis un peu le tour de l’île mais je revenais vite près de la plage. Je crois que j’ai atterri sur une île avec de géants insectes ; ou du moins des trucs géants. En fait, je n’ai pas vraiment regardé et plus pris mes jambes à mon cou littéralement.

Et par je ne sais quel miracle, tandis que je pensais tout espoir de voir quelqu’un arriver proche de cette île, au bout de… cinq heures environ. Non, ce n’est pas long cinq heures même si cela me paraissait une éternité. Et imaginez ensuite une débile, toute seule entrain de faire de grands gestes au navire qui passait proche, dans le coin. Cela m’avait tout l’air d’un navire marchand. Bon tant mieux, au moins ça devrait éviter que je ne doive voler un navire… Fin suivant, dans quelle direction ils vont exactement fufu. Donc, enfin après qu’ils aient vu mes gestes et que j’ai enfin pu retrouver mes bras qui m’engourdissaient, je m’informais quant à leur destination et fut presque ravie qu’ils se dirigeaient vers Grand Line également. Mais, même s’ils m’avaient laissé monter à bord de leur navire, j’ai bien vu que ça ne leur plaisait pas franchement. Je me demande bien pourquoi d’ailleurs mais bon, chacun à ses secrets malheureusement. Et comme pour éviter que je ne découvre quoi que ce soit semble-t-il, ils m’ont fait asseoir sur le pont et deux hommes se trouvèrent derrière moi, prêts à intervenir si je faisais quoi que ce soit. Suspicieux mais je ne vais rien dire.

Me contentant de rester silencieuse pendant le voyage ; un voyage mouvementé dès que nous commencions notre approche vers Grand Line. Il y a de quoi, c’est une des parties du monde, la plus mouvementée. Pour pouvoir « pénétrer » sur Grand Line, il y a deux passages. Calm Belt mais dont la navigation est quasi impossible, et Reverse Mountain, c’est de ce passage que passe tous les navires voulant se rendre sur Grand Line. Et il est certain que je ne serais pas déçue si l’on passe par Reverse Mountain. Et autant dire que j’ai également peur pour ma peau car peu de gens arrivent à traverser les forts courant de Reverse Mountain. J’espère sincèrement que les hommes de ce bateau savent comment on traverse ou sinon, je serais morte avant d’avoir pu atteindre Grand Line et retrouver Ren, surtout ! Les hommes n’avaient pas très bien compris pourquoi j’étais si effrayée et intenable sur place, alors que nous nous rapprochions dangereusement des puissants courants générés par Reverse Mountain. Je m’étais même accrochée au mat le plus proche, avec une certaine force, ce qui avait été pris à moquerie par l’équipage de ce navire. Okay, bon, ils devaient avoir l’habitude et surtout, ils devaient savoir comment dompter ces courants. Sauf que cela ne me rassure pas du tout. Et j’aimerais bien rester vivante et en un seul morceau si possible !!!

… Et là comment dire… Déjà, ça s’est passé très vite… En plus d’être aspergée d’eau, j’ai vu ma vie défiler devant moi en l’espace de cinq minutes avant de m’évanouir. On repassera pour le côté sang froid et j’en passe. Je ne sais exactement combien de temps j’ai perdu connaissance mais au moins j’ai bien senti que j’étais vivante. Okay, c’est déjà ça.

« Hé ho Mademoiselle… On est arrivé à votre destination. »

« Heeeein quoi déjà ????? Mais… Mais ça fait combien de temps que… ? »

« Plusieurs jours, je dirais. »

Et là, choquée normal. Mon cœur n’avait-il donc pas tenu le choc pour m’être évanouie quelques jours d’affilé… Et bien, ça promet je crois. Prochaine fois, penser à inventer un truc qui fait que même les gens avec le cœur le plus accroché, évitent de s’évanouir comme ça. Après un temps de réadaptation, je finis par me relever, remercier ces gens qui malgré le fait qu’ils soient louches, ont été bien gentils de m’amener jusque ici. Et descendis du navire pour dans un premier temps évaluer le lieu où je me trouvais. Ah oui, il y a un passage de pierres à escalader pour pouvoir entrer dans Dreamland. Mais en tout cas, pas de trace du navire de Ren pour le moment. Je dois donc être la première ; tant mieux, je pourrais mieux me rendre compte de l’univers bizarre qui doit y régner, d’après toutes les rumeurs que l’on dit dessus. Escaladant avec vigilance ce passage de pierres, je finis par arriver dans l’antre de Dreamland. Et ma première impression fut un « Waaaaahou ! »

Il y a des immeubles de formes et de tailles différentes, il y a pas mal de gens également. Mais le plus surprenant, c’est qu’il y a des lapins multicolores et… Qu’est-ce que les bisounours viennent foutre dans un endroit pareil ?? Ces créatures ne sont pas censées ne pas exister réellement ? Oh j’en sais rien et j’ai autre chose de mieux à faire, à savoir retrouver Ren.





© Halloween



_________________
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Rei Mitsuyori
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1337
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue48/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue490/750[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 768.797.641.000 B
Dim 12 Oct - 2:58

Dream alive ?



Quelle histoire quand même. L'île sur laquelle je me rendais est une île ayant pour principal facteur de créer des illusions. Du moins, j'interprète les choses comme elles sont. En effet, je commençais à me mettre à la recherche d'une certaine personne, mais celle-ci ne veux pas se montrer. En effet, ce dernier est très peu présent par appareil de communication. Sauf que dernièrement, j'ai réussis à lui arracher quelques mots. Celui-ci a juré se montrer si j'arrivais à lui rapporter une chose sur une île spéciale. Et par spéciale, il avait pas tort, car en me détaillant ce qui m'attendais, j'allais vraiment en chier. Ajoutons à cela le fait que je devais retrouver Rei normalement... J'avais un joli emploi du temps.

Le navire approchant de la fameuse île après quelques jours de retards sur mon itinéraire ( quoi de plus normal pour un navire qui vogue sans logue pose ), je relisais une fois de plus les notes que je m'étais faites pour ne pas tomber dans le panneau. Voici mes recommandations :
- M'accrocher une corde à ma taille et laisser quelqu'un extérieur à la " bulle de l'île " me retirer en cas de perte.
- Rester focaliser sur ce que je désire le plus et garder à l'esprit que ce que je vois immédiatement n'est pas réel.
- Ne pas y aller à quarante.
C'est suite à toutes ces précautions que j'ai décidé d'y aller seul. Mina, Gin allaient veiller sur la corde qui me rattacherais à la " réalité ".

Une fois débarqué sur l'île d'un côté opposé à celui de Rei, je commençais à emmener ma troupe avec moi et nous commencions les recherches pour retrouver Rei, cependant, elle ne semblait pas sur les côtes comme il aurait été prudent de le faire. Ainsi donc, je me contentais d’appeler la miss via mon appareil de communication et une fois connecté, je laissais ma voix se faire entendre.

" Je vois que tu es toujours aussi patiente... Reste où tu es, j'arrive. D'avance, ne crois que ces mots : ' La vie est rude '. "


J'espérais qu'elle comprendrait le " code " car à défaut de voir les choses comme elles sont vraiment, peut-être que la miss n'aurait pas d'illusions auditives. Bref, montant les pierres qu'il fallait, je m'accrochais une corde à la taille et je me mis à entrer dans l'antre de l'île. Fermant doucement les yeux, je repensais aux conseils de l'homme que je recherche en plus de Rei. Il disait que pour avancer sur cette île sans en connaitre tout, il suffisait de rester concentré, ou au mieux ne penser à rien. Bien entendu, ce ne sont que des hypothèses... Arrivant au bout du tunnel si on peut dire, me voilà dans ... un grand endroit en plein air ? Cet endroit je le reconnais... Tch, je pense trop au passé, là où je vivais avec mes faux " parents ". Il faut que je me vide la tête, mais alors que j'allais souffler, voilà que mon père m'apparait devant les yeux. Ignorant celui-ci, je me contente de crier le nom de ma douce.

" REI !!! Ramène toi..."


Qui sait ce qu'elle voit en cet instant ? Tandis que moi c'est assez clair, pour elle, je n'en ais aucune idée. Seule la corde qui me relie à dehors est une chose réelle, le reste ne l'est pas à mes yeux. Restant zen, je me demandais si penser fortement au point d'en rêver " officiellement " permettrais de voir les choses comme elles devraient l'être ? Mouai, entre la théorie et la pratique, il y a une grosse différence. Ainsi donc, je me contentais pour le moment de crier le nom de la miss en espérant qu'elle arrive et si possible afin de gagner du temps et être sûr qu'il s'agisse de moi, qu'elle me demande la fameuse phrase.




_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Rei Mitsuyori
Messages : 452
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue35/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue151/250[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B
Dim 12 Oct - 12:58







Pffiou mais quel est cet endroit vraiment ? Tiens, Akira ? Nan mais nan, tu ne peux pas être là voyons… T’es mort il y a un mois de cela, tu ne peux pas avoir ressuscité comme ça d’un seul coup voyons. Bon calme, Rei, garde ton calme, ce n’est qu’une illusion hein. Voilà, une illusion ! J’avais décidé de laisser apparaître mes oreilles, ne serait-ce que pour avoir un gain de sureté si jamais, je tombais réellement dans le panneau de cette île. Ce n’est pas du tout une mince affaire et rien que de voir que tout ce que l’on désire revoir ou pas, est là sous nos yeux, ça en jette un froid presque monstrueux… Au bout de quelques minutes, en plus de marcher sur les longues routes colorées de Dreamland, je reçus un appel. Sourire aux lèvres lorsque je reconnus la voix. Ainsi donc, Ren était là. Parfait, j’allais donc bien sagement rester là où je me trouvais et quiconque dirait la fameuse phrase « La vie est rude » était le code qui me permettrait de démêler le vrai Ren et sa vraie troupe des faux que je pourrais rencontrer sur mon chemin.

Le code bien en mémoire, je n’avais plus qu’à attendre, jouant de mes oreilles pour essayer d’entendre quoi que ce soit. Quand bien même, je retrouvais des passages de ma vie d’avant, tiens. Hum… qu’est-ce que l’autre ducon qui m’avait enchaîné au Gouvernement vient faire là ?? Ah nan me dites pas qu’il m’a déjà retrouvé ?? Et là, imaginez ma surprise mais si je ne sus pas sur le moment, je me mis à courir comme une dératée essayant de lui échapper et c’est après être arrivée dans une piscine de bonbons à la tête de d’Akira – oui très troublant, je vous l’accorde – que je pestais car j’étais encore tombée dans une illusion. Et là mes oreilles se mirent à s’agiter. Lointain sans être loin mais j’entendais une voix parfaitement audible. La voix de Ren qui m’appelait. Hum… il faut que j’arrive à le retrouver rapidement, ces illusions sont entrain de mettre mes nerfs à rude épreuve et si elles continuent leur manège, je crois bien que je serais pour exploser une autre fois, tout sur mon passage.

Je m’extirpe tant bien que mal de cette piscine de bonbons, devenue piscine de sang. Avec la tête d’Akira qui surgit à ce moment, m’arrachant un cri strident même si ce n’est pas la réalité et je sens que mon cœur est entrain de vaciller, même si mes oreilles, mon cerveau se concentrent sur la voix. Ren… pense Ren, ne pense à rien d’autres. Et c’est bien ce qui me permit de me sauver d’une certaine mort par illusion pour le coup. Les larmes aux yeux mais pas de tristesse, plutôt le désespoir de voir que ces illusions ne semblent pas en finir, je courais, courais jusqu’à finalement rentrer dans quelqu’un. Et ce quelqu’un n’était autre que Ren ; enfin est-il le vrai Ren d’ailleurs… Les cheveux un peu de partout dans la tronche car forcément, je n’avais pas pris le temps de les remettre correctement, je finis par me relever et le regarder avant de prendre la parole.

« Hôla excuse moi ! Hm… La phrase s’il-te-plaît ? »

Même si je pensais que c’était bien lui le vrai, je devais rester sur mes gardes. Il devait y avoir d’autres hommes ici, car je me rappelle en avoir entendu aussi crier un avant de ne plus rien entendre. Donc je suppose qu’il s’est laissé complètement piégé par les illusions. Il y a de quoi, elles rendent tout réelles même la plus improbables des situations. Après tout, nous sommes dans l’île des rêves alors quoi de plus normal. Mais j’ai vraiment flippé ; mon cœur en a fait des bonds et j’aurais pu faire au moins deux crises cardiaques si ce n’est plus, à peine entrée sous ce dôme. Tout en regardant Ren, j’avais sorti une lame. Quelque chose de pas net et j’avais l’impression que mon ancien employeur pouvait revenir à tout moment. Et ça, ça vous met le flippe et le doute comme pas possible.





© Halloween



_________________
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Rei Mitsuyori
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1337
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue48/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue490/750[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 768.797.641.000 B
Dim 12 Oct - 15:50

Dream alive ?



Retrouver la miss étais l'objectif principal, puis retrouver un objet - en supposant que cela soit possible - étais l'objectif secondaire. Ainsi donc, je me retrouvais là, dans ce qui semblais être le lieu où j'ai grandis depuis ma plus tendre enfance. Le manoir était là, mes parents aussi, tout étais identique. Pourtant, il est clair que c'est une illusion, cet endroit se trouvant sur les Blues. Bref, gardant à l'esprit que tout ceci est faux, je vins à tenter de contrôler mes émotions et mon imagination. Ceci ne sont que des hypothèses n'ayant pas eu assez d'informations extérieurs, mais de ce que j'ai compris personnellement, nous voyons ce que nous rêvons au moment même. Après, chacun a sa définition du rêve. Pour ma part, j'associe un rêveà une envie forte. De ce fait, je me met à penser très fort à rien. Le vide absolu, la noirceur du néant le plus calme qui soit, puis une fois cela bien en tête, je commence à ajouter des détails, comme le fait de transformer Rei en lumière à mes yeux. Ainsi, elle sera ma luciole qui m'éclairera dans ces ténèbres que je m'étais créer.

Ouvrant les yeux, comme je le désirais, je me retrouvais nul part. Le noir complet avec au loin, une petite lumière qui approchait, ou un semblant de lumière. Cette lumière approchait avant de se pointer face à moi. Sous forme d'une boule de lumière avec des lumières comme une petite fée, la voix de Rei raisonnait. Me décidant à lui faire confiance, je la laissais me poser la fameuse question. Je ne perdais donc pas de temps pour alors répondre.

" La vie est rude..."


Soupirant l'air las de la situation, j'espérais pouvoir trouver vite ce que je voulais, puis une fois pour toute, sortir de là, car rêver éveiller en supposant que ce soit cela la réalité, ce n'est pas très cool. Bien que l'idée soit très intéressante en cas de gain de contrôle de l'île. Après tout, une île où chacun voit ce qu'il veux ou ce à quoi il pense sans pouvoir voir la réalité, n'est-ce pas une île parfaite pour gagner du temps ou réaliser des choses secrètes ? Cependant, n'ayant pas de moyen d'échapper à ce " sortilège ", c'est ni plus ni moins subir sa propre médecine et ça, j'en ais horreur.

" Bon, je t'explique le truc... On rêve. Là, je dois retrouver un objet précis pour quelqu'un. Cependant, je t'avoue ne pas savoir comment faire sans savoir si c'est réel ou non, alors reste proche de moi, car j'ai LE moyen pour revenir à la surface. "


Lui décrivant l'objet que je devais retrouver, à savoir : une corne pour sonner l'alerte, en forme de dragon enroulé sur lui-même et le tout, en or massif... -Bref, un objet un peu irréaliste, mais passons. Essayant de me concentrer comme il se doit, je voulais qu'il se trace devant moi le chemin vers l'objet et à ma grande surprise, l'objet apparu face à moi. Intrigué comme peu de fois, je me penche pour tenter de le prendre en main, mais voilà qu'il passe à travers. Une illusion... Grognant de mécontentement, je vins alors à entendre de drôle de bruits, comme des bruits de pas. Quelqu'un semble tituber vers nous, mais à défaut de le voir dans nos illusions respectives, nous pouvions l'entendre.
Une voix faible se faisait entendre, celle-ci murmurait des choses comme quoi il ou elle désirait la liberté. Hm ? La réalité est qu'une personne prisonnière de ses illusions approchait en voyant en nous des inconnus capable de le faire sortir de là. Dommage qu'à ses yeux, nous ayons une image de monstre immonde et qui de ce fait, étions bon à tuer.

N'aimant guère ces bruits, je vins à signaler à Rei de rester prudente, puis je me mis à imaginer une petite idée. Rei serait une luciole de lumière blanche. Les personnes qui ne sont que des illusions seraient des lucioles oranges et pour terminer, les personnes réelles seraient des lucioles rouges. M'imaginant cela en tête et me concentrant pour me " transformer " en décodeur de monde du rêve à ma façon, je commençais à voir une grosse luciole approcher de nous.

" Rei..."


Une idée naquis dans ma tête.

" ... Tu peux sentir mon odeur non ? C'est une question importante..."


J'espérais qu'elle comprendrait mon idée : me servir de son flaire pour discerner le vrai du faux.





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Rei Mitsuyori
Messages : 452
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue35/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue151/250[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B
Dim 12 Oct - 17:43







Me méfiant ainsi, j’entendis la fameuse phrase mais toujours aussi méfiante, j’avais retroussé les oreilles pour faire appel à l’odorat. Pas folle la guêpe, j’avais senti son odeur et c’était donc bien lui le vrai Ren. Tant mieux, ça m’enlève une aiguille du pied dès lors. Le jeune homme m’expliqua qu’il devait récupérer un objet pour quelqu’un, ce qui me semblait vraiment compliqué. Mais je devais rester proche de lui car apparemment il avait un moyen de nous faire remonter à la surface. Et bien, je serais ravie de savoir lequel mais pour l’instant, nous avions autre chose de mieux à faire disons.

Me demandant alors si je pouvais me servir de mon odorat, ce fut avec plaisir que je me transformais même en louve, préférant cette forme lorsque je me trouvais dans un endroit plus ou moins dangereux. Et pour l’instant, cette île est plus que dangereuse avec ses rêves et ses illusions. En fait, je comprends mieux. Les illusions que j’ai vu… je les ai rêvés des jours auparavant. Ca y est, ça m’a fait tilt cat je m’étais souvent réveillée en sursaut à cause de ça. Déjà que les monstres que nous avions devant nous ne me disait rien qui vaille… Brrr, j’en ai froid dans le dos complètement. Et de plus, sous ma forme animale, mon odorat qui nous servira bien, sera rehaussé de ma vision. Si je me concentre et que je fais le vide dans mon esprit en me disant que ce ne sont que des illusions de toute manière, je pourrais peut-être voir le vrai et seulement le vrai.

« Oui, Ren, je peux sentir ton odeur et c’est bien grâce à ça que j’étais sûre que tu étais le vrai. Là… il y a un homme. »

Le sentant lui aussi, il fallait à présent que je me démêle de mes illusions pour pouvoir le voir et ainsi aider Ren à esquiver s’il tente de nous attaquer. Pour l’instant, et grâce à mon odorat principalement, je suis la plus à même d’aider qui que ce soit à cerner le vrai du faux. Restant proche de Ren, je continuais à renifler l’odeur qui venait vers nous, semblant tituber un peu. Encore un qui s’est paumé dans cette île, je pense. Je pus percevoir qu’il demandait clairement de l’aide mais semblait hanté dans ses rêves. Et tandis qu’à travers cet homme, je voyais le visage de mon ancien employeur, tout devient beaucoup plus net, beaucoup plus vrai quand je découvris que j’avais été piégée dans ma propre illusion. Seulement, et bien malheureusement pour moi, j’avais confirmé mes doutes. Il m’avait poursuivi jusqu’ici le connard ! Et tout seul en plus de ça. Enfin, remarque si ça se trouve il s’est fait piéger et ce serait bien fait pour lui ! Même si j’avais donné ma démission, je l’ai pris à revers donc, logique qu’il m’en veuille. Mais étant donné que je ne suis pas certaine de ce qu’il veut…

Regardant Ren, je viens à lui murmurer ces nouvelles informations. Tout en grognant un peu à l’adresse de l’homme, qui lui, heureusement, semblait encore perdu dans ses illusions et rêves.

« Ren… le type est à dix mètres de nous environ. C’est le gars pour qui je travaillais et qui voulais que je te remette à lui en échange de ma liberté. Bref, pas quelqu’un qu’il faut aider mais éliminer plutôt. Maintenant, je dois savoir si tu sais à quoi ressemble cet objet que nous devons récupérer. »

Déjà, cela nous avancerait bien si je savais à quoi ressemblait l’objet que nous devions récupérer. Même s’il n’a pas été évident de se dépatouiller de cette illusion merdique, car malheureusement, je ne suis pas infaillible à reperdre la tête une fois… Il va falloir que je guide le jeune homme, en espérant qu’il mette rapidement le temps à comprendre et cerner le vrai dans tout ça. Pour l’instant, mon regard est concentré sur l’homme en face de nous et son regard, obstrué d’un grand sourire, je crois – se concentre vers ma personne. Il m’a vu, je le sais.

« Fufufu ! Mais qui vois-je donc ici ! La petite Mitsuyori qui au lieu d’écouter sagement son ancien supérieur, a préféré faire alliance avec le coupable du hold-up. »

Pour ceux qui ne s’en rappellent pas, c’est lors d’une mission où j’avais falsifié les noms de Ren et dragon pourpre sur les rapports pour qu’ils ne soient pas poursuivis. Enfin, maintenant, quelque chose me dit que la chose ne va pas être si aisée pour retrouver l’objet en question, en plus de se débarrasser de l’homme. Et bien malheureusement, celui-ci s’était vite rendu compte du stratagème pour dissiper les illusions.





© Halloween



_________________
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Rei Mitsuyori
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1337
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue48/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue490/750[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 768.797.641.000 B
Dim 12 Oct - 18:12

Dream alive ?



Cette île est très vilaine... Cette histoire d'illusions est vraiment étrange, en effet, jamais je n'avais vu une telle chose, cependant, il y avait des moyens de contourner ce petit " désavantage " pour en prendre le pouvoir. Du moins, les choses étaient uniquement théorique, mais visiblement cela fonctionne dans le cas présent. Me concentrant sur ce que j'imaginais, je faisais devenir ce que je rêvais comme étant la réalité. Suite à quoi, pour la miss, j'eus une idée plus brillante. Celle d'utiliser un de ses atouts naturels : son flaire. En tant que canidé, elle devait avoir un sens de l'odorat très complexe non ? A défaut de croire nos yeux, et nos esprits, peut-être serait-il mieux de nous fier à son sens unique grâce à son fruit du Zoan version loup.

Elle me confirme la présence d'un homme. Tant mieux, mes visions imaginaires ne le sont pas alors. Voyant une luciole rouge arriver sur nous, je me tenais prêt, en espérant ne pas avoir à m'en prendre à un jeune enfant perdu, bien qu'au fond, cela m'étonnerais qu'on trouve de ceci dans cette île bizarre. Ma douce me donne donc les informations sur le type qu'elle ressent ? Hm ? Un employeur ? Ici ? Sur le coup, je me contente de hausser les épaules, bien que ce qu'elle me disait n'avait pas de sens en soit. Il y avait très peu de chance qu'un homme poursuive la belle aussi loin. Pour seulement cinq millions ? Je n'étais pas très convaincu, mais vu qu'il s'agis de la belle, je vais faire un effort.

" Une sorte de corne pour sonner des alertes. En forme de dragon enroulé sur lui-même... En or. Je te dit tout ceci, mais ce n'est même pas sûr que nous trouvions l'objet ici. On ne peux croire en rien ici. Seul nos sens encore valides s'il y en a..."


Qui nous dit que notre toucher n'est pas affecté ? Quoi que... Vu que l'odorat semble fonctionner, peut-être qu'il n 'y a qu'un sens qui est touché par les effets de cette île : la vue. Principalement à cause du cerveau. Enfin bref, sortant une lame pouvant trancher aisément dans une personne. Alors que je me laissais guider, voilà qu'une lumière rouge approche et nous interpelle. Ok, donc lui, c'est un ennemi et visiblement qui nous veux pas du bien. Saisissant ma lame, je la lance vers la forme, mais j'oublie un détail crucial... Transformé en luciole dans mon esprit, le corps réel de la personne est différent... De ce fait, je vois la luciole bouger sur le côté et éviter la lame, loupant en réalité totalement ma cible. Tch...
Peut-être que la solution était simplement de rêver " voir la vérité ". Mais dit ainsi, c'est trop simple... Ce n'est que trop tard que je ressens une présence hostile proche de moi, mais dans faire un geste, je me prends pas de peu un coup qui était pour moi. Au final, peut-être que l'homme n'est pas libéré de ses illusions, mais que grâce à elle, il est plus proche que nous de la réalité, sans l'être pour autant. Donnant un coup face à moi, je ressens une résistance prouvant que j'ai bien touché la personne. La luciole se met donc à reculer et partir, l'homme semblant fuir au loin. Cette histoire me rends dingue... Regardant la miss tant bien que mal, je reprends mon calme pour alors lui dire.

" Il faut trouver notre chemin et nous partirons d'ici grâce à la corde que j'ai autour de moi.. Des collègues à l'extérieur vont s'occuper de nous rapatrier. "


Suite à cela, je vins alors à désirer , en plus de l'univers dans lequel je me suis enfermé, un petit sentier menant à l'objet réel que je cherchais. Ainsi donc, dans le noir absolu, se mis à briller un chemin menant dans les profondeurs des ténèbres. Marchant prudemment, je disais à la belle de me suivre, essayant de rester concentré sur mes idées comme quoi une luciole rouge est une personne réelle, une bleue une illusion et une blanche pour rei.






_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Rei Mitsuyori
Messages : 452
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue35/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue151/250[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B
Dim 12 Oct - 21:28







Foutue île, c’est cas de le dire. Je ne voyais pas non plus grand-chose, car même si j’arrivais à penser à quelque chose de réel, en fait, tous les sens sauf l’odorat et le toucher étaient touchés. Une maudite île oui. Bon, bon, bon, essayons plutôt de relativiser la chose et de me concentrer sur quelque chose en particulier. Voilà, faire le point dans mon cerveau et me donner comme image, que ce dont j’ai besoin ! Visualisant dans mon cerveau, une île où se trouverait des immeubles, comme à Logue Town mais avec des nuages colorés, juste pour garder le côté rêves. On ne connaît malheureusement pas le vrai visage de l’île et même de l’imaginer est très difficile. Il suffit donc d’essayer de visualiser la chose. De toute manière, ce sont des illusions donc un jour ou l’autre, faudra bien arriver à trouver une stratégie pour trouver le vrai visage de l’île.

J’essaie tout d’abord de me focaliser sur Ren, puis l’homme en face de nous et finalement, je reçus les informations sur ledit objet que nous devions trouver, si tel objet existait vraiment et se trouvait ici. Une sorte de corne en forme de dragon enroulé sur lui-même et en or. Okay, pourquoi ce genre de chose me fait plus penser à un piège où l’on ne va rien trouver ? Ah peut-être parce que je me suis déjà trouvée dans ce genre de situation ! Enfin, calme, calme… même si malgré sous mon épaisse fourrure, j’étais plus que tendue. Le fait que je montre les crocs et les griffes en avant prêtes à intervenir, voulait tout dire.

« Ce qui est certain, c’est que pour l’instant, le seul sens de valable est l’odorat. Le toucher pourrait être un second sens valable, sauf que combiné à la vue qui se mêle à cause des rêves, ce n’est pas à 100% sûr. »

Je me perdais limite dans mes explications, j’espère qu’il les aura comprises. Fin moi je me suis compris en tout cas, c’est le principal. Puis j’ai dis ça, parce que tout à l’heure j’ai entendu un mec crier et certainement tomber car plus aucun bruit donc sincèrement, j’espère juste que ce n’est pas une mauvaise blague pour nous faire peur. Déjà prudente comme pas deux mais agacée de ne pas pouvoir avoir un vrai chemin, une vraie réalité, je crois que mon cerveau a transformé ce sentiment en une image qui a donné vie à un rêve car voilà que m’apparaissait non plus l’image d’un homme en face de moi mais un petit démon cette fois-ci. Ouais bon, on repassera pour l’imagination ou autre. En fait, je n’ai plus rien envie de savoir, cette île me fatigue déjà.

J’essaie de poursuivre quelques odeurs que ce soit et après une petite démonstration de force de la part de mon amant, l’homme s’est en allé en courant littéralement. Quelque chose me dit que même si c’est un potentiel ennemi, il nous faut le suivre. Rien que de savoir que ce ne serait pas vraiment une illusion qu’il ait cette tête de mon ancien employeur me fout encore plus les jetons et l’envie d’en finir rapidement de tout ce merdier pas possible. Bon, pendant que je flippais ma race à l’idée de ne pas revenir vivante de cette île, Ren me fit savoir que ses collègues allaient nous rapatrier quand on en aurait fini ici et qu’il allait nous créer un petit chemin pour nous guider. Le laissant alors faire, j’ai dû légèrement essayer de me concentrer à cette idée de chemin pour pouvoir celui qui avait été fait par Ren. C’est certainement une double illusion mais ainsi, une route plus large s’offrait à nous. De ma vue qui était embrouillée par toutes sortes d’images toutes aussi ridicules les unes que les autres car tout n’était rêve, même si je m’efforçais de penser à une seule chose, le chemin semblait se séparer à plusieurs reprises. Génial… Ironique mais en y réfléchissant… Ca pourrait être tout à fait plausible.

Mais le rêve fut légèrement trop beau ; haha belle ironie. Car je me mis à saliver lorsque je vis un lapin devant moi. Un beau lapin bien dodu qui n’attendait que moi pour le faire rôtir. Laissant tomber pour le coup, presque toute ma garde autour de Ren, j’en viens vraiment à saliver devant ce lapin qui me narguait. Purée que je vais te chopper et te transformer en barbecue pour me régaler de toi mon joli. En plus, ça fait trois jours que je n’ai pas mangé de viande, autant dire que le chasseur devient carrément fou en voyant une belle proie devant soi. Et là sans crier gare, je commençais à me diriger vers ce lapin en courant tel un chasseur mais celui-ci disparut et j’émis un léger cri lorsque je me pris les pattes dans quelque chose mais je ne sais pas quoi malheureusement. On aurait dit que le sol s’était soulevé un instant pour revenir correctement après. Grrrr mon lapin bordel ! JE VEUX MANGER !!!!!





© Halloween



_________________
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Rei Mitsuyori
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1337
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue48/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue490/750[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 768.797.641.000 B
Dim 12 Oct - 22:51

Dream alive ?



Il nous fallait trouver l'objet et partir d'ici, c'est aussi simple que cela. Facile à dire, mais plus dur à faire n'est-ce pas ? Sans rien ajouter donc, je commençais ma marche avec la miss à mes côtés. La belle me confirme certaines choses et de ce fait, elle relance le doute en moi à cause de certains détails. En effet, qu'est-ce qui me dit que même mon imagination n'est pas une illusion ? Même en usant d'astuces, celles-ci restent faussent n'est-ce pas ? Le vrai est faux et le faux est vrai qui est lui même faux non ? Je me perds dans cette histoire et cela me donne mal à la tête. A moins que... Alors que je continuais ma route en compagnie de Rei, voilà que celle-ci s'excite.

Alors que j'allais la retenir, voilà qu'un mal de crâne naît dans ma tête. Je suis comme attaqué par des sons étranges, je n'arrive pas à distinguer ce dont il s'agit et de ce fait, je perds le contrôle de ma concentration. Tout ce qui étais illusion pour me guider semble redevenir comme avant : la fameuse maison où j'ai grandis. Tch... Ces " voix " ne se stoppent pas, elle martèlent mon esprit et me harcèlent sans relâche. Qu'est-ce donc ? Je crois distinguer un cri, mais au final, ce n'est rien puisque personne n'est mort ici. Qu'est-ce que je raconte moi ? Ce cri... Se pourrait-il que ?
Subissant ces voix inlassablement en priant qu'elles se stoppent, je reste immobile et tente de garder mon calme. Où es tu Rei ? Maintenant mon crâne entre mes mains, je souffle plus ou moins fortement afin de mieux reprendre le contrôle, mais malgré tout ces efforts, ces flux ne se stoppent pas bien qu'ils diminuent très lentement. Petit à petit, j'arrive à retrouver mon calme, à défaut de ressentir une grande douleur mentale.

Du temps précieux c'est écoulé et Rei n'est plus là. Quand j'arrive enfin à supporter tout ça, je me redresse et tente de repenser au néant avec un chemin tracé ainsi que ma mise en place de signes pour détecter mes alliés des ennemis et des illusions. Une fois cela remis en place, je regarde devant moi et commence à reprendre la route.

" REIIIIII !!! "


Rien n'y fait, elle n'est plus là. Grognant, voilà que j'entends encore des voix largement plus faibles que tout à l'heure, et une nuée de " lucioles " bleues approche de ma position. Des illusions... Je me dois d'ignorer cela. Ainsi donc, je me concentre pour regarder uniquement le sentier que j'ai fait mentalement, puis finalement, je passe outre la nuée bleue qui m'avait submergée.
Après un petit trajet seul, je recommence à appeler ma belle en espérant qu'elle m'entende. Mais voilà qu'au loin, une lueur dorée se fait voir. Se pourrait-il que mon graal soit là ? Soudain, un rire gras se fait entendre, comme si l'ennemi de tout à l'heure s'apprêtait à frapper quelqu'un. Rei ? Retournant sur mes pas, je m'empresse de la chercher, mais voilà qu'à ma grande surprise, je vois de plus en plus de lumières rouges. Des gens réels ? Se pourrait-il qu'il y ait plus qu'une seul être perdu ? Combien sont vraiment des ennemis à cent pour cent ? Aucune idée, mais il me faut retrouver Rei. Je commence donc à hurler son nom, oubliant mon mal de crâne qui avec le temps s'est estompé, fort heureusement.





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Rei Mitsuyori
Messages : 452
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue35/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue151/250[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B
Lun 13 Oct - 15:55







Je venais de tomber alors que je croyais que le lapin allait finir en ragoût ce soir et bah non même pas ! Et le problème, c’est qu’en fait, les illusions ont vachement bien atténué ma perception de la distance. Alors que je croyais que j’étais tombée près de Ren, je me suis rendue compte grâce à mon odorat qu’en fait j’étais carrément à l’opposé de lui. Et merde ! Tout ça pour un petit lapin de rien du tout qui n’avait pas voulu se laisser faire.

« REEEEEN !!!! »

Je commençais à l’appeler de mon côté essayant d’entendre le moindre son mais rien à ma portée pour l’instant. Merde comment je vais faire et pourquoi il a fallut que mon instinct primaire me pousse à faire des choses comme ça ?! Bordel, non, je n’aurais pas pu essayer de me contrôler… Mais faut dire que d’imaginer un lapin sous sa dent, en rôti ou dans un autre plat, ça donne subitement faim. Me maudissant moi-même, il fallait à tout prix que je retrouve le jeune homme à la tête hérissée. Bon, bon concentration maintenant. Il ne faut surtout pas que je laisse un précieux goûter me distraire de ma tâche. Quelle plaie sérieusement. J’aurais dû demander à Lawrence de me préparer un sac de secours au cas où ; pourquoi je n’y ai pas pensé… Ah oui, bien sûr, je pensais que mon bateau allait être solide et qu’il pourrait tenir jusqu’à arriver au moins aux abords de Reverse Mountain mais non ! Il avait fallut que ce maudit rafiot se prenne dans une foutue tempête et qui ne survive pas.

Calme, calme… si je ne fais pas attention, je laisse ma fureur se déteindre et j’ai besoin de mon cerveau pour réfléchir posément et surtout me trouver une astuce de secours. Définir des couleurs pour chaque être que je vois ici. On va dire que Ren sera de couleur rouge/rose, comme son flux magique que j’ai déjà pu apercevoir. Voilà, ensuite les illusions en blancs brillants et les gens réels car c’est certain qu’il y a en a, en bleu foncé. Je devrais ainsi pouvoir me rapprocher des couleurs de ce que je peux réellement voir en étant sous ma forme animale. Je gueule son prénom par moment mais tout ce que j’entends ce sont pleins de voix. Tout en me traçant un chemin et essayer de repérer la lumière rouge/rose qui me permettra de reconnaître Ren, j’avance tant bien que mal, repérant ainsi des formes de couleur blanche. Okay, ne pas s’en occuper, ce sont des illusions.

Je marche prudemment sur mes quatre pattes et tandis que j’avançais de plus en plus sur mon chemin, restant la plus concentrée possible, c’est avec étonnement que je vis plusieurs formes aux couleurs bleu foncé. Un groupe de plusieurs individus, disséminé un peu de partout sur un périmètre réduit cela dit. Sont-ils là aussi pour le fameux objet en question. Me mettant en position offensive, je peux dès lors voir la forme rouge/rose. Je ne suis malheureusement pas toute proche mais lui, par contre, il est proche des individus. Sans rien dire, je me matérialisais dans mon esprit un nuage ; oui je me crois dans Dragon Ball Z mais ici, tout est permis en termes de rêves non ? Alors oui, je me la joue en mode DBZ pour faire apparaître un nuage multicolore et je sautais dessus pour essayer de voir si je ne passais pas à travers. Ma première tentative fut un échec cuisant car je retombais sur le flanc mais je ne comptais pas en rester là. Je ressayais plusieurs fois tout en faisant attention à ces précieuses couleurs bleu foncées. Et finalement, un peu comme par magie !

« YOUHOU ! C’est moi la compagnie ! »

Destinant à appâter le groupe de gens réels dans ma direction pour laisser le temps à Ren, d’aller chercher ce qu’il convoite, dans l’espoir qu’il trouve ce qu’il cherche. Je profitais pour lui laisser un rapide message.

« Je m’occupe du groupe de gens réels que je viens de voir, pendant que tu t’occupes de ton objet. »

Et ainsi, je fondis sur la masse de personne que j’avais réussi à visualiser en couleur pour commencer à attaquer de mon attaque fétiche d’ailleurs. Et je me fiche de savoir si ce sont des ennemis ou des pseudos amis qui ne nous veulent rien. Ils passeront tous à la casserole. C’est avec la technique des « Crocs Lacérant » que je commençais à plonger dans le tas de personne pour essayer de faire le plus de mal possible mais parce qu’ils pensaient se battre contre un ennemi invisible, ils commencèrent tous à m’envoyer des flèches et des lames dessus. Merde, pas bon plan ! Essayant d’en esquiver le plus possible, j’ai du kai kai en courant, après m’être pris une flèche dans le flan gauche, ce qui on va dire pourrait correspondre au côté gauche du ventre. Pas bon tout ça ! Mais je dois me débarrasser de ces ennemis pour laisser place à Ren.





© Halloween



_________________
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Rei Mitsuyori
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1337
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue48/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue490/750[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 768.797.641.000 B
Lun 13 Oct - 16:51

Dream alive ?



Pourquoi Rei ne peux pas rester en place de temps à autre ? Sans doute son Zoan... Il faut dire qu'en tant que personne n'ayant rien mangé de tel, je ne peux pas comprendre. Bref, j'étais partis à sa recherche ne pouvant guère m'empêcher de penser à elle. Il serait idiot de prendre l'objet et partir sans elle, non... Cette fois, je décidais que j'allais l'emmener avec moi. Pas question de la laisser derrière moi, pas cette fois. Ainsi donc, je me dirigeais vers elle jusqu'à ce qu'elle semble s'éloigner. Hm ? Que faisait-elle ? Ce monde est chiant dans le sens qu'aucune personne ne peux voir ce que l'autre voit. C'est ridicule et illogique comme idée, mais bon, le monde est comme il est. Ce n'est qu'après coup que je comprenais et surtout avec ce qu'elle disait.

Ainsi donc, elle va appâter des personnes réelles qui ne doivent pas la voir comme une amie, ou une aide possible tandis que moi, je me devais retrouver ma corne. Soupirant, je repensais fort au chemin adéquat, mais comparé à la miss, je ne pensais pas à un moyen de locomotion plus rapide. Ainsi, je me retrouve à courir sur ce sentier en direction de mon " précieux " si on peut dire. Finalement, après une bonne dizaine de minutes et en supposant que j'ai encore la notion du temps, me voilà non loin de l'objet brillant. Sans attendre, je tue les mètres qui nous séparent et je suis presque au point de la prendre quand soudain, je remarque un ennemi en rouge pile en face de moi.
Un rire familier et paf, un coup dans la tronche... Lui, je m'en rappel. C'est le gars de tout à l'heure. Bien que je ne le vois pas dans sa forme réel, je le regarde et c'est là qu'il me frappe. D'un coup sec et dur comme la pierre, il me fait reculer avant de se saisir de l'objet tant convoité. Merde...

Essayant de lui reprendre, rien n'y fait. En supposant qu'il contrôle sa partie de vision et moi la mienne, nous sommes comme deux joueurs qui ne savent pas à quel jeu jouer. Combattant tant bien que mal, il arrive à plus me toucher que je ne le touche. Tch... Grognant de plus belle, j'esquive quelques coups de manière hasardeuse, puis finalement, le voilà qui tente de s'échapper. Le poursuivant, je ne me rends pas compte que je commence à craindre qu'il ne casse l'objet et devinez quoi.. C'est ce qui se passe sous mes yeux. Avec lenteur, l'objet s'effrite. Petit à petit, il disparait et se désintègre comme s'il n'était rien. Zut... C'est pas le vrai.
Continuant de courir après l'homme, je ne le vois pas se retourner en tant que luciole à mes yeux et je prends un coup de plein fouet qui me fait tituber un bref instant. Encaissant plusieurs coups que je ne voyais pas venir, je tends brusquement la main comme si je voulais saisir du vide et à ma grande surprise, j'arrivais à prendre quelque chose. Tirant dessus comme s'il s'agissait de mon objet à moi, je me recul pour alors tenter de lui échapper. Ne sachant même pas ce que j'avais en main, je le mettais dans ma poche pour alors retourner proche de Rei, en supposant qu'elle soit proche.

" REIIII !!! ON Y VA !!! "


Il n'y a que des illusions. Un objet perdu est impossible à retrouver, à moins d'être le propriétaire et encore, je doute de cette hypothèse. Courant dans le néant en vérifiant bien que ma corde était toujours là - et c'est le cas - je continu de hurler le prénom de la miss.





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Rei Mitsuyori
Messages : 452
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue35/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue151/250[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (151/250)
Berrys: 550.000 B
Lun 13 Oct - 22:03







Je continuais de fondre en masse sur le groupe d’hommes, tandis que je pouvais voir que la masse rouge/rose était proche de nous. Tant mieux dans un sens, je pourrais plus facilement me rapprocher de Ren. C’est dans un dernier saut vers mes assaillants que je finis par tous les battre, non sans être blessée par contre. C’est ça de devoir attaquer des cibles mouvantes et tapies dans les illusions. Le flanc gauche ainsi que la patte avant droite avait été touchés. Quel pas de chance tout de même. Si je m’étais transformée en hybride, j’aurais tenu le choc un peu mieux mais décidément, comme toujours, c’est bien sous ma forme animale que je me préfère. Et même si je le regrette amèrement après.

« Oui oui j’arrive ! »

J’allais surtout lui dire, tu viens de me niquer les tympans vu que sous ma forme humaine, j’ai l’ouïe beaucoup plus fine. Je m’en suis abstenue sur le moment. Mais bien sûr, blessée comme je suis, je n’allais certainement pas reprendre ma forme humaine tout de suite. Je préférerais attendre que l’on soit sorti de ce merdier. Je ne me préoccupais plus de toutes ces couleurs mouvantes, seulement celle de Ren. Lorsque j’ai réussi à me rapprocher au plus proche de lui, je pus entendre qu’il me criait que l’on y allait. Oui bonne idée, je ne comptais pas rester ici pendant des siècles. Des illusions et encore des illusions mais heureusement dans tout ça que mon odorat me permettait d’identifier Ren sans la moindre difficulté. Bon ce n’est pas le tout mais je suivais comme je pouvais le jeune homme, après tout, je ne suis pas non plus une sur-louve haha. Puis comme poussée par une aide invisible, je plongeais limite sur le jeune homme nous faisant vaciller mais heureusement pas tomber dans le néant ayant visualisée un cocon de coton. Ouf… à temps faut croire…

« Hm désolée… Je ne peux malheureusement pas bouger vite, j’ai été blessée à deux endroits pas très sympathiques… »

Puis je jurais dans ma barbe contre ces satanées illusions et cette île toute entière même ! Rah vivement que l’on soit sorti d’ici vivants, sains et saufs surtout.

« Ren, Ren, faut que l’on se dépêche ! Les illusions vont nous fondre dessus ! »

Parlant en connaissance de cause, je recommençais à voir des choses horriblement tentantes, même si je ne devais pas faillir. J’utilisais à tout prix mon odorat pour tromper ces choses tout en essayant de pousser Ren, comme je le pouvais vers la sortie. Je ne voulais surtout pas rester ici une seule seconde de plus. Et plus à force de pousser, ou bien non, je crois que j’ai commencé à tracer. Surtout avec la vitesse réduite à laquelle j’allais, à cause de mes blessures, je vis un fond sans fond avant de m’étrangler avec ma langue en criant. Naaaah je vais mourir avant d’avoir eu la joie de retrouver Ren ! Tandis que je ferme les yeux ; ça y est c’est sûr, je vais mourir une seconde fois. Fin, je veux dire, je viens de voir la mort me passer sous les yeux encore une fois ; vu que la première c’est lorsque nous avons traversé Reverse Mountain et que je m’étais évanouie comme une conne.

Là mon cœur aurait fait six fois le tour de ma poitrine s’il avait pu. Tremblant de tout mon long en pensant que j’allais mourir, ce fut l’espèce de choc qui me fit tousser à en faire sortir mes boyaux si c’était possible. Non, je ne mâche pas mes mots mais ce n’est pas vous qui vous êtes retrouvée près de la mort deux fois de suite !! Et bref donc, rouvrant mes yeux je constatais que la plage était là. Et que j’étais sur du sable. Toussant à moitié, bon déjà j’étais tombée sur une position très embarrassante ! Génial… Bon, se remettre correctement au lieu de rester les quatre pattes en l’air ça serait tout de même mieux. J’étais à côté des équipiers de Ren et lui-même au vu de leurs têtes. Tss…

« C’est quoi la suite haha… ? »





© Halloween



_________________
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Signar11


Je parle en : #660066

Shadow parle en : #33cc33
Rei Mitsuyori
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1337
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue48/75[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Left_bar_bleue490/750[PRESENT] Des rêves à la réalité [PV Ren ; Recrutement] Empty_bar_bleue  (490/750)
Berrys: 768.797.641.000 B
Mar 14 Oct - 16:27

Dream alive ?



Il faut partir. Tant pis pour l'objet me dis-je, au pire, je négocierais avec l'homme avec mon appareil pour discuter et basta. Qu'est-ce qu'une corne en or hein ? Sans doute que je pourrais trouver quelque chose de plus amusant et intéressant pour lui. Ou pas, auquel cas, je ferais avec et tant pis...

Appelant la demoiselle d'un ton rude, je ne me doutais pas de sa position. Une fois qu'elle fut proche de moi, je décidais de partir avec elle. Ses dires comme quoi de fausses personnes approchaient ne m'intéressaient pas, puisqu'elles sont fausses. Ais-je le bon ou mauvais raisonnement ? Bah... Ignorant la chose, je tentais de repérer la miss avant de vraiment me mettre en route. La miss me dit ne pas pouvoir aller plus vite ce qui me donne presque envie de lui donner un coup de pied au derrière pour la forcer à aller plus vite, ou bien simplement la prendre dans mes bras en supposant que j'arrive à l'attraper.

Bref, tirant un peu sur la corde pour faire "signal", mes équipiers se dépêchent de vite nous guider. En effet, tiré par ceux-ci, le trajet de retour est plus rapide et certain. Cependant, la miss semble s'être évanoui, mais par chance, je l'attrape par je ne sais où pour alors la tirer. Petit à petit, une vraie lumière se fait et après un bon moment à courir ou simplement me laisser guider, nous voilà enfin de plus belle dehors, dans le monde réel cette fois.

" Vous êtes pas légers les gars..."
" Hm ? .. C'qui elle ? "

La demoiselle était bel et bien en forme humaine. L'ayant trainée par un bras, je regardais ses blessures pour alors faire un rapide briefing. Nous nous devions de quitter cette île maudite. Sa spécificité est vraiment dérangeante... Je note dans mon esprit de ne plus y retourner, car il y a de quoi devenir fou là-bas... Expliquant à mes coéquipiers ce qui c'est passé, je me rends compte de la gravité de la chose. Ce que j'ai imaginé ou non... Tch, c'est n'awak. Bref, ayant invité la miss à se détendre, j'attendais son réveil pour lui annoncer le reste. Quelques minutes passèrent et ce n'est qu'au bout d'une belle heure que celle-ci repris vie. Mes équipiers étaient sceptiques et pourtant, ils ne grimaçaient pas. La suite demandait la miss ? Simple... Souriant en coin, je vins à regarder l'île qui décorait parfaitement l'arrière plan de nos personnes puis finalement, en me retournant, je vins donc prendre la parole sereinement.

" On décampe... Direction la prochaine île, qui est Drum. Là-bas, nous aurons sans doute bien des choses à faire. Et désormais Rei.. Tu fais partit de l'équipe."


La nouvelle surprends la miss aux cheveux verts, tandis que le grand blond ne bronche pas. L'un est intélligent bien que taré, tandis que l'autre est plus ou moins folle et peu réfléchie. Bref, les laissant faire ce qu'ils désiraient, je m'en allais préparer ce qu'il nous fallais pour naviguer pendant une durée indéterminée jusqu'à la prochaine île. Drum est plus connue de ma personne, en ayant déjà entendu parler.
Alors que je réfléchissais, voilà que mon oiseau que j'ai doucement, mais sûrement apprivoisé se pose sur mon épaule. Souriant en coin, je lui titiller le bout du bec pour alors déclarer fortement que nous levons l'ancre.





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: