-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Jordan Air 200E à 80.97€
80.97 € 134.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Mission] Leçon de vie [Clos]
Mori Ranmaru
Mori Ranmaru
Messages : 577
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
[Mission] Leçon de vie [Clos] Left_bar_bleue30/75[Mission] Leçon de vie [Clos] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
[Mission] Leçon de vie [Clos] Left_bar_bleue68/120[Mission] Leçon de vie [Clos] Empty_bar_bleue  (68/120)
Berrys: 57.721.523 B
Jeu 22 Sep - 13:51

[Mission] Leçon de vie [Clos] 661240



Cela faisait déjà un bon moment que Mori marchait dans la forêt à la recherche de ses deux compagnons. Les minutes étaient passé tellement vite qu’il ne savait même plus de quel côté chercher à ce moment là, dans un premier temps il s’était dirigé sur la plage où il avait découvert des traces de pas ainsi que des marques étranges qui aurait pu très bien ressembler à un combat, il se rappela de se qui avait bien pu se passer avant qu’ils ne fassent naufrage sur l’île où il avait en faite passé son trois ans à son entrainement.

Flash Back

Sans attendre forcément de réponse positive du karatéka, Ranmaru comment ça la manœuvre qui allait déterminer leur escale :

Ranmaru : On va jeter l’ancre un peu plus loin !

Au moment, où il décida de tourner la barre il sentit que le bateau commençait à avancer plus vite, il jeta un œil derrière lui et remarqua que le Karateka aussi s’était mis à ramer, ce qui voulait dire qu’il avait une chance de s’en sortir dans cette tempête. Il tourna la barre à fond et grâce à l’aide des deux autres, il se rapprochait difficilement. Soudainement, il eut un gros coup de vent qui perturba le bon déroulement de leur déplacement, les cordes qui tenaient les voiles lâchèrent en même temps et comme cela n’était pas suffisant, une grosse vague percuta le bateau en emportant sur son passage le karatéka suivit de l’ivrogne qui ne purent tenir à la puissance de celle-ci, Ranmaru se précipita vers le pont afin de leur venir en aide mais ce fut une erreur car le vent qui soufflait leva ainsi que les voiles qui venaient de se baisser venaient de faire décoller le bateau qui au lieu de percuter le bord de l’île finalement passa carrément au dessus. Le Jeune pirate s’accrocha comme il pu afin de ne pas basculer lui non plus par-dessus bord, mais n’échappa pas à l’atterrissage du navire qui fut assez violent, pour l’aider à se prendre l’une des caisses de nourriture dans la figure lui faisant basculer à son tour hors du navire, mais pas loin de celui-ci. Malgré la violente chute du samouraï, il avait se releva comme-ci de rien n’était et se dirigea vers le bateau aussi vite qu’il le pu. Il sauta à l’intérieur et l’inspecta histoire de voir si quelque chose s’était cassé ou pas qui pourrait l’empêcher d’aller plus loin, il ne remarqua rien de suspect. Il s’assit et commença à regarder autour de lui, puis à chercher un moyen de lui faire regagner la mer qui n’était pas si loin que ça au final.

Fin du Flash Back

Après longue réflexion, il était évident que l’un des deux ou même les deux hommes s’étaient retrouvés là… Cependant les traces laissaient paraitre un combat, lequel ? Celui des deux hommes ou alors celui qui s’était retrouvé là s’était finalement fait attaquer par les « Ugly Boy ».

Alors que Ranmaru commença à se diriger vers l’intérieur de l’île, quelqu’un apparut hors de la forêt. Il l’analysa tranquillement avant de faire quoique ce soit. Une petite taille, des cheveux blancs, des vêtements simples, le dos courbé, il s’agissait d’un vieillard qui passait certainement son chemin. Dans un premier temps Ranmaru l’ignora pour ne pas perdre de temps, mais quand celui-ci se dirigea vers lui en marmonnant des phrases qu’il n’arrivait pas à comprendre, il s’arrêta pendant quelque instant pour pouvoir comprendre quelque chose :

Vieillard : Jeune homme, si tu cherches ton ami… Les « Ugly Boy » l’ont déjà emmené dans leurs repaires.

Ranmaru : Jii-san… Pouvez-vous m’indiquer où se trouve leurs repaires ?

Le vieillard regarda Ranmaru puis fit un sourire, il lui tourna le dos et se dirigea directement dans la forêt de façon à lui dire « Si tu veux le savoir, tu n’as qu’à me suivre ». Le jeune Capitaine changea sa destination et se mit à suivre tranquillement le vieil homme qui marchait sans se préoccuper du fait qu’il était un pirate et qu’il pouvait avoir quelque chose derrière la tête, au lieu de ça il continua de faire la conversation :

Vieillard : Tout à leur ton ami à crier quelque chose du genre « BANDE DE DEBILE » et lorsque j’y réfléchis bien, cela s’adressait certainement à vous…

Ranmaru : C’était certainement Jacob ça… Si je les cherche c’est simplement parce que c’est de ma faute qu’ils sont sur cette île. Une fois que l’on sera partit d’ici, ils pourront faire ce qu’ils veulent. Je ne supporte pas la présence des gens…

Le vieillard eut un léger sourire avant de répondre à Ranmaru :

Vieillard : Laisse-moi te raconter une histoire assez étonnante jeune homme.

Ranmaru fronça des sourcils et commença à regarder partout afin de savoir comme se passait les choses tout autour de lui. Guidé par le vieillard, il avait commença son ascension dans la forêt de l’île de Goat. Une chose le surprenait c’est que l’île ne ressemblait pas du tout à celle sur laquelle, il avait vécu pendant plusieurs années avant de repartir pour son île natale. En même temps, il entendait le vieillard marmonner des phrases qui n’avaient aucun intérêt pour lui, donc il faisait comme si il n’entendait rien du tout, ignorait complètement tout son pouvant provenir de sa bouche.

Alors qu’il n’avait rien écouté à l’histoire du vieillard, celui-ci vint rompre le silence ainsi que les pensé du jeune capitaine en lui posant une question assez délicate :

Vieillard : Est-ce que tu as apprécié mon histoire ? Je tiens juste à te prévenir, la route sera longue tant que tu m’auras pas répété ce que je viens de te dire...

A la grande surprise de Mori, le vieillard avait finalement plus d’un tour dans son sac, il venait de se faire avoir comme un bleu. Il comprit tout de suite que si le vieil homme venait à disparaitre tout de suite, il serait complètement paumé dans la forêt qu’il ne connait pas vraiment puisqu’il s’agissait de la seconde partie de l’île où il avait passé ses trois dernières années d’entrainement. Ranmaru se mit à sourire puis s’exprima auprès du vieillard :

Ranmaru : Pardonnez-moi Jii-san. Je voudrais écouter votre histoire encore une fois s’il vous plait.

Le vieillard se remit en marche décroisa les bras et recommença à raconter sa petite histoire, le jeune homme qui l’accompagnait quant à lui se concentra afin d’écouter attentivement ce que lui disait le vieillard :

« Tout à leur tu as dis que tu ne supportes pas la présence des gens n’est-ce pas ? Le sais-tu, les pensées des autres sont une rivière dans laquelle on se noie lentement.

Pour apprendre à y surnager, je suis devenu télépathe, mais pas très doué et
je me suis fais entrainé par le courant pour finalement échoué sur la rive de la solitude.

Sur cette rive, je me suis construit une jolie maison. Aujourd'hui, la rivière des autres me fait moins peur, parfois même, je l'entends chanter. Cependant, Je suis content de l'avoir
quittée pour ma maison.

Penses-tu qu’il est facile de savoir comment font les télépathes pour gérer leur sexualité. Est-ce qu’ils doivent commencer par faire l'amour, avant tout autre chose ?

Imagine un diner, entre deux télépathes qui s'attirent. Toute la salle du restaurant aurait le droit à une multitude d'images osées. C'est pour cela que chez les télépathes, on devrait commencer par coucher, puis dîner. Les images qui resteraient seraient plus faciles à gérer et l'on n'incommoderait pas toute la société avec de l'envie. En faite c'est ce qui ce passe.

C'est pour cela qu'on dîne très peu au restaurant et que les marchands de vin ont fait faillite depuis longtemps dans le monde des télépathes.

Chez nous, séduire, apprendre à connaître l'autre, consiste à faire l'amour. »


Ranmaru qui fut assez attentif, compris tout de suite le message que venait de lui faire passer le vieillard avec ses histoires plutôt tordu. Quand même stupéfait de la tournure que venait de prendre les choses, il regarda le vieillard qui semblait attendre que Mori lui donne comme une sorte de réponse à ses mots :

Ranmaru : Je vois ce que vous voulez dire… Au lieu de m’enfermez dans mon coin vous pensez que je devrais apprendre à connaitre ces deux personnes n’est-ce pas ?

Vieillard : Nous sommes arrivés jeune homme… Le repaire des « Ugly Boy » se trouve un peu plus loin.

Ranmaru s’avança en direction de l’endroit qui ressemblait à une sorte de grotte, puis s’arrêta net devant. Il reconnu tout de suite l’endroit et s’empressa de se retourner pour remercier le vieillard qui lui avait apporté son aide, cependant lorsqu’il tourna la tête. Il n’y avait plus personne derrière lui :

Ranmaru : Tien il a disparut… Comme un fantôme. Maintenant que j’y pense qu’est-ce qu’il faisait sur cette île ?


_________________
[Mission] Leçon de vie [Clos] 681244121210110453963857
Mori Ranmaru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: