2 résultats trouvés pour 888

AuteurMessage
Tag 888 sur One Piece Seken 1406148699-sujet-no-newSujet: [FB] Les Chaînes Sanglantes (feat Massy Umbra)
Massy Umbra

Réponses: 41
Vues: 858

Rechercher dans: West Blue   Tag 888 sur One Piece Seken EmptySujet: [FB] Les Chaînes Sanglantes (feat Massy Umbra)    Tag 888 sur One Piece Seken Icon_minitimeMer 11 Juil - 15:44


Les chaînes sanglantes


Massy n’apprécia pas franchement le geste d’Ishtar. Il avait une certaine fierté propre à la majorité des adolescents, après tout. Il se voyait déjà comme un adulte et ne supportait donc pas qu’on lui rappelle qu’il n’était pas forcément aussi mature et intelligent qu’il le pensait. Cependant, il se laissa faire pour une obscure raison… Peut-être que ça lui rappelait tout simplement la façon dont Estelle, sa mère adoptive, lui ébouriffait les cheveux de temps à autre pour le taquiner ? Oui, c’était une possibilité… Secouant la tête de droite à gauche pour chasser ces idées futiles de sa tête, le maudit plissa dangereusement des yeux. En effet, son plan avait un imprévu majeur, qu’il avait en fait inclus dès le départ puisqu’il faisait confiance à Mesmir pour les guider : des serviteurs pouvant griller leur infiltration d’un simple appel. Leur nombre était toutefois bien au-delà de ce qu’il avait imaginé. Quelle plaie… Marchant aussi discrètement que possible à travers le couloir, les fuyards arrivèrent bientôt devant la porte du salon inférieur où le vampire leur exposa son plan. Le zoan hocha silencieusement la tête, tout comme l’ange, et allongea Bell contre le mur à côté. Alexei, quant à lui, se tint à l’affût comme le prédateur qu’il était et avait toujours été. D’ailleurs, il se faisait violence pour ne pas tuer le jeune homme aux cheveux blancs qui les aidait. Quelles que soient ses intentions, il restait toujours une de ces ignobles créatures de la nuit, après tout… Remarque, peut-être qu’il pourrait faire une exception pour cette fois s’il s’avérait véritablement utile… Qui sait ?

À la seconde où Yrgvad passa le couloir, le harfang des neiges mit ses doutes de côté pour laisser libre cours aux pulsions meurtrières qu’il retenait déjà depuis un bon moment. Son bras s’entoura d’une couche noire et alla s’écraser à grande vitesse sur le crâne de sa pauvre proie, bien trop faible et insouciante pour ne serait-ce que réaliser d’où cela pouvait provenir. Les yeux exorbités, l’Umbra vit le chasseur de primes saisir le nouveau cadavre par le col pour l’empêcher de tomber lourdement au sol. Un seul et unique coup… C’était tout ce dont ce type avait eu besoin pour mettre au tapis une telle montagne de muscles… Était-il seulement humain ? Le grand combattant tapota discrètement l’épaule de la bilcane. Puis lui fit signe d’emmener silencieusement le corps vers la prison. C’était-là où Yrgvad était censé se trouver, donc à moins de vouloir se rendre là-bas à la base, ce qui voudrait dire dans tous les cas se rendre compte de l’évasion, personne n’allait le trouver. Ce serait vite fini si Ishtar obtempérait. Autrement, Massy s’en occuperait avec exaspération en pensant que la blonde était vraiment de mauvaise foi. Cela prendrait au moins deux fois plus de temps vu la légère faiblesse dont souffrait le bretteur pâle à cause de l’infime quantité de granit marin dans son collier.

Pendant ce temps, le tueur de vampires inspecterait son environnement de fond en comble, à l’affût du moindre bruit lui paressant louche. Ce serait notamment comme ça qu’il se rendrait compte qu’une personne avançait sur sa gauche. À ce moment-là, le serviteur serait encore en train de marcher dans le couloir et n’aurait pas en visuel les évadés. L’instinct du Van Helldance le pousserait normalement à attendre le moment opportun pour éliminer ce petit lapin sans défense. Néanmoins, sa tête, elle, lui dicterait de tout simplement fuir aussi rapidement que possible vers le rez-de-chaussée. Ishtar serait normalement revenue avant le cireur de chaussures et ils pourraient donc fuir sans problème en haut, où ils se cacheraient en attendant la venue de leur allié aux dents longues. Cependant, si l’Umbra avait été le porteur du cadavre d’Yrgvad, Alexei serait forcé de rester seul en bas pour s’occuper du serviteur et attendre le sabreur. Le temps de cacher le nouveau corps inerte, l’encas de Mesmir serait arrivé et il serait donc obligé de trouver une nouvelle excuse pour ouvrir la voie.



Code by Edward Lawrence



Liste des niveaux :
Spoiler:
 
Tag 888 sur One Piece Seken 1406148699-sujet-no-newSujet: [FB]Coule, Raoul
Massy Umbra

Réponses: 14
Vues: 628

Rechercher dans: Bateaux Pirates   Tag 888 sur One Piece Seken EmptySujet: [FB]Coule, Raoul    Tag 888 sur One Piece Seken Icon_minitimeSam 6 Jan - 23:59


Coule, raoul
Massy grimaça à l’entente des paroles portées à son égard par cet homme, et il se retint difficilement de lui lancer une remarque acerbe. Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un parasite tel que lui, il usait sans cesse de Bell pour éviter de répondre à ses questions. Pas que cela étonne franchement l’épéiste qu’une personne pareille ait recours à de tels moyens, mais ça avait le don de l’énerver. D’ailleurs, il se retenait difficilement de se jeter sur lui pour lui apprendre ce que cela en coûtait de profiter de sa famille. Poussant un énorme soupir, le musicien se tourna vers l’horizon. Peut-être que le paysage allait lui calmer les nerfs, qui sait ? Le va-et-vient des vagues lui était étonnamment agréable, c’était même très apaisant. Cependant, ce n’était pas réellement suffisant pour vraiment l’aider à aller mieux. Une seule chose pouvait réussir cet exploit : avoir un minimum d’espace vital.

-« Si seulement ce bateau était plus grand… » Soupira-t-il intérieurement.

Erik était mécontent, furieux même. La petite sotte qui leur servait de médecin avait eu la brillante idée d’inviter un clochard de trois mètres de haut sur le navire qui lui avait coûté toutes ses économies. Certes, le vieux barbu était habitué à ce qu’on ne prenne pas en compte son avis, mais ça ne rendait pas la situation moins énervante pour lui. Surtout que le pauvre type qu’elle leur avait ramené prenait bien la moitié de la place disponible, c’était tout bonnement ridicule. Si le navigateur avait été aux commandes, il n’aurait jamais laissé une telle chose se produire. Malheureusement, ce n’était pas lui le « chef », mais bel et bien cette chiffe molle qui se pliait aux quatre volontés de la gamine.

-« Ah, de mon temps, ce n'étaient pas les femmes qui portaient la culotte. » Pensa le vieillard. « Si seulement on pouvait revenir à cette belle époque… »

Bell avait cru que ramener monsieur Lawrence sur le navire serait un bon moyen de casser la monotonie de leurs voyages en mer, tout en lui permettant de d’étudier ses particularités physiques si uniques. Cependant, cela ne se passa absolument pas comme prévu, ça avait eut l’effet inverse, même. Un silence pesant régnait désormais sur leur embarcation, et on pouvait sentir une certaine animosité venant de tous ses compagnons de voyage. Le sabreur, en particulier, ne semblait pas s’entendre avec le tireur. La brune se demandait bien pourquoi un tel comportement, d’ailleurs. Toutefois, elle ne pouvait pas lui demander devant le premier concerné. En plus d’être inapproprié, ce serait totalement stupide. Quoi qu’il en soit, la jeune fille voulait à tout prix mettre de l’ambiance, elle fit donc une proposition :

-« Que diriez-vous de jouer à un jeu ? Ou bien, on pourrait se raconter des histoires ? Bref, faire quelque chose d’amusant, quoi ! »
-« Flemme. » Répondit tout simplement Massy pour couper court à la discussion.
-« Ne compte pas sur moi, gamine. » Acquiesça le vieillard.
-« Très bien… » Répondit la concernée, déçue. « Et vous, Edward ? »



Code by Edward Lawrence


Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: